Issuu on Google+

Charte des collections - niveau licence et master Bibliothèque de Sciences Service Commun de la Documentation de l’Université Paul Sabatier

Charte des collections Niveau Licence - Master

1- Missions d’ensemble de la bibliothèque Service public destiné à répondre aux besoins en documentation scientifique et technique de la communauté universitaire toulousaine, et prioritairement ceux des Corps de Sciences de l’Université Paul Sabatier, la bibliothèque universitaire de Sciences satisfait également les demandes du public extérieur à l’Université. Cette mission s’articule autour des axes suivants : -

-

-

-

répondre aux besoins documentaires des étudiants dans le cadre de leur formation répondre aux besoins documentaires des enseignants et chercheurs dans le cadre de leurs activités d’enseignement et de recherche aider au développement de la réflexion sur les sciences et les techniques, en respectant la pluralité des approches et des points de vue. répondre aux besoins en documentation scientifique du public extra-universitaire désireux de compléter l’offre documentaire des bibliothèques de lecture publique locales. assumer une mission culturelle (cf statuts SCD : « participer aux activités d’animation culturelle de l’établissement »).

Disciplines représentées : -

Sciences fondamentales : mathématiques, physique, chimie, sciences de la vie, sciences de la terre, sciences de l’univers. Sciences appliquées enseignées à l’Université Paul Sabatier Langues vivantes

2- Organisation du fonds documentaire 2.1 - Soutien aux enseignements : - fonds « Licence-Master » : toutes disciplines enseignées, traitées sous leurs multiples facettes. Le nombre d’exemplaires acquis sera établi en fonction des effectifs concernés, du type de document et de son usage. Les ouvrages acquis pourront être en anglais ou en français.


- fonds « prépa concours » : fonds réservé aux étudiants préparant l’Agrégation ou les CAPES et CAPET scientifiques. - fonds de culture générale, dans lequel on trouvera des ouvrages de méthodologie et les fonds concernant les langues vivantes. - accès aux bases de données et aux revues scientifiques fondamentales dans chaque discipline. - accès garanti aux ressources électroniques, payantes (encyclopédies type Techniques de l’Ingénieur ou Kirk-Othmer par exemple) aussi bien qu’en accès libre sur Internet (par exemple : cours en ligne, dossiers d’actualités). La bibliothèque s’engage à permettre gratuitement un accès à Internet dans son intégralité (sauf restrictions prévues dans la Charte du bon usage des moyens informatiques et du réseau de l’Université Paul Sabatier ).

2.2 - Développement de la culture scientifique : - ouvrages récents de réflexion sur la science et les techniques - fonds d’histoire et philosophie des Sciences : fonds composé d’ouvrages généraux et d’œuvres des grands scientifiques (physiquement présentes à la bibliothèque ou accessibles en ligne). - accès garanti aux ressources électroniques, selon les modalités définies précédemment.

2.3 - Mission culturelle généraliste : Fonds de culture générale : fonds type « lecture publique » adapté notamment à un public jeune (18 – 25 ans), destiné à participer à son enrichissement culturel et à son intégration dans le monde du travail, et à traiter de ses préoccupations quotidiennes.

2.4 - Répartition budgétaire :

* Répartition globale indicative : - L’achat de documentation niveau essentiellement) représente 75 % du budget.

recherche

(périodiques

- L’achat de documentation niveau « enseignement » (comprend le fonds Licence-Master, les ouvrages de références, le fonds de culture générale, le fonds « prépa concours », le fonds histoire des sciences) représente 25


% du budget. Cette part doit être considérée comme un minimum, mais son augmentation ne peut se faire au détriment de la somme consacrée aux périodiques ; elle ne peut qu’accompagner une augmentation globale du budget acquisitions. * Au sein du budget « enseignement », la répartition se fait comme suit : -

acquisitions de culture générale (comprend également histoire et philosophie des sciences) : 5 % du budget au minimum, 10 % au maximum

-

fonds Licence-Master, fonds « prépa concours », ouvrages de références : 90 à 95 % du budget « enseignement ».

3- Le fonds « Licence – Master » 3.1 - Typologie et niveau des documents : Traités, précis, manuels L1 à M1, annales, recueils d’exercices, systématiquement renouvelés à chaque nouvelle édition. Ouvrages considérés comme « grands classiques » dans la discipline, toujours d’actualité. Ouvrages de références, tables, dictionnaires et encyclopédies spécialisées. 3.2 - Répartition par disciplines Cette répartition concerne le budget d’acquisition. Elle est établie en combinant plusieurs critères : le public concerné (nombre total d’étudiants suivant un enseignement dans la discipline) et le prix moyen de l’ouvrage dans chaque discipline (cf annexe), pondéré par la l’obsolescences plus ou moins rapide du fonds (cas particulier de l’informatique). Cette étude doit être réévaluée tous les trois ans. Les chiffres ci-dessous doivent s’entendre comme des fourchettes indicatives, certaines fluctuations pouvant intervenir d’une année à l’autre en fonction de l’offre éditoriale. Moyenne de répartition des dépenses d’acquisitions par discipline : Discipline Mathématiques Physique Chimie Sciences de la Terre et de l’Univers Sciences de la vie Sciences de l’ingénieur* Informatique

Part du budget 13 à 14 % 15 à 16 % 13 à 14 % 7à8% 15 à 16 % 17 à 18 % 16 à 17 %


* comprend les disciplines suivantes : gestion, biotechnologie, génie chimique, sciences des matériaux, électronique, automatique, génie civil, génie mécanique, agronomie et agriculture, construction aéronautique

3.3 - Organisation des acquisitions : Le suivi des collections est assuré par les acquéreurs de chaque discipline, recrutés parmi les corps de catégories B et A (assistants des bibliothèques, bibliothécaires adjoints spécialisés, bibliothécaires, conservateurs). Chaque acquéreur se voit confier la gestion du fonds dans une discipline donnée : choix des titres à acquérir, nombre d’exemplaires, cotation, désherbages, évaluation de l’utilisation du fonds. Les listes d’acquisitions sont établies à l’aide des suggestions des enseignants, des bibliographies jointes à certains syllabus publiés en ligne par l’Université, de la bibliographie courante publiée dans LivresHebdo, des catalogues d’éditeurs français et étrangers, des suggestions des lecteurs (une réponse sera apportée à chaque suggestion d’achat). L’achat d’exemplaires supplémentaires est décidé à partir des statistiques de prêt. La gestion des fonds se fait en concertation avec les enseignants, les bibliothèques associées relevant de la discipline, ainsi que la bibliothèque universitaire de Santé. 3.4 - Quantité d’exemplaires : La bibliothèque s’efforce de garantir pour chaque titre un nombre d’exemplaires adapté à l’usage et à l’effectif concerné. Le nombre d’exemplaires achetés pour chaque titre s’étend de 1 à 25 pour les manuels les plus consultés ; il varie d’un titre à l’autre, et doit être déterminé au cas par cas par l’acquéreur de la discipline concernée, en concertation si possible avec les enseignants.

3.5 - Procédures de tri ou désherbage : - Ouvrages faisant l’objet de rééditions régulières : les anciennes éditions sont remplacées au fur et à mesure, à l’arrivée de nouvelles acquisitions. La bibliothèque présente toujours la dernière édition publiée de chaque manuel ; lorsque les changements intervenus sont mineurs, la bibliothèque pourra choisir de présenter une à deux éditions précédentes. - Ouvrages devenus obsolètes ou inadaptés aux besoins des lecteurs : ces documents sont retirés du libre-accès et transférés en magasin lors des récolements, qui doivent se dérouler au rythme minimal d’un tous les deux ans. Des opérations de tri peuvent également avoir lieu en dehors des récolements, particulièrement pour les fonds d’obsolescence rapide. Le critère d’obsolescence est évalué à partir des statistiques de prêt des documents : un ouvrage n’ayant fait l’objet d’aucun prêt depuis 3 ans au moment de l’opération pourra être transféré en magasin ; cette durée pourra être réduite pour les disciplines d’obsolescence rapide (informatique par exemple) ou certains manuels niveau licence.


- Ouvrages rendus inutilisables en raison de leur état de conservation : l’ouvrage sera éliminé s’il peut être remplacé par un nouvel exemplaire, ou s’il fait l’objet de nombreuses éditions.

3.6 - Conservation : - un exemplaire de chaque titre et de chaque édition est conservé en magasin ; si un même titre fait l’objet de très nombreuses éditions à intervalle rapproché, et si les changements intervenus s’avèrent mineurs, il peut être décidé de ne garder qu’une édition sur deux ou trois. - les ouvrages fondamentaux définitivement indisponibles chez les éditeurs sont confiés à un relieur si leur état le justifie. - les exemplaires excédentaires des éditions précédentes sont proposés en don à des bibliothèques partenaires ou des associations humanitaires - les exemplaires inutilisables sont éliminés.

4- Le fonds « prépa concours » Ce fonds rassemble une sélection de documents destinée à aider les candidats à préparer les concours de l’enseignement : Agrégation, CAPES, CAPET. Il s’agit d’un fonds réduit à accès restreint : l’accès en est réservé aux étudiants formellement engagés dans un cursus de préparation aux concours de l’enseignement, à l’IUFM ou au sein d’une UFR de l’Université. La durée de prêt est réduite (8 jours), les documents empruntés s’ajoutent aux documents empruntés dans les autres fonds. Le fonds est constitué des documents suivants, dont certains se retrouvent également dans le fonds « Licence-master » : -

manuels scolaires (enseignement secondaire) conformes au programme en cours ; ouvrages publiés dans le cadre du programme des concours ; annales et rapports de jury ouvrages cités dans les bibliographies diffusées pendant les préparations aux concours manuels scientifiques les plus demandés : un exemplaire supplémentaire est acheté pour le fonds « prépa concours »


5- Le fonds de Culture Générale 5.1 - Objectifs : Il s’agit d’un fonds type « lecture publique » adapté notamment à un public jeune (18 – 25 ans), destiné à participer à son enrichissement culturel et à son intégration dans le monde du travail, tout en traitant de ses préoccupations quotidiennes. Le fonds de culture générale est conçu comme un fonds d’actualité, dont la conservation n’entre pas dans les missions de la bibliothèque. Il s’articule autour de six axes principaux : -

culture générale et actualité, culture scientifique, langues, loisir et divertissement, vie quotidienne, orientation professionnelle

5.2 - Typologie et volume documentaire : -

ouvrages de fiction ouvrages documentaires encyclopédies et dictionnaires généraux bandes dessinées périodiques

Aucun document multimédia en raison des différents problèmes de gestion qu’ils posent (coût, mobilier spécifique, système antivol, usure). 5.3 - Principes généraux d’organisation: - l’ensemble du fonds, tous supports confondus, est réuni dans le même espace et entièrement en libre-accès. - aucun document n’est destiné à être conservé en magasin, pas même les périodiques (les quotidiens sont éliminés au bout de 3 mois, les mensuels au bout d’un an). - tous les documents sont prêtables (sauf les quotidiens) - tous les documents sont achetés en exemplaire unique (sauf quelques exceptions dans le fonds « orientation professionnelle ») - les ouvrages acquis seront prioritairement de niveau « grand public » ; les ouvrages niveau universitaire ou trop spécialisés n’ont pas mission à entrer dans le fonds de culture générale. - dans chaque discipline, on achètera prioritairement les ouvrages type encyclopédique, les synthèses, les présentations générales et les ouvrages traitant de problèmes d’actualité.


5.4 - Disciplines représentées : Documentaires (70 % du fonds) : -

philosophie et psychologie religions sciences humaines : sociologie, politique, droit emploi, métiers, vie étudiante, méthodologie, pédagogie sciences et techniques sports et loisirs arts langues géographie, guides de voyage histoire

Œuvres de fiction (30 % du fonds) : -

littérature classique et contemporaine science-fiction romans policiers bandes dessinées

SM/ mai 2006


ANNEXE

Prix moyen du document – données établies sur les tarifs 2004:

Mathématiques Physique Chimie Sciences de la Terre et de l’Univers Sciences de la vie Sciences de l’ingénieur* Informatique

Prix moyen des documents (2004) 28 € 34 € 37 € 32 € 37 € 44 € 31 €

* comprend les disciplines suivantes : gestion, biotechnologie, génie chimique, sciences des matériaux, électronique, automatique, génie civil, génie mécanique, agronomie et agriculture, construction aéronautique

haut de page


Charte documentaire - BU Sciences - Université Toulouse III