Issuu on Google+

[ S O M M A I R E ] ?XWbff\XeWh`b\f-

?T`beg a»XfgcTf _TY\a G`b\ZaTZX-

Irai-je au paradis? CbheT__Xec_hf_b\a ?»bYYeXWh`b\f ?TV\gTg\ba

Tous concernés ! 69 % des Français affirment ne pas avoir peur de la mort… même s’ils préféreraient être ailleurs ce jour-là 1 ! Alors que « la mort est très présente dans les films et les informations des médias qui comptabilisent les victimes des accidents de la route, des guerres ou des catastrophes 2 », notre propre fin nous semble si loin, presque virtuelle ! Avez-vous déjà pris conscience de la fin inéluctable de votre vie ? Savez-vous ce qu’il y a après ? voilà bien une question essentielle qui mérite qu’on y réfléchisse !  ALAIN StAMP 1 2

Sondage national BvA pour psychologies, août 98. Francoscopie 2001, G. Mermet, Éditions Larousse, page 71.

W\gb

numéro 11_11


`beg

_XWbff\Xe

?T`bega»Xfg `beg cTf_TY\a Nombreux sont ceux qui disent que tout est fini après la mort. Il est vrai que personne ne peut prouver l’existence de l’âme. Pourtant depuis la nuit des temps, la grande majorité des hommes ont cru à l’immortalité. Cette idée ne résulte pas simplement de la crainte de la mort, mais est plutôt le reflet d’un principe formulé par l’auteur du livre de l’Ecclésiaste près de 900 ans av. J.-C. : « Dieu fait toute chose belle en son temps. Il a implanté au tréfonds de l’être humain le sens de l’éternité. Et pourtant, l’homme est incapable de saisir l’œuvre que Dieu accomplit du commencement à la fin 2 ». Nous sommes des êtres merveilleusement structurés par un Créateur infiniment grand, sage et juste, à qui nous aurons à rendre compte de nos actes. À chacun de décider s’il lui accorde sa confiance ou non.

Et la réincarnation alors ?

Et après ? « … Le sort de tout homme est de mourir une seule fois, après quoi il est jugé par Dieu 1… » La Bible affirme sans ambiguïté que chacun survivra à sa mort, que tout ne se termine pas avec la dissolution du corps…

Jésus a dit « L’heure vient où tous ceux qui sont dans la tombe entendront la voix du Fils de l’homme. Alors, ils en sortiront : ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour être condamnés 3 ». Le message de la Bible est clair à ce sujet. Tout être humain est appelé à mourir physiquement, puis à ressusciter soit pour la vie éternelle, soit pour être condamné. Ces paroles sont in-

compatibles avec la doctrine de la réincarnation qui prévoit d’innombrables cycles de vies et de morts. « La réincarnation est régie par la loi du karma. Cette loi du karma est sensée tout expliquer. Les souffrances des uns, les joies des autres proviennent toutes des dettes et des avoirs de notre vie passée. […] La réincarnation est proposée comme moyen de salut. Par l’accomplissement d’œuvres bonnes et le paiement des mauvaises, l’homme est l’artisan de son propre salut. La Bible annonce le don gratuit du salut en Jésus-Christ. Le salut est définitivement offert à ceux qui croient à l’œuvre du Christ sur la croix pour payer leurs propres fautes. Il n’y a donc pas besoin de réincarnation : le salut est offert. La réincarnation va à l’encontre de la philosophie chrétienne 4 ».

Deux destinées finales Il n’existe que deux possibilités réservées à l’homme. La résurrection pour la vie ou la résurrection pour le jugement. La vie éternelle est pour ceux qui acceptent le pardon offert par Jésus-Christ : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui mettent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle. En effet, Dieu a envoyé son Fils dans le monde non pas pour condamner le (SUITE EN PAGE 4)


g`b\ZaTZX

_»bYYeX

Irai-je au paradis ?

Et après ?

Que vais-je devenir après la mort ? Pour ce qui est de mon corps, je sais ce qui l’attend. Mais d’autres questions plus importantes persistent… La mort est-elle la fin de tout ou bien un passage ? Un passage vers quoi ? Réincarnation, résurrection, purgatoire, enfer, paradis ? Ce petit livre, bref exposé des seules affirmations de la Bible concernant l’audelà, décrit ce que nous connaîtrons quand nous mourrons. H. Bryant – Éditions Clé.

Lorsque j’étais jeune, j’aimais écouter les histoires de la Bible que maman nous racontait. Elles ont été le fondement de ma foi. J’admirais beaucoup Jésus pour son amour, sa compassion, son courage face aux adversaires et à la mort. Combien j’aurais voulu vivre à cette époque ! Un jour, j’ai bu de l’eau non potable à la récréation. Un camarade m’a dit que j’allais mourir. Quelle frayeur ! Irai-je au paradis ? Je devais avoir 8 ans et cette question s’est clairement posée à moi. Il me fallait trouver la réponse. Je savais que Dieu n’accepterait aucun pécheur. Quelque temps plus tard, j’assistais à une réunion pour enfants. La monitrice nous racontait l’histoire de la brebis perdue recherchée par le Bon Berger. Nous étions une centaine mais je me sentais concernée. Je me demandais même si elle ne m’avait pas repérée au milieu de tous ! Jésus m’appelait à le suivre, voulait être mon Berger. J’ai accepté et j’ai su qu’il m’avait donné la vie éternelle, que je n’avais plus besoin de craindre la mort. Depuis ce jour, j’ai lu ma Bible tous les jours quitte à me lever plus tôt. Cette lecture m’a nourrie et gardée de bien des péchés. Elle a été une boussole dans les grandes orientations de ma vie comme le choix de la profession, du conjoint. Les années ont passé, j’ai fait des études d’infirmière et je m’y sentais à l’aise. Malgré cela, je n’étais pas satisfaite de ma vie avec Dieu. Je priais souvent pour cela. Je désirais une relation plus vivante, plus authentique. Il me manquait la joie du pardon qui caractérise ceux qui le connaissent et dont parlent les Écritures. J’ai traversé des circonstances difficiles. Je me suis retrouvée dans l’incapacité de pardonner. Jour et nuit, la rancune rongeait mon cœur rempli d’amertume. Je découvris mon cœur pécheur jusqu’à la racine. J’étais dans un désespoir complet. Je pensais qu’il n’y avait plus de pardon possible pour moi. Que je vivrais coupée de Dieu pour l’éternité. Alors, le Seigneur m’a révélé l’autre aspect de la vérité : Christ est mort pour des pécheurs comme moi. Avant, j’essayais de mener une vie droite, mais j’étais sans force. Je n’avais pas compris qu’une vie juste est le résultat d’une relation avec Christ. Je « travaillais » pour plaire à Dieu alors que je pouvais venir à Jésus telle que j’étais, avec mes échecs, mes défaites, mes péchés. Je lui ai donc demandé de me les pardonner. Il ne m’a pas rejetée… il m’a purifiée. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la repentance est quelque chose de merveilleux : c’est une étape vers la Suivez t un vie éternelle. men par atuite  LyDIE H. – MISSIONNAIRE AvEC SON MARI

cbheT__Xec_hf_b\a

Lisez les  passages bibliques  suivants : 

gr ue bibliq cours spondance! e r r o c n d’un

ço par ière le La prem ique gratuit r bibl mmande co à cours ce pondan corres rectement à: l di 3 Usse – 1920 BP 110 ce an MSD – Fr Cedex

Évangile selon Luc, chapitre 16 versets 20 à 31. Évangile selon Jean, chapitre 14 versets 1 à 6. Lettre de Paul aux Romains, chapitre 5 versets 6 à 11.


« Pour nombre de personnes haut placées dans notre société toujours pressée, le désespoir n’est

pas un accident de parcours, c’est un mode de vie ». L’homme peut-il vivre sans Dieu ?, ravi Zacharias, Éditions Farel, page 87.

EZ VOS Z… POS EZ À E S IS G RÉA ÉCRIV ! IONS… QUEST blfeurope.com @ r e li b pu

monde, mais pour qu’il soit sauvé par lui 5 ». Le jugement est pour les autres. Ces paroles de Jésus-Christ dans la Bible surprennent par leur sévérité et leur radicalisme. Nous aurions préféré qu’il dise que Dieu, dans son grand amour, réserve finalement ses délices éternelles à tous. Pour une question aussi vitale que notre avenir éternel, la vérité est plus importante que nos préférences ! Les avertissements de Jésus sont une preuve de son amour, car s’il parle franchement des réalités de l’au-delà, ce n’est pas pour menacer, mais pour sauver du danger, pour délivrer de ce jugement que chacun de nous mérite face à la justice de Dieu.

Un passage irrévocable Que dire de ce lieu supposé intermédiaire, le purgatoire ? Cette croyance apporte un certain soulagement. Elle offre l’espoir de régler dans l’au-delà les dettes contractées ici-bas envers la justice de Dieu, pour être ainsi un jour admis au paradis. La Bible n’accrédite pas cette croyance. Jamais Jésus ni les auteurs des textes bibliques, ne

parlent de la possibilité de modifier la destinée de chacun après sa mort. Au contraire, la barrière entre les deux est infranchissable 6, le châtiment est éternel 7, et ceux qui sont « sans Dieu » sont « sans espoir 8 ». Pour ceux qui ont accepté le pardon offert par Jésus-Christ, les promesses sont tout aussi nettes : quitter ce corps, c’est demeurer auprès du Seigneur, c’est trouver une existence de loin supérieure à celle qu’ils connaissent actuellement 9. Rien dans les écrits bibliques ne suggère un état intermédiaire. S’interroger sur l’au-delà est bien légitime. Et même salutaire. Mais dans ce domaine comme dans d’autres, il faut retourner à l’unique source : la Bible.  ExtRAItS DE Et après ?, HENRy BRyANt, ÉDItIONS CLÉ. AvEC L’AIMABLE AUtORISAtION DE L’AUtEUR. ADAPtAtION ALAIN StAMP. 1 2 3 4 5 6 7 8 9

La Bible : lettre aux Hébreux, chapitre 9 verset 27. La Bible : livre de l’Ecclésiaste, chapitre 3 verset 11. La Bible : évangile selon Jean, chapitre 5 versets 28 et 29. La réincarnation, Florent varak, Éditions Clé, pages 45 et 67. La Bible : évangile selon Jean, chapitre 3 versets 16 et 17. La Bible : évangile selon Luc, chapitre16 verset 26. La Bible : deuxième lettre de Paul aux thessaloniciens, chapitre 1 verset 9. La Bible : lettre de Paul aux Éphésiens, chapitre 2 verset 12. La Bible : d’après la deuxième lettre de Paul aux Corinthiens, chapitre 5 verset 8 et la lettre de Paul aux Philippiens, chapitre 1 verset 23.

[Visitez www.unpoissondansle.net]

_TV\gTg\ba

[ L E D O S S I E R D U M O I S _ L A M O Rt N ’ E S t PA S L A F I N ! _ S U I t E ]

Cet imprimé vous a été distribué par

Coupon à renvoyer à l’ a d r e s s e C i - C o n t r e ou à défaut à association « publier.» Bp 10019 F-67320 drulingen

7\eXVgXheWXchU_\VTg\ba-4_T\aFgT`c <`ceXff\ba-jjj!U_YXhebcX!Vb`

<FFA$%++ %(%) œ­ChU_\Xe!®%##+REXcebWhVg\ba\agXeW\gX AXcTf]XgXefhe_Tib\XchU_\dhX

1. Je souhaite recevoir, gratuitement et sans engagement de ma part* :  Un évangile, partie de la Bible

que vous pouvez contacter, si vous voulez en savoir plus.

 Le livre Et après ? H. Bryant, Éditions Clé

2. Mes coordonnées :

 Une visite à domicile  La première leçon d’un cours biblique par correspondance à commander directement à MSD – BP110 19203 USSEL Cedex France

*offre limitée à une par foyer

Nom/Prénom Adresse

?X`XffTZXXffXag\X_ XfgW\gcTe 4ffbV\Tg\ba­ChU_\Xe!® 5C$##$,"9 )*&%#7EH?<A:8A chU_\Xe3U_YXhebcX!Vb`


ME_11-11