Page 1

construire

aujourd’hui

Guide n° 6

MINERGIE® et TECHNIQUES DE CONSTRUCTION

2009-2010

■ Minergie® ■ Construire ■ Isoler ■ solaire ■ Chauffage ■ Etanchéité ■ Portes ■ Sécurité ■ Acoustique ■ Adresses utiles ■ reportages


2 dossier Lausanne • Givisiez • Vevey www. chammartin-spicher.ch

&SPICHER SA

CHAMMARTIN

depuis

20 ans

INGÉNIEURS-CONSEILS CHAUFFAGE VENTILATION CLIMATISATION AUTOMATION DU BÂTIMENT GESTION DE L’ÉNERGIE Toutes études d’installations techniques, principalement en adéquation avec le principe du développement durable – chauffage à bois – PAC – solaire. Nos réalisations parlent d’ellesmêmes.

Immeuble Minergie® à La Tour-de-Peilz

Villa Minergie-P® à Montpreveyres

Chaufferie à bois de 400 kW à Granges-Paccot

Chalet Royalp Hôtel & Spa à Villars-sur-Ollon

Hypothèque?

Autant construire mieux si c’est plus avantageux. La Banque alternative BAS encourage les constructions écologiques et les habitats sociaux par des taux d’intérêt attrayants. Sans limitation dans le temps et sur toute l’hypothèque.

Pour une véritable alternative: 021 319 91 00, bas-info@abs.ch, www.bas.ch Bureaux à Olten, Lausanne, Zurich, Genève et Bellinzone

www.bas.ch Minergie® et techniques de construction 06 | 09

Banque alternative BAS Représentation romande Rue du Petit-Chêne 38 1001 Lausanne


édito

Sommaire

3

Editorial

Guide spécial « Minergie® et techniques de construction »

Après notre première édition Minergie® 2005, nous nous devions d’effectuer une remise à jour de cette thématique qui défraie l’actualité de la construction.

04 Minergie®

Quoi de neuf du côté du label Minergie®, quoi de neuf dans la façon de « Construire Aujourd’hui », quoi de neuf dans le domaine des isolations, du solaire, du chauffage et encore des étanchéités, des portes et de la sécurité ? Voilà des informations pertinentes que les architectes, professionnels du bâtiment et propriétaires pourront utiliser pour penser leur construction, voir leur rénovation.

07 Construire

Défis nouveaux et savoir ancien, le bois, une qualité de vie différente ? ISO-P, une nouvelle façon de construire ? Le chalet est-il l’ancêtre de nos constructions à ossature bois actuelles ? Réduire sa facture d’eau de 50 % ? Attractive, durable, écologique : fenêtre EgoKiefer PVC/alu XL®

20 Isoler

Le recueil annuel des fiches « Techniques & Architecture », la qualité des informations exposées dans chaque reportage et la mise en valeur des réalisations présentées, nous ont permis de tisser des relations de confiance avec nos partenaires exerçant dans le domaine de la construction et ceci depuis de nombreuses années.

Une bonne isolation thermique baisse les frais de chauffage de 80 % Le verre, produit pour l’homme et l’environnement

25 Solaire

Le solaire, l’énergie du futur ? Le soleil, énergie gratuite ? Produire ou ne pas produire son électricité ?

30 Chauffage

FireWin, un chauffage central élégant ! Se chauffer avec le soleil, énergie gratuite, s’avère payant Best Board – La nouvelle génération de radiateur – Les plinthes chauffantes ! La Fondation Centime Climatique, à quoi sert-elle ?

36 Etanchéité

Gérer les problèmes d’étanchéité avec l’eau, contre l’eau

38 Portes

ID Doors – des portes qui durent Menuiserie intérieure/extérieure spéciale PPE Quoi de neuf dans les éléments coupe-feu ?

42 Sécurité

Défense incendie, une affaire de spécialistes et de confiance

45 Acoustique

Problème de résonance ? Du nouveau dans la protection acoustique

Forts de ces partenariats, nos guides sont destinés à un lectorat large et néophyte. Ils apportent des informations complètes et vulgarisées sur des sujets-clés, liées au domaine de la construction et permettent ainsi d’obtenir les renseignements nécessaires à tout type de construction neuve ou à rénover. Conviviale et illustrée, cette édition est également pragmatique puisqu’elle s’enrichit d’un répertoire de professionnels spécialisés, permettant de faire directement le lien entre la théorie et la pratique. Vous y trouverez également, un nombre important de fabricants et de prestataires qui seront heureux de vous assister dans vos démarches et apporter à vos constructions une durabilité sans précédent, tout comme un sens développé d’une contribution personnelle à la protection de notre environnement. ■ Salomé Ramelet Edition Probatima

46 Adresses utiles 52 Reportages Impressum ÉDITION & ADMINISTRATION PROBATIMA Sàrl Rue du Bugnon 51 1020 Renens Tél. 021 636 08 37 Fax 021 636 08 54 guides@probatima.ch www.probatima.ch www.construire-aujourdhui.ch

Editrice déléguée des Guides « Construire Aujourd’hui » Salomé Ramelet Assistante d’édition Petra Berdel Graphisme Patrick Schifferle Lausanne

Rédaction et publicité Dynam-Marketing Route du Bissac 10 1817 Brent Tél. 021 961 95 01 Fax 021 961 95 02 info@dynam-marketing.ch

Balmer Médias chemin des Ecureuils 1 1417 Epautheyres Tél./Fax 024 435 36 36 Mobile : 079 735 36 36 jcs.balmer@bluewin.ch Impression Imprimerie Roth et Sauter Denges

Copyright © 2009, P. Guillemin. Tous droits de reproduction réservés.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


4 dossier MINERGIE® A ce jour, en Suisse 11 864 bâtiments ont été certifiés selon MINERGIE®, 314 selon MINERGIE-P®, 36 selon MINERGIE-ECO® et 12 selon MINERGIE-P-ECO®. Véritable label qui assure une meilleure qualité de vie et une faible consommation d’énergie, MINERGIE® est un standard de construction devenu presque incontournable. Mais dans le fond MINERGIE®, c’est quoi ? ■ Fermez les fenêtres Un terme nouveau est apparu depuis une dizaine d’années dans le lexique du monde de la construction : MINERGIE®, le label lancé en 1998. MINERGIE® est un label de qualité destiné aux bâtiments neufs et rénovés caractérisés principalement par leur confort, leur faible consommation d’énergie et leur renouvellement systématique de l’air.

construction qui contribue à améliorer durablement le tissu bâti en Suisse. A ce chiffre, il s’agit de rajouter 15 000 autres bâtiments qui, bien que non officiellement certifiés, répondent aux critères du label.

■ Les différentes certifications Quatre certifications sont disponibles aujourd’hui sur le marché : MINERGIE®, MINERGIE-P®, MINERGIE-ECO® et MINERGIE-P-ECO®

Convaincre les gens qu’une ventilation contrôlée apporte un confort au moins aussi bon qu’une fenêtre ouverte, voilà le défi que les défenseurs du concept ont dû relever ! Même si les avantages de la ventilation de confort sont évidents - ventilation continue, air propre et filtré, tranquillité qu’apportent les fenêtres fermées la nuit… – les réflexes traditionnels restent tenaces.

MINERGIE®

Plus de confort et des besoins énergétiques réduits : MINERGIE® s’est imposé comme un standard dans le domaine de la construction suisse. Il a réussi à démontrer qu’une consommation réduite en énergie ne va pas obligatoirement de pair avec des concessions au niveau de la qualité de vie. La pertinence des mesures proposées ne peut qu’être évidente, à l’heure d’une prise de conscience globale en faveur d’un environnement toujours plus mis à mal.

Parmi les critères de référence, citons : un bon confort thermique, l’utilisation efficiente des apports solaires, une ventilation et une aération douce, un rendement énergétique optimisé et un apport important en énergies renouvelables par exemple via capteurs solaires.

Cependant, et peut-être d’avantage que les litres de fuel économisés, ce sont les bénéfices pour la santé, l’augmentation de la qualité de vie et une productivité accrue sur les lieux de travail qui en font ses meilleurs atouts. Sachant que nous passons près de 90 % de notre temps dans des espaces intérieurs, il n’est pas anodin d’optimiser nos espaces de vie. A ce jour approximativement 10 000 bâtiments ont obtenu la certification MINERGIE®, devenue un standard synonyme de bonne

MINERGIE® est le standard qualité de base concernant l’efficience énergétique, pour la planification et la réalisation de bâtiments de haut confort. Il se propose d’optimiser la consommation d’énergie de manière à diminuer l’impact sur l’environnement, assurant ainsi des charges d’exploitation moindres.

Chez MINERGIE®, c’est l’objectif qui est défini, à savoir les valeurs limites de la consommation d’énergie. MINERGIE-P® Le concept MINERGIE-P® pousse plus avant les exigences MINERGIE® et vise une consommation d’énergie plus basse encore. L’introduction du standard de « Maison passive » (d’où le P) a été lancée en 2002. Les éléments extérieurs de façade sont thermiquement encore mieux isolés que pour les constructions MINERGIE® ; des fenêtres appropriées et des triples vitrages atteignent des niveaux d’isolation élevés ; les ponts de froids sont minimisés. Un concept d’énergie

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

renouvelable est indispensable pour couvrir les besoins complémentaires de chaleur, grâce par exemple à des pompes à chaleur ou à des collecteurs solaires. L’isolation de l’enveloppe est également un critère de la certification. MINERGIE-ECO® Les bâtiments MINERGIE-ECO® doivent remplir préalablement les certifications MINERGIE® respectivement MINERGIE-P®. Les constructions certifiées MINERGIE-ECO® remplissent des exigences en matière de modes de construction sains et écologiques, en sus de celles de confort et d’efficience énergétique, propres à MINERGIE®(-P®). Plus spécifiquement les critères du label Eco prennent en compte : – les matériaux utilisés et leur mise en œuvre (utilisation de matières premières locales et largement disponibles, emploi d’un minimum de matériel…) – le climat intérieur (lumière du jour optimale, climat intérieur agréable, absence de polluants, maîtrise des nuisances sonores…) – l’environnement (éviter les matériaux de construction polluants nuisibles à l’environnement, prise en compte de l’énergie grise des matériaux…) En résumé les aspects énergétiques, environnementaux, de santé et de confort sont optimisés. Modules Les modules MINERGIE® sont des composants de construction liés au confort et à la consommation d’énergie tels que fenêtres, portes, murs ou encore toiture, et peuvent être certifiés indépendamment. Cette


minergie®

5

Photo bureau d’architecture Stutz

méthode permet de simplifier les procédures – seuls les modules certifiés sont à évaluer et réaliser –, et la rénovation d’un bâtiment peut s’étager dans le temps.

■ Catégories des bâtiments et

application des certifications

Les standards s’appliquent différemment en fonction des critères suivants : premièrement s’il s’agit d’une construction neuve ou d’une rénovation ; deuxièmement selon la catégorie de bâtiment d’après la dénomination SIA. Le standard MINERGIE® est valable pour toutes les catégories de bâtiment. Le standard MINERGIE-P® s’applique à 9 des 12 catégories : habitat collectif, habitat individuel, administrations, écoles, commerces, restauration, lieux de rassemblement, hôpitaux, industries, dépôts, installations sportives et piscines couvertes. Le standard MINERGIE-ECO® est lui uniquement applicable aux nouveaux bâtiments administratifs, écoles et habitats collectifs. Le justificatif MINERGIE-ECO® est simplifié pour les maisons individuelles ainsi que les petits bâtiments d’habitation.

■ Coûts et investissements de la certification

L’investissement financier initial d’un bâtiment qui répond à l’une des trois certifications MINERGIE® est certainement plus conséquent qu’une construction « usuelle ». Il s’agit cependant de mettre ces coûts initiaux en rapport avec la durée de vie moyenne d’un bâtiment et des perspectives des investisseurs, qui courent régulièrement sur une période de 70 ans. Les avantages tombent sous le sens : des coûts d’exploitation et d’entretien moindres, une utilisation responsable des ressources énergétiques, notamment fossile, des travaux de démolition facilités et une élimination des déchets plus respectueux de l’environnement. Pour les propriétaires et les gérances immobilières, la question du maintien de la valeur d’un bien immobilier est pertinente. Car une fois le bâtiment construit, il peut s’avérer déraisonnablement coûteux d’intervenir après coup en vue d’augmenter le confort et d’implémenter des installations techniques moins gourmandes en énergie. Une série de mesures incitatives d’aides sont d’ailleurs en place pour alléger les coûts d’investissement initiaux :

– certains cantons soutiennent les rénovations et les nouvelles constructions répondant aux critères Minergie®. Un montant de 7500.– est par exemple alloué à une maison familiale de 250 m² dans le canton d’Argovie. Les frais de certification sont également souvent pris en charge par les autorités. – il existe des fondations qui participent aux frais de mise à niveau des constructions lors de leur rénovation en attribuant des subsides en fonction du nombre de m² de surfaces rénovées (murs, toitures, vitrages). – de nombreuses banques proposent des crédits à taux avantageux lors de la modernisation ou de la construction neuve MINERGIE®. Pour une maison familiale, des économies de l’ordre de 10 000 francs peuvent être envisagées. – Le coût des travaux de rénovation d’un bien qui permettent de réduire la consommation énergétique, ou les frais de construction d’installations d’exploitation d’énergie renouvelable, comptent comme frais d’entretien. Ils sont ainsi déductibles d’impôts.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


6 dossier

■ Exemple d’un bâtiment

administratif neuf répondant au standard MINERGIE-ECO® :

Tour de l’Office fédéral de la statistique à Neuchâtel, Bauart architectes La Tour de l’OFS a été inaugurée en 2004 comme extension du bâtiment principal de l’OFS. Une démarche volontaire d’intégration des critères de développement durable a été entreprise. Elle s’est notamment concrétisée par la mise sur pied d’un concept énergétique global garantissant simultanément un confort satisfaisant et une consommation minimale d’énergie : – Réduction de la demande de chaleur grâce à une excellente qualité thermique de l’enveloppe, gains solaires passifs par la façade double-peau,

– Réduction de la demande d’électricité grâce à la valorisation de la lumière naturelle, au recours à la ventilation naturelle et au rafraîchissement passif nocturne en lieu et place d’une climatisation classique, – Utilisation de la réserve de puissance du stock solaire saisonnier du bâtiment principal pour couvrir un environ 35 % des besoins de chaleur. La consommation énergétique effective correspond à environ 20 % de la moyenne des bâtiments administratifs suisses. Ces hautes performances en matière d’énergie, associées à une attention accrue portée aux matériaux, au confort et au bien-être des usagers, ont permis à la Tour de l’OFS de recevoir le premier label Minergie-ECO® de Suisse en 2006. (source : bauart)

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

« Aktion Eisblockwette », un exemple MINERGIE-P® En septembre 2008, la ville de Zurich a lancé une action originale pour promouvoir la construction et la rénovation de logements énergétiquement responsables. Elle lança un concours d’un type particulier : trois semaines durant, un bloc de glace a été placé à l’intérieur d’une maison miniature dont la construction répondait aux critères du standard MINERGIE-P®. Il s’agissait de deviner la proportion du cube de glace restante après ce laps de temps. 22 jours plus tard, il restait encore la moitié du cube – soit exactement 48,45 %. Cette performance a pu être atteinte grâce à l’isolation thermique optimale de l’enveloppe en conformité du standard MINERGIE-P®. ♣ ■ Lionel Jacquod - Architecte


construire

7

Défis nouveaux et savoir ancien

Tuileries Fribourg & Lausanne SA Case postale 252 3186 Guin www.tfl.ch

La brique dans un nouvel habit

L

a méthode de construction monolithique avec des briques en terre cuite a une longue histoire couronnée de succès.

Quels progrès la brique ou les systèmes de maçonnerie en briques ont fait ces dernières années ?

Interview avec Gerhard Rubi et le D Andreas Queisser, par George Lutz.

G. Rubi : aujourd’hui comme hier, les briques de construction ont d’abord une fonction statique. Le bâtiment doit être stable (à quoi s’ajoute la protection atmosphérique pour la maçonnerie de parement). Les fonctions d’isolation acoustique et thermique ont gagné en importance ces dernières décennies. En tant que système de façade, les maçonneries en briques réunissent aujourd’hui toutes les fonctions fondamentales : statique, isolation acoustique et isolation thermique…

r

Depuis quand construit-on avec de la brique ? G. Rubi : Les briques en terre cuite et les tuiles s’utilisent depuis plus de 6000 ans, avec succès, comme matériau de construction durable et efficace. Au cours des dernières années, ce matériau de construction a reçu une sérieuse concurrence, p. ex. avec le béton cellulaire, des matières synthétiques ou maintenant encore avec le bois. Qu’est-ce qui fait le charme actuel de la brique en terre cuite dans la construction ? Dr A. Queisser : la brique en terre cuite a déjà été en concurrence avec la pierre naturelle et le bois. Le béton, le métal et le verre sont venus le siècle passé. Entre-temps des matières synthétiques et des matériaux d’isolation trouvent également des applications dans les façades des bâtiments. Mais les systèmes de parois en brique présentent encore et toujours des avantages qui garantissent une qualité d’habitation particulière se distinguant par une atmosphère agréable. Du fait de leur composition naturelle, les systèmes de parois en brique sont idéaux pour les personnes sujettes à des allergies. Vous ne parlez pas de briques, mais de systèmes. Pourquoi ? G. Rubi : L’ouvrage maçonné sous forme de mortier et de pierres compose finalement un système. Les briques en terre cuite actuelles ont des cavités qui remplissent différentes fonctions. Derrière une façade moderne, vous ne voyez souvent pas quel matériau s’y cache. Pourtant, il y a là des différences importantes.

…en somme tionnelles ?

des

qualités

multi­fonc­-

G. Rubi : oui, et « last but not least » nous ne devons pas oublier les exigences esthétiques des maîtres d’ouvrage et des architectes. S’y ajoutent rentabilité et sécurité lors de la planification et de la mise en œuvre d’un système de maçonnerie. Notre produit ThermoCellit se compose non seulement de mortier et de briques, mais comprend également des composants spécifiques tels les embrasures de fenêtre et les briques de doublage. C’est un système à part entière, qui s’assemble logiquement, en toute sécurité et avec un bon rendement. Avec des matériaux comme la laine minérale ou les résines synthétiques, on peut pourtant atteindre les valeurs d’isolation thermique bien meilleures, non ? Dr A. Queisser : Oui et non. Vous avez abordé tout à l’heure la notion de système. Dans les systèmes de murs, seul l’effet global est pris en compte. Des matériaux avec des qualités purement isolantes freinent, certes, le passage de l’énergie thermique, mais ne permettent aucune accumulation de chaleur. La brique avec sa capacité d’accumulation agit comme échangeur thermique et comme régulateur d’humidité. C’est cela qui crée un climat agréable et qui améliore le confort d’habitation.

Vous ne voulez donc pas créer des compartiments étanches, mais favoriser les échanges ? Dr A. Queisser : l’échange d’humidité sous forme de diffusion de vapeur et autres effets tampon sont les éléments importants d’une construction isolante et thermiquement saine. Laissez-moi expliquer ces rapports plus importants qu’il n’y paraît. Nous parlons des exigences des ouvrages très modernes mais cela vaut également la peine de jeter un regard en arrière dans l’histoire. Nous pouvons toujours et encore tirer des enseignements valables des anciens ouvrages encore fonctionnels. Dans un bâtiment, nous avons besoin par exemple d’une ventilation raisonnable. Un système de paroi « intelligent » remplit des exigences variées de manière équilibrée et ici, la brique comme matériau de construction naturel, a beaucoup à offrir. Vous pensez aux moisissures à cause d’une ventilation insuffisante ? Dr A. Queisser : oui, aujourd’hui beaucoup de revêtements intérieurs doivent être renouvelés prématurément parce que l’on ne maîtrise pas l’aération et la ventilation. Les fenêtres sont toujours plus étanches et on les ouvre à peine. Si vous êtes en présence d’une structure de paroi avec un faible pouvoir d’accumulation, la saturation ne se fera pas attendre et le taux d’humidité à l’intérieur deviendra vite critique. Aujourd’hui, dans de nombreuses nouvelles constructions, les problèmes de formation de moisissures se multiplient avec pour conséquences des allergies, et ce à cause de la capacité de respiration ou d’échange déficiente de la composition du mur. La voie de la ventilation artificielle est pour vous une impasse ? Dr A. Queisser : en tout cas c’est une voie coûteuse, consommatrice d’énergie, qui présente encore d’autres inconvénients. G. Rubi : la ventilation artificielle d’une

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


8 dossier maison peut bien être réalisée avec les moyens technologiques actuels. Mais les problèmes commencent au quotidien, p. ex. lors de nettoyages ou d’entretien de la ventilation. L’alternative la plus favorable reste l’aération contrôlée via les fenêtres. Dans l’ensemble, je mise encore sur les systèmes de murs en brique de terre cuite, puisque ceux-ci se chargent de la régulation de l’humidité et influencent ainsi agréablement le climat intérieur. Et à quoi ressemble votre solution moderne ? G. Rubi : avec une brique monolithique isolant de la chaleur, on parle d’un système avec de l’air occlus. Cet air enfermé assume la fonction de l’isolation thermique, alors que la brique assure simultanément une accumulation de chaleur. Nous ne travaillons donc pas avec des systèmes multicouches. Notre maçonnerie ThermoCellit repose sur une brique perforée avec une proportion d’air de 70 %. Pour sa fabrication, cette brique légère nécessite moins d’énergie et de matière première qu’une brique conventionnelle. Sa perforation filigrane en nid-d’abeilles s’inspire de la nature et offre des qualités mécaniques très avantageuses. Cette forme est par ailleurs utilisée avec succès avec d’autres matériaux, de haute technologie, dans par exemple la construction d’avions. Les briques ThermoCellit présentent ainsi des résistances de brique

Annonce A5 V2.indd 1

et de maçonnerie élevées, qui se répercutent positivement sur la résistance à la traction transversale de la maçonnerie, critère important pour le dimensionnement des constructions soumises à des secousses sismiques. Pour l’isolation thermique, la fermeture de chaque rang de briques par un mortier isolant ou un mortier-colle est aussi importante que l’épaisseur de la brique. Par conséquent, vous n’utilisez pas de système double mur ? G. Rubi : dans la construction de logements et de maisons individuelles, le double mur est, à mon avis, avantageusement remplacé par une maçonnerie monolithique. On crée de cette manière un environnement d’habitation optimal, qui réunit avantageusement les qualités citées plus haut. Si pour des raisons esthétiques par exemple, une maçonnerie avec des briques de parement est employée, une solution multicouche, type double mur classique, est de nouveau applicable. Pourtant, face aux hautes exigences comme le standard Minergie-P®, vous devriez cependant bâtir à deux parois. Ou quels points de départ voyez-vous ? Dr A. Queisser : en principe, les exigences de bâtiments à faible consommation énergétique selon le standard Minergie-P® peuvent

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

également être satisfaites avec des maçonneries monolithiques isolantes d’une épaisseur suffisante. La structure de paroi monolithique apporte cependant des avantages supplémentaires, que les constructions à paroi extérieure isolante ne peuvent pas offrir. Ainsi le rayonnement solaire direct arrivant horizontalement en hiver et le rayonnement de chaleur disponible pendant la journée contribuent à économiser passivement de l’énergie. Les qualités d’accumulation de chaleur de la brique sont ici très positives. On peut ainsi constater que la consommation d’énergie réelle est dans beaucoup de cas plus favorable dans des bâtiments âgés et historiques, en maçonnerie de brique massive, que les calculs courants de physique de la construction ne l’indiquent. D’autre part, l’isolation thermique estivale gagne sans cesse en importance avec le réchauffement climatique : l’effet égalisateur de la maçonnerie monolithique en brique a aussi une influence pratique dans la physique de construction. Pensez par exemple à l’effet réfrigérant des récipients en terre cuite, déjà connu dans l’antiquité. Même selon les points de vue actuels, il y a ici encore un grand potentiel d’optimalisation. Quelles innovations voyez-vous ? Dr A. Queisser : nous avons à faire en premier lieu avec des qualités de matériau de

2.3.2009 11:28:49 Uhr


construire

9

construction passives, qui peuvent être utilisées sans énergie supplémentaire coûteuse. En raison de leur masse, les murs monolithiques en brique contemporaine, provoquent un flux de chaleur décalé dans le temps, appelé le déphasage, de manière à ce que chaleur et fraîcheur soient disponibles au bon moment à l’intérieur des locaux. A l’avenir, les trous des briques pourraient être utilisés de manière encore plus ciblée en pulsant de l’air frais ou réchauffé à travers la maçonnerie selon les besoins, un peu comme un radiateur à accumulation. Y aura-t-il une maçonnerie intelligente à l’avenir ? Dr A. Queisser : pourquoi pas ? La technique de régulation par microprocesseur existe déjà dans beaucoup de domaines. Elle est de plus en plus avantageuse et plus sûre. Il serait tout à fait possible de pulser de l’air qui chauffe ou qui refroidit par les cavités de la maçonnerie, en fonction du climat extérieur, pour que l’énergie thermique soit échangée de manière convenable. La nature connaît du reste beaucoup d’exemples, pensez simplement aux termitières, où l’échange d’air est déterminant pour le réglage du climat intérieur. Mais c’est avant tout la combinaison avec les caractéristiques passives de matériaux céramiques tels que les briques en terre cuite, qui permettent une accumulation de chaleur ou de froid intéressante. L’architecture traditionnelle dans les pays du Sud utilise la maçonnerie en brique en liaison avec un échange d’air, de manière à produire un effet refroidissant. Cet « ancien savoir » pourrait être perfectionné et utilisé en liaison avec la technologie moderne. Revenons-en au matériau principal. Comment voyez-vous la brique, comparée aux autres matériaux de construction ? Dr A. Queisser : les bâtiments en brique de terre cuite ont une longue tradition. L’argile de base est une matière brute naturelle, disponible en Suisse en grandes quantités. On évite ainsi de longs transports. De plus, la terre cuite est un matériau de construction simple, qui ne crée aucun nouveau problème pendant toute sa durée de vie, ni lors de son recyclage. Certains matériaux de construction modernes présentent ici des problèmes considérables. L’aspect écobiologique de la brique cuite nous apparaît aussi intéressant. La durabilité s’associe ici à la capacité d’échanger l’humidité et la chaleur de manière agréable et adaptée. Cela me paraît être très important pour le domaine très exigeant de la rénovation, et un potentiel très intéressant par rapport aux autres matériaux. La brique en terre cuite a beaucoup de côtés positifs. Dans le jargon sportif, on qualifierait un tel athlète de décathlonien couronné de succès. « C’est tout un système que s’assortit logiquement ». ♣ ■ Dr Andreas Queisser, collaborateur de l’institut d’essai et de recherche de Sursee et chargé de cours pour les matériaux de construction pour les architectes à l’EPF Lausanne.

Chaleur du

soleil

■ Gerhard Rubi, chef de vente de TFL et responsable du bureau technique pour les systèmes de maçonnerie des TFL. Le soleil fournit de l’énergie par tous les temps. Il apporte vingt mille fois l’énergie que nous consommons dans le monde, et ce de façon sûre, propre et gratuite. Une maison sans énergie solaire n’a donc pas de sens. Couvrez vos besoins énergétiques de base dans les bâtiments anciens et nouveaux, et réalisez votre indépendance écologique pour l’eau chaude, l’électricité et la climatisation.

Pour obtenir plus de renseignements, consultez www.swissolar.ch ou commandez le kit d’information au 0848 00 01 04

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


10 dossier Villvert SA Avenue Haldimand 41 1400 Yverdon-les-Bains Tél. : 024 423 00 90 Fax : 024 426 45 08 support@villvert.ch www.villvert.ch

Le bois, une qualité de vie différente ?

Matériau écologique par excellence, le bois est noble de par sa nature. Son charme, ses capacités en font des maisons chaleureuses, confortables. Sa structure en fait des habitations durables, écologiques. Sa modularité lui permet de réaliser des projets uniques, voir même ambitieux.

M

onsieur Schnepp de Villvert SA, nous en parle de façon plus concrète :

SR : Monsieur Schnepp comment êtesvous arrivé à construire en bois ? RS : Je suis diplômé en construction de bois – ingénieur EPFL. J’ai eu la chance de travailler à l’Uni avec le Professeur Naterrer. C’est lui qui m’a convaincu par ce matériau de construction exceptionnel. SR : Auriez-vous opté pour un autre type de matériau ?

de pays ont depuis toujours construit exclusivement en bois. C’est un mode de construction ancestral.

le bois se combine avec d’autres matériaux, tels que le crépi, le verre, etc. Tout est donc possible.

SR : De quels pays s’agit-il ?

SR : Vous faites mention à l’esthétique du bâtiment ?

RS : Presque tous. Si nous comparons la Suisse aux USA, nous devons rattraper un retard considérable. Par exemple, ces pays ont compris depuis bien longtemps qu’avec le bois, il est possible de mieux gérer les problèmes liés à la physique du bâtiment ?

SR : En fait, on habille des maisons ?

RS : Je construis dans tous les types de matériaux. En principe quel que soit le type de matériau choisi, on sera content de sa maison. Mais avec le bois, c’est plus simple, plus rapide, plus économique. Il y a plus de souplesse. Nos projets ont de l’allure, du style. Le bois me passionnera toujours par sa diversité.

RS : Exact. On habille sa maison comme on aime. Contrairement à un revêtement crépi qui a surtout une fonction de protection. Dès lors, une maison à ossature bois se décline dans beaucoup de versions. SR : Vous êtes donc des enveloppeurs de maisons ?

SR : Plus de souplesse ? RS : Oui. Il est bien plus facile de façonner du bois que du béton. Preuve en est : pas besoin de coffrer avec le bois. La mise en place d’une structure en bois est aisée. Les plus vieilles maisons ne sont-elles d’ailleurs pas en bois ? SR : Vous faites mention aux chalets ? RS : Effectivement. Il existe en Suisse des chalets datant de plus de 400 ans et qui sont encore habitables. D’ailleurs un grand nombre

RS : Oui. C’est bien souvent la qualité du bois et de ses traitements qui vont déterminer l’allure générale du bâtiment ou de la maison. On trouve des modules de lames différents. On joue avec les directions de pose, des essences fines, rustiques, des couleurs variées.

SR : De quels problèmes s’agit-il ? RS : De par sa nature, le bois est déjà un produit isolant. Les ponts de froid sont donc régulés de façon plus simple. SR : Est-ce que cela a une influence sur le confort d’une maison ? RS : Tout à fait. Une maison à ossature de bois génère un sentiment de confort supérieur. C’est surtout une question de feeling qui dégage une sensation de détente, de vacances, de convivialité que l’on ne retrouve pas forcément avec des constructions à base d’autres matériaux. Le bois inspire la nature, le repos. SR : Mais les maisons de vacances sont bien souvent des maisons de poupées ? RS : L’ossature bois se décline du plus petit modèle à des volumes importants. De plus,

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

RS : Pas tout à fait. Chez Villvert, nous créons un projet qui tient compte d’une structure complète. Nous collaborons aussi bien avec des architectes qu’avec des clients directs. Pour nous, l’habitat est toutefois primordial. Nous concevons les espaces intérieurs puis nous érigeons l’enveloppe. Les gens doivent se sentir bien chez eux. Par conséquent, on module des volumes qui doivent s’implémenter dans un terrain. Une maison c’est d’abord une intégration au terrain et non l’inverse. SR : Est-ce plus onéreux de composer ainsi ? RS : Non. Une maison sur mesure n’est pas plus chère qu’une villa sur catalogue. Il existe, bien évidemment, des architectures plus chères que d’autres. Mais tout est maîtrisable. A noter qu’il est bien souvent moins cher de concevoir une maison en rapport au terrain que l’inverse.


construire

RS : Nous avons standardisé un principe de construction efficace. Ainsi, on retrouve dans nos ossatures bois l’isolation nécessaire aux bâtisses. Le tout est complété par des panneaux Fermacell. Les dalles sont en lamellés collés. Elles sont massivement pleines et sont équipées d’une double isolation. Ce principe permet de s’adapter à tout type d’architecture, sans contrainte aucune et de construire de façon plus rapide. SR : Le gain de temps est-il important ? RS : Il est de quelques semaines du fait qu’on limite volontairement la mise hors eau. Les façades sont préparées en atelier d’où un gain de temps important. Par la suite, les finitions intérieures et extérieures sont réalisées sur le chantier directement. SR : Vous êtes donc des constructeurs à part entière ? RS : Effectivement, nous sommes de véritables constructeurs qui amènent en plus l’architecture. Le cas inverse se produit aussi, mais en tous les cas chaque maison correspond aux volontés des clients. Ce sont des maisons individuelles par excellence. SR : Possédez-vous un mode de construction qui vous est propre ?

SR : Combien de maisons avezvous construites ainsi ? RS : A ce jour, c’est plus de 400 maisons sur 15 ans d’existence. A noter qu’aucune ne se ressemble. N’est-ce pas fabuleux ? SR : Votre staff est donc important ? RS : Notre équipe varie entre 15 et 20 personnes, toutes désireuses d’apporter leurs idées et de développer de multiples solutions qui permettront aux clients de choisir en tout état de cause.

11

SR : Officiez-vous comme entreprise générale également ? RS : Oui. C’est un avantage certain pour les clients. Du fait de l’entreprise générale les problèmes liés aux prix sont bloqués. C’est ainsi que nous apportons une gestion du coût des travaux optimale et efficace. Notre responsabilité vis-à-vis du client est de 100 %, à l’inverse d’un bureau d’architecture. En cas d’erreur, c’est à nous de payer. Nous apportons donc toutes les garanties nécessaires à la bonne élaboration de la construction de leur maison ou de leur immeuble. SR : Pas de dépassement de budget alors ? RS : Les dépassements de budget sont contractuels, tout comme les délais. Pour le client, c’est une assurance de qualité primordiale. L’expérience n’est-elle d’ailleurs pas synonyme de moins de risque ? SR : Et Minergie® dans tout cela ? RS : Nous n’imposons pas de construire avec le label Minergie®, bien qu’un grand nombre de nos constructions en possèdent la marque ! Minergie® est un plus, libre à chacun de se l’offrir ou pas. ♣ ■ Interview réalisée par Salomé Ramelet

VILLAS À OSSATURE BOIS CONCEPTION CONSTRUCTION PROMOTION

• Terrains et projets à disposition • Fabrication suisse • Minergie • Façade en bois ou en crépi • Plus de 400 villas réalisées

Villvert SA - Entreprise générale 1401 Yverdon-les-Bains - Tél. 024 423 00 90

www.villvert.ch

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


12 dossier ISO-P, une nouvelle façon de construire ? Aujourd’hui de plus en plus de personnes sont désireuses de construire de façon rationnelle. Grand nombre d’entre elles souhaitent aussi pouvoir gagner du temps sur celui qui est imparti à leur construction. Elles recherchent aussi et surtout du confort, de la performance tout en rejoignant les principes des labels Minergie®.

L

e système de construction ISO-P apporte une révolution complète dans la façon de construire aujourd’hui. Il permet de mettre sur pied rapidement des bâtiments à hautes performances et à faible consommation d’énergie. Interview de MM. Roland et Eric Demierre – architecte et entrepreneur. SR : M. Roland Demierre depuis quand exercez-vous votre profession d’architecte ? RD : J’exerce depuis 1962 et j’ai eu l’opportunité de réaliser tout type de bâtiments administratifs, locatifs ou villas. C’est d’ailleurs au cours de ces nombreuses années que j’ai pu développer des contacts intéressants avec des entrepreneurs de qualité. SR : Comment êtes-vous arrivés sur le produit ISO-P ? RD : M. Portmann, avec qui je travaille depuis de nombreuses années, était mu par les

mêmes convictions personnelles. Nous souhaitions repenser la manière fondamentale de gérer le gros œuvre d’un bâtiment et améliorer la qualité générale des constructions. La qualité d’un bâtiment ne dépend-elle pas de son isolation thermique et phonique, de son inertie thermique, de son design, de sa durabilité et de sa résistance aux intempéries ? Il fallait revoir la procédure de construction et trouver un système d’utilisation simple avec des performances confirmées. Ce système devait aussi prendre en compte le concept Minergie® et offrir une enveloppe du bâtiment efficace, apportant un coefficient thermique nettement amélioré. SR : Quelle est donc la différence entre une construction ISO-P et une construction traditionnelle ? ED : Si les matériaux de construction ont évolué ces dernières années, ça n’est pas forcément le cas du principe de base de la construction. Sauf peut-être dans le secteur des bâtiments à ossature en bois ou préfabriqués. Avec ISO-P on offre une solution 3 en 1.

Au lieu de monter un mur en briques avec des gainages puis d’y appliquer une isolation extérieure et finalement un plâtre intérieur, ISO-P condense ces étapes en une seule ! SR : Pouvez-vous préciser ? RD : ISO-P est un système de construction qui utilise les matériaux comme coffrage. Là est toute la différence. Les matériaux font partie intégrante du mur fini. Les éléments de coffrages sont montés puis intégrés. On installe par la suite les infrastructures électriques, sanitaires, ventilations et de chauffage. Le béton est alors coulé avec ou sans armatures. Ainsi façades, murs mitoyens et murs intérieurs sont équipés d’un seul coup de l’isolation nécessaire au bâtiment. SR : Le mode de construction est donc différent ? RD : Oui. SR : Vous créez donc un effet « thermos » ? ED : Effectivement. Avec ISO-P, on crée un véritable « thermos » au moyen de l’isolation périphérique qui est généralement du polystyrène expansé. Les ponts de froid sont alors combattus de façon optimale et l’isolation est ainsi parfaite dessous, autour et dessus la villa ou l’immeuble. Le tout est complété par une aération douce. SR : L’étanchéité du bâtiment est donc idéale ? ED : Un récent test à l’étanchéité à l’air a démontré clairement qu’une construction ISO-P peut être 3 fois supérieure aux exigences Minergie-P®. SR : Comment s’effectue la mise en œuvre d’ISO-P ? RD : Grâce à l’utilisation d’outils simples (règles et gabarits), parfaitement adaptés à la

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


construire

13

vite, de meilleure qualité tout en gérant leurs coûts de façon optimale. SR : ISO-P est destiné à tout le monde ? ED : ISO-P est une méthode de construction, disponible sous franchise. Les entrepreneurs qui s’y intéressent reçoivent une licence qui les lie sous contrat à la bonne utilisation d’ISO-P. Les architectes et promoteurs peuvent sans autre faire appel à cette technologie. Le brevet ISO-P est européen et apporte une formation complète également sur le chantier, un outillage adéquat, un soutien pour l’établissement des soumissions et la planification des premiers chantiers. SR : Y a-t-il un frein à ce mode de construction ? technique, la mise en place des éléments de coffrage se fait de façon très rapide. Le tout est complété par un processus de coffrages « intégrés » que l’on nomme perdus. Comme je l’ai précisé plus haut, ces derniers restent dans l’immeuble, une fois les infrastructures placées et le béton coulé. L’isolation est ainsi collée d’un coup à la structure. Elle assure alors une efficacité à toute épreuve et devient indestructible. SR : Qu’en est-il des portes et fenêtres ? RD : Les embrasures sont également montées avec l’isolation. Cela permet de poser fenêtres et portes sans ponts de froid, car le galandage est encoché en fonction des besoins. Des vis assurent la stabilité des éléments. Avec le système de galandage intérieur que nous proposons, les murs sont prêts à la finition.

SR : Peut-on construire avec ISO-P en tout temps ? RD : Oui. Si les conditions météorologiques régissent bien souvent le développement d’une construction traditionnelle, avec ISO-P ça n’est pas le cas. L’évolution climatique ne freine pas le montage des structures ISO-P. On économise ainsi jusqu’à 15 % du temps de construction en regard d’un procédé ordinaire. Aujourd’hui, le gain de temps est précieux. ISO-P apporte une solution pratique et efficace pour tous architectes, entrepreneurs ou promoteurs désireux de construire plus

RD : Non, chaque architecte peut laisser libre cours à son imagination et réaliser le type de bâtiment répondant aux critères des maîtres d’ouvrage. ISO-P offre une grande souplesse architecturale. SR : Où peut-on trouver des informations complémentaires ? RD : Des informations complémentaires sont disponibles directement auprès d’InnoDec à Vuisternens-en-Ogoz, voir www.innodec.ch. ■ Propos recueillis par Salomé Ramelet

Les principes de construction d’ISO-P 1. Préparation des surfaces avec terrassement, tout venant, béton de propreté. 2. Mise en place de l’isolation sous radier avec collage de l’isolation périphérique sur l’isolation sous-radier, sur le pourtour 3. Mise en place du radier sur l’isolation sous radier. 4. Mise en place des outils spécifiques à la technique du montage des murs. 5. Montage d’un galandage de 40 mm jusque sous la dalle et sous le toit 6. Mise en place éventuelle d’un treillis d’armature 7. Mise en places des infrastructures électriques, sanitaires 8. Montage de l’isolation périphérique jusque sous la dalle ou sous le toit 9. Bétonnage du mur 10. Rajout éventuel d’une rangée d’isolation périphérique qui sert de tête de dalle. 11. On reprend depuis le point 3

Isolation hautes performances

SR : ISO-P utilise donc le béton ? RD : Oui. Le béton est un matériau qui se travaille mieux que la brique. Sa facilité de mise en œuvre est plus confortable, son inertie thermique est certifiée et l’amélioration de sa résistance sismique est facile.

Faible épaisseur et forte isolation en même temps

Béton autoplaçant Simple à mettre en œuvre Possibilités d’armatures

Plâtre 4 cm en plaques Surface prête pour finition

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


14 dossier Le chalet est-il l’ancêtre de nos constructions à ossature bois actuelles ? Pour construire leurs chalets, nos aînés s’adressaient principalement à des maîtres menuisiers – charpentiers. La construction d’une ossature bois n’avait pour eux aucun secret. C’est ainsi que des habitats adaptés aux besoins de nos grands-parents ont vu le jour par milliers, sur notre territoire national. Mais qu’en est-il aujourd’hui ?

P

as de doute, nos bons vieux chalets sont toujours fidèles à l’appel et réjouissent encore beaucoup de suisses et de visiteurs étrangers. Mais lorsqu’il n’est pas possible de construire ces derniers dans des zones de villas, pourquoi ne pas opter pour une maison à ossature bois d’une architecture adaptée à ce type de zone ?

lieu de son emplacement réel), tout en assemblant les éléments à venir en usine. Le tout sera alors posé sur chantier en moins d’une semaine.

C’est pourquoi, dotée de sa fabuleuse expérience ancestrale, transmise de générations en génération, l’entreprise Maurice Beaud Fils Construction SA n’avait plus qu’un pas à faire pour convertir nos bons vieux chalets en maisons actuelles et uniques. Menuisier charpentier depuis 1897, le bois est une tradition, devenue au fil des années une modernité certaine.

■ A chacun sa maison

■ La préfabrication Animée par l’observation, la connaissance et le travail du bois, l’entreprise s’est résolument orientée vers des solutions d’avenir. Mûs par leur esprit d’analyse, leur sens pratique et leur désir de rationaliser les méthodes de construction séculaires, les dirigeants actuels ont cherché à mettre sur pied des modes de fabrication rapides, écologiques et bien plus économiques. C’est ainsi qu’est née la préfabrication des éléments de construction porteurs. Elle a évolué tout naturellement vers des structures tout-en-un et comprenant les parois extérieures, les parois intérieures, les châssis et mêmes les raccords sanitaires et électriques, si nécessaire.

Cette façon de bâtir exprime toute la noblesse du bois, son naturel et assure un réel confort à ses futurs habitants.

MBF SA est un constructeur bois tout comme une entreprise générale maîtrisant la chaîne complète de la construction bois. Véritable jeu de maisons de poupées, les bâtisses nouvelles générations MBF sont montées très rapidement. Leur avantage est certain. Les armatures en bois montées et assemblées en usine sont déjà sèches ! Du coup, on évite le séchage du bois vert sur le chantier et tout le long de l’année qui suit la construction. Authentique gain de temps, ce mode d’architecture permet de créer simultanément les soubassements de la future maison (sur le

Les maisons conçues et fabriquées par MBF sont uniques. Elles sont le résultat exact des désirs de chaque propriétaire, qui pourra réaliser son projet soit en ayant recours au concept de l’entreprise générale (prix fixe), soit similaire à un bureau d’architecture (prix par appels d’offres et détaillés). L’entreprise collabore également avec des architectes. Toutes de bois vêtues ou combinées avec des revêtements d’aspects plus traditionnels (crépi), les maisons à ossature bois de MBF se déclinent dans toutes les conjugaisons possibles. Le mixte béton/bois est tendance. Mais pourquoi ne pas tester également des accords

L’approche écobiologique – une maison qui respire Sensibles à l’écobiologie, la construction d’un habitat sain est devenue une véritable passion pour les dirigeants de MBF SA. Pour celles et ceux qui souhaitent accorder une priorité à une construction liée au développement durable et améliorer le confort de leur habitat, MBF propose de les accompagner dans une réflexion globale. Cet accompagnement offre des prestations tenant compte de : 1) L’analyse géobiologique du terrain à construire : réseaux telluriques, eaux souterraines, failles humides et sèches, états énergétiques vibratoires et d’ambiance, mémoire du lieu, environnement végétal ou magnétique, etc. 2) Conception de la maison avec l’utilisation de matériaux naturels : isolations avec de la laine de mouton, ou du chanvre ou encore de la fibre de bois. Des panneaux en fibre de bois, en argile. Du plâtre, des peintures, du crépi à base naturelle ouverts à la diffusion de vapeur (pare-vapeurs), etc.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


construire

15

Quelle que soit l’idée du client, chaque projet fait l’objet d’une étude individuelle. L’aboutissement sera la solution correspondant le mieux aux souhaits et budgets des futurs détenteurs. Sur demande, les différents labels Minergie® sont bien évidemment appliqués à chaque réalisation. Mais pour choisir ce qui nous correspond le mieux, rien de tel que de visiter des objets déjà construits. On comprendra mieux les différentes structures, aspects, styles et allures envisageables. Les idées seront alors échangées, évaluées, comparées et ces séances de travail ludiques donneront naissance à des esquisses personnalisées.

entre verre et bois ou aluminium et bois ? Même les intérieurs sont faits sur mesure. Façonnés, structurés ou de type loft, les matériaux qui les habilleront seront du goût de chacun.

Même la rénovation ne reste pas en rade. On l’aborde même de façon fort intelligente, voir originale. Preuve en est le projet réalisé en étroite collaboration avec le bureau d’architecture Tardin & Pittet de Lausanne. Face à un manque de place évident, les maîtres d’ouvrage et architectes se devaient d’agrandir leur habitat et leur surface de travail. Grâce

à l’ossature bois – structure légère de par la nature même du bois – la maison à rénover a rapidement été équipée d’un nouvel étage. Une planification parfaitement orchestrée entre architectes, ingénieur et MBF SA. Une vraie réussite. ♣ ■ Salomé Ramelet

CHALETS ET VILLAS À OSSATURE BOIS nte e p r a - ch D FILS e i r uise BEAU S SA n e m RICE TION s le C MAU STRU fédéra CON îtrises ma

Menuiserie • Escaliers Charpente • Rénovation 026 928 40 50 - Fax 026 928 40 63 1669 Albeuve - www.beaud-mbf.ch Minergie® et techniques de construction 06 | 09


16 dossier CANPLAST SA Route de Sullens 2B CH-1029 Villars-Ste-Croix Tél. : 021 637 37 77 Fax : 021 637 37 78 suisseromande@canplast.ch www.canplast.ch

Réduire sa facture d’eau de 50 % ?

Nul doute, construire aujourd’hui passe avant tout par une gestion efficace des ressources naturelles et par la lutte au gaspillage. Si de plus en plus de propriétaires sont conscients qu’ils doivent étudier des solutions alternatives ou renouvelables pour chauffer leur maison, qu’une isolation efficace de leur bâtiment est profitable, qu’en est-il avec l’eau qu’ils utilisent ?

L

a plus grande partie de nos besoins en eau potable est couverte par les eaux souterraines. Ces réserves, stockées dans les différentes couches des sous-sols, des sources et des lacs, sont régulièrement renouvelées par les eaux de pluie. La Suisse peut se targuer d’une situation privilégiée en regard à d’autres pays. Nul besoin toutefois de mal exploiter ses nappes souterraines et de gâcher ses réserves en eau potable. D’autres pays limitrophes l’ont d’ailleurs bien compris et ont opté pour des systèmes leur permettant de récupérer l’eau de pluie et l’utiliser de façon efficace. En Suisse, ce sont les communes qui gèrent l’approvisionnement en eau et qui prennent en charge le réseau de distribution. Le coût de cette gestion peut varier d’une commune à l’autre, en fonction de la provenance de l’eau, du traitement de cette dernière et de son épuration. Lorsque celle-ci est issue des sources, les frais sont relativement bas. Par contre, si l’eau est captée dans un lac ou dans une rivière, puis traitée pour en faire de l’eau potable, ou encore s’il faut vaincre une grande différence d’altitude entre le lieu de captage et les utilisateurs, les coûts d’installation peuvent être considérables.

Par conséquent, en fonction de la localisation de son habitation ou de son bâtiment industriel, il est judicieux de différencier le type d’eau que l’on est amené à utiliser puis, d’appliquer une conduite adaptée à sa consommation. On devrait se poser la question : est-ce de l’eau potable pour une utilisation personnelle directe ou de l’eau principalement destinée à une utilisation indirecte, du type machine à laver, toilettes, etc. ? Les ménages suisses consomment approximativement 160 litres d’eau potable par personne et par jour. Cependant et bien souvent, Cuisine 2 % Jardin 9 % Nettoyage 5 %

Sanitaire 32%

Lave-vaisselle 9 %

Lave-linge 13 %

Un autre moyen profitable est de se servir de l’eau de pluie pour toutes les exploitations indirectes. Ainsi, on utilisera l’eau de pluie pour faire fonctionner ses chasses d’eau, pour arroser son jardin, pour laver son linge ou sa voiture ou encore pour nettoyer ses étables. L’eau de pluie est aussi un complément idéal pour les stations de climatisation. Elle s’intègre également et aisément dans les processus industriels. Gratuite, elle ne contient ni calcaire, ni chlore. Une fois dégagée des salissures de toute sorte, grâce à un filtrage performant, elle reste claire, fraîche et sans odeur. De plus, cela s’avère intéressant, car on ne paie pas de taxe sur l’eau ainsi récupérée. L’utilisation de l’eau de pluie permet de contribuer à un développement durable de notre environnement et apporte une solution écologique valable. C’est une solution que chaque propriétaire devrait étudier de manière plus approfondie avant de construire ou rénover son bien immobilier.

■ Comment ça marche Soins du corps 30 %

ils ne savent pas comment se décompose leur usage de l’eau. Bien peu de gens savent que les toilettes consomment jusqu’à 40 litres d’eau par jour et par personne, que le lave-linge et lavevaisselle en demandent 20 litres par jour, que les robinets d’arrosage et de nettoyage divers 40 litres, qu’un bain 75 litres et qu’une douche 25 litres au minimum. Face à ces chiffres, force est de constater qu’une gestion efficace des eaux utilisées passe en premier lieu par une amélioration de ses habitudes de consommateur. En modernisant des installations obsolètes, en assainissant d’anciennes conduites en faveur d’un réseau plus étanche et en contrôlant sa propre utilisation (ex : prendre une douche en lieu et place d’un bain), il est possible d’abaisser sensiblement les chiffres actuels.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

C’est habituellement le toit d’une maison qui sert de collecteur. L’eau de pluie s’écoulant par les chenaux et tuyaux est ainsi dirigée dans une citerne, servant de réservoir. Cette dernière peut être hors sol ou enterrée. Dans sa version enterrée, une pompe dirige l’eau de pluie vers les installations qui fonctionneront avec celle-ci. A noter qu’il est important que l’eau de pluie soit véhiculée par un réseau de tuyaux distincts du réseau pour l’eau potable. Ceci évitera toute contamination. Il est alors préférable de confier la réalisation de ce type d’installation à des spécialistes. La version hors sol se décline sous différentes formes et couleurs et permet de prendre en charge une bonne partie de l’arrosage manuel de son jardin. ♣ ■ Salomé Ramelet


construire

17

Comment calculer le volume de votre cuve ? Trois paramètres de calcul : • Précipitations locales en litres/m2/an ou en mm/an (1 mm = 1 litre/m2) • Surface de récupération des eaux de pluie (surface de la toiture, coefficient de perte) • Votre consommation d’eau de pluie (environ 75 litres/personne/jour/pour une utilisation jardin et habitat) Exemple de calcul : 1. Potentiel annuel de récupération des eaux de pluie Précipitations en litres / m2 / an ou en mm/an

Surface de toiture en m2

x

Coefficient de perte

x

Tuile Toit ondulé Toit plat

(voir carte)

Volume d’eau de pluie récupéré litres / an

=

0,9 0,8 0,6

Exemple :

Vos données :

x

x

2. Besoin annuel d’eau de pluie

Le saviez-vous ?

WC

8800 litres par pers./an

Machine à laver

3700 litres par pers./an

Nettoyage / lavage

800 litres par pers./an

Arrosage

60 litres

par m2

x x x x

= Exemple :

Vos données :

personne (s) personne (s) personne (s) m2

= = = =

personnes personnes personnes m2

= = = =

Besoin en eau de pluie litres / an :

Les anciennes chasses d’eau sont particulièrement gourmandes en eau. Elles consomment entre 9 et 12 litres d’eau. En optant pour une chasse d’eau moderne, il est possible d’économiser jusqu’à 6 litres par rinçage !

3. Capacité de la cuve Moyenne entre l’eau collectée et le besoin annuel (soit 103 100 L dans l’exemple)

Exemple :

+

21 jours (3 semaines de réserve)

2

365 jours

Vos données :

+ 2

4. Economies

villas, locatifs, appartement PPE constructions clés en mains

x

21 jours (3 semaines de réserve) 365 jours

=

L volume collecté Votre cuve :

Exemple :

Besoin annuel

+

L volume collecté 1 cuve de 6000 L est recommandée

Vos données :

Prix de l’eau en € / m3

Gain annuel en €

Une révolution dans la construction hautes performances pour les bâtiments à faible consommation d’énergie 5% à 10% d’économie, voir plus, sur le gros oeuvre 15% à 20% de gain de temps sur la construction Aucun pont thermique Solution écologique Etanchéité maximale des murs Performances acoustiques

www.eco-logements.ch

www.innodec.ch

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


18 dossier Aujourd_hui_Re?novation_102x303_fz_cmyk.qxp:102x303

Le prix du pétrole et les bouleversements climatiques font régulièrement la une des journaux. Ils rendent plus importants que jamais les investissements visant à accroître l’efficacité énergétique des immeubles.

E

goKiefer œuvre en faveur de l’économie d’énergie en développant continuellement et de façon probante des systèmes de fenêtres et de portes répondant à la tendance actuelle. Les systèmes de fenêtres d’EgoKiefer sont ainsi certifiés MINERGIE® et conviennent aux divers principes du label, y compris MINERGIEP®. Ils contribuent de manière efficace à créer des maisons passives et répondent aux exigences strictes du « Programme Bâtiment » de la Fondation Centime Climatique. Les systèmes, fabriqués en divers matériaux (PVC, PVC/alu, bois et bois/alu), sont ainsi recommandés et encouragés lors de grandes rénovations. Mais le meilleur exemple est bel et bien la nouvelle fenêtre EgoKiefer PVC/alu XL®.

Économies d’énergie à l’état pur avec la nouvelle fenêtre EgoKiefer XL® en PVC/alu! «L’élégance en couleur» On connaissait déjà les atouts de la famille XL®: plus de lumière, plus de chaleur, plus de design. La dernière-née d’EgoKiefer réunit toutes les qualités: attrayante, durable et écologique. Car avec la nouvelle fenêtre XL® en PVC/alu, les architectes peuvent donner libre cours à leur créativité dans les couleurs des façades. La grande famille XL® est intégralement certifiée MINERGIE et permet une réduction des déperditions de chaleur par les fenêtres pouvant atteindre 75 %.

EgoKiefer SA Fenêtres et portes 1844 Villeneuve Tél. +41 21 967 08 00 Treize succursales et bureaux de vente en Suisse – et toujours près de chez vous sur www.egokiefer.ch

■ L’élégance en couleur - fenêtre EgoKiefer PVC/alu XL® Si la façade est le visage de toute maison, avec la nouvelle fenêtre EgoKiefer PVC/ alu XL® ouvre de nouvelles perspectives de créativité dans la conception des couleurs de façades. L’enveloppe alu, exposée aux intempéries, possède grâce à l’anodisation, à l’éloxage ou au revêtement par poudre, d’excellentes propriétés. Sa qualité assure à la surface une pérennité certaine. La large palette de couleurs proposée lui confère une valeur ajoutée exclusive. On y retrouve pratiquement toutes les gammes de couleurs RAL ou NCS – même de très foncées.

■ Économiser jusqu’à 75 % : isolation thermique record ! Avec la nouvelle fenêtre EgoKiefer PVC/alu XL®, combinée avec la nouvelle exécution en verre isolant EgoVerre®, les fenêtres deviennent une isolation thermique imbattable. Grâce à l’indice d’isolation thermique exceptionnel du nouveau triple vitrage de Ug 0,4 W/m2K, tous les systèmes de fenêtre EgoKiefer XL® atteignent une isolation thermique sensationnelle : Uw 0,7 W/m2K. La réduction de la perte d’énergie, suivant le genre et l’âge de la fenêtre à remplacer, peut atteindre jusqu’à 75 %. ♣

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

Toujours des idées d’avance.

EW N

Attractive, durable, écologique : fenêtre EgoKiefer PVC/alu XL®

30.9.2008

8:3


construire

19

JYL sàrl, rue du Scex 18, 1950 SION, tél. 027 306 56 10, fax 027 306 56 39, e-mail : contact @jyl.ch

JYL sàrl Bureau d’architecture Conception des bâtiments à faible consommation d’énergie, adaptation au site, orientation optimale des façades et des ouvertures, isolation renforcée, énergies renouvelables, énergie solaire : jardin d’hiver, toiture thermodynamique solaire, confort d’hiver, confort d’été tout en limitant les déperditions, augmentant des gains solaires, accumulant la chaleur, et évitant la surchauffe. Habitations • constructions dans l’aéronautique : hangars pour avions, pour hélicoptères, héliports, centre d’aiguillages • salle de sports • bâtiments industriels • bâtiments Minergie®

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


20 dossier Une bonne isolation thermique baisse les frais de chauffage de 80 % Les personnes qui habitent d’anciennes constructions sont les premières à s’en rendre compte : l’énergie n’est plus aussi bon marché. A en croire les spécialistes, son prix devrait encore augmenter ces prochaines années. Il est donc important de réduire son besoin en énergie de chauffage ; réduction qu’il est possible de réaliser par l’installation d’une bonne isolation thermique.

C

’est un fait connu que les bâtiments sont à l’origine de plus de 50 % de la production suisse de CO2. Leur isolation thermique est l’une des mesures écologiques préventives les plus efficaces. Si l’on compare des maisons équipées d’isolations traditionnelles à celles qui sont bien isolées, force est de reconnaître qu’elles consomment jusqu’à 80 % d’énergie de chauffage en moins. En outre, elles offrent beaucoup plus de confort, grâce à des températures intérieures équilibrées. Mais si les matériaux d’isolation permettent d’économiser de l’énergie, ils doivent également être produits le plus écologiquement possible. A cet effet, la laine de pierre est particulièrement intéressante, car elle offre une durée de vie plus longue que d’autres matériaux d’isolation et comporte moins d’énergie grise à sa fabrication. Perméable à la vapeur d’eau, elle est aussi incombustible. Elle est aussi particulièrement résistante aux moisissures, à la putréfaction et aux vermines. De plus, elle apporte d’excellentes performances acoustiques.

bien ces exigences. Ils s’utilisent des caves aux toits et s’intègrent aussi bien dans de nouvelles constructions que dans des rénovations de bâtiments existants.

■ Des mesures efficaces

Isolation du toit

L’épaisseur de l’isolation joue donc un rôle crucial. Dès lors, il est possible d’affirmer que c’est bien la quantité qui fait la qualité et non l’inverse. Aujourd’hui bon nombre de professionnels recommandent une épaisseur d’isolation variant de 20 cm à 25 cm, Ces épaisseurs correspondent au standard Minergie®. Les épaisseurs d’isolation de 14 cm sont-elles devenues dès lors presque obsolètes ?

La façade d’une construction est l’élément principal d’une construction qui mérite bien une attention particulière. Bien souvent, c’est à travers elle qu’il est possible d’effectuer une économie énergétique importante. Que cette dernière soit ventilée ou compacte, les panneaux isolants auront toute leur importance et permettront de lutter efficacement contre les ponts thermiques. De plus, dans le cas de rénovations, les façades ainsi traitées redonneront assurément une nouvelle jeunesse aux maisons et immeubles. Mais les façades ne sont pas les seuls éléments à traiter. Dalles et planchers méritent aussi une attention précise, tout comme le toit et les fenêtres. La pratique a clairement démontré que les pertes énergétiques correspondent à :

En optant pour ces épaisseurs, on réalise une réelle économie d’énergie. C’est d’ailleurs cette économie qui permettra d’amortir très rapidement les coûts supplémentaires liés au dimensionnement supérieur des panneaux d’isolation choisis. Une fois installée, une bonne isolation thermique est tout à fait fiable et apporte un bien meilleur confort interne.

■ Qualité des matériaux Isolation de façade

Thématique centrale de la protection du climat, l’économie d’énergie dans le secteur du bâtiment s’appuie sur des bases juridiques précises. Pour répondre à cette thématique capitale, mieux vaut disposer d’une isolation thermique dernier cri.

La qualité des matériaux d’isolation dépend principalement de leur composition, de leur épaisseur, de leur perméabilité à la vapeur, de leur énergie grise ainsi que de leur potentiel de recyclage. Il existe un type de produit isolant pour presque tous les secteurs du bâtiment. Outre leur caractère isolant exceptionnel, ils constituent également une protection contre le bruit et le feu. Les matériaux d’isolation en laine de pierre remplissent particulièrement

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

Parois extérieures Toit Fenêtres Aération Pertes de chaleur Sols

30 % 20 % 16 % 12 % 11 % 11 %

Pour obtenir un maximum d’effet à moindre coût, mieux vaut dès lors bien penser son isolation avant de démarrer les travaux. L’isolation


isoler

thermique sera réellement optimale si cette dernière est adaptée à celle des fenêtres. Avec la révision du modèle de prescriptions énergétiques dans le domaine du bâtiment, les cantons ont clairement défini leur politique en la matière : ils visent une réduction nette de la consommation d’énergie des bâtiments. Les exigences du nouveau modèle de prescriptions comportent une diminution de 30 % des besoins en énergie de chauffage. Un bâtiment entièrement assaini ne devrait consommer qu’au maximum 9 litres d’équivalent mazout par mètre carré de surface chauffée et ce par année. Concrètement, cela signifie qu’il faudra compter au moins 12 à 14 cm de matériau isolant et des fenêtres offrant un coefficient U de 1,3 watt par mètre carré et degré au maximum. Les professionnels conseillent même des isolations thermiques encore meilleures. Le standard Minergie® a également évolué : il exige désormais une isolation d’au moins 20 cm d’épaisseur et des fenêtres offrant un coefficient U de 1,0 watt par mètre carré et degré au maximum. Le standard le plus élevé, Minergie-P®, exige une isolation encore meilleure.

Isolation intérieure

Des études scientifiques le prouvent l’énergie connaîtra un important renchérissement dans les 10 à 20 prochaines années. D’énormes augmentations de prix sont attendues, en particulier dans le domaine des carburants fossiles.

21

Isolation du toit

Les vieilles constructions devraient donc être préparées à affronter l’avenir avec une bonne isolation thermique. Là aussi, il vaut la peine d’investir sur l’épaisseur de l’isolation. Souvent, les dépenses les plus importantes lors de l’assainissement de l’enveloppe d’un bâtiment ne concernent pas le matériel d’isolation, mais bel et bien les travaux, les échafaudages et le crépi. Ce genre de dépenses ne dépend clairement pas de l’épaisseur de l’isolation. Des informations complémentaires se trouvent sur le site internet : www.isoler-maintenant.ch. ■ Salomé Ramelet

Cultivons ensemble vos projets immobiliers.

FINANCEMENTS (SuiSSe) SA

En se consacrant exclusivement au financement de l’immobilier, Crédit Agricole Financements (Suisse) S.A. s’est construit une solide réputation en Suisse, en France et en Allemagne de spécialiste des crédits hypothécaires. Avec une gamme d’offres large et innovante, nous donnons du crédit à vos rêves en vous proposant des solutions de financements sur mesure.

0800 87 87 88 et www.ca-financements.ch encart_pub.indd 1

28/08/08 10:49:05

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


22 dossier Le verre, produit pour l’homme et l’environnement

Sofraver SA route de Rosé 37 1754 Rosé Tél. 026 470 45 10 www.sofraver.ch

Si aujourd’hui de plus en plus de personnes souhaitent vivre en harmonie avec la nature, force est de devoir construire des maisons répondant à ces exigences.

P

our ce faire, nul doute : les habitations doivent s’équiper d’isolations optimales, afin de diminuer le plus possible les charges liées au chauffage. Mais que faire lorsque l’architecture actuelle préconise de plus en plus des espaces conviviaux où la lumière joue avec les couleurs, les matériaux environnants, les grandes baies vitrées ? Pour répondre à ces idéaux de confort, d’écologie et d’architecture, il est préférable d’opter pour des vitrages aux valeurs thermiques accomplies !

■ Les vitrages isolants Conscient des besoins actuels du marché, Sofraver – fabriquant suisse spécialisé dans le vitrage isolant depuis plus de 30 ans – a développé deux types de vitrages répondant aux impératifs de la construction actuelle. Ces derniers répondent également au label Minergie®.

valeur U particulièrement performante qui n’altère en rien la transparence.

■ Unitop Premium, le verre High-Tech ? Le triple vitrage Unitop est le vitrage isolant le plus perfectionné du marché actuel. En plus de son coefficient U exceptionnel – U 1,1 –, il se décline dans différentes dimensions pouvant aller jusqu’à 280 × 600 cm. Entièrement fait sur mesure, Unitop s’intègre aussi bien dans des nouvelles constructions que dans les rénovations et transformations. Ses gabarits idéaux permettent aux architectes de penser les futures maisons d’habitation ou administrative de façon optimale.

De plus en plus d’architectes et de propriétaires, convaincus que l’amélioration thermique de l’enveloppe des bâtiments est primordiale, cherchent à s’équiper de fenêtres dont les valeurs U sont inférieures à 1,0. Les produits Unitop et Heat Mirror « Therm » répondent à leurs attentes. Ils offrent une

La valeur U d’un vitrage c’est quoi ? U est la valeur qui indique la quantité d’énergie qui peut passer de l’extérieur à l’intérieur. Par conséquent, plus la valeur U est petite, meilleure est l’isolation et plus importante sera l’économie d’énergie. Les fenêtres à vitrages simples ont une valeur avoisinant les 5 à 6 W/m2K – soit watt par mètre carré et par degré Kelvin. Les doubles vitrages bénéficient d’une valeur U de 1,5. Les triples vitrages sont encore plus performants avec des valeurs U entre 0,30 et 1,1.

■ Heat Mirror Therm, une haute rentabilité ? C’est la structure même des vitrages Heat Mirror Therm qui offre une valeur U particulièrement incroyable – U 0,30 à 0,97. Le microfilm thermotendu placé entre les deux vitrages, crée une véritable rupture thermique au niveau de l’intercalaire. C’est ainsi que deux chambres d’isolation sont générées et engendrent une réduction notable des pertes de chaleur. De plus, une légère protection solaire positive les rayons du soleil en hiver, sans pour autant devoir baisser les stores en été. Le film flexible agit également comme membrane phonique et apporte une diminution de 1,8 Rw dB par rapport à un vitrage isolant traditionnel. Heat Mirror Therm se décline en dimensions maximales de 2 × 4 m.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

■ Isolation et condensation ? La condensation est la vapeur d’eau naturellement présente dans l’air. Si elle ne peut s’évacuer, elle va se stocker sur les matières environnantes. Ainsi se fabriquent moisissures et insalubrités. La circulation de l’air à proximité de la fenêtre est nettement réduite par l’effet de bord. On remarque cet effet de bord, par la formation de condensat aux bords des fenêtres. Face aux pouvoirs de plus en plus isolants des vitrages et de leur structure, les problèmes liés à la condensation ont fait l’objet d’une étude toute particulière. La technologie Warm Edge (le coin chaud en français) alliée aux vitrages isolants fournit une solution efficace à ces difficultés. TGISpacers est un intercalaire composé d’une fine couche d’acier inoxydable dont la conductivité thermique est très basse et d’un polypropylène de haute qualité. Les deux matériaux travaillent en parfaite symbiose. Les échanges thermiques sont réduits considérablement, tout en assurant une excellente étanchéité contre les pertes de gaz et d’humidité. Ces intercalaires nouvelle génération sont de véritables compétiteurs aux fenêtres charpentées avec de l’aluminium. ♣

Comment réellement déterminer la valeur U d’une fenêtre ? Pour connaître la réelle valeur U d’une fenêtre, il ne faut pas uniquement tenir compte de la valeur U du verre. Il faut également tenir compte de la valeur ψ qui correspond à la valeur U de l’isolation de l’intercalaire de la fenêtre, tout comme de la valeur U de l’embrasure de cette dernière. C’est la somme des 3 valeurs qui déterminera la valeur U d’une fenêtre. C’est le critère principal sur lequel se base le label Minergie®.


isoler

23

La technologie du verre SOFRAVER S.A

CH-1754 Avry - Rosé

Tél. ++41 (0) 26 470 45 10 Fax: ++41 (0) 26 470 21 57

E-mail office@sofraver.ch

www.sofraver.ch

No 70297

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


24 dossier MATÉRIAUX

BOIS

SALLES DE BAINS

CARRELAGES

CUISINES

APP. MÉNAGERS

VOUS AVEZ L’INS PIRATION. NOUS AVONS L’EXPRESSION.

Une maison, c’est l’aboutissement d’un rêve. Spécialiste suisse de la construction, notre groupe est là pour lui donner vie. Bois, parquets, carrelages, matériaux, salles de bains, cuisines, appareils ménagers et aménagements extérieurs, l’habitat est notre métier. Et une passion que nous exerçons depuis plus de 150 ans, toujours à l’affût des nouvelles tendances. Car la tradition n’empêche pas l’innovation. N’hésitez pas à nous confier vos projets, nous en ferons une belle maison. Rendez-vous dans nos expos.

Habilleur d’espaces www.rapin.ch

Minergie® et techniques de construction 06 | 09 INS08_Pro_175x248_FR.indd 1

www.glasson.ch

www.getaz-romang.ch

14.10.2008 16:29:31 Uhr


solaire

Swissolar Secrétariat romand Grandes Rames 12 1700 Fribourg Tél. 026 309 20 97 Fax 026 309 20 97 suisse-romande@swissolar.ch www.swissolar.ch

25

Le solaire, l’énergie du futur ?

N

ul doute, les nouvelles constructions doivent tout mettre en œuvre pour économiser l’énergie. Le respect des termes de la charte Minergie® devient donc une évidence.

du bâtiment, de la disposition des installations et de l’orientation géographique du bâtiment. Pour ce faire, une inclinaison de 40 à 60° de pente du toit est idéale.

Ainsi pour qu’une construction soit durable et réponde aux exigences du Label, elle doit présenter confort et salubrité. Elle doit aussi renoncer aux combustibles fossiles tels que le pétrole, le gaz et le charbon.

C’est surtout la combinaison solaire/pompe à chaleur ou pellets qui est la solution écologique la plus efficace. Grâce à des logiciels performants, il est possible de simuler des projections de consommation. Ainsi, il sera possible d’opter pour un système au profit d’un autre, en tout état de cause.

L’énergie solaire se profile donc comme l’énergie du futur. Son exploitation permet de limiter le réchauffement climatique tout en préservant les ressources énergétiques actuelles. Energie gratuite et renouvelable, elle est le complément idéal aux isolations perfectionnées actuelles. De plus en plus de cantons exigent qu’un minimum de 20 % des besoins de chaleur soient couverts par une amélioration de l’isolation générale du bâtiment et soit au bénéfice d’une énergie renouvelable. Par conséquent, une installation solaire permettant de produire l’eau chaude sanitaire tout en étant également un appoint aux éléments de chauffage implémentés satisfait grandement ces exigences.

■ Réductions fiscales et subventions En Suisse, l’ensoleillement moyen se situe autour de 1100 kWh par m2 et par année. Plus on monte en altitude, meilleures seront ces valeurs, même par rayonnement diffus (rayonnement réfléchi par les nuages).

Photo : BE Netz AG

Photo : Swissolar

Véritables éléments d’absorption, les capteurs permettront d’accumuler la chaleur produite. Ainsi, toute surface non ombragée et ne déviant pas plus de 45° du Sud Est devient le support parfait pour accueillir une installation solaire. L’eau chauffée par le soleil est stockée dans un accumulateur solaire (chauffe-eau). Pour couvrir les besoins journaliers, la capacité de ce dernier est généralement deux fois plus élevée que les besoins journaliers en eau chaude de tous les habitants. Et, quand l’apport de chaleur solaire est insuffisant, c’est la production de chaleur (chauffage) qui prend le relais en s’enclenchant automatiquement.

Beaucoup de cantons, de communes subventionnent des installations solaires qui sont déductibles fiscalement. Plus de 50 000 installations thermiques sont actuellement en fonction dans notre pays. ♣ ■ Swissolar

Chez nous, le soleil peut fournir jusqu’à 70 % d’eau chaude sanitaire et ceci avec juste 4 à 6 m2 de capteurs thermiques. Mais il est aussi possible de produire une partie de son chauffage. Bon nombre de fabricants développent de plus en plus des systèmes combinables. Ces derniers, tout en assurant la production d’eau chaude sanitaire, deviennent un appoint complémentaire à tout système de chauffage traditionnel, alternatif ou renouvelable - gaz, mazout, bois, urbain, pompe à chaleur. L’énergie solaire ainsi utilisée pour couvrir jusqu’à 40 % de la consommation de chauffage. Le rendement dépend naturellement de l’isolation

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


26 dossier Le soleil, énergie gratuite ?

Cipag SA En Verney 1070 Puidoux Tél. 021 926 66 66 Fax 021 926 66 33 info@cipag.ch www.cipag.ch

En Suisse, c’est entre les mois de mars et octobre qu’il est possible de capter jusqu’à 85 % du rayonnement solaire annuel. Véritable énergie gratuite et disponible, le soleil se prête particulièrement bien au chauffage de l’eau chaude sanitaire à 60 °C et ceci pendant au moins 8 mois sur 12. Ainsi, on peut couvrir environ 70 % de ses besoins en eau chaude et réduire ses frais de combustibles et d’émissions polluantes. ■ Comment ça fonctionne Pour capter le rayonnement solaire, mieux vaut s’équiper de capteurs solaires thermiques efficaces. Véritable élément central d’une installation solaire, l’absorbeur (capteur) est souvent un corps métallique à revêtement noir, traversé de tubes. Ce revêtement absorbe le rayonnement solaire direct ou diffus et le converti en chaleur. Il fonctionne donc même par temps couvert. Et en cas de mauvais temps continu, c’est la production de chaleur en charge du chauffage de la maison qui prendra le relais et produira l’eau chaude nécessaire. Les capteurs sont donc compatibles avec des systèmes de chauffage à bois, des pompes à chaleur, des chaudières à mazout ou à gaz. Complété par une plaque de verre et une isolation thermique qui empêchent les pertes de chaleur, le capteur permet à l’eau de circuler dans des tubes qui conduisent la chaleur emmagasinée vers un accumulateur (le chauffe-eau lui-même). Un liquide antigel évite au système de geler pendant les périodes de grands froids.

b) être un appoint pour le système de chauffage choisi. Il s’intègre très bien en toiture plate ou en pente. Dans les capteurs à tubes sous vide, l’absorbeur est placé à l’intérieur d’un tube de verre sous vide. C’est le vide d’air qui crée une isolation thermique très efficace. Ainsi les pertes de chaleur sont minimes, même à haute température. sur des façades ou sur des châssis à même les toitures plates ou les sols. Leur durée de vie est de 20 ans et plus.

■ Le capteur non vitré Il est indiqué pour de l’eau ne dépassant les 10 à 40 °C. Leur utilisation est principalement destinée à des températures basses. Il existe en version métallique ou synthétique. Si la version métallique s’adapte bien au chauffage des piscines et au préchauffage de l’eau chaude sanitaire, la version synthétique est

■ L’accumulateur La chaleur ainsi produite sera stockée dans un accumulateur (chauffe-eau) durant plusieurs jours. Mieux vaut choisir un accumulateur d’un volume supérieur à son chauffe-eau traditionnel, car il sera ainsi possible d’accumuler le plus d’eau chaude disponible. Pour une maison familiale, on opte généralement pour un chauffe-eau de 300 à 500 litres.

■ Le capteur Bien souvent c’est le choix du capteur qui détermine la bonne rentabilité de l’installation. Aujourd’hui, on trouve sur le marché trois variantes de capteurs. Leur installation se fait généralement sur la toiture du bâtiment, sur la façade ou sur des châssis posés sur des toits plats ou à même le sol. C’est l’emplacement du bâtiment lui-même, sa position géographique qui déterminera la mise en place définitive du capteur.

■ Le capteur plan vitré Il est indiqué pour de l’eau de 30 à 60 °C destinée au chauffage de l’eau sanitaire et du chauffage d’appoint. Les capteurs plans vitrés sont très répandus. Ils s’intègrent aisément sur des toits en pente,

Les capteurs à tubes vacuum offrent le meilleur rendement, avec une durée de vie d’environ 20 ans.

principalement destinée au chauffage de piscine. Le capteur non vitré s’intègre bien en toiture en pente, plate ou au sol. Une protection contre le vent augmente l’efficacité de l’installation et donc sa durée de vie qui peut être supérieure à 30 ans.

■ Le capteur à tubes sous vide (vacuum)

Il est indiqué pour toute eau chaude pouvant atteindre 100 °C. Il peut ainsi a) prendre en charge le chauffage de l’eau chaude sanitaire

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

Grâce à la régulation (système de pilotage du système complet), le système compare en tout temps la température du capteur à celle de l’accumulateur. Si cette dernière est supérieure, le circuit de pompage conduira la chaleur dans la maison. Dans le cas contraire, la pompe se déclenche automatiquement. Et en cas de température inférieure, la commande engage le chauffage d’appoint qui prend alors le relais et chauffera l’eau chaude sanitaire nécessaire aux besoins des utilisateurs. ■ Salomé Ramelet


solaire

27

Principe de fonctionnement Installation solaire

ur

pte

Ca

es

iqu

rm

he st

Source d’énergie utilisée pour le chauffage et comme appoint pour la production d’eau chaude sanitaire. Exemples : pompe à chaleur air-eau ou géothermique, chaudière à gaz ou à mazout.

Radiateur Chauffage au sol

Chauffe-eau solaire

Le soleil, source d’énergie gratuite, avec le Sunpag de Cipag

Capteur 5 m2

1070 Puidoux (VD), 4702 Oensingen (SO) 8406 Winterthur (ZH)

Chauffe-eau solaire Sunpag

✆ 0844 456 456 www.cipag.ch Minergie® et techniques de construction 06 | 09


28 dossier Produire ou ne pas produire son électricité ? Produire ou ne pas produire son électricité grâce au soleil. Telle est la question que l’on peut se poser aujourd’hui. De plus en plus de toitures helvétiques se parent de capteurs thermiques et photovoltaïques. Est-ce un choix judicieux et pertinent de la part des propriétaires ? Qu’en est-il de leur rendement réel ?

N

ous remercions M. Affolter, ingénieur EPFL en électricité et associé de la société Solstis, de nous renseigner à ce propos.

la technique solaire, on a une approche réellement durable, contrairement à des produits que je nommerais prêts à jeter.

SR : M. Affolter depuis quand êtesvous actif dans le photovoltaïque ?

SR : Et au niveau de la quantité ?

PA : Depuis 1991, car je suis un passionné d’énergie. Au fil de mes années d’expériences en tant qu’ingénieur électricien EPFL, j’ai toujours recherché les mariages entre l’écologie et ma vie professionnelle. Le solaire s’est imposé comme un choix naturel. SR : Comment s’est développée l’exploitation électrique de l’énergie solaire au fil des années ? PA : Nous sommes dans un secteur en pleine expansion, dont le développement est juste fabuleux. Si la technologie est toujours la même depuis 1991, nous avons gagné en capacité de production et en qualité des produits. SR : C’est-à-dire ? PA : Et bien, aujourd’hui il est possible de proposer des prestations qui sont garanties 25 ans. C’est carrément une génération ! Dans

PA : Aujourd’hui et en comparaison à il y a 10 ans, la production a été multipliée par 10. La production mondiale de 1999 est aujourd’hui la capacité de certains fabricants. SR : C’est impressionnant. PA : Effectivement. Nous pouvons réellement dire que dans l’ensemble nous devenons plus compétents dans le traitement du métier complet d’installateur photovoltaïque. SR : L’époque des pionniers est donc révolue ? PA : Oui et depuis longtemps. Par contre, je suis toujours étonné de constater qu’il existe un écart factuel entre la maîtrise du produit photovoltaïque et la réactivité du marché et des politiques. SR : Qu’apporte aujourd’hui la mise en service de cellules photovoltaïques ?

PA : Par le biais des cellules photovoltaïques, on crée un véritable système de production électrique qui fonctionne au fil du solaire. C’est de la vraie production en direct que l’on exploite à 100 %. Les utilisateurs du réseau électrique peuvent donc en profiter immédiatement. SR : On devient donc autonome ? PA : Oui largement. Avec quelques dizaines de m2 de panneaux photovoltaïques, vous créez une maison 100 % solaire. SR : Est-ce applicable avec le label Minergie® ? PA : C’est même idéal. Prenons comme exemple une maison Minergie® de 100 m2 plancher chauffé, équipée d’une PAC (pompe à chaleur). Pour couvrir la production du chauffage et de l’eau chaude sanitaire, la PAC a besoin de 3000 kWh. C’est possible avec seulement 25 m2 de capteurs photovoltaïques SR : Mais qu’en est-il en cas de mauvais temps ? PA : Celles et ceux qui s’équipent ainsi assurent quoi qu’il en soit leur production. En se connectant au réseau, il envoie les surplus électriques produits par leur installation. Lorsque cette dernière produit moins en raison de la météo – principalement durant les mois d’hiver – la connexion au réseau leur permettra de récupérer l’énergie électrique dont ils ont besoin. SR : Peut-on produire l’électricité domestique ? PA : Oui, sans problème. Il suffit de rajouter environ 20 m2 de panneaux supplémentaires. SR : Qu’en est-il de l’esthétique du toit ainsi recouvert ? PA : Tel que je vous l’ai indiqué, les produits solaires ont connu un développement extraordinaire. Aujourd’hui, dans le cadre

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


solaire

de construction neuve, on intègre en lieu et place d’une tuile traditionnelle, des tuiles solaires. Ces dernières sont équipées d’isolation et officient de la même façon que le ferait une tuile d’argile.

SR : Elles sont donc couvrantes ? PA : Absolument. Notre produit oryon® en est le modèle exact. Tout en assurant ses fonctions de production solaire, oryon® assure l’isolation et l’étanchéité du toit. Les tuiles solaires sont montées directement sur le lattage de bois. En fonction de la production à fournir, on peut alors couvrir le toit partiellement ou intégralement. SR : Existe-t-il d’autres types de techniques ? PA : Une solution de type film existe. Mais c’est une solution dont le prix est bien plus élevé que celui des tuiles solaires. Le but n’estil pas d’amener de la puissance électrique tout

en respectant un rapport qualité/prix intéressant ? De plus, mieux vaut respecter les normes en vigueur qui sont, en la matière, strictes. SR : Les modèles vitrés sont donc les plus adaptés ? PA : Les cellules solaires sont effectivement protégées des intempéries par une enveloppe de verre. Il y a des investissements énormes en cours pour remplacer la technologie cristalline actuelle. Il y a aussi des nouvelles filières que l’on nomme « couche mince ». C’est une génération de produits qui, à puissance égale, est moins chère mais qui est moins performante au m2. Pour obtenir la même puissance, il faudra plus de surface sur le toit. SR : Comment effectuer son choix ? PA : Au final, c’est bel et bien le client qui choisit en fonction de son bâtiment, de son budget et du rendement recherché. Cependant qui dit application traditionnelle, dit aussi expérience. Nous recommandons toujours des solutions qui garantissent un bon rendement et une garantie de durabilité. SR : Le mot de la fin ? PA : Et bien, dans un contexte d’hésitation du gouvernement suisse par rapport à cette

29

filière prometteuse, il est bon de se rappeler que, dans tous les cantons romands, les installations photovoltaïques sont 100 % déductibles du revenu imposable au titre de frais d’entretien ! ♣

Oryon® Une technologie européenne pour des tuiles solaires 100 % photovoltaïques qui garantissent une étanchéité parfaite. La double fonction : le système oryon© assure la couverture de votre maison tout en produisant de l’électricité. L’élégant : Le module photovoltaïque s’intègre parfaitement à votre toiture. Egalement disponible en noir pour un rendu esthétique inégalé. La protection : les tuiles photovoltaïques sont montées directement sur le lattage traditionnel en bois et garantissent ainsi l’étanchéité durable de la toiture. La flexibilité : votre toit a une forme originale ? Les tuiles peuvent être montées en quinconce, des éléments de raccord sur mesure peuvent être fournis La fiabilité : le système oryon® est réalisé avec des composants de haute qualité, 100 % européens, et offre une garantie de puissance de 25 ans.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


30 dossier Windhager Chauffage Central Bureau Suisse romande Rue du Cotty 4 1440 Montagny-Chamard www.windhager.com

FireWin, un chauffage central élégant !

Si le standard MINERGIE® est un standard de construction facultatif qui permet une utilisation rationnelle de l’énergie et une mise en œuvre plus large des énergies renouvelables, il assure aussi une amélioration de la qualité de vie, une meilleure compétitivité et une diminution des atteintes à l’environnement.

S

elon la stratégie climatique de l’Office fédéral de l’environnement, c’est dans la biomasse que réside le potentiel le plus important pour l’utilisation accrue d’énergies renouvelables dans le domaine de la chaleur ambiante. Le bois en fait partie. Par le fait qu’il absorbe dans sa vie autant de CO2 qu’il en rejette en se décomposant ou en brûlant, l’arbre est une source d’énergie renouvelable par excellence.

automatique conduira les pellets dans le réservoir journalier de la chaudière puis dans la chambre de combustion. Grâce à l’allumage automatique des pellets et la régulation programmée du chauffage, seul l’énergie nécessaire est produite. La combustion ne produit presque aucun résidu.

En Suisse, environ un tiers du territoire suisse est boisé, soit 1,27 million d’hectares. Sa croissance annuelle est d’environ 9 à 10 millions de mètres cubes. Ces 11 dernières années, le stock forestier de notre pays a augmenté de 4.9 %. C’est ainsi que le bois est à notre disposition et celle des générations futures. Emprunté au chauffage traditionnel de nos grands-parents, le chauffage à bois a depuis bel et bien évolué. Est-il possible aujourd’hui de disposer d’un chauffage à bois entièrement automatisé ? C’est en tous les cas la réponse apportée par la création des pellets de bois. Véritables petites pièces moulées et de forme cylindrique, ces derniers sont fabriqués à partir de résidus de bois séchés, laissés à l’état naturel. Ils disposent d’une importante quantité d’énergie. Leur bilan énergétique surpasse ceux des autres combustibles : 2 kg de pellets de bois = env. 1 litre de mazout = env. 1 m3 de gaz. Les pellets, tout comme le mazout ou le gaz liquide, sont livrés une fois par an. Ils sont alors injectés dans un lieu de stockage à pellets. Un système d’aspiration entièrement

Lignes élégantes qui se déclinent en divers coloris, la chaudière FireWin devient presque un élément de décoration et de bien-être à part entière. Disposée dans les pièces principales de la maison – par exemple le salon, cette chaudière nouvelle génération assure les fonctions d’un chauffage central, tout en s’apparentant presque à nos poêles traditionnels. Ainsi pour toutes celles et ceux qui désirent profiter d’un bon feu de cheminée, une solution liant l’utile à l’agréable leur est ainsi offerte.

■ Technique FireWin se décline en trois classes de confort : Exclusive, Premium et Klassic. Ce sont principalement les intervalles d’entretien qui varient d’un modèle à l’autre. La plupart des solutions de chauffage offertes sont composées d’un circuit de chauffage pour les radiateurs ou pour le chauffage au sol. Il est aussi possible de produire l’eau chaude sanitaire avec. Des composantes hydrauliques nécessaires s’intègrent alors en fixe dans le FireWin. Cette étonnante chaudière se combine avec d’autres productions

■ FireWin Mais si le développement du chauffage à bois a connu un essor considérable grâce aux pellets, qu’en est-il des chaudières ? Et bien ces dernières ont simplement évolué au gré des techniques et besoins actuels. Preuve en est la nouvelle chaudière FireWin du fabriquant Windhager Chauffage Central. Véritable chauffage avant-gardiste, il n’est plus nécessaire de camoufler sa chaudière au fond d’un local technique sombre et quasi sordide. FireWin est une chaudière qui assure le chauffage central tout en offrant un agréable feu de cheminée.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


chauffage

– Fiabilité optimale en raison de 3 postes de soutirage (sondes d’aspiration) séparées dans le silo. – Système ne nécessitant pas d’entretien. – Pièces mobiles et conducteurs électriques non requis dans le silo. – Contrôle de fonctionnements entièrement automatiques avec rinçage et soupape d’inversion. – Eléments de sécurité intégrés. – Amenée de pellets entièrement automatisée. – Contrôle d’air extérieur. – Compactage automatique des cendres. – Double porte frontale avec cloison pare-feu. ou consommateurs de chaleur. FireWin prendra alors le relais d’une chaudière existante par simple commutation. De ce fait, c’est une solution d’assainissement intéressante. C’est un système unique qui présente les options suivantes :

Le succès par l’innovation La politique d’entreprise persistante de Windhager se reflète dans l’obtention d’innombrables distinctions. 2001 : « Haustechnik-Award » pour le développement de la chaudière à mazout à faible consommation d’énergie MIRA avec « Brûleur Perpetum ». 2003 : « Erfolg durch Forschung » pour la chaudière à pellets PMX. 2004 : Prix de l’innovation de la province de Salzbourg pour l’alimentation en pellets totalement automatisée. 2005 : Prix de l’innovation de la province de Salzbourg pour la chaudière de chauffage central à pellets BioWIN.

– Nettoyage automatique des échangeurs de chaleur.

2006 : « Energie Genie » du ministère autrichien de l’environnement pour la cheminée à pellets FireWIN.

– Un écran thermique conçu spécialement peut être mis en place pendant les saisons chaudes, réduisant ainsi le dégagement de chaleur au minimum. ♣

2006 : Prix de l’innovation de la province de Salzbourg pour la cheminée à pellets FireWIN.

– Emplacement du silo indépendant de la chaufferie.

31

2008 : Prix de l’environnement « Blauer Engel » pour les chaudières à pellets BioWIN et FireWIN.

FireWIN – La chaudière à pellets modulante de salon Jouissez de la magie du feu et laissez-vous désormais choyer par une nouvelle technologie de chauffage: – Fourni depuis le salon une chaleur agréable à l’ensemble de la maison. – Meilleure utilisation de l’énergie par le dosage du rayonnement. – Se nettoie indépendamment et assure ainsi de longs intervalles d’entretien. Windhager Chauffage Central SA Case postale 260, 1440 Montagny-Chamard Tél. +41 (0)24/445 45 65, Fax +41 (0)24/445 45 81

www.windhager.com

Minergie® et techniques de construction 06 |9:04:11 09 Uhr 16.7.2008

07_FireWIN 90x130_franz.indd 1


32 dossier Se chauffer avec le soleil, énergie gratuite, s’avère payant Il existe de bonnes raisons d’utiliser l’énergie solaire gratuite pour l’eau chaude et le chauffage ambiant. Grâce aux progrès de la technique solaire et la standardisation des installations, les coûts du kWh solaire ont encore baissé. Ce développement a aussi profité de réductions fiscales et de subventions promotionnelles.

L

es installations solaires deviennent de plus en plus performantes. Actuellement, jusqu’à 75 % des besoins annuels en énergie pour la production d’eau chaude peuvent provenir d’une telle installation. Si l’on opte pour l’énergie solaire en appoint pour le chauffage, on peut économiser près de 30 % de l’énergie nécessaire au chauffage ambiant.

■ Réductions fiscales et subventions La Confédération, et la plupart des cantons, accordent des réductions fiscales pour l’adjonction ultérieure d’une installation solaire, mais pas pour des bâtiments neufs ou des extensions. Le taux de déduction pour des mesures de rationalisation énergétique et l’utilisation d’énergies renouvelables est en règle générale de 50 % durant les cinq premières années, à partir de l’acquisition de l’immeuble, et de 100 % ensuite pour l’impôt fédéral direct. Argovie, Berne, Bâle-Campagne, Genève, Neuchâtel, Nidwald, Schwyz, Soleure, Valais et Zurich ont opté pour cette réglementation fédérale au niveau de leur propre fiscalité cantonale. D’autres cantons appliquent des solutions intermédiaires. Aucune réglementation spécifique n’est prévue dans les cantons

d’Appenzell-Rhodes extérieures, Grisons et Lucerne, où l’on peut uniquement déduire les frais d’entretien habituels. Une bonne part des cantons et de nombreuses communes soutiennent la construction d’installations solaires par des subventions promotionnelles. Toutefois, dans ce domaine on assiste au fédéralisme dans sa plus pure expression. Les mesures subventionnées et le montant alloué diffèrent fortement, ce qui tend à empêcher toute vision globale. En plus, les prescriptions peuvent changer rapidement. Raison pour laquelle, avant de construire l’installation solaire, les maîtres d’œuvre devraient s’informer auprès de l’Office cantonal de l’énergie sur les moyens mis à disposition. Il est aussi conseillé de soumettre la demande de subvention à temps, si possible en début d’année lorsque les budgets ne sont pas encore épuisés.

■ Rentabilité de l’investissement Les subventions sont attribuées sous forme de montants uniques par installation, voire dépendants de leur surface. Les collecteurs tubulaires, plus efficaces et plus coûteux, sont souvent plus largement subventionnés.

De nos jours, on peut couvrir jusqu'à 75 % des besoins annuels en énergie pour l'eau chaude avec un système solaire efficace.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

Pour la contribution de base, les cantons de Schaffhouse, Soleure et Thurgovie sont particulièrement généreux. Ils participent à hauteur de Fr. 2000.– par installation. C’est une somme respectable, lorsqu’on considère qu’un équipement standardisé pour une villa individuelle revient à environ 10 000 francs. Une telle installation avec une surface collectrice de 5 à 6 m2 et un volume d’accumulateur conventionnel produit sur sa durée de vie 80 000 à 100 000 kWh d’énergie utile. Même comparé aux prix bas actuels pour le mazout, on atteint une somme imposante.

■ La tendance aux

solutions combinées

Les solutions modernes pour le chauffage sont de nos jours de plus en plus des installations combinées, utilisant diverses énergies. Vu que sous nos latitudes, l’énergie solaire disponible est insuffisante durant la saison froide, les installations solaires doivent être combinées avec un autre système de chauffage. Pour toutes les combinaisons il s’agit en principe d’optimaliser la part de l’énergie renouvelable et d’éliminer la charge de chauffage non rentable. Comment couvrir les besoins en chaleur


chauffage

33

conventionnelle n’est alors pas la question essentielle. Mais il s’agit de faire appel à des appareils produisant la chaleur avec peu d’énergie et en régime continu, ce qui ménage l’environnement et l’installation de chauffage. Une solution avantageuse éprouvée, aussi du point de vue économique, est celle de combiner une chaudière au mazout à condensation avec l’installation solaire. La condensation qui exploite en plus la chaleur contenue dans les fumées permet d’économiser jusqu’à 10 % d’énergie. En ajoutant encore un accumulateur surdimensionné, l’efficacité de la combinaison mazout/solaire se trouve également accrue. ♣ ■ Philippe Cordonnier

Combiner chaudière au mazout à condensation et installation solaire, voilà une solution économique et respectueuse de l'environnement pour se chauffer. (Photo : Walter Meier SA)

Encore des questions au sujet du chauffage à mazout ? Pour des conseils gratuits, n’hésitez pas à nous contacter : Philippe Cordonnier Centre information mazout Suisse romande Tél. 021 732 18 61

«LE CHAUFFAGE AU MAZOUT ET MINERGIE SONT-ILS INCOMPATIBLES?» ABSOLUMENT PAS. Les maisons Minergie se distinguent par

standard Minergie. Pour plus de ren-

une isolation thermique supérieure, un

seignements sur le chauffage moderne

confort intérieur élevé et une faible

au mazout: N° gratuit 0800 84 80 84 ou

consommation d’énergie. Un chauffage

www.mazout.ch

moderne au mazout a aussi sa place dans une maison Minergie, car il répond parfaitement aux exigences élevées du

INS_Image_210x148_f_ZS.indd 7

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

27.2.2009 9:45:59 Uhr


34 dossier Best Board – La nouvelle génération de radiateur – Les plinthes chauffantes ! Chaleur rayonnante pour un climat intérieur sain et une économie d’énergie assurée !

L

a plinthe chauffante constitue aujourd’hui le seul moyen de créer de manière économique et sans gros investissement un climat intérieur sain avec un chauffage central.

La paroi du mur, réchauffée en surface par l’intermédiaire de la plinthe chauffante, devient la source de la chaleur rayonnante (infrarouge) diffusée dans la pièce. Une source de chaleur rayonnante étendue et très douce. Etendue, parce que dans une pièce, il y a toujours une ou plusieurs parois froides équipées de plinthes chauffantes, et douce, parce que les parois sont chauffées à une température de 40 °C, 10 cm environ au-dessus de la plinthe chauffante, et jusqu’à 20 °C en dessous du plafond. Les plinthes chauffantes ne font pas circuler l’air ambiant comme le font les radiateurs à lamelles, les radiateurs à convection ou le chauffage par le sol. Le rideau d’air chaud qui quitte la plinthe chauffante est diffusé contre le mur, vers le haut, et livre peu à peu tout son contenu calorifique à la surface interne du mur extérieur. A mesure que sa température diminue, sa portance s’amenuise également. C’est la raison pour laquelle il ne s’accumule aucun air chaud sous le plafond (pas de coussin de chaleur superflu) qui serait plus chaud que l’air situé dans les couches inférieures. Ainsi, on trouve uniquement une température ambiante homogène dans les pièces chauffées par des plinthes chauffantes. Il fait aussi chaud juste au-dessus du plancher qu’en dessous du plafond !

Les plinthes chauffantes n’absorbant qu’une petite quantité d’air qu’elles diffusent vers le haut, produisent un mouvement d’air à peine perceptible au-dessus du plancher. Ce très faible courant d’air évite la dispersion de la poussière. La teneur en poussière dans l’air reste donc très faible. De plus, on ne détecte aucune nuisance liée à la présence d’air sec qui apparaît notamment avec la poussière. Le taux d’humidité de l’air ambiant est lui aussi idéal. Il est toujours entre 50 et 60 %. L’un des principaux avantages de cette pellicule de chaleur est que la surface du mur ne subit pas de condensation, ce qui réduit la perte de chaleur d’environ 15 à 20 % ! Cela permet également d’éviter l’apparition de moisissures sur les zones critiques du mur (coins).

Le rideau d’air chaud qui quitte la plinthe chauffante (voile thermique) est diffusé contre le mur, vers le haut, et livre peu à peu tout son contenu calorifique à la surface interne du mur extérieur. Le voile thermique agit donc comme une véritable barrière antifroid procurant à la pièce un confort optimal. La sensation de chaleur corporelle avec le rayonnement de la surface du mur est supérieure de 2 à 3 °C par rapport à la température ambiante. Un climat intérieur sain doit être l’unique critère pour le développement futur de la technique du chauffage. Il n’y a pas d’autre voie.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

La plinthe chauffante est fixée à la base des murs principaux, laissant ainsi toutes les possibilités pour l’emplacement du mobilier et un meilleur aménagement intérieur. Elle se laisse parfaitement encastrer dans un mur, le socle d’une cuisine et toutes sortes de lambrissages (notamment pour maison en bois et chalets). Grâce à son design et une gamme très large de coloris, la plinthe Best Board s’intègre à tous les styles et tous les décors. Outre la vaste palette de couleurs RAL, la plinthe peut prendre une multitude d’aspects comme le bois, le marbre, pierre, faïence, etc. La faible consommation énergétique (environ 30 % d’énergie en moins que les systèmes de répartition de chaleur traditionnels) et le temps d’échauffement réduit (environ 15 à 20 minutes dues à l’absence d’inertie) sont deux points confirmés par tous les clients. Ce sont des avantages obtenus grâce au climat de rayonnement. Dans ce type d’installation, on ne chauffe qu’une très petite quantité d’eau de chauffage (pour 100 m2 environ 8 litres). Pour plus d’information : www.bestboard.ch Importateur exclusif pour la Suisse Made in Austria 11, Rue de l’Avenir 1950 Sion 027 329 09 69 027 329 09 66 info@bitz-dominique.ch


chauffage

35

La Fondation Centime Climatique, à quoi sert-elle ? Ce sont les milieux économiques suisses pour une protection efficace du climat qui sont à l’origine même de la Fondation Centime Climatique. Engagée à réduire au cours de la période 2008 à 2012, douze millions de tonnes de CO2, dont deux millions de tonnes de Suisse, la fondation a pour objectif de promouvoir l’efficacité des bâtiments en Suisse.

E

lle est financée par une redevance de 1,5 centime par litre prélevée sur toutes les importations d’essence et du diesel. Ces redevances sont par la suite redistribuées sous forme de subventions à des projets relevant des domaines des carburants, de la chaleur ambiante.

décrépie, le maître d’ouvrage souhaitait la transformer en maison individuelle sur quatre niveaux. Très vite s’est posé la question du rendement énergétique, tout comme de l’économie financière qu’il serait possible de réaliser. Tenant compte de la configuration de l’immeuble, c’est l’option gaz qui s’est avérée

■ Le programme

Etre la meilleure solution de remplacement au mazout existant. Il fallait cependant utiliser le

Si vous habitez en Suisse et si vous êtes propriétaire d’une maison qui n’est plus toute neuve, ni toute ancienne, mais dont l’isolation laisse assurément à désirer et provoque d’importantes pertes énergétiques, le programme bâtiment de la Fondation Centime Climatique vous est destiné. Grâce à ce dernier, il vous sera possible d’assainir votre bâtiment de façon efficace. Le bilan énergétique de votre maison n’en sera que meilleur. Vous contribuerez ainsi à une importante économie d’énergie. Votre maison ne produira plus autant de CO2 et vous participerez ainsi et de façon active à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, conformément aux objectifs du Protocole de Kyoto.

la toiture neuve, l’isolation (laine de pierre) a doublé d’épaisseur, Quant à la façade, elle a subi un lifting particulièrement énergique : un emballage en lamelles de bois peintes en blanc, fixées à une dizaine de centimètres des murs d’origine, qui lui donnent un petit air de villa californienne. L’espace entre le mur et les lamelles permet à l’air de circuler lentement. L’air n’est-il pas le meilleur des isolants, explique Germain Peiry ? La maison de Prilly affiche désormais un bilan de santé éclatant. Le propriétaire se dit ravi d’avoir vu les factures de mazout et d’électricité diminuer de façon spectaculaire. Un assainissement idéal réalisé à l’aide du programme bâtiment de la Fondation Centime Climatique. ♣

moins possible de cette énergie fossile. Mieux valait donc miser sur une isolation importante. Des doubles vitrages, dont une bonne moitié fixes, ont remplacé les antiques fenêtres, Sous

Au 31 décembre 2008, 1566 projets ont été financés par la Fondation Centime Climatique. La maison individuelle de Michel Fabiani de Prilly en est un exemple concret :

■ Maison individuelle – Prilly - Vaud Avant, elle consommait entre 80 et 100 watts par mètre carré. Aujourd’hui, elle n’en consomme plus que 20 à 25. C’est quatre fois moins. Un progrès énergétique atteint grâce aux avantages liés à un meilleur « emballage » de la bâtisse ; un projet piloté par Germain Peiry, architecte à Renens. La maison en question est un petit immeuble composé de trois appartements et d’un soussol. Elle date des années 1930. Passablement

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


36 dossier T.M.B – Technologie de Maintenance du Béton SA Rte de Cossonay 32 1023 Crissier info@tmb.ch www.tmb.ch

Gérer les problèmes d’étanchéité avec l’eau, contre l’eau Une observation toute naturelle

D

e par sa structure et même s’il est de très bonne qualité, le béton peut fréquemment être soumis à des problèmes d’étanchéité. Pour lutter efficacement contre l’humidité, la capillarité, les moisissures et salpêtres ou tout simplement l’effritement et la corrosion de ce dernier, rien de tel qu’une bonne étanchéité. Ainsi équipés les bâtiments n’en seront que plus pérennes et assureront une bonne hygiène de vie à ses habitants et locataires. Si la perméabilité d’un matériau est sa capacité à laisser passer un fluide, son imperméabilité méritait d’être traitée de façon compétente et professionnelle. Dès lors, dans le but de pouvoir apporter une solution de qualité au problème de l’étanchéité, il fallait comprendre le béton, sa structure et son comportement. Le béton composé principalement de ciment, de granulats, d’eau et d’adjuvants est un matériau poreux, mais naturel. Quel autre matériau natif pouvait lui être complémentaire. La bentonite est une argile qui a été découverte aux USA. On la connaît aussi sous le nom de terre à foulon. Sa principale caractéristique est sa capacité naturelle à retenir l’eau. Son origine est volcanique. C’est sa structure même - une roche sédimentaire composée de minéraux feuilletés et dont l’interstice peut contenir de l’eau et des ions – qui lui apporte

sa plasticité. Ainsi lorsque l’argile s’hydrate, elle se dilate et crée un véritable barrage. S’il existe deux types de bentonite, c’est la bentonite à base de sodium qui possède les caractéristiques directes lui permettant d’augmenter son volume lorsqu’elle est humide et d’absorber ainsi plusieurs fois sa masse d’eau. Les éléments bruts ainsi observés, il ne restait plus qu’un pas à franchir : trouver le moyen d’utiliser leurs facultés essentielles pour apporter une solution efficace à l’étanchéité des édifices, des canalisations, des tunnels ou des ouvrages d’art. Grâce aux produits Voltex et à leurs joints RX ou encore au Bentomat, les constructeurs et maîtres d’ouvrage peuvent choisir un système 100 % naturel, totalement indépendant des conditions climatiques et qui procure une étanchéité souple et modulable. En effet, la gamme se décline aussi bien en produits à prendre dans le béton ou à clouer sur radier ou coffrage.

Avantages – Nattes souples – Se pose sous radier ou contre mur – Se pose en tout temps, autojointoyant – Simplicité de mise en œuvre – Système autocicatrisant, renforcé

■ Joints RX Les joints de Bentonite de sodium naturel sont liés au caoutchouc butyle. Au contact de l’eau la Bentonite absorbe le liquide et se dilate en formant un gel souple et dense. La pression ainsi créée permet au joint de rester actif dans le temps et de pouvoir obturer des fissures dues aux mouvements statiques. Avantages – Simplicité et rapidité de mise en œuvre – Hydro gélifiant, réagit à l’eau

■ Voltex Voltex se présente en rouleau géocomposite. La bétonite en granulats est contenue entre deux géotextiles et le tout est lié par l’aiguilletage de géotextiles. Elle se pose par clouage, collage ou agrafage sur le support. Elle se pose aussi dans le coffrage extérieur, contre les palplanches ou sur le béton maigre.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

– Actif permanent, pas de perte d’expansivité dans le temps – Étanchéité assurée même en cas de mouvements structurels – Mise en œuvre par l’entrepreneur, donc pas d’attente sur l’intervention d’un tiers – Système reconnu économique et fiable


étanchéité

■ Bentomat Bentomat est une natte géocomposite d’étanchéité en bentonite de sodium naturel renforcé d’un film plastique et composée de deux géotextiles, un tissé et un non-tissé. Ces derniers encapsulent une couche de granulats de bentonite de sodium naturel, le tout lié par un aiguilletage serré. Avantages – Natte souple naturelle et durable

– Panneau aiguillé et renforcé résistant à l’étirement

37

– Application par quasi tous les temps

– Excellente propriété d’étanchéité, renforcée par un film en PVC – Application facile par déroulement – Étanche à l’eau, aux hydrocarbures et aux agents chimiques – Système auto cicatrisant – Meilleure qualité de bentonite de sodium naturel « Montmorillonite »

Le saviez-vous ? La bentonite est anti-radon et est également excellente comme barrière vapeur !

VOLTEX

une des solutions de TMB SA pour réparer le béton T.M.B - Technologie de Maintenance du Béton SA 1023 Crissier Tél. : 021 635 77 22 Fax : 021 635 77 26 info@tmb.ch • www.tmb.ch Minergie® et techniques de construction 06 | 09


38 dossier ID-Doors Rue du Centre 1 1774 Cousset Tél. 026 665 91 91 Fax 026 665 91 90 info@individualdoors.ch www.individualdoors.ch

ID Doors – des portes qui durent Si le marché actuel de la porte se divise en deux secteurs – les portes artisanales et les portes industrielles –, il faut différencier entre deux grandes familles de produits. Il y a ceux qui font partie du label FSC et ceux qui ne le sont pas.

V

éritable label de protection de l’environnement tant au niveau de l’approvisionnement que de l’environnement, les produits certifiés FSC apportent une traçabilité de leur fabrication. Les produits occidentaux sont généralement au bénéfice de ce label, tandis que les produits provenant d’autres groupes ne le sont pas forcément.

Les tendances actuelles Portes en verre

Chez ID Doors, tous les types de portes proposés aux clients répondent aux normes qualitatives en cours en Suisse et en Europe. Si on s’attend à ce qu’une porte puisse fermer correctement, elle doit aussi répondre aux exigences phoniques et antifeu actuelles et obligatoires. Elle se doit aussi d’être garante de sécurité et de devenir un élément important d’anti-infraction. La porte ne doit-elle pas résister à certains types d’outillage, surtout si elle est extérieure ou palière ? Mais en plus d’être des écrans de sécurité ou d’intimité, une porte est aussi un barrage acoustique. Véritables systèmes multicouches, une porte fait partie d’un métier complet ! Son intégration est précise et c’est surtout son emplacement qui déterminera son choix. Alors comment arrive-t-on à recommander une bonne porte ? Tout d’abord, les données transmises par les professionnels doivent être vérifiées – est-ce que les vides de maçonneries correspondent bel et bien aux normes applicables, quelle est la fonction de la porte, à quoi doit-elle faire face, quelle sera sa charge ? Après avoir répondu à ces questions, on déterminera s’il y a lieu de choisir pour une porte standardisée ou sur mesure. Si c’est cette dernière alternative qui est choisie, le prix sera plus conséquent, le délai de livraison plus long. Les portes individuelles ont un rapport qualité/prix très intéressant. La qualité des machines actuelles permet un rendu fini parfait. Une fois posées, il n’y a plus de travaux

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

Portes avec un mélange de matériaux


portes

Portes œuvre d’art

39

à faire, plus de traitement à donner. Tout est presque prêt. Reste à choisir les ferrements et pas n’importe lesquels. Un ferrement doit être efficace, ergonomique et si possible design, plaisant et solide. Ce critère est décisif, car un ferrement doit supporter une charge d’usure variable en fonction de l’usage et de la charge qui lui sera attribuée. ♣

Les portes, c’est notre affaire! NOUVEAUTE Portes avec cristaux insérés, encadrement plaqué aluminium

Portes d’intérieur design et modernes, également livrables avec des charnières invisibles

Portes d’intérieur standard

Rte du Centre 1 Tél. 026 665 91 91 Fax 026 665 91 90 1774 Cousset www.individualdoors.ch Des portes blanches avec motifs fraisés

Exposition ouverte du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h15 à 17h (vendredi 16h) ou sur rendez-vous.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


40 dossier Menuiserie intérieure/ extérieure spéciale PPE Avec son nouveau programme PPE, Norba SA devient un partenaire encore plus fiable et innovant. Grâce à une toute nouvelle structure complète liée à sa propre fabrication et distribution d’Oron-la-Ville, la société romande devient l’unique acteur parfaitement organisé pour la PPE, sur le marché.

L

e nouveau catalogue « La Menuiserie par excellence » permet aux propriétaires et autres acquéreurs de visualiser rapidement l’offre Norba. La palette des produits est présentée en images et en détail. D’un coup d’œil, il est possible de faire son choix et de s’orienter vers les prestations désirées. Grâce aux nouvelles bases de devis, l’édition des offres est rapide. Très vite, les prix et données techniques sont communiqués. Ainsi, les propriétaires désireux de faire un choix en tout état de cause ont rapidement un aperçu des articles pouvant répondre à leurs attentes. Pour exemple, les portes Westag qui se déclinent aussi bien en versions vitrées ou

en vantaux ou encore de type Landhaus ou de forme design. Pour autres exemples les portes Norba qui sont fabriquées en plusieurs teintes de bois vernis ou patinés, mais également dans différents coloris stratifiés et antirayures. Sans oublier une large collection de

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

poignées et de ferrements qui s’adapteront au mieux aux ensembles commandés. Mais Norba c’est aussi des armoires et des aménagements intérieurs variés qui correspondent aux désirs et au style de chacun et chacune. ♣


portes

41

Quoi de neuf dans les éléments coupe-feu ? La prévention incendie est un sujet qui nécessite une attention particulière. Construire aujourd’hui est sans aucun doute une question d’éthique, de bon sens. S’il est nécessaire de mettre en place des mesures de protection environnementale, de plus en plus de fabricants sont désireux d’appliquer à leur méthode de fabrication des codes déontologiques apportant la certitude d’une production de qualité et fiable. La protection incendie en fait partie.

G

râce à son adhésion à la FST – Feuerschutzteam / Team (Team pour la Protection Incendie), l’entreprise Norba – spécialisée dans la menuiserie intérieure et extérieure renforce sa position d’acteur majeur dans le domaine de la fabrication d’éléments coupefeu. Ainsi, elle devient le seul producteur en Suisse capable de proposer une gamme complète de menuiserie certifiée EI30/AEI. Maîtrisant l’ensemble de la chaîne de production – depuis la conception jusqu’à la pose finale des éléments – les éléments fabriqués sont chaque année testés et certifiés.

Cette nouvelle offre complète de manière active et performante la propre fabrication de Norba. Equipée d’un large parc de machines renouvelées et dotée d’une expérience de plus de 60 ans, Norba apporte la maîtrise de la gestion de chantier en neuf ou en rénovation.

C’est ainsi qu’elle a mis sur pied une formation individuelle pour tous les professionnels. Cette instruction leur permet d’acquérir rapidement les connaissances relatives aux normes EI30/ AEAI en vigueur. Ils pourront alors les appliquer dès la conception même de leur projet de construction et/ou de rénovations. Le contrôle et la mise en œuvre sur chantier seront manifestes. Ils apporteront pour lors et aux maîtres d’ouvrage la garantie d’un travail conforme aux directives applicables. ♣

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


42 dossier Défense incendie, une affaire de spécialistes et de confiance Rien de pire qu’un incendie dévastateur qui réduit à néant des efforts commerciaux, administratifs ou privés. Inutile de s’imaginer à quoi ressemble un endroit détruit par le feu. C’est un véritable capharnaüm dans lequel on ne retrouve que peu de chose, sans compter les déchets toxiques, gaz et autres substances qui se dégagent et qui polluent l’environnement.

P

our éviter ce genre de catastrophe mieux vaut s’équiper de matériel adéquat et de s’adresser à des spécialistes. La protection incendie est une affaire délicate dont le but est de sauver les personnes, les biens matériels et naturellement l’environnement.

■ Spécialistes Une bonne protection incendie repose donc sur des mesures architecturales, techniques et organisationnelles adaptées à des projets individuels ou de groupes et dont le tout doit être avantageusement harmonisé. Cette façon de travailler assurera la pérennité des établissements et des exploitations commerciales. D.E.S. Security est spécialisée dans la défense incendie depuis plus de 15 ans. Elle est principalement active sur le marché romand et apporte à ses clients architectes, ingénieurs, maîtres d’ouvrage et installateurs sous-traitant son expérience et son professionnalisme. Forte d’une équipe de 22 personnes, elle vient d’ouvrir un tout nouveau département en

conseil et sécurité. La société innove dans son domaine !

nécessaires à éviter au maximum les désagréments dus à des incendies.

■ Ingénierie

Naturellement, une protection radicale ne peut ignorer les détections et extinctions de gaz, les intrusions. Elle passe aussi par les contrôles d’accès et des gâches électriques. Des secteurs complémentaires qui font aussi

Les nouvelles prestations en ingénierie incendie permettront aux intervenants d’être conseillés de façon claire et précise. Ils sauront alors à quoi s’attendre, comment s’orienter, comment déterminer quel sera le meilleur choix à faire et les meilleures options à adopter pour protéger leur projet de construction. Les spécialistes faisant partie de la nouvelle division de D.E.S Security seront des alliés effectifs dans la conception des projets, tout en dirigeant les clients sur les normes et/ou autorités existantes et compétentes. Grâce aux respects des normes applicables (et Dieu sait s’il y en a dans la protection incendie), grâce aux dialogues avec les autorités qui bien souvent résulteront à des compromis et grâce au chapeautage des équipes de montage, les bâtiments seront équipés de façon experte et apporteront les garanties

Loi sur l’incendie selon l’EA Emplacement • Les appareils d’extinction doivent être placés de manière à être facilement reconnaissables et accessibles. Si nécessaire, leur emplacement doit être indiqué par des marquages ou des panneaux de signalisation. • Ils doivent pouvoir être mis en service en tout temps, rapidement, simplement et de manière judicieuse, sans recourir à des moyens auxiliaires externes. • Ils doivent être placés dans les voies d’évacuation (par exemple dans les couloirs et les vestibules) ou, à l’intérieur des compartiments coupe-feu, à proximité immédiate des sorties de secours. • Les exigences et l’exécution de postes incendie raccordés au réseau d’eau sont réglées par la directive de protection incendie « Dispositifs d’extinction » de l’AEAI. • Les propriétaires ou exploitants d’installations d’extinction destinées à la première intervention contre le feu doivent entretenir les appareils d’extinction conformément aux prescriptions et garantir leur fonctionnement en tout temps. • Le propriétaire de l’appareil ou le locataire doit procéder chaque année à un contrôle de fonctionnement ainsi qu’à la disponibilité de l’appareil et veiller à son entretien.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


sécurité

43

Equipements Les produits pour la protection incendie se divisent en 2 grandes catégories : détection et extinction. La méthode la plus courante est celle des sprinklers qui agissent de façon sèche ou humide (sous air ou sous eau). Le sprinkler est une buse généralement fixée au plafond. Elle est destinée à éteindre le feu grâce à l’eau ou à l’air. Pour la version eau et air, ce sont des capsules, situées à la tête même des buses qui, une fois le feu détecté, vont éclater et inonder la zone dangereuse. Une version gaz existe également et s’applique dans des cas et intégrations précises.

partie des prestations apportées par D.E.S. Security et que les équipes de montage parfaitement équipées mettront en œuvre. Une fois les projets réalisés, il ne faut pas oublier que les installations doivent être homologuées, contrôlées et sujettes aux tests de conformité. Les contrats de maintenance permettent de répondre à ces exigences. ♣ ■ Salomé Ramelet

D.E.S.

SYSTÈMES DE SÉCURITÉ

• Détection incendie • • Défense incendie sprinkler • • Détection de gaz • • Extinction par gaz • • Anti-intrusion • • Contrôle d’accès • • Gâches électriques • D.E.S. Systèmes de sécurité S.A. chemin du Raffort • CH-1032 Romanel/Lausanne Tél. +41 21 732 14 32 • Fax +41 21 732 15 25 des@des-security.ch • www.des-security.ch

Nos valeurs d’entreprise : • Concurrence saine • Réseau de relations sain • Sécurité des personnes et des biens • Fidélisation des clients • Recherche de solutions adaptées • Bon sens • Ligne de conduite stable • Respect des normes • Valorisation de l’expérience • Réactivité, disponibilité • Ambiance de travail • Respect de la parole donnée • Respect du personnel Minergie® et techniques de construction 06 | 09


44 dossier agor, Zurich

Construire avec responsabilité. Vivre dans le bien-être.

Des solutions d’isolation éprouvées avec la laine de verre Isover. Isoler futé – www.isover.ch A Saint-Gobain Company

6.10.2008 15:49:49 Uhr

Pour rénover, améliorer, transformer votre habitat, entrez dans l’univers

www.lapeyre.ch

Isover_ad_Espace_230x144_print.indd 1

la cuisine

la salle de bains

l’intérieur l’extérieur

Visitez nos expositions: Z.I. de La Veyre, 1806 Saint-Légier, Tél. 021 943 40 43 En Chamard, 1442 Montagny-près-Yverdon, 024 445 50 92 Route des Rottes 30, 1964 Conthey, tél. 027 456 88 60

L’autonome Luminaire intelligent, le lampadaire solaire est parfaitement autonome. Destiné à l’éclairage d’espaces interurbains non électrifiés, il fonctionne grâce à des cellules photovoltaïques. Il est équipé d’un mode veille avec détecteur de présence qui active un plein feu à l’approche de l’usager. Existe en 2 versions : rurale et urbaine Plus d’informations sur le site officiel d’Ambiance Lumière

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


acoustique

45

Problème de résonance ? Du nouveau dans la protection acoustique Qui n’a pas expérimenté un lieu public ou un espace de travail bruyant, dont le brouhaha assourdissant empêchait toute discussion digne de ce nom, toute concentration ? Selon les études de spécialistes en insonorisation, une mauvaise acoustique peut engendrer fatigue, maux de tête, pertes de mémoire, etc. Quelles solutions existent à ce jour pour pallier ce genre de problème ?

S’

il est de fait connu que la résonance d’une salle de classe ne devrait pas dépasser 0,5 à 0,7 seconde de temps de réverbération, il n’est pas nécessairement connu que des produits simples et efficaces existent sur le marché.

En forme de petite demi-lune

Acouver Isol. SA a développé une gamme de produits acoustiques pour l’intérieur et l’extérieur, fruit de 14 années d’expérience, de recherches assidues et de développement.

En forme de grande demilune allongée

En forme de fer à cheval

inexistante. Pour l’oreille, de telles performances équivalent à une réduction de plus de la moitié.

Formes existantes

C’est le test de réverbération qui est effectué au préalable pour chaque local qui permettra de déterminer le nombre exact de panneaux nécessaires pour obtenir la correction désirée. C’est également ce test qui positionnera l’orientation de ces derniers.

En carré

Véritable paravent contre le bruit, ces panneaux acoustiques testés en laboratoires et in situ, se fixent soit au plafond soit sur les murs. Fabriqué à base d’isolation de laine de verre compressée, le résultat des panneaux est stupéfiant. La principale raison en est le haut degré d’absorption de la laine minérale compressée, mais également au phénomène de la double absorption. Les baffles (écrans) acoustiques Acouver Isol. sont suspendus au plafond ou fixés au mur. Un espace vide est créé entre le dos du baffle et son support. Le bruit est aussi captivé par sa face arrière. Un phénomène de double absorption est ainsi généré. Principalement recouverts de tissu, les panneaux existent aussi en version bois. Ils se déclinent en différentes formes standards. Leur efficacité est alors maximale, les résultats probants. Une réduction de 5 à 6 dB est aisément atteinte. Elle peut même parvenir à 9 dB. La résonance devient alors quasi

En forme de triangle

En forme allongée En forme ogivale

La pose des éléments ne prend qu’une demijournée au plus. On peut donc dire que ces petites transformations se font en peu de temps. Leur intégration est aisée. De par leur fabrication artisanale, une multitude de déclinaisons de couleurs est possible. Les mariages entre formes et nuances apporteront aux espaces ainsi équipés d’un look particulièrement séduisant, sympathique. Ainsi, il est même possible d’apporter à un lieu un aspect design des plus tendances ! ♣

En forme rectangulaire ■ Salomé Ramelet En forme rectangulaire

En forme de u

En forme d’ovale

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


46 adresses utiles Architectes.ch Le tout nouveau portail d’Architectes.ch a été mis en ligne récemment. Véritable rétrospective vivante de la construction romande, ce site permet à tous les internautes professionnels et non professionnels de trouver des renseignements judicieux, pertinents et à propos.

S

i vous êtes à la recherche d’un bureau d’architecture, Architectes.ch vous propose de découvrir plus de 150 bureaux. Si vous souhaitez obtenir des renseignements sur des produits de construction, d’un clic il vous est possible de visualiser l’offre d’un grand nombre de fabricants. Si vous désirez recourir aux services d’un maître d’état précis, la sélection proposée vous orientera rapidement vers les personnes travaillant dans votre région. Et si votre humeur est à la déco et au mobilier contemporain, rien de tel pour glaner les informations dont vous aurez besoin. Architectes.ch c’est aussi la présentation de plus de 1060 reportages d’architecture détaillés en images, en graphiques et en plans. Une exposition authentique de la façon de bâtir en Romandie. Un petit tour en vaut la peine. ♣

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


adresses utiles

47

Les partenaires de confiance « Construire Aujourd’hui » Guide n° 2 « Chauffage et Climatisation » Agence Minergie romande, Grandes-Rames 12/14, 1700 Fribourg, www.minergie.ch Alvazzi Holding SA, Route de Chavornay, 1350 Orbe, www.groupealvazzi.com

Denogent, Rte de l'Etraz 4, 1197 Prangins, www.denogent.ch

Scdi Sàrl, Au Village 47, 1678 Siviriez, www.scdi.ch

Felco SA, Rue des Mélèzes 4, 2206 Les Geneveys-surCoffrane, www.felco.ch

Wider Waldimir Sàrl, Rue du Lac 126, 1815 Clarens, www.w-wider.ch

Gétaz Romang Services SA, Av. Reller 14, 1800 Vevey, www.getaz-romang.ch

Acouver Isol SA, Rue des Ruisseaux 8, 2802 Devilier, www.acouver.ch

GreenPlaisance, Ch. de Combernesse, 1728 Rossens, www.greenplaisance.ch

Guide n° 5 « Rénovations »

Home + Foyer, Rte de Prayoud 81, 1618 Châtel-StDenis, www.homeetfoyer.ch

Association Suisse de l’Industrie Gazière (ASIG), ch. de Mornex 3, 1003 Lausanne, www.gaz-naturel.ch

Jardin de Ville, Rte de Denges 28D, 1027 Lonay, www.jardindeville.ch

Banque WIR, Rte du Simplon 3, 1001 Lausanne, www.wir.ch

Jardinconcept Sàrl, Grand-Rue 77, 1180 Rolle, www.jardinconcept.ch

Chime-flex SA, Av. du Simplon 100B, 1870 Monthey, www.chime-flex.ch

Lapeyre SA, Z.I. La Veyre, 1806 St-Légier, www.lapeyre.ch

Crédit Agricole, Rue du Rhône 67, 1207 Genève, www.credit-agricole.com

Leader Spa, Rte de Lausanne 54, 1110 Morges, www.leaderspa.ch

DORMA Suisse SA, CP 57, 1000 Lausanne 18, www.dorma.ch

Cipag SA, Le Verney, 1070 Puidoux, www.cipag.ch

Miauton SA, Zone Industrielle B65, 1844 Villeneuve, www.miauton.ch

Ecobuilding, www.ecobuilding.ch

Durex SA, Rue St-Maurice 6, 2801 Delémont, www.durex.ch

Migros Vaud, Obi, Ch. du Dévent, 1024 Ecublens, www.obi-brico.ch

Elcotherm SA, Chemin Mongevon 28A, 1023 Crissier, www.elco.ch

Procim SA, En Boeuferrant, 1870 Monthey, www.procim.ch

Fixit SA, Case postale 190, 1880 Bex, www.fixit.ch

Saultech SA, Rte de la Grande-Charrière 20, 1666 Grandvillard, www.saultech.ch

Association vaudoise des maîtres ramoneurs Rue du Lac 2, 1094 Paudex, www.ramoneur.ch Banque Coop, Rue Saint-Laurent 21, 1003 Lausanne, www.banquecoop.ch Best Board SA, Rue de l'Avenir 11, 1950 Sion, www.bestboard.ch BG Ingénieurs Conseils SA, Av. de Cour 61, 1001 Lausanne, www.bg-21.com Chammartin et Spicher SA, Quai de la Veveyse 10, 1800 Vevey, www.chammartin-spicher.ch Chime-Flex SA, Avenue du Simplon 100 B, 1870 Monthey, www.chime-flex.ch

Heliosolar - Solatube, 1580 Avenches, www.solatube.ch Hugzollet, 3178 Bösingen, www.hugzollet.ch

Vivell + Co SA, Rte de la Conversion 271, 1093 La Conversion, www.vivell.ch

Naef et Cie SA, Agence Eclosions, Rte de Praly 4, 1976 Aven, www.naef.ch

Wit SA, Rte Principale 3, 1633 Vuippens, www.wit-sa.ch

Radiamon SA, Ch. du Verney, 1070 Puidoux, www.radiamon.ch Raiffeisen Suisse, Route de Berne 20 / CP, 1010 Lausanne, www.raiffeisen.ch/hypotheques

Guide n° 4 « Aménagements intérieurs »

Saint-Gobain Isover SA, Route de Payerne 1, 1522 Lucens, www.isover.ch

Agencement Ledermann SA, Z.I. Ouest B, 1032 Romanel-sur-Lausanne, www.ledermann-sa.ch

Service Industriels, Place Chauderon 25, 1003 Lausanne, www.lausanne.ch/SIL

Bauknecht AG, Industriestrasse 36, 5600 Lenzburg, www.bauknecht.ch

Siemens Suisse SA, Rte de la Croix-Blanche 1, 1066 Epalinges, www.siemens.ch

Vincent Celotti, sculpteur bronze animalier, Rue de l’Hôtel-de-ville 5, 1800 Vevey

Stiebel Eltron SA Berger Michel, Chemin de Pré Yonnet 47, 1860 Aigle, www.stiebel-eltron.ch

Dekocuisine Sàrl, Rte du Remonfin 30, 1869 Le Bouveret, www.dekocuisine.ch

Swissolar, Neugass 6, 8006 Zürich, www.swissolar.ch

Stéphane Galitch Antiquités, Rue de l’Hôtel-de-ville 2, 1800 Vevey

Union Pétrolière, Chemin du Centenaire 5, 1008 Prilly, www.mazout.ch Weinmann-Energies SA, Route Yverdon 4, 1040 Echallens, www.weinmann-energies.ch Witronic Sàrl, Chemin du Caudrey 4, 1072 Forel, www.witronic.ch

Guide n° 3 « Aménagements extérieurs » Adamant Technologies, Eplatures-Grise 17, 2300 La Chaux-de-Fonds, www.adamant-technologies.com Andréfleurs Assens SA, 1042 Assens, www.andrefleurs.ch Architecture du bois et logo Jardec Sàrl, Rte du Stand 31, 1163 Etoy, www.jardec.ch Beachcomber Sàrl, Av. Léopold-Robert 100 / CP 43, 2300 La Chaux-de-Fonds, www.beachcomber.com Bernard Nicod SA, Av. de la Gare 28, 1001 Lausanne, www.bernard-nicod.ch Bois Ril, 1607 Palézieux-Village, www.bois-ril.ch Bourgoz Paysages Sàrl, Ch. de l'Ochettaz 2, 1025 St-Sulpice, www.bourgoz.ch Cornaz et Fils SA, 1165 Allaman, www.cornaz.ch

Geberit Balena AG, Soorpark, 9606 Bütschwil, www. balena.ch Getaz-Romang SA, Av. Reller 14, 1800 Vevey, www. getaz-romang.ch Groupe Alvazzi Holding, Rte de Chavornay, 1350 Orbe, www.alvazzi.ch Heytens, www.heytens.ch IKEA SA, Pré-Neuf, 1170 Aubonne, www.ikea.com Inter Moquettes SA, Rue Ecole de Commerce 1 bis, 1004 Lausanne, www.intermoquettes.ch KWC AG, Hauptstrasse 57, 5726 Unterkulm, www. kwc.ch Lapeyre SA, Z.I. La Veyre, 1806 St-Légier, www.lapeyre.ch Ménetrey-Lausanne SA, Rte de la Clochatte 102, 1052 Le Mont-sur-Lausanne, www.menetrey.ch Miele AG, Limmatstrasse 4, 9606 Spreitenbach, www.miele.ch R. Nussbaum AG, Martin-Disteli-Strasse 26, 4601 Olten, www.nussbaum.ch Phea SA, Rte de Saint-Julien 148, 1228 Plan-lesOuates, www.phea.ch Restorex Cuisines Professionnelles SA, Rte des Rottes 28, 1964 Conthey, www.restorex.ch

Guide n° 6 « Minergie® et techniques de construction »

Eco Thermic, Rte de la Broye, 1623 Semsales, www.ecothermic.ch

Agence Minergie® romande, Grandes-Rames 12/14, 1700 Fribourg, www.minergie.ch Banque Alternative BAS SA, Rue Petit-Chêne 38, 1005 Lausanne, www.bas.ch Best Board SA, Rue de l’Avenir 11, 1950 Sion, www.bestboard.ch Canplast SA, Route de Sullens 2B, 1029 Villars-SteCroix, www.canplast.ch Chammartin et Spicher SA, Quai de la Veveyse 10, 1800 Vevey, www.chammartin-spicher.ch Cipag SA, Le Verney, 1070 Puidoux, www.cipag.ch Crédit Agricole, Rue du Rhône 67, 1207 Genève, www.credit-agricole.com D.E.S. Security, Ch. Raffort, 1032 Romanel-surLausanne, www.des-security.ch

EgoKiefer SA, 1844 Villeneuve, www.egokiefer.ch

Durex SA, Rue St-Maurice 2, 2801 Delémont, www.durex.ch

Energie Service Sàrl, Jurg Anken, 1464 ChênePâquier, www.energie-service.ch

Ecogam Sàrl, Av. Orbe, 1040 Villars-sur-Glâne, www.ecogam.ch

Flumroc SA, Rte du Bois 1, 1024 Ecublens, www.flumroc.ch

Eco Logements SA, Rte de la Glâne 107, 1752 Villarssur-Glâne, www.eco-logements.ch

Foire de Genève, SESAM SA, CP 60, 1218 GrandSaconnex, www.foiredegeneve.ch

EgoKiefer SA, 1844 Villeneuve, www.egokiefer.ch

Foire Maison + Energie, Focus Events AG, Rte de Soleure 102, 2504 Bienne, www.hausbaumesse.ch GPRG chez Stemmer, Rte de Brent 3, 1816 Chaillysur-Montreux GreenPlaisance, Ch. de Combernesse, 1728 Rossens, www.greenplaisance.ch Grudibat FGS SA, La Croix-du-Péage 13, 1029 VillarsSte-Croix, www.grudibat.ch Handilift Sàrl, ZI. Le Trési 6C, 1028 Préverenges, www.srs-handilift.ch Isover SA, Rte de Payerne 1, CP, 1522 Lucens, www.isover.ch

Flumroc SA, Rte du Bois 1, 1024 Ecublens, www.flumroc.ch Fondation du Centime Climatique, Freierstrasse 167, 8032 Zürich, www.fondationcentimeclimatique.ch Gétaz Romang Services SA, Av. Reller 14, 1800 Vevey, www.getaz-romang. ID Doors, Rte du Centre 1, 1774 Cousset www.individualdoors.ch J.Y.L. Sàrl, Rue des Vignettes 37, 1957 Ardon, www.jyl.ch Lapeyre SA, Z.I. La Veyre, 1806 St-Légier, www.lapeyre.ch

Jardec Sàrl, Rte du stand 31, 1163 Etoy, www.jardec.ch

Maurice Beaud SA – MBF SA, Rue de l’Intyamon 2, 1669 Albeuve, www.beaud-mbf.ch

Just Immo Sàrl, route de Benex 4, 1197 Prangins, www.justimmo.ch

Norba SA, Rte de Lausanne 46, 1610 Oron-la-Ville www.norba.ch

Lapeyre SA, ZI. La Veyre, Case postale 127, 1806 St-Légier, www.lapeyre.ch

Saint-Gobain Isover SA, Route de Payerne 1, 1522 Lucens, www.isover

Maeder Outillages SA, Rue de Fribourg 69, 3280 Morat, www.m-w-m.ch

Sofraver, Rte de Réso 37, 1754 Avry, www.sofraver.ch

Minergie, Grandes-Rames 12, 1700 Fribourg, www.minergie.ch Naef et Cie SA, Agence Eclosions, Rte de Praly 4,

Solstis SA, Sébeillon 9b, 1004 Lausanne, www.solstis.ch Swissolar, Neugass 6, 8006 Zürich, www.swissolar.ch

1976 Aven, www.naef.ch

TMB SA, Rue de Cossonay 32, 1023 Crissier, www.tmb.ch

Newbad Sàrl, rue de Verdeaux 11, 1020 Renens, www.newbad.ch

Tuileries Fribourg & Lausanne SA, Case postale 252 3186 Guin, www.tfl.ch

Novoroc, 1966 Ayent, www.novoroc.ch

Union Pétrolière, Chemin du Centenaire 5, 1008 Prilly, www.mazout.ch

Posse Peinture SA, Av. des Baumettes 17, 1020 Renens, www.possepeinturesa.ch PRODI Fabrikausstellung, Fritz Kleeb, Bernstrasse 133, 3627 Heimberg, www.prodival.ch Rigips SA, Rte de Mangold 2, 3977 Granges, www.rigips.ch

Villvert SA, Avenue Haldimand 41, 1400 Yverdon-lesBains, www.villvert.ch Windhager Zentralheizung Schweiz SA, Case Postale 260 – 1440 Montagny-Chammard, www.windhager.com

Savio SA, Ch. de la Vulpillière, 1070 Puidoux, www.savio-construction.ch TMB SA, Rue de Cossonay 32, 1023 Crissier, www.tmb.ch Triplast, Z.I. La Palaz B, 1530 Payerne, www.triplast.ch Union Pétrolière, Chemin du Centenaire 5, 1008 Prilly, www.mazout.ch

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


48 adresses utiles Installations électriques (23) Genève AMC Entreprise générale d’électricité Sàrl, Meyrin Appelec Sàrl, Vernier Badel Félix & Cie SA, Genève CG Electricité - Gilles Clavien, Gy Cosatelec Sàrl, Genève D. Frauchiger Sàrl, Collonge-Bellerive Dédo Joël, Le Lignon Devantis Electricité Sàrl, Carouge Egelec Services SA, Genève Electricité Nord-Sud, Genève Electritec SA, Genève Electro Concept SA, Châtelaine Electroleman, Carouge Francis Chauvet SA, Onex Kauz Didier, Meinier Kreutzer & Cie SA, Genève Locatelli Max SA, Chêne-Bourg Montanier & Schwizguebel SA, Genève N. Garcia Sàrl, Genève Piazzolla Electricité, Croix-de-Rozon R. Savoy SA, Carouge Roosli Entreprise, Genève Serge Locatelli SA, Chêne-Bougeries Tout Courant, Meyrin Travelec, Genève

Vernet SA

Electricité – téléphone Clos de la Fonderie 25 1227 Carouge 022 300 35 35 vernetsa@swissonline.ch Vaud Ampelec Sàrl, Eclépens Andric Peinture, Yverdon-les-Bains B. Fontaine SA, L’Isle Badoud Electricité Telecom, Pully Bally et Fils SA, Nyon Beaud Gilbert - Electricité-Téléphone, Yvonand Bovet Electricité, Sainte-Croix Chaillet SA électricité, Cully Chaillet SA électricité, Lausanne Chaillet SA électricité, Penthalaz Domon Electricité & Téléphone, Bussigny Duport Electricité Sàrl, Lausanne Durussel SA, Lausanne Elcomel SA, Clarens Electro « B », Bex Electro-Installations SA, GrangesMarnand

Eltech System

Installations électriques Av. du Chamossaire 6 1860 Aigle 024 466 64 88 info@eltech-system.ch EP Electricité SA, Lausanne Estelec Chablais SA, Aigle Expert Détraz SA, Epalinges FR Electricité SA, Renens François Battilana, Aigle Gasser Electricité-Téléphone SA, Yverdon-les-Bains Gilbert Jaggi électricité, Chailly-surMontreux Gilbert Lassueur SA, Grandson Gilbert Pouly – Electricité – Téléphone, Savigny Guy Gaudard SA, Lausanne Hanhart Electricité SA, Nyon Held électricité SA, La Tour-de-Peilz J. Hubert SA Electricité – Téléphone, La Sarraz Jaton Philippe SA, Sugnens Jean Guignard Sàrl, Cossonay-Ville Jean Favre & Fils SA, Le Mont-surLausanne Jordi SA, Lausanne Kappeler Michel – Electricité, Crassier KM-DUC Electricité SA, Prangins Luthi & Schmied SA, Lausanne

Maréchaud électricité SA Installations électriques Ch. Isabelle-de-Montolieu 161 1010 Lausanne 021 654 26 26 www.marechaux-lausanne.com

Mérinat SA, Vevey Muller Electricité, Servion NT Electricité - Télécom SA, L’Isle Nunzio Caliri Electricité, Nyon Ohm-Tech Sàrl, Lucens P. Cupelin SA, Lausanne Peneveyre SA, Lausanne Raymond Borgatta, Pully Rendina électricité, Gland Romelec Sàrl, Romanel-sur-Lausanne Rothen André SA, Montreux Sedelec SA Lausanne, Lausanne Société Electrique de la Vallée de Joux SA, L’Orient Société électrique du Châtelard, Vallorbe Stucki Frères, Les Cullayes TEKSA SA, Carrouge Victor Construction Rénovation, Vevey Vielec SA électricité, Villars-le-Terroir

Fenêtres, portes extérieures (221)

Serrurerie 2000 SA, Meinier Serrurerie de Versoix SA, Versoix Serrurerie Lanzillotta, Vernier VHP métal SA, Meyrin Vuadens Michel, Châtelaine Neuchâtel

2117 La Côte-aux-Fées 032 865 11 28 www.buchs-freres.ch Balmer J.-P. SA, La Chaux-de-Fonds Menuiserie Ritz SA, Neuchâtel Vaud AC Vérandas SA, Yverdon-les-Bains Albert Reymond, St-Prex Alco Stores, Forel-Lavaux

ANDRÉ SA

Menuiserie – charpente En Sus-Vellaz 1169 Yens 021 800 93 07 www.andre-sa.ch Andric Peinture, Yverdon-les-Bains

Fribourg André Clément & Fils SA, Romont Andrey SA, Marly Ansermot SA, Grolley CAR Construction Aluminium SA, Remaufens Constructions Métalliques Schnetzler SA, Givisiez Décor Sol, Cugy Dénervaud Frères, Ursy Edouard Humbert & Fils SA, Courtion F.S. Agencebois Sàrl, Remaufens G. Sciboz SA, Farvagny Giroud Sàrl, La Roche Individual-doors SA, Cousset Jörg + Co. Metallbau AG, Schmitten L. Savoy et Fils SA, Remaufens Maurice Beaud Fils Constructions SA, Albeuve Menuiserie Chardonnens Sàrl, Domdidier Menuiserie Périsset Sàrl, Estavayerle-Lac Métalux Construction Sàrl, Fribourg Norba SA, Fribourg Oberson et Fils SA, Marly Pauli Frères Menuiserie Progens SA, Progens R. Pilloud SA, Châtel-St-Denis Rapidmetal Sàrl, La Tour-de-Trême Sapa RC System Sàrl, Sévaz Savio Construction SA, Rue Sellerie du Bourgo SA - Monsieur Store, Bulle Singer J.C. Menuiserie, Praz Sofraver SA, Avry Stucki SA Menuiserie, Môtier Tomasini SA, Bulle Genève Abrimat Sàrl, Vernier ACM SA, Vernier Alfer Constructions SA, Vernier ASCM SA, Genève Baldacci SA, Genève Batista Borsa, Chêne-Bourg Chalut Thierry, Jussy Coffreclés Service, Genève Entr. Santal, Versoix Entreprise Duret SA, Conches-Genève Espaces Métalliques DLG SA, ChêneBougeries Et. Ferralu SA, Châtelaine J. Forfait Serrurerie Sàrl, Veyrier Jo - Stores, Genève Jurr & Cuenat SA, Vernier Loretti SA, Les Acacias Menuiserie Norba, Les Acacias Metalu SA, Chêne-Bourg OP Menuiserie, Genève R. Fragnière SA, Chêne-Bourg R. Grandvaux SA, Cartigny

En collaboration avec :

APF Menuiserie SA Rue de l’Eglise 1175 Lavigny 021 861 06 55 www.apf.ch Artisan Menuisier Bonetti Nicolas, Villeneuve Atelier Général Services, Lausanne Bader Philippe Constructions Métalliques, Prangins

Bernard Binggeli, Yvonand Bernard Jeanneret, Valeyres-sousUrsins Bertrand Sciboz Sàrl, Chardonne Bonzon Ambiance Bois Agencement Sàrl, Bex Buffat Gabriel et Cédric, Vuarrens Céliag Diffusion, Mont-sur-Rolle Cerruela Avelino, Yverdon-les-Bains Chapuis Pierre, Crissier Charles Bovy, Gland Cid Antonio, Villars-Tiercelin CVA SA, Sainte-Croix D. Egli, Payerne Décorizon Sàrl, Prilly Delessert Frères SA, Puidoux Delessmetal SA, Forel-Lavaux Denis Mayland, Sainte-Croix Dessaux & Cie SA, Saint-Prex Easy Mat Sàrl, Vevey Ecoffey Yoann, Savigny Edgar Busset & Fils, Vers-l’Eglise Eric Thut, Treycovagnes

Espace Métal Sàrl Rte de Blonay 128 1814 La Tour-de-Peilz 021 921 45 45 www.espacemetal.ch F. Huwiler Sàrl, Corseaux Fabien Joly, Gingins Favre Pierre SA, Bercher Fentec Sàrl, Vevey FP Constructions métalliques Sàrl, La Tour-de-Peilz

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

Francis Gabriel SA, Villeneuve G. Peretti SA, Lausanne Gasser Electricité-Téléphone SA, Yverdon-les-Bains Gex Marc, Yverdon-les-Bains Gilbert Broillet Menuiserie, Ferlens Günter Werkle Sàrl, Yverdon-les-Bains Guy Jotterand Charpentes, Rolle H. Z. Frères Montage Sàrl, Morges Hauenstein Frères SA, Villars-sur-Ollon J. F. Jeannin Sàrl, Suscévaz J. Scheuner Sàrl, Romanel-sur-Morges Jardin Design, Nyon Jean-François Panchaud, Poliez-leGrand Jean-Luc Berney SA, Les Bioux Jecker Menuiserie Sàrl, Romanel-surLausanne Jenni SA, Suchy Keller & Cie, Gland Koco entreprise générale Sàrl, Corcelles-Payerne Laurent Sàrl - Menuiserie Charpente, Etoy Leresche Jean-Luc, Ballaigues Longet Frédéric, Le Sepey Maendly Roland, Cugy Marcop G. Borloz, Coppet Matec Menuiserie & entreprise générale Sàrl, Yverdon-les-Bains Menuiserie AOS, St-Légier Menuiserie Brocard Sàrl, La Sarraz

Menuiserie du Bugnon

Menuiserie, charpenterie Rue des Fontaines 1337 Vallorbe 021 843 16 55 jean-luc.werly@bluewin.ch Menuiserie J.-P. Neff, Rossinière Menuiserie Jossevel & Fils, Puidoux Métral Sàrl, Morges MJL Rossier Charpente-Menuiserie Sàrl, Les Moulins Moraz Frères SA, Montreux Multistore, Echallens Nicolas Lehmann, Lausanne Norba SA, Oron-la-Ville Paulino’s, Rossinière Philippe Jolliet, Les Moulins Pierre-André Gétaz, Le Vaud Pista Bois, Sassel Portematic SA, St-Légier-la-Chiésaz Quincaillerie du Léman SA, Bussigny

Rufli Constructions Métallique SA Ecole-de-Commerce 1bis 1004 Lausanne 021 646 29 96 www.rufli-sa.ch

Rachet SA, Le Sentier Ramelet SA, Lausanne Rime Jean-Louis, Aigle Robin du Bois Dorthe SA, Le Montsur-Lausanne Rochat Christian, Le Lieu Rochat Menuiserie SA, Le Brassus Roland Glaser, Bassins

Triplast Sàrl, Payerne Vitrotec Glass Sàrl, Orbe VM Menuiserie Sàrl, Rances Y. Chatelan Menuiserie, Bretigny-surMorrens Zurbuchen & Fils SA, Eclépens Zwahlen & Mayr SA, Aigle Valais M.E.I. Sàrl, Vétroz Poly-Fenêtres Sàrl, Monthey

Couverture (224) Fribourg Blanc Toitures Sàrl, La Verrerie ETSA Etanchéité SA, Villars-sur-Glâne Fardel-Ottet & Cochard Sàrl, Promasens GBC Entreprise SA, Romont Raphaël Berset, Bonnefontaine Sallin-Bard Sàrl Charpente, VillazSt-Pierre Tinguely Charpente, Farvagny Genève AA Labat Sàrl, Veyrier Alutop SA, Carouge Bâti Service, Perly Bernard Monney SA, Chêne-Bourg Constantin Georges SA, Plan-lesOuates De Aguiar Paulo, Carouge Elpol & Co SA, Meyrin Eric Guignet, Genève Ferblanterie Christian Stücker, Bernex G. Rossique Sàrl, Carouge

Jacques Dallais & Fils Sanitaire, ferblanterie Av. du Petit Senn 26 1225 Chêne-Bourg 022 348 61 91 bontuyaux@hotmail.com

Jaunin SA, Cartigny Klaus Gilbert, Meyrin Lachavanne Charpente, Croix-deRozon Lagriffoul Charpente, Chancy Macullo SA, Genève Martin Sanitaires SA, Genève Racines Carrées, Vésenaz Russi Toiture, Vernier Schulthess Daniel, Plan-les-Ouates Techniface Sàrl, Carouge Tschopp-Charpente Sàrl, Chambésy Neuchâtel Buchs Frères SA, La Côte-aux-Fées Simonin Porret SA, Saint-Aubin

Soguel J.-P. SA

Ferblanterie – couverture – isolation 2300 La Chaux-de-Fonds 032 913 30 06 www.soguelsa.ch Vaud

Petite Corniche 3 1095 Lutry 021 791 50 05 www.samsa.ch Schaller & Fils Menuiserie Charpente SA, Gingins Schneider & Fils, Aigle Sergatech Sàrl, Carrouge

A. Corthésy Sàrl, Bercher Alain Ruschetta, Le Sentier Atelier Z Sàrl, Grancy B. Schnider SA, Chailly-sur-Montreux Balzan & Immer Etanchéité SA, Lausanne Bernard Jeanneret, Valeyres-sousUrsins Bonzon Nicolas, St-Triphon Bürgi Alexandre, Begnins Cachin André SA, Orges


adresses utiles

Ch. Magnenat SA, Suchy Charpente Kurth SA, Orbe Christen & Duruz, La Tour-de-Peilz Christen Bois SA, Penthaz Christian Bride Sàrl, Leysin Cl. et B. Guignard SA, Yens Claude Bocherens, Bussigny

Toitures • M+F • Façades Lausanne – Vallorbe –Yverdon

www.claude-favre.ch Colin Karlen Charpente - Menuiserie Sàrl, Château-d’Œx Constantin Georges SA, Nyon Coufer Lausanne SA, Vernand-Dessous Cusenier Thierry, St-Oyens Daniel Vaney, Aubonne DIA Constructions SA, Moudon Dizerens Frères & Sàrl, Chapelle-surMoudon Dom Couverture, Aigle Dürst & Fils SA, Coinsins Ed. Chatenoud SA, Morges Ed. Milliquet SA, Lausanne Elpol & Co SA, Cheseaux-sur-Lausanne Entreprise Scherzinger SA, Coppet Etanchéité Tony Jelusic Anto, Yverdon-les-Bains Favre Pierre SA, Bercher

G. et P. Ueltschi Sàrl Ferblanterie Rue de l’Ancienne Forge 1123 Aclens 021 869 90 61 gpueltschi@bluewin.ch

Galster et Mottaz SA, Lausanne Gauthey M. Sàrl, Gressy Gebhardt Alfred et Gilles, Servion Gérald Meylan, Froideville Gilbert Baechler, Yvonand Gippa Bernard et François SA, Aigle Heimann SA, Montreux Hengartner Sàrl, Leysin J.-J. Loeffler SA, Ballaigues J.-J. Richard et R. Beer SA, Aubonne Jaquinet Robert SA, Nyon Jean-Jacques Turrian SA, Châteaud’Œx

Jean-Luc Berney SA, Les Bioux Jean-Pierre Ruga SA, Lausanne Jean-Pierre Sutter & Fils, Vich Jérôme Pfister, Yvonand JF Diserens SA, Dompierre Jo Carrelage, Aigle Juillard Sàrl, Crissier Koco entreprise générale Sàrl, Corcelles-Payerne Köhler Manfred installations sanitaires SA, Villeneuve Lambelet SA, Puidoux Lavanchy Charpente, Gollion Mano Toitures, Montreux Mettrau Frères SA, Lausanne Michel Anger SA, Penthalaz Michel Boillat Ferblanterie-Couverture SA, Echandens Michel et François Pache, Echandens Michel Gippa, Aigle MJL Rossier Charpente-Menuiserie Sàrl, Les Moulins MK Etanchéité Sàrl, Yverdon-les-Bains Moll SA, Baulmes MTE - Muster Travaux Etanchéités, Echallens Muller Toitures Sàrl, Roche Oguey Patrick Sàrl, Leysin Olivier Gachet SA, Lausanne P. + F. Muller Frères SA, Morges Pariat Frères SA, Crassier Paul Naef SA, Ollon Pista Bois, Sassel Python Nicolas, Corcelles-Payerne Raphaël Morezzi, Aigle Réganély SA, Yverdon-les-Bains Rey Ferblanterie-Couverture, Villeneuve Richard Pierre SA, Lausanne Roda Toiture, Gilly Roger Binggeli, Yvonand Rouge & Wuillemin SA, Palézieux Saitta Charpente Sàrl, Chamblon Schwitzguébel Team SA, Rougemont Solétanche SA, Echandens Sonnay Charpente, Les Tavernes Tavolini Walter, Echallens Toiture Services - Michel Conne, Begnins Turel Charpente, Huémoz Zwahlen & Mayr SA, Aigle Valais Dupasquier & Ruga SA, Monthey Fabien Parvex, Muraz Parchet Frères SA, Vouvry

Etanchéités et isolations spéciales (225)

Valais Constantin Isolations SA, Sion Lourejoints SA, Veyras-sur-Sierre

Fribourg

Rte de Genève 15 1033 Cheseaux-s/Lausanne 021 620 07 07 www.balzan-immer.ch

Fermetures extérieures, protection contre le soleil (228) Fribourg Déco-Stores, Charmey Edouard Humbert & Fils SA, Courtion Gradinger Suisse Sàrl, Siviriez Sellerie du Bourgo SA - Monsieur Store, Bulle Stores SNG SA, La Verrerie

Rte des Biches 14 1752 Villars-sur-Glâne 026 402 81 21 etancheitesa@bluewin.ch

Genève A L’as du Carreau, Genève

Genève Balzan Immer SA, Vessy Bâti Service, Perly De Aguiar Paulo, Carouge Elpol & Co SA, Meyrin G. Rossique Sàrl, Carouge ISOLPRO, Genève Macullo SA, Genève Schulthess Daniel, Plan-les-Ouates Somioni Construction SA, Vernier Techniface Sàrl, Carouge Vaud B. Schnider SA, Chailly-sur-Montreux Balzan Immer SA, Cheseaux-surLausanne Bioley Isolations SA, Prilly Biollay SA, Lonay Elpol & Co SA, Cheseaux-sur-Lausanne Entreprise Scherzinger SA, Coppet Etanchéité Tony Jelusic Anto, Yverdon-les-Bains Heimann SA, Montreux Jacky Laurent & Cie SA, Fey MK Etanchéité Sàrl, Yverdon-les-Bains Moll SA, Baulmes MTE - Muster Travaux Etanchéités, Echallens Philippe Grangier - Protection et Sécurité, Lausanne Quincaillerie du Léman SA, Bussigny Rimebat SA, Villars-Ste-Croix Solétanche SA, Echandens

A.C.M. SA Atelier Concept Menuiserie

Rte de Peney 137/139 1214 Vernier 022 930 05 80 www.acmsa.ch Arce Stores, Petit-Lancy Baldacci SA, Genève Bottiglieri SA, Carouge Coban Omer, Genève Fragastores Sàrl, Carouge J.P. Schweizer SA, Carouge Jo - Stores, Genève Loretti SA, Les Acacias Schenker Stores SA, Carouge Stormatic SA, Bernex W. et P. Amstad Sols, Genève

49

Baumann Hüppe SA, Le Mont-surLausanne Bertusi & Strehl SA, Lausanne Bühler Baches, Yverdon-les-Bains

CIELAG Diffusion

Fabrique de volets aluminium Ch. du Tunnel 3 1185 Mont-sur-Rolle 079 285 91 55 www.cielag.ch CG stores Cubilla, Lausanne Claude Schaer Sàrl, Mauraz Damatec Stores, Orny Décorizon Sàrl, Prilly DIA Constructions SA, Moudon Easy Mat Sàrl, Vevey Eric Thut, Treycovagnes Fenêtres de Toiture-Service SA, Etoy Juvet & Fils Stores, La Conversion Keller & Cie, Gland Koka Stores, Lausanne Multistore, Echallens Poly Création, Avenches Roland Glaser, Bassins Savary Stores & Bâches Sàrl, Echandens Schaller & Fils Menuiserie Charpente SA, Gingins StoresTech, Lausanne XM Stores, Yverdon-les-Bains

Fenêtres – portes – vérandas 1312 Eclépens-Gare 021 866 06 40 www.zurbuchensa.ch

Vaud Alco Stores, Forel-Lavaux Alu-Store SA (fabricant), Treycovagnes

Ami-Stores

Stores – moustiquaires Rte du Milieu du Monde 15 1318 Pompaples 079 623 36 80 www.amirenove.ch

Répertoire tiré de l’édition Batiguide – avril 2008, www.batiguide.ch. Edité et diffusé par le Centre d’information de la construction de Renens.

CONSTRUIRE – RÉNOVER – AMÉNAGER DÉCORER – TRANSFORMER

À QUI S’ADRESSER ? LES GUIDES THÉMATIQUES « CONSTRUIRE AUJOURD’HUI » VOUS PROPOSENT GRATUITEMENT LES INFORMATIONS ESSENTIELLES Editions PROBATIMA Sàrl – Rue du Bugnon 51 – 1020 Renens Tél. 021 636 08 37 – Fax. 021 636 08 54 www.probatima.ch Bon de commande au dos ➦

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


50 adresses utiles Les guides Construire Aujourd’hui Voici plus d’une année que les guides Construire Aujourd’hui ont été lancés. Véritables recueils sur les produits et techniques relatives à la construction actuelle, nos guides ont remporté un franc succès.

L

eur distribution gratuite dans toutes les foires romandes liées à l’Habitat et à l’Immobilier – Habitat & Jardin de Lausanne, Energissima de Fribourg, BEA de Berne et Bauen und Moderniesieren de Zürich, y compris les Salons Immobiliers de Lausanne, Fribourg et Lausanne font que les maîtres d’ouvrage, professionnels du bâtiment, architectes et planificateurs, peuvent accéder rapidement à des informations pertinentes. De plus, leur envoi conjoint avec les publications hebdomadaires de Batiguide permet à toutes les personnes concernées par un projet de construction et ayant publié une mise à l’enquête de trouver les idées et les renseignements relatifs à leur projet. Finalement, un envoi réparti sur la Suisse Romande et sous forme de tournus, à plus de 3000 propriétaires complète la distribution annuelle des guides dont la validité est d’une année. Nous offrons à nos lecteurs la possibilité de les commander gratuitement par le biais du bon ci-dessous :

BON POUR UN EXEMPLAIRE GRATUIT

Ep

ui sé

Je souhaite recevoir gratuitement et sans obligation d’achat ultérieure, les guides suivants (cochez ceux que vous désirez) :

Construire aujourd’hui n° 2 : Chauffage & Climatisation 2008

Construire aujourd’hui n° 3 : Aménagements extérieurs 2008

Construire aujourd’hui n° 4 : Aménagements intérieurs 2008

Construire aujourd’hui n° 5 : Rénovations 2008/09

Construire aujourd’hui n° 6 : MINERGIE® et techniques de construction 2009

Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

CP/Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Bon à retourner à l’adresse : Probatima Sàrl – Rue du Bugnon 51 – 1020 Renens – Offre valable dans la limite des stocks disponibles.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


REPORTAGES

collection « construire aujourd’hui » Présentation de diverses réalisations constructions neuves ou transformées collectives ou individuelles


NOUVELLE CONSTRUCTION

52 OUVRAGE 1TA-27

FICHE TECHNIQUE & ARCHITECTURE

Réalisation

VILLA MINERGIE

2004 Coordonnées 1222 VÉSENAZ - GE

Maître de l’ouvrage M. et Mme Marello Route de Thonon 87a 1222 Vésenaz

Architecte Stefano Marello Architecte ETSS Route de Thonon 87a 1222 Vésenaz s.marello@bluewin.ch

Ingénieur bois Maître charpentier Pichat Didier - Bureau technique pour la construction en bois Route du Prieur 27 1257 Landecy didier.pichat@bluewin.ch

L’habitat s’ouvre entièrement sur le jardin

SITUATION

PROJET

La parcelle se situe au bord de la route cantonale de Thonon (~27'000 véhicules/jour) et au début du chemin de Mancy à Vésenaz. Un cèdre centenaire s’érige à plus de 30 mètres de haut, créant une barrière naturelle entre la maison familiale existante et la nouvelle construction se situant le long de la route. La maison est implantée dos à la route et s’ouvre du côté jardin, vers le cèdre.

Sur ce site contraignant, il fallait trouver le moyen de se protéger des nuisances de la route. Deux solutions ont été développées. La première fut de travailler en plan pour générer un espace tampon atténuant le bruit côté route et contenant les circulations verticales et horizontales, les sanitaires, la cuisine et l’espace jeux. Viennent ensuite les zones chambres, bureau et séjour côté jardin au calme de la route. La seconde fut d’utiliser une ventilation à double flux pour pouvoir vivre les fenêtres fermées toute l’année et ainsi éviter que le bruit ne rentre par les ouvertures.

Afin de protéger les racines du cèdre, aucun sous-sol n’a été construit. La maison se développe sur deux niveaux. La technique, buanderie et la cave tiennent dans un petit espace, non chauffé, en dehors de la surface habitable, sous le couvert. 

Utilisation du cèdre comme barrière naturelle

Façade côté route, sans fenêtre

© Editeur Probatima Sàrl 1020 Renens / novembre 2004

Pour affirmer le plan, la façade côté route n’a qu’une fenêtre, celle de la cuisine, pour recevoir le soleil du matin. La façade côté jardin est complètement vitrée excepté le contre cœur des chambres.

Tél. 021 636 08 37 ou 635 16 81 - Fax 021 636 08 54

Minergie® et techniques de construction 06 | 09

E-mail: probatima@swissonline.ch

658 / YP / MGF / JPG / 235


reportages

53

MAÇONNERIE Cavecchia SA Av. de Frontenex 32 1207 GENÈVE Tél. 022 735 20 71 Fax 022 786 18 77

MENUISERIE INTÉRIEURE CHARPENTE Atelier ABC Astural Rte de Vernier 92 1219 CHÂTELAINE Tél. 022 796 38 14 Fax 022 767 50 11

CRÉPI FAÇADES Eugenio Pirrotta Ch. du Joli-Bois 6 1292 CHAMBÉSY Tél. 022 758 25 62 Fax 022 758 33 69

PLÂTRERIE Jurr & Cuenat SA Rte de Pré-Bois 2 1214 VERNIER Tél. 022 341 64 40 jurr.cuenat@bluewin.ch

CONSTRUCTION - MINERGIE Par souci écologique, la maison a été construite en bois. Seul le radier posé sur le terrain et servant de fondation est en béton. L’isolation complète de la maison est en laine de cellulose et l’isolation périphérique des façades crépies est en laine de bois. Les panneaux de contreventement sont en plaque de fibres de papier liées au plâtre. Les éléments de façades ainsi que le plancher de l’étage ont été préfabriqués en usine permettant ainsi un gain de temps sur le chantier. Grâce à une bonne enveloppe thermique, à l’installation de panneaux solaire pour l’eau chaude sanitaire, à une ventilation à double flux, au chauffage par pompe à chaleur géothermique, cette construction répond aux critères Minergie. Après la maison villageoise de Vernier, elle est la deuxième sur le canton de Genève, à obtenir ce label. SM  Cube SIA selon norme 116 Surface brute de plancher Durée des travaux

: : :

1’120 m3 234 m2 7 mois

CHAPES ET PARQUET Multisol SA Ch. du Pré-Fleuri 21A 1228 PLAN-LES-OUATES Tél. 022 884 00 20 Fax 022 884 00 21

CUISINE JLM Agencements Rue de Lausanne 29 1110 MORGES Tél. 021 802 27 80 www.jlm-agencements.ch

INSTALLATION SANITAIRE Albisati SA Rue Joseph-Girard 40 1227 CAROUGE Tél. 022 304 02 80 Fax 022 304 02 81

Coupe longitudinale

Etage

Rez-de-chaussée

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


54 FICHE TECHNIQUE & ARCHITECTURE

VILLA MINERGIE

OUVRAGE VD- 335 2008

CHEMIN DE LA PEPINIERE

1008 JOUXTENS-MEZERY

Maître de l’ouvrage

Brulé Arnaud et Maria

Bureau d’architecture

Trovatelli Ferdinand Avenue de France 42 / CP 8 1000 Lausanne 7 www.trovatelli.ch

Photos: Jacqueline Mingard

NOUVELLE CONSTRUCTION

Collaboratrice : Stéphanie Baud

Architecte d’intérieur

RB Architecture intérieure Chemin de Verney 25 1009 Pully info@rb-architecture.ch

Ingénieur civil

Bureau d’ingénieur Etienne Lasserre Route de Cossonay 18 1008 Prilly

SITUATION - HISTORIQUE

La parcelle prévue pour le projet, d’une superficie de 3000 m2, est située au Nord-Est de la commune de Jouxtens-Mézery dans une petite zone de villas arborisée, de faible densité proche d’une forêt. Le terrain, d’orientation principale Sud-Ouest, présente une faible pente naturelle et est relié à la route de Neuchâtel par un petit chemin vicinal menant à une pépinière. Désireux de trouver une solution personnalisée et adaptée à ses besoins particuliers, le maître de l’ouvrage a procédé au choix du projet et du

mandataire au terme d’un concours sur invitation auquel ont participé quatre bureaux, sur la base d’un cahier des charges rédigé par le propriétaire.

PROGRAMME - CONCEPT

Le programme de cette maison d’habitation, de type villa individuelle, se développe au-dessus d’un sous-sol entièrement excavé sur deux niveaux d’habitables comprenant un espace de vie en rez-de-jardin et un étage de combles avec galeries.

Terrassements

NI MER SA

Sus-Montagny 1033 CHESEAUX-SUR-LAUSANNE Tél. 021 731 70 68

Maçonnerie

D’AGOSTINO LUCIANO Av. des Reneveyres 24e 1110 MORGES Tél. 021 802 20 08

Charpente

BIGNENS SA Rue de Jallet 20 1038 BERCHER Tél. 021 887 75 08

Editeur Probatima Sàrl,1020 Renens - T. 021 636 08 37 - F. 021 636 08 54 - info@probatima.ch - www.probatima.ch - Janvier 2009 / JM / JPG /Pressor /1194

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


reportages

55

Ferblanterie, Couverture

COFAL, SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE Ch. du Petit-Flon 25 1052 LE MONT-SUR-LAUSANNE Tél. 021 642 74 00

Installations électriques

DL-TECH ÉLECTRICITÉ Les Savounettes D 121 1899 TORGON Tél. 024 481 24 00

Cet atout supplémentaire crée un espace climatique polyvalent qui relie l’intérieur à l’extérieur et récupère les apports thermiques de l’énergie solaire passive. La maison, implantée en surplomb du jardin, est tournée de quelques degrés afin de profiter au maximum de la vue et de l’ensoleillement. Les espaces intérieurs sont généreux, lumineux et profitent d’ouvertures sur les alentours verdoyants. Les murs extérieurs sont constitués de briques de terre cuite monolithiques

Aménagements extérieurs L’accès à la maison s’effectue par le Nord de la parcelle. Une large esplanade revêtue de gravier accueille les piétons. Le parcage des véhicules se trouve au niveau du chemin d’accès. Les espaces jour se prolongent en extérieur sur des surfaces de pelouses planes bordées par un dénivellement qui rejoint le terrain naturel. Les plantations végétales sont aménagées de manière à abriter visuellement les espaces privés tout en privilégiant la vue. Les défis Intégration d’une construction individuelle aux dimensions généreuses dans un paysage à caractère rural. Valorisation des espaces intérieurs avec relation immédiate sur l’environnement. Solution d’une typologie d’habitat en adéquation avec les besoins particuliers des usagers et les caractéristiques de l’orientation climatique des locaux. Choix de matériaux durables et de finitions de qualité élevée, tout en respectant le budget global. Respect des standards énergétiques requis pour l’obtention du label Minergie et utilisation de l’énergie passive du rayonnement solaire grâce à l’effet de serre obtenu dans l’espace véranda, dont l’apport thermique est récupéré afin de baisser la consommation d’énergie.

Chauffage, Ventilation, Sanitaire

ERIC REYMOND SA Z.i. en Fleuret 1124 GOLLION Tél. 021 861 03 07

Chapes

B. PACHOUD ET FILS SA Rue de Genève 79 1004 LAUSANNE Tél. 021 624 22 58

Plâtrerie, Peinture, Isolation périph.

D’AGOSTINO SALVATORE Av. de Plan 13 1110 MORGES Tél. 021 802 33 79

Cheminée

GOOD CHEMINÉES SA Rte des Flumeaux 39 1008 PRILLY Tél. 021 635 58 57

Aménagements extérieurs

ZULLO IGINO

Ch. des Sauges 10b 1018 LAUSANNE Tél. 021 647 79 57

© P. Guillemin 2009

Le standard élevé en matière de gestion et de consommation réduite d’énergies non renouvelables a naturellement mené les concepteurs à privilégier un système constructive respectant les standards du label Minergie, permettant ainsi de réduire l’impact négatif des charges environnementales de cette réalisation. Au Sud-Ouest, une vaste véranda complète l’habitat et s’intègre dans la volumétrie générale du bâti ainsi qu’à l’espace séjour.

recouvertes d’une isolation périphérique avec crépi de finition.

FICHE TECHNIQUE & ARCHITECTURE

Au rez se trouvent les parties jour avec accès directs au garage, à la terrasse Sud et à la véranda qui officie comme jardin d’hiver. A l’étage sont logés les espaces nuit avec 3 chambres, un bureau et un espace de distribution en forme de mezzanine ouverte. Le sous-sol abrite une salle de jeux et des locaux techniques et de services. La maison a été conçue de façon à concilier le mode de vie individualisé et semicitadin de ses occupants, avec une forte relation à l’environnement naturel et au territoire périurbain.

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


56 FICHE TECHNIQUE & ARCHITECTURE

COLLÈGE DE LA PLANTA PAVILLON SCOLAIRE

OUVRAGE 6TA - 37 2007 1950 SION - VS

Maître de l’ouvrage État du Valais Service des bâtiments Place du Midi 18 1950 Sion

Photos: Charles Robert

NOUVELLE CONSTRUCTION

Communauté d’Architectes

Pascal Varone - Grégoire Comina Architectes EPF - ETS 1950 Sion Collaborateurs : Projet : F. Mayoraz Direction de Travaux : C. Quarroz

Bureaux techniques Ingénieur civil KBM SA Rue de Lausanne 39 1950 Sion

Collaborateur : L. Polano

Ingénieur CVS Sigma Ingénieurs-conseils SA Avenue de la Gare 19 1950 Sion Collaborateur : J. J. Bessard

Ingénieur électricité Pierre-Étienne Roux Avenue de la Gare 31 1950 Sion Collaborateur : M. Dussex

HISTORIQUE L’ancienne école primaire des filles a été construite entre 1913 et 1918 sur la base d’un concours d’architecture qui, à l’époque, avait été remporté par des architectes vaudois. Les coûts relatifs au chantier explosèrent du fait de l’augmentation des prix des matière premières lors de cette période de guerre. La facture finale, établie en 1924, s’élevait à plus de deux fois le montant initialement prévu ce qui fit couler beaucoup d’encre. “L’affaire de l’école des filles” a marqué les mémoires sédunoises. En 1999, la commune de Sion décide de mener des transformations pour mettre l’ouvrage aux normes comme école primaire. Un appel d’offre conforme aux marchés publics est lancé. Peu de temps après, la commune est approchée par l’Etat du Valais qui cherche des locaux pour agrandir le collège de la Planta. Une augmentation de la capacité d’accueil s’avère nécessaire et possible en réutilisant l’ancienne structure.

PEINTURE Roh et Germanier Centre Art de Vivre Rte du Manège 60 1950 SION Tél et Fax 027 458 17 21

MENUISERIE MP Menuiserie-Charpente Sàrl Pl. de la Gare 2 1964 CHÂTEAUNEUF - CONTHEY Tél. 027 346 17 64 Fax 027 346 45 80

CHAPES D.E.C. Dorsaz Entreprise de Construction Chemin de l’Autoroute 1926 FULLY Tél. 027 746 35 00 decdorsaz@bluewin.ch

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


reportages

57

SERRURERIE Margelisch - Chabbey & Cie SA Rte des Joncs 87 1958 UVRIER Tél. 027 203 14 28 Fax 027 203 53 88

REVÊTEMENT DES SOLS Taramarcaz Michel Rte de Martigny 57 1926 FULLY Tél. 027 746 21 71 michel.taramarcaz@bluewin.ch

TRAITEMENT DES SURFACES Sutech Traitement de surface SA Rte Cantonale 1902 EVIONNAZ Tél. 027 767 33 10 sutech@bluewin.ch

PROGRAMME Le chantier est réparti en deux étapes. La première a consisté à construire un nouvel espace d’étude et la deuxième à mettre en conformité l’ancienne école pour répondre aux besoins actuels du collège. Au début de l’année 2007 débutent les travaux de construction d’un pavillon scolaire situé dans la cour, entre les deux bâtiments existants. Ce pavillon peut être séparé en deux salles et accueillir jusqu’à 80 élèves. Cette annexe est au bénéfice du label Minergie. Son ossature est en bois. Elle est chapeautée d’un toit plat végétalisé. La deuxième étape, quant à elle, porte sur le bâti existant avec pour objectifs de conserver la structure et de travailler au budget « le plus juste ». Une seconde cage d’escalier est construite en remplacement des locaux sanitaires à l’intérieur de l’ancienne structure.

Une liaison couverte et chauffée permet de circuler d’un bâtiment à l’autre. Les installations techniques ont été entièrement refaites et certaines salles ont été spécifiquement aménagées (salles de dessin, ateliers de chimie etc.) Une collaboration a été instaurée avec le service des Monuments Historiques pour respecter l’identité architecturale de l’école et ce, même si elle n’est pas classée. En effet, le concours organisé en 1913 stipulait déjà la volonté de construire un bâtiment qui soit harmonisé à l’architecture sédunoise considérée comme typée.

DÉFIS Le chantier s’immisce dans le calendrier scolaire en exploitant au mieux les périodes des relâches. Il a cependant été nécessaire pour certaines phases de fonctionner avec un déménagement partiel des élèves qui occuperont la moitié de l’immeuble en transformation de 2007 à 2009.

MENUISERIE EXTÉRIEURE CHARPENTE Pralong Moix & Cie SA 1982 EUSEIGNE Tél. 027 281 12 52 pralong-moix@bluewin.ch

CHAUFFAGE GD Climat SA Rte de l'Aéroport 7 1950 SION Tél. 027 322 74 63 info@gdclimat.ch

CARACTÉRISTIQUES Pavillon : Surface brute:

170 m2

Volume SIA:

850 m3

Coût estimatif du CFC 2: CHF 1'000'000.y.c transformations sur la salle de gymnastique

Minergie® et techniques de construction 06 | 09


58 FICHE TECHNIQUE & ARCHITECTURE OUVRAGE 6TA - 38

IMMEUBLE MINERGIE

2006 - 2007 1896 VOUVRY - VS

Photos: Charles Robert

NOUVELLE CONSTRUCTION Architecte

François-Victor Lambert Route de la Cretta 23 1870 Monthey f.v.lambert@culturnet.ch

Ingénieur civil

Kurmann et Cretton SA Avenue de la Gare 37bis 1870 Monthey info@kurmann-cretton.ch

SITUATION - PROGRAMME La parcelle est située au centre du village de Vouvry. Elle est orientée plein Sud et le plan de quartier offre la possibilité de construire douze logements destinés à la location. Le Maître d’Ouvrage a opté pour une approche avant-gardiste, avec l’objectif que le bâtiment soit toujours d’actualité dans cinquante ans. Pour ce faire, il souhaitait notamment que les appartements proposent de grandes surfaces habitables et qu’un intérêt tout particulier soit porté à la gestion des ressources énergétiques. Si la conception du bâtiment a été faite à l’automne 2005, il était déjà question de s’affranchir de toute dépendance vis à vis des énergies fossiles. Le bâtiment propose douze logements : huit appartements de quatre pièces d’une surface comprise entre 122 et 130 m2 et quatre appartements de trois pièces d’une surface comprise entre 82 et 102 m2.

TERRASSEMENTS AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS Rithner Raymond SA Z.I. les Ilettes, Avenue du Simplon 1870 MONTHEY Tél. 024 473 73 53 Fax 024 473 73 52

ÉCHAFAUDAGES Roth Echafaudages SA En Reutet B 1868 COLLOMBEY Tél. 024 472 88 88 Fax 024 472 88 77

MAÇONNERIE Gillioz Maçonnerie et Constructions SA Route de Ancien Sierre 16 3960 SIERRE Tél. 027 455 08 57 gilmac@netplus.ch

Minergie® et techniques de construction 06 | 09 e-mail: info@probatima.ch

© Editeur Probatima Sàrl

1020 Renens / décembre 2007

Tél. 021 636 08 37 - Fax 021 636 08 54

www.probatima.ch


reportages

59

PIERRES ARTIFICIELLES Constantin Martial et Cie 1904 VERNAYAZ Tél. 027 764 13 14 Fax 027 764 11 20

CHARPENTE - SOUS-COUVERTURE PAROIS ISOLATION - PLAFONDS Voeffray Gérard SA 1891 VÉROSSAZ Tél. 024 485 26 12 info@voeffray-charpente.ch

FERBLANTERIE - ÉTANCHÉITÉ Coutaz SA Chemin de l'Ile-d'Epines 1890 ST-MAURICE Tél. 024 485 15 20 coutazsa@bluewin.ch

FENÊTRES EN PVC Chatelain Daniel SA Rue du Levant 173 1920 MARTIGNY Tél. 027 722 06 91 Fax 027 722 06 92

CHAUFFAGE - VENTILATION Valcalorie SA Route de Bramois 1950 SION Tél. 027 203 35 14 info@valcalorie.ch

CHAUFFAGE - SANITAIRES

CONCEPTION L’immeuble est au bénéfice du label Minergie ® , ce qui signifie que les trois critères (Isolation thermique, aération douce et production de chaleur adaptée) sont respectés. Le chauffage des locaux est notamment assuré grâce à la géothermie: sept forages de 150 mètres permettent d’aller capter la chaleur de la terre. En sus, un système solaire thermique (à distinguer des installations photovoltaïques) permet de relayer la géothermie et de fournir l’eau chaude sanitaire. Le seul apport d’énergie extérieure que nécessite le bâtiment est celui de l’électricité qui sert à activer la pompe à chaleur soit une trentaine de francs par mois et par appartement.

L’équipement des appartements se veut également futuriste. Le propriétaire ayant identifié que les modes de préparation évoluent rapidement, chaque cuisine est systématiquement équipée d’un congélateur et d’un micro-ondes. De même, une colonne lave-linge et sèchelinge est toujours proposée. Tous les stores sont électriques. A la location, les appartements sont un peu plus chers que la moyenne dans cette région. Mais le faible niveau de charges vient compenser cette différence. La clientèle visée est celle de familles de cadres issues des industries récemment installées dans la région ou de retraités lassés de devoir assurer l’intendance d’une villa.

Gippa Jean-Jacques SA Rue du Rhône 1 1860 AIGLE Tél. 024 466 19 19 chauffage@gippasa.ch

MENUISERIE Favorol SA Menuiserie - Stores 1965 SAINT GERMAIN (SAVIÈSE) Tél. 027 395 15 37 info@groupefp.ch

PANNEAUX SOLAIRES Energie Solaire SA Ile Falcon 3960 SIERRE Tél. 027 455 22 12 ch@energie-solaire.com

CARACTÉRISTIQUES Surface nette de plancher :

1385 m2

Volume SIA :

8'394 m3

Prix total (CFC 2) : Prix M3 SIA (CFC2) :

CHF 4'500'000.550.- CHF/m3

Minergie® et techniques de construction 06 | 09 e-mail: info@probatima.ch

© Editeur Probatima Sàrl

1020 Renens / décembre 2007

Tél. 021 636 08 37 - Fax 021 636 08 54

www.probatima.ch


La force naturelle de la pierre.

Produits isolants Flumroc pour la protection thermique, phonique et incendie. Produits isolants en laine de pierre pour le bâtiment. La matière première issue de la région est transformée en produits de qualité qui assurent le maintien de la chaleur dans la maison. Une plus grande efficacité énergétique. Moins de frais de chauffage. Moins d’émissions de CO2. Vous trouverez de plus amples informations sous www.flumroc.ch

, Case postale 94, CH-1024 Ecublens, Tél. 021 691 21 61, Fax 021 691 21 66, www.flumroc.ch, info@flumroc.ch


Guide "Construire Aujourd'hui" - Minergie® et Techniques de construction  

Après notre première édition Minergie® 2005, nous nous devions d’effectuer une remise à jour de cette thématique qui défraie l’actualité de...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you