Issuu on Google+

Avril 2011

Quand Bourguiba pleure face à Hannibal

DYSLEXIE Prix public: 5 DT Prix Étudiant: 3 DT Prix Adhérent: Gratuit

comprendre pour apprendre Transition Démocratique en Tunisie Soutenance de Mémoire

QUIZ

Politique: Nouvelle matière à étudier

Attention à la marche

DOSSIER:

PHYTOTHÉRAPIE ENCORE EN SURSIS


True colors Depuis 1985, l'ATEP offre aux étudiants de la faculté de Pharmacie de Monastir, un éventail d'activités dans différents domaines: Santé publique, sport, culture, humanitaire, et protection de l'environnement.


La nouveauté concerne aussi bien la forme que le fond, avec la nouvelle rubrique Actu qui s’est imposée d’ellemême, traitant de l’actualité et laissant libre cours aux réflexions et commentaires des citoyens privés depuis trop longtemps de liberté d’expression. Je tiens à remercier tous les membres du club qui ont œuvré à l’aboutissement de ce nouveau numéro, qui espérons le,  sera à la hauteur des attentes de nos lecteurs. Ons BOUHLEL

Équipe de l' Lecture et correction Anis MAJOUL Ons BOUHLEL Hager BEN MOSBAH Design & Layout Ines HARZALLAH

Membres du club Journalisme Ons BOUHLEL Nada HASSINE Souhayel HEDFI Anis MAJOUL Nader MOURALI

Photographie Sara BOUZGARROU Emir BEN AYED

Cyrine TANGOUR

ÉDITO

L’année 2011 sera marquée par la révolution en Tunisie, et notre magazine n’a pas échappé à cette vague de changement et c’est avec grande fierté qu’on présente à nos lecteurs la première apparition d’un e-Apothicaire. 


Avril 2011

SOMMAIRE

ACTU

4

Transition démocratique en Tunisie: Regard sur l'avenir de la vie politique en Tunisie

6

Quand Bourguiba pleure face à Hannibal: Réflexion sur un extrait du livre de Belkhodja: "Les Trois Décennies Bourguiba"

8 10 12 14 15 16 19 24

TOUNESS aux yeux d’autres nationalitésl: Témoignages d’étrangers résident ou ayant résidé en Tunisie à propos de la révolution. La politique, une nouvelle matière à étudier: Définitions.

BOUQUINER

CALIGULA: Drame théâtral Jamais trop Tard: à tous ceux qui regrettent... TOP 5: Sélection de livres à lire.

Dossier: La Conservation des organes en vue de transplantation. Incrétines: applications thérapeutiques dans le diabète type 2 INFO ou INTOX: La terre et le temps

2

ENTRENOUS

25 26 27 28 30 33

Je suis tunisienne et je n'ai pas honte Le déclin du français: la triste réalité de tous les jours. Iktachaf Monastir: à la recherche d’une identité. Stages en pharmacie: entre officine et hôpital. La soutenance de Comment ça se passe?

mémoire:

Projet d’appui à la qualité: la concrétisation.

PHARMASICENCES

20

DOSSIER:

Phytothérapie encore en sursis...


34

DYSLEXIE: Comprendre pour apprendre

CÔTÉ ATEP

CULTURE

38

Slovénie ou pays du 56ème congrès mondial de l’IPSF

44 47

Playlist

SOMMAIRE

SOCIÉTÉ

42

Fin du monde en 2012: Entre mythologie et science

Cinoche

48

Quand le sang a du caractère

50 52 54

LOISIRS

Quiz Attention à la Marche: Être un PHARMASTUDENT Bande dessinée: les aventures des gélules Agenda


 3


ACTU

Transition Démocratique

E I S I N U T n e

Que ce soit sous forme d’un débat dans l’émission «The Doha Debates » sur la chaîne BBC le 22 février, ou celle du séminaire du 17 au 19 mars organisé par le réseau Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme et la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, la question de la possibilité ou non d’avoir une démocratie en Tunisie s’est déjà posée. Cependant, en un mois le discours de nos intellectuels, mais aussi de ceux de nos voisins, tendrait à évoquer plutôt les conditions et les mesures dont il faut tenir compte pour enfin atteindre cette ‘vraie démocratie’.

en respectant l'issue du scrutin. Car même si ce modèle politique, implique que le pouvoir n’est plus détenu par une seule et unique personne mais plutôt par la majorité des citoyens, il n’en reste pas moins vrai que la nature de ce pouvoir n’a nullement changé. . Ce qui mènerai fatalement à une autre forme de dictature, plus vicieuse, celle de la majorité. Selon moi, la démocratie est une responsabilité au pluriel, pour respecter les droits du singulier.

LES VALEURS Contrairement à ce que pense le plus grand sa..sa.. sin..ge du monde arabe « Maammar ghadéfi », la démocratie est loin d’être d’origine arabe mais elle est plutôt grecque. Wikipédia la définie comme étant un corpus de principes philosophiques et politiques, dans lequel le peuple est souverain et élit les gouvernants. Il est généralement admis que la démocratie implique les principes suivants : • l'état de droit et donc l'existence d'un système politique et judiciaire basé sur des lois, librement établies par le peuple ou ses représentants, et respectées par le gouvernement et ses administrés; • le parlementarisme ; • l'égalité devant la loi ; • la garantie effective des libertés fondamentales, notamment : liberté de conscience, liberté d'expression, liberté de réunion et d'association, liberté de la presse, absence d'arrestations arbitraires, etc. Tout ceci semble bien beau, mais l’existence réelle de la démocratie implique un minimum de responsabilité de la part du peuple au cours du processus électoral, en allant aux urnes et 4

Photo: Emir BEN AYED©

• la séparation des pouvoirs ;


LES CONDITIONS

"La démocratie, ce n'est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité." Albert Camus

ACTU

Je pense que la dictature est un mal féroce et il fut dur de s’en débarrasser. Il prend ses origines dans les peurs de chacun. Il se forme à partir des vices de la société ; Avarice, orgueil ou l’envie, se nourrissant de l’ignorance, de la désinvolture, et de l’étroitesse d’esprit. Quant à la démocratie, fragile comme elle est, naît de l’espoir, de responsabilité et d’une capacité large à comprendre les maux des autres et les siens et de toujours chercher à les dépasser. Ce type de nation se gouverne en groupe en optant toujours pour une solution mitoyenne. Le succès de ses gouvernements réside en leur aptitude à trouver des compromis. Au lieu de « passons rapidement au vote », on peut choisir, bien sur sans que cela ne dure une éternité, l’« essayons de trouver une solution que convienne à tout le monde ».

La vraie démocratie telle qu’elle est définie est une utopie, car l’entente parfaite entre tous les Hommes n’est jamais possible. Mais qui dit entente dit débat, et qui dit débat dit échange d’idée et d’arguments, et dit ensuite analyse, remise en question, méthodologie. Il dit encore instruction, culture et ouverture sur l’autre. Tout ce chemin parcouru est parsemé de doutes divers, il est à la recherche d’une vérité, celle qui envers et contre tout nous conviendra. Une vérité qui ne blesse personne et qui enrichie la société. Une idée, des idées qui deviendront des projets que les mots vont défendre et le scrutin départager.

"Le meilleur argument contre la démocratie est un entretien de cinq minutes avec un électeur moyen." Winston Churchill Légalement, les vraies garanties pour se proclamer en démocratie sont la présence d’un pouvoir et d’un contre pouvoir. On sait tous qui a le pouvoir.. Tandis que, le contre pouvoir, le seul garant de la démocratie, lui, est très difficile à délimiter. Et oui, ce dernier est partout présent. Parfois il se cache soit la cape de la Société Civile à travers les nombreuses associations et autres structures qui la définissent. A vrai dire, il réside en chacun de nous, et se manifeste grâce à nos libertés fondamentales. La liberté d’expression de paire avec la liberté d'information et plus spécifiquement la liberté de la presse, nous garantissent le droit de dénoncer même publiquement les abus et les injustices, avec la réserve de répondre de nos paroles devant les tribunaux en cas de diffamation ou calomnie. Nous les citoyens Tunisiens sommes en même temps le pouvoir qui élit nos gouvernants mais surtout le contre pouvoir qui les surveille de loin en épiant tous leurs faits et gestes. Me concernant, je crois intimement que ce qui va nous empêcher de déraper dans notre toute nouvelle expérience de la démocratie, c’est d’abord l’éveil de tout un peuple, ensuite sa vigilance mais surtout son mordant. Cyrine TANGOUR 5


ACTU

ib u g r

a

e

r u e l p

u o B d face à Hannibal

n a u Q

En ce moment je suis en train de lire le témoignage de Tahar Belkhodja sur les trois décennies Bourguiba (en entier cette fois et non pas des chapitres isolés trouvés sur la toile) et je me suis arrêté sur ce passage : « En 1968, alors que j’étais responsable de la Sûreté nationale, il décida de se rendre à Istanbul en “visite privée”. Je l’y accompagnai, connaissant ses intentions et un peu perplexe quant au résultat. Reçu avec le protocole d’une visite d'État, il ne se laissa pas détourner de son idée et demanda aussitôt à se rendre sur la tombe d’Hannibal traditionnellement située sur les rives de l’Hellespont (les Dardanelles). Très gênés, les Turcs tentèrent vainement d’éluder ce souhait. Bourguiba, insistant véhémentement, sans la moindre périphrase diplomatique, nos hôtes finirent par nous amener, presque dans le désert, sur un monticule où se dressait une petite construction vétuste : le présumé tombeau d’Hannibal. Aussi bouleversé par la proximité supposée de son héros que par l’état d’abandon de sa sépulture, le Combattant suprême gémit et fondit en larmes. Durant près d’une heure, devant nos hôtes qui ne savaient quelle contenance adopter, il resta là, à méditer entre deux sanglots... Nous passâmes une semaine en Turquie et chaque jour, à tous les officiels, Bourguiba ne parla que de son désir de ramener en Tunisie les restes d’Hannibal avec lui, dans son avion. Pour essayer d’atténuer sa déception, les Turcs firent leur autocritique : oui, ils avaient failli à l’histoire en n’honorant pas comme il convenait ce héros de la lutte contre l’impérialisme romain, mais ils lui construiraient un grand mausolée qui symboliserait, en outre, la fraternité entre nos deux pays. Bourguiba eut du mal à cacher sa déception. Néanmoins, il rapporta avec lui une fiole remplie de sable qu’il avait recueilli lui-même sur la tombe d’Hannibal. »

6


Bourguiba je l’ai vu de près à deux ou trois reprises, lors de visites d'états étrangers et ses passages par Beb El Khathra et Lafayette, c’etait Bourguiba le vieux, le malade, Bourguiba je l’ai connu à travers «taoujihat siadat al ra2iss» et ses discours pleins de spontanéité, tantôt de larmes tantôt de fou rires (les plus vieux se rappelleront de la 3ijja présidentielle), Bourguiba j’ai vu des hommes lécher ses bottes, j’ai vu un des

fonctionnaires du palais l’imitant, j’ai même écouté toute une K7 ou il a été caricaturé, j’ai lu les critiques qu’on lui faisait, de son vivant, dans un journal tunisien, non islamiste, distribué en Tunisie à l’époque dans tous les kiosques, parce qu’on pouvait critiquer Bourguiba (pas tout le temps mais on pouvait le faire quand même), Bourguiba j’étais parmi les enfants qui sans comprendre ce que cela voulait dire, chantaient lorsqu’ils n’avaient rien à faire de leurs journées : «Yahia Bourguiba Yahia Bourguiba» (on a aussi chanté « ananas ananas mzali ya fartass» LoL)

ACTU

Je ne savais pas que Hannibal était enterré en Turquie, et je n’ai pas le souvenir que ce détail eut été mentionné dans les différents cours d’histoires que j’ai eu le long de treize années de « service scolaire » primaires et secondaires. Peut être qu’on avait honte de nous dire qu’un des symboles de la Tunisie et une des sources de fierté des tunisiens était enterré loin de ses terres dans un endroit indigne de sa valeur historique (un copain m’avait raconté un jour sa rencontre avec un américain et toute la peine qu’il a eu pour lui expliquer ce que c’était la Tunisie, c’est seulement en mentionnant Carthage et son chef militaire que celui-ci eut les idées plus claires). Mais ce qui m’a le plus étonné c’est la grande admiration que dévouait celui qui aimait se faire appeler «Le combattant suprême», pour le combattant carthaginois, cette réaction spontanée, on dirait la déception d’un enfant, qui se passe de tout commentaire… Je pense que c’est cet épisode qui aurait poussé Bourguiba à construire son mausolée dans sa vile natale, Monastir, il ne voulait pas mourir dans l’indifférence, tout ce dont il avait besoin est que l’histoire garde sa mémoire en guise de reconnaissance, il craignait de mourir deux fois. Une peur que tout le monde éprouve et qu’il a poussé à l’extrême. Comme Ramsès II il voulait un temple de millénaire qui préserverait son souvenir à jamais gravé dans la nation, il ne voulait pas que la fille oublie un jour son père.

On peut être d’accord ou pas avec les choix politiques de Bourguiba, on pourra lui reprocher plusieurs erreurs mais jamais on ne pourra lui dénier le côté singulier d’une personnalité qui sort de l’ordinaire, ce mélange fascinant contreversé de charisme, de génie, d’humanisme, d’enfance, de folie des grandeurs, un mélange qui caractérise les grands hommes, parce qu’il y’a des grands et des petits hommes.

Sacré Bourguiba ! Je peux m’estimer heureux d’avoir vécu une partie de l’ère Bourguiba, Cependant j’aurais souhaité vivre l’ère ou la jeunesse tunisienne était moins nombriliste, plus engagée défendant des valeurs et considérée comme une vraie force politique du pays. Hatchoum

7


ACTU

Touness

aux yeux d’autres nationalités Qu’ont ils pensé de nous? Le pays qu’ils aiment tant, le considérant comme havre de paix... Auraient-ils un jour cru à un soulèvement pareil. Ces pays qu’on aime à appeler pays amis. Ces européens qui aiment tant passer leurs vacances sur nos plages de sable fin. Avaient-ils suspecté qu’un jour, on pourrait réclamer notre part du gâteau de la liberté? Ci suit des témoignages recueillis auprès d’étrangers vivant ou ayant vécu en Tunisie. Ils nous livrent ici leurs impression et leurs souhaits en toute simplicité. 8


Les tunisiens sont éduqués, intelligents et ne méritaient pas de vivre sous le commandement d’un chef d’état et surtout des membres de son entourage proche. Effectivement, ils ont montré au monde entier que rien n’est impossible et qu’il ne faut jamais dire « JAMAIS ». J’ai vécu les premiers jours de la révolution de près puisque je suis installé en Tunisie et je trouve que cela s’est relativement bien passé, surtout quand on observe le « carnage » actuel en Lybie par exemple. Comme tout changement brutal, ceci ne s’est pas fait dans la délicatesse mais c’était malheureusement le prix à payer pour faire changer les choses. La Tunisie est un pays qui a un potentiel énorme malgré sa petite taille (industrie textile, agriculture, tourisme, services). Sa «libération politique et économique» va l’emmener encore plus loin et je pense qu’elle restera un exemple pour les populations arabes (Maghreb et MoyenOrient), c’est ce que j’espère en tout cas. Maintenant, la Tunisie doit retrouver «une image positive» sur le plan international, en particulier européen. Elle n’a pas changé en soit mais elle doit rassurer les étrangers pour redevenir attractive (investissements, tourisme, etc…). C’est aussi la raison pour laquelle je suis rentré le plus rapidement possible après «la révolution». Dario Bongiovanni ARGENTINE Ingénieur dans une société en Australie (Résident en Tunisie pendant quelques années) I lived the Tunisian revolution from Australia, where I moved for work reasons in November 2010. I wish I could’ve been there with the Tunisians, living that particularly important time in history. Truly I do. My heart and soul was every day with this beautiful country and people that I learnt to love and respect when I was living there. I was following every single morning the news through «El Pais» online from Spain and facebook, where lot of my friends that still live there were posting news. I think that the revolution is something amazing and very positive. An excellent demonstration of what the united will of the people can do; without no or little organization but counting on a big heart and common pulsations. I believe it is a revolution that no one ever thought possible (at least in the near future) and now it became the guiding light for other countries like Egypt, Yemen, Bahrain, Libya. No one ever would’ve thought it was possible to «dégager» Ben Ali. Everyone believed that he would’ve continued to rule for years until someone else took the power or he died. I think also that he was obviously supported by the silence and conformity of first-world country leaders. I think that the future of Tunisia is Bright and promising. But not free of pain. Pain coming from the birth of the new country, of the people learning how to live a democratic life, of the changes in the mentality of the people. Be aware that there will be many to say «with Ben Ali we were much better»... but those will have short memory and the value of freedom is unpriced. Freedom of opinion, freedom of speech, freedom of work. I think that the best that we can do for Tunisia is to promote its values, its beautiful land and touristic resources, to openly talk about our experiences living there and defeat the fear of the people to go there.

ACTU

Yoann Roué FRANCE Ingénieur dans une entreprise française installée en Tunisie

Collin Jocelyne FRANCE La révolution tunisienne était imprévisible mais bien organisée et relativement efficace en peu de temps. J’avais peur pour les amis tunisiens d’être victimes des bagarres, des dégradations et de pillage mais aussi j’avais une crainte pour les entreprises françaises qui ont investi en Tunisie. Je souhaite aux tunisiens une constitution d’un gouvernement sain, sans intégristes et qui réorganise le pays en pensant au peuple et non pas à son intérêt personnel. Le peuple tunisien est gentil et mérite plus de considération. Nada HASSINE 9


ACTU

La politique

une nouvelle matière à étudier

La politique, un mot qui ne me disait absolument rien jusqu’au 14 janvier 2011. Avant ce jour je ne voyais pas l’intérêt à y réfléchir, de toutes les façons mon avis n’allait rien changer à la dictature que nous subissions. Mais le 14 janvier a tout changé, du jour au lendemain, je me suis retrouvée en train d’écouter des discours politiques interminables du matin au soir et à essayer de comprendre la transition que nous vivons. Là, je me suis rendue compte que j’étais politiquement ignorante, même les notions de base m’étaient inconnues. Et en regardant autour de moi, j’ai pris conscience que je n’étais pas un cas isolé, que ce problème touchait plus de personnes que je ne le croyais. Et comme on dit « un ignorant qui confesse son ignorance la montre une fois alors que celui qui essaye de la cacher, la montre tout le temps ». De nos jours, nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas savoir, nous sommes en train d’écrire l’histoire et nous devons être à la hauteur de l’espoir qui nous est accordé. De là m’est venue l’idée de cet article dans lequel je vais essayer de regrouper des définitions de base, présentées d’une manière simple et accessible au lecteur. Ceci Voici des courtes définitions de la plupart des nous permettra de mieux comprendre le discours «ismes» présent dans le vocabulaire politique, des hommes politique et de nous faire notre propre économique et social. opinion sans aucune influence ni manipulation Anarchisme : Doctrine politique qui préconise d’aucun parti politique. la suppression de l’État et de toute contrainte sociale sur l’individu.

Les «ismes»

La base de la base

Voici une liste non-exhaustive de termes généraux à savoir avant tout! Assemblée : Organe délibérant, élu par le peuple, chargé de le représenter dans la gestion des affaires de l’État. Député : Membre d’une assemblée élective, et spécialement d’une assemblée législative élue au suffrage universel; parlementaire. État : Entité politique constituée d’un territoire délimité par des frontières, d’une population et d’un pouvoir institutionnalisé. Gouvernement : Forme politique qui régit un État / Organe qui détient le pouvoir exécutif dans un État. Parti : Association de personnes constituée en vue d’une action politique. Politique: Ensemble des options prises collectivement ou individuellement par le gouvernement d’un État ou d’une société dans les domaines relevant de son autorité. Ministère : Administration dépendante d’un ministre; bâtiment où se trouvent ses services. Ministre : Membre du gouvernement d’un État à la tête d’un département ministériel. 10

Capitalisme : Système économique et social fondé sur la propriété privée des moyens de production et d’échange. Communisme : Doctrine prônant l’abolition de la propriété privée au profit de la propriété collective et, notamment, la collectivisation des moyens de production et la répartition des biens de consommation selon les besoins de chacun. Corporatisme : Doctrine économique et sociale qui prône la création d’institutions professionnelles corporatives représentées auprès des pouvoirs publics. Fascisme : Régime établi en Italie de 1922 à 1945, instauré par Benito Mussolini et fondé sur la dictature d’un parti unique, l’exaltation nationaliste et le corporatisme. Internationalisme : Doctrine prônant la solidarité, l’union internationale des peuples, de groupes sociaux, etc., par-delà les cloisonnements nationaux. Libéralisme : 1. Doctrine économique de la libre entreprise, selon laquelle l’État ne doit pas, par son intervention, gêner le libre jeu de la concurrence. 2. Doctrine politique visant à limiter les pouvoirs de l’État au bénéfice des libertés individuelles.


Types de régimes politiques

Les démocraties La démocratie est un système politique ou une forme de gouvernement dans lequel la souveraineté appartient au peuple. Démocratie directe : Régime politique dans lequel le peuple exerce sa souveraineté directement, sans l’intermédiaire d’un organe représentatif. Démocratie libérale : Système politique qui caractérise les démocraties qui fondent

Libre-échangisme : Système économique dans lequel aucun obstacle douanier, fiscal ou réglementaire ne vient freiner les échanges commerciaux entre États. Marxisme : Ensemble des conceptions philosophiques, économiques, sociales et politiques de Karl Marx, Friedrich Engels et de leurs continuateurs. Mondialisme : Doctrine qui vise à réaliser l’unité politique du monde considéré comme une communauté humaine unique. Nationalisme : Doctrine qui affirme la prééminence de l’intérêt de la nation par rapport aux intérêts des groupes, des classes, des individus qui la constitue. Racisme : 1. Idéologie fondée sur la croyance qu’il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les ‘’races’’. 2. Attitude d’hostilité systématique à l’égard d’une catégorie déterminée de personnes. Protectionnisme : Politique de protection de la production nationale contre la concurrence étrangère par des mesures tarifaires (droits de douane) et non tarifaires (quotas, contingents, normes, etc.). Socialisme : Dénomination de diverses doctrines économiques, sociales et politiques condamnant la propriété privée des moyens de production et d’échange. Totalitarisme : Système politique caractérisé par la soumission complète des existences individuelles à un ordre collectif qui fait régner un pouvoir dictatorial.

leur légitimité sur la défense des libertés individuelles. Dans une démocratie libérale, l’État doit se limiter à ses fonctions régaliennes (police, justice, armée). Il peut toutefois jouer un rôle en matière de redistribution sociale, sous la condition de ne pas être en position monopolistique.

ACTU

Voici une brève présentation des différents régimes. Veuillez noter que certains de ces régimes n’existent plus de nos jours ou ne sont qu’à l’état théorique.

Démocratie parlementaire (régime parlementaire) : Forme de démocratie moderne, souvent de pair avec la démocratie représentative. Elle s’appuie sur une institution principale, le Parlement, composés de représentants élus du peuple, c’est à-dire des citoyens. Le parlement fait la loi (pouvoir législatif ) et élit éventuellement le pouvoir exécutif (gouvernement). Démocratie participative : Système mixte dans lequel, selon l’une des acceptions du terme, le peuple délègue son pouvoir des représentants sont donc chargés de proposer et voter des lois et des nominations), tout en le conservant (le peuple se saisit lui même directement de telles questions, via une pétition d’une fraction du corps électoral). Démocratie représentative : Régime politique dans lequel le peuple exerce sa souveraineté par représentants interposés, ceux-ci incarnant la volonté générale. Les représentants votent les lois.

Les monarchies La monarchie est une forme de gouvernement où le pouvoir est détenu et exercé par un seul homme, le monarque, le plus souvent héréditaire, mais pouvant également être élu. Il existe plusieurs types de monarchie. J’espère que cet article vous a été utile. Notre destin est entre nos mains, alors soyons tous unis pour une Tunisie meilleure. Imen BOUJBEL 11


Drame

BOUQUINER

en cinq actes consacré à l’empereur romain pervers et cruel qu’a été Caligula.

Le jeune Caligula rêvait d’être un prince juste et raisonnable, mais devant le cadavre de Drusilla, sa sœuramante, il découvre brusquement que « ce monde tel qu’il est fait n’est pas supportable ». Cette mort est pour lui la révélation de l’absurdité de la condition humaine. L’empereur s’enfuit, puis revient complètement changé. C’est le début de la fin.. Caligula est trop jeune pour gouverner, trop immoral pour commander, trop dérangé pour durer.

ACTE PREMIER Scène IV

Caligula

La scène reste vide quelques secondes.

Caligula:

Caligula entre furtivement par la gauche. Il a l’air égaré, il est sale, il a les cheveux pleins d’eau et les jambes souillées. Il grommelle des paroles indistinctes, puis va s’asseoir, à droite, les bras pendants entre les genoux écartés. Hélicon entre à gauche.

Hélicon:

Hélicon, d’un bout de la scène à l’autre. «Bonjour, Caïus.» Caligula, avec naturel: «Bonjour, Hélicon.» Hélicon:

«Ce que je voulais.» «Et que voulais-tu ?» Caligula, toujours naturel: «La lune.» Hélicon: «Quoi?» Caligula: «Oui, je voulais la lune.» Hélicon: «Ah!» Silence. Hélicon se rapproche:

«Oui, c’est pour cela que je suis fatigué.» Un temps Caligula: «Hélicon!» Hélicon: «Oui, Caïus.» Caligula: «Tu penses que je suis fou.» Hélicon: «Tu sais bien que je ne pense jamais. Je suis bien trop intelligent pour ça.» Caligula:

«Oui. Enfin! Mais je ne suis pas fou et même je n’ai jamais été Caligula: aussi raisonnable. Simplement, Caligula: «Eh bien!... C’est une des je me suis senti tout d’un coup un besoin d’impossible. «J’ai beaucoup marché.» choses que je n’ai pas.» (Un temps). Les choses, telles Hélicon: Hélicon: qu’elles sont, ne me semblent «Oui, ton absence a duré «Bien sûr. Et maintenant, tout est pas satisfaisantes.» longtemps.» arrangé?» Hélicon: Silence. Caligula: «C’est une opinion assez répandue.» Caligula: «Non, je n’ai pas pu l’avoir.» «Tu sembles fatigué?»

12

«Pour quoi faire ?»

«C’était difficile à trouver.»

Hélicon:

Hélicon:

«C’est ennuyeux.»

«Quoi donc?»

Caligula:

Caligula:

Il est vrai. Mais je ne le savais pas auparavant. Maintenant, je sais. (Toujours naturel). Ce


«C’est un raisonnement qui se tient. Mais, en «Allons, Caïus, c’est une vérité dont on s’arrange très bien. Regarde autour de toi. Ce n’est pas cela général, on ne peut pas le tenir jusqu’au bout.» qui les empêche de déjeuner.» Caligula, se levant, mais avec la même simplicité. Caligula, avec un éclat soudain: «Tu n’en sais rien. C’est parce qu’on ne le tient jamais jusqu’au bout que rien n’est obtenu. Mais «Alors, c’est que tout, autour de moi, est il suffit peut-être de rester logique jusqu’à la fin.» mensonge, et moi, je veux qu’on vive dans la vérité! Et justement, j’ai les moyens de les faire Il regarde Hélicon. vivre dans la vérité. Car je sais ce qui leur manque, Hélicon. Ils sont privés de la connaissance et il leur «Je sais aussi ce que tu penses. Que d’histoires manque un professeur qui sache ce dont il parle.» pour la mort d’une femme! Non, ce n’est pas cela. Je crois me souvenir, il est vrai, qu’il y a quelques Hélicon: jours, une femme que j’aimais est morte. Mais qu’est ce que l’amour? Peu de chose. Cette mort «Ne t’offense pas, Caïus, de ce que je vais te dire. n’est rien, je te le jure; elle est seulement le signe Mais tu devrais d’abord te reposer.» d’une vérité qui me rend la lune nécessaire. C’est Caligula, s’asseyant et avec douceur. une vérité toute simple et toute claire, un peu bête, mais difficile à découvrir et lourde à porter.» «Cela n’est pas possible, Hélicon, cela ne sera plus jamais possible.» Hélicon: «Et qu’est-ce donc que cette vérité, Caïus ?»

BOUQUINER

monde, tel qu’il est fait, n’est pas supportable. Caligula: J’ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l’immortalité, de quelque chose qui soit dément «Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux.» peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.» Hélicon, après un temps: Hélicon:

Ons BOUHLEL

«Il n’y a qu’une façon de s’égaler aux dieux : il suffit d’être aussi cruel qu’eux.» Caligula Une logique absurde Cette œuvre d’Albert Camus illustre sans conteste la dictature dans toute sa médiocrité. Cet empereur intelligent et fou suscite des réactions bien contradictoires. Compassion ou aversion, on ne sait à quelle impression se vouer… Logiques implacables, rhétorique subversive, Caligula brille de lucidité. Son auditoire (aussi bien ses sujets que ses lecteurs) quant à lui, assiste impuissant à l’enchaînement des perversions... Albert Camus nous a légué une pièce à l’image des tragédies grecques. 13


A toute fille ou fils regrettant une attitude auprès de ses parents, il n’est jamais trop tard pour se faire pardonner et à tout parent il n’est jamais trop tard pour pardonner. Assise sur l’herbe humide, sous l’ombrage des pommiers, pieds dans l’eau luisante de la rivière, je contemplais l’horizon…Une rencontre fascinante entre le vert de la prairie étendue devant moi et le bleu du ciel insaisissable. J’essayais de me rappeler comment je me suis retrouvée dans cet endroit paradisiaque lorsque, soudain, elle a surgit de nulle part…celle que j’attendais depuis longtemps. -Maman !!! Je ne croyais pas mes yeux…Pourtant c’était bien elle…Quelques pas nous séparaient. Mais…Quand est ce qu’elle est rentrée de son long voyage et pourquoi elle ne m’a pas prévenue auparavant ? Ce dont je me rappelais c’est qu’elle était très contrariée avant de voyager. Elle s’est approchée de moi sans rien dire. Son visage angélique me souriait. Ce n’est pas dans ses habitudes de porter des robes mais elle était dans toute sa splendeur cette fois ci avec sa robe blanche. « Peu importe, ce n’est pas le moment de poser des questions, mais c’est le temps des retrouvailles tant attendues »… Je me suis précipitée vers elle pour la prendre dans mes bras…Elle m’a tellement manquée. Son odeur me manquait. Ses câlins me manquaient. Tout me manquait en elle. Mais…à ma grande déception, elle m’a fait signe de m’arrêter. -Tu es encore fâchée maman ?

14

-Pas du tout ma chérie. -Pourquoi tu t’es absentée si longtemps alors ? -Ni toi ni moi ne l'ont voulu…mais c’est le destin ma fille. C’est le destin. -Pourquoi ?... Pourquoi tu as cédé si facilement et tu m’as laissée seule et perdue alors que tu sais que j’ai besoin de toi. -Rien n’est perdu mon ange…Mon absence était une bonne occasion pour que tu prennes le temps de réfléchir et que tu sortes de la carapace que tu t’es créée. -Tu m’en veux maman? Je reconnais que j’étais cruelle avec toi avant ton voyage. Je regrette mon insolence envers toi et mes bêtises irréparables. Pardonne-moi maman. Pardonne-moi… Je n’ai pas pu me retenir. J’étais déjà en sanglot. Elle a baissé la tête, les larmes aux yeux. Comment se fait il que j›arrive à la chagriner autant ? Je sais pourtant que maman ne supportait jamais de me voir pleurer. -Je t’ai pardonnée il y a bien longtemps ma fille. Elle s’est approchée de moi et a pris ma main. J’ai senti la chaleur de ses mains. Je les ai serrées contre moi et j’ai fermé mes yeux… là, j’ai tout revu en quelques flashs ; ma dispute avec ma mère… ses pleurs… moi, furieuse… ma conduite enragée… l’accident… les gyrophares et… c’est tout. Encore dans les ténèbres, j’entends beaucoup de bruit… des bruits de machines et des voix indistinctes… mais je peux distinguer sa voix parmi mille. Une voix étouffée par les larmes : « Elhamdoulah, elle s’est enfin réveillée du coma ». Nada HASSINE

Photo: Sarra BOUZGARROU©

BOUQUINER

Trop tard


BOUQUINER

32

Sélection de livres choisie par le cercle de lecture de l’ATEP

Une autre version de l’histoire, souvent écrite par les vainqueurs, enfin disponible !

1

Une célibataire endurcie, un veuf solitaire, d’au moins 30 ans son aîné, et ils se connaissent. Mais elle avait une frange à l’époque. Ce fut son professeur de Japonais. Des rencontres qui s’entrecroisent au fil du hasard ou du désir, pour des moments de vie pourtant simples mais qui adoucissent le quotidien une fois partagés.

3

Un amour subtil raconté dans un récit pudique et délicat, auquel se rajoute le charme du manga. 2 tomes à savourer par fans et sceptiques du manga, certains pour se soûler d’autres pour s’enivrer. «Les Années Douces» BD de Jiro Taniguchi adaptée du roman éponyme de Hiromi Kawakami.

« Hannibal Barca : L’histoire véritable » est le fruit de quêtes et de recherches menées par Abdelaziz Belkhouja, le carthaginois par excellence. Un livre pour tous, à lire par jeunes et moins jeunes et qui tombe à pic avec cette période de reconstruction de la Tunisie. Quoi de mieux que de connaître et faire connaître ses gloires passées pour passer à des gloires futures avec des pas surs ? Sortit le 17, février, c’est un bijou de pages, riche en images, plans de guerre, cartes, portraits…à vous d’y plonger !

Tout commence par une jeune fille en squelette découverte en Acadie, éveillant en Tempe, anthropologue, le souvenir d’une amie d’enfance Evangéline. La correspondance devient tombante, tout au long de l’intrigue, deux enquêtes se croisent et se répondent. En traquant un réseau criminel pédophile, Tempe découvre qu’Evangéline a pu en être la victime. Plein de rebondissement surviennent, que du piment au cœur de l’intrigue. Un livre si sublime, une écriture toujours aussi prenante, des scènes très bien décrite ! Vous allez vous y croire…

15


PHARMASICENCES

DOSSIER

Avec Professeur Hassen ABDENNEBI

Conservation des organes en vue de transplantation

L

’amélioration de la planification des prélèvements d’organes, de la sélection immunologique du greffon, des techniques chirurgicales et surtout l’utilisation de la ciclosporine comme agent immunosuppresseur ont favorisé, au cours de ces dernières décennies, le développement de la transplantation d’organes. Parallèlement, des progrès importants dans la conservation ont permis de prolonger les durées d’ischémie froide de certains organes sans dégrader leur capacité fonctionnelle.

Durée de conservation

La solution de conservation est utilisée au moment du prélèvement des organes chez le donneur jusqu’à la revascularisation chez le receveur. Son intérêt est de maintenir la viabilité des greffons ex vivo pendant plusieurs heures. Cette période doit être suffisante pour le transport éventuel des organes du centre préleveur vers les centres transplanteurs et leur attribution selon le degré d’urgence, de priorité ou de meilleure compatibilité tissulaire. La gestion du temps de conservation des organes est très différente selon qu’il s’agisse d’un organe vital

comme le cœur, le poumon et le foie ou du rein pour lequel un retard à la reprise de fonction du greffon est tolérable grâce au recours à l’hémodialyse. Ainsi, les durées de préservation tolérées sont différentes selon les organes : 24h pour le rein, 8-10h pour le foie, 4-6h pour le poumon et le cœur. L’optimisation des conditions de conservation peut potentiellement intervenir sur plusieurs paramètres de la greffe comme le coût, le nombre de traitements médicamenteux, la durée d’hospitalisation et même, dans certaines circonstances, sur la survie globale du greffon.

Principe de conservation

16

Le refroidissement (à +2-4 °C) des organes est la condition impérative pour une conservation prolongée des greffons. Il diminue les besoins en oxygène et en substrats énergétiques, et ralentit le métabolisme et la dégradation enzymatique des constituants cellulaires. Bien que fondamental, l’hypothermie a des conséquences délétères et, au niveau cellulaire, plusieurs voies métaboliques sont

affectées: inhibition de la pompe Na+/K+ ATPase à l’origine de l’œdème cellulaire, réduction des réserves en ATP, troubles de l’homéostasie du Ca2+ et glycolyse anaérobie responsable d’une acidose intracellulaire. L’augmentation de la concentration de Ca2+ entraîne une dysfonction de la mitochondrie en perturbant sa perméabilité membranaire et une production accrue de RLO.


PHARMASICENCES

A long terme, l’hypothermie seule ne permet donc pas une conservation efficace, ce qui impose l’utilisation des solutions spéciales adaptées à la préservation de l’organe. En effet, le succès de la préservation d’organe dépend étroitement de la composition du liquide utilisé. Cette composition doit fournir une protection qui maintient l’intégrité morphologique et fonctionnelle de greffon. Ainsi, on peut définir deux facteurs importants pour une conservation optimale des organes : - L’hypothermie, qui diminue la vitesse du catabolisme des métabolites et des composants structuraux des cellules. L’établissement d’un Ischémie des organes environnement chimique approprié grâce à la présence de métabolites et d’inhibiteurs qui facilitent la restauration du métabolisme normal et Le prélèvement des organes est pratiqué sur un sujet en état de mort inhibent les réactions de encéphalique, ou dans certains cas sur un donneur vivant (ex : rein, portion dégradation responsables de foie). Il impose une interruption de la circulation sanguine (ou ischémie) des lésions irréversibles de au niveau de l’organe. En normothermie (37 °C), l’ischémie est extrêmement l’organe. De plus, l’adjonction néfaste pour toutes les cellules. Elle s’accompagne d’altérations du greffon de macromolécules permet de au niveau moléculaire, cellulaire et tissulaire. Si le temps d’ischémie est court, supprimer l'oedème cellulaire les cellules entrent dans une phase de catabolisme réversible avec évolution et les changements structuraux vers un métabolisme anaérobie et une déplétion des réserves d’adénosine de l’organe. triphosphate (ATP). Mais si l’ischémie se prolonge, les perturbations Le refroidissement consiste métaboliques s’accentuent. La remise en circulation du sang dans l’organe en la perfusion hypothermique ischémique (reperfusion) ne fait qu’exprimer fortement les perturbations des vaisseaux afférents au générées pendant l’épisode ischémique. Elle se traduit par une attaque brutale greffon à l’aide de la solution contre la cellule engendrée par des produits toxiques comme les radicaux de conservation froide (+2libres oxygénés (RLO).En conséquence, l’endothélium ischémique augmente 4 °C) réalisée in situ lors d’un la libération d’endothéline (vasoconstricteur très puissant), et diminue la prélèvement sur donneur en production de monoxyde d’azote (NO, inhibiteur de l’adhérence de leucocyte état de mort encéphalique. Les à la cellule endothéliale). organes sont lavés et réfrigérés Les processus physiopathologiques responsables des lésions du greffon en dans le corps du donneur avant leur explantation, transplantation d’organes sont ainsi définis comme le syndrome d’ischémie/ en remplaçant le sang du reperfusion (I/R). Le syndrome d’I/R se traduit donc par une altération de la donneur par le liquide de fonction de l’organe, en partie liée à une vasoconstriction persistante. Cette conservation froid. Le greffon perte de la régulation du flux sanguin peut induire des lésions irréversibles est ensuite conservé par simple avec comme résultat la mort cellulaire par nécrose et/ou apoptose. immersion dans la solution de conservation maintenue toujours à +2-4 °C.

Solution de conservation La solution de conservation de l’université de Wisconsin Ce liquide est mis au point par l’équipe de Belzer FO et Southard JH dans l’université de Wisconsin (UW). Sa formulation est basée sur un concept physiopathologique. En plus de la réduction du gonflement cellulaire, d›autres paramètres sont pris en compte dans sa conception (voir tableau) : diminution de l›acidose intracellulaire et de l’expansion de l’espace interstitiel au moment du rinçage, prévention des lésions dues aux RLO et enfin adjonction de précurseurs pour la synthèse de l’ATP. Cependant, ce liquide a deux inconvénients : il contient une forte concentration en K+ (composition de type intracellulaire) qui engendre une dépolarisation cellulaire, une vasoconstriction et une augmentation des pressions de perfusion lors du lavage du greffon. Il renferme également du hydroxyéthyle amidon (HEA) responsable d’un effet hyper agrégeant des globules rouges. La solution de l’UW est le liquide de conservation le plus utilisé dans les centres de transplantation. Son utilisation va marquer un tournant dans le domaine de la conservation et donner un nouvel élan à la greffe d’organe. Il permet non seulement d’augmenter les temps d’ischémie froide de façon considérable mais également d’améliorer très significativement les résultats immédiats de la greffe.

17


PHARMASICENCES

Hydroxyéthyle Amidon (HEA, g/L) Lactobionate (mM) Raffinose (mM) Glutathion (mM) Allopurinol (mM) Adénosine (mM) MgSO4 (mM) KH2PO4 (mM) Na+ (mM) K+ (mM) pH Osmolarité (mOsm/Kg) Viscosité à 4 °C (cP)

UW 50 100 30 3 1 5 5 25 30 125 7.4 320 86.2

Action Colloïde, prévient l’œdème interstitiel Agents osmotiques, préviennent l’œdème cellulaire Forme réduite, piégeur des radicaux libres oxygénés Inhibiteur de la xanthine oxydase (XO) Précurseur, recharger le pool énergétique cellulaire Stabilise les membranes cellulaires Tampon Composition de type intracellulaire pH neutre Isosmolaire Solution fortement visqueuse

Place de la recherche Les liquides de préservation d’organe font, sur le plan réglementaire, partie de la famille des produits thérapeutiques annexes (PTA). L’étalon des solutions de conservation reste encore à ce jour pour la majorité des équipes le liquide de l’UW, car c’est la seule solution qui a fait l’objet d’études prospectives randomisées. L’idéal pour conclure à une supériorité des nouvelles solutions, par rapport à l’UW, serait indéniablement de mener des études cliniques prospectives randomisées. Toutefois, des arguments méthodologiques liées surtout à la multiplicité des événements pouvant interférer dans la reprise de fonction d’un organe greffé (état du donneur, traitement immunosuppresseurs,…), rendent difficile la mise en œuvre de tels travaux. La difficulté de mener de telles études semble si importante que l’AFSSAPS en France et la FDA aux USA, ont considéré que la comparaison d’un liquide de conservation à un autre devait avant tout être fondée sur des arguments précliniques (expérimentaux) forts. Les travaux de notre groupe de recherche au sein de la faculté de pharmacie sont essentiellement orientés vers la prévention des lésions d’I/R. Notre équipe a largement contribué (avec plus d’une vingtaine de publications dans des revues internationales) à la mise au point d’un liquide de préservation, nommé

IGL-1, grâce à des travaux expérimentaux menés sur des modèles ex vivo (techniques de rein et de foie isolés et perfusés) et in vivo (greffes). La particularité d’IGL-1, par rapport à l’UW, est qu’il est riche en Na+ (composition de type extracellulaire) et il contient du polyéthylène glycol (PEG-35). Le Na permet de limiter la vasoconstriction alors que le PEG-35, en plus de son de rôle de support oncotique, semble avoir un effet d’immunomasquage des molécules de classe I et II du CMH. Nous avons mis en évidence que la conservation des reins dans IGL-1 entraîne une moindre altération des fonctions tubulaires et glomérulaires et une meilleure récupération du contenu en ATP en comparaison à la conservation dans la solution UW. Pour les foies, nous avons observé qu’IGL-1 préserve bien les fonctions mitochondriales, diminue le stress oxydant et la cytolyse. Les mécanismes de protection d’IGL-1 impliquent l’intervention du NO produit par la NO synthase endothéliale. Le NO active ensuite plusieurs voies de protection intracellulaire dont celles qui aboutissent à l’expression de HIF-1α (hypoxia inducible factor-1α) et de HO-1 (hème oxygénase). La solution IGL-1 a obtenu récemment une autorisation de mise sur le marché.

Conclusion La pénurie d’organes est désormais l’obstacle principal auquel doit faire face la transplantation. Dans ces circonstances, les greffons deviennent précieux et leur conservation prend une importance cruciale. Il est clair aujourd’hui que les conditions de conservation des organes durant et après leur prélèvement chez le donneur et jusqu’à leur revascularisation chez le receveur jouent un rôle clef dans leur fonctionnement à court terme et aussi long terme.

18


Mme Samira BLOUZA-CHABCHOUB Dr. Chiraz AMROUCHE RACHED Mme Dalenda TRACHOUN Institut National de Nutrition, Tunis

PHARMASICENCES

PHARMATECH Incrétines

Application thérapeutique au diabète type 2

L

es incrétines sont des hormones peptidiques, libérées par les cellules endocrines de l’épithélium intestinal, qui potentialisent l’effet du glucose sur la sécrétion d’insuline et jouent un rôle clé dans l’homéostasie glucidique. Elles sont représentées par le GLP1 (glucagon like peptide 1) et le GIP (glucose dépendent insuline polypeptide), qui sont rapidement dégradés en produits inactifs par une enzyme ; la DPP IV (dipeptidyl petidase IV). Outre son effet insulino- sécréteur, la GLP1 inhibe la sécrétion du glucagon, ralentit la vidange gastrique et diminue, via une action centrale, la prise alimentaire chez l’homme. La GLP1 se distingue par un effet trophique sur les cellules β pancréatiques et diminue l’apoptose de ces cellules.

De nombreuses études ont mis en évidence la réduction de l’activité insulino-sécrétrice du GLP1 chez le diabétique. Des recherches ont aboutit à la découverte des incrétinomimétiques, molécules venant enrichir l’arsenal thérapeutique du diabétique. Ces médicaments sont représentés par les agonistes du GLP1 et les inhibiteurs de la DPP IV. Il existe actuellement 2 analogues du GLP1 commercialisés aux USA et en Europe : l’exenatide ou Byetta et la liraglutide ou Viscosa dont l’efficacité dans le contrôle glycémique et la réduction du poids a été démontrée. Il existe également différents inhibiteurs de la DPP IV appelés encore gliptines dont les premiers commercialisés sont: la sitagliptne ou Januvia et la vildagliptine ou Galvus.

19


PHARMASICENCES

Phytothérapie... encore en sursis

DOSSIER

De nos jours, la phytothérapie fait couler beaucoup d’encre, même au sein des revues non médicales et sur internet, comme thérapeutique alternative aux thérapies conventionnelles. Découvrons ensemble ce domaine prometteur.

Qu’appelle-t-on phytothérapie ? La phytothérapie est une discipline allopathique destinée à prévenir et à traiter certains troubles fonctionnels et/ou certains états pathologiques au moyen de plantes, de parties de plantes ou de préparations à base de plantes. Comme beaucoup de thérapeutiques alternatives, la phytothérapie est une technique thérapeutique globale prenant en compte l'homme dans son contexte social et culturel. Un des o b j e c t i f s du phytothérapeute sera non seulement de traiter des symptômes mais également d’agir sur le terrain du malade afin de lui permettre de retrouver la santé et surtout d'éviter une récidive.

20


Les constituants d’une plante ou d’un ensemble de plantes bien sélectionnées peuvent agir en synergie sur des symptômes constatés avec l’avantage d’avoir une action plus respectueuse de la physiologie du patient. Le recours à la phytothérapie permet donc de limiter les effets indésirables rencontrés avec les médicaments conventionnels administrés. Prenons l’exemple du traitement de fond anti-inflammatoire de l’asthme qui nécessite l’utilisation de corticoïdes, connus par leur action néfaste sur l’organisme à long terme. En Phytothérapie, on a plutôt recours à des plantes spécifiques ayant la propriété de stimuler la sécrétion de corticoïdes endogènes par la surrénale. Les plantes sont sélectionnées non seulement pour agir sur les symptômes, mais aussi sur les mécanismes ayant généré les déséquilibres qui peuvent donner naissance à la maladie. "En phytothérapie, la démarche pour l'établissement du diagnostic est particulière car elle nécessite un interrogatoire approfondi et un examen minutieux qui détermine les aspects psychologiques, neurovégétatifs et endocriniens du patient en vue de tenter de rétablir l'équilibre rompu et rechercher les facteurs initiateurs responsables de la genèse de la maladie. Une angine à répétition, par exemple, est généralement concomitante à une diminution du taux de ferritine dans le sang, donc il suffirait de restaurer les réserves en fer dans l’organisme pour traiter cette récidive", précise Dr. Sabria Frih, médecin généraliste et phytothérapeute à Monastir.

PHARMASICENCES

Des vertus, il y en a ?

La plante a aussi le grand avantage de présenter à elle seule un nombre varié de propriétés. Si on prend l’exemple de la lavande, celle-ci présente à la fois des propriétés anti-infectieuses, mais aussi anti-inflammatoire, antispasmodique, cholérétique, carminative, antalgique et autres.

« Naturel » signifie-t-il « inoffensif » ? La phytothérapie nous apparaît sans danger, car elle peut être considérée comme une utilisation directe des bienfaits de la nature. Cependant, « naturel » ne signifie pas nécessairement « inoffensif ». Certaines plantes sont toxiques et peuvent agir à certaines doses comme poison. Pour éviter un tel risque, la phytothérapie exige un diagnostic médical et l’utilisation de préparations phytogaléniques qui font l'objet de monographies inscrites dans la pharmacopée et répondant à des normes de qualité.

21


PHARMASICENCES

Qu’en est-il de la place de la phytothérapie en Tunisie ? Les premiers médecins tunisiens convaincus de l’efficacité des phytomedicaments ont souffert des critiques lancés à leur égard par leurs confrères. «Lorsque la consultation publique en phytothérapie a ouvert ses portes à Monastir en octobre 2001, tous les médecins privés ont été sollicités par le directeur général de la santé afin de contribuer à la réussite de cette expérience inédite en Tunisie. Cependant, trois ans se sont écoulés et aucun patient n’a été envoyé par l’un de nos confrères médecins.» Témoigne Dr.Sabria Frih. Mais elle ne s’avoua pas vaincue et continua à prescrire à ses patients ce qu’elle pensait être le mieux pour eux. «Généralement les patients choisissent la phytothérapie en dernier recours, et consultent dans l’espoir de vaincre une maladie résistante aux traitements classiques ou soulager une douleur tenace… parce qu’ils ont entendu dire que cela marchait.» Deux années après l’ouverture de la consultation en phytothéapie à Monastir, un premier bilan est rendu public : les résultats sont remarquables. La consultation a déjà accueilli 940 patients, âgés de 3 mois à 83 ans, venant d’un peu partout et représentant diverses catégories socio-économiques, souffrant, pour la plupart, de pathologies rebelles aux traitements (affections respiratoires, dermatologique, ostéoarticulaires..). Quant à l’observance, 60% des patients traités au cours des deux années d’activité de la consultation ne sont plus revenus après un premier traitement de deux mois. Quand on sait, par ailleurs, que sur 600 patients traités, 186, soit le tiers, sont sans profession, on imagine sans peine les motifs de cet abandon. «une ordonnance de trois mois, ça chiffre et peut devenir trop lourde pour le patient qui abandonne», explique Dr.Sabria Frih.

Où peut-on se former pour être un phytothérapeute ? La faculté de Pharmacie de Monastir a assuré de 1989 à 2003 puis de 2005 à 2007 un enseignement de phytothérapie post universitaire. Actuellement, le seul enseignement disponible est mis en place dans le cadre des formations organisées par la Société Tunisienne de Biothérapie. Malheureusement, comme la formation ne se déroule pas dans une institution universitaire, cet enseignement n’est pas diplômant et n’est pas reconnu par les autorités. Cela dit, une mise en place d’un module obligatoire de phytothérapie-homéopathie en 5ème année est envisagée. Jusqu’à nos jours, la phytothérapie ne fait pas l’objet de mastère spécialisé. 22


PHARMASICENCES

Qu’en est-il alors de la recherche en phytothérapie en Tunisie ? Contrairement aux pays développés qui ont des secteurs de recherche et développent en phytothérapie au sein même des laboratoires industriels, en Tunisie, ce sont seulement des travaux de recherche fondamentale sur les plantes qui sont en cours de réalisation. Cependant, ces travaux se heurtent à l’indifférence des laboratoires pharmaceutiques qui s’intéressent seulement aux médicaments livrés clé en main ou sous licence.

Quel est le rôle de la Commission Spécialisée en

phytothérapie et dans les techniques thérapeutiques complémentaires et alternatives ?

Cette commission, qui est présidée par Mr. Kamel Ghédira, professeur de pharmacognosie à la Faculté de Pharmacie de Monastir, est chargée d’examiner les demandes d’autorisation de mise sur le marché de spécialités phytothérapiques et de donner un avis technique et scientifique sur ces demandes d’AMM. La décision finale d’octroi de l’autorisation revient ensuite au Ministre de la Santé Publique. Malheureusement la phytothérapie en Tunisie ne se heurte pas seulement aux problèmes de la mise sur le marché ou la confiance des laboratoires mais surtout à la disponibilité d’un nombre restreint de phytomédicaments dans notre pays. Viendra-t-il un jour où nous cultiverons nous même ces fameuses plantes médicinales pour en faire des médicaments de phytothérapie ?

Nada HASSINE 23


INFO ? X O T IN

e champ magnétique L terrestre serait-il en train de s’inverser pour la première fois?

Des études en paléomagnétisme ont établi que la polarité magnétique de la Terre s’était inversée plus de 170 fois pendant les derniers 80 millions d’années; et que sur les 150 dernières années, l’intensité de la composante Nord-Sud du champ magnétique a décru de 10% (Article paru dans Science & Vie N°229). Certains scientifiques estiment que la prochaine inversion des pôles magnétiques terrestres aura lieu vers 2030. (article paru dans Nature 12/2/1976).

INFO

24

La Terre, comme une toupie, tourne de moins en moins vite sur elle-même. Elle boucle son tour aujourd’hui en 24h mais il ne lui en fallait que 22h il y a 400 millions d’années. On parle même récemment de jours à 25h.

INFO

PHARMASICENCES

OU

V

ivront nous bientôt des jours durant 25h ?

Je suis Tunisie Je suis une jeune femme tunisienne, j’ai toujours vécu dans une société où je pensais que tout était figé à jamais. Quels qu’aient été mes droits, je n’en connaissais que peu et je ne pouvais jamais espérer les améliorer. Aujourd’hui, comme chacun et chacune de mes compatriotes, je me sens libérée.. Libérée des chaînes qui longtemps m’empêchaient de réfléchir et d’évaluer objectivement ma situation.. Premier principe : Je suis un être humain, je suis une personne à part entière, je suis même dotée d’un cerveau, et il arrive que je m’en serve.. Surprenant, hein ?? Pourtant la preuve est en faite, je suis quelqu'un de tout à fait capable d’être active dans la société, d’apporter un réel plus à mes semblables. Je suis une femme et mieux encore je suis une TUNISIENNE. Mon pays est l’un des premiers au monde à avoir libéré la femme. Qui dit libérér sous entend qu’elle était sous l’emprise de quelqu'un ou de quelque chose. Et bien oui, avant, nous étions les victimes silencieuses et consentantes de la société machiste, de ses hommes


ENTRENOUS

et je n’en ai pas honte.

enne dictateurs et de ses femmes soumises. Avant, se voulant courtois, les hommes nous appelaient ‘le sexe faible’ et nous leur répandions volontiers par un sourire discret. Aujourd’hui nous avons le droit de parler, de contredire les hommes et encore d’autres droits. Je ne parle pas de ceux que nous brandissent fièrement les autorités. Ok, vous avez été les premiers à nous donner une voix, mais depuis qu’avez-vous fait d’autre?? La parité existeelle vraiment ne serait-ce qu’au niveau des textes de lois ? Je voudrais parler des lois implicites et des obligations taciturnes de notre société Tunisienne tellement particulière. Je voudrais parler du sentiment de supériorité du mari ‘ancien sidi’ sur sa femme, de celui du frère prenant les décisions à la place de sa sœur. Comprenez bien, oh vous les mâles, que nos rapports avec vous sont loin d’être verticaux, mais plutôt d’égal à égal. Personne n’est meilleur que l’autre, on est juste kif kif.. ou presque :p . Franchement, de vous à moi, personnellement, j’en ai marre des clichés ! J’ai le droit de faire ce que je veux, absolument tout ce que je veux.. Je peux faire de longues études et décider de mon propre chef de rester à la maison pour m’occuper de mes adorables little babys ; c’est le rêve de ma vie et mon ultime but. Ne me traitez pas d’ignorante car JE précise que c’est MON opinion personnelle,

non pas celle d’une autre qu’on m’aurait inculqué. Là aussi ce n’est pas les occidentaux qui m’ont lavé la cervelle pour me faire croire que dans la vie que je souhaite il n’y a pas de place ni pour un mari ni pour des enfants. Je voudrais seulement me consacrer corps et âme à mon travail et à mes autres centres d’intérêt. Je refuse qu’on me stigmatise ou qu’on m’exclut. Non c’est bien mon choix. Attendez, vous pourriez imaginer un monde où les femmes sont les seules protagonistes de la société, que les hommes doivent demander la permission pour sortir de chez eux, que les filles ‘y bazinsou’ les mecs dans la rue… trop drôle ?? vous savez ce qui l’est encore plus, c’est que nombre de nos jeunes filles trouvent normal que leur père soit reconnu comme seul tuteur légale, que si un quinquagénaire impoli lui fait vulgairement la cour, c’est automatiquement elle qui l’a attiré telle une sorcière dans ses filets.. wow !! stop !! les boys assumez votre esprit mal tourné, et contrôlez le vous n’êtes pas des animaux tout de même.. . Je pense que la Tunisie a besoin de ses enfants aussi bien les filles que les garçons. Que diriez vous d’une promesse entre filles : promettons nous de nous respecter d’abord les unes les autres, et ensuite de savoir arracher ce respect qu’on nous doit de la part de ceux qui ne le montrent pas encore… XOXO PharmaGIRL 25


ENTRENOUS

« Melle, si vous couchez dans les amphis des autres enseignants, vous ne coucherez pas chez moi !! »

La forme affirmative a été préconisée parce que nous serions trop idéalistes de nous demander encore si le niveau de Français aurait réellement atteint une situation aussi critique. Nous parviendrons ensuite sans peine à imaginer toutes les conséquences fâcheuses imputées à ce fait et qui touchent essentiellement les jeunes. Nous, les étudiants, éternels boucs émissaires, avons bon dos dans cette affaire. Mais en réalité, l’enseignement inadéquat de cette langue, depuis la petite enfance, est le premier d’une longue liste d’accusés. Les raisons idéologiques et les conflits identitaires grandissant jouent aussi un rôle dans ce phénomène. Voyez-vous, le détachement de la culture occidentale a abouti à un refus inconscient de leur langage. « la diapo que je vais vous l’exposer, parle...»

«Il vous reste di (2) minites avant de rendre les copies»

«Vous allez mettre « di » ml de réactif dans l’erlenmeyer»

Dans l’enseignement supérieur, la langue de Molière SOLUTIONS représente un outil indispensable à la transmission du savoir, à la communication et à l’interaction avec l’autre. Bien que notre langue officielle soit l’Arabe, en classe, maîtres et apprenants ne Il faut se rappeler que « La vraie sont pas censés l’utiliser. Pourtant, parmi ces derniers, beaucoup faute est celle qu’on ne corrige pas éprouvent certaines difficultés à respecter les règles du jeu… ». Il ne sera jamais trop tard pour Après tout ce n’est pas de notre faute ; quand un professeur nous rectifier le tir. Quelle que soit notre pose une question, notre voix devient aiguë et à peine audible, âge ou notre fonction, un bon vieux cours de français ne pourra pas notre visage tout rouge et nos oreilles chauffent tellement qu’on faire de mal. Il existe des structures croirait voir de la fumée en sortir. Un vrai supplice !! adaptées qui répondent aux Aussi faut-il vraiment être au pied du mur pour oser demander attentes et aux besoins de chaque quelque chose. Ceci nuit inévitablement au dynamisme de nos personne désireuse d’apprendre. séances d’enseignement. Du coup, l'expression en langue française Si le temps ne s’y prête pas, ne s'effectue réellement qu'à l'écrit, pour le plus grand plaisir de nos quelques livres de grammaire ou de correcteurs qui sont les seuls témoins de nos crimes grammaticaux conjugaison feront l’affaire. Quant à patents. Ces problèmes linguistiques peuvent même devenir ceux ayant pris la vague d’internet discriminants, tant au niveau social que professionnel, quand nous de plein fouet, voici quelques liens utiles qui feront leur bonheur à avons le malheur de nous heurter à un jugement proportionnel à coup sûr. la quantité, qualité et fluidité de notre discours en Français. A titre www.linternaute.com/expression/ d’exemple les quelques étudiants qui ont la fâcheuse habitude de www.linternaute.com/ critiquer les professeurs se basent quasi souvent sur leur niveau dictionnaire/fr/ en Français. D’ailleurs, les jugements hâtifs de certains sont même www.synapse-fr.com/index.htm poussés à la limite de la méchanceté gratuite, quand l’accent lui- www.la-conjugaison.fr/ même est sujet aux remarques désobligeantes et aux blagues pourries. On ose même considérer ce critère à la base d’une quelconque classification sociale. C’est vrai que notre maîtrise décroissante du Français nous handicape réellement « Sortez sur moi ! » dans nos études mais malheureusement elle n’implique pas forcément une meilleure maîtrise de l’arabe standard, de plus en plus influencé par le dialectal. Cyrine TANGOUR 26


ENTRENOUS

Mestir Premier jour à Monastir… Première visite pour la plupart des nouveaux étudiants… Une nouvelle aventure pleine de bonnes et de mauvaises surprises commence, avec pour seul repère les petites indications de nos aînés. Aussitôt arrivé, je prends la direction du foyer ou de l’appartement afin de m’installer et de me reposer en attendant de découvrir ma nouvelle ville…

Une fois mon déjeuner fini et mes bagages défaits, un petit tour sur la corniche s’imposait. Cette ville côtière possède des paysages maritimes splendides au niveau de la «Karaîa» et de la Falaise. Un parfum d’autrefois règne partout avec le «Ribat» gardant depuis toujours un œil sur la méditerranée. Une vue sur mer imprenable est servie avec le thé chez «Dokkana», café maure ambiance chicha à volonté.

Heureusement, qu’une petite heure suffit à en faire le tour… Premier choc, les rues, très étroites, ornées d’ordures diverses ; vite, vite, un petit de coup de balai ! C’est à la limite de l’urgence sanitaire… Traverser la rue devient une tentative de suicide si on ne fait pas attention à tous les vélos, les motocyclettes et surtout les voitures au volant desquelles les chauffards ne se soucient guère du code de la route.

Le soir venu, tout le monde trouve son bonheur; le «Gossip» avec un karaoké hebdomadaire pour les mélomanes ou le «Buddah lounge» pour les fêtards, et un petit nouveau pour cette année : le «British lounge» de l’hôtel « Essaadia » à la zone touristique.

Dès que j’ai été à l’R6, le fameux quartier estudiantin, je remarquais aussitôt le nombre incroyable de photocopies, de cafés et de fast food. Allant de « Mama Chami » et ses spécialités syriennes, jusqu’à « la Réserve » et sa fameuse pizza. Il s’agit d’un lieu, populaire avant tout, avec une infinité d’appartements, de studios, de villas, sans compter les chantiers qui poussent comme des champignons. La majorité des étudiants préfèrent y résider étant donné sa proximité de la faculté et de tous les autres services (photocopies, épiceries..).

C’est vrai qu’ici, pour ce qui est de sortir il y a suffisamment de choix avec trois centres culturels accueillant régulièrement toute sortes de manifestations entre autres des pièces de théâtre, des films en projection et des concerts. Ce rapide petit tour m’a permis de découvrir, une belle ville qui sommeillait, une ville estudiantine où je vais apprendre à être indépendant et à apprécier tous les aspects de la vie, loin de ma maison et de ma famille. Voici ma version et je vous assure que pour les 1000 nouveaux étudiants qui arrivent annuellement il existe 1000 autres versions positives ou négatives. Nader MOURALI 27


Photo: Sarra BOUZGARROU©

ENTRENOUS

Stages

en Pharmacie

Le stage a pour but de former et d’informer et de faire connaître les différentes compétences que requiert le métier de pharmacien, de la gestion à la délivrance des médicaments. Le pharmacien doit être un bon conseiller, à l’écoute de sa clientèle et le stage met en jeu les capacités de l’étudiant au niveau du contact face au client. On en sort plus instruit, plus expérimenté, plus fier même. C’est bien beau tout ça, mais dans la vraie vie c’est une autre histoire, pleine d’imprévus et de rebondissements. Commençons par le commencement :

Le stage officinal Pour certains c’est le premier contact avec leur futur profession, pour d’autres (dont un proche exerce ce métier) ce n’est qu’un passage de plus dans un endroit familier. Pour ceux là, la tache sera des plus aisées, connaissant déjà le lieu, le personnel, le mode de fonctionnement etc, ils s’en acquitteront facilement. Pour les premiers en revanche, un temps d’adaptation s’impose au début du stage, reconnaissance des lieux, faire la connaissance du personnel et connaître leur rôle de stagiaire. La connaissance des cours de stéréoisomérie et de …. Par cœur ne sera d’aucune utilité. Une fois qu’on trouve ses repères et qu’on 28

a le contrôle de la situation, ça devient plus facile mais il arrive qu’on soit déstabilisé par le comportement de certains clients, car on a beau sourire, s’excuser de notre incapacité (justifiée) de faire suite à la requête du client et demander conseil à un responsable, il faut savoir se tenir face aux commentaires pas toujours flatteurs, qui s’en suivent. Cela dit, rien ne doit empêcher le stagiaire de prendre le temps de vérifier auprès d’un responsable avant de délivrer un conseil ou un médicament au client, et ce même au prix de son amour-propre. Ce ne sont pas des erreurs mais des préparations magistrales qu’on est tenu de faire.


Il s’agit là d’initiation aux soins infirmiers, il y a des manoeuvres à pratiquer, d’autres à observer. Voici pour la théorie, pour la pratique c’est un stage où tout est possible ! c’est la seule constante qu’on retrouve d’après les expériences des étudiants, les superviseurs, les services hospitaliers, le personnel soignant, l’importance de l’hôpital etc .. que de variantes qui font que les stages se suivent mais ne se ressemblent pas. D’abord, la première chose qui frappe en commençant ce stage, ce sont les 2 jours préconisés pour la pharmacie, certains responsables allongent cette période estimant que c’est insuffisant pour venir à bout des objectifs requis. La deuxième chose, c’est la transition au service hospitalier, être stagiaire en pharmacie entourés par le préparateurs et les médicaments est un luxe qu’on croirait acquis comparé à celui d’être cernés par des infirmiers, externes, internes en médecine, résidents, qui tous vous regardent d’un air hautain et méprisant ne se souciant même pas de répondre à vos interrogations, en estimant que vous ne pourriez de toute façon pas comprendre l’explication. Il faut reconnaître qu’à force de se prendre des râteaux en pleine figure, et avec un peu de persévérance, on croise quelqu’un qui a la gentillesse de répondre à nos questions et qui a l’air de ne pas avoir oublié son rôle d’enseignant dans un centre hospitalo-universitaire rempli d’étudiants qui ne demandent qu’à apprendre. Une fois, la proie... Je veux dire, la gentille personne trouvée, on s’y accroche comme à la dernière molécule d’oxygène sur terre, pour y comprendre un peu plus et pouvoir pratiquer les objectifs demandés.

Ce qui nous amène au troisième point, les manoeuvres à pratiquer ou à observer se veulent d’une diversité que le cadre restreint d’un service hospitalier donné ne peut pas contenir.

ENTRENOUS

Le stage hospitalier On est donc amené à transiter entre les différents services afin de faire le tour des objectifs, ce qui n’est pas nuisible en soi, mais qui s’avère être une tache pénible, car il faudrait, à chaque service se présenter, s’adapter à son personnel, et trouver la fameuses gentille personne qui volera à notre secours pour effectuer les injections, mesures et autres gestes médicaux, même si parfois, certains objectifs ne sont pas réalisables dans le cadre hospitalier ou sont carrément délaissés depuis belle lurette. Et dans ce monde hostile et rempli d’embûches, se dresse un refuge où les combattants/ stagiaires peuvent se reposer des tourments de l’univers médical, dans une atmosphère dénuée de stress et de contrariétés et remplie d’odeur de café : la buvette. C’est le quartier général des stagiaires, un rendez vous à ne pas manquer, où on s’échange les bons plans et les astuces pour venir à bout des objectifs. C’est là aussi qu’ont lieu les commérages et les ragots sur tout ce qui se passe à l’hôpital, de l’erreur médicale d’un grand chef de service au miracle de vie donnée à une patiente grâce au diagnostic posé par un pharmacien biologiste qui a fait honneur à sa profession. S’il y avait un seul avantage à retenir de ce stage, ce serait les nouvelles connaissances partout où on va. En arpentant les couloirs, au sein des services, ou au tour d’un café, tout est bon «apprendre». Ons BOUHLEL

Stages Stages Stages Stages Stages Stages Stages Stages Stages 29


é

L a so ute de M na

ENTRENOUS

e c n

m

e r i o

Les soutenances de mémoire sont toujours un moment très paradoxal : le bonheur de faire partager sur ce que vous avez travaillé, et en même temps, la peur que votre travail soit jugé négativement ou que le trac vous submerge. On surmonte toutes ces difficultés par une simple préparation de sa soutenance. Vous devez tout d’abord avoir à l’esprit que l’objectif de la soutenance, c’est de démontrer que vous maîtrisez totalement votre sujet et que vous avez de bonnes aptitudes à l’oral. Pour bien réussir sa soutenance, il est important de prendre du recul sur son travail, l’idéal étant de finir la rédaction un mois avant la soutenance, de manière à laisser décanter son sujet. Bref, ne pas laisser tout au dernier moment. Ne négligez pas la préparation psychologique qui est de loin la plus importante. De préférence, et si le temps vous le permettra, assistez à quelques soutenance avant de présenter la votre. Certes « assister à une soutenance » et « présenter sa soutenance » n’est pas du tout la même chose mais ceci vous aidera à vous habituer à la situation et c’est une bonne occasion pour échanger les astuces et éviter les incidents. Dans la préparation du speech, il faut être conscient des difficultés de son sujet, argumenter en faveur de son plan et énumérer les points importants du mémoire. La soutenance

30


La veille de votre soutenance, vous devez bien dormir. Soyez optimiste et évitez les pensées sombres du genre « et si j’oubliais tout » ou « et si je ne suis pas à la hauteur des attentes» … Le jour J arrivé, pas de panique ni de stress. Commencez votre journée comme d’habitude. Concentrez-vous sur la dernière révision de votre speech et chargez d’autres personnes de votre entourage ou vos amis des préparatifs de la réception.

ENTRENOUS

du mémoire est un exercice oral, alors n’hésitez pas à répéter votre présentation, à mesure que vous vous préparez, même le trac s’estompera de lui-même. Le but étant de retenir les idées principales afin de proposer un véritable exposé et non une lecture directe de son mémoire, et montrer à votre jury que vous maîtrisez totalement le sujet.

Le jury est entré dans la salle…c’est le moment de faire vos preuves. Lors de votre prestation, adoptez un regard mobile et parlez en regardant le jury. Il est important de respecter le temps imparti. Il vaut mieux traiter calmement une sélection de points que de vouloir galoper pour tout dire. Si, par malheur, vous êtes en retard, n’accélérez pas mais laissez tomber des points moins importants. Le moment fatidique : les questions du jury. Un laps de temps au cours duquel, l’adrénaline déferle et le trac vous envahit. Heureusement c’est un moment surmontable. N’oubliez pas d’avoir sur vous de quoi écrire. Rien n’indispose plus le jury que d’être confronté à un étudiant paniqué qui demande un stylo ou du papier. Il faut noter les questions posées par les différents membres du jury. D’abord parce que cela montre que vous y accordez de l’intérêt car en écrivant la question et les remarques du jury, vous prenez le temps de réfléchir, d’assimiler la question et de préparer votre réponse. Il faut pouvoir répondre du tac au tac. Il faut vous attendre à des questions de synthèse: quelle est la conclusion de cette recherche? Quel élément vous semble le plus important ? Abstenez-vous de critiquer une question ou de dire qu’elle est mal posée et ne coupez pas la parole aux membres du jury. Vous pouvez boire de l’eau de temps en temps, cela permet de gagner du temps. Un peu de courage et beaucoup de confiance en soi sont la clé de la réussite, et se rappeler évidemment que c’est vous qui connaissez le mieux ce que vous allez présenter. Surtout n’oubliez pas que les membres du jury sont vos professeurs, alors expliquez leur seulement votre travail et quelques instants plus tard (si tout se passe bien) vous serez leurs confrères.

Anis MAJOUL 31


ENTRENOUS 32

M U I R A U Q A


ENTRENOUS

PROJET D’APPUI À LA QUALITÉ

N’ayez pas peur, il n’y a aucun changement dans le volume horaire, mais c’est plutôt certains modules tel que le conseil en officine ou encore le dossier pharmaceutique, qui se feront Dans le cadre du projet PAQ (Projet d’Appui à la Qualité), dorénavant à cet endroit. En attendant la faculté de pharmacie annonce le démarrage imminent l’inauguration, qui aura lieu si tout des travaux. A cet effet, la salle de tirage et le magasin se passe bien durant le moi de Mai vont déménager un peu plus loin pour laisser toute la 2011, les cours cités précédemment place à notre nouvelle pharmacie expérimentale. Ce projet continueront à se faire à l’ancienne dans notre charmant amphi. concernera pour le Autre nouveauté du projet, c’est la moment uniquement concrétisation prochaine de l’un de ses les étudiants en 5ème points les plus innovateurs et qui est année et va inclure de sans doute une première à la faculté de nouvelles méthodes pharmacie de Monastir : la formation d’enseignement des formateurs. Et oui, les enseignants comme les jeux de et les maîtres de stages vont reprendre rôles. les chemins de l’école. Tout se fera sous forme de séminaires animés essentiellement par des spécialistes en pédagogie qui nous viennent directement de France et de Belgique. Il paraîtrait que ces professionnels vont initier nos maîtres aux nouvelles méthodes pédagogiques, incluant le fameux jeu de rôles, mais aussi l’apprentissage par la résolution de problèmes et j’en passe. Espérons que ce plongeant dans la psychopédagogie portera rapidement ses fruits, et que tout le monde voudra bien se prêter au jeu. En attendant, ce jour béni où les cours seront enfin interactifs, rappelez-vous qu’il est toujours bon de s’en faire quelques séances.

En Brève

Enfin un vent de changement s’empare des lois relatives à nos études. Ne vous réjouissez pas trop vite, le statut de notre stage en 6ème année n’a pas encore bougé mais celui du résidant s’est pris un coup de neuf. Le 6 septembre 2010 est paru dans le Journal Officiel de la République Tunisienne un nouveau décret relatif au statut juridique des résidants et à la spécialisation en pharmacie. Désormais, le résidanat en pharmacie est ouvert par voie de concours aux «étudiants en pharmacies ayant achevé avec succès les enseignements théoriques et pratiques et validé les stages prévus dans le cursus des études à la faculté de pharmacie de Monastir».

Cyrine TANGOUR 33


SOCIÉTÉ

34


SOCIÉTÉ Les troubles spécifiques de l’apprentissage (TSA) sont des difficultés majeures dans la fonction concernée, à la clinique et aux épreuves psychologiques en absence de trouble sensoriel, neurologique, psychopathologique et de déficit intellectuel, et ce à un âge où la fonction est sensée avoir été acquise. Bien que souvent au courant des TSA, les médecins scolaires présentent des confusions avec la déficience intellectuelle, le bégaiement… et des difficultés à définir les TSA de façon précise.

DÉFINITION ET PRÉVALENCE La dyslexie, le plus fréquent de ces troubles, est une difficulté durable d’apprentissage de la lecture chez un enfant indemne de déficit sensoriel ou intellectuel, sans pathologie psychiatrique ou neurologique avérée et qui a bénéficié de conditions pédagogiques normales. La distinction entre un simple retard d’apprentissage et une dyslexie ne peut pas être clairement établie à ce stade. Seule la persistance du trouble caractérise la dyslexie. Cependant, des facteurs (probables mais non certains) tels qu’un trouble du langage oral ou des membres de la famille atteints de dyslexie peuvent laisser craindre une évolution ultérieure vers une dyslexie. On ne dispose pas en Tunisie d’étude représentative de la population générale sur la prévalence de la dyslexie : il est donc important de mettre en place ce type d’étude. Différents travaux estiment toutefois cette prévalence de la dyslexie à 6,4% des enfants de primaire. Elle a été décrite pour la première fois en 1896 par le Dr. Pingle Morgan. Des dyslexiques célèbres, et non des moindres, ont marqué leur passage dans l’histoire : Auguste Rodin, le sculpteur, Hans Andersen, le conteur, Thomas Edison et Albert Einstein. 35


HYPOTHÈSES EXPLICATIVES SOCIÉTÉ

Les causes de la dyslexie restent mal connues. Une anomalie du développement d’aires cérébrales normalement impliquées dans la représentation et le traitement des sons de la parole (la phonologie) est la plus fréquemment rencontrée et constitue l’hypothèse majoritairement admise pour la dyslexie. Le constat d’un caractère familial de la dyslexie suggère l’existence de facteurs génétiques. Bien que récente, la recherche des gènes qui pourraient être impliqués apporte toutefois des résultats concordants : il s’agit de gènes impliqués dans certaines étapes précoces de la maturation du cortex cérébral. >>Il ne s’agit en aucun cas de « gènes de la dyslexie » mais de facteurs de risque de développer une dyslexie. L’expression de la dyslexie chez l’enfant résulte à la fois des dysfonctionnements cérébraux et cognitifs (dont les causes peuvent être multiples) et de l’influence de nombreux facteurs environnementaux parmi lesquels l’environnement linguistique, la plus ou moins grande régularité du système orthographique, et probablement bien d’autres caractéristiques, non encore identifiées.

DIAGNOSTIC Après un repérage effectué à l’école par les enseignants spécialisés et les psychologues L’examen consiste en une série de tests et d’évaluation : Évaluation intellectuelle globale EDEI Évaluation neurologique Évaluation psychiatrique Évaluation orthophonique Le diagnostic est un diagnostic d’élimination

REPÉRAGE SCOLAIRE

Au cours des premières années de primaire, une lecture, lente, laborieuse Rythme irrégulier, saccadé, avec des pauses, des hésitations. Difficultés de séquençage et de découpage des mots, des phrases. Difficultés des enchaînements. Compréhension déficitaire : l’enfant comprend des notions globales à partir de quelques mots désignés 36


PRISE EN CHARGE SOCIÉTÉ

Après le diagnostic d’une dyslexie, La rééducation doit comprendre un nombre variable de séances hebdomadaires en fonction de la sévérité des troubles. Une dyslexie mal prise en charge peut compromettre très sérieusement l’avenir d’un enfant. Non reconnu dans ses difficultés, celui-ci peut développer des troubles du comportement. Non aidé, le dyslexique se met, enfin, en échec scolaire et court le risque de venir grossir les rangs des adultes illettrés. Il est donc important que les professeurs soient informés et formés pour favoriser la mise en place des adaptations indispensables au maintien des élèves dans l’enseignement scolaire ordinaire. Une pédagogie spécifique doit tenir compte de l’incapacité du dyslexique à prendre des notes écrites et privilégier l’utilisation du manuel, réaliser un plan écrit du travail,

PRONOSTIC L’évolution des troubles du langage écrit va dépendre de plusieurs facteurs qui varient en fonction des enfants concernés et selon le type de dyslexie, l›intensité des troubles, la précocité du dépistage, la régularité et l›intensité de la rééducation qui peut durer plusieurs années. Dans de bonnes conditions de traitement, d›environnement et de soutien, les troubles dyslexiques s›atténuent et peuvent pratiquement disparaître s’ils sont d’intensité légère. Dans les cas sévères, il restera toujours une faiblesse à l›écrit, mais le rendement sera considérablement amélioré et moins handicapant.

SITUATION EN TUNISIE Il y a 10 ans, le premier modèle de la prise en charge de la dyslexie est apparu à Tunis sous le nom d’ATESI. L’enfant est pris en charge entre 8h et 15h dans une école spécialisée. Seulement, une fois les études finies, et en absence d’un diplôme du ministère de l’éducation, le problème de la formation professionnelle s’est imposé, et pour des raisons financières, le 2ème modèle a vu le jour à Monastir, Gabès et Jendouba, sous le nom d’UNESI. Une fois le diagnostic posé et l’évaluation achevée, l’enfant est pris en charge, en dehors de son programme d’éducation national, pendant son temps libre. Le diagnostic, qui ne se fait qu’au bout de 2 ans de scolarité, met en œuvre un psychologue, un orthophoniste, un éducateur et l’enseignant. Quant à l’évaluation du quotient de développement mental d’intelligence de l’enfant, il existe un seul test EDEI standardisé sur enfant Tunisien, et il n’est malheureusement pas disponible chez toutes les associations. L’enfant dyslexique est ensuite introduit, dans une classe de 12 élèves au maximum qui ont le même niveau. A l’origine, l’unité UNESI avait pour but la prise en charge d’enfants avec TSA seulement, mais faute de diagnostic et d’instituteurs formés, d’autres types de déficience intellectuelle légères ont été adoptés (autisme, trisomie) sans obligation de scolarisation dans la même école. Par rapport aux pays européens, l’UNESI se démarque par la méthode adaptée aux dyslexiques lors du passage des examens. En effet, l’éducateur reste présent dans la classe et procède à la lecture des consignes pour l’élève, la copie de l’examen est agrandie et un temps supplémentaire (15 minutes) est accordé aux enfants sous la tutelle de l’UNESI. Et ce, en attendant d’avoir la possibilité d’utiliser des ordinateurs et dans le meilleur des cas, de pouvoir passer des examens oraux.

Conclusion En Tunisie, la prise de conscience est très récente et encore loin de répondre au besoin. Dans un effort d’intégrer des handicapés dans une scolarité normale, les initiatives se heurtent à l’énormité de la tache et fait face à des difficultés en tous genres. Il s’agit, pour les parents et les médecins, de pouvoir reconnaître une dyslexie dès les premières années de scolarité, pour les enseignants, d’avoir les moyens, la formation et les outils qui leur permettront de faire face à la problématique de l’adaptation individuelle de leur enseignement pour des enfants atteints de TSA et pour le gouvernement, à l’aide des associations de parents, de patients et de professionnels, de mettre en place des mesures adaptées et d’aider les recherches dans ce domaine. Ons BOUHLEL

37


CÔTÉATEP On est 13 à avoir participé au 56ème congrès mondial des étudiants en pharmacie. 13 petits chanceux de la faculté de pharmacie de Monastir qui se sont retrouvés parmi 360 autres étudiants venant du monde entier. Voici le rapport de 10 jours inoubliables : On est arrivée par avion à Ljubljana, il était 11h du matin et il faisait beau. Des pancartes marquées IPSF. On nous attend. La cérémonie d’ouverture a eu lieu dans le château Ljubljana. Après 800m à pieds (très dur avec des talons) et un téléphérique, on se retrouve aux portes du château de Ljubljana. C’était peu avant le crépuscule.

38


Au deuxième jour, c’est le début des festivités. Réveil difficile pour certains qui ont passé une courte nuit. Petit déjeuner. Rendez vous sur le terrain de sport. L’heure de « IPSF in your corner ». On apprendra que l’IPSF a été crée en 1949, que sa couleur est le vert, qu’elle a 5 bureaux régionaux (APRO, EMRO, AfRO et PARO) et qu’elle réunit plus de 85 pays dans le monde. On découvre aussi leur chant d’énergie. A la fois drôle et très entraînant. Ridicule certes mais le ridicule n’a jamais tué. On est en plein dans «l’IPSF spirit». L’après midi, on commence les choses sérieuses. C’est la première GA (General Assembly) de notre vie. (à prononcer en anglais « djiyèi » s’il vous plait). Les 13 petites têtes tunisiennes occupent un rang de l’amphithéâtre principal de la faculté de droits de Ljubljana. On nous appelle. Nos deux «official

CÔTÉ COTEATEP

delegates» prennent le micro pour 5 minutes afin de présenter l’ATEP. On nous demande de sortir. On leur fait une file indienne qui pour le moins qu’on puisse dire les étonne. C’est rare qu’autant de personnes participent au congrès alors que leur association n’est toujours pas un membre. Le stress retombe en dehors de l’amphithéâtre jusqu’au moment où on nous rappelle. Des flashs sont braqués sur nous mais tout le monde est silencieux. Le président Muhamed Sultan parle. L’ATEP est la bienvenue dans l’IPSF. Applaudissements. Et à notre grande surprise standing ovation. (qui m’a fait monté les larmes Au début, on s’accroche les uns aux autres mais peu aux yeux personnellement). C’était une véritable à peu, tu vois les pays qui s’entremêlent. Le Pérou fierté pour nous. qui traverse l’Atlantique pour rejoindre l’Espagne. L’île de Malte se colle au Canada. Les états unis rejoignent l’Hollande. Et la Tunisie qui s’est faite de nouvelles frontières avec la Serbie, la Hongrie, la France, l’Iran, la Thaïlande… Et j’en passe.

Première soirée en boite, Facebook Party. Et une nuit aux urgences pour certains d’entre nous. Fracture de la 5ème métatarse… Vraiment pas de chance. Durant le reste des jours, pour ceux qui se sont réveillés, c’est workshops ou GA. On commence à tisser des liens.

39


l’après midi et la soirée au son de la musique traditionnelle slovène.

CÔTÉATEP Le travail en groupe durant les workshops permet de faciliter les contacts et crée une ambiance de convivialité durant la séance. Les heures passent (le plus souvent) très rapidement. En fait il s’agit de séances d’apprentissage très interactives. La présence de différentes nationalités permet d’obtenir des discussions très riches. Les thèmes touchent la santé publique, l’humanitaire, le développement professionnel... Les GA se suivent mais ne se ressemblent pas. On acquiert une carte de vote. Notre petite Tunisie a dorénavant son mot à dire pour chaque décision prise au sein de la fédération. C’est toujours très touchant quand le secrétaire général Pedro Lucas dit avec accent anglais «ATEP, Tunisia» afin de confirmer la présence ou bien donner la parole. Cette année, et pour la première fois, une campagne de santé publique a été organisée. Les slovènes parlent très bien l’anglais et en plus sont accueillants (enfin, la plupart). Se sentir utile par ses connaissances scientifiques malgré la barrière de la langue était un moment exceptionnel. Le programme comprend une excursion. La destination est une petite ville au sud de la capitale. Après une heure de route, on se retrouve à Bled et son lac magnifique. Il en dit beaucoup à la délégation tunisienne masculine… L’un des plus beaux sites de la Slovénie. On y passe 40

En quittant cet endroit: un seul regret! Pourquoi on n’a pas pris de maillots pour une baignade au lac. 2 journées du congrès sont réservées au symposiums. Étant donné que la présence est obligatoire, il y avait bien plus de 400 personnes à l'hôtel Mons**** ce jour là. Sauf qu’en réalité, 70% étaient en état de somnolence voire dormance. Il y avait bien entendu le choix entre la chaise, l’épaule du voisin et le parterre. On sentait bien que tout cette majorité était très intéressée par les conférenciers internationaux venus nous léguer leur savoir.

On a passé 10 jours dans une auberge de jeunes, DIC Hostel. Les tunisiens occupaient tout une aile. D’un côté, c’était les iraniens et d’un autre les égyptiens. Souvent, en fin de journée, les tunisiens et égyptiens et le seul représentant algérien se réunissaient autour de la darbouka. Les rythmes orientales et maghrébins envahissaient tous les étages. Un régal. Par contre la nourriture, ce n’était vraiment pas un régal. Adieu les délicieuses pâtes et


CÔTÉ COTEATEP

le savoureux couscous. Il n’y avait même pas de Halal. On se nourrissait de fromage et de poissons bizarres. Mais peu importe, l’ambiance nous faisait oublier tous les malheurs culinaires. Le dernier jour, c’est la «Gala Night» où tout le monde est tiré à quatre épingles pour une soirée. Au programme: remise des prix de la meilleure association, de la meilleur nouvelle association ainsi que des gagnants du PCE (Patient Counseling Event). La soirée se termine par une sorte de passation très alcoolisée au nouveau Président de l’IPSF. Dernier jour, retour vers notre jolie petite Tunisie. Sauf pour moi, je suis partie pour 8 jours de rêve pour visiter toute la Slovénie. Je vous épargne les détails et les photos car c’était trop beau. Hope to see you in Thailand 2011.

L’été prochain, des étudiants en Pharmacie venant des 4 coins du monde vont se réunir à Hatyai, Thaïlande. Ne ratez pas cette occasion et contactez notre CP (Contact Person) au cp.atep@gmail.com pour vous inscrire. Ines HARZALLAH

41


CULTURE

Entre mythologie et science

Fin du monde en 2012 1- Les calendriers mayas Les mayas vécurent majoritairement au Mexique. Les premières traces de leur civilisation remontent à l’an 1000 av. J.-C. Les résultats qu'ils ont obtenus sont époustouflants. Ils ont par exemple établi un calendrier solaire très précis de 365,2420 jours contre 365.2422 pour notre calendrier moderne mais qui n'a été aussi précisément établi qu'en 1958 par satellite. Les mayas avaient donc des siècles d'avance en n'ayant recours qu'aux observations à l’œil nu des cieux et à des moyennes arithmétiques C'est le calendrier vénusien des mayas qui est au centre de toutes les polémiques. Le cycle régulier de Vénus autour de la Terre dure en moyenne 584 jours. Par contre, le cycle complet par rapport à la rotation de l’axe de la Terre, se compte en millions d’années. Les Mayas se préoccupaient beaucoup des infimes variations. Grâce aux calculs astronomiques assistés par ordinateur, on sait aujourd’hui que juste avant le coucher du soleil le 21 décembre 2012, Vénus disparaîtra sous l’horizon occidental tandis qu’à l’est, les Pléiades s’élèveront au-dessus de l’horizon. Symboliquement, on assistera à la mort de Vénus et à la naissance des Pléiades ; marquant ainsi la fin d'un cycle complet du calendrier maya. Ce dernier en aura alors accompli cinq depuis sa création. Les Mayas pensaient qu’à la fin de chaque cycle le monde était détruit pour être reconstruit au

42

suivant cycle. Du coup le monde aurait été crée et anéanti 4 fois auparavant. Les grandes extinctions de masse sont prouvées (les dinosaures par exemple). Là encore, elles n’ont jamais été expliquées clairement. A chaque cycle, il s’en est suivi une période où la Terre a été dépourvue de toute vie pendant des millions d’années. (je cite la période glaciaire) Cela dit, il n'existe pas que 5 cycles dans ce calendrier, ce qui doit nous rassurer. De nombreuses autres dates après 2012 sont mentionnées. Les Mayas nous parlent bien de cycles et non d'apocalypse et encore moins de fin du monde.

2- Les théories et les réalités scientifiques ***Aucun alignement planétaire n’est prévu pour 2012 et les suppositions que la Terre sera alors au centre de la voie lactée sont vides de sens puisque nous nous trouvons à 30.000 années lumière du centre. Cet alignement entre la Terre et le Soleil qui semble faire si peur à certains est un phénomène annuel tout à fait banal. ***Selon un historique détaillé, les pics des d’activité solaire se produisent tous les 11 ans environ. Ces pics ne provoquent que quelques problèmes dans nos communications satellites et ne représentent pas de risques au niveau humain. Le dernier pic a été enregistré en 2001, le prochain est prévu pour 2012-2014.


On vit dans un temps où les appétits sont plus éveillés que les consciences, une époque où la science entreprend une marche profil bas, devant les hauts profits des entreprises. Peutêtre que notre monde « finira en 2012 » par se rendre compte des enjeux réels de cette planète Anouar HOSNI

CULTURE

2

***Il est vrai qu’il existe un trou noir géant au centre de la voie lactée. Comme toute concentration de masse, il exerce des forces gravitationnelles sur le reste de la galaxie. Cependant, comme précédemment cité, le centre galactique se trouve à 30.000 années lumière donc il n’exerce que des effets négligeables sur le système solaire. ***Aucun scientifique de renom ne peut affirmer que la terre va être frappée par une météorite géante d’ici deux ans et qu’elle ne soit pas encore visible sur nos satellites modernes qui arrivent à observer l’univers jusque dans les rayonnements submillimétriques De nos jours l’information est accessible à tous. N’empêche qu’elle peut être diffusée par n’importe qui. Les média n’utilisent-t-ils pas notre peur et incompréhension de certains phénomènes pour nous faire consommer plus. Si c’étaient nos derniers jours alors pourquoi économiser ? Pourquoi se priver ? Hollywood et les sites internet l’ont heureusement compris avant le déluge; et vous vendent gentiment des films, des bouquins et même des kits de survie.

43


CULTURE

Playlist

Morcheeba Blood Like Lemonade

Il est indéniable que Morcheeba est l’un des groupes les plus prépondérants de la scène trip hop depuis leurs premiers albums! Blood Like Lemonade sorti le 7 juin fut tant attendu puisque il signe le retour de la chanteuse originelle Skye Edwards dont la voix nous a manqué durant les 2 derniers albums. Un certain retour au source pour le groupe, qui renoue avec son ancien style celui des premiers albums et la suite «logique» de leur album Charango. L’album est d’une douceur et d’une volupté déconcertante, les titres s’enchaînent et on est transporté ailleurs, des titres comme «Blood like lemonade» et «Even though» ou «Recipe for a Disaster» ne passent pas inaperçus.

Malheureusement, après quelques écoutes et un clin d’oeil à la discographie, on se rend compte que Morcheeba n’a pas vraiment innové dans cet album, c’est toujours le même patron, la même mécanique. Cet album pour les connaisseur n’innove pas vraiment, pour les amateurs c’est un régal mais il confirme une seul chose: Morcheeba n’ont plus rien a prouver en tant qu’un des plus important des groupes de trip hop!

TRIP-HOP

Sara Bareilles Kaleidoscope Heart C’est sûr que ce nom vous dit quelque chose! C’est Sara Bareilles la chanteuse dont le morceau «Love Song » nous est entré en tête et ne veut plus en sortir, il y a 3 ans de cela ! Elle est de retour pour un nouvel album «Kaleidoscope Heart», un album fort décisif pour sa carrière, pour confirmer sont talent et il faut avouer qu’elle ne fait que nous surprendre. Un album assez pop et très attrayant mis en valeur par sa voix. Royale ! L’album est assez dynamique dont «Uncharted» et «King of Anything» ainsi que le premier single «Catchy » ! Mais il possède aussi de très belles ballades dont «Breath Again » et «Blue Bird ». On l’album axé sur le cœur brisé, toujours d’actualité, ne reste pas moins si triste avec des rythmicité pop rock piano qui vous collent a la tète. Un album authentique et qui nous épate a chaque écoute.

44


BROKEN BELLS Broken Bells

CULTURE

POP

Fruit de collaboration entre le producteur Hip-hop Danger Mouse (membre du duo Gnarls Barkley) et du leader du groupe The shins, a la voix attachante, Broken Bells est un album de pop cosmique! Un duo fort intéressant et qui nous offre des délices: «Vaporize» , «Sailing to nowhere» et «The mall & mistery»: des sonorités chaloupées à la danger mouse et un vocaliste qui donne une âme à la chanson! Sauf que certains morceaux comme «The ghost inside», «The high road» ou «Your head is on fire» sentent le vide vu qu’il y a un certain manque d’harmonie entre les deux styles des deux compères! Cela n’empêche que Broken Bells est un bon album pop sans vraiment marquer les esprits.

The Pretty Reckless Light me up

ROCK

Adele 21

La jeune chanteuse britannique de 23 nous revient avec un nouvel album "21". L'album fut bien accueilli par les critiques anglaise. Un son plus pop, plus rythmé "rolling in depp", plus jazzy "I'll be waiting" voire même soul et R&B "Take it All"! Adele nous offre une bon album à écouter et surtout une autre chanson pour admirer sa belle voix qui malheureusement est mêlée à un pop non distingué, par des melodies connues mais intemporelles !! Vous avez aimé 19 vous ne serez pas déçus par 21.

Linkin Park Thousand Suns

Pour cet album, la batterie se voit souvent mise en retrait pour mieux céder la place à des rythmiques électroniques. Le piano prend le pas sur la guitare à de nombreuses occasions, A Thousand Suns présente un groupe qui, en guise d’innovation, semble surtout avoir mis de côté ses riffs accrocheurs. deux excellents premiers albums, un troisiéme trés décevant, a thousand suns semble plus être un essai, les Linkin Park qui s’essaient a la sauce pop et electro... Vivement le 4éme album!!!

ROCK

C’est sur que les fan de la série américaine Gossip Girl ont reconnu Taylor Momsen alias Jenny Humphrey. Elle troque sa carrière de comédienne et de gentille fille pour du bon rock et un look assez trash et révolté! L’album sorti le 30 août était assez attendu par les critiques, voulant voir ce que cette petite a dans le ventre, comme quoi ce n’est pas la première actrice qui se convertit à la chanson... et la c’est la révélation, un album de 9 titres plus rock’n’roll que jamais(punk, grunge, rock-garage, metal...). On sent aussi l’empreinte des groupes mythiques comme Led Zepplin et Pink Floyd. Avec ces 3 acolytes la jeune de 17ans nous en met pleins les tympans, on se laissent rapidement emporté par la mélodie des morceaux, tous pleins d’énergie. Au final, un bon album apprécier par les critiques US et UK, bien fait et surtout fait pour être écouter le volume a fond!

Souhayel HEDFI 45


CULTURE

DÉCOUVERTE

Un groupe de New York composé de deux soeurs Alyson et Catherine Pierce. Elles évoluent dans un registre pop folk, quelques fois avec des sonorités country voire même électro axées principalement sur la dualité des voix des deux soeurs Elles ont à leur registre déjà 2 albums qui sont passés un peu inaperçus "The Pierces" en 2000 et "Light on the Moon" en 2005 mais leur carrière décolle en 2007 avec l'album "Thirteen Tales of Love and Revenge". Un de leurs titres "Secret" fut utilisé dans plusieurs pubs et a servi comme générique de la série "Pretty little liars". Leur album "You and I" sortira en Mai de cette année et on a déjà eu droit à un échantillon apprécié par la critique: un EP de 4 titre dont "Love you More" et "You'll be Mine" qui nous confirment le talent de ces deux soeurs et leurs avenir prometteur! À consommer sans modération. 46


CULTURE

EAT PRAY LOVE

CINOCHE

Après un divorce difficile, Liz Gilbert décide de prendre une année sabbatique et de changer de vie. Elle entame alors un périple initiatique qui va l’emmener au bout du monde. Lors d’un voyage aussi exotique que merveilleux, elle retrouve l’appétit de vivre et le plaisir de manger en Italie, le pouvoir de la prière et de l’esprit en Inde, et de façon tout à fait inattendue, elle trouvera la paix intérieure et l’amour à Bali.

SUCKER PUNCH

Fermez les yeux. Libérezvous l'esprit. Rien ne vous prépare à ce qui va suivre. Bienvenue dans l'imaginaire débordant d'une jeune fille dont les rêves sont la seule échappatoire à sa vie cauchemardesque… S'affranchissant des contraintes de temps et d'espace, elle est libre d'aller là où l'entraîne son imagination, jusqu'à brouiller la frontière entre réalité et fantasme… Avec 4 autres filles et Babydoll à leur tête, les filles partent en guerre contre des créatures fantastiques, des samouraïs et des serpents, grâce à un arsenal virtuel et à l'aide d'un Sage. Mais ce n'est qu'à ce prix qu'elles pourront – peut-être – recouvrer la liberté…

BLACK SWAN

Avec Nathalie Portman et par le réalisateur de « requiem for a Dream » Timide et perfectionniste, la danseuse Nina Sayers décroche le premier rôle du prestigieux ballet Le lac des cygnes. La dualité du personnage qu’elle doit interpréter sur scène transforme la jeune ballerine qui se met à souffrir de visions.

SALT

Evelyn Salt (Angelina Jolie) est sans aucun doute l’un des meilleurs agents que la CIA n’ait jamais comptés dans ses rangs. Pourtant, lorsque la jeune femme est accusée d’être une espionne au service de la Russie, elle doit fuir. Evelyn Salt va faire appel à sa remarquable expertise pour échapper à ceux qui la traquent, y compris dans son propre camp. En cherchant à percer le secret de ceux qui la visent, Salt va brouiller toutes les pistes. Est-elle vraiment ce qu’elle prétend ? Désormais, une seule question se pose : qui est Salt ?

PAUL

Depuis 60 ans, Paul, un extraterrestre, vit sur terre et collabore avec le gouvernement américain.Hélas pour lui, maintenant que le gouvernement américain lui a soutiré toutes les informations intéressantes, il décide de se débarrasser de lui. Paul réussit alors à s’échapper et tombe nez à nez avec deux adolescents attardés fans de science-fiction qui sillonnent les États-Unis en camping car. Paul les convainc de l’emmener avec eux et de l’aider à quitter la terre. La tâche s’avère d’autant plus difficile qu’ils sont poursuivis par un flic implacable assisté de deux pieds nickelés du FBI... Souhayel HEDFI

47


LOISIRS

E

Quand le sang

st ce que tu as l’habitude de demander aux gens leurs groupes sanguins ? Pourtant, au Japon, il est courant d’être autant curieux à propos du groupe sanguin d’une personne que de son signe astral. Dans ce pays, Il existe en effet une croyance populaire selon laquelle le groupe sanguin permettrait de prédire la personnalité, le caractère et la compatibilité d’un individu avec les autres.

Origine Cette croyance japonaise à été développée suite à la publication en 1927 du livre « Étude du caractère selon le groupe sanguin » par le professeur tokoyote Takeji Furukawa. Dans son étude, le professeur tentait 
 d’expliquer la prétendue docilité du peuple Aïnou (Nord-Est de l’Asie) et l’esprit rebelle des habitants de Formose (Taïwan actuelle), par la différence de groupe sanguins. Quarante ans plus tard, cette théorie fut reprise par un avocat (Masahiko Nomi), n’ayant aucune relation avec le monde médical, qui publia à son tour le livre « Comprendre les affinités selon le groupe sanguin». Suite à ces publications des enquêtes scientifiques ont été élaborées mais aucun résultat ne fut concluant. Cela n’empêche, le concept de la relation entre le groupe sanguin et la personnalité reste toujours présent au Japon.

V

ous êtes extraverti, dynamique, très actif. Vous ne craignez rien, ni personne. Extérieurement, vous paraissez fort, parfois autoritaire mais à l’intérieur vous êtes doux et romantique. Dans les moments difficiles de la vie, vous faites face en prenant toutes vos responsabilités. Sur le plan sentimental Entreprenant et passionné en amour tu demandes à ton partenaire plus qu’une simple présence : une réelle assiduité !

V

ous êtes introverti, patient, réservé, réfléchi et prudent lorsqu’il s’agit de vous exprimer. Vous recherchez la perfection dans tous les domaines. Doux et docile en apparence, vos sentiments Sur le plan sentimental bouillonnent Timide et discret, tu à l’intérieur et l’inquiétude peut n’as pas l’habitude de vous gagner. En faire le premier pas et privé, vous êtes plus tu préfères les subtilités autoritaire qu’on ne et les sous-entendus. le croirait.

48

Sur le plan professionnel Dynamique, enthousiaste et motivé par ce que tu fais, tu as le sens de responsabilité et l’esprit de compétition. Mais, pour réussir, tu dois savoir choisir tes collaborateurs car si tu es mal secondé, ton enthousiasme aveugle peut te mener à l’échec.

Sur le plan professionnel Honnête et perfectionniste, tu travailles en plein rendement dans un cadre ordonné, réglé, organisé. Excellent collaborateur, on peut compter sur ton sérieux et ton sens du détail. Cependant tu es plus à l’aise pour exécuter que pour commander et tu manques parfois d’esprit d’initiative ce qui peut freiner ton ascension sociale.


LOISIRS

a du caractere V

ous êtes cyclothymique. Très indépendant, vous détestez que votre vie soit gérée par quelqu’un d’autre. Énergique, très rapide intellectuellement, original et inventif, votre état d’esprit change comme la météo ; vous êtes lunatique. Ces variations ne dépendent pas de votre entourage mais bien de vous-même. Sur le plan sentimental Charme, séduction, magnétisme...Tu ne passes Sur le plan professionnel pas inaperçus ! Impatient, Original, imaginatif et créatif. Grâce à tes facultés d’observation et à ton Tu vis le présent jusqu’au pouvoir de concentration lorsqu’il s’agit d’un travail qui te plait, tu es capable jour où tu tombes sur le de mettre en œuvre de grands projets. Farouchement indépendant, tu refuses conjoint idéal. Alors, tu l’autorité, les règles et la hiérarchie. Tu éprouves alors des difficultés pour transformes le présent en t’intégrer dans une équipe ou pour déléguer des responsabilités. éternité...

V

ous passez facilement d’un extrême à l’autre. A l’extérieur, vous aimez le changement, les amis, les fêtes (et c’est vous qui menez la soirée) mais à l’intérieur, vous vous révélez beaucoup plus sérieux. Pacifique, artiste, ayant le goût de la justice (et le besoin de parler), vous vous adaptez facilement. En effet, votre caractère varie en fonction des autres, de votre entourage et non en fonction de vous-même (vous n’êtes pas «lunatique»). Sur le plan sentimental Rêveur et idéaliste, l’amour est pour toi un conte de fées et tu attends que l’autre fasse le premier pas. Tu ne te sens vraiment engagé que lorsque tu confies une partie de tes secrets à ton partenaire.

Sur le plan professionnel On recherche en toi le sens artistique, la diplomatie et l’adaptation aux nouvelles situations. Ton intuition te permet d’analyser et de résoudre les problèmes les plus épineux. Ne supportant pas l’inactivité, tu es capable de travailler jusqu’à épuisement. Ne travaillant bien que dans une ambiance paisible, tu ne supportes pas les rapports tendus, l’agressivité et surtout...que l’on doute de tes capacités.

Etranges ces japonais Cette croyance est actuellement si ancrée dans le pays que certaines entreprises n’hésitent pas à recruter leurs collaborateurs ou à organiser les équipes d’employés en fonction des groupes sanguins des individus et de leur caractère dominant. De la même façon, quand on établit la fiche d’identité d’une personne (dans des biographies de gens célèbres par exemple), il est habituel d’y indiquer son groupe sanguin. Plus amusant encore, certains jeux vidéos permettent de personnaliser son personnage jusqu’à son groupe sanguin. Le moins amusant maintenant c’est qu’un nouveau genre de discrimination vient s’ajouter à la liste: la discrimination par groupes sanguins. On lui a même donné un nom : bura-hara. Nada HASSINE 49


LOISIRS A Monastir, sur 100 pharmastudent combien se sentent épanouis ?  55%  36%  23%

Sur 100 pharma-student, combien ont choisie de faire pharmacie parce que l’un de leurs parents est pharmacien ?  71%  35%  13%

Sur 100 pharma-student, combien pansent que les tunisiens font le ramadan par tradition ?  74%  56%  38% 50

Sur 100 pharma-student, quel est le pourcentage de ceux qui occupent le plus clair de leur temps, à Monastir, par des sorties ?  82%  43%  26%

Sur 100 pharma-student, combien sont célibataires?  89%  69%  58%

pha combien passe

Sur 100 pharma-student, combien trouvent que la majorité des étudiants du sexe opposé est «vayéssa, wil kolhom, chkara wil b7ar»?  93%  76%  47%

Sur 100 pharmastudent, combien pensent de la majorité des profs qu’ils sont compétents ?  64%  49%  25%

ph comb l’ATEP e intéressa jo

Sur 100 pharma-student, combien choisiraient préférentiellement le comité santé publique de l’ATEP ?  87%  62%  47%


LOISIRS

Sur 100 arma-student, n vont sans doute er le résidanat ?  68%  51%  13%

DERNIÈRE MARCHE DERNIÈRE MARCHE DERNIÈRE MARCHE

sa

Harmon Northrop Morse synthétisa dès 1878 une substance baptisée acétylaminophénol[9], mais c›est seulement cinquante ans plus tard qu’elle fut commercialisée comme médicament sous le nom de paracétamol

Sur 100 harma-student, bien pensent que est une association ante qui s’améliore de ours en jours ?  73%  41%  29%

En quel année fut découvert le paracétamol ? 1938   1918  1878

Si vous avez une majorité de

Personnalité Phar-matheuse: Vous êtes réaliste et méthodique. Quelque soit l’environnement où vous vous trouvez, il faut toujours que vous analysiez chaque phrase, chaque mot afin de tout comprendre. Votre objectif est de prédire l’avenir à votre façon. Vous êtes à l’écoute de votre entourage et très observatrice. Mais à trop vouloir prévoir les choses et peut être les contrôler la vie perd de son charme et de sa magie.

Si vous avez une majorité de

Pharma-curieuse : Votre raisonnement n’est pas toujours très méthodique et très approfondi, n’empêche qu’il part d’une sincère envie d’expliquer les choses qui vous entourent. Le contact avec des gens diversifiés -mais pas trop bizarres quand même- vous plait. Vous essayez de trouver un équilibre entre vos valeurs et celles de la société sans trop tomber dans les idées reçues..

Si vous avez une majorité de

Phar-m’enfoutiste : Vous vivez dans votre petit monde et ne prenez pas le temps d’essayer de comprendre celui qui vous entoure réellement. Vous vous limitez à votre cercle d’amis et n’essayez pas d’élargir votre champ de connaissances. Vous êtes quelqu'un qui entend sans écouter et qui regarde sans vraiment voir. Vous vous suffisez de certaines idées reçues sans aller au fond des choses.. Prenez une seconde pour admirer le monde, il risquerait de vous surprendre.

Cyrine TANGOUR 51


Mlle Gélule va à la bibliothèque LOISIRS

Mr. Gélule se prend l’aquarium

52


LOISIRS

69

Illustarions: Nada HASSINE - Idées: Souhayel HEDFI

Mr. Gélule a faim

53


AGENDA

STIR

R6, MONA

Résidence

Sidi Massoud


Association Tunisienne des Etudiants en Pharmacie Siège: FacultÊ de Pharmacie, 5 Rue Avicenne - 5000 Monastir Email: atep.pharmacie@gmail.com

Join us


Apothicaire - Avril 2011