Issuu on Google+

ANDRÉANNE GREMEN

ARCHITECTE PAYSAGISTE PORTOFOLIO 2013


ANDRÉANNE GREMEN - Née le 31 juillet 1988 à Chambéry, 73 - Nationalité française - 320, Chemin du MontPezard 73110 ARVILLARD - andreanne.gremen@gmail.com - +33 6 71 29 81 85 - Permis B

FORMATIONS 2009-2013

Bachelor en Architecture du Paysage Haute École du Paysage, d’Ingénierie et d’Architecture de Genève (Lullier), Suisse

2007-2009

Brevet de Technicien Supérieur option Aménagements paysagers, en alternance CFFPA de Savoie, domaine Reinach, La Motte Servolex, France, 73

2003-2007

Baccalauréat Economique et social Lycée Pierre du Terrail, Pontcharra, France, 38


EXPÉRIENCES Août 2013

Urbablitz, concours d’urbanisme pour la place d’Armes/ 2nd prix Yverdon-Les-Bains, Suisse

Juin 2013

Concours international d’étudiants pour l’agrandissement de l’École Hôtelière de Lausanne/ Projet exposé Lausanne, Suisse

Mars 2013

Concours SPG/hepia «Voir & revoir : scénographie urbaine» Genève, Suisse

2011-2012

Pojet transdisciplinaire elop* «Learning Environment - Campus» Campus de Deutz, Cologne, Allemagne

2009-2012

Technicienne paysagiste pendant l’été: Entretien (taille, tonte, désherbage) & création (mur en pierre, pavage, plantation) Gremen Paysages, La Rochette, France, 73

2007-2009

Apprentie en alternance: Entretien (taille, tonte, désherbage) & création (mur en pierre, pavage, plantation) Gremen Paysages, La Rochette, France, 73

LANGUES Français Anglais Espagnol

intérêts

SKI

Brevet d’état en cours ESF Courchevel 1550

VOYAGES MUSIQUE

INFORMATIQUE Adobe Photoshop Adobe InDesign Adobe Illustrator Autocad iMovie Microsoft Word, Excel Sketchup

PHOTOS

EXPOS & VISITES

CINÉMA

MÉDIAS SOCIAUX


26 Êtudiants venus de Suisse, du Canada, d’Italie et de France participeront à l’Urbablitz, concours d’urbanisme pour le rÊamÊnagement de la place d’Armes d’Yverdon-les-Bains. RÊpartis en 6 Êquipes, ils produiront sous vos yeux, en 30 heures non-stop, des projets crÊatifs pour la nouvelle place d’Armes. Venez observer leur travail de conception, dialoguer avec eux, les encourager et voter pour votre projet prÊfÊrʝ

[UNE DÉMARCHE A L’ÉCHELLE DE LA VILLE]

[PLAN MASSE & PERSPECTIVES]

Les canaux dessinent l’implantation du bourg d’Yverdon, puis structurent la ville dans une mise en rÊseau des espaces publics. La place d’armes, une articulation dans ce système.

Échelle 1 : 1000

0 10 20

40

60

90

[RÉFLEXION & CONCEPT] Structure bâti et canaux ouvrent les limites de la place sur lesquels viennent se rattacher axes et cheminements. Proposer une place ouverte oÚ une unitÊ se crÊÊe entre la gare, la place et la vieille-ville. A

Structures bâtis & Canaux

Axes & Cheminements

1

MinĂŠral & VĂŠgĂŠtal

Vieille-ville Canaux Lac

2

Espaces publics Vieille-ville Canaux Lac

[STORY BOARD]

9h00 : Sortie de la gare, prĂŞt pour une journĂŠe Ă  Yverdon

A’

Une relation ĂŠtroite a toujours existĂŠ entre lâ&#x20AC;&#x2122;eau et la ville dâ&#x20AC;&#x2122;Yverdon, lâ&#x20AC;&#x2122;implantation de la ville en est lâ&#x20AC;&#x2122;exemple historique. En effet le tracĂŠ des canaux reliant le lac, rĂŠvèle la position stratĂŠgique et commerciale de la ville. Ces derniers occupent une place importante comme structure pour la ville, qui drainent les parcs et promenades depuis les rives jusquâ&#x20AC;&#x2122;au centre urbain en un rĂŠseau dâ&#x20AC;&#x2122;espaces publics. Se situant au coeur de ce rĂŠseau, la place dâ&#x20AC;&#x2122;armes joue le rĂ´le dâ&#x20AC;&#x2122;articulation urbaine GDQVFHWWHYLOOHTXLVHGHQVLÂżH(OOHVHUDFFURFKHGLUHFWHPHQWDX[SURMHWVIXWXUVGHVSURPHQDGHVOHORQJGHVFDQDX[/DUpKDELOLWDWLRQGHVDOLJQHPHQWVKLVWRULTXHV permet Ă  la place de sâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtendre outre les bâtiments et de prendre une toute autre ampleur en allant chercher son environnement proche. Dans une volontĂŠ de lier la YLHLOOHYLOOHDX[QRXYHDX[TXDUWLHUVGXSURMHWÂľ*DUH/DFÂśOHVFKHPLQHPHQWVGpFRXOHURQWGHVUXHOOHVKLVWRULTXHjWUDYHUVODSODFH8QHSHQWHD\DQWWRXMRXUVH[LVWpH entre la ville et le lac, il est judicieux de la retraduire aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui Ă  travers un jeu dâ&#x20AC;&#x2122;eau. Ainsi lâ&#x20AC;&#x2122;eau ruisselle principalement Ă  travers la place en direction des canaux. 0DLVDXVVLMDLOOLVVDQWHÂżODQWHGpERUGDQWHERXLOORQQDQWHRXHQFRUHYDSRUHXVHOÂśHDXU\WKPHOÂśHVSDFHGHPDQLqUHVXUSUHQDQWH/HSDUYLVGHODJDUHVÂśDYDQFHDORUV jWUDYHUVODSODFHMRX[WDQWXQHHVSODQDGHHQJD]RQpHHWU\WKPpHSDUGHVKDLHVFRPSRVpHVGHYpJpWDWLRQpYRFDQWOHVPLOLHX[KXPLGHV/ÂśHVSDFHHVWFRQoXSRXU IDYRULVHUOÂśDSSURSULDWLRQGHOÂśHVSDFHSDUWRXVXQHVSDFHPXOWLIRQFWLRQQHORVHF{WRLHQWXQHFLUFXODWLRQPL[WHWHUUDVVHVHWNLRVTXHjPXVLTXH/DSODFHGÂśDUPHV GÂś<YHUGRQOHV%DLQVGHYLHQWXQVXSSRUWGXTXRWLGLHQUpSRQGDQWjODGHQVLÂżFDWLRQSURJUDPPpHGXWHUULWRLUH6DPXOWLIRQFWLRQQDOLWpSHUPHWGHUpSRQGUHDX[EHVRLQV prĂŠsents et futurs des Yverdonois tout en offrant depuis la gare, un accueil agrĂŠable et une image forte pour la ville.

9h30 : Un cafĂŠ entre amis sur le parvis de la gare

10h30 : Direction le lac par le canal oriental et sa zone mixte

1 - La place dâ&#x20AC;&#x2122;armes depuis lâ&#x20AC;&#x2122;avenue de la gare 2 - Le marchĂŠ sâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtend sur la promenade Auguste Fallet 16h00 : Retour du lac par le canal de la Thièle liĂŠ Ă  la place

19h00 : Retour sur la place avec les ruelles de la vieille ville

20h00 : Picniquer et profiter dâ&#x20AC;&#x2122;un concert

A

Equipe hepia_ AndrĂŠanne Gremen, Charline Guyon, Florentin Berlocher, Simon Cally

Mobilier en bois

BĂŠton talochĂŠ

BĂŠtin stirĂŠ

BĂŠton balayĂŠe

PavĂŠ en ligne filante

Hosta Ă  feuilles panachĂŠes

Orpin

AlchĂŠmille

Catalpa de Farges

Ray-grass anglais

Avoine sauvage

Saules

Paille de dys

Aâ&#x20AC;&#x2122;

URBANâ&#x20AC;&#x2122;EAU

Equipe hepia_ AndrĂŠanne Gremen, Charline Guyon, Florentin Berlocher, Simon Cally

URBANâ&#x20AC;&#x2122;EAU

2ND PRIX DU JURY

[COUPE, VĂ&#x2030;GĂ&#x2030;TAUX & MATĂ&#x2030;RIAUX]


"URBAN’EAU" URBABLITZ/ place d’armes d’yverdon AOÛT 2013 / SUISSE

workshop, concours, urbanisme

Une relation étroite a toujours existé entre l’eau et la ville d’Yverdon et le tracé des canaux reliant le lac, révèle la position stratégique et commerciale de la ville. Ces derniers structurent la ville et drainent les parcs & promenades depuis les rives jusqu’au centre urbain en un réseau d’espaces publics. Se situant au coeur de ce réseau, la place d’armes joue le rôle d’articulation urbaine dans cette ville qui se densifie. Elle se raccroche directement aux projets futurs des promenades le long des canaux. La réhabilitation des alignements historiques permet à la place de s’étendre outre les bâtiments et de prendre une toute autre ampleur en allant chercher son environnement proche. Dans une volonté de lier la vieille ville aux nouveaux quartiers du projet ‘Gare-Lac’ les cheminements découlereont des ruelles historiques à travers la place. L’eau ruisselle à travers la place en direction des canaux, et rythme aussi l’espace de manière surprenante ( jets, brume...). Le parvis de la gare s’avance alors à travers la place, jouxtant une esplanade engazonée et rythmée par des haies composées de végétation évoquant les milieux humides. L’espace est conçu pour favoriser l’appropriation de l’espace par tous, un espace multi-fonctionnel où se côtoient une circulation mixte, terrasse et kiosque à musique. La place d’armes d’Yverdon-les-bains devient un support du quotidien, répondant à la densification programmée du territoire. Sa multi-fonctionnalité permet de répondre aux besoins présents et futurs des Yverdonois tout en offrant depuis la gare, un accueil agréable et une image forte pour la ville.


MASTER PLAN


STORY BOARD

9H00 : SORTIE DE LA GARE, PRÊT POUR UNE JOURNÉE À YVERDON

9H30 : UN CAFÉ ENTRE AMIS SUR LE PARVIS DE LA GARE

10H30 : DIRECTION LE LAC PAR LE CANAL DE LA THIÈLE LIÉ À LA PLACE


18H00 :REVENIR DU LAC PAR LE CANAL ORIENTAL ET SA ZONE MIXTE

20H00 : PICNIQUER ET PROFITER D’UN CONCERT


PROJET EXPOSÉ

Ce projet s’est déroulé dans le cadre d’un concours international d’étudiants en architecture afin de proposer un campus du futur pour l’École Hôtelière de Lausanne. De la première visite de site, jusqu’au développement du projet, en passant par l’analyse du territoire environnant, ce projet représente l’aboutissement d’un enseignement, d’une aventure au sein de la filière Architecture du Paysage de l’hepia. Trente quatre projets, dont quatre de hepia, ont été choisis pour l’exposition ‘Campus Development’. Le projet ‘RECTO VERSO’ a été sélectionné pour ses différentes solutions abordées par d’autres projets, sa qualité de perception et la compréhension de la vie des étudiants aux travers des espaces proposés.


"CAMPUS RECTO VERSO" ÉCOLE HÔTELIÈRE DE LAUSANNE Printemps 2013 / SUISSE

campus, projet international, concours

Proposer des façons de vivre et des environnements différents, mais complémentaires sur un même campus.

Au-dessus de Lausanne, L’EHL est ouverte sur les Alpes, mais tourne le dos au col et au bois du Jorat. La première volonté était donc de renverser cette situation, de (re)nouer un lien entre le futur campus et son paysage. La seconde volonté était de travailler, de jouer avec la double facette de l’École : ce côté réversible d’une École qui veut s’ouvrir au monde extérieur, au public à travers son hôtel d’application, son restaurant, mais tout cela en restant un cocon protégé et très privé. Il s’agira donc de proposer un campus aux usages multiples et des espaces aux appropriations diverses. Dans cette perspective, trois espaces majeurs se sont dessinés.


Le premier, accessible à tous, autour du bâtiment principal et de la ferme. Il s’agit d’un espace de bouillonnement, d’effervescence. La route, qui sépare aujourd’hui l’école de la forêt, deviendra le Chemin de Cojonnex, axe réservé aux clients de l’hôtel et aux mobilités douces. Il facilitera les liaisons piétonnes entre l’EHL, le golf, le col, et le futur arrêt de métro. De plus, la lisière du bois pénétrera jusqu’au coeur actuel du campus : La Ferme. Le second espace sera au coeur des logements, dans un creux topographique existant et amplifié. Il sera à l’abri du vent et offrira divers jardins aux étudiants. On y retrouvera, au centre, la «serre des réjouissances» qui surplombe l’esplanade des festivités, où pourront être organisés divers événements et rassemblements en toute saison. C’est là aussi que l’on retrouve le potager des légumes oubliés et ses magnifiques fleurs. Il sera un jardin partagé entre les cuisines de l’école, l’hôtel, celles du restaurant, et cafétérias. Au pied de l’hôtel, la cour des réceptions est un espace test du service en terrasse. Elle pourra être la scène d’une leçon de cuisine à ciel ouvert, d’une mise en pratique en extérieur lors d’une réception, ou d’un événement festif dans un jardin. À travers la serre, nous découvrons le jardin frais, ses végétaux à ports amples et son bassin. Les étudiants auront plaisir à venir

pour travailler les orteils dans l’eau, ou pour se rafraîchir à la suite d’une longue séance de fitness. Dans le fond, étouffée par la végétation, à l’abri du bruit et des regards, une succession de chambres vertes permettra aux étudiants de pouvoir s’isoler. Ils pourront, seul ou entre amis, se retrouver dans le jardin des songes, celui de l’entrevue, ou encore le jardin des réflexions, idéal pour travailler en petit groupe. Enfin, le dernier, la serre, crée un lien entre ces deux premiers extérieurs, il s’agit d’un espace intérieur, à l’abri et à la lumière en toutes saisons.


E L B I S R E V E R

R E V E R S I B L E T E R R I T O R Y _1

BOIS DU JORAT

pe fit riu ne rb ho ss an rs tra pa es il rk , ,r w oo co bik am ( go d un e / bli lf pr try c ng / od s ro , uc kii ss tio ng ns

E BÂT

s

ict

s tain oun iss e m of Sw f th s o ristic w Vie racte e a Ch scap d lan

FOREST

PRÉALPES

M O U N TA I N S

nfl

sin co ou d t h hoo tric bor Dis igh e N

EHL

PLEISURE

E H L , L A U S A N N E G AT E AWAY

IT

URBAN

ehl

e) ay ern y w /B tor nne hes His usa s bic ux (La é de cre Pr emin Ch

CADR ENVIRONMENT CAMPUS

We reverse uses, we reverse functions. EHL is represented by a positive relief because it is more innovative and avantgarde than ever, retains her supremacy. The landscape is found collected as integrated and internalized by the campus. EHL appropriates her environment. The campus is reversible! The relations interior/exterior are reversed. Outside is envisaged as a living space and accessible to relax, do different prestations and exercices. The reversible campus it’s also an evolution with the seasons.

E H L , J O R AT F O R E S T G AT E AWAY

Landscape

ehl

ehl

CHALET À GOBET

BOIS DE PECAUT

Between urban and rural, EHL is an important pivoted point in the territory Collective Housing Landscape framework: Agriculture & Pasture

Landscape framework: Forest

Te r r i t o r i a l m e s h i n g : Circulation axis

Te r r i t o r i a l m e s h i n g : Built

Public empty

Public empty

Residential Housing

YPOLOGY

SENSITIVE MODEL

EHL, the hospitality Managment School is represented by a hollow, to illustrate her reservation with respect to the outside. EHL is seen as a bubble, a ‘biotope’ all by itself, a world apart, closed and exclusive reserved for his elite! The surrounding landscapes are prominent because they are remarkable, amazing and stunning.

FUTUR SITUATION

landscape

EXISTING SITUATION

E T A V I R P PUBLIC L L U F EMPTY OUT S I D E E D I S N I

e hl

I N S I D E E D I S T U O Y T P M E FULL C I L B U P PRIVATE

Andréanne GREMEN_Landscape Architecture_hepia Geneva_S6_EHL Project_Phase Urbanisme

Private empty

District Housing


FONCTIONS ET USAGES

HÔTEL MAIN BUILDING

PELOUSE& BOIS DU JORAT LA FERME

TERR ASSE PANO RAMIQUE STUDIOS

UNE ESPLANADE

JARDIN D’APPLI CATION SPORTS

LA SERRE DES FESTIVITÉS POTAGER & JARDIN DE JARDIN PÉTALES FRAIS JARDIN SEREIN

PLAINE SPORTIVE STUDIOS

JARDIN DES SONGES

DES JARDINS DES CHAMBRES


NIVEAU 48

ENTRÉE BÂTIMENT PRINCIPAL

HÔTEL *****

NIVEAU 45/46

ESPLANADE (FERME & PANORAMIQUE TERRASSE)

SPA

PLAINE SPORTIVE

NIVEAU 42

STUDIOS

ESPACES COMMUNS

HÔTEL ****

FITNESS & ESCALADE

HÔTEL ***

GRADINS & ESCALADE

STUDIOS

NIVEAU 39

STUDIOS

NIVEAU 36

START UP

SPORTS HALL & CAFÉTÉRIA


Phase urba


ÉVOLUTION DU MASTER PLAN


COUPES

LE JARDIN FRAIS

BÂTIMENT PRINCIPAL

STUDIOS

LA SERRE DES FESTIVITÉS


LA SERRE DES FESTIVITÉS

LE JARDIN D’APPLICATION

START UP

HÔTEL

LA SERRE DES FESTIVITÉS LES CHAMBRES : JARDIN SEREIN, JARDIN DES SONGES


LES GRANDES ENTITÉS VÉGÉTALES À TRAVERS UNE APRÈS MIDI À L’EHL

12:00 DINER EN TERRASSE, FACE AU ALPES 13:00 DIGESTION ET SIESTE SUR LES TRANSAT’ DE L’ESPLANADE

13:30 CAFFE’FERME 14:00 LA COUR DES RÉCEPTIONS 12:00

TERRASSE PANORAMIQUE

15:00 LA SERRE

13:00 ESPLANADE 15:30 POTAGER ET JARDIN FRAIS

18:00 JARDIN

SEREIN

13:30 DÉGUSTER UN SIROP DE SUREAU AU

14:00 EXPÉRIMENTATION DE LA CUISINE ET DU

CAFÉ DE LA FERME ET CANCANER À L’ABRIS DE LA TAILLIS SOUS FUTAIE

SERVICE EN EXTÉRIEUR


15:00 S’ÉCHAPPER UN INSTANT,

ET VOYAGER DANS LA SERRE LUXURIANTE DES FESTIVITÉS

15:30 LEÇON DE JARDINAGE ET CONFECTION

16:00 RETROUVER SES AMIS & SE DÉLASSER

18:00 SE RETROUVER, RÊVASSER & SE LAISSER

LES PIEDS DANS L’EAU

TRANSPORTER PAR LE JARDIN DES SONGES

DE BOUQUET POUR L’HÔTEL


COKTAIL DE NOEL DANS LA SERRE DES FESTIVITÉS


Chaque année la Société privée de gérance de Genève organise en partenariat avec hepia (Haute Ecole du paysage, d’ingénierie et d’architecture) un concours d’idées «Voir et Revoir: scénographies urbaines». Pendant une semaine, les étudiants fonctionnent en binôme. L’un est issu de la filière paysage, l’autre de la filière architecture. Ils collaborent, échangent leurs savoirs, méthodes et visions pour embellir, détourner de sa fonction initiale, redonner une ambiance, un sens à un non-lieu de Genève ( une place, une cour, un escalier, un parvis, un passage insignifiant, délaissé ).


"CRACK GARDEN DES GROTTES" CONCOURS SPG/hepia Printemps 2013 / SUISSE

PROJET ÉPHÉMÈRE, concours d’idées

Les grottes sont un quartier de Genève où les constructions hétéroclites, les petits jardins étriqués, côtoient aussi bien les squats, que les ateliers d’artistes. Ce quartier est sujet aux problématiques de santé et de toxicomanie. L’idée est de proposer un crack garden sur la place centrale totalement désertée. Il s’agit un jardin urbain où la végétation prendrait racines dans les fissures du béton. Le crack garden serait le fruit d’une démarche participative avec les habitants. Fissurer le sol tous ensemble pour se retrouver, puis planter afin de partager. Les plantes proposées sont des plantes psychotropes telles que le pavot, l’absinthe, le chanvre, l’ipomée, mais aussi analgésiques (telles que la camomille) ou encore, sédatives (Mandragore et Valériane).


UN QUARTIER

TOXICOMANIE

S E T S I T R A ’ ATELIER D

SQUAT

E G A S U ’ D LIEU

RECONSTRUIRE

C ONST R UC T I ON HÉTÉROCLITES

ÎLOT


UN PROCESSUS

CONSTATER

FISSURER

PLANTER

DÉSERTER

SE RETROUVER

PARTAGER


Les collaborations pluridisciplinaires et interculturelles, sont les clés des professionnels de demain. Elop* en est une plateforme d’apprentissage et d’enseignement qui offre la possibilité d’acquérir ces expériences. Elop* travaille avec des étudiants et des professeurs d’un réseau international d’université et d’écoles. Le programme est construit autour d’un processus transdisciplinaire, d’un projet et de clients réels. ELOPE 5 «Learning Environments/ Campus Cologne» met l’accent sur la réhabilitation d’un campus, les milieux de l’enseignement et les concepts innovants pour l’apprentissage futur. Cinq équipes constituée d’architectes, d’architectes paysagistes, d’ingénieurs civils, de managers, et d’ingénieurs en energie ont travaillés pendant un semestre afin de répondre à ces défis multiples.


CAMPUS DE DEUTZ/COLOGNE ELOPE 5 AUTOMNE 2012 / ALLEMAGNE

projet international, pluridisciplinarité

UN CAMPUS VERT, DURABLE, FLEXIBLE & CONNECTÉ

Après avoir étudié l’environnement du campus à la façon d’un city guide, d’abord à l’échelle de la ville de Cologne, puis du quartier de Deutz, le campus est apparu comme un nœud important dans l’organisation de la ville. La première volonté sera de l’intégrer dans un réseau d’espace public. Le campus d’aujourd’hui est insignifiant et déserté dès la fin des cours. Notre seconde volonté est de proposer un campus attractif et ouvert. Le campus de Deutz doit être VERT (un environnement propice à l’apprentissage et aux échanges), DURABLE (en limitant les démolitions et en travaillant avec les énergies renouvelables), FLEXIBLE ( en s’adaptant aux différentes situations, organisations, en accueillant des conférences, des salons étudiants, des mouvements artistiques) et CONNECTÉ à son environnement, à son quartier, à sa ville.


KALK

DEUTZ

CONNECTIONS & CONTINUITÉS À GRANDE ECHELLE

COLOGNE

CITY GUIDE


ANALYSE


SUSTAINABILITY

CIRCULATIONS

CONCEPT

Square Panneaux photovoltaiques

Pedestrian circulation

Toiture végétalisée / Agriculture urbaine

Mixte

MOBILITÉ DOUCE

Biogas generation plant

VÉGÉTATION

BATIMENTS

Parkway

1 2 3 4 5 6

1_ Fitness Center

Parcs Cordon boisé Mail

3_ Mensa & Cafeteria 4_ Lectural Hall Building

Pelouse Patios

2_ Student commitee & Training center

CONTINUITÉ VÉGÉTALE

5_ Campus IT 6_ University Administration

RÉNOVATION & NOUVEAUX BESOINS


MASTER PLAN


COUPES


STORY BOARD 8

6

7

1

4

2

5

3

1

2

Musée des sciences & entrée principale du campus «The museum is already open, I wonder if there is something news»

L’allée des gleditsia «Planning my day, walking by the garden to the entrance»

«Met my friend at the entrance, she is by foutain at the entrance refreshing in this really hot day»


3

Passage à travers la croix

4 Vue sur le patio et le square des expos

« I see apples on the roof and I’m very hungry»

«My friend & I, prepare for a long day with apples for me & cup of coffee for her in the Central Exposition Square»

5

L’allée des Laboratoires ombragée « Enjoying the shade of the trees outside the lab duringh my class break

6

Expostitions au rez de la croix « We agree on going to the new green architecture expo showing in the gallery of our main buildind»

7

Nouveau bâtiment « Got really hungry from all my research work! I’ll get to the restaurant and later to the fitness center for an hour of relaxing and calorie burning»

8

Unité d’apprentissage « Now, I need to focus on my project, I will book a forest Study Unit for tomorrow morning»


Située entre Lausanne & Genève, entre Jura & Léman, la ville de Nyon s’est développée de manière concentrique autour de son noyau historique, puis de la gare ferroviaire vers la campagne. La rivière de l’Asse traverse le tissus bâti de la ville avant de se déverser dans le Léman. S’appuyant sur cet élément structurant, le projet devra proposer une continuité confortable d’espace public du lac aux voies CFF qui mettra en lien les différents quartiers traversés. Les aménagements devront d’une part favoriser les déplacements le long et au travers de l’Asse et d’autre part proposer l’implantation d’un parc ou d’une place au début ou à la fin du parcours. Une attention particulière sera portée à la valeur écologique.


LA THÉORIE DES ÎLES LA Rivière de l’asse/ NYON AUTOMNE 2011 / SUISSE

renaturation, réseaux bio urbain

À la recherche d’un équilibre entre biodiversité et urbain, imaginons un entre deux. Le minéral et le végétal viendraient s’entremêler, s’imbriquer. L’ esplanade serait un lieu charnière entre ces deux entités où le végétal du cordon boisé viendrait à la rencontre du minéral de Nyon. Il s’agit de plusieurs rencontres. Une rencontre entre usagers, entre écosystèmes, entre diverses entités paysagères. Les îlots représentent une liaison, un raccord, une gradation. Plus ils se rapprochent du centre de Nyon, plus leurs tailles diminuent, comme si ils s’amenuisaient au contact de la ville. En revanche les strates deviennent de plus en plus hautes. La strate herbacée dans l’îlot alluvions souligne la vue sur la grand paysage. Les arbustes de l’îlot lisière sont à floraisons blanches , rappelant l’écume des vagues et le blanc de l’écorce des Betula. Dans une logique de biodiversité, ces arbustes indigènes ont aussi été choisis pour leurs baies appréciées des oiseaux. Enfin, la strate arborée des îlots urbains forment des espaces confinés et ombragés où les usagers auront plaisir à se retrouver.


CONCEPT Q U A N D LA N AT UR E R EN C ONT R E LA Vi LLE Des îlots de nature partent du lac et du cordon pour rentrer dans la ville de Nyon,

U R BA IN Î LOT UR B A I N

N ATURE ST R AT E A R B O R É E + GRAMINÉES

Î LOT L i Si È R E

ST RAT E A RBU ST I V E + S E M E NCE U FA L I S I E RE

ACCROCHES EXTÉRIEURES. CRÉATION D’UN RÉSEAUX BIO URBAIN

îLOT ST RAT E HE RB AC ÉE A L L U V I ONS + S E M E NCE U FA F LORE P I ON N IÈR E RU D É RAL

RENCONTRE & IMBRICATION DU MINÉRAL ET DU VÉGÉTAL.


ALIGNEMENT DE CORYLUS

MASTER PLAN

CORDON BOISÉ

ALIGNEMENT DE CORYLUS ÎLOTS URBAIN

ÎLOTS LISIÈRE ÎLOTS URBAIN ALIGNEMENT DE PLATANES

GAZON EMPIERRÉ GAZON FLEURI

GAZON FLEURI

ROSELIÈRE ÎLOTS ALLUVIONS


COUPES

ACCÈS À LA PROMENADE DANS LE CORDON BOISÉ

VOIE CYCLO

VOIRIE

ÎLOT PIÉTONS

VOIRIE

SÉPARATION CHAUSSÉE & PARC

STABILISÉ GRIS _ EXTENSION DE LA PLACE DE L’USINE À GAZ

PROLONGATION DU CORDON _ RIPISYLVE

CHEMIN

Îles CORRIDORS DE TYPE

BÉTON LAVÉ

STRUCTURE GUÉ


PLACE EN STABILISÉ GRIS

GAZON FLEURI _ TAPIS DE PRELASSEMENT

PONTONS PROMENADE & BAIGNADE


ANDRÉANNE GREMEN andreanne.gremen@gmail.com

+33 6 71 29 81 85

ARCHITECTE PAYSAGISTE

PORTOFOLIO 2013



PORTFOLIO 2013