Amoena 4 Life 2022 France

Page 1

amoena 4 life

Édition 2022

COMME UNE PARTIE DE MOI Barbara revient sur le diagnostic de son deuxième cancer du sein, sur les raisons qui l’ont poussée à subir une mastectomie et sur sa recherche d’une prothèse mammaire naturelle.

ACCOMPAGNATRICE ET COACH Entretien avec Barbara Conrad sur l’accompagnement individuel par un coach personnel.

AMOENA ET MOI www.amoena.fr

Expériences d'utilisatrices avec les produits Amoena.


ÉDITORIAL Selbstvertrauen unterstützen

Chère lectrice, Depuis de nombreuses années, nous cherchons à offrir le meilleur accompagnement possible aux femmes touchées par un cancer du sein. C’est pourquoi nous inventons constamment de nouveaux produits avec lesquels les femmes retrouvent leur bien-être. Dans ce numéro, notre ambassadrice opérée Barbara revient sur son parcours de patiente et explique pourquoi elle n’a pas opté pour une reconstruction mammaire. Elle décrit son expérience avec notre prothèse mammaire la plus innovante, Adapt Air, dont la technologie de Chambre à Air intégrée nous a permis de placer la barre encore plus haut. Rendez-vous en pages 8-11 pour plus d’informations. Il peut être précieux de se faire accompagner professionnellement pour retrouver confiance en soi. Certains kinésithérapeutes et coachs personnels misent sur l’accompagnement individuel après un traitement contre le cancer du sein. C’est avec conviction qu’ils ou elles privilégient l’approche sportive qui a non seulement des effets positifs sur le bien-être mais facilite également le retour à la vie quotidienne. Consultez les pages 18-21 et 26-27 pour en savoir plus à ce sujet. Puisque nous nous sommes donné comme mission d’être les premiers interlocuteurs des femmes concernées cherchant à retrouver confiance en elles, il est essentiel de travailler en étroite collaboration avec elles. C’est le seul moyen de répondre à leurs besoins de manière ciblée. Tous les avis sont donc les bienvenus et nous souhaitons également vous partager le témoignage de ces femmes. En parcourant les pages 28 et 29, vous découvrirez les témoignages de Viktoria et de Antje sur leur expérience avec les produits d’Amoena.

TOP VALLET TA

Cette présentation n’était qu’un avant goût du numéro de cette année. De nombreux autres sujets passionnants vous attendent. Nous vous souhaitons une agréable lecture et sommes heureux de pouvoir vous accompagner au quotidien.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.amoena.fr

ANNONCE

Disponible en blanc, noir, gris anthracite et nude.

Bien cordialement, Sonja Leppelmann Global Head of Product Management & RnD


SOMMAIRE 02

ÉDITORIAL

04

SOUTIEN ET ACCOMPAGNEMENT Faire appel à un professionnel en cas de cancer du sein diagnostiqué

Le parcours des femmes atteintes d’un cancer du sein, du diagnostic au retour à la vie quotidienne.

06 08

LE PARCOURS DE SOINS DE LA PATIENTE

COMME UNE PARTIE DE MOI

SAGESSE DE VIE

Barbara revient sur le diagnostic de son deuxième cancer du sein, sur les raisons qui l’ont poussée à subir une mastectomie et sur sa recherche d’une prothèse mammaire naturelle.

Des citations inspirantes qui redonnent du courage.

14 16

COLLECTION AMOENA

Notre collection Printemps-Été 2022

12 LE VÉCU DES PROCHES Lorsqu’une personne a un cancer du sein, c’est toute la famille qui est touchée. Comment réussir à surmonter cette période difficile ensemble ?

26 28

30 32

TÉMOIGNAGES Retrouvez les témoignages de Viktoria et Antje sur leur expérience avec les produits Amoena

COURRIER DES LECTRICES Et collection permanente

JEU DES 7 DIFFÉRENCES Essayez notre jeu des 7 différences

18

CORPS EN PLEINE SANTÉ MENTAL D'ACIER Entretien avec Barbara Conrad sur l’accompagnement individuel par un coach personnel. « Le coaching permet aux femmes de se remettre plus rapidement sur pied. »

L’AIDE IDÉALE POUR REPARTIR DU BON PIED

Recommandations de la kinésithérapeute Sophia Oberprieler sur les formes de thérapies individuelles et entretien avec M. Hemm sur le drainage lymphatique manuel.

22

CURASUPPORT

Apprenez en plus sur le rôle de la thérapie de compression et des silicones dans la cicatrisation


LE PARCOURS DE SOIN

Chaque femme et chaque cancer du sein est unique. Nous connais parfaitement adaptés à vos besoins au cours des différentes phases d Pour vous accompagner au mieux, nous travaillons en étroite collabora pouvons ainsi vous proposer une offre de soins globale, adaptée à chaq options qui vous don

DIAGNOSTIC

TRAITEMENT

LES OPTIONS DE CHIRURGIE PRIMAIRE · Chirurgie conservatrice · Mastectomie · Reconstruction primaire

THÉRAPIE · Thérapie endocrinienne · Chimiothérapie · Radiothérapie

CONVALESCENCE

LÀ OÙ LA GUÉRISON COMMENCE PRODUITS RECOVERY CARE CURA SUPPORT COMPRESSION CURA SUPPORT COMFORT

CURASCAR GARMENTS CURASCAR SILICONES


NS DE LA PATIENTE

ssons les difficultés que vous pouvez rencontrer. Nos produits sont de guérison, du début du traitement au retour à votre vie quotidienne. ation avec des spécialistes, des structures de soin et des patientes. Nous que étape de votre parcours. Vous avez ainsi la possibilité de choisir les nneront satisfaction.

LÀ OÙ LA VIE REPREND SON QUOTIDIEN TEXTILES POUR LES SOINS DU SEIN LINGERIE WELLNESS

SPORT

VIE AU QUOTIDIEN

MAILLOTS DE BAIN

LES OPTIONS DE CHIRURGIE SECONDAIRE · Reconstruction avec implants · Reconstruction avec transplantation autologue

LÀ OÙ LA CONFIANCE SE RENFORCE PROTHÈSES & COMPLÉMENTS MAMMAIRES ADAPT AIR NATURA

CONTACT ESSENTIAL

ENERGY


ANNONCE

SOUTIEN ET ACCOM FACILITENT LE

Les personnes atteintes d’un cancer du soutien précieux. Mais il ne faut pas n aux patientes de bénéficier d’un accom ce q

« Je ne m’en serais jamais sortie sans le soutien subi un cancer du sein. En effet, qui de mieux et de surmonter la maladie ? Malheureusemen la personne malade, mais également pour son Car en plus des rendez-vous médicaux et des t que le ménage, les courses, le contrôle des dev atteintes ont du mal à demander de l’aide ou à ont peur de devenir un fardeau pour les autres Il est néanmoins important d’admettre que po accompagner et que les personnes qui nous a leurs ressources, en termes de temps et d’éner Il existe de juste après

Making-of :

Séance photo avec Barbara « J’ai enfin retrouvé pleinement ma féminité », voilà ce que ressent Barbara, notre ambassadrice opérée d'un cancer du sein. Elle aime faire part de son histoire aux autres femmes concernées et aux personnes intéressées afin de leur redonner courage, confiance en soi et joie de vivre. Retrouvez Barbara dans les pages suivantes

nombreux organismes qui o le diagnostic, penda des conseils pr pour les dema des groupes d yoga du rire), des renforcent le syst vaut donc vraime quelle offre peut c

La rédaction d’Am vous frayer un ch


MPAGNEMENT E RETOUR À UNE VIE NORMALE

u sein ont tout intérêt à se faire aider. Famille et amis constituent ainsi un non plus hésiter à se tourner vers une aide professionnelle. Elle permettra mpagnement personnalisé pendant le traitement et la phase de guérison, qui facilite le retour à une vie normale.

n de ma meilleure amie. » Voilà ce qu’on entend souvent de la part de femmes qui ont x placé qu’une personne proche pour insuffler le courage nécessaire afin d’affronter nt, on a trop tendance à oublier que la maladie est non seulement une épreuve pour n entourage : conjoint, enfants ou amis doivent eux aussi « surmonter » le diagnostic. traitements, il faut continuer à organiser et à exécuter les tâches domestiques telles voirs et les activités extra-scolaires des enfants. Pourtant, de nombreuses femmes à accepter d’être aidées : en plus de la difficulté à être confrontées à la maladie, elles s, alors qu’elles géraient très bien leur vie jusqu’alors. our faire face à une telle situation, il est nécessaire et tout à fait normal de se faire aident le font volontiers. Pour éviter que les membres de la famille épuisent toutes rgie, il est vivement conseillé de faire appel à une aide extérieure.

offrent un accompagnement professionnel à toutes les étapes d’un cancer du sein : ant le traitement ou lors de la convalescence. Leur offre est extrêmement variée : ratiques pour faciliter le quotidien, un accompagnement psychosocial ou une aide andes de prestations financières ou de soins, mais aussi une mise en contact avec d’entraide, une sensibilisation aux cours existants (par exemple l'auto-soin ou le applications smartphone utiles ou des offres de traitement non conventionnel qui tème immunitaire et atténuent les effets secondaires des médicaments puissants. Il ent la peine de se faire une idée sur les différentes possibilités offertes pour trouver constituer le soutien adéquat.

moena4Life a listé ci-dessous les organismes les plus importants pour vous aider à hemin dans le labyrinthe des différents portails : Ligue contre le cancer www.ligue-cancer.net Vivre comme avant www.vivrecommeavant.fr Patient en réseau www.patientsenreseau.fr

Il existe également des Centres Ressources et des Espaces Rencontres et Informations spécifiques à certaines villes.


« C’EST COMME

UNE PARTIE DE MOI » Barbara, opérée du sein

FÉM

« Je veux po ce qu’elle a paye

Barba reco

PROTHÈSES & COMPLÉMENTS MAMMAIRES

Lorsque Bar nouveau un elle a été s devaient lui mammaire é avoir mûrem le contre, el a pris consc la maladie é non pas d’es seins était tr repousser co chimio ! », v époque. La reconstru été sans com la peau ava cutané resta l’interruption elle a pu ex corps étrang ses propres hésité longt devise est d rester en bon regrette pas confiance en activité phy


MINITÉ ET LÉGÈRETÉ TOUT À FAIT MOI !

ouvoir me sentir à l’aise et aimer la porter », explique Barbara en décrivant attend de sa prothèse mammaire. « Je ne regrette en rien le fait de devoir er en totalité la prothèse – puisque qu’elle n’est pas remboursée ».

ara n’a pas opté pour une onstruction mammaire

rbara a appris qu’elle avait à n cancer du sein après 14 ans, sous le choc. Ses deux seins i être retirés. La reconstruction était une possibilité, mais après ment réfléchi et pesé le pour et lle en a décidé autrement. Elle cience que son combat contre était une question de survie et sthétique. La peur de perdre ses rès tenace. « Ils ne pourront pas omme des cheveux après une voilà ce qu’elle se disait à cette

uction mammaire n’aurait pas mplications, car sur le sein droit, ait déjà métastasé et le tissu ant était très fin. De plus, après n d’un traitement par expandeur, xpérimenter la présence d’un ger dans sa poitrine et en tirer conclusions. Elle n’a donc pas temps avant de dire non. Sa devenue la suivante : « Guérir et nne santé ». Aujourd’hui, elle ne s cette décision. Elle a regagné n elle grâce au sport et à une ysique intense. « Je me sens à

nouveau parfaitement à l’aise dans mon corps. Le yoga a eu un impact très positif sur ma manière de percevoir mon corps. Je peux m’allonger sur le ventre sans avoir mal et exercer mon activité de professeur de yoga. C’est une vraie source de bonheur. J’ai tiré un trait définitif sur la reconstruction mammaire. »

Perspectives sur le sujet de la prothèse mammaire Le lendemain de l’opération est toujours ancré dans la mémoire de Barbara. « Je me souviens de m’être sentie très bizarre lorsque j’ai regardé ma poitrine. Elle était complètement plate. » Encore hospitalisée, elle reçoit des prothèses transitoires en textile et un soutien-gorge provenant d’un magasin de matériel médical. À ce momentlà, Barbara n’avait pas connaissance de tous les produits existants et elle était très inquiète de ne rien trouver qui lui convienne. « À cette époque, ma poitrine était une composante essentielle de mon identité et je me suis dit : « Oh, mon Dieu, je vais devoir enfiler des soutiens-gorge aussi affreux toute ma vie ? », des craintes qu’elle exprimait ouvertement. Pendant sa rééducation, Barbara a pris l’initiative de s’informer de manière


approfondie sur Internet et ses recherches l’ont menée à Amoena. Elle a découvert qu’il existait de jolis soutiens-gorge dans de nombreux coloris ainsi que des prothèses mammaires de différentes formes et de différents poids, auto-adhérentes ou avec une face interne respirante. Ils répondent aux besoins individuels et aux spécificités de chaque femme. « J’étais tellement soulagée et heureuse d’avoir autant de choix. Ils conjuguent exigences médicales et esthétiques à la perfection. À ce jour, je suis toujours aussi ravie d’avoir autant de possibilités et je suis sûre que chacune peut y trouver son bonheur. »

Je ne lésine pas sur mon bien-être Barbara avait une idée précise de ce que devait lui apporter une prothèse mammaire. « Il faut que je me sente à l’aise et que j’aime la porter. » Hors de question d’opter pour un produit qui ne réponde pas à toutes ses exigences. En règle générale, les prothèses sont remboursées par l’Assurance Maladie. Mais la nouvelle législation mise en place en France ne permet pas de couvrir un produit Premium dont les coûts de conception et de fabrication ne seraient pas couverts par le remboursement de la prothèse. Pour Barbara, peu importait le prix à payer. Sa priorité était de se sentir en vie et à l’aise dans son corps, avec un confort premium. « Je savais que je ne lésinerais pas sur mon bien-être parce que j’estime que je le vaux bien. »

Ma silhouette naturelle Lors de ses recherches, Barbara découvre la prothèse mammaire Adapt Air. « Je suis très satisfaite de ma prothèse. Je peux facilement l’ajuster. Elle est légère, agréable à porter, et elle ne donne pas la sensation d’être un corps étranger, au contraire, j’ai l’impression qu’elle fait partie de moi », explique Barbara. La prothèse peut être ajustée individuellement à l’aide d’une poche d'air. En ajoutant de l’air, la face interne s’adapte en douceur aux différents tissus fibreux de la cicatrice et à la paroi mammaire : le volume est équilibré dans le bonnet. Ainsi, cette prothèse se trouve en contact direct avec le corps bien que non adhérente. Elle redonne à la poitrine une silhouette naturelle et symétrique, et permet de se sentir parfaitement sûre de soi, notamment lors d’une double mastectomie. C’est la référence absolue en matière de soins mammaires, ce qui explique pourquoi elle a reçu autant de prix. « L'Adapt Air est totalement naturelle au toucher et à la vue. Quelqu’un qui ne connaît pas mon histoire ne pourrait jamais se douter que je porte des prothèses. J’en ai fait plusieurs fois l’expérience », commente Barbara. Les prothèses et l’accompagnement d’Amoena lui donnent pleinement satisfaction. « Ce qu’Amoena fait pour nous est vraiment génial ! Cela fait maintenant un an et demi que je n’ai plus de seins et je le vis beaucoup mieux que ce que j’aurais pensé. »


PLEINE DE CONFIANCE ET D’ASSURANCE AVEC NOTRE ADAPT AIR 2. L'Adapt Air est une prothèse très légère et polyvalente qui a reçu de nombreuses récompenses. La chambre à air se gonfle ou se dégonfle jusqu’à obtention du galbe parfait. Une pompe spécialement conçue facilite ces opérations.

1

3

1. Avec sa face interne flexible et thermorégulatrice, l'Adapt Air est à proximité immédiate du corps, ce qui est très agréable. Grâce à sa grande adaptabilité, elle est un atout de taille pour les femmes dont les cicatrices sont irrégulières ou dont le poids fluctue, notamment à cause de la prise de médicaments.

2

3. Une fois ajustée, la prothèse est délicatement placée dans la poche intégrée du soutiengorge. « Ma silhouette est toujours naturelle. L'Adapt Air épouse parfaitement ma morphologie. Je ne la sens absolument pas quand je l’ai sur moi », explique Barbara.

Les récompenses qui mettent en lumière nos innovations :

L’ADAPT AIR N'EST PAS REMBOURSÉE. POURQUOI ?

1. 2.

Cette innovation unique sur le marché qui a remporté 5 prix pour sa conception et son innovation est onéreuse à produire et ne nous permet pas de la proposer au même prix Le ministère impose des prix de cessions sur les prothèses qui sont trop justes pour cette innovation

la législation en vigueur, il n'est pas possible de la proposer avec 3. Avec un remboursement partiel et un reste à charge Devant l’accueil très positif de la prothèse Adapt Air dans les autres pays depuis deux ans, nous avons fait le choix de néanmoins la proposer en France, hors remboursement. La prothèse est facturée à 299,00€ avec les essayages et la démonstration de la mise en place.


PAS MALADES,

MAIS

QUAND M

Le diagnostic d’un cancer du sein est vécu comme un choc femme. Mais la maladie peut également être éprouvante p plan physique que psychologique. Toutes ces personnes vi émotionnel et organisationnel. Cela demande beaucoup d’eff plus eff « Quand ma femme a été diagnostiquée, c’était comme si le sol se dérobait sous nos pieds », explique Stéphane R. (le nom a été modifié par la rédaction). « Nous ne savions pas ce qui allait nous arriver, quelles seraient ses chances de survie ni à quoi ressemblerait notre vie future. Il n’y avait plus aucune certitudes. Moimême, je m’inquiétais pour ma femme, bien sûr, mais j’appréhendais aussi de ne pas être à la hauteur, et de ne pas être capable de bien l’accompagner. » Lorsque quelqu’un est atteint d’un cancer, le ou la conjoint(e) et l’entourage familial sont tout autant impactés que la personne malade. Ils ont les mêmes inquiétudes, se sentent aussi impuissants et ont les mêmes préoccupations. De nombreuses études ont en effet montré que dans le cas d’une tumeur et de son traitement, le partenaire était tout particulièrement susceptible d’éprouver une détresse émotionnelle similaire voir plus profonde. La plupart des conjoints souffrent par exemple de symptômes de stress associés à des troubles psychosomatiques comme des maux

de tête, une nervosité problèmes de somm nombre d’entre eux s des troubles anxieux o

Heureusement, ce phé de beaucoup de servic psycho-oncologique leur offre uniquemen mais tiennent égale de son entourage le p Lorsque les couples et sont capables de rec problème, on peut agir et efficacement po le cancer ne dev pas envahissant. la mesure du possib faut que les conjo s et les proches pu s’octroyer des temps m Car l’épuisement provoqué par cette si de crise prolongée n pas d’aider comme Les spécialistes reco personnes de contin à leurs loisirs et d amitiés pour conserv


MÊME IMPACTÉS

c qui va bouleverser beaucoup de choses dans la vie d’une pour le ou la conjoint(e) et l’entourage familial, tant sur le ivent la situation de près et constituent le principal soutien fforts... Si on en a conscience, on pourra trouver des solutions fficaces.

é intérieure et des meil. Un certain seront touchés par ou une dépression.

elles. Même si cette idée peut d’abord ne pas aller de soi, il peut être utile que quelqu’un prenne le relais au chevet de la personne malade.

énomène est connu ces de consultation qui n’axent plus nt sur la patiente, ement compte plus proche. t les familles connaître le r rapidement our que vienne Dans ble, il oint(e) uissent morts. total ituation ne permet on le souhaite. ommandent à ces nuer à s’adonner d’entretenir leurs ver une vie bien à

De plus, il vaut parfois la peine d’avoir la force de demander à l’autre ce qu’il ou elle ressent afin de maintenir et de renforcer les liens qui unissent contre la maladie. Une étude canadienne a révélé que les relations qui ont bien évolué et se sont renforcées pendant la maladie sont celles où les partenaires ont relevé les épreuves main dans la main : par exemple en allant ensemble chez le médecin ou à l’hôpital ou en prenant leurs propres décisions de traitement. Car un bon équilibre mental et une attitude optimiste face à la vie, de même que la qualité des premiers soins intervenant après une opération du sein, une chimiothérapie ou une radiothérapie, sont indispensables si l’on souhaite guérir durablement.


« La vie ne se mesure pas au nombre de respirations que vous prenez, mais aux moments qui vous coupent le souffle. » Maya Angelou Maya Angelou 1928 - 2014 est une écrivaine, poète, essayiste, actrice, professeure d'université, scénariste, productrice, documentariste et militante américaine.


« La beauté commence au moment où vous décidez d’être vous-même. » Coco Chanel Coco Chanel 1883 - 1971 est une créatrice de mode, modiste et grande couturière française


LA COLLECT P Barbara, Mannequin opérée du cancer du sein


TION AMOENA PRINTEMPS ÉTÉ 2022


L’AIDE PARFAITE POUR REPRE

Comme la durée de l’hospitalisation est de plus en plus court renseigner les patientes, à les former aux exercices et à accomp judicieux de prendre des séances de kiné en ambu « Mon objectif est d’accompagner les femmes sur le plan thérapeutique à la suite de leur hospitalisation, afin qu’elles retrouvent leur autonomie au quotidien, sans douleurs ni limitations. » La kinésithérapeute Sophia Oberprieler est spécialisée dans la prise en charge des femmes opérées du sein. Dans le cadre de son mémoire de bachelor en kinésithérapie, elle s’est intéressée de près aux différentes offres de soins dans ce domaine proposées aux femmes ayant subi un carcinome mammaire. « Ce qui m’impressionne le plus, c’est que les femmes connaissent parfaitement leurs objectifs qu’elles sont capables de clairement définir, » observe-telle. « Elles savent identifier leurs problèmes au quotidien, ce qu’elles doivent accomplir pour retourner au travail, et quels mouvements elles veulent à nouveau pouvoir exécuter en fonction de la discipline sportive qui était la leur. Je suis donc amenée à me remettre constamment en question, ainsi que mes pratiques thérapeutiques. »

Un large éventail de traitements possibles L’histoire médicale de chaque femme est personnelle : certaines n’ont subi que des interventions

mineures et peu invasives, tandis que d’autres ont été confrontées à une mastectomie, parfois accompagnée d’une radiothérapie ou d’une chimiothérapie. Tous ces aspects mobilisent de nombreuses compétences différentes. « Beaucoup de femmes ne savent pas sur quel pied danser après l’opération et ont tendance à trop se ménager. D’autres, à l’inverse, ne vont pas s’arrêter une seule seconde », explique la kinésithérapeute. Elle réussit à leur redonner l’assurance et la mobilité nécessaires grâce à la thérapie manuelle et à la thérapie fonctionnelle par le mouvement. Tous les exercices sont exécutés en douceur et lentement, mais leur intensité est progressivement augmentée pour restaurer la force musculaire. Selon le type de thérapie, il est important de s’occuper des cicatrices au niveau de la poitrine, de l’abdomen, des jambes ou du dos, afin de faire diminuer les troubles de la perception, les douleurs et à des fins esthétiques. Un drainage lymphatique manuel permet de remédier aux problèmes d’écoulement de la lymphe (voir l’interview de M. Hemm dans les pages suivantes). La thérapie corporelle ou l’hydrothérapie sont également une option en cas de besoin.


ENDRE SON QUOTIDIEN EN MAIN

te après une opération mammaire, les soignants ont du mal à pagner à la guérison dans les règles de l’art. Il est donc toujours ulatoire pour reprendre rapidement sa vie en main. Offre de conseils incluse « Je me considère également comme une conseillère et j’essaie de trouver des stratégies thérapeutiques judicieuses, y compris contre les effets secondaires de la chimiothérapie. C’est pourquoi je recommande en particulier le tai chi et le qi gong en cas d’accès dépressifs, de fatigue ou de trouble anxieux », affirme Sophia Oberprieler. « La régularité des séances, les conseils pour mieux maîtriser son quotidien et les exercices à faire à la maison aident les femmes à garder le cap et assurent l’efficacité du traitement. » Sophia offre également des conseils concernant le matériel médical. Dans les 6 semaines qui suivent l’opération, elle recommande de porter un soutien-gorge de compression léger qui favorise la cicatrisation et le drainage lymphatique. Après cette phase critique, il est surtout important de porter un soutiengorge bien ajusté au quotidien, ainsi qu’un soutien-gorge de sport adapté. Sophia Oberprieler continue à être une interlocutrice privilégiée pour beaucoup de ses patientes, au delà du suivi postopératoire.

N’hésitez pas à vous y prendre à l’avance Il est préférable de prévoir les séances de rééducation en ambulatoire avant l’intervention, si possible. « Normalement, toute femme a droit à des séances de kinésithérapie si le médecin le juge nécessaire » selon la spécialiste. Les ordonnances pour le drainage lymphatique manuel et pour les séances de rééducation peuvent en principe être délivrées par les gynécologues, les oncologues et les médecins généralistes. Le nombre de séance dépend des symptômes.

Il existe deux entités spécialisées en France, le Réseau national de kinésithérapeutes formés pour une prise en charge des femmes opérées du sein et l'Association française des masseurs-kinésithérapeutes pour la recherche et le traitement des atteintes lympho-veineuses

AKTL : www.aktl.org RKS : www.reseaudeskinesdusein.fr


PAROLE D’EXPERT

LES PROBLÈMES DU SYSTÈME L

Une interview avec M. Hemm, directeur du Lymphologic M l’un des principaux organismes de formation allemands da Qu’est-ce qu’un lymphœdème ? Il s’agit d’une accumulation de liquide dans les tissus. Elle se forme à la suite d’un dysfonctionnement de l’appareil circulatoire (système lymphatique), qui empêche la quantité de liquide produite normalement de s’évacuer correctement. Ce dysfonctionnement peut survenir lors d’une opération du cancer du sein ou d’une radiothérapie.

très fréquents au niveau de la poitrine et du thorax. Un œdème postopératoire peut se former immédiatement après l’opération et disparaître après quelques jours. L’œdème lymphatique n’apparaît généralement qu’au bout de quelques semaines ou mois. La plupart des patientes indiquent que les premiers symptômes apparaissent au cours des deux premières années.

L’œdème lymphatique est-il fréquent après une opération du cancer du sein ? Où et à quel moment apparaît-il ? On ne dispose pas de chiffres précis sur sa fréquence. Grâce aux méthodes thérapeutiques modernes, le cancer du sein peut souvent être opéré sans endommager les vaisseaux lymphatiques. Il est donc plutôt rare que le bras soit atteint d’un œdème lymphatique (dans 5 à 10 % des cas). Cependant, en raison de l’anatomie des vaisseaux lymphatiques, les œdèmes sont

Comment une femme peut-elle savoir si elle a un lymphœdème ? Les premiers indices sont une sensation de tiraillement, associée à un léger gonflement de la zone concernée. Si le soutien-gorge laisse des marques visibles et profondes, c’est un autre signe. C’est en tout cas le moment d’informer son médecin et de discuter avec lui de la marche à suivre. Quels sont les effets d’un drainage lymphatique et combien de temps durent-ils ?


LYMPHATIQUE

Medizinische Weiterbildung GmbH, ans le domaine de la lymphologie. Le drainage lymphatique manuel améliore la motricité des vaisseaux lymphatiques ainsi que l’absorption et l’évacuation du liquide dans les tissus. Il permet de transférer le liquide vers les régions voisines du corps dans lesquelles il n’y a pas d’œdème. Les tissus trop durs sont ainsi assouplis. Après la thérapie, ces effets auront tendance à s’atténuer. Ainsi, le drainage n’est qu’une partie de la thérapie corporelle complexe de décongestion visant à soigner l’œdème lymphatique, qui comprend également un traitement par compression, des soins cutanés, des exercices avec compression et la participation active de la patiente au quotidien. Quel matériel orthopédique existe-t-il et où le trouver ? En cas de lymphœdème mammaire, des soutiens-gorge spécialement conçus se chargent de la compression. Associés à des prothèses ou des compléments mammaires, ils peuvent être

prescrits par tout médecin conventionné et ajustés dans un magasin de matériel médical spécialisé. Il faut en premier lieu veiller à ce que les patientes sachent bien utiliser ce matériel orthopédique et puissent l’adapter à leurs besoins. Les textiles ne sont pas remboursés. Peut-on prévenir l’œdème ? Il n’existe malheureusement pas de mesure préventive qui soit sûre à 100 %, car il existe trop de facteurs différents à l’origine d’un œdème lymphatique. Les recherches actuelles ont montré que l’activité physique, notamment les sports appropriés tels que la rééducation musculaire, les sports aquatiques ou la marche nordique, jouaient un rôle clé pour la guérison et la prévention de la maladie. Le thérapeute peut montrer au patient quelques mouvements qu’il pourra exécuter tout seul par la suite. Le port du matériel orthopédique est également un facteur décisif en plus des exercices à faire chez soi.


CURASUPPORT COMPRESSIO

Le silicone et la compression constituent la combinaison idéale p traitement, la thérapie combinée agit comme un moyen pro

Comment ça marche ? Une pression thérapeutiquement efficace est exercée sur la zone fermée de la plaie. Un remodelage excessif du tissu conjonctif peut être contrecarré. La combinaison d‘une pression superficielle constante exercée par le vêtement de compression, avec du silicone, a une influence positive sur la cicatrisation. Le silicone crée un environnement humide sur la cicatrice, ce qui empêche la cicatrice de se dessécher. Il garde la cicatrice douce et a un effet positif sur le tissu cicatriciel. Pour une guérison optimale de la cicatrice, nous recommandons l‘utilisation de nos textiles de compression en combinaison avec nos patchs en silicone.

L‘effet silicone En empêchant une perte d‘eau importante, les patchs en silicone contribuent à garantir un environnement optimal pour la cicatrisation.

Nos solutions Amoena a développé des produits spécifiques pour les jours et semaines suivant la chirurgie mammaire pour prendre soin de la cicatrice de votre patiente et favoriser le processus de guérison. La ligne Recovery Care et AmocuraScar pour la thérapie des cicatrices comprend deux gammes : CuraScar Garments et CuraScar Silicones. Retrouvez nos produits sur notre site internet Amoena.fr.


ON ET SILICONES

pour le traitement des cicatrices. Appliquée tôt dans la phase de ophylactique pour minimiser le risque de cicatrice excessive.

Tissu cutané sain

La cicatrisation est un élément naturel du processus de guérison après une blessure. Un traitement efficace peut en minimiser la gravité

Pression de surface des vêtements de compression Vêtements de compression Patch en silicone

Traitement des cicatrices par compression et silicone

Une peau guérie après un traitement réussi des cicatrices


CURASUPPORT COMPRESS 1. Excès d’humidité transépidermique

4

3 2

2. Stimulation des kératinocytes 2. KERATINOCYTE STIMULATION 1. EXCESSIVE TRANSEPIDERMAL MOISTURE 3. EXCESSIVE COLLAGEN

1

3. Collagène excessif

4. MOISTURE LOSS

4. Perte d’humidité Lorsque la peau est blessée (à la suite d‘une opération chirurgicale par exemple), sa capacité à conserver l‘eau est également affectée. Plus la blessure est profonde, plus le risque de perte d‘eau transépidermique est élevé. Des niveaux anormalement élevés de perte d‘eau de l‘épiderme et de déshydratation des kératinocytes pourraient stimuler ces cellules à produire des cytokines qui entraînent des changements dans le derme et une augmentation de la production de collagène par les fibroblastes. En outre, le risque de perte d‘eau transépidermique est plus important avec des cicatrices hypertrophiques et des chéloïdes qu‘avec des cicatrices atrophiques ou une peau normale.

Combinaison de patchs en silicone Mammila Circle (couronne) et Anchor (ancre) avec le soutien-gorge de compression sans couture Leyla après la reconstruction.


SION ET SILICONES 1. Patchs en silicone 2. Réduction des pertes d’eau 5

2 4

1 3

3. Moins d’inflammation

1. SILICONE PATCHES e. g. CuraScar Silicone patches

4. Moins de production de collagène

2. REDUCES WATER LOSS keeping scar tissue hydrated 3. LESS INFLAMMATION caused within dermis

4. LESS COLLAGEN PRODUCTION within deeper layers of skin

5. Humectants

5. HUMECTANTS for additional moisturisation

La nature semi-occlusive des patchs cicatriciels minimise la gravité de la formation de la cicatrice en assurant une hydratation adéquate - mais non excessive. L‘occlusion aide à diminuer la perte d‘eau transépidermique et normalise l‘état d‘hydratation des kératinocytes, qui signalent alors aux fibroblastes dermiques de réguler à la baisse la production de matrice extracellulaire. Thomas A Mustoe, Evolution of silicone therapy and mechanism of action in scar management, 2008, p. 88 – 89.

Combinaison d‘un patch en silicone Square (bande large) et d‘un Panty, vêtement de compression après reconstruction avec du tissu autologue.


CORPS EN PLEINE SANTÉ MENTAL D’ACIER Les coachs personnels, ne sont pas réservés qu’aux stars d’Hollywood ! Pendant et après le traitement d’un cancer du sein, c’est justement un accompagnement individuel par un coach personnel qui peut aider les femmes à se remettre rapidement sur pied. « Le diagnostic du cancer du sein est toujours vécu comme un choc. Je n’ai pas fait exception à la règle », explique Barbara Conrad. « Dans ce contexte, difficile d’avoir les idées claires et de songer immédiatement à pratiquer du sport ou une activité physique. » C’est précisément pour cela que Barbara apporte un soutien à la fois physique et psychologique en tant que coach personnel. « Il n’y a pas de prérequis pour faire partie de mes clientes et elles n’ont aucune raison de ressentir de la gêne », ajoute Barbara Conrad. « Avec moi, elles ont quelqu’un à leurs côtés qui les accompagne dans les hauts et les bas. Ensemble, nous réussissons à remonter la pente. » Selon Barbara Conrad, la difficulté de cette situation est liée au fait de rester dans un rôle de victime et de plus avoir confiance en son propre corps. On trouve alors rapidement une excuse pour ne pas se sentir capable de faire quelque chose. On manque d’énergie pour faire du sport. La question du pourquoi revient sans cesse. « Pendant la première séance, il n’est pas rare que les larmes coulent. Beaucoup de femmes ont du mal à se laisser aller, à lâcher prise », nous explique la spécialiste.

Une approche globale « Grâce au sport, on peut résoudre les difficultés physiques », déclare l’ancienne sportive de haut niveau et double médaillée olympique. « Ainsi, cette triple approche axée autour de l’activité physique, de la relaxation et du coaching mental est décisive dans la prise en charge. » En fonction de l’objectif (reprendre le travail, pratiquer à nouveau son sport favori ou tout simplement se sentir l’esprit

plus léger au quotidien) les exercices fonctionnels favorisent le renforcement musculaire et les exercices sensoriels et moteur la coordination, qui en prend beaucoup pour son grade, surtout pendant la chimiothérapie.

« Toujours regarder vers l’avant, être attentif et définir de nouveaux objectifs. Savoir reconnaître ce que la vie a de meilleur et en profiter. » Barbara Conrad, coach personnel et mental

Les techniques de relaxation comme la méditation, les exercices de pleine conscience ou le yoga permettent de retrouver des nuits plus apaisées, une plus grande sérénité, ainsi que l’équilibre intérieur. En règle générale, les femmes progressent rapidement. Elles ont une nouvelle impulsion et peuvent à nouveau aller de l’avant. « Au niveau mental, j’aide les femmes à identifier leurs points forts afin qu’elles définissent de nouvelles perspectives d’avenir et de nouveaux objectifs », ajoute Barbara Conrad.

Une offre personnelle et polyvalente Pour Barbara Conrad, le suivi individuel est le plus grand avantage que peuvent tirer ses patientes des offres qu’elle propose. « De nombreuses femmes se sentent perdues à la fin d’un traitement très intense et rythmé, et ne savent pas ce qui les attend ni comment les choses vont évoluer. Je les aide à avoir l’intuition de ce qu’elles peuvent demander à leur corps. Quelle que soit l’humeur du jour, je trouve toujours le moyen de les réconforter, tant psychologiquement que


ACCOMPAGNATRICE ET COACH physiquement, » explique la formatrice. La relation qui en découle est presque amicale, y compris pour ce qui est des discussions sur des sujets très personnels. Les séances ont lieu dans différents endroits, au domicile de la cliente ou au studio de la formatrice. Elle a également accompagné des femmes directement à l’hôpital.

Barbara Conrad, 65 ans, était déjà coach personnel et mental avant son cancer du sein. Pendant son propre traitement, elle a constaté que de nombreuses femmes avaient beaucoup de mal à faire face à la maladie.

Plus on commence tôt, mieux c’est Il est recommandé de commencer ce suivi dès le diagnostic, afin notamment d’avoir assez de forces physiques pour affronter la chimio et pour soulager rapidement la famille. Un rendez-vous par semaine offre déjà un soutien précieux. Le coach personnel doit non seulement avoir une spécialisation dans le domaine de la prévention et/ou des soins, mais aussi disposer d’une certaine expérience. Il vaut donc la peine de prendre les choses en main en demandant un accompagnement professionnel sur le plan physique et mental, afin de retrouver ses marques après un cancer du sein.

BON À SAVOIR

SPORT ET CANCER DU SEIN

Tous les chercheurs s’accordent sur ce point : le sport améliore le bien-être des patients atteints de cancer et leur permet de mieux lutter contre la maladie. Malheureusement, pendant ou après un traitement contre le cancer du sein, les femmes n’ont pas l’énergie suffisante pour faire du sport et suivre un programme d’activité physique régulier. Surtout que beaucoup d’entre elles ont peur de trop demander à leur corps. Un coach personnel peut alors s’avérer précieux et constituer une source compétente de conseils et de motivation.

De nombreuses études ont démontré l’efficacité d’un accompagnement individuel et des exercices physiques pour la convalescence. Et ce pas uniquement après la chimiothérapie ou l’opération, mais dès le diagnostic. Les oncologues de la clinique Rechts der Isar de l'université technique de Munich considèrent même que le sport est au moins aussi important que les médicaments dans le traitement du cancer.


Des femmes reviennent sur leur expérience avec les produits Amoe

ACCEPTER SON CORPS TEL QU’IL EST DEVENU Viktoria Lass, 50 ans, a renoué avec sa personne et son corps. Grâce à son complément mammaire Amoena, elle est assurée que sa poitrine a un aspect « normal » au quotidien. Pourquoi portez-vous un complément mammaire ? Pour que ma poitrine ait une forme homogène. Le chirurgien était satisfait du résultat après l’opération, mais pas moi. Quand avez-vous remarqué que vos seins n’étaient pas de la même taille ? J’ai subi cinq opérations au total, dont une chirurgie de conservation mammaire en 2006 avec pose d’implant. Trois ans plus tard, suite à une récidive, le tissu mammaire a été retiré dans son intégralité et j’ai à nouveau reçu un implant. Après cette intervention, il ne faisait pas de doute que ma poitrine aurait besoin d’être compensée. Saviez-vous que vous auriez éventuellement besoin d’une compensation avant de vous faire opérer ? À ce moment-là, je ne me doutais pas que le sein opéré serait beaucoup plus petit. Quelle n’a pas été ma surprise lorsque le bandage a été retiré après la dernière opération ! Je ne me serais jamais rien imaginé de tel. Comment avez-vous trouvé votre complément mammaire ?

J’en avais entendu parlé à l’hôpital par une professionnelle d’un magasin de matériel médical. Après ma sortie, j’ai immédiatement commencé à chercher. Mais il m’a fallu un certain temps avant de trouver mon magasin de matériel médical de confiance et la compensation mammaire qui me convenait, l’Amoena Essential MD. Je m’y suis sentie bien conseillée. Qu’est-ce que le complément mammaire vous apporte au quotidien ? Il m’offre le confort et l’assurance d’une poitrine symétrique. Au début, j’étais très incertaine. Il m’arrivait même de le porter la nuit, ce que j’ai arrêté de faire depuis. Mais plus j’ai eu confiance en moi, mieux j’ai réussi à assumer mon corps avec ses changements. Avez-vous autre chose à partager avec les lectrices d’Amoena4Life ? Le plus important pour moi est de pouvoir accepter mon corps tel qu’il est devenu, et d’en être fière et reconnaissante. Je souhaite à toutes les femmes de pouvoir trouver la sérénité que j’ai acquise à ce jour.

LA COMPENSATION    PARFAITE

Avec la gamme un large choix de placent directemen le soutien-gorge. Ils tailles, volumes et correction individu Grâce aux bords très naturelle avec vêtements. La face i est composée d’une


ena. Dans ce numéro, nous remercions Viktoria Lass et Antje Reich.

« DÉSORMAIS, SEULE MA COUPE DE CHEVEUX EST ASYMÉTRIQUE !» Lorsque Antje Reich, 43 ans, a reçu le diagnostic de son cancer du sein en mai 2019, elle a eu l’impression d’avoir été frappée par la foudre. Après une chimiothérapie néo-adjuvante, elle a subi une opération conservatrice du sein. Aucune reconstruction n’était ni prévue ni nécessaire pour son sein qui a perdu un tiers de son volume. Elle ressentait néanmoins qu’il y avait un « déséquilibre » mental et physique. Saviez-vous que vous auriez besoin d’un complément mammaire avant d’être opérée ? Mes seins n’étaient déjà pas de la même taille avant le cancer. Le résultat esthétique de l’opération de conservation du sein était assez réussi, mais « il manquait quand même » du volume sur le côté extérieur. Ce déséquilibre naturel que j’avais a donc été amplifié, ce qui était visible même sous les gros pulls d’hiver. Mais au début, peu m’importait du moment qu’on m’enlevait mon cancer. En me remettant mon soutien-gorge post-opératoire à la clinique, l’employée du magasin de matériel médical m’a informée que je pourrais aussi porter un complément mammaire plus tard, pris en charge par la sécurité sociale et solution beaucoup moins contraignante qu’une opération supplémentaire. Mais je devais encore faire preuve de patience car mon sein opéré allait encore se transformer, notamment à cause de la radiothérapie à suivre. Comment avez-vous trouvé votre complément mammaire ? Dans le cadre des soins post-opératoires, on m’a donné un rendez-vous dans la buanderie « avant que je quitte l’hôpital. ». J’ai reçu un complément mammaire Amoena en plus d’un « soutiengorge confortable » ce qui m’a tout de suite donné l’impression d’être à nouveau entièrement moi.

de produits Balance, Amoena offre e compléments mammaires, qui se nt contre la peau ou sont insérés dans s sont proposés en différentes formes, options de poids et permettent une uelle de l’asymétrie mammaire. s effilés, ils assurent une transition c le corps et sont invisibles sous les interne de la plupart des compléments e matière thermorégulatrice Comfort+

Quel complément portez-vous actuellement ? Le modèle Balance Adapt Air Varia*, que je n’ai plus du tout envie de rendre. Le super système de chambre à air me permet d’adapter ma symétrie comme je le souhaite dans le soutien-gorge. En effet, avec l’hormonothérapie, mon poids fluctue constamment, ce qui se reflète dans le bonnet. J’ai aussi gardé quelques soutiens-gorge préférés en stock dans mon armoire que j’assortis à la prothèse « Balance Adapt Air* ». *Bientôt disponible en France

Qu’est-ce qui a changé par rapport à avant ? Qu’est-ce que le complément mammaire vous apporte ? Je suis quelqu’un qui se pose beaucoup de questions. Le complément mammaire me donne la sensation « de ne plus avoir de déséquilibre ». Cela m’aide non seulement à avoir confiance en moi, mais aussi à soulager mes douleurs cervicales. Je porte le complément mammaire à même la peau et je ne le sens pas du tout. Elle épouse parfaitement mes formes et mesure même ma température corporelle. Je sens que je me tiens plus droite. Le « dispositif de compensation non opératoire » logé dans mon soutien-gorge est pour moi une solution idéale dont je pourrais probablement bénéficier toute ma vie (et au-delà). Elle m’évite une opération de réduction de l’autre côté, comme on me l’a proposé. Suivez Antje Reich sur Instagram : @ant.je11

au dos, qui réduit la formation d’une chaleur désagréables et la transpiration sous la prothèse, assurant ainsi un confort optimal. Les compléments Balance Adapt Air* épousent délicatement le sein grâce à la technologie Chambre à Air. Ainsi, il est possible d’ajuster soi-même le volume au niveau des tissus mammaires ou de son soutien-gorge préféré. Demandez les compléments mammaires Amoena Balance dans votre magasin de matériel médical. *Bientôt disponible en France.


LA COLLECTION AMOENA – NOS PERMANENTS


COURRIER DES LECTRICES – FOIRE AUX QUESTIONS J'ai entendu que la réglementation venait de changer sur le remboursement des prothèses mammaires, qu'est-ce que cela change pour moi ? Le changement de législation sur le remboursement impacte essentiellement les points de vente et les fabricants de prothèses, pour les patientes rien ne change ! La prothèse est toujours prise en charge par la sécurité sociale, avec un reste à charge de 32,99€ uniquement en cas de délivrance de prothèse technique pour standard attendue (s'il n'y a pas de symptômes justifiant l'achat d'une prothèse technique). Comment savoir quand retourner dans mon point de vente pour remplacer ma prothèse ? Si votre prothèse est la première que vous avez jamais porté, vous devez retourner dans votre point de vente 12 mois plus tard. Si votre prothèse n'est pas la première, la durée est de 18 mois. Quoi qu'il arrive vous pouvez organiser une visite de contrôle quand vous le souhaitez. Appelez votre point de vente pour en savoir plus. Puis-je nager avec ma prothèse classique ? Il est possible de nager avec toutes les prothèses Amoena. Toutefois, si vous pratiquez la natation de manière régulière, nous vous recommandons d'acheter la prothèse Aqua Wave (à 70€, non remboursée) spécialement conçue pour les activités aquatiques. Retrouvez notre prothèse Aqua Wave sur notre site amoena.fr.


de la plante en fond 6) Verres dans le placard à droite 7) Longueur du spaghetti au bout de la fourchette

DES

LE JEU

7D


Solutions : 1) Niveau de l'eau dans le pichet 2) Raisins 3) Contenu de l'assiette (herbes) 4) Couverts 5) Hauteu

DIFFÉRENCES


Seul a m o n mon s i u s e J . changé même, le s r u o j tou ns o i t p o x u e d c e av . é t e ll o c de dé

LE MODÈLE ALINA EST PORTÉ PAR KARIN Z., OPÉRÉE DU SEIN

SOU

S O U T IE

TIEN

-GO

ALIN

RGE

SAN

AT U

RES

A L I NNAS A R M AT U R E S

N -G O R G

E SA

S O U T IE N -G

S

R E nous sur Retrouvez TU Amoena France A A R Mréseaux sociaux Ales 9 rue du chateau d eau LIN NS A A 69410 Champagne au Mont d'orG E S OR www.amoena.fr N-G OU

A

S AR M

TIE

ALINA

ORGE SAN S A R M AT U R

ES

Photos retouchées. Amoena est une marque déposée d’Amoena Medizin-Orthopädie-Technik GmbH. © 2022 Tous droits réservés à Amoena France 69410 Champagne au Mont d’Or