Issuu on Google+

D é c o | D e s i g n | A r c h i t e c t u r e | T e n da n c e s

VAL THORENS Quand l'art

de vivre montagne atteint des sommets

neige en couleurs • gastronomie • hôtels et résidences • bien-être • portrait


2

Val Thorens Cosy / Hiver 2014


1972-2013 : À plus de 40 ans, Val Thorensa a l'âge des nouveaux départs.

VAL THORENS COSY

Val Thorens

station du XXI siècle eme

Née d'une vision inspirée à la fin des années 1960, la plus haute station d'Europe cultive un dynamisme atypique. Dossier réalisé par Antoine Grospiron-Jaccoux et Claude Trinidad

C

ouronnée des prix 2013 de la meilleure station du monde des World Ski Awards et de la station la plus innovante d’Europe des World Snow Awards, Val Thorens semble à son apogée. Pourtant, aux dires des Val Thorinois, le domaine n'en est qu'à son âge de

raison et l'avenir demeure en constante mutation. Il faut rappeler qu'avant de parvenir à cette consécration, la station la plus haute d'Europe a livré, en quarante ans d'existence, une bataille de tous les instants pour imposer un concept visionnaire. Portée par la volonté des pionniers, cet alpage où l'on déconseillait naguère de vivre n'a cessé de se développer pour devenir une station unique en son genre. Alors ce n'est pas un trophée, si prestigieux et délectable soit-il, qui risque d'engourdir ses habitants. Ici, à 2300 mètres, la devise est “far up”, la contraction de ‘far west’ et de ‘up’, en d'autres termes, Val Tho, c'est toujours plus haut.

Val Thorens Cosy / Hiver 2014

>>

Val Thorens Cosy, au sommaire • Val Thorens, station du XXIème siècle vient d'être élue meilleure station du monde

I3

• La neige en couleurs, LA signature Val Thorens

I7

• Gastronomie et bistronomie, le nouveau repère des gourmets

I8

• Hôtels et résidences, les étoiles pleuvent !

I 12

• Bien être... ou comment ça spa bien...

I 16

• La Montagne de... Camille Rey

I 18

3


VAL THORENS COSY

Les 150 km de pistes du domaine Val Thorens-Orelle sont le sommet du plus grand domaine skiable au monde Les 3 Vallées. 

>>

4

Un temps d'avance

Une vision raisonnée

Comment, à une telle altitude et sur un terrain vierge de toute présence

Bâtir une station nouvelle, c'est d'abord imaginer une vision... Mais il ne

humaine, cette station a-t-elle réussi à s'imposer comme l'une des

s'agissait pas d'un coup de poker... “c'était un projet atypique”, explique

grandes références internationales ? On peut trouver dans une citation

Pierre Josserand, ancien PDG de la SETAM, Société d'Exploitation des

d'Oscar Wilde, “Le progrès n’est que l’accomplissement des utopies,” un

Téléphériques de Tarentaise-Maurienne, actuel président de son conseil

élément de réponse. Val Thorens se place dans la lignée de la formule

d'administration et qui a œuvré sans relâche au développement de la

du romancier irlandais. Elle est elle-même le résultat d'une utopie, certes

station. En effet, la réussite de Val Thorens n'est pas un hasard. Conçue

préparée avec soin, qui a permis au progrès de s'accomplir. Pour bâtir la

sur un site à l'enneigement exceptionnel, elle a pallié les handicaps liés

station en un lieu si sauvage - altitude, absence d'arbres, exposition aux

à l'altitude en proposant une offre atypique qui a elle-même permis de

vents - il a fallu être ingénieux, imaginatif et tenace. Comme en témoignent

fidéliser sa clientèle. À ce titre, la SETAM a joué un rôle prépondérant

de nombreuses innovations techniques  brevetées par la SETAM :

dans le développement de la station. D'une part parce que la conception

le téléphérique Cime Caron (1981, à l'époque plus gros téléphérique du

du domaine skiable et la construction des remontées en constituent

monde), le Funitel (1990, appareil bi-câble porteur-tracteur doté d’une

l'axe principal, mais également parce qu'elle a su amorcer une

excellente tenue au vent) ou encore le télésiège à double embarquement

dynamique hôtelière en constituant de nombreux partenariats financiers.

(1995). Mais aussi des innovations commerciales comme la mise en place

Cette implication dans la conceptualisation de la station, en dépit du

d'une centrale de réservation dès 1987, et des nouveautés concernant

centralisme décisionnel que cela implique, a permis une vision

l'hébergement avec un plan hôtelier ambitieux et la création de l’agence

raisonnée et l'élaboration d'une station harmonieuse. Aujourd'hui, la

de voyages Val Thorens Tour destinée à organiser des séjours de groupe

SETAM continue d'œuvrer pour garantir ce lien entre l'extérieur, le

et à promouvoir la station auprès des tours operators du monde entier.

domaine skiable, et l'intérieur, la station. À la fois partenaire et initiatrice,

Val Thorens Cosy / Hiver 2014


nouveau télésiège des Pionniers

Le petit clin d'oeil au passé du nouveau télésiège des Pionniers Cette année, l'ancien télésiège ‘3 Vallées 1’, quatre places, de technologie classique, qui permet de relier le versant sud de la station, est remplacé par un télésiège six places débrayable baptisé ‘Pionniers’. Ce nom n'est pas le fruit du hasard et réserve une petite surprise de la Setam - Société d'Exploitation des Téléphériques de Haute Tarentaise - l'ajout de quatre cabines vintages directement inspirées du premier télécabine de la station, le Péclet, construit en 1973. Pour réaliser ce clin d'oeil au passé, la Setam a commandé des cabines quatre places de technologie moderne repeintes aux couleurs de l’ancienne télécabine (deux jaunes et deux rouges).

United décoration “Ce sont de petites cabines qui n'ont pas de problème de volume avec les gares et qui ne modifient pas la technologie du télésiège. Elles seront positionnées symétriquement à deux extrémités du câble, de manière à ralentir la vitesse à leur arrivée en gare pour que les skieurs puissent embarquer,” explique Jean-François Piard, directeur de l'exploitation de la Setam. Ce joyeux coup de peps coloré, au-delà de sa technologie hybride, souligne à quel point tous les acteurs économiques participent au positionnement original de leur station.

elle participe notamment au renouvellement du parc immobilier en

de l’Office de Tourisme et de la centrale de réservation qualifie la station

investissant dans la construction de l’hôtel Altapura dont le groupe

de cosmopolite : "À l'image de la diversité de sa clientèle, Val Thorens

Sibuet a reçu la gestion, ou la modernisation du quatre étoiles Fitz Roy

possède une pluralité d'offres qui en font une station très éclectique.

et la construction du futur Club Méditerranée. "Nous avons une vraie

Elle a ainsi réussi à ne jamais se circonscrire dans une classification

responsabilité envers nos clients et futurs clients. Nous ne pouvons les

exclusive. Elle est à la fois jeune, familiale, haut de gamme, accessible,

décevoir," estime Jean Bourcet, Directeur Général de la SETAM. Fidèle

relaxante et dynamique... Cette clientèle mosaïque est certainement à

à la mentalité de la station, la SETAM continue d'aller de l'avant pour

mettre au compte de l'état d'esprit des pionniers et de leurs successeurs

améliorer continuellement la qualité de l'offre.

dont l'audace ne pouvait se laisser enfermer dans une spécificité

Base lunaire

réductrice." En outre, contrairement à la plupart des grandes stations construites dans les années 1960-1970, elle a réussi à garder une

Val Thorens est perçue pas ses habitants et habitués comme un cocon

ambiance village. Sa taille humaine, loin de la frénésie tentaculaire de ses

qui protège et réchauffe au cœur d'un climat hostile. À cette altitude,

homologues, permet aux nouveaux arrivants de se repérer rapidement

où il suffit de franchir un sas pour se retrouver en haute montagne et

et de pouvoir prendre leurs marques, même au cours d'un bref séjour.

chausser les skis, l'habitat et le confort des résidents sont primordiaux.

Ainsi, Val Thorens fonctionne comme une petite ville capable de vivre

Sorte de base lunaire, la station a d'abord accueilli des immeubles

en complète autonomie et disposant d'une grande variété d'offre et de

d'habitation destinés aux vacanciers. Puis, progressivement, à mesure

toutes les facilités à portée de marche. Il en résulte une ambiance unique

de son développement et du succès grandissant, de nombreux chalets,

dont les habitués ne peuvent plus se passer.

résidences et hôtels ont vu le jour. Aujourd'hui, le village semi-piéton dispose d'une grande variété d'hébergements. Grégory Guzzo, directeur

Val Thorens Cosy / Hiver 2014

>>

5


Val Thorens combine très bien montagne festive et montagne active. Deux exemples avec l'ambiance de la bien connue Folie Douce en journée ou encore avec les matinées randonnée organisées par Dynafit Snow Leopard Track.

©Folie Douce

VAL THORENS COSY

Ci-dessous : Val Thorens 1973, les débuts d'une grande histoire.

Un état d'esprit

>>

L'esprit Val Thorens se cultive sous de multiples formes. Porté par le dynamisme de la station, de nombreux entrepreneurs font le pari de ce lieu pas comme les autres. Sur les pistes, les glisseurs peuvent profiter d'établissements insolites. Chacun à leur manière, des restaurants et bars d'altitude inventent une nouvelle forme de détente en pleine montagne. Ambiance aprèsski en folie à La Folie Douce, atmosphère cuisine du monde et maître sushi au Chalet de Thorens, art de la "bistronomie" au Chalet de la Marine, cuisine authentique Chez Pépé Nicolas ou encore spécialité suédoise et ski test White Doctor au Caron Freeride Café... les idées fusent en pleine

6

montagne. Dans ce lieu cosmopolite, fondé sur un esprit d'entrepreneuriat

Toujours de l'avant

et d’accueil, cultures modernistes et traditionnelles cohabitent harmonieu-

Station visionnaire lors de sa construction, Val Thorens a réussi sa

sement pour forger une identité propre à Val Thorens.

mutation en station du XXI ème siècle. Favorisée par un enneigement

Mais le village n'est pas en reste avec de nombreuses tables renommées

et une luminosité exceptionnels, sa force est d'avoir toujours su

et des activités insolites. Le couple formé par Jean et Magali Sulpice,

innover sans jamais s'appesantir. Aujourd'hui primée au niveau

respectivement chef et sommelière du restaurant Jean Sulpice, a réussi

mondial, il serait étonnant que la station s'endorme sur ses lauriers.

le pari d'obtenir une puis deux étoiles au Michelin, devenant le restaurant

Elle s'est d'ailleurs lancé de nouveaux défis architecturaux et

étoilé le plus haut d'Europe. Depuis 11 ans, il entraîne dans son sillage

urbanistes en s'engageant dans la construction et la modernisation

ses confrères restaurateurs sur le chemin d’une cuisine de qualité. Il faut

du parc hôtelier. Il faut notamment citer l'évolution de l'offre haut

également citer L'Épicurien et la cuisine très inventive de son chef Jérémy

de gamme avec les nouveaux hôtels quatre et cinq étoiles le

Gillon ou encore l'arrivée du chef étoilé Yoann Conte, venu faire vibrer les

Val Thorens, Altapura, Fitz Roy et Koh-I Nor - tous dotés de très

papilles des clients du nouvel hôtel Koh-I Nor. Mais si l'esprit Val Thorens

beaux spas  aux marques de cosmétique renommées ainsi que

attire les talents, c'est aussi grâce au dynamisme des activités proposées.

l'ouverture d'un nouveau Club Méditerranée en 2014 et d'un hôtel

Sur la neige, la station ne se contente pas d'avoir l'un des plus beaux

de standing, le Yak & Yeti, en 2015. Sur le front de l'innovation,

snowparks de France ou un boardercross réputé, elle innove sans cesse et

Val Thorens a réussi son virage numérique avec une grande

propose de nombreuses activités et animations originales. On y découvre

animation sur les réseaux sociaux, la création d'une e-boutique de

notamment du VTT sur neige et les 6 km de la piste de luge. Spécialement

produits dérivés ou encore un service de gestion de relation client

pour les femmes, la station a développé la formule Ski Thérapie dont

très efficace. Il faudra aussi compter sur la rénovation programmée

l'objectif est de mettre les femmes en confiance en alternant relaxation et

du centre sportif et des galeries marchandes qui ont besoin d'un

ski. Sans oublier les stages freeride et les sorties hebdomadaire d'initiation

petit coup de jeune après quelques décennies de bons et loyaux

à la randonnée. Ainsi, Val Thorens cultive sa dynamique dans tous les

services. Val Thorens est donc résolument tournée vers l'avenir

secteurs d'activité. La station a quelque chose du nouveau monde, comme

et son récent World Ski Award devrait la conforter dans son anti-

si toutes les idées pouvaient trouver écho et devenir réalité.

conformisme à l'approche de nouveaux horizons. 6

Val Thorens Cosy / Hiver 2014


La neige en couleurs

Les murs ont des couleurs L'esprit multiculturel de Val Thorens, symbolisé par l'identité graphique de la neige en couleurs, est célébré sur les murs des parkings de la station. Dans ce village semi-piéton où l'on peut laisser sa voiture stationnée tout le long de son séjour, les vacanciers sont accueillis au parking P1 par l'oeuvre joyeuse et colorée du célèbre designer Benjamin Poulanges. Sur la façade de ce parking situé au coeur de la station, le studio parisien a installé un jeu de lumières multicolores qui s'éclaire de manière aléatoire tout au long de la saison. Visible de jour comme de nuit, ce joyeux arc en ciel permet à la fois d'égayer une façade morose, de rappeler l'identité de Val Thorens, mais surtout d’émerveiller les vacanciers dès leur arrivée.

Arty Park : les parkings font le mur Inspiré par le projet Val Totem, exposition de street art comprenant dix-sept totems réalisés par des graffeurs à travers la station et sur les pistes, la société Val Thoparc a recontacté ces artistes de renom pour repeindre les murs de l'un des plus grands parkings de Val Thorens, le P0. “Chaque année, Valthoparc entreprend une rénovation des peintures de ses parkings. Cette année, plutôt que de faire appel à un peintre classique, nous avons fait appel aux graffeurs,” explique William Wargniez, directeur général de Valthoparc. “L'idée était de faire découvrir quelque chose d'original et de créatif et d'offrir une expérience artistique à la montagne. Surprendre, étonner et prolonger l'esprit de Val Thorens, une station aux multiples ambiances’.” Avec pour seules consignes de respecter un code couleur et de réaliser des œuvres tous publics, onze inter-étages de 25m2 de surface et deux murs de 50m2 ont ainsi servi de toiles à onze graffeurs. “C'est un parti pris artistique avec une dose d'audace car chaque artiste est libre de son oeuvre. Nous souhaitions aussi mettre de la couleur, offrir une ambiance arty et plus simplement donner de la vie au lieu,” précise William Wargniez. Alors pour en prendre plein les yeux et découvrir les œuvres d’Ema, Kouka, Kashink, Pupa, il vous suffira de demander à l'accueil du parking un droit de visite... à l'oeil.

Val Thorens Cosy / Hiver 2014

“ C h a q u e a n n é e , Va l t h o p a r c e n t r e p r e n d u n e

des peintures de ses p a r k i n g s . Cette année, plutôt que de faire appel à un peintre classique, n o u s avo n s f a i t a p p e l a u x g r a f f e u r s ." rénovation

Wi l l i a m Wa r g n i e z , d i r e c t e u r g é n é r a l d e Va l t h o p a r c .

7


©Georges Mirande/OT Val Thorens

VAL THORENS COSY

Tables de Val Thorens

l'esprit libre L'art culinaire de la station est à l'image de sa diversité : variée, inventive et intrépide.

L

'esprit pionnier de Val Thorens se retrouve dans les assiettes. Grands chefs qui font le pari de la gastronomie d'altitude, restaurants des pistes qui inventent des menus audacieux ou brasseries qui font honneur au patrimoine français, la station semble vivre une irrésistible effervescence culinaire. Alors si vous êtes pris par le mauvais temps, souhaitez égayer votre pause déjeuner ou souper avec grâce, vous

disposez d'un choix multiple pour charmer vos papilles.

Haute gastronomie Dans le sillage de Jean Sulpice, premier chef à avoir tenté la grande gastronomie à 2300 mètres d'altitude et premier chef à s'en être sorti comme un chef avec une, puis deux étoiles au Michelin, un autre virtuose s'est attaqué au défi de l'altitude en la personne de Yoann Conte. Doublement étoilé dans son restaurant La Maison Bleue à Annecy, où il a pris la succession de Marc Veyrat, ce jeune chef a décidé de saisir les rênes du restaurant et de la brasserie du nouvel hôtel cinq étoiles Koh-I Nor. À l'instar de son confrère Jean Sulpice, Yoann Conte est un grand amoureux de la nature, un passionné de montagne qui s'inspire de la flore pour composer des recettes d'une extrême finesse. Ainsi, avec ces deux maîtres en cuisine, l'émulation gastronomique de la station a de belles années devant elle. Cette veine gastonome se retrouve au restaurant L’Epicurien où le chef Jérémy Gillon propose une cuisine française revisitée,  de caractère, inventive, mettant à contribution les 5 sens. Comme ses deux confrères, ce grand cuisinier privilégie des produits du terroir où la proximité et l'authenticité sont déterminantes. L’Epicurien labellisé « Grande Table » dans le Guide Châteaux & Hôtels Collection 2014 fait partie de la trilogie des restaurants du Montana qui a récemment obtenu le le titre de Maître Restaurateur, un label reconnu par l’Etat et qui récompense le caractère authentique de la cuisine française.

8

>>

Val Thorens Cosy / Hiver 2014


Cuisine en altitude

un défi quotidien Diminution d'oxygène, sécheresse de l'air, aléas météo, la cuisine en altitude est un parcours semé d'embûches.

1

À 2300 mètres, l'eau bout aux alentours de 90 degrés et non à 100 degrés comme en plaine. Résultat, cuire un œuf à la coque demande deux fois plus de temps. Quid de la cuisson d'un oeuf mollet... Le taux d'humidité de 17% assèche les aliments et demande donc de l'ingéniosité pour ne pas se retrouver avec du pain prématurément rassis. Si ces aléas ne sont pas dramatiques pour accompagner une saucisse frite, il en est tout autrement quand on met les pieds dans un restaurant gastronomique. Le chef doublement étoilé Jean Sulpice s'en est fait des sueurs froides avant de trouver la parade : “Quand je préparais des petits pains d'accompagnement, ils séchaient beaucoup trop vite et la clientèle s'en plaignait. Alors, je me suis rappelé la manière dont on cuisait le pain dans mon enfance savoyarde, une grosse miche enfournée dans un four très chaud avec une cuisson progressive à mesure que le four baisse en température. On en tire un pain délicieux avec une croûte épaisse et une mie dense, mais surtout un pain qui sèche beaucoup moins vite.”

2

3

4

6

5

7

1/ Yoann Conte a beau être breton d'origine, c'est Val Thorens et le restaurant du Koh-I Nor qu'il a choisi. 2/ Ambiance chef concentré dans les cuisines de l'Epicurien... 3/ La planche du fameux restaurant "Les Aiguilles du Péclet", situé à 3000 mètres d'altitude. 4/ La nouvelle déco du restaurant de Jean Sulpice. 5/ Illustration d'architecte de l'une des salles de restaurant du Koh-I Nor. 6/ Le Chalet de le Marine, une adresse inoubliable, et pas seulement pour ses pâtisseries qui sont pourtant succulentes. A tester d'urgence ! 7/ La terrasse ensoleillée de la Fruitière. Val Thorens Cosy / Hiver 2014

Les alchimistes De la même façon, les restaurateurs doivent composer avec des emballages qui explosent en raison de la pression, des produits qui gèlent si on les livre trop tôt, des vins qui vieillissent plus vite, des bulles de champagnes excitées et des livraisons retardées … quand les routes enneigées sont délicates. Sans compter les restaurants désertés quand la météo fait des siennes. Des contraintes relevées au quotidien et qui font des chefs de Val Thorens de véritables alchimistes de l'altitude.

9


VAL THORENS COSY Jean Sulpice a su défier le challenge de la gastronomie en altitude.

‘Bistronomie’ attitude

>>

À Val Thorens, les locaux ont inventé un nouveau terme pour désigner la fusion de la convivialité du bistrot et la grande cuisine : la bistronomie des neiges. Cette drôle d'appellation, contraction de bistro et de gastronomie, trouve tout son sens sur les pistes où les restaurateurs d'altitude rivalisent d'imagination gastronome. En partant du bas de la station, en direction des Menuires, le restaurant Chez Pépé Nicolas est un endroit magique. Derrière ce nom folklorique se cache un ancien chalet d'alpage, seule bâtisse que l'on peut voir sur les photos d'antan, avant la construction de la station. Eric, Bruno et Thierry Suchet, petits-fils du fameux Nicolas, y proposent une cuisine montagnarde affinée à quelques virages des pistes. En remontant vers le haut du domaine, l'étonnement culinaire se poursuit avec le bien nommé Chalet de la Marine, premier restaurant d'altitude récompensé d'une fourchette au guide Michelin. Cet établissement, prolongé par une yourte, compte notamment dans ses rangs un chef pâtissier vice-champion de France des desserts dont les délices sont personnalisés en fonction du choix des gourmands. Dans le registre exotique, Les Chalets du Thorens ne sont pas en reste avec les services d'un maître sushi et d'un pizzaïolo napolitain en pleine montagne. Ce lieu prisé par les skieurs propose également une cuisine traditionnelle pour les adaptes des plats régionaux. Côté insolite, le Caron Freeride Café ne se contente pas d'être le plus haut restaurant d'altitude des 3 Vallées, il compte également un igloo, un centre test de la marque White Doctor et surtout une table qui s'est forgée une belle renommée grâce à une très inventive cuisine du monde. Enfin, pour ceux qui aiment danser après déjeuner, la Fruitière, élégant restaurant de terroir, jouxte la trépidante Folie Douce et ses célèbres concerts après-ski.

Choix éclectique au cœur du village

Jean et Magali Sulpice

le sommet des saveurs Propriétaires du restaurant étoilé le plus haut d'Europe, ce jeune couple a réussi à implanter la haute gastronomie dans l'univers minéral de la haute montagne.

Elle est bretonne et sommelière. Il est savoyard et chef. Ils se sont rencontrés chez le célèbre restaurateur Marc Veyrat et ont ouvert ensemble le premier restaurant gastronomique de Val Thorens. Cependant, leur parcours n'aura pas été dénué d'embûches et il a fallu qu'ils s'accrochent et surmontent de gros moments de doute avant de voir leurs efforts récompensés. Une première étoile au Michelin en 2006, quatre ans après leur installation, une deuxième en 2010, le pari est réussi : lier le grand ski à la grande gastronomie.

Les nombreux restaurants de la station offrent un large panel de choix culinaires et, gagnés par l'esprit insolite de Val Thorens, ont pris le parti de proposer des décors et des formules originaux. Parmi ceux-ci, La Laiterie, Les Enfants terribles et le 2Mille3, trois restaurants de l'hôtel cinq étoiles Altapura, forment un triptyque plein de vitalité. Spécialiste de la fondue, La Laiterie réinvente la célèbre spécialité suisse avec des mélanges inédits comme la fondue au champagne. Les Enfants Terribles est une "brasserie chic version montagne" où l'enfant terrible Laurent Arnoux revisite la cuisine traditionnelle dans une ambiance très stylisée. Quant au 2Mille3, il sert une cuisine à la fois traditionnelle et inventive qui peut se déguster sur sa très belle terrasse orientée face aux montagnes. Pour les férus de déjeuners ensoleillés, le restaurant La Maison Blanche dispose d'une des terrasses les plus célèbres de la station. Les nouveaux propriétaires de cet endroit mythique, deux jeunes Aveyronnais tombés amoureux de Val Thorens, mettent en avant une cuisine typée brasserie "comme à la maison" dans une ambiance chaleureuse et un décor alliant le traditionnel et le moderne. Du côté après-ski, il faut également citer le Face West Café et sa terrasse particulièrement prisée pour les fins de journée. Mais aussi le dynamique Steak Club autant apprécié pour ses viandes et ses frites maison que ses cocktails audacieux. Enfin, pour les fervents de bonnes tables savoyardes, Le Vieux

Gastro de coeur ! Pour ces deux aventuriers partis à l'assaut des cimes culinaires, la haute cuisine est d'abord affaire de raffinement et d'élégance. Pour sublimer le parfait équilibre entre une cuisine de l'émotion et une carte des vins composée en fonction du menu, la salle est dirigée et encadrée par des femmes. “Cela va à l'encontre des codes du secteur, mais je trouve ça plus subtil et plus accueillant d'avoir uniquement du personnel féminin en salle,” confie Jean Sulpice. Dans ce 'gastro’ avec vue imprenable sur le cirque des montagnes, tout est affaire de cœur. Et si cela dénote dans l'univers de la grande bouffe, c'est d'abord parce qu'ils ont su inventer une table dans un lieu unique au monde. “Ma cuisine est née grâce à l'univers et à la situation géographique de mon restaurant,” explique Jean Sulpice. “On ne cuisine pas de la même manière à 2300 mètres et j'ai dû m'adapter en observant et en analysant la tradition culinaire de montagne.” Skieurs de France et de Navarre, vous savez désormais où partir déjeuner.

Chalet et son chef Alexandre Gautreau ravivent la cuisine du terroir dans un cadre convivial et authentique. En résumé, pour ne pas trouver fourchette à son palais parmi la grande diversité culinaire de la station, il faut franchement y mettre du sien. 6

10

Val Thorens Cosy / Hiver 2014


ANOTHER BEST DAY *

SUPER 7

© Scalp / *Votre plus belle journée

SQUAD 7

SOUL 7

Le freeride en mode fusion. La nouvelle SéRiE 7, c’est toutes les glisses, tous les terrains : freeride, randonnée, piste… Stables et ludiques, ces skis montent et descendent avec la même virtuosité. La technologie AirTip, avec de l’air dans les extrémités, les rend particulièrement légers, accrocheurs et performants sur piste. SéRiE 7, LE fUTUR DU fREERiDE. Val Thorens Cosy / Hiver 2014

11


VAL THORENS COSY

Chic Planète

Hôtels et résidences Depuis quelques années, Val Thorens profite de son attractivité pour diversifier son offre ET PASSER EN MODE COSY..

V

al Thorens vit actuellement sa troisième métamorphose architecturale. Après l'élan aventurier des années 1970 et ses constructions du moment, les nouvelles exigences qualitatives ont permis d'aborder un nouveau virage au tournant du millénaire. Cette étape porte aujourd'hui ses fruits avec le développement d'une offre hôtelière et résidentielle privilégiée. La garantie d'un enneigement stable, son site ouvert et lumineux, son domaine skiable et sa synergie dans le domaine des 3 Vallées en font

un site très séduisant pour les investisseurs. Cependant, fidèle au caractère de la station, les rénovations et les nouvelles constructions se démarquent de l'ostentatoire pour inventer une approche singulière du haut de gamme. Respectant l'esprit pionnier et la diversité de sa clientèle, Val Thorens a su déplacer le curseur qualitatif pour créer un nouveau pôle d'attractivité. Elle a ainsi pu entamer une nouvelle étape de son développement tout en conservant son côté mosaïque.

La troisième révolution immobilière À ses débuts, Val Thorens était, de par sa situation, une station élitiste et confidentielle. Seuls les esprits aventuriers osaient prendre le risque d'investir dans cette station du bout du monde. Il en résultait un style baroque, chacun y allant de son imagination et de son ingéniosité pour s'adapter à l'environnement hostile de la haute montagne. Dans les années 1980, le développement de la station a généré une amplification de la fréquentation, entraînant le développement des remontées mécaniques et une multiplication des habitations. Cette augmentation du nombre de lits s'adressait alors à une clientèle plutôt jeune, enthousiasmée par le domaine skiable. Puis, dans les années 2000, à mesure que la clientèle s'épanouissait, ses attentes s'orientaient vers des perspectives plus confortables. Par ricochet, de nombreux studios étaient rachetés pour faire de plus grands appartements. Cependant, lors de la présentation d'un schéma de cohérence territorial (SCOT) au milieu des années 2000 - document d'urbanisme visant à mettre en cohérence l'ensemble des politiques sectorielles, notamment en matière d'habitat - apparaissait une inquiétante diminution du nombre de "lits chauds". Or, moins il y a de lits chauds, c'est-à-dire occupés, moins il y a de fréquentation. C'est ce constat qui a permis à la station d'augmenter son espace constructible, donnant lieu à la troisième révolution immobilière de la station.

12

>>

Val Thorens Cosy / Hiver 2014


MY HOME

& CHALET TIME Nouveau à Val Thorens, My Home et Chalet Time créent l'immobilier sur mesure c'est-à-dire une location avec un service de conciergerie à la carte. Imaginons, vous avez loué un appartement pour une semaine, et vous souhaitez faire une randonnée à ski, ils se chargent de vous présenter un guide de haute-montagne. Ainsi, avant votre arrivée, vous pouvez organiser votre séjour en toute tranquillité. Une fois sur place, vous profitez pleinement de vos vacances, leurs services s’occupent de tout pour un accompagnement sur mesure.

1

De l'émotion à la location

2

3

4

En partant d'un simple constat, l'aspiration à plus de flexibilité dans la gestion d'un bien locatif, Bruno Gabet s'est attaché à créer une nouvelle manière de mettre en relation propriétaires et locataires. “Nous accueillons les clients à leur arrivée afin de leur expliquer le fonctionnement du lieu. Puis nous sommes disponibles tout au long du séjour pour le rendre le plus agréable possible. À la fin du séjour, nous sommes à nouveau présent pour raccompagner le locataire. Ainsi, en plus des prestations personnalisées, notre présence et notre disponibilité permettent de rassurer propriétaires et locataires. Cela a également le mérite de sortir du cadre standardisé du service de conciergerie classique. Avec My Home, les clients louent un lieu décoré, personnalisé. Alors forcément, nous apportons de l'émotion à la location.” Un fonctionnement où les clients deviennent les ambassadeurs de la location pour une recommandation de bouche à oreille.

1/ Une chambre de l'hôtel Fitz Roy, modèle de l'évolution cosy à Val Thorens. 2/ La piscine du Val Thorens, autre exemple de rénovation hôtelière qui inspire le nouveau Val Thorens. 3/ L'Altapura, un skipalace qui mixe la puissance de la Setam -la compagnie de remontées mécaniques locale-, et le savoir-faire hôtelier du groupe Sibuet. 4/ L'une des suites du Koh-I Nor, dernier né des hôtels nouvelle vague à Val Thorens.

Val Thorens Cosy / Hiver 2014

13


VAL THORENS COSY

>>

Si depuis quelques années, de nombreux hôtels, des spas et des

Le temps des ski palaces

boutiques de grandes marques sportives ont ouvert leurs portes, c'est

L'attribution de nouveaux permis de construire a également attiré

grâce à cette nouvelle dynamique immobilière. En permettant à des

de nouveaux hôteliers haut de gamme. C'est le cas des Maisons et

hôtels et résidences hôtelières de s'implanter, mais également à des

Hôtels Sibuet qui ont ouvert le cinq étoiles Altapura, en 2011. Avec ses

établissements renommés comme La Folie Douce de s'installer, la

88 chambres dont 16 suites, 3 restaurants, un skishop et un spa de

station a su créer une émulation teintée d'insolite. À Val Thorens, on peut

1000m2, ce véritable palais ouvrait la voie à une nouvelle dimension

par exemple séjourner dans une résidence tout confort à 750 mètres

de l'élégance. Dessiné et décoré par la famille Sibuet, avec un design

de la station, isolé au cœur du domaine skiable. Ce lieu enchanté, sorte

tendance nordique très chaleureux alliant la pierre et le bois, ce bâtiment

de fusion entre chalet et nid douillet, c'est tout là-haut, aux Chalets du

bénéficiant d'une vue exceptionnelle à 360 degrés, a réussi à concilier

Thorens, mais on n'est pas obligé d'y monter à pied !

une ambiance cocon à sa généreuse superficie.

Une nouvelle ère

Autre projet d'envergure sur le haut de la station, le majestueux cinq étoiles Koh-I Nor (hôtel et résidence) vient d'ouvrir ses portes. Son nom

Cette mue progressive s'accompagne de nombreuses rénovations

signifie "montagne de lumière" en persan et se rapporte au célèbre

d'appartements. Les anciens studios aux dimensions minimalistes

diamant de la couronne britannique. Comprenant 63 chambres et suites,

construits dans les années 1980 font peu à peu place à des appartements

35 appartements, 2 restaurants, 2 piscines, un bar lounge, et un spa de

de plusieurs pièces. L'espace et le confort sont désormais le mot d'ordre

800m2, c'est un édifice qui n'a rien à envier aux plus beaux hôtels

des nouvelles constructions et des modernisations. L'ambiance cocon au coeur de la haute montagne a pris une nouvelle ampleur et une partie de la clientèle est devenue plus exigeante. Toutefois, cette volonté ne s'accompagne pas d'un snobisme outrancier. L'éclat et le confort certes, mais avec l'authenticité montagnarde, tel paraît être le nouveau souffle de Val Thorens. Attentifs à ce renouveau, de nombreux groupes hôteliers présents à Val Thorens, ont décidé de ne pas regarder le train passer. Ainsi, le groupe Montagnettes qui, comptait déjà la résidence haut de gamme Oxalys, a inauguré le Hameau du Kashmir, un resort hôtel/ résidence quatre étoiles, en 2012. Avec un ski shop, une garderie, un spa et deux restaurants ce nouvel établissement à la décoration d'inspiration himalayenne, vise une clientèle familiale pour des vacances clés en main. De leur côté, Les Hôtels d'En Haut ont rénové leur quatre étoiles Le Val Thorens et le Fitz Roy, ce dernier gagnant une étoile pour faire la passe de cinq. Le groupe n'a pas lésiné sur la qualité, faisant appel au cabinet d'architecte ID Associés pour créer des ambiances élégantes. Ils ont ainsi créé le concept ‘art au sommet’ pour le Val Thorens avec de nombreux tableaux et du mobilier Cassina; et imprimé une tendance "retour au

source" au Fitz Roy avec du mobilier des designers Max Alto et B&B Italia. Cette nouvelle dynamique inspire également des entrepreneurs locaux, comme Marc Gorini, propriétaire de l'hôtel des 3 Vallées et du restaurant La Marine, qui s'est lancé dans la construction d’un hôtel cinq étoiles, le Yak & Yéti (45 chambres), dont l'ouverture est prévue en 2015. “Avec ce

projet, nous cherchons à nous différencier en offrant une prestation personnalisée. Notre perception du luxe n'est pas outrancière, nous privilégions l'espace et le high tech avec des premières chambres de 36m2 équipées de toute la technologie moderne. Mais surtout, nous accueillons nos clients comme des amis, c'est important à Val Thorens où, quand le temps est mauvais, il faut être particulièrement attentif à leur bien-

François Wenger

la rénovation clef en main Du concept à la réalisation, ce menuisier-moniteur de ski connaît un succès grandissant en transformant des appartements de A à Z. François Wenger s'est fait connaître grâce au soin qu'il apporte à la rénovation d'habitation. Son atout, une prise en charge complète du chantier, de la conception à l'agencement intégral. Travaillant avec tous les corps de métier, il encadre le suivi des rénovations jusqu'aux moindres détails. “Je crée le plan d'agencement en accord avec les goûts du client, puis je travaille avec de nombreux artisans pour refaire à neuf,” explique-t-il. “Nous ne sommes pas une structure, mais des gens qui ont l'habitude de travailler ensemble. Comme c'est du sur mesure, je ne fonctionne pas au volume. Quand on fait des produits de qualité, ça prend du temps.” Alliant le sens de l'architecture intérieure et le bon sens de l'artisan, il propose des solutions innovantes à sa clientèle. “Les gens aiment le vieux bois pour l'ambiance montagne, mais on n'hésite pas à leur proposer de l'associer avec des matériaux modernes comme le fer, le verre ou des éclairages à base de LED.”

Et bientôt la boutique déco Profitant de l'essor de la station et d'une notoriété grandissante, son carnet de commandes est vite bouclé. “Les gens sont beaucoup remontés sur Val Tho car ils savent qu'il y a encore des affaires à faire. Même si les prix ont augmenté, cela reste accessible par rapport à d'autres stations et ils savent qu'avec la qualité de neige, c'est un bon coin pour investir.” Après avoir travaillé de nombreuses années hors les murs, il a ouvert son propre atelier à l'orée de la station, près du circuit de conduite sur glace. Fort de son expérience, il envisage de créer un show-room et une boutique de décoration l'hiver prochain. “C'est un projet que j'ai depuis huit ans. Je vais non seulement pouvoir exposer les produits de mes fournisseurs. Mais je vais aussi faire du conseil, à la fois pour les artisans et les particuliers, et puis de la vente de matériel et de décoration. C'est quelque chose qui n'existe pas encore ici.”

être,” confie ce pionnier de l'immobilier qui fut l'un des premiers moniteurs de ski à oser le pari Val Thorens.

14

Val Thorens Cosy / Hiver 2014


L'éclat et le confort certes, mais avec

l'authenticité m o n t a g n a r d e,

tel paraît être le nouveau s o u f f l e d e Va l T h o r e n s La résidence Montana Plein Sud et sa déco contemporaine de bon ton.

internationaux. Son concepteur, le cabinet d'architecture Patriarche, a privilégié la luminosité avec de grandes baies vitrées dans toutes les chambres, appartements et parties communes. La décoration privilégie une ambiance montagne avec des matières chaudes et une luminosité soignée grâce à la technologie domotique. Enfin, pour parachever le faste, le Koh-I Nor accueille le chef Yoann Conte dont le restaurant au bord du lac d'Annecy est doublement étoilé au Michelin.

Labelisée "Famille Plus Montagne", Val Thorens dispose d'un atout de taille : tous les hébergements sont skis au pieds !

Dans le domaine du somptueux, le Club Méditerranée a également entamé un vaste chantier pour bâtir un établissement 4 Tridents d'ici 2015. L'intérêt de l'emblématique leader du village de vacances pour Val Thorens témoigne de la force d'attraction dont il bénéficie. Pourvu de 384 chambres (773 lits), dont 361 Clubs, 17 Deluxes et 6 Suites, il abritera en outre deux restaurants, deux bars avec terrasses, un spa, une salle de fitness et un mur d’escalade intérieur. Inscrit dans le haut de gamme, ce nouveau Club Med a été dessiné par le cabinet Studio Arch et sa décoration intérieure a été confiée à la très inventive Sophie Jacqmin, designer et scénariste qui collabore notamment avec Christian Dior.

Espace insolite Tandis que de nombreuses constructions antérieures privilégiaient les studios et les petits appartements, le renouveau du bâti inverse la tendance en créant de grands espaces. Chambres à partir de 36 m2 pour

La peintre Aurélie Arnaud

décore le Koh-I Nor

Aurélie Arnaud, Val Thorinoise de souche et monitrice de ski à l'ESF, retranscrit sa passion de la montagne dans son univers pictural. Attirée depuis longtemps par la peinture sans oser franchir le pas, c'est sa rencontre avec l'artiste Nanou Torc'h qui lui a permise “d'ouvrir la porte”. À mesure qu'Aurélie développe sa technique, son inspiration se porte naturellement sur l'univers qui a toujours baigné sa vie, la montagne. “La peinture me sert surtout à faire passer les émotions que me procurent la montagne. Je me suis rendu compte, au fil des toiles, que j'étais très attirée par l'univers minéral. Grâce à la peinture, j'ai développé un autre rapport avec les éléments. Je suis plus observatrice, plus sensible. Je ressens avec plus d'acuité les vibrations de la nature,” explique cette jeune mère de famille qui est également la fille aînée du célèbre guide de haute-montagne et précurseur de la station, Camille Rey.

le Yak & Yéti, 24 m2 pour le Club Med et 26 m2 pour le Ko-I Nor, suites allant jusqu'à 68 m2, les volumes sont spacieux avec de larges baies vitrées pour profiter au maximum de la luminosité exceptionnelle du site. Ainsi l'espace et la lumière sont devenus le tissu architectural des constructions récentes. L'esprit aventurier et créatif de Val Thorens n'est pas en reste face à ce concert de nouveautés. Les professionnels du tourisme, qu’ils soient du cru ou nouveaux arrivants, rivalisent d'ingéniosité pour créer la surprise et proposer des offres inédites. Choix de designers et d'architectes d'intérieurs originaux, ambiances hétéroclites au coeur de constructions remarquables, services soignés et étonnants, tout concorde pour faire de la station la plus haute d'Europe, un pôle d'attractivité singulier parmi les

L’art en chambre La sensibilité de son travail a séduit Laurent Roskam, directeur du nouveau cinq étoiles Koh-I Nor, qui lui a demandé de peindre 63 tableaux pour les 63 chambres de son établissement. ‘’Il souhaitait des toiles qui soient baignées de lumière pour ce lieu exceptionnellement lumineux». Une commande qui a demandé six mois de travail à Aurélie. "C'était très intéressant de réaliser un tel volume car cela m'a permis d'aller puiser loin au fond de moi. Nous avions convenu d'un format et d'un code couleur. Je suis donc restée dans des tons sobres qui se rapprochent de la nature, ce qu'on appelle les couleurs ‘nude’. Et puis je les ai enrichie de pointes de doré, de bronze et de cuivre pour leur donner du peps et révéler un côté féminin et chic,” confie Aurélie. Cette symphonie minérale est à découvrir dans toutes les chambres du Koh-I Nor.

stations du monde entier. 6

Val Thorens Cosy / Hiver 2014

15


VAL THORENS COSY

Le bien-être à

2300 mètres

Fidèle à l'esprit de son temps, la station mise sur un large éventail des soins dédiés au bien-être.

Rien de mieux que les bienfaits de la nature pour un séjour anti-stress. Du grand air, les joues roses, des balades à ski, à pieds ou à raquettes, le tout ponctué des soins en fin de journée au spa de votre choix.

L

e développement de Val Thorens passe

bules rouges dans le sang. Situé à 2300 mètres

français, le centre sportif a su adapter son offre

aussi par l'essor des services dédiés au

et avec un ensoleillement constant, Val Thorens

à cette nouvelle demande en proposant des

corps. Si la plupart des hôtels et rési-

part donc avec un fort capital bien-être.

thématiques conjuguant sport et bien-être.

dences rivalisent d'ingéniosité pour créer

des spas séduisants, le célèbre centre sportif

Le culte du spa

a également su se moderniser pour accompa-

Les nouveaux hôtels et résidences rivalisent

ticiennes de l’établissement ont été formées à

gner cette évolution. Massages non thérapeu-

d’ingéniosité et de somptuosité en proposant

des soins et des massages spécifiques pour

tiques, soins de beauté et de santé, piscines,

des spas exceptionnels. Pure Altitude à l’hôtel

accompagner ces nouvelles thématiques. “Nos

saunas ou hammans, l'éventail du choix est à la

Altapura, Valmont au Koh-I Nor, Thémaé au Val

stages thématiques ont été soigneusement

hauteur des ambitions de la station.

Thorens, Carita pour le futur Club Med, la plu-

préparés avec Gil Amsallem, une sommité du

part des spas sont désormais associés à des

monde du massage. Ils peuvent durer jusqu’à

marques de cosmétiques qui leur apportent une

une semaine et permettent aux clients de vrai-

Les bienfaits thérapeutiques de la lumière

valeur ajoutée qualitative. Avec une multitude

ment profiter du complexe tout en étant actif

naturelle sont connus depuis le XIXème siècle.

de soins à la carte, des décorations soignées et

dans le choix de leur bien-être,” explique Eric

Elle régule l'horloge biologique et nous fortifie

des bains de vapeurs en tous genres, la clien-

Blanco, directeur du centre. Riche d’un partena-

en améliorant la synchronisation des rythmes

tèle dispose d’une grande diversité de choix

riat avec la marque d’huiles essentielles biolo-

biologiques. Quant au grand bol d'air frais de

pour profiter de l’après-ski.

giques Eona et proposant des formules inven-

Lumino-thérapie et altitude

la montagne, il a également des vertus éner-

16

Dans un spa tout juste redécoré, avec des ca-

gisantes car l'oxygène étant plus rare, le corps

Un centre sportif modernisé

compense en augmentant le nombre de glo-

Plus grand complexe de loisir de montagne

bines aux ambiances orientales, les cinq esthé-

tives à des tarifs très abordables, ce fleuron de Val Thorens a choisi de prendre le train du bienêtre en marche. 6

Val Thorens Cosy / Hiver 2014


OFFICIAL S PARTNER

The world’s largest ski area

N.COM

REEGU WWW.F

galion Centre commercial du 73000 BASSENS

Freegun officiel Val Thorens Cosy / Hiver 2014

Freegun

Freegun

news.freegun.com

@Freegun

17

COPYRIGHT FREEGUN 2013

36 rue sommeiller Passage du pré carré, 74000 ANNECY


Où se situe votre montagne ? Partout dans le monde. Comment vivez-vous la montagne ? Avec Amour et passion. Si la montagne était à croquer, quel goût aurait-elle ? Celle d'une tarte tatin accompagnée d'une glace à la vanille avec une montagne de chantilly recouverte d'une jolie fraise. Quels styles décoratifs aimez-vous retrouver dans les hôtels de montagne ? Le reflet du lieu, cosy, et chaleureux. Votre plus beau souvenir de montagne ? La découverte du lac du Lou à 7 ans quand je gardais les moutons. Pour moi, l'immensité de l'eau m'émerveillait. Ensuite mon premier 4000 à 17 ans (et tout plein d'autres... ). Votre meilleur souvenir gourmand ? De goûter a cet envoûtement que procure l'Alpinisme. Quelle recette vous évoque le plus la montagne ? L'humilité, le courage, l'effort d'aller plus loin et plus haut, l'amitié et la sincérité.

LA

Montagne de...

Camille Rey Même s'il n'est plus aux commandes du fameux restaurant les "Aiguilles de Péclet", à 3000 mètres d'altitude, Camille Rey continue d'être un ambassadeur de choix dès qu'il s'agit de parler de Val Thorens. Il n'est pas rare de le croiser sur les pistes, skis aux pieds, où ce guide de métier fait découvrir les pentes de cette montagne qu'il aime tant. Une figure et un repère de Val Thorens !

18

Votre plus belle rencontre en montagne ? C'est d'avoir grimpé accompagné d'un bouquetin à moins de trois mètres dans le massif du Grand Perron des Encombres. Lorsque j'avançais, il avançait aussi. Je m'arrêtais et il stoppait son escalade. C'était magique. La coordination était indescriptible et féerique. Tous les ingrédients pour te transporter dans un autre monde. Si vous deviez convaincre quelqu'un de venir en montagne, que lui diriez-vous ? Viens rêver avec moi dans l'espace grandiose qu'offre la montagne. Votre lieu secret en montagne ? Là où le silence règne et l'espace m'appartienne, que je puisse laisser vagabonder mon esprit en toute liberté. Votre bon plan en montagne ? Admirer, prendre du plaisir, être en sécurité, rêver en silence. Un mot (et un seul !) pour résumer votre montagne. Majestueux.

Val Thorens Cosy / Hiver 2014


Crédits photos > Degré7 : Andyparant.com - Degre7 Duvillard : Arnaud Childeric Studio Kalice --- * L’esprit Degré7 --- ** Marque née à CHAMONIX, FRANCE

Born in Chamonix, FRANCE**

Val Thorens Cosy / Hiver 2014

19


www.valthorens.com

Réalisation : FreePresse • création et maquette / sbdesign.pro • Photos : D. André, P. Lebeau, B. Longo, OT Val Thorens, C. Cattin, JPBaralo.com, L. Di Orio, patriarche, a. cottarel, JM Favre, F. Amiand, J. Schneider, C. Brunet, T. SHU, droits réservés

Informations


VAL THORENS Cosy Mountain Hiver 2013-2014