Issuu on Google+

athisINFO Le journal d’information d’Athis-Mons

Fin des travaux de l’Espace Goscinny p.4

n°37 - février 09


SOMMAIRE

L’Actu

...........................................................................

page 4

Fin des travaux de l’Espace Goscinny, visite de la ville le 7 mars, les projets 2009 de l’Espace Coluche, les voyages 2009 pour les retraités, les Portes de l’Essonne deviennent une Communauté d’agglomération, etc.

Comprendre

.......................................................

page 9

DOSSIER INSEE

p.8

Les derniers chiffres du recensement, le Programme Local d’Habitat (PLH), interview de François Garcia, Maire d’Athis-Mons

Découvrir

..............................................................

page 15

Collège Delalande, osez la pratique artistique ATHIS EN MOUVEMENT

Les voeux de la Municipalité, le Forum des métiers, les veillées de l’Espace Michelet REPORTAGE

Le collectif des parents inquiets Mobilisation des services municipaux pendant la vague de froid COMITÉS DE QUARTIER

p. 16

Vous avez la parole...

Bouger

........................................................................

page 21

Le Festival des Irlandays cru 2009… SPORT

USOAM Basket CULTURE

Programmation de la saison culturelle : concert, cinéma… CINÉMA

Les films du mois

Tribune

p. 21

p. 25

..............................................................................

Bloc note/état civil

....................................................

page 29 page 31

Téléthon 2009 : remerciements

Directeur de la publication : François Garcia Rédactrice en chef : Magali Teixeira Journalistes : Magali Teixeira, Jean-Jacques Grousseau, Jérémy Montagne Tél. : 01 69 54 54 41 Conception : Euro RSCG Mise en page : Valérie Pichot Photographes : Djamila Calin et Olivier Robert Merci aux habitants d’Athis-Mons ayant accepté de poser pour les photographies de cette publication et aux correspondants qui ont participé à l’élaboration des articles. Régie publicitaire : Recherches et Communication - Tél. : 01 55 65 12 12 Impression : Imprimerie Grenier - Tirage : 15 000 exemplaires Le n° : 0,80 euro - 1 an : 15,24 euros. N° 87 Dépôt légal à parution. Les textes émanant des associations n’engagent pas la responsabilité de la municipalité. Athis-Mons sur Internet : www.mairie-athis-mons.fr


ÉDITO

2 - 3

“Notre ville aux désormais 31018 vies” Madame, Mademoiselle, Monsieur,

François Garcia Maire d’Athis-Mons Président des Portes de l’Essonne

31 018… Nous sommes 31 018 Athégiens ! Les résultats du dernier recensement INSEE illustrent avant tout le dynamisme et la vitalité de notre commune et nous ne pouvons que nous en réjouir. Cette augmentation reste cependant mesurée en comparaison aux chiffres nationaux et franciliens. Elle permet en effet de conserver et développer un certain art de vivre ensemble. Athis-Mons a en effet su rester une ville “verte”, avec ses sentiers, ses parcs, ses coteaux, ses pistes cyclables, etc. Première bonne nouvelle pour notre territoire communautaire, grâce à ce nouveau recensement, les Portes de l’Essonne changent de statut. Au revoir la Communauté de communes ; bienvenue à la Communauté d’agglomération ! Depuis leur création en 2000, les Portes de l’Essonne constituent réellement une plus-value majeure pour notre ville pour notre quotidien ainsi que pour Juvisy-surOrge et Paray-Vieille-Poste. La mutualisation de nos efforts, la conjugaison de nos forces et talents nous permettent de relever davantage de défis et d’opportunités bénéfiques au territoire tout entier tels que le développement économique avec le projet “Coeur d’Orly”, la construction de notre centre aquatique communautaire, une offre culturelle de qualité avec notamment l’édition 2009 des Irlandays en mars prochain ou encore l’installation de nos services communautaires et de certains services municipaux sur l’ancien site LU pour une meilleure efficacité. Une population qui croît, ce sont aussi de nouveaux ménages qui ont choisi AthisMons. Ils souhaitent y trouver un cadre de vie agréable, des facilités d’accès à nos écoles, aux crèches, au logement, pour s’installer, construire une famille et s’épanouir. Pour tous ceux-là, de la petite enfance jusqu’à nos aînés, nous devons porter en nous une haute idée de nos services publics qui ne sont autres que “le patrimoine de ceux qui n’en ont pas”. Malgré un contexte difficile dû, en grande partie, à l’asphyxie financière dont sont victimes les collectivités territoriales dans leur ensemble, nous serons, croyez-moi, déterminés à maintenir le même niveau de services publics. Être déterminés, c’est vouloir toujours mieux pour nos concitoyens, pour Athis-Mons, notre ville aux désormais 31018 vies !

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


L ’ ACTU

en bref LES CHIFFRES

Rénovation de l’Espace Goscinny en chiffres Coût des travaux : 358 920 euros TTC. Le projet a été co-financé par la ville et les Portes de l’Essonne. La rénovation de l’Espace Goscinny a bénéficié de subventions de l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain à hauteur de 108 480 euros et du Conseil général de l’Essonne à hauteur de 122 440 euros.

VIE PRATIQUE

Consommateurs : des réponses à vos questions L’association de consommateurs “Consommation Logement et Cadre de Vie” (CLCV) a repris ses permanences. Ainsi, vous pourrez venir vous informer, les samedis 7 février et 7 mars prochains au rez-de-chaussée de l’Espace J. Lurçat à Juvisy-sur-Orge. D’autre part, les 2ème et 4ème mardis de chaque mois de 17h à 18h, CLCV ouvre les portes d’une consothèque consultable pour tous renseignements ou problèmes liés à la consommation.

TRAVAUX

L’Espace Goscinny rénové Plus confortable et offrant une meilleure accessibilité à tous les publics, l’Espace Goscinny vous accueille de nouveau, fin février, après plusieurs mois de travaux. Retour sur les détails de ce chantier, différentes entreprises de travaux publics, choisies par la commune pour cette rénovation, sont ainsi intervenues aux quatre coins de l’espace Goscinny. Au rez-de-chaussée d’abord avec la remise en peinture du hall d’accueil, de la bibliothèque et des Espaces enfants et ados et la création d’un sanitaire spécialement adapté aux personnes à mobilité réduite. La phase la plus importante de cette rénovation a touché la ludothèque voit son espace agrandi (150m² actuellement contre 90m² avant

travaux) par l’insertion de l’ancien patio. En effet, celui-ci a été recouvert et aménagé de façon à s’intégrer harmonieusement à la ludothèque avec un plus pour l’environnement de par l’installation d’un éclairage basse consommation. La salle Evelyne Leroy a également été rénovée. Le sol en parquet de celle-ci a été remis à neuf. Des transformations ont également été apportées au 1er étage avec la remise en peinture des salles d’activités et la création d’un escalier et d’une issue de secours supplémentaire permettant l’accès au premier étage d’un plus grande nombre de personnes, en toute sécurité. Enfin, le ravalement extérieur du bâtiment complète cette grande rénovation.


4 - 5

infos pratiques

VISITE DE LA VILLE

Découvrir sa ville...

Visite guidée d’AthisMons

Quand on emménage dans une nouvelle ville c’est toute une aventure qui commence. Pour faciliter votre arrivée et vous aider à mieux connaître et vous repérer à Athis-Mons, un accueil, réservé aux nouveaux venus, est organisé le 7 mars prochain. Ce rendez-vous est également l’occasion pour ceux qui, résidant déjà à Athis-Mons, souhaitent découvrir ou redécouvrir leur ville. Au cours de cette matinée, partagez une visite d’Athis-Mons en bus en compagnie d’élus municipaux. Réalisée en partenariat avec la Maison de banlieue et de l’architecture, cette balade commentée de la ville vous fera découvrir ses différents quartiers et leur histoire ainsi que les équipements municipaux.

Samedi 7 mars 2009. Rendez-vous salle Curie (Place du Général de Gaulle) à partir de 9h30 pour un petit déjeuner convivial avec l’équipe municipale avant le départ pour la visite de la ville. Retour du bus prévu à 11h30. Il n’est pas trop tard pour vous inscrire à la visite guidée. Pour cela, contactez le Service communication au 01 69 54 54 41 avant le 20 février. Infos : 01 69 54 54 41

“Pour participer à la visite de la ville, inscrivez-vous avant le 20 février !” VOS RENDEZ - VOUS

Retrouvez tous les événements sur notre site internet : www.mairie-athis-mons.fr

AGENDA SAM. 7 FÉV.

MERC. 11 FÉV.

JEU. 12 FÉV.

JUSQU’AU 21 FÉV.

Concert de Jazz Salle Lino Ventura, 20h30. 01 60 48 46 18

Repas de quartier des anciens Infos : Service retraités au 01 69 38 40 00

Conseil municipal Salle Curie, 20h

Recensement de la population Infos : 01 69 54 55 59 ou 55 13 ou 55 75

MERC. 11 FÉV. Collecte de sang Organisée par EFS De 16h à 20h Salle H. Pénichost (mairie principale)

VEND. 13 FÉV. Projection du film Il parait qu’eux… Salle Lino Ventura, 20h30, entrée libre

JUSQU’AU 20 FÉV.

SAM. 7 MARS Visite de la ville rdv à 9h30, salle Curie Infos : 01 69 54 54 41

Inscriptions pour la visite de la ville du 7 mars Infos : 01 69 54 54 41

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


L ’ ACTU en bref PERMANENCES

Rencontrez votre Députée Françoise Briand, députée de l’Essonne, se propose de vous rencontrer tous les mois à Athis-Mons lors de ses permanences. Aucune prise de rendez-vous n’est nécessaire. Il vous suffit de venir la rencontrer en Mairie (Rez de jardin de l’hôtel de ville) le 3ème lundi de chaque mois (hors jours fériés et vacances scolaires) de 17h à 19h.

PASSEPORTS CARTES D’IDENTITÉ

Modification des tarifs Par application de la nouvelle loi de finances du 27 décembre 2008, les tarifs pour l’obtention d’un passeport et le renouvellement des cartes nationales d’identité ont été modifiés. Depuis le 2 janvier 2009, les tarifs pour obtenir un passeport sont désormais les suivants : 88 euros pour un adulte, 44 euros pour un enfant de 15 à 18 ans et 19 euros pour les moins de 15 ans. A noter que le département de l’Essonne ne dispose pas encore des passeports biométriques. Enfin, 25 euros vous seront demandés pour le renouvellement de votre carte nationale d’identité en cas de perte ou de vol. Infos : 01 69 54 54 54

LES PORTES DE L ’ ESSONNE

COMMERCES

directe La communauté Gestion du marché d’agglomération des Gravilliers est née Depuis le 1er janvier dernier, Les Portes de l’Essonne ont changé de statut devenant une Communauté d’agglomération. Cette évolution est le témoin de l’attractivité et du dynamisme de notre territoire communautaire. Ce changement de statut est exclusivement lié à l’augmentation du nombre d’habitants des trois communes des Portes de l’Essonne. En effet, les derniers chiffres du recensement (voir p.10) montrent que la population des Portes de l’Essonne est désormais de 52 357 habitants (31 018 Athégiens, 14 071 Juvisiens et 7268 Paraysiens). Or, la condition nécessaire pour le passage en Communauté d’agglomération est d’atteindre le seuil de 50 000 habitants. Pensée dès sa création, il y a 9 ans, comme Communauté d’agglomération, ce changement de statut n’entraîne ni modification des compétences exercées ni extension du périmètre géographique des Portes de l’Essonne. De ce fait, elles continueront leur travail avec les villes d’Athis-Mons, de Juvisy-sur-Orge et de Paray-Vieille-Poste au niveau du développement économique, de l’aménagement de l’espace communautaire, de l’équilibre social de l’habitat, de la politique de la ville dans la communauté, de la protection et mise en valeur de l’environnement et du cadre de vie, de l’action culturelle et de l’action sociale d’intérêt communautaire. Infos : Les Portes de l’Essonne au 01 69 12 44 12

Bâtiment Ducastel, siège des Portes de l’Essonne

Le marché des Gravilliers a été créé en 1933. Les Portes de l’Essonne ayant une compétence en terme de développement économique, la gestion du marché lui a été transférée en 2006. Le marché était alors géré, comme dans beaucoup d’autres collectivités, dans le cadre d’une délégation de service public. Une partie de la gestion du marché est confiée à une société privée. Le contrat avec cette société arrive à terme courant 2009. Par décision du Conseil communautaire du 11 décembre dernier, les Portes de l’Essonne reprendront, à échéance du contrat, l’entière gestion du marché des Gravilliers. En 2007, elles ont déjà repris la gestion du marché de Contin à Paray-Vieille-Poste. La reprise de ces structures par les Portes de l’Essonne permettra de mettre en place une gestion coordonnée pour un meilleur service aux usagers et un plus grand dynamisme commercial du marché. N’hésitez pas à aller rencontrer vos commerçants tous les jeudis et dimanches matins. Ils vous accueilleront avec le sourire et vous proposeront des produits de la table de qualité. Marché des Gravilliers tous les jeudis et dimanches matins 33 avenue François Mitterrand (sur la RN7)


6 - 7

ENFANCE

ESPACE COLUCHE

Le Forum des centres de vacances revient…

De nouveaux projets pour l'année 2009

Le 7 mars prochain, de 9h à 12h, pour bien préparer les vacances de vos enfants, vous pourrez, de nouveau, vous rendre au Forum des centres de vacances qui, cette année, se déroulera à l’Espace Michelet. Vous retrouverez ainsi une présentation de tous les séjours proposés. Soyez et restez vigilants car, cette année, les différentes formalités administratives pour procéder aux inscriptions changent. Retrouvez toutes les informations détaillées dans la brochure “Centres de vacances-été 2009” qui vous sera distribuée fin février dans vos boîtes aux lettres. Tél.: 01 69 54 55 60

Activités des accueils de loisirs pendant les vacances d’hiver Depuis maintenant 2 ans, le Service enfance – affaires scolaires organise un quizz lecture. Transmis aux différentes structures de la ville chargées de le relayer auprès des enfants et des jeunes athégiens, l’objectif de ce partenariat avec le réseau des médiathèques est d’inciter la jeunesse athégienne à lire en se rapprochant des médiathèques et bibliothèques du territoire.

Equipement de proximité, de rencontre et d’échange accueillant un public familial, vous trouvez à l’Espace Coluche de nombreuses activités régulières, proposées par la ville et les associations athégiennes, favorisant l’expression des habitants.

en bref ESPACE COLUCHE

Atelier patchwork Prochaines visites en lien avec la maison de banlieue et de l'architecture : visite en bus de la ville le 07/02 de 14h30 à 17h30. L’atelier patchwork démarrera le 14/02 de 14h à 17h et aura lieu tous les samedis. Inscription auprès de Nicole et d’Isabelle au 01 69 57 01 94 jusqu'à fin février.

ANCIENS COMBATTANTS

Voyages des Athégiens en Allemagne

L'Espace Coluche permet à ses usagers à travers 2 projets, “Ma ville en patch” et “Regard de l'autre, regard de soi” de se positionner de façon active dans leur vie familiale, sociale et professionnelle en leur donnant des outils et un temps de réflexion pour se connaître, prendre du recul et se réaliser individuellement. Pour l'année 2009, l'Espace Coluche vous propose deux nouveautés : 1/ "Ma Ville en patch". Chaque participant réalise un carré ou rectangle en patchwork représentant un site de la ville qu’il aura découvert et photographié au travers des visites des quartiers. La finalité est la réalisation d'une oeuvre collective rassemblant les différents morceaux de tissus par un jeu géométrique de couleurs. 2/ Le projet “Regard de l'autre, regard de soi” regroupe deux ateliers adultes. Tous les jeudis, l'atelier musique de 16h à 17h30 permet la découverte et la manipulation d’instruments. L'écoute de musiques de différentes origines et époques ainsi qu'un travail sur le rythme agrémenté de jeux avec la voix et les sons seront aussi effectués. Le 2ème atelier, gymnastique douce et relaxation, se tient les mardis de 16h30 à 17h45 au Gymnase Hébert. Le travail porte sur la coordination, l'équilibre, la flexibilité et le redressement de la posture. 2009 redémarre fort à l'Espace Coluche !

L’Amicale des Anciens Combattants d’AthisMons organise un voyage à Rothenburg Ob der Tauber et Dombühl pour le weekend de la Pentecôte. Ce voyage s’effectuera donc du 29 mai au 1er juin 2009 dans le cadre du jumelage et des relations d’amitiés qu’entretiennent nos anciens combattants athégiens et rothenburgeois. Pour toutes informations complémentaires et inscriptions, vous pouvez appeler M. Gamel au 01 69 38 60 77 ou M. Guimard au 01 69 38 75 06.

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


L ’ ACTU

en bref UNIVERSITÉ D’EVRY

Portes ouvertes “Une formation, un métier, un emploi”… Voici le thème de la journée “Portes ouvertes” de l’Université d’Evry – Val d’Essonne qui se tiendra le samedi 7 février. A cette occasion, enseignants et étudiants de l’université présenteront aux visiteurs, lycéens et étudiants, les 160 formations pluridisciplinaires proposées par l’établissement offrant une formation allant de bac+2 à bac+8. L’IUT de Gestion des entreprises et des administrations de Bretigny-Juvisy exposera également ses programmes. Portes ouvertes de l’Université d’Evry. Val d’Essonne Samedi 7 février de 10h à 17h Boulevard François Mitterrand – Evry Renseignements : 01 69 47 77 61 ou piole@univ-evry.fr www.univ-evry.fr

Erratum Une erreur s’est glissée dans les pages de l’Athis Info de janvier dernier. Les coordonnées de la résidence du Moulin vert sont : 143 rue Robert Schuman à Athis-Mons 01 60 48 84 84. Avec toutes nos excuses.

RETRAITÉS

ATHIS - EN - FÊTE

Voyages voyages…

Super loto

Si “les voyages forment la jeunesse”, il n’en demeure pas moins qu’il n’y a pas d’âge pour voyager, s’évader, rompre avec le quotidien pour quelques jours… Voici tout le bien-fondé des séjours proposés à nos retraités par la Municipalité. Embarquez, “destination ailleurs”.

L’association Athis-en-fête vous invite à sa traditionnelle soirée Loto, le 4 avril au Gymnase Carpentier dès 19h30. Les jeux débuteront dès 20h30. Les plus chanceux pourront décrocher de nombreux cadeaux. Des problèmes de garde d’enfants ? Athis-en-fête a tout prévu avec son espace d’animation encadré entièrement dédié aux petits. Alors, bonne chance ! Infos : 01 69 57 02 62

ASSURANCE RETRAITE

“La liberté est en voyage” Jean Ferrat, musicien et chanteur français.

Au programme cette année : la mer, avec deux destinations et un dépaysement total. C’est tout d’abord vers l’Atlantique que vous pourrez prendre le large, à Pornichet et ses 9 km de sable fin (du 15 au 22 juin). Deuxième option : l’île de beauté (la Corse), avec son air du bout du monde et son climat de douceur incomparable, proposée du 13 au 20 septembre. Des séjours de qualité, ce sont aussi des séjours pour tous, adaptés au rythme et aux revenus de chacun. Nos aînés peuvent en effet connaître des contraintes et limites physiques dues à leur âge. C’est pourquoi, le voyage à Pornichet se veut plus particulièrement destiné aux personnes à mobilité réduite. Enfin, la participation financière de la Municipalité, grâce à l’application du quotient familial pour les deux séjours, permet à tous les inscrits de bénéficier d’une aide financière, en fonction des ressources de chacun. Attention, les places sont limitées ; alors n’attendez plus, inscrivez-vous. Vous ne serez pas déçus du voyage ! Renseignements et inscriptions auprès du Service retraités au 01 69 38 40 00 ou au 01 60 48 76 90.

Revalorisation des retraites A compter de 2009, les retraites personnelles et les retraites de réversion sont revalorisées au 1er avril (mensualité payée en mai) et non plus au 1er janvier. Ce qui permet aux pouvoirs publics de tenir compte de l’inflation réelle et non prévisionnelle de l’année écoulée. cette revalorisation étant établie suivant l’indice des prix à la consommation. Elle interviendra ainsi en même temps que celles des retraites complémentaires. Les revalorisations des montants indexés sur l’évolution des salaires demeurent fixées au 1er janvier. Plus d’infos auprès du Service retraités au 01 69 38 40 00 ou à la Caisse nationale d’assurance vieillesse au 01 55 45 55 67.


C OMPRENDRE

8 - 9

DOSSIER INSEE

Nous sommes 31 018 Athégiens ! Les derniers chiffres de l’INSEE sont désormais officiels, nous sommes 31 018 Athégiens. Notre population a augmenté de 1000 personnes, depuis ces 10 dernières années, preuve que notre ville se porte bien, qu’elle attire les familles et les jeunes. Conséquence et moteur de la question de l’habitat sur notre territoire, l’augmentation de la population exige un travail réfléchi et élaboré de la Municipalité, en collaboration avec les Portes de l’Essonne à travers le Programme Local de l’Habitat (PLH). Au travers de ce dossier, découvrez les enjeux du PLH ainsi que les actions mises en oeuvre jusqu’à aujourd’hui.

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


C OMPRENDRE RECENSEMENT

Nous sommes 31 018 Athégiennes et Athégiens ! départementale, témoignant de la capacité d’Athis-Mons à répondre aux besoins et demandes exprimées en matière de logement. Comme le montrent les chiffres du recensement, le nombre de personnes par habitation tend à se réduire (2,649 en 1990 contre 2,505 personnes en moyenne par habitation en 2005), ce qui accroît d’autant plus le nombre de demandes de logement. Enfin au niveau du territoire des Portes de l’Essonne, les trois communes connaissent une augmentation de leur population, témoignage de la vitalité de ce territoire qui vient de se transformer en Communauté d’agglomération. En effet, sa population totale excède les 50 000 habitants. Si l’accroissement de la population de Paray-Vieille-Poste est faible, celui de Juvisy-sur-orge est presque trois fois plus élevé que celui d’Athis-Mons. C’est officiel, notre population a augmenté depuis 1999 ! En effet, l’INSEE vient de dépoussiérer ses chiffres vieux de 10 ans. Signe que notre ville se porte bien, qu’elle est dynamique et qu’il y fait bon vivre, cette augmentation reste modérée et normale par rapport aux chiffres nationaux. Focus sur la population athégienne, cru 2009. C’est en se basant sur les enquêtes réalisées chaque année depuis 2004 que l’INSEE a recalculé les chiffres de la population des communes, départements et régions de France. En 1999, Athis-Mons comptait 29 400 habitants. Le chiffre s’élève au 1er janvier 2009 à 31 018, ce qui représente une augmentation de 5,2%. Notre population s’accroît pour différentes raisons. Sa situation géographique, proche de Paris et d’Evry, sa proximité avec des bassins d’emplois forts (Orly et Rungis), du pôle interurbain de Juvisy-sur-Orge, son environnement préservé et ses services de qualité font d’Athis-Mons une ville privilégiée pour celles et ceux qui souhaitent s’installer

dans un cadre à la fois urbain et vert. Le nombre de familles monoparentales et le vieillissement de la population contribuent également à alimenter ces chiffres. Le pourcentage d’augmentation de notre commune est sensiblement inférieur à ceux de la moyenne nationale, régionale et

La campagne de recensement 2009 est actuellement en cours. Elle s’achèvera le 21 février prochain. Merci de réserver le meilleur accueil possible aux quatre agents recenseurs. Ils sont là pour vous aider. Infos : 01 69 54 55 59/13/75

LES CHIFFRES DE L’INSEE AU 1ER JANVIER 2009

• 64,3 millions d’habitants en France (65,1 millions en comptant les collectivités d’outre-mer) + 6,5% d’augmentation par rapport à 1999 • 11, 67 millions de Franciliens + 6,6% d’augmentation par rapport à 1999 • 1 214 290 Essonniens + 5,6% d’augmentation par rapport à 1999 • 52 350 habitants sur le territoire Les Portes de l’Essonne + 7,2% d’augmentation par rapport à 1999 • 14 071 Juvisiens + 14,69% d’augmentation par rapport à 1999 • 31 018 Athégiens + 5,2% d’augmentation par rapport à 1999 • 7 268 Paraysiens + 0,7% d’augmentation par rapport à 1999


10 - 11

NOYER RENARD

Livraison des premiers logements “Reconstruire la ville sur la ville” ; la ville bouge, les quartiers changent avec le temps. Au premier rang d’entre eux, se trouve naturellement le Noyer Renard qui a vu de vastes chantiers se mettre en place, il y a plus de deux ans maintenant. Démolir des logements anciens pour reconstruire des habitations aux normes d’aujourd’hui, plus esthétiques, écologiques et plus aérées… Voilà, notamment ce en quoi a consisté cette opération de renouvellement du quartier. Près de 160 logements avaient en effet été démolis en 2007 et 2008. Aujourd’hui, les premiers signes tangibles de cette transformation apparaissent avec notamment la première livraison de nouveaux logements. Première étape qui en appelle encore bien d’autres, le 28 janvier dernier, ce sont 38 habitations collectives locatives (en face du magasin ATAC), du F2 au F5 (I3F), qui ont été livrées à des ménages qui sont donc les premiers habitants de ce Noyer Renard “new look”. De nouveaux commerces s’installent au rez-de-chaussée et permettront ainsi de donner une nouvelle vie au quartier (boulangerie, pharmacie, tabac/presse). Au cours du mois de février, de nouveaux habitants se verront aussi remettre des clés dans les 4 villas urbaines (rue de l’Orme Robinet) et 10 maisons ateliers… dans un Noyer Renard en pleine “renaissance”.

3

QUESTIONS À … FRANÇOIS GARCIA , MAIRE D ’ ATHIS - MONS , PRÉSIDENT DES PORTES DE L’ ESSONNE

1 - 31018… Nous sommes 31018 Athégiens selon l’INSEE. Que vous inspirent ces chiffres ? FG : Ils sont très positifs. Positifs car ils traduisent à la fois un dynamisme bien réel mais également une certaine mesure, une sagesse qui fait qu’aujourd’hui, notre ville respire et est appréciée pour son cadre de vie. Les Athégiens ne doivent donc voir ici aucun signe d’inquiétude. Lorsque je suis arrivé à Athis-Mons en 1976, la population dépassait déjà les 30 000 habitants. Les chiffres actuels montrent donc clairement qu’il n’y a pas eu de “boom démographique” depuis 30 ans mais qu’au contraire, nous avons su maintenir nos équilibres démographiques tout en faisant évoluer notre ville.

“Aujourd’hui, il faut plus de logements qu’il y a 30 ans pour loger le même nombre de personnes ”

2 – Il existe aujourd’hui sur notre ville un certain nombre de projets immobiliers en cours ; quel message souhaitez vous passer auprès des Athégiens ?

FG : Je tiens tout d’abord à rappeler aux Athégiens que ce n’est pas « la ville » qui démolit ou construit des immeubles. Ce sont avant tout des promoteurs immobiliers et bailleurs sociaux qui ont acquis des parcelles, des propriétés auprès de particuliers eux-mêmes, la plupart du temps. Le rôle d’une Municipalité n’intervient que dans la remise du permis de construire qui répond à des critères bien définis. Un immeuble, pour pouvoir être bâti, doit être en mesure de s’insérer correctement dans son environnement. Pour cela, le Plan Local d’Urbanisme voté en 2005 permet à notre Municipalité d’avoir un outil réglementaire d’urbanisme empêchant tout projet démesuré. Je tiens aussi à rassurer nos Concitoyens ; il n’y a et n’y aura ni expropriation, ni volonté de détruire les pavillons pour construire des tours qui n’auront jamais leur place chez nous. Enfin, il faut savoir que la ville, depuis son essor au début du 20ème siècle, n’a cessé de se reconstruire sur la ville elle-même. Notre politique urbaine s’inscrit dans notre Histoire et notre Patrimoine.

3 – Justement, quelle ligne directrice guide cette politique ? FG : Il y a une évidence claire qui a été mise en avant par les expertises que nous avons conduites. Si, aujourd’hui, à Athis-Mons, nous construisons moins de 80 logements par an, la population diminuera. En effet, avec l’augmentation du nombre de familles monoparentales ou encore l’allongement de la durée de vie, nous nous rendons compte, et c’est mathématique, que le nombre moyen de personnes par ménage diminue. Aujourd’hui, il faut plus de logements qu’il y a 30 ans pour loger le même nombre de personnes. D’où cette nécessité de favoriser l’offre de logement sur la ville. Mais pourquoi vouloir à tout prix augmenter ou du moins ne pas perdre d’habitants ? Car une ville qui perd des habitants, c’est une ville qui perd en dynamisme, c’est une ville qui perd ses commerces, c’est une ville qui ferme des classes dans les écoles, c’est une ville qui perd en attractivité, et surtout en dotations financières de l’État… Il est donc important de donner de la vitalité à notre territoire. Enfin, nous savons aujourd’hui que la question du logement est la préoccupation majeure de nos concitoyens. Avec la proximité du bassin d’emplois Orly-Rungis, nous devons être en mesure, en tant que puissance publique, de permettre aux Athégiens de trouver des réponses à des besoins qui sont bien réels.

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


C OMPRENDRE HABITAT

Penser le territoire de demain,

En lien avec l’augmentation de la population athégienne, l’habitat est aujourd’hui un enjeu de premier o des Portes de l’Essonne que pour la Ville d’Athis Mons. Le Programme Local de l’Habitat intervient en

PLH, mode d’emploi Il s’agit non seulement d’offrir à chacun la possibilité de se loger dans de bonnes conditions, mais aussi de préserver la diversité de habitat et de favoriser le renouvellement urbain et la mixité sociale entre les communes et entre les quartiers. Pour intervenir à une échelle plus pertinente, c’est la Communauté de communes qui a travaillé sur la mise en place d’un PLH (Programme local de l’habitat). Ce document de programmation détaille les moyens à mettre en oeuvre et les orientations destinées à répondre aux besoins en logement de nos trois communes. Il définit surtout la politique globale de l'habitat du territoire et en assure la cohérence.

Les objectifs retenus par les élus sont les suivants : • développer l’offre de logements nécessaire aux familles ; la ville veille ainsi au développement de programmes locatifs à différents niveaux de loyers, mais aussi en accession à la propriété, • améliorer la qualité du parc de logements existant : de nombreuses actions sont menées (notamment l’Opération programmée d’amélioration de l’habitat) pour réhabiliter les logements vieillissants et résorber l’habitat insalubre, • agir en faveur des populations spécifiques : personnes âgées, handicapées, jeunes… le parc de logements doit répondre à des

demandes spécifiques, répondant à la diversité de la population athégienne, • innover dans les logements, notamment en terme d’économie d’énergie et de développement durable (panneaux solaires ou BBC, bâtiment dit à basse consommation, par exemple). Ce travail fut mené par Les Portes de l’Essonne, les élus des trois communes, le Conseil Général de l’Essonne, la DDE 91 et l’Agence d’Urbanisme et de Développement Essonne Seine Orge (AUDESO).


12 -13

une nécessité pour tous

ordre tant pour les communes d’Île de France et pour la Communauté d’Agglomération ce sens.

Une évolution adaptée et expliquée Nous sommes donc 31 018 Athégiens. Les chiffres du recensement confirment l’attractivité et le dynamisme du territoire. Commune proche et accessible de Paris grâce aux transports en commun, un environnement à échelle humaine et une certaine qualité de vie. Cependant, la densité athégienne est relativement faible : 2866 habitants / km2 soit 28,6 habitants par hectares. Pour comparaison, et en moyenne les communes limitrophes de Paris ont une densité de 136 habitants/hectares. Le pavillonnaire a et aura toujours une place importante dans les quartiers athégiens. Cependant la mutation nécessaire de la ville implique aussi le développement de programmes collectifs, tant sur le centre-ville que sur l’avenue François Mitterrand (RN7), par exemple. Rappelons ainsi que la répartition sur la commune des logements s’effectue comme suit, 40% de logements individuels et 60% de collectifs. Equilibre important dans une ville pour une mixité du parc de logements répondant à la diversité des ménages. L’enjeu principal pour le parc de logements sociaux est l’accueil de populations nouvelles, pour faire face aux évolutions de notre société : les personnes seules, de plus en plus nombreuses 1

(décohabitation, personnes séparées ou divorcées), les jeunes couples qui devront changer de logement avec l’arrivée d’un enfant, favorisant la rotation, les couples avec enfant qui ont des besoins différents, grand appartement avec une nécessité d’avoir des équipement et des services à proximité. Les différents programmes de construction doivent ainsi permettre le renouvellement du parc de logements, parfois anciens, afin de garantir des logements confortables, de qualité et aux normes en terme d’énergie, d’acoustique et d’accessibilité. Bref, répondant aux demandes et aux besoins de chacun. Enfin, toutes les études statistiques et démographiques l’ont démontré : pour garder un même niveau de population, il faut à présent plus de logements. Sur Athis-Mons par exemple, ce seuil a été estimé à 80 logements construits par an pour maintenir le même niveau de population. Sur les 8 dernières années, nous y sommes presque parvenus. Or le nombre de demande de logement reste élevé, 1 227 en 2008. Les nouvelles constructions voient le jour à Athis-Mons mais de manière raisonnée et raisonnable grâce notamment au PLH ainsi qu’à une volonté municipale de garder un urbanisme à échelle humaine. 2

Les constructions 2002-2006 en chiffres Logement social • L'Athégienne - RN7 - 32 logements • I3F - Noyer Renard - 38 logements

Accession à la propriété • Bouygues - Henri Dunant 40 logements • Dynamisme Promotion rue Debordes - 10 logements • Perrin - rue Geneviève Anthonioz de Gaulle - 15 logements • Kaufman et Broad - RN7 45 logements • Nexity - RN7 - 58 logements • Monné Decroix - rue Desbordes 75 logements

LÉGENDES

1- Rue S. Debordes 2 - Place Deconninck 3 - Rue H. Dunant

3

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


14 -15

DÉCOUVRIR Collège Delalande, osez la pratique artistique Ils étaient 23 cette année, et beaucoup plus l’année prochaine. Parmi eux, peut-être vous, vos enfants. 23 élèves ont déjà relevé le défi de la culture au Collège Delalande en classe de 6ème à pratique artistique (CàPA)… Ou comment mettre un peu d’art dans sa vie ! Depuis la rentrée 2008 en effet, un partenariat est né entre le Collège Delalande et le Conservatoire des Portes de l’Essonne. Comment vous résumer ce projet ? Deux après-midi par semaine, sur le temps scolaire, les élèves inscrits en CàPA se rendent au Conservatoire à la rencontre de l’art. Au programme : cours de chant, théâtre, danse,

musique assistée par ordinateur, jonglage rythmique, etc. La démarche est nouvelle, inhabituelle même, tant pour les collégiens que pour les 10 professeurs du Conservatoire qui assurent l’encadrement. Mais après six premiers mois encourageants et stimulants, le bilan est très positif. “C’est une chance

pour moi car je n’aurais certainement pas eu les moyens d’aller au conservatoire si je n’avais pas opté pour la CàPA”, nous dit une élève inscrite. Quant aux conditions requises pour intégrer cette classe : la motivation et seulement la motivation. Tous, même les débutants, sont en effet les bienvenus. Les inscriptions pour l’année scolaire 2009/2010 approchent… alors, n’attendez plus, informez-vous pour inscrire votre enfant à la pratique artistique. Toutes les informations auprès de la direction du Conservatoire : 01 69 12 65 60.

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


DÉCOUVRIR

En images ÉVÉNEMENTS

Athis en mouvement En janvier, les Voeux du Maire Le 8 janvier, le Maire et la Municipalité se sont réunis pour présenter leurs meilleurs voeux pour l’année 2009 aux Athégiens. A cette occasion, la médaille de la ville a été remise au sapeur-pompier Julien Canioni pour sa bravoure à l’occasion du sauvetage d’un homme tombé à la Seine au volant de son véhicule en décembre dernier.

En janvier, les Voeux du Maire (suite) Le lendemain, c’est au personnel communal que la Municipalité a présenté ses voeux avant de célébrer la nouvelle année les 10 et 11 janvier avec nos aînés.


16 - 17

24 janvier, le Forum des métiers et de la formation Cette année encore, un grand nombre d’Athégiens, accompagnés de leurs parents, ont donné rendez-vous à leur avenir à l’occasion du Forum des métiers et de la formation. Ils ont pu y rencontrer de nombreux professionnels et spécialistes de l’orientation qui leur ont prodigué conseils et écoute attentive.

22 janvier, veillée à l’Espace Michelet

Novembre, une brique en or pour Edouard Branly Les enfants de l’accueil de loisirs Branly se sont mobilisés en nombre pour participer à la collecte de briques alimentaires du 3ème trophée de la brique d’or organisé par le SIREDOM. Avec une moyenne de 8,12 briques par enfant et par jour, l’accueil de loisirs est le grand vainqueur de ce concours.

L’Espace Michelet vous donne régulièrement rendez-vous pour discuter et échanger en toute convivialité à l’occasion d’une soirée veillée.

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


DÉCOUVRIR

Reportage

EDUCATION

Le Collectif des parents inquiets se rebiffe Rebelles, dissipés, rebiffés, indomptables… ou plutôt tout simplement inquiets. A Athis-Mons, depuis quelques mois, ce sont les parents qui se montrent “indisciplinés”. Le monde à l’envers ? Pas forcément, depuis novembre, des parents d’élèves manifestent leurs préoccupations et se font entendre… “L’école en danger” ! Les plus observateurs d’entre vous auront certainement remarqué ces décorations de noël particulières en décembre dans les rues Athégiennes avec ces banderoles et guirlandesslogans. Cet esthétisme urbain n’est autre que la signature du Collectif des parents d’élèves inquiets. Né en novembre 2008 en réaction aux nombreuses réformes de l’Éducation nationale, ce Collectif s’est depuis montré très actif et a su fédérer autour de lui de très nombreux parents d’élèves éloignés de toute polémique stérile et préoccupés pour l’avenir de leurs enfants. Attaché à son indépendance, le Collectif multiplie les actions, pétitions, réunions publiques d’information, courriers, veillées dans les écoles, rencontres avec les élus et notamment la députée le 17 décembre dernier, etc. Au programme : réforme des RASED (Réseaux d’Aide Spécialisée aux Elèves en Difficulté), suppression de postes, du samedi matin, avenir de la maternelle, réformes des lycées… La mobilisation s’étend. En effet, la quasi-totalité des écoles maternelles et primaires se sont mobilisées pour l’occasion, de Calmette à Saint-Exupéry, en passant par Curie, Jules Ferry… La révolte gronde sans pour autant empêcher leurs enfants et les enseignants de travailler. Et ils nous l’assurent, leur mouvement ne compte pas s’en arrêter là. Des parents inquiets et engagés ? Oui, certainement, mais avant tout des parents citoyens. http://parentsinquiets.canalblog.com/

ATHIS-MONS ET L’EDUCATION • Nombre d’écoles primaires et maternelles à Athis-Mons : 15 • Nombre d’élèves scolarisés : 3200 • Nombre de parents ayant répondu au premier appel du Collectif, le 25 novembre 2008 : 120 • Nombres de postes d’enseignants supprimés à la rentrée 2008 en France : 11 800 • Nombre de suppressions de postes annoncées pour la rentrée 2009 : 13 200

ILS ONT DIT ...

Convaincu de la nécessité d’unir nos forces et nos convictions pour peser réellement, j’ai souhaité, dès le mois de novembre rejoindre le Collectif des parents d’élèves inquiets. Par cet engagement contre la suppression des RASED à titre d’exemple, j’ai voulu défendre l’Ecole de la République, celle qui sait mobiliser tous les moyens nécessaires afin de permettre à chaque enfant de réussir, dans un souci d’équité et dans le respect de la diversité des situations. Comme nous avons pu l’écrire dans une lettre ouverte au Président de la République “la meilleure chance à saisir, c’est souvent la première, en l’occurrence à l’école”. L’investissement dans l’éducation de nos enfants est le meilleur investissement qui soit.

Marc Richard Parent d’élèves, école Jean Jaurès

Nous devons rester solidaires devant ces multiples tentatives de mise à mal du Service public de l’éducation nationale. En tant que mère de quatre enfants, je ne suis pas rassurée par les réformes adoptées telle que la suppression d’heures de cours à l’école primaire, la suppression des RASED qui ne fera que mettre davantage les enfants en difficulté, en situation d’échec ou encore la réforme des programmes. Pas rassurée non plus par l’absence totale de concertation et d’information en ce qui concerne les projets en cours. Plus qu’une inquiétude, c’est une colère partagée par de nombreux parents d’élèves.

Corinne Chevauche Parent d’élèves, école Saint-Exupéry


Reportage

DÉCOUVRIR

18 - 19

SERVICES MUNICIPAUX

Mobilisation assurée par tous les temps Janvier dernier a été marqué par une vague de froid qui depuis quelques années nous est devenue inhabituelle. Les températures négatives, allant jusqu’à moins 15°, la neige et le verglas ont envahi nos rues. Tout au long de cette période les agents des Services techniques municipaux n’ont cessé d’être à pied d’oeuvre 24h sur 24 pour assurer la sécurité des déplacements des Athégiens. La ville n’a pas été démunie face à cette vague de froid. Elle su réagir rapidement grâce à son plan hivernal pour lutter contre les conséquences directes de cet épisode : neige et verglas. La réception d’alertes en temps réel des risques climatiques par fax et sur les téléphones portables de la Direction générale des services et du Service voirie-environnement, a permis à la ville de déployer efficacement l’ensemble des moyens humains et techniques à sa disposition. Deux véhicules poids lourds et un véhicule léger, équipés de lames de déneigement et de saleuses, ont sillonné la ville pour sécuriser les

D.R.

CIVIQUES MÊME DANS LE FROID Lors de cet épisode de froid, les Athégiens ont été nombreux à faire preuve de responsabilité et de civisme. En salant et déneigeant devant leur domicile, en garant leur véhicule de façon à ne pas gêner le passage des saleuses et en étant tout simplement compréhensifs. Les Athégiens ont ainsi accompagné le travail des agents municipaux. En effet, bien que normales, ces intempéries importantes, ont entraîné des perturbations inévitables malgré l’énergie et la mobilisation des services municipaux. Les Athégiens ont également fait preuve d’une grande compréhension quant à l’obligation de traiter en priorité les axes principaux au vu des 80 km de chaussée et des 160 km de trottoirs de la ville.

80 km de chaussée. Ils ont effectué des passages dans l’ensemble des voies, principales et secondaires. Le véhicule léger a d’ailleurs été d’une aide précieuse pour le dégagement des voies étroites et pavillonnaires difficiles d’accès. La circulation, plus dense sur les voies principales y expliquent la fonte plus rapide du verglas et de la neige, mais l’ensemble des voies a bel et bien été traité. Dans le même temps, les 40 agents des services techniques ont répondu présent, quel que soit leur corps de métier, pour parcourir et sécuriser, à pied, les 160 km de trottoirs, les abords des équipements publics ainsi que les cours d’école. A pied ou à bord d’un des véhicules de déneigement, les agents se sont relayés sur la ville 24h/24h, 7j/7 de façon préventive et curative, en salant et déneigeant, pour limiter la gêne des Athégiens et sécuriser leurs déplacements.

QUELQUES CHIFFRES …

Pendant la vague de froid… … 3 véhicules (2 poids lourds et 1 léger) équipés de saleuses et de lames de déneigement ont tourné sur la ville … 80 tonnes de sel ont été utilisées contre 5 tonnes en 2008 … 40 agents des Services techniques ont été mobilisés 7j/7, 24h/24

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


Comités de quartier

DÉCOUVRIR DÉMOCRATIE LOCALE

Vous avez la parole… Depuis déjà deux mois, des dizaines d’Athégiens ont franchi la porte des Comités de quartier pour « décider leur ville ensemble ». Après des réunions publiques riches en débats qui ont donné le coup d’envoi de la nouvelle démarche, ces acteurs de la démocratie locale se retrouvent et échangent dans les Ateliers citoyens. Allons à leur rencontre…

Marcel, retraité, Noyer Renard

Nora, mère au foyer, Centre-ville

Osez les Comités de quartier

Créer du lien, bouger, s’ouvrir !

J’ai animé le Comité de quartier du Noyer Renard depuis 2004 et je dois dire, que ce fut une expérience très positive. Au-delà des liens qui peuvent être créés, nous avions réellement la possibilité de nous exprimer sur des problématiques de notre quartier. Nos propositions étaient prises en compte et nous recevions toujours une réponse motivée, positive ou négative. En ce sens, nous nous sentions respectés, écoutés et intégrés dans la prise de décision. C’est l’expression de tous les habitants. C’est pourquoi, j’invite tous ceux du Noyer Renard, du secteur collectif et du pavillonnaire (car le Noyer Renard, ce ne sont pas seulement les “3F”) à nous rejoindre, à “oser” les Comités de quartier. Et même si cela peut sembler difficile de parler en public, n’hésitez pas à participer ; la parole est libre

Athégienne depuis toujours, cela faisait plusieurs années que j’avais mis mon engagement citoyen et associatif “en sommeil”. Les Comités constituent donc pour moi un “retour dans la vie locale active” en quelque sorte. Lorsqu’une amie parent d’élève m’a parlé de cette initiative, j’ai pensé que cela serait un bon moyen pour faire bouger les choses dans mon quartier à condition que nos réunions ne soient pas des lieux de polémique stérile ou ne se résument pas qu’à un exposé de doléances. Je trouve aussi qu’il est temps de casser les barrières qui peuvent exister à l’intérieur d’un même quartier, d’échanger et de s’ouvrir sur les autres, de créer du lien.

“ “ ”

Comités de quartier

A VOS AGENDAS

!

Les prochaines réunions

Les Comités de quartier sont relancés et se remettent au travail ! Depuis la mi-janvier (le 22/01 dans le Val, le 29/01 dans le centre-ville, le 4/02 dans le Noyer Renard), les habitants se retrouvent dans le cadre d’Ateliers citoyens. L’objectif : établir un programme de travail jusqu’à la fin de l’année et cibler différentes problématiques propres au quartier. Information, échanges et débats permettront aux participants d’établir des propositions concrètes. Pour un quotidien meilleur, au nom de l’intérêt général ! Les prochaines dates : • Mons / Plaine basse - lundi 9 février à 20h30, École Saint-Exupéry • Plateau / Pyramide - mardi 10 février à 20h30, École Jules Ferry Il n’est jamais trop tard pour rejoindre les Comités de quartier ! Contactez le Service démocratie locale au 01 69 54 54 40 ou par courriel à comitedequartier@mairie-athis-mons.fr

Tous les comptes-rendus, dates et programmes des réunions sont en ligne sur le site de la Mairie – rubrique “Comités de quartier” http://www.mairie-athismons.fr/comites-de-quartier


20 - 21

BOUGER Le Festival des Irlandays cru 2009 Du 14 au 22 mars, la 4ème édition des Irlandays, le Festival celtique des Portes de l’Essonne, vous donne rendez-vous. Fort du succès des éditions précédentes, qui ont vu passer Susana Seivane, Carlos Nunez, le groupe Altan ou encore Martin Hayes, l'événement, organisé, tous les deux ans, en lien avec le Centre culturel des Portes de l'Essonne et avec le soutien du Conseil général de l'Essonne, est très attendu du public. On s’en délecte déjà… Les Irlandays reviennent pour le plus grand plaisir de toutes et de tous. Evénement chaleureux, familial et culturel, il n’en est pas moins attendu des amateurs de musique irlandaise et celtique. Concerts d’artistes de renommée internationale, fest-noz, cinéma, expositions de photos, master class de musique, théâtre… C’est en

effet une large palette des arts et traditions celtes qui sera proposée dans différents lieux du territoire. Vous aurez également la possibilité de vous retrouver en famille ou entre amis, comme en Irlande, au "Magic miror Pub", magnifique chapiteau de bois, décorés de miroirs et de velours, autour de soirées musicales

conviviales et gratuites. Ainsi chaque soir, vous pourrez visiter les contrées irlandaises grâce aux rythmes des musiques d’artistes celtes et irlandais. D’autre part, en amont du festival, soulignons l’initiative du Conservatoire qui, suite à la rencontre avec Gerry O’Connor en 2007, organise une “master class” en Irlande pour ses élèves. Enfin, cet événement s’organise aussi grâce à l’ensemble des acteurs culturels du territoire (Conservatoire, réseau des médiathèques…) sous la direction artistique du Centre culturel et en collaboration avec le Centre des musiques traditionnelles de Ris-Orangis. Tout est réuni pour vous faire voyager en terres celtes…

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


SPORT CHAMPIONNAT DE FRANCE 2008 DE JUDO ADAPTÉ

USOAM TAEKWONDO

Carton plein pour le Judo Club d’Athis-Mons !

Des résultats plus qu’encourageants

Le week-end du 22 et 23 novembre dernier se sont affrontés à Castelnau-le-Lez près de 540 participants lors du championnat de France Junior et Senior de Judo adapté. Le Judo Club d’Athis Mons était représenté par 7 combattants (2 féminines et 5 masculins). Dans ce championnat relevé, nos jeunes combattants ont remporté 6 médailles : 3 en or, 2 en argent et 1 en bronze. Une mention particulière pour Y. AMRAOUI et M. JARRAR, champions de France, ainsi que S. MEDORI, champion fédéral. L. NSUMBU et J. LEROY s’adjugent l’argent dans leur catégorie respective. Enfin S. MEYER accroche une belle 3ème place. N. Terray n’a pu défendre ses chances puisqu’il s’est fracturé la main lors de son deuxième combat. Grâce à leurs résultats, nos médaillés peuvent prétendre à une place en équipe de France, avec comme objectif le stage national en avril et pour les meilleurs un championnat mondial prévu en juin prochain. Judo JCAM : 06 07 87 55 75

AGENDA

/

Le 8 novembre 2008 ont eu lieu les championnats de l'Essonne de Taekwondo à Dourdan. Nous avions 4 combattants inscrits lors de cette compétition: Yann Marie (senior masc.-84kg) finit médaille d'argent, Rémi Rousseau (Junior masc. -68kg) médaille d'or, Marine Garcia (Junior fem. -55kg) médaille de bronze. Gaël Oueno (Senior masc. -62kg) médaille d'or. Les quatre participants ont assuré leurs qualifications aux championnats régionaux. Le bilan de cette compétition est donc positif. Le 11 janvier dernier avait lieu les championnats d'Île-de-France senior au gymnase P. Coubertin à Paris. Les qualifiés, Gaël Oueno et Yann Marie, devaient donc aller chercher leurs qualifications pour les championnats nationaux. Yann Marie ne s'est malheureusement pas qualifié suite à un premier combat malchanceux, durant lequel il prend un K.O. Depuis remis de son expérience, il va bien et reprendra la compétition très bientôt. Gaël Oueno se qualifie malgré une blessure au pied, assez handicapante, dès le premier combat. Après cinq combats, il perd son titre de champion d'Ile-de-France 2007-2008 et finit vice champion 2008-2009. Le club n'aura donc qu'un seul participant au prochain championnat de France, se déroulant le 07/02/09 au gymnase Gerland à Lyon. Informations complémentaires sur le site http://athistaekwondo.zumablog.com/

VOS RENDEZ - VOUS

7 FÉVRIER

8

ER

FÉVRIER

14 FÉVRIER

USOAM Basket

F C A M - Football

Foot en salle

USOAM Basket Benjamines Contre Yerres à 14h Gymnase Coubertin

Moins de 18 ans Contre Ris-Orangis à 13h30 Stade Delaune

Tournoi en foot en salle Handisport organisé par le club tir a l’arc de 8h à 19h


22 - 23

USOAM BASKET

Enthousiasme et ambition dans la raquette Club essonnien fondé en 1919, l’USOAM basket comporte, aujourd’hui, plus de 200 licenciés. De nombreux bénévoles se sont succédés durant ces années pour que ce club soit sans cesse représenté au niveau national. Qu’il s’agisse de se détendre ou bien de se dépasser dans l’effort afin d’accomplir des performances, la pratique du basket à Athis-Mons s’appuie sur des valeurs fortes. L’enthousiasme, le travail, la rigueur et l’ambition sont le socle de ce club. Celles-ci, relayées par une équipe dirigeante passionnée, présente pour certains depuis 40 ans, sont aussi transmises par les 7 entraîneurs, soucieux de la formation des joueurs et tous diplômés, ainsi que par les parents bénévoles.

Et sur le plan sportif, cela suit aussi… Ainsi, sur les 2 équipes seniors féminines, l’une joue en N3, l’autre en Excellence Région et les minimes filles et cadettes en championnats régionaux. Dans le secteur masculin, les minimes et cadets disputent le championnat de France en Union avec Evry. C’est d’ailleurs le seul club essonnien représenté à l’échelon national en minimes et cadets. Chaque année des joueurs et joueuses

de l’USOAM basket sont sélectionnés au niveau départemental. D’autres ont été recrutés par des centres de formation tels que Le Havre, Nanterre, Vichy ou même l’INSEP. Athis-Mons semble et reste donc un passage ou un palier pour de nombreux basketteurs et basketteuses qui, par la suite, pourront évoluer à un plus haut niveau. Pour certains c’est plus qu’un sport c’est le moyen de s’épanouir et de réussir dans une vie parfois remplie de difficultés. www.athisbasket.com Inscriptions : Toujours possible dans le secteur féminin Gymnases Hébert et Coubertin

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


CULTURE

EN MARS

Musique Les trilles du diable La révélation internationale de l’année aux Victoires de la musique de 2005, le violoniste Nemanja Radulovic partagera la scène de Ventura avec le Quator Ilico et le contrebassiste Kuchinski. A ne pas manquer ! Les Trilles du diable Samedi 7 mars à 20h30, salle Lino Ventura à Athis-Mons

CONCERT

CONFÉRENCE/EXPO

Quand le jazz est là…

Collier de nouilles Nous en avons tous fabriqués un ; ils font partie intégrante de notre enfance. Élément récurrent de "l’art scolaire" et des patrimoines familiaux, le collier de nouilles ou de manière plus générale, le cadeau de la fête des mères peutil encore être considéré comme déclencheur d’imaginaires ? Colliers de nouilles est une conférence magistrale donnée par Mlle Morot, chercheuse au Conservatoire des Curiosités, sur le thème du cadeau de la fête des mères. Tentative d’aborder de façon amusée les responsabilités éducatives des uns et des autres, de constater les limites de la créativité en milieu scolaire, de réfléchir à la valeur des preuves d’amour et de célébrer une fois de plus la poésie brute des imaginaires extravagants. Le public sera ensuite invité à découvrir une surprenante exposition : 45 ans de cadeaux en nouilles collées avec la plus grande minutie et surtout, avec amour. Collier de nouilles mardi 10 février, Théâtre Jean Dasté de Juvisy; spectacle programmé par la Maison de banlieue et de l’architecture ; de 11 à 16 euros. Réservations : 01 60 48 46 18

Le 7 février, Athis-Mons sera jazz ! Et même doublement jazz avec deux groupes, déjà connus dans notre ville, qui viendront faire vibrer la salle Ventura. Deux groupes et plus particulièrement, deux trios, la forme la plus exigeante en jazz, qui plus est, dirigés par un pianiste : la même forme artistique pour deux univers singuliers. Premier en scène : Bojan Z et son trio Bo-Zi-Lo qui nous offre un concert explosif dans cette rencontre unique de musiques des Balkans, rythmes du Maghreb et groove afroaméricain. Une technique époustouflante au service d’une musique métissée, inventive et pétillante, qui manifeste un inlassable désir de voyage. Ces trois pointures du jazz incarnent une certaine idée du renouveau dans le paysage du jazz hexagonal. Puis c’est au tour d’Eric Legnini ; un autre trio pour un style bien différent. Sa musique est directe, vive, sensuelle et rayonnante. Irrésistiblement entraînante aussi, grâce à la batterie de Frank Agulhon qui trouve toujours le bon groove et à la contrebasse de Mathias Allamane qui apporte au trio une musicalité plutôt lyrique. Les compositions d’Eric Legnini restent fidèles aux valeurs fondamentales du jazz, dans l’étendue de la musique afro-américaine. Bo-Zi-Lo & Eric Legnini Trio, samedi 7 février à 20h30 Salle Lino Ventura (Athis-Mons), de 11 à 16 € Infos : 01 60 48 46 18 D.R

infos pratiques

“La chanson est un arc avec la voix pour la corde, le texte pour le bois et la musique pour la flèche. ” Claude Nougaro - Chanteur


25 - 26

MÉDIATHÈQUES

en bref

7àdire “plaisir de lire, plaisir de dire” Le réseau des médiathèques a souhaité proposer une nouvelle forme de rencontres entre les livres et le jeune public en donnant carte blanche à la Compagnie “Un soir ailleurs”, en résidence sur le territoire des Portes de l’Essonne. Partant du plaisir de lire et du plaisir de dire, ce sont sept rendez-vous qui sont donnés aux enfants et aux parents, dans le cadre de plusieurs petits spectacles tout au long de l’année intitulés “7àdire”. S’inspirant des textes issus de la littérature jeunesse, les comédiennes Junie Monnier et Zaz Rosnet s’emparent des mots, les revisitent, les interprètent dans de nouvelles explorations sonores et scéniques… “7àdire” a vocation à s’inscrire dans la durée pour que chaque année les textes et les mots sortent de leur page, le temps d’une mise en bouche éphémère du spectacle vivant… pour le plaisir de la lecture à haute voix. Deuxième rendez-vous : mercredi 11 février 2009 avec “Kaïouduo” de Zaz Rosnet, à partir de 18 mois. Prochains rendez-vous : en d’avril Plus de renseignements au 01 60 48 20 56 et sur le site www.mediatheques.portesessonne.fr

EXPO

Aux fours et aux moulins

CINÉMA

“Il parait qu’eux…” C’est deux ans de travail, deux ans de rencontres, de dialogue et d’échange, deux ans d’interviews et de montage qui s’achèvent et que vous aurez l’occasion de découvrir sur grand écran le 13 février prochain à la Salle Ventura. Le thème : la lutte contre les discriminations pour un film 100% athégien. Action !

L’exposition de la Maison de banlieue et de l’architecture “Aux fours et au Moulins, patrimoine industriel en Essonne” est ouverte au public jusqu’au 11 avril. Elle retrace l’histoire des grandes industries et moulins qui ont participé à la fabrication de notre paysage industriel de banlieue. Maison de banlieue et de l’architecture, 41 rue Geneviève de Gaulle Infos : 01 69 38 07 85

Voilà deux ans en effet qu’Athégiens de tous âges se livrent à un exercice sensible et bien d’actualité : les discriminations. Discriminations sexuelles, raciales, professionnelles, idées reçues sur la banlieue, sur les femmes… nous en avons tous entendues, été victimes ou même été inconsciemment les auteurs. C’est sur ce thème que le Service Municipal de la Jeunesse, l’Association “Ya foueï” ainsi que l’acteur-réalisateur Greg Ruggeri ont réuni autour d’eux une trentaine de jeunes athégiens, retraités et membres des services techniques pour créer un court-métrage de 50 minutes intitulé Il parait qu’eux… Des Athégiens anonymes ont aussi ouvert leurs portes à l’équipe pour parler, dialoguer et échanger. Bref, c’est une grande première qui sera proposée ; une production locale mais avec l’esprit “pro” qui a aussi permis à l’ensemble des acteurs du projet de s’initier à la culture journalistique, de se frotter à la mise en scène et de rencontrer des professionnels, tel qu’Eric Berger (héro du film Tanguy). Et même mieux, il parait qu’eux… c’est très réussi ! Il parait qu’eux… Vendredi 13 février à 20h30, salle Ventura (Athis-Mons), entrée libre. 01 69 38 44 48 athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


CINÉ

Du 4 au 10 février

Volt, star malgré lui Pour le chien Volt, star aux supers pouvoirs d'une série télévisée, chaque journée est riche d'aventure, de danger et de mystère. Ce n'est plus le cas lorsqu'il se retrouve par erreur loin des studios de Hollywood, à New York... Il va alors entamer la plus périlleuse de ses aventures, cette fois, dans le monde réel.

Volt, star malgré lui de Chris Williams, Byron Howard avec John Travolta, Susie Essman Salle Ventura : dimanche 10h, 14h30 et 16h30 Salle Varda : mercredi 10h et 17h - samedi 14h30, 16h30 et 18h30 - lundi 19h - mardi 19h De l’autre côté du lit de Pascale Pouzadoux avec Sophie Marceau, Dany Boon Salle Ventura : mercredi 21h - vendredi 19h - dimanche 18h30 - lundi 14h et 21h Salle Varda : mercredi 19h - vendredi 21h - dimanche 14h30 - mardi 14h et 21h Che n°1 : l’argentin De Steven Soderbergh Avec Benicio Del Toro, Demian Bichir, Santiago Cabrera Salle Ventura : mercredi 18h30 - vendredi 21h - mardi 21h Salle Varda : mercredi 21h - vendredi 18h30 - samedi 21h - dimanche 16h30 - lundi 21h Du 11 au 17 février

Barrage contre la pacifique Indochine, 1931, au bord de l'Océan Pacifique, une mère survit tant bien que mal avec ses deux enfants, Joseph et Suzanne , qu'elle voit grandir et dont elle sait le départ inéluctable. Abusée par l'administration coloniale, elle met toute son énergie dans un projet fou : construire un barrage contre la mer avec l'aide des paysans du village…

Tarifs :

Adultes : 6,50 € Scolaires, étudiants, chômeurs, retraités : 5 € Adhérents du Centre culturel : 5,50 € Adhérents scolaires, étudiants, chômeurs, retraités : 4,5 € Répondeur cinéma : 01 60 48 02 30 Photos : © D.R.

Brendan et le secret de Kells de Tomm Moore Salle Ventura : samedi 14h30 et 16h15 - dimanche 10h, 16h15 et 18h - mardi 14h30 Salle Varda : mercredi 14h30 et 16h30 - samedi 18h15 - dimanche 14h30 - lundi 14h30 Barrage contre le pacifique de Rithy Panh avec Isabelle Huppert, Gaspard Ulliel Salle Ventura : mercredi 21h - samedi 21h - mardi 21h Salle Varda : mercredi 18h30 - vendredi 21h - samedi 14h - dimanche 18h30 lundi 21h - mardi 18h30 Diamant 13 de Gilles Béat avec Gérard Depardieu, Olivier Marchal Salle Ventura : mercredi 19h - samedi 18h30 - dimanche 14h30 - lundi 14h et 21h Salle Varda : mercredi 21h - vendredi 19h - samedi 16h30 et 21h - dimanche 16h30 - lundi 19h - mardi 14h Il parait qu’eux… (Entrée libre) Salle Ventura : vendredi 20h30 Du 18 au 24 février Niko, le petit renne de Michael Hegner, Kari Juusonen Salle Ventura : vendredi 14h30 - samedi 14h30 Salle Varda : dimanche 14h30 Les ailes pourpres : le mystère des flamands de Matthew Aeberhard, Leander Ward Salle Ventura : samedi 16h30 - dimanche 14h30 Salle Varda : mercredi 14h30 - samedi 14h30 - dimanche 16h30 - mardi 14h Che N°2 : Guerilla de Steven Soderbergh avec Benicio Del Toro, Carlos Bardem, Demian Bichir Salle Ventura : mercredi 18h30 – vendredi 21h – samedi 18h ��� dimanche 16h Salle Varda : mercredi 21h – vendredi 18h30 – samedi 21h – lundi 18h30 – mardi 18h30


26 - 27

Du 18 au 24 février (suite) Les trois singes de Nuri Bilge Ceylan avec Ahmet Rifat Sungar, Hatice Aslan, Yavuz Bingol Salle Ventura : mercredi 21h - vendredi 18h30 - mardi 21h Salle Varda : mercredi 18h30 - samedi 16h - dimanche 18h - lundi 21h Les insurgés de Edward Zwick avec Daniel Craig, Jamie Bell Salle Ventura : samedi 21h - dimanche 18h30 - lundi 14h et 21h Salle Varda : vendredi 21h - samedi 18h15 - mardi 21h Les trois singes Une famille disloquée à force de petits secrets devenus de gros mensonges, tente désespérément de rester unie en refusant d'affronter, de voir ou d’entendre la vérité comme dans la fable des “trois singes”… Mais jouer aux trois singes suffit-il à effacer toute vérité ?

Du 25 février au 3 mars Desmond et la créature du marais de Magnus Carlsson avec Antoine Tome, Michel Dodane Salle Ventura : mercredi 14h30 - dimanche 14h30 Salle Varda : samedi 14h30 Sunny l'éléphant de Frédéric Lepage, Olivier Horlait avec Simon Woods, Keith Chin Salle Ventura : samedi 14h30 Salle Varda : mercredi 14h30 - dimanche 14h30 Le bal des actrices de Maïwenn avec Jeanne Balibar, Romane Bohringer Salle Ventura : mercredi 18h45 - vendredi 21h - samedi 16h30 - lundi 14h et 21h Salle Varda : mercredi 21h - samedi 21h - dimanche 16h30 - mardi 14h et 18h30 Slumdog millionnaire de Danny Boyle avec Dev Patel, Mia Drake Salle Ventura : vendredi 18h30 - samedi 21h - dimanche 16h - mardi 16 Salle Varda : mercredi 18h30 - vendredi 21h - samedi 18h30 - dimanche 18h30 - lundi 21h Walkyrie de Bryan Singer avec Tom Cruise, Carice Van Houten Salle Ventura : mercredi 21h - samedi 18h45 - dimanche 18h30 Salle Varda : vendredi 18h45 - samedi 16h - lundi 18h45 - mardi 21h Du 4 au 10 mars

L'étrange histoire de Benjamin Button “Curieux destin que le mien...” Ainsi commence l'étrange histoire de Benjamin Button, cet homme qui naquit à 80 ans et vécut sa vie à l'envers, sans pouvoir arrêter le cours du temps. Situé à La Nouvelle-Orléans et adapté d'une nouvelle de F. Scott Fitzgerald, le film suit ses tribulations de 1918 à nos jours….

Ah la libido de Michèle Rosier avec Audrey Dana, Claude Degliame Salle Ventura : vendredi 19h - mardi 21h Salle Varda : mercredi 21h - samedi 16h15 - dimanche 14h30 - lundi 19h Espions de Nicolas Saada avec Guillaume Canet, Géraldine Pailhas Salle Ventura : mercredi 18h45 - vendredi 21h - dimanche 14h30 - lundi 14h et 21h Salle Varda : vendredi 18h45 - samedi 21h - dimanche 16h45 - mardi 14 et 21h L'étrange histoire de Benjamin Button de David Fincher avec Brad Pitt, Cate Blanchett Salle Ventura : mercredi 21h – dimanche 16h30 Salle Varda : mercredi 17h30 – vendredi 21h – samedi 18h – lundi 21h Nocturna, la nuit magique de Victor Maldonado, Adrià Garcia avec Jean-Luc Reichmann, Hélène Bizot Salle Varda : samedi 14h30 Courts métrages Cinessonne Salle Varda : mardi 19h athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


TRIBUNE LIBRE

28 - 29

HÔPITAL DE JUVISY : PRONOSTIC VITAL ENGAGÉ Les services d’un hôpital qui sont remis en cause et c’est une nouvelle fois les territoires, en première ligne de mire, qui reculent. Depuis plusieurs mois nous manifestons notre solidarité avec le Comité de défense de l’hôpital de Juvisy dont les services de maternité et de chirurgie sont menacés de fermeture. Plus qu’une menace, le pronostic vital est aujourd’hui très sérieusement engagé suite au Conseil d’administration du 3 février dernier, abandonnant ainsi à leur sort un bassin de vie de 250 000 habitants désormais condamnés soit à opter pour le privé, soit à se rendre à l’hôpital public le plus proche (plus de 20 km d’Athis-Mons). Bref, les accouchements dans les voitures risquent de se faire de plus en plus nombreux. Parce que nous refusons de voir se brader le service public, le patrimoine de ceux qui

n’en ont pas, jusqu’au bout nous manifesterons notre engagement en faveur d’un accès à la santé pour tous. A Juvisy ou ailleurs, la loi Bachelot prévoit en effet une désertification accélérée des lieux de soins, au nom d’une seule logique : la rentabilité économique. Oui, selon ces dispositions, votre santé a un prix… Nos territoires assistent, dans ce domaine et bien d’autres (éducation, justice, sécurité, etc.), à la disparition ou l’effacement progressif de leurs services publics au profit d’un libéralisme croissant. Ces orientations gouvernementales visent à faire de la santé et des protections sociales une marchandise à but lucratif. Pour faire simple, si vous voulez être protégé, choisissez le privé…. et payez. Les conséquences sont pourtant graves. Partout, les plus démunis et les plus fragiles d’entre nous consultent moins ou

ne consultent plus. Partout les “maternités-usines” qui se constituent du fait de ces regroupements autoritaires, connaissent des difficultés de prise en charge, des files d’attente, des retards dramatiques parfois terribles pour les personnes concernées. En Essonne, les 11 hôpitaux publics sont aujourd’hui saturés et auront du mal à répercuter les conséquences de cette fermeture. Malgré les nombreuses mobilisations citoyennes, le gouvernement persiste sur ces positions et nous le dénonçons. Nous devons tous ensemble continuer de dire “non” à cette réforme et faire porter notre voix contre l’augmentation des disparités territoriales.

Par ces temps de grand froid, notre pensée va aux commerçants du Marché des Gravilliers qui, malgré la neige, le verglas et le mauvais temps, ont toujours été là pour animer ce marché qui tient encore à cour à quelques Athégiens et qui, si nous continuons à nous en désintéresser aura bien du mal à survivre. On se plaint souvent qu’il n’y a pas vraiment de choix par manque de commerçants mais, s’il n’y a pas de client,

les commerçants ne viendront pas. C’est un cercle vicieux. Le premier devoir de tous les élus de la commune, pour donner l’exemple, serait de s’y rendre pour y faire leurs achats en dehors des périodes électorales. Nous devons tous nous mobiliser pour la sauvegarde du marché ! Il serait temps que toutes les parties se rencontrent pour en discuter ! Nous remercions également tous les

commerçants d’Athis-Mons pour leur action de proximité au service des Athégiens. Permanence des élus en Mairie, sous le Château, tous les lundi de 18h30 à 20h00.

La Majorité municipale

Christine Dépret / Jean-Marie Pérez http://modem.athismons.free.fr

L’ATTRIBUTION D’UN LOGEMENT ENTRAINE DES REACTIONS Le 13 janvier nous apprenions par la télévision l’attribution d’un logement à un couple d’athégien suite à une intervention que nous avions effectuée auprès d’un bailleur. A l’évidence cet heureux aboutissement pour cette famille n’était pas à même de plaire à la municipalité de Mr Garcia. Les réactions ne se sont d’ailleurs pas fait attendre ainsi que les mesures de rétorsion à notre encontre. Pourtant lors de sa soirée de voeux réservée à une clientèle sélectionnée, le Maire déclarait tenir le cap de la solidarité. Le Maire agit-il un seul instant en faveur des démunis, des sans abris et des citoyens de notre commune qui rencontrent des difficultés ? N’est-ce pas là le rôle du Maire que de tendre la main à ses administrés en temps de

crise ? A l’heure ou les aides diverses et variées ne peuvent plus subvenir à la demande, ne pourrions- nous pas nous montrer fraternels les uns envers les autres, et remettre à plus tard ou abandonner des projets très discutables et coûteux. Nous sommes en effet très inquiets des projets dispendieux de la municipalité. Nous pensons “en bon père de famille” que la période n’est pas propice à la dépense. Il nous semble en effet que les fonds publics seraient plus utiles à entretenir notre patrimoine et à aider ceux qui se trouvent dans le besoin : nous sommes chaque jour témoins de nouvelles épreuves qui frappent des familles en situation précaire, et les placent dans l’urgence. Mais la majorité municipale reste aveugle et

sourde à son opposition. Il est en effet bien regrettable que nous soyons écartés de la commission d’attribution des logements, que la représentation proportionnelle à l’intercommunalité ne soit pas appliquée, que le Maire ne répond pas à nos courriers et qu’une convocation au Conseil Municipal soit adressée hors des délais légaux. Il est aussi très détestable qu’un maire-adjoint se permet d’intervenir au sein d’une association pour exclure un membre de notre équipe. Tous Pour Athis UMP-Nouveau Centre et Apparentés Christine Rodier, Antoine Guiseppone, Michelle Cointrel, Ludovic Brion, Edouard Armirail, Angélique Bidaud www.touspourathis.fr

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009


ETAT CIVIL / BLOC NOTE

30 - 31

ETAT CIVIL

Naissances 14 17 18 18 19 22 23 23 25 25 26 30 02 01 06

12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 01 01 01

08 08 08 08 08 08 08 08 08 08 08 08 09 09 09

Chimène Aissa Agate Saïu Laure Athmane Mael Archet Eva Mateus-Nogueira Alexandre Grabovets Adam Ouled Hammou Intyssar Ben Hlal Rayan Tafat Lou Sol Cheikhna Simpara Meïli Ban-Masset Noémie Voisin Illina Da Costa Sobral Tony Cardoso-Renault

06 08 09 13

01 01 01 01

09 09 09 09

Enric Fergé Lucas Colucci Ritha Santo Garry Magdelonnette

Naissances Extérieures 25 02 06 06 08 08 09 13 14

03 12 12 12 12 12 12 12 12

08 08 08 08 08 08 08 08 08

Clément Lods Fatih Diab Dimitry Gomes Adem Karbaoui Lana Vaz Gianni Vicco Lou Traglia-Citron Isaac Djeuji Eva Le Coënt

15 16 22 22 23 24 24 28 28 31 31 04 07

12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 01 01

08 08 08 08 08 08 08 08 08 08 08 09 09

Imrân Amar Elias Filaine Maxime Alves Ramos Alya Cazabant Myriam Oufini Danya Tahari Tayssir Tahari Emma Lejeune Salim Behillil Titouan Vergnac Mouad Benhammou Lucas Dumartin-Troyano Chyma El Bouazzati

Mariages 13 12 08 Philippe Scotto et Chrystèle Penard 13 12 08 Franck Corvaisier et Molly Lowe

27 12 08 Jérôme Frayssines et Marie Préau 27 12 08 Mouhammed Rhouzali et Nassera Muman

Décès 18 12 08 Labidi Mehaouat 21 12 08 Le Viet Lang

23 12 08 Henri Jaillet 29 12 08 Paulette Larrive

30 12 08 Robert Totier

Décès Hors Commune 20 13 17 21 03 12 12 13

06 10 11 11 12 12 12 12

08 08 08 08 08 08 08 08

Marcel Gouze Maurice Bidau Adrien Boileau Pierre Marcntoni Hélène Tanguy Yvon Martynerie André Charbonnier Berthe Monnereau veuve Delapeyre-Delpy

16 12 08 Raymonde Guyonvarch épouse Dubois 22 12 08 Olga Bouchet 23.12 08 Nezaket Taskiran épouse Yasin 25 12 08 Sébastien Bernard 31 12 08 Evelyne Petit 01 01 09 Lucette Gillet épouse Bravet

04 01 09 Claude Tami 05 01 09 Christiane Schausi épouse Perlemoine 05 01 09 Haby Ba épouse Dramé 06 01 09 Christiane Mauvalet épouse Cotantien 06 01 09 Ibrahim Matoua

BLOC NOTE Téléthon 2008 : merci à tous ! Grâce à votre participation, 6092,17 euros ont été reversés à l’AFM. Le Comité de pilotage du Téléthon d’Athis-Mons remercie l’ensemble des partenaires, associations, bénévoles et commerçants qui ont participé à la réussite de cette action. Les partenaires : M. le Maire et les Services municipaux, les animateurs bénévoles des accueils de loisirs et les enfants, le Comité d'Entreprise Air France Industrie Orly Nord, le centre commercial Carrefour, le magasin Atac. Les associations ou groupes : Athis en Fête, ARCA, Football club d'Athis-Mons, les retraités bénévoles, l’équipe enseignante, les enfants de l’école maternelle Saint-Exupéry, et leurs parents, les parents d’élèves et les enfants du groupe scolaire CurieKergomard, U.S.O.A.M tennis. Les bénévoles : Christine, Alain, Benoît et Marion Comte,

l’équipe de jeunes du lycée C. Ader : Marion, Benoit, Charlotte, Clémence, Fabien, Aline, Pierre Noël, Pierre Badi, Marie et Elodie qui ont apporté leur contribution avec dynamisme, bonne humeur et gentillesse, Catherine Lejeune, Etienne et Maria Fortin, Monique et Adrien Grandcoing, Sara Bruskier, Christine Depret, Laurent Boulay, Brigitte Chauchard Les commerçants d'Athis-Mons : Boucherie Leconte, Avonos, Le Dé d’Argent, Charme et Séduction, Espace 75, Bar-tabac de la Mairie, Boulangerie A la Douce Tradition, Pharmacie de la Mairie, Axa Assurances, Pressing Blanchisserie centre ville, Baratoff et ses voisins turcs, Bouquet Champêtre, Retoucherie. Le Comité de pilotage remercie également Didier et Jacques pour la musique ainsi que Lucie pour sa prestation et s’excuse auprès des personnes qu’il aurait oublié de citer.

athisINFO - Le journal d’information d’Athis-Mons - n°37 - février 2009



Athis-Info n°37 - Février 2009