__MAIN_TEXT__

Page 1

MADAME FIGARO SUPPLÉMENT - FIGARO NOS 23708 ET 23709 DES 6 ET 7 NOVEMBRE 2020 - COMMISSION PARITAIRE N° 0421 C 83022 - NE PEUT ÊTRE VENDU SÉPARÉMENT

me

ada

fr/m

aro.

lefig

m f

& ARTISTES À LA UNE Togeth’HER


Construire un avenir plus durable, ensemble, est notre priorité. #TOGETHERBAND symbolise notre engagement envers les objectifs de développement durable de l’ONU. Portez-en un, offrez-en un!

Édito/madame

m f Directrice de la rédaction Anne-Florence Schmitt Directeur adjoint de la rédaction Jean-Sébastien Stehli Concepteur-curateur de l’exposition David-Hervé Boutin Rédactrice en chef adjointe Valery de Buchet Rédaction Isabelle Girard et Vanessa Zocchetti Directrice de création Gwenola Couëdel Rédaction en chef technique Marie-Laure Phélippeau Maquette Isabelle Juin et Virginie Leduc Éditing Muriel Roffi et Natacha Vigié Pré-presse Nathalie Hédin et Christine Mossé Éditrice du pôle Madame Anne Pican Éditrice adjointe Laura Pelouard Éditrice numérique Marie Loulier Chargée de communication Solenne Bidaud madame.lefigaro.fr Océane Ciuni Directeur industriel Marc Tonkovic Directeur de la diffusion Philippe Grinberg Responsable fabrication Emmanuelle Dauer Responsable technique pré-presse Corinne Videau DROITS DE REPRODUCTION Directrice Valérie Theveniaud-Violette, Anne Flageul-Crehan, Valérie Santoni-Barussaud madamefigaro-international@lefigaro.fr UNE PUBLICATION DU GROUPE FIGARO Président Charles Edelstenne Directeur général, directeur de la publication Marc Feuillée Directeur général adjoint Jean-Luc Breysse Société éditrice : Société du Figaro,

LE MARIAGE ENTRE MADAME FIGARO ET LES ARTISTES EST UNE AFFAIRE QUI DURE DEPUIS 40 ANS, et l’enchantement des premiers jours est toujours là. Il s’est même renforcé au fil des années. Parce que les artistes nous aident à décrypter le monde, à lui donner un sens et à lui ajouter un peu de la poésie dont nous nous nourrissons. Pour célébrer ses 40 ans, Madame Figaro a fait appel à 25 artistes du monde entier, aux pratiques et aux styles différents, dont nous admirons le travail, mais aussi dont nous apprécions les valeurs. Chacun, à sa manière, a choisi de célébrer une femme remarquable – Kamala Harris, candidate à la viceprésidence des États-Unis, l’écrivaine Chimamanda Ngozi Adichie, Amal Clooney, l’avocate qui œuvre pour les droits humains, Salma Hayek, actrice et productrice, ou encore l’actrice Penélope Cruz. 25 femmes inspirantes, qui injectent dans le monde une énergie positive. Tous ces portraits inédits sont exposés à la Monnaie de Paris pendant un mois. Ils sont parallèlement vendus aux enchères sur le site de la maison Artcurial. Les sommes ainsi récoltées seront intégralement reversées à une cause choisie par chaque artiste. Aujourd’hui encore plus « qu’avant », le monde a besoin de générosité, alors mobilisons-nous pour soutenir toutes ces causes. ö

14, boulevard Haussmann, 75009 Paris Tél. : +33 1 57 08 50 00 Commission paritaire : n° 0421 C 83022 Origine du papier : Suède. Taux de fibres recyclées : 0 %. Eutrophisation : Ptot 0,0023 kg/tonne de papier. Imprimé en France par Imaye Graphic

UBS (France) S.A., filiale d’UBS Holding (France) S.A., est un établissement de gestion de fortune. Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 132.975.556 euros. Siège social : 69, Bd Haussmann, 75008 PARIS. tel 01 44 56 45 45 R.C.S. Paris B 421 255 670 Code NAF 6419Z. Agréée pour le courtage d’assurances. Numéro d’inscription ORIAS : 07 004 822 © UBS 2020. Le symbole des trois clés et UBS font partie des marques déposées et non déposées d’UBS. Tous droits réservés.

Exposition Artistes à la Une - Madame Figaro, du 6 novembre au 13 décembre. Monnaie de Paris, 11, quai de Conti, 75006 Paris. Entrée gratuite, du mardi au dimanche, de 11 heures à 19 heures.

madameFIGARO3


Édito/madame

REMERCIEMENTS Merci tout d’abord du fond du cœur aux artistes (et à leurs studios et galeries) pour leur confiance et leur soutien amical en faveur de l’opération dans une période qui les a particulièrement impactés et sollicités. Merci aussi aux femmes portraiturées qui ont accepté de se prêter au jeu et, pour certaines même, de devenir parties prenantes de l’opération. Merci aussi bien sûr à Madame Figaro et à ses formidables équipes : Anne-Florence Schmitt, JeanSébastien Stehli (avec qui nous avons conçu patiemment cette sélection d’artistes internationaux : merci à toi !), Océane Ciuni, Laura Pelouard, Solenne Bidaud, Isabelle Jacques et Gwenola Couëdel (merci pour votre patience et votre engagement à nos côtés), Valery de Buchet, Isabelle Girard et Vanessa Zocchetti (pour vos mots et votre écoute bienveillante), Hélène Mengus, Marie Loulier, Alexandra Guerre et toutes les équipes du groupe Figaro impliquées sur le projet. Pour les partenaires, merci à la maison Sisley, sans qui, cette année encore, rien n’aurait été possible : Isabelle, Philippe et Christine d’Ornano, Simon Dufeigneux (un immense merci à toi, mon ami), Justine Pujolle, Margot Morales, Delphine Fraignaud et Almudena Roca. Pour UBS : merci mille fois à toi, chère Valérie Steimlé, Sophie et Antoinette, ainsi qu’à JeanFrédéric de Leusse. Pour Ivanhoé Cambridge : merci à Julie Benoit et à sa présidente, Nathalie Palladitcheff. Merci vivement à Marc Schwartz pour sa confiance renouvelée et l’accueil chaleureux à la Monnaie de Paris grâce à toute son équipe : Pascale, Jessica, Marie, Catherine, Adrienne, Stéphanie notamment. Pour la maison Artcurial : merci à Carine Decroi et Laurent Dassault, ainsi qu’à toute leur super équipe. Merci très chaleureusement à maître Nathalie Moullé-Berteaux pour sa toujours aussi bienveillante, fidèle et amicale attention et à toi, chère Sophie Rivière, pour m’avoir accompagné avec tant d’implication et de professionnalisme sur cette opération 2020. Merci aussi à toi, chère Valérie Decamp, et à Alexandra Lafay, pour le soutien renouvelé de MediaTransports, et à mon amie de si longue date Albane Cleret, à Camille et Elodie

Édito/madame

FAIRE CAUSE commune (Albane Communication) ; à Hugo, Léonore et Claudie pour la partie digitale (Agence JIN) et, bien sûr, à ValérieAnne Le Meur et Elisabeth Hy (agence PAM) pour leurs toujours aussi magnifiques scénographies, leur créativité et leur patience ! Merci aussi à Clélia Joly pour le soutien de la chaîne Téva (M6). Un petit clin d’œil et un grand merci à toi aussi, chère Eden Ducourant, ainsi qu’à vous, Fiona Hiloua et Raphael Mallet. Merci à toi, mon amie Yoyo Maeght, pour tes conseils toujours avisés, et à Philippe Gassmann pour nous avoir accompagnés avec Picto sur tous les tirages et reproductions figurant dans ce tiré à part. Mes remerciements chaleureux aussi à Charlotte Herr et Pierre El Khoury (galerie Almine Rech), Victoire de Pourtalès, Lorenzo Fiaschi (galleria Continua), Thaddaeus Ropac et Bénédicte Burrus (galerie Ropac), Emmanuelle Orenga de Gaffory, Manon Hasselman, Carlotta Battistini (galerie Perrotin), Kamel Mennour, Marie-Sophie Eiché, Elie Morin et à Gloria Sensi (galerie Templon), Rachel Rechner (galerie Max Hetzler), à la galerie Thomas Bernard, à Paula Leitao & Manuela Costa (Studio Vasconcelos), à Marine Tanguy (MT art agency), Nicolas (Studio Grassi), Benjamin Carteret (studio Othoniel), Alina Gurdiel, Maia Dibie (Studio Nourry), Herve N’gom (Studio Nguyen), Alexandra Fain (Asia Now), Aurélie Wacquant (Cadre en Seine) et à Dina Nasser-Khadivi, Floriane de Saint Pierre, Valérie Hermann, Sabrina Herlory-Rouget, Anissa Bonnefont, Louise Beveridge (pour leur amical soutien), Mathilde Carpentier (pour ses créas), Fabrice Morenon et Sylvain Bailly (pour un futur projet avec la SNCF), Florence Rouquette de Genevraye (Le Spot), Vanessa BlacqueBelair, Maxime Merran, Gersende de Pontbriand et maître Wilfried Meynet, Jérôme Coutou (Digital Mate) et, enfin, à mon amie maître Delphine Meillet. Un remerciement particulier aussi au groupe Butard-Enescot et à Pierre Hermé pour leur délicieux soutien, à mon ami de si longue date Antoine Baduel (radio FG) et à Diptyque Paris. Heureux enfin d’avoir pu bâtir ce projet au profit de nombreuses associations formidables, dont vous retrouverez le détail des actions dans l’exposition. Et, bien sûr, un incommensurable merci à ma chère mère pour m’avoir transmis sa passion pour l’art, la culture et les artistes, mais peut-être aussi une certaine ténacité, toute bretonne… ö

NOUS SOMMES HEUREUX, AVEC LES ÉQUIPES DE MADAME FIGARO, de vous faire découvrir, à travers les pages de ce supplément, la nouvelle édition d’Artistes à la Une Togeth’HER, aboutissement d’une année de travail faite de passion et de persévérance. Un travail d’équipe au profit d’une belle cause, celle des femmes, qui n’aurait pu aboutir sans l’indéfectible et précieux soutien de prestigieux partenaires, tels que la maison Sisley, parrain de la première heure, la banque UBS, le groupe Ivanhoé Cambridge, mais aussi bien sûr le groupe Figaro, la Monnaie de Paris, Artcurial et de nombreuses personnes que je tenais ici à remercier du fond du cœur. Le concept d’Artistes à la Une est né d’une idée simple : créer un dialogue régulier entre des artistes et un titre iconique au profit d’une cause. En ces temps troublés, où la tentation d’un repli sur soi est encore plus forte, notre ambition est de susciter le débat et de créer des passerelles entre des mondes différents, tout en ressuscitant des parcours humains ou des événements trop souvent oubliés, grâce à l’incroyable force émotionnelle des œuvres. Nous avions mené en 2015, après les tragiques événements de Charlie Hebdo et du Bataclan, une opération pour défendre la liberté d’expression des artistes et de la presse, avec le quotidien Libération, au profit de Reporters Sans Frontières. En 2019, avec Vogue Paris, nous avions tenu, dans un contexte marqué par les terribles révélations du mouvement #MeToo, à bâtir un espace

d’expression positif au soutien d’une cause : la place des femmes dans notre monde actuel, leur droit à l’éducation et à l’émancipation. Dans la droite ligne de ces éditions, nous avons décidé avec Madame Figaro, en cette année 2020 encore une fois marquée par de douloureux et inédits événements, de mettre à l’honneur 25 femmes qui, nous l’espérons, continueront de jouer, grâce à leur charisme et leur engagement reconnus, un rôle majeur dans le monde qui s’ouvre à nous. Cette année encore, nous avons contacté un à un des artistes de renommée internationale, qui ont tous accepté de s’engager en portraiturant, selon leur technique propre, des femmes remarquables et inspirantes à leurs yeux. Vous retrouverez ces œuvres, accompagnées de la biographie de ces femmes et des artistes, dans ce supplément ainsi qu’à la Monnaie de Paris où elles seront exposées (gratuitement) du vendredi 6 novembre au dimanche 13 décembre 2020. Afin de soutenir le combat de ces femmes et celui des formidables associations choisies en résonance, les œuvres originales seront vendues aux enchères - en ligne uniquement - entre le 5 et le 11 novembre 2020 sur www.artcurial.com. Des estampes numérotées issues des œuvres seront aussi ensuite disponibles. En espérant que la découverte de ces parcours humains et artistiques vous passionnera, au fil de ces pages et lors de l’exposition, autant que nous le fûmes à construire cette opération, et que ces incroyables destins sauront aussi inspirer de nouvelles générations ! ö

PAR DAVID-HERVÉ BOUTIN, CONCEPTEUR-CURATEUR DE L’OPÉRATION ARTISTES À LA UNE TOGETH’HER 2020

4madame

FIGARO

madameFIGARO5


Édito/madame

Édito/madame

L’ENGAGEMENT au féminin

LA SOLIDARITÉ dans la durée

POUR LA DEUXIÈME ANNÉE CONSÉCUTIVE, L’ENTREPRISE FAMILIALE DE COSMÉTIQUES SISLEY SOUTIENT L’INITIATIVE ARTISTES À LA UNE TOGETH’HER. UNE FIDÉLITÉ TISSÉE PAR DES VALEURS COMMUNES, TELLES QUE LA DÉFENSE DE LA CAUSE DES FEMMES ET DE LA CRÉATION ARTISTIQUE.

LA BANQUE INTERNATIONALE UBS SOUTIENT DE NOUVEAU CETTE ANNÉE L’ÉVÉNEMENT ARTISTES À LA UNE TOGETH’HER. UN PARTENARIAT QUI S’INSCRIT DANS LE TEMPS ET FAIT ÉCHO AUX ENGAGEMENTS DE L’ÉTABLISSEMENT EN FAVEUR DE L’ART CONTEMPORAIN ET DE L’ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES.

EPUIS QUARANTE ANS, Sisley crée des échanges autour de l’art, imagine des passerelles multidisciplinaires, met en lumière les femmes extraordinaires… Ce n’est donc pas un hasard si cette entreprise familiale de cosmétiques soutient pour la deuxième année Artistes à la Une Togeth’HER. « C’est une très belle initiative, insiste Christine d’Ornano, directrice générale adjointe de Sisley. Elle rassemble des artistes que nous aimons et, très souvent, suivons, tout en permettant d’accompagner des causes qui nous tiennent à cœur, notamment autour des femmes. Ces causes sont d’ailleurs souvent en lien avec les actions de notre Fondation Sisley-d’Ornano, qui a soutenu plus de 200 projets en dix ans – dont 10 % ont été proposés par les salariés de Sisley. La précédente édition d’Artistes à la Une a permis de lever 150 000 euros, offerts à ONU Femmes afin d’aider les femmes mexicaines victimes du tremblement de terre de 2017 à se reconstruire. Cette année, nous sommes proches de bien des causes proposées par les artistes et leurs muses. Je pense, notamment, à la Maison des Femmes de Saint-Denis. Cette structure, qui accueille les femmes vulnérables, victimes de violences, est vraiment essentielle. » L’engagement fait partie intégrante des valeurs humaines de Sisley. « La proximité est importante : elle rime avec une implication très personnelle, complète Christine d’Ornano. C’est, par exemple, une fierté pour nous d’avoir contribué au nouveau centre d’hébergement

6madame

FIGARO

Christine d’Ornano, directrice générale adjointe de Sisley.

d’urgence des femmes de la rue ouvert par le Samu Social à Ivry-sur-Seine. Mobiliser nos employés autour de la Fondation, voir se concrétiser nos soutiens… Nous essayons en toute humilité de construire une communauté soucieuse des problèmes qui nous entourent. » Cette envie d’épauler, de faire grandir, se reflète également dans le Prix Sisley Beaux-Arts de Paris pour la Jeune Création. « Collaborer avec des artistes est très naturel pour Sisley, explique Christine d’Ornano. Nous les sollicitons régulièrement pour revisiter nos flacons, nos visuels… Ces rencontres sont majeures, elles nourrissent nos réflexions. Nous sommes aussi convaincus que l’art a besoin d’être soutenu. C’est pourquoi nous avons créé le Prix Sisley Beaux-Arts de Paris. Le jury que je préside, uniquement constitué de femmes inspirées et inspirantes, s’attache à valoriser le travail d’un artiste récemment diplômé de la prestigieuse école. Pour sa première édition, le jury a récompensé Karolina Orzelek, diplômée des Beaux-Arts en 2016. Le lauréat reçoit une bourse, et ses œuvres sont présentées dans le cadre du Trois-Cinq Friedland, programme culturel que nous avons développé dans notre siège parisien. La fin des études est un moment-clé. Nous voulons être là pour confirmer les artistes dans leur choix, leur prouver qu’ils peuvent aller plus loin, leur trouver une galerie… Le Trois-Cinq Friedland vient également d’accueillir le travail spectaculaire d’Alexandre Lenoir, lui aussi diplômé des BeauxArts. Représenté par la galerie Almine Rech, il est, à 28 ans, l’une des étoiles montantes de la peinture. » Et il signe d’ailleurs l’un des portraits vendus aux enchères dans le cadre de la présente édition d’Artistes à la Une Togeth’HER… ö

L Y A SOIXANTE ANS, l’UBS Art Collection voyait le jour. Elle est aujourd’hui l’une des plus importantes collections d’entreprise dédiée à l’art contemporain, comptant 30 000 œuvres de 1960 à nos jours. « UBS accompagne les artistes depuis plusieurs décennies, insiste Valérie Steimlé, directrice marketing et communication d’UBS France. Il est donc naturel pour nous de soutenir Artistes à la Une Togeth’HER. Ce partenariat est d’autant plus cohérent qu’UBS a également à cœur de mettre en lumière les femmes d’exception. Cela passe par de nombreuses actions. Ainsi, en 2016, UBS a demandé à Annie Leibovitz de réaliser des portraits de femmes politiques, artistes, philanthropes, écrivaines. Ce travail a fait l’objet d’une exposition WOMEN : New Portraits présentée dans dix villes du monde et a ensuite intégré l’UBS Art Collection. Notre volonté de valoriser les esprits affûtés se concrétise aussi avec Nobel Perspectives, plateforme qui constitue le plus grand référentiel de contenu numérique sur les théories économiques de Prix Nobel. Nous avons élargi ce programme afin de mettre en évidence les femmes dans l’économie, telle Esther Duflo, plus jeune Prix Nobel d’économie. Enfin, UBS a créé Women in Economics, en partenariat avec le Centre for Economic Policy Research, un réseau indépendant regroupant plus de 1 300 économistes : une excellente façon de promouvoir des rôles modèles et d’inspirer nos clientes et les femmes en général. ». Ces actions vont de pair avec une politique d’entreprise visant à la féminisation des équipes. « Dans le secteur

À gauche, Valérie Steimlé, directrice marketing et communication d’USB France. À droite, Béatrice Lorin-Guérin, directrice des ressources humaines et membre du directoire d’USB France.

financier, les femmes sont sous-représentées, notamment aux échelons à responsabilités, constate Béatrice LorinGuérin, directrice des ressources humaines et membre du directoire d’UBS France. Le groupe s’est donné pour objectif de faire bouger les lignes. La seule femme Chief Executive Officer d’une grande banque européenne est Christine Novakovic, présidente du directoire d’UBS Europe SE, qui couvre les pays européens en banque privée et en banque d’investissement. L’index égalité professionnelle femmes-hommes d’UBS est supérieur à la norme. Et nous tenons à aller toujours plus loin. Nous accompagnons les entrepreneures françaises en organisant pour elles seules des rencontres, des échanges d’expérience et des débats. Nous encourageons la formation de jeunes banquières dans le développement de leur leadership. » Cette constance est l’une des spécificités d’UBS. La banque a ainsi fait partie des 44 premières entreprises à signer le Pacte mondial des Nations unies en 2000. Depuis vingt ans, elle défend ses principes en matière de droits de l’homme, de normes de travail, d’environnement. Dans ce cadre, elle vient de lancer #Togetherband, avec la marque Bottletop. Les bénéfices des ventes des bracelets d’amitié déclinés dans 17 couleurs – comme les 17 objectifs du pacte — et proposés via cette campagne sont reversés à des entreprises investies dans le développement durable. Ces accessoires sont fabriqués par des artisanes népalaises à partir de plastique repêché dans les océans et d’acier issu d’armes à feu illégales confisquées. Pour l’achat d’un bracelet, un deuxième est offert. Passion pour l’art contemporain, défense de l’égalité femmes-hommes, engagement en faveur du développement durable… La rencontre entre UBS France et Artistes à la Une Togeth’HER était inévitable. ö

madameFIGARO7


Édito/madame

Spécial/madame

L’art de la DIVERSITÉ

VEC 64 MILLIARDS de dollars d’actifs et 1 200 salariés, Ivanhoé Cambridge, filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec, est un leader mondial de l’immobilier. Et il est dirigé par une femme : Nathalie Palladitcheff. Présidente et cheffe de la direction d’Ivanhoé Cambridge, Nathalie Palladitcheff a quitté avec sa famille sa France natale et la société Icade pour prendre ses fonctions de Chief Financial Officer à Montréal en 2015, avant d’être nommée PDG. Un parcours exceptionnel et atypique, qui explique son attachement à la diversité. « Je fais partie des rares femmes dirigeantes dans le secteur immobilier. Nous gérons l’épargne des Québécoises et des Québécois, notre responsabilité est donc immense. De plus, nous réalisons les trois quarts de nos activités à l’extérieur du Canada. Nous avons donc par essence une mission éminemment sociale et sociétale. Je suis ainsi persuadée que, pour bâtir le monde de demain de façon durable, nous devons défendre la diversité et la complémentarité. Quand on s’appuie sur un seul pilier, on est toujours fragile. Il faut les multiplier pour assurer la solidité. Cette image, qui sied bien à Ivanhoé Cambridge, reflète ma vision du management. La richesse des points de vue et des profils est une force pour l’entreprise. C’est pour cela, notamment, qu’il faut valoriser les femmes inspirantes, si rares dans le milieu de l’immobilier où l’on ne compte que 15 % de professionnelles. D’où notre intérêt pour un événement comme Artistes à la une Togeth’HER », explique Nathalie Palladitcheff. Autre axe stratégique pour la dirigeante : avoir un impact positif partout où Ivanhoé Cambridge est amené à dévelop-

8madame

FIGARO

LA MONNAIE DE PARIS est heureuse de s’associer pour la deuxième année consécutive à Artistes à la Une Togeth’HER et de contribuer à cette généreuse aventure artistique et humaine en offrant nos cimaises aux 25 artistes sélectionnés, à leurs muses et aux causes qui leur sont chères. Cette manifestation nous tient à cœur, à deux titres. Parce que l’histoire même de la Monnaie de Paris a croisé le destin de femmes qui ont marqué leur temps. On pense à Sophy de Grouchy, épouse de Condorcet, qui vint s’installer à l’hôtel de la Monnaie, où son mari occupait le poste d’inspecteur général des Monnaies de France et y tint un

Nathalie Palladitcheff, présidente d’Ivanhoé Cambridge.

per des projets. « Il est important de se connecter aux communautés, insiste-t-elle. Cela peut passer par la philanthropie et le mécénat, très répandus en Amérique du Nord. Cela se concrétise alors par des dons financiers ou de temps. Ainsi, chaque année, nos collaborateurs dédient 4 000 heures de travail à ce type de missions. Cette connexion est aussi insufflée par l’art, qui permet de tisser un lien avec les gens pour qui nous construisons des bâtiments. Nous avons donc un programme d’intégration d’œuvres dans l’espace public. » C’est ainsi que près de 500 œuvres, dont certaines de qualité muséale, sont réparties à travers le monde dans les propriétés Ivanhoé Cambridge. « Le travail d’un artiste permet de créer une relation avec l’individu : quand on l’admire le matin en gagnant son bureau, la journée prend soudain tout son sens, s’enthousiasme-t-elle. Je suis par exemple très fière du choix que nous avons fait pour les tours DUO, dans le XIIIe arrondissement de Paris, que nous construisons sous l’égide de l’architecte Jean Nouvel. Elles abriteront une sculpture du Canadien Ed Pien. Il s’est inspiré des arbres emblématiques des parcs de Paris pour illustrer la communion entre culture et nature. C’est un geste fort, qui nous inscrit dans une dimension intemporelle et reflète notre démarche de durabilité. » Ces principes pleinement exprimés au sein d’Ivanhoé Cambridge, Nathalie Palladitcheff les défend depuis les débuts de sa carrière, il y a trente ans : « Les femmes apportent une voix complémentaire, et c’est un atout pour faire face à l’adversité. En tant que leader, je dois pousser les femmes à s’exprimer, à avoir confiance en leurs intuitions et en leurs décisions. Elles n’ont pas réponse à tout, mais elles ont des réponses qui contribuent à la performance de l’entreprise tout en faisant avancer la société. C’est ce que prouve un événement comme Artistes à la Une Togeth’HER. ö

salon philosophique, à la veille de la Révolution, dans lequel se croisaient philosophes des Lumières, encyclopédistes et penseurs venus de toute l’Europe. Elle joua sans doute un rôle important dans les idées de Condorcet, auteur d’un texte féministe avant la lettre, prônant « l’admission des femmes au droit de cité », dès 1790. Mais aussi parce que l’histoire de notre institution est intimement liée aux artistes : des anonymes qui représentèrent les effigies de nos rois sur les pièces de monnaie depuis le Moyen Âge, jusqu’aux prestigieux artistes contemporains invités encore aujourd’hui à occuper nos espaces historiques. ö

AU NOM DE toutes les libertés

PHOTO DROITS RÉSERVÉS

NATHALIE PALLADITCHEFF EST PRÉSIDENTE D’IVANHOÉ CAMBRIDGE, LEADER MONDIAL DE L’IMMOBILIER. LES VALEURS DE DIVERSITÉ, DE COMPLÉMENTARITÉ ET DE DURABILITÉ QU’ELLE DÉFEND RÉSONNENT PARFAITEMENT AVEC CELLES DE L’ÉVÉNEMENT ARTISTES À LA UNE TOGETH’HER.

L’INSTITUTION HÔTE La Monnaie de Paris

RTISTES À LA UNE TOGETH’HER, c’est une histoire d’engagements entre artistes et partenaires au service de grandes causes, dans un monde basculant où l’art devient ressourçant. Palais de Tokyo, décembre 2015 : la première édition d’Artistes à la Une se tient à Paris, capitale meurtrie par les attentats de janvier 2015, capitale debout. Je découvre l’engagement d’artistes pour la liberté de la presse et la liberté d’expression, dont une œuvre de Guy Limone, Égypte Debout, qui nous parle d’une foule rassemblée sur la place Tahrir au Caire pour défendre la démocratie. Interpellant, pour l’avocate que je suis devenue. Cité de l’architecture, mars 2016 : en toile de fond, la tour Eiffel aux couleurs de la Belgique, également frappée par le terrorisme. Mon cabinet d’avocats en propriété intellectuelle participe activement à la vente des œuvres au profit de Reporters Sans Frontières. Quelques jours auparavant, le Sénat a voté un projet de loi consacrant le principe de liberté de création artistique, consubstantiel

Maître Nathalie Moullé-Berteaux, avocate en propriété intellectuelle.

au principe constitutionnel de la liberté d’expression. Monnaie de Paris, février 2019 : le cabinet s’engage pro bono aux côtés de David-Hervé Boutin et de partenaires d’exception, en apportant l’assistance juridique nécessaire à l’exposition Artistes à la Une Togeth’HER, organisée pour soutenir les programmes ONU Femmes en faveur de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. En 2020, nous sommes fiers de continuer à bâtir avec des artistes internationaux et partenaires prestigieux, parmi lesquels Madame Figaro qui célébrera à cette occasion son 40e anniversaire, l’histoire artistique et caritative d’Artistes à la Une Togeth’HER. Dans un monde basculant, l’art devient ressourçant ! ö

madameFIGARO9


Spécial/madame

m f &

ARTISTES À LA UNE Togeth’HER 2020

Spécial/madame

34 Lot 12

THOMAS LÉVY-LASNE Muse : Eva Bester, journaliste

36 Lot 13

INÈS LONGEVIAL

Muse : Alexandria Ocasio-Cortez, femme politique américaine

38 Lot 14

12 Lot 01

OLIVIER MASMONTEIL

ADEL ABDESSEMED

Muse : Salma Hayek, actrice & productrice

Muse : Golshifteh Farahani, actrice

14 Lot 02

GIULIA ANDREANI

Muse : Chimamanda Ngozi Adichie, écrivaine

16 Lot 03

LEE BAE

Muse : Eun Sun Kim, chef d’orchestre

18 Lot 04

JULES DE BALINCOURT Muse : Kamala Harris, femme politique américaine

20 Lot 05

ABDELKADER BENCHAMMA

Muse : Jane Campion, cinéaste

22 Lot 06

TIFFANY BOUELLE Muse : Claire Nouvian, militante écologiste

24 Lot 07

JÉRÉMY DEMESTER

Muse : Cynthia Fleury, philosophe

26 Lot 08

LAURENT GRASSO

Muse : Carole Bouquet, actrice

28 Lot 09

EVA JOSPIN

Muse : Svetlana Alexievitch, écrivaine

30 Lot 10

ALEXANDRE LENOIR

Hommage à toutes les femmes

32 Lot 11

CLAUDE LÉVÊQUE

Muse : Catherine Deneuve, actrice

10madame

FIGARO

40 Lot 15 HOM NGUYEN

Muse : Penélope Cruz, actrice

42 Lot 16

CHAROULA NIKOLAIDOU Muse : Amal Clooney, avocate

44 Lot 17

PRUNE NOURRY

Muse : Fanta Diakité, élève à l’Institut national des jeunes aveugles

46 Lot 18

JEAN-MICHEL OTHONIEL Muse : S.A.S. la princesse Charlène de Monaco

48 Lot 19

MOUNA REIBEIZ

Muse : Fairuz, chanteuse

50 Lot 20

BAHAR SABZEVARI Muse : Marjane Satrapi, dessinatrice & réalisatrice

52 Lot 21

NEDKO SOLAKOV

Muse : Julianne Moore, actrice

54 Lot 22

THU-VAN TRAN

Muse : Duong Thu Huong, romancière

56 Lot 23

TURSIC & MILLE

Muse : Vivienne Westwood, designer & styliste

58 Lot 24

ANDREA TYRIMOS

Muse : Adwoa Aboah, top-modèle

60 Lot 25

JOANA VASCONCELOS

Muse : Stella McCartney, styliste

madameFIGARO11


Lot 01

Spécial/madame

Spécial/madame

ADEL ABDESSEMED Né en 1971 à Constantine, élève aux Beaux-Arts de Batna, d’Alger puis de Lyon où il a immigré en 1994 pendant la guerre civile en Algérie, Adel Abdessemed est un artiste cérébral, engagé, puissant. Un artiste de combat, qui oblige à réfléchir sur la violence. « L’artiste doit créer des œuvres de résistance », dit-il. Il utilise tous les langages mis à sa disposition (vidéo, peinture, sculpture) pour exprimer sa rage, face à l’humanité qui fait preuve de tant d’ingéniosité pour organiser sa destruction. Sa monumentale sculpture Coup de tête, représentant le geste de Zinédine Zidane lors de la Coupe du monde 2006, est l’une des plus célèbres. En 2018, il présente, avec la complicité de Jean Nouvel, une exposition à Arles intitulée Au-delà du principe de plaisir, qui fait l’objet d’un catalogue rétrospectif chez Actes Sud. On y retrouve les sculptures et photos réalisées dans la rue qui longe son studio à Paris, où il n’a pas hésité à amener un lion, à mettre le feu à ses vêtements ou à disposer des squelettes… CAUSE : PARIS TOUT P’TITS, association d’aide matérielle destinée aux familles démunies avec des enfants en bas âge.

Golshifteh Farahani, actrice POURQUOI ELLE ? « IL EXISTE DES ARTISTES ENGAGÉS, DES ACTEURS ENGAGÉS. VOILÀ DONC GOLSHIFTEH, TENDRE PROVOCATRICE, RÉVOLTÉE LUCIDE… IMPLACABLE AVEC SES ENNEMIS FANATIQUES, DOUCE AVEC SES AMIS. » Née à Téhéran en 1983, enfant de la guerre, Golshifteh Farahani est une exilée. Adolescente, elle est attaquée à l’acide par un homme, qui la juge « pas assez couverte ». Protégée par son sac à dos et son manteau, elle est brûlée à la main. En 2008, elle décroche, au côté de Leonardo DiCaprio, le rôle féminin dans Mensonges d’État, thriller de Ridley Scott. Elle devient ainsi la première star iranienne à franchir les portes de Hollywood depuis la révolution islamique de 1979. Ce film irritera le pouvoir iranien, qui lui confisquera son passeport. Elle réussira cependant à quitter l’Iran pour rejoindre un autre tournage. « Tourner, c’est ouvrir la porte du paradis », confie cette passionnée, qui vit désormais en exil de peur de regagner son pays. Dans le film de l’écrivain-réalisateur Atiq Rahimi, tiré de son livre Syngué Sabour, Prix Goncourt 2008, elle incarne le rôle magnifique d’une femme soumise qui s’affranchit par la parole. Un rôle à son image.

Fusain sur papier Arches.

madameFIGARO13


Spécial/madame

Spécial/madame

Lot 02

GIULIA ANDREANI Une peinture précise comme de la BD, des personnages en colère, une œuvre monochrome dans des variations de gris. Giulia Andreani, née à Venise en 1985, est une artiste irrévérencieuse, dont la force est de faire fi de toute idéologie. Ses œuvres sont le fruit d’un long processus, qui trouve sa source dans les images d’archives, la littérature allemande et l’histoire de l’Europe depuis la montée des dictatures jusqu’à la Guerre froide. Sa peinture sonde l’Histoire, sans a priori. Giulia Andreani sait à la fois montrer son engagement féministe et une ironie distanciée face à ce qui peut apparaître parfois comme une simple posture sociale. CAUSE : LA FÉDÉRATION GAMS, association pour l’abolition des mutilations sexuelles féminines et des mariages forcés.

Chimamanda Ngozi Adichie, écrivaine POURQUOI ELLE ? « ELLE M’A INSPIRÉE TOUT DE SUITE, DÈS LA LECTURE DE SON PREMIER ROMAN, L’HIBISCUS POURPRE, POUR SA RÉFLEXION AUTOUR DU RACISME ET DES RÉFLEXES COLONIALISTES. » C’est un oiseau rare. Une star dont les livres sont traduits en trente langues. Chimamanda Ngozi Adichie, née en 1977 au Nigeria, qu’elle a quitté à 19 ans pour étudier à Philadelphie, évoque dans ses ouvrages, avec un humour caustique, la question de la race et du racisme. Peut-on être américaine et nigériane ? Doit-on se couler totalement dans la culture américaine pour lui appartenir et oublier ses origines ? Pourquoi le mot « Afro-Américain » a-t-il été inventé ? « Est-il nécessaire d’imposer aux Africains un mot particulier alors qu’ils font tout comme tout le monde ? », s’agace-t-elle. Sa carrière littéraire trouve son apogée avec Americanah, publié en 2013. Son essai Nous sommes tous des féministes (2014) est devenu un hymne planétaire après avoir été repris par Beyoncé en 2014 dans son titre Flawless.

Huile sur papier Arches.

14madame

FIGARO

madameFIGARO15


Lot 03

Spécial/madame

Spécial/madame

LEE BAE L’artiste coréen Lee Bae, né en 1956, a étudié aux Beaux-Arts de Séoul. Son travail, qui brouille la frontière entre dessin, peinture et sculpture, joue du pouvoir évocateur de la matière, celle des morceaux de charbon de bois qu’il assemble avec des fils de fer pour les transformer en sculptures monumentales, incandescentes ou sépulcrales. Ce bois provient de la province du Gyeongsang, en Corée du Sud. Brûlé dans un four à mille degrés, il est ensuite refroidi pendant quinze jours. Utilisé d’abord parce qu’il n’était pas cher, ce bois est devenu la signature de l’artiste. Lorsque Lee Bae peint, il y ajoute de la résine et de l’acrylique, qui donne au trait une légèreté saisissante. CAUSE : SOUTENIR LES JEUNES MUSICIENS CORÉENS DANS LEUR PARCOURS.

Eun Sun Kim, chef d’orchestre POURQUOI ELLE ? « J’AIME LES FEMMES CHEFS D’ORCHESTRE. ELLES SONT PLUTÔT RARES. ET J’AIME PARTICULIÈREMENT EUN SUN KIM POUR SA DÉLICATESSE, SON CALME ET L’ABSENCE DE SYSTÉMATISME LORSQU’ELLE DIRIGE. » Née à Séoul en 1980, Eun Sun Kim, aujourd’hui chef d’orchestre, étudie d’abord le piano dans son pays, puis la composition à Stuttgart avant de remporter le concours international de direction d’orchestre d’opéra. Ses deux mentors sont Daniel Barenboim et Kirill Petrenko. Elle travaille en France à l’Opéra de Marseille, puis de Toulon, avant de devenir la première femme à diriger l’Orchestre symphonique de Cincinnati. En 2019, elle est nommée directrice musicale de l’Opéra de San Francisco, poste qu’elle occupera à compter du mois d’août 2021. Elle est considérée par ses pairs comme exigeante, sensible, habitée.

16madame

FIGARO

Encre sur papier Arches.

madameFIGARO17


Spécial/madame

Spécial/madame

Lot 04

JULES DE BALINCOURT Cet artiste franco-américain de 46 ans vit entre Brooklyn, le Costa Rica et Paris. Sa palette emprunte sa tonalité aux expressionnistes fauves comme aux peintres psychédéliques. Ses couleurs fortes, ses formes libres peuvent être aussi bien enchanteresses qu’inquiétantes. Son univers – les détails innombrables des villes qu’il peint, ses arbres aux branches interminables, la végétation angoissante de ses forêts vierges, ses intérieurs où le mobilier semble vivant – fait parfois penser à celui du peintre britannique Peter Doig. Même s’il s’en défend : « J’essaye de vaincre les ténèbres en peignant la lumière. » LA CAUSE : STUDIO MUSEUM DE HARLEM, qui soutient l’accès à l’art et aux artistes d’origine africaine.

Kamala Harris, femme politique américaine POURQUOI ELLE ? « SA NOMINATION EST LE MARQUEUR DES ÉLECTIONS AMÉRICAINES. ELLE REPRÉSENTE LES VALEURS FONDAMENTALES DE L’AMÉRIQUE : LA LIBERTÉ, L’ÉGALITÉ, LA FRATERNITÉ, MAIS AUSSI LA DIVERSITÉ. » Elle fut la grande surprise de la campagne électorale américaine. Kamala Harris, née en 1964 à Oakland, en Californie, procureure générale de Californie puis sénatrice, choisie par le démocrate Joe Biden comme vice-présidente, a dopé la campagne du challenger de Donald Trump. Une opposante très médiatique, « intelligente, forte, prête à diriger », qui agace le camp adverse. Née d’une mère indienne et d’un père jamaïcain, elle incarne une nouvelle génération de femmes prêtes à lutter contre les inégalités sociales et à redonner un sens au terme souvent oublié de « serviteur de l’État ».

Acrylique sur papier Arches.

18madame

FIGARO

madameFIGARO19


Lot 05

Spécial/madame

Spécial/madame

ABDELKADER BENCHAMMA Pour cet artiste né en 1975 à Mazamet, le dessin est une écriture permettant de montrer ce qui n’existe pas, d’exprimer l’impalpable, les zones intersidérales, le big bang. Laissant libre cours à son imaginaire nourri de lectures scientifiques et philosophiques, mais aussi par la découverte des oeuvres de Fra Angelico, Abdelkader Benchamma invite les visiteurs à traverser ses œuvres pour les entraîner au cœur d’une représentation artistique qui interroge souvent un même thème : à quoi peut ressembler la création du monde ? Face à ces concepts difficiles à exprimer, le peintre a choisi d’envahir l’espace en faisant dériver des motifs graphiques et poétiques, à la façon d’une cartographie chimérique. SA CAUSE : LE MRAP, Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples.

Jane Campion, cinéaste POURQUOI ELLE ? « J’AI CHOISI CETTE RÉALISATRICE POUR SON COURAGE, SON IMAGINAIRE ET SA SUBTILITÉ. » Réalisatrice néozélandaise née en 1954, Jane Campion a bâti son œuvre sur des portraits de femmes déterminées à se libérer des carcans de leur époque. Dès son premier long-métrage, elle impose son univers et brosse des portraits saisissants d’héroïnes en quête d’identité ou d’émancipation. « Mes films sont des réactions à l’obsession de la société pour la normalité et sa propension à exclure les déviants », souligne la cinéaste multirécompensée. Performance unique dans l’histoire du Festival de Cannes, elle y obtient deux Palmes d’or, celle du court-métrage pour Peel en 1986, puis celle du long-métrage pour La leçon de piano en 1993. Autre consécration en 2014 : elle est la première femme réalisatrice désignée à la présidence du jury du festival cannois.

20madame

FIGARO

Encre sur papier Arches.

madameFIGARO21


Spécial/madame

Spécial/madame

Lot 06

TIFFANY BOUELLE De la toile aux objets du quotidien en passant par la mode, le travail de Tiffany Bouelle, d’abord styliste à sa sortie de l’École Duperré, à Paris, est repéré lors d’une première exposition en 2018 dans le Marais, par le célèbre malletier Moynat (racheté par LVMH). L’artiste franco-japonaise signe alors une série de dessins pour une collection capsule, ainsi que des vitrines pour Le Bon Marché. Parallèlement, elle réalise depuis plusieurs années des interviews de femmes à travers le monde et mène un projet engagé, intitulé Rencontres, autour de leur liberté et de leur place dans la société. Lorsqu’on lui demande comment elle décrirait son travail, elle répond : « Pudique, car il traite souvent de sujets sensibles liés à l’intimité, à l’intériorité. » Certaines de ses œuvres ont été exposées dans le cadre de la Foire Asia Now 2019. CAUSE : L’ASSOCIATION BLOOM, qui œuvre pour la protection des océans et le développement de la pêche artisanale.

Claire Nouvian, militante écologiste POURQUOI ELLE ? « J’AIME LES FEMMES QUI PRENNENT DES RISQUES ET QUI DANSENT AVEC L’ENFER. J’AI BAPTISÉ SON PORTRAIT LE VISAGE DE NOTRE MER. » Claire Nouvian, née en 1974 à Bordeaux, ancienne journaliste, écologiste française et déçue de la politique, a fondé l’association Bloom en 2005. Son objectif ? Sensibiliser l’opinion publique à la protection des océans, aux méfaits de la pêche intensive qui détruit les écosystèmes marins et à la nécessité de favoriser la pêche artisanale qui crée des emplois. Claire Nouvian y met toute son énergie, sa ténacité et son intelligence. Elle a écrit deux documentaires primés, dont Expédition dans les abysses. Elle a conduit le Parlement européens à interdire la pêche électrique pour les poissons des fonds marins. Gouache à l’eau de mer sur papier Arches.

22madame

FIGARO

madameFIGARO23


Lot 07

Spécial/madame

Spécial/madame

JÉRÉMY DEMESTER Né en 1988 à Digne, diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, Jérémy Demester vit et travaille entre la France et le Bénin. Sa peinture est vibrante, puissante, violente, incandescente, comme celle de Van Gogh ou une cérémonie vaudou, avec ses explosions de lumière et de sons. Son obsession est d’essayer de capturer l’impalpable, l’invisible, comme le feu qui l’hypnotise ou les cieux changeants. « La peinture est un corps dans lequel s’incarnent la pensée et le désir inconnus », dit-il. Chez lui, tout devient cendre, et sa peinture est une ode à la précarité de l’existence. CAUSE : L’ASSOCIATION ATOKÉ, qui vient en aide aux enfants de l’orphelinat Saint-Dominique, au Bénin.

Cynthia Fleury, philosophe POURQUOI ELLE ? « PARCE QUE LA LECTURE DE SON LIVRE LA FIN DU COURAGE M’A LITTÉRALEMENT HYPNOTISÉ. » Cynthia Fleury est une philosophe et psychanalyste française, titulaire de la chaire Humanités & Santé au Conservatoire national des arts et métiers. Elle dirige également la chaire de philosophie à l’hôpital Sainte-Anne. Au travers de ses œuvres, telles que La Fin du courage, Les Irremplaçables ou Le Soin est un humanisme, elle étudie les lames de fond de notre société tout en gardant un humanisme tonique. Pourtant, elle reconnaît que la période que nous vivons est déstabilisante car précaire. « La parole de mes patients raconte leur angoisse de ne pouvoir appréhender l’avenir, ce qui rend de surcroît impossible de vivre l’instant présent », écrit-elle.

24madame

FIGARO

Huile sur papier Arches.

madameFIGARO25


Spécial/madame

Spécial/enquête

Lot 08

LAURENT GRASSO Laurent Grasso, né en 1972, est diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, et a été pensionnaire de la Villa Médicis, à Rome, en 2004. Prix Marcel Duchamp en 2008, artiste et vidéaste français, il a réalisé une œuvre monumentale pour le Grand Paris, SolarWind, installation lumineuse évoquant des orages magnétiques, visible chaque jour depuis le périphérique parisien par plus d’un million d’automobilistes. À la manière des aurores boréales, les fluctuations de couleurs de SolarWind traduisent, en temps réel, la visualisation de l’activité solaire et font de cette œuvre une véritable prouesse technique. En 2012, Uraniborg, son exposition monumentale au Jeu de Paume, à Paris, explorait « une fausse mémoire historique », créant ainsi un décalage avec la réalité. CAUSE : LA VOIX DE L’ENFANT, fédération de 80 associations qui œuvrent pour défendre tout enfant en détresse.

Carole Bouquet, actrice POURQUOI ELLE ? « NOUS AVONS TRAVAILLÉ ENSEMBLE EN 2007 SUR UN FILM, SATELLITE, ET NOUS SOMMES SENSIBLES AUX DROITS DE L’ENFANT. » Carole Bouquet, actrice née en 1957 à Neuilly-sur-Seine, révélée vingt ans plus tard par Luis Buñuel dans Cet obscur objet du désir, a aussi été une James Bond girl, a joué pour Bertrand Blier dans Trop belle pour toi, qui lui a valu un César de la meilleure actrice. Elle a joué au théâtre dans du répertoire classique, pour la télévision, dans La Mante et tout récemment sur TF1 dans Grand Hôtel… Autant de rôles qui lui ont permis de trouver son équilibre. À la suite d’une projection du film La Déchirure, qui la bouleverse, elle devient, en 1985, la porte-parole de la fédération La Voix de l’Enfant.

Tirage pigmentaire.

26madame

FIGARO


Lot 09

Spécial/madame

Spécial/madame

EVA JOSPIN Eva Jospin est devenue célèbre avec ses forêts sculptées minutieusement dans du carton, des forêts mentales qui font écho à l’enfance, aux contes, aux peurs archaïques, comme celles de se perdre ou d’être abandonné. Née à Paris en 1975, diplômée de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, elle a été pensionnaire de la Villa Médicis, à Rome, en 2016. À travers ses œuvres, Eva Jospin nous livre sa vision d’une nature idéalisée, loin du monde d’aujourd’hui peuplé de plateformes numériques et d’algorithmes. Ses forêts imaginaires ont envahi la cour carrée du Louvre (2016), l’abbaye de Montmajour, près d’Arles (jusqu’au mois de janvier 2021) et devraient s’installer dans une future station de métro du Grand Paris. Pour le projet Beaupassage, à Paris, elle a signé un immense haut-relief de 5,30 mètres de longueur et de près de 3 mètres de hauteur, intitulé La Traversée. CAUSE : LA MAISON DES FEMMES DE SAINT-DENIS, un lieu d’accueil pour les femmes victimes de violences.

Svetlana Alexievitch, écrivaine POURQUOI ELLE ? « PARCE QUE J’ADMIRE SON PARCOURS, SON COMBAT, SON COURAGE. PARCE QUE L’ACTUALITÉ REJOINT SON ŒUVRE, CE QUI ME PARAÎT TOUJOURS EXCEPTIONNEL. » Le 8 octobre 2015, Svetlana Alexievitch, écrivaine biélorusse, obtenait le Prix Nobel de littérature pour « son œuvre polyphonique, mémorial de la souffrance et du courage à notre époque ». Née en 1948 dans une famille d’enseignants à l’ouest de l’Ukraine, où s’est déroulée une partie de la guerre germano-soviétique, elle s’est toujours intéressée, comme journaliste et comme auteure, à ceux qui ne sont pas pris en compte par l’Histoire. Son merveilleux ouvrage La Fin de l’homme rouge ou le Temps du désenchantement, recueil de centaines de témoignages de différentes régions de l’espace postsoviétique, en est une brillante illustration.

28madame

FIGARO

Graphite sur papier Arches.

madameFIGARO29


Spécial/madame

Spécial/madame

Lot 10

ALEXANDRE LENOIR Né en 1992, diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 2016, le plasticien Alexandre Lenoir travaille entre Paris et Casablanca à partir de ses propres photos. Muni d’un rétroprojecteur, il les projette sur sa toile et peint par-dessus avec une démarche singulière. Chaque partie de l’image est ainsi masquée par de grandes bandes de ruban adhésif posées de manière aléatoire, puis peinte et repeinte, scotchée à nouveau. « À mesure que je travaille, la toile s’épaissit, devient de plus en plus sombre et de plus en plus lourde ». C’est alors qu’Alexandre Lenoir décide d’ôter ces superpositions, laissant au hasard le soin d’opérer et à la peinture celui de décider : « La peinture se fait elle-même, » dit-il. CAUSE : LA VIA FERRATA, une classe préparatoire intégrée aux Beaux-Arts de Paris et destinée aux élèves défavorisés.

Hommage à toutes les femmes POURQUOI ELLES ? « POUR DONNER À CHACUN LE CHOIX DE DÉCIDER DE SON IDENTITÉ. » Alexandre Lenoir ne souhaite pas rendre hommage à une femme emblématique en particulier, mais plutôt à toutes les femmes. Il a donc décidé de peindre une silhouette très épurée sur un fond sombre, qui la fasse ressortir. « Je veux créer une silhouette à laquelle tout le monde peut s’identifier. Je veux donner à chacun la liberté de s’approprier une personnalité féminine. Je veux que ce tableau soit un tableau miroir, où tout le monde puisse voir ce qu’il a envie de voir. J’aime cette idée que le hasard puisse s’incarner et que l’aléatoire prenne forme pour laisser à chacun la liberté de décider qui il est. »

Acrylique et huile sur toile de coton.

30madame

FIGARO

madameFIGARO31


Lot 11

Spécial/madame

Spécial/madame

CLAUDE LÉVÊQUE, Enfant, il a embrassé un réverbère. « Ça m’a assommé et cela m’a en même temps révélé le pouvoir de la lumière », explique l’artiste Claude Lévêque, né à Nevers en 1953. « La lumière métamorphose les visiteurs et les lieux, théâtralise et rend le récit plus présent. La lumière agit sur les sens et stimule l’intelligence. » Pour cette raison, Claude Lévêque aime les fêtes foraines, l’ambiance du quartier de Pigalle et le néon pour sa puissance et sa fragilité. Il transforme les lieux, les architectures et les espaces, qui deviennent les métaphores de ses préoccupations, de ses passions, et de ses démons aussi. En 2009, il représente la France à la Biennale de Venise. En 2019, pour le 350e anniversaire de l’Opéra de Paris, il réalise une œuvre qui crée la polémique : deux pneus de tracteur recouverts d’une feuille d’or et installés de part et d’autre du grand escalier. CAUSE : L’ASSOCIATION ATOKÉ, qui vient en aide aux enfants de l’orphelinat Saint-Dominique, au Bénin.

Catherine Deneuve, actrice POURQUOI ELLE ? « J’AI CHOISI DE REPRÉSENTER CATHERINE DENEUVE POUR SON ICONIQUE RAFFINEMENT DANS SES APPARITIONS PUBLIQUES, SA RÉACTIVITÉ À FLEUR DE PEAU QUI ILLUMINE L’HISTOIRE DU CINÉMA ET SES POSITIONS LOYALES EN MARGE DES VERDICTS. » Si l’on observe sa filmographie, s’y dessine film après film le profil d’une femme qui résiste à la pression sociale. Comme Claude Lévêque, Catherine Deneuve n’aime ni l’inertie, ni les conventions. C’est une comédienne obstinée, indépendante, qui travaille depuis longtemps, qui n’a jamais été « la femme de » et qui s’est adressée aux hommes d’égale à égal. Gérard Depardieu a dit qu’elle était l’homme qu’il aurait voulu être. Catherine Deneuve, actrice aux cent films et à la beauté solaire, est une femme paradoxale, directe, secrète. Et la superstar du cinéma français.

32madame

FIGARO

Crayon et pastel sur papier Arches.

madameFIGARO33


Spécial/madame

Spécial/madame

Lot 12

THOMAS LÉVY-LASNE Né à Paris en 1980, Thomas Lévy-Lasne entre directement aux Beaux-Arts après son bac pour y étudier la peinture. « Une peinture que je voulais simple, figurative et classique, pour représenter l’état du monde et ses invariants, explique l’artiste, qui fut pensionnaire de la Villa Médicis, à Rome, en 2018. À son époque, Fantin-Latour peignait des jeunes filles qui lisaient à la bougie. Aujourd’hui, je peins des jeunes filles qui regardent leur téléphone portable. C’est ce que j’appelle un invariant culturel. » Depuis deux ans, Thomas Lévy-Lasne travaille sur les catastrophes naturelles passées et à venir, et sur les conséquences du réchauffement climatique. « Savez-vous que, dans mille ans, il restera encore sur la Terre 30 % du CO2 que nous avons allégrement répandu ? » Dans sa dernière exposition, L’asphyxie, il faisait d’ailleurs état d’un renoncement à l’idée de nature sauvage au profit d’un projet moderne d’artificialisation et d’utopie technologique. CAUSE : GOODPLANET. Reconnue d’utilité publique, cette fondation a été créée par Yann Arthus-Bertrand pour aider à préserver la planète.

Eva Bester, journaliste POURQUOI ELLE ? « PARCE QU’ELLE ME FAIT DU BIEN, PARCE QU’ELLE PARLE DE LA FRAGILITÉ, PARCE QU’ELLE DÉFEND L’ART. NOUS RÉUSSIRONS À CRÉER DE LA SOLIDARITÉ EN PARLANT DE NOS FRAGILITÉS PLUTÔT QUE DE NOS SUCCÈS. » C’est d’abord une voix. Celle de Remède à la mélancolie sur France Inter, émission diffusée le dimanche à 10 heures, qui compte aujourd’hui un million et demi d’auditeurs. C’est aussi une passion communicative pour tout ce qui a trait à l’écriture, à la peinture et à la musique. Bref, à tout ce qui peut nous sauver de la mélancolie. Cette journaliste née en 1985, productrice de l’émission, nous donne des outils pour vaincre ce mal du siècle, dont la lecture de Rilke, la fabrication de la confiture de figues ou l’observation des toiles de Frida Kahlo… En 2018, elle a publié le contenu de ses émissions chez Autrement.

Graphite sur papier Arches.

34madame

FIGARO

madameFIGARO35


Lot 13

Spécial/madame

Spécial/madame

INÈS LONGEVIAL Inès Longevial est née en 1990 à Agen, mais vit et travaille à Paris. Au travers de majestueux portraits, l’artiste ravive les couleurs de son enfance dans le Sud-Ouest. Les femmes constituent ses inspirations principales. Elle les représente dans des peintures vivantes et incandescentes, où couleurs de peau et origines s’entremêlent pour mieux souligner leur force universelle. L’autoportrait constitue une recherche permanente dans l’œuvre d’Inès Longevial : « La peinture est un vecteur qui permet d’extérioriser, un exutoire où l’on n’en finit pas d’essayer de comprendre qui l’on est. » Sa vidéo avec le danseur Léo Walk sur la chanson de Gainsbourg Parce que a fait d’elle une star planétaire. CAUSE : GOODPLANET. Reconnue d’utilité publique, cette fondation a été créée par Yann Arthus-Bertrand pour aider à préserver la planète.

Alexandria Ocasio-Cortez, femme politique américaine POURQUOI ELLE ? « ELLE CHANGE LES MENTALITÉS EN DÉNONÇANT LES MÉCANISMES DE DOMINATION. » À 29 ans, le 6 novembre 2018, la femme politique Alexandria Ocasio-Cortez est devenue la plus jeune représentante jamais élue au Congrès américain. Née dans le Bronx, cette députée démocrate, soutien du candidat Bernie Sanders durant les primaires, s’est fait remarquer pour ses talents d’oratrice et ses appels enflammés pour lutter contre les inégalités sociales et raciales, et pour sa mobilisation en faveur du Green New Deal. Le 18 août dernier, elle a prononcé un discours très remarqué, soulignant le mouvement de masse qui se lève dans son pays « contre la brutalité intenable d’une économie qui favorise les inégalités de richesse explosives dont bénéficient quelques-uns ».

36madame

FIGARO

Huile sur papier Arches.

madameFIGARO37


Spécial/madame

Spécial/madame

Lot 14

OLIVIER MASMONTEIL Aux Beaux-Arts de Bordeaux, déjà, il peignait les cieux comme le faisait Rubens, un exercice qui permet de comprendre des questions de transparence, d’opacité, de superposition des matières et des couleurs. Il intitule cette première partie de sa vie « La possibilité de peindre ». Dans la deuxième, « Le plaisir de peindre », il s’accorde le droit de brosser tous les sujets, paysages, scènes de genre, portraits… Celui de La Jeune Fille à la perle, de Vermeer, le fascine. C’est pour lui la quintessence du chef-d’œuvre, pour son intemporalité. Il ne cesse de la peindre pour tenter de percer le mystère de son regard. LA CAUSE : LA MAISON DES FEMMES DE SAINT-DENIS, un lieu d’accueil pour les femmes victimes de violences.

Salma Hayek, actrice & productrice POURQUOI ELLE ? « CHOISIR SALMA HAYEK, COMÉDIENNE MEXICAINE AU TEINT AMBRÉ ET AUX YEUX NOIRS, POUR REPRÉSENTER CETTE JEUNE FILLE À LA PERLE AU TEINT PÂLE ÉTAIT POUR MOI UNE NOUVELLE GAGEURE. » La vie de Salma Hayek, mère, épouse, actrice, productrice, a plus d’imagination que le cinéma. Comme celle de son idole, Frida Kahlo, dont elle interpréta le rôle dans le film de Julie Taymor et qui lui a valu une nomination en 2003 pour l’Oscar de la meilleure actrice. Sa trajectoire dessine un destin d’insoumise, qui commence du côté de Vera Cruz où elle est née, se poursuit à Hollywood où elle s’est imposée comme comédienne, productrice et réalisatrice, et s’ancre aujourd’hui à Paris où elle vit en partie.

Aquarelle et feutre sur papier Arches.

38madame

FIGARO

madameFIGARO39


Lot 15

Spécial/madame

Spécial/madame

HOM NGUYEN Né en France en 1972 de parents vietnamiens issus de la génération des boat people, Hom Nguyen a d’abord vendu des chaussures avant de se spécialiser dans la patine de souliers. Il met au point une technique, qu’il ira perfectionner au Japon auprès des grands maîtres du tatouage du quartier de Shibuya, au centre de Tokyo. De retour en France, il se consacre au dessin et à la peinture, et s’installe dans un atelier à Bagnolet. Autodidacte, vif, instinctif, l’artiste articule son travail autour de la figure humaine et de la complexité de ses trajectoires. Il a réalisé des portraits de légionnaires du 2e Régiment étranger de parachutistes, par définition apatrides et sans racines. Il anime un atelier de dessin au service psychiatrique de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, à Paris. CAUSE : LA MAISON DES FEMMES DE SAINT-DENIS, un lieu d’accueil pour les femmes victimes de violences.

Penélope Cruz, actrice POURQUOI ELLE ? « POUR SON CHARISME, SON PARCOURS – QUI L’A MENÉE D’UNE VIE TRÈS SIMPLE DANS LA BANLIEUE DE MADRID À HOLLYWOOD –, SON TALENT INCOMPARABLE, BIEN SÛR. ET SON ENGAGEMENT ASSOCIATIF EN FAVEUR DES ENFANTS DÉFAVORISÉS M’A BEAUCOUP TOUCHÉ. » Dès son premier rôle au cinéma dans Jamón Jamón, de Bigas Luna, elle crève l’écran. Depuis, elle ne l’a plus quitté. Icône du cinéma espagnol, actrice fétiche de Pedro Almodóvar, elle a tourné avec les plus grands, récolté un Oscar du second rôle dans Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen, où elle rencontré son compatriote Javier Bardem, avec qui elle a deux enfants. Elle prépare son septième film avec Almodóvar, Mères parallèles.

40madame

FIGARO

Feutre sur papier Arches.

madameFIGARO41


Spécial/madame

Spécial/madame

Lot 16

CHAROULA NIKOLAIDOU Née à Thessalonique, Charoula Nikolaidou, jeune artiste grecque, a étudié l’art à l’université Aristote. Ses œuvres sont vite remarquées par la critique pour leur douceur, leur élégance, leur transparence et leur silence, qui font naître un sentiment de trouble. Elle y montre des personnages apaisés, des couples fusionnels et soudés, des agoras pleines de monde en discussion et propose une vision de ce que doit être la démocratie : un espace où souffle l’esprit, la bienveillance, la compréhension et la défense des libertés. CAUSE : ELISE CARE, ONG de solidarité internationale qui apporte une aide médicale aux populations civiles vivant en zone de conflit, particulièrement en Irak, en Syrie et en Éthiopie.

Amal Clooney, avocate POURQUOI ELLE ? « C’EST UNE COMBATTANTE QUI DÉFEND LES ÊTRES HUMAINS, LEUR LIBERTÉ ET LEUR DIGNITÉ. JE L’AI PEINTE AVEC DES COULEURS QUI TRADUISENT SA FORCE ET SON DYNAMISME. » Si Charoula Nikolaidou a choisi comme « muse » Amal Clooney, c’est qu’elles ont en commun ce que Fernand Braudel appelait les « mémoires de la Méditerranée ». Toutes les deux viennent de terres de conflits incessants, où les réconciliations sont fragiles. Née à Beyrouth en 1978, avocate, diplômée de droit d’Oxford, spécialiste des droits de l’homme, Amal Clooney se bat aujourd’hui pour le sort des Yézidis, cibles des djihadistes en Irak, et pour que des tribunaux ad hoc soient constitués afin de juger les auteurs de ce génocide.

Huile sur papier Arches.

42madame

FIGARO

madameFIGARO43


Lot 17

Spécial/madame

Spécial/madame

PRUNE NOURRY Diplômée de l’École Boulle, à Paris, Prune Nourry s’intéresse aux thématiques liées à la bioéthique, soulignant le rôle ambigu des nouvelles techniques de procréation assistée. Elle est l’auteure des Dîners procréatifs, où les participants réfléchissent au concept de « l’enfant à la carte ». Avec sa série Spermbar, elle questionne l’industrie des « banques de sperme » et offre, dans des food trucks sur la Cinquième Avenue, des cocktails avec différents ingrédients où l’on peut choisir le niveau d’études, la couleur des cheveux, la religion. Fascinée par la Chine, elle réalise une armée de femmes en terre cuite, s’inspirant ainsi des fameux soldats de l’empereur Qin. Avec son exposition Imbalance, elle s’inspire de la philosophie chinoise obsédée par l’équilibre pour montrer les déséquilibres de la nôtre. Elle s’est vu offrir une carte blanche par le Musée Guimet, à Paris, en 2017. Récemment soignée pour un cancer, elle s’est sentie devenir, le temps du traitement, sujet de son propre travail. Avec Catharsis, et armée de ses outils de sculptrice, elle s’est réapproprié son corps et sa féminité. CAUSE : L’INJA, l’Institut national des jeunes aveugles.

Fanta Diakité, élève à l’Institut national des jeunes aveugles Fanta Diakité a 18 ans. En 2016, à la suite d’une cécité due à un glaucome, elle intègre l’Institut national des jeunes aveugles, apprend le braille et réadapte ses centres d’intérêt. Lors d’une sortie scolaire à la galerie Templon où était exposée Catharsis, que Prune Nourry avait réalisée lors de son traitement du cancer du sein, Fanta a pu toucher les œuvres. « L’art contemporain était pour moi une forme d’expression abstraite passant exclusivement par le visuel. Je me disais : “Ça, ce n’est pas pour moi !” Cette visite a tout changé. » Fanta a été remuée par les œuvres de l’artiste et par sa représentation d’un corps en souffrance.

44madame

FIGARO

Tirage pigmentaire.

madameFIGARO45


Spécial/madame

Spécial/madame

Lot 18

JEAN-MICHEL OTHONIEL Jean-Michel Othoniel, né en 1964, diplômé de l’École supérieure d’arts de ParisCergy, a découvert, lors d’un voyage dans les îles Éoliennes, l’obsidienne, cette roche noire, volcanique et vitreuse. Il perfectionne ensuite sa connaissance du verre, travaille avec le Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques (Cirva) et introduit en 1993 cette matière dans son travail. Lors de son passage à la Villa Médicis, à Rome, en 1995, il suspend des pièces organiques et érotiques dans les bambous du jardin. Il cultive un art de la poésie, de la délicatesse et du mystère pour poétiser et réenchanter le monde. Sublimant la nature, comme il l’a fait dans son exposition à Tokyo avec son jardin de chrysanthèmes, à Séoul avec Black Lotus et à Sète avec ses Géométries amoureuses. En 2018, il est élu à l’Académie des Beaux-Arts. CAUSE : LA CROIX-ROUGE MONÉGASQUE.

S.A.S. La princesse Charlène de Monaco POURQUOI ELLE ? « POUR SES CHOIX, SES ENGAGEMENTS, SON DYNAMISME. » C’est une princesse engagée au sein de la Croix-Rouge monégasque que JeanMichel Othoniel a voulu honorer, en dessinant le cœur rouge qu’il avait offert à l’ONG pour ses 70 ans. « C’est un cœur ouvert, une forme vivante, accueillante, dans laquelle le monde se reflète », explique l’artiste. Née en 1978 en Rhodésie du Sud (devenue Zimbabwe), elle devient nageuse et représente l’Australie aux J.O. de 2000. Après son mariage en 2011 avec S.A.S. Albert II de Monaco, elle crée sa fondation en faveur des femmes et des enfants en difficulté, cause à laquelle elle a été sensibilisée durant son enfance en Afrique du Sud.

Aquarelle sur papier Arches.

46madame

FIGARO

madameFIGARO47


Lot 19

Spécial/madame

Spécial/madame

MOUNA REBEIZ L’artiste libanaise Mouna Rebeiz a plongé dans la peinture après sa rencontre avec Alix de la Source, spécialiste de la peinture des XVIIe et XVIIIe siècles. Pendant dix ans, elle suivra son enseignement, étudiant les techniques des grands maîtres, avant de se lancer dans la peinture abstraite pour peindre la musique et tenter de la restituer sur la toile. Elle fustige l’ère du trash, de la vitesse, de l’instantané qui anéantit le sens, et affirme que « lorsque les mots n’ont plus rien à dire, c’est à l’art de prendre la relève ». CAUSE : SAFE WORLD PEACE POUR LE LIBAN, qui vient notamment en aide aux victimes de l’explosion du 4 août 2020, à Beyrouth.

Fairuz, chanteuse POURQUOI ELLE ? « LE 4 AOÛT 2020, JOUR DE L’EXPLOSION DANS LE PORT DE BEYROUTH, JOUR DE CAUCHEMAR, DE STUPEUR ET DE SIDÉRATION, LA VOIX DE FAIRUZ A RÉSONNÉ COMME JAMAIS DANS MON CŒUR . » Rien d’étonnant à ce que Mouna Rebeiz choisisse pour muse Fairuz, l’une des plus célèbres chanteuses du monde arabe qui, depuis les années 1950 - elle a aujourd’hui 85 ans -, n’a cessé de chanter l’amour pour son pays. Pendant la guerre civile du Liban, entre 1975 et 1990, de peur d’être récupérée par un des camps, elle s’est tue, devenant par ce long silence un symbole de paix et d’unité. « Seul le souffle de Fairuz rassemble tous les Libanais », explique Mouna Rebeiz.

48madame

FIGARO

Huile et pastel sur toile de lin marouflée sur papier.

madameFIGARO49


Spécial/madame

Spécial/madame

Lot 20

BAHAR SABZEVARI Artiste iranienne née en 1980, elle a d’abord vécu à Téhéran, avant de s’installer en Europe, puis à New York pour étudier les arts plastiques. Son travail pose la question suivante : « Comment être une femme dans un pays musulman ? » L’identité féminine la préoccupe, ainsi que l’obsession de ses compatriotes à vivre dans le passé, à romancer et à idéaliser la culture persane. Si elle en utilise les codes et les motifs dans ses autoportraits, c’est pour dénoncer cette nostalgie. CAUSE : L’IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux, qui défend la cause animale.

Marjane Satrapi, dessinatrice & réalisatrice POURQUOI ELLE ? « NOUS PARTAGEONS UNE HISTOIRE COMMUNE, CELLE DE FEMMES AYANT VÉCU EN IRAN PENDANT LA RÉVOLUTION ISLAMIQUE, UNE MÊME MATIÈRE, QUI EST NOTRE VIE ET DES COMBATS SEMBLABLES CONTRE LA RÉPRESSION, LA JUSTICE ET LE DROIT DES FEMMES. » Marjane Satrapi, dessinatrice et réalisatrice iranienne de 50 ans, a connu la célébrité avec la publication, entre 2000 et 2003, de Persepolis, une bande dessinée où elle raconte avec un humour ravageur sa jeunesse à Téhéran durant la révolution islamique, et les débuts de la guerre Iran-Irak. Suivent deux autres bandes dessinées, Broderies et Poulet aux prunes. Cette dernière deviendra un film en 2011, tout comme l’avait été Persepolis, quatre ans plus tôt. Elle vient de réaliser Radioactive, un film sur la vie de Marie Curie, tiré du roman graphique de l’artiste américaine Lauren Redniss.

Fusain et paillettes sur papier Arches.

50madame

FIGARO

madameFIGARO51


Lot 21

Spécial/madame

Spécial/madame

NEDKO SOLAKOV Plasticien bulgare né en 1957, Nedko Solakov a d’abord fait des études de mathématiques avant de devenir peintre et sculpteur. Si son sujet demeure la peur et l’insécurité de chacun dans un monde impitoyable, il le traite avec légèreté et élégance, utilisant aussi bien la photographie, la peinture, le dessin, la vidéo ou des installations ironiques et burlesques pour raconter ses histoires. Il entoure ses œuvres de petits textes, qui nous aident à entrer dans son monde tragicomique. Son tableau préféré est Le Triomphe de la mort de Pieter Brueghel l’Ancien. CAUSE : BELLE & BIEN, une association qui accompagne les malades du cancer en offrant des soins esthétiques pour renforcer l’estime de soi.

Julianne Moore, actrice POURQUOI ELLE ? : « C’EST UNE ACTRICE EXCEPTIONNELLE. J’AIME LA MANIÈRE DONT ELLE INCARNE LES FEMMES. J’AI ÉCRIT SUR SES CHEVEUX ET SON VISAGE LE NOM DE TOUS LES FILMS DANS LESQUELS ELLE A TOURNÉ. » Yeux couleur brandy, teint diaphane, lèvres mordorées comme dans un tableau de Gustav Klimt, l’actrice américaine Julianne Moore est l’incarnation du rêve américain. Elle commence sa carrière en tournant dans des soap operas, ce qui lui vaut un Emmy Award. À 33 ans, elle accède à la notoriété avec Short Cuts, le film de Robert Altman. Rôle après rôle, elle interroge l’identité féminine, parle du couple, démonte l’image d’Épinal du bonheur familial, et explore sans tabous l’instinct maternel, alternant blockbusters et films d’auteur. Elle le résume mieux que personne : « J’aime les gens plutôt cinglés et les femmes borderline. »

52madame

FIGARO

Aquarelle et feutre sur papier Arches.

madameFIGARO53


Spécial/madame

Spécial/madame

Lot 22

THU-VAN TRAN L’artiste Thu-Van Tran, née en 1979 à Hô-Chi-Minh-Ville, se nourrit de son expérience de femme exilée vivant en France pour explorer la question du déplacement physique et culturel, notamment au travers d’épisodes de l’histoire coloniale. Elle croit à l’importance de la matière et à la force de la couleur hautement symbolique. Le gris qu’elle utilise dans ses œuvres est un mélange de cinq couleurs que l’on retrouvait dans les Rainbow Herbicides, ces dioxines déversées par les Américains lors de la guerre au Vietnam. Les fûts contenant ces produits toxiques étaient respectivement marqués de blanc, rose, bleu, pourpre et orange. CAUSE : EURASIA FOUNDATION, association œuvrant au Vietnam pour l’intégration sociale et économique des personnes vulnérables.

Duong Thu Huong, romancière POURQUOI ELLE ? « SA FORCE M’A TOUJOURS INSPIRÉE ET, DE PLUS, ELLE ME RAPPELLE MA MÈRE. » Duong Thu Huong est une grande romancière née en 1947 à Thái Bình, au nord Vietnam, dont la carrière littéraire fut lancée en 1987 avec Au-delà des illusions (vendu à plus de 100 000 exemplaires). Elle développait dans ce superbe roman d’amour les conséquences sur le peuple des années de guerre et de mensonges du Parti communiste vietnamien. L’année suivante, elle récidivait avec Les Paradis aveugles (nouveau succès littéraire), qui lui valut huit mois d’emprisonnement par les autorités nord-vietnamiennes. Mais jamais elle ne renoncera à la lutte pour la démocratie et la liberté. « On peut tout perdre, écrit-elle, même sa vie, mais jamais son honneur. »

Aquarelle sur papier Arches.

54madame

FIGARO

madameFIGARO55


Lot 23

Spécial/madame

Spécial/madame

TURSIC & MILLE Formés à l’École nationale supérieure d’art de Dijon, tous deux nés en 1974 – Ida Tursic à Belgrade, Wilfried Mille à Boulogne-sur-Mer –, ils travaillent ensemble depuis 2000. Le duo puise son iconographie pop, punk et nihiliste dans les journaux, sur Internet et dans les scènes de la vie quotidienne. Le résultat donne un concentré de notre culture visuelle du XXIe siècle, sans souci de hiérarchie, illustrant ainsi la surcharge angoissante de productions picturales produites par les médias. Tursic & Mille ont été nommés au Prix Marcel Duchamp 2019 et figurent parmi les lauréats 2020 du Grand prix de peinture de la Fondation Simone et Cino Del Duca. CAUSE : SAFE WORLD PEACE POUR LE LIBAN, qui vient notamment en aide aux victimes de l’explosion du 4 août 2020, à Beyrouth.

Vivienne Westwood, designer & styliste POURQUOI ELLE ? « ELLE EST L’ICÔNE DU SIÈCLE, ELLE A CONSTRUIT SA VISION DU MONDE EN RÉACTION À L’ORDRE ÉTABLI. NOUS L’AVONS REPRÉSENTÉE D’APRÈS UNE PHOTO QUI MONTRE SON CÔTÉ À LA FOIS IRONIQUE, FRAIS ET ACIDE. » Il n’est pas étonnant que la créatrice de mode anglaise Vivienne Westwood, celle qui s’est rendue sans culotte à Buckingham Palace pour recevoir la médaille d’Officier de l’Empire britannique des mains de la Reine, soit une de leurs muses. Hérétique, elle le fut, au milieu des années 1970, quand elle écrivait les mots fuck ou destroy sur des vêtements traversés d’épingles de nourrice ou de chaînes sadomaso. Son univers renvoie autant au Londres de 1984 de George Orwell qu’à la société du Meilleur des mondes d’Aldous Huxley. Très tôt, cet enfant terrible de la mode décide de ne pas utiliser de fourrure dans ses collections. En 2012, elle soutient publiquement Greenpeace et sa campagne Save the Arctic.

56madame

FIGARO

Huile et pastel sur papier Arches.

madameFIGARO57


Spécial/madame

Spécial/madame

Lot 24

ANDREA TYRIMOS Andrea Tyrimos, née en 1986, vit et travaille à Londres. Son sujet est la vulnérabilité, et particulièrement celle des personnes atteintes de problèmes psychiatriques. Elle réalise des portraits intimes et saisissants de ses modèles, qu’elle interviewe en même temps qu’elle les peint. Elle y exprime la solitude de ces êtres isolés, incompris, différents, avec une peinture douce et pleine de délicatesse qui parvient à atteindre le fond de l’être. Pour Andrea Tyrimos, les stigmates de maladie mentale se voient sur le visage. C’est cette faille qu’elle parvient à capter et à reproduire. CAUSE : CLUBHOUSE FRANCE, association qui aide les personnes souffrant de bipolarité, de schizophrénie ou de dépression sévère.

Adwoa Aboah, top-modèle POURQUOI ELLE ? : « PARCE QU’ADWOA ABOAH REPRÉSENTE POUR MOI LA PUISSANCE DE LA RÉSILIENCE, ET QU’ELLE EST UN VÉRITABLE EXEMPLE POUR LES GENS EN SOUFFRANCE. » Adwoa Aboah, top-modèle de 28 ans née en Angleterre, est d’origine ghanéenne. Avec son crâne rasé, ses taches de rousseur, son regard mélancolique, elle a fait la couverture des plus grands magazines de mode – notamment de l’édition britannique du Vogue avec Meghan Markle comme rédactrice en chef –, et a posé pour Calvin Klein, Alexander Wang, Kenzo. Mais sa fierté réside dans la création de sa plateforme digitale Gurls Talk, dont le but est d’aider les jeunes filles qui souffrent d’addiction, d’image corporelle dépréciée ou de dépression. Un état qu’Adwoa Aboah a connu.

Huile sur toile de lin.

58madame

FIGARO

madameFIGARO59


Lot 25

Spécial/madame

Spécial/madame

JOANA VASCONCELOS L’immense paire d’escarpins rutilants exposée au château de Versailles en 2012, c’est elle ! Première femme à exposer dans ce lieu mythique qui offre régulièrement une carte blanche à un artiste contemporain, Joana Vasconcelos, créatrice portugaise née en 1971, manie avec brio l’art de la provocation. Ses escarpins Marilyn qui brillent de mille feux dans la Galerie des glaces ne sont, quand on s’en approche, qu’un subtil empilement de casseroles et de couvercles en inox ! Le processus de création de Joana Vasconcelos repose ainsi sur le détournement d’objets du quotidien pour offrir une vision critique de la société, et tout particulièrement de la place qui y est donnée aux femmes. Elle expose son travail dans le monde entier. CAUSE : REFÚGIO ABOIM ASCENSÃO, association portugaise d’aide aux enfants maltraités ou abandonnés.

Stella McCartney, styliste POURQUOI ELLE ? : « NOUS PARTAGEONS LES MÊMES VALEURS. NOUS AIMONS LA TRADITION, L’ARTISANAT ET ŒUVRONS TOUTES LES DEUX POUR LA PRÉSERVATION DE L’ENVIRONNEMENT. » La créatrice Stella MCCartney, née en 1971, fille du Beatles Paul McCartney et de la photographe américaine Linda Eastman, est diplômée de la prestigieuse école de design Central Saint Martins de Londres. Pionnière de la mode green, elle a transformé cet art en outil de combat pour changer les habitudes de consommation des fashionistas. Écolo, végétarienne et farouche défenseure de la cause animale, elle se démarque par l’utilisation exclusive de matières écoresponsables. Dans ses collections, on ne trouve ni cuir ni fourrure. Sa façon à elle de marier glamour et engagement.

60madame

FIGARO

Pearly Gates. Collage de tissus et application de sequins sur papier Arches. Œuvre produite avec la collaboration de Stella McCartney.

madameFIGARO61


Spécial/madame

ARTCURIAL

ŒUVRER ensemble MEDIATRANSPORTS, LEADER DE L’AFFICHAGE TRANSPORT, EST FIER DE METTRE EN AVANT LES COMBATS DE FEMMES ENGAGÉES POUR UN MONDE PLUS JUSTE.

J

E SUIS PARTICULIÈREMENT HEUREUSE de pouvoir à nouveau cette année soutenir cette édition d’Artistes à la Une Togeth’HER, avec une campagne déployée en 4 x 3 sur les quais du métro parisien, ainsi que sur plusieurs centaines d’écrans numériques. Ce partenariat s’inscrit dans la lignée des engagements RSE de MediaTransports, et de nos soutiens à différentes causes, notamment en matière de respect de la personne, de protection de l’environnement et de lutte contre l’exclusion. Nombre des causes portées par ces femmes d’exception s’inscrivent en effet dans ces enjeux, en France et dans le monde. Plus encore, la diversité de ces femmes, de

leur parcours, de leurs origines, de leurs engagements, a en commun une volonté farouche d’œuvrer pour un monde plus juste, plus égalitaire, plus durable. Ce fameux “monde d’après”, dont la crise sanitaire semble avoir été le catalyseur, a sans doute déjà ses racines dans les combats de ces femmes engagées. Il est donc plus que jamais nécessaire de les mettre à la une, en guise de reconnaissance, certes, mais aussi pour sensibiliser à ces causes et à la nécessité de poursuivre toute la mobilisation qu’elles requièrent. Nous sommes donc fiers d’offrir une forte visibilité à ce projet artistique auprès de millions de voyageurs franciliens, au cœur de leur quotidien, pour contribuer au succès d’Artistes à la Une Togeth’HER 2020. » ö

PAR VALÉRIE DECAMP, DIRECTRICE GÉNÉRALE DE MEDIATRANSPORTS

Salma Hayek par Olivier Masmonteil PHOTO DROITS RÉSERVÉS

«

Penélope Cruz par Hom Nguyen

Vente caritative

ARTISTES À LA UNE TOGETH’HER 2020 Carte blanche à 26 artistes célébrant les femmes engagées Les 26 œuvres seront vendues au profit des causes soutenues par les artistes et ces femmes

Crédits photographiques Pages 5, 6, 7, 8 et 62 : Tous droits réservés. Page 9 : A. Jarrier. Visuels des œuvres, pages 13 à 61 : Association Artistes à la Une © 2020 - Tous droits réservés

62madame

FIGARO

Vente caritative Online only Du 5 au 11 novembre 2020 Pour enchérir, s’enregister préalablement sur artcurial.com

Contact Carine Decroi cdecroi@artcurial.com 01 42 99 16 52


CONDITIONS GÉNÉRALES D’ACHAT, VENTE PAR VOIE ÉLECTRONIQUE ARTCURIAL SAS Artcurial SAS est un opérateur de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques, régi par les articles L 321-4 et suivant du Code de commerce. En cette qualité Artcurial SAS agit comme mandataire du vendeur qui contracte avec l’acquéreur. Les rapports entre Artcurial SAS et l’acquéreur sont soumis aux présentes conditions générales d’achat. Le site Artcurial Live qui appartient à Artcurial SAS, détenteur des droits de propriété intellectuelle, réalise des ventes aux enchères volontaires de biens mobiliers, par voie électronique uniquement et sur le réseau internet. Ces ventes sont conformes à la législation en vigueur en France en matière de vente aux enchères publiques. Les conditions générales d’achat sont consultables par chacun et peuvent être téléchargées à tout moment gratuitement.

1. LE BIEN MIS EN VENTE a) Pour chaque lot mis en vente, Artcurial SAS met en ligne des photographies claires, précises, de haute qualité, en nombre suffisant, prises dans son studio photo, de manière que tout internaute puisse se faire une opinion sur la qualité de l’objet proposé. Artcurial SAS joindra à la description de la notice, un rapport de condition qui reflète l’état de conservation et d’usage de chaque lot. Compte tenu de la précision apportée dans cette notice descriptive, aucune photographie complémentaire ne sera envoyée. b) Avant la vente aux enchères, tout acquéreur potentiel peut demander à examiner de visu le ou les biens souhaités, sur rendez-vous exclusivement, pris a minima avec un délai de 48h, en adressant un mail à l’administrateur responsable de la vente. Seul le ou les lots mentionnés dans sa demande écrite, pourront être examinés. Artcurial SAS se réserve le droit de demander la carte nationale d’identité des personnes reçues, dont le nombre maximum par rendez-vous est de deux. c) Les descriptions des lots résultant du catalogue, des rapports, des étiquettes et des indications, y compris les indications données sur l’existence d’une restauration, d’un accident ou d’un incident affectant le lot ne sont que l’expression par Artcurial SAS de sa perception du lot, mais ne sauraient constituer la preuve d’un fait. d) L’absence d’indication d’une restauration d’un accident ou d’un incident dans le catalogue, les rapports, les étiquettes ou verbalement, n’implique nullement qu’un bien soit exempt de tout défaut présent, passé ou réparé. Inversement la mention de quelque défaut n’implique pas l’absence de tous autres défauts. e) Les estimations des biens mis aux enchères sont indiquées exclusivement en euro, hors frais de vente, frais de livraison, droits de douane ou taxes diverses. Ces estimations sont transmises à titre purement indicatif et elles ne peuvent être considérées comme impliquant la certitude que le bien sera vendu au prix estimé ou même à l’intérieur de la fourchette d’estimations. Les estimations ne sauraient constituer une quelconque garantie.

2. LA VENTE PAR VOIE ELECTRONIQUE a) La vente aux enchères par voie électronique a une durée limitée, encadrée avec date et heure de début, date et heure de fin. Elle est menée en euro. Pendant cette période Artcurial SAS offre un service d’assistance en répondant aux questions des futurs enchérisseurs sur la nature de tout lot mis en vente, sous réserve que ces questions lui soient adressées exclusivement par mail à l’administrateur responsable de la vente et ce jusqu’à 2H avant la clôture de la vente. b) L’inscription d’un enchérisseur sur le site internet Artcurial Live ne peut être effectuée sans avoir au préalable consulté et accepté les conditions générales d’achat qui expriment l’intégralité des obligations des Parties. En cliquant sur la case «j’accepte les conditions d’utilisation du site», tout enchérisseur reconnait avoir pris connaissance, préalablement à la passation du contrat, des présentes CGA et déclare les accepter sans réserve. En conséquence l’enchérisseur reconnait être parfaitement informé du fait que son accord concernant le contenu des présentes CGA ne nécessite pas la signature manuscrite de ce document, dans la mesure où il souhaite enchérir en ligne sur le site internet Artcurial. com. L’enchérisseur reconnait que les présentes CGA lui sont parfaitement opposables. c) Les enchérisseurs doivent s’enregistrer au préalable pour enchérir. Artcurial SAS se réserve le droit de demander à tout acquéreur potentiel de justifier de son identité par l’envoi d’un document national d’identité (passeport, carte d’identité nationale ou US driving licence) et éventuellement d’un justificatif de domicile. Artcurial SAS se réserve le droit de demander des éléments complémentaires. Jusqu’à la réception du mail de confirmation de l’enregistrement par Artcurial SAS, l’acquéreur potentiel n’aura pas accès à la plateforme d’enchères de la vente en ligne. Par ailleurs Artcurial SAS se réserve le droit d’interdire l’accès à son site de vente on line à tout acquéreur pour justes motifs. d) Toute enchère enregistrée et confirmée par la plateforme, est susceptible d’entrainer une adjudication au profit de l’enchérisseur qui l’a déposée. Le simple fait de porter une enchère et de la confirmer engage en effet celui-ci, puisque le transfert de propriété du bien intervient à la clôture de la vente. L’adjudicataire sera l’enchérisseur ayant porté l’enchère la plus haute, pourvu qu’elle soit égale ou supérieure au prix de réserve stipulé. Il devient donc propriétaire du bien en date et heure de clôture de la vente. Il recevra dans les deux heures suivant la vente un mail, lui confirmant l’adjudication assorti de sa facture. Il est du devoir de chaque enchérisseur de vérifier ses mails et ses SPAM. A l’inverse, Artcurial SAS ne communiquera ni par email ni par téléphone auprès des enchérisseurs n’ayant pas remporté de lots, et ne saurait en être obligé. L’adjudicataire ne pourra obtenir la livraison du lot qu’après règlement de l’intégralité du prix.

f) Si Artcurial SAS reçoit plusieurs ordres pour des montants d’enchères identiques, c’est l’ordre le plus ancien qui sera préféré. Artcurial SAS ne pourra engager sa responsabilité notamment en cas de problème technique sur sa plateforme ayant entrainé une erreur ou une omission d’exécution de l’ordre transmis par un acquéreur. g) Lorsqu’ un prix de réserve aurait été stipulé par le vendeur, Artcurial SAS se réserve le droit d’adjuger le lot à l’acquéreur qui aura porté une enchère au moins égale à la réserve. Le vendeur n’est pas autorisé à porter lui-même des enchères directement ou par le biais d’un mandataire. Le prix de réserve ne pourra pas dépasser l’estimation basse. h) Artcurial SAS dirigera la vente électronique de façon éthique et discrétionnaire, en veillant à la liberté des enchères et à l’égalité entre l’ensemble des enchérisseurs. En cas de contestation, Artcurial SAS se réserve d’annuler, ou de remettre le lot en vente.

3. L’EXÉCUTION DE LA VENTE a) Le paiement du lot aura lieu au comptant, pour l’intégralité du prix TTC. L’adjudicataire pourra s’acquitter de sa facture par les moyens suivants par carte de crédit : VISA, MASTERCARD ou AMEX (en cas de règlement par carte American Express, une commission supplémentaire de 1,85 % correspondant aux frais d’encaissement sera perçue). Le paiement s’effectue exclusivement sur une plateforme en ligne sécurisée. b) Artcurial SAS sera autorisé à reproduire sur le procès-verbal de vente et sur le bordereau d’adjudication les renseignements qu’aura fournis l’adjudicataire avant la vente. Toute fausse indication engagera la responsabilité de l’adjudicataire. c) Artcurial SAS assurera le lot jusqu’à réception du paiement en totalité et son retrait le 14 décembre 2020 par l’adjudicataire, qui renonce à tout recours contre Artcurial SAS, dans l’hypothèse où par suite du vol, de la perte ou de la dégradation de son lot, après le paiement, l’indemnisation qu’il recevra de l’assureur de Artcurial SAS serait avérée insuffisante. d) Le lot ne sera délivré à l’acquéreur qu’après paiement intégral du prix, des frais et des taxes.

4. RÉTRACTATION

8. RETRAIT DES LOTS

En application de l’article L. 121-21-8 du code de la consommation, dans le cadre de la vente aux enchères publiques d’objets mobiliers par voie électronique à distance, le client ne bénéficie pas d’un droit de rétractation. Chaque enchère portée, chaque adjudication est définitive et engage le client qui les a portées, elles sont exclues du champ du droit de rétractation. Tout adjudicataire qui refuserait de payer le prix d’adjudication et les frais relatifs à celle-ci serait susceptible d’être poursuivi et se verrait par ailleurs refuser tout ordre d’achat ultérieur dans le cadre de toutes les ventes aux enchères publiques organisées par Artcurial SAS.

Le retrait des lots se fera directement à la Monnaie de Paris le 14 décembre 2020 entre 14h et 18h obligatoirement, sur présentation de la facture d’achat acquittée.

L’adjudicataire peut également mandater un tiers tel que son transporteur pour le faire en son nom ou bien accepter le montant de frais de transport transmis avec la facture, qu’il pourra régler concomitamment et qui déclenchera le processus immédiat d’envoi par messagerie aérienne.

5. LES INCIDENTS DE LA VENTE

Toutes les formalités et transports pour un envoi hors de l’UE restent à la charge exclusive de l’acquéreur.

En cas de contestation Artcurial SAS se réserve de désigner l’adjudicataire, de poursuivre la vente ou de l’annuler, ou encore de remettre le lot en vente.

6. PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE - REPRODUCTION DES ŒUVRES Artcurial SAS est propriétaire du droit de reproduction de son catalogue en ligne. Toute reproduction de celui-ci est interdite et constitue une contrefaçon à son préjudice. En outre Artcurial SAS dispose d’une dérogation lui permettant de reproduire dans son catalogue en ligne les œuvres mises en vente, alors même que le droit de reproduction ne serait pas tombé dans le domaine public. Toute reproduction du catalogue en ligne d’Artcurial SAS peut donc constituer une reproduction illicite d’une œuvre exposant son auteur à des poursuites en contrefaçon par le titulaire des droits sur l’œuvre. La vente d’une œuvre n’entraîne pas au profit de son propriétaire le droit de reproduction et de présentation de l’œuvre.

7. BIENS SOUMIS À UNE LÉGISLATION PARTICULIÈRE

À défaut de paiement par l’adjudicataire 25 jours après la vente, celle-ci est résolue de plein droit, sans préjudice de dommages intérêts dus par l’adjudicataire défaillant.

La réglementation internationale du 3 mars 1973, dite Convention de Washington a pour effet la protection de spécimens et d’espèces dits menacés d’extinction.

Le bien est remis en vente pour le compte du vendeur. Artcurial SAS se réserve d’exclure de ses ventes futures, tout adjudicataire qui aura été défaillant ou qui n’aura pas respecté les présentes conditions générales d’achat.

Les termes de son application diffèrent d’un pays à l’autre. Il appartient à tout acheteur de vérifier la législation appliquée dans son pays à ce sujet avant d’enchérir.

e) Les achats qui n’auront pas été retirés le 14 décembre 2020 seront transportés dans un lieu de conservation aux frais de l’adjudicataire défaillant qui devra régler le coût correspondant pour pouvoir retirer le lot, en sus du prix, des frais et des taxes.

Tout lot contenant un élément en ivoire, en palissandre…quelle que soit sa date d’exécution ou son certificat d’origine, devra être enlevé directement au bureau de Paris. Artcurial SAS n’effectuera aucune démarche de passage en douane pour une exportation, de ces lots.

Pour toute question relative au retrait des lots, nous vous invitons à contacter : Monsieur David-Hervé Boutin à l’adresse email suivante : Contact@togeth-her.com

Tout lot non récupéré par son adjudicataire le 14 décembre 2020, sera transporté à ses frais dans un entrepôt à 100 km de Paris et des coûts d’entreposage de 50 € HT par semaine, tout semaine commencée étant due, lui seront facturés.

9. INDÉPENDANCE DES DISPOSITIONS

12. PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES Artcurial SAS s’engage à respecter la confidentialité des messages qu’il reçoit de chacun de ses clients. Le renseignement des informations nominatives collectées est obligatoire, ces informations étant indispensables pour le traitement des ordres d’achat et l’établissement des factures. L’interception de ces éléments par des tiers, malgré le système de sécurisation du transfert des données mis en place, ne saurait engager la responsabilité d’Artcurial SAS. Artcurial SAS s’engage à ne divulguer à une tierce personne physique ou morale aucune des données nominatives transmises par les enchérisseurs lors de leur inscription. Toute personne s’étant fait enregistrer auprès de Artcurial SAS dispose d’un droit d’accès et de rectification aux données nominatives fournies à Artcurial SAS dans les conditions de la Loi du 6 juillet 1978 mise en conformité par le Règlement général sur la protection des données (RGPD), au règlement européen du 27 avril 2016 directement applicable dans tous les pays européens depuis le 25 mai 2018.

Les dispositions des présentes conditions générales d’achat sont indépendantes les unes des autres. La nullité de quelque disposition ne saurait entraîner l’inapplicabilité des autres.

10. COMPÉTENCES LÉGISLATIVE ET JURIDICTIONNELLE Conformément à la loi, il est précisé que toutes les actions en responsabilité civile engagées à l’occasion des prisées et des ventes volontaires et judiciaires de meuble aux enchères publiques se prescrivent par cinq ans à compter de l’adjudication ou de la prisée. La loi française seule régit les présentes conditions générales d’achat. Toute contestation relative à leur existence, leur validité, leur opposabilité à tout enchérisseur et acquéreur, et à leur exécution sera tranchée par le tribunal compétent du ressort de Paris (France).

11. PROTECTION DES BIENS CULTURELS Artcurial SAS participe à la protection des biens culturels et met tout en œuvre, dans la mesure de ses moyens, pour s’assurer de la provenance des lots mis en vente dans ce catalogue.

e) Toute personne qui se porte enchérisseur s’engage à régler personnellement et immédiatement le prix d’adjudication. Tout enchérisseur agit uniquement pour son propre compte.

V_3_FR


Spécial/madame

À LA RECHERCHE D’UN IMPACT POSITIF POUR CHACUN DE SES INVESTISSEMENTS, IVANHOÉ CAMBRIDGE SOUTIENT LES PERSONNES ET LES COLLECTIFS QUI S’ENGAGENT POUR PLUS D’INCLUSION ET DE BIEN-ÊTRE.

Tiré à part réalisé par Madame Figaro, en collaboration avec Artistes à la Une Togeth’HER 2020 Supplément Figaro nos 23708 et 23709 des 6 et 7 novembre 2020 - Commission paritaire 0421 C 83022 NE PEUT ÊTRE VENDU SÉPARÉMENT

66madame

FIGARO

Ivanhoé Cambridge est reconnue pour ses engagements en faveur d’une meilleure représentation des femmes dans sa gouvernance et du développement durable dans l’immobilier.

Photo : Getty Images

C’EST AINSI QUE NOTRE ENGAGEMENT PREND VIE


Profile for Artcurial

Artistes à la Une – Togeth’her 2020