Page 1

www.tcsge.ch –

facebook.com/tcsge

i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

ob M

Genève

Section genevoise du Touring Club Suisse – N° 1 Février 2011

RE R T E NO SSI DO

Travaux

Plongée au cœur de l’anarchie • Qui coordonne, et comment, les chantiers qui obstruent Genève? Notre enquête

Pages 8-13

Assemblée générale

Voyages et découvertes pour nos membres

Jeudi 3 mars, ouverture du Salon de l’Automobile et assemblée Page 5 générale du TCS!

Votre Section vous propose une visite de la tour TV à Genève, la découverte du Centre Paul Klee à Berne et Page 38 un voyage spécial en Turquie. Exceptionnel!

110% Audi. Plus d’Audi. Pour moins d’argent.

Centre Audi AMAG Genève Ch. J.-Ph. De-Sauvage 46, 1219 Châtelaine, Tél.: 022 970 36 36, www.chatelaine.amag.audi.ch, geneve.audi@amag.ch


A l’occasion de ses 125 ans Mercedes-Benz vous offre, sur tous ses modèles, 12,5% d’équipement en sus, incluant 5 ans de conduite sans souci. Profitez maintenant, jusqu’au 31 mars 2011, d’une riche dotation spéciale ainsi que des prestations de garantie et de service durant 5 ans ou 125’000 km. Impressionant, non? Nous vous conseillons volontiers.

Groupe André Chevalley SA

Carouge - Meyrin - Nyon

www.andre-chevalley.com

* Contenu de la promotion: options gratuites d’une valeur de 10% du prix de base du véhicule et prolongation gratuite de MERCEDES-SWISS-INTEGRAL (MSI) jusqu’à 5 ans ou 125’000 km (seulement pour particuliers). Valable pour toutes les voitures particulières acquises neuves, hors Classe B, SLS AMG et Viano, pour une conclusion de contrat et une immatriculation entre le 1.1.2011 et le 31.3.2011. Des conditions particulières s’appliquent pour les modèles spéciaux. Exemple: A 180 BE, 85kW/116ch, 1’699 cm3, 5 portes. Prix de base du véhicule: CHF 35’300.-, 10% d’équipement gratuit en sus: CHF 3’530.-, prolongation gratuite de MSI: CHF 1’095.-, avantage client total CHF 4’625.-.


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs  ÉDITORIAL

Un Club qui agit pour votre mobilité Un constat: la mobilité à Genève ne peut être garantie par un seul mode de déplacement. Si on respecte enfin le principe du libre choix du mode de transport et de la complémentarité, on trouvera des solutions Guy Zwahlen Président acceptables pour tous. Il convient de rejeter une approche doctrinaire au profit de solutions pratiques. Tous les modes de déplacement ont leur place, tant la mobilité individuelle

que les transports publics. Privilégier l’un au détriment de l’autre mène indubitablement à des blocages, trop fréquents dans notre canton. Gardons à l’esprit que chaque usager peut, au cours de la semaine, employer plusieurs modes de déplacement selon ses besoins. Dans cet esprit, la Section genevoise du TCS a toujours défendu tous les modes de transport, rappelant que chacun d’eux a une utilité spécifique. La prise en compte des exigences de chaque mode de déplacement doit aussi avoir lieu en période de grands travaux. Les responsables de l’organisation des chantiers doivent prendre toutes les mesures

possibles pour que leur impact sur la mobilité soit réduit au minimum. Il faut faire preuve d’imagination et d’audace. Il est aussi impératif de respecter le principe de la proportionnalité en restreignant le moins possible la liberté des autres usagers, en particulier celle des usagers motorisés privés. C’est à ce prix seulement que l’on pourra avoir une circulation acceptable à Genève. La Section genevoise du TCS œuvre dans ce sens. PS: Donnez votre avis!  reaction@tcsge.ch  facebook.com/tcsge

 SOMMAIRE

Mobilité

Sécurité

Mobilité

Dossier: les travaux, une apparente anarchie Pages 8-12 Salon de l’Automobile: pavillon et parcours verts Pages 14-16 

Sécurité

En deux-roues, la liberté s’apprend! Page 21 Des cours pour tous Pages 23 et 25 

Elections municipales: le TCS lance un appel aux futur-e-s élu-e-s Page 17 Services

Le cascadeur Stéphane Riesen est aussi instructeur TCS Pages 18-19

Loisirs

Services

Le rapport annuel de la Section genevoise du TCS Page 29 

Loisirs

Voyage: le meilleur de la Turquie pour vous Page 35

Journal imprimé sur du papier certifié FSC ®

Droit: automobilistes, cyclistes et piétons face aux travaux Page 31

Excursions et voyages TCS Pages 33-38

3


Rejoignez-nous au Salon 1

Stand N° 223

Venez découvrir toute la gamme Opel Astra Corsa

Meriva

Ampera

Antara

Insignia

Astra Sports Tourer

Cours en baisse, avantages en hausse: la prime = €-Flex d’Opel.

La Suisse aime l’euro: pour tout achat d’une voiture neuve Opel, la prime €-Flex s’ajoute dès maintenant à l’avantage client qui peut aller jusqu’à CHF 6’000.–. Une prime qui varie en fonction du taux de change de l’euro. Le montant de la prime €-Flex est actualisé régulièrement sur www.opel.ch.

Av. des Morgines 26 – 1213 Petit-Lancy Tél. 022 879 13 00

www.grimmgeneve.ch Garage Anken SA 13 Route des jeunes 1227 Carouge 022.342.50.46 Riantbosson Automobiles Meyrin 12 Chemin de Riantbosson 1217 Meyrin 022.782.43.88 Garage D. Favrod 8 Avenue des Grandes Communes 1213 Petit-Lancy 022.793.76.50 Garage Chabanel 44 Route des Acacias 1227 Carouge 022.342.20.20


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Invitation à nos membres Assemblée générale de la Section genevoise du TCS CONVOCATION du jeudi 3 mars 2011 à 18 h 45 Palexpo Genève, salle B (dans le cadre du Salon International de l’Automobile) Ordre du jour: 1.- Procès-verbal de l’Assemblée générale du 9.03.2010 2.- Rapport du Comité 3.- Rapport du trésorier 4.- Rapport du vérificateur des comptes 5.- Vote sur les trois rapports et approbation des comptes 6.- Election du réviseur 7.- Elections au Comité 8.- Nomination de délégués et de délégués suppléants 9.- Cotisation 2012 10.- Election de membres d’honneur 11.- Modification des statuts 12.- Divers

L’Assemblée sera suivie d’un exposé de Mme Isabel Rochat, conseillère d’Etat.

REMARQUES: 1) Le projet de modification des statuts ainsi que le rapport annuel 2010 peuvent être consultés sur demande à la Section et sur notre site internet: www.tcsge.ch 2) Chaque sociétaire doit acheter son billet à l’entrée du Salon de l’Automobile. 3) Au contrôle d’accès de la salle B, les sociétaires devront présenter obligatoirement leur carte de sociétaire TCS valable ainsi que le billet d’entrée du Salon qui indique le prix du billet d’entrée qui a été payé (non le coupon de loterie). Le billet d’entrée au Salon sera remboursé dans les 30 minutes qui suivent la fin de l’Assemblée sur présentation de la carte de légitiTous les mation remise à l’entrée, au début de l’Assemblée. Aucun remboursement ne peut avoir lieu plus membres tard. TCS à Palexpo 4) Un buffet sera servi à l’issue de la le 3 mars! séance. 

Les pétitions défendent le stationnement

Si les pétitions concernant le stationnement remportent un tel succès, cela révèle certainement un problème préoccupant les habitants.

POLITIQUE En octobre 2008, une pétition (P 1676) munie de 2469 signatures est déposée au Grand Conseil pour demander une amélioration des conditions de stationnement dans le quartier de la Jonction. En mai 2009, une nouvelle pétition (P 1690) semblable à la précédente avec 2019 signatures proteste contre un projet de la Ville de Genève qui vise à supprimer des places de stationnement et à fermer plusieurs rues dans le quartier des Pâquis. Le succès de ces deux pétitions démontre que les habitants du centre-ville sont opposés à la politique antistationnement menée par nos autorités. Dans cette perspective, la Section genevoise du TCS propose une «paix» du stationnement en s’inspirant du compromis historique zurichois, soit un accord sur le principe de compensation en ouvrage des places supprimées en surface lors de la création de zones piétonnes. Dans les séances plénières du 19 novembre et 2 décembre 2010, la majorité du Grand Conseil a décidé de soutenir les deux

pétitions susmentionnées en adoptant les rapports de la commission des transports et en renvoyant ces objets au Conseil d’Etat. La Section genevoise du TCS, à l’origine de ces deux pétitions, se réjouit de l’attention que le Grand Conseil porte aux besoins de stationnement des habitants des quartiers du centre-ville. Nous espérons ainsi que le Conseil d’Etat prenne en compte les invites des pétitionnaires conformément à la volonté du Grand Conseil et s’engage à améliorer les conditions de stationnement de la population et à empêcher toute diminution de celui-ci.

SQUARES PRADIER ET CHANTEPOULET Une nouvelle information du TCS a été envoyée aux habitants concernés par la suppression de 66 places de stationnement au square Pradier, à quoi s’ajoutent les 57 places à celui de Chantepoulet. Cent vingttrois places de moins sans compensation? Déjà 150 ont disparu depuis l’arrivée du tram rue de Lausanne! 

5


TCS Genève – N° 1 Février 2011

Macarons à la journée NOUVEAU Les professionnels peuvent désormais acquérir le «Macaron multizones plus». Destiné aux camionnettes, véhicules approvisionnant les chantiers ou d’intervention, il permet de se garer dans les zones bleues ou à horodateur en bénéficiant d’un tarif journée ou demi-journée. Pour les particuliers, le «Macaron multizones tout public», déjà disponible pour la demi-journée, s’étend à la journée depuis le début de l’année.

Il concerne en particulier les hôtes de passage ou tout utilisateur désirant déroger à la limite des zones bleues ou à horodateur.   INFOS PRATIQUES • 10 fr. la demi-journée, 20 fr. la journée. On les trouve: • Parking de l’Etoile, 5e étage • Parking de St-Antoine • Service du Stationnement, rte des Jeunes 6 ou rue de la Prairie 17.

La mobilité c’est… Ventes de voitures 2010: • une croissance cumulée de 10,6 pour cent, soit 294 239 voitures neuves vendues en 2010 (266 018 en 2009) • le meilleur résultat depuis 2002 (295 109) • 30,4% de diesel (+1%) • 27,9% de 4x4 (+1,9%) • 1,9% énergies alternatives (-0,2%) Côté occasions: • 775 409 vendues (+12%)

Vernier: le TCS propose...

La branche compte: • 260 000 employés • 94 milliard de chiffre d’affaires • 11 milliards de taxes et redevances aux cantons et à la Confédération La vente de deux roues: • Boom des vélos électriques, 24 000 vendus en 2010, la barre des 35 000 pourrait être atteinte en 2011 • plus de 20 000 scooters (dont 1200 électriques) et 20 000 motos  INFOS PRATIQUES  www.auto-schweiz.ch  www.agvs.ch

Le «tourner à droite» interdit dérange les habitants. Le TCS propose de réhabiliter la voie de bus devenue inutile, avec un feu à phase courte.

6

RESTRICTION Tout un quartier de Vernier se voit pénalisé par l’interdiction de tourner à droite installée à la route de Vernier à la hauteur de la route du Nant-d’Avril. Le TCS a manifesté son mécontentement sur place, regrettant que cette mesure ne soit pas soumise au processus démocratique usuel permettant, par exemple, un recours. Le trafic de transit est minoritaire dans ce secteur; de plus cette mesure le reporte en particulier devant l’école, ce qui n’est pas souhaitable. Le TCS propose: - de retirer les barrières de chan-

tier, installées là pour une période provisoire… qui pourrait durer, - de créer deux présélections tournant à droite avec un feu vert minimum, en supprimant la voie de bus inutile car ceux-ci utilisent désormais l’ancienne route (Crosette), - de créer une voie de bus sur la route de Vernier. 

 INFOS PRATIQUES • Voir la vidéo sur facebook • Devenez «ami» du TCS Genève sur facebook!  facebook.com/tcsge

 www.motosuisse.ch  www.velosuisse.ch

Bilan positif pour Nez Rouge UTILE A la fin de l’an dernier, Nez Rouge a été actif pendant 18 nuits. 655 bénévoles ont parcouru 24 691 km à travers les cantons de Genève et de Vaud, de même qu’en France voisine. 1614 personnes ont été accompagnées à bon port. Sur le plan suisse, 22 antennes ont travaillé avec le soutien de 7032 bénévoles pour accompagner 21 047 personnes. Genève enregistre une hausse du nombre de courses de 1.9% alors que, sur le plan suisse, il y a eu une baisse des courses de 13%. 


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Le TCS et les frontaliers

Signalez les aberrations!

SALON La Section genevoise du TCS va participer au Salon des transfrontaliers, les 14, 15 et 16 avril, au Complexe Martin Luther-King à Annemasse. Les prestations du TCS ne sont pas assez connues de l’autre côté de la frontière, en particulier des personnes qui la franchissent quotidiennement. Le vif intérêt suscité l’an dernier pour l’adhésion au Club (environ 10 000 frontaliers sont déjà membres du TCS) incite la Section à tenir à nouveau un stand.   INFOS PRATIQUES • A Annemasse, Complexe Martin Luther-King, 14 avril (14-19 h), 15 et 16 avril (9h30-19h). Signalez-nous les aménagements douteux sur  www.facebook.com/tcsge.

Frais kilométriques

FACEBOOK Au volant, à pied, en vélo, en scooter, vous arpentez la ville et le canton. Souvent, des aménagements changent. Et choquent. Pourquoi tel panneau? Telle déviation? N’hésitez pas, prenez une photo ou décrivez la situation qui vous semble aberrante. Des exemples? Tout le monde s’est habitué à la place de la Gare la plus kafkaïenne du monde! La sortie du parking côté ville débouche sur la voie de tram, face aux piétons puis dans un no man’s land incompréhensible. Les Genevois s’y sont faits, mais un touriste aura besoin d’un Oui, je calmant!

OUTIL Le CD Rom «Frais kilométriques 2011» publié par le TCS répond à de nombreux besoins. En particulier pour les personnes utilisant la voiture d’entreprise à des fins privées. Cet usage, imposable depuis 2005, peut facilement être calculé grâce au «Livre de bord» du TCS. Ces instruments se révèlent également utiles pour les entreprises et aboutissent à une gestion précise des véhicules. Le calcul des frais kilométriques est également utile aux particuliers, par exemple pour facturer des coûts à des tiers. 

Route de Meyrin, en face de la route de Mategnin, le passage pour piétons affiche un feu vert… Attention, un tram peut survenir et malgré le feu il a la priorité. Comme il n’y a pas d’arrêt à cet endroit, le véhicule passe à pleine vitesse. 

Devenir membre du TCS

désire recevoir la documentation sur vos activités.

 INFOS PRATIQUES

Nom:

• Les frais kilométriques 2011 peuvent aussi être calculés rapidement et simplement sur

Prénom: Age:

 www.infotechtcs.ch (PDF, graphique Frais kilométriques).

Adresse: Téléphone: E-mail:

Section genevoise du TCS – 2, quai Gustave-Ador – 1207 Genève Fax: 022 735 48 15 – Téléphone: 022 735 46 53 Pour vous inscrire en ligne:  www.tcsge.ch/membre

7


TCS Genève – N° 1 Février 2011

RE R T E NO SSI DO

Chantiers: plongée au cœur d’ TRAVAUX • Pas un jour sans qu’on entende des plaintes quant aux travaux apparus partout à Genève.

D

e mémoire de Genevois, même pas tout neuf, on n’avait jamais vu ça! Au travers des rues voire de quartiers entiers littéralement dévastés par des chantiers liés en particulier à l’installation de lignes de tram, on peut avoir l’impression qu’une frénésie pousse l’Etat (principalement), des régies semi-publiques et même des promoteurs privés à creuser, démolir, construire, modifier partout, tous en même temps.

TOUT LE MONDE EST TOUCHÉ

Les panneaux fleurissent et changent de semaine en semaine, créant confusion et problèmes de trafic.

Il en résulte un désordre qui affecte tous les usagers (automobilistes, deux-roues motorisés ou non, piétons, transports publics et privés, taxis) mais

aussi des pans entiers de l’activité économique (commerce, livraison, réparation…), en raison d’un allongement de la

durée des transports et d’une aggravation des problèmes de stationnement. Sans parler du temps passé dans les bouchons

plutôt qu’à domicile ou dans des activités de toute sorte… A quoi il faut ajouter un volet sécuritaire, tant la confusion

Le TCS attentif… et efficace

8

Il n’est pas rare que la Section genevoise du Touring Club Suisse intervienne dans les affaires de circulation pour dénoncer une aberration – comme on l’a vu récemment à Vernier avec des smarts aux couleurs du club volontairement indisciplinées – ou pour faire modifier un tracé ou un panneau. Un des derniers exemples date de janvier, né de l’interpellation d’un sociétaire. Comme l’a relevé le président Guy Zwahlen dans une lettre adressée à la Direction générale de la mobilité, «il s’avère que

les usagers motorisés voulant circuler depuis le boulevard Saint-Georges en direction du pont Sous-Terre en passant par la rue des Rois et la rue du Stand ne sont pas informés que cet itinéraire est impraticable en raison de la fermeture d’une partie de la rue du Stand. Ainsi, de nombreux véhicules s’engagent par erreur dans ce secteur et sont contraints de faire un important détour pour reprendre leur chemin par la suite, d’où grosse perte de temps et augmentation de la pollution. C’est pourquoi nous vous suggérons de faire

installer une signalisation de chantier au début de la rue des Rois aux croisements avec le boulevard Saint-Georges. »D’autre part, il existe au carrefour entre la rue des Rois et la rue du Stand un panneau d’indication montrant l’itinéraire à suivre pour accéder au parking des Finances. Or il serait judicieux d’ajouter sur ce même panneau une indication qui montre que la rue du Stand est fermée en direction de la Jonction.» Ce message de bons sens a été reçu 5 sur 5 par l’autorité et suivi d’effets (voir illustration).

La Section genevoise du TCS est intervenue la rue du Stand n’est plus accessible.


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

une apparente anarchie COMMENTAIRE

Notre enquête

est génératrice d’erreurs et d’infractions, et un autre carrément sanitaire dans la mesure où des gens déjà soumis à d’autres formes de stress voient celui-ci amplifié par leurs déplacements.

COMPRENDRE La presse reflète régulièrement l’ampleur du phénomène et les courriers de lecteurs et autres blogs regorgent d’exemples et de doléances. Mais pourquoi, et pourquoi maintenant, ce phénomène qui semble résulter d’un véritable acharnement? Qui «tire les ficelles»? Essaie-t-on vraiment de limiter au mieux les nuisances? Comment les entreprises du génie civil et de la construction peuvent-elles faire face à de pareils

Imprévoyance ou machiavélisme? engagements? N’aurait-il pas été plus judicieux de mieux étaler ces travaux dans le temps? A l’heure où l’on nous dit que nous sommes loin d’être sortis de l’auberge, parce qu’il y a «beaucoup de retard à rattraper», nous avons essayé de savoir, de comprendre… Ce dossier rend compte de notre quête, sans prétendre à l’exhaustivité, ni à une totale objectivité de tous les commentateurs. Et sans que – disons-le tout net – nous soyons convaincus qu’on a bien pris la mesure de ce que cela impliquait et toujours tout fait pour en éviter les inconvénients.  Dossier préparé par Didier Fleck

afin de donner un peu plus de clarté aux panneaux provisoires, indiquant que

A plusieurs reprises, dans les médias, des psychologues du trafic se sont essayés à des analyses des comportements de ceux à qui il arrive, d’une manière ou d’une autre, de «péter les plombs» en raison des contraintes particulières à la Genève d’aujourd’hui. Suivent en général des descriptions des troubles que connaîtraient les individus en question. Soit. Mais on ne peut s’empêcher de se demander si ces psy n’auraient pas dû être sollicités de mettre leur talent d’abord au service de ceux qui s’apprêtaient à créer des situations susceptibles d’être vécues comme de véritables agressions psychologiques. Car enfin il suffit d’écouter des usagers, même solides psychiquement, exprimer leur ras-le-bol pour percevoir qu’à un moment trop c’est trop. Trop de difficultés, trop de retards, parfois onéreux, trop de changements quasi quotidiens, trop d’incompréhension, trop d’énervement, trop de pollution supplémentaire, trop d’indiscipline et d’insécurité induites, trop de laideur même dans une ville réputée touristique et accueillante… Sans être parano, on peut se demander, comme le faisait il y quelque temps un lecteur d’un de nos quotidiens, si cette «mise à sac simultanée d’un nombre aussi grand que possible d’artères vitales pour la mobilité individuelle» ne relève pas, outre un légitime besoin d’adaptation des infrastructures, d’une volonté inavouée de rendre la circulation privée et son corollaire le stationnement tellement problématiques que cela finisse par décourager bon nombre d’automobilistes et générer les reports souhaités sur les transports publics. A l’appui de cette théorie on peut aussi verser le constat – comme à la route de Chancy – d’une circulation souvent hachée par des feux rouges successifs, au bénéfice de débouchés totalement mineurs… et vides. Où sont les ondes vertes d’antan? Où sont les feux intelligents qui restent au vert lorsque nul trafic transversal n’exige d’alternance? Et là, force est de se demander (quoi que puissent penser les psychologues du trafic de notre cas!), s’il ne s’agit pas tout bonnement, comme le préconisaient d’ailleurs certains membres de l’Assemblée constituante, de faire pièce au libre choix du mode de transport ancré dans la Constitution genevoise et qui donne tant de boutons aux intégristes anti-bagnoles. D. F.

9


TCS Genève – N° 1 Février 2011

RE R T E NO SSI DO

Etat: trois temps du projet à PROCÉDURE • Différentes étapes se suivent entre le moment où la décision a été prise et où les

S

chématiquement, à l’Etat, le maître d’ouvrage pour les projets routiers du réseau cantonal et l’implantation des tramways est l’Office du génie civil (Département des constructions et technologies de l’information – DCTI), en charge d’organiser les chantiers dans le cadre de ces projets. Il est dirigé par l’ingénieur cantonal, M. René Leutwyler. L’Office des autorisations de construire (DCTI également) se prononce sur la faisabilité alors que la

Direction générale de la mobilité s’efforce en quelque sorte d’en gérer les conséquences sur le terrain.

AUTORISATIONS: DES CRITÈRES PLUTÔT TECHNIQUES Alain Mathez, directeur des autorisations de construire au DCTI, rappelle que, comme pour les constructions privées, les chantiers d’Etat ont besoin d’une autorisation. Les critères sont évidemment divers

Planification difficile quand, par exemple, les autorisations données ne sont pas suivies rapidement de l’ouverture d’un chantier.

mais d’ordre plutôt technique, appliqués en amont (Office des autorisations de construire) ou

Micro-trottoir… un brin sélectif Un piéton venant de traverser la rue n’importe comment en courant: «Foutez-moi la paix je dois prendre mon bus!» (Bonne chance!) Un automobiliste au bout de la rue de la Coulouvrenière espérant prendre la rue du Stand direction Jonction et s’apercevant qu’il doit repartir vers la place du Cirque: «Si je tenais un ingénieur de la circulation, je l’étranglerais et je le balancerais dans une fouille: y’a le choix!» (voir à ce sujet l’encadré consacré à l’intervention du TCS) Une vieille dame s’aidant d’une canne sur un trottoir: «Oh vous savez jeune homme (merci!) je sors très peu, encore moins depuis qu’on ne peut plus traverser devant chez moi.»

10

Un professionnel en gilet fluorescent en train de déplacer une barrière: «On se fait raser les salopettes et en plus engueuler par des gens qui déversent leur rogne sur le premier ouvrier venu.»

Un passant ayant entendu la vieille dame: «Ouais, bon, c’est vrai qu’il y a des gens qui sont plus embêtés que d’autres. Mais dans cinq ans tout le monde sera content d’avoir de belles artères, la moitié des ex-automobilistes déstresseront dans le tram et on ne pensera plus à 2010.» Un cycliste remontant une rue en sens interdit: «J’ai des circonstances atténuantes, non?» Une contrôleuse du stationnement en train de «faire son devoir» dans une rue sinistrée: «Je sais bien que c’est difficile, mais on ne peut pas avoir des états d’âme ici et être rigoureux là.» Un conducteur de bus TPG (à l’arrêt): «Ce n’est évidemment pas tous les jours faciles sur toutes les lignes, mais nous vivons le meilleur et le pire. Le meilleur c’est quand des automobilistes excédés nous font quand même gentiment signe de passer.» (Quant au pire… on ne le lui arrachera pas!)

en aval (Inspection des chantiers notamment). Pour l’essentiel, sauf si cela pose un problème particulier, de sécurité par exemple, ce n’est pas à cet office qu’il appartient de gérer le volume et la planification des constructions autorisées au sens de ce qui est souhaitable ou tolérable pour les usagers. De surcroît, certaines autorisations données ne sont pas toujours immédiatement suivies de l’ouverture des travaux et des mises en chantiers peuvent parfois se télescoper… ou au contraire laisser des semaines entières de vide.

MAINTENIR LA MOBILITÉ: UN CERTAIN PRAGMATISME Héritant en quelque sorte des autorisations données par le DCTI, la Direction générale de la mobilité (Département de l’intérieur et de la mobilité) a un rôle d’intermédiaire à jouer à ce niveau. Rébecca Dougoud, directrice du Service de la planification et des offres de mobilité, indique


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

la mise en œuvre chantiers peuvent s’ouvrir. Elles dépendent de plusieurs services de l’Etat qu’il est relativement fréquent de devoir prendre contact avec les différents mandataires pour coordonner, modifier, voire proposer de décaler la mise en œuvre de travaux selon certains critères. Lesquels? Il s’agit de composer entre l’efficacité, la sécurité, les capacités des entreprises et la raison des travaux. C’est le terrain qui dicte les solutions, jamais exactement les mêmes. Avec des choix

à faire: fermer complètement une rue et en finir vite ou étaler et faire durer les nuisances? Avec quels reports sur quelles voies, parfois elles-mêmes déjà partiellement entravées? On comprend bien que cette gestion-là, impliquant une prise en compte de la hiérarchie du réseau et devant faire face à des changements continuels, n’a rien de la science exacte. D’autant que s’y ajoute un volet

encore moins rationnel qui est celui des réactions des usagers. Justement: la DGM prendelle aussi en compte des critères plus subjectifs tels que les comportements collectifs ou individuels dans de telles conditions? Pour Rébecca Dougoud il est difficile de tenir compte des réactions individuelles. «La solution passe par l’information en amont et peutêtre n’avons-nous pas tou-

jours assez mesuré ce besoin.» Pragmatisme. A la Jonction, l’été dernier, un petit Indien montrait la voie sur un panneau. «Le recours à la police, plus pour aider que pour sanctionner, est aussi une possibilité…» dit Mme Dougoud. Mais on peut imaginer que, là, la limite est très vite dictée par les effectifs. 

La nouvelle Toyota Auris Hybrid. Dès Fr. 33’900.– 3,8 l/100 km

136 ch (100 kW)

89 g/km CO₂

Auris Hybrid 1,8 Linea Luna, 100 kW (136 ch), 5 portes, dès Fr. 33’900.–* Illustration: Auris Hybrid 1,8 Linea Sol, 100 kW (136 ch), 5 portes, dès Fr. 37’000.–*

La nouvelle Auris Hybrid est la première et unique hybride intégrale de la classe compacte. Fabriquée par Toyota, la pionnière de l’hybride avec 13 ans d’expérience dans le domaine de la technologie hybride intégrale. En circulation urbaine, elle vous permet aussi de rouler en mode purement électrique. Du coup, il n’est jamais nécessaire de la brancher sur une prise de courant. Grâce à la boîte automatique à variation continue ultramoderne, elle garantit en outre un confort de conduite maximal. Elle est remarquablement intelligente, sobre et efficace, cette nouvelle Toyota Auris Hybrid!

Faites maintenant un essai chez votre partenaire Toyota. 11-104c-TGE

Prius Hybrid


TCS Genève – N° 1 Février 2011

RE R T E NO SSI DO

Entreprises: nous n’allons pas PROFESSIONNELS • Le rattrapage que constituent les travaux actuels est bienvenu, notamment pour

C

omment les entreprises font-elles face à l’augmentation des mandats publics? Nous avons posé la question aux responsables des deux plus grandes organisations professionnelles de la branche, qui toutes deux se réjouissent de voir entrepris des travaux jugés indispensables.

PLANIFICATION ET SOUPLESSE

12

Pour Nicolas Rüfener, secrétaire général de la Fédération genevoise des métiers du bâtiment, le secteur de la construction totalise environ 3 milliards de francs de volume de travaux par année, soit grosso modo deux tiers pour le secteur privé et un tiers pour le public. Mais il est évident que lorsque cela touche les voies de circulation, c’est particulièrement sensible. En cas d’augmentation de la demande de construction, les entreprises sont à même de répondre avec une certaine souplesse. D’abord parce qu’on peut planifier et étaler certains travaux d’entente avec les maîtres d’ouvrages; ensuite parce que des entreprises étrangères peuvent intervenir dans ces moments-là. Cela peut certes laisser subsister ici et là des «trous», mais pas question, dit Nicolas Rüfener, de solliciter à l’excès la capacité des entreprises du génie civil pour concentrer sur un chantier, comme cela se fait

L’abondance des travaux constitue un rattrapage. Les attentes et les retards des années dernières ont rendu indispensable l’adaptation des infrastructures.

dans certains pays, une armée d’ouvriers fourmillante et maltraitée. Outre qu’elle est plus saine, la pratique helvétique permet aussi de mieux planifier des chantiers composites en collaboration avec les divers intervenants (Etat, SIG, secteur privé…). Le secrétaire général de la FMB rappelle encore que, depuis une quinzaine d’années, les milieux du bâtiment tiraient la sonnette d’alarme – et pas seulement pour s’assurer un volume de commandes! – en ce qui concerne les besoins d’infrastructures liés à une région dont les activités se sont fortement développées. «Travaux exagérément limités sous l’ère Moutinot et devenus d’autant plus indispensables aujourd’hui», commente-t-il. A quoi on peut ajouter que le véritable démarrage du chantier du CEVA et la réalisation de projets comme Praille-Acacias-

Vernets, s’ils feront l’affaire des entreprises et de l’emploi, prolongeront sans doute les difficultés du transport privé pour quelques années encore!

LE DIABLE EST DANS LE DÉTAIL Identité de vue chez Evelyne B. Baumgartner, secrétaire générale de la Société suisse des entrepreneurs (SSE), section de Genève: «Nous avons assez souvent signalé ces besoins de rattrapage pour nous réjouir aujourd’hui de voir entrepris de tels travaux. Il n’en reste pas moins que nous sommes conscients que cela peut parfois être mal vécu par ceux qui en subissent les conséquences». Pour toute sorte de raisons une planification optimale ne peut pas toujours être organisée… ou réalisée, poursuit la porteparole des entrepreneurs. Cela dit, nous sommes convaincus que des efforts supplémen-

taires pourraient être faits. On s’aperçoit parfois, par exemple, que si une certaine harmonisation de travaux commandés à divers niveaux est bel et bien prévue sur le papier, dans les faits tout le monde n’est pas prêt en même temps ou ne va pas au même rythme. Parfois aussi la juxtaposition en un seul lieu de plusieurs types de travaux en rend la gestion problématique. Mme Baumgartner note à ce propos que les services d’Etat concernés ont abandonné il y a quelques années une pratique consistant à toujours se rendre sur place pour voir ce qui pouvait poser problème. Aujourd’hui, ce sont les entreprises qui sont censées l’évaluer, faire des propositions et demander un rendez-vous à l’Etat. «Or lorsque celui-ci réagit… le chantier est souvent quasiment terminé!»


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

cracher dans la soupe! le secteur du génie civil. Qui ne sous-estime pas les défis et les nuisances

OPINION

Profitons des travaux pour consacrer la complémentarité! Quelques questions à Alain Meylan, député au Grand Conseil, directeur du Département des associations professionnelles à la Fédération des Entreprises Romandes Genève. Quelle est votre vision de la Genève en chantiers avec votre regard de secrétaire patronal? D’un côté, des entreprises genevoises de la construction bénéficient de ces investissements alors que, d’un autre côté, bon nombre d’entreprises genevoises au service de la population – électricien, plombier, menuisier, peintre, fleuriste ou encore traiteur – perd ainsi un temps considérable dans les bouchons. A titre individuel, n’eston pas tour à tour automobiliste, piéton, cycliste, scootériste ou encore «TPGiste»? Avec à chaque fois une vision différente de ce que devrait être la mobilité et donc avec une acrimonie particulière. Et le regard du député? On le sait bien, la politique des transports est toujours sujette à des discussions homériques. Au fond de chaque citoyen sommeille un ingénieur de la circulation. Si cela alimente les discussions du café du commerce, c’est bien, mais que dire de la politique? Cela devrait pourtant être dans ces cercles que l’on prend de la hauteur dans l’analyse afin de trouver des consensus.

Ce qui manque en réalité ce sont des plans directeurs d’action qui s’inscrivent dans une vision à long terme du développement de l’agglomération. Même si nous ne disposons pas de baguette magique pour réaliser en même temps tous les travaux, ceux-ci devraient faire l’objet d’une vision globale qui devrait être proposée par le Département de l’intérieur et de la mobilité (DIM). Dans un tel contexte, que pourrait faire de plus la Direction générale de la mobilité? Au lieu d’être une force de proposition dans le respect de la Constitution pour garantir le libre choix du moyen de transport, la DGM garde la tête dans le guidon et n’a de réflexion qu’en faveur de la mobilité douce et publique. Mais voilà, on oublie un peu vite que l’économie a besoin de cette mobilité et que les déplacements professionnels et pour les loisirs prennent aussi de plus en plus d’importance. L’augmentation des besoins ne pourra pas être absorbée par le seul transfert modal sur les transports publics. Où sont les priorités, selon vous? Genève se développe et le canton doit gérer cette croissance. Le CEVA est probablement essentiel pour l’agglomération mais pas davantage que la traversée du lac, la route de contournement sud de Genève, le carrefour de la Milice, la route MICA (pour les communaux d’Ambilly), la jonction autoroutière à Versoix, etc. Sur le plan urbain, si des places piétonnes doivent se réaliser, alors il faut construire des parkings à proximité pour compenser les places supprimées en surface. Cette équation d’une place supprimée en surface = une place créée en sous-sol n’est pas négociable.

Y a-t-il quelque espoir de voir s’installer une paix des transports? La Direction générale de la mobilité essaie de gérer ces contraintes avec un réseau routier datant du début du siècle dernier et que chaque utilisateur veut s’approprier pour son usage exclusif. L’IN 144, dite initiative des villes, a été refusée par le Parlement, mais elle ne s’est pas vu opposer un contre-projet, ce qui est fâcheux. Cette initiative donne la priorité à la mobilité douce à chaque carrefour, pénalisant tous les types de transport et particulièrement les transports publics, qui verront leur vitesse commerciale mise en danger. Le risque que cette initiative passe la rampe d’une votation populaire n’est pas négligeable. Mais son caractère excessif aura alors pour conséquence de rigidifier encore un peu plus les positions des uns et des autres et de s’éloigner d’un accord général et d’une paix des transports qui aurait pu être envisagée avec l’adoption du contre-projet. Un remède? A l’heure où le Grand Conseil vient de voter des crédits pour près de 800 millions de francs, consacrant la complémentarité des moyens de transports (avec cependant une abstention des Verts qui montre les limites de leur capacité au consensus!) il faudrait profiter de cette étincelle pour enfin admettre que toutes les mobilités doivent être développées sans défavoriser l’une ou l’autre ou, à défaut, sans proposer des solutions de rechange au préalable. Sans quoi Genève continuera à s’enfermer! Propos recueillis par Didier Fleck

13


TCS Genève – N° 1 Février 2011

Chemin et pavillon verts au ÉCOLOGIE • Les nouvelles technologies occupent le «Pavillon vert» et un chemin de même couleur

U

ne grande tente regroupe les véhicules et technologies verts pendant tout le Salon international de l’Automobile, à Palexpo (3-13 mars). Les constructeurs exposent également toute sorte de nouveautés écologiques sur leurs stands; aussi un «chemin vert» guidera-t-il les visiteurs particulièrement intéressés par ces progrès automobiles.

ELECTRIQUE La voiture électrique devient une réalité, on peut l’acheter ou

la «leaser». D’ailleurs, les journalistes spécialisés ont désigné la Nissan Leaf comme «voiture de l’année», un encouragement pour un des premiers véhicules compacts à apparaître sur le marché. Plus urbaines, donc plus petites, les cousines Mitsubishi i-MiEV, Citroën C-Zéro et Peugeot iOn suivent le même chemin, accompagnées de la Think et de la Smart tout électrique, elle-même inaugurant un scooter de même nature. A l’échelon supérieur, des nouveautés déjà annoncées depuis

La Chevrolet Volt est devenue une réalité concrète, sa commercialisation commence cette année aux Etats-Unis.

longtemps misent également sur l’électricité comme l’Opel Ampera ou la Chevrolet Volt, avec des possibilités de charger les batteries au moyen d’un petit moteur thermique

embarqué pour obtenir une autonomie suffisante. Là aussi, la commercialisation approche. Renault propose un Kangoo électrique pour des parcours de livraison urbains, aux côtés de

Au tour du gaz naturel?

14

Réduire rapidement ses émissions de CO2? Facile! Il suffit pour cela d’opter pour des véhicules mus par le gaz naturel. Les modes tiennent compte des hauts et des bas de l’émotionnel du public! Qui a bien compris que les émissions de gaz à effet de serre, CO2 en particulier, contribuaient au réchauffement de la planète. Les solutions proposées? Les voitures hybrides et, depuis cette année, celles mues à l’électricité. Zéro émission… théoriquement. Car si l’auto elle-même ne génère aucun gaz, la production de l’énergie électrique peut ne pas en être exempte. Aux Etats-Unis, en Allemagne et en Chine, le charbon constitue le plus important fournisseur d’électricité. Dès lors, les voitures électriques ne

sont plus neutres en CO2! Et le gaz naturel comprimé?

RÉSEAU ACCEPTABLE Au détour de l’essai d’une voiture moderne mue au gaz naturel, Thierry Leutenegger admet que le gaz naturel n’a pas acquis la place qu’il mérite. Membre de la direction de «gazmobile SA», il analyse que les entreprises gazières ont encore de la peine à parler d’une seule voix. Quant au plan international, des contacts permettent de se concerter. On est loin de la mainmise générale de l’industrie pétrolière. La Passat CNG de 150 ch. ne le cède en rien à sa sœur à essence pure. Souple, puissante et silencieuse. En fait, les Suisses ne le savent pas mais sur le plan national le gaz naturel contient une vingtaine

de pourcents de biogaz, issu de la biomasse et neutre en CO2. Ces 20% diminuent de 39% les émissions de dioxyde de carbone par rapport à l’essence. Les oxydes d’azote et l’ozone suivent le même chemin. Il existe 126 stations de remplissage en Suisse, dont 32 de ce côté de la Sarine, cinq à Genève. Actuellement 10 000 voitures roulent avec cette énergie. Précisons qu’elles sont toutes également dotées d’un réservoir d’essence. Quant à la géostratégie, M. Leuenberger souligne que la provenance du gaz naturel est largement diversifiée et moins problématique que celle du pétrole. Tout comme les réserves, gigantesques. Alors, pourquoi cette énergie restet-elle si discrète? Le lobby gaz

naturel n’a pas la puissance de celui du pétrole. Les politiques ne se sont pas encore emparés de ce dossier. Et le public ne sait pas encore assez que, grâce aux industries gazières, 1000 fr. de réduction sont accordés à l’achat d’une voiture mue au CNG et que l’équivalent d’un litre d’essence coute 30 centimes de moins. L’heure de la revanche va-t-elle sonner? G. E.

NOS CONSEILS Voulez-vous acquérir une voiture mue au gaz naturel? La réduction de 1000 fr. vous attend, appelez le 0800 462 462.  www.vehiculeagaz.ch Certaines assurances octroient jusqu’à 30% de rabais! Et l’impôt auto baisse avec des émissions sous les 120g/km de CO2.


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Salon de l’auto balise le parcours la Fluence. Son petit Twizzy à deux places va sortir des rangs des prototypes pour commencer une carrière, elle aussi citadine. Côté sport, la fameuse Tesla a déjà ses adeptes en Californie et le cabriolet se double d’un coupé.

HYBRIDE Les propulsions hybrides combinant moteurs thermique et électrique se déclinent dans

tous les segments. Honda présente la petite Jazz alors qu’à l’autre bout, dans le luxe et le sport, Porsche dote sa Panamera d’un tel système. Toyota, pionnier en la matière, en fait de même sur ses compactes mais n’oublie pas le haut de gamme avec Lexus. Ford joue la classe monospace avec le C-Max, exposé à côté de la Focus tout électrique. Même chose pour Volvo avec la V-60

hybride et la C30-E. Si toutes les marques n’ont pas encore leur hybride au catalogue, elles y viennent, Mercedes et BMW collaborent d’ailleurs pour doter leurs grandes limousines de l’assistance électrique. Audi présente cette année un Q5 hybride. Les Français de Peugeot utilisent le carburant diesel pour la 3008 Hybrid-4, au contraire de tous les autres. Aux côtés

de ces possibilités concrètes, le Salon de l’Automobile 2011 expose également bon nombre de concepts. Même les Chinois s’y mettent, comme BYD et son monospace capable de rouler quelque 60 km seulement à l’électricité avant qu’un moteur essence prenne le relais.  Gil Egger

CHEVROLET SPARK 100 EDITION CHF 16’990.– (4’800.– d’économie) 5 portes, 1206 cm3, 60 kW/81 ch • Peinture métallisée, moroccan blue • Jantes en alliage léger 14” • Jupes avant, arrière et latérales • Aide au stationnement arrière • Volant gainé de cuir • Sièges en cuir synthétique, blanc

CHEVROLET CAPTIVA 100 EDITION CHF 45’990.– (10’270.– d’économie) 5 portes, 1991 cm3, 110 kW/150 ch • Boîte automatique • 6 airbags • Traction intégrale • 7 sièges en cuir • Système de navigation et caméra de recul

CHEVROLET CRUZE 100 EDITION CHF 29’990.– (7’400.– d’économie) 4 portes, 1796 cm3, 104 kW/141 ch • Peinture métallisée, noir carbone • Jupes avant, arrière et latérales • Jantes en alliage léger 17” noires • Becquet arrière de type lèvre • Système de navigation • Sièges en cuir chauffants

EDITION ANNIVERSAIRE CHEVROLET Il y a 100 ans, Louis Chevrolet, né à la Chaux-deFonds, mettait en route son idée de l’automobile. Une idée qui est devenue une success-story! Chevrolet: la marque automobile d’origine Suisse.

Garage MBA S.A. Ch. Adrien-Stoessel 28 - CH-1217 Meyrin - Tél: 0041 (0)22 785 77 77 - Fax: 0041 (0)22 785 54 77 - www.mba-sa.ch


TCS Genève – N° 1 Février 2011

Crash test d’une voiture électrique EXIGENCES Le TCS et son homologue allemand ADAC ont fracassé une voiture électrique de grande série, la Mitsubishi i-MIEV (également vendue comme Citroën Zéro et Peugeot iOn). Résultat: aussi bien qu’une voiture à carburant. Le TCS émet en revanche quelques exigences: - Le système à haute tension doit résister à un crash. Le législateur doit veiller à ce que seules les voitures électriques dotées d’un dispositif à haute tension protégé soient admises à la circulation. - Chaque voiture électrique

doit être munie d’une fiche de secours informant les sauveteurs sur le débranchement de la haute tension. - Les forces de sauvetage ont besoin d’un témoin (par exemple une lampe LED) placé à un endroit central et bien visible de l’extérieur pour savoir si la tension du véhicule accidenté est coupée.   INFOS PRATIQUES • www. tcs.ch sous «service de presse» • Vidéos:  www.youtube.com/tcs

50%

DÈS 16h: RABAIS DE sur tous les billets vendus à Palexpo (non cumulable avec toute autre offre)

Epreuve réussie pour la première citadine électrique commercialisée.


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Le TCS lance un appel aux futur-e-s élu-e-s ÉLECTIONS • Tous les programmes des partis évoquent la mobilité. Voici les vœux de la Section genevoise du TCS

C

hers futurs élus, chères futures élues, Dans la campagne pour cette étape importante de votre vie, vous allez être confrontés à de nombreuses questions, à propos d’une multitude de sujets. Permettez à la Section genevoise du TCS d’aborder ceux qu’elle connaît particulièrement bien, liés à la mobilité. Une fois élus, soyez assurés que nous serons des interlocuteurs attentifs et prèsents pour tout ce qui touche à cette problématique.

STATIONNEMENT Tout projet d’aménagement de la voirie impliquant une suppression de places de stationnement doit comprendre des mesures de compensation. Un accent particulier est porté aux besoins du stationnement des habitants, qu’il n’est pas raisonnable de nier ou de minimiser. Les zones piétonnes doivent être développées moyennant le principe de compensation des places de stationnement supprimées en surface par la réalisation de parkings souterrains. A cet égard, le TCS soutient l’idée d’un compromis sur le stationnement à l’instar de ce qui se fait à Zurich où l’offre de stationnement a été gelée, aussi bien en ce qui concerne l’augmentation du nombre de places que leur diminution.

DÉVIATION DU TRAFIC DE TRANSIT Le TCS attend que les autorités municipales des communes de Genève, et en particulier de la Ville de Genève, s’engagent à soutenir activement l’étude et le projet de traversée lacustre et bouclement autoroutier, sans quoi le trafic de transit principal continuera à s’effectuer par le pont du Mont-Blanc, à 100 m. du centre-ville! Les communes doivent également soutenir le canton dans les études de développement de nouveaux P+R, seuls à même de répondre aux besoins croissants de pendulaires dépourvus de solutions de rechange.

POLITIQUE VÉLO La Ville de Genève doit mettre en œuvre rapidement le projet de passerelle parallèle au pont du Mont-Blanc afin de bénéficier des subventions fédérales. Le TCS est ouvert à l’idée d’élargir le pont de la Coulouvrenière pour les cyclistes. Toutefois, compte tenu des échéances fédérales pour les subventions, le projet du pont du MontBlanc est prioritaire. Le TCS soutient la mise en œuvre du vélo libre service sur le territoire cantonal et souhaite une bonne collaboration entre les communes et le canton pour cette réalisation.

DEUX-ROUES MOTORISÉS Que fait le trafic de transit à 100 m. du centre-ville?

ZONES 30 ET ZONES 20 La conception des zones 30 et des zones 20 doit être uniforme dans toutes les communes. Une meilleure conception doit permettre une meilleure compréhension et un meilleur respect pour les usagers. Dans les zones 30, les passages pour piétons doivent être maintenus et en particulier à proximité des écoles et établissements pour personnes âgées. La sécurité doit l’emporter sur le dogmatisme.

Le TCS regrette les politiques anti-motos et anti-scooters menées par les autorités municipales. Le TCS souhaite une meilleure prise en compte des besoins de ce type d’usagers dans la gestion de la mobilité et en particulier dans la gestion des places de stationnement pour les deux-roues. 

 INFOS PRATIQUES • Date des élections municipales: 13 mars 2011. • Conseillers administratifs: 17 avril 2011.


TCS Genève – N° 1 Février 2011

L’instructeur du TCS est aussi SÉCURITÉ • 80 km/h à la place Neuve, la voiture se retourne et glisse longuement sur le toit

E

lle finit par s’immobiliser 50 mètres plus loin, au pied de la statue du Général Dufour! Stéphane Riesen n’est pas mécontent de sa cascade pour le clip «Crash ta vie». - Au fait, comment devient-on cascadeur et instructeur pour le TCS? - Je suis tombé dedans quand j’étais petit: mon père, JeanPierre Riesen, était cascadeur. Dès l’âge de 17 ans j’ai commencé à participer à des spectacles en France. Les circonstances m’ont amené, après mon apprentissage de mécanicien, à continuer sur cette voie avec mon ami JeanPierre Knoblauch, actuellement responsable du centre de conduite Test&Training TCS de Lignières. La suite est facile à deviner. J’ai suivi la formation d’un des pionniers de la Section genevoise, Paul Fricker, et je suis devenu instructeur pour cette section. - Est-ce à dire que vous avez fait toute votre carrière au TCS? En fait non, pendant sept ans j’ai pu assouvir une autre pas-

Une cascade spectaculaire en plein Genève. Stéphane Riesen a suivi les traces de son père.

sion: le nautisme. J’ai participé à de nombreux championnats, de niveau suisse, européen ou mondial, notamment avec Pierre Fehlmann ou le célèbre barreur Philippe Durr. Mais la vie de famille, en particulier l’arrivée de mon fils Dylan, devenait difficile avec l’irrégularité de cette activité. C’est à ce moment-là que j’ai ouvert l’auto-école de Versoix et sept ans plus tard j’ai rejoint JeanPierre Knoblauch au centre de conduite du Plantin. Après avoir été chef instructeur pendant plusieurs années, je suis maintenant le responsable du centre.

Ses citations favorites «La différence entre un fou et moi, c’est que moi je ne suis pas fou!» «La peur ne résout pas les problèmes, donc ça ne sert à rien d’avoir peur!»

18

Dali

GIGN

Et les cascades, désormais? Elles s’inscrivent le plus souvent dans le cadre d’une démarche de prévention comme pour les clips du TCS Vaud ou celui du SIS de Genève soutenu par la Section genevoise. D’ailleurs, cet été nous allons de nouveau tourner une reconstitution d’accident sur les quais de Genève entre deux voitures, avec toutes les opérations de secours qui suivent jusqu’à la désincarcération. Je propose aussi des démonstrations en roulant avec une voiture sur deux roues. Je serai présent cette année au Swiss Tuning Show de Palexpo avec une BMW 328 cabriolet spécialement préparée pour l’occasion. - Pour une cascade, la préparation est-elle importante? Sur le plan matériel, l’expérience m’a appris à préparer correctement les véhicules, où placer les caméras, le public, etc. Pour ma propre sécurité j’ai bien sûr différents systèmes

de ceinture et évidemment le casque s’impose, avec une minerve pour protéger les cervicales Pour éviter les complications en cas de soucis, je garde l’estomac vide. Sinon la préparation est surtout mentale. Je visualise tout ce qui peut se passer, je n’aime pas les mauvaises surprises. - Y a-t-il un lien entre la sécurité de ce métier et celle sur la route? Heureusement que la grande majorité des conducteurs n’ont pas eu autant d’accidents que

Le président de la Section genevoise du TCS Guy Zwahlen (à droite) félicite le cascadeur.


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Le clip «Crash ta vie»

cascadeur ceux que j’ai eu l’occasion de réaliser au cours de ces 30 dernières années. Je suis heureux de pouvoir mettre mon expérience au service de la sécurité routière pour tenter de sensibiliser le plus large public lors de nos différents cours, comme les cours deux phases pour les nouveaux conducteurs Les drames de la route j’y ai été sensibilisé très jeune: un de mes amis, André, a eu un acci-

Le Département de l’environnement urbain et de la sécurité a produit un clip de prévention routière en partenariat avec le TCS. Intitulé «Crash ta vie», il s’inspire des jeux de téléréalité. Un couple fêtard prend la route… qui voulez-vous sauver en cas de pépin? Les pompiers du SIS ne savent que trop bien que le cocktail alcool et vitesse menace les jeunes, l’idée vient d’eux. Le cascadeur est un pro de la sécurité routière, Stéphane Riesen (lire ci-contre). Les acteurs Mélanie Freymond (l’animatrice), Sébastien Deront (Paul) et Patricia Mollet-Mercier (Léa) ont joué leur rôle dans des conditions difficiles par un froid vif. Egalement sur place, le Service d’incendie et de secours, la Police et la Brigade sanitaire cantonales ont fait que cette reconstitution d’accident a troublé des passants, qui ont cru à un drame véritable.

dent de vélomoteur et a perdu la vie quand j’avais 14 ans; plus tard, mon cascadeur de père s’est tué, non en pratiquant son métier mais également lors d’un accident de la route. Le chemin est encore long, mais je ne suis pas pressé d’arriver au bout! 

 INFOS PRATIQUES • A voir sous Youtube (cherchez «crash ta vie») • ou sur le site de la Ville de Genève.

LA NOUVELLE LEXUS CT 200h.

11-104b-TGE

LA PREMIÈRE COMPACTE DE LUXE AVEC PROPULSION «FULL

La nouvelle Lexus CT 200h est la première limousine compacte de luxe avec technologie entièrement hybride. Elle séduit non seulement par son look, son espace et sa polyvalence, mais aussi par une efficacité énergétique d’avant-garde. Grâce à quatre modes de conduite sélectionnables, le système Lexus Hybrid Drive de deuxième génération s’adapte parfaitement aux différentes conditions de conduite et aux préférences du conducteur. La nouveauté de Lexus vous attend chez nous pour un essai dès le début de l’année 2011. GS 450h

RX 450h

LS 600h

HYBRID».


Survolez le trafic!

X-Max 125/250 ABS dés CHF 7 090.–

Neo‘s 50

CHF 3770.–

Vity 125

CHF 2990.–

Jog RR 50

CHF 3 920.–

BW‘s 125

CHF 3 990.–

X-Max 250 Sport

Majesty 400 ABS

CHF 7690.–

CHF 10740.–

www.yamaha-motor.ch

Aerox 50

CHF 4 180.–

Cygnus 125

CHF 4 450.–

T-Max 500 ABS

CHF 14 990.–


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

En deux-roues, la liberté s’apprend COURS • Apprécier l’agilité d’un scooter, jouir de grandes balades en moto, le plaisir au guidon s’apprend

U

 LA PISTE DU PLANTIN

n loisir de plein air empreint de liberté, un sentiment de découverte, l’abord de routes de toutes sortes: la moto représente un peu tout cela. En corollaire, elle devient un moyen de transport pratique au quotidien pour nombre de citadins appréciant sa maniabilité, un rôle souvent joué par les scooters dont c’est le terrain de jeu favori. Les avantages sont nombreux; en contrepartie les exigences ont pour nom: sécurité, anticipation, maîtrise.

UN CADEAU DE 200 FR. Avoir du plaisir au guidon, tel est le credo des cours spécifiques mis au point par Test&Training TCS. Plusieurs modules permettent de passer une grosse demi-journée, un jour entier voire deux selon qu’il s’agit d’un cours compact,

Le plaisir de rouler augmente avec l’assurance gagnée lors d’un cours intensif ou de perfectionnement, sur la piste du Plantin.

intensif ou d’un cours de perfectionnement. Le Fonds de sécurité routière alloue 200 fr. aux participants (jusqu’à fin juin, 100 fr. après). Les parties théoriques exposent les meilleures manières de conduire, tout en rappelant des risques souvent sous-évalués. Ensuite les parties pratiques exercent différentes techniques

de conduite, comme la prise d’angle, les freinages, en particulier d’urgence et l’évitement d’obstacles. Test&Training TCS a également mis au point des modules spéciaux à destination des conducteurs et conductrices de scooters. Le but premier est la sécurité mais aussi le plaisir de conduire. 

 INFOS PRATIQUES • Test & Training TCS SA Ch. Adrien-Stoessel 10 1217 Meyrin 022 417 23 97

NOS CONSEILS Prévoyez à temps votre participation. Détails et dates mis à jour sur les cours:  www.test-et-trainingtcs.ch

soldes chez

NOEL FOURRURES GENÈVE

Des professionnels à votre écoute, grand choix de casques et de vêtements pour scouteristes et motocyclistes Tél.: 022 328 41 36 dainese@motonorm.com www.motonorm.com

1,

place Claparède - 022 346 28 55 www.noelfourrures.ch

Motonorm sarl 21, av. du Mail 1205 Genève Tél.: 022 328 41 36 dainese@motonorm.com www.motonorm.com


ESSAIS EXCLUSIFS DE MOTOS D’EXCEPTION

RENDEZ-VOUS DU 23 AU 27 MARS 2011 AU CENTRE HONDA GENÈVE, À VIONNET MOTOS ET MOTORAMA.

NOUVEAUTÉS

2011

A 0R

C

00 B1

0FA

CB

0 R6

0FA 60 NET B C OR H

CB

A

0R

5 R2

R

125

R CB

A

00

-T6 SW

LA PASSION N’ATTEND PAS.

Avant-première exclusive. Du 23 au 27 mars, mettez-vous au guidon des nouveaux modèles Honda et faites le plein de sensations ! Renseignements auprès du Centre Honda Genève, de Vionnet Motos et Motorama. N’attendez plus pour révéler votre passion.

CENTRE HONDA GENÈVE Rue des Charmilles 3 1203 Genève Tél. 022 339 70 00 www.hondageneve.com

VIONNET MOTOS Rue des Grand’Portes 2 1213 Onex Tél. 022 792 17 50

MOTORAMA Avenue du Mail 20 1205 Genève Tél. 022 328 20 95 www.motorama-geneve.ch

0A

30

SH


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Cours

2011

Premier contact avec la voiture  INFOS PRATIQUES

INITIATION Une demi-journée,

avec un moment au volant, voici en quoi consiste cette après-midi instructive pour les jeunes de 16 à 17 ans. Les instructeurs professionnels, la piste fermée du Plantin, les locaux modernes de cours permettent de faire un premier tour de la question de la conduite automobile. Les jeunes de 16-17 ans mettront à profit ces quelques heures pour expérimenter les premières sensations au volant et apprendre les rudiments de la loi, des principes de responsabilités, des exigences prévalant quand on devient conducteur et propriétaire d’un véhicule.

EXPÉRIENCE ET CONSEILS Des exposés théoriques courts, des films montrant des crashtests alternent avec la prise de

• Cours d’initiation, une demi-journée le mercredi • Prochaines dates: 23 mars, 20 avril, 12 octobre, 9 novembre • Prix du cours: 25 fr. • Inscription: Point de contact du TCS Genève, 2, quai Gustave-Ador, 1207 Genève 022 735 46 53

 LA PISTE DU PLANTIN

Seul-e- au volant pour la première fois: une expérience à vivre, en toute sécurité au Plantin.

contact avec une voiture. Des moments très instructifs pour une première approche, avec des professionnels à même de répondre à toutes les questions. Les jeunes gens qui y ont participé manifestent tous (et toutes, bien sûr), un grand enthousiasme. A qui le tour? 

 EN DEUX MOTS • Les rudiments de la loi, les premières sensations au volant méritent d’y consacrer un après-midi; cela vous concerne si vous avez 16-17 ans. Attention, inscrivezvous rapidement! • Tous les cours sur  www.tcsge.ch/cours

Agenda TCS Genève Camps juniors au Plantin 26-30 avril

Nouvelles lois: faites le point ! CIRCULATION La Loi sur la cir-

culation routière (LCR) a subi des changements. Mettez-vous à jour en passant une soirée instructive. Le cours «rappel des règles de la LCR et étude des problématiques nouvelles dans le domaine de la circulation routière» effectue un tour d’horizon de ces modifications. Le cours aborde les nouvelles dispositions légales touchant à la sécurité, aux assurances, à l’équipement des véhicules. Le nouveau droit des sanctions est encore peu connu de certains usagers, notamment ce que le vocable «faute grave» recouvre. Il vous sera rappelé les règles de priorité: dans les giratoires, dans les zones de circulation à 30 km/h ou 20 km/h, etc. Que faire en cas d’accident, de

réclamation, de recours? Les nouvelles dispositions légales concernant la sécurité, les assurances et les responsabilités sont abordées. 

4-8 juillet 22-26 août 24-28 octobre Renseignements: 022 785 56 80 Initiation à la conduite Une demi-journée, le mercredi après-midi au Plantin (16-17 ans) 23 mars

 INFOS PRATIQUES

20 avril

• Les lundis 11 avril et 16 mai 2011 à 20 h, inscription obligatoire, nombre de participants limité.

12 octobre 9 novembre

• Centre technique TCS, 212 route de Meyrin, 1217 Meyrin 022 782 77 95

Renseignements: 022 735 46 53

• Prix du cours 15 fr.

Remise à niveau LCR Les lundis à 20 h. au Centre technique

NOS CONSEILS

11 avril

Tranquillisez-vous en rafraîchissant vos connaissances mais inscrivezvous rapidement, le nombre de places est limité! Tous les cours sur  www.tcsge.ch/cours

16 mai Renseignements: 022 782 77 95 La loi a évolué, faites le point de vos connaissances sur les nouvelles zones, les fautes graves, etc.

Tous les cours mis à jour sur www.tcsge.ch/cours

23


Dans le cadre de ces nouveaux critères de sélectivités, RENAULT GENÈVE recherche

PARTENAIRE AUTOMOBILE pour distribuer la marque avec le statut d’agent commissionné, vente et réparations pour le canton de Genève.

Distribution tous ménages Prestations liées marketing direct Distribution matinale de la presse quotidienne aux abonnés

En cas d’intérêt, veuillez contacter M. Paul Chassaigne Directeur de Renault Genève au téléphone 022 884 10 10 ou par mail à paul.chassaigne.rrg@dealer.renault.ch

Route des Jeunes 95 Case postale 1169 1211 Genève 26

Avenue de Sévelin 15 Case postale 43 1000 Lausanne 20

Tél. 022 343 01 00 Fax 022 343 88 21

Tél. 021 623 33 55 Fax 021 623 33 79

RENAULT GENÈVE PLAN-LES-OUATES Rte de St-Julien 180, 022 884 10 10 www.renault-leman.ch


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Cours

2011

Cours de vacances pour les juniors  INFOS PRATIQUES

CAMP Une semaine profitable,

un an avant le permis! Apprenez les bases de la conduite automobile et prenez le volant. Conduire tous les jours, pendant une semaine, à 17 ans? Les camps juniors se déroulent pendant les vacances. Cinq jours durant, l’alternance de théorie et de pratique permet d’aborder la plupart des aspects de la conduite d’une voiture. Avant de passer le permis, tout a l’air facile. Mais la coordination entre la vue, la gestion des pédales et du volant, l’estimation des distances, demande un peu d’habitude. Il vaut la peine de commencer, à 17 ans, en toute tranquillité.

SÉCURITÉ La piste du Plantin se prête aux exercices, avec des animateurs professionnels. La conduite constitue une partie de la journée mais les aspects théo-

• Au Plantin (pratique) avec visite du Centre technique, de l’OCAN (Office cantonal des automobiles et de la navigation) • Du lundi au vendredi, 8 h-17 h • Les prochaines dates: 26 au 30 avril 4 au 8 juillet 22 au 26 août 24 au 28 octobre • Prix 400 fr. repas de midi compris • Renseignements et inscriptions au Centre technique TCS 212 route de Meyrin 1217 Meyrin 022 785 56 80 (8 h-17 h) Les importateurs Citroën et Honda jouent le jeu et mettent des véhicules à disposition, qu’ils en soient remerciés, c’est un précieux coup de main!

riques ne sont pas négligés. Des démonstrations permettent de saisir quelles lois de la physique interviennent dans le freinage notamment. Comment se comporte une voiture avec ou sans ABS? Comment changer une roue? Quelles responsabilités incombent au propriétaire d’un véhi-

cule? Ces aspects font partie des bases indispensables à connaître.

SAMARITAIN

NOS CONSEILS Inscrivez-vous à l’avance car ces semaines rencontrent un succès grandissant!

Le cours comprend l’examen samaritain obligatoire pour le permis de conduire, un acquis précieux. 

Permis 2 phases: attention! INSCRIPTION Le permis en 2

phases oblige à suivre deux jours de cours. Il convient de s’inscrire suffisamment à l’avance. Au programme de la première journée: apprendre à reconnaître et à éviter les situations dangereuses avant qu’elles ne se produisent. La deuxième journée est destinée à améliorer le style de conduite avec pour objectif que les participants adoptent un compor-

tement respectueux des autres usagers de la route ainsi que de l’environnement.   INFOS PRATIQUES

 LA PISTE DU PLANTIN

NOS CONSEILS

• Test & Training TCS Ch. Adrien-Stoessel 10 1217 Meyrin 022 417 23 97 • Internet Choisissez vos dates sur:  www.test-et-trainingtcs.ch

Avantages «Cooldown»! Moins de 25 ans? Profitez des avantages offerts en étant ou devenant membre «Cooldown». Des réductions immédiates en tant que membre et le bon de 50 fr. pour les nouveaux arrivés: que des avantages!  www.cooldownclub.ch

AUTOS - PNEUS CHENOIS MECANIQUE TOUTES MARQUES – REMPLISSAGE CLIMATISATION – ANTIPOLLUTION – LAVAGE CHÂSSIS/MOTEUR – DÉPLACEMENT POUR EXPERTISE – NOTRE FORFAIT VISITE – VIDANGE DEVIS PRÉPARATION VISITE GRATUIT

98.– 50.– 96.– 90.– 213.– 98.–

PROMOTIONS SUR PNEUS – NEUF dès – OCCASION dès – GARDIENNAGE – ECHANGE DE VOS PNEUS ETÉ/HIVER – GÉOMÉTRIE

NOUVEAU DIAGNOSTIC ELECTRONIQUE

022 348 71 47

69.– 30.– 20.– 70.– 50.– MONTAGE + ÉQUILIBRAGE GRATUIT


La liberté n’a jamais été aussi confortable. Le nouveau California. Peu importe où vous mène votre route: le nouveau California est un compagnon de voyage idéal et répond à tous vos désirs grâce à ses diverses lignes d’équipement. En le concevant, nous avions un objectif clair: vous offrir des conditions optimales pour dormir, manger et ranger vos bagages. Mais aussi préserver l’environnement et assurer votre sécurité. Le California conjugue ainsi moteurs à la fois puissants et efficients et nouveaux systèmes d’assistance à la conduite pour vous éviter de mauvaises surprises, même sur les longs trajets. Vous êtes prêt pour une escapade? Le California est disponible dès CHF 52’310.–.

Welcome to the Hotel California.

Photo du modèle California Beach 2.0 l TDI, 84 ch (62 kW) avec équipements supplémentaires CHF 54’555.–

AMAG RETAIL Genève Route de Saint-Georges 85, 1213 Petit-Lancy Tél. 022 870 93 50, Fax 022 870 93 55 geneve@amag.ch, www.geneve.amag.ch

Vendez votre occasion

Offre spéciale Salon de l’auto

3

semaines pour le prix de 2*

valable du 1er au 28 mars Cette rubrique vous intéresse? Tél. 022 807 22 44 – pa@ghi.ch – www.ghi.ch * Réservé aux annonces privées, 3 semaines consécutives dans la rubrique auto


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Comment va votre véhicule? CONTRÔLE • L’état général de votre voiture ou de votre deux-roues motorisé est-il satisfaisant?

R

égulièrement, un examen détaillé des fonctions de votre véhicule s’impose. Pourquoi? D’abord pour votre sécurité et votre tranquillité. D’autres raisons peuvent rendre ce contrôle utile: dans le cas d’achat et de vente par exemple, l’œil d’un professionnel indépendant constitue une garantie de sérieux. Il arrive que le conducteur s’habitue aux petits changements de comportement de son véhicule. Qu’est-ce que cela cache? Les amortisseurs sont-ils parfaits, la géométrie bien ajustée? Pour le savoir, un tour au Centre technique s’impose.

 212, ROUTE DE MEYRIN

Les locaux fraîchement rénovés vous accueillent pour vous faire patienter en toute décontraction pendant l’examen de votre véhicule.

permettent de venir en toute tranquillité, d’attendre ou d’aller faire quelques courses. De plus vous pourrez lire la presse ainsi que les publications à disposition, sur les sièges enfant, les frais kilométriques, etc. 

 INFOS PRATIQUES • Appelez le Centre technique TCS de 8 h à 12 h et de 13 h à 17 h. 022 782 77 95  www.tcsge.ch/ct

NOS CONSEILS - Prenez rendez-vous à l’avance! - Utile: vous pouvez déposer votre voiture dès 7 h 15

TOUS LES BESOINS Le Centre technique du TCS à la route de Meyrin dispose de tous les équipements nécessaires pour effectuer les contrôles, y compris la première visite obligatoire OCAN. Les locaux récemment rénovés, les horaires fort pratiques vous ORGANE OFFICIEL DE LA SECTION GENEVOISE DU TOURING CLUB SUISSE Editeur: Comité de la Section genevoise du TCS. Editeur responsable: Me Guy Zwahlen, Président de la Section genevoise du TCS. Rédacteur en chef: Gil Egger. Secrétariat: 2, quai Gustave-Ador, 1207 Genève, Tél. 022 735 46 53 (de 9h à 17h). Maquette: Etienne & Etienne, Carouge. Mise en page: SPN SA, Lynda Stebler. Impression: Centre d’impression Edipresse. Publicité: SPN SA, 22 avenue du Mail, 1205 Genève, Tél. 022 807 22 11, Fax 022 807 22 33. Dates de parutions 2011: 21 février, 30 mai, 26 septembre, 28 novembre. Le tirage de ce numéro: 242 500 exemplaires. Ecrivez-nous à: info@tcsge.ch.  www.tcsge.ch et www.facebook.com/tcsge

Type de contrôle et détails

1re visite obligatoire OCAN

Durée du contrôle 30 min.

Prix sociétaires Section GE

Prix nonsociétaires Section GE

70.- (prix unique)

Test pré-expertise TCS  Contrôle de tous les éléments de sécurité: essai routier, ripage, tachymètre, freins, amortisseurs.  Contrôle visuel du moteur: niveaux, durites, courroies, etc. SANS lecture code de défauts (témoins)

60 min.

80.–

120.–

90 min.

120.–

240.–

30 min.

40.–

80.–

30 min.

60.–

80.–

15 min.

30.–

60.–

30 min.

60.–

80.–

45 min.

60.–

80.–

Test occasion TCS  Identique au contrôle pré-expertise  + lecture code de défauts (témoins)

Test antipollution  Essence et diesel OBD ( sur véhicules à partir de 01.01.2004)

Diagnostic électrique  Lecture de défauts (témoins)

Partiel  Vérification d’éléments séparés tels que freins, phares, charge, antigel, corrosion, etc.

Test TCS hiver  Savoir si vous êtes paré pour la mauvaise saison

Contrôle motos-scooters  58 points de contrôle

Attention: les contrôles ne comprennent aucun démontage.

27


Découvrez en 8 jours les secrets de la mer Adriatique à partir de CHF 2’650.–

à bord du yacht de luxe L’Austral****(*) Majestueux, aux lignes gracieuses : l’Austral – le tout nouveau bateau de la Companie du Ponant. Depuis des années, les yachts de cette compagnie maritime française, avec leur charme incomparable, comptent parmi les favoris des clients TCS. L’Austral est un véritable bijou ; appréciez son élégance et sentez-vous comme sur votre propre yacht au cours de ces 8 jours. C’est tout simplement la plus belle façon de découvrir les baies isolées et les villes envoûtantes de la côte croate.

Dates de voyage 2011 8 jours/7 nuits de/à Venise

Mai 31, Juin 7, 14, 28, Juillet 5, 12, 19* Août 23, 30, Septembre 6 * Itinéraire modifié si départ le 19 juillet : jour 7 Zadar Rab (Festival Médiéval)

Itinéraire

1er jour : Arrivée individuelle à Venise, embarquement 2e jour : Sibenik (Croatie) Débarquement / Split (Croatie) Réembarquement 3e jour : Split / Korkula (Croatie) 4e jour : Kotor (Montenegro) / Dubrovnik (Croatie) 5e jour : Dubrovnik (Croatie) 6e jour : Hvar (Croatie) 7e jour : Pula (Croatie) / Rovinj (Croatie) 8e jour : Venise. Après le débarquement, acheminement retour individuel.

Nota bene les prix mentionnés sont des prix promotionnels (prix bonus Ponant). Ils sont jusqu’à 30% meilleur marché que les prix catalogue. Ces prix peuvent augmenter en fonction de la date de départ et du nombre de réservations. Autres catégories disponibles. Autres réductions pour enfants, couples en lune de miel, anniversaires de mariage et combinaison de réductions sur demande. Cabine double à usage individuel à partir de 30% de supplément.

Votre bateau : L'Austral****(*) • construction 2011 • longueur 142 m • largeur 18 m • max. 224 passagers • 140 membres d’équipage • monnaie d’échange à bord : EUR • langue parlée à bord : français • élégantes cabines extérieures uniquement dont la majeure partie avec balcon.

Cat. Cabine

Prix

K01

Cabine extérieure Superior

dès CHF 2’650.–

K02

Cabine avec balcon Deluxe

dès CHF 2’990.–

K03

Cabine avec balcon Prestige pont 4

dès CHF 3’390.–

K06

Suite Deluxe avec balcon pont 6

dès CHF 4’570.–

Code 3SL (Réservation possible par téléphone)

À prévoir acheminement de/à Venise • transferts • éventuels frais de parking si arrivée avec votre véhicule • boissons et pourboires à bord, excursions facultatives à terre • éventuels suppléments carburants • assurance frais d’annulation • Nous vous recommandons le livret ETI (à commander sur www.tcs.ch). Les conditions générales de voyage et de contrat de Kuoni Voyages SA ainsi que les conditions de la compagnie maritime sont applicables. Nous recommandons également aux membres du TCS cette autre croisière avec la Compagnie du Ponant: l’Antarctique à bord de L’Austral du 3 au 22 janvier 2012 dès CHF 5’470.

Prestations Logement dans la catégorie de cabine choisie • pension complète • vin de table • café et thé aux repas • divertissements à bord • activités nautiques (selon la météo), taxes portuaires

Intéressé ? Pour plus d’informations, appelez-nous ou rendez-vous dans une succursale Kuoni proche de chez vous.

Prix par personne en CHF si occupation double du/au port

AVANTAGE MEMBRES EUR 100.– de crédit à bord par cabine

Réservez maintenant : tél. 044 277 44 84 www.kuoni.ch www.voyages-tcs.ch


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Une année 2010 riche pour la Section genevoise RAPPORT ANNUEL • Le président effectue à chaque début d’année un tour d’horizon des activités de la Section genevoise. Participez à l’Assemblée générale, le 3 mars à Palexpo

C

hers Sociétaires, Votre Section fut très active durant l’année 2010. Vous pourrez vous en convaincre en prenant connaissance des rapports d’activité de nos diverses commissions (www.tcsge.ch). Non seulement nous avons activement œuvré dans la continuité, mais également nous avons pu vous offrir de nouveaux services. J’en veux pour preuve que désormais vous pouvez vous rendre en notre Centre technique de Meyrin pour effectuer un contrôle technique officiel de votre véhicule (contrôle OCAN). En effet, depuis cette année, le Canton nous a délégué l’autorisation de procéder à de tels contrôles, ce qui a nécessité de donner une formation spécifique à l’un de nos techniciens. Dans le domaine du renouveau, M. Henri-Pierre Galletti a été nommé directeur de notre Section en lieu et place de M. Yves Suva, notre secrétaire général d’alors. Je profite du présent rapport pour remercier vivement M. Suva de tout le travail accompli en faveur du TCS durant ses nombreuses années d’activité et pour souhaiter bonne chance à M.Galletti dans sa nouvelle fonction. En ce qui concerne les rapports avec le TCS central, à la suite de la fermeture des agences, la Section genevoise fut l’une des premières à prendre des mesures, afin de pouvoir conti-

L’Assemblée générale permet de faire un tour d’horizon des activités de la Section. N’hésitez pas à assister à celle du 3 mars... après avoir visité le Salon de l’Automobile puisque le ticket d’entrée vous sera remboursé!

nuer à assurer un service de proximité en faveur des sociétaires. Elle s’est organisée, en engageant une personne qui travaillait à l’agence du central et en formant le personnel afin de compenser la fermeture des deux agences. Désormais, toutes les personnes intéressées peuvent s’adresser, pour les mêmes services, sauf les voyages et l’assurance auto, en nos points de contact du quai Gustave-Ador et du Centre technique de Meyrin. Les représentants de la Section auprès des organes centraux ont également travaillé avec assiduité, en particulier pour la modification de l’organisation en cours.

LA DÉFENSE DE VOS INTÉRÊTS Votre Section s’est également engagée sans compter pour défendre vos intérêts dans le domaine de la circulation, qui devient de plus en plus difficile à Genève. Des dizaines de lettres ont été envoyées, avec

l’appui éclairé de notre ingénieur de la circulation, aux autorités et services compétents pour défendre le libre choix du mode de transport, la complémentarité de ceux-ci, ainsi que le stationnement et la fluidité du trafic. L’exercice n’est certes pas aisé, mais nous ne baissons pas la garde, bien au contraire. Nous ne négligeons bien sûr pas des domaines très importants comme la sécurité routière, mais aussi la formation et l’éducation des conducteurs. Dans un esprit de complémentarité, nous intervenons aussi pour que les cyclistes et les piétons puissent se déplacer en toute sécurité et confortablement. A ce sujet, nous avons accepté de participer aux discussions avec la Ville de Genève, dans le cadre de la création de zones piétonnes au centre, en défendant le principe «des zones piétonnes contre des parkings» et l’idée de «park and walk». Nous nous sommes également intéressés aux trans-

ports publics, intervenant dans le cadre des procédures de consultation par rapport aux nouvelles lignes de tram et de bus. Je tiens à profiter du présent rapport pour remercier vivement tous les membres du Comité de leur dévouement, leur travail assidu et leur plus que précieux soutien. Un grand merci également à tous les commissaires, qui œuvrent avec efficacité et compétence dans tous les secteurs d’activité de votre Section. Un grand merci aussi à tout le personnel, sans qui il ne serait tout simplement pas possible de vous offrir toutes nos prestations et services, à notre directeur, aux membres du secrétariat et à tout le personnel du Centre technique. L’activité de tous sans exception permet à la Section genevoise du TCS d’être un interlocuteur incontournable dans le domaine de la mobilité dans le canton de Genève et souvent une Section pionnière au niveau suisse. Vive le TCS, vive la Section genevoise du TCS!  Guy Zwahlen, président  INFOS PRATIQUES • Au 31 décembre 2010, la section genevoise du TCS comptait 144 649 adhérents. • Le Centre technique a effectué 4466 contrôles de véhicules, dont 1832 contrôles officiels OCAN.  www.tcsge.ch/rapport

29


Paiement

Epargne

Prévoyance

Placement

Crédit

Moins d’intérêts, plus d’options Du 3 mars au 30 avril 2011, la BCGE vous propose son taux préférentiel “spécial Salon” pour voitures neuves. De plus, vous profitez de nombreux avantages “BCGE Leasing”: ■ décision dans les 24h ■ offre valable pour toutes les marques ■ libre choix du montant du versement initial* ■ taux attractif pour véhicules propres ■ sans caution Appelez le 022 809 33 33 ou faites une demande sur www.bcge.ch/leasing.

*Offre soumise à conditions, disponibles auprès de la Banque Cantonale de Genève. Exemple d’un leasing à 3.9% (taux annuel effectif global) pour une voiture d’un prix net de CHF 35’000 TTC: 48 mensualités de CHF 595.10 TTC, avec 15’000 km/an et une valeur résiduelle de CHF 9’260 HT; casco complète obligatoire. Sous réserve de l’accord de la Banque Cantonale de Genève. L’octroi d’un crédit est interdit s’il occasionne le surendettement du consommateur.

Peney (GE) 022 753 14 05 www.pneusclaude.ch

LE PLUS AVANTAGEUX

Succursale: Vésenaz - 022 752 45 85

STER REGI !! NOW f.ch .iam www

FORUM FOCUSED ON THE MOBILITY OF THE FUTURE During the Geneva International Motor Show, 8-9 March 2011

partners

sponsors


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Attention travaux: votre responsabilité DROIT • Forêts de panneaux, chaussées déformées, soyez vigilants à l’approche des chantiers!

E

n cette période de grands chantiers à Genève, il n’est pas inutile de rappeler un certain nombre de principes juridiques qui s’appliquent, lorsqu’un usager de la route se trouve dans une zone de travaux. En principe, en vertu de l’article 58 du Code des Obligations, le propriétaire d’un ouvrage est responsable du dommage consécutif à un défaut de celui-ci, qui peut être soit un défaut de conception, soit un défaut de l’entretien. Depuis longtemps, la jurisprudence a considéré qu’une route était un «ouvrage» au sens de cette disposition. En revanche, l’usager de la route doit aussi faire preuve d’attention, tel que requis en particulier par les articles 31 LCR et 3 OCR, il doit aussi adapter sa vitesse et son comportement à l’état de la route, selon ce que prévoit l’article 32 LCR. En particulier, lorsqu’une route est en chantier, une prudence particulière s’impose et l’usager de la route doit donc réduire sa vitesse et faire preuve d’une vigilance accrue. La prudence particulière s’impose également aux piétons ainsi qu’aux cyclistes. Bien entendu, le propriétaire de la route doit s’assurer que le chantier est bien signalé, en particulier que des dangers qui pourraient ne pas être vus à temps par quelqu’un d’attentif soient dûment indiqués. En revanche, la res-

Même si la signalétique autour des chantiers peut apparaître mystérieuse, le conducteur ne doit pas oublier qu’il est responsable et doit redoubler de prudence.

ponsabilité du propriétaire de la route sera «plus faible» dans une zone de travaux, où l’usager doit s’attendre à des défauts de la chaussée, que sur une route «libre». En un mot, dans une zone de chantier, l’usager de la route, qu’il soit motorisé, cycliste ou même piéton, doit faire preuve d’une attention accrue et s’il est au volant/au guidon d’un véhicule, réduire sa vitesse. Il doit s’attendre à rencontrer sur sa voie des ouvriers et des obstacles. Il doit être conscient qu'il circule sur une chaussée, qui n’est pas ans un état usuel pour une route ouverte au trafic. Il en va de même en ce qui concerne le piéton, qui chemine sur un trottoir dans un secteur de travaux. (NB: LCR, Loi sur la circulation routière; OCR, Ordonnance sur la circulation routière.  Guy Zwahlen Avocat au Barreau de Genève

NOUVEAU BREAK IBIZA ST À PARTIR DE FR. 15’950.–*

• Coffre de 430 litres • 5 étoiles au crash test EURO NCAP

pour la protection des occupants • 7 moteurs TSI/TDI à faible consommation • Disponible également en modèle Ecomotive

avec fonction Start/Stop, système de récupération de l’énergie de freinage et 89 g seulement d’émissions de CO2** * Ibiza Ecomotive 1.2 12V Entry. Modèle représenté: Ibiza ST 1.2 TSI 16V Sport à partir de Fr. 25’150.–, plus peinture métallisée en option Fr. 560.–. Tous les prix s’entendent TVA de 8% incluse. ** Ibiza ST 1.2 TDI CR Ecomotive Reference. Consommation mixte 3.4 l/100 km, émissions de CO2 89 g/km. Efficacité énergétique classe A. Moyenne des émissions de CO2 des véhicules neufs en Suisse (toutes marques et tous modèles confondus) 188 g/km.

UNE MARQUE DU GROUPE VOLKSWAGEN

Centre SEAT AMAG Genève Ch. J.-Ph. De-Sauvage 44 1219 Châtelaine/GE Tel. 022 970 37 37, www.chatelaine.amag.seat.ch


www.citroen.ch

UNE SPORTIVE D'EXCEPTION POUR 207 CHEVAUX DE SENSATIONS

CITROËN DS3 RACING Tempérament affûté, dynamique et exclusive, Citroën DS3 Racing bénéficie de l’expertise d’une marque 6 fois championne du monde des rallyes. Motorisation mise au point par CITROËN RACING. Sensations de conduite intenses, tenue de route irréprochable. Réglages d’amortisseurs spécifiques, élargissement des voies avant et arrière, assiette abaissée. Finition Carbone extérieure et intérieure. Sièges avant « Sport » avec maintien renforcé. Roues 18 pouces.

Citroën (Suisse) S.A. - Succursale de Genève - Route des Acacias 27 - 1211 Genève 26 022 308 03 53 - 022 308 02 49 - www.citroen-geneve.ch


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Kuoni transforme les deux ex-agences du TCS  INFOS PRATIQUES

VOYAGES • Chers membres TCS, soyez les bienvenus dans les nouvelles agences!

Les agences de la région

D

Un lieu entièrement rénové, chaleureux, un espace convival et tranquille où l’évocation des voyages bénéficie d’une atmosphère propice aux rêves d’évasion.

lite et somptueux. On y trouve des souvenirs de voyages du monde entier ainsi qu’une

 COURS DE RIVE 8

T IO e-FA

é t iq iqu

e

P ie r r Rue

C o u rs

Rond-point ond-ppoii ddee RRive d

ge

Place des Eaux-Vives

Bd H e lv lv e R iv e

Carrefour de Rive

Ru

Fe

Am

d e-R iv

e

e UL

ina

i-L

rd

-

HO

LIN

nd

laci s-

ollè

NEX

DL

ER

d es G

x-C

Rue

Vieu

R iv e

SON

R.

de

d ’ It a li

R. d

e

R. d u Port uP rin c e

R ue

Place R . d u de la Madeleine

R . F -V ER

de

e

ut

e y r i n

Ro

M

Pont de Pré-Bois

e Ch . d

net

Pont de d n onne nd ndonn nnet Blandonnet

don

c o ts

Bla lan

u e li

P ré

Coq

- Bo is

des

de

Ch.

de

te

L’agence de Rive est devenue un lieu unique en son genre. Le visiteur trouve l’inspiration nécessaire à ses voyages dans un intérieur cosmopo-

Ro ut e

P

-B

oi

s

 CH. DE BLANDONNET 4

Rou

RIVE: DÉCOR SPÉCIAL

grande bibliothèque reflétant l’importance du voyage pour Kuoni depuis plus de 100 ans. 

Facile: la «boussole des voyages»

cie e la S R.d

Jardin Anglais Place du Port G é n é ral G UIS AN R ue d u Rhô ne

R.

epuis maintenant un peu plus d’une année,Kuoni a repris l’activité «voyages» des agences TCS. La collaboration avec le plus grand voyagiste de Suisse permet au TCS d’offrir à ses membres de nombreux avantages. Ils ont ainsi la possibilité de réserver leurs vacances dans l’une des 100 succursales Kuoni en Suisse. Pour rappel, le TCS avait deux agences sur le territoire genevois, à Blandonnet et à Rive. La première a continué à recevoir et conseiller ses clients; en revanche l’agence de Rive a été temporairement fermée pour rénovation et les clients ont alors été orientés vers l’agence Kuoni Pierre-Fatio. Après quelques mois d’attente, ces deux agences ont fait peau neuve pour mieux servir la clientèle, en particulier les habitués du TCS. En effet, deux nouveaux ensembles modernes et leur équipe de professionnels sont prêts à vous accueillir et à vous conseiller pour vos futurs projets de voyage. L’agence de Blandonnet est maintenant modernisée et affiche les nouvelles couleurs Kuoni en offrant à ses clients toute la palette des produits de sa gamme et de ses partenaires.

• Kuoni Rive Cours de Rive 8, 1204 Genève 058 702 60 60 • Kuoni Blandonnet Ch. de Blandonnet 4, 1214 Vernier 058 702 70 30 • Kuoni Chantepoulet Rue de Chantepoulet 8 1201 Genève 058 702 60 40 • Helvetic Tours Rue de la Terrassière 35 Eaux-Vives 2000, 1207 Genève 058 702 63 93 • Helvetic Tours Onex Rue des Bossons 21 Centre Coop, 1213 Onex 058 702 60 80 • Kuoni Confédération Rue de la Confédération 8 1204 Genève 058 702 60 77 • Kuoni Chavannes Chavannes Centre 1279 Chavannes-de-Bogis 058 702 60 99 • Kuoni Nyon Place St-Martin 11, 1260 Nyon 058 702 60 90

Pont de Val-Ombré

La «boussole des voyages», un outil de conseil unique. Vous ne savez pas où passer vos prochaines vacances ou vous hésitez entre plusieurs destinations? Afin de vous orienter, Kuoni a développé un outil unique appelé «boussole des voyages». C’est en interrogeant quelque 5000 personnes en Suisse que Kuoni a pu développer cette idée exclusive qui vous aidera à planifier vos prochaines vacances. Cette «boussole des voyages» est disponible en deux exécutions: l’une dans un luxueux coffret en bois et l’autre, plus moderne, sous forme électronique disponible sur Ipad. Vous choisirez des cartes et des textes correspondant à vos envies de voyages. En fonction de votre sélection, nous pourrons alors définir vos besoins ainsi que vos souhaits et mettre en évidence les destinations qui vous correspondent et qui pourront répondre à vos attentes. N’attendez plus, venez tester ce concept unique dans l’une de nos agences… Nous nous ferons un plaisir de vous orienter vers vos destinations de rêve!

33


MERCREDI

16 MARS

relle Sortie cultu TCS Genève

 INFOS PRATIQUES • Mercredi 16 mars 2011 • Inscriptions obligatoires au point de contact TCS Genève, 022 735 46 53. (nombre de places limité)

Le musée Bodmer À DÉCOUVRIR • Le 16 mars 2011, le TCS offre, en primeur, une visite guidée de la nouvelle exposition de la Fondation Bodmer à ses sociétaires genevois Dante, Rimbaud, l’éternité. C’est le titre évocateur de la prochaine exposition qui se tiendra sur les hauteurs de Cologny, dans l’écrin exceptionnel du Musée Bodmer. Après le succès de l’exposition «la médecine ancienne – du corps aux étoiles», la Fondation Martin Bodmer rappellera combien la Divine Comédie a nourri l’imaginaire occidental. Le mercredi 16 mars, le Musée Bodmer ouvrira exclusivement ses portes en soirée pour les membres du TCS. Ceux-ci pourront découvrir la nouvelle exposition sous la conduite de guides spécialisés qui commenteront les manuscrits médiévaux et les premiers imprimés à avoir transmis les écrits de l’auteur italien. Des ouvrages de Balzac ou de Lautréamont, de Byron, T.S. Gratuit

Eliot ou Ezra Pound, de Joyce, Beckett ou Borges, de Paul Valéry aux autographes de Rimbaud, les visiteurs exploreront le territoire de la poésie, en suivant le fil rouge d’une langue que Dante et Rimbaud veulent «nouvelle». L’exposition est aussi un hommage à l’extraordinaire richesse de la collection de Martin Bodmer, que complètent des documents empruntés à la Bibliothèque Jean Bonna à Genève et à l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine. Les participants auront aussi la possibilité de cheminer dans la partie permanente de l’exposition pour découvrir ou revoir les trésors de ce musée dont l’ambition est de retracer l’histoire de la civilisation au travers d’exemples uniques de papyrus, manuscrits, incunables, éditions originales et autographes. 

• Fondation Martin Bodmer Route du Guignard 19-21 1223 Cologny 022 707 44 33 • Rendez-vous sur place à 18 h 45 • Départ des visites guidées: 19 h précises • Durée: environ 1 heure • Accès en transports publics: Bus A depuis Rive, arrêt «Cologny-temple» (départ de Rive à 18 h 27, arrivée Cologny 18 h 41. Le Musée se trouve à 50 m. du rondpoint, à l’entrée du village) Bus 33, depuis Rive, arrêt «Croisée de Cologny» (départ de Rive à 18 h 27 ou 18 h 37, arrivée Croisée de Cologny 10 minutes plus tard. Le Musée Bodmer se trouve à 3 min. à pied, à gauche, sur la route du Guignard qui mène à Cologny) • Accès en voiture: Parking de la Forge, au centre de Cologny

PURES SENSATIONS Offrez-vous un bol de sensations à prix malin. TWINGO RS DÈS

CHF 23’900.CLIO RS DÈS MEGANE RS DÈS

CHF 30’900.-

CHF 38’900.-

Retrouvez la gamme Renault Sport chez votre Spécialiste Renault Sport à Plan-les-Ouates. Garantie et Renault assitance: 36 mois /100‘000 km (au 1er des 2 termes atteint). Photos non contractuelles.

www.renault-leman.ch

RENAULT GENÈVE PLAN-LES-OUATES Rte de St-Julien 180, 022 884 10 10


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

20-28 MAI 2011

cial Voyage spé TCS Genève

Le meilleur de la Turquie  INFOS PRATIQUES

DÉCOUVERTE • Un voyage avantageux pour les membres de la Section genevoise, 9 jours en Anatolie, du 20 au 28 mai 2011

Informations et réservations • Par téléphone: 022 736 10 00 • Par E-mail: voyages-tcs-geneve@tcsge.ch

A

• Par courrier: Section genevoise du TCS, quai Gustave-Ador 2, 1207 Genève

la fois proche et lointaine, la Turquie occidentale fait partie de ces régions du monde méditerranéen qui consituent, qu’on le veuille ou non, l’inconscient de notre culture: nous avons tous entendu parler des richesses de Crésus, du nœud gordien d’Alexandre et du bonnet phrygien des révolutionnaires de 1789… mais savons-nous vraiment que tout cela, et plus encore, nous est venu de Turquie ? En une grosse semaine, l’itinéraire que nous vous présentons ici est un véritable condensé de l’Anatolie de l’Ouest, depuis la richesse multiculturelle d’Istanbul jusqu’aux merveilles gréco-romaines de la Côte égéenne en passant par les paysages fantomatiques de la Cappadoce. Malgré quelques étapes relativement longues (mais toujours très roulantes), ce circuit fort bien équilibré permet d’alterner agréablement visites culturelles et rencontres avec la Turquie d’aujourd’hui.

Les prestations • Les parcours aériens avec Turkish Airlines en classe économique. • Les taxes d’aéroport et suppléments «carburant» connus à ce jour (140 fr.). • Le logement en hôtels de catégorie touriste supérieure (4* aux normes locales).

 TURQUIE

• Les transferts, visites et excursions mentionnées au programme.

Un condensé de l’Anatolie de l’Ouest, à découvrir en un peu plus d’une semaine.

En petit groupe de 16 à 22 personnes et avec les services d’un guide local francophone du premier au dernier jour, cette découverte très complète vous est proposée par la Section genevoise du Touring Club Suisse. Le prix: 1980 fr. pour les membres du TCS (2130 fr. pour les non-membres). Supplément chambre individuelle 280 fr. Prévoir en plus: pourboires aux guides et chauffeurs locaux, boissons et dépenses personnelles, frais de ser-

• La pension complète pendant tout le voyage.

• Les services exclusifs d’un guide local francophone du premier au dernier jour. • Les entrées aux sites et monuments. • Les taxes locales et le service. Les prochains voyages de la Section genevoise

vice (40 fr. pour les membres, 60 fr. pour les non-membres), assurances-voyage (livret ETI-Europe vivement recommandé).  Organisation technique: l’Atelier du Voyage.

• 4 au 10 septembre 2011: l’Irlande et les charmes du monde celte • 20 novembre au 3 décembre 2011: Vietnam, Laos et Cambodge – les plus beaux sites • 7 au 16 mars 2012: le Costa Rica et sa nature intacte.

 PROGRAMME • Jour 1

Genève – Istanbul

• Jour 2

Istanbul – visite de la ville

• Jour 3

Istanbul – balade sur le Bosphore – route pour Bolu

• Jour 4

Bolu – Ankara et le Musée hittite – la Cappadoce

• Jours 5 et 6

La Cappadoce, ses paysages lunaires et ses églises rupestres

• Jour 7

La Cappadoce – la plaine de Konya – Pamukkale

• Jour 8

Pamukkale – Aphrodisias – le site magique d’Ephèse

• Jour 9

Ephèse – Izmir – Genève

• Programme détaillé sur simple demande (022 736 10 00).

Des paysages fantomatiques impressionnants.

35


Informations pratiques, agences et sous agences de marques à Genève FIAT

FORD

GARAGE D’AÏRE SA

FORD

JANIN & MANITTA SA

A. Malerba

Véhicules Neufs et occasions Véhicules Neufs et occasions Vente-Réparation toutes marques Vente-Réparation toutes marques Rue de Lyon 27bis, 1201 Genève Tél. 022 344 11 74 Fax 022 345 49 16 www.janinmanitta.ch

19, chemin de la Source St-Jean 1219 Aïre-le-Lignon Tél. 022 796 72 72 – Fax 022 797 52 22 info@garagedaire.com

HYUNDAI

OPEL

CENTRE AUTOMOBILE COLARUSSO FRÈRES

OPEL Mécanique – Carosserie – Vente

Mécanique • Electricité • Carrosserie Vente • Achat • Crédit • Leasing

GARAGE CARROSSERIE TANNER & WEBER CH. MISCHLER SA Concessionnaire Rive gauche

Réparations toutes marques 9, route d’Hermance – 1222 Vésenaz Tél. 022 752 33 00 Fax 022 752 33 39 E-mail: info@garagemischler.ch

16, chemin du Foron 1226 Thônex Tél. 022 349 44 64

OPEL

GARAGE CHABANEL

Agent principal

HONDA

Chemin Delay 50 • 1214 Vernier Tél. 022 341 40 35 • Fax 022 341 50 36

44, route des Acacias 1227 Carouge Tél. 022 342 20 20 – Fax 022 343 93 25 garagechabanel@dplanet.ch

SUBARU 4WD

SUZUKI

GARAGE DES ROIS SA - Mécanique toutes marques - Carosserie - Vente voitures neuves et occasions 264, route de Saint-Julien 1258 Perly Tél. 022 771 39 19

Le N° 1 des compactes

PIÈCES ET ACCESSOIRES CARROSSERIE mécanique carrosserie pièces détachées vente-achat crédit leasing

GARAGE SAINT-CHRISTOPHE SA Mécanique – Carrosserie

La meilleure offre

29, rue des Délices 1203 Genève Tél. 022 344 74 55

CONDITIONS ET REPRISES EXCEPTIONNELLES

www.saintchristophe.ch

291, rte de Meyrin Tél. 022 782 16 00 www.meyrinoise.ch

Le N 1 du dépannage

www.auto-secours.com

Station d’essence avec serviceman Composer: Rive droite: 022 341 48 48 Rive gauche: 022 735 22 25

www.alpauto.ch

Jean-Pierre AGU 24, route des Jeunes – 1227 Carouge Tél. 022 343 43 22 – Fax 022 300 13 64 agu-freres@span.ch

RÉPARATIONS TOUTES MARQUES

CENTRE ÉLECTRICITÉ GARAGE DAYTONA N. Hassler SA AUTOS ACACIAS SA

Réparations Entretien mécanique Carrosserie toutes marques

Voitures de location dès Fr. 60.– par jour

Climatisation Electricité autos GPS et Multimédia

Véhicules neufs et occasions Mécanique toutes marques Spécialiste Mitsubishi

20, rue Boissonnas – 1227 Acacias Tél. 022 343 60 36

Réparations toutes marques et mécanique

2, rte de Jussy 12, rue du Dauphiné 1225 Chêne-Bourg 1203 Charmilles 022.349.33.22 022.344.23.23

1981-2011

ÉLECTRICITÉ AUTOMOBILES

DÉPANNAGE – Voitures – Poids lourds – Utilitaires 24h /24 – Motos 7j/7

30 ans

pièces détachées automobiles toutes marques

Rue de Lausanne 64-66 – 1202 Genève Tél. 022 732 98 37 – Fax 022 738 68 82

RÉPARATIONS TOUTES MARQUES

GARAGE DE JUSSY Georges Schmutz 294, route de Jussy 1254 Jussy Tél. 022 759 17 14

Stations de lavage et tunnels à Genève Garage

Lieu

Horaire d’ouverture

Système

GARAGE DES VOLLANDES

Route de Frontenex 49 1207 Genève Tél. 022 737 45 50 www.vollandes.ch

Lundi-vendredi 7h à 19h30 Samedi 8h à 17h30

Tunnel de lavage 4 programmes à choix

GARAGE POUPONNOT SA

Route de Chêne 86 1224 Chêne-Bougeries Tél. 022 349 65 33

24 h/24 h 7 jours/7 Sans séchage nuit + dimanche

GARAGE TANNER & WEBER

Chemin du Foron 16 1226 Thônex Tél. 022 349 44 64

STATION-SERVICE DANCET GARAGE CASONATO SA

Rue Dancet 10 1205 Genève Tél. 022 329 80 10 Shop Tél. 022 321 01 64

Nbre instal.

Prix

Accessoires

1

Fr. 12.– à Fr. 16.– Abonnements avec rabais 10%

Pneumatiques Mécanique-Vente Aspirateurs, air, boissons Essence 24 h/24 h

Portique de lavage 8 programmes - Francs Suisse - Euros 10.– et 20.–

1

Fr. 6.– à Fr. 19.– Retour monnaie Abonnements avec bonus

3 Aspirateurs Vente-Mécanique-Carrosserie Distributeur monnaie et lingettes

8h à 19h 7 jours/7

Tunnel de lavage 4 programmes à choix

1

de Fr. 8.– à Fr. 15.– Abonnements avec rabais 10%

Aspirateur libre service

Lundi-vendredi 8h à 18h30 non-stop Samedi 8h à 17h30

Tunnel de lavage Aspirateur et vitres compris 6 programmes à choix

1

de Fr. 17.– à Fr. 28.– Abonnements

Essence 24h/24h Alimentation-Shop 7/7 Mécanique Pneumatiques


28 MAI

M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

SAMEDI

péciale s n io s r u c x E TCS Genève

Exceptionnel! Le Centre Paul Klee vous ouvre ses portes VISITE • Profitez de nous accompagner dans un lieu magique à la rencontre de Paul Klee

E

 BERNE

n juin 2005 s’ouvrait dans la banlieue de Berne un musée hors du commun: le Centre Paul Klee, dédié à la mémoire d’un très grand peintre du XXe siècle. A elle seule son architecture ondulante vaut le détour.

LE PEINTRE Né le 18 décembre 1879 à Münchenbuchsee (canton de Berne) de parents allemands, Paul Klee a choisi d’être peintre dès la fin de son adolescence. Il va pratiquer son art (et l’enseigner au Bauhaus de Dessau de 1927 à 1933) avec autant de sérieux que d’originalité jusqu’à sa mort, le 29 juin 1940 à Muralto (Tessin). Influencée par nombre de mouvements artistiques de son temps – expressionnisme, cubisme, surréalisme, orientalisme – son œuvre n’en est pas moins unique et inclassable, exprimant le rêve, la musique, l’irrationnel. Désireux de faire

 INFOS PRATIQUES Un centre à l’architecture et au contenu remarquables s’ouvre à vous.

de ses tableaux quelque chose d’aussi organique que ce qui vit dans le monde, Klee utilise tous les moyens techniques à sa disposition, n’hésitant pas à mélanger les genres avec une grande maestria.

LE CENTRE Son œuvre immense (près de 10 000 tableaux, dessins et croquis, sans compter les écrits) a été partiellement (40%) rassemblée en un même lieu, le Centre Paul Klee situé en banlieue de la ville de Berne. Cette ville où il a passé près de la

Une occasion unique! Venez visiter le «Zentrum Paul Klee», samedi 28 mai - Visite des expositions avec guide, en petit groupe - Apéritif au musée - Repas de midi dans un restaurant magnifiquement situé au bord de l’Aar - Visite du nouveau parc aux ours de Berne (BärenPark) Nombre de place limité! Inscrivez-vous rapidememt 022 735 46 53

moitié de sa vie lui a exprimé sa reconnaissance en créant à sa mémoire un «musée» unique au monde, à la fois lieu d’expositions (diverses œuvres du maître mais aussi d’autres artistes) et de rencontres culturelles, seul de son genre à posséder autant d’ouvrages d’un même homme dans un espace ouvert à d’autres disciplines artistiques. Cet espace se distingue tant par son architecture, due à Renzo Piano1, que par l’histoire de sa réalisation, qui doit beaucoup à la générosité de Maurice et Martha Müller2 qui ont donné 40 millions de francs et le terrain à bâtir (situé près du lieu où fut enterré Klee). Le reste des 125 millions de francs nécessaires à la réalisation du Centre ont pu être rassemblés grâce au concours des pouvoirs publics et de particuliers: la famille Klee, des collectionneurs privés, des sponsors de l’économie. Enfin, pour en maintenir l’attrait au-delà des premières années de fonctionnement,

• Informations et inscriptions: Point de contact TCS Genève 022 735 46 53 • Transport: En car depuis Genève, départ 7 h 30 de la gare routière. Retour aux environs de 18 h • Prix: Membres TCS: 80 fr. enfant jusqu’à 12 ans 60 fr. Non membres TCS: 120 fr. enfant jusqu’à 12 ans 100 fr. • Adresse: Zentrum Paul Klee Monument im Fruchtland 3 3006 Berne

la commune bourgeoise de Berne soutient l’exploitation extraordinaire du Centre par le truchement d’une fondation, la Paul Klee-Stiftung der Burgergemeinde Bern (Fondation Paul Klee de la commune bourgeoise de Berne).  1

Renzo Piano: architecte italien, bâtisseur – entre autres – du Centre Pompidou à Paris ou de la Fondation Beyeler à Bâle

2

Maurice-E. Müller: chirurgien orthopédique célèbre grâce au développement d’une prothèse de la hanche.

Voir aussi:  www.paulkleezentrum.ch

Prix spécial membres TCS


TCS Genève – N° 1 Février 2011 SAMEDI

26 MARS

iales Visites spéc TCS Genève

Découvrez la nouvelle tour de la TV! TSR • Deux visites pour vous autour des métiers fascinants de notre télévision

rl

-

VO

YV

de

OY

ec

D’

Plaine

GT

ine

Bd

Plainpalais

éd

L

de

’ A

s

AN

r v

SE

e

RM

rl

vil

-

lon

s

VO

GT

Carrefou des Vingt-t -Canton

ET

V

Pon

t

du

ai

-

Ca

Bd

diioo

-M

co

de

le-

la

de

Ra

Ru

eH

.-W

ILS

DO

RF

Plle de l’Ecole-de -Médecine

Qu

Pa

l’É

R.

de

.

st

s

il

ne

de

Ma

Er

R.

Bd

Pa BA ssag UD e D -B an OV ie Y l-

TTSR R

ai

ss

Qu

du

Tous les jours, après vos vacations journalières, vous vous retrouvez à votre domicile. Cependant, insidieusement, des intrus s’invitent chez vous. Sont-ce vraiment des intrus? Non, plutôt des amis qui, petit à petit, on fait leur nid à vos côtés et qui font partie de votre vie privée: les présentateurs et animateurs TV. Comment en est-on arrivé là? Gratuit Les premiers balpour les butiements de membres TCS ce que l’on

Ca

.

HISTOIRE

 QUAI ERNEST-ANSERMET 20

Av

ccompagnez-nous… et qui sait, au détour d’un couloir, pourrez-vous bavarder avec une personnalité de la télévision. Récemment complètement rénovée (et débarrassée de tout amiante!), la tour de la télévision mérite une visite. Car les images diffusées quotidiennement nécessitent une organisation sans faille. Ce que le téléspectateur ne voit pas, c’est l’envers du décor et les différents corps de métier nécessaires à chaque émission. De l’électricien au décorateur, du journaliste au monteur, du cameraman au preneur de son, des éclairagistes aux techniciens, des habilleurs aux maquilleurs, nous vous proposons de vous faire découvrir cet envers du décor et de vous plonger dans l’univers de la Télévision suisse romande.

Pa

A

Visitez les nouvelles installations de la TV romande, dans une tour entièrement rénovée.

 INFOS PRATIQUES • Prix: Membres TCS: gratuit. Non membres TCS: fr. 10.– • Informations et inscriptions: TCS Genève tél. 022 735 46 53

appelle aujourd’hui la TSR datent des années 50. Plus précisément, alors que Lausanne et Genève rivalisaient pour l’attribution du siège de la future télévision, une première démonstration est effectuée en 1949 à Genève. L’emplacement de Genève est définitivement avalisé en 1954 grâce à la réalisation d’un émetteur construit par les étudiants de l’Ecole de Physique pour la toute nouvelle télévision genevoise. Au fil des ans, de nouvelles technologies ont fait leur apparition. Ce fut d’abord la couleur et l’enregistrement magnétique puis, grâce au lancement des satellites, la création de la mondovision pour passer ensuite à la miniaturisation du matériel. Enfin, la dernière révolution de

la numérisation ne date que de quatre ans. Au niveau de l’audience, on passe de 50 000 récepteurs TV en 1958 à 100 000 en 1960 pour atteindre 1 million en 1970. Depuis ce développement rapide, ce chiffre progresse constamment. Ces différentes avancées ont pour corollaire une adaptation

continue et nécessaire des infrastructures. Pour le grand public et plus particulièrement pour les Genevois, le symbole de cette évolution prend forme par la construction de la tour TV (de 1964 à 1972) et sa complète rénovation en 2010. 

Venez visiter la TV! Samedi 26 mars 2011 2 visites des coulisses de la TSR, une le matin, l’autre l’après-midi Visite guidée d’une durée de 1 h 30 Collation au restaurant de la TV Attention: nombre de places limité à 40 par visite, inscription obligatoire 022 735 46 53 Programme: Rendez-vous à la réception de la TSR, quai Ernest-Ansermet 20 Matin: 9 h 30-11 h 45 petit-déjeuner suivi de la visite Après-midi: 13 h 15-15 h 30 collation suivie de la visite


Le nouveau break sport Volvo V60 R-Design avec pack Swiss Edition: DES équipements premium avec un avantage tarifaire sensationnel.

Le break sport le plus infernal, maintenant aussi disponible avec le pack Swiss Edition. Profitez de nombreux équipements supplémentaires et d’un avantage tarifaire pouvant aller jusqu’à CHF 4295.–. Pour de plus amples informations contactez-nous ou rendez-vous sur le site www.volvocars.ch. Faites un tour d’essai maintenant.

www.volvocars.ch

Volvo. for life

1, rue Viguet 1227 Acacias/GE

Tél. 022 308 57 00

autobritt.ch


Nissan Juke & Nissan Qashqai : Dynamiques, compactes et robustes

Nissan New QASHQAI dès CHF 27’400.-

sixty-six ch

Nissan Juke 1.6 / 5 portes dès CHF 23’600.-

U N E

E X C L U S I V I T É

D U

G A R A G E

Garage Caveng SA - 135, route de Chêne 1224 Genève-Chêne - T 022 349 30 50 www.garage-caveng.ch *Juke et Qashqai existent en versions 4x2 ou 4x4, moteurs diesel ou essence, boîtes mécanique ou automatique, de 110-190 cv. Qashqai également disponible en 7 places. Leasing avec Nissan Finance à taux avantageux !

Revue section genevoise  

Les informations mensuelles de la section genevoise du TCS. Toutes les infos sur la mobilité, la sécurité et les activités loisirs.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you