Issuu on Google+


nous sommes tous des groupuscules we are all “partiny”


SOMMAIRE CONTENTS

#02 automne / autumn 2008 couverture / cover Hervé Dez

magda heuckel hervé dez raphael denis jean-luc cormier pablo frenandez tomas filschuh catherine henriette

comité de rédaction : editing board : Jean-Luc Cormier, Hervé Dez, Pablo Fernandez. maquette / layout : Virginie Laurent et Hervé Dez contact@bisdes.fr


EDITORIAL Jean-Luc Cormier

The sentence of Guattari “nous sommes tous des groupuscules”, marks the research of a new subjectivity, group’s subjectivity, which does not locked up in an whole necessarily quick to rebuild an ego, or worse a superego, but extends to several groups at once, divisible, multipliable, communicative and always revocable. The test of good group is that it does not dream of itself, immortal and meaningful as a union of defense or security, as a department of veterans, but connects to an outside that confronts its potential for non- sense, death or disintegration. In that meaning, a fellow is can be a group, a tiny group, a “partiny”.

Le mot de Guattari “nous sommes tous des groupuscules”, marque bien la recherche d’une nouvelle subjectivité, subjectivité de groupe, qui ne laisse pas enfermer dans un tout forcément prompt à reconstituer un moi, ou pire encore un surmoi, mais s’étend sur plusieurs groupes à la fois, divisibles, multipliables, communicants et toujours révocables. Le critère du bon groupe est qu’il ne se rêve pas unique, immortel et signifiant, comme un syndicat d défense ou de sécurité, comme un ministère d’anciens combattants, mais se branche sur un dehors qui le confronte à ses possibilités de nonsens, de mort ou d’éclatement. L’individu peut-être un tel groupuscule.


bsides © 2010 pour la présente édition © pour les photographies Tous droits réservés aux photographes

Les textes et les photographies de ce webook sont soumis aux droits d’auteur La reproduction et la diffusion sont strictement interdites sans l’accord de l’auteur


bsidesmag #02