Issuu on Google+

Logement, de nouveaux programmes La ville accueille actuellement de nouveaux programmes de construction en terme d’habitat. Les quelques hectares restant dans le Plan Local d’Urbanisme en zone constructible sont travaillés au mieux, dans l’intérêt de chacun, et font partie d’une réflexion globale devant répondre aux objectifs divers que sont la loi SRU et les nombreuses demandes de logements en attente. page 11

Magazine municipal de Neuville-en-Ferrain

N°32 - Février 2011

Spécial développement durable Devenir éco-citoyen Voir pages 12-15

Travaux • Point sur les rénovations P. 5

Contrats de territoire • Ce qu’il faut savoir

P. 8-9

Développement durable • Création d’une vélivoie

P. 15

Accessibilité pour tous • Installation de bornes sonores

P. 16

Un nouvel auditorium pour l’école de musique www.neuville-en-ferrain.fr


2

Sommaire Politique de la ville

............................................p

Editorial de Gérard CODRON, Maire ......................................p Compte rendu du Conseil Municipal / Vos élus ..............p Nos compétences ..............................................................................p Reportage/dossier ..............................................................................p Services techniques, Urbanisme et logement ..................p Dossier........................................................................................................p Santé / social / emploi......................................................................p

4-15 3 4 5-7 8-9 10-11 12-15 16

La Vie à Neuville

19-21

Événementiel ..........................................................................................p 19 Associations ............................................................................................p 19 Rétro-Zoom ............................................................................................p 20-21 En signe de bienvenue aux nouveaux-nés neuvillois, la municipalité organise pour la 3ème année consécutive autour d’un goûter champêtre… ....................................p 19 L'année dernière les jeunes avaient récolté 1438 euros pour l'association "Grégory Lemarchal" et les "Chiens Guides d'Aveugles" de Roncq. Cette année… p 19

En 2011, nouvelle formule pour les permanences des quartiers ! Moins de dates à retenir pour les Neuvillois pour une meilleure communication… ........p 4 Votre dernier Neuvill’Mag (n°31) vous a présenté les travaux de réaménagement qui étaient en cours à l’école de musique et au groupe… ..................................p 5

......................................................p

Expression

............................................................................p

22-23

La ville accueille actuellement de nouveaux programmes de construction en terme d’habitat. Les quelques hectares restant dans le Plan… ..........................p 11 La ville mène une politique active en faveur de l’accessibilité pour tous. Dans ce cadre, elle vient d’équiper la Mairie et le Centre Malraux… ..............................p 16

Économie

..................................................................................p

17-18

..................................................................p

17-18

Commerçants, Artisans

Après plus de 20 ans d’expérience en salon et à domicile suivis d’une parenthèse consacrée à l’éducation des enfants… Yannick Voreux a repris … ............p 17

A Savoir

........................................................................................p

23

Sécurité routière ..................................................................................p Monoxyde de carbone ......................................................................p La TNT ........................................................................................................p Encombrants ..........................................................................................p Collecte des déchets ........................................................................p Vacances scolaires ............................................................................p

23 23 23 23 23 23

Portrait

24

Au pays de la brique, les façades ont besoin de leurs spécialistes ! Après une solide expérience dans le bâtiment tous corps d’état dont 13 ans dans un… ....................p 17 Après trois Labels Qualité octroyés auprès de la Chambre des Métiers, Stéphane Brisset a décroché un Mercure d'Or, une récompense… ..................................p 18

..........................................................................................p

A 14 ans, la voix haut perchée, Manon Baruteu prépare son avenir professionnel : elle veut devenir chanteuse. La tête sur les épaules, loin des strass… ................p 24 Allison Ferreira, Neuvilloise de 23 ans et Denis Acquette, 22 ans, tout deux étudiants s’apprêtent à relever un grand défi : un périple de 6.000 km…......................p 24

Après plus de 20 ans dans la restauration en tant que salarié, Olivier Desrumaux a repris les rênes de l’Estaminet du Chemin Vert.… ..................................................p 18

Edition Ville de Neuville-en-Ferrain Directeur de la publication Gérard Van Lerberghe Conception, maquette, exécution PAO Carnet de bord Tél. 03 28 38 47 27 Rédaction Service Communication de la Ville Carnet de bord

Crédits photos Service Communication de la Ville Carnet de bord Impression La Monsoise Réalisation Mairie de Neuville-en-Ferrain Hôtel de Ville BP 8 - 59531 Neuville-en-Ferrain Cedex Tél. 03 20 11 67 00 - Fax 03 20 11 67 22 www.neuville-en-ferrain.fr contact@neuville-en-ferrain.fr


Édito

3

C’est avec plaisir que je vous pré-

de terminer notre centre-ville en lui donnant une meilleure

sente votre premier Neuvill’mag

identité et surtout une meilleure lisibilité au cœur de la cité.

de l’année 2011. Même si l’année 2010 qui se trouve derrière nous

La vidéosurveillance a permis à la Police nationale d’élucider

n’a pas permis de retrouver toute

plusieurs faits d’agression avec violence. Je reste convaincu du

la sérénité nécessaire, elle fut tou-

bien fondé de l’installation de caméras de surveillance.

tefois, contrairement à 2009, positive sur le plan économique avec

La politique municipale de logement se poursuit.Trois éléments

plusieurs arrivées sur notre zone

sont essentiels :

d’activité et la poursuite du déve-

Premier élément, il nous faut répondre aux besoins de nos

loppement

concitoyens ;

d’une

importante

entreprise industrielle, la société DOUNOR qui investit 23

Deuxième élément, il faut nous mettre progressivement en

millions d’euros dans une nouvelle ligne de fabrication et

conformité avec la loi SRU (Solidarité Renouvellement Urbain) et

créera ainsi une vingtaine d’emplois.

l’obligation de 20 % de logements locatifs ; nous n’atteignons aujourd’hui que 10 % ;

Deux nouvelles entreprises :

Troisième élément, nous nous devons d’être en harmonie avec

- le ROI DU MATELAS a acheté les ex-bâtiments de SOLIVER,

les accords et conventions que nous avons engagés avec LMCU

20 000 m2 de foncier, 10 000 m2 de bâtiment pour y installer

dans le cadre du Plan Local d’Habitat.

son siège social France, son centre de formation permettant

Nous mettrons donc en œuvre, au cours de ce mandat, les dos-

également la création d’emplois. Cette société a aussi acheté

siers d’aménagement sur les 10 hectares environ de terrains

dernièrement un bâtiment qui appartenait au groupe

constructibles. Mais nous serons très vigilants sur le contenu

PIMKIE-DIRAMODE.

des projets que les aménageurs nous soumettront.

- La société EPGC (matériel de cuisine industriel) qui vient de racheter l’ex-bâtiment O’JUMP rue des Forts.

Le budget de la ville sera voté normalement fin mars, il définira les objectifs de l’année 2011. Nous passerons également en

La confiserie VERQUIN revient à Neuville, en absorbant la socié-

mars par les élections cantonales.

té Européenne de Confiserie située rue de Reckem. Les chan-

Les réformes territoriales se profilent à l’horizon, elles définiront

tiers WAUQUIEZ devraient pouvoir se remettre “à flots”.

les moyens mis à la disposition des communes. L’environnement national mais aussi mondial nous oblige à

Bien sûr, il ne faut pas passer sous silence les quelques entre-

beaucoup de rigueur dans la gestion de nos collectivités. Nous

prises qui ont subi des difficultés pour des causes différentes ;

reviendrons ensemble et plus profondément sur ces change-

la crise sûrement, la conjoncture aussi et également des straté-

ments dans une prochaine publication.

gies de groupe qui ont pu provoquer des réorganisations et des regroupements.

Je vous souhaite bonne lecture de ce nouveau magazine municipal.

Je suis régulièrement en contact avec les élus et les services de LMCU qui détiennent les compétences économiques concernant ces dossiers. Un nouvel organigramme est en place depuis janvier pour les services municipaux. Il était devenu nécessaire de donner un coup de “jeunesse” à l’ancien quelque peu vieillot. Il a été conçu afin de donner toute l’efficacité nécessaire à la qualité de service que vous êtes en droit d’attendre. Le dossier d’aménagement du Cœur de Ville est sur les rails, les projets envisagés feront l’objet d’explication à la population dans les prochaines semaines. Ces aménagements permettront

Gérard CODRON Maire Conseiller communautaire Lille Métropole Communauté Urbaine


4

Politique de la ville

Organisation des services municipaux

Création de quatre nouveaux pôles L’organisation et le fonctionnement d’une commune sont du ressort du maire. Les agents des services municipaux travaillent dans l’intérêt général, pour les administrés de la cité. Les systèmes hiérarchiques sont conçus en interne dans un esprit d’efficacité et de transparence. Fin 2010, une refonte du système hiérarchique a été décidée, pour une mise en application au 1er janvier 2011. Le système linéaire existant présentait quelques lacunes et nécessitait un recadrement et une mise à jour, dans l’air du temps. Ainsi, des responsabilités se sont vues confirmées, des regroupements ont été faits.

Quatre nouveaux pôles ont été créés, sous la Direction générale des services, regroupant chacun les directions et services existants : • pôle de l’administration générale, urbanisme et agenda 21, • pôle des services techniques, • pôle animation, sport, relations avec les associations, jeunesse petite enfance, • pôle éducation-restauration.

Chaque jour, chacun dans sa tâche, chacun dans sa fonction, les agents de la ville mettent tout en œuvre pour satisfaire aux exigences des Neuvillois.

Retrouvez les horaires d’ouverture des services municipaux et toutes les informations qui les concernent ou peuvent vous être utiles sur le site de votre ville :

La politique de la ville est prise en charge par la Directrice de Cabinet du Maire et regroupe la communication, le protocole, la culture, l’informatique…

Permanences de Quartiers

Nouvelle formule En 2011, nouvelle formule pour les permanences des quartiers ! Moins de dates à retenir pour les Neuvillois pour une meilleure communication.

Quatre bureaux tiendront permanence en même temps afin d’assurer à l’ensemble des Neuvillois la possibilité d’aller à la rencontre des élus dans son propre quartier.

En effet, l’ensemble des permanences sera regroupé en 2 dates, une par semestre. Par contre, chaque quartier sera concerné par ces dates.

La permanence propose des bureaux individuels où chaque personne peut s’adresser en direct, et en toute confidentialité à l’élu présent, Maire, Adjoint ou Conseiller municipal.

Le détail des bureaux et des élus en permanence vous sera distribué en toutes boîtes prochainement. Vous pouvez d’ores et déjà retenir les deux dates et les noter sur votre agenda neuvillois : Le samedi 14 mai 2011 et le samedi 22 octobre 2011, de 9h00 à 12h00.

Rencontre entre élus et habitants : sur place, on partage mieux ses impressions


Politique de la ville

Travaux

Equipements remis à neuf Votre dernier Neuvill’Mag (n°31) vous a présenté les travaux de réaménagement qui étaient en cours à l’école de musique et au groupe scolaire européen Lamartine. Aujourd’hui, les dernières finitions ont été portées. Les locaux sont opérationnels et répondent aux nouvelles normes permettant l’accessibilité à tous. La salle de percussion

École de musique

La salle de solfège

École de musique Parmi les salles totalement réaménagées, l’auditorium auquel sont ajuxtées une loge et une régie, peut aujourd’hui accueillir jusqu’à 80 spectateurs et venir en complément de la salle Malraux pour des conférences ou du théâtre. La salle de percussion a été totalement insonorisée. La salle de cours, très lumineuse, a remplacé le garage. Montant des travaux : 158 000 euros.

L’auditorium : un espace très confortable capable d’accueillir 80 personnes

Groupe scolaire européen Lamartine A l’extérieur, un bardage de bois allie esthétique et économie d’énergie

Au restaurant scolaire, des portes flambant neuves et sécurisées

La salle de sport Aménagée pour l’ensemble des élèves des écoles Lamartine et Lacordaire, cette salle d’une surface de 150 m2 a été construite avec des matériaux traditionnels. Ses larges et hautes portes permettent une utilisation aussi bien ouverte que fermée. L’installation a bénéficié d’une subvention émanant du Conseil Général du Nord à hauteur de 20% du coût total de l’opération.

A l’intérieur, des conditions optimales pour la pratique du sport

Le restaurant scolaire Quatre portes donnant sur la cour ont été remplacées. Montant des travaux : 12 000 euros.

5


6

Politique de la ville

L’EPIDE

Un tremplin vers l’insertion sociale et professionnelle Un dispositif qui s’adresse aux 18/25 ans, femmes et hommes. Dans un environnement extrêmement instable, l’EPIDE (Etablissement Public d’Insertion de la Défense) construit l’avenir de ses volontaires en conciliant la nécessaire réactivité quotidienne et la poursuite des objectifs à moyen et long terme.L’ambition de l’EPIDE,c’est de permettre à un jeune sur deux de réaliser une bonne insertion sociale et une excellente insertion professionnelle. La mobilisation de tous est à ce prix.

Objectif emploi Pour permettre une rupture avec l’environnement habituel et faciliter la reprise en main, les jeunes volontaires, sont accueillis sous le régime de l’internat.Dans un cadre de vie structurant, s’appropriant les contraintes de la vie en collectivité, ils se préparent à entrer dans l’entreprise. Car l’objectif final est bien là… retrouver un emploi, un apprentissage, une formation dans un laps de temps le plus court possible. Le volontaire retrouve l’estime de soi, la confiance et l’autonomie dans un cadre strict et rigoureux. Les activités physiques et sportives contribuent très largement à l’éducation comportementale, au même titre que l’instruction civique, la formation aux gestes de premiers secours, la sensibilisation à la sécurité routière. Gratuité totale pour ces volontaires à l’insertion, qui perçoivent une allocation mensuelle de 300 euros, dont 90 euros capitalisés.

Un accompagnement sur-mesure Une remise à niveau des fondamentaux scolaires, par une pédagogie individualisée et adaptée à chaque volontaire, ainsi que l’utilisation courante de l’informatique entrent dans le cadre de la formation générale. Nos formateurs personnalisent leurs interventions pour permettre à chaque volontaire d’at-

teindre le niveau requis. Parallèlement, un accompagnement aide le volontaire à se positionner dans son orientation professionnelle. Des formations courtes et longues lui sont proposées pour répondre aux besoins des employeurs. Et puis, il y a nos équipes d’insertion qui fourmillent sur le terrain dénichant les offres souterraines. Enfin, tout au long de son parcours, des actions sont menées dans le domaine de la santé, de la mobilité, du logement, pour favoriser l’insertion professionnelle. Nos cadres (référents, tuteurs, infirmiers, accompagnateurs sociaux) œuvrent en étroite collaboration et en parfaite symbiose.

Un bilan encourageant Un bilan général à la hauteur de nos espérances. Les résultats prodigieux n’existent pas. Néanmoins, notre taux de réussite est éloquent, et nous sommes heureux pour nos volontaires : ➤ 97% décrochent le CFG (l’ex “Certif” qui a fait la fierté de nos anciens), ➤ 94% sont reçus au PSC1 (l’ex AFPS, attestation de formation aux premiers secours), qui sera remplacé par la formation de secouriste sauveteur du travail (SST) ➤ 61% obtiennent au moins deux modules du PCIE (Passeport de Compétences Informatique Européen), ➤ 98% se voient attribuer l’ASR (Attestation de Sécurité Routière),

➤ 84% sont reçus à l’examen du code de la route, ➤ 93% des volontaires, présentés à l’examen du permis de conduire (cofinancé par l’EPIDE à hauteur de 650 euros si le volontaire verse 150 euros), détiennent leur papier rose. Le permis sera pour eux la mobilité, mais aussi une porte qui ne se referme pas si le permis est exigé. Depuis 2010, ceux qui n’ont pas eu le permis, sont proposés au Brevet de Sécurité Routière (BSR) permettant d’enfourcher le “scoot”ou la “mob“. Certes, et hormis le permis de conduire, tous ces diplômes et attestations n’ont guère de valeur dans notre société à BAC+. Mais, pour celui qui a toujours été dépassé, recalé, rejeté, ignoré, ces morceaux de papier ont une valeur de réussite, de reconnaissance. Comme toute récompense, c’est un levier de motivation.

Les fruits de l’effort L’EPIDE donne du sens à leurs efforts, les responsabilise et les pousse à prendre en main leur parcours. L’assistanat n’existe pas à l’EPIDE. La réussite leur appartient totalement, c’est la leur. De plus, le passage pour ces volontaires à l’EPIDE leur redonne les règles de savoir-vivre et de savoir être que les chefs d’entreprise apprécient. Leur comportement irréprochable est reconnu par de nombreux témoignages transmis par nos

Centre EPIDE

Directeur

Centre EPIDE

Directeur

Alençon - 61 Orne 02 33 81 46 20

Yves-Marie Argouarc’h

Combrée - 49 Maine et Loire 02 41 94 94 14

Annick Réto

Annemasse - Burdignin - 74 Haute Savoie 04 50 31 67 87

Eric Winter

Doullens - 80 Somme 03 22 77 82 20

Didier Hirsch

Autrans - 38 Isère 04 76 27 93 93

Eric Hébrard

Langres - 52 Haute Marne - 03 25 90 52 20 Bordeaux 33 Gironde 05 56 17 54 00

Gilles Teuscher

Belfort - 90 territoire de Belfort 03 84 90 13 40

Jean Sauvonnet

Lanrodec - 22 Côtes d’Armor 02 96 32 67 10

Rolland-Marie Heussaf

Bordeaux - 33 Gironde 05 56 17 54 00

Bernard Moinet

Margny-lès-Compiègne - 60 Oise 03 44 83 68 00

Eric Nicaise

Bourges Osmoy - 18 Cher 02 48 48 03 10

Alain Passagne

Marseille - 13 Bouches du Rhône 04 95 06 25 70

Jean-Paul Bonnier

Cambrai - 59 Nord 03 27 74 29 60

Hervé Mille

Montlhéry - 91 Essonne 01 64 92 30 53

Jean-Pierre Ombret


Politique de la ville partenaires. Sans compter les nombreux remerciements des parents de nos jeunes pour l’action efficace menée vers l’insertion professionnelle. Toutes les filières professionnelles s’ouvrent à nos volontaires. Ils s’orientent ➤ vers le BTP pour 18%, ➤ les métiers de la sécurité pour 17%,

Le devoir de mémoire

Pour l’amitié entre les peuples 8 mai..., 11 novembre..., 5 décembre... Des dates où chaque commune de France rend hommage à celles et ceux qui ont souffert et perdu la vie pour leur patrie, à celles et ceux qui ont combattu, résisté, été martyrisés. Toutes ces commémorations entretiennent un devoir de mémoire en rappelant à la population le souvenir de sacrifices et de souffrances vécus par nos anciens, afin que les générations futures soient plus vigilantes et qu’elles puissent bâtir l’amitié entre les peuples.

➤ les armées pour 15% ➤ les services à la personne pour 12%, ➤ l’hôtellerie et la restauration pour 10%, ➤ le transport et la logistique pour 9%, ➤ le commerce pour 8%.

Des valeurs Chaque jour, c’est une bataille que nous menons dans cette guerre de l’insertion, et, pour chaque jeune qui retrouve une place dans la société, c’est pour tous une nouvelle victoire. Certes, des efforts restent à faire et toutes les idées sont bonnes à prendre. Chacun s’est fait une image de ces jeunes, trop souvent après certains événements bien déformés par la presse. La réalité est très souvent différente.

11 novembre 2010, 96ème anniversaire de l’armistice qui marque la fin de la première guerre 1914-1948, commémoration au cimetière de Neuville-en-Ferrain.

L’armistice signée le 11 novembre 1918 à 5h15 à Rethondes, en forêt de Compiègne, marquait la fin des combats de la première guerre mondiale (1914-1918), un conflit qui a fait plus de 18 millions de morts, dont 10.000 tués, blessés ou disparus le dernier jour. Source : wikipédia

Quand nous rencontrons un jeune en difficulté, nous ne pouvons pas oublier que c’est un jeune, unique, avec son histoire, ses difficultés, ses échecs mais aussi ses réussites.

Commémoration du 11 novembre 1918 au cimetière de Saint-Charles-de-Potyze (Belgique).

C’est pour toutes ces valeurs que l’ensemble des cadres travaillent à l’EPIDE.

Le cimetière de Saint-Charles-de-Potyze rassemble 4156 soldats français morts lors de durs combats, 3547 tombes individuelles et un ossuaire où reposent 609 soldats non identifiés.

Les volontaires retrouvent une place honnête dans notre société et les entreprises donnent la chance à nos jeunes. Et ça marche.

La nécropole nationale française d’Ypres participe à un effort commun d’hommage au courage et à l’opiniâtreté des soldats français morts pour leur patrie.

Armand NEFF, La découverte des métiers. SERVIR-SOR n°394. Plus d’informations auprès du service emploi de la ville (03 20 11 67 54) ou de la mission locale Centre EPIDE

Directeur

Montry - Haute Maison 77 Seine et Marne - 01 60 42 17 17

Gilles Schaeffer

Saint Clément les places 69 Rhône - 04 74 70 69 00

Jean Lalanne

Saint Quentin - 02 Aisne 03 23 51 40 00

Michel Devisscher

Strasbourg - 67 Bas-Rhin 03 90 41 01 60

Lucien Failly

Val-de-Reuil - 27 Eure 02 32 09 41 20

Jean-Luc Inizan

Velet-Etang-sur-Arnoux 71 Saône et Loire - 03 85 54 21 40

François Fraye

Tout proche de Neuville-en-Ferrain, le secteur d’Ypres en Belgique, dont la ligne de front constituait un demi-cercle autour de la ville, a été l’un des plus sanglants du front occidental. 500.000 morts ont été déplorés et parmi eux, beaucoup de nos concitoyens.

Source : www.cheminsdememoire.gouv

Commémoration du 11 novembre 1918 au cimetière de Saint-Charles-de-Potyze (Belgique). Festivités lors du banquet du 11 novembre 2010

Les banquets organisés par les anciens combattants et sympathisants font partie de la tradition qui veut qu’on célèbre aussi la paix de façon joyeuse tout en honorant les soldats martyrs et héros de la guerre, à la manière dont en 1914, la signature de l’armistice avait été accompagnée, dans tout le pays, d’une volée de cloches et de sonneries de clairons pour annoncer la fin des combats.

7


8

Politique de la ville

Contrats de territoire

Une démarche innovante

Les collectivités territoriales bénéficient de clauses de compétences, générales, comme pour les communes, ou spécifiques, comme par exemple pour les EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale – ex. : Lille Métropole Communauté Urbaine) à qui les communes rattachées ont transféré une partie de leurs compétences. Cette association et ce caractère collectif et solidaire permettent de développer davantage les projets des territoires.

Qu’est-ce qu’un contrat de territoire ? La notion de contrats de territoire et sa mise en œuvre est récente. Elle est le fruit d’une réflexion portée par Martine Aubry et Henri Ségard, de Lille Métropole Communauté Urbaine (LMCU), à l’occasion de ce nouveau mandat, sur le thème de la gouvernance. C’est une innovation qui permet une nouvelle approche de la relation entre Lille Métropole et les communes, avec comme enjeu le croisement des attentes des territoires avec les priorités communautaires. Les communes et Lille Métropole mettent en cohérence leur vision territoriale et leurs priorités d’action pour les années à venir, tout en

valorisant la diversité des territoires pour un meilleur équilibre. 8 territoires ont été créés, des Weppes à la Vallée de la Lys, en passant par le territoire tourquennois ou roubaisien. Le territoire n’est pas envisagé ici comme un critère géographique, mais bien comme un ensemble d’acteurs et de compétences. Toutes les communes ont été sollicitées pour s’impliquer dans la démarche. Maires, adjoints, conseillers municipaux mais aussi Directeurs Généraux de services font partie des comités de réflexion et d’action. Car il ne s’agit pas ici de se contenter de paroles. En effet, les 2 premiers volets ont été consacrés au constat, au bilan et à l’analyse des besoins, principalement relevant du quotidien tels que la voirie ou l’assainissement. Les deux premiers volets ont permis à l’ensemble des 85 communes composant LMCU de prendre toute la mesure des objectifs liés aux contrats de territoire, de faire émerger des enjeux communs : promouvoir la solidarité (mise à disposition de moyens par LMCU et les grandes communes au profit des communes plus petites), la pertinence, le renforcement des logiques de concertation et de coopération. Ils ont servi à identifier les projets et prévoir leur mise en œuvre.

L’objectif est la mutualisation des moyens et le partage des expériences, entre communes, dans un souci de cohérence territoriale.

Où en sommes-nous aujourd’hui ? Aujourd’hui, nous entamons le volet numéro 3. Après avoir défini au plus près les besoins de chacun des territoires, LMCU a procédé à certains choix et décidé des actions qui seraient engagées. Suite aux nombreuses réunions, 47 actions ont été identifiées, répertoriées en 3 catégories : en cours, à venir prochainement et à organiser. Les actions du volet 3 se conduisent en mode projet, avec un chef de file (une commune), une équipe projet, suivis par la coordination des territoires et le comité métropolitain. Chaque action sera évaluée annuellement. Certaines actions nécessitant des financements feront l’objet d’un partage des coûts concerté. Quelques exemples de projets : • en cours : mutualiser les pratiques en matière d’accessibilité des personnes à mobilité réduite, accompagner la réalisation des éco-quartiers, …


Politique de la ville Cœur de ville : nous avançons, ensemble !

cœur de ville Comme vous avez déjà eu l’occasion de le lire dans le dernier magazine municipal, le projet d’aménagement du centre-ville avance, dans les temps, de phase en phase. La première phase concernait l’établissement d’un diagnostic de l’existant. Les atouts et les points faibles du périmètre ont été épinglés. Cette première réflexion est venue conforter la volonté municipale de transformer cet hyper centre, enclavé entre voies de circulation et carrefours, en un cœur de ville attractif, accessible, paysager, convivial et fonctionnel. Il apparaît en effet qu’un manque de visibilité du centre-ville nuise à son image. Pour exemple, l’entrée de l’espace Malraux est partiellement masquée par le parking de voitures. La deuxième phase comportait l’analyse de cet existant et la mise en avant des objectifs à se fixer : conforter les entrées et sorties de ville, créer une homogénéité dans le paysage, favoriser l’accessibilité, offrir des espaces publics conviviaux et fonctionnels, favoriser les voies douces et le développement durable.

• à venir prochainement : mettre en réseau les bibliothèques et médiathèques, appuyer les politiques territoriales de développement durable, accompagner les communes dans le développement du covoiturage, … • à organiser : lancer une réflexion sur la valorisation du patrimoine architectural et culturel du 19ème et 20ème siècle, préfigurer une politique métropolitaine de tourisme, lancer une réflexion sur le stationnement en ville…

Qu’en est-il pour Neuville-en-Ferrain ? 3 actions ont été validées. Vous trouverez cidessous le détail de celles-ci. 1 ı Espace Naturel Métropolitain : accompagner les programmes de nature en ville. L’objectif : cette action consiste à favoriser la mise en réseau des espaces naturels d’initiative communale et communautaire afin d’augmenter leur potentiel en terme de biodiversité et d’établir des liaisons douces. Lille Métropole fera partager son savoir-faire, assurera la cohérence d’ensemble à l’échelle du territoire et la mise en commun des réflexions.

Un co-pilotage avec L’Espace Naturel Métropolitain pourrait permettre d’aborder les problématiques communes de gestion. Cette partie concerne Neuville-en-Ferrain dans son souhait d’intégrer toute une zone se situant à proximité immédiate de la Ferme du Vert Bois dans son périmètre. 2 ı Economie : apporter une assistance technique sur la réutilisation et la requalification des espaces économiques sous-utilisés ou dégradés. Pour cette partie, le travail en est encore au stade de la réflexion et les objectifs seront précisés ultérieurement. 3 ı Vivre ensemble : accompagner les initiatives locales pour améliorer la diffusion de l’offre culturelle eurométropolitaine dans les territoires. Les objectifs : afin de favoriser l’accès à la culture, il peut être proposé de participer à l’élaboration d’outils visant à améliorer la diffusion de l’offre culturelle, par exemple un agenda culturel des territoires, ou encore de faciliter les rencontres entre les communes françaises et belges. Une information et un point réguliers seront faits dans le magazine de votre ville.

Toutes ces premières analyses posent les bases pour une réflexion plus globale, sur ce projet de réaménagement, car il ne s’agit pas ici de détruire… ni de construire ! C’est un réaménagement cohérent et nécessaire qui est envisagé, à travers des cheminements, des accès, un fonctionnement. Nécessaire aussi pour créer une nouvelle dynamique pour les commerces de proximité, qui font de Neuville une ville où il fait bon vivre. Une première concertation a eu lieu avec les acteurs de la vie associative, les commerçants, les services publics du périmètre tels que la petite enfance, afin de prendre en compte leurs attentes et leurs besoins. Un schéma d’orientation doit prochainement être proposé, tenant compte des doléances de chacun.Celui-ci vous sera présenté à l’occasion d’une réunion publique qui se déroulera le lundi 7 mars 2011 à 18h00 au Centre Malraux. A sa suite, une exposition se tiendra dans le Hall de l’Hôtel de Ville afin de vous présenter les projets d’aménagement. Ceux-ci seront également disponibles en téléchargement sur le site de la ville : www.neuville-en-ferrain.fr. Ce travail est le fruit de nombreuses réunions et réflexions. Il n’est pas figé et attend vos réactions. Nous vous espérons nombreux à ce prochain rendez-vous, pour que le cœur de ville ne soit plus seulement un lieu de passage, mais un lieu de vie et de rencontres, à part entière.

9


10

Politique de la ville

Double sens cyclable

Plus de sécurité et plus rapide !

Quartier Berquier-Forgette

Reclassement des parties communes Depuis mars 2010, l’éclairage public du quartier Berquier-Forgette a été repris par la commune et il en sera de même progressivement pour l’entretien des espaces verts. Néanmoins, Loger Habitat doit planter 1800 sujets et 37 arbres (ceci était une condition à la reprise des espaces verts par la ville). Des prescriptions supplémentaires avaient été demandées à l’aménageur, notamment, la pose d’une clôture de sécurité autour des bassins et la reprise de certaines parties de la voirie.

RD 639

Rénovation de l’éclairage LMCU (Lille Métropole Communauté Urbaine) encourage le développement de la pratique du vélo comme mode de déplacement actif. Ce dispositif permet à chacun d’utiliser le vélo pour les déplacements (domiciletravail, loisirs, etc.) et d’éviter ainsi les grands axes, plus dangereux car plus fréquentés par les véhicules motorisés. Qu’est-ce qu’un double sens cyclable ? Il s’agit d’une voie à sens unique pour les véhicules motorisés, que les cyclistes peuvent emprunter dans les deux sens. Depuis juillet 2008, la réglementation le rend obligatoire dans les zones de circulation apaisée en sens unique : zones 30 et zones de rencontre. Comment le reconnaître ? Un panneau spécifique ou une signalisation sous le panneau “sens interdit”marque chaque entrée de voie à double sens cyclable. Des pictogrammes matérialisent au sol la voie cyclable tout en indiquant le sens de circulation. Ils rappellent que les vélos circulent dans les deux sens.

Quels en sont les avantages ? • Plus de sécurité et de visibilité : - Les cyclistes voient arriver les voitures en face et réciproquement. - Le double sens cyclable permet souvent d’éviter les axes à forte circulation, diminuant ainsi le nombre de “tourne-à-gauche”, la manœuvre la plus dangereuse à vélo. - Il est plus sécurisant de croiser une voiture dans une rue étroite que de se faire doubler par celle-ci. - Le risque d’accident dû à l’ouverture des portières de voitures en stationnement est moindre lorsque les cyclistes roulent en sens inverse de la circulation générale. - Le double sens cyclable et la présence des cycles induisent une baisse de vitesse des voitures. • Plus de rapidité : - La possibilité pour les cyclistes d’emprunter les rues dans les deux sens est un facteur de rapidité : les itinéraires sont plus directs, donc plus courts. LMCU a édité une brochure explicative sur le double sens cyclable. Vous pouvez vous la procurer dans la plupart des accueils de services municipaux ou la visionner sur www.lillemetropole.fr.

La RD 639 est la voie située à partir de la sortie n°17 de l’A22 vers Tourcoing. Elle est perpendiculaire à la rue Schuman. Elle est passée sous la coupelle du département depuis peu, cédée par l’Etat. L’éclairage public y est vétuste et nécessite une rénovation. C’est le département du Nord qui s’est chargé de l’appel d’offres qui concerne des travaux de pose et d’installation de matériels d’éclairage public et de rénovation du réseau d’éclairage public, ainsi que l’aménagement de feux tricolores au carrefour. En effet, un nouveau feu sera installé à la sortie n°17 de l’autoroute pour le tourne-à-gauche vers Halluin, afin de désengorger la voie d’accès sur l’autoroute aux heures de pointe. Ces travaux sont programmés pour le premier semestre 2011. En tout, 118 mâts composent ce réseau. L’entretien a quant à lui été confié à Lille Métropole Communauté Urbaine.


Politique de la ville

Logement

L’habitat sur Neuville-en-Ferrain La ville accueille actuellement de nouveaux programmes de construction en terme d’habitat. Les quelques hectares restant dans le Plan Local d’Urbanisme en zone constructible sont travaillés au mieux, dans l’intérêt de chacun, et font partie d’une réflexion globale devant répondre aux objectifs divers que sont la loi SRU (Loi de Solidarité Renouvellement Urbain) et les nombreuses demandes de logements en attente. La loi SRU impose de manière générale un minimum de 20% de logements “locatifs” dans une ville comme Neuville-en-Ferrain ; mais une convention d’obligation a été signée avec LMCU pour satisfaire à la loi à 30% minimum.

Aujourd’hui, deux programmes en cours de construction La Résidence de l’Hirondelle, rue d’Halluin. Elle comprend une cinquantaine de logements, 18 locatifs et 32 en accession. Son architecture contemporaine respecte la tradition du Nord avec la brique rouge. Un effort particulier a été mené afin d’allier le minéral au végétal, en accordant des espaces dédiés à la promenade aux besoins fonctionnels. Du T2 au T4, de 48 à 88m2, Vilogia vous propose des appartements pensés pour un maxi-

mum de bien-être au quotidien, dans un cadre agréable, proches de nombreux services de proximité. Son atout majeur est d’ailleurs sa centralité, son respect de l’environnement mais aussi et surtout l’accent qui a été mis sur l’accessibilité,qu’il s’agisse de voirie ou d’appartements. Plus d’informations : au 0811 886 886

Votre ville accueille deux programmes cette année. Le premier a débuté l’année dernière et entame la phase de construction alors que le second verra normalement le jour d’ici 2012, son permis de construire étant en cours d’instruction à l’heure actuelle. Deux programmes répartis géographiquement, répondant à des nouveaux impératifs de mixité et de développement durable. Chacun des projets est doté d’un système de sécurité efficace, en résidence clôturée et avec un portail électrique. Des aires de jeux seront également aménagées afin de favoriser l’accueil des jeunes ménages. Des places de stationnement sont comprises dans l’enceinte des résidences.

C.N.L. (Confédération Nationale du Logement) Association nationale agréée de consommateurs Des associations pour conseiller, guider, défendent des centaines d’usagers, chaque année, dans le domaine de la défense des droits des habitants (locataires et accédants à la propriété) et des consommateurs.

Confédération Nationale du Logement 8, rue Mériel - BP 119 93104 Montreuil Cedex Tél. : 01 48 57 04 64 Fax : 01 48 57 28 16

Le Clos de la Cense, rue du Berquier. Ce nouveau projet participe à la valorisation de l’image du quartier. Il s’agit d’un partenariat entre promoteur privé (PREAM) et bailleur social (Logis Métropole), qui permet ainsi de sortir de terre quelques 89 logements. L’opération fait l’objet de deux demandes de permis de construire, répartis entre un îlot A de 56 logements (comprenant 3 immeubles collectifs de respectivement 28 et 2 fois 14 logements) et un îlot B de 33 logements (réparti en 10 maisons et un immeuble collectif de 23 logements). Côté PREAM, deux immeubles contemporains de 28 et 23 appartements BBC (Bâtiment Basse Consommation) de 1 à 4 pièces, alliant bois et verre, s’harmonisent avec leur environnement. Les labels BBC et Effinergie sont en cours de certification. Il s’agit de répondre aux critères d’isolation performante,de ventilation optimisée,de chauffage permanent, mais c’est également

une attention particulière à l’implantation du bâtiment en valorisant les apports solaires et des ouvertures au Sud.Chaque logement bénéficie d’un balcon. L’intérêt du futur propriétaire ou locataire est l’important gain financier, avec des consommations divisées par 2 ! Un ensemble paysagé, avec jardin et espaces engazonnés complète une architecture totalement contemporaine, faite de volumes simples s’intégrant à l’existant. Les matériaux choisis sont en brique, en verre avec des façades bardées de bois. Plus d’informations par téléphone auprès de PREAM, au 06 09 63 05 00. Plus d’informations auprès de Logis Métropole, au Centre Relation Client 03 20 14 72 75 ou par mail : crc@groupe-Ldev.com

11


12

Politique de la ville

Ville de Neuville-en-Ferrain

Développement durable et agenda 21 Neuvillois “Une réponse aux besoins actuels qui préserve les générations futures”

Les Aventures d’Homo Sapiens Ecologicus 9h00 : le petit déjeuner. Aujourd’hui, penser à la planète me donne de l’appétit ! Comme tous les week-ends, d’abord un jus d’orange, puis un bon café accompagné de céréales, d’une tartine beurrée et d’un fruit de saison. Dans la cuisine, un morceau de pain rassis fait triste figure. Je m’apprête à le jeter lorsqu’une délicieuse recette de ma grand-mère me revient à la mémoire. Une recette qui permet d’éviter de jeter le pain. Une recette écologique, donc, puisqu’elle évite de produire des déchets. Une recette qui s’appelle justement… le pain perdu ! Du coup, je mets de côté le vieux pain pour le dessert de ce soir. Après avoir attrapé le pain frais dans la huche et sorti le beurrier, je me délecte d’une tartine beurrée. Puis, deux oranges pressées à déguster sans se presser. De la vitamine C et une saveur bien meilleure que celle du jus tout préparé. Pour le coup, pas d’emballage à part les écorces et les pépins, qui finiront sur le tas de compost, dans le jardin.Tout cela se dégradera d’autant plus rapidement que les oranges sont issues de l’agriculture biologique : leur peau n’a donc pas reçu de produits phytosanitaires. Pour le café, j’utilise une nouvelle cafetière, reçue pour mon anniversaire. Elle fait du très bon café, mais pour chaque tasse je dois consommer une capsule métallique. A la longue, çà doit faire pas mal de déchets et de ressources gaspillées… Les céréales, c’est souvent beaucoup d’emballages. D’ailleurs, pourquoi les emballages en carton ne sont-ils jamais remplis ? Les indus-

triels parlent de “vide technique” pour justifier les paquets trop grands par rapport à leur contenu. “Vide technique qui leur évite d’avoir à changer d’emballage lors de promotion du genre 15 % de produit en plus. Mais cela répond aussi à la guerre acharnée que se livrent les différentes marques pour être plus visibles dans les rayons des magasins. Plus le paquet est volumineux, mieux le client le voit ! Bonne résolution : lors de mes prochaines courses, j’achèterai des céréales conditionnées dans de simples sachets sous vide, voire des céréales en vrac. De plus, en choisissant des céréales issues de l’agriculture biologique, je ferai d’une pierre deux coups : moins de déchets d’emballage et moins de polluants dans les champs… A peine la dernière bouchée dans le bec, je m’attelle à une nouvelle tâche : fabriquer moi-même mes yaourts. J’ai longtemps hésité avant de me lancer dans cette affaire. J’avais peur que cela ne me prenne beaucoup de temps, mais en voyant faire M. Michu, mon voisin, il y a quelques semaines, j’ai décidé d’acheter une yaourtière. Non mais ! Je ne suis pas plus bête que… qu’un autre. Je m’y colle donc, avec un œil sur la pendule. L’opération ne me prendra que quelques minutes… et j’aurai bientôt la fierté de faire goûter à mes proches un produit fait maison. Après avoir débarrassé la table et rempli le lave-vaisselle, je remonte à la salle de bain pour me brosser les dents. Je vais ensuite fermer la fenêtre de la chambre, à présent bien aérée. J’en profite pour redescendre le panier à linge, plein… Direction la buanderie.

Agissons pour le XXIème siècle


Politique de la ville

PETIT DÉJEUNER, AVEC OU SANS DECHETS ? UNE TARTINE BEURREE SANS DECHETS Depuis quelques années, les grandes surfaces proposent du beurre en beurrier plastique. Lorsque le beurre est consommé, le beurrier vient engraisser la poubelle. Pour produire moins de déchets, autant choisir le beurre simplement entouré d’une feuille de papier, que l’on glisse dans un joli beurrier, durable celui-ci, une fois arrivé à la maison. Les boulangers, poussés par leurs fournisseurs de farine, enroulent souvent leurs baguettes dans des morceaux de papier inutiles, qui rejoignent la poubelle dès que l’on arrive à la maison. Refuser ces morceaux de papier, et leur préférer un sac à pain réutilisable, en tissu, réduit les déchets. Même si le sachet en papier ne pèse pas lourd, il “revient” presque tous les jours. Au bout d’une année, que de papier à la poubelle…

UN PAIN A SA MAIN ! C’est la mode des machines à pain. Tous les couples branchés ou presque ont la leur. Alliant tradition (faire son pain soi-même) et modernité (une machine fait tout : il suffit d’y mettre les ingrédients, et la machine mélange, laisse reposer et cuit), la machine à pain séduit. Question : quel est l’impact écologique d’une telle machine ? Bien sûr, plus besoin de sortir en voiture acheter son pain - mais si on y allait en vélo ou à pied ? Bien sûr, moins d’emballage en théorie mais si on allait chez le boulanger avec un sac à pain ? Bien sûr, de quoi épater les amis lorsqu’ils viennent manger à la maison… En revanche, même si on possède une machine à pain :

UN CAFE, SVP… Même si nous n’en n’avons pas conscience, pour le café, nous avons le choix ! Au-delà du produit (dont la qualité conditionne fortement le résultat), préparer un “petit noir” peut multiplier les impacts sur l’environnement mais aussi les réduire au minimum. • Café “pur cata” Effectivement, le café fabriqué dans une machine expresso à partir de “capsules” individuelles est fort… en pollution : la capsule (métaux), l’appareil qui se transformera lui-même en déchet, et son utilisation, qui nécessite de l’électricité. Un café qui peut effectivement empêcher de dormir… ceux qui respectent la planète… • Café “mieuya” Moins tendance mais tout aussi efficace, la cafetière électrique permet de limiter les dégâts. Surtout si l’on remplace le filtre papier à usage unique par un filtre perpétuel, ou si l’on composte le filtre (en papier recyclé). • Café “écologica” C’est le café confectionné avec une cafetière à l’italienne ou une cafetière à piston. Des appareils sommaires (qui consomment donc peu de matières premières pour leur fabrication et qui ont une bien meilleure longévité), qui ne nécessitent pas de recourir à l’électricité et qui se passent de filtres. Souvent tout aussi bons que le café pur cata mais nettement moins néfastes pour l’environnement.. • Café “supra écologica” Allez, encore un effort ! Un café bio acheté en grains, moulu à l’ancienne à la force du poignet (donc un arôme plus intense), confectionné dans une cafetière à l’italienne ou à piston et dont je récupère le marc pour alimenter mon compost. Résultat : un café supra écologica et d’une saveur incomparable…

• lorsqu’on souhaite des croissants ou des pains au chocolat, on continue à sortir la voiture pour aller chez le boulanger ; • lorsqu’on fait tourner la machine à pain, on consomme pas mal d’électricité (de 266 à 468 W/h pour un pain basique) ; • et, surtout, lorsque la mode sera passée, on se retrouvera tous avec nos machines à pain sur les bras, avant qu’elles ne finissent à la déchèterie… En bref, l’intérêt écologique des machines à pain reste à prouver. Et si l’on faisait notre pain à la main à l’énergie (renouvelable)… du poignet, pour le plaisir de pétrir la pâte fraîche… et de réduire notre impact sur l’environnement ?

6 IDEES POUR DEJEUNER ECOLOGIQUE ! • j’achète des produits bio (chocolat, café, lait, fruits, céréales, pain…), • je fabrique moi-même, ou je fais appel à un artisan qui travaille près de chez moi (pains au chocolat, croissants... ), • j’évite les brioches et petits pains emballés individuellement, • je choisis des fruits de saison, qui ne viennent pas de trop loin, je préfère les jus de fruits locaux (pomme, raisin…) aux jus de fruits exotiques (orange, pamplemousse…) • je composte le marc de café, et le filtre le cas échéant.

Agissons pour le XXIème siècle

13


14

Politique de la ville

…LA COMMISSION AGENDA 21 VOUS PARLE… 1972 – 1992 -…… 2010 – 2011 et après… Depuis 1972, diront les plus optimistes et seulement depuis près de 4 décennies penseront les pessimistes, de Stockholm à Rio de Janeiro puis à Paris pour impliquer la France, l’idée du Développement Durable se développe dans le monde. Mais qu’en est-il à Neuville en Ferrain ? Outre les actions engagées directement en 2009 par la municipalité, la Commission, depuis sa création du 15 novembre 2008, a réalisé en 2010, comme précisé lors d’un précédent Neuvill’Mag, plusieurs actions de sensibilisation, comme la création d’un site internet, d’une commission Ambassadeurs, qui ne demande qu’à s’enrichir de l’expérience et des propositions des neuvillois, et enfin le démarrage d’une enquête d’échantillonnage sur la consommation énergétique de certaines habitations ciblées, dans un premier temps. Toutes ces actions engagées demandent naturellement à être approfondies. L’année 2010 s’est terminée aussi par un temps fort constitué par la lettre de mission que Monsieur le Maire a adressée à la Commission de l’Agenda 21 de Neuville en Ferrain. Ce document, consultable sur le site internet de la Commission : ag21neuvilleenferrain.org, (et sur celui de la ville) confirme, s’il en était besoin, l’importance que notre Municipalité accorde au Développement Durable et trace clairement les objectifs souhaités. Vous trouverez aussi sur ce site, le programme des actions engagées par les groupes scolaires. Oui mais pour Neuville en Ferrain, certains peuvent encore se demander ce que peut signifier le Développement Durable. D’autres peuvent s’interroger sur ce qui

devrait bouger en notre cité réputée pour sa quiétude et la satisfaction d’y vivre dans un cadre encore agréable où de nombreuses associations œuvrent pour le plaisir du plus grand nombre. Les réalistes, par opposition aux pessimistes et aux optimistes, disent qu’il convient de se préoccuper de thèmes aussi essentiels que celui de l’A22 pour ses encombrements, de la gestion des déchets vitale pour notre santé, de la préservation des espaces naturels. Certes, il serait facile, voire parfois rassurant de penser que ces thèmes ne sont pas de la compétence directe des Neuvillois pour concerner, de façon plus large, la communauté urbaine de Lille, le Département et la Région Nord. Mais si les habitants de Neuville ne peuvent s’exprimer en ces différents domaines pour formuler leurs craintes ou proposer leurs visions, qui prendra le relais ? De façon plus pragmatique, Combien de Neuvillois ont à se plaindre d’une autoroute A22 hyper saturée pour être trop régulièrement empruntée par des camions qui ne font que transiter dans notre région? Les perpétuels bouchons sont à déplorer alors que les transports en commun ne permettent pas d’être une alternative satisfaisante. Combien de Neuvillois ont à se plaindre de la surproduction des déchets dont la collecte et le traitement doivent impérativement s’améliorer ? Certes, s’il n’y a pas d’usine d’incinération en notre Ville, celle d’Halluin est dotée d’un Centre de Valorisation Energétique (noble appellation de l’incinérateur) ? La problématique de sa pollution est considérée comme ancienne. Aujourd’hui, les déchets y seraient brûlés selon les règles très strictes en matière de sécurité pour les populations environnantes. Alors pourquoi le Registre des cancers réclamé par certains représentants médicaux et citoyens ou associations

des villes avoisinantes n’a pas encore été mis en place ? Que dire de l'alerte que viennent de lancer les autorités allemandes le 5 janvier sur la contamination d'aliments aux dioxines (qualifiées par ce pays de “substances cancérigènes” !!!). Combien de Neuvillois ne souhaiteraient pas préserver leur environnement actuel, voire l’améliorer. En ces désirs, ils pensent non seulement à eux mais aussi à leurs propres enfants ou petits enfants. Notre bonne ville de Neuville en Ferrain, restera-t-elle encore longtemps la douce cité dans laquelle, les logements, les activités économiques (commerces, industries, artisanat) peuvent coexister dans un cadre verdoyant. C’est pour l’ensemble de ces raisons, que la Commission Extra Municipale de Neuville en Ferrain a décidé lors de sa séance du 6 novembre 2010 d’intégrer ces trois thèmes (A22, déchets et espaces naturels) dans ses ateliers de réflexions et de propositions. Oui mais vous citoyens, habitants et agents économiques et ou sociaux de Neuville, en 2011 et dans les années à venir vous pouvez être des acteurs et sources de propositions dans des domaines aussi sensibles qui feront ou non la paisibilité de notre Ville. C’est le vœu le plus cher que je puisse formuler à tous en cette nouvelle année 2011. Pour conclure, je vous livre cette célèbre citation, qui illustre le développement durable : “Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous ne faisons que l'emprunter à nos enfants”. Citation du Chef indien Seattle ou Antoine de Saint-Exupéry? Peu importe ! C’est une notion universelle, partagée par tous les peuples et qui s’est traduite de manière différente rapportée de manière différente par différents individus. A méditer.

Agissons pour le XXIème siècle

Le Président Guy MARAIS


Politique de la ville

AU COLLÈGE JULES VERNE, UN PROJET “GRANDEUR NATURE” Au Collège Jules Verne les élèves planchent sur un sujet “grandeur nature” : l’aménagement d’une vélivoie, un chemin piétonnier qui part du collège pour arriver à la frontière belge en passant par un point central : la Ferme du Vert Bois. Ce projet porté en partenariat par le Collège et la ville s’intègre totalement dans une démarche pédagogique liée à l’étude de l’environnement. Il implique l’application de connaissances enseignées au collège, principalement les Sciences de la Vie et de la Terre, mais aussi l’histoire/géographie, l’éducation civique... Au-delà des disciplines scolaires, c’est aussi l’occasion de s’imprégner des actions menées par la ville en termes de développement durable, du rôle et des pouvoirs de tous les interlocuteurs avec qui il faut négocier : Lille Métropole Communauté Urbaine (LMCU), le Conseil Général, les propriétaires riverains de la future vélivoie… Depuis la rentrée, les élèves ont donc pris part à de nombreux travaux. Des exposés ont été réalisés sur le sujet avec découverte de l’environnement dans toutes ses dimensions, depuis les stations géosatellites via internet, le plan cadastral et le PLU (Plan d’Urbanisme Local), jusqu’au terrain… où une journée “nettoyage” a été organisée. Parés de gants et de sacs offerts pour la circonstance par les magasins Leclerc, les jeunes sont allés à la chasse aux déchets laissés ici et là sur les abords du chemin. Chacun a pu en mesurer le volume !

Pour le tracé de la Vélivoie, rendez-vous sur le site internet de votre ville www.neuville-en-ferrain.fr, rubrique Actualités

Agissons pour le XXIème siècle

Une étape s’avérait incontournable : un éco-atelier à la Ferme du Vert Bois sur le thème des nichoirs à insectes, histoire de prendre également conscience de l’intérêt de préserver l’écosystème et si les finances le permettent, un prochain atelier “plantations” est programmé aux abords de la vélivoie. Au bout du chemin, il y a aussi la frontière avec la Belgique. L’idée d’aller voir ce qu’il se passe derrière cette ligne va-t-elle émerger ? Pourquoi pas ? Aux côtés des collégiens, les services municipaux s’impliquent de façon importante, leur apportant soutien logistique et conseils. Dans cette aventure, les jeunes prennent conscience des contraintes auxquelles il faut se soumettre : administratives, techniques, financières… Bref de tous les paramètres inhérents à tout projet dont on souhaite l’aboutissement. Un beau défi à relever !

15


16

Politique de la ville

Accessibilité pour tous

Des bornes sonores à la Mairie et au Centre Malraux La ville mène une politique active en faveur de l’accessibilité pour tous. Dans ce cadre, elle vient d’équiper la Mairie et le Centre Malraux de bornes sonores permettant aux personnes mal ou non voyantes de se diriger par l’oreille à l’intérieur des bâtiments.

1

Un détecteur (1) positionné à proximité de l’entrée permet au porteur d’un boîtier (3) d’être relié au système. A chaque point clé du bâtiment, un émetteur (2) indique à la personne à quel endroit elle se situe (guichet d’accueil, ascenseur, escalier...) et lui permet de se diriger grâce au son.

2

Ces boîtiers sont universels, donc utilisables dans tous les établissements équipés de bornes sonores, peuvent être obtenus par les Neuvillois sur demande auprès du C.C.A.S. (Centre Communal d’Action Sociale) de la Ville sur présentation d’une carte d’invalidité. Une caution d’un montant de 15 euros leur sera réclamée. 3 Accueil de la Mairie : 1. Le détecteur 2. L’émetteur 3. Le boîtier universel

Renseignements : C.C.A.S. (Centre Communal d’Action Sociale) Hôtel de Ville Tél. 03 20 11 67 02

Parcours du Cœur Scolaire

Pour les élèves de CE1 Nouvelle action mise en place en 2011 par le service Education de la Ville de Neuville-en-Ferrain, en partenariat avec la Fédération Française de Cardiologie, le Parcours du Cœur Scolaire est organisé dans le cadre des établissements scolaires. L’action consiste à mobiliser une ou plusieurs classes, sans esprit de compétition, en consacrant une partie de la journée à l'activité physique et aux bons réflexes pour la santé du cœur. Cette opération est prévue le 25 mars 2011, dans l'après-midi et se déroulera au Complexe sportif Depoortère : jeux collectifs, goûter équilibré, remise d'un diplôme agrémenteront cette journée.

SOS médecins : Depuis le 1er juin 2010, SOS MEDECINS LILLE ROUBAIX TOURCOING a donné naissance à deux associations: SOS Médecins Lille et SOS Médecins Roubaix Tourcoing Nord Métropole. Cette nouvelle organisation a permis l’ouverture d’un nouveau lieu de consultations aux heures d’ouverture très larges situé : 53-55 rue du Maréchal Foch à ROUBAIX Tél. 0826 46 59 59 (secteur neuvillois).

CCAS... Maison poivre & sel... A qui ces services s’adressent-ils ? Le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) a étendu en 2009 ses services aux Neuvillois avec la création de la Maison Poivre & Sel, un service qui s’adresse à tous les aînés de la Ville, quels que soient leurs revenus.

Missions du C.C.A.S. : La dispense de services envers les plus défavorisés dans les domaines sociaux (santé, hygiène, insertion...) de type : • Fonds Solidarité Logement (F.S.L.) • Aide pour l’énergie, l’eau, le téléphone • Instruction des demandes de R.S.A • Aide aux personnes âgées • Aide aux personnes handicapées • Aide aux familles en difficulté • Logement Habitat (liaison avec les bailleurs)… Renseignements : C.C.A.S. - Hôtel de Ville Tél. 03 20 11 67 02 Logement - Tél. : 03 20 11 67 19

Missions de la Maison poivre & sel : Regrouper derrière un guichet unique de multiples services dont peut bénéficier l’ensemble de la population neuvilloise âgée de plus de 60 ans. Ce guichet a été mis en place en Mairie pour accueillir tous les seniors et leur apporter en un seul point toutes les réponses, conseils et informations dont ils ont besoin : • Les services du CLIRPA (Centre Local d’Information et de coordination Retraités Personnes Âgées), un lieu d’informations et de conseils spécifiques pour les aînés. • Un service “petit bricolage” et “jardinage” pour les plus de 65 ans (certificat médical exigé pour les moins de 65 ans). • Le “menu poivre & sel” qui propose un programme d’animations aux plus de 60 ans. • Un service de minibus les jours de marché et, sur réservation, pour les activités du jeudi. Renseignements : Maison Poivre & Sel Hôtel de Ville Tél. 03 20 11 67 23


Économie

Création de nouveaux services

Zoom sur les créateurs Benoît POITEVIN

Valorisations immobilières Services - Promotion Benoît POITEVIN s’appuie sur 18 années d’expérience dans des postes d’encadrement dans le domaine de la Prestation de Service et sur ses passions pour le secteur immobilier,la décoration et le domaine artistique pour ouvrir immoDéfis,une société de Services en Valorisations Immobilières destinés aux particuliers et aux professionnels de l’immobilier. ImmoDéfis propose un service total, depuis l’idée de vendre ou louer un bien immobilier, ancien ou neuf, meublé ou non, jusqu’à la réalisation du projet. Les prestations sont variées : valorisation des lieux, services inhérents à l’embellissement des lieux et des espaces verts, mise à disposition de camionnette et de lieu de stockage, à la location / vente d’objets de décoration, de meubles... Aide à la promotion par la présentation de partenaires immobiliers, l’organisation de journées portes ouvertes, book photos. ImmoDéfis - Tél : 06 32 02 27 03 contact@immodefis.com

Frédéric BAJDAS

Dominique FORTRIE

Ingénierie & études techniques

Technicien en maintenance

Marie FLAUST

Sophrologue Forte d’une longue carrière dans le secteur paramédical et d’une solide formation à l'institut de sophrologie humaniste de Lille, membre de sophro’attitude, Marie FLAUST vient d’ouvrir son propre cabinet et propose un accompagement pour aider chacun à vivre dans le bien être au quotidien, de faire face aux événements de la vie, gérer le stress, se préparer à des moments importants de la vie. Les séances peuvent s’organiser tant pour une aide individuelle que dans le cadre des entreprises. Rendez-vous du lundi au samedi 1, rue Aristide Briand Tél. 06 25 74 58 83 ou 03 20 01 58 34 marieflaust.sophro@orange.fr www.sophrologie-attitude.fr

Yannick VOREUX

Coiffure à domicile Au pays de la brique, les façades ont besoin de leurs spécialistes ! Après une solide expérience dans le bâtiment tous corps d’état dont 13 ans dans un organisme bailleur social, Frédéric BAJDAS offre ses services auprès des professionnels du bâtiment pour tous diagnostics, études et conseils. Deux spécialités : les enveloppes de bâtiments (toitures, façades…) et le photovoltaïque. Traiter l'enveloppe du bâtiment d'un point de vue thermique apporte des économies d'énergies, mais devenir en plus producteur d'énergie écologique et durable, peut apporter des ressources supplémentaires au gestionnaire et faire baisser des charges communes. Par exemple : l’éclairage de parties communes. Ses clients : les collectivités, syndic de copropriété, gestionnaires de biens immobiliers, architectes… BF ingénierie 72 rue jean jaurès Tél. 07 86 38 90 73 fbajdas@gmail.com

Dans la famille FORTRIE, la maintenance est un art ancré depuis plusieurs générations : Henri FORTRIE, le grand-père, exerçait déjà son art en 1918 dans l’Armée Française et son fils, Lucien, lui a emboîté le pas. Dominique, salarié depuis août 1976, a souhaité devenir son propre patron et a créé son entreprise en tant que technicien en maintenance. Ses atouts : la compétence et la réactivité. Ses prestations : Plomberie - Chauffage - Dépannages chaudières gaz et fioul toutes marques et installations confondues. Expertises / installations / réparations Ses clients : les particuliers, les collectivités, syndics de copropriété et les entreprises. F. D. Artisan Tél. 03 20 46 71 76 ou 06 86 46 62 78 De 8h00 à 20h00 7j/7 Dominique.fortrie@laposte.net

Après plus de 20 ans d’expérience en salon et à domicile suivis d’une parenthèse consacrée à l’éducation des enfants… Yannick VOREUX a repris son activité de coiffeuse en octobre dernier. Pour votre confort, elle propose deux formules possibles chez vous : le “rendez-vous individualisé” et “l’après-midi coiffure” en famille ou entre ami(e)s. Parmi ses spécialités : les mèches papier alu et les balayages. SOS Coiffure Du mardi au samedi sur rendez-vous Tél. 03 20 46 91 27 ou 06 86 99 42 29

17


Économie

Marché du mercredi

CHANGEMENTS DE PROPRIETAIRES

“Crêpes party” le 9 mars

Estaminet du Chemin Vert

Après plus de 20 ans dans la restauration en tant que salarié, Olivier Desrumaux a repris les rênes de l’Estaminet du Chemin Vert.

Mercredi 9 mars, les commerçants du marché vous invitent à fêter la chandeleur à posteriori, une initiative accompagnée par les Services de la Ville. Cette animation est la troisième édition du genre organisée conjointement par les marchands du marché sous la houlette de François Catteau et le service commerce de la ville. Elle vient en complément de l’offre des commerces existants sur la commune dont l’Union commerciale est présidée par

Françoise Théry. Plusieurs rendez-vous de ce type ponctueront l’année. Au programme, de 9h00 à 12h00 sans interruption : crêpes gratuites pour les enfants et distribution de bons d'achat d'une valeur de 2 à 5 euros à déduire chez les marchands du marché et deux cafés situés à proximité de la place, le tout sur fond d’animation musicale et de convivialité. Ambiance assurée !

Au menu, le changement dans la continuité : toujours des plats régionaux et des produits du terroir (des frites en plus ! ) avec des horaires d’ouverture plus larges. Ouvert le mercredi midi, et du jeudi au dimanche midi et soir. 102 rue du Dronckaert Tél. 03 20 85 97 02

Boulangerie La Neuvilloise

Mercure d’or

Stéphane Brisset récompensé Boulanger-pâtissier depuis l’âge de 23 ans, un métier également exercé par son père, Stéphane Brisset, a repris la boutique actuelle en 1995. Depuis 2007 il gère seul l’établissement, aidé par deux vendeuses à mi-temps, deux apprentis et un boulanger. Pour lui c’était un défi personnel que tenter d’obtenir le prestigieux Mercure. La qualité de ses prestations a été reconnue. On imagine son degré de satisfaction. “Cerise sur le gâteau”, la cérémonie de remise des Mercures d'Or a eu lieu le 26 janvier à la Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Lille : jour anniversaire de Stéphane Brisset ! Après trois Labels Qualité octroyés auprès de la Chambre des Métiers, Stéphane Brisset a décroché un Mercure d'Or, une récompense attribuée par la Chambre de Commerce et d’Industrie pour les performances individuelles des commerçants et leur contribution à l'économie et à la vie de la ville.

Merc ur

18

’or ééé ed

Boulangerie-pâtisserie Brisset 9, place Roger Salengro Tél. : 03 20 94 29 65

Apprenti pendant 2 ans, puis salarié 11 ans, Pascal Dulin a également exercé pendant une quinzaine d’années en tant que patron dans une boulangerie-pâtisserie lilloise avant de poser ses valises avec son épouse, Monique, à “La Neuvilloise” pour mettre la main à la pâte dans la boutique précédemment tenue par Laurent Baillon. Ouvert du mardi au samedi de 6h30 à 13h30 et de 15h à 19h et le dimanche de 7h30 à 12h30 43 rue de Tourcoing Tél. 03 20 94 01 20


La vie à Neuville

Événements

Cap'Arc-en-Ciel

Programme des animations

Le groupe vocal sera en concert le Dimanche 3 Avril 2011 à 16h00 à la salle Malraux (entrée libre).

Bibliothèque Pour Tous

Festival Impro Amateur

Salon des métiers du bois Samedi 12 et dimanche 13 mars 2011 Salle Malraux

Venez découvrir du 17 au 19 mars 2011 Salle Malraux de nouveaux talents en réservant dès aujourd’hui ces trois dates :

Dans le cadre de l'année internationale des forêts proposée par l'UNESCO,la Bibliothèque pour Tous organise des actions sur le thème du bois (concours photo...). La manifestation du 12 et 13 mars sera le point d'orgue de ce projet.Les Neuvillois qui souhaitent y exposer des objets en bois (masques, outils anciens...) sont invités à contacter le service culture [centre Malraux - Tél. 03 20 11 67 69] partenaire de cette manifestation.

Jeudi 17 mars 20h00 : Election régionale du meilleur improvisateur amateur 2011 Vendredi 18 mars 20h00 : Matches d’impro Samedi 19 mars 19h00 : Impro cabaret 20h00 : Matches d’impro

Cette manifestation ainsi que l'intégralité des actions culturelles menées jusqu'à juin 2011 seront présentées dans une plaquette culturelle qui paraîtra début mars.

FÉVRIER

En signe de bienvenue aux nouveaux-nés neuvillois, la municipalité organise pour la 3ème année consécutive l’opération “une naissance, une semence”. Avec l‘aide de leurs aînés, nos chers petits chérubins neuvillois sèmeront des graines de fleurs sauvages que l’on verra fleurir cet été. Des ateliers ludiques sont également proposés à la fratrie par nos deux animateurs de la Ferme du Vert Bois, Olivier et Francis. La manifestation se clôturera par une remise de diplômes autour d’un goûter champêtre en famille. Ferme du Vert Bois Samedi 12 mars à 16h00 Renseignements : Tél. 03 20 11 24 29

DIMANCHE 20 FÉVRIER • 11h30 - Assemblée générale du Cercle St Joseph • de 15h à 18h - Exposition :“Les céréales, une aventure humaine !” à la Ferme du Vert Bois, rue du Chemin Vert

MERCREDI 16 FÉVRIER • Menu Poivre et Sel : de 12h15 à 13h15 Aquagym - Tarif : 6,00 euros

JEUDI 24 FÉVRIER • Menu Poivre et Sel : de 14h à 16h30 Atelier Multimédia - Espace Jeunesse, rue de Tourcoing - Tarif :2,50 euros

JEUDI 17 FÉVRIER • Menu Poivre et Sel : de 14h à 15h30 Danse en ligne Espace Schumann, rue de Tourcoing - Tarif : 2,50 euros

SAMEDI 26 FÉVRIER • Représentation par les jeunes de la pastorale de Neuville Salle Malraux, rue Fernand Lecroart DIMANCHE 27 FÉVRIER • Menu Poivre et Sel :Sortie théatre “Rêve de valse”au théatre de Tourcoing - Tarif : 14,00 euros

Conférences programmées en partenariat avec l’Université du Temps Libre Lundi 7 mars “Jean Dubuffet et les chemins de l’art brut” par Marie CASTELAIN Lundi 4 avril “Raymond Devos” par Claudine MAES Lundi 2 mai “Bioéthique et droits du patient en fin de vie” par André TARBY Lieu : Auditorium de l’école de musique Horaire : 14h30 - Tarif : 2,50 euros Renseignements : Maison Poivre et Sel Hôtel de ville Tél : 03 20 11 67 23

Ecole de Musique Inauguration des nouvelles installations et journée portes ouvertes Samedi 28 mai 2011 de 10h00 à 13h00. Renseignements : Service Culture - Tél. 03 20 11 67 11

MARS

AVRIL

SAMEDI 12 et 13 MARS • Bibliothèque pour Tous Manifestation sur le thème du bois

JEUDI 7 AVRIL • 18H - Audition de l’école de musique - Chapelle Saint-Thérèse

MERCREDI 16 au DIMANCHE 20 MARS • Seul en Scène - Salle Malraux

DIMANCHE 17 AVRIL • de 15h à 18h - Exposition : “Les enfants des bois” - à la Ferme du Vert Bois, rue du Chemin Vert

DIMANCHE 20 MARS • de 8h à 18h Élections cantonales DIMANCHE 27 MARS • de 8h à 18h Élections cantonales • de 15h à 18h - Exposition : “Nous,les arbres qui marchent” à la Ferme du Vert Bois, rue du Chemin Vert

DIMANCHE 24 AVRIL • Journée des Déportés Dépôt de gerbe a 11h00 au cimetière

MAI DIMANCHE 1 MAI • Marché aux puces Centre - Centre Ville • Tournoi football Poussins Depoortère

DIMANCHE 8 MAI • Marché aux puces Risquons Tout DIMANCHE 15 MAI • Brevets Cyclo - Malraux DIMANCHE 22 MAI • Grand prix Cycliste, Centre Ville Remise des prix en soirée, Salle du Conseil Municipal • de 15h00 à 18h00 Exposition :“Gare au loup !” à la Ferme du Vert Bois, rue du Chemin Vert SAMEDI 28 MAI • de 10h00 à 13h00 Portes ouvertes de l’école de musique

Bloc-notes

MARDI 15 FÉVRIER • Menu Poivre et Sel : de 16h45 à 17h45 Gym douce - Tarif :2,50 euros

Ils répètent, se préparent… et bien entendu, ils comptent sur vous et sur votre générosité !!!!

Rendez-vous culturels

Une naissance, une semence

La Bibliothèque initialement “Jeunesse” du Risquons-Tout est également ouverte aux adultes.

Renseignements : Centre : - 41 rue de Tourcoing Risquons-Tout : Espace Paul Claudel (ancienne école Paul Claudel) Tél. 03 20 46 88 27

L'année dernière les jeunes avaient récolté 1438 euros pour l'association "Grégory Lemarchal" et les "Chiens Guides d'Aveugles" de Roncq. Cette année, ils sont mobilisés pour l'association "Laurette Fugain", en partenariat avec l’association neuvilloise du Don du Sang.

Salle Malraux Réservations en ligne : www.onsort.fr Renseignements : Tél. 03 20 11 67 58

Bibliothèque du Risquons-Tout

Horaires d’ouverture : • 1er mercredi de chaque mois : 15h00-17h00 avec, de 15h30 à 16h30, l’heure du conte, animation ouverte aussi aux non-inscrits. • Tous les dimanches : 10h00-12h00. Tarif valable pour les 2 bibliothèques : Inscription : 8 euros/an Prêts de livres: • 1 euro/ livre littérature adulte • 40 centimes/livre littérature jeunesse • Gratuit pour les retraités neuvillois

19


La vie à Neuville

20

Rétro-Zoom

4

1

6 5

2

7 3

1

Hommage aux Anciens d’Afrique du Nord

2

Restos du cœur

3

Saint Nicolas et son âne chez les écoliers

4

Cross de la saint-Nicolas

5

Exposition de Jean-Pierre Delannoy

6

Lecture des textes autour de l’exode (Concours réalisé par l’UNC à l’occasion du 11 novembre)

7

Saint Nicolas chez les Tout-petits

8

Le Téléthon 2010

8


La vie à Neuville

Rétro-Zoom

Illuminations de Noël Vous avez été nombreux à créer l’ambiance chaleureuse de la fête de Noël. Mille lumières ont égayé la Ville avec goût et poésie, enchantant l’âme d’enfant ancrée en chacun d’entre nous. Voici pêle-mêle un échantillon de ces magnifiques illuminations. Merci à tous ceux qui ont participé à cette atmosphère festive..

21


22

Expressions BONS JOURS NEUVILLE Quelques années sont passées depuis les

NEUVILLE ENSEMBLE Arrêtez le massacre !

élections municipales. Les mois se suivent et…se ressemblent. Chacun dans sa catégorie s’affère au mieux dans ses fonctions et le personnel municipal reste toujours très disponible. Les trois groupes élus – majorité et opposition – s’expliquent lors

“Ce n’est pas un problème de compétence, ni d’intelligence ni de force de travail.” Voilà ce que déclarait le maire à propos du “virage”, il n’y a pas d’autre mot, du directeur général des services de mairie. (NE du 04/12/10)

des conseils municipaux. Connaissez-vous vos élus ? Les actions en cours ? Les évolutions tant au niveau de la jeunesse que de la sécurité ou autre ? Savez vous que les conseils municipaux sont accessibles au

Ben alors, où est le problème ? Si le “problème” ce n’est pas l’employé ... c’est forcément l’employeur, à fortiori si cet employeur (qui a recruté) indique que le “problème” ce n’est pas l’employé.

public ? Savoir comment se déroule une séance peut être intéressant. Nous vous invitons tous à y participer. Le mois de mars notamment consacré au budget est le plus complexe, mais aussi le plus instructif. Savoir quelle somme d’argent va

Cet épisode malheureux entraîne hélas des conséquences pour le personnel qui, au lieu d’être encouragé pour mener à bien ses missions , est aujourd’hui démotivé. Nous disons nous clairement que le problème se situe à la tête de cette mairie.

dans telle ou telle action, animation, association est révélateur de la santé de la commune. Les crédits en cours ? Le groupe Bons Jours Neuville reste toujours vigilant et se bat pour sauvegarder notre ville et garder un maximum de nature (là le combat est rude). Nous participons aux commissions concernant la jeunesse, la sécurité. Nous sommes apporteurs d’idées sur de nombreux sujets comme l’intégration du handicap. Si vous souhaitez que vos idées soient entendues nous pouvons être votre porte parole. N’hésitez pas à nous contacter.

Le résultat : des divergences énormes entre la vieille équipe, à bout de souffle, sans âme, sans réflexion, sans aucun projet cohérent, et une partie de la majorité du conseil qui voudrait bien remettre la commune de Neuville-en-Ferrain dans le giron officiel du RPR en vue d’échéances politiques ultérieures. 2 ans après son élection, cette équipe incohérente révèle son inconsistance au grand jour : d’un côté le ronron avec ses fins de mois tranquilles et de l’autre, des appétits guidés par le “grand frère” sarkosyste tourquennois. Triste spectacle de fin d’année et dire que ça va encore durer comme cela jusqu’en 2014 !

NEUVILLE MA VILLE Pour des lendemains qu'on souhaite meilleurs Nous voici entrés de pied ferme dans cette nouvelle année 2011 et l'occasion de renouveler à chacun d'entre vous nos voeux les meilleurs pour une année que beaucoup d'indicateurs ne semblent pas embellir de leur optimisme. Nos voeux accompagnent particulièrement les salariés des entreprises neuvilloises qui ont parfois l'impression d'être bien seuls dans leurs luttes.Nos voeux s'adressent aussi aux séniors qui aspirent à bien plus qu'une semaine bleue et qui ont besoin de la solidarité de la ville dans les moments difficiles de la vie courante, comme le déneigement par exemple.Tous nos voeux enfin à la jeunesse neuvilloise.Que 2011 garde intact leur dynamisme et que leur optimisme nous porte vers des lendemains plus radieux. Le groupe « Neuville ma ville » s'attachera au delà de sa participation aux différentes commissions municipales(cellule de veille, CCAS, commission handicap,jeunesse,...)à vous aider dans votre vie quotidienne, à répondre à vos interrogations, à vous accompagner dans vos démarches. N'hésitez pas à nous contacter. Nous souhaiterions encore nous impliquer d'avantage dans d'autres secteurs.En janvier 2010, le maire disait que le développement durable était un sujet qui concernait « tous les citoyens de cette terre ». Nous en sommes d'accord et sommes prêts à participer à la commission et à la réflexion sur l'éco-citoyenneté à Neuville en ferrain.

Le groupe "Bons Jours Neuville !" Philippe SIX Yvette GHEYSENS Samuel DEVOYE

(rédigé par Jean Michel Dubois, ancien conseiller municipal) Les élus et équipiers de « Neuville Ensemble » assurent le personnel municipal de son soutien et souhaitent à tous les neuvillois une bonne année 2011.

Alain LARISTAN Marie-Hélène LAMARQUE

Nous participerons aussi concrétement que possible aux dossiers majeurs de cette année car chacun doit avoir son droit d'expression en ce qui concerne l'aménagement du centre ville, être à l'écoute des commerçants, des riverains , des neuvillois et de leurs attentes avant même que les choix soient votés en conseil municipal. Alors espérons que 2011 soit l'année de la réflexion de chacun pour le bien de tous.

Pour “Neuville ma ville”, Delphine Carrette, Isabelle Verbeke, Laurent Degryse


A savoir NEUVILLE EN MARCHE Depuis l’apparition des grandes surfaces commerciales des années 70 et 80, on constate que les grandes enseignes adaptent leurs stratégies dans la reconquête du centre-ville et le choix du consommateur redevient “la proximité”. Désormais, ce n’est plus le consommateur qui s’adapte à son commerce,mais l’inverse. L’évolution qualitative des métiers du commerce s’exprime de plus en plus en terme de conseils et de services. Retour au commerce de proximité à visage humain, le lien social à l’écoute des uns et des autres, au delà du métier. Ici, comme ailleurs, nous devons recentrer l’attractivité de la ville autour de son commerce et ses services, s’adapter à l’évolution urbaine,au vivre ensemble,pour que la réflexion des aménagements réponde aux besoins d’aujourd’hui : un centre commercial modernisé, un linéaire commerçant attractif dans un environ-

Sécurité routière

Accidentologie En 10 ans, le nombre de tués sur les routes du Nord Pas-de-Calais a pratiquement diminué de moitié et cette évolution s’est poursuivie en 2009. Cette année, tous les indicateurs de l’accidentologie sont à la baisse : le nombre d’accidents a chuté de 12%, le nombre de blessés de 14% et le nombre de blessés hospitalisés de 15%. Ces progrès démontrent l’efficacité des politiques de prévention, de formation et de répression menées en région Nord Pas-de-Calais. Les acteurs de la sécurité routière doivent poursuivre la mobilisation autour des grands enjeux nationaux que sont : • Les deux roues motorisées : un tué sur trois en 2009 • Les jeunes de moins de 25 ans : un tué sur quatre en 2009 • L’alcool et les stupéfiants : un accident mortel sur cinq en 2009 • Les accidents impliquant des poids lourds : un accident mortel sur huit en 2009

association de commerçants et artisans

Il nous faut également agir sur les enjeux spécifiques à la région Nord Pas-de-Calais afin de continuer à faire baisser ces chiffres.

dynamiques, partenaires et acteurs de la

Tél. 0826 46 59 59 (secteur neuvillois).

nement pratique et sécurisant, ainsi qu’une

vie de la cité portée par une nouvelle équipe pleine d’idées, pour valoriser les savoirfaire, un journal du commerce et des animations diverses. la ville à l’écoute et partenaire pour réussir ensemble les animations du marché un rendez-vous en avril, pour le prochain salon du commerce autour des produits du terroir et des artisans neuvillois le vœu d’un projet FISAC (Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce) pour réussir ensemble le cœur de ville.

Christian DESMET Adjoint au Maire délégué au commerce, à l’artisanat, aux affaires économiques, aux professions libérales et à l’événementiel.

Monoxyde de carbone

Attention ! Le monoxyde de carbone est un gaz invisible, inodore, toxique et mortel. Il est indétectable. Il est le résultat d'une mauvaise combustion, quelle que soit la source d'énergie: bois, gaz, charbon, essence... Il provoque deux types d'intoxication : l'intoxication faible ou chronique qui se manifeste par des maux de tête, des nausées, de la fatigue ou l'intoxication grave, plus rapide, qui entraîne des vertiges, des troubles du comportement, des pertes de connaissance, le coma ou le décès. Pour éviter les intoxications, de la vigilance et des gestes simples s'imposent : • Faire vérifier chaque année ses installations par un professionnel (chaudières, chauffe-eau, cheminées, inserts, conduits, etc...) • Aérer son logement, même en hiver, et ne pas boucher les entrées d'air • Faire effectuer un ramonage mécanique de ses conduits et cheminées au moins une fois par an. Pour en savoir plus : www.sante.gouv.fr

La TNT Le passage à la télé tout numérique, c’est l’arrêt de la diffusion des 6 chaînes analogiques reçues par l’antenne râteau et son remplacement définitif par la TNT ou un autre mode de diffusion numérique (satellite, câble, ADSL ou fibre optique). Si vous avez rencontré ou rencontrez encore des problèmes afin de capter vos chaines, contactez les services France télénumérique en appelant au : 0970 818 818 ou sur www.tousaunumerique.fr

Encombrants Passages des ENCOMBRANTS en 2011 : Lundi 10 janvier Lundi 14 février Lundi 14 mars Lundi 11 avril Lundi 9 mai Lundi 20 juin

Lundi 11 juillet Lundi 8 août Lundi 12 septembre Lundi 10 octobre Lundi 14 novembre Lundi 12 décembre

Dépôt des déchets ménagers spéciaux Parking Rocheville, rue du Vertuquet - 15h30/16h30 Lundi 21 février Lundi 21mars Lundi 18 avril Lundi 16 mai Lundi 20 juin Lundi 18 juillet

Lundi 15 août Lundi 19 septembre Lundi 17 octobre Lundi 21 novembre Lundi 19 décembre

Parking du cimetière, rue de Reckem - 15h30/16h30 Mer. 22 février Mer. 22 mars Mer. 26 avril Mer. 24 mai Mer. 28 juin Mer. 26 juillet

Mer. 23 août Mer. 27 septembre Mer. 25 octobre Mer. 22 novembre Mer. 27 décembre

Collecte des déchets Déchets recyclables : mercredi Déchets non recyclables : lundi

Vacances scolaires Vacances d’hiver : Du samedi 19 février au dimanche 6 mars Vacances de printemps : Du samedi 16 avril au dimanche 1er mai Vacances d’été : Du samedi 2 juillet au dimanche 4 septembre Vacances de toussaint : Du samedi 22 octobre au mercredi 2 novembre

23


24

Portrait

Manon Baruteu

Croqu’Notes, premier album grand-père. Si au départ Manon faisait déjà preuve de qualités naturelles, elle garde la volonté de travailler pour progresser, car elle a tout à fait conscience qu’il est très difficile de percer dans l’univers du show-biz et qu’il ne faut pas avoir la “grosse tête”. En mai, Manon a participé à un premier concours de chant et a terminé 6ème sur une vingtaine de candidats.Un bon début ! Elle s’est ensuite présentée aux ”Talents du Nord” à Attiches, une épreuve où elle est arrivée en finale. En octobre dernier, elle décrochait une première place à Roubaix en catégorie “amateur”, un succès qui lui vaudra de concourir l’an prochain en catégorie “confirmé”.

A 14 ans, la voix haut perchée, Manon Baruteu prépare son avenir professionnel : elle veut devenir chanteuse. La tête sur les épaules, loin de rêver aux paillettes et aux strass, Manon exerce sa voix sous la houlette d’un professeur bien connu sur Neuville : Georges Leclercq. Sa passion s’est révélée à partir d’un déclic quand, il y a deux ans, elle a chanté lors des funérailles de son

Georges Leclercq, très convaincu des capacités vocales et scéniques de Manon veille à lui faire acquérir des bases solides. Récemment, elle a enregistré son premier album, Croqu'Notes. Elle y reprend une dizaine de titres de Linda Lemay, Sacha Distel, Céline Dion, Diane Tell... des chansons à textes que Manon aime particulièrement et arrive à faire vivre sur scène. Contact : georgesleclercq@gmail.com

Georges Leclercq, chef de cœur, élevé au titre de Chevalier des Arts et des Lettres. En 1979, il dirigeait le Cercle des XXX de Lille (ils étaient soixante-dix…) et le Chorus des Flandres de Leers. Son souhait était d’amener des chanteurs amateurs à un niveau semi-professionnel. L'idée de créer une nouvelle chorale mixte vit alors le jour : l'Ensemble Francis Poulenc, une chorale qui n'a cessé d’évoluer vers l'excellence, tant par la complexité que par la qualité de ses interprétations. Sur Neuville-en-Ferrain, Georges Leclercq a participé, aux côtés de la municipalité, au remaniement de l'école de musique où il enseigne l'art du chant. Il est aussi à l’initiative de la création de l'Orchestre symphonique du Ferrain, du festival de chant choral, des Flâneries musicales, des soirées “Autour du piano”… Un palmarès auquel s’ajoute l’écriture et la composition de “l'Hymne à Neuville-en-Ferrain”. Georges Leclercq est le premier Neuvillois à porter cette prestigieuse décoration.

Allison Ferreira

4L trophy Le grand défi ! Allison Ferreira, neuvilloise de 23 ans et Denis Acquette, halluinois de 22 ans, étudiants, s’apprêtent à relever un grand défi : un périple de 6.000 km jusque Marrakech à bord d’une Renault 4L. L’équipage s’est autobaptisé les "Pop and drive", un nom en rapport avec leur voiture que,Tiffany,artiste et sœur d’Allison, s’est fait fort de décorer. Le 4L Trophy est un Raid Aventure à bord de Renault 4L dans le désert marocain, réservé aux étudiants qui souhaitent vivre une expérience unique mêlant défi sportif, dépaysement et solidarité. L'objectif est d'acheminer via le coffre de la petite fourgonnette au moins 50 kg de fournitures scolaires et sportives qui permettront la scolarisation de deux écoliers marocains pendant un an. Cette année, le 4L Trophy fêtera ses 14 ans. 1.000 Renault 4L sont attendues à l’autre bout du désert. 60 tonnes de fournitures scolaires devraient être rassemblées pour être distribuées par les ONG locales aux enfants marocains.

" Tap-à-l’œil" et multicolore pour bien faire remarquer les sponsors, la 4L en cours de relookage.

Ce raid a un coût : l’inscription, l’achat de la 4L, la remise en état du véhicule, le matériel de dépannage à prévoir, les frais de route, les fournitures… un premier défi à relever avant de prendre le départ. Allison et Denis cherchent encore quelques sponsors pour boucler leur budget. L’appel est lancé ! Dans le désert marocain, ils devront traverser les dunes, braver le sable, préserver la mécanique... et se déplacer uniquement à l’aide

d’une boussole et d’une carte, GPS interdits ! Départ de Paris, stade de France face à près de 30.000 spectateurs le 17 février 2011. La date d’arrivée n’a pas été précisée par les organisateurs. On imagine qu’à leur retour en France, les deux co-équipiers auront une foule d’anecdotes à nous relater. Rendez-vous au printemps ! Contact : Allison Ferreira tél. 06 50 20 01 86


Neuvill'Mag 32