Page 1

LE MAGAZINE SUISSE DES JEUNES PARENTS JUILLET/AOÛT 2011 - FR. 6.–

n°16

25 plans fun

à la montagne santé

Aïe, il fait ses dents SPÉCIAL VACANCES témoignage

Une famille en bateau trajets

Les astuces de la rédaction reportage

Séjour à la ferme

Concours «CARS 2» Plein de cadea à gagnerux !

shopping

Les maillots qu’il leur faut! accouchement

La place du père


Une peluche pour retrouver le sourire

Anniversaire. Elle a un petit plâtre sur la

jambe et s’appelle Ayo! Pourtant, elle aide les enfants à avoir moins mal. Elle, c’est la nouvelle mascotte de l’Hôpital de l’Enfance de Lausanne (HEL). Cette adorable peluche à carreaux est offerte à chaque enfant qui séjourne une nuit dans l’établissement, et elle est en passe de devenir une vraie vedette! Un tel succès n’est pas étonnant, puisqu’elle sort tout droit de l’imagination de la dessinatrice lausannoise Haydé Ardalan, la maman du chat Milton. La célèbre institution vaudoise, qui souffle ses 150 bougies cette année, a d’ailleurs fait appel à elle pour tous les visuels liés à son anniversaire. Ses traits de crayon illustrent parfaitement l’état d’esprit de l’hôpital, qui poursuit sa tradition à vocation sociale depuis sa création. Aujourd’hui, l’HEL prend en charge les enfants de 0 à 18 ans, du nourrisson qui pleure aux traumatismes les plus graves, y compris les urgences psychiatriques. Il accueille chaque année plus de 62’000 consultations ambulatoires et plus de 5’200 patients hospitalisés.

Photos: Trivial Mass Production 2011 et DR

www.hopital-enfance.ch

Le chocolat des enfants Nostalgique. Depuis des années, on envoie des avelines à nos amis

expatriés. Un vrai goût de chocolat du terroir. La maison Favarger, qui torréfie les fèves de cacao depuis 1826, revisite aujourd’hui ses recettes et propose toute une gamme de chocolats sans aucun conservateur ni additif. A la rédaction, on craque évidemment pour le chocolat des enfants! Au lait et amarante. Une gourmandise à partager entre gastronomes de toutes tailles. Le chocolat des enfants, Favarger, env. 4 fr. 50 la plaque

12

Points de vente en page adresses

numéro 16 - juillet/août 2011


news

Un jeu d’enfant! Outre la sécurité, les nouvelles lois, imposant les sièges-enfants jusqu’à l’âge de 12 ans ou 150 cm, ont poussé les constructeurs à user de créativité. On trouve enfin sur le marché un siège réellement facile à installer et offrant un peu plus d’indépendance aux «grands enfants». Isofix, il se clique sur le siège de la voiture, la ceinture se glisse à plat au-dessus de l’épaule. Mais surtout, les petits accoudoirs inutiles ont été supprimés, laissant une meilleure visibilité à l’enfant pour s’attacher tout seul. Un vrai gain de temps au moment du départ. Innovation.

A fleur de peau e-Boutique. C’est une enseignante

en Art Visuel et Histoire de l’Art qui, après le succès de son blog ouvert il y a deux ans, a décidé de réaliser elle-même cette boutique en ligne. Bien plus qu’une plateforme uniquement commerciale, les pages de ce site révèlent toute la richesse de son monde créatif et artistique. A travers ses photos, Nouschine – c’est le surnom de la jeune maman à l’origine du projet – apporte son regard et sa sensibilité très personnels sur la mode enfantine. Avec des marques comme Louis Louise, Talc, Petit by Sofie Snour... les vêtements sont simples et faits de beaux matériaux. Un invité surprise – créateur, couturier, illustrateur – pointe le bout de son nez à chaque nouvelle saison. Nouschine and Sons, www.nouschineandsons.com Blog: nouschineandsons.canalblog.com

Photos: Daniel Balmat et DR

Henry Dès nouvel ambassadeur Association. L’idole de plusieurs

générations d’enfants est le nouveau parrain de Familles Solidaires. Grâce à une équipe composée de psychologues, d’animateurs et d’éducateurs spécialisés, l’association basée à Lausanne offre depuis 1993 son soutien aux enfants et adolescents confrontés aux abus sexuels.

Bébé confort FeroFix, 339 fr., www.bebeconfort.com

Attention, eaux dangereuses! Baignade. A l’avenir, plus

aucun enfant ne doit se noyer en Suisse. Tel est l’objectif annuel du Bureau de prévention des accidents (bpa). Selon le bpa, parents et accompagnateurs d’enfants sont en général convaincus de remplir leur devoir de surveillance. Mais en fait ils sous-estiment souvent les dangers. Il suffit de 20 secondes pour qu’un enfant se noie et la noyade est la deuxième cause de mortalité d’origine accidentelle chez l’enfant. «Si l’accompagnateur s’en éloigne de plus de un à trois pas, il ne reste que peu de temps pour le sauver.» La campagne promeut une consigne simple mais efficace: «Ayez vos enfants à l’œil. Les plus petits à portée de main.»

www.familles-solidaires.ch www.water-safety.ch numéro 16 - juillet/août 2011

13


terre et mer Une vie entre

Le père habite un voilier sur lequel il prend des passagers. La mère et la fille, 7 ans, partagent leur temps entre mer et terre. Une existence avec les cheveux au vent et une ouverture d’esprit assurée. Bon voyage! Texte: Elodie Lavigne - Photos: Theres Ducret

E

gypte, Grèce, Italie, Espagne, Caraïbes, Brésil, Polynésie française, Nouvelle Zélande, Australie, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Thaïlande, Malaisie, Maldives… Du haut de ses 7 ans, Ann a déjà posé ses petits pieds marins dans tous ces pays. Elle n’est pas née sur un bateau,

30

mais presque. A 4 mois déjà, elle embarque à bord du «Summertale» avec ses parents et mène depuis lors une vie entre terre et mer. Trois à quatre mois durant, elle vogue avec eux sur les différentes mers du globe, puis pose ses valises pour une même pé-

numéro 16 - juillet/août 2011


témoignage

riode à Zurich, chez sa grand-mère, accompagnée de sa maman. Ses parents se sont rencontrés sur un voilier. Martin, son papa, après des études de médecine, a décidé de vivre en mer. Theres, sa maman, en rêvait. C’est comme ça que tout a commencé. Pendant plusieurs années, cette ancienne pilote de Crossair a partagé son temps entre l’avion et le bateau. Puis, Ann est arrivée: «Sa naissance n’a rien remis en question. On a commencé par une croisière en Méditerranée. Comme tout se passait bien, on a décidé de repartir faire le tour du monde à la voile», explique Theres. Mais quand toutes deux sont à bord, l’équipage fait escale tous les jours. Le père accomplit seul les longues distances, quand elles séjournent en Suisse.

«Ses premiers pas, Ann les a faits sur le bateau» Le qu’en dira-t-on Si embarquer un bébé dans une telle existence était tout naturel pour le couple, l’entourage s’est d’abord montré sceptique, raconte Theres: «Tout leur faisait peur: qu’Ann grandisse sans camarade de jeu, qu’elle se noie, qu’il n’y ait pas de bons médecins à l’étranger… Avec le temps, nos proches se sont rendus compte que tout se passe très bien, qu’Ann est très épanouie.» «Nous partageons notre cabine avec elle. Bébé, elle dormait dans notre lit. La journée, le Maxi-Cosi suspendu à un cordage, elle se laissait bercer par les mouvements des vagues. Nous l’emmenions partout, en Grèce, le soir, nous accrochions le siège-bébé à un arbre pour qu’elle puisse dormir et nous, manger. Elle a fait ses premiers pas sur le bateau, où les dangers ne sont pas plus nombreux qu’à la maison. Avec une balustrade d’1 mètre de haut, il est difficile de passer par-dessus bord! Maintenant qu’elle est plus grande, c’est vrai que je suis soucieuse quand elle part nager seule. En Papouasie-Nouvelle-Guinée, où les soins étaient de mauvaise qualité, on redoutait qu’elle se blesse.» Armée des mêmes vaccins que les autres petits Suisses, Ann n’a numéro 16 - juillet/août 2011

jamais été malade. «C’est souvent quand on rentre en Suisse qu’elle prend froid! On a eu parfois peur qu’elle attrape des poux au contact des enfants autochtones, mais c’est à l’école à Zurich qu’elle en a eu!» poursuit-elle. Des amis de passage Des enfants, Ann en côtoie beaucoup. «A bord, elle passe son temps avec ceux des passagers que nous accueillons pour les vacances, ou des autres équipages: depuis quatre ans, nous voyageons en parallèle avec des couples autrichien, sino-allemand et suisses qui ont des filles ou garçons du même âge.» Ils nagent, bricolent, mangent et jouent ensemble, tantôt sur un bateau, tantôt sur un autre. Ils se parlent aussi par radio, comme d’autres par téléphone. A Zurich aussi, Ann est bien intégrée. Elle est très liée à sa cousine du même âge, qui est comme une sœur pour elle, et à sa meilleure amie, qui habitent au même endroit. Si ces dernières lui manquent lorsqu’elle repart en mer, grâce aux courriels, au téléphone via internet, le contact reste étroit. Malgré ses longues absences, Ann a aussi tissé des liens avec ses camarades d’école. Elle intègre toujours la même classe, dans un établissement public. Elle y va par intermittence, à raison de six mois par année environ. Le reste du temps, c’est sa maman qui joue les professeurs. Cette situation, la direction de l’école l’a autorisée sans problème, sous les recommandations d’une institutrice de l’école maternelle, très positive à l’égard de son élève. Son enseignante actuelle, ayant elle-même grandi en Tanzanie, regarde avec beaucoup d’enthousiasme ce mode de vie. Et surtout, Ann s’en sort très bien scolairement: «Si ça devait changer, nous y réfléchirions», commente la maman. Le plus naturellement du monde, cette petite blonde aux yeux bleus vit deux vies en une. En Suisse, comme beaucoup

31


Sur la route

des vacances Une malle aux trésors bien fournie peut transformer un long voyage en une partie de plaisir. La rédaction nous confie ses bottes secrètes pour s’amuser au long cours. En train, en avion ou en voiture, une bonne musique et des jeux triés sur le volet sont de mise. Propos recueillis par Iphygénie Margaux - Illustrations: Gaël Pache

La playlist Le choix est démocratique, chacun a droit à un CD. Cet été: • NightWork de Scissor Sisters pour Anna, 8 ans

Anne-Sandrine part pour Lugano en voiture

Premier principe: la famille évite les heures chaudes sur la route.

La vidéo Les filles ont droit a un film sur DVD... un seul! Les parents subissent le son à l’avant car les oreilles des filles sont trop petites pour les écouteurs. • Moi, moche et méchant... et Raiponce sont les tops du moment.

• Sex, Dreams and denim jeans de Uffie et Double détente d’Alister pour Paloma, 5 ans

• Is this it de The Strokes pour Christophe, le papa conducteur

• 21 de Adele pour Anne-Sandrine, la maman animatrice de voyage

Les jouets Les filles ont le droit de mettre leurs objets dans un sac, grand mais pas trop, placé entre leurs deux sièges... la seule condition est que cela tienne dans le sac! • Les doudous: la grenouille verte Steiff d’Anna baptisée «Touïe» et la souris Nini pour Paloma • La poupée du moment • Un ou deux livres Les jeux Avec la complicité des parents: imiter les animaux, le ni oui ni non, les devinettes...

• … Et les contes incontournables comme Le Soldat Rose, par Pierre-Dominique Burgaud et Louis Chedid et Emilie Jolie, par Philippe Chatel

42

Le joker Une Chupa Chups à déguster pendant au moins dix minutes.

numéro 16 - juillet/août 2011


dossier

Caroline part en avion à l’île Maurice Premier principe: on emporte que des jeux calmes. La playlist Pierre et le Loup, la version racontée par Bernard Giraudeau, un must de la maman

Photos: DR

La bibliothèque Que des éditions petits formats pour l’avion:

• Les aventures d’Eloïse de Kay Thomson, illustrées par Hilary Knight (un plaisir nostalgique de la maman), son préféré Eloïse à Noël,

numéro 16 - juillet/août 2011

La vidéo Toute la collection Studio Ghibli, plus particulièrement ceux de Hayao Miyazaki dont Mon Voisin Totoro.

éditions Folio Cadet, même si ce n’est pas de saison... • La famille Souris de Kazuo Iwamura. Pour l’été, La famille Souris dîne au clair de lune, éditions Lutin Poche de l’école des loisirs. Les jouets Tous mis minutieusement dans un sac «rien que pour lui» par Isaia, 4 ans: • Un coussin-doudou double emploi pour caler sa petite tête. • Des crayons de couleur et des feuilles blanches, surtout pas d’album à colorier, il n’y porte pas d’intérêt!

• Des petites voitures, voire avions, hélicoptères ou trains • Un masque de léopard en textile pour jouer à effrayer tout le monde, mais avec usage restreint. Avec des cris dans l’avion, on se fait vite mal voir! • Le couteau suisse en plastique pour petit pour jouer au détective

Le joker «Le magazine avec Samsam» pour les activités et les histoires, Pomme d’Api, Bayard jeunesse

43


Les ondes sont parmi nous Téléphone portable, Wi-Fi, babyphone: les ondes électromagnétiques sont soupçonnées de mettre la santé de nos enfants en danger. Tour de la question et conseils avisés. Texte: Sylviane Pittet - Illustration: Tom Tirabosco

A

ma gauche, le signal du WiFi clignote en alternance avec celui du téléphone sans fil. A ma droite, l’ordinateur portable repose aux côtés du téléphone sans fil sur la table du salon. Et dans la chambre d’à côté, le babyphone crépite dès que le petit se met à pleurer. Dans une maison lambda, les ondes se tissent partout et les champs électromagnétiques (CEM) sont omniprésents. A en croire de nombreux sites internet, l’électrosmog, c’est ainsi que l’on nomme cette pollution, n’est pas innocent, en particulier sur la santé des enfants: proportionnellement à leur poids, ils absorbent davantage d’ondes que les adultes. Les rayonnements provoqueraient troubles du sommeil, migraines ou encore hyperactivité. Dangereuses, les ondes? Le débat n’a pas fini de faire rage entre les chercheurs qui en appellent aux conclusions rassurantes de leurs enquêtes et les groupes alarmistes qui crient au loup. Pour l’heure, les normes limites fixées en Suisse comptent parmi les plus sévères. Pour éclairer notre lanterne, on fait le tour du propriétaire avec Pierre Zweiacker, physicien à l’EPFL (Ecole polytechnique fédérale de Lausanne) et auteur du livre Vivre dans les champs électromagnétiques*. Quels sont les risques effectifs que courent les petits, baignés dans l’électrosmog? BABYMAG.CH:

50

numéro 16 - juillet/août 2011


green

A vrai dire, on ne sait pas grand-chose sur les dangers des ondes pour les bébés et les enfants, car il est rare que les parents veuillent prêter leurs enfants à des laboratoires, en vue de les soumettre à des expériences. Tout le monde sait en revanche que les enfants sont plus sensibles que les adultes aux facteurs environnementaux. PIERRE ZWEIACKER:

Sur Internet, les propos alarmistes citent une étude qui met en lumière le lien entre la leucémie infantile et l’exposition à une ligne à haute tension. C’est l’étude qui a mis le feu aux poudres et elle ne date pas d’aujourd’hui. Les recherches qui ont suivi n’ont pas permis d’apporter de preuves. En deux mots, cette corrélation est une cause de cancer possible, mais pas probable. Entre le Wi-Fi, le babyphone et le téléphone sans fil, peut-il y avoir des nœuds «magnétiques» dans la maison? Possible qu’à certains moments, les ondes convergent vers un même lieu. Mais dès que l’on s’éloigne de ces appareils d’une vingtaine de centimètres, le risque tombe très vite. Avec

L’électrosmog, c’est ainsi que l’on nomme cette pollution, n’est peut-être pas innocent, en particulier sur la santé des enfants: proportionnellement à leur poids, ils absorbent davantage d’ondes que les adultes. les téléphones portables par exemple, c’est le cerveau de celui qui téléphone qui court un risque dans la mesure où la personne utilise son téléphone plusieurs heures par jour. Cela dit, les conclusions de la science ne sont pas exhaustives. Si aucun risque n’a été démontré, comme avec le Wi-Fi, on peut toujours supposer qu’un jour, on découvrira qu’il a des incidences sur certaines pathologies. Dans le doute, vaudrait-il mieux s’abstenir? Ah non, chacun fait comme il veut. Certains sautent en parachute alors que d’autres n’osent pas prendre l’avion. Pourtant, les parents qui équipent leur progéniture d’un téléphone portable me semblent contra-

dictoires: ils ne soumettraient pas leur enfant à un rayonnement durant une heure, dans les conditions contrôlées d’une expérience scientifique. En revanche, ils acceptent d’exposer ce même enfant au même rayonnement, en permanence et sans contrôle. Même risque lorsque les enfants jouent des heures durant sur le smartphone de papa ou maman? Non. En jouant, l’enfant ne place pas le téléphone trop près de la tête. Le rayonnement absorbé est donc nettement plus faible au niveau du cerveau. Je n’ai jamais vu de mesures de rayonnement réalisées dans ces conditions, mais ce dernier est probablement plus faible lorsqu’on fait des jeux que si on téléphone. c * «Vivre dans les champs électromagnétiques» de Pierre Zweiacker. Ed. Presses polytechniques et universitaires romandes, 2010. Pratique:  Sur le site de l’Office fédéral de la santé publique, des fiches d’information sur les champs électromagnétiques (CEM) www.bag.admin.ch

Les 7 bons réflexes Ampoule basse consommation: gardez une distance de 30 cm au minimum de l’ampoule sur les lieux où vous restez longtemps, au repos comme au travail. Téléphone portable: choisissez un appareil au TAS (Taux d’Absorption Spécifique) bas. En anglais, le sigle est SAR et la valeur devrait se situer au-dessous de 2, limite supérieure. Cela suppose que le rayonnement absorbé par le corps est faible. Téléphonez quand la qualité du son est bonne: le rayonnement est ainsi plus faible. Téléphone sans fil (DECT): gardez une distance de 50 cm entre la station de base et les lieux où vous – et les enfants – restez longtemps, comme le canapé du salon ou votre lit. Préférez un téléphone dont la station de base n’émet pas de

numéro 16 - juillet/août 2011

rayonnement lorsque l’appareil est raccroché (type ECO-DECT). Wi-Fi: les radiofréquences utilisées pour le Wi-Fi pénètrent peu dans l’organisme. De plus, la force du rayonnement dépend de la puissance d’émission et de la taille des données échangées. Dès que l’on s’éloigne de l’émetteur de 20 cm, le rayonnement est dix fois inférieur à la limite recommandée. Et quarante fois si l’on se trouve à un mètre. Par précaution, si vous le pouvez, éteignez le Wi-Fi quand vous n’en avez pas besoin. Babyphone: placez l’interphone à un mètre au moins du lit du bébé – le rayonnement de l’appareil sera ainsi 93 fois inférieur au seuil recommandé. Réglez-le sur le mode Vox (déclenchement à la voix). Assurez-vous qu’il répond aux normes européennes (marquage CE) qui

signifient une puissance inférieure à 10 mW, cent fois moins que celle d’un téléphone portable. Si l’interphone fonctionne à l’électricité, placez l’adaptateur à 50 cm au moins du lit de votre enfant. Ordinateur portable: si vous êtes enceinte, évitez de poser votre portable branché au Wi-Fi sur votre ventre. Utilisez une table. Micro-ondes: évitez de rester à côté de l’appareil durant le temps de chauffe. Il peut y avoir des fuites, en particulier sur les modèles anciens. Les aliments ne courent aucun risque de «contamination»: ils sont chauffés par un rayonnement non ionisant, qui ne transforme ni les atomes ni les particules, au contraire de l’énergie nucléaire par exemple.

51


1

3

o 2

7

u Pl f ! 11 10

9

62

num茅ro 16 - juillet/ao没t 2011


exercice de style

6 5

4

!

s n a D

u a e l’ 12

8

13

Sélection: babymag.ch - Photos: Caroline Imsand GARÇONS

FILLES

1. Vertbaudet, dès 1 an, 11 fr. 90 (la paire) 2. Orchestra, dès 2 ans, 29 fr. 90 3. Orchestra, dès 6 mois, 29 fr. 90 4. IKKS, dès 2 ans, dès 36 fr. 5. Tartine et chocolat, dès 2 ans, dès 25 fr. 6. Paul Smith, dès 2 ans, dès 80 fr. 7. Kenzo, dès 3 ans, dès 50 fr.

8. Vertbaudet, dès 1 an, 19 fr. 90 9. Catimini, dès 2 ans, dès 45 fr. 10. Kenzo, dès 2 ans, dès 56 fr. 11. Lili Gaufrette, dès 2 ans, dès 49 fr. 12. Tartine et Chocolat, dès 1 mois, dès 21 fr. 13. Orchestra, dès 6 mois, 24 fr. 90 14. Cyrillus, dès 4 ans, 49 fr.

numéro 16 - juillet/août 2011

14

63


Vacances au sommet! Les plaisirs simples de la montagne n’ont jamais été aussi prisés des familles. L’avènement du développement durable et le désir de minimiser notre empreinte carbone n’y sont sans doute pas pour rien. Pour répondre à cette tendance, les stations de montagne rivalisent d’imagination pour séduire les familles. Notre best of. Sélection: Romain Roustant

86

numéro 16 - juillet/août 2011


montagne

Bains chauds et trottinettes géantes Non loin de Fribourg, la région du lac Noir possède un charme incomparable: ses paysages primitifs et romantiques sont de véritables cartes postales. La vallée de la Brecca en particulier, creusée par les glaciers, offre une faune et une flore richissimes. Et pour compléter ce tableau idyllique, l’eau sulfureuse du lac peut atteindre 22 degrés. Un plongeon idéal après une longue balade au milieu des fleurs sauvages. Parmi les autres loisirs insolites, on notera aussi un mini golf avec des cloches de vaches, un tour en pédalo-cygne, ou encore, pour les plus grands, une descente de 4 km dans la vallée sur une trottinette géante! Schwarzee Tourisme, tél. 026 412 13 13, www.schwarzsee.ch

La panoplie du petit naturaliste Rien de tel que le jeu pour se lancer à la découverte de la nature! Celui-ci est destiné aux petits curieux qui veulent tout voir de plus près. Pince, épuisette, boîte-loupe, paire de jumelles... ce sac-à-dos renferme tout le nécessaire pour l’observation de plantes et d’insectes vivants. Facile à emporter avec soi en balade, il transforme la marche familiale en terrain d’exploration. La porte de l’aventure.

Photos: MAMCO et DR

Pour enfants de 4 à 8 ans, 34 fr. chez Nature et Découvertes, www.natureetdecouvertes.com

numéro 16 - juillet/août 2011

Comme Mike Horn A Château-d’Oex, les enfants peuvent, à leur échelle, revivre les expéditions de Mike Horn comme s’ils y étaient. Après ce circuit palpitant de 4 km, composé de différents postes ludiques et d’un superbe mur de grimpe, l’univers du célèbre aventurier de l’extrême n’aura plus aucun secret pour eux. www.telechateaudoex.ch

87

N°16 - FR - babymag.ch  

Le magazine suisse des jeunes parents