Page 1

confidentiel sans rendez-vous Gratuit

‘‘ Bonjour, soyez la bienvenue ! En quoi puis-je vous être utile ? ’’ BUREAU INFORMATION FEMMES

ÉCOUTER INFORMER ORIENTER

rapport d’activité

2017


Billet de la présidente

2

Quand je me promène au bord du lac, j’aime capter au passage de mouvement…). Dans notre association, elles vont trouver un des bribes de conversation. Ce sont souvent des couples, des moment d’écoute anonyme, amicale et bienveillante qui peut amies, des amis qui parlent de leurs vacances, mais surtout de être variable selon les besoins et la complexité de la situation. leurs soucis. Soucis d’éducation des enfants, soucis avec leur Après les avoir écoutées, priorisé les démarches à entreprendre, conjoint, soucis avec les voisins… J’observe l’écoute, nous leur procurons les adresses des organismes qui l’empathie de ces personnes l’une envers seront à même de résoudre leurs problèmes. l’autre et je vois combien ces moments Souvent nous entamons avec elle une s remercie u o v e  J de confidence, de confiance sont première démarche par téléphone. La ‘‘ iment. in f in importants pour celle ou celui qui grande majorité repart avec le souup aidée. e ez beauco rc v o ’a f m la s se confie. Quelle chance d’avoir r rire et une feuille avec la suite à u e o V uv j’ai pu tro , te u o e. c r é u e d tr des amies, des amis, un membre entreprendre en priorité. use procé Grâce à vo e douloure tt t e e c r, r u e de sa parenté à qui parler, avec e m h d’enta e déclenc ez ser vi d v ’a qui partager ses préoccupations, Certes, toutes les situations ne sont m s u o lus clair V t j’y vois p n a v a n é soulager un peu sa souffrance. Je r pas solubles, mais nous mettons toute o d situation’’ a m s n a d suis sûre que tant la promenade notre énergie à trouver une issue à ces que l’échange de confidences aident préoccupations. à supporter les soucis et les suggestions à les résoudre. Un grand merci à toute l’équipe pour son implication dans notre association (présence, formation, expériences…) Au BIF, la plupart des personnes qui nous consultent sont et son empathie envers nos bénéficiaires. Merci aussi au Canton isolées. Elles n’ont pas ou peu de connaissances ici. En général, de Vaud qui nous soutient et permet la réalisation du but de leur parenté est à l’étranger ou si elle est en Suisse, elles n’osent notre modeste mais importante organisation, le Bureau Inforpas se confier à elle par peur des conséquences (surveillance mation Femmes. accrue, rejet de la famille et de la communauté, perte de liberté Christine Schwaab


En bref Le BIF c’est : Une équipe • 24 répondantes et 1 stagiaire • 6 membres du comité avec 2 suppléantes • 2 salariées (à temps partiel)

N, RATIO A P É E S LENC O I V , RCE DIVO OU IQUE ... PHYS IQUE G O L HO PSYC

RÉINSERTION, FORMATION, BUDGET, ENDETTEMENT, CHÔMAGE...

Des activités N, • 28 heures de présence hebdomadaire TIO N VE • 762 téléphones RÉ P T, , É OU • 458 visites NT , N A R S CES BU • 25 courriels AN Quatre antennes • Lausanne • Morges • Vevey • Yverdon Depuis 36 ans, une écoute, des informations et une orientation. Gratuit, confidentiel et sans rendez-vous. Et surtout un engagement et une énergie sans faille au service de nos bénéficiaires…

. ND S.. E E P C DÉ AN UR S AS

FA MI EN LLE , FA NT MAT BI NA s, C ERN OU UN I T PL TÉ, IO ION E AU N S LI BR X, E.. .

3


La vie de l’association L’équipe Cette année, nous avons engagé trois stagiaires pour compléter notre équipe et assurer le tournus des antennes de Morges et de Vevey. Deux d’entre elles sont devenues membres actives de notre association en décembre. La troisième effectue son parcours de formation d’une durée de six mois. A fin 2017, notre équipe se compose de 24 bénévoles et d’une stagiaire. Les salariées Depuis juillet 2016, le taux d’activité de la coordinatrice et de la secrétaire a été augmenté pour passer à respectivement 45 pourcent et 40 pourcent. Elles ont le mandat d’assurer dès cette date, en plus de leur cahier des charges déjà bien fourni, la bonne marche du centre documentaire. Après un peu plus d’une année de fonctionnement, il s’avère que la modification du pourcentage d’activités des salariées correspond bien aux besoins. Ce taux d’occupation de 85 pourcent est donc entériné par le comité. De plus, nous continuons à pouvoir bénéficier des conseils de notre documentaliste, Joëlle Longchamp Reuge, qui assure la supervision de tout ce qui a trait à la documentation à raison de quelques heures par mois.

4

Les antennes Organisation Le réaménagement de notre centre de documentation se poursuit. Les salariées ont organisé pour les répondantes une formation sur la recherche documentaire sur internet et sur notre base de données. Elles en ont aussi profité pour présenter les modifications opérées dans la documentation papier. Notre vice-présidente, Marianne Perret, a complètement trié les archives du BIF. Elle en a tiré un résumé de sa fondation à nos jours qui montre bien l’évolution de notre association. Nous la remercions pour ce grand et très utile travail de mémoire du BIF.


Lausanne Yverdon-les-Bains L’une de nos répondantes a proposé pendant une phase-test C’est toujours avec grand plaisir que nous partageons ce bureau d’assurer la permanence le lundi après-midi en même temps avec l’association Femmes Solidaires. Nous organisons d’ailque les permanences juridiques. Nous avons constaté que cela leurs conjointement chaque année une soirée de distribution répondait à une demande. C’est pourquoi le comité a de soupe lors de l’opération « Soupes d’ici et décidé de poursuivre cette expérience et de se d’ailleurs ». Cela nous permet de reson prononcer définitivement sur l’ouverture serrer les liens qui unissent nos deux re m ‘‘ J’aime enco st ’e n on ti d’un après-midi supplémentaire lors de associations. a tu si ari, mais la ts. m n fa en es m l’AG 2018. Cette année, la permanence pour moi et temps plus vivable e u q el u Nous avons aussi profité de la pause enregistre le même nombre de q e art erais qu’il p im i, a J’ lu r ou p estivale pour poursuivre l’aménagement consultations que l’année derer. Mais pour se soign perdue is su Je e. de nos locaux, afin de les rendre plus nière. m n problè il n’y a aucu colorés et plus joyeux. énéficier et aimerais b Vevey de soutien. ’’ Morges Nous remercions le Centre Social RégioNous remercions le Centre Social Régional de nal (CSR) de nous offrir la jouissance, à titre graMorges, Aubonne, Cossonay (ARASMAC) de nous mettre à cieux, d’un de leurs bureaux une fois par semaine. disposition un bureau gratuitement une fois par semaine. C’est Notre présidente accompagnée d’une répondante ont parune chance également de pouvoir bénéficier de tout l’encadreticipé à un café organisé pour les femmes migrantes. C’était ment qui l’accompagne. une expérience humainement très riche et l’accueil fut très chaNous remercions encore chaleureusement le personnel de la réleureux. ception qui nous envoie régulièrement des bénéficiaires. Malgré Nous constatons une augmentation sensible du nombre des vice soutien, nous enregistrons cette année une très légère baisse sites en 2017, ce qui tend à prouver que nos efforts pour rendre de nos consultations. cette antenne plus visible commencent à payer. 5


Activités en chiffres Nous affichons cette année un total de 1245 consultations. Nous enregistrons par conséquent une légère baisse de 9 demandes (-0.7%) par rapport à l’année dernière. Nous comptabilisons 1119 consultations à Lausanne et 126 dans les antennes régionales. Groupes d’âge Les deux tranches d’âge les plus représentées sont les 31-40 ans, puis les 41-50 ans; elles constituent un tout petit peu moins de la moitié de nos interventions. A noter que les 21-30 ont progressé par rapport à l’année dernière ce qui prouve que notre public se renouvelle. Par quel canal nos bénéficiaires sont-elles adressées chez nous? Guide, journal, pub, annuaire, internet : 324 Nous connaît déjà, a déjà appelé : 262 Connaissance, amie, famille : 210 Association, organisme : 116 Pas d’informations : 99 Maison de la Femme : 87 Service social public/privé : 80 Médical, paramédical : 67 6

Provenance des bénéficiaires selon les districts du canton de Vaud Districts Lausanne Ouest Lausannois Morges Nyon Lavaux-Oron Riviera-Pays d’Enhaut Aigle Gros-de-Vaud Broye-Vully Jura-Nord vaudois

Consultations 437 142 119 41 107 106 25 53 20 65

En outre, nous avons eu 35 consultations provenant d’autres cantons, 6 de pays étrangers et 89 dont la provenance était inconnue.


Répartition des types de consultations

25

@ Courriels

458 Entretiens

762 Téléphones

Types de questions Les problèmes les plus fréquemment évoqués sont la séparation, le divorce et différents problèmes de couple. Cela constitue 51.8% des consultations. Ceux liés à la famille et à la maternité représentent 19.9% des cas. Les problèmes liés à l’emploi (chômage, réinsertion, formation, bourse et mobbing) concernent 19.7% des cas. Les problèmes financiers 18.3%, la violence 11%, la détresse 9.3% et diverses autres questions (logement, solitude, assurances,…) complètent ce tableau.

L’affluence à Lausanne en fonction des jours: Lundi + après-midi : 226 Mardi matin : 183 Mardi après-midi : 103 Mercredi matin : 182 Jeudi matin: 179 Jeudi après-midi : 95 Vendredi matin : 151 Remarques générales Les demandes relatives à la détresse (+3%) et aux problèmes familiaux (+5%) sont en augmentation. Nous sommes effectivement confrontées de plus en plus à des personnes désespérées et pour lesquelles nous peinons à trouver les organismes ou institutions susceptibles de leur venir en aide. En revanche, les questions liées aux problèmes de travail sont en baisse de 5.3%. Nous supposons que les bénéficiaires ont plutôt tendance à s’orienter vers les syndicats pour ces problématiques. Il est aussi intéressant de relever que les hommes consultent de plus en plus nos permanences. En 2017, 108 hommes ont fait appel à nos services, ce qui représente 8.7% de notre public. Cette progression est constante depuis 2013. Cette année-là 58 hommes avaient consulté le Bif, ce qui équivaut à un pourcentage de 5.5%. 7


Hors permanences Formation En 2017, nous avons organisé pour nos répondantes un programme riche en formations diverses. Dans le cadre des colloques-rencontres, trois organismes sont venus présenter leurs services en 2017 : • Le centre de consultation LAVI (Loi fédérale sur l’aide aux victimes d’infractions); • Histoires de parents de la FJF (Fondation Jeunesse et Familles); • Le SSI (Service Social Internationnal). Nous les remercions chaleureusement d’avoir pris le temps de nous informer sur leurs services et de s’être prêtés à nos questions. Plusieurs répondantes ont aussi participé à la journée du réseau vaudois contre la violence domestique, ainsi qu’au Forum MIS (mesures d’insertion sociale).

Nous avons encore mis sur pied cinq cours dans le cadre de notre formation continue : • une supervision par Luc Wilhelm; • deux formations continues sur «Motiver au changement» par Enzo Negro; • une formation d’orientation juridique basée sur des situations rencontrées dans notre pratique par Me Schwaab; • une formation en relation avec la Justice de paix sous la forme d’une présentation de cette autorité suivie d’une session de questions-réponses par Me Serge Segura. Suite aux changements opérés dans notre centre documentaire, il nous semblait indispensable de former nos répondantes à ces modifications. Les salariées ont donc organisé une formation sur la recherche documentaire. Il s’agissait d’expliquer les meilleurs moyens de rassembler toute information utile sur une thématique sur tous les outils à disposition dans nos permanences. Nous organisons aussi chaque année une journée récréative. C’est toujours un moment fort apprécié et qui nous permet de mieux faire connaissance les unes avec les autres. Ce rendezvous est d’autant plus important que notre équipe s’est fortement agrandie ces dernières années.

8


Relations publiques Comme chaque année, nous avons pris de nombreux contacts et tissé des liens avec d’autres organismes, afin de créer de nouvelles synergies nous permettant d’encore mieux nous insérer dans le réseau associatif vaudois. Nous avons notamment rencontré Caritas et Migr’info à Yverdon, afin de donner plus de visibilité à notre antenne et leur présenter nos activités. Nous avons aussi voulu resserrer les liens qui nous unissent à la Fondation Madeleine Moret. Dans cette optique, nous avons participé au Forum des associations de la Maison de la Femme qui avait pour but de trouver des idées pour améliorer la situation financière de la maison et assurer sa pérennité. Deux de nos bénévoles ont d’ailleurs animé sur ce sujet un brainstorming pour son comité. Plusieurs de nos répondantes ont aussi participé à diverses réunions ou événements organisés par les diverses associations qui résident dans la Maison de la Femme. Nous avons aussi rencontré Madame Maribel Rodriguez, la nouvelle cheffe du Bureau cantonal de l’égalité afin de lui présenter nos services. Comme chaque année, des bénévoles se sont portées volontaires pour distribuer des flyers lors de la tenue de stands d’information au CHUV et lors de la distribution de soupe dans le cadre des « Soupes d’ici et d’ailleurs » à Yverdon-les-Bains. Et ce sans compter les flyers qui sont distribués de manière sponta-

née par nos répondantes auprès de leurs proches, connaissances ou autres… Communication Cette année nous avons aussi poursuivi nos efforts pour mieux nous faire connaître : • alimentation de notre page Facebook; • distribution de tous-ménages dans différentes régions du canton selon un planning ciblé; • organisation d’une campagne d’affichage sur les bus de la région de Vevey et d’Yverdon-les-Bains; • présentation sur le site Vaud-Famille.ch. • publication d’un article sur nos activités paru dans le 9 journal de l’Avivo.


Comptabilité Bilan au 31 décembre En CHF

2017

2016

Produits

194’650.00

197’920.00

Subventions

121’400.00

123’900.00

121’400.00

123’900.00

Subvention Etat de Vaud Dons et cotisations

73’250.00

74’020.00

Prestations des bénévoles

66’000.00

66’000.00

Autres dons et cotisations

7’250.00

8’020.00

00.00

00.00

Charges

194’411.31

196’111.01

Charges de personnel

Autres produits

155’789.00

154’762.85

Salaires et charges sociales

75’983.45

76’453.55

Prestations des bénévoles

66’000.00

66’000.00

Autres frais

13’805.55

12’309.30

4’179.30

2’679.40

34’443.01

38’668.76

238.69

1’808.99

Frais formation Charges d’exploitation Résultat de l’exercice

10

Nous remercions vivement le Service de prévoyance et d’aide sociales du Canton de Vaud pour le soutien financier indispensable qu’il nous apporte. Nous en profitons aussi pour adresser ici nos chaleureux remerciements à tous nos autres généreux donateurs qui nous soutienent fidèlement depuis plusieurs années. En 2017, nous enregistrons un très léger bénéfice de 238.69 francs. Cela démontre bien qu’il serait difficile d’offrir nos services avec moins de dons et de subvention. Nous constatons aussi que nos charges d’exploitation ont baissé de 4’225.75 francs par rapport à l’année dernière. Cela s’explique surtout par le fait que nous n’avons pas célébré cette année d’anniversaire spécial du Bif, ce qui était le cas l’année dernière et que nous avons eu peu de frais concernant le matériel et les mandats informatiques. Ce qui ne sera pas le cas en 2018, puisque nous prévoyons une refonte de notre base de données et de notre site internet. En revanche nous avons été taxés retroactivement par l’Office cantonal des impôts pour la première fois depuis que le Bif existe.


Comité et remerciements Comité Situation au 31 décembre 2017 Présidente Vice-présidente Comptes Responsable antenne Yverdon Formation Communication Suppléantes

Christine Schwaab Marianne Perret Denise Morard Claire Jaussi Agnès Rochat Noémie Neumann Donegani Françoise Estoppey et Laurence Gardiol

Les salariées participent également aux séances de comité et disposent d’une voix consultative : Coordinatrice Catherine Ruchet Choffat Secrétaire Christina Barbey Selon nos statuts, nous avons dû procéder à l’élection du comité cette année. Toutes les membres du comité sont réélues, à part Tamara Renaud, qui ne se représentait pas. Nous la remercions encore chaleureusement d’avoir assumé ce poste pendant de nombreuses années. En remplacement, l’assemblée a élu Claire Jaussi. Nous lui souhaitons la bienvenue. Pascale Manzini, qui officiait comme membre extérieure, a donné sa démission pour cause de surcharge professionnelle. Nous lui adressons toute notre gratitude pour son soutien.

Comme le réglement concernant le contrôle des comptes des associations a changé, nous devons désormais soumettre nos comptes annuels au contrôle d’un organe de révision agréé. Nous devons modifier notre pratique et renoncer aux services de René Ischi et d’Eliane Lavanchy, qui assumaient jusqu’ici le rôle de contrôleurs des comptes. Merci à eux deux pour leur engagement en faveur du BIF ! Remerciements Le Bureau Information Femmes et son comité remercient tout particulièrement le Service de prévoyance et d’aide sociales de l’Etat de Vaud pour son soutien financier, ainsi que plusieurs communes vaudoises et quelques personnes privées pour leurs dons. Nous sommes aussi très reconnaissantes à nos membres sympathisants pour leurs cotisations et leur soutien. Merci enfin aux institutions qui sont venues parler de leur travail et surtout aux répondantes ( Christine, Marianne, Denise, Claire, Agnès, Noémie, Françoise, Laurence, Catherine, Christina, Cilou, Daisy, Mary-Jane, Sylviane, Anne, Nicola, Véronique, Nynke, Suzanne, Tamara, Christiane, Isabel, Anna et Natalia ) pour leur engagement auprès des bénéfi11 ciaires.


Nous trouver Permanence téléphonique et d’accueil, le BUREAU INFORMATION FEMMES (BIF) existe depuis 1981. Organisé en association depuis 2002, il fournit gratuitement et en toute confidentialité écoute, informations et orientation aux femmes ou aux hommes qui en font la demande. Permanence principale : > Lausanne du lundi au vendredi de 9h à 12h, le mardi et le jeudi de 16h à 18h Maison de la Femme Av. Eglantine 6 1006 Lausanne 021 320 04 04 > Plus d’informations ou contact : BIF - Bureau Information Femmes Av. Eglantine 6 - 1006 Lausanne Téléphone : 021 320 04 04 info@bif-vd.ch - www.bif-vd.ch

Les autres permanences : > Vevey le mardi de 9h à 11h45 Centre social régional (CSR) RIVIERA Rue du Collège 17 1800 Vevey 021 320 04 04 > Morges le jeudi de 9h00 à 11h30 Arasmac Rue Couvaloup 10 1110 Morges 021 804 98 83 > Yverdon le mercredi de 9h15 à 12h00 Maison des Associations Quai de la Thièle 3 1400 Yverdon-les-Bains 024 425 55 94

Rejoignez-nous sur Facebook

Vous pouvez nous soutenir en nous faisant un don sur le compte : CCP 10-12483-7

Rapport activite 2017  

Association à but non lucratif qui écoute, informe et oriente toutes personnes qui le désirent.

Rapport activite 2017  

Association à but non lucratif qui écoute, informe et oriente toutes personnes qui le désirent.

Advertisement