Page 1

Anne Queyras-Louail Des mots comme des images, des histoires en ĂŠcho

Mai 2011


>

Urgence poĂŠtale Encre sur Bristol. A3. 2010


D

otée d’une maîtrise de philosophie, Anne QueyrasLouail a appris à peindre quand elle était encore petite fille, avec un tube de rouge à lèvres et une boîte de cirage, sur des planches de bois ou des galets. Aujourd’hui, elle écrit, peint, sculpte et dessine avec tout ce qui lui passe par l’esprit ou sous la main : liants choisis pour leur texture et leur qualité de transparence ; sables de Fontainebleau ou d’ailleurs, parce que chacun a son grain, sa couleur; encres fluides ou décomposées, végétaux, morts ou vifs, fils de fer… Dédoublant les épaisseurs de papier pour créer de la matière, martyrisant ses supports pour la faire jaillir de derrière la toile, elle joue de son esprit d’escallier pour que ses oeuvres se répondent, créant ainsi des univers en écho. Résolument inscrite dans une approche narrative, elle écrit avec les mots comme avec les images et célèbre la poésie du temps qui passe. Anne Queyras-Louail vit et travaille à Paris.


Je voulais vous dire


Pour cause de printemps


Je renouais alors les liens d'un amour blessé que j'avais cru inaltérable. J'encaissais avec peine de trop précoces disparus et m'effrayais des menaces de mort qui plânaient sur des proches. Je mesurais enfin, hélas !, l'immense précarité que j'avais revêtue le jour de ma naissance. Sans doute était-ce à cause de cette angoisse et de ce goût de vivre que je tenais serré contre mon âme, comme un talisman. Mes yeux avaient faim de ce spectacle-là, de cette renaissance centrifuge qui allait me contaminer. La vie - voyez-vous, gagne toujours et l'Homme lui-même est pétri de la terre où ses cendres s'effacent.


<

Cette Planète part à la dérive Technique mixte et végétaux séchés sur toile. 50 x 100 cm. 2007

> Gaïa Structire en matériaux divers dont végétaux séchés. ht : 70 cm (sous vitrine plexiglass 75 x 80 cm). 2008


Refleurir <

XX Structure en matériaux divers dont végétaux séchés. ht : 55 cm (sous vitrine plexiglass 50 x 65 cm). 2008


<

Nous irons au pré pour entrer dans la danse. Il nous faut voir le temps s'égrainer lentement de pollens en pétales, de pétales en fruits, de fruits en pourrissures, de pourrissures en attente. Là, au deuxième printemps, trois totems ont poussé revêtant les saisons une à une observée. Deux amants s'enlaçaient tout au fond du verger. Un Egyptien bavard se tenait à l'entrée. Un peu plus loin, tout juste éclose, une silhouette inachevée. Ils étaient trois Éphémérales : je les ai vus disparaître dans un manteau d'hiver et les ai vus renaître avec les arbres en fleurs. Comment aurais-je pu dire cela d'un simple coup de pinceau, d'un trait trop appliqué ? Il y avait la sève, la poussée vers le haut, cette attraction pour les cieux.

<

Les Éphémérales - les Amants Installation en plein air à 1450 m. d'altitude. Structure en matériaux divers sur base mélèze. ht : env. 2m. 2008


Rechercher


<

Jeunes pousse Technique mixte sur et sous toile (passe-muraille). 120 x 80 cm. 2009 (p. de gauche : détail)

Le jaune et le bleu en poudre pigmentaire se sont alors mélés aux boues épaisses que je confectionnais. Comme la graine qui éclos sous la terre puis se fraie un passage entre les minéraux épars, ma pâte colorée a germé en surface, se faufilant entre les mailles. J'ai vu alors pousser sur la toile mille et cent radicelles, comme autant de brins d'herbes au jardin des Éphémérales. Tous mes traits désormais se tendaient vers le ciel, la moindre goutte d'encre devenait explosive et je recyclais à tout va les chutes de radicelles que mes toiles perdaient avant séchage. Il me fallait les faire vivre ailleurs, sur d'autres supports, pour que cela demeure. Mon esprit d'escalier me faisait passe-muraille.


<

La Courtisane (d'après Vermeer) Encre sur bristol. 15 x 24 cm. 2009

<

Celebration time Technique mixte sur papier torchon (gâchis de la toile Jeunes pousses) . 18 x 26 cm. 2009


Écrire Il me fallait ce temps Ce temps pour observer, à loisir, le monde, les transitions. Ce temps pour peaufiner les gestes, débrider les idées folles. Ce temps pour être prête à écrire, avec des mots comme avec des images. Écrire une histoire en escalier. Errer dans un récit décousu de fil blanc : celui d'un couple originel enlacé sous un arbre aux fruits d'automne : ces coings jaunes vifs sur la blancheur des hivers précoces. Je devais dérouler des chapitres - tout un récit ! à cause de l’écho que les mots font aux images. Dire ce que l’image cache, Révéler ce que tait le mot. Faire dialoguer les univers et croiser les médias, détourner les usages, laisser faire et écouter, en silence, le bruit des couleurs et l’éclat des paroles.


pour vous parler d'amour


Les Éphémérales


<

Carnet de vie des Éphémérales (début d'été). Collage et technique mixte sur papier torchon. 32 x 39 cm. 2008

Les Éphémérales sont d'abord un projet d'écriture. Les mots y sont formés de lettres ou d'images. Chaque élément de langage y acquiert sa propre fonction narrative. L'image n'illustre pas le texte, le texte n'explique pas l'image : l'un et l'autre ajoutent à la narration son sens et son regard. C'est une série composée de saisons : la première est achevée et a fait l'objet - à mi-parcours - d'une exposition de deux mois à l'espace culturel le Grand Pré près de Saint-Brieuc, au cours de l'été 2010. La deuxième saison, justement consacrée au langage, démarre à peine. Le premier épisode a été présenté à l'atelier de l'artiste en avril 2011.


Les Éphémérales - saison 1

Saison des amours


1 - Le livre des Errances Enquête poétique sur la trace de deux amants originels, le livre des Errances compte une trentaine d'illustrations en noir et blanc. Édité en 20 exemplaires numérotés et signés, il est également consultable en ligne.

2 - Amo ergo Sum. Histoire sans parole composée de quatre toiles passe-muraille et des gâchis et photos associées. Évocation des multitudes nées de l'amour et des cycles de générations.

3 - Les Revers du temps. Histoire sans parole composée d'un triptyque, de quatre toiles passe-muraille et des photos associées, ainsi que de quelques encres en noir et blanc. Cette combinaison dévoile un couple qui se déchire, laissant errer des âmes solitaires.

4 - Soulage(s)-moi. Série d'œuvres abstraites sur fond de noirceur et qui interroge les philosophes sur la question "pourquoi aime-t-on ?". La série aborde Socrate, Lucrèce et Montaigne. Elle s'achève par une série consacrée à Nietzsche. Elle est peinte sur disques vynil et cd à accrocher au mur ou montés en sculptures..


<

Les Errances. 64 pages. format 18 X 26 cm à l'Italienne. Ed. numérotée et signée 1/20

> llustrations du livre des Errances.Encre et lavis sur papier torchon. 36 x 51 cm. 2010.

Le livre des Errances


Promenade atemporelle dans un jardin des quatre saisons avec Ovide, Neruda, Char et Celan, le livre des Errances décrypte la figure d'un amour originel : celui des amants éphémérales plantés dans mon jardin. Alors que le dessin progresse de la figuration libre à l'abstraction, le récit chemine entre amour, mort et création, livrant un hymne passionné à la poésie, à l'art, à la vie. Les Errances sont consultables en ligne : http://issuu.com/aqlpeintre/ docs/errances


Les Amants des quatre saisons (printemps, ĂŠtĂŠ, automne, hiver). Technique mixte sur et sous toile (paasemuraille) . 4 toiles de 50 x 100 cm. 2010


Amo ergo sum

Vivants, aimants et pensant, les amants sont des dĂŠmiurges porteurs de multitudes.


Déclinaison de la figure des amants selon le procédé poétique dit du blason, les quatre toiles qui clôturent le livre des Errances ont été réalisées avec la technique que j'ai baptisée le passe-muraille. Celle-ci consiste à faire passer la matière — mélange de pigments et de liants divers à base d'acrylique - à travers le lin, en travaillant la toile en partie par l’arrière. Ainsi, toutes les parties colorées des quatre œuvres des pages précédentes sortent perpendiculairement à la toile, en bulles ou en fils de matière rigidifiée (les photos ci-contre et ci-dessus ont été prises l'appareil photo posé sur la toile Les Amants des quatre saisons - Été - voir p. précédente -) . La technique du passe-muraille invente un nouvel espace sur la toile, amenant le visiteur à la regarder à trois centimètres et de profil. Un changement de position et c’est le monde observé qui se transforme. La série Amo ergo Sum réinterprète les toiles à partir de ce regard-là et dévoile un processus de repeuplement : l'amour comme point de départ de la vie, comme moteur de la création.


Les photos passe-muraille


Les gâchis Les gâchis sont créés avec les matières issues des toiles passe-muraille. Cette technique gaspille en effet beaucoup de préparation : le “trop-plein” qui reste dans la soucoupe, mais aussi certains fils de matière qui tombent avant séchage sur une plaque disposée sous la toile. Récupérée, cette matière est appliquée sur différents supports, le plus souvent du papier torchon, pour créer une nouvelle composition.. Assemblés, ces gâchis forment à leur tour une suite narrative cohérente qui complète celle née des photos passemuraille. Ainsi, à la notion de multitude s'ajoute celle des générations.


Le Revers du temps Discorde et rupture : l'amour parfois nous blesse et l'on est loin, très loin, des promesses de naissance. Les photos passe-muraille des quatre toiles conceptuelles ci-contre - les Particules complémentaires -, parlent de la douleur que le temps, parfois, inscrit sur nos histoires singulières.


Soulage(s)-moi L'amour comme moteur de vie, muse, source de partage et de langage, l'amour comme ferment de l'art. Mais la douleur ? Quel sens a tout ceci qui ne peut me guérir ni de la peine, ni du trépas ?

<

Socrate/ Le Suspens. Technique mixte sur papier torchon : 20 x 20 cm. 2010

>

L'indifférence Encre sur carton plume 15 x 15 cm. 2010


Socrate

<

> L'Interrogation et Le Beau Encre sur carton plume. 8 x10 cm. 2010

<

Socrate et DĂŠmocrite Collage et technique mixte sur papier torchon. 18 x 26 cm. 2010

<

L'Infini Technique mixte sur papier torchon. 36 x 50 cm. 2010


<

La Chute Technique mixte sur papier torchon. 36 x 51 cm. 2010

<

La Fuite et Confusion Encre sur carton plume. 8 x12 cm. 2010

<

La Discipline du multiple Technique mixte sur papier torchon. 36 x 51 cm. 2010

Lucrèce


Montaigne " De quelles étoiles sommesnous tombés l'un vers l'autre." N. à Lou

<

Montaigne, le plaisir Technique mixte sur papier torchon. 36 x 51 cm. 2010

<

Et hop ! (2) Encre sur carton plume. 12 x 15 cm. 2010

>

De quelles étoiles sommes-nous tombés Structure en matériaux divers. ht : env. 60 cm. 2010

Nietzsche


Fin de la saison 1


Les Éphémérales - saison 2

Le Scribe


<

Page du livre unique Prescriptum collage et technique mixte sur carnet de papier torchon. 15 x 20 cm. (ci-contre et page suivante)

1 - PreScriptum

Ouvrage édité en ligne reproduisant les pages du livre unique réalisé à la main et doté d'illustrations originales. Toiles, oeuvres sur papier et sculpture composent le corpus de cet épisode. Une nouvelle technique est introduite : la superposition à partir de documents photographiques. PreScriptum invite à un voyage préhistorique aux sources du langage, aux bases de la socialisation, La première édition de PreScriptum (la deuxième est en cours) est consultable en ligne :

http://issuu.com/aqlpeintre/docs/eph1_episode1livre.indd

2 - Opus scriptorum Le livre comme facteur de socialisation ? Les religions du livre Série en cours.

(…)


Prescriptum

Voyage aux sources du langage


<

Sein océan. Collage et technique mixte sur papier torchon. 15 x 20 cm.

Je garde en moi la trace des temps océaniques. On me les a ôtés le jour où je suis née : dans la violence du passage, ma tête cognée, mon corps comprimé. Quel cri alors j'ai poussé d'être ainsi arrachée au monde d'où je venais ! PreScriptum Océaniques


Thanatos. Quadriptyque sur toile. Quatre variations sur une image et technique mixte sur toile. 60 x 80 cm. 2011


Ils avaient parcouru les océans, minuscules amibes flottant au gré des courants. Ils avaient rampé, lézards glissants sur le sable humide, proies trop faciles de monstres gigantesques aux carapaces d'écorce. Ils avaient caché au coeur des arbres leur immense faiblesse et avaient fouillé, assis sur la branche, les poils pouilleux de leurs semblables. Debouts, ils virent que le jour sortait de terre et explorèrent la vie derrière l'horizon. Eux, cueilleurs et chasseurs. Dents d'herbivore, griffe de poule et pelage ridicule. Vitesse de croisière : 3 km/h. Femelle habituellement monopare à l'accouchement particulièrement délicat du fait d'une hypertrophie crânienne propre à l'espèce. Évoluent en petits groupes. Volontiers hostiles à leurs congénères lorsque ceux-ci ne font pas partie de leur meute. Tous, enclins au même destin : festins de charognards, nids puants de milliard de larves, cendres et poussière. Puis, la pluie, le vent, le ruissellement… et ce retour, océanique à la terre nourricière. Chance de survie de l'espèce : infinitésimale.

Peu à peu effacés dans l'oubli du silence, nous aurions pu ne jamais avoir été. PreScriptum Thanatos


<

<

Onoma. Collage et technique mixte sur toile. 60 x 120 cm. 2011 Mère première. Collage et technique mixte sur

toile. 20 x 20 cm. 2011


<

> Guerrier, Leviathan et Sisyphe. Encre et collage sur papier

<

torchon. 20 x 20 cm. 2011

Le dernier des. Technique mixte sur toile. 60 x 60 cm. 2011


< <

Le Poète. Collage et technique mixte sur papier torchon 21 x 22 cm. 2011 Pour que tu demeures. Encre sur photo imprimÊe sur papier Aquarelle Montval. 25 x 17 cm. 2011


Work in progress

Travail en cours

Opus Scriptorum

Ce que l'on ne dit pas dans les livres se vit entre leurs lignes : c'est notre nature contrainte.


Sapiens occupe l'Europe (contre Neandertal)

Shoah

Superposition sur papier torchon. 25 x 36 cm. 2011

Superposition sur papier torchon. 20 x 26 cm. 2011


Le Dormeur du val. Collage et technique mixte sur papier torchon. 21 x 30 cm. 2011.

Le Christ du val. Photo peinte. 20 x 20 cm. 2011. Adam et Eve (tribute to Michel-Ange et DĂźrer). Collage et encore sur papier torchon. . 36 x 51 cm. 2011.

L'Origine du monde (tribute to Courbet). Superposition sur papier torchon. .19 x 25 cm. 2011.

(â&#x20AC;Ś)


Go没ter chaque beaut茅


Seyraq

(2009) Ouvrage largement autobiographique consacrĂŠ Ă la passion de l'artiste pour la montagne. Seyraq est consultable en ligne :

http://issuu.com/aqlpeintre/docs/seyrac20x20-bd-pap

Anne Queyras-Louail


Rives

(2009) SĂŠrie d'oeuvres sur le Bassin d'Arcachon ayant fait l'objet de deux expositions sur place. Corpus d'une vingtaine d'Ĺ&#x201C;uvres sur toile et papier


Autour d'une image

(EN COURS) Superposition de photos imprimées bizarrement pour raconter au-delà du visible

Dans l'automne mélézin, j'ai installé mon nid, mon hâvre, mon exil désiré. Anecdote. Dans l'automne mélézin, j'ai rallumé les bûchers inquisitoriaux et jeté sur la femme embrochée un voile de pudeur.


Photographies

(TOUJOURS) Pays de Saire (Cotentin) : entre ciel et mer. Beauté fatale à Saint-Brieuc. Pays des Écrins : saisons.


BIO

Un poisson dans mes étages Extrait du livret édité lors des dernières portes-ouvertes d'atelier du 1er avril dernier. Quatrième épisode de la série des Escaliers, enrichie à chaque ouverture d'atelier.


Décembre 2008 : les Germinales Première présentation des toiles et des sculptures de la série. Ouverture d’atelier.

Mai 2009 / Rives Série de toiles, encres et gâchis sur le Bassin d’Arcachon. Show Room collectif - La Teste de Buch (33). Reprise de l'exposition en juillet au Cap Péreire (Arcachon).

Juin - juillet 2009 / Sur le Fil Exposition personnelle d'œuvres sur papier, de toiles et de sculptures Galerie J&TMontes - Paris 3.

Décembre 2009 / Les Éphémérales saison 1 Lancement de la collection avec la parution du premier épisode de la saison 1 et ses 100 originaux. Ouverture d’atelier en partenariat avec la galerie J&TMontes. À cette occasion étaient également présentés les originaux du livre Seyraq.

Juin 2010 / Dérives végétales Exposition collective. Germinales : toiles et sculptures à base de végétaux séchés à la Briqueterie (Saint-Brieuc Agglo). Les Éphémérales - Les Errances : présentation du livre et de ses illustrations à la galerie du Point Virgule (Langueux).

Décembre 2010 / Les Ephémérales - Soulage(s)-moi Présentation de la série et clôture de la saison 1 - Ouverture d'atelier.

Avril 2011 / les Éphémérales saison 2 Lancement de la collection et présentation des œuvres composant le livre Prescriptum, premier épisode de cette saison. Ouverture d'atelier.


Anne Queyras-Louail - 14 rue du marchĂŠ Popincourt 75011 PARIS - 06 62 73 81 56 - aqlpeintre@gmail.com http://annequeyras.blog.lemonde.fr - http://lesephemerales.blogspot.com - http://lartmuse.blogspot.com

Book Aql  

Travaux d'Anne Queyras-Louail. Mise à jour mai 2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you