Page 1

S a i n t - T r o p e z D i s c o v e r y l n ° 3 l 2 0 11 l A n n u e l l w w w . o t - s a i n t - t r o p e z . c o m l 5 €

Magazine of f iciel de l’Of f ice de Tour isme

Saint-Tropez D I S C O V E R Y

Fashion

& Luxury Spécial Cinéma Lieux de tournage Service limousine sur demande au 04 94 97 20 27 Limousine service on request phone +33 (0)4 94 97 20 27

ART

Artistes et galeries

Patrimoine Vie de château

Romy Schneider Une éternelle beauté

S a i n t - T r o p e z D i s c o v e r y l n ° 3 l 2 0 11 l A n n u e l l F r e n c h & E n g l i s h v e r s i o n l 5 €


1


2


3


4


5


6


EDITORIAL

Jean-Pierre Tuveri Maire de Saint-Tropez Président de Saint-Tropez Tourisme

Je suis particulièrement heureux de vous inviter, dans cette 3e édition de Discovery, le magazine de notre Office de Tourisme, à découvrir ou à redécouvrir diverses facettes plus ou moins connues, mais toutes plus attrayantes les unes que les autres, de notre belle ville. Laissez-moi vous dévoiler quelques uns des sujets présentés dans cette revue. Saint-Tropez mythique, alors que la ville prépare activement l’ouverture dans un peu plus de 2 ans, dans l’ancienne gendarmerie rendue mondialement célèbre par les aventures du maréchal des logis Cruchot, d’un espace muséal consacré à la fois à l’histoire du corps de gendarmerie et au cinéma tropézien, votre magazine lève un coin du voile et va vous conter la longue histoire d’amour entre Saint-Tropez et le 7ème art. Saint-Tropez artistique, la ville a su attirer et inspirer les plus grands noms de la peinture du XXe siècle et nombre des œuvres réalisées ici par Signac, Cross, Matisse, Derain, Marquet ou Manguin, à qui une exposition est consacrée cet été, peuvent être admirés au musée de l’Annonciade, considéré d’ailleurs comme l’un des plus beaux musées d’art moderne de France. Cette tradition artistique est encore bien vivace, au quotidien sur les quais du port ou dans les nombreuses galeries présentes en ville. Les artistes sont nombreux à donner vie à leur passion et à leur vision de Saint-Tropez. Au fil des pages, cette nouvelle édition de Discovery, vous invite à la découverte de l’histoire de quelques uns des châteaux présents dans le golfe, vestiges des fastes de la villégiature de la belle époque. Saint-Tropez nautique et sportive, tant l’image de la ville est indissociable des grands événements qui y sont organisés, Voiles de Saint-Tropez, Giraglia-Rolex Cup, Saint-Tropez Polo Cup, Pan Deï Trophy, … 2011 devrait à cet égard compter un nouvel événement de référence avec l’organisation les 8 et 9 juillet d’une grande rencontre autour de la balle jaune, le Classic Tennis Tour qui devrait réunir à Saint-Tropez quelques tennismen mythiques de ces trente dernières années : Björn Borg, John McEnroe, Henri Leconte, Cédric Pioline ou encore Mansour Barhami. Saint-Tropez fashion, enfin, à la rencontre des créateurs tropéziens des années 1950 à nos jours, mais aussi des grands noms de la mode tombés sous le charme de Saint-Tropez.

It is a pleasure for me to invite you, through the 3rd edition of Discovery, the Tourism Office’s magazine, to discover or discover again the different aspects, more or less known, but all very more appealing, of our beautiful city. Saint Tropez is a legendary city, and as the city is actively preparing the reopening of the former Gendarmerie – made famous worldwide with the series of movies about a Gendarme in Saint Tropez- with a museum inside dedicated to the history of the Gendarme corps and local cinema, your magazine will tell you the love story between Saint Tropez and cinematography. Saint Tropez is a city made by art, the city attracted and inspired some of the most significant painters of the 20th century. Numerous paintings by Signac, Cross, Matisse, Derain, Marquet or Manguin – to whom an exhibition is dedicated this summer – can be seen at the Musée de l’Annonciade, also considered as one of the most beautiful museums of modern art of France. The artistic fibre of the city has not vanished, and can be witnessed on a daily basis on the quays of the harbour or in the many art galleries of the city. Numerous artists have managed to bring their passion and their vision of Saint Tropez to life. Saint Tropez also rhymes with history and you are invited to discover some of the castles or châteaux that can be seen around the Peninsula, remains of the Belle Epoque. Saint Tropez is also turned towards sailing and sports. The image of the city is closely linked with great events that are organised there, Voiles de Saint Tropez, Giraglia-Rolex Cup, Saint Tropez Polo Cup, Pan Deï trophy, etc. 2011 now has a new event to its calendar, as on 8-9 July the Classic Tennis Tour will be held in the city. Some of the most famous tennis players of the last 30 years should be present in Saint Tropez: Björn Borg, John McEnroe, Henri Leconte, Cédric Pioline or Mansour Barhami. Saint Tropez also means fashion. We will bring to you creators from Saint Tropez from the 1950s to today, and also great names in the fashion industry who fell in love with Saint Tropez. The magazine will allow you to discover much more about the region, and is also full of practical information. All the charms of Saint Tropez await you, come and discover them and share unforgettable moments.

A bientôt, See you soon in Saint-Tropez

Et encore tant d’autres découvertes, sans oublier bien sûr de nombreuses informations pratiques. Tous les charmes de Saint-Tropez vous attendent, venez les découvrir et partager des moments inoubliables. 7


8


Sommaire Summary 11 Agenda

Les grands rendez-vous de l’Année 2011

Main events of the Year 2011

18

Ville d’Art et de Culture

L’été culturel propose une thématique originale et riche : Szczesny, Anna Chromy, Manguin…

Town of art and culture. A rich and original program for this summer

Szczesny,Anna Chromy, Manguin…

20

Les ténors du luxe à Saint-Tropez

What’s new in town? Fashion majors in Saint-Tropez

22

Les châteaux de la presqu’île racontent leur histoire

Life at the Chateau. Chateaus of the peninsula tell their story

37

Les Drives de Saint-Tropez

42

Polo Club - Haras de Gassin

Un projet d’extention de 30 millions d’euros

A 30 million euro extension project

Créateurs Made in Saint-Tropez, Success Story Lieux de tournage

Saint-Tropez, un immense plateau de cinéma

Film shooting spots. Saint-Tropez, a huge film set

78

Art, Artistes et Galeries

Visite guidée autour des peintres et sculpteurs de Saint-Tropez

Guided tour of Saint-Tropez’s painters and sculptors

96

127

VIP, Very Important people

135

Sortir en ville

Nuits blanches à Saint-Tropez

Night life in Saint-Tropez

Nuits du Château de la Moutte

39

66

Byblos hotel, a magic stopover

Vie de Château

49

Hôtel Byblos, une escale enchantée

Quoi de neuf en ville ?

119

Tourisme

Photos couvertures Jean-Pierre Bonnotte / Gamma - Giancarlo Botti / Stills / Gamma

Saint-Tropez Discovery n°3

Magazine édité par Saint-Tropez Tourisme Société d’économie mixte au capital de 38.000 € n° SIRET : 4816 7587 4000 20 - PAE : 7990z 45, rue Gambetta - 83990 Saint-Tropez Tél. 0892 68 48 28 (0,35 €/min.) - Fax +33 (0)4 94 55 98 59 www.ot-saint-tropez.com info@ot-saint-tropez.com

Directeur de la publication

Crédit photos

Claude Maniscalco c.maniscalco@ot-saint-tropez.com

Jean-Louis Chaix / Ville de Saint-Tropez, Carlo Borlenghi et Kurt Arrigo / Rolex, Société Nautique de Saint-Tropez, Polo Club de Saint-Tropez, Archives Municipales de la Ville de Saint-Tropez, Musée de l’Annonciade, Fly Pictures / Anthony Holder, Steve Lorillère, Marcel Dole / Photo 12, STF/AFP, OFF/AFP, The Picture Desk, Cinemagence, Archives du 7ème Arts, Jean Bouquin, Didier Gicquel, C. Maniscalco, Paton, François Fernandez, Florian Feret, Byblos - Marcel Jolibois

Comité de rédaction

Saint-Tropez, Star des destinations internationales

Saint-Tropez, Star of international destinations

Carine Roux & D. Boin carine.giordanaroux@wanadoo.fr dboin@hotmail.com

104

Les Bravades

Traductions

Histoire et Tradition

Traditional celebration of the Saint “Tropez”

108

Rendez-vous nautiques

Nicolas Jammes Nicholas Azor-Smith Lauren Graham

Des régates de haut niveau : Voiles Latines, Giraglia Rolex Cup, Voiles de Saint-Tropez, Dragons…

First class regattas: Latin Sails, Giraglia Rolex Cup,

Voiles de Saint-Tropez, Dragons…

Régie Publicitaire VIP Media Pub vip.mediapub@hotmail.fr

Graphisme Benjamin Courcot - T. 06 03 83 33 93 www.courcot.net

Impression Riccobono, Le Muy

9


10


Les événements 2011 - Events JUIN - June Jusqu’au 7 juin en ville et jusqu’au 7 octobre au Château de la Messardière Les Sculptures de Stephan Szczesny Oeuvres monumentales exposées en ville, sur le port et au Château de la Messardière, en collaboration avec la Ville de Saint-Tropez et le groupe Jaguar Exhibition of Stephan Szczesny’s giant sculptures at the Hotel Chateau de la Messardière till 7th October

Jusqu’au 13 juin Le jazz de Matisse au musée de l’Annonciade

Du 30 juin au 10 juillet International Polo Cup Saint-Tropez

L’un des tournois majeurs du calendrier international. Traditionnelle parade en fanfare sur le port, le 8 juillet à 19h. Polo horse parade on the harbour, 7pm, july 8th

JUILLET - July 1er juillet au 10 octobre Les mythes de la Méditerranée, l’art d’Anna Chromy

Exposition sur le livre Jazz publié par Henri matisse en 1947 Exhibition on the book entitled Jazz published by Henri Matisse in 1947

Quatorze sculptures monumentales en bronze et en marbre de Carrare de l’artiste d’inspiration symboliste et surréaliste exposées en ville et sur le port Anna Chromy’s art, myths of the Mediterranean

9 au 14 juin Printemps des Antiquaires

1er au 14 juillet Exposition de photographies de Xavier Roy. Vues artistiques de Saint-Tropez

Antiquités, brocante, objets insolite pour chiner à quelques mètres de la Place des Lices. Salle Jean Despas Antiques, flea market, unusual objects

15 juin Bravade des Espagnols

Elle commémore la victoire tropézienne du 15 juin 1637 contre 21 galères espagnoles. Celebrating the victory against the Spanish, june 15th 1637

16 juin au 7 juillet Salon des Peintres et Sculpteurs de Saint-Tropez

10 édition, Salle Jean Despas. Exhibition of the « Peintres et Sculpteurs de Saint-Tropez » ème

17 au 22 juin Giraglia Rolex Cup. Mythique course au large, reliant Saint-Tropez à Gênes Mythical yacht racing regatta between Saint Tropez and Genoa

17 au 26 juin Tournoi du 13ème anniversaire du Polo Club de Saint-Tropez Polo Club Saint-Tropez, Domaine du Bourrian, Gassin

18 et 19 juin Spectacle musical et littéraire à l’occasion du Bicentenaire de la naissance de Franz Liszt

Château de la Moutte à 18h30. Musical and literary show on the occasion of the 200th anniversary of the birth of Franz Liszt

21 et 22 juin Golf - 3ème Saint-Tropez Ladies’Amateur Cup au Gassin Golf Country Club 25 juin au 5 juillet Le Trophée Bailli de Suffren

Course croisière internationale de yachts de tradition entre Saint-Tropez et Malte International cruise race of traditional yachts between Saint Tropez and Malta

en noir et blanc. Lavoir Vasserot. Artistic views of Saint Tropez in black and white

8 au 27 juillet Exposition de peinture 90ème anniversaire de Dany Lartigue et sa peinture buissonnière. Salle Jean Despas. Exhibition of paintings of Dany Lartigue 8 et 9 juillet Classic Tennis Tour

Tournoi rassemblant les anciens champions de tennis Björn Borg, John McEnroe, Henri Leconte, Mansour Bahrami, Cédric Pioline, Fabrice Santoro. Parking du port Tennis tournament with former champions

Fête Nationale du 14 juillet

Après les cérémonies de commémoration, la soirée festive commencera vers 21h30 avec le défilé en lumière des enfants en ville, suivi du bal populaire Place des Lices et du feu d’artifice à 22h30. After the remembrance ceremonies, the festive evening will start around 9.30pm with a parade of the children of the city, followed by a ball on the Place des Lices and fireworks around 10.30pm

23 juillet Soirée de gala à la citadelle dans le cadre de l’Année de l’Afrique à Saint-Tropez Gala evening at the Citadel

24 juillet au 18 août Exposition Latécoère sur l’histoire de l’aviation et de l’hydraviation

Salle Jean Despas. Exhibition by Latécoère on the history of aviation and seaplanes

Billetterie et informations - Ticketing and informations : Office de Tourisme de Saint-Tropez Bureau d’accueil, sur le port. Ouvert 7/7 jours Tél : 0 892 68 48 28 (0,35€/min) - Fax +33 (0)4 94 55 98 59 www.ot-saint-tropez.com

11


12


26 juillet au 11 août Festival des Nuits du Château de la Moutte

Musique, théâtre, danse au cœur du parc du château Music, theatre, dance at the heart of the Chateau.

30-31 juillet 23ème édition de la Riva Cup

Organisée par l’International Riva Runabout Club, la Plage des Jumeaux et l’établissement Sportmer, elle a lieu chaque année le dernier week-end de juillet

8 et 9 octobre Paradis Porsche Exposition sur le port et parade en ville

12 et 13 octobre 4ème France-India Business Cup Compétitions de golf et de polo. Gassin Golf Country Club et Polo Club de Saint-Tropez

14 et 15 octobre 5ème Pro-Am of Saint-Tropez Indian Summer Pan Deï Trophy Rendez-vous des amateurs de golf. Country Club de Gassin

AOUT - August 1er au 7 août Exposition Philippe Pastor. Lavoir Vasserot. Exhibition Louis Pastor Jusqu’au 18 août Exposition Latécoère sur l’histoire de l’aviation et de l’hydraviation

10 au 15 octobre Rencontres Internationales du Cinéma des Antipodes

Festival du film australien et néo zélandais. Cinéma La Renaissance, Place des Lices Australian and New Zealander film festival

21 au 24 octobre Grande Braderie des Commerçants

Salle Jean Despas. Exhibition by Latécoère on the history of aviation and seaplanes

Le dernier week-end d’octobre est une vraie fête pour les chasseurs de bonnes affaires A real treat for bargain hunters

Festivités du 15 août

Jusqu’au 31 octobre Les 20 ans de la Maison des Papillons

Cérémonie patriotique, parade aérienne de la Patrouille de France, soirée à la Citadelle et feu d’artifice. Patriotic ceremony, air show by the Patrouille de France, party at the Citadel and fireworks

18 au 28 août Open du Soleil

Polo Club de Saint-Tropez, Domaine du Bourrian, Gassin

SEPTEMBRE - September 1er au 4 septembre Polo Silver Cup Polo Club de Saint-Tropez, Domaine du Bourrian, Gassin

7 au 11 septembre Polo Gold Cup Polo Club de Saint-Tropez, Domaine du Bourrian, Gassin

Du 24 septembre au 2 octobre Les Voiles de Saint-Tropez

Rassemblement des plus prestigieux voiliers de tradition et moderne One of the most prestigious gatherings of traditional and modern sails boats

OCTOBRE - October 5 au 8 octobre Dragon Saint-Tropez

Cinquante équipages, parmi les meilleurs européens et d’anciens médaillés olympiques sont attendus à Saint-Tropez. Fifty crews, among the best in Europe, and former Olympic medallists are awaited in Saint Tropez

Expositions sur les plus beaux papillons du monde. Rue Etienne Berny 20th anniversary of the Maison des Papillons

DECEMBRE - December A partir du 3 décembre Noël à Saint-Tropez

Coup d’envoi pour un mois d’animations et de magie pour des fêtes de fin d’année inoubliables à Saint-Tropez. Christmas in Saint Tropez

9 au 11 décembre 12ème édition des Mystères du XXIe siècle

Conférences et débats autour d’un thème scientifique d’actualité. Salle Jean Despas et Place des Lices. Conferences and debates on a topical scientific theme

17 au 30 décembre Les 20 ans de la Maison des Papillons

Exposition sur les plus beaux papillons du monde. 9, rue Etienne Berny 20th anniversary of the Maison des Papillons

31 décembre Fêtes du Nouvel An

Feux d’artifice, musique, animations, un programme d’exception pour le passage à la nouvelle année Fireworks, music, and animations… an exceptional programme to celebrate the new year

Billetterie et informations - Ticketing and informations : Office de Tourisme de Saint-Tropez Bureau d’accueil, sur le port. Ouvert 7/7 jours Tél : 0 892 68 48 28 (0,35€/min) - Fax +33 (0)4 94 55 98 59 www.ot-saint-tropez.com

13


14


15


16


17


AGENDA CULTUREL

Texte : Carine Roux Crédit photos : Musée de l’Annonciade - Saint-Tropez, Jean-Louis Chaix / Ville de Saint-Tropez, DR

Saint-Tropez Ville d’Art et de Culture Expositions de sculptures monumentales en ville de Stefan Szczesny et Anna Chromy, artistes internationaux de premier plan, Paysages Méditerranéens de Manguin à l’Annonciade, 20 ans de la Maison des Papillons de Dany Lartigue, Année de l’Afrique… Saint-Tropez propose cette saison une thématique culturelle riche et originale. Town of Art and Culture Giant sculpture exhibitions of Stefan Sczesny and Anna Chromy, top International Artists, Manguin’s Mediterannean landscapes at the Annonciade, 20th anniversary celebrations at the Butterfly Museum, Year of Africa… Saint Tropez offers a culturally rich and varied programme this summer.

Les sculptures au bord de l’eau de Szczesny L’artiste allemand de renommée internationale vit et créée à Saint-Tropez depuis de nombreuses années. C’est dans son village d’adoption qu’il a choisi d’organiser un double évènement, à l’occasion de son 60ème anniversaire. Ses « Sculptures au bord de l’eau », œuvres monumentales en acier d’un noir profond sont exposées en ville, sur le port et au Château de la Messardière, en collaboration avec la Ville de Saint-Tropez et le groupe Jaguar.

Szczesny sculptures by the water

The Internationally renowned German artist has been living and working in Saint Tropez for many years. He has chosen to host two events in his adopted village to mark his 60th Birthday. His stainless steel sculptures in deep black are exhibited in the town-centre, on the port, at the Château de la Messardière in collaboration with the town-hall of Saint Tropez and Jaguar. Town-centre until 7th June and at the Château de la Messardière until 7th October. Exposition en ville jusqu’au 7 juin et au Château de la Messardière jusqu’au 7 octobre

Les mythes anciens d’Anna Chromy Les sculptures en bronze et en marbre de carrare d’Anna Chromy, ont fait le tour du monde. La Ville de Saint-Tropez a choisi les œuvres de cette artiste d’origine Tchèque pour sa traditionnelle exposition de sculptures monumentales de la saison. Quatorze créations d’inspiration symboliste et surréaliste, qui trouvent toute leur place sur le port et dans les rues de la ville.

The ancient myths of Anna Chromy

The Manteau Vide, la Pièta, Europe… The bronze and carrara marble sculptures of Anna Chromy have been all around the world. Saint Tropez has chosen the work of this Czech artist for its traditional exhibition. Fourteen creations inspired by the symbolist and surrealist periods are to be found on the port and the town-centre. From 1st July to 10th October. Exposition en ville du 1er juillet au 10 octobre et à la galerie Francesca Donà, 12, rue de la Ponche 18

Les 20 ans de la Maison des Papillons Il y a vingt ans la Ville de Saint-Tropez inaugurait sa Maison des Papillons, l’œuvre originale de l’artiste Dany Lartigue, un célèbre amateur passionné. « Ce musée est un maillon essentiel de l’histoire de Saint-Tropez. A l’origine il n’était qu’un simple cabanon planté au milieu d’un jardin où les pêcheurs de la Ponche, privés de terre, faisaient pousser leurs légumes. Elle fut la demeure de Bibi Messager, la fille du compositeur André Messager, épouse du photographe Jacques-Henri Lartigue et mère de Dany. » Près de 35 000 spécimens sont réunis, certains en voie d’extinction, aujourd’hui protégés, des variétés peu connues ou rarissimes, comme l’Apollon Noir du Mercantour, des spécimens exotiques… Dans sa présentation, cette collection révèle son caractère unique : sur des fonds paysagers ou des herbiers, le peintre Dany Lartigue tente une approche inédite du mimétisme et du camouflage par une description synthétique des papillons dans leur environnement.

The 20th Anniversary of the House of Butterflies

Twenty years ago, Saint Tropez unveiled the House of Butterflies, the original work of the artist Dany Lartigue, a passionate and famous amateur collector. “ This museum is an essential link to Saint Tropez’s history. In the beginning, it was a simple cabin stuck in the middle of the garden where the fishermen from La Ponche came to plant their vegetables.” The museum was formerly the house of Bibi Messager, the daughter of the composer André Messager, wife of the photographer Jacques-Henri Lartigue and Dany’s mother. Close to 35,000 species can be found there, some of which are close to extinction, and of a rarely seen variety like the Black Apollo as well as other exotic types… The Museum has its own, unique character with camouflaged walls painted by Dany Lartigue to resemble the former natural environment of the butterflies. Maison des Papillons, rue Berny


Les Paysages Méditerranéens d’Henri Manguin Comme Bonnard ou Camoin, le fauve Manguin est tombé sous le charme de Saint-Tropez et de sa lumière qu’il découvre en 1904. Jusqu’à sa mort dans le village en 1949, il y passera de fréquents séjours, dans les villas de la Ramade, la Villa Demière mais surtout dans sa maison de l’Oustalet. Il fréquente alors Paul Signac, Dunoyer de Segonzac, Pierre Bonnard, et « hausse ses tons ». En 1934 Georges Grammont, futur donateur du Musée de l’Annonciade achète son premier Manguin. Près de 80 ans plus tard, la Ville de Saint-Tropez et Jean-Paul Monnery, conservateur du Musée de l’Annonciade, rendent hommage à ce grand Fauve en consacrant une exposition aux œuvres de jeunesse du peintre centrée sur Les Paysages Méditerranéens. Les quarante peintures et aquarelles présentées au public traduisent sa joie de vivre, « il demeure à jamais fidèle à son chant du bonheur et de la couleur ».

Marie-Vincente Latécoère, belle-fille de l’industriel, l’astrophysicien Cheick Modibo Diarra, Président de Microsoft Afrique, donnera une conférence sur le thème de la modernité et de l’Afrique. Un concert du duo malien Amadou et Mariam animera la soirée. Du 24 juillet au 17 août se déroulera une exposition exceptionnelle sur la vie et l’œuvre de Pierre-Georges Latécoère, salle Jean-Despas. Le public pourra y découvrir les plans originaux des avions de légende de l’aventure de l’Aéropostale, comme le Bréguet 14, mais aussi des maquettes, des cartes, des tableaux, le bureau reconstitué de l’industriel visionnaire, le buste de Mermoz. Du 16 septembre au 9 octobre, la bibliothèque municipale jeunesse prendra le relais avec deux expositions, l’une consacrée à 34 illustrateurs africains pour la jeunesse et l’autre à l’écrivain Léopold Sedar Senghor, ancien président du Sénégal. Enfin, le 5e raid Latécoère, avec la participation de pilotes du golfe de Saint-Tropez, volera sur la ligne historique entre Lézignan et Ziguinchor au Sénégal à partir du 8 octobre.

Annonciade Museum :

The Mediterannean landscapes of Henri Manguin

Like Bonnard and Camoin before him, Manguin fell in love with Saint Tropez and its light in 1904. Until his death there in 1949, he frequently spent time in the village. He befriended Paul Signac, Dunoyer de Segonzac, Pierre Bonnard and his painting style changed as a result. In 1934 Georges Grammont, future donor to the Annonciade Museum buys his first Manguin. Nearly 80 years later, Saint Tropez and Jean-Paul Monnery, curator of the Annonciade Museum, celebrate the earlier works of Manguin with the Mediterranean Landscapes exhibition. The 40 paintings and watercolours in the exhibition underline the artists joie de vivre. Musée de l’Annonciade, Place Grammont, du 18 juin au 3 octobre

2011, Année de l’Afrique Après l’Argentine l’an dernier, la municipalité a choisi de mettre sa saison culturelle 2011 sous le signe de l’Afrique. Le programme débuté en avril se poursuivra le 20 juin, à la Bibliothèque municipale jeunesse, par une exposition intitulée Afrique, sur la piste des jouets, constituée d’une centaine de pièces souvent conçues à partir de matériaux de récupération. Le 21 juin, dans le cadre de la Fête de la Musique, le griot gabonais Rémy Boussinguy animera un atelier de contes traditionnels autour des Paroles d’un baobab, titre de son dernier spectacle. Le 23 juillet, une grande soirée sera dédiée à l’Afrique, en partenariat avec la Fondation Latécoère, à la citadelle. Latécoère, ingénieur horspair, était aussi l’un des précurseurs de l’hydravion. Certains modèles ont même fait des essais avant–guerre dans les eaux du golfe de Saint-Tropez. L’aventure de l’Aéropostale sera évoquée dans un documentaire audiovisuel qui racontera l’épopée des premiers Long-courriers, qui ont relié la France et les pays de l’ouest africain, pilotés par Mermoz, Guillaumet ou encore Saint-Exupéry. Après la remise des prix de l’innovation par

The Year of Africa in Saint Tropez

Following Argentina last year, the town has chosen to dedicate its cultural season to Africa. The events, which began in April, will continue in June at the Junior Library with an exhibition called Africa and its toys, containing a hundred or so recycled objects. On the 21st June, as part of the Festival of Music, the Gabonese storyteller Rémy Boussinguy will hold a traditional storytelling workshop around the theme “Words from a Baobab Tree”, the title of his latest show. On 23rd July, an evening dedicated to Africa will be held at the Citadelle in association with the Latécoère Foundation. Latécoère, an outstanding engineer, was also one of the pioneers of the hydroplane. Certain models were even tested pre-war in the waters of the Gulf of Saint Tropez. The beginnings of French Airmail will be told in a documentary as well as the epic first journeys of the long-haul flights between France and West Africa, with pilots Mermoz, Guillaumet and Saint-Exupéry. After the prize-giving ceremony hosted by Marie-Vincente Latécoère, daughterin-law of the industrialist, the astral-physicist Cheick Modibo Diarra, President of Microsoft Africa, will give a conference on the theme of Modernity and Africa. There’ll be a concert by the Malian duo Amadou and Mariam in the evening. An exhibition on the life and work of Pierre-Georges Latécoère will take place in the Jean Despas Hall from 24th July to 17th August. Original plans of hydro-planes like the Bréquet 14 will be on show as well as models, maps, paintings, a reconstruction of the industrialist’s office. From 16th September to 9th October, the Junior Library will hold two exhibitions, one about the 34 African Illustrators of Childrens books and the other about the writer Léopold Sedar Senghor, former Senegalese President. Finally, from 8th October, the 5th Latécoère, with the participation of pilots from the Gulf of Saint Tropez, will fly over the historical path between Lézignan and Ziguinchor in Senegal. 19


NEWS

Texte : Dominique Boin Crédit photos : DR

Quoi de neuf en ville ?

Les ténors du luxe à Saint-Tropez Le luxe moderne affiche un nouveau visage. S’il joue la carte mondialisation, marchés obligent, il se dote de valeurs morales dans l’air du temps. L’éthique c’est chic, mais il se revendique avant tout comme une incroyable machine à rêves. Le luxe à privilégier sera, comme le disait déjà Coco Chanel, le contraire de l’insolence et de la vulgarité. Les années bling viennent de tirer leur révérence. What is new in town? The biggest names in fashion gamble on Saint Tropez. Modern luxury has a new face. It takes up moral values in accordance with its time and markets are now worldwide. Being ethical is chic, and is also used to make people dream. As Coco Chanel used to say, luxury is the opposite of insolence and vulgarity. The bling years have come to an end.

Port, Garonne, Sibilli, Gambetta le carré d’or tropézien

Saint-Tropez a provoqué la convergence de toutes les convoitises et les acteurs majeurs du luxe y ont élu leur nouveau carré d’or. Un choix sélectif qui répond à l’attente des signatures déjà présentes sur la scène internationale. La ville, courtisée par les maîtres de la haute couture et de l’horlogerie, positionne toujours son avenir sous d’heureux présages. Au centre ville ou sont déjà rassemblées quelques fleurons de l’empire de LVMH, Dior quitte la rue Gambetta pour un bel immeuble 18ème sur les jardins de l’ancienne Ambassade du Tourisme. Un lieu qui devrait accueillir Dior des Lices, un salon de thé, sur une idée de Yannick Alléno, le chef étoilé de l’hôtel Cheval Blanc. En face, toutes les lignes Dior au masculin, tandis que Fendi aura une vue imprenable sur la place des Lices. Sur le port, Make up for Ever, a dévoilé un authentique studio de maquillage. Ce “pop up store” propose plus de 900 références et des prestations sur mesure. Son voisin immédiat n’est autre que Breitling, l’horloger suisse qui entend faire partie de la fête. A quelques pas de Dolce & Gabbana, rue Sibilli, l’italien Bottega Venetta et le joaillier Mauboussin ont désormais pignon sur rue, tout comme Louis Vuitton, Tod’s et Giorgio Armani. Chanel renouvelle ses vœux de fiançailles avec Saint-Tropez, dans un charmant petit hôtel particulier à l’entrée de la ville. Karl Lagerfeld y présentera ses collections croisières et tous les accessoires qui font battre le cœur des fashionitas. La ligne Latécoère s’annonce prête dès juillet. L’année 2012 devrait être également un excellent millésime. il faudra compter avec l’arrivée de Sephora, Bulgari, Ralph Lauren. Sans oublier l’inauguration de l’Hôtel de Paris, un 5* au luxe contemporain avec restaurants dont un sous la houlette de Georges Blanc, salles de séminaires, spa et salle de cinéma.

The harbour, Garonne, Sibilli and Gambetta: the golden square of fashion in Saint Tropez

Saint Tropez has attracted all the major actors of the luxury world who have all set up stores in their new golden square. For the city, courted by the tenors of haute couture and watchmaking, the future is bright. In the city centre Dior is no longer on rue Gambetta and has now moved to a cute 18th century building close to where the former Tourism Embassy was. A new tea room, Dior de Lices, will be in the same location, based upon an idea by Yannick Alléno, the Michelin star chef of the Hotel Cheval Blanc. Opposite one will find Dior collections for men, whereas 20

Make up for Ever

Fendi will have an unmatched view on the Place des Lices. On the harbour, the store Make up for Ever has unveiled a brand new make up studio. This pop up store offers more than 900 products and tailored make up sessions. Next door is Breitling , the Swiss watchmaker. A few steps down from Dolce & Gabbana, on rue Sibilli, the Italian store Bottega Venetta and the jeweller Mauboussin are now well established, and so are Louis Vuitton, Todds and Giorgio Armani. Chanel remains faithful to the city in charming town house at the entrance of the city. 2012 promises to be an excellent year. The dealer in leather goods Latécoère will open a store in July, Sephora, Bulgari and Ralph Lauren will soon follow it. One must not forget the inauguration of the Hotel de Paris, a 5star hotel with restaurants, conference rooms, spa and cinema.

Léonard se fait une beauté

Un nouvel écrin, met en lumière les collections phares de la marque aux imprimés cultes. La styliste Véronique Leroy reste fidèle à la soie et aux coloris éclatants, une signature maison qui collent parfaitement avec la tendance « color block ». Sur les robes du soir ou de cocktail, l’orchidée star et une belle déclinaison de beachwear et d’accessoires coordonnés. Place de la Garonne.

Léonard does itself up

A new setting highlights the flagship collections of the brand. Véronique Leroy, the fashion designer remained faithful to silk and bright colours, which are perfectly suited for the “colour block” trend. Place de la Garonne.


Léonard

Colette des Mouscardins

Joaillerie Hermann & Alph Paris

Bien connu dans l’univers de la joaillerie, l’atelier parisien fabrique pour Van Cleef et les grands noms de la place Vendome, ce joaillier moderne ouvre sa première boutique en nom propre, rue de l’Annonciade. Tout simplement irrésistibles, les collections déclinent or, diamants et pierres semi-précieuses. Et aussi quelques pièces uniques et rares pour étinceler dans les dîners de la Riviera. Well-known name in the world of jewellers - the

Parisian workshop makes jewellery for Van Cleef and other great names of the Place Vendome – this modern jewellery-maker opens its first boutique in its own name on the rue de l’Annonciade. The collections are to die for and have a wide range of gold and semi-precious stones. There are also a few rare and unique pieces that would make you shine during dinners on the Riviera.

Le drapeau Kappa flotte sur la ville

Sélectionnée par la ville de Saint-Tropez pour son sportwear chic et actuel, la célèbre marque italienne ouvre sa première boutique autour des créations officielles “ Les Voiles de Saint-Tropez “. Déclinées pour quasiment toutes les générations, les collections 2011 by Kappa se déclinent du 4 ans au XXXL. Attendus par les afficionados de la Nioulargue qui fête ses 30 ans, le polo collector Kappa, déjà en liste d’attente, et les Superga spéciales « Voiles de Saint-Tropez ». Résidence du Port et Plage de Moorea. Selected by the City of Saint Tropez for its trendy and chic sportswear, the famous Italian brand opens its first strore in town, focused around the official collection created for the Voiles de Saint Tropez. The new collection 2011 by Kappa will be available for all ages. As the Nioulargue celebrates its 30th birthday, the new polo shirt is already a must have!

Les Mouscardins by Colette

Telle la proue d’un navire qui regarde la mer, le fameux restaurant de la tour a rouvert ses portes. A la direction, Colette, figure tropézienne au carnet d’adresses influent, ex RP dans la mode puis l’hôtellerie de luxe. La carte est un véritable retour aux fondamentaux. Stéphane Volle, jeune chef issu d’un 5* de Courchevel, a concocté une carte festive. Après un brillant cocktail d’ouverture, Leï Mouscardins a déjà pris son rythme de croisière. On y croise, aux côtés des gourmets de passage, les anciens clients et les gens du pays, ce qui est plutôt bon signe.

The famous restaurant of the tower on the harbour has finally reopened its doors. At its helm, Colette, a very nice figure of Saint Tropez with an influent network, as she used to work in fashion then for luxury hotels. The menu is back to basics. The chef, Stéphane Volle, a young gun from a 5 star hotel in Courchevel has opted for a festive menu. The restaurant is now ready to sail on. The clientele is composed of food lovers on a stopover, former clients and locals, which is always a good sign.

Joaillerie Hermann & Alph Paris

Kappa

Karl Lagerfeld

un été à Saint-Tropez SA TERRASSE FAVORITE :

Sénéquier, un endroit magique face à la mer SON HÔTEL : La Réserve à Ramatuelle, « un lieu serein, j’y ai mes habitudes » SON MARCHÉ : « j’aime ce petit marché aux poissons pour l’authenticité du lieu et son ambiance » SA PLAGE : le Club 55, « le best »

His favourite terrace: Sénéquier, a magical place facing the sea. His favourite hotel: La Réserve in Ramatuelle, “a calm place, I have my habits there”. His favourite market: “I love the small fish market, for the authenticity of the place and its atmosphere”. His favourite beach: Club 55, “the best”

Rares sont ceux qui peuvent se vanter de frôler la sphère intime de ce dandy baroque et secret, extravagant et drôle, qui affiche son insolence à l’encontre des diktats en gilet fluo pour la prévention routière tout autant que pour la pub Coca Cola diet, sa boisson fétiche. Autre french paradoxe, l’homme au catogan, réputé distant voire rigide, est aussi habité par cette exquise simplicité qui a permis la naissance d’une belle histoire d’amour avec Saint-Tropez. La ville et ses habitants sont tombés sous le charme de son irrésistible popularité. Si Chanel, dont la présentation de la collection Croisière de l’été dernier a réveillé la légende festive des années d’or, l’annonce d’une boutique éphémère dans le cadre enchanteur de l’hôtel Mistralée, se classe parmi les événements majeurs de l’été 2011. Rare are those who can say that they intimately know the baroque and secret dandy, who also is extravagant and funny, and who shows his insolence in several adverts. Another French paradox can be seen in the fact that the ponytail man, with a reputation for being distant or rigid, is also full of simplicity, which has allowed a love story with Saint Tropez to develop. The city and its inhabitants have fallen under the charm of his irresistible popularity. If Chanel, whose presentation of the Croisière (Cruise) collection of last year awoken the festive legend of the golden years, the summer long store at the Hotel Mistralée is to be placed among the biggest events of summer 2011.

21


Le château de la Messardière : sur une colline boisée, l’édifice domine la campagne et la mer. La construction carrée comprend deux étages, coiffés de quatre échauguettes de fantaisie. Durant ses longues périodes d’abandon, le lieu baigne dans une atmosphère étrange, excitante et mystique. Les anciens parlent même de fantômes…. Quant aux amateurs d’ésotérisme, ils affirment tous ressentir des nœuds d’énergies positives et négatives se croisant aux alentours du parc. 22

The Château de la Messardière: on a tree-covered hill, the building overlooks the landscape and the sea. The square building is composed of two stories, with four makeshift watchtowers on top. During the time when the estate was abandoned, it bathed in a strange atmosphere, exciting and mystical. Old folks even spoke of ghosts… As for esotericism practitioners, they all say that they can feel knots of positive and negative energies throughout the park.


PATRIMOINE

Texte : Dominique Boin Crédit photos : Paton, François Fernandez, Fly Pictures / Anthony Holder, Florian Feret, Steve Lorillère, DR

La vie de château

Dans la seconde moitié du XIXème siècle, la noblesse européenne opte pour la douceur de la Côte d’Azur. Sur les hauteurs de la presqu’île de Saint-Tropez, quelques riches familles du gotha ou de l’industrie aiment à se construire ces petits châteaux romantiques, sertis de fleurs et de nature, joliment inspirés par les couleurs et l’architecture des Palazzi italiens.

1

2

3

The life of luxury In the second half of the 19th Century, the European nobility starts to fancy the French Riviera. In the hills above Saint Tropez, some rich families built themselves little romantic castles, surrounded by flowers and nature, inspired by Italian palaces.

Château Saint Maur, Cogolin Château Pampelonne, Ramatuelle Château la Mistralée, Saint-Tropez

1 2 3

23


La Messardière,

Saint-Tropez

Voilà un lieu où l’amateur éclairé peut

retrouver quelques souvenirs de Florence

ou de Venise. A l’origine, le petit château de style anglo-mauresque comprenait une dizaine de chambres.

Here is a place where a connoisseur could

find traces of Florence and Venice. Upon

completion, this small castle, with English and Moorish inspirations, had a dozen rooms.

Un temps, le château se convertit en pension pour jeunes filles, qui venaient y apprendre, au grand air, à devenir de parfaites maitresses de maison For a little while the castle became a boarding school for girls who would be taught how to be perfect house ladies

24


L’Italie est à l’honneur : le lieu s’inspire de la Villa Lante, ancienne réserve de chasse et référence architecturale de la Renaissance au nord de Rome. Italy is honoured: the place drew its inspiration from the Villa Lante, a hunting place and architectural reference of the Renaissance in the north of Rome.

La salle à manger The dining room

Le salon de lecture The reading room

On retrouve le nom de la Messardière

dans l’histoire de France, dès l’époque carolingienne avec Charles Martel

The name la Messardière can be found early in French history Jean-Claude Rochette, architecte en chef des monuments historiques, possédait tout le talent nécessaire pour entreprendre cette magistrale rénovation, tout en préservant l’âme du site. Ainsi naquit cet hôtel majestueux, doté d’une centaine de chambres et suites, parfaitement intégrée dans un parc de trois hectares paysagé. Racheté en 1992 par un groupe hôtelier français, le Château de la Messardière, s’offrit une véritable résurrection. On retrouve le nom de la Messardière tôt dans l’histoire de France, dès l’époque de Charles Martel. Il est associé, par de multiples alliances, aux lignées royales carolingiennes puis capétiennes. De fait d’armes en distinctions de cour, c’est en 1669, soit à l’époque du mariage de Renée, fille du seigneur de la Messardière avec le comte Léonor le Brun que les armoiries de la dynastie font leur apparition. Elles règnent encore sur le domaine du 21ème siècle avec pour devise « victor et inermis » ce qui signifie vainqueur même désarmé…

Jean-Claude Rochette, chief architect of the Historical Monuments of France, was the right person to oversee the consequent renovation of the site, whilst preserving its soul. This is how this beautiful hotel was born, now composed of more than a hundred rooms and suites, perfectly integrated in 3 hectares of nature. The Château de la Messardière was bought in 1992 by a French hotel group which resurrected it from its ashes. The Château de la Messardière was bought in 1992 by a French hotel group which resurrected it from its ashes. The name Messardière can be found early in French history, as early as Charles Martel’s time. The name was associated, through multiple alliances, to royal lines of descent. In 1669, the coat of arms of the dynasty makes its first appearance, around the time that Renée, daughter of the lord de la Messardière with the Count Léonor le Brun. The coat of arms scan still be seen today in the premises, its motto stating « victor et inermis », meaning « victorious, even disarmed ».

25


Construit au 19ème siècle, le château est déposé dans la corbeille d’épousailles de Henri Brisson de la Messardière et Louise Dupuy d’Anjac. Comme dans les contes de fées, il se marièrent et eurent beaucoup d’enfants… Le destin frappe un premier coup. Henri meurt prématurément. La jeune veuve désemparée imagine une formule hôtelière, sorte de pension de famille, pour recevoir, faire dîner et dormir, des jeunes filles de haut rang. Mais Louise n’entend pas grand-chose à la gestion et lentement le domaine périclite… Le riche notaire de Nice qui se porte acquéreur le revend très rapidement à un industriel. Lorsque ce dernier

disparait, personne ne semble intéressé à la reprise de cette vaste demeure… Abandonné au silence, aux ronces, et battu aux quatre vents, ce lieu tout a fait magique a pourtant bénéficié d’une seconde chance. Sa renaissance architecturale s’inspire de la villa Lanté, référence de style au nord de Rome, et les coloris sont issus de la plus pure tradition génoise. Les arcades et colonnettes à chapiteau, d’origine florentine offrent un bel exercice de style. Le pari d’origine, qui semblait fort audacieux, aboutit sur une exceptionnelle réussite : conjuguer luxe et modernité tout en perpétuant l’esprit d’une demeure de famille, transmise de génération en génération.

La modeste pension de famille s’est offerte une prestigieuse renaissance en 5 étoiles affiliée au label Leading Hotels of the World

The modest family pension turned into a 5 star hotel, affiliated to the Leading Hotels of the World label

Built in the 19th century, the castle was a wedding present for Henri Brisson de la Messardière and Louise Dupuy d’Anjac. Just like a fairy tale, they got married and had many children… But Henri died prematurely, and the young widow turns the castle into an inn or family pension, to host, prepare dinner and provide accommodation for young ladies of noble families. Alas Louise is not a good manager and the estate slowly went downhill… A rich notary from Nice bought the estate, but sold it rapidly to an industrialist. When he in turn dies, nobody seems keen on buying the property… Left abandoned, this magical place was offered a second chance. Its architectural rebirth drew its inspiration from the Villa Lante, a reference of style in the north of Rome, and the colours were inspired by traditions from Genoa. The arcades and the small columns, of Florentine origins, showcase a beautiful exercise in style. The original gamble paid off as the end result is a gorgeous mix of luxury and modernity whist perpetuating the spirit of a family house.

L’ésotérisme était fort à la mode au siècle dernier. Dans cette atmosphère étrange, les soirs de pleine lune, les anciens affirmaient voir des ombres et des lumières surnaturelles...

Esoterism was much in fashion during the last century. In this strange atmosphere, on full moon nights, people admitted seeing supernatural lights and shades…

26


Victoire,

La Messardière en héritage Pour éviter que le patronyme illustre de ses ancêtres ne s’éteigne, faute d’héritier, Victoire, descendante des Brisson de la Messardière en ligne directe par sa mère, a pu relever le nom des Messardière. C’est sous ce nom qu’elle s’est fait connaître en temps qu’artiste.

« Je n’ai jamais vécu dans un château mais ma mère, comme la noblesse argentée de son époque, a mené grand train avec gens de maison. Outre celui de Ramatuelle, sa famille possédait également deux châteaux à Cognac, dont l’un abrite désormais le musée d’art et d’histoire de la ville. Mon aïeule, Louise Dupuy D’Anjac, dotée d’une forte personnalité, était voire même avant-gardiste. Elle fut l’une des premières femmes divorcées

The Messardière heritage

de France. Elle nous a légué son originalité et des dons certains pour l’art et la musique… ». A part quelques courts séjours de vacances, Victoire de la Messardière n’a jamais vécu dans le château qui porte son nom. Après des études d’arts Plastiques à Paris, et une forte attirance pour l’ésotérisme et la philosophie, elle met cap vers le sud. A Montpellier, elle peint des toiles pour l’hôpital Lapeyronnie, à Castries, elle s’installe dans les écuries du château, un lieu chargé d’histoire. A Cerbère, en Espagne, elle croise Dali. « Je revois cet étrange ours empaillé dans son atelier. Et lui, décidant de commander un wagon entier de choux-fleurs… Il avait compris le fonctionnement de l’humain et s’en amusait beaucoup ». C’est une rencontre fortuite qui l’initie au tarot. Ce sera sa voie. Sur le principe du mandala qui guide l’esprit, elle peindra sur soie, et en grand format, chaque arcane du fameux jeu divinatoire de Wirth dont on retrouve la trace dans le haut Moyen -Age. Des compositions puissantes qui ont rencontré leur public lors d’une exposition à Saint-Tropez, Salle Jean Despas en 1995. Pour l’heure l’artiste, qui peint en moyenne une cinquantaine de toiles par an, travaille sur un alphabet sympolique dans ces grands formats qu’elle affectionne. Info : victoiredelamessardiere@orange.fr

where she took up painting and

la BOUTIQUE du CHATEAU

Raw + Carlos Miele Halston Heritage Camilla Ugo Zaldi Cesare Paciotti Shan Fendi Nialaya Lili Brooks

settled in the Castries chateau, a place loaded with history. Later, she took up tarot, which was to

Victoire is the last in the line of the Messardière family. Better known as Victoire de la Messardière, she actually never lived in the castle that bears her name, apart from a few short holiday stays. She studied plastic arts in Paris and was much attracted by esoterism and philosophy. She then moved south to Montpellier

be her calling, creating large format paintings on silk that depicted the aspects of this divinatory game. In 1995, an exhibition of her works was held in Saint-Tropez at the Salle Jean Despas. Today, she paints about fifty works a year, concentrated on a symbolic alphabet and in the large formats she likes.

Also by appointment Delivery Hôtel Château de la Messardière Route de Tahiti - Saint-Tropez Tél. +33 (0)4 94 56 76 65 laboutiqueduchateau@messardiere.com www.messardiere.com

27


Château Volterra Ramatuelle

Sur le versant sud ouest du Cap Camarat, l’imposante bâtisse bénéficie d’un incroyable panorama jusqu’aux îles du levant. Ce serait par amour pour une jolie fille de Ramatuelle qu’un lord anglais fit construire ce château. Parmi ses atouts majeurs, un port, une plage privée ciselée de criques sauvages… Après quelques années de solitude, cet Eden a trouvé un nouveau maître.

On the south west side of the Cap Camarat,

this imposing building enjoys an incredible

view all the way to the Levant islands. It is said that an English Lord built it out of

love for a beautiful girl from Ramatuelle.

Other major additional advantages include

a harbour and a private beach… After a few years of solitude, this Eden has a new master.

28


La bâtisse en pierre de roches, soulignée de volets bleu Klein, couronne une douce colline étagée, à l’altitude 109. Un véritable paradis de senteurs et de couleurs ponctué de cistes, pins, chênes et palmiers. Il y a aussi un véritable jardin à l’anglaise desservi par de nombreux escaliers pour circuler dans les restanques. Le verger offre chaque année une abondante récolte d’abricots, de pêches et de figues… Avec une surface habitable d’environ deux mille mètres carrés dont plusieurs bâtiments utilisés à l’époque pour les communs, le château d’humeur toscane comprend trois salons principaux en rez-de-chaussée, patinés de couleurs vives et meublés à l’origine en 18ème provençal. Les quinze chambres de la maison sont toutes dotées d’une salle de bain ou d’un boudoir. The house is made stone, highlighted by blue Klein shutters, and crowns a gentle hill. It is a real paradise of smells and colours covered with vegetation. There is also an English garden, with numerous stairs to wander amongst the drystone wall terraces known as “restanques”. The floor area is almost 2,000 m2, divided among the different buildings and outbuildings. The castle, of Tuscan inspiration, comprises 3 main living rooms on the ground floor, finished with bright colours and furnished with 18th century Provencal furniture. 29


de théâtre et du music-hall mais aussi aux ténors de la politique ou simples chasseurs… Parmi les habitués de ce cadre enchanteur : Maurice Chevalier, Colette, Joséphine Baker, Pagnol, Mistinguett, Nathalie Baye et la fine fleur de Saint-Germain des Prés… Le lieu sert de décor et d’inspiration à divers tournages ; notamment pour TF1 qui y tourne avec Mireille Darc plusieurs épisodes de sa série Les Cœurs brulés. C’est pour les besoins d’un autre film, La Vieille qui marchait sur la mer avec Jeanne Moreau qu’une petite piscine intègre l’angle sud est de la bâtisse. Madame Volterra ne voulait pas de piscine pour que ses enfants et petits enfants se donnent la peine d’emprunter le délicieux petit chemin de

KEYSTONE

Le château Volterra est achevé aux alentours de 1925, après vingt ans de travaux. En raison d’un réseau routier inexistant, les pierres et matériaux du chantier sont acheminés jusqu’au sommet de la colline à dos de mulets. Si l’on remonte le cours du temps et de l’histoire, on retrouve le nom des Volterra intimement lié avec Saint-Tropez, puisque Léon en fut le maire, élu en 1935. Avant-Guerre, Simone et Léon Volterra, figures emblématiques et solaires des Années Folles, dominent le Tout-Paris ; propriétaires notamment du Casino de Paris, des Galeries Lafayette et du Lido, ils se portent acquéreurs de l’immense domaine planté de vignes et de pinèdes… Naturellement, la propriété était ouverte aux artistes, gens

Simone et Léon Volterra, figures emblématiques des années d’or Simone and Léon Volterra, two charismatic figures

Plafond ouvragé, tapisserie ancienne et parquet grand siècle pour l’une des salles à manger d’apparat Ceilings, ancient tapestry and 17th century wooden floors are featured in one of the dinning rooms

It took almost 20 years to build the castle. No road led to the castle, which meant that rocks and building materials had to be brought to the top of the hill with mules. If we go back in time, we will find that the name Volterra is very much linked with Saint Tropez. Indeed, Léon was elected mayor of Saint Tropez in 1935. Before the War, Simone and Léon Volterra, emblematic characters of the time, are well known figures in Paris: they own the Casino de Paris, the Galeries Lafayette and the Lido… then they decide to buy the huge estate planted with vines and pine trees. The property was open to artists, theatre and music-hall

30

actors, and also to politicians and event to local hunters… Maurice Chevalier, Colette, Josephine Baker, Pagnol and others were guests of the Volterra. TV series and some movies were shot in this estate. To suit the needs of another movie, a small swimming pool was added to the southeast angle of the house. Madame Volterra did not want a swimming pool so that her children and grand children would have to walk the beautiful little path that gently winds down to the beach. The fate of this castle resembles that of many others around Saint Tropez…the owners, from divorces to


rocaille qui serpente jusqu’à la plage privée. Le destin du château Volterra présente des similitudes avec celui des autres châteaux de la presqu’île… Les châtelains, de divorce en succession, peinent à financer le coût exorbitant d’entretien. Plus que l’éloignement, l’accident de fortune se retrouve souvent en première ligne dans le désamour de leurs propriétaires ; pour celuici, ce sera la conquête des Amériques puisque la lignée des Volterra s’est principalement fixée au Texas. Après une décade égrenée dans un silence mélancolique, un véritable gentilhomme se voit confier la belle endormie… Joseph Schengeli, œnologue canadien, passionné de voiles et de

régates, féru d’art et de musique, aura la lourde charge de redonner souffle et vie au domaine. Mission réussie… Des rires d’enfants égaient les vastes corridors et durant les Voiles de Saint-Tropez, le château Volterra se mue en ruche cosmopolite, sorte de pension pour équipages venus de pays lointains. Cerise sur le gâteau, les vignes replantées de cépages vigoureux tout comme la construction d’une cave ultra moderne ont permis une montée en gamme de la récolte. Le cru maison est d’ailleurs le seul Côte de Provence étoilé. Un bonheur n’arrive jamais seul.

Inondé de lumière et de soleil, le hall dallé en pierres de Bourgogne accueille une œuvre contemporaine

Romantique à souhait, une vue sur la Bastide Blanche et l’horizon lointain

Refinement and lights are major advantages of this hall, fitted with Burgundy stones, receiving in its centre a modern piece of art

The view on the Bastide Blanche and the horizon would inspire many romantics

successions, find it difficult to pay the huge price needed to look after such houses. Misfortune, more than distance, is responsible for the lack of care given by the owners. For this one, the conquest of America would be to blame as the Volterras have now settle mostly in Texas. After a decade spent in silence, a true gentleman is entrusted to take care of the sleeping beauty…Joseph Schengeli, a Canadian oenologist, passionate about sailing and regattas, art and music, will be in charge of resurrecting the estate.

Mission accomplished… Children’s laughter can now be heard through the corridors, and during the Voiles de Saint Tropez, the Château Volterra turns into a cosmopolitan hive of activity, a sort of boarding house for crews from far away lands. And the construction of a modern cellar, coupled with the replanting of better grape varieties have allowed for an upmarket wine production. The house wine is also the only Cote de Provence to have received a distinction. What an achievement.

31


Château St-Maur Cogolin

Dans la vaste plaine qui s’étend entre les contreforts des Maures et la mer,

sur la commune de Cogolin, ce domaine a préservé de nombreux vestiges qui attestent de la présence romaine datant de la conquête des Gaules.

L’effigie de St-Maur est sculptée sur le mur d’enceinte The effigy of Saint Maur is sculpted on the surrounding wall

Un chêne âgé d’environ 450 ans dresse ses frondaisons altières devant la bâtisse. Par le passé, bien qu’il n’en reste aucun vestige, se trouvait une chapelle dédiée à St-Maur, saint patron de Cogolin célébré traditionnellement en mai A 450-year-old oak tree is planted in front of the main building. Although there are no remains to attest of it, there used to be a chapel dedicated to Saint Maur, holy saint of the city of Cogolin

Au 19ème siècle, le domaine est exploité par son propriétaire, Fortuné Engelfred, dont les soixante hectares produisent surtout du blé, de la garance et même du coton. Vendu en 1921, St-Maur devient propriété de Sir Edward Laurens, célèbre fabriquant de cigarettes en Angleterre. Sir Laurens redessine le château actuel avec un architecte de Cannes, en composant avec les bâtiments anciens. En 1937, le nouvel acquéreur est Jean Fraissinet, armateur à Marseille et par ailleurs propriétaire du joumal Le Méridional. Au fil de la succession, le Château St-Maur revient à sa fille Nadine Patricot et à ses enfants. C’est d’ailleurs l’un de ses petits enfants, Cyprien Margnat, représentant de la 4ème génération qui, durant quatorze années, a géré avec passion et talent la commercialisation et vinification des vins sur le domaine. 2011 sera sans nul doute une année charnière dans l’histoire de St-Maur. La propriété serait sur le point de changer de mains. Une évolution élaborée en douceur puisque la vocation viticole serait intégrée dans le nouveau plan d’exploitation. 32

Tentures, tapisserie, lustre et cheminée selon les codes en vigueur de l’époque pour chacune des pièces à dormir Fabric wall coverings, tapestries, chandeliers and chimneys are featured in the bedrooms


Château St-Amé Ramatuelle

Sur la route de Tahiti, un petit castel bi-centenaire sera entièrement détruit pour permettre cette construction délicieusement romantique.

Encerclé de grilles monumentales à pointes dorées, l’ensemble a fort belle allure. C’est une riche famille libanaise, les Némé, qui s’en porte acquéreur juste avant la guerre. On prétend que l’appellation de St-Amé serait une déformation de Némé car dans le calendrier religieux catholique, aucun saint n’est mentionné sous ce patronyme. Pour s’adonner à la passion très en vogue de la botanique, on y fera construire une vaste serre, toujours existante, dans laquelle les Némé installent des volières et aussi des cages où se pavanent des tigres et des lions. L’histoire est toujours la même… Le château est déposé dans la corbeille d’héritage des enfants Némé qui le cèdent à un promoteur grenoblois… Par manque de moyens, la dégradation fait son oeuvre. Pillé, délesté de ses portes et fenêtres, squatté puis muré, St Amé sombre dans l’oubli. C’est par la grâce d’une vente aux enchères que des hollandais purent acheter ce petit château doté d’un perron à double escalier, rénové à l’identique dans ses couleurs d’origine.

A cinq minutes du centre ville de Cogolin, des biches gracieuses gambadent en liberté… 5 minutes away from the city centre of Cogolin, gracious does roam freely

In the 19th century, the estate was used by its owner, Fortuné Engelfred, and the 60 hectares mainly produced wheat, madder and even cotton. It was sold in 1921 and became the property of Sir Edward Laurens, a famous cigarette manufacturer in England. Sir Laurens worked with an architect from Cannes to redesign the castle whilst keeping the old buildings. In 1937, the caste is sold again and the owner is jean Fraissinet, a shipowner from Marseilles, and also the owner of the newspaper La Méridionale. After his death, the castle was passed on to his daughter Nadine Patricot and her children. One of the grand children, Cyprien Margnat, managed, with passion and talent, for 14 years, the winemaking process and the sales of the estate’s wine. 2011 will undoubtedly be a a year of pivotal importance in the history of St Maur. The estate appears to be about to be sold. Winemaking would still remain at the heart of its activities as it was integrated to the running plans.

La salle à manger principale est fortement inspirée par la rigueur d’un cloître en ogive The main dinning room was inspired by the rigor of a cloister

© Anthony Holder - Fly Pictures

In the vast plain that stretches between the foot of the Maures mountains and the sea, on the commune of Cogolin, this estate preserved numerous relics and remains that testify of the Roman presence in the area, dating back to the conquest of Gaul.

On the Tahiti road, a small two-hundred-year old castle will be entirely demolished to allow a romantic building to be built.

Surrounded by huge gates bwith golden spikes, it really looks gorgeous. The estate was bought before the War by the Némé, a rich Lebanese family. Some say that the name St-Amé comes from a deformation of the name Némé as there is no saint with such name in the Catholic religious calendar. A vast greenhouse was also built, and still stands, so that the owners could indulge their passion for botanic. They also had birdcages installed in the greenhouse along with cages for tigers and lions. History repeats itself… The castle was inherited by the Némé children who then sold it on to a promoter from Grenoble…lack of financial means and attention accelerated the degradation of the building. Through an auction a Dutch family eventually ended up buying this small castle, fitted with two double flight steps, renovated to look like it once was, in its colours of origin. 33


34


Château La Mistralée Saint-Tropez

L’histoire de La Mistralée débute avec un certain Alexandre Raimon. Né à Saint-Tropez le 6 septembre 1922, Alexandre, rapidement surnommé le prince de la coiffure, est un véritable artiste capillaire. Il a d’ailleurs inventé le concept de la Haute Coiffure. Devenu Alexandre de Paris, grand coiffeur de renommée internationale, il s’impose auprès des célébrités, des têtes couronnées et du gotha avec lequel il était très lié : la Begum Aga khan, la Duchesse de Windsor, Michelle Morgan, Romy Schneider… et bien sûr la princesse Grace de Monaco, qui sera son invitée, ici, à plusieurs reprises. Il avait fait de cette demeure sa résidence d’été favorite, un lieu ou il aimait recevoir ses amis, dans des chambres à thème, évocatrices de rencontres ou de voyage : Chinoise, Maroc, Chanel, Hemingway, Tarzan… Le merveilleux jardin est paysagé d’une végétation luxuriante : palmiers, arbousiers, bambous, papyrus, citronniers et orangers s’y mêlent pour préserver la fraîcheur et l’intimité du lieu. Après plusieurs vies partagées entre résidence privée et hôtel de charme, La Mistralée, acquise récemment par un particulier, accueillera la boutique éphémère Chanel durant l’été 2011. Une sorte de retour aux sources puisque Alexandre a collaboré durant une quarantaine d’année avec les maîtres de la Haute Couture, particulièrement avec Karl Lagerfeld et Coco Chanel.

Une verrière début de siècle s’ouvre sur la piscine

A 20th century window opens on the swimming pool

Un escalier à double révolution et un palmier centenaire se laissent apercevoir derrière les hautes grilles A double staircase and a hundred-year old palm tree can be seen hiding2 behind the high railings

The history of La Mistralée started with a man named Alexandre Raimon. Born in Saint Tropez on 6 September 1922, Alexandre becomes known as the hairdressing prince for his capillary talents. He invented the concept of Haute Coiffure.

Côté cour, boiseries noires et atmosphère exubérante en vogue au 19ème : colonnes corinthiennes, vitraux renaissance, cheminée baroque d’Amérique latine, et des tableaux africains In the courtyard, dark woodwork and exuberant atmosphere, very trendy in the 19th century: Corinthian columns, Renaissance style stained glass windows, baroque chimney from Latin America and African paintings

As he became Alexandre de Paris, hairdresser of international fame, the stars and princesses require his services, and befriends many of them: Begum Aga khan, the Duchess of Windsor, Michelle Morgan, Romy Schneider… and of course the princess Grace of Monaco who he invited to stay over many times. The place quickly became his favourite summer residence, where he enjoyed receiving his friends. He would host them in rooms with different themes, reminiscences of meetings or travels: the Chinese room, the Moroccan room, the Chanel room, etc. The garden is a marvellous oasis of vegetation: palm trees, strawberry trees, bamboos, papyrus, lemon and orange trees all grow together to preserve the coolness and the intimacy of the place. After several lives as a private residence and deluxe hotel, La Mistralée was recently bought by a private person and will host the Chanel boutique for the length of the summer. It is a sort of return to basics as Alexandre worked for more than 40 years with masters of Haute Couture, and more particularly with Karl Lagerfeld and Coco Chanel.

35


Château Pampelonne Ramatuelle

© Anthony Holder - Fly Pictures

Sur la route des plages, de hautes grilles et une majestueuse allée de palmiers centenaires masquent l’entrée de cet ancien pavillon de

chasse. Doté d’une chapelle privée, il s’est reconverti en propriété agricole.

Construit aux alentours de 1830 cette propriété appartenait à la famille de Gasquet, notables marseillais. Objet de convoitise durant la dernière guerre, elle est réquisitionnée par l’armée allemande qui y mène grand train. Remis en état, son décor de charme fera pour ainsi dire le tour du monde, immortalisé dans la série des Gendarmes à Saint-Tropez. Entretenu amoureusement par Edgard Pascaud, son actuel propriétaire, le domaine produit un excellent vin commercialisé par les Maitres vignerons de Saint-Tropez. n

Located on the route des plages, this estate cannot be missed with its majestic avenue of palm trees and high railings, which hide this former hunting pavilion from view. Built around 1830, this property belonged to the Gasquet family, a family of notables from Marseille. The property was requisitioned during the War by German troops to hold their numerous parties. Once repaired, its romantic decor became world famous throughout a series of movies shot there called « the Gendarme à Saint Tropez ». Now in the loving care of Edgard Pascaud, its actual owner, the estate produces an excellent wine sold by the Maitres vignerons de Saint-Tropez.

Motor yachts et voiliers 20 m - 120 m Opens 10 - 30 m pour un jour, une semaine ou plus…

Motor and sailing yachts 65 - 446 feet Open boats 30 - 100 feet for a day, one week or more…

CHARTER AND BROKERAGE

BOOKING - RESERVATION BP 80 – 83992 Saint-Tropez Cedex Tél. +33 (0)4 94 97 00 42 GSM +33 (0)6 84 04 31 32 www.premium-yachts.com contact@premium-yachts.com 36

N°1 DE LA LOCATION DE PRESTIGE


EVENT Crédit photo : Jean-Louis Chaix / Ville de Saint-Tropez, DR

Festival Les Nuits du Château de la Moutte

La quatrième édition du Festival «Les Nuits du Château de la Moutte» aura lieu du 26 juillet au mardi 11 août 2011. Ce rendez-vous culturel incontournable de l’été à Saint-Tropez propose des concerts et des spectacles prestigieux avec des artistes présents sur les plus grandes scènes internationales. The fourth edition of the festival “Les Nuits du Château de la Moutte” will be held from Tuesday 26 July to Tuesday, 11 August 2011. This is an event that cannot be missed on the Saint Tropez cultural scene as it offers concerts and prestigious shows with internationally famous artists.

Programme 2011 Mardi 26 juillet à 21h au château

Cyprien Katsaris, piano - Quatuor Ludwig Musique de chambre Jeudi 28 juillet à 21h, plage des Canebiers

Une nuit Chopin Les nouvelles stars du piano : Andrei Korobeinikov, Emmanuel Despax Samedi 30 juillet à 21h au château

Stochelo Rosenberg Trio - Didier Lockwood Jazz Manouche Mardi 2 août à 21h au château

Soirée Franz Liszt En hommage au bicentenaire de sa naissance Boris Berezovsky : piano Jeudi 4 août à 21h sur la plage des Canebiers

Tigran Hamasyan Un pianiste poète à la croisée du jazz, du classique et des musiques traditionnelles arméniennes

Samedi 6 août à 21h au château

Trio Wanderer Musique de chambre « Une soirée dédiée à Annette Troisier de Diaz » Jean-Marc Phillips-Varjabédian : violon Raphaël Pidoux : violoncelle Vincent Coq : piano Lundi 8 août à 21h au château

« Calle Sierpes » - Compagnie Felipe Mato Spectacle de flamenco Jeudi 11 août à 21h au château

Les grands airs de Mozart En partenariat avec l’Académie européenne de musique d’Aix en Provence INFORMATIONS ET CONTACT www.lesnuitsduchateaudelamoutte.com Billetterie : Office de Tourisme T. 0892 68 48 28 (0,35 €/min.)

37


LeĂŻ Mouscardins by Colette

Restaurant panoramique 38

sur le port de Saint-Tropez T. +33 (0)4 94 97 29 00 RĂŠservation : 06 73 85 71 44


EVENTS

“ Les Drives de Saint-Tropez ” Il y a cinq ans, Valentine Roy et Philippe Soleillant, passionnés par le golf, le polo et le yachting créent la marque “Les Drives de Saint-Tropez” et développent des événements prestigieux en Partenariat avec la Ville de Saint-Tropez. Trois temps forts à Saint-Tropez entre juin et octobre et un circuit amateur “Les Drives de Saint-Tropez Tour“ en France et à l’étranger. Five years ago, Valentine Roy et Philippe Soleillant , sharing a passion for Golf, Polo and Yachting created the brand “Les Drives de Saint-Tropez” and have developed Prestigious events in Partnership with the City of Saint-Tropez. Three main events in Saint-Tropez between June and October and an Amateur Qualifying Tour “Les Drives de Saint-Tropez Tour” in France and abroad. France India Business Cup - de gauche à droite 1er plan - Dominique Benoit (Pictet France) SA Kumari Selja Ministre du Tourisme de l’Inde, Olivier Dassault - 2e plan - Philippe Soleillant, Valentine Roy, Jean Pierre Tuveri, Maire de Saint-Tropez, Richard Galy, Maire de Mougins, Cecilia Norick, Claude Maniscalco France India Business Cup - from left to right 1st line - Dominique Benoit (Pictet France) SA Kumari Selja Ministre du Tourisme de l’Inde, Olivier Dassault - 2nd line Philippe Soleillant, Valentine Roy, Jean Pierre Tuveri, Maire de Saint-Tropez, Richard Galy, Maire de Mougins, Cecilia Norick, Claude Maniscalco

3ème Saint-Tropez Ladies’Amateur les 21 & 22 juin 2011

3rd Saint-Tropez Ladies’Amateur June 21st & 22nd, 2011

4ème France India Business Cup les 12 &13 octobre 2011

4th France India Business Cup October 13th & 14th, 2011

5ème Pro-Am de Saint-Tropez, Pan Deï Trophy les 14, 15 & 16 octobre 2011

5th Pro-Am of Saint-Tropez, Pan Deï Trophy October 14th, 15th & 16th, 2011

Match de Polo exclusivement féminin au Polo Club Saint-Tropez. Compétition de Golf en Scramble mixte au Gassin Golf Country Club

Compétition de Golf en Match Play France / Inde Match de Polo en voiturette de golf au Polo Club Saint Tropez

Pro-Am International sur 3 jours au Gassin Golf Country Club Les Drives de Saint-Tropez, c’est aussi “Les Drives de Saint-Tropez Tour” un circuit de qualification amateur pour jouer une Super Finale et se qualifier pour le Pro-Am de Saint-Tropez au mois d’octobre prochain dans l’Equipe de Philip Golding, Champion Britannique, vainqueur de l’Open de France. Une cinquantaine d’étapes en France et à l’étranger au sein de Clubs prestigieux, tel le Golf de Deauville Barrière Saint-Arnoult, le Golf de Royal Mougins, de Biarritz le Phare, le Paris International Golf Club, les Golfs de Santo da Serra et de Palheiro à Madère au Portugal, à Spa en Belgique, en Suisse… www.lesdrivesdesaint-tropez.com Pour participer / To register Call +33 675 723 640

100 % Women Polo Match at the Polo Club Saint-Tropez. Scramble Golf Competition at Gassin Golf Country Club

France / India Golf Match Play Competition. Polo Match in Golf cart at Polo Club Saint Tropez

International Pro-Am over 3 days at Gassin Golf Country Club “Les Drives de Saint-Tropez”, it is also “Les Drives de Saint-Tropez Tour” an Amateur Qualifying Circuit to play a Super Final and qualify for the Pro-Am of Saint-Tropez next October in the Team of Philippe Golding, British Champion, former Winner of the French Open. About 50 competitions are being organized in France and abroad in prestigious Golf Clubs such as Deauville Barrière Saint-Arnoult, Royal Mougins Golf Club, Biarritz le Phare, Paris International Golf Club, Santo da Serra and Palheiro Golf in Madeira in Portugal, Spa in Belgium, in Switzerland…

39


40


41


42


SPORT Texte : Carine Roux Crédit photos : Polo Club de Saint-Tropez, DR

Polo club Saint-Tropez Le Polo Club de Saint-Tropez souffle ses 13 bougies et n’en finit pas de multiplier les projets d’envergure… The Polo Club Saint Tropez is now celebrating its 13th birthday, and has big plans for the future.

Un projet d’extension de 30 millions d’euros Voici la somme très conséquente que projette d’investir Corinne Schuler pour les nouveaux projets d’extension du Polo Club Saint-Tropez. Un programme très ambitieux en deux phases. La première prévoit la création de 200 boxes fixes, une vingtaine de logements pour le personnel du club, une nouvelle piste d’entraînement, un manège couvert et l’agrandissement de tous les bâtiments existants (restaurant, club house, boutique…). Les travaux pourraient commencer à la fin de la saison. Dans un deuxième temps, une résidence de haut standing réservée aux joueurs devrait voir le jour sur le site d’ici deux à trois ans. Un projet imaginé par le cabinet d’architecture tropézien de François Vieillecroze, comprenant 22 logements haut de gamme avec piscine, salle de sport et services à la carte. An expansion project worth more than 30 million euros This is the amount that Corinne Schuler wishes to invest to expand the Polo Club Saint Tropez. The programme is very ambitious and will be divided in 2 phases. The first phase will consist in the creation of 200 stalls, around 20 accommodations for the personnel of the club, a new training course, an indoor riding school and the expansion of all the existing buildings (restaurant, club house, boutique…). If the planning permission is granted then work could start at the end of the season. The second phase will consist in building high-end accommodations for the players, and should be done within 2 or 3 years. A firm of Saint Tropez architects, François Vieillecroze, imagined the project. It will include 22 accommodations, with swimming pool, gym and personalised services. 43


Les temps forts du polo

• Le Polo Club Saint-Tropez fête son 13ème anniversaire. Un chiffre porte-bonheur qui laisse présager une nouvelle grande saison… Madame Schuler, quels seront ses temps forts ? Le coup d’envoi de la saison a été donné le 15 avril lors du Tournoi de Pâques, 14 tournois internationaux medium high et low goal qui s’enchaînent jusqu’en septembre : la Coupe de l’Hippocampe associe des équipes de polo à des équipes de voile du 29 avril au 8 mai ; le 21 juin, la Saint-Tropez Ladies’ Amateur Cup, le tournoi féminin de la saison ; du 30 juin au 10 juillet se déroule l’International Polo Cup Saint-Tropez, au cours de laquelle, le vendredi 8 juillet, les équipes de polo paradent à cheval, comme à l’accoutumée, sur le port de Saint-Tropez. Suivra du 14 au 24 juillet l’Open de Gassin qui laisse ensuite place à de

nombreux autres tournois. La saison 2011 se terminera par la Polo Gold Cup du 7 au 11 septembre. Les Saturday@Polo seront à nouveau au programme tous les samedis à 17 heures d’avril à fin août pour permettre au public de venir regarder un match de polo depuis la terrasse du restaurant, tout en profitant d’un “ Happy Hour ”. Depuis le 1er avril, “ La Table du Polo ”, désormais référencée au Guide Michelin accueille les amoureux de la cuisine italienne. Le monde de l’art aura également son rendez-vous lors de la 2ème édition des “ Sentiers de la Sculpture ”, un parcours d’art contemporain en plein air de juin à septembre, auquel viendront s’ajouter d’autres performances artistiques. Enfin, des dîners de gala, des asados argentins et de nombreux événements privés agrémenteront la vie du Polo Club tout au long de la saison.

Slack period at the Polo Club • The Polo Club Saint Tropez celebrates its 13th birthday. A lucky number which suggests a new great season to come. Mrs Schuler, what will be the highlights of the season? The season kicked off on 15 April with the Easter Tournament, then 14 international tournaments of medium/high and low goal will be held until September; the Coupe de l’Hippocampe (the Seahorse Cup), during which polo players and sailings crews play in mixed teams, from 29 April to 8 May ; on 21 June, the Saint-Tropez Ladies’ Amateur Cup, the women’s tournament of the season. From 30 June to 10 July is held the International Polo Cup Saint Tropez, during which the different teams will parade on the harbour of Saint Tropez (Friday 8 July). Then, the Open de Gassin will follow from 14 to 24 July, which will then leave place to other tournaments. 44

The 2011 season will end with the Polo Gold Cup from 7 to 11 September. A new programme was imagined to allow the public to come and enjoy happy hour prices at the restaurant’s terrace while watching a polo game: Saturday@Polo. Every Saturday at 5pm from April to the end of August. From 1 April, the restaurant La Table du Polo, which is now referenced in the Michelin guidebook, is pleased to welcome Italian cuisine lovers, whereas fashion addicts will love the boutique. Art lovers will also be pleased as the second edition of the Sentiers de la Sculpture (Paths of Sculpture), an open air contemporary art exhibition, will be held from June to September. Other exhibitions will also be held on top of this one. Last but not least, gala dinners, Argentinian asados (grills) and numerous private events will brighten up the life of the Polo Club throughout the season.


Corinne Schuler, propriétaire du Polo Club Saint-Tropez

Corinne Schuler, owner of the Polo Club Saint-Tropez

Un sport ouvert à tous les publics A sport for everyone • Deux nouveaux terrains de polo et une aire de stick & ball vont être inaugurés…

• Two new polo pitches and a stick&ball area will be inaugurated…

Elles nous permettront d’accueillir encore plus de joueurs et de dépasser les 150 matchs par saison.

They will allow us to host more players and hold more than 150 games per season.

• Le développement du Polo Club a été fulgurant, (infrastructures, matchs, évènementiel, etc…), avez-vous rempli vos objectifs ou avez-vous encore d’autres projets ?

• The development of the Polo Club was very fast, in terms of infrastructure, games, events, etc.). Do you feel like you have reached your objectives or do you still have projects?

Je suis très contente d’avoir pu développer le Polo Club Saint-Tropez ces dernières années et de l’avoir élevé au rang des lieux les plus prisés de la clientèle de la Presqu’île. Mais mon objectif ne s’arrête pas là ! Nous avons pour les deux prochaines années à venir un grand projet d’aménagement en cours qui permettra de mettre des logements à la disposition des team patrons, des joueurs, de leurs familles et du personnel. Nous prévoyons également d’agrandir le restaurant et la boutique, d’augmenter le nombre de boxes pour chevaux et de construire un manège couvert. L’aboutissement de ce projet permettra au Polo Club Saint-Tropez d’entrer dans le top des sites de polo dans le monde.

I am very happy to have been able to develop the Polo Club Saint Tropez in the last few years and that it has become one of the most sought after places by clients in the peninsula. But I haven’t reached my goals yet! For the next two years we have big expansion projects, which will allow to provide accommodation to team bosses, players, their families and personnel. We are also planning to expand the restaurant and the boutique, to increase the number of stalls for the horses and build an indoor riding school. The culmination of this project will allow the Polo Club Saint Tropez to be one of the top polo sites in the world. 45


46


Deux nouveaux terrains et une aire stick & ball… Two new pitches and a stick&ball area…

• Polo has the image of a sport for rich people, despite this, you opened the doors of the club to the public. The parade on the harbour, the free shows, games… What was the reaction of your friends and members when faced with this decision?

• Le polo a l’image d’un sport d’élite réservé à la haute société, pourtant vous avez ouvert vos portes au public. La parade sur le port de Saint-Tropez, la gratuité des spectateurs des matchs… Quelle a été la réaction de vos amis et des membres face à cette décision ? La décision d’ouvrir le Club au public et de rendre le polo accessible m’est apparue indispensable. Mon objectif était en effet de montrer que le polo n’est pas un sport élitiste, ni fermé. C’est au tour des médias maintenant de promouvoir ce sport afin qu’il devienne accessible du grand public ! Je crois que tous mes amis et membres du Club pensent la même chose ! Nous devons tous œuvrer dans ce sens pour faire connaître ce magnifique sport qui existe depuis plus de 2500 ans.

The decision to open the Club to the public and make polo more accessible appeared essential. My objective was to show that polo is not an elitist sport, or a closed one. It now the turn of the media to promote this sport, to show that it is open to everyone! I believe that all my friends and members of the Club think the same! We must all work towards this end, to allow polo to get the publicity it deserves as a sport that exists for more than 2,500 years. • As a conclusion, what is the philosophy of the Polo Club? Polo is considered as a way of life. For its discipline, love for the sport and for the horse, the respect for nature, team spirit and human relations… this is why our philosophy is to allow players and the public to enjoy the infrastructure of a modern club, easy to use and elegant, in a convivial and warm atmosphere.

• En conclusion, quelle est la philosophie du Polo Club ? Le polo est considéré comme un “ art de vivre ”. Pour la discipline, l’amour du sport et du cheval, le respect de la nature, l’esprit d’équipe et les relations humaines… C’est pourquoi notre philosophie est de permettre aux joueurs et au public de profiter des infrastructures d’un club moderne, fonctionnel et élégant dans une ambiance chaleureuse et conviviale. n

47


K. JACQUES St TROPEZ

K. Jacques 25, rue Allard Saint-Tropez Tél. 04 94 54 83 63 K. Jacques 16, rue H. Seillon Saint-Tropez Tél. 04 94 97 14 26 K. Jacques 16, rue Pavée Paris Tél. 01 40 27 03 57

48

K. Jacques www.kjacques.com


VINTAGE Texte : Carine Roux, Dominique Boin Crédit photos : Jean Bouquin, DR

Les créateurs Made in Saint-Tropez Saint-Tropez est, depuis la Nouvelle Vague, une terre de mode, un laboratoire de tendances, notamment l’été. Les créateurs d’hier, Vachon, Bouquin, Lothar’s sont devenus cultes. Leurs vêtements sont quasiment introuvables sur le marché du vintage authentique. Les créateurs d’aujourd’hui, K Jacques, Sunday, Gas… revendiquent un savoir faire original en série limitée… très prisé des “ modeuses ”. Tous ces artistes ont pour point commun d’avoir écrit leur belle histoire à Saint-Tropez…

L’été 1970, devant les Caves du Roy, toutes les filles sont en tuniques pailletées de Jean Bouquin. Il habille aussi Jane Birkin, elle est venue pour le tournage du film La Piscine, et Serge Gainsbourg Summer 1970 before the Caves du Roy, all the girls are dressed in spangled tunics by Jean Bouquin. He also dressed Jane Birkin (she came for the shooting of the film La Piscine) and Serge Gainsbourg

Since the New Wave, Saint-Tropez is a land of fashion, a hive of trends, especially during summertime. Yesterday’s creators, Vachon, Bouquin, Lothar’s have become cults. Their clothes can hardly be found on the genuine vintage market. Today’s creators, K Jacques, Sunday, Gas… claim to specialize in limited series…very sought after by fashion freaks. All these artists have in common their evolution in Saint-Tropez…

Les années folles Pendant les années folles, la Côte d’Azur devient le passage obligé de la bourgeoisie internationale, des artistes et des intellectuels. Henri Matisse, Colette, Jacques-Henri Lartigue et les autres adoptent la tenue locale : pantalons de toile épaisse, marinière, chaussures en corde ou sandales inspirées de l’antiquité grecque.

The crazy years

During the crazy years, Saint-Tropez became the compulsory stopover for the international bourgeoisie, for artists and for intellectuals. Matisse, Colette, Jacques-Henri Lartigue and others adopt the local dress: thick canvas trousers, smock, shoes made with rope or sandals inspired by ancient Greece.

49


3 4

1 2

Les familles Rondini et Kéklikian se partagent la légende de la fameuse sandale tropézienne, souvent copiée, jamais égalée The Rondini and the Kékiklian families share with each other the legend of the famous “sandale tropézienne”, often copied, never equaled

1

La famille Rondini

The Rondini family 2

La boutique Rondini

The Rondini shop 3

Sur le sable, toutes les filles sont en Rondini

On the beach, every girl with Rondini shoes 4

Jacques Kéklikian et son épouse dans l’atelier familial en 1937

Jacques Kekiklian with his wife in the family workshop

50 50


La fameuse Tropézienne Il y a mille et une sortes d’escarpins, de baskets, de mules, de tongs mais « il y a seulement deux créateurs qui fabriquent les véritables tropéziennes : les Rondini et les K Jacques » résume Bernard Kéklikian, qui se bat énergiquement contre les contrefaçons qui affluent de toutes parts… Si la tropézienne s’inspire de la spartiate grecque, en cuir naturel à semelle clouée, elle se caractérise par ses cinq lanières plus une entre doigt. « La tropézienne vendue 7 francs avant guerre » chausse toujours la plupart des familles locales.

La Maison Rondini fidèle à la tradition C’est Serge Rondini qui développe l’affaire familiale en imaginant plusieurs modèles de sandales dans les années 50. Issu de la troisième génération, Alain intègre à son tour la maison en 1983. La famille Rondini a toujours repoussé les sirènes de la fabrication et de la diffusion en série par souci de privilégier la qualité. Idem pour la technique, « une production artisanale élaborée pièce par pièce à la main avec des cuirs à semelle français tannés à l’écorce de chêne pendant 12 mois et un vrai cousu petit point avec des fils de lin… Des modèles sur mesure ajustés au pied…». Le volume annuel est volontairement limité à 10 000 paires, entièrement confectionnées à la main par une dizaine d’employés dans le petit atelier de 60 m2, à l’arrière de la boutique. Les modèles se caractérisent par leur côté traditionnel et une grande qualité  : la Tropézienne en cuir naturel bien sûr mais aussi la Salomé adoptée par Kate Moss, la Saharienne, la Bikini… déclinées en couleur, en python véritable, en vernis, version or ou argent…

The famous “Tropézienne”

There are thousands of different low-fronted shoes, tennis shoes, mules and flip-flops but “only two creators making the genuine tropéziennes: the Rondinis and the K Jacques” resumes Bernard Kéklikian who fights strongly against imitations appearing from all quarters… Although the tropézienne is inspired by the greek style, using real leather with a nailed sole, it is characterized by five straps plus another separating the big toe. “The tropézienne which was sold for 7 francs before the war” is still worn by the majority of local families.

La Maison Rondini faithful to tradition

It was Serge Rondini who first developed the family business, making several models of sandals during the fifties. Part of the third Rondini generation, Alain joins the firm in 1983. The Rondini family has always rejected modern production methods and mass distribution, quality being the priority. The same for technique; “a cottage industry where every part is hand made with French sole leathers tanned with oak bark during 12 months

Le modèle culte de Rondini Rondini’s cult model

La saga K Jacques La saga K Jacques est une histoire de chance et de travail. Jacques Kéklikian n’a que 12 ans quand il fuit le génocide arménien et débarque à Marseille en 1922, sans un sou en poche. Il rejoint son frère aîné à Draguignan, y apprend le métier de cordonnier sur le tas. Dix ans plus tard, en 1933, il ouvre un petit atelier-boutique au 25, rue Allard, qui reste l’adresse historique. Les Tropéziens, « surtout les pêcheurs » se font faire des sandales sur mesure, et déjà la « sandale de vacances » chausse Picasso ou Jean Cocteau. and genuine stitching with linen thread…made to measure and adjusted to each foot…” The annual production is willingly limited to 10,000 pieces, all hand made by ten employees in the small 60m2 workshop at the back of the boutique. Models are characterized by their traditional look and their great quality; the natural leather Tropézienne, of course, but also the Salomé adopted by Kate Moss, the Saharienne, the Bikini… in several colors, true python, varnish, gold or silver versions…

The K Jacques saga

The K Jacques saga is a story of luck and labour. Jacques Kékliklian was only 12 years old when he fled the Armenian genocide and arrived in Marseille in 1922 completely penniless. He joined his elder brother in Draguignan and learnt the shoemaking trade on the spot. Ten years later, in 1933, he opened a small workshop at 25, rue Allard, which remains as the historical address. Tropezians, “especially fishermen”, had their sandals made to measure and already the “holiday sandals” began to be used by Picasso or Jean Cocteau.

51 51


K Jacques, une affaire

de famille

En 1937, Jacques se marie, il aura trois enfants Liliane, Georges et Bernard. L’affaire devient familiale. Georges, l’aîné « monte  » à Paris pour apprendre la technique de la chaussure et devient le designer de la maison. En 1975, Bernard, intègre l’entreprise. Son ambition est de développer la partie commerciale et de dépasser le strict marché tropézien. « C’est notre père qui nous a donné l’envie d’aller si loin » explique celui qui gère aujourd’hui la partie commerciale et la communication de la marque au logo culte, gravé sur les semelles des chaussures. Une marque plébiscitée par les rédactrices de mode et les plus belles femmes de la planète  : Brigitte Bardot, Romy Schneider, Kate Moss, Ines de la Fressange, Sofia Coppola, ou encore Michele Obama… Il se chuchote que l’un des 35 employés de la maison aurait inscrit « yes we can » , le fameux slogan de campagne de Barack Obama entre les deux couches de cuir qui composent la semelle, avant de les envoyer à la première dame des Etats-Unis…

Georges et Bernard Kéklikian dans les ateliers, quartier St-Claude Georges and Bernard in the workshop

La maison sélectionne près de 200 matières et couleurs différentes : cuir gras double tannage, agneau, veau, chèvre, python, alligator, galuchat etc… de quoi répondre à tous les souhaits The firm selects around 200 different materials and colors: top grade leather, lamb, calf, goat, python, alligator etc…

K Jacques

50 000 paires par an Elise Kéklikian en 1955 à l’entrée de la boutique du 25, rue Allard

Elisa Kékliklian in 1955 before the boutique at 25, rue Allard

La Caravelle, au top 5 des meilleures ventes de la maison

The Caravelle is in the shop’s top 5 best sales

52

Un des premiers gros diffuseurs de la marque se nomme le Club Méditerranée. Puis commence la distribution chez les premiers détaillants français, l’ouverture à l’international en 1986… En 1992 l’entreprise réussi à s’implanter en Italie, pays souverain de la sandale, puis conquiert l’Amérique, l’Australie et l’Asie grâce à un solide réseau de distributeurs. Aujourd’hui la marque est présente dans 250 points de vente répartis sur les 5 continents et exporte 75 % de ses créations. L’atelier et les bureaux ont déménagé vers la zone artisanale Saint-Claude, dans des locaux de 1000 m2 pour honorer une production de 50 000 paires par an, fabriquées dans un esprit très mode. D’ailleurs « 48 nouveaux modèles » sont nés en 2010.


K Jacques, a family business In 1937, Jacques married and had three children, Liliane, Georges and Bernard. The business became a family one. Georges went to Paris to learn shoe making techniques and became the company’s designer. In 1975, Bernard joins the firm with an ambition to develop the commercial aspect and to reach markets beyond Saint-Tropez’s bounds. “It was our father who spurred us on” explains Bernard, today’s sales boss. Today the brand is known and appreciated world wide and worn by: Brigitte Bardot, Romy Schneider, Kate Moss, Ines de la Fressange, Sofia Coppola, and also Michele Obama… There’s a rumor that one of the firm’s employees inscribed “yes we can” between the soles’ two layers of leather, before sending the sandals to America’s first lady…

K Jacques

50,000 pairs a year One of the biggest outlets for the brand is the Club Méditerranée. K Jacques was present on the international market from 1986 onwards… In 1992, the firm managed to establish itself in Italy, the sandal capital, then America, Australia and Asia. Today, the brand is present in 250 outlets spread over 5 continents and exports 75% of its production. The workshop is now established in Saint-Tropez’s industrial estate, 1000m2 for producing 50,000 pairs a year. 48 new models were created in 2010.

PHILIPP PLEIN Place de la Garonne T. +33 (0)4 94 97 81 84 SPLANDID BY ARIANIE Traverse de la Garonne T. +33 (0)4 94 97 63 98 ARIANIE Place des Lices ARIANIE BOUTIQUE New Coco Beach La Voile Rouge Ramatuelle arianiegaronne@orange.fr

53


Des années 50 à 70 Pendant une vingtaine d’années, Saint-Tropez peut se vanter d’avoir été le nombril de la mode

Brigitte Bardot, qui s’installe à la Madrague dès 1958 devient l’emblème de la mode tropézienne, résumée au triptyque : légèreté, fantaisie et simplicité. Un état d’esprit magnifiquement incarné par la Maison Vachon, pionnier de la mode tropézienne. « La boutique Vachon a été ouverte par mes arrière grands parents en 1919, sur le port, à l’emplacement du magasin “Vachon” actuel. On y vendait des articles de plage et espadrilles, chapeaux de paille, marinières et autres canotiers... C’etait le seul magasin de ce genre à Saint-Tropez.  Marie-Louise Vachon, mon arrière grand-mère qui avait beaucoup d’imagination, inventait en un clin d’œil un turban en filet de pêche, des jupes retenues par des lièges…

Elle reçut la visite de Paul Poiret, grand monsieur de la couture qui fut très impressionné par son travail ». Pendant la seconde guerre mondiale, le magasin se replie rue Allard et Claire Vachon, ma marraine, dite « Manine »  (surnom familier en provence) rejoint sa mère. Puis, la boutique regagne le port, mère et fille créent les modèles, aidés plus tard par Maryse, leur petite fille et nièce. A ce moment là, « toutes les couturières de Saint-Tropez travaillent pour elles » raconte Claire Vachon. Les modèles en vogue sont la robe vichy, la marinière, le jupon imprimé provençal, le pantalon corsaire… Une collection qui semble avoir été crée sur mesure pour Brigitte Bardot, Jeanne Moreau, Elizabeth Taylor et même la princesse Grace de Monaco. C’est encore Manine qui signera certaines tenues emblématiques de Brigitte Bardot, la robe de mariée d’Annette Stroyberg, Madame Vadim 1958, et aussi les robes et les costumes des comédiens du Gendarme de Saint-Tropez, film dans lequel son personnage est d’ailleurs représenté !... « Tout était réalisé à Saint-Tropez, et ne se trouvait qu’à Saint-Tropez. C’était la clé du succès. La clientèle était composée d’acteurs, des têtes couronnées de l’époque mais l’ambiance du magasin était toutefois très “nature” et sans chichi.  Manine a vendu le magasin en 1963, elle est décédée l’année suivante. Depuis, le nom est resté mais pas le style qui avait fait son succès… » résume Claire.

From the 50s to the 70s Saint-Tropez can boast to have been the birthplace of fashion Since the fifties, Brigitte Bardot has become the emblem of Saint-Tropez’s fashion, described in three words: lightness, fantasy and simplicity. A state of mind perfectly incarnated by Vachon, pioneer of the town’s fashion. “The Vachon boutique was opened by my great grand parents in 1919, on the port where today’s shop is. We sold beach wear, rope sandals, straw hats, smocks and caps…This was the only shop of its kind in Saint-Tropez”. During the second world war, the shop moved to the rue Allard. Then it went back to the port and more members of the Vachon family helped to create models. Trendiest were the vichy dress, the smocks, the short provençal skirt, the corsair trousers… 54

Manine Vachon

The collection seemed to be tailor made for Brigitte Bardot, Jeanne Moreau, Elizabeth Taylor and even princess Grace of Monaco. “Manine” Vachon designed the bridal dress for Roger Vadim’s wife in 1958, and also the dresses and costumes for the Gendarme de Saint-Tropez film, in which her character was portrayed !...” Everything was made in Saint-Tropez, and was only to be found in Saint-Tropez. It was the key to success. Clients were actors and royalty, but the atmosphere in the shop was very “natural” and fuss free. The shop was sold in 1963. Since then, the Vachon name remains, but not the style that made it famous…” resumes Claire Vachon.


Jean Bouquin, le maître du style

Hippie Chic Reine de la nuit et des jours, Poppy était l’une des égéries de Jean Bouquin Poppy was one of Jean Bouquin’s favorites

Une carrière courte mais au sommet, Jean Bouquin a brillé comme une étoile dans le ciel de la mode pendant sept ans, de 1964 à 1971, date à laquelle il décide de prendre sa retraite. Il a 35 ans.

Mannequin, créatrice, Poppy Chartin a toujours baigné dans l’univers de la mode. Débarquée de Paris en 1968, elle collabore d’abord avec Jean Bouquin, puis avec Lothar’s « un ami d’enfance », avant de créer ses propres modèles avec son mari Gilles, puis d’ouvrir Gilles et Poppy, leur première boutique Passage du Port : « c’était la grande mode des foulards iraniens, des robes gitanes et des vêtements délavés, je teignais les tissus dans ma baignoire, dans l’appartement de Madame Lions, au-dessus du restaurant Leï Mouscardins. Puis je livrais mes commandes en mini-moke dans les belles villas de Saint-Tropez, chez Eddie Barclay, Sophie Rochas… Un jour Brigitte Bardot est venue m’acheter une robe patchwork en mousseline de soie qu’elle a porté en couverture de Paris-Match. Le lendemain de la parution du magazine, toutes les clientes voulaient la même… ».

Model, creator, Poppy Chartin has always been involved with fashion. Arrived from Paris in 1968, she first collaborated with Jean Bouquin, then with Lothar’s, before creating her own models with her husband, Gilles. They opened Gilles et Poppy, their first boutique, at Passage du Port: ”It was the great fashion of Iranian foulards, gipsy dresses and faded clothes; I tinted fabrics in the bath tub of my apartment above the Mouscardins restaurant. Then I would deliver my orders in my mini-moke to the beautiful villas of Saint-Tropez. One day, Brigitte Bardot came to buy a dress which she wore on the front cover of Paris-Match. The day after the magazine’s publication, all my clients wanted the same one…”

Jean Bouquin est le couturier préféré et l’ami de Brigitte Bardot

Jean Bouquin was Brigitte Bardot’s favorite fashion designer and a friend

Jean Bouquin, the master of the Hippie Chic style

Jean Bouquin had a brilliant, but short career, lasting from 1964 to 1971, when he decided to retire. He was 35 years old.

55


Jean Bouquin, ici avec Jane Birkin, est le couturier star de Saint-Tropez Jean Bouquin, here with Jane Birkin, is Saint-Tropez’s star designer

56


Sur le port, devant la boutique Mayfair : Jean et Simone Bouquin avec leur fille, Valérie

Jean Bouquin et Anna Karina

On the port, before the Mayfair boutique: Jean and Simone Bouquin with their daughter

Le coup de génie a été de quitter Paris pour Saint-Tropez Jean Bouquin, le père du style hippie chic, né à Paris

et aujourd’hui propriétaire du théâtre Dejazet reste, de son propre aveu « à jamais lié à Saint-Tropez ». Créateur de Renoma, l’une des grandes maisons de mode de l’époque, le jeune homme anticonformiste et sa femme Simone rêvent du soleil de la Côte-d’Azur, plus précisément de Saint-Tropez : « à cette époque là, c’était là-bas qu’il fallait être » résume t-il. Connu et respecté dans le microcosme parisien, il a l’intuition de partir vers le sud : « A Paris, je serai resté complètement anonyme », conclut aujourd’hui l’ami et le couturier fétiche de Brigitte Bardot. Nous sommes en avril 1964, il ne veut plus travailler « pour les autres ». Il trouve

à louer un garage pour la saison, qu’il achète ensuite pour 20 millions d’anciens francs. « Nous avions loué une chambre d’hôtel rue du Portalet, puis trouvé une location dans le haut du village chez Monsieur Bergon, le marchand de charbon. Mayfair, du nom d’un quartier de Londres, située à côté de la crêperie du port, ouvre ses portes le 21 juin 1964. « Nous n’avons vu personne… Deux jours plus tard, Charles Aznavour s’est présenté. Je lui ai fait une veste pour une couverture de disque, c’était ma première commande de star. Cela a été vite la folie, nous étions ouvert de 8h à 3h tous les jours afin de réaliser nos deux collections annuelles pour Saint-Tropez. Bien sûr, on ne les trouvait nulle part ailleurs…

The brilliant blow was to leave Paris for Saint-Tropez Jean Bouquin, the father of the hippie chic style, admits his everlasting link with Saint-Tropez. He became a close friend of Brigitte Bardot and her favorite stylist. Creator of Renoma, one of the greatest fashion houses of the time, the young anticonformist and his wife Simone dreamt of the riviera’s sun and of Saint-Tropez especially. In April 1964, he rented a garage and a room in Saint-Tropez for the summer season and opened his boutique called Mayfair, then next to the pancake shop on the port. “Two days later, Charles Aznavour came by and I Made him a jacket which he wore in the picture of a record sleeve. It was my first order from a star. Then things took off and we were open from 8 till 3 everyday in order to produce our two annual collections for Saint-Tropez. Of course, these were not to be found elsewhere…

57


Production d’événements Events and parties designer

Soirée de gala Rolex Cup Citadelle de Saint-Tropez

Rolex Cup party at the Citadelle of Saint-Tropez

Soyez votre propre invité Be your own guest

BP80 - 83992 Saint-Tropez Cedex www.executiveevents.eu info@executivesevents.eu Tél. +33 (0)4 94 97 00 42 S 58

A

I

N

T

-

T

R

O

P

E

Z

BB porte la jupe de l’été : un coton imprimé à volant de Jean Bouquin. Elle a tourné Les Pétroleuses et Boulevard du Rhum. A la radio, on écoute Tu veux ou tu veux pas, n°1 au hit parade… BB wearing the summer’s dress, designed by Jean Bouquin. She starred in “Les Pétroleuses” and in “Boulevard du Rhum”. On the radio, one could hear “Tu veux ou tu veux pas”, no1 in the charts…


After several partnerships with television and the cinema, Jean Bouquin imagined the wedding outfits for Mick Jagger and Bianca, who married in Saint-Tropez in 1971. That year, in the height of glory, he decided to retire as a dress maker; “I stopped because I no longer enjoyed it”.

Michel Polnareff, Jean-Louis Barrault et Jean Bouquin

Après de multiples collaborations pour la télévision et le cinéma, c’est encore Jean Bouquin qui imagine les tenues de mariage du plus célèbre couple du moment, Mick Jagger et Bianca, qui se marient à Saint-Tropez en 1971. Cette année là, il décide, en pleine gloire, de mettre un terme à sa carrière de couturier : « je me suis arrêté car cela ne m’amusait plus.»

Mick Jagger et Bianca se marient à la Brasserie des Arts, sur la place des Lices Mick Jagger and Bianca married at the Brasserie des Arts, on the Place des Lices

Avec Jane Birkin

« Quelques années plus tard, j’ai pensé revenir, sous un autre nom, mais j’ai finalement renoncé ; depuis je m’amuse de voir que la mode n’a rien inventé … »

Marie Laforet est déjà la fille aux yeux d’or Marie Laforet is already the girl with golden eyes

“A few years later, I thought of coming back, under a different name; since then I am amused to see that fashion has invented nothing…” 59


Lothar’s sinon rien La marque culte des années 70 est née d’une alchimie entre trois talents : Lothar’s Mauch, le mannequin, son frère Wolfgang chanteur d’opéra et Shahla, l’épouse de ce dernier, une jeune pianiste d’origine iranienne. «  Wolfgang était la tête de notre trio, c’est lui qui a lancé le fameux bleu délavé, à l’origine de notre succès, Lothar s’occupait des relations publiques et moi je collaborais avec eux» raconte Shahla Mauch. L’histoire commence en 1969 dans le deuxième arrondissement de Paris : « Pour notre boutique Passage Choiseul, nous sommes partis en Iran faire des achats. Dans nos valises, des soieries, des foulards et des gilets en mouton retournés, brodés à la main, que Jean Bouquin a pris dans sa totalité, pour créer des tenues tout à fait fantastiques. Nous fabriquions des tuniques, de longues jupes gitanes, une mode très caractéristique de l’époque mais nous avons connu le succès par un seul et unique produit dont je vais vous raconter l’histoire. Un jour, une jeune styliste frappe à notre porte, le Club Méditerranée qui l’emploie ne veut pas de ses créations. Il s’agit de trois modèles, une saharienne, un blouson et un pantalon “pattes d’eph” taillés dans un tissu bleu délavé en coton très léger. Mon mari s’ exclame “Nous le prenons”. Ce tissu indigo, porté par les touaregs, lancera notre marque. » « Puis Lothar’s qui connaissait tous les spots de la planète, nous a emmené à Saint-Tropez… ». Il ouvre une première boutique rue Sibilli en face de l’actuelle gendarmerie, « associé avec Paul Pallardy et Philippe Salvet, deux autres mannequins alors très en vue à Saint-Tropez.  » Shahla et Wolfgang, dirigent l’atelier parisien, situé à côté de celui de Kenzo. « Tous les soirs, nous partions gare de Lyon pour acheminer les commandes de Saint-Tropez. » Le déménagement sur le port « à côté de l’Escale de Félix Giraud » va multiplier les ventes. « Les gens s’arrachaient nos créations  ! La marque a vécu ses plus belles années de 1971 à 1975. Il suffisait de s’asseoir à la terrasse de Sénéquier, pour assister à un défilé de mode permanent » se souvient Shahla Mauch.

Le fameux bleu Lothar’s

« Wolfgang a fait le voyage en Mauritanie pour apprendre la technique de teinture. Nous avons commandé des kilomètres de tissu en coton, des tonnes d’indigo et dû faire appel aux étudiants des Beaux-Arts pour nous aider à préparer la fameuse couleur, avec la technique des vendangeurs. Le tissu était foulé aux pieds dans de grandes bassines, puis tordu avant de sécher sur l’herbe. Plus tard, le succès nous a permis d’acheter une véritable teinturerie et un atelier de fabrication à Clichy composé de 200 employés.» Cette technique très artisanale garantissait un délavage réussi et un côté stretch, novateur pour l’époque. Le procédé est rapidement étendu aux autres couleurs. Le succès est tel que les boutiques se développent en France, mais surtout à l’étranger  : New York, Los Angeles, Londres, Genève, « 90 % de notre production était exportée » résume Shahla. Les 60

Jean’s délavés et “pattes d’eph” pour toute la famille Faded jeans and flares for the whole family

Lothar’s or nothing

The cult brand of the seventies is born of three talents: model Lothar’s Mauch, his opera singer brother Wolfgang and the latter’s spouse, Shahla, a young pianist of Iranian origin. Wolfgang was the head of our trio; it is he who launched the famous faded blue, the origin of our success. Lothar’s dealt with public relations and I collaborated with them” tells Shahla Mauch. It all started in Paris , in 1969: “We went to Iran to make purchases for our boutique, filling our suitcases with silk wear, foulards, sheep skin jackets, hand-stitched, that Jean Bouquin used for creating fantastic clothes. We made tunics, long gipsy dresses, a characteristic fashion of the time, but we owe our success to one, unique product only. The story goes: one day a young stylist knocks at our door; the Club Méditerranée who employed her didn’t want her designs. These were composed of three models: a sahara tunic, a jacket and flared trousers made in a faded blue, very light cotton. My husband exclaimed “We take it”. This indigo fabric, worn by touaregs, was to launch our brand”. Then Lothar’s, who knew all the spots on the planet, took us to Saint-Tropez… He opened his first boutique in rue Sibilli. Shahla and Wolfgang ran the Paris workshop next to Kenzo. “Every evening, we would go the gare de Lyon to dispatch our orders for Saint-Tropez”. Moving to the port, next to l’Escale, resulted in soaring sales. “People rushed to buy our collections! The brand was highly successful from 1971 to 1975. One could see a non-stop fashion show just by sitting at the Sénéquier café terrace” remembers Shahla Mauch.

The famous Lothar’s blue

“Wolfgang went to Mauritania to learn the tinting technique. We ordered kilometers of cotton tissue, tons of indigo and we had to rely on the help the Beaux-Arts students to prepare the


61


Shahla Mauch à l’Epi Plage, 1973

collections « Safari » et « Paris-Dakar » avec sahariennes, bermudas, vestes multipoches… et la doudoune colorée marqueront les années 80. Lorsque Wolfgang disparaît, en 1993, Shahla se résoud à vendre la marque. Elle se consacre depuis à l’Epi Plage, son hôtel sur la baie de Pampelonne.

famous color adapted from the grape harvesters’ technique. The tissue was trodden under foot in the big basins, then wringed before drying on the grass. Our success enabled us later to purchase a cleaning plant and a production workshop employing 200 people”. This way of crafting guaranteed successful fading and a stretch effect, a novelty at the time. Soon, the process was used for other colors. Boutiques opened all over France and abroad: New York, Los Angeles, London, Geneva “ 90% of our production was exported” resumes Shahla. The eighties saw the “Safari”, “Paris-Dakar” collections with saharas, Bermudans, multi-pocket jackets…and the colored down jacket. When Wolfgang died in 1993, Shahla decided to sell the brand. Since then, she is devoted to running her hotel, l’Epi Plage on Pampelonne bay. On the fashion scene, other creators such as Philippe Salvet (laced trousers), Christian Joss (Baby Dol style) and Jean-Claude Jitrois (sexy leathers) also imposed their styles and became successful.

Sur la scène mode, d’autres créateurs imposent leur style et connaissent un réel succès : Philippe Salvet pour ses pantalons à lacets, Christian Joss pour sa mode Baby Dol ou encore Jean-Claude Jitrois pour ses cuirs sexy…

La Haute Fantaisie

d’André Gas

« Le style de la tropézienne est évanescent, féminin, parfois bohême et toujours raffiné… » André Gas grandit sous le soleil de Marseille. Le bac en poche, il monte à Paris, où il suit dix ans d’études aux Beaux Arts, dont il sort major de sa promotion en gravure. Mais le jeune homme a le mal du pays et rejoint son sud natal. Sur les plages de Pampelonne, Club 55, Tahiti, La Voile Rouge, et Mooréa, pendant huit ans, pieds nus dans le sable, il présente ses créations inspirées par le Peace and Love : des bracelets et des sautoirs porte-bonheur et des bijoux ethniques et novateurs. En 1971, il ouvre sa première boutique en ville, treize ans avant de régner sur la place de la Garonne, puis il signe des collections originales inspirées de ses voyages à travers le monde. Les années 80 marquent le début de l’aventure américaine. En 1998, consécration suprême, Gas Bijoux ouvre une boutique dans le quartier de la Place Vendôme, fief des joailliers. Puis les adresses internationales se succèdent avec New-York et Milan... La marque, qui a fêté ses 40 ans d’existence en 2010, a su conserver un savoir-faire artisanal. Ses pièces sont toujours assemblées, polies, travaillées à la main par les artisans de la maison. Le créateur a ouvert une nouvelle voie, celle de la Fantaisie haut de gamme. 62

André Gas

André Gas’s high class fantasy André Gas, from Marseille, went to Paris to study fine arts for ten years, ending up top of his class in engraving. Craving for his natal South, he ended up presenting his Peace and Love inspired creations of bracelets, necklaces and jewelry on the beaches of Pampelonne, Club 55, Tahiti, La Voile Rouge, and Mooréa. He opened his first boutique in Saint-Tropez in 1971 before settling on the Place de la Garonne. In the eighties, he became known in America. In 1998, he reached the top as he opened his boutique in the famous jewellers’ district in Paris, the Place Vendôme. Then New York and Milan…The brand, which celebrated its 40 years in 2010, has conserved its know-how in craftsmanship. Its pieces are still assembled, polished and worked by the hands of the firm’s craftsmen. The creator has opened a new way, that of high class fantasy.


63


Chouchou des rédactrices de mode, Philippe Jean est le styliste de Sunday, un label 100% made in Saint-Tropez Sunday, A label 100% made in Saint-Tropez

Sunday l’héritier de Lothar’s Crée il y a 20 ans à Saint-Tropez par Philippe Jean, la marque Sunday est une maison artisanale caractérisée par des vêtements en lin de haute qualité aux couleurs « home made ». Des teintes délavées selon un procédé unique, secrètement gardé, et un style qui évoque celui de Lothar’s, comme le reconnait Shahla Mauch. Le “Sunday style”, s’inspire d’une certaine légèreté présente à Saint-Tropez, Londres ou Ibiza et de l’art contemporain. « Bien que je sois très sollicité par l’étranger, je tiens à ce que ma production soit réalisée en France de façon artisanale» précise Philippe Jean, fort de deux boutiques en ville, trois à Pampelonne, une à Saint-Barthélémy et d’une cinquantaine de distributeurs dans le monde dont l’Australie, Dubaï, l’Italie, la Suisse, la Belgique …

Vilebrequin Créateur du boxer short de luxe

Ici, on parle de « costume de bain », rarement de maillot, c’est dire si ces « 250 grammes d’élégance » sont associés à l’univers du luxe. L’histoire commence autour d’ une table de Sénéquier, au début des années 70, lorsque Fred Pryskel s’amuse à tailler un short dans une nappe en coton… Après de multiples essais de matière, il pense à utiliser la toile de spi marine pour garantir à ses modèles un séchage ultra-rapide. Il ajoute une poche à rabat avec velcro, pour le côté pratique et l’estampille « Vilebrequin Made in Saint-Tropez  ». Le créateur, passionné de sports automobiles, a baptisé sa marque du nom d’une pièce de moteur. Le «  boxer short » s’impose face au slip de bain en lycra. Succès immédiat sur le sable de Pampelonne.  En 1995 nait la collection et le concept “Tel père, tel fils”. Cinq ans plus tard, la marque sera absorbée par le groupe TRB International. 64

Philippe Jean

Sunday, Lothar’s inheritor

Created 20 years ago by Philippe Jean, the Sunday brand is a craft shop specialized in top quality linen clothes in “home made” colors. A special technique for producing faded colors and a style evoking that of Lothar’s. “The Sunday style” is inspired by a certain lightness present in Saint-Tropez, London or Ibiza, and by contemporary art. “Despite pressure from international markets, I insist on producing in France in the traditional way” says Philippe Jean, who has two boutiques in town, three on Pampelonne beach, one in Saint-Barthélémy and around fifty distributors around the world, for instance Australia, Dubaï, Italy, Switzerland, Belgium…

Vilebrequin. Creator of luxury boxer shorts

Here, we speak of ”bathing costumes” rather than “swimming pants”. The story started around a Sénéquier table during the early seventies, when Fred Pryskel decided to tailor a pair of shorts using a cotton table cloth…After several attempts, he chose to use spinnaker sail cloth which guarantees ultra-rapid drying. He added a flapped pocket with Velcro and branded his product “Vilebrequin Made in Saint-Tropez”. The creator, whose passion is motor racing, baptized his brand with the name of an engine component (Vilebrequin means crankshaft). The shorts were immediately successful. In 1995, the “Tel Père, tel fils” collection was conceived.


Kiwi le roi de la plage

Alexia, Alain et Romain Kwiatkowski

En 1985, Alain Kwiatkowski qui a fait ses classes chez Vilebrequin crée la marque Kiwi à Saint-Tropez. Il vend d’abord des maillots pour hommes sur les plages de Pampelonne, ouvre une petite boutique à Saint-Tropez, 19, rue du Portail Neuf, avant d’étoffer ses collections à des accessoires pour toute la famille. En 1994, la première franchise est créée rue Gambetta. La marque séduit par la diversité des modèles et des imprimés. En best-sellers, les draps de bain, le maillot Vichy au look BB très Saint-Tropez et les Séparables… Depuis, la marque continue une ascension fulgurante au rythme moyen de 5 ouvertures par an. Romain et Alexia ont rejoint leur père dans l’entreprise familiale qui dispose de 27 boutiques, 15 franchises et près de 2000 points de vente. n

Kiwi, king of the beach

Kiwi was created in 1985 by Alain Kwiatkowski. He started selling swim wear for men on the Pampelonne beaches, then he opened a small boutique at 19 rue du Portail Neuf in Saint-Tropez, before enlarging his range with accessories for all the family. In 1994, the franchise was created in rue Gambetta. The brand offers diverse models. Best sellers are the beach towels, the Vichy BB look-alike swimsuit. The firm has developed fast ever since, opening 5 shops on average every year. Today it is comprised of 27 boutiques, 15 franchises and around 2000 sales outlets. 65


CINEMA Texte : Carine Roux, Dominique Boin En collaboration avec Michel Brussol, directeur de la Commission du film du Var Crédit photos : Marcel Dole - Photo 12, STF/AFP, OFF/AFP, Archives du 7ème art, The Picture Desk, Cinemagence, DR

Saint-Tropez sur un plateau… de cinéma Et Dieu Créa la Femme, la série des Gendarmes, les Randonneurs à Saint-Tropez… autant de succès populaires que le grand public associe à l’image de la cite du Bailli. Sur la cinquantaine de films tournés dans le golfe depuis les années 30, on retrouve un scénario nourri par Saint-Tropez et ses lieux emblématiques : le port, le quartier de la Ponche, l’hôtel Byblos, la plage des Canebiers et bien sûr la Place Blanqui où trône la célèbre gendarmerie, à ce jour, monument le plus photographié de la ville !

© Marcel Dole - Photo 12

© STF / AFP

Lieux de tournage : la légende est en marche

66

Sur le port : Le Gendarme de Saint-Tropez, avec Louis De Funès et Geneviève Grad, un film de Jean Girault tourné en 1964 On the harbour: the Gendarme de Saint Tropez, with Louis de Funès and Geneviève Grad, a film by Jean Girault shot in 1964


Shooting spots: the legend continues on

Et Dieu Créa La Femme, the Gendarmes series, the Randonneurs (hikers) à Saint-Tropez, titles which the public associates with Saint-Tropez’s image, popular successes among the 50 films shot in Saint-Tropez’s region since the thirties. The most famous of them show Saint-Tropez and its emblematic spots: the port, the Ponche district, the Byblos hotel, the Canebiers beach and, of course, the Bianqui square where the gendarmerie stands, the most photographed place in town!

En 1968, une villa de Ramatuelle dominant la baie de Pampelonne prête son décor à La Piscine, le film culte de Jacques Deray avec Romy Schneider et Alain Delon In 1968, a villa in Ramatuelle overlooking the sea was used as the set for the movie La Piscine, a movie by Jacques Deray with Romy Schneider and Alain Delon

67


68


© Marcel Dole - Photo 12

Le Gendarme de Saint-Tropez : Geneviève Grad se laisse accoster par Patrice Laffont et Daniel Cauchy au volant d’une belle américaine The Gendarme de Saint Tropez: Patrice Laffont and Daniel Cauchy, who are driving a nice American car, chat up Geneviève Grad

Le Gendarme de Saint-Tropez : sur la plage de Pampelonne, Cruchot va pourchasser les nudistes

La ville est un immense plateau de cinéma

© Marcel Dole - Photo 12

The Gendarme de Saint Tropez: Cruchot is running after nudists on Pampelonne beach

Le vieux port, à la fois cœur et symbole charismatique, a souvent été le cadre favori des cinéastes, en repérage sur Saint-Tropez. Il s’avance dès 1955, vers la célébrité avec le cultissime Et Dieu créa la Femme par la caméra de Roger Vadim. Les cinéphiles repassent en boucle le quai et l’horizon, d’où vont éclore sur une rythmique sensuelle la scène du “Mambo” et Brigitte Bardot, Madame Vadim à la ville. Le port veille sur les débuts cinématographiques d’une jeune actrice américaine, au charme enfantin. Jean Seberg entre dans la lumière sur le plateau de Bonjour Tristesse, réalisé par Otto Preminger, en 1958, d’après le roman éponyme de Françoise Sagan. Avant de se brûler les ailes, Jean sera l’icône de la Nouvelle Vague.

The old port, the town’s heart and its symbol, has often been the film makers’ favorite spot. Revealed to the wide world by Roger Vadim’s camera in 1956 in Et Dieu créa la Femme, this is where the major scenes were shot, notably 22 year old Brigitte Bardot’s famous “Mambo”. It is also where Jean Seberg started in cinema, in Otto Preminger’s Bonjour Tristesse, (1958) adapted from Françoise Sagan’s novel. A few years later, she became the icon of the New Wave. Jean Girault’s Gendarmes series continues to fulfill the dreams of film spectators internationally and to attract holiday makers from the world over. People dream of mooring their boats here, just like the characters in two popular comedies: Les Sous Doués en vacances (Claude Zidi, 1982) and Les Randonneurs à Saint-Tropez (Philippe Harel, 2008).

© Cinemagence

In town, an immense film set

69


Le Gendarme de Saint-Tropez : L’affiche du film est un collector

The Gendarme de Saint Tropez: Jean Lefèbvre gets a massage from Tahitian girls on Canebiers beach

The Gendarme de Saint Tropez: the poster of the movie is a collector’s

Saint-Tropez est partie prenante au générique de la série des Gendarmes de Jean Girault. L’évocation de ce nom, qui pourrait se traduire par soleil, amour et insouciance, n’en finit plus de faire rêver les spectateurs et d’attirer les vacanciers du monde entier. Les vacanciers mais aussi toute la jeunesse qui rêvent elle aussi d’y amarrer un bateau, et de s’offrir du bon temps comme le font si bien Les Sous Doués en vacances (Claude Zidi, 1982) ou Les Randonneurs à Saint-Tropez (Philippe Harel, 2008). A quelques mètres, le quartier de la Ponche fait partie intégrante du 7ème Art, pour son charme et de multiples raisons. Pierre Billon ne s’y trompe pas. En précurseur, c’est l’un des premiers à y poser sa caméra en 1941 pour son film Le Soleil a toujours raison, avec Tino Rossi, Charles Vanel et Micheline Presle. Ce quartier authentique, bordé de maison de pêcheurs, accueille un hôtel, celui de La Ponche, où descendent les vedettes et un club de jazz. Comme le montre déjà Paul Paviot, en 1952, dans son court-métrage Saint-Tropez Devoir de vacances, sur un texte de Boris Vian, la voix malicieuse de Daniel Gélin commente les clichés idylliques d’une ville à la popularité naissante. Boris Vian, grand auteur de la littérature française contemporaine, est à l’époque une figure incontournable du quartier de la Ponche. Le peintre tropézien Dany Lartigue, qui l’a bien connu, se souvient : “Nous passions notre temps au Bar de la Ponche, bande de “traîne-savates” sans le sou, jeunes et ne dormant jamais. Il y avait mon beau frère, Daniel Gélin, Juliette Greco, Annabelle Buffet, Roger Vadim, Mouloudji, Picasso, Claude Brasseur et Don Byas, un saxophoniste américain… Boris Vian était très discret, il nous rejoignait parfois au Club Saint-Germain des Près, que nous avions fondé derrière le bar de la Ponche.” L’hôtel de la Ponche, crée par les parents de Simone Duckstein en 1957 est le quartier général de la nouvelle 70

© Archives du 7ème art

© Marcel Dole - Photo 12

Le Gendarme de Saint-Tropez : massage tahitien pour Jean Lefèbvre sur la plage des Canebiers

A few hundred meters away, the charming Ponche district is an integral part of cinema’s heritage. Although Pierre Billon was one of the first film makers to shoot here in 1941 (Le Soleil a toujours raison with Tino Rossi, Charles Vanel and Micheline Presle), ten years later the small fishermen’s port became one of Saint-Tropez’s highlights. The district, baptized SaintTropez des Prés by existentialists of the fifties was the summer quarters of Paris’s fashionable Saint-Germain set, as it could be seen in Paul Paviot’s short 1952 film Saint-Tropez Devoir de vacances (Home work in Saint-Tropez). Using a text by Boris Vian, Daniel Gélin’s malicious voice comments the picture postcard of a town’s newborn popularity. Boris Vian, great author of French contemporary literature (L’Ecume des Jours, J’irais cracher sur vos tombes…) was an unavoidable figure of the Ponche district at the time. Saint-Tropez’s painter Dany Lartigue, who knew him well, recalls: “We spent our time at the Bar de la Ponche. We were a bunch of penniless lay abouts; we were young and we never had time for sleeping. There was my brother in law, Daniel Gélin, Juliette Greco, Annabelle Buffet, Roger Vadim, Mouloudji, Picasso, Claude Brasseur and Don Byas, an American saxophonist…Boris Vian was very discreet, he would join us sometimes at the Club Saint-Germain des Prés which we had founded behind the Ponche bar.” The Hôtel de la Ponche, created by Simone Duckstein’s parents in 1957, was the meeting place for the new wave, a modern and novel trend influencing music, cinema and literature. The young premiers of the time started to meet here… When Romy Schneider starred in Jacques Deray’s La Piscine with Alain Delon, she would rest in the “blue” room and its beautiful roof top terrace. The most photographed place in Saint-Tropez, the Place Bianqui at the town’s entrance, is where the famous gendarmerie (constabulary) in Jean Girault’s series stands. Le Gendarme de Saint-Tropez, the first of these, came out in 1964. It relates the trepidant story of Ludovic Cruchot, senior police


En haut, à droite, plage de Pampelonne : Louis De Funès et Geneviève Grad Top right hand corner, Pampelonne beach: Louis de Funès and Geneviève Grad

Ci-contre, à la Ponche : De Funès et Galabru les pieds dans l’eau Opposite, at the Ponche: De Funès and Galabru, feet in the water

Ci-dessous, la célèbre Gendarmerie : Depuis le premier opus de la saga des Gendarmes en 1964, l’immeuble de la gendarmerie sur la place Blanqui est encore le monument le plus photographié par les touristes Down : since the first movie about “Gendarme” in 1964, the old gendarmerie building is the most photographed monument in the city

vague, un courant moderne et novateur qui réveille la musique, le cinéma, la littérature et la société. Rendezvous des jeunes premiers de l’époque, ce sera le lieu préféré de Romy Schneider, elle aime se reposer dans la chambre bleue avec sa jolie terrasse qui regarde sur les toits de la ville. Sans nul doute la plus photographiée de Saint-Tropez, la Place Blanqui, à l’entrée de la ville ; s’y trouve la fameuse caserne de gendarmerie mise en vedette dans le scénario du Gendarme de Saint-Tropez. Ce premier opus de la série, sort sur les écrans en 1964. Il raconte les aventures trépidantes du gendarme Ludovic Cruchot, maréchal des logis chef, muté à Saint-Tropez et réputé pour son intransigeance. Véritable chef de file du cinéma dit populaire et bon enfant, celui qui sait fédérer et distraire, ce film rassemble près de 8 millions de spectateurs, et propulse Louis de Funès au rang de star. La salle rit aux éclats. Devenues cultes, quelques scènes d’anthologie ont traversé les décades sans prendre une ride : la chasse aux nudistes sur les plages de Pampelonne ou la balade en 2 CV avec la religieuse près de la chapelle Sainte-Anne… Le triomphe du Gendarme se classe dans ces films « karaokés », où le spectateur récite par cœur les dialogues en même temps que les personnages. Malgré les années et les multiples rediffusions estivales, la série des Gendarmes (6 films de 1964 à 1982) se revoit toujours avec le même plaisir, la musique de Raymond Lefèvre est entrée dans les

© Marcel Dole - Photo 12

The Gendarme de Saint Tropez: the famous “boules” game on Capilla beach with Michel Galabru, Louis de Funès, Christian Marin and Jean Lefèbvre

© Marcel Dole - Photo 12

© Marcel Dole - Photo 12

Le Gendarme de Saint-Tropez : la célèbre partie de boules avec Michel Galabru, Louis De Funès, Christian Marin et Jean Lefebvre, plage de la Capilla

officer, who was moved to Saint-Tropez and was reputed here for his intransigence. A real triumph with more than 8 million spectators, Le Gendarme de Saint-Tropez was the first of the most popular saga of French cinema, propelling Louis de Funès to stardom. Spectators were split with laughter as they watched nudists being chased on Pampelonne beach and the trip in a Citroen 2 CV with the nun near the Sainte Anne chapel… Despite the years and the summertime repeat broadcasts, the Gendarmes series (6 films from 1964 to 1982) remains a true pleasure to watch; Raymond Lefèvre’s music dwells in our memory and the view of the gendarmerie is present in the photo albums of visitors worldwide. 71


© OFF / AFP

La Piscine : Alain Delon, Romy Schneider et Maurice Ronet, un trio sulfureux La Piscine: Alain Delon, Romy Schneider and Maurice Ronet, a friendish trio

Saint-Tropez et les vedettes du cinéma Saint-Tropez, plébiscité par les peintres et les écrivains dès le début du XIXème siècle, de Guy de Maupassant en passant par Paul Signac, et Colette se révèle au monde avec l’avènement du cinéma qui lui offre le haut de l’affiche. La beauté insolente de Saint-Tropez et sa douceur de vivre attire désormais les vedettes du monde entier. Certains, à l’image de Brigitte Bardot, Romy Schneider, Claude Zidi, Gérard Oury et Michèle Morgan lui resteront fidèles. Beauté et insouciance sont étroitement associées à Saint-Tropez et BB, couronnée “plus belle femme du monde” dans les années 60. Saint-Tropez peut se targuer d’avoir séduit les plus belles femmes du monde… Au cours de l’été 1968, Alain Delon tourne La Piscine de Jacques Deray dans une superbe villa située sur les hauteurs de Ramatuelle. Il impose Romy Schneider pour le premier rôle féminin. Elle achète une maison dans le golfe en 1977, année où elle donne naissance à sa fille Sarah, à la clinique de l’Oasis de Gassin. Très affectée par les événements sombres qui briseront sa vie affective, Romy n’a pu éviter ce destin tragique, souvent réservé aux héroïnes de légende.

La Piscine : Jane Birkin et Romy Schneider La Piscine: Jane Birkin and Romy Schneider

72

Inaugurated on May 28th 1967 by her godmother Brigitte Bardot, the Byblos hotel is the film makers favorite (private) shooting place since 30 years. During the shooting of the Gendarmes series, the entire film crew stayed there and many scenes were shot there. Two French blockbuster films of the 80s were partly filmed in the tropezian palace: Gérard Oury’s Le Coup du parapluie starring Pierre Richard, Gérard Jugnot and Valérie Mairesse, and Christopher Franck’s L’Année des Méduses starring Valérie Kaprisky and Bernard Giraudeau.

Saint-Tropez and the stars of cinema Saint-Tropez, adorned by artists of the early 20th century (Guy de Maupassant, Paul Signac, Colette etc…), was revealed to the world in 1956 by Roger Vadim and his most famous film Et Dieu créa la femme. The sublime pictures of Saint-Tropez’s beauty and of its gentle life style henceforth attracted stars from all corners of the world. Some of these, such as Brigitte Bardot, Romy Schneider, Gérard Oury and Michèle Morgan chose to settle here. The beautiful and carefree image of Saint-Tropez is closely associated with that of Brigitte Bardot, the best known French actress considered in the sixties as the “most beautiful woman in the world”. The long and beautiful love affair between © The Picture Desk

Inauguré le 28 mai 1967 par sa marraine Brigitte Bardot, l’hôtel Byblos, est un lieu privé de tournage apprécié des réalisateurs durant ces trente dernières années. Si durant le tournage des Gendarmes, toute l’équipe du film séjourne à l’hôtel, que l’on reconnait dans plusieurs séquences, deux succès du box office français des années 80 le choisiront pour décor majeur : Le Coup du parapluie de Gérard Oury avec Pierre Richard, Gérard Jugnot et Valérie Mairesse et L’Année des Méduses de Christopher Frank avec Valérie Kaprisky et Bernard Giraudeau.

© OFF / AFP

mémoires et la façade de cette gendarmerie, qui deviendra prochainement un musée du cinéma, figure dans l’album photo souvenir trans-générationnel des touristes de France et d’ailleurs.


73


74


Hommage

Le réalisateur Gérard Oury, auteur prolixe de comédies à très grand succès, il a signé entre autres La Grande Vadrouille, Les Aventures de Rabbi Jacob, La Folie des Grandeurs… est décédé, le 20 juillet 2006 à Saint-Tropez. Il vivait depuis une trentaine d’années dans sa villa du Capon près de sa compagne l’actrice Michèle Morgan, justement surnommée par le cinéma “la fille aux yeux d’or”. Après une carrière riche autant qu’éclectique partagée entre le cinéma, la télévision et le théâtre, celle qui décrocha le premier prix d’interprétation décerné dans l’histoire du cinéma (La Symphonie Pastorale, Cannes, 1946), se consacre désormais à la peinture, l’une de ses passions avec la haute couture et le jardinage dans sa propriété de la presqu’île de Saint-Tropez. n

Film producer, Gérard Oury, author of several highly successful comedies such as La Grande Vadrouille, Les Aventures de Rabbi Jacob, La Folie des Grandeurs… died in Saint-Tropez on July 20th 2006. Since 30 years he lived in his villa at Capon with his wife Michèle Morgan, baptized by the film world “The girl with the golden eyes”. In 1980, he filmed Le coup du parapluie starring Pierre Richard.

Sous le Soleil : 10 ans au zénith

Saint-Tropez a largement inspiré les producteurs de télévision. En première ligne, Marathon Production qui, pendant plus d’une dizaine d’années dans la presqu’île, a enregistré les épisodes de Sous le Soleil, ancienne série phare de TFI, encore diffusée aujourd’hui sur le cable. Le programme a connu un succès exceptionnel, avec 480 épisodes tournés en décor naturel, diffusés entre 1995 et 2008. Rebaptisée Saint-Tropez à l’international, la série, exportée dans une centaine de pays est un des programmes français les plus diffusés au monde.

Sous le Soleil : ten years of success

Saint-Tropez has often inspired television producers. On the forefront, Marathon Production who recorded the episodes of the former TF1 “Sous le Soleil” series during more than ten years. It is still broadcasted today on cable TV. The program was a huge success, with 480 episodes shot in natural surroundings broadcasted between 1995 and 2008. The series was exported to one hundred countries and is one of the most broadcasted French programs in the world.

© Photo 12

Brigitte Bardot and Saint-Tropez began at childhood at the family home in the rue de la Miséricorde. It was at la Ponche and on the port that the main scenes of Et Dieu créa la femme, the film that revealed her. Owner since 1958 of “la Madrague” situated in the bay of Canebiers, Brigitte Bardot settled here definitely and later also acquired la Garrigue in the Capon district. SaintTropez became her haven of peace. In 1973, after a career of 21 years, she decided to retire from acting, creating in 1986 the Fondation Brigitte Bardot devoted to the protection of animals. With Brigitte, but also Romy, Saint-Tropez can be proud to have seduced the world’s most beautiful women… During the summer of 1968, Alain Delon starred in Jacques Deray’s film La Piscine shot in a superb villa set in the heights of Saint-Tropez and insisted on having Romy Schneider in the leading woman’s role which wasn’t to be hers initially. Romy, who often stayed at La Ponche hotel, purchased a house in Ramatuelle in 1977, the year her daughter Sarah was born at the Oasis clinic in Gassin. Much affected by the dark events that shattered her love life, Romy could not avoid the tragic destiny that is often reserved for legendary heroines.

Romy, une éternelle beauté

L’actrice aux deux César aurait fêté son 73ème anniversaire en septembre prochain si le destin n’en avait décidé autrement. En hommage à celle qui incarna l’innocence et la beauté pure, une rose et un prix portent aujourd’hui son nom. Il récompense chaque année depuis 1984, un jeune espoir du cinéma français. De ses débuts à l’écran, l’histoire retient Sissi, dont les 3 épisodes contribuent à la naissance d’une étoile. La seconde partie de sa carrière la place face aux caméras de réalisateurs exigeants : Alain Cavalier, Joseph Losey, Claude Sautet (Les choses de la vie, Max et les Ferrailleurs, César et Rosalie…), Visconti, Tavernier et même Costa Gavras (Clair de Femmes). Saint-Tropez et l’année 1968 peuvent être considérés comme un axe majeur dans le parcours de Romy Schneider. Choisie par Jacques Deray pour interpréter le rôle de Marianne, dans le film La Piscine, elle y retrouve Alain Delon, un ex amour de jeunesse, avec qui s’est nouée une indéfectible amitié. Et c’est d’ailleurs à lui que sera remis en 2008, le César d’honneur décroché par l’actrice à titre posthume. Eblouissants de jeunesse et de sensualité, beaux à se damner sous le soleil de Saint-Tropez, la présence de ces deux monstres sacrés a participé activement au succès de ce film culte du cinéma français.

An eternal beauty If fate had not decided otherwise, the actress with 2 Césars would have celebrated her 73rd birthday next September. To celebrate her career, a rose and an award bear her name today. Every year since 1984 it is given as the best young actor of French cinema. From the beginning of her career people will mostly remember the Sissi movies, which will make a star of her. The second half of her career is spent with demanding directors, such as Alain Cavalier, Losey, Sautet, Visconti, Tavernier and even Costa Gavras. Saint Tropez and the year 1968 can be seen as pivotal for her career. She was chosen by Jacques Deray to play Marianne, in the movie La Piscine, with Alain Delon, with whom she began a very strong friendship. He is the one who received her posthumous César of honour in 2008. Gorgeous, full of youth and sensuality under the Saint Tropez sun, the presence of these two giants of French cinema allowed the movie to become a classic.

Au Top ten de sa filmographie - Her top ten films 1955 Sissi, Ernst Marischa 1962 Le Procès, Orson Welles 1964 L’Enfer, Henri Georges Clouzot 1968 La Piscine, Jacques Deray 1970 Les Choses de la vie, Claude Sautet 1975 Le Vieux fusil, Robert Enrico 1978 Une Histoire simple, Claude Sautet (César) 1980 La Banquière, Francis Girod 1981 Garde à vue, Claude Miller 1982 La Passante du Sans-souci, Jacques Rouffio

75


76


Les 20 ans de la Commission du Film du Var The Var Movie Commission celebrates its 20th birthday

Créée en 1991 par Dana et Bernard Théveneau à Entrecasteaux, première structure de ce type en France, la Commission du Film du Var est devenue l’interlocuteur privilégié des professionnels de l’industrie cinématographique et audiovisuelle. Soutenue par le Conseil Général, Michel Brussol, directeur de l’antenne Saint-Tropez de la la Chambre de Commerce et Commission du Film du Var d’Industrie du Var, le Conseil Var Film Commission managing Régional Provence Alpes Côte director d’Azur, la ville de Saint-Tropez et les partenaires du Guide de production, elle a pour mission de faciliter le travail des producteurs et de leurs équipes de tournage, mais aussi de promouvoir le département au niveau national et international. Cela dans le but notamment de générer des retombées économiques et médiatiques non négligeables

pour le département. Michel Brussol, directeur de la structure, est à la tête du bureau tropézien depuis 1996 « Saint-Tropez nous paraissait l’endroit le plus emblématique et le plus stratégique pour exporter et valoriser sur le plan cinématographique la ville de Saint-Tropez et, plus généralement le département du Var à l’étranger. » n Created in 1991 by Dana and Bernard Théveneau in Entrecasteaux, this was the first structure of its type in France. The Commission has now become the chosen entity for professionals of the film television and radio industries. With the support of the Conseil Général, the Var Chamber of Commerce and Industry, the Regional Council, the City of Saint Tropez and the partners of the production guide, its mission is to facilitate the work of producers and their teams, but also to promote the Var at the national and international level. The goal is to generate economic and media benefits for the region. The head of the Saint Tropez office since 1996 and director of the structure is Michel Brussol. “Saint Tropez appeared to us as the most emblematic and strategic place to export and give added value to the city of Saint Tropez on a cinematographic level, and also more broadly to the Var abroad.”

Le Festival des Antipodes Déjà plus de dix ans que Saint-Tropez accueille les Rencontres Internationales du Cinéma des Antipodes. Le festival s’est enrichi au fil des ans d’une section dédiée au jeune public « Antipodes Junior », d’une section documentaire, d’une compétition de longs métrages, du Prix Nicolas Baudin choisi par les lycéens provençaux et de la mise en place de la gratuité des projections, initiative extrêmement rare dans le monde des festivals. n 10 years already since this international festival has been taking place in Saint-Tropez. The festival has evolved over the years with a “junior Antipodes” section devoted to young spectators, a documentary section, a competition for big films, a special prize awarded by students from Provence and, extremely rare in the world of festivals, spectator seats free of charge.

Du 10 au 15 octobre en compétition : Lou de Belinda Chayko et Matching Jack de Nadia Tass

Un nouveau cinéma en 2012 Nouvel écran, système de sonorisation high tech, passage au numérique fin 2011… ce materiel dernière génération a permis, progressivement, d’améliorer le confort et la qualité du cinema. Une salle de 190 places devrait ouvrir ses portes, au printemps 2012, au rez-de-chaussée du futur hôtel de Paris, à l’entrée de la ville. n A new screen, a high tech sound system, transferring to digital mode at the end of 2011… the latest equipment has progressively increased the current cinema’s comfort and quality. A new hall will be opened during spring 2012 on the ground floor of the future Hôtel de Paris at the town’s entrance.

77


Le Roux, la force de la nature Le Roux, the force of nature

78


ART

Texte : Dominique Boin et Carine Roux Crédit photos : DR

Saint-Tropez arty L’entrée des Artistes

Depuis toujours ou presque, Saint-Tropez, muse nimbée de lumières, a su jouer de ses charmes auprès des artistes. Dans le sillage de Paul Signac, les maîtres de l’impressionnisme semblent habités par cette palette subtile que seule décline la Méditerranée. Picabia, Matisse, Bonnard, Camoin puis Picasso ou encore Bernard Buffet ont fait du petit port varois

LA POIRE COUPÉE EN DEUX MOBILES

Signée Gérard Le Roux, cette sculpture monumentale, de 5 mètres, en bronze patiné et poli miroir, est posée sur un escalier de bronze. Elle a été conçue en Toscane, à Pietra Santa, capitale mondiale de la sculpture THE PEAR, SPLIT IN TWO MOBILES This monumental sculpture - 5m in height - by Gérard Le Roux, made of bronze and polished mirror, is set on a bronze staircase. It was conceived in Tuscany, in Pietra Santa, world capital of sculpture

un symbole de l’avant-garde picturale. Baigné par les courants Pointilliste, Nabi, Fauve et Moderne… Logique de richesse artistique, c’est à Saint-Tropez que sera inauguré en 1957 par le mécène Georges Grammont, le Musée de l’Annonciade, tout premier musée d’art moderne de France.

Saint Tropez has attracted artists for a long time. In the wake of Paul Signac, masters of impressionism took advantage of the range of lights that only the Mediterranean can offer. Picabia, Matisse, Bonnard, Camoin, then Picasso or Bernard Buffet have turned the small fishing village into a symbol of pictorial avant-garde, bathed in the different trends established by pointillism, fauvism or modern art… In 1957, Georges Grammont, a famous patron, inaugurated the Musée de l’Annonciade, the first museum of modern art in France.

79


Gérard Le Roux l’artiste tropézien séduit les grands collectionneurs The artist from Saint Tropez has seduced great collectors

Atelier Gérard Le Roux Place de la Mairie. Saint-Tropez Tél. 04 94 97 75 70 gerard-leroux.com

LES AMIS DE GÉRARD LE ROUX… Gérard Le Roux’s friends 1

Avec Bernard Arnault

2

Avec Karl Lagerfeld

3 Avec Naguib Sawiris et L’Ambassadeur de Corée à Genève

80

1

2

3


“La gloire est le soleil des morts” écrivit un jour Honoré de Balzac. Cette maxime illustre parfaitement le destin d’artistes célèbres qui, de leur vivant, n’ont connu que misère et mépris, Vang Gogh et Modigliani étaient hélas de ceux-là. De bonnes fées se sont certainement penchées sur le berceau de Gérard Le Roux. Dès l’âge de 43 ans le peintre sculpteur Gérard Le Roux lui, a déjà obtenu les honneurs des grands de ce monde, dont 6 chefs d’Etat, reçu à l’Elysée, puis à Buckingham Palace par la reine Elisabeth d’Angleterre. En juin 1997, René Monory, Président du Sénat, dédie à l’Artiste une magnifique rétrospective de ses œuvres au Palais de l’Orangerie, dans les jardins du Luxembourg de Paris. Projets futurs, des expositions printanières, « Parisienne » en 2014, sous la coupole du Grand Palais à Paris et sur le thème «  Les fruits de l’ Europe  », des sculptures monumentales en bronze et en marbre ainsi que sa période picturale inspirée par le ciel azuréen de Saint-Tropez « Des années 50 aux années 2011 ». Cette exposition sera placée sous le haut patronage de l’ IRCAD représenté par le Professeur Jacques Marescaux de Strasbourg. Des œuvres seront vendues au profit de l’IRCAD l’Institut de recherche contre le Cancer de l’appareil digestif chez Sotheby’s et Christy’s à Londres. A cette occasion, deux grandes toiles monumentales en provenance du Musée Of Liberty de New York traverseront l’Atlantique. L’Amérique se souvient de la toile géante du Bicentenaire de la Révolution Française, grande fresque historique retraçant deux cent ans de l’histoire qui a été exposée au Lincoln Center de New York.

Honoré de Balzac once wrote “Glory is the sun of dead people”. This illustrates perfectly the fate of famous artists who were faced with misery and scorn during their lives. Van Gogh and Modigliani were unfortunately among those. Gérard Le Roux is luckier. Indeed, from the age of 43 he had already been received by 6 heads of state, has been to the Elysée Palace and also to Buckingham Palace where he met the Queen of England. In June 1997, the President of the French Senate, René Monory, dedicated a beautiful retrospective of his work to the Artist, at the Palais de l’Orangerie , in the Jardins du Luxembourg in Paris. A future project of the artist is to hold a “Parisian” exhibition in 2014, in the Grand Palais in Paris on the theme of “Fruits

of Europe”: huge sculptures made of bronze or marble, and also his paintings, inspired by the blue skies of Saint Tropez, “from 1950 to 2011”. This exhibition will be held under the patronage of IRCAD (Research institute against cancer) represented by Pr. Jacques Marescaux from Strasbourg. Some of his work will be sold at auctions at Sotheby’s and Christy’s in London, and all the benefits received will go to IRCAD. On this occasion, two monumental paintings from the Museum of Liberty in New York City will cross the Atlantic. America remembers the giant painting of the Two hundredth anniversary of the French Revolution, great representation of two hundred years of history, which was displayed at the Lincoln Center in New York. 81


Hommage aux peintres contemporains Ce décor sublimé de ciel et de mer s’affirme être, plus que jamais, l’inspiration majeure des peintres contemporains, amoureux de la nature dans son immensité This beautiful decor made of sky and sea still remains the major inspiration of contemporary artists, who are in love with nature in its immensity

Emile Gaud

l’unique surréaliste Prolifique, inspiré par le réel autant que l’imaginaire, cet illusionniste de la forme et de la couleur, disparu en 2007, est l’unique chantre du surréalisme tropézien. Enfant de Saint-Tropez, comme avant lui ses parents et ses grands parents, il regardait sa ville comme un univers fascinant en partance pour le futur. De toute évidence, si Cézanne, Magritte et Chirico, ont influencé sa création personnelle, il a su inventer un monde bien a lui, aux frontières de l’extra sensoriel nourri par le symbolisme. Son fils Michel, artiste peintre également, s’exprime dans le figuratif libre et prépare une exposition pour 2012.

The unique surrealist

This illusionist of shape and colours, who passed away in 2007, was inspired by reality as much as by his imagination. He remains the unique voice of surrealism from Saint Tropez. Born and raised in Saint Tropez, just like his parents and grand parents before him, he looked at his city like a fascinating universe marching towards the future. Obviously inspired by Cézanne, Magritte and Chirico, he still managed to invent a personal world, nourished by symbolism. His son Michel, also a painter, is preparing an exhibition for 2012.

82


Vincent Roux les années d’or

Voilà près de 20 ans, que l’artiste a disparu. « Je suis venu à Saint-Tropez pour vivre, peindre et être aimé  », aimait déclamer ce personnage solaire, inséparable de l’extravagance tropézienne, grand amateur de bals et de célébrités, enchanté par Mozart, et qui aimait provoquer

The golden years

The artist disappeared almost 20 years ago. “I came to Saint Tropez to live there, paint and be loved” is what the artist liked to say. He was an extravagant character, enchanted by Mozart’s work. For years he showed his work at Alfred Vachon’s gallery then at Philippe Tallien’s, he finally opened his own in 1971. Inspired by the Provencal school of the 18th,

Alfred Vachon

l’événement. Après avoir exposé pendant des années à la galerie Alfred Vachon, puis chez Philippe Tallien, l’artiste ouvre sa propre galerie en 1971. Proche de l’école provençale du 18ème, 19ème et 20ème siècle, l’intérêt porté aux paysages est sensible dans nombre de ses œuvres. Michèle Cornut-Caral, présidente de l’association pour la promotion de l’œuvre de Vincent Roux et grande amie de l’artiste a le projet de monter un musée en collaboration avec la ville de Peynier, village de la région aixoise, dont il fut résident jusqu’en 1961, avant de s’installer à Saint-Tropez. 19th and 20th centuries, landscapes were always an important focus of his work. Michèle Cornut-Caral, president of the association for the promotion of the work of Vincent Roux and very good friend of the artist wishes to open a museum in collaboration with the City of Peynier, a village in the region of Aix-en-Provence, where he lived until 1961 when he moved to Saint Tropez.

le prolifique

L’oeuvre d’Alfred Vachon, surnommé Fredo par tout le village, est tout simplement colossale. Enfant du pays, Capitaine de ville en 1973, il est à l’origine du Rampeù avec Josette Bain. Claire est bien en peine d’arriver à quantifier le nombre de tableaux réalisés par son grandpère, peintre autodidacte, grand amoureux des couleurs. « Il s’était mis à la peinture vers 17-18 ans et, de manière autodidacte, en avait fait son métier. Quand nous étions petits, cela nous fascinait car il était “artiste peintre” ». Artiste dans toute sa splendeur, avec un travail minutieux sur la couleur : « Mon grand-père était un coloriste incroyable... Il avait un dessin très particulier et une rigueur extraordinaire dans la composition », témoigne Claire. Dans son atelier de la rue du Lavoir tout d’abord puis dans sa maison du boulevard Bonne-Source, il peint en continu s’enfermant dans son lieu de création.

The prolific

Alfred Vachon, nicknamed Fredo by the whole village, left a colossal amount of artwork. Born in Saint Tropez, Capitaine de Ville in 1973, he was behind the creation of the Rampeù with Josette Bain. His granddaughter Claire doesn’t know the exact amount of artwork produced by Fredo who was a self-taught painter and a lover of colours. “He started painting when he was 17 or 18 on his own and decided he would live of it. It

fascinated us when we were children as he was an “artist”. He would work a lot on the colours in his work: “my grandfather was an incredible colourist…His drawing was very peculiar and he was very rigorous in his composition” says Claire. He painted continuously, locking himself up in his place of creation, at first in his workshop on rue du Lavoir then in his house on the Boulevard Bonne-Source. 83


Ivan Hor

des bateaux sinon rien “ Je porte une moustache et un chapeau, je m’exprime avec une petite pointe d’accent slave, j’ai un petit faible pour les petits bateaux en papier inspirés de la Nioulargue… Qui suis-je ? ” Ivan Hor, bien entendu ! A Saint-Tropez, tout le monde connaît cet artiste peintre d’origine hongroise arrivé en juin 1968. Depuis il a habité et ouvert des galeries dans les quatre coins de la vieille ville  ! Toutes ses créations sont inspirées de son village d’adoption. Il invente, compose, bricole, colle, recycle, encadre mille et une choses, des petites voitures, balles de golf, pièces de monnaie…, en jouant sur les effets d’optique, les jeux de lumière, les couleurs, les matières pour créer un style poétique unique, proche de celui de l’enfance. En 2008 l’artiste de renommée internationale a été décoré de la médaille d’argent de la ville, par le Maire Jean-Pierre Tuvéri. Une récompense de 40 ans de talent et de fidélité.

Boats or nothing

“I wear a moustache and a hat, I have a slight Slavonic accent and I have a thing for small paper boats inspired by those of the Nioulargue…Who am I?” Ivan Hor, of course! Everybody knows the artist of Hungarian origin who arrived in June1968 in Saint Tropez. Since then he has lived and opened galleries in the four corners of the old town! His adoptive village inspires all his creations. He invents, composes, glues, recycles, frames a thousand and one things from small cars, golf balls to coins by playing with optical effects, light, colours and materials in order to create a unique poetical style, close to that of childhood. In 2008, Jean-Pierre Tuvéri, the Mayor, awarded the internationally famous artist the silver medal of the City of Saint Tropez. An award symbolising 40 years of talent and fidelity.

Henri Sié

les lumières du sud La galerie, à deux pas du clocher, accueille les visiteurs sur plusieurs salles d’exposition, en rez de chaussée et à l’étage. En 1999, l’artiste est entré au Bénézit, l’incontournable « argus » de l’art, confirmant une cote acquise auprès de collectionneurs privés. Fort de multiples expositions, notamment au Japon et en Allemagne ainsi qu’aux USA, sa peinture se révèle dans l’ expression du paysage. Caractérisé par la force et la puissance de son architecture, fidèle à la lumière du sud, Henri Sié chemine sur ces sentiers méditerranéens qu’il apprécie.

the lights of the south

His art gallery, right next to the church tower, is composed of several exhibition rooms, on the ground floor and on the first floor. In 1999, the artist was referenced in the Bénézit, the dictionary of artists, confirming his excellent work. Following numerous exhibitions in Japan, Germany or in the USA, his painting reveals itself the most in his landscapes. Characterised by the strength and the power of his architecture, faithful to the light of the south, Henri Sié wends his way down the Mediterranean paths he loves so much. 84


Sasha de Saint-Tropez pop art et stars

Après 8 ans « d’école du port », il crée son ateliergalerie dans la vieille ville et devient un des ambassadeurs du Pop Art, un courant artistique aujourd’hui ultra tendance. Brigitte Bardot, Marylin Monroe, Mick Jagger, Romy Schneider, autant d’icônes glamour qui captivent son inspiration… Des pièces uniques en version cire ou acrylique, des couleurs contrastées ou nuancées, des touches argentées, des lignes fluides et contemporaines. Sasha vient d’ouvrir une seconde galerie au 20, rue des Remparts.

Association des Peintres et Sculpteurs de Saint-Tropez Cette association a été fondée en 2002 à l’initiative d’un groupe de 13 artistes résidant à Saint-Tropez et dans les environs, désirant unir leur talent et leur enthousiasme pour organiser des expositions de peintures et sculptures, tant en France qu’à l’étranger, créant ainsi une continuité avec le passé artistique de Saint-Tropez. Le salon annuel de l’association se tient chaque année sur la place des Lices. Outre les membres fondateurs qui y exposent de plein droit, le but de cette manifestation artistique est d’accueillir et présenter des artistes de haut niveau, renouvelés chaque année, afin d’apporter une diversité constante aux visiteurs amateurs d’art. Ainsi, les artistes présentés ont pour dénominateur commun la qualité, et si leurs recherches respectives les amènent à investir des domaines différents, chacun est passé maître de son art. L’association n’est pas fermée géographiquement, ni intellectuellement sur la seule région de Saint-Tropez. A l’inverse, tant pas sa recherche d’artistes renouvelés chaque année que par ses projets d’exposition à l’étranger, elle recherche à s’ouvrir vers d’autres horizons artistiques, en particulier vers les villes et villages qui, comme Saint-Tropez, sont des “cités de caractère”. Du 22 juin au 7 juillet salle Jean Despas, sur la place des Lices Info : www.peintresetsculpteursdesaint-tropez.com

Pop art and stars

After 8 years on the harbour, he created his workshopgallery in the old town and became one of the ambassadors of pop art, a very fashionable artistic trend. Among the glamorous icons that captivate his imagination are Brigitte Bardot, Marilyn Monroe, Mick Jagger and Romy Schneider… Unique pieces of work made of wax or acrylic, contrasted or subtle colours, with touches of silver, fluid and contemporary lines. Sasha just opened a second gallery located at 20, rue des Remparts.

The “Peintres et Sculpteurs de Saint-Tropez” Association The Association was founded in 2002 by a group of thirteen artists living in the SaintTropez area. These artists pooled their talent and enthusiasm to organize exhibitions of sculpture and painting shows, both in France and abroad, that would be in keeping with the quality and prestige of the city’s artistic past. The venue of the Annual Show is Saint-Tropez. The primary aim of this yearly event is to present works by both founding members of the Association and other select artists so as to present art lovers and visitors with a constant variety of art. The common denominator amongst the guest artists is the quality of their work. Although working in different spheres, they all share a complete mastery of their own subject. The Association is not geographically or intellectually limited to the Saint-Tropez area. On the contrary, in seeking to present newly discovered talent on a yearly basis and to exhibit their work abroad, the Association seeks to extend its artistic horizons, particularly towards cities and villages, which, like Saint-Tropez, are “cities with character”. 85


Art grandeur nature

Texte : Alexandra Marini Crédit photos : Didier Gicquel

Philippe Pastor

Coup de projecteur sur l’artiste monégasque Philippe Pastor qui, des premiers “Arbres Brûlés ” à la récente “ Révolution ”, poursuit un travail résolument axé sur la sauvegarde de l’environnement Philippe Pastor, the artist from Monaco is in the spotlight. He who, from the “Arbres Brûlés”(Burnt Trees) to the recent “Revolution” has clearly focussed his art on preserving the environment

Révolution, Sans titre, n°10 024 LR 310 x 290 cm

86


Philippe Pastor

Un parcours atypique Né en 1961 à Monaco, Philippe Pastor est un autodidacte. Réfractaire à toutes formes d’enseignement, il trouvera auprès de personnalités telles que César, Antoni Clavé ou encore Paul Rebeyrolle, l’exigence et la liberté qui serviront de modèles. Solitaire, impulsif, il n’aurait pu, de toutes façons, se plier à aucune règle, si ce n’est celle de la nature. En la choisissant comme terrain d’expérimentation, l’artiste en fait son atelier. Il décide de se retirer dans une ancienne bergerie de la Garde-Freinet, au cœur de la montagne varoise et y trouve les conditions d’une affirmation solitaire, qui rythmeront désormais sa vie, comme son œuvre.

La participation de l’artiste à la 53e biennale de Venise marque un changement manifeste, profond et radical dans son œuvre. Si la sauvegarde de l’environnement animait déjà son travail, des Arbres Brûlés, plantés à travers le monde pour lutter contre la déforestation à la série des Cœurs, véritables cris de révolte contre la destruction de la nature, jamais la référence n’aura été aussi explicite. Semblables à des images de la terre prises par un satellite, ces

scènes dénoncent le chaos humain et naturel au travers du prisme de drames contemporains. Tels des écosystèmes au devenir chaotique, ces toiles restées en plein air se destinent à subir à leurs tours les intempéries et autres érosions naturelles : l’homme et la nature interagissent, jusqu’à créer une harmonie sensible. Le paroxysme est atteint avec la série Les Quatre Saisons. Témoin du détachement de l’homme contemporain vis-à-vis des saisons ou, pour le dire autrement, de son éloignement face au rythme intrinsèque de la Terre, l’artiste frappe fort et décide de créer directement dans la nature avec la nature. Il parsème le paysage d’immenses toiles et compose avec le climat, les minéraux et végétaux en tous genres, trouvés ça et là, à proximité. Ces toiles englobent des masses de pigments naturels qu’il déploie de manière tout à fait saisissante.

An atypical route

Nature, his spearhead

Born in 1961, Pastor is a self-taught artist. He was very resistant to any kind of teaching and other artists were models for him as he developed his skills. He is a solitary and impulsive person, and the only rule he would have been able to abide is nature’s, with which he finds he can express his art. He decided to move to an old sheep barn in la Garde-Freinet, in the mountains of the region and found the solitude he was looking for.

The fact that he participated in the 53rd Biennale di Venezia marked a important, deep and radical change in his work, further deciding to place nature and its preservation at the centre of his art. Through his work he denounces human and natural chaos. His leaves his artwork outside so that it too will have to face the weather and natural erosion: human beings and nature interact until they create a sensitive harmony. The Four Seasons series is the climax of his work. It is the witness of man’s contemporary

La nature, son fer de lance

87


Révolution, sans titre, n° 10 027 LR 230 cm x 275 cm

L’artiste semble parvenu à une définition totalement gestuelle de l’espace, à la fois dynamique et chromatique, et ressent la nature non comme un environnement hostile qu’il faut affronter, mais au contraire comme une source infinie d’accords possibles. Plus récemment, Philippe Pastor a entamé une série sur l’eau, futur nerf de la guerre. Intitulée H20, elle constitue un témoignage acide autour de la nécessité de préserver les ressources naturelles. Elaborées à même le sol, ces œuvres miment le ruissellement de l’eau et son écoulement à la surface des sols ; mais à la vivacité et légèreté des couleurs et des traits auxquelles on aurait pu croire qu’elles succomberaient, s’oppose la permanence d’une atmosphère menaçante…

La Révolution En géologie, ce terme désigne l’ensemble des phénomènes naturels et des changements successifs qui ont marqué la surface de la terre. Et c’est bien au processus, que Philippe Pastor s’intéresse dans cette nouvelle série. Rompant catégoriquement avec le support traditionnel de la peinture, son travail se libère et traduit l’énergie du corps en action. Ce face à face engendre une surface en relief, marquée all over, qui porte l’empreinte de plis, et les toiles, surdimensionnées, attirent l’attention sur leur propre matérialité. En se réappropriant en atelier les toiles laissées in situ pendant plusieurs mois, l’artiste cherche à donner corps à des formes immatérielles : écoulement de l’eau, déambulations, relief des montagnes. Il y a cette idée d’un mouvement dont le point de retour coïncide avec le point de départ mettant en évidence l’attachement viscéral de l’Homme à la Terre. Car la Révolution, c’est avant tout une prise de conscience.

88

detachment towards seasons. The artist decided to interact differently and create directly in nature with nature. He composes his work with the climate, with minerals and plants that he finds near his workshop. These paintings contain masses of natural pigments, which he deploys in a truly unbelievable manner. The artist has reached a gestural definition of space, both dynamic and chromatic, and doesn’t see nature as a hostile environment but more like an infinite source of chords. More recently the artist started a series of work on water. It is called H2O and once more pleads for the preservation of natural resources. They are built directly on the ground and mimic the streaming of water and its flow: but the vivacity and lightness of colours is opposed to the permanence of a menacing atmosphere.

The Revolution In geology this word means the natural phenomena and successive changes that have marked the surface of the Earth. And this is the process in which Philippe Pastor is interested in in this new series. He breaks away completely with traditional supports of painting; his work is becoming freer and shows the energy of a body in action. This leads to a marked surface, with folds on big canvases, attracting attention on their own materiality. The artist has a habit of leaving his artwork in situ for several months, wishing for immaterial shapes to form: water flow, wandering, mountainous relief. The idea is to show Man’s attachment to the Earth. As indeed, Revolution is first of all a realisation.

Révolution, Sans titre, n°10 003 LR 213 x 260 cm


Philippe Pastor recent works

Les Cœurs, sans titre, n° 10 043 CO 200 x 200 cm

Monaco Modern’Art 27 av Princesse Grace 98000 Monaco www.monacomodernart.mc www.philippe-pastor.com E-mail : info@monacomodernart.mc Tél : +377 92 16 71 17 Fax : +377 92 16 71 10

89


Dany Lartigue, l’homme aux papillons

« Je n’oublierais jamais le choc en arrivant à Saint-Tropez pour la première fois… Le sentiment d’avoir découvert, dans un repli secret des Maures, un nouvel eldorado ! » Fils du peintre et grand photographe Jacques-Henri Lartigue, Dany Lartigue est un des maîtres de l’Ecole de Paris. Il découvre Saint-Tropez dans les années 30 lors d’une visite à Muze, sa mère, qui habite le quartier de la Ponche. L’artiste devient une figure du « Saint-Tropez des Près » des années 50, celui de Juliette Gréco, Mouloudji, Annabelle Buffet… En 1970 il s’installe définitivement dans son village de cœur et fonde dix ans plus tard l’association des « Peintres de Saint-Tropez  ». Passionné d’entomologie, les papillons fleurissent peu à peu sur ses tableaux et les murs de la maison familiale rue Etienne Berny qu’il transforme en musée. Saint-Tropez et Dany Lartigue fêtent un double anniversaire cet été : les 90 ans de l’artiste et les 20 ans de la Maison des Papillons.

The butterfly man

“I will never forget what a shock it was when I came to Saint Tropez for the first time…I had the feeling I had discovered, in a hidden corner of the Maures Mountains, a new El Dorado!” Son of the painter and photographer Jacques-Henri Lartigue, Dany is one of the masters of the Ecole de Paris. He discovered Saint Tropez in the 1930s when he visited Muze, his mother, who lived in the Ponche neighbourhood. The artist becomes one of the key figures of the “Saint-Tropez des Près” movement of the 1950s… In the 1970s he definitely settles in Saint Tropez and founded ten years later the “Peintres et Sculpteurs de Saint-Tropez” Association. As he is very fond of entomology, butterflies slowly end up in his paintings and on the walls of the family house, which he turned into a museum. Saint Tropez and Dany Lartigue celebrate a double birthay this summer: the 90th birthday of the artist and the 20th birthday of the Maison des Papillons or Butterfly House.

90


L’art en duo

Josiane et Gérard Abrial Voilà bientôt 40 ans que le couple est présent sur Saint-Tropez. L’aventure commence en 1974 avec les créations de pièces uniques peintes sur soie à la Ponche, puis l’ouverture en 1998 de la galerie avenue Paul Roussel. Deux artistes, deux univers. A Gérard, les grands espaces, l’Afrique, la sensualité des femmes, sublimées avec force et mouvement. A Josiane, la douceur et la féminité des bouquets de fleurs, des coquillages et de la nature magnifiée.

A duet of artists

The couple has been in Saint Tropez for almost J. Abrial 40 years. The adventure started in 1974 with the creation of unique pieces of art on silk at the Ponche, then in 1998 with the opening of a gallery Avenue Paul Roussel. Two different artists, two different universes. Gérard prefers great open spaces, Africa and women’s sensuality that he can sublimate with strength and movement. Josiane on the other hand prefers the softness and feminity of bunches of flowers, of shellfish and of nature idealized.

Peindre sur le port Beaucoup d’appelés, peu d’élus

Il faut déposer un dossier en mairie pour tenter d’obtenir la fameuse patente, ce droit d’occupation sur le port de Saint-Tropez, du 1er avril au 30 septembre. La municipalité a prévu 37 places, et pas une de plus, pour les candidats peintres et portraitistes, dont certains sont présents depuis plus de 30 ans. Par souci d’authenticité, le cahier des charges implique d’une part l’obligation de peindre sur place ( les toiles fabriquées en séries sont évidemment prohibées), et d’autre part, la présence de l’artiste au minimum cinq heures par jour.

Painting on the harbour, many try, few succeed

G. Abrial

Michel Achard

In order to do so you need to fill a file with the city hall in order to receive a licence from 1 April to 30 September. There are 37 spaces and not one more, for the candidates, some of whom have been there for more than 30 years. In order to be more authentic, part of the licence agreement stipulates that paintings must be painted on the harbour (mass-series of paintings are illegal) and the artist also has to be present for at least 5 hours per day.

french cartoon

Né à Saint-Tropez, ce photographe, video-man, dessinateur, sculpteur est aussi un caricaturiste visité par une sorte de « bio révolution ». Le parcours classique de ses débuts sera littéralement balayé après une rencontre avec Tom Manders, un producteur de dessins animés. Inspiré par Barbucci de Sky Doll ou par la Disney Compagnie, ce maître de la bande dessinée remplit des albums un tantinet iconoclastes autour des aventures de son Prince Nunki. Pour les amateurs éclairés, il croque et coloris des icones populaires, avec un soupçon d’ironie mais toujours du respect. En têtes de gondoles, des personnages charismatiques et fédérateurs comme De Funes, le gendarme le plus aimé de la planète, Bardot ou les Stones… Michel Achard is a photographer, video director, sculptor and also cartoonist visited by a sort of “bio revolution”. His classical route was blown away after he met Tom Manders, a cartoon producer. Inspired by Barbucci from Sky Doll or by the Disney Company, this master of comic strip tells the adventures of the Prince Nunki. For the enlightened amateur, he sketches and colours popular icons, with a hint of irony but always with respect. His favourites are charismatic and federator characters such as De Funès, the most loved Gendarme in the world, Bardot or the Rolling Stones…

Exposés devant son atelier, rue Gambetta, les Rolling Stone d’Achard remportent un vif succès auprès des passants Displayed in front of his workshop rue Gambetta, the Rolling Stones by Achard, are always a favourite with the passers-by

91


Stefan Szczesny

“Le Saint-Tropez secret me fascine “

Texte : Carine Roux Crédit photos : DR

“I am fascinated by the secret Saint Tropez”

L’artiste allemand de renommée internationale vit et créée à Saint-Tropez depuis de nombreuses années. C’est dans son village d’adoption qu’il a choisi d’organiser un double évènement, à l’occasion de son 60ème anniversaire. Ses « Sculptures au bord de l’eau », œuvres monumentales en acier d’un noir profond sont exposées en ville, sur le port et au Château de la Messardière, en collaboration avec la Ville de Saint-Tropez et le groupe Jaguar. The internationally famous German artist has lived and created in Saint Tropez for many years. He decided to organise in his village of adoption a double event, on the occasion of his 60th birthday. His “Sculptures by the water”, huge artwork made of dark iron are showed in the city, on the harbour and at the Chateau de la Messardière, in collaboration with the City of Saint Tropez and the Jaguar group. Après Saint-Moritz et Sylt (île allemande de la Mer du Nord), les silhouettes d’acier de Stefan Szczesny, nées dans l’atelier de la Moutte, se profilent à Saint-Tropez. Ces créatures de l’Ombre constrastent avec la lumière éblouissante des lieux et les couleurs de cette terre du sud, si chère au cœur de l’artiste qu’il rêve d’y fonder un musée. L’histoire d’amour avec Saint-Tropez commence enfant au moment des vacances en famille. Le tour du monde et la carrière internationale ne l’éloigne jamais longtemps de sa ville de cœur. Il pose ses valises à la Bastide Blanche, puis dans la maison familiale des Salins. Un atelier à la Moutte, puis une galerie à l’Espace des Lices présentent l’œuvre créatrice de l’artiste. Protagoniste des nouveaux fauves allemands, il fait sien “ Luxe, Calme et Volupté “ le triptyque imaginé par Baudelaire, puis projeté sur la toile par Matisse en 1904. Dans ce cadre d’exception, les sculptures laissent s’épanouir leur propre poésie dans un dialogue avec la nature environnante.

92

Exposition au Château de la Messardière jusqu’au 7 octobre. Exhibition at the Château de la Messardière until 7 October

Stefan Szczesny

These sculptures were displayed in Saint-Moritz and in Sylt (German island off the North Sea), and are now back to where they were born, in the workshop of la Moutte. These creatures of the Dark deeply contrast with the shining light displayed by the place where they are displayed as well as with the colours of this southern land, so dear to the artist’s heart that he dreams of opening a museum one day. His love story avec Jean-Pierre Tuveri, with Saint Tropez started in his Mairie de Saint-Tropez with the Mayor of Saint Tropez childhood during family holidays. Traveling around the world and an international career never keep him far from the city of his heart. At first he settled at the Bastide Blanche but then moved to the family house at the Salins. The artist’s creative work is completed with a workshop in la Moutte and an art gallery in the Espace des Lices. He is an adept of Baudelaire’s vision of life “Luxury, Calm and Plenty” , which was then painted on a canvas by Matisse in 1904. In such beautiful scenery, the sculptures release their own poetry in a dialogue with the surrounding nature.


93


Carnet d’adresses

Ivan

Puissance et couleurs

Artistes

Corinne Kowalski Poudre d’or

Peintre de la vie tropézienne, il excelle dans les toiles d’ambiance en grand format. Sa technique au couteau et le foisonnement de couleurs fortes font ressortir le caractère lumineux de la Provence et de ses villages authentiques. L’artiste, très courtisé par les galéristes parisiens et américains, vous accueille dans son atelier de la Place Garezzio, à deux pas de l’hôtel de Ville.

Power and colours

Painter of the life of Saint Tropez, his favourite technique is the palette knife and a profusion of strong colours, which highlight the light of Provence and of its authentic villages. His work is very much sought after by Parisian and American art merchants. The artist has set up his workshop on Place Garezzio, just a few feet from the Hotel de Ville.

Une famille d’artiste, des dessinateurs, créateurs et peintres orientalistes lui ont donné le goût des voyages, des paysages et des couleurs. Il y a quelques années, cette parisienne d’origine Russo Polonaise a posé ses pinceau à Saint-Tropez, dans sa galerie-atelier de la place de l’Ormeau. Sur ses toiles poudrées d’or ou d’argent naissent des couchers de soleil, des vues du clocher ou du port. Ses célèbres arches de Noé débordantes d’animaux sont personnalisables à l’envie…

Gold dust

A family of artists, drawers, creators and painters have given her a taste for travels, landscapes and colours. A few years ago, the Parisian girl with Russian/Polish roots brought her brushes to Saint Tropez and never left. She settled her workshop on the place de l’Ormeau. Sunsets, breath taking views on the bell tower or the harbour are brought to life on her canvases covered in gold or silver, whereas her famous depictions of Noah’s Ark, full of animals, can be personified on demand.

Rue Seillon, la rue des galeries

Pas moins de trois galeries dans cette petite rue qui borde l’immeuble Hermès. L’espace Cotos, galerie de Georges Cotos, nonagénaire distingué et figure tropézienne d’origine roumaine, bien connue pour ses talents et pour avoir créé en 1958 les fameuses glaces Popof. Juste en face, au n°4, les deux adresses de Marc Denoun, artiste aussi sympathique qu’exubérant, présent depuis plus de 30 ans sur le Port. Fondateur de l’Atelier 21, un groupe de peintres évolutifs, avec son frère Patrick aujourd’hui disparu, ses paysages “ Rouge ” signent une écriture graphique audacieuse. Les amoureux du Pop Art, de Bardot et de Saint-Tropez se retrouveront dans les créations résolument actuelles de Marc Denoun. n

the street of galleries

Vincent Roux Info : Michèle Cornut-Caral Tél. 06 82 13 32 80 Ivan Hor 40, rue Gambetta et 20, rue des Remparts Tél. 04 94 97 73 82 Henri Sié 4, rue du Clocher Tél. 04 94 97 09 64 Sasha de Saint-Tropez 10, place de l’Ormeau et rue des Remparts Tél. 06 17 59 64 47 Dany Lartigue Musée des Papillons Rue Etienne Berny Tél. 04 94 97 63 45 Abrial Avenue Paul Roussel Tél. 04 94 97 31 08 Michel Achard 24, rue Gambetta Tél. 06 87 37 11 48 Ivan Jovanovic Place Garezzio Tél. 04 94 54 80 29 Corinne Kowalski Place de l’Ormeau Tél/fax : 04 94 97 88 55 Mob. 06 08 24 47 71 Marc Denoun 4, rue Seillon Tél. 06 13 96 56 53

Quelques galeries d’art Cara Design, rue du Clocher Galerie des Lices, bd Louis Blanc JPB Art Gallery, Bd d’Aumale Barbara de Palma, rue Quaranta Mood Gallery, Place Celli Le néo pop art tropézien avec Sénéquier et BB

Neo pop art from Saint Tropez with Sénéquier and Brigitte Bardot

There are three art galleries in this small street right next to the Hermès building. The Espace Cotos, dedicated to Georges Cotos, a distinguished and well-known 96 year-old man of Romanian origins who created the Popof ice-creams in 1958. On the opposite side, at number 4, Marc Denoun’s gallery can be found. He is an artist as nice as he is exuberant, and has been on the harbour for more than 30 years. He created the Atelier 21, a group of progressive painters, with his late brother Patrick, his « red » landscapes being very famous. The lovers of pop art, Bardot and Saint Tropez will no doubt very much like Marc Denoun’s creations. 94

Michel Gaud Tél. 04 94 97 51 01

La Flo Gallery, rue des Feniers Francesca Dona, rue de la Ponche Atelier Carrat, Place de l’ormeau Francis d’Estaing, rue du Cepoun San Martin Ciranna, rue Seillon Cubaynes, Place Alponse Celli Georges flanet, Traverse de la Garonne, 1er étage Mason Noirez, rue du Cdt Guichard


95


TOURISME

Saint-Tropez

Texte : Claude Maniscalco Crédit photos : Jean-Louis Chaix / Ville de Saint-Tropez, Office de Tourisme de Saint-Tropez

Star des destinations internationales Chaque année Saint-Tropez figure parmi les destinations les plus prisées au monde. Mais qui sont ses visiteurs, que recherchent-ils ? Comment le village assure-t’il sa promotion au niveau international ? Autant de questions que nous avons posées à Claude Maniscalco, Directeur de Saint-Tropez Tourisme.

Star of international destinations

Every year Saint Tropez is among the most popular destinations in the world. But who are these visitors, what are they looking for? How does the village promote itself on the international stage? These are the questions we have asked to Claude Maniscalco, Director of Saint Tropez Tourisme. Avec près de 5 millions de visiteurs accueillis Saint-Tropez est incontestablement une destination touristique phare. Plusieurs types de clientèles se croisent le long des quais du port tout au long de l’année. Leurs profils sont différents, leur motivations et envies aussi. Représentant le plus grand nombre de visiteurs, les excursionnistes sont attirés par la beauté du village, ses yachts, le shopping et les nombreux événements proposés. Ils arrivent par la route, en voiture mais également à vélo des communes voisines ou encore par les navettes maritimes en provenance de Sainte-Maxime, St-Raphaël et Cannes. En famille, en couple ou entre amis tous viennent rêver devant les magnifiques yachts en appréciant les délicieuses glaces qui ont fait le succès de certains établissements. Et qui sait peut être croiseront-il leur star préférée dans une boutique où à la terrasse d’un café. Les Croisiéristes, de plus en plus nombreux, ont changés progressivement de profils ces trois dernières années, grâce à nos actions auprès des armateurs et arrivent désormais à bord de bateaux de plus en plus luxueux à la découverte du village,

SEATRADE, (Salon des Croisières) promotion de la destination Saint-Tropez sur le stand Var Provence Cruise Club SEATRADE (Cruise fair) promoting the Saint-Tropez destination on the Var Provence Cruise Club stand

Almost 5 million people visit Saint Tropez every year, which makes it one of the top touristic destinations. Different types of visitors walk along the quays of the harbour. Their profiles are different, and so are their motivations and desires. The most numerous visitors are the day-trippers, attracted by the beauty of the village, its yachts, the shopping and the vast array of events organised. They come by car or cycle from the villages in the area, or take advantage of the shuttle-boats from SainteMaxime, Saint-Raphaël and Cannes. Whether with their families, as a couple or with friends, they all come to dream watching the yachts whilst enjoying the delicious ice creams that have made the success of some establishments. And who knows, they might even run into their favourite star in a boutique or a café. MILAN, Cocktail au Yacht Club lors de la présentation des événements de la saison à la presse italienne MILAN, cocktail at the Yacht Club during the presentation of the season’s events to the Italian press

96


1

2

attirés par nos enseignes prestigieuses et par nos événements culturels de qualité. Juste quelques heures qui leur donneront certainement envie de revenir séjourner plus longtemps une prochaine fois. Le nombre d’escales est passé de 25 en 2004 à plus de 80 en 2011 avec plus de 30 000 passagers à bord. Les plaisanciers à bord de somptueux yachts, de voiliers de tradition, de superbes unités modernes ou tout simplement de pointus, bénéficient des 800 places du port et en pleine saison du mouillage dans le Golfe de Saint-Tropez. Participants à nos nombreuses régates (Rolex Cup, Bailli de Suffren, Les Voiles de St Tropez) ou tout simplement pour profiter des nombreux atouts de notre village et de la plage de Pampelonne, ils sont essentiellement présents d’Avril à Octobre avec un pic en juillet et Août. C’est sur le quai d’honneur en face du Bailli de Suffren que vous pouvez voir les plus impressionnants où sont organisés régulièrement des cocktails et soirées festives. Avec plus de 1 900 chambres d’hôtels toutes catégories confondues dont plus de 1 000 en 4 et 5 étoiles, le Golfe de Saint-Tropez offre un large éventail de possibilité de séjours. Du camping au meublé en passant par les résidences hôtelières, plus de 60.000 lits sont à la disposition de la clientèle.

Saint-Tropez Tourisme a accueilli en 2010

dans ses points d’informations plus de 182 000 visiteurs dont 22 000 croisiéristes. • 85 000 brochures tous thèmes confondus ont été distribuées en 2010  • 22 000 plans et guides • Plusieurs milliers de flyers, dépliants et documents divers • 52 575 brochures, 30 000 plans ont été envoyés en réponse aux demandes de documentation par courrier, mail ou téléphone • 23.667 appels téléphoniques reçus en 2010 Saint Tropez Tourisme welcomed in 2010 in its information points more than 182,000 visitors : including 22,000 cruise passengers ; 85,000 brochures were distributed in 2010 ; 22,000 plan guides ; several thousand flyers and other documents ; 52,575 brochures, 30,000 plans were sent in response to enquiries by mail, email or phone ; 23,667 phone calls were received in 2010

3 1 SAINT-TROPEZ, Jean-Pierre Tuveri reçoit Miguel Albuquerque, Maire de Funchal, à l’occasion des Drives de Saint-Tropez

Saint-Tropez, Jean-Pierre Tuveri welcomes Miguel Albuquerque, Mayor of Funchal, during the Saint-Tropez Drives 2

La photo primée a été réalisée sur la plage du Club 55

The celebrated photo was taken on the Club 55 beach 3 LONDRES, Concours de la photo la plus originale du littoral français décernée au National Geographic Hall en présence de Cécile Chaix. Saint-Tropez est le lauréat pour une photo signée Petr Krejci

LONDON, contest for the most original photo of the French shores awarded at the National Geographic Hall in the presence of Cécile Chaix. Saint-Tropez is the prize winner for a photo by Petr Krejci

Cruise passengers, more and more numerous every year, have evolved over the last three years, thanks our work with the cruise promoters. They now come in more and more luxurious ships top discover the village, attracted by the prestigious boutiques and by the quality cultural events. These few hours will most certainly make them want to come back and stay longer. There were 25 cruise ship stopovers in 2004 and there will be around 80 in 2011 with 30,000 passengers on board. Amateur sailors and yachtsmen, whether on beautiful yachts, traditional or modern sailing boats can enjoy more than 800 mooring or anchorage places in the harbour and in the bay. Whether participating in the numerous regattas (Rolex Cup, Bailli de Suffren, Les Voiles de Saint Tropez) or just to enjoy our village and Pampelonne beach. They essentially come from April to October, with a peak in July and August. The biggest and most luxurious boats are moored opposite the Bailly de Suffren, on which are regularly held cocktail evenings and parties.

97


SCANDINAVIE, workshops agences de voyage et conférences de presse sur Helsinki, Stockholm, Oslo et Copenhague SCANDINAVIA, travel agents workshop and press conferences on Helsinki, Stockholm, Oslo and Copenhagen

MILAN, conférence de presse en présence de Jean-Pierre Tuveri, Michel Peyre, Directeur de Atout France Milan, M. Isnard, Président du Palais des Festival de Cannes et Claude Maniscalco, conjointement avec la ville de Cannes MILAN, press conference in the presence of Jean-Pierre Tuvéri, Michel Peyre, Director of Atout France Milan, Mr. Isnard, President of Cannes’ Palais des Festivals, and Claude Maniscalco, in conjunction with Cannes

Celle-ci est essentiellement d’origine européenne et nord américaine. La clientèle française est majoritaire en hiver, la clientèle étrangère sur la haute saison, en particulier en mai, juin et septembre où elle dépasse les 60 % pour atteindre 75 % en juillet et 65 % en août.

5 millions de touristes pour 5 000 habitants Le nombre de visiteurs fluctue selon la saison et tourne en moyenne autour de 450 000 en mai juin et septembre pour atteindre près de 1 million en juillet et en août où les établissements hôteliers atteignent des taux d’occupation dépassant les 90 %. La durée du séjour moyen dans les hôtels est en hausse et se situe en moyenne autour de 2 nuits de janvier à avril et novembre, décembre, 3 nuits en mai juin et septembre octobre, 5 nuits en juillet et août. En 2010, on note une remontée de la présence des américains au détriment des belges moins nombreux. Les Italiens restent en première position dans les établissements hôteliers de Saint-Tropez.

PARIS, présentation du calendrier événementiel devant 70 journalistes de la presse nationale PARIS, presentation of the events calendar before 70 journalists of the international press

With more than 1,900 hotel rooms in the Gulf of Saint Tropez, including more than 1,000 rooms in 4 or 5 stars hotels, the area offers a wide range of possibilities of stays. 60,000 beds are available in the area, from campsites to furnished apartments or hotels. Visitors are mostly European or North American. French visitors are a majority in winter. Foreign visitors are a majority during the high season, particularly in May, June and September when it reaches over 60% to reach 75% in July and 65% in August.

5 million tourists for 5,000 inhabitants TOP 10 NATIONALITES PRESENTES EN 2010 1 - Italie - 14,07 % 2 - Royaume-Uni - 12,86 % 3 - Allemagne - 11,47 % 4 - Suisse - 10,54 % 5 - Etats-Unis - 10,23 %

6 - Belgique - 9,21 % 7 - Russie - 5,60 % 8 - Pays-Bas - 3,90 % 9 - Brésil - 2,65 % 10 - Proche & Moyen Orient - 1,83 %

The amount of visitors varies each season but in general there are around 450,000 in May, June and September. In July and August, there are almost a million visitors and hotels have an occupancy rate of more than 90%.

SAINT-TROPEZ, Jean-Pierre Tuveri accueille, en Mairie, Mme et M. Khan, Ministre de l’audiovisuel indien SAINT-TROPEZ, Jean-Pierre Tuvéri welcomes in the town hall Mrs and Mr Khan, India’s Minister of audiovision

98

The average length of stay in hotels is rising. In average from January to April and November, December the duration of stays is of two nights, three nights in May, June and September and also October and finally 5 nights in July and August. In 2010, a trend started, as there were more Americans and less Belgians. Italians are the most numerous clients of the Saint Tropez hotels. Russians, Dutch and Brazilians keep their positions, whereas visitors from the Near and Middle East have


ALLEMAGNE, workshops agences de voyages luxe sur Berlin et Munich

PORTUGAL, 800 personnes étaient conviées à la soirée de gala de Funchal, sur l’île de Madère

GERMANY, luxury market travel agents workshops

PORTUGAL, 800 people were invited to the gala evening in Funchal, Madeira

« Saint-Tropez : Tout y est célèbre et célébré »  Les Russes, les Hollandais et les Brésiliens conservent leurs positions alors que le Proche et le Moyen-Orient font leur entrée pour la première fois dans le top 10 des nationalités présentes. A noter également une croissance régulière depuis deux ans du nombre d’Espagnols (1,52 %) et d’Australiens (1,48 %) qui dépassent le nombre de visiteurs de destinations bien plus proches comme le Canada (0,94 %), la Suède (1,05 %) ou encore l’Autriche (1,41 %).

Mais que viennent chercher ces visiteurs ? Pourquoi autant d’engouement ? Cette attirance ne date pas d’hier et Saint-Tropez a depuis toujours fait rêver les voyageurs. Guy de Maupassant en 1887 fait escale dans le port. Plus tard Paul Signac découvre le village et incite certains des plus grands peintres comme Maximilien Luce et dans sa lignée Pierre Bonnard, Raoul Dufy, Charles Camoin, Moise Kisling, André Dunoyer de Segonzac et Marquet, Bonnard, Matisse ou Picasso à venir à Saint-Tropez. C’est ici que le pointillisme et le fauvisme voient le jour. Tous ont puisé leur inspiration dans cet endroit baigné de lumière, dans ce petit port calme aux couleurs si exceptionnelles. Dans les années 30, Saint-Tropez accueille Marcel Pagnol, Jean Cocteau, Joseph Kessel, Colette ou encore Errol Flynn. A l’après-guerre, d’autres personnalités célèbres viennent à Saint-Tropez, Boris Vian, Françoise Sagan, Eluard, Pierre Brasseur sans oublier Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir et Claude Lanzmann ou encore Juliette Gréco et Jeanne Moreau. « Saint-Tropez, beau, étonnamment beau. Une ville de bord de mer à la beauté indestructible. Une communion entre l’âme humaine et le paysage » dira Francoise Sagan.

made their way into the top 10 of nationalities who visit the village. For the last two years a rise in the number of Spaniards (1.52%) and Australians (1.48%), which is higher than the number of visitors from closer destinations such as Canada (0.94%), Sweden (1.05%) or Austria (1.41%).

What are these visitors looking for? Why so much passion? The attraction did not start overnight, and Saint Tropez has always made travellers dream. Guy de Maupassant stopped in the little harbour in 1887. Later Paul Signac discovered the village and encouraged some of the most important painters of the time like Maximilien Luce and with him Pierre Bonnard, Raoul Dufy, Charles Camoin, Moise kisling, André Dunoyer de Segonzac et Marquet, Matisse or Picasso to come to Saint Tropez. Pointillism and fauvism were born in Saint Tropez. They all drew their inspiration in this place bathed in light, in this little harbour so exceptionally colourful. In the 1930s Saint Tropez hosts Marcel Pagnol, Jean Cocteau, Joseph Kessel, Colette or Errol Flynn. Postwar, other celebrities came to Saint Tropez like Boris Vian, Françoise Sagan, Eluard, Pierre Brasseur and of course JeanPaul Sartre, Simone de Beauvoir and Claude Lanzmann, Juliette Gréco and Jeanne Moreau. “Saint Tropez, beautiful, surprisingly beautiful. A seaside city of indestructible beauty. A communion between human soul and landscape” said Françoise Sagan.

What attracts all the celebrities? City of tradition, art and inspiration, meeting point for stars and artists, Saint Tropez is no longer a fashionable destination. It is now a genuine myth. A prerequisite, a favourite destination to

99


CANNES - FESTIVAL DU FILM 2011, le réalisateur Costa Gavras au déjeuner de la Cinémathèque Française dont il est le Président et Claude Maniscalco

CANNES - FESTIVAL DU FILM 2011, cocktail du CNC CANNES - 2011 Film Festival, CNC cocktail

CANNES - 2011 Film Festival, film director Costa Gravas at the lunch of the Cinémathèque Française of which he is President and Claude Maniscalco

Qu’est-ce qui attire toutes ces personnalités ? Ville de tradition, d’art et d’inspiration, rendez-vous des stars et des artistes, Saint-Tropez n’est plus depuis de nombreuses années une destination à la mode. C’est un véritable mythe. Un passage obligé, lieu préféré de séjour et de détente du ToutPlanète mondain. « Tout y est célèbre et célébré ».  Ses plages, La Place des Lices, ses terrasses de cafés, son port et ses gigantesques yachts, ses petites ruelles fleuries aux couleurs chaudes, sa Place aux Herbes et son marché des pêcheurs. Ce village authentique chargé d’histoire, au patrimoine riche est apprécié surtout en basse saison par les connaisseurs. Saint-Tropez est synonyme de Rêve. C’est le seul endroit au monde où vous pouvez apercevoir sur un Yacht, une plage ou à la terrasse d’un café Cindy Crawford, Vanessa Paradis, Kate Moss ou encore Bruce Willis, Karl Lagerfeld et Elton John.

Mais alors avez-vous vraiment besoin de faire de la promotion, et quelles actions engagez-vous ? Notre souhait n’est pas d’augmenter le nombre de visiteurs. Nous ne sommes pas à la recherche de volume mais au contraire de segmentation de la clientèle afin d’attirer la meilleure pour nos professionnels. Celle qui saura apprécier le village et consommer dans nos boutiques, restaurants, bars, plages et établissements de séjour hôtelier ou locatif surtout au printemps et à l’automne. Sous l’impulsion de notre Maire, Monsieur Jean-Pierre Tuveri, qui a souhaité lancer dès son arrivée une véritable stratégie de promotion internationale du village, nous assurons auprès d’une clientèle haut de gamme le développement de la notoriété de la Marque Saint-Tropez que la ville a déposée et protégée. Saint-Tropez est effectivement une marque internationalement connue et nous lui donnons sans cesse du contenu à travers les actions de promotion que nous organisons à l’international avec nos professionnels locaux. Nous prenons appui sur la richesse du patrimoine, de l’histoire du village et sur la qualité de la centaine d’événements organisés dans le village chaque année. Nos marchés prioritaires sont la France et l’Europe en général, sans oublier l’Amérique du nord.

100

CANNES - FESTIVAL DU FILM 2011, Agnès Varda au déjeuner du CNC et de la Cinémathèque Française CANNES - 2011 Film Festival, Agnès Varda at the CNC and Cinémathèque Française lunch

relax for mundane celebrities. Its beaches, the Place des Lices, its café terraces, its harbour with the huge yachts, the small flowery and warm-coloured streets, its Place aux Herbes and the fish market. This genuine village is full of history, with a rich heritage, and mostly appreciated by connoisseurs in the low season. Saint Tropez also rhymes with Dream. It is the only place in the world where you may see on a yacht, a beach or at the terrace of a café Cindy Crawford, Vanessa Paradis or Bruce Willis, Karl Lagerfeld and Elton John.

Then what is the need for promotion, and what actions are you implementing? Our wish is not to attract more visitors. We are not looking for volume; we want to segment the clientele to attract the best of it for our professionals. The one which will appreciate the village and consume in our boutiques, restaurants, bar, beaches and hotels, especially in the spring or in the autumn. Under the impulsion of our Mayor, Mr Jean-Pierre Tuveri, who wished to launch upon his arrival in office a real strategy of international promotion of the village, we work with upscale clients to develop the notoriety of the Saint Tropez brand, which is a registered trademark. Saint Tropez is indeed an internationally famous brand and we constantly add content to it through the promotion actions that we organise abroad with our local professionals. We lean on the richness of the heritage, the history of the village and the quality of the hundred of events organised by the village each year. Our priority markets are France and Europe in general, without forgetting North America. We are also interested in new markets in development like India, Russia, Brazil and Australia, seeking new emerging and replacement clienteles and insure operations such as tourism professional fairs, workshops, and also event presentation cocktails, press conferences… We also host throughout the year foreign delegations as well as educative tours for luxury travel agencies and many international


MOSCOU, workshop agences de voyages et présentation de l’exposition Bardot par Henri-Jean Servat, en présence de Simone Duckstein (Hôtel de la Ponche), Isabelle Gainche (Hôtel Byblos), Annie Marchand (Hôtel Château de la Messardière)

ST-PETERSBOURG, Conférence de presse pour les agences de voyages et les journalistes ST-PETERSBURG, press conference for travel agents and journalists

MOSCOW, travel agents workshop and presentation of the Brigitte Bardot exhibition by Henri-Jean Servat, in the presence of Simone Duckstein (Hôtel de la Ponche), Isabelle Gainche (Hôtel Byblos), Annie Marchand (Hôtel Château de la Messardière)

Nous nous intéressons également à de nouveaux marchés en développement comme l’Inde, La Russie, le Brésil et l’Australie, à la recherche de nouvelles clientèles émergeantes et de remplacement, et assurons des opérations du type salons professionnels, workshops, mais également cocktails de présentation des événements, conférences de presse… Nous accueillons également tout au long de l’année des délégations étrangères ainsi que des Eductours d’agences de voyages luxe et de nombreux journalistes internationaux afin de leur faire découvrir le vrai Saint-Tropez en dehors de la saison estivale. Nous aidons aussi les chaînes de télévision dans la mise en place d’émissions sur notre village. Mais la véritable promotion de Saint-Tropez passe avant tout par la qualité de nos professionnels, par le sens du service, de l’accueil, de la relation avec le client. Nous avons la chance d’offrir au public des établissements d’une qualité exceptionnelle. La réussite de notre village est sans doute due à cette prise de conscience collective, nous devons offrir à nos touristes le plus beau des séjours, le plus inoubliable, le plus magique. A Saint-Tropez la véritable star, c’est vous. n

journalists to make them discover the real Saint Tropez outside of the summer season. We also help TV channels with shows on our village. But the real promotion of Saint Tropez is mainly done by the quality of our professionals, by the sense of service, of welcome and the relations with customers. We are lucky to be able to offer the public places of an exceptional quality. The success of our village is undoubtedly due to the collective realisation, we have to offer our tourists the most beautiful of stays, the most unforgettable, the most magical. In Saint Tropez, you are the real star.

BOMBAY, Henri Prévost-Allard et Claude Maniscalco, à la conférence de presse du lancement de l’année de l’Inde à Saint-Tropez en 2012 BOMBAY, Henri Prévost-Allard and Claude Maniscalco at the press conference for the launching of the 2012 Indian Year in Saint-Tropez

NEW DELHI, conférence de presse en présence de Henri Prévost-Allard, M. Laffon, historien de la famille Allard et Claude Maniscalco NEW DELHI, press conference in the presence of Henri Prévost-Allard, Mr Laffon, the family’s historian and Claude Maniscalco

101


102


103


Les Bravades

Texte : D. Boin Crédit photos : Jean-Louis Chaix / Ville de Saint-Tropez

Histoire et Tradition

Depuis plus de quatre siècles, les 16, 17 et 18 mai, l’histoire semble gravée dans le cœur et la mémoire d’une population qui affiche clairement son identité libertaire. Mené par un capitaine de ville, nommé le lundi de Pâques, le corps de bravade défile en costume du Premier Empire.

History and Traditions

For more than four centuries on 16, 17 and 18 May, History repeats itself in the hearts and memories of the population of Saint Tropez, clearly establishing its libertarian identity. Led by a Capitaine de Ville (City Captain), nominated on Easter Monday, the Bravade Corps parades, dressed in their first empire costumes. Serge Astezan, le Cepoun

Saint-Tropez s’habille de rouge et blanc, aux couleurs de la cité Corsaire, pour applaudir ces parades militaires. Elles rappellent à tout un chacun que les Tropéziens n’ont jamais hésité à prendre les armes pour se défendre des Barbares et de tous ceux qui mettaient en péril la paix et la prospérité de leur cité. Par tradition, fifres et tambours précèdent les marins et autres mousquetaires pour une marche pacifique.

Saint Tropez is dressed in white and red, the colours of the Pirate City, to applaud its military parades. They remind everyone that the inhabitants of the city were always ready to take up the arms to defend themselves against Barbarians and those who threatened the peace and prosperity of their city. Every year, fifes and drums precede the sailors and other musketeers in a peaceful parade.

Le Saint Tropez entre dans la légende

Saint Tropez enters the legend

Au premier siècle après Jésus-Christ, en l’an 68 pour être précis, une pieuse dame de Heraclea Cacabaria, comme se nommait Saint-Tropez en ce temps là, est visitée dans son sommeil par l’image d’un saint qui arrive par la mer. Un rêve qui s’avère prémonitoire dès les premières lueurs de l’aube. Au lieu dit Le Pilon, au carrefour de l’actuelle plage de La Bouillabaisse, elle aperçoit une barque abimée et ballotée par les flots. A bord, gît le corps sans tête d’un supplicié romain, accompagné d’un chien et d’un coq qui s’envole dès que l’embarcation bute sur le sable.

104

In the first century AD, in 68 to be precise, a pious woman from Heraclea Cacabaria, as Saint Tropez was known at the time, dreamt about a Saint coming to the shores of the city. The dream became reality at dawn. She saw a damaged rowboat pushed by the sea towards the shore. In the boat laid the headless body of a Roman torture victim, accompanied by a dog and a rooster, which flew away as soon as the boat was beached. The legend says that the rooster was found in a flax field, and the place was called


PATRIMOINE

Roger Etienne, Capitaine de Ville 2011

La légende affirme que l’on retrouva le coq dans un champ de lin, lieu que les anciens baptisèrent « coq au lin » devenu Cogolin en traversant le temps. Le martyr romain, porté par les courants ligures, avait pour nom Torpes, intendant du palais et proche de l’empereur Néron. Condamné à mort pour s’être converti au christianisme, le saint homme fut enterré hors les murs dans un endroit tenu secret. De nombreuses fouilles n’ont pas permis à ce jour de retrouver l’emplacement du tombeau bien que des reliques soient vénérées par trois sites de Méditerranée  : Saint-Tropez, Gênes et Pise, lieu du supplice et ville de pélerinage pour les fidèles Tropéziens. n

“coq au lin”, “lin” meaning “flax”, which then became Cogolin. The Roman martyr, brought to shore by the currents, was named Torpes, and he was an intendant for the Emperor Nero. He was condemned to death when he converted to Christianty. His body was laid to rest in an unknown place outside of the walls of the city. None of the numerous archaeological attempts to find his body and tomb were successful to this day. His remains are venerated in three places on the shores of the Mediterranean: Saint Tropez, Genoa and Pisa, where Torpes was tormented.

105


106


Josette Bain

PATRIMOINE

l’Ambassadrice des traditions

Josette Bain, née Aubour, reconnait trois grands amours dans sa vie : Tony son mari, aujourd’hui disparu, Saint-Tropez, le village qu’elle n’a jamais quitté et le Rampeù, « l’enfant qu’elle n’a jamais eu ». The Ambassadress of Saint Tropez traditions, Josette Bain, née Aubour, had three loves in her life: her husband, Tony; Saint Tropez, the village she never left; and the Rampeù, “the child she never had”.

Texte : Carine Roux Crédit photo : Jean-Louis Chaix / Ville de Saint-Tropez

Tropéziens depuis le XVIIIème siècle

Née en 1928, Josette Aubour est l’aînée de huit enfants. Son frère Marcel Aubour fut un international de football et le gardien de but de l’équipe de France lors de la coupe du monde de 1965. Débordés de travail, ses parents confient la petite fille à leurs plus chers amis, le couple Pellegrin, qui n’ayant pas d’enfants, décide de l’adopter. Son grand-père Tropez Aubour habite dans la maison située au-dessus de l’Oustaoù de la Bravade. Elle garde un souvenir ému de cet homme : « ancien pilote de la première guerre mondiale, décoré de la légion d’honneur et de la Distinguish Service, il était aussi mainteneur des traditions de la Bravade avant le Cépoun Sanmartin. » Elle n’a que trois ans lorsqu’elle participe à la première bravade habillée en provençale. Qui peut se vanter aujourd’hui d’avoir à son actif plus de 80 ans de Bravade !

2011 : les 60 ans du Rampeù

Adolescente, Josette rejoint l’association de l’Orphéon tropézien. C’est là qu’elle fait la connaissance de son futur mari Antonin Bain dit « Tony » : « La première fois que je l’ai vu, il jouait de la trompette tel Louis Armstrong. Ce fut un véritable coup de foudre ! ». Elle épouse ce « garçon du pays », fils de pêcheurs le 14 février 1950 à l’église de Saint-Tropez. « Je n’avais pas besoin de travailler, je n’ai jamais travaillé de ma vie d’ailleurs ! » dit-elle sans détours. En effet, sa famille dirige de nombreuses affaires qui la placent à l’abri du besoin : l’hôtel de Paris, le bar-tabac du Littoral, l’hôtel le Colombier, le cinéma Star, boulevard Louis Blanc, une distillerie… En grande passionnée de culture provençale, elle décide, avec son mari et son ami Alfred Vachon, de « monter » un groupe folklorique : « Je voulais danser, me faire plaisir, j’avais 21 ans… ». Le Rampeù est né. Parrainé par d’illustres personnages, Dunoyer de Segonzac, René Clerc et André Roussin, il est d’abord présidé une dizaine d’années par Fredo Vachon avant que Josette ne lui succède. Aujourd’hui le Rampeù est multi culturel : cours de danse, de musique, une chorale, une pastorale, un ouvroir où les dames du groupe confectionnent les costumes. Les membres se retrouvent au Fougaoù, la maison du Rampeù, située rue Clémenceau. La fréquentation, qui est longtemps restéeconstante, a décliné au début des années 90, mais le Rampeù fête, cette année, ses 60 ans. L’académicienAndré Roussin écrivait d’ailleurs en 1956 : « J’aime que le mot « Rampeù » qui signifie « rappel » ait l’air pour une oreille étrangère de vouloir dire « rempart » ; cela donne son plein sens à l’association qui porte ce nom : elle sonne le rappel des traditions et derrière celles-ci se met à l’abri de la folie estivale. » Josette consacre à présent tout son temps à son groupe et à de nombreuses associations caritatives, car elle qui a été « heureuse toute sa vie auprès de Tony », n’a plus qu’une envie à présent, consacrer son temps aux autres. Longo Maï Josette ! n

From Saint Tropez since the 18th century

Born in 1928 in a family who had been in Saint Tropez since the 18th century, Josette Aubour is the eldest of 8 children. Her brother Marcel Aubour was the goalkeeper for France during the 1965 World Cup. Her parents had so much work that they decided to trust their child to their closest friends, the Pellegrin family, who were childless and decided to adopt her. Josette spent most of her time during her childhood at her grandfather’s, Tropez Aubour, who lived in a house above the Oustaoù de la Bravade. She has very fond memories of the man: “he was a pilot during the first World War, he received the Legion of Honour and the Distinguish Service, and he also maintained traditions of the Bravade before Cepoun Sanmartin’s time.” She was only 3 years old when she took part in her first Bravade in her Provencal dress. Who can say that they have been taking part in the Bravade more than 80 years?!

2011 : 60 years of Rampeù

As a teenager, Josette joins the association of the l’Orphéon tropézien. There, she met he future husband Antonin Bain, aka Tony, who was a hairdresser at the time. “The first time I saw him he was playing the trumpet like Louis Armstrong. It was love at first sight!” She married the “local boy”, son of a family of fishermen, on 14 February 1950 in the church in Saint Tropez. Josette Bain was bored in her golden cage. “I didn’t need to work, and I have never worked a day in my life!” she used to say. Indeed, her family managed and owned several businesses, which made it unnecessary for her to work: the Hotel de Paris, the bar Le Littoral, the Hotel le Colombier, the Star cinema, a distillery… She was very passionate about Provencal culture she decided, with the hep of her husband and her friend Alfred Vachon, to set up a folkloric band: “I wanted to dance, have fun, I was only 21…” The Rampeù was born. Supported by famous people, among whom were Dunoyer de Segonzac, René Clerc and André Roussin, the Rampeù was presided by Fredo Vachon before Josette took over. Nowadays, the Rampeù is multicultural: dance and music classes, a choir, a pastoral and a workroom where the ladies of the group can make costumes. The members meet at the Fougaoù, the Rampeù house, on rue Clémenceau. The Rampeù celebrates its 60th birthday this year. André Roussin, member of the Académie française, wrote in 1956: “I like that the word “Rampeù”, which means “recall”, to a foreign ear sounds like “rampart”; It gives full sense to the Association which bears this name: it recalls people of past traditions and is also a wall defending the same traditions”. Josette, who lost her husband last summer, now shares her time between her group and numerous charitable organizations. Indeed, she who “was happy all her life next to Tony” only wishes for one thing, devoting her time to others. Longo Maï Josette! 107


108 108


NAUTISME

Texte : Carine Roux Crédit photos : Kurt Arrigo & Carlo Borlenghi / Rolex, Jean-Louis Chaix / Ville de Saint-Tropez

Rendez-vous nautiques

un agenda de haut niveau

La Giraglia Rolex-Cup, Les Voiles de Saint-Tropez, le Trophée Bailli de Suffren… voilà des décennies que les régates internationales jettent l’ancre dans le port de Saint-Tropez.

A high-level agenda

The Giraglia Rolex Cup, the Voiles de Saint Tropez, the Baili de Suffren Trophy… international regattas have anchored in Saint Tropez for decades.

Giraglia Rolex Cup

109 109


Du 26 au 29 mai

Les Voiles Latines Le 10ème anniversaire

Catalanes, felouques, yoles… Une cinquantaine de voiliers de tradition originaires des quatre coins de la méditerranée se retrouvent chaque année dans le vieux port pour concourir au circuit de régates de Voiles Latines en Méditerranée. Organisé par la Ville de Saint-Tropez, le Port et la Société Nautique, l’évènement donne l’occasion de découvrir un véritable patrimoine de la culture méditerranéenne, et partager des moments conviviaux autour de rencontres, d’ateliers et d’animations dont le traditionnel pique-nique à la Ponche.

The 10th anniversary of the Latin Sails

Catalan boats, feluccas, skiffs… some 50 traditional sailing boats from the four corners of the Mediterranean gather every year in the old harbour to take part in the regatta tour of the Latin Sails in the Mediterranean. Organised by the City of Saint Tropez, the Harbour and the Nautical Society, this event is the opportunity to discoverer a genuine heritage of Mediterranean culture and share convivial moments whilst meeting people, going to workshops and animations such as the traditional picnic at the Ponche. Du 17 au 22 juin

Giraglia Rolex Cup

Coup d’envoi de la saison estivale Cette course de prestige créée en 1953 est l’un des plus grands rassemblements de monocoques en Méditerranée. Un rendez-vous de voiliers prestigieux, une flotte internationale, un programme unique entre San Remo, Saint-Tropez et Gênes. Depuis près de 60 ans, skippers et équipages de renommée internationale, journalistes et amoureux de l’évènement se retrouvent à Saint-Tropez dans l’ambiance sportive et chic de cette course mythique. Au programme trois jours de course sur parcours côtiers dans le golfe de Saint-Tropez les 19, 20 et 21 juin avant le passage par l’îlot de la Giraglia et l’arrivée à Gênes le 22 juin. Rolex, le Yacht Club Italiano et la Société Nautique de Saint-Tropez ont souhaité pimenter cette 59ème édition en portant la jauge des monocoques à 33 pieds et en imposant à certaines catégories plusieurs manches lors des régates côtières. Parmi les 200 voiliers de course au départ, Marc Thiercelin épaulé entres autres par Luc Alphand sur l’Open 60 DCNS, le Maxi de 30 mètres Esimit Europa 2 d’Igor Simcic vainqueur en 2010 en temps réel, devraient offrir du grand spectacle.

The launch of the summer season

This prestigious race created in 1953 is one of the biggest gatherings of monohulls in the Mediterranean. A prestigious meeting, an international fleet, a unique programme between San Remo, Saint Tropez and Genoa. For almost 60 years, world famous skippers and crews, journalists and sailing enthusiasts meet up in Saint Tropez in the chic and 110

Record de 2008 toujours à battre : les 18 heures 3 minutes et 15 secondes de Neville Crichton à bord d’Alfa Romeo The 2008 record is still to be broken: 18hours, 3 minutes and 15 seconds, by Neville Crichton on board Alfa Romeo

sporty atmosphere of this mythical race. The programme is composed of 3 days of race on the coastal courses in the gulf of Saint Tropez on 19,20 and 21 June, before sailing to the Giraglia islet and the arrival in Genoa on 22 June. Rolex, the Yacht Club Italiano and the Société Nautique de Saint-Tropez have decided to spice things up in this 59th edition and the minimum size of monohulls is 33 feet and several rounds in the coastal courses for some categories are required. Among the 200 sailing boats at the start of the race, Marc Thiercelin, helped by Luc Alphand, on Open 60 DCNS; Igor Simic’s Esimit Europa 2, winner last year in real time…


111


La Giraglia Rolex Cup en chiffres 243 miles entre Saint-Tropez et Gênes n 220 bateaux n 2200 équipiers n 17 nationalités n 10 mètres (33 pieds) : la taille minimum pour les monocoques n

In figures :

112

243 nautical miles between Saint Tropez and Genoa n 220 boats n 2,200 crewmembers n 17 nationalities n 10m (33 feet): the minimum size of monohulls


Giraglia Rolex Cup la 59ème édition s’annonce majeure

Cette semaine de compétition s’ouvre pour la première fois par un dîner de prestige dans un lieu inédit au cœur du village. Le 18 juin, 250 invités se retrouveront autour d’un concert privé et d’un dîner étoilé… Le lendemain, les 2500 équipiers sont attendus à la citadelle pour la traditionnelle soirée de gala animée par un célèbre DJ. Cérémonie de remise des prix des régates côtières en présence de Monsieur le Maire Jean-Pierre Tuvéri le 21 juin Place de la Mairie.

This promises a spectacular race. This weeklong competition will be opened for the first time with a prestigious dinner at the heart of the village. On 18 June, 250 guests will attend a private concert and a diner prepared by a Michelin starred chef. The following day, 2,500 crewmembers will attend the traditional gala evening with a famous DJ. The prize ceremony for the coastal races will be held on 21 June on the Place de la Mairie by the Mayor Mr Jean-Pierre Tuvéri.

Du 25 juin au 6 juillet

Trophée du Bailli de Suffren 10 ans déjà…

Unique en Méditerranée, cette course croisière internationale des yachts de tradition reliant Saint-Tropez et Malte est le rendez-vous des gentlemen sailors. Elle rend hommage au Bailli de Suffren, seigneur emblématique de Saint-Tropez, Vice Amiral de la marine royale de Louis XVI, Capitaine Général de la flotte et Ambassadeur de l’Ordre Souverain de Malte. L’édition 2011, placée sous l’égide de Marie Tabarly, partira du port de Saint-Tropez le 25 juin. La cérémonie de remise des prix est prévue à Malte le 6 juillet.

Already 10 years…

Unique in the Mediterranean, this traditional yachts race between Saint Tropez and Malta is the meeting point of gentlemen sailors. It is a tribute to the Bailli de Suffren, the iconic lord of Saint Tropez, Vice-Admiral of the Royal Navy under Louis XVI, General Captain of the fleet and Ambassador of the Sovereign Order of Malta. The 2011 edition, placed under the auspices of Marie Tabarly, will leave the harbour on 25 June. The prize ceremony is scheduled in Malta on 6 July.

Avant le départ, la traditionnelle bénédiction aux équipages en présence du Maire Jean-Pierre Tuvéri Before the departure of the race, the traditional blessing of the crews, in the presence of Mayor Jean-Pierre Tuvéri

113


Du 25 septembre au 3 octobre

Les Voiles de Saint-Tropez 30 ans de magie

Chaque année, cet évènement majeur, organisé par la ville et la Société Nautique de Saint-Tropez, créée l’évènement. Le gotha nautique, vieux gréements, voiliers de tradition et yachts futuristes s’affrontent dans le golfe pour une semaine de régates et une journée de défis. Le défi lancé entre Pride et Ikra en 1980 est devenu une légende nautique, celle de la Nioulargue, puis des Voiles de Saint-Tropez en 1999. Depuis cette époque, le vieux port est le théâtre d’un spectacle grandiose et incomparable. Sportivité, convivialité, festivités sont de rigueur en mer et à terre où se croisent les grands navigateurs. Le quai d’honneur a revêtu ses habits de lumière, les terrasses des cafés sont prises d’assaut. Le village des Voiles, au cœur de l’animation, est le quartier général des équipages, la ville de Saint-Tropez est sous le feu des projecteurs du monde entier.

30 years of magic

Every year, this major event, organised by the City and the Société Nautique de Saint-Tropez, makes the headlines. The high society of sailing, old sailing ships, traditional sailing ships and futuristic looking yachts battle in the gulf for a week of regattas and also for a day of challenge. The challenge between the boats Pride and Ikra in 1980 has become a nautical legend, the one of the Nioulargue, which became the Voiles de Saint Tropez in 1999. Since this, the old harbour is the scene of a spectacular and unmatched show. Sportsmanship, conviviality and parties are de rigueur on sea and on land. The quay of honour dresses to impress and the terraces are black with people. The village of the Voiles, at the heart of the festivities, is the teams’ headquarter, and the City of Saint Tropez is under the spotlight.

Du 5 au 8 octobre

Epreuve des Dragon Le voilier des rois

Après le succès du 75ème anniversaire des Dragon en 2004 suivi par le championnat d’Europe en 2009, la Société Nautique de Saint-Tropez et l’Association Française de la Série Internationale des Dragon (AFSID) ont décidé de péreniser ce rendez-vous d’octobre qui suit les Voiles de Saint-Tropez. Créée en 1929 par l’architecte naval norvégien Johan Anker, série olympique de 1948 à 1972, ce bateau à la carène fine et au pont dégagé a conquis les champions et les rois. Sous sa forme actuelle, le Dragon est le quillard de sport le plus sophistiqué qui suscite un engouement unique chez les têtes couronnées. Douze membres des familles royales européennes ont été membres d’honneur dans le jury et aux moins quatre d’entre eux sont généralement en mer pour les régates : Constantin de Grèce, Henrik de Danemark, Juan Carlos d’Espagne et Carl Gustav de Suède. Aujourd’hui 3000 exemplaires naviguent à travers le monde. 50 équipages, parmi les meilleurs européens et d’anciens médaillés olympiques sont attendus à Saint-Tropez pour trois jours de compétition acharnée aux couleurs du sport, du “fair play” et de la convivialité. 114

The sailing boat fit for a king

After the success of the 75th anniversary of the Dragons in 2004, followed by the European championships in 2009, the Société Nautique de Saint-Tropez and the l’Association Française de la Série Internationale des Dragon (AFSID) decided to make this October event a durable one, just after the Voiles de Saint Tropez. Created in 1929 by Norwegian naval architect Johan Anker, Olympic series from 1948 to 1972, this narrow-hulled and cleardecked sailing boat has charmed champions and kings alike. Under its actual form, the Dragon is the most sophisticated sports sailer much appreciated by the royals. Twelve members of European royal families were members of honor in the jury, and at least four of these were actually racing: Constantine of Greece, Henrik of Denmark, Juan Carlos of Spain and Carl Gustav of Sweden.. Today, there are 3,000 of them cruising the seas throughout the world. Fifty crews, among the best in Europe and former Olympic medal winners are expected in Saint Tropez for the 3 days of relentless competition. Three days to celebrate this sport fair play and conviviality.


115


NE

W

Du 20 au 23 octobre

100ème anniversaire de la classe des Stars

Un nouveau rendez-vous dans l’agenda nautique de la ville L’association française de propriétaire de Stars (L’ASPROSTAR) et l’association internationale de la classe ont chargé la société nautique d’organiser le centenaire du fameux voilier « Star ». Ce bateau très sportif créé en 1911 est le plus vieux quillard olympique à deux équipiers, médaille d’or aux JO 2008. Plus de huit mille Stars ont été construits et une centaine de bateaux composent la flotte française. Un challenge pour la Société Nautique de Saint-Tropez qui, avec l’appui de la ville et de la capitainerie, devraient ainsi accueillir plus de 100 unités dans le port pour trois journées de régates. n

116

A new great event added on the nautical agenda of the city

This very sporty boat was created in 1911 and is the oldest Olympic single hull boat with two crewmembers, and won a gold medal at the Beijing Olympic Games in 2008. More than eight thousand Stars were built and around a hundred boats make up the French fleet. A new challenge for the Société Nautique de Saint-Tropez, which, with the support of the City and of the port authorities, should host more than a 100 boats in the harbour for 3 days of regattas.


117


Depuis 1993, au pied du village de Grimaud, dans le golfe de Saint-Tropez (France), tĂŠl. +33 (0)4 98 12 60 66 118

www.pierre-basset.net


© Byblos - Marcel Jolibois

LUXE

Groupe Floirat Places & spirit

Hôtel Byblos Saint-Tropez

Le lieu incontournable depuis 1967

Hotel Byblos Saint-Tropez, THE place to be since 1967

Le Spa Byblos by Sisley Cosmetics Voyage sensoriel au Cœur d’un lieu mythique ! Un moment de relaxation au Spa Byblos by Sisley Cosmetics avec au choix une sélection de soins visage et corps dont certains ont été spécialement imaginés pour le Byblos. Cette année le Spa met l’accent sur des soins Sisley exclusivement adaptés aux hommes… Laissez-vous séduire… pour le plaisir ! A sensory journey in the heart of a mythical place! A moment of relaxation in the Byblos Spa by Sisley Cosmetics where you will be offered a selection of facial and body treatments, some specially created for the Byblos. This year the Spa has decided to also offer treatments exclusively for men... Give yourself a treat!

119


© Byblos - Marcel Jolibois

Le B.

Fingerfood de luxe Situé au cœur de l’hôtel en bord de piscine, le B. évolue au fil de vos envies et incite à la détente et au plaisir. Un petit déjeuner à l’ombre des citronniers, un déjeuner autour de la piscine, un encas en contemplant la presqu’île, un cocktail au bar, un apéritif face au coucher de soleil, un dîner en terrasse, une faim de nuit... à toute heure, le B. répond à vos désirs! Au diner, le concept « Byni’z » s’invite: une valse de petits plats et de bouchées directement inspirées des mezze, kemia, anti pasti, tapas et autres fingerfood de luxe. Toute l’équipe du B fera de votre soirée un moment privilégié au sein du BYBLOS.

120

Located in the middle of the hotel, right next to the pool, the B. is constantly developing and adapting along with the desires of the clientele, offering a relaxing environment. Breakfast under the lemon trees, lunch around the pool, a snack while admiring the peninsula, a cocktail at the bar, an aperitif enjoying the sunset, a dinner on the terrace, a midnight snack… For dinner, the concept of the B. is developed with a combination of light and small bites inspired from mezze, kemia, antipasti and tapas. The entire team at the B. will make your evening a moment to remember, at the BYBLOS.


© Byblos - Marcel Jolibois

Le Spoon at Byblos Ducasse touch

Créé il y a une quinzaine d’années par Alain Ducasse, Spoon est aujourd’hui décliné dans plusieurs pays. Le « Spoon at Byblos » est situé en bordure de la place des Lices et bénéficie d’un jardin-terrasse planté de platanes vénérables. Une invitation à un voyage culinaire et gustatif mettant à l’honneur la Méditerranée, de la Provence à l’Italie. La sélection des vins est également internationale, le personnel, attentif et chaleureux, contribue à faire d’un dîner au « Spoon at Byblos » un délicieux moment de découverte gastronomique dans une ambiance à la fois élégante et décontractée.

Created more than 10 years ago by Alain Ducasse, Spoon is present today in several countries. Spoon at Byblos is located directly by the Place des Lices and boasts a beautiful garden-terrace surrounded by trees lit with romantic mini-chandeliers. The cuisine represents a culinary voyage and pays tribute to the Mediterranean region with inspiration from Provence and Italy. The wine selection is also international. The attentive and welcoming staff greatly contribute to the exceptional dining experience at Spoon: a delightful culinary discovery in a sophisticated yet casual atmosphere.

121


CHEZ FUCHS

On ne présente plus ce temple de la cuisine provençale qui propose à la carte les grands standards de la cuisine familiale du sud : artichauts barigoule, encornets à l’ail et autres sardines farçies. On aime l’ambiance du petit bar qui permet de découvrir une exceptionnelle sélection de vins du monde

entier en provenance de la cave du patron, juste en face. Les amateurs trouvent ici d’authentiques bonheurs : grandes étiquettes tout autant que petits crus médaillés promis à un bel avenir et découverts par Olivier, un passionné qui excelle à pratiquer l’œnologie hors des sentiers battus.

LE RESTAURANT 9, rue de la Citadelle Saint-Tropez Tél. 04 94 97 10 11

LA CAVE 9, rue de la Citadelle Saint-Tropez Tél. 04 94 97 10 11 Mob. 06 14 67 06 77

122


COMMANDERIE DE

PEYRASSOL

L’histoire d’un grand vignoble sans cesse renouvelé

Nichée sur les contreforts du Massif des Maures, en terres de Provence, la Commanderie de Peyrassol est un lieu envoûtant, à la fois austère et accueillant, calme et vibrant. Cette commanderie templière fondée au début du XIIIè siècle surprend et séduit par sa façon toute particulière d’allier le passé au présent. Les croix de l’Ordre de Malte taillées dans la roche, ciselées

dans les murs, côtoient des sculptures d’art contemporain. Au milieu des vignes, ces œuvres monumentales évoquent la puissance de la terre et sa pérennité immuable. En écho, les vieilles pierres des chais abritent des cuves modernes au design flamboyant. Ici, chaque élément raconte une histoire, nourrit l’inspiration et trouve de multiples résonnances.

RN7 – 83340 Flassans-sur-Issole - Tél. 04 94 69 71 02 www.peyrassol.com contact@peyrassol.com

UN JOUR À PEYRASSOL épicerie fine, traiteur, cave à vins

Avec la complicité du restaurateur Olivier Fuchs, le domaine a inauguré sa vitrine tropézienne. L’ épicerie opte pour la tradition et l’authenticité au travers d’un véritable tour du monde des saveurs : jambon ou mortadelle à la truffe, burratta, carpaccio de bresaola, saumon fumé Kaspia... Carine Fuchs et Pompom vous feront découvrir les sélections gourmandes de Maison de la Truffe, Angelina Paris et Kusmi Tea. Le plus : formule dégustation sur place des produits et des vins, organisation de paniers piquenique pour la villa ou le bateau et livraison à domicile.

UN JOUR À PEYRASSOL 17, avenue du général Leclerc 83990 Saint Tropez Tél. 04 94 97 02 55 Ouvert 7/7 jour en juillet et août de 9h à 22 h et le dimanche de 10h à 14h 123


124


Texte : D. Boin, C. Roux Crédit photo : DR

La Tarte Tropézienne Souvent imitée, jamais égalée

Si la véritable et unique histoire de la Tarte Tropézienne commence en Pologne, elle est toujours fabriquée, de façon artisanale, dans le secret d’une boulangerie de la presqu’île de Saint-Tropez, selon la recette de son créateur Alexandre Micka, un pâtissier d’origine polonaise qui tient négoce Place de la Mairie. Bien sûr, il vend des pâtisseries, des viennoiseries mais aussi un fameux gâteau à la crème, d’après une recette de sa grand-mère. En 1955, Roger Vadim et Brigitte Bardot, sur le tournage d’un film intitulé Et Dieu créa la Femme, découvrent avec délice le dessert crémeux, car c’est justement Micka qui prépare les repas pour l’équipe de Vadim. « Il faut donner un nom à ton dessert, lui conseille Brigitte Bardot. Pourquoi ne l’appellerais-tu pas la Tarte de Saint-Tropez ?...». En 1973, Micka dépose son brevet d’invention n° 72.29764 et la recette devient un secret bien gardé. La Tarte Tropézienne est connue, reconnue et appréciée, sur le plan local, mais sa diffusion reste anecdotique. Flairant la bonne affaire, Jean-Baptiste Doumeng, dit « le Milliardaire rouge » achète le brevet avec un rêve de diffusion européen. En 1981, Il passe le flambeau à Albert Dufrêne, un coiffeur savoyard, pilote de rallye, passionné de sports automobiles qui, en 1985, rachète le nom et la recette. Le nouveau propriétaire multiplie les points de vente dans toute la région. Son carnet d’adresses en or massif, érigé dans le milieu du sport automobile, lui permet de créer la branche traiteur en 1991 et de devenir le partenaire officiel de l’écurie Renault/ Williams/Benetton sur les grands prix de Formule 1. En 1997, la Tarte Tropézienne est le motor-home le plus étoilé des paddocks, Albert Dufresne 6 fois Champion du Monde avec son écurie. Le service traiteur, reconnu pour son professionnalisme, est capable de concevoir, préparer et organiser la logistique complète des évènements publics et privés, d’une capacité de 20 à 1000 personnes Si la Tarte Tropézienne a donné son nom au célèbre gâteau, elle est aussi la marque d’un véritable boulanger ! Fabriqué depuis toujours à la main et au pétrin mécanique, le pain est façonné et cuit devant le client, à Cogolin, la maison mère, à Hyères ou à Saint-Tropez, boulevard Louis Blanc. “Si nous fabriquons le célèbre gâteau, que tout le monde imite mais que personne n’a jamais réussi à égaler, nous sommes aussi des boulangers, d’authentiques artisans-boulangers !” aime répéter Albert Dufrêne. Plus de 50 ans après sa création, la Tarte Tropézienne continue d’être fabriquée dans des conditions artisanales avec des produits frais : 4 000 œufs, 500 kg de farine, 400 kg de lait en poudre et aussi 2 tonnes de beurre et 3 tonnes de sucre utilisés par semaine…

L’entreprise vient d’investir 5 millions d’euros dans un laboratoire ultramoderne, lui permettant d’accroître sa production de 50 %. L’objectif est de compléter les points de vente dans le sud est mais aussi de conquérir le marché parisien « à l’image de Ladurée avec ses célèbres macarons ». Grâce à la nouvelle version surgelée, le marché de l’exportation est en plein essor au Japon, aux États-Unis, en Russie et en Chine avec pour challenge, de doubler le chiffre d’affaires annuel. n

La Tarte Tropézienne

Often imitated, never matched… Although the one and only true story of La Tarte Tropézienne started in Poland, the famous tart is made in the region of Saint-Tropez, according to the recipe of its Polish creator Alexandre Micka. In 1955, Micka supplied his tart to the crew of Roger Vadim’s “Et Dieu créa la femme” film. It was Brigitte Bardot who suggested to him the name Tarte de Saint-Tropez… Later, the Tarte Tropézienne company became the official caterer for the Renault/Williams/Benetton Formula 1 team, its motor-home being the most popular in 1997. More than 50 years later, the Tarte Tropézienne continues to be made in the traditional way, using fresh produce only. Every week, the firm uses 4000 eggs, 500kgs of flour, 400kgs of powdered milk, 2 tons of butter and 3 tons of sugar… The company has just invested 5 million euros in an ultra modern laboratory which will enable it to increase its production by 50%. Thanks to deep freezing, the firm is now increasing its exports to Japan, America, Russia and China with a view to doubling its turnover.

125


LE QUAI

Port de Saint-Tropez - T. +33 (0)4 94 97 04 07 - www.Lequai-Saint-Tropez.com

I A U

Q LE AI U Q UAI Q LE

A U Q LE AI U Q A E U L EQ L

Lieu mythique de Saint-Tropez, LE QUAI est le QG des apéritifs chics, des dîners d’exception et des plus belles soirées du village avec en nouveauté cette année : show Live Music, Cabaret New Style et exhibitions Photos avec Philippe Shangti tous les soirs à partir de 19h et restaurant revisité avec le meilleur de la cuisine franco-asiatique et sushis. A legendary venue in Saint-Tropez, LE QUAI is the fashionable hub for chic aperitifs, special dinners and the best nightlife entertainment to be found in the village. New this year: A Live Music show and New-Style Cabaret every evening from 7 p.m.,  as well as a fully restyled restaurant offering the very best in Franco-Asian cuisine and sushis. 126


Very Important People

6

1

I A 2

4

7

3

5

8

I A 1 Au Club 55, Liam Neeson. 2 Le président, Jacques Chirac est un fidèle de Sénéquier. 3 La playmate Victoria Silvstedt, ex-miss Suède, entretient ses formes en jet-ski. 4 Roman Abramovitch, 16e fortune mondiale et sa fiancée, Dasha Zhukova sur le ponton du Club 55. 5 Albert de Monaco et Charlène. 6 SAR le roi Carl Gustav de Suède est un amateur de Riva. 7 Le prince de Chanel, Karl Lagerfeld ne craint pas les bains de foule, place de la Garonne. 8 L’actrice anglaise Liz Hurley farniente sur la baie de Pampelonne. 1 Liam Neeson at the Club 55. 2 Former French President, Jacques Chirac, always goes to Sénéquier. 3 The playmate Victoria Silvstedt, former Miss Sweden, is keeping fit on her jet ski. 4 Roman Abramovitch, 16th richest man in the world, and Dasha Zhukova, his fiancée, on the pontoon of Club 55. 5 Monaco’s Prince, Albert and Charlene. 6 The King Carl Gustav of Sweden enjoys Riva boats. 7 The prince of Chanel does enjoy walkabouts on the Place de la Garonne. 8 The English actress Liz Hurley is enjoying herself on Pampelonne bay.

127


Very Important People

6

1

2

4

7

3

5

8

1 Au Club 55, Naomi Campbell et son fiancé Vladislav Doronin. 2 Devant le Bar du Port, Madame Jane Fonda 3 Plage de Pampelonne le jour, will.I.Am, des Black Eyes Peas, et sur la scène du VIP Room, le soir. 4 Madonna sur le port de Saint-Tropez. 5 A la Voile Rouge, Paris Hilton fait son cinéma. 6 En escale, l’actrice américaine, Kate Hudson. 7 Toujours sur le fameux ponton du Club 55 où accostent toutes les stars en vacances, Elton John et David Furnish. 8 En famille, Seal et Heidi Klum se baladent en ville. 1 Naomi Campbell and her fiancé Vladislav Doronin at Club 55. 2 In front of the Bar du Port, Mrs. Jane Fonda. 3 Will.I.Am from the Black Eyed Peas, during the day on Pampelonne beach, then later at night, on stage at the VIP Room. 4 Madonna on the harbour of Saint Tropez. 5 At the Voile Rouge, Paris Hilton being Paris Hilton. 6 Kate Hudson, the American actress, enjoying her stopover in Saint Tropez. 7 Once more, on the famous pontoon of the Club 55 where all the stars on holidays dock, Elton John and David Furnish. 8 Seal and Heidi Klum stroll along the streets with their family.

128


Deux adresses de prestige sur la French Riviera

Jean-Luc Fournier owner

Atmosphère ultra glamour Tendance luxury, fun & fashion déco baroque italien DJ resident www.villa-romana.com 61 bd de la Croisette l Cannes Tél. +33 (0)4 93 38 84 33

Chemin des Conquêtes l Saint-Tropez tél. +33 (0)4 94 97 15 50 129


130


Louez un iPod touch à l’Office de Tourisme Rent your iPod touch at the Tourist Office ou téléchargez l'application sur l'Apple Store or download the application on iTunes Apple Store Une application iPod touch sur Saint-Tropez qui permet : - De vous indiquer les lieux à découvrir par une géolocalisation - De voir des mini films sur les lieux mythiques - De découvrir des extraits de films tournés à Saint-Tropez - De visionner des interviews d’acteurs locaux de Saint-Tropez - Et de nombreux autres services An iPod touch application on Saint-Tropez that allows you to : - Find places to discover by geolocalisation - View mini films about mythical spots - Discover extracts of films shot in Saint-Tropez - See interviews with Saint-Tropez’s leading figures - Gain access to many other services

TOURISME Découvrez notre nouveau site :

www.ot-saint-tropez.com Info. : 0892 68 48 28 (0,35e/min.) 131


132


133


134


4

2

1 1 3

Le Quai 2 Le Café de Paris La Villa Romana 4 Le Bar du Port

Sortir

3

Célébrer l’heure de l’apéritif en terrasse, prendre un verre ou danser jusqu’à l’aube, la nuit tropézienne n’a pas fini de vous étonner Whether to celebrate the aperitif, have a drink or dance until morning comes, the nights of Saint Tropez, light and bubbly, will be full of surprises for you

Le Bar du Port

Ce bar est l’une des références de l’architecte Christophe Pillet. Le lieu est particulièrement animé à l’heure de l’apéritif-tapas et en soirée où un excellentissime DJ résident fait monter la pression. Ouvert à l’année à partir de 7h. This contemporary bar is a reference in terms of design created by Christophe Pillet. Its clients are composed of long term Tropezians, fashion addicts and trendsetters. The place bursts to life around the aperitif-tapas time and during the evenings, when a excellent resident DJ builds up the pressure. Open throughout the year from 7am. Tél : 04 94 97 00 54

Sénéquier

Depuis plus de 120 ans, la fameuse terrasse rouge a accueilli dans ses fauteuils le nec plus ultra de la planète. La légende continue avec l’accueil délicieux de Jean Robert de La Cruz, une mini carte pour lunch informel et un authentique bar à glaces artisanales. Opened 120 years ago, it is a unique piece of Saint Tropez heritage with its famous red terrace where the biggest stars in the world have all seated. The legend unfolds on a daily basis as people are deliciously greeted by Jean Robert de La Cruz with a mini informal a la carte lunch and an authentic home made ice cream bar. Tél : 04 94 97 00 90

Le Café de Paris

Ce spot incontournable en première ligne sur le port est doté d’une élégante terrasse pour voir et être vu. Déjeuner ou diner autour d’une séduisante carte brasserie et d’un sushi bar jusqu’à 1h. DJ résident ou music live. A place that cannot be missed right on the harbour, with an elegant terrace to see and be seen. The clientele is cosmopolitan for lunch, or more elegant for dinner around a seducing brasserie menu and a sushi bar until 1am. Resident DJ or live music. Tél : 04 94 97 00 56

Le Quai

Les ambiances se succèdent au fil de la journée, du petit déjeuner jusqu’au bout de la nuit, avec piano bar, danseuses et DJ. A la carte : saveurs traditionnelles pour le lunch, carte sushis et carte gastronomique franco-asiatique le soir. New 2011 : spectacle cabaret tous les soirs de 20h30 à minuit. Expo permanente de photos et d’art contemporain orchestrée par Philippe Shangti, le maître des lieux.

Bar club

Different atmospheres unfold throughout the day, from breakfast to the end o the night, with a piano bar, dancers and a DJ. Vast array of dishes a la carte: traditional tastes for lunch, sushi and gastronomic French-Asians menus for dinner. Permanent exhibition of photographs and contemporary art, overseen by Philippe Shangti, the master of this place. Tél : 04 94 97 04 07

La Villa Romana

Présente à Saint-Tropez, depuis 15 ans ainsi qu’à Cannes, l’adresse est référencée au top ten des meilleurs spots chic de la planète fête. Dans un jardin exubérant, sous influence baroque vénitien, vous aurez pour voisins, des top models, des billionnaires russes ou indiens, quelques princes orientaux… Bref les happy fews en vacances. De Pâques aux Voiles de Saint-Tropez, de 20h à 2h du matin. The Villa Romana has been in Saint Tropez for the last 15 years and also in Cannes. This place is referenced in the top ten of the best chic spots of the party world. In an exuberant garden, under Venitian baroque influence, your neighbours will be beautiful models, Russian or Indian billionaires, a few Middle-Eastern princes… The happy few on holidays. Open from Easter to the Voiles de Saint Tropez, from 8pm to 2am. Tél : 04 94 97 15 50

135


5

1 2 3 4

6

1 Le bar du Byblos 2 Les Caves du Roy 3 Jean Roch et Pharrell Williams 4 Jean Roch et Jude Law 5 Le Casino

du Golfe 6 L’Esquinade

Brasserie des Arts

Ambiance cosy chic et belle terrasse avec vue imprenable sur la Place des Lices pour breakfast, lunch ou diner. Clientèle city-chic et programmation musicale ultra pointue sont les signatures de ce lieu très animé dès le début de soirée. Cosy and chic atmosphere, with a nice terrace with an unmatched view on the Place des Lices, perfect for breakfast, lunch or dinner. A cosmopolitan clientele and a top-notch musical playlist have contributed to make this place very lively to start the night. Tél : 04 94 40 27 37

Le V.I.P Room

Ce temple de la musique est unique sur la Riviera quant à la richesse de sa programmation : top 5 des DJ en vogue, live show d’artistes internationaux, famous people, acteurs et models se croisent chaque été dans le club de JeanRoch et Dominique Pedri. This temple of music is unique on the Riviera in terms of its programme of events: top 5 DJs in the world, live shows of international artists, famous people, actors and models can be seen every summer in Jean Roch and Dominique Pedri’s nightclub. Tél : 04 94 97 14 70

Les Caves du Roy

Rendez-vous obligé des reines de la nuit et des princes de la fête, le night club de l’hôtel Byblos illumine depuis plus de 40 ans les nuits tropéziennes. Tous les soirs du 1er juillet au 27 août et les weekends jusqu’au 1er octobre. Princesses and princes of the night wouldn’t miss it for the world, the night club of the Hotel Byblos has been the shinning beacon of the nights of Saint Tropez for the last 40 years. Open all weekends until 1 October and then all nights from 1 July to 27 August. Tél : 04 94 97 16 02

Le Casino du Golfe

Rendez-vous avec la chance dans ce casino qui propose de nombreuses machines à sous et des jeux de table. Egalement des tournois de Texas hold’em et même Omaha poker, une exclusivité sur la Côte d’Azur. On peut aussi déjeuner ou dîner autour d’une carte brasserie signée Cedric Drouin. You may meet your luck in this casino that offers slot machines and card tables. Texas Hold’em and Omaha poker tournaments, only place on the Riviera to do so, are held. it is also possible to have lunch or breakfast with a brasserie menu designed by chef Cedric Drouin Tél : 04 91 01 92 40

136

Clubbing Le Papagayo

Ouvert en 1962, le club de la famille Malortigue a toujours sa place dans le circuit des nuits tropéziennes. Opened in 1962, the club belonging to the Malortigue family is still a important stopover on the tour of Saint Tropez’s nightclubs. Tél : 04 94 97 07 56

L’Esquinade

Avec plus d’un demi-siècle de nuits blanches au compteur, ce club légendaire survole les modes et les années sans prendre une ride. Philippe Paga, qui règne sans partage sur le quartier de la Ponche, a promis un été léger, imprévisible et pétillant. With more than half a century of wild nights, this legendary club survives fashions and years alike without aging one bit. Philippe Paga, who is the king of the Ponche neighbourhood has promised a light, bubbly and unconventional summer. Tél : 04 94 97 87 45


S a i n t - T r o p e z D i s c o v e r y l n ° 3 l 2 0 11 l A n n u e l l w w w . o t - s a i n t - t r o p e z . c o m l 5 €

Magazine of f iciel de l’Of f ice de Tour isme

Saint-Tropez D I S C O V E R Y

Fashion

& Luxury Spécial Cinéma Service limousine sur demande au 04 94 97 20 27 Limousine service on request phone +33 (0)4 94 97 20 27

Lieux de tournage

ART

Artistes et galeries

Patrimoine Vie de château

Romy Schneider Une éternelle beauté

S a i n t - T r o p e z D i s c o v e r y l n ° 3 l 2 0 11 l A n n u e l l F r e n c h & E n g l i s h v e r s i o n l 5 €

Saint-Tropez Discovery édition 2011/2012  

Mise en page de la Revue officielle de l'Office de Tourisme de Saint-Tropez sur l'actualité du village et de ces commerces.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you