Page 1

4 personnes âgées sur 10 souffrent d’hypertension artérielle masquée. Un mal décelable à domicile mais qui se dérobe au diagnostic du médecin. Une solution pour réduire le risque d’accident vasculaire : l’automesure.

WWW.ZAMANFRANCE.FR

L’immobilier turc s’invite à Cannes

r

La Turquie est à l’honneur du Mipim de Cannes, Marché international des professionnels de l’immobilier, qui a débuté le 12 mars. Résidences, centres commerciaux, bureaux : forte d’un secteur immobilier en plein essor, la Turquie y expose ses plus grands projets. qECONOMIE 11

r

Depuis un mois, à la demande d’Ankara qui s’inquiète d’éventuelles agressions syriennes, près de 400 soldats allemands de la Bundeswehr sont stationnés en Turquie à l’aide de missiles «Patriot», dans le cadre de la mission de l’OTAN. Mais des tensions apparaissent entre soldats turcs et allemands. qTURQUIE 09

Les plus grosses fortunes du foot Beckham en tête, Ibrahimovic 8e et Drogba à la 24e place : le site Goal.com a établi un classement des 50 footballeurs les plus riches selon les revenus perçus durant leur carrière. Une fortune en millions d’euros qui ne rivalise pourtant pas avec les chiffres de la boxe ou du golf.

15 - 21 MARS 2013 N° 256

Peut-on sauver le modèle social français ?

La signature d’un accord entre le patronat et plusieurs syndicats autour de la notion de flexisécurité, et les propositions de plafonnage des allocations familiales marquent une nouvelle étape du tournant libéral de l’économie française. Des réformes qui mettent à mal le modèle de protection sociale français, frappé de plein fouet par la crise économique. qFRANCE 03 EDITO

Tensions entre soldats turcs et allemands

16 SPORT

SANTE

12

L’hypertension cachée, fléau des seniors

Denis Jacquat.

L’introuvable troisième voie française FOUAD BAHRI r02

Arlette Grosskost.

Damien Meslot.

Eric Straumann.

FRANCE

La Caf doit revoir son déficit r03

Jean-Luc Reitzer.

Frédéric Reiss.

France-Turquie : le grand retour de la diplomatie parlementaire roIls agissent activement en faveur du rapp pas t n’es rôle leur s mai chement franco-turc groupe toujours mis en lumière. Les députés du turc a lent uiva l’éq t don ie, d’amitié France-Turqu rète disc rent œuv ara, repris ses travaux à Ank ped’ap ient conv l qu’i ce à ment mais sûrement ce ler la diplomatie parlementaire. Zaman Fran 05 CE FRAN q e. est allé à leur rencontr


02 FRANCE

Le nouveau radar arrive vendredi

EDITO FOUAD BAHRI

L’introuvable troisième voie française Les temps sont durs pour le gouvernement. Elu sur un programme de rupture avec la politique de Nicolas Sarkozy (ultra-libérale sur le plan économique, sécuritaire sur le plan social), Hollande se retrouve à présent réformateur en chef d’une politique menée tambour battant et à marche forcée vers une libéralisation complète de ce qu’on a appelé le modèle social français. Compromis issu du Conseil national de la résistance au lendemain de la Seconde Guerre mondiale entre un capitalisme national et un système de protection sociale prévoyant une assurance maladie et une extension du régime de retraite, ce modèle est aujourd’hui menacée. Sommée par les agences de notation, les organismes de régulation du libre-échange (FMI, Banque mondiale) et les créanciers internationaux de rembourser sa dette et de réduire ses déficits publics, la France semble à bout de souffle. Et renonce, en les érodant progressivement, à ses dispositifs sociaux qui ont pourtant prouvé leur efficacité en permettant notamment à de nombreux Français de bénéficier d’un filet de sauvetage salutaire durant la crise économique. L’équation paraît simple : plus de libéralisation, plus de privé et moins de public pour sauver l’économie française. Un message distillé depuis des années mais qui ne trompe plus personne. La vérité est que les recettes ultra-libérales ont fait leur temps et que la solution pour la France comme pour l’UE se trouve vers un retour à l’économie réelle. Le passage à la financiarisation économique, boursière et fiduciaire de la mondialisation a paradoxalement affaibli l’économie mondiale en la privant de ses fondamentaux : production de biens, commercialisation, puis redistribution salariale et fiscale. La logique productiviste réelle a cédé le pas à une spirale de financiarisation virtuelle incontrôlable qui appelle la mise en place d’une troisième voie économique. Fondée sur le dynamisme entrepreneurial des TPE et des PME, sur un régime de taxation progressif qui n’asphyxie pas les sociétés, et sur le nécessaire maintien d’un régime de protection sociale, cette improbable troisième voie s’impose. En évitant la double tentation idéologique de l’ultralibéralisme et du socialisme, elle sera sans aucun doute plus à même de permettre un retour à l’équilibre de la France. f.bahri@zamanfrance.fr

15 - 21 MARS 2013 ZAMAN FRANCE

affirme M. Wattez. Ces radars visent donc à toucher les conducteurs qui ne réduisent leur vitesse qu’aux emplacements des radars fixes. La marge technique de ce nouveau dispositif étant plus importante que sur les anciens radars, seuls les grands excès de vitesse seront détectés. Ainsi, seront flashés les véhicules roulant à partir de 146 km/h sur autoroute, 124 km/h sur une voie express, 102 km/h sur une route nationale ou départementale ou 61 km/h en agglomération. Les premières verbalisations commenceront aujourd’hui mais dans un premier temps, seuls les véhicules qui doublent la voiture Le radar embarqué sera capable de photographier, sans flash et en roulant, tous les véhicules en grand excès de vitesse. banalisée seront contrôlés. A l’été, les voitures contrôleront également la vitesse des Ce vendredi, des nouveaux radars de se fondre parmi les automobilistes», ex- véhicules roulant en sens inverse. mobiles font leurs apparitions. Em- plique Aurélien Wattez, chef du départebarqués dans des voitures de police banali- ment de contrôle automatisé à la Sécurité 300 véhicules équipés sées, ils sont impossibles à repérer pour les routière. Ils ont vocation à remplacer pro- Au total, 300 véhicules équipés de ces nouautomobilistes. Sur ce nouveau dispositif, gressivement les radars ancienne génération veaux radars devraient être déployés d’ici à trois ans, sur un rythme de 100 par an. Vingt l’antenne radar est cachée derrière la plaque déployés entre 2004 et 2005. véhicules sont actuellement déployés dans d’immatriculation du véhicule, conduit par 18 départements : Paris, Somme, Oise, Loideux officiers en uniforme. Les représen- Seuls les grands excès ret, Ille-et-Vilaine (2 dispositifs), Bouchestants des forces de l’ordre règlent le radar de vitesse seront détectés sur la vitesse autorisée de la route emprun- Depuis 2003, les radars automatiques du-Rhône (2 dispositifs), Haute-Garonne, tée. Le radar embarqué sera capable de ont contribué à une baisse des vitesses Rhône, Nord, Moselle, Loire-Atlantique, photographier, sans flash et en roulant, tous moyennes de plus de 10 km/h. «Cela repré- Gironde, Calvados, Pyrénées-Orientales, les véhicules en grand excès de vitesse. «La sente 45 à 50% de morts en moins à cause Vaucluse, Loir-et-Cher, Alpes-Maritimes nouveauté, c’est que ces radars vont effec- de la vitesse. Mais certaines personnes n’ont et Essonne. Ce nouveau système fonctiontuer des contrôles à partir de véhicules insé- pas évolué autant que la plupart des usagers, nera de jour comme de nuit et par tous les rés dans le flot de la circulation. L’objectif est donc on est là pour cibler cette population», temps.

Li Keqiang (à droite) devient ce vendredi le nouveau Premier ministre chinois, en remplacement de Wen Jiabao (à gauche). Issu du peuple, le nouveau dirigeant de la deuxième économie mondiale, brillant cadre de 57 ans, a une double formation de juriste et d’économiste.

...ET UNE MAUVAISE

UNE BONNE...

Le froid fait des morts en France

Un Tour de France couvert par une vingtaine de jeunes cyclistes représentant la diversité de la société française aura lieu l’été prochain 24 heures avant la course des professionnels à l’initiative de l’écrivain et journaliste Eric Fottorino. L’opération qui célébrera la centième édition de la Grande Boucle s’appellera «Tour de fête» et empruntera à partir du

La vague de froid exceptionnelle, qui a débuté dimanche dans le Nord-Ouest de la France, a causé la mort de trois personnes. 24 départements ont dû être placés en alerte, en raison des fortes chutes de neige. Des intempéries qui

28 juin, en Corse, le parcours de la course. «A travers ces jeunes de tous horizons et de toutes origines, issus pour partie des quartiers défavorisés, le Tour de fête veut ériger le vélo en symbole d’intégration et d’ouverture», souligne Eric Fottorino à propos de ce peloton qui sera mixte et originaire des différentes régions françaises et d’outre-mer.

ont provoqué d’importants dégâts dans de nombreux départements notamment dans le Calvados, la Manche ou le Pas-deCalais. Mais également la pagaille dans les transports publics. Météo France annonce un redoux des températures à partir de vendredi.

NOUVELLE

Un Tour de France de la diversité à vélo


03 FRANCE

‘‘

15 - 21 MARS 2013 ZAMAN FRANCE

« J’adorerais visiter la ville de New York» Cette phrase étonnante de l’Iranien Mohammad Aliabadi, du Comité olympique de lutte, fait suite à une invitation aux Etats-Unis de Rich Bender, un des responsables de la Fédération américaine de lutte, selon le site Payvand. L’Iran et les Etats-Unis se retrouvent en effet dans un combat commun pour sauver l’épreuve aux JO.

Accord sur l’emploi : plus de flexibilité que de sécurité 200.000 manifestants selon la CGT et FO ont protesté, dans tout le pays, mardi 5 mars contre l’accord sur la sécurisation de l’emploi, transcrit en un projet de loi étudié le lendemain en Conseil des ministres. Un «accord de la honte» pour les syndicats non signataires qui dénoncent la forte précarisation des salariés. variation du temps de travail mais aussi SOPHIE SOUCHARD PARIS L’accord national interprofession- de licencier plus facilement les salariés nel (ANI) sur la sécurisation de refusant l’accord, et la facilitation des l’emploi signé le 11 janvier entre le pa- mobilités forcées. tronat et trois syndicats (CFDT, CFTC et CFE-CGC) ne fait pas l’unanimité. A la Un maintien de l’emploi sécurisé veille de l’examen du projet de loi en L’accord serait pourtant «plus favorable Conseil des ministres, des manifestations aux salariés qu’aux employeurs», selon ont essaimé dans toute la France à l’ap- Joseph Thouvenel, vice-président de la CFTC, contacté par Zaman pel de la CGT, FO, FSU et . En témoigne le France Solidaires, soutenus par le «maintien dans l’emploi Front de gauche et encadré et sécurisé» qui quelques élus PS. De 9.000 permet de sauvegarder à 30.000 personnes se sont l’emploi quand la conjoncréunies mardi 5 mars, à ture est difficile. Le synParis, appelant les parle«La seule solution dicaliste relève d’autres mentaires à ne pas adoppour sortir de la avancées : la «couverture ter en l’état le texte controcrise ? Relancer la supplémentaire au-delà versé. L’accord revendique consommation» de la Sécurité sociale», une consensuelle « flexiséà savoir le financement pour tous les curité », savante composition de flexibisalariés du privé d’une mutuelle par leur lité du marché du travail et de sécurisaemployeur et l’entrée des «salariés dans tion des droits des salariés. Parmi les les conseils d’administration des grosses principales mesures sécuritaires, une mutuelle pour tous, des droits rechar- entreprises», soit l’élection d’un ou deux geables au chômage (un salarié repre- représentants dans les entreprises de nant un emploi temporaire ne perdrait plus de 5.000 salariés. plus ses droits antérieurs) et un seuil minimum pour les temps partiels. Côté «Les pleins pouvoirs au patronat» flexibilité, les accords de maintien dans «Rien de bénéfique, il faut une réécriture l’emploi qui permettent aux entreprises totale du texte.» Autre son de cloche à en difficulté de s’accorder avec les syndi- la CGT. Laurent Mas, chargé du doscats sur une baisse des salaires ou une sier sécurisation de l’emploi à l’UD CGT Nord, explique que «l’ANI sécurise les licenciements et donne les pleins pouvoirs au patronat». Les quelques mesures positives sont «renvoyées aux calendes grecques». Il dénonce «l’esclavage moderne» du contrat à durée indéterminée intermittent qui envisage d’alterner périodes de travail et d’inactivité des salariés en fonction de l’activité de l’entreprise. Et revendique la garantie des mêmes droits salariaux tout au long de la carrière pour que le salarié «ne recommence pas à chaque fois à zéro en termes de salaires, d’ancienneté, de garanties, de formation». Le fond du problème ? Le partage des richesses. «La seule et unique solution pour sortir de la crise, c’est relancer la consommation», et pour

‘‘

Les syndicalistes Jean-Claude Mailly de FO et Bernard Thibault de la CGT étaient en tête du cortège parisien, mardi 5 mars.

cela il faut donner du pouvoir d’achat aux salariés avec de vrais emplois, bien rémunérés.

Chantage à l’emploi et précarisation

Emmanuel Maurel, animateur de l’aile gauche du PS, juge lui aussi cet accord «largement plus favorable aux employeurs». Il y reconnaît les accords compétitivité-emploi voulus par Nicolas Sarkozy, synonymes de «chantage à l’emploi» et de «généralisation de la précarité pour les travailleurs». Et regrette que les «mesures positives n’aillent pas assez loin», notamment pour les indemnités chômage. Cet accord s’inscrit selon lui dans «un mouvement général où on tente de démanteler un modèle social auquel les Français sont attachés».

La flexibilité n’est pas la solution

Cet accord est marqué par «un équilibre global mais pas point par point», analyse l’économiste Bernard Gomel, chercheur au Centre d’études de l’emploi. Pas de «droits nouveaux pour les salariés», mais des «compensations». «Flexibiliser le droit du travail pour développer l’emploi est une expérience faite depuis une quarantaine d’années, dès la crise de 1973», explique ce dernier, et les résultats sont décevants. Il faut donc trouver un autre levier d’action : «Ce qui manque fondamentalement en France, c’est la négociation d’entreprise avec des employeurs qui acceptent d’anticiper sur des évolutions». Le projet de loi sera discuté à partir du 2 avril au Parlement.

Les allocations familiales dans le collimateur du gouvernement 2,2 milliards d’euros d’économies dans les Caisses d’allocations familiales sont à prévoir d’ici 2016. C’est ce que rapporte le Haut conseil de la famille (HCF) saisi par le gouvernement sur cette question. Selon le quotidien Les Echos, le déficit en 2016 s’élèvera à 1,7 milliard d’euros, auquel s’additionne les 500 millions d’euros de «mesures en faveur des familles pauvres et mo-

destes» promises par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, en décembre. Le Haut conseil de la famille a ainsi été chargé par le gouvernement de réfléchir à une réforme de la politique familiale d’ici fin mars et de proposer des mesures pour réduire ce déficit. Aucune suggestion précise n’a encore été formulée. Un plafonnement des allocations familiales pourrait être envisagé.


05 FRANCE

15 - 21 MARS 2013 ZAMAN FRANCE

Les députés, «fers de lance» de la diplomatie franco-turque

MON AVOCAT Canan Özenici

La Société civile immobilière pour gérer son patrimoine

Denis Jacquat, député de Moselle.

Arlette Grosskost, députée de la 5e circonscription du Haut-Rhin.

Damien Meslot, député du Territoire-de-Belfort.

Éric Straumann, député de Colmar.

Jean-Luc Reitzer, député du Haut-Rhin.

Frédéric Reiss, député du Bas-Rhin.

Ils agissent activement en faveur du rapprochement franco-turc mais leur rôle n’est pas toujours mis en lumière. Les députés du groupe d’amitié France-Turquie, dont l’équivalent turc a repris ses travaux à Ankara, œuvrent discrètement mais sûrement à ce qu’il convient d’appeler la diplomatie parlementaire. Zaman France est allé à leur rencontre. MEHMET DINC STRASBOURG, FOUAD BAHRI PARIS

Un nouveau tournant. Cette expression a été souvent employée par les commentateurs et éditorialistes turcs et français pour désigner les relations franco-turques relancées par le nouveau gouvernement socialiste au pouvoir en France. La dernière visite du ministre turc des Affaires européennes, Egemen Bagis, avait permis de mesurer l’ampleur du changement. M. Bagis avait ainsi annoncé une reprise des activités du groupe d’amitié Turquie-France à Ankara. Une décision symbolique après le mandat de Nicolas Sarkozy caractérisée par les tensions politiques francoturques. En France, les parlementaires du groupe d’amitié France-Turquie n’ont pas chômé eux non plus. Pour les députés de ce groupe, de gauche mais aussi de droite, celui-ci joue un rôle essentiel dans la nouvelle entente cordiale entre les deux pays.

Les frontières turques de l’Europe

«Cela permet de rapprocher les parlementaires qui sont des relais d’opinion dans leur pays. On l’a vu avec l’affaire du génocide (allusion au texte de loi condamnant la négation du «génocide arménien», NDLR), le groupe d’amitié était fortement impliqué. On a obtenu à l’époque, la censure du texte par le Conseil constitutionnel. Les membres du groupe d’amitié étaient les fers de lance de cette décision», explique Éric Straumann, député UMP de Colmar. Une présentation partagée par Arlette Gross-

kost, députée de la 5e circonscription du Haut-Rhin. «C’est ce qu’on appelle un plat diplomatique parlementaire», confirme celle qui a toujours «été pour ouvrir l’Europe à l’intégration de la Turquie». «J’estime que c’est un pays qui a des frontières avec l’Europe», ajoute l’élue UMP. Jean-Luc Reitzer, député du Haut-Rhin, va plus loin : pour lui, «le groupe d’amitié doit jouer un rôle de diplomatie parlementaire».

de la Turquie qui nourrit parfois des malentendus. «Il y a en France une grande méconnaissance de la Turquie. Il faut que l’office de tourisme turc fasse mieux la promotion de ce pays», ajoute-t-il.

La contribution centrale des Franco-turcs

Damien Meslot estime pourtant que les points de convergence l’emportent dans la relation franco-turque «Au-delà des coups de fièvre, je pense que les relations entre les deux pays ne sont pas mauvaises. On fait tous les deux partie de «C’est déjà difficile avec 27» Damien Meslot, député du Territoire- l’OTAN, on est dans le même camp», de-Belfort et ancien porte-parole adjoint dit-il. Les députés français, à l’instar de de Nicolas Sarkozy, évoque même Jean-Luc Reitzer, rappellent souvent l’exemple franco-allemand pour illustrer d’autre part la dimension géostratégique de la Turquie et son rôle son propos et souligner important dans le basl’importance de la volonté sin méditerranéen. Les politique dans les relations parlementaires français bilatérales. «Regarder ce soulignent aussi l’imporqui s’est passé avec l’Alletance de la contribution magne. C’est un pays avec «Avant d’ouvrir à la apportée par les Turcs lequel on a toujours été en guerre. Grâce à l’action Turquie, réformons et Franco-turcs installés du général de Gaulle et d’abord les institutions» dans l’Hexagone. La dimension économique de d’Adenauer, on a pu devenir amis», rappelle le parlementaire. la communauté turque est particulièreLe député de Belfort reconnaît des ten- ment évoquée par Frédéric Reiss, député sions passées sur l’adhésion européenne. du Bas-Rhin. «La Turquie est un grand «C’est déjà difficile avec 27, puis les An- pays, la collaboration se fait d’abord écoglais qui veulent sortir. Avant d’ouvrir à nomiquement. «La communauté turque la Turquie, réformons tout d’abord les s’intègre tout à fait bien dans le secteur institutions», précise-t-il en évoquant économique, en particulier dans le bâtiégalement l’obstacle chypriote sur la ment et l’immobilier», tandis que Denis route européenne d’Ankara. L’ancien Jacquat, député de Moselle, parle d’une collaborateur de Sarkozy reconnaît par «communauté présente, active, qui ailleurs une méconnaissance française bosse, qui prend des responsabilités».

‘‘

La Société civile immobilière (SCI) est un des meilleurs systèmes de gestion de patrimoine à long terme. A ce titre, elle présente l’avantage d’une gestion simplifiée du patrimoine, qu’il soit à vocation personnelle ou professionnelle. Pour autant, la SCI n’est pas bonne à être confiée dans toutes les mains. En effet, la Cour de cassation a récemment décidé que lorsqu’une SCI est acquéreur professionnel, elle est privée de sa faculté de rétractation lorsque son acquisition a un rapport direct avec son objet social (Cass. 3e civ., 24 octobre 2012, n°11-18.774). Il ressort de cette décision qu’une simple SCI familiale aura intérêt à faire rédiger ses statuts par un professionnel si elle ne tient pas à être considérée elle-même comme un professionnel : la conséquence étant que la SCI est privée, en tant que professionnel, de tous les systèmes de protection comme le délai de rétractation. En pratique, cette décision prise dans sa globalité va alimenter un contentieux important notamment sur l’interprétation du contenu de l’objet social, surtout en cette période d’incertitude dans le monde des transactions immobilières. Cela étant, encore faut-il comprendre le fonctionnement de ce délai de rétractation : lorsque c’est le compromis qui est notifié à l’acquéreur par courrier recommandé avec accusé de réception, la question peut se poser de savoir : à partir de quand le délai commence à courir ? A partir de quand le délai doit-il être considéré comme expiré de sorte que l’envoi d’un courrier pour faire usage du droit de rétractation ne serait plus efficace ? Le point de départ du délai de rétractation, il faut considérer que le jour de première présentation de la lettre recommandée est le point de départ du délai de rétractation de sept jours ou plus exactement, ce jour de première présentation étant neutralisé, que le délai court à compter du jour suivant. Il en sera de même en cas de remise en main propre de l’acte, puisque ce mode est désormais admis sous certaines conditions. C’est le lendemain de la remise que le délai commence à courir. En ce qui concerne la question du dernier jour du délai, il y a lieu de considérer que le délai expire le dernier jour à minuit du délai de sept jours. Si ce dernier jour est un samedi à dimanche, ou un jour férié ou chômé ce sera le jour suivant. Un courrier qui serait envoyé ce dernier jour est valable, car c’est la date de l’expédition et non celle de la réception qui compte. Pour vos questions : ceruguz@yahoo.fr


07 SOCIETE Des étudiants militent pour un rapprochement franco-turc

15 - 21 MARS 2013 ZAMAN FRANCE

Comment relancer les relations franco-turques sur de bonnes bases tout en abordant des sujets épineux comme la question arménienne ? C’est ce double challenge qu’ont décidé de relever les représentants du Conseil national des étudiants de Turquie, un important syndicat étudiant. De passage à Paris, Zaman France les a rencontrés. Les relations franco-turques se portent mieux. Le gel sous la période sarkozyste qui avait refroidi les rapports entre Ankara et Paris, pas seulement sur le plan politique mais à tous les niveaux, semble bel et bien oublié. C’est pour accompagner cette nouvelle embellie que le Conseil national des étudiants de Turquie, un important syndicat étudiant issu de la société civile turque, est venu en France. Son objectif : aborder les sujets qui fâchent pour amorcer un changement profond entre les deux pays. «Nous avons partagé nos idées sur les problèmes franco-turcs avec plusieurs

Les représentants du Conseil national des étudiants de Turquie, de passage à Paris, ont rencontré leurs homologues français.

parlementaires et des clubs d’étudiants universitaires», explique Sait Mursel, l’un des responsables de cette structure estudiantine. 100 sénateurs et 60 députés ont été contactés.

L’épineuse question arménienne

Tous les dossiers épineux ont été posés sur la table : l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne, la francophonie en Turquie, les échanges économiques franco-turcs et surtout les propositions de lois sur le génocide arménien qui leur inspirent beaucoup de «tristesse» et d’«inquiétude». «Il ne faut pas ouvrir une concurrence des mémoires sur une

histoire qui est et reste tragique. Ce sujet est utilisé comme un instrument politique», regrette Sait Mursel qui estime néanmoins qu’il faut en débattre et défend l’idée d’un dialogue entre associations turques et arméniennes. Le Conseil national des étudiants de Turquie envisage d’organiser prochainement en France des colloques sur ce sujet avec la participation d’étudiants arméniens.

L’éducation contre les préjugés réciproques

Maxime Verner, président de l’Association des jeunes de France et ancien soutien de Nicolas Sarkozy à la dernière présidentielle, les a rencontrés. «Ils sont très sérieux», commente-t-il ajoutant qu’ «il faut absolument intéresser les Turcs à la francophonie et informer les Français sur la Turquie car ils ont beaucoup de préjugés et je crois que c’est par l’éducation que nous allons rapprocher cette jeune génération», souligne-t-il.


09 TURQUIE Cohabitation difficile entre soldats turcs et allemands

15 - 21 MARS 2013 ZAMAN FRANCE

Depuis un mois, à la demande d’Ankara qui s’inquiète d’éventuelles agressions syriennes, près de 400 soldats allemands de la Bundeswehr sont stationnés en Turquie à l’aide de missiles «Patriot», dans le cadre de la mission de l’OTAN. Mais des tensions apparaissent entre soldats turcs et allemands.

Un contingent de 400 soldats de l’armée allemande a été déployé depuis un mois, dans la ville de Kahramanmaras, dans le sud du pays, afin de protéger la frontière turque.

Des traditions différentes

Mais le haut commandement turc a formellement démenti les reproches formulés à l’encontre des conditions d’accueil des soldats allemands. Celui-ci a seulement confirmé des restrictions concernant le déploiement de drapeaux allemands dans l’enceinte des casernes turques. Le ministre allemand de la Défense,

Thomas de Maizière, s’est voulu confiant en expliquant que : «Les traditions sont différentes. Les soldats s’engagent énergiquement et en bon partenariat sur place pour l’amélioration de leurs conditions et cela se fait pas à pas.» Le commandant de la mission allemande chargée des «Patriot» Marcus Ellermann a, lui, confirmé certains problèmes dans la coopération avec les soldats turcs. Il a cependant ajouté que le commandement militaire turc s’efforce d’améliorer les choses.

EN BREF

PKK

turques problématique dans l’ensemble» et réclame des «mesures immédiates».

Huit prisonniers turcs libérés

TANZANIE

Un contingent de 400 soldats de l’armée allemande, dans le cadre de la mission de l’OTAN et à la demande du gouvernement turc, a été déployé depuis un mois, dans la ville de Kahramanmaras, dans le sud du pays, afin de protéger la frontière. Mais les soldats allemands semblent se heurter à certaines difficultés d’adaptation. Les troupes allemandes se sont plaintes des campements et casernes mis à la disposition de leurs unités. Ils évoquent de très mauvaises conditions hygiéniques et une intendance déplorable. Et des disputes régulières avec les soldats turcs. Si Berlin tente de calmer le jeu, un rapport parlementaire allemand insiste sur les difficultés de la Bundeswehr sur place. Après sa visite fin février aux soldats allemands, Helmut Königshaus, médiateur parlementaire auprès des armées, juge la «coopération avec les autorités

Les meurtres d’albinos perdurent

Une broche de Crésus rendue à la Turquie

Cette broche en or, qui représente une créature ailée à queue de poisson et à tête de cheval, constitue une des plus belles pièces du trésor de Crésus.

Plus de sept ans après sa disparition du musée archéologique dUsak, dans l’ouest de la Turquie, une broche en or issue du célèbre trésor de Crésus et vieille de 2.600 ans a été remis par l’Allemagne à Ankara, a indiqué jeudi dernier le ministre turc de la Culture Ömer Celik. «Cet objet dont nous avons déterminé l’authenticité est aujourd’hui en terre turque à l’ambassade de Turquie

en Allemagne et sera très prochainement rapatrié», a-t-il dit sur la chaîne d’information NTV.

La broche sera exposée dans un nouveau musée

Une fois revenu sur son sol d’origine, le bijou sera exposé dans un nouveau musée, a expliqué le ministre. Cette broche en or qui représente une créature ailée à queue de poisson et à tête de cheval, proche de l’hippocampe, constitue une des plus belles pièces du trésor de Crésus. Il fait partie de l’ensemble archéologique qui avait été restitué à la Turquie en 1993, au terme de plusieurs années de conflit juridique entre la Turquie et le Metropolitan Museum of Arts, aux EtatsUnis. C’est plusieurs mois après avoir été dérobé en 2005 que les autorités turques avaient remarqué que le bijou avait été remplacé par un faux.

Les rebelles kurdes du PKK ont libéré mercredi dans le nord de l’Irak huit prisonniers turcs qu’ils détenaient depuis deux ans, a annoncé un député kurde de Turquie. «On nous a remis ces détenus sains et saufs» près de Dohouk (Kurdistan irakien), a indiqué Hüsamettin Zemberlioglu, membre du Parti pour la paix et la démocratie (BDP, parti pro-kurde). Cette libération intervient après un appel du chef du PKK emprisonné en Turquie, Abdullah Öcalan, dans le cadre des discussions de paix reprises au mois de décembre avec Ankara.

Navi Pillay, Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, s’est déclarée «horrifiée» par une recrudescence des attaques contre des personnes albinos en Tanzanie, liées à des cultes de sorcellerie. «Je condamne avec la plus grande fermeté ces meurtres commis dans des circonstances particulièrement horribles avec des démembrements, y compris visant des enfants, alors que les victimes sont vivantes», at-elle déclaré. Elle a déploré que sur 72 meurtres de ce genre, recensés depuis 2000, seuls cinq cas ont abouti à des poursuites judiciaires. Elle a appelé la Tanzanie à protéger les albinos, à poursuivre les meurtriers et à «mener des campagnes d’éducation et de sensibilisation».


10 INTERNATIONAL

15 - 21 MARS 2013 ZAMAN FRANCE

Le nombre de réfugiés syriens pourrait tripler en 2013 Le nombre de réfugiés syriens, qui vient de franchir le cap du million, pourrait doubler ou tripler à la fin de l’année si aucune solution n’est trouvée au conflit, a averti dimanche Antonio Guterres, Haut Commissaire de l’ONU aux réfugiés.

Antonio Guterres, Haut Commissaire de l’ONU aux réfugiés, s’est rendu en Turquie pour discuter de la situation des 180.000 réfugiés installés dans des camps le long de la frontière avec la Syrie.

«Si l’escalade continue et que rien n’est fait pour régler le problème, nous pourrions voir à la fin de l’année un nombre bien plus grand de réfugiés: deux ou trois fois de plus qu’actuellement», a souligné Antonio Guterres, Haut Commissaire de l’ONU aux réfugiés lors d’une conférence de presse à Ankara. Evoquant une «catastrophe absolue», l’ONU avait annoncé mercredi dernier que le nombre de réfugiés syriens – dont la moitié sont des enfants – avait dépassé la barre du million, deux ans après le début de la rébellion contre le régime du président Bachar al-Assad. Il y a un an, l’ONU avait enregistré 33.000 réfugiés, mais leur nombre s’est fortement accru avec l’intensification de la répression de la rébellion en Syrie. «Tout dépend du fait qu’il y aura ou non une solution politique», a dit M. Guterres. Le HCR ne peut qu’ «alléger» les souffrances de la population, mais la recherche d’une solution incombe à «ceux qui ont des responsabilités politiques», a-t-il insisté. «Nous devons nous préparer

à une très forte augmentation du nombre actuel de réfugiés», a-t-il ajouté.

Risque réel d’explosion au Moyen-Orient

Le responsable a estimé qu’il y avait «un risque de débordement du conflit» dans la région. «Si le conflit en Syrie s’éternise, il y a un risque réel d’explosion au MoyenOrient», a-t-il averti. Par ailleurs, selon l’ONU, quatre millions de Syriens restés dans leur pays ont besoin de plus de 1,4 milliard de dollars d’aide pour survivre au-delà de juin. M. Guterres s’est rendu en Turquie pour discuter de la situation des 180.000 réfugiés installés dans des camps le long de la frontière avec la Syrie. Ankara affirme que le chiffre réel est beaucoup plus élevé alors que quelque 70.000 réfugiés vivent dans des maisons qu’ils ont louées ailleurs en Turquie. Chaque jour, quelque 8.000 réfugiés syriens sont arrivés en février dans les pays voisins, contre 3.000 en décembre, a dit M. Guterres. Le conflit en Syrie a fait environ 70.000 morts selon l’ONU.

Sri Lanka : le halal retiré du marché après des plaintes de bouddhistes Le clergé islamique au Sri Lanka a annoncé lundi le retrait du label halal sur la nourriture au nom «de la paix», après une campagne de boycott lancée par les radicaux bouddhistes sur cette île de l’océan indien. Le principal organisme rassemblant le clergé islamique, All Ceylon Jamiyyathul Ulama (ACJU), a indiqué que ce label dont il est responsable serait désormais utilisé uniquement pour des produits destinés à l’export. «Nous abandonnons ce qui est important pour nous. Nous faisons un sacrifice dans l’intérêt de la paix et de l’harmonie», a commenté le président de l’ACJU, Mufti Rizwe, ajoutant que le clergé souhai-

Des moines bouddhistes ont lancé une campagne le mois dernier pour boycotter les produits halal.

tait éviter toute tension religieuse. Les industriels de l’alimentation au Sri Lanka fabriquent depuis longtemps tous leurs produits en utilisant des méthodes halal et en les étiquetant avec le label accordé par l’ACJU. Ils estimaient qu’il n’était ni pratique ni économique de recourir à deux procédés de fabrication pour le même produit. La chambre de commerce du Sri Lanka a indiqué que les industriels avaient accepté de retirer le label halal de tous les produits, avec effet immédiat.

Boycott de la viande halal par les bouddhistes

Des moines nationalistes bouddhistes et leurs partisans avaient lancé une campagne le mois dernier pour boycotter la viande halal, ainsi que tous les autres produits étiquetés de la sorte. Ils estimaient que les bouddhistes ne devaient pas être forcés à consommer de la nourriture préparée selon des rites islamiques, jugeant que cela prouvait l’influence excessive des musulmans au Sri Lanka. Le pays est composé à 70% de bouddhistes tandis que les musulmans représentent moins de 10% de la population de 20 millions d’habitants. L’île a été le théâtre d’une sanglante guerre ethnique entre 1972 et 2009 opposant la population tamoule hindoue à la majorité bouddhiste cinghalaise. Le conflit a fait au moins 100.000 morts.


11 ECONOMIE Cannes séduite par l’envolée immobilière turque

15 - 21 MARS 2013 ZAMAN FRANCE

La Turquie est à l’honneur du Mipim de Cannes, Marché international des professionnels de l’immobilier, qui a débuté le 12 mars. Résidences, centres commerciaux, bureaux : forte d’un secteur immobilier en plein essor, la Turquie y expose ses plus grands projets.

FRANCE

EUROPE

BREVES ECO

La Turquie première économie en 2050 ?

Le président turc Abdullah Gül prévoit que son pays serait la première économie européenne en 2050. «Si on prend en compte le taux de croissance, il est vraisemblable que la Turquie va devenir l’une des économies les plus puissantes d’Europe dans la décennie à venir», a déclaré M. Gül au quotidien Dagens Nyheter. «La Turquie sera la plus grande économie, oui, numéro un, en 2050», a-t-il poursuivi. Selon les chiffres du Fonds monétaire international, la Turquie a été en 2012 la septième économie européenne (Russie comprise).

Nouvelle baisse de la production industrielle

Selon les chiffres de l’Insee, la production industrielle a baissé d’1,2% en janvier, après une légère hausse en décembre. L’indice de la production de l’industrie manufacturière (hors énergie et mines) a de son côté reculé de 1,4. C’est la fabrication de matériels de transports, et plus particulièrement l’automobile, qui pèse sur l’indice, avec un recul de 13,5% en janvier par rapport à décembre. Un chiffre qui confirme l’extrême fragilité du marché, en février, les immatriculations ont reculé pour le seizième mois consécutif.

110

SOPHIE SOUCHARD PARIS Pour l’édition 2013, la Turquie se retrouve pays d’honneur du Marché international des professionnels de l’immobilier (Mipim), vitrine du marché immobilier international. Le salon, qui se déroule à Cannes du 12 au 15 mars, témoigne ainsi de son vif intérêt pour un pays à la forte croissance économique, qui surfe sur la vague de l’immobilier, multipliant les projets de construction à Istanbul. Un article du Monde rapporte que de nombreux promoteurs turcs y ont participé, exposant leurs ambitieux projets sur un stand de 1.000 mètres carrés. La meilleure construction turque sera récompensée par un prix spécial. En lice, de nombreux projets de résidence, de centres commerciaux ou de bureaux, à l’instar du complexe des Trump Towers et de Bosphorus City, une ville fermée située autour d’un faux détroit du Bosphore à la périphérie d’Istanbul.

Le problème des normes sismiques

La Turquie, et notamment la plus grande ville du pays Istanbul, connaît une forte croissance de l’activité immobilière. En témoigne la commande de 800.000 mètres carrés de locaux à livrer en 2014 à Istanbul. C’est en effet dans le district d’Atasehir que le gouvernement a choisi d’installer le nouveau centre financier de la ville. Autre signe de cette envolée, les centres commerciaux fleurissent par dizaines : 25 ont ouvert dans l’agglomération stambouliote en 2012. Et le gouvernement prévoit de reconstruire d’ici à 2020

millions

Bosphorus City, une ville fermée située autour d’un faux détroit du Bosphore à la périphérie d’Istanbul, fait partie des projets présentés au Marché international des professionnels de l’immobilier.

6,5 millions d’immeubles afin de les mettre aux normes sismiques.

Urbanisme et électoralisme

La prolifération des condominiums, ces résidences fermées bâties en périphérie de la ville, a rapidement favorisé l’étalement urbain, entraînant des problèmes de transport et des changements de modes de vie. «Adossé à la politique de grands projets, un troisième pont sur le Bosphore, un troisième aéroport, le déplacement du centre de gravité de la ville se poursuit vers le nord-ouest. C’est une vaste opération politique, économique et électorale», explique au Monde Yoann Morvan, urbaniste à l’IFEA d’Istanbul. Cette politique immobilière fait malheureusement l’impasse sur ses effets environnementaux et sociaux.

Un bonus-malus sur la facture d’énergie Le Parlement a adopté définitivement lundi soir par un ultime vote de l’Assemblée nationale et après un parcours long et chaotique, la proposition de loi PS instaurant un bonus-malus sur la facture d’énergie. Ce texte entrera en vigueur à partir de 2016, afin de favoriser la sobriété énergétique. Il sera calculé en fonction d’un seuil défini à partir de la consommation moyenne des 25% des foyers les plus sobres. Un foyer qui consommera moins que ce seuil sera récompensé par un bonus. Et celui qui consommera trois fois le seuil sera pénalisé par un malus. Le dispositif prend en compte le nombre d’habitants de chaque logement, de sa localisation et du mode de chauffage utilisé (gaz ou électricité). Le texte prévoit aussi l’élargissement des tarifs sociaux de l’énergie à 4 millions de foyers et applique à tous la trêve hivernale.

C’est le nombre de personnes aux Etats-Unis qui détiennent des armes à feu, selon un article du Figaro, soit 30% de la population. Alors que quelque 34 000 personnes meurent chaque année par balle dans le pays.


12 FAMILLE & SANTE

15 - 21 MARS 2013 ZAMAN FRANCE

40 % des seniors souffrent d’hypertension masquée 4 personnes âgées sur 10 souffrent d’hypertension artérielle masquée. Une hypertension décelable à domicile mais qui se dérobe au diagnostic du médecin. Une solution pour réduire le risque d’accident vasculaire : l’automesure à domicile. Sur un échantillon de 1.500 personnes âgées de 73 à 97 ans, 40 % souffrent d’hypertension artérielle masquée. C’est ce que révèle la récente étude menée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). L’enquête menée par Christophe Tzourio, directeur de l’unité Inserm 708 «Neuroépidémiologie» (Université de Bordeaux-Segalen), a montré que 4 personnes âgées sur 10 qui semblaient avoir une tension normale lors d’un examen médical présentaient en fait un cas d’hypertension artérielle une fois rentrés chez eux.

Une méthode rigoureuse

Une pression artérielle trop élevée accentue considérablement le Les médecins conseillent aux personnes âgées de mesurer eux-mêmes leur tension, à do- risque d’accident cardiovasculaire. micile, et non seulement chez le médecin, afin de réduire les risques d’accident vasculaire. Les médecins conseillent donc aux

personnes âgées de mesurer euxmêmes leur tension, à domicile, et non seulement chez le médecin, afin de réduire les risques d’accident vasculaire. Pour mener à bien cette étude, les chercheurs de l’Inserm ont d’abord mesuré la pression artérielle des patients dans un centre d’examen et leur ont ensuite demandé de prendre eux-mêmes leur tension, chez eux, grâce à un appareil électronique. Le déroulement de l’étude comportait une série de 18 mesures prises pendant 3 jours.

Une solution : l’automesure

«Ces résultats soulignent l’importance de l’automesure de la pression artérielle à domicile chez les personnes âgées afin de diagnostiquer une hypertension artérielle masquée, par nature non détec-

table par le médecin, et mettre en place des mesures pour baisser la pression artérielle et ainsi réduire le risque vasculaire», déclare le Professeur Christophe Tzourio. Pour réduire le risque d’hypertension, il est conseillé, entre autres, de modérer sa consommation de tabac et d’alcool, d’avoir une alimentation équilibrée, de pratiquer une activité physique et de surveiller son taux de cholestérol et sa glycémie. L’Inserm recommande aux personnes âgées de se procurer un autotensiomètre. Selon le site Senioractu, il est préférable d’éviter les appareils qui mesurent la tension au bout du doigt et de choisir ceux qui la mesurent sur le bras ou le poignet. «L’automesure permet également de renforcer le dialogue entre malade et médecin et de mieux adapter le traitement», conclut M. Tzourio.

Beaucoup ont choisi de récompenser leurs clients fidèles. Et vous ?

Strasbourg :+33 622 945 155 Paris :+33 679 407 878 Montpellier :+33 605 12 41 24 München:+49 895 43286 88 Den Haag:+31 651 910423 Besançon :+33 381 531 925 Lyon :+33 611 227 435 Mannheim :+49 178 7625833 Stuttgart :+4915787014798 Velsen :+31 624 545587 Istanbul:+902166327066 Brighton :+4917669057549 Bruxelles :+32 47 78 01 959 Tunis :+33627042798

SEVILOG 6 rue Hannong F-67380 LINGOLSHEIM

Tél : +33 (0) 3 88 44 18 76 www.akead.com

Sevilog


14 CULTURE

15 - 21 MARS 2013 ZAMAN FRANCE

De fait, la police est une institution d’ordre pragmatique, dont le fondement ne trouve pas sa source dans la jurisprudence islamique (charia) alors en cours d’élaboration. C’est al-Mahdi, le troisième calife abbasside (746-785), qui rompra avec les usages hérités de Byzance, en faisant de la police une institution civile. Cette évolution s’opère dans le cadre plus général d’une politique qui pose les bases d’une administration moderne, à travers la création de différents

A lire

CONFÉRENCE Née à Bagdad au VIIIe siècle, l’institution de la police a, tout au long de son histoire, intégré les minorités sociales et religieuses.

départements administratifs, tels que le Service des postes, la Cour des comptes, le ministère des Finances et celui de la Police. De Cordoue à Samarcande, les cités du monde islamique avaient ainsi chacune leur sâhib ash-shurta, ou préfet de police, nommé, suivant les époques et les régimes, par le calife ou les princes locaux. Aux côtés du cadi, ou juge, et du muhtasib, ou magistrat commercial, il est l’un des personnages les plus importants de la ville. Il a le devoir de traiter les personnes de manière égale, de protéger les droits de ceux qui sont victimes d’une injustice, de contraindre, si besoin est, les parties à se présenter devant le juge et d’appliquer aux personnes convaincues de culpabilité les peines légales prescrites par le Coran ou la Sunna (hudûd). Quoique le préfet de la police soit placé sous la juridiction du cadi, et que leurs domaines de compétence soient pour l’essentiel distincts – justice répressive et criminelle pour le premier, et justice civile pour le second – les deux magistrats partageaient l’application des peines de hudûd, ce qui était source de riva-

lité, et partant, de conflits de pouvoir. Par ailleurs, les cadis étant relativement autonomes vis-à-vis de l’exécutif, les souverains se servaient parfois des préfets pour contrer le pouvoir des juges. Ce fut notamment le cas du souverain de l’Espagne arabe al-Hakam 1er (796-822) dont les relations avec les oulémas de Cordoue étaient difficiles.

Autre caractéristique moderne enfin, le fait que la fonction de préfet de police était ouverte aux individus issus des communautés défavorisées : ainsi, Muhammad Ibn Khalid Ibn Martanîl, descendant d’esclave (probablement d’origine wisigothique) et préfet de Cordoue sous ‘Abd ar-Rahman II (822-852), le mathématicien et philosophe juif né en France Ibrahim Ibn Hiyya (1070-1136), qui fut préfet de police de Barcelone, ou encore son coreligionnaire, le poète et philosophe Moïse Ibn ‘Ezra, qui assuma en 1095 la charge de sâhib ash-shurta de la puissante cité de Grenade.

Avec Azzedine Gaci, recteur de la mosquée de Villeurbanne, ancien président du CRCM. Dans le cadre du cycle de l’Eglise réformée de France «Des clefs pour mieux comprendre l’islam».

Comprendre l’un des premiers et des plus violents conflits opposant nationalisme et islamisme dans le monde musulman, afin de mieux comprendre la polarisation actuelle islamisme/ jihadisme. Par Selma Belaala (université de Warwick). Le 19 mars à 18:00 EHESS 105, boulevard Raspail 75006 Paris

Malek Jân Ne‘mati

Rencontre et dialogue avec Leili Anvar (INALCO), autour de son livre Malek Jân Ne‘mati. La vie n’est pas courte mais le temps est compté (éditions Diane de Selliers), consacré à l’écrivaine et poétesse mystique de langues kurde et persane connue sous le nom de Cheikh Jâni. Le 18 mars à 18:30 Maison des associations du XVIe 14, avenue René Boylesve 75016 Paris

Musulmans néo-chrétiens : le double échec des Rois catholiques 1492) ‒ seront convertis de force au christianisme, puis leurs descendants, expulsés en 1609. Dans l’intervalle, ces néochrétiens, les Morisques, auront résisté quatre générations durant, en conservant secrètement leur foi. Pourquoi, dès lors, avoir forcé les musulmans à recevoir le baptême alors qu’il était évident qu’ils n’avaient pas la foi dans le Christ ? Pourquoi avoir ensuite expulsé leurs des-

L’organisation de l’islam en France aujourd’hui

Les microfondations de la guerre civile algérienne (1992-2004) : nationalisme versus jihadisme

La fonction ouverte aux communautés défavorisées

& à voir...

Les libertés de croyance et de culte, garanties dans l’Espagne arabe, ne seront plus qu’un lointain souvenir lorsqu’au XVIe siècle les Rois catholiques seront seuls maîtres du pays. Sous Ferdinand d’Aragon, Isabelle de Castille, Charles Quint, Philippe II et Philippe III, les 300.000 sujets musulmans de Muhammad XII ‒ le fameux «Boadbdil», dernier souverain de Grenade (1482-

Par l’ensemble Mehmet Kemiksiz. Avec Ahmet Sahin (chant), Furkan Resuloglu (ney/chant), Mert Nar (tanbur), Ahmet Uzunoglu (bendir/chant), Zînnûrî Kurt (chant), sous la direction de Mehmet Kemiksiz.

Le 21 mars à 20:30 Centre œcuménique Saint Marc 6, avenue Malherbe 38100 Grenoble

PRÉSENTATION

Chaque cité islamique avait son préfet de police

Les voix du soufisme d’Istanbul

Les 15 et 16 mars à 20:30 Opéra de Lyon Place de la Comédie 69001 Lyon

cendants, après tant d’efforts pour les faire rompre avec l’islam ? En donnant la parole aux différents acteurs de cette histoire ‒ Morisques, grands seigneurs, inquisiteurs, théologiens et conseillers du roi ‒, Isabelle Poutrin porte un éclairage neuf sur un épisode douloureux pour les musulmans, tragique pour l’Espagne, et capital dans les relations entre l’Eglise et les non chrétiens.

Convertir les musulmans. Espagne, 1491-1609, d’Isabelle Poutrin, PUF, 372 pages, 30 €.

TABLE RONDE

Islam des mondes

SEYFEDINNE BEN MANSOUR LILLE L’entourage de Manuel Valls a indiqué le 7 mars dernier que les syndicats de police avaient voté «à une large majorité» pour le «projet de réforme du code de déontologie proposé» par le ministre de l’Intérieur. Ce nouveau code, qui préconise le vouvoiement et encadre les contrôles d’identité, vise une plus grande conformité avec la mission qui échoit à cette institution par ailleurs relativement récente en Occident. C’est en 1667 en effet qu’est créée à Paris, alors plus grande ville d’Europe, la fonction de lieutenant général de police. Mais c’est en terre d’islam que s’ébauche, neuf siècles plus tôt, l’institution de la police dans sa forme quasi moderne. A l’origine, il s’agit d’un corps militaire d’élite chargé du maintien de l’ordre dans les cités du jeune Etat islamique. Des générations d’Arabes ayant servi dans les légions romaines à l’époque préislamique, techniques guerrières, modes d’organisation et concepts ont pu être mis à profit pour l’édification du nouvel empire : aussi, de même que ‘askar, «armée», est issu du latin exercitus, le mot shurta, «police», est l’arabisation de cohortes (urbanæ) qui désignait à l’époque romaine, puis byzantine, les forces militaires auxiliaires chargées du maintien de l’ordre dans les villes.

CONCERT

La police moderne est née e à Bagdad au VIII siècle

AGENDA CULTUREL

L’Andalousie des trois cultures

Un débat sur l’héritage multiple l’Espagne arabe, où, sous l’aile de l’islam, cohabitèrent des siècles durant juifs, chrétiens et musulmans. Avec Juan Goytisolo, écrivain, et les universitaires Francisco Márquez Villanueva, Reyes Mate, Yannick Llored, Eva Touboul Tardieu et Isabelle Touton. Le 21 mars à 18:30 Institut du monde arabe Place Mohammed V 75005 Paris


OPINION15

15 - 21 MARS 2013 ZAMAN FRANCE

Il n’y aura pas de coup d’Etat militaire en Egypte Avec l’arrivée au gouvernement de Mohamed Morsi, certains Egyptiens dont les partisans de l’ancien régime de Moubarak souhaiteraient que l’armée intervienne en faisant un coup d’Etat. Mais pour le chroniqueur, l’armée n’en a simplement pas les moyens.

De même qu’il y a en Turquie beauvestisseurs, les Etats-Unis n’accorderont coup de gens qui, malgré les nompas de prêt au gouvernement Morsi, et les breux succès enregistrés ces dernières anpartis de l’opposition ne s’assiéront pas à nées, pensent que l’armée doit intervenir la table des négociations pour essayer de en faisant un coup d’Etat, certrouver en commun des solutions pour le tains Egyptiens commencent à pays. Il semble bien, dès lors, que la solurevendiquer leur désir de voir tion devra être trouvée par les cadres des l’armée renverser le gouverneFrères musulmans. Si l’économie est bien ment de Mohala véritable priorité actuellement CUMALI ÖNAL med Morsi. Bien en Egypte, il n’en demeure pas qu’ils soient conscients que moins qu’il faut trouver sans l’armée n’est pas en mesure délai une solution au problème de résoudre les problèmes du des bandes et des manifestants, pays, ils voient dans le coup qui sont à l’origine d’une grande d’Etat le seul moyen de se «A ce stade, Morsi et peur parmi la population. Tant débarrasser du gouverne- les Frères musulmans que les gens craindront pour ment des Frères musulmans. leur sécurité, le gouvernement sont seuls» Parmi eux, on trouve les parMorsi ne pourra pas prendre de tisans de l’ancien régime de Moubarak. mesures concrètes et aller de l’avant. Ce L’armée égyptienne entreprendra-t-elle un que doit faire aujourd’hui le gouvernement coup d’Etat à la faveur de ce contexte ? Si Morsi, c’est signifier simultanément deux tel était le cas, est-ce qu’il mettrait fin à choses aux Egyptiens : qu’il est en train de l’anarchie qui prévaut dans le pays ? Et chercher une solution et qu’il est fort. l’Egypte sortirait-elle de cette situation de crise pour accéder à l’étape suivante ? La «chemise de feu» du pouvoir égyptien La politique du «un pas en avant deux pas en arrière» que pratique Morsi n’a pas seuUn contexte défavorable aux militaires La réponse est que rien de tout cela ne se lement pour effet de renforcer ceux qui produira, parce que l’armée n’en a simcherchent à renverser le gouvernement, plement pas les moyens. Parce que dans elle contribue également à aggraver un pays qui ne dispose que de 75 jours de l’inquiétude de la population. De réserves en devises, qui ne voit pas arriver sorte que la «chemise de feu», le de nouveaux investisseurs, où le tourisme fardeau du pouvoir, que portent se débat, où les différents mécanismes poliles Frères musulmans, personne tiques ne fonctionnent pas et où la bureauaujourd’hui, pas même l’armée cratie freine le développement par toutes égyptienne, ne voudrait la sortes d’entraves possibles et imaginables, il porter. Sur le front éconoest clair que les militaires ne possèdent pas mique en effet, la sonnette de baguette magique. Si l’armée prenait le d’alarme a retenti, ce qui relais dans le contexte actuel, elle réussirait sans doute dans un premier temps à mettre fin à un certain nombre de phénomènes préjudiciables, mais à terme, elle ne manquerait pas de provoquer une instabilité plus grande encore. Il importe de trouver Edité par : Source SARL aujourd’hui des réponses à certaines ques2, boulevard Saint Martin 75010 PARIS tions importantes liées à la manière dont Directeur de la publication : HUSEYIN KARAKUS le régime de Mohamed Morsi ‒ dont la Rédacteur en chef : EMRE DEMİR concentration des pouvoirs et la capacité e.demir@zamanfrance.fr de contrôle ont été encore affaiblis par les Gestionnaire administratif : FAHRETTİN TEKİN récentes manifestations à Port-Saïd qui ont f.tekin@zamanfrance.fr rapidement fait tâche d’huile ‒ compte comRédacteur en chef adjoint : FOUAD BAHRI f.bahri@zamanfrance.fr battre les bandes qui ont pris possession des rues du pays, et imposer l’ordre à des maniRelations publiques : Responsable commercial : MEHMET SELVI festants qui commencent à constituer une m.selvi@zamanfrance.fr SIDDIK İLHAN Paris s.ilhan@zamanfrance.fr sérieuse menace pour la sécurité du pays. Secrétaire de rédaction : MEHMET DİNÇ Strasbourg BAYRAM ŞEN b.sen@zamanfrance.fr Directeur artistique : EVREN AYAZ e.ayaz@zamanfrance.fr

m.dinç@zamanfrance.fr OSMAN USTA Orleans o.usta@zamanfrance.fr İSMAİL ÇITAK Lyon i.citak@zamanfrance.fr

Imprimerie : ROTOCENTRE 348, rue Marcel Paul 45770 SARAN Adresse : 2 Boulevard Saint-Martin 75010 PARIS Tel : 01 42 00 19 36 Faks : 01 42 00 19 58 info@zamanfrance.fr www.zamanfrance.fr - www.zamanfransa.com no CPPAP 112U90032 - ISSN 1869-5795 Tarif abonnement annuel France : 120€

‘‘

L’économie, véritable priorité

A ce stade, Morsi et les Frères musulmans sont seuls. Pour sortir l’Egypte de cette crise, ils ne peuvent en effet compter sur l’aide de personne. Dans l’état actuel des choses, le Fonds monétaire international (FMI) n’accordera pas de crédit à l’Egypte, un crédit qui aurait ouvert la voie aux in-

a conduit à un accroissement sensible des tensions au sein de la population égyptienne. Or le fait est qu’en la matière la capacité de manœuvre du gouvernement Morsi est très faible. En fin de compte, ce qui est certain, c’est que l’Egypte traverse une période très difficile, une période durant laquelle chacun est appelé à devenir plus dur. Mais, dans le même temps, ce que nous voyons du jeu joué par l’opposition égyptienne est très comparable à ce que nous avons connu en Turquie : rien d’autre que des mots, des mots durs pour affaiblir ceux qui ont le pouvoir, et des critiques, ‒ mais aucune idée, aucune proposition pour parvenir à une solution. c.onal@todayszaman.com


Les joueurs Lionel Messi, David Beckham et Zlatan Ibrahimovic font partie du Top 10 des plus grosses fortunes du football.

Le palmarès des plus grosses fortunes du football Beckham en tête, Ibrahimovic 8e et Drogba à la 24e place : le site Goal.com a établi un classement des 50 footballeurs les plus riches selon les revenus perçus durant leur carrière. Une fortune en millions d’euros qui ne rivalise pourtant pas avec les chiffres de la boxe ou du golf. SOPHIE SOUCHARD PARIS 200 millions d’euros accumulés par le footballeur anglais David Beckham tout au long de sa carrière de sportif. C’est ce que révèle le classement des 50 joueurs de football les plus riches du monde établi par le site Goal.com. Pour calculer ce chiffre, toutes les sources de revenus des joueurs ont été prises en compte: aussi bien le salaire perçu que les contrats de sponsoring, en comptabilisant également les gains estimés et engrangés depuis le début de leur carrière. En tête de classement, Beckham (PSG) devance le joueur du FC Barcelone Lionel

les clubs français sont plutôt bien représentés dans ce classement : 12 footballeurs jouent ou ont joué en France. Parmi les plus riches, Beckham, Ronaldinho et Ibrahimovic. Au total, l’Angleterre est le pays le mieux représenté avec 11 joueurs présents dans le Top 50. 84 % des 50 footballeurs sont milieu de terrain ou attaquant et plus d’un Les clubs anglais tirent le gros lot quart d’entre eux ont déjà joué On retrouve au 11e rang le Fran- au Real Madrid. çais Thierry Henry qui totalise 48 millions d’euros. Respective- Galatasaray dans le top 50 ment 22e et 27e, Franck Ribéry Didier Drogba figure à la 24e (33,5 millions d’euros) et Nico- position avec des gains s’élelas Anelka (25 millions d’euros) vant à 29 millions d’euros. Le sont assez bien lotis. Par ailleurs, joueur ivoirien qui a déjà fait ses

Messi (134 millions d’euros) et Cristiano Ronaldo (Real Madrid) qui cumule 130 millions d’euros. On retrouve le joueur phare du PSG Zlatan Ibrahimovic en 8e position (55 millions d’euros). C’est Alessandro Nesta, actuellement au Montreal Impact, qui ferme le classement avec ses 18,5 millions d’euros accumulés.

preuves à Chelsea a changé de club en janvier dernier, rejoignant l’équipe turque de Galatasaray. Wesley Sneijder (26e rang avec 25,5 millions d’euros) évolue lui aussi depuis peu dans le club stambouliote où il a un salaire hebdomadaire de 140.000 euros. Pourtant, le classement 2013 des sportifs les mieux payés du magazine Forbes montre que le football n’est pas le sport le plus rémunérateur : en tête de liste, le boxeur Floyd Mayweather (85 millions de dollars pour la seule année 2013) suivi par des joueurs de basket et de golf. Le football n’arrive qu’en 8e position.

İLAN İLAN EMİRDAĞ EMİRDAĞASLİYE ASLİYEHUKUK HUKUKMAHKEMESİ MAHKEMESİ (AİLE MAHKEMESİ SIFATIYLA)NDEN (AİLE MAHKEMESİ SIFATIYLA)NDEN ESAS ESASNO: NO:2012/196 2012/196Es. Es. Davacý Gülþen Davacý GülþenOKUTAN OKUTANvekili vekiliAv. Av.Ýbrahim ÝbrahimCoþkun CoþkunÖZPOLAT ÖZPOLATtarafýndan tarafýndandavalý davalýHalil HalilOKUTAN OKUTANaleyhine aleyhineaçýlan açýlantanýma-tentanýma-tenfizfizdavasýnýn davasýnýnyapýlan yapýlanaçýk açýkyargýlamasý yargýlamasýsýrasýnda; sýrasýnda; Mahkememizce Mahkememizcedava davadilekçesinde dilekçesindeveveyurt yurtdýþý dýþýadresinize adresinizeduruþma duruþmagün günvevesaatini saatinibildirir bildirirdavetiye davetiyeçýkartýlmýþ çýkartýlmýþolup olupdavetiye davetiye teblið tebliðedilemediðinden edilemediðindendava davadilekçesinin dilekçesininveveduruþma duruþmagünün gününilanen ilanentebliðine tebliðinekarar kararverilmekle; verilmekle; Duruþma Duruþmagünü günü: :03/04/2013 03/04/2013günü günüsaat saat10:20'de 10:20'deolup, olup,duruþmada duruþmadabizzat bizzathazýr hazýrbulunmanýz bulunmanýzveya veyakendinizi kendinizibirbirvekil vekilileile temsil ettirmeniz aksi takdirde amaçla sulh için gerekli hazýrlýðý yapmanýz, duruþmanýz gelmeyen tarafýn yokluðunda yapýlatemsil ettirmeniz aksi takdirde amaçla sulh için gerekli hazýrlýðý yapmanýz, duruþmanýz gelmeyen tarafýn yokluðunda yapýlacaðý caðývevegelmeyenin gelmeyeninyokluðunda yokluðundayapýlan yapýlaniþlemlere iþlemlereitiraz itirazedemeyeceði edemeyeceðivevediðer diðertarafýn tarafýngelmeyenin gelmeyeninmuvafakati muvafakatiolmadan olmadaniddia iddia vevesavunmasýnýn savunmasýnýngeniþletip geniþletipdeðiþtirebileceði, deðiþtirebileceði,duruþmaya duruþmayagelmediðiniz gelmediðinizveya veyakendinizi kendinizibirbirvekil vekilileiletemsil temsilettirmediðiniz ettirmediðiniztakdirde takdirde duruþmaya duruþmayayokluðunuzda yokluðunuzdadevam devamolunacaðý olunacaðýdava davadilekçesi dilekçesiveveduruþma duruþmagünü günüyerine yerinegeçerli geçerliolmak olmaküzere üzereilanen ilanenteblið tebliðolunur. olunur. B:14404 B:14404

-TRADUCTÝON-TRADUCTÝON-TRIBUNAL TRIBUNALDE DE2.FAMILLE 2.FAMILLED'AKSARAY D'AKSARAY PROCLAMATION PROCLAMATION No d'article : 2011/238 14/02/2013

No d'article : 2011/238 14/02/2013 Après lelejugement de de Reconnaitre par Demandeur Kazým Akbal Après jugement del'affaire l'affaire de Reconnaitredemandé demandé parlele Demandeur Kazým Akbal dans notre Tribunal oppose a la Défenderesse Valerie Joelle Thomazeau : En effect. lala dans notre Tribunal oppose a la Défenderesse Valerie Joelle Thomazeau : En effect. Defendresse VALERÝE JOELLE THOMAZEAU nee en 1966,Fille de Andre Gabriel et Odile Defendresse VALERÝE JOELLE THOMAZEAU nee en 1966,Fille de Andre Gabriel et Odile Elisa pas de a l'étranger lalaNotification,en conseElisaMarcelle Marcelleest estn'a n'a pasl'adresse l'adresse dedefinitiv definitiv l'étrangerpour pour Notification,en consequence que raison de lalaaDefendresse vous ne pas quencenotifier notifieron que raison deProclamation,si Proclamation,si Defendresse vous neviendrais viendrais pasaaaux aux memes temps vous ne defendrer pas par un Avocat on vous averties que la Debats lele memes temps on vous ne defendrer pas par un Avocat on vous averties que la Debats 18/04/2013 09.00 Heur vas etre continuer par votre contumace et donner la Decision. 18/04/2013 09.00 Heur vas etre continuer par votre contumace et donner la Decision. B: B:13959 13959

Zaman France N° 256 - FR  

Zaman France est le premier hebdomadaire franco-turc. Fondé en septembre 2005, c'est d'abord un mensuel qui devient hebdomadaire en février...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you