Page 1

Les petits prĂŞts font les grandes histoires 1ĂŠre plateforme Internet de microcrĂŠdit solidaire en Europe

Rapport Annuel 2012


2|

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Édito

Bienvenue au cœur de Babyloan, la startup internet sociale française. Nous sommes heureux, comme tous les ans, de vous en dire encore plus. La belle histoire se poursuit. En 2012, près de 4 000 micro-entrepreneurs ont profité des 2 000 000 € que vous avez prêtés en France et dans le monde ; soit un prêt toutes les 8 minutes et un taux de croissance de nos activités de 70% par rapport à 2011. Nous allons poursuivre sur cette superbe dynamique, et toute l'équipe est aujourd'hui concentrée sur sa mission : aider toujours plus et toujours mieux ; avec plein de projets dans les tiroirs, tels que le lancement de Babyloan Italie, le référencement de nouvelles institutions de microfinance, des améliorations sur le site ou la réédition du grand défi national qui fut un magnifique succès en 2012. Par ailleurs, Babyloan se positionne plus que jamais dans l'univers en plein boom des plateformes de financement participatif par internet : le crowdfunding. Tous les jours en apparaît une nouvelle sur la toile. En confortant sa place de première communauté européenne de crowdfunding de microcrédit, Babyloan a su poser les bases et les fondations du rêve que nous caressons depuis le lancement : l'émergence d'une véritable banque citoyenne universelle. Vous faites, grâce à vos prêts et votre soutien sans faille, partie de cette belle famille solidaire que nous bâtissons jour après jour, merci à vous tous et croyez en notre détermination à aller toujours et encore plus loin. Aurélie Duthoit et Arnaud Poissonnier

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

3|44


Sommaire BABYLOAN, UNE INNOVATION AU SERVICE DU MICROCRÉDIT...........5 Babyloan, acteur du microcrédit solidaire .....................................6 Babyloan, une entreprise sociale innovante .................................7 L’entreprenariat social : un mode d’action assumé. ............................ 7 Les missions de Babyloan ........................................................................... 7 Comment fonctionne le parrainage par le prêt solidaire ? ................. 8 Le modèle économique de Babyloan....................................................... 9 Un travail en réseau......................................................................................... 9

L’équipe et les partenaires ...............................................................10 Portraits d’équipe............................................................................................. 10 Ils nous accompagnent................................................................................. 12

BABYLOAN DANS LE MONDE..................................................................15 Babyloan et ses Institutions de Microfinance partenaires..........18 Quelle relation entre Babyloan et les IMF ?.....................................18 Suivi et notation des IMF partenaires..............................................19 Le processus de sélection des IMF..................................................19 AFRIQUE................................................................................................20 AMÉRIQUE.............................................................................................22 ASIE du Sud-Est...................................................................................24 ASIE Centrale........................................................................................27 EUROPE.................................................................................................28

Rédaction Babyloan : Marianne Chable, Florence de Maupeou Coordination Babyloan : Florence de Maupeou, Laure Cézard Conception graphique et réalisation : Anne Saunier (www.la-thenardiere.com) Crédits photographiques : Babyloan / Finadev - Bénin / Chamroeun - Cambodge / Cepesiu - Équateur / Adie - France / Afodenic - Nicaragua / Edaprospo - Pérou / GDMPC - Philippines / Wages - Togo / SEDA - Vietnam / Asala - Palestine / Créa-Sol - France  /

4|

LES TEMPS FORTS 2012.........................................................................31 Best of 2012...................................................................................................... 32

Babyloan vu par la presse.................................................................34 Le Défi National du 12 au 21 octobre 2012.....................................35 Pourquoi lancer un Défi National ?............................................................. 35 Nos partenaires sur le défi............................................................................ 35

Les Partenariats Entreprises............................................................36 Les Défis Solidaires......................................................................................... 36 L’offre Produit-Partage.................................................................................... 37 La dotation de prêt........................................................................................... 37 Les Cartes Cadeaux Babyloan .................................................................... 37

Les distinctions obtenues.................................................................38 Le label Finansol............................................................................................... 38 L’agrément Entreprise Solidaire.................................................................. 38 Le Trophée Microsoft de l’Innovation Solidaire....................................... 38 Le prix Allen du microcrédit........................................................................... 38 Les Initiatives de l’économie........................................................................ 39

Lancement de l’association Babyloan networks et renouveau du projet Ma classe solidaire..................................................................39

ÉTATS FINANCIERS...................................................................................41 Bilan......................................................................................................42 Compte de résultat.............................................................................43

CBIRD - Cambodge / Fundación Mujer - Costa Rica / MEC Delta - Sénégal / KOMIDA - Indonésie Babyloan – 14 impasse Carnot, 92240 Malakoff contact@babyloan.org www.babyloan.org

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


BABYLOAN, UNE INNOVATION AU SERVICE DU MICROCRÉDIT

Les petits prêts font les grandes histoires


Babyloan, acteur du microcrédit solidaire Babyloan.org est la première plateforme Internet de microcrédit solidaire en Europe. Elle permet au grand public de parrainer par le prêt des micro-entrepreneurs en France et aux quatre coins du monde. En 2012, Babyloan est heureux de vous annoncer que l’encours de prêts solidaires a presque doublé par rapport à 2011, en passant de 2 750 000€ à 4 840 000€ !

Qu’est-ce-que le microcrédit ? Le microcrédit est un crédit de faible montant, avec intérêt, accordé à des micro‑entrepreneurs qui n’ont pas accès aux services financiers traditionnels. Il peut s’agir d’un microcrédit de groupe (les membres du groupe se portent garants les uns des autres) ou d’un microcrédit individuel.

Les Chiffres clés : Babyloan au31décembre2012

Nombre d’IMF partenaires

Encours cumulé 4 840 000 € 2 750 000 €

15

1 300 000 €

15 12 9 6 3 0

15 500 000 €

12 12

10

4 000 000 € 3 000 000 € 2 000 000€

6

1 000 000 €

10 6

2009

5 000 000 €

Babyloaniens

22 000 75€ Montant du prêt moyen 103€ Montant moyen investi sur la plateforme Près de 200 000 visites sur www. babyloan.org

0€

2010

2011

2012

Les microcrédits

4 800 000 €

Micro-entrepreneurs de prêts solidaires cumulés

100% de prêts remboursés

12 000 82%

18%

413 € : montant moyen du microcrédit

Le contexte de la microfinance dans le monde La microfinance donne accès à des

services financiers aux populations exclues du système bancaire classique et leur permet de développer une activité génératrice de revenus.

50%

de la population vit avec moins de 2.5 dollars par jour (Source : Banque Mondiale, 2008). des adultes dans le monde n’ont pas de compte en banque officiel (baromètre de la microfinance 2012).

±200 millions d’emprunteurs,

93% des emprunteurs remboursent leurs crédits

54 Ma €

80% de femmes emprunteurs (MIX Market déc 2010)

dont 105 M. d’emprunteurs actifs (MIX Market déc. 2010) (70,7Ma $) (MIX Market 2010)

d’encours de prêts

dans les délais (MIX Market au 31 déc 2009)

426€ : taille du prêt moyen par emprunteur (MIX Market 2010)

6|

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Babyloan, une entreprise sociale innovante L’entreprenariat social : un mode d’action assumé.

?

Qu’est-ce qu’une entreprise sociale ? Il s’agit d’une entreprise à finalité sociale, sociétale ou environnementale et à lucrativité limitée. Tout en répondant aux impératifs du marché – tel que l’atteinte de l’équilibre économique – comme n’importe quelle entreprise dite classique, l’entreprise sociale se distingue par plusieurs critères. La rémunération des actionnaires est limitée, les bénéfices doivent être majoritairement réinvestis dans le projet, l’échelle des salaires est encadrée... Enfin, l’entreprise sociale cherche à associer ses parties prenantes via une gouvernance démocratique et participative.

Babyloan – plateforme de peer-to-peer lending (prêts de particuliers à particuliers)– développe une nouvelle forme de solidarité et un nouveau métier en France. Il a donc fallu s’assurer de la faisabilité juridique auprès des autorités réglementaires : l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et la Banque de France. C’est notamment pour ces raisons réglementaires qu’il était difficile, à l’époque, pour le pionnier Babyloan de développer son activité dans le cadre associatif. Par ailleurs, ses fondateurs sont convaincus des vertus de l’entreprenariat social. Babyloan a donc opté pour une solution entrepreneuriale simple : la Société par Actions Simplifiés (SAS) au capital de 1 557 700 euros à fin 2012. Ses statuts ont été aménagés pour faire de Babyloan un « social business » et transformer la SAS en société à « lucrativité limitée ». Depuis sa création, Babyloan a procédé à 4 levées de fonds qui ont permis de réunir plus de 2 millions d’euros auprès d’une quarantaine d’investisseurs sociaux, le capital nécessaire jusqu’au jour où l’entreprise atteindra son équilibre économique, prévu en 2015. Pour Babyloan, il s’agit d’inscrire le social dans l’économie et de participer à un capitalisme plus humain : - Lucrativité limitée : réinjection des bénéfices dans l’objet social de l’entreprise, redistribution minime des bénéfices éventuels aux actionnaires. - Un actionnariat partagé avec les salariés. - Une gouvernance aux mains des institutionnels et des ONG actionnaires. - Un encadrement statutaire des salaires dans un rapport de 1 à 5 maximum entre le plus bas et le plus haut salaire (4,4 appliqué à fin 2012). Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

Les missions de Babyloan Le rôle du grand public pour une microfinance sociale La principale mission de Babyloan est d’aider les micro‑entrepreneurs en situation de grande précarité à bénéficier de meilleures conditions d’emprunt et de réalisation de leurs projets. Nous y arriverons en permettant au grand public de soutenir toujours plus de micro-entrepreneurs à l’autre bout du monde ou à côté de chez eux, grâce au prêt solidaire. En recevant une ressource solidaire collectée auprès du grand public, les institutions de microfinance (IMF) partenaires de Babyloan, peuvent répercuter cette économie de charge sous forme de baisse des taux d’intérêt facturés à leurs bénéficiaires et se concentrer plus encore sur leur mission sociale d’accompagnement. En effet, la recherche de fonds est une pression constante pour les IMF, les obligeant parfois à délaisser leur mission sociale. Par ailleurs, et malgré le succès de la microfinance ces dernières années, les petites et moyennes IMF peinent à trouver des financements à bas coût qui leur permettraient de rendre leurs activités pérennes. N.B. : Il faut savoir que les financeurs traditionnels (banques, fonds d’investissement, etc.) prêtent aux Institutions de Microfinance à un taux compris entre 8 et 15% tandis que les frais de gestion que facture Babyloan avoisinent les 2,5%.

Accompagnement et impact social auprès des partenaires terrain Babyloan a mis au point un outil d’évaluation d’impact social sur les bénéficiaires à partir d’outils reconnus dans le secteur de la microfinance. Ainsi, une partie des informations collectées sur le terrain concerne l’évaluation sociale du micro-entrepreneur lors de l’octroi du prêt. Cette évaluation est basée sur 4 axes (situation économique, condition sanitaire, niveau d’éducation et conditions d’habitation) correspondant à 8 questions posées par les agents de crédit sur le terrain. L’objectif de cette évaluation est double : apporter des informations aux internautes quant à l’impact de leur prêt et sensibiliser les IMF à l’utilisation d’outils de mesure d’impact social afin d’améliorer leur performance sociale. Par ailleurs, Babyloan a choisi d’intégrer une fiche de suivi de performance sociale dans le rapport annuel demandé à ses IMF partenaires afin de contrôler l’évolution de leur impact social au cours du temps.

7|44


La sensibilisation du grand public aux nouvelles solidarités Babyloan attache beaucoup d’importance à la sensibilisation du grand public aux différents enjeux des nouvelles formes de solidarités, que ce soit la microfinance, le web solidaire ou encore l’entreprenariat social. C’est pourquoi l’équipe a toujours été convaincue de la nécessité de dépasser le cadre virtuel offert par le web pour venir à la rencontre du grand public, échanger et débattre.

Comment fonctionne le parrainage par le prêt solidaire ? Babyloan est le leader européen d’un nouveau métier, celui du parrainage par le prêt solidaire de personne à personne : le peer to peer (P2P) de microcrédit. Moins dans l’assistanat, cette nouvelle forme de solidarité utilise la mécanique innovante du financement participatif : le crowdfunding ; et s’appuie sur le microcrédit comme puissant outil de développement et de promotion de la dignité humaine.

?

1

Le site internet de Babyloan propose à la communauté un contenu riche concernant les différentes thématiques mentionnées ci-dessus. Cette approche pédagogique est complémentaire à la démarche entreprise par Babyloan depuis ses débuts : participation à différents forums, implication dans des groupes de travail ou conférences en France, en Europe et à travers le monde.

J� �h�i�i� �� �� �r��e� �

4 J� ����

��-����

2

J� f�i� �� ��ê� s��id���� � p���� �� 20 €

3 �’�n���������� ����l���� s��

ac���i�� e� �� ���b��r�� s�n� �n���ê�

Qu’est-ce que le crowdfunding ? Le crowdfunding –ou financement participatif– permet au grand public d’apporter collectivement un soutien financier à un projet qui le séduit. Ce mode de financement né aux Etats-Unis au début des années 2000, s’est développé grâce à Internet. Le web permet ainsi la mise en relation entre porteurs de projet et personnes souhaitant investir dans ces projets. Le financement peut prendre diverses formes : don, prêt (rémunéré ou non) et investissement en capital. Sur Babyloan, l’internaute a accès à la fiche projet détaillée du micro-entrepreneur pour l’aider à faire son choix, il fait un prêt solidaire à partir de 20€ et est remboursé mensuellement.

8|

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Le modèle économique de Babyloan Comment Babyloan assure-t-il sa pérennité économique ? C’est un défi quotidien car cette entreprise sociale doit veiller à l’équilibre entre le maintien d’une trésorerie positive pour couvrir les dépenses courantes, le paiement des salaires de l’équipe, les lourds développements du site et l’investissement dans le déploiement de sa mission. Le parti pris a été de répartir les sources de revenus entre tous les acteurs du projet. Le coût de Babyloan est ainsi réduit au maximum pour tous. La collecte • Les revenus liés à la collecte • Les commissions payées par l’internaute en 2012 : 75 879 € • Les frais d’accès à la plateforme Babyloan versés par les IMF : 24 274 € • Les revenus liés aux autres activité et prestations. Nous avons également conçu un modèle économique ne dépendant pas uniquement de la collecte de prêts mais faisant appel à toutes les ressources et compétences au sein de l’équipe. • Le sponsoring de projet : 5 000 € • Le revenu perçu suite à notre activité de conseil sur le Babyfund Taux Fixe 2013 : 22 698 € • La vente de Défis Solidaires : 29 648 € Aujourd’hui, Babyloan n’a pas encore atteint son équilibre économique. Celui-ci est prévu en 2015, quand la communauté sera composée de 65 000 membres et que le cumul de prêt solidaire aura atteint 20 000 000 euros. De nombreux défis restent donc à relever pour cette jeune et créative entreprise sociale.

Un travail en réseau

Votre argent en toute transparence Lorsque vous réalisez un prêt solidaire, par exemple de 80 euros, vous payez une commission de soutien à Babyloan de 2 euros en plus de votre prêt, et vos 80 euros sont intégralement affectés à votre parrainage. Les charges de fonctionnement de Babyloan sont uniquement couvertes par les sources de revenus décrites cicontre (dont la commission que vous payez en plus de votre prêt) et par les investissements en capital des actionnaires sociaux de Babyloan. NB : Une nouvelle tarification sera mise en place au 1er février 2013 ; elle permettra à Babyloan de pérenniser son modèle économique.

Babyloan s’est entouré depuis ses premiers pas de différents partenaires afin de professionnaliser son approche, diffuser son concept et participer à la structuration de son métier de peer-to-peer lending.

Plateforme de réflexion rassemblant une centaine d’organisations européennes, Convergence 2015 promeut les solutions innovantes pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Cette association rassemble des dirigeants d’entreprises désireux de promouvoir un nouveau modèle entrepreneurial et de soutenir la création d’entreprises et d’emplois.

Le Mouvement des Entrepreneurs Sociaux, créé en 2010, rassemble et représente les entrepreneurs sociaux pour développer et structurer l’Economie sociale et solidaire en France.

L’association fédère les financeurs solidaires pour promouvoir la solidarité dans l'épargne et la finance, et délivre depuis 1997 un label distinguant les placements solidaires.

Ce réseau de 130 organisations actives dans la microfinance cherche à faciliter l’échange d’informations et la communication parmi les acteurs européens du secteur.

Ce réseau d’entrepreneurs engagés diffuse un nouveau modèle pour l’entreprise et la société, basé sur l’efficacité, la responsabilité, l’équité et la durabilité.

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

Cette association créée en 2003 a pour objectif de promouvoir la microfinance dans l’Union Européenne en tant qu’outil de lutte contre le chômage et l’exclusion sociale par le biais de la création de micro-entreprises.

9|44


Les petits prêts font les grandes histoires L’équipe et les partenaires Portraits d’équipe L’entreprise est composée de 5 pôles de compétences : Le pôle Direction, le pôle Communication et Marketing, le pôle Institutions de Microfinance, le pôle Partenariats Entreprises et le pôle Relations Institutionnelles.

Le pôle Direction Arnaud Poissonnier Présidentetcofondateur Diplômé du titre de notaire, Arnaud Poissonnier débute sa carrière en tant que gérant de grandes fortunes. Un métier qu’il décrit comme techniquement passionnant mais «  humainement ennuyeux ». Après avoir fait ses armes auprès des plus grandes banques, il entre chez OBC, Odier Bungener Courvoisier. C’est là qu’il rencontre ACTED, une ONG soutenue par OBC depuis le tsunami de 2004. Un an plus tard, il part au Tadjikistan avec une équipe d’OBC dont la mission est d’aider les acteurs terrain de l’ONG. Fasciné par l’univers humanitaire qu’il rencontre, il décide de s’engager à plein temps au sein d’ACTED, notamment pour les aider à développer un outil de microcrédit. En 2005, il contribue ainsi à la création de l’Institut de MicroFinance Oxus. Suite à ces expériences, Arnaud Poissonnier décide de créer sa propre structure : fin septembre 2008, le projet Babyloan, plateforme internet de financement de micro-entrepreneurs, est lancé avec Aurélie Duthoit !

10|

Aurélie Duthoit Directrice Générale et co-fondatrice Diplômée de l’EDHEC Business School depuis 2004, elle complète sa formation entrepreneuriale en suivant un Master en direction d’entreprise en Argentine en 2005. Un stage d’un an en Équateur au sein de l’ONG Heifer (spécialiste du microcrédit) lui permet de prendre conscience du changement que peut apporter la microfinance auprès des femmes : amélioration des conditions de vie, gain de confiance en elles et respect au sein du foyer et de la communauté. Après un rapide passage au département Développement Durable dans un grand groupe (ABN Amro France), elle intègre Oxus, la branche microfinance de l’ONG française ACTED. En septembre 2008, elle se lance dans l’aventure Babyloan avec Arnaud Poissonnier. Jeune maman de 3 enfants et entrepreneuse dans l’âme, Aurélie est aujourd’hui la Directrice Générale de l’entreprise.

Mariella Aritzu Responsable administratif et financier

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Le pôle Communication et Marketing Laure Cézard (a remplacé Pauline en juin 2012) : Directrice Communication et Web-Marketing

Clotilde Noël Relations Presse

Antoine Régeard Relations Presse (en remplacement de Clotilde en congé maternité)

Le pôle Institutions de Microfinance Anne-Charlotte Dupont Lhotelain Directrice du pôle Microfinance jusqu’à septembre 2012

Yasmine Hamraoui Resp. partenariats IMF, (a remplacé A-C. Dupont en septembre 2012)

Elise Peruzzo Responsable traduction et gestion des profils

Charlotte Renard Traductrice en free-lance pour Babyloan

Le pôle Partenariats Entreprises Mathias Faizand Responsable des Partenariats Entreprises

Laura Merckx Chargée des Partenariats Entreprises

Baptiste Cammareri Resp. des Partenariats Entreprises jusqu’en octobre 2012

Le pôle Relations Institutionnelles Florence de Maupeou Relations Institutionnelles

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

11|44


Ils nous accompagnent Babyloan réunit une alliance unique de banques, d’ONG et d’investisseurs privés au service du microcrédit solidaire.

Les ONG et Fondations Babyloan est accompagné par ACTED (fondateur), la fondation Grameen Crédit Agricole, Etimos, la fondation AlphaOmega, et par le Conseil régional d’Ile de France via le fonds Équisol.

©CR Ile-de-France

Entretien avec Jean-Paul Huchon, Président du Conseil Régional Ile-de-France « Dans le cadre de son objectif de conversion écologique et sociale, la Région Ile-de-France a fait de l’Economie Sociale et Solidaire l’une de ses priorités. Encourager le développement de l’ESS nécessite de proposer une gamme de financements adaptés aux spécificités du secteur. C’est la vocation d’Equisol, fonds d’investissement solidaire créé sous l’impulsion de la Région, que de proposer une solution de fonds propres à des structures de l’ESS, innovantes et ambitieuses telles que Babyloan. La Région entend ainsi favoriser l’émergence d’une génération d’entreprises porteuses d’innovation sociale et a réaffirmé cette volonté lors de l’adoption de la politique régionale en faveur de l’ESS en novembre 2012. La plateforme web de microcrédit solidaire Babyloan s’inscrit pleinement dans cette dynamique. »

ACTED

Les banques Babyloan est accompagné par la BRED (fondateur), le Crédit Coopératif, Neuflize OBC, le Crédit Municipal de Paris, 3 caisses régionales du Crédit Agricole : Centre-Est, Pyrénées Gascogne, Franche-Comté. Témoignage de Olivier Klein, Directeur Général de la BRED « Très investie depuis plusieurs années dans la promotion de l’entreprenariat et l’insertion des personnes en difficulté grâce au microcrédit, il était naturel que la BRED s’engage concrètement auprès des créateurs de Babyloan dès ses premiers pas. La BRED est, en effet, co-fondatrice de Babyloan. Elle a apporté son expertise juridique pour le montage de la plateforme et a participé significativement aux développements informatiques nécessaires à son lancement. ©Philippe Matsas En promouvant le financement d’entrepreneurs et de commerçants dans des pays en voie de développement, la BRED ajoutait ainsi un volet international à son aide auprès des différents acteurs opérant dans ce domaine en France, comme l’Adie notamment. En juin 2012, la BRED s’est associée à l’association étudiante « Women Take The Micro » pour organiser un des défis solidaires de Babyloan. Collaborateurs, clients et sociétaires de la BRED se sont mobilisés pour contribuer à la réussite de ce défi, afin de financer en moins de quinze jours les projets de treize femmes micro-entrepreneurs. »

Les investisseurs privés philanthropes Les investisseurs privés sont : Arnaud Poissonnier (fondateur), Aurélie Duthoit (fondatrice), les familles Baelen, Holweck, Dodin, ainsi qu’une vingtaine d’autres investisseurs privés philanthropes qui partagent les valeurs de Babyloan.

12|

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Le comité stratégique Il est l’organe de décision de Babyloan. Ce comité qui se réunit trimestriellement, décide de toutes les orientations stratégiques du projet. Il est constitué d’une quinzaine de personnes, représentant une partie des investisseurs sociaux, mais aussi de personnalités reconnues dans le secteur social. La majorité des votes est détenue au sein de ce comité stratégique par les fondateurs du projet, les ONG et les banques partenaires. Témoignage de Pierre Baelen, membre du comité stratégique Issu du secteur bancaire, Pierre Baelen met sa connaissance du financement des PME au service de la société BAELEN GAILLARD, qu’il a créé en 2003 avec François de Gaillard. BAELEN GAILLARD a racheté des entreprises dans des domaines aussi divers que les machines agro-alimentaires, les joints d’étanchéité ou bien la certification de terrains de sport. Actionnaire de Babyloan, Pierre Baelen est également membre du comité stratégique de l’entreprise sociale. Cet organe de gouvernance se réunit trois à quatre fois par an pour statuer sur les décisions stratégiques et le plan d’investissement de Babyloan. Pierre Baelen nous livre ici son témoignage en tant que partie prenante de l’aventure Babyloan. « J’avais dans la tête depuis quelques années déjà l’idée de créer un site de microcrédit quand j’ai rencontré Arnaud Poissonnier. Lorsqu’il m’a annoncé qu’il lançait un tel projet, je n’ai pas hésité à le suivre dans cette belle aventure en rejoignant l’actionnariat de Babyloan. Il s’agissait d’apporter mes connaissances et compétences du monde industriel et de la création d’entreprises à une noble cause, celle de l’essor d’une entreprise innovante et sociale. Ce fut une démarche philanthropique et d’intérêt personnel. Je suis en effet convaincu de l’utilité d’une entreprise telle que Babyloan qui permet l’essor de l’entreprenariat via un outil solidaire. De plus, s’agissant d’un site Web, nous sommes confrontés, au sein du comité stratégique à un secteur en évolution permanente, c’est très intéressant. Cet engagement est également pour moi une rencontre passionnante avec des acteurs des univers de la solidarité et de la microfinance, au sein du comité stratégique et avec l’équipe de ©Baelen Babyloan, qui ne manque pas de dynamisme et de professionnalisme. »

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

13|44


14|

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


BABYLOAN DANS LE MONDE

Les petits prĂŞts font les grandes histoires


Créa-Sol France Adie France

Afodenic - Nicaragua

MEC Delta

Fundación Mujer

Sénégal

Costa Rica Cepesiu Équateur Edaprospo

Wages

Pérou

16|

Togo

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


ASALA Palestine Oxus - Tadjikistan

Seda Vietnam

CBIRD Cambodge Chamroeun Finadev

Cambodge

GDMPC

Bénin

Philippines Komida Indonésie

Nouvelles IMF 2012

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

17|44


Babyloan et ses Institutions de Microfinance partenaires Babyloan est un outil grand public permettant aux internautes de découvrir ce qu’est le microcrédit et de s’impliquer concrètement dans son développement mondial, grâce au prêt solidaire en ligne. Mais l’action se passe sur le terrain, aux quatre coins du monde, grâce au travail des organisations partenaires de Babyloan : les institutions de microfinance (IMF). Une IMF est une structure de proximité délivrant des services financiers et non

financiers à des populations souvent exclues du système bancaire classique. C’est pourquoi on leur a souvent donné le nom de « banques des pauvres ». Ce ne sont pas des organisations humanitaires au sens classique du terme : bien qu'investies d'une mission sociale forte, elles visent l'équilibre économique de leurs activités. Les institutions de microfinance peuvent avoir différentes formes juridiques : mutuelles, ONG, associations, structures commerciales...

et peuvent être régulées ou non, selon les législations des pays et leurs statuts. Les IMF identifient les potentiels clients et estiment leurs besoins pour adapter leurs offres de crédit. Elles analysent les demandes de crédit, la viabilité des projets des micro-entrepreneurs et leur capacité de remboursement. Se distinguant des institutions financières traditionnelles, les IMF ont un rôle de prêteur, mais aussi de soutien, d’accompagnement et de formation des clients.

Quelle relation entre Babyloan et les IMF ? Les Institutions de Microfinance sont des acteurs clés pour Babyloan. En effet, Babyloan est une plateforme de refinancement : lorsque l’IMF poste des profils sur le site, le bénéficiaire a déjà reçu l’argent sous forme d’avance par l’IMF. Ce système évite à l’entrepreneur d’attendre que les Babyloaniens aient réuni la somme nécessaire pour recevoir son microcrédit. L’IMF affecte comptablement l’argent prêté par le Babyloanien à l’entrepreneur qu’il a choisi. Pour Babyloan, les IMF sont des relais indispensables sur le terrain :

- En étant régulièrement au contact des micro-entrepreneurs, elles connaissent les personnes et leurs projets et sont à même d’assurer un suivi rapproché. -Ilestsouventcompliquéd’avoiruncontact direct avec des micro‑entrepreneurs sans passer par l’IMF. En effet ceux-ci n’ont aucun accès à Internet, et ne sachant parfois ni lire, ni écrire ou ne parlant pas de langues communes avec le prêteur. - Les IMF apportent une sécurité aux prêteurs en se portant garantes du remboursement des prêts auprès de Babyloan, en cas de défaillance du micro-entrepreneur.

?

Pourquoi le prêt ne se fait‑il pas directement avec le micro-entrepreneur ?

Il s’agit là d’un point essentiel du modèle et de la stratégie de la plateforme. En plus des raisons pratiques évoquées ci-contre, Babyloan ne peut pas se substituer au travail des IMF, s’agissant des activités de délivrance, de recouvrement des microcrédits, et d’accompagnement social. Par ailleurs, de tels modèles feraient courir un très grand risque aux internautes. La connexion et le financement direct exposent en effet ceux-ci à un risque de défaut élevé et dangereux, tel que cela a pu être constaté sur d’autres sites.

Suivi et notation des IMF partenaires La situation de l’IMF évolue tout au long du partenariat. Afin de suivre le risque, l’IMF est soumise à des obligations de reporting réguliers, trimestriels et annuels. Babyloan peut ainsi évaluer constamment le risque financier de l’institution, le bon respect de sa mis-

18|

sion sociale et l’état de sa gouvernance. Ces informations sont ensuite relayées auprès des internautes via un rating visible sur la page de chaque IMF partenaire, et sur chacun des projets. De plus, Babyloan effectue une veille annuelle, et un suivi de l’actualité au

quotidien lui permettant d’être sans cesse au courant des changements politiques, économiques et sociaux, ainsi que des évolutions de l’environnement des pays dans lesquels travaillent les IMF partenaires.

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Le processus de sélection des IMF Si les institutions de microfinance sont des intermédiaires de proximité essentiels à la mécanique de Babyloan, toutes les IMF ne peuvent pas devenir des partenaires pour autant. Babyloan privilégie les IMF pratiquant une microfinance humaine et au fort impact social, confortant l’engagement pour une microfinance sociale et contre une microfinance trop financière. De plus, Babyloan a mis en place des critères de gestion de risque.

Critères requis . Encours global de 200 000 euros minimum . Un minimum de 2 000 emprunteurs actifs . 3 ans d’expérience minimum et un an d’états financiers audités . Enregistrement légal effectué par une autorité légale

Procédure de sélection d’une IMF Durée moyenne de l’étude d’un partenariat : 6 mois

1 Premiers contacts entre Babyloan et l’IMF . Analyse préliminaire de la candidature . Audit IMF / visite de terrain . Synthèse de l’analyse, constitution du dossier et envoi au comité de sélection 2 Analyse du dossier de candidature par le comité de sélection de Babyloan . Recommandations du comité . Discussion entre le comité et Babyloan sur le potentiel du partenariat 3 Décision finale . Validation ou rejet du dossier . Décision finale . Intégration de l’IMF partenaire et signature des contrats, en cas de validation

Le comité de sélection : Depuis le début de son histoire, Babyloan a fait le choix de créer un comité composé de professionnels de la microfinance et de la finance, qui l’accompagne dans la sélection des institutions de microfinance partenaires. Voici les membres qui forment ce comité de sélection :

Le comité de sélection - Domaine d'expertise Banque

Microfinance

Conseil

F. Thiercelin - ABN Amro

J.H. Gallouët -Horus Network

M. Garnier - Kurt Salmon

D. Lachaut - Participation indépendante

M. Knaute -Oxus Network

Y. Zlotowski - Crédit Coopératif

P. Guichandut - Fondation Grameen Crédit Agricole L. Foschi - Etimos F. Renaudin - Entrepreneurs du Monde S. Vincent - Participation Indépendante S. Jovic - Pamiga

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

19|44


AFRIQUE Finadev - Bénin

Wages - Togo

Début du partenariat : Juillet 2008

Début du partenariat : Avril 2010

Nombre de projets financés au 31/12/2012 : 1 204 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 616 420 €

Nombre de projets financés au 31/12/2012 : 957 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 575 360 €

Notation de l’institution de Microfinance

Notation de l’institution de Microfinance

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Portefeuille de prêts ..............................9 500 000 € Nombre de clients..................................5 200 Pourcentage de femmes........................76 %

Portefeuille de prêts ..............................23 000 000 € Nombre de clients..................................33 500 Pourcentage de femmes........................72 %

Crédit © Babyloan

Présentation générale : Finadev est basée à Cotonou et a démarré ses activités en 1998. Après plus de 10 ans d’expérience dans le secteur, Finadev est maintenant présente dans quatre départements du pays : le Borgou, l’Atlantique, le Mono et l’Ouémé. Sa clientèle est composée de commerçants, d’artisans, de micro-entrepreneurs, de salariés, d’agriculteurs et d’éleveurs, dont 76% de femmes. Pour mieux répondre aux besoins de ses clients, Finadev a développé, entres autres, le produit ‘’Campagne’’ adapté aux micro-entrepreneurs agriculteurs de par sa saisonnalité et le produit ‘’crédit scolaire’’ pour aider ses clients à faire face aux dépenses scolaires de leurs enfants à la rentrée des classes.

20|

Crédit © Babyloan

Présentation générale : En 1993, lors d’une grève générale, la plupart des hommes de Lomé ont perdu leur emploi et ont dû quitter la région faute de ressources économiques suffisantes. Les femmes étant seules pour subvenir aux besoins de leurs familles, elles ont dû trouver un emploi dans le secteur informel. C’est à cette époque que l’ONG CARE a soutenu la création de WAGES, une association destinée à financer les activités de ces femmes. En 1999, l’association est devenue une institution de microfinance régulée et a ainsi pu étendre ses activités. Aujourd’hui, WAGES est un acteur majeur de la microfinance au Togo. Son objectif est de promouvoir le développement et l’épanouissement des togolais aux faibles revenus en leur proposant des moyens financiers leur permettant d’augmenter leurs revenus et d’améliorer les conditions de vie de leurs ménages. www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Nouvelle IMF Mec Delta - Sénégal Début du partenariat : Septembre 2012 Nombre de projets financés au 31/12/2012 : 15 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 15 520 € Notation de l’institution de Microfinance

Témoignage de Mbaye Ndao

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays............. Portefeuille de prêts ..............................480 000 € Nombre de clients..................................1 400 Pourcentage de femmes........................48 %

Présentation générale : En réaction au système de financement rural mis en place par l’Etat en 1984 et suite à différents mouvements paysans existants dans la région, les jeunes du village de Ronkh, dans la province de Saint Louis au nord du Sénégal, décident de mutualiser leurs efforts et créent le Foyer des Jeunes Agriculteurs. Afin de mieux répondre aux besoins de financements des agriculteurs de la localité, les mouvements associatifs du village de Ronkh se regroupent ensuite pour créer une Mutuelle d’Épargne et de Crédit (MEC) qui sera officiellement agréée en janvier 2000. Au cours des années qui suivent, la mutuelle développe son portefeuille et étend son champ d’action à d’autres collectivités locales (6 agences) tout en diversifiant sa clientèle cible (commerçants, artisans, pêcheurs, etc). Avec le temps, la MEC Delta crée de nouvelles structures pour accompagner ses clients. Depuis 2003, ceuxci peuvent bénéficier d'un approvisionnement en intrants, de la mise à disposition de machines agricoles et d'un service de commercialisation de leur production. Depuis quelques années, la MEC Delta offre également des formations et un service d'assurance.

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

Crédit © MEC Delta

Je m’appelle Mbaye Ndao et je vis à Ronkh, un village situé dans la province de Saint-Louis, au Nord du Sénégal. Mon activité consiste à installer des satellites, le câble et la télévision dans mon village et dans ses environs. Je pratique cette activité depuis 2008 et j’ai eu récemment besoin de fonds pour acheter du matériel (câbles, extensions) et pour renouveler les appareils me permettant d’installer la télévision, c’est pour cette raison que j’ai fait une demande de microcrédit à la MEC Delta. Mon rêve serait de monter une grande entreprise d’électronique et de renforcer mes connaissances en matière de systèmes numériques, afin de mieux répondre à la demande de mes clients.

21|44


AMÉRIQUE Cepesiu - Équateur

Afodenic - Nicaragua

Début du partenariat : Mars 2009

Début du partenariat : Janvier 2010

Nombre de projets financés au 31/12/2012 : 1575 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 696 990 €

Nombre de projets financés au 31/12/2012 sur Babyloan : 395 Montant total prêté au 31/12/2012 : 259 120 €

Notation de l’institution de Microfinance

Notation de l’institution de Microfinance

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Portefeuille de prêts ..............................1 300 000 € Nombre de clients..................................3 500 Pourcentage de femmes........................60 %

Portefeuille de prêts ..............................5 900 000 € Nombre de clients..................................4 900 Pourcentage de femmes........................53 % Présentation générale : AFODENIC (Asociación para el fomento al desarrollo en Nicaragua) est une organisation non gouvernementale, créée en 1999 dans le but d’encourager le développement économique, social et culturel des populations n’ayant pas accès aux banques commerciales. L’objectif global d’AFODENIC est de stimuler le développement de la production et du commerce, principalement auprès des populations rurales et urbaines vulnérables et des groupes organisés capables de gérer des fonds de crédit. L’IMF compte aujourd’hui 7 agences et plus de 60 employés.

Crédit © Babyloan

Présentation générale : Cepesiu a été créée en 1983, sous le statut d’organisation privée à but non lucratif, pour participer au développement durable et juste des économies locales en appuyant les unités économiques de petite échelle(UEPE). Cette IMF étend son action à de nombreuses provinces grâce à ses agences de Quito, Guayaquil, Riobamba et Esmeraldas. La mission de Cepesiu est d’assurer de meilleures conditions de vie aux Équatoriens, en renforçant le financement pour le développement socio-économique des économies locales et des populations les plus vulnérables.

22|

Interview de Hazel Maria Bonjour Hazel Maria, d’où venez-vous et quel métier exercez-vous ? Bonjour, je m’appelle Hazel Maria Largaespada Jara et j’habite à Managua, la capitale du Nicaragua. J’ai repris l’affaire florissante de ma mère débutée il y a 6 ans. Je possède un emplacement sur le marché où je vends des articles pour la maison. Pourquoi aviez-vous besoin d’un microcrédit ? Pour créer de nouvelles gammes de produits dans mon commerce : une ligne pour bébés, une gamme de rideaux de salon, etc. A quoi aspirez-vous pour l’avenir ? Je voudrais pouvoir assurer le futur de mes enfants et financer ma retraite. Un mot pour les Babyloaniens prêteurs ? Ce que je veux, c’est pouvoir devenir autonome financièrement ! Alors je remercie vivement les prêteurs de me faire confiance et m’engage à faire bon usage de mon microcrédit. www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Nouvelle IMF Edaprospo - Pérou

FundaciónMujer-CostaRica

Début du partenariat : Novembre 2010

Début du partenariat : Juin 2012

Nombre de projets financés au 31/12/2012 : 604 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 406 990 €

Nombre de projets financés sur Babyloan au 31/12/2012 : 22 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 20 580 €

Notation de l’institution de Microfinance

Notation de l’institution de Microfinance

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Portefeuille de prêts ..............................1 700 000 € Nombre de clients..................................5 700 Pourcentage de femmes........................87 %

Portefeuille de prêts ..............................1 100 000 € Nombre de clients..................................2 100 Pourcentage de femmes........................99 %

Crédit © Babyloan

Présentation générale : Edaprospo a été créée en 1978 par une sociologue péruvienne, un prêtre français et un responsable de coopérative allemand, alors que la dictature militaire sévissait au Pérou. Leur but était de venir en aide aux 5 000 dirigeants syndicaux licenciés pour avoir appelé à une grève nationale. Par la suite, dans les années 90, Edaprospo décide de soutenir également des petits entrepreneurs, en majorité des chômeurs et des immigrés. L’institution met en place un programme « Ecosalud » pour l’amélioration de leurs conditions de santé et d’hygiène, et participe à la création de la première coopérative d’épargne et de crédit des vendeurs ambulants, le CREDIVAC, afin de répondre à leurs besoins de financement. Edaprospo élabore ensuite des programmes de formation, de tirelires communales et de soutien financier qui donneront naissance au programme de microfinance PROSPERIDAD. Aujourd'hui, Edaprospo compte 7 agences au Pérou et 40 employés.

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

Crédit © Babyloan

Présentation générale : Créée sous forme de projet pilote par OFI International en 1988, Fundación Mujer est une IMF opérant sous le statut d’ONG. Depuis ses débuts, cette organisation s’intéresse particulièrement aux femmes des zones rurales. Dans un premier temps, l’ONG proposait essentiellement des formations favorisant leur autonomie et leur développement personnel, et apportait un soutien financier en plus. Aujourd’hui, le crédit est devenu le point central de l’organisation et les formations viennent en complément des prêts. Fundación Mujer est la quatrième IMF lancée au Costa Rica et reste aujourd’hui l’une des organisations leaders du pays, reconnue pour son engagement en faveur de l’émancipation des femmes.

23|44


ASIE du Sud-Est Chamroeun - Cambodge

Seda - Vietnam

Début du partenariat : Juillet 2008

Début du partenariat : Février 2009

Nombre de projets financés au 31/12/2012 : 3770 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 699 685 €

Nombre de projets financés au 31/12/2012: 1282 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 327 650 €

Notation de l’institution de Microfinance

Notation de l’institution de Microfinance

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Portefeuille de prêts ..............................3 500 000 € Nombre de clients..................................38 000 Pourcentage de femmes........................85 %

Portefeuille de prêts ..............................580 000 € Nombre de clients..................................4 000 Pourcentage de femmes........................98 %

Crédit © Babyloan

Présentation générale : Créée en 2006 par Entrepreneurs du Monde, Chamroeun a pour objectif de développer l’accès pour les petits entrepreneurs de Phnom Penh à des produits financiers de qualité. L’IMF connait une forte croissance ; elle est devenue une société à responsabilité limitée en 2009 et dispose aujourd’hui de 14 agences. Son offre de produits non financiers (formations professionnelles, programmes de sensibilisation) n’a cessé d’augmenter avec le temps dans le but d’optimiser l’impact des produits financiers. Chamroeun cherche aujourd’hui à apporter des réponses aux problèmes liés à la santé, l’hygiène, l’éducation, l’environnement des micro-entrepreneurs, grâce à des partenariats avec d’autres organisations.

24|

Crédit © Babyloan

Présentation générale : Créée en 2003, SEDA (Centre for Small Enterprise Development Assistance) est une ONG vietnamienne qui octroie des crédits aux personnes défavorisées, à travers son programme de microfinance Binh Minh. Basée à Hanoi, l’IMF compte aujourd’hui 2 agences et travaille dans 12 communes du nord de la ville. SEDA est actuellement en phase de transition, suite à l’évolution de la législation vietnamienne, afin de faire évoluer son statut légal vers un statut de « Social Funds », fonds social ayant pour objet le financement des activités des populations en situation précaire.

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


GDMPC - Philippines Début du partenariat : Novembre 2011 Nombre de projets financés au 31/12/2012 : 697 Montant total prêté au 31/12/2012 : 169 510 €

Notation de l’institution de Microfinance Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Interview de Francisco

Portefeuille de prêts ..............................2 900 000 € Nombre de clients..................................14 600 Pourcentage de femmes........................76 %

Bonjour Francisco, d’où êtes-vous et que faites-vous dans la vie ?

Crédit © GDMPC

Présentation générale : Gata Daku Multi Purpose Cooperative (GDMPC) a été fondée en 1992 par un groupe d’agriculteurs dont le niveau de revenus était très bas et qui ont cherché un moyen de pérenniser leurs activités dans la région, l’une des plus pauvres des Philippines. En 7 ans, les 32 fermiers-fondateurs de la coopérative ont su gérer et développer cette structure, tant et si bien que GDMPC est une organisation rentable depuis 1999. L’équipe de l’IMF travaille dans 2 régions de la province de Mindanao, située au sud-ouest des Philippines. GDMPC compte aujourd’hui 7 agences dans différentes régions du pays.

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

Je m’appelle Francisco Ordeniza, je vis à Purok Bagong Lipunan, un hameau de la ville d’Aurora, dans le sud des Philippines. Je gère depuis 8 ans ma propre activité qui consiste à confectionner des objets de décoration à base de « Lampakanay », un végétal typique que l’on tresse. Pourquoi avoir demandé un microcrédit à GDMPC ? J’ai demandé un microcrédit pour investir dans mon activité. Cet investissement me permet de mieux subvenir aux besoins de ma famille, car mes revenus augmentent. Mon rêve serait d’acheter un véhicule et d’embaucher des employés pour travailler de façon plus efficace et ainsi développer mon affaire.

25|44


Nouvelles IMF CBIRD - Cambodge

Komida - Indonésie

Début du partenariat : Juin 2012

Début du partenariat : Mai 2012

Nombre de projets financés au 31/12/2012 : 79 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 30 420 €

Nombre de projets financés au 31/12/2012 : 301 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 35 500 €

Notation de l’institution de Microfinance

Notation de l’institution de Microfinance

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Portefeuille de prêts ..............................1 500 000 € Nombre de clients..................................3 200 Pourcentage de femmes........................74 %

Portefeuille de prêts ..............................6 200 000 € Nombre de clients..................................90 900 Pourcentage de femmes........................100 %

Crédit © Babyloan

Présentation générale : Basée à Battambang, au nord ouest du pays, CBIRD a été créée en 2000 sous le statut d’ONG. A l’origine, CBIRD avait pour vocation de créer et gérer des centres de formation dans les zones rurales reculées, afin de soutenir les agriculteurs, limiter l’exode de ces régions et permettre aux enfants d’aller à l’école. Par la suite, afin de répondre à la demande des agriculteurs, CBIRD a développé l’octroi de crédits en nature, sous la forme de sac de graines, qui étaient alors remboursés en graines et avec un paiement des intérêts en monnaie. Et c’est en 2002, face aux besoins de ses clients, que CBIRD a lancé son programme de microfinance, en demandant les autorisations à la banque centrale, et le soutien de la Rural Development Bank. Au départ très concentrée, CBIRD a progressivement étendu ses activités de microfinance dans les régions alentour, grâce à ses 5 agences.

26|

Crédit © Babyloan

Présentation générale : Créée en 2004 en tant que Fondation Yamida, Komida a été très active auprès des populations sinistrées de la catastrophe à Aceh au moment du Tsunami de 2004. C’est à ce moment qu’elle commence à octroyer ses premiers crédits, et devient en 2008 une coopérative d’épargne et de crédit. L’IMF est basée à Jakarta et étend ses activités sur 3 provinces indonésiennes : Aceh, Java, et Sulawesi, à travers 47 agences et grâce à plus de 500 employés. Komida est une organisation dédiée exclusivement aux femmes indonésiennes, vivant à 90% en zone rurale.

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


ASIE Centrale Oxus - Tadjikistan

Asala - Palestine

Début du partenariat : Juillet 2008

Début du partenariat : Juin 2011

Nombre de projets financés au 31/12/2012 : 420 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 327 940 €

Nombre de projets financés au 31/12/2012 : 277 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 305 370 €

Notation de l’institution de Microfinance

Notation de l’institution de Microfinance

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays.............

Portefeuille de prêts ..............................10 600 000 € Nombre de clients..................................10 600 Pourcentage de femmes........................34 %

Portefeuille de prêts ..............................3 000 000 € Nombre de clients..................................4 500 Pourcentage de femmes........................100 %

Crédit © Babyloan

Présentation générale : OXUS Tadjikistan a été fondée en 2005, pour prendre le relais d’ACTED dans ses activités de microfinance dans le pays. Sa mission est de combattre la pauvreté en fournissant un accès aux services financiers aux plus pauvres. OXUS Tadjikistan est présente essentiellement en zone rurale où vivent et travaillent plus de 80% de ses clients : 50% de ses clients sont commerçants et 40% sont agriculteurs/éleveurs. OXUS Tadjikistan compte aujourd’hui 5 agences et plus de 280 employés.

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

Crédit © Babyloan

Présentation générale : ASALA est une ONG fondée en 1997 sous le nom de Center for Women’s Economic projects par OxfamQuébec avec le support de fonds provenant du gouvernement des Pays-Bas. En 2001, l’organisation est enregistrée sous le statut d’ONG, comme une institution de microfinance locale agissant sur la Bande de Gaza et en Cisjordanie. L’ONG est basée à Ramallah et compte aujourd’hui 9 agences. Dédiée à 100% aux femmes, cette IMF accompagne les entrepreneuses palestiniennes vers une certaine autonomie et indépendance financière. Pour ce faire, Asala propose une offre variée de produits financiers et de services non financiers à ses clientes tels que des formations collectives, des conseils pratiques et stratégiques liés à leurs activités. De plus, ASALA favorise la mise en relation des entrepreneuses entre elles.

27|44


EUROPE ADIE - France Début du partenariat : Décembre 2010

Interviewde Sylvie

Nombre de projets financés au 31/12/2012 : 87 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 264 580 €

Notation de l’institution de Microfinance Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays............. Portefeuille de prêts ..............................55 000 000 € Nombre de clients..................................30 000 Pourcentage de femmes........................40 % Présentation générale : Créée en 1989 par Maria Nowak, l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique), pionnière du microcrédit en France et en Europe, s’est inspirée de l’expérience de la Grameen Bank du Professeur Muhammad Yunus au Bangladesh en l’adaptant aux conditions d’un pays industrialisé. L’ADIE finance tous types de projet ; les critères de sélection sont les capacités et la détermination du futur créateur d’entreprise ainsi que la viabilité de son projet. La majorité des projets se situe dans les secteurs du commerce et des services. Aujourd'hui, l’ADIE est présente sur l’ensemble du territoire grâce à 130 antennes et 190 permanences. Près de 500 permanents, aidés par 1 500 bénévoles, sont à l’écoute des créateurs potentiels. Depuis sa création en 1989, l'ADIE a financé plus de 100 000 microcrédits générant plus de 100 000 emplois, avec un taux de pérennité après deux ans de 68 % et un taux d'insertion des personnes financées de 79 %. L’ADIE se considère comme un sas d’entrée dans les circuits bancaires classiques, pour ceux qui n’y ont pas immédiatement accès. Elle évalue la demande potentielle de microcrédit en France à 300 000 prêts par an, sous réserve que l’environnement institutionnel soit plus favorable.

28|

©ADIE

« Je m'appelle Sylvie Turrel. Je vis dans le département du Var (83) en région Provence-Alpes-Côte d'Azur où j'exerce mon activité de commerçante non sédentaire. Je vends des produits artisanaux provenant essentiellement d'Egypte, ainsi que des cosmétiques bio et naturels. J'ai fait appel à l'ADIE car je n'ai pu avoir recours à un concours bancaire bien que je sois cliente de ma banque depuis plus de 25 ans ! Ce microcrédit de l’ADIE me permet de développer mon réseau et de participer à des manifestations de plus grande envergure. Dans le futur, mon objectif serait d’ouvrir un showroom (une boutique-galerie) afin de continuer à promouvoir l'artisanat égyptien ; et continuer ainsi à soutenir les familles ou communautés dans ce pays. J'ai déjà remercié par email mes prêteurs via le département communication de Babyloan, mais je souhaiterais dire à l'ensemble des prêteurs, de continuer à soutenir des projets auxquels ils croient ! »

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Nouvelle IMF Créa-Sol - France Interview d’Yvon « Bonjour ! Je m’appelle Yvon Luneau. Je vis à Malakoff, près de Paris. Je suis Designer éditeur de mobilier et d’objets déco‑design made in France. J’ai crée mon ©ADIE entreprise en 2009, mais c’est seulement depuis septembre 2011 que je m’y suis investi complètement et c’est en mars 2012 que j’ai lancé la marque et la collection SHOHAN-Design. J’ai demandé un microcrédit à l’ADIE pour avancer la trésorerie nécessaire à la réalisation d’un projet de patères commandées par la médiathèque de Malakoff. Ce micro-prêt m’a permis de toucher une autre clientèle que les particuliers et de montrer ma capacité à répondre aux attentes de lieux publics ou d’architectes en termes de solutions d’aménagement d’intérieur. A l’avenir, j’aimerais développer une entreprise qui, satisfasse à la fois ma créativité et mon engagement pour un développement durable. »

Interview de Romuald Jem’appelleRomuald et j’ai 35 ans. J’ai suivi une formation pour devenir chef pâtissier et j’ai décidé de créer ma propre entreprise de pâtisserie car je souhaitais me mettre à mon compte. Je propose mes prestations aux particuliers comme aux professionnels, ce qui me permet de travailler aussi bien à l’occasion de mariages ou d’anniversaires que pour des restaurants, des hôtels et des salons de thé. Je propose également de donner des cours de pâtisserie. Le microcrédit que m’a accordé Créa-Sol m’a permis de me constituer une trésorerie, ce qui me permet de développer mon activité petit à petit.

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

Début du partenariat : Novembre 2012 Nombre de projets financés au 31/12/2012: 3 Montant total prêté sur Babyloan au 31/12/2012 : 11 000 €

Notation de l’institution de Microfinance Stabilité financière................................. Performance sociale.............................. Stabilité de l'organisation...................... Notation environnement/pays............. Portefeuille de prêts ..............................5 400 000 € Nombre de clients..................................1 800 Pourcentage de femmes........................64 %

Présentation générale : L’Institution de Microfinance Créa-Sol – contraction de Crédit, Accompagnement et Solidarité – a été créée en 2005 au sein de la Caisse d’Épargne Provence Alpes Corse. Son siège est basé à Marseille et ses activités sont déployées à travers 5 agences, à Nice, Toulon, Avignon, Ajaccio et la Réunion, grâce à une équipe de 11 collaborateurs. Le principe de Créa-Sol est d’octroyer des crédits aux taux du marché à la fois aux particuliers pour des besoins liés à l’employabilité (permis de conduire, achat de véhicule, formation, problématiques de logement, de santé, etc.) et aux créateurs d’entreprise. A terme, Créa-Sol souhaite développer d’autres services financiers tels que l’épargne et l’assurance pour apporter un complément au crédit. Créa-Sol propose à ses clients l’accès à une structure d’expertise comptable dédiée à la micro-entreprise, qui met à disposition des clients de l’IMF ses compétences en matière de suivi comptable et de gestion financière. Par ailleurs, l’accompagnement des micro-entrepreneurs se fait grâce au dispositif régional de soutien et d’accompagnement à la micro-entreprise, (Accès Conseil- Boutique de gestion, Plateformes d’initiatives locales, Couveuses d’activité...) dont Créa-Sol est partenaire. Créa-Sol a ainsi contribué à la création de plus de 820 emplois en 5 ans.

29|44


30|

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


LES TEMPS FORTS 2012

Les petits prĂŞts font les grandes histoires


Best of 2012 Nouvelle IMF partenaire : Komida (Indonésie).

Babyloan compte 14 500 membres.

Janvier

Mai

Février Babyloan partenaire du Festival Le Temps Presse, lequel a pour but de faire connaître les 8 Objectifs du Millénaire pour le Développement via des courts-métrages. Arnaud Poissonnier témoigne de son expérience d’entrepreneur social au Salon des entrepreneurs.

32|

Mars BabyloanreçoitLeprixMicrosoft de l’Innovation Solidaire.

Juin Babyloan participe au Salon des Solidarités. Nouvelles IMF partenaires : CBIRD (Cambodge) et Fundación Mujer (Costa Rica).

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Mois de l’Économie Sociale et Solidaire. Buy’n Loan : les petits commerçants du 20e arrondissement de Paris soutiennent des micro‑entrepreneurs en proposant un produit solidaire dans leur boutique. Nouvelle IMF partenaire : MEC Delta (Sénégal). Babyloan participe au Forum Convergences 2015 et à la soirée Youth We Can

Challenge Day : 8 associations d’Écoles de commerce et d’ingénieurs financent en une journée 16 micro-entrepreneurs, en collectant 6 470 € auprès des étudiants.

Septembre

Novembre

Octobre DÉFI NATIONAL : 2 000 nouveaux membres dans la communauté Babyloanienne, 450 projets soutenus, 230 000 € prêtés en 10 jours.

Décembre Babyloan atteint les 22 000 membres

Arnaud Poissonnier intervient à La Cité de la Réussite sur le thème du Partage. Babyloan atteint les 20 000 membres. Des élèves du lycée franco‑péruvien de Lima organisent un concert de solidarité et récoltent 500 € pour soutenir des micro‑entrepreneurs péruviens. Nouvelle IMF partenaire : Créa-Sol (France)

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

33|44


Babyloan vu par la presse Les budgets liés à la communication étant très faibles, Babyloan fait très peu de publicité mais mise beaucoup sur la couverture médiatique, moyen essentiel, pour un outil grand public, de se faire connaître et d’être visible.

Les différentes initiatives lancées en 2012 ont fortement attiré les médias ; ainsi, l’année a été marquée par : • 137parutionsdanslapresseécrite,dont40pressesrégionales • 312 parutions sur Internet • 13 passages à la télévison • 19 passages à la radio

CITATIONS « Quand un internaute français devient le banquier de son voisin »

Babyloan est « l’idée du jour » dans la chronique de Philippe Gaudin.. C à vous - 9 février 2012

Babyloan.org, le coup de cœur d’Olivia dans sa chronique web. Télématin - 24 février 2012

4 février 2012

« Parmi les précurseurs de ce mode de financement innovant [crowdfunding], le site de microcrédit solidaire Babyloan.org. »

« Donner c’est bien, prêter aussi. »

« Au Nord comme au Sud, la solidarité est dans le prêt » Mai 2012

29 mars 2012

20 Mars 2012

« Quand les particuliers naviguent au prêt. » 25 juin 2012

« Babyloan lance le premier défi solidaire. » 15 octobre 2012

34|

« Octroyés le plus souvent à des micro-entrepreneurs des pays du Sud, [les prêts] génèrent un important effet de levier économique et social. »

« Babyloan, pépite française du prêt solidaire sur le web. » 13 octobre 2012

12 octobre 2012

« Enfin une finance humaine, une finance du sourire. » 7 octobre 2012

« Pourquoi prêter ? Pour changer le monde [...] Un outil philanthropique puissant et innovant. » 12 octobre 2012

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Le Défi National du 12 au 21 octobre 2012 Pourquoi lancer un Défi National ? Participer à la création d’un monde plus solidaire n’est jamais une tâche accom-

Visuel de l’insertion presse du défi national Babyloan

plie : c’est toujours un défi. C’est pourquoi, afin de mobiliser l’opinion publique à soutenir toujours plus de micro-entrepreneurs, Babyloan a décidé de lancer le Défi National : parrainer 500 projets de micro-entrepreneurs en seulement 10 jours, du 12 au 21 octobre 2012. Un défi, oui ! Mais quelle tonalité lui donner ? Pour faire du Défi National le moment phare de l’année 2012, Babyloan a choisi une campagne de communication insolite avec une toute nouvelle interface web le temps de l’opération intitulée « Je profite du système » ! Pour faire connaître cette opération « Je profite du système » (sous-entendu je profite du système Babyloan, et donc de sa mécanique de prêt solidaire), Babyloan avait misé sur une campagne

de communication « choc » avec des messages provocateurs à double sens, tels que « Je préfère placer mon argent à l’étranger », « Moi aussi, je participe au blanchiment à l’étranger », etc. Ces slogans présentant deux axes de lecture avaient pour but d’éveiller la curiosité des internautes et des lecteurs. En effet, si la finance internationale est connue pour ses dérives et ses scandales, pourquoi ne pas jouer sur les mots pour montrer que « placer son argent à l’étranger » peut aussi vouloir dire « faire un prêt solidaire à un micro‑entrepreneur sénégalais », ou que « participer au blanchiment » peut aussi signifier « financer une blanchisserie pour le linge au Cambodge »?

Nos partenaires sur le défi Afin de mobiliser un maximum de personnes autour de cette opération, Babyloan a eu la chance d’être accompagné par l’agence RAPP et Omnicom Media Group. Ces deux organisations nous ont accompagnés dans le cadre du programme de mécénat de compétence en communication de DDB Share. Par ailleurs, des médias et des entreprises de taille et de secteurs d’activité différents ont choisi de s’engager aux côtés de Babyloan et de relever elles aussi le défi « Je profite du système ». En offrant plus de visibilité à l’opération grâce à leur communication ou en finançant elles aussi des micro-entrepreneurs, ces entreprises ont été des alliés de taille aux côtés de tous les Babyloaniens. On peut en effet estimer à près de 4 millions

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

le nombre d’internautes et de lecteurs qui, grâce à ces entreprises, ont été invités par le biais d’articles, de mails, de bannières ou via Facebook à profiter du système Babyloan. Un beau coup de pouce pour atteindre ensemble les 450 micro-entrepreneurs financés. 10 jours plus tard, quels résultats ? En dix jours, c’est cinq fois plus de prêts qui ont été accordés aux micro‑entrepreneurs du monde entier sur le site ! Du jamais vu chez Babyloan !

Grâce à cette incroyable mobilisation, la communauté de Babyloaniens compte aujourd’hui 20 000 membres ! Avec les 4 000 prêts réalisés pendant le défi, les internautes ont montré qu’Internet pouvait être un formidable vecteur de solidarité entre les Hommes. Babyloan tient à remercier tous les prêteurs et partenaires qui se sont engagés pour relever le défi !

35|44


Les Partenariats Entreprises Le pôle des Partenariats Entreprises est né il y a maintenant deux ans. Il propose aux sociétés et à leurs comités d’entreprises 4 offres de partenariat avec Babyloan :

Les Défis Solidaires Fédérer les collaborateurs d’une entreprise autour d’un challenge solidaire Le Défi Solidaire consiste en un temps fort permettant aux collaborateurs d’une entreprise de financer par le prêt des projets de Exemple d’un compteur Défi micro-entrepreneurs sur une plateforme internet privatisée dédiée à l’opération. L’entreprise détermine la durée de l’événement, présélectionne les projets qu’elle souhaite présenter à ses collaborateurs et propose à chaque collaborateur de venir financer le projet de son choix.

Babyloan accompagne l’entreprise dans l’organisation de ce challenge solidaire à travers un kit d’animation (affiches, flyers, bannières, mails,etc.) et une expérience de nombreux Défis Solidaires réussis (MAIF, Alstom, CGGVeritas,...). Le Défi Solidaire est un outil fédérateur puissant lors d’une campagne de solidarité menée en interne, elle permet de regrouper les collaborateurs et/ou clients d’une entreprise autour d’un projet solidaire innovant.

ZOOM Le Défi Solidaire réalisé par la MAIF du 2 au 13 avril 2012 Interviews de Christian Ponsolle, Administrateur délégué à la Direction Générale, et Marc Rigolot, Directeur du CIAMES (Communication Institutionnelle Action Mutualiste et Engagement Sociétal). 1/ Pourquoi la MAIF a-t-elle choisi d’organiser ce Défi Solidaire ? Ce défi est un engagement social qui répond aux valeurs de la MAIF  :  " Œuvrant depuis de nombreuses années © MAIF en faveur de l’accès à l’éducation pour tous, la Mutuelle a souhaité, à l’occasion de la semaine annuelle du développement durable 2012, s’associer à Babyloan, pour lancer un Défi Solidaire. Une autre façon de s’engager

36|

sur le champ social de la responsabilité sociétale de l’entreprise, pour défendre ses valeurs fondatrices : respect de la personne, tolérance et solidarité" indique Christian Ponsolle, Administrateur délégué à la Direction Générale. 2/ Quels ont été les résultats de ce défi ? " Les résultats ont largement dépassé nos espérances : en 10 jours, les salariés du Groupe et les militants élus par les sociétaires © MAIF ont mobilisé 42 500 €, montant abondé à même hauteur par la MAIF, soit, au total, 85 000 € de prêts qui ont permis de financer 120 micro-entrepreneurs ! Pour l’anecdote, les objectifs initiaux de l’opération avaient été estimés à 24 000 € pour soutenir une trentaine de projets ; nous avons plus que triplé nos espoirs ! Et je rappelle qu’il s’agit de prêts et non

de dons ! Cette opération fut en tout cas une belle occasion de partage et de cohésion entre les acteurs internes de la mutuelle » se souvient Marc Rigolot, Directeur du CIAMES. 3/ Comment expliquez-vous cette réussite ? « Trois facteurs principaux expliquent ce succès : un engagement social parfaitement en adéquation avec les valeurs de notre mutuelle, l’implication de la direction MAIF qui a choisi notamment d’abonder à 100% les prêts des collaborateurs et la mobilisation sans faille du réseau des relais Développement Durable dans chaque entité du Groupe », témoignent Christian Ponsolle et Marc Rigolot.

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Les Cartes Cadeaux Babyloan  Offrir un cadeau original et solidaire La Carte Cadeau (de 20 € à 100 €) est un « bon pour un prêt solidaire » à offrir à ses collaborateurs ou clients pour les initier à cette nouvelle forme de solidarité par le prêt. Dans un premier temps, la personne qui reçoit la Carte Cadeau se rend sur la plateforme Babyloan et finance le micro-entrepreneur de son choix grâce au code inscrit sur la Carte Cadeau. Dans un second temps, lorsque le prêt est totalement remboursé sur son compte Babyloan, le bénéficiaire de la Carte Cadeau peut choisir de re-prêter le montant de sa tirelire à un autre micro-entrepreneur ou bien il peut transformer ce montant en bon d’achat dans une enseigne commerciale via notre partenaire Illicado. La Carte Cadeau Babyloan est un cadeau solidaire original pour les collaborateurs et clients d’une société (période de Noël, fête des mères, départ à la retraite, ...). C’est pourquoi, c’est une offre prisée par les comités d’entreprises.

ZOOM L’opération Cartes Cadeaux du comité d’entreprise (CE) de Vivendi « Le 7 juin 2012, le CE Vivendi a désiré réunir les salariés pour une réunion d'information sur l’une des premières entreprises sociales françaises qui se © VIVENDI nomme Babyloan. Pourquoi Babyloan ? Tout simplement parce que j'avais écouté plusieurs émissions sur le microcrédit et que j'avais entendu parler de Babyloan par mon entourage. Séduite par le concept des micro-entreprises dans des pays où l’accès au système bancaire est plus difficile, il m'a semblé normal qu'un CE, qui a une vocation sociale, puisse fédérer des salariés autour de Babyloan, et faire partager des projets de créateurs de micro-entreprises destinés à l’amélioration des conditions de vie des populations défavorisées. C'est à travers une tombola que nous avons organisée que les salariés ont pu gagner des « Cartes Cadeaux Babyloan » afin d’investir dans différents projets. A ce jour, l’argent remboursé sur la plateforme est réinvesti régulièrement dans de nouveaux projets. » Claudine Brulard - CE Vivendi

L’offre Produit-Partage

La Dotation de prêt

Communiquer la démarche solidaire d’une entreprise auprès de ses clients

Soutenir les micro-entrepreneurs de son choix

L’offre Produit-Partage permet à une entreprise d’associer ses clients à sa démarche solidaire en reversant une partie du résultat de ses ventes aux projets de micro-entrepreneurs de son choix. Cette offre peut prendre plusieurs formes : le montant reversé au soutien de micro-entrepreneurs peut être notamment défini en fonction d’un pourcentage ou d’une somme définie de produits vendus, de contrats réalisés ou de commandes reçues. L’offre Produit-Partage permet de réaliser une opération marketing sur un produit ou une période spécifique afin de dynamiser les ventes d’une entreprise grâce à son engagement solidaire.

La Dotation de prêt permet aux entreprises de prêter des fonds à des micro-entrepreneurs sur la plateforme Babyloan. S’agissant de prêts, il existe un formidable effet de levier puisqu’une même somme peut être utilisée plusieurs fois, et ainsi financer plusieurs projets au cours du temps. La Dotation de prêt permet à une entreprise de communiquer en interne et en externe sur son soutien à des micro-entrepreneurs éventuellement dans le même secteur d’activité que la société.

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

37|44


Les distinctions obtenues Le label Finansol Le micro-prêt Babyloan a obtenu en mars 2009 le label Finansol. Ce label garantit aux épargnants la solidarité et la transparence des placements auxquels ils souscrivent. Depuis, le label Finansol continue d’être accordé chaque année au micro-prêt que les internautes réalisent sur le site.

L’agrément Entreprise Solidaire Depuis juin 2011, Babyloan est agréée « Entreprise Solidaire » par la préfecture des Hauts-de-Seine. Cet agrément distingue les entreprises dont les titres de capital ne sont pas échangeables sur des marchés réglementés, et qui remplissent certains critères en matière d’embauche et de rémunération. Ce label reconnaît et met en valeur la gestion solidaire de Babyloan notamment en termes d’encadrement des salaires, puisque l’écart est limité à un ratio de 1 à 5.

Le Trophée Microsoft de l’Innovation Solidaire En mars a eu lieu le 4e Symposium Microsoft de l’Innovation, destiné à la réflexion sur l’avenir du secteur de la finance, en présence des grands noms de l’industrie financière française. Ce fut également l’occasion de remettre le Trophée Microsoft Finance Innovation, récompensant les start-up innovantes. Dans la catégorie Banque et Assurance, l’entreprise Babyloan, ayant conquis le jury, a remporté un prix spécialement créé pour elle, celui de l’Innovation Solidaire.

Le prix Allen du microcrédit Les prix Allen, créés il y a 27 ans par Madeleine et Jean Cluzel, font référence à la devise du duc de Bourbon « Allen » c’est‑à‑dire « tous ensemble ». Ils distinguent chaque année des ouvrages et des actions humaines « remarquables et démocratiques », d’après l’expression employée par Jean Cluzel. Ainsi, le prix Allen du microcrédit a récompensé Arnaud Poissonnier pour son implication dans le secteur. Témoignage de Jean Cluzel La règle de trois chez Babyloan

©Cluzelfondations.org

Sénateur de l’Allier de 1971 à 1998, et membre de l'Académie des sciences morales et politiques depuis 1991, Jean Cluzel s’engage depuis 2010 en faveur du microcrédit aux côtés de Babyloan grâce au groupe Cluzelfondations.org. Le Groupe Cluzelfondations.org, composé de 21 personnes, a pour vocation de contribuer à un développement viable et durable dans l’intérêt des générations futures, en apportant « de l’honnêteté

38|

dans la finance ». Pendant deux ans (2009-2010) ses membres ont étudié les possibilités existant en France pour participer efficacement aux actions de microcrédit à travers le monde. Ils ont finalement choisi de s’affilier à Babyloan et deux ans plus tard, les résultats sont à la hauteur de leurs attentes. Aujourd’hui, Jean Cluzel témoigne : « Nous avons choisi Babyloan pour cinq motifs. D’une part, cette entreprise compte parmi ses atouts l’utilisation d’Internet et la rapidité de réaction. De plus, une sélection rigoureuse d’instituts de microfinance a garanti le remboursement des prêts à 100 %, après 30 mois et 541 projets financés. D’autre part, Babyloan favorise les réussites humaines – la plupart des familles emprunteuses confient que « grâce aux résultats du prêt elles peuvent envoyer leurs enfants à l’école ! » –. Enfin, Babyloan assure un effet de levier important : les sommes en circulation représentent trois fois le montant des prêts. Comment l’expliquer ? Il se trouve que le Groupe ne reprend pas ses fonds après remboursements mais les laisse en circulation. Or, les prêts consentis pour 11 ou 12 mois sont rapidement remboursés par mensualités, ce qui crée une rotation accélérée du capital à disposition. Ainsi, grâce à cet effet de levier, au bout de quelques mois, le montant des prêts consentis aux utilisateurs se trouve multiplié par 3 par rapport à celui des sommes prêtées. Telle est bien la règle de trois de Babyloan. » Jean Cluzel Depuis 2010, la Fondation Cluzel a permis le soutien de 546 entrepreneurs, pour un montant initial prêté de 87 000 € et un impact concret de plus de 275 400 €. www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Les Initiatives de l’économie Le concours des Initiatives de l’économie, porté par Press&Vous du groupe Wellcom récompense les actions créatrices de richesse économique, d’emplois et de cohésion territoriale. Cet événement réunit chaque année plus de 70 journalistes pour l’élection et l’attribution de 7 trophées. Lors de la Cérémonie de remise des Prix de la 9ème édition des Initiatives de l’économie, Babyloan s’est vu décerner le « Trophée spécial », qui récompense l’initiative « coup de cœur » du jury et a ainsi remporté une campagne de relations presse appuyée par Press&Vous.

©Foucha-Muyard.org

Lancement de l’association Babyloan networks et renouveau du projet Ma classe solidaire

N A l’initiative de l’entreprise Babyloan, l’association Loi 1901 Babyloan networks a été lancée en juillet 2012. Structure indépendante de l’entreprise sociale (aucune personne de l’équipe Babyloan n’est membre du CA de l’association), le but de Babyloan networks est de faire de la sensibilisation et de l’éducation à l’entreprenariat social et à la microfinance notamment. Aussi, l’association reprend le projet pédagogique Ma classe solidaire afin de lui donner plus de moyens humains (possibilité de faire appel à des bénévoles) et financiers (possibilité de recevoir des donations) pour une diffusion au sein

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

des collèges et lycées de France et de Navarre ! L’entreprise sociale s’est engagée à reverser les éventuelles commissions issues des internautes venus via le projet Ma classe solidaire à l’association. D’ailleurs, le kit pédagogique a fait peau neuve en 2012 avec l’intégration de nouvelles séquences en partenariat avec la MAIF et l’AFD. Déjà plus de 500 personnes sont venues télécharger l’outil pédagogique et 48 classes solidaires se sont inscrites sur le site ! Pour télécharger gratuitement le kit, allez sur : www. maclassesolidaire.com

39|44


40|

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


ÉTATS FINANCIERS

Les petits prêts font les grandes histoires


Bilan au 31/12/2012 ACTIF (Valeurs nettes en €) Marques, logiciels et droits similaires Autres immobilisation corporelles Autres titres immobilisés Autres immobilisations financières Clients et comptes rattachés Fournisseurs débiteurs Organismes sociaux Impôts sur les bénéfices État, taxes sur le chiffre d’affaire Autres (créance des internautes sur les IMF) Capital souscrit et appelé, non versé Valeurs mobilières de placement Disponibilités Charges constatées d’avance TOTAL Actif

Au 31/12/2012 37 801 22 406 277 2 244 14 036 347 3 536 49 326 14 614 1 228 486

607 358 1 810 1 982 241

Au 31/12/2011 37 937 25 655 278 2 100 4 140 839 2 224 16 531 6 670 783 402 206 558 95 443 503 934 1 559 1 687 270

PASSIF (Valeurs nettes en €) Capital social Prime d’émission Report à nouveau Résultat de l’exercice Emprunts obligataires convertibles Emprunts associés Dettes fournisseurs Dettes fiscales et sociales (provisions charges sociales) Etat, taxes sur le chiffre d’affaire Autres impôts, taxes et assimilés Autres dettes (créances IMF + tirelires des Babyloaniens) TOTAL Passif

42|

Au 31/12/2012 1 557 700 676 901 -1 786 656 -624 429 169 932 8 000 71 665 108 806 2 078 7 201 1 791 043 1 982 241

Au 31/12/2011 1 405 300 569 426 -1 206 740 -579 916 119 952 8 656 29 953 73 946 5 924 247 1 260 522 1 687 270

www.babyloan.org - Rapport annuel 2012


Compte de résultat au 31/12/2012 Compte de résultat Au 31/12/2012 139 666 140 599

Chiffre d’affaire net Total des produits d’exploitation Achats de marchandises Achats et charges externes (Dev. du site et 194 645 charges d’exploitations) Impôts et taxes 6 643 Salaires et traitements 401 705 Charges sociales 158 924 Dotations aux amortissements sur immo. 31 436 Autres charges 1 212 TOTAL des charges d’exploitation 794 565 RÉSULTAT D’EXPLOITATION -653 966 Total des produits financiers 567 Total des charges financières 6 016 RÉSULTAT FINANCIER -5 449 RÉSULTAT COURANT AVANT IMPOT -659 415 Total des produits exceptionnels 3 309 Total des charges exceptionnelles 1 118 RÉSULTAT EXCEPTIONNEL 2 191 Impôts sur les bénéfices -32 795 Total des produits 144 475 Total des charges 768 904 RÉSULTAT NET -624 429

Rapport annuel 2012 - www.babyloan.org

Au 31/12/2011 92 826 92 899 1 005 184 588 5 243 319 318 122 043 59 366 1 265 692 828 -599 929 2 730 1 527 1 203 -598 726 3 696 1 418 2 278 -16 531 99 325 679 242 -579 917

43|44


www.babyloan.org

Rapport Annuel Babyloan 2012  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you