Issuu on Google+

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2011

5


www.iman-cosmetics.fr


Edito Mario Epanya &Jade Jagger

GLAMAZONIA , rebaptisée GLAMARIO ! L’exposition consacrée

à la Femme Noire rencontre un vif succès. Cet engouement conforte l’idée d’une nécessaire diversité dans les médias. Cette indispensable visibilité permettra de prendre conscience de l’autre. Invité par l’Université «Pontificia Universidade Catolica do Rio de Janeiro», je précherai la « bonne parole» ( celle en laquelle je crois !) à l’occasion de la semaine de la conscience noire, au Brésil, fin novembre. Au programme concocté par la sublime Luana Martins-Génot : visites, débats autour de la place de la femme noire dans la société, et tout particulèrement dans la mode. Rédactions de mode, marques, stylistes, journalistes, historiens animeront les échanges. Merci à Luana d’avoir convié Winkler à ce rendez-vous. Dans le prochain numéro,à paraître début janvier, je ne manquerai pas de vous faire partager mon ressenti sur l’évènement dédié à la communauté Afro-brésilienne. Je vous laisse découvrir ce N°5.....et vous souhaite, d’ores et déjà,de passer d’excellentes fêtes de fin d’année....Beijos Mario EPANYA

3


www.olay.com/fr-ca/


SOMMAIRE P 15 News Beauté Produits de soins

P 25 Morphing Leçons de makeup

P 31 Dossier Fond de teint Trouvez la bonne couleur et texture

P 39 Ian Brossat Elu communiste contre les produits éclaircissants

P 55 Shopping Aflé bijoux créatrice de bijoux côte-d’ivoire

6


www.lancome.fr

Après 10 années de recherche scientifique au sein des laboratoires Lancôme et une observation minutieuse de la nature et de ses prouesses, une molécule a été élaborée pour recréer une très belle matière de peau, reprenant les processus végétaux de défense et de cicatrisation des plantes. Cette molécule baptisée LR 2412 est concentrée à 4% dans ce nouveau correcteur fondamental.

www.lancome.fr


P age 22 -News

P 79 - Miss Lira

P 91 - Glamour

SOMMAIRE P 63 - Les Deux Mains rouges une marque solidaire

P 67 - Kareen Guiock La nouvelle bombe M6

Page 183

P - 127 Prix Nobel 2011 Leyma Gbowee

P- 156 -Mode -Fashion Week Imane Ayissi -Aaron Potts-Julien FourniĂŠ

9


Contributeurs Innocent Ndlovu Kareen Guiock Fabrice Deschamps Pascal Pierrou Franck Gangemi Ecrivez nous -winklermagazine@gmail.com

12


WWW.TRUE COLORSPARIS.COM


NEWS BEAUTÉ Par Mario Epanya

Crème visage ultra-réconfortante, Nuxe Miel de Sapin, Huiles de Fruits Sauvages, Graines de Tournesol, Beurre de Mangue et Résine d’Okoumé…des ingrédients qui nous donnent déjà du baume au cœur ! La Crème visage ultra-réconfortante de Nuxe est un soin du visage qui peut être appliqué toute l’année sur les peaux sèches et sensibles et sur les peaux normales en cas de climat extrême. Cette crème pour le visage est relipidante, réparatrice et apaisante, sa texture moelleuse et fondante promet une séance beauté agréable et une peau soyeuse et en pleine forme. Son bonus c’est qu’elle convient aussi aux enfants à partir de 36 mois. Elle est juste un peu chère !

Le verdict de Beauté Conseils Après avoir pesé le pour et le contre de chacune de ces crèmes hydratantes, la rédaction de Beauté Conseils a fait son choix : la gagnante de ce Top 10 spécial hiver c’est la Crème sorbet désaltérante de Caudalie ! Ce soin du visage agit tel un bouclier contre les ennemis de la peau ! Son nom, son packaging, ses actifs et ses bienfaits ont tout pour plaire ! Alors, prêtes pour faire face au vent d’hiver ? Quelle crème hydratante imaginez-vous dans votre salle de bain ? 15


Soin hydratant embellisseur, Nivea Une crème hydratante pour tous les types de peaux ! Nivea prend soin de la peau des femmes et l’embellit à la fois. En effet, le Soin hydratant embellisseur est un soin visage composé de protéines de cachemire hydratantes et de lait de mangue apaisant. Sa plus grande promesse est de faire aussi office de maquillage : grâce à ses réflecteurs de lumières et sa texture teintée, le fond de teint n’est pas nécessaire, la peau est illuminée et irisée ! Ce qui peut s’avérer très utile quand on a oublié son kit beauté complet ou qu’on ne veut pas se surcharger.

Photos /mario Epanya

Sa formule 2 en 1 est alléchante, rien à dire sur son rapport qualité-prix. En revanche, les peaux pâles ne devront pas en abuser ! 16


NEWS BEAUTÉ Le blush sort de l’ombre ! Qu’on l’utilise pour allumer son teint ou pour sculpter ses pommettes, « Il n’y a pas d’harmonie obligatoire pour tel ou tel teint. Tout dépend du résultat souhaité », explique Christophe Danchaud. Effet sun-kissed ? On fonce sur les tons chauds, du beige doré à l’ocre. Teint ultra-fresh, comme mordu par le froid ? On pioche dans les roses. Et pour se donner bonne mine ? On préfère les abricotés, qui éclairent incognito. Ensuite, tout est une question de mesure : plus on est pâle, plus il faut doser l’intensité de la couleur. Autre critère décisif : l’éclairage. Les néons (présents dans 90% des bureaux) « accusent les ombres, font ressortir les tons bleus et donnent un teint blafard », prévient Christophe Danchaud. Donc on évite tous les blushs « froids » (contenant du bleu ou du violet) et on travaille tout en rondeur pour ne pas durcir ses traits.

17

Le soir, en revanche, dans une lumière tamisée, on peut se permettre de sculpter ses pommettes avec des tons tirant vers le brun, voire l’aubergine, car les tonalités de violet profond créent une illusion de creux plus vraie que nature. Les formules crème sont plus naturelles et plus faciles à poser », assure Miky, make up artist Lancôme. « Et même si beaucoup de filles hésitent car elles n’aiment pas se maquiller aux doigts, elles donnent un effet ‘peau nue’ et une brillance qui bombe joliment la pommette. » De leur côté, les textures poudre, à appliquer au pinceau, apportent une matité plus sophistiquée et un rendu diffus plus romantique.


Photos /mario Epanya

18


Photos /mario Epanya

19

N


NEWS BEAUTÉ LE REGARD. Le regard «smoky» amplifie le regard et fait ressortir le côté féminin de la femme orientale.. Pour créer un beau maquillage des yeux,on choisit au minimum 2 tons (selon l’espace de la paupière et la forme des yeux on peut même ajouter 4 ou 5 tons) qu’on mélange avec un noir mat classique. COMMENT ON FAIT: 1- Mélangez le Fard à Paupières noir mat #4 (17,90€) sur toute la paupière mobile et sous les cils inferieurs pour dessiner la forme et obtenir des yeux en amande 2- Mélangez la couleur choisie (par ex: violet, bleu, marron ou vert) sur le noir et prendre une teinte plus claire que la couleur choisie précédemment et la poser sur le pli de l’œil (la zone entre la paupière mobile et l’arcade sourcilière). ON ÉVITE: Le smoky vert ou bleu sur des yeux très cernés ou une tonalité de peau très foncée... LA touche qui définit le regard à l’orientale? Dessiner un trait d’Aqua Liner noir (19,50€) pour ajouter de la profondeur au regard, suivi d’un trait intense de Crayon Khôl noir (#1, 14,50€) à l’intérieur de l’œil. Un bonne dose de mascara en multicouches et le tour est joué!

20


NEWS BEAUTÉ Une peau de star avec le fond de teint compact, Annemarie Börlind 24€

Fard à paupières Mangrove NARS Un jaune doux inspiré d’un arbre tropical, idéal pour illuminer le coin interne de l’œil

Fond de teint fluide Bobby Brown Sa formule offre une protection solaire SPF 15 tout en hydratant la peau. Fini doux et soyeux. Formule modulable, permettant une couvrance moyenne à soutenue. Pour peaux normales à sèches. La bonne teinte de fond de teint doit être exactement celle de votre carnation, si elle paraît grise, elle est trop claire, si elle tend sur le jaune, elle est trop foncée. 40,50 euros 21


Photos /mario Epanya

22


BACKSTAGE

BACKSTAGE

BACKSTAGE

L’oeil sera charbonneux cette année, affirmé chez Chanel avec le cil recourbé aux accents rétro et ultra féminin chez Diane Von Furstenberg, avec un regard de braise dans les tons doux gris bleu dissimulé sous sa voilette (it accessoire). De la sobriété toute en élégance avec une belle ligne chez Elie Saab et légèrement fumé chez Barbara Bui. Des couleurs automnales avec le retour du corail, un corail intense, travaillé, très sophistiqué chez Issey Miyake et sur une bouche pulpeuse chez Marni. Conseil: sélectionnez un rouge à lèvres corail mat, et appliquez-le au pinceau pour un rendu et une tenue parfaite. Les lèvres sont plus discrètes, mais parfaitement raccord avec les pommettes rehaussées d’une touche corail, chez Chloé. Du corail toujours, sur les paupières de Paul & Joe, en petite touche de fard sur la paupière mobile et sur ses pommettes. Conseil: maquillez légèrement les reliefs du visage, pour accentuer l’effet dynamique, et apporter de la lumière. Un orange qui tire au rouge carmin sur les lèvres de Givenchy ou de Gianfranco Ferré où le teint nude soutient parfaitement.

23


BACKSTAGE BACKSTAGE BACKSTAGE

A noter la tendance rétro chic avec le nouvel accessoire mode: le chapeau melon chez Hermès et l’oeil de biche chez Cacharel. Ah... le rétro nous va si bien ! Et le chignon strict est de rigueur sauf si on ose le crêper: Absolument sublime chez Lela Rose. Crêpé, le volume des cheveux est augmenté et les yeux plus maquillés sur un teint de jeune fille !

24


MORPHOMAQUILLAGE

Photos Franck Gangemi Mise en beauté Mario Epanya Modèle Kiane Keita Retouches Mario Epanya 25


26


MORPHOMAQUILLAGE

SCULPTER VOTRE VISAGE À L’AIDE DE DEUX POUDRES ,UNE CLAIRE ET UNE FONCÉE , Appliquer la poudre claire sur le front ,joues et menton et la foncée sur les tempes ,le creux des pommettes et les mâchoires ,ensuite avec un gros pinceau ,unifiez le teint . 27


RedÊfinir la ligne des sourcils avec un crayon brun en suivant le tracÊ naturel de votre arcade sourcilière .

28


MORPHOMAQUILLAGE

L’effet Smoky eyes pour donner plus d’intensité au regard ,vous pouvez utiliser le un fard gras ou sec ,l’appliquer avec un pinceau et estomper avec un coton tige ou avec vos doigts pour un effet plus diffus.

29


Appliquez votre rouge à lèvres mat pour la touche finale à votre look de star

30


PHOTOS MARIO EPANYA MODÈLE TIGUIDA SISSOKO RETOUCHES CECIL EVANS RETOUCHER

31


FOND DE TEINT TROUVER LA LA BONNE COULEUR ET TEXTURE L’ombre, la lumière ! Dans une part d’ombre, se cache toujours la lumière. Comprenez: le noir est aussi blanc que le blanc et noir ! L’un n’existe pas sans l’autre… c’est pourquoi les marques de cosmétiques utilisent maintenant toutes sortes de nouveaux pigments intelligents pour sublimer la peau des femme du monde entier. Le défi des peau noires et métissées ? Illuminer et rafraîchir le teint. Tout comme les peaux claires finalement ! Seulement les produits sont différents. Couleur oblige! Voici donc les étapes clés pour sublimer les teints plus foncés. DÉGRISER Chez Armani, le nouveau designer lift utilise une nacre or, capable de dégriser le teint et d’accentuer sa radiance pour les nuances les plus intenses. Il s’adresse aux tons médiums à métissées et propose des nuances foncées pour les peaux noires. BON À SAVOIR: Si les nacres or dégrisent les peaux foncées, ce sont les nacres rose qu’on utilise pour donner un “healthy look” aux peaux caucasiennes et enfin des bleues (opposées au jaune sur le cercle chromatique) pour déjaunir les peaux asiatiques et leur apporter une nouvelle luminosité. Pour répondre aux besoins des peaux mates, métisses et noires, Clinique offre aussi 6 teintes adaptées dans son fond de teint Even Better Makeup SPF15. La technique d’application ? Poser le fond de teint par touches sur la zone médiane (en particulier sur le nez et le contour des lèvres), et étirer avec un pinceau vers l’extérieur du visage. ILLUMINER On glisse dans son sac… la nouvelle nuance du mythique Touche Éclat d’Yves Saint Laurent, le N° 6 - Ambre Lumière, qui fait rayonner les peaux métissées et plus foncées... et qu’on applique par tout dans le coin interne de l’oeil, les ailes du nez, le haut des pommettes... ... et on choisit une poudre qui unifie et matifie le teint tout en sublimant l’éclat naturel de la peau et qu’on applique sur les zones bombées du visage. On privilégie aussi les blush avec reflets irisés, qui renvoient la lumière sur les peaux noires. La nuance? Cuivrée, pour un effet plus subtil... et glamour à souhait! 32


Le fond de teint idéal –

FOND DE 33


inutile de chercher – n’existe pas et on le sait.

E TEINT 34


le Studio Fix Fluid SPF 15, un fond de teint fluide de M.A.C Il vous faut un fond de teint de la même teinte que votre peau, voire un demi-ton plus clair : tout dépend de l’effet que vous désirez obtenir. Si vous savez vous maquiller, vous pouvez même utiliser les deux teintes en même temps : appliquez le plus clair sur les parties médianes de manière à sculpter votre visage. Restez naturelle et utilisez seulement une poudre terre de soleil, pour un effet bonne mine. À bientôt. Lorsque l’on a la peau mate il est préférable de choisir son fond de teint soit 1 ton plus clair (pour un effet naturel) soit 1 ton plus foncé que sa carnation (pour un effet bonne mine). L’idéal serait de mélanger ces 2 tons afin d’obtenir une teinte harmonieuse. Dans le commerce il est rare de trouver le coloris correspondant parfaitement à sa peau. Dans l’urgence, pour moins de risques je vous conseille de prendre en priorité un ton au dessus de votre peau et de toujours estomper au niveau du cou, des oreilles et de la racine des cheveux pour éviter l’effet « masque ».

35


LE TEINT «Pour obtenir un teint parfait, la première étape est de nettoyer la peau avec un tonique sans alcool pour se débarrasser de l’excès d’huile sur la peau», explique le pro. On applique ensuite le All Mat (39€) sur tout le visage pour matifier la peau et pour permettre au fond de teint de tenir plus longtemps. Pour choisir la bonne teinte de fond de teint, faites le test sur la ​​ zone entre la joue et le cou. BON À SAVOIR: La femme orientale a généralement un type de peau dit mixte, avec une teinte de peau qui à tendance à être légèrement olive.La tonalité du fond de teint doit donc tendre vers le jaune.

FOND DE TEINT 36


SCRIPTION DU PRODUIT Dotées du Complexe Lift Photo Actif, les crèmes Resilience Lift pour le jour mettent au service de votre peau l’énergie bénéfique de la lumière naturelle. L’association de l’enzyme réflectrice de lumière aux extraits de minéraux et de plantes aide la peau à stimuler sa propre production de collagène et d’élastine. La peau est visiblement plus jeune. La peau est instantanément plus lumineuse, jeune et fraiche. La peau est raffermie, l’ovale du visage redessiné. Les rides et ridules sont liftées pour une apparence plus lisse. Une peau profondément hydratée* grâce à un mélange astucieux de lipides. Votre cadeau à l’intérieur : Pour tout achat d’une Resilience Lift Crème galbe/fermeté visage et cou 50 ml, bénéficiez d’un échantillon de Perfectionist [CP+] Sérum lifting correcteur rides et taches. Le partenaire idéal de votre Resilience Lift. *Hydratation des couches supérieuses de l’épiderme. CONSEILS D’APPLICATION Le matin, appliquer la crème après votre sérum réparateur. Utiliser aussi Resilience Lift crème de nuit pour une action lift 24 heures. AUTRES INFORMATIONS Testé dermatologiquement Non acnégène

www.esteelauder.fr


Ian Brossat mène un combat contre l’utilisation de produits dangereux de blanchiment de la peau.

Photos /mario Epanya

39


IAN BROSSAT A l’initiative du groupe communiste (depuis groupe communiste et élus du Parti de Gauche), le Conseil de Paris adoptait, en 2008, un vœu relatif à la lutte contre l’utilisation de produits dangereux de blanchiment de la peau. Le 17 octobre 2011, un nouveau voeu était voté (voir ci-après). WINKLER a rencontré Ian BROSSAT, Conseiller de Paris (18ème arrondissement) et président du groupe, qui a défendu ces vœux dans l’hémicycle parisien.  

WINKLER : qu’est-ce qui vous a motivé à déposer un vœu en 2008 ? Je suis élu du 18ème depuis mars 2008. A Château Rouge, ces produits éclaircissants sont très présents. J'ai été alerté quelques mois après mon élection par des associations qui se battent pour alerter sur les dangers auxquels s'exposent les usagers de ces crèmes. Je pense notamment à Isabelle Mananga qui mène ce combat avec acharnement depuis longtemps. Il me paraissait inconcevable de laisser ces ventes se développer et faire des ravages au vu et au su de tout le monde sans réagir.

WINKLER :  La Ville de Paris envisage-t-elle d’autres actions ? Le chantier reste immense. Mardi 27 septembre, une nouvelle saisie de produits éclaircissants a été effectuée à la Goutte d'Or. Le montant de la prise 38.300 produits pharmaceutiques vendus 10 euros l’unité - est estimé à 383.300 euros. Ces produits interdits extrêmement nocifs pour la santé continuent de figurer sur bien des vitrines. Il faudra donc que la Ville de Paris réitère des campagnes de prévention. Il conviendrait surtout que le Ministère de la Santé prenne enfin ses responsabilités et impulse une campagne nationale sur ce sujet qui dépasse très WINKLER : quelles ont été les actions menées par largement les frontières de la capitale. la Ville de Paris, suite à son adoption par le Conseil   de Paris ?   En novembre 2009, une importante saisie de crèmes L'équipe de WINKLER remercie Ian BROSSAT, éclaircissantes a été effectuée par la police dans le rencontré le 14 octobre 2011. 18ème. J'ai alors pensé qu'il fallait que la répression contre les revendeurs s'accompagne d'une campagne de prévention en direction des usagers. J'ai donc demandé que la Ville de Paris organise une campagne de ce type, notamment dans les quartiers Château d'eau et Château Rouge qui sont les plus concernés à Paris. Cela fut fait. J'ai été frappé par l'écho que cette initiative a rencontré. Il y a un énorme besoin d'information auquel nous avons tout juste commencé à répondre. 40


IAN BROSSAT Délibération affichée à l'Hôtel de Ville et transmise au représentant de l'Etat le 28 octobre 2011

CONSEIL DE PARIS Conseil Général Extrait du registre des délibérations -------Séance du 17 octobre 2011

2011 V. 37 G Vœu relatif aux crèmes éclaircissantes. -------------

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général,

Considérant que 38 543 produits pharmaceutiques interdits, crèmes éclaircissantes contenant de l'hydroquinone notamment, ont été saisis dans le 18e arrondissement de Paris, mardi 27 septembre 2011 en fin d'aprèsmidi ; Considérant que d'autres opérations de ce type ont déjà eu lieu dans le 18e arrondissement, et ce grâce à l'implication des fonctionnaires de Police faisant suite à nos demandes répétées de lutte contre la contrefaçon (cigarettes, produits pharmaceutiques, médicaments, articles de contrefaçon) ;Considérant que ces produits sont particulièrement dangereux pour la santé de ceux et celles qui en font usage ; Considérant que la répression contre les trafics et les revendeurs doit s'accompagner d'un travail de prévention en direction des usagers de ces produits ; Considérant que la Ville de Paris, sur proposition des élus communistes, a déjà organisé une campagne de prévention alertant sur la dangerosité de ces produits en novembre 2010 ; Considérant l'écho très important rencontré par cette campagne, notamment dans le 18e arrondissement et dans le 10 arrondissement ; Considérant qu'il est nécessaire de poursuivre ce travail de prévention et de le mener à plus grande échelle ; Sur proposition de Ian BROSSAT, des élus du Groupe Communiste et du Parti de Gauche,

Emet le vœu : Que le Ministre de la Santé organise une campagne nationale de prévention alertant sur les dangers des crèmes éclaircissantes. 41


Photos /mario Epanya

42


IAN BROSSAT ENGLISH VERSION

At the initiative of the Communist Group (since elected communist group and the Left Party), the Council adopted in Paris in 2008, a wish on the fight against the use of hazardous bleaching of the skin. On October 17, 2011, a new hope was voted (see below). WINKLER BROSSAT met Ian, Advisor of Paris (18th arrondissement) and group president, who defended these wishes in the Assembly Chamber in Paris.

WINKLER: What motivated you to make this wish? I am elected the 18th March 2008. A Red Castle, these lightening products are present. I was warned a few months after I was elected by associations fighting to warn about the dangers faced by users of these creams. I think of Isabelle Mananga leading this fight hard for a long time. It seemed inconceivable to allow such sales to grow and wreak havoc in full sight of everyone without reacting. WINKLER: what were the actions of the City of Paris, following its adoption by the Council of Paris? In November 2009, a significant seizure of lightening creams was carried out by the police in the 18th. So I thought it was necessary for the repression against dealers is accompanied by a prevention campaign directed at the users. I asked that the City of Paris organized a campaign of this type, especially in neighborhoods Water Tower and Chateau Rouge that are most affected in Paris. This was done. I was struck by the echo that this initiative met. There is a huge need for information which we have just begun to respond.

43

WINKLER: The city of Paris plans does other actions? The yard is huge. Tuesday, September 27, a new entry lightening products was carried out at the Goutte d'Or. The amount of decision - 38,300 pharmaceutical products sold 10 euros each - is estimated at 383,300 euros. These banned extremely harmful to health continue to be on many windows. This will require that the City of Paris reiterates prevention campaigns. It should especially that the Ministry of Health finally take responsibility and fosters a national campaign on this subject that goes far beyond the borders of the capital. The team would like to thank Ian BROSSAT

Photos /mario Epanya


44


Skin Bleaching

Photos /mario Epanya

45


Deliberation displayed in City Hall and sent to the representative of the State October 28, 2011 BOARD OF PARIS General Council Extract from the deliberations -------Meeting of October 17, 2011 2011 V. 37 G on Wish lightening creams. -------------

The Council of Paris, meeting in a session of the General Council, Considering that 38,543 pharmaceutical banned lightening creams containing hydroquinone in particular, were seized in the 18th arrondissement of Paris, Tuesday, September 27, 2011 in the late afternoon; Whereas other such operations have taken place in the 18th arrondissement, thanks to the involvement of police officers in response to our repeated requests to fight against counterfeiting (cigarettes, pharmaceuticals, medicines, articles of counterfeiting) Considering that these products are particularly dangerous for the health of those who use it; Whereas the repression against trafficking and dealers must be accompanied by preventive work towards the users of these products; Whereas the City of Paris, elected on the proposal of the Communists, has organized an awareness campaign warning of the dangers of these products in November 2010; Considering the very important meeting echoed this campaign, especially in the 18th arrondissement and the 10th arrondissement; Whereas it is necessary to continue this work to prevent and bring it to a larger scale; On a proposal from Ian BROSSAT, elected the Communist Party and Left Party, Expresses the desire: The Minister of Health is organizing a national prevention campaign warning of the dangers of lightening creams.

46


ALIMA pure

47


48


49


50


51


CrĂŠdits photos /Mario Epanya natures mortes /Alimapure

52


CrĂŠdits photos /Mario Epanya natures mortes /Alimapure 53


54


Shopping PARLER DE SOI C’EST DIRE D’OU ON VIENT

Je suis née à Abidjan, Côte d´Ivoire, le 4 Mars 1980 d´un père médecin et d´une mère sage-femme. Je grandis entourée de mes sœurs, mes tantes et mes deux grands-mères : Oukassa, ma grand-mère paternelle, belle femme Bété dont je suis le portrait craché, et Mémé, surnommée B12 en référence à la vitamine B12 car son extrême élégance «  soignait  » les jeunes garçons qui perdaient la tête à la regarder passer. Originaire d´Abengourou, une ville située dans l´est de la Côte d´Ivoire, Mémé est d´ethnie Agni. Elle me fascine. Elle me parle de mes origines royales.   Le sentiment de joie que j´éprouve quand elle sort ses « aflé » (perles) est indescriptible. Elle m´apprend à confectionner des bijoux de perles. L´idée de créer quelque chose qui n´existe pas est extraordinaire pour moi. Je demande qu´on m´achète des perles et fais des parures pour mes sœurs. Ma passion pour les bijoux est née!

Durant toutes ces années, je continue avec la création de bijoux. Je présente mes bijoux lors des journées culturelles à l´université. J´expose lors des soirées organisées au cours des sessions d´été de droit international auxquelles je participe. Mon travail à la Cour aura cependant un impact sur l´artiste que je suis. Parler de soi, c´est dire qui on est et aussi ce que l´on veut réaliser dans sa vie.

Avant d´être une juriste engagée et une créatrice de bijoux, je suis une africaine. Je suis une jeune femme d´une grande honnêteté que je préserve jalousement. Je suis entêtée. Je suis motivée par l´excellence. Très tôt, je revendique mon indépendance et porte peu d´importance aux qu´en-dira-t-on. Sensible, j´aime aider.  Je chéris mes amitiés de plus de vingt ans et me réjouis des nouvelles.  Citoyenne du monde, je Malgré mon amour pour les bijoux de perles, je ne vis successivement en Côte d´Ivoire, au Canada, en pense pas en faire mon métier car je veux travailler Autriche, en Suisse, en Hollande et en Allemagne où dans l´humanitaire. La guerre civile qui ravage le je me marie. Toutes ces réalités influencent ma façon Libéria voisin envoie des images atroces de femmes de créer mais mon travail transformera mes bijoux. et d´enfants en détresse. Je suis choquée par des images d´enfants plus jeunes que moi en armes et je me promets de faire en sorte que la guerre n´arrive plus Dans ce milieu triste et noir de la guerre, je recherche jamais. J´entreprends un baccalauréat en science poli- de plus en plus la couleur. Je me mets à la peinture. tique à l´Université du Québec à Montréal avec pour Je décide également de montrer à travers mes bijoux but de travailler pour les Nations Unies. Dans mon que l´Afrique ce n´est pas uniquement la guerre, que cursus, je prends un cours de droit international qui l´Afrique possède une richesse culturelle extraordins´avèrera décisif. Moi qui n´est jamais fait de droit, aire qui transcende toutes les frontières. ce cours me transporte et je décide de continuer dans ce domaine. Je complète un second baccalauréat en droit international puis je rentre dans la prestigieuse Académie de Droit International Humanitaire et de Droits Humains de Genève où j´obtiens une maîtrise en droit international humanitaire (LL.M). Spécialisée en droit des conflits armés, je travaille au Bureau du Procureur de la Cour Pénale Internationale. Comble de l´émotion, je suis assignée à un cas d´utilisation d´enfants soldats lors d´un conflit armé en République Démocratique du Congo, le premier procès devant la nouvelle Cour. Je travaille avec passion. 55 suite page 58


Oukassa AflĂŠ bijoux

56


Shopping

Photos /mario Epanya

57


Oukassa Aflé bijoux Dans l´attente de mon fils, j´enregistre ma marque Aflé Bijoux – Créations Akan créée en 2005, en hommage à ma grand-mère disparue. Aflé Bijoux qui signifie bijoux de perles en langue Agni présente des pièces uniques, faites à la main, qui allient tradition et modernité. Pour cela, je revisite l´artisanat du bijou Akan vieux de plusieurs siècles et le modernise. Je voyage en Côte d´Ivoire et rencontre des producteurs de poids Akan, la pièce centrale de mes bijoux. En Europe, je visite des foires de la bijouterie et m´informe sur les dernières techniques de production du bijou fait-main. J´associe les poids Akans à des pierres précieuses et montre ainsi que l´art Akan est raffiné. Le style contemporain que je donne à mes créations sied aisément à toutes les femmes, ce qui donne vie au slogan d´Aflé Bijoux – Créations Akan : « Quand l´Art Akan chante la beauté de la femme ». Aflé Bijoux – Créations Akan reçoit aujourd´hui de la visibilité, résultat d´un travail consciencieux dont j´en suis fière mais qui n´en est qu´à ses débuts. Je souhaite qu´Aflé Bijoux – Créations Akan soit connue en Afrique et dans le monde entier comme étant une marque africaine de bijoux de haute joaillerie. Je souhaite continuer à soutenir les artisan-forgerons avec qui je travaille et qui sont les garants du patrimoine culturel ivoirien. Je souhaite qu´ Aflé Bijoux – Créations Akan soit une entreprise créatrice d´emploi et d´espoir. Aflé Bijoux – Créations Akan est donc un projet de vie. La marque rappelle mes origines et les joies de mon enfance. Elle reflète la personne que je suis aujourd´hui. Elle renferme mes aspirations et mes défis. Je remercie ma famille qui me soutient dans ce projet. Je remercie Dieu pour tout. Fait à Francfort, le 09.10.11 Oukassa.

58


Shopping

59


60


LES DEUX MAINS ROUGES L’opération « 2 Mains Rouges « est née fin 2010 sous l’impulsion de Thierry Saint Jean propriétaire de la marque de mode « Thierry Saint Jean «.

La collection récolte des fonds destinés à soutenir la lutte contre le sida en reversant les bénéfices au Sidaction. La récolte des fonds est réalisée via la vente d’une collection spéciale de T-shirts, visible et en vente sur le site www.thierrysaintjean.com, catégorie « 2 Mains Rouges «.Les T-shirts blancs sont décorés avec la signature et le contour des mains de nos partenaires. Les partenaires sont vous, nous, anonymes, célèbres, tout le monde peut demander la réalisation de son modèle signé de son prénom et de son nom et ainsi en assurer la promotion autour de lui.

Le T-shirt est disponible du XS au 5XXL, pour homme ou femme, intégralement réalisé avec du coton certifié 100% issu du commerce équitable garanti par le label Max Havelaar et issu de l’agriculture biologique garanti par Control Union Certifications. Le modèle assemblé à l’étranger est entièrement embelli, fini et packagé en France. Conformément à la législation Française il est étiqueté « Fabriqué en France «. La décoration, sur la face avant, représente le contour des mains et la signature du partenaire. Les produits disposent de toutes les conditions générales de vente du site www.thierrysaintjean. com, à savoir : paiement sécurisé par carte bancaire via le serveur de transaction Paypal, le satisfait ou remboursé, l’envoi en colis suivi dans 230 pays, la remise contre signature. Le délai de livraison est en moyenne de 10 jours ouvrables.

61

Les modèles sont tous mis en vente 39 euros TTC sur le site, quelque soit le nom du partenaire. Tous les bénéfices, soit au moins 10 euros par t-shirt vendu sont automatiquement reversés au SIDACTION. Si la trésorerie est positive en fin d’exercice comptable elle sera aussi reversée au Sidaction. Afin d’assurer transparence et intégrité, tous les partenaires, ou leur représentant sont autorisés à accéder aux locaux et aux documents comptables liés à l’opération « 2 Mains Rouges «.

Leurs modèles sont déjà disponibles ! Alex Goude, Amel Bent, Ariane Carleti, Armande Altaï, Astrid Veillon, Banana Café, Bernard Bilis, Bernard Marionnaud, Bruno Solo, Caroline Barclay, Cécile de Ménibus, Charlotte Valandrey, Christophe Combarieu, China Moses, Damien Thévenot, Désireless, Djamboy, Dorothée, Dominique Besnéhard, Elodie Gossuin, Fabien Lecoeuvre, Fabienne Thibeault, Francis Perrin, François Chérèque, Georges Moustaki, Gustave Parking, Jacky, Jean-Félix Lalanne, Jean-Luc Roméro, Jean Marc Morandini, Jean marie Bigard, Joniece Jamison, Kamel Ouali, Laurent Artufel, Laurent Baffie, Laurent Petit Guillaume, Marlène, Marie Dauphin, Maruschka Detmers, Michèle Laroque, Michael Grégorio, Ophélie Winter, Pascal Nègre, Princesse Erika, Robert Hossein, Roselyne Bachelot, Self Concept, Smaïn, Ysa Ferrer, Yves Jamait, Zouk Machine…

suite page 63


« Thierry Saint Jean » Collection « 2 Mains Rouges » 32 rue Félicien David 75 016 Paris France SIRET : 45219088700037 Facebook : 2 Mains Rouges Twitter : 2 Mains Rouges 2mainsrouges@thierrysaintjean.com

62


Interview WINKLER Magazine Paris le 1er octobre 2011 Thierry Saint Jean, fondateur et dirigeant de «2 Mains Rouges », La Mode Solidaire !

« 2 Mains Rouges », c’est quoi ?

les bénéfices sont reversés au Sidaction. A ce-jour, plus de 200 modèles sont disponibles dont ceux de plus de 60 personnalités dont Michèle Laroque, Charlotte Valandrey, Robert Hossein, China Moses, JeanMarie Bigard, Jean-Luc Roméro ou Princess Erika. En allant sur le site www.2mainsrouges.com, vous trouverez toutes les informations, tous les modèles disponibles et une description détaillée de cette opération. Sur le site vous pouvez acheter un modèle existant. En envoyant un email à 2mainsrouges@ thierrysaintjean.com, vous pouvez demander à mettre en ligne votre modèle. Nous procédons en direct, par mail et par courrier, c’est simple et rapide. Je peux toutefois vous préciser que j’ai voulu volontairement une collection ouverte à tous, personnalités, anonymes, associations, etc… J’ai voulu que l’on puisse acheter le T-shirt de sa star préférée et que chacun puisse aussi connaître son quart d’heure de célébrité. Evidemment, j’ai aussi tenu à ce que les T-shirts soient assemblés avec un coton biologique issu du commerce équitable.

« 2 Mains Rouges » est une opération caritative destinée à récolter des fonds pour lutter contre le sida, et reverse tous les bénéfices soit au moins 10 euros par t-shirt vendu, au Sidaction. Mais « 2 Mains Rouges » c’est bien plus que juste cela. C’est soutenir la recherche médicale contre le sida, c’est aider les malades et diffuser un message de prévention. Cette opération c’est aussi l’idée que l’on peut unir les solidarités et motiver des partenaires commerciaux dans un échange à long terme et un rapport gagnant / gagnant. C’est aussi l’idée que les guerres de Chapelle et les jalousies peuvent s’effacer devant cette grande opération, en rassemblant dans la collection « 2 Mains Rouges » les solidarités, les perDe qui rêvez-vous de faire le T-shirt ? De qui vous sonnalités et les différences d’opinions. ne le ferez pas ? Pourquoi avoir crée « 2 Mains Rouges » ? Je ne rêve pas de faire LE t-shirt d’une personne, je Pour des raisons évidemment personnelles et graves. rêve de faire le t-shirt de la plus grande quantité de Dans la vie on est ce que l’on fait, pas ce que l’on personnes possibles, ce qui est nécessaire pour assudit … et nous sommes un assemblage de joie, d’acci- rer le succès de l’opération et reverser le maximum dents de la vie, de rencontres, de peine … nous sommes d’argent pour la lutte contre le sida. Bien sûr, nous construits par nos expériences bonnes ou mauvai- aimerions réaliser le modèle de grandes stars internases. J’avais l’outil, ma marque de vêtements, et nos tionales de tous horizons. J’avoue avoir une sensibipartenaires. Naturellement j’ai eu envie de faire une lité et une affection particulière pour Paolo Coelho. collection caritative pour une cause qui m’est chère. Mais au risque de me répéter nous avons besoin de Aujourd’hui, l’opération fonctionne, c’est une vraie tous pour lutter contre la maladie et faire passer nos messages. satisfaction. Concrètement, cela fonctionne comment ? Concrètement, « 2 Mains Rouges » c’est une collection de T-shirts ouverte à tous. Personnalités et anonymes peuvent mettre en ligne et en vente un modèle portant leur nom avec sur le devant le contour de leurs mains et leur autographe. Tout le monde peut ainsi acheter de façon illimitée le modèle de son choix. Mais en plus d’acheter le modèle de sa personnalité préférée, il est possible et conseillé de faire réaliser son propre modèle. Pour chaque T-shirt vendu, tous

63

Nous ne pouvons refuser à personne de réaliser le modèle « 2 Mains Rouges » car l’aide de chacun est la bienvenue. Par contre la question peut se poser différemment si l’arrivée d’un nom dans l’opération mettait de part une image et un comportement en danger la pérennité même de l’opération, nous serions bien obligés de la refuser.

suite page 66


64


65


Un mot pour conclure, un mot pour l’avenir ? Plus de un mot … « 2 Mains Rouges » sera présent aussi longtemps que la lutte contre le sida l’exige, y participer c’est soutenir la recherche médicale, aider les malades, faire passer un message de prévention, et enfin participer à une grande opération ludique sur un sujet grave. Donc j’invite chacun à faire son t-shirt The models are on sale 39 euros on the site, whateou à acquérir un modèle existant, c’est drôle, ludique, ver the name of the partner. All profits, at least 10 c’est un beau vêtement à porter à toutes les occasions euros per shirt sold will be automatically donated to et qui sert une noble cause. SIDACTION. If cash flow is positive at the end of fiscal year it will also be donated to Sidaction. To ensure transparency and integrity, all the partners or their representatives are allowed access to premises and records relating to the operation «Red Hands 2».

Operation «Red Hands 2» was born late 2010 under the leadership of Thierry Saint Jean owns the fashion label «Thierry Saint Jean». The collection raises funds to support the fight against AIDS by donating the profits to Sidaction. Harvesting of funds is done through the sale of a special collection of T-shirts, visible and available on the site www.thierrysaintjean.com, category «Red Hands 2». The white T-shirts are decorated with the signature and the outline of the hands of our partners. Partners are you, you, anonymous, famous, anyone can ask for the realization of the model signed his name and his name and promote it around. The T-shirt is available from XS to 5XXL for men and women, fully made with 100% cotton certified Fairtrade guaranteed by the Max Havelaar label, and from organic farming guaranteed by Control Union Certifications. The model assembled abroad is entirely embellished, finished and packaged in France. In accordance with French law it is labeled «Made in France». The decoration on the front represents the contour of the hands and the signature of the partner. The products have all the general conditions of sale Site www.thierrysaintjean.com, namely: secure payment by credit card via Paypal transaction server, the money back, sending in packages followed in 230 countries, delivery against signature. The delivery is on average 10 working days.

Their models are already available! Alex Goude, Amel Bent, Ariane Carletti, Armande Altai, Astrid Veillon, Banana Cafe, Bernard Bilis, Bernard Marionnaud, Bruno Solo, Caroline Barclay, Cecilia Ménibus, Charlotte Valandrey, Christophe Combarieu, China Moses, Damien Thévenot, Desireless, Djamboy, Dorothy, Dominique Besnehard, Elodie Gossuin, Fabien Lecoeuvre, Fabienne Thibeault, Francis Perrin, François Chérèque, Georges Moustaki, Gustave Parking, Jacky, Jean-Felix Lalanne, Jean-Luc Romero, Jean Marc Morandini, Jean Marie Bigard, Joniece Jamison, Kamel Ouali, Artufel Laurent, Laurent Baffie, Laurent Guillaume Petit, Marlene Marie Dauphin, Maruschka Detmers, Michele Laroque, Michael Gregorio, Ophelie Winter, Pascal Negro, Princess Erika, Robert Hossein, Roselyne Bachelot, Self Concept, Smaïn, Ysa Ferrer, Yves Jamait, Zouk Machine ...

66


67


KAREEN GUIOCK Souvent, seule une télécommande peut créer la magie. Faire apparaître ces visages qui éclairent nos écrans de télévision. Des visages qui appartiennent à un peuple inaccessible, celui du PAF. Kareen Guiock est de cette famille-là, mais elle réduit bien volontiers la distance. Journaliste, elle l’est depuis toujours. Une vocation. Ses premiers articles, elle les écrit à 13 ans pour France- Guyane. 20 ans plus tard, elle est joker de Xavier de Moulins sur M6. Une preuve de plus que le paysage audiovisuel français grandit. L’antillaise, Kareen Guiock, rejoint ainsi Audrey Pulvar, et Patricia Loison, dans ce club très fermé des femmes de l’info, issues de la diversité, à la présentation de journaux sur les chaînes hertziennes. Un statut qui n’entame en rien son naturel. Et c’est bien ce qui surprend chez Kareen Guiock, sa classe et sa sobriété. Son ouverture d’esprit aussi. Sa liberté. Elle est artiste : auteur- compositeur et interprète. Son premier album sortira l’année prochaine. Kareen Guiock, une jeune et élégante beauté. Une rencontre que l’on n’oublie pas. COPYRIGHT -© DAMIEN D  Des Antilles à la métropole   Originaire de Guadeloupe et de Martinique, c'est en Guyane que grandit Kareen Guiock. Très tôt, elle se passionne pour le journalisme, participant à des émissions de télévision et de radio. Inspirée par le caractère très cosmopolite de la Guyane, Kareen veut parler de cette richesse culturelle. France-Guyane lui donne sa chance et lui offre une page... elle n'a alors que 13 ans  ! Elle s'occupe de sujets culture et de musique «  J'avais 13 ans et j'allais rencontrer et interviewer les artistes de chez nous  ! Ils étaient très sympas, il y avait un bon contact avec eux. Par contre ça se passait moins bien avec les managers qui avaient tendance à nous jeter tout étonnés de voir des gamins débarquer. Les artistes nous courraient après pour nous rattraper ! (rires) » se souvient Kareen. Plus tard au lycée, elle participe a des émissions de radios et prend part à des groupes de prises de paroles. Kareen prend la direction de la métropole, et Paris en particulier, pour y suivre ses études. Elle fera une classe prépa, et sortira de fac avec une maitrise de philosophie. En parallèle de ses études, elle s'adonne à sa passion le journalisme. 68


KAREEN GUIOCK   Kareen Guiock est actuellement journaliste sur M6. On la retrouve dans Turbo et au 19:45 pour la rubrique « Expliquez-nous  COPYRIGHT -TEXTE -©DAMIEN D  Les premiers JT...  Kareen travaille à Média Tropical, elle est la petite jeune -19 ans- au sein d'une rédaction de journalistes quadras. Elle apporte la fougue de la jeunesse dans cette équipe et apprend beaucoup auprès de ses collègues.  La même année, elle monte un magazine afro-caribéen «  Koktel Magazine  », et devient rédactrice en chef de ce mensuel culturel de 80 pages. Kareen s'oriente ensuite vers la télévision « J'ai passé  un casting pour animer une émission musicale sur LCA, mais on m'a dit « toi ce sera le JT. ». Cela a a été très formateur. » confie-t elle. Si Kareen postule pour une émission musicale, c'est aussi qu'elle a été manager pour quelques artistes «  Après mon expérience passée avec les managers, j'ai peut être voulu comprendre pourquoi ils réagissaient comme ça ! (rires) » déclare-t elle.

J'ai eu un entretien avec Dominique Chapatte, ça s'est bien passé et j'ai été embauchée. » précise-t elle. Au sein de l'émission, Kareen comme ses collègues fait baver d'envie les téléspectateurs en réalisant les essais de voitures d'exceptions « C'est un vrai privilège! On se fait plaisir en essayant des voitures de rêves  !  » Ainsi Kareen trace sa route avec Turbo qui fête ses 25 ans en 2012.Au fil des saisons Kareen se fait plus présente à l'antenne de M6. Elle participe au 19:45, le JT de M6 lancé en septembre 2009. Elle y anime en, alternance avec ses collègues de la rédaction, la rubrique «  Expliquez-nous  » «  La nature de cette rubrique-là est d'être explicative et aussi interactive. C'est dans l'ADN de M6 d'être dans la pédagogie ! » déclare-t elle. A l'été 2011, la belle antillaise se voit confier le rôle de joker du 19:45 du 18 juillet au 18 aout «  J'ai passé un mois de rêve  ! (rires)  » ajouteelle. Elle est aujourd’hui officiellement joker du JT en semaine.

Elle cumule les expériences avec des piges sur   Journaliste le jour, chanteuse la plusieurs médias : elle présente un festival de musique nuit pour Arte, accompagne les automobilistes des routes   Quand Kareen Guiock la journaliste s'efface c'est de l'ouest de la France sur Autoroutes FM. pour laisser place à la chanteuse- auteur- compositeur. La chanson est une sorte d'exutoire pour elle «  La   journaliste est neutre, la chanteuse ne l'est pas. La journaliste est objective, la  chanteuse est subjective ! Un Turbo dans sa carrière (rires) C'est complémentaire. Ce que je ne peux pas   En janvier 2001, Kareen rejoint M6 et l'équipe de dire dans le journal, je peux l'exprimer en chantant. Turbo «  J'ai rejoint l'émission suite au conseil d'un J'ai besoin de cet équilibre. C'est essentiel dans ma réalisateur de LCA qui travaillait aussi pour Turbo. vie.  » Après plusieurs maquettes, elle prépare un album que l'on pourra découvrir à l'hiver 2012... 69

suite Page-71


70


Journaliste ,Une vocation. Ses premiers articles, elle les écrit à 13 ans pour France- Guyane. 20 ans plus tard, elle est joker de Xavier de Moulins sur M6. Une preuve de plus que le paysage audiovisuel français grandit. L’antillaise, Kareen Guiock, rejoint ainsi Audrey Pulvar, et Patricia Loison, dans ce club très fermé des femmes de l’info, issues de la diversité, à la présentation de journaux sur les chaînes hertziennes. Un statut qui n’entame en rien son naturel. Et c’est bien ce qui surprend chez Kareen Guiock, sa classe et sa sobriété.

71

suite Page 73


KAREEN GUIOCK

“La Beauté ?bien sûr que c’est un atout, mais ce n’est pas le seul.,Le meilleur reste les compétences.” 72


KAREEN GUIOCK 1-Winkler Magazine /Dites nous pourquoi vous avez choisi le journalisme ?vos motivations sont elles politiques? sociales ? En fait, je n’ai pas choisi le journalisme, il s’est imposé à moi! J’ai commencé très jeune, à 13 ans, en Guyane. A l’époque, des camarades de classe et moi voulions monter un magazine à l’image de notre réalité: cosmopolite, métissée. Le fait est que personne n’a voulu nous financer, mais France Guyane, le quotidien de là-bas, a entendu parler de notre projet et nous a offert une page hebdomadaire pour nous faire la main. Je n’ai pas arrêté depuis. J’ai, de fait, un parcours très atypique. A 19 ans, j’étais rédactrice en chef d’un mensuel culturel afrocaribéen, chroniqueuse dans l’émission de Claudy Siar sur RFI... Quand la question s’est posée de savoir ce que je voulais faire comme métier, j’ai réalisé que j’étais déjà journaliste. Résultat, j’ai choisi une fac de philo pour m’enrichir et pas une école de journalisme, puisque je connaissais déjà les codes et les techniques. Finalement, je serais bien incapable de définir quelles étaient mes motivations. J’étais tellement jeune que je ne raisonnais pas en ces termes-là. Je voulais écrire, rencontrer des gens, raconter leurs histoires, comprendre la société et transmettre. Une constante chez moi. C’est pour les mêmes raisons que j’ai commencé à écrire et composer des chansons, dès le collège d’ailleurs. 2 Winkler magazine / En tant que journaliste et femme noire en 2011 ,pensez vous que le diversité est réelle dans le paysage audiovisuel français? et pourquoi d’après vous?

Le PAF, en 2011, n’est pas celui qu’il était en 2001... Evidemment, les choses ont évolué. Heureusement d’ailleurs. On ne peut que saluer cette normalisation en cours, mais pas s’en féliciter, puisqu’il était anormal que le PAF ne soit pas à l’image de la société française. Depuis 1998 et le rapport CSA de Marie- France Malonga sur les minorités visibles, 73

le problème a été officiellement posé et débattu. C’est à ce moment- là qu’il y a eu une véritable prise de conscience... Pourquoi? Parce que c’est fondamental! Une société dans laquelle il y a un plafond de verre pour certains n’est pas une société saine et viable. En ce qui me concerne, j’ai surtout bénéficié d’une promotion interne. Depuis 10 ans que je suis à M6, on m’a encouragée, soutenue, laissé le temps de grandir, poussée à aller de l’avant, jusqu’à devenir joker du JT. M6 est une chaîne à part. Il y a plus de 20 ans, Claudy Siar y présentait déjà une émission. A l’époque, il n’y avait aucun débat sur les minorités visibes. 3- Winkler magazine / Quels conseils donneriez vous aux jeunes en école de Journalisme ? D’être enthousiastes, curieux, inventifs et passionnés. Il faut être boulimique, s’intéresser à tout, saisir les occasions pour apprendre et avancer. Il n’y a pas de petits medias. On s’enrichit partout! Comme je vous le disais, je n’ai pas fait d’école de journalisme volontairement, parce qu’à mon sens, c’est un métier qui se nourrit de tout ce que l’on sait, de tout ce que l’on a fait. La technique apporte un savoir-faire, mais pas de fond. Tous les parcours y ont leur place. Ils donnent une épaisseur indispensable, un support à la réflexion. Il faut aussi être confiant. Je pense, notamment, à ces jeunes issus de la diversité qui craignent d’être empêchés. Penser aux difficultés ou aux obstacles, c’est les faire exister avant même qu’ils ne se présentent.

-Winkler magazine /La beauté physique est elle un atout dans ce milieu ? Bien sûr que c’est un atout, mais ce n’est pas le seul. Tous les journalistes ne sont pas des gravures de mode et heureusement d’ailleurs, ce serait effrayant pour notre métier. Le meilleur atout reste les compétences.

suite Page 75


KAREEN GUIOCK 74


KAREEN GUIOCK 5 -Winkler magazine /Quels sont vos secrets de beauté et vos marques favorites ? Mais ce sont des secrets voyons! ;-))). Alors, au quotidien, j’opte pour un maquillage léger, naturel. Je suis vraiment fan de M.A.C! J’y ai trouvé mon bonheur et les couleurs qui correspondent parfaitement à ma carnation. Au quotidien, je fais très light: un peu de poudre compacte, la mineralize de M.A.C., qui apporte une super lumière, une touche de blush oranger et un gloss. C’est tout. J’opte pour la sophistication lorsque l’occasion s’y prête: des yeux travaillés, plutôt dans un esprit charbonneux. J’aime d’ailleurs beaucoup la texture des fards à paupière de Fred Farrugia. Quant aux soins, je fais attention à ma peau, elle est très fragile. Je démaquille toujours, c’est vital! Bioderma fait des produits très doux, c’est parfait pour moi. J’applique parfois de l’hydrolat, des eaux florales, puis une crème hydratante Nuxe, Clarins, Lipikar ou Nuhanciam, j’alterne. Enfin, concernant les cheveux, je les ai gardés trèèèèèès longtemps naturels, je regrette d’ailleurs d’avoir cédé à l’assouplissement. Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi j’ai fait ça! Mais voilà, on fait parfois de mauvais choix! ;-))) Aujourd’hui, j’ai la chance d’avoir une super coiffeuse, Sandrine de DS Création, qui fait des miracles. On ne se rend pas compte à quel point, les brushing et lissages quotidiens, pour les besoins de l’antenne, abîment les cheveux. En parallèle, j’utilise la gamme Avocat/ Olive d’Activilong, elle est top, Leonor Greyl, et Ozentya que je teste. Et voilà, vous savez tout! Merci D’avoir répondu à nos questions REMERCIEMENTS à ©Damien D. TéléSphère http://www.telesphere.fr/ KareenGuiock?aff=presentation

75


76


Le duo dépilatoire pour le visage peau lisse

de Olay agit pour enlever en deux étapes faciles les poils fins à moyens sur le dessus de la lèvre, le menton, les joues et la mâchoire. Tout d’abord, un baume protecteur doux revitalise la peau afin qu’elle soit moins sujette à l’irritation. Ensuite, la crème dépilatoire de Olay enlève les poils et révèle une peau lisse et visiblement sans poils. Ces deux produits sont plus doux et efficaces quand ils sont utilisés ensemble et causent moins d’irritation. *Duo vs crème utilisée seule.

Complexe régénérateur anti-rides

Soyez le premier à écrire un commentaire Voyez les résultats en un instant. Regardez bien pendant que les micro-comblants avancés et les particules qui diffusent la lumière atténuent l’apparence des ridules juste devant vos yeux. Cette formule anti-rides hydrate aussi pour atténuer l’apparence des rides profondes en 14 jours.

WWW.OLAY.COM


M

79

Photos crédits /NICK BOULTON -Sony Africa


MISS LIRA LIRA

RISE AGAIN (Sony Africa)

“LIRA is certainly South Africa’s biggest artist” -The Star Tonight Newspaper

E

legant. Soulful. Radiant. Few words come close to describing the rich, silky sound of South Africa’s preeminent female vocalist of the 21st century, LIRA. Since embarking on her incomparable career nearly a decade ago, LIRA has blazed an astonishing trail of accomplishments that few artists in the history of the entire continent can lay claim to.

While she gracefully follows in the footsteps of giants such as the late Miriam Makeba and the legendary Letta Mbulu, LIRA has brazenly carved her own musical niche with her self-described Afro-soul sound – a musical mélange as refreshing as a summer breeze. Her flawless dossier boasts a multitude of South African Music Awards (SAMAs), MTV African Awards, MOJO Awards, Glamour Magazine’s Woman of the Year, fashion and lifestyle magazine covers, and platinum albums, all of which have left an indelible impression on Africa-at-large.

Growing up in the Daveyton township in Johannesburg’s East Rand, LIRA’s world was shaped by the harsh realities of South Africa’s formerly ubiquitous racial and socioeconomic arbiter: apartheid. “There were subtleties in our environment that bred a sense of helplessness and desperation,” she says. “Very often, the environment taught us that we couldn’t go very far. It was very limiting.” However, the sociopolitical constraints leveled at her generation did little to inhibit the urbane aspirations and dampen their resilient spirit of transcendence. “We became

very integrated with not only other black cultures, but people of all backgrounds. This made us thirsty to integrate into the world. My generation was the first to break free of our mental limitations and physical boundaries and set ourselves free in a true sense. It celebrates the human spirit, which can never be caged completely. A person can put you in a cage and hurt you, but they can’t touch your spirit and your mind. It’s celebrating those freedoms.” Fast forward to a post-collegiate LIRA who had grown unhappy with her life in the corporate world. “My spark disappeared. I was desperately miserable.” Yet after receiving her parents’ timely blessing, LIRA immediately put pen to paper composing two documents that would shape the course of her illustrious destiny: an ambitious five-year plan and a letter of resignation. Soon after, a night on the town in celebration of her birthday would reveal an unlikely musical alliance in the brother of a close friend who owned an independent record company specializing in the local music genre called kwaito. “He wanted to venture into R&B to see if he could conquer that field, and here I was looking for an opportunity.” LIRA’s undeniable talent quickly garnered her a spot on the small label’s roster. But during the first year of her tenure, she would find herself relegated as a featured artist on many of the label’s kwaito songs. “Their idea was that through my collaborations with kwaito artists they could introduce the new soul voice of their label,” she reveals. “Unfortunately, what it actually did was give the perception throughout the country that I was a kwaito artist. Their marketing ploy didn’t work.” 80 ICONE


MISS LIRA

To say that LIRA, reared on a steady diet of American soul luminaries such as Stevie Wonder, Aretha Franklin, and Nina Simone, felt out of place at the diminutive label would be a gross understatement. But rather than mope, the headstrong songstress took action. “I grew horribly unhappy in this environment, because I felt I was being sidelined. So on the second year, I demanded to get into the studio because I had a five-year plan and I was running out of time.” The result was LIRA’s 2003 debut album ALL MY LOVE. Upon its release, the album began making waves on the South African music scene. The title track quickly became the most played South African song at radio, eventually earning the grand distinction of dethroning an international superstar from the top spot. “At the time, Beyonce’s ‘Dangerously In Love’ was topping the South African charts. I kicked her song off the top of the charts. This was the first time that any South African song had been played that much. So we were already making history.”

Though the small label was basking in the glow of the biggest potential runaway success of its existence, it was ultimately unprepared to fully bring that success to fruition. “There wasn’t enough planning done to follow it up. People knew and loved the music, but they didn’t make the association with me. They didn’t even know it was South African. That was my frustration.” Tearing a page from her own playbook, LIRA refused to play victim to circumstance. She relentlessly distributed promotional materials, sold her CDs at live shows, booked her own gigs, and hired her own band. “I was literally an entertainment solution.”

Sensing an urgent need for musical evolution, LIRA decided to heed her inner voice’s call to expand her musical horizons as an artist and a songwriter. “I was developing and growing. Therefore, the first album was becoming less of a reflection of who I’d become.” Unbeknownst to her label, she retreated to the studio for seven months to write and record new material for the next phase of her burgeoning career. 81 ICONE

In response to Sony Africa emphatic response to the new material, LIRA parted company with her former label and inked a deal with Sony Africa - resulting in the release of her 2006 sophomore album RISE AGAIN. “I was finally a free bird.”

The album immediately began to set South Africa ablaze. Continuing her already distinguished legacy of firsts, RISE AGAIN earned LIRA her first SAMA. In addition, the music video for the title track was the first ever by a South African artist to be aired on VH-1. It looked as if her metamorphosis from musical ingénue to national sensation had begun. Whether by kismet or die-hard work ethic, it was apparent that her five-year plan was finally starting to fall into place. By 2008, LIRA was in a more intense introspective space. But when it was time to return to the studio, she admits there was a cloud of trepidation hanging over her head. “Sometimes, you feel the pressure to replicate your success. But then I stepped back and thought to myself, ‘I’m growing! I shouldn’t fear this process! What’s the point of doing another FEEL GOOD when it has already been done once!’ So I took the risk.” She released her third full length SOUL IN MIND that same year. No sooner than the album hit stores, the critical acclaim began to crescendo like rolling thunder. SOUL IN MIND went on to set a SAMA record the following May for most awards won in a single year (4) by a single artist: best remix, best adult contemporary album, album of the Year, and female artist of the year. In addition, Glamour Magazine South Africa voted LIRA Woman of the Year in 2008. Following conventional logic, one would assume LIRA would have dashed back to the studio to cull new material for a subsequent album in the wake of this immense success. However, the songbird-in-flight had yet another trick up her sleeve.

In 2009, LIRA began assembling the makings of her most ambitious venture yet: a live DVD. “It was a marketing tool for me,” she says. Filmed before a live audience at the plush Carnival City Casino, the production employed 10 RED digital video cameras, a record for any single production in the world. Repage-85


Photos crédits/JURIE POTGIETER Sony Africa

RISE AGAIN (Sony Africa)

82


ICONE

MISS LIRA

RISE AGAIN (Sony Africa)

“Settle into your skin and you will bring our your beauty.” 83


84


MISS LIRA leased that same year, LIRA LIVE IN CONCERT: A CELEBRATION would become yet another major landmark in her marvel of a career. While the soundtrack would become LIRA’s fourth platinum album certification, the DVD became the first BluRay music DVD release issued in the entire continent. After nine million South Africans tuned into the concert’s subsequent telecast, the DVD went on to secure a triple platinum certification becoming the country’s fastest and highest selling music videodisc. This alone earned LIRA the distinction of supplanting yet another international diva’s reign at the top: Celine Dion.

After being awarded a best female artist SAMA for her live album the following year, LIRA was accorded with the outstanding and unprecedented achievement of being the only female artist to have won the award two consecutive years in a row. Closing out a year of touring and readying her first batch of new material in two years, she unveiled the silky and spiritual RETURN TO LOVE in January of 2011. The stunning 11-track set finds LIRA in her absolute finest hour as a songwriter and vocalist. RETURN TO LOVE is a glowing testament to her immense growth, eschewing poignancy and despair for lyrics replete with hope, love, and a profound sense of interconnectedness. Staying the course of her five-year plan, further expanded her artistic palate by making her cinematic debut as the support lead in the Antonio Falduto directed drama, THE ITALIAN CONSULATE. The film recently premiered at the Taormina Film Festival in Italy this past summer where the songstress was only the second African vocalist to grace the Teatro Del Greco stage since Miriam Makeba.

LIRA has also added brand ambassador to her impressive resume, with appearances in major ad campaigns by Audi, Shield, Samsung, MTN and Blackberry. But she has yet to take her eyes off one of the main objectives of her five-year plan: to conquer the world with Afro-soul. An urbane, sophisticated genre described as “a fusion of soul music, elements of jazz, funk, and African languages,” Afro-soul’s silky vibes and mellifluous arrangements are certain to help LIRA achieve her goal with ease. “I just have 85

a desire to share my music with the world. I need to take that risk and I’m ready.” Now, after eight years of triumphant transcendence, prestigious accolades, and record-breaking milestones in her homeland, LIRA is poised to take America by storm.

In the summer of 2010, LIRA joined a line up of stellar artists that included Alicia Keys, Shakira, and John Legend, performing a rousing rendition of “Pata Pata,” a hit song originally recorded by the late Miriam Makeba at the FIFA World Cup Kick-Off Concert. Later that summer, LIRA was also selected to take part in the 92nd birthday celebration of former South African president Nelson Mandela. Telecast live in 3D, her performance of the popular Labi Siffre anti-apartheid tune and Mandela favorite “(Something Inside) So Strong” with the Soweto Spiritual Singers proved to be one of the most stunning live vocal performances in her career to date.

In the midst of an exciting world tour, LIRA released a five-track EP, serving as her introduction to American audiences. THE LIRA EP, a breathtaking collection of tunes culled from her amazing catalog, sits comfortably in the company of grooves by the likes of Lizz Wright, Sade, and Maxwell. The EP will serve as a delectable audio appetizer for LIRA’s full-length 14-track American LP Feel Good in early 2012. The EP features stunning live versions of “Feel Good” and “Rise Again,” as well as three exclusive tracks not contained on upcoming LP including “Dance Of Life,” “Crush,” and “Ngiyabonga.” The well-rounded EP is certain to whet the musical appetites of the U.S. market and distinguish LIRA as a musical force to be reckoned with. Resting in the company of a diverse and impressive roster of artists such as Coldplay, Black Eyed Peas, Raphael Saadiq, Janelle Monae, and James Blunt, LIRA recently signed on with the esteemed Paradigm Agency for booking engagements.

ICONE page 88


crĂŠdits /Sony Africa

86


87

crĂŠdits /Sony Africa


MISS LIRA Described as “a fervent request to one’s self to feel

the joy of the day,” “RISE AGAIN” saunters with a silky confidence that opens into a vamp brighter than the morning sun. A polyglot with five languages under her belt, LIRA gives thanks and praise on the gratitude-filled “Ngiyabonga” (which means thank you in Zulu) sung completely in one of her many native tongues. The Spanish guitar driven “Rise Again” is an ardent lyrical testament to the triumphs of the remarkably resilient human spirit in the face of obstacles and seemingly insurmountable odds. With that said, it shouldn’t be long before LIRA’s mesmerizing sonic creations begin to impact radio play lists and sales charts. “The music is beautiful, uplifting, empowering, and celebratory. I’m not necessarily stripping and singing stuff that will be here now and gone tomorrow. Good vibrations all the way.” As part of a new cadre of African artists making waves stateside such as K’Naan, Nneka and Blitz The Ambassador, LIRA sees herself as an ambassador of the new Africa: a land where, despite a recent history filled with obstacles, a future brimming with infinite possibilities lies. “The conditions are far more difficult for us than they are for many artists in the world. We have to find unique ways of doing things. We can’t follow the road that has been traveled by everyone else.” Just as certain as the mother of invention is necessity, LIRA feels that this pressure to thrive outside of convention has bred a unique brand of ingenuity that will propel her and her fellow artists to the world stage. “We’re proud of being African, but there’s also a desire to be a part of the world. Part of the way we can raise the consciousness back home is when people see us rise on the world stage. Then they’ll feel like they have the permission to rise. That’s the responsibility that our generation has burdened ourselves with. But we don’t do it for the individual, we do it for the entire group. It’s about who we can pull up in the process.”

RISE AGAIN (Sony Africa)

In spite of her demanding career schedule, LIRA consistently lends her time and resources to causes that matter to her the most. She remains active with and has received numerous awards from various grassroots organizations, outreach groups, and advocacy programs such as the Student Sponsorship Programme – which presented her with the Inspiration Award in 2011. As a de facto ambassador for empowerment and self-love, LIRA is a cross-generational beacon of light for the masses in her home country. “We have stories to tell and people to reach. One thing I’ve picked up around the world is that people everywhere have very similar struggles. They need to know that things are possible. We’re not so different after all.” With a phenomenal list of accomplishments to her credit and a five-year plan very near fulfillment, LIRA remains confident that this is only the beginning. “Within South Africa, I almost feel like I’ve done everything,” she says. “I need to spread my wings and fly.” Taking into consideration her bubbly self-assuredness, unique vocal talent, and her patented Afro-soul sound, it’s hard to see how the worldat-large will be able to effectively resist the musical prowess of LIRA. “I’m thirsty for it. I’m enthusiastic about it. I almost feel like I needed to take this long to get ready, to grow as a musician and a performer. I’m much more mature now than I was back then. I’m more comfortable and grounded. I feel like I have something to offer.”

ICONE 88


RISE AGAIN (Sony Africa)

89

Photos crédits/JURIE POTGIETER Sony Africa


INTERVIEW Mario Epanya

MISS LIRA

 

               

1- if you were a flower? I'd be a white calla lily.   2- your favorite singer? Aretha Franklin and Miriam Makeba (South African)   3- what is beautiful for you? Life's simplest things are the most beautiful to me... I adore star lit skies and I generally drool over sunsets.   4 - who is Lira? 
I’m a South African multi-platinum selling, multi award winning singer, songwriter and fashion icon. I'm driven, passionate, quite funny, playful with a great positive energy. 
5- your favorite actor? Leonardo DiCaprio   6- in what do you believe? Honestly? I believe in LOVE as a verb, as a lifestyle.   7 - your favorite color? Turquoise Blue   8- your beauty secret? Settle into your skin and you will bring our your beauty.   9- if you had a wish?  I'd wish people would discover true love within themselves, because then they will behave from the perspective of love. Love has the incredible power to give courage to conquer fear. 
 10- how did you discover Winkler Magazine? My publicist introduced it to me. The magazine looks great and presents African skin beautifully!   ICONE 90


On a toutes rêvé un jour ou l’autre d’une chevelure longue et soyeuse, véritable symbole du charme féminin,

… Mais pour les plus courageuses qui ont réussi, l’entretien n’est pas de tout repos ! Voici 6 idées de coiffurespour rendre votre crinière encore plus belle !

91


Glamour Hair COIFFURE 6 coupes faciles et originales pour cheveux longs Véritable accessoire de mode, votre chevelure mérite réflexion. Attachés, détachés, en queue de cheval, tressés ou naturels, l’éternelle question du matin.. En exclusivité, 6 coupes et coiffures faciles à réaliser pour être toujours les cheveux dans le vent ! Dégradé sur cheveux lisses Vous avez la chance d’avoir les cheveux lisses, alors jouez sur les longueurs, c’est la grande tendance cet hiver, où le dégradé effilé fait son retour ! Des mèches un peu plus courtes, une frange, même, pour les plus téméraires, et un look déstructuré branché. Boucles à l’anglaise Plutôt bouclés ou ondulés ? La mode glamour des années 70 vous incite à adopter de belles anglaises ! Conseil : lissez un peu vos cheveux sur le dessus pour enlever du volume et laissez retomber la chevelure en une farandole de boucles sur vos épaules. Des mèches colorées Jeux de couleurs, de reflets, optez pour un look sauvage avec des mèches flashy, ou sage avec des couleurs tons sur tons. Cette année l’hiver sera cuivré, annonçant de multiples possibilités pour les brunes comme pour les blondes ! Le chignon Avec un hiver sous le signe du retour au glamour sophistiqué, rien de tel que le chignon ! Une fois vos cheveux démêlés et séchés, rassemblez l’ensemble de la chevelure, enroulez et ramenez vers l’arrière de la tête. Fixez avec des barrettes, un coup de laque et le tour est joué ! Pour un style un peu plus décontracté, sortez quelques mèches de cheveux. 92


COIFFURE 93


La tresse Adoptez le style « bohème décontractée » avec une tresse relâchée, légèrement décalée sur le côté. Laissez échapper des mèches rebelles un peu partout. Fixez avec un peu de laque. Une barrette fleurie derrière l’oreille et c’est l’effet « belle des champs » garanti ! Naturelle accessoirisée Sur cheveux longs, tout est permis si vous souhaitez les laisser libres. Il suffit d’accessoiriser votre coiffure avec : - de petites barrettes pour un look girly et coquin - un bandeau, très sixties, avec un volume maximum sur l’arrière de la tête, ou encore placé en arrière avec des mèches un peu partout, sur cheveux raides comme longs. - une pluie de diamants pour un côté sophistiqué, une petite mèche tressée ou colorée… Faites jouer votre imagination !

Glamour Hair Model with force

94


Glamour Hair

COIFFURE 95


96


COIFFURE

97


Glamour Hair 98


COIFFURE

99


Glamour Hair 100


Diamon

FORE

101


nds are

EVER PHOTOS/ PASCAL PIERROU HAIR/MAKEUP /MARIO EPANYA MODEL -TOUROUMA SAMASSA

102


BEAUTÉ

PHOTOS/ PASCAL PIERROU HAIR/MAKEUP /MARIO EPANYA MODELS /EVA & KELLY

103


104


BEAUTÉ

105


106


107


108


BEAUTÉ

109


110


111 BEAUTÉ


112


113


BEAUTÉ

PHOTOS PASCAL PIERROU HAIR/MAKEUP MARIO EPANYA MODELS /EVA -KELLY

114


115


116


IT GIRL

KANOE KARIO

Kaone Kario is every photographers dream. The Botswana born model that is currently based in Cape Town has done it all: from catwalks both in Africa and overseas to gracing the fashion pages, to appearing in various television adverts. She has also had her hand at television presenting. Tall, dark skinned and beautiful. This is Kaone in words‌

BY INNOCENT NDLOVU 117


118


IT GIRL

KANOE KARIO 1. You burst into the modeling world as a 19 year old. Has it always been your dream to be a high fashion model? No, it just happened, I didn’t know what a model was, I wanted all sorts of other things, doctor, archaeologist, television presenting, in fact I was confused. I think people who know exactly what they want to be at 18 or 19 should thank God. That’s a gift. 2. What are some of the perks of being a model? The traveling. Making friends from all over the world. It makes you stronger. Models deal with a lot of *BS* so you learn how to be strong and patient. That’s what’s happening to me anyway. 3. Of all the places you have travelled to, which one is your favorite? Zanzibar, better yet a great chunk of Africa has been a pleasure for me. 4. You were briefly based in New York earlier this year, why did you come back so soon? I had to come home to get a proper work visa and change agencies. I had to regroup and re-asses my game plan. 5. How is New York different from Cape Town in terms of the fashion industry and modeling? New York is faster, lots more competition, you think you are the illest (coolest) go to New York. It’s sort of like starting from scratch. It’s a whole lot more expensive. Cape Town is gentle and kinder; it’s a great place to start. The Big Apple has a lot more room for girls, not just skinny, you know. There’s more variety and a bigger clientele once one is in. 119

6. Would you ever relocate to North America or Europe since the industry is bigger there? No! I will do Europe from New York. 7. You have achieved a lot in your career. What’s the formula to your success? Grace and being memorable. Clients remember the girl that gets involved. 8. What has been your biggest job to date? It is yet to come. You will know when it happens; I won’t even have to tell you. 9. How would you describe your style? I have no idea. I guess it’s a little eccentric, bit of gypsy, tomboy, lady all wrapped in one. Make sense? 10. You are also a television presenter. What do you love more, modeling or television presenting? Honestly I absolutely love both .I was born to entertain. 11. What’s the one thing that no one knows about you? Everything, does anyone ever really know anyone?


120


PHOTOS /FRANCK GANGEMI HAIR MAKEUP /MARIO EPANYA MODEL /FATOU NOBA @NATHALIE MODELS PARIS

121


122


FATOU NOBA I have so many projects but there are strong possibility that revolves around the fashion industry ,I don ‘t like to talk too much I prefer to keep it for myself

Where are you from ? I was born in France of Senegalese origin How did you become a model? Modelling was not at all what I wanted to do, I considered to be stewardess or office worker ,but several people say to me you should go into modelling with the Body that you have you got to try ,I would go no thinner account ,the peculiarity of my physical I were really very complex and mockery in college did not really fix things ,I heard all day «sticks, rods, ect lool. Around the age of 18 years I have decided to contact some photographers via Internet for collaboration ,I pictures scrolled experiences have multiplied schools for fashion shoots etc... I started to get into the swing even though it was as amateur. Until the day I met Mario epanya ,scrolled on Hannah designer lingerie he had a crush on me I remember, «he told me you’re sublime I love your hair ,you should let your real hair I want to stay in their contact with you you’ll be great, I feel you should introduce yourself to agencies «and since then he took me under his wing, he made a number of test photos with professional photographers as Alain herman ,Frank gamgemi ect. I tried to contact several agencies who often told me you should go to New York to Paris the market is limited for black girls , but but it’s when i signed with New Madison here in Paris that my career really began. What are you dreams? Olala ,I have so many dreams but I would see if the future will make my dreams become reality Your plans after the modeling? 123

Your favorite actor or actress? Chris tucker, Will smith, Eric benet, Angelina jolie Halle berry.... Sport? Swimming. Your favorite supermodel? So many that I admire supermodel Tyra Banks, Iman, Liya, Anja rubik, Toni Garn ,Georgie badiel, Adia Coulibaly, Kimora Lee Simmons.Gisèle bundchen What is your vision of modeling today? Well it’s a real job unlike what ones may believe that is not ,it’s all about being nice be and professionnal have a good personality also pays a lot of attention must be paid to her appearance have beautiful skin hair nails feet ,well take care of yourself ,go to gymn etc.. well you’re traveling so often lead to being away from his family ,it can be hard but you learn how to be independant and discover others countries and cultures.Im enjoying it a lot . Thank you Winkler magazine

Fatou Noba @ Nathalie models paris


124


125


Photos /Franck Gangemi Hair makeup /Mario Epanya 126


NOBEL 2011

127


LEYMA GBOWEE Cette «guerrière de la paix» partage le prix Nobel 2011 avec la présidente du Libéria Ellen Johnson Sirleaf et la Yéménite Tawakkol Karman. La Libérienne Leymah Gbowee, lauréate 2011 du prix Nobel de la paix, est une militante pacifiste qui a contribué à mettre fin aux guerres civiles ayant ravagé son pays jusqu’à 2003. Petite, elle était surnommée «Red» («Rouge»), en raison de son teint clair, raconte-t-elle dans un livre autobiographique publié en septembre, Mighty Be Our Powers : How Sisterhood, Prayer, and Sex Changed a Nation at War (Que nos pouvoirs soient puissants : comment la communauté de femmes, la prière et le sexe ont changé une nation en guerre»). Depuis qu’elle s’est illustrée dans des mouvements de non-violence, cette quadragénaire de forte corpulence, issue de l’ethnie Kpellé, a trouvé un autre surnom sur la scène internationale : «la guerrière de la paix». Contre les démons de la guerre, Leymah Roberta Gbowee a recours à la prière. Elle exhorte les femmes à faire comme elle, à prier pour la paix, ce qu’elles font sans distinction de religion, souvent vêtues de blanc. Le mouvement prend de l’ampleur pendant le conflit, jusqu’à la grève du sexe, obligeant le régime de Charles Taylor à les associer aux pourparlers de paix. Leymah Gbowee «est plus que courageuse. Elle a bravé la tempête Charles Taylor, l’a obligé à aller à la paix alors que la plupart d’entre nous, hommes, fuyions pour sauver notre vie», estime Nathan Jacobs, fonctionnaire de 45 ans. Après avoir déclenché une rébellion en décembre 1989 contre le régime du président libérien Samuel Doe, Charles Taylor s’empare en quelques mois de la quasi-totalité du pays et se fait élire président en 1997. Également confronté à une insurrection armée, il est contraint de quitter le pouvoir et le pays en 2003, sous la pression de la rébellion et de la communauté internationale.

Défendre les enfants soldats

Travailleuse sociale, Leymah Gbowee côtoie quotidiennement pendant la guerre les enfants-soldats. «La seule manière de changer les choses, du mal vers le bien, était pour nous, femmes et mères de ces enfants, de se lever et d’aller dans la bonne direction», témoigne cette femme, aujourd’hui mère de six enfants, établie depuis 2005 au Ghana. «Il n’y a rien qui devrait conduire les gens à faire ce qu’ils ont fait aux enfants du Liberia», drogués, armés, devenus des machines à tuer, explique-t-elle dans un documentaire sur le combat des Libériennes pour la paix, Pray the Devil Back to Hell (Prie pour renvoyer le diable en enfer). La lutte des Libériennes pour la paix «n’est pas une histoire de guerre traditionnelle. Il s’agit d’une armée de femmes vêtues de blanc, qui se sont levées lorsque personne ne le voulait, sans peur, parce que les pires choses imaginables nous étaient déjà arrivées», écrit-elle dans son autobiographie. «Il s’agit de la manière dont nous avons trouvé la force morale, la persévérance et le courage d’élever nos voix contre la guerre, et rétablir le bon sens dans notre pays», ajoute-t-elle. Leymah Gbowee, qui a fondé ou dirige plusieurs organisations de femmes, a siégé dans la commission Vérité et Réconciliation. Un parcours inattendu pour celle qui avoue avoir été une petite fille maladive - rougeole, paludisme, choléra ayant souvent souhaité «avoir la santé» au moment des voeux de fin d’année.

128


Imane Ayissi

Le Créateur Camerounais Imane Ayissi a présenté sa collection Printemps été 2012 « Mimbak » le 7 juillet 2011 à 16h30 en off de la semaine de la Haute 129


Imane Ayissi a été danseur (il a collaboré avec des personnalités aussi diverses que Yannick Noah, Mylène Farmer ou Patrick Dupont) et mannequin (il a défilé pour Claude Montana, Yves Saint Laurent, Dior Homme ou Gianfranco Ferré…). Installé à Paris dans les années 90 il a commencé à créer des vêtements pour des clientes particulières avant de réaliser de véritables collections qui mêlent pièces coutures, vendues sur commande et sur-mesure, et prêt-à-porter de luxe, vendu dans quelques select shops en Afrique du Sud, au Koweit, au Japon ou encore aux Galeries Lafayette de Berlin. Il a présenté de précédentes collections à Rome dans le cadre d’AltaRoma, la semaine de la Haute Couture Romaine et il est un habitué du FIMA (Festival International de la Mode Africaine).

Les différentes cultures de son continent natal sont une source fréquente d’inspiration pour ses collections, comme cette saison avec cette collection intitulée « Mimbak », les balafres en langue Ewondo du Cameroun. Mais sa créativité mixe de multiples influences, dont la tradition de la Haute Couture Française : Madeleine Vionnet, Cristobal Balenciaga,Yves Saint Laurent et Azzedine AlAïa sont ses créateurs de référence, et c’est l’image d’une Afrique inventive, contemporaine et tournée vers le reste du monde qu’il veut montrer, à l’instar des artistes africains de renommée internationale comme Ousmane Sow, Romuald Hazoumé ou Brahim El Anatsui qu’il admire.

Très sensible aux questions d’environnement, Imane Ayissi utilise des matières naturelles et biologiques avec le plus faible impact sur l’environnement possible : pour que la mode reste une fête, elle ne doit pas participer à la détérioration de notre planète. Pour sa collection printemps-été 2012 il mélange ainsi coton biologique, cuir au tannage végétal et soie brute ou teinte à l’aide de produits naturels comme l’encre de poulpe ou le cacao.

Contact : press@imane-ayissi.com

130


TALENT

Imane Ayissi Imane Ayissi was a dancer (has worked with perso-

nalities as diverse as Yannick Noah, Mylène Farmer and Patrick Dupont) and model (he walked for Claude Montana, Yves Saint Laurent, Gianfranco Ferré and Dior Homme ...). Based in Paris in the 90s he began to create clothes for special clients before making genuine parts collections that blend the seams, and sold custom-made and ready-to-wear, sold in a few select shops in South Africa, Kuwait, Japan or the Galeries Lafayette in Berlin. He presented in previous collections in Rome as part of AltaRoma, the week of the Roman Haute Couture and is a regular at FIMA (International Festival of African Fashion). The different cultures of his native continent are a frequent source of inspiration for his collections, as this season with this collection entitled "Mimbak" the Ewondo language scars of Cameroon. But his creative mix of many influences, including the tradition of French Haute Couture: Madeleine Vionnet, Cristobal Balenciaga, Yves Saint Laurent and Azzedine Alaia are the creators of reference, and it is the image of Africa as a creative, contemporary and turned to the world that he wants to show, as African artists of international renown as Ousmane Sow, Romuald Hazoumé or Brahim El Anatsui he admires. Very sensitive to environmental issues, Imane Ayissi uses natural materials and organic with the lowest environmental impact possible for the profile to be a party, it should not take part in the deterioration of our planet. For his spring-summer collection 2012 he mixes and organic cotton, vegetable tanned leather and raw silk or dyed using natural products such as ink octopus or cocoa. Contact: press@imane-ayissi.com

131


132


133


134


135


136


137


138


TALENT

AARON POTTS His work for these brands has been seen in every maAARON POTTS NYC creates greeting cards jor fashion magazine including the American, Italthat transport you away to a world of high fashion ian, German, Russian, French and British editions of runways and exclusive design ateliers. Our cards Vogue magazine; national and international editions feature the original designs and fashion illustrations of Marie Claire, Harper’s Bazaar, Elle and Cosmopolof the company’s Creative Director, Aaron Potts. They itan; Essence; InStyle; Hello!; Lucky; People; Gala; strikingly display the hallmarks of Aaron’s work – eye Madame; Mode; Surface and Allure. catching color, true to life texture, intricate details, Many international celebrities have worn his designs bold shapes and composition, beautiful models and including Heidi Klum, Naomi Campbell, Fergie, Shaoriginal designs worthy of the runway. These cards ron Stone, Molly Sims, Stephanie Seymour, Cindy speak to the fashion maven, the style purveyor and Crawford, Sienna Miller, Chanel Iman, Christy Turlthe lover of art and culture. ington, Katherine Heigl, Emily Blunt, Alek Wek, Mia Tyler, Carrie Underwood and Venus Williams among We greatly identify with the inherent essence of many others. greeting cards, which is to share and communicate warm feelings. Whether the cards are bought and His work, infused with creativity, energy and passion, given away to loved ones, or purchased and kept as is his way of bringing joy and beauty to everyone via personal keepsakes, we aim to be purveyors of love, the mediums of fashion and art. positivity and glamour!

Aaron Potts was born and raised in Detroit, MI, where he grew up greatly influenced by the city’s rich music and dance culture, soap operas, beauty pageants and STYLE with Elsa Klensch. He moved to NYC to attend Parsons School of Design where he received his BFA in Fashion Design. He went on to design for Emanuel Ungaro, Anne Klein, Victoria’s Secret, Ellen Tracy, KaufmanFranco and Badgley Mischka. He also lived several years abroad designing for the premiere luxury brand, ESCADA, based in Munich, Germany. 139


140


141


142


143


144


145


146


147


148


149


150


SOUTH

FASHION WEEK 2011

AFRICA INNOCENT NDLOVU PHOTOS - SIMON DEINER

FASHION WEEK 2011-2012

SOUCHA 151


SOUCHA

Photos Simon deiner

Egypt came to South Africa as Cario based fashion designer Soucha showcased his Egyptian inspired collection at Africa Fashio Week recently. The collection consisted of tribal prints, dresses, head pieces, slouchy pants and swimwear in bold and dark colors. 152


FASHION WEEK 2011

153


Photos Simon deiner

154


FASHION WEEK 2011

BUNMI KOKO

155


Photos Simon deiner

156


FASHION WEEK 2011

157


Photos Simon deiner

158


FASHION WEEK 2011

LAQUAN SMITH New York based fashiion designer Laquan Smith did not dissapoint. The talented fashion designer who has dressed Lady gaga, Rihanna and Tyra Banks to name a few showcased his collection at Africa Fashion Week recently. The collection was glamourous, futuristic and edgy with a touch of bling in some outfits. 159


Photos Simon deiner

160


FASHION WEEK 2011

161


Photos Simon deiner

162


HOT BOY

FOX JONES Crédits photos/ Nick Knight / Ricky Day

163


164


HOT BOY

I began as a model with FORD here in NYC then joined TREND Models in Barcelona Spain. Now I try to focus on another passion-acting. Modeling is my first passion b/c I can inspire through the energy in poses I give. Im gifted to touch a persons mind so that they want the garment I wear, & sometimes they want with it(smile). I was born in Chicago, to a spanish mixed mother, so I guess thats were the exotic look comes from. You can find me next on CBS on The 2-2, acting as a gangster. Im inspired by natural beauty such as a sunset, waking up knowing my looks are all natural, Im blessed to be so beautiful (not conceited). Alan Lee of Top Shape Fitness is my Trainer/ fitness agent

FOX JONES 165


V magazine by Nick Knight

166


MODE

GAELLE V

PHOTOGRAPHY/Mario Epanya Stylisme -www.lespitreriesdevanoue.com Maquillage -coiffure .Mario epanya

167


168


169


www.lespitreriesdevanoue.com

170


171

www.lespitreriesdevanoue.com


172


173


www.lespitreriesdevanoue.com

174


175

www.lespitreriesdevanoue.com


176


177


www.lespitreriesdevanoue.com

178


179

www.lespitreriesdevanoue.com


180


181


182


183

www.julienfournie.com

Julien Fournier

MODE


Colorscope

184


185

www.julienfournie.com


186


187


188


189

www.julienfournie.com


190


191


www.julienfournie.com

192


www.julienfournie.com 193

Modele-Rama Diouf @Angelsmanagementparis. Photographe Mario Epanya


194


Mario epanya et Didier Leplat,Organisateur de l’exposition au Chateau de la Loupe 195

visite de fabrice deschamps


Bonnes FĂŞtes Bonnes FĂŞtes

196


ADRESSES UTILES www.obsessionphoto.com www.africasa.com www.esteelauder.fr www.imancosmetics.fr www.gap.com www.h&m.com www.lasourisverte.com www.models.com www.bystylingamsterdam.com www.truecolorsparis.com www.lancome.com www.sephora.com www.aflebijoux.com www.pascalpierrou.com www.ramadiouf.com www.julienfournie.com www.lespitreries devanoue.com www.olay.com www.zara.com www.uniqlo.com www.valanaminerals.com www.lebook.com www.ouadai-cosmetics.com www.nayenka.com www.agorapresse.com www.artank.com

197



Winklermag5SA