INTÉRIEURS #84 - Version française

Page 1



ensemble,

continuons à faire briller le design québécois.

pour vos projets en éclairage edpinc.ca



Fiers de souffler les vingt-cinq bougies du magazine INTÉRIEURS.


Sofa modulaire Jill et tapis Jampa

new york montréal nouvel espace 3553 boul. st-laurent toronto vancouver calgary chicago montauksofa.com letstauk.com info@montauksofa.com facebook twitter instagram




groupe

Glamour, même quand on ne l’est pas.


Intérieurs 84 En couverture Marc Cramer, H.E.C Montréal, Québec — Photographie publiée sur la couverture no. 1 d'INTÉRIEURS en 1996

INTÉRIEURS No. 84 HIVER 21-22

Direction Artistique Caserne

ÉDITORIAL

12

FLORILÈGE DE FÉLICITATIONS 14 QUI A FAIT QUOI? 16 / QUE FONT-ILS MAINTENANT ? Souvenirs et défis des créatifs derrière le magazine au fil du temps. Philippe Bouvry Annie Le Blanc Paprika Baillat Studio Caserne Denis Moisan

17 18 20 24 26 30

PROFILS PERSOS Etienne Bernier — La profondeur des racines du ciel

32

Marc Cramer — L’artiste-photographe se raconte

39

Elsa Vincent — Femme de tête

44

Christian Bélanger — Le chat sort le sac !

51

Paule Bourbonnais — Parole à Paule Bourbonnais

56

MU Architecture — « Illimiter » l’architecture

61

Éditrices & Directrices du contenu Brigitte Gadoury Ginette Gadoury

PERSONNALITÉS D’AFFAIRES Tim Zyto — Montauk Sofa

71

Alexandre Marchand — Produits Neptune

74

Georges Coulombe — Gestion Georges Coulombe

78

Daniel Lépine — Plomberie Jean Lépine

82

Jean-Claude Calabro — LumiGroup

84

Direction artistique Caserne — caserne.com Contenu, création et traduction Juli Pisano Rédactrice Madeleine Champagne Publicité Production & Diffusion Directrice Brigitte Gadoury Chargés de projets Sonia Bourahla Mariève-Patricia Langevin Agathe Lericolais Delisle Fernando Lima Maria Salvati Impression Impresse inc.

L’UNION FAIT LA FORCE Lysanne Pepin + Compagnie / Be the Change You Want to See in the World

88

MSDL + Brivia Group — Une collaboration qui gratte le ciel !

94

Taktik Design + Sainte-Anne — De la cour d’école à la cour des grands

100

Abonnements int.design info@int.design 450 651–3630 Abonnements Canada  25 $ + tx — 3 éditions 40 $ + tx — 6 éditions International  80 $ + tx — 3 éditions 125 $ + tx — 6 éditions En kiosque 12,95 $ + tx par numéro Le magazine INTÉRIEURS est publié trois fois par année par  Agence PID 450 651–3630 info@agencepid.com

UN NOUVEAU CHAPITRE

Alain Moureaux — Le marathon d’une vie

107

Michel Dubuc — Le lègue du fondateur d’Ædifica

110

Marie-Josée Lacroix & Philippe Poullaouec-Gonidec — Comme un long fleuve tranquille

117

Albert Leclerc — Le Palingenesis d’Albert Leclerc

123

Convention de la poste-publication no 40019406. Retourner toute correspondance ne pouvant être livrée au Canada au Service des publications. Administration Coprésidentes Ginette Gadoury et Brigitte Gadoury Comptabilité Gestion Lynda De Grandpré inc. Toute reproduction de textes, illustrations et photographies du magazine est interdite. Bien que toutes les précautions aient été prises pour assurer la rigueur des renseignements contenus dans le magazine INTÉRIEURS, il est entendu que le magazine ne peut être tenu pour responsable des erreurs ou des négligences commises dans l’utilisation de ces renseignements. Dépôt Légal Bibliothèque nationale du Québec, Bibliothèque nationale du Canada ISSN 1206–0208 Imprimé au Canada


Teknion au-devant de l’avenir

Chez Teknion, nous croyons que l’histoire nous en dit long sur notre siècle. Poussés vers l’avant au rythme des changements, nous pouvons puiser dans notre passé pour façonner notre futur. Pour être au-devant de l’avenir en tant que société ou entreprise, il faut savoir d’où l’on vient et imaginer où l’on va.

Dénuée de tout élément superflu, la combinaison spatiale de SpaceX traduit un élégant pragmatisme. L’économie de moyens a traversé le temps comme principe conceptuel, donnant vie à des objets simples mais pratiques qui répondent aux critères d’utilité et de valeur.

teknion.com


Intérieurs 84

ÉDITORIAL Et si nous cheminions ensemble…

demeure une référence en matière d’excellence en design et en architecture et, nous osons dire, un phare bienveillant, en quelque sorte. Propulsé dans un virage numérique et par le nouveau portail INT.design, les actualités sont maintenant présentées à l’industrie et aux amateurs de design sur le portail INT.design alors que le magazine INTÉRIEURS se concentre sur deux éditions spéciales du GRANDS PRIX DU DESIGN par année et une édition dite People qui met en avant-scène les personnalités et professionnels qui façonnent notre environnement et marquent notre industrie. Dans ce numéro anniversaire, nous vous offrons des portraits inédits de 25 personnalités, gens d’affaires, designers et architectes libres ! Libres de penser, de créer, d’innover, d’épater, ici et au-delà des frontières. Il fera, on le souhaite, gonffler vos cœurs et chanter vos esprits. Alors que les articles publiés dans la version imprimée du magazine sont ponctués de français et d’anglais à la méthode de notre chronique Smoked Meat, la version du magazine web ici présentée sur INT.design est entièrement en français (anglais disponible - menu). Du contenu complémentaire aux articles ci-présents sera également publié au fil du temps sur cette plateforme Web. Le passé devenant lendemain, allons vers des destinées scintillantes et prometteuses, et cheminons ensemble.

(TITRE DE L’ÉDITION INT1, 1996)

25 ans déjà ! En 1996 (MCMXCVI), la 996e année du 2e millénaire, alors que l’on entendait à la radio ces paroles inspirantes, I believe I can fly, I believe I can touch the sky, nous avons voulu, fortes de ces mots intrépides, lancer un magazine avec une double vocation. Informer les professionnels et les entreprises du Québec des grands courants et des ressources dans le domaine du design d’intérieur au début, en s’ouvrant sur l’architecture et l’environnement bâti par la suite, et susciter le réseautage à l’échelle locale, nationale et internationale dans les marchés du bureau, du commercial, de l’institutionnel et du résidentiel. Nous voulions un magazine, beau, racé, inclusif et avantgardiste. Il l’est resté. Ainsi 25 ans plus tard, INTÉRIEURS, dans un climat d’une effervescence rare et de renaissance, le tout, mâtiné d’un besoin de densifier et d'humaniser ses villes et de récupérer les bâtis intéressants, le magazine, infusé de ces courants, perdure, plus ambitieux et inclusif que jamais. Il a récemment accueilli dans ses pages plus d’une trentaine de pays qui ont participé au magazine à travers le concours GRANDS PRIX DU DESIGN. Leurs préoccupations et ambitions faisant écho aux nôtres. Après 25 ans de contenu rédactionnel d’actualités en design et en architecture, choisissant les sujets les plus porteurs, les collaborateurs de l’heure toujours parmi les plus talentueux, nous permettant de nous tailler une place de choix dans le monde planétaire des médias, nous espérons qu’INTÉRIEURS

GINETTE ET BRIGITTE GADOURY PS : ET SURTOUT, UN GRAND MERCI À TOUS CEUX ET CELLES QUI ONT PARTICIPÉ AVEC FOI À CE FOUGUEUX PÉRIPLE AU FIL DES ANNÉES.

12



Intérieurs 84

FLORILÈGE DE FÉLICITATIONS Cher INTÉRIEURS… C’est à ton tour, de te laisser parler d’amour… MICHEL DUBUC Ædifica « INTÉRIEURS a toujours persévéré, élargi ses horizons et affiné son approche afin de refléter la diversité de la communauté. Elle permet aux talents de s'exprimer, de mesurer et de croire en leur place dans le monde ! » « Il serait inconcevable que la communauté du design ne soit pas représentée à travers un média de qualité au Québec et je ne peux qu’avoir de l’admiration pour les efforts titanesques menés par Ginette pour s’acquitter de cette mission. Longue vie à INTÉRIEURS ! » MICHÈLE TESSIER-PEPIN « J’ai eu la chance de collaborer avec Ginette Gadoury au début des années 80, à l’époque effervescente du magazine Décormag, première vitrine québécoise de décoration intérieure, de design, et d’architecture s’adressant au grand public. Dès ce moment, nos artistes, designers, architectes, stylistes et fabricants ont eu une tribune dédiée pour se faire connaître et reconnaître ici et à l’étranger. » « Les seuls mots qui décrivent ces années de travail acharné et de succès sont : vision, action, persévérance et résilience, des qualités dont hérita sa fille Brigitte Gadoury et qui les menèrent à faire équipe pour la suite des choses. Nous leur devons d'avoir imaginé, créé et commercialisé le magnifique et intemporel magazine INTÉRIEURS ainsi que le SIDIM, le Salon international du design de Montréal, lieu de rencontre privilégié des professionnels et de l'industrie du design, de l'architecture et du cadre bâti. » « Bravo et félicitations à ces deux magnifiques entrepreneures… et longue vie au magazine INTÉRIEURS et autres initiatives de l’agence PID. » ELSA VINCENT IDEA, STGM « INTÉRIEURS est une surprise renouvelée que je prends plaisir à feuilleter à chaque parution. Kampai ! »

LYSANNE PEPIN Espace Pepin & Maison Pepin « Quand je regarde le travail de Brigitte Gadoury, coprésidente avec sa mère Ginette du magazine INTÉRIEURS, je me réjouis des réalisations qu’elles ont accomplies et des projets qui les animent, beau temps mauvais temps avec un moral d’acier et une créativité qu’on dirait illimitée… » « Brigitte et moi nous sommes connues jeunes adolescentes dans la cour intérieure de Décormag. On a gravité autour des meilleurs créateurs, designers et architectes . » « Nous nous connaissons depuis ce qui semble être une éternité. J'ai d'abord choisi de poursuivre les arts visuels alors que Brigitte a commencé à collaborer aux projets de Ginette à sa sortie de l'université, démontrant non seulement un talent exceptionnel pour les ventes et les promotions ainsi qu'un bon leadership avec les équipes internes et les pigistes. » « Bravo à Brigitte, à Ginette et à l’équipe du magnifique INTÉRIEURS. » LOUIS GAGNON Paprika « Ginette a largement contribué à la diffusion du design au Québec. Je suis très content d’avoir eu la chance de travailler avec elle et son équipe à qui elle a transmis sa passion. » CHARLES CÔTÉ & JEAN-SÉBASTIEN HERR MU Architecture « Nous avons beaucoup de respect pour INTÉRIEURS qui sert de référence en design depuis des années et, plus largement, pour toutes les personnes derrière qui font la promotion du travail des designers et architectes québécois. » « Félicitations au magazine pour son 25e anniversaire et merci ! »

14

ANIK SHOONER Menkès Shooner Dagenais Letourneux « J'ai toujours eu énormément d’admiration pour la passion du design de Ginette Gadoury. N'oublions pas que Décormag, lancé par Ginette en 1972, a été le tout premier magazine de design d'intérieur au Québec. » « Que de chemin parcouru ! Le magazine INTÉRIEURS a atteint un très haut niveau de qualité et permet d’affirmer et de promouvoir l’importance de l’excellence en architecture, aménagement intérieur, design industriel et paysage. Bravo ! » ALAIN MOUREAUX « Ginette Gadoury et moi-même, nous nous étions rencontrés dans les bureaux du magazine Decormag sur la rue Saint-Paul. L’objectif ? Jeter un œil critique sur le contenu du magazine. Frais émoulu de mon éducation européenne et de ma lecture des magazines, j’en conclus comme Ginette que la barre est haute, mais est à prendre. Aujourd’hui, le magazine INTÉRIEURS et le GRANDS PRIX DU DESIGN s’imposent et je continue à supporter les ambitions et la vision de l’agence PID. Bravo ! » MARIE-JOSÉE LACROIX & PHILIPPE POULLAOUEC-GONIDEC « Depuis son lancement, nous avons toujours perçu le magazine comme la vitrine promotionnelle du design au Québec. C’est le seul périodique qui offre un regard multidisciplinaire, non corporatiste, valorisant aussi bien le travail des designers, des architectes ou architectes paysagistes. » « Cette approche inclusive des métiers et des projets est une des qualités d’INTÉRIEURS qui offre aussi une vitrine commerciale pour l'industrie québécoise et internationale. »



Intérieurs 84

8 624 pages en quatre couleurs CMYK d’inspirations en design, architecture, une culture. Voilà ce que représente 25 ans d’édition au service de la promotion d’une industrie regorgeante de créativité et de talents ! Retour sur les créatifs qui ont su mettre en pages l’effervescence d’une communauté de professionnels comme nulle autre. En 25 ans d'édition vouée à la promotion de l'excellence en design et en architecture, ici et à l'étranger, INTÉRIEURS a toujours misé sur la créativité et le talent. Les directeurs artistiques se sont succédés et ont marqué notre magazine de leur empreinte au contenu riche et unique. Que font-ils maintenant ? Retour sur les créatifs qui ont su mettre en pages l’effervescence d’une communauté de professionnels comme nulle autre. 16

par

/ QUE FONT-ILS MAINTENANT ?

Juli Pisano

QUI A FAIT QUOI ?


Intérieurs 84

Philippe Bouvry

1996

UN COLLABORATEUR-INSTIGATEUR L’histoire de la direction artistique du magazine a débuté longtemps avant le premier numéro d’INTÉRIEURS. Elle met en scène Ginette et Brigitte Gadoury, Philippe Bouvry, fidèle complice depuis des années et Annie Le Blanc qui deviendra la première directrice artistique du magazine. En 1996, Philippe Bouvry, à la tête de BBC à l'époque, avait déjà signé de nombreuses campagnes du Salon du Design de Montréal et d'autres outils marketing pour l'agence PID au fil des années. Naturellement, au moment de choisir la direction artistique du magazine, la boîte BBC a été le premier choix. C'est alors qu'Annie Le Blanc, du studio de design de BBC à l'époque, s'est plongée dans le concept et a créé les tout premiers concepts de design et mood boards INTÉRIEURS au sein des studios de BBC.

« L'ancien président de Jaguar est célèbre pour avoir dit que si le coût d'un bon design semble élevé, imaginez le coût d'un mauvais design. »

PHILIPPE BOUVRY

BOUVRY COMMUNICATIONS La carrière de Philippe est prolifique ! Parmi ses projets marquants, rappellons le design des panonceaux et l’image de marque du stationnement tarifé sur rue à Montréal, le branding de l’application mobilie pour payer son stationnement, la signalisation intérieure de la BDC à la Place Ville Marie, la signalisation des parcs et espaces verts ainsi que l’arrondissement historique de Boucherville et la participation à la nouvelle image de marque de Bell Canada en 1996.

COMPLEXE AQUATIQUE, BOUCHERVILLE, BOUVRY BRANDING & DESIGN

RÉALISATIONS & AMBITIONS

UNE CARRIÈRE DÉVOUÉE Philippe Bouvry a toujours joué un rôle actif dans l'industrie du design graphique au Québec.

 J'AI LE PRIVILEGIE DE RENCONTRER DES PERSONNES

Il a été président de la société des designers graphiques, il a organisé le tout premier congrès Écograda à Montréal, il s’est consacré à la politique et au développement de la profession avec dévouement. Aujourd’hui, Philippe est encore plus qu’actif. Il s’adonne notamment à écrire sur la profession. Un beau projet préretraite !

INSPIRANTES COMME RÉAL SÉGUIN DE CABANA SÉGUIN, LAURENT MARQUART, JAQUES GUILLON ET MICHEL DALLAIRE. 

BOUVRY / BRANDING & DESIGN bouvrycom@me.com

PLANIFIER MA RETRAITE QUI ME DONNE UN PEU LA FROUSSE !

17


Intérieurs 84

Annie Le Blanc

1996-2007

PAPIER CALQUE & DIAPOS

En 1996, Annie Le Blanc est appelée à créer le graphisme d’un magazine de design et d’architecture destiné aux professionnels. Du jamais vu au Québec, à l’époque. « J’étais chez BBC. On m’a donné une semaine pour faire la recherche, développer la grille, le logo, la direction artistique, le style des photos, le choix typographique… Et pour présenter le tout à Ginette Gadoury, une légende dans le domaine du design, à mes yeux ! » « Je travaillais sur les conceptions de magazines la nuit et le weekend. Croyez-le ou non, les portables n'étaient pas à la mode à l'époque... sans ordinateur personnel, je créais les mises en page à l'ancienne, en dessinant des images choisies envoyées par diapositives sur du papier calque,éclairées par boite lumineuse. » « Pour la toute première couverture de magazine, Marc Cramer avait réalisé une série de photos fantastiques dans l'amphithéâtre d'HEC. Il y avait aussi des prises de vue grand angle et de belles photos de détails architecturaux. » Le détail graphique était tellement inspirant, qu'il a été suggéré pour la couverture et le ton du magazine, son look signature, et sa marque ont été donnés ! En 2006, Annie Le Blanc a rejoint l'agence PID à temps plein pour diriger une relance et une nouvelle image de magazine.

18


Intérieurs 84

ET MAINTENANT Touche-à-tout, Annie est passée, depuis, à de nombreux autres projets, tant sur le plan personnel que professionnel. Mariée quelques années, elle a quitté la vallée du Richelieu et le modeste sommet du Mont St-Grégoire où elle avait vécu pendant plus d'une décennie, pour rejoindre les majestueuses montagnes du Montana et vivre la vie, en harmonie avec les animaux et la nature, en tant que propriétaire et directrice marketing d'un ranch de vacances et d'une microbrasserie, le Cougar Trail Ranch. De retour au Québec, Annie agit maintenant à titre de directrice marketing et création pour International Pool Group, un important groupe de détaillants de piscines et de spas indépendants en Amérique du Nord. « J’adore ce que je fais ! On est une petite équipe et on brasse des grandes affaires. »

AU RANCH DU MONTANA, ÉTATS-UNIS

annieleblanc144@gmail.com

ANNIE LEBLANC, QUÉBEC, CANADA

RÉALISATIONS & AMBITIONS  JE CARBURE AUX SENSATIONS FORTES ! J'AI SAUTÉ EN PARACHUTE, FAIT DE LA PLONGÉE, ESCALADÉ DES MONTAGNES... ET J’AI MÊME GAGNÉ UNE FOIS, EN ÉQUIPE, UNE COMPÉTITION DE PARC DE BÉTAIL !  MA LISTE EST LONGUE ET LA VIE EST COURTE !


Intérieurs 84

Louis Gagnon

Paprika

2007-2011

RENAISSANCE ET RECONNAISSANCE !

Louis Gagnon est directeur artistique et cofondateur avec sa conjointe Joanne Lefebvre, de Paprika, une agence qui n’a nullement besoin d’introductions. « Les projets de design dans la publication et la presse écrite ont toujours fait partie de notre cœur de métier. Nous avions fait le rebranding de La Presse, conçu des livres, produit des rapports annuels et ainsi de suite... mais un magazine de design était une première pour nous. Et nous étions fort enthousiasme d'explorer cette voie. » « Quand j’étais enfant, mes parents étaient abonnés au magazine Décormag qu’a créé Ginette Gadoury. J’habitais la Beauce. Cette publication que nous recevions à la maison était pour moi une source de découverte et une connexion avec Montréal, l’urbanité, le design. »

LOUIS GAGNON, DIRECTEUR ARTISTIQUE. PHOTO : LEDA & ST.JACQUES

« Le fait qu’INTÉRIEURS traitait principalement de design, d’architecture et de culture connectait directement avec les intérêts des talents de l’équipe et ceux de leur clientèle telle que Maison Corbeil, Periphere, MUST et j’en passe. » « Une grande créativité exsudée ! C'étaient les années où j'étais rédactrice en chef du magazine. Je travaillais main dans la main avec le talentueux et généreux François Leclerc sur chacun des numéros et réfléchissais au contenu avec Louis. À la fin, nous procédions ensemble au placement de la publicité et décidions de l'ordre de l'article. C'était l'étape préférée de Louis. Il appuie cette motion. » (note de la rédactrice).

MAISON SAINT-LOUIS

HOME SOCIÉTÉ

20 1


Intérieurs 84

« Nous cherchions une idée, un détail pour nous distinguer et marquer un tournant dans l’approche graphique du magazine. Je me rappelle avoir eu l’idée de prolonger la couverture à l’intérieur du magazine, l’idée a plu et ce concept a été appliqué pendant deux ans. » Au cours de ces années merveilleusement créatives, le magazine a été récompensé et reconnu par de nombreux concours et organisations prestigieux tels que AIGA, ADC NY, GRAPHEX, GRAFIKA, ID Annual Design, STEP Inside Design, Advertisement & Design Club of Canada et COUPE International.

COUVERTURE MAGAZINE INTÉRIEURS #42

21


Intérieurs 84

PAPRIKA AU PRÉSENT « Les années passent, l’équipe se régénère et les projets aussi. Nos clients ont grandi avec nous, je pense à Maison Corbeil avec qui nous collaborons depuis plus de 25 ans. »

MUST SOCIÉTÉ

Maison Corbeil faisant maintenant partie du groupe G2MC, Paprika travaille également avec Jardin de Ville, partenaire du même groupe. L’équipe travaille fièrement avec Postes Canada depuis plus de quinze ans et crée des livres exceptionnels avec ami-collabo Thierry Loriot. Paprika a su créer d’importants programmes d’identité avec Lighter Group pour leurs exceptionnels resorts au Belize et se fait complice de Julie Snyder dans ses multiples initiatives et lancements.

MUST SOCIÉTÉ, GRIFFINTOWN

« Notre premier fils William est né en 1996. J’étais un père débutant, pas très doué et trop réfléchi. C'est aussi à ce moment que j'ai rencontré Éric Corbeil de la Maison Corbeil. Depuis, nous travaillons ensemble. »

MUST SOCIÉTÉ, GRIFFINTOWN

22


Intérieurs 84 RÉALISATIONS & AMBITIONS  L’ENSEIGNEMENT ! J’Y AVAIS SOUVENT PENSÉ. UN JOUR, L’OCCASION S’EST PRÉSENTÉE. ÇA M’A BEAUCOUP FAIT RÉFLÉCHIR. JE ME REVOIS DANS MES ÉLÈVES ET ÇA M’AIDE À LES COMPRENDRE ET À ÊTRE LE PROF QUE J’AURAIS VOULU AVOIR.

 VISITER LE JAPON ! J’AI PEINE À CROIRE QUE CE N’EST PAS ENCORE RÉALISÉ

POSTES CANADA

Les clients sont en constante évolution et les défis, en croissance. Les forces de Paprika se renforcent et les projets s'élargissent, allant de l'image de marque à la stratégie, en passant par la conception d'espace, d'emballage, de motion design, de site web, de document imprimé, et plus encore ! paprika.com

À la douce mémoire de François Leclerc, au nom duquel Paprika et l'UQAM remettent maintenant des bourses aux étudiants en graphisme qui dépassent les attentes et se surpassent. Paprika a voulu honorer la mémoire de François Leclerc pris par un cancer foudroyant en 2013 en renommant la bourse Paprika, la bourse François Leclerc. Cette bourse est attribuée chaque année depuis 2006 à un(e) finissant(e) de l’École de Design de l’UQAM qui a su se distinguer au programme de Design Graphique. FRANÇOIS LECLERC

23


Intérieurs 84

Jean-Sébastien Baillat

Baillat Studio (Baillat Cardell & Fils)

2012-2013

ÉVOQUER LES STRUCTURES

Un vent de créativité différent a frappé le magazine des éditions 57 à 60. C’était l’époque de la direction artistique assurée par Jean-Sébastien Baillat, aujourd’hui à la tête de Baillat Studio.

« Ma couverture préférée ? Le numéro 56 ! Ou le 58… Home Sweet Home ! »

JEAN-SÉBASTIEN BAILLAT

« Le contenu d’INTÉRIEURS évoquait nos passions. Le design, l’architecture, le bâti… voilà des sujets qui nous stimulait. » Les éditions conçues par Baillat se distinguent par leur audace. L'objet de la mission ? Mettre en valeur la beauté et la force des détails architecturaux mis en valeur dans les projets. Elles se caractérisent par un lettré frappant, l’apparition de couleurs métallisées et pop, d’un graphisme qui fait écho aux détails architecturaux des projets mis en scène. « Concevoir INTÉRIEURS était une mission pratique pour moi et mon studio à l'époque. Une grande liberté a été donnée à nos choix graphiques. Nous avons choisi d'opter pour une approche forte mettant en valeur des couleurs vives et métalliques tout en présentant les projets de manière compréhensible. »

EN COUVERTURE : PROJET LYSANNE PEPIN

24


Intérieurs 84

BAILLAT, AUJOURD’HUI La marque de commerce et l’expertise de Baillat demeure la même aujourd’hui qu’à l’époque du magazine. Sous le nom de Baillat Studio, Jean-Sébastien se concentre sur deux piliers d’opérations, l’identité et l’expérience, et mise sur la force de l’art et du design pour marquer les esprits.

DANS LES MÉDIAS

Médias imprimés, conception Web, image de marque, campagnes publicitaires, emballage, expositions et plus encore ! Sans oublier d'utiliser l'art et le design comme moyens de créer des expériences client amplifiées et uniques tout en donnant une niche, un avantage, aux partenaires commerciaux. Des mandats pour Aires Libres, Age of Union, Messi10, Nik Mirus et Dans les Médias... la liste de clients à qui l'approche unique et artistique de Baillat sert est longue et fructueuse ! baillatstudio.com

AIRES LIBRES

NIK MIRUS

25


Intérieurs 84

Ugo Varin Lachapelle & Léo Breton-Allaire

Caserne

LE YIN ET LE YANG

Ugo dit « Let’s go ! », Léo répond : « Apéro ! » Voilà le yin et le yang à la tête de Caserne ! Ugo et Léo ont donné la couleur et le ton à Caserne, la jeune agence de création en charge de la direction artistique du magazine depuis 2013… et ça continue ! « Prendre le flambeau de la direction artistique, après que PAPRIKA que nous admirions depuis toujours y est oeuvré si longtemps, nous semblait rien de moins qu’un honneur ! »

« Choisir un chien pour faire la couverture du 66e numéro du magazine de design et d'architecture n'a pas plu tout de suite à la rédactrice en chef, mais finalement, elle nous a fait confiance ! »

26

2013-2021


Intérieurs 84

« De tous les numéros que nous avons produits, le 67 est notre préféré. Aucune image n’est bleed, les paragraphes ne sont pas justifié… On A-D-O-R-A-I-T. Ginette… pas autant ! » En véritable instigatrice de créativité qu’elle est, elle a su toutefois faire confiance aux créatifs… une qualité qu’on lui reconnait depuis toujours. « Nous concevons les numéros du magazine de manière organique. Au cours des huit dernières années de direction artistique, nous avons adapté notre approche pour répondre aux différents besoins et élever la barre de la créativité. »

« En 1996, j’avais 9 ans », dévoile Ugo. « Léo en avait 6 ! »

UGO VARIN LACHAPELLE

LÉO BRETON-ALLAIRE

27


Intérieurs 84

QUI EST CASERNE ? L’approche créative de Caserne se distingue par sa pertinence conceptuelle et sa volonté de construire des marques emblématiques, s’articulant autour d’une histoire ou d’une mission distinctive et forte. Un travail qui se caractérise par un intérêt marqué, et remarqué, pour la typographie et la photographie et un portfolio de projets remarquables tels que la collection MAC, le Club Kombucha et la refonte graphique de CISM. caserne.com

CLUB KOMBUCHA


Intérieurs 84

MUSÉE D'ART CONTEMPORAIN

RÉALISATIONS & AMBITIONS  UN PREMIER GRAND PRIX GRAFIKA (MAINTENANT IDEA) OBTENU LA PREMIÈRE ANNÉE DE NOTRE ASSOCIATION !  «  THE SKY IS THE LIMIT ! »

29


Intérieurs 84

Denis Moisan

Impresse

1996-2021

L’ENCRE DANS LES VEINES Ce sont 3 900 kg d'encre de ces milliers de pages imprimées d'INTÉRIEURS qui tachent les doigts de Denis Moisan, consultant et courtier en imprimerie, depuis 25 ans déjà. « Mon père disait souvent : Ce n’est pas du sang qui coule dans nos veines, c’est de l’encre ! »

« En 1996, je reçois un appel d’une Brigitte Gadoury qui tient en main une revue autochtone imprimée cette année-là. Elle me dit que la qualité de la publication est ce qui est recherché pour INTÉRIEURS. Un grand lien de confiance s'est établi. »

« Mon père et mon oncle travaillaient dans l'imprimerie. J'ai travaillé sur des presses pendant 14 ans avant de jouer un rôle commercial plus actif dans l'industrie de l'imprimerie. »

EXPERTISE IMPRESSE Impresse, que Denis gère de main forte, a su remporter deux Gutenberg pour l’excellence de son travail et des produits imprimés pour Natrel et la Galerie du meuble. « C’est le trophée de l’ADISQ pour les imprimeurs ! » Analyser, conseiller, soumissionner, superviser, approuver, livrer… et faire le petit extra service client, voilà l’expertise d’Impresse, courtier en imprimerie.

3 400 heures de presse plus tard, Denis Moisan assure toujours nos besoins d'impression de la manière la plus fidèle et la plus fiable ! Il y a une tempête de neige hivernale, le soir d'un gala des GRANDS PRIX DU DESIGN, Denis s'est chargé de remplir sa voiture de numéros de magazines et de les livrer lui-même, assistant au gala ce soir-là de toute façon. Une bouée de sauvetage, maintes et maintes fois ! « Je me rappelle d’une anecdote cocasse. Par inversion de films de couleurs, la chaise présentée dans une publicité d’annonceur est devenue orange, par erreur. La loi du marché s’est opérée… une demande client a surgit et, l’année suivante, le manufacturier offrait des chaises oranges ! »

PUBLICITÉ HUMANSCALE, VERSION ORANGE

Dans les mots de Bob Ross : « There are no mistakes, only happy accidents ! »

En tant qu'imprimeur, Denis analyse, recommande, devis, supervise, approuve et livre des travaux d'impression de toutes formes. Sa qualité de marque ? Aller plus loin ! Nous vous remercions chaleureusement pour tous les kilomètres supplémentaires que vous avez parcourus en cours de route, certains littéralement parcourus en voiture pour faire de nos événements un succès ! impresse.ca

RÉALISATIONS & ASPIRATIONS  UN VOYAGE AU PORTUGAL, PRÉ-PANDÉMIE ! QUEL BEAU PAYS !  VISITER TOUS LES STADES DE LA NFL… J’EN AI 14/36 À MON ACTIF ! DE TOUS LES STADES DE LA NFL VISITÉS JUSQU'À PRÉSENT, CHAPEAU À CELUI DE DALLAS POUR SA TAILLE IMPRESSIONNANTE ET CELUI DE L'ARIZONA POUR SON TERRAIN SUR LES VOIES HYDRAULIQUES.

DENIS MOISAN AU GALA DU GRANDS PRIX DU DESIGN

30


Sentez-vous enfin chez vous Condos Griffintown


Intérieurs 84

Etienne BERNIER

Son approche créative principale répond à notre situation de pays nordique. Ce n’est pas une mode pour lui, ça lui vient naturellement. De qui s’agit-il ? Vous l’aurez deviné, Etienne Bernier. À noter… il a vécu au Nunavik un peu plus d’un an quand sa carrière a débuté.

32

par photo

TOUTE LA PROFONDEUR DU CIEL

Madeleine Champagne Agence Spatiale & Jessy Bernier

WITH MARIANNE CHARBONNEAU, CONJOINTE ET ASSOCIÉE


Intérieurs 84

CAP AU NORD De ses années passées au Nunavik, il raconte : « Je me promenais de village en village et je me sentais chez moi, dans mon pays, même si je n’avais jamais rien vu de tel ! On a des racines nordiques. » RELÈVE EN ARCHITECTURE Etienne Bernier fut récompensé cette année par le prix de la relève de l’Ordre des architectes du Québec, un prix qu’il considère autant revenir à son équipe qu’à lui, à commencer par sa conjointe, Marianne Charbonneau. « Elle est tellement importante ! Le prix devrait nous revenir à tous les deux, et à tout le bureau », affirme-t-il. « Au Nunavik, j’ai réalisé jusqu’à quel point notre ADN est profondément inscrit dans la nordicité. » J’aimerais entreprendre des projets plus complexes et plus forts, mais aussi continuer à en faire des plus petits. On ne veut pas réaliser le même genre de projets, à la Charlie Chaplin des Temps Modernes !

AVEC MARIANNE CHARBONNEAU, CONJOINTE ET ASSOCIÉE

SA GRANDE FIERTÉ = SON BUREAU « Je crois que le projet qui me rend le plus fier, parmi les 600 projets sur lesquels nous avons travaillé pendant 5 ans, c’est le « projet social » du bureau. Rassembler une équipe qui compte maintenant près de 20 personnes, collaborer ensemble dans une direction commune, ce n’est pas facile. » « J’ai appris sur le tas quoi faire et, au fil du temps, je comprends maintenant beaucoup mieux le leadership… et j’adore ça ! »

VOYAGE AVEC SES ÉTUDIANTS, FOGO ISLAND

VÉGÉTATION, NUNAVIK

33


Intérieurs 84

LE BEAU DU BÔ L’esprit inventif de l’architecte le suit partout. Il faut voir une de ses réalisations récentes pour apprécier la pleine sensibilité de son esprit inventif. Je nomme le restaurant BŌ Cuisine d’Asie, situé dans le théâtre Le Diamant du Vieux-Québec. Il possède en tout et pour tout l’umami [le goût parfait] ! On est à Québec, mais on pourrait aussi être à New York. Niché dans le théâtre le Diamant de Québec, BŌ évoque un univers fluide construit autour de l’eau et de la brume pour évoquer la vapeur de la cuisine. Des teintes profondes de bleus marine et de noirs mats contrastent avec la clarté des vagues et la légèreté des luminaires flottants qui suggèrent brillamment le papier de riz. La finition parquet effet bois et les banquettes en bois apparentes apportent un côté simple et authentique qui équilibre les accents de dorure, ici et là. Suggérant l’effet ondulant de l’eau et l’amplitude de ses mouvements, la décoration intérieure est tout simplement captivante et suave.

RESTAURANT BÔ EBA. PHOTO : JESSY BERNIER

DESTINATION ÎLE DE FOGO Une destination de prédilection ? Fogo Island, all the way ! Etienne aime Fogo pour son côté nordique, son dépouillement, sa distance à la consommation et au clinquant.

STUDIO D'ARTISTES PAR / BY TODD SAUNDERS, FOGO ISLAND

Le désert blanc et froid ! Destination l’île de Fogo ! Etienne y a amené à plusieurs reprises ses étudiants de l’Ecole d’Architecture en « sorties sur le terrain. » Les nouvelles conceptions de construction inspirées de la culture locale l’enchantent comme nul autre. Croyez-le ou non, tous les meubles du Fogo Island Inn ont été fabriqués à la main, souvent avec des matériaux naturels. Ode à l’artisan ! Alléluia à l’artisanat ! Dans l’emblématique hôtel de Fogo Island, les meubles, des chaises aux tables d’appoint, ont été conçus sur mesure et inspirés de pièces traditionnelles trouvées sur l’île. Quant aux studios d’artistes, conçus par Todd Saunders… le rêve ! Il voue un amour sincère pour ces projets. « Leur impact dans le paysage est tout simplement parfait. »


Intérieurs 84

INSPIRATION ÎLE DE FOGO L’inspiration nordique est bien ressentie dans le travail de l’architecte. Les matériaux nobles et naturels, l’abondance de lumière naturelle et la géométrie dramatique de la chapelle qu’il a conçu au village de Kangiqsujuaq, au Nunavik en sont des manifestations éloquentes. NUNAVIK CHAPEL « Nous avons opté pour une réinterprétation contemporaine de l’église pour ce projet situé à Kangiqsujuaq, un village du Nunavik. Le clocher de l’église forme un simple pignon qui abrite la cloche. Le volume, dans son ensemble, crée un espace protecteur, un havre de paix. Le bâtiment a été conçu comme une simple sculpture placée dans la nature, un objet minimaliste aux inspirations nordiques. » Ici, le clocher est revisité sous forme d'un pignon simple. Le volume permet de créer un espace protégé pour accueillir les gens. L'ambiance lumineuse est pensée afin de créer une clarté douce et diffuse avec le vitrail aux formes géométriques et le bandeau de fenêtre au niveau du plancher. CHAPELLE DE KANGIQSUJUAQ PAR / BY EBA

35


Intérieurs 84

LE LAB-ÉCOLE SAGUENAY Gagnant du concours d’architecture québécois Lab-école 2020 visant à redéfinir le design scolaire pour les générations à venir, et donc mandaté pour créer l’école Marguerite d’Youville à Saguenay, Bernier plonge dans l’avenir et imagine l’école de demain. Adepte de la collaboration mâtinée d’une tendance nordique et d’un grand talent architectural, Etienne consigne un projet où règnent la collaboration et l’authenticité… un projet à l’image de cet homme de principe. Le Lab-École Saguenay verra sa première cohorte d’écoliers à la rentrée scolaire 2022. LE TOUT EST PLUS GRAND QUE LA SOMME DE SES PARTIES Voici un projet plus que tissé serré et cosigné Etienne Bernier Architecture, APPAREIL Architecture et BGLA. Etienne Bernier et Kim Parizeau d'APPAREIL forment un duo dynamique depuis leur première rencontre à l'école. C’est suivant un pacte entre les deux amis que les firmes APPAREIL [de Kim] et EBA [d’Etienne] décident de postuler sur des projets différents du concours Lab-École. Les termes du pari ? Si l’un ou l’autre remporte la première étape du concours, alors ils formeraient une équipe pour la deuxième. Et vlan !

LE SECRET DU SUCCÈS ! À tour de rôle, les trois experts ont échangé leurs rôles et partagé la charge de travail. BGLA s’occupera de la charge de projet et du chantier, APPAREIL, des aménagements intérieurs et EBA, de l’architecture du bâtiment. « Bien que le travail soit partagé, nous donnons chacun notre input sur le travail des autres afin d’arriver à un projet cohérent et de nous assurer qu’il n’y a pas d’angle mort au projet. »

Victoire ! En passant au deuxième tour, les agences montantes ont décidé de capitaliser sur la grande expérience de l’architecte BGLA Stéphan Gilbert et d’ajouter son bureau comme troisième partenaire à leur consortium.

LAB-ÉCOLE SAGUENAY

36

MÉGA PROJET La nouvelle école accueillera les élèves du préscolaire à la 6e année et comportera trois classes de niveau préscolaire et douze classes du primaire. Les espaces comprennent aussi un gymnase simple, en plus de lieux rassembleurs pour bouger, collaborer et manger. Alouette ! Le projet d’école est composé de trois parties bâties, articulées autour d’une cour intérieure protégée du vent. Des trois sections, l’une regroupe des espaces ouverts à la communauté, tandis que les deux autres rassemblent les différents espaces réservés à l’apprentissage, à l’enseignement et aux besoins du personnel.


Intérieurs 84

TOUCHANT Construite au cœur du parc Saint-Joachim, l’école de demain sera bordée par un boisé, lieu sympathique pour l’enseignement nouveau genre et l’activité physique. Après tout… Comment les générations futures peuvent-elles apprendre la légende des gnomes si elles ne sortent jamais des classes de l’école pour apprendre ? DÉCONSTRUIRE POUR MIEUX RECONSTRUIRE Pour arriver à cette nouvelle proposition, il a fallu déconstruire la conception conventionnelle de l’école. À cet effet, les architectes se sont éloignés du bâtiment à l’allure institutionnelle pour le transformer à une échelle sympathique, accessible et chaleureuse pour le principal concerné : l’enfant-écolier. « Nous avons nourri le rêve que les enfants passent plus de temps à l’extérieur. Nous avons imaginé des jardins, des salles de classe en plein air et des gradins. L’idée, en quelque sorte, est de donner la possibilité aux élèves d’apprendre les mathématiques en jardinant ou en faisant de l’exercice à l’extérieur ! »

« En 1996, j’étais énergique et j’avais envie de faire plaisir aux gens qui m’entouraient… »

Dans un éclat de rire, Etienne se demande toujours : « Est-ce qu’un enfant aurait du fun dans l’univers de mon bâti ? »

—Etienne Bernier

PROJET DE COMMUNAUTÉ Le projet est en marche ! « Ce sont toutes des entreprises locales qui ont été invitées à soumissionner sur le projet. Nous avons fait ce choix conscient de favoriser une forme d’économie circulaire et de manière ce que les gens de la région soient fiers de leur réalisation. » « Nous voulions éviter, à tout prix, d’introduire des éléments de construction qui n’étaient pas locaux. Pour la grande majorité des blocs de construction, nous avons rempli notre mission et les fournisseurs locaux et, par conséquent, les membres de la communauté sont fiers d’avoir joué un rôle dans ce projet visionnaire pour leurs jeunes. »

37


Intérieurs 84

SCOOP TOP SECRET… EBA change de nom ! Découvrez Agence Spatiale, rien de moins ! Une primeur qui n’est pas encore publique, mais dont l’équipe souhaitait partager avec nos lecteurs, ici, en primeur, en toute intimité ! « Notre nom légal « Etienne Bernier Architecture » ne représentait plus l’envergure de nos services, ni de notre mission. Nous avons choisi de nous définir comme une « agence » pour nous positionner dans un choix plus large d’interventions touchant l’architecture, l’image de marque, le mobilier, le design urbain, le design intérieur, le design évènementiel et plus encore. Nous voulions également opter pour un nom plus inclusif afin que l’équipe se l’approprie et que cela nous permette facilement l’ajout d’associés. « Notre démarche explore et optimise les notions de rencontre et d’expérience. Nous misons sur les moments que les gens vont partager. Nous sommes Agence Spatiale. »

EXEMPLE DE DOCUMENT DE PRÉSENTATION CLIENT, AGENCE SPATIALE

À L’INFINI ET AU-DELÀ ! Nous voulions trouver un nom plus inclusif sous lequel opérer. Un dont l’équipe pourrait s’approprier et qui accueillerait de nouveaux associés, le temps venu. Un nom qui fait rêver tout en suggérant le concret, et qui nous démarque des « patterns » des noms de bureaux d’architectes plus classiques. « Nous cherchons à optimiser l’expérience des gens. Nous sommes des créateurs d’espace, nous sommes une agence spatiale. » Etienne Bernier Architecte prend son envol sous un tout nouveau nom et marque ! Attachez votre tuque et préparez-vous pour un nouveau chapitre hors du commun de la vie de l’agence.

CONTENU SUR INT.DESIGN: SMOKED MEAT INT70, 2016


Intérieurs 84

par photo

Madeleine Champagne Marc Cramer

Marc CRAMER UN ARTISTE-PHOTOGRAPHE SE RACONTE De la peinture au cinéma, de la présentation visuelle à la photographie de mode puis celle de design et d’architecture, Marc Cramer est un artiste un jour, un artiste toujours ! L’artiste aux multiples talents Marc Cramer raconte son histoire… une histoire de passion, de sens et de générosité.

39


Intérieurs 84

LE TOUT PREMIER INTÉRIEURS En 1996, j’étais à Montréal. Ginette Gadoury me téléphone et me demande d’aller voir le H.E.C. tout récemment achevées, pour y faire des photos. Je fus tout de suite emballé par le projet conçu par Dan Hanganu pour sa convivialité invitante, son personnel, ses étudiants et étudiantes, ses visiteurs… Le lien intime qui résidait entre l’homme, la nature, la lumière et la technologie à la fois. En entrant dans l’auditorium, j’ai été séduit par la douceur, la fragilité et la sensualité de cette salle. Attention… les photos ont été prises sur un film Ektachrome 4 X 5… bien avant que Photoshop n’existe !

PHOTO DU H.E.C. PRISE PAR MARC CRAMER POUR LA PREMIÈRE COUVERTURE D'INTÉRIEURS ET REPRISE POUR LA COUVERTURE DE CE NUMÉRO SPÉCIAL

Prendre des photos d’architecture était une tout autre aventure à l’époque. Vous auriez dû me voir perché sur un escabeau avec mon appareil photo 4 X 5, un voile noir sur la tête pour régler la mise au point délicate sur la surface dépolie à cause de la profondeur de champ limitée sur un objectif à longue focale. Et c’est là que sont nées les couvertures et les séances photo d’INTÉRIEURS sur lesquelles Nancy Bergeron a travaillé en étroite collaboration avec moi en tant que chef styliste. C’est l’histoire d’origine de la couverture abstraite en gros plan qui allait devenir une sorte de marque INTÉRIEURS. SON PAS DE DEUX AVEC INTÉRIEURS ? « Ma relation été fabuleuse tant sur le plan humain que sur le plan professionnel avec toute l’équipe dirigée avec douceur et fermeté par Ginette Gadoury. Ce fut un sentiment réconfortant et je faisais partie d’une grande famille exceptionnelle. » Une grande confiance mutuelle s’est instaurée, sachant que nous travaillions avec passion pour une bonne cause. Je me souviens de tournages absolument fous, et toujours, une ambiance géniale.

AVEC GINETTE GADOURY

40


Intérieurs 84

TALENT PUR ET PROFONDEUR Ma signature personnelle est venue progressivement après diverses formations dans le domaine et de nombreuses questions posées et répondues au fil des ans. Elle s’est transformée au fil des changements technologiques et avec mon goût prononcé du design sous toutes ses formes. Enfant, je voulais être artiste. J’étais déjà passionné par l’architecture, la peinture, la sculpture, la mode, la danse, la musique… et le Japon. Je vois la création comme tous les moyens d’expression liés à l’art, à l’histoire de l’humanité et à la beauté de la nature en général. IL PERSISTE ET SIGNE Je viens de terminer une importante séance photo, Le Biodôme de Montréal. J’ai eu la chance de recevoir un GRAND PRIX DU DESIGN pour l’ensemble des clichés pris. J’ai aussi un projet personnel que je repousse hiver après hiver au sujet de la disparition du Bâti agricole au Québec. Je le retarde à plus tard, COVID oblige. Je travaille toujours…

PRÉOCCUPATIONS ÉCOLOGIQUES En 1976, avec Louise Guay, nous avions fait un Manifeste Exposition à la Galerie Média où l’on posait la prémisse : « Et si, un jour, vous vous réveillez et qu’il n’y a plus d’animaux sur la terre… » Ce fut un évènement très animé tant par les contradictions que par les interventions du public. J’ai également participé à une performance au Musée des Beaux-Arts et participé en 1979 à l’exposition Tendances contemporaines de la sculpture au Musée d’art contemporain. Il s’agissait, à bien des égards, d’une exposition prémonitoire des problèmes que nous vivons aujourd’hui. L’écologie a toujours été dans mon esprit. UN MARC CRAMER PASSIONNÉ Devrais-je mentionner que je suis l’un des artistes de Corridart qui a été censuré par la démolition en 1976 ? Par la suite, je suis resté préoccupé par toutes les questions environnementales tout en étant critique par rapport à la tendance galopante et envahissante de l’architecture contemporaine qui a peu de respect pour la conservation du patrimoine. Heureusement, ceci a évolué depuis !

PROMENADE SAMUEL DE CHAMPLAIN PAR / BY WAA+

MBAM, PAVILLON DE LA PAIX ATELIER TAG - JODOIN LAMARRE PRATTE

BIODÔME DE MONTRÉAL KANVA


Intérieurs 84

A MANTRA

Work. Work. Work… Rihanna le chante… Cramer le vit !

« Le travail, le travail, le travail. Me questionner sans cesse sur le pourquoi du comment certaines choses m'intéressent. Est-ce de l'amour ? Pour quoi ? Comment ? Pourquoi ? » UNE CHANSON THÈME… OU DEUX Jacques Brel me fait verser des larmes à chaque écoute. Je chéris également la musique de Sergei Rachmaninoff et le travail du compositeur contemporain Terry Riley. MBAM — EXPOSITION THIERRY MÜGLER, 2019

« Le chemin est long et court à la fois, mais j’ai l’espace de l’avenir devant moi. »

MBAM — EXPOSITION THIERRY MÜGLER, 2019

BERGE DES GLACES INDESIGN CONRATH ARCHITECTE


Intérieurs 84

UN ENDROIT MAGIQUE J’affectionne une petite ville située dans le Languedoc-Roussillon, Marseillan, son village et son port sur l’Étang de Thau. La plaisance en Méditerranée et quelques restaurants de fruits de mer autour du port. J’y aime la douceur du climat qui étonne. ET PUIS LA VIE AVANCE J’ai eu le plaisir d’avoir une belle carrière en tant qu’enseignant à l'Université de Montréal, d’avoir quelques très bons clients pour lesquels j’ai fait des photos avec beaucoup de liberté. ET LA VIE NOUS RÉSERVE DES SURPRISES… Il y a quelques années, j’avais acheté une école de rang en ruine située en région. Au fil des années, c’est devenu mon atelier. L’endroit que j’appelle chez moi et où je produis mon travail artistique personnel en essayant de m’améliorer chaque jour. ÉTANG DE THAU, MARSEILLAN, FRANCE

L'ATELIER DE RANG DE MARC CRAMER

UN MOT D'INTÉRIEURS POUR MARC Un talent comme celui de Marc perdure dans le temps. On ne se lasse jamais d'être inspiré par ses images, année après année. Quel sera le prochain projet ? On a bien hâte de voir ça ! Puisque les images valent mille mots… mille fois, nous te remercions ! marccramer.com

CONTENU SUR INT.DESIGN : SMOKED MEAT INT56, 2011

L'ÉCOLE DE RANG DEVENU ATELIER DE MARC CRAMER

43


Intérieurs 84

Femme de tête, Elsa Vincent est designer associée et fondatrice de IDEA, la division de design d’intérieur et signalétique de STGM Architectes. « J’ai beaucoup de plaisir à diriger une équipe créative de design intérieur, design graphique et de signalétique au sein de IDEA fondée en 2014, déjà. »

44

par

FEMME DE TÊTE / EMPATHIE EN DESIGN

Madeleine Champagne

Elsa VINCENT


Intérieurs 84

UN MANTRA POUR LA VIE « Un designer que j’admire, Diego Burdi de la firme Burdifilek, m’avait déjà mentionné le mantra suivant :

On est aussi bon que celui qui cuisine notre recette… Ce mantra me suit depuis de nombreuses années. Il m’a appris l’importance de favoriser une relation étroite avec les collaborateurs et les artisans à toutes les étapes d’un projet pour rester concentrée sur la conception initiale. » SA GRIFFE SE RELÈVE DE QUELLE MANIÈRE ? La signature d’Elsa se fait sentir dès le départ au siège social de la STGM à Québec. Il s’agit du premier immeuble commercial privé à Québec à être certifié LEED Platine. Il a reçu un GRANDS PRIX DU DESIGN en 2016. Conçu avec le développement durable en tête, le design du siège social de STGM met de l’avant des matériaux locaux, du mobilier québécois et des luminaires sur mesure fait par des artisans de la région. Certaines pièces de mobilier ont également été récupérées et retapées pour une seconde vie.

SIÈGE SOCIAL STGM, QUÉBEC, QUÉBEC, CANADA

« En 1996, alors qu'INTÉRIEURS passait sous presse, j’étais directrice de la présentation visuelle et chargée de projet principale pour la construction des magasins de La maison Simons, une entreprise fièrement d’ici. J’y ai œuvré pendant près de 20 ans. »

45


Intérieurs 84

RESTAURANT QUARANTE 7 IDEA, QUÉBEC, QUÉBEC, CANADA - CLAUDE MATHIEU STUDIO PUB PHOTO

LA TABLE EST MISE ! Pour le restaurant Le Quarante 7 de Québec, les solutions durables ont également été privilégiées. « Nous avons récupéré dans le restaurant des meubles et des matériaux d’origine. Les chaises ont été refaites pour leur donner une belle patine et un aspect rajeuni. »

Une destination qui inspire Elsa ? « Ah… Londres, haut la main ! »

La solution sympa-écologique pour le restaurant Quarante7 consistait, notamment, à la récupération du mobilier d'origine.

« J'aime son mix joyeux d'ancien et de nouveau. Son éclectisme ! Un des plus beaux endroits de Londres, le Sketch, est marqué par la variété et l’excentricité des pièces, toutes aussi différentes et originales les unes que les autres. »

46


Intérieurs 84

SUR LE BORD DU SAINT-LAURENT Un grand moment de sa carrière florissante s’est produit le long du Saint-Laurent… lors de la construction de l’Hôtel Le Germain Charlevoix à Baie Saint-Paul nommé Hôtel La Ferme au moment du projet. L'école secondaire de la région offrait un programme de soutien aux jeunes décrocheurs leur permettant de compléter leurs études tout en confectionnant des travaux d'ébénisterie.

« Avec eux, nous avons développé une ligne complète de mobilier pour les chambres et les aires communes de l’hôtel. Tous les jeunes rencontrés étaient passionnés par le projet et la réalisation de celui-ci. » Portés par le projet d’ébénisterie hôtelière, ces jeunes, inspirés et inspirants, ont réussi à poursuivre leurs études, et certains envisagent même un avenir en ébénisterie. Inspirant !

NEW YORK, NEW YORK Une autre expérience marquante a été réalisée il y a 5 ans, lors de l’International Contemporary Furniture Fair (ICFF) à New York. Elsa et son frère Patrick Vincent ont présenté une ligne de meubles conçue pour un fabricant de meubles en métal haut de gamme qui conçoit également des pièces pour des maisons telles que Chanel, Burberry et Simons. Elsa a également conçu l'aménagement du stand et le branding de la marque nommée Layor. « J'ai appris de la vie de prendre une journée à la fois, d’apprécier le moment présent ; sans renier l’avenir. » BAIE-SAINT-PAUL. PHOTO : MARIE-MICHÈLE BOUCHARD, UNSPLASH

Bien qu’Elsa ait déjà conçu de nombreux projets hôteliers, elle nourrit l’espoir de concevoir un jour un hôtel à New York. Start spreading the news, chanterait Sinatra ! idea-qc.net stgm.net

ELSA ET SON FRÈRE PATRICK VINCENT AU STAND LAYOR D'ICFF, NEW YORK, NEW YORK

47


LE CHOIX TENDANCE

Le plus important centre de plomberie sur la Rive-Sud 5855 Boul. Taschereau, Brossard, Québec, J4Z 1A5 450 676-1322 plomberiejeanlepine.com



Un projet par

LE SHERBROOKE.COM


Intérieurs 84

Christian BÉLANGER par portrait

Juli Pisano Magalie Dezaide, Objectifsr

LE CHAT SORT LE SAC ! Grandi dans une résidence mid-century de type plain-pied moderne dans le quartier d’Ahuntsic-Cartierville, tout proche de l’héritage architectural exceptionnel de la famille Miron, Christian Bélanger est de ceux qu’on dit : « né dans le design ». L’architecte d’intérieur Christian Bélanger se souvient avoir été complice et témoin des détours de son père à L’Île-des-Sœurs afin de faire le plein d’essence à la station-service de Mies van der Rohe. Aujourd’hui, il vit avec son partenaire de vie et d’affaire Pierre Martin dans une cabane à sucre restaurée en plain-pied de style mid-century. L’ironie ! J’entends le sourire dans sa voix…

51


Intérieurs 84

MAINS LIBRES ET LAURENTIDES C’est sur la route des Pays d’en haut, nouveau coin de vie et de paix du Montréalais né et citadin endurci, que j’ai rejoint Christian au volant et sur mains libres, de l’Esterel à Montebello. « Ola ! Long time no see ! », qu’il me dit.... Et la table était mise ! Entrepreneur né, touche-à-tout passionné, créateur dans la moelle et mentor de la relève québécoise, Christian souffle, à 58 ans, les chandelles sur ses 35 ans de carrière et les 10 ans des boutiques et de l’atelier de design BELANGERMARTIN, une entreprise lancée en partenariat avec son conjoint et fidèle complice Pierre Martin. Inspiré à la fois par l’architecte minimaliste américain A. Quincy Jones et par l’exubérant designer italien Fabio Novembre, Bélanger est à la fois l’eau et le feu, la compassion et la passion, le raffinement et la surprise.

PROJET SAINT-SAUVEUR CHRISTIAN BÉLANGER

LES LAURENTIDES, QUÉBEC — JP VALERY, UNSPLASH

PROJET TREMBLANT PAR CHRISTIAN BÉLANGER

DE LA VILLE AUX MONTAGNES « Il y a quelques années, j’ai senti qu’il était temps de m’éloigner de la ville, de l’urbanité en général. J’ai déménagé dans le nord de Montréal, aux Laurentides, et j’y ai découvert toute une nouvelle perspective. » « Cette perspective nouvelle m’a permis d’être plus intéressant comme designer, je crois. Ce recul m’a permis d’avancer... » Christian a trouvé son paradis et réussi son pari en établissant, il y a de ça 5 ans déjà, sa résidence, son bureau et le second pignon sur rue de la boutique BELANGERMARTIN au cœur des Laurentides, à deux pas d’un boisé et de la montagne.

BOUTIQUE BELANGERMARTIN, SAINT-SAUVEUR


Intérieurs 84

Laurentides, la mode scandinave côtoie autant le design italien que la bijouterie et l’art de la table.

HOME SWEET HOME Ma routine quotidienne commence à 5 h 30. Je commence ma journée à travailler de la maison, en regardant les bois environnants que nous donne Mère Nature avec mon Labradoodle marron et mon vieux petit Teckel. Je me rends ensuite à l’agence ou sur un site de projet pour la journée.

« Nous avons créé un concept hybride, une agence de design ouverte au public où la créativité est célébrée et vendue. »

L'UNIVERS BELANGERMARTIN Formée d’une petite équipe complice, composée d’une chargée de projet, de Pierre Martin à la gestion et de Christian Bélanger à la création, l’agence BELANGERMARTIN fête ses 10 ans de créativité à grands flots ! Aux deux boutiques « lifestyle » BELANGERMARTIN, sur la « Main » à Montréal et au cœur de Saint-Sauveur dans les

Scoop... BELANGERMARTIN Montréal déménage ! Le bail est signé... le local, plus-que-parfait, la nouveauté, excitante ! Et votre GPS s’y retrouvera... la boutique déménage à un local avoisinant.

ARCHIVES LE DEVOIR, AVEC JEAN-GUY CHABAUTY, 1995

« En tant que jeune designer, comme tout le monde, j’avais envie de faire ma marque, de créer ma signature, d’imposer mon style. En vieillissant, je remarque que ma créativité a changé et je me trouve plus pertinent que jamais. »

CHEZ CHRISTIAN ET PIERRE, L'ESTEREL, QUÉBEC, CANADA

53


Intérieurs 84

PENTHOUSE, DE CASTELNAU PHASE 4, MONTRÉAL, QUÉBEC. PHOTO : LA CLEF DE VOUTE

CAMÉLÉON COMPLICE « J’ai l’impression d’avoir pris un petit coup de vieux depuis deux ans et depuis le début de la COVID, je remarque des changements encore plus importants. Quant aux clients, ils sont devenus plus conscients de leur environnement avec la pandémie et soucieux de faire des investissements sages et à leurs images. » « Les référents de projets qui inspirent sur le Web abondent. Les clients arrivent à la table avec leurs devoirs faits. Des moodboards complets pièce par pièce avec signets ! » Et pour le créateur rigoureux qu’est Christian, c’est là que le travail commence. « Les clients nous engagent au-delà des modes, à la recherche d’une qualité intemporelle. » « Mon rôle devient de créer une âme, de dépasser la neutralité... De percer les pores de peau des clients... de solliciter la chaire de poule ! »

54

« Contrairement aux idées préconçues, ces nouveaux paramètres ne limitent pas le projet et ne censurent pas la créativité. Ils changent simplement les moyens d’arriver à une fin. Le défi est différent. Le travail demande plus de rigueur. La fierté du travail bien fait reste la même. J’ai le privilège d’avoir des clients qui me laissent une totale liberté de création. Avec la liberté de créer librement toutefois vient la responsabilité de livrer au-delà des attentes, d’explorer de nouveaux lieux, de créer des espaces exceptionnels pas comme les autres. »


Intérieurs 84

« La création s’est éloignée de l’égo trip et rapprochée d’une forme d’écoute des sous-entendus des clients. »

ACTIF ET PERTINENT ! On est loin des balbutiements de ses débuts de carrière, alors que Christian a fait ses premières marques en se spécialisant dans l’aménagement des bureaux de vente de condos de luxe. Cela dit, 35 ans plus tard, pour Broccolini, en partenariat avec NEUF architect (e) s et L’Abri, voilà qu’il signe un nouveau et troisième aménagement de bureau de vente, coin Guy et Sherbrooke. En 2017, Christian répondait qu’il rêvait d’ouvrir un BELANGERMARTIN en pleine nature. « Un lancement de collection de design au bord d’un feu de camp près du lac ! » L’adresse de BELANGERMARTIN à Saint-Sauveur est définitivement un pas dans la bonne direction pour faire du rêve funky une réalité que nul autre que l’unique et irremplaçable Christian Bélanger n’aurait pu imaginer ! Un leader proactif de la commercialisation du design au Québec, Bélanger fut nommé en 2018 par Azure Magazine parmi les 30 designers d’intérieur canadiens reconnus pour l’excellence de leur travail. INTÉRIEURS seconde !

LE SHERBROOKE, MONTRÉAL, QUÉBEC. LAURÉAT DU CHOIX DU JURY AU GRAND PRIX HABITAT DESIGN 2021, BUREAU DE VENTES. PHOTO : FRANÇOIS LECLAIR

belangermartin.com

55


Intérieurs 84

Parole à

PAULE  BOURBONNA par Madeleine Champagne portrait Olivier Hétu

56


Intérieurs 84

AIS

Paule Bourbonnais est designer, animatrice, propriétaire de Paule Bourbonnais Design et associée principale de reference design, fondée avec son conjoint Olivier Hétu en 2011. Parole cédée à une femme-référence qui sert et dessert la profession et sa promotion comme nulle autre.

SOUVENIRS DU PASSÉ… En 1996, je partageais mes bureaux avec une designer de mode de fourrure recyclée. Être en présence d’une femme en affaires de la mode m’a beaucoup inspirée et m’a surtout endurcie. Nous mangions des ramens pour le lunch… faute de sous !

Solid as a Rock 57

En 1996, je vendais parfois des bouteilles vides pour payer mon loyer ou même avoir du lait. Pendant ce temps, j’ai quand même réussi à apparaître dans des magazines de design avec certains de mes projets jugés pertinents et dignes d’intérêt.


Intérieurs 84

PROJET KATHLEEN KOVAT, LES COURS MONT-ROYAL, PHOTO : PATRICK BERNIER

LE GOÛT DU DÉTAIL Je ne peux pas dire que j’ai un style signature, mais je peux dire que mes goûts sont dans les détails et le fait est que je ne supporte pas la médiocrité ! Je travaille sur des projets résidentiels et commerciaux et j’essaie de créer… Agrandir l’intérieur ! C’est ce que je dis souvent à mes clients et l’approche que j’entretiens en concevant des espaces. J’ai beaucoup expérimenté les volumes au cours de mes études à l’UQAM. Je suis également extrêmement à l’écoute de ma clientèle et de leur façon de vivre afin de traduire dans leur habitat. Chaque projet est unique et j’embrasse cette différence. Chaque projet présente une opportunité unique et j’embrasse la variété des désirs et des besoins qui se présentent à moi. L’objectif ? Comprendre la relation de mes clients à l’espace et traduire leur style de vie à travers des choix de conception réfléchis. ET LES OISEAUX, LES ABEILLES ET LES ARBRES ? L’environnement dans son sens écologique est très important pour moi. Je me sens sensible à la question en tant que mère d’enfants à qui je souhaite transmettre de bonnes valeurs. Le meilleur exemple de sensibilité à l’environnement lorsque vient le temps de produire des intérieurs serait le projet immobilier 66DT. Pour un habitacle, j’ai choisi un arbre, un immense orme gris, que nous avons monté en panneaux. À partir de celui-ci, tout le mobilier intégré fut réalisé. PROJET 66DT. PHOTO : ULYSSE LEMERISE

58


Intérieurs 84

PROJET 66DT. PHOTO : ULYSSE LEMERISE

« L’art de vivre consiste en un subtil mélange entre lâcher prise et tenir bon. » PROJET 66DT. PHOTO : ULYSSE LEMERISE

59


Intérieurs 84

LA DÉCOUVERTE D’INTÉRIEURS À la découverte d’INTÉRIEURS, je fus épatée par ce magazine qui me donnait une fenêtre sur le design au Québec. La beauté du magazine, avec sa facture graphique léchée et riche en projets design ou architectural, m’a toujours ravie. INTÉRIEURS est devenu une inspiration à bien des égards pour reference design, l’entreprise cofondée par Paule et son mari pour promouvoir le design à travers des vidéos et des interviews.

3, 2, 1, ON TOURNE ! Avec mon mari et complice du crime Olivier Hétu, je partageais l’espoir d’utiliser toute cette richesse dans les vidéos que nous réaliserions. L’objectif était de vulgariser et de démocratiser le design et l’architecture tout en promouvant la beauté et l’expérience. Au nom de reference design, à plus d’une reprise, Olivier et moi ont ainsi couvert le SIDIM. Moi, l’animatrice. Mon conjoint, le réalisateur/caméraman. Il a toujours une gravité dans le milieu du cinéma québécois et américain et notre passion commune du beau alimente cette collaboration avec brio. On a ainsi démarré une boite d’audiovisuel afin d’aider de petites entreprises à prendre place sur le Web. La clientèle de notre agence audiovisuelle est très diversifiée. Nous

répondons aux besoins du Vieux-Port de Montréal et à ceux de clients allant de Commonwealth Plywood à Expo Bois. DEUX RÊVES Je rêve de concevoir des résidences aux Îles Turquoises, par exemple, desservant une clientèle ouverte au design. Je rêve également d’animer une émission de design qui touche les gens, la psychologie de l’humain dans son habitat. Rêver un jour de concevoir des résidences de grand luxe dans un lieu exotique et d’accueillir un salon du design qui aborderait les relations humaines et la psychologie des espaces, tout en écoutant les Enfants de Robert Miles... inspirant comme jamais ! paulebourbonnais.com referencedesign.tv

AVEC MICHÈLE BÉLAIR PAGNETTI, SAGRADA FAMILIA, BARCELONE, ESPAGNE. PHOTO : OLIVIER HÉTU

« J'ai pleuré lorsque je me suis retrouvé à l’intérieur de la Sagrada Familia à l’heure du coucher du soleil. Plus grand que nature. J'ai beaucoup étudié Gaudi pendant mes années universitaires. Voir ses œuvres a été le plus beau moment de ma vie. »

60


Intérieurs 84

par portrait

Madeleine Champagne & Juli Pisano Fany Ducharme Photographe

MU Architecture « ILLIMITER » L’ARCHITECTURE Agiles et prolifiques, Charles Côté et Jean-Sébastien Herr, cofondateurs de MU Architecture, réinventent le monde ! « On abuse du café, on rigole et on produit une architecture pour ouvrir les lignes, respecter les paysages, partager les imaginaires, nouer entre les hommes et les espaces… et surtout, surtout, dé-limiter les espaces ; illimiter l’architecture ! » Chez MU Architecture, les cofondateurs se laissent porter par les goûts de leurs clients, la singularité des lieux et l’air du temps. L’objectif ? Créer une architecture qui délimite l’espace et étend l’architecture au-delà de l’imaginaire.

61


Intérieurs 84

INTO THE FOREST… PEKULIARI Quoi de plus écologique que le bâtiment le plus écologique ? La réponse : ne rien construire du tout. Mais notre espèce grandit et, avec la croissance des populations, les besoins en abris augmentent.

« Établi au cœur d’une forêt de l’Outaouais, Pekuliari est une tour résidentielle paléofuturiste dont la mission sera d’offrir une vision radicale de l’architecture tout en laissant le moins de traces sur l’environnement immédiat. » - Charles Côté

PEKULIARI PAR MU ARCHITECTURE

62


Intérieurs 84

LE GLACIER PAR MU PHOTO : ULYSSE LEMERISE-BOUCHARD

LE GLACIER Évoquer les sens tout en créant une architecture minimaliste et épurée. Voilà le défi du Glacier, un projet de conversion d’un duplex du Plateau Mont-Royal en résidence unifamiliale. Les puits de lumière et le traitement immaculé des surfaces créent une ambiance dramatique et expriment la nordicité québécoise. Le projet Glacier, situé dans l’arrondissement convoité du Plateau Mont-Royal à Montréal, évoque la pureté et la force des glaciers tout en évoquant les sens et en créant une atmosphère minimaliste. 2 000 pi2 de pure nordicité québécoise !

HÔTEL DE VILLE DU FUTUR Depuis 2017, MU collabore avec Beaupré Michaud Architectes sur la rénovation de l’Hôtel de Ville de Montréal. Le projet promet des aires de travail baignées de lumière naturelle et des aménagements faits de matériaux nobles d’ici… Nous avons nommé : le bois ! L’exceptionnel et inspirant nouveau siège social des élus municipaux devrait être achevé d’ici 2023.

HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL PAR MU ARCHITECTURE + BEAUPRÉ MICHAUD ARCHITECTES


Intérieurs 84

LA LANTERNE PAR MU PHOTO : ULYSSE LEMERISE-BOUCHARD

LA LANTERNE Face au paisible Lac-Morin, la maison Lantern brille de mille feux ! Construite à Val-Morin, au cœur des Laurentides, cette résidence est une composition de volumes aux proportions apaisantes et équilibrées, qui, les nuits d’hiver, scintillent à traverser les bois telle une lanterne qui marque un lieu. Dans son ensemble, la maison fut pensée de manière à optimiser les relations entre les pièces et réduire les déplacements. Le revêtement en cèdre foncé, dans des tons allant de la pierre à l’écorce, permet à l’objet de se fondre en douceur dans l’environnement naturel. Une fois à l’intérieur, les espaces et les couloirs alternent entre blancs éclatants et boiseries chaleureuses. Les fenêtres omniprésentes offrent une vue sur une grande montagne et un lac paisible. Un grand axe de circulation vitré perce la résidence et nous relie en permanence à la forêt.


Intérieurs 84

E-HAVEN PAR MU ARCHITECTURE

PAUSE NATURE AU E-HAVEN La halte routière pour les véhicules électroniques e-Haven sur laquelle MU travaille actuellement s’inscrit dans le grand courant écologique mondial proposant une nouvelle relation entre l’environnement et les transports. « En redessinant complètement la station de carburant traditionnelle, l’havre de paix redéfinit entièrement notre perception du transport et de la halte routière. Il met de l’avant le ressourcement de l’être au même titre que la recharge du véhicule », nous explique Charles Côté. Bien plus qu’une simple borne de recharge, c’est une destination dans un voyage, un lieu où l’on se retrouve en famille ou entre amis pour un pique-nique, un lieu d’apprentissage ou une pause détente et contemplative sous les arbres. Par son empreinte minimale, sa matérialité et sa relation homme/nature, e-Haven est l’incarnation de la prise de conscience de notre impact écologique. En quittant l’artère incessante, on vient accoster sous des structures arboriformes se déployant avec humilité et délicatesse aux abords de la nature sauvage. Calme et apaisant, l’espace prend la forme d’un parc autour duquel se trouvent les pavillons. Isolé du bruit de l’autoroute, un plan d’eau central, collecté les jours de pluie par les grandes structures, contribue à l’ambiance reposante et méditative de l’endroit. La brise et la lumière du soleil, filtrées par les ombrelles, se mêlent aux rires des enfants un après-midi d’été. « Entièrement modulaire et préfabriqué, le système de construction se compose de petits composants assemblés sur place et facilement transportables. Des dalles posées au sol aux panneaux de verrière et aux supports en bois lamellé-croisé, tout se connecte, s’enclenche et s’emboîte afin de minimiser le coulage et la soudure du béton. Ces installations légères, à très faible empreinte carbone, peuvent être déplacées sans gaspillage », explique Charles Côté. En fusionnant avec l’environnement naturel, e-Haven offre une expérience nouvelle et immersive. Ses structures à faible coût permettent flexibilité, variété et adaptation au climat canadien.

65


Intérieurs 84

BIGWIN PROJECT PAR MU ARCHITECTURE

PASSÉ & PRÉSENT En 2014, l’agence n’avait que 4 ans. Jean-Sébastien et Charles sont invités par un visionnaire sur l’île de Bigwin en compagnie de MacKay-Lyons, Patkau et trois autres firmes célèbres de Toronto afin de soumettre une idée de chalets de golf haut de gamme. Une expérience enrichissante !

LES LEÇONS DE VIE APPRISES EN COURS DE CHEMIN ?

L’idée audacieuse a fait la une des journaux de Toronto et BAM… MU n’a cessé de repousser les limites depuis ! Tourné vers l’avenir, le duo créatif nourrit le rêve fou de concevoir un jour un hôtel en orbite ! Comme on dit, on a qu’une vie à vivre. Quelque chose nous dit que MU le vit pleinement ! architecture-mu.com

1/ Les plus grandes contraintes et les clients les plus exigeants donnent souvent naissance aux plus beaux projets. 2/ Gagner une médaille aux Olympiques s’avère plus facile que d’obtenir un permis sur le plateau Mont-Royal. 3/ La créativité se trouve partout. Il s’agit d’être à l’affut. 4/ La vie est courte... profitez de ce que vous en faites. 5/ Sans ambition, personne n’avance.

66


Intérieurs 84

67



Tant de possibilités.

Autant de solutions. PROGRAMME DESIGNER SIMPLE ET AVANTAGEUX

1452, rue Bélanger, Montréal 9150, boul. de l’Acadie, Montréal

espaceplomberium.com

4595, autoroute 440 Ouest, Laval 10, montée Masson, Mascouche 1075, boul. du Grand-Héron, St-Jérôme

514 729-1821 514 385-1212 514 370-5511 450 474-3881 450 436-2318



Intérieurs 84

Fils d’un père fabricant de meubles, Tim Zyto est un entrepreneur né, un précurseur. Montauk Sofa voit le jour à Montréal en 1995. Aujourd’hui, l’entreprise a élargi son empreinte aux grandes villes de Montréal, Toronto, Calgary, Vancouver, New York, Chicago… et plus à venir !

Tim Zyto / Montauk Sofa Président

par photos

Juli Pisano Richère Trudeau

DE PÈRE EN FILS

71


Intérieurs 84

« En 1996, Montauk était déjà installé en tant que premier locataire de l’industrie du design de l'immeuble de bureaux aux allures de loft du boulevard Saint-Laurent dans lequel le magazine INTÉRIEURS a été conçu et créé, un étage au-dessus. C’est là que j’ai rencontré Ginette Gadoury… il y a de ça, déjà 25 ans… »

« Plus jeune, j’avais l'habitude d'aller dans le magasin de fabrication de canapés de mon père et de voir quelque 500 pièces se faire produire par jour. Il les vendrait à un grand magasin pour une petite marge de profit. Le grand magazine le revendait à son tour à la valeur marchande. » Comme c'est souvent le cas, l'histoire d'origine de Montauk est venue d'un endroit difficile. « J'étais au chômage. Mon père venait de décéder. Son entreprise avait fermé avant cela. » C’est en observant le modèle d’affaires de son père qu’est venue à Tim l’idée visionnaire et légèrement farfelue : « Et si une compagnie ne faisait que fabriquer des sofas et les vendre directement au client ?… » En publiant des annonces dans le Journal de Montréal, Tim et complices se sont mis à vendre des sofas usagés, qu’ils entreposaient dans une petite shop à

Montréal, dans laquelle ils fabriquaient également sur mesure. Avec une attitude fonceuse, Tim informait les clients qui demandaient des meubles d'occasion qu'ils pouvaient également s'offrir un canapé sur mesure, fabriqué localement dans l’entrepôt-atelier ! Les commandes sur mesure ont commencé à rentrer… les sofas se sont raffinés… Montauk est né. Le secret de sa réussite après 25 ans de croissance ? Faire de gros efforts, donner tout ce que vous avez et vraiment aimer les gens avec qui vous travaillez. « En 25 ans d'activité, je peux dire avec plaisir que je ne peux pas penser à 10 clients ou partenaires mécontents avec lesquels nous avons travaillé. » Longue vie à Montauk Sofas, dans un quartier près de chez vous !

72

NOUVEAU SHOWROOM À MONTREAL L'œuvre d'une carrière ! Tim Zyto vient d'achever le tout nouveau showroom montréalais de la marque. « 4 ans de construction, 16 000 pieds carrés et 4 étages de commerce… nous avons détruit 25 % pour cent de la façade du bâtiment pour créer un jardin, puis avons procédé à la reconstruction de la façade du sous-sol au dernier étage. » À voir : au sud de Prince-Arthur, au 3553 boulevard Saint-Laurent, à Montréal. En lire plus sur INT.design. montauksofa.com


Intérieurs 84

RÉALISATIONS & ASPIRATIONS  DES PROPRIÉTÉS IMMOBILIÈRES PORTANT LA MARQUE MONTAUK ET L'ESTHÉTIQUE, PEUT-ÊTRE... LES YEUX SUR LES ÉTOILES !  ÉTENDRE L’EMPREINTE MONTAUK À DE NOUVELLES GRANDES VILLES MONDIALES ET FAIRE PARTIE DE CEUX AUXQUELS LES GENS PENSENT À L’ACHAT D’UN CANAPÉ… LES PIEDS SUR TERRE!

« Gardez vos yeux sur les étoiles et les pieds sur terre. » - Theodore Roosevelt

73


Intérieurs 84

Rencontrez le champion canadien d'athlétisme devenu directeur général de Produits Neptune, l'entreprise québécoise reconnue pour l'excellence de ses produits de salles de bains.

Alexandre Marchand / Produits Neptune Directeur général & copropriétaire

par photo

Juli Pisano Boyer Média

FLY ME TO THE MOON

74


Intérieurs 84

« En 1996, j’étais au Championnat du monde d’athlétisme à Sydney. »

UN JOUEUR D’ÉQUIPE Dynamique. Perspicace… Rencontrez Alexandre Marchand, le champion canadien d'athlétisme devenu directeur général de Produits Neptune, l'un des principaux fournisseurs québécois de produits de salle de bain de qualité, propriété exclusive de son personnel de direction. Rigueur. Dévouement. Gestion du stress et organisation du travail. Voilà des aptitudes acquises au sein de l’équipe nationale d’athlétisme, devenues utiles voire essentielles à l’exercice des fonctions d’Alexandre Marchand, directeur général de Produits Neptune. « On dit de moi que je déplace beaucoup d’air… Entre l’eau, l’air, la terre et le feu… je suis l’air… le vent ! »

FLORENCE — BAIGNOIRE / BATHTUB

GESTIONNAIRE DE CŒUR « On gère comme on naît », disent-ils. Si c’est le cas… Alexandre Marchand, nommé Personnalité d’affaires et Jeune entrepreneur de l’année par la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe en 2017, gère dans la proximité, le soutien et le plaisir.

Pas étonnant que la devise de la vie de l'athlète devenu homme d'affaires soit : « Travailler fort, jouer plus fort ! »

« Le point de vue de mon fils sur la vie doit être à des années-lumière du mien à son âge, façonné par les défis ou les avantages actuels de notre société. Comme il serait agréable de voir la vie au travers de son regard… » ALEXANDRE ET FILS

75


Intérieurs 84

VAPORA F1 — BAIGNOIRE / BATHTUB

Dans une galaxie près de chez nous Fondée en 1996, l’entreprise Produits Neptune est aujourd’hui détenue par Alexandre Marchand, directeur général, Jean Rochette, président et des membres de la haute direction. Le lancement de nouveaux produits dans les années récentes a porté de l’eau au moulin. Plus de 50 % des ventes concernent des produits lancés au cours des cinq dernières années. produitsneptune.com

76


Intérieurs 84

« Le défi constant de grandir ensemble en équipe alimente mon ambition et illumine mes journées. »

RÉALISATIONS & AMBITIONS  ÊTRE DEVENU ACTIONNAIRE DE PRODUITS NEPTUNE. AVOIR SAISI L’OCCASION. UN ACCOMPLISSEMENT AUSSI GRAND QUE CELUI DE TERMINER UNE COURSE 400 MÈTRES !  DEVENIR PROPRIÉTAIRE D’UN VIGNOBLE EN ITALIE ET PASSER MA RETRAITE À PRODUIRE DE BONS VINS. CHAQUE FOIS QUE JE

« C’est la force de la collaboration qui a mené au succès de notre entreprise au cours des dernières années. Je me lève le matin heureux de retrouver mon équipe incroyable. »

SAVOURE UN SANGIOVESE, JE REMONTE CE RÊVE SUR MA LISTE DE VIE !

ZEN — BAIGNOIRE / BATHTUB

77


Intérieurs 84

En 1982, Georges Coulombe, originaire du Saguenay, fonde son entreprise immobilière avec pour mission principale la sauvegarde du patrimoine bâti. « Chaque édifice a une histoire à découvrir, un potentiel à faire resurgir », explique l’important propriétaire et gestionnaire immobilier, président de Gestion Georges Coulombe.

Georges Coulombe / Gestion Georges Coulombe Président

par photo

Juli Pisano Boyer Média

VISION & VIE EN COULEURS

78


Intérieurs 84

« En 1996, j'avais déjà acquis 24 immeubles et je gérais 700 000 pi.ca. de bureaux et des centaines de locataires. Je n'ai toujours pas arrêté depuis ! »

RACONTER LE BÂTI « Avec le temps », comme le chante le poète tant aimé Léo Ferré, il a fait l’acquisition d’anciens magasins, d’entrepôts, d’industries et d’édifices bancaires désaffectés afin de leur offrir une nouvelle vie respectueuse de leur cachet historique. En 2014, il a transformé un ancien couvent à Sainte-Margueritedu-Lac-Masson, devenu hôtel de ville de la municipalité en 2017. Flash-forward au présent. Les restaurations signées Gestion Georges Coulombe s'étendent à Montréal de l'arrondissement Mercier-HochelagaMaisonneuve à Ville-Marie, le SudOuest et la Petite-Patrie, dans le vieux Saint-Jean-sur-Richelieu, à SainteAgathe-des-Monts et dans d'autres endroits éloignés. Le développeur visionnaire a notamment revitalisé le quartier historique de Montréal d'une superficie bâtie de plus de deux millions de pieds carrés ayant bénéficié de son engagement et de son initiative. Une entreprise plus récente, la restauration du Manoir StoneHaven, centenaire, a donné une seconde vie à un bâtiment historique situé sur un site majestueux des Laurentides, servant désormais d'hôtel Relais Château haut de gamme.

ARCHIVES ÉCHO DU VIEUX-MONTRÉAL, SEPTEMBRE 1997 RÉFECTION DU 420 MCGILL, MAINTENANT DÉTENU PAR LA MAISON DE L'ARCHITECTURE ET DU DESIGN. GEORGES COULOMBE ET RENÉ ALLARD DE ALLARD CONSTRUCTION

388, RUE SAINT-JACQUES, MONTRÉAL, QUÉBEC, PHOTO : BOYER MÉDIA

L'HISTOIRE COMMENCE… Un autodidacte passionné, c’est d’abord sa curiosité, son amour pour l’art et l’histoire et son esprit entrepreneurial qui l’amènent à œuvrer au cœur du quartier historique de Montréal. Après 12 ans à gravir les échelons au sein du département graphique d'Alcan, il décide de fonder sa propre entreprise de communication en 1976. Ce faisant, il réalise, sans le savoir, sa première action en tant que promoteur immobilier sensible au patrimoine bâti.

79


Intérieurs 84

PORTFOLIO BÉTON De ce premier geste naît une vocation qui l’amène, six ans plus tard, à fonder sa société immobilière avec la conviction que les édifices historiques peuvent revitaliser des secteurs entiers de nos villes. Quelques contributions à la revitalisation du paysage urbain de ce mécène du patrimoine bâti sont : • 288, RUE SAINT-JACQUES MONTRÉAL, QUÉBEC ANCIENNE BANQUE MOLSON • 360, RUE SAINT-JACQUES MONTRÉAL, QUÉBEC ANCIEN SIÈGE SOCIAL DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA • 388, RUE SAINT-JACQUES MONTRÉAL, QUÉBEC ANCIENNEMENT LA COMMERCIAL UNION ASSURANCE COMPANY • LE RODIER MONTRÉAL, QUÉBEC • RELAIS CHÂTEAU STONEHAVEN SAINTE-AGATHE-DES-MONTS, QUÉBEC

Ces belles bâtisses d'antan, une fois restaurées, sont dotées d'une valeur économique précieuse et échappent ainsi au sort de l’inoccupation. gestioncoulombe.com

360, RUE SAINT-JACQUES, MONTRÉAL, QUÉBEC. PHOTO : BOYER MÉDIA. PRIX DE L'ANNÉE, GRANDS PRIX DU DESIGN 10E ÉDITION, CREW COLLECTIF ET CAFÉ, PAR HENRI CLEINGE, ARCHITECTE

« Nous sommes issus de cultivateurs et de bûcherons. Nous ne pouvons renier nos racines. »

80

288 RUE SAINT-JACQUES, MONTRÉAL, QUÉBEC. PHOTO : BOYER MÉDIA


Intérieurs 84

RÉALISATIONS & ASPIRATIONS  ATTENDONS QUELQUE TEMPS ENCORE AFIN DE VOIR SI MA VENUE SUR TERRE AURA ÉTÉ POSITIVE (PAROLES D'UN HOMME HUMBLE) !  CONSTRUIRE UN BÂTIMENT QUI

À L’ÉCOUTE DU BÂTI ET DES AUTRES… « Je gère comme j’aimerais être géré », nous dévoile celui qui débute chaque matin par le sentiment accompli d’avoir fait son lit ! Sensible et à l’écoute, autant du patrimoine bâti que des gens fantastiques de qui il s’entoure, Georges Coulombe est un homme d’affaires autodécrit comme entêté… nous dirions déterminé.

Un homme impliqué, actif et souriant, il se plonge vers l’avenir avec des rêves de construire un bâti exceptionnel qui serait considéré comme un chef-d’œuvre. Son profond respect du patrimoine est ancré dans l'authenticité. Bientôt à venir… restez connectés !

SERAIT CONSIDÉRÉ COMME UN CHEF D’OEUVRE... À VENIR TRÈS BIENTÔT !

« De l'eau, du feu, du vent et de la terre... Je choisis la terre ! »

STONEHAVEN MANOR, RELAIS CHÂTEAU, SAINTE-AGATHE-DES-MONTS, QUÉBEC. PHOTO : BOYER MÉDIA

81


Intérieurs 84

Daniel Lépine a littéralement grandi dans le domaine des accessoires de plomberie et des fournitures de salle de bain. Naturellement, l'eau est son élément de prédilection !

Daniel Lépine / Centre de plomberie Jean Lépine Directeur général

par photo

Juli Pisano Bernard Préfontaine

TAKE MY BREATH AWAY

82


Intérieurs 84

« L’eau et la plomberie… c’est à l’origine de ce qu’on fait. » Depuis plus de 40 ans, le centre de plomberie Jean Lépine offre à sa clientèle une sélection de marques reconnues et prestigieuses. En visitant la salle de montre, les clients des quatre coins du Québec tombent sous le charme du service qui en fait une référence, sans contredit, en matière de plomberie décorative.

COLLECTION TIMES SQUARE DE VANICO-MARONIX

UNE AFFAIRE DE FAMILLE Le centre de Plomberie Jean Lépine est une entreprise familiale reconnue pour l’excellence de son service et la qualité des produits depuis sa création en 1981. De père en fils, Daniel Lépine, aujourd’hui le directeur général de l’entreprise du feu Jean Lépine, gère dans l’honnêteté, l’authenticité et la persévérance. « En 1996, j’occupais un poste aux achats chez Plomberie Jean Lépine et j'intervenais auprès de différents départements de ventes et de service à la clientèle. » PARTENARIATS & AMITIÉS « Ma passion a toujours résidé dans la recherche de nouveaux produits tout en répondant et en dépassant les intérêts et les demandes de nos clients. » Le Centre de Plomberie Jean Lépine offre un service exceptionnel et des produits de haute qualité à des prix compétitifs depuis que Jean Lépine l'a fondé en 1981. Aujourd'hui, l'entreprise est un partenaire commercial de longue date de Ciot, l'un des plus importants importateurs de marbre et de carreaux au Canada et importateur depuis cinq ans des produits de salle de bain Aktuell, une entreprise en pleine expansion avec plus de 50 détaillants à travers le Canada. plomberiejeanlepine.com

AQUABRASS, COLLECTION MB2

AIMER LES RELATIONS D’AFFAIRES « Il fait bon d’être entouré des gens qu’on aime. Mon équipe, c’est comme ma famille. » Créer des relations d'affaires solides, les chérir et les nourrir est une évidence pour Daniel. Il a travaillé avec des partenaires tels que Ciot, depuis le début, et tient une place chère dans son cœur pour les membres de son personnel, alias les membres de la famille à bien des égards. RÊVES & VOYAGES Après les affaires, vient le plaisir ! « J'aime voyager. Florence m'inspire particulièrement pour son architecture et son style uniques. Comme chanté par Berlin… it takes my breath away ! » « J’aime prendre part aux grandes expositions de design tenues en Italie, en Allemagne et en Chine. J’en reviens stimulé, inspiré, ressourcé ! »

83

RÉALISATIONS & ASPIRATIONS  AVOIR VÉCU UN SAFARI EN AFRIQUE !  DE VOIR L’AUSTRALIE, UN JOUR !


Intérieurs 84

Avec une attitude the sky’s the limit, Jean-Claude Calabro dirige LumiGroup, le principal agent manufacturier d'éclairage à croissance rapide situé dans le Mile-End Hub de Montréal, qu’il lance en 1995 avec un téléphone cellulaire, une voiture et un seul fabricant signé à représenter.

Jean-Claude Calabro / LumiGroup Président Directeur général

JEAN-CLAUDE ET SON ÉPOUSE ET PARTENAIRE D'AFFAIRES, LUCY COISH

84

par photo

Juli Pisano Loïc Pravaz

FEU, FLAME & LUMIÈRE !


Intérieurs 84

Le vent dans les voiles, l’entreprise québécoise, LumiGroup, est un exemple éloquent de réussite locale, reconnue et recherchée par les professionnels de l’industrie pour son expertise en tant qu’agent d’éclairage architectural, au Québec, au Canada et à l’étranger.

UNE HISTOIRE DE FAMILLE « Mon père et mon oncle étaient entrepreneurs électriciens. Mon beau-frère et mes cousins le sont également. J’ai travaillé sur les projets commerciaux de mon père plus jeune, et j'ai compris rapidement que je ne voulais pas faire de l’électricité… je voulais faire de l’éclairage. » Élevé dans une famille d'électriciens, Calabro a lui-même commencé comme électricien avant de devenir PDG de LumiGroup. « Je viens d'une famille d'entrepreneurs qui adoraient ce qu'ils faisaient. Les affaires sont venues naturellement pour moi. »

LE STUDIO LUMINAIRE

SALLE DE MONTRE LUMIGROUP

FAIRE DE L’ÉCLAIRAGE Un homme ancré dans sa communauté et son industrie, animé par l'esthétique, le design et le flair, ce maître électricien certifié dirige avec fierté une équipe experte de passionnés d'éclairage qui aident à mettre en lumière et à faire briller les projets avec créativité ! Le plaisir et les affaires… tout est une question de perspective ! Actif, généreux, travaillant, passionné, sympathique et motivé, Jean-Claude prend plaisir aux affaires. Les voyages, les congrès, les formations et le travail d’équipe, il y carbure et gère une équipe de passionnés d’éclairage avec créativité et brillance !

85


Intérieurs 84

SALLE DE MONTRE, LUMIGROUP

LUMIGROUP RAYONNE ! Installé au cœur du Mile-End montréalais, LumiGroup dispose d’une salle d’exposition de plus de 11 000 pi.ca. étalés sur 2 étages et Le Studio Luminaires, un espace contemporain où l’on retrouve les plus grandes marques de luminaires et dans lequel on s’y promène comme dans une galerie d’art. Elle collabore avec les grands designers et architectes de l’industrie, importe des grandes lignes d'Europe et distribue des produits de fabrication québécoise. lumigroup.com

« Je trouve que LumiGroup et Calabro sont parmi les professionnels les plus engagés et dynamiques de notre industrie. Toujours un plaisir que d’assister à un événement LumiGroup ! » - Michèle Bélair Pagnetti

RÉALISATIONS & ASPIRATIONS  COURIR LES MARATHONS ET PARTICIPER AUX 48 HEURES DE VÉLO DU MAKE-A-WISH FOUNDATION.  DEVENIR UN IRON MAN !

86

AVEC RENATO DELLE SIDE, FOSCARINI ET MICHÈLE BÉLAIR PAGNETTI, DESIGNER


CASK COLLECTION DESIGN BY NORM ARCHITECTS

QUEBEC REPRESENTATIVE

JULIEN CÔTÉ & FILS

514 595 9057

TUSCHSEATING.COM


Intérieurs 84

par photo

Juli Pisano Maison Pepin

Be the Change You Want to See in the World

LYSANNE PEPIN + COLLABORATEURS

Lysanne Pepin est une artiste, une entrepreneure et la voisine de quartier, instigatrice du changement qu’elle voulait voir dans le monde. Sa cible de choix : le Vieux-Montréal. Elle nous présente les collaborations de son exceptionnel concept store et le concept d’exception de son tout récent projet personnel, familial, amical, bigénérationnel, voire évolutif, Les Voisines.

L'UNION FAIT LA FORCE


Intérieurs 84

LES DURS DÉBUTS « Nous n’avons qu’une vie à vivre », dit Lysanne, nous remémorant ses années de start-up. « J’avais 24 ans et je vivais à Montréal.  J’ai d’abord loué les vitrines de l’espace dans le Vieux-Montréal pour y exposer mes œuvres d’art et j’ai fini par louer l’espace pour en faire un des premiers concept stores de la ville. » « Les débuts étaient rough... surtout l’hiver ! Il n’y avait pas un CHAT ! Je produisais avec mon frère (Patrick Pepin, Numérart) des cartes de mes tableaux en éditions limitées que je vendais aux citadins de Montréal. L’été venu, les rues se remplissaient et les touristes achetaient mes originaux. » LA GENÈSE Avant même les durs hivers au coin des rues Saint-Paul et Saint-Pierre, des liens tissés serrés existaient entre Lysanne et le design… entre Lysanne et le Vieux-Montréal.

LE VIEUX-MONTRÉAL, LA NUIT

La mère de Lysanne était le bras droit de Ginette Gadoury, collaborant à différents volets du magazine Décormag. Les Gadoury et les Pepin partageaient même des vacances d’été dans les Laurentides. Adolescentes, Brigitte et Lysanne ont troqué les sorties en famille pour aller naviguer entre amies sur le lac Simon. C’est sans contredit, Lysanne a plongé très tôt dans le monde du design !

« Ma mère Michèle Tessier-Pepin travaillait main dans la main avec Ginette Gadoury, fondatrice et éditrice du magazine Décormag. » MAISON PEPIN / ESPACE PEPIN, MONTRÉAL, QUÉBEC, CANADA

89


Intérieurs 84

MAISON PEPIN L’atelier d’artiste de Lysanne a muté en Espace Pepin, puis les portes de la Maison Pepin se sont ouvertes. Y cohabitent, aujourd’hui, un restaurant végétarien, les boulangeries de L’Amour du pain, les appareils d’éclairage de Luminaires Authentik, les pièces uniques en marbre et pierre de Atelier Bussières, les nouvelles tendances Ramacieri Soligo et les échantillons de bois sélectionnés pour s’y arrimer, des dômes géants en seagrass, des sofas consignés Perez Design, des aménagements botaniques de Royer Design, une sélection raffinée de literie importée de la Turquie et du Portugal, des tapis boho marocains que dessine Lysanne et… je vais arrêter là, question de reprendre mon souffle !

ZARA, LA FIDÈLE COMPLICE DE LYSANNE, MAISON PEPIN

90


Intérieurs 84

VIE DE CAMPAGNE « Trouver du temps pour passer du temps avec la famille et les amis et se connecter à un niveau plus profond est difficilement réalisable en ville. » C’est là qu’un terrain trouvé à Austin, une petite communauté des magnifiques Cantons-de-l’Est entre en scène ! « Ma mère a fait des études approfondies en gériatrie et les idées qu’elle partagerait avec moi m’intéresseraient toujours profondément. Je ne voudrais jamais voir mes parents dans une tour d’or. Les Voisines repensent la maison multigénérationnelle comme une maison en constante évolution et à rôles tournants. » TROIS GÉNÉRATIONS RÉUNIES : LYSANNE, SA MÈRE ET SA NIÈCE AUX VOISINES

« La ville a toujours été importante pour moi. La campagne aussi. C’est là qu’on peut prendre le temps de se poser. »

LES VOISINES, AUSTIN, QUÉBEC, CANADA


Intérieurs 84

LES VOISINES Les Voisines sont nées de cette volonté de se retrouver en famille, entre amis. « Le concept que j’ai voulu imaginer est bien plus qu’une maison bigénérationnelle… c’est une maison évolutive. » On y entre dans l’univers de Lysanne, un espace empreint de sa signature où tout, des luminaires aux tapis, s’obtient à la Maison Pepin. Ici, rien n’est fixe et tout se déplace… sauf le comptoir cuisine qui renferme les électros. UNE OASIS POLYVALENTE EN TOUJOURS ÉVOLUTION Pendant la pandémie, la maison-concept a connu ses premières locataires de courte durée. Un chalet multifonctionnel pas comme les autres. Le concept est la vision de Lysanne et APPAREIL Architecture a été sollicité pour les aspects techniques de la construction. Pour couronner le tout et revenir en ville, tout objet de décoration ou de design vu dans Les Voisines relève de l’univers de Lysanne et se retrouve en boutique à la Maison Pepin. Ici, les espaces destinés à l’un serviront demain à l’autre et, vice versa, au fil des saisons et des nouveaux cheveux grisonnants. « Il s’agit réellement d’un concept de filles ! Avec une amie partenaire, nous y avons mis notre ADN, nous avons pensé un espace qui pense aux autres. »

« La famille est constamment en évolution. Les enfants deviennent ados, puis parents. Les parents deviennent beaux-parents, grands-parents. Les familles se reconstruisent. Les amis s’y greffent. La maison évolue au rythme des besoins. » LES AIRES DE CIRCULATION ENTRE LES MAISONS, LES VOISINES

92


Intérieurs 84

À L’ŒUVRE ET AU REPOS À venir, un projet de Voisines dans les Laurentides, à Sainte-Agathe-des-Monts de ses jeunes étés… Comme vous pouvez le voir, il n’y a aucun moyen d’arrêter une agente de changement ! Lysanne s’arrête cependant, de temps en temps pour profiter des levers et couchers de soleil en naviguant le long des Mille-Îles en houseboat avec des compagnons à quatre pattes et des amis de cœur. Une toute nouvelle tradition estivale est née ! thepepinshop.com instagram.com/lesvoisines_cottages

LE CONJOINT DE LYSANNE, ZOO RAKOTOMALALA, DJ DU GRANDS PRIX DU DESIGN

VACANCES SUR BOAT HOUSE À L'ARCHIPEL DES MILLES-ÎLES, ONTARIO, CANADA

93


Intérieurs 84

MENKÈS SHOONER DAGENAIS LETOURNEUX ARCHITECTES + BRIVIA GROUP

YUL PAR / BY MSDL. PHOTO : STÉPHANE BRÛGGER

par

Madeleine Champagne

Un beau partenariat constructif

Une collaboration qui gratte le ciel

Anik Shooner est architecte associée et cofondatrice de MSDL. Une femme inspirée, elle croit que l’environnement bâti a un effet direct sur la vie des personnes. Elle collabore depuis des années avec le Groupe Brivia et, ensemble, ils créent des environnements de vie scintillants qui refaçonnent Montréal. Avec la conviction que l’environnement bâti a un effet direct sur la qualité de vie, doublée par le désir d’établir une collaboration saine et durable avec le Groupe Brivia, Anik Shooner de MSDL a donné vie à de nombreux projets immobiliers de qualité financés et développés par Brivia. INTÉRIEURS enquête sur cette association des plus constructives et productives.

94

L'UNION FAIT LA FORCE


Intérieurs 84

UNE ASSOCIATION PRODUCTIVE Serena Zhang de Brivia nous en parle : « Le Groupe Brivia est fier de s’associer et de travailler en partenariat avec Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes depuis notre premier projet emblématique, YUL condominiums, qui façonne le paysage urbain du centre-ville de Montréal. MSDL a conçu plusieurs projets immobiliers majeurs pour le Groupe Brivia, notamment le 1 Square Phillips, le YUL, le QuinzeCent, la restauration complète de la Maison Louis-Hippolyte-La Fontaine et notre futur projet innovant au Versant-Soleil à Mont-Tremblant. » « Menkès Shooner Dagenais Letourneux est non seulement un cabinet d’architectes majeur au Canada, mais aussi un leader de classe mondiale dans la promotion des innovations, des technologies de pointe et de l’architecture durable. L’entreprise réussit maintes et maintes fois à développer des milieux de vie durables qui profiteront à plusieurs générations », partage M. Kheng Ly, PDG du Groupe Brivia. « C’est une expérience extraordinaire de travailler avec Anik Shooner et l’équipe de MSDL sur des projets structurants et innovateurs. Nous sommes fiers et heureux de poursuivre notre collaboration avec MDSL », a commenté M. Kheng Ly, président et chef de la direction du Groupe Brivia.

KHENG LY, PRESIDENT ET DIRECTEUR GÉNÉRAL, GROUPE BRIVIA

ANIK SHOONER. PHOTO : MARTINE DOUCET

MAISON LOUIS-HIPPOLYTE-LA FONTAINE. PHOTO : RAPHAËL THIBODEAU

95


Intérieurs 84

YUL PAR MSDL ARCHITECTES

96 1


Intérieurs 84

LA CLÉ DU SUCCÈS L’étude des éléments clés qui définissent la relation de coopération entre MSDL et Brivia est des plus intéressantes. D’abord, il y a une volonté clairement partagée de « bien faire les choses », de réaliser des projets de qualité, et d’investir l’énergie et les fonds nécessaires pour le faire. Deuxièmement, chaque projet est abordé d’une manière distincte et unique. Une approche personnalisée qui répond à des besoins spécifiques. Troisièmement : la confiance partagée dans l’expertise de l’autre.

YUL CONDOMINIUMS PHASE 2. PHOTO : STÉPHANE BRÜGGER

Anik explique de quelle façon la reconnaissance, par Brivia, de l’expertise de la firme fut primordiale dans cette relation. « Ils n’avaient aucun doute quant à notre connaissance des enjeux liés au développement de projets de grande hauteur, au centre-ville et en contexte patrimonial. La collaboration s’est donc établie rapidement et naturellement. » Enfin, l’architecte s’assure de suivre le développement des projets en toute transparence, de cultiver une excellente communication... d’entretenir une relation basée sur le respect et la confiance.

YUL PAR / BY MSDL. PHOTO : ADRIEN WILLIAMS

YUL DE L’ANNÉE Le projet de développement de tours résidentielles YUL Condominiums Phase 2, logé au cœur du Quartier des affaires de Montréal s’élève sur 38 étages, tel un château de verre venu revitaliser tout un pan de quartier. Le projet fut nommé PRIX DE L’ANNÉE en construction et développement immobilier au GRANDS PRIX DU DESIGN 2021. Les architectes ont imaginé une grande variété de logements avec des développements ouverts. Une généreuse fenestration baigne les pièces principales d’une abondance de lumière naturelle, en plus d’offrir une vue imprenable sur les environs. Pour l’œil raffiné, la conception audacieuse du bâtiment en quinconce est un clin d’œil intelligent au célèbre Habitat 67 de Moshe Safdie.

97


Intérieurs 84

SOURCE D’INSPIRATION Note essentielle : la détermination de M. Kheng Ly, PDG du Groupe Brivia, fut une source d’inspiration continue au fil des collaborations et a donné l’élan nécessaire à la réalisation de ces projets. Quant à la signature posée par MSDL, Anik explique. « Elle tient surtout à la passion que j’ai pour mon métier, à l’énergie que je déploie dans tous les projets que je dirige et à ma détermination à satisfaire nos clients et collaborateurs. » « Chaque jour, je réalise le grand privilège que j’ai d’exercer ce métier, notamment parce qu’il me permet de concilier tous les domaines qui me passionnent : art, sociologie, psychologie, science, technologie, relations humaines, commerce, et surtout innovation. » L’ENVIRONNEMENT AU CŒUR DE TOUT MSDL a toujours maintenu un engagement clair et absolu envers les enjeux environnementaux. « C’est ma responsabilité en tant qu’architecte », confirme Anik. Une pionnière, Anik nous rappelle : « J’ai œuvré très tôt, dès 2002 en fait, afin que nos projets figurent parmi les premiers à obtenir des certifications LEED, notamment la première de niveau Or pour une université au Canada (Pavillons Lassonde – Polytechnique Montréal) et la première de niveau Platine en territoire québécois pour un bâtiment situé en plein centre-ville (Maison du développement durable).

SQUARE PHILLIP MSDL ARCHITECTES

« Nous avons ensuite élargi notre expertise en introduisant la certification WELL dans notre offre, en plus d’explorer la neutralité carbone, les procédés et matériaux d’avant-garde, et plus encore. »

SQUARE PHILLIP PAR MSDL ARCHITECTES

98


Intérieurs 84

SQUARE PHILLIP / MSDL ARCHITECTES

SUR LA « TO DO » D’ANIK ? Les prochaines années seront remplies de défis nous poussant à innover à tout moment, et multipliant nos possibilités de renouveler, encore et toujours, notre engagement envers le développement durable et la transition écologique. « Mon objectif demeure le même encore aujourd’hui : continuer à développer des actions encore plus porteuses de changement et de progrès. »

« Ma signature transcende le désir de toujours me réinventer, de trouver des solutions qui rendront les gens plus heureux, protégeront notre planète, aideront nos clients à voir leurs rêves se réaliser et embellir nos villes. »

Quelle est la prochaine étape du plan de vie d’Anik ? Assurer la pérennité de Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes. On mise sur sa réussite ! Une pérennité assurée tout en établissant des relations solides avec des partenaires visionnaires comme le Groupe Brivia et en embellissant notre paysage urbain en cours de route !

— Anik Shooner, MSDL

Amen ! msdl.ca briviagroup.ca CONTENU SUR INT.DESIGN : SMOKED MEAT INT64 (2014) & INT77 (2019)

99


Intérieurs 84

TAKTIK DESIGN + SAINTE-ANNE

par photo

Madeleine Champagne + Juli Pisano Maxime Brouillet

Repenser l’éducation ensemble

De la cour d’école à la cour des grands

Nicola Tardif-Bourdages, fondateur de Taktik Design, et Ugo Cavenaghi, président et directeur général avant-garde du préscolaire/primaire, secondaire et collégial Sainte-Anne collaborent depuis près de 15 ans à la création de l’école de l’avenir. Sainte-Anne est un établissement scolaire novateur composé d’établissements préscolaire, primaire, secondaire et collégial, situés à Dorval et Lachine.

L'UNION FAIT LA FORCE


Intérieurs 84

AVANT — CORRIDOR/LIEU DE RECUEILLEMENT, COLLÈGE SAINTE-ANNE

APRÈS (2018) — SALLE COLLABORATIVE, COLLÈGE SAINTE-ANNE

AVANT — CORRIDOR 2E ÉTAGE, COLLÈGE SAINTE-ANNE

« En 1995, alors que le magazine INTÉRIEURS n’était qu’un projet embryonnaire, j’ai participé à la fabrication de kiosque pour le SIDIM. Je ne savais pas trop ce que je faisais à l’époque… j’étais en secondaire 4. Je gagnais des sous pour faire du snow l’hiver ! » — Nicola Tardif-Bourdages, Taktik Design

APRÈS (2018) — CORRIDOR 2E ÉTAGE, COLLÈGE SAINTE-ANNE

101


Intérieurs 84 2017 / RÉFECTOIRE/CAFÉ, COLLÈGE SAINTE-ANNE

L’HISTOIRE VA COMME SUIT Ugo Cavenaghi dirige le plus important et seul établissement d’enseignement privé au Québec regroupant trois ordres d’enseignement. 3000 élèves et près de 350 employés sont ainsi répartis au campus de Lachine (secondaire et collégial) et celui de Dorval (préscolaire, primaire et secondaire). Reconnu pour son audace, son innovation pédagogique et son intégration technologique, le directeur amène Sainte-Anne, un collège fondé en 1861, vers un avenir résolument nouveau !

La vérité, c’est que Sainte-Anne et Taktik Design collaborent en recherche et développement depuis près de quinze ans pour réaliser des aménagements souples et adaptés pour une communauté d’apprenants et d’enseignants en pleine évolution... certains diront, une révolution ! TACTIQUE TAKTIK La manière de fonctionner chez Taktik est organique. Les équipes se forment et se reforment selon le mandat. Ainsi, au fil des ans, les collaborateurs(trices) sont venues

pimenter la signature Taktik au gré des saisons et mettre une couleur distincte à chaque fois, aux interventions posées dans les écoles. « On va se le dire, Taktik c’est une gang de filles ! C’est le man power et le girl power », précise Nicola. « Les designers et graphistes qui ont rejoint notre équipe, au fil des ans, ont apporté leur propre saveur à nos interventions »... comme le font également différentes cohortes d’étudiants dans le monde académique. REVU ET CORRIGÉ L’entrée principale, le gymnase, le centre sportif, la bibliothèque, les salles de cours, les casiers, les bureaux administratifs, le café, la cafétéria, l’atelier d’art, le laboratoire SciMaTic, la classe de création de contenu média... tout, tout, tout simplement, tout a été revu. L’innovation pédagogique, le confort des élèves et des enseignants ainsi que la dynamique d’interaction ont été au cœur des discussions et de la démarche de conception. Année après année, espace par espace, Taktik Design s’est attaqué à la tâche de réimaginer l’école à l’intérieur et à l’extérieur et de créer une cohérence visuelle tout en encourageant l’efficacité scolaire.

2019 / SALLE DES ARTS TECHNOLOGIQUES, COLLÈGE SAINTE-ANNE

102


Intérieurs 84

ESPACES PÉDAGOGIQUES On parle ici d’un projet qui comportait l’actualisation esthétique, technologique, ergonomique et pratique d’une institution d’enseignement traditionnelle construite en 1861. Le designer décrit ici la collaboration long terme que Taktik entretient avec Sainte-Anne comme une course à relais où l’efficacité et la dynamique de travail sont exponentiellement productives et proactives.

2015 / CLASSE DE MATERNELLE, ACADÉMIE SAINTE-ANNE

« La métamorphose de l’établissement est en marche et, depuis, les résultats sont désormais calculables et tangibles. Nous pensons que c’est cette étude, au long terme, qui permet de véritables changements innovants dans les écoles, par la coopération, bien sûr. » - Nicola Tardif-Bourdages.

2019 / DÉPARTEMENT INFORMATIQUE, COLLÈGE SAINTE-ANNE

« Ma collaboration avec Taktik Design a permis à Sainte-Anne de créer des espaces pédagogiques extraordinaires qui sont maintenant utilisés dans tout le réseau scolaire. Dans chaque espace que nous avons créé ensemble, Nicola a su apporter une vision unique qui a su parfaitement répondre aux besoins des utilisateurs. Il réussit à chaque fois à pousser le processus créatif en comprenant les besoins en éducation comme aucun autre », déclare fièrement le PDG de l’école privée. Les établissements de Sainte-Anne sont fréquentés par des milliers d’occupants chaque jour, de générations et d’âges différents. « Cela fait plusieurs personnes à plaire ! Les réactions au changement ont été plus que positives jusqu’à présent, souvent ponctuées d’OH ! et d’AH ! d’exclamation », explique le présidentdirecteur général, Ugo Cavenaghi.

2019 / CLASSE COLLABORATIVE, COLLÈGE SAINTE-ANNE

103


Intérieurs 84

TAKTIK RACONTE « Taktik, c’est une équipe de professionnels qui souhaite très bien faire les choses en choisissant de les faire avec des matériaux locaux et naturels dans la mesure du possible. Le bois est présent dans tous nos projets. La traçabilité des matériaux, c’est mon dada depuis toujours. » « Je m’efforce de calculer les traces de carbone de chaque projet. Je suis assez consterné que 50 % des armoires de cuisine installées au Québec soient fabriquées en Chine. Notre industrie a des modes de fonctionnement bizarres et quelque peu improductifs. Je travaille avec des fournisseurs extraordinaires dans les Laurentides depuis une dizaine d’années ou plus. Ce sont de fabuleux solutionneurs de problèmes et créateurs de solutions à la fois respectueuses de l’environnement et en phase avec nos désirs et besoins esthétiques. »

2015 / MORNING GARDEN, ACADÉMIE SAINTE-ANNE

« Ma signature… La signature… Nos signatures s’arriment à un esprit fondamental du durable » nous explique Nicola Tardif-Bourdages. Philosophiquement dit : « Créer des espaces qui tissent des liens naturels avec son environnement et les êtres, voire même créer des amitiés et des liens durables, voilà ce qui nous importe ! » Formellement dit : « Une géométrie simple inspirée de la nature elle-même, des codes de couleurs clairs et des matériaux nobles et frais ». Ce sont les éléments constitutifs de l’approche de Taktik dans la conception de la nouvelle école améliorée. 2018 / NOUVELLES OUVERTURES DONNANT SUR LE CORRIDOR, COLLÈGE SAINTE-ANNE

2019 / DÉPARTEMENT DES SCIENCES, COLLÈGE SAINTE-ANNE

104


Intérieurs 84

ÉQUIPE PROJET DE TAKTIK DESIGN POUR L'ACADÉMIE SAINTE-ANNE

UGO CAVENAGHI

« Des formes géométriques simples, inspirées de la nature. Un code couleur clair et des matériaux nobles et naturels… le bois, le bois, le bois ! » - Nicola

LA POURSUITE DU BONHEUR Assurer une empreinte écologique positive à travers la livraison de projets réfléchis et structurants, Nicola et son équipe chez Taktik y pense 24/7 !

2015 / VESTIAIRE DES MATERNELLES, ACADÉMIE SAINTE-ANNE

« Les clients voient le résultat. Nous, on vit le parcours. » Le parcours de Taktik en est un qui saura se rendre loin, comme Nicola qui entretient le rêve de faire le tour du monde, à vélo, en famille, en zigzaguant… question de parcourir plus de distance ! Tandis que Taktik et ses complices continueront à profiter du voyage à travers lequel ils créent des projets durables et innovants, Ugo montre l’exemple et s’occupe de notre prochaine génération de penseurs et de travailleurs avec une vision avant-gardiste… sautant sur sa planche à rouler d’une salle de classe à l’autre. FAITS AMUSANTS DE TAKTIK 1 m² de bois emménage +/- 700 kg de CO2 alors que les meubles et armoires en mélamine ont une durée de vie moyenne de 12 ans en décharge. taktikdesign.com sainteanne.ca

105



Intérieurs 84

UN NOUVEAU CHAPITRE

LE MARATHON D'UNE VIE Alain Moureaux a consacré l’ensemble de sa vie professionnelle à l’avancement de la profession et à l’effervescence de l’architecture d’intérieur au Québec.

par photo

Madeleine Champagne Alain Moureaux

À l’aube de ses 75 ans, il se confie à INTÉRIEURS et nous remémore sa vie hyperactive, dévouée à l’exercice du métier de designer.

ALAIN À L'ŒUVRE, 1980

« Ma vie professionnelle se résume aujourd’hui à quelques soubresauts dans la profession constitués principalement par une implication sporadique comme professeur associé à la faculté de l’Aménagement de l’Université de Montréal et l’attribution de bourses d’excellence remises aux étudiants. » Et encore, tous les matins, il enfile une paire de sneakers et sort courir… le marathon d’une vie !

107

RUNNING MENTOR

Il a cofondé l’agence professionnelle de design d’intérieur Moureaux Hauspy avec son ami et complice Georges Hauspy avant de devenir partenaire de Provencher Roy + Moureaux Hauspy. Plusieurs fois récompensé pour l’excellence des intérieurs créés, il est de ces hommes qu’on dit engagés et engageants.


Intérieurs 84

Ses réponses à nos questions.

L’HISTOIRE COURT AINSI… « En 1996, je vivais une année fort importante. Je sillonnais alors le Canada d’est en ouest dans le cadre des implantations de bureaux de la BDC et je m’entrainais pour le 100e du Marathon de Boston. » Vous aurez deviné… Alain s’entraîne déjà pour le prochain, en vue de courir à Boston à nouveau à l’occasion de ses 75 ans, en 2023. « J’ignorais en 1996 que le temps passerait si vite et qu’en un clin d’œil, nous fêterions 25 ans de contenu éditorial. Bravo ! Bien fait ! Ce n’est pas un hasard si j’ai couru mon 53e marathon le 11 octobre 2021 à l’occasion du 125e anniversaire du marathon de Boston ! »

UN RÊVE AU QUOTIDIEN « Nous possédons, mon épouse Martine et moi, une petite maison de village remodelée par mes soins, en Andalousie, sur le Guadalquivir, ce fleuve mythique de l’Espagne, à mi-chemin de Séville et Cordoue. » Qui n’a pas un jour rêvé de l’Andalousie ? Alain Moureaux y vit !

ALAIN MOUREAUX, EN SUSPENSION (6E DE LA GAUCHE) ET GEORGES HAUSPY, DOS AU MUR, MONTRÉAL, 1969

Deux fois par an, les Moureaux en font leur destination et s’y installent pour un temps.

LA AUSTIN HEALEY 1965 D’ALAIN MOUREAUX SON AUSTIN HEALEY 1965

« En temps de pandémie, nous n’avons pas atteint notre village andalou depuis plus de 18 mois et nous en rêvons quotidiennement ! Le village faisait autrefois partie du royaume arabe, il y a plus de 700 ans. C’est fascinant ! »

ALAIN ET SON ÉPOUSE MARTINE, MONTRÉAL, 1969

108


Intérieurs 84

SA MAISON EN ANDALOUSIE

DONNEZ AU SUIVANT… Après une carrière prolifique, Moureaux est devenu mentor, un rôle des plus gratifiant et édifiant. « Nous avons acquis la maison en Andalousie en 2000 et, petit à petit, contraint par l’éloignement et avec l’aide d’un entrepreneur voisin et quelques villageois curieux, nous en sommes venu à quelque chose de fantastique dont je suis fort fier. » « Lors de la construction de notre retraite andalouse, un jeune villageois s’est même intéressé à mon travail et, finalement, je l’ai encadré pour ses papiers d’admission en architecture à l’Université de Séville. » « Intéressé par mon métier, ce jeune a été admis. J’ai éventuellement été invité à la présentation finale du candidat à la remise de son diplôme. » « Son projet consistait à transformer un ancien moulin à farine en bordure de rivière situé dans notre village (Penaflor) en un parc aquatique pas comme les autres ! » « Une fois diplômé, il a ouvert un cabinet d’architecture avec un collègue étudiant et un projet de parc aquatique sur la Costa del Sol sur la planche à dessin ! Son entreprise de Séville, T10, a été nommée Bureau de l’année en 2017 par les membres de l’ordre. Quelle fierté ! »

Nous ne doutons pas que n’importe quel défi qui se présente le long du chemin, Alain s’attaquera avec son énergie, son amour et son dévouement qui font sa marque !

« Ce fut un grand moment dans ma vie. L’avenir se chargera de me réserver un autre défi… » qu’Alain saura relever avec toute l’énergie qui lui est propre !

109

CONTENU SUR INT.DESIGN : SMOKED MEAT INT45, 2008


Intérieurs 84

UN NOUVEAU CHAPITRE

par Madeleine Champagne photo Ædifica

MICHEL DUBUC

LE LÈGUE

DU FONDATEUR D’ÆDIFICA 110


Intérieurs 84

À titre de fondateur d’Ædifica, Michel Dubuc a toujours été présent dans les projets et auprès des équipes de travail. « Ce fut, pour moi, un immense privilège. » Bien avant la pandémie, Michel a décidé de se retirer comme PDG de l’entreprise et d’évoluer vers un rôle de stratégie et de soutien.

Admirablement épaulé par le nouveau président et chef de la direction d’Ædifica, Jean-Pierre Généreux, Michel a propulsé son rôle d’affaires vers un rôle de soutien stratégique à la nouvelle équipe de direction, dont l’engagement et le talent sont les pierres angulaires de la définition de l’Ædifica de demain. « J’adore ce que je fais ! » Ici, Michel Dubuc nous partage sa vision de la suite…

UNE SIGNATURE TREMPÉE DANS L’HUMAIN Je reste toujours ambivalent quant à la notion de signature dans la mesure où mon éthique du design repose avant tout sur l’articulation d’une réponse responsable à un besoin. La signature, comme la notoriété qui va avec, doit, à mon sens, être la conséquence d’une prestation exceptionnelle et non un but en soi. Une grande réussite pour moi a été la présence de notre entreprise sur le marché américain de la conception et de l’ingénierie commerciale pendant plus de 25 ans, et encore aujourd’hui. Nous avons exporté la créativité québécoise à l’étranger et permis à de nombreux fournisseurs et entrepreneurs locaux d’entrer à leur tour dans ce marché lucratif.

ARRIVÉE À HAÏTI APRÈS LE SÉISME, PRINTEMPS 2010

Peut-être que la signature dont je suis le plus fier est d’avoir réussi à réunir une équipe, on pourrait presque dire une famille, aux talents et aux expertises diversifiées qui prend plaisir à relever des défis en mode complicité. CHALLENGE ÆDIFICA 2016 À LA FERME DE MICHEL, QUÉBEC, CANADA

111


Intérieurs 84

UN ARCHITECTE-SOCIOLOGUE Ma formation en sociologie m’a amené à comprendre très tôt que l’humain doit être au centre de tout ce que nous faisons. En ce sens notre approche à l’environnement s’est exprimée à travers nos projets, bien sûr, mais également par un engagement ferme avec la certification environnementale de notre bureau. Notre agence détient une politique de développement durable depuis déjà 15 ans. Celle-ci a beaucoup évolué afin de constamment répondre aux enjeux criant des changements climatiques.

« Penser l’avenir. C’est mon mantra depuis toujours. » RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2020 — ÆDIFICA

La politique de développement durable du bureau vise entre autres la mobilité active, l’approvisionnement, la gestion des déchets et l’entretien des espaces afin de réduire notre empreinte environnementale, tout en favorisant la santé et le bien-être de nos collaborateurs. Des initiatives complémentaires comme celle d’avoir un chef cuisinier à temps plein maintiennent la santé de nos talents et favorisent la conciliation travail-famille.

112


Intérieurs 84

LE PROCHAIN CHAPITRE Appuyé par une relève professionnelle plus engagée que jamais pour l’environnement, Ædifica est à mettre en place un plan stratégique qui fera de la firme un moteur de transformation environnementale à travers le design, la planification et l’ingénierie. Ceci sera l’aboutissement de plusieurs années d’efforts et la raison pour laquelle je me lèverai le matin pour donner un coup de main ! CHEF AU BOULOT MIKE DIAMOND DANS LA CUISINE DES BUREAUX D'ÆDIFICA

INAUGURATION DE L'HÔPITAL DE GONAIVES, HAÏTI

ARRIVÉE SOLENNELLE DU PACTE MONDIAL Cette façon de voir trouve aujourd’hui son aboutissement dans l’adhésion d’Ædifica au Pacte mondial des Nations Unies depuis bientôt quatre ans et dans la publication annuelle d’un rapport étoffé qui mesure notre contribution à l’environnement, mais aussi à l’amélioration de plusieurs indicateurs de progrès humain comme la santé et l’inclusion. Aujourd’hui, Ædifica est carboneutre, et c’est dans cette direction que l’on veut travailler avec nos clients. Ce parcours a solidifié les assises du prochain chapitre d’Ædifica.

113


Intérieurs 84

L'ÎLE-À-VACHE, HAÏTI

LES VOYAGES D’ULYSSE Malgré une quantité titanesque de voyages dans plusieurs grandes villes de la planète, mes souvenirs les plus riches me viennent de la Ville de Hanoï au Vietnam, où les rues trépignent d’artisans, et de l’Île-à-Vache, à une heure en bateau d’Haïti, où l’absence de véhicules et d’électricité nous plonge dans un monde d’une rare authenticité et d’une rare beauté. Des mondes qui ne sont pas définis par des tendances, mais par l’activité humaine dans sa forme la plus ingénieuse et la plus résiliente. Et avec une fraction de l’empreinte environnementale que nous générons dans notre société dite évoluée…

114


Intérieurs 84

UNE EXPÉRIENCE HAÏTIENNE UNIQUE Un moment unique vécu à Haïti est certainement celui d’y atterrir après le séisme afin de contribuer à la reconstruction qui s’annonçait difficile. La conception et la construction de deux hôpitaux importants, appuyés par des partenaires haïtiens, ont été une démarche d’écoute, d’empathie et d’engagement auprès de la population haïtienne.

HÔPITAL DE JACMEL, SUR LE CHANTIER AVEC PARTENAIRES HAÏTIENS

HÔPITAL DES GONAIVES, HAÏTI

« Les grands projets auxquels nous avons participé, en Haïti, ont été une opportunité incroyable pour nous de développer notre résilience et de relever de nouveaux défis. Ils ont fait de nous de meilleurs professionnels. » SA BANDE SONORE DE VIE La musique me suit partout. « Intouchable et Immortel » de Daniel Bélanger me libère et me transporte à chaque fois que je l’entends.

VACANCES EN FAMILLE

Si je devais choisir ma bande originale pour l’émotion avant tout, je choisirais la bande originale du Seigneur des Anneaux, une musique de John Williams. Je replonge dans le souvenir d’avoir été emmitouflé à la campagne avec nos jeunes enfants à regarder la trilogie pendant des heures. ædifica.com



Intérieurs 84

WHAT COMES NEXT ?

COMME UN LONG

UN NOUVEAU CHAPITRE LE LONG DU FLEUVE

Marie-Josée Lacroix et Philippe Poullaouec-Gonidec ont franchi une nouvelle étape de leur cheminement de vie personnel et professionnel. Ils ont respectivement pris la retraite de leurs fonctions à titre de commissaire au design et de directeur de l’université après plus de 30 ans d’engagement. Marie-Josée se retire après 30 ans d’engagement ininterrompu au sein de la Ville de Montréal. Philippe conclut 35 ans d’enseignement universitaire tout en maintenant ses activités de recherches à titre de professeur émérite. Ils embarquent dans un nouveau chapitre, le long du Saint-Laurent.

117

par photo

TRANQUILLE

Madeleine Champagne Philippe Poullaouec-Gonidec

FLEUVE

MARIE-JOSÉE LACROIX & PHILIPPE POULLAOUEC-GONIDEC


Intérieurs 84

« Pour reprendre les paroles d’Emily Dickinson : Vivre est si surprenant, cela laisse peu de temps pour autre chose. » — Marie-Josée

GALA D’INTRONISATION DE PHILIPPE POULLAOUEC-GONIDEC, MEMBRE DE LA SOCIÉTÉ ROYALE DU CANADA À WINNIPEG, LE 25 NOVEMBRE 2017 - ©SOCIÉTÉ ROYALE DU CANADA, 2017

UN LEGS FANTASTIQUE Après avoir tourné la page de leur parcours professionnel, ils lèguent fièrement et en toute confiance, deux structures qu’ils ont créées, désormais bien implantées au sein de leur institution respective, Design Montréal et la Chaire UNESCO en paysage urbain. Tout au long de leur carrière, ils ont eu l’audace, se heurtant naïvement aux structures publiques municipales et universitaires, de lancer conjointement des projets.

UNE SINGULARITÉ PARTICULIÈRE Nous sommes un couple dont les carrières se sont nourries et accompagnées, animées par une même volonté de contribuer au bien-être collectif. Tous deux à l’emploi de la fonction publique, notre action visait à améliorer la qualité du design des milieux de vie : former, outiller, sensibiliser, promouvoir et défendre une pleine contribution des designers, toutes disciplines confondues, au devenir des villes en pleine mutation. Et ce, tant à l’échelle locale qu’internationale, via notre affiliation institutionnelle et notre implication active au sein des réseaux de l’UNESCO. UN RÊVE À RÊVER Ce vif désir d’initier et de réaliser un projet commun et de portée collective les unit encore. Cette volonté « de refaire le monde ensemble » a toujours été présente. Elle perdure depuis qu’ils se sont rencontrés, en 1986, à l’époque du Centre infodesign dirigé par Ginette Gadoury qui aura été témoin privilégiée de leur rencontre. « Nous avons eu des collaborations particulièrement stimulantes et créatives en matière de coopération internationale où nous avons pu exprimer nos idées et nos valeurs dans des projets concrets à forte résonance sociale, culturelle et économique, notamment en tant que cofondateurs du Festival international des jardins de Métis (Québec) de 1999 à 2004. »

INAUGURATION DE LA TRAVERSE PIÉTONNE DE « MONTRÉAL, VILLE UNESCO DE DESIGN. » (DESIGN DE L'EMPREINTE : STUDIO FEED) À PUEBLA, MEXIQUE, 2017

MARIE-JOSÉE, RÉCIPIENDIARE DU PRIX HOMMAGE AU GRANDS PRIX DU DESIGN, 2017

PHILIPPE ET ANIK SHOONER AU GALA DU GRANDS PRIX DU DESIGN, 2017


Intérieurs 84

DES PISTES D’AVENIR Après avoir milité pendant plus de trois décennies et utilisé diverses stratégies pour l’avancement du monde du design et de l’architecture à Montréal, l’avenir de Marie est potentiellement pluriel. Le Musée régional de Rimouski peut déjà compter sur son expertise au sein de son conseil d’administration. « Aujourd’hui, nous entendons profiter de notre nouvelle liberté et de l’appel à la créativité suscité par la crise sanitaire et environnementale pour contribuer autrement à la réinvention de nos modes de vie et de nos environnements. » TOUR DU ROCHER BLANC (HIVER) - ©PHILIPPE.POULLAOUEC-GONIDEC, 2021

ET MAINTENANT ? « Nous avons déménagé au Bas-SaintLaurent. Nous vivons devant le fleuve et au grand air, tout en maintenant notre pied-à-terre bien-aimé à Montréal. » « Nous apprivoisons ce nouveau lieu de vie que l’on occupait occasionnellement, depuis 13 ans. La crise sanitaire aura eu ceci de salutaire qu’elle nous aura permis de travailler à distance et d’ainsi vivre au quotidien ce lieu porteur d’une transition vers de nouveaux destins. L’horizon est encore indéfini entre les engagements sociaux, les passions et les rêves de l’un et l’autre. Il est encore trop tôt pour indiquer une direction et y mettre le cap. »

TOUR DU ROCHER BLANC - AMBIANCE DU COUCHANT - © PHILIPPE.POULLAOUEC-GONIDEC, 2021

« On ne fera pas un monde différent avec des gens indifférents. » – Arundhati Roy, écrivaine et militante indienne

ET L'ENVIRONNEMENT ? Aujourd’hui, la transition écologique et l’urgence climatique exigent une redéfinition des pratiques et des modèles de développement et d’aménagement urbains, l’utilisation de nouveaux outils et processus et une manière différente de concevoir et de vivre la ville. Pour accompagner leur transformation, Marie estime que les villes ont plus que jamais besoin de la créativité et de la force d’innovation des disciplines du design et de l’architecture. Ces disciplines sont les piliers alliés qui permettront de réussir la transition nécessaire.

119

En décembre 2019, sous sa direction et avec son équipe, et à la suite de vastes consultations et sondages publics, la Ville de Montréal a adopté un Agenda 2030 pour la qualité et exemplarité dans le design et l’architecture. Cette toute première politique municipale pour la ville de Montréal établit et démontre clairement l’étroite corrélation entre les notions de qualité et la capacité des objets, des bâtiments et des espaces urbains à répondre aux impératifs de l’urgence climatique et aux défis de la transition écologique et de l’inclusion sociale, et à assurer le bien-être de tous les citoyens, des générations actuelles et futures.


Intérieurs 84

ACRYLIQUE SUR TOILE L’avenir de Philippe, diplômé des Beaux-Arts en France, est plus circonscrit puisqu’il revient, depuis déjà quelques années, vers sa toute première passion, la création picturale.

3 POINTS FORTS EN 1996 EN 1996 : NOUS AVONS FAIT L’ACQUISITION DE NOTRE CONDO À OUTREMONT. NOUS Y VIVONS ENCORE AUJOURD’HUI. EN 1996, MARIE LANÇAIT LA DEUXIÈME ÉDITION DE COMMERCE DESIGN MONTRÉAL, UN CONCEPT QUI ALLAIT CONQUÉRIR UNE DIZAINE DE VILLES, MONDIALEMENT. ET EN 1996 : APRÈS AVOIR ÉTÉ DIRECTEUR DE L’ÉCOLE D’ARCHITECTURE DE PAYSAGE À L’UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL, PHILIPPE A COFONDÉ LA CHAIRE EN PAYSAGE ET ENVIRONNEMENT AU MÊME ENDROIT EN PARTENARIAT AVEC HYDRO-QUÉBEC ET LE MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC. ET IL L’A DIRIGÉ

LA FEMME DU CARGO (2021 — ACRYLIQUE SUR TOILE : 40 X 40 POUCES — 100 X 100 CM) ©PHILIPPE.POULLAOUEC-GONIDEC, 2021

PENDANT 23 ANS.


Intérieurs 84

ET POUR PHILIPPE ? Durant toute sa vie professionnelle, Philippe a œuvré pour la qualité du cadre de vie et des territoires et il a milité pour la reconnaissance sociale et culturelle du paysage au Québec notamment dans les villes. En regard de son expertise universitaire, l’UNESCO lui accordait en 2003 la Chaire UNESCO en paysage urbain pour déployer des projets en design urbain à l’échelle internationale dans plusieurs villes qui intégraient un enseignement multidisciplinaire et interculturel et un dialogue entre les pouvoirs publics et la société civile. L’engagement international de Philippe depuis plus de 18 ans à travailler main dans la main avec l’UNESCO pour apporter des réponses tangibles aux plans environnementaux, sociaux, culturels et économiques, a été l’occasion d’expérimenter et d’appliquer les Objectifs de Développement durable (ODD) de l’Agenda 2030 des Nations Unies. PHILIPPE PEINT Artiste un jour, artiste toujours ! Diplômé des Beaux-Arts de France, Philippe revient à sa véritable première passion, celle qui lui permet de mettre son mantra en action en contribuant à l’émerveillement quotidien du monde qui nous entoure et en réfléchissant sur l’avenir des territoires et des paysages. VUE SUR PLAGE (2020 — ACRYLIQUE SUR TOILE : 40 X 40 POUCES — 100 X 100 CM) ©PHILIPPE.POULLAOUEC-GONIDEC, 2020

« Faite d’expressions et d’impressions sensibles et joyeuses de corps/ paysages, ma création picturale est une figuration d’instantanées de vie et de regards hédonistes et poétiques envers des lieux. Volontairement narrative et suggestive, elle est toutefois ouverte aux interprétations. »

« Je désire produire du bonheur et de l’émerveillement ; contribuer de tous feux, tous bords, à égayer le regard des autres par l’imaginaire. » — Philippe TOUR DU ROCHER BLANC — AMBIANCE D’ATELIER © PHILIPPE.POULLAOUEC-GONIDEC, 2021

Du bonheur, du soleil, des marées et des paysages pittoresques sont tout ce que nous souhaitons à Marie et Philippe alors qu’ils s’installent dans la belle saison de leur retraite méritée. Marie, Philippe, merci ! philippe.poullaouec-gonidec@umontreal.ca mjlacroix59@gmail.com CONTENU SUR INT.DESIGN :SMOKED MEAT INT71 MARIE-JOSÉE LACROIX



Intérieurs 84

PALINGENESIS

par photo

Madeleine Champagne Antonio De Luca

LECLERC

LE

UN NOUVEAU CHAPITRE

D'ALBERT Palingenesis c’est la renaissance… la nouvelle création ! C’est aussi le titre du tout récent livre d’art qui marque la renaissance arte d’Albert Leclerc, figure internationale iconique de l’architecture et du design.

123


Intérieurs 84

LA RENCONTRE Devant moi, un homme serein qui aime l’hiver, la musique que sa fidèle Radio Rouge Tivoli diffuse, les fruits et légumes frais et même les haricots blancs apprêtés à l’italienne. Je vois un créateur avec un esprit brillant plein d’idées. Je vois un artiste passionné qui nourrit désormais le rêve de réaliser des pièces de céramique géantes, rondes et glorieuses !

UN VENT NOUVEAU L’amoureux de l’Italie et de tout ce qui est beau Albert Leclerc a souhaité se consacrer à la création d’un livre de photographie d’art mettant en valeur les magnifiques objets en céramique conçus et réalisés au cours de sa carrière, en collaboration avec d’éminents artisans italiens. On notera que son travail s’appuie sur l’union, avec ingéniosité, d’une grande variété de travaux céramiques. Ici, la sphère est l’élément principal. Fasciné depuis toujours par la céramique, voilà, avec son livre LE PALLE, l’aboutissement d’une recherche formelle entamée il y a plus de quarante ans…

LA SPHÈRE Depuis l’aube de la Mésopotamie, des érudits et des philosophes grecs comme Thalès, Anaximandre, Pythagore, Platon ou Aristote, ont conçu dès le VIe siècle avant une terre sphérique au centre d’un cosmos sphérique. Albert suit dans les pas de ces penseurs et considère la sphère importante et omniprésente dans son œuvre et dans son livre.

LE PROJET PALLE Voici le troisième livre publié sur le projet LE PALLE. Le premier était en italien, le second, en français, et voici le troisième, en anglais. Les deux premiers livres présentaient très bien la collection. Ce dernier livre, en anglais, est pensé comme un livre à quatre mains, dans lequel le regard posé par le photographe est tout aussi important que la céramique photographiée. Les photos n’ont plus une fonction descriptive. Elles desservent un but évocateur.

124


Intérieurs 84

LE PALLE, A.K.A « LES BOULES » « Le Palle », A.K.A « Les Boules » sont un travail de recherche qu’Albert avait commencé et abandonné dans les années 1970 alors qu’un seul prototype avait été réalisé. Laura Bucciantini et Paola Bartoli ont trouvé dans les archives de l’entreprise du père de Laura, Planula, les multiples dessins originaux et ont voulu, à nouveau, mettre le projet en lumière. Depuis qu’il a repris son travail il y a une dizaine d’années, Albert a créé toutes les pièces de ses archives originales. « Je le vois très occupé à dessiner toujours de nouvelles pièces et à suivre la production chez son céramiste en Toscane. Il est entouré d’une explosion de formes, de couleurs et de joie », raconte Ginette Caron, designer graphique née au Québec, maintenant double nationalité, canadienne et italienne, et lauréate de GRANDS PRIX DU DESIGN. La publication Palingenesis est le témoignage d’un parcours créatif partagé collectivement par Albert et ses amis. CONTENU SUR INT.DESIGN : SMOKED MEAT INT59, 2012

125


Intérieurs 84

126


CE LIVRE C’EST AUSSI LE TRAVAIL PASSIONNÉ DE...

CARLO MICHELI le poète en prose Comme autant de pétales sur les pages, les impressions de Carlo dans la langue de Shakespeare nous fascinent. En voilà une… “At the very moment of creation a fertile drop drips down and impregnates the barren soil of nothingness.”

L’ENCRE DES COLLABORATIONS En période de COVID, produire ce livre a duré quelques années. L’équipe a changé de format à maintes reprises, a réfléchi à la vocation du livre et plus encore. Les réunions de production étaient devenues un moyen de rester en contact et de passer du temps de qualité ensemble.

ANTONIO DE LUCA l’œil du tigre Si la direction du livre vient de Leclerc, qu’on a surnommé Proust, pour son livre exploration minutieuse du sujet, l’illustration du livre dit tout. Les photos, sublimes, sont l’œuvre d’Antonio De Luca dont la pratique personnelle se concentre sur la conception de livres pour les institutions culturelles et les artistes.

GINETTE CARON la chuchoteuse d’idée Ginette Caron est une complice d’Albert depuis longue date. Elle raconte : « Mon expérience avec Albert date de mon arrivée à Milan dans les années 80. Toute ma vie, il a agi comme grand frère, petit frère… mentor. » « Entre vous et moi, j’ai murmuré une proposition à Albert, celle de publier un livre à deux auteurs… le designer et le photographe. » L’idée a dû plaire à Albert. Caron a contribué en choisissant le format du livre, le type de papier, le mode d’impression, la typographie, le choix d’images et plus encore ! »

Il a très bien compris le principe du renouvellement, trouvant dans chaque photo l’essence des objets de Leclerc, qui nous propose un système d’objets intelligents et très beaux.

« Les couleurs fluo, des superpositions, des répétitions, tout me faisait penser à Albert durant ses années pop ! »

MARIA LAURA BUCCIANTINI la marraine Architecte senior du studio architecte Maria Laura Bucciantini à Pistoie, en Toscane, Italie, c’est elle qu’on a surnommée la marraine de la collection. Elle a examiné tous les aspects de la production avec patience et talent, à chaque étape du processus.

EN SAVOIR PLUS ALBERTLECLERCMONTREAL@GMAIL.COM

127


Intérieurs 84


Intérieurs 84

« Les sphères sont intrigantes, maternelles, enveloppantes, elles sont profondément séduisantes, peut-être parce que le monde aussi est une boule. » — Albert Leclerc


Intérieurs 84

LISTE DES ANNONCEURS ALUMILEX

2 EDP 3

PLANTERRA 122

ALUMILEX.COM

EDPINC.CA

PLANTERRA.CA

AMERICAN STANDARD 69

ESPACE PLOMBERIUM 69

PRÉVEL 31

AMERICANSTANDARD.CA

ESPACEPLOMBERIUM.COM

PREVEL.CA

ARTOPEX

131 FOYERS RENAISSANCE 15

RE|NO 49

ARTOPEX.COM

COVAL.CA/RENAISSANCE

MRENO.COM

BROCCOLINI 50

KEBECSON 4-5

SILESTONE 7

BROCCOLINI.COM

KEBECSON.COM

CA.SILESTONE.COM

GROUPE BRIVIA 67

LE SHERBROOKE

BRIVIAGROUP.CA

LESHERBROOKE.COM

SPA-EASTMAN.COM

CENTRE DE PLOMBERIE JEAN LÉPINE 48

LUMIGROUP 132

STONE TILE 9

PLOMBERIEJEANLEPINE.COM

LUMIGROUP.COM

STONE-TILE.COM

50

SPA EASTMAN 116

COSENTINO 7 MANSFIELD 67

TEKNION 11

COSENTINO.COM

MANSFIELDCONDOS.COM

TEKNION.COM

COVAL 15

MONTAUK SOFA

COVAL.CA

MONTAUKSOFA.COM

TUSCHSEATING.COM

ÉLÉMENT DE BASE 106

NEWTECHWOOD 8

VICOSTONE 13

ELEMENTDEBASE.COM

NEWTECHWOOD.CA

VICOSTONE.CA

NEXX DESIGN 70

WALL-OUT 68

NEXXDESIGN.COM

WALL-OUT.COM

25 ANNÉES À PROMOUVOIR L’EXCELLENCE EN DESIGN, ARCHITECTURE ET ENVIRONNEMENT BÂTI !

6 TUSCH SEATING 87

3 numéros exclusifs / an Abonnez-vous et économisez plus de 25 % Rendez-vous sur int.design

Magazine INTÉRIEURS 1080 rue Sainte-Hélène, Longueuil QC J4K 3R9 Canada T : 450 651-3630 F : 450 651-8520 info@agencepid.com

Commande en ligne int.design