Issuu on Google+


installe sa nouvelle collection contemporaine

– photos non contractuelles – 01/2013

À GallarGues

unopiu BY rBc

1 avenue de la Fontanisse Z.A.C. Pôle Actif 30 660 Gallargues-le-Montueux Tél. : 04 66 73 30 00 unopiu@rbcmobilier.com


HERE COMES THE SUN

NOUVELLE COLLECTION PRINTEMPS/ETE 2013 PAIA GENERAL STORE

PAIA Since 1991

www.paia.fr

LATTES - 25 rue Louis Lumière Face au cinéma CGR 04 67 990 000

LA GRANDE MOTTE Place du Forum OUVERT LE DIMANCHE

Service client joignable par téléphone du lundi au vendredi 10h-19h 09 80 31 79 05


e-shop www.paia.fr


SOMMAIRE

ARCHI

DUMOND

La chronique

BArBER JAY OSGERBY

EDWARD

1O

20

24

RIS BALIBA

URS CREAT0E13 2

46

SEOUL

MOUNTAIN

+ Guide urbain

OPENING

26

THE

32

Filiprdin Duja

48

36

INTERVIEW

Superdeux

52

58

FURTIVE E-GT

IC

MU

S

Alexandre Gauthier

PONI HOAX

+ Fiche recette

68

40

74

80

+ 82 PORTFOLIO ERIC CANTO + 86.AgeNDAS + 90 BOOKS + 93.gUiDe uRBAiN + 106.L’hOROSCOpe FEV. MARS

Magazine bimestriel gratuit édité par la SARL FOCUS ● Directeur de la publication : Christophe MALSERT pao@focus-magazine.com ● Rédacteur : Laurent MALSERT redaction@focus-magazine.com Journaliste musique : Céline FLORET music@focus-magazine.com

● Responsable commercial/publicité : Yannick RAMPON / 06.88.24.83.62 pub@focus-magazine.com ● Couverture : Photographie © Olivier Metzger/Modds, photo backstage du défilé Valentino, Paris, janvier 2013 Nous remercions particulièrement : Olivier Metzger, Alexia Roux, Edward Barber & Jay Osgerby, Anna Nakamura, Léo-Paule Morgenstern, Filip Dujardin,

Superdeux, Alexandre Gauthier & Emmanuelle Gillardo. ● FOCUS MAGAZINE Siège social : 269, rue François Daumas 34090 Montpellier tél. 0952.598.600 http://blog.focus-magazine.com www.facebook.com/magazinefocus ● Dépôt légal Janvier 2013 RCS 448 676 320

Imprimerie PURE IMPRESSION Mauguio (34) Impression sur papier PEFC Toute reproduction du titre, des textes, photos et maquettes sans autorisation écrite est interdite. La revue décline toute responsabilité pour la perte ou la détérioration des éléments ou documents non sollicités par écrit ainsi que pour le contenu des publicités. Les documents reproduits ici l’ont été avec l’accord préalable du photographe ou de l’envoyeur. Photos non contractuelles. Tous les tarifs de la revue sont des prix indicatifs.


SAMSUNG Appareil photo NX 300

ASUS Transformer AIO

Yamaha Enceintes Booster Tv NX-50

nvidia Console de jeu portable Project Shield 2

TECH

LAB

Lenovo Table Pc Ideacenter Horizon

PEBBLE Smartwatch

Samsung Téléviseur S9 UHD 4KTV

Huawei Smartphone Ascend Mate


KULTE Tee Shirt Collection S/S 2013

A PIECE OF CHIC Foulard en soie en vente chez Paia

NEw BALANCE CM-620 en vente chez Carpe Diem

Jaeger-LeCoultre Chronographe AMVOX7

MEN's

LAB

TRICKER’S Tricker’s Valet Kit Dark Brown

Maison Scotch Patchwork shirt chez People’s Paradise Avignon

HARTFORD Blouson à col amovible

NIKE Blazer Low Vintage NRG Filbert


SESSUn Chaussures Bloom couleur Ocra

Pièce d’Anarchive Pull en laine avec empiècement en cuir

Michel Vivien – Boots à talons et languette

Etro Echarpe en modal imprimé aigle

WO MEN

LAB

Tom Ford Parfums Arabian Wood & Champaca

Kris Van Assche x Linda Farrow / Lunettes de soleil en acétate

APC Cape en cuir et laine coloris kaki

Akris Sac à main Alexa coloris Sun


HARTFORD Cape à motif chevron

Eleven Paris T-Shirt Little Will Noir

Loop Collection Legging Smarty Bleu

Levi’s Chemise à rayures bleu ciel

Kids

LAB

CHLOE Combi Sunrise

SOEur Manteau en laine col tailleur

COCOTRUC T-Shirt Cocobiche gris

Paul Smith Junior Loomis Trainers pour garçons


Daniel Pearlman Transforming Coffee Table

Yves Chaland Bureau Chaland chez Leblon-Delienne

C. Weisshaar & R. Kram R 18 Ultra Chair pour Audi

E.Paster,M.Geldmacher,Neuland Commode Inmotion chez MDF Italia

DES IGN

LAB

CEDRIC RAGOT Tables Precious chez Roche Bobois

Studio Thinkk Lampe de Bureau Const

Luis Eslava Studio Fauteuil Party chez Sancal

Kenneth Cobonpue Dragnet Lounge Chair


Kalon Studios Commode Echo

Quinze & Milan Canapé Minus Club 01

KNOLL KIDS Suzanne Lounge

Studio Snowpuppe Suspension Origami Moth

DES IGN

LAB

Muuto Etagère Bibliothèque Oto 100

Buisjes & Beugels Bureau Insekt

Leblon-Delienne Pouf B.A-BA couleur mandarine

TOLIX Fauteuil Mouette


La chronique

FOR EVER

YOUNG


La chronique

Salut toi, Le débat qui semble ébranler la conscience d’une France puritaine ou en âge de partir en goguette avec l’ami Alzheimer et qui ne se rappelle plus que la société a évoluée, me dépasse. Alors je m’abstiendrai de tout commentaire sur le fait qu’il est ubuesque de se battre pour que d’autres n’obtiennent pas les mêmes droits, une première…. Bref, refermons las ce propos et comme disait l’autre «soyons désinvolte, n’ayons l’air de rien», car c’est de rock que vais vous causer. Je ne sais pas si vous avez le même sentiment, quand j’écris ce genre de chose rassurez-vous c’est une apostrophe purement narrative je ne suis pas devenu altruiste, mais je trouve que le renouveau du rock des deux cotés de la Manche donne lieu à de très belles choses.Depuis sa sortie en septembre le deuxième opus Comme of Age des Vaccines me suit partout du matin jusqu’au soir. Je suis accro aux riffs, aux rythmes

miraculeux et à la voix de Justin Young qui pourtant chante dans ses clips avec la bouche en cul de poule. Dès que j’entends un de leurs morceaux j’ai envie : a) de pogoter b) de faire le derviche tourneur (je rentre d’Istanbul) c) de danser un rock acrobatique endiablé avec Natalie Portman. Ces gamins ont su me mettre la fièvre, même si ils proclament dans Teenage Icon, le premier single extrait du disque : “Je ne suis pas l’idole des jeunes, je n’ai rien de Frankie Avalon”. Une lucidité heureuse, hein Johnny, qui galvanise tout l’album dans une saine distance et détache le groupe d’une machine à hits pour midinette. Une jeunesse insolente hurle avec le morceau ravageur No Hope et rappelle le meilleur des Strokes. Vous l’aurez compris j’ai trouvé cet hiver dans ce son un des vaccins pour mes cages à miel. Mais la Gaule n’est pas en reste. Beaucoup moins pop que sa grande

soeur de l’Union Jack, c’est du coté du punk et de la new wave que les sonorités d’un nouveau genre se dressent. Là aussi les exemples de groupes sont pléthores. Mais je vais vous parler de Frustration qui creuse un sillon de vinyle depuis dix ans et commence à trouver un écho. L’underground comme profession de foi, Frustration propose une musique sombre, dans la droite ligne d’un Joy Division et autres formations post-punk oubliées : parfois bancale, toujours tranchante, une voix habitée, synthétiseurs dissonants, batterie répétitive et basse tirée au cordeau, toujours nerveux. C’est méchants oui mais pas trop pour ne pas tomber dans la caricature. Uncivilized de Frustration est aussi à écouter en boucle si tu aimes la «rue industrielle». Bon, je vous laisse cette musique m’a rajeuni de vingt ans et j’ai baby. www.GAZE.IM


BIENNALE DU DESIGN ST ETIENNE

ARTEMIDE Revoilà Germain Bourré, jeune et talentueux créateur dont nous vous avions déjà parlé dans un précédent numéro de Focus. Spécialisé dans le design culinaire, d’espace et de produit, ce diplômé de l’ESAD de Reims présente sa nouvelle collection d’accessoires outdoor. Pour poser son verre ou son livre au bord de la piscine ou dans le jardin, il a imaginé

OO R

trois formes rocheuses colorées et aérées baptisées « Petites Rocailles » ainsi que les « Feuilles attablées » aux airs de végétation qui se piquent dans le gazon, les bacs à fleurs ou bordures de terrasse. Des objets ingénieux en tôle électro-zinguée et peinture époxy disponibles chez Miloma. www.germainbourre.com

TD

UV

EA

Nouveauté chez RBC ! Le showroom de Gallargues, jusqu’à présent dédié au cash & carry, change d’identité pour accueillir les collections Unopiù à partir du 8 mars. Frank Argentin a décidé de consacrer cet espace de 500 m² à la marque italienne dirigée par son ami Marco Dolcino. Leader européen sur le marché du mobilier contemporain outdoor, elle trouve ici un lieu idoine pour exposer une sélection de produits parmi 2000 références et faire découvrir son savoir-faire. Luminaires, pergolas, accessoires… votre extérieur retrouvera des couleurs avec Unopiù ! www.rbcmobilier.com

UNOPIU by rbc

NO

GERMAIN BOURRE

GERMAIN BOURRE OUTDOOR

OU

U

UNOPIU BY RBC


LU M IN AI RE S

Le Salon Maison & Objet est toujours une excellente occasion de découvrir les nouveautés en matière d’aménagement et de décoration. Focus sur les luminaires signés Artemide et sa gamme Copernico qui s’enrichit avec la suspension Copernico 500. Fabriquée à l’aide d’une seule feuille d’aluminium anodisé découpée au laser, elle joue sur les volumes à 360° pour animer votre intérieur selon vos inspirations.

GAMME COPERNICO CHEZ ARTEMIDE EN NA

LE

www.biennale-design.com

géographiques, avec pour thématique centrale : L’empathie ou l’expérience de l’autre. Les différents acteurs présents prendront la parole pour présenter les multiples évolutions du secteur et défendre l’idée d’un design novateur permettant un meilleur développement de nos villes et de notre société.

- Le 19 janvier dernier, Andrée Putman disparaissait à l’âge de 87 ans. Cette grande dame du design et de l’architecture d’intérieur incarnait à merveille le savoir-faire et l’élégance à la française. Adieu et merci Madame Putman. - Mondialement reconnu pour ses collections de vêtements, Karl Lagerfeld l’est aussi pour ses talents de photographe. C’est pourquoi Cassina a décidé de faire appel à ce créateur hors normes pour photographier une série de meubles de l’éditeur italien.

EN BREF

La huitième Biennale Internationale du Design se tiendra à Saint-Etienne du 17 au 31 mars 2013. Durant quinze jours, cet évènement majeur régional réunira aussi bien les professionnels que les amateurs de design autour d’expositions, conférences et autres évènements festifs répartis sur six zones

BIENNALE DESIGN SAINT-ETIENNE

BI


RETRO DESIGN > JACQUES DUMOND

JACQUES

DUMOND Made in

FRANCE © photos : D.R

J

Designer et décorateur d’intérieur, le français Jacques Dumond a marqué de son empreinte les années 50 et 60 avec pour projet phare, la décoration d’un bar sur le Paquebot France.

acques Dumond (1906–1988) ne bénéficiait probablement pas de la même notoriété que ses confrères Pierre Paulin ou Le Corbusier mais il fut pourtant une figure clé du design et de la décoration durant les Trente Glorieuses. Fils d’artisans, ce natif de Paris fait ses classes d’ébéniste à l’Ecole Boulle avant d’intégrer le cabinet d’architecture de Patout où il met en œuvre ses premiers projets dont la villa à Bucarest du Ministre de France en Roumanie. Véritable artiste décorateur, il est très vite repéré par le Mobilier National qui lui passe commande dès la fin des années 40 pour le bureau du Chancelier de

l’Ordre de la Libération, la résidence du Général Eisenhower ou l’ambassade de France à Sarrebruck. Jacques Dumond se révèle comme un technicien hors pair du meuble hexagonal de luxe. Professeur à l’Ecole Normale Supérieure des Arts Décoratifs et Chevalier de la Légion d’Honneur, Jacques Dumond compte à son actif la réalisation de nombreuses pièces constituées de formica, bois, verre et de piètements métalliques : tables, suite de chaises, fauteuils dont le 372-1et bureaux avec le 54-1. Digne représentant du savoir-faire national, Dumond porte un regard avisé sur la place de ses créations dans

leur environnement architectural et sur leur esthétique : un mobilier doit se concevoir en fonction de l’espace qu’il occupe et de l’ambiance à laquelle il participe. Selon lui, il est primordial d’aller à l’essentiel et de se focaliser principalement sur les besoins et goûts de l’individu ou de la collectivité. Ses connaissances étendues en la matière, allant du plus petit détail à la forme générale, l’amèneront notamment sur le chantier du célèbre Paquebot France sur lequel il aménagera la partie bar du grand salon classe touriste au début des années 60. Jacques Dumond apporta une contribution précieuse à l’évolution de l’équipement de l’habitat moderne.


DESK DUMOND

SOFA D

Chrome and Smoked

Gr an d fauteu il GLASS AND PLATEDME TAL DESK


BArBER & JAY OSGERBY

EDWARD

Made in

ENGLAND © photos : Portrait : Linda Browee / Produits : Isokon Plus – Courtesy Vitra – Sandro Sodano – Lee Mawdsley – Peter Mallett - B&B Italia

Elus créateurs Now! design à vivre au Salon Maison & Objet, Edward Barber et Jay Osgerby collaborent ensemble depuis 1996. Des luminaires et petits objets aux projets d’architecture en passant par le mobilier, les deux designers anglais ont un portfolio bien garni et un emploi du temps chargé. Edward Barber & Jay Osgerby incarnent la nouvelle génération de designers britanniques. Agés de 44 ans, ces deux figures de la création d’Outre-manche comptent déjà à leur palmarès une trentaine de récompenses depuis la création de leur studio londonien en 1996. En l’espace d’une quinzaine d’années, de la Loop Table en 1997 à aujourd’hui, ils se sont hissés au rang de créateurs incontournables dans le paysage mondial du design

et de l’architecture. 2012 fut synonyme de consécration avec pas moins de huit prix récoltés, dont quatre récompensant la création de la torche olympique des J.O de Londres. Alors que 2013 démarre sur les chapeaux de roue : élus Designers of the Year par Wallpaper, German design Award pour la chaise Tip Ton et enfin créateurs Now ! design à vivre au salon Maison & Objet.


LOOPTABLE

MAP TABLE


TIP TON CHA IR

E

dward Barber & Jay Osgerby incarnent la nouvelle génération de designers britanniques. Agés de 44 ans, ces deux figures de la création d’Outremanche comptent déjà à leur palmarès une trentaine de récompenses depuis la création de leur studio londonien en 1996. En l’espace d’une quinzaine d’années, de la Loop Table en 1997 à aujourd’hui, ils se sont hissés au rang de créateurs incontournables dans le paysage mondial du design et de l’architecture. 2012 fut synonyme de consécration avec pas moins de huit prix récoltés, dont quatre récompensant la création de la torche olympique des J.O de Londres. Alors que 2013 démarre sur les chapeaux de roue : élus Designers of the Year par Wallpaper, German design Award pour la chaise Tip Ton et enfin créateurs Now ! design à vivre au salon Maison & Objet. La belle aventure, débutée sur les bancs du Royal College of Art de la capitale anglaise, se poursuit donc pour Edward Barber & Jay Osgerby. Connus pour leur diversité d’échelle

TAB LAMP

et de types de production, les deux complices entretiennent un débat permanent d’idées et de solutions innovantes. Cette réflexion globale autour de la conception d’un produit ne s’arrête pas une fois ce dernier fabriqué et commercialisé. Chaque pièce finalisée doit servir à la prochaine. Selon eux, l’utilisation de matériaux novateurs peut être envisagée mais pas obligatoirement, les techniques déjà existantes pouvant être employées de manière plus originale et intelligente. Le duo participe aussi bien à la création d’objets en édition limitée (Aluminium Shell Chair ou Ascent) ou unique (torche olympique) qu’à la mise sur le marché de produits fabriqués à plusieurs millions d’exemplaires à l’image de leur pièce de monnaie de deux livres sterling présentée en décembre dernier. La diversité de leur champ d’intervention est reconnue mondialement.


TOBI ISHI MARBLE


Autre projet marquant du studio Barber Osgerby, la chaise Tip Ton éditée chez Vitra. Une première collaboration avec la firme suisse qui a débouché sur la création d’une assise pour enfants. Etudiée pour leurs mouvements, elle présente deux positions : une dite classique et l’autre obtenue par un léger basculement en avant permettant d’avoir le dos bien droit. Au rayon des actualités récentes, Edward Barber & Jay Osgerby ont présenté, à l’occasion du salon Maison & Objet, leur table en marbre Tobi Ishi (pierres volantes en japonais) et son pied sculptural, référencée au catalogue de B&B Italia. En parallèle des activités au sein de leur structure éponyme, Edward Barber & Jay Osgerby sont à l’origine du studio

Universal Design (2001) via lequel ils apportent leur expertise sur des projets d’expositions (Google Web Lab, Sony Monolithic Design…), d’aménagement de boutiques (Nicole Fahri, Mulberry, Stella Mc Cartney…), de bureaux (Virgin Atlantic) ou de showrooms (Poltrona Frau ou WDT). Alors qu’en 2012 est née MAP, agence de conseil et de stratégie en design industriel qui vient compléter leur expertise. Edward Barber & Jay Osgerby seront à l’affiche d’une exposition qui se tiendra du 8 mai au 25 août au Design Museum de Londres. L’année 2013 promet d’être riche du côté de Londres ! www.barberosgerby.com


ARCHI

Mountain & OPENING © photos : Koichi Torimura

C

Combinant espaces d’habitation et bureaux de style pour la marque japonaise de sneakers Dragon Beard, cette étonnante résidence a été ingenieusement incorporée à la topographie du site. Tour du propriétaire.

’est dans la banlieue d’Osaka, à Takarazuka, ville de la préfecture d’Hyogo que le studio Eastern Design a achevé en 2009 cet édifice « flottant ». Autant vous le dire tout de suite, il aura fallu aux deux architectes et designers nippons Anna Nakamura et Taiyo Jinnon une sacrée dose d’ingéniosité et d’imagination pour achever cet incroyable projet. C’est le métier qui veut ça me direz-vous mais bon quand même… Car au départ, ils ont trouvé face à eux un terrain que l’on pourrait qualifier de difficile pour ne pas dire plus. En effet, ils ont été chargés de bâtir cette résidence au nom évocateur de Mountain & Opening sur le flanc d’une montagne surplombant la plaine de la troisième plus grande ville du Japon. Un challenge relevé avec brio ! Le résultat prouve bien que les concepteurs ont su tirer profit à merveille de la topographie du site et de sa dénivellation de huit mètres en intégrant parfaitement la villa dans son environnement naturel. Les contraintes se sont transformées en différentes possibilités d’aménagement intérieur, pour vivre sur un niveau et travailler sur l’autre.

Deux espaces distincts sont ainsi La villa Mountain & définis dans la réOpening ou comment sidence Mountain combiner plaisir et & Opening. Le travail en un même niveau supérieur lieu. accueille le bureau de style. OuA “house” is a vert et lumineux, “mountain.” An “office” il a été conçu pour is a large “opening“. stimuler le cerveau : immense terrasse, jardin intérieur et vue imprenable. Oui les créatifs ont parfois besoin de ça pour trouver les idées. Tandis que l’habitat est situé à l’étage inférieur, comme un cocon encastré dans la montagne. Son plafond repose sur deux monticules dressés avec les gravats récupérés après le creusement du sol. Une sorte de caverne où l’on vient se réfugier après un dur labeur. www.easterndesign.jp


LIEUX TOP 10 - 2013

PALMARES Après avoir obtenu un troisième macaron Michelin et cinq toques au Gault & Millau dans son restaurant gastronomique de Megève, Emmanuel Renaut a vu son hôtel être récompensé

SS

E

par une cinquième étoile. 2013 commence de la plus belle des manières pour celui qui a été élu Cuisiner de l’année 2012. www.floconsdesel.com

RE

BO

N

PL

AN

La compagnie aérienne française s’est enfin décidée à proposer une offre à bas prix baptisée Mini vers 58 destinations. Pour concurrencer Ryan, EasyJet et le train aussi, Air France a lancé le 7 janvier dernier des billets à prix irrésistibles, à partir de 49 euros. Une quarantaine d’allers simples au départ d’Orly, Marseille, Toulouse et Nice sont disponibles à ce tarif alors qu’un MarseilleMarrakech vous coûtera 79 euros et 139 euros pour des vols vers Moscou et Tel-Aviv. Evidemment, ces billets ne sont ni modifiables ni remboursables. Le voyageur ne pourra pas cumuler les miles ni choisir son siège lors de l’enregistrement en ligne et devra se contenter d’un bagage de 12 kilos maximum en cabine.

VOLS LOW COST CHEZ AIR FRANCE

FLOCONS DE SEL

L’HOTEL FLOCONS DE SEL OBTIENT 5*

AD

LOW COST x AIR FRANCE


Un sondage effectué par Skyscanner auprès de 700 stewards et hôtesses fait ressortir les 10 attitudes les plus agaçantes pour le personnel naviguant en cabine. Les voici : 1 - Claquer des doigts pour attirer l’attention (26%) 2 - Quitter le siège avant que le voyant lumineux soit éteint (13%) 3 - Fourrer trop de sacs dans les coffres à bagages (11%) 4 - Se plaindre qu’il n’y a pas assez de place dans le coffre à bagages (10%) 5 - Parler pendant les démonstrations de consignes de sécurité (9%) 6 - Demander des couvertures/oreillers supplémentaires (8%) 7 - Laisser des déchets dans la pochette du siège (7%) 8 - Demander un plateau-repas différent (6%) 9 - Sonner pour se plaindre de la température (6%) 10 - Demander une marque spécifique de boisson (4%)

LES 10 MANIES LES PLUS AGACANTES POUR LE PERSONNEL DE BORD

Le Grand New-York Time a récemment publié son classement répertoriant les lieux à visiter absolument cette année. Voici le top 10 avec une ville française mais ce n’est pas Montpellier ! Rio de Janeiro arrive

LIEUX A VISITER EN 2013

10.JR Central Tower (Nagoya) – 226m

9.Swissôtel The Stamford – 226m

8.Lanko-Grand Hyatt Hotel – 258m

7.Grand Lisboa (Macao) – 261m

6.Cullinan (Hong Kong) – 270m

5.Baiyoke TowerII - 304m

4.Jumeirah Emirates Towers – 309m

3.Burj Al Arab – 321m

2.Rose Tower – 333m

1.JW Marriot Dubaï – 355m de hauteur

Pour prendre de la hauteur, voici la liste des dix hôtels les plus hauts du monde.

PALMARES DES HOTELS LES PLUS HAUTS DU MONDE

en première position, suivie de Marseille et du Nicaragua. Un joli podium quand même. Ensuite viennent la ville d’Acrra au Ghana, le Bhutan, Amsterdam, Houston, Rossland, New-Dehli et Istanbul. Sinon Lens est classée en 26ème position et Paris arrive à la 46ème place (la dernière). Pas terrible pour la capitale.

PA

LM

AR

ES

EN VCI HSèI TRE ES


EVASION > SEOUL

SEOUL TRADITION & MODERNITé © photos : OT Korea

Scindée en deux depuis la fin des années 40, la Corée ou pays du matin calme affiche deux visages opposés : Le Nord et son régime dictatorial, et le Sud, démocratique et

moderne dynamisé par Séoul. La capitale, qui reste encore méconnue, offre pourtant plusieurs arguments touristiques qui valent le détour.

C

omposée de 25 arrondissements (gu) divisés en quartiers (dong) et traversée par le fleuve Han, Séoul s’étale sur une superficie de 605km² et compte près de 10,5 millions d’habitants (26,5 millions avec son aire urbaine). Inutile de vous préciser que cette mégalopole est une véritable fourmilière alors pour mieux vous aiguiller lors d’un premier séjour par exemple, voici selon nous ce qu’il ne faut pas rater à Séoul lorsqu’on est un lecteur de Focus. Palais et Temples : Comme on vous le dit bien souvent,

rien ne vaut un petit détour vers les principaux sites historiques du coin pour mieux comprendre la culture locale. On vous a mis dans notre petit guide urbain une liste de monuments incontournables à l’image des grands palais de la dynastie Joseon dont font partie Gyeongbokgung (premier palais royal achevé en 1395), Changdeok (1405) et Changgyeonggung (1418). Trois des plus célèbres monuments de la ville. Sinon rendezvous au village de Namsangol et ses petites maisons traditionnelles ou au Temple Bongeunsa (794) pour les adeptes du bouddhisme zen.


Gangnam-gu : On change radicalement de cadre ! Gangnamgu fait partie des arrondissements les plus riches et les plus modernes de Séoul. Une sorte de paradis du shopping. On vous conseille en priorité ses quartiers d’Apgujeong-dong, Cheongdam-dong et Shinsa-dong où sont installées les meilleures adresses mode de la ville : marques internationales (A.P.C, Paul Smith, Isabel Marant…), boutiques de créateurs locaux, shops de street culture (Worksout), friperies ou le grand Galleria Luxury Hall (Tom Ford, Kitsuné). Vous n’aurez pas non plus trop de mal à vous dénicher un bon restaurant dans le coin. The Gaon est un des meilleurs de ce gu également réputé pour sa vie nocturne avec nombre de bars et clubs. Passez goûter les excellents cocktails du Mix Lounge. Jung-gu & Yongsan-gu: Autres arrondissements intéressants pour vous voyageurs contemporains. Si vous voulez loger à Jung-gu durant votre voyage, réservez au Plaza dont l’architecture est signée de l’italien Guido Ciompi ou au Banyan Tree Club & Spa pour se la jouer relax ! C’est dans ce gu que le grand chef français Pierre Gagnaire a décidé d’ouvrir en 2007 un restaurant dans l’hôtel Lotte ainsi qu’une pâtisserie. Et que sont installés deux des plus grands marchés

de la ville : Dongdaemun et Namdaemun, le plus grand marché traditionnel du pays. Quant à Yongsan-gu, vous y trouverez deux autres excellentes tables : Poom Séoul pour sa cuisine traditionnelle réinterprétée et La Cucina pour la finesse de ses recettes italiennes. Et le fameux marché de l’électronique où se regroupent près de 3000 boutiques. Pour se mêler aux touristes du monde entier et aux locaux rendez-vous dans le quartier cosmopolite d’Itaewon. Parc Namsan et Club Ananti : Malgré l’urbanisation incroyable et les centaines de buildings qui vous entourent, Séoul a su préserver et créer des espaces verts pour sentir la nature et se relaxer. Passage obligé par le Parc Namsan et son mont culminant à 265m, un spot idéal pour admirer la vue panoramique sur Séoul. Pour commencer ou terminer le séjour en beauté lecteurs golfeurs, on ne résiste pas au plaisir de vous parler du Club Ananti niché dans la forêt de Yumyeongsan. Réalisé par le cabinet d’architectes SKM, ce complexe ultra contemporain accueille notamment trois parcours de golf, un restaurant et des espaces de détente. Bon voyage !


A voir / A faire

Palais Gyeongbokgung : 1-1 Sejong-ro Jongno-gu Palais de Changdeokgung : 99, Yulgok-ro, Jongno-gu Palais de Changgyeonggung : 185, Changgyeonggung-ro, Jongno-gu Parc Namsan : 3, Namsangongwon-gil, Yongsan-gu Village traditionnel de Namsangol : 28, Toegye-ro 34-gil, Jung-gu Temple Bongeunsa : 531, Bongeunsa-ro, Gangnam-gu Club Ananti : San 90-2 Bangil-ri Seorak-myeon Gapyeong-gun Gyeonggi-do Musée National d’Art Contemporain : 313, Gwangmyeong-ro, Gwacheon-si, Gyeonggi-do aA Design Museum : 408-11 Seo-kyo Dong, Ma-po gu Galerie Kukje : 48-10/54 Samcheong-ro, Jongno-gu

Hôtels

The Plaza : 119 Sogong-ro, Jung-gu W Seoul-Walkerhill : 177 Walkerhill-ro, Gwangjin-gu The Shilla : 202 Jangchung-dong 2-ga, Jung-gu The Designers : 144-7 Samseong-dong, Gangnam-gu IP Boutique : 737-32, Hannam-dong, Yongsan-gu Park Hyatt : 606, Teheran-ro, Gangnam-gu Banyan Tree Club & Spa : San 5-5 Jangchung-Dong 2-Ga, Jung-gu

Lotte : 30, Eulji-Ro, Jung-gu April : 720-20 Yeoksam-dong, Gangnam-gu Metro : 199-33, Euljiro-2-ga, Jung-gu

Restaurants

Pierre Gagnaire à Séoul : 1 Sogong-dong, Jung-gu La Catégorie : 2F, 627-21, Shinsa-dong, Gangnam-gu Poom Séoul : 3F. Daewon-Jeongsa B/D 358-17 Huam-dong, Yongsan-gu La Cucina : 258-7 Itaewon dong, Yongsan-gu Dugahun : 108, Sagan-dong, Jongno-gu The Gaon : 631-23 Shinsa-dong Stove : 88-1 Banpo-dong, Seocho-gu Gorilla in the Kitchen : 650 Shinsa-dong, Gangnam-gu Yong Su San : 118-3 Samcheong-dong, Jongro-gu Si Hwa Dam : 5-5 Itaewon-dong, Yongsan-gu

Boutiques & Marchés

Lotte young plaza : 123 namdaemunno 2-ga - jung-gu 1984 : 158-24 donggyo-dong mapo-gu 10 corso como : 79 cheongdam-dong, gangnam-gu Addicted : 642-12 sinsa-dong, gangnam-gu

Daily Projects : 1-24 cheongdam-dong gangnam-gu Boon The Shop : 8 2-3 Chungdam-dong, Ganmnam- gu Mue : 93-6 cheongdam-dong gangnam-gu Zzubo : 663-17 shinsa-dong, gangnam-gu Worksout : 664-19 shinsa-dong, gangnam-gu Ilmo Outlet & Cafe : 23, Dosan-daero 13-gil, Gangnam-gu Galleria : 515 Apgujeong-dong, Gangnam-gu Millimeter Milligram : 683-142 Hannam-dong, Yongsan-gu Pierre Gagnaire Pâtisserie à Séoul : 35F, Uljiro 1Ga 1, Jung Gu Marché de Dongdaemun : 24-1, Chungmuro-1-ga, Jung-gu Marché de Namdaemun : 49, Namchang-dong, Jung-gu Marché de Gwangjang : 6-1, Yeji-dong, Jongno-gu Marché de l’électronique de Yongsan : 15-2, Hangangro 2-ga, Yongsan-gu

Bars & Clubs

Ark Lounge : 84-20 Cheongdam-dong, Gangnam-gu Mix Lounge : 532-4 Sinsa-dong, Gangnam-gu MU the Plus : 112-4 Itaewon-dong, Gangnam-gu Louise Cinq : 57, 2/F, Sinsa-dong 6, Gangnam-gu Octagon : 152, Newhilltop Hotel B1-2, Nonhyun-dong, Gangnam-gu


THE Hôtel

© photos : Design Hotels

A défaut de profiter de l’évasion fiscale en Suisse, optez pour un séjour de glissade et de détente sur les pistes enneigées d’Adelboden.

Avec pour refuge le très classe hôtel Cambrian designé par le studio Peter Silling & Associates.

Envie de neige ? De gastronomie ? Et de quelques bons moments de relaxation au Spa en pleine montagne ? Combiner toutes ces activités ne posera aucun problème à l’hôtel Cambrian perché à près de 2000m d’altitude au cœur des Alpes Suisses, dans la pittoresque station d’Adelboden. Bâti à la fin du XIXème siècle et totalement réaménagé en 2007 par le cabinet d’architecture intérieur Peter Silling & Associates, Le Cambrian s’est doté d’un intérieur élégant et chaleureux où se mêlent authenticité helvétique et design contemporain. Le refuge alpin idéal pour concilier sports d’hiver (ou d’été) dans l’un des plus grands domaines skiables du pays, repos au coin du feu et plaisirs de la table. Et pour se sentir comme à la maison, les concepteurs ont livré 71 chambres et suites meublées par les éditeurs transalpins Knoll, B&B Italia ou Porada et des créations locales. Du style, du confort et des vues imprenables bien sûr. Surtout

dans la suite Présidentielle, la plus spacieuse, qui dispose d’un balcon offrant une vision panoramique. Le plaisir se prend aussi au Spa du Cambrian, sélectionné parmi les 10 meilleurs établissements au monde : piscines chauffées ouvertes et fermées, sauna finlandais, salle de fitness…. Tout ce qu’il faut pour se refaire une santé. Côté table, les chefs du Cambrian proposent une nouvelle cuisine alpine qui fait la part belle aux recettes traditionnelles de montagne revisitées. Pour un bon repas chaud ou un cassecroute léger. Soupe à la crème de pommes de terre et ses herbes fraîches ou la pièce de cerf rôtie et sa sauce aux baies de genièvre. Pas mal après une journée de glisse non ? Allez bon séjour chez nos amis Suisses et soyez prudents sur les pistes ! www.thecambrianadelboden.com


MAISON KITSUNE

CRYSTAL RENN FESTIVAL DE MODE A partir du 16 février, Les docks – Cité de la Mode et du Design à Paris accueille l’exposition « Mannequin-le corps de la mode ». Acteur essentiel de cet univers, le mannequin se dévoile ici sous toutes ses coutures à travers une sélection

LL

EC

A l’image de ses lignes pour hommes, Fred Perry mise sur la sobriété pour sa collection women printemps/été 2013. Pas encore aussi étoffée que son pendant masculin, la ligne fait la part belle aux détails et à la qualité de finition. Couleurs unies, rayures ou imprimés discrets et coupes très ajustées, le label de mode anglais reste fidèle à sa marque de fabrique. Le bleu marine est omniprésent sans oublier les touches de rouge et les petits pois blancs. Collection en vente chez In Situ à Montpellier.

MR MOSUTACHE

de photographies, vidéos, magazines et ouvrages. Des supports et une scénographie signée Jean-Julien Simonot qui permettent de mieux cerner ces corps modèles jeunes et beaux mis au service du vêtement depuis la naissance de la haute couture. L’expo interroge le spectateur sur la valeur marchande, esthétique et humaine des mannequins devenus au fil des décennies de véritables stars.

PO

CO

LE CORPS DE LA MODE

MANNEQUIN – LE CORPS DE LA MODE

EX

COLLECTION FRED PERRY FEMMES

FRED PERRY


• Le 28ème Festival International de Mode et de Photographie à Hyères aura lieu du 26 avril au 26 mai 2013. • La marque Louis Vuitton a récemment présenté sa nouvelle vidéo

en bref

Primée par le jury de Paris Capitale de la Création dans la rubrique accessoire homme, la très jeune marque de chaussures Mr Moustache fait déjà partie des incontournables. Fondée l’année dernière par trois jeunes amis urbains actifs, elle propose pour le moment quatre modèles en cuir véritable et différents coloris baptisés Edmond, Gustave, Armand et Robert. Style et confort garantis pour le boulot ou l’apéro ! Sans oublier bien sûr les paires de chaussettes qui vont avec. Shop en ligne sur www.m-moustache. com

MR MOUSTACHE OE

intitulée « Retracing The Trunk » dans laquelle elle retrace l’histoire de sa célèbre malle. Réalisée par le studio Les Courtisans, elle marque une véritable rupture dans sa communication.

SH S

La petite griffe française Kitsuné investit le pays du soleil levant ! Après avoir inauguré des boutiques à Paris et New-York, la marque prévoit d’ouvrir deux espaces à Tokyo dans le quartier chic d’Aoyama le 14 février prochain, jour de la Saint-Valentin. Le premier,

OP

EN

IN

G

Attention les yeux, la nouvelle campagne Agent Provocateur baptisée « On the Road » risque de réchauffer votre hiver à coup sur ! Shootée par le photographe parisien Olivier Zahm à qui l’on doit notamment le magazine Purple, cette nouvelle campagne met en lumière le top américain âgé de 26 ans Crystal Renn dans un esprit « rétro glamour ». Influencée par le pop art et l’esprit de liberté sauvage cher aux années 70, « On the Road » n’est pas sans rappeler l’œuvre d’Ed Ruscha ‘Twentysix Gasoline Stations’ dont les stations services immortalisées se sont inscrites dans l’art conceptuel. Un bel hommage et un tournant pour Agent Provocateur qui fait voyager sa lingerie fine hors des sentiers battus et « on the road »… ! GL AM OU R

CRYSTAL RENN POUR AGENT PROVOCATEUR

Maison Kitsuné Tokyo, présentera les collections de prêt-à-porter haut de gamme homme et femme tandis que le second, le café Kitsuné, accueillera la sélection de disques du label ainsi que les lignes Tee et Parisien.

MAISON KITSUNE S’INSTALLE AU JAPON


BALIBARIS © photos : DR/Balibaris

Label masculin hexagonal, Balibaris a su puiser dans le meilleur du savoir-faire national et européen pour confectionner des pièces « easy chic ». Exclusivement vendue en ligne jusqu’à peu, la marque a ouvert en septembre dernier sa première boutique à Paris. Au départ spécialisé dans la cravate, Balibaris a lancé à l’hiver 2011 sa première collection globale de prêt-à-porter. L’aventure débutait un an auparavant lorsque Paul Szczerba saisissait l’occasion d’investir un marché en manque cruel de renouvellement en lançant Balibaris, petit label dont le nom est tiré du film Barry Lyndon réalisé par Stanley Kubrick. Et c’est sur le segment du milieu de gamme que cet entrepreneur averti a choisi de se positionner avec pour mot d’ordre une production de proximité. « Nous voulions créer l’armoire parfaite de l’homme d’aujourd’hui, des vêtements forts et iconiques. Nous avions aussi la ferme conviction que ces pièces indispensables dont les hommes rêvent, s’inspirent de l’univers cinématographique, des icônes de style d’hier et d’aujourd’hui ». Tout a débuté en décembre 2010 avec l’un des accessoires phares de l’homme, la cravate, que Balibaris décide de repenser à sa sauce en mélangeant les matières telles la laine, la soie ou le cachemire. Voyant le succès frapper à la porte, la marque veut grandir et pro-

pose rapidement une gamme complète d’accessoires : ceintures, sacs, maillot de bain, à l’occasion de la saison estivale 2011. Puis quelques mois plus tard, l’heure est à la fabrication de vêtements, entièrement confectionnés en France et en Europe. Paul Szczerba est attaché à la qualité de ses pièces et au savoir-faire de nos voisins italiens (pulls & cardigans…), portugais (denim & pantaons…) et écossais (cachemire) chez qui sont produits différents éléments des collections. Alors que chez nous, sont fabriqués les essentiels comme il les appelle : t-shirts ou chaussettes. Résultat : une ligne sobre et moderne, savant assemblage de coupes ajustées et de matières délicates pour jeunes hommes urbains et dynamiques. Il n’aura fallu attendre que deux ans pour voir Balibaris inaugurer son premier espace de vente en plein cœur du 10ème arrondissement parisien, au 14 rue de Marseille. Soixante mètres carrés aménagés comme un « lieu de vie » soigneusement décoré à l’intérieur duquel la marque dévoile toutes les facettes de son univers qui prend sa source dans l’art cinématographique. La première d’une longue liste comme l’espère Paul Szczerba.


CREATEURS 2013

PARIS CAPITALE DE LA CREATION © photos : DR

Les derniers salons professionnels de la mode, rassemblés sous la bannière Paris Capitale de la Création, ont élu les créateurs de l’année 2013. Huit noms ont su tirer leur épingle du jeu pour séduire le jury. Présentation des vainqueurs dans la catégorie prêt-à-porter. Prêt-à-porter Homme France : Joe San Subtil mélange de belles matières piochées aux quatre coins du monde, Joe San a choisi de ne faire aucun compromis en matière de style et de confort. Popeline italienne, denim japonais ou coton tout droit venu des rives du Nil, la jeune marque joue la carte du look militaire revisité pour sa prochaine collection estivale. A suivre de près. www.joe-san.com Prêt-à-porter Homme International : Black Balloon (Belgique) Issus de l’école gantoise, les créateurs Cléo Baele et Sarah Bos ont donné naissance au label Black Balloon. Ces deux belges ont de la créativité à revendre et leurs collections mixant codes féminins et masculins en sont les illustrations. Tout comme leur concept Pick & Play qui permet de personnaliser à souhait son look grâce à des éléments interchangeables. Du fait main et du sur mesure ! www.blackballoon.be Prêt-à-porter Femme France : Muse Of Love Après avoir fait leurs classes dans le milieu du bijou, Tamara et JeanLuc Barrier ont décidé de se consacrer entièrement aux vêtements.

Décrite comme un « grenier dynamique » où se mêlent les diverses inspirations et trouvailles du couple, leur ligne féminine mixe fraîcheur et élégance pour redéfinir la silhouette de la parisienne. Un véritable jeu de matières et de coupes qui s’affranchit des règles. www.museoflove.com Prêt-à-porter Femme International : Nevra Karaca N°7 (Turquie) Jeune et très prometteuse, Nevra Karaca est déjà une figure de la mode dans son pays natal. Et elle va sans doute le devenir en Europe avec sa petite marque lancée en 2012. Passée par la Domus Academy de Milan, elle livre une collection intitulée The Silent Language inspirée par l’art en général et la sculpture en particulier. Une harmonie de volumes, de formes et de couleurs. www.nevrakaraca-no7.com Du côté des accessoires, voici la liste des heureux élus. - Accessoires Homme France : Mr Moustache - Accessoires Homme International : Punto*Pigro (Italie) - Accessoires France : Le Gramme - Accessoires Femme International : Mühlbauer (Autriche)


NEVER SAY DIE

CREATIV’PACK

CIRCULATION(S) EX PO

Direction Marseille pour l’exposition consacrée à Nicolas Henriot aka Baze. Illustrateur issu de la street culture et membre fondateur de la Galerie Seize, l’artiste investit l’espace durant plus d’un mois pour sa première expo en solo. Il y dévoile son œuvre autour de portraits, illustrations et toiles mélangeant exercice numérique et travail à la main. Le show de ce marseillais de cœur se terminera le 13 mars.

NEVER SAY DIE A LA GALERIE SEIZE

PO

hommage à la femme et sa sensualité à travers une série de clichés urbains : portraits de stars ou d’anonymes, mises en scène, nues ou héroïnes de vieux films…les femmes dévoilent leurs charmes de manière parfois inattendue.

AU DELA DU STREET ART

Du 22 février au 10 mars, Michel Comte, Formento & Formento, Andreas Kock, Jens Nagels et Jacques Olivar exposent leurs œuvres à la Galerie Lumas Paris-Marais à l’occasion de Sex and the City. Ces artistes et photographes rendent

EXPOSITION SEX IN THE CITY

EX

SEX IN THE CITY


PO

pour 125.000 euros lors d’une vente aux enchères organisée le 22 janvier dernier. • Onde est en grande forme ! Alors pour zyeuter ses derniers travaux rendez-vous sur : www.laboutiquedeonde.bigcartel.com

Avec ses 25.000 visiteurs en 2012, le festival de la jeune photographie européenne revient pour sa troisième édition du 22 février au 31 mars. Au cœur de la galerie Côté Seine et du Trianon du parc de Bagatelle, il proposera un regard croisé sur l’Europe à travers la photo et permettra au public de découvrir d’un peu plus près les talents émergents tout en aidant ces derniers à intégrer le monde professionnel. 43 artistes prendront part à une grande exposition complétée par des activités pédagogiques et des ateliers. Clic clac !!! www.festival-circulations.com

FESTIVAL CIRCULATION(S)

• Le bâtiment de la fondation Vasarely située à Aix-en-Provence a été classé Monument Historique le 14 janvier dernier. • Taguée en direct sur Canal+ par l’artiste JonOne, la Rolls-Royce d’Eric Cantona a trouvé preneur

EN BREF

EX

de design graphique, matériaux et éco-conception. Cette dernière reste d’ailleurs une des principales préoccupations du secteur et des annonceurs. Rencontres d’affaires, débats, ateliers… sont au programme de ces deux journées qui s’annoncent créatives !

RE

ND

EZ

-V

OU

S

Il vous reste encore quelques semaines pour aller jeter un œil à l’exposition « Au-delà su street art » installée à l’Adresse musée de la Poste. Sollicités pour l’occasion, certains des plus grands noms de la scène ont répondu à l’appel : Banksy, C215, Invader, Miss Tic ou Shepard Fairey sont de la partie. Soixante-dix œuvres, six installations mêlant différents supports et techniques, appuyées par des vidéos, emmènent le public à la découverte des secrets de cette discipline urbaine devenue un art à part entière. Jusqu’au 30 mars.www. galerie-atdown.com

AU-DELA DU STREET ART

Fort du succès rencontré lors des deux précédentes éditions, le salon Créativ’Pack pose ses valises Porte de Versailles les 3 et 4 avril. Vitrine du packaging et de ses évolutions, cet évènement mettra à l’honneur les multiples évolutions et innovations du secteur en termes

3EME EDITION DE CREATIV’PACK

salon


p i l Fi rdin a j u D Adepte du surréalisme, le photographe belge Filip Dujardin nous livre des séries de clichés architecturaux fascinants sur lesquels prennent forme des structures en 2D tout droit sorties de son imagination.


PHOTO > FILIP DUJARDIN

Pouvez-vous éclairer sur votre parcours ? Vous avez débuté par des études d’histoire de l’art spécialisation architecture. Puis ensuite vous vous êtes tourné vers la photographie…. Depuis mon enfance je suis entouré par l’Art, l’architecture et la culture en général (mon père est architecte d’intérieur, ma mère était prof en langues classiques) ; les vacances en famille étaient toujours des voyages culturels. Commencer des études d’histoire de l’Art était logique pour moi. Je me suis spécialisé dans l’histoire de l’architecture belge du début 20ème siècle. Mais après des études théoriques à l’université, je voulais exercer un métier créatif (je m’étais déjà mis à la peinture et étant étudiant j’aimais déjà construire des mini-maquettes de bâtiments et de meubles). La photographie était un choix spontané. Dans un premier temps j’étais surtout porté sur le documentaire, les reportages de voyages et de la rue en noir et blanc. Après j’ai repris l’architecture et j’ai traduit cette fascination pour les lignes et volumes via la photo. J’ai commencé à faire des reportages sur des bâtiments.

Aujourd’hui, vous avez concilié ces univers dans votre travail. Comment est née cette idée de rassembler vos deux passions ? L’architecture et la photographie se sont mélangées automatiquement. Après les études de photographie, j’ai commencé à faire des reportages d’architecture (extérieure et intérieure) professionnellement. Aujourd’hui je combine ma profession de photographe d’architecture pour des (vrais) bureaux d’architectes avec mes photomontages sur lesquels je peux créer moimême mes constructions. Les deux passions sont complémentaires et l’inspiration de l’une est essentielle à la création de l’autre. Je reste en admiration des projets de certains architectes actuels et anciens. N’auriez-vous pas aimé devenir architecte ? Je n’ai jamais eu l’ambition d’approcher une construction ou un bâtiment de ce point de vue-là. Les photomontages m’offrent un grand avantage : je ne dois tenir compte d’aucune limite, d’aucune règle ou contrainte. Je fais ce que je veux et je peux aller au bout de mes idées. Cette liberté dans la création m’est très chère.

Toutefois l’été dernier j’ai eu l’occasion de créer véritablement une construction de mon imagination dans le cadre d’un festival d’art à Middelburg aux Pays Bas. C’était la première fois que j’ai traduit une image en 2D en une installation 3D (assez abstraite). C’est très différent, les contraintes étaient importantes mais j’ai adoré. On vous définit comme un photographe architectural. Quel est votre sentiment sur ce titre ? On pourrait aussi dire que vous faites de l’architecture photographique… En tant que photographe architectural j’essaie de reproduire le bâtiment d’un (autre) architecte via la photo ; bien que la construction n’est pas la mienne, je l’interprète à ma façon. L’image est toujours un peu personnelle. Après un certain temps j’étais confronté aux limites des ‘objets’ à photographier, je n’avais pas toujours l’occasion de faire la photo artistique que je voulais ; je me suis donc mis à expérimenter et à adapter mes photos existantes à mon goût et de là j’ai commencé à créer mes propres images.


PHOTO > FILIP DUJARDIN

Les bâtiments de votre série Fictions sont étonnants. Quelle est leur histoire ? Comment arrivez-vous à de tels résultats techniquement parlant ? En fait, les fictions ne sont plus des photos d’architecture retravaillées, ce sont des sculptures en 2D. La photographie devient accessoire, elle ne sert qu’à alimenter une énorme base de données avec des images de matériaux de touts genres. La photographie m’offre les moyens pratiques (= les briques) pour construire ma propre réalité. C’est une nouvelle réalité sans limites balançant souvent entre possible et impossible. On peut dire que grace a vos photos, l’impossible de vient possible...Effectivement mes photos sont perçues à la fois comme trop réalistes pour être des fictions mais elles ont aussi

trop «impossibles» pour être réelles. C’est une zone un peu surréaliste dans laquelle j’aime bien travailler. J’aime troubler le public à ce point. Que recherchez-vous en imaginant de telles structures ? Je ne propose pas une nouvelle architecture ni de grandes théories, mais dans certains cas c’est une critique bienveillante et une façon de détourner le regard du public vers une autre réalité. Ces photos sont aussi issues d’une nécessité personnelle de visualiser des créations de mon imagination. En ce sens, je suis resté l’enfant que j’étais : j’ai besoin d’extérioriser mes idées, les images dans ma tête. La technique du photomontage est idéale. Justement, quel regard portez-vous sur l’architecture

contemporaine ? Selon vous, comment doit-elle évoluer dans les années à venir ? L’architecture est de plus en plus mondialisée, les projets commencent à se ressembler à travers le monde via les photos qui circulent sur le web et qui sont reprises dans les magazines. Je suis conscient que, comme photographe d’architecture, j’y contribue aussi. Quels sont les projets photographiques étiquetés dans votre agenda 2013 ? Je continue à combiner mes deux activités, il y a déjà des expos aux Etats-Unis et un livre en septembre. Artistiquement, j’aimerais évoluer vers des images où la nature et les hommes prennent plus d’importance et où l’architecture est le décor, faisant partie d’un paysage ou d’un ensemble urbaniste plus large.


Superdeux Installé depuis quatre ans aux Etats-Unis, Superdeux coule des jours heureux à San Francisco. Même si ses journées sont bien remplies avec ses multiples projets graphiques, ce globetrotter compte profiter encore longtemps du soleil californien. Interview.

ACID STEREOTYPE

Hello Sébastien, comment ça va à San Francisco ? Pourquoi astu choisi de t’installer outre Atlantique ?

Tout va bien ici en Californie ! J’ai toujours eu l’objectif de pouvoir me déplacer où le vent me porte. Avant de m’installer à SF, j’ai habité à Lille, Paris, Limoges, Lyon, Vancouver, New York. Je me laisse guider par les opportunités. Je bossais en freelance depuis Lille pour une boite sur SF et au bout de 2 ans ils m’ont demandé de les rejoindre à plein temps en tant que directeur créatif. Difficile de refuser une telle proposition. Cela fait maintenant 4 ans que je suis ici et honnêtement j’ai l’impression d’être en vacances depuis…4 ans. Je travaille beaucoup mais Californie + job passionnant = bonheur !

Quelle est l’origine de pseudo « Superdeux » ?

ton

J’ai longtemps porté le nom de ma mère Segond, du coup depuis tout petit j’ai un rapport spécial avec le chiffre 2. Puis lorsque j’ai mis en ligne mon premier portfolio en 1999, je me suis dit que Superdeux était marrant. J’ai lu que tu avais fait du design d’intérieur… Quel lien fais-tu avec ton job actuel ?

La composition sans hésiter. Placer les éléments dans un espace (écran, papier, pièce...), le cheminement est le même pour tout. Tout a été plus simple après avoir assimilé ça.


ART > SUPERDEUX

FEATURING

FEATURING

Jeu de couleurs CMJN, simplicité des formes et humour sont trois choses qui caractérisent ton travail n’est-ce pas ?

Oui dans ma façon de designer je vais toujours à l’essentiel, j’essaye d’utiliser très peu d’éléments pour faciliter la lecture et puis c’est aussi ce vers quoi je suis attiré dans ma vie de tous les jours. C’est parfois compliqué mais tellement intéressant d’arriver à s’exprimer ou de faire passer une émotion avec le moins d’éléments possible. Tu sembles beaucoup apprécier les petits bonhommes pleins de rondeurs, les robots…. Tes personnages me font parfois penser aux Barbapapa ou à la série de livres signée Roger Hargreaves avec en plus la touche numérique…

FEATURING

FEATURING

Comme beaucoup de gens j’ai grandi entouré de bandes dessinées, dessins animés, beaucoup de télévision. En France on a la chance d’avoir des programmes pour enfants étrangers (japonais particulièrement), on a donc mixé tout ça avec notre propre pop culture et nos influences. Je me suis rendu compte qu’ici aux USA ils n’ont pas du tout grandi avec cette diversité culturelle. Tu as pas mal participé à des projets de toys.

Qu’en

est-il

aujourd’hui

?

Est-ce

toujours un univers qui t’attire malgré que le marché soit de plus en plus saturé ?

Je me suis éloigné naturellement de la scène toys, le marché est saturé et les créations partent dans tous les sens mais il y a quand même des projets qui valent la peine. Il faut juste être plus sélectif et c’est avant tout une question de goût. Il y a de la place pour tout le monde.


ART > SUPERDEUX

En parlant de jouets, tu as aussi bossé pour la célèbre marque Bandai. Comment est né ce projet ?

Bandai/namco a sorti cette année le nouveau Tekken Tag Tournement 2. Pour lancer ce nouveau jeu ils ont demandé à plusieurs artistes de choisir un personnage de Tekken et de le réadapter. J’ai choisi Mokujin, un personnage en bois. L’illustration est présentée dans un artbook spécial, dans une expo itinérante, sur des posters et teeshirts… J’ai vraiment apprécié de bosser avec eux, liberté totale et j’ai toujours été fan de Tekken. J’espère qu’on va continuer à collaborer. La presse est également un univers avec lequel tu collabores

régulièrement.

Je

suppose

que

le

print

permet d’avoir une excellente visibilité pour ton art…

Le print c’est un peu le luxe et le petit truc qui fait plaisir. La majorité de mes productions sont digitales, donc dès que je peux bosser sur un poster, teeshirt… je n’hésite pas. C’est plus de boulot de préparation mais la satisfaction finale d’avoir un objet physique est énorme. Tu fais quoi quand tu es à court d’idées ? As-tu une méthode ou un « p’tit truc » pour stimuler ton cerveau ?

Je note tout ce qui me passe par la tête dans mon téléphone, c’est assez dur comme exercice au début mais après un certain temps ça devient un réflexe. La majorité de mes notes ne

servent à rien mais je trouve souvent l’inspiration en les lisant. Ça peut être une combinaison de couleurs, les paroles d’une chanson, un truc que va dire un de mes amis... Un petit coup d’auto promo ? Ça ne fait pas de mal… Quels sont tes projets pour 2013 ? Expo en France ?

Je travaille avec un studio ici à SF qui s’appelle Secret Feature, on a déjà collaboré sur une installation vidéo Kinect et là on bosse sur une application Ipad qui permet de générer des sons et animations. Mais il est un peu trop tôt pour vous en dire plus. Sinon je produis aussi un toy avec Secret Castle (filiale de Secret Feature hehe) ça devrait sortir dans les 6 prochains mois. Et puis mon portfolio www.superdeux.com ou www.deux.me instagram: superdeux twitter: superdeux facebook: superdeux Et tes bonnes résolutions ?

J’attends beaucoup de cette année, installation définitive aux USA, plus de projets, plus de voyages. Tu veux dire un dernier mot ?

Bisous bisous.


GOERGES BLANC

SPHERE DES CHEFS

INNOVATION CULINAIRE Après 25 ans passés dans l’hôtellerie dont dix au Meurice, Yannick Alléno a décidé de quitter le palace de la capitale pour se recentrer sur d’autres projets culinaires. Le chef triplement étoilé à Paris souhaite poursuivre le développement du restaurant 1947 du Cheval Blanc à Courchevel et se consacrer à sa nouvelle adresse : Le Terroir Parisien. Sans oublier les établissements à l’étranger pour lesquels il crée des identités culinaires. www.yannick-alleno.com

L’édition 2013 du guide Relais & Châteaux accueille 37 nouveaux membres dont douze grands chefs. En France, Shinichi Sato (Passage 53), Mauro Colagreco (Mirazur), Jean Sulpice (L’Oxalys), Michel & Stéphane Buron (Le Chabichou) et Sébastien Sevellec (La Villa Spa) intègrent la liste. A l’étranger,

CO

M

PE

NS

E

on retrouve Holger Bodendorf (Landhaus Stricker – Allemagne), Margo Reuten (Da Vinci - Pays-Bas), Claude Bosi (Hibiscus - RoyaumeUni), Diego Munoz (Astrid & Gaston - Pérou) puis trois aux Etats-Unis : Michael Tusk (Quince), Barbara Lynch (Menton) et Colin Bedford (The Ferrington House Inn).

GUIDE RELAIS & CHATEAUX 2013

YANNICK ALLENO

YANNICK ALLENO QUITTE LE MEURICE

RE ST AU RA NT

RELAIS & CHATEAUX


UV EA U

• Le projet de la future Cité de la gastronomie fait toujours autant débat. Cinq villes ont déposé leur candidature et le verdict devait tomber en ce début d’année 2013. Mais la décision sera finalement prise à la fin du mois d’avril. Affaire à suivre.

EN BREF

Le célèbre étoilé chef Georges Blanc, qui vient de fêter ses 70 ans, ne réduit pas pour autant son activité. Après avoir récemment ouvert Le Centre, un restaurant de viandes au cœur de Lyon, il s’occupe actuellement de l’imminente ouverture du restaurant de l’Hôtel de Paris à Saint-Tropez, le Suffren Café by Georges. L’établissement devrait accueillir une cinquantaine de couverts, et plus de 80 autres en terrasse en février prochain. Et une nouvelle suite au sein du parc du Pigeonnier devrait accueillir ses premiers clients au printemps prochain.

GEORGES BLANC

NO

• Très attendu par les chefs et les amateurs de gastronomie, le Guide Michelin sortira fin février son édi-

• Le festival de la jeune cuisine Omnivore prend ses quartiers à la Maison de la Mutualité les 17, 18 et 19 mars pour sa huitième édition. Réservez vos places !

C’est lors du Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation que s’est déroulée le 28 janvier dernier la coupe du monde de la pâtisserie. Et pour la septième fois de son histoire, c’est la France qui a remporté cette prestigieuse compétition au terme d’une longue bataille menée durant 10 heures face aux 21 autres nations candidates. Les sculptures de chocolat, de glace et de sucre sur le thème des 24H du Mans réalisées par l’équipe française ont remporté les faveurs du jury. Le Japon termine en seconde position, suivi par l’Italie.

LA FRANCE CHAMPIONNE DU MONDE DE PATISSERIE

A l’occasion du Salon International des Plages qui se tiendra du 6 au 8 mars, huit toques issues du Languedoc-Roussillon se réuniront pour la Sphère des Chefs. Prévu le 7 mars, cet évènement initié par Romain Salamone mettra à l’honneur le savoir-faire culinaire régional. Au programme : démonstrations et dégustations de bons petits plats. Plus d’infos sur www.sip-expo.com.

SPHERE DES CHEFS AU GU RA TI

ON

• Sous-chef au Jardin Des Sens de Montpellier, Joris Bijdendijk participe à la quatrième saison de l’émission Top Chef diffusée le lundi soir à 20h50.

tion France 2013. A vos pronostics messieurs dames.

Le 21 décembre dernier a eu lieu l’inauguration du Centre Français d’Innovation Culinaire. Ce nouveau lieu de recherche dont Thierry Marx et Raphaël Haumont (physico-chimiste) sont à l’origine, a pour but principal de développer davantage les liens tissés entre la science et la gastronomie. Les deux hommes, qui ont déjà collaboré ensemble, souhaitent ainsi promouvoir la cuisine moléculaire via l’enseignement et la formation notamment.

CENTRE FRANÇAIS D’INNOVATION CULINAIRE

IN


AVOCAT EAU DE MER

Alexandre

Gauthier © photos : Portrait : Ildiko Peter Recette : Laurent Boton

Ce début d’année 2013 marque l’entrée de la Grenouillère au guide Relais & Châteaux. Une étape de plus pour Alexandre Gauthier, jeune chef de 33 ans, dans sa conquête des sommets gastronomiques.


s a int jacques brulees

La recette d’

Alexandre Gauthier COUTEAUX ROTIS HUILE DE NOISETTE NOISETTE FRAICHE


La recette d’

Alexandre Gauthier COUTEAUX ROTIS HUILE DE NOISETTE NOISETTE FRAICHE Le marché pour 4 personnes:

m ac a lo ng p e rs i l

• 40/60 couteaux • huile de noisette • huile d’arachide • fleur de sel de mer • 200g de noisettes fraîches

Réalisation • Mettre les couteaux à dégorger dans de l’eau fraîche salée au sel marin pendant 2 à 3 heures pour les rincer de leur sable

• Les ficeller en fagot de 15 à 20 couteaux suivant la taille des couteaux

• Arroser d’huile de noisette et d’huile d’arachide et cuire au four à 200°c pendant 12 minutes

• Servir chaud avec des noisettes (si possible fraîches) taillées en copeaux ou entières

couss in de chanvre


Alexandre Gauthier

» par le Gault & Millau. Il ne tardera d’ailleurs pas à le L’arrivée de la Grenouillère au Relais & Châteaux participe confirmer avec l’obtention l’année suivante de son premier davantage à la reconnaissance dont jouit Alexandre macaron Michelin. Gauthier depuis qu’il a repris voilà huit ans cette ancienne ferme du 16ème siècle nichée au cœur de la campagne du Nous voilà cinq ans plus tard ! Et en ce début d’année Pas-de-Calais. Depuis 2011 le restaurant familial de la 2013, le trentenaire continue d’épater aussi bien son père Madelaine-sous-Montreuil se présente sous un nouveau et ses pairs que les gastronomes venus s’asseoir en salle. jour après la métamorphose décidée par le chef et dirigée La transformation intervient notamment dans le mode de par l’architecte Patrick Bouchain. Un terrain de jeu cuisson puisque le chef a pris le pari de désormais plus en accord avec lui« L’idée était de rendre travailler principalement à l’induction même et son art culinaire. le lieu cohérent avec ma pour sublimer les produits de son Huit nouvelles chambres pensées personnalité et ma cuisine, territoire, issus de la pêche, de la chasse et de l’amener dans l’époque de la cueillette. Fine, légère et novatrice, comme des huttes de chasseur, sans renier ce qu’il a été. » la gastronomie d’Alexandre Gauthier arts de la table et service revisités, décoration contemporaine et surtout, une cuisine qui fait sa révolution. Car Alexandre Gauthier a voulu prendre un virage, sans pour autant oublier qui il est et d’où il vient. Fils de Roland Gauthier, étoilé dans ce même établissement de 1983 à 2001, le boulonnais a connu jusque-là un parcours digne des plus grandes toques, qui l’a vu passer chez Régis Marcon, Michel Roth ou Olivier Brulard (MOF 1997). Promis alors à un avenir des plus radieux, Alexandre Gauthier se voit décerner en 2007 le titre de « Grand Chef de Demain

joue la carte de la dégustation (huit services) et de la découverte (onze services) : Avocat, eau de mer ; coussin de chanvre, macalong persil ou marjolaine citron. La campagne livre ses trésors, réinterprétés dans l’assiette avec audace, technique et créativité par le maître des lieux. Evasion garantie ! Le guide Michelin millésime 2013 réservera-t-il une bonne surprise à Alexandre Gauthier ? Réponse le 29 février.


RR WRAITH

VENOM GT

QUATTROPORTE

MASERATI NI VE RS AI

Il y a un demi-siècle, Lamborghini voyait le jour à Sant’Agata Bolognese. En cette année 2013, la firme italienne a mis les petits plats dans les grands pour célébrer comme il se doit son cinquantième anniversaire. En effet du 7 au 12 mai, elle organise un rallye de 1200 km à travers le pays : départ de Milan et arrivée dans le petit village d’origine avec pour villes étapes Forte Dei Marni, Rome et Bologne. L’occasion pour les visiteurs d’observer les modèles mythiques de la marque qui seront exposés chaque soir durant la course. D’autres évènements auront lieu au cours de l’année alors que les rumeurs courent toujours au sujet de l’éventuelle présentation d’une nouvelle version « boostée » de l’Aventador. www.lamborghini50.com

50 ANS DE LAMBORGHINI

aN RE

UV

EA

U

modèle précédent. Le 0 à 100 est abattu en 4.9 sec au lieu de 5.2 sec pour une vitesse de pointe atteignant les 306 km/h. Malgré la réduction des émissions de C0² (332g/km), le malus s’élève à plus de 6000€. Quand on aime on ne compte pas.

ASTON MARTIN

Sortie des chaînes de montage en 2010, la Rapide du constructeur anglais Aston Martin revient dans une version S. En plus de ses lignes extérieures et de sa calandre restylées, cette mouture 2013 embarque un moteur V12 de 558ch soit 81 de plus que le

ASTON MARTIN RAPIDE S

NO

50 ANS LAMBORGHINI


PO

Rendez-vous au Motor Village des Champs Elysées jusqu’au 17 mars prochain pour découvrir l’exposition consacrée à Maserati. La sortie de la version 2013 du modèle Quattroporte est l’occasion de retracer l’histoire de la marque au trident qui expose quelques-uns de ses plus beaux modèles : 6C (1934), Ghibli jaune, GT TROFEO, 3500 Spyder, Quattroporte génération I, GT sport, GC sport, Khamsin, et Abarth 695 edizione Maserati. Entrée libre et gratuite. Bonne visite !

MASERATI INTRODUCING NEW QUATTROPORTE

EX

record

La course aux records de vitesse et d’accélération se poursuit entre les constructeurs. Cette fois-ci, c’est la Hennessey Venom GT qui vient de battre celui du 0 à 300km/h, déchargé en 13.63 secondes sur la piste d’Ellington aux Etats-Unis. Elle atteint également 370km/h en mois de 20 sec. Ce bolide est équipé d’un moteur V8 LS9 compressé développant 1244 chevaux. Une performance incroyable pour un véhicule de production qui devance ainsi la célèbre Bugatti Veyron Super Sport.

HENNESSEY VENOM GT

UV EA U

• Les ventes aux enchères de véhicules se portent plutôt bien. Surtout pour la maison canadienne RM Auctions qui a récolté près de 235 millions d’euros en 2012. Le record américain est détenu par la Ford GT40 vendue à 11 millions de dollars. Un bon cru !

• Les fans de Mini ne manqueront pas le lancement de la série limitée Bond Street du Clubman lors du Salon de Genève. La production sera lancée après l’évènement qui se déroule du 7 au 17 mars.

EN BREF

Les constructeurs aiment bien nous faire saliver quelques semaines avant la sortie de leurs prochains modèles ! Après Ferrari et sa future F150, c’est au tour de Rolls Royce qui a dévoilé une première photo teaser de la Wraith. Reprenant le nom d’un modèle des années 30, ce coupé très grand luxe sera selon la firme anglaise le plus puissant de son histoire et incarnera «l’esprit pionnier et le goût de l‘aventure» du fondateur Charles Rolls. On parle d’un moteur de 660 chevaux pour venir concurrencer Bentley.

ROLLS ROYCE WRAITH

NO


FURTIVE e.GT EXAGON MOTORS

L

© photos : Exagon Motors

Développée par le constructeur français Exagon Motors, la Furtive eGT, propulsée par un moteur électrique s’annonce comme la GT de demain. Alliant technologies avancées, design sportif et hautes performances, ce véhicule d’exception débarquera très prochainement sur nos routes.

a GT de demain sera électrique et Exagon Motors l’a bien compris. Lors du dernier Mondial de l’Automobile de Paris en octobre dernier, le petit constructeur français dévoilait la version définitive de son modèle à propulsion électrique baptisé Furtive eGT. Visant une clientèle aisée, il a pris le pari de développer un véhicule utilisant les technologies les plus avancées alliées à un design et des performances dignes d’une grande sportive. Une « combinaison » encore très peu développée chez la concurrence.

« De par son mode de propulsion électrique et les nombreuses solutions innovantes qui en découlent, la Furtive-eGT redéf init les règles du jeu de la GT sportive contemporaine ». Entourés de prestigieux partenaires, Luc Marchetti et ses équipes ont mis au point un véhicule unique en son genre. Revue en détails des principales caractéristiques de la Furtive eGT.


Moteur et batteries : Sous sa carrosserie monocoque en fibre de carbone et nid d’abeilles de 124 kg, la Furtive eGT embarque deux moteurs électriques compacts Siemens Inside e-Car refroidis par eau développant chacun 148kW de puissance. Soit l’équivalent de 402 chevaux. Silencieux et totalement non polluants, ils offrent des performances incroyables pour cette typologie de motorisation : le 0 à 100km/h est déchargé en 3,5 secondes pour une vitesse maximale de 250 km/h bridée électroniquement. Les batteries lithium-ion recyclables conçues par Saft permettent une autonomie comprise entre 287 (cycle autoroute) et 360 km (cycle urbain). Elle est de 310km en cycle mixte. Lorsque la limite d’autonomie est atteinte, un petit moteur thermique

appelé Générateur Grande Autonomie les recharge. Conduite : Les concepteurs de la Furtive eGT ont développé quatre modes de conduite différents. « Standard », « Eco » pour une autonomie maximale, « Ville » adapté aux basses vitesses et bénéficiant d’un recyclage de l’air dans l’habitacle, et « Sport » dédié à la performance absolue. L’écran de 12 pouces installé derrière le volant adapte sa configuration en fonction du mode choisi par le conducteur. Technologies dans l’habitacle : Concentré de technologies, la Gt d’Exagon Motors ne fait pa les choses à moitié puisqu’elle est équipée d’un

système d’infotainment multimédia imaginé par Nokia. Via l’écran tactile de neuf pouces, l’utilisateur peut accéder à différentes fonctions de communication et télécharger des applications. Du côté de l’acoustique, le constructeur a fait appel à Focal pour élaborer le système dernier cri « Exclusive e-Motion Sound Concept ». Soigneusement étudié pour livrer une qualité sonore optimale durant la conduite, il dispose de deux univers, Harmony et Quintessence. Sachez que les futurs clients pourront personnaliser leur véhicule selon leurs désirs. La fabrication sur mesure comprenant un assemblage à la main limitera donc la production de la Furtive e-GT à une centaine d’exemplaires par an.


worldwide festival

chroniques de celine floret Le 1er mars prochain, ce sera la grosse teuf à la Grande Halle de la Villette !!! Ed Banger records y célèbrera son dixième anniversaire à l’occasion d’une soirée bien arrosée qui verra se produire les artistes du label parisien. Une réunion de famille au grand complet avec Boston Bun, Breakbot, Busy P, Mr Flash, DSL, Feadz, Justice, Krazy Baldhead, Sebastian, Mickey Moonlight, So Me et leur amis !

• Nuits Sonores Retour en France chez nos amis

• Primavera Sound On revient en Espagne, à Barcelone, avec Primavera Sound (22-26 mai) et sa très lourde programmation : Adam Green & Binki Shapiro, Animal Collective, Four Tet, Tame Impala, Wu Tang Clan… ça va envoyer sévère !

• Sonar La saison des festivalss va vite arriver alors on commence avec le Sonar ! Le festival déjà présent à Barcelone (du 13 au 15 juin 2013 pour les 20 ans), Tokyo et Sao Paulo s’exporte à Reykjavik en Islande les 15 et 16 février. James Blake, Squarepusher, Modeselektor ou encore Simian Mobile Disco occuperont l’affiche avec des artistes locaux. Prévoyez le bonnet et les gants quand même !

festivals sonar

• Mtp 100% Dernière info, le festival 100% prend ses quartiers à Montpellier comme chaque année du 12 au 23 février !

• Worldwide Festival On descend plus au Sud, à Sète plus précisément où se déroulera du 1er au 7 juillet le Worldwide Festival ! En attendant, vous pouvez toujours aller faire un tour à Leysin du 20 au 24 mars où se produiront notamment Hudson Mohawke, Machinedrum, Noze ou Gille Peterson évidemment ! A vos agendas !

lyonnais du festival Nuits Sonores. La programmation de jour est disponible sur leur site web tout nouveau tout frais : Laurent Garnier bien sûr, Anika, Seth Troxler, Lefto… feront le voyage dans la capitale des Gaules. On attend la suite avec impatience.

D E C é lin e F L O RE T

ACTUS DES FESTIVALS

S

10 ANS DU LABEL ED BANGER

IC

MU

10 ans ED BANGER


SS M US IC

O

Herman Dune Mariage A Mendoza On ne présente plus le duo composé de Ya Ya et Neman, et leur impressionnante discographie. Ces derniers ont décidé de se lancer dans un nouvel exercice et ont composé la musique du premier film d’Edouard Deluc, road trip argentin vagabond et tortueux. Généreux comme à leur habitude, ils brodent 20 titres dont beaucoup d’instrumentaux. Solos de guitares hispanisantes, mélodies nonchalantes chantées avec grâce, une belle collection de morceaux pour la plupart composés eux mêmes sur la route et à résonance internationale ...The Wrong Button se place déjà en mini tube ensoleillé qui réchauffe l’hiver.

B.

Dobie - We Will Not Harm You Dobie, c’est pas de la daube... Légende de la bass music britannique, il allie de solides bases hip hop à une culture techno/house/dub step j’en passe et des meilleures... il revient donc chez Big Dada après 2 EP avec un 13 titres. Il se paye même le luxe de faire faire sa pochette par son brotha’ Chris Ofili, peintre vainqueur d’un Turner Prize et adepte de la peinture à la bouse d’éléphant... oui ...sérieusement. Un album âpre et intemporel, rappelant l’univers Mo’Wax et la scène du hip hop anglais des débuts. Un dernier bonus consistera en ses photos de la scène skate et hip hop londonienne.

BA LK

RI

OS

IT

é

Bachar Mar-Khalifé Who’s Gonna Get The Ball From Behind The Wall Of The Garden Today? Le titre de l’album ayant pris toute la place disponible, la lecture de la bio de l’artiste m’ayant un peu égarée et ne parlant pas couramment le koweïtien ni le libanais, je ne pourrais donc ce mois-ci vous présenter ma chronique à ce sujet. Musicalement vôtre. PS : Sinon sur le track 4 il y a un duo avec Kid A, bien connue chez In Finé, pour une reprise de Machins Choses de Gainsbourg, qui est superbe ! En conclusion, « il faut choisir, se reposer ou être libre» comme disait le grec Thucydide et aime à le souligner Bachar Mar-Khalifé.

CU

Peter von Poehl Big Issues Printed Small Après 4 années de silence discographique, on commençait à se faire du souci pour le beau scandinave. Mais il revient avec un joli troisième album, mûri et affiné sur scène. Si lui aussi n’a pas hésité à collaborer avec le cinéma, signant des morceaux pour l’Arnacoeur, ou les films de Valerie Donzelli comme La Guerre est déclarée et plus récemment Main dans la Main, on l’attendait pour une nouvelle épopée personnelle et intimiste ou comme il le dit lui-même « un disque d’orchestre lo-fi «. Enregistré dans la campagne suédoise, ce nouvel opus est délicat et émouvant, parfait pour regarder tomber la neige en tamponnant une larme d’émotion au coin de l’œil.

FO

Alice Russell - To Dust Un petit dernier pour la route ? Vous reprendrez bien un peu de soul ? Bon, on hésitait entre vous parler de Solange, la sœur de B, mais vous savez déjà tout sur elle depuis son Grand Journal, de notre chouchou Charles Bradley ou du retour d’Alice Russell. Alice a gagné sur le fil, elle nous a impressionnés par son parcours, son envie de renaitre de ses cendres après rupture, moral en berne et clap de fin pour son label. Ce nouvel et déjà cinquième album sert de nouveau à la perfection sa puissance vocale. On la retrouvera sur scène avec le plus grand plaisir, à Victoire 2 à Montpellier le 29 Mars ou à L’Usine d’Istres le 30.

S oul

Mathis Haug - Distance On n’allait pas manquer de vous parler du retour du jeune bluesman franco-allemand, car son nouvel opus a été inspiré par un séjour nîmois : ronronnements félins, bruit de feuilles dans les arbres et chœurs de clochards célestes des rues de la cité romaine ont donc fait le ciment de ce bel album de ballades entre Tom Waits et Leonard Cohen. On essaiera donc de ne pas manquer les prestations scéniques de ce grand habitué du live à Paloma Nîmes le 13 février, ou encore Avignon les 22 et 23 mars.

blues


IC

MU

S

PONI HOAX © photo : D.R

La bonne nouvelle musicale, c’est que le prochain album de Poni Hoax sortira dans les bacs le 18 mars. Et c’est peu dire qu’il est très attendu. Alors pour patienter, régalez-vous avec les premiers titres de ce troisième opus.

A

ttendu A State of War ? Oui et c’est peu dire. Surtout après le très réussi Images Of Sigrid paru en 2008. Davantage depuis les multiples écrits et déclarations de ces derniers mois annonçant l’arrivée du troisième opus des cinq français de Poni Hoax, référence française de l’électro-rock. L’attente perdure mais elle se fait moins pénible avec les prometteurs Life in a New Motion et Down On Serpent Street qui participent déjà au futur succès du disque. Patientez encore jusqu’au 18 mars prochain, date de sortie officielle.

dans les délais souhaités. Un long processus qui aura tout de même débouché sur douze titres dont certains retravaillés existent depuis trois-quatre ans selon Laurent Bardainne, compositeur et claviériste. Grandement inspiré de la jeunesse du chanteur Nicolas Ker né au Cambodge, A State Of War évoque des situations de guerre, de l’exil à l’espoir du retour au pays…. Les groovy et classieux Life in A New Motion et Down On Serpent Street ont déjà montré la voie de cet album qui nous rappelle par moments un certain David Bowie. Une belle entrée en matière avant le plat principal.

Mêlant textes profonds et sonorités plus lumineuses, A State Of War aura accouché dans la douleur en raison des éternels atermoiements de l’industrie musicale. Séparés de Tigersushi, les membres de Poni Hoax seront finalement signés sur Pan European Recording, label indépendant parisien qui aura permis l’enregistrement final de l’album

Leur Appetizer Tour, débuté le 8 février au Transbordeur de Lyon pour la Nuit Zébrée Nova, se poursuivra à travers l’Hexagone durant les prochains mois avec en date phare le concert du 18 avril au Bataclan à Paris.


MUSIQUE > LIVE PAR ERIC CANTO

w w w. c a n t o - p h o t o g r a p h e r. c o m


Punish Yourself la Paloma / NĂŽmes jeudi 20 dĂŠcembre 2012


actus du net zapping sur le net

SPECTACLE

http://www.movikantirevo.com

PORTFOLIO http://weareeli.dk

MUSIQUE

http://jamwithchrome.com

MAGAZINE

http://www.dujour.com/

KIDS

http://findingfantasyland.com

TECHNOLOGIE

http://www.creativesandbox.com/ guidebook


ACTUS DU NET

STEVE JOBS AU CINEMA

Le film sur la vie de Steve Jobs réalisé par Joshua Michael Stern, dont le premier extrait a été mis en ligne fin janvier, sortira dans les salles américaines le 19 avril prochain avec Ashton Kutcher dans le rôle de l’ancien patron d’Apple. Déjà sévèrement

critiqué par Steve Wozniak, cofondateur de la marque à la pomme, il arrivera en France au mois de juin. Aaron Sorkin, scénariste de The Social Network préparerait lui aussi un biopic sur Mr Jobs. A suivre…

TABLETTE SURFACE PRO WINDOWS 8

LES CHIFFRES DU COMMERCE EN LIGNE La Fevad (Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance) a publié les résultats du commerce électronique français et ils sont plutôt bons malgré la baisse de la consommation globale des français en 2012 (-2.9%). Les ventes en ligne ont atteint le chiffre de 45 milliards d’euros en 2012 (+19%). Plus de 30 millions d’internautes effectuent leur shopping en ligne avec en moyenne 16 actes d’achat par an et par utilisateur. Les sites les plus visités sont Amazon, CDiscount et Fnac.com alors que leur nombre a augmenté de 17% avec 117.500 sites actifs en France.

Le 9 février, Microsoft lancera sur les marchés américain et canadien sa tablette Surface Pro. Equipée de Windows 8 et vendue à partir de 899 dollars, elle embarque un processeur Intel Core i5 et dispose d’une capacité mémoire de 64 ou 128Go. Un jouet high-tech ultra puissant qui ne sera pour le moment pas commercialisé dans l’Hexagone au contraire de la version Windows RT 64Go dont la sortie est également prévue le 9 février.

SAMSUNG NE CONNAIT PAS LA CRISE Le géant sud-coréen de l’électronique n’a pas trop de souci à se faire. En effet, Samsung vient d’enregistrer une hausse de 76% de son bénéfice net au quatrième trimestre 2012 soit 4,9 milliards d’euros. Les excellentes ventes des smartphones Galaxy SIII et Galaxy Note 2 et des puces mémoire expliquent en partie ses résultats. Quant au chiffre d’affaires, il s’élève à près de 140 milliards d’euros pour l’année 2012. La firme conforte sa première position sur le marché des téléphones avec 63 millions d’unités vendues sur les trois derniers mois de l’année précédente.


agenda culturel

MARSEILLE Marseille-Provence 2013

Toute la programmation sur www.mp2013.fr

MONTPELLIER « Adieu la Suisse ! Construction et déconstruction d’un mythe photographique »

Jusqu’au 10/02/2013 – Pavillon Populaire Pierrick Sorin - «Binge Drinking»

Jusqu’au 20/02 – UM2 Christelle Bernard De bleu et d’ocre

Jusqu’au 01/03 – Café Guste A la marge

Jusqu’au 02/03 – FRAC LR Œuvres de Geneviève Asse

Jusqu’au 10/03 – Musée Fabre Festivales de Saporta avec dégustation de truffe

Le 1er mars – Maison des Vins du Languedoc Expostion Collective : Mist – Tilt & Alexöne

Du 14/02 au 13/04 – Galerie At Down Benoit Pype - Voyage Autour de ma Chambre

Jusqu’au 29/03 – Iconoscope Signs of the Times

Jusqu’au 05/05 – Carré Saint-Anne

SETE Le livre photo dans tous ses états

Jusqu’au 09/02 – Maison de l’Image Documentaire Les Trésors de l’Art Modeste

Jusqu’au 17/03 - MIAM

Salah Stétié et les Peintres

Jusqu’au 31/03 – Musée Paul Valéry Centre Régional d’Art Contemporain Pauline Fondevila - L’encyclopédie du naufragé (Project Room)

Du 08/02 au 21/04

Olivier Nottellet – Tendre (Monographie)

Du 08/02 au 30/05

Paul Pouvreau – Matières Premières (Monographie)

Du 08/02 au 30/05

Ici, Ailleurs

Jusqu’au 31/03 – La Friche Belle de Mai Méditerranées

SERIGNAN

Jusqu’au 18/05 – J1, Place de la Joliette

Felice Varini, Horizontale, Verticale

Ivan Gros – 39 marches à l’ombre

Jusqu’au 17/02/2013 - MRAC

Du 08 au 28/02 – Galerie Andiamo

Guillaume Leblon - Une appropriation de la nature & Alerte Météo 3

Yasmine Blum – Dessin

Du 07 au 30/03 – Galerie Andiamo

NIMES

Jusqu’au 23/02 – Espaceculture

Jusqu’au 24/02 - MRAC

Robert Tomassian – Marseille et ses voiles

Repliqua Plumaria

Eric Breitbart - Les Sonnettes Marseillaises

Les Rencontres n° 40

Le Silence du Monde – Installation

Jusqu’au 08/02 - Ecole des Beaux-Arts Jusqu’au 09/02 – La Vigie-Art Contemporain Intime errance : portraits au fil des âges

Jusqu’au 23/02 – Espaceculture Du 20 au 23/02 – Théâtre de la Criée

Sam 16/02 – Médiathèque Marc Bernard

Dépaysement : exposition photo agnès b.

16ème édition du Festival Écrans Britanniques : Londres dans le cinéma britannique

Marseille de la ville à la métropole,, un demi-siècle d’histoire urbaine

Du 15 au 24/02 – Carré d’Art – Théâtre Christian Liger et Cinéma Le Sémaphore Le métier de biographe

Jusqu’au 24/02 – Carré d’Art Salle Soleil Noir Monstres Malades

Du 11/02 au 01/03 – Médiathèque Marc Bernard Auguste et Emile Augière, peintres et architectes

Jusqu’au 03/03 – Musée de Beaux-Arts

Jusqu’au 28/02 – Agnès b.

Jusqu’au 09/03 – Hall Castel

Salon International de l’Art Contemporain (SIAC)

Du 08 au 11/03 – Parc Cahnot – Palais des Congrès

Nicolas Henriot aka Baze – Never Say Die

Jusqu’au 13/03 – Galerie Seize Cros2

A partir du 27/03 - Galerie Seize

AVIGNON

AIX-EN-PROVENCE

Marcel Puech – La Passion du dessin

Cadavre Exquis

Mirages d’Orient, grenades et figues – Chassé-croisé en Méditerranée

Huang Yong Pin - Abbottabad

Jusqu’au 18/03 – Musée Calvet

A partir du 09/12 – Collection Lambert et Eglise des Célestins

A partir du 12/01 – Musée Granet Jusqu’au 17/02 – Hôtel de Galifet Olivier Chapelle - Safaris

Jusqu’au 26/02 – Hôtel de Gallifet


agenda des soirées MONTPELLIER Ven 08/O2 :

Session Electro Break’ n Roll mixée par Dj Lolita & Dj R1 @ Bar du Musée

Jeu 14/02 :

Ven 01/03 :

Jeu 21/02 :

Sam 02/03 :

Breakbot + invité

Local Heroes # 5

Festival Montpellier à 100% avec Lescop + KaS Product + Franck Rabeyrolles

Soirée Pan-Tone #3 avec Ornette + Woh Lab Dj’s + Guest Sam 09/03 :

Jeu 21/03 :

Peter Doherty

Ven 22/03 :

We Are Enfant Terrible + Rubin Steiner

Mer 20/02 :

Jeu 28 /03 :

Autres Ven 15/02 :

Du 12 au 23/02 :

Ven 29/03 :

Sam 09/02 :

DJ NVM @ Heat Club Ven 15/02 : Curves #4 : Deep & Bass @ Sound Station

C2C @ Zénith Sud

Sweatshop + Dafuniks

Ven 15/03 :

Oxmo Puccino Alexis HK + invité

Camille @ Opéra Comédie

Sam 30/03 :

Get Up !! Spécial Label Skryptöm vs Sign Industry avec Electric Rescue, Paul Nazca, Maxime Dangles, Traumer @ Joy Club

Villa Rouge Ven 15/02 :

Mer 03/04 :

MARSEILLE

Festival Montpellier 100% - Divers lieux Jeu 07/03 :

Toom Pooks & Len Faki

Ven 22/02 :

Skandalizer avec Zomboy & Skism Ven 08/03 :

Cosmic Groove Session Alice Russell

Jil is Lucky + Julien Pras + invité

Erik Truffaz + invité Bellano Sam 16/02:

Joseph Capriati special 6H dj set

Showcase Orelsan – Set & Match – Nicolas Cuer

Dim 31/03 :

Antirouille Ven 08/02 :

LA CHURASCAIA Sam 16/03:

Monstart prés. Teki Latex & The Boo

avec

Cadenza : Technasia + Mendo

DS SOCIETY PRES. LA ROUGE SAM 30/03 et DIM 01/03 :

Cabaret Aléatoire Sam 09/02 :

Festival Reevox : Yuksek + Arnaud Rebotini & Christian Zanesi + MXCT + Chapelier Fou

Jeu 14/02 :

Dj Premier + La Méthode Lun 18/02 :

Kendrick Lamar

Lun 25/02 :

Big Sean

Dim 10/02 :

OPENING SEASON

Dim 10/03 :

Sam 16/02 :

NIMES

Mer 20/03 :

Jeu 21/02 :

La Paloma Ven 08/02 :

Don Carlos & Dub Vision Band Live Bob Marley Celebration Day Silver Dwarves

Ven 08/03 :

Ebo Taylor & The Afro Beat Academy

Sam 09/03 :

Sam 09/02 :

Ven 15/03 :

Lun 11/02 :

Ruff’n Kultcha Sessions Soirée Bonheur prés.Tiefschwarz Monstart présente Boston Bun Victoire2 Jeu 07/02 : Dj Premier Ven 08/02 :

Arsenik + Demi-Portion + Guests

Fritz Kalkbrenner

The Jon Spencer Blues Explosion

Mer 13/02 :

Mathis Haug Sam 23/02 :

Soirée Sonore No Identifiée : Freak Out Riot Tour

Kid Koala 12-Bit Blues Vinyl

Rahzel

Poste à Galène Jeu 07/03 :

Mai Lan

Sam 09/03 :

Biga Ranx

Ven 29/03 :

Jil is Lucky

DOCKS DES SUDS Sam 09/02 :

Global Vision

Sam 16/02 :

Vitalic live & Spitzer


ChrONiques livres PH

OT

OT

O

M

OD

CU

LT

UR

E

E

O

IDENTICAL: PORTRAITS OF TWINS Dans cette étude photographique de référence, Martin Schoeller utilise son style distinctif habituel de portraits en gros plan afin d’examiner des jumeaux et multiples. Il capture ainsi chaque aspect de la structure des visages révélant les multiples similitudes mais également les infimes différences provocant ainsi une réflexion sur l’apparence et l’identité de chaque individus. PH

graphisme

FASHION DESIGNERS A-Z La directrice du Musée de l’Institut de Mode et de technologie, Valerie Steele, ainsi que la journaliste de mode Suzy Menkes s’associent à Taschen pour créer une véritable bible. Ce coffret retrace les créations des designers ainsi que les courants majeurs des 20ème et du 21ème siècles, d’Azzedine Alaïa à Coco Chanel, en passant par Alexander McQueen, Yves Saint Laurent ou encore Vivienne Westwood, à travers plus de 500 pièces du musée photographiées pour l’occasion. Elles y illustrent ainsi chaque style & l’inspiration qui y est associée, afin de relater au mieux toute l’histoire de la mode.

Polaroids From San Francisco to Los Angeles Après « POLAROIDS from NewYork to New Orleans » en hommage notamment à Walker Evans, Marion Dubier-Clark récidive dans son road trip américain. Son chemin la conduit cette fois le long de la côte ouest, d’où elle nous rapporte des images pleines de sensibilité et d’humour. Cette ballade dans une Amérique idéale et heureuse légèrement atténuée par le grain du film Polaroid, en fait un cadeau parfait

GEO / GRAPHICS Geo/Graphics dont le sous titre est « Simple Form Graphics in Print and Motion » explore la prédominance de designs géométriques dans la création graphique contemporaine depuis quelques années. Divisé en deux sections le livre traite majoritairement de la partie print sans éluder cependant le motion graphic. La première partie est illustrée par 130 travaux que vous parcourez avec plaisir si vous aimez comme nous ce retour au design simple et épuré que Saul Bass n’aurait pas renié. Dans la deuxième partie, 28 projets multimédias vous sont proposés même si cela est un peu succinct… Une exploration passionnante des travaux de 103 structures internationales, très souvent précurseurs dans leur métier. graphisme

STRIKE A POSE: HISTOIRE(S) DU VOGUING Le livre retrace l’Histoire d’un mouvement incontournable né aux Etats-Unis: le Voguing, danse urbaine issue des clubs gay de New-York et pratiquée dans les «balls» par les blacks et latinos se livrant de véritables «combats» de danse, d’attitudes et de looks. Ces soirées sont devenues un véritable exutoire social pour la communauté gay dans les années 80 et influença ensuite l’industrie pop comme Madonna et son «Vogue». Au delà de l’aspect historique, le livre aborde différents aspects sociologiques à travers les cultures black, gay, l’évolution de l’aspect communautaire et la fierté qui en découle.

Joe La Pompe : 100 visual ideas, 1 000 great ads Que ce soit par son excellent site, ses interventions dans le magazine CB NEWS ou par son premier livre paru en 2008, on connaissait Joe la pompe en vengeur masqué de la publicité, pourfendant les « publicités jumelles » de ses profondes connaissances publicitaires. Il revient aujourd’hui avec l’espoir que les créatifs et publicitaires de tous horizons trouveront ici une mine d’images qui les motivera à aller plus loin, ce livre leur servant de guide, de boussole pour que chacun puisse ajouter sa pierre à l’édifice publicitaire.


MONTPELLIER - AIGUELONGUE

• cible publicité

SOINS • MAKE-UP • RELAXATION • CHEVEUX • MINCEUR

■ Tennis ■ Fitness ■ Spa 448 rue de la Roqueturière 34090 Montpellier


actuS guide urbaIn

BAZAR CHIC Le quartier Saint-Denis retrouve une seconde jeunesse. Et le Bazar Chic de la rue du cheval vert y est pour beaucoup. Dominique a opté pour une ambiance sobre et décontractée dans son petit bazar organisé où l’on déniche des objets et accessoires de décoration contemporains comme la vaisselle signée Asa Sélection, des parfums de chez Fragonard ou des senteurs créées par Geodesis et même des créations florales faites sur mesure. Sans oublier sa sélection de produits façon épicerie fine. Quant à la carte du magasin, elle vous permet de bénéficier de 10% de réduction à partir de 150 euros d’achat. Allez, rendez-vous au 15 rue du Cheval vert à Montpellier.

MONA MARKET Un autre coin de Montpellier est en train de s’animer, rue Desmazes plus précisément où a récemment ouvert Mona Market. Ce concept store installé dans un ancien hangar de 300 m² par Elisabeth Verdier est axé sur l’aménagement et la décoration pour toutes les pièces de la maison : mobilier, luminaires, petits et gros objets de chez Jars, Casadesigne ou Chehoma … avec un petit corner dédié à la mode (Tila March, Polder…. Et il fait également office de showroom pour cette décoratrice d’intérieur. La sélection est pointue et les produits de qualité alors que demander de plus ? 16, bis Rue Desmazes - 34000 Montpellier GALERIE AT DOWN Au rayon des espaces d’art, c’est au tour de la galerie At Down d’ouvrir ses portes le 14 février pour son premier vernissage. Celui de l’exposition collective regroupant trois artistes phares de la scène street hexagonale : Mist, Tilt et Alexöne. At Down nous gâte pour ses débuts ! Ceux d’entre vous qui doivent emmener leur femme au resto, pas de problème vous aurez jusqu’au 13 avril pour vous y rendre. On espère que la suite de la programmation sera aussi riche ! 20, rue du Plan de l’Olivier 34000 Montpellier – 04.67.54.26.32

AD GALERIE On change de quartier pour se diriger vers Port Marianne qui accueille un nouvel occupant depuis le mois de janvier. Il s’agit de la galerie AD, qui a quitté Béziers pour s’installer sur l’allée Giacometti dans des locaux tout beaux tout neufs. Arnaud Dionnet et David Garcia mettent à l’honneur des artistes contemporains confirmés dont font notamment partie les grands Hervé Di Rosa, Robert Combas, François Boisrond et Rémi Blanchard, artisans du mouvement de la figuration libre. On vous conseille d’aller jeter un œil pour découvrir leur belle sélection. Et pour ceux qui veulent décorer leur bureau, il est possible de louer les œuvres. 40, Allée Alberto Giacometti Montpellier

PLAISIRS DE LA TABLE Autre nouveau venu dans le quartier St Denis, le Petit Comptoir. Un bistrot-brasserie, petit frère du Comptoir de l’Arc, qui prend ses quartiers au 1, rue du Grand Saint Jean. Une adresse de qualité, à Sète cette fois-ci, à l’Epicerie. Référence dans la ville de Georges Brassens, cet espace propose une excellente sélection de produits rares et fins. Vous pouvez réserver pour déguster les petits plats de la maison et tester vos connaissances pendant les ateliers de cuisine. 9, rue Gambetta à Sète.


CHIC/BRANCHé CHIC PAIA : 27, ZAC des Commandeurs – 04 67 99 00 00 (Lattes) CARPE DIEM : Centre Cial Polygone – 04 67 22 01 98 PEOPLE’S RAG : 13, rue de l’Argenterie - 04 67 60 81 91 M + F GIRBAUD : 11, grand rue Jean Moulin – 04 67 54 01 06 MAJE : 26 rue de l’Ancien Courrier - 04 67 58 50 87 SOON : 34, rue de l’Argenterie - 04 67 55 00 82 KLUB : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 29 56 89 CACHOU : 4, rue des Sœurs Noires - 04 67 60 70 33 LILY : 22, rue de l’Argenterie - 04 67 58 75 28 Kooples Sport : 16, rue de l’Argenterie MA PREMIERE BOUTIQUE : 4, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 62 89 SISLEY : 45, grand rue Jean Moulin - 04 67 55 23 33 LIU.JO : 37, rue de l’Argenterie - 04 67 54 73 55 CASAMANCE : 11, rue Jacques Cœur - 04 67 60 69 73 COQUELINE : 6, rue de la Croix d’Or - 04 67 60 53 54 AGNES B : 14, rue Foch - 04 67 57 80 94 HUGO BOSS : 7, rue Foch - 04 67 02 16 16 TARA JARMON : 12, rue de l’Argenterie - 04 67 56 03 29 L’M by Lise Marie : place Saint-Roch - 04 67 63 46 17 ZADIG ET VOLTAIRE : 23, rue Foch - 04 99 61 15 85 COMPTOIR DU DESERT : 22, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 22 99 SANDRO : 4, rue de l’Argenterie - 04 99 61 67 49 SANDRO HOMME : 19, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 63 36 92 THE KOOPLES : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 02 66 04 LE SHOP : 29, rue de l’Aiguillerie - 04 67 66 18 38 Eleven : 19, rue de l’ancien courrier – 04.99.62.60.95 Ba&sh :: rue de l’ancien courrier Groc : 7, rue Jacques Cœur – 04.67.60.54.11

GSTAR : 22, rue de l’Aiguillerie - 04 67 60 93 26 DENIM STORE : 5, rue Boussairolles - 04 99 61 15 87 LACOSTE : place des Martyrs de la Résistance - 04 67 63 81 75 J’AIME : 17, rue du Petit Saint-Jean - 04 99 06 05 78 SAPSAK : 16, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 23 70 DE SI JOLIES CHOSES : 17, rue de la Croix d’Or - 04 67 86 40 24 CLAUDIE PIERLOT : 19, rue de l’Argenterie - 04 67 58 53 42 Corléone: 19 rue Foch – 09 67 17 20 34 Linette : 5, rue Sainte Anne - 09 81 05 39 75 AUTOUR DU MONDE / BENSIMON : 6, rue Saint Paul - 04 67 29 67 81 THE ASTOR : Hôtel de Paul- 6, rue Foch - 09 62 13 87 27

STREETCHIC STREET CHIC In Situ : 18 & 22, rue de l’Ancien Courrier – 04 67 60 62 52 KULTE : 8, rue de la Croix d’Or - 09 71 55 93 77 SUPERDRY : Centre Cial Odysseum - 04 67 83 64 22 FIVE-O : 2, place Castellane - 04 67 66 08 16 L’ETAGE : 1, rue Draperie Rouge - 04 67 54 74 91 Lacoste L!ve : 3, rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 56 21 Vans : 18, rue de la Loge - 04 99 63 51 64 BACKROOM : 55, rue de l’Aiguillerie - 04 67 58 94 01 ADDIKT : 27 rue de l’Aiguillerie – 04 67 58 43 39 CONCEPT STORE : 4, rue de l’Université - 04 99 63 76 28 THE FAT MONKEYS : ZAC du Fenouillet - 04 67 50 38 38 (Pérols) HYPE GALERIE : 11, rue de l’Argenterie - 04 99 63 55 95 THE GENERAL : 36, Grd rue Jean Moulin - 04 67 92 53 45

VINTAGE L’HEURE BLEUE : 1, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05 LE ZOUAVE : 16, place St Anne - 06 03 40 35 88 GALERIE 17 : 17, rue du Palais des Guilhem - 04 67 60 66 48 D’OR ET DEJA : 5, rue Embouque d’Or TWIN BROTHERS : 16, rue Alexis Alquié - 09 81 30 52 87


BIJOUTIERS / HORLOGERS HERMES : 5, rue Jacques Cœur - 04 67 60 51 61 MINUTES ET SECONDE : 14, rue Foch - 04 67 58 34 48 BARRIERE JOAILLIER : 6, rue de l’Argenterie - 04 67 66 10 59

21, rue Foch - 04 67 66 80 93

FREYSSINET JOAILLER : 7, passage Lonjon - 04 67 54 75 40 CARTIER : 2, passage Lonjon - 04 67 66 09 38 MAUBOUSSIN : 19, rue Foch - 04 67 56 31 91 MONT BLANC : 7, rue Jacques Cœur - 04 67 66 62 73

CHAUSSEURS CHAUSSEURS REPETTO : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 54 05 09 KROMATIK : 18, grand rue Jean Moulin - 04 67 60 58 19

17, rue de l’argenterie

ROBERT CLERGERIE : 6, place Chabaneau - 04 67 60 87 26 FREE LANCE : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 JB RAUTUREAU : 17, rue de l’Ancien Courrier - 04 67 60 43 56 DE PAS A PAS : 5, rue En Gondeau - 04 67 66 75 84 MANFIELD : 12, rue Jacques Cœur - 04 67 60 91 30

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS DAMIEN OPTICIENs : 9, rue Saint Guilhem - 04 67 60 78 61 CARLA’S EYEWORKS : 7, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 54 71 97 O MIL’YEUX : 1, rue En Rouan - 04 67 63 51 67 LOFT OPTIQUE : 8, place des Beaux Arts - 04 67 86 94 97

HIGH-TECH BOSE BY OMNISON : 450, rue Léon Blum – 09 51 20 65 58 ITRIBU : 36, rue Saint-Guilhem - 04 67 555 111 / 39 rue Fonck – 04 67 222 333 (Mauguio)

BANG & OLUFSEN : 11, rue de la Loge - 04 67 66 40 66 AZ MUSIC : 1475, rue Hélène Boucher - 04 67 92 98 92 (Mauguio)

ENFANTS/KIDS POM D’API : 29, rue de l’Argenterie - 04 67 60 83 70 PETIT BATEAU : 20, rue de la Loge - 04 67 60 37 09 JACADI : Centre Cial Polygone - 04 67 99 90 41 DES PETITES CHOSES : 2, plan Pastourel - 04 67 57 73 25 KALIKO : 18, rue Argenterie - 04 67 60 21 97

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC DESIGN CENTER : 609 avenue Raymond Dugrand - 04 67 02 40 24 UNOPIU by RBC : 1 av. de la Fontanisse à Gallargues - 04 66 73 30 00 LLUCK : 16, boulevard du Jeu de Paume - 04 67 60 52 04 BO CONCEPT : Route de Carnon - ZAC du Fenouillet - 04 67 64 11 58 LA SUITE : Espace Humbert – Route de Carnon (Pérols) – 04 67 64 56 21 Mona Market : 16, rue Desmazes 34000 Montpellier - 04.67.02.23.67 DOMUS VIVENDI : 4, ZAC Soriech - 04 67 65 24 96 (Lattes) SCENES D’INTERIEUR : 15, rue des Sœurs Noires - 04 67 84 23 32 STEINER : Centre Cial Le Solis - avenue de la Mer - 04 67 64 55 36 (Lattes) VIOLETTE : 2, rue du Petit-Saint-Jean 04 67 92 99 29 DE LA LUCE : 2, rue Saint-Côme - 04 67 06 90 75 FOR INTERIOR LIVING : 12, rue Eugène Lisbonne - 04 67 56 18 49 2EME OBJET : rue de la Carbonnerie - 06 07 32 75 67 ETAT D’AME : 12, rue En Gondeau - 04.67.60.79.20 CMS CUISINES : 7, bis rue des Genêts - 04.67.70.10.57 (St Clément de Riviere) CHIC & BOHEME : 31, rue Proudhon - 06 76 23 99 90 FOCUS CHEMINÉES : 2, rue Henri Guinier - 04 67 92 50 50 METROPOLITAN ART & DESIGN : 30 rue Foch - 04 67 67 18 70 SQUARE : 5, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 66 32 73 Symetric Design : rue du plan du Palais – 06.99.21.02.01 Bazar Chic : 15, Rue du Cheval Vert 34 000 Montpellier - 06 84 60 20 89


GASTRONOMIQUE

LE JARDIN DES SENS : 11, avenue Saint Lazare 04 99 58 38 38 CELLIER & MOREL : 27, rue de l’Aiguillerie - 04 67 66 46 36 MIA : RBC design center 609 av Raymond Dugrand - 04 67 73 14 26 TAMARILLOS : 2, place du Marché aux Fleurs - 04 67 600 600 DOMAINE DE VERCHANT : 1, bd Philippe Lamour - 04 67 07 26 00 LA DILIGENCE : 2, place Pétrarque - 04 67 66 12 21 LE CASTEL RONCERAY : 130, rue Castel Ronceray - 04 67 42 46 30 DE LAUZUN : 3, bd de l’Esplanade - 04 67 57 50 83 (Gignac) LE GRAND ARBRE : 1225, Route de Bionne - 04 67 45 71 55 LA RESERVE RIMBAUD : 820, avenue Saint Maur - 04 67 72 52 53 LE DISINI : 1, rue des carrières - 04 67 41 97 86 (Castries) L’ANGUILLE SOUS CLOCHE : 42, rue R. Salengro (Lunel)- 04 67 22 38 47

CANTINE CHIC LA CIE. DES COMPTOIRS : 51, rue François Delmas - 04 99 58 39 29 LES BAINS : 6, rue Richelieu - 04 67 60 70 87 LA SUITE DES BAINS : 6,bis rue Richelieu - 04 67 66 08 94 LE GRAND BAZAR : 4, passage Bruyas -04 67 55 67 66 L’INSENSE : 39, boulevard Bonne Nouvelle - 04 67 58 97 78 LE FOLIA : Ch.de Flaugergues - 744 av, A. Einstein - 04 99 52 66 35 WELCOMEDIA : Parvis de l’Opéra Comédie - 04 67 02 82 65 PROUHEZE SAVEURS : 728, avenue de la Pompignane - 04 67 79 43 34 BRASSERIE DU THEATRE : 22 boulevard Victor Hugo - 04 67 58 88 80 VOLODIA : 29, rue Jean-Jacques Rousseau - 04 99 61 09 17 DUO : Place de la Chapelle - 04 67 66 39 44 LE PETIT JARDIN : 20 rue Jean-Jacques Rousseau - 04 67 60 78 78 LE CINQ : 5, boulevard des Arceaux - 04 67 58 31 30 LE BAZAR : 448, rue Roqueturière - 04 67 02 15 40 LE MARCHE ST ROCH : 6, rue des Sœurs Noires - 04 67 15 34 33 GEORGES CAFE : 11, bis rue de la Loge - 04 67 66 01 63 LE CARRE : Place Saint Ravy - 04 67 86 46 50 LE SEQUOIA : 148, rue de Galata - 04 67 65 07 07 LE BOCAL : 136, avenue de Toulouse - 04 67 65 71 73 LE SITE : Port Marianne - 04 67 99 04 21

L’AIR DU TEMPS : 55, rue de la Cavalerie - 04 99 58 18 91 LA PLACE : Place Saint Ravy - 04 67 66 22 86 ALLIANCE DES PLAISIRS : 8 bis, rue du Petit St-Jean – 04.34.26.50.94 LES TONTONS ZINGUEURS : 53, rue de l’Aiguillerie – 0 981 978 642 LE COMPTOIR DE L’ARC : place de la Canourgue - 04 67 60 30 79 LA COMTESSE : 7, place Albert 1er - 04 67 45 61 09 LA CANTINE : place du Nombre d’Or - 04 67 69 59 52 L’EPISODE : 25, rue Hippolyte - 04 67 29 94 73 IMOE : 91, rue du Faubourg Boutonnet - 04 67 54 73 49 L’ANTIBLUES : 217, rue du Mas Saint Pierre - 06 79 83 74 27 L’HEURE BLEUE : 4, rue de la Carbonnerie - 04 67 66 41 05 Villa 29: 29 rue de l’école d’Agriculture 04 67 91 07 97 Le Petit Comptoir : 1 rue de Grand St Jean

TRADITIONNEL MA PREMIERE CANTINE : 4, place Jean Jaurès - 04 67 60 24 35

Centre Cial Odysseum - 04 67 83 32 26

BURGER'N'CO : 71 rue de l'aiguillerie - 04 34 22 84 56 LE CAFE GUSTE : 3, rue des Teissiers – 04 67 66 18 80 COM A LA MAISON : 49, rue de l’Aiguillerie - 04 67 60 67 40 ANIS ET CANISSES : 47, avenue de Toulouse - 04 67 42 54 48 CHEZ TOTO : 20, rue du Palais des Guilhem - 04 67 92 53 37 DE L’ART OU DU COCHON : 55, av. Marie de Montpellier - 04 67 68 51 27 PIZZ’AGRI : 60, avenue de l’Ecole de l’Agriculture - 04 67 04 15 98 O’BROCHETTES : 10, rue de l’Herberie - 04 67 42 46 30 L’AIR DU TEMPS : 55 bis, rue de la Cavalerie - 04 99 58 18 91 LE PASTIS : 3, rue Terral - 04 67 66 37 26 CHEZ BORIS : 20, rue de l'Aiguillerie - 04 67 02 13 22

17 Boulevard Sarrail - 04 67 02 83 38

L’ACOLYTE : 1 rue des trésoriers de France – 04 67 66 03 43 MORCEAU DE LUNE : 14, rue du Pila St Gely - 04 67 52 80 59 LE CAFE LEON : 12, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 56 83 J&M’S CAFE : 10 bis, rue des Balances - 04 67 67 90 46 LA KITCHENETTE : 19, rue du palais des Guilhem - 04 67 60 61 65


L’ANNEXE : 16, place du Nombre d’Or - 04 67 64 50 36 LE BOUCHON SAINT ROCH : 15, rue du Plan d’Agde - 04 67 60 94 18 CHEZ OUAM : 5, rue Alexandre Cabanel – 04 67 60 38 97 LA GIRAFE : 14, rue du Palais des Guilhem - 04 67 54 48 89 Oleo Pazzo (Marriot) : 105, Place Georges Freche 04.99.54.74.00

ASIATIQUE SUSHI BAR : 20, rue Bernard Délicieux - 04 99 77 06 06 NUNI KI : 26, rue Terral – 04 67 63 12 25 SUSHI SHOP : 2, place Molière / 2, rue de l’Herberie - 0826 826 826 NOODLE BAR : 2, rue du Petit Saint-Jean - 04 67 60 60 71 SUSHI SAKURA : 18, boulevard de Strasbourg - 08 92 68 68 06

REGION MONTPELLIER

LE PETIT MAS : 81, avenue Grassion Cibrand - 04 67 50 50 80 LA PASSERELLE : PORT DE PLAISANCE - 04 67 83 99 90 LA GRANDE MOTTE

LE PROSE : 277, allée du Vaccares - 04 67 56 53 38 LE YACHT CLUB : La Capitainerie – 04 67 56 99 45 LA BOURRIQUE : Rés. Acapulco - Quai d’Honneur - 04 67 06 52 39 LE SAN CYR : 49, quai d’Honneur - 04 67 56 75 95 L’ESTRAMBORD : 8, quai Georges Pompidou - 04 67 56 50 50 LE GRAU DU ROI

B-PLAGE : 365, avenue du Boucanet - 06 31 10 82 60 LE CARRE DES GOURMETS : Voie de la Pointe du Môle - 04 66 53 36 37

CASTELNAU LE LEZ

AIGUES-MORTES

LA CHICHOUMEILLE : 390, chemin Cauquilloux - 04 67 71 92 86

LE DIT VIN : 6, rue du 4 Septembre - 04 66 53 52 76

LA BOUGNETTE : 8, avenue Jean Jaurès - 04 67 79 03 85

LE BATEAU IVRE : Bassin d’Aigues-Mortes - 04 66 71 63 31 LA MAISON DERRIERE L’EGLISE : 8, rue Baudin - 04 66 51 14 51 CAFE DE BOUZIGUES : 7, rue Pasteur - 04 66 53 93 95 LA TABLE DU MIDI : 27, rue Pasteur - 06 26 69 20 94 LA DOLCE VITA : 12, rue Marceau - 04 66 53 69 11 PAPI MOÏSE : 10, rue Alsace Lorraine - 06 13 08 01 40 LA BODEGA : 20, rue Pasteur - 06 18 44 37 45 L’EDEN : 2Ter, rue Denfert Rochereau - 04 66 53 69 45 LES TEMPLIERS : 21-23, rue de la République - 04 66 53 66 56 LE VICTORIA : 10, place Anatole France - 04 66 51 14 20 MARIE-ROSE : 13, rue Pasteur - 04 66 53 79 84 LOS CARACOLE’S : Route Bosquet - 04 66 53 71 98 BOEM : 253, av du Pont de Provence - 04 34 28 42 30 Remparts Aigues Mortes : 6, Place Anatole France - 04 66 53 82 77

ST JEAN DE VEDAS

LE DUPLEX² : 92, route de Lattes - ZA les Coteaux - 04 67 22 38 46 L’UN DES SENS : 25, rue Robert Schuman - 04 67 83 09 65 LATTES

LA PROSE DEJEUNER : Esp. Humbert - Route de Carnon - 04 67 22 47 74 LE CLOS DE RIGNAC : Avenue de Pérols - 04 67 50 25 44 LE ZEBRE BLEU : route de Palavas - 04 67 99 69 66 COTE 20 : 404, avenue de Montpellier - 06 10 68 39 11 SENSATION : 2, rue des Consuls - 04 67 50 39 31 MAS CAMPO : Chemin de Soriech - 04 67 65 88 50

PALAVAS - CARNON

MONTFERRIER LE LEZ

LE PETIT LEZARD : 63, avenue de l’Etang du Grec - 04 67 50 55 55 LA BANANE : 37, boulevard Sarrail - 04 67 50 73 93 LE PHARE : place de la Méditerranée - 04 67 68 61 16

CYGORY : 134, montée des Picadous - 04 67 59 94 15


BARS LA ROBE ROUGE : 3 Place St Ravy - 09 50 24 91 89 LE TRALALA : 26 rue de candolle 09 52 34 61 22 LE ZOO : 8, place Alexandre Laissac LE CAFE JOSEPH & L’ETAGE : 3, place Jean Jaurès - 04 67 66 31 95 BY COSS BAR : 5, rue Belmont - 04 67 52 90 78 LE LABO : 10, rue Collot CAFE DES ARTS : 3, rue St Guilhem - 04 67 60 81 87 LOS PARIGOS : 3, rue de la Petite Loge - 06 84 77 51 42 LE CAFE RICHE : Place de la Comédie - 04 67 54 71 44 L’ATELIER : 4, rue Rebuffy - 04 67 57 47 23 BOBY CHERI : 4bis, place du Marché aux Fleurs - 04 67 29 65 22 L’ENVERS BODEGA : 5, place Jean Jaurès - 04 67 54 21 07 TIMES CAFE : 7, rue des Teissiers - 06 12 58 16 94 LATITUDE CAFE : Place de la Canourgue PAPADOBLE : 6, rue du Petit Scel - 04 67 55 66 66 LA COMTESSE : 7, place Albert 1er - 04 67 45 61 09 LE CAPRICE : 1, rue Montpellieret - 04 67 60 45 65 DEL MON CAFE : 1 rue Vanneau - 04 67 92 43 90 LE CIRCUS : 3, rue Collot - 04 67 60 42 05 CAFE MODERNE : 7, place de la Chapelle Neuve - 04 67 68 66 09 LE ST ROCH : 22, rue du Petit Saint Jean - 04 67 66 09 55 LE WINE NOTE BAR : 12, rue des Trésoriers de la Bourse LE MERLE BLANC : 22, rue Saint Firmin LE HUIT : 8, rue de l’Aiguillerie - 04 67 66 14 18 LE PETIT NICE : 1, place Jean-Jaurès - 04 67 57 83 56 CHEZ NINA : 10, rue du Plan d’Agde - 06 61 57 01 10 THE EGG : 11, rue du Plan d’Agde - 04 67 63 83 01 LE BABAJALé : 8, rue des Ecoles Laïques - 04 67 55 67 39

LA GRANDE MOTTE

LE WAT : Ancien Quai d’Honneur - 04 99 06 09 22 INDIAN CAFE : 117, quai Charles de Gaulle - 04 67 29 19 97 LE CRAZY COW : quai d’Honneur

CLUBS MONTPELLLIER & ALENTOURS

LE FIZZ : 4, rue Cauzit - 04 67 66 22 89 LE ZOOM : Odysseum / Place de France - 06 98 80 61 13 Le HEAT : Le Palladium - 1348, av de la Mer - 04 67 270 088 LE MILK : 1348, avenue de la Mer - 04 67 22 41 22 L’OPERA : 2, rue d’Alger - 04 67 58 37 32 LA VILLA ROUGE : Rte de Palavas - 04 67 06 52 15 Ô’BAR : Route de Carnon - 04 99 52 29 07 LE MONSTER : Espace commercial Fréjorgues Est - 06 06 59 49 80 HAVANA NIGHT : Plaine Mas de Gau - Route de Carnon - 04 99 52 23 75 LA COTE : Plaine Mas de Gau - 04 67 15 05 63 LE PETIT CLUB : Route de Palavas - 04 67 06 50 54 LE BELLANO : Le Grand Travers - 06 67 90 46 59 (La Grande Motte) LA CHURASCAIA : Rte des Stes Maries de la Mer - 04 66 73 51 99 (Aigues Mortes) LES COULISSES LE CASINO : 04 67 58 89 14 (La Grande Motte)

RESTAURANT DE NUIT LA CUISINE : Route de Palavas - 04 67 06 50 54 LES POUPEES RUSSES : Complexe Milk – 1348, av de la Mer - 04 67 20 25 40


CHIC/BRANCHé CHIC LOU : 5, rue Guizot - 04 66 64 78 38 JP PROHIN : 1, rue Auguste - 04 66 67 60 14 NEWPORT : 1, rue des Halles - 04 66 67 69 59 OXFORD STREET : 2, rue des Halles - 04 66 21 48 87 INTIMO : 6, rue du Chapitre - 04 66 36 84 84 TRANSITION : 11, rue Chapitre - 04 66 21 27 13 ANDREW’S : 18, rue de l’Horloge - 04 66 76 25 13 GIGI : 17, rue du Général Perrier - 04 66 67 34 06 REGARDE: 14, rue Fresque - 04 66 76 11 64 LACOSTE : 11, place Maison Carrée - 04 66 21 79 80 THE KOOPLES : 14, rue du Général Perrier - 04 66 05 87 03 L’UNE & L’AUTRE : 4, rue du Grand Couvent - 04 66 38 90 79 BY LA GARCONNE : 39, rue Fresque - 04 66 21 98 48 AUTOREVERSE : 8, rue Molière - 09 53 08 11 94 CREATEURS 7 FRESQUE : 7, rue Fresque LE VESTIAIRE : 20, boulevard Gide / 15, le Portalet (Uzès)

STREETCHIC STREET CHIC UNLIMITED : 5, rue Fresque - 04 66 36 27 46 CLIC N ROLL : 1, rue de L’ Horloge - 04 34 04 54 21 TAKE OFF : Avenue Claude Baillet - 04 66 26 03 50 LE SHOP : 3, rue Saint Castor - 04 66 23 89 27 IN YOUR CITY : 5, rue du Chapitre - 04 66 40 75 63

BIJOUTIERS / HORLOGERS DOUX : 2, place de la Maison Carrée - 04 66 36 02 45

CHAUSSEURS CHAUSSEURS MARIE M : 7, rue de l’Hôtel de Ville - 04 66 21 34 73

OPTICIEN Montpellier OPTICIENS OPTIQUE BONNETAIN : 16, rue Général Perrier - 04 66 67 29 51

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC KARTELL : 1, place Salamandre - 04 66 67 62 22 DOMUS : 11, rue de l’Horloge - 04 66 76 13 56 DINIE DESIGN : 18, rue de l’Horloge - 04 66 64 42 91 ONE DESIGN : 10, rue Emile Jamais - 04 66 64 62 13 CMS CUISINES : 145, avenue Maurice Trintignan - 04 66 81 16 24 DU COTE DU DESIGN : 12 rue du Chapitre – 06 33 47 71 80 LE PETIT LUTIN VERT : 4, place aux herbes - 06 86 81 05 35 La Maison : 7, rue du Chapitre – 06 60 22 16 47

HIGH-TECH BANG & OLUFSEN : 16 rue des Fourbisseurs - 04 30 50 68 57 MLIFE : 5, rue Régale - 04 66 21 03 03


GASTRONOMIQUE ALEXANDRE : rue Xavier Tronc - 04 66 70 08 75 (Garons) LES PALMIERS : 140, rue Vatel - 04 66 62 57 57 LE MAGISTER : 5, rue Nationale - 04 66 76 11 00 AUX PLAISIRS DES HALLES : 4, rue Littré - 04 66 36 01 02 VINCENT CROIZARD : 17, rue des Chassaintes - 04 66 67 04 99 LE LISITA : 2, boulevard des Arènes - 04 66 67 29 15

CANTINE CHIC LE LA LA LE

RACINE : 2, rue Grétry - 04 66 67 95 75 SUITE : 8, rue Fresque - 04 66 67 83 96 BODEGUITA : 3, boulevard Alphonse Daudet - 04 66 58 28 29 RESTO : 6 rue St Thomas - 04 66 21 80 12

L’EXAEQUO : 11, rue Bigot - 04 66 21 71 96 LE CARRE D’ART : 2, rue Gaston Boissier - 04 66 67 52 40 LE TEMPS D’UNE PAUSE : 29, place du Grand Couvent - 04 66 29 99 81 L’ARDOISE : 5, rue des Petits Souliers - 04 66 21 06 02 L’EPICURIEN : 16, place André Malraux - 04 66 67 53 50 CIEL DE NIMES : 3ème étage du Carré d’Art - 04 66 36 71 70 L’IMPRIMERIE : 3, rue Balore - 04 66 29 57 16 BASILIK : 3, rue de l’Horloge - 04 66 23 20 97

29 Rue du Grand Couvent – 04 66 29 99 81

CASA BLANCA : 9, rue Fresque - 04 66 21 76 33

TRADITIONNEL

L’ESCLAFIDOU : 7, rue Xavier Sigalon - 04 66 21 28 49 L’IMPREVU : 6, place Assas - 04 66 38 99 59 AU FLAN COCO : 21, rue du Grand Couvent - 04 66 21 84 81 LE BISTROT NIMOIS : 22, rue de la Curaterie - 04 66 36 15 75 LA CASA BLANCA : 9, rue Fresque – 04 66 21 76 33 LA MARMITE : 6, rue de l’Agau - 04 66 29 98 23 LE PASSAGE DE VIRGINIE : 15, impasse Fresque – 04 66 38 29 26

ASIATIQUE

WASABI : 28, rue du Grand Couvent - 04 66 64 65 03 SUSHI SHOP : 1 Square Antonin - 0826 826 628

BARS ÔCLUB : Centre Cial Les 7 Collines - 04 66 64 21 26 LA SUITE : 8, rue fresque - 04 66 67 83 96 LE JEAN JAURES : 30, avenue Jean Jaurès - 04 66 23 19 90 LE VICTOR HUGO : 36, boulevard Victor Hugo - 04 66 21 20 90 LE RACINE : 2, rue Gréty - 04 66 67 95 75 LE CAFE CARRE : Place de la Maison Carrée - 04 66 67 50 05 LE CAFE DE PARIS : 48, boulevard Victor Hugo - 04 66 64 96 30 LE NAPOLÉON : 46, boulevard Victor Hugo - 04 66 67 20 23 LE RHUM BAR : 10, rue Condé - 06 32 50 42 83 LA GRANDE BOURSE : 2, boulevard des Arènes - 04 66 67 68 69 LE REZO : 2, rue Notre Dame - 04 66 64 79 40 CALLE SALUD : 5, rue Jean Reboul - 04 66 28 92 32 FOX TAVERNE : 18, rue de l’Horloge – numéro ???

LE VINTAGE : 7, rue Bernis - 04 66 21 04 45

CLUBS

LE WINE BAR : 1, place des Arènes - 04 66 76 19 59 AU CHAPON FIN : 3, rue Château Fadaise - 04 66 67 34 73 LA TABLE DU MARCHE : 10, rue Littré - 04 66 67 22 50 CHAVERDILLE : 2, place du Château - 04 66 81 43 24 (Caveirac) LE POETE : 24, boulevard Victor Hugo - 04 66 64 28 77 LA CUISINE DE PASCALINE : 191, chemin du Mas Cheylon - 04 66 27 41 40 LE BEL AMI : 8, rue de la Maison Carrée - 04 66 67 48 49

LE LA LE LA

JOY : 150, route de Sauve - 04 66 67 56 23 STRADA : 3, rue Colbert - 06 23 42 66 78 CKF : 20, rue de l’Etoile - 04 66 21 59 22 SUITE : 8, rue Fresque - 04 66 67 83 96


CHIC/BRANCHé CHIC SESSUN : 1, rue Joseph Vernet 04 90 86 58 53 COPPELIA : 42, rue Joseph Vernet - 04 90 82 10 40 ABACA : 7, rue Rouge - 04 90 82 41 14 VOGUE : 18, rue Saint Agricol - 04 32 76 82 51 DONNA : 31, rue Joseph Vernet - 04 90 85 62 69 SANDRO : 35bis, rue Saint Agricol - 04 32 74 02 36 SO’OH : 10, rue Joseph Vernet - 04 90 85 74 66 CONTACT : 9, rue de la Bonneterie - 04 90 82 24 75 LA RESERVE : 5, rue rouge - 04 90 85 08 22 ACTUEL B : 11, rue Joseph Vernet - 04 90 82 91 61 /

11, rue Folco de Baroncelli - 04 90 14 06 65

JOHN MOOD : 2 bis, rue République - 04 90 16 98 64 /

9, rue St Agricol - 04 90 85 15 39 46 rue Joseph Vernet -09 77 76 86 38 11 & 15 rue de la petite Fusterie LE BOUDOIR : 8, rue Joseph Vernet – 04 90 82 76 99 LOLA : 64, rue Joseph Vernet - 04 90 27 11 97 LACOSTE : 2, rue de la Bonneterie – 04 90 82 60 02 IN THE WOODS : 2, rue Joseph Vernet – 0 966 916 153 Pop Town : 48, rue des Fourbisseurs – 04.90.82.96.47 Zéro de Conduite : 20, rue des Fourbisseurs - 04.90.82.17.47 Autour du Monde / Bensimon : 4, rue Joseph Vernet Ba&sh : 6 Ter, rue Folco De Baroncelli - 04.90.82.23.05

STREETCHIC STREET CHIC KULTE : 1, rue Folco de Baroncelli - 04 90 87 41 55 THE NEXT DOOR : 7, rue Folco de Baroncelli - 04 90 82 36 97 CIRCLE SKATESHOP : 3, rue Folco de Baroncelli - 04 90 82 79 92 PEOPLE PARADISE : 7, rue des 3 Faucons - 04 90 86 43 74 PARALEL : 15, rue de la Bonneterie 04 90 85 09 88 PULL IN : 22, rue de la Bonneterie - 04 32 70 23 88

BIJOUTIERS / HORLOGERS DOUX : 87, rue Joseph Vernet - 04 90 27 16 09 31, rue St Agricol - 04 90 86 68 59

HERMES : 2, place Horloge - 04 90 82 61 94

CHAUSSEURS CHAUSSEURS KONSORTIUM SNEAKER SHOP : 15 place du Change - 04 90 03 20 76

OPTICIEN Montpellier OPTICIEN ANTOINE BOUCAULT : 7, rue de la République - 04 90 82 67 21

MOBILIER DESIGN /DECO MOBILIER RBC AVIGNON : 38, boulevard Saint Roch - 04 90 82 52 56 THE ART OF DESIGN : 13, rue Joseph Vernet – 04 86 65 43 60 ROCHE BOBOIS : La Cristole Avignon Sud - 04 90 89 89 26

FOODING LE DIAPASON : 1764, chemin du Moulin de Notre Dame - 04 90 81 00 00 LA VIEILLE FONTAINE : 12, place Crillon NEW GROUND : 29, rue Saraillerie - 04 90 85 21 83 ART ET GOURMETS : 4, place de la Principale - 04 90 86 81 87 ART ET BUFFETS : 19, rue des Trois Faucons - 04 90 82 23 69 CO²2 : rue de la Petite Calade - 04 90 86 20 74 83 VERNET : 83, rue Joseph Vernet - 04 90 85 99 04 LA MIRANDE : 4, place Amirande - 04 90 85 93 93 BASILIC CITRON : 4, place Principale - 04 90 85 98 85 THEIAS : 53, rue du Vieux Sextier – 04 32 76 34 79 JUST CUPCAKES : 29, rue du Vieux Sextier - 04 88 07 21 95 SUSHI SHOP : 25 bis, rue de la République - 0826 826 826 LA PETITE PECHE : 13, rue Saint-Etienne - 04 90 86 02 46 La Cour d’Honneur : 58, rue Joseph Vernet - 04.90.86.64.53

BARS AOC BAR A VIN : 5, rue Trémoulet – 04 90 25 21 04 LE CID CAFE : 11, place de l’Horloge - 04 90 82 30 38 UTOPIA : 4, rue Escaliers Sainte-Anne - 04 90 27 04 96 LE RED ZONE : 25, rue Carnot - 04 90 27 02 44 F CAFE : 74, place des Corps Saints - 04 90 85 30 63 L’OPERA CAFE : 24 place de l’horloge - 04 90 86 17 43

CLUBS LE PRIVE : Route Bosquets - 04 90 25 90 99 (Les Angles) LA STATION : Quartier San Rémo - 09 58 39 01 93 (Chateaurenard)


SHOPPING

Kulte 32, Cours Mirabeau - 04 42 27 04 67 Core Zone Aix Rue Granet - 04 42 09 52 60 Sessun Shop 10 Rue Courteissade - 04 42 38 40 66 AGNES B Femme 2, Rue Fernand Dol - 04 42 38 44 87 Homme 2, Rue Laroque - 04 42 38 44 91 American Vintage : 5, rue Aude – 04.42.58.39.89 No void 10 Rue Courtelssade - 04 42 38 40 66 Novoid Plus 1 8/20 Rue Fauchier - 04.42.38.55.82 Lgb 7 Rue De La Glaciere - 04 42 26 30 72 Select Skateshop 26 rue Mignet- 04 42 96 90 12 DI MICHELI STUDIO 19 rue Fabrot 04 42 38 19 27 BAZAAR 12 Place des Chappeliers 04 42 26 12 30 LEVI’S av Napoleon Bonaparte TAXIPHONE 25 rue Papassaudi - 04 42 27 83 17 L’AUTRE TAXIPHONE 5, rue papassaudi - 04 42 26 03 33 PAUL SMITH 3, rue Fernand Dol - 04 42 27 11 43 Castor et Pollux 10, Rue Paul Bert - 04 42 96 21 14 FRIENDS 5, rue Méjanes - 04 42 96 34 23 Cosmoparis 15 place St Honoré - 04 42 27 59 80 Hylton 41 rue Esperiat - 04 42 91 26 57

BEFORE

Tapas Café : 6 Place des Augustins - 04 42 26 77 72 Le cuba libre : 4 Bd Carnot - 04 42 63 05 21 L’Etage : 53, Cours Mirabeau - 04 42 26 00 51 La Belle Epoque : 29 cours Mirabeau - 04 42 27 65 66 Le Duplex : 30 rue Vauvenargues - 04 42 21 47 07 Le Café Bastide du Cours : 45, Cours Mirabeau - 04 42 26 10 06 Les Deux Garçons : 53, Cours Mirabeau - 04 42 26 00 51 Le Café des Cardeurs 18, Pl Forum des Cardeurs - 04 42 21 46 86 Le Cha Do Café : 46-48 cours Sextius - 04 42 27 70 63 The old bulldogge : 32 rue Emeric David - 04 42 91 39 93

RESTAURANTS

Le Poivre d’Ane 40, Place des Cardeurs 04 42 21 32 66 Mitch 26, Rue des Tanneurs 08 26 10 12 85 Les 2 Frères 4, Avenue Reine Astrid 04 42 27 90 32 Le Clos de la Violette 10, Avenue de la Violette Villa Galici : avenue de la Violette 04 42 23 29 23 Le Formal : 32, Rue Espariat 04 42 27 08 31 Chez Maxime : 12 place Ramus 04 42 26 28 51 Le Saïgon : 2 Bis, Rue Aumône Vieille 04 42 26 05 48 Sushika : 23, Rue Couronne 04 42 27 59 91 Yoji : 7, Avenue Victor Hugo 04 42 38 48 76 Cay Tam : 29 rue de la Verrerie 04 42 27 28 11 Le Passage 10, Rue Villars 04 42 37 09 00 Bastide du Cours 41-47, Cours Mirabeau Icône : 3, rue Frédéric Mistral 04 42 27 59 82 La Chimere Café 15 rue Bruyes 04 42 38 30 30 La rotonde : 2A, place Jeanne d’Arc 04 42 91 61 70 L’opéra 18 rue fermée 04 42 12 44 67 Le Why Not Chemin des Pennes au Pin Le Patio 16, Rue Victor Leydet 04 42 93 02 03 DROLE D’ENDROIT : 14, rue annonerie Vieille 04 42 38 95 54

CLUBS

Le Divino Mas des auberes

04 42 21 28 28

La Joia chemin de l’enfant (Aix les milles) 04 42 39 92 98 Le Mistral 3 rue Frédéric Mistral – 04 42 27 40 90 Le Studio 88 la calade RN7 puyricard – 04 42 23 26 88 Le Top 60 5265, route d’Avignon 04 42 63 14 28 SPARTACUS CLUB 13480 Cabries 06 82 84 41 54 LE SUGAR CLUB 25 chemin de Sauvaire 04 42 23 26 88


shopping

Alan Joseph Centre La Valentine Core Zone Marseille 8, Rue Montgrand 04 91 33 93 56 Kulte 46, rue Francis Davso 04 91 33 53 46 Le Shop In 55 Rue Sainte 04 91 54 22 92 Massilia Surf Shop 2 Rue Dieude 04 91 54 30 60 Sessun Shop 6 Rue Sainte 04 91 52 33 61 Premium Pull-in Dealer 3 Rue Haxo 04 91 55 61 17 Kartell 119 Rue Paradis 04 91 33 19 10 Zadig Et Voltaire 4 Rue Sainte 04 91 33 64 88 Masahiro : 31 rue St Pierre 04 91 48 32 57 Circoloco show room : 42 rue Liandier 04 91 83 01 53 Superdry : 2 rue Lulli 04 91 33 17 20 Le Découvreur : 137A rue Paradis 04 91 37 40 40 Alibi : 9 cours Jean Ballard 04 91 54 09 62 PLAY BACK 34/A rue St Ferreol LA SUITE BY COAST Centre Cial Grand Littoral KULTURE 105, av Clot Bey Be Weep 60 rue St Férréol – 1er – 04 91 33 25 39

BEFORE Le Marlin : Le pêle-mêle L’interdit : Le Bar de la Le Tangara : Le lounge : Le Crystal :

CLUBS

7 place aux Huiles

1er

04 91 54 83 99

: 8 place aux Huiles 1er 9 rue Molière

04 91 54 85 26

1er

Marine : 15 quai de Rive Neuve 1er 14 rue de la Paix

1er

42 rue des trois rois 148 quai du Port

2ème

04 91 33 86 07

1er

04 91 42 57 93

04 91 91 57 96

Le London club 73 promenade de la Corniche Kennedy Le Trolleybus 24 quai de rive neuve –7ème Le Bazar 90 Bd Rabateau – 8ème CLUB 145 145 Bd Rabatau – 10ème

RESTAURANTS

L’ATRIUM : 43 Promenade Georges Pompidou - 04 91 32 03 20 La Comedia : 21 rue Sainte – 1er – 04 91 54 99 78 Jo’s : 20 rue Haxo – 1er – 04 91 54 30 95 Le patio des docks : 114 r de la République – 04 91 91 94 77 Le Trendy : 75 rue Sainte – 7ème – 04 91 33 11 63 Carbone : 22 rue Sainte – 1er – 04 91 55 52 73 César Place : 21 place aux huiles – 1er – 04 91 33 25 22 Les Danaïdes : 6 square Stalingrad – 1er – 04 96 12 43 42 La Fabrique : 3 place Jules Verne - 2ème – 04 91 91 40 48 Le Wagon : 45-46 quai de Rive Neuve – 7ème – 04 91 54 10 40 Lemon Grass : 8 rue Fort Notre Dame – 7ème – 04 91 33 97 65 L’épicerie : 12 av des Goumiers – 8ème - 04 91 72 35 75 8ème sud : 51 avenue Georges Pompidou – 8ème – 04 91 71 57 42 Le Manureva : 1 av de la Pointe Rouge – 8ème – 04 91 72 33 22 Le Murano : 229 avenue du Prado – 8ème – 04 91 80 42 01 L’Hippodrome : 16 ac Pierre Mendes France -8ème- 04 91 72 79 36 Miramar : 12 quai du Port - 2ème - 04 91 91 10 40 L’aromat : 4 rue d’Italie - 6ème - 04 91 47 57 50 Le Charles Livon : 89 Bd Charles Livon - 7ème - 04 91 52 22 41 Chez Fonfon : 140 Vallon des Auffes - 7ème - 04 91 52 14 38 L’épuisette : Vallon des Auffes – 7ème - 04 91 52 17 82 Le Rhul : 269 Corniche Kennedy - 7ème - 04 91 52 01 77 Les trois forts : 36 Bd Charles Livon - 7ème - 04 91 15 59 56 Des mets de Provence : 18 quai de Rive Neuve - 7ème 04 91 33 35 38 La Garbure : 9 cours Julien – 6ème – 04 91 47 18 01 Cyprien : 56 avenue de Toulon – 6ème – 04 91 25 50 00 Une table au sud : 2 quai du Port – 2ème – 04 91 90 63 53 Le nouveau Beijing : 61 r de la République - 2ème 04 91 56 71 91 Le Yen : 60 avenue du Prado - 6ème - 04 91 53 00 09 Chez Quan : 148 Pierre Mendès France - 8ème 04 91 71 51 51 Le Petit Nice : Anse de Maldormé 04 91 59 25 92 Le Ventre de l’Architecte 280, Boulevard Michelet 04 91 16 78 23 Le Peron 56, Corniche Kennedy 04 91 52 15 22 César Place 21, Place aux Huiles 04 91 33 25 22


FEVRIER MARS

Par Rosine Bramly

ux Gémea

r

Bélie

21 mars-21 avril

22 mai-21 juin

Coup de pompes et fatigues jusqu’au 12 mars. Prenez des vitamines et reposez-vous. Puis Mars en Bélier entre dans votre signe et vous allez retrouver la super pêche, vous remettre au boulot et au sport et sortir tous les soirs. Le printemps 2013 est super chaud pour les Béliers. La 2e moitié de mars est intense grâce à une rencontre sentimentale inattendue. Le coup de foudre, ça existe ! Au boulot vous vous réveillez aussi et vous en mettez un grand coup fin mars !

En février Jupiter vous donne des coups de chance incroyable dans le boulot, on vous fait une proposition inattendue. Vous réfléchissez à comment l’intégrer dans votre boulot actuel. Devez-vous changer carrément de statut ou travailler beaucoup plus. Il y aura des choix à faire et des décisions à prendre. Allez vers le plus difficile, vous aurez de plus belles récompenses, ne choisissez pas la voie facile, vous seriez déçu.

u

Taurea

r

Cance

22 avril-21 mai.

22 juin-22 juillet

Vous concrétisez des projets en attente, vous refaites votre cuisine, vous vous remettez à la gym, vous classez vos papiers etc. Vous vous permettez de dire tout haut ce que vous pensez en famille et au boulot, mais vous le dites de façon assez diplomatique, histoire de régler vraiment les problèmes. Vous vous rapprochez de nouveaux collègues, le contact est positif, on apprécie votre style direct. Attention à votre nez et votre gorge, comme d’habitude, les rhumes sont possibles.

Lilith est dans votre signe jusqu’à la Saint-Valentin, vous allez vous poser pleins de questions sur le plan sentimental, vous demandant si vous devez continuer votre relation actuelle. Réfléchissez encore, Lilith vous fait voir le côté noir de votre partenaire amoureux. Heureusement qu’en mars tout s’éclaircit et si vous décidez de rester dans la relation, ce sera du fond du cœur. Uranus vous fait progresser sur le plan technologique.


Lion

ce

Balan

23 juillet -23 aout

23 septembre-23 octobre

Faites attention à votre santé en février, un souci de santé peut se révéler plus gênant que vous ne le pensez. Chez le dentiste, vous avez quelques caries à soigner, ça prend du temps. Vous prenez un traitement pour la gorge, vous virez aphone. Heureusement qu’en mars, vous resplendissez de vitalité. En amour, ce sera tout bon, vous retrouvez des sensations de premier jour. Les solos ont des chances de faire une belle rencontre dans la 2e moitié de mars.

Février est un excellent moment pour vos amours. Si vous êtes en couple, vous passez du bon temps ensemble, organisant des loisirs communs. Si vous commencez une histoire, elle est légère et charmante, rien de plombant ni lourd. En mars, un contrat difficile à négocier peut enfin arriver à une bonne conclusion. Des problèmes familiaux (avec les parents) vont trouver une bonne résolution aussi.

e

Vierg

on

Scorpi

23 août-23 septembre

23 octobre-22 novembre

Vous avez un sentiment de doute au sujet de votre relation amoureuse, vous pensez que votre partenaire amoureux ne vous dit pas tout ce qu’il pense. La vérité peut être toute simple, vous êtes très critique et pour ne pas subir vos remarques caustiques, il ou elle préfère le silence. Vous vous remettez en question. Préparez-vous à beaucoup bosser en février et mars, il y a de quoi prouver vos compétences.

Saturne est dans votre signe et vous sentez les effets murissants de cette planète. Vous prenez de bonnes décisions, vous tenez vos promesses, vous faites un régime, de la gym et vous vous y tenez. Vous réglez tous les problèmes en suspens au boulot de façon méthodique et organisée. Vous vous sentirez libérée. On vous fera des compliments, vous avez besoin de reconnaissance, ça vous fait du bien. L’argent viendra plus tard.


FEVRIER MARS

Par Rosine Bramly

ire

Sagitta

au

Verse

23 novembre-21 décembre

21 janvier – 19 février

Vous avez des tas d’idées professionnelles à concrétiser. Essayez de les organiser, de planifier correctement et de parler à des personnes compétentes qui pourraient vous aider à les réaliser. En mars, vous prenez conscience que le travail d’équipe est fondamental, vous ne pouvez pas faire cavalier seul tout le temps. En amour, vous faites des compromis, votre indépendance est parfois de l’égoïsme, vous rectifiez le tir pour donner plus d’attention à l’autre.

Profitez de Vénus en Verseau entre le 4 février et le 27. La beauté et votre look vont compter beaucoup, vous vous faites plaisir en vous occupant de vous. Les amours aussi sont prioritaires. Les couples sont bien ensemble et n’ont besoin de personne. Les célibataires font des rencontres grâce à des amis qui leur présentent une personne qui vient juste de se séparer. La curiosité n’est pas un vilain défaut quand il s’agit d’amour.

orne

Capric

on

Poiss

22 décembre-20 janvier

20 février-20 mars

L’argent est un élément essentiel pour votre mois de février. Vous calculez vos rentrées, vos sorties, vos possibilités d’augmenter vos revenus, de diminuer vos dépenses. Et vous trouvez les bonnes réponses. En mars, ce sera votre maison qui va vous occuper, vous allez réorganiser vos rangements, changer des meubles de place, mettre de nouvelles couleurs tout en essayant de ne pas dépenser trop.

Mars est en Poissons en février, vous allez avoir la pêche et vous lancer à fond dans des tas de nouveaux projets. Vous allez dire oui à tout : un concert, faire une course de 5kilomètres, un festival, une expo. Tout vous enthousiasme, vous n’avez pas envie de ronronner même si c’est l’hiver. En mars, vous trouverez que vous dépensez trop mais vous aurez quand même envie de le faire, vous rectifierez le tir plus tard. Les amours sont excellents en mars 2013, merci Vénus ?



FOCUS MAGAZINE 59