Page 1

POUR UNE VILLE DURABLE ET DÉSIRABLE 2013 Rapport d’activité et de développement durable


2

Rapport d’activité et de développement durable 2013

SOMMAIRE

03.

MÉMO 2013 P. 04 L’année vue par François Bertière P. 07 Chiffres clés financiers P. 09 Chiffres clés RSE P. 10 Le Comité stratégique P. 12 Logement P. 14 Immobilier d’entreprise

17.

QUE SERA LA VILLE DE DEMAIN ? P. 18 Une ville désirable P. 22 Une ville performante P. 26 Une ville mixte P. 30 Une ville intelligente

35.

UNE APPROCHE RESPONSABLE P. 38 L’immobilier durable au cœur de notre développement P. 40 Un ancrage territorial renforcé P. 42 Une grande qualité de vie professionnelle de nos collaborateurs P. 44 Un dialogue ouvert avec les parties prenantes

PROFIL

LEADER DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE EN FRANCE Bouygues Immobilier développe des projets de logements, d’immeubles, de bureaux, de commerces et d’aménagement de quartiers durables à partir de 35 implantations en France, quatre dans le reste de l’Europe et une au Maroc.En 2013, dans un contexte économique difficile, l’entreprise a prouvé la solidité de son modèle avec un chiffre d’affaires en légère augmentation et une marge opérationnelle stable. Bouygues Immobilier a réalisé une légère croissance en logement en France, malgré la baisse du marché du neuf, et a enregistré en tertiaire quelques belles prises de commande, dans une conjoncture particulièrement tendue. Fort de son expertise en matière d’immobilier vert, Bouygues Immobilier consolide son positionnement de développeur-opérateur urbain et appuie son développement sur les trois axes stratégiques suivants : une stratégie pionnière en matière de développement durable, la qualité technique et architecturale, l’écoute et l’accompagnement de ses clients.

SUIVRE L’ACTUALITÉ DE LA VILLE DURABLE

RDV sur l’espace : www. bouygues-immobiliercorporate.com

RABI013_02_bat7.indd 2

sur les réseaux :

et sur le blog : www.demainlaville.com

17/03/14 13:22


P. 04

L’ANNÉE VUE PAR FRANÇOIS BERTIÈRE P. 07

CHIFFRES CLÉS FINANCIERS P. 09

CHIFFRES CLÉS RSE P. 10

LE COMITÉ STRATÉGIQUE P. 12

LOGEMENT P. 14

IMMOBILIER D’ENTREPRISE

MÉMO 2013 L’essentiel des activités

Ginko, îlot Jules Verne _Architecte : Brochet-Lajus-Pueyo_

RABI013_03_bat.indd 3

04/03/14 12:45


4

Rapport d’activité et de développement durable 2013

“Avec les résultats de l’année 2013, Bouygues Immobilier apporte la preuve de la solidité de son modèle.” François Bertière,

Président-directeur général de Bouygues Immobilier

RABI013_04-09_bat8.indd 4

20/03/14 11:52


BOUYGUES IMMOBILIER 5

ENTRETIEN AVEC LE PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

L’ ANNÉE VUE PAR

FRANÇOIS BERTIÈRE / Quel regard portez-vous sur la conjoncture en 2013 ? 2013 a été une année médiocre pour le marché de l’immobilier en France, tant en logement qu’en immobilier d’entreprise. La conjoncture économique difficile, la baisse du pouvoir d’achat, lapression et l’instabilité fiscales ont généré, comme déjà en 2012, un fort attentisme chez nos clients potentiels, qu’ils soient particuliers ou entreprises. Après avoir déjà beaucoup baissé en 2012, principalement à cause de l’eff ondrement du nombre d’investisseurs privés, le marché du logement a vraisemblablement atteint l’étiage en 2013. La part des investisseurs représente ainsi un tiers des acquéreurs en 2013, contre deux tiers en 2011. Intrinsèquement corrélé à la conjoncture économique, l’immobilier d’entreprise a, quant à lui, subi très fortement les impacts de la crise. Les grands utilisateurs se montrent plus que jamais hésitants à engager des projets de déménagement, sauf si cela leur permet de réaliser des économies substantielles, et les investisseurs n’achètent plus que des immeubles sécurisés par une prise à bail. La demande placée a fortement chuté en Île-de-France en 2013 (- 25 %), en particulier sur la grande demande (plus de 5 000 m 2)*, qui a enregistré une baisse record de 45 %. / Les nouvelles mesures gouvernementales de soutien au marché du logement ont-elles porté leurs fruits ? L’objectif de 500 000 logements par an, fixé initialement par le Président de la République sur la durée de son quinquennat, est très loin d’être atteint. Certes, certaines mesures mises en œuvre vont dans le bon sens, comme l’ordonnance limitant les recours abusifs ou le dispositif Duflot. Mais, concernant les recours, la mise en œuvre va prendre du temps ; quant au Duflot, les changements de règles permanents, concernant tant les zonages que les plafonds de loyer, ont empêché le dispositif de fonctionner correctement en 2013. Certaines mesures contenues dans la loi ALUR – pour l’accès au logement et un urbanisme rénové –, l’encadrement et la garantie universelle d es loyers en particulier, vont

RABI013_04-09_bat8.indd 5

augmenter la défiance entre propriétaires et locataires et vont sûrement contribuer à décourager un peu plus l’investissement locatif privé, pourtant indispensable au bon équilibre du marché. Enfin, la relance de l’offre par la mise à disposition massive de foncier public n’a pas été mise en place. Les acteurs de la promotion immobilière ont donc régulé leur activité par le volume, pour éviter d’avoir des logements achevés invendus, et les prix n’ont que très peu baissé. En résumé, les mesures gouvernementales n’ont eu aucun effet de relance sur le marché du logement en 2013 alors que la demande est toujours largement insatisfaite.

/ Dans ce contexte, comment se porte Bouygues Immobilier ? Avec un chiffre d ’affaires en légère augmentation, à 2,5 milliards d’euros, et une marge opérationnelle stable, Bouygues Immobilier apporte véritablement la preuve de la solidité de son modèle. Malgré la baisse du marché du logement neuf en 2013 (- 1,4 %)**, Bouygues Immobilier a plutôt bien r ésisté avec 10 963 réservations, soit une croissance de 4 % par rapport à 2012. Grâce au travail entrepris depuis

“Les périodes de rupture telles que celle que nous traversons sont souvent à l’origine de projets innovants et créateurs de valeur.” * Source : Immostat T3 2013. ** Source : ECLN.

20/03/14 11:52


6

Rapport d’activité et de développement durable 2013

+ LE CONSEIL D’ADMINISTRATION FRANÇOIS BERTIÈRE,

Président-directeur général, Administrateur BOUYGUES SA,

Représentée par Philippe Marien GEORGES COLOMBANI,

Administrateur ÉRIC GUILLEMIN,

Directeur général délégué, Administrateur

JEAN-FRANÇOIS GUILLEMIN,

Administrateur HERVÉ LE BOUC,

Administrateur ÉRIC MAZOYER,

Directeur général délégué, Administrateur

RABI013_04-09_bat7.indd 6

plusieurs années, Bouygues Immobilier continue de capter la demande en répondant aux besoins des Français souhaitant investir ou devenir propriétaires en résidence principale dans un contexte de baisse de leur solvabilité. Pour cela, nous avons fait beaucoup d’efforts afin de produire des logements à la fois qualitatifs (tant sur le plan technique qu’en termes d’usage) et moins coûteux, grâce à l’optimisation d e nos mod es d e conception, de construction et d’achat. Nous disposons aujourd’hui d’une large palette de produits, comprenant des logements familiaux à prix abordables, des logements sociaux, des résidences gérées pour les étudiants, les seniors ou le tourisme d’affaires, et des maisons individuelles groupées. À ce titre, nous sommes en train de réaliser un vaste programme de construction de maisons individuelles d estinées aux salariés d ’une quinzaine d ’unités d e production d’EDF – les premières ont été livrées fin 2013. En immobilier d’entreprise, l’heure n’est plus à la spéculation : les opérations « en blanc », sans bailleur préalable, sont quasi inexistantes du fait de l’absence de lisibilité du marché. Néanmoins, nous avons enregistré encore quelques belles prises de commande. Cela souligne la pertinence de la stratégie d’innovation très volontariste menée par Bouygues Immobilier, notamment en matière d’économies d’énergie et, plus largement, d’immobilier vert.

/ Compte tenu de la persistance de la crise, la valeur verte reste-t-elle une stratégie d’avenir ? Plus que jamais. Les périodes de rupture telles que celle que nous traversons sont souvent à l’origine de projets innovants et créateurs d e valeur. Il est aujourd ’hui inconcevable de construire un immeuble neuf qui ne respecte pas les normes de performance énergétique et ne bénéficie pas d’un label environnemental. Bouygues Immobilier a été précurseur dans ce domaine avec son offre de bâtiments à énergie positive Green Office® et reste, de fait, très en avance dans ce domaine. Nous avons aujourd’hui 10 immeubles Green Office ® en préparation ou en construction. Notre activité Immobilier d’Entreprise s’est d’ailleurs structurée sur ce sujet, avec la mise en place d’une équipe dédiée. Par ailleurs, avec Rehagreen® , nous investissons depuis quelques années sur un relais de croissance très porteur. Face à l’obsolescence énergétique du parc tertiaire, les investisseurs restent en effet très vigilants quant à la valorisation de leurs actifs, et le pari de la réhabilitation verte s’avère donc un véritable gisement d’opportunités. Dernier exemple en date de notre savoirfaire : la réhabilitation verte deLemnys/Péri XV, un ensemble immobilier à Paris, appartenant à AG2R La Mondiale.

2 510 M€

CHIFFRE D’AFFAIRES

101 M€

RÉSULTAT NET PART DU GROUPE

10 963 LOGEMENTS RÉSERVÉS

/ Où en est UrbanEra ® , votre démarche d’éco-quartiers ? Bouygues Immobilier capitalise aujourd’hui sur l’acquisition de véritables savoir-faire en matière d’aménagement et d ’urbanisme d urables. Une d émarche d ésormais reconnue à l’échelon d u ministère de l’Égalité des territoires et du Logement, qui nous a retenus dans son process de labellisation EcoQuartier, lancé fin 2012 pour d istinguer d es projets exemplaires dans ce domaine. Bouygues Immobilier a été le seul acteur privé récompensé, et ce pour trois opérations : l’aménagement de Ginko, l’éco-quartier du lac de Bordeaux, celui de Cap Azur à Roquebrune-Cap-Martin et celui de laZAC Pompidou-Le Mignon à Bois-Colombes. C’est à la fois une grande satisfaction et un vrai challenge pour Bouygues Immobilier, qui, avec l’intégration de cette expertise, sort d e son rôle de « pure player » de la promotion immobilière pour devenir créateur d’espaces urbains. Un changement qui implique, d e fait, d e nouvelles façons de travailler : en interne, avec la mise en œuvre de groupes projets plurid isciplinaires logement-bureauxcommerce, et en externe, avec l’intégration d e technologies innovantes et d e nouveaux partenariats industriels. Cette démarche globale est très attendue par les collectivités locales, confrontées

17/03/14 16:53


BOUYGUES IMMOBILIER

7

CHIFFRES CLÉS FINANCIERS 544

2 080 M¤

271

358

510

RÉSERVATIONS

2 268

581

236 1 844

1 687

+9% 2012

2 510 M¤ CHIFFRE D’AFFAIRES

2013

RÉSERVATIONS (EN M¤) Bouygues Immobilier a réalisé 1 844 M€ de prises de commande en logement et 236 M€ en immobilier d’entreprise Tertiaire Logement

2013

CAPITAUX PROPRES ET TRÉSORERIE NETTE (EN M¤) Les capitaux propres s’établissent à 510 M€ et la trésorerie nette atteint un montant de 271 M€ Trésorerie nette Capitaux propres

2 396

101 M¤

382

253

10 963

2012

107

2 128

2 143

LOGEMENTS RÉSERVÉS 10 516

+4%

2012 2012

2013

2013

RÉSULTAT NET PART DU GROUPE (EN M¤)

4 101 3 607

6 862

6 909

CHIFFRE D’AFFAIRES (EN M¤) Le chiffre d’affaires est en légère augmentation en 2013, à 2 510 M€

179

178 M¤

2012

2013

Tertiaire Logement 2012

2013

RÉSERVATIONS DE LOGEMENTS (EN NOMBRE) 10 963 logements réservés en France et à l’international (chiffre net des désistements), en hausse de 5 % par rapport à 2012 Blocs

RABI013_04-09_bat2.indd 7

Unités

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL (EN M¤) Le résultat opérationnel s’établit à 178 M€

04/03/14 17:49


8

Rapport d’activité et de développement durable 2013

aux impératifs du développement durable dans un contexte de raréfaction d es ressources tant naturelles que financières.

/ Comment envisagez-vous l’année 2014 ? Dans un contexte de croissance limitée, 2014 s’annonce au mieux stable par rapport à 2013. Nous allons d evoir composer avec une conjoncture économique peu dynamique et avec les élections municipales de mars 2014, une échéance électorale peu propice à l’obtention rapide des permis de construire, en particulier pour les programmes d’envergure. Toutefois, malgré ce contexte défavorable, les besoins en logements restent consid érables. Bouygues Immobilier compte avant tout sur sa capacité à fournir à ses clients les meilleurs produits et services au plus juste prix pour faire la différence. C’est le sens de notre démarche BIEN PLUS, qui rassemble, sous une même ombrelle, tout ce qui nous permet de mieux servir nos clients que nos concurrents, et réitère nos engagements auprès de nos clients : les accompagner pour investir sereinement, les sécuriser en cas de coup dur, les aider à maîtriser leur consommation d’énergie, rester à leurs côtés, avec un interlocuteur local dédié pendant dix ans après l’acquisition… De quoi imposer notre groupe comme étant LE promoteur de confiance en France. À plus long terme, nous explorons d e nouvelles pistes, comme la réhabilitation verte d u parc d e logements existant. Aujourd’hui, seul 1 % du parc bénéficie chaque année de travaux de réhabilitation. C’est dire les opportunités de croissance que cela peut représenter pour Bouygues Immobilier, acteur d e référence en la matière avec Rehagreen® en tertiaire. En immobilier d e bureaux, nous continuerons, bien sûr, à être à l’affût des besoins d es grand s utilisateurs en d éveloppant d e nouvelles solutions techniques, notamment dans le domaine

RABI013_04-09_bat11.indd 8

PERSPECTIVES 2014 _ LOGEMENT.Face à des besoins considérables, Bouygues Immobilier va s’attacher à fournir à ses clients les meilleurs produits et services au plus juste prix. S’appuyant sur sa démarche BIEN PLUS, l’entreprise va également engager de nouvelles pistes de croissance sur le segment des maisons individuelles, des résidences et services, du logement familial abordable et du logement évolutif pour prolonger le maintien à domicile des seniors.

_ IMMOBILIER D’ENTREPRISE. Bouygues Immobilier va continuer à axer sa stratégie de croissance sur l’innovation avec une offre de bâtiments très performants répondant aux diverses exigences environnementales, incluant la gamme Green Office®, la démarche Rehagreen® de réhabilitation verte et les immeubles « clés en main ».

développement de services urbains pour améliorer l’animation des centresvilles et la qualité de vie dans le cadre des projets d’aménagement de quartiers durables. _ GESTION FINANCIÈRE. Bouygues Immobilier poursuivra dans le même temps sa politique visant à maintenir une structure financière solide.

_ AMÉNAGEMENT DE QUARTIERS. Une attention particulière sera portée au

des consommations énergétiques mais plus largement pour réduire l’ensemble des charges d’exploitation de nos immeubles, tout en restant attentifs à l’évolution des usages. Dernier sujet : le commerce et l’animation des centres-villes, sur lesquels nous sommes naturellement amenés à travailler d ans le cad re d e nos projets d’aménagement d’éco-quartiers. À l’international, nous allons poursuivre notre stratégie prud ente d e développement : après la livraison du siège d’Orange Polska en septembre dernier, et au vu de nos bons résultats en résidentiel à Varsovie – où Bouygues Immobilier occupe la 5e place –, nous envisageons aujourd’hui d’étendre nos positions sur le territoire polonais. Quant au Maroc, qui représente, en volume, un marché d’avenir très important, nous espérons nous imposer là aussi comme un acteur de référence, en créant des synergies avec Bymaro, déjà très bien implanté localement. Les maîtres mots de 2014 seront donc : adaptabilité, réduction des coûts, innovation et création de valeur pour nos clients.

“Bouygues Immobilier sort de son rôle de ‘pure player’ de la promotion immobilière pour devenir créateur d’espaces urbains.” FRANÇOIS BERTIÈRE,

Président-directeur général

24/03/14 13:10


BOUYGUES IMMOBILIER

9

CHIFFRES CLÉS DÉVELOPPEMENT DURABLE 47 600 m2

96%

117 200 m2

+ 36 %

78 %

97 %

98%

2011

2012

2013

+ 80 %

BUREAUX GREEN OFFICE® en chantier ou livrés (cumul depuis 2011), soit une progression de 36 % par rapport à 2012

BUREAUX REHAGREEN® en chantier ou livrés (cumul depuis 2011), soit une progression de 80 % par rapport à 2012

DU CHIFFRE D’AFFAIRES bénéficiant d’un engagement de certification ou labellisation environnementale

6 145

2 632

1 936

897

déplacements

immobilisations

intrants

énergie

PRINCIPAUX POSTES DU BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DES IMPLANTATIONS DE BOUYGUES IMMOBILIER en France en 2013 (tonnes éq. CO2 )

LOGEMENTS labellisés BBC-effinergie®

-3 %

RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE CORPORATE entre 2012 et 2013

10 100

9 400 HEURES

+ 7,5 % 2012

2013

DE VISIOCONFÉRENCE soit une progression de 7,5 % par rapport à 2012

RABI013_04-09_bat.indd 9

37 5% DE FEMMES CADRES sur 1 588 collaborateurs

64% DES FOURNISSEURS de l’activité Logement évalués sur leur démarche de développement durable en 2013

04/03/14 12:40


10

Rapport d’activité et de développement durable 2013

GOUVERNANCE

LE COMITÉ STRATÉGIQUE NATHALIE WATINE,

Directrice générale Logement France

“LA CRÉATION DE VALEUR AU SERVICE DE NOS CLIENTS”

ÉRIC MAZOYER,

Directeur général délégué

“UNE STRATÉGIE D’INNOVATION” « 2013 a été marquée par d’importantes avancées innovantes en immobilier d’entreprise avec le déploiement du concept d’énergie positive, une dizaine de projets Green Office® engagés en France, les premières réalisations concrètes d’IssyGrid® et la poursuite de notre démarche UrbanEra®, dont Ginko, à Bordeaux, est un des plus beaux exemples. »

« Leader reconnu en immobilier durable, Bouygues Immobilier a mené en 2013 un important travail de création de valeur au service de nos clients. En logement, nous avons amélioré la qualité de notre offre tout en maintenant des prix de vente compétitifs. Un engagement qui nous permet d’offrir une réponse adaptée aux besoins de nos clients finaux et de nous distinguer vis-à-vis de nos concurrents. »

ÉRIC GUILLEMIN,

Directeur général délégué

“DE SOLIDES ATOUTS” « Notre positionnement et notre offre de produits nous confèrent de solides atouts dans un contexte de marché dégradé. En 2013, la hausse de 4 % des réservations de logements par rapport à 2012 ou encore les contrats signés en tertiaire pour un montant de 236 millions d’euros ont prouvé notre capacité d’adaptation aux évolutions du marché privilégiant la maîtrise des risques. »

RABI013_10-11_bat7.indd 10

17/03/14 11:50


BOUYGUES IMMOBILIER 11

Le Comité stratégique de Bouygues Immobilier est composé de six membres. Ils ont pour mission commune d’appuyer le Conseil d’administration dans la définition de la stratégie à moyen terme de l’entreprise. Regards croisés de ces experts sur les ambitions de Bouygues Immobilier.

JACKY GUILLOTEAU,

Directeur des Ressources humaines

“UNE GESTION PRÉVISIONNELLE DES COMPÉTENCES” « Adapter nos compétences et anticiper celles de demain ont été deux actions structurantes de notre politique RH en 2013. Nous avons conclu cette année avec les partenaires sociaux un accord portant sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Objectif : définir les évolutions des métiers afin de développer les compétences et les outils associés. »

VALÉRIE PETITBON,

Directrice Marketing, Communication et Développement durable

“UNE MARQUE DE CONFIANCE” « Notre expertise en immobilier vert, combinée à notre capacité d’écoute et de compréhension des attentes de tous nos clients, est un des piliers sur lesquels nous construisons notre image. Cela se traduit en logement par notre démarche BIEN PLUS. Elle formalise nos engagements et notre ambition de nous imposer comme la marque de confiance du secteur. »

RABI013_10-11_bat7.indd 11

17/03/14 11:51


12

Rapport d’activité et de développement durable 2013

LOGEMENT

TOUJOURS PLUS DE VALEUR POUR LES CLIENTS Acteur de référence sur le marché du logement en France, Bouygues Immobilier s’appuie sur son savoir-faire et sur sa forte capacité d’innovation pour adapter son offre et faire la différence dans un marché en stagnation.

près une baisse des ventes de 18 % en 2012, le marché du logement continue de régresser en France avec 87 700 logements vendus en 2013 contre 89 000 en 2012. L’objectif du gouvernement français de 500 000 logements par an est loin d’avoir été atteint avec seulement 299 000* logements neufs démarrés l’an dernier. Cette mauvaise performance s’explique par plusieurs raisons : la baisse du pouvoir d’achat et de la solvabilité des Français, les retards dans la mise en place du dispositif fiscal Duflot, et la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR), qui a renforcé la défiance des investisseurs privés. Dans ce contexte défavorable, Bouygues Immobilier a fait mieux que le marché avec 10 340 réservations de logements en France en 2013 (+ 4 % par rapport à 2012) pour un montant total de 1 761 millions d’euros. Les livraisons ont, quant à elles, atteint un nouveau record (13 359 contre 11 130 en 2012), fruit de la bonne activité commerciale de ces dernières années. Sur le marché des maisons individuelles, Bouygues Immobilier a poursuivi l’exécution du contrat signé avec EDF et SNI pour la réalisation de plus de 3 000 maisons d’ici à la fin 2015 à destination des collaborateurs d’EDF, avec plus de 1 400 maisons vendues fin 2013.

A

RABI013_12-15_bat.indd 12

Cette bonne performance globale résulte de la stratégie mise en œuvre par Bouygues Immobilier : un positionnement essentiellement « entrée-milieu de gamme » et une palette de produits permettant de répondre aux différents besoins de la population et de nouer de nouveaux partenariats avec les collectivités. Logements collectifs à prix abordables, logements sociaux, maisons, logements évolutifs, résidences et services se conjuguent dans cette stratégie de diversification. L’objectif est de pouvoir ainsi donner plus de valeur au client au plus juste prix. Cette politique s’est concrétisée en 2013, notamment par la commercialisation de nombreuses opérations à prix maîtrisés comme Osmoz, à Orvault (44 logements à énergie passive, dont 12 logements vendus à un prix de 2 450 €/m²). En matière de performance énergétique, Bouygues Immobilier se positionne à la pointe de l’innovation. En 2013 a été livré L’Avance, premier immeuble de logements à énergie positive en Île-de-France, conçu selon une architecture bioclimatique. Cet immeuble produit 3 %d’énergie de plus qu’il n’en consomme. Bouygues Immobilier a également réalisé des logements caractérisés par une grande sobriété énergétique et s’inspirant du label allemand Passivhaus : L’Héméra, première résidence à énergie passive de France, inaugurée à Toulouse, ou

encore le programme de maisons évolutives Les Lodges, à Chanteloup-en-Brie, distingué par l’ADEME en tant que « bâtiment exceptionnel d’Île-de-France ». Bouygues Immobilier se positionne comme le promoteur de confiance pour les futurs propriétaires de logements neufs. Avec la charte BIEN PLUS, formalisée en 2013, sept engagements concrets ont été pris par l’entreprise pour accompagner ses clients, de la réservation jusqu’à dix ans après la livraison du bien. Cette relation privilégiée et personnalisée se poursuit aussi en ligne grâce au dossier client Web, un espace accessible sur le site Internet commercial de Bouygues Immobilier, indiquant l’ensemble des informations utiles pour chaque projet immobilier. * Statistiques à fin novembre 2013 sur 12 mois.

11,8 % PART DE MARCHÉ

13 359

LIVRAISONS (NIVEAU RECORD)

10 963

RÉSERVATIONS (FRANCE ET INTERNATIONAL)

04/03/14 12:57


BOUYGUES IMMOBILIER 13

_Architecte : Bernard Bühler_

1

FAITS MARQUANTS LE JOURNAL 2013 2013 DE L’ANNÉE

_Architecte : Architecture-Studio_

3

_Architecte : Muriel Germak_

5

1

MARS

2

_Architecte : Laurent Thomassin_

6

JUIN

3

JUIN

4

2

_Architectes : Nathalie Franck et Yves Ballot_

4

_Architecte : Jean Michel Battesti_

OSSABOIS. Bouygues Immobilier a repris, en 2013, l’intégralité du capital d’Ossabois, entreprise leader dans la fabrication de maisons individuelles ou de petits immeubles collectifs à ossature bois. Ossabois a signé plusieurs beaux contrats en 2013, dont deux sur le marché des résidences de tourisme (400 maisons pour Center Parcs dans la Vienne) et deux sur celui du logement étudiants en résidence (une commande du CROUS de 200 logements étudiants pour les villes de Nice et de Chambéry).

SEPTEMBRE

5

OCTOBRE

6

NOVEMBRE

Nova Green, Bordeaux

L’Orée des sens, Cornebarrieu

Fort d’Issy, Issy-lesMoulineaux

Floressence, Marseille

L’Avance, Montreuil

Le Domaine d’Antoine, Troyes

Inauguration de la première opération bordelaise de Bouygues Immobilier à recevoir le label BBC-effinergie® .

Une résidence contemporaine de 45 logements inaugurée au cœur de l’éco-quartier Monges-Croix du Sud.

Inauguration de cet éco-quartier de 18 bâtiments labellisés BBC de 1 623 logements dont 300 logements sociaux.

Inauguration de cette éco-résidence, qui obéit à des exigences fortes en matière d’intégration urbaine et de mixité fonctionnelle et sociale.

Inauguration du premier immeuble de logements à énergie positive réalisé par Bouygues Immobilier en Île-de-France.

Pose de la première pierre du futur quartier résidentiel, qui sera érigé sur l’ancien site industriel de l’entreprise Vachette.

RABI013_12-15_bat7.indd 13

17/03/14 10:44


14

Rapport d’activité et de développement durable 2013

IMMOBILIER D’ENTREPRISE

DERRIÈRE LA CRISE, DE PROFONDES MUTATIONS La crise économique a remodelé le marché de l’immobilier d’entreprise. Dans ce contexte difficile, Bouygues Immobilier a réalisé en 2013 plusieurs opérations d’envergure, confirmant la pertinence de sa stratégie fondée sur l’immobilier vert.

emarchédubureauaétémarqué en 2013 par une baisse significative de la demande placée en Île-de-France (- 30 %)*, notamment sur la « grande demande » (immeubles de plus de 5 000 m2). L’environnement économique et fiscal incertain a, de fait, souvent conduit les entreprises à différer leurs prises de décision sur leurs projets immobiliers. Les investissements, eux, sont restés stables, à 17,9 milliards d’euros*, les transactions ayant principalement concerné des actifs existants. Dans ce contexte, Bouygues Immobilier a commercialisé 87 000 m² de bureaux et commerces en France pour un montant total de 236 millions d’euros. Pour répondre aux nouvelles exigences des investisseurs et des utilisateurs, Bouygues Immobilier appuie sa stratégie sur trois piliers : les immeubles à haute performance énergétique, la réhabilitation durable et la réalisation d’immeubles clés en main.

L

Le concept de bâtiment à énergie positive Green Office® se déploie à l’échelle nationale. Fort des résultats de Green Office® Meudon, qui a confirmé sur deux ans ses performances énergétiques positives, Bouygues Immobilier a engagé la réalisation d’une dizaine de projets Green Office® en France, notamment à Nanterre et Rueil-Malmaison.

RABI013_12-15_bat.indd 14

L’offre de réhabilitation durable d’immeubles tertiaires, Rehagreen®, poursuit son développement. Après le lancement en 2012 du projet de réhabilitation de 50 000 m² à Gentilly pour le Campus Sanofi Val de Bièvre, Bouygues Immobilier a signé en 2013 un contrat de 115  millions d’euros pour la réhabilitation d’un ensemble immobilier appartenant à AG2R La Mondiale à Paris. Ce projet, dessiné par Christian de Portzamparc, comprend la réhabilitation de trois immeubles. Véritable vitrine de l’offre Rehagreen®, le site vise la certification BREEAM niveau Excellent et HQE® niveau Exceptionnel. Fruit d’un dialogue constant avec les utilisateurs, les opérations clés en main rencontrent un véritable succès.

POLOGNE. Bouygues Immobilier Polska a livré à Varsovie en 2013 un ambitieux programme de bureaux. Conçu par l’architecte polonais Stanisław Fiszer, Miasteczko s’intègre au paysage urbain grâce à une façade de pierre et d’aluminium. Déjà certifié BREEAM Very good (l’équivalent du label HQE® français), le programme atteindra à terme une consommation énergétique inférieure de 30 % à celle d’un immeuble de classe A.

Le siège d’Orange Polska (voir encadré cicontre), livré en 2013, constitue à ce titre l’une des réalisations les plus emblématiques de l’année pour Bouygues Immobilier. En France, Bouygues Immobilier va également réaliser un immeuble de bureaux de 6 500 m² à Grenoble pour le compte d’AG2R La Mondiale. * Sources : CBRE T2 2013 – Immostat T3 2013 ; « Investissement en France », étude BNP Paribas Real Estate publiée en janvier 2014.

3

CONTRATS SIGNÉS DANS LE CADRE DE LA DÉMARCHE REHAGREEN®

10

PROJETS GREEN OFFICE® EN COURS

MAROC. Bouygues Immobilier a créé en 2013 une société commune avec Bouygues Bâtiment International, filiale de Bouygues Construction, pour la promotion d’un projet d’aménagement de quartier à Casablanca, composé de 13 498 m² de bureaux et de 450 logements. Le site, dont l’aménageur est AUDA (filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations au Maroc), accueillera la future cité financière de Casablanca.

04/03/14 12:56


BOUYGUES IMMOBILIER 15

FAITS MARQUANTS 2013

1

_Architecte : Jean-Pierre Laborie_

4

_Architecte : AECDP_ _Architecte : Stanisław Fiszer_

3

_Architecte : Kengo Kuma and Associates_

2

1

FÉVRIER

2

JUIN

3

SEPTEMBRE

4

OCTOBRE

Lemnys-Péri XV, Paris

Hikari, Lyon

Siège Orange Polska, Varsovie

École Pigier, Toulouse

Signature du contrat de promotion immobilière pour cet immeuble d’AG2R La Mondiale, dans le cadre de la démarche Rehagreen®.

Pose de la première pierre du tout premier îlot mixte intelligent à énergie positive en Europe et démonstrateur Lyon Smart Community.

Inauguration de Miasteczko, le plus gros projet dans le pays à avoir obtenu le niveau de certification BREEAM Excellent.

Inauguration de ce projet réalisé en un temps record : un an, avis positif des commissions de sécurité compris.

RABI013_12-15_bat7.indd 15

17/03/14 10:44


16

Rapport d’activité et de développement durable 2013

98 %

DES LOGEMENTS LABELLISÉS BBCEFFINERGIE®

47 600 m

2

DE BUREAUX GREEN OFFICE® EN CHANTIER OU LIVRÉS

117 200 m

2

DE BUREAUX REHAGREEN® EN CHANTIER OU LIVRÉS

Ginko, à Bordeaux _Architecte : Brochet-Lajus-Pueyo, Devillers & Associés, Hernandez_

RABI013_16-17_bat2.indd 16

04/03/14 17:58


BOUYGUES IMMOBILIER

17

QUE SERA LA VILLE DE DEMAIN ? Inventeur du premier immeuble de bureaux aux standards internationaux à énergie positive en 2010, concepteur du premier exemple de smart city européen mis en œuvre en 2013, Bouygues Immobilier prend une part active dans l’émergence d’une ville nouvelle, durable et désirable à la fois. Cette vision prospective de l’urbanisme est structurée par la démarche UrbanEra®, une approche globale prenant en compte sept grands leviers de durabilité. À la clé : des engagements ambitieux qui se traduisent aujourd’hui par des avancées concrètes sur les différents champs d’expertise de Bouygues Immobilier en matière d’aménagement urbain durable.

P. 18

UNE VILLE DÉSIRABLE P. 22

UNE VILLE PERFORMANTE P. 26

UNE VILLE MIXTE P. 30

UNE VILLE INTELLIGENTE

RABI013_16-17_bat2.indd 17

04/03/14 17:58


18

Rapport d’activité et de développement durable 2013

UNE VILLE

DÉSIRABLE Cadre de vie ouvert et proche de la nature, développement de services urbains, respect de l’environnement… Ginko, qui compte aujourd’hui quelque 500 familles, est emblématique de l’attention portée par Bouygues Immobilier à l’amélioration du confort des habitants et à la désirabilité de l’espace urbain.

_Parc Denis et Eugène Bühler, à Bordeaux_

3 ÉCOQUARTIERS RÉCOMPENSÉS

Lancé en décembre 2012 par Cécile Duflot, le label EcoQuartier « Engagé dans la labellisation » distingue les projets d’aménagement durable en cours de réalisation pour la pertinence des moyens mobilisés, leur performance et leur faisabilité.

n ce dimanche 21 juillet 2013, un air de jazz manouche flotte sur le parc Denis et Eugène Bühler situé au sud-est de l’écoquartier Ginko, qui ouvre ses portes. Pour cet événement important, un pique-nique géant a été organisé pour les habitants des premiers îlots : les groupes de riverains prennent place, les enfants sont invités à des ateliers ludiques, un château gonflable géant a été installé pour l’occasion… Les contacts se nouent au sein de ce parc, qui a pour vocation d’assurer

E

RABI013_18-21_bat.indd 18

un lien naturel entre le quartier des Aubiers et Ginko. Ce premier été à l’éco-quartier débute bien et présage le bien-vivre qui s’installe sur ces rives du lac de Bordeaux. Car Ginko prend vie. Près de 500 familles y sont déjà installées et les premiers commerces de proximité ont ouvert, ainsi que le groupe scolaire Václav Havel, la crèche et la maison polyvalente Sarah Bernhardt. Le tramway est arrivé au cœur de Ginko le 1er février 2014. À Ginko, le slogan qui s’affiche fièrement au bas des immeubles le dit bien : « habiter, c’est bien plus que se loger ». Et cela passe d’abord par la qualité architecturale. Bouygues Immobilier en a fait une priorité

Sur les 500 dossiers ayant répondu aux appels à projets en 2013, seuls 32 ont obtenu cette distinction. Bouygues Immobilier est le seul acteur privé à avoir été récompensé et ce, pour trois projets : - Ginko à Bordeaux - Cap Azur à RoquebruneCap-Martin - ZAC Pompidou- Le Mignon à Bois-Colombes

04/03/14 13:15


BOUYGUES IMMOBILIER

RÉALISATION PIONNIÈRE GINKO À BORDEAUX

2

1

19

BIODIVERSITÉ

Afin de préserver les écosystèmes existants autour du lac de Bordeaux, 150 arbres du site ont été conservés et 1 000 nouveaux ont été plantés.

1

2

MIXITÉ DES FORMES

20 équipes d’architectes ont été réunies pour concevoir un quartier résolument contemporain, recherchant la diversité des formes architecturales et des ambiances.

1

3

3

CHOIX DES MATÉRIAUX

Ginko a été construit à partir de matériaux sains, innovants, peu consommateurs d’énergie, récupérés ou recyclés, et de produits locaux, parmi lesquels du grès de Gascogne et du granit du Tarn.

“Nous sommes bien engagés dans une démarche écoresponsable très complète, avec un quartier chauffé à 100 % par les énergies renouvelables grâce à une chaufferie biomasse, une architecture bioclimatique, une mixité sociale avec 33 % de logements sociaux, ou encore une volonté de favoriser les déplacements doux.”

pour ses programmes. Plus de 20 équipes d’architectes interviennent sur Ginko, dont Eduardo Souto de Moura, prix Pritzker 2011. L’agence Christian Devillers Associés et l’agence bordelaise Brochet-Lajus-Pueyo, architectes-urbanistes, ont conçu un quartier résolument contemporain, recherchant la diversité des formes architecturales et des ambiances, FRANCK POTIER, chargé de l’aménagement une mixité morphologique de l’éco-quartier Ginko à Bordeaux qui généralise îlots ouverts et très haute qualité environnementale. Comme l’explique Olivier Brochet, « de loin, le quartier peut donner l’impression d’un habitat très dense, très haut. Mais, lorsqu’on se déplace en cœur d’îlot, les immeubles, entrecoupés par des venelles, paraissent plus bas et beaucoup plus aérés ».

Retrouvez toute l’actualité de la qualité de vie dans la ville de demain sur le blog DEMAIN LA VILLE

RABI013_18-21_bat.indd 19

des équipements publics, des commerces et des services, mobilités douces, vélos en libre-service, tramway, autopartage, véhicules électriques… Pour se rendre à l’école en toute sécurité, les enfants empruntent la venelle verte, le chemin des écoliers arboré qui traverse tout le quartier, encadré par le pédibus mis en place avec l’association des habitants (« les Ginkobilobiens »). À Ginko, les voitures sont invisibles, cachées dans des parkings intégrés sous les îlots de logements et surmontés de jardins intérieurs. De nouveaux modes de vie se développent. _Ginko, à Bordeaux_

On parle aussi de « quartier jardin ». Ginko a été pensé comme un projet qui respecte l’environnement, tirant tout l’intérêt d’être en bordure du lac. Au-delà de l’agrément qu’apportent les espaces verts et les plans d’eau, l’enjeu pour Bouygues Immobilier est de préserver les ressources naturelles et la biodiversité dans les milieux urbains, en veillant au maintien de l’équilibre des écosystèmes locaux. Pour faciliter la vie des habitants au quotidien, favoriser l’usage des modes doux et limiter la pollution atmosphérique, sonore et visuelle, Bouygues Immobilier a mis en œuvre « la ville des courtes distances » : proximité

04/03/14 13:16


20

Rapport d’activité et de développement durable 2013

« À Ginko, un air de vacances flotte, raconte une pionnière du quartier, installée avec deux amies dans une des maisons de l’îlot Galilée. On essaie aussi de créer des liens avec les habitants. Il y a déjà eu des repas de quartier, et ce n’est qu’un début. Une page Facebook a même été créée. » Elles sont en tout cas bien décidées à faire vivre ici une valeur qui leur est chère : la solidarité. L’opération reste, à ce jour, l’une des plus importantes en France en matière d’éco-quartier : 32 hectares, 2 200 logements pour 6 000 habitants à terme, 21 350 m² d’équipements publics, 30 000 m² de commerces et 25 180 m² de bureaux… «  Nous avons déployé ici une nouvelle vision de la ville, explique Franck Potier, chargé de l’aménagement de l’éco-quartier Ginko à Bordeaux. Qualité architecturale, parfaite intégration dans l’environnement local, mobilités douces, énergies renouvelables, mixité sociale, mixité des fonctions, gestion des ressources naturelles et respect de la biodiversité… Le quartier est exemplaire parce que notre approche a été globale et transversale. Plus qu’un quartier, il devient un centre de vie. » Ginko vient d’ailleurs d’obtenir la certification EcoQuartier, accordée par le ministère du Logement. Alors que la deuxième tranche de travaux débute avec un an d’avance, Bouygues Immobilier est en passe de réussir son pari : répondre aux besoins des citadins désireux de retrouver une dimension humaine et naturelle dans leur cadre de vie. Et ce n’est qu’un début. Bouygues Immobilier a déjà lancé plusieurs projets d’éco-quartiers. À Toulon, l’ancien hôpital Font-Pré va laisser place à horizon 2017 à un éco-quartier de 750 logements neufs. À Roquebrune-Cap-Martin, un  terrain industriel désaffecté de sept hectares vient d’être transformé en espace de vie et de travail. Tandis qu’à Joué-lès-Tours, aux Courelières, Bouygues Immobilier a imaginé un quartier résolument innovant, qui combinera les avantages du mode de vie urbain et ceux d’un cadre rural.

RABI013_18-21_bat.indd 20

ÉCO-QUARTIERS : DES PROJETS SUR MESURE Cap Azur, à Roquebrune-Cap-Martin _Architecte : ABC Architecte_

UN CADRE DE VIE PRIVILÉGIÉ Labellisés BBC-effinergie®, les logements de la résidence sont dotés d’installations innovantes, destinées à limiter les consommations d’énergie et à respecter l’environnement. Leurs habitants profitent pleinement des agréments du bord de mer et de la proximité du centre-ville, de ses commerces, de ses écoles, de ses loisirs…

ECLO, à Saint-Jean-de-Braye _Architecte : BDVA Architectes_

UNE GRANDE PLACE AUX ESPACES VERTS Pour cet ensemble d’immeubles de logements, l’ambition est de recréer, sur un ancien site tertiaire appartenant à IBM, un quartier durable attractif, privilégiant la mixité sociale, avec des formes urbaines différentes (petits collectifs, maisons, etc.), l’implantation de commerces et la proximité de moyens de transport. Le projet a tout particulièrement pris en compte le maintien de la biodiversité, très riche sur ces bords de Loire.

Les Courelières, à Joué-lès-Tours _Architecte : Ateliers Lion_

UN PATRIMOINE PRÉSERVÉ Situé dans un périmètre partiellement occupé par des terres agricoles et des corps de ferme, le quartier des Courelières combine innovations à haute performance énergétique et patrimoine rural, grâce à des bâtiments et des espaces extérieurs spécialement conçus pour s’adapter à l’identité paysagère de son environnement.

04/03/14 14:13


BOUYGUES IMMOBILIER 21

FOCUS SUR

la qualité architecturale

• Aélos, à Bordeaux, prix de l’Esthétique immobilière • Villa Novella, à Clermont-Ferrand, prix de l’Esthétique immobilière • Cœur les Pins, à Roquefort-les-Pins, prix GrDF et prix de l’Esthétique immobilière • Les Jardins de Liers,à Ste-Genevièvedes-Bois, prix EDF Bleu Ciel • Symbioz, à La Madeleine, prix GrDF • La Mantilla, à Montpellier, Grand Prix régional • Symphonie, à La Ravoire, Grand Prix régional • Le siège de la BPCE, à Marseille, prix de l’Immobilier d’entreprise • Séréni’T, à Strasbourg, prix de l’Innovation

PAR CHRISTIAN DE PORTZAMPARC

INTERVIEW

En 2013, neuf programmes de Bouygues Immobilier ont été distingués lors du concours des Pyramides d’argent organisé par la Fédération des promoteurs immobiliers de France :

Architecte

Quelles sont les réalisations que vous avez menées avec Bouygues Immobilier ?

Notre premier projet, réalisé avec mon épouse, Elizabeth, et livré en 2005 a été le siège du journal Le Monde. Nous avons ensuite collaboré pour des programmes de logements, et sur Galeo.

Être l’architecte du siège de Bouygues Immobilier a-t-il un sens particulier pour vous ?

Nous confier ce projet était une preuve de confiance. Vitrine de l’entreprise, cet immeuble devait être exemplaire sur tous les critères auxquels Bouygues Immobilier est particulièrement attentif : confort des usagers, performance énergétique, mais aussi esthétique.

Aélos, à Bordeaux. Architecte : Christian de Portzamparc.

Quelles exigences partagez-vous avec Bouygues Immobilier ?

La construction durable est une nécessité pour le monde de demain. Bouygues Immobilier, précurseur sur le sujet, nous entraîne dans la création de nouveaux standards. Nous avons également un intérêt commun pour l’urbanisme. Un immeuble doit harmonieusement s’intégrer dans son environnement. C’est la condition d’une vision à long terme, et Bouygues Immobilier en est particulièrement conscient.”

Symbioz, à La Madeleine. Architecte : Blaq Architectures.

Cœur les Pins, à Roquefort-les-Pins. Architecte : Atelier CBG. Séréni’T, à Strasbourg. Architecte : Cabinet AEA Architectes.

RABI013_18-21_bat8.indd 21

Le siège de la BPCE, à Marseille. Architecte : Roland Carta.

20/03/14 10:11


22

Rapport d’activité et de développement durable 2013

UNE VILLE

PERFORMANTE Grâce au premier succès de Green Office® Meudon, Bouygues Immobilier se singularise par ses compétences confirmées dans la conception et la promotion de projets immobiliers à haute performance énergétique, en bureaux mais aussi en logement.

_L’Héméra, à Toulouse. Architectes : Arua, ABC Architectures_

’Avance. Il porte bien son nom. Et pourtant, il est difficile de déceler, en regardant sa façade parée d’un chaleureux bardage de bois et de panneaux de résille dorée, que ce programme situé à Montreuil est un concentré de technologies. Inauguré en octobre 2013, c’est le premier immeuble de logements à énergie positive en Île-de-France, devançant par ses performances les normes prévues pour la RT 2020. Le bâtiment de Montreuil est en effet d’abord conçu pour consommer peu

L

RABI013_22-25_bat.indd 22

d’énergie. « Nous avons travaillé sur une isolation performante en façade et en couverture, notamment avec des toitures végétalisées, explique Luc Clouet, maître d’ouvrage technique Conception au sein de l’agence IDF Ouest. Nous avons aussi fait la chasse aux déperditions de chaleur avec, par exemple, des stores intérieurs occultants au lieu des traditionnels volets roulants, ainsi que des coursives désolidarisées pour éviter les ponts thermiques. » Mais surtout, avec près de 300 m2 de panneaux photovoltaïques intégrés à la toiture et une pompe à chaleur récupérant les calories contenues dans l’air vicié et les eaux usées, le bâtiment produit 3 % de plus d’énergie qu’il n’en consomme. Un atout à la fois écologique et économique pour les habitants de L’Avance. « Le gain est substantiel pour la copropriété, qui devrait recueillir, grâce à la vente de l’électricité produite à EDF, 5 300 euros par an, soit environ 7 % du budget annuel d’exploitation », souligne Luc Clouet.

L’ÉNERGIE POSITIVE EN CHIFFRES

En matière de logement, L’Avance n’est pas une référence isolée pour Bouygues Immobilier, qui fait de la sobriété énergétique un véritable facteur de différenciation. Sa filiale dédiée, URBIS Réalisations, a inauguré en octobre 2013 L’Héméra, première résidence privée à énergie passive en France. Ici encore, le projet est bioclimatique, dessiné et construit selon le label Passivhaus, fréquemment utilisé dans les pays du nord de l’Europe. Outre l’inertie maximale du bâtiment, L’Héméra possède une pompe à chaleur au gaz à absorption, qui couvre 95 % des besoins en chauffage du bâtiment. Sans compter les panneaux solaires sur le toit, qui assurent 60 % des besoins en eau chaude sanitaire. Résultat : 22 appartements deux fois moins énergivores que des logements BBC.

des besoins en chauffage couverts par la pompe à chaleur au gaz à absorption de L’Héméra, à Toulouse

+ 3% d’énergie produite par rapport à l'énergie consommée pour L’Avance, à Montreuil

95 % 65,3 kWh/m2/an de consommation énergétique à Green Office® Meudon

67 kWh/m2/an de production énergétique à Green Office® Meudon

04/03/14 13:20


LES UTILISATEURS, acteurs de la performance énergétique

_ Un contrat de performance énergétique (CPE) a été conclu pour

Green Office® Meudon entre Steria France et Exprimm, la société qui exploite le bâtiment. Garantissant à l’occupant l’efficacité énergétique du bâtiment et des charges d’exploitation stables, ce CPE a nécessité le développement d’un logiciel innovant, SI@GO. Ce dernier permet de suivre en temps réel les dépassements et

les économies éventuelles sur les postes de dépenses inclus dans le bail. Grâce à ce reporting, des mesures correctives peuvent être prises rapidement, et l’occupant joue un rôle actif dans la maîtrise de sa consommation. _ Avec le système Camel,

le pilotage énergétique s’invite aussi depuis peu dans les logements. Testé au sein des programmes Primavera à Nanterre et Symbioz à

1

23

ZOOM SUR

BOUYGUES IMMOBILIER

La Madeleine depuis fin 2012, ce dispositif permet aux habitants de mesurer leur consommation d’énergie en temps réel, de faire des comparaisons poste par poste et de mieux la piloter

grâce à des conseils personnalisés de coaching énergétique. Une manière efficace de réduire sur le long terme la facture énergétique des occupants tout en préservant leur confort.

2

RÉALISATION PIONNIÈRE L’AVANCE À MONTREUIL

1

CONFORT OPTIMAL

Façade soignée, bardage en bois, jardins privatifs, grandes ouvertures côté sud pour laisser entrer au maximum la lumière naturelle : tout est conçu dans L’Avance pour offrir à ses résidents une grande qualité de vie.

2

_Architecte : Muriel Germak_

3

PRODUCTION ÉNERGÉTIQUE

L’Avance est équipé de plusieurs dispositifs de production énergétique : 270 m2 de panneaux solaires photovoltaïques intégrés à la toiture, et une pompe à chaleur récupérant les calories contenues dans l’air vicié et les eaux usées.

3

CONSOMMATION LIMITÉE

L’isolation extérieure du bâtiment est renforcée, pour une protection efficace contre le froid et les chaleurs excessives.

RABI013_22-25_bat.indd 23

04/03/14 13:20


24

Rapport d’activité et de développement durable 2013

« Cela a une incidence immédiate sur les charges, précise Cyrille Thonnelier, Directeur général d’URBIS Réalisations. À titre d’exemple, cela représente 300 euros d’économie de chauffage par an pour un appartement T3 de 60 m2 par rapport à un logement dit BBC. » Retrouvez toute l’actualité de l’énergie dans la ville de demain sur le blog DEMAIN LA VILLE

ZOOM SUR

_Green Office® Meudon. Architecte : Ion Enescu_

Car la performance énergétique est une solution vertueuse qui profite à tous. La preuve en est faite depuis deux ans par Green Office® Meudon, réalisation pionnière de Bouygues Immobilier en matière d’énergie positive. « En lançant ce bâtiment il y a six ans, nous faisions un pari : développer des immeubles ultra-performants sur le plan énergétique, tout en veillant au confort des utilisateurs », rappelle Éric Mazoyer. Affichant un bilan positif pour la deuxième année consécutive, l’immeuble de Meudon a produit en 2013 67 kWh/m²/an et n’a consommé que 65,3 kWh/m²/an. « Ce premier immeuble, entièrement loué à Steria, a révolutionné notre façon de travailler », souligne Éric Mazoyer. De son orientation, qui tire le meilleur parti de la lumière naturelle, aux matériaux utilisés, en passant par l’isolation, la ventilation ou l’implication des utilisateurs dans l’analyse et l’équilibre des consommations, tout a été repensé. Au-delà du bilan énergétique, les caractéristiques techniques du bâtiment

REHAGREEN®

4 5

La réhabilitation énergétique par Bouygues Immobilier

_ La construction durable ne suffit

_ Après une première rénovation

pas : les bâtiments neufs ne représentent

réussie du siège de La Banque postale à Paris en 2010 et le lancement en 2012 du projet de réhabilitation de 50 000 m2 à Gentilly pour le Campus Sanofi Val de Bièvre (photo ci-contre), Bouygues Immobilier a signé en février 2013 un contrat de promotion immobilière d’un montant de 115 millions d’euros pour la réhabilitation d’un ensemble immobilier appartenant à AG2R La Mondiale, à Paris. Dessiné par Christian de Portzamparc, ce projet, qui comprend la réhabilitation de trois immeubles, sera une véritable vitrine de l’offre Rehagreen® : le site vise la certification BREEAM niveau Excellent et HQE® niveau Exceptionnel.

que 1 % du parc immobilier français. La réhabilitation durable des immeubles existants, en particulier leur rénovation énergétique, constitue un levier majeur pour réduire l’empreinte environnementale du secteur. _ Bouygues Immobilier s’est

positionné sur le marché de la rénovation avec Rehagreen®, une offre complète sur mesure permettant de réhabiliter le parc tertiaire en faisant progresser sa performance énergétique. _Architecte : Valode & Pistre_

RABI013_22-25_bat.indd 24

et sa conception fonctionnelle lui confèrent une importante valeur ajoutée immatérielle. « La qualité des bureaux a un impact non négligeable sur la productivité des salariés, explique Alan Fustec, Président de Goodwill Management, partenaire de Bouygues Immobilier pour la conception des projets Green Office®. On sait, par exemple, que 15 % des arrêts de travail dans le tertiaire sont dus à des pathologies respiratoires liées à une mauvaise qualité de l’air. A contrario, il est établi que, quand un salarié peut régler ses paramètres de confort – éclairage, température et hygrométrie –, il travaille plus vite et mieux. » Loin d’être un concept figé, Green Office® évolue en permanence. « C’est notre capacité d’innovation qui nous a permis de le modeler, souligne Sophie Rosso, Directrice Green Office®. C’est elle qui nous permettra de le faire évoluer au gré de son environnement et des nouveaux usages. » Preuve en est la déclinaison du modèle en fonction de la situation géographique, de l’environnement des bâtiments, de leur taille et de leur utilisation. Aujourd’hui, une dizaine de réalisations sont en cours de développement en France, notamment à Châtenay, Nanterre et RueilMalmaison (voir ci-contre).

04/03/14 13:20


BOUYGUES IMMOBILIER

25

ÉNERGIE POSITIVE LE DÉPLOIEMENT DU MODÈLE Green Office® Châtenay

Green Home, à Nanterre _Architecte : Agence AZC_

_Architecte : Brenac & Gonzalez_

UNE ÉNERGIE PARTAGÉE

LOGEMENTS À ÉNERGIE POSITIVE

Intégré dans un programme de réaménagement urbain et écologique, le bâtiment mutualise son énergie avec des logements installés dans le même îlot. Il accueillera une antenne de la CAF des Hauts-de-Seine.

Le programme regroupe 147 logements, dont 33 sociaux, des bureaux et un équipement public, soit au total une surface de près de 11 500 m². Les habitations produiront plus d’énergie qu’elles n’en consommeront : une première dans le département.

Green Office® Rueil _Architecte : Jean-Michel Wilmotte_

AU CŒUR DE LA VILLE Parfaitement intégré dans le quartier d’affaires de Rueil-sur-Seine, l’immeuble profite des apports énergétiques locaux (géothermie, panneaux photovoltaïques) pour atteindre une sobriété inégalée. Le bâtiment Est accueillera le siège d’Unilever France.

RABI013_22-25_bat.indd 25

04/03/14 14:14


26

Rapport d’activité et de développement durable 2013

UNE VILLE

MIXTE Fonctionnelle, sociale, architecturale ou générationnelle, la mixité est un enjeu stratégique en matière de modèle urbain de demain. Deux programmes de Bouygues Immobilier sont exemplaires en la matière : Hikari, dont la première pierre a été posée en 2013, et Cap Azur, qui vient d’être inauguré.

_Hikari, à Lyon. Architecte : Kengo Kuma

(logements, bureaux, commerces) pour créer le premier îlot mixte intelligent à énergie positive en Europe », rappelle Christian Grellier, Directeur Innovation de Bouygues Immobilier. Un projet qui va bien à ce quartier dont le nom, Lyon Confluence, évoque le point de rencontre entre deux cours d’eau, entre différentes formes architecturales, entre des bâtiments aux fonctions et aux activités multiples. Par son organisation spatiale et la variété de ses équipements, cette construction, imaginée par l’architecte japonais Kengo Kuma, alliera sur 13 000 m2 lieux de travail, espaces résidentiels et services.

voir les grues et les engins de chantier, on peine à croire qu’il y aura ici, dans ce nouveau quartier de Lyon, d’ici 2015, un programme qui réinvente les codes de l’éco-urbanisme. Car Hikari sera, à l’échelle d’un îlot, un modèle du genre. « Nous avons placé au centre de notre démarche la mixité urbaine ainsi que la complémentarité des usages

À

RABI013_26-29_bat.indd 26

À terme, l’îlot accueillera ainsi un premier bâtiment de bureaux de 5 263 m², un deuxième de 36 logements et un troisième mixant bureaux, villas d’exception et 1 000 m 2 de commerces. Mais l’innovation se situe surtout dans la performance énergétique des bâtiments et la mise en place d’un réseau d’échange entre eux. Hikari intègre en effet différentes sources d’énergies renouvelables : panneaux photovoltaïques, géothermie ou encore centrale à cogénération à base d’huile de colza. « Le vrai défi est que cet ensemble va mutualiser la consommation et la production d’énergie des trois bâtiments grâce à un réseau de communication énergétique, raconte Laurent Wittig, Directeur des Opérations chez Bouygues Immobilier à Lyon. La mixité des usages à l’échelle d’un quartier permettra d’équilibrer la consommation entre les bureaux, les logements et les commerces, avec l’aide d’un stockage d’énergie. » Au fi nal, la conception architecturale bioclimatique ainsi que les outils de suivi permettront ainsi à Hikari d’afficher une consommation d’énergie inférieure de 60 % aux normes thermiques en vigueur.

HIKARI EN CHIFFRES

7 543 m2 de bureaux

1 000 m2 de commerces

36

logements

04/03/14 13:35


BOUYGUES IMMOBILIER

27

_Architecte : Kengo Kuma_

1

RÉALISATION PIONNIÈRE HIKARI À LYON

1

LUMIÈRE

Hikari signifie « lumière » en japonais. L’architecture ciselée des immeubles du programme a été spécialement conçue pour capter la lumière naturelle. Les logements du programme bénéficient de grandes ouvertures vitrées donnant sur le jardin extérieur.

2

NATURE ET ARCHITECTURE

Les lignes géométriques d’Hikari donnent une impression de légèreté et de mouvement qui s’inspire de la nature et s’inscrit dans la démarche écologique du projet.

3

2

3

ÉNERGIES RENOUVELABLES

Les commerces, bureaux et logements d’Hikari sont alimentés en énergie par trois sources de production d’énergies renouvelables : un système de géothermie, des panneaux photovoltaïques et une centrale de cogénération à base d’huile de colza.

4

RESSOURCES MUTUALISÉES

Les trois ensembles de l’îlot Hikari (bureaux, logements et commerces) bénéficient d’un réseau de communication énergétique qui leur permet de mutualiser leur consommation et leur production d’énergie, et entraîne l’optimisation de cette dernière.

4

Découvrez le témoignage de l’architecte Yves Lion, « L’avenir du vivre ensemble... », sur le blog DEMAIN LA VILLE

RABI013_26-29_bat2.indd 27

04/03/14 17:56


28

ZOOM SUR

Rapport d’activité et de développement durable 2013

_Architecte : AW2_

ADAPTABILITÉ 4 5

Penser l’évolutivité des programmes

_ Très innovante en termes de conception, BEPOS/BEPAS, l’opération Les Lodges, distinguée

par l’ADEME en tant que « bâtiment exceptionnel d’Île-de-France » et située à Chanteloup-en-Brie, répond au même besoin d’adaptabilité. Imaginées par le cabinet d’architectes AW2, ces 35 maisons à ossature bois sont en effet évolutives et modulables. Elles peuvent être agrandies par l’ajout de modules préfabriqués en bois. Les maisons de 3 pièces peuvent ainsi passer à 4 ou 5, voire 6 pièces.

Plus d’informations sur les enjeux et les ambitions de l’habitat coopératif sur le blog DEMAIN LA VILLE

_Font-Pré, à Toulon. Architecte : Guy Malot Société ATTB_

RABI013_26-29_bat.indd 28

Plus au sud, à Roquebrune-Cap-Martin, Bouygues Immobilier inaugure début 2014 un programme qui met à l’honneur la mixité sociale et générationnelle. Le défi de départ ? Transformer un terrain industriel désaffecté de 7 hectares en espaces de vie et de travail. « Cap Azur, ce sont aujourd’hui 280 logements dont près de la moitié est constituée de logements sociaux ou en accession maîtrisée, une résidence de tourisme, 700 m2 de bureaux et une crèche de 135 places », explique Pierre-Olivier Goedel, Directeur des Opérations. En toute cohérence, la performance énergétique des bâtiments est au rendez-vous pour ce programme hors du commun. 100 % des besoins en chauffage, eau chaude sanitaire et rafraîchissement de l’éco-quartier sont couverts à partir de l’énergie récupérée. « L’éco-conception du programme se traduira pour les habitants sur leur facture énergétique par une diminution garantie de 5 % par rapport aux coûts habituels », continue PierreOlivier Goedel. Reposant à 70 % sur les énergies renouvelables, la solution énergétique choisie permettra aux locataires de bénéficier d’une TVA réduite de 5,5 % au lieu de 20 %, de quoi alléger encore plus leurs charges. L’opération a été lauréate de la mention « Engagé dans la labellisation EcoQuartier », décernée en septembre 2013 par le ministère de l’Égalité des territoires et du Logement.

“Il faut créer une nouvelle échelle de proximité, celle du quartier. De nouvelles formes urbaines peuvent alors apparaître, composées par des îlots complexes, où la mixité est plurielle.” CHRISTIAN DEVILLERS,

architecte et urbaniste

À Toulon encore, l’ancien hôpital Font-Pré laissera place, à horizon 2017, à un éco-quartier comportant des logements, une résidence seniors, des espaces paysagers et des commerces de proximité. Quant au quartier ECLO, situé près d’Orléans, il privilégie la mixité sociale, avec des formes urbaines variées (maisons individuelles, collectif intermédiaire et collectif classique), l’implantation de commerces et la proximité de moyens de transport doux. Point commun de ces nouveaux territoires : des zones ouvertes, conçues pour un usage fluide, facilité et optimisé, et respectueuses de l’environnement.

04/03/14 13:35


BOUYGUES IMMOBILIER

29

ET DEMAIN : LES QUARTIERS DE LA MIXITÉ Belles Rives, à Éragny

Camille Claudel, à Palaiseau

_Architecte : Guy Malot Société ATTB_

_Architectes : Atelier Roland Castro, Sophie Denissof et Associés_

LE PLUS VASTE ÉCO-QUARTIER DE FRANCE

LES LIENS SOCIAUX À L’HONNEUR

Situé sur un territoire phare du Grand Paris, le plateau de Saclay, le quartier Camille Claudel est le premier éco-quartier de France par sa superficie. Point fort du projet : une grande mixité sociale et générationnelle avec 30 % de logements sociaux, 40 % de logements en accession et 500 logements pour les étudiants et les chercheurs.

Dans ce futur quartier en zone ANRU, les liens sociaux seront à l’honneur. L’association Unis-Cité accompagnera les habitants dans l’utilisation du logiciel Camel (voir p. 23). Les jardins familiaux existants seront intégrés au projet, via une association du quartier. Belles Rives accueillera 650 logements, une crèche et proposera une solution originale de mutualisation des parkings.

ID Campus _Architecte : Tank Architectes_

REPENSER LE LOGEMENT ÉTUDIANT Initié par Bouygues Immobilier et Constructions & Développements Urbains, le concours ID Campus a pour objectif de repenser le logement étudiant et de réaliser plus de 1 000 logements étudiants nouvelle génération en Île-de-France, en proposant à des architectes de concourir sur des terrains identifiés. Ci-dessus, le projet lauréat pour Les Mureaux (78).

RABI013_26-29_bat2.indd 29

04/03/14 17:56


30

Rapport d’activité et de développement durable 2013

UNE VILLE

INTELLIGENTE Maîtrise de l’énergie, collecte des déchets, réseaux d’information et de communication mais aussi confort, lien social, services de proximité, santé, emploi… l’intégration urbaine passe par la connexion de la ville à son territoire. Bouygues Immobilier a fait d’Issy-les-Moulineaux un laboratoire grandeur nature pour inventer le modèle de quartier durable de demain.

_Fort d’Issy, à Issy-les-Moulineaux. Architecte : Architecture-Studio_

immédiate de 500 kWh. « Cela représente l’équivalent d’une centaine de logements BBC », rappelle le pilote du programme, Guillaume Parisot, Directeur Innovation de Bouygues Immobilier. Intégrée à IssyGrid®, premier réseau d’énergie intelligent à l’échelle d’un quartier en France et le plus abouti en la matière, Sequana n’est qu’une petite pièce du puzzle. En 2013, le smart grid a pris corps et l’amélioration de l’efficacité énergétique globale du quartier a déjà permis de réduire la facture de la collectivité. Les équipements publics ne sont pas en reste. L’année dernière a vu la mise en service d’un réseau d’éclairage intelligent dans trois rues du quartier. Les lampadaires sont désormais équipés de détecteurs qui permettent de moduler l’éclairage en fonction de l’état du trafic routier. Plus loin, le poste de distribution électrique, élément clé du smart grid, a été rénové par ERDF, qui en a fait un outil technologique intelligent capable d’opérer l’équilibre entre consommation, production et stockage.

uillet 2013, le 29. Un jour comme un autre pour les 1 900 occupants de la tour Sequana à Issy-les-Moulineaux. À l’heure de la pause déjeuner, en cette chaude journée estivale, se joue pourtant une expérience décisive dans l’avancée de la ville intelligente et connectée : les 42 000 m2 de bureaux de l’immeuble vont être rafraîchis pendant une heure et demie par des blocs de glace produits au cours de la nuit précédente. Le test est couronné de succès : l’opération a permis une économie

J

RABI013_30-33_bat2.indd 30

Tous les habitants et usagers sont concernés car, sans eux, rien n’est possible. « Ce qui fait l’intérêt d’IssyGrid®, implanté sur deux quartiers de la ville, c’est qu’il implique de vrais habitants et de vraies entreprises », se réjouit Guillaume Parisot. En effet, à quelques mètres de Sequana, dans le secteur résidentiel situé rue Roger-Salengro et avenue Victor-Cresson, 166 logements ont été équipés de compteurs communicants par ERDF. Un vrai changement pour les habitants, qui peuvent suivre sur Internet les données précises de leur consommation, accompagnées du prix réel de l’électricité à tel ou tel moment de la journée. Pour 20 d’entre eux, Bouygues Telecom a même installé en test un pack qui permet d’assurer un suivi détaillé de leur consommation énergétique par usage, de le comparer avec des logements

ISSYGRID® EN CHIFFRES

IssyGrid® s’étend sur un périmètre de

160 000 m2

pour couvrir les besoins énergétiques de près de

10 000 personnes

04/03/14 19:14


INTERVIEW

BOUYGUES IMMOBILIER 31

LE QUARTIER :

un nouveau paradigme porteur d’innovations

En développant son expertise à l’échelle du quartier, Bouygues

Immobilier s’engage sur un terrain encore peu exploré à ce jour et, de fait, très propice à l’innovation. Les smart grids constituent un point d’appui solide pour notre stratégie. Ces systèmes inédits

de réseau intelligent déployés dans les projets de Bouygues Immobilier misent sur la mutualisation des ressources entre les bureaux, les logements et les commerces d’un même quartier. Destiné en premier lieu à optimiser la production et la consommation d’énergie, ce concept ouvre des champs

d’application infinis, comme la mutualisation des parkings ou de services. Ces perspectives doivent aujourd’hui nous inciter à développer de nouvelles compétences et à faire la synthèse des nouveaux usages rendus possibles par les technologies innovantes pour les intégrer à nos métiers.”

GUILLAUME PARISOT,

Directeur Innovation

Découvrez en vidéo l’interview croisée de Guillaume Parisot et Marc Jalabert, Directeur Marketing chez Microsoft France, sur le blog DEMAIN LA VILLE

_La place centrale du Fort d’Issy_

RABI013_30-33_bat10.indd 31

équivalents et de commander à distance l’extinction de leurs appareils pour mieux maîtriser leur facture. Une incitation à mieux consommer qui commence à porter ses fruits parce qu’elle est pédagogique : « Il est nécessaire de trouver les moyens de sensibiliser nos concitoyens et de les faire adhérer à la démarche, poursuit Guillaume Parisot. Cela passe par une information individualisée sur sa consommation énergétique accompagnée de propositions d’amélioration. » Car ce n’est qu’un début puisque IssyGrid® couvrira à terme les besoins de près de 15 000 personnes. Le quartier a valeur de plateforme expérimentale. Pour réaliser ce tour de force, Bouygues Immobilier a su rassembler au sein d’un consortium 10 entreprises* leaders dans le domaine de la ville, de l’énergie et du numérique et montrer l’efficacité d’une gouvernance collégiale dans la mise en place de solutions concrètes au service de la ville de demain. Cette expérience est partagée par les nouveaux habitants du Fort d’Issy. Sur les hauteurs de la ville, cet ancien bastion militaire du XIXe siècle qui accueille 1 650 logements est devenu un véritable fort numérique où prennent place technologies et infrastructures de pointe au service du confort des résidents. Les logements BBC sont tous équipés de domotique permettant le contrôle, y compris à distance,

de la température, de l’éclairage et des volets roulants de l’appartement. Le recours à la géothermie à l’échelle du quartier assure près de 65 % des besoins en eau chaude et en chauffage de l’ensemble. Bouygues Immobilier a également mis en place, avec Veolia Propreté, Envac et AT&E, un nouveau système de collecte des déchets par pneumatique qui évite les nuisances sonores et olfactives de ramassage des ordures ménagères. Au-delà de ces performances, le Fort d’Issy est surtout une expérience collective. Les riverains disposent de commerces de proximité, de deux écoles et d’une crèche. Ils profitent aussi des services de la conciergerie Les 3 Clés, où s’organise la vie de quartier, avec des services à domicile comme la garde d’enfants, l’aide ménagère, le soutien scolaire ou des petits travaux à réaliser, et même des achats groupés de fruits et légumes. Une vie de quartier qui se pro longe aussi sur le site http://fortdissy.info/, où chacun peut dénicher quantité d’informations utiles et conviviales. Dernier exemple en date : l’achat groupé de plantes et d’arbres. Pour que chacun puisse faire écho aux 500 arbres fruitiers et 6 000 arbustes qui prennent place au sein des 4,5 ha d’espaces verts et des 1,2 km de promenade… * Alstom, Bouygues Immobilier, Bouygues Telecom, Bouygues Énergies & Services, EDF, ERDF, Microsoft, Schneider Electric, Steria, Total.

21/03/14 17:54


32

Rapport d’activité et de développement durable 2013

1

Plus d’informations sur la ville intelligente sur le blog DEMAIN LA VILLE

RÉALISATIONS PIONNIÈRES DE LA VILLE INTELLIGENTE 3 1

RÉCUPÉRATION DES CALORIES

À Cap Azur, un procédé de pompe à chaleur innovant permet d’assurer le chauffage, la climatisation et l’eau chaude du quartier sans aucun rejet de CO2.

2

PARKINGS MUTUALISÉS

Le parking de la ZAC des Docks de Saint-Ouen bénéficie à tous ! Résidents et commerçants le partagent en semaine (le soir pour les premiers, la journée pour les seconds), tandis que les clients des commerces investissent les lieux le week-end.

3

RÉSEAUX SOCIAUX

Après son fil Twitter, Ginko a lancé sa page Facebook ! Habitants et simples curieux peuvent s’y tenir informés de l’actualité de l’éco-quartier et échanger photos et bonnes idées.

4

4 5

RÉALITÉ AUGMENTÉE

Une application sur tablette a été réalisée afin de permettre aux visiteurs de visionner en réalité augmentée les premières réalisations d’IssyGrid®.

5

GESTION DES DÉCHETS

Le système de collecte des déchets par aspiration pneumatique installé au Fort d’Issy a entraîné la suppression du passage des camions-bennes, réduisant ainsi les nuisances pour les habitants du quartier.

RABI013_30-33_bat.indd 32

04/03/14 14:40


BOUYGUES IMMOBILIER

33

2

5

RABI013_30-33_bat.indd 33

04/03/14 14:40


34

Rapport d’activité et de développement durable 2013

37,5 %

DE FEMMES CADRES SUR LES 1588 COLLABORATEURS DE L'ENTREPRISE

RABI013_34-35_bat7.indd 34

- 3 %

RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE CORPORATE

64 %

DES FOURNISSEURS EN LOGEMENT ÉVALUÉS SUR LEUR DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

17/03/14 18:44


BOUYGUES IMMOBILIER

35

UNE APPROCHE RESPONSABLE Le développement durable est au cœur de nos métiers. Cette conviction, Bouygues Immobilier la place au centre de sa stratégie d’innovation pour imaginer la ville de demain. Engagée en faveur de l’immobilier vert et de l’innovation environnementale, l’entreprise structure sa démarche de développement durable autour de quatre axes, afin de généraliser une approche durable à l’ensemble des actions qu’elle mène en interne comme à l’externe.

P. 38

L’IMMOBILIER DURABLE AU CŒUR DE NOTRE DÉVELOPPEMENT P. 40

UN ANCRAGE TERRITORIAL RENFORCÉ P. 42

UNE GRANDE QUALITÉ DE VIE PROFESSIONNELLE POUR NOS COLLABORATEURS P. 44

UN DIALOGUE OUVERT AVEC LES PARTIES PRENANTES

RABI013_34-35_bat7.indd 35

17/03/14 18:44


36

Rapport d’activité et de développement durable 2013

LA VILLE DE DEMAIN ENJEUX ET DÉFIS

Sources : Manicore, OCDE, UNFPA.

RABI013_36-37_bat2.indd 36

04/03/14 18:02


BOUYGUES IMMOBILIER

37

Dans un contexte de croissance de la population mondiale, d’urbanisation massive et de raréfaction des ressources naturelles, le secteur immobilier est confronté à des défis majeurs, environnementaux bien sûr, mais aussi économiques et sociaux.

En 2050, les zones urbaines, grandes consommatrices de ressources naturelles et énergétiques, accueilleront 65 % d’une population mondiale de plus en plus nombreuse et aux besoins croissants. Pour anticiper cette équation difficile, il est urgent de repenser dès aujourd’hui le développement des villes. Le secteur du bâtiment, qui représente à lui seul le quart des émissions de CO2 et 43 % de la consommation d’énergie finale en France, est directement concerné et doit progresser vers une meilleure prise en compte de son impact environnemental et sociétal. Les défis qui s’imposent au secteur immobilier sont nombreux : faciliter l’accès au logement des citadins, protéger leur santé, préserver les ressources

OBJECTIFS 2015 DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR BOUYGUES IMMOBILIER

20 % de la surface livrée totale d’immobilier d’entreprise en Green Office® (m2 de surface de plancher)

30 % de la surface livrée totale d’immobilier d’entreprise en Rehagreen® (m2 de surface de plancher)

38,5 % de femmes cadres

- 10 % d’émissions de CO2 sur le bilan carbone® corporate

80 %

(énergies fossiles, eau, biodiversité) ou encore réduire les émissions carbone. Sur ce dernier point, le cadre réglementaire qui concerne le secteur a beaucoup évolué depuis une dizaine d’années. La France s’est engagée en 2003 à diviser par un facteur 4 les émissions nationales de gaz à effet de serre du niveau de 1990 d’ici 2050, avec un seuil intermédiaire de - 20 % en 2020. Les seuils imposés par les réglementations thermiques, qui évoluent graduellement, sont une des mesures de soutien à cet engagement.

Dans ce contexte, le métier de la promotion immobilière évolue. Il s’agit de repenser le cycle de vie des bâtiments, de leur conception à leur construction puis à leur exploitation. Cela passe par la conception et la réalisation d’immeubles

et de quartiers à haute performance énergétique, mais aussi par des choix d’aménagements structurants : mixité des activités, développement de nouveaux modes de travail, mise en place de services de proximité et d’infrastructures, transports collectifs et partagés, développement des modes de déplacement doux, connexion des immeubles entre eux à l’échelle de quartiers, etc.

Leader en aménagement durable, Bouygues Immobilier place la recherche d’une ville durable et désirable au cœur de sa stratégie, soutenue par une ambitieuse politique de développement durable au service de toutes ses parties prenantes.

UNE DÉMARCHE EN 4 AXES _ Au-delà de l’immeuble, c’est la ville entière qui est à repenser pour la rendre durable, désirable et évolutive. Engagé depuis plusieurs années dans une ambitieuse politique de développement durable, Bouygues Immobilier a fait de l’immobilier vert et de la performance énergétique des éléments structurants de ses activités. _ Autour de quatre axes d’action prioritaires couvrant l’ensemble de son activité, Bouygues Immobilier organise une démarche innovante de développement durable. L’entreprise se donne ainsi les moyens de généraliser une approche durable de toutes les actions menées en interne comme à l’externe.

de fournisseurs dans l’activité Logement évalués sur leur démarche de développement durable

RABI013_36-37_bat.indd 37

04/03/14 13:54


38

Rapport d’activité et de développement durable 2013

L’IMMOBILIER DURABLE AU CŒUR DE NOTRE DÉVELOPPEMENT Bouygues Immobilier apporte des solutions performantes pour répondre aux enjeux du développement durable et réduire les impacts environnementaux de ses activités. Cette approche se traduit notamment par une politique volontariste de réduction de ses émissions carbone et de fortes ambitions en matière de performance énergétique.

lui seul, le secteur du bâtiment représente près du quart des émissions de CO2 et 43 % de la consommation d’énergie en France, sans compter ses impacts sur la consommation de ressources naturelles et la production de déchets (38,2 millions de tonnes/an*). Conscient de la nécessaire mobilisation des acteurs du secteur pour relever cet important défi environnemental, Bouygues Immobilier s’inscrit dans une démarche volontariste de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. La réalisation d’un bilan carbone® lui permet notamment d’identifier les postes les plus émissifs pour l’entreprise et de hiérarchiser les leviers d’action prioritaires pour atténuer, d’une part, les émissions générées par l’ensemble de ses programmes et, d’autre part, les émissions corporate (voir l’axe 2 p. 40-41).

À

À la suite du bilan réalisé en 2011, Bouygues Immobilier a lancé un premier plan d’action visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à son fonctionnement. Les déplacements des collaborateurs représentant plus de 50 % du bilan carbone® corporate de l’entreprise, Bouygues Immobilier développe depuis 2012 de nombreuses initiatives favorisant les mobilités douces : véhicules électriques en autopartage à disposition gratuite au siège à Issy-les-Moulineaux, plateforme de

RABI013_38-45_bat.indd 38

covoiturage, systèmes de visioconférence équipant l’ensemble des implantations de Bouygues Immobilier. La réduction des émissions ainsi réalisée fait l’objet d’un reporting. Cette communication régulière doit permettre, à terme, de responsabiliser les équipes de Bouygues Immobilier et de les sensibiliser au bénéfice environnemental induit, par exemple, par l’usage de la visioconférence.

de l’impact environnemental de ces programmes sur l’ensemble de leur cycle de vie, mais aussi de mesurer l’effet des choix de conception des bâtiments (mode constructif, aménagement). * Source : Novethic.

Bouygues Immobilier a souhaité aller plus loin dans l’optimisation de son bilan carbone® en anticipant dès 2014 le renouvellement de la quantification des émissions de gaz à effet de serre de ses programmes, initialement prévu en 2015. L’actualisation de ces données va permettre à Bouygues Immobilier de se fixer un objectif de réduction des émissions liées à l’énergie grise des bâtiments construits, c’est-àdire l’énergie nécessaire à la fabrication des matériaux, à la réalisation des opérations, à la phase d’exploitation des bâtiments et, enfin, à la démolition en fin de cycle de vie. Un enjeu crucial pour Bouygues Immobilier dans la mesure où cela représente 95 % du total de ses émissions.

de la surface livrée totale (mètres carrés de surface de plancher) d’immobilier d’entreprise en Rehagreen®

Quantifier les émissions imputées à la vie des bâtiments permettra en premier lieu d’avoir une vision globale

Nous sommes en ligne avec nos objectifs de livraison de surface Green Office® et Rehagreen®, à travers l’avancement phasé de nos projets.

OBJECTIFS 2015

20% de la surface livrée totale (mètres carrés de surface de plancher) d’immobilier d’entreprise en Green Office®

30%

04/03/14 13:57


BOUYGUES IMMOBILIER 39

Favoriser l’utilisation des transports en commun

8

AXE 1 3

Bouygues Immobilier accorde une importance particulière à la proximité de tous ses programmes de logements et d’immobilier d’entreprise avec le réseau de transport en commun afin d’en faciliter l’accès, tout en diminuant l’empreinte carbone de ses immeubles. Quelques exemples représentatifs :

1

6

7

4

1

10 5

RELEVER LE DÉFI ÉNERGÉTIQUE

9 11

12

Placer l’immobilier durable au cœur de notre développement

Développer l’immobilier d’entreprise à énergie positive (Green Office®)

2

Réhabiliter le parc tertiaire existant (Rehagreen®)

ORLÉANS (45), 5 m 7 LE CARRÉ DES ATELIERS, SAINTE-LUCE-SUR-LOIRE (44),

5 m

REHAGREEN®

ou le défi de la rénovation énergétique AVEC JULIE DE ROUJOUX,

Directrice Rehagreen®

Pour réduire la facture énergétique du secteur immobilier, la construction

d’immeubles à haute performance énergétique est une solution nécessaire… mais pas suffisante. En effet, les constructions neuves ne représentent que 1 % du parc immobilier français. L’intensification de la réhabilitation durable des immeubles existants, en particulier leur rénovation énergétique, est un enjeu majeur pour atteindre l’objectif fixé lors du Grenelle de

RABI013_38-45_bat7.indd 39

8 CARRÉ DES CENSES, WASQUEHAL (59), 5 m 9 VERT EDEN, AIX-EN-PROVENCE (13), 200 m 11 BAIOPOLIS, BAYONNE (64), 50 m 12 NEAPOLIS, TOULOUSE (31), 5 m

Réduire la consommation énergétique du parc de logements livrés 2

2 FLORESSENCE, MARSEILLE (13), 250 m 4 HIKARI, LYON (69), 150 m 10 ÉQUILIBRE & TRANSITION, GRENOBLE (38),

INNOVER DANS LA CONCEPTION ET LA GESTION DES BÂTIMENTS Déployer le pilotage énergétique de nos bâtiments et quartiers (IssyGrid®)

300 m

5 GINKO, BORDEAUX (33), (en 2014) 50 m

Concevoir de nouveaux partenariats industriels

ZOOM SUR

1 ÉCOPOLE, STRASBOURG (67), 100 m 2 VALNATUREAL, MARSEILLE (13), 100 m 3 CAMPUS SANOFI, GENTILLY (94), 50 m L’AVANCE, MONTREUIL (93), 200 m FORT D’ISSY, ISSY-LES-MOULINEAUX (92), 300 m GREEN OFFICE ® , MEUDON (92), 50 m 5 GINKO, BORDEAUX (33), 50 m 6 CENTRAL BOULEVARD,

Réduire la consommation énergétique du parc de logements livrés 3 DIMINUER L’EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DE NOS BÂTIMENTS Diminuer l’empreinte carbone de nos bâtiments Optimiser la gestion de l’eau

l’environnement : diminuer de 38 % la consommation d’énergie du parc immobilier français d’ici à 2020. Bouygues Immobilier, qui s’est approprié de longue date les standards environnementaux dans la construction neuve, notamment avec ses immeubles à énergie positive Green Office®, est de fait bien positionné pour investir le marché de la restructuration lourde. Un défi que Bouygues Immobilier a décidé de relever avec Rehagreen®, une offre complète et sur mesure de rénovation. ”

4 ANTICIPER LES ATTENTES ET LES BESOINS DE NOS CLIENTS Accompagner nos clients dans la prise en main de leur logement Améliorer la qualité de l’air intérieur

17/03/14 10:49


40

Rapport d’activité et de développement durable 2013

UN ANCRAGE TERRITORIAL RENFORCÉ Menant de longue date une politique active de mécénat, Bouygues Immobilier fédère depuis 2009 différentes initiatives menées au niveau local et au niveau national à travers sa Fondation d’Entreprise, prorogée en 2013 pour une durée de cinq ans.

endre la ville plus humaine en mettant l’architecture et l’urbanisme au service de l’environnement et de la solidarité… C’est l’ambition portée par Bouygues Immobilier et par sa Fondation d’Entreprise.

R

Impliqué dans la promotion de l’architecture et de l’urbanisme auprès du grand public, Bouygues Immobilier est partenaire de la Cité de l’architecture et du patrimoine depuis son ouverture. La Fondation Bouygues Immobilier a renouvelé en 2013 la convention de mécénat qui la lie à cette institution de référence internationale en matière d’architecture et d’urbanisme, d’aménagement des territoires et d’innovation architecturale. Sensible aux nombreux défis démographiques, environnementaux, économiques et sociaux qui se posent en matière d’aménagement urbain, Bouygues Immobilier développe une vision prospective de la ville. Cela se traduit auprès des collectivités locales par la démarche UrbanEra®, qui offre une prise en charge globale et sur mesure de leurs projets. Auprès du grand public, la Fondation Bouygues Immobilier développe, avec l’Observatoire de la Ville,

RABI013_38-45_bat.indd 40

un lieu d’information, de réflexion et d’échanges, adressé à tous les acteurs qui « font » la ville : habitants, élus, architectes, urbanistes, sociologues, etc. Chaque année, l’Observatoire choisit un thème en lien avec les problématiques de la ville durable et désirable. Après la « Mix(cité) », les « Proximité(s) » ont fait l’objet en 2013 de plusieurs auditions privées d’experts et de deux conférences à Strasbourg et à Nice. L’ensemble des travaux réalisés sur ce thème seront restitués au printemps 2014 sous la forme d’une exposition à la Cité de l’architecture et du patrimoine. Parallèlement, Bouygues Immobilier contribue à enrichir les débats grâce à son blog « Demain la ville ». Dédié à la réflexion prospective, ce site relaie en ligne les grandes tendances en matière d’innovation urbaine grâce aux contributions de journalistes, d’experts, de blogueurs ou d’étudiants. Par la nature de son activité et notamment les volumes de logements concernés, Bouygues Immobilier constitue un rouage essentiel de la dynamique et de l’évolution d’un territoire tel qu’une agglomération ou une région. Il s’agit également d’un acteur qui contribue étroitement aux stratégies des collectivités, pour lesquelles le logement se

situe au cœur des problématiques d’aménagement et de développement durable. Bouygues Immobilier porte une attention toute particulière à cette démarche afi n d’optimiser sa contribution aux territoires. Pour développer la solidarité urbaine, la Fondation d’Entreprise est partenaire du projet d’Unis-Cité, les Médiaterre, depuis 2010. Cette initiative vise à former des familles issues de quartiers sensibles aux éco-gestes du quotidien. Au terme de cet accompagnement, les familles sont invitées à mesurer l’impact de leurs actions, en particulier sur leurs factures d’électricité et d’eau. Outre une contribution financière, Bouygues Immobilier assure, dans chaque ville où le projet est mené, une réelle proximité physique, via un correspondant local (voir le témoignage page de droite). Ces représentants participent par exemple à la sensibilisation des volontaires d’UnisCité aux enjeux de l’immobilier durable, en organisant des visites de chantiers BBC assorties de formations aux éco-gestes. Des journées d’accompagnement professionnel sont également organisées, tout comme des sessions de formation aux métiers de Bouygues Immobilier.

04/03/14 13:57


LES MÉDIATERRE,

vecteurs de solidarité urbaine

AXE 2

Renforcer notre ancrage territorial

AVEC ROMAIN LAURENT,

Responsable technique Bouygues Immobilier et correspondant Mediaterre dans le Val-d’Oise

ZOOM SUR

BOUYGUES IMMOBILIER 41

1 CONCEVOIR DES PROJETS URBAINS DURABLES Déployer nos quartiers durables (UrbanEra®) Développer des partenariats locaux dans le cadre des aménagements urbains Intégrer les enjeux locaux spécifiques de biodiversité dans nos projets 2 ASSUMER NOTRE RESPONSABILITÉ VIS-À-VIS DE LA SOCIÉTÉ Créer des offres accessibles pour les primo-accédants Développer les logements seniors et étudiants Organiser et partager des réflexions sur la ville de demain Mobiliser nos collaborateurs autour d’actions locales de mécénat social

Pourquoi vous impliquer aux côtés des Médiaterre ? Le programme Médiaterre a été proposé en 2012 à l’agence du Val-d’Oise par la Fondation Bouygues Immobilier, qui souhaitait élargir son partenariat avec Unis-Cité à des nouveaux territoires. Je me suis tout de suite porté volontaire pour accompagner les 25 jeunes en service civique engagés auprès d’Unis-Cité dans le département. Parce que leur motivation fait du bien, qu’ils recréent du lien avec les familles en situation difficile et qu’ils apportent l’écologie au cœur des quartiers.

Quelle forme prend votre engagement ?

Quel regard portez-vous sur ce partenariat ? Très positif ! En 2012, les Médiaterre du Val-d’Oise ont mené des opérations de sensibilisation auprès de 512 familles et ont accompagné à leur domicile 97 d’entre elles. À la clé : une économie moyenne de 200 € par famille sur leur facture annuelle d’eau et d’électricité et un taux de satisfaction de 98 %. Ce qui montre à quel point l’action des Médiaterre répond à un réel besoin dans les quartiers. Cela donne envie de s’engager encore à leurs côtés.”

Il s’agit d’abord d’un soutien financier pour la mise en place du programme

3

OBJECTIF 2015

OPTIMISER NOTRE EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE

-10 %

Diminuer notre empreinte carbone corporate

d’émissions de co2 sur le bilan carbone corporate

Optimiser le recyclage des déchets

10 % 3 %

RABI013_38-45_bat10.indd 41

dans neuf villes en France. Nous avons par exemple financé des ateliers destinés à encourager certains gestes éco-citoyens comme la confection de produits ménagers à base de bicarbonate ou de vinaigre blanc, ce qui permet à la fois de faire des économies et d’éviter d’utiliser des produits nocifs pour la nature. Nous avons également fourni aux Médiaterre un local à Marseille pour qu’ils puissent mener, dans de bonnes conditions, leur mission éco-citoyenne au plus près du plus grand nombre d’habitants. Nous avons également participé à leur formation en leur expliquant notre métier de promoteur immobilier, les spécificités du BBC et en organisant pour eux des visites de chantier.

2015 2013

Une optimisation du poste des déplacements (déploiement de la visioconférence, baisse des émissions moyennes de CO2 de la flotte de véhicules de fonction) nous permet de diminuer en 2013 de 3 % notre bilan carbone corporate.

21/03/14 13:02


42

Rapport d’activité et de développement durable 2013

UNE GRANDE QUALITÉ DE VIE PROFESSIONNELLE POUR NOS COLLABORATEURS Bouygues Immobilier est particulièrement attentif au développement et au bien-être de ses collaborateurs. Une ambition qui se traduit, au sein de sa politique RH, par de nombreux engagements en matière de diversité, d’équité et d’employabilité.

AXE 3

Entretenir la qualité de vie professionnelle de nos collaborateurs 1 DÉVELOPPER LA DIVERSITÉ DANS NOS ORGANISATIONS Préserver et développer l’emploi des seniors Déployer une politique volontariste de prise en compte du handicap Promouvoir la mixité dans tous les métiers et à tous les niveaux

2

n 2013, Bouygues Immobilier a réaffirmé son engagement en faveur de la diversité. Grâce à un dialogue de qualité entre les partenaires sociaux, l’année a notamment été marquée par la signature de plusieurs accords majeurs portant sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, la coopération intergénérationnelle et l’insertion de personnes en situation de handicap.

E

Convaincu que la diversité au sein des équipes est source de performance et d’innovation, le Groupe s’engage au quotidien en faveur de l’égalité des chances. Afin de multiplier les sources de recrutement, Bouygues Immobilier a augmenté son offre de contrats en alternance et développe des relations privilégiées avec des centres de reclassement professionnel, afin de

ASSURER LE DIALOGUE SOCIAL Mener des enquêtes régulières auprès des collaborateurs

OBJECTIF 2015

3

38,5%

ASSURER FORMATION ET SÉCURITÉ

de femmes cadres

Développer les compétences Former les managers à la performance durable

RABI013_38-45_bat.indd 42

38,5 %

2015

37,5 %

2013

proposer des stages de validation de cursus. Le Groupe maintient une politique active d’entreprise « handi accueillante ». Une convention de partenariat a été conclue avec l’École spéciale des travaux publics (ESTP). Quatre bourses de scolarité seront versées à des étudiants ingénieurs en situation de handicap, qui seront parrainés par un collaborateur et pourront acquérir une expérience professionnelle sous forme de stage si cela est possible. Soucieux de développer le management des talents sur le long terme, Bouygues Immobilier maintient un effort soutenu en faveur de la formation. Le Groupe a créé en 2013 une pépinière dans le but de détecter les meilleurs éléments et de les fidéliser durablement. Il propose également des parcours de formations « Première Pierre » et « Newton », destinés à renforcer l’accompagnement des collaborateurs à potentiel. L’ensemble des collaborateurs bénéficie de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Le nouvel accord définit les évolutions des métiers et met l’accent sur la mobilité interne au sein du Groupe et les dispositifs permettant de l’encourager en préservant l’équilibre vie professionnelle-vie personnelle lors des missions temporaires et des déplacements qu’elles peuvent occasionner. Au cœur des dispositifs de gestion des compétences, l’Université d’entreprise anime une

04/03/14 13:57


LA MUTUALISATION des connaissances par la formation

AVEC FRANÇOIS CORREIA, Directeur technique régional Île-de-France ET JOËLLE CHANON, Responsable Médiation Client

Vous avez pris en 2013 une part active dans les formations internes. Quel rôle avez-vous tenu ?

F. C. : En tant que Directeur technique, j’ai pris l’initiative de créer un support de formation sur le BBC et la RT 2012. Forts du succès de cette initiative, nous avons par la suite étendu la démarche à l’ensemble des collaborateurs en lien avec la clientèle, notamment les responsables relation client ou les opérateurs du SAV. Un module de formation a ensuite été réalisé par mes homologues en région en lien avec la RH et notamment le service formation. Aujourd’hui, ce sont plus de 200 personnes qui sont concernées par cette formation chez Bouygues Immobilier. J. C. : J’ai participé en tant que co-animatrice à deux modules

de formation sur la satisfaction client, adressés à des publics très différents. L’un, à destination des Responsables Relation Client avec qui nous avons constitué une boîte à outils des bonnes pratiques rédactionnelles ; l’autre pour les nouveaux embauchés afin de les sensibiliser à notre culture client dès leurs premiers pas dans l’entreprise.

Qu’est-ce qui a motivé votre participation à ces formations ? J. C. : L’enjeu collectif qui

sous-tend ces formations. Un client bien traité est un client satisfait et fidèle. Chacun d’entre nous est concerné, quels que soient son ancienneté et son poste dans l’entreprise. F. C. : La formation que j’ai

communauté d’une cinquantaine de formateurs internes, collaborateurs expérimentés et volontaires, pour assurer la transmission de compétences clés. Sur le même principe, un parrainage des nouveaux embauchés a été mis en place par Bouygues Immobilier pour organiser le transfert des compétences et de la culture d’entreprise entre les générations.

RABI013_38-45_bat10.indd 43

Nord

initiée répond à plusieurs besoins : permettre aux responsables commerciaux de ma Direction régionale de mieux accompagner leurs clients dans leur démarche d’achat d’un logement vertueux, mais aussi répondre plus largement aux questions relatives à la conception durable des bâtiments, aux réglementations en cours ou aux avantages fiscaux dont ils peuvent bénéficier grâce à ces normes.

Quels sont les avantages d’une formation de l’interne par l’interne ?

F. C. : L’entreprise crée des savoirs et des savoir-faire qui lui sont propres. En anticipant de plusieurs mois le label BBC puis la réglementation

Afin que les collaborateurs aient les moyens d’être acteurs de leur qualité de vie au travail, dans laquelle le management de proximité joue un rôle essentiel, Bouygues Immobilier développe des parcours de formations « Respect et performance » à destination des managers. Ces dispositifs favorisent l’appropriation des

ZOOM SUR

BOUYGUES IMMOBILIER 43

thermique 2012, Bouygues Immobilier a pris une longueur d’avance sur ses concurrents et s’est de fait forgé une expertise unique sur ce sujet. En menant ces formations, j’ai pu transmettre un socle de connaissances à des collaborateurs peu familiarisés avec ce sujet et, qui plus est, bénéficier de leur regard et de leurs retours d’expérience sur les bâtiments livrés. Une démarche enrichissante qui sera complétée pour permettre à l’interne de s’adapter rapidement aux prochaines évolutions de la construction durable, notamment réglementaires… garantissant le respect des normes de qualité de l’air. ”

enjeux et des objectifs de la démarche RSE afin de familiariser les relais internes avec les ambitions de responsabilité du Groupe, de les intégrer à leurs pratiques, de les diffuser autour d’eux et d’encourager ainsi leurs collaborateurs à les adopter. À terme, chacun participera ainsi à faire de Bouygues Immobilier une entreprise responsable.

21/03/14 13:02


44

Rapport d’activité et de développement durable 2013

UN DIALOGUE OUVERT AVEC LES PARTIES PRENANTES Soucieux de construire un dialogue avec l’ensemble de ses parties prenantes, Bouygues Immobilier s’engage à formaliser un reporting extrafinancier qui rend compte de ses actions auprès de la société civile.

dhérent au Pacte des Nations unies depuis 2006, Bouygues Immobilier communique chaque année auprès de cette instance sur l’avancée de ses actions en matière de protection de l’environnement, de respect des droits de l’homme et des normes du travail et de lutte contre la corruption (disponible en téléchargement sur le site internet de l’ONU www.un.org). Depuis 2012, l’entreprise s’est également mise en conformité avec l’article 75 de la loi Grenelle 2

A AXE 4

Déployer une démarche de gouvernance concertée 1 OPTIMISER NOTRE GOUVERNANCE INTERNE Poursuivre nos engagements Qualité et Environnement en ligne avec les normes en vigueur

OBJECTIF 2015 2 CONSTRUIRE LE DIALOGUE AVEC NOS PARTIES PRENANTES Développer des instances de dialogue avec nos parties prenantes Consolider et communiquer notre reporting extrafinancier Respecter les principes du Pacte mondial des Nations unies (Global Compact)

80% des fournisseurs de l’activité Logement évalués sur leur démarche de développement durable 80 %

2015

64 %

2013

32 %

2012

Partager notre éthique des affaires Mettre en place une démarche d’achats responsables auprès des fournisseurs et des entreprises

RABI013_38-45_bat.indd 44

Le fort déploiement de la démarche d’évaluation des fournisseurs dans l’activité Logement, initiée fin 2011, nous permet de passer de 32 % de fournisseurs évalués sur leur démarche Développement durable en 2012 à 64 % en 2013.

concernant la publication d’un plan à trois ans destiné à réduire les gaz à effet de serre liés aux activités de l’entreprise (lire p. 38-39). Dans le cadre d’une anticipation du décret d’application de l’article 225 du Grenelle 2, Bouygues Immobilier informe également ses différentes parties prenantes sur les actions mises en œuvre sur le plan environnemental, social et sociétal. Un reporting extrafinancier, audité par Ernst & Young, est ainsi mis à leur disposition, formalisant les réponses qualitatives apportées par l’entreprise ainsi qu’un panel d’indicateurs chiffrés portant sur 42 thématiques. Poursuivant une démarche volontariste de progrès, Bouygues Immobilier a choisi de poursuivre en 2013 sa collaboration avec deux organismes de réputation mondiale : le Carbon Disclosure Project (CDP), une association internationale axée sur l’amélioration de l’empreinte carbone des entreprises, et le Sustainability Asset Management (SAM), société zurichoise de notation et d’investissement responsable. Souhaitant promouvoir l’application des principes de développement durable auprès de ses partenaires, Bouygues Immobilier demande à l’ensemble de ses fournisseurs et des entreprises partenaires de s’engager à mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour préserver l’environnement et respecter les dispositions

04/03/14 13:58


LES ACHATS RESPONSABLES, un cercle vertueux AVEC JOËL MORIN,

Directeur Achats et Économie de la construction

d’ordre social. Des clauses contractuelles de responsabilité sociale et environnementale sont notamment systématisées pour les entreprises intervenant sur les chantiers. Fin 2013, environ 800 entreprises mobilisées dans nos opérations, soit 64 % de nos fournisseurs sur l’activité Logement France, ont déjà été évaluées sur la base d’une fiche d’autoévaluation adaptée aux TPE et PME. Pour les choix de finition d’intérieur, l’ensemble des partenaires industriels qui interviennent sur les projets de logements en France sont évalués sur la plateforme EcoVadis de notation RSE dédiée aux achats responsables afi n de collecter les indicateurs sur les risques sociaux et environnementaux des fournisseurs. Bouygues Immobilier sélectionne ses fabricants de matériaux selon des critères stricts : suivant le même principe que l’étiquette énergie, ceuxci doivent impérativement affi cher de faibles niveaux d’émissions en composés organiques volatils pour leurs produits de construction et de décoration, soit A+ selon les classes de l’étiquetage obligatoire depuis le 1 er janvier 2013.

RABI013_38-45_bat7.indd 45

ZOOM SUR

BOUYGUES IMMOBILIER 45

Un important travail de sensibilisation aux enjeux de la RSE est mené conjointement par nos responsables d’appels d’offres en région et la Direction technique. En parallèle, une fiche d’autoévaluation, spécifiquement conçue pour les TPE et les PME, nous permet de mieux positionner les engagements de nos partenaires en la matière. À ce jour, 64 % de nos fournisseurs y ont déjà répondu.

Quel est l’impact en termes de business ?

Que recouvre, chez Bouygues Immobilier, la notion « achats responsables » ?

Il s’agit de promouvoir et de contrôler l’application des principes de développement durable auprès de nos prestataires. Pour nos partenaires industriels, la démarche est aujourd’hui structurée à toutes les étapes du processus : en amont, via une cartographie des risques ; lors de la contractualisation, avec l’intégration de notre charte RSE ; enfin, à l’étape de l’exécution des contrats, la performance RSE de nos fournisseurs est évaluée par la société EcoVadis, qui dispose d’un centre d’expertise mutualisé sur les problématiques environnementales et sociales dans la chaîne d’approvisionnement.

La politique d’achats responsables est un cercle vertueux qui profite à tous, y compris à nos clients, à qui l’on propose des produits plus respectueux de l’environnement et de la santé. Bouygues Immobilier exige par exemple un niveau d’étiquetage A ou A+ pour les produits présentés dans ses collections nationales (moquette, peinture, etc.), ce qui garantit le respect des normes de qualité de l’air dans les appartements et les maisons.”

17/03/14 10:52


46

Rapport d’activité et de développement durable 2013

DÉVELOPPEMENT DURABLE OBJECTIFS

PLACER L’IMMOBILIER DURABLE AU CŒUR DE NOTRE DÉVELOPPEMENT

Relever le défi énergétique

Innover dans la conception et la gestion des bâtiments

INDICATEURS

UNITÉ

2012

2013

Surface de bureaux Green Office en chantier ou livrés (cumul depuis 2011)

2

m

35 000

47 600

Surface tertiaire réhabilitée Rehagreen®, en chantier ou livrée (cumul depuis 2011)

m2

75 800

117 200

Part du chiffre d’affaires bénéficiant d’une certification ou d’une labellisation environnementale effective ou en cours d’obtention (H&E, BBC-effinergie® en logement ou HQE® en immobilier d’entreprise)

%

91 %

96 %

Part de logements réservés bénéficiant d’une labellisation BBC-effinergie® effective ou en cours d’obtention

%

97 %

98 %

513

772

m2

40 000

115 500

kWh

-–

9 207 360

Note/10

7,4

7,7

UNITÉ

2012

2013

%

25%

22 %

Nombre

3 233

2 421

%

25 %

24 %

tonne

17,4

31,5

%

40 %

69 %

Heure

9 378

10 091

gCO2/km

117

115

teq CO2

12 172

11 793

teq CO2 / collaborateur

8,3

7,9

%

51 %

51 %

kWh / collaborateur

3 673

3 719

®

Logements livrés ou en cours de réalisation, équipés d’outils d’affichage de la consommation énergétique Surface de bureaux en chantier, livrés ou en réhabilitation, équipés d’un système de mesure et de pilotage de la consommation énergétique Énergie monitorée par le réseau IssyGrid® depuis sa création

Anticiper les attentes et besoins de nos clients

Indice de satisfaction des clients acquéreurs de logements

OBJECTIFS

INDICATEURS

Assumer notre responsabilité vis-à-vis de la société

Logements réservés à l’unité par des primo-accédants

Optimiser notre empreinte environnementale

Logements réservés par des bailleurs sociaux Poids de papier recyclé

RENFORCER NOTRE ANCRAGE TERRITORIAL

Visioconférence

RABI013_46-49_bat.indd 46

Émissions moyennes des véhicules de fonction Bilan carbone® corporate (France hors filiales) Émissions de gaz à effet de serre corporate par collaborateur Part des déplacements de collaborateurs dans les émissions de gaz à effet de serre corporate Consommation d’énergie par collaborateur

Nombre

04/03/14 14:00


BOUYGUES IMMOBILIER

47

LA PREUVE PAR L’ENGAGEMENT BILAN 2013

OBJECTIFS 2014 2

®

Mise en chantier des 4 000 m de Green Office Châtenay ainsi que des 8 500 m2 de Green Office® du projet immobilier urbain de Lyon Confluence, Hikari.

Déployer nos bâtiments tertiaires à énergie positive, en ligne avec l’objectif fixé de 20 % de la production d’immobilier d’entreprise en Green Office® à l’horizon 2015.

Réhabilitation du siège social de La Mondiale, à Issy-les-Moulineaux, débutée en 2013, s’ajoutant au Campus Sanofi Val de Bièvre, dont la première pierre a été posée en 2012, et à la livraison de la Banque postale en février 2011.

Poursuivre le déploiement de notre offre de réhabilitation durable des immeubles tertiaires, en ligne avec l’objectif fixé de 30 % de la production d’immobilier d’entreprise en Rehagreen® à l’horizon 2015.

Évolution découlant du développement progressif des certifications H&E en logement et HQE® en immobilier d’entreprise, et de l’engagement de Bouygues Immobilier d’imposer à l’ensemble de sa production de logements une labellisation BBC-effinergie® depuis 2010.

Poursuivre le déploiement des certifications environnementales sur nos projets de logements et d’immobilier d’entreprise et anticiper la future réglementation thermique 2020.

Engagement dès 2010 de labelliser BBC-effinergie® l’ensemble des programmes de logements mis en chantier, ce qui a porté ainsi la part des logements réservés labellisés BBC-effinergie® à 98 % en 2013.

Capitaliser sur l’engagement de labelliser l’ensemble des logements BBC-effinergie® avec trois ans d’avance sur la RT 2012 et continuer d’anticiper les réglementations.

259 nouveaux logements livrés ou en cours de réalisation sont équipés de l’outil d’affichage de la consommation énergétique.

Assurer le développement de nos solutions de mesure de la consommation énergétique des logements.

Déploiement du système de mesure et de pilotage de la consommation énergétique sur l’ensemble de nos programmes d’immobilier d’entreprise en chantier.

Poursuivre la généralisation des systèmes de mesure et de pilotage de la consommation énergétique à l’ensemble de nos programmes d’immobilier d’entreprise.

Intégration progressive des logements du Fort d’Issy et premiers lissages de pics de consommation grâce au smart grid implanté à Issy-les-Moulineaux, IssyGrid®.

Intégrer progressivement les logements du Fort d’Issy, les éclairages publics, les batteries de stockage et les bâtiments tertiaires au réseau intelligent de production, de gestion et de stockage de l’énergie à l’échelle d’un quartier, IssyGrid®.

Déploiement de la démarche BIEN PLUS, d’accompagnement de nos clients, autour de sept engagements. Élargissement de la mesure de satisfaction de nos clients aux ventes en bloc (première année d’intégration de cette donnée).

Poursuivre les actions mises en place pour mieux cerner les attentes de nos clients et accompagner le déploiement de la démarche BIEN PLUS.

BILAN 2013

OBJECTIFS 2014

Légère inflexion de 3 % des logements réservés à l’unité par des primo-accédants.

Poursuivre le développement de l’offre adaptée aux acheteurs à la recherche de leur premier investissement immobilier.

Légère baisse des réservations en bloc en 2013 ; proportion stable de réservations en bloc par des bailleurs sociaux, avec 67 %, soit 24 % du nombre total de réservations.

Développer les partenariats avec les bailleurs sociaux.

Augmentation de 80 % du poids de papier recyclé en 2013 dans la région Île-de-France, soit, en proportion, 69 % de papier recyclé contre 40 % en 2012.

Déployer notre partenariat avec la société Élise sur l’ensemble du territoire.

Hausse de 7 % de l’utilisation de la visioconférence, qui limite l’impact environnemental de nos déplacements professionnels.

Promouvoir l’usage de la visioconférence auprès de nos collaborateurs.

Diminution des émissions moyennes grâce au renouvellement progressif qualifié du parc de véhicules de fonction.

Continuer le renouvellement du parc automobile en privilégiant des véhicules moins émissifs.

Réduction de 3 % de notre bilan carbone® corporate depuis 2012, et de 10 % depuis 2011.

Déployer notre plan d’action de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre corporate en ligne avec notre objectif de réduction de 10 % d’ici à 2015.

Diminution de 5 % des émissions de gaz à effet de serre corporate par collaborateur depuis 2012, et de 12 % depuis 2011. Stabilisation de la part des déplacements des collaborateurs dans les émissions de gaz à effet de serre corporate (premier poste émissif du bilan carbone® corporate).

Assurer la promotion du covoiturage et de la visioconférence.

Stabilisation de la consommation énergétique par collaborateur. Mise en place d’une solution de suivi de notre consommation électrique sur le périmètre France hors filiales.

Contrôler la consommation énergétique de nos implantations ; encourager l’ensemble de nos collaborateurs à adopter des gestes simples permettant de contrôler leur consommation énergétique.

RABI013_46-49_bat.indd 47

04/03/14 14:00


48

Rapport d’activité et de développement durable 2013

DÉVELOPPEMENT DURABLE

ENTRETENIR LA QUALITÉ DE VIE PROFESSIONNELLE DE NOS COLLABORATEURS

OBJECTIFS

INDICATEURSUNITÉ20122013

Préserver et développer l’emploi des seniors

Collaborateurs de 55 ans et plus

Nombre

130

142

Collaborateurs de 50 ans et plus ayant bénéficié d’une formation

Nombre

195

151

Déployer une démarche volontariste de gestion du handicap

Personnes en situation de handicap recrutées dans l’année (tout type de contrat)

Nombre

12

13

k€

427

394

Établir un équilibre entre les femmes et les hommes

Femmes cadres

%

37,4 %

37,5 %

Femmes à des postes de management confirmé (CS+)

%

25,4 %

25,08 %

Assurer le dialogue social

Accords collectifs négociés

Nombre

4

13

Participation aux dernières élections du CE

%

76,2 %

76,2 %

Collaborateurs ayant suivi une formation dans l’année

%

88 %

77 %

Nombre de jours/ collaborateur

2,5

2,1

% masse salariale

3,2 %

2,98 %

%

2,5

2,22

Manager et développer les compétences des collaborateurs

Montant des achats réalisés avec le secteur protégé

Formation par collaborateur

Masse salariale annuelle consacrée à la formation

Améliorer la qualité de vie au travail

Taux d’absentéisme

Les indicateurs de l'axe 3 couvrent la période calendaire 2013, à la différence de tous les autres indicateurs extra-fi du 1er octobre 2012 au 30 septembre 2013.

DÉPLOYER UNE DÉMARCHE DE GOUVERNANCE CONCERTÉE

OBJECTIFSINDICATEURS

RABI013_46-49_bat11.indd 48

Poursuivre nos engagements qualité et environnement en ligne avec les normes en vigueur Construire le dialogue avec nos parties prenantes / Mettre en place une démarche d’achats responsables auprès des fournisseurs et des entreprises

nanciers qui couvrent la période

UNITÉ20122013

Nombre de réserves par logement collectif

Nombre

< 2,5

< 2,5

Nombre de réserves par immeuble de bureaux

Nombre

19

12

Nombre de fournisseurs et/ou sous-traitants ayant fait l’objet d’une évaluation RSE

Nombre

419

802

%

32 %

64 %

24/03/14 12:03


BOUYGUES IMMOBILIER

49

LA PREUVE PAR L’ENGAGEMENT BILAN 2013

OBJECTIFS 2014

Forts d’un bilan positif de notre premier accord Seniors, nous avons signé notre accord relatif à l’intergénérationnel.

Déployer les dispositifs de parrainage, tutorat et formation interne afin de permettre la transmission intergénérationnelle et poursuivre les dispositifs d’accompagnement de deuxième partie de carrière.

Les objectifs de notre premier accord agréé ont été atteints, ce qui a permis à Bouygues Immobilier de faire progresser le taux d’emploi de personnes en situation de handicap au sein des équipes.

Obtenir l’agrément pour le deuxième accord Handicap et faire progresser la part du chiffre d’affaires « hors fournitures » dans nos achats auprès du secteur protégé. Augmentation de 5 % par an du chiffre d’affaires « hors fournitures » dans nos commandes auprès du secteur protégé.

Bouygues Immobilier a réaffirmé sa volonté de poursuivre ses actions en faveur de la mixité en signant son deuxième accord Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Continuer à faire progresser la part des femmes dans l’entreprise et particulièrement dans les fonctions de management opérationnel.

L’année 2013 a été riche en négociations. Bouygues Immobilier a renégocié son accord de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ainsi que l’ensemble de ses accords en faveur de la diversité.

Les principaux enjeux en 2014 porteront autour des élections professionnelles et de la renégociation de notre accord sur la qualité de vie au travail.

En 2013, près de 30 % des formations ont été animées par des formateurs internes, collaborateurs volontaires et formés à la transmission de leurs compétences.

Dans le cadre de nos grands projets de transformation d’entreprise, accompagner les collaborateurs dans l’appropriation du changement et développer des modes de travail plus digitalisés et collaboratifs.

Le taux d’absentéisme maladie évolue légèrement (calculé en 2013 sur une base de jours calendaires).

Poursuivre le suivi trimestriel de l’absentéisme maladie dans le cadre des CHSCT et réaliser la troisième édition de l’enquête interne de perception « Bien-être & Performance » avec une mesure du niveau de stress.

BILAN 2013

OBJECTIFS 2014

Résultats en ligne avec notre objectif (< 2,5).

Maintenir notre objectif du nombre de réserves par logement (< 2,5).

Nombre de réserves par immeuble de bureaux en baisse de 37 % entre 2012 et 2013. Résultats en ligne avec notre objectif (< 13).

Maintenir notre démarche d’amélioration continue en ligne avec notre objectif du nombre de réserves par immeuble de bureaux (< 13).

Fort déploiement de la démarche d’évaluation des fournisseurs dans l’activité Logement, initiée fin 2011, permettant de passer de 32 % de fournisseurs évalués sur leur démarche développement durable en 2012 à 64 % en 2013.

Poursuivre les évaluations de nos fournisseurs afin d’atteindre l’objectif de 80 % de fournisseurs évalués en 2015 dans l’activité Logement.

RABI013_46-49_bat.indd 49

04/03/14 14:00


En savoir

+

Les sites de Bouygues Immobilier

Le site commercial Logement www.bouygues-immobilier.com

L’espace Immobilier d’entreprise www.bouygues-immobilierentreprise.com Le site corporate www.bouygues-immobilier-corporate.com Le fil Twitter twitter.com/Bouygues_Immo

Les espaces Ressources Humaines

Les sites de la ville de demain

Le fil Twitter de l’Observatoire de la Ville twitter.com/Obsdelaville

L’espace RH online www.bouygues-immobiliercorporate.com/carrieres

La page Facebook Bouygues Immobilier Campus www.facebook.com/ BouyguesImmobilierCampus

Le site de l’Observatoire de la Ville www.observatoire-de-la-ville.com Le blog et le fil Twitter sur la ville de demain www.demainlaville.com twitter.com/Demain_la_Ville

Bouygues Immobilier remercie ses partenaires architectes : A+ Architecture ; A2i ; ABC Architecte ; ABC Architecture ; AECDP ; Agence A. Paul/C. Gulizzi ; Agence d’architecture Olivier Brochet, Emmanuel Lajus et Christine Pueyo ; Agence Valode & Pistre ; Architecture-Studio ; Arua ; Ateliers 115/Ion Enescu ; Atelier d’architecture Rey-Lucquet ; Ateliers Lion associés/Ilex/Transsolar/ AT2A Société d’Architectes/Bernard Leonetti ; Atelier Rola nd Castro, Sophie Denissof et Associés ; ATTB Malot et Associés ; AW2 ; BDVA Architectes ; Bernard Bühler ; Blaq architectures ; Brenac & Gonzalez ; Bridot Willerval ; Cabinet Merat WorkTeam ; Christian de Portzamparc ; Christian Devillers & Associés ; CRB ; Didier Rogeon Architecte ; Donnet Tresse Architectes ; Guérin & Pedroza Architectes ; Haour Architectes ; International Architecture ; Jacques Ferrier Architectures ; Jean-Michel Battesti et Associés ; Jean-Pierre Laborie ; Kengo Kuma & Associates ; Laurent Thomassin ; Marie-Odile Foucras ; Muriel Germak ; Nathalie Franck ; Quadrifiore ; Roland Carta ; Stanisław Fiszer & Ass ociés ; Stéphane Marano ; Studio Bellecour ; Tank Architectes ; Wilmotte & Associés SA ; Yves Ballot. Bouygues Immobilier souhaite également remercier tous les architectes, utilisateurs et investisseurs qui n’ont pu être cités dans cette édition et avec lesquels ses équipes ont eu le plaisir de collaborer. Conception-réalisation : (réf. : RABI013) En couverture : Getty Images, Emely. Crédits photo : Agence FBAP/Marc de Tienda ; Agence Valode & Pistre ; Ateliers Lion associés/Ilex/Transsolar/A2i ; AW2 ; BDVA Archit ectes ; Christian de Portzamparc ; Cyrille Thomas ; Desirode ; Do minique Eskenazi ; Dorothée Castillo ; Éric Flogny ; Graphix Images/Augusto da Silva, Bruno Démelin ; Laurent Zylberman ; Illusio ; Infime Architecture ; J ean-François Mariotti ; Jedrzej Sokolowski ; Michel Montagut ; Milo Hourmant Atelier 7 ; Personnic 13 ; Pierre Pommereau ; Renaud Dessade ; Sanofi ; Stéphane Croizean ; Vincent Bourdon ; Photothèque Bouygues Immobilier ; DR.

Calculateur environnemental (1) : Ce document est imprimé sur du papier Cocoon Silk 100% recyclé 300 grammes en couverture et 135 grammes en pages intérieures. En utilisant ce papier, plutôt qu’un autre non recyclé, l’impact environnemental de cette publication est réduit de : 1569 kg de matières premières envoyées en décharge

211 kg de CO2

CO2 équivalent à :

2107 km parcourus en voiture européenne moyenne

43520 litres d'eau

4011 kwh d'énergie

2552 kg de bois

(1) Ces chiffres sont calculés grâce au simulateur du papetier Antalis sur la base de 5450 exemplaires de rapports d'activités et 4400 exemplaires de rapports financiers imprimés sur du Cocoon Silk, en comparaison du même nombre d’exemplaires imprimés sur un papier non recyclé.

FSC à venir Ce document est imprimé sur un papier certifié FSC. La certification FSC garantit le respect des règles de gestion forestière durable et le suivi jusqu’au distributeur final.

RABI013_50-51_bat9.indd 50

20/03/14 11:54


RABI013_50-51_bat.indd 51

04/03/14 13:39


SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE BOUYGUES IMMOBILIER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Direction de la Communication 3, boulevard Gallieni – 92130 Issy-les-Moulineaux Tél. : 01 55 38 25 25 – Fax : 01 47 12 96 45 www.bouygues-immobilier-corporate.com

Bouygues Immobiller  
Advertisement