Page 1


RBC MONTPELLIER 609, avenue Raymond Dugrand Port Marianne 34000 Montpellier Tél : +33 (0)4 67 024 024 RBCMOBILIER.COM


° O U V E R T U R E S E P T E M B R E

2 0 1 9

QUARTIER GRISETTES HALLES PLAZA 25 RAMBLA DES CALISSONS 34070 MONTPELLIER T. 06 10 71 26 79

ARRÊT TRAM SABINES - L2 OUVERT MARDI > SAMEDI - 7H/21H30 DIMANCHE - 7H/15H


Laura

Marc Held

LA CHRONIQUE

Le Monténégro

Gonzalez

+ Guide urbain

Aman

Albert Frey 12

18

Sveti Stefan

22 - 36

LA

BOTTE GARDIANE

38 - 52 - PHOTOGRAPHiE -

ATELIER

Charlotte Parenteau Denoël

de la Venise

NORMANDE

54 - 64

CHRISTOPHE

ARIBERT

66

Bentley

DINO

VOODOO 81

Bon Entendeur & Le guide des festivals

EXP 100 GT

84

94

100

112. AGENDAS + 118. GUIDE URBAIN & PLAGE + 130. L’HOROSCOPE

www.focus-magazine.com

Magazine bimestriel gratuit édité par la SARL FOCUS ● Directeur de la publication : Christophe MALSERT pao@focus-magazine.com ● Journalistes-Rédacteurs : Laurent MALSERT & Romain DACHY Agence Racine www.agence-racine.com

redaction@focus-magazine.com

Rédactrice musique : Dj Lolita music@focus-magazine.com ● Responsable commerciale/publicité : Karine Tortorici / 06.88.24.83.62 pub@focus-magazine.com ● Couverture : Dino Voodoo www.dinovoodoo.com

Nous remercions particulièrement : Dino Voodoo, Lolita, Eric Canto, Rosine Bramly, Laura Gonzalez, Cristina Clerici, Candice Jaussent, Arthur Cochin & Olivier Le Bas, Charlotte Parenteau-Denoël, Dino Voodoo & Paola Binois, Christophe Aribert. ● Siège social : 269, rue François Daumas 34090 Montpellier Tél. : 0952.598.600 Dépôt légal Août 2019 RCS 448 676 320

Focus Magazine off

Imprimerie PURE IMPRESSION Mauguio (34) Impression sur papier PEFC Toute reproduction du titre, des textes, photos et maquettes sans autorisation écrite est interdite. La revue décline toute responsabilité pour la perte ou la détérioration des éléments ou documents non sollicités par écrit ainsi que pour le contenu des publicités. Les documents reproduits ici l’ont été avec l’accord préalable du photographe ou de l’envoyeur. Photos non contractuelles. Tous les tarifs de la revue sont des prix indicatifs.


NEO LEGEND Jeu d’arcade pocket

LEICA Modèle V-Lux 5 - 20M de pixels

SAMSUNG Tablette Galaxy Tab S6

APPLE Mac Pro et écran pro display XDR

TECH

LAB

EPSON Projecteur laser EF-100 W/B full HD

12

BOSE Casque à réduction de bruit Headphones 700

NITENDO Console Switch Lite

PIONEER Contrôleur Midi DDJ-200


LACOSTE X GOLF LE FLEUR Teddy blanc crème et vert clair

THE ELDER STATESMAN Surchemise en jean tie & dye

ADIDAS X TND Modèle A.R Trainer pour The Next Door

CUTLER & GROSS Lunettes de soleil en acétate écailles de tortue

MEN's

LAB

TIMEX X YMC   Montre en éditon limitée Camper MK1

13

CHINATOWN MARKET T-shirt Chinatown Records

BLEU DE PANAME Short Mekano

ZESPA Modèle Slides


VELVA SHEEN California tee

ZIMMERMANN Short en lin Suraya

CONVERSE Chuck Taylor All Star «Millie By You»

SESSÙN Veste Aleksei drap de laine

WO MEN's

LAB

JEROME DREYFUSS Sac Hector Mini

14

ERES X ATTICO BIKINI Maillot 2 pièces

BARTON PERREIRA Lunettes de soleil «Roux»

P448 Sneakers à sequins en vente chez Cachou


MAISON LABICHE Sweat Loves you blanc

MORLEY Robe Kenzie bleu ciel

BENSIMON Tennis Elly Liberty multicolore

LA SERVIETTE PARIS Raquettes de plage Henri blanc

Kids

LAB

HERSCHEL Sac à dos Classic Santa Cruz Noir

15

BILLY BANDIT Sweat Jeu Set et Match bleu marine

SWEET PANTS Short Molleton Vert

VEJA Baskets V-12 Cuir


UMASQU Décoration murale Oeil IX

HOUTIQUE Miroir mural Bonnet

HAY Fauteuil Bernard en cuir

SWEDISH NINIJA Cabinet Notebook par Maria Gustavsson

DES IGN

LAB

BD BARCELONA DESIGN Table Explorer par Jaime Hayon

16

MAGIC CIRCUS EDITIONS Lampe de table Pop-up Laiton

RED EDITION Canapé droit en velours

MAISON DADA Fauteuil Yiban Yiban


LAUBO Cheminée à bois extérieure

KETTAL Lanterne de fibres synthétiques Bela

FERM LIVING Jardinière Plant Box rose

OUT DOOR

MINOTTI Fauteuil Tape par Nendo

ROCK THE KASBAH Table Claustra en bois d’olivier

LAB

17

ETHIMO Paravent Clostra

MANUTTI Canapé double assise « San »

AFFARI OF SWEDEN Fauteuil en rotin naturel et métal avec coussins écrus


LA CHRONIQUE

OISIVETÉ

ÉTAT D’UNE PERSONNE OISIVE.


LA CHRONIQUE

’été, pour moi, est une parenthèse enchantée de la glande absolue. J’adore ça, et c’est peut-être là où j’excelle le plus . Ne rien faire pendant deux mois c’est tout un art.

L

Pas trop vite le matin, donc on débute sa journée par une grasse matinée. En bon père indigne depuis que l’aîné sait étaler de la confiture sur des crêpes, le matin les enfants se gèrent et papa dort. J’ai toujours prôné l’autonomie dans l’éducation ayant grandi à cheval entre les années 70 et 80 où nos parents nous foutaient une paix royale et nous laissaient vivre tranquille en toute liberté à leur coté. Je reproduis ce schéma, conscient qu’il ne correspond

plus totalement à notre époque où il semble qu’être de bons parents c’est se transformer en gentils GO de l’aube jusqu’au crépuscule, et de suite exécuter la moindre de leur volonté. À ce rythme là nous allons tous vivre à Marne La Vallée déguisés en attachés de presse de Madonna. Pour finir en beauté ce réveil tardif on peut débuter sa journée par une bonne baise (je t’avais dit qu’on en parlerait) histoire de partir du bon pied, ou de se rendormir une petite demi-heure. Ensuite vient l’heure des premières corvées, faire les courses et préparer à manger, mais j’ai une parade infaillible qui se résume en un mot : resto. Bien que cette esquive ne dure qu’un temps car d’après mes enfants on ne peut pas

manger tous les jours au restaurant (je crois qu’ils sont plus matures que leur père), je savoure le calme plat de ces journées. Puis il est temps de se laisser bercer par le chant des vagues car nous passons l’été au bord de l’eau. Là les choses se répètent à l’infini : sieste, lecture, jeux, apéro, sexe.... le tout dans une douceur et chaleur estivale. Je ne sais pas ce qu’il restera de ces vacances à mes enfants mais j’espère que ce sera l’immense espace de liberté où ils peuvent jouer dans la rue, faire du vélo ou du skate, nager et se coucher à des heures tardives, mais pour moi c’est une sorte de magie de l’oisiveté propice à une vraie évasion. WWW.GAZE.IM


EAU NOUVRANT À CE AU REST -PROVEN N E AIX-E VERTUR 9 01 OU BRE 2 M E T SEP O HUG OR VICT 5 AV.


BÂT. LE NUAGE

769 Av. Raymond Dugrand - Montpellier Tél. 04 67 81 72 62 du lundi au samedi de 8h30 à 1h00 Dimanche de 8h30 à 17h00

CENTRE VILLE

4 place Jean Jaurès - Montpellier Tél. 04 67 60 24 35 tous les jours de 8h30 à minuit

ODYSSEUM

2 place de Lisbonne - Montpellier Tél. 04 67 83 32 26 du lundi au samedi de 8h30 à 20h

MARSEILLE

9 quai du Lazaret - Marseille Tél. : 04 91 31 24 53 tous les jours de 10h à 20h

WWW.MAP REMIERECA NTINE.F R


RETRO

c o l l a b o r at i o n

design

CAROUSEL – JAIME HAYON x SWAROVSKI

VIRGIL ABLOH X VITRA TWENTYTHIRTYFIVE

Un nouveau manège vient d’être installé en Autriche, dans le Jardin des Mondes de Cristal, site touristique ouvert par Swarovski en 1995. Signé par le designer espagnol Jaime Hayon, ce carousel blanc et noir recouvert par 15 millions de cristaux de la marque est un ovni, un manègeœuvre d’art avec ses formes rondes et chaleureuses, ses créatures imaginaires inspirées du folklore et des contes de fées, et évidemment ses mouvements rotatifs dignes des plus beaux équipements. Avec ses 6,60m de haut et ses 12,5m de diamètre, il peut accueillir 28 personnes de tous âges et leur offrir un retour en enfance immédiat, avec un côté brillant en plus.

Le 12 juin dernier, l’éditeur allemand Vitra a présenté l’installation TWENTYTHIRTYFIVE de Virgil Abloh dans la Caserne de pompiers du Vitra Campus. L’artiste, architecte et designer américain a créé la « biographie résidentielle » très personnelle d’un adolescent fictif, qui débute en 2019 et l’accompagne jusqu’en 2035. Il y a installé divers meubles et objets, issus des créations de Charles et Ray Eames, Eero Aarnio ou Jean Prouvé. Très influencé par ce dernier, il a pour l’occasion revisité le fauteuil Antony et la lampe murale Petite Potence qui seront réédités en série ultra limitée. Avis aux collectionneurs !

22


EXPOSITION

V I N TAG E

PAVILLON LE CORBUSIER ZURICH

LE MOBILIER D’ARCHITECTES 1960/2020 – CITÉ DE L’ARCHITECTURE

Après deux années de travaux pour se refaire une beauté, l’œuvre posthume signée du créateur prolifique ouvre à nouveau ses portes au public. Grâce à l’expertise des architectes locaux Arthur Rüegg et Silvio Schmed, ce joyau architectural, à découvrir depuis le parc du Zurichhorn accueille aujourd’hui des expositions temporaires organisées par le Musée des Arts appliqués de Zurich. Les espaces inférieurs dévoilent une collection d’œuvres d’art et d’objets acquis par l’architecte au cours de sa vie, et les étages supérieurs replongent les visiteurs à l’aube des années 30 avec des pièces de mobilier iconiques de l’époque, à l’instar de sa chaise longue LC4 ou du fauteuil LC2.

Jusqu’au 30 septembre, à Paris, la Cité de l’Architecture présente une exposition qui retrace 60 ans de création mobilière par les plus grands architectes au monde, de Jean Nouvel à Zaha Hadid, de Ron Arad à Frank Gehry, d’Ettore Sottsass à Rudy Ricciotti entre autres… Plus de 250 pièces à découvrir ou redécouvrir, imaginées par 125 personnalités et mises en parallèle des collections du musée. Une belle occasion de mieux comprendre le métier d’architecte, qui va de l’édification de villes entières à la création d’objets du quotidien.

En bref... • La designer française Ionna Vautrin signe une collection fraiche et colorée baptisée Nest pour Monoprix, disponible dès le 4 septembre. • Prévue pour 2020, la collection Bygglek d’Ikea sera imaginée en partenariat avec Lego pour développer la créativité des enfants. • Célébrant son 80ème anniversaire en 2019, la marque de design danoise Vipp a demandé à l’artiste français Vahram Muratyan de décorer son modèle iconique de poubelle à pédale. • La villa E-1027 d’Eileen Gray, bijou d’architecture moderniste installé face à la Méditerranée à Roquebrune-Cap-Martin, rouvre ses portes aux visiteurs pour l’été avant une ultime campagne de restauration cet hiver. À voir si vous séjournez entre Monaco et Menton.


RETRO

Marc Held Designer, architecte et photographe, le français Marc Held a connu l’âge d’or du design. Remarqué pour ses créations avec Prisunic, Knoll ou encore IBM, il signe une œuvre complète et une carrière de plus de 50 ans. Aujourd’hui installé en Grèce, il poursuit ses recherches et consacre l’essentiel de sa réflexion aux rapports entre l’architecture populaire et la modernité. Né en 1932 dans une famille juive émigrée d’Europe centrale, Marc Held grandit à Bagnolet, dans un monde imprégné par l’idéal communiste. Installé avec sa mère en Corrèze pendant l’occupation, il devient un jeune résistant à 12 ans. De retour à Paris au début des années 50, il se passionne pour le théâtre et fréquente assidument les clubs de jazz dans les caves de Saint-Germain. A presque vingt ans, il découvre la photographie, le design et l’architecture, sa voie est alors toute trouvée. Grand admirateur des scandinaves,comme Alvar Aalto ou Arne Jacobsen, qui dominent la scène internationale, ou des Américains Charles et Ray Eames, il se lance dans cet univers de modernité en fondant en 1960 l’agence d’architecture et de design Archiforme. Sensible aux tendances de l’époque et aux besoins d’une génération qui rompt avec la tradition française du meuble de famille, il joue rapidement un rôle majeur dans l’univers du design. Créateur, entrepreneur, galeriste, il ouvre en 1965 l’Échoppe où il expose ses créations mais aussi le meilleur du design scandinave, italien et allemand. En 1965 toujours, il imagine le fauteuil Primo Culbuto, réédité en 2013. Remarqué dans un milieu en pleine ébullition, il est choisi par Prisunic pour dessiner son emblématique série de meubles en fibre de verre : lit, tables, bureaux, et chaises. Il se fait alors une place de choix parmi les designers de sa génération. En 1967, il signe des pièces exclusives pour l’éditeur Créateurs & Industriels, dirigé par Didier Grumbach et Andrée Putman. La même année, Knoll édite

Culbuto, variante de son fauteuil Primo Culbuto. Véritable touche à tout, on disait de son œuvre qu’elle allait de la petite cuillère à l’usine en passant par la maison, l’automobile, le vêtement de ski ou la porcelaine… Il a par exemple réalisé pour Renault des études de concept car, dont La Méridienne, qui a servi de modèle à la Renault Espace. En 1983, à la demande de François Mitterrand, il réalise les aménagements intérieurs de l’appartement présidentiel et crée pour l’Élysée, en collaboration avec des ébénistes Compagnons du tour de France, un mobilier d’exception : secrétaire, dessertes, chaises et table de salle à manger. Côté architecture, il construit une maison en acier Corten posée sur un marais à Gif-surYvette de 1973 à 1977, et simultanément, il imagine trois maisons à Zillia, en Corse. Il collabore aussi à partir de 1983 avec IBM où il succède à Marcel Breuer. Il imagine alors un centre social à Montpellier, le centre de test des grands ordinateurs et participe à l’aménagement du siège social à Paris. A la fin des années 80, il quitte la France pour s’installer en Grèce, son pays d’adoption. Il y construira huit grandes villas en s’inspirant des savoir-faire locaux et de l’architecture vernaculaire du nord du pays. Marc Held comptabilise plus de 50 ans de carrière avec une approche de l’habitat, du design, et de l’architecture constamment imprégnée des valeurs humanistes qui ont contribué à démocratiser le design à la Française.

24


Fauteuil Culbuto (1970)

Avec sa coque lestée en polyester moulé armé de fibre de verre laquée et sa garniture en mousse recouverte de tissu, le fauteuil Culbuto est un monument du design des seventies. Editée par Knoll dès 1970 en trois finitions différentes : tissu, vinyle ou cuir, la série des Culbuto se compose d’un fauteuil à haut dossier, d’un siège à dossier bas et d’une ottomane. Elle est aujourdhui exposée au Musée des Arts Décoratifs de Paris.


RETRO

Laura Gonzalez © portrait : Ambroise Tezenas

Élue Designer of The Year par le salon Maison & Objet Paris septembre 2019, l’architecte Laura Gonzalez fait depuis quelques années partie des talents à suivre de très près. À la tête de l’agence Pravda Arkitect depuis 2008, cette parisienne décline un style classique revisité pour révéler l’âme des multiples lieux qu’elle transforme. Hôtels, bars-restaurants, boutiques… affichent d’audacieux mélanges d’influences, de matières et de motifs qui définissent un nouvel art de vivre.

26


RETRO

RESTAURANT LA GARE - PARIS © J.GALLAND

CARTIER VENDÔME - PARIS © R.LAPRADE

ami puis des appartements avant donc de fonder Pravda qui signifie la vérité en russe. De fil en aiguille, elle a accumulé les chantiers pour gérer aujourd’hui près d’une trentaine de projets en même temps. Un rythme soutenu pour elle et son bureau puisqu’elle souhaite se réinventer à chaque nouvelle commande avec un idée directrice : créer une âme pour chacun des lieux qu’elle imagine. Sa marque de fabrique : puiser dans les références classiques, les associer avec des mélanges de détails, couleurs, de motifs, de textiles… et y ajouter une vraie touche de fraicheur. Un mix & match qui la caractérise et qu’elle enrichit au fil du temps. « Je fais en sorte de ne jamais me répéter » rappelle l’architecte qui n’hésite pas à « multiplier les détails et à faire en sorte que quel que soit l’endroit où l’œil se pose, il se passe quelque chose ».

A 36 ans, Laura Gonzalez affiche déjà une longue liste de projets d’envergure réalisés à Paris et à l’étranger. Des chantiers pilotés par son agence Pravda Arkitect fondée en 2008 durant sa cinquième année d’architecture à Paris-Malaquais. Volontairement éloignée des courants contemporains et de l’air du temps, l’architecte parisienne cultive sa différence à travers un style qu’elle définit elle-même de « classique revisité » fait de mélanges audacieux. Des hôtels aux boutiques en passant par les boîtes de nuit et les restaurants, elle a imposé sa griffe au cœur de lieux singuliers pensés pour recevoir avant tout. Passionnée d’œuvres d’art, d’objets et de meubles depuis toujours, Laura Gonzalez a véritablement démarré son activité durant ses études avec un premier projet de boutique pour un

28


RESTAURANT L’ALCAZAR - PARIS © D.DELMAS


MARGHERITA - PARIS © FRANCIS AMIAND


RETRO

MANKO - PARIS © D.DELMAS

l’architecte qui puise l’inspiration autant dans les expositions, les livres, les voyages que sur la toile ou dans les travaux de Madeleine Castaing, célèbre antiquaire et décoratrice française du début du XXème siècle devenue une référence. Un projet peut démarrer sur une couleur, une photographie ou encore un tableau puis ensuite les recherches de matériaux s’enclenchent pour définir un mariage entre le luxe et le brut sans oublier bien sûr l’inattendu et le décalé. « Ce qui m’amuse, c’est cette effervescence de créations. Ensuite, la difficulté est de trouver la bonne frontière entre le maximalisme de bon goût et le « too much ». Pas de bling bling, simplement de l’élégance et de l’audace.

Et effectivement, il se passe toujours quelque chose lorsque l’on observe de plus près les nombreuses adresse parisiennes et étrangères où elle a posé sa griffe. L’une des premières les plus réputées fut d’ailleurs le Bus Palladium, mythique boîte de nuit de la capitale entièrement revisitée par l’architecte qui a mélangé pas moins de 35 papiers peints, meublé d’objets chinés et remis le laiton au goût du jour. Une réussite qui va lui permettre d’attirer les regards et s’entourer petit à petit d’une équipe d’artisans d’art qui la suivent régulièrement. Marbriers, ébénistes, verriers, souffleurs de verre, laqueurs, spécialistes de la mosaïque… déclinent leur savoir-faire pour donner vie aux idées de Laura Gonzalez. Une manière de faire rayonner la création et la technique françaises partout où elle intervient. Métamorphoser pour réveiller ou partir d’une feuille blanche, le début d’une commande reste un processus particulier pour

31

Résolument libre dans la création, attentive aux moindres détails et réputée pour casser les codes, Laura Gonzalez prend un malin plaisir à expérimenter, diversifier et oser pour que la magie opère dès que l’on pénètre les écrins signés Pravda Arkitect.


RETRO

BOUGEOIRS EN FAÏENCE ÉMAILLÉE

HÖTEL LE RELAIS CHRISTINE

qui identifient le style de Laura Gonzalez à travers ces lieux de vie. L’un de ses derniers projets d’envergure est celui d’une maison de maître du Vexin qu’elle a repensée comme un lieu hybride associant travail, showroom et espaces de réception pour accueillir collaborateurs, journalistes, artisans et chefs… et y présenter sa nouvelle collection de meubles. « C’est un mobilier qui me ressemble où tout se fait sur mesure, où l’on choisit la couleur d’une chaise, le mélange de tissus d’une chauffeuse… ». Une ligne à découvrir aux côtés de pièces d’artisans d’art dès le mois de novembre prochain, quelques semaines après le salon Maison & Objet Paris qui se déroulera du 6 au 10 septembre 2019. L’occasion rêvée de découvrir l’univers de Laura Gonzalez à travers son mobilier et le Café Signature imaginé pour l’évènement où seront notamment servies des pâtisseries préparées par Pierre Hermé. Rendez-vous est pris à la rentrée au cœur du hall 7. www.lauragonzalez.fr

Un imaginaire sans limite qui se traduit à travers des espaces incontournables de la capitale à l’image de l’Alcazar, de l’hôtel Relais Christine, la brasserie La Lorraine ou Lapérouse. Pour le Moma Group, elle conçoit également le Manko du chef péruvien Gaston Acurio et Noto sans oublier La Gare qui a rouvert ses portes dans le seizième arrondissement. Les restaurants restent ses terrains de jeux privilégiés puisqu’elle est aussi à l’origine du bistro Pierre Hermé installé dans Beaupassage, espacé dédié à la gastronomie où plusieurs étoilés ont pris racine. Mais elle s’exporte évidemment hors des frontières hexagonales pour réaliser des boutiques Cartier chez Harrod’s à Londres, Stockholm et Zurich (et Paris dernièrement), deux autres espaces de vente à Barcelone et Amsterdam pour la maison Louboutin… Restauration de boiseries, effets de métallisation, bar en marbre, décors peints, création de textiles spécifiques… sont autant de techniques et de styles 32


HÔTEL | SPA RESTAURANT CET ÉTÉ, PARENTHÈSE DE SÉRÉNITÉ

VIGNOBLE ÉVÈNEMENTS

CHÂTEAU

StPIERRE de SERJAC

D30 ENTRE POUZOLLES & MAGALAS | 34480 PUISSALICON 04 67 80 76 00 | SERJAC.COM | RESA@SERJAC.COM


- ARCHI -

Albert Frey © photos : D.R

C’est sans doute le plus américain des architectes européens. Son œuvre résolument moderne, principalement érigée au cœur du désert californien, explore l’harmonie entre l’architecture et la nature. Qualifié d’architecte « moderniste du désert », il a savamment distillé les principes du Bauhaus, de De Stijl et de Le Corbusier sur la côte Ouest des Etats Unis.

N

utopique et en parfaite harmonie avec l’environnement local. Très inspiré par l’architecte américain John Lautner, il étudie la façon dont tombent les rayons du soleil et la pluie. Il mixe des matériaux novateurs en fusionnant aluminium, acier et verre avec les rochers et le sable des espaces les plus sauvages de la côte ouest. Il focalise son travail à Palm Springs, profitant de l’expansion et de la croissance démographique de la ville, et y imagine une vision moderniste, créant des bâtiments épurés et lisses qui sont encore aujourd’hui le symbole de l’architecture typique de la Californie des années 50.

é en 1903 à Zurich, Albert Frey sort diplômé du Technicum de Winterthur en Suisse en 1924. Il suit les enseignements de Le Corbusier en Europe à la fin des années 20 et collabore avec l’architecte sur les projets de la villa Savoye en région parisienne et du Centrosoyus à Moscou. Dès 1930, il émigre aux Etats unis, convaincu que la Californie est la terre promise pour les architectes à la recherche d’un monde plus ouvert aux idées de l’architecture moderne. Tombé sous le charme du désert de Californie suite à une visite à Palm Springs, il y envisage un avenir moderne, 34


RAYMOND LOEWY HOUSE

FREY HOUSE I

FREY HOUSE I


- ARCHI -

FREY HOUSE – PALM SPRINGS

PALM SPRINGS CITY HALL

Intéressé par les éléments préfabriqués pour le bâtiment, il base son travail sur une recherche permanente de matériaux et de technologies de construction innovants, tout en prenant en compte le principe d’économie dans leur utilisation. Une philosophie aujourd’hui tout à fait normale mais qui détonne au milieu du siècle dernier. À Palm Spings, il découvre un paysage dépourvu de végétation, une lumière pure, il engage alors un véritable dialogue avec les éléments en imaginant des projets dans lesquels le paysage se reflète sur les parois vitrées et la lumière sur les surfaces en aluminium ondulé, les couleurs du désert sont mises en valeurs par les textures… Formes, teintes et matériaux sont ainsi dictés par l’usage et reprennent les principes de la technique moderne. Parmi ses projets les plus emblématiques, il signe la maison de

Raymond Loewy, les yacht clubs de Salton Bay ou de North shore Beach, le City Hall de Palm Springs, le tramway-funiculaire de Palm Springs mais également la Tramway Gas Station avec son iconique toit élancé et aérodynamique, transformé aujourd’hui en office de tourisme. On lui doit également la maison Aluminaire à Long Island, la Cree House II ou encore le Kocher-Samson Building, sans oublier, ses maisons personnelles baptisées Frey House I et II. Avant-gardiste, simple et efficace, reliant l’Homme à la Nature, l’œuvre d’Albert Frey est encore aujourd’hui d’une étonnante modernité. Elle continue d’inspirer des générations d’architectes et fascine les visiteurs en quête d’une Amérique d’une autre époque aux accents contemporains.

36


GLOBE TROTTER

h ot e l

opening

SIR VICTOR BARCELONA

JARDIN TROPEZINA RAMATUELLE

La capitale catalane renforce son potentiel touristique avec un nouvel établissement : le Sir Victor Barcelona. Conçu au début des années 2000 par l’agence d’architecture Capella Garcia sur le Passeig de Gràcia, le bâtiment est un vrai point de repère contemporain dans le quartier. Réaménagé en 2019, il propose désormais 91 chambres et suites soigneusement meublées de pièces des plus grands éditeurs mondiaux : B&B Italia, Cassina, Nani Marquina, etc. Les espaces intérieurs, imaginés par le duo israélien Alon Baranowitz et Irene Kronenberg, reprennent avec élégance les codes de Barcelone et de ses paysages, entre mer et reliefs montagneux. Le rooftop avec son bar et sa piscine à débordement reste un incontournable de la ville.

Le groupe Lov Hotel Collection a ouvert au printemps sa nouvelle adresse « Jardin Tropézina », un havre de fraîcheur en bord de mer situé à Ramatuelle aux portes de St Tropez. Restaurant mythique, le Tropézina a donc effectué sa mue pour devenir le « Jardin Tropézina », fruit d’une collaboration entre Patrick Germain et Alain Badel, gérants de la plage depuis 1977, et Stéphane Courbit, propriétaire du Château de la Messardière et de l’hôtel Pan Deï Palais. L’endroit est idéal pour venir se ressourcer et goûter au terroir local dans un cadre convivial et authentique, les pieds dans l’eau. Une expérience entre le cabanon de plage et le jardin provençal à l’atmosphère solaire et naturelle, végétale et sauvage et une gastronomie qui fait la part belle aux produits locaux. Sous le soleil exactement ! 38


opening

opening

JO&JOE HOSSEGOR

SIX SENSES PAPAGAYO

Accor Hotels vient d’ouvrir son tout premier « Jo&Joe » dans une vaste propriété basco-landaise à 400m de l’Océan. Hébergeant 145 lits, l’hôtel-auberge aux larges espaces communs et cuisine collaborative, propose des chambres privatives de deux personnes jusqu’à des dortoirs de 7 à 12 couchages. Destiné à un public jeune, l’établissement a fait le pari d’une décoration soignée et colorée, faite de mobilier contemporain, de street art et d’éléments rappelant la culture surf. À l’extérieur, un mur d’escalade, un terrain de pétanque, une forêt de hamacs, mais aussi des concerts réguliers autour du bar-restaurant... Ce nouveau concept d’hôtel-auberge de jeunesse doit s’étendre à 50 villes d’ici 2020. À suivre.

Inspiré du style de vie costaricain de la « Pura Vida » , le nouveau Six Senses Papagayo ouvrira ses portes en 2021 sur la péninsule de Papagayo de 930 hectares, dotée de 24 kilomètres de côtes vierges et de plages exotiques. Ce projet d’hôtellerie durable et ultra-luxueux profitera d’un site exceptionnel offrant un panorama à 360° de l’archipel de Guanacaste et rassemblera pas moins de 41 villas isolées avec piscines privatives. A terme, 31 autres résidences complèteront cette offre unique en son genre qui s’étendra du point culminant de l’île jusqu’au bord de mer boisé.

En bref... • SiteMinder a dressé la liste des petites contrariétés qui agacent le plus les clients français : connexion wifi instable, cartes d’accès défectueuses, délais trop longs de la part du service client, et attente au moment d’effectuer le check-out entre autres… • La Réserve Paris – Hotel and Spa a été élu « Meilleur hôtel à Paris » pour l’année 2019 • Le spécialiste du voyage à domicile Airbnb lance Airbnb Luxe pour proposer des logements uniques et spectaculaires. 39


Le

Monténégro © photos : D.R

Cap sur la péninsule des Balkans pour cette nouvelle escapade bimestrielle qui nous emmène à la découverte du Monténégro. Destination touristique de premier plan depuis son indépendance, ce petit pays d’Europe du Sud a de quoi vous faire vivre un séjour de rêve à quelques heures de la France.

Ancienne république de Yougoslavie indépendante depuis 2006 et bordée par les eaux turquoise de l’Adriatique, le Monténégro qui signifie Montagne Noire est devenu en l’espace d’une dizaine d’années une destination touristique majeure en Europe. À peine plus grand que la région Ile-de-France, ce petit pays de 640.000 habitants accueille chaque année plus de 2 millions de visiteurs. Un succès qu’il doit notamment à ses paysages et panoramas grandioses, entre terre et mer, ses villes fortifiées, son patrimoine historique et culturel sans oublier sa gastronomie, influencée par la Méditerranée et la Turquie dont la réputation a dépassé depuis bien longtemps les frontières. Autoproclamé « État écologique », le Monténégro a également trouvé sa place sur la carte du tourisme haut de gamme puisqu’il est devenu le terrain de jeu d’enseignes prestigieuses, de grands groupes hôteliers et de boutique-hôtels plus confidentiels. Des richesses multiples qu’on vous emmène découvrir en passant par la surprenante Kotor et le Parc National du Durmitor, richesses du patrimoine monténégrin classés à l’Unesco.


44


Kotor, Joyau Monténégrin Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, la vieille ville de Kotor demeure l’un des plus exceptionnels joyaux du Monténégro. Nichée entre les montagnes et les eaux de la baie, ce petit coin de paradis entouré de remparts datant du 9ème siècle laisse découvrir un dédale de ruelles pavées où se succèdent les petites places, églises, boutiques et autres restaurants. De la principale entrée surplombée d’un lion ailé, la Porte de la Mer, la ville et son architecture vénitienne particulièrement bien préservée se dévoilent au rythme de la visite qui vous emmènera notamment vers l’incontournable Cathédrale Saint-Tryphon, monument le plus connu de Kotor, ou au musée Maritime du Monténégro installé dans un ancien palais où l’histoire est retracée en photos, peintures et autres maquettes de navires. Outre son patrimoine historique et culturel, Kotor accueille de nombreuses adresses de choix pour passer la nuit et goûter la gastronomie locale. C’est donc ici que se sont installés deux des plus beaux établissements du pays, le boutique-hôtel Palazzo Radomiri qui occupe un ancien manoir restauré et le plus confidentiel Forza Terra Boutique Hôtel & Spa, deux écrins de luxe pour voyageurs en quête d’un séjour authentique et haut de gamme, dédié au bien-être. Pensez également à réserver votre table au Stari Mlini ou au Verige 65, deux restaurants réputés pour la qualité de leurs produits, notamment les fruits de mer. Pour mieux profiter du panorama grandiose sur les bouches du Kotor, les plus courageux pourront gravir les 1350 marches qui mènent au sommet de la forteresse Saint-Ivan située à 250 mètres au-dessus du niveau de la mer. 45


Le parc national du Durmitor Situé au cœur des Alpes dinariques, massif montagneux des Balkans, le Parc National du Durmitor constitue l’un des espaces naturels les plus saisissants du Monténégro. Également classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1980, cette vaste zone naturelle protégée de 390km2 rassemble d’immenses forêts de conifères, de nombreux canyons et grottes mais également plusieurs dizaines de sommets s’élevant à plus de 2000 mètres d’altitude dont le plus célèbre est le Bobotov Kuk culminant à plus de 2520m et 18 lacs glaciaires (yeux de montagne) parmi lesquels on trouve le Crno Jezero, le « lac noir ». Il s’agit du plus grand et du plus spectaculaire et il doit son nom aux pins noirs qui l’entourent et à l’ombre géante du Meded. Plusieurs circuits de balade sont d’ailleurs proposés pour admirer de plus près ces paysages étonnants dont fait également partie le canyon de la rivière Tara, le plus profond d’Europe dont les parois atteignent 1300 mètres de hauteur. Réserve de biodiversité, le parc abrite plus de 1600 espèces de plantes dont certaines endémiques et extrêmement rares et près de 130 espèces d’oiseaux. Les amateurs de nature peuvent profiter des 2000 kilomètres de sentiers longeant les lacs et se faufilant dans les grottes glacières pour découvrir de plus près la richesse des lieux qui sont devenus un vrai paradis pour les randonneurs et les sportifs. Car il est aussi possible de vivre des sensations fortes dans les rapides en s’essayant aux joies du rafting par exemple ou des sports d’hiver sur le petit domaine skiable. Et pour ceux qui souhaitent passer la nuit, le parc accueille différents types d’hébergements car se lever le matin en observant le paysage vaut vraiment le détour. 46


47


• CARNET DE ROUTE •

Notre carnet de route au Monténégro INFOS PRATIQUES Superficie : 13.812 km2 Population : 640 000 habitants Capitale : Podgorica Langue officielle : monténégrin

Parc National du Durmitor Lac Skadar Cathédrale Saint-Tryphon Musée Maritime du Monténégro Monastère d’Ostrog

Monnaie : euro

HÔTELS & LODGES

Période conseillée : mai-juin et septembre-octobre pour éviter l’affluence touristique de juillet-août

Aman Sveti Stefan : Péninsule Sveti Stefan

COMMENT Y ALLER ? Vol direct Paris -> Podgorica Durée : 2h30 A VOIR Podgorica Kotor Perast Sveti Stefan

Palazzo Radomiri : Dobrota 220, Kotor Regent Porto : Obala bb, Porto Monténégro The Chedi Luštica Bay : Luštica Bay Marina, Radovići Forza Terra Boutique Hotel & Spa : Kamp, Dobrota bb, Kotor Aurora Hotel : 46 Pet Danica Walkway, Herceg Novi 48

RESTAURANTS Catovica Mlini : E65, Morinj Stari Mlini : Ljuta BB, Dobrota, Kotor Verige 65 : 19 E65, Kostanjica, Kotor Rural Household Puletić : Gornje Lipovo, Kolašin Ribarsko Selo : Mirišta, Herceg Novi Konoba Scala Santa : Bay of Kotor PLAGES Žanjice et Mirište Drobni Pijesak Rijeka Reževići Velika


C’EST LA RENTRÉE Pensez à vous abonner au cours d’aqua ou de Fitness h otel-spa-fontcaude.fr 04 67 04 74 06

1 cours de sport offert ! Hôtel Spa de Fontcaude 4* 1292 allée des Thermes / 34990 Juvignac


Aman

Sveti Stefan © photos : Aman

Lové sur Sveti Stefan, une île mythique située sur la côte monténégrine de l’Adriatique, le complexe hôtelier Aman Sveti Stefan accueille ses hôtes au cœur d’une nature époustouflante. Encore préservée de l’afflux touristique, elle offre un retraite luxueuse, calme et intimiste. Située sur la côte adriatique au Monténégro, au sud de Budva, Aman Sveti Stefan intègre deux kilomètres de littoral préservé, dont la célèbre plage de la Reine, une plage privée de sable rose. Le complexe se divise en deux : l’île et la Villa Miločer. Cette dernière fut la résidence d’été de la reine Marija Karadordevic et, plus tard, celle de Tito jusque dans les années 80. Entièrement rénovée

en 2009, elle est bordée de plus de 800 oliviers, de cèdres centenaires et de 32 hectares de pins. Véritable trésor national monténégrin, l’île a quant à elle rouvert ses quais en 2010 après une restauration complète : rues étroites, édifices de pierres aux toits de tuiles rouges, végétation méditerranéenne luxuriante diffusent alors une réelle harmonie…


3 établissements complètent l’offre gourmande, avec le Dining Room, lieu privilégié qui ne comporte que 7 tables, la Loggia ouverte sur les jardins et la plage qui permet de se relaxer sur des daybeds à l’ombre des glycines et le Living Room, bar à thés et à cocktails chaleureux et confortable. Les amateurs de farniente sur la plage se tourneront vers le Beach Café, qui propose une cuisine simple à déguster tout au long de la journée niché dans une crique intime à deux pas de la Villa.

Aman Sveti Stefan abrite un total de 58 hébergements avec 50 chambres, cottages et suites sur l’île et 8 suites à la Villa Miločer. Sur la partie insulaire, les clients ont le choix entre les Village Rooms, les Cottages, les Deluxe Cottages, les Grand Suites and la Sveti Stefan Suite qui possède sa propre piscine privée. Toutes offrent de superbes vues sur la mer, les toits, les cours ombragées et les petites places du village. Décorées dans un style épuré et élégant, elles ont gardé le charme et l’atmosphère historique des lieux. Les suites de la Villa Miločer ont bénéficié du même traitement et s’ouvrent sur de charmants balcons Juliette avec vue sur les flots. Les deux Suites Queen Marija d’une surface de 125 m2 sont installées dans une aile distincte. Elles possèdent chacune une chambre à coucher, une salle de bains, un salon et une salle à manger équipée d’une cheminée centrale qui attire tous les regards.

L’expérience Aman se poursuit au menu des activités, l’hôtel proposant des excursions personnalisées pour explorer les merveilles de la côte monténégrine et les spectaculaires paysages intérieurs du pays : croisières maritimes, découverte de la Baie de Kotor, inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, cabotage sur le paisible lac de Skadar, visites de la cité fortifiée de Budva ou de l’ancienne capitale royale de Cetinje… Des dégustations de vins et des initiations aux sports nautiques sont aussi au programme. Enfin, pour prendre soin de son corps et de son esprit, 2 piscines prennent place sur l’île dont la Cliff Pool qui offre un panorama spectaculaire sur l’Adriatique, et l’Aman Spa, niché en retrait de la Plage de la Reine et entouré de jardins surplombant la mer, offre 4 cabines de soins avec terrasses privées et une cheminée pour l’hiver, une piscine intérieure chauffée et un centre fitness pour les adeptes de Pilates et de Yoga. Un voyage pour les sens.

Joyau méditerranéen, le Aman Sveti Stefan met également à l’honneur la gastronomie locale. Au beau milieu de la Piazza qui fait battre le cœur de l’île, un bar à antipasti, la Pasticceria, un fumoir et l’Enoteca avec terrasse sur la mer, servent des boissons et tapas al fresco. La Taverne propose de son côté des petitsdéjeuners européens et américains, ainsi que des spécialités méditerranéennes au déjeuner et au dîner. Le Restaurant Aman, tourné vers la mer, met en lumière la gastronomie monténégrine, à déguster au coucher du soleil. Au sein de la Villa Miločer, 52


DRESS CODE

SHOP

COLLAB

SAINT LAURENT RIVE DROITE

PETIT BATEAU X JEAN JULLIEN

C’est au 213, rue Saint-Honoré, ancienne adresse de la boutique Colette, que la maison française Saint Laurent a implanté son dernier concept store baptisé Saint Laurent Rive Droite. Ouvert depuis le 8 juin dernier, cet espace lifestyle fait de marbre noir et blanc imaginé par le directeur artistique Anthony Vaccarello rassemble une large sélection de produits parmi lesquels on retrouve notamment des accessoires, du mobilier Jean Prouvé, des livres, des vinyles ou encore de la high-tech en éditions limitées. Un nouveau format qui accueillera également des évènements culturels et qui souhaite s’ouvrir à un public plus large.

Habitué des collaborations avec les marques de mode, l’illustrateur Jean Jullien remet le couvert cet été avec Petit Bateau. Auteur d’un langage graphique épuré, l’artiste signe ainsi une collection capsule pour le bébé, l’enfant et l’adulte composée de différents styles de pièces tricotées. Pour la création, il s’est mis dans la peau d’un chien, d’un chat, d’un bélier et d’un zèbre et a imaginé comment ils pourraient dessiner des formes élémentaires inspirées de leur pelage. Pois, lignes, hachures… se retrouvent donc sur l‘ensemble de la ligne qui sera disponible dans les boutiques de la marque à partir du 18 septembre prochain.

54


collab

arty

BLEU DE PANAME X BIG FISH 1983

BACK SIDE / DOS A LA MODE

Les deux labels parisiens Bleu de Paname et Big Fish 1983, spécialiste de la pêche, ont récemment présenté le nouveau volet de leur collaboration, une ligne inspirée du requin bleu déclinée à travers différents imprimés. Une association de savoir-faire de qualité pour donner naissance à deux vestes de comptoir en moleskine respectivement orange et blanche arborant patchs, logos et illustrations. Des pièces complétées par deux t-shirts dont l’un imprimé d’une photo et l’autre d’une gueule de requin, deux casquettes et deux sacs bananes également revêtus de patchs. Évidemment, les quantités sont limitées alors dépêchez-vous de passer commande.

Présentée par le Palais Galliera et accueillie au musée Bourdelle à Paris, l’exposition Back Side / Dos à la Mode est à voir jusqu’au 17 novembre prochain. Pensée autour d’un sujet original et inattendu, elle interroge la perception que nous avons de notre dos et de celui des autres à travers un parcours thématique présentant une centaine de silhouettes et d’accessoires du XVIIIème siècle à aujourd’hui. Les nombreux modèles exposés dialoguent avec des œuvres signées du sculpteur français Antoine Bourdelle et sont complétés par des films et photographies.

En bref... • La marque Kulte a présenté début juillet sa nouvelle collection capsule réalisée avec Citroën comprenant 6 modèles de t-shirts disponibles en boutiques et sur le site. • Lille accueillera du 12 au 15 septembre prochains l’évènement 48H Maisons de Mode, le festival des marques émergentes de mode et de lifestyle. • Louis Vuitton a lancé son jeu vidéo d’arcade en ligne inspiré par l’installation du défilé de l’AutomneHiver dernier présenté par Virgil Abloh à la Fashion Week parisienne. • Pour les adeptes des éditions spéciales signées Dior et de la personnalisation inédite, direction la nouvelle boutique de la maison qui a ouvert ses portes au 127, avenue des Champs-Élysées. 55


LA BOTTE GARDIANE © photos : La Botte Gardiane / Maïté Galloux / Aurélie Demarez

La Botte Gardiane, c’est une histoire de famille. Une histoire écrite autour d’un artisanat unique et authentique, made in France. Reconnue pour son savoir-faire, la marque diffuse aujourd’hui aux quatre coins du monde ses quelques 220 modèles de bottes, bottines, sandales et chaussures, inspirées de la tradition équestre camarguaise.

59


En effet, depuis quelques années, la marque étoffe sa gamme avec des modèles plus contemporains pour hommes et femmes : des ballerines, des bottes aux teintes multiples, des bottines élégantes, un grand choix de sandales et des bottes hautes.

Créée en 1958 dans l’arrière-pays gardois, La Botte Gardiane a connu un véritable âge d’or durant près de 30 ans en chaussant les gardians de Camargue. En 1995, Michel Agulhon rachète la marque et ses ateliers, il croit fermement aux valeurs de l’Artisanat français et décide de relancer la production de bottes et de bottines. Suite à l’arrivée des enfants Agulhon, Antoine, Fanny et Julien, La Botte Gardiane va entrer dans une nouvelle dimension et conquérir le monde, si bien qu’on la retrouve aujourd’hui chez des revendeurs de New York à Tokyo, de St Barth à Copenhague mais aussi dans les quatre boutiques de la marque : à Paris au cœur du quartier Bastille et dans le Marais, à Lyon dans le 2ème arrondissement, et évidemment à l’atelier de fabrication inauguré en 2018 situé à Aigues Vives dans le Gard. Labellisée en 2007 « Entreprise du Patrimoine Vivant », La Botte Gardiane est aujourd’hui l’une des seules entreprises en France à fabriquer l’ensemble de sa production dans son Atelier, ne sollicitant aucun prestataire extérieur ou sous-traitant, et en toute transparence sur l’origine de ses produits. Un modèle éthique qui préserve toute l’authenticité de La Botte Gardiane pour proposer des pièces à l’accent camarguais mais pas seulement.

Et La Botte Gardiane ne s’arrête pas uniquement aux souliers masculins et féminins, elle propose aussi dans sa gamme de quoi chausser les petits pieds enfantins avec des sandales classiques, des bottines, des souliers à lacets à semelles crêpe et évidemment des bottes. Elle propose aussi des accessoires originaux comme des pochettes colorées, des ceintures, des porte-cartes, un bel assortiment de sacs aumônière et des sacs cabas… Du classique au sur-mesure, la marque présente deux collections par an, en jouant sur les matières et les textures de cuirs qu’elle travaille. Des cuirs soigneusement sélectionnés chez les plus grands tanneurs français et italiens pour leur grande qualité, gage d’une confection haut de gamme. Montage sandalette solide et souple, montage mixte étanche et ultra résistant, montage soudé léger et confortable, les procédés de fabrication, historiques mais tournés vers l’avenir, mettent en lumière tout le savoir-faire des artisans chausseurs de La Botte Gardiane, garants d’une élégance authentique et durable.

60


A. V .N ATELIER DE

LA VENISE NORMANDE © photos : AVN

Poursuivons notre tour de France des marques pour s’arrêter cette fois-ci en Normandie, à Pont-Audemer où a été fondé AVN, l’Atelier de la Venise Normande. La maison, dont l’identité fait référence au surnom de la ville, confectionne un vestiaire masculin éthique, durable et transparent.

63


Connue pour ses canaux qui lui ont valu le surnom de la Venise Normande, Pont-Audemer est devenue aujourd’hui une place forte du Made in France. Car c’est ici que deux jeunes entrepreneurs, Arthur Cochin et Olivier Le Bas, ont imaginé il y six ans leur projet de marque éthique et durable, AVN pour l’Atelier de la Venise Normande. Première étape, le lancement d’une campagne de financement participatif pendant laquelle les deux amis imaginent une série numérotée de 100 jeans selvedge et des produits de petite maroquinerie. Un véritable succès sur la toile qui va leur permettre de relocaliser une ligne de production de l’entreprise Letard DegasneKiplay dont la fabrication sur le sol hexagonal avait cessé en 1999. Inscrit dans une démarche de production locale et écologique, AVN mise ainsi sur des matières brutes de qualité dont la toile selvedge provenant de la maison Candiani, filature italienne réputée pour son savoir-faire depuis 1938. Fabriquée à l’aide de vieilles machines dans un atelier où l’énergie, l’eau et les déchets sont recyclés, cette toile 100% indigo et particulièrement solide est reconnaissable à son liseré blanc et rouge sur l’ourlet extérieur du pantalon. Une matière vivante pour un produit unique. 64

Outre leur gamme de jeans, Olivier et Arthur ont développé une ligne de chemises, t-shirts et accessoires en cuir par le biais de partenariats avec d’autres ateliers artisanaux de confection dont l’un est situé dans le département des Deux-Sèvres. Ce parti-pris de choisir des entreprises françaises contribue à pérenniser l’économie locale et à réduire considérablement l’empreinte carbone. Un challenge de taille qu’AVN tient à relever même quand il s’agit d’exporter ses produits Outre-Atlantique. Depuis 2017, la petite marque collabore avec Port Franc, une maison de négoce qui assure le transport par voilier aux États-Unis et au Canada. Des traversées de 50 jours pour distribuer ensuite les produits dans une sélection pointue de boutiques grâce à des camions électriques. Toujours prêts à relever de nouveaux défis, Olivier et Arthur ont lancé en avril dernier le premier jeans 100% recyclé fabriqué en France. Composé à 50% de fibres de coton recyclé et 50% de fibres lyocell RefibraTM, « Le Recyclé » a nécessité 22 litres d’eau lors de sa confection contre 10.000 litres en moyenne soit 99% de moins. Une véritable innovation pour ce jeans entièrement bleu, de la toile teintée à l’indigo naturel, en passant par les coutures jusqu’au patch en cuir au tannage végétal. Un projet slow fashion à saluer et dont il faut s’inspirer.


PLAISIR DES YEUX

expo

regard

THE WORLD INSPIRED BY CITROEN

STARTER LE LIVRE D’ART QUI FOLLOW LA JEUNESSE CRÉATIVE

À l’occasion des 100 ans de la marque aux chevrons et dans le cadre d’un partenariat avec la Monnaie de Paris, le musée accueille jusqu’au 18 août, l’exposition « The world inspired by Citroën » (le monde inspiré par Citroën). Le constructeur automobile a donc donné carte blanche, pour célébrer son anniversaire, à sept grands photographes internationaux pour raconter la ville, leur ville, avec les voitures pour personnages. L’accrochage regroupe au total 100 clichés marqués par l’inspiration de leur créateurs et nous font voyager dans 7 métropoles : Amsterdam, Buenos Aires, Paris, Tokyo, Tunis, New York et Milan. En plus, des voitures de collection Citroën sont exposées dans les cours de la Monnaie de Paris.

C’est l’oeuvre de Lì-Lù June, jeune montpelliéraine de 17 ans qui a décidé de se lancer dans un projet ambitieux : écrire et réaliser un livre d’art qui raconte la diversité et la force créative de 24 jeunes artistes qui la touchent et l’inspirent. Regard d’une jeune lycéenne sur sa génération, Starter met en lumière la nouvelle scène artistique française et croit en une jeunesse fertile, engagée, créative et éveillée. Les artistes choisis par Lì-Lù portent alors un message optimiste à destination des jeunes d’aujourd’hui et de demain mais aussi à destination de leurs ainés. Auto-édité et ayant bénéficié d’une campagne de crowdfunding, le livre sortira au mois d’octobre.

66


expo

p h oto

BACON EN TOUTES LETTRES CENTRE POMPIDOU

LYNNE COHEN PAVILLON POPULAIRE

Plus de vingt ans après sa dernière exposition consacrée au peintre portraitiste originaire de Dublin Francis Bacon, le Centre Pompidou présente un nouvel accrochage pour la rentrée 2019 baptisé « Bacon en toutes lettres ». L’évènement réunit des peintures de 1971, année de la rétrospective que lui consacrent les galeries nationales du Grand Palais, à ses dernières œuvres peintes en 1992. Le Centre Pompidou poursuit donc sa relecture des œuvres majeures du 20e siècle, après celles de Marcel Duchamp, René Magritte, André Derain ou encore Matisse. À voir à partir du 11 septembre et jusqu’au 20 janvier 2020.

Disparue il y a cinq ans, la photographe canadienne Lynne Cohen est à l’honneur au Pavillon Populaire de Montpellier jusqu’au 22 septembre. Première rétrospective de son travail en France, avant une grande expo prévue au Centre Pompidou, l’accrochage revient sur les quarante ans de carrière de l’artiste qui documentait avec précision les lieux de vie des humains : environnements domestiques, lieux publics ou semi-publics, mais toujours dépourvus de personnages. Une belle exposition qui questionne sur la place de l’homme dans la société de consommation avec le regard parfois ironique mais jamais moqueur de l’artiste.

En bref... • La Biennale internationale de design graphique de Chaumont se tient jusqu’au 22 septembre. • Les Journées du Patrimoine auront lieu du 20 au 22 septembre 2019. • Jusqu’au 24 septembre, le musée Picasso de Barcelone revient sur les liens qu’entretenait l’artiste avec la photographie à travers l’exposition « Picasso, photographer’s gaze ».

67


PHOTOGRAPHIE

Charlotte

Parenteau-Denoël Artiste photographe, Charlotte Parenteau-Denoël s’est notamment fait connaître avec sa surprenante série Omniphone qui traite de l’omniprésence du téléphone dans nos vies. Un travail visuel minutieux qu’elle a poursuivi avec Omnifood. Aujourd’hui, elle présente son projet de pop art Canned basé sur le détournement et réalisé en collaboration avec Fabien Moreau aka Mofartz. un peu l’appareil photo et son fonctionnement n’y connaissant strictement rien ! Ce fut laborieux et l’impatience n’a pas aidé. Chose faite, je me suis mise à prendre en photo tout un tas de choses que je pouvais donc grossir et ensuite observer. Cela m’a amusé un temps. Puis je me suis vite lassée des fleurs et autres petites bêtes. J’ai commencé à photographier entre autres des aliments. Il y a un choix inouï de texture et je trouvais le sujet intéressant. De fil en aiguille, je me suis mise à composer mes photos et à me concentrer sur le détournement d’objet afin de créer une réflexion chez le spectateur. En ont découlé deux séries qui m’ont permis de faire connaître mon travail, Omniphone et Omnifood. Elles traitent toutes deux du détournement et de sujets du quotidien. L’omniprésence du téléphone portable et l’omniprésence de la nourriture dans nos sociétés.

Histoire de l’art, architecture d’intérieur puis photographie... vous avez suivi un parcours quelque peu atypique… Quelles ont été vos premières expériences photographiques ? Comme tout le monde je faisais ce je j’appelle des « photos-clic », des photos à la va-vite sans réelle réflexion, juste pour immortaliser des moments ou des sujets jolis (ou pas !). Puis je me suis rapidement intéressée à la texture des éléments, des objets, à ce qu’on ne voyait pas au premier coup d’œil. Nous avions déjà un Pentax K-30 à la maison, muni d’un objectif vendu avec l’appareil photo. Ne m’en étant jamais servi j’ai décidé de m’y mettre il y a un peu plus d’un an. De nature impatiente, j’ai foncé m’acheter un objectif 100 mm pour faire de la macrophotographie. C’est est un procédé qui permet de grossir énormément un sujet (fleur, insecte…) et donc de révéler des textures, intéressantes (« nid d’abeilles »). Il a fallu que j’apprivoise 68


PHOTOGRAPHIE

Je me suis servie de plusieurs moments du quotidien, communs à tous, pour mettre en évidence l’omniprésence du téléphone portable. Par exemple avec « Smartphone sur le plat », j’ai imagé la présence du téléphone dans la cuisine. Aujourd’hui la plupart des gens cherchent les recettes directement sur leur portable, « Rafraichissement 2.0 » montre la présence du téléphone lorsque l’on boit un verre entre amis, avec « Scanner », je pensais aux gens dans les supermarchés qui scannent les codes barre des produits qu’ils achètent pour voir s’ils sont sains ou non, « Intimité » met le doigt sur les couples qui pianotent sur leur téléphone le soir avant de dormir…. Chaque photo reprend des moments du quotidien qui rythment nos journées.

Vous êtes davantage identifiée comme une artiste qui pratique la photographie ? Avec une sensibilité particulière pour le Pop Art et le surréalisme… J’ai toujours eu un penchant pour ce qui sortait de l’ordinaire ou les artistes dénonciateurs (Magritte, Wahrol pour ne citer qu’eux). Le figuratif ne m’a jamais vraiment intéressée. Reproduire ce que je vois dans la journée, ce n’est pas mon dada (sans jeu de mots). Parlez-nous un peu de votre série Omniphone… Comment est-elle née ? L’idée était de montrer l’omniprésence du téléphone dans nos vies…. J’ai eu mon premier téléphone portable il y a 20 ans, à 11 ans, un énorme téléphone portable comme on en trouvait au début. Je pense que comme beaucoup de personnes, (toutes générations confondues), je suis une « phone addict » et je n’en suis pas particulièrement fière, mais je l’assume. Il y a un an et demi, ma fille de deux ans à l’époque me dit un jour « Maman, arrête avec ton téléphone ». Cela m’a fait l’effet d’un électrochoc. Généralement c’est l’inverse qui se produit, ce sont les parents qui disent à leurs enfants de cesser les écrans. Bref, elle avait tellement raison du haut de ses 80 cm... J’ai donc décidé de me servir de cette addiction et d’en faire quelque chose. L’art et plus particulièrement la photo m’ont semblé être un bon moyen d’exorciser le problème.

On pourrait penser que vous avez beaucoup joué sur le montage photo mais en réalité, ce n’est pas du tout le cas… Justement, ce parti-pris a-t-il compliqué le travail de réalisation ? Beaucoup de personnes pensent qu’il y a du montage photo. J’essaie de crier haut et fort que non mais ce n’est pas toujours évident. Oui ce parti-pris m’a compliqué la tâche mais rend la réalisation des photos d’autant plus amusante. Je suis obligée de me creuser la tête. J’aime les jeux visuels, les illusions d’optique et autres trompe l’œil, trouver des solutions aux problèmes ça fait partie du jeu. 71


PHOTOGRAPHIE

Plus récemment, vous avez imaginé « Canned » avec Fabien Moreau, un projet qui fait référence à l’œuvre de Warhol… Nous avons développé ce projet à deux avec Fabien aka Mofartz qui est issu du monde du cinéma et exerce les métiers de décorateur mais aussi d’accessoiriste et travaille de nombreuses qui ont été très utiles. Nous avons gardé le fil conducteur du détournement pour ce projet qui s’inspire de notre enfance mais également du Pop Art. L’idée est de produire 32 modèles de conserves différents et de « mettre en boite » plusieurs sujets, à l’instar des 32 sérigraphies qui composent l’œuvre d’Andy Warhol « Campbell’s Soup Cans » tout en détournant les codes et les symboles de la société de surindustrialisation et de surconsommation pour les tourner en dérision. Le projet initial était de réaliser des photographies des boites de conserve mais on nous a vite demandé si nous pouvions les matérialiser sous forme de sculptures. Nous sommes donc passés de l’éphémère au permanent. Nous fabriquions notre sujet photo pour qu’il ait une durée de vie le temps de la prise de vue puis il a fallu réfléchir pour rendre l’objet durable dans le temps. Chaque sculpture est limitée à une reproduction de 10 exemplaires mais elles sont néanmoins toutes différentes sachant qu’elles sont réalisées à la main. « Canned » connait un réel engouement auprès des particuliers et des galeries d’art françaises mais également en Allemagne, en Belgique, au Luxembourg et en Suisse.

Cette série à succès vous a d’ailleurs valu le prix « Nouveaux médias et société » décerné par l’INA et elle voyage régulièrement pour être présentée lors d’expositions… En effet, j’avais participé un peu en dilettante à un concours photo sur le web et j’ai un jour reçu un mail me notifiant que ma photo était lauréate d’un prix décerné par l’INA. Au début je n’y ai pas cru, je ne me souvenais même plus dudit concours, puis après quelques échanges d’emails ce fut clair. Pour Omnifood, vous avez également tout fait à la main… racontez-nous l’histoire de ce projet… J’ai travaillé pendant plusieurs années à mi-temps dans un magasin d’alimentation. J’ai fini par trouver le temps et les journées longues et il a fallu que j’occupe mon esprit. Étant entourée d’aliments, l’idée de les mettre en scène de façon détournée par le biais de la photographie a rapidement nourri mon imagination. C’est comme cela que j’ai imaginé des spaghettis sortir d’un pommeau de douche (« Fast-Food »), d’un appareil photo (« Pâtes instantanées »), de la viande de bœuf devenir une pelote de laine (« Laine de bœuf ») ou encore un chou se transformer en calepin (« Feuille de choux ») … L’objectif est de faire réfléchir les gens sur leur rapport à la consommation au sens large.

72


PHOTOGRAPHIE

rentrée nous allons continuer notre série Canned car il nous reste une dizaine de modèles à produire pour arriver aux 32 modèles prévus. Nous avons aussi pour projet de collaborer avec d’autres artistes mais gardons la surprise pour l’année à venir… Nous commencerons la rentrée par un vernissage dans une galerie parisienne (13ème) dès le 7 septembre. Plusieurs expositions photos mais également de nos sculptures sont programmées jusqu’à mi-2020. Nous n’allons donc pas avoir beaucoup de répit mais nous adorons cela. Notre travail est à découvrir sur le site www.charlottepdenoel. com. Nous aimons particulièrement l’interaction et l’échange avec les gens et sommes souvent présents sur Instagram : @charlottepdenoel @Mofartz_

Il y a donc une véritable préparation artistique, manuelle avant l’intervention de la photographie… Tout à fait, chaque idée est étudiée avec minutie. Nous faisons des « brainstorming » régulièrement pour échanger nos idées et les confronter. Travailler à deux est vraiment quelque chose que nous apprécions car étant tous les deux issus du monde de l’art que ce soit par nos études ou autre, les idées fusent ! Que pouvez-vous nous dire sur vos prochains projets de l’été, de la rentrée prochaine ? Cet été, nous allons essayer de prendre un peu de repos au mois d’août. J’ai bien dit essayer car la création est très addictive ! A la

74


76


GRAPHIQUE

DINO

VOODOO Muraliste, designer graphique, illustrateur… Dino Voodoo a développé un sacré coup de crayon et de pinceau depuis ses débuts dans le graffiti en 1990. Concentré d’influences multiples, de la science-fiction à la BD en passant par le constructivisme ou le surréalisme, son univers prend vie sur le papier avant de s’exposer dans la rue, son terrain de jeu privilégié. Il signe la couverture de ce nouveau numéro et se livre sur son travail et ses projets, confortablement installé sur l’île de Beauté.

77


gamins de ma génération. La couverture de NOWAY magazine illustré par Mode 2 en 1990 ainsi que les visuels des planches de chez Powell Peralta et Santa Cruz furent pour moi le premier déclic !

Hello Dino Voodoo, comment ça va à Rennes ? Enfin en Corse plutôt ? Bonjour Terriens, tout se passe bien pour moi, je viens d’atterrir en famille sur Corsica-2B, retrouver mes frères Apkallu de la Planet X pour se reconnecter avec la nature et la Moona sur cette île de beauté, notre petit Paradis Perdu.

Puis au fur et à mesure, tu as mélangé de multiples influences. J’ai lu que tu étais particulièrement sensible à différents mouvements comme le Constructivisme, le Bauhaus mais aussi la science-fiction. C’est un vrai travail d’alchimiste, des années de recherches afin d’arriver au grand œuvre, d’obtenir ma pierre philosophale, un savant mélange de styles et d’influences allant de la BD tels que Moebius et Jack Kirby pour la science-fiction en passant par les mouvements artistiques comme les affichistes tels que Cassandre, le Constructivisme pour mes compositions de lettrage, le surréalisme comme Yves Tanguy pour mes paysages ainsi que beaucoup de symboles hermétiques issu de mes études sur l’Atlantide et de l’Egypte Antique.

On a dû te poser la question des centaines de fois… Quelle est l’origine de Dino Voodoo ? Dino ça vient de mes origines reptiliennes du côté de mon père d’Orion et Voodoo pour le pouvoir de guérison et de magnétisme que j’ai hérité du côté de ma mère de Sirius. Le graffiti et le skate font partie de ta culture depuis longtemps… c’est comme ça que tu as commencé à façonner ton univers artistique ? En effet, c’est le point de départ. Ces deux disciplines se rejoignent dans la façon de s’approprier le mobilier urbain, la rue est devenue un terrain de jeux pour la plupart des 78


79


80


Tu as posté une nouvelle série il y a quelques semaines sur Instagram, tu peux nous en parler un peu ? C’est une série strip de trois affiches qui vont se suivre sur l’année pour la programmation musicale de l’Echonova dont la première affiche représente les fishmen Apkallu, suivants d’Enki-Ea plongeant dans les abysses de l’Abzu afin de réactiver son œil de Crystal.

Tu travailles principalement sur les murs ? Et tu as aussi une activité de designer graphique ? C’est mon école. Je viens du graffiti. Comme je le disais juste avant, j’ai découvert cette discipline en 90 et aujourd’hui je continue de la pratiquer en tant que muraliste. Mon activité de designer graphique s’est beaucoup développée depuis mon voyage en Chine. Le plus gros de mon travail consiste à réaliser des illustrations pour des grandes marques, des affiches et des cover pour des labels musicaux indépendants.

Et puis il y a aussi la couverture du magazine. La couverture est la représentation de mon blaze astral que l’on retrouve placée au milieu de la poitrine sur nos combinaisons spatiales, une vue en coupe dévoilant l’organisme ou le mécanisme de chaque être galactique, variant selon l’espèce qu’elle soit organique végétale ou cybernétique.

Tu montres pas mal tes créations sur ton carnet à dessins…C’est toujours le point de départ ? Le dessin est un réflexe naturel, un premier jet, quelque chose d’instinctif voire primaire qui me procure une grande liberté. Je réalise énormément d’études préparatoires dans mes carnets en amont de chaque projet.

Quel est le programme de l’été et de la rentrée ? Des prochains murs ? Des expositions ? Cet été je prépare deux expositions, l’une en septembre qui sera visible au couvent des Jacobins à Rennes en compagnie de L’Outsider 2000 et Pro 176 notamment, l’autre en octobre à Saint-Malo dans le cadre de la biennale Teenage Kicks avec mon cartel Bims, Mathias Brez, Olivier Chaos et Poch avec qui je partage un atelier.

Les artistes montrent rarement la manière dont ils créent leurs œuvres mais de ton côté c’est différent. Oui c’est vrai, je pense que chaque étape a son importance dans le processus de création. Je livre donc facilement mes formules alchimiques sur les réseaux sociaux. Tu as participé en 2016 à un projet commun avec Julien Malland aka Seth. Peux-tu me raconter ce que vous avez réalisé ensemble ? Seth nous a invités Mathias Brez et moi à participer au projet « Back to school China ». Nous avons réalisé une fresque murale en binôme sur la façade d’une école et quelques ateliers avec les enfants du village.

Un mot pour la fin... « Tabula Smaragdina », « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas »

81


On y déjeune ou se prélae en terrae. On termine la journée dans les élégants salons intérieurs. Diner, lever nos verres, danser, la chanter, écouter des standards francais, de . pop américaine, pareer au bar à cocktails D U J E U D I AU SA M ED I 2 0 H 0 00 1 H 00 : DJ S E T


21 SEPT I N A U G U R AT I O N 2019

LES MÔMES 8 PLACE DU MARCHÉ AUX FLEURS 34000 MONTPELLIER


MIAM MIAM

pa l m a r e s

opening

THE WORLD’S 50 BEST RESTAURANTS 2019

LA GRANDE BIARRITZ

Évènement gastronomique de référence, le palmarès 2019 des World’s Best 50 Restaurants a été dévoilé fin juin. Et la France a été une nouvelle fois mise à l’honneur puisque Jessica Préalpato du Plaza Athénée à Paris a reçu le prix de la meilleure chef pâtissier du monde. Elle rejoint ainsi Cédric Grolet, Dominique Ansel ou encore Pierre Hermé. L’autre bonne nouvelle vient de Menton où est installé le restaurant Mirazur de Mauro Colagreco. Le chef d’origine argentine couronné de trois étoiles Michelin atteint pour la première fois le rang de Meilleur Restaurant du Monde, dix ans après son entrée dans le classement. Le podium est complété par Noma à Copenhague et Asador Etxebarri à Axpe en Espagne.

La Grande, c’est le nouveau food court de Biarritz. Ouvert depuis le mois de juillet au cœur d’une ancienne discothèque réhabilitée sur le boulevard Général de Gaulle, ce lieu de vie de 350m2 dédié à la gastronomie, l’art et la musique regroupe différents espaces dont 6 échoppes culinaires consacrées aux nouvelles cuisines et saveurs, le Bar Central pour s’accouder au comptoir et déguster un verre, une épicerie fine et le Wonder, le bar de nuit où l’on écoute les musiciens autour d’un bon vin ou d’un cocktail. Artisanat et producteurs locaux, apéro, brunch, ateliers pour enfants… La Grande va rapidement devenir une adresse de référence sur la côte Basque.

84


f e s t i va l

c o l l a b o r at i o n

FESTIVAL MANGE LILLE

HELENE DARROZE & LA VILLA LA COSTE

Du 14 au 22 septembre prochains, le festival Mange, Lille investit la ville pour une semaine d’évènements autour des chefs et des producteurs. Cette première session consacrée au salé proposera différents temps forts comme les Grands Dîners à quatre mains dans des restaurants, le Grand Soir qui se déclinera autour d’un parcours à travers six établissements du Vieux-Lille avec accords metsboissons ou encore le prix « Mange, Livre ! » récompensant un ouvrage sur l’alimentation éco-responsable. Parmi les chefs présents, on retrouvera notamment Florent Ladeyn de Bloempot. Une édition dédiée au sucré aura lieu au mois d’avril 2020. Bon appétit !

Depuis le 29 juillet dernier et jusqu’au 1er septembre, la Villa La Coste propose plusieurs menus d’inspiration provençale concoctés par les équipes du restaurant londonien Hélène Darroze at the Connaught. Préparés à partir d’ingrédients provenant directement du jardin de la maison, ils seront déclinés au restaurant Louison et sur la terrasse du Salon, à midi et le soir. Un menu dégustation pour le dîner sera également présenté aux amateurs. Parmi les plats, on retrouvera notamment des incontournables de la chef étoilée comme le Baba Armagnac, le Retour d’Hanoï ou l’Ajo blanco gaspacho. Pensez à réserver votre table.

En bref...

• Déjà présent à Paris, le concept de gastronomie japonaise contemporaine Kinugawa vient de s’établir à Saint-Tropez, dans le quartier de la Jetée. Prochaines escales : Saint-Barthélémy et Casablanca. • Rassemblant producteurs, chefs régionaux et épiceries créatives, les Halles du Lez ont ouvert leurs portes le 10 juillet dernier au cœur du Marché du Lez à Montpellier. • Nouveau spot omnivore parisien de 5000m2, Le Marché Pop est ouvert jusqu’au 15 octobre prochain au 77 avenue du Dr Arnold Netter dans le 12ème arrondissement. • Fils de boucher, le chef doublement étoilé de la Maison d’A Côté à Montlivault Christophe Hay vient de se lancer dans l’élevage de bœuf Wagyu. 85


Š illustration marianne.mllt


Christophe

Aribert

© photos : Anne-Emmanuelle Thion

Ouvert depuis février dernier, le nouvel établissement du chef alpin doublement étoilé Christophe Aribert marque une nouvelle étape dans sa carrière. Cet enfant du Vercors, grand passionné de sports, a opéré une étonnante conversion écologique avec sa Maison Aribert, un lieu éthique et durable tourné vers le bien-être où il décline une cuisine d’auteur, spontanée et raisonnée.

89


grâce notamment à l’utilisation de matériaux écologiques et locaux, le toit végétalisé de l’extension contemporaine, l’électricité verte…. L’idée était de créer une relation très étroite avec la nature et les artisans à travers les espaces de vie, la permaculture, les partenariats avec les producteurs locaux qui nous fournissent des produits d’exception, la cuisine évidemment et aussi à travers les activités liées au bien-être qui sont proposées ici.

Pourquoi avez-vous choisi de déménager pour créer la Maison Aribert ? Après vingt ans passés au Grand Hôtel d’Uriage, j’avais besoin de me lancer dans une nouvelle aventure fidèle à mes convictions et mes valeurs. Je voulais être vraiment chez moi au cœur d’un lieu qui me ressemble et dans lequel je pouvais construire un vrai projet de développement durable poussé dans les moindres détails. Rester à Uriage était important pour soutenir le territoire alors j’ai décidé de racheter avec des partenaires un vieux bâtiment datant de 1875 auquel nous avons redonné vie de manière éthique et responsable. Ce projet a nécessité quatre années de réflexion avant de voir le jour et d’ouvrir ses portes en février dernier à une centaine de mètres de mon ancien restaurant.

Vous vous inscrivez donc dans une gastronomie plus respectueuse, vertueuse et plus saine ? Ma cuisine a bien sûr évolué depuis que je suis installé ici. Elle est locale, raisonnée et surtout très personnelle. L’idée est d’être encore plus local justement, ancré plus fermement sur le territoire à travers une méthode de travail plus vertueuse et plus adaptée à la planète. Je travaille sur une gastronomie de plus en plus végétale avec davantage de légumes locaux et de produits sains. J’utilise beaucoup d’herbes sauvages, de plantes aromatiques, de poissons de lacs et d’eau douce, des viandes d’élevage dont je connais l’origine et les méthodes… et nous avons aussi développé le jardin en permaculture qui nous permet d’être autonomes en aromates et bientôt en légumes. Il faut respecter le vivant sous toutes ses formes. On passe directement du producteur et de la terre à l’assiette pour proposer une meilleure alimentation et entretenir la santé du corps et de l’esprit.

Parlez-nous de votre engagement éco responsable ? Il intègre à la fois le lieu en lui-même, son architecture, l’environnement, les producteurs qui vous accompagnent et donc votre cuisine… Pour la Maison Aribert, j’ai souhaité intégrer différentes composantes du développement durable et pas seulement à travers la cuisine. La bâtisse a été rénovée avec une véritable conscience écologique, en collaboration avec la consultante Lætitia Debeausse et l’architecte et géobiologue Joëlle Personnaz, et présente un impact environnemental quasi nul 90


᾿

Cette maison porte en elle un élan, celui d’un nouvel écosystème dans mon travail de Chef, destiné à fédérer des pratiques et des savoir-faire vertueux autour de l’alimentation, de l’agriculture, du bien-être, de la santé, de l’éducation.

L’avenir de la cuisine passe par cet engagement et des actions quotidiennes au service de la nature ? Évidemment ! Pendant des dizaines d’années, on a fait beaucoup de bêtises en matière d’agriculture et on a mis à mal un bon nombre de producteurs et de petits artisans. Il est urgent de s’inscrire dans une démarche opposée pour soutenir ceux qui travaillent au quotidien et pour préserver les savoirfaire locaux. Il faut développer un monde durable autour de la cuisine et s’engager autour d’initiatives écoresponsables qui ont du sens pour l’avenir et les jeunes générations. Vous évoquez aussi vos relations très étroites avec votre brigade… Sans ma brigade en cuisine et les gens qui m’entourent à la Maison Aribert, je n’aurais pas pu donner vie à ce projet. Il s’agit avant tout d’une aventure humaine qui perdure grâce aux valeurs et convictions que nous partageons, que ce soit pendant les heures de travail et en dehors car nous vivons aussi à travers des activités communes. On monte au sommet des montagnes ensemble. Vous organisez également des ateliers thématiques autour du bien-être… La Maison Aribert a été pensée comme une expérience totale autour du bien-être. Au-delà de la cuisine, nous proposons des activités sportives et de montagne sur mesure mais également des ateliers thématiques animés par des spécialistes de la kynésiologie, du yoga, de l’étiopathie ou des massages. Un séjour chez nous devient ainsi une occasion de s’initier à ces pratiques bénéfiques pour la santé. Quels sont vos futurs projets ? Le projet est de continuer à faire évoluer la Maison Aribert et d’être en autonomie complète. Il y a encore beaucoup de choses à imaginer pour respecter la nature, soutenir les acteurs locaux, transmettre cette philosophie et rendre meilleure l’alimentation avec responsabilité et singularité. 92


93


SUPERCAR

SUPERCAR

concept

FERRARI SF90 STRADALE

THEARSENALE MACAO

Pour son 90ème anniversaire, le constructeur italien frappe un grand coup avec l’arrivée de sa SF90 Stradale, son dernier bolide hybride rechargeable développant 1000 chevaux. Plus puissante que LaFerrari, la supercar embarque un bloc V8 biturbo de 4L et 780ch associé à trois moteurs électriques développant 220ch et une boîte de vitesse à double embrayage de nouvelle génération. Fabriquée à l’aide de matériaux légers comme la fibre de carbone et des alliages d’aluminium, elle affiche un poids de 1570 kilos et des performances incroyables : 2,5 secondes pour le 0 à 100 km/h, 6,7 sec pour le 0 à 200 km/h et une vitesse de pointe de 340 km/h. En mode 100% électrique, Ferrari annonce une autonomie de 25 km jusqu’à 135 km/h.

Point de rencontre des meilleurs constructeurs indépendants et des ateliers de création les plus innovants, TheArsenale, fondé par Patrice Meignan en 2015, ouvre un second concept-store à Macao en Asie après Miami en décembre dernier. Défini comme étant « le garage le plus extravagant du monde », cet espace de 1200m2 à la scénographie inédite présentera dès le 25 juillet une collection extraordinaire d’engins associée à des œuvres d’art. Sous-marins individuels, motos custom, jets privés, concept-cars… prendront place au cœur de l’hôtel Morpheus dont l’architecture a été imaginée par Zaha Hadid. Une expérience de haute voltige pour les amateurs de design, de technologie et d’excellence.

94


collab

concept

ASTON MARTIN DBS GT ZAGATO

BMW CONCEPT VISION M NEXT

Le constructeur britannique et le carrossier italien dévoilent leur dernière création, la DBS GT Zagato. Produite à seulement 19 exemplaires, elle arbore un design plus épuré que la version de série avec l’arrière et les feux redessinés et un toit bosselé typique de Zagato. Même si les infos sont diffusées au compte-gouttes, il semblerait que la belle sportive anglaise sera équipée du moteur de la DBS Superleggera à savoir le V12 de 5,2L développant 725 chevaux qui lui permettra d’atteindre tranquillement les 340 km/h. On sait également que la fabrication démarrera l’année prochaine et qu’elle sera commercialisée dans un pack incluant la DB4 GT Continuation pour un prix de 6 millions de livres.

Dévoilé fin juin, le concept Vision M Next signé BMW s’inspire des lignes de la célèbre M1 de 1978 et de la i8, actuellement sur le marché. Animé par un 4 cylindres turbo essence et deux moteurs électriques, ce modèle préfigure le futur de la conduite chez le constructeur munichois qui propose de prendre le volant ou de laisser le véhicule se guider seul. A l’opposé du Vision iNext, il accueille le conducteur dans un habitacle habillé de plusieurs écrans et d’un affichage tête haute sur tout le pare-brise sans oublier le volant horizontal ultra moderne pour piloter les différentes informations qui s’affichent en fonction du mode activé. Avant l’arrivée d’un éventuel modèle de série, il est possible de découvrir le Vision M Next en vidéo.

En bref... • Mulliner, département de personnalisation de Bentley, s’est associé au tailleur de Savile Row Huntsman pour créer deux éditions limitées du modèle Bentayga, les « Businessman » et « Sportsman ». • Audi a profité des premiers beaux jours de juillet pour dévoiler sa nouvelle et surpuissante berline S8 dont la motorisation frôle les 600 chevaux. • La 68ème édition du salon automobile de Francfort se tiendra du 12 au 22 septembre prochains. L’occasion de bien démarrer la rentrée automobile en admirant les nouveautés mécaniques. 95


C O N C E P T- C A R

Bentley EXP 100 GT © photos : Bentley Media

A l’occasion de son centième anniversaire, Bentley a dévoilé début juillet son concept EXP 100 GT, un imposant coupé qui incarne le futur de la mobilité de luxe selon le constructeur britannique. Une voiture autonome et électrique alliant artisanat, performances et innovation durable. S’il fallait établir la liste des trois nouveaux concept-cars les plus surprenants, nul doute que la Bentley EXP 100 GT en ferait partie. Dévoilé il y a quelques semaines au siège de la firme anglaise à l’occasion de son centième anniversaire, ce coupé préfigure l’avenir de la mobilité de luxe et réinvente le grand tourisme à l’horizon 2035. Fidèle à l’ADN de la marque et 97

inspiré des envies de ses clients, ce véhicule électrique autonome et visionnaire enrichit l’expérience de conduite. Fusionnant les meilleurs savoir-faire artisanaux britanniques, de technologies intelligentes et des performances, la Bentley EXP 100 GT devient un lieu de création, de vie, d’aventures humaines et d’émotions.


Impressionnant à tous les niveaux, le concept-car l’est déjà par ses dimensions et ses lignes racées. 5,8 mètres de longueur et près de 2,4 mètres de large, cette Bentley aux portes pivotantes vers le haut mise avant tout sur un habitacle spacieux et un design avant-gardiste à l’image de cette majestueuse calandre parcourue de LED dont l’apparence change de couleur en fonction du mode de conduite. Fabriquée à partir de fibre de carbone et d’aluminium légers, elle arbore une peinture Compass mise au point à l’aide d’un pigment spécial. Une teinte lumineuse étonnante qui donne vie à cette étude de style équipée de quatre moteurs électriques offrant une accélération de 0 à 100 km/h en 2,5 secondes et une vitesse maximale de 300 km/h. Son système de batteries géré par l’Assistant personnel lui permettra notamment de se recharger à 80% en seulement 15 minutes et de parcourir 700 kilomètres.

L’innovation se traduit également à l’intérieur de l’habitacle qui profite de multiples fonctionnalités et d’une esthétique de premier ordre. Façonné à la main par les artisans, il présente une large palette de matériaux nobles, traditionnels et durables comme le bois, le cuir ou la laine déclinés harmonieusement en différents motifs, formes, couleurs et textures. Le verre se coule dans le métal, qui se coule dans le bois, qui se coule dans le cuir. Un travail exceptionnel sublimé par les jeux de lumières propices au bien-être et au confort du conducteur et du passager. Au-delà de l’esthétique pure, les occupants sont assis dans des sièges biométriques réglables proposant trois configurations qui varient si le conducteur est aux commandes ou s’il utilise le mode autonome. Un moyen d’améliorer la vie à bord qui se pilote via l’Assistant personnel Bentley placé au centre de la console principale. Ce système d’intelligence 98

artificielle contrôlable par les gestes de la main offre 5 modes aux caractéristiques distinctes permettant par exemple de purifier l’air et d’opacifier certaines vitres, d’enregistrer des évènements intérieurs et extérieurs pour créer l’histoire de la voiture ou encore de procurer des sensations de cabriolet sous le toit de verre. Grâce à l’IA, un enfant observant les nuages à travers les vitres pourrait par exemple accéder à du contenu explicatif sur les cumulus à l’intérieur du véhicule. Un exemple parmi d’autres des futures technologies embarquées par la Bentley EXP 100 GT qui intègre également un système de cartouches permettant d’envoyer dans l’habitacle des articles de luxe entreposés dans un espace de rangement sous le capot. Un véhicule intelligent et conscient qui reconnecte les passagers au monde naturel et authentique environnant et qui crée une expérience de conduite entièrement personnalisée.


LES 20 ANS DE COSMIC GROOVE

PLAYLIST #01 / CURRENT TOP 10 M ET MME BENOIT (KOATI EVENTS / FR)

Pour l’année de son vingtième anniversaire, le disquaire et label indépendant montpelliérain Cosmic Groove a concocté une série de concerts, soit quatre voyages au milieu des étoiles. Un programme de qualité qui démarrera dès le 11 septembre avec une première soirée au Rockstore où se produiront Lee Fields & The Expressions. La fête se poursuivra ensuite le 27 septembre et le 26 octobre, toujours au Rockstore, avec Souljazz Orchestra et Anthony Joseph. Le quatrième et dernier rendez-vous aura lieu le 7 décembre au Domaine d’O pour la soirée Fly Me To The Groove qui réunira Martha High, Osaka Monaurail, Aurora and The Betrayers et un invité spécial dont l’identité sera dévoilée prochainement. Pour plus d’infos et pour réserver vos places : cosmicgroove.fr.

01/ Dan Shake - Freak (Shake) 02/ Eats Everything - Big Disks (PETS Recordings) 03/ Dj Deeon DJ Haus - Jerkin’ Houz (Unknown To The Unknown) 04/ Dimmish - Brain Tornado (E1 Even Records) 05/ Kellini / Saskin - What she Said (Black Riot) 06/ M et Mme Benoit - Santo Domingo (ISM Records) 07/ Douglas Greed - When A Man Sings On A Track (International DJ Gigolo) 08/ Crystal Waters - Gypsy Woman (Mercury) 09/ Artwork - Acid Lines (Unfinished Records) 10/ Rhye - The Fall - Mano Le Tough Remix (Loma Vista Recordings)

PLAYLIST #02 BIGMAT(LES MIXTAPES DE L’APÉRO, RADIO CLAPAS / FR) 01/ The Sound of the Prophets Ft. Cazeaux O.S.L.O. - Amin Paye (Spinnup) 02/ Spirit (Ft. Mike Jones) - Dominic Serendip (THEBLKHANDS) 03/ Fast Times - Frank-N-Dank (Delicious Vinyl Inc) 04/ Gone Believer - Marlowe (Mellomusicgroup) 05/ Atma - Grand Tapestry (Grand Tapestry Music) 06/ Remember Me - Danista (Evidence Music) 07/ Hardbody Hemoglobin - Realio Sparkzwell (The Main Ingredient) 08/ Kings County (ft. Killah Priest) - Prodigal Sunn (Sound Unity Ent.) 09/ White Niggas - Jidenna (Wondaland Records) 10/ To My Sons prod. Kalvion - Tiff The Gift (HiphopontheHouse)

100


MUSIQUE : SORTIES YOUTHSTAR - BACK TO THE SAUCE

LOUIS COLE - LIVE SESH AND XTRA SONGS

Vous l’avez sûrement vu performer en tant que MC sur les plus belles scènes Drum&Bass, en front man pour Chinese Man, dans un tour bus ou encore backstage… L’ami Youthstar fait un retour aux sources et écrit son 2nd EP « Back to the Sauce » orienté DnB & Grime, des styles qui lui sont chers. Toujours bien entouré, on retrouve son ami et fidèle Senbeï à la production, pour 6 tracks super énergisants. La nouveauté vient des featurings ! Illaman, Dop DOD, CW Jones, Jakeavelli (moins connus que les guests figurant sur l’EP précédent), se partagent le mic et donnent un supplément vitaminé, à l’image de Youthstar. Voilà un EP d’une mixture épicée réussie et « still funckin’ hot ! ».

Producteur, chanteur, compositeur, multi-instrumentaliste à la formation résolument Jazz, Louis Cole est fascinant ! Son nouvel EP offre 6 inédits et 3 versions live enregistrées dans une villa de LA avec son big band & amis, le lendemain de la release party de l’album « Time ». Entouré de virtuoses (Thundercat, G.Artadi, Brad Mehldau), il repousse les limites en matière de Jazz et revendique une certaine liberté. On vous recommande l’album, ses sessions live déjantées, et ses vidéos si drôles, colorées et brillantes (on se croirait dans un jeu vidéo), qu’elles explosent Internet. Flying Lotus en est fan et les sorties se font sous les couleurs Brainfeeder.

CASSIUS – DREEMS

JEFF MILLS – MOON THE AREA OF INFLUENCE

Trois ans après le très pop Ibifornia, Cassius signe un retour aux sources électroniques avec Dreems, leur nouvel album paru courant juin. L’incontournable duo de la French Touch formé par Boombass et Zdar, disparu quelques jours avant la sortie de ce douze titres, nous offre à nouveau une belle dose de sons et de collaborations. Mike D des Beastie Boys sur le morceau Cause Oui !, Portugal The Man pour Nothing Bout You ou encore la chanteuse Owlle venue poser sa voix Don’t Let Me Be et Walking In the Sunshine ont déjà fait de Dreems la bande son de l’été.

Grand passionné de cinéma et particulièrement de science-fiction, le mythique dj et producteur de Detroit Jeff Mills consacre son dernier album au 50ème anniversaire du premier pas sur la lune, le 20 juillet 1969. Sur Moon The Area of Influence, l’artiste traduit sa propre interprétation de la lune à travers un concept musical inédit associant enregistrements d’une salle de contrôle de la NASA, techno futuriste et beats de SF. Un véritable ovni de treize titres pour voyager loin de la planète Terre. 101


Bon Entendeur © photos : D.R

Révélé sur Soundcloud et Youtube avec leur concept de mixtapes mensuelles « une personnalité, un thème, une heure de découvertes musicales », le trio de potes Bon Entendeur a sorti son premier album courant juin. Fidèles à leur ADN, ils continuent de promouvoir la culture française en associant ses voix les plus iconiques à des sonorités éléctros, mais aussi à des sons plus funky, groovy ou disco, sur un opus atypique et riche en découvertes.

104


105


présenter « Aller-retour », un opus de 14 titres qui reprend « Le temps est bon » d’Isabelle Pierre avec la vocale de Nicole Lapointe, « Entrevue séduction » avec la voix de Pierre Niney, « L’amour, l’amour, l’amour » de Mouloudji, et surtout « La Rua Madureira », chantée à l’origine par Nino Ferrer, qui sent bon l’été !

Des passages de discours, des phrases culte, des interviews savoureuses, mis en musique sur des playlists électroniques orientées deep et pop. Le concept de Nicolas Boisseleau, d’Arnaud Bonet et de Pierre Della Monica aka Bon Entendeur est simple mais fonctionne à merveille : mixer le patrimoine de la musique et de la langue française. Selon leurs propres termes : « Bon Entendeur c’est un trio qui écoute. Qui tend l’oreille. Qui habille le propos pour le rendre plus juste, plus fort, et plus intéressant… Et qui permet de danser intelligent. » 40 millions d’écoutes plus tard sur les différentes plateformes internet, le groupe vient de sortir son premier album, 7 ans après leur premier podcast.

Une chose est sûre, avec leurs mixtapes bien huilées, parfois humoristiques, comme celle dédiée au meilleur barbouze français OSS 117, ou plus sérieuses comme celles qui mettent en lumière PPDA, Oxmo Puccino ou encore Richard Bohringer pour ne citer qu’eux, interviewés spécialement pour l’occasion, les 3 compères de Bon Entendeur ont initié un concept unique et résolument original. Et l’album « AllerRetour » promet de prolonger le plaisir, à la maison, et sur les dancefloors des festivals de l’été ! Ouvrez bien les oreilles !

Et en sept années, ils en ont remixé des sons et des voix, et ont fait danser plus d’un mélomane sur les différents festivals de France et de Navarre avec leurs dj sets, avant de 106


le guide des

FESTIVALS SUMMER

2019


Le guide des festivals

FIEST’A SÈTE

Du 31 juillet au 06 août MERCREDI 31/07

Baloji - Calypso Rose

JEUDI 01/08

Ana Carla Maza Omara Portuondo & Roberto Fonseca

VENDREDI 02/08

VENDREDI 02/08

Dax J – Anetha – Antigone - Luca Ruiz B2B Blenk

SAMEDI 03/08

Rebekah - Dj Azf - Sentimental Rave - Ruhbarb

Lieu : Promenade des Marronniers - UZÈS Tarifs : Regular : 12€ / Sur place : 15€ www.facebook.com/LesElectrosdUzes

Fanna-Fi-Allah - Susheela Raman

SAMEDI 03/08

Lucibela - Hommage à Cesaria Evora

DIMANCHE 04/08

Le Trio Joubran – Sofiane Saidi & Mazalda

LUNDI 05/08

Orquesta Akokan - La Yegros

MARDI 06/08

Antibalas – BCUC feat. Femi Kuti

Lieu : Théâtre de la Mer - SÈTE Tarifs : de 30 à 37€ selon les soirées / Pass 3 soirs : 80€ / Pass 7 soirs : 175€ www.fiestasete.com

LES ÉLECTROS D’UZÈS Les 02 & 03 août

FAMILY PIKNIK Dimanche 04/08 HEXIS STAGE

Joy Kitikonti – Jonas Rathsman – Josh Wink b2b Tom Pooks – Damian Lazarus – Sven Väth Carl Cox – Enrico Sangiuliano

FLAMINGO STAGE

Greg Delon b2b Cebb – Mess Salomé – Guy Mantzur – La Fleur b2b Magdalena – Joris Voorn – Hernan Cattaneo – Sasha & John Digweed

SECRET STAGE

Fred 2-7 – Phil Dark – Scharre – Mike Spirit Butch – Adam Port b2b &Me

Lieu : Grammont - MONTPELLIER Tarifs : Standard : 50€ / Backstage : 100€ www.familypiknikfestival.com

108

PLAGES ÉLECTRONIQUES Du 09 au 11 août

VENDREDI 09/08

Solomun – Maceo Plex – Adriatique – Âme Polo & Pan – Dan Ghenacia b2b Dyed Soundorom La Fleur – Maya Jane Coles Meute – Onyvaa Oxia b2b Nicolas Masseyeff - Ahm red Andrea Tafur – Dorian Craft – Jack Ollins – Peo Watson b2b Davis Asko – Purdey Rammö

SAMEDI 10/08

Dj Snake – Camelphat – Claptone – Mercer Vladimir Cauchemar – Bleu Toucan – Eagles & Butterflies – Elisa Do brasil – Miley Serious – Piu Piu – Todiefor b2b Born Dirty – Zimmer – Aïm N b2breno – Andy Book – Dysk – Jacky – Le PEdre Malcolm – Nico De Andre – Solstice

DIMANCHE 11/08

Orelsan – Tchami x Malaa – Jax Jones – Mr Oizo – Konstantin Sibold – Pachanga Boys The Pirouettes – Aslove – Kampire – Djibril Cisse Tcheba – Maxenss – Ouai Stephane Izem – Mo Laudi – Rita Maïa – Umbreee - Sims

Lieu : Plage et Terrasse du Palais des Festivals & des Congrès - CANNES Tarifs : Pass 3 jours : 104€ / Pass 2 jours : 70€ / Pass Backstage : de 120 à 360€ www.plages-electroniques.com


Le guide des festivals

LES NUITS D’O Du 22 au 31 août

JEUDI 22/08 : NUIT FIFTY’S

Mr. G – Nolah – Octo Octa – Pan-Pot – Paula Cazenave – Recondite & Marcus Worgull Satori – Seth troxler – Stephan Bodzin – Tale Of Us – Virginie aka Vir – Ylia

Les Rustyn’s - L’Ultime Razzia (film) – Dj Raf

VENDREDI 23/08 : NUIT D’OC

Barrut – La Pointe Courte (film) – Kosmo Pilot

SAMEDI 24/08 : NUIT CHICAGO

Jamiah Rogers – Cadillac Records (film) Tony Suarez

JEUDI 29/08 : NUIT ARMORICAINE

Nâtah Big band – Non ma fille tu n’iras pas danser (film) – Wonderbraz

VENDREDI 30/08 : NUIT AFROBEAT

London Afrobeat Collective – Finding Fela (film) – Dj Mansamat

SAMEDI 31/08 : NUIT ARC EN CIEL

Kiddy Smile – Pride (film) – Dj Moulinex

Lieu : Domaine d’O – MONTPELLIER Tarifs : 7€ la soirée www.domainedo.fr

DGTL BARCELONA

Les 23 et 24 août

VENDREDI 23/08

Anetha – Anna – Axel Boman – Brenda Charlotte de Witte – Colin Benders – Dj Harvey Dubfire & Tiga – Ivy Barkakati – Jeff Mills Luuk Van Dijk – Marcel Dettmann – Moxie

SAMEDI 24/08

Adiana Lopez – Arnau obiols – barnt & Roman Flügel – Chris Liebing – Discos Paradiso Crew Henrik Schwarz – Hitch – Hvob – Isabella Jeremy Underground - Larry Heard aka Mr. Fingers [live feat. Fatima and Paul Cut] Len Faki – Lil’Louis – Mano Le Tough – Marco Carola – Marian Ariss – Mr Scruff – Nastia Paco Osuna – Paula Temple – Phosky – Raxon Ross From Friends – Skatebard – Sonja Moonear – Xosar.

Lieu : Parc del Forum - BARCELONE Tarifs : Pass 2 jours : 95€ / Backstage Experience 2 jours : 205€ https://bcn.dgtl.nl/en

Lieu : Le Parc du Grand Mas - UZÈS Tarifs : Pass festival + Camping : 60€ http://lescourantsalternatifs.com

MIRELO FESTIVAL Les 23 & 24 août

Todd Terje – Camion Bazar – Mézigue Lucien & The Kimono Orchestra – Dan Shake Antonin Appaix – D-Mood - Tropicold

Lieu : Hippodrome Borely - MARSEILLE Tarif : Pass 2 jours : 30€ https://mirelofestival.fr

ACONTRALUZ

Les 06 & 07 septembre VENDREDI 06/09

Solomun – Peggy Gou – Seth Troxler – Agoria Carista – Sara Zinger – Mila Dietrich – Imako

LES COURANTS ALTERNATIFS Du 23 au 25 août

Eclair Fifi – La Fraicheur – Etienne Jaumet Antinote W/ Zaltan Antinote, Domenique Dumont, D.K., Pam – Eliott Litrowski – La Mamie’s – Pardonnez-Nous – Malouane Flegon / Disques Flegon – Cheb Gero Tropicold – Maybe Tonight – Seconde Nature ...

109

SAMEDI 07/09

Stephan Bodzin – Derrick May – Sam Paganini Anna – Nastia – Kub – Victoria 52

Lieu : Esplanade du J4 - MARSEILLE Tarifs : Pass 2 jours Early : 49€ / Early VIP : 70€ www.acontraluz.fr


110


Portfolio

- M ARENES DE NÃŽMES 2019

w w w . e r i c c a n t o . c o m


AGENDA CULTUREL

Art contemporain, photo, projections, salons... MONTPELLIER DIMANCHES DU PEYROU

Tous les dimanches au Peyrou FESTIVAL DES 30 ANS DU GRAFFITI MONTPELLIÉRAIN

Les 10 & 11/08 - Galerie Nicolas Xavier LA RUE. OÙ LE MONDE SE CRÉE

DISTANCE INTIME. CHEFS D’ŒUVRE DE LA COLLECTION ISHIKAWA

Jusqu’au 29/09 – Mo.Co

CHAOSMOS X - SE SOUVENIR DE DEMAIN

Jusqu’au 29/09 – Mécènes du sud

VINCENT BIOULÈS – CHEMINS DE TRAVERSE

Jusqu’au 06/10 – Musée Fabre

Jusqu’au 18/08 - La Panacée

SÈTE

LES TERRES, MIROIRS DU MONDE

SÈTE INVITE LE FISE

JANO PESSET

ANNE LISE COSTE - LA VIE EN ROSE / VALENTINE SHLEGEL – TU M’ACCOMPAGNES À LA PLAGE ?

Jusqu’au 31/08 - FRAC Occitanie Jusqu’au 01/09 - Musée d’art brut

Les 13 & 14/09 – Théâtre de la Mer

JEAN HUGO « LE PORTEUR DE PAYSAGE »

jusqu’au 06/10 - Musée des Beaux-Arts DANIEL ANDUJAR

Jusqu’au 03/11 - Carré d’Art AU FÉMININ

Jusqu’au 14/04 - Galerie 4, Barbier ELENA NARBUTAITE

Jusqu’au 26/05 - Carré d’Art

AVIGNON VIK MUNIZ – IMAGINARIA A NORMAL WORKING DAY - VARIOUS DAYS

Jusqu’au 22/09 - Collection Lambert

LA PART MODESTE

BASQUIAT REMIX – MATISSE, PICASSO, TWOMBLY MIRYAM HADDAD – LE SOMMEIL N’EST PAS UN LIEU SÛR

Du 06 au 08/09 – Divers lieux

SÉRIGNAN

SIGNÉ JACNO - UN GRAPHISME BRUT POUR UN THÉÂTRE POPULAIRE

MARCHÉ DES CRÉATEURS

LES CHEMINS DU SUD, UNE THÉORIE DU MINEUR

EXERCICES DE STYLE #4 DE MICHÈLE MASCHERPA ET YVES HELBERT

à partir du 03/09 - N°5 Galerie BOOM - WEEK-END DE L’ART CONTEMPORAIN À MONTPELLIER

Le 15/09 – Marché du Lez

Jusqu’au 29/09 – CRAC

Jusqu’au 05/01/2020 - MIAM

BEER LOVE FESTIVAL

Jusqu’au 03/11 - MRAC

LYNNE COHEN. DOUBLE AVEUGLE, 1970-2012

NÎMES

Du 16 au 21/09 – Divers lieux

Jusqu’au 22/09 - Pavillon Populaire SHELTER, L’ARCHITECTE FACE À L’URGENCE

Jusqu’au 28/09 Centre d’art La Fenêtre VIDE DRESSING

Le 28/09 – Marché du Lez

Jusqu’au 29/09 - Collection Lambert

Jusqu’au 14/12 - Maison Jean Vilar

ARLES LES RENCONTRES DE LA PHOTOGRAPHIE

Jusqu’au 22/09 – Divers lieux

RAYYANE TABET

WE WERE FIVE

POMPÉI, UN RÉCIT OUBLIÉ

NIKO PIROSMANI – PROMENEUR ENTRE LES MONDES | VINCENT VAN GOGH : VITESSE & APLOMB

Jusqu’au 22/09 - Carré d’Art jusqu’au 06/10 - Musée de la Romanité TATOUAGES

jusqu’au 27/10 - Musée du Vieux Nîmes

112

Jusqu’au 29/09 - Musée Réattu

Jusqu’au 20/10 - Fondation Vincent Van Gogh


AGENDA MUSICAL Plages, concerts, soirées, festivals... MONTPELLIER ROCKSTORE MER 11/09 : 20 ans Cosmic Groove - Lee

Fields & The Expressions VEN 13/09 : Guizmo + Sims + Dj Maydin VEN 20/09 : Arabesques Sound System – Habibi Funk + Big Buddha + Ulysse Polpo SAM 21/09 : My Life is a Week End – Jeremy Underground + Pinata Radio Dj’s VEN 27/09 : 20 ans Cosmic Groove – The Souljazz Orchestra SAM 28/09 : Internationales de la Guitare ANTIROUILLE SAM 31/08 : Based MTP Summer Club VEN 13/09 : Based MTP présente Biffty

et le Patapouf Gang

MARCHÉ DU LEZ WILLIE CARTER SHARPE ÉPHÉMÈRE LUNDI : Mezcaleria MARDI : Do You Suze Tonic ? MERCREDI : Live Music JEUDI : Afterwork VENDREDI : World Music DIMANCHE : Jazzy Sunday SAM 10/08 : La Mensuelle Disco-Funk SAM 31/08 : La Mensuelle Rock LES VEDETTES LES JEUDIS : L’Apéro du Jeudi LES VENDREDIS : Soirée Sauciflard LES DIMANCHES MIDI : La Messe des

Vedettes

MER 14/08 : Le Chassé-Croisé des Vedettes

STREET FOOD LES 06 & 20/08 ET LES 03 & 17/09 : Swing

Truck

LA DUNE MERCREDI : La Kitch ! JEUDI : Baila reggaeton & latino VENDREDI: Crazy Land SAMEDI : Fever, la soirée open format ! DIMANCHE : Sucrée- Urban Music LE CLOS DIM 18/08 : Pool Party Avec Le Label

Woh : Weilki, Greg Delon , Cebb, The Dualz, Bastien Grine... DIM 01/09 : Pool Party avec George Privatti, Greg Delon, Cebb, Germain Rojo... MERCREDI : Latino Kaliente JEUDI : AFTERWORK by Germain Rojo VENDREDI : CHUT! by Geoffrey Vince SAMEDI : TAPAS & MIX Dj’s en rotation AUTRES : DIM 04/08 : After Family w/Mendy Indigo -

Dieze Warehouse

DIM 15/09 : My Life sous les Tropismes

w. Camion Bazar & La Mamie’s - Halle Tropisme

LA PLAGE BY VERCHANT LES JEUDIS : Live, Cocktails & Tapas LES VENDREDIS : Musical Sunset LES DIMANCHES : Brunch & Champagne JEU 29/08 : Soirée Cubaine JEU 12/09 : Soirée 1582 JEU 26/09 : Closing

113

CARRE MER SAM 03/08 : Cosa Nostra party by Pierrot SAM 10/08 : Cosa Nostra Party by Luis

Cossene

DIM 11/08 : Journée Gypset Party pop rock

music 70’s

SAM 17/08 : Cosa Nostra Party by Germain

Rojo

SAM 24/08 : Spéciale Cosa Nostra party by

DJ RORK

SÈTE DIM 04/08 : Cigalou Sound System –

Cave Au Vin Vivant

DU 22 AU 27/08 : Fêtes de la Saint

Louis

VEN 30/08 : Worakls Orchestra Théâtre de la Mer

NÎMES LA PALOMA VEN 20/09 : Lysistrata + Optm LUN 23/09 : Sly Johnson MER 25/09 : Brad Mehldau Trio


LES COMPTES INSTAGRAM À SUIVRE

PHOTOGRAPHIE @ jean.da

VINTAGE @ 70sbabes

NAUTIQUE @ theyachtguy

TRAVEL

@ brunomaltor

114

FRIPES

@ lesenfantsdusiecle

FUNNY

@ mensweardog


115


CULTURE : BOOKS

LE CORBUSIER LE GRAND

ICINORI SEOUL

Dix ans après sa première publication, la monographie de référence Le Corbusier le Grand est enfin disponible en version brochée. Cette biographie visuelle dévoile tout sur l’architecte, le designer, l’urbaniste, le théoricien, mais aussi le peintre, le sculpteur, l’écrivain et l’homme que fut Le Corbusier, l’architecte le plus connu du XXème siècle. Une figure fascinante à découvrir ou à redécouvrir à travers cet ouvrage de référence publié chez Phaidon et contenant près de 2000 illustrations.

Les carnets de voyage Travel Book de Louis Vuitton invitent régulièrement des artistes renommés et de jeunes talents prometteurs à raconter les lieux qu’ils ont parcourus, à dépeindre l’architecture d’une ville et sa lumière si particulière, à saisir sur le vif les jours et les vies de ses habitants. Pour cette nouvelle édition consacrée à Séoul, Mayumi Otero et Raphaël Urwiller formant le duo Icinori, captent l’effervescence de la capitale sud-coréenne en plongeant dans son histoire, ses us et coutumes et ses arts vivants.

WARHOL ON BASQUIAT

TULUM GYPSET

Conçu en collaboration avec la Fondation Andy Warhol et la succession Basquiat, ce livre revient sur les liens complexes, personnels et professionnels entretenus par les deux artistes, véritables légendes de l’art contemporain. À travers des centaines de photographies de Basquiat par Warhol, des clichés inédits, des extraits des légendaires Diaries (carnets) d’Andy Warhol et des exemples d’œuvres réalisées à quatre mains, le livre témoigne de cette relation fascinante qui a marqué toute une époque.

Troisième ouvrage de Julia Chaplin consacré au courant Gypset pour les éditions Assouline, Tulum Gypset explore ce refuge de la péninsule du Yucatan devenu la terre d’accueil des bohémiens aux pieds nus, déesses glamour et autres créatifs nomades venus chercher un nouveau mode de vie. Un espace pour se reconnecter avec les autres, la nature et les pratiques écologiques au cœur d’un environnement fascinant niché entre jungle tropicale, ruines mayas et biosphère. Une aventure unique immortalisée en photos.

116


FOODING

FOODING

KYDO MONTPELLIER

OLÉA Deux ans après l’ouverture de Joy Healthy Food et quelques mois après la sortie de son livre, Joyeusement Veggie, la jeune chef montpelliéraine, Camille Dides, a ouvert une cantine méditerranéenne, locale et responsable à deux pas du Jardin des Plantes de Montpellier. Baptisé OLÉA, le projet met en lumière une cuisine maison, gourmande et saine faite à partir de produits frais, biologiques et locaux. Et pour parfaire le concept responsable, tous les plats sont servis dans des bocaux permettant de déguster sur place ou à emporter sans créer de déchets puisque l’ensemble des contenants pourront être ramenés. Une démarche en accord avec l’époque qui invite même les clients à amener leur propre contenant. Un sens du détail qui a aussi poussé Camille à troquer les traditionnels sacs en papier par des poches en tissu. 32, rue Jean Jacques Rousseau – MONTPELLIER T. 07 72 27 37 26

Tout droit venue d’Hawaï, la tendance des Pokés Bowls investit Montpellier et c’est chez KYDO que cela prend tout son sens. Nouvelle adresse montpelliéraine, ce restaurant atypique style salade bar revisite cependant le concept en s’inspirant de la cuisine japonaise : une base de riz, de quinoa ou de vermicelle de riz, savamment mariée avec du poisson d’exception en sashimi et des sauces maison recherchées, pour plaire à tous les palais. Et pour accompagner les bowls, KYDO vous propose des cocktails apéritifs préembouteillés, petit clin d’œil au passé de bartenders des deux fondateurs Lucile et Chris. 16, rue Jules Latreilhe – MONTPELLIER T.04 99 67 29 57

118


FOODING

BAR / FOODING

FAUNE – MO.CO. HÔTEL DES COLLECTIONS

LES MÔMES La Place du Marché aux Fleurs bouge avec l’arrivée d’un nouveau lieu baptisé Les Mômes. Associant restaurant et bar à cocktails, l’adresse de l’Écusson propose une nouvelle expérience festive, conviviale et haut de gamme. À table, on s’assoit pour déguster une belle sélection de tapas et de plats préparés avec des produits frais et de saison. Planches à partager, salades repas, bruschettas… du 100% fait maison pour le déjeuner ou pour débuter la soirée avant de s’installer au bar pour siroter un verre de vin, une coupe de champagne ou un cocktail création à base vodka, de gin ou bien de rhum selon l’humeur. Un spot idéal pour prolonger la soirée en musique dans une ambiance tamisée et danser sur les classiques des années 50 à nos jours. 8, p lace du Marché aux Fleurs – MONTPELLIER T.04 34 08 23 98

Après le Moody Social Club et le Neko, la bande made in Montpellier s’offre le nouveau restaurant du MO.CO. au cœur de la cour de l’Hôtel des collections. Ode à la faune montpelliéraine, FAUNE se veut une vitrine de l’art de vivre provençal, un équilibre entre tradition et modernité. Ce lieu de vie à s’approprier pour expérimenter, se restaurer et se détendre, propose une cuisine bistronomique méditerranéenne créative et moderne, laissant place aux influences culinaires étrangères, afin d’être une articulation naturelle de l’Hôtel des collections. Composée à partir de produits frais et de saison, la carte promeut l’agriculture biologique et locale, tant sur le végétal que sur la viande et le poisson et changera bien évidemment au fil des saisons… 13, rue de la République – MONTPELLIER T.04 99 58 28 96

En bref... • Après plusieurs mois de fermeture, La Coquerie à Sète a rouvert ses portes courant juin sous l’impulsion d’Arnaud Mirabel et du chef Guilhem Blanc-Brude. • Les futures Halles Plaza ouvriront dans quelques semaines au cœur du quartier des Grisettes à Montpellier et elles accueilleront le Café Général créé par le fondateur de la Marquisette César Thibon et des Vedettes du Lez.

119


Plages LA GRANDE MOTTE LA PAILLOTE BAMBOU Le Grand Travers T. 04.67.56.73.80

LE WHITE BEACH Le Grand Travers T. 04 67 57 40 98

EFFET MER

Le Grand Travers T. 04 67 56 02 14

LA VOILE BLEUE Le Grand Travers T. 04 67 56 73 83

PAMPA PLAGE

Accès 66 le Grand Travers Avenue de Carnon T.06 44 66 37 50

LE BLUE BEACH allée de l’Épi T. 06 17 70 54 25

COTE SUD

Plage du Couchant - Accès 24 T. 06 12 23 04 60

LA PLAGE DES BIKINIS Accès 19 Esplanade Jean Beaumel T.04 67 56 10 40

ZÉNITH PLAGE

LE CABANON

PLAGE DES LEZARDS

OH GOBEACH

av. de Maguelone T.06 09 97 63 65

Allée de l’Illiade - Accès 33 T.06 29 45 16 20

1269 Av de l’évêché de Maguelone T.04 67 85 62 11

LATZARRO

CARNON PETIT TRAVERS

LA ROSE DES VENTS

accès n°67 GrandTravers T.09 67 32 30 44

Rive droite Palavas Villeneuve-lès-Maguelone T.04.67.42.06.96

LE MISTRAL

SAINTES MARIES DE LA MER :

LE GRAU DU ROI LA PLAGE DES ARTISTES

THE BEACH CLUB

Bd du Docteur Jean-Bastide T.06 10 71 07 60

Boulevard Sarrail T.04.67.83.93.75

SETE

LA OLA

BONAVENTURE

201 Promenade du Lido T.04 67 53 07 14

Av. Evéché de Maguelone T.04 67 68 01 57

120

LA CANOPÉE Plage de Villeroy T.04 67 43 56 99

accès 76 T.06 10 25 51 71

CARRE MER

501 Promenade du Lido T.04 99 02 07 62

LA PLAGETTE

Petit Travers - accès 70 T.06 45 15 02 52

PALAVAS/ MAGUELONE

Plage des Baleine T.06 77 35 02 38

LA PLAYA EN CAMARGUE

Plage est T. 06 29 48 82 01

FARNIENTE PLAGE Plage ouest T. 04 28 31 65 25


photo/l.vilarem

. l a s a r d i n a d e d e m a r co to u s l es m a r d i s . p o i s s o n s s a u va g e s / b r a s u c a d e / p r o d u i t s f r a i s / c o p a i n s / p é ta n q u e / c i t r o n n a d e / b a b y f o o t

BD.SARRAIL PALAVAS LES FLOTS

04 67 83 93 75

thebeachclubpalavas

THE-BEACHCLUB.FR


CHIC CHIC/ BRANCHÉ

609 : 609, avenue Raymond Dugrand - 04 67 02 40 24

IN SITU ORIGINALS : 18, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52

SAPSAK : 16, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 23 70

IN SITU CITY : 9, rue de l’ancien courrier - 04 99 61 18 74

DE SI JOLIES CHOSES : 17, rue de la Croix d’Or - 04 67 86 40 24

LACOSTE : Centre Cial Polygone – 04 67 22 01 98

CLAUDIE PIERLOT : 19, rue de l’Argenterie - 04 67 58 53 42

PEOPLE’S RAG : 13, rue de l’Argenterie - 04 67 60 81 91

KARL MARC JOHN : 21 rue de l’Argenterie - 09 72 52 01 91

CORK : 22, rue de l'Argenterie - 04 67 66 15 27

HYBRIDE : 12 Bd du jeu de paume - 09 51 05 84 58

COMPTOIRS DES COTONNIERS : 29, rue de la loge - 04 67 60 95 03

AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 6, rue Saint Paul - 04 67 29 67 81

CASAMANCE : 11, rue Jacques Cœur - 04 67 60 69 73

AVANT… APRÈS… : 29, rue Foch – 04 99 06 95 35 OFF WHITE : 8, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 55 57 06

CACHOU : 4, rue des Sœurs Noires - 04 67 60 70 33

GABI : 12, rue du puits du temple - 07 78 64 59 02

LILY : 22, rue de l’Argenterie - 04 67 58 75 28 SOON : 34, rue de l’Argenterie - 04 67 55 00 82

STREETCHIC STREET CHIC

BEAUCOUP STORE : 15, rue de la croix d’or KLUB : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 29 56 89

IN SITU SPORT: 22, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52

DEWATCHER : 22, grand rue Jean Moulin – 04 67 60 75 89

L’ETAGE : 1, rue Draperie Rouge - 04 67 54 74 91

MA PREMIERE BOUTIQUE : 4, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 62 89

GRANIT : 29, Blvd du Jeu de Paume- 04 67 54 64 18

34TH AVENUE : 34, bd du Jeu de Paume – 04 67 92 02 23

BUD SKATESHOP : 9 Blvd du Jeu de Paume – 04 99 67 21 77

CASTING : Place Chabaneau – 04 67 60 65 16

MAJESTIC : 37, Blvd du Jeu De Paume - 09 81 19 19 05

HEMISPHERE HOMME : 22, rue de la Loge - 04 67 60 75 16

MANIFEST : 31, bd du Jeu de Paume - 09 81 18 88 19

HEMISPHERE FEMME : 2, rue des étuves - 04 99 65 60 72

MAISONHATE : 11, rue des sœurs Noires – 04 11 75 60 53 CONCEPT STORE : 3, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 56 21

PALMA : 32, bd du Jeu de Paume - 04 99 65 51 19

FAT MONKEYS : ZAC les Commandeurs - 3 rue Louis Lumière

CASILDA : 7, place saint Côme – 04 67 84 07 25

ADDIKT : 27, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 43 39

COQUELINE : 6, rue de la Croix d’Or - 04 67 60 53 54

BARNABE : 11-12, rue de l’Argenterie - 04 99 63 55 95

AGNES B : 14, rue Foch - 04 67 57 80 94

SKATE AVENUE : 1348 avenue Raymond Dugrand - 06 23 14 19 14

ZADIG ET VOLTAIRE : 23, rue Foch - 04 99 61 15 85

POPULAR : 37, rue de l’aiguillerie

COMPTOIR DU DESERT : 22, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 22 99

SUPERDRY : Centre Cial Odysseum - 04 67 83 64 22

COLLECTION PRIVÉE : 7, rue de l’Ancien Courrier - 09 82 22 11 44

VINTAGE

SANDRO : 4, rue de l’Argenterie - 04 99 61 67 49 SANDRO HOMME : 19, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 63 36 92

L’HEURE BLEUE : 1, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05

THE KOOPLES : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 02 66 04

LA CHANGERIE : Hôtel Montcalm 3, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 42 97

MAJE : 26, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 58 50 87

D’OR ET DEJA : 5, rue Embouque d’Or LEEBERTHY : 3, rue Fournarie – 07 81 40 26 40

BA&SH : 13, rue de l’ancien courrier - 04 67 60 97 11

BROCANTE MARCHE DU LEZ : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 95 47 57 73

BONNE NOUVELLE : 53, bld Bonne Nouvelle

122


BIJOUTIERS / HORLOGERS HERMES : 1 Rue du Pistolet - 04 67 60 51 61 FRAYSSINET JOAILLIER : 7, passage Lonjon - 04 67 54 75 40 MINUTE ET SECONDE : 14, rue Foch - 04 67 58 34 48 BARRIERE JOAILLIER : 6, rue de l’Argenterie - 04 67 66 10 59 21, rue Foch - 04 67 66 80 93 CARTIER : 2, passage Lonjon - 04 67 66 09 38 MAUBOUSSIN : 19, rue Foch - 04 67 56 31 91 MONT BLANC : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 66 62 73 ON TIME : 12, rue de l’aiguillerie - 06 33 98 53 15 CARLOS ARTHEMIS : 3, rue de la Charrue MIAW : 21, grand rue Jean Moulin - 04 99 62 87 42 EHAWEE : 7, rue du plan d’Agde – 09 86 27 79 87

HIGH-TECH ITRIBU : 36, rue Saint-Guilhem - 04 67 55 51 11 39 rue Fonck – 04 67 22 23 33 (Mauguio) MULTIZONE : 203, rue de l’Industrie - 04 67 65 09 76 BOSE : 201, rue de la jasse – 04 67 66 40 66 (Mauguio)

ENFANTS / KIDS YOYO KIDSTORE : 7, bd du jeu de paume - 09 52 30 02 26 POM D’API : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 60 83 70 PETIT BATEAU : 20, rue de la Loge - 04 67 60 37 09 JACADI : Centre Cial Polygone - 04 67 99 90 41 DES PETITES CHOSES : 2, plan Pastourel - 04 67 57 73 25 LE PETIT SOUK : 20, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 58 80 89

CHAUSSEURS CHAUSSEURS EMPREINTE : 29, rue de l’argenterie - 04 99 67 20 99 REPETTO : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 54 05 09 KROME : 18, grand rue Jean Moulin - 04 67 60 58 19 KROMATIK : 17, rue de l’argenterie - 04 67 86 18 94 ROBERT CLERGERIE : 6, place Chabaneau - 04 67 60 87 26 ELISABETH STUART : 25, rue de l’Argenterie - 04 67 92 23 07 FREE LANCE : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 JB RAUTUREAU : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 DE PAS A PAS : 5, rue En Gondeau - 04 67 66 75 84 MANFIELD : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 60 91 30 FINSBURY : 7, rue Jacques Coeur - 04 67 86 99 38 LA CHAUSSERIA : 5, rue Jacques Coeur - 04 67 60 57 97

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS O MIL’YEUX : 1, rue En Rouan - 04 67 63 51 67 LOFT OPTIQUE : 8, place des Beaux Arts - 04 67 86 94 97 UNE HISTOIRE DE LUNETTES – 21 rue des Balances – 09 83 73 73 68 VUE D'ICI : 7 rue de l'Ancien Courrier - 04 67 56 90 77 OPTIQUE SERRE : 66, Grand rue Jean Moulin - 04 67 66 04 76 LA MAISON DE LA VISION : 2, passage Lonjon – 04 67 66 24 96 DAMIEN OPTICIENS : 9, rue Saint Guilhem - 04 67 60 78 61 CARLA’S EYEWORKS : 7, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 54 71 97

MOBILIER DESIGN / DECO MOBILIER RBC DESIGN CENTER : 609, avenue Raymond Dugrand - 04 67 02 40 24 RBC SELECTION : 1 av. de la Fontanisse (Gallargues) - 04 66 73 30 00 LLUCK : 19, boulevard du Jeu de Paume - 04 67 60 52 04 FOR INTERIOR LIVING : 12, rue Eugène Lisbonne - 04 67 56 18 49 LES TOILES DU SOLEIL : 17, rue du palais des Guilhem - 04 67 02 75 10 HOMINESS : 2, rue du petit Saint Jean - 09 50 13 30 60 BO CONCEPT : Route de Carnon - ZAC du Fenouillet - 04 67 64 11 58 LA SUITE : Espace Humbert – Route de Carnon (Pérols) – 04 67 64 56 21 MONA MARKET : 16, rue Desmazes - 04 67 02 23 67 DOMUS VIVENDI : 4, ZAC Soriech (Lattes) - 04 67 65 24 96 CONTES À NINON : 15, rue des Sœurs Noires - 04 67 84 23 32 STEINER : CC Le Solis - avenue de la Mer (Lattes) - 04 67 64 55 36 DE LA LUCE : 2, rue Saint-Côme - 04 67 06 90 75 ETAT D’AME : 12, rue En Gondeau - 04 67 60 79 20 CHUMA : 10 Boulevard des Arceaux - 04 67 57 22 72 OXYGEN : 13, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 66 27 59 CHIC & BOHEME : 31, rue Proudhon - 06 76 23 99 90 METROPOLITAN ART & DESIGN : 30, rue Foch - 04 67 67 18 70 BAZAR CHIC : 15, Rue du Cheval Vert - 06 84 60 20 89 PAUME : 19, bd du jeu de paume - 04 99 61 72 77 MAISON VIOLETTE : 2 rue du Petit St Jean - 04 67 92 99 29 MAISON EMILIENNE : 17, rue du petit Saint-Jean - 09 80 37 69 84 MAISON PERNOISE DU LEZ : 1348, avenue Raymond Dugrand - 07 69 53 55 25 123


CANTINE CHIC

TRADITIONNEL

ANGA : 19 rue du Palais des Guilhem - 04 67 60 61 65

MA PREMIERE CANTINE : 4, place Jean Jaurès - 04 67 60 24 35

LA CUISINE DU 728 : 728, avenue de la Pompignane - 04 67 79 43 34

Centre Cial Odysseum - 04 67 83 32 26

LA BARAQUETTE : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 17 06 31 18

769, avenue Raymond Dugrand – 04 67 81 72 62

LA CACHETTE : 1348, Avenue Raymond Dugrand - 06 07 74 70 68

L’ACOLYTE : 1, rue des trésoriers de France – 04 67 66 03 43

BIVOUAK : Le Marché du Lez 1348 Avenue Raymond Dugrand - 06 81 37 82 75 ALTER EGO : avenue Raymond Dugrand - 04 67 82 09 87

MAS DE LAFEUILLADE : 281 bis, Rue Fra Angelico – 06 77 18 29 69 CHEZ TOTO : 20, rue du Palais des Guilhem - 04 67 92 53 37 LE DUKE : 2, impasse Charles Fourier BAILLARGUES - 07 82 13 24 08

LE MOODY SOCIAL CLUB : 21, rue de Vallat – 04 67 60 77 23

LES FILS À MAMAN - 12, Rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 60 71

CHEZ CUICUI : 181 rond point Ernest Granier - 04 99 54 59 56

LA PLACE : 3, place St Ravy - 04 67 66 11 26

PIMPON : 4, place des Beaux-Arts – 04 34 00 66 02

L’IDEE SAVEURS : 5 Rue Four des Flammes - 04 67 29 88 62

ANGUS & BACCHUS : 4, rue diderot - 04 67 55 79 57

VIA PILA : 2 Rue du Pila St Gély - 04 67 60 71 19

ATIPICO : 1684 Avenue Albert Einstein - 04 67 82 08 21

COLDRIP FOOD & COFFEE : 4, rue Glaize

LIPOPETTE : 7 Rue du Faubourg du Courreau - 09 82 36 45 58

LES FRERES POULARDS : 27 rue du Faubourg du Courreau - 04 67 86 94 96

1789 : 2, impasse perier - 04 67 02 17 89

RIPAILLES : 6, rue des écoles laiques - 04 67 60 29 71

GEORGES CAFE : 11, bis rue de la Loge - 04 67 66 01 63

LA SCENE : 193, Avenue Jean Moulin - 04 99 61 88 73 MAUGUIO

LE COMPTOIR G : 121, rue Raguse Arche Jacques Cœur - 04 99 92 56 24

ROSEMARIE : 3 rue des Soeurs noires - 04 67 66 15 95

BOJAN : 6, rue de l’université - 04 67 05 22 90

ANIS ET CANISSES : 47, avenue de Toulouse - 04 67 42 54 48

ROCCO ET SA MERE : 8, rue du plan d’Agde - 04 67 57 35 03

L’ANGELUS : 3, rue de l’Ancien courrier - 04 99 63 41 65

MIKADO : 31 rue Alexandre Cabanel - 07 88 19 12 29

BRASSERIE DU THEATRE : 22, boulevard Victor Hugo - 04 67 58 88 80

CHEZ NOUS : 1401, Avenue du mondial 98 - 04 67 07 97 69

CASA DI GIORGIO : 10, rue de la loge - 04 67 66 04 17

CHUPINAZO : 2, place Saint Côme – 09 53 63 05 89

GIORGIO PRIMMI : 1, rue En Gondeau - 04 67 55 49 83

CHEZ LÉON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83

L’AOC : 290, Avenue Theroigne de Mericourt - 04 67 42 80 51

JARDINO : 9 rue du puits du temple - 04 67 54 50 51

POPOTE : 4, Rue Jules Grevy - Beaux arts - 06 25 61 06 87

LES BAINS : 6, rue Richelieu - 04 67 60 70 87

LA KITCHENETTE : 70, Allée Alberto Giacometti - 09 83 39 39 19

LA SUITE DES BAINS : 6,bis rue Richelieu - 04 67 66 08 94

LES 2 GROS : 20, rue de l'Aiguillerie - 04 67 02 13 22

L’INSENSE : 39, boulevard Bonne Nouvelle - 04 67 58 97 78

CHEZ BORIS : 17, Boulevard Sarrail - 04 67 02 83 38 LE COCHON AVEUGLE : 8, rue du Pila St Gely - 04 67 52 80 59

LE FOLIA : Ch.de Flaugergues - 744 av, A. Einstein - 04 99 52 66 35

LE CAFE LEON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83

CAPANNA : 25, boulevard Sarrail - 04 67 86 72 73

DOLCE CAFE : 2, Place de Lisbonne – CC Odysseum – 04 67 17 91 80

LE RÉFECTOIRE : 25, rue Hyppolyte – 04 99 66 57 66

LE BOUCHON SAINT ROCH : 14, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 94 18

LE BAZAR : 448, rue Roqueturière - 04 67 02 15 40

CHEZ OUAM : 5, rue Alexandre Cabanel – 04 67 60 38 97

LE BISTRO URBAIN : 15 Boulevard Ledru Rollin, 09 83 22 42 61

L’AUBERGINE : 581, avenue de la pompignane - 04 67 20 25 26

LE PARESSEUR : 15 rue jules latreilhe - 04 67 67 12 07

OLEO PAZZO (Marriott) : 105, Place Georges Freche 04 99 54 74 13

L’ENDROIT : 6, rue du Petit St Jean – 04 34 11 55 10

MY CUPCAKE BY LILA : 2, rue du Bayle – 04 67 63 05 01

LE NEKO : 14, rue des Soeurs Noires – 04 11 93 47 74

NAPOLEON DYNAMITE : 5, place de la Canourgue - 06 88 31 72 77

L’HEURE BLEUE : 4, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05

L’IDÉE SAVEURS : 5, rue Four des Flammes - 04 67 29 88 62

VILLA 29 : 29, rue de l’école d’Agriculture - 04 67 91 07 97

LES FRANGINS : 17, rue de la Cavalerie - 04 11 75 89 46

LE PETIT COMPTOIR : 1, rue de Grand St Jean - 04 99 65 07 39

TÔT OU TARD : 7, place de la Chapelle Neuve - 04 67 66 08 09 124


CUISINE D’AUTEUR TERMINAL#1 : 1408, av de la Mer - Raymond Dugrand 04 99 58 38 38 LECLERE : 41, rue de la Valfère – 04 67 56 90 23 CELLIER & MOREL : 27, rue de l’Aiguillerie - 04 67 66 46 36 LA DILIGENCE : 2, place Pétrarque - 04 67 66 12 21 REFLET D’OBIONE : 29 rue Jean Jacques Rousseau - 04 99 61 09 17 DOMAINE DE VERCHANT : 1, bd Philippe Lamour - 04 67 07 26 00 L’ARBRE : 10 parvis Oscar-Niemeyer - 04 34 76 96 96 LE MAZERAND : Chemin du Mas de Causse à l’Estelle (Lattes) - 04 67 64 82 10 LA RESERVE RIMBAUD : 820, avenue Saint Maur - 04 67 72 52 53 LE DISINI : 1, rue des carrières - 04 67 41 97 86 (Castries) LE PASTIS : 3, rue Terral - 04 67 66 37 26 CONTRAT : 11, rue Jean Jacques Rousseau - 04 67 58 00 27 ABACUS : 26, rue terral - 04 34 35 32 86 L’ARTICHAUT : 15, bis rue Saint-Firmin – 04 67 67 91 86 LE PETIT JARDIN : 20, rue Jean-Jacques Rousseau - 04 67 60 78 78 LE BISTROT DE CARO : 129 cours Gabriel Péri (Lunel) - 04 67 15 14 55

ASIATIQUE SUSHI BAR : 20, rue Bernard Délicieux - 04 99 77 06 06 LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie – 04 67 84 86 15 OBA : 191, rue Shirin Ebadi 09 84 51 05 51 SUSHI SHOP : 2, place Molière / 2, rue de l’Herberie - 0826 826 826 YUMIWI : 4, rue St Côme – 04 67 55 38 85 BAN THAI : 7, rue Bernard Délicieux – 04 67 61 94 59 WAKU WAKU : 4, boulevard Louis Blanc - 04 67 60 32 45 ITOKO : 7 Av. de Sommières (Castries) - 04 99 24 00 68

RÉGION MONTPELLIER & SÈTE

CASTELNAU LE LEZ MONGELLI : 11, Place de la Liberté - 04 67 70 35 81 LA CHICHOUMEILLE : 390, chemin Cauquilloux - 04 67 71 92 86 ST JEAN DE VEDAS L’UN DES SENS : 25, rue Robert Schuman - 04 67 83 09 65 LATTES - MAUGUIO LE MAS DE COURAN : Chemin de Soriech - 04 67 65 57 57 LE CLOS : Avenue de Pérols - 04 67 47 80 94 INVINO : 1565, Avenue des Platanes - 04 34 26 28 20 COUP DE CŒUR : 14, Avenue de la Fontvin - 04 67 85 81 15 SENSATION GASTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31 SENSATION BISTRONOMIK : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31 NUANCES : 60 rue Henri Fabre- 04 67 22 56 59 PALAVAS - CARNON LE PETIT LEZARD : 63, avenue de l’Etang du Grec - 04 67 50 55 55 LA BANANE : 37, boulevard Sarrail - 04 67 50 73 93 LE ST GEORGES : 4, Boulevard Maréchal Foch - 04 67 68 31 38 LE J : 8, avenue Grassion Cibrand – 04 67 50 34 99 ANISETTE & BROCHETTES : 37, avenue Grassion Cibrand - 06 12 19 17 31 L’ALBATROS : 1035, av de l’évéche de Maguelone - 04 34 11 86 25 LE GLACIER CATALAN : 5, quai Paul Cunq - 04 67 68 44 45 O CABANON : 123, av Grassion Cibrand - 06 73 13 45 06 L’AROMATE : 21 Quai Georges Clemenceau - 04 67 85 23 08

LA GRANDE MOTTE LE YACHT CLUB : La Capitainerie – 04 67 56 99 45 LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 56 53 38 GUS : Route du Grand Travers – 04 67 84 49 28 L’ENTRE POTES : 35 Avenue Pierre Racine - 04 67 84 36 60 LA BOURRIQUE : Rés. Acapulco - Quai d’Honneur - 04 67 06 52 39 L’ESTRAMBORD : 8, quai Georges Pompidou - 04 67 56 50 50 L'OMBRINE : 93, quai Charles De Gaulle - 04 67 56 57 36 LA PLAGE ART ET EMOTION : 53, allée du Levant - 04 67 29 93 00 LE MARIN’SOL : 343, avenue Robert Fages - 04 99 62 76 32 LE QUAI : Quai d’Honneur - 04 67 29 92 07 LE GRAU DU ROI THE DECK BY SPINAKER : Voie de la Pointe du Môle – 04 66 53 36 37 CAFE MIRAMAR : 25, Avenue Frédéric Mistral - 04 66 51 40 51 L’AIGO BOULIDO : 161, bd du Boucanet – 04 66 77 69 21 AIGUES-MORTES LE DIT VIN : 6, rue du 4 Septembre - 04 66 53 52 76 HÔTEL LE SAINT LOUIS : 10, Rue Amiral Courbet - 04 66 53 72 68 CAFE DE BOUZIGUES : 7, rue Pasteur - 04 66 53 93 95 AROMATIK : 9 rue Alsace-Lorraine - 04 66 53 62 67 PAPI MOÏSE : 10, rue Alsace Lorraine - 06 13 08 01 40 LES TEMPLIERS : 21-23, rue de la République - 04 66 53 66 56 LE VICTORIA : 10, place Anatole France - 04 66 51 14 20 MARIE-ROSE : 13, rue Pasteur - 04 66 53 79 84 BOEM : 253, av du Pont de Provence - 04 34 28 42 30 REMPARTS AIGUES MORTES : 6, Place Anatole France - 04 66 53 82 77 SAINTES MARIE DE LA MER LA SIESTA BY NC : 10, Rue Van Gogh - 04 90 97 83 34 FERRIÈRES-LES VERRERIES MAS DE BAUMES- RESTAURANT LA COUR : 04 66 80 88 80 SÈTE - BASSIN DE THAU THE MARCEL : 5 Rue Lazare Carnot - 04 67 74 20 89 HIPPY MARKET : 31 Quai Général Durand - 09 81 48 09 93 L’ESSENTIEL : 292 Promenade du Lido - 04 67 51 15 40 LE BIKINI : 290 Promenade du Lido - 04 67 46 05 55 LE CUBE : 294 Promenade du Lido - 06 34 22 58 31 CHEZ LANCHOIS : 9 rue d’amsterdam - 09 82 36 87 76 LE BOUCANIER : 4 quai Aspirant Herber - 09 80 61 21 45 LA COQUERIE : 1 chemin du Cimetière Marin - 06 47 06 71 38 THE RIO SÈTE : 7 quai Léopold Suquet - 04 67 74 20 89 LA SENNE : 40 quai Maximin Licciardi - 04 67 53 01 91 OH GOBIE : 9 quai Maximin Licciardi - 04 99 02 61 14 LE ST BARTH’ : Lieu dit Montpenedre - Marseillan - 06 95 82 36 47 125


BARS BY COSS BAR : 5, rue Belmont - 04 67 52 90 78

LES ENFANTS ROUGES : 11, rue rebuffy 06 62 13 14 12

PAPADOBLE : 6, rue du Petit Scel - 04 67 55 66 66

LE DISCOPATHE : 28 rue du faubourg du Courreau

LA PLACE : 3, Place St Ravy - 04 67 66 11 26

THE EGG : 11, rue du Plan d’Agde - 09 53 62 70 85

LE BAR-BAR : 2, Rue du puits des esquilles - 04 99 67 35 49

CAFE GENERAL : 25 Rambla des Calissons - 06 10 71 26 79

APERTURE : 2, rue des trésoriers de la bourse - 09 87 17 44 33

CE QUI NOUS LIE 10, Rue du Petit Saint Jean 04 99 58 41 40

LES MÔMES : 8 place du Marché aux fleurs - 04 34 08 23 98 LA BARBOTE : 1, rue des deux ponts - 07 68 31 12 50

LA GRANDE MOTTE

KRAKEN BAR : 1, rue Delpech - 04 48 78 64 82

LE GUS ROOFTOP : Route du Grand Travers - 04 67 844 928

LES GARÇONS : 15 rue des soeurs noires - 04 99 66 54 49

LE WAT : Ancien Quai d’Honneur - 04 99 06 09 22

NU-BAHIA : 4, rue Lunaret 07 62 80 79 74

INDIAN CAFE : 117, quai Charles de Gaulle - 04 67 29 19 97

ANALOG BAR : 3, Rue du Puits Du Temple - 04 67 55 11 23

LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 02 02 05

L’ACOLYTE : 1, rue Trésoriers de France - 04 67 66 03 43

LE CRAZY COW : quai d’Honneur

LE PARFUM : 55, bis rue de la Cavalerie - 04 67 84 86 15

LE CAFE JULES : 115 Allée de l’Épi - 04 67 29 72 09

WILLIE CARTER SHARPE : 3, rue Collot – 06 84 82 72 44

CLUBS

THE PEACOCK BAR : 5, rue Durand - 04 99 63 74 47 APOTHICAIRE BAR : 8, Rue du pila saint gely - 06 95 59 51 19

MONTPELLLIER & ALENTOURS

LE CHABANEAU : 7, place Chabaneau - 04 67 60 75 66

HEAT CLUB : Rue Mas de Grille – 06 14 01 00 39 (St Jean De Védas)

LE PALACE : 13, Rue Four des Flammes - 04 67 66 28 54

MILK : Rue Mas de Grille – 06 67 32 41 18 (St Jean De Védas)

LE CAFE JOSEPH & L’ETAGE : 3, place Jean Jaurès - 04 67 66 31 95

PZ CITY CLUB : 4 Quai du Verdanson - 04 67 79 39 06

BAR LES LOGES : 22, boulevard Victor Hugo - 04 67 92 69 61

LE FIZZ : 4, rue Cauzit - 04 67 66 22 89

LOS PARIGOS : 3, rue de la Petite Loge - 06 84 77 51 42

LE NEW YORK : Rue Louis Lumière, (Lattes) - 07 60 23 66 91

LE CAFE RICHE : Place de la Comédie - 04 67 54 71 44

L’OPERA : 2, rue d’Alger - 04 67 58 37 32

LA GRANDE BRASSERIE : 17, passage Lonjon – 04 67 60 63 04

MOOM : 4, rue Coulot – 06 84 96 34 15

TIMES CAFE : 7, rue des Teissiers - 04 67 12 00 02

PULP : route de Palavas - 04 67 22 14 03

LATITUDE CAFE : Place de la Canourgue - 04 67 57 72 47

LA DUNE : Le Grand Travers - 06 67 90 46 59 (La Grande Motte)

LE RHUM RUNNER : 12, Rue Jules Latreilhe - 04 99 66 45 48 GLOUGLOU : 27, rue du Pila Saint Gely - 04 34 11 71 41

RESTAURANT DE NUIT

LE ST ROCH : 22, rue du Petit Saint Jean - 04 67 66 09 55

LE SPLENDID : Rue Mas de grille – 06 19 63 88 81

LE WINE NOTE BAR : 12, rue des Trésoriers de la Bourse 126


CHIC CHIC/ BRANCHÉ

MOBILIER DESIGN / DECO MOBILIER RBC AVIGNON : 38, boulevard Saint Roch - 04 90 82 52 56 RBC VINTAGE : 9, Avenue de la Libération - L’Isle-sur-la-Sorgue

SESSUN : 1, rue Joseph Vernet 04 90 86 58 53 BEAUCOUP STORE : 3 & 7, rue Rouge

ROCHE BOBOIS : La Cristole Avignon Sud - 04 90 89 89 26

COPPELIA : 42, rue Joseph Vernet - 04 90 82 10 40

BULTHAUP INTRAMURAUS : 39, rue Joseph Vernet – 04 90 88 11 56

VOGUE : 18, rue Saint Agricol - 04 32 76 82 51

CULINARION : 41, rue bonneterie – 09 61 01 45 23 ARDECO : 84 bis, rue Joseph Vernet – 04 32 74 11 31

DONNA : 31, rue Joseph Vernet - 04 90 85 62 69 SANDRO : 35bis, rue Saint Agricol - 04 32 74 02 36

FOODING

CONTACT : 9, rue de la Bonneterie - 04 90 82 24 75 JEANNE : 1, rue Folco De Baroncelli - 04 90 82 60 03

POLLEN : 3 bis Rue Petite Calade - 04 86 34 93 74 LE DIAPASON : 1764, chemin du Moulin de Notre Dame - 04 90 81 00 00 LA VIEILLE FONTAINE : 12, place Crillon - 04 90 14 76 76 LA MAISON : 4, Rue Grivolas - 04 90 82 28 82 NINA’SPOON – 54, rue Joseph Vernet – 04 88 61 04 81 BISTROT VERNET – 47, rue Joseph Vernet – 04 90 85 23 49 CO2 : 3 bis, rue de la Petite Calade - 04 90 86 20 74 83 VERNET : 83, rue Joseph Vernet - 04 90 85 99 04 LA MIRANDE : 4, Place de l’Amirande - 04 90 14 20 20 L’ESSENTIEL : 2, rue Petite Fusterie - 04 90 85 87 12 L’UBU : 13, rue des Teinturiers - 04 90 80 01 01 CHEZ MARIE : 4, Rue Louis Pasteur - 06 14 52 57 07 LA COUR DU LOUVRE : 23, Rue Saint Agricol – 09 70 35 15 86 MA BELLE CUISINE : 3, rue Felix Gras - 04 90 82 48 73 LE VIOLETTE : 5, rue violette - 04 90 85 36 42 LE POTARD : place de la principale – 04 90 82 34 19 MILK SHOP : 24-26, place des corps saints - 09 82 54 16 82 THEIAS : 53, rue du Vieux Sextier – 04 32 76 34 79 SUSHI SHOP : 25 bis, rue de la République - 0826 826 826 LA PETITE PECHE : 13, rue Saint-Etienne - 04 90 86 02 46 LA COUR D’HONNEUR : 58, rue Joseph Vernet - 04 90 86 64 53 SIMPLE SIMON : 26 rue petite fusterie - 04 90 86 62 70 LE PETIT COMPTOIR : 5, rue de Tremoulet - 04 90 88 35 10 VIVOTTO CAFFEE : 34, rue des 3 faucons - 04 32 76 36 73

JOHN MOOD : 2 bis, rue République - 04 90 16 98 64

9, rue St Agricol - 04 90 82 13 80

MAISON MOOD : 13 & 17, rue petite fusterie - 04 90 31 09 05 LE BOUDOIR : 20, rue Joseph Vernet – 04 90 82 76 99 FAMILY : 3 & 4, rue Carnot - 06 77 86 56 93 POP TOWN : 48, rue des Fourbisseurs – 04 90 82 96 47 ZÉRO DE CONDUITE : 20, rue des Fourbisseurs - 04 90 82 17 47 AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 4, rue Joseph Vernet - 04 90 85 29 44 BA&SH : 6 Ter, rue Folco De Baroncelli - 04 90 82 23 05 ACTUEL B : 7, rue Joseph Vernet - 04 90 82 91 61 ARNACOEUR STORE : 49 Rue Carnot - 09 83 26 60 76

STREETCHIC STREET CHIC THE NEXT DOOR : 7, rue Folco de Baroncelli - 04 90 82 36 97 BOND SHOP : place du change - 04 13 66 61 36 CQFD : 7, rue des trois faucons - 04 90 85 29 86

BIJOUTIERS / HORLOGERS DOUX : 87, rue Joseph Vernet - 04 90 27 16 09 31, rue St Agricol - 04 90 86 68 59

CHAUSSEURS CHAUSSEURS

BARS

KONSORTIUM SNEAKER SHOP : 15, place du Change - 04 90 03 20 76

AOC BAR A VIN : 5, place Jerusalem – 04 90 25 21 04 AVITUS : 11, Rue Vieux Sextier - 09 84 27 57 97 LE CID CAFE : 11, place de l’Horloge - 04 90 82 30 38 LE RED ZONE : 25, rue Carnot - 04 90 27 02 44 L’OPERA CAFE : 24, place de l’horloge - 04 90 86 17 43 JUST VIN M² : 21, rue de la Bonneterie - 06 45 77 85 03

A PETITS PAS : 6, rue Folco de Baroncelli - 06 03 99 19 61

VINTAGE LES PLUMES DU PAON : 91 Rue de la Bonneterie - 06 68 32 91 56 128


CHIC CHIC/ BRANCHÉ NEWPORT : 1, rue des Halles - 04 66 67 69 59

EL CALLEJON : 3, rue Corneille - 09 52 06 21 35

OXFORD STREET : 2, rue des Halles - 04 66 21 48 87

LA CAVE A HOUBLONS D’ARTHUR : 35, rue Fresques – 04 66 23 84 35

LE DRESSING DE JADE : 17 rue Général Perrier

LE CAFE OLIVE : 22, boulevard Victor Hugo - 04 66 67 89 10

AVANT-GARDE : 1, Place du marché - 09 83 60 31 02 LOTHAIRE : 1, rue Auguste - 04 66 67 60 14

GASTRONOMIQUE

TRANSITION : 11, rue Chapitre - 04 66 21 27 13

ALEXANDRE : rue Xavier Tronc - 04 66 70 08 75 (Garons)

ATELIER DE NÎMES : 2, rue Auguste Pellet - 09 53 40 15 89

JEROME NUTILE : 351, chemin bas du Mas de Boudan - 04 66 40 65 65

LE VESTIAIRE DE JEANNE : 18 Rue Auguste

SKAB : 7, rue de la république - 04 66 21 94 30

BY LA GARCONNE : rue Auguste Pellet - 04 66 21 98 48

LES PALMIERS : 140, rue Vatel - 04 66 62 57 57

LE VESTIAIRE D’UZES : 15 le Portalet (Uzès) - 04 66 63 92 95

AUX PLAISIRS DES HALLES : 4, rue Littré - 04 66 36 01 02 LE JARDIN D’HADRIEN : 11, rue Enclos Rey - 06 80 02 00 01

STREETCHIC STREET CHIC LE SHOP : 3, rue Saint Castor - 04 66 23 89 27 GREEN CORNER SHOP : 33, rue de la Madeleine - 09 81 80 96 45

BIJOUTIER / HORLOGER DOUX : 2, place de la Maison Carrée - 04 66 36 02 45

CHAUSSEURS CHAUSSEURS

VINCENT CROIZARD : 17, rue des Chassaintes - 04 66 67 04 99 LE LISITA : 2, boulevard des Arènes - 04 66 67 29 15 LE M : 903, chemin du Mas de Sorbier - 04 66 06 06 63

CANTINE CHIC LE 43 : 43, rue Emile Jamais – 06 14 11 17 41 PAUSE D’AUGUSTE : 2, rue Auguste – 09 70 92 91 79 LE NAPOLEON : 46, Boulevard Victor Hugo - 04 11 77 00 45 LA BODEGUITA : 1, place d’Assas - 04 66 58 28 27

MARIE M : 7, rue de l’Hôtel de Ville - 04 66 21 34 73

LE RESTO : 6, rue St Thomas - 04 66 21 80 12

MELLOW YELLOW : 9,rue de l’Hôtel de ville - 09 67 13 18 57

L’HARMONIE : 29, rue de la Madeleine - 04 66 67 21 91

OPTICIEN Montpellier OPTICIEN OPTIQUE BONNETAIN : 16, rue Général Perrier - 04 66 67 29 51

MOBILIER DESIGN / DECO MOBILIER RBC KARTELL : 1, place Salamandre - 04 66 67 62 22 DOMUS : 11, rue de l’Horloge - 04 66 76 13 56 CMS CUISINES : 145, avenue Maurice Trintignan - 04 66 81 16 24

FARMERS : 27, Rue de la Madeleine- 06 52 09 69 78 LA LOCANDA : 10, rue de la Maison Carrée - 04 11 83 34 67 LE CARRE D’ART : 2, rue Gaston Boissier - 04 66 67 52 40 CIEL DE NIMES : 3ème étage du Carré d’Art - 04 66 36 71 70 BASILIK : 29, rue du Grand Couvent – 04 66 29 99 81 KITCHENETTE FOOD STORE : 35, rue de la Madeleine - 04 66 05 24 91

TRADITIONNEL

ANGULUS RIDET : 3, ter rue de la violette - 04 66 36 13 57

LE VINTAGE : 7, rue Bernis - 04 66 21 04 45

CHEZ MOI : 4, rue Auguste - 04 66 40 23 62

LE BISTRONOME : 91, Avenue Jean Prouvé - 04 66 40 73 31

LE LUTIN VERT DESIGN: 4, place aux herbes - 06 86 81 05 35

AU CHAPON FIN : 3, rue Château Fadaise - 04 66 67 34 73

PRISM ART & DESIGN STORE : 9, rue du Chapitre – 04 66 64 83 30

THE O CAFE : 15, rue Régale – 04 66 21 70 20

ET APRES : 20, Rue des Marchands - 09 83 31 96 02

AVANT-GARDE : 1, Place du marché - 09 83 60 31 02

LA MAISON M : 4, rue Auguste Pellet – 04 66 06 33 95

L’ECUSSON : 5, rue Thoumayne - 04 66 06 20 49

BARS

CHEZ THIBAUD : Les Halles - 06 89 87 34 57 CHAVERDILLE : 2, place du Château - 04 66 81 43 24 (Caveirac)

LE JEAN JAURES : 30, avenue Jean Jaurès - 04 66 23 19 90

L’IMPREVU : 6, place Assas - 04 66 38 99 59

LE VICTOR HUGO : 36, boulevard Victor Hugo - 04 66 21 20 90

LA CASA BLANCA : 9, rue Fresque – 04 66 21 76 33

LE CAFE CARRE : Place de la Maison Carrée - 04 66 67 50 05

LE BISTROT DE TATIE AGNÈS 16, rue de la Maison Carrée – 04 66 21 00 81

BAR JOE : 44, boulevard Victor Hugo – 09 51 14 79 13

LE PETIT MAS : 25, rue de la Madeleine - 04 66 36 84 25


Horoscope Août-Septembre

par Rosine Bramly

2019 ux Gémea

r

Bélie

21 mars-21 avril

22 mai-21 juin

Il est nécessaire d’être prudent dans vos dépenses en août, ce n’est pas parce que c’est les vacances que vous devez dépasser votre budget dans des dépenses de plaisir. C’est bon de se faire plaisir mais pas besoin de dépasser les limites ou de payer des pots à tous vos amis. En septembre vous serez très proche de votre moitié, Vénus apportera la paix et l’harmonie dans votre relation. Solo, août est un super mois pour une rencontre passionnée. La rentrée sera intense sur le plan professionnel, on vous attend au tournant, faites vos preuves, le succès est au bout avec de la patience.

Si vous êtes en couple, Jupiter apporte une excellente entente entre vous deux. C’est tout bon en août et septembre. Profitez de ces bons influx planétaires tant qu’ils sont là. Solo, heureusement que les amis sont là pour vous soutenir le moral jusqu’au 15 septembre quand vous ferez une vraie rencontre amoureuse. Certains Gémeaux sont en train de repenser leur vie, quelles directions prendre, quels objectifs seront prioritaires, l’été sera un bon moment pour réfléchir. La rentrée sera excellente, plein d’évènements favorables seront parfaits pour vous.

u Taurea

22 avril-21 mai.

r

Cance

22 juin-22 juillet

Beaucoup d’histoires de famille en août, vous essayerez de limiter les relations avec la personne qui crée les tensions et les « drames ». Heureusement que vous vous entendez à merveille avec le plus grand nombre des membres de votre famille ou belle-famille. Solo, une belle rencontre sentimentale peut tout changer après le 19 août. Préparez-vous à une surprise, soit dans la façon dont vous vous rencontrez soit dans le profil de la personne. Si on vous propose une formation professionnelle à la rentrée, dites oui tout de suite, ce que vous apprendrez vous servira toute la vie.

Le couple est prioritaire cet été, mais vous passez par des hauts et bas émotionnels, ce qui est difficile à suivre pour votre moitié. Essayez de contrôler vos humeurs, surtout quand votre partenaire n’a rien à voir avec le problème qui vous irrite. La 2ème moitié d’août est bonne pour vos vacances, une invitation, un super deal sur un voyage, une invitation à un mariage, sautez sur l’occasion qui s’offre à vous. La première moitié d’août vous encourage à des dépenses d’impulsion, gardez un œil sur vos comptes, vous ne voulez pas déraper. Contrôlez surtout les petites dépenses. 130


Lion 23 juillet-22 août

Soleil, Mercure, Vénus et Mars en Lion, ça vous fait un beau mois d’août pour les Lions, surtout la première moitié d’août profitez de ces bonnes planètes, c’est la période des vacances après tout. Préparez-vous à une rentrée sérieuse. Il va y avoir du changement en septembre, nouvelle direction, produits qui viennent juste de sortir, une équipe ou un secteur différent, il va falloir vous adapter mais vous en aurez de la satisfaction au bout. Attention à votre dos, vous poussez trop vos limites parfois, ne portez pas des choses trop lourdes, ne faites pas de la gym en excès non plus.

e Vierg 23 août-22 septembre

A partir du 19 août Mars entre en Vierge et vous redonne de l’énergie. Puis Vénus arrive le 23 août, ça réveille votre vie sentimentale, que vous soyez solo ou en couple. Romance et sexe sont au rendez-vous, ça vous remonte totalement le moral. Puis le 24 août c’est au tour du Soleil puis Mercure le 30 août. Ça vous fait une importante rentrée, il va forcément se passer des évènements forts. Vous serez le signe star de la rentrée. Préparez-vous à prendre des décisions qui compteront pour votre futur amoureux, professionnel, familial. Vous avancerez vite et fort.

ce

Balan

23 septembre- 23 octobre

Un beau mois d’août sur le plan amical, vous êtes invitée à toutes sortes d’événements et vous aurez même du mal à faire votre choix quand il y a des dates qui tombent en même temps. Votre diplomatie va devoir faire ses preuves. Vous aimez votre popularité mais parfois c’est compliqué de faire plaisir à tout le monde. Professionnellement, vous avez envie de changement, explorez les possibilités qui peuvent s’offrir à vous, vous avez un bon réseau. Utilisez-le. Les meilleures dates sont à partir du 15 septembre lorsque Mercure et Mars entrent en Balance, vos chances s’ouvrent à ce moment.

on

Scorpi

23 octobre-22 novembre

Vous avez des options intéressantes sur le plan professionnel même dans la 1ère moitié d’août, vacances ou pas, les portes s’ouvrent pour vous. Votre relation avec vos frères et sœurs ou cousines sont importantes, peut-être quelques jours de vacances en leur compagnie ? Solo, vous faites une rencontre qui pose question, l’attirance est là, mais la sincérité n’est pas totale, votre intuition vous le dit. Vous êtes parfois trop réaliste, mais vos pulsons sexuelles sont fortes. En couple, des tensions surtout en août, ça va mieux après le 19 août, vous vous relaxez.


Horoscope Août-Septembre

par Rosine Bramly

ire

2019 au

Sagitta

Verse

23 novembre-21 décembre

21 janvier-18 février

Jupiter en Sagittaire vous porte chance, quelques évènements agréables vous arrivent, un coup de pot, remboursement d’impôts, dons des parents, cadeau. Le destin vous gâte, vous savez apprécier. Votre optimisme et votre bonne humeur vous apportent des bonnes vibes. Un karma positif. Quelques voyages à prévoir, bien sûr. Mais vous avez aussi envie de rester à la maison parfois et de tout réorganiser dans votre sweet home. Vous voyez tout ce qui est en trop, il y a du ménage à faire. Rangez vos papiers, mettez de l’ordre, tout s’est accumulé. Allégez votre environnement.

Entre le 1er août et le 19, les tensions dans votre relation de couple sont intenses. Lâchez prise sur les détails, ne cherchez pas à changer votre partenaire, acceptez l’autre dans sa différence, même si vous ressentez de l’agacement. Vous discuterez d’un projet financier commun qui vous rapprochera après le 19 août. En septembre, vous débordez d’idées sur le plan créatif, vous aurez envie de vous exprimer pour vous ou pour le boulot. Des choix sont à faire pour votre carrière, vous risquez d’hésiter pendant quelques temps. 2020 sera très clair !

e

orn Capric

22 décembre-20 janvier

on

Poiss

20 février- 20 mars

Saturne, Pluton et le nœud sud sont en Capricorne tout l’été. Ça vous pousse à la réflexion intérieure, sur ce que vous voulez faire de votre vie, vos projets, vos ambitions, votre but dans l’existence. Essayez de vous détendre et de vous amuser quand même. Changez de rythme de vie, d’hygiène alimentaire, faites du sport, vivez sainement. La 2ème moitié d’août est meilleure pour vos

Vous vous occupez de votre forme/santé/beauté pendant le mois d’août, envie d’améliorer sérieusement votre look. Vous commencez à voir clair dans une situation confuse depuis un certain temps, vous vous sentirez enfin bien et clair dans votre tête. Lilith en Poissons cet été vous permet de voir clair et d’affûter votre intuition. Vous saurez prendre les décisions qui vous font du bien. Une histoire se développe sérieusement dans la période mi-août à mi-septembre, quelqu’un de différent de vos profils habituels. En couple longue durée vous éclaircissez vos besoins affectifs.

vacances, les planètes seront enfin positives pour votre moral. On vous invite à un évènement sympa en septembre, dites oui, vous aurez l’occasion de faire une rencontre sentimentale.

132


Plage Restaurant Cocktail bar L A GR A N D E M OT T E

Profile for FOCUS MAGAZINE

Focus Magazine 98  

COUVERTURE : Dino Voodoo / ARCHI & DESIGN : Marc Held - Laura Gonzalez - Albert Frey / ÉVASION : Monténégro + Guide Urbain - Aman Sveti Stef...

Focus Magazine 98  

COUVERTURE : Dino Voodoo / ARCHI & DESIGN : Marc Held - Laura Gonzalez - Albert Frey / ÉVASION : Monténégro + Guide Urbain - Aman Sveti Stef...

Profile for twens
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded