Issuu on Google+

S a is o n 201 3 / 201 4


éditorial du Sénateur-Maire de Lyon Spectacles en tournée éditorial Claudia Stavisky et Patrick Penot Chatte sur un toit brûlant - Création Tennessee Williams / Claudia Stavisky

tombé

Bruno Boëglin

P. 5 P. 6 P. 7 P. 9 P. 11

je suis - Création

P. 12 P. 15

théâtre sans animaux

P. 17

nous sommes pareils à... - Création

P. 19

les arrangements

P. 21

perturbation

P. 23

yerma

P. 25

Faust et usages de Faust

P. 27

teatro delusio

P. 29

mort d’un Commis voyageur - Création 2012

P. 31

innoCenCe - Création

P. 33

Kiss & Cry

P. 35

Chapitres de la Chute

P. 37

une heure et dix-huit minutes - Coproduction

P. 39

Caligula

P. 41

Cosmos - Coproduction

P. 43

Chants des guerres Que j’ai vues

P. 45

Festival sens interdits Tatiana Frolova / Teatr KnAM Jean-Michel Ribes

Cie Mpta / Ali et Hedi Thabet

Pauline Sales / Lukas Hemleb Thomas Bernhard / Krystian Lupa Federico Garcia Lorca / Daniel San Pedro Cie Émilie Valantin Familie Flöz

Arthur Miller / Claudia Stavisky

Howard Barker / association nÖjd Michèle Anne De Mey & Jaco Van Dormael Stefano Massini / Arnaud Meunier Elena Gremina / Cécile Auxire-Marmouget Albert Camus / Stéphane Olivié-Bisson Witold Gombrowicz / Joris Mathieu - Cie Haut et Court Heiner Goebbels - Biennale Musiques en scène

savoir-vivre

P. 47

les revenants

P. 49

sous la Ceinture

P. 51

les Fausses ConFidenCes - Coproduction

P. 53

les serments indisCrets

P. 55

non réConCiliés

P. 57

Closer

P. 59

luCrèCe borgia - Coproduction

P. 61

Cabaret new burlesQue - Coproduction

P. 63

passerelles Arabesque - Jane Birkin Hakanaï - Micro Mondes iD - Cirque éloize Scénographies d’Edward Hopper

P. 64 P. 64 P. 65 P. 65

éric Roux-Fontaine Soirées prestiges Un théâtre au cœur de la cité Relations avec les publics Territoires en écritures Formules d’abonnement Abonnements et Carte - Mode d’emploi Carte Célestins Billetterie / tarifs Connectez-vous ! -26 ans Un théâtre accessible Célestins pratique Calendrier Plan de salle L’équipe

p. 67 p. 69 p. 70 p. 73 p. 74 p. 76 p. 78 p. 79 p. 80 p. 82 p. 83 p. 84 p. 86 p. 88 p. 90 p. 91

Pierre Desproges / Catherine Matisse et Michel Didym Henrik Ibsen / Thomas Ostermeier Richard Dresser / Delphine Salkin Marivaux / Luc Bondy

Marivaux / Christophe Rauck

François Bégaudeau / Matthieu Cruciani Patrick Marber / Françoise Courvoisier Victor Hugo / Jean-Louis Benoit Kitty Hartl / Pierrick Sorin

Saison 2013/2014

sommaire


Partenaires et mécènes

Les Célestins remercient pour leur soutien : partenaires institutionnels

Projet bénéficiaire du Fonds européen de développement régional

Territoires en écritures, un projet soutenu par le programme de coopération territoriale européenne INTERREG IV A France-Suisse 2013-2015.

entreprises méCènes

membre fondateur

partenaires

pour le Festival sens interdits

mécène de compétence Transporteur officiel des décors des créations Mort d’un commis voyageur et Chatte sur un toit brûlant


Saison 2013/2014

éditorial

Dans ces temps de crise, la culture recouvre bien des enjeux pour la définition du futur que nous voulons construire dans nos sociétés. Chaque saison nouvelle des Célestins apporte ses réponses au travers d’une programmation éclectique, rigoureuse, foisonnante, favorisant la circulation du public et de l’ensemble des acteurs de l’art dramatique. C’est dans ce choix de la diversité que Claudia Stavisky, Patrick Penot et leurs équipes ont toujours souhaité situer la modernité de ce théâtre ouvert tant au croisement des disciplines artistiques qu’aux créations venues des horizons les plus divers, d’Europe et du monde. Ainsi le public des Célestins aura-t-il la chance d’applaudir les pièces jouées en français de Krystian Lupa, Thomas Ostermeier, Howard Barker ou encore Heiner Goebbels. Saison exceptionnelle que viendront enrichir des artistes de Slovénie, Chili, égypte, Allemagne, Pologne, Hongrie, Russie, Espagne et Cambodge invités de la 3e édition du Festival Sens Interdits. Poursuivant son exploration des grands auteurs américains, Claudia Stavisky mettra en scène le chef-d’œuvre de Tennessee Williams créé à Broadway en 1955, Chatte sur un toit brûlant, spectacle qui mènera les Célestins partout en France et notamment dans notre région, dans le superbe cadre des Fêtes nocturnes du château de Grignan. À chacune et chacun de vous, je souhaite de vivre une excellente saison remplie de tous les bonheurs de ce théâtre exigeant, ouvert à toutes les créations et à tous les publics.

gérard Collomb Sénateur-Maire de Lyon

5


Spectacles en tournée 2013/2014 produCtions Célestins, théâtre de lyon

Chatte sur un toit brûlant

mort d’un Commis voyageur

•Du 29 juin au 24 août - Château de grignan, dans le cadre des Fêtes nocturnes •Du 5 au 8 novembre - Théâtre national de bordeaux en Aquitaine •Du 14 au 16 novembre - La Comédie de saint-étienne •Du 19 au 23 novembre - La Manufacture, Centre dramatique national de nancy-Lorraine •Du 27 novembre au 1ère décembre - La Comédie de Picardie, amiens Tournée 14/15 en cours d’élaboration

•Du 27 au 29 janvier - Théâtre du Vellein, villefontaine •Du 5 au 8 février - Théâtre des 13 Vents, Centre dramatique national - Languedoc Roussillon, montpellier •Du 13 au 15 février - Nouveau Théâtre d’angers (NTA), Centre dramatique national des Pays de la Loire •Du 19 au 21 février - La Coursive, Scène nationale de la rochelle •Du 11 au 15 mars - Théâtre National de nice, Centre dramatique national Nice Côte d’Azur •Les 20 et 21 mars - L’Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur-saône •Les 27 et 28 mars - Théâtre André Malraux, rueil-malmaison •Les 17 et 18 mai - Grand Théâtre d’albi

De Tennessee Williams, mise en scène Claudia Stavisky

sens interdits, Festival international de théâtre

je suis - Teatr KnAM

D’Arthur Miller, mise en scène Claudia Stavisky

Idée originale, dramaturgie et mise en scène Tatiana Frolova, artiste en résidence

•Les 18 et 19 octobre - aulnoye-aymeries (232U) •Du 26 octobre au 9 novembre - Célestins, théâtre de lyon, dans le cadre du Festival Sens Interdits •Du 11 au 30 novembre - Théâtre de Poche à genève

l’histoire terrible mais inaChevée de norodom sihanouK, roi du Cambodge

1ère et 2e époques D’Hélène Cixous, mise en scène Georges Bigot et Delphine Cottu Production déléguée : Célestins, Théâtre de Lyon •Du 27 au 29 septembre - Francophonies de limoges •Du 2 au 26 octobre - Festival d’Automne, Théâtre du Soleil, La Cartoucherie - paris •Du 28 au 30 octobre - Célestins, théâtre de lyon, dans le cadre du Festival Sens Interdits •Le 8 novembre - Théâtre de vénissieux •Le 19 novembre - Comédie de valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche •Du 21 au 23 novembre - Théâtre national de toulouse (TNT)

Compagnie mpta, assoCiée aux Célestins, théâtre de lyon

à bas bruit

Création 2012 Conception et mise en scène Mathurin Bolze •Du 18 au 20 septembre - L’Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur-saône •Les 8 et 9 octobre - La Rampe, Scène régionale d’échirolles •Le 3 décembre - Scène nationale de sète et du bassin de Thau •Les 6 et 7 décembre - Le Cratère, scène nationale d’alès •Les 10 et 11 décembre - Scène nationale de narbonne •Du 9 au 11 janvier - london Mime Festival •Les 4 et 5 février - Théâtre de grasse •Les 26 et 27 mars - Scène nationale 61, alençon, dans le cadre du Spring, Festival nouvelles formes de cirque •Les 1er et 2 avril - Théâtre municipal de Coutances, dans le cadre du Spring, Festival nouvelles formes de cirque

6


La quintessence de la vie… On a coutume de dire que le Théâtre est une grande famille. Une affirmation qui flirte avec le lieu commun et qui laisserait supposer un environnement enchanteur et idyllique à l’exercice de notre activité, une complicité et une connivence de tous les instants entre tous les « acteurs » du monde des planches. Pourtant, forts de quelques années d’expérience(s), nous savons bien qu’il n’en est rien et que ce portrait de famille idéale occulte parfois une réalité faite de tensions, divergences, manigances et conflits qui parsèment notre « joyeuse » profession. En cela, nous ne nous distinguons pas d’autres corporations, simplement, peut-être savons nous mieux exprimer nos tiraillements et nos discordes et, le cas échéant… les théâtraliser ! Mais, quoi qu’il en soit, nous ne délaisserions pour rien au monde cette famille au profit d’une autre tant elle est nécessaire à raconter notre histoire, votre histoire. Comme le prétendait Balzac, « la famille sera toujours la base des sociétés ». Nous n’échappons pas à cette règle. Nous sommes bien une famille avec ses bonheurs partagés, les joies de se retrouver, avec ses dissensions et ses colères. Et que faisons-nous ? Et bien, nous racontons des histoires de famille à l’image de Jean Giraudoux qui, il y plus d’un demi-siècle résumait la situation ainsi : « La plupart des pièces que nous considérons comme les chefs-d’œuvre tragiques ne sont que des débats et des querelles de famille ! ». Car la réalité familiale est une source d’inspiration permanente pour les artistes. Du repas dominical en tribu immortalisé par le sacro-saint poulet trônant sur le chauffe-plat où les sot-l’y-laisse font l’objet tour à tour de convoitises, de discussions, de négociations puis, finalement d’échauffourées, aux faits-divers les plus abjects et abominables, violences conjugales, infanticides, incestes ou autres drames familiaux puissamment exploités par l’industrie des médias, tous ces contextes claniques nourrissent la scène et les artistes qui s’en emparent pour mieux les disséquer et les interroger. Une « famille » – ou plutôt, des familles ! – omniprésente(s) au cours de cette saison 2013/2014 avec notamment, sur fond de mensonges, secrets de famille et disputes conjugales, la nouvelle production des Célestins, Chatte sur un toit brûlant de Tennessee Williams, mise en scène par Claudia Stavisky. Que serait une véritable famille sans nos « cousins germains » ? Ils seront largement représentés dans cette programmation nous venant d’outre-Rhin, précédés d’une flatteuse et justifiée réputation. Thomas Ostermeier (un habitué à la table des convives !), Heiner Goebbels et la Familie (encore une !) Flöz poseront leurs valises à Lyon le temps de nous offrir des instants d’une rare qualité. Idem pour deux grandes figures patriarcales du Théâtre, Krystian Lupa et Howard Barker qui délaisseront quelques temps leur « foyer » polonais et anglais pour nous transmettre la richesse de leur savoir et leur talent. Fi de « l’oncle d’Amérique », la famille des Célestins s’étendra jusqu’aux confins du monde grâce à la 3e édition du festival Sens Interdits avec des artistes venus du Cambodge, de Sibérie, du Chili, de Slovénie, de Hongrie, etc. Fer de lance de la nouvelle génération dans notre saga familiale, notre artiste associé Mathurin Bolze et la compagnie Mpta viendront répandre la magie de leur esthétique dans et autour de la cage de scène au travers de leur nouvelle création, Nous sommes pareils à… Puis ce sont une multitude d’histoires familiales qui viendront jalonner notre saison. De Willy Loman (Mort d’un commis voyageur) aux Lehman Brothers (Chapitres de la chute), de Caligula à Lucrèce Borgia, des visages du quotidien aux figures quasi mythiques, de multiples personnages vous mèneront au cœur de sagas, crises ou conseils familiaux pénétrant simultanément ou alternativement dans l’intime ou la démesure… Comme l’évoquait avec acuité Antoine Vitez : « Les plus grandes histoires de l’humanité se sont dénouées dans les chambres à coucher et dans les cuisines ! ». On n’a donc pas fini de laver son linge sale… en famille ! Pour le plus grand bonheur du Théâtre ! Car humer l’essence rare du Théâtre, c’est au fond respirer la quintessence de la vie… Belle saison à toutes et tous ! Claudia stavisKy et patrick penot Directeurs 7


8


texte français Daniel Loayza Mise en scène Claudia Stavisky

Avec Philippe Awat, Jean-Pierre Bagot, Patrice Bornand, Christiane Cohendy, Laure Marsac, Clotilde Mollet, Stéphane Olivié-Bisson, Alain Pralon

Du 19 septembre au 20 octobre 2013 Derrière la façade de ce monument du théâtre, Claudia Stavisky nous ouvre les portes dérobées d’un labyrinthe dramaturgique fascinant. Au-delà des images mythiques des pièces de Tennessee Williams célébrées par Hollywood, on redécouvre une écriture profonde et moirée, d’une actualité aussi brûlante que son titre. Dans l’atmosphère moite d’une étouffante soirée d’été, une famille de planteurs est réunie autour du patriarche, pour un anniversaire dont chacun sait qu’il sera le dernier. L’effluve entêtant des obsessions ordinaires fait éclater l’orage des sentiments. Les tensions entre les deux frères sont attisées par deux épouses aux tempéraments antagonistes. Chaque couple est lui-même soumis à sa tourmente interne. Brick, le fils préféré, s’est réfugié dans l’alcool depuis la mort de son meilleur ami. Il ne touche plus Maggie qu’il tient pour responsable de cette disparition. Icône déchue de la virilité triomphante, l’ancien champion est tombé de son piédestal. Rongée par les non-dits, soumise à un pressant huis clos, la dérive familiale est face au précipice. Perchée sur la brûlure du désamour, Maggie symbolise cette quarantaine affective prête à exploser. Tennessee Williams explore inlassablement la violence de la norme sociale et des sentiments bafoués, ce redoutable cocktail de frustrations inavouées aux effets vidéos dévastateurs et irréparables. Après Mort d’un commis voyageur, Photos, Chatte sur un toit et d’autres infos sur brûlant est pour Claudia Stavisky le second volet d’une exploration du grand répertoire www.celestins-lyon.org américain des années 50. Elle souligne le génie visionnaire de ces grands auteurs dont les pièces ne cessent d’éclairer le devenir de l’individu dans la société occidentale. 9

graNde Salle

Chatte sur un toit brûlant

Création

tennessee Williams

Scénographie : Alexandre de Dardel Lumière : Franck Thévenon Costumes : Agostino Cavalca Son : Jean-Louis Imbert Production : Célestins - Théâtre de Lyon, Centre dramatique national des Alpes - Grenoble, les Châteaux de la Drôme, établissement public du Département de la Drôme Avec le soutien du Département du Rhône Cat on a Hot Tin Roof is presented through special arrangement with the University of the South, Sewanee, Tennessee. L’auteur est représenté dans les pays de langue française par l’Agence MCR, Marie-Cécile Renauld, Paris, www.paris-mcr.fr, en accord avec Casarotto Ramsay Ltd, London. Création le 29 juin 2013 au château de Grignan dans le cadre des Fêtes nocturnes

Horaires : 20h - dim 16h Relâches : lun et dim 22 sept

ouverture des locations : mercredi 5 juin 2013 audiodescription pour  le public malvoyant dimanche 13 octobre à 16h

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


10


céleStiNe

tombé

De Bruno Boëglin et romain Laval Mise en scène Bruno Boëglin Avec Louis Beyler, Jérôme Derre, Julian Negulesco

Du 1er au 11 octobre 2013 « Je meurs d’une maladie contagieuse. Cette lettre arrivera après ma mort, elle devra être désinfectée. Je voudrais que mes notes et mon magnétophone soient envoyés au Musée. S’il vous plaît, faites suivre mes notes à l’Université de Columbia. Juillet 1939. » Ce sont les derniers mots écrits par Buell Quain. Âgé de 27 ans, il est retrouvé sans vie en pleine forêt amazonienne. L’énigme de cette disparition est au cœur du spectacle. Bruno Boëglin ressuscite l’explorateur pour nous faire partager ses doutes et ses défaillances, ses rencontres avec un vieil ami autochtone à la sagesse éprouvée. Il imagine un improbable face-à-face entre le disparu et le célèbre anthropologue Claude Lévi-Strauss pour percer le mystère de la dérive du jeune chercheur. Voyage au bout du monde et du choc des civilisations. Voyage au bout de la solitude de Buell Quain en proie à ses propres démons, projetant son désespoir dans le sort des Indiens qu’il observe. Bruno Boëglin nous transporte sur ces terres inconnues et déroutantes qu’il aime tant. Après avoir créé et joué en Amérique latine, devant des populations indiennes qui ignoraient jusqu’à l’existence du théâtre, il a consacré six spectacles à ces civilisations. Il explore ici cette capacité, propre aux ethnologues, de s’arracher à leur existence pour se laisser submerger par l’altérité. Poète de la scène, adepte des plateaux dépouillés, il donne une forme théâtrale bouleversante à la solitude de Buell Quain et à l’énigme de son suicide. Sur un plateau envahi par le sable, éclairé de chandelles aussi vacillantes que les consciences, Jérôme Derre captive dans cette délicate partition d’acteur.

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

11

Décor, lumière et vidéo : Seymour Laval Composition musicale et sonore : Philippe Cachia avec la collaboration d’Olivier Granger Coproduction : Le théâtre du désordre des esprits / Compagnie Bruno Boëglin, Centre culturel Charlie Chaplin de Vaulx-en-Velin Avec le soutien du Cube Studio Théâtre d’Hérisson et le P’tit Bastringue à Cosne-d’Allier

Horaires : 20h30 - dim 16h30 Relâche : lun durée : 1h10

ouverture des locations : mercredi 28 août 2013 spectacle conseillé  au public non-voyant

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


FEStiVaL intErnationaL DE tHéÂtrE

ion

3e édit

SEnS intErDitS Mémoires / identités / résistances

Lyon, agglomération & rhône-alpes

du 23 au 30 octobre 2013

Initié en 2009, Sens Interdits revient tous les deux ans avec ses troupes internationales qui disent l’incandescence du monde. Celui-ci ne cesse de bouger : des frontières apparaissent et divisent, la crise financière bouscule les certitudes, rompt la digue des solidarités et suscite l’indignation. Les « Printemps arabes » s’étiolent et sont confisqués par les doctrinaires, l’état de droit recule dans une Europe qui ne croit plus en elle-même, les paroles mentent et l’imposture est partout… Mais les artistes veillent ! Ils sont vent debout, comme leur théâtre ! Ils sont pleins de force et d’humour. Ils réveillent les mémoires et secouent les consciences. Le temps d’un événement que nous souhaitons rassembleur, festif et convivial, ils feront des scènes de notre « métropole » un espace de dialogue où les histoires d’ailleurs feront résonner celles d’ici. slovénie

Maudit soit le traître à sa patrie

oliver Frljić / théâtre mladinsko S’attaquant aux nationalismes et revendications identitaires qui ont conduit au morcellement de l’ex-Yougoslavie, le Croate Oliver Frljić signe un manifeste âpre et provocant. Un spectacle coup de poing, à l’énergie débordante et à l’esthétique débridée, véritable cri revendicateur des libertés civiles et artistiques. Célestins, théâtre de lyon (Grande salle) 23, 24 et 25 octobre - 21h Tarif 1

FranCe

invisibles

nasser djemaï Nasser Djemaï rend parole et fierté à ces travailleurs immigrés venus d’Afrique du Nord pour recontruire la France des années 50. À l’heure de la retraite, écartelés entre les deux rives de la Méditerranée, ils sont devenus des fantômes. théâtre de la Croix-rousse - lyon 23, 24 et 25 octobre - 20h / 26 octobre - 15h Tarif 2

Chili

Villa + Discurso

Guillermo calderón Guillermo Calderón affronte les années noires de Pinochet et ses crimes passés sous silence. Que faire par exemple de la Villa Grimaldi, lieu de torture et symbole de la dictature ? À travers des échanges vifs, à la fois politiques et intimes, et non sans humour, ce diptyque audacieux met en lumière les espoirs de la nouvelle génération chilienne et interroge sur l’avenir à construire. théâtre national populaire - villeurbanne 24, 25 et 26 octobre - 20h30 Tarif 2

allemagne

arabQueen

Güner yasemin balci / nicole oder Fille de migrants kurdes musulmans, Mariam mène une double vie, entre obéissance à sa famille traditionnaliste et découverte des tentations d’une capitale européenne en pleine effervescence. Tentant de concilier appartenance à une communauté et liberté individuelle, c’est

12

toute la difficulté de l’intégration dans nos sociétés occidentales, et plus largement la construction identitaire au moment de l’adolescence qui est ici soulevée. théâtre nouvelle génération - lyon 25 et 26 octobre - 18h / 27 octobre - 15h Tarif 3

hongrie

Szóról Szóra

anna lengyel / panodráma En 2008, une série de crimes est perpétrée en Hongrie contre la communauté rom. Dénonçant le racisme qui gangrène la Hongrie contemporaine, Anna Lengyel propose une pièce troublante, éclairage singulier sur le sujet si actuel et délicat de l’intégration des communautés rom en Europe. les subsistances - lyon 25, 26 et 27 octobre - 18h Tarif 3

retrouvez le programme détaillé sur www.sensinterdits.org


pologne

espagne

Chœur de femmes Magnificat requieMachine

Pendiente de voto

marta Górnicka Découverte lors de la précédente édition, la Polonaise Marta Górnicka a conquis le public lyonnais. Exploitant toutes les potentialités qu’offre la voix humaine, elle réhabilite la fonction critique et accusatrice propre aux chœurs antiques et porte sur la scène une trilogie toute d’insoumission et de subversion, électrisante et jubilatoire !

roger bernat Muni d’une télécommande, chaque spectateur est appelé à voter dans une salle de spectacle aux allures d’hémicycle. Une performance incroyable basée sur l’interactivité, qui questionne avec humour la démocratie, la constitution d’une opinion, la place du citoyen dans le débat public… l’amphi - opéra de lyon 28 octobre - 19h / 29 octobre - 17 et 21h Tarif 3

Chili/argentine

théâtre de la renaissance - oullins Chœur de femmes 26 octobre - 18h Magnificat 26 octobre - 21h30 RequieMachine 27 octobre - 18h30 Tarif 3

russie

Cambodge

1ère en France

El año en que nací

lola arias L’histoire récente du Chili depuis 1973, retracée du seul point de vue de onze jeunes Chiliens nés entre 1971 et 1989. À partir d’éléments exhumés dans les archives familiales, lettres, photos, coupures de journaux, avis de décès, c’est un passé honteux, glorieux ou trouble qui nous est révélé. Comment l’assumer et poser les bases d’une histoire partagée ? Une œuvre nécessaire et cathartique.

Création

Je suis

tatiana Frolova / teatr Knam Voir page 15 Célestins, théâtre de lyon (Célestine) 26, 27, 28, 29 et 30 octobre - 20h30 Tarif 3

radiant-bellevue - Caluire 28 et 29 octobre - 20h30 Tarif 2

Coproduction

L’Histoire terrible mais inachevée de norodom Sihanouk, roi du Cambodge - 1  et 2  époques  ère

e

Hélène cixous / Georges bigot  et delphine cottu Avec les artistes de Phare Ponleu Selpak - Battambang Ils nous avaient bouleversés en 2011. Nous retrouvons aujourd’hui les trente jeunes artistes cambodgiens pour la 2e époque de la pièce, qui débute en mars 1970 et fait véritablement entrer sur scène les Khmers rouges. Vingt-sept ans après sa création par le Théâtre du Soleil, ces jeunes acteurs raniment la mémoire des années sombres et montrent un peuple tentant de se reconstruire. Une exploration vibrante de l’histoire chaotique et douloureuse du Cambodge.

Célestins, théâtre de lyon (Grande salle) 1ère époque 28 octobre - 20h 2e époque 29 et 30 octobre - 20h Tarif 1 en tournée en région rhône-alpes théâtre de vénissieux 8 novembre Comédie de valence 19 novembre

...et la contribution d’artistes égyptiens et libanais (programmation en cours)

tariFS prix / place Plein tarif

tariF 1

tariF 2 tariF 3

1ère série

2e série

3e série

26 €

20 €

14 €

4e série 10 €

24 €

20 €

Tarif réduit

24 €

17 €

12,50 €

9€

20 €

17 €

-26 ans

13 €

10 €

7€

5€

12 €

11 €

*

et bénéficiez de tarifs avantageux en prenant un pass festival (dès 3 spectacles)

*

pass Festival

21 €

16 €

11 €

8€

19 €

14 €

pass -26 ans

10,50 €

8€

5,50 €

4€

9,50 €

8,50 €

Abonnés et Carte Célestins, abonnés des Théâtres partenaires, +65 ans, groupes (10 pers.), personnes handicapées, demandeurs d’emploi.

13

Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes, de la DRAC Rhône-Alpes, de la Ville de Lyon, de l’Institut Français et du Programme de coopération territoriale européenne INTERREG IV A France-Suisse


14


idée originale, dramaturgie et mise en scène tatiana Frolova / teatr KnaM

céleStiNe

ion

3e édit

création

Je suis

dans le cadre de Sens interdits, Festival international de théâtre

Avec Elena Bessonova, Dmitry Bocharov, Vladimir Dmitriev spectacle en russe,  surtitré en Français

Du 26 octobre au 9 novembre 2013

conseillé au public  malentendant

Avec Une guerre personnelle, Tatiana Frolova offrait en 2011 l’un des moments forts du festival Sens Interdits. Auteure et metteure en scène, elle vit et travaille à Komsomolsksur-Amour, ville échouée dans l’immensité de l’Extrême-Orient russe, aux rives du fleuve Amour. Rejetant le théâtre officiel de répertoire, qu’elle juge trop éloigné de la réalité, elle crée en 1985 la première troupe indépendante en Union Soviétique. C’est ainsi que sa compagnie adopte au fil du temps l’esprit d’un théâtre documentaire. Je suis associe le thème de la mémoire individuelle rongée par Alzheimer à celui de la mémoire historique collective, rongée par le mensonge. « Nous habitons une ville fondée sur un incroyable mensonge », constate-t-elle pour expliquer son projet. L’histoire officielle, célébrée chaque année, voudrait que Komsomolsk-sur-Amour ait été bâtie par de vaillants Komsomols. En vérité, elle fut construite par des prisonniers du goulag, consciemment sacrifiés par milliers. « Quel avenir peut-on imaginer à partir d’un passé à ce point distordu ? Alors que sous nos pieds reposent leurs dépouilles jetées dans des fosses communes… ». Le Livre de l’oubli  de Bernard Noël est le point de départ du spectacle qui trace ce passionnant parallèle entre mémoire individuelle et manipulation politique de l’histoire. Sur scène, dans un dispositif vidéo spécifique, trois espaces et trois acteurs conjuguent de magnifiques fragments littéraires et documentaires aux paroles de proches touchés par la maladie. Un théâtre singulier, véritable laboratoire dont le courage et la puissance d’interpellation étonnent. C’est dire le rôle qu’il joue dans son pays depuis plus de 25 ans.

Matière documentaire texte et image : entretiens, témoignages, autobiographies collectés par les artistes du KnAM ; extraits d’articles, études et ouvrages historiques et mémoriels ; extraits des livres Le Dictionnaire de la Commune et Le Livre de l’oubli de Bernard Noël. Dispositif et mixage vidéo : Tatiana Frolova Lumière : Tatiana Frolova, Dmitry Bocharov Son : Vladimir Smirnov Musique : Alexei Larine Production : Teatr KnAM - Russie / En Compagnie d’eux - France Coproduction : Célestins - Théâtre de Lyon / Festival Sens Interdits, Théâtre de Poche - Genève, Scène nationale André Malraux Vandœuvre-lès-Nancy Avec le soutien de la DRAC Nord-Pas-de-Calais

Horaire : 20h30 Relâches : jeu 31 oct, ven 1er, sam 2, dim 3, lun 4 nov durée : 1h40

ouverture des locations  Festival sens interdits : mercredi 5 juin 2013

Photos, vidéos et d’autres infos sur

projet bénéficiaire  du Fonds européen de développement régional

présenté dans le cadre de territoires en écritures (voir page 74)

www.celestins-lyon.org

15

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


16


graNde Salle

théâtre sans animaux

texte et mise en scène Jean-Michel ribes Avec Caroline Arrouas, Annie Gregorio, Philippe Magnan, Christian Pereira, Marcel Philippot

Du 5 au 13 novembre 2013 Après Les Nouvelles Brèves de comptoir présentées en 2010 aux Célestins, Théâtre sans animaux marque le retour de Jean-Michel Ribes et de sa joyeuse bande de complices historiques, avec qui il partage le goût des étincelles verbales, de la poésie populaire et des situations suspendues aux fils de l’imprévu ou du destin. Contribution à « l’art du sursaut », ces courtes fables sont pour le metteur en scène un « hommage à tous ceux qui luttent contre l’enfermement morose de la mesure ». Directeur du Théâtre du Rond-Point à Paris, Jean-Michel Ribes est également auteur, réalisateur, créateur sur les écrans ou sur les planches de Palace, Merci Bernard, Batailles et Musée haut, musée bas ou de l’opéra-bouffe René l’énervé... Théâtre sans animaux est l’un de ses plus beaux succès en tournée depuis plusieurs années.

Scénographie : Audrey Vuong Costumes : Juliette Chanaud Musique : Reinhardt Wagner Lumière : Laurent Béal Vidéo : Thierry Coduys, Johan Lescure Chorégraphie : Pierre Rigal

La pièce enchaîne huit contes traversés par des tempêtes de cocasserie. Cinq comédiens prennent les chemins de traverse de l’absurde, hors de toute réalité. Un stylo à bille de cinq mètres atterrit à l’aube dans le salon. Lors d’une visite au musée, un groupe se mobilise autour d’une question cruciale, pourquoi ne peint-on pas plus de carpes ? Comment arrêter de fumer quand on ne porte pas de perruque Louis XV ? Des gens, presque normaux, s’interrogent sur la nécessité de s’appeler Bob et visitent un salon de coiffure pour goélands. Par des brèches fantasques, ils s’évadent. Et les situations dérapent invariablement. La parole rebondit, l’esprit décolle, le langage sinue. C’est la fête du coq à l’âne. Les gens raisonnables s’envolent et visitent le pays réjouissant du non-sens, sans oublier de poser les questions fondamentales. « Si tu avais envie que je meure, je ne vois pas pourquoi on irait acheter un sèche-linge ? ».

Horaires : 20h - dim 16h Relâche : lun

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

17

Production : Théâtre du Rond-Point / Le Rond-Point des tournées Le texte de la pièce est publié aux Éditions Actes Sud, Collection Babel.

durée : 1h40

ouverture des locations : mercredi 28 août 2013 spectacle conseillé  au public non-voyant

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


18


ali De et avec Mathurin Bolze et Hedi Thabet suivi de

graNde Salle

Création MPta, Compagnie associée

nous sommes pareils à...

nous sommes pareils à ces crapauds qui dans l’austère nuit des marais s’appellent et ne se voient pas, ployant à leur cri d’amour toute la fatalité de l’univers Conception : Ali et Hedi Thabet Son : Jérôme Fèvre De et avec Artemis Stavridi, Mathurin Bolze, Hedi Thabet Lumière : Ana Samoilovich Direction musicale : Sofyann Ben Youssef Musiciens : Stefanos Filos, Giannis Niarcho, Nidhal Yahyaoui ali : Production : Compagnie Mpta Avec le soutien de La brèche - P.N.C. Basse-Normandie, Le Studio Lucien - Lyon et Les Nouvelles Subsistances - Lyon

Du 19 au 23 novembre 2013 Associée à la vie du Théâtre des Célestins depuis désormais trois saisons, la Compagnie , les mains, les pieds et la tête aussi dévoile de nouvelles facettes de son travail et nous fait partager ses plus belles rencontres. La soirée réunit deux pièces, fruit des échanges artistiques entre Mathurin Bolze, Hedi et Ali Thabet. La première proposition nommée Ali est née dans l’intimité de l’amitié entre Mathurin Bolze et Hedi Thabet. Ce duo les réunit autour de quatre béquilles, une lampe, une chaise et un morceau de rembétiko clandestin. Une pièce courte, façonnée dans l’urgence, en écho à la nécessité d’être ensemble, sur scène comme dans la vie, et dont surgissent des images d’une rare intensité. Quelques minutes densément justes sur l’altérité…

nous sommes pareils à Ces Crapauds...: Production : Ali, Hedi Thabet et la Compagnie Mpta Coproduction : Célestins - Théâtre de Lyon, Théâtre du Rond Point - Paris Avec le soutien du Théâtre National - Bruxelles, de La Cascade - P.N.C. Rhône-Alpes et du Bois de l’Aune - Communauté du Pays d’Aix

Horaire : 20h

Spectacle découverte ouverture des locations :

mercredi 28 août 2013 Initiée par Hedi et Ali Thabet, la seconde proposition emprunte son titre au poète René Char*. Deux hommes et une femme ouvrent l’espace d’une nouvelle narration. spectacle visuel conseillé  Ensemble, ils empruntent les divers chemins des dualités de l’amour. Face à eux, un au public malentendant orchestre composé de quatre musiciens, grecs et tunisiens, marie la période classique du rembétiko grec au répertoire populaire tunisien de Cheikh El Afrit. Cettevidéos humanité Photos, fait société, à la marge, et déjoue tous les tracés, toutes les frontières... et d’autres infos sur Photos, vidéos et autres infos www.celestins-lyon.org www.celestins-lyon.org *in Feuillets d’Hypnos, Fureur et mystère, 1948

19


20


graNde Salle

Les arrangements De Pauline Sales Mise en scène Lukas Hemleb

Avec Juliette Allain, Anthony Audoux, Olivia Chatain*, Anne Cressent, Aurélie Edeline*, Vincent Garanger*, Nolwenn Gauer, Beata Malczewska (comédienne permanente du Stary Teatr de Cracovie), distribution en cours et la voix de Simon Eine (sociétaire honoraire de la Comédie-Française) *troupe permanente du Préau

Du 26 au 30 novembre 2013 Une famille recomposée se retrouve le temps d’un week-end autour de l’agonie du chef de famille, ancien déporté et romancier célèbre. La page n’est pas simple à tourner à l’ombre de cette figure tutélaire. étranger à la famille, le séduisant biographe du romancier mourant perturbe la perspective familiale. Il révèle les petits arrangements de chacun avec son courage, sa vérité et cet héritage que l’on cherche à gérer ou à évacuer. Face à la question de la transmission, c’est le fossé entre les générations qui se dresse, signifiant l’impossible filiation et la difficulté d’exister dans la trame tissée serrée par cette satanée famille. Pauline Sales, l’un des écrivains de théâtre les plus captivants du moment qui présentait en 2012 aux Célestins À l’ombre, laisse libre cours à son imagination sur le thème de l’héritage sans se départir d’un humour vigoureux. Avec une distance délicate, Lukas Hemleb manipule cette écriture contemporaine comme un classique d’aujourd’hui, héritage des drames bourgeois du XIXe siècle ou des pièces de Tchekhov. À la fois inventive et discrète, la mise en scène tire les ficelles de cette famille actuelle, prisonnière de démons intemporels face aux interrogations de notre époque.

Scénographie et costumes : Tomoyo Funabashi Assistante et traductrice : Agnieszka Zgieb Lumière : Lukas Hemleb Son : Xavier Jacquot Production : Le Préau CDR de Basse-Normandie - Vire Coproduction : Théâtre de Sartrouville et des Yvelines, Centre dramatique national Avec la participation artistique de l’ENSATT et du Jeune Théâtre National Le texte de la pièce est publié aux Éditions Les Solitaires Intempestifs.

Horaire : 20h durée : 2h20

Spectacle découverte ouverture des locations : mercredi 28 août 2013

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

21

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


22


graNde Salle

Perturbation

D’après thomas Bernhard adaptation et mise en scène Krystian Lupa Avec John Arnold, Valérie Dréville, Pierre-François Garel, Lola Riccaboni, Mélodie Richard, Matthieu Sampeur, Anne Sée, Grégoire Tachnakian, distribution en cours

Du 3 au 7 décembre 2013 Familier des grandes scènes internationales, rarement accueilli à Lyon, le Polonais Krystian Lupa est l’un des phénomènes du théâtre européen. Avec Perturbation et le plaisir de retrouver l’écriture de Thomas Bernhard, l’occasion est venue de faire découvrir cet artiste incomparable et merveilleusement déconcertant, capable de créer une sidérante intensité, tout en offrant au temps de la représentation d’indomptables dilatations poétiques. Perturbation est l’adaptation du roman qui confirma en 1967 la notoriété naissante de son auteur. Dans la montagne autrichienne, le jeune narrateur accompagne son père médecin au cours de ses visites. Dans une nation dégradée, ces consultations prennent l’allure de confessions itinérantes d’un désastre moral généralisé. Reliant les traits communs de cette galerie de portraits, le jeune observateur en vient à considérer l’humanité sous l’angle d’une inquiétante perturbation. Un patient hors du commun retient l’attention. Cet Autrichien mûr et cultivé, mais aussi marginal et amer, exprime avec férocité toute l’aversion de Thomas Bernhard pour son pays et ses contemporains qu’il tenait pour responsables du fléau nazi. Krystian Lupa met brillamment en lumière la profonde humanité que recèle, en creux, le sombre dépit de l’auteur autrichien.

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

23

Scénographie, lumière : Krystian Lupa Collaborateur artistique : Lukasz Twarkowski Costumes : Piotr Skiba Interprète : Mariola Odzimkowska Production : Théâtre Vidy-Lausanne Coproduction : Théâtre National de la Colline, Festival d’Automne à Paris Création le 10 septembre 2013 au Théâtre Vidy-Lausanne

Horaire : 20h durée : 3h30 environ

Spectacle découverte ouverture des locations : mercredi 28 août 2013

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


24


graNde Salle

Yerma

De Federico Garcia Lorca Mise en scène et adaptation Daniel San Pedro Avec Hélène Alexandridis, Aymeline Alix, Audrey Bonnet, Stéphane Facco, Juliette Léger, Yael Elhadad, Daniel San Pedro, Claire Wauthion

Du 10 au 14 décembre 2013 Deuxième volet de la sombre trilogie de Garcia Lorca, précédée de Noces de sang et suivie de La Maison de Bernarda Alba, Yerma est sans doute la plus intime et la plus bouleversante des trois célèbres pièces de l’auteur andalou. Elle inscrit son héroïne dans le paradigme de la sécheresse et des terres arides, à l’image de celles que le jeune couple d’éleveurs tente d’exploiter. Comme le sceau d’une infamie annoncée, « yerma », en espagnol, désigne aussi la terre inculte. Confrontés à l’absence de progéniture, Yerma et Jean s’éloignent diamétralement. Résigné, lui se réfugie dans le travail et la prospérité de son exploitation. Révoltée, elle s’acharne contre le sort. Chacun s’enferme dans un isolement qui détruit peu à peu les dernières traces d’affection, pour laisser place à une cohabitation morbide, habitée de silence et de haine. Né en Espagne, Daniel San Pedro puise dans ses souvenirs pour remonter aux sources de la pièce, de ses paysages réels et intérieurs qu’il redessine dans un esprit actuel, entouré d’une constellation d’acteurs à fleur de peau. Il s’appuie surtout sur sa connaissance de la figure de Lorca et ses écrits pour souligner l’essence de l’œuvre et l’universalité de son propos. Il en dégage une épure du douloureux parcours de Yerma comme métaphore d’un besoin d’amour insondable, creusant en elle le sillon de sa propre tombe. Au-delà du drame de la stérilité, c’est le drame du désamour qui fait de Yerma une incarnation vibrante de son auteur. La pièce renvoie de Lorca l’image du réprouvé dont les succès n’effacèrent jamais la douleur des humiliations publiques. Pour Lorca comme pour Yerma, produire n’est finalement qu’un moyen d’approcher ce but ultime de l’amour, ce désir inextinguible d’être aimé pour soi-même.

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

25

Collaboration artistique : Clément Hervieu-Léger de la Comédie-Française Scénographie : Karin Serres Costumes : Caroline de Vivaise Lumière : Bertrand Couderc Musique : Pascal Sangla Vidéo : Nikolas Chasser-Skilbeck Son : Jean-Luc Ristord Production : La Compagnie des Petits Champs. Coproduction : Centre National de Création et de Diffusion Culturelles de Châteauvallon, Théâtre de l’Ouest Parisien - Boulogne-Billancourt, Arts 276 / Automne en Normandie, TCM Théâtre de Charleville-Mézières, L’Entracte Scène conventionnée (Sablé-sur-Sarthe) Avec le soutien de la DRAC Haute-Normandie Ministère de la culture et de la communication, la Région Haute-Normandie, le Département de l’Eure et l’ODIA Normandie Création le 4 octobre 2013 au Centre national de création et de diffusion culturelles de Châteauvallon

Horaire : 20h

Spectacle découverte ouverture des locations : mercredi 28 août 2013

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


26


céleStiNe

Faust et usages de Faust

D’après Christopher Marlowe et Charles Gounod adaptation Jean Sclavis et émilie Valantin Mise en marionnettes émilie Valantin Avec Jean Sclavis (jeu et manipulation) et élie Granger (musique)

Du 11 au 22 décembre 2013 Qui est le véritable Faust ? Ou du moins, le plus intéressant ? À l’origine de ce spectacle, Jean Sclavis interprète seul plus de trente personnages, simplement accompagné au piano par élie Granger, renouant ainsi avec la prouesse vocale et la virtuosité des manipulations qui font le succès des Fourberies de Scapin depuis plus de sept ans. Faust et usages de Faust s’inscrit dans le même désir de revisiter un grand classique avec l’inventivité et la fantaisie d’émilie Valantin et de son atelier de marionnettes. De l’histoire tragique du Docteur Faust de Marlowe on retrouve le personnage virulent et la valse des apparitions. « Coaché » par Méphisto, le héros sera spectateur, puis acteur de tours de sorcellerie présidant à l’irruption d’un diable, des Sept Péchés Capitaux, de Charles Quint et de ses invités, spectateurs à leur tour de l’arrivée d’Alexandre le Grand, puis de la fatale Hélène de Troie. De l’opéra de Gounod (lui-même inspiré de Goethe), on retrouve les airs mémorables, interprétés sur scène, et le personnage de Marguerite qui apporte au drame sa dimension charnelle et tragique. Un castelet indépendant et mobile accueille le banquet de Charles Quint. Un lit antique abrite les ébats d’Alexandre. Grandes marionnettes à tiges, petites marionnettes à fils, figurines, ombres, marottes ou mascottes en peluche se succèdent dans cette quête métaphysique vite absorbée par la trivialité des désirs auquel Méphisto soumet Faust. Une truculente vulgarité que le spectacle manipule sans détour comme l’expression symbolique de l’enfer. Puisant dans les divertissantes versions du passé, le spectacle dévisage le mythe, envisage une nouvelle issue inspirée par Balzac pour libérer ce Faust Photos, vidéos dépressif et bipolaire d’un pacte surestimé, dont la cote pourrait soudainement et d’autresflancher infos sur www.celestins-lyon.org sur les marchés… 27

Lumière : Gilles Drouhard Marionnettes : émilie Valantin Décors : émilie Valantin, Bertrand Boulanger et l’Atelier de la Cie émilie Valantin Production : Cie Émilie Valantin. Avec le soutien des Célestins - Théâtre de Lyon et du Théâtre de Viviers (Ardèche) Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes

Horaires : 20h30 - dim 16h30 Relâches : lun et dim 15 déc

ouverture des locations : mercredi 28 août 2013

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


28


graNde Salle

teatro Delusio

De Paco González, Björn Leese, Hajo Schüler, Michael Vogel Mise en scène Michael Vogel Avec Björn Leese, Hajo Schüler, Michael Vogel

Du 17 au 29 décembre 2013 L’inclassable collectif berlinois Familie Flöz sillonne les scènes internationales avec ses spectacles d’une poésie incomparable, qui semble née de l’union de la commedia dell’arte et de l’expressionisme allemand. Teatro Delusio, l’un des plus grands succès de la compagnie, fera ses adieux au public sur la scène des Célestins, pour une magnifique et émouvante fin d’année en famille. Présenté pour la première fois à Lyon, l’univers de Familie Flöz est un enchaînement de virtuosité physique et dramaturgique, de masques, de comédie, de mime et de fantaisie. Sans la moindre parole, la poésie universelle de ce savant artisanat sait parler à chacun. Avec Teatro Delusio, ce sont toutes les facettes de l’imaginaire théâtral qui s’animent en une parade onirique et drôle. Elle fait défiler toutes les rencontres facétieuses et les péripéties quotidiennes d’un théâtre.

Décor : Michael Vogel Masques : Hajo Schüler

Le spectacle est mené à la baguette par trois régisseurs de plateau attachants, trois personnages antagonistes et inséparables qui conduisent le spectacle. C’est depuis leurs coulisses que nous imaginons les scènes les plus folles. Ils articulent les entrées et sorties d’un orchestre symphonique, de cantatrices, de tragédiennes, de chefs d’orchestre et de cygnes égarés. Le spectacle fait joyeusement déraper ces rencontres furtives en situations cocasses et tendres, dans lesquelles se croisent gloires de la scène et anonymes du plateau... Vingt-sept personnages surgissent sous les yeux attentifs, amusés ou éberlués de nos trois techniciens de l’ombre. Peu à peu, c’est toute la vie du théâtre qui s’égraine dans un enchaînement de métamorphoses, de clins d’œil, d’hommages et de séquences hilarantes. Préparant dans la joie l’éclosion de nos émotions, Familie Flöz les cueille dans un tourbillon d’images et de souvenirs, sur la corde sensible qui transforme les soupirs de mélancolie en immenses éclats de rire.

Spectacle tout public

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

29

Coproduction : Familie Flöz, Theaterhaus Stuttgart, Arena Berlin

Horaires : 20 h mer 18 déc, sam 21 et 28 déc 16h et 20h dim et mer 25 déc 16h Relâche : lun durée : 1h30

ouverture des locations : mercredi 28 août 2013 spectacle visuel conseillé  au public malentendant

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


30


graNde Salle

Création 2012

Mort d’un commis voyageur D’arthur Miller Mise en scène Claudia Stavisky

Avec François Marthouret, Hélène Alexandridis, Alexandre Zambeaux, Matthieu Sampeur, Mickaël Pinelli, Valérie Marinese, Jean-Claude Durand, Sava Lolov, Judith Rutkowski, Mathieu Gerin

Du 10 au 22 janvier 2014 Plaisir de revoir le grand succès de la saison passée ou séance de rattrapage : Mort d’un commis voyageur repasse sur la scène des Célestins avant d’achever sa tournée. Avec ce grand classique américain du XXe siècle, Claudia Stavisky offre à François Marthouret une magnifique partition d’acteur, dans laquelle il rayonne de justesse et de profondeur entouré d’une distribution exceptionnelle. Incarnant ce voyageur de commerce dépassé par le tournant de la vie et la dérive des siens, il nous plonge dans le quotidien de cette Amérique des années 50 qui s’apprête à broyer les illusions de plusieurs générations. Celles de Willy Loman, qui a tout donné à son entreprise avant de se voir remercier comme un jouet usé. Celles de ses fils pour qui l’avenir s’avance sans horizon, mais qui tentent encore de faire impression. Un monde sans merci dans lequel seuls les mieux armés tirent leur épingle d’un jeu qui pique tous les autres au tableau de la vacuité et de l’échec. Cette version pure et poétique, servie par une distribution éclatante, rend un vibrant hommage au chef-d’œuvre d’Arthur Miller, récompensé par le prix Pulitzer en 1949. En mettant en perspective tous les rouages de la pièce, on se détache du parcours solitaire de Willy pour entendre cette œuvre chorale, sublime et terrifiante, mais aussi profondément humaine, plaçant les valeurs morales et leur perdition au cœur des crises qui nous traversent.

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

31

Texte français : Claudia Stavisky Scénographie : Alexandre de Dardel Lumière : Franck Thévenon Costumes : Agostino Cavalca Musique originale : Jean-Marie Sénia Son : Sylvestre Mercier Production : Célestins, Théâtre de Lyon avec le soutien du Département du Rhône La pièce Mort d’un commis voyageur d’Arthur Miller est représentée par l’agence Drama Suzanne Sarquier, 24 rue Feydeau 75002 Paris www.dramaparis.com, en accord avec l’agence ICM, Buddy Thomas à New York. Le spectacle a été créé le 5 octobre 2012 aux Célestins, Théâtre de Lyon.

Horaires : 20h - dim 16h Relâches : lun et dim 12 jan durée : 2h30

Spectacle découverte ouverture des locations : mercredi 20 novembre 2013 audiodescription pour  le public malvoyant dimanche 19 janvier à 16h

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


32


De Howard Barker Mise en scène Howard Barker et Gerrard Mcarthur association nÖjd

céleStiNe

Création

innocence

texte français Sarah Hirschmuller

Avec Guillaume Bailliart, Alizée Bingöllü, Olivier Chombart, Pierre-Jean étienne, Vincent Fontannaz, Anne-Gaëlle Jourdain, Aurélie Pitrat, Jean-Philippe Salério

Du 21 janvier au 1er février 2014 Au commencement de ce projet exceptionnel que les Célestins ont souhaité accompagner, il y a la rencontre entre Aurélie Pitrat, comédienne de l’association nÖjd, et l’immense auteur et dramaturge anglais Howard Barker. Elle a lieu en 2007, lors d’un stage qu’il dirige. Un lien de confiance se tisse. Elle découvre à Londres les créations de sa compagnie The Wrestling School. Il lui donne à lire un manuscrit inédit qu’elle partage avec les acteurs de l’association. Convaincus, ils proposent à Howard Barker une rencontre autour de ce texte. En réponse, celui-ci suggère de les mettre en scène, accompagné d’un de ses proches collaborateurs, le comédien et metteur en scène Gerrard McArthur.

Collaboration artistique : Aurélie Pitrat Costumes : Billie Kaiser, en collaboration avec Cathy Ray Scénographie : Thomas Leipzig Lumière : Ace McCarron Production : association nÖjd Coproduction : Célestins - Théâtre de Lyon, MC2:Grenoble, Théâtre du Parc - AndrézieuxBouthéon, Théâtre de Villefranche-sur-Saône Avec le soutien de l’Institut Français en convention avec la Ville de Lyon, de la DRAC Rhône-Alpes, de la Région Rhône-Alpes et du Groupe des 20 - Rhône-Alpes

Horaire : 20h30 Relâches : dim et lun

ouverture des locations : mercredi 20 novembre 2013

Innocence prend sa source dans le contexte de la Révolution française, plus particulièrement de la persécution de Marie-Antoinette et de son fils. L’auteur s’écarte vite d’une démarche historique et se focalise sur la plus folle rumeur de l’époque pour imaginer la face inexplorée d’une troublante légende. Paris gronde. Le roi est mort. Seule avec son fils, une reine déchue attend sa mort prochaine. Dans le dénuement le plus extrême, se sachant épiée et condamnée, elle sombre dans la tentation d’un inceste qui enflamme son procès et décuple la haine. Entre le regard de ceux qui l’ont déjà jugée et le désespoir de cette femme qu’un seul fil relie encore à la vie, Barker glisse l’alternative d’un regard intermédiaire : un geôlier, invisible et muet, observe et finit par en comprendre les terribles et déchirants rouages…

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

33

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


34


création collective Michèle anne De Mey, Grégory Grosjean, thomas Gunzig, Julien Lambert, Sylvie olivé, nicolas olivier, Jaco Van Dormael Chorégraphie, nanoDanses Michèle anne De Mey, Grégory Grosjean Mise en scène Jaco Van Dormael Manipulations, interprétation Bruno Olivier, Gabriella Iacono, Pierrot Garnier

Du 29 janvier au 6 février 2014 Dans une patinoire, le kiss and cry area (littéralement, l’aire des baisers et des pleurs) est l’endroit où les compétiteurs attendent leurs notes après leur prestation, moment suspendu entre la gloire et l’oubli. Deux grands artistes s’amusent à détourner malicieusement ce point de départ pour donner naissance à une belle aventure artistique, autour de la fusion de plusieurs disciplines et surtout de deux talents hors norme. Grande dame de la danse contemporaine, Michèle Anne De Mey promène depuis de longues années son univers chorégraphique délicat et sensible sur les plus grandes scènes d’Europe. Jaco Van Dormael est quant à lui un génial touche-à-tout, metteur en scène de spectacles pour enfants et cinéaste (récompensé à Cannes pour Toto le héros ou Le Huitième Jour). Leur rencontre va bien au-delà d’une confrontation entre danse et cinéma. Elle rassemble deux rêveries, deux univers artistiques précieux et complices. Le cinéaste et la chorégraphe s’appuient sur un collectif interdisciplinaire d’une incroyable créativité. Le résultat est une miniature fourmillant de belles idées, de « nanodanses » chorégraphiant des mains comme la rencontre de deux corps. Saynètes et tableaux oniriques se succèdent, transportant d’adorables reliques de l’enfance perdue. La caméra observe et transforme en direct ce monde en mouvement. Dans cette narration à tiroirs portée par les textes de l’écrivain Thomas Gunzig, les images du spectacle en train de se faire conduisent de surprise en surprise. Elles nous semblent à la fois nouvelles et familières, comme un rêve recomposant les bribes d’une réalité connue. Un pur moment de magie qui nous fait glisser dans des paysages poétiques Photos, vidéos inédits.

et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

35

graNde Salle

Kiss & Cry

Idée originale : Michèle-Anne De Mey & Jaco Van Dormael Texte : Thomas Gunzig Scénario : Thomas Gunzig, Jaco Van Dormael Lumière : Nicolas Olivier Images : Julien Lambert Décor : Sylvie Olivé Son : Boris Cekevda Musiques : Georg Friedrich Haendel, Antonio Vivaldi, Arvo Pärt, Gottfried Michael Koenig, John Cage, Carlos Paredes, Tchaïkovski, Jacques Prévert, György Ligeti, Henryk Górecki, George Gershwin Production : Charleroi Danses, le manège.mons - Centre dramatique Coproduction : Les Théâtres de la Ville de Luxembourg Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes

Horaires : 20h - dim 16h

Relâche : lun

durée : 1h20

ouverture des locations : mercredi 20 novembre 2013

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


36


graNde Salle

Chapitres de la chute De Stefano Massini Mise en scène arnaud Meunier texte français Pietro Pizzuti Avec Jean-Charles Clichet, Philippe Durand, Martin Kipfer, Christian Esnay, Laurent Meininger, Stéphane Piveteau

Du 11 au 15 février 2014 La faillite en 2008 de la banque Lehman Brothers, alors quatrième banque des étatsUnis, est encore dans tous les esprits. L’écriture précise, documentée et rythmée de Stefano Massini remonte à la source de ce désastre financier. Il imagine un feuilleton en trois époques, traversant trois générations et deux siècles de capitalisme américain, depuis l’arrivée d’une fratrie de Juifs bavarois débarquant dans l’Alabama comme humbles chiffonniers, jusqu’à la crise financière mondiale dont Lehman Brothers deviendra l’emblème nébuleux et inquiétant. Traitée sous la forme d’un théâtre épique et foisonnant qui s’inspire du conte, la pièce retrace l’histoire de Lehman Brothers, depuis l’arrivée d’Henry Lehman sur le sol américain en 1844 jusqu’à la vente de l’entreprise familiale en 1984. L’auteur décrit chronologiquement la manière dont le magasin de coton s’est peu à peu transformé en banque d’investissement. Respectant le sens obsessionnel du détail et l’art du suspense de Stefano Massini, Arnaud Meunier ménage le drôle et l’inattendu, le hasard qui fait basculer les destins. La petite histoire intime et familiale converge vers le grand chaos historique, dans une fresque théâtrale métaphorique. Chaque étape de l’ascension de Lehman Brothers est un pas de plus vers cette chute dont la pièce dévoile la genèse. La force théâtrale et politique de Chapitres de la chute Photos, aujourd’hui vidéos replace l’humain au cœur de l’élaboration d’un système qui nous apparaît et d’autres infos sur dépourvu d’humanité. www.celestins-lyon.org 37

Dramaturgie : Charlotte Lagrange Scénographie : Marc Lainé Lumière : Nicolas Marie Vidéo : Pierre Nouvel Son : Benjamin Jaussaud Costumes : Anne Dumour-Autran Production déléguée : La Comédie de SaintÉtienne - Centre dramatique national. Coproduction : Les Théâtres de la Ville de Luxembourg Avec le soutien du Jeune Théâtre National Création le 8 octobre 2013 à La Comédie de Saint-Étienne

Horaire : 20h

Spectacle découverte ouverture des locations : mercredi 20 novembre 2013

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


38


céleStiNe

coproduction

Une heure et dix-huit minutes Pièce documentaire d’Elena Gremina Mise en scène Cécile auxire-Marmouget

texte français tania Moguilevskaia et Gilles Morel Avec Mickaël Armenag-Taboyan, Cécile Auxire-Marmouget, Luc Chareyron, Priscille Cuche, Caroline Fornier, Anne-Lise Guillet, Gilles Morel, Christian Taponard, distribution en cours

Du 13 au 26 février 2014 Un mort fait trembler le Kremlin. Alors qu’il tente de dénoncer un des plus grands scandales financiers de l’ère Poutine, l’avocat Sergueï Magnitski est placé en détention provisoire fin 2008. En prison, son état de santé se détériore, il perd vingt kilos, mais refuse toujours de changer sa déposition qui incrimine des fonctionnaires haut placés. Ce qui lui vaut une nouvelle aggravation de ses conditions d’emprisonnement, on le change de prison au lieu de le soigner. C’est mourant qu’il subit un dernier transfert ; à son arrivée, il est tabassé puis abandonné sur le sol d’une minuscule cellule où il mettra une heure et dix-huit minutes à s’éteindre. C’est le titre qu’ont choisi Elena Gremina et Mikhaïl Ougarov pour cette pièce documentaire créée au Teatr.doc, la scène moscovite la plus ouvertement contestataire du moment.

Scénographie : Pierre Mélé Lumière : Olivier Modol Son : Alain Lamarche Costumes : Cécile Auxire-Marmouget, Patricia Depetitville Production : Compagnie Gazoline Coproduction : Célestins - Théâtre de Lyon Création le 16 novembre 2013 au Théâtre des Trinitaires de Valence

Horaire : 20h30

Relâches : dim et lun Née du bouleversant témoignage de la mère de Magnitski, cette aventure théâtrale hors du commun dénonce la parodie de justice qui présida à sa mort. Le spectacle ouvre ouverture des locations : le procès de ce crime politique resté impuni, qui provoqua une brusque tension des mercredi 20 novembre 2013 relations entre Russie et états-Unis. Une série de monologues retrace la longue chaîne des complicités cachées derrière l’uniforme du procureur, la blouse du médecin ou la robe de juge. La pièce fut reçue en Russie comme un coup de poing dans l’estomac du système Poutine. C’est l’intimité de ce scandale que nous révèle le spectacle qui connaît Photos, vidéos enfin une version française, levant le voile sur le courage et le martyre moderne et d’autres infosde sur Photos, vidéos et autres infos Magnitski. Ses assassins comparaissent enfin devant un tribunal symbolique dont les www.celestins-lyon.org www.celestins-lyon.org spectateurs seront seuls juges.

39


40


graNde Salle

Caligula

D’albert Camus Mise en scène Stéphane olivié-Bisson Avec Bruno Putzulu, Claire Hélène Cahen, Pascal Castelletta, Jean de Coninck, Christophe Kourotchkine, Patrick d’Assumçao, Maxime Mikolajczak, Cécile Paoli, Olivier Parenty

Du 18 au 22 février 2014 Tel un Hamlet romain, Caligula met en scène un homme investi du pouvoir suprême, aux frontières troubles de la divinité, qui s’acharne à vouloir atteindre l’absolu, convaincu de pouvoir l’approcher. Camus écrit Caligula à partir de 1938 à Alger. Il remanie la pièce pendant la guerre, la retouche après les premières représentations de 1945 puis à nouveau en 1957 et 1958. La guerre, le nazisme et ses conséquences universelles l’amènent à revenir sur son premier geste, plus intuitif, plus instinctif, plus ambigu et plus extrême. À trop prendre ses distances avec son héros, Camus éteint une poétique première que Stéphane Olivié-Bisson souhaite retrouver en revenant à cette version initiale, très rarement montée. Caligula est un sommet d’ironie cruelle. L’humour ravageur de Camus et de son empereur, son charme, sa gaieté, sa délectation à choquer, son goût pour la bouffonnerie ébranlent les certitudes dramaturgiques et la pesanteur philosophique qu’on est tenté de prêter à l’œuvre. La pièce tourne comme aimantée autour de l’axe d’une mort annoncée.

Scénographie : Georges Vafias Costumes : Rose-Marie Melka Lumière : Lauriano De La Rosa Musique : Jean-Marie Sénia Création image : François Bisson Roux

Le spectacle s’inspire des visions baroques du photographe Tim Walker. On retrouve sur scène trois thématiques visuelles qui nourrissent la vision du personnage et l’unissent intimement à son auteur. Celle de la mer et de la recherche inlassable d’un rivage, d’un terrain de jeu purificateur. Celle du jeu et de l’attachement à l’enfance dont Caligula n’a jamais fait le deuil. Celle du sommeil et de la concrétisation dans le réel des rêves auxquels Caligula n’a plus accès, prisonnier d’insomnies qui lui font arpenter les couloirs déserts du palais. L’aptitude au déséquilibre et au funambulisme de Bruno Putzulu permet la souplesse virtuose que réclament les contradictions fondamentales du personnage. Tout le monde croit que Caligula est devenu fou. Il se peut au contraire qu’il ait fait preuve de lucidité en prenant Rome pour l’enfer qu’elle était devenue.

ouverture des locations : mercredi 20 novembre 2013

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

41

Coproduction : L’Avant-Seine - Théâtre de Colombes, Compagnie Lamberto Maggiorani Avec la collaboration de la Comédie de Picardie Coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet Avec l’aide à la production et à la diffusion d’Arcadi et le soutien du FIJAD et de l’ENSATT

Horaire : 20h durée : 2h30

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


42


Un jour je vous raconterai une autre aventure extraordinaire

graNde Salle

Coproduction

Cosmos

D’après le roman de Witold Gombrowicz adaptation et mise en scène Joris Mathieu / CiE Haut et Court texte français Georges Sédire

Avec Philippe Chareyron, Vincent Hermano, Rémi Rauzier, Marion Talotti, distribution en cours Scénographie : Nicolas Boudier, Joris Mathieu Musique : Nicolas Thévenet Lumière : Nicolas Boudier Vidéo : Loïc Bontems, Siegfried Marque

Du 25 février au 1 mars 2014 er

Joris Mathieu a su imposer le style singulier de sa compagnie, installée dans notre région, désormais reconnue comme l’une des plus innovantes de la scène hexagonale. Spectacle après spectacle, il approfondit son désir d’un théâtre jouant sur la perception, dans un espace scénique transfiguré, dans lequel l’illusion numérique donne vie aux visions oniriques. Les spectacles de Joris Mathieu reposent cependant véritablement sur les œuvres littéraires à partir desquelles il développe ses rêveries. Le roman de Witold Gombrowicz qu’il choisit pour cette création est construit comme une enquête, course-poursuite métaphorique d’un auteur à la recherche de lui-même. Brouillé avec sa famille, Witold, le jeune narrateur, débarque en plein été dans un village de Pologne curieusement peuplé. Dans une chaleur étouffante, alors qu’il marche sur une route de campagne, la vision incongrue d’un moineau pendu dans les branchages fait basculer sa fuite en avant dans une mystérieuse introspection. Le premier d’une longue série d’événements tous plus étranges les uns que les autres… Le spectacle s’élance ainsi en apesanteur dans un paysage mental hypnotique. Une mystérieuse équation visuelle nous attire dans un suspense policier à la recherche de signes et de symboles. La précision technologique réclame de véritables prouesses d’acteurs pour donner corps à un langage poétique et virtuose. Des images d’une beauté saisissante Photos, vidéos naissent de ce théâtre à la lisière du fantastique et du réel.

et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

43

Coproduction : Compagnie Haut et Court, Le Trident - Scène nationale de CherbourgOcteville, Comédie de Saint-Étienne, Comédie de Caen - CDN de Normandie, L’Arc - Scène nationale Le Creusot, Célestins - Théâtre de Lyon, Espace Jean Legendre - Théâtre de Compiègne, Le Nouveau Relax - Chaumont, La Méridienne - Lunéville, Théâtres Sorano / Jules-Julien - Toulouse Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes Création le 5 novembre 2013 au Trident, Scène nationale de Cherbourg-Octeville

Horaire : 20h

Spectacle découverte ouverture des locations : mercredi 20 novembre 2013

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


44


graNde Salle

CHantS DEs GUErrEs QUE J’ai VUES

Heiner Goebbels, artiste invité de la Biennale Musiques en scène*

Création de la version en langue française

Heiner Goebbels Ensemble Orchestral Contemporain, direction Pierre-André Valade

Du 11 au 15 mars 2014 Heiner Goebbels est un artiste à part, compositeur mettant en scène ses propres créations. Auteur de pièces radiophoniques ou d’installations sonores, sollicité par les meilleurs ensembles musicaux, de l’Ensemble intercontemporain au Philharmonique de Berlin, il signe des spectacles audacieux et exigeants, dont la profondeur révèle aussi le sociologue derrière le musicien brillant et le metteur en scène à l’esthétique profilée. Chants des guerres que j’ai vues est librement inspiré du livre Wars I Have Seen de Gertrude Stein, récit autobiographique écrit pendant son séjour en France en 19421943. Les extraits choisis par Goebbels offrent un aperçu plus personnel que politique de la situation, quelques descriptions factuelles du quotidien des femmes, de banales rêveries sur la pénurie de miel, de sucre et de beurre en temps de guerre. Joués avec une sensualité raffinée par les cordes, quelques élans d’inspiration shakespearienne sur l’irrévocable récurrence de l’histoire et de la guerre font surgir l’univers baroque du compositeur Matthew Locke. Il contraste face à l’univers plus avant-gardiste dans lequel les cuivres mélangent des idiomes de jazz, de minimalisme atonal ou de traitements électroniques. Prolongeant leur rôle d’interprète, les instrumentistes prennent la parole avec ce naturel étudié qui caractérise l’atmosphère élégante du théâtre musical orchestré par Heiner Goebbels.

Coréalisation : Célestins - Théâtre de Lyon, Biennale Musiques en scène 2014 Coproduction : Grame / Biennale Musiques en scène 2014, Ensemble Orchestral Contemporain Avec le soutien de la Spedidam et du Goethe Institut Technique Grame, Centre national de création musicale - Lyon

Horaire : 20h durée : 1h environ Tarif abonné avec le Pass Biennale Musiques en Scène

Spectacle découverte ouverture des locations : mercredi 20 novembre 2013 spectacle conseillé  au public malvoyant

Photos, vidéos et d’autres infos sur *Un panorama unique sur l’œuvre de Heiner Goebbels, artiste invité de la Biennale Musiques en Scène 2014 :

www.celestins-lyon.org

spectacles, concerts symphoniques, exposition, film, rencontres… Retrouvez tout le programme sur www.bmes-lyon.fr

45

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


46


céleStiNe

Savoir-vivre

textes de Pierre Desproges Mise en scène et interprétation Catherine Matisse et Michel Didym Du 18 au 28 mars 2014 Après Chroniques d’une haine ordinaire, Michel Didym nous régale d’un nouveau spectacle construit autour de textes de Pierre Desproges, en écho à son inclassable Manuel de savoir-vivre à l’usage des rustres et des malpolis. Le double sens de « savoir-vivre » renvoie aux deux visages de l’humoriste, à son habileté pour manier les contraires, l’humaniste et le pitre, le tragique et le provocateur. Sans nous priver des salves de rire immédiates provoquées par les formules de Desproges, le spectacle souligne son sens dramaturgique et met en lumière les versants plus complexes de son écriture. Le talent d’acteur faisait souvent oublier l’auteur, derrière ce bouffon de service des années 80. Près de vingt-cinq années après sa disparition, les mises en scène de Michel Didym font revivre ses textes avec le recul temporel, le travail dramaturgique et le jeu des acteurs.

Scénographie et lumière : Olivier Irthum Costumes : Christine Brottes Collaboration artistique : Bruno Ricci, Eric Lehembre Maquillages : Justine Valence

Le metteur en scène n’a pas résisté au plaisir de jouer lui-même ces textes savoureux, aux côtés de Catherine Matisse. Ils composent un tandem d’acteurs funambules, au service de cette langue souple et pleine de pirouettes, à qui le vide et les raccourcis périlleux, flirtant avec la caricature et l’arbitraire, ne font jamais peur. La lucidité de Desproges vient démanger, sous couvert d’humour féroce et de complicité cynique, nos sensibilités face à la complexité du monde. « Les gens malheureux ne connaissent pas leur bonheur… » lançait-il un jour, de son air toujours prêt à exploser de rire, sous sa moue faussement renfrognée. Ce spectacle doux et drôle rend hommage à cette impertinence si singulière, que rien ni personne n’a su remplacer. Les deux comédiens la restituent, indémodable, intacte et incisive.

durée : 1h30

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

47

Production : Théâtre de la Manufacture Centre dramatique national de Nancy-Lorraine, Théâtre d’été en Lorraine

Horaires : 20h30 - dim 16h30 Relâche : lun

ouverture des locations : mercredi 20 novembre 2013 spectacle conseillé  au public non-voyant

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


48


graNde Salle

Les revenants D’après Henrik ibsen Mise en scène thomas ostermeier

traduction et adaptation olivier Cadiot et thomas ostermeier Avec éric Caravaca, Valérie Dréville, Jean-Pierre Gos, François Loriquet, Mélodie Richard

Du 18 au 22 mars 2014 Thomas Ostermeier est devenu en quelques années un metteur en scène majeur de son époque. À la tête de sa troupe berlinoise, les Célestins ont eu le plaisir de l’accueillir déjà à trois reprises, avec Démons en 2011, ainsi qu’avec deux pièces de Henrik Ibsen, Nora - Maison de poupée  en 2005, puis  Hedda Gabler  en 2007. C’est avec cet auteur fétiche qu’il revient pour sa première mise en scène en langue française, entouré d’une prestigieuse distribution. Ce drame intime, noué autour d’une mère et de son fils, offre une magnifique intrusion dans un dédale familial peuplé de spectres et de fantômes, ces « revenants » qui rendent « craintive et peureuse » la veuve Alving, tel qu’elle le confie à son vieil ami pasteur. C’est à lui qu’elle dévoile également le vrai visage de son défunt mari alcoolique et volage, et les conséquences embarrassantes de ses adultères. Impitoyable, la pièce est une satire de l’hypocrisie bourgeoise et de la morale puritaine qu’Ibsen pourfendait sans relâche. Avec l’énergie vitale qui caractérise tous ses spectacles, Thomas Ostermeier s’appuie sur la violente critique sociale des pièces d’Ibsen pour souligner les maux semblables qui rongent notre époque, révélant les frémissements d’individus écrasés sous le poids de la convention ou du mensonge. Devenu orfèvre de ces métaux lourds, il manipule ces univers de crise et de dérèglement avec une précision d’alchimiste, poussant les personnages et les acteurs à la limite de leurs points de fusion.

Scénographie : Jan Pappelbaum Dramaturgie : Gianni Schneider Vidéo de scène : Sébastien Dupouey Lumière : Marie-Christine Soma Costumes : Nina Wetzel Musique : Nils Ostendorf Production déléguée : Théâtre Vidy-Lausanne Coproduction : Théâtre Nanterre-Amandiers, MC2:Grenoble, Maison de la Culture d’Amiens Centre de création et de production, Théâtre de Caen, Châteauvallon - Centre national de création et de diffusion culturelles Avec le soutien de la Loterie Romande Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes

Horaire : 20h durée : 1h40

ouverture des locations : mercredi 20 novembre 2013 audiodescription pour  le public malvoyant mercredi 19 mars à 16h

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

49

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


50


céleStiNe

Sous la ceinture De richard Dresser texte français Daniel Loayza Mise en scène Delphine Salkin

Avec Olivier Cruveiller, François Macherey, Jean-Philippe Salério

Du 1er au 12 avril 2014 Trois hommes dans un désert. Dobbitt, le nouveau venu, prend son poste de Vérificateur dans un site industriel hautement polluant qui fabrique des unités d’on ne sait trop quoi. Hanrahan, l’ancien, voit aussitôt en lui un possible rival. Et Merkin, le chef de service dont ils sont les deux seuls subordonnés, ne fait rien pour apaiser les tensions, bien au contraire… Jalousie, harcèlement et manipulations en tous genres jalonnent de coups bas et de mesquineries comiques ce trio de solitudes. Alliant concision formelle et humour dévastateur, la pièce aborde des thèmes graves avec une réjouissante férocité. Sous la ceinture décrit avec acuité un certain monde de l’entreprise. Mais l’entreprise elle-même n’est qu’une métaphore au même titre que le désert ou les étranges créatures qui y rôdent. Comédie dramatique contemporaine innovante, la pièce mélange les genres avec une insolente liberté de ton. Sa veine fantastique et mystérieuse fait une large part à une perversité aussi drôle qu’horripilante qui est, pour les acteurs qui l’interprètent, un vrai cadeau. Delphine Salkin signe la création en France d’une pièce régulièrement reprise aux états-Unis et qui a connu plus de quarante productions en Allemagne.

Scénographie : Barbara de Limburg Son et compositions musicales : Pascale Salkin Lumière : Daniel Lévy Costumes : Catherine Somers Coproduction : TnBA - Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, Théâtre 95 CergyPontoise, Collectif Nonumoï Avec l’aide à la création du Centre National du Théâtre et l’aide à la création de la Spedidam pour sa bande originale Avec le soutien du Théâtre Varia - Bruxelles, de l’Odéon - Théâtre de l’Europe et du Théâtre de Gennevilliers L’auteur est représenté dans les pays de langue française par l’Agence MCR, Marie-Cécile Renauld, Paris en accord avec The Gersh Agency, New York. Le texte de la pièce est publié aux Éditions Actes Sud-Papiers.

Horaire : 20h30 Relâches : dim et lun durée : 1h45

ouverture des locations : mercredi 5 mars 2014

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

51

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


52


graNde Salle

coproduction

Les Fausses Confidences De Marivaux Mise en scène Luc Bondy

Avec Isabelle Huppert, Jean-Damien Bardin, Manon Combes, Louis Garrel, Yves Jacques, Bulle Ogier, Bernard Verley, distribution en cours

Du 2 au 12 avril 2014 Dorante, qui est pauvre, est amoureux d’Araminte, qui est riche. Quel pont l’habile valet Dubois pourra-t-il jeter sur un tel abîme ? Telle est la donnée de la dernière grande pièce de Marivaux. Tout finira par un mariage, le public le sait bien – et Marivaux sait qu’il le sait. Aussi, pour corser l’affaire et achever de nous séduire, multiplie-t-il les difficultés avant de concentrer notre attention sur les moyens employés et les étapes du savant enchaînement par lequel Araminte se laisse peu à peu circonvenir... D’ailleurs, le principal obstacle à vaincre est ici l’héroïne elle-même. Veuve, elle est entièrement maîtresse de ses choix (comme Célimène face à Alceste trois quarts de siècle plus tôt). Nul ne peut plus lui imposer de se marier contre son gré. Le problème pour Dorante consiste dès lors à se faire aimer d’une femme autonome, consciente de sa valeur, et que tous qualifient de « raisonnable ». Comment donc susciter en son cœur l’inclination qui l’amènera jusqu’à lui ? Comment agit-on sur un sujet libre ? C’est ici qu’intervient Dubois, celui qu’on pourrait appeler le deus in machina matrimoniali, acteur, scénariste et démoniaque metteur en scène de toute la manœuvre. Pour faire pencher la balance du cœur, il suffit parfois d’y jeter une poignée de mots bien choisis, comme autant de semences de sentiments – quelques mensonges qui n’en sont peut-être pas tout à fait, et dont naîtra en fin de compte (mais est-ce si sûr ?) une vérité… Qu’il exalte l’actualité du répertoire ou qu’il dégage la part classique de nos contemporains, Luc Bondy n’a pas son pareil pour faire parler les grands textes et reste à travers la diversité des formes un formidable directeur d’acteurs. Sa rencontre au Photos, vidéos sommet avec Isabelle Huppert est d’ores et déjà l’un des événements les plus attendus et d’autres infos sur de la saison. www.celestins-lyon.org Daniel Loayza

53

Décor : Johannes Schütz Costumes : Moidele Bickel Production : Odéon - Théâtre de L’Europe, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Ruhrfestspiele Recklinghausen, Célestins - Théâtre de Lyon Création le 16 janvier 2014 au Théâtre de l’Odéon, Paris

Horaires : 20h - dim 16h Relâche : lun

ouverture des locations : mercredi 5 mars 2014 audiodescription pour  le public malvoyant mercredi 9 avril à 20h

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


54


graNde Salle

Les Serments indiscrets De Marivaux Mise en scène Christophe rauck

Avec Cécile Garcia-Fogel, Sabrina Kouroughli, Hélène Schwaller, Marc Chouppart, Pierre-François Garel, Marc Susini, Alain Trétout

Du 16 au 26 avril 2014 En choisissant cette pièce méconnue, pourtant l’une des préférées de Marivaux, Christophe Rauck fait habilement glisser le trio amoureux qui la compose au-delà de ses conventions. En jouant avec les codes esthétiques, il estompe l’époque pour mieux actualiser les thèmes éternels du désir et de l’engagement amoureux. Si l’on compare la pièce aux Surprises de l’amour, Marivaux distingue lui-même dans la préface qu’il est ici question « de deux personnes qui s’aiment d’abord et qui le savent, mais se sont engagées à n’en rien témoigner ». Lucile et Damis, promis l’un à l’autre dans le cadre d’un mariage arrangé par leurs pères, s’insurgent contre ce projet avant même de se rencontrer. Ils s’enferment hâtivement dans le serment réciproque de déjouer le projet paternel. Mais derrière les stratagèmes officiels et les postures d’orgueil, une autre carte du cœur se dessine, souterraine et secrète, plongeant chacun dans la confusion des sentiments et l’expérience de la contradiction. La distribution infaillible que conduit Christophe Rauck joue cette partition sur toutes les tonalités, dans un parcours amoureux dont l’évidente issue ne cesse de se dérober, se débattant dans une tentative désespérément drôle de concilier des sentiments contraires à une parole donnée.

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

55

Dramaturgie : Leslie Six Décor : Aurélie Thomas Costumes : Coralie Sanvoisin Lumière : Olivier Oudiou Son : David Geffard Vidéo : Kristelle Paré Production : TGP-CDN de Saint-Denis Coproduction : La Filature - Scène nationale de Mulhouse

Horaires : 20h - dim 16h Relâche : lun durée : 2h

ouverture des locations : mercredi 5 mars 2014

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


56


céleStiNe

non réconciliés De François Bégaudeau Mise en scène Matthieu Cruciani

Avec François Bégaudeau, émilie Capliez, Philippe Durand, Pierre Maillet

Du 16 au 26 avril 2014 Sur le thème inépuisable de la finale de coupe d’Europe perdue en 1976 par les joueurs stéphanois face au Bayern, François Bégaudeau et le metteur en scène Matthieu Cruciani, membre de l’ensemble artistique de La Comédie de Saint-étienne avaient concocté La Revanche en 2011. Inspiré de cette capacité stupéfiante des passionnés de foot à prolonger le match par d’interminables palabres, le spectacle lorgnait sur l’hybridation entre les pôles a priori incompatibles de la culture intellectuelle et la culture populaire. Ils récidivent cette fois sur le thème de la proverbiale rivalité entre Lyon et Saint-étienne. Qu’en est-il exactement de cette immémoriale inimitié ? Relève-t-elle du folklore footballistique, ou charrie-t-elle encore des antagonismes sociologiques, économiques, moraux ? Lyon la bourgeoise et Saint-étienne l’ouvrière, ce n’est sans doute plus si vrai, mais pas encore complètement caduc. Un plateau s’apprête à accueillir un débat. Autour d’un présentateur qui fait face au public, trois invités sont disposés à en découdre. L’assemblée n’attend plus que le feu vert de son maître de cérémonie, lui-même soumis à l’autorité suprême de l’oreillette. De la rivalité sportive, on déborde vite sur tous les règlements de compte : les supporters trop agités, la corruption, l’immobilier et plus généralement tout et n’importe quoi. L’antinomie irréversible et systématique devient vite un élément comique qui s’enflamme et ne cesse de provoquer l’hilarité.

Scénographie : Jacques Mollon Lumière : Aurélien Guettard Son : Daniel Cerisier Production déléguée : La Comédie de SaintÉtienne - Centre dramatique national

Horaires : 20h30 - dim 16h30 Relâche : lun durée : 1h

ouverture des locations : mercredi 5 mars 2014 spectacle conseillé  au public non-voyant

Rendu célèbre pour l’adaptation au cinéma de son troisième roman Entre les murs, dans laquelle il jouait son propre rôle de jeune professeur dans un collège difficile, François Bégaudeau est passionné de sport et particulièrement de football, fidèle supporter du FC Nantes. Sur cette thématique, les deux compères s’en donnent à cœur joie pour composer un exercice pertinent et drôle.

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

57

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


Closer

De Patrick Marber texte français et adaptation Pierre Laville Mise en scène Françoise Courvoisier Avec Vincent Bonillo, Juan Antonio Crespillo, Sophie Lukasik, Patricia Mollet-Mercier

Du 15 au 25 mai 2014 écrit en 1997, adapté à Hollywood en 2004, le sulfureux Closer a permis d’identifier d’emblée le britannique Patrick Marber comme l’un des auteurs les plus stimulants de sa génération. Ce marivaudage contemporain réunit l’intrigue d’une comédie psychologique actuelle, impeccablement construite, et la légèreté d’un humour cinglant moins noir qu’il n’y paraît. Alors que la vie conduit Dan sur le chemin d’un amour idéal avec Alice, c’est avec Anna qu’il entreprend une relation. Ce faux départ n’arrêtera pourtant pas une course-poursuite amoureuse nourrie de stratagèmes et de duplicité. Dans une société dominée par l’épanouissement individuel, la position sociale et le zapping amoureux voué à l’échec, ce chassé-croisé éclaire l’instabilité du désir et la fragilité des sentiments. Si elle n’est pas dénuée de cynisme, la vision de Patrick Marber est cependant porteuse d’un humour salvateur. Plutôt que de céder à la déroute émotionnelle ou à l’errance des sentiments, la pièce met l’accent avec légèreté sur cette quête salutaire de l’amour qui anime chaque personnage, au-delà des déboires et des contradictions.

Scénographie : Jean Costumes : Sylvie Lé Lumière : Philippe B Son : Nicolas Le Roy Projections : Franço

Production : Le Poche G en Vieille-Ville Avec le soutien de la Fo

Horaires : 20h30 - d Relâche : lun durée : 1h40

ouverture des l mercredi 5 mars 20

Comédienne, auteure et metteure en scène, passionnée d’écritures contemporaines ancrées dans la réalité sociologique ordinaire, Françoise Courvoisier compose un quatuor amoureux qui met l’accent sur l’humour et la virtuosité de l’écriture. D’une situation banale et quotidienne surgit un exercice brillant, à mi-chemin entre étude de mœurs et comédie romantique.

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

59

58

Photos, vi

www.ce


céleStiNe

Closer

De Patrick Marber texte français et adaptation Pierre Laville Mise en scène Françoise Courvoisier Avec Vincent Bonillo, Juan Antonio Crespillo, Sophie Lukasik, Patricia Mollet-Mercier

Du 15 au 25 mai 2014 écrit en 1997, adapté à Hollywood en 2004, le sulfureux Closer a permis d’identifier d’emblée le britannique Patrick Marber comme l’un des auteurs les plus stimulants de sa génération. Ce marivaudage contemporain réunit l’intrigue d’une comédie psychologique actuelle, impeccablement construite, et la légèreté d’un humour cinglant moins noir qu’il n’y paraît. Alors que la vie conduit Dan sur le chemin d’un amour idéal avec Alice, c’est avec Anna qu’il entreprend une relation. Ce faux départ n’arrêtera pourtant pas une course-poursuite amoureuse nourrie de stratagèmes et de duplicité. Dans une société dominée par l’épanouissement individuel, la position sociale et le zapping amoureux voué à l’échec, ce chassé-croisé éclaire l’instabilité du désir et la fragilité des sentiments.

Scénographie : Jean-Marc Humm Costumes : Sylvie Lépine Lumière : Philippe Bégneu Son : Nicolas Le Roy Projections : François De Sury

Si elle n’est pas dénuée de cynisme, la vision de Patrick Marber est cependant porteuse d’un humour salvateur. Plutôt que de céder à la déroute émotionnelle ou à l’errance des sentiments, la pièce met l’accent avec légèreté sur cette quête salutaire de l’amour qui anime chaque personnage, au-delà des déboires et des contradictions.

durée : 1h40

Production : Le Poche Genève, Théâtre en Vieille-Ville Avec le soutien de la Fondation Leenaards

Horaires : 20h30 - dim 16h30 Relâche : lun

ouverture des locations : mercredi 5 mars 2014

Comédienne, auteure et metteure en scène, passionnée d’écritures contemporaines ancrées dans la réalité sociologique ordinaire, Françoise Courvoisier compose un quatuor amoureux qui met l’accent sur l’humour et la virtuosité de l’écriture. D’une situation banale et quotidienne surgit un exercice brillant, à mi-chemin entre étude de mœurs et comédie romantique.

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

59

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


60


De Victor Hugo Mise en scène Jean-Louis Benoit

graNde Salle

coproduction

Lucrèce Borgia Avec Nathalie Richard, David Ayala, Ninon Brétécher, distribution en cours

Du 16 au 25 mai 2014 Nourri de références à la tragédie grecque, ce drame tient une place à part dans l’œuvre théâtrale de Victor Hugo. Pas d’alexandrins mais de la prose, pas d’intrigues croisées, pas de monologues, pas de « morceaux de bravoure », pas d’introspections psychologiques. La pièce rencontra en son temps un succès populaire immédiat. Encadrée par la fête (carnaval du début, festin de la fin), elle mêle, comme seul Hugo sut le faire, le grotesque et le noble, le rire et la mort. Lucrèce Borgia est le point fixe au centre du tourbillon de visiteurs et d’invités. Indifférente aux haines qu’elle suscite, elle se pavane dans un sillage de scandale, d’adultère, d’inceste et de crime. Mais quand Hugo nous la présente, il nous dévoile une simple amoureuse, penchée sur un jeune soldat endormi. Les liens d’amour qui les unissent se révèleront d’une nature inattendue, concourant à la fois au dénouement du drame et à la découverte du trait le plus humain de la sombre héroïne. Jean-Louis Benoit montre une fois encore, comme avec Courteline, Amour noir accueilli en 2011, sa capacité à jouer sur le fil de la cruauté et du cynisme, avec un goût pour ces mécaniques théâtrales à double niveau de lecture qu’il sait faire partager.

Photos, vidéos et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

61

Scénographie : Jean Haas Costumes : Marie Sartoux Lumière : David Debrinay Coproduction : La compagnie de Jean-Louis Benoit, Les théâtres de la Ville du Luxembourg Célestins - Théâtre de Lyon, Le Théâtre de la Commune - CDN d’Aubervilliers avec l’aide du Jeune Théâtre National Création le 5 mars 2014 au Théâtre de la Commune - CDN d’Aubervilliers

Horaires : 20h - dim 16h Relâche : lun

ouverture des locations : mercredi 5 mars 2014

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


62


graNde Salle

nouveau spectacle

coproduction

Cabaret new Burlesque

Conception Kitty Hartl Collaboration à la mise en scène Pierrick Sorin Avec Julie Atlas Muz, Catherine D’Lish, Ulysse Klotz, Mimi Le Meaux, Dirty Martini, Kitten on the Keys, Roky Roulette (sous réserve)

Du 3 au 13 juin 2014 L’annonce de la venue du Cabaret New Burlesque sur la scène des Célestins en 2012 avait suscité autant d’excitation que de surprise. Kitten on the Keys, Mimi Le Meaux, Julie Atlas, Catherine D’Lish, Dirty Martini et leur seul compagnon Roky Roulette avaient offert une fin de saison ébouriffante et joviale. Derrière l’effeuillage séducteur, le burlesque sexy ou la tendre provocation se dégageait une belle série de portraits, explosant d’humanité et d’autodérision. Si les rondeurs des séduisantes performeuses confinent, à première vue, au militantisme contre le diktat des corps normés, on oublie vite cette supposée différence pour se laisser emporter par leur charme inventif, leur humour irrésistible et leur indéniable talent. Rompue au difficile exercice du cabaret, chacune (et chacun), tour à tour seule en scène, capte l’attention avec autant de magnétisme que d’ingéniosité.

Présenté par Les Visiteurs du soir, en coproduction avec les Célestins - Théâtre de Lyon

Horaires : 20h - dim 16h Relâche : lun

ouverture des locations : mercredi 5 mars 2014

Kitty Hartl, directrice artistique et manageuse du groupe, a voulu donner une nouvelle dimension et d’autres couleurs au Cabaret New Burlesque, l’exposer à de nouveaux risques. Elle a introduit l’univers singulier de Pierrick Sorin, vidéaste et plasticien, pour ce nouveau spectacle dans lequel il insuffle une dose de modernité puisée dans son univers personnel. Il prolonge ainsi l’esprit de ce cabaret tout en lui apportant de nouvelles armes de séduction massive. L’utilisation originale et interactive de la vidéo décuple les possibilités ludiques, se jouant de la réalité grâce à des images fabriquées en direct. La rencontre du bricolage high-tech de l’un des artistes contemporains les plus attachants de la scène actuelle et de l’humour charnel pétillant des artistes du Cabaret New Burlesque laisse entrevoir une nouvelle fin de saison survoltée vivifiante. Photos,etvidéos

et d’autres infos sur

www.celestins-lyon.org

63

Photos, vidéos et autres infos

www.celestins-lyon.org


Passerelles

MiCro MonDES

Du 26 novembre au 1er décembre 2013 Micro Mondes est un festival de spectacle vivant et de multimédia, dédié aux arts immersifs. Il propose un parcours étonnant à la découverte d’artistes issus du théâtre, du cirque, de la danse, des arts plastiques ou du numérique. Images réelles ou virtuelles, sons, odeurs, sensations tactiles... autant d’expériences poétiques, ouvertes à tous, dans des lieux revisités ou totalement insolites.

radiant-Bellevue

Jane Birkin, arabesque

Célestins, théâtre de Lyon - Célestine

Hakanaï

© Gabrielle Crawford

Accompagnée par Djamel Benyelles (violon), Fred Maggi (piano) et Aziz Boularoug (percussions)

Adrien M / Claire B

15 novembre 2013 à 20h30

Du 28 au 30 novembre 2013 à 19h et 21h

Portée par des vents d’Orient, Arabesque a parcouru le monde depuis 2002 emmenant les chansons de Serge Gainsbourg sous des cieux algériens, andalous, juifs et gitans. À l’occasion des dix ans du spectacle, Jane Birkin reprend la route. Cette aventure, née de sa rencontre avec le violoniste d’origine algérienne Djamel Benyelles, continue de faire vibrer les chansons de Gainsbourg. L’émotion à fleur de peau, Jane Birkin distille rires et larmes impudiques avec une éternelle fraîcheur, sans cesse étonnée, ou extatique, ou les deux à la fois.

Hakanaï est une partition pour une danseuse et des images en mouvement. Un cube de tulle blanc constitue l’espace de jeu. Un univers graphique, en constante évolution et généré en direct. Les gestes de la danseuse dialoguent avec les images qui se métamorphosent, au gré de la danse, en formes abstraites ou paysages oniriques. L’idée est née du désir de relier exposition et spectacle vivant. Avant et après la chorégraphie, les spectateurs peuvent prendre la mesure de l’espace, évoluer et interagir à l’intérieur de ce monde virtuel.

Lumière : Jacques Rouveyrollis Son : Stéphane Crétin

durée : 45 min

Conception : Adrien Mondot et Claire Bardainne Danse : Akiko Kajihara Interprétation numérique en alternance : Adrien Mondot et Claire Bardainne Création sonore : Christophe Sartori avec Loïs Drouglazet

www.micromondes.fr - contact@micromondes.fr

tariFs :

radiant-bellevue - 1, rue Jean moulin, lyon/caluire  www.radiant-bellevue.fr / 04 72 10 22 19

Tarifs préférentiels abonnés et carte Célestins : 14 e Abonnés -26 ans : 11 e

durée : 1h30

Production : Adrien M / Claire B Coproduction : Les Subsistances - Lyon, Centre Pompidou - Metz, La Ferme du Buisson - Scène nationale de Marne-la-Vallée, Atelier Arts-Sciences (CEA Grenoble, Hexagone - Scène nationale de Meylan et La Casemate - CCSTI Grenoble), Les Migrateurs - Pôle Sud Strasbourg, Les Champs Libres - Rennes, Centre des arts - Enghien, Ville de Lille

tariFs :

Tarifs préférentiels abonnés et carte Célestins : 28 e Abonnés -26 ans : 23 e Spectacle présenté en partenariat avec les Célestins - Théâtre de Lyon

64


Maison de la Danse

Paris Mozart orchestra

Mise en scène Jeannot Painchaud

Célestins, théâtre de Lyon

Paris Mozart Orchestra réunit des musiciens de talents décidés à rencontrer de nouveaux publics pour transmettre et partager leur passion du répertoire classique et contemporain.

iD - Cirque éloize avec 16 acrobates

grande salle

©Patrick-Lazic

Du jeudi 5 au vendredi 20 décembre 2013 De l’énergie à haute dose et de l’adrénaline à profusion, doublées d’une ambiance à faire fondre le macadam. iD, mis en scène par Jeannot Painchaud, directeur artistique du Cirque éloize, avec le concours complice du chorégraphe Mourad Merzouki, conjugue avec virtuosité les codes du hip hop et l’univers du cirque. Dynamisé par une partition rock-électroromantique, tableaux urbains et images époustouflantes s’enchaînent, portés par seize interprètes au carrefour de multiples disciplines. Les gangs s’affrontent, les amours se nouent et se dénouent, les individualités s’expriment dans une énergie constamment renouvelée. Après avoir scellé le mariage poétique du cirque et du théâtre dans Rain et Nebbia présentés au Théâtre des Célestins, éloize réussit avec iD celui du cirque et de la danse. maison de la danse - 8, avenue Jean mermoz, lyon 8e  www.maisondeladanse.com / 04 72 78 18 00  Horaires : mar, jeu, ven à 20h30

Sam 7 et dim 8 à 15h, mer 11 et 18 à 15h et 19h30, sam 14 à 20h30, dim 15 à 17h

Scénographies d’Edward Hopper D’après Soleil dans une pièce vide De Claude Esteban Compositeur Graciane Finzi paris mozart orchestra Sous la direction de Claire Gibault Récitante Claudia Stavisky

lundi 24 mars 2014 à 20h Scénographies d’Edward Hopper est une création musicale composée autour des peintures Jeune fille à sa machine à coudre, Chambre à New York, Chambres sur mer, Matin en Caroline du Sud, Compartiment C voiture 293, Noctambules, Jeune fille à sa machine à coudre, Chambres au bord de la mer, Deuxième rang d’orchestre à droite, Maison au bord de la voie ferrée et Gens au soleil, et nourrie des textes de Claude Esteban. Des élèves des collèges et lycées du Réseau Ambition Réussite participeront en amont du concert à l’écriture de textes-commentaires sur les tableaux et à l’interprétation d’un chant choral.

durée : 1h50 avec entracte / À partir de 6 ans tariFs :

Tarifs préférentiels abonnés et carte Célestins : 36 e (1re série) Abonnés -26 ans : 20 e

durée : 40 min

Production : Théâtre & Cie. Coproduction : Sony Centre for the Performing Arts, Le Volcan Scène nationale du Havre, Tohu - Cité des Arts du Cirque, Cirque Théâtre d’Elbeuf - Centre des arts du cirque de Haute-Normandie. Avec le soutien de la Délégation générale du Québec en France. Spectacle présenté en partenariat avec les Célestins - Théâtre de Lyon

65

tariFs : Tarifs préférentiels abonnés et carte Célestins : 18 e (1ère série), 15 e (2e série), 12 e (3e série), 9 e (4e série), -26 ans : 9 e (1ère série), 8 e (2e série), 6 e (3e série), 5 e (4e série) Coproduction : Paris Mozart Orchestra - Célestins, Théâtre de Lyon en partenariat avec le Rectorat de l’Académie de Lyon et avec le soutien des fondations Daniel et Nina Carasso, RATP, Hippocrene, EDF, Aéroports de Paris, Air France et France Télévisions.


66


ériC roUX-FontainE illustrE la saison 2013/2014 Éric Roux-Fontaine est un baladin du XXIe siècle. Une sorte de rareté, au moment où la pensée unique devient la norme universelle. Peintre, nomade, poète, photographe, il promène aux confins des mondes oubliés sa curiosité insatiable. Il oscille, entre l’imaginaire des territoires et les territoires de l’imaginaire. Il flâne, rêve, dessine, invente des mondes, pour nous faire oublier la triste condition humaine. Singe en hiver, égaré dans les miasmes d’une époque douloureuse, tsigane dans l’âme, Éric Roux-Fontaine est un perpétuel nomade qui voyage sans but ni destination. Des jungles indiennes que chanta Kipling, aux terrains vagues du monde, en passant par les déserts du Rajasthan, l’artiste voyage inlassablement à la rencontre de son semblable. Rares sont les artistes contemporains qui observent aussi intensément le monde, dans ses plis les plus secrets. Sa peinture, sensible et pudique, exprime des émotions contenues qui nous touchent au plus profond. Elle transcrit l’insaisissable, l’apparence fugitive, le regard suspendu, dans une relation mystérieuse à la beauté du monde. Bachelard nous dit que « le réel n’est plus que le reflet de l’imaginé », c’est en cela que la peinture d’Éric Roux-Fontaine touche à l’intemporel. Éric est un artiste contemporain qui a depuis longtemps, fait voler en éclats les barrières et les tabous. Entre les mots et les images, entre les pinceaux et les caméras, il assume tout, pour nous aider à percer les mystères du monde. N’est-ce pas le rôle de l’artiste ? Gérard Gamand Rédacteur en chef du magazine Azart

Éric Roux-Fontaine est représenté par la Galerie FELLI - Paris et la Galerie Axelle Fine Art - New York.

67


© Christian Ganet

© Christian Ganet

Bar du public

© Gilles Alonso

© Christian Ganet

Soirées prestiges entreprises

découvrez les espaces de réception grâce à la visite virtuelle sur www.celestins-lyon.org

Foyer du public

dans l’une des plus belles salles à l’italienne, vivez une soirée de théâtre unique en compagnie de vos invités ! La formule « Soirée prestige » permet d’organiser un événement sur mesure autour d’un spectacle : • Les meilleures places en 1ère série • La mise à disposition d’un espace de réception, avant ou après la représentation • Un accueil et un accompagnement privilégié • La mise en place d’une signalétique personnalisée Deux espaces de réception sont à votre disposition :

Foyer du publiC

Dans une salle spacieuse et lumineuse aux inspirations Renaissance, XVIIe et Baroque, retrouvez l’univers de Molière le temps d’une soirée. • Capacité d’accueil : Cocktail - 90 personnes • Superficie - 100 m2

bar du publiC

Ses murs d’inspiration vénitienne rappellent l’illusion théâtrale. Agrémenté de grappes dionysiaques et de lustres évoquant les verreries de Murano, le bar du public est un ensemble décoratif harmonieux témoin de l’histoire des Célestins. • Capacité d’accueil : Cocktail - 50 personnes • Superficie - 60 m2

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Forfait par spectateur : 60 e (groupe à partir de 40 spectateurs) hors coût du cocktail Forfait par spectateur : 65 e (groupe inférieur à 40 spectateurs) hors coût du cocktail Contact : Catherine Fritsch catherine.fritsch@celestins-lyon.org 69


LES CéLEStinS, Un tHéÂtrE aU CŒUr DE La Cité Riche de 200 ans d’histoire, le Théâtre des Célestins est, au cœur de la cité, un haut lieu du spectacle vivant qui, chaque saison, poursuit sa volonté de faire découvrir au plus grand nombre la vitalité du répertoire théâtral actuel sous toutes ses formes. Théâtre de découverte, de partage, théâtre engagé au service d’une culture pour tous, les Célestins accompagnent les publics à travers différentes actions. un lieu de partage

un lieu d’exploration

De la visite du bâtiment bicentenaire à la découverte des écritures et des mises en scène d’aujourd’hui, l’équipe des Célestins convie spectateurs confirmés ou simples curieux à des rendez-vous inattendus. Ces temps forts sont l’occasion d’aller au-delà des représentations, pour percevoir toutes les facettes de la création théâtrale.

À l’écoute de tous, les équipes des Célestins favorisent les échanges pour accompagner le public au-delà du spectacle. bords de scène À l’issue de certaines représentations, des rencontres en bord de scène sont organisées. Équipes artistiques, comédiens, metteurs en scène se prêtent au jeu des questions-réponses avec les spectateurs.

visites Avec des guides passionnés, attachés à révéler tous les secrets de cette institution culturelle majeure, les Célestins proposent un voyage au cœur d’un des plus beaux théâtres à l’italienne d’Europe. Une visite captivante, de la Grande salle à la Célestine, pour découvrir le théâtre à travers son histoire architecturale et artistique.

débats et conférences Des conférences réunissant professeurs, chercheurs, scientifiques, artistes sont programmées pour éclairer une thématique commune, en écho au spectacle. Les intervenants proposent une exploration littéraire, sociologique ou politique du texte. Ils offrent ainsi des clés de lecture et de compréhension pour aiguiser l’esprit critique de chaque spectateur. Certaines conférences sont également proposées avec l’Université Tous Âges - Lyon 2 et l’Université Catholique de Lyon.

pour les visites de groupe, contact : Marie Genilleau 04 72 77 48 63 / marie.genilleau@celestins-lyon.org pour les visites individuelles, l’Office du Tourisme programme plusieurs rendez-vous chaque trimestre. 04 72 77 69 69 / www.lyon-france.com

lectures, projections de court ou long métrages, concerts… Tout au long de la saison, des rendez-vous sont organisés dans la ville avec la complicité d’autres structures culturelles du territoire (Cinéma Comœdia, CHRD, réseau des Bibliothèques municipales de Lyon, Goethe Institut, Conservatoire Régional de Lyon…). Autour de propositions artistiques variées, le public est invité à découvrir un croisement d’univers littéraires, musicaux, cinématographiques, pour prolonger et enrichir la représentation théâtrale.

répétitions Au fil des créations et des coproductions, les metteurs en scène, comédiens, scénographes, créateurs son et lumière ou techniciens invitent les spectateurs dans leurs univers et leur proposent de découvrir des répétitions, temps sacré où le spectacle se construit pas à pas. Un moment privilégié, où chacun mesure le niveau d’exigence de la création artistique. 70


un lieu de transmission artistiQue

© Christian Ganet

Comité de lecture lycéen Dans la lignée d’une démarche de sensibilisation aux écritures contemporaines, les Célestins consacrent depuis la saison 2003/2004 des moyens importants à la conduite du comité de lecture : une trentaine de lycéens de l’agglomération lyonnaise s’engage, à titre personnel et volontaire, pour partager une expérience originale. Hors du temps scolaire, pour un cycle de plus de 30 heures, les participants se plongent, sous la conduite de comédiens professionnels, dans l’exploration de pièces complexes et exigeantes. La mise en espace présentée aux Célestins en fin de saison marque un temps fort : au plaisir d’interpréter les textes devant un public curieux et enthousiaste s’ajoute celui de dialoguer avec les auteurs conviés à cette soirée exceptionnelle. En mai 2013, les Célestins ont fêté les 10 ans d’une aventure exaltante, qui a réuni, sur une décennie, des centaines de jeunes autour d’auteurs tels Edward Bond, Wajdi Mouawad, Lancelot Hamelin, Christophe Pellet, Dorothée Zumstein, Nathalie Fillion, Pauline Sales, Stéphanie Marchais…

Des enfants du primaire aux lycéens d’option théâtre, des classes de lycées professionnels aux amateurs, les Célestins mènent des actions de médiation qui s’adaptent aux différents publics.

pratiques artistiques Chaque saison, les Célestins proposent à un public plus large des ateliers ou des stages menés par les artistes associés à la saison. En 2012/2013, ils ont ainsi été mis en place autour de Mort d’un commis voyageur et La chambre 100. À l’occasion de Fahrenheit 451, des personnalités, fidèles du Théâtre et invités venus de toute l’agglomération ont participé au spectacle sur la scène des Célestins.

parcours pédagogiques Aujourd’hui plus que jamais, il est nécessaire de susciter l’envie de théâtre chez les jeunes et de les accompagner dans la connaissance de cet art vivant. Afin de mettre en évidence la richesse de ses composantes, des parcours pédagogiques sont construits en plusieurs étapes avec le soutien de la Région Rhône-Alpes et de la DRAC sur un très large territoire (lycées d’enseignement général ou professionnel, maisons familiales rurales de l’agglomération lyonnaise, du département ou de la région). Essentiellement orientés vers les écritures contemporaines, des ateliers de lecture et de mise en espace sont menés par des artistes professionnels dans des classes, durant 2 ou 3 mois. Viennent ensuite d’autres temps de découverte : visite de l’envers du décor, représentation théâtrale aux Célestins et rencontre avec le metteur en scène ou les comédiens. Pour la saison 2013/2014, de nouveaux projets verront le jour autour des créations de Claudia Stavisky, Chatte sur un toit brûlant et Mort d’un commis voyageur, ou des pièces de Howard Barker, François Bégaudeau, Federico Garcia Lorca... Des liens étroits unissent également les Célestins au milieu universitaire et aux écoles de formation de l’acteur : Université Lumière, Université Jean Moulin, Université Catholique, IUT Gaco Arts, École de Condé, Conservatoire régional de théâtre, ENSATT, ENS, Arts en Scènes, ATRE… à travers différents projets et stages proposés.

En 2013/2014, d’autres moments conçus dans cette démarche de transmission jalonneront la saison.

l’ensemble de ces rendez-vous est communiqué sur les pages spectacles, le site internet ou la newsletter mensuelle ainsi qu’auprès du service billetterie. 71


un lieu de solidarité Structure municipale avec un projet d’envergure nationale et internationale, les Célestins s’interrogent depuis plusieurs années sur les rapports existants entre le territoire et la culture, avec l’intime conviction que les publics des théâtres doivent être à l’image de la diversité qui constitue les villes d’aujourd’hui. Avec une programmation très éclectique, les Célestins donnent une place forte à toutes les paroles et à tous les cheminements artistiques, et s’engagent dans la prise en compte des diversités et le partage d’idées et de valeurs communes. Depuis 2001, les Célestins ont inscrit au cœur de leur projet l’accès à la culture et au théâtre pour tous les publics, en imaginant des formes plus participatives pour qu’artistes et habitants se rencontrent sur des temps privilégiés : ateliers de pratiques circassiennes, matchs de foot, visites tactiles… Signataires de la Charte de Coopération Culturelle de la Ville de Lyon (www.polville.lyon.fr), les Célestins développent leurs actions autour de deux axes : une approche territoriale et la prise en compte des publics « prioritaires ». Les Célestins se sont fortement impliqués depuis 2010 sur le territoire du 7e arrondissement avec la création de Lorenzaccio, mis en scène par Claudia Stavisky, en développant des actions particulières avec les habitants des Cités Sociales de Gerland.

Avec la signature d’une nouvelle Charte en mars 2013, les Célestins travaillent avec les partenaires associatifs, éducatifs et les structures d’insertion sur de nouveaux quartiers : Moncey-Voltaire-Guillotière, les pentes de la Croix-Rousse et la Duchère. En mobilisant les publics les plus éloignés de la culture, l’objectif est par ailleurs d’assurer la mixité sociale en mêlant des publics de diverses origines, géographiques, sociales, générationnelles, communautaires. Le théâtre redevient alors cet espace de rencontres « utopiques » mais possibles.

© Christian Ganet

En signant la 3e CHARTE DE COOPÉRATION CULTURELLE, 21 établissements de la Ville de Lyon s’engagent de nouveau dans la construction d’une ville plus solidaire. Objectif : mettre en place, avec les acteurs des quartiers, des projets participatifs valorisant la diversité culturelle et permettant à tous d’accéder à l’excellence. Un véritable partage culturel, facteur de solidarité et de cohésion sociale.

72


relations avec leS publics jeunes / enseignants / milieu sColaire et universitaire

Vous êtes documentaliste, professeur en lycée ou collège, responsable d’une mission locale, d’une MJC, intervenant dans un atelier théâtre ou membre d’un bureau des étudiants et vous envisagez une sortie au théâtre avec un groupe de jeunes…

groupes / assoCiations / Comités d’entreprise

L’équipe des relations publiques est à votre disposition : Marie-Françoise Palluy groupes scolaires et étudiants marie-francoise.palluy@celestins-lyon.org 04 72 77 48 35

Vous êtes le représentant d’une association, d’un CE, d’un groupe de théâtre amateur, d’un centre social, ou tout simplement vous partagez votre passion du théâtre avec un groupe d’amis et vous souhaitez initier une sortie théâtrale aux Célestins…

Didier Richard Collectivités, Ce, associations didier.richard@celestins-lyon.org 04 72 77 48 36

… vous bénéficiez d’avantages et de modalités particulières :

Sandrine Julien Chargée de relations publiques sandrine.julien@celestins-lyon.org 04 26 84 48 08

des tarifs réduits vous sont accordés sur l’ensemble de la programmation, sous réserve de places disponibles. Des outils d’informations complémentaires sont également mis à votre disposition : dossiers de presse, dossiers pédagogiques, affiches, visuels, newsletter… si vous souhaitez participer à des répétitions publiques, organiser chez vous une présentation de saison, une rencontre ou une petite forme théâtrale avec vos voisins, nous donner vos impressions sur le blog du théâtre, vous abonner et venir avec vos amis, collègues, membres de la famille, partager votre passion du théâtre... Contactez-nous !

Marie Genilleau assistante du service marie.genilleau@celestins-lyon.org 04 72 77 48 63

l’équipe des relations publiques a pour mission d’accueillir et d’accompagner tous les publics dans leur découverte du théâtre et de sa programmation. renseignements et modalités sur www.celestins-lyon.org / rubrique publics

73


projet Européen 2013-2015

territoires en écritures Explorer et faire découvrir les écritures contemporaines les Célestins, théâtre de lyon et le théâtre de poche à genève (suisse) partagent la volonté commune d’explorer et de faire découvrir les écritures contemporaines. C’est donc naturellement qu’ils s’associent pour créer un parcours intitulé « territoires en écritures » et vous invitent à participer jusqu’en 2015 à différents rendezvous transfrontaliers mettant à l’honneur des auteurs vivants, leurs œuvres et leur travail sur notre territoire.

Je suis © Smirnov

Ainsi, sur la saison 2013/2014, deux résidences d’auteurs seront programmées ; la première, dès l’automne 2013, sera l’occasion d’accueillir pendant plusieurs semaines en France et en Suisse l’artiste russe Tatiana Frolova. La seconde invitation sera faite à un auteur suisse au printemps 2014. Débats, ateliers d’écriture et de jeu théâtral, collecte de témoignages et autres actions seront proposés et donneront lieu à des moments de rencontre, de création et de réflexion largement partagés avec les habitants. D’autres événements rassembleurs (week-ends culturels et touristiques, spectacles croisés, colloques…) ponctueront l’année et nous permettront d’explorer, sonder, mettre en commun ou tout simplement éveiller notre goût pour les écritures théâtrales d’aujourd’hui ! Patience donc, et soyez à l’écoute ! Car nous serons très bientôt heureux, des deux côtés de la frontière, de vous convier à ces premiers rendez-vous. projet bénéficiaire  du Fonds européen de développement régional

pour suivre l’actualité de ce projet, consultez la page dédiée sur notre site internet

territoires en écritures, un projet soutenu par le programme de coopération territoriale européenne INTERREG IV A France-Suisse.

74


75

pages pratiques


Formules d’abonnement À partir du mercredi 5 juin 2013,

économique, simple et souple, profitez de notre formule d’abonnement. • Des tarifs attractifs : jusqu’à 48 % de réduction • Un accès à l’ensemble de la programmation • Un libre choix du nombre de spectacles (4 minimum) • Un budget maîtrisé, grâce au tarif à la place • Une priorité de réservation • Des facilités de paiement pour toute commande antérieure au 21 septembre • Des réductions* et bons plans grâce au nouveau réseau des partenaires culturels : Auditorium - Orchestre national de Lyon, Bibliothèque municipale de Lyon, Maison de la Danse, Opéra de Lyon, Théâtre de la Croix-Rousse et Théâtre National Populaire. *sur une sélection de spectacles recommandés par les partenaires culturels (retrouvez ces propositions sur notre site internet).

tariFS - Prix / place grande salle

SaiSoN 13/14

1ère série

2e série

3e série

Célestine 4e série

Placement libre

Abonnement Célestins

27 e

22 e

18 e

13 e

17 e

Abonnement Célestins -26 ans

14 e

12 e

10 e

7e

11 e

Abonnement intégrale

18 e

15 e

12 e

9e

15 e

9e

8e

6e

5e

8e

Abonnement intégrale -26 ans

FeStival SeNS iNterditS

tariF 1* 1ère série

tariF 2*

2e série

3e série

4e série

12,50 e

9e

tariF 3*

Abonné et Carte Célestins

24 e

17 e

Abonné Célestins -26 ans

13 e

10 e

7e

5e

12 e

11 e

pass Festival (dès 3 spectacles)

21 e

16 e

11 e

8e

19 e

14 e

pass -26 ans (dès 3 spectacles)

10,50 e

8e

5,50 e

4e

9,50 e

8,50 e

20 e

17 e

*voir page 13

PaSSerelleS : arabesque - Tarifs préférentiels 28 € / -26 ans 23 € (voir page 64)

     

Hakanaï - Tarifs préférentiels 14 € / -26 ans 11 € (voir page 64) id - cirque éloize - Tarifs préférentiels 36 € en 1ère série / -26 ans 20 € (voir page 65) scénographies d’edward Hopper - Tarifs préférentiels 18 € en 1ère série / 15 € en 2e série / 12 € en 3e série / 9 € en 4e série -26 ans 9 € en 1ère série / 8 € en 2e série / 6 € en 3e série / 5 € en 4e série (voir page 65)

76


grande salle

aBonnEMEnt CéLEStinS Choisissez autant de spectacles que vous le souhaitez (4 minimum) dans l’ensemble de la programmation (Grande salle, Célestine, Festival Sens Interdits, Passerelles) dont Chatte sur un toit brûlant

Célestine

et au moins 2 spectacles découverte.

Festival sens interdits

aBonnEMEnt intéGraLE

passerelles

Les 17 ou 18 spectacles Grande salle (avec ou sans Mort d’un commis voyageur) au tarif abonnement Intégrale, ainsi qu’une place offerte dans la Célestine, auxquels vous pouvez ajouter d’autres spectacles de la programmation (Célestine, Festival Sens Interdits, Passerelles).

77

Chatte sur un toit brûlant Nous sommes pareils à... Les Arrangements Perturbation Yerma Mort d’un commis voyageur Chapitres de la chute Cosmos Chants des guerres que j’ai vues Théâtre sans animaux Teatro Delusio Kiss & Cry Caligula Les Revenants Les Fausses Confidences Les Serments indiscrets Lucrèce Borgia Cabaret New Burlesque Tombé Je suis Faust et usages de Faust Innocence Une heure et dix-huit minutes Savoir-vivre Sous la ceinture Non réconciliés Closer Maudit soit le traître à sa patrie Invisibles Villa + Discurso ArabQueen Szóról szóra Chœur de femmes Je suis (du 24 au 30 oct.) Magnificat RequieMachine Pendiente de voto L’Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge (1ère et 2e époque) El año en que nací Arabesque Hakanaï iD - Cirque Éloize Scénographies d’Edward Hopper

déCouverte

liste des spectacles à choisir


abonnements et Carte mode d’emploi s’abonner ou sousCrire la Carte Célestins

Chèques cadeaux Célestins Chèques culture entreprises, chèques vacances Si le montant des places est inférieur à la valeur du chèque, nous ne remboursons pas la différence.

Dans les deux cas, remplissez le bulletin inséré dans la brochure ou téléchargez-le sur notre site www.celestins-lyon.org. Les bulletins sont traités par ordre d’arrivée à partir du mercredi 5 juin 2013.

réCeption des billets par courrier Pour recevoir vos billets à domicile, n’oubliez pas d’ajouter à votre total les frais d’envoi (1,50 e en envoi simple et 4 e en recommandé). Attention, pour toute commande d’un montant supérieur à 350 e, vos billets seront obligatoirement envoyés en recommandé, moyennant la somme de 4 e.

au théâtre Nous vous accueillons et vous conseillons du mardi au samedi de 12h15 à 18h45 (fermeture du 20 juillet au 19 août inclus). par correspondance Envoyez le ou les bulletin(s) d’abonnement dûment rempli(s) accompagné(s) du règlement. abonnements groupés Si vous choisissez les mêmes spectacles dans les mêmes conditions (abonnements, dates et séries), remplissez un seul bulletin d’abonnement pour le groupe et une fiche de renseignements par personne. Un abonnement est nominatif.

au théâtre Vos billets sont à votre disposition au théâtre à partir du 5 septembre 2013. un abonnement ne peut être ni échangé ni remboursé. • À réception de vos billets, vérifiez le nom, la date, le lieu et l’heure du spectacle ainsi que le prix inscrit sur le billet (aucune réclamation ne sera admise par la suite). • Les billets perdus ou volés ne peuvent être ni remplacés, ni remboursés (aucun duplicata ne sera délivré). • La programmation étant établie longtemps à l’avance, tout changement de spectacles, distributions, dates, horaires, lieux et places ne pourra donner lieu à aucun remboursement.

Si vos choix diffèrent, il est nécessaire de remplir un bulletin par personne. Indiquez-nous un référent pour l’ensemble du groupe et remettez-nous tous les bulletins en même temps.

modes de paiement Chèque À l’ordre du Receveur des Finances - Lyon Municipale

Changement de date : En cas d’empêchement de votre part pour assister à la représentation choisie initialement, le changement de date est possible dans la limite des places disponibles, sur le même spectacle et dans la même série. Cet échange est possible uniquement au théâtre sur présentation du billet au plus tard trois jours avant la date de la représentation inscrite sur le billet. Coût de cette modification : 3 €/billet. Pour les abonnés ou détenteurs de la Carte Célestins, le premier report est gratuit. Attention : aucun changement ne sera effectué après la date de représentation inscrite sur le billet. Aucun échange possible sur les billets achetés sur Internet.

prélèvement automatique Possibilité de régler en quatre fois sans frais jusqu’au 21 septembre 2013 en complétant l’autorisation de prélèvement sans oublier de joindre un RIB. Dates des prélèvements : 7 octobre, 7 novembre, 6 décembre, 9 janvier Carte m’ra Les lycéens peuvent profiter de la carte M’ra pour régler une partie de leur abonnement. Sur place uniquement. 78


Carte célestins • Votre programme sur mesure en toute liberté • Une priorité de réservation sur l’ensemble de la programmation dès le 5 juin 2013 • Une formule intéressante dès le 3e spectacle en 1ère série • Des facilités de paiement pour toute commande antérieure au 21 septembre 2013

Carte Célestins : 10 € Cette carte nominative est valable pour la saison 2013/2014. Réservez les spectacles de votre choix (1 place par spectacle) dès le 5 juin 2013 et tout au long de la saison (dans la limite des places disponibles) !

tariFS - Prix / place grande salle

SaiSoN 13/14

Célestine

1ère série

2e série

3e série

31 e

26,50 e

21 e

1ère série

2e série

3e série

4e série

Abonné et Carte Célestins

24 e

17 e

12,50 e

Abonné Célestins -26 ans

13 e

10 e

pass Festival (dès 3 spectacles)

21 e

16 e

pass -26 ans (dès 3 spectacles)

10,50 e

8e

5,50 e

Carte Célestins

FeStival SeNS iNterditS

4e série

Placement libre

15 e

18 e

tariF 1*

tariF 2*

tariF 3*

9e

20 e

17 e

7e

5e

12 e

11 e

11 e

8e

19 e

14 e

4e

9,50 e

8,50 e

*voir page 13

PaSSerelleS : arabesque - Tarifs préférentiels 28 € / -26 ans 23 € (voir page 64)

     

Hakanaï - Tarifs préférentiels 14 € / -26 ans 11 € (voir page 64) id - cirque éloize - Tarifs préférentiels 36 € en 1ère série / -26 ans 20 € (voir page 65) scénographies d’edward Hopper - Tarifs préférentiels 18 € en 1ère série / 15 € en 2e série / 12 € en 3e série / 9 € en 4e série -26 ans 9 € en 1ère série / 8 € en 2e série / 6 € en 3e série / 5 € en 4e série (voir page 65)

79


Billetterie / tarifs ouverture des loCations : mercredi 5 juin pour le spectacle Chatte sur un toit brûlant et le Festival Sens Interdits mercredi 28 août pour les spectacles programmés jusqu’en décembre mercredi 20 novembre pour les spectacles de janvier à mars mercredi 5 mars pour les spectacles d’avril à juin réservations

règlements

à l’espace billetterie Place des Célestins - Lyon 2e du mardi au samedi de 12h15 à 18h45 (fermeture du 20 juillet au 19 août inclus)

Carte bancaire - Paiement sécurisé (au théâtre, par téléphone et pour toutes les réservations en ligne). Chèque À l’ordre du Receveur des Finances - Lyon Municipale sous 48 heures à l’adresse suivante : Célestins, Théâtre de Lyon - Service Billetterie 4, rue Charles Dullin 69002 Lyon Passé ce délai, votre réservation ne sera plus garantie.

par téléphone au 04 72 77 40 00 du mardi au samedi de 13h à 18h45 renseignements billetterie@celestins-lyon.org

Chèques Culture Distribué dans les CE, COS, CASC des différentes entreprises ou administrations. Le chéquier Culture est accepté pour l’achat de places pour l’ensemble des spectacles de la saison. Si le montant des places est inférieur à la valeur du chèque, nous ne remboursons pas la différence.

Nous invitons les personnes en situation de handicap à nous le signaler au moment de leur réservation afin de les accueillir dans les meilleures conditions. sur notre site www.celestins-lyon.org Achetez vos billets sans vous déplacer grâce au paiement sécurisé (+1 e de frais par billet). Vous avez la possibilité d’imprimer vos billets à domicile. aucun échange possible pour les billets achetés sur internet.

Chèques cadeaux Célestins D’une valeur de 10 à 30 e, ils vous permettent de régler vos places. Si le montant des places est inférieur à la valeur du chèque, nous ne remboursons pas la différence. Carte m’ra et pass’Culture (uniquement à l’espace billetterie du théâtre). La carte M’ra destinée aux lycéens permet de bénéficier d’un crédit de 30 e à valoir sur un abonnement ou des places achetées en billetterie. Les Pass’Culture réservés aux étudiants sont acceptés pour tous les spectacles de la saison (sauf Les Fausses Confidences), dans la limite des places disponibles.

autres points de location Réseau FNAC/France Billet : Carrefour, Géant, Magasins U, Intermarché 0892.683.622 (0,34 e TTC/min) www.fnac.com

80


retrait des plaCes Tout droit à une réduction doit être validé par un justificatif lors du retrait des places. au théâtre Au moins 20 minutes avant le début de la représentation ou du mardi au samedi de 12h15 à 18h45. Attention : les billets achetés sur www.celestins-lyon.org vous seront remis uniquement sur présentation du mail de confirmation de commande. e-ticket Imprimez vos billets à votre domicile lors de vos achats sur www.celestins-lyon.org par courrier Vous pouvez joindre une enveloppe timbrée à votre règlement pour recevoir vos billets. Envoi des places à domicile : 1 e

Changement de date En cas d’indisponibilité de votre part pour assister à la représentation choisie initialement, le changement de date est possible dans la limite des places disponibles, sur le même spectacle et dans la même série. Cet échange se réalise uniquement au théâtre sur présentation du billet au plus tard trois jours avant la date de la représentation inscrite sur le billet. Coût de cette modification : 3 €/billet. attention : aucun changement ne sera effectué après la date de représentation inscrite sur le billet. aucun échange possible pour les billets achetés sur internet.

tariFS - Prix / place grande salle

SaiSoN 13/14

Célestine

1ère série

2e série

3e série

4e série

Placement libre

Plein tarif

35 e

29,50 e

23 e

17 e

21 e

Tarif réduit*

31 e

26,50 e

21 e

15 e

18 e

Personnes handicapées, demandeurs d’emploi

20 e

17 e

14 e

10 e

15 e

Jeunes -26 ans

18 e

15 e

12 e

9e

12 e

Carte Célestins

31 e

26,50 e

21 e

15 e

18 e

Abonnement Célestins

27 e

22 e

18 e

13 e

17 e

Abonnement Célestins -26 ans

14 e

12 e

10 e

7e

11 e

Abonnement intégrale

18 e

15 e

12 e

9e

15 e

9e

8e

6e

5e

8e

Abonnement intégrale -26 ans *Tarif réduit : +65 ans, groupes (min. 10 personnes)

FeStival SeNS iNterditS voir page 13 81


Connectez-vous ! www.celestins-lyon.org ressourCes - serviCes en ligne - réseaux soCiaux - appliCation smartphones Parce qu’internet est devenu un outil de partage des ressources et de médiation du spectacle vivant, mais également un outil incontournable de services en ligne pour simplifier votre venue au théâtre, nous enrichissons chaque saison notre plateforme pour mieux répondre à vos attentes et susciter votre curiosité !

billetterie en ligne

restez inFormés…

en toute liberté, toute la saison ! Réservez et imprimez vos places à domicile. Abonnez-vous ! Téléchargez et adressez-nous votre bulletin d’abonnement par courrier.

application smartphone : Téléchargez notre application sur l’Apple store, l’Android Market, PlayStore. newsletter : Inscrivez-vous sur notre site et recevez chaque mois nos informations, promotions, événements. réseaux sociaux : Devenez fan des Célestins sur Facebook, suivez-nous sur Twitter… sites de partage : Partagez vos photos relatives aux Célestins dans notre groupe sur Flickr et regardez nos vidéos via notre chaîne YouTube.

en un CliC, aCCédez à un espaCe interaCtiF Suivez toute l’actualité du Théâtre : programmation, tournées, création, partagez notre actualité avec vos réseaux, recherchez des informations spécifiques grâce à nos espaces profilés. Téléchargez des contenus afin d’aiguiser votre curiosité.

Commentez, réagissez, proposez, nous sommes à votre écoute !

sens interdits, Festival international de théâtre : 3e édition Grâce au site www.sensinterdits.org, découvrez dès le 3 juin les nouvelles compagnies invitées et suivez l’actualité du festival jour après jour grâce à Facebook et Twitter. Rendez-vous, interviews, vidéos viendront enrichir le site et le blog.

speCtaCle en ligne(s) Soutenus par l’Agence Nationale de la Recherche jusqu’en 2015, l’IRI du Centre Pompidou, l’INRIA, le LIRIS, le CERILAC, Ubicast, les Célestins, Théâtre de Lyon et le festival d’Aix-enProvence s’associent dans un programme d’expérimentation sur les nouveaux usages d’images de spectacle vivant en questionnant les pratiques culturelles actuelles et futures. Exploitant les possibilités offertes par le web, le programme mettra en place de nouvelles médiations. L’ensemble des répétitions des spectacles choisis seront enregistrées, indexées puis exploitées, grâce à un dispositif innovant de captation d’images, d’indexation et d’annotation.

mémoire des Célestins : plus de 100 ans d’histoire théâtrale à travers des documents d’archives Traversez l’histoire des Célestins au gré de photos, affiches, programmes, maquettes de costumes, etc. Plus de 5 500 documents sont ainsi proposés pour illustrer les 3 800 spectacles actuellement renseignés. Participez à ce projet en nous envoyant vos données, anecdotes… visite virtuelle : visitez le théâtre en 360° Une visite comme si vous y étiez ! 8 parcours en 360° plein écran, agrémentés d’informations, vous sont proposés pour découvrir les espaces du Théâtre. blog : en coulisses, sur le plateau, en répétition, partagez la vie du Théâtre. 82


-26 ans des tarifs préférentiels pour découvrir le théâtre ! p! On tente le cou

On s’abonne ! 3 bonnes raisons de vous abonner : • tous les spectacles de la programation au choix • jusqu’à 50 % de réduction • une priorité de réservation dès le 5 juin 2013

10 minutes avant le début de la représentation,

la place n’est plus qu’à 8 € ! dans la limite des places disponibles.

abonnement Célestins -26 ans : de 7 à 14 € la place. Choisissez autant de spectacles que vous le souhaitez (à partir de 4 spectacles) dans l’ensemble de la programmation dont Chatte sur un toit brûlant et au moins 2 spectacles découverte.

lycéens et étudiants Payez avec le Pass’Culture (sauf Les Fausses Confidences) et la carte M’ra (uniquement à la billetterie du Théâtre).

abonnement intégrale -26 ans : de 5 à 9 € la place. Les 17 ou 18 spectacles Grande salle (avec ou sans Mort d’un commis voyageur) au tarif abonnement Intégrale, ainsi qu’une place offerte dans la Célestine, auxquels vous pouvez ajouter d’autres spectacles de la programmation (Célestine, Festival Sens Interdits, Passerelles).

Profitez d’offres spéciales et d’invitations avec Lyon Campus, votre Bureau des étudiants ou le service culturel de votre université.

Plus d’infos sur www.lyoncampus.info et www.rhonealpes.fr

restez connectés avec les Célestins sur le site internet, le blog, Facebook, Twitter, YouTube et téléchargez l’application smartphone gratuite sur l’Apple Store et Google Play !

On reserve !

ANDROID APP ON

Choisissez librement vos spectacles au fil de la saison. Spectacles de 9 à 18 € dans la Grande salle et 12 € dans la Célestine.

plus de renseignements sur www.celestins-lyon.org ou au 04 72 77 40 00

Pour réserver, rendez-vous à partir du :

mercredi 5 juin pour le spectacle Chatte sur un toit brûlant et le Festival Sens Interdits mercredi 28 août pour les spectacles programmés jusqu’en décembre mercredi 20 novembre pour les spectacles de janvier à mars mercredi 5 mars pour les spectacles d’avril à juin

83


un théâtre accessible Accueillir un public toujours plus diversifié, c’est veiller à faciliter les conditions d’accès au théâtre. Dans cette démarche visant à n’exclure personne des arts de la scène, les Célestins portent une attention particulière aux spectateurs déficients moteurs et sensoriels, en leur dédiant des moyens humains et techniques spécifiques pour une véritable accessibilité, quel que soit le handicap. afin de réserver aux personnes concernées le meilleur accueil, nous les invitons à signaler leur handicap au moment de l’achat de places. elles bénéficient de tarifs préférentiels et toutes les informations utiles d’accès leur seront alors communiquées.

publiC handiCapé moteur

publiC sourd et malentendant

Le théâtre est à quelques mètres de l’ascenseur du parking des Célestins. Le déplacement en fauteuil est facilité par la rampe d’accès qui conduit à la porte d’entrée réservée aux personnes à mobilité réduite au 4, rue Charles Dullin, sur le côté du théâtre.

Les spectateurs déficients auditifs peuvent bénéficier d’amplification sonore dans les deux salles. 25 casques et boucles magnétiques individuelles sont disponibles gratuitement, sur l’ensemble des représentations (sur demande auprès du personnel d’accueil). Ils permettent d’amplifier le son des spectacles pour les personnes souhaitant un léger soutien auditif ou pour celles qui sont munies d’une assistance auditive (à régler en position T).

L’accès en salle est possible depuis l’ascenseur côté Charles Dullin. En journée, il permet de se rendre à la billetterie et lors des spectacles, il conduit à la Grande salle (niveau orchestre et corbeille), à la Célestine et au bar L’Étourdi.

Des spectacles essentiellement visuels sont conseillés aux personnes sourdes ou malentendantes. Ils sont identifiables grâce à un pictogramme sur les pages des spectacles concernés.

La Grande salle et la Célestine sont conçues pour un accueil de spectateurs en fauteuil, qu’ils viennent au théâtre seuls ou en groupe. Dans ce dernier cas, il est possible d’aménager les espaces mais, une organisation anticipée étant nécessaire, la demande doit être formulée au moment de la réservation. Elle est prise en compte dans la limite des places disponibles. Des toilettes adaptées sont accessibles dans l’Atrium, au niveau de l’orchestre (côté pair) et près de la Célestine.

Les Célestins sont engagés dans le parcours Culturel spectateurs sourds, porté par plusieurs structures. Retrouvez les événements en Rhône-Alpes accessibles au public sourd et malentendant sur le site : www.parcoursculturel-sourds.fr spectacles visuels conseillés pour le public sourd ou malentendant Du 26 octobre au 9 novembre je suis - spectacle surtitré (voir page 15) Du 19 au 23 novembre nous sommes pareils à... (voir page 19) Du 17 au 29 décembre teatro delusio (voir page 29) 84


publiC aveugle et malvoyant

aCtions Culturelles spéCiFiQues

En collaboration avec Accès Culture www.accesculture.org Le Théâtre propose aux publics déficients visuels plusieurs représentations adaptées en audiodescription. Ce procédé permet de rendre des films, des spectacles ou des expositions accessibles aux personnes aveugles ou malvoyantes grâce à un texte en voix off qui décrit les éléments visuels de l’œuvre. Dès le lancement de saison et pour chacun des spectacles proposés avec ce dispositif, une trentaine de places sont réservées dans les premiers rangs de la salle. À l’accueil le jour de la représentation, un programme en braille ou en gros caractères est remis aux spectateurs qui le souhaitent. Lorsque cela est possible, une visite tactile du décor et une rencontre avec une partie de l’équipe artistique, en amont de la représentation, permettent aux personnes aveugles d’avoir un premier contact avec le spectacle et de mieux appréhender celui-ci.

Au-delà des dispositifs mis en place pour les représentations, le Théâtre propose au public en situation de handicap des moments de découverte, de rencontres et de pratique artistique. Des visites du théâtre sont organisées pour des petits groupes avec, si nécessaire, un interprète en langue des signes ou un codeur LPC. Ces dernières saisons, plusieurs structures sont venues partager des temps d’échange et de découverte avec des acrobates ou des comédiens : l’Œuvre Saint-Léonard de Couzon au Mont d’Or avec le Théâtre La Licorne, le foyer Korian Charnay de Charnay-lès-Mâcon avec les comédiens de la compagnie Pôle Nord ou les acrobates de Chouf Ouchouf... Pour la seconde fois, les Célestins ouvrent leurs portes à un atelier théâtre en collaboration avec l’association Apridev : il réunit voyants et non-voyants pour partager des moments de jeu et d’expression.

spectacles proposés en audiodescription Dimanche 13 octobre à 16h Chatte sur un toit brûlant création (voir page 9) Dimanche 19 janvier à 16h mort d’un commis voyageur (voir page 31) Mercredi 19 mars à 20h les revenants (voir page 49)

marie-Françoise palluy marie-francoise.palluy@celestins-lyon.org 04 72 77 48 35

Mercredi 9 avril à 20h les Fausses Confidences (voir page 53) spectacles conseillés au public non-voyant Des spectacles, sans audiodescription, sont recommandés, du fait de leur simplicité scénographique ou du nombre restreint d’artistes sur le plateau : Du 1er au 11 octobre tombé (voir page 11) Du 5 au 13 novembre théâtre sans animaux (voir page 17) Du 18 au 28 mars savoir-vivre (voir page 47) Du 16 au 26 avril non réconciliés (voir page 57) 85


CéLEStinS PratiQUE Covoiturage grâce au site www.covoiturage-pour-sortir.fr

billetterie - renseignements place des Célestins - Lyon 2e Du mardi au samedi de 12h15 à 18h45 Pour chaque spectacle, la billetterie ouvre une heure avant le début de la représentation.

horaires des speCtaCles attention, pour certains spectacles : horaires et relâches particuliers. reportez-vous au calendrier pages 88-89.

par mail : billetterie@celestins-lyon.org par téléphone : au 04 72 77 40 00 Du mardi au samedi de 13h à 18h45

Ouverture des portes du théâtre, de la billetterie et du bar-restaurant L’Étourdi une heure avant le début de la représentation.

billetterie en ligne Retrouvez toute notre actualité et achetez vos billets sans vous déplacer sur www.celestins-lyon.org Vous avez la possibilité d’imprimer vos billets à domicile.

grande salle Du mardi au samedi à 20h, dimanche à 16h. Relâche le lundi. Dès l’heure prévue de la représentation, la numérotation n’est plus valable. Passé ce délai, les spectateurs ne peuvent plus prétendre à leur(s) place(s) numérotée(s), entracte inclus. Les retardataires seront placés dans la salle selon les disponibilités, à un moment qui ne trouble pas le spectacle.

Comment venir ?

Célestins, théâtre de lyon métro lignes A et D, station Bellecour bus C5, C9, C10, C12, C20 / C20E, 14, 15, 15E, 27, 31, 35, 40, 88, S1 (toutes les informations sur www.tcl.fr) stations vélo’v à proximité 2013_Célestins, côté nord de la place, vers l’ascenseur 2014_Jacobins, 6, rue Jean de Tournes, angle rue Édouard Herriot 2036_Place Gourjus, sur les quais des Célestins 2024_République, Maupin 2026_République, Paufique www.velov.grandlyon.com parkings Célestins, Saint-Antoine, République, Bellecour, Saint-Jean et Saint-Georges

Célestine Du mardi au samedi à 20h30, dimanche à 16h30. Relâche le lundi. Le spectacle commence à l’heure précise. Le placement est libre. Aucun retardataire ne peut entrer dans la salle une fois la représentation commencée.

86


vestiaire

Un vestiaire surveillé et gratuit est à votre disposition.

asCenseur

L’accès direct en salle est possible depuis l’ascenseur situé au 4, rue Charles Dullin. En journée, il permet d’accéd à l’espace billetterie et lors des spectacles, il conduit à la Grande salle (orchestre et corbeille), à la Célestine et au bar L’Étourdi.

ampliFiCation sonore

25 casques et boucles magnétiques individuelles sont mis gratuitement à la disposition du public, sur demande auprès du personnel d’accueil avant la représentation. Ils permettent d’amplifier le son des spectacles pour les personnes souhaitant un léger soutien auditif ou pour celles qui sont munies d’une assistance auditive (à régler en position T).

bar-restaurant l’étourdi

L’équipe de Saveurs mélangées pour Bipèdes vous propose une petite restauration gourmande salée et sucrée, des produits frais, locaux, une sélection de vins de pays, des boissons chaudes et fraîches une heure avant et après la représentation.

point librairie

© Christian Ganet

En collaboration avec la librairie Passages, nous vous proposons un choix de textes en relation avec la programmation (texte des pièces, biographies…). Découvrez aussi : Les Célestins, du Couvent au Théâtre, ouvrage passionnant qui retrace l’histoire du quartier des Célestins et du théâtre à travers plus de six siècles. 87


Calendrier septembre

oCtobre

1 di

1 ma

2 lu

2 me

3 ma

3 je

4 me

4 ve

5 je

5 sa

6 ve

6 di

7 sa

7 lu

novembre

cHatte sur un toit 20h  tombé 20h30 cHatte sur un toit 20h  tombé 20h30 cHatte sur un toit 20h  tombé 20h30 cHatte sur un toit 20h  tombé 20h30 cHatte sur un toit 20h  tombé 20h30 cHatte sur un toit 16h  tombé 16h30

10 ma 11 me

11 ve

12 je

8 ma

9 lu

janvier

1 di

1 me

2 sa

2 lu

2 je

3 di

3 ma perturbation 20h

3 ve

4 lu 5 ma 6 me 7 je

cHatte sur un toit 20h  tombé 20h30 cHatte sur un toit 20h  9 me tombé 20h30 cHatte sur un toit 20h  10 je tombé 20h30

8 di

déCembre

1 ve

8 ve 9 sa

tHéÂtre sans animauX 20h Je suis 20h30 tHéÂtre sans animauX 20h Je suis 20h30 tHéÂtre sans animauX 20h Je suis 20h30 tHéÂtre sans animauX 20h Je suis 20h30 tHéÂtre sans animauX 20h Je suis 20h30

4 me perturbation 20h

4 sa

perturbation 20h id 20h30 perturbation 20h 6 ve id 20h30 perturbation 20h 7 sa id 15h

5 di

8 di id 15h

8 me

5 je

9 lu

6 lu 7 ma

9 je yerma 20h  id 20h30 yerma 20h  Faust usaGes de Faust 20h30 id 15h / 19h30 yerma 20h  Faust usaGes de Faust 20h30 id 20h30 yerma 20h  Faust usaGes de Faust 20h30 id 20h30 yerma 20h  Faust usaGes de Faust 20h30 id 20h30

10 di tHéÂtre sans animauX 16h

10 ma

11 lu

11 me

12 sa cHatte sur un toit 20h

12 ma tHéÂtre sans animauX 20h

12 je

13 ve

13 di cHatte sur un toit 16h

13 me tHéÂtre sans animauX 20h

13 ve

14 sa

14 lu

14 je

14 sa

15 di

15 ma cHatte sur un toit 20h

15 ve arabesque 20h30

15 di id 17h

15 me mort d’un commis 20h

16 lu

16 me cHatte sur un toit 20h

16 sa

16 lu

16 je mort d’un commis 20h

cHatte sur un toit 20h  tombé 20h30

17 je cHatte sur un toit 20h

17 di

17 ma

18 me

18 ve cHatte sur un toit 20h

18 lu

18 me

19 je cHatte sur un toit 20h

19 sa cHatte sur un toit 20h

19 ma nous sommes pareils à... 20h 19 je

20 ve cHatte sur un toit 20h

20 di cHatte sur un toit 16h

20 me nous sommes pareils à... 20h 20 ve

21 sa cHatte sur un toit 20h

21 lu

21 je nous sommes pareils à... 20h 21 sa

22 di

22 ma

22 ve nous sommes pareils à... 20h 22 di

23 lu

23 me

23 sa nous sommes pareils à... 20h 23 lu

24 je 25 ve 26 sa Je suis 20h30 27 di Je suis 20h30

24 di 25 lu 26 ma les arranGements 20h 27 me les arranGements 20h les arranGements 20h 28 je HaKanaï 19h / 21h les arranGements 20h 29 ve HaKanaï 19h / 21h les arranGements 20h 30 sa HaKanaï 19h / 21h

28 sa cHatte sur un toit 20h

28 lu

29 di cHatte sur un toit 16h

29 ma Je suis 20h30

30 lu

30 me Je suis 20h30

Je suis 20h30

erdit ns in t

cHatte sur un toit 20h cHatte sur un toit 20h cHatte sur un toit 20h cHatte sur un toit 20h

Fest ival se

24 ma 25 me 26 je 27 ve

s

17 ma

31 je

24 ma 25 me 26 je 27 ve

11 sa mort d’un commis 20h 12 di 13 lu 14 ma mort d’un commis 20h

17 ve mort d’un commis 20h 18 sa mort d’un commis 20h 19 di mort d’un commis 16h 20 lu mort d’un commis 20h innocence 20h30 mort d’un commis 20h 22 me innocence 20h30 21 ma

23 je innocence 20h30 teatro delusio 20h teatro delusio 16h teatro delusio 20h teatro delusio 20h

24 ve innocence 20h30 25 sa innocence 20h30 26 di 27 lu

28 sa teatro delusio 16h / 20h 

28 ma innocence 20h30

29 di teatro delusio 16h 

29 me

30 lu 31 ma

88

teatro delusio 20h  Faust usaGes de Faust 20h30 id 20h30 teatro delusio 16h / 20h  id 15h / 19h30 teatro delusio 20h  Faust usaGes de Faust 20h30 id 20h30 teatro delusio 20h  Faust usaGes de Faust 20h30 id 20h30 teatro delusio 16h /20h  Faust usaGes de Faust 20h30 teatro delusio 16h Faust usaGes de Faust 16h30

10 ve mort d’un commis 20h

Kiss & cry 20h innocence 20h30 Kiss & cry 20h 30 je innocence 20h30 Kiss & cry 20h 31 ve innocence 20h30


Vacances scolaires zone A

graNDE SaLLE

Jours fériés

paSSErELLES

SENS INTErDITS (voir page 12)

Relâches

Février 1 sa

CÉLESTINE

Kiss & cry 20h innocence 20h30

mars

avril

mai

juin

1 sa cosmos 20h 

1 ma sous la ceinture 20h30

1 je

1 di

2 di

2 ve

2 lu

3 sa

3 ma cabaret burlesque 20h

4 di

4 me cabaret burlesque 20h

3 lu

3 lu

4 ma Kiss & cry 20h

4 ma

5 me Kiss & cry 20h

5 me

Fausses conFidences 20h sous la ceinture 20h30 Fausses conFidences 20h 3 je sous la ceinture 20h30 Fausses conFidences 20h 4 ve sous la ceinture 20h30 Fausses conFidences 20h 5 sa sous la ceinture 20h30

5 lu

5 je cabaret burlesque 20h

6 je Kiss & cry 20h

6 je

6 di Fausses conFidences 16h

6 ma

6 ve cabaret burlesque 20h

7 ve

7 ve

7 lu

7 me

7 sa cabaret burlesque 20h

8 je

8 di cabaret burlesque 16h

9 ve

9 lu

2 di Kiss & cry 16h

2 me

8 sa

8 sa

8 ma

9 di

9 di

9 me

10 lu

10 lu

10 je

11 ma cHapitres de la cHute 20h

11 ma cHants des Guerres 20h 

11 ve

12 me cHapitres de la cHute 20h

12 me cHants des Guerres 20h 

12 sa

cHapitres de la cHute 20h 13 je une Heure diX-Huit 20h30 cHapitres de la cHute 20h 14 ve une Heure diX-Huit 20h30 cHapitres de la cHute 20h 15 sa une Heure diX-Huit 20h30

13 je cHants des Guerres 20h  14 ve cHants des Guerres 20h  15 sa cHants des Guerres 20h 

15 ma

10 sa

10 ma cabaret burlesque 20h

11 di

11 me cabaret burlesque 20h

12 lu

12 je cabaret burlesque 20h

13 di

13 ma

13 ve cabaret burlesque 20h

14 lu

14 me

14 sa

16 di

16 di

16 me

17 lu

17 lu

17 je

18 ma 19 me 20 je 21 ve 22 sa

caliGula 20h une Heure diX-Huit 20h30 caliGula 20h une Heure diX-Huit 20h30 caliGula 20h une Heure diX-Huit 20h30 caliGula 20h une Heure diX-Huit 20h30 caliGula 20h une Heure diX-Huit 20h30

23 di

18 ma 19 me 20 je 21 ve 22 sa

les revenants 20h savoir-vivre 20h30 les revenants 20h savoir-vivre 20h30 les revenants 20h savoir-vivre 20h30 les revenants 20h savoir-vivre 20h30 les revenants 20h savoir-vivre 20h30

23 di savoir-vivre 16h30 scénoGrapHies   d’edward Hopper 20h

Fausses conFidences 20h sous la ceinture 20h30 Fausses conFidences 20h sous la ceinture 20h30 Fausses conFidences 20h sous la ceinture 20h30 Fausses conFidences 20h sous la ceinture 20h30 Fausses conFidences 20h sous la ceinture 20h30

18 ve 19 sa 20 di

15 je closer 20h30

15 di

serments indiscrets 20 h non réconciliés 20h30 serments indiscrets 20h non réconciliés 20h30 serments indiscrets 20h non réconciliés 20h30 serments indiscrets 20h non réconciliés 20h30 serments indiscrets 16h non réconciliés 16h30

lucrÈce borGia 20h 16 ve closer 20h30 lucrÈce borGia 20h 17 sa closer 20h30 lucrÈce borGia 16h 18 di closer 16h30

16 lu

19 lu

19 je

serments indiscrets 20h non réconciliés 20h30 serments indiscrets 20h non réconciliés 20h30 serments indiscrets 20h non réconciliés 20h30 serments indiscrets 20h non réconciliés 20h30 serments indiscrets 20 h non réconciliés 20h30

22 je

21 lu 22 ma 23 me

20 ma 21 me

23 ve

lucrÈce borGia 20h closer 20h30 lucrÈce borGia 20h closer 20h30 lucrÈce borGia 20h closer 20h30 lucrÈce borGia 20h closer 20h30 lucrÈce borGia 20h closer 20h30 lucrÈce borGia 16h  closer 16h30

17 ma 18 me

20 ve 21 sa 22 di 23 lu

24 lu

24 lu

cosmos 20h  une Heure diX-Huit 20h30 cosmos 20h  26 me une Heure diX-Huit 20h30

25 ma savoir-vivre 20h30

25 ve

26 me savoir-vivre 20h30

26 sa

26 lu

26 je

27 je cosmos 20h 

27 je savoir-vivre 20h30

27 di

27 ma

27 ve

28 ve cosmos 20h 

28 ve savoir-vivre 20h30

28 lu

28 me

28 sa

29 sa

29 ma

29 je

29 di

30 di

30 me

30 ve

30 lu

25 ma

24 je

31 lu

24 sa 25 di

31 sa

89

24 ma 25 me


1ère série 2e série 3e série 4e série Orchestre

90


l’équipe des célestins Direction

technique

Directeurs : Claudia Stavisky et Patrick Penot assistés de Chantal Demonet

Directeur technique : François Revol assisté de Sandrine Ranger Régisseurs généraux : Robert Goulier, Joseph Rolandez Responsable plateau : James Alejandro Régisseurs plateau : Laurent Patissier, Bruno Rey Machinistes : Michel Brunier, Gérard Viricelle Machinistes cintriers : Gilles Demarle, Jérôme Lachaise, Yannick Mornieux, Bertrand Pinot Machiniste accessoiriste : Jean-Stephan Moiroud Apprentis régie plateau : Pierre Berlioux, Elvire Tapie Responsable son/vidéo : Sylvestre Mercier Régisseur son/vidéo : Slim Dakhlaoui Responsable lumières : Jean-Louis Stanislas Adjoint au responsable lumières : Daniel Rousset Régisseur lumière : Mustapha Ben Cheikh Électriciens : Alain Giraud, Frédéric Donche Responsable couture-habillage : Bruno Torres Couturiers-Habilleurs : Aurore Crouzet, Florian Emma Responsable bâtiment : Gérard Protière Agent de maintenance : Nasser Hallaf Gardiens : Franck Amoi, Abel Billong Billong, Bougouma Fall

Secrétariat général

Secrétaire générale : Chantal Kirchner assistée de Catherine Fritsch Responsable presse : Magali Folléa Relations publiques : Marie-Françoise Palluy, Didier Richard, assistés de Marie Genilleau Chargée de relations publiques : Sandrine Julien Responsable communication et relations extérieures : Auxane Dutronc Chargée de communication : Delphine Querbes Webmaster : Marjorie Pingeon Responsable de la billetterie : Alexandra Faure-Tavan Équipe billetterie : Marine Maury, Virginie Saigne, Jean-Edern Aubin, Julie Vacher Responsable de l’accueil : Nadia-Suzanne Lobet-Bedjedi Standardistes : Dalila Dardiche, Myriam Giraud Agent de liaison : Stéphane Schapman

ProDuction

Directeur de production - Conseiller à la programmation : Marc Lesage Administratrice de production : Julia Lenze Chargée de production : Aliaksandra Startsava Chargée de logistique : Virginie Mathieu-Merjanov

ainsi que les équipes d’accueil et les équipes intermittentes des Célestins, Théâtre de Lyon. Textes : Stéphane Lebard Illustrations : Éric Roux-Fontaine

aDminiStration / FinanceS

Responsable administratif, financier et RH : Olivier Crouzet Gestionnaire comptable : Émilie Martinez Régisseur-comptable : Brigitte Piacentino Apprentie comptable : Khady Camara

91


Fax : 04 78 42 87 05 4, rue Charles Dullin • 69002 Lyon Administration : 04 72 77 40 40

www.agencecorrida.com - Licences : 127841 / 127842 / 127843

Billetterie : 04 72 77 40 00 www.celestins-lyon.org


Théâtre Celestins - Programme 2013-2014