Page 24

Selon les informations disponibles, les canards et les oeufs importés ne proviendraient pas de la région de l'Ain. Des échantillons ont été envoyés au laboratoire pour une investigation plus poussée. Les résultats des tests seront connus au cours des prochains jours. En fin de journée hier, M. Charrette n'était pas en mesure d'identifier les huit fermes qui sont visées par les mesures. Il n'a pas non plus précisé le nombre d'oiseaux concernés. Pour l'Union des producteurs agricoles, la rapidité de l'ACIA à réagir est une bonne nouvelle. " C'est plutôt rassurant de voir que l'Agence canadienne d'inspection des aliments ne prend aucune chance avec les oiseaux qui arrivent ici. C'est une mesure de précaution supplémentaire ", a déclaré la porte−parole de l'UPA, Sylvie Marier. La crainte de la grippe aviaire fait mal aux éleveurs, surtout aux petits. La Ferme Basque, dans Charlevoix, ne figure pas parmi les fermes placées en quarantaine. Elle n'importe pas de canards. Mais hier, plusieurs consommateurs inquiets posaient des questions aux propriétaires. " C'est dommage. Il y a un risque que les gens se détournent de la viande de canard. C'est notre crainte et il faut souhaiter que ça n'arrive pas ", a raconté à La Presse l'une des propriétaires, Isabelle Mihura. La grippe aviaire se propage Ce n'est pas la première fois que la menace de la grippe aviaire plane sur le Canada. L'automne dernier, quatre canards sauvages porteurs d'une souche H5 avaient été découverts. Un canard d'élevage contaminé en Colombie−Britannique avait aussi mené à l'abattage de tous les oiseaux de l'élevage. Dans les deux cas, les tests ont révélé qu'il ne s'agissait pas de la souche asiatique du virus H5N1. Depuis, une loi oblige toutefois les éleveurs à confiner leurs élevages d'oiseaux à l'intérieur. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) vient par ailleurs de faire le point sur la situation. Depuis le début du mois de février, 17 nouveaux pays se sont ajoutés à la longue liste des pays touchés par la grippe aviaire. Des oiseaux contaminés ont été découverts en Asie, en Afrique, en Europe et au Moyen−Orient. Des humains qui avaient été en contact avec des oiseaux porteurs du virus ont aussi été contaminés. En date du 27 février dernier, l'OMS recensait 173 cas de contamination et 93 décès. A ce jour, le virus ne se transmet pas d'une personne à une autre. Un premier cas de grippe aviaire a aussi été recensé sur un chat au cours du week−end. L'animal a été trouvé mort dans l'île allemande de Rugen, près de la mer Baltique. Il aurait mangé un oiseau infecté. Par contre, l'OMS assure qu'aucun décès humain n'est lié à la consommation de volaille ou de produit dérivés convenablement cuits.

19

03/02/2006

Test PDF  
Test PDF  

It's a test PDF.

Advertisement