Page 1

Le Magazine de la Ville | Juin 2017 | www.wingles.fr

RETOUR EN IMAGES

Bravo aux courageux de la route du louvre Suivez l'actualitĂŠ en direct

#195


SOMMAIRE

Actio vous invite à explorer la forêt P8

Retour en Images

4

Actualités

8

Actio vous invite à explorer la forêt

8

Les institutions n’ont plus de secret pour les jeunes winglois P13

Fenba en beauté avec Tendanse P27

Wingles se construit

Hotline

Une ville fleurie

Dossier

Je te rends service, tu me rends service 9

A mi-chemin d’un programme fidèle et engagé

10

« Intermarché ouvrira le 16 août » 

11

Carrefour

12

Le coin des assos

Nos quartiers s’animent en juillet

12

Fenba en beauté avec Tendanse

Stessy pige pour les jeunes

Les institutions n’ont plus de secret pour les jeunes winglois 13

Mon petit commerce

Thomas Pesquet, une étoile filante

Prix des lecteurs… et des gourmands

14

| Juin 2017 |

3 questions - 3 réponses

29

Quotidien 16

Rencontre avec

Je pense donc je trie

ÉDITEUR Mairie de Wingles | 26, rue Jules Guesde - BP 60065 | 62410 Wingles | Représentée par Maryse Loup DIRECTRICE DE LA PUBLICATION Maryse Loup RÉDACTION - CONCEPTION Service Communication IMPRESSION L’Artésienne - Liévin

2

15

26

27

28

Agenda

30

Tribunes

31


MOT DU MAIRE Comment se prépare le budget communal ?

Le budget est l'acte qui prévoit et autorise les recettes et les dépenses pour une année donnée. Par définition, il est prévisionnel et peut être modifié ou complété en cours d'execution afin de prendre en compte une recette ou une dépense non connue lors de l'établissement du budget primitif (budget supplémentaire ou décisions modificatives). Son élaboration commence bien en amont du vote,. fin octobre.

1/ La lettre de cadrage - octobre 2016 Elle est envoyée à l'ensemble des chefs de service, accompagnée de documents à remplir, provisionnant les besoins pour l'année à venir. La concertation doit être la plus large possible au niveau de chaque service y compris avec l'adjoint relais de l'exécutif et tout autre élu concerné.

2/ Le séminaire budgétaire - 14 janvier 2017 Les remontées des services sont examinées par un Bureau municipal élargi (Maire, adjoints, directeur général des services, des services techniques et des finances) selon nos possibilités financières estimées à ce jour. Si rien n'est définitif, une bonne partie du budget peut déjà être construite ! La sincérité des dépenses et des recettes est ainsi estimée. Il ne s'agit pas de surestimer une recette pour justifier une dépense excessive et inversement. Le séminaire ne fige pas les chiffres qui peuvent encore évoluer en fonction de nouvelles recettes ou de dépenses inattendues et cela jusqu'au vote du budget.

3/ Le D.O.B. - 23 mars 2017 Un vote valide sa bonne tenue dans les deux mois avant le vote du budget. Il fait l'objet d'un rapport portant sur la stratégie financière, les engagements pluriannuels et l'endettement.

5/ L'approbation du compte administratif et le vote du budget communal - 6 avril 2017 Le conseil municipal examine le compte administratif (conforme au compte de gestion du comptable), l'affectation des résultats (les excédents serviront de ressources, notamment pour le remboursement du capital emprunté et la capacité d'autofinancement des investissements) et le budget primitif. A cette occasion, le conseil fixe également les taux de la part communale des impôts locaux (Pas d'augmentation prévue). En fonction des évolutions (recette ou dépense non prévisible lors de la préparation du budget), le Conseil municipal se réunit pour ajuster le budget grâce à des décisions modificatives. En octobre, une évaluation de la gestion de chaque service permet une nouvelle fois un réajustement du budget. Comme chaque année, le budget prévisionnel 2017 a été préparé avec sérieux, minutie. Equilibré, cohérent et sincère, il n'a cependant pas été validé par 17 conseillers municipaux avec les conséquences que cela implique. J'ai donc décidé de saisir le représentant de l'Etat pour l'approbation du budget communal. La réception prochaine de son rapport nous permettra de débloquer cette situation regrettable en lançant les investissements attendus. Je remercie enfin les agents municipaux qui ont assuré le meilleur service public à la population.

4/ La Commission des Finances - 30 mars Cette réunion permet aux élus des différentes sensibilités politiques de prendre connaissance de façon détaillée du compte administratif de l'année 2016 et de la proposition du budget. Celle-ci peut être retouchée en fonction des avis retenus.

Maryse Loup Maire de Wingles

3


RETOUR EN IMAGES BIENVENUE AUX NOUVEAUX NÉS Samedi 1er avril, les bébés nés en 2016 et leurs parents ont participé à un goûter festif préparé par le Restaurant scolaire. Les agents du centre multi-accueil ont proposé des ateliers musicaux aux petits déjà impatients de s’amuser bientôt dans la structure. Les élus présents ont donné en fin de journée un cadeau aux familles pour les accompagner au quotidien.

SPECTACLES À LA RÉSIDENCE AUTONOMIE (EX FPA) Le 1er et 8 avril, les associations wingloises ont animé la Résidence Autonomie. L’Harmonie municipale a d’abord donné une représentation de qualité. Les musiciens ont ensuite partagé un bon repas avec les résidents. Puis, la semaine suivante, les passionnés de Danse et Plaisirs ont enthousiasmé de leurs pas de tango, valse et java le public qui s’est volontiers laissé emporter par le spectacle.

BRAVO AUX COURAGEUX Le crachin glaçant tombé toute la journée du 8 mai n’a pas freiné la motivation des 15 000 randonneurs et marathoniens de la Route du Louvre, largement applaudis par le public winglois ! La Ville remercie chaleureusement les associations impliquées dans l’animation du centre-ville (Zumba, Fenba, stand de photographie), les agents municipaux et tous les bénévoles qui, par leur dévouement ont largement contribué à la réussite de la manifestation.

4

| Juin 2017 |


DU MUGUET ET DES MÉDAILLES Journée de solidarité internationale, la Fête du Travail a réuni les élus municipaux, l’harmonie, les représentants syndicaux et les citoyens attachés aux valeurs du travail. Après le traditionnel défilé, le syndicat majoritaire a remis ses doléances au 1er adjoint Alain Houilliez. L’élu a ensuite distingué d’une médaille, deux agents présents au sein de la collectivité depuis 20 et 30 ans. Le député, Nicolas Bays - accompagné de Mme Brissy, présidente de l’association des médaillés du travail - a également participé à la cérémonie en remettant les médailles d’honneur de l’Assemblée Nationale.

EN SOUVENIR DES VICTIMES DE LA DÉPORTATION Le 30 avril, les Winglois ont rendu hommage aux victimes de la déportation lors de la journée commémorative.

A LA SANTÉ DU VOISIN Le 19 mai, les Winglois ont profité de la Fête des Voisins pour partager un moment convivial autour d'un apéritif ou d'un barbecue auquel ont pris part les élus. La Ville a accompagné tous les organisateurs déclarés pour distribuer des kits à l'effigie de la fête (t-shirt, nappe, verre etc.).

5


RETOUR EN IMAGES 72 ANS DE PAIX Après le défilé des sportifs, les élus municipaux ont formé un nouveau cortège le 8 mai pour célébrer le souvenir de l’armistice du 8 mai 1945. Devant les élus, les pompiers de Wingles, les représentants des associations d’anciens combattants et les citoyens, Maryse Loup a rappelé « que la paix n'est jamais acquise et demandé à chacun de ne pas oublier sa fragilité aujourd'hui ».

VIVRE ENSEMBLE Les résidents du foyer de vie de Grenay ont participé à une journée récréative à la Résidence Autonomie Albert Goudin. Jeux anciens et parties de pétanque ont assuré de nombreux moments d’échanges et de camaraderie.

LES FLÈCHES DES 4 JOURS DE DUNKERQUE Le 9 mai, quelques heures après les coureurs de la Route du Louvre, les Winglois ont encouragé quelques secondes les cyclistes engagés sur l’épreuve des 4 jours de Dunkerque. En effet, lancé à près de 40km/h, le peloton n’a fait qu’un passage éclair aux abords de la commune.

6

| Juin 2017 |


LA GAW EN FINALE Les 13 et 14 mai, la GAW organisait la ½ finale des championnats de France UFOLEP de gymnastique. Parmi les différentes catégories, une équipe de jeunes filles de l’association a tiré son épingle du jeu et s’est brillamment qualifiée pour la finale à Châteauroux. Bravo aux athlètes et surtout à l’organisation impeccable de la compétition grâce à l’engagement des bénévoles de la GAW. Infos et images sur le Facebook « Gym Artistique Wingloise ».

DES MAJORETTES SUR RESSORT Le 8 avril, les troupes régionales de majorettes ont créé une ambiance survoltée au complexe sportif Michel Bernard lors du gala organisé par la compagnie wingloise, les Anna Lee’s.

LE CROSS DES PETIOTS Il n’y a pas que les grands qui peuvent courir ! Pour la première fois, les élèves de CP et CE1 ont participé à un cross au complexe sportif Michel Bernard, le 17 mai. Encouragés par les camarades et les parents, les petits champions se sont surpassés pour boucler les deux tours de la piste d’athlétisme. Tous ont reçu une belle médaille en guise de félicitation.

7


ACTUALITÉS En bref ÎÎ Afin de prévenir et de lutter contre les conséquences d’une éventuelle canicule, les personnes âgées et/ou handicapées vivant à domicile peuvent se manifester afin d’être inscrites sur le registre prévu à cet effet. L’objectif visé est d’organiser et de maintenir un contact périodique avec les personnes concernées et de leur apporter des conseils. Inscription au 03 21 40 42 47. Conditions d’inscription : agé(e) de 65 ans et plus résidant à domicile ou agé(e) de plus de 60 ans reconnu(e) inapte au travail résidant au domicile ou personne en situation de handicap résidant à domicile. ÎÎ Dans le cadre de la semaine bleue, la municipalité et le CCAS invitent les Winglois(e) âgé(e)s de 60 ans et plus, ainsi que leur conjoint(e) (même si celui-ci n’atteint pas l’âge

Actio vous invite à explorer la forêt « Les chroniques de Gliwensbourg » est le nouveau spectacle créé par la metteuse en scène, Emilie Tommasi, et préparé depuis de longs mois par l’association Actio. Mêlant Histoire et univers fantastique, ces balades contées auront lieu les 24 et 25 juin dans la forêt du parc Marcel Cabiddu. Le public sera acteur de cette visite originale et mystérieuse !

de 60 ans) à assister au spectacle revue « Viva Paradis», le dimanche 22 Octobre à 15h, salle Gustave Berthe. A cette occasion, le colis des Anciens vous sera offert (selon les critères d’attribution). Inscription au CCAS du 1er août au 29 septembre 2017 inclus, sur présentation du livret de famille ou de la carte d’identité. Les personnes se déplaçant avec difficulté pourront bénéficier d’un transport, veuillez le préciser lors de l’inscription. ÎÎ Les permanences de l’écrivain public auront lieu les 1er et 3ème vendredis de 14h à 16h sur rendez-vous à prendre au 03 21 40 82 03.

8

| Juin 2017 |

Qui se sent l’âme aventureuse osera traverser la forêt du parc Marcel Cabiddu ? Reporter pour la gazette de Gliwensbourg, vous devrez explorer un milieu naturel encore secret et mystérieux… Peut-être les plus téméraires iront à la rencontre des Créatures et croiseront le chemin de contrebandiers  ! Le nouveau spectacle de l’association Actio s’annonce palpitant. Les 24 et 25 juin, le public sera pleinement acteur d’une balade contée par les comédiens bénévoles mis en scène par la Wingloise, Emilie Tommasi : « Ce projet est né en 2016 avec les balades contées « Balade Archéo » et «Ticket pour le styx ». J’aime ce

projet car j’ai toujours voulu sortir le théâtre des murs, le redéfinir », s’enthousiasme-t-elle. Cette promenade sportive d’une heure au tarif de 7€ par personne s’adresse à un public familial (déconseillée aux enfants âgés de moins de 7 ans et aux personnes ayant des difficultés de déplacement). Plusieurs cessions de l'expédition sont prévues à 14h, 16h et 18h. Un feu de Saint-Jean illuminera également la nuit wingloise le samedi 24 juin à 21h45. Plus d’informations et bande-annonce :  www.actio-scene-cinema.com  www.facebook.com/actio.art


Je te rends service, tu me rends service Prêter un objet, rendre service, accorder du temps à un voisin, une personne en difficulté ou n’importe qui dans le besoin est un acte gratuit et gratifiant. Il est source de bonne relation également. C’est tout l’intérêt notamment du contrat de ville qui vise à réduire les inégalités dans les quartiers prioritaires. Le Conseil citoyen a donc pris l’initiative d’organiser le troc de services et d’objets sur le quartier concerné par la Politique de la Ville mais aussi plus largement sur toute la commune. « Tondre une pelouse, faire des courses, aider à la préparation d’un repas de famille, prêter un fer à repasser etc. sont des petites choses qui améliorent et soulagent le quotidien de nombreuses personnes », explique Sylvie conseillère citoyenne entourée de ses collègues. Concrètement, lorsqu’un participant rend service, il cumule des points. Il pourra alors les utiliser à son tour en cas de besoin.

Une initiative séduisante Pour faire connaître cette nouvelle action citoyenne, le conseil a effectué du porte-à-porte auprès de 800 foyers winglois. Les premiers retours sont largement positifs et suscitent un réel intérêt. Pour bénéficier de cette aide, il suffit de s’inscrire par mail ou par téléphone * auprès du Conseil Citoyen en indiquant les compétences pou-

vant profiter à un Winglois (bricolage, couture, aide aux devoirs, etc.). Le formulaire est également disponible sur la page Facebook du Conseil Citoyen. « Il est important aussi de signaler que les personnes âgées ou handicapées ne seront pas contraintes de rendre service en retour. Néanmoins, les services proposés par la population ne sauraient se substituer à ceux proposés par les sociétés de services à la personne. Il n’est donc pas question de réaliser des prestations médicales par exemple. Par ailleurs, nous n’assurerons pas de service de conduite pour des raisons d’assurance. Enfin, la personne inscrite est libre de proposer ses services quand elle le souhaite », soulignent les conseillers. Il n’empêche que cet élan de solidarité représente un sacré coup de pouce pour des habitants qui n’ont pas toujours la possibilité de trouver des solutions pratiques et économiques. *  06 28 22 09 36  conseilcitoyenwingles@outlook.fr Lors de l’inscription, il convient de présenter un justificatif de domicile de moins de trois mois, d’assurance de responsabilité civile et une pièce d’identité.

9


ACTUALITÉS Les entreprises des ateliers centraux ont interpellé la CALL L’image d’une entreprise passe, notamment, par la propreté des lieux occupés. Soucieux de tenir le parc des ateliers centraux dans un état de salubrité impeccable, les chefs d’entreprise de la zone d’activité se sont réunis pour évoquer les dépôts sauvages. Le manque de respect de certains individus excède les responsables des usines des ateliers centraux et leurs salariés. En effet, régulièrement, des dépôts sauvages s’accumulent à plusieurs endroits et dégradent la zone d’activité. Les services techniques municipaux passent pourtant régulièrement pour nettoyer des terrains appartenant malgré tout à la Communauté d’Agglomération Lens-Liévin. Dernièrement, un entrepreneur de la ZA a même procédé à l’enlèvement de plus d’une tonne de déchets sur une journée ! La Ville a souhaité accompagner les plaignants. Les élus ont ainsi participé à une réunion le 28 avril dernier à l’initiative des chefs d’entreprise. Ces derniers ont invité également les services de la CALL. Ceux-ci se sont engagés à renforcer la sécurité et la propreté du parc dans les semaines à venir. Par ailleurs, la fouille de certains dépôts sauvages a permis d’identifié des individus. D’autres mesures sont à l’étude pour lutter contre ces incivilités.

10

| Juin 2017 |

Je pense donc je trie C’est machinal… Une poubelle est à 10 mètres, mais il est plus simple de jeter ou laisser sur place un déchet, un emballage que de faire un aller-retour de quelques secondes. Les écoliers ont subi cette expérience du 3 au 7 avril. La Police Municipale a mené une action environnementale au complexe sportif Michel Bernard. Chaque jour, une école wingloise s’est rendue sur ce lieu très fréquenté par la jeunesse. Pendant une heure, munis de sacs poubelles, les enfants ont ramassé les détritus aux abords de l’enceinte. Très investis, ils ont néanmoins été choqués par la quantité

ramassée, là où la veille pourtant, d’autres camarades avaient nettoyé les lieux. Ainsi, plusieurs dizaines de sacs ont été constituées de mégots, canettes, bouteilles, papiers d’emballage, etc. Un résultat consternant qui serait bien pire si l’agent du complexe et les services techniques ne palliaient pas non plus ces incivilités qui souillent l’image de la commune. La sauvegarde de l’environnement commence par des gestes simples qui malheureusement pour certains s’avèrent être une mission impossible ? Notre ville propre, c’est l’affaire de tous.

En parallèle, la CALL est intervenue pour mener des ateliers pédagogiques auprès des écoles. Initiation au tri sélectif et astuces de recyclage des déchets ont vivement intéressé la nouvelle génération consciente des enjeux environnementaux.


« Intermarché ouvrira le 16 août »  Les téléphones sonnent, les rendez-vous se succèdent. Christophe Leblanc, gérant du futur Intermarché, rue Pezé est un homme très occupé mais heureux de voir l’aboutissement de son projet professionnel le plus ambitieux de sa carrière. Mi-mai, le dirigeant a fait le point sur l’arrivée prochaine de la nouvelle grande surface. M. Leblanc, que peut-on dire de l’avancée des travaux du futur Intermarché ? Christophe Leblanc : Nous sommes dans la phase de finition. A l’intérieur, le carrelage est posé. Les travaux pour l’électricité et le froid sont achevés. Le parking et le rond-point seront bientôt terminés. Je pense que la fin de chantier sera prévue pour fin juillet pour une ouverture officielle le 16 août.

De quels services bénéficieront vos clients ? C.L.  : Je souhaite que mon commerce soit à échelle humaine. Je ne le veux pas trop grand, et j’ai fait en sorte que la circulation soit fluide avec un parking conséquent et la création d’un rond-point. Ma volonté est également de faire du traditionnel. Je consacrerai donc une large place aux produits frais avec une poissonnerie, une charcuterie, une boucherie, des fruits et des légumes. Dans la galerie marchande, les consommateurs pourront trouver un marchand de chocolats, un salon de coiffure et

un opticien de Wingles qui n’avait pas encore de magasin. Il y aura également un distributeur automatique de billets, un photomaton et un copieur. A l’extérieur, les automobilistes trouveront une station essence équipée d’un système où les clients pourront payer en liquide et une station de lavage dotée d’un rouleau, de nettoyeurs haute pression, d’aspirateurs et d’une borne de gonflage de pneus. En ce qui concerne les cellules extérieures, je n’ai pas d’élément à fournir sur ce sujet. C’est du ressort du groupe des mousquetaires.

Est-ce que vous avez déjà recruté votre équipe ? C.L.  : Dès le début du projet, j’ai passé un contrat moral avec la mairie. Mon obsession est le recrutement de Winglois. Je ressens cette attente puisque je croule sous les centaines de candidatures transmises par la mairie. Je vais créer une vingtaine d’emploi. Malheureusement, je ne peux pas satisfaire tout le monde. J’ai débuté la phase de recrutement début mai pour

l’équipe de managers. Certains sont Winglois mais pas tous car je ne peux pas uniquement embaucher sur ce critère. Je veux constituer la meilleure équipe pour réussir. Je ferai très bientôt une journée de consultation avec la mairie pour le recrutement des employés.

Dans quel état d’esprit êtesvous avant cette ouverture estivale ? C.L. : Je suis très content et fatigué (rire). Je suis content car j’ai bénéficié d’une collaboration avec la mairie qui m’a évité d’éventuels soucis. Madame le maire s’est beaucoup impliquée sur la question de l’emploi. Son adjoint, Alain Houilliez, est présent pour sa commune. Il intervient régulièrement sur le chantier pour s’informer et s’assurer que nous ne rencontrions aucune difficulté. Enfin, c’est l’aboutissement d’un projet ambitieux. Il me tient particulièrement à cœur car je souhaite, à la fin de mon prêt, transmettre ce magasin à mon fils.

Le projet initial prévoyait la création de cellules commerciales à proximité de la grande surface. Si ce projet existe toujours, il s’agira d’une deuxième phase non programmée pour le moment. Il n’y a pas non plus d’information à ce jour sur les enseignes qui s’y implanteront.

11


ACTUALITÉS

Des lignes jaunes avant les passages piétons Le décret du 2 juillet 2015, interdit le stationnement 5 mètres avant les passages piétons. En effet, lorsqu’un véhicule est arrêté à ce niveau, la visibilité des usagers de la route et des piétons est fortement réduite et peut créer des situations dangereuses. Dès lors, en cas de non-respect de ce décret, le contrevenant s’expose à une amende de 135€ pour stationnement gênant. Depuis fin avril, la Ville se met donc en conformité avec la loi en marquant le trottoir d’une ligne jaune de 5 mètres de long et en peignant un panneau "interdiction de stationnement" sur la chaussée à proximité immédiate de tous les passages piétons de la commune.

Nos quartiers s’animent en juillet Le dispositif « Nos Quartiers d’Eté » investit le complexe sportif Michel Bernard du 13 au 28 juillet. Cette opération menée par la Région Hauts-de-France offre un soutien aux associations. Le but est d’intervenir au cœur des quartiers prioritaires des villes en recherchant l’ouverture vers les quartiers voisins pour créer du lien social. Préparées tout au long de l’année par des collectifs d’associations et d’habitants, ces animations s’adressent notamment à tous ceux qui ne partent pas en vacances. Ainsi, de nombreuses activités seront révélées dans le Wingles Action du mois de juillet. Néanmoins, le 13 juillet, journée de lancement, l’organisation d’un barbecue animé (de 18h30 jusqu’à 22h) nécessite une pré-inscription. Il suffit alors de remplir le bordereau et de l’adresser avant le 3 juillet, au complexe sportif Michel Bernard. Plus d'informations par mail : complexe.sportif@wingles.fr ou par téléphone au 03 21 74 61 30.

BARBECUE MUSICAL organisé dans le cadre de « nos Quartiers d’été » à 18 h 30 au complexe sportif. Accueil du public dès 16 heures avec présence de structures gonflables et début du repas à 18 heures 30 jusqu’à 22 heures. Buvette sur place, prix d’un sandwich avec saucisses ou merguez : 2€50 Nom :  Adresse :  Numéro de téléphone :  Nombre de sandwich :

Prénom : 

x 2€50 =

Bulletin de préinscription à déposer au Complexe Sportif, rue Pezé, avant le lundi 03 juillet 2017

12

| Juin 2017 |


Les institutions n’ont plus de secret pour les jeunes winglois Depuis décembre, le PIJ en partenariat avec les établissements scolaires, la Mission Jeunesse, la Mission locale et le CAJ effectue un travail de fond sur la citoyenneté. Après une grande exposition à la salle des Baladins, de nombreux jeunes ont eu l’opportunité de visiter les institutions publiques françaises à Paris en février. Et le 25 avril, les participants ont, cette fois, découvert

les institutions européennes à Bruxelles. En matinée, tous ont arpenté les salles interactives et ludiques du Parlementarium. L’après-midi, les collégiens ont suivi une visite guidée du Parc Mini Europe. Ces actions pédagogiques sont fortement subventionnées par l’État.

DU 10 AU 28 JUILLET 2017 Écoles Blum, Moreau, Berthelot et Blin

DU 7 AU 25 AOÛT 2017 Écoles Moreau et Ferry

Inscriptions

Du 6 au 24 juin inclus au service jeunesse, rue Louis le SŽnŽchal

Semaine 9h-12h / 13h30-16h30 Samedi 9h-12h

Documents à fournir lors de l’inscription

Attestation CAF comportant le quotient familial Attestation CAF d’aide aux temps libres Carnets de vaccinations des enfants.

CENTRE-VILLE DE WINGLES MARDI 20 JUIN : TARIF RÉDUIT

13


ACTUALITÉS

Thomas Pesquet, une étoile filante

Un partenariat avec 30 millions d’amis Un couple de chats, sur la seule lignée, peut donner naissance à 20 000 chatons en 4 ans ! Les stériliser pour éviter leur prolifération garantit la salubrité de la commune. La Municipalité et l'association 30 millions d'amis ont donc établi ce partenariat pour capturer les animaux, les identifier les stériliser et les relâcher dans leur habitat naturel sans leur faire de mal. Les chats continueront à réguler les populations de rongeurs dans les secteurs, sans pour autant reproduire les désagréments liés à la période des amours (miaulements nocturnes, nuisances olfactives, etc...). Des opérations seront prochainement menées par la Police Municipale, avec la collaboration des habitants, des nourrisseurs et le soutien des amis des animaux. N’hésitez donc pas à vous manifester au 03.21.77.79.57 pour participer à ces journées visant à protéger les animaux !

14

| Juin 2017 |

Ils avaient des étoiles dans les yeux. Malheureusement, celle de Thomas Pesquet est passée trop vite pour pouvoir entrer en contact avec lui. Depuis trois mois, les collégiens winglois préparaient cet échange radio, fixé le 5 mai à 11h58, avec l’astronaute français, en orbite dans la station internationale. « Au cours du programme de sciences physiques, les élèves sont amenés à étudier des phénomènes naturels comme la gravité. Nous avons aussi fait des ateliers avec des radios amateurs qui ont expliqué aux enfants les

Breakfast time !

Les élèves de CM2 des écoles wingloises ont pris un petit-déjeuner anglo-saxon au collège Léon Blum du 16 au 18 mai. Servis par les 3è SEGPA, les enfants devaient s’exprimer en anglais. Une façon de se familiariser avec les lieux de leur future enceinte scolaire.

moyens de communication avec l’espace. Enfin, le club d’astronomie de Courrières a prêté une exposition et du matériel sur le sujet », expliquent Eugénie Clerget, professeur de français au collège et Laurent Cartoni, parent d’élève au collège Léon Blum. Le rendez-vous, n’a pas abouti en raison d’un problème de transmission. Malgré la légitime déception des participants, leur fascination voire leur nouvelle vocation pour l’espace et les astronautes représente un beau rayon de soleil pour ce brillant projet pédagogique.


WINGLES SE CONSTRUIT Le Centre Technique Municipal modernisé

Une ville fleurie Les images valent plus que des mots. En mai, les agents du service espaces verts ont planté leurs fleurs cultivées depuis des mois dans les serres municipales (voir le Wingles Action précédent). Leur patience a payé et apporte aujourd’hui beaucoup de couleurs à la commune !

Les fleurs, un bien commun et non personnel

Il n’y avait pas eu de travaux de cette ampleur depuis des décennies. Depuis avril, les agents du CTM profitent d’un lieu de travail entièrement rénové par leurs soins. En effet, la maison des chevilleurs a été réhabilitée pour accueillir le public dans de meilleures conditions et dans le respect des normes des établissements recevant du public. Concrètement, depuis des années, seuls les murs étaient encore viables. Tous les corps de métier et les compétences des agents ont été mobilisés : plomberie, électricité, menuiserie, plâtrerie, etc. Grâce au savoir-faire interne, démontré lors d’une visite inaugurale des élus, La Ville a réalisé un projet à moindre coût et très valorisant. L’ancien local qui servait d’accueil est également en cours de rénovation. A terme, il deviendra un vestiaire et un magasin entièrement sécurisé.

Pendant des mois, les agents des espaces verts ont travaillé d’arrache-pied pour proposer un fleurissement varié et riche pour embellir le cadre de vie des habitants. Malheureusement, leur déception est immense face à l'incivisme de certains riverains qui n’ont pas hésité à saccager leurs efforts en volant ou détruisant les plantations. En images un exemple flagrant et surtout navrant : le 5 mai à 11h30, les mains vertes ont planté trois beaux arums. 15h30, il n’en restait qu’un seul… Ce constat s’applique également pour les jardinières ou les pots accrochés aux candélabres, le monument aux morts et au cimetière. Le chemin vers l’obtention d’une première fleur est encore long…

15


DOSSIER

A mi-chemin d’un programme fidèle et engagé En avril 2014, le groupe Osons Wingles Autrement a remporté les élections municipales grâce à un projet politique porté par et pour ses habitants. Près de trois ans après ce vote de confiance, l’équipe emmenée par le maire Maryse Loup dresse un bilan à mi-parcours sur les engagements concrétisés et sur ceux qu’il reste encore à mener. Le programme respecte l’engagement premier : pas d’augmentation de la part communale sur les impôts.

Sécurité, cadre de vie et environnement Ce qui a été fait

Un mobilier urbain développé Engagement d’un mandat voire plus, la propreté en ville est un travail quotidien. En plus de l’intervention de deux agents du service propreté, les élus ont acheté 11 corbeilles de propreté en centre-ville. D’autres aménagements compléteront d’ici 2020 le dispositif actuel.

Présence régulière de la police municipale dans les quartiers Depuis sa création (en avril 2005), la police municipale de Wingles a été envisagée comme une police de proximité, selon le souhait de la municipalité et des habitants. Si les

16

| Juin 2017 |

agents mènent naturellement une mission de contrôle et de médiation (avec notamment la jeunesse, les voisins), ils ont également renforcé leurs compétences de prévention. Au-delà de la sécurité routière, la Police municipale œuvre auprès des écoles, du collège sur le thème de la sécurité publique : dangers liés à l’internet et les réseaux sociaux, harcèlement ou encore sensibilisation au tri des déchets en coopération avec la CALL. De plus, l’organisation du service permet d’assurer un service de sécurité la nuit sur des jours déterminés de façon aléatoire et confidentielle.


Une circulation fluidifiée Dès les premières semaines du mandat, l’équipe municipale a réglé le problème de la dureté des dos d’âne en ville. De plus, les suppressions des stops rues de Meurchin et Romain Rolland, du sens unique de la fourche du bosquet ont aussi contribué à fluidifier la circulation. Le marché hebdomadaire a été reconfiguré pour permettre aux véhicules d’emprunter désormais la fourche du bosquet. Trois nouveaux parkings ont été créés rues de Savoie, Duplat et Victor Hugo. Enfin, les piétons des rues Léo Lagrange et Florent Evrard et Albert Camus marchent sur des trottoirs qui n’avaient plus été rénovés depuis près de 30 ans.

17


DOSSIER

L’appui de la vidéo pour protéger des lieux sensibles Un dispositif de vidéo protection (à ne pas confondre avec vidéo surveillance) équipe désormais certains bâtiments publics et écoles. Ce dispositif sera étendu jusqu’à la fin du mandat.

Une ville accessible Vivre et bénéficier des mêmes droits que tout citoyen. La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes en situation de handicap incite les municipalités à engager la mise en acces-

18

| Juin 2017 |

sibilité des voiries et bâtiments publics. La Ville a débuté ce vaste chantier en établissant son calendrier pluriannuel Ad’Ap en 2016. Néanmoins, les élus ont intégré auparavant un volet accessibilité à tous les chantiers. C’est pourquoi, des portes automatiques en mairie ou des bornes podotactiles ont été installées depuis 2014.

Restructuration du Centre Technique Municipal (voir page 15) Rénovation de la maison du chevilleur, création d’un magasin mais aussi centre de tri de déchets sont


des réalisations qui permettent aux agents de travailler dans de meilleures conditions de sécurité et de confort.

Un patrimoine municipal rénové C’est peut-être l’aspect le plus marquant, du moins le plus visible de ce mandat pour le moment. Les salles des Baladins, Gustave Berthe, Jean Steffe ont été rénovées en grande

partie (chauffage, électricité, éclairage etc. Ces investissements pour offrir un confort aux utilisateurs (citoyens, associations, écoles etc.) n’ont pas été réalisés à fond perdu puisque chaque réalisation a été pensée pour assurer des économies sur la facture énergétique de la Ville .

En septembre 2016, les Winglois ont également fêté la fin d’un septennat de travaux à l’église Saint-Vaast en compagnie de l’évêque d’Arras Monseigneur Jean-Paul Jaeger : « La volonté d’entretenir une église, de lui donner sa place, est un signe de rassemblement et d’unité », soulignait le représentant du culte catholique. Enfin, des opérations moins clinquantes mais aussi importantes ont été menées au complexe sportif, au dojo ou encore dans les écoles (désamiantage).

Ce qu’il reste à faire Î Prolongation du dispositif de vidéo protection des lieux sensibles. Î Mise en accessibilité des bâtiments publics (début des travaux cette année). Î Mise en conformité du patrimoine municipal à poursuivre. Î Achat de véhicules propres. Î Lancement d’une révision complète de l’éclairage public (les diagnostics ont été établis après une étude en 2015, la phase opérationnelle débutera en 2017).

19


DOSSIER

Solidarité, Citoyenneté et Action Sociale Ce qui a été fait Lutter contre l’isolement Le CCAS a mis en place la commission fil d’argent. Composé d’élus, d’agents et surtout de personnes issues de la société civile, ce groupe de travail explore de nombreuses initiatives pour rompre avec l’isolement de certaines personnes. Un forum sénior a notamment été créé en 2016 pour informer de toutes les possibilités offertes aux winglois seuls de s’insérer dans la vie locale et nouer des liens avec la population.

Favoriser la démocratie participative Madame le maire et son équipe souhaitent inscrire leurs projets pour et avec les Winglois. De nombreuses commissions telles que les conseils de crèche ou des citoyens (dans le cadre du contrat de ville 2015-2020 porté par la Politique de la Ville) ont vu le jour depuis deux ans. La Ville a également relancé les Contrat Locale de Sécurité (CLS).

20

| Juin 2017 |

En effet, les habitants volontaires s’approprient, depuis 2016, des thématiques comme la propreté, l’embellissement, les fêtes, la solidarité et la sécurité. Après un temps de réflexion et d’échanges, des actions seront mises en place dans la deuxième partie du mandat.

Par ailleurs, la majorité municipale favorise désormais l’échange avec la population en accordant un temps de parole au public présent lors des conseils municipaux. La transparence de la vie municipale est d’ailleurs renforcée grâce au nouveau site internet où chaque citoyen peut


consulter les compte-rendus des séances plénières rapidement. Enfin, la Mission Jeunesse, nouveau service s’inscrivant avec l’inauguration d’un Point Information Jeunesse, s’attache depuis 2016 à promouvoir la citoyenneté auprès des enfants et adolescents grâce à la création d’une exposition et de visites organisées dans les institutions publiques françaises (Paris) et européennes (Bruxelles). La finalité de ce travail est la création d’un conseil de jeunes pleinement investi dans les affaires communales.

Ce qu’il reste à faire Î Organiser des tournées de quartier par l’équipe municipale pour renforcer la proximité avec les habitants (prévu cette année). Î Encourager la création d’une épicerie, de jardins et vergers partagés et solidaires. Î Créer une maison des Solidarités. Î Création des conseils de jeunes et de Sages. Î Poursuite de la consultation citoyenne sur les projets communaux.

21


DOSSIER

Jeunesse, Culture et Sport Ce qui a été fait Développer l’accès aux nouvelles technologies par la dotation progressive de tableaux blancs interactifs Chaque école équipe petit à petit les classes d’un matériel plus contemporain grâce à la subvention apportée par la Ville et à la dotation du député de la 12e circonscription, Nicolas Bays, à la caisse des écoles.

La chance aux jeunes Donner une chance aux jeunes winglois de bénéficier d’une première expérience professionnelle. Chaque été, la collectivité engage des contrats saisonniers pour garantir le même niveau de service public. Ainsi, le recrutement a été revu à la hausse (+50%) avec pour objectif une parité homme-femme dans la mesure du possible.

22

| Juin 2017 |

Création d’un Point Information Jeunesse Cet accueil labellisé a ouvert en mai 2016 à la maison de quartier Nicolas Boileau. Il s’agit d’un lieu d’informations et d’échanges ouvert à tous (étudiants, salariés, scolaires, demandeurs d’emplois…). Un agent accompagne le public et répond à des interrogations dans les domaines de l’enseignement, l’emploi, les métiers, la formation continue, le logement, la santé ou encore diverses démarches administratives, sport et loisirs….

Rendre le complexe sportif aux lycéens, écoles et associations Salons, manifestations culturelles et municipales accaparaient jusqu’en 2014 le complexe sportif Michel Bernard au détriment des associations et des établissements scolaires. Depuis, les manifestations non sportives ont été supprimées à l’exception de

celles en faveur de l’emploi (forum de la défense, étudiants) et le salon Artena. De plus, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, les enfants ont la possibilité de découvrir de nouvelles activités sportives en fin de journée grâce au dispositif « Sport à la carte ».

Un mur d’escalade et un nouveau club Se dépasser et grimper vers les sommets. Voici la possibilité offerte aux établissements scolaires grâce à la mise en place d’un nouveau mur d’escalade. Cette nouveauté a suscité l’intérêt des passionnés de la grimpe puisque le club Alpin de Wingles est né et compte près de 50 adhérents.

Développer l’E-administration La Ville mesure les enjeux de développement des services administratifs en ligne. C’est pourquoi un nouveau site internet a vu le jour en avril 2016. Sur www.wingles.fr, la population a la possibilité d’entrer en contact avec l’administration : prise de rendez-vous avec les services, les élus), accès à différents formulaires pour fluidifier les procédures en mairie et depuis janvier, mise en place du paiement en ligne pour les prestations assurées par le centre multi-accueil Jacques Prévert. Pour la réservation et le


activités comme l’up-cycling, les mineurs âgés de 12 à 17 ans se sont appropriés ce lieu. Le CAJ a fêté en 2016 ses 10 bougies grâce à une fresque et une exposition conçues par les résidents. Véritables lieux de refuge, les bâtiments situés rue Louis le Sénéchal accueillent depuis peu une permanence du planning familial.

La salle des Baladins, un lieu de vie réhabilité

paiement des repas au Restaurant scolaire, ce projet sera lancé dans quelques mois.

Sécuriser les abords des écoles La sécurité des enfants et des parents aux heures d’entrée et de sortie des écoles est une priorité. C’est pourquoi, la Ville a notamment créé un aménagement piétonnier à l’école Auriol-Joly et a encouragé

l’initiative des parents vigilants à l’école Jules Ferry. La municipalité continuera de prendre ses responsabilités sur ce thème dans les prochains mois.

Un CAJ boosté par ses jeunes Une restructuration et une campagne de promotion auprès des jeunes ont permis d’augmenter la fréquentation du Centre Animation de Jeunes. En menant de nouvelles

Elle est belle mais elle est surtout fonctionnelle ! La rénovation de la salle des Baladins permet à la Ville de proposer des nouveaux culturels rendez-vous au public  : les spectacles de théâtre n’auraient pas eu le même écho sans le nouvel équipement sonore installé en 2016. 37 manifestations en 2016 et 60 en 2017 occupent le planning de cette salle devenue incontournable.

Ce qu’il reste à faire Î Î Î Î

Création d’un city stade multisports (prévu en 2017). Développement des actions de prévention routière en famille. Création d’un espace public numérique accessible à tous. Reprise des activités « sport en famille ».

23


DOSSIER

Finance, action économique et intercommunalité Ce qui a été fait Un taux d’endettement diminué -28%. L’endettement de la commune est passé de 542€ à 391€ par habitant. La majorité municipale n’a pas eu recours à l’emprunt pour pouvoir financer des projets structurants et à forte valeur ajoutée pour l’avenir de la commune.

Pas d’augmentation de la part communale sur les impôts locaux. Tout est dans le titre ! Par ailleurs, le groupe Osons Wingles Autrement a supprimé la taxe d’aménagement sur les abris de jardin.

24

| Juin 2017 |

Baisse des indemnités des élus. Elue vice-présidente à la Communauté d’Agglomération Lens-Liévin, Maryse Loup a renoncé à ses indemnités de maire. L’enveloppe globale des indemnités des élus a également été revue à la baisse de 28% par rapport à 2013.

Une Ville qui s’appuie sur ses partenaires La présence de Maryse Loup à la CALL permet à la Ville de mieux s’informer des évolutions et des enjeux du territoire. De plus, les liens permanents ont contribué à favoriser des projets structurants sur la commune. Ainsi, l’assainissement, compétence de l’intercommunalité,

a été effectué rue du Clair et sera réalisé dans les semaines à venir rue Gabriel Péri. Mais le dossier le plus attendu est certainement l’arrivée de la Fibre optique depuis 2017. Tous les foyers ne pourront pas être raccordés en une seule fois mais déjà plus de 800 ont la possibilité de souscrire à un contrat avec leur opérateur (voir P29). Cette avancée technologique est arrivée trois ans avant la date initiale grâce à l’intervention de la Vice-Présidente de la CALL. Ville d’eau, Wingles assure aussi l’approvisionnement en eau potable de près de 20% des besoins de la population de la CALL. Ainsi, des travaux de doublement de canalisation sont en cours de réalisation en ville. Consciente du désagrément, la Ville a néanmoins profité de ce chantier pour refaire les voiries de l’intégralité des rues touchées (Pont-levis, Dauchez, 8 mai 1945) grâce à une participation à 50% de Véolia, le maitre d’ouvrage. Par ailleurs, l’eau a réservé aussi son lot de problèmes suite à des orages violents en 2016. Face aux inondations, les élus ont œuvré pour trouver des solutions comme l’intervention du syndicat de dessèchement du Flot de Wingles (souscription


d’un partenariat avec une association pour nettoyer et entretenir des tronçons) et projet de création avec la CALL d’un bassin d’eau à proximité du complexe sportif pour délester les eaux de la rue Lamendin en cas de fortes précipitations.

Le combat pour l’emploi impossible sans cohésion Egalement présidente du SIVOM d’insertion, Maryse Loup s’implique en faveur de l’emploi. Outre les missions quotidiennes de l’établissement (aide au retour à l’emploi, à la

formation et à la mobilité, gestion du RAM etc.), la première magistrate a souhaité dès 2014 un rapprochement de la structure avec la Mission Jeunesse et la Mission locale. Les trois entités coopèrent notamment dans le cadre du contrat de Ville. Huit ateliers ont été conjointement organisés en faveur des quartiers prioritaires depuis 2016. Le dernier en date a concerné la mise en place d’une formation au métier de la sécurité offerte à 12 personnes (lancement au 1er juin). Par ailleurs, avoir son permis de conduire est souvent un critère essentiel d’embauche. Dans ce sens, depuis 2014, 66 personnes ont obtenu le précieux sésame (Permis B, Fare 4, Fare 5, PPB etc.) grâce à un financement assumé à 100% du SIVOM d’insertion. En 2017, 15 nouvelles personnes sont suivies.

Ce qu’il reste à faire Î Poursuite de la mutualisation des moyens avec d’autres communes. Î Poursuite de la lutte contre le chômage. Î Poursuite du nettoyage du Flot de Wingles.

25


RENCONTRE AVEC

Stessy pige pour les jeunes Elle a trouvé sa voie et souhaite aider les jeunes parfois en manque d’information. A 21 ans, Stessy Corailler a été embauchée en service civique au Point Information Jeunesse pour accompagner la responsable de la Mission Jeunesse. Animatrice, elle est chargée de renseigner le public sur différentes thématiques liées à la jeunesse : santé, logement, formation, emploi etc. : « J’ai accepté la mission proposée par la Ville car j’y vois le moyen de partager mes expériences et d’enrichir mes compétences. Je me destine à devenir éducatrice spécialisée. Etre au contact d’un public jeune correspond donc à mes attentes », explique la jeune wingloise titulaire d’un Bac S au lycée Voltaire. Après avoir pris ses marques, Stessy va notamment s’attacher à promouvoir l’opération sac à dos auprès des 16-25 ans. « Il s’agit d’un coup de pouce financier versé par le Département pour

26

| Juin 2017 |

permettre aux jeunes de partir en vacances ». Pour toucher un maximum de Winglois, l’animatrice s’est déjà rapprochée de la Mission locale et contactera le lycée et la maison des lycéens pour obtenir sur place des permanences. Stessy est présente au PIJ (Maison de quartier Nicolas Boileau) du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30. Le PIJ sera ouvert en juillet et fermé en août. Attention, le fonctionnement du PIJ prévoit un volume horaire de 20h minimum. Ce volume ne correspond pas à des horaires fixes d’ouverture. Si l’animatrice est amenée à se déplacer dans le cadre de sa mission, le PIJ sera fermé. Pour vous assurer de la présence d’une personne au Point Information Jeunesse, vous pouvez téléphoner en amont au 03 21 40 33 78.


LE COIN DES ASSOS

Fenba en beauté avec Tendanse Les Winglois aiment la danse et quelques associations proposent à la population de partager leur passion pour le Bachata, danse de couple, orientale ou encore country. Tendanse est une jeune association, née en octobre 2016. Elle propose justement un mélange de ces danses à travers une nouvelle discipline, la Fenba : « Nous proposons deux créneaux d’une heure au complexe sportif Michel Bernard le mardi et vendredi de 20h15 à 21h15. C’est un moment de détente accessible à tous », explique la présidente, Roxane Pecqueur.

De la danse au défilé Attention car cette bonne humeur est contagieuse. Les commerçants locaux n’ont pas hésité à soutenir l’association quand il s’est agi de relancer le concours de miss le 22 avril. En prêtant des tenues de défilé, en distribuant de nombreux lots et en préparant les huit candidates, ils ont permis aux 70 spectateurs de profiter d’un beau concours à la salle Gustave Berthe. A l’issue de cette soirée, Chloé, lycéenne de 17 ans est donc devenue la première miss coquette de Wingles. Et elle ne sera sûrement pas la dernière !

Une association impliquée Le public a eu l’occasion de découvrir l’enthousiasme des danseurs à l’occasion du Village des associations, à la cérémonie des trophées des meilleurs sportifs et dernièrement à la Route du Louvre : « nous essayons de nous faire connaître petit à petit. Nous sommes désormais 24 adhérents et l’ambiance est excellente puisque les danseurs souhaitent s’impliquer encore plus dans les manifestations municipales ».

Envie de vous laisser tenter par quelques pas ? Informations auprès de la présidente Roxane Pecqueur au 06 19 36 04 36 ou sur la page Facebook de l’association Tendanse.

27


MON PETIT COMMERCE

Prix des lecteurs… et des gourmands En partenariat avec le quotidien La Voix du Nord, la Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat a organisé une soirée à Arras pour récompenser des artisans locaux. Et parmi les six catégories, la boulangerie-pâtisserie-chocolaterie « Aux douceurs sucrées » a remporté le trophée des lecteurs. Une belle reconnaissance pour la famille Elouard installée sur la commune il y a bientôt 4 ans. Assurer la relève d’une institution comme la pâtisserie Wattrelot, présente dans le centre-ville depuis 35 ans, était un pari risqué. Et pourtant, à 25 et 29 ans, Delphine et Mathieu n’ont pas hésité une seconde pour acheter le commerce : « Nous avons pris 4 ans pour monter ce projet. Une journée de visite a suffi pour choisir ce lieu. Se faire connaître et reconnaître est un long travail mais nous sommes patients. En plus, les gens nous le rendent bien », explique le boulanger originaire de Normandie. La répartition des tâches de cette entreprise familiale est simple : Mathieu se lève à 2h du matin pour préparer les produits mis en vente dès 6h30. Delphine s’occupe de la vente et de l’administratif. Et leurs enfants goûtent et valident les produits dans les ateliers ! La famille est aidée par Vanessa au comptoir et Vincent aux fourneaux, deux emplois à temps plein pérennisés.

La reconnaissance du public Ce parcours exemplaire a touché les lecteurs du quotidien régional. Ils ont ainsi voté pour le commerce winglois lors des Trophées de l’Artisanat. « Nous avons appris cette invitation seulement deux jours avant cette soirée. Et nous ne savions pas non plus que nous serions distingués », explique le couple lui aussi touché et fier de recevoir ce prix. « Vivre de notre passion et voir que les sacrifices payent, nous incite à poursuivre nos efforts et proposer à la clientèle des produits toujours plus qualitatifs ».

Bénéficier de nombreux commerces de proximité est une chance. Les Winglois ont l’opportunité de goûter aux savoir-faire de 6 boulangeries-pâtisseries sur la cité. Profitez !

28

Aux douceurs sucrées 40 rue Jules Guesde Tél. : 03 21 69 50 73

La corbeille à pains 20 rue Florent Evrard Tél. : 03 21 37 30 60

La Wingloise 11 rue Voltaire Tél. : 03 21 69 52 82

Boulangerie Ryckebusch 151 rue Gabriel Péri Tél. : 03 2 69 52 28

La flûte enchantée 48 rue Emile Basly Tél. : 03 21 69 50 92

Le Mille-feuille 20 Rue Romain Rolland Tél. : 03 21 29 44 73

| Juin 2017 |


HOTLINE

3 questions - 3 réponses

Comment créer un compte Ameli ?

La rubrique « 3 questions - 3 réponses » donne la parole aux Winglois. Vous avez la possibilité de questionner vos élus en permanence ou en envoyant un mail à communication@wingles.fr ou par courrier en mairie à l’attention du service Communication.

Pour faciliter les démarches en santé, l’Assurance Maladie de l’Artois propose de créer un compte Ameli : un espace personnel disponible 24h/24 et 7j/7.

Je n’ai pas reçu ma carte d’électeur. Pourquoi ? Juste avant les élections présidentielles, la mairie a reçu en retour de courrier plus de 500 cartes d’électeur non distribuées. En effet, lorsqu’une personne déménage sans changer de commune, elle doit avertir le service Élections pour permettre l’envoi de la carte à la bonne adresse. En cas de déménagement vers une autre ville, si le citoyen ne s’inscrit pas dans son nouveau lieu de résidence, alors il sera toujours sur les listes électorales de son ancienne habitation. Il n’est pas trop tard pour récupérer sa carte en mairie pour les élections législatives qui auront lieu les dimanches 11 et 18 juin 2017.

Quand serai-je raccordé à la Fibre ? Comme indiqué en novembre 2016 des travaux ont été effectués en fin d'année pour couvrir l'intégralité de la commune. Madame le maire, lors de la cérémonie des Vœux tenue le 20 janvier dernier, a rappelé que la commune bénéficiera de cette innovation en 2017, soit trois ans avant la date prévue. Alain Debuisson, adjoint aux affaires financières et économiques, a précisé dans le film rétrospectif de l'année 2016, que les premières souscriptions devraient intervenir au deuxième trimestre 2017. Sur près de 4000 foyers, près de 800 sont d’ores et déjà éligibles à la Fibre (chiffre fourni par la CALL en avril). Néanmoins, le processus de raccordement est long et ne permet

pas d’offrir cette technologie à tous les habitants en même temps. La mairie a facilité l'arrivée de la Fibre mais rappelle également qu’elle ne maîtrise pas les aspects techniques et commerciaux des fournisseurs d'accès à internet. Sur ce point, les opérateurs ne manqueront pas de vous informer le plus rapidement possible. Vous pouvez également suivre l’avancée des travaux de raccordement sur le site : https://boutique.orange.fr/ eligibilite/

Quand sera réparé l’éclairage public du secteur Cacherat ? Depuis le 24 mars, les riverains des rues Zéphir Fournier, Émile Cacherat, Léo Lagrange, 19 mars 1962, du Pronet, Charles Lancry ne bénéficient plus d'éclairage public suite à un incendie d'origine électrique sur le câble d'alimentation ENEDIS. Le concessionnaire a procédé, le jour même, à la mise en sécurité du poste d'éclairage public de la rue du 19 mars 1962. Les Services Techniques relancent quotidiennement ENEDIS pour connaître la date de remise en service du réseau. Une réponse d'ENEDIS, le 24 avril, précise que l'entreprise n'est toujours pas en mesure d'avancer une date, tout en nous confirmant que le délai d'intervention sera long. Consciente de la gêne occasionnée, la Ville regrette cette situation indépendante de sa volonté et sans moyen de recours possible. Les Services Techniques poursuivent leurs relances jusqu'à l'aboutissement de leur démarche.

A quoi sert le compte ameli ? ÎÎ Suivre vos dépenses de santé : Consultez vos remboursements en temps réel, retrouvez et enregistrer vos relevés mensuels. ÎÎ Effectuer des démarches sans vous déplacer : Obtenir une attestation de droits ou d’indemnités journalières, demander une carte européenne d’assurance maladie. ÎÎ Faire ses déclarations en ligne  : Sur Internet, votre compte ameli vous permet de mettre à jour votre situation en quelques clics  : déclarer une nouvelle adresse, une naissance, la reprise d’un emploi ainsi que la perte ou le vol de votre carte Vitale. ÎÎ Échanger par mail avec la CPAM. ÎÎ Bénéficier d’un espace de prévention adapté à votre âge et à votre situation. Comment ouvrir votre compte ? Il suffit de se connecter sur le site internet ameli.fr en cliquant sur « ouvrir mon compte » ou sur l’application ameli disponible sur smartphone et tablette et de demander un code provisoire. Muni de ce code, rendez-vous sur ameli.fr ou sur l’appli ameli pour finaliser votre inscription.

29


QUOTIDIEN Naissances ÎÎ Léna Giszewski (16/03), Assia Ouchraa (17/03), Samael Kincel (26/03),

Agenda Lundi 5 juin

Mercredi 21 juin

Collecte de sang par l’EFS

Charly Colmant (06/04), Kelly Davaine

Tournoi de football Jeunes, par le SCPPW

(07/04), Nathan Dernoncourt (11/04),

Samedi 10 juin

Clara Lecocq Pecou (26/03), Giulhia Verbeke (02/04), Elio Verron (03/04),

Cilia Baaziz (13/04), Calvin Ruelle (13/04), Eloan Delecolle (19/04), Inès Thuillier (25/04), Ibrahim Briki (27/04),

9h - Complexe sportif Michel Bernard

8h - ZAL du Pronet

Marché aux puces, par le Comité de Secteur Sud-Ouest 9h - Complexe sportif Michel Bernard

soeuvres (29/04), Noha Chabé (01/05),

Tournoi amical de tennis de table, par le CLLTT

Elsa Dubart (01/05), Lyna Schmidt

15h30 - Salle des Baladins

Cléa Vanackere (27/04), Simon De-

(03/05), Noah Guisgand ( 08/05), Elsa Ledru (12/05)

Décès ÎÎ Claudine Bossart, Maria Woroniak,

Lez’Arts délirent, restitution des ateliers arts plastiques, école de musique et bibliothèque, par le service culturel

Dimanche 11 juin

1er tour des élections législatives

Complexe Sportif Michel Bernard

Samedi 24 juin 7h - Rue Brossolette

Marché aux puces par ACLW 19h - Salle Berthe

Repas dansant, par la WAC

Les 24 et 25 juin Parc SIAEV

Les chroniques de Gliwensbourg, par Actio (voir page8)

Dimanche 25 juin 15h - Salle Gustave Berthe

Loto, par la WAC

Lundi 26 juin

Complexe sportif Michel Bernard

Samedi 17 juin

Challenge inter-écoles « Les Winglades », par le service des Sports

Letroy, Christophe Payen, Paulette

Challenge de football Alain Cordier, par le SCPPW

Samedi 1er juillet

Husson, Michèle Bal

Du 17 au 20 juin

Intervilles Douvrin, Billy-Berclau et Wingles

Mariages

Fête foraine

Dimanche 2 juillet

ÎÎ Cédric Bultez et Lydie Specq

2e tour des élections législatives

Cyrille GEORGE, Claude Vantrepotte, Zofia Jaskolski Alfréda Thobois, Louis

9h - Stade Danel

Centre-ville

Dimanche 18 juin

10h30 - Monument aux morts

Commémoration de l’appel du 18 juin du Général de Gaulle

Anniversaires du FPA ÎÎ En mars : Denise Godart. ÎÎ En avril : Danielle Duriez. ÎÎ Bekey Dabach et Isabelle Ajnik

30

| Juin 2017 |

De 9h à 18h - Base de loisirs

15h - Salle Berthe

Loto, par la WAC.


Sous réserve qu’ils ne soient ni diffamatoires, ni injurieux, les textes proposés par les groupes politiques ne subissent aucune retouche d’ordre orthographique ou grammaticale. Le droit d’expression dans le bulletin municipal s’effectue dans les limites des affaires municipales qui relèvent des compétences du Conseil Municipal.

TRIBUNES

OSONS WINGLES AUTREMENT

LE RENOUVEAU WINGLOIS

Au cours du conseil municipal de mars, une nouvelle opposition s’est déclarée et s’est inscrite dans notre paysage de gestion communale. Issue de la majorité sortie des urnes en 2014, ce petit groupe de huit élus, au mépris des intérêts des citoyens winglois, s’est allié à l’opposition naturelle pour ne pas voter le budget auquel il avait pourtant pleinement contribué lors de sa préparation… Gouvernés, pour la plupart, par des intérêts personnels, leur conduite a donc abouti à mettre momentanément en péril : - le salaire des agents du SIVOM d’insertion et du parc Marcel Cabiddu ; - l'équilibre financier des associations par le non versement de leur subvention ; - les investissements nécessaires au développement de la ville (éclairage public, citystade, etc…) Ce ne sont que quelques exemples et VOUS, WINGLOIS, jugerez. Cette conduite irréfléchie du nouveau groupe d’opposition est contraire au sens donné à sa déclaration du 23 mars 2017 : « les habitants de notre commune sont la seule motivation et doivent rester les seuls bénéficiaires de notre démarche » Afin de ne pas rentrer dans uwne nouvelle démarche de chantage initiée dans les mêmes conditions en 2016, Madame le Maire a saisi la préfecture. Celle-ci a confié la mission d’étude à la Chambre Régionale des Comptes qui va s’attacher à examiner ligne par ligne notre budget avant de remettre ses recommandations à M. le Préfet. Le groupe « Osons Wingles Autrement », qui a présenté un budget équilibré et sincère, ne souffre d’aucune crainte quant aux conclusions de la CRC. Notre seule inquiétude réside dans le retard pris dans les actions à entreprendre pour notre ville et nos concitoyens dans cet exercice budgétaire. Les allégations des oppositions concernant les ambitions de la majorité pour l’avenir de la ville, et la reconnaissance affichée de ces mêmes oppositions pour le travail réalisé sur le budget 2017, aboutissent pourtant au rejet de ce même budget. Pour envisager l’avenir il serait bon d’être cohérent Mmes et Ms de l’opposition en ne mettant pas au point mort les ambitions de notre projet plébiscité dans les urnes en 2014.

Force est de constater que le climat politique Winglois essuie en cette période une tempête inédite. Depuis les élections de 2014, le conseil municipal était composé d’une majorité à 21 élus et de deux oppositions : en avant pour l’avenir de Wingles, 3 sièges, et nous-mêmes, le Renouveau Winglois, 5 élus. Mars 2017 a vu la donne changer, avec le retrait de 8 personnes du groupe majoritaire pour créer leur propre alliance. Nul besoin de calculatrice pour se rendre compte que Madame le Maire ne dispose plus que d’une « majorité » relative : 13 voix sur 29. Il est bien évident que cette situation ne peut perdurer et qu’il faudra trouver une solution pour qu’une majorité légitime émane et que les décisions nécessaires au bon fonctionnement de la ville (ainsi qu’à son amélioration) puissent se faire. Nous entendons l’inquiétude des Winglois qui s’enquièrent de leur sort et de celui de leur ville. Malgré un manque évident de communication sur le sujet, nous tenons à rassurer les habitants, il n’est pas question de mise sous tutelle de la commune. Nous déplorons en revanche, dans ce climat de scission, la décision du groupe « majoritaire » de vouloir faire passer en force un budget retoqué par 17 voix contre 11. Une sorte de 49.3 local, préféré à la discussion et la co-construction. Difficile d’y voir un pas en avant ou une volonté de changement après une remise en question clairement exprimée par ce vote.

EN AVANT POUR L’AVENIR DE WINGLES

L'ALLIANCE POUR WINGLES

WINGLES VA MAL Après toutes les discordances dans le conseil de la majorité : nous« en avant pour l’avenir de Wingles»: nous avons pu constater le mécontentement des Winglois aux élections présidentielles. Nous ne pouvons laisser notre ville partir dans la haine, l’insécurité, elle mérite mieux. Citoyens Winglois venez nous voir, ensemble nous apporterons des solutions pour que notre ville redevienne celle que nous avons connue les années antérieures. Il faut écouter les citoyens pas seulement lorsque des élections approchent !.Savoir tenir ses promesses. Nous rappelons le tableau de vote présidentiel à Wingles Macron 35,29% LE PEN 64,71% nul et blanc 9,92% : Des scores vertigineux, nous ne pouvons ignorer l’inquiétude, le mécontentement et la colère de nos concitoyens, il est temps de se serrer les coudes si ne voulons pas la violence et des excès en tous genres. Ensemble nous pouvons faire de bonnes choses. Nous sommes présents à la salle Steffe les 2éme et 4éme lundi du mois à partir de 18h30 ou mail. «enavantpourlavenirdewingles@gmail. com» Pour info, nous aurons une mutuelle communale :«association Mandarine»celle-ci devrait être mise en place pour la fin de l’année. D’autres villes s’épanouissent pourquoi pas nous, nous avons tout pour rendre les Winglois heureux. Monsieur Emmanuel Macron, vous avez les manettes de la France, vous n’avez pas le droit à l’erreur, ainsi que nos députés ils devront être constructifs et intelligents.

Dans un courrier en date du 17 mars 2017, et après mures réflexions, nous avons acté nos désaccords avec le groupe majoritaire en créant «L’Alliance pour Wingles». Ce groupe est composé de cinq conseillers municipaux, qui d’ailleurs se sont tous vu retirer leur délégation suite à la création de ce groupe, Stéphanie LANGOWSKI, Karine DERACHE, Christine NOWARA, Emmanuel PAVY, Abderrahman EL AQUR. De trois adjointes, Karine GAROT, Viviane RITTER et Annie PATTIN. «L’Alliance pour Wingles» unie des forces divers gauche et d’autres issues du mouvement «En Marche». Sachez que nous ne voulons pas être une opposition stérile et souhaitons bâtir un dialogue constructif avec l’ensemble des formations politiques de ce conseil municipal afin d’éviter toute dérive qui conduirait Wingles vers l’impasse. Pendant que Madame le Maire elle, se cantonne à un rôle de gestionnaire du quotidien, nous, nous voulons tracer l’avenir de Wingles. Nous n’avons pas voté le budget 2017 comme deux autres formations politiques car ce budget ne nous paraît pas sincère (soit dit en passant, deux conseillers de la majorité municipale ne l’ont pas voté non plus!!). Depuis le séminaire budgétaire début janvier, beaucoup de réajustements, de chiffres différents, de décisions politiques auxquelles le groupe n’adhère pas, bref du rafistolage permanent avec des explications floues! Mme le Maire a présenté son budget dans les derniers délais légaux, pensant peut-être nous influencer? Notre groupe a pris ses responsabilités, laissons maintenant la Chambre Régionale des Comptes rendre son verdict. Il est temps que Mme le Maire prenne ses responsabilités dans ce qui lui arrive. En deux ans, le budget 2016 retoqué dans un premier temps puis voté en deuxième présentation, le budget 2017 non voté et une majorité éclatée qui lui fait perdre la majorité absolue au conseil municipal. Voilà le bilan politique du Maire. Le temps est venu de passer la main. Suite aux résultats des élections présidentielles sur Wingles, nous souhaitons réagir. Vous rencontrer, écouter votre colère, en discuter. Notre groupe se réunit tous les lundis dès 18h30 au foyer Jean Steffe. Vous pouvez nous suivre sur notre page Facebook:«L’Alliance pour Wingles».

Il n’en est pas moins que les problèmes quotidiens continuent et que nous restons à votre écoute pour les faire remonter. Interpellés, nous sommes allés rencontrer des riverains de la rue G. Péri, soumis à une nuisance sonore provoquée par la rocade minière. Nuisance de plus en plus importante du fait de l’augmentation du trafic routier, de l’absence d’un mur anti-bruit, mais aussi d’un récent élagage, diminuant la barrière sonore végétale. Ces habitants se battent depuis près de deux ans pour que l’on s’intéresse au problème, toujours en attente de relevés de décibels pour attester et mesurer cette nuisance. Certes cela demande du temps et probablement l’intervention d’instances autres que celles de la communes, mais nous ferons entendre leurs voix en mairie et ailleurs, jusqu’à ce qu’une solution pérenne soit trouvée.

31


LEZ’ARTS DÉLIRENT RESTITUTION DES ATELIERS ARTS PLASTIQUES, CONTE ET MUSIQUE

INFORMATIONS : MAISON DE LA CULTURE ET DES LOISIRS - 03 21 40 98 93

Wingles Action - Juin 2017 N°195