Dossier de presse 2015

Page 1

les rues e du 20 vont vous surpr endre du 16 au 20 juin 2015

www.et20lete.com facebook.com/et20lete Partagez vos clichĂŠs du festival sur instagram #et20lete

DOSSIER DE PRESSE 2015

CONTACT PRESSE Sandra Lonchamp sandra.lonchamp@paris.fr 01.43.15.20.85


SOMMAIRE EDITO p. 1 PROGRAMMATION p. 2

LES SPECTACLES p. 4

INFORMATIONS PRATIQUES p. 13


EDITO Avec le festival ET 20 L’ÉTÉ, l’art descend dans la rue et va à la rencontre de la population. Cette septième édition met une nouvelle fois l’accent sur la création «in situ» dont l’originalité est de puiser son inspiration dans l’espace urbain qui nous entoure : un lampadaire, un banc, des arbres, un abribus et même un vélo... L’environnement que nous partageons dans notre vie quotidienne se métamorphose grâce aux performances des artistes. La ville nous offre de la matière à création. A chaque coin de rue, un théâtre s’improvise. Nouveauté cette année, les centres d’animation Ken Saro-Wiwa et Louis Lumière accueillent deux compagnies en amont du festival. Cela marque notre volonté de rendre toujours plus proches les artistes des habitants en les intégrant dans la vie de quartier. Avec également une performance en appartement privé transformé à l’occasion en dancefloor et pour la première fois un appel au public pour la préparation d’un spectacle de danse, le mot d’ordre cette année, c’est «participez» ! Aussi, nous comptons sur les spectateurs et leurs talents de photographes pour partager leurs clichés du festival sur Instagram en utilisant le #Et20lete. Du 16 au 20 juin 2015, promenez-vous, déambulez, flânez dans les parcs et jardins de l’arrondissement, boulevards et avenues...et laissez les rues du 20e vous surprendre. Voilà l’été !

Frédérique Calandra Marie du 20e arrondissement Nathalie Maquoi Déléguée à la Maire du 20e Chargée de la Culture et des Centres d’Animation

1


PROGRAMMATION 9 compagnies, pour 21 représentations gratuites et en plein air

ETATS DES LIEUX COLLECTIF A/R

danse et musique live, performance à déménager - Mardi 16 juin à 20h30 - Mercredi 17 juin à 16h45 14 rue Michel de Bourges Métro Buzenval - Mercredi 17 juin à 12h30 Place Henri Krasucki / rue Levert Métro Jourdain Durée : 20 minutes

Création In Situ

*

LIVING-ROOM DANCERS CIE NICOLE SEILER

danse, parcours urbain, projection vidéo - Mardi 16 juin à 22h00 - Vendredi 19 juin à 22h00 Rdv au Centre d’animation Ken Saro-Wiwa 63 rue de Buzenval Métro Buzenval Durée : 1h30

Création In Situ

DROIT AU MUR THEATRE DU BALETI

théâtre, performance - Mercredi 17 juin à 12h au Belvédère de Belleville / Métro Pyrénées - Mercredi 17 juin à 18h Entrée principale du Père Lachaise / Métro Alexandre Dumas - Jeudi 18 juin à 13h Place Martin Nadaud / Métro Gambetta - Vendredi 19 juin à 12h30 Terre plein devant le métro Ménilmontant / Métro Ménilmontant - Samedi 20 juin à 12h30 Square Edouard Vaillant / Métro Gambetta - Samedi 20 juin à 16h Arrêt de Tramway Porte de Montreuil / T3b Porte de Montreuil

Durée : 10 minutes

* Une 2

œuvre in situ est une œuvre créée spécialement pour son site d’accueil. Ce terme désigne également des œuvres pour lesquelles l’artiste a tenu compte du lieu dans lesquelles elles sont installées. Elles sont, par nature, en interaction avec leur environnement.


RASSEMBLEMENT

LA DEBORDANTE COMPAGNIE

parcours chorégraphié - Mercredi 17 juin à 13h30 et 20h30 Rdv au 45 rue des Vignoles Métro Alexandre Dumas Durée : 40 minutes

Nouvelle Création

FLAT/GRAND DELIT

LE NOM DU LIEU

CIE YANN LHEUREUX

CIE EX NIHILO

danse, bmx

- Jeudi 18 juin à 20h30 Terrain d’éducation physique des Amandiers, 21 rue des Cendriers Métro Ménilmontant - Vendredi 19 juin à 21h Terrain d’éducation physique Saint Blaise, rue Pauline Kergomard T3b Porte de Montreuil Durée : 30 minutes

danse en extérieur projections vidéo - Jeudi 18 juin à 22h Place Octave Chanute Métro Porte de Bagnolet Durée : 50 minutes

Création In Situ

SQUARE D’AMIENS

APPARITIONS / DISPARITIONS

GHETTO BLASTER

COLLECTIF BIM

LES SOUFFLEURS, COMMANDOS POETIQUES

COLLECTIF AKRYLONUMERIK

- Vendredi 19 juin à 20h - Samedi 20 juin à 17h00 Rdv au Centre d’animation Louis Lumière, 46 rue Louis Lumière Métro Porte de Bagnolet Durée : 40 minutes

- Samedi 20 juin de 15h à 18h Déambulation dans le nord de l’arrondissement - Entre 19h30 et 21h30 Square du Pavillon Carré de Baudouin Métro Pyrénées Durée : en continu

- Samedi 20 juin à 22h Jardin des Amandiers, Théâtre de Verdure Métro Père Lachaise Métro Pyrénées Durée : 45 minutes

création In situ, théâtre gestuel, performance

Création In Situ

déambulation poétique

En continu

performance plastique et sonore, mapping

Création In Situ

3


ETATS DES LIEUX COLLECTIF A/R

danse et musique live performance à déménager Création In Situ

Mardi 16 juin à 20h30 et Mercredi 17 juin à 16h45 14 rue Michel de Bourges Métro Buzenval Mercredi 17 juin à 12h30 Place Henri Krasucki / rue Levert Métro Jourdain Durée : 20 minutes

Le spectacle A la rencontre d’un lieu. C’est un mouvement perpétuel, accéléré ou ralenti. Rythmé par un percussionniste, un couple évolue dans l’espace. Les corps entrent en action, se croisent, se cherchent du regard se frôlent et se rencontrent. Virent et voltent sur un tempo qui suit l’air du temps. Un jeu touchant et parfois dangereux.

©Jean-Christophe Courdec

Le collectif Fondé en 2012 par Paul Changarnier, Thomas Demay et Julia Moncla, le Collectif A/R naît d’une rencontre révélatrice lors de leurs études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Le désir d’associer la percussion et la danse contemporaine est au cœur de leur processus de création. «Nous souhaitons ainsi les confondre, les mélanger et accentuer leur singularité». Au cours de leur collaboration ils questionnent la notion de l’ensemble et de l’individu. C’est alors l’occasion de découvrir et d’éveiller une écoute commune afin d’initier de nouvelles relations, de nouvelles approches. Ils partagent l’envie d’explorer différentes aires de jeu afin de se créer une identité qui leur est propre. Le Collectif A/R se donne les moyens de penser et de construire de nouvelles formes de manifestation en s’ouvrant à d’autres disciplines artistiques et à d’autres personnalités. Ce centre libre de circulation d’idées et de personnes incarne la volonté d’un art résolument vivant au travers de projets variés.

http://www.collectifar.com/

Mentions

Conception et mise en espace : Collectif A/R Chorégraphie: Thomas Demay et Julia Moncla Interprétation: Olivia Caillaud et Thomas Demay Compositeur et musicien: Sébastien Hervier

4

©Rasca Prod

SPECTACLE

Site internet :


! LIVING ROOM DANCERS CIE NICOLE SEILER

Jauge limitée

Mardi 16 juin à 22h00 et Vendredi 19 juin à 22h00 Rdv au Centre d’animation Ken Saro-Wiwa 63 rue de Buzenval Métro Buzenval Durée : 1h30

danse, parcours urbain projection vidéo

Le spectacle

Création In Situ

La danse est leur passion ; ils y consacrent une grande partie de leur temps libre. Ils, ce sont les protagonistes de Living-room dancers, création chorégraphique hors-les-murs sous forme de parcours en ville.

©Arya Dil

Rencontrés par petites annonces ou par bouche-à-oreille, ces passionnés pratiquent les claquettes, l’electro dance, le tango argentin, la salsa, l’improvisation ou la pole dance. Dans Living-room dancers, ils investissent chacun un appartement privé transformé en dance-floor pour un soir. Ces situations vécues habituellement dans l’intimité d’un chez soi sont à découvrir subrepticement depuis l’extérieur grâce à des jumelles et à des lecteurs MP3. Le spectateur qui se situe dans la rue, observe de façon indiscrète l’intérieur d’un appartement. En tant que voyeur, il pénètre l’espace intime d’une personne. Au retour de cette visite guidée dans la ville, un film projeté au théâtre dresse le portrait des interprètes de la performance. Spectacle et film confrontent ainsi espaces privés et publics, en jouant de nos désirs de voyeurisme et d’exhibition.

La compagnie

SPECTACLE

Site internet : http://www.nicoleseiler.com

©Arya Dil

Nicole Seiler crée sa propre compagnie en 2002. Sa démarche artistique qui allie danse et vidéo donne naissance à des spectacles de danse multimédias, à des vidéos et à des installations chorégraphiques. La danse et la vidéo ont souvent la même importance. Pensées ensemble, elles deviennent deux mediums d’expression indissociables, qui s’interpellent et dialoguent. Ce mariage engendre des nouvelles images de corps et de mouvement. Depuis 2004, la compagnie rencontre une diffusion internationale.

Mentions

Conception, chorégraphie: Nicole Seiler Assistanat et lumières: Muriel Imbach Danse, chorégraphie: sur audition à Paris Réalisation du film: Le Flair, Bastien Genoux Diffusion: mm – Michaël Monney Coproduction: Théâtre Arsenic, Cie Nicole Seiler. Soutiens: Ville de Lausanne, Etat de Vaud, Pro Helvetia, Loterie Romande, Fondation Leenaards, Corodis.

5


DROIT AU MUR THEATRE DU BALETI théâtre, performance

Le spectacle

La compagnie La compagnie du Théâtre du Balèti est un collectif d’une dizaine de comédiens dirigé par Maxime Franzetti, qui a formé une partie de ses membres au sein du Laboratoire de Formation au Théâtre Physique. Depuis sa création en 2011, elle incarne une utopie : celle de s’engager ensemble sur la durée pour se consacrer collectivement à la création, sans jamais sacrifier au temps de la recherche. Dynamiter les formes, troubler les genres, mettre notre détresse en détresse, accélérer le mouvement de notre délire, faire bégayer la langue et trébucher les corps : Telle est l’ambition de la compagnie, qui fonde sa démarche sur l’exploration collective des écritures plateau et puise sa force dans la réunion des singularités au sein d’un groupe au potentiel scénique explosif.

Site Internet : http://www.theatredubaleti.com/ Mentions

Mise en scène : Maxime Franzetti Interprétation : Camille Voyenne, Charles Meillat, Chloé Lavalette, Clémence Boucon, Dylan Ferreux, Florence Colbeau-Justin, Martin Jaspar, Maya Outmizguine, Moïra Dalant.

6

SPECTACLE

©Nicolas Baret

Ce Manifeste est une parole qui fait l’état des lieux, qui se dresse contre un monde qui ne peut plus avancer, qui se dresse contre la génération des « blabla » : celle qui se voile la face. « Nous voulons passer ce message. Le mot est grand, mais nécessaire. Car la jeunesse gronde, les révolutions éclatent, les hommes aussi. » Comme disait Camus : « Un homme révolté, c’est un homme qui dit non ». Dix acteurs, dans un dispositif frontal, s’essoufflent ensemble pour toucher les oreilles et les ventres. Sans relâchement. Sans faiblir. Le parti pris du chœur amplifie la puissance du texte. Un travail sur les sonorités, le souffle et la rythmique de la parole. Sans artifice. Juste un corps et une parole physique, engagée.

Mercredi 17 juin à 12h Belvédère de Belleville / Métro Pyrénées Mercredi 17 juin à 18h Entrée du Père Lachaise / Métro Alexandre Dumas Jeudi 18 juin à 13h Place Martin Nadaud / Métro Gambetta Vendredi 19 juin à 12h30 Terre plein face métro Ménilmontant / Métro Ménilmontant Samedi 20 juin à 12h30 Square Edouard Vaillant / Métro Gambetta Samedi 20 juin à 16h Tramway Porte de Montreuil / T3b Porte de Montreuil Durée : 10 minutes


RASSEMBLEMENT LA DEBORDANTE COMPAGNIE

Mercredi 17 juin à 13h30 et 20h30 Rdv au 45 rue des Vignoles Métro Alexandre Dumas Durée : 40 minutes

parcours chorégraphique

Nouvelle Création

Le spectacle Ils sont deux, marchent dans la rue, s’appuient l’un contre l’autre puis disparaissent pour réapparaitre plus loin. Isolés mais ensemble. Ils ont l’air d’avoir tout perdu et de n’avoir rien à trouver, ils n’ont pour eux que l’instant présent, unique et fragile. Ils déroulent un fil ténu qui n’a ni début ni fin. Chacun de leurs gestes raconte un fragment d’histoire... Plus tard, ils seront plus nombreux, rejoints par d’autres comme eux. Ensemble, ils tenteront de reconstruire quelque chose, à l’endroit de leur rencontre.

La compagnie

©Sileks

Depuis sa création en 2007 à l’initiative d’Héloïse Desfarges, le travail de la compagnie s’articule autour de la question de l’espace de représentation et du rapport avec celui qui regarde. La matière chorégraphique est nourrie de quotidien, de flux urbains, de questions, de témoignages, d’espace, de temps et de poids. Chaque création est une tentative de rapprocher les corps et de donner à penser par le sensible. Par sa démarche d’exploration des espaces intermédiaires, la débordante compagnie ne cesse de rebondir du plateau à l’espace public, et déborde avec plaisir d’un lieu à l’autre. Parallèlement aux créations, la compagnie développe avec beaucoup d’enthousiasme un travail de sensibilisation artistique auprès des publics (écoles, centres de quartiers, pratiques amateurs) sous forme de stages et d’ateliers.

SPECTACLE

Site internet : http://www.ladebordante.com Mentions

Interprétation : Pierre Glottin, Claire Rivera, Löre Wernly, Hedi Zammouri, Julie Galopin, Perrine Gontié, Rémi Leblancmessager, Laureline Richard ou Steve Paulet Direction artistique : Héloïse Desfarges Cartographie : Héloïse Desfarges Musique : Julien Joubert Costumes : Natacha Costecharaire Collaboration : Antoine Raimondi Production : Ahouai Nansi Tropbien

7


FLAT/GRAND DELIT CIE YANN LHEUREUX danse, bmx

Jeudi 18 juin à 20h30 Terrain d’éducation physique des Amandiers Métro Ménilmontant Vendredi 19 juin à 21h Terrain d’éducation physique Saint Blaise T3b Porte de Montreuil Durée : 30 minutes

Le spectacle

©Sylvie Veyrunes

Tout flagrant délit requiert la présence d’au moins deux protagonistes. Celui ou ceux qui commettent un acte répréhensible, et celui ou ceux qui observent.

La compagnie Après avoir musclé sa danse hip-hop dans la rue au milieu des années 80, Yann Lheureux reçoit le «1er prix international solo» (Turin et Béthune) en 1987 et 1988 lors des Rencontres Chorégraphiques de la Fédération française de danse. Nourri par une enfance nomade empruntée d’itinérance entre l’Afrique noire, l’Allemagne et la France, il crée sa Compagnie en 1994 et c’est intuitivement qu’il développe sa recherche autour des liens entre identité et territoire. Ce questionnement se renforce en 2003 lorsque la Compagnie s’établit en résidence à l’Atelier, dans le centre de Montpellier. Les questions de l’enracinement, de l’appartenance, de l’échappée, de l’inscription en un territoire deviennent le fondement de sa démarche artistique. Cet engagement l’amène à investir différents territoires en tissant des liens étroits avec des artistes d’expressions et d’horizons divers, à se mêler à de nouvelles disciplines artistiques (multimédia, pratiques urbaines…). Création après création, Yann Lheureux arpente la problématique de l’ici et de l’ailleurs et poursuit avec FLAG sa ligne de travail interrogeant les liens entre identité et territoire.

Mentions

8

©Sylvie Veyrunes

http://www.cie-yannlheureux.com

Conception et chorégraphie : Yann Lheureux Interprète BMX : Vincent Warin Création sonore : Yann Lheureux Création lumière : Serge Oddos Production : Cie Yann Lheureux

Coproduction : Festival Montpellier Danse 2014, Montpellier, Le Merlan - Scène nationale à Marseille, CND (Centre National de la Danse), Pantin Soutien et accueil en résidence : Chorège / Relais culturel Régional du Pays de Falaise Remerciements : Le Gymnase / CDC de Roubaix

SPECTACLE

Site internet :

Dans ce solo, l’interprète performer Vincent Warin (ex champion de France et vice-champion du monde de BMX) déjoue les règles et usages, incarne à lui seul l’autorité et celui qui la bafoue. A la faveur de ce “duo–duel” avec son BMX se rejoue l’ambiguïté de la relation entre l’homme et la machine-outil. L’être et l’objet sont parfois indissociables. Leurs destins sont croisés et réconcilient l’homme adulte et sa part d’enfance. Ce partenaire mobile renforce l’aspect hautement technique de ce solo qui offre une partition bouleversante et singulière entre deux pratiques, deux cultures, que sont le BMX et la danse. Nous le surprenons en Flat/grand délit… de désordre intime et public.


LE NOM DU LIEU CIE EX NIHILO

Jeudi 18 juin à 22h Place Octave Chanute Métro Porte de Bagnolet Durée : 50 minutes

danse en extérieur projections vidéo

Création In Situ

Le spectacle

©Ex Nihilo

Le Nom du Lieu est une performance dansée qui met en jeu des villes allant du Caire à Séoul que Ex Nihilo a traversées entre 2009 et 2012 autour du projet Apparemment ce qui ne se voit pas. Aux murs, aux porches, aux interstices d’une rue, d’un quartier, vont se superposer images projetées, danseurs, et musique live. Le spectateur est invité à se déplacer dans un nouveau décor, à partager un temps hors du rythme et du quotidien de la ville, où l’évocation du voyage se fait grâce à des images, instantanées d’un ailleurs, qui vont traverser les murs, créant des brèches et des liens entre les villes d’ici et là-bas. Les danseurs de la compagnie Ex Nihilo sont le dénominateur commun de cet aller-retour et nous font partager leurs histoires.

La compagnie

Site internet : http://www.exnihilodanse.com

©Nassim El Raqs

Ex Nihilo est une compagnie de danse contemporaine dirigée par Anne Le Batard et Jean-Antoine Bigot autour d’un désir commun : faire de l’espace public un lieu privilégié de création et de diffusion. Chaque spectacle est donc à la fois écrit mais également ré-envisagé en lien fort avec le lieu investi. Ex Nihilo tourne en France et à l’international depuis 1994 avec son répertoire, et partage également son travail en proposant des actions de transmission à travers des workshops, des trainings, des stages et des actions pédagogiques en milieu scolaire auprès de publics amateurs et professionnels.

SPECTACLE

Mentions

Chorégraphes : Anne Le Batard, Jean-Antoine Bigot Distribution : Anne Le Batard, Jean-Antoine Bigot, Corinne Pontana, Rolando Rocha Musique : Pascal Ferrari Production : Ex Nihilo Coproduction : Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture - Avec le soutien financier du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), de Marseille Provence Métropole, de la Ville de La Ciotat, de la Caisse des Dépôts et Consignations ; L’Abattoir - Centre National des Arts de la Rue/Chalon-sur-Saône, Coopérative De Rue De Cirque 2r2c, l’Amphithéâtre du Pont de Claix - Le Théâtre Avec l’aide à la diffusion d’Arcadi Île-de-France et de la Spedidam à Paris.

La compagnie est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication -Direction Régionale des Affaires Culturelles de Provence-Alpes-Côte d’Azur et par la Ville de Marseille, subventionnée par la Région Provence Alpes Côte d’Azur, le Conseil Général des Bouches-du-Rhône. Soutenue pour ses projets internationaux par l’Institut Français et la Ville de Marseille.

9


SQUARE D’AMIENS COLLECTIF BIM

création In Situ, théâtre gestuel performance

Vendredi 19 juin à 20h et Samedi 20 juin à 17h00 Rdv au Centre d’animation Louis Lumière Métro Porte de Bagnolet Durée : 40 minutes

Création In Situ

Le spectacle

©Naila Nkhili

Durant cinq jours, le Collectif bim revient dans le 20ème arrondissement et investit le Square d’Amiens. Chaque lieu est unique de par son histoire, son architecture, sa fonction, ses habitants, son quotidien : nous tentons d’en révéler la singularité. Nous travaillerons par improvisations et exercices collectifs, en direct et en public, avec pour objectif de déployer l’imaginaire et la pensée du spectateur à travers le langage universel du corps dans l’espace. Comment le Square est-il vécu, traversé, utilisé ? Quelles sont les caractéristiques de son architecture, son urbanisme ? Comment les corps s’y comportent-ils ? En fin de semaine, une performance poétique collective publique révèlera l’originalité de cet espace urbain. Nous cherchons à surprendre les passants, dévier leurs trajectoires quotidiennes le temps d’une rencontre improvisée. Peut-on inventer une nouvelle façon d’habiter nos quartiers le temps d’une performance ?

Le collectif

©Naila Nkhili

Le Collectif bim s’inscrit dans une démarche collaborative et participative. Réunis sous un même titre de «bimeurs» les performeurs, comédiens, costumiers, créateurs sonores, scénographes s’infusent dans des (mi)lieux le plus souvent publics, jamais dédiés à la représentation théâtrale afin de rencontrer un public inattendu et d’interroger la théâtralité de leurs espaces de vie quotidiens, d’en révéler «l’âme». Ainsi, sans texte préalable, sans technique, sans compartimentation disciplinaire, naissent des performances à formats variables oscillant entre théâtre et danse. Les publics - celui venu à dessein, celui interpellé au passage, celui déjà sur place - circulent librement, redessinent chaque performance par leurs seules présences ou actions inconscientes.

Mentions

http://collectifbim.blogspot.fr

Bimeurs : Antoine Amblard, Ferdinand Barbet, Olivier Berhault, Liza Blanchard, Cassandre Boy, Pierre Cuq, Sophie Engel, Benjamin Groetzinger, Éloïse Hallauer, Julien Lecannellier, Noé Mercier, Bertrand Nodet, Marion Petit, Mathieu Petit, Julie Reilles, Augustin Rolland, Helena Sadowy, Guillaume Vesin.

10

SPECTACLE

Site internet :


APPARITIONS / DISPARITIONS LES SOUFFLEURS, COMMANDOS POETIQUES déambulation poétique

Samedi 20 juin de 15h à 18h Déambulation dans le nord de l’arrondissement Entre 19h30 et 21h30 Square du Pavillon Carré de Baudouin Bus 26 ou 96, arrêt Pyrénées-Ménilmontant Durée : en continu En continu

Le spectacle

©Monsieur Lopez

Commandos poétiques est le terme générique qui regroupe les modes d’intervention non spectaculaires des Souffleurs dans des espaces publics. Ils proposent une métaphore poétique du flux informatif anonyme en chuchotant dans les oreilles des hommes à l’aide de cannes creuses (les Rossignols) des secrets poétiques, philosophiques et littéraires, et opposent ainsi à l’incertitude générale du signalement la posture provocante de la tendresse. Chaque intervention est une re-création, le répertoire des textes choisis étant chaque fois renouvelé. Avec les commandos poétiques, les Souffleurs ont fait depuis 2001 des centaines d’apparitions publiques, travaillant régulièrement avec les lieux de spectacle, les festivals, les bibliothèques et médiathèques, les salons du livre, les musées; également de nombreuses interventions « hors-pistes » dans des bureaux, dans des écoles, sur les terrains vagues, en prison, sur les marchés, dans les parcs… Les Souffleurs travaillent les textes en langue originale. Ils ont ainsi soufflé en espagnol au Mexique et en Espagne, en italien en Italie, en arabe en Syrie, en Jordanie et dans les Territoires palestiniens, en hébreu en Israël, en portugais au Brésil, en roumain en Roumanie, en anglais aux États-Unis, en turc en Turquie et en japonais au Japon…

SPECTACLE

La compagnie Connus dans le monde entier avec leurs cannes rossignols pour leurs Apparitions/ Disparitions en commandos chuchotés lors desquels ils chuchotent à l’oreille des passants des secrets poétiques, philosophiques et littéraires, Les Souffleurs commandos poétiques se définissent désormais comme artistes poètes, pensent et expérimentent une « tentative de ralentissement du monde » en inventant un ensemble de gestes, œuvres, installations, écritures, performances et processus poétiques contaminants autour d’une pensée de la vitesse.

Site internet :

©Les Souffleurs commandos poétiques

http://www.les-souffleurs.fr

11


GHETTO BLASTER COLLECTIF AKRYLONUMERIK performance plastique et sonore mapping

Samedi 20 juin à 22h Jardin des Amandiers, Théâtre de Verdure Métro Père Lachaise Durée : 45 minutes Création In Situ

©Surfil

Le spectacle Le Ghetto Blaster est un lecteur de musique électronique des années 70-80, énorme et puissant, englobant enceintes et lecteur de cassettes ou de CDs, et commandes de base. Il accompagne la mythologie Hip-hop jusqu’à nos jours – en témoin subversif des soubresauts de l’histoire musicale et sociale, de New-York à Kinshasa, de la résistance d’une jeunesse. Son nom se compose de « ghetto », terme chargé de l’histoire tragique des peuples relégués et persécutés pour leurs différences, et de « blast » qui signifie rugir, exploser. La création « Ghetto Blaster » est une ballade dans l’histoire musicale des quartiers du monde, sous forme de Battle sonore et visuelle, utilisant les outils plastiques et numériques contemporains. La machine diffuse, au gré des rencontres et des interventions des artistes, l’histoire – drôle, utopique et parfois tragique –, de nos villes et de celle des êtres qui les peuplent.

La performance Akrylonumérik répond de façon ludique à la boulimie de création et au questionnement de 12Douze sur l’occupation artistique de la ville. Akrylonumérik c’est une toile blanche tendue, face à une table, des programmes, des ordinateurs, et des vidéoprojecteurs. Pendant que les plasticiens agissent sur la toile, infographistes et vidéastes y intègrent leurs créations, DJ et musiciens composent un univers sonore, et les danseurs leur chorégraphie. Chacun interagit avec l’autre dans le souci d’offrir une œuvre cohérente, « anonyme », vêtu d’une combinaison blanche, tout au long de la performance. Au terme de la performance, la toile redevient blanche, les infographistes effacent leurs interventions et le silence revient. La seule trace de cette œuvre sera le film enregistré par les caméras. Les artistes de 12Douze élaborent une œuvre évolutive, éphémère, qui se génère par couches successives, comme ces panneaux d’affichages publicitaires dont chaque strate raconte un peu notre société.

©Surfil

12

Site internet :

http://akrylonumerik.com/wordpress

SPECTACLE

La compagnie


INFORMATIONS PRATIQUES

Pour le public Retrouvez l’ensemble des informations concernant le festival via: • le site internet du festival : www.et20lete.com • le site de la Mairie du 20e : www.mairie20.paris.fr • la page Facebook de l’évènement : www.facebook.com/et20lete

Pour la presse Le logo du festival ainsi que les photographies de l’ensemble du dossier sont libres de droits pour la presse. Leur utilisation est strictement reservée aux articles de presse traitant du festival. La mention du copyright est obligatoire. Vous pouvez également les obtenir en haute définition sur simple demande auprès des contacts presse. Pour les demandes d’interviews ou de tournage, merci de nous contacter au moins 48h à l’avance.

Contact Informations : festival.et20lete@gmail.com Relations presse : Sandra Lonchamp sandra.lonchamp@paris.fr 01.43.15.20.85

Partagez vos photos sur Instagram avec le #et20lete !

13


Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.