Page 1

R A P P O R T D E S T A G E

ANAÏS LHERBET

thomas landemaine architectes J.L Lauriol / ensam Janvier fevrier 2017 / S6

© TLA


Sommaire


01 Résumé

02

03

04

Présentation de l’organisme d’accueil

Description détaillée du travail effectué

Évaluation personnelle du stage

05 Annexes

06

07

Attestation de fin de stage

Objectifs professionnels de stage


01 réSUMé

Intitulé du stage Cycle d’étude Organisme d’accueil Maître de stage Période de stage

Objectifs professionnels de stage

Activité durant le stage

Première pratique Licence 3 Thomas Landemaine Architectes Thomas Landemaine 16 janvier 2017 au 10 février 2017

Appréhender la diversité des pratiques professionnelles liées à l’architecture. Confronter mes connaissances théoriques à la réalité du monde du travail. Participer à l’activité au sein de l’organisme, notamment en suivant les différentes phases de conception et de développement d’un projet. Acquérir de nouvelles compétences au profit de mes études.

Travail sur les ambiances intérieures de l’extension de l’école élémentaire de Saint-Drézery Réalisation de plans de vente afin de présenter des documents graphiques aux futurs acquéreurs des logements Prise de mesures et établissements des plans de l’état existant dans le centre ancien de Saint Drézery Proposition de réhabilitation de 4 logements avec réalisation d’un dossier de faisabilité Suivi d’un chantier de bureaux (Castries) et d’un chantier d’école (Saint Drézery)


02 PRESENTATION DE L'ORGANISME D'ACCUEIL

L’équipe de TLA est une jeune équipe dynamique qui privilégie une architecture sobre et épurée tout en mettant l’accent sur la matérialité et le détail. Elle élargit chaque jour son domaine de travail, et se fixe comme objectif de s’adapter à chaque situation. Cette capacité d’adaptation se ressent d’ailleurs dans la diversité des projets réalisés ou en cours, en passant de l’équipement aux logements collectifs, de l’habitat individuel à la conception de meubles sur mesure. Chaque membre exerce en tant qu’auto-entrepreneur au sein de l’agence et possède donc le même statut. La gestion des projets et de la communication est attribué selon les profils de chacun. Le dialogue et la motivation sont les principales qualités au sein de l’équipe. L’entraide est valorisée dans l’entreprise et contribue inévitablement à sa bonne ambiance. Chacun a des objectifs et des missions bien déterminés au cours de chaque semaine étant établis lors de réunion hebdomadaire. La communication est donc essentielle au bon déroulement des projets en cours. Pour améliorer les échanges, le travail est stocké par un système de Dropbox qui permet une actualisation des données en continu sur tous les postes. Tous les projets de l’agence sont également réalisés avec des logiciels BIM notamment Revit. La maquette numérique est selon l’équipe l’un des outils indispensables à l’innovation. Elle intègre toutes les réflexions nécessaires pour mener à bien chaque projet quelque soit son échelle.

Thomas Landemaine Architectes est une jeune agence d’architecture fondée en 2014 par Thomas Landemaine. Elle s’installe dans un premier temps au Quai 13 à Montpellier. La structure s’affirme au fil des mois, chaque collaboration fait à son tour rebondir l’agence vers d’autres projets. L’agence s’agrandit en accueillant Olivia Frapolli en juin 2015 puis Pauline Goffin en octobre 2015. A cette période l’agence compte donc trois collaborateurs aux qualités complémentaires : Thomas Landemaine, Olivia Frapolli et Pauline Goffin. Ils déménagent alors dans les locaux d’Architecture & Environnement à deux pas du Corum à fin de pouvoir continuer à se développer. L’agence Architecture & Environnement partage donc différents espaces avec l’agence TLA dont une terrasse spacieuse et une cuisine aménagée permettant de passer des moments conviviaux. Pour renforcer ce bien-être, des cours de Yoga sont réalisés au cœur de l’agence tous les vendredis. L’atelier dispose pour travailler d’un petit espace pouvant accueillir jusqu’à quatre personnes, chacun dispose de son propre poste informatique. A ce jour l’agence compte quatre collaborateurs, Laura le Gal ayant intégrée l’agence en octobre 2016. Aujourd’hui Thomas Landemaine Architectes tend continuellement à se développer c’est pourquoi l’agence se lance dans de nouvelles aventures avec un espace de co-working. Ayant eu la chance de pouvoir découvrir les locaux au cours de sa transformation, c’est un lieu atypique et agréable qui accueillera des résidents de tous horizons en offrant des possibilités d’échange et de collaboration.


Fils d’architecte, Thomas Landemaine collabore pendant ses études avec son père sur de nombreux projets. Diplômé de l’École d’architecture de Paris-Malaquais en 2013, il évolue ensuite auprès de diverses agences. Ayant acquis de nombreuses compétences et un certain savoir-faire durant ces années, il décide donc de créer sa propre agence afin de gagner en indépendance. Simultanément Thomas Landemaine s’implique dans la recherche et la promotion de l’architecture. En 2014, il devient d’ailleurs Vice-Président au bureau de la Maison de l’Architecture à Paris. Il s’attache à travers cet investissement à transmettre une émotivité face à l’architecture à l’aide de divers évènements culturels. Olivia Frapolli est une jeune architecte diplômée en formation HMONP lors de mon stage. Olivia entre en école d’architecture de Montpellier en 2011 après avoir étudié deux ans les sciences politiques. Entre 2012 et 2013, elle collabore avec plusieurs agences sur des projets de logements individuels. Par la suite Olivia rejoint en 2014 une jeune équipe innovante pour aménager leurs futurs locaux à Montpellier. Parallèlement à sa première année de master, elle collabore avec le CAUE de l’Hérault pour développer une curiosité face à l’architecture chez de jeunes collégiens. Olivia concevra d’ailleurs avec eux un pavillon d’exposition. Elle rejoint l’équipe TLA en juin 2015 en tant qu’architecte et chargée de communication.

Thomas LANDEMAINE

Olivia FRAPOLLI

Pauline GOFFIN

Laura LE GAL

Pauline Goffin est architecte Diplômée d’Etat depuis 2015, elle obtient sa HMONP en Septembre 2016. Entre 2011 et 2015, elle collabore avec plusieurs agences à Paris, sur des projets de différentes échelles. Durant ses études à Paris-Malaquais elle participe à divers concours étudiants en architecture et design ainsi qu’à plusieurs expositions. En octobre 2015, Pauline rejoint l’atelier montpelliérain TLA où elle occupe premièrement le poste d’architecte, puis celui d’architecte chef de projet. Laura Le Gal possède un parcours international, étudiante à l’école d’Architecture de Paris-Malaquais et au Canada jusqu’en 2012. Durant une année elle rejoint une agence à Paris et participe à plusieurs concours internationaux. Une fois diplômée Laura se déplace jusqu’en Malaisie jusqu’en 2014, où elle devient chef de projet dans une agence. En revenant en Europe Laura s’arrête à Londres, elle intègre une agence où elle dirige d’importants projets. En octobre 2016, Laura rejoint l’atelier TLA en tant qu’architecte chef de projet.


03 Description détaillée du travail effectué

01 Les plans de ventes réalisées selon une mise en page bien précise pour le notaire, permet la compréhension des volumes aux futurs acheteurs. Ces plans présentent l’agencement intérieur des logements et ses ambiances. Mon travail s’est essentiellement réalisé sur Photoshop afin de présenter chaque appartement individuellement selon une échelle précise. A ces plans était joint un tableau indiquant l’orientation, le numéro, les surfaces habitables, le type et la localisation dans le bâtiment de chaque appartement. La vérification de la concordance de ces données entre les plans Revit et les plans exportés sur Indesgn fût majeure puisqu’en effet ce sont des critères de sélection indispensables pour les acquéreurs.

02 Le chantier de l’école élémentaire avance, il est alors temps de commencer à faire des choix en terme d’ambiances intérieures. Il était question pour la prochaine réunion de présenter une atmosphère à travers divers croquis. La première étape était donc de se concerter afin d’être en accord sur les effets recherchés à l’intérieur des espaces. La volonté fût d’avoir un univers sobre ponctué par quelques éléments colorés. Le choix des couleurs de peinture au mur s’oriente vers un blanc cassé plutôt qu’un blanc afin de contrer les salissures. La matière au sol se partage entre un parquet bois et un sol gris. Cette dualité permet notamment de limiter subtilement les différents usages. La couleur des luminaires est sélectionnée de façon à rester cohérent avec le reste du projet. La décision étant de jouer sur quatre couleurs et d’apporter une dynamique aux espaces de travail. Une fois ces décisions prises, il était nécessaire de transmettre ces choix d’ambiance au travers de croquis réalisés au préalable par Pauline. La suite de ma mission a donc été de texturer ces dessins (sols, luminaires, murs etc...). Un travail a également été fait sur la faïence des sanitaires, le parti pris étant de carreler la totalité des murs avec l’intention de jouer sur une gradation de couleurs (blanc, bleu-vert canard, vert-jaune et gris). Ces différents éléments ont finalement été ajouté au dossier dans le but de le présenter à la mairie de Saint-Drezéry. Lors de la réunion, une discussion s’est mise en place très naturellement entre architectes et maîtres d’ouvrage pour finalement valider la totalité des choix de l’agence TLA.


03 L’assistance lors des réunions de chantier à Castries pour un projet de bureaux permet notamment de se rendre compte de la réalité de la construction et des éventuels problèmes qui peuvent survenir. A ma première venue le chantier débutait à peine, la grue venait d’être installée. Par la suite les ouvriers ont coulé les fondations afin d’accueillir les longrines. Lors de chaque réunion, le réglage des derniers détails ont été mis au point entre les différents intervenants du chantier et l’architecte. Ainsi le chantier pouvait commencer sereinement. Un rendez-vous fut fixé avec un des maîtres d’ouvrages pour affiner le projet dans les détails. L’objectif était de se concerter sur les ambiances intérieurs et les détails pour le lot (la localisation des prises, des portes entre les bureaux, de la matière au sol et des couleurs de murs).

04 Le principal projet abordé au cours de ce stage de première pratique fut celui d’une réhabilitation de 4 logements à Saint-Drezery. Grâce aux liens crées avec la mairie de Saint-Drézéry durant l’extension de l’école élémentaire, celle-ci proposa à l’agence TLA de réaliser une faisabilité dans d’anciens locaux utilisés actuellement comme stockage pour le village. Le bâtiment se situe au cœur de Saint-Drézéry, il possède en partie au rez-dechaussé une salle de représentation et divers pièces avec des points d’eau à l’étage. La première étape du projet consista à faire un relevé du bâti existant, en prenant ses dimensions dans les moindres détails (points d’arrivée d’eau, compteurs, gaines, menuiseries etc...). Le but de cette première approche était de comprendre les différents espaces offerts par le bâti, en gardant un historique à l’aide de photographies. Au retour à l’agence, ma mission était de retranscrire le relevé sur ordinateur en plan et en coupe à l’aide d’Autocad. La suite de la réflexion a été réalisée sur calque concernant la disposition des appartements. L’objectif étant d’avoir un maximum d’appartements pour une question de rentabilité, tout en concevant des espaces agréables à vivre. La question de l’accessibilité aux différents logements se pose alors, pour un gain de place la solution de faire un accès extérieur dans la cour arrière fût retenue. La volonté d’utiliser l’espace sous la charpente pour chaque appartement permet ainsi offrir des espaces de qualité. Le dessin sur ordinateur a justement permis par la suite de définir selon les surfaces les différents types de logements à aménager. L’agencement des appartements se fonde essentiellement sur un principe de bloc permettant de rassembler rangements et points d’eaux en laissant ainsi un espace de vie plus spacieux. Ce système favorise également la superposition de gaines d’un étage à l’autre. L’élaboration du dossier final de la faisabilité propose deux versions l’une avec 3 logements et l’autre avec 4 logements. Ces deux propositions permettront ainsi aux représentants de la mairie de mieux se projeter et d’avoir la capacité de choisir. Pour compléter ce dossier des plans de démolition, des tableaux de surface, des images de référence ainsi qu’un premier chiffrage du projet ont été fournis afin de donner un maximum d’informations au maître d’œuvre.


04 évaluation personnelle du stage

Entre théorie & pratique Cette confrontation à la pratique de l’architecture en agence ouvre a de nouvelles expériences, notamment dans la façon de travailler, mais aussi d’aborder les projets et de les communiquer. Le quotidien est fait de réunions, de choix et de concertations, tel est la réalité du métier d’architecte. Vivre le chantier au jour le jour ainsi qu’entretenir des relations avec différents partenaires et de pouvoir réellement passer de la théorie à la pratique sont autant déstabilisant que motivant. Ma participation à divers projets ont mis au défi mon apprentissage durant mes trois années d’études. Des projets complets, m’obligeant d’être à l’écoute et créative, afin d’offrir une réponse cohérente avec la vision de TLA. Renforcer ses capacités d’adaptation et de compréhension ont donc été essentielles au cours de ce stage. Mesurant la richesse qu’on possède en tant qu’étudiant de pouvoir développer tous les aspects d’un projet, le temps d’élaboration de ce dernier est en revanche totalement différent en agence. En effet la nécessité de production et de rentabilité de temps investi est dérisoire en comparaison à celui attribué lors des studios, même si les problématiques restent les mêmes durant la réflexion du projet. Cette nature de l’exercice d’architecte était bien sûre pressentie mais pouvoir en faire l’expérience durant un mois a rendu cette vérité plus claire et quantifiée. Le seul regret fut la brièveté du stage, qui en effet ne permet malheureusement pas l’aboutissement de toutes les tâches entreprises. Durant cette expérience de travail, force est de constater que beaucoup d’obstacles se dressent face à la conception architecturale. Pour assurer une architecture de qualité, il faut prendre conscience des leviers politiques que contient l’architecture tout en faisant l’effort de continuer d’enrichir sa pensée architecturale. Être architecte revient à défendre son travail et cette pensée et cela même après nos études. Autrement le risque, c’est que les normes, le programme, les ingénieurs, peuvent se transformer en outil destructeur de l’architecture. L’architecture peut parfois être source d’opposition, où il faut savoir imposer ses idées ou simplement transcender le programme tant que cela est justifié pour le bien être des usagers. Il faut toujours rester conscient de la position centrale que peut occuper l’architecture dans la vie sociale, politique et de celle des individus.


Relations humaines & communication L’importance de la communication et des contacts pour une jeune agence d’architecture est primordiale. TLA redouble d’inventivité pour pouvoir se démarquer des autres entreprises, ce qui passe principalement par une présence et une assiduité sur internet notamment sur leur site internet et leur compte Facebook, qui sont mis à jour très fréquemment. Cette vision de la communication étant nouvelle fait réaliser à quel point l’investissement ne se résume pas seulement à la qualité architecturale des projets pour réussir. La valeur humaine découverte pendant ce stage confirme l’attrait envers cette pratique professionnelle. En effet de bonnes relations entre chacun contribuent à créer une excellente atmosphère de travail, ce qui motive toute l’équipe à donner le meilleur d’elle-même. Entre interrogations et volonté de se débrouiller par soi-même l’équipe à su s’adapter et enseigner avec patience et plaisir. Ce sentiment d’être intégrée dès le premier jour, au sein de l’équipe de TLA, a su donner de l’assurance à mon travail, pour ainsi prendre des responsabilités et être à la hauteur des attentes de l’agence. Cette dernière, soucieuse de montrer et transmettre des valeurs avant tout humaines, favorise les interactions entre diverses professions ce qui apporte une force dans la crédibilité des projets et leur pertinence. Être architecte est une profession où la valeur du travail n’est pas quantifiable mais où il est nécessaire d’entretenir des relations entre différents corps de métier. Autrement dit c’est un échange et une confrontation perpétuels entre des pensées, où la pratique et le partage est un moteur d’enrichissement personnel et professionnel. Toutes ces richesses permettent de passer au dessus des contraintes diverses auxquelles le métier peut confronter.

Cette expérience chez TLA a donc été plus qu’enrichissante, elle m’a conforté dans ma volonté de travailler dans une agence. J’ai pu en apprécier la philosophie, les méthodes de travail, les rencontres et les projets. Convaincue de la poursuite de ma carrière dans ce domaine, TLA m’a permis d’avoir une première expérience professionnelle en agence d’architecture. Ce stage de première pratique permet de comprendre a quel point il est difficile de proposer des projets novateurs confrontés à une politique parfois trop stricte. D’où la nécessité de redoubler de créativité pour produire une architecture forte de sens. Etant convaincue que cette expérience fut un réel aperçu du monde professionnel qui nous attend, il nous permet de prendre conscience de tout ce qui nous reste à acquérir, tant au niveau professionnel qu’au niveau de la maturité de notre démarche pour faire face aux réalités du monde du travail et de la concurrence.


05 ANNEXES

01

COSTE ROUSSE 75 logements collectifs Prades-Le-Lez (34) BPD MARIGNAN Livraison début 2017 6 000 000 € HT Architecture et Environnement + TLA Architectes


© TLA


05 ANNEXES

02 AU COIN ! Extension d’une école élémentaire Saint-Drézéry (34) Mairie de Saint-Drézéry Chantier en cours, livraison 2017 585 000 € HT TLA – Pauline Goffin


Photographie prise au cours du chantier Assemblage de l’ossature bois


05 ANNEXES

Croquis d’ambiance recherche de gradation colorimétriques


Croquis d’ambiance recherche de gradation colorimÊtriques


05 ANNEXES

FaĂŻences des sanitaires recherche de gradation colorimĂŠtriques


FaĂŻences des sanitaires recherche de gradation colorimĂŠtriques


05 ANNEXES

03 ZAC DOMITIA Bureaux Castries (34) SERM – LR aménagement – Montpellier Méditerranée Métropole – Région Languedoc Roussillon – EAPI Promotion Chantier en cours, livraison 2017 1.1 M€ HT TLA Architectes


Photographie prise au cours du chantier Coulage des fondations


05 ANNEXES

04

CARDONNET Réhabilitation Saint-Drézéry (34) Mairie de Saint-Drézery Faisabilité TLA Architectes


Photographie prise durant le relevĂŠ


05 ANNEXES

Plan de l’existant RDC


Plan de l’existant R+1


05 ANNEXES

Proposition 1 RDC


Proposition 1 R+1

Rapport de stage  

Etudiante à l'ENSA Montpellier

Rapport de stage  

Etudiante à l'ENSA Montpellier

Advertisement