Page 1

m a g a z i n e d e s m é d i a t h è q u e s DE B R EST N°61 - OCTOBRE-NOVEMBRE-DECEMBRE 2016

dossier La rentrée littéraire

©

rendez-vous Jack London : l’aventure et l’écriture

Jack London sur son bateau « le Roamer » 1911

biblio.brest.fr

Le bibliofil


ZOOM SUR

La radio s’invite dans les médiathèques Depuis quelques années, le réseau des médiathèques de Brest développe un partenariat avec la webradio Oufipo (Ouvroir de finistérités potentielles) qui organise le festival Longueurs d’ondes. En juin dernier, la médiathèque de l’Europe a accueilli les élèves de l’école primaire Saint Jean-Baptiste et Oufipo pour un enregistrement radiophonique. Avec un regard plein de fraîcheur, mais néanmoins rigoureusement journalistique, les élèves ont fait une émission sur leur quartier, dans leur quartier. En vrais petits journalistes, ils ont mené interviews, enquêtes, reportages, jeux, le tout dans une ambiance très bon enfant, lors d’une émission – en direct – enregistrée et animée à la médiathèque de l’Europe. Ce moment convivial est resté gravé dans les esprits des élèves, du public comme dans celui des bibliothécaires. Le partenariat avec Oufipo se poursuit. Un nouveau journal de quartier se tiendra prochainement avec les enfants de la Cavale blanche et le vendredi 21 octobre prochain, Oufipo enregistrera une rencontre à la médiathèque de St-Marc autour de jeux littéraires réunissant quatre écrivains bretons (Arnaud Le Gouëfflec, Renaud Cerqueux, Hervé Eléouet et Rémi Checchetto). Un grand moment en perspective !

sommaire p. 2 Zoom sur : un journal radiophonique de quartier p. 3 Actualité : le mercato des médiathèques p. 4 à 10 Rendez-vous p. 11  Capucins : le 6 tonnes p. 12 à 15 Dossier :  la rentrée littéraire p. 16 à 19 Pour les enfants p. 20 à 21 Patrimoine : une histoire de la presse p. 22 Agenda p. 23 Carte et horaires p. 24 La bibliothèque monte le son

© Mathieu Le Gall Le Bibliofil est rédigé par les bibliothécaires du Réseau des médiathèques de Brest coordonnés par Estelle Breheret, Nolwenn Cointo, Laëtitia Durand, Marion Folgoas, Florence Jeorgelin, Eveline Kerouanton, Rose-Anne Page, Tiphaine Balcou, bibliothécaires. Ont participé à ce numéro : Gabriel Hébert, Gaëlle Lecornu, Angélique Le Déhec, Carole Le Natur. issn bibliofil : 2119-1719

Toutes les animations organisées par les médiathèques sont gratuites.


actualité

3

Le mercato des bibliothécaires : un réseau mobile !

Des bibliothécaires en visite à la médiathèque des Capucins en juin 2015. © LaPhotoDeTreizeHeure

Saviez-vous que le mot « mercato » vient de l’italien et signifie marché ? Un italianisme très usité que l’on voit surgir avec régularité chaque année, quand les équipes sportives, principalement de football, procèdent à leurs transferts. Qui n’a pas eu vent cet été de l’arrivée de Paul Pogba à Manchester United ? Même si l’actualité sportive n’est pas votre tasse de thé, il y a fort à parier que vous n’avez pas pu y échapper. Moins médiatique, mais tout aussi intéressant, un discret mercato s’est également déroulé dans les coulisses des médiathèques de Brest. À l’automne dernier, une grande bourse à l’emploi a été lancée dans le réseau de lecture publique. Les agents des bibliothèques d’Etude et Neptune (ayant fermé leurs portes pour céder prochainement la place à la médiathèque des Capucins) ont été invités à candidater sur les postes qu’ils souhaitaient occuper dans le nouvel équipement. Cette opportunité a été ouverte plus largement à tous les agents du réseau. Ainsi plus d’une centaine de professionnels se sont vus offrir le choix de rejoindre l’un des départements nouvellement créés à la médiathèque des Capucins ou bien de postuler dans l’une des sept bibliothèques de quartier. Laissant à chacun le choix de poursuivre ses fonctions actuelles ou de se projeter dans de nouvelles missions, cette initiative a favorisé la mobilité interne.

Magali Haettiger, nouvelle directrice du réseau des médiathèques de Brest. © Ouest France

Si vous fréquentez plusieurs médiathèques du réseau, vous aurez peut-être remarqué que certains bibliothécaires habituellement croisés à Lambézellec vous accueillaient désormais à Saint-Marc. Et si vous êtes un habitué de la médiathèque de Lambézellec, vous n’aurez pas été sans noter que de nouvelles têtes avaient rejoint l’équipe. À la faveur du mouvement des uns, mais aussi de départs à la retraite, de nouveaux collègues ont ainsi intégré le réseau des médiathèques, en provenance de Quimper, Saint-Brieuc, Saint-Martin-des-Champs mais aussi Paris ou Toulouse. À la tête du réseau également, un changement a eu lieu. Nicolas Galaud qui dirigeait le réseau de lecture publique depuis 2004 est parti vivre d’autres aventures à Bordeaux. Nous accueillons une nouvelle directrice en octobre, Magali Haettiger. Bienvenue à elle !


4

Rendez-vous

Festival Grande Marée Du 18 novembre au 2 décembre, le festival de conte Grande Marée, organisé par l’ADAO, s’installe dans différents lieux de la région de Brest. Les médiathèques vous proposent plusieurs rendez-vous. Attention toutes les séances sont sur inscription, auprès de la médiathèque qui accueille le spectacle.

Les contes pas si merveilleux

Hervé-Thiry -Du val © ro us sy

Par Hervé Thiry-Duval Un florilège d’histoires malicieuses au bon goût d’autrefois relevées d’un zeste d’humour avec des princesses moches, des saucisses faramineuses et des bûcherons pas bien malins… Un récital humoristique qui revisite les contes traditionnels ! • Mercredi 23 novembre à 18h30 Médiathèque de la Cavale Blanche À partir de 7 ans. Durée : 1h15

mike burns

Pellicane K owa rs ky

La vieille licorne (Paroles sous la lune)

Contes

Par Myriam Pellicane et Didier Kowarsky Lune, contes, poésies, mystères, labyrinthes, stupeurs, impertinences et secrets…Dans la froide lumière de NotreDame la Lune, une licorne, plus vieille que nos souvenirs, fait vibrer la menace et la promesse. Le conte emprunte ici sa dynamique à la poésie, celle qui « n'est pas faite pour décorer un intérieur » (Picasso), mais pour lutter contre le confort, le conformisme et l'ennui. L'ombre et la lumière, le silence et le cri, les deux parleurs s'aventurent en contrastes et en coïncidences avec le spectateur, témoin et partenaire de l'action.

Par Mike Burns Pourquoi choisir un conte plutôt qu’un autre ? Alors que l’on peut laisser le moment choisir et le conteur puiser dans son immense répertoire ; il connaît plus de contes qu’il n’y a de jours dans l’année… Mike Burns aime à raconter comme cela, comme on raconte au pays. Des histoires bouleversantes, racontées dans une langue drue et rugueuse, vive et souple, en français, en anglais, en gaélique (rien que pour la musique des mots). Des mythes immémoriaux du temps avant le temps où « les oiseaux faisaient leurs nids dans les barbes des vieillards ».

• Jeudi 24 novembre à 18h30 Médiathèque de l’Europe À partir de 12 ans. Durée : spectacle de 2h avec entracte

• Jeudi 24 novembre à 18h30 Médiathèque des Quatre Moulins À partir de 12 ans. Durée : 1h


Rendez-vous

Petits arrangements sous l’édredon Conteur de fées Par Hervé Thiry-Duval Des fées rien que des fées. Des histoires de fées, pas celles de Charles Perrault ou de la comtesse de Ségur, non ! Des histoires de « vraies » fées …Ces êtres magiques et sauvages qui pendant des siècles accompagnèrent l’existence de nos ancêtres.

Par Colette Migné Au tout début du monde, le carrefour d’entrejambe était vide. Votre ornement, Messieurs, poussait timidement sur un arbre. Quant à notre grotte soyeuse, Mesdames, elle vivait dans la forêt interdite et épouvantait les hommes. Contes pas farouches pour se faire rosir les oreilles de plaisir et de rire.

• Vendredi 25 novembre à 18h30 Médiathèque de Lambézellec À partir de 7 ans. Durée : 1h

• Mardi 29 novembre à 18h45 Médiathèque de Saint-Marc Public adulte, à partir de 14 ans. Durée : 1h15

Colette Migné

Vagabonde

Par Myriam Pellicane « Et comme ça : tout le monde est mort, merci ! » Voici les derniers mots de la conteuse Myriam Pellicane, quand elle livre son tout nouveau spectacle intitulé Vagabonde. Elle les a prononcés avec un malin plaisir ! Cette conteuse-sorcière-gamine-corbeau brave les interdits et nous surprend avec sa délicieuse folie. Cette adolescente de 285 ans nous présente des personnages arrogants, naïfs, surréels, avec une légèreté qui lui donne l’air d’avoir 5 ans. Moqueuse, elle sait réveiller notre cœur d’enfant en nous contant des tragédies comme s’il s’agissait d’histoires sans conséquences. • Mercredi 30 novembre à 18h30 Médiathèque de Saint-Martin À partir de 12 ans. Durée : 50 min

5


6

Rendez-vous

À la médiathèque de la Cavale Blanche Jack London, l’aventure et l’écriture 1876-1916

Au fil des années de sa courte vie, Jack London fut coursier, manœuvre, marin, ouvrier, chercheur d’or, vagabond, militant socialiste, journaliste sportif, correspondant de guerre, fermier et écrivain. Il écrivit vingt-deux romans, des poèmes, pièces de théâtre et essais, cent quatre-vingt-huit nouvelles, sans compter une énorme correspondance. Dès qu’il devint un écrivain à succès, il fut l’homme public américain le plus photographié de son époque. Il se passionna lui-même pour la photographie. • Exposition de photos Du 5 novembre au 10 décembre

Rencontre autour de Jack London

Avec Noël Mauberret, professeur agrégé et traducteur des textes de l’écrivain qui a aussi dirigé la publication des œuvres complètes de Jack London aux éditions Phébus. Séance de signature de l’ouvrage Les vies de Jack London écrit avec Michel Viotte, qui sort aux éditions La Martinière. • Jeudi 17 novembre à 18h30 Médiathèque de la Cavale Blanche Située place Jack London

Des romans de la collection patrimoniale des bibliothèques seront exposés.

Jack London à la loupe Noël Mauberret, pourquoi vous êtes-vous particulièrement intéressé à l’œuvre de Jack London ? Beaucoup de jeunes dans ma vallée ont émigré aux USA entre 1870 et 1920, dont des cousins qui avaient un hôtel à San Francisco du temps de London. Récemment encore, un Mauberret était sheriff à Santa Rosa, la ville la plus proche du ranch de London. Ma cousine qui revenait l'été m'a parlé de lui. Alors j'ai lu L'appel de la forêt. Plus tard, j'ai lu Martin Eden et ça a été un choc ! Avec quel livre de Jack London faut-il aborder son œuvre ? On peut aborder London par le biais de la découverte du grand nord (L'appel de la forêt, Croc Blanc, Les enfants du froid) On peut aussi s'intéresser à son oeuvre politique (Révolution, Le talon de fer). On peut aussi découvrir son chef d'oeuvre, Martin Eden.

Si vous deviez nous raconter une anecdote de sa vie mouvementée ? Quand il était jeune et buvait avec les marins de la baie de San Francisco, Jack London est tombé à l'eau une nuit en regagnant son bateau, ivre mort. Emporté par le courant, il décide que c'est une belle mort et se laisse couler. Mais réveillé par l'eau glacée, il choisit de vivre, nage plusieurs heures et au moment où il va couler, à l'aube, est recueilli par un marin pêcheur. Votre livre Les vies de Jack London sort bientôt. Pouvez-vous nous dire ce que l’on y découvrira ? On y apprend le détail de sa vie et de ses voyages. On peut y suivre London de très près en le voyant vivre. On a créé des cartes très précises et établi les liens entre fiction/photo/journalisme.


Rendez-vous

À la médiathèque de Saint-Marc Des Poulpiks* dans la tête

Spécialistes en allitérations déjantées, en expressions revisitées et inventeurs de mots, les auteurs bretons Arnaud Le Gouëfflec, Renaud Cerqueux, Rémi Checchetto et Hervé Eléouet seront présents pour une séance de jeux avec la langue française à la manière de l’émission de France Culture « Des Papous dans la tête ». Une séance joyeusement décalée qui sera enregistrée par la webradio Oufipo et animée par Marie Penn'Du du Goéland Masqué. * Le poulpik s’apparente au Korrigan

• Sur inscription Vendredi 21 octobre à 20h30

Rencontre autour de la monnaie locale et solidaire Héol

Vous voulez œuvrer localement à la construction d’une économie complémentaire, performante et durable ? Vous voulez favoriser les projets locaux respectueux de l’environnement et des êtres humains ? La monnaie locale et solidaire Héol est faite pour vous. Dans le cadre du Mois de l’Economie sociale et solidaire. • Sur inscription Mercredi 2 novembre à 17h30

Papote Jardin

Retrouvons-nous avec l'association du jardin de Kerampéré pour papoter sur le jardin et sur les ouvrages coup de cœur sur le jardin (documentaires, DVD, romans, BD…). Une bonne occasion de mettre le potager à l'honneur, même en hiver ! Sur inscription • Samedi 19 novembre à 11h

Bouquin’âge

Connaissez-vous la nouvelle ? Les bibliothécaires vous emmènent à la découverte de ces histoires courtes. De petites sensations douces et amères à savourer entre des chansons… Suivi du traditionnel goûter. Sur inscription • Mardi 22 novembre à 15h30

Comment vaincre la mort en moins d'une heure ?

Par Yan Marchand, philosophe Notre temps est compté, et quand on y pense, c'est l'angoisse ! Et si on se donnait une heure en compagnie des philosophes d'aujourd'hui et de jadis pour vaincre la peur de la mort ? • Sur inscription Samedi 3 décembre à 10h30

7


Rendez-vous

8

À la médiathèque de Saint-Martin De fil en étoffes Allier mode et esprit récup’, c’est possible ! La médiathèque de Saint-Martin se penche sur la question et vous propose pendant deux mois différents rendez-vous, pour les adultes mais aussi les enfants.

Défilé de mode Just being you

Caroline Roux, artiste engagée et décalée, donne une seconde chance à toutes les petites choses qui encombrent nos poubelles, en réutilisant des déchets pour créer d’étonnantes robes de soirées. Emballages plastiques, chutes de filets de pêche, étiquettes de prix ou même encore papiers journaux ; tout est bon pour donner vie à un modèle éco-responsable et unique en son genre. Un monde où même les plus insignifiants détritus se mettent au service de l’élégance et de la féminité. • Vendredi 25 novembre à 18h30

r Fehring avie ©X

Atelier maroquinerie

© Artothèque de Brest

• Sur inscription Mercredi 19 octobre de 17h à 20h

Exposition d’œuvres textiles

Exposition des œuvres de Wolfgang Gäfgen (gravures et dessins sur le thème du vêtement) et Maya Mémin (monotype sur tissu), prêtées par l’ Artothèque de Brest. En regard de ces tableaux seront présentées plusieurs tenues réalisées par Emma Premel-Cabic (Madame Sans-Gêne), à partir de textiles recyclés et matériaux issus de merceries anciennes. À l’occasion du vernissage de l’exposition le vendredi 14 octobre à 18h30, venez échanger sur le thème de l’anti-gaspi, et de la création en mode récup’.

• Du 11 octobre au 26 novembre Peinture de Maya Ménin

© Just being you

Animé par Xavier Frehring Apprenez à réaliser une sacoche ou un portefeuille en bâche recyclée. Pour les adultes.


Rendez-vous

À la médiathèque de l’Europe Par ici la bonne soupe !

© Pierrick Ségalen

Avec les légumes en surplus dans les jardins, les bibliothécaires, les associations du quartier, les enfants et visiteurs épluchent, font mijoter et partagent un bol de soupe, mais aussi jus et tisanes. À cette occasion, n’hésitez pas à venir alimenter la grainothèque, et y prendre de nouvelles semences. • Samedi 15 octobre À partir de 14h

Live à Ponta

Deux rendez-vous avec SinnKaya, auteur, compositeur et interprète. Il sera accompagné de plusieurs invités pour 1h de musique live.

• Samedis 29 octobre et 26 novembre à 18h

L'association Kerez vient de sortir un CD écrit, composé et interprété par le musicien brestois Ervé Déroff. Sous-titré « Ça nous CANCERne tous », il comprend quatre titres au profit des enfants victimes de cette maladie, qu’Ervé Déroff jouera en live. • Samedi 17 décembre à 18h

À la médiathèque Rendez-vous des Quatre Moulins Maritimes © Archives municipales de Brest

Place des portes vers 1890

Le transport à Brest du 19e siècle à nos jours

L’exposition suit l’évolution des moyens de locomotion, de l’omnibus à cheval au bac traversant la Penfeld, jusqu’à la construction du Grand Pont, en passant par les vicissitudes de la guerre et l’attente de la reconstruction de Brest. Par la suite, le trolley-bus eut son heure de gloire comme le tramway avant lui, moyen de transport remis au goût du jour après une longue éclipse et qui fait son retour dans de nombreuses villes. En attendant le nouveau téléphérique ! En collaboration avec les Archives de Brest. • En octobre et novembre

Projection de Passeurs de l’ombre réalisé par Rolland Savidan. Ce documentaire décrit de manière authentique et vivante, comment des résistants bretons se sont trouvés impliqués dans une organisation secrète placée sous l'égide de l'Intelligence Service britannique. Les passeurs de l'ombre étaient convoyeurs, hébergeurs, agents de liaison. Par le prisme de l'histoire de Shelburne, ce film est aussi un hommage à tous ceux qui, pour combattre la présence de l'occupant, sont allés jusqu'au bout de leur devoir avec une discrétion et un courage exemplaires. Suivi d’un échange avec Christian Bougeard, professeur émérite à l’UBO. • Dans le cadre du mois du film documentaire. Entrée gratuite. Jeudi 3 novembre à 18h Au cinéma Les Studios

9


Rendez-vous

10

À la médiathèque de Lambézellec

Merc’h an Eog

Merc’h an Eog est un spectacle des Teatr Piba & Theatr Genedlaethol Cymru qui sera présenté à La Maison du Théâtre les 17 et 18 novembre. Nous proposons deux rendez-vous autour de ce spectacle.

Café tablette spécial Sibrwd

Sibrwd (« murmure », en gallois) est une application originale proposant une façon inédite d’accéder à ce spectacle multilingue. Si possible, venez avec votre smartphone (ou votre tablette) et vos écouteurs. Sinon, nous vous fournirons de quoi profiter quand-même de Sibrwd. En compagnie de Thomas Cloarec, metteur en scène, Erin Maddocks, technicienne Sibrwd et Steeve Brudley, comédien. • Samedi 5 novembre à 10h30

Lambé lit

Échanges et discussions autour des coups de cœur et sélections des bibliothécaires et des lecteurs. • Samedi 26 novembre à 15h

Aprèm Jeux

À Lambé on sort les jeux tout l’après-midi. Habileté, stratégie et convivialité ! • Samedi 10 décembre de 14h à 17h

Accompagnement au numérique

Initiation à l’informatique et aux nouvelles technologies numériques : internet, mail, traitement de texte, tablettes... Sessions à thème - sur demande et uniquement sur RDV

Textes dits, rencontre et apéro avec Teatr Piba

© Kirsten McTernan

Rencontre conviviale et multilingue autour d’extraits inédits de Merc’h an Eog. Les extraits seront mis en voix en gallois, en breton et en français. L’occasion de découvrir le texte et les personnages de la pièce, les thématiques soulevées et les enjeux dramaturgiques de la création multilingue. • Mardi 8 novembre à 18h30

Choisissez votre Nanar de Lambé !

Le Nanar est un film raté mais tellement ridicule qu’il en devient drôle. Cela peut être dû aux trucages, aux dialogues, au scénario… Visionnez une sélection et votez pour votre nanar préféré : Dead sushi : des sushis affamés et plein d’idées ridicules. Commando : Schwarzy dans ses œuvres. Le retour des tomates tueuses : si vous voulez voir la coupe de cheveux ridicule de Clooney trente ans plus jeune. L’invasion des araignées géantes : arachnophobe s’abstenir. Plan 9 from outer space : pour les amateurs d’Ed Wood. Delta Force : la gentille Amérique contre les méchants terroristes. Mega shark VS Mecha shark : là on frise le ridicule ! Mon curé chez les nudistes : le seul film français de la liste, ne le manquez pas. Terreur à Tiny Town : des cow-boys nains sur des poneys, ce western de 1938 vous tente ?

Et pour faire connaissance avec le genre, quelques livres : Nanarland : le livre des mauvais films sympathiques. Les 101 nanars : une anthologie du cinéma affligeant mais hilarant. Les DVD sont empruntables à partir du 18 octobre à la médiathèque de Lambézellec. Vous pourrez emprunter le film Nanar en plus de trois fictions. • Visionnage des films du 18 octobre 2016 au 27 mars 2017 Soirée de clôture mercredi 26 avril 2017 Contact : Serge Givaja.


capucins

Le 6 Tonnes, un espace dédié aux adolescents et aux jeunes adultes Le 6 Tonnes

GET CONNECTED connectez-vous

La médiathèque des Capucins proposera aux 15-20 ans de se retrouver dans un espace convivial de 80 m2, à proximité de l’espace jeux vidéo. 1000 romans à découvrir, des sélections de films et de musique, sans oublier les magazines, mangas et BD, le tout dans une ambiance détendue.

Remix my name !

Dans le cadre d’un projet avec une classe de seconde du lycée Dupuy de Lôme, les bibliothécaires ont proposé aux lycéens de donner une appellation à ce nouvel espace. Lors de séances de remue-méninges, les jeunes étaient invités à cogiter. Les lycéens ont joué le jeu des questions-réponses : que représente une médiathèque pour vous ? Dans un espace qui vous serait dédié, que voudriez-vous pouvoir faire ? Que faites-vous entre midi et deux ?... À partir d’une trentaine de propositions, les jeunes ont voté, et c’est finalement le 6 Tonnes qui l’a emporté. Cette nouvelle dénomination a été dévoilée aux élèves lors d’une visite en avant-première de la médiathèque des Capucins. Ce sont des hourras dignes d’un match de l’Euro 2016 qui l’ont accueillie !

Le 6 Tonnes ?

Le 6 Tonnes est un marteau-pilon commandé en 1866 par le Ministère de la Marine et des Colonies aux établissements Schneider et Cie du Creusot. Livré en 1867 à l’arsenal de Brest, d’une puissance de 6 tonnes et haut de 9,50 mètres, le marteau-pilon a fonctionné vaillamment jusqu’en 2005. C’est lors d’une visite des ateliers que les lycéens ont découvert cette machine.

Le 6 Tonnes : espace « co » ?

À l’heure de la « co-révolution » ambiante (co-location, covoiturage), pourquoi ne pas concevoir le 6 Tonnes comme un lieu où le savoir-faire collaboratif et le partage d’idées feraient partie intégrante de la vie de la médiathèque ? C’est la volonté affichée des bibliothécaires chargés d’animer le 6 Tonnes. Ateliers et autres services en collaboration directe avec le public se mettront progressivement en place. Alors osez ! Si vous avez des envies à partager, rendez-vous en 2017 au 6 Tonnes pour nous en faire part, car comme le souligne un proverbe africain « si tu veux aller vite marche seul, mais si tu veux aller loin marchons ensemble ». Idées et adage à expérimenter dans les mois à venir…

11


12

dossier

La rentrée littéraire 560 romans paraissent en cette rentrée littéraire 2016, aussi foisonnante que les années précédentes ! Voici pour vous, proposées par des bibliothécaires, quelques suggestions de lectures.

Les pêcheurs d’étoiles Jean-Paul Delfino Le Passage

La Vengeance des mères Jim Fergus Le Cherche Midi

Blaise et Erik voguent tant bien que mal dans les rues de Paris, à la recherche d’une prénommée Biqui. Ils naviguent à vue entre illusions perdues, rêves de gloire et désirs de destinations inconnues.

Mille femmes blanches paru en 2000 est un roman historique, basé sur des faits réels : en 1875, un chef Cheyenne, Little Wolf, demande au Président Grant mille femmes blanches en échange de mille chevaux pour les marier avec des hommes de son peuple. Il voit, par ce métissage, le moyen de mettre fin aux guerres incessantes entre les blancs et les Cheyennes. Au cœur de La vengeance des mères, la place des femmes, la lutte des indiens et des grands espaces. Fiction et réalité se mêlent mais on a envie d’en savoir plus sur le destin de ces femmes. C’est la suite de Mille femmes blanches mais le roman peut se lire indépendamment.

Blaise, c’est Blaise Cendrars. Erik c’est Erik Satie. Dans le Paris des années folles, les deux hommes errent de Montparnasse à Arcueil, se saoulent au Chien qui fume, traversent la capitale sur le dos d’une girafe… et bien d’autres choses encore le temps d’une nuit formidablement contée par Jean-Paul Delfino. Un voyage poétique et richement documenté en compagnie de ces deux pêcheurs d’étoiles aux destins d’exception.

Cannibales Régis Jauffret Seuil Noémie, artiste peintre de 24 ans écrit à Jeanne, mère de Geoffrey qui a partagé temporairement sa vie, pour lui dire toute la haine et le dégoût que lui inspire son fils. D’abord rétive à cet échange, la vieille femme aigrie et solitaire va se prendre au jeu de cette relation épistolaire qui mène les deux femmes vers un plan machiavélique et redoutable. Le style est aussi incisif que le propos. Les phrases sont ciselées et les formules affutées comme des lames tranchantes. Une incursion jouissive dans le domaine de la haine : brillant ! La correction Elodie Llorca Rivages Avant de sombrer dans la folie, François, correcteur encerclé d’une vie terne, est rattrapé par ses pulsions, par son désir d’animalité, qui procureront à son existence un ultime et délicieux goût de sel. Une écriture fine et soignée, un premier roman qu'on lit sans s'arrêter, pris dans la spirale de ce cerveau qui tourne autour de son axe, en observant à chaque tour un angle qui le fait doucement, doucement, vriller. Prix Stanislas.


dossier Le monde est mon langage Alain Mabanckou Grasset Le monde est mon langage est le tour du monde de la pensée et des émotions telles que la langue française les véhicule, par les gens les plus divers, célèbres ou anonymes, adolescents ou vieillards. Alain Mabanckou les a rencontrés et nous les raconte, en une suite de portraits admiratifs et aimants. De JMG Le Clézio, à un inconnu de la Nouvelle Orléans, de Buenos Aires à Château-Rouge, Mabanckou nous offre un livre-puzzle à lire comme un récit de voyage, en commençant par la fin si on a envie ! Une véritable déambulation littéraire riche de références, qui donne envie de partir à la découverte d’autres auteurs et d’autres univers.

La tentation d’être heureux Lorenzo Marone Ed. Belfond Un roman à l’écriture simple et fluide, fait de courts chapitres, où l’on suit Cesare, veuf napolitain de 77 ans, cynique, bourru, et qui fuit les relations avec les autres. Un événement va venir bouleverser ses préjugés et son quotidien. Roman sur les liens familiaux, sur la vieillesse et la solitude ; à la fois touchant, émouvant, et souvent drôle avec des belles réparties. Un bon et doux moment de lecture.

De Profundis Emmanuelle Pirotte Cherche midi

Légende Sylvain Prudhomme Gallimard

Dans un futur proche, l’humanité est décimée par le virus Ebola III. Chaos climatique, fanatismes religieux et insécurité règnent sur ce qu’il reste de la Terre. C’est dans ce contexte que Roxanne, dealeuse de médicaments à la petite semaine, doit s’occuper de sa fille Stella. Afin de préserver cette dernière de la violence urbaine, elle l’emmène se réfugier à la campagne où l’épidémie ne semble pas avoir de prise. Mais arrivées dans la maison familiale, elles doivent composer avec une entité qui semble régner sur les lieux...

Près d'Arles vivent deux amis : Nel, photographe, fils et petit-fils de berger et Matt, entrepreneur et documentariste. Pour le besoin d'un film, consacré initialement à une célèbre discothèque de Camargue, Matt en vient à s'intéresser aux cousins de Nel, Fabien et Christian, deux frères aimant la fête et la bagarre, au destin tragique.

Si le début, franchement dystopique, augure d’un très bon roman, la suite prend une tournure plus fantastique et laisse une impression mitigée.

Entre fiction et reportage, ce roman subtil, très bien écrit, aborde de nombreux thèmes : les liens familiaux, les liens amicaux, l’insouciance d’une époque (les années 80), dans le cadre étonnant de la Crau, désert aride de Provence. Passionnant !

13


14

dossier

Ronde de nuit Michel Rio Sabine Wespieser

Où la lumière s’effondre Guillaume Sire Plon

Règne animal Jean-Baptiste Del Amo Gallimard

Avec Ronde de nuit, Michel Rio nous convie à travers six sujets, six discussions à une réflexion sur le monde tel qu'il est. L'ouvrage, très érudit, se lit comme une aventure de la pensée accompagnée d'un vocabulaire extrêmement soigné. Les personnages brillants dispensent leurs savoirs : un ancien banquier devenu clochard devise avec un journaliste, un cardinalmathématicien et un romancier confrontent leurs points de vue… On y croise aussi des politiciens de tous bords. C'est très bien orchestré et audacieux mais un peu trop démonstratif (tant sur le fond que sur la forme).

Paul Mercier et Robin Valéry, brillants informaticiens, ont fait fortune en Californie. Paul, écœuré par les effets pervers d’Internet, veut le détruire avec l’aide de 10000 saboteurs. Mais il se fait tirer dessus et confie à Robin le soin de déclencher l’opération destructrice à sa place.

Eléonore nait avec son siècle, dans une petite ferme du sud-ouest comme il en existait tant. La vie est âpre alors, les sentiments revêches. On est dur au mal, avec les autres et avec les animaux. Mais la relation avec la nature est encore un échange de bons procédés, la violence reste maitrisée.

Mi thriller mi pamphlet, ce roman nous amène à réfléchir sur la place d’Internet dans nos vies, sur son emprise sur les individus, gouvernés par des algorithmes, sur son poids économique énorme. Style nerveux pour un propos brillant et cynique. À découvrir !

1981 : Eléonore est encore là. Elle observe la transformation du monde paysan. La ferme est désormais un élevage industriel. Les porcs naissent et meurent dans des conditions atroces. Rien ne nous est épargné, jusqu’à la suffocation parfois. Del Amo, sympathisant de la cause animale, dénonce de façon impitoyable la sauvagerie à l’œuvre dans ces élevages industriels. L’écriture est puissante, exubérante, baroque. On navigue entre réalisme cru, poisseux et fulgurances poétiques. En refermant le livre on connait véritablement le prix d’un simple jambon-beurre.


dossier

Ils ont précédé la rentrée, mais ils nous ont marqué…

Le grand marin Catherine Poulain l’Olivier C’est à bord du Rebel, embarcation de pêche hauturière au large de l’Alaska, que Catherine Poulain, aux prises avec le tumulte de l’océan, la rudesse et l’âpreté de la vie à bord, nous retrace l’histoire de son propre sauvetage.

Le silence des chauves-souris, suivi de Lubna Cadiot (x7), Anaïs Allais, préface de Wajdi Mouawad, Actes-Sud papiers Dans le silence des chauves-souris, Nour et Maya, deux jeunes femmes enceintes, dialoguent avec l'oracle. Nour a fui son pays en guerre, Maya a perdu le sens de la naissance à venir. Lubna Cadiot(x7), met en scène sept femmes dont les mots dessinent en creux le portrait de Lubna. Leurs récits traversent tous le destin douloureux de l’Algérie. Wajdi Mouawad dans sa préface rapporte avec justesse ce malaise de la jeunesse à porter la douleur des ancêtres, et cette grande qualité d’Anais Allais, de pouvoir dire ce malaise autant dans les mots que dans les silences.

De nos frères blessés Joseph Andras Actes Sud À Alger en 1956, Fernand Iveton, un jeune ouvrier communiste et anticolonialiste rallié au FLN, dépose une bombe dans son usine, mais elle n'explosera jamais. Il sera exécuté le 11 février 1957 et demeurera le seul Européen guillotiné de la guerre d'Algérie. Ce roman éclaire une des zones d’ombre de la guerre d’Algérie. Dans un contexte d’attentats meurtriers, l’opinion publique française voulait un bouc émissaire. L’auteur raconte sobrement la torture, l’emprisonnement, le procès bâclé, l’attente de l’exécution et l’amour indéfectible de sa jeune épouse.

La langue est brute, rocailleuse, souvent charnelle. Ce récit, qui n’est pas sans rappeler l’expérience de la grande Anita Conti, est un premier livre éblouissant, une véritable bouffée d’air pur venue du grand nord : prix Mac Orlan, Joseph Kessel, Ouest-France, Etonnants voyageurs, Nicolas Bouvier, Gens de mer. Le désert ou la mer Ahmed Tiab L’Aube Des cadavres de migrants africains sont retrouvés échoués sur la plage de Bouisseville, près d'Oran. Tandis qu'il enquête sur un trafic d'êtres humains entre le Maghreb et l'Europe, le commissaire Kémal Fadil croise une jeune Nigérienne ayant fui son pays. Ce roman policier, en prise avec l’actualité, décrit par le détail l’itinéraire périlleux de 4 jeunes migrants, depuis leur pays jusqu’à l’Algérie, en passant par le Sahara où sévissent des groupes islamistes armés. Ce sont les passeurs algériens peu scrupuleux que traque le commissaire, aidé par un collègue marseillais.

15


pour les enfants

16

Toutes les animations sont gratuites et sur inscription

Expositions Herbiers Fantastiques

© émilie vast

Exposition de planches d’herbiers fantastiques réalisées et imaginées en temps d’activités périscolaires par des élèves de l’école de Pen-ar-Streat. Accompagnant les travaux des enfants, les planches de l’illustratrice Emilie Vast pour Arbres et feuillus d’Europe aux Éditions Mémo, offrent un autre regard sur l’imaginaire de la botanique.

• Du 15 octobre au 26 novembre Médiathèque de l’Europe

Les jardins suspendus

Illustrations de Géraldine Alibeu - Galerie Robillard Il existe certaines villes qui poussent tout en hauteur. Des villes recouvertes de poussière, de sable soufflé par le désert. Des villes où le soleil n’arrive plus jusqu’aux rues. Des villes où vivent des milliers d’inconnus. Petits escaliers, passerelles, échelles, tout est bon pour accéder à ces jardins suspendus aux façades des immeubles.

© Ateliers Art terre

• Du 2 au 31 décembre Médiathèque de Saint-Marc

Skita © Géraldine

Alib eu

Bestioles et expressions françaises par Art terre Une exposition ludique et pédagogique qui associe des sculptures réalisées en métal recyclé (canettes, bidons, etc), des photographies et des expressions françaises liées aux animaux. Si grâce à leur mémoire les éléphants ne se trompent jamais, les vieux singes, eux, font toutes sortes de grimaces lorsqu’ils plongent dans leurs souvenirs alors que les chiens, eux aboient quand la caravane passe. Heureux comme un poisson dans l’eau, nous allons voir Skita. • Du 2 au 31 décembre Médiathèque de l’Europe


pour les enfants

Spectacles Yann Quéré Les Bonomes Ces petits personnages en pâte à modeler vous racontent des histoires abracadabrantes. Les deux enfants ne veulent pas se coucher… Grand Marcel, le papa, ne mange que des pizzas. Le fantôme fait peur aux parents. Mais que fait la sorcière ? Tirées du quotidien, ces histoires sont accompagnées de chansons et comptines qui rythment ce spectacle. • À partir de 2 ans Samedi 1er octobre à 10h30 Dans le cadre des Bib lutins Médiathèque de l’Europe Sylvie Gougay Les aventures du Capitaine Kerlouan Capitaine Kerlouan est un fameux marin. Dans le Pays Pagan, tout le monde le sait bien ! Sa femme Marinette trouve des pièces d'or au fond d'une cassette, un fabuleux trésor. Capitaine Kerlouan va vite s'acheter un beau bateau de bois, un petit peu plus grand qu'une coque de noix. Le bateau du Capitaine a si fière allure que chacun se ramène pour tenter l'aventure. Très sage Marinette lui fait cette remarque : « C'est pas une goélette, ta jolie petite barque, c'est un petit navire ... faudrait pas qu'il chavire ! ». • À partir de 18 mois Samedi 5 novembre à 10h30 Dans le cadre des Bib lutins Médiathèque de l’Europe Diamine Ra Pa Poum Pa Prenez un rond, mettez-y le monde, faites un battement de cils, écoutez l’écho tourner en spirale, respirez, vous êtes prêts ! Laissez-vous embarquer... Dans une ambiance enveloppante, chaleureuse et dansante, découvrez et redécouvrez l’univers sonore du bercement au fil des cultures, des langues et langages du monde. • Dès la naissance. Vendredi 2 décembre à 10h30 Médiathèque de Lambézellec • Samedi 3 décembre à 10h30 Médiathèque de l’Europe

Toutes les animations sont gratuites et sur inscription

Les Bazard’elles Conte à couacS Spectacle burlesque de théâtre et de danse. Bienvenue dans le monde merveilleux des contes de fées… ou presque ! Dis-moi, fée Fibelle, le prince n'était-il pas voué à la princesse Ursule ? Rien n'échappe à tes yeux globuleux ma chère Shmurf !... Certes, en magie, un accident est si vite arrivé ! Mais mes étourdissements s'apaisent et je m'affaire de ce pas à tout résoudre. Un conseil : révise tes formules ou jette ta baguette aux oubliettes...et prend garde aux couacs et autres coâcs ! Avec des décors made in récup’ ! • Tout public Samedi 3 décembre à 10h30 Médiathèque de Saint-Martin La compagnie de la lune rousse Shéhérazade Un grand roi, pour ne plus jamais être trahi par une femme, avait résolu de se marier chaque jour, et au lendemain des noces, de faire étrangler par son vizir la nouvelle épousée. Une femme conçoit le projet audacieux de guérir le roi en lui racontant des histoires. Shéhérazade est le fil rouge des 1001 Nuits. C’est elle qui raconte pour guérir le roi. Elle sauvera sa vie et celle des autres femmes du royaume. Une pièce qui raconte dans le registre du merveilleux et de l’humour, les histoires du petit peuple de Bagdad : cordier, porteur, bûcheron, marchand, etc. Public familial, à partir de 8 ans. • Vendredi 16 décembre – 20h avec les histoires du bûcheron et de l’astrologue Médiathèque des Quatre Moulins • Samedi 17 décembre - 17h avec les histoires du bûcheron et du champ des génies. Médiathèque de Bellevue La compagnie de la lune rousse Petit Poisson (conte BIO) Dans un décor tout blanc, l’imaginaire navigue : apparaissent les sirènes, les sardines, des crocodiles, des méduses, des hippocampes, et même, quelquefois, des sacs plastiques ! Des histoires pour parler du monde tel qu’il est, des transformations, du temps qui passe, des séparations et des retrouvailles. Un voyage rythmique et musical pour chanter la mer et ses merveilles avec humour et poésie et avec grand respect et beaucoup de tendresse. • À partir de 3 ans Samedi 17 décembre – 10h30 Médiathèque de la Cavale Blanche

17


pour les enfants Toutes les animations sont gratuites et sur inscription

De fils en étoffes Anémones

d'automne et autres curiosités végétales et textiles…

Au travers d’une petite balade dans le jardin de la médiathèque, nous regarderons, dessinerons et réaliserons, à partir de textiles recyclés, de drôles de petits objets curieux et doux. Atelier de création par Ultra éditions - En partenariat avec le Magasin Oris. • Pour les 7-12 ans Samedi 15 octobre de 14h à 16h Médiathèque de Saint-Martin

T-shirt en pelote !

Nos tee-shirts représentent une mine d'or pour cette discipline. Une fois mis en pelote, ils deviendront objets de décoration ou accessoires de mode multicolores. C'est l'occasion de découvrir et expérimenter différents arts du fil : tissage 3D, crochet, tricot de doigt, matelotage, il y en aura pour tous les goûts ! Chacun pourra repartir avec une réalisation (bijou, guirlande, décoration à suspendre…). Animé par les ateliers de la Pince. • À partir de 5 ans Mercredi 2 novembre de 14h à 16h Médiathèque de Saint-Martin

Ciné

Pendant les vacances, c'est cinéma sur grand écran, suivi d'un goûter. • Mercredis 26 octobre et 2 novembre à 14h Médiathèque de Lambézellec Mercredi des histoires… en films ! Courts-métrages pour petits et plus grands. Parce qu’il n’y a pas que les livres qui racontent des histoires, voici une séance spéciale pour donner un avant-goût du festival du court-métrage.

TAP à l’œil

Exposition des créations textiles des enfants de l’école Guérin. • En Décembre Médiathèque de Saint-Martin

• À partir de 4 ans Mercredi 2 novembre à 15h Médiathèque de l’Europe

Festival Obliques - Agora sur le thème du voyage

À quoi pourrait servir le voyage ? Y a-t-il plusieurs manières de voyager ? Le Festival Obliques invite les enfants à une agora, un échange qui sera animé par Lionel Jaffrès. Chaque enfant pourra s'exprimer sur les différentes façons de voyager, du tourisme aux migrations, en passant par les expéditions scientifiques. En partenariat avec le GPAS et le centre social Couleur Quartier. À la suite de l'agora enfants, une "déambulation/ performance" est programmée au départ du parvis de la médiathèque par le collectif BIM (Lyon). • Tous publics À partir de 6 ans Samedi 5 novembre de 10h à 11h30 Médiathèque des Quatre Moulins

©inflexion

18


pour les enfants Toutes les animations sont gratuites et sur inscription

Les bibliothécaires racontent des histoires

Bébé Bouquine De 3 mois à 3 ans. Un moment de convivialité et d’échanges autour du livre, des comptines et des jeux de doigts . Les vendredis à 10h • 7 et 14 octobre • 18 et 25 novembre • 9 décembre Médiathèque de Lambézellec

Mercredi des histoires À partir de 4 ans, à 15h • Mercredi 19 octobre Cot cot codek, poules et poulets • Mercredi 30 novembre. Histoires musicales. I’m singing in the rain… ! • Mercredi 21 décembre. Dans la jungle, terrible jungle… Médiathèque de l’Europe

Croqu'histoires À partir de 4 ans. Une heure d'histoires le samedi à 10h30 • 8 octobre • 26 novembre • 10 décembre Médiathèque de Lambézellec

Bébé et Petit Bouquine • Samedi 15 octobre À 10h30 De 3 mois à 3 ans À 15h30 à partir de 4 ans À l’occasion du Festival de la soupe, des histoires de soupes et de légumes ! •Samedi 10 décembre À 10h30 De 3 mois à 3 ans Sur le thème du jardin Médiathèque de Saint-Marc

Les toutes petites histoires de Martin De 3 mois à 3 ans • Samedi 5 novembre À 10h30 : un chiffon font font. Médiathèque de Saint-Martin Penndoullig Istorioù ha rimadelloù e brezhoneg evit ar vugale, Bugale adalek 2 vloaz Histoires et comptines en breton pour les enfants à partir de 2 ans. D’ar Sadorn 3 a viz Kerzu da 10 e 30 / Samedi 3 décembre à 10h30 Levraoueg Lambezeleg Médiathèque de Lambezellec Drôles d’histoires ! À partir de 4 ans • Samedi 5 novembre à 11h : les loups Médiathèque de la Cavale Blanche

19


20

patrimoine

Petite histoire de la Presse en France (2/2)

1914-1944 : d’une guerre à l’autre Au début du siècle, la presse domine l’espace politique, mais de nouveaux outils émergent : le cinéma et la radio. Kodak produit en 1890 un appareil compact à pellicule, qui facilite les débuts du photo-reportage. L’Armée utilise les journaux comme relais patriotique entre le front et l’arrière. Le Canard Enchaîné conteste l’ultranationalisme, tandis que naissent de nombreux journaux de tranchées (Le Poilu). Après la guerre les journalistes, discrédités par les excès de la propagande, doivent obtenir une carte de presse pour travailler. Avec l’arrivée de la couleur les hebdomadaires se multiplient, pour des publics ciblés : Match, Miroir des Sports, Vogue. Le grand reportage (Joseph Kessel, Albert Londres) est facilité par le bélinographe, qui transmet rapidement des photographies par les lignes téléphoniques.

La presse féminine, très ancienne (Journal des Dames, 1759), reste conservatrice, et pleine de conseils pour être « une bonne fille, une bonne mère et une bonne épouse ». Une petite fille peut ainsi lire Fillette (1903), puis en grandissant, Votre Beauté. Emanation de Paris Soir, Marie-Claire (1937) s’adresse aux femmes actives urbaines, libres et indépendantes. La grande Presse reste affiliée aux intérêts financiers et politiques. Des scandales comme l’affaire Stavisky révèlent ces liens. Pendant l’Occupation, deux presses s’opposent : la presse collaborationniste, contrôlée par la Propaganda-Abteilung allemande, et la presse clandestine des résistants. Les titres les plus connus sont Combat, Franc-Tireur, la Voix du Nord.


patrimoine

1944-1972

Dès la Libération, les Français veulent des nouvelles libres de censure. C’est un nouvel âge faste du journalisme. La presse se modernise et se diversifie dans les années soixante, avec la couleur, le papier glacé des magazines. Même si la télévision est menaçante, la presse d’information domine (France-Soir, Le Monde, Le Figaro). Les nouvelles rotatives offset remplacent le plomb de la linotype. Au Monde, les bobines de 700 kg de papier tournent à 30 km/h. Elles dévorent 88 tonnes de papier pour un tirage de 525 000 exemplaires. Par contre la presse politisée perd du terrain (Le Figaro, Libération).

1972 : aujourd’hui.

La crise majeure de la presse débute. Les tirages des quotidiens chutent, car les lecteurs se tournent vers d’autres supports d’information, comme la télévision. Les recettes publicitaires s'écroulent. Des grands groupes se forment par rachats (Robert Hersant), induisant des problématiques d’indépendance journalistique. La presse doit repenser ses modèles éditoriaux, adapter ses pages et ses formats. Ainsi la presse régionale relègue la politique au second plan, et privilégie l’information locale. Les titres départementaux se concentrent dans des ensembles régionaux (Centre Presse) qui imposent par leurs tirages : 1 million d’exemplaires pour Ouest-France. Depuis les années 1990, la presse doit s’adapter à Internet et aux supports numériques. Des sites d’information en ligne se créent, souvent issus de l’ancienne presse (Rue89 en 2007). Mais un lecteur internet rapporte dix fois moins qu’un lecteur papier, et ces petites rédactions (comparées aux 300 journalistes du Monde), ne peuvent pas traiter tous les flux d’informations. Il faut encore créer de nouveaux modèles économiques, et trouver un équilibre à l’avenir.

21


22

agenda Pour les adultes

Pour les enfants

octobre

octobre

Jusqu'à mi-octobre

Et si… (Expo.)

Lambézellec

Jusqu'à mi-octobre

Biguden de Stan Silas (Expo. extérieure)

Europe

Jusqu'au 1er octobre

Le cheval d’Orgueil (Expo.)

Bellevue

Jusqu'au 12 novembre

Un Hélias intime (Expo.)

Octobre à novembre

Les transports à Brest du 19e Quatre Moulins siècle à nos jours (Expo.)

1er octobre, 10h30

Cyril Bonin, Atelier-Rencontre

Saint-Marc

1er octobre, 10h30

Les Bonomes (Bib lutins) par Yann Queré

EUROPE

7 et 14 octobre, 10h

Bébé bouquine

Lambézellec

8 octobre, 10h30

Croqu’histoires

Lambézellec

15 octobre au 26 novembre Herbiers fantastiques (Expo.) Europe 15 octobre à 10h30

Bébé bouquine : les carottes sont cuites !

SAINT-MARC

15 octobre à 15h30

Petit bouquine : les carottes sont cuites !

SAINT-MARC

15 octobre, 14h-16h

Anémones d’automne

saint-martin

19 octobre, 15h

Mercredi des histoires

Europe

26 octobre, 14h

Ciné-goûter

Lambézellec

Lambézellec

11 octobre au 26 novembre Exposition d’œuvres textiles

saint-martin

14 octobre, 18h30

Exposition d’œuvres textiles (Vernissage)

saint-martin

15 octobre, à partir de 14h

Festival de la soupe

Europe

19 octobre, 17h à 20h

Atelier maroquinerie

saint-martin

21 octobre,20h30

Des Poulpiks dans la tête

Saint-Marc

29 octobre, 18h

Live à Ponta : SinnKaya

Europe

novembre

novembre

Jusqu’au 26 novembre

Herbiers fantastiques (Expo.) Europe

2 novembre, 14h

Ciné-goûter

Lambézellec

2 novembre, 14h-16h

T-shirt en pelote !

Saint-Martin

2 novembre, 15h

Mercredi des histoires… en films !

Europe

Saint-Marc

5 novembre,10h à 11h30

Á quoi pourrait servir le voyage ?

Quatre Moulins

Rendez-vous maritimes

CINéMA LES STUDIOS

5 novembre,10h30

5 novembre au 10 décembre

Jack London, l’aventure et l’écriture (Expo.)

Les aventures du Capitaine Kerlouan (Bib lutins) par Sylvie Europe Gougay

CAVALE BLANCHE

5 novembre, 10h30

Les toutes petites histoires de Martin

Saint-Martin

5 novembre, 10h30

Café tablette spécial Sibrwd

Lambézellec

5 novembre, 11h

Drôles d’histoires !

CAVALE BLANCHE

8 novembre, 18h30

Textes dits, rencontre et apéro avec Teatr Piba

Lambézellec

18 et 25 novembre, 10h

Bébé bouquine

Lambézellec

26 novembre,10h30

Croqu’histoires

Lambézellec

30 novembre, 15h

Mercredi des histoires

Europe

En décembre

TAP à l’œil (Expo.)

SAINT-MARTIN

Jusqu’au 12 novembre

Un Hélias intime (Expo.)

Saint-Marc

Jusqu’au 26 novembre

Exposition d’œuvres textiles

Saint-Martin

Jusqu’à novembre

Les transports à Brest du 19e Quatre Moulins siècle à nos jours (Expo.)

2 novembre, 17h30

Rencontre autour de la monnaie locale et solidaire Héol

3 novembre, 18h

17 novembre, 18h30

Jack London à la loupe par Noël Mauberret

CAVALE BLANCHE

19 novembre, 11h

Papote Jardin

Saint-Marc

22 novembre, 15h30

Bouquin’âge

Saint-Marc

23 novembre, 18h30

Grande marée - Les contes pas si merveilleux

CAVALE BLANCHE

24 novembre, 18h30

Grande marée – La vieille licorne

europe

24 novembre, 18h30

Grande marée - Contes

Quatre Moulins

25 novembre, 18h30

Grande marée - Conteur de fées

Lambézellec

2 au 31 décembre

Skita (Expo.)

EUROPE

25 novembre, 18h30

Défilé de mode Just being you Saint-Martin

2 au 31 décembre

Les jardins suspendus (Expo.)

SAINT-MARC

26 novembre, 15h

Lambé lit

Lambézellec

2 décembre,10h30

Ra pa Poum Pa par la Compagnie Diamine

LAMBéZELLEC

26 novembre, 18h

Live à Ponta : SinnKaya

EUROPE

3 décembre,10h30

Ra pa Poum Pa par la Compagnie Diamine

EUROPE

29 novembre, 18h45

Grande marée : Petits SAINT-MARC arrangements sous l’édredon

3 décembre, 10h30

Penndoullig

LAMBéZELLEC

3 décembre, 10h30

Conte à CouacS par Les Bazard’elles

SAINT-MARTIN

9 décembre, 10h

Bébé bouquine

LAMBéZELLEC

10 décembre, 10h30

Bébé bouquine

SAINT-MARC

10 décembre, 10h30

Croqu’histoires

LAMBéZELLEC

16 décembre, 20h

Shéhérazade par la Compagnie de la lune rousse

QUATRE MOULINS

17 décembre, 10h30

Petit poisson (conte BIO) par la CAVALE BLANCHE Compagnie de la lune rousse

30 novembre, 18h30

Grande marée : Vagabonde

Saint-Martin

décembre

décembre

Jusqu’au 10 décembre

Jack London, l’aventure et l’écriture (Expo.)

CAVALE BLANCHE

3 décembre, 10h30

Comment vaincre la mort en moins d’une heure ?

SAINT-MARC

10 décembre, 14h à 17h

Aprèm Jeux

Lambézellec

17 décembre, 17h

Shéhérazade par la Compagnie de la lune rousse

Bellevue

17 décembre, 18h

Live à Ponta : Ervé Déroff

Europe

21 décembre, 15h

Mercredi des histoires

EUROPE


Informations pratiques horaires des médiathèques

Europe - Rue Sisley -02 98 00 89 05 mediatheque.europe@mairie-brest.fr Mardi 10h00 -12h00 /13h30 -18h30 Mercredi 10h00 -12h00 /13h30 -18h00 Jeudi 13h30 -18h00 Vendredi 10h00 -12h00 /13h30 -18h00 Samedi 10h00 -12h00 /13h30 -18h00

Bellevue - Place Napoléon III - 02 98 00 89 30 La médiathèque de Bellevue ferme du 4 octobre jusqu’au mardi 6 décembre. L’équipe va procéder à l’installation de étiquettes RFID sur les 57 000 documents et à la mise en place d’automates de prêts et de retours. mediatheque.bellevue@mairie-brest.fr Mardi 10h00 -12h00 /13h30 -18h30 Mercredi 10h00 -12h00 /13h30 -18h00 Jeudi 13h30 -18h30 Vendredi 10h00 -12h00 /13h30 -18h30 Samedi 10h00-12h00 /13h30 -17h00

Saint-Marc - Place Vinet - 02 98 00 89 80 mediatheque.saint-marc@mairie-brest.fr Mardi 10h00 -12h00 / 13h30 -18h30 Mercredi 10h00 -12h00 / 13h30 -18h00 Jeudi 13h30 -18h30 Vendredi 10h00 -12h00 / 13h30 -18h30 Samedi 10h00 - 12h00 / 13h30 -17h00

Europe

Lambézellec

R 8 mue d ai u 19 45

ue

en Av

Le u

e rg

Go

ierre

Bellevue Av en

ue

Le

Rue Robersp

Place Napoléon III 1er étage centre commercial

Go

Place de Strasbourg

rge

u

Place Guérin

er

Mairie

Saint-Marc

Ru

ed

eV erd

un

u

du

Ch

u

a ce

se er av Tr

Cavale Blanche - Place Jack London - 02 98 33 58 70 mediatheque.cavale-blanche@mairie-brest.fr Mardi 10h00 -12h00 / 13h30 -18h30 Mercredi 10h00 -12h00 / 13h30 -18h00 Jeudi 13h30 -18h30 Vendredi 10h00 -12h00 / 13h30 -18h30 Samedi 10h00 - 12h00 / 13h30 -17h00

uimp

en

e Ru

le France

e Ru

de Q

ea ât

am

Si

Ru

Route

em Cl

CHÂTEAU

Rue Anato

de

Ja

Bd

e

Ru

an

e eJ

ès ur

SAINT-MARTIN

h

Avenue Foc

SaintMartin

LIBERTÉ

POLYGONE

Quatre Moulins

Bd de l’Europe

EUROPE

Rue de Valmy

Toutes les médiathèques seront fermées : • le samedi 12 novembre à la suite du vendredi 11 novembre férié. • le jeudi 17 novembre pour Place Jack London un séminaire qui mobilise Cavale Blanche l'ensemble du personnel.

Route

Mairie

Bd de l’Europe

de G

Voie exp re

ss

ouesn

ou

Lambézellec - 8, rue Pierre Corre - 02 98 00 89 40 mediatheque.lambezellec@mairie-brest.fr Mardi 10h00 -12h00 / 13h30 -18h00 Mercredi 10h00 -12h00 / 13h30 -18h00 Jeudi 13h30 -18h00 Vendredi 10h00 -12h00 / 13h30 -18h00 Samedi 10h00-17h00

Saint-Martin - Place Guérin - 02 98 34 32 84 mediatheque.saint-martin@mairie-brest.fr Mardi 10h00 -12h00 /13h30 -18h30 Mercredii 10h00 -12h00 /13h30 -18h30 Vendredi 10h00 -12h00 /13h30 -18h30 Samedi 10h00-12h00 / 13h30 -17h00

contacts Quatre Moulins - 186, rue Anatole-France - 02 98 33 58 60 mediatheque.quatre-moulins@mairie-brest.fr Mardi 10h00 -12h00 / 13h30 -18h30 Mercredi 10h00 -12h00 / 13h30 -18h00 Jeudi 13h30 -18h30 Vendredi 10h00 -12h00 / 13h30 -18h30 Samedi 10h00 - 12h00 / 13h30 -17h00

Médiathèque municipale, 22, rue Traverse - 29200 Brest 02 98 00 87 50 - bibliotheque@mairie-brest.fr

Sites internet Pour retrouver toutes les informations sur le réseau des médiathèques de Brest : biblio.brest.fr Suivez-nous sur facebook.com/bibliobrest et twitter @bibliobrest

23


La médiathèque monte le son ! Être abonné à la médiathèque c’est aussi avoir droit à des tarifs préférentiels sur une sélection de concerts produits par La Carène et Quai Ouest Musiques ; n’hésitez pas à vous renseigner auprès de vos bibliothécaires préférés. www.lacarene.fr

© thomas kerleroux

www.quai-ouest.net

Le bibliofil oct nov déc 2016  

Le magazine des médiathèques de Brest Octobre - novembre - décembre 2016

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you