Page 1

-

Couverture/sommaire -

Débat 4 pages

-

Rubrique nécro

-

Rubrique screenshots d’archive

-

Une page d’actu

-

Une page interview

-

Une page chroniqueur invité

-

2 pages tourisme

1


L’actu qui tue -

Les MAJ Mise à jour du 2 février 2014 : -

Concernant les supports d'armure : o

Les épées s'affichent désormais correctement lorsque la qualité de rendue est réglée sur "fast"

o

Il est maintenant impossible de poser une armure sur un portoir lorsque l'on est pas allow dans le cubo

o

Les harpons et les arcs peuvent maintenant être placé dans l'emplacement "arme"

Ajout d'une interface de sélection d'arène (touche 'P' par défaut) o

Comme pour les arènes, cette interface n'est accessible que depuis Stendel

-

La touche 'W' (par défaut) permet de monter et de descendre de la dernière monture utilisée.

-

La carte Nimps a été agrandie et mesure désormais 3000*3000.

-

Les bûches avec six faces d'écorce dropent désormais le bon item lorsque qu'elles sont cassées.

-

La soupe de légume rend désormais 6 points de nourriture au lieu de 3.

-

Les chevaux ont désormais une autonomie de 3600 secondes au lieu de 360.

Les events

Mise à jour du 8 Février 2014 : -

Inauguration d’Harmonia !

Ajouts des portoirs d'amure de type "combattant", "vétéran" et "prestige" craftables par les armuriers.

Mise à jour du 9 février 2014 : -

Ajout de l'option "lock_trapdoor" qui permet d'empêcher l'ouverture des trapdoor dans un cubo lorsqu'elle est active.

-

Résolution d'un bug qui concernait les sac de graines : épine

-

Hurle Fort du village Balhaiz annonce désormais les équipes participantes et le score des match d'arènes en cours. 2

-

15 et 16 mars

-

Marché

-

Concours de Jump

-

Concert

-

Pêche

-

Course à cheval

-

Visites


Les anniversaires : -

19 février o

-

Xaxicouzoulou

o

Kerocraft

Divers

26 février o

-

arawn magnus

o

-

Projet d’études de Splendides obtient 182 réponses !

-

Réactivation des quêtes de la St Valentin

-

Lyttingers sur le trombi !

The_dionysos

28 février

(Ana)Chronique Le développement durable n'accapare pas les débats des élections municipales. Une étude réalisée fin 2013 par OpinionWay pour le cabinet de conseil en développement durable Auxilia montre pourtant que près d'un Français sur six estime que cet enjeu comptera dans son vote .

Le durable a de l'avenir dans les territoires "En dépit d'une situation économique toujours difficile, les Français font du développement durable un enjeu majeur pour l'avenir " souligne l'étude dans laquelle 57% des personnes interrogées considèrent que le respect de l'environnement doit être privilégié - d'autant que les bénéfices obtenus par des comportements plus responsables vont de pair avec la perception du développement durable comme une solution pour sortir de la crise (32% des interrogés avouent privilégier des produits locaux ou saisonniers autant par souci d'économies que de l'environnement). Si 70% des Français (toutes catégories sociales confondues) font rimer politique de développement durable avec facteur d'innovation, 59% d'entre eux affirment que le développement durable comptera dans le choix de la liste pour laquelle ils voteront en mars prochain - une affirmation plus forte parmi les sympathisants de gauche (68%) que parmi ceux de droite (53%), "mais elle est majoritaire dans les deux cas et varie très peu selon la taille de la commune " relève l'étude. Pour Bruno Jean Bart, le directeur général adjoint d'Opinion Way, " s'il est évident que les thématiques "développement durable" sont plutôt à la baisse au niveau national, ce n’est pas le cas au niveau municipal. De nombreuses thématiques sont concernées en ce sens pour les électeurs au niveau local : déplacements, propreté, espaces verts, qualité de l’air, etc". Pour 62% des interrogés, c'est aux pouvoirs publics d'agir dans le domaine du développement durable. Chose intéressante: seuls 51% des Français estiment que leur Maire prend suffisamment en compte le développement durable dans son action , mais l'électeur a plus confiance en sa commune qu'en l'Etat pour porter des projets efficaces en la matière. Bien plus encore: 72% pensent surtout que le développement durable est avant tout l'affaire des citoyens, qui doivent agir à leur échelle.

3


Créativité et innovation sont devant nous Pour Frédéric Vasse, ancien collaborateur d'élus et directeur de l'innovation et de la recherche chez Auxilia, " ce baromètre permet d'objectiver une transition souvent souterraine, invisible, et qui doit aujourd’hui influencer notre vision du présent . La révolution culturelle, économique et démocratique que cela demande tétanise un peu tout le monde et c’est compréhensible tant nous devons parer à l’urgence de l’emploi et de la précarité. C’est là pour les élus, toute la complexité de la préoccupation écologique: ils ne sont plus devant des choix simples à faire, entre compromis à trouver pour marier équité sociale, initiative économique et urgence environnementale. L’innovation trouve là toute sa place" L'étude souligne que l'aspect économique cristallise les attentes les plus importantes: " faciliter la création d'emploi et accompagner les personnes en insertion professionnelle est l'attente prioritaire de 63% des Français. Viennent ensuite le fait de favoriser une meilleure gestion des finances publiques, améliorer la transparence des politiques publiques, favoriser l'accès aux services publics de tous (53% des interrogés) ou bien favoriser un développement économique équitable, local et solidaire, favoriser le développement de l'économie verte et de l'innovation économique (48%)" peut-on lire. Frédéric Vasse insiste d'ailleurs sur l'opinion des français les plus défavorisés, qui sont également les plus exposés aux nuisances en tous genres ou les plus éloignés des ressources environnementales: "q ue ce soit le bruit, les risques industriels ou naturels, ou encore la pollution, les quartiers populaires voient se superposer à la précarité sociale – et parfois « l’inesthétisme » des paysages urbains - une misère environnementale manifeste. Combien sont-ils à vivre à proximité d’une usine d’incinération des déchets, d’une voie express ou encore d’un site industriel à risque ? Si les classes moyennes et supérieures ont joué un rôle central dans l’émergence de la problématique environnementale, le développement durable apparait aujourd’hui et c’est nouveau comme une perspective à apporter AUSSI aux populations les plus défavorisés." La preuve? 57% des personnes interrogées pensent qu’il est préférable "de respecter l’environnement même si la croissance économique doit en pâtir". Ils sont 59% à soutenir ce point de vue chez les ouvriers et employés .

Un appel à la "ville des solutions" ? Ce baromètre serait-il finalement un appel à la "ville des solutions", comme autant de services et d’usages apportés au plus près de la vie quotidienne de tous les habitants du territoire ? Sans aucun doute estime Frédéric Vasse, pour qui "il y aurait un sujet à creuser autour des villes "du milieu" - ni les petites communes en milieu rural ni les grandes villes et métropoles. Là le taux d’insatisfaction est un peu plus fort… " En attendant, entre les affirmations données dans un sondage et la réalité de terrain, entre les préoccupations ultra-locales et les enjeux globaux qui nécessitent des choix courageux d’ordre législatif et national, " il est sans doute nécessaire de passer par une pédagogie de l’action " reconnaît Frédéric Vasse... histoire de faire le lien entre besoin de propreté, développement des espaces verts et qualité de l’air à niveau local et la mise en place d'une écotaxe, d'une politique d’aménagement du territoire et d'engagements forts sur les choix energétiques et la conversion industrielle de certains secteurs. Le DD entrera-t-il donc dans vos critères de choix dimanche ?

Anne sophie Truc Rédactrice fantôme

4


Interview

5


Le débat du mois pour communiquer dessus (bofsteel.net) ou par un manque de temps pour développer tout ce qu’il aurait fallu pour faire un travail suffisamment qualitatif (Bastonfield).

De moins en moins de joueurs, the end ? Minecraft regroupe moins d’adeptes qu’il y a 3 ans, malgré une remontée de l’intérêt du jeu ces dernières semaines sur Google trends. Nous ne parlons que des joueurs intéressés par le Roleplay, les quêtes, la vie en communauté : il y a plusieurs types de publics, et beaucoup de serveurs PvP ne désengorgent pas (le format, court, des parties sans prise de tête y est favorable.). Pour autant, nous restons sur le RP et semiRP, et le public qui en est friand se fait plus rare avec le temps. L’avantage qu’il faut malgré tout en retirer en est la fidélisation et le regroupement sous forme d’une communauté. Peu de serveurs peuvent se targuer d’avoir une communauté qui se retrouve toujours aussi nombreuse pour certains events, après 3 ans.

Nous pensons que notre communauté restera soudée pour “voir” ce qui se passe sur le serveur de temps en temps, d’autres viendront plus régulièrement, et dans plusieurs années nous aurons toujours une notoriété et un nombre de joueurs, même faible, qui devrait permettre de maintenir le serveur. Avoir moins de joueurs ne signifie pas la mort du serveur, seulement son évolution.

Le dimensionnement du Staff, du serveur Le serveur a d’énormes besoins pour “tourner” correctement, d’un point de vue gestion des joueurs, devs, entretien, etc etc. En fait, comparé à d’autres, nous avons en moyenne entre 4 à 10 fois moins de personnes dans le staff qu’ailleurs. Pourquoi ce choix, alors que nous pourrions embaucher à tour de bras ? Tout simplement parce qu’à certaines époques l’avenir nous a

Nous estimons que partir chercher du public PvP n’est pas notre “coeur” de métier. Minefield revêt un attrait particulier pour ses plugins, ses quêtes, ses donjons, et nos tentatives de PvP “standalone” se sont soldées par des échecs, principalement par un manque de moyens 6


prouvé que pareil choix était une mauvaise idée. Moi le premier, j’ai du me rendre à l’évidence : prendre quelqu’un de motivé ne suffit généralement pas à maintenir une équipe soudée. Je n’ai pas besoin de vous ressortir la liste des modérateurs qui ont été démis de leur fonctions pour que vous voyiez ce dont je veux parler.

croire que tu souhaitais vraiment cracher ta bile,… suite à un refus de poste au sein de la modération ? L’insinuation est trop facile, Dicsi. Et ce n’est pas en donnant des définitions wikipédia pour étayer un propos que tu n’en cacheras pas non plus un fond amer.

Un rang intermédiaire ? Oui bien sûr, en fait il existe déjà, il s’agit de celui de scribe : un scribe est censé aider la modération à gérer, chacun, une ou plusieurs tâches. Problème : il n’y a pas de carotte, et peu de prestige à la clef (à part la cape) et beaucoup de scribes n’ont pas “rempli” la tâche qui leur était assignée.

Enfin, pour en revenir sur le dimensionnement de l’équipe, nous avons entendu vos remarques. Nous savions déjà que cela faisait un moment que les candidatures (citoyennes, villageoises…) mettaient beaucoup trop de temps à être traitées… Et nous n’avons pas réussi à inverser la tendance, l’écart et le temps d’attente s’est creusé. De plus, comme certains le soulignent et je partage leur avis, l’un des énormes intérêts de Minefield réside dans les nouveaux blocs, crafts proposés… mais seuls les rangs supérieurs à paysan permettent vraiment de commencer à les effleurer. Faciliter l’accès à certains crafts, donc potentiellement au rang villageois (mais ne pas toucher à celui de citoyen, qui gardera une notion de prestige) nous semble à tous intéressante. Voici les mesures que nous pensons prendre (et sur lesquelles nous communiquerons une fois qu’elles seront effectives) :

A ce titre, Disci, nous te trouvons particulièrement gonflé de venir nous faire la morale. En tant que scribe chargé de rédiger des quêtes (donc, de nous aider à réaliser des events “officiels”, les mêmes qui manquent lorsque tu te rappelle du minefield-qui-était-tellementmieux-avant) il me semble que, sans doute par lassitude ou manque de “gain” peut-être, tu n’as rédigé qu’une petite quête et demie et pour tout. C’est triste, car les scribes mobilisés pour les quêtes n’ont fourni que 5% de notre contenu, et tu fais partie de ce groupe de fainéants, qui ont obligé les modérateurs et admins (les mêmes dont tu ne sais pas à quoi ils “servent” ) à rédiger le reste, à corriger les fautes.

Les candidatures villageoises seront allégées. Pas forcément de RP, moins de contraintes les candidatures citoyennes et villageois seront traitées dans un délai plus court, et nous nous efforcerons de réduire ce temps, à coups de recrutements si nécessaire.

Effectivement, avoir plus de staff serait bénéfique. Et nous continuerons à recruter des scribes motivés, des modérateurs qui seront de confiance. Il faut juste absolument éviter de prendre des tire-au-flanc, des profiteurs, comme cela a été le cas avant. Et pour faire la sélection oui, nous sélectionnons ceux qui nous semblent les plus adaptés, les plus à même d’entrer dans un groupe en qui nous avons complètement confiance, et parfois cela passe par le choix “d’amis”, au même titre que nous jetons parfois notre dévolu sur des leaders que certains ont appelé “dissidents” (décidément, quel vocabulaire Dicsi). De là à hurler au loup, comme si nous cherchions mieux à asservir et à calmer les montées de voix, il y a un fossé que tu as décidé de franchir sans aucun soucis. Ceci n’entre pas dans le domaine de la critique, mais revêt une dimension proche de la diffamation. En tout cas, qui n’est que peu étayé. A

Enfin, nous n’avons pas parlé du dimensionnement du serveur, des joueurs… Concernant les joueurs, nous en avons “moins”. Et le système de Quizz joue un rôle important : sans lui, trop de candidatures (nous n’en aurons plus 400 par jour comme cela a déjà été le cas, mais il est hors de question que les modérateurs refassent des candidatures à la main… sachant que le reproche formulé dans vos textes concernant l’écart et la baisse du nombre de rapports ‘directs’ ou ‘humains’ entre modérateurs et paysans était déjà au plus bas, voire pire, lorsque les candidatures paysannes étaient traitées avec des réponses préformatées). Avec lui, beaucoup de joueurs se cassent les dents dessus, ragent… Nous entendons les critiques 7


que vous émettez, quand à sa difficulté… mais avez-vous entendu les autres joueurs, heureux de ne plus avoir une avalanche de questions à la con dans le chat ? Aussi logique que cela puisse paraître, je n’ai pas vu cette mise en corrélation dans vos critiques non plus. Le quizz restera en place, et nous avons EFFECTIVEMENT bien plus de taux de réussite avec lui qu’avec l’ancien système de candidatures (chiffres à l’appui, si si !). Par contre, nous allons le faciliter. Mais… vraiment le faciliter : cela fera l’objet d’une news a part entière en fait, avec une refonte de toutes les questions, de la manière d’y répondre, des questions piège, etc etc.

rester sur “une” machine. Le but est avant tout financier, mais également technique : gérer une seule machine = plus simple que de devoir en installer et en gérer plusieurs. A notre niveau, nous avons la meilleure machine possible en terme rapport puissance prix pour une machine dédiée… et nous tournerons encore dessus. Oui, il y a des centaines de slots de disponibles. Et hey, le jour où nous passerons sous un autre moteur serveur en C++ nous en aurons des milliers, de slots. Est-ce que c’est une donnée pertinente ? Non, ce qui est pertinent, c’est le nombre d’actifs, et comme je l’ai précisé plus haut en rapport avec un serveur RP : le nombre de personnes de la communauté qui passent “de temps en temps” sans rester des heures.

Une fois le quizz passé, le joueur se connecte… mais un autre mystère que nous tentons de comprendre pour le moment, est que le nouveau joueur ne “reste” pas. Perdu sur la carte, perdu en train de ramer en capitale… ne sachant pas quoi faire… ou juste laissé à lui-même mais pas pris en “charge”. Nous savons que notre communauté accueille les nouveaux, mais a titre personnel plus d’une fois j’ai croisé des paysans poser des questions… et me suis vu être le seul à répondre. En tant qu’ADMIN quoi. Je sais que ce n’est pas révélateur, que ce n’est pas en permanence, je sais qu’un accueil sympa est réservé aux nouveaux… mais à la lumière du témoignage de LordMick, de FairyMe, et SURTOUT de DomFulmen, il y a peut-être des choses à en tirer. Je sais que la patience est une vertu, que je le suis énormément… mais peut-être certains devraient se remettre en question, et accepter de prendre des nouveaux… tout simplement en ne partant pas d’entrée de jeu défaitiste, et en partant plutôt du principe que ce nouveau pourrait devenir un véritable copain ? Comme … il y a 3 ans et que vous êtes venus en fait.

Bastonfield, Balls of Steel Bastonfield n’a pas été terminé correctement et c’est un échec que nous endossons. Bofsteel également. Nous avons fermé les serveurs (en manque d’entretien, qui prenaient des ressources utiles, qui buggaient…) et avons d’autres plans pour eux. Nous ne vous en avons pas parlé car nous prévoyons un avenir spécifique pour ces jeux. Alors autant entamer le sujet maintenant : souhaitez-vous savoir ce que deviendront ces serveurs, afin que “nous admins” et que “l’équipe du staff minefield” puissions arrêtés d’être montrés du doigt comme rétenteurs d’information ? Ou préférez-vous en avoir la surprise, comme nous le faisons maintenant depuis 3 ans (le fameux âge “c’était mieux avant”, remember ?). Dernier exemple en date : Novum, ses mycoses, une carte à ressource qui arrive de nulle part… On reparlera des informations juste en-dessous si vous le voulez bien, mais gardez déjà ça sous le coude.

Le serveur ? Son coût… ENFIN le dimensionnement du serveur (oui oui, vous allez avoir de la lecture). Nous avons pris “une machine” et je peux vous l’assurer : elle est VRAIMENT optimisée. Quand je vois le boulot réalisé en terme d’optimisations dans tous les sens, à un niveau qui n’est vraiment pas égalé ailleurs, je suis plus que bluffé. Nos concurrents de hier claquaient plus de 600€/mois pour faire tourner leurS serveurS pour un nombre inférieur ou équivalent de maps, juste pour vous donner une idée. Et nous, nous avons un serveur avec son tarif mensuel, ses frais (renouvellement NDD, options sur le réseau et protection principalement)… et nous faisons tout pour

En fait, j’en ai déjà parlé ci-dessus. De notre point de vue nous arrivons à rester à flot avec un petit trésor de guerre en cas de coup dur (exemple : DDOS et devoir changer d’hébergeur, avancer du fric pour un event genre Hallomine…). Les revenus sont en baisse et je pense que nous pouvons vous dire que les revenus de cette dernière année sont moitié moins importants que ceux des années précédentes : il y a moins de joueurs, moins d’achats de cuboides… et nous payons peut-être la baisse du nombre de joueurs tout comme l’ajout de moyens pour les joueurs de gagner des PA gratuitement. 8


Note gratos : ne pensez pas que nous roulons sur l’or. Nous ne pouvons pas payer le voyage complet aux modérateurs pour la Strasfield, et c’est moi-même avec mon salaire de Nitroserv qui ai réglé les frais de nourriture (et hébergement gratuit chez moi) pour les modérateurs et admins qui ont pu se déplacer (sachant que beaucoup n’ont pas pu venir, pour raisons financières). C’était gratuit, mais je tenais à le préciser. Vu qu’on ne vous “dit” rien, hein.

Avoir un serveur moins cher : impossible. Aujourd’hui nous cherchons à garder une optique de dynamique, toujours pour que nous puissions réagir en cas de coup dur. La promesse de Minefield était sa stabilité, avec les plus anciennes cartes de serveur que vous puissiez trouver sur le net… nous voulons assurer cette pérennité. Note : vous nous avez critiqués sur les crafts très cosmétiques et dispensables en cuivre de Nabes… mais ils ont contribué à dépenser des PA et donc aux revenus de l’année passée. Imaginez sans.

Archives d’antan

dokMixer sur le tout premier monde avant le grand Cataclysme

9


Spawn de Nubes

Vieux pots, bonne soupe

10


11


Souvenirs

12


13

Croûtons juin test word  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you