Page 1

3 ' 1 ATELIERS d ART 1

OCT.-NOV. 2017

À VOIR, À SAVOIR ENTRETIEN ÉCONOMIE PORTFOLIO HOMMAGE DOSSIER PORTRAITS REPORTAGE AGENDA

REPORTAGE

PÉZENA(S)RT !

DOSSIER

En héritage

OCTOBRE-NOVEMBRE 2017

ÉCONOMIE

ATELIERS d'ART

131

L’accès aux marchés dans le secteur du patrimoine France

7€


CO N F É R E N C E S D É M O N ST R AT I O N S REMISES DE PRIX

L I T H I A S © P H OTO P R O E V E N T · D E S I G N W W W. L A M A N U FAC T U R E . N E T

EXPERTISES D ’ O B J E TS

PA R I S | C A R R O U S E L D U LO U V R E

TÉLÉCHARGEZ S U R L E S I T E VOT R E E N T R É E G R AT U I T E AV E C L E CO D E S I P C 1 7 AT E

02 > 05 NOV 2O17 patrimoineculturel.com

Le rendez-vous incontournable du secteur


ÉDITORIAL

© Julien Cresp

N

Aude Tahon, Présidente d’Ateliers d'Art de France aude.tahon@ateliersdart.com

ous venons de vivre une rentrée de septembre dense, avec le Salon Maison&Objet, où beaucoup d’entre nous exposent et retrouvent une clientèle internationale constituée de détaillants, de prescripteurs ou directeurs artistiques, de milliers de visiteurs en quête de nouveautés et de nos objets singuliers, ancrés dans la matière, fabriqués dans nos ateliers. « Octobre 17 », « Céramique 14 », « Ob’Art », «  Résonance[s] », le « Salon international du patrimoine culturel »… Autant d’expositions et de Salons qui jalonneront, dans la continuité de cette rentrée, ces mois d’octobre et novembre. Un parcours d’événements où retrouver nos ateliers et nos œuvres, dans la diversité de ce que nous sommes : professionnels du patrimoine, manufactures d’art, artisans d’art ou artistes auteurs. Bien sûr, chacun est unique, spécifique ! Il est certain que gérer une manufacture d’art, avec la responsabilité d’emplois salariés, est une réalité différente de celle d’un artiste auteur travaillant seul. Et, il est certain qu’un céramiste exerce un métier différent de celui d’un maroquinier… Cependant, aujourd’hui, notre horizon est d’entendre les besoins et problématiques spécifiques tout en nous percevant dans un champ d’enjeux communs ! Cela n’a jamais été aussi crucial et évident. Nous devons avoir conscience que nos singularités sont une force collective, que le développement de notre communauté, celle des métiers d’art, passe par cette prise de conscience d’enjeux communs : les problématiques de travail à la commande ou sur un chantier, en petites séries ou en pièces uniques, les freins à la formation et les enjeux de la transmission, l’économie liée au tourisme, concernent tous nos ateliers. Dans ce numéro, on découvre à quel point notre existence collective est une force pour générer notre développement et permettre notre avenir, tant à travers le reportage en région, à Pézenas, où sont installés beaucoup d’ateliers, qu’en découvrant les photos d’ateliers et de familles montrant notre singularité à travers le temps ! Finalement, les ateliers d’hier et ceux d’aujourd’hui conservent les mêmes « ingrédients ». Nous sommes une continuité de créateurs attachés à leur atelier et à leur travail ! Nous sommes ancrés dans une histoire et, en même temps, il faut nous en rendre compte : nous avons changé de séquence. L’inscription de nos métiers d’art dans le champ artistique a changé quelque chose. Outre nous redonner de la fierté et retrouver la place qui est la nôtre, elle nous ouvre un monde dont nous n’avions pas conscience, ni de ses droits, ni de son économie. Le droit d’auteur est une de ces découvertes. Nous sommes encore trop peu à en être conscients et à faire valoir ce droit. Au-delà des revenus générés non négligeables, recourir au droit d’auteur est essentiel pour la structuration de notre profession. Prétendre au droit d’auteur a un effet bénéfique en ce qu’il nous permet de revendiquer le taux de TVA réduit de 5,5 % associé aux œuvres d’art, contre 20 % comme cela a cours dans l’artisanat. Le droit d’auteur fait donc partie d’un faisceau d’indices qui place notre secteur dans le champ de la création. Notre développement passe par cette prise de conscience, par ces revendications, au sein d’une organisation usant d’outils modernes et sous forme collective. Nous sommes déjà passés au e-commerce, via une plateforme commune de vente en ligne. Les Salons sont également des temps de visibilité collective permettant le développement individuel. En région, ce type d’organisation est en plein développement et les collectivités territoriales nous sollicitent chaque jour en ce sens. Nous sommes créatifs, réactifs, capables de répondre aux enjeux du monde actuel, nous montrons chaque jour que nous savons nous adapter et créer le monde de demain. Cette prise de conscience partagée par l’ensemble des acteurs des métiers d’art est notre avenir. Je terminerai cet édito par une pensée pour Noémi Faber, disparue cet été, qui nous montrait déjà cette voie à suivre…

Ateliers d’Art octobre-novembre 2017 ❘ 3


PA R I S

Espace des Blancs-Manteaux

www.salon-obart.com

À droite : Aurélie Fontaine © Photoproevent, Julie Loaëc © Ad Luminem.

Hangar 14

DÉCORATION ART DE LA TABLE MODE BIJOUX

| À gauche : Metylos © Photoproevent, Corinne Dorlencourt © Hervé Dorval, Émilie Losch © Aurélia Blanc.

BORDEAUX

Conception graphique : lb

LAURA BERTHIER

PARIS | BORDEAUX

24 - 26 NOV. 2017


SOMMAIRE 6 À découvrir, à voir, à savoir

COUPS DE CŒUR. Spécial Ob’Art, p. 6 ÉVÉNEMENTS. À ne pas manquer, p. 8 SALON INTERNATIONAL DU PATRIMOINE CULTUREL 2017: Le tourisme culturel et le patrimoine, p. 14 ANALYSE D’ŒUVRE. Through the looking glass et The rolling wave de Claire Pegis, artiste verrier, p. 16

Sur internet : www.magazineateliersdart.fr

ATELIERS D’ART N° 131 OCTOBRE-NOVEMBRE 2017 EN COUVERTURE

Faïencerie Georges, collection Monthly Plates. Photographie de Manuel Cohen.

18 Économie L’ACCÈS AUX MARCHÉS DANS LE SECTEUR DU PATRIMOINE. Pour se développer,

DIRECTRICE DE LA PUBLICATION Aude Tahon

les entreprises du patrimoine doivent s’efforcer de conquérir différents marchés. Si les écueils sont nombreux, des solutions sont aussi identifiées pour faciliter leur accès aux marchés, publics comme privés.

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER Nicolas Darras

20 Portfolio

RÉDACTRICE EN CHEF

Valérie Vidal (valerie.vidal @ateliersdart.com)

L’ATELIER FÉAU & CIE VU PAR LE PHOTOGRAPHE ROBERT POLIDORI. En plein Paris, rue Laugier, il existe une maison, celle de Féau & Cie, dont l’atmosphère ne pouvait qu’inspirer un photographe tel que Robert Polidori, reporter internationalement reconnu pour savoir révéler l’esprit d’un lieu.

COMITÉ DE RÉDACTION

Maryline Briand, Nicole Crestou, Véronique Martin et Aude Tahon.

ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO Valérie Appert, Olivier Bauer, Virginie Chuimer-Layen, Colette Léonard, Marie Lepesant, Marion Perrier, Anne Swynghedauw, Alexis Tain, Sandrine Tournigand.

26 Entretien

LE DROIT D’AUTEUR, UN REVENU D’ACTIVITÉ COMPLÉMENTAIRE. Entretiens avec Gilles Fromonteil, sculpteur céramiste, cofondateur et ex-président de la Saif ; Jean-René Marrec, sculpteur céramiste, sociétaire à la Saif ; Aude Tahon, créatrice textile, présidente d’Ateliers d’Art de France.

PHOTOGRAPHIES

Aurélia Blanc, Manuel Cohen, Robert Polidori.

MISE EN PAGE ET RÉDACTION GRAPHIQUE

28 Hommage

Nicolas Gateau (Pixel Image ✆ 00 33 3 87 69 18 18)

SECRÉTARIAT DE RÉDACTION

Julie Clessienne (TEMA/presse ✆ 00 33 1 40 05 23 12)

CORRECTION-RÉVISION

Lina Fafet (Pixel Image ✆ 00 33 3 87 69 18 18)

IMPRESSION

Interprint – Groupe Morault (57)

PUBLICITÉ

Michèle Metz 23 rue Dupont des Loges 57 000 METZ ✆ 00 33 3 87 69 89 72 ou 00 33 6 63 46 77 57 m.metz@groupe-atc.com

ABONNEMENTS

Tarif d’abonnement pour un an (6 numéros) : 36 euros Service Abonnement, Jaël Houblon, Les Éditions Ateliers d'Art de France, 8 rue Chaptal, 75009 Paris ✆ 00 33 1 44 01 08 30 jael.houblon@ateliersdart.com

ÉDITEUR

Les Éditions Ateliers d’Art de France 8 rue Chaptal, 75009 Paris ✆ 00 33 1 44 01 08 30 Fax : 00 33 1 44 01 15 67 www.ateliersdart.com

N° ISSN 1275-9570 DÉPÔT LÉGAL octobre 2017 N° COMMISSION PARITAIRE 1119 G 90057

La reproduction, même partielle, d’articles ou de documents parus dans Ateliers d’Art est soumise à notre autorisation préalable.

30 DOSSIER

NOÉMI FABER, CÉRAMISTE. Les mots de Myriam Bürgi-Albizzati, de la galerie terres d’Aligre, en hommage à Noémi Faber, disparue en août.

EN HÉRITAGE Cinq entreprises qui font preuve de dynamisme face à la mondialisation ont pérennisé un savoir-faire tout en s’ouvrant à la modernité. Chacune d’elles, à sa manière, a su évoluer avec cet héritage.

40 Portraits CRÉATEUR ET RESTAURATEUR. Delphine Messmer, mosaïste ; Hervé Obligi, maître d’art glypticien ; Jean-Charles Claudel, autodidacte restaurateur et fabricant de coupe-choux et autres accessoires liés au rasage.

46 Reportage

PÉZENA(S)RT ! Située dans l’Hérault, entre Sète et Béziers, la jolie cité de Pézenas n’a cessé de se transformer au cours de ces deux dernières décennies. Bénéficiant d’un soutien actif de la mairie, de très nombreux artisans d’art se sont installés sur place. Reportage au cœur de la vieille ville.

58 Bloc-notes

AGENDA. Expositions, Salons et festivals en France et à l’étranger, p.58 INFOS PRO. Appels à candidatures, lauréats, stages, petites annonces, p.60 PRATIQUE. Carnet d’adresses, points de diffusion, copyrights, p.66

Ateliers d’Art octobre-novembre 2017 ❘ 5


À DÉCOUVRIR ■ COUPS DE CŒUR OB'ART BORDEAUX

Lampe de bureau-chevet Ginette 8088 DESIGN

Collier Caizongs* Winter Deer NMPM

Cuivre, bois, laiton 44 x 8 x 8 cm ➥ Prix : 240 €

Pochette Frida LES SAMARES AILÉES Frêne et cuir de poulain à poil tacheté 23 x 11 cm ➥ Prix : 95 €

Papier, fils, perles de verre japonaises Collection Little Deer - 50 cm ➥ Prix sur demande

*Caizongs est une structure décorative traditionnelle chinoise faite de papier et de fils à coudre.

Verres Filigrane PIERROT DOREMUS Verre - 10 x 9 cm (verre bleu) et 15 x 7 cm (verre jaune) ➥ Prix : 36 € et 37 €

Rocking-chair Nid d’Oiseau CAMILLE PIATON Rotin peint, cuir et peaux 110 x 60 x 100 cm ➥ Prix : 2 400 €

6 ❘ Ateliers d’Art octobre-novembre 2017


À DÉCOUVRIR ■ COUPS DE CŒUR OB'ART PARIS

Sculpture lumineuse sur tige Reine Marguerite FRANÇOISE DELAIRE CRÉATIONS Résille synthétique, 5 leds Hauteur : 100 cm, Ø : 50 cm ➥ Prix : 310 €

Sculpture Cerveau brillant AGATHE BERTIN Textile brodé sur socle de bois, perles de verre, fils et tissus anciens 30 x 15 cm ➥ Prix sur demande

Peinture céramique N°3 ATELIER WAX

Étagère Pince ATELIER ASSIS

Grès blanc, support bois Format de la céramique : 27 x 27 cm Vendue collée sur support blanc ➥ Prix sur demande

Érable moucheté lamellé-collé 25 cm (hauteur) x 22 cm (largeur) ➥ Prix : 95 €

Chapeau Bijou de tête GENEVIÈVE PAROIS Papier laqué, buntal ➥ Prix sur demande

Céramique Tomoe Gozen TERRE ET SONGES Porcelaine tournée, décorée d’empreintes 30 x 30 cm ➥ Prix sur demande

➥ CARNET D’ADRESSES EN P. 66 Ateliers d’Art octobre-novembre 2017 ❘ 7


À VOIR, À SAVOIR

Événements RENDEZ-VOUS OÙ L’ON PEUT SE RENDRE : EXPOSITIONS, SALONS, ATELIERS, EXPOSITIONS-VENTES, ETC.

Domaine de Chaumont-sur-Loire Exposition

« OU, PROLOGUE POUR UNE CHIMÈRE », INSTALLATION DE SARA FAVRIAU

Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire Roanne - Biennale

BIENNALE DES BIJOUTIERS CRÉATEURS

Pour cette 5e édition, la biennale se déroule en deux temps avec une exposition « Bijoux inspirés » au musée des Beaux-Arts de Roanne et un week-end d’exposition-vente au cœur du village de Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire. Pour l’exposition, chaque créateur-bijoutier propose des créations en résonance avec une œuvre de la collection permanente du musée. La scénographie permet de découvrir le portrait de chacun des artisans d’art et la démarche qu’ils ont entreprise pour ce projet. Cette année, l’invitée d’honneur de la biennale est la Chinoise résidant en France Yiyan Zhou. Elle expose les neuf sculptures À l’origine ainsi qu’une autre sculpture-bijou inspirée par une œuvre antique du musée.

À l’occasion de la 9e saison d’art de Chaumont-sur-Loire, treize nouveaux artistes seront présentés dans le domaine pour célébrer le lien entre art, nature et patrimoine. Sara Favriau a conçu une installation aux formes arachnéennes qui joue avec l’espace de la Grange aux Abeilles. L’artiste a initié un travail sculptural à partir de tasseaux de bois récupérés. Elle les découpe, sculpte et assemble pour créer des cabanes. Elle utilise des matières usinées pour leur redonner leurs lettres de noblesse et, selon elle, faire le lien entre le présent, le passé et le futur. Cette installation, réalisée pour le domaine de Chaumont, est une œuvre sculpturale originale qui va au-delà des formes qui pourraient apparaître figuratives (cabanes suspendues) et nous ouvre vers un imaginaire poétique. ✦ Domaine de Chaumont-sur-Loire. Centre d’arts et de nature. 41150 Chaumont-sur-Loire. Jusqu’au 5 novembre.

Wingen-sur-Moder - Exposition

« RETOUR AUX SOURCES, QUAND LALIQUE S’INSPIRE DU MONDE »

Cette exposition est l’occasion d’un voyage aux sources d’inspiration de René Lalique et de sa fille, Suzanne, qui a fait souffler un vent de modernité sur les créations de la Maison dans les années 1920. Comme de nombreux artistes de leur époque, leurs regards se sont tournés vers de multiples directions, géographique comme historique. Du Japon à la skyline new yorkaise, de l’Égypte ancienne à l’Antiquité grecque, le Moyen Âge ou bien encore les Ballets russes de Diaghilev qui inspirèrent L’Oiseau de feu, les Lalique n’eurent de cesse de s’ouvrir aux cultures et au monde. ✦ Musée Lalique. 40 rue de Hochberg, 67290 Wingen-sur-Moder. Jusqu’au 5 novembre.

✦ Exposition « Bijoux inspirés ». Musée des Beaux-Arts Joseph Déchelette. 22 rue Anatole-France, 42300 Roanne. Jusqu’au 7 janvier 2018. ✦ Biennale des bijoutiers créateurs. Exposition-vente, démonstrations, conférences. Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire. Au cœur du village médiéval. Du 24 au 26 novembre.

1. Yiyan Zhou, bague Panneaux, porcelaine, doré mat, argent 950, 2016.

8 ❘ Ateliers d’Art octobre-novembre 2017

2. Sara Favriau, Ou, prologue pour une chimère, bois, installation pour le domaine de Chaumont-sur-Loire, 2017.

3. René Lalique, vase Danaïdes, verre moulé-pressé, H. 18,5 cm, Ø 14 cm, 1926. Coll. Musée Lalique.


À VOIR, À SAVOIR ■ ÉVÉNEMENTS

Paris - Salon Cadillac - Exposition

« NATURES SAUVAGES, JULIEN SALAUD »

Organisée en partenariat avec le musée de la Chasse et le Centre des monuments nationaux dans le cadre de la saison « En lices » dédiée à la tapisserie, cette exposition confronte quatre verdures du XVIIIe siècle (Les Chasses nouvelles d’après les cartons de J-B Oudry) avec quinze créations contemporaines de Julien Salaud. Mêlant taxidermie et broderie, l’artiste crée un véritable bestiaire fantastique. Grâce à des parures et des tissages, il donne corps à des installations poétiques, telles que le Printemps, taxidermie de cerf rebrodée de perles. En parallèle aux tapisseries classiques représentant des chasses à courre, Julien Salaud nous révèle son intrigant travail sur l’animalité et sur une certaine forme de sauvagerie contemporaine. ✦ Château de Cadillac. 4 place de la Libération, 33410 Cadillac. Jusqu’au 5 novembre.

« CÉRAMIQUE 14 » SALON DE LA CÉRAMIQUE D’ART CONTEMPORAIN

Porté par l’association À Tout Atout, ce Salon dédié à la céramique sculpturale, non utilitaire, aspire à montrer les acteurs de ce secteur dans leur diversité. Cette année, les œuvres de Gil Browaëys seront particulièrement mises en avant avec une carte blanche. « Céramique 14 » a la volonté de présenter des œuvres audacieuses et prometteuses de jeunes talents qui n’hésitent plus à se confronter à d’autres domaines de la création. Sans renier les fondamentaux (savoir-faire, émaux, cuissons, etc.), les céramistes proposeront des œuvres novatrices. L’Esam Caen/Cherbourg et l’université d’arts et design Muthesius de Kiel, en Allemagne, seront représentées à travers quelques œuvres d’élèves et de professeurs. Sera mis aussi à l’honneur le parcours des collectionneurs, Yvette et Pierre Maréchal, avec la présentation de leur collection de grès de La Borne. Par ailleurs, les céramistes exposés seront : Marianne Abergel, Doro Brübach, Anthony Bureau, Marianne Castelly, Daniel Cavey, Nani Champy Schott, Emmanuel Chevrel, Adeline Contreras, Charlotte Coquen, Christine Coste, Laurent Dufour, Annie Fourmanoir, Élisabeth Gault, Frederick Gautier FCK, Cica Gomez, Frédéric Guérin, Qihui Huang, Timothée Humbert, Julia Huteau, Luisa Maisel, Letitia Martinez Pérez, Nadège Mouyssinat, Chloé Peytermann, Robert Roy, Bertrand Secret, Yun-Jung Song, Sophie Truant, Léa van Impe, Sofi van Saltbommel, Gabriel Vuattier. ✦ Annexe de la mairie du 14e arrondissement. 12 rue Pierre-Castagnou, 75014 Paris. Du 4 au 8 octobre.

4. Julien Salaud, Bergère des chevrettes I, plâtre, perles de rocaille, coton, corde, peaux et bois de chevreuils, 183 x 72 x 62 cm, 2016 et Constellation de la biche 2, taxidermie de biche, clous, fil de coton, perles de rocaille, 160 x 180 x 93 cm, 2012.

Limoges - Exposition

« C’EST LE BOUQUET ! »

Après avoir été cantonnée pendant des siècles à la panse des vases ou au bord des assiettes, la fleur s’émancipe des arts décoratifs pour féconder l’art contemporain. Pour cette exposition, la Fondation Bernardaud a réuni autour de ce thème floral dix-sept créateurs internationaux qui ont fait le choix de la céramique comme support d’expression. Il faut dire que peu de domaines à l’instar de la céramique n’ont entretenu avec les fleurs une relation si constante. Christopher Adams, céramiste et dermatologue dont les œuvres sont exposées dans les musées, présente des fleurs murales en faïence où la texture est sublimée ; Alice Couttoupes a créé des fleurs en porcelaine blanche qu’elle a ensuite mises en scène dans des photographies ; Kim Dickey expose un monumental tableau Mille-fleurs constitué d’une infinité de fleurs stylisées en terre cuite vernissée. Sont aussi présentées les œuvres baroques de Joan Bankemper ou celles de Bertozzi & Casoni, les terres crues de Phoebe Cummings, les assiettes en porcelaine de Susan Hipgrave, les vases d’Hitomi Hosono ou ceux de Zemer Peled – qui semblent en papier découpé –, les Arrangements en terre cuite émaillée de Christopher Russel – fortement inspirés par le céramiste de la Renaissance Bernard Palissy – et enfin les bouquets de Matt Wedel et Anne Wenzel. ✦ Fondation Bernardaud. 27 avenue Albert-Thomas, 87100 Limoges. Jusqu’au 24 février 2018.

5. Yun-Jung Song, La Promenade dans la forêt, modelage, grès émaillé, 20 x 18 x 42 cm, 2016.

6. Zemer Peled, Sans titre, porcelaine, 2016.

Ateliers d’Art octobre-novembre 2017 ❘ 9


Salon européen des métiers d’art 10 ❘ Ateliers d’Art octobre-novembre 2017

Jérôme Blanc, tourneur et sculpteur sur bois. Graphisme : nathyi (nathyi.natui@free.fr)

À VOIR, À SAVOIR ■ ÉVÉNEMENTS

Magazine Ateliers d'Art N°131