__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

Orchestres en fête ! Une initiative de l’Association Française des Orchestres (AFO) 9e édition - 24 > 26 novembre 2017

BILAN

Approchez l’orchestre !

© Alexandre Clérisse


Qu’est-ce qu’Orchestres en fête ? Les orchestres membres de l’AFO sont convaincus que le partage d’une culture, d’une sensibilité et d’une histoire commune, le respect de soi et de l’autre dans l’expérience de l’émotion artistique, constituent les fondements d’une société propice à l’accomplissement individuel et collectif. Orchestres en fête ! est la manifestation de communication au niveau national qui leur permet de le prouver. Elle exprime toutes les facettes de leur activité. Cette opération ne se substitue pas aux initiatives prises localement par chaque orchestre durant la saison pour promouvoir ses activités.

© Ella Bats

Les cibles de l’événement : • Le grand public • Les médias • Les pouvoirs publics

« Y a-t-il meilleur moyen que la musique pour montrer à un enfant comment devenir un être humain ? »

© Blanche Clément

Daniel Barenboïm


Approcher l’orchestre partout en France Afin de mettre en valeur la richesse et la diversité du travail effectué par les orchestres tout au long de l’année, la programmation se divise en plusieurs temps : • La soirée d’ouverture à l’Alimentation Générale (Paris -11ème) • L’Orchestre des concerts L’orchestre dans toute sa splendeur • L’Orchestre déconcertant L’orchestre comme vous ne l’imaginez pas • Le Week-end « Orgue » à la Philharmonie (Paris - 19ème)

Philharmonie de Paris aux couleurs d’Orchestres en fête ! © AFO


18 orchestres participants • Orchestre de l’Opéra de Limoges • Orchestre de l’Opéra de Rouen • Orchestre des Pays de Savoie • Orchestre Dijon Bourgogne • Orchestre Français des Jeunes • Orchestre National Bordeaux Aquitaine • Orchestre National de France • Orchestre National des Pays de la Loire • Orchestre National de Lille • Orchestre National de Lorraine • Orchestre National de Lyon • Orchestre National de Picardie • Orchestre National Montpellier Occitanie Pyrénées - Méditerranée • Orchestre Philharmonique de Radio France • Orchestre Régional de Normandie • Orchestre Symphonique de Mulhouse • Orchestre Symphonique Région Centre-Val de Loire Tours • Orchestre Victor Hugo Franche-Comté

© Orchestre National de Lille


Aperçu de la 9e édition La soirée d’ouverture nationale : L’AFO s’est associée au collectif Culture Bar-bars fédération nationale des cafés cultures afin de proposer une ouverture conjointe de leurs festivals respectifs : la 16 ème édition du festival Culture Bar-bars et la 9ème édition d’Orchestres en fête ! Ils font ainsi entrer l’orchestre dans l’espace le plus convivial de la cité : le bar. Le Quatuor HORNormes a animé la soirée avec bonne humeur et a ravi les oreilles des spectateurs. Des orchestres animant les différents lieux de la ville : les orchestres offrent au public la musisque symphonique, sous toutes ses formes, dans des salles de concert comme dans des lieux du quotidien : gare, bar, eglise, école de musique, ...

Un week-end à la Philharmonie : concerts symphoniques et interventions musicales impromptues Un concert en duplex : L’Orchestre National de Lille a réalisé pour la première fois dans l’histoire d’Orchestres en fête !, un concert en duplex, c’est-à-dire que le soliste et l’orchestre ont joué plusieurs pièces parfaitement ensemble, mais dans das lieux différents : la Cathédrale de la Treille pour Olivier Latry, organiste ; l’Auditorium du Nouveau Siècle pour l’Orchestre National de Lille, Alexandre Bloch (chef d’orchestre) et le public.

En BREF • 3 jours de festivités dans 18 villes de France • 1 week-end «Orgue» à la Philharmonie de Paris • 18 orchestres participants • + de 60 événements ( 37 concerts, 22 actions éducatives Jeune Public, autres animations et ateliers) • + de 35 000 spectateurs accueillis


L’Orchestre dans la Cité Comme chaque année, la manifestation Orchestres en fête ! s’inscrit dans une démarche citoyenne qui appelle les musiciens d’orchestre à sortir de la salle de concert.

Une soirée d’ouverture nationale festive et conviviale Pour la 3e fois, l’AFO s’est associée au collectif Culture Bar-bars - Fédération nationale des cafés culture. Ensemble, ils ont imaginé une soirée d’ouverture conjointe à l’Alimentari, en proposant au public d’écouter le quatuor HORNormes, attablé au bar, une bière à la main !

HORNormes © Elise De-Bendelac

© HORNormes

Des concerts dans les trains et les gares Déambiulons dans les gares, les wagons des trains ... l’orchestre est lâché au milieu des voyageurs ! Des concerts musicaux et itinérants

© Orchestre Dijon Bourgogne et Orchestre Victor Hugo Franche-Comté

© Orchestre Dijon Bourgogne et Orchestre Victor Hugo Franche-Comté


Un week-end à la Philharmonie de Paris En partenariat avec la Philharmonie de Paris 5 orchestres /5 concerts symphoniques / 3 interventions musicales impromptues Du vendredi soir au dimanche soir, 5 orchestres se sont succédés dans les différents espaces de la Philharmonie de Paris (Grande Salle, Studio, Hall 2, Hall 3) ainsi que dans la salle d’orgue du Conservatoire National Supérieur Musique et Danse (CNSMD) de Paris.

Orchestre National des Pays de la Loire © Charles Dhérouville

Orchestre Symphonique de Mulhouse © AFO

Alexandre Bloch © Orchestre National de Lille

L’Orgue du CNSMD de Paris © AFO


Un week-end à la Philharmonie de Paris

Intervention Impromptue de l’Orchestre Français des Jeunes © AFO

Orchestre National de Lyon © AFO


Une présence numérique interactive Le site orchestresenfete.com Sa vocation est de faire connaître la richesse et la diversité des actions conduites par les orchestres pendant la manifestation. Du 20/10/2017 au 30/11/2017, le site a cumulé plus de 1000 visites (ou sessions) et plus de 6000 pages vues.

Les réseaux sociaux Suivis par plus de 10 000 abonnés, les réseaux sociaux liés à l’AFO et à Orchestres en fête ! assurent une grande visibilité à la manifestation. La fidélisation des abonnés est maintenue grâce à une interactivité toujours plus forte entre eux et l’AFO (jeux, places de concerts à gagner, produits dérivés et CD à gagner, ...) Facebook La page fan Association Française des Orchestres (@ franceorchestres) rassemble plus de 5 800 abonnés, français et étrangers, professionnels de la musique et mélomane, et comptabilise plus de 5 800 mentions « j’aime  ». Elle permet de partager tous les jours l’actualité des orchestres, leurs vidéos, leurs photos et plus généralement tout ce qui concerne la vie symphonique nationale et internationale. Youtube La chaine Youtube Orchestresenfete est suivie par plus de 2  400 abonnés et comptabilise à ce jour plus de 2 millions de vues. Elle permet de diffuser de nombres vidéos réalisées par l’AFO ou ses membres, développant une forte interactivité autour de l’orchestre. Twitter Le compte @aforchestres, suivi par plus de 2 000 abonnés, permet de relayer en temps réel l’actualité des orchestres, la politique culturelle et tous les événements de la manifestation. Pinterest Le compte pinterest Association Française des Orchestres, grâce à ses tableaux, met l’accent sur un univers visuel : celui des orchestres, des artistes et de la musique. Instagram Dernier né des réseaux sociaux de l’AFO, le compte orchestresenfete a permis de partager les photos de la manifestation en temps réel.


Partenariats Partenaires institutionnels et financiers

Partenaires Production

Partenaire MĂŠdia


Presse : plus de 40 retombées Rappel : les relations presse au niveau national ont été assurées par l’AFO, les relations presse au niveau local ont été assurées par les orchestres. Cette liste n’ est pas exhaustive. PRESSE

WEB AGENDA

La Nouvelle République Agence France Presse Est Républicain Paris Normandie La Voix du Nord Le Journal du Dimanche Le Dauphiné

www.macommune.info www.actu.fr www.lemonde.fr www.20minutes.fr www.exitmag.fr

WEB

BFC Classique France Musique Europe 1

www.france3-regions.francetvinfo.fr www.culturecommunication.gouv.fr www.bfc-classique.fr www.ladepeche.fr www.nordeclair.fr www.relaxnews.com www.ouest-france.fr www.paris-normandie.fr www.lefigaro.fr www.francemusique.fr www.lechorepublicain.fr http://www.orchestranetwork.eu www.lecomtois.com www.republicain-lorrain.fr http://www.courrier-picard.fr www.ouest-france.fr www.olyrix.com www.classicagenda.fr www.concertclassic.com

RADIO

TV France 3 TV Région WEO


Extraits de la Revue de Presse


Extraits de la Revue de Presse


Extraits de la Revue de Presse Ceux qui les aiment prendront le train - EST REPUBLICAIN 9e édition du festival national « Orchestres en fête ! », ce samedi. Dans la (grande) région, l’opération « Voyageurs en fanfare » donnera à voir et entendre des musiciens du Victor Hugo, notamment. Dans des gares, et sur des rails.

Les cuivres du Victor Hugo s’étaient déjà produits à la gare TGV des Auxons, en 2013 © A. Castagné

Au juste (et par association d’idées), ils tiennent le coup, les pianos… Depuis 2013, ils « habitent » pas mal de gares du pays. Ici, à la Viotte comme à celle des Auxons, pardon, à la « gare Besançon Franche-Comté TGV », selon son appellation officielle. Rappelez-vous ce qui se disait au début. Laissé sans réelle surveillance, l’instrument aux touches noires et blanches allait se faire hacher menu. Eh non. Rien de grave. Certes, pour les oreilles, ce ne fut pas toujours de tout repos, par exemple quand un amateur pas toujours éclairé tentait « La Lettre à Élise », sans suffisamment maîtriser la partition beethovénienne. Pour le coup, les pianos ne seront pas au centre de l’attention acoustique, ce week-end. Place aux cuivres et percussions des 2 principaux orchestres symphoniques de la « grande région ». Soit l’ODB (Orchestre Dijon-Bourgogne) et l’OVH, l’Orchestre Victor Hugo (Franche-Comté, pour son appellation exhaustive). Une façon de, comment dire, faire des réglages. Puisque, nous l’avons déjà écrit à diverses reprises, ces 2 ensembles vont fusionner (dès la saison 2018-19). Ceux qui les aiment tous les 2 devront prendre le train.  Au moins, arpenter les couloirs de quelques gares, ce week-end. Car c’est de cette façon que l’ODB et l’OVH célébreront, ce samedi 25 novembre, la 9e édition du festival national « Orchestres en fêtes ! » Tous les rendez-vous Premier rendez-vous, de 10 h 30 à 11 h 30, à la gare de Dijon-ville, avec 3 prestations du quintette de cuivres de l’ODB. Puis, à 11 h 40, 7 musiciens de ce même ensemble prendront le TGV, dans lequel ils joueront. Jusqu’à la gare… des Auxons, ralliée en 28 minutes. Pendant ce temps, à la gare TGV de Belfort-Montbéliard, se produiront les cuivres et percussions de l’OVH (de 11 h 30 à 12 h 15). Puis 7 musiciens « hugoliens » joueront dans le TGV qui les emmènera à toute vapeur (si l’on ose écrire) à la gare… des Auxons (en 23 minutes, battus, les Bourguignons !)  Et là, à 3 reprises (13 h 10-13 h 30, 13 h 40-13 h 55, 14 h-14 h15), il y aura concert commun des « Hugo » et des « Dijon ». Au pied de la grande horloge, avec ses rouages assez hypnotisants, oui, absolument. Cette déambulation ferroviaire donnera lieu à une réalisation vidéo, par l’agence « Tête de com ». Elle devra restituer les images et les sons véhiculés par ces « Voyageurs en fanfare ». Mais l’histoire ne dit pas encore si l’insupportable jingle de la SNCF sera enregistré. Non, de grâce ! Joël MAMET


Extraits de la Revue de Presse


Extraits de la Revue de Presse COURRIER PICARD - 26/11/2017 Le beatboxing fait un carton auprès des élèves de l’école de musique d’Albert L’atelier proposé par les jeunes talents de l’orchestre de Picardie a convaincu.

David Honegger a fait découvrir le beatboxing aux jeunes musiciens © Orchestre de Picardie

Juste avant le concert des jeunes talents de l’orchestre de Picardie, organisé par le service culturel samedi 25 novembre, les élèves de l’école de musique d’Albert ont eu le privilège d’assister à un atelier-concert beatboxing. Deux musiciens de l’orchestre de Picardie, Marie-Luce Gillet, violoniste et Gilles Claraz, joueur de basson, ont proposé aux jeunes apprentis musiciens une découverte sortant tout à fait de l’ordinaire. « Lors d’une rencontre musicale, nous avons eu l’idée de nous associer avec un beatboxer. La musique baroque, qui a un certain rythme, nous a paru appropriée pour faire une passerelle entre la musique classique et les musiques actuelles. Nous allons vous en faire la démonstration », a expliqué Gilles Claraz. Mais avant, David Honegger, artiste beatboxer, a tout d’abord présenté sa discipline : « Elle consiste à faire de la musique en imitant des instruments avec sa bouche, notamment des percussions. » « Je ne pensais pas que deux styles aussi différents pouvaient s’accorder » - un élève de l’école de musique. Un premier morceau, un concerto de Vivaldi, a été joué au jeune public. La complémentarité des deux styles était assez étonnante. Le prélude de la première suite de Jean-Sébastien Bach et une sonate pour hautbois et basson de Joseph Fiala ont conquis définitivement l’auditoire. « Je ne pensais pas que deux styles aussi différents pouvaient s’accorder, c’est super », salue un jeune élève.

Un morceau improvisé Ensuite, l’artiste leur a proposé de participer à un atelier. « Nous allons improviser un morceau. La salle va être séparée en trois parties et chacune va scander une phrase en accentuant sur les consonnes. » Le résultat a été convaincant. Les enfants ont été ravis de cette découverte. Après une dernière démonstration des trois musiciens, ils ont demandé avec un grand sourire aux dirigeants de l’école de musique de bien vouloir proposer un cours de beatboxing dès l’année prochaine. Lien vidéo : http://www.courrier-picard.fr/73575/article/2017-11-26/le-beatboxing-fait-un-carton-aupres-des-elevesde-lecole-de-musique-dalbert


Contact Association Française des Orchestres Zoé Garry 24, rue Philippe de Girard 75010 PARIS zgarry@france-orchestres.com

© Maud Modjo

01 42 80 26 27

Profile for Association Française des Orchestres

Bilan d'Orchestres en fête !  

Bilan d'Orchestres en fête !  

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded