Page 1

La Yourte Arrangée Isabelle SOUVIGNET www.layourtearrangee.com 06 92 82 49 97

A l’attention du Chef d’Etablissement des professeurs d’Histoire-Géographie des professeurs d’Arts Plastiques …

Programme éducatif « découverte d’une yourte mongole »

Découverte de l’habitat traditionnel mongol Pour répondre à la mission d’éducation des élèves à l’histoire de l’art et à la culture humaniste …

La Yourte Arrangée – mai 2009

1/6


Objectifs Objectif général : Faire découvrir la culture mongole, un habitat nomade, une faune spécifique … Objectifs culturels : éveiller la curiosité des élèves sur les valeurs mongoles, une habitation écologique, une architecture spécifique, un patrimoine historique, un peuple minoritaire …

Cadre général Visite d’une yourte en suivant le rituel mongol, présentation de la culture, des objets, des paysages mongols ... Lecture d’un conte.

Élèves concernés CE2 – CM1 – CM2 dans le cadre de la culture humaniste – histoire des arts COLLEGE dans le cadre des regards sur des mondes lointains, la répartition des hommes sur la Terre, habiter des espaces à fortes contraintes LYCEE dans le cadre de l’Art et les identités culturelles

Durée totale de la visite 2h se répartissant en 1h de conte et croquis en groupe de 15 personnes puis 1h en visite de la yourte en groupe de 15 personnes

Coût de la visite 30 euros la visite pour un groupe de 15 personnes

Jours de visite Mardi, jeudi, vendredi sur réservation

Lieu Entre Etang Salé et St Leu, RN1, sortie les Avirons à 100m de la mer

Phase préparatoire pour les professeurs Si possible visionner « le chien jaune de Mongolie » ou « le chameau qui pleure », 2 contes mongols populaires (pour tous les âges), se passant dans des yourtes, dans la steppe de Mongolie. La Yourte Arrangée – mai 2009

2/6


Déroulement de la visite On sépare la classe en 2 groupes : • •

Un groupe s’installe sous la tente mongole, le professeur leur lit 2 contes (La vielle à tête de cheval + le renard et l’enfant pour les plus petits ou la caravane du fils de Sulaymanbay pour les plus grands, le livre est fourni sur place) et les élèves peuvent réaliser un croquis de la yourte. Le 2ème groupe est installé à l’intérieur de la yourte et découvre la vie nomade …

1 – A l’extérieur de la yourte, on aborde les principales données sur la Mongolie : Arrêt devant une carte du monde pour situer la Mongolie Son climat est continental : + 40° l’été à – 40 ° l’hiver. Très rude. Beaucoup de tempêtes de sable (tornades), de vents violents à + de 180 km/h. Les premières neiges commencent en septembre, le printemps est frais il dure de mai à juin, juillet c’est l’été qui est très chaud et août c’est l’automne. Les paysages de Mongolie sont des steppes. Son désert bien connu s’appelle le désert de Gobi. Les yourtes existent depuis le IIIème siècle avant JC, elles étaient utilisées par les tribus nomades en Turquie, Chine, Mongolie (explication du terme « nomade ») Gengis Khan : grand guerrier au 13ème siècle qui a bâti un immense empire La Mongolie a été chinoise puis russe. Les Russes qui sont orthodoxes ne voulaient pas de la religion bouddhiste, ils ont tué tous les lamas. Le peuple mongol a beaucoup souffert de ces différentes invasions. C’est un pays coincé entre « l’Ours Russe » et le « Dragon Chinois ». Ils ont eu leur indépendance le 11 juillet 1921. Pays où la vie a toujours été rude à cause du climat ou à cause de son histoire. C’est un peuple qui a un grand sens de l’adaptation. Aujourd’hui 2 millions d’habitants dont 900 000 encore nomades et vivant sous yourtes soit un peu plus de 40% de la population.

2 – Rituels : Quand on arrive devant une yourte, on crie « retenez les chiens ». On ne frappe jamais à la porte d’une yourte, on entre. La porte fait toujours face au Sud. On rentre dans la yourte, pied droit en 1er, sans heurter le seuil (risque de s’attirer des ennuis !), on fait installer les élèves près des portes, les filles à l’Est et les garçons à l’Ouest selon la tradition. Il est important de vite s’asseoir lorsque l’on rentre dans une yourte pour montrer que nous sommes des invités et pas les propriétaires. Les garçons s’assiéront en tailleur avec la jambe droite pliée sous eux et la gauche contre la poitrine ou par terre et les filles la jambe gauche pliée sous elles. Le chef de famille se met au fond de la yourte. On explique que l’on est toujours accueilli avec la tabatière qu’il faut prendre de la main droite (on met la poudre de tabac sur le pouce et on prise) puis on boit l’aïrak bol de lait de jument fermenté La conversation commence toujours avec les formalités d’usage : comment va ta famille ? Comment est le temps dans ta Région ? Est-ce que tes animaux vont bien ? Est-ce que l’hiver n’a pas été trop rude ? Il faut toujours répondre que tout va bien pour ne pas accabler son hôte avec ses problèmes.

3 – La maison des mongols – La Yourte (la déesse blanche de l’Asie) : On explique le montage de la yourte.

La Yourte Arrangée – mai 2009

3/6


Solidarité : on apprend à monter sa yourte auprès d’autres personnes, transmission d’un savoir On construit toujours la yourte dans le même ordre : plancher, on pose les meubles, puis treillis …. On fait découvrir les différents matériaux naturels (possibilité de toucher et sentir) : -

crin de cheval feutre bois peints à la main

Feutre : poils de mouton, cardés puis répartis en couches, arrosé d’eau chaude, compressé puis roulé, foulé aux pieds, frotté à la main ou avec les avants bras. On découvre les principaux meubles qui composent une yourte : le lit, les coffres où sont rangés toute la fortune de la famille et qui s’ouvrent toujours par le devant pour ne pas déranger ce qu’il y a dessus (bouddha, encens …). Il n’y a pas de toilette, on va dans la nature. Anecdote : lorsqu’une femme doit sortir pour aller aux toilettes, elle dira « je vais voir ma jument » et un homme « je vais voir mon cheval ».

4 – Pourquoi habiter dans une yourte ? Parce que les mongols sont des Nomades Déplacements nomades en fonction du pâturage pour les animaux. Nomade veut dire « faire paître » en grec ancien. Les routes sont attribuées pour toujours à une tribu. Les nomades déplacent leurs yourtes environ 20 fois dans l’année surtout en hiver. Il faut que chacun puisse nourrir son troupeau donc on ne prélève que le strict nécessaire pas plus ! On découvre les animaux de Mongolie : Yack, cheval, chameau, mouton, chèvres … (le pays aux 5 animaux, les 5 museaux) Le yack : animal important car c’est lui qui donne sa laine pour faire le feutre, c’est lui qui porte la yourte lors des déménagements, c’est avec sa bouse (l’argal) que l’on chauffe la yourte et la nourriture pour les repas. Le cheval : animal très important car c’est lui qui dirige le convoi de yourtes, c’est lui qui permet d’aller en ville ou d’aller à une autre yourte, c’est lui qui gagne des concours lors des courses de chevaux, c’est lui qui permet d’aller chasser, c’est lui qui donne son crin pour les cordages de la yourte, c’est lui qui dirige le troupeau. Le chameau : animal important aussi car c’est lui qui permet de se déplacer dans le désert aride, il porte la yourte aussi lors des déménagements, il donne un lait très gras et sucré c’est une nourriture riche. Les moutons : ils donnent de la laine qui se vend en ville pour s’acheter de la nourriture ou pour faire le feutre pour la yourte, ils sont la nourriture principale des mongols. Les chèvres : elles donnent du lait pour faire des fromages (base de tous les repas) et elles se mangent également. On regarde les photos de paysages de Mongolie … Les plus riches familles ont 2 yourtes, une pour dormir et une pour la cuisine et le garde manger mais souvent tout se fait dans la même. Dans une yourte 6 murs, ils vivent en général en couple avec 3 à 5 enfants. Souvent ils se regroupent pour former des petits villages de plusieurs yourtes. Ils s’installent toujours près d’un puits ou d’une rivière pour avoir de l’eau.

5 – Le rôle de chaque membre de la famille Les femmes : on présente le personnage de Uya, ses vêtements traditionnels (la deel) … En tant que maîtresse de maison, elle ne doit jamais laisser le foyer s’éteindre, elle doit s’occuper de la traite du bétail, elle confectionne des produits laitiers (fromage de chèvre qu’elle coupe en lamelle et fait pendre sur des ficelles), elle coud et recoud la yourte, elle carde la laine, fait de l’artisanat … Elle se charge de l’éducation des enfants et gère les revenus familiaux.

La Yourte Arrangée – mai 2009

4/6


La nourriture principale qu’elle prépare est du thé au lait avec du beurre salé, de la soupe à la viande de mouton, des biscuits secs faits avec de la farine. Il y a les « aliments blancs » : yaourt (tarag), l’omelette de lait (croute du lait), crème fraiche, beurre rance. C’est la vente de la laine de ses moutons qui permet à son mari d’acheter de la farine, du thé, du sel et des bougies. La couleur du lait est sacrée, elle est associée au bien, c’est pourquoi ils aspergent souvent de lait les invités, les animaux … La femme a le droit de vote depuis 1924. Les femmes ne sont plus mariées de force depuis 1961.

Les hommes : on présente le personnage de Schuumur, ses vêtements traditionnels … En tant que père de famille, il doit s’occuper du troupeau, le père de famille est toujours à cheval, il dirige le troupeau là où il y a de l’herbe, le surveille, le protège contre les loups, le ramène le soir, il décide de quand on doit partir et déplacer la yourte, il chasse, il part en ville vendre la laine (les plus riches se déplacent à moto) … Ses outils les plus importants sont son fusil ou son arc pour aller chasser la marmotte, ses jumelles pour scruter l’horizon et voir qui s’approche de la yourte, son instrument de musique (la vièle à tête de cheval = référence au conte lu par l’autre groupe ou la flute). C’est un peuple qui aime beaucoup la musique, ils chantent tout le temps, le soir en famille, la journée en travaillant, pour aider les animaux à mettre bas, pour aider les animaux à accepter leurs bébés (chameau qui pleure et la fin du Chant de Galsan Tschinag) … On écoute un CD de musique mongol. Ils ont aussi une grande culture de la transmission des contes, ils se racontent des histoires, des légendes … Ils organisent aussi de grandes fêtes où ils tirent à l’arc, luttent, font des courses de chevaux. La plus grande fête étant la fête nationale qui a lieu le 11 et 12 juillet : le Naadam. L’âge moyen du mariage est de 23 ans chez les hommes, moins chez les femmes.

Les enfants : on présente les personnages de Dombuk (la petite fille) et de Dongur (le petit garçon), leurs vêtements traditionnels … Les bébés sont attachés au pied du lit avec une grande lanière en cuir pour ne pas qu’ils sortent de la yourte. L’école est obligatoire jusqu’à 8 ans donc ils vont souvent à la ville à l’école alors que leurs parents restent sous la yourte pendant plusieurs semaines. Les plus pauvres ne vont à l’école que jusqu’à 8 ans. Sinon ils aident dans la yourte dès tout petit, ils s’occupent des chevreaux et des moutons. Ils cherchent des bouses pour alimenter le foyer … Ils n’ont pas ou peu de jouets, ils jouent avec ce qu’ils trouvent dans la nature. Lorsqu’ils vont en ville, ils aiment manger des glaces (même par -40°) car ils n’ont pas de fruits dans leurs pays. Les enfants font toujours le silence quand les adultes parlent. Le silence est important, les mongols disent que si la bouche se tait, c’est le cœur qui parle.

6 - Conclusion de la visite intérieure : Vivre dans une yourte c’est vivre simplement avec moins d’objets et en contact direct avec la nature La yourte c’est comme un cocon, un œuf, le ventre d’une mère ….

7 – L’avenir de la Mongolie (pour les plus grands) Il y a de moins en moins de femmes en Mongolie, car elles partent faire des études et vont vivre en ville ou à l’étranger. Suite également à la restriction de la natalité en Chine (où on tuait les petites filles à la naissance), les hommes chinois viennent chercher des femmes mongoles à épouser car ils n’en ont plus assez dans leur pays.

La Yourte Arrangée – mai 2009

5/6


Proverbe mongol : obscure la personne sans éducation, obscure la nuit sans lune, obscur le foyer sans troupeau. C’est un peuple fragile, qui essaye de rester nomade mais qui est poussé à se moderniser aussi : paraboles, panneaux solaires sur les yourtes … La faune aussi est fragile donc une région de Mongolie a été classée Patrimoine Mondial de l’Unesco pour protéger des espèces tels que le putois marbré, le léopard des neiges, le mouflon de Marco Polo et le bouquetin d’Asie.

Evaluation 1 – Où se trouve la Mongolie ? 2 – Quel climat fait-il en Mongolie ? 3 – Comment s’appelle la maison des mongols ? 4 – Que veut dire nomade ? 5 – Quelle matière naturelle isole la yourte du chaud et du froid ? 6 – Quels sont les 5 museaux de Mongolie ? 7 – Quel est le plat traditionnel mongol ? 8 – Jusqu’à quel âge l’école est obligatoire ? 9 – Réfléchir à d’autres maisons rondes qui existent dans le monde … -

Igloo Tipi Hutte africaine …

Concours : Si au minimum 5 classes d’un même établissement ont visité la yourte, Je propose de choisir 4 élèves parmi ces 5 classes qui monteront la petite yourte dans la cour de récréation de leur établissement pour une journée.

La Yourte Arrangée – mai 2009

6/6

La découverte d'une yourte  

programme éducatif

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you