Page 1

Specio Anne FrĂŠmy

Edition Entre-deux


« Specio » se traduit par « Je regarde ». Les nombreuses déclinaisons propres au latin se prêtent à tous les accommodements du regard. Les images d’Anne Frémy ont été cueillies au gré du voyage : ce sont des instants fixes d’un temps nomade. Pour les accompagner, j’ai proposé de trouver des citations dans des livres qui me seraient présentés par elle « à l’aveugle », et que je choisirais selon la juste beauté des hasards déterminés. Ainsi, en fermant les yeux et en ouvrant chaque volume au petit bonheur la chance, j’ai moi-même glané quelques phrases qui accompagnent bien, nous semble-t-il, ces clichés de temps arrêté. Regarder et ne pas regarder : de cet apparent paradoxe peuvent surgir d’assez belles coïncidences. Gilles Tordjman

SPECIES, EI, f aspect extérieur d’une chose ou d’une personne ,manière de considérer les choses, apparition, fantôme, manifestation visible d’un être surnaturel ,aspect , manière dont une personne, une chose s’offre à la vue, apparence surnaturelle d’un défunt, spectre, forme (ce qui apparaît aux regards), aspect extérieur des objets, particularité, caractère particulier de quelque chose, de quelqu’un, caractéristiques, regard (vue), action de regarder, vue (regard), faculté de voir.


SPECIEBAM Je regardais


« Avec toute cette liberté pour diviser et combiner, accentuer, agencer, supprimer, remplir et vider, et même distordre, quels sont les objectifs et les contraintes ? Quels sont les critères de succès pour faire un monde ? »

Nelson Goodman, Manières de

faire des mondes, Folio essais,1978.


« Je ne me sens pas tourmenté par ma conscience, mais par la conscience d’être.»

Fernando Pessoa, En bref, Christian Bour-

gois, 2003.

« Mais comment puis-je savoir que je suis conscient ? Suis-je conscient d’être conscient ? Est-ce possible ?» Fernando Pessoa, En bref, Christian Bourgois, 2003.


«A la fin des années 1820, le savant belge Joseph Plateau effectue à son tour une série d’expériences sur la persistance des images rétiniennes, dont certaines lui coûteront la vue pour avoir fixé le soleil trop longtemps. En 1828, il a déjà travaillé avec un disque de Newton à secteurs colorés et montré que la durée et la qualité des images consécutives varient selon l’intensité, la couleur, le temps et l’orientation du stimulus. Il calcule aussi la durée moyenne de la sensation : environ un tiers de seconde.» Jonathan Crary, L’art de l’observateur, Jacqueline Chambon, 1990.


SPECIAM Je regarderai


«Simulacre d’espaces, simple prétexte à nomenclature : mais il n’est même pas nécessaire de fermer les yeux pour que cet espace suscité par les mots, ce seul espace de dictionnaire, ce seul espace de papier, s’anime, se peuple, se remplisse : un long train de marchandises tiré par une locomotive à vapeur passe sur un viaduc; des péniches chargées de graviers sillonnent les canaux; des petits voiliers manoeuvrent sur le lac; un grand transatlantique escorté par des remorqueurs pénètre dans la rade; des enfants jouent au ballon sur la plage; dans les allées ombreuses de l’oasis, un Arabe coiffé d’un chapeau de paille trottine sur son âne /...» Georges Perec, Espèces d’espaces, Galilée, 1974.


SPEXI

J’ai regardé


SPEXERO

J’aurai regardé


«- Des jambes pour un poème. Je ne sais pas si je dois regarder. Je regarde. Il y a une seule photographie au centre du carton. Le fond est indéfini, le cadrage, centré de la tête au pieds. De la jupe plissée sortent deux jambes en bas blancs, qui se terminent dans une paire de chaussures également blanches, à demi-talons. C’est une image presque parfaitement abstraite. Les jambes sont longues et très belles, comme remodelés par les bas. Je lis sous la photo. Il est écrit «Dora Markus». » Points Seuil, 1983.

Daniele del Giudice, Le stade de Wimbledon,


« L’ORAGE... ...celui-là même Il naîtra du choc de ces deux vents, son heure arrive, le four de l’histoire brûle déjà; pour l’instant, le vent d’en haut domine, le vent d’en bas approche, voici l’orage .... Ainsi s’accomplira ...» LA PROPHÉTIE... ...celle-là même Quand l’orage sera passé, quand la pluie et le feu laisseront à nouveau la terre en paix, le monde ne sera plus le monde, mais quelque chose de mieux...» Sous-commandant Marcos, Ya basta !, Dagorno, 1996


SPECIAM

J’avais regardé


SPECEREM

Que je regardasse


« Mais ce qui va être le plus effroyable pour eux, ce seront les hurlements de rage des blocs de glace qui, au cours du premier hivernage, se coincent sans cesse les uns dans les autres en grinçant, s’empilent en se poussant et menacent de broyer le Tegetthoff. Durant ces poussées de la glace, l’équipage sera accroupi sous le pont parmi les sacs de sauvetage et attendra l’avertissement de la vigie- Partez ! partez ! c’est votre salut ! Et une fois de plus, les voici qui passent par-dessus bord, s’en vont dans l’obscurité sur la glace dont les crevasses béantes laissent échapper une eau noire grondante et bouillonnante. Puis le calme revient. L’eau a disparu. C’était un fantôme.»

Christoph

Ransmayr, Les effrois de la glace et des ténèbres, Seuil, 1984.

« Le mur était d’une nudité hideuse. Il semblait qu’on en sentît toute l’effroyable et impitoyable épaisseur. Le pavage était le même que le pavage de la chambre des condamnés à mort, c’est-à-dire l’ancien pavé blanc et noir de saint Louis, à carreaux alternés. Un grand poêle carré en briques avait remplacé l’ancien réchaud de la torture. Cette chambre sert, l’hiver, de chauffoir aux prisonniers.» Victor Hugo, Choses vues, Gallimard, 1972.


SPEXERIM

Que j’aie regardé


«La prédilection de l’émeute des années 1830 pour les quartiers centraux de la rive droite a d’autres raisons que stratégiques. Parmi la population de ces vieilles rues, on trouve toujours des hommes, des femmes, des enfants prêts à se joindre à une insurrection. Ce sont des quartiers d’immigrés, où la proportion de ceux qui vivent en garni est la plus haute de Paris et celle de la population féminine la plus basse.» de Paris, Seuil, 2002.

Eric Hazan, L’invention


SPEXISSEM

Que j’eusse regardé


«Par une porte entrebâillée, on aperçoit, attablée, une société qui semble faire revivre l’Ancien régime. Bon, la scène qui se déroule au premier plan peut se produire n’importe quand, elle ne signifie pas nécessairement une révolution, et pourtant c’en est une, car une relation véritablement belle, profonde, est toujours, en un sens, une révolution contre ce qui comptait et avait cours auparavant. » Robert Walser, Histoires d’images, Zoe, 2006.

« Je ne manquais à personne, je ne troublais pas la paix des sociétés, je ne me mêlais ni d’affaires d’état ni des différends des particuliers, et voilà tout ce que j’avais de bon et ce que je croyais suffisant pour être à l’abri de tout malheur qui, en me surprenant, aurait pu me priver d’une liberté que je supposais inviolable. » Giocomo Casanova, Histoire de ma fuite des prisons de la république de Venise, Allia, 2007.

« On lit beaucoup en voyage. Une littérature spéciale-dite littérature de gare- lui est même consacrée. on lit surtout dans les trains. dans les avions, on feuillette surtout des magazines. Les navires, eux, sont de plus en plus rares. Du point de vue de la lecture, d’ailleurs, un navire n’est rien d’autre qu’une chaise longue (voir plus bas). » 1985.

Georges Perec, Penser/classer, Hachette,


«Presque aucune promesse n’est tenue. Que les pauvres acceptent l’adversité n’est signe ni de passivité ni de résignation. Leur acceptation scrute derrière l’adversité, et y découvre quelque chose qui n’a pas de nom. Pas une promesse, car (presque) aucune promesse n’est tenue; quelque chose comme une petite parenthèse dans l’écoulement sinon implacable du temps. Et la somme totale de ces parenthèses, c’est peut-être l’éternité.» John Berger, De A à X roman, l’Olivier, 2008.


SPECIOR

Je suis regardée


«L’ange guide et soigne, comme saint Raphaël, il défend et protège, comme saint Michel, il annonce et prévient comme saint Gabriel. L’ange éblouit, mais il vole au-dessus de la tête de l’homme, il est par-dessus, il déverse sa grâce, et l’homme, sans aucun effort, réalise son oeuvre, exerce sa sympathie, ou exécute sa danse» 2008..

Federico Garcia Lorca, Jeu et théorie du Duende, Allia,


« A Pangbourne Village, me disais-je, le temps pouvait avancer ou reculer à son gré; les occupants avaient éliminé de leur existence à la fois passé et avenir; ils vivaient dans un monde trop civilisé, dépourvu d’évènements. En un sens, les enfants avaient remis en marche la grande horloge de la vie. »

J.G.Ballard, Le massacre

de Pangbourne, Mille et une nuits, 1988.


SPECIBAR

J’étais regardée


SPECIAR

Je serai regardĂŠe


« A quelques kilomètres d’intervalles, le contraste est absolu » Elysée Reclus, Histoire d’un ruisseau, Babel, 1995.


« Mille arcs-en-ciel levés ou posés de biais joignaient les criques à des mornes. Des bosquets d’arbres à palmes, coupés de frondaisons carmin, scintillaient dans la vapeur d’eau, plus immobiles que le zinc... »

Jean Giraudoux, Suzanne et le Pacifique,

Grasset, 1935.

«Suis-je responsable d’être née ainsi ? »

André Hardellet, Le

parc des archers, Jean-Jacques Pauvert, 1977.


SPECTA SUM

J’ai été regardée


«Et puis il se détourna et partit au trot sur la piste en direction du camp qu’il connaissait, où se trouvaient les autres dispensateurs de nourriture et maîtres du feu.» Jack London, Construire un feu, Actes sud, 1995.

« Et pourtant cette histoire ne se termine pas là. » Le Système périodique, Albin Michel, 1975.

Primo Levi,


SPECIENDUS

Qu’il faut regarder


Merci à Gérard Esquié pour la traduction latine et à Eric Tabuchi pour son regard.


N째 ISBN = 2-9516297-5-3


Specio  

Book photo texte

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you