Page 1

et aussi : des idées de menus, des recettes, du shopping, une escapade EN IRLANDE

nutrition & bien-être 8 423263 900962

trimestriel · NuMéRO # 4 Prix UE : 2,40 E · Usa: $2,99

00004

Beauté Le Soleil au menu

témoignages depuis

Olivia RUIZ

l’étoile filante

salon-de-provence

22 24

Kg

en moins

BEZIERS

Kg

en moins

Environnement bien manger sans se ruiner

En forme

cet été, on se met au sport

bIEN-êTRE

La faim justifie les moyens ?


éditorial

ET AUSSI : DES IDÉES DE MENUS, DES RECETTES, DU SHOPPING, UNE ESCAPADE EN IRLANDE

NUTRITION & BIEN-ÊTRE TRIMESTRIEL · NUMÉRO # 4 PRIX UE : 2,40 % · USA: $2,99

Olivia RUIZ

Beauté LE SOLEIL AU MENU

TÉMOIGNAGES DEPUIS

L’ÉTOILE FILANTE

SALON-DE-PROVENCE

22 24

Kg

EN MOINS

BEZIERS

En forme

CET ÉTÉ, ON SE MET AU SPORT

Kg

EN MOINS

Environnement BIEN MANGER SANS SE RUINER

BIEN-ÊTRE

LA FAIM JUSTIFIE LES MOYENS ?

Direction : Vanessa Revuelta Directeur de la publication : Olivier Roques Direction Technique : Natacha Alonso-Gil Direction Marketing & Communcation : Céline Valatx Conception et rédaction : Ageel 18, rue des Couteliers 31000 Toulouse Tél. : 05 61 14 78 31 Coordination : Céline Valatx Chef de projet : Léa Daniel Secrétariat de rédaction et révision : Carole Lafontan Rédaction : Natacha Alonso-Gil, Jeanne Ballair, Gwenaelle Conraux, Melle G, Karine Jamin, Delphine Marc, Nicolas Mathé, Geoffrey Tarroux. Remerciements aux diététiciennes nutritionnistes des centres Naturhouse, pour leurs contributions aux différentes rubriques de Peso Perfecto. Mise en page : Cécile Fauré, Christophe Gentillon, Lucie Philippe Maquette : Ageel Iconographie : Tourism Ireland Imagery, Hugo Da costa, Patrick Urvoy, Istock Photo, Fotolia, Archives Éditeur : Naturhouse Sarl 9, rue François Arago - 81000 Albi Tél. : 0820 08 07 06 ISSN 1968-0716

Sous le soleil

exactement…

D

ans ce numéro estival, la belle Olivia Ruiz, chanteuse pétillante et inclassable, nous accorde une interview exclusive pour la sortie de son dernier album. Notre dossier « bien-être » consacre ses pages à une sensation bien connue de tous, la faim entre les repas ! Connaître les mécanismes de la faim, gérer ses envies de grignotage… autant de solutions et de conseils que vous apporte Peso Perfecto pour clarifier le sujet. L’été, cette saison placée sous le signe du soleil, est l’occasion d’aborder la question du bronzage et de découvrir les impacts de l’alimentation sur votre peau. Nous en profiterons également pour vous exposer l’importance

d’une activité physique et vous présenter des sports ludiques de plein air. Vous découvrirez les deux témoignages réalisés en direct de Béziers et de Salon-de-Provence : de belles victoires pour atteindre leur poids idéal, obtenues grâce à la volonté des témoins, l’aide et les précieux conseils des diététiciennes nutritionnistes. Vous trouverez enfin des recettes savoureuses intégrées à 14  jours de menus équilibrés et de nombreuses recommandations. En espérant que vous apprécierez cette nouvelle édition, toute l’équipe de Peso Perfecto vous souhaite un très bel été, sous le signe de la santé et du bien-être. l

Impression : Ediciones Reunidas Grupo Zeta C/Consejo de ciento 425 08009 Barcelona Abonnements : Naturhouse Sarl 9, rue François Arago 81000 Albi Tél. : 0820 08 07 06 Dépôt légal à parution - en cours Tirages : 25 000 exemplaires Contact : redaction@pesoperfecto.fr Peso Perfecto est une marque déposée

www.pesoperfecto.fr Ne pas jeter sur la voie publique. L’éditeur décline toute responsabilité quant aux visuels, photos, libellé des annonces, fournis par ses annonceurs, omissions ou erreurs figurant dans cette publication. Tous droits d’auteur réservés pour tous pays. Toute reproduction, même partielle, par quelque procédé que ce soit, ainsi que l’enregistrement d’informations par système de traitement de données à des fins professionnelles, sont interdites et donnent lieu à des sanctions pénales.

Vanessa Revuelta Directrice de PESO PERFECTO

3


Sommaire

12 44

40 3

éditorial

6 courrier des lecteurs

Un problème ? Une idée ? Une question ? Envoyez-nous vos lettres, nous les publierons.

8 la spécialiste vous répond 10 actualités

Toutes les nouveautés santé et diététique.

12 rendez-vous avec...

Olivia Ruiz

La belle Miss Météores nous accorde une interview où elle dévoile avec pudeur les différentes facettes de sa personnalité et nous amène dans les coulisses de son dernier album. Rencontre avec une femme passionnée.

16 interviews Naturhouse

Cathy Wattez, gérante du centre Naturhouse de Béziers. Céline Carrette, diététicienne-nutritionniste du centre Naturhouse de Salon-de-Provence (p.20)

32

18 1 KG de moins, 1 espoir en plus

Jean-Philippe a perdu beaucoup de poids, il témoigne depuis Béziers. Corinne explique comment elle a perdu ses nombreux kilos en trop à Salon-de-Provence (p.22)

24 bien-être

La faim justifie les moyens 30 bien manger

Les bienfaits des aliments de saison 4

Aubergine, figue, pastèque… ne manquez pas le rendez-vous de l’été !


NUTRITION & bien-être

32 focus

Antioxydants contre radicaux libres

Les antioxydants sont naturellement présents dans beaucoup d’aliments. Petit tour d’horizon des ingrédients à privilégier.

34 menu 14 jours

Un plan diététique, équilibré, sain et savoureux concocté par une professionnelle de la nutrition, à suivre pendant 14 jours.

36

36 recettes

Noix de Saint-Jacques poêlées, courgettes gratinées, pain maison multicéréales, et verrines de pana cotta aux framboises : quatre idées faciles à réaliser, savoureuses et diététiques.

40 En forme

Cet été, on se met au sport !

Quelques exemples d’activités de plein été faciles à pratiquer et idéales pour se dépenser tout en se vidant l’esprit.

44 beauté

Le soleil au menu

Le soleil est enfin arrivé et vous vous demandez comment être bronzé(e)s sans que votre peau ne prenne trop de risque. Facile ! Il suffit de bien manger.

48 mode

L’accessoire, tellement indispensable !

48

Pour vous guider au mieux dans le grand jeu de l’accessoirisation, Peso Perfecto passe en revue, des pieds à la tête, pour les grands comme pour les petits, ce qui se fait de mieux pour la belle saison.

52 Horizon

L’Irlande

Terre à la culture millénaire, forte de son âme celtique, l’Irlande offre un parfait compromis pour un dépaysement garanti et un voyage abordable haut en couleur.

56 Culture

Le guide culturel, pour ne rien manquer des sorties cinéma, films, livres, musique... à apprécier seul ou en famille.

58 en vitrine

Zoom sur des produits en vue

Bien-être, diététique, forme… Le guide d’achat essentiel pour bien se repérer dans les étals de l’été.

60 environnement

Bien manger sans se ruiner 62 publireportage Valbusenda : la vinothérapie

66 le prochain numéro

52 5

4


Courrier des lecteurs La rédaction de Peso Perfecto répond à toutes vos questions. Il suffit de les envoyer à redaction@pesoperfecto.fr

J’ai souvent peur d’avoir une mauvaise haleine. Existe-t-il des solutions vraiment efficaces ? Janine Boissier, Reims (51)

+

Au réveil, je me souviens rarement de mes rêves, comment expliquer cela ? Emmeline Jacquet, Amiens (80)

+

Nos rêves jouent un rôle primordial lors du sommeil. Les psychologues considèrent ces visions nocturnes comme le reflet de significations inconscientes. Les rêves dont on se souvient sont la plupart du temps les derniers de la nuit. Le fait d’oublier ses rêves résulte souvent du manque d’attention que l’on y porte. Avec plus de concentration au réveil et avec un peu l’expérience, il vous sera possible de reconstituer vos songes. La meilleure solution reste de prendre des notes au réveil pour préserver ces pensées qui s’évanouissent généralement dès le saut du lit. l

Les raisons de la mauvaise haleine sont aujourd’hui bien connues. Des bactéries trouvent refuge sur les sillons de la langue et laissent échapper des composés soufrés à l’origine de l’odeur lors de l’expiration. Mais d’autres raisons peuvent venir amplifier ce phénomène, parmi lesquelles les problèmes de dents et de gencives... Le meilleur remède reste de se brosser les dents, sans oublier la langue, les gencives intérieures, les joues et le palais. Pensez également à boire de l’eau, une bouche sèche favorise les risques de mauvaise haleine. D’autres astuces à vérifier par vous-mêmes circulent ça et là : manger une carotte crue, croquer un grain de café, déposer une goutte d’huile essentielle de lavande... Mais rien n’est encore vraiment prouvé ! l

Mes amis me conseillent de faire appel à un wedding-planner pour l’organisation de mon mariage. En quoi peutil m’aider ? Eva Lombard, Orange (84)

+Les wedding-planners sont des Que signifie « commerce équitable » ? Pierre-Olivier Thibault, Béziers (34)

+

Le commerce équitable vise à favoriser des échanges plus justes et à aider les producteurs des pays en développement afin d’améliorer leur condition de vie. Ceci passe par la garantie de rémunérations décentes pour que chacun puisse vivre de sa production. Les associations de commerce équitable sélectionnent les producteurs qui répondent à certains critères et qui acceptent de suivre un cahier des charges garantissant un fonctionnement de l’exploitation respectueux et démocratique. À travers ça, il y a l’idée d’une coopération dans la durée, d’échanges durables. Mais ces labels permettent également de sensibiliser les consommateurs sur les conditions de production et les inégalités entre le Nord et le Sud. l

6

J’ai plus de quarante ans, j’aimerais bien me mettre à la musculation ? Est-il trop tard ? Que vais-je y gagner ? Jean-Michel Morné, Bègles (33)

+

Passé la quarantaine, la masse musculaire s’affaiblit parallèlement à un changement de la distribution graisseuse dans le corps. Sous l’effet de l’âge, les dépenses musculaires et les capacités respiratoires s’atténuent. Mais il n’est jamais trop tard pour s’entretenir et des études montrent que les dégradations musculaires peuvent en grande partie être atténuées par des activités physiques régulières. La musculation, encadrée par des personnes compétentes, ne vous fera que le plus grand bien, tant sur le plan musculaire qu’au niveau cardiaque, pulmonaire ou articulaire. Et n’oubliez pas que l’inactivité est souvent le pire ennemi pour le corps et l’esprit… l

coachs personnalisés, chargés de vous conseiller ou de prendre en charge la totalité de l’organisation de votre mariage. Ils vous soulagent ainsi du poids de l’organisation et permettent d’éviter les crises de nerfs dues aux préparatifs. Leur mission consiste avant tout à s’adapter à vos désirs jusqu’au moindre détail de l’organisation et à cerner vos goûts afin de les mettre en œuvre dans une organisation harmonieuse, du traiteur au fleuriste en passant par le coiffeur. Les agences prennent de 300 à 500 € pour de simples conseils et de 3000 à 5500 € pour une prise en charge intégrale. Le prix à payer pour économiser votre énergie avant le grand jour. l


La spécialiste répond

Natacha Alonso-Gil Directrice technique Naturhouse Nutrition & Diététique Expert en rééducation alimentaire Posez toutes vos questions à notre spécialiste : redaction@pesoperfecto.fr

Beauté intérieure

Quels aliments faut-il privilégier pour avoir de beaux cheveux et une peau nette ? Stéphanie Gabarroux, Toulouse

+

Pour avoir un joli corps, beaucoup pensent d’abord aux produits cosmétiques. Mais ne perdons pas de vue que nous sommes ce que nous mangeons et que nos habitudes alimentaires ont des conséquences sur notre peau et notre corps. La peau et les cheveux ont en effet besoin de se nourrir comme n’importe quel autre organe, alors pour avoir une jolie peau et de beaux cheveux forts et brillants, le secret beauté c’est de bien manger ! Pour la peau, pensez au zinc, aux huiles végétales et aux vitamines C et E. Vous trouverez le zinc dans les fruits de mer, les poissons, et les céréales complètes. Vous trouverez les huiles végétales dans les poissons gras, les fruits secs, l’avocat, les olives et les huiles végétales. Les vitamines C et E sont abondantes dans les fruits et légumes frais, les oléagineux, les céréales complètes et les huiles végétales. Pour les cheveux, pensez au zinc, aux vitamines B et au fer. Les vitamines B se trouvent dans les céréales complètes, la viande, le poisson, les œufs et la levure de bière. Vous trouverez le fer dans les coquillages, le cacao, foie et abats… Enfin, n’oubliez pas que l’eau est indispensable à la peau. l

L’heure du goûter

Comment bien choisir sa collation ? Bernard Buisson, Grenoble

+

La collation peut être à la fois source de déséquilibre alimentaire ou au contraire, contribuer à équilibrer les apports alimentaires d’une journée.

8

blancs mais aussi de la viande et du poisson. Les laitages et fromages sont en effet importants pour les apports en protéines, calcium, et vitamines qui vont compléter le lait et permettre au bébé de varier les desserts. Il n’est pas nécessaire de sucrer les laitages s’il les apprécie nature. Quant à la viande et au poisson, ils représentent un apport important en protéines et en fer. À introduire quand le repas de légumes ne contient plus ou peu de lait. Enfin, à partir de 8 mois, testez des recettes simples avec quelques-uns de ces ingrédients, puis dès un an, vous pourrez passer à des recettes plus complexes avec des œufs. l

É-LI-MI-NER

Il est donc important de bien choisir les aliments qui la composent ! Une bonne collation doit être rassasiante, pauvre en sucre rapide et en graisse, et riche en vitamines, sels minéraux et fibres. La collation ne doit pas non plus remplacer un repas, mais bien le compléter. Idéalement, la collation se compose d’un fruit, éventuellement accompagné d’un laitage et/ou d’un produit céréalier complet. Et bien entendu, n’oubliez pas de vous hydrater. l

Tous petits

Quelles sont les étapes dans la diversification des repas des bébés ? Léa Ganet, Brest

+

Si le lait est au centre du repas du bébé, à partir du 4e ou du 5e mois, il est souvent prêt à la transition vers d’autres aliments. Le faire plus tôt est déconseillé car cela favoriserait des réactions autoimmunes. La diversification alimentaire se fera donc doucement, pas plus d’un nouvel aliment à la fois. À partir de cet âge, vous pouvez ajouter à l’alimentation de bébé quelques céréales sans gluten (farines infantiles) et des fruits ou des légumes sous forme de compotes et de purées. Evitez tout de même les légumes qui peuvent leur donner des gaz (navets, salsifis, choux). À partir de six mois, vous pouvez lui faire goûter des yaourts, des fromages

Je fais beaucoup de rétention d’eau et j’ai de la cellulite. Y a-t-il des aliments à éviter ?  Maryse Louis, Montpellier

+Principalement localisée sur les

hanches et les fesses, la cellulite est le résultat d’une accumulation de graisses, d’une mauvaise circulation sanguine et d’une diminution de l’élasticité de la peau. Ces cellules graisseuses sont organisées en grappes séparées par des cloisons de tissu conjonctif. S’ils sont trop gros, ces adipocytes traversent ces cloisons et poussent la peau vers le haut, formant de petites protubérances. C’est la fameuse peau d’orange. De plus une mauvaise circulation sanguine amplifie la formation de cellulite car l’eau contenue dans la circulation sanguine s’infiltre dans les adipocytes et les gonfle. C’est ce que l’on appelle la rétention d’eau. Au niveau de l’alimentation, l’un des principaux responsables de la cellulite est le sodium. Cet élément minéral contenu dans le sel retient en effet l’eau dans les cellules de l’organisme. Les aliments riches en sel sont donc à éviter : charcuterie, fromage, plats industriels, boîtes de conserve, eaux gazeuses. Au final, pour éviter la cellulite la meilleure solution demeure une alimentation équilibrée (pauvre en sucre et en graisses saturées) associée à une activité physique régulière et à une bonne hydratation. l


Actualités UNE VALéRIANE ET AU LIT !

L

BIEN DANS SON COUPLE, BIEN DANS SON LIT…

e sommeil a une importance primordiale dans notre état physique et mental de tous les jours. À ce titre, la racine de la valériane, une plante naturelle notamment utilisée pour les parfums, présente des propriétés pharmacologiques intéressantes. Une utilisation à long terme de la plante révèle des vertus sédatives et apaisantes qui permettraient de réduire les troubles du sommeil et l’anxiété. Loin des somnifères et des anxiolytiques, la plante ne présente aucun effet sur le comportement et n’entraîne aucune réaction addictive. Mais bien que naturelle, sa consommation doit avoir fait l’objet d’un avis médical. n

E

t si la qualité du sommeil chez la gente féminine dépendait du bonheur dans le mariage. Une étude américaine montre qu’il y a en effet un lien de cause à effet. Les problèmes maritaux sont ainsi corrélés avec un sommeil instable et l’insomnie. Les explications de ce phénomène n’ont à ce jour pas été découvertes. Il est probable que les hormones consécutives au sentiment amoureux jouent en faveur du sommeil, audelà de l’économie en stress que permet l’harmonie dans le couple. Mais quand on sait que l’activité physique peut permettre de mieux dormir… n

OMEGA 3 ET PERSONNES ÂGÉES

U

ne étude menée par le Centre de Recherche Inserm montre que la présence en quantité d’acides gras Oméga 3 à longue chaîne (dits EPA) dans l’organisme engendre une moindre exposition à l’état dépressif chez les personnes âgées. Ces nutriments, présents dans les huiles de colza, de noix et de soja ainsi que dans les poissons gras, s’avèrent indispensables au bon développement du système nerveux central. Ils auraient tendance à réduire le vieillissement cérébral et les risques de troubles neuropsychiatriques parmi lesquels la dépression. Si les mécanismes sous-jacents à ces résultats ne sont pas encore bien définis, il est établi que la consommation d’aliments à forte teneur en EPA est d’autant plus conseillée chez les personnes âgées, plus exposées à la dépression, pour qui ces nutriments deviennent de moins en moins efficaces. n

MARCHER 100 PAS PAR MINUTE

A DÉTeCTER L’OBÉSITE DÈS LA PETITE ENFANCE

A

lors que l’obésité est en train de devenir un problème sanitaire majeur, une étude américaine démontre l’importance de la petite enfance dans ce fléau aujourd’hui très répandu. Une prise de poids trop rapide dans les six premiers mois d’un nourrisson entraînerait une augmentation de 40 % des risques d’obésité à l’âge de 3 ans. Sans en démontrer pour autant les causes, cette recherche questionne les comportements alimentaires attribués à l’enfant, sachant que les risques élevés pour que le surpoids collecté avant l’âge de 5 ans persiste à l’âge adulte. n

10

méliorer sa santé sans trop d’efforts, c’est l’équation qu’ont cherché à résoudre les chercheurs des Centers for Disease Control and Prevention. Une « activité modérée » correspondrait à 150 minutes de marche par semaine. Il n’est pas ici question de promenades, mais plutôt d’une marche rapide permettant d’élever la fréquence cardiaque et de dépenser de l’énergie. Des séquences de 1000 pas par 10 minutes pour commencer, puis de 3000 pas par 30 minutes permettraient, selon les résultats de l’étude, de réduire les risques de maladies cardiovasculaires. n

LE BROCOLI POUR LUTTER CONTRE LE CANCER DE L’ESTOMAC

L

’American association for cancer research vient de publier une étude montrant que la consommation de brocoli contribue à éliminer les bactéries Helicobacter pylori, responsables du cancer de l’estomac. Sous l’effet de la molécule anti cancérigène dite « sulforaphane » présente dans le légume, ils ont observé une baisse significative de la maladie chez les patients ayant mangé des brocolis pendant huit semaines. Une nouvelle alternative pour lutter contre le deuxième cancer le plus répandu et meurtrier au monde. Si cette affection est de moins en moins présente dans les pays développés, cette recherche peut permettre aux pays qui ne peuvent se procurer des antibiotiques de développer des régimes nutritionnels adaptés au cancer. n


LE THÉ BRûLANT, CANCÉRIGÈNE ?

U

LE SEL, UN ANTIDÉPRESSEUR ? 

ne recherche menée sur les habitants du nord de l’Iran a révélé un nombre très élevé de cancers de l’œsophage malgré une très faible consommation de tabac et d’alcool dans cette région. Mise en cause, la consommation de thé trop chaud, chez cette population de fervents buveurs de thé. La boisson, consommée régulièrement au-delà de 65°C doublerait les risques de cancer de l’œsophage et les multiplierait par huit au-dessus de 70°C. Il est donc fortement conseillé de laisser le thé reposer cinq à dix minutes avant de le boire. Cette étude est d’autant plus pertinente qu’elle concerne la boisson la plus consommée au monde. n

LA VIANDE ROUGE, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

C

’est désormais bien connu, le sel présente de nombreux effets néfastes pour la santé en favorisant notamment l’hypertension artérielle et les maladies cardiaques. Malgré cela, un chercheur en psychologie de l’université de l’Iowa a découvert que le chlorure de sodium pourrait avoir un effet antidépresseur. En l’absence de sel dans leurs aliments, ses rats de laboratoire ont eu tendance à refuser des activités auparavant appréciées (boire des boissons sucrées…). Cette propension naturelle du sel à jouer sur notre humeur serait peut-être à l’origine de sa surconsommation. Mais on a assurément plus à perdre qu’à gagner. n

P

as moins de 500 000 dossiers d’individus de 50 à 71 ans ont été examinés dans une enquête menée par l’Institut américain du cancer. La consommation de viandes rouges y est mise en cause. Ses plus fervents consommateurs présentent un risque de mortalité plus de 30 % supérieur aux personnes qui en consomment le moins. Plusieurs raisons sont avancées : les cuissons à haute température (barbecue…) qui génèrent des composants cancérigènes, mais aussi la teneur élevée en graisses saturées et en cholestérol. Selon les chercheurs, une moindre consommation de viande rouge pourrait alors éviter plus de 10 % des décès. n

EFFACER LES SOUVENIRS TRAUMATISANTS ?

L

a revue Nature Neuroscience a dernièrement publié une étude hollandaise qui pose une nouvelle fois la question de l’éthique dans la médecine. Un médicament initialement utilisé pour réguler la tension artérielle, le Propanolol, s’est avéré avoir d’autres propriétés. Les chercheurs ont démontré, en diffusant des images d’araignées à des volontaires, que la prise de ce médicament diminue les émotions et les peurs. Les souvenirs concrets restent présents alors que les souvenirs émotionnels et les traumatismes sont atténués. Mais cette découverte interroge du même coup la modification de la personnalité des individus à travers la suppression d’émotions qui constituent une partie de leur être. n

LES FRANÇAIS MANGENT MIEUX

L

es français semblent avoir intégré une éthique alimentaire. En effet, un récent sondage mené par CEGMA TOPO révèle une certaine méfiance des consommateurs envers les produits proposés par nos grandes surfaces (70 % pensent que les industriels devraient faire plus d’efforts pour proposer une alimentation plus saine). Parallèlement, une conscience alimentaire semble émergée : 68 % des individus déclarent s’approvisionner, au moins de temps en temps, directement chez les producteurs  ; 70 % essaient de respecter les règles de base pour une alimentation équilibrée, saine et diversifiée. Une nouvelle encourageante face aux problèmes d’obésité. n

MINCIR AVEC SA BROSSE À DENT

À

l’heure où seul un français sur cinq déclare se laver les dents trois fois par jour, une recherche toute récente risque bien d’en réconcilier plus d’un avec sa brosse à dent. Brosse à dent et minceur, à priori, pas de rapport. Pourtant, cette étude menée par le docteur japonais Takashi Wada établie une relation entre l’Indice de Masse Corporelle et la fréquence des brossages de dents. Mais alors, l’hygiène dentaire ferait-elle maigrir ? Il est peu probable qu’une bonne hygiène dentaire engendre en elle-même une perte de poids. Le lien de causalité est vraisemblablement dû au fait que le brossage permet de marquer une rupture avec la fin du repas, et de ce fait d’éviter les grignotages. Quoi qu’il en soit, cette méthode, d’une double utilité, reste accessible à tous et sans danger pour la santé, bien au contraire... n

11


Rendez-vous avec…

Olivia

Ruiz

« J’aime me dire que c’est moi qui fait la pluie et le beau temps dans le ciel de ma vie » Alors qu’elle effectue une tournée dans toute la France, la belle Olivia Ruiz nous accorde une interview où elle dévoile avec pudeur les différentes facettes de sa personnalité et les coulisses de son dernier album Miss Météores. Entre doutes et sacré tempérament, rencontre avec une femme passionnée. Texte Delphine Marc Photos Yann Orhan

Votre troisième album, Miss Météores, est sorti le 13 avril dernier. Dans quelles conditions l’avezvous préparé ? Les premiers jets d’écriture sont apparus pendant la tournée de mon album La Femme chocolat. Puis j’ai continué à écrire, chanson après chanson, pendant ma tournée et ma promo en Espagne. Enfin pendant les quelques mois où j’écrivais pour d’autres artistes, j’en ai profité également pour finir mes propres chansons. Tout ça s’est fait sur plusieurs années, de façon complètement éparse et sans pression. Qui est intervenu pour la réalisation de cet album ? J’ai écrist toutes les chansons de l’album, sauf la chanson cachée qui est un titre d’Allain Leprest et les deux chansons de Coming Soon et de Lonely Drifter Karen. Pour ce qui est de la composition de la musique, c’est mon compagnon Mathias Malzieu (Dionysos, ndlr) et moi. Et pour la réalisation, c’est encore Mathias Malzieu et Alain Cluzeau. Pourquoi avez-vous choisi Miss Météores comme titre ? C’est un titre à tiroir qui raconte plein de

12

choses. Un météore c’est une chose qui ne fait que passer et en même temps s’il percute un corps solide, il s’ancre à tout jamais. Avec ce titre, j’aime aussi me dire que c’est moi qui fait la pluie et le beau temps dans le ciel de ma vie. On connait l’importance que vous accordez à la famille. Quelle place lui avez-vous réservé dans cet album ? Oui c’est vraiment un plaisir d’avoir ma famille auprès de moi. Mon père et mon frère sont en featuring sur deux chansons  : mon père chante avec moi dans Quedate et mon frère en slam à la fin du titre Le Saule Pleureur. Dans le titre La Mam’, c’est ma mère qui est l’inspiratrice de la chanson mais il y a quand même une grande part d’imagination… Vos textes sont débordants d’imagination. De quel univers vous êtesvous inspiré ? Depuis mon enfance j’aime raconter des histoires. C’est même une chose qui me poursuit car aujourd’hui encore, que ce soit dans ma vie quotidienne ou dans mon métier, je joue beaucoup avec mon imagination. J’ai voulu que cet album soit à la fois plein du monde de l’enfance et proche de l’univers ciné-

matographique de Pedro Almodovar. Dans certaines chansons comme Peur du noir, on retrouve également une atmosphère inquiétante et féérique. Qu’est-ce que vous a apporté l’écriture de cet album ? L’écriture de Miss Météores m’a fait mettre le doigt sur des choses qui me travaillent au quotidien. En fait, cet album m’a surtout permis de réconcilier mon personnage public et ce que je suis au quotidien en tant que femme, c’est-à-dire quelqu’un de très

Miss Météores, troisième album d’Olivia Ruiz, sorti le 13 avril dernier.


Olivia Ruiz cherche toujours son image entre lumière et fragilitÊ.

13


Rendez-vous avec… Profession Chanteuse

Olivia Ruiz a entamé sa tournée en France au début du mois de mai.

déterminée et en même temps qui est souvent dans le doute. La pochette du disque avec la photo de moi habillée en poupée illustre parfaitement cela : une partie de moi est lumineuse et l’autre partie plus fragile.

ver de quoique ce soit. Et je ne suis pas non plus très sportive mais je suis quelqu’un de très dynamique. J’aime danser sur scène, ça me permet de garder la ligne malgré mes quelques excès.

amis, acheter un nouveau disque, le découvrir sur ma chaîne et me dire qu’il est à la hauteur de ce que j’avais envie d’entendre, aller boire un verre avec mes musiciens, aller faire les magasins avec mes copines…

Quel regard portez-vous sur vousmême ? Je ne suis pas du tout à l’aise avec mon image et c’est bien pour ça que je hais les séances photos. On ne devrait pas imposer ce genre de chose aux femmes ! (rires). C’est compliqué d’être une femme parce qu’on a le corps qui change sans arrêt et alors on doit sans cesse s’adapter.

Êtes-vous attentive à votre look ? Oui et je m’amuse beaucoup avec les fringues. Je peux d’ailleurs très bien mélanger du Chanel avec du H&M. Mais je suis surtout une adepte de la marque Manoush et de Repetto pour les chaussures.

En tournée, comment vivez-vous la vie nomade ? De façon générale, je suis quelqu’un qui aime voyager et depuis que j’ai 16 ou 17 ans, je suis tout le temps en train de passer d’un bus à l’autre. J’adore faire ma valise pour partir et j’adore la défaire quand je rentre chez moi. Je me considère comme une vraie saltimbanque ! Et pour trouver l’endurance nécessaire, je compte sur l’adrénaline des concerts parce que je n’ai pas encore de coach de sportif ! (rires)

Selon vous, qu’est-ce qui fait qu’une femme est belle ? C’est quand elle est amoureuse ! Faîtes-vous attention à votre ligne ? Non, je ne fais pas très attention à ce que je mange. En fait, je suis très gourmande et je n’aime pas me pri-

14

◗ Olivia Ruiz a grandi dans le Café familial d’un petit village de l’Aude. Avec un père musicien et chanteur, la jeune fille baigne très tôt dans la musique. À l’âge de 15 ans, elle chante dans un groupe de rock local puis se produit dans les bars et autres lieux avec un guitariste, interprétant des standards de la chanson française. En 2001, Olivia Ruiz participe à la première édition de la Star Academy, mais l’apprentie chanteuse n’y trouve pas ses marques. Olivia Ruiz profite de cette période pour développer un univers musical décalé et sortir un album qui lui ressemble. Le bon accueil qui est fait à ce dernier, lui permet de préparer La Femme chocolat, toujours entourée des mêmes personnes, auxquelles vient se rajouter celui qui deviendra son compagnon, Mathias Malzieu, le chanteur du groupe Dionysos. Ce second album remporte un vif succès et propulse Olivia Ruiz en tête des hits parades. En 2007, elle remporte deux Victoires de la musique. Aujourd’hui à 29 ans, Olivia Ruiz sort son troisième album Miss Météores et représente une valeur sûre de la scène française.

Que trouve-t-on dans votre sac à main ? On peut trouver des disques, des trousses de toutes les formes et de toutes les couleurs remplies d’homéopathie… de tout et n’importe quoi en fait, c’est hyper bordélique ! Quels sont vos petits bonheurs du quotidien ? Un bon repas, un moment avec des

Comment gérez-vous la célébrité ? J’ai gardé des relations très simples avec les gens, que ce soit pendant mes concerts ou quand je fais les


« Je suis quelqu’un de très dynamique. J’aime danser sur scène, ça me permet de garder la ligne malgré mes quelques excès » courses dans mon quartier. Les gens sont gentils avec moi, pas du tout dans l’hystérie comme avec certains artistes, donc c’est super agréable. Je suis très heureuse et je savoure mon succès. Et votre image de fille du sud ? Je revendique totalement de venir de l’Aude et je suis fière de ce département que j’adore. Alors tant mieux si cette image me colle à la peau ! Quels sont vos projets d’avenir ? Je vais participer à un projet cinématographique où j’incarnerai la voix de mon personnage Miss Acacia dans le film d’animation 3D La mécanique du Cœur, adapté du roman de Mathias Malzieu. Mais pour le moment, je défends mon album de tout mon cœur avant de penser à de nouveaux projets parce qu’il s’agit de faire bien ce que je commence à peine aujourd’hui ! n

15


Interview Naturhouse C’est dans le centre Naturhouse de

Béziers que Jean-Philippe Garcia a perdu 24 kg

Cathy Wattez,

gérante du centre Naturhouse de Béziers

« 100 % de mon travail est consacré aux clients » Texte JEANNE BALLAIR photos Hugo da Costa

C’est en janvier 2007 que Cathy Wattez s’est lancée dans l’aventure en devenant gérante d’une des premières franchises Naturhouse. Aujourd’hui, entre deux rendez-vous, elle prend le temps de témoigner sur les satisfactions de son métier. Qu’est-ce qui vous a motivé à ouvrir un centre Naturhouse ? Ancienne commerciale dans l’immobilier, j’avais envie de créer ma propre entreprise. J’étais par ailleurs très attirée par la diététique et l’univers de l’amincissement. J’ai donc contacté le directeur du réseau Naturhouse pour devenir franchisée de la marque et j’ai tout de suite été séduite par le concept. En quoi consiste votre métier de gérante chez Naturhouse ? Je suis très présente dans le centre parce que l’aspect relationnel avec nos clients est primordial. En fait, 100 % de mon travail est consacré à eux. Je cherche à bien les connaître, à comprendre leurs attentes, et à savoir s’ils sont contents de leurs résultats. Je suis là pour les encourager dans leur perte de poids. J’ai également une relation très complémentaire avec la diététicienne et l’assistante. Que vous apporte ce métier ? J’aime la convivialité qui règne dans le centre et les rapports privilégiés que

16

j’ai avec les clients. C’est un vrai bonheur que de faire perdre du poids aux clients. Les clients ressortent véritablement transformés et sont fiers de me montrer les résultats. C’est un fait très gratifiant. J’éprouve tellement de satisfaction à faire ce métier que j’ai ouvert un autre centre Naturhouse en janvier 2008 à Narbonne. n

BÉZIERS (hérault) 21, av. Maréchal Foch 04 67 48 57 22 Plus de 1700 centres, voir pages 64 et 65


Jennifer Fernandez, diététicienne nutritionniste du centre Naturhouse

« Chaque kilo de perdu fut une victoire pour lui et pour moi » Pour Jennifer, le nouveau titre « diététicienne nutritionniste  » en vigueur depuis octobre 2008 est là pour rappeler leur rôle d’experte de la nutrition. Un rôle que la jeune femme prend d’ailleurs très à cœur en distillant chaque jour de précieux conseils à ses clients et en les accompagnant dans leur combat contre les kilos.

I

l y a un an, Jennifer rencontrait pour la première fois, Jean-Philippe dans le centre de Béziers. Pendant 24 semaines, cette diététicienne a participé à la métamorphose de JeanPhilippe et revient aujourd’hui pour les lecteurs de Peso Perfecto sur cette histoire couronnée de succès. Jennifer, comment s’est passée la première consultation avec JeanPhilippe ? Je me souviens que Jean-Philippe était vraiment désespéré et méfiant en arrivant au centre. Il avait essayé tellement de régimes inefficaces par le passé qu’il était plein de frustrations et avait beaucoup d’idées reçues. Il était convaincu de ne pas pouvoir perdre de poids et il m’a également précisé que s’il ne voyait pas très rapidement des résultats concrets sur la balance, il arrêterait le programme.

du poids. Par la suite, chaque kilo de perdu fut une victoire pour lui et pour moi. Quel a été le secret de sa réussite ? Jean-Philippe a été un élève modèle qui s’est montré particulièrement motivé. Sur mes conseils, il a tenu à jour un journal alimentaire où il notait scrupuleusement tout ce qu’il mangeait.

Que lui avez-vous appris de la diététique et de la nutrition ? Avant, Jean-Philippe pensait bien faire en ne mangeant par exemple que de la salade verte. C’est pourquoi nous avons fait ensemble un véritable travail de rééquilibrage alimentaire pour qu’il ne connaisse plus de frustrations, ni de carences. Aujourd’hui, un an après, il applique toujours mes conseils et n’a pas repris un seul gramme. n

Cathy Wattez, gérante du centre Naturhouse de Béziers, entourée de Jennifer (à droite) et de leur assistante (à gauche).

Comment avez-vous gagné la confiance de Jean-Philippe ? Lors de la première consultation, j’ai pu identifier d’où venait son surpoids et mettre le doigt sur les erreurs qu’il commettait dans son alimentation. Je lui ai donc établi un programme adapté à ses besoins. Dès le démarrage, nous avons constaté ensemble qu’il avait perdu 5 kilos et ça a été un grand moment d’émotion partagé. Nous savions tous les deux qu’il était désormais capable de perdre

17


Un Kilo de moins, un espoir en plus

« Aujourd’hui je me sens bien dans ma peau »

« Avant de co nn m’alimentais aître Naturhouse, je pe ns bien alors qu ’en fait je man ais que je geais très m al »

JeanPhilippe Béziers (Hérault – 34) Nom : Garcia Âge : 44 ans Taille : 1,86 m Profession : agent EDF Poids de départ : 136,5 kg Poids actuel : 111,7 kg

É

chaudé par les échecs de ses précédents régimes, c’est méfiant que Jean-Philippe a franchi le seuil du centre Naturhouse de Béziers. Aujourd’hui, Jean-Philippe ne regrette rien et vante auprès de son entourage les mérites de cette méthode qui lui a fait perdre 24 kilos ! Des kilos qu’il compte d’ailleurs ne jamais reprendre…

18

Il a perdu

24 kg

Temps écoulé 24 semaines Texte Jeanne Ballair PHOtos Hugo Da Costa


En suivant la méthode Naturhouse, Jean-Philippe n’a jamais repris un seul kilo.

D

epuis toujours, Jean-Philippe aime pratiquer une activité physique et manger varié. Sa balance qui accuse pourtant des kilos en trop l’incite à suivre des régimes qui s’avèrent tous décevants. Avec la méthode Naturhouse, c’est l’heure de la dernière chance pour Jean-Philippe qui décide alors de remettre en question son alimentation et de se faire suivre par la diététicienne du centre de Béziers. Il ne le regrettera pas. Comment avez-vous connu la méthode Naturhouse ? C’est mon épouse qui avait entendu dire par une de ses clientes qu’elle avait perdu du poids grâce à Naturhouse. Comment s’est passé votre premier rendez-vous  avec la diététicienne NaturHouse ? Je n’étais pas très en confiance. J’ai donc tout de suite expliqué à Jennifer, ma diététicienne, que si je n’avais pas très rapidement des résultats, j’arrêterais le programme. Du coup, elle a pris le temps de faire le point avec moi. Elle m’a pesé et mesuré. Quelle était la raison principale de votre surpoids ? Avant de connaître Naturhouse, je pensais que je m’alimentais bien alors qu’en fait je mangeais très mal. Et puis ces derniers temps, j’avais pris du poids en arrêtant de fumer. Mes problèmes de rétention d’eau n’aidant pas, les kilos se sont accumulés…

« J’ai perdu 5 kilos dès les premières semaines ! » En quoi consistait votre programme ? Jennifer a établi une liste d’aliments à favoriser. Ça m’a permis d’apprendre à manger des légumes régulièrement. Je n’ai pas trouvé cela difficile et aujourd’hui encore, je continue cette alimentation. Qu’est-ce qui vous a fait tenir pendant 24 semaines ? Ma motivation est apparue dès le début du programme parce que j’ai perdu 5 kilos dès les premières semaines  ! Ensuite, c’est le soutien psychologique de la diététicienne qui m’a beaucoup aidé. Elle a toujours pris le temps de parler avec moi et savait trouver les bons mots pour me motiver. Côté vêtement, y a-t-il eu du changement ? Oui, j’ai perdu plusieurs tailles de pantalon et de chemise ! Aujourd’hui je me sens bien dans peau et je me trouve mieux en photo. Quelle a été la clé de votre succès ? Il y a eu plusieurs facteurs. Le plus important a été la base de l’alimenta-

tion définie par la diététicienne et le suivi psychologique qu’elle a assuré. Mon épouse a parfaitement joué le jeu en préparant nos repas. Aujourd’hui, comment gérez-vous votre poids ? Cela fait plus d’un an que j’ai fini le programme. J’applique toujours les conseils de la diététicienne et mon poids ne bouge pas, mais j’éprouve encore le besoin de retourner de temps en temps au centre pour faire un bilan. Que diriez-vous aux gens qui ne connaissent pas encore Naturhouse ? Je fais beaucoup de publicité pour Naturhouse auprès de mon entourage. J’ai même déjà amené une quinzaine de personnes au centre et elles ont toutes maigri. ■

19


Interview Naturhouse C’est dans le centre Naturhouse de

Salon-de-Provence que Corinne Lacava a perdu 22kg

Yolaine Lido,

gérante du centre Naturhouse de Salon-de-Provence

« J’aime bien lancer des challenges aux gens » Texte nicolas mathé photos patrick urvoy

Après un parcours professionnel aussi riche que varié, Yolaine s’est lancée dans l’aventure Naturhouse en ouvrant un centre en janvier 2008. S’appuyant sur la méthode Naturhouse, elle se consacre avec joie et enthousiasme à ce qu’elle considère comme sa mission : aider les autres à se sentir mieux.

R

Selon vous qu’est-ce qui incite les gens à franchir les portes de votre centre ? Il y a deux profils de personnes qui viennent nous voir. Ceux qui veulent perdre du poids pour le côté esthétique et ceux pour qui le surplus de poids implique des problèmes de santé.

Yolaine, comment vous est venue l’idée d’ouvrir une franchise Naturhouse? J’ai toujours été attirée par tout ce qui concerne la diététique et j’ai tout de suite été séduite par le sérieux, le suivi très approfondi et les produits de grande qualité que propose Naturhouse. C’est donc le plus naturellement du monde que je me suis tournée vers eux et voilà, le centre de Salon-de-Provence est ouvert depuis le 2 janvier 2008 et j’en suis ravie.

Quel est le rôle d’une gérante chez Naturhouse ? Tout ce qui concerne l’accueil et l’écoute est de mon ressort parce que les gens ne disent pas forcément les mêmes choses au comptoir que lorsqu’ils sont en consultation avec la diététicienne. Je suis donc là pour les mettre en confiance et les encourager. D’ailleurs, j’ai une astuce : j’aime bien lancer des petits challenges aux gens. Généralement il s’agit de quelques centaines de grammes à perdre d’une semaine sur l’autre. Non seulement cela crée de la complicité entre nous mais en plus ça marche ! n

avie d’avoir intégré la famille Naturhouse, Yolaine explique les raisons qui l’ont poussé à devenir franchisée. Au fil de l’interview, elle revient sur le succès de la méthode Naturhouse et raconte avec passion la manière dont elle conçoit son rôle de gérante.

22 20

Selon vous, qu’est-ce qui plait dans la méthode Naturhouse ? La réussite de la méthode réside surtout dans le fait d’être coaché, de venir toutes les semaines en sachant que quelqu’un sera là pour vous aider.

Salon-de-provence (bouches-du-rhône)

Contes de Provence 110-122 Bd Pasquet 04 42 86 11 50 Plus de 1700 centres, voir pages 64 et 65


Céline Carrette, diététicienne nutritionniste du centre Naturhouse

« Un lien se tisse avec chaque personne » son diplôme d’État fraîchement en poche, Céline a rejoint les rangs de Naturhouse en tant que diététicienne-nutritionniste dès l’ouverture du centre de Salon-de-Provence en janvier 2008. Pour sa première expérience professionnelle, la jeune femme affirme déjà une belle maturité et se réjouit d’avoir trouvé dans le concept Naturhouse les conditions idéales pour exercer son métier.

C

omme elle le fait avec chaque client, Céline a « coaché » Corinne dans son combat contre les kilos en trop. Et visiblement, elle a su trouver les mots justes. Pour Peso Perfecto, elle raconte leur première rencontre et nous fait partager ce qui, selon elle, fait le sel de son métier : la relation avec les gens. Dans quel état d’esprit était Corinne la première fois qu’elle est venue vous voir ? La première fois que Corinne est venue, elle était un petit peu sceptique mais en même temps très volontaire. Elle avait déjà essayé pas mal de choses en terme de régime sans trop de résultat. Il a donc fallu la mettre en confiance dans un premier temps, puis poser les bases du travail à effectuer. J’ai également identifié l’origine de son surpoids qui était en grande partie dû au stress. Je lui ai ensuite réappris à manger sainement et petit à petit, elle s’est rendue compte que ce n’était pas si difficile.

Comment percevez-vous votre travail ? Je considère que je fais du coaching. J’accompagne les gens en passant un contrat moral avec eux : celui d’arriver à perdre du poids ensemble. C’est très important qu’ils ne se sentent pas seuls dans leur régime car les problèmes de poids tiennent souvent de l’émotionnel et ne sont jamais purement alimentaires.

Cette relation avec les gens semble vous tenir à cœur, qu’en dites-vous ? Oui bien sûr, quand les personnes viennent nous voir, je pars du principe qu’elles viennent aussi pour être écoutées. Cette attention est indispensable à mon métier et c’est un aspect agréable du travail. Tout en restant professionnel, il y a un lien qui se tisse avec chaque personne. n

Vous arrive-t-il de vous retrouver face à des missions impossibles ? De manière générale, je dirais qu’il n’y a jamais de cas impossibles. Il existe seulement parfois des cas plus difficiles que d’autres. Le plus important dans notre travail est de jauger la motivation des personnes et de s’y adapter. Parfois il y a des baisses de motivation mais c’est à nous de leur redonner l’envie de continuer. Yolaine Lido et Céline Carrette dans le centre Naturhouse de Salon-de-Provence.

21


Un Kilo de moins, un espoir en plus

« J’ai retrouvé ma joie de vivre et mon tonus »

« J’avais a ccumulé les kilo et j’étais dé primée de m s depuis des années e voir aussi grosse. »

Corinne Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône – 13) Nom : Lacava Âge : 49 ans Taille : 1,52 m Profession : aide à la personne Poids de départ : 77 kg Poids actuel : 55 kg

E

xcédée par ses kilos en trop, Corinne avait perdu sa joie de vivre et ne supportait plus de se voir en photo. Sa rencontre avec Naturhouse a changé sa vie : 22 kilos en moins plus tard, Corinne a retrouvé son entrain et c’est avec bonheur qu’elle pose pour Peso Perfecto.

22 16

Elle a perdu

22 kg

Temps écoulé 33 semaines Texte Jeanne Ballair PHOtos Patrick Urvoy


Ses 22 kilos en moins, c’est le début d’une nouvelle vie pour Corinne.

D

epuis des années, Corinne souffrait de son embonpoint. Un jour, une amie lui parle de la méthode Naturhouse et c’est le déclic. Les portes du centre à peine franchies, Corinne se sent en confiance et c’est le début du succès : 22 kilos en moins et une nouvelle vie qui commence. Voilà son récit.

Avez-vous rencontré des difficultés ? La méthode n’a pas été contraignante, je n’ai pas connu de prise de tête. Ma seule difficulté était de ne plus grignoter au cours de la journée surtout parce que mon estomac était habitué à manger jour et nuit. Et puis en cas de doute ou de baisse de moral, ma diététicienne avait les bons mots pour me booster.

Comment avez-vous franchi la porte du centre Naturhouse de Salon-deProvence ? J’avais accumulé les kilos depuis des années et j’étais déprimée de me voir aussi grosse. J’avais perdu ma joie de vivre, je ne sortais plus… Et puis, une amie m’a fait lire une publicité Naturhouse. Je suis donc allée dans le centre le plus proche de chez moi pour prendre des renseignements et j’ai commencé la méthode tout de suite tant j’ai été mise à l’aise.

Avez-vous changé d’apparence ? Oui, la différence de taille est énorme et je n’en reviens toujours pas de ma nouvelle silhouette. Aujourd’hui, je ne suis plus la même personne ! Et ce renouveau dans ma vie est valable aussi bien sur le plan physique que moral parce que j’ai retrouvé ma joie de vivre et mon tonus. Cette perte de poids a changé ma vie. Pour tout ça, j’ai envie de dire un grand merci à Naturhouse.

Qu’est-ce que vous a apporté l’expertise diététique de Naturhouse ? J’ai pris conscience que je mangeais n’importe quoi et n’importe quand. La diététicienne-nutritionniste de Naturhouse m’a donc appris à manger correctement en faisant de vrais repas. Pour moi, ça a été une rééducation alimentaire complète.

Selon vous, qu’est-ce qui fait le succès de Naturhouse ? La méthode Naturhouse n’est pas un régime miracle, mais propose un programme sérieux avec des produits naturels. Aussi, le suivi assuré toutes les semaines par la diététicienne nutritionniste est un véritable atout. C’est du vrai coaching ! ■

« J’ai envie de dire un grand merci à Naturhouse » 23


Bien-ĂŞtre

La faim

justifie les

les mĂŠcanismes en action 24


moyens ? 25


Bien-être TextE Gwénaëlle Conraux PHotos fotolia & istock photo

Gargouillis dans le ventre, envie de grignoter un petit truc en attendant le repas. Il n’est pas encore l’heure de déjeuner et pourtant vous avez déjà faim ! Mais comment reconnaître la véritable sensation de faim véritablement exprimée par notre corps et celle, plus aléatoire, qui nous pousse à succomber à une petite douceur ? Et surtout, comment gérer ces envies de grignotage ? Peso Perfecto fait le tour de la question pour décortiquer tous les mécanismes de la faim et vous aider à mieux vous connaître. Alors, êtes-vous une vraie gourmande ou une grignoteuse raisonnable ?

L

es besoins journaliers d’une femme sont estimés à 2 200 calories par jour, avec un petit bonus supplémentaire pour les femmes enceintes. Pourtant, parfois, la sensation de faim nous tenaille le ventre. Mais ne serait-ce pas plutôt dans la tête ? Si c’est bien le taux de glycémie qui fait apparaître les premières sensations de faim (plus il est bas, plus la sensation est importante), l’hormone de la ghréline semble également avoir une action sur notre envie de manger. Sa sécrétion augmente avant la prise de repas et diminue dès que l’on commence à se sustenter. Lorsque l’on mange, la sensation de satiété arrive peu à peu, synonyme de « j’ai assez mangé ». Il faut donc éviter de manger trop rapidement car cet effet mécanique ne se déclenche pas instantanément. Si vous engloutis-

26

sez votre repas en moins de 5 min, impossible d’être rassasié alors que si vous le mangez sur un temps plus long (il est conseillé d’étaler son repas sur plus de 15 min), peu à peu, votre estomac vous criera « stop  ». La satiété est suivie d’une période de rassasiement, qui explique que nous n’avons plus faim pendant quelques heures. Les mécanismes de satiété et de rassasiement sont déclenchés par de nombreux signaux provenant du système digestif. La préparation du repas, l’odeur des aliments, leur goût arrivent à notre cerveau, à travers l’envoi d’influx nerveux : c’est le début du mécanisme de satiété qui commence. Puis, c’est au tour de l’estomac d’envoyer des signaux chimiques et nerveux. Par exemple, la distension des parois gastriques entraîne l’émission d’un signal au cerveau,

tout comme ceux envoyés par le foie et le pancréas. Au niveau de l’intestin, la présence de nutriments et des actions mécaniques de digestion vont également déclencher des influx nerveux.

La faim au menu

La baisse de la glycémie joue un rôle dans le déclenchement de la sensation de faim mais c’est l’hypothalamus (zone du cerveau, chef d’orchestre des autres glandes) qui contrôle la faim. Il joue également un rôle important sur les autres fonctions de l’organisme (soif, éveil, régulation de la température, etc.) en analysant les informations envoyées par chaque organe et en leur apportant une réponse appropriée. Plusieurs neuromédiateurs interviennent au coeur de l’hypothalamus : sérotonine, neuropeptide Y, CRH, galantine. Ceux-ci


« En grignotant, on couvre ses besoins en énergie, mais pas en vitamines ni en minéraux »

sont impliqués dans la prise alimentaire mais aussi dans la dépense énergétique. Mais d’autres facteurs vont agir sur le cerveau et l’hypothalamus pour moduler notre faim : la composition du repas (s’il nous fait envie ou pas), les facteurs psycho-affectifs (humeur, déprime, stress, etc.), les facteurs cognitifs (a-t-on décidé de manger ou non ?) et les facteurs sociaux et familiaux (estil l’heure de manger ? éprouve-t-on du plaisir à déjeuner avec les gens assis à table ou veut-on expédier le repas ?). Ces facteurs expliquent la capacité de certaines personnes à sauter un repas, à entamer une grève de la faim ou à manger de manière très limitée, comme dans les cas d’anorexie. Dans ces situations, les mécanismes de la faim et de la satiété sont altérés. Herbert M. Shelton, chiropraticien et naturopathe américain reconnu comme le père de l’école hygiéniste, a supervisé des patients jeûnant à l’eau jusqu’à 90 jours. Selon lui, après une période approximative de trois jours

de jeûne, la sensation de faim s’abaisse ou disparaît complètement. Puis, en général, au bout de trois semaines, une deuxième faim survient une fois que le corps a brûlé toutes ses ressources. C’est à ce moment que le jeûne doit être stoppé pour éviter tout dégât irréversible et permanent à l’organisme.

Oui au grignotage raisonnable

Pour limiter la consommation alimentaire, la satiété doit être la plus intense et la plus durable possible afin de retarder le retour de l’envie de manger (et d’éviter le grignotage). Une astuce ? Les fibres et les protéines favorisent la satiété. Qui a envie de manger quelques heures après avoir dégusté un bon plat de pâtes ? Elles permettent d’alimenter le corps en énergie pour une longue durée (d’où leur consommation par les sportifs). Trois vrais repas par jour (petit-déjeuner, déjeuner, dîner) permettent donc de répartir la sensation de faim et d’éviter le grignotage entre

les repas. Les enfants, les sportifs, les personnes âgées, les femmes enceintes ou qui allaitent peuvent ajouter une ou deux collations. Les gourmands aussi, mais attention à ne pas manger n’importe quoi. Selon le centre de recherches et d’informations nutritionnelles (CERIN), le grignotage « ne peut pas remplacer un vrai repas  » pour quatre raisons. Les aliments que l’on grignote sont souvent riches en graisses et en sucres. Or, la consommation de deux barres chocolatées ou d’une plaquette de chocolat couvre déjà un quart des besoins journaliers en énergie d’une femme. En grignotant, on couvre ses besoins en énergie, mais pas en vitamines ni en minéraux. Autre défaut, le grignotage ne «  cale  » pas et ne retarde donc pas le prochain repas. Dernier argument et non des moindres, il coûte cher. Une enquête Secodip de 2002 estimait que les aliments de grignotage représentent environ 10 % des dépenses du budget alimentaire d’une famille. n

●☞

27


Bien-être

Faut-il réhabiliter le goûter chez l’adulte ?

Test

Quelle grignoteuse êtes-vous ? 1. Êtes-vous plutôt...

A. Sucré B. Salé C. ça dépend 2. Pourquoi grignotez-vous ?

A. Par habitude B. Parce que vous êtes stressée ou tendue C. Parce que vous avez faim

B. D’une boisson chaude, d’un laitage, d’un fruit et d’un produit céréalier C. Je ne mange pas le matin 4. Il vous arrive de grignoter entre les repas...

A. Tous les jours B. Deux à trois fois par semaine C. Deux à trois fois par mois 5. Vous craquez pour...

3. De quoi se compose votre petitdéjeuner ?

A. D’une viennoiserie achetée sur la route et d’un café au bureau

A. une viennoiserie, un bonbon ou une barre chocolatée B. un fruit ou un laitage C. des fruits secs

Qui n’a pas un souvenir ému d’une tranche de pain, avec chocolat ou confiture, à l’heure du goûter ? En grandissant, certains adultes continuent de s’adonner à ce petit plaisir mais est-ce de la gourmandise ou un réel besoin ? Une répartition calorique quotidienne sur quatre repas (petit-déjeuner, déjeuner, goûter et dîner), est favorable au maintien d’un poids « idéal  »; elle abaisse aussi le taux de cholestérol et de sucre dans le sang. Le goûter permet à l’adulte dont le repas de midi a été pris sur le pouce, de ne pas grignoter avant de passer à table. Pour apporter 10 à 15 % des apports caloriques journaliers, le goûter doit être composé d’un produit céréalier qui apporte énergie et glucides, d’un produit laitier pour son apport en calcium, d’un fruit (cuit ou cru) pour la vitamine C et d’eau pour une bonne hydratation. Alors, cédez à votre petit péché mais évitez les viennoiseries et autres sucreries.

Résultats : Si vous avez coché plus de trois cases A, vous êtes une grignoteuse invétérée. À toutes heures du jour et de la nuit, vous ne pouvez pas vous empêcher de vous jeter sur un petit quelque chose, de préférence sucré ou salé, mais en tout cas, avec un haut pouvoir d’aliment « doudou ». Avez-vous vraiment faim ? Avant de réduire ces pulsions, cherchez-en la cause car ces excès vont peu à peu se déposer sur vos hanches ! Ne cherchez-vous pas à compenser quelque chose ? Peut-être que votre petit-déjeuner et votre repas du midi

28

ne vous suffisent pas ? À vous ensuite de choisir des formes de grignotage plus équilibrée (produit laitier, fruits et légumes, barre de céréales…) puis de les réduire petit à petit. Si vous avez coché un maximum de cases B, vous êtes une petite grignoteuse. Vous cédez à vos pulsions de grignotage tout en essayant de les maîtriser car vous savez qu’elles sont mauvaises pour la ligne. Commencez par réduire vos mauvaises habitudes et changez la composition de ces gri-

gnotages en préférant un fruit plutôt qu’une viennoiserie. Si vous avez coché au moins trois cases C, vous êtes une grignoteuse occasionnelle. Vous ne grignotez pas ou si peu. Vous avez tout bon si, en plus, vous cédez à de petites tentations équilibrées (fruit(s) et aliments peu caloriques). Le plus difficile pour vous sera de garder ce rythme et de ne pas se laisser envahir par de mauvaises habitudes. Dans le cas contraire, il faudra en trouver la cause.


Bien manger

les bienfaits des

Aliments de saison

Que la nature est bien faite ! Alors que les vacances approchent à grands pas et que nous allons tous avoir besoin de redoubler d’énergie, les fruits et les légumes envahissent les marchés. Alors ne manquez pas le grand rendez-vous de l’été avec ces alliés de votre santé et profitez de faire votre marché pour remplir votre panier de vitalité. Aubergines succulentes, figues fraîches, pastèques bien juteuses… en cette saison, les fruits et légumes sont tous plus appétissants les uns que les autres et particulièrement abondants. Et dans ce festival de saveurs et de douceurs, Peso Perfecto sort de sa coquille pour savoir ce qui se passe au cœur du pépin ! TextE Delphine Marc PHotos fotolia

30


L’AUBERGINE

> Faible en calorie Avec un apport d’à peine 18 kcal aux 100 g, cet incontournable du régime méditerranéen se situe parmi les légumes les moins caloriques. Par ailleurs, ses fibres (à dominante de pectines) sont bien tolérées par les intestins, dont elles facilitent en douceur le bon fonctionnement. Enfin, si certaines personnes sont tentées de peler l’aubergine, que bien leur en garde ! Sa peau est une mine d’antioxydants. Curiosité : si la fossette située à l’extrémité de l’aubergine est ronde, le fruit risque de contenir beaucoup de graines et d’être peu fourni en chair. Il vaut mieux choisir un fruit à fossette ovale.

LE PISSENLIT

> Diurétique Comme beaucoup de salade, le pissenlit est savoureusement complice de la ligne, 50 g de pissenlit fournit 20 kcal. De plus, son amertume marquée le rend efficace pour le bon fonctionnement de la vésicule biliaire, et lui confère une action dépurative. Mais la principale qualité reconnue au pissenlit reste sa fonction d’élimination. Ce légume-feuille possède en effet de grandes propriétés diurétiques, liées à la fois à sa richesse en eau (entre 85 et 93 %) et à un rapport potassium/sodium particulièrement élevé. Curiosité : le pissenlit doit son appellation à ses propriétés diurétiques (« pisse-en-lit ») attestées dès le xve siècle.

LE CORNICHON

> Exhausteur de goût Le cornichon dont la composition est proche de celle du concombre, n’est en fait qu’un concombre juvénile. Renfermant peu de constituants énergétiques (13 kcal aux 100 g), ce légume s’intègre parfaitement aux repas-minceur. Il est recherché principalement pour son aptitude à mettre en valeur les aliments qu’il accompagne. De plus, son acidité stimule les sécrétions digestives et excite l’appétit. Il est cependant à écarter des régimes sans sel et de l’alimentation des personnes qui souffrent de gastrite, de maladie ulcéreuse, ou d’altération de la muqueuse de la bouche (aphtes, gingivites...). Curiosité : en langage familier, le mot «  cornichon  » est utilisé pour désigner une personne niaise et stupide.

LA FIGUE

> Transit facile S’il existe une centaine de variétés de figues de différentes couleurs, les plus commercialisées sont les figues noires, vertes et violettes. Qu’elle soit fraîche ou séchée, elle est une source importante de fibres alimentaires (2,3 g aux 100 g) dont les 2/3 sont des fibres insolubles qui favorisent le bon fonctionnement intestinal. Par ailleurs, ce fruit est particulièrement riche en calcium avec 60 mg aux 100 g, soit un taux supérieur à ce qu’on trouve dans l’orange, considérée comme une très bonne source de calcium. Curiosité : Platon raffolait tellement des figues qu’on lui donnât le nom de philosicos, qui signifie «  amateur de figues ».

LA FRAMBOISE

> Antioxydant La framboise est le fruit connu pour être le plus riche en acide ellagique, un polyphénol antioxydant qui aiderait à prévenir les maladies cardiovasculaires, certains cancers, et les problèmes liés au vieillissement. De plus, très parfumée et acidulée, la framboise est peu chargée en glucides (ou sucres), et de ce fait elle se situe parmi les fruits les moins énergétiques : elle apporte en moyenne 38 kcal aux 100 g. Curiosité  : en  1997, la commune de Concèze en Limousin obtenait le record Guinness de la plus grande tarte à la framboise. Elle contenait 23  800  framboises, pesait 187  kg et mesurait 3,20 m de diamètre.

LA PASTèQUE

> Rafraîchissant Gros fruit, vedette de l’été, la pastèque est un fruit juteux et remarquablement désaltérant sans aucun risque pour la ligne (30 kcal pour 100 g). Sa richesse en eau (92 %) lui permet également de concentrer une quantité intéressante de minéraux et d’oligo-éléments, à commencer par le potassium (110 mg/100 g). Par ailleurs, la pastèque renferme un bel éventail de vitamines en quantité modérée mais non négligeable : vitamine C, vitamines du groupe B, provitamine A et vitamine E. Curiosité : en Afrique, les pépins de pastèque sont considérés comme un aliment en soi puisqu’ils sont extrêmement riches en protéines, en glucides et en lipides.

31


Focus

Antioxydants

contre radicaux libres,

la bataille se joue dans l’assiette Texte Nicolas mathÊ photos istockphoto & Fotolia

32


Les antioxydants, souvent associés aux produits de beauté qui permettent de combattre le vieillissement de la peau, sont aussi présents naturellement dans beaucoup d’aliments. Et dans la lutte contre ces poisons de l’organisme que sont les radicaux libres, faire attention à ce que l’on met dans son assiette apparaît tout aussi efficace, voire primordial. Petit tour d’horizon des ingrédients à privilégier.

E

n termes simples, les radicaux libres sont des molécules d’oxygène agressives qui s’attaquent à nos cellules. Parfois liés au cycle de vie naturel du corps humain, ils sont également créés par des éléments externes comme la pollution, le tabac, l’alcool, certains médicaments ou encore une exposition trop importante au soleil. De même, plus on pratique un sport intensivement, plus l’oxydation est importante. Mais d’une manière ou d’une autre, c’est à cause d’eux que les cellules vieillissent et les seules molécules capables de les combattre sont les antioxydants. Généralement, le corps a un bon équilibre entre radicaux libres et antioxydants car ces derniers se trouvent naturellement dans bon nombre d’aliments. « Mais la société fait que l’on n’a pas souvent le temps d’être très regardant sur ce qu’il y a dans nos assiettes et on se rabat sur les sandwichs et tout ce qui est fast-food  », explique Natacha Alonso, experte en nutrition et diététique chez Naturhouse. Quand on sait que la moyenne de l’espérance de vie au Japon, parmi les plus élevées au monde, est en grande partie liée au régime alimentaire, on se dit qu’il y a un vrai travail d’éducation à faire. Et cela

commence par savoir où trouver ces précieux antioxydants.

Les antioxydants sont partout

Plusieurs sortes d’antioxydants existent. Il y a ceux qui s’attaquent directement aux radicaux libres comme la vitamine C, ceux qui en empêchent la formation comme les polyphénols ou encore le sélenium qui permet l’action des enzymes antioxydantes. On en trouve aussi dans les vitamines E et A, le zinc ou les caroténoïdes. Et concrètement dans l’assiette ? «  C’est très large, rappelle Natacha Alonso, les antioxydants se trouvent aussi bien dans le chocolat que les crudités ou le poisson. Il y en a aussi dans les agrumes, les carottes, les fruits rouges en particulier, les légumes verts et de manière globale tout ce qui a une couleur assez vive  ». Pour tous ceux qui sont allergiques aux noms scientifiques ou qui ne veulent pas s’esquinter les yeux à lire la composition des produits, la couleur est en effet un bon indice pour s’y retrouver. La coloration des végétaux représente bien leur teneur en antioxydants. Opter pour des fruits et légumes colorés ainsi que varier les couleurs garantit ainsi

une meilleure variété en antioxydants. Sinon, il existe une méthode plus scientifique pour évaluer la capacité antioxydante des produits. Il s’agit de l’ORAC (Oxygen Radical Antioxidant Capacity), une méthode standardisée qui mesure la fluorescence inhibée par les composés antioxydants. Un bon moyen donc pour connaître les aliments au potentiel antioxydant le plus élevé.

Pour tous les goûts

Au top de la liste, on retrouve ainsi les petits haricots rouges secs puis les fruits rouges et en particulier la canneberge (cranberry), suivie de la myrtille et de la mûre. Parmi les plus efficaces, viennent ensuite la tomate, le cresson, l’artichaut, le chou vert, l’épinard, l’asperge ou encore la betterave et le poivron rouge. Bref, il existe une telle diversité dans les produits, qu’il n’est même pas nécessaire de se priver pour adopter un régime alimentaire antioxydant. Un peu de variété, d’imagination et de couleurs suffisent. Et à la limite, il est toujours possible de se faire conseiller par des experts. Alors, quand on a la possibilité de concilier le goût et la santé sans avoir à fournir d’efforts herculéens, il serait dommage de s’en priver. n

Les effets de la cuisson Le plus souvent, la cuisson diminue le potentiel antioxydant. C’est le cas pour la vitamine C, connue pour être sensible à la chaleur et soluble dans l’eau. Pour d’autres comme la pomme de terre, la cuisson ne change rien mais il arrive qu’au contact de la chaleur, certains aliments bénéficient d’une activité antioxydante supérieure. La sauce tomate par exemple a un potentiel antioxydant quatre fois supérieur à la tomate fraîche. ■

33


ET AUSS I : DES

IDÉES DE MENU

S, DES RECET

TES, DU SHOP

PING, UNE

ESCA PADE

EN IRLAN DE

Menu 14 jours

ÊTRE NUTRITION & BIEN-

#4 · NUMÉRO TRIMESTRIEL % · USA: $2,99 PRIX UE : 2,40

Olivia RUIZ

auEILté BeSOL LE AU MENU

L’ÉTOILE FIL

TÉMOIGNAGE DEPUIS

S

OVENCE SALON-DE-PR Kg

22 24

EN MOINS

BEZIERS

Kg

EN MOINS

ent Environnem BIEN MANGER ER SANS SE RUIN

ANTE

r colle à me for En otre suEr v BIEN-ÊTR go ! E ri IM JUSTIFIf ON SE

CET ÉTÉ, RT MET AU SPO

LA FA ? LES MOYENS

LUNDI

PETIT • Céréales DéJEUNER • 1 tasse de lait (½ écrémé 125 ml) • 1 jus de fruits (100% pur jus)

2 abricots ENCAS •

DéJEUNER • Asperges sauce yaourt

• Tomates persillées au four • Tournedos de bœuf • 1 tranche de pain complet • Yaourt aux fruits • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Café vert Apinat *

• 1 nectarine

GOÛTER • 3 biscuits Fibroki* DÎNER • 1 pomme de terre vapeur • Gratin de choux fleurs

(1 œuf, emmental 20 g, pointe crème allégée 5% mg, au four )

* disponibles dans les centres Naturhouse ** les Infusions Infunat Lax, Relax et Thé rouge sont disponibles dans les centres Naturhouse. *** retrouvez la gamme de Drinks dans les centres Naturhouse, à choisir en fonction de vos besoins et à consommer tout au long de journée. Demandez conseil aux diététiciennes nutritionnistes Naturhouse

MARDI

• Café vert Apinat *

• Yaourt au soja • 2 biscottes Kiluva* • 2 c. à c. de confiture allégée Kiluva*

MERCREDI • Cacao Apinat * • 1 tasse de lait (½ écrémé 125 ml) • 6 biscuits Fibroki*

• Jus de fruit (100% pur jus) • 3 biscuits Fibroki*

• 2 prunes

• Betteraves ail et persil • Filet de dorade en papillote

• Carottes râpées citronnées • Tian de légumes (courgettes,

(dorade, ail, basilic, tomate, 1 c. à s. huile olive)

aubergines, poivrons, oignons… au four)

• Epinards • Riz blanc • Yaourt nature • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Drink au choix***

• Sardines grillées • 1 tranche de pain multicéréales • Faisselle (0% mg) • + 2 c. à s. de ReduNAt fibres* • Drink au choix***

• 1 tranche de melon

• 1 bol de cerises

• Soupe froide d’asperges vertes • 1 papillote de cabillaud au citron vert • 1 tranche de pain de mie • 2 petits suisses (natures 0% mg) • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

• Salade verte • Ailes de Raie aux fines herbes • Lentilles corail • Yaourt aux fruits • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

• Céréales • 1 fromage blanc (20% mg) • 1 bol de fraises • 1 jus de fruits (100% pur jus)

• Café vert Apinat * • Yaourt aux fruits • 2 biscottes Kiluva* • 2 c. à c. de confiture allégée Kiluva*

• 3 biscuits Fibroki*

• 1 pêche

• Haricots verts en salade • Aubergines grillées • Anguille au court bouillon • 1 tranche de pain de seigle • Faisselle (0% mg) • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Café vert Apinat *

• ¼ Tarte tatin à la tomate (pâte • Salade verte • Escalope de veau grillée • Fromage blanc (20% mg) • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Drink au choix***

• 1 poire

• 1 tranche de pastèque

• Velouté glacé de petits pois à la menthe (petits pois frais,

• Concombres en salade • Crevettes sautées à l’ail

re 1 semaine • Yaourt nature • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

34

PETIT • Cacao Apinat * DéJEUNER • 1 bol de lait (½ écrémé 125 ml) • 6 biscuits Fibroki*

ENCAS • 2 abricots DéJEUNER • Salade de tomates et oignons

• Jeunes carottes vapeurs

• Sauté de lapin • Tagliatelles • Yaourt nature • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Drink au choix*** • 1 bol de fraises

GOÛTER • 3 biscuits Fibroki* DÎNER • Salade verte

• Sauté de Crabe aux Vermicelles chinois (crabe, vermicelles chinois,

bouillon de volaille, oignon, menthe)

feuilletée, tomates, parmesan, ail et thym, au four)

(crevettes, ail, 1 c. à c. huile olive)

e 2 semaine

oignons, ail, bouillon, champignons noirs, lamelles poivrons et curcuma) • 2 petits suisses (natures 0% mg)

• + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

• Escalope de poulet • Poivrons grillés • Yaourt aux fruits • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

• Quinoa • Yaourt nature • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

c. à c. = cuillère à café ; c. à s. = cuillère à soupe


Lipides

Vous trouverez ici 14 jours de menus équilibrés, l’assiette se fait fraîche et légère, toujours avec des produits simples et de saison. Découvrez également toute la gamme de produits et compléments alimentaires exclusifs Naturhouse qui vous aideront à conserver bien-être et équilibre pour profiter au maximum de la belle saison.

Protides

21 %

27 % 52 %

Glucides Étude nutritionnelle de la semaine 1643 kcal (en moyenne sur 14 jours)

JEUDI

VENDREDI

SAMEDI

DIMANCHE

• Infusion Infunat au choix** • 2 tranches de pain complet • 2 c. à c. de confiture allégée Kiluva*

• Café vert Apinat * • Yaourt aux fruits • 2 biscottes Kiluva* • 2 c. à c. de confiture allégée Kiluva*

• Infusion Infunat au choix** • Céréales • 1 fromage blanc (20% mg) • 1 bol de fruits rouges (framboi-

• Cacao Apinat * • 1 tasse de lait (½ écrémé 125 ml) • 6 biscuits Fibrokis *

• Milk shake fraise (mixez 50 g de

• 1 poire

• Concombres en salade • Aubergines grillées • Escalope de veau pané (veau,

• Choux fleur vinaigrette • Fondue de poireaux • Steak de thon grillé • 1 tranche de pain de son • 2 petits suisses (natures 0% mg) • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Drink au choix***

• Salade de jeunes pousses d’épinards • Poêlée de petit pois frais, pomme de terre, carottes et oignons • Pigeon rôti • Yaourt aux fruits • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Café vert Apinat*

• Radis • Gratin de courgettes • 1 tranche de pain de campagne • Drink au choix***

• 1 tranche de pastèque

• 1 bol de fraises • 3 biscuits Fibroki*

• 2 abricots

• 1 pêche

• Gaspacho de courgettes à la menthe et croûtons grillés • Omelette nature (2 blancs

• Riz sauvage • Gratin d’aubergines (1 œuf,

• Cœur de laitue • ¼ de Tarte crevettes curry (pâte

• Soupe froide de concombres à la coriandre • Filet de poulet grillé • 1 tranche de pain complet • 2 petits suisses (natures 0% mg) • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

fraises, 100ml lait et 1 glaçon)

chapelure, ½ œuf, citron)

• Spaghettis complètes • Yaourt nature • + 2 c.à s. de Redunat fibres* • Café vert Apinat *

d’oeufs, 1 jaune d’œuf, pointe de crème allégée 5% mg, 10g emmental râpé)

• Yaourt au soja • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

• Infusion Infunat au choix** • 2 petits suisses (natures 0% mg) • 6 biscuits Fibroki*

emmental 20 g, pointe crème allégée 5% mg, au four )

• Yaourt nature • + 2c. à soupe de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

• Infusion Infunat au choix** • Yaourt nature • 2 tranches de pain complet • 2 c. à c. de confiture allégée Kiluva*

ses, groseilles, myrtilles, mûres)

• 1 jus de fruits (100% pur jus) • 3 biscuits Fibroki*

brisée, crevettes, courgettes râpées, oignons, œufs, lait, fromage râpé, persil, curry) • Faisselle (0% mg)

• + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

• Cacao Apinat * • 1 bol de lait (½ écrémé 250 ml) • 6 biscuits Fibroki*

• 1 bol de cerise

• 2 prunes • 3 biscuits Fibroki*

• Salade de Pissenlits • Pelée de courgettes • Bifteck de bœuf grillé • 1 tranche de pain complet • Yaourt aux fruits • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Café vert Apinat*

• Poireaux vinaigrette • Ratatouille • Filet de cabillaud • Riz blanc • Yaourt au soja • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Drink au choix***

• 2 abricots

• 1 pêche

• 1 tranche de melon

• Gaspacho de tomate au vinaigre balsamique • Colin en papillote • Boulbourg • Fromage blanc (20% mg) • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

• Velouté de poivrons • Œufs brouillés à la courgette

• Noix de st jacques poêlées au caramel de vinaigre balsamique • épinards • 1 tranche de pain complet • 1 yaourt au soja • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

(2 œufs, ½ courgette en dés, romarin)

• 1 tranche de pain complet • Yaourt aux fruits • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

• 1 nectarine • Courgettes à la grecque (crues, arrosées d’un jus de citron)

• Poêlée de blettes • Cuisse de poulet rôtie • 1 tranche de pain de son • Yaourt nature (0%mg) • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Drink au choix***

• 1 tranche de melon

• Café vert Apinat * • 2 biscottes Kiluva* • 2 c. à c. de confiture allégée Kiluva* • Milk shake fruits rouges (mixez 50 g fruits rouges, 100 ml lait et 1 glaçon)

• Salade complète (riz, thon, maïs, tomates, cornichons, radis, pommes, 1 œuf )

• Verrine Panna cotta aux framboises • Drink au choix***

• 2 prunes • 3 biscuits Fibroki* • Gratin d’aubergines (aubergines,

1 œuf, emmental 20 g, pointe crème allégée 5% mg, au four )

• 1 tranche de pain complet • Yaourt aux fruits • + 2 c. à s. de Redunat fibres* • Infusion Infunat au choix**

35


Recettes

Courgettes gratinées 30 minutes pour 2 personnes INGRÉDIENTS 1 belle courgette 1 oignon 2 éclats d’ail 200 g de boeuf haché 1 grande boite de tomates pelées Huile d’olive Herbes de Provence 1 cube de bouillon de poule 30 g de gruyère râpé Sel, poivre

valeurs nutritionnelles par personne 520,92 kcal lipides 35 % protides 27 % glucides 38 %

Lavez la courgette, coupez-en

les extrémités, puis tranchez-la en deux dans le sens de la longueur. Creusez la courgette en enlevant les pépins du centre avec une cuillère. Récupérez la chair, et émincez-la.

Faîtes revenir la chair quel-

ques instants dans une poêle avec un peu d’huile d’olive, salez et poivrez.

36

!

Le plus souvent d’un beau vert foncé (la reine des noires), parfois plus claire (la diamant, l’aurore) marbrée, longue et cylindrique, on distingue des courgettes de variétés remarquables : - la ronde de Nice - la grisette de Provence - la blanche de Virginie - la Goldrush, jaune - la trompette d’un vert très clair (véritable trésor du Var, recherché pour sa fleur jaune bien allongée, plus facile à farcir)

Dans une casserole, faîtes fondre l’oignon haché. Lorsqu’il

est blond, ajoutez le bœuf. Puis ajoutez les tomates pelées et coupées grossièrement, une poignée d’herbes de Provence, le cube de bouillon de poule et l’ail pressé.

Laissez mijoter le tout un petit quart d’heure, salez et poivrez. Enfin, ajoutez les cubes de courgettes.

Beurrez un plat allant au four, déposez les courgettes

côte à côte et remplissez-les de la préparation.

Parsemez de gruyère râpé et enfournez à 200°C pendant une demi-heure.


Saint-Jacques poêlées

!

Pour la petite histoire, ce succulent « pecten maximus » est mieux connu sous le nom de coquille de Saint Jacques grâce à des pèlerins du Moyen-Âge qui, en marche vers Saint-Jacques-de-Compostelle, ornaient leurs manteaux des valves du coquillage en signe de reconnaissance sur les routes.

15 minutes pour 2 personnes INGRÉDIENTS 10 noix de Saint-Jacques 10 cl de Porto ou de Muscat 10 cl de crème de vinaigre balsamique 1 cuillère à soupe d’huile 2 cuillères à soupe de ciboulette ciselée 1 cuillère à soupe de farine Sel, poivre

valeurs nutritionnelles par personne 254,59 kcal lipides 31 % protides 36 % glucides 33 %

Versez le sucre, la crème de vinaigre et le Porto dans une

petite casserole. Mélangez et faites-les réduire à feu vif, jusqu’à ce que vous obteniez un caramel sirupeux.

Hors du feu, incorporez au fouet le poivre dans le caramel

au vinaigre.

Salez, poivrez et farinez

légèrement les Saint-Jacques. Faites-les dorer 1 minute par face dans l’huile.

Répartissez les noix de Saint-Jacques dans une

assiette sur un lit de salade verte bien craquante. Puis entourez les Saint-Jacques d’un cordon de sauce caramel au vinaigre.

Selon votre choix et la saison, vous pouvez y intégrer des tranches de concombre cru ou des rondelles de tomates.

Enfin, décorez l’assiette avec la ciboulette ciselée et servez sans plus attendre !

37


Recettes

Pain maison multicéréales

!

Au iie siècle avant J-C, les boulangeries d’Athènes, très réputées dans le monde méditerranéen, étaient en mesure de proposer 72 variétés de pains et de gâteaux à leurs clients. Parmi les premiers : des pains aromatisés aux herbes ou garnis d’olives.

INGRÉDIENTS valeurs nutritionnelles par pain 187 kcal lipides 15 % protides 5 % glucides 80 %

400 g de farine blanche 100 g de farine 5 céréales (magasin bio, diététique...) ou de farine de seigle 10 g de graines de lin brunes 10 g de graines de lin blondes 10 g de flocons d’avoine 10 g de graines de sésame 10 g de graines de tournesol non salées 5 g de sel 350 ml d’eau 1 pincée de sel 1 sachet de levure de boulanger briochin

À la main Pétrissez à la main les farines, l’eau, le sel et la levure puis ajoutez les graines jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Laissez reposer dans un endroit tiède pendant environ 2 h 30 (la pâte doit doubler de volume).

38

Façonnez le pain (en boule, en baguette, en petits pains...), posez sur la plaque de cuisson et laissez lever à nouveau pendant environ 2 h 30 (la pâte doit à nouveau doubler de volume). Fendez le pain dans la longueur à l’aide d’un couteau tranchant. Cuisez à four doux, 210°C (thermostat 7) pendant environ 30 minutes. Le pain doit être doré.

Avec une machine à pain Dans une machine à pain, mettez l’eau, le sel, les farines, puis toutes les graines et la levure. Choisissez le programme pain normal et laissez faire !


Verrines

Panna Cotta aux framboises

!

À la fois simple et raffinée, familiale et distinguée, la pana cotta est un dessert italien vieux d’un siècle. La recette, qui aurait été inventée par une cuisinière hongroise, est inspirée du flan, mais sans oeufs et sans cuisson.

30 minutes pour 4 personnes INGRÉDIENTS 40 cl crème liquide entière 20 cl de lait 1/2 écrémé 50 g de sucre 1 gousse de vanille bourbon 3 feuilles de gélatine 2 barquettes de framboises

valeurs nutritionnelles par personne 113,44 kcal lipides 3 % protides 21 % glucides 76 %

les feuilles de gélatine dans un récipient plein d’eau.

Commencez par faire ramollir

Lavez vos framboises et mixez-les ; versez un peu de ce coulis au fond des verrines.

Faites chauffer le lait et la crème dans une casserole à

Rajoutez les feuilles de gélatine (pressées pour enle-

feu doux. Puis rajoutez le sucre et la gousse de vanille ouverte et grattée. Quand le mélange commence à bouillir, retirez du feu.

ver l’excédent d’eau) dans le mélange chaud et mélangez bien.

Laissez refroidir vos panacotta puis mettez-les au frais

pendant au moins 6 heures. Au moment de servir, rajoutez un peu de coulis sur le dessus et décorer de quelques framboises.

Versez la préparation dans les verrines, ne pas mélanger les deux préparations.

39


En forme

40


Cet été

on se met au sport !

TextE NIcolas Mathé photos Fotolia & Istock

L’été, c’est entendu, on se détend. Mais de là à passer ses vacances entre hamac et transat, il y a quand même un pas qu’il vaut mieux éviter de franchir. Surtout quand on connaît l’importance du sport sur la santé. Voici quelques exemples d’activités d’été faciles à pratiquer et idéales pour se dépenser sans y penser.

A

utant l’hiver est la période des bonnes résolutions, des prises de décision enthousiastes suivies (ou non) d’actions, autant l’été est celle où la tentation de lâcher prise est la plus forte. Il ne s’agit pas d’aller contre cet irrépressible mouvement naturel, mais de rappeler que l’été peut être l’occasion de s’entretenir tout en s’amusant et que les bienfaits du sport sont multiples. Durant l’effort, le cerveau libère en effet des substances hormonales appelées endorphines qui provoquent une sensation de plaisir. Résultats : réduction du stress, stimulation de la confiance en soi… Antidépresseur réputé, le sport est aussi important pour la santé physique. Bénéfique pour le système cardio-vasculaire, il diminue la tension artérielle et les problèmes d’infarctus. Le sport permet aussi d’augmenter la capacité pulmonaire et protège contre l’ostéoporose grâce à ses effets sur le squelette. Enfin, l’activité physique joue un rôle important dans la prévention du diabète.

Au grand air

Bref, les raisons de pratiquer une activité physique sont nombreuses. Mais, si cet été, la perspective de devoir trimballer l’attirail complet du parfait sportif vous décourage, sachez qu’il existe différents sports qui ne nécessitent aucun équipement, hormis une bonne paire de chaussures. À ce titre, difficile d’échapper à la sacro-sainte course à pied,

une discipline qui permet d’éliminer au mieux les toxines de l’organisme et fait travailler le muscle le plus important, le cœur. Pour les débutants, la marche en randonnée ou le vélo sont une bonne alternative. Outre le côté agréable de la simple balade, il est aussi bon pour le coeur et permet de muscler les cuisses, les mollets, les fessiers, le dos et les abdominaux.

100 % ludique !

Et si vous êtes en mal de sensations fortes, il ne vous reste alors plus qu’à vous adonner aux joies des activités en eau vive : canoë kayak, rafting, canyoning… autant de sports aquatiques et ludiques qui ne nécessitent aucune compétence technique à condition qu’ils soient bien encadrés. Et pour les activités de bord de mer, on pense bien évidemment à la natation, au beach-volley entre amis ou encore aux raquettes de plage. Quel meilleur moment que l’été pour découvrir également de nouvelles pratiques comme le Speedminton (voir encadré ci-contre), ou en redécouvrir d’autres comme le Jokari, qui malgré une image un tantinet désuète reste un bon moyen de se dépenser, accessible à tous. Enfin, ne manquez pas le rendez-vous avec la discipline reine de l’été, la pétanque  ! Peu de risque que vos muscles soient mis à rude épreuve, mais détente garantie. N’oublions pas que se sentir bien dans sa tête est un facteur essentiel pour se sentir bien dans son corps. ■

Speedminton N’importe où, n’importe quand. Cela pourrait être la devise du Speedminton, mélange de squash et de badminton sans les contraintes inhérentes à ces pratiques. En effet, pas besoin de louer un terrain, de s’acharner à monter un filet ou de se battre contre le vent. Il suffit de deux raquettes et d’un speeder, sorte de volant au poids plus élevé et à la jupe plus petite qui permet ainsi d’obtenir une plus grande portée et une trajectoire plus précise. Trop de vent ? Pas de problème, une bague stabilisatrice à placer sur le speeder est disponible et permet de jouer jusqu’à force 4. Et pour ceux que le speedminton aura rendu accroc, il est même possible de jouer de nuit grâce au night speeder, un petit stick phosphorescent qu’il suffit de disposer dans la tête du volant. Les raquettes, quant à elles, se rapprochent au niveau de la forme à celles du squash. Elles mesurent 58 centimètres et permettent un contrôle optimal. ■

41


En forme

Les quatre commandements du jogger novice

Ça y est, vous êtes décidé, vous allez vous mettre au jogging. Mais avant de foncer tête baissée, voici quelques petits conseils.

1. Les chaussures

Nos pieds supportent quatre à cinq fois notre poids. Amortissement et maintien sont donc les éléments essentiels d’un bon équipement. Compter 50 euros minimum pour de bonnes chaussures.

2. Ravaler son orgueil

Rien ne sert de se mettre tout de suite dans le rouge. L’important est de toujours se sentir à l’aise sur le plan respiratoire. Au début, il ne faut pas avoir honte d’alterner marche et course pendant seulement 20 minutes.

3. L’effort doit être progressif et maintenu dans la durée

Mieux vaut courir lentement mais le plus longtemps possible. Pour que le retentissement sur l’organisme soit durable, il faut pratiquer au moins deux fois par semaine sans quoi les effets s’estompent rapidement. Enfin, il faut s’arrêter avant que le corps fatigue, sinon on souffre trop, on perd l’envie de courir et la bonne résolution est vouée à l’échec.

4. Les étirements

Tout en douceur après l’effort afin d’éviter de douloureuses courbatures. ■

42


41


Beauté

Le soleil

au menu

Texte Gwénaëlle Conraux photos istockphotos & dr

Le soleil est enfin arrivé et vous vous demandez comment être bronzée sans que votre peau ne prenne trop de risque. Facile ! Il suffit de bien manger. Et oui, votre assiette peut vous aider à préparer votre peau aux premiers rayons du soleil. Mais aussi à prolonger votre joli teint. Voilà donc une raison de plus de se jeter sur les fruits et légumes et de les consommer à volonté.

44


C

omme pour toute prévention, une alimentation équilibrée est la clé de votre équilibre et de votre bien-être. Avec l’été, l’offre en fruits et légumes atteint son maximum. Profitez-en pour manger un peu de tout, votre corps et votre santé vous remercieront et vous protégeront des attaques venues de l’environnement (pollution, stress, allergies, etc.). Mais en quoi bien manger peut-il aider au bronzage ? Les aliments vont favoriser la pigmentation de la peau et donc renforcer le « bouclier » contre les ultraviolets (UV), la mélanine. Les caroténoïdes (lycopène, béta-carotène), les vitamines A et E vont faciliter le bronzage et augmenter les défenses antiradicalaires au niveau de la peau et des membranes cellulaires qui la composent. Ces anti-oxydants vont également limiter la réaction inflammatoire et les conséquences au niveau de l’ADN qui aboutissent à la brûlure et aux lésions cutanées (les fameux coups de soleil). L’association du lycopène et de la vitamine E permet de retarder l’apparition de l’érythème du coup de soleil. Consommer des aliments riches en bêta-carotène « protège la peau des coups de soleil de manière significative », si ce régime est suivi «  sur une longue période », ont analysé deux chercheurs

allemands, Wolfgang Köpke du CHU de Münster et Jean Krutmann de l’Institut de recherche de médecine environnementale de Düsseldorf. Cette « protection nutritionnelle  » est permanente et la peau en profite « dans son intégralité » pour les personnes dont l’alimentation est riche en bêta-carotène depuis des années. Mais attention, pas question pour autant d’abandonner sa crème solaire : le bêta-carotène constitue tout au plus « une protection de base, à compléter par une crème lorsqu’une exposition intensive au soleil est prévue ».

Où les trouver ?

Les acides gras essentiels (Omégas 3 et 6) vont favoriser le renouvellement des membranes et la régénération de la peau. Il suffit de manger des fruits de mer, des poissons gras des mers froides et la plupart des huiles (lin, noix, colza, pépins de raisin, noisette, etc.). Les tomates, pamplemousses rouges, goyaves et melons d’eau et surtout pastèques sont riches en lycopène. Alors, foncez et consommez ces fruits sous forme de jus, leur action anti-oxydante n’en sera que renforcée. Comme le nom le suggère, le béta-carotène (appelée aussi pro-vitamine A) se trouve en quantité importante dans les carottes… mais aussi dans les patates douces, les légumes verts foncés

NOTRE SéLECTION CRÈME RAFFERMISSANTE POUR LE CORPS JUVENAT

Idéale pour lutter contre le relâchement et le vieillissement prématuré de la peau, la formule antioxydante de cette crème raffermissante pour le corps est enrichie en oligo éléments, en vitamines et en minéraux. Juvenat a également une action lipolytique qui aide à faire fondre les graisses localisées : cellulite, peau d’orange… S’utilise quotidiennement en massages circulaires sur le cou, les bras, les cuisses et toutes les zones du corps à traiter. Juvenat, 36,48 € les 200ml – vendu exclusivement dans les centres Naturhouse. Info : www.naturhouse.fr/france/ et au 0820 08 07 06 (0,12€ ttc/min)

AMPOULES ANTI-ÂGE ADN BIO-ACTIF OXYJEUNE

Les changements de saison, la pollution, le stress, la fatigue et les expositions prolongées au soleil affaiblissent votre peau ? Une véritable cure de remise en forme s’impose ! La formule exclusive d’Oxyjeune à base d’Adn marins et de vitamine C, nourrit et régénère les cellules de la peau. Résultat, les rides diminuent visiblement, la peau est restructurée, le visage retrouve sa densité et ses contours. À prendre en cure renouvelable. Oxyjeune, 20,93 € les 10 ampoules de 5ml – vendu exclusivement dans les centres Naturhouse. Info : www.naturhouse.fr/france/ et au 0820 08 07 06 (0,12€ ttc/min)

(comme le chou vert frisé, les épinards, la laitue, etc.), les abricots et les mangues. Autre atout prévention, le sélénium. Cet oligo-élément aux vertus anti-oxydantes est présent dans le sol et les roches et s’accumule dans les plantes. On le trouve dans la plupart des aliments, mais ce sont les fruits secs (et notamment les noix du Brésil), le poisson et les fruits de mer, les abats (rein, foie) et la viande qui en sont les meilleures sources. D’autres aliments végétaux (céréales et légumes, par exemple) en contiennent également, mais leur teneur dépend du sol dans lequel ils ont été cultivés. Enfin, pour mettre un peu d’huile dans tous ces rouages, n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau et de vous hydrater pour ne pas dessécher votre peau et favoriser ainsi le bon fonctionnement de vos cellules. n

Quelle peau pour quelle exposition ? Les peaux sont très inégales face au soleil : plus la peau est riche en mélanogènes (des cellules capables de stimuler la production de mélanine), mieux elle supporte l’exposition au soleil. Selon votre teint, votre couleur de cheveux et d’yeux, votre phototype déterminera le choix de vos produits de protection solaire. Rappelez-vous : un cancer sur trois est un cancer de la peau et 80% des dommages causés par le soleil le sont sur des enfants de moins de 18 ans.

• phototype 0 : peau très blanche grande vulnérabilité à toute exposition au soleil • phototype 1 : peau blanche et laiteuse très grande sensibilité • phototype 2 : peau claire et cheveux blonds grande sensibilité • phototype 3 : peau mate et cheveux châtains sensibilité ; l’exposition doit être mesurée • phototype 4 : peau mate, cheveux bruns bronzage possible, coup de soleil rare • phototype 5 : peau très mate, cheveux brun foncés bronzage foncé • phototype 6 : peau noire, cheveux noirs peu de risques de brûlures

45


Beauté Recettes maison pour apaiser la peau en cas de coup de soleil Il n’y a pas que dans l’assiette que les fruits et les légumes protègent du soleil. Ils peuvent également nous être utiles en application sur le visage ou toute autre zone exposée trop fortement. Voici quelques recettes de « grand-mère  ». Et n’oubliez pas, hydratez-vous un maximum en buvant beaucoup d’eau.

Banane

Écrasez une banane bien mûre et ajoutez une cuillère de lait en poudre. Vous pouvez également compléter cette pommade avec un peu d’eau de rose. Appliquez la pâte sur le visage et laissez reposer 15 minutes. Ce traitement a un effet adoucissant sur la peau et sur les brûlures de soleil.

Citron et miel notre Sélection

Pressez un demi citron. Mélangez-le avec trois cuillères à soupe de miel (action cicatrisante) et une cuillère à soupe de glycérine (en pharmacie) ou d’huile végétale (action hydratante). Appliquez cette préparation sur le visage et laisser poser 15 minutes. Rincez à l’eau tiède. La peau est hydratée et apaisée.

Tomate ou pomme de terre 1

Lait après soleil de Weleda

Très rafraîchissant, ce lait après soleil est riche en gel d’aloe vera, une plante du désert qui stocke l’eau dans ses feuilles et possède un pouvoir hydratant et apaisant exceptionnel sur les épidermes fragilisés par le soleil. Grâce à l’huile de sésame et au beurre de karité qu’il contient, il nourrit la peau, préserve sa souplesse et favorise un bronzage durable et uniforme. Prix indicatif : 14,90 € 2

Soin visage hydraprotecteur de Collines de Provence

Ce soin hydraprotecteur aux infusions de myrte et angélique a été spécialement conçu pour nourrir et régénérer la peau. Sa formule enrichie en actifs naturels de beurre d’olive, huile de pépins de raisin et vitamine E pénètre facilement l’épiderme. Prix indicatif : 15,90 € 3

Lotion protectrice 50 + d’Hawaiian Tropic

Un design flashy et tendance pour cette protection extrême 50 + qui protège des UVA et UVB. Enrichie en béta carotène, un antioxydant, votre peau garde toute sa santé ! Sa formule est également élaborée pour résister à l’eau pendant 80 minutes. Prix indicatif : 9,90 €

46

Une simple rondelle de tomate bien mûre ou de pomme de terre suffit à calmer les coups de soleil et les brûlures légères. Appliquez en cataplasme sur la brûlure une rondelle de tomate bien mûre.

Yaourt et concombres

Le fameux mélange marche particulièrement bien sur les peaux fragilisées. Simplissime, il suffit d’étaler un yaourt sur son visage. Plus il est frais, plus la sensation d’apaisement sera importante. Puis, appliquez par-dessus de fines rondelles de concombre. Laissez reposer 15 minutes avant de rincer à l’eau.

Thé

Un sachet de thé, préalablement humidifié, procure une sensation de fraîcheur et calme également les peaux trop exposées aux rayons du soleil.


Mode

L’accessoire,

tellement indispensable ! Quand l’été pointe le bout de son nez, ce sont les accessoires qui sont magnifiés. Du chapeau de paille aux sandales de cuir, des lunettes de soleil aux sacs de plage, la tentation est grande de bouder les classiques et de jouer la carte de la fantaisie. Alors pour mieux vous guider dans ce grand jeu de l’accessoirisation, Peso Perfecto passe en revue, des pieds à la tête, pour les grands comme pour les petits, ce qui se fait de mieux pour la belle saison 2009. TextE Melle G. PHotos dr

IKKS

h&m

Paul & Joe

Antik Batik

48

Used Jeans


Ç

a y est, voilà l’été. Et avec lui, les petits plaisirs de la garde-robe. Il est grand temps de sortir des cartons et de la cave les tops super sexy et les jupettes toutes fleuries. Mais attention avant de les renfiler ; un défi majeur vous attend. Leur donner une seconde jeunesse ! C’est alors qu’interviennent les accessoires, qui furent inventés pour nous faire toujours plus belle pour aller bronzer ou danser. Mais surtout, pour donner une seconde chance à nos basics un peu dépassés. Commence ainsi la course à l’habillement dont la première étape passe résolument par les pieds. Dénudés, bien sûr. Ils sortent de leur étuve pour se parer de belles sandales et autres nu-pieds. Si l’année dernière,la tendance n’avait d’yeux que pour les spartiates, cette année, elle se nichent sur des hauts talons. Le choix s’élargit sans pour autant se détourner des icônes de l’an passé. On aime particulièrement le plat voire l’extra plat surtout quand les franges de daim recouvrent délicatement le dessus du pied. On pense d’abord aux cowboys et aux indiens et puis on adhère tout de suite. Elles sont si confortables, si élégantes. Mais surtout, ces petites sandales à la mode de Pocahontas vont avec tout ! Un jean, un pantalon fluide, un short ou une jupe, rien ne leur résiste. Les talons sont aussi les grands vainqueurs de cette saison. Pour les plus téméraires ou celles qui ont trouvé une maison à louer sur le front de mer, osez le hautperché. John Galliano, pour ne citer que lui, s’est amusé à détourner des modèles compensés de chic et de choc que l’on dirait directement empruntés au dressing des reines de la nuit. Pour

les plus sportwear d’entre vous, il reste les tennis à talons de Ash. Et la botte me direz-vous ? Et bien que les inconditionnelles se rassurent, les stylistes ont pensé à tout et même à couper le bout de nos souliers pour faire des versions estivales de toutes les boots. Dévoiler le bout de vos orteils, la voilà la tendance 2009. On appréciera particulièrement les modèles les plus plats pour la vie de tous les jours, réservant les talons pour les réceptions, mariages et autres cocktails de l’été. Du côté des couleurs, les nu-pieds jouent dans la nuance. Beige, castor ou rose pâle. Rien de trop voyant !

Les maillots font leur show

Haut les franges

Si les franges ont la côte chez les coiffeurs, on a vu qu’elles investissaient également tous les domaines connus de la mode. Bijoux, foulard, sac à main... Attention pourtant ! Cette esthétique squaw ne doit jamais tomber dans le folklore et ne peut être tolérée que lorsqu’elles pimentent vos basics. On aime les sacs king size pour la journée et des petites pochettes frangées discrètes pour les soirées. Et puis sous vos franges, chaussez vos plus belles lunettes de soleil. Parce que cette année plus que jamais, elles s’autorisent toutes les folies. Après le come back remarqué de Mayfair de Ray Ban, la tendance reste au rétro. Grands verres fumés pour les visages fins et allongés. Lunettes papillons années 50 pour les têtes bien faites qui donnent dans le pin up. Vous trouverez de tout et à tous les prix. Les aviateurs restent encore très à la mode. Pour compléter cette jolie panoplie d’été, les chapeaux de paille sont de sortie.

Atik batik

Dnud

Paul & Joe h

&m

Sine quan one

Paul & Joe

S’il ne devait rester qu’un indispensable de l’été, ça serait le maillot ! Une ou deux pièces, chacune trouvera le style qui lui convient surtout quand il est question de montrer ou de cacher ses formes. Les imprimés sont à l’honneur, qu’ils s’inspirent des îles et des vahinées ou qu’ils se fassent peau de bête. JG Shoe

Paul & Joe

49


Mode

Paul & Joe

Paul & Joe

Zadig & Voltaire

Paul & Joe

Homme

LA MER PREND L’HOMME

I

l n’y a pas à dire, l’esprit de la marine vous colle à la peau. Marinière et pantalons amples en coton ou en lin pourraient constituer l’essentiel de votre garde-robe estivale. Vous vous faîtes tour à tour, marin ou corsaire suivant l’humeur du moment. Un sac sur l’épaule, des tongs habillent vos pieds. Les lignes donnent dans la simplicité, les imprimés aussi. L’été 2009 risque de ne pas trop vite passer. Les explorateurs aimeront porter le sarrouel voire même le pagne, tout en optant pour des motifs plus exotiques. Et ils auront raison. Car en plus d’être très tendance en cette saison, c’est aussi une bonne manière de se séparer le temps des congés du traditionnel combo veste-pantalon du reste de l’année. CQFD !

H&M

enfant

JEUX D’ENFANTS

L

Paul & Joe

es grandes vacances sont à portée de cours de récré. Exit donc les tenues trop rigoristes de cet hiver. Place aux lignes graphiques et ludiques. Les couleurs sont explosives et les marques ouvrent leur portes à des artistes et des graphistes pour créer des motifs originaux et trendy. Les matières sont basiques, majoritairement en coton, mais souvent bio s’il vous plaît ! Les lignes sont faciles à porter et toujours aussi agréables à laver. Pas de doute, cet été marque la revanche des enfants sur la mode des grands !

50


Horizons

irlande

Texte Geoffrey Tarroux Photos TouriSm IrElanD Imagery

L’Irlande, cette terre à la culture millénaire, forte de son âme celtique qui a su résister aux conflits, est une destination incontournable… Un pays où l’attachement culturel rime avec accueil exceptionnel. L’île représente un parfait compromis pour un dépaysement garanti et un voyage abordable haut en couleur.

Munster et le littoral

52

Q

uand on pose les pieds sur les terres irlandaises, c’est un choc culturel et pas seulement touristique. Chaque hectare est lourdement chargé d’histoire. Le pays s’est façonné à travers des siècles de conflits et de drames : des heurts pendant plus de 750  ans avec ses rivaux anglais jusqu’à la proclamation de l’État Libre d’Irlande en 1921, mais également la Grande Famine qui a décimé la population au milieu du xixe siècle. Son histoire, teintée d’héroïsme, de légendes et de mythes, a ainsi renforcé l’identité de ce peuple gaélique particulièrement attaché au catholicisme. Sa culture abondante a vu grandir des grandes figures de la littérature parmi lesquelles Oscar Wilde et Samuel Beckett.


ce paradis vert…

LES INCONTOURNABLES En cette terre celte, la météo n’est pas toujours très clémente, certes, mais c’est avant tout le prix à payer pour entretenir des paysages hors du commun, une nature verdoyante magnifiée en cette saison estivale. Faire le tour des richesses culturelles et historiques de l’Irlande n’est pas une mince affaire. L’île est une terre de contrastes, une terre sauvage et multiple : des Cliff of Moher, vertigineuses falaises plongeant à pic sur l’océan, aux spectaculaires formations volcaniques de la « Chaussée des Géants » en Irlande du Nord en passant par les légendaires paysages de landes sauvages du Connemara. L’exploration se poursuit dans des contrées voisines, des villages plus reculés, d’une chaleur humaine incomparable.

On pense surtout au comté de Kerry avec ses routes côtières qui serpentent entre montagnes et océan, ses parcs nationaux, ses lacs… Une magnifique excursion dans des paysages de campagne ponctués de criques et de sites archéologiques. Jamais très loin des landes, les villes présentent chacune leurs particularités. Au sud, Cork est la seconde ville du pays, probablement pas la plus belle mais une des plus riches en patrimoine culturel, ce qui l’a menée au rang de Capitale Européenne de la Culture en 2005. Ses restaurants et ses rues authentiques en font une escale incontournable. Dublin est un passage obligé et c’est tant mieux, cette capitale dynamique séduit par son atmosphère festive, ses pubs historiques et l’intensité de son activité culturelle. à l’ouest du pays,

laissez-vous envoûter par la beauté de Galway, une ville riche en histoire, où l’on se sent rapidement comme chez soi. Ses rues piétonnes sont garnies de clubs où les musiciens se réunissent chaque soir pour entonner des chants traditionnels. C’est aussi un lieu très animé où la Guinness coule à flot, une ville jeune à l’image de l’île (40 % de la population a moins de 25 ans en Irlande). Non moins animée, Kilkenny, avec son riche patrimoine historique, est LA cité médiévale du pays. Difficile ici d’évoquer toutes les richesses de l’Irlande tant elles sont abondantes. Partout, vous serez charmés par un accueil chaleureux et par la convivialité des pubs, une véritable institution où la bière est reine, en particulier les stouts, ces bières brunes produites aux quatre coins de l’île.

53


Horizons

1 - Pub (Ennistymon) 2 - Abbey Ross (Galway) 3 - Façade du bar O’Brien

PRATIQUE

MA LIGNE EN VACANCES

• Logement : En général, les lieux d’hébergement ne manquent pas en Irlande. Les bed & breakfast sont des logements typiques et chaleureux. Pour une chambre double, comptez 50 à 70 €/pers la nuit, petit-déjeuner compris. Le prix des auberges de jeunesse varie en général de 10 à 30 €/pers. Pour les hébergements en guesthouse ou en hôtel, comptez de 80 à 150 €/pers pour une chambre double. Veillez bien à réserver à l’avance dans les grandes villes et les sites touristiques en haute saison. • Transport : Aer Lingus (www.aerlingus.com), Aer Arann Express (www.aerarannexpress.com), Ryanair (www.ryanair.com). Sur place, le stop est déconseillé dans certains endroits reculés car les routes n’ont pas toujours de chaussées. Le bus reste la meilleure solution. n

La cuisine irlandaise prend place dès le réveil avec le Full Irish Breakfast : un repas consistant souvent constitué de porridge (flocon d’avoine), d’oeufs frits au bacon, de boudin noir… accompagné de thé noir et de brown soda bread, un pain maison traditionnel. Pour le reste, la pomme de terre y est cuisinée sous toutes ses formes. Si vous voulez garder votre ligne, préférez les produits de la mer, un domaine où le saumon est roi. Mais la viande de l’île a acquis une réputation de taille : de l’Irish stew (pot-au-feu de mouton) au Coddle (ragoût au lard et saucisses), ces plats tiendront toutes leurs promesses. N’oublions pas l’emblème national, la Guinness, une bière que l’on dit nourrissante, et le whisky, également chéri par les Irlandais. Comme dit le vieux proverbe irlandais : « ce que le beurre et le whisky ne peuvent soigner est incurable ».

La province de Munster : des paysages à vous couper le souffle.

54

Votre centre en Irlande voir pages 64 et 65.


COMMUNIQUÉ


Culture DVD

EXPOS Instantané

Qui veut gagner des millions ?

Pour célébrer le centenaire de la naissance d’Henri Cartier-Bresson, la Maison européenne de la photographie lui consacre une exposition. La collection de plus de 320 œuvres se déploie autour de deux grands thèmes : Paris et les Européens. Une belle occasion de découvrir ou re-découvrir le travail de ce capteur des « instants décisifs ». Exposition Henri Cartier-Bresson, à vue d’œil, jusqu’au 30/08/09 à la Maison européenne de la photographie, Paris

Retrouvez sans plus attendre le DVD du film Slumdog Millionaire, grand vainqueur de la cérémonie des Oscars 2009. Cette œuvre passionnante du cinéaste Danny Boyle raconte le destin d’un orphelin de Bombay, Jamal Malik, gagnant contre toute attente du jeu télévisé « Qui veut gagner des millions ? ». Sortie DVD le 01/07/09

MAIS AUSSI…**

Slumdog Millionaire © Ishika Mohan

L’Espace EDF, en présentant les travaux de onze designers parmi les plus représentatifs de cette génération, poursuit son engagement pour le design et l’innovation dans le champ du développement durable. Paris design en mutation, une exposition pour découvrir les recherches d’aujourd’hui et envisager le monde de demain. Espace Fondation EDF à Paris, jusqu’au 30/08/09

MAIS AUSSI…**

Mia est une petite fille d’à peine dix ans. Alertée par un pressentiment, elle décide de quitter son village natal quelque part en Amérique du Sud pour partir à la recherche de son père. Si la route est longue à travers la montagne et la forêt peuplée d’êtres mystérieux, l’expérience est extraordinaire... Réservé au jeune public. Mia et le Migou, sortie DVD le 24/06/09

© Henri Cartier Bresson - Magnum Photos

Amaury Vassili © Rodolph Opitch

LIVRES

Opéra pop

Saviez-vous que la lune pouvait avoir une influence sur la circulation sanguine ? Ou encore que le cycle lunaire pouvait modifier la qualité de votre sommeil ? C’est ce que montre le docteur Puget dans ce véritable condensé de vieux remèdes naturels et efficaces respectant le cycle de la lune. Lune et Santé, Mode d’emploi. Bibliothèque naturelle du Dr Puget, Éd. Minerva, 256 p., 19,50 €.

Amaury Vassili, jeune prodige de 19 ans à la voix de ténor, nous livre son premier album Vincero. Des grands standards italiens « Parla Piu Piano » du film Le Parrain à la reprise de « Who Want To Live Forever » de Queen, cet interprète lyrique fait la démonstration de sa puissance vocale accompagnée très sobrement par des instruments classiques. Du grand art !

MAIS AUSSI… ** Alors que le panier bio est hors de portée de bien des bourses, ce guide d’horticulture nous apprend comment manger des légumes savoureux et non traités, sans se ruiner, lorsque l’on habite en ville et sans jardin. Un ouvrage soigné et très poussé. Un potager bio sur mon balcon, Éd. du Rouergue, 217 p., 22 €

56

CD

Au clair de la lune

MAIS AUSSI…** Une très bonne idée pour initier les enfants à la musique classique dès leur plus âge : Mozart for kids. Entre l’air de la Flûte enchantée, celui de la Reine de la Nuit ou de la marche turque, les jeunes auditeurs auront de nombreuses découvertes à faire et de joies musicales à éprouver. Une excellente approche de l’œuvre de Mozart.


SALONS

SPECTACLE

Une page d’histoire

Une reine de beauté

Amoureux des jolies pierres et des endroits insolites, sortez vos agendas. Les 19 et 20/09, les 26e journées européennes du patrimoine auront pour thème, « Un patrimoine accessible à tous ». Cet événement incontournable permettra de visiter gratuitement les musées ou les grands temples de la culture, mais également de pénétrer dans des endroits plus confidentiels qui sont habituellement fermés au public.

Dans l’imaginaire collectif, Cléopâtre incarne la séduction, le pouvoir, la passion mais aussi la tragédie. Dans sa dernière comédie musicale Cléopâtre, la dernière reine d’Egypte, Kamel Ouali s’est inspiré de cette icône glamour pour retranscrire une personnalité aux multiples facettes. Sur scène, chanteurs, comédiens, musiciens et artistes de cirque donnent à voir un spectacle haut en couleurs et résolument moderne. Quelques dates : Nantes du 18 au 21/06/09, Lille du 25 au 28 juin 2009, Suisse du 3 au 5/07/09

© 2005 David Monniaux

MAIS AUSSI…** Si l’envie vous prend de visiter un salon sur la route des vacances, n’hésitez pas à vous arrêter au 4e Salon Bio Nature Santé Bien-être qui aura lieu aux Portes en Ré les 18 et 19/07/09. Au programme : groupement des «  Agriculteurs Biologiques  », conférences, marché et restauration bio sur place…

MAIS AUSSI…** Retrouvez Florence Foresti et son nouveau one woman show Mother Fucker en tournée dans toute la France. Sur fond d’espièglerie, l’humoriste s’amuse toujours autant des hommes et des femmes et ne cesse de faire écho à notre quotidien. Quelques dates : Béthune le 18/06/09, Béziers le 25/06/09, Annecy le 02/07/09

© Alain Guizard - Agence Angeli CLN

© Mars Distribution

FAMILLE C’est la vie !

Retrouvez Maestro et les personnages de « Il était une fois la vie » dans ce jeu familial issu de la célèbre série. Comme dans le dessin animé, vous allez être transportés dans un corps humain : celui de Psi. Pour gagner la partie, vous devrez alimenter en oxygène les cinq parties de son corps. Et pour une fois, il n’y a pas de concurrence : tous les joueurs jouent ensemble contre les virus ! Il était une fois… la vie, de Abysses Corp. MAIS AUSSI…** Sur plus de 2000 m2 à Fresnes (tout près de Paris), le Playmobil Funpark représente l’une des plus grandes salles de jeu du monde. Les onze aires de jeu permettent aux petits et grands de découvrir l’ensemble des univers Playmobil et de se raconter toutes sortes d’histoires : rencontrer les animaux de la savane, défendre le château fort des attaques du dragon, régenter le château de la princesse… Laissez-vous emporter par l’imagination de vos enfants ! www.playmobil-funpark.fr, 01 49 84 94 44

CINé Portrait de famille

En se mariant, c’est aussi une belle-famille qu’on récupère. Et ça, Alain l’avait occulté en demandant la main de Nathalie. Car depuis, le couple est invité à dîner chaque semaine chez le beau-frère, Jean-Pierre à Créteil. Sauf que ce samedi, Alain en a plus que marre de ces repas familiaux sans savoir ce qui l’attend véritablement ce soir-là... Tellement proches, d’Eric Toledano et Olivier Nakache, sortie le 17/06/09 MAIS AUSSI…** Comment réagit une jeune adolescente lorsque ses parents lui annoncent qu’ils vont divorcer ? Découvrez les petits et les gros tracas de Léa, jeune collégienne, dont la vie se partage entre son père (Bernard Campan) et sa mère (Mathilde Seigner) avec laquelle elle est en conflit depuis la signature du divorce. L’année de ses 13 ans va être pour Léa l’occasion de changer son regard sur la vie et d’envisager des réconciliations... Une semaine sur deux, sortie le 01/07/09

57


En vitrine

Ça roule ? Situé entre le roller en ligne et le patin à roulettes, le Roller Pocket RS1 propose une nouvelle forme de glisse vraiment innovante. Faciles et rapides à chausser comme une paire de pantoufles, ces rollers s’ajustent à votre convenance grâce à son strap micro-métique. Proche du sol, le RS1 est stable et promet de bonnes sensations de glisse. > RS1, 03 89 20 33 22, prix de vente : 60 €

Antioxydant Avec ses extraits de licopène de tomate, de pépins de raisins, de levure et de minéraux, ce complexe unique est un puissant antioxydant qui lutte contre les radicaux libres et retarde le viellissement prématuré de la peau. Idéal pour vous préparer au soleil ou en réparer les effets, il s’utilise en cure renouvelable avant, pendant et après l’été (Demandez conseil à vos diététiciennes-nutritionistes). > En vente exclusivement dans les centres Naturhouse. 23,32 € les 30 capsules. Info : www.naturhouse.fr/france/ et au 0820 08 07 06 (0,12€ ttc/min)

100 % d'origine naturelle Un dissolvant naturel et bio ? Pourquoi pas. Couleur Caramel propose le premier dissolvant 100 % naturel, certifié Ecocert et labellisé Cosmebio. Formulé à base d’huile de Ricin bio et sans acétone, ce dissolvant efface toutes les traces de vernis, même les plus tenaces, le tout sans agresser l’ongle. > Dissolvant Couleur Caramel : 12 €

Sous le soleil À base de carotte, d’orange, de pomme, d’huile d’onagre et de romarin, ce complexe antioxydant retarde les effets du vieillissement prématuré de la peau. La synergie de ces principes actifs prépare et protège votre peau à l’exposition au soleil, et favorise votre bronzage. Idéal pour les peaux claires, à prendre en cure renouvelable avant et pendant l’été (Demandez conseil à vos diététiciennes-nutritionistes). > En vente exclusivement dans les centres Naturhouse. 23,80 € les 14 flacons. Info : www.naturhouse.fr/france/ et au 0820 08 07 06 (0,12€ ttc/min)

Écogeste Avec son manche ergonomique en bioplastique, Bicécolutions est le premier rasoir conçu dans une optique de réduction des émissions de CO2. Un geste envers la nature qui n’a rien cédé à la qualité du rasage : ces 3 lames assurent un rasage précis, avec une bande lubrifiante formulée à l’aloe vera et la vitamine E qui optimise le confort de rasage. > Vendu en grandes surfaces 3,20 € les 4

58


Pour tous les goûts Découvrez toutes la gamme de délicieuses boissons bien-être et minceur à base d’extraits de plantes et aux propriétés multiples : antioxydante, déstressante, brûle graisse, énergisante, drainante, veinotonique… À choisir selon vos besoins et à consommer sans modération ! > En vente exclusivement dans les centres Naturhouse. 2,50 € les 350 ml. Info : www.naturhouse.fr/france/ et au 0820 08 07 06 (0,12€ ttc/min)

Faire peau neuve

Se faire la main verte Vous n’avez pas la main verte ? Pas de panique, EasyBloom vous apporte la solution. Cette petite clé USB en forme de fleur se fiche dans le sol et en analyse tous les paramètres  : acidité, ensoleillement… Il suffit ensuite de la glisser dans son ordinateur pour savoir quel type de plante poussera le mieux à cet endroit précis. Tout simplement génial ! > www.plantsense.com, prix de vente : 60 €

Parce que le gommage contribue à rendre l’épiderme plus lisse et améliore l’élasticité de la peau, la crème de douche gommante au bouleau de Weleda a été spécialement formulée pour exfolier votre peau sans l’agresser. Sans savon, sa base lavante douce et 100 % biodégradable, respecte l’équilibre physiologique naturel de votre peau et préserve l’environnement. > Prix de vente généralement observé : 6,90 € les 150 ml

Diamiants éternels Créateur spécialiste des Alliances et des bagues de Fiançailles depuis 1956, le joaillier diamantaire, José Modehano, crée pour vous des bijoux d’exception en harmonie avec votre personnalité. > Bijouterie José Mohedano à Toulouse, www.j-mohedano.com

La jambe légère À base de feuilles de vigne rouge, d’orange amère et de groseillier noir, ce veinotonique soulage les jambes lourdes. Il aide également à lutter contre les problèmes de rétention d’eau. À prendre en cure renouvelable pendant la saison chaude. > En vente exclusivement dans les centres Naturhouse. 22,42 € les 60 capsules. Info : www.naturhouse.fr/france/ et au 0820 08 07 06 (0,12€ ttc/min)

Tout en flottaison !

Un cadre, deux flotteurs et une bonne dose de bonne humeur, vous voilà parés pour une séance de vélo en piscine ou en mer ! Inchavirable, le Velaqua (prononcez Vé-la-quoi) se propulse avec l'aide des jambes, des bras, ou les deux à la fois. Véritablement ludique, ce vélo aquatique ingénieux convient parfaitement à la pratique du sport pour tous, de 9 à 99 ans. > www.velaqua.fr, prix de vente à partir de 580 €

59


Environnement Environnement

Bien manger

sans se ruiner C’est en regardant les glaneurs à la fin du marché que JeanPierre Coffe a eu l’idée d’écrire son livre. Avec Le plaisir à petit prix, le pourfendeur de la mal-bouffe réalise la quadrature du cercle : bien manger, sans se ruiner ! Et en ces temps difficiles, ce livre de recettes tombe à point nommé. Texte Melle G photos DR

«

J’ai des souvenirs extraordinaires, d’une cuisine ordinaire fait de menus plaisirs et de plats concoctés avec soin par ma grand-mère  ». C’est ainsi que répond le plus célèbre des chroniqueurs culinaires français, quand on lui demande d’où lui vient cet amour de la cuisine bien faite et de l’assiette bien remplie. Inspiré par cette femme à la fourchette d’or, voilà notre Jean-Pierre Coffe national reprendre la plume et livrer les secrets de cette grand-mère qui fut cuisinière en maison bourgeoise et qui avait coutume de dire : « avec rien, évidemment on ne peut rien faire, mais avec peu, il est possible de faire quelque chose et même quelque chose de pas mauvais du tout ». Avec ce onzième livre de cuisine, JeanPierre repart en croisade. Et avec l’enthousiasme qu’on lui connaît, il continue de passer son temps à transmettre ce qu’il a reçu, sans oublier d’y rajouter une note personnelle, histoire d’adapter cet héritage au goût du jour. « Pour écrire, il m’a fallu me replonger dans les livres de recettes familiaux », commente Jean-Pierre qui nous a fait l’honneur de nous recevoir dans les loges du studio

60

Gabriel où régulièrement il vient enregistrer Vivement Dimanche.

Making Of

Jean-Pierre Coffe a dépoussiéré les livres tachés de graisses et maculés de commentaires qui forgent l’histoire d’une famille souvent rassemblée autour des plaisirs de la table. Au final, ça donne 350 recettes pour bien manger en tribu pour moins de 9 euros par jour (sur la base d’un couple et de deux enfants). On en salive avant même d’avoir ouvert la première page, surtout quand on

En librairie : Le plaisir à petit prix : Bien manger en famille pour moins de 9 euros par jour, éd. Plon, 2008. Livre de cuisine.

sait que le budget consacré par les ménages français équivaut à 12% de leurs dépenses globales. Seulement, le livre de Coffe n’est pas seulement intéressant d’un point de vue économique. L’auteur met aussi l’accent sur l’importance de manger équilibré. Alors, pour se serrer la ceinture en mangeant honorablement, Jean-Pierre Coffe n’y va pas avec le dos de la cuillère et rivalise d’ingéniosité pour donner des astuces qui permettent dans la gourmandise de réaliser de substantielles économies. Toutes les recettes ont été testées par le maître et sélectionnées pour leurs qualités gustatives et diététiques. Elles sont toutes précédées d’un avant-propos qui explique pourquoi il est urgent de bouleverser nos habitudes alimentaires. Jean-Pierre Coffe devient ainsi le chantre d’une cuisine « durable » en nous aidant à respecter certaines règles élémentaires : cuisiner soi-même, consommer des produits de saison (voir encadré ci-contre), travailler avec les producteurs de pays. Bref, c’est un livre vraiment utile pour qui veut faire attention à son assiette et à son portefeuille. n

Pourquoi consommer des légumes de saison produits localement ? Serre, transports aériens, sur-consommation d’eau... Les fruits et les légumes, achetés hors saison ou importés sont une vraie catastrophe écologique. Pour chaque étape du cycle de vie de l’aliment, un coût environnemental peut-être calculé. Y sont inclus les coûts externes tels les dommages à l’environnement et les infrastructures routières. Si la nourriture est produite et achetée dans un rayon de 20 kilomètres, les coûts environnementaux et d’infrastructure sont réduits d’un facteur 10. Une salade produite sous serre en hiver peut nécessiter l’énergie correspondant à un litre de pétrole, c’est dire ! Choisir des fruits et légumes de saison, produits localement, permet donc de réduire l’impact environnemental de la consommation. Sans oublier qu’ils affichent des prix très en dessous de leurs concurrents.


Abonnez-vous à NUTRITION & bien-être

beauté

santé bien-être en forme

8

des interviews et des conseils de

,

et

de corps et d'esprit

pour rester

4

Les PESO

ET AUSSI : DES IDÉES DE MENUS, DES RECETTES, DU SHOPPING, UNE ESCAPADE EN IRLANDE

ET AUSSI : DES IDÉES DE MENUS, DES RECETTES, DU SHOPPING, UNE ESCAPADE EN MARTINIQUE

ET AUSSI : DES IDÉES DE MENUS, DES RECETTES, DU SHOPPING, UNE ESCAPADE AU PORTUGAL

NUTRITION & BIEN-ÊTRE 8 423263 900962

TRIMESTRIEL · NUMÉRO # 4 PRIX UE : 2,40 % · USA: $2,99

NUTRITION & BIEN-ÊTRE TRIMESTRIEL · NUMÉRO # 1 PRIX UE : 2,40 % · USA: $2,99

NUTRITION & BIEN-ÊTRE TRIMESTRIEL · NUMÉRO # 3 PRINTEMPS 2009 PRIX UE : 2,40 % · USA: $2,99 00004

Olivia RUIZ

Beauté LE SOLEIL AU MENU

Lynda

LEMAY

Beauté

TÉMOIGNAGES “ J’AIME MANGER DEPUIS

ÉQUILIBRÉ, ÇA ME PERMET DE GARDER SALON-DE-PROVENCE LA FORME ”

TÉMOIGNAGES DEPUIS

BORDEAUX

29 25

À L’ASSAUT L’ÉTOILE FILANTE DE LA CELLULITE

Kg

EN MOINS

FIRMINY

Kg

EN MOINS

22 24 BIEN-ÊTRE En forme

LA MARCHE À PIED

BEZIERS Mode

LE BON LOOK POUR LA RENTRÉE

TÉMOIGNAGES DEPUIS

Kg

EN MOINS

LES BIENFAITS D’UNE BONNE ALIMENTATIONEnvironnement BIEN MANGER SANS SE RUINER

DUNKERQUE

DRÔLE, LIBRE ET BELLE

Kg

En forme

32 24

Kg

EN MOINS

Liane FOLY

En forme PAU

CET ÉTÉ, ON SE MET AU SPORT

BIEN-ÊTRE

LA FAIM JUSTIFIE LES MOYENS ?

EN MOINS

LE MASSAGE

Kg

EN MOINS

BIEN-ÊTRE

STRESS ET ALIMENTATION LES LIAISONS DANGEREUSES

!

COUPON D'abonnement

p Oui, je désire m'abonner au magazine Peso Perfecto pour seulement 8 e par an (4 numéros).

Prénom

Nom

Adresse Code postal

Ville

Signature (indispensable)

Mode de paiement

Téléphone Date

Chèque à l'ordre de NATURHOUSE

Les données à caractère personnel fournies seront incluses dans un fichier d'usage exclusif de NATURHOUSE, dans le but de lui faciliter une information sur nos produits et sur nos offres. En application de l'article 27 de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux données vous concernant. Vous pouvez vous opposez à ce que vos noms et adresse soient cédés ultérieurement. Merci de nous le signaler par écrit.

envoyer ce coupon complété à : NATURHOUSE 9, rue François Arago 81000 Albi redaction@pesoperfecto.fr

06/09

41


publi reportaGe

vinothérapie Une référence pour les amateurs de bon vin et de lieu enchanteur avec hôtel exceptionnel et Spa. La première installation du complexe VALBUSENDA vient d’ouvrir ses portes, son architecture innovante est la signature de ce projet qui fera parler de lui !

D

ans la région de « Zamorana de Toro », tout près de « Peleagonzalo » et dans un environnement privilégié, vous découvrirez VALBUSENDA, un complexe spectaculaire de 64 hectares d’une conception futuriste composé d’un hôtel 5 étoiles, d’un Spa dernière génération avec traitements et soins par vinothérapie, d’une zone résidentielle de luxe et d’un entrepôt vinicole. Ce dernier a été le premier des projets à ouvrir ses portes. L’inauguration de l’entrepôt VALBUSENDA s’est faite au mois de décembre dernier, de nombreuses personnalités étaient présentes. Ses 6 000 mètres carrés d’installations sont une référence architecturale dans le secteur du vin. Le complexe regroupe deux secteurs d’activité distincts  : la production de vin et l’oenotourisme. Ses deux activités sont complémentaires et VALBUSENDA pourra être visité à toute époque de l’année, même dans les périodes les plus intenses comme celle des vendanges.

62

VINS DE QUALITE. L’entrepôt dispose d’une propriété de 15 hectares de vignobles de la variété « Tinta de Toro » et contrôle également la viticulture de 80 hectares de vieux vignobles, avec une production inférieure à 3 000 kg par hectare, ce qui permet d’obtenir des vins de haute qualité dans toutes les gammes : « Crianza », « Réserva », « Gran Reserva » et « Gran Expresion ». Une autre particularité de VALBUSENDA se trouve dans les vendanges qui sont effectuées à la caisse, l’état dans lequel le raisin arrive aux réservoirs est optimisé. Les installations de production du vin (salle des fûts et salle d’élaboration) ont été conçues avec les dernières technologies d’équipements et de contrôle. Elles disposent de trois modes de stockage : en fût en acier inoxydable, Ganimedes : un nouveau système qui utilise le carbone produit dans le fermentation et en Barrel Box de 12 000 litres qui combinent l’acier inoxydable et le bois avec contrôle exhaustif du processus.

VINOTHéRAPIE Valbusenda dispose d’espaces consacrés au tourisme d’entreprise, dans lesquels peuvent s’organiser des réunions, conventions et événements de tout type. Seront proposés dans le cadre du tourisme œnologique des dégustations, des cours et des démonstrations diverses. Le complexe dispose aussi de salons avec une capacité de 250 à 270 personnes, idéal pour accueillir des mariages, des baptêmes, des communions… À disposition, son espace aquatique avec un spa de luxe de 1 500m2, caldarium, sanarium, saunas, bains de vapeur, douches thérapeutiques, 5 piscines, sans oublier le gymnase. Également un espace de soins en vinothéparie avec des produits et soins spécifiques comme les boues thérapeutiques.


photos de l’inauguration

L’édifice qui accueille la cave, considéré comme l’une des œuvres les plus avant-gardistes de la région, est une œuvre de l’architecte Leocadio Peláez.

La climatisation de la salle des fûts est faite avec un système automatique de gestion permanente en ligne, ce qui permet d’assurer à tout moment les conditions environnementales de température et d’humidité les plus favorables pour le vin (80 % d’humidité et une température de 14° C). L’entrepôt VALBUSENDA a une capacité de production de 750 000 litres, avec des productions annuelles limitées à 275 000 bouteilles, son parc de fûts s’élève pour l’instant, à 430 fûts en chêne français et américain.

L’œNOTOURISME. VALBUSENDA va plus loin, à travers ses couloirs vitrés, le visiteur peut voir tout le détail du processus de l’élaboration du vin, sans interférer dans le travail du personnel de l’entrepôt. Les différentes visites sont toujours encadrées par du personnel qualifié. Des dégustations et des cours spécifiques sur le vin sont proposés dans des installations complémentaires, ou tout type d’évènement peut être égale-

ment programmé comme des congrès, des réunions d’entreprises. Un autre complément singulier du complexe VALBUSENDA, est la collaboration de divers dessinateurs nationaux qui sont en charge de la création d’un espace exclusif pour la boutique souvenirs.

UN PROJET AMBITIEUX. La propriété VALBUSENDA s’étend sur une des pentes de la spectaculaire « Vega de Toro » (Vallée du taureau) en plein cœur de la « Dénominacion de Origen ». À seulement 45 minutes de l’aéroport de Valladolid, elle dispose de moyens d’accès excellents : à 7 km seulement de l’autoroute A11. Le complexe a été promu à 100 % par l’entreprise Zamodiet SA, outre l’entrepôt déjà inauguré, la propriété fera bientôt valoir un hôtel 5 étoiles de 39 chambres avec Spa.

Plus d’informations : Tél : +0033 980 55 74 03 et www.valbusenda.com

1. Simon Taboada, un des propriétaires de VALBUSENDA, à l’inauguration de l’entrepôt. 2. Vue générale des salles de stockage. 3. La nouvelle salle de fûts. 4. José Manuel Fernandez Santiago, président des Coupes Castilles et de Léon, avec Simon Garcia Taboada, découvrant la plaque commémorative de l’inauguration. 5. Simon Garcia Taboada présente les Vins VALBUSENDA lors du programme Radio « Protagonistes » que conduit Luis de l’Orme.

63


Experts en rééducation alimentaire

Les centres naturhouse

Pour plus d’informations, contact franchise et prochaines ouvertures, une seule adresse : www.naturhouse.fr

France

Castres (81)

Marseille (13)

Cernay (68)

Marseille 12e (13)

Colmar (68)

Maule (78)

43 Cours Sainte Anne - 03 89 24 97 48

33 bis Bd Paul Barré - 01 30 90 81 89

Dax (40)

Melun (77)

32 Cours Gallieni - 05 58 58 26 32

3 rue Jacques Anyot - 01 64 52 46 27

Albi (81)

Dieppe ( 76)

Mérignac (33)

40 Quai Duquesne - 02 35 86 13 45

5 Cours D’Ornano - 05 56 96 22 90

Angers (49)

Dijon (21)

Millau (12)

16-18 Berbisey - 03 80 30 78 36

20 avenue Jean Jaurès - 05 65 58 12 29

Annemasse (74)

Douai (59)

Montauban (82)

26 rue des Minimes - 03 27 97 94 64

3 rue Porte de Moustier - 05 63 66 65 20

Arles (13)

Dunkerque (59)

Montpellier (34)

Agen (47)

35 rue Garonne - 05 53 68 37 84

Aix-en-Provence (13)

39 rue des Cordeliers - 04 42 38 44 80

Ajaccio (20)

28 lieu-dit Route de Mezzavia - Pôle de Suartello - 04 95 26 15 49 125 avenue Gambetta - 05 63 43 50 09 23 rue Plantagenêt - 02 41 39 35 65 13 rue de Genève – 04 50 49 84 59 30 av. de la Libération - 0 820 08 07 06

Aubagne (13)

135 Bd Marcel Pagnol - Quartier Les Défensions - 04 42 71 63 72

6 rue de Thann – 03 89 39 25 48

Firminy (42)

1 bis Place Thiers – 03 83 38 96 63

15 rue Victor Hugo - 04 77 56 65 29

Aurillac (15)

Fort-de-France (97)

Bayonne (64)

34 rue Bourgneuf - 05 59 46 16 98

Bergerac (24)

24 rue Sainte Croix – 03 87 88 51 44

Nantes - Rézé (44)

69 rue Aristide Briand - 02 51 89 98 15

Narbonne (11)

9 rue de la Cabirol - 04 68 75 02 72

Oloron-Sainte-Marie (64)

Fréjus (83)

Orléans (45)

229 rue Rolland Garros - 04 94 52 04 06

Grenoble (38)

Bernay (27)

Hyères (83)

6 rue Albert Parissot - 02 32 46 56 58

48 avenue Alexis Godillot - 04 94 66 47 12

Béziers (34)

La-Ciotat (13)

63 Cours Jean Jaurès - 04 76 94 36 61

Bordeaux (33)

Traverse de la Marine - Centre commercial Provence - 04 42 62 57 71

Bourges (18)

21 rue Sadi Carnot - 02 51 37 57 57

25 rue Saint-Rémy - 05 56 52 69 15

Nancy ( 54)

Résidence Les Jardins de la Mouina 127 Route de Redoute - 05 96 61 28 64

2bis rue Neuve d’Argenson 05 53 63 41 08

21 av. Maréchal Foch - 04 67 48 57 22

11 av du 24 avril 1915 - 04 91 88 02 41

46 avenue Clémenceau - 04 67 67 07 73

Aubenas (07)

55 rue Paul Doumer - 04 71 46 79 34

C. C. Grand Littoral - 04 91 69 70 13

C. Commercial Les Marines - 24 rue des Fusiliers Marins - 03 28 51 15 58

Forbach ( 57)

0 820 08 07 06

La Roche-sur-Yon (85)

1 ter rue de Sègues – 05 59 34 19 93 9 rue du Vieux Marché - 02 38 54 36 79

Orsay (91)

22 rue Archangé – 01 64 46 07 07

Oullins (69)

1 Place Arles Dufour - 04 78 81 83 54

Pau (64)

Lescar Centre Commercial Le Bilaa 05 59 77 91 27

Périgueux (24)

15 place Francheville - 05 53 45 64 13

10/12 rue Michel de Bourges 02 48 69 40 85

La-Rochelle ( 17)

Brignoles (83)

La-Valette-du-Var (83)

RN7 - Quartier le Pré de Pâques 04 94 78 35 76

Espace Valtech, giratoire de la Redonne, route nationale 98 - 04 94 75 28 81

Brive (19)

Laon (02)

9 rue Massenat - 05 55 23 17 45

4 rue Roger Salengro - 03 23 24 14 17

Cambrai (59)

Lyon (69)

Roanne (42)

Carpentras (84)

Manosque (04)

Rodez (12)

6 bis rue Sadi Carnot – 03 27 73 04 67 73 Boulevard du Nord - 04 90 65 52 61

64

13 rue Gambetta - 05 63 59 45 17

9 boulevard André Sautel - 05 46 09 64 25

9 Cours Lafayette - 04 78 24 71 50 40 avenue Jean Giono - 0 820 08 07 06

Perpignan (66)

13 bd des Pyrennées - 04 68 52 74 32

Plaisance-du-Touch (31)

8 avenue Montaigne - Centre Commercial Nicolas 3 - 05 34 46 57 35

Reims (51)

6 rue de l’Ecu - 03 26 04 13 90 9 place des Promenades - 0 820 08 07 06 13 avenue de Bourran - 05 65 68 77 92


événement Ouverture du premier centre école Naturhouse en Belgique C’est au cœur de la place Saint-Lambert, un lieu chargé d’histoire que s’est ouvert le premier centre école Naturhouse belge. Un événement qui confirme le succès d’une méthode par-delà les frontières. 80, place St Lambert (Ilot St Michel) - 4000 Liège T. 04 223 32 38 - T. 078 055 044

Irlande

78 avenue de Pontaillac - 05 46 38 79 70

23 Quai Noël Guignon - 04 67 43 60 13

Saint-Chamond (42)

ZAC de la Varizelle - 04 77 29 13 04

Strasbourg (67)

10 rue du Faisan - 03 88 24 56 40

Toulouse (31)

12 rue Bayard - 05 61 13 41 05 148 rue Achille Viadieu - 05 62 26 67 54 75 Faubourg Bonnefoy - 05 61 26 42 36

Tours (37)

6A rue de Mons - 03 27 29 61 31

Versailles (78)

39-41 Cours Verdun - 04 74 20 16 88

Voiron (38)

9 rue Genevoise - 06 75 18 98 22

portugal

colombie

Pour plus d’informations sur les centres

T. 00.57.31.46.30.21.51

Croatie T.00.385.992.180.887

Emirats Arabes Unis T.00.97.125.582.808

ER

T U R A Na

ER

Naturhouse au Portugal voir l’édition Portugaise du Peso Perfecto T.00.35.12.19.25.80.58

T U R A Na

espagne Pour plus d’informations sur les centres Naturhouse en Espagne sur l’édition Espagnole du Peso Perfecto T.00.34.902.15.14.14

République Dominicaine Santo Domingo T.626.51.90.61

République Tchèque

Roumanie T.00.40.746.81.49.20

T.00.504.232.07.02

www.naturhouse.fr

Hongrie T.00.36.13.45.82.47

T.00.42.13.76.30.23.79

ER

T U R A Na r H o use

Honduras

slovaquie

tu

Pour plus d’informations

T U R A Na

T.00.42.07.23.58.09.46

Guatemala T.00.502.24.74.58.50

ER

r H o use

Vienne (38)

T.00.48.586.61.11.16

T.00.56.609.813.377

tu

Galerie les Manèges - 10 av. Général de Gaulle - 01 39 25 08 80

Pologne

chili

r H o use

RN113, Les Portes Dominitiennes 04 99 23 96 59

T.00.52.55.52.90.53.65

T.00.359.885.835.844

tu

Vendargues (34)

Mexique

bulgarie

r H o use

Valenciennes (59)

T.00.212.22.48.63.69

tu

13 rue Nericault des Touches 02 47 47 14 92

Maroc

Escaldes-Engordany T.00.376.82.11.07 Andorra la Vella T.00.376.82.93.02

IMA AP

Sète (34)

T.00.39.05.32.97.85.48

Andorre

ÓX

4 rue des Precheurs – 03 90 56 44 26

Italienne du Peso Perfecto

T.00.49.913.19.74.29.35

IMA AP

Sélestat (67)

tres Naturhouse en Italie sur l’édition

Allemagne

IMA AP

Contes de Provence, 110-122 boulevard Pasquet - 04 42 86 11 50

Pour pslus d’informations sur les cen-

ÓX

Salon-de-Provence (13)

T. 00.27.11.317.89.00

IMA AP

38 avenue Gambetta - 05 46 94 92 74

Italie

ÓX

Saintes (17)

Afrique du sud

PR

38 rue Louis Braille - 04 77 50 94 85

T.00.353.872.165.888

PR

Saint-Etienne (42)

ÓX

Royan (17)

Centres Naturhouse dans le monde :

PR

22 quai cavelier de la salle - 02 35 62 79 50

PR

Rouen (76)

USA Lauderdale - Floride T.00.19.542.02.20.00 Miami - Floride T.00.13.056.73.59.59

65


Prochain numéro En vente dès le 15

septemb prochain re

RENDEZ-VOUS AVEC

Alain Bernard

Portrait d’un nageur de tous les records. BIEN-ÊTRE

Surpoids et conséquences… Tout ce qu’il faut savoir. FOCUS

Les vitamines, comment ça marche ? EN FORME

Yoga, pourquoi pas moi ? BEAUTé

Mes devoirs de rentrée

Plein d’astuces et de conseils à suivre pour rester la plus belle après les vacances. HORIZONS

Croatie

Reine de beauté ET TOUJOURS

Des idées de menus,

des recettes, du shopping, des pages mode...

66


LA RÉGION MIDI-PYRÉNÉES

Nouveau Monde DDB - © D.Viet - Fotolia/J.P. Bounine

PRÉSENTE

Un film à grand spectacle à découvrir sur

www.grandsites.midipyrenees.fr

Projet cofinancé par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Midi-Pyrénées avec le Fonds européen de développement régional.


Peso Perefecto 04  

Magazine des magasins Natur House

Advertisement