Page 1

http://labougeotte.sytes.net/

Saint-Albert, Vol. 6 décembre 2013

Journal Communautaire sans but lucratif

Dans ce numéro : BABILLARD MOT DU MAIRE

…2 …3

PANIERS DE NOËL CONTE DE NOËL

…4 …5

FERMIÈRES ÉCOLE/SOUVENIR

…6 … 7

FABRIQUE CANARDS

…8 … 13

FADOQ NOËL

...14 ...15

PROCÈS-VERBAL AGENDA 3 MOIS

… 18/19 ...19

VOICI VOTRE NOUVEAU CONSEIL MUNICIPAL Dans l’ordre habituel: Diane Kirouac, Alain St-Pierre maire, Colette Gagnon, Alexandre Bergeron, Dominique Poulin, Mélanie Vogt et Michel Ducharme.

Joyeux Noël à tous nos lecteurs et lectrices!!!

Siège social 300, des Bois-Francs Sud, Victoriaville Téléphone: 819-758-9421 Sans frais: 1-866-758-9421

Centre de Services St-Albert 1245, rue Principale, St-Albert Téléphone: 819-353-3400 Sans frais: 1-866-575-3400

Pour connaître les adresses de nos centres de services dans la grande région des Bois-Francs, veuillez consulter notre site Internet. www.desjardins.com/caissedesboisfrancs

Programme Nouveaux Horizons pour les aînés.


BABILLARD

PROCHAIN NUMERO : fin décembre Vos articles avant le 10 décembre S.V.P.

Page où l’on achète, on annonce, on vend, on collectionne, etc. HORAIRE DU BUREAU MUNICIPAL pour les Fêtes Veuillez prendre note que le bureau municipal sera fermé du 24 décembre 2013 midi au 3 janvier 2014 inclusivement. Passez un bon temps des fêtes rempli de bonheur.

NOTEZ BIEN Vous avez jusqu’au 10 décembre 2013 pour nous faire parvenir vos articles ou vos publicités pour le journal de janvier. Nous vous souhaitons un très Joyeux Noël et profitez de vos congés pour jouer dehors et retrouver votre cœur d’enfant.

De retour lundi le 6 janvier 2014

DATE À RETENIR Réservez votre date du 9 février 2014. Ce sera le brunch des placoteux organisé par la Fadoq de StAlbert avec la collaboration du journal J’Aî la Bougeotte pour la partie récréative.

INVITATION MESSE DE NOËL Si votre enfant désire personnifier un ange ou un berger lors de la messe de Noël, veuillez communiquer avec moi le plus tôt possible. Suzanne Poulin 819-353-1505

SONDAGE pour le Journal Communautaire Les appels pour le sondage sont commencés. Le tout s’avère très positif. Ces appels se poursuivront en décembre. Votre opinion est très importante pour nous. Étant donné que les appels pour le sondage se font tout à fait au hasard, et que peut-être vous n’aurez pas la chance d’être appelé, nous apprécierions recevoir vos commentaires par courriel au: la.bougeotte@hotmail.com ou encore par téléphone: Huguette: 819-358-2088 Sylvie: 819-353-2992

MERCI J’aimerais remercier les gentils donateurs de canettes et bouteilles, ainsi que la municipalité de St-Albert pour leurs précieux dons. L’argent recueilli nous permet d’acheter des ballons, des pelles pour l’hiver, des râteaux pour l’automne et des jouets pour les carrés de sable. Cet argent permet aussi d’acheter des jus et petites collations pour aider nos petits trésors. Caroline Poulin, surveillante du midi à l’école Amédée-Boisvert et parent bénévole.

L’équipe du Journal J’Aî la Bougeotte. DATE À RETENIR Réservez votre date du 15 février 2014. La chorale de St-Albert vous invite à son fameux souper spaghetti.

SITE WEB DU JOURNAL Allez voir le journal sur le site web et vous verrez toutes les photos en couleur. http://labougeotte.sytes.net/ ou encore si vous allez sur le site web de la municipalité www.munstalbert.ca il y a un lien.

Journal Communautaire J’Aî la Bougeotte 25, rue des Loisirs, St-Albert, Qué. J0A 1E0 Courriel : la.bougeotte@hotmail.com http://labougeotte.sytes.net/ Publicité Carte d’affaires 10,00$ / parution ¼ page 30,00$ / parution ½ page 60,00$ / parution 1 page 125,00$/ parution Veuillez joindre la publicité que vous désirez, le nombre de parutions et votre chèque au nom de Journal Communautaire à l’adresse ci-haut mentionnée. Contactez : Huguette Routhier (358-2088) Sylvie G.Boisvert: (353-2992)

2

Tirage : 670 exemplaires, 10 parutions / an Distribution : St-Albert (gratuit) Abonnement: 20$/an POLITIQUE D’INFORMATION Le journal « J’AÎ la Bougeotte » appartient à la population de St-Albert et chacun peut s’y exprimer librement par des opinions, chroniques, comptes rendus, nouvelles, etc. La rédaction se réserve le droit de corriger le français, pour une meilleure lecture ou compréhension, et de refuser ou de faire modifier tout article qui ne respecte pas les objectifs du journal. L’Équipe du journal : C.A. de la Fadoq de St-Albert et Ste-Séraphine Huguette Routhier, chargée de projet Sylvie G. Boisvert, secrétariat. Sous-comités de bénévoles Le genre masculin est utilisé afin de faciliter la lecture.


MOT DU MAIRE

B

onjour à tous !

En premier lieu, je tiens à féliciter Monsieur Alexandre Bergeron et Monsieur Dominique Poulin pour leurs élections au conseil municipal. Permettez-moi de féliciter également Messieurs Francis Croteau et Jean-Philippe Bibeau d’avoir travaillé très fort eux aussi pour cette élection. Bravo et j’espère vous revoir dans 4 ans. Vous étiez des candidats de très haut calibre. Dans les travaux en cours, vous devriez voir en décembre de beaux lampadaires dans le Carré Desjardins. Un nouveau bâtiment sera construit tout près de la plate-forme multifonctionnelle. Étant plus près de la patinoire, ce nouveau bâtiment servira l’hiver à mettre les patins et se réchauffer ainsi qu’aux activités estivales. Le local sportif est devenu une salle de conditionnement physique pour la population. Cette salle d’exercice sera profitable pour tous les citoyens de Saint-Albert. Cette salle, munie de caméra, sera contrôlée avec un système de carte qui permettra à tous les détenteurs de pouvoir en profiter selon leurs horaires et leurs besoins. Surveillez le journal J’Aî la bougeotte ainsi que le site web de la municipalité pour la politique, le fonctionnement et la règlementation du local d’entrainement.

village. Je vous invite à vous joindre à nous et à décorer vos demeures pour le plaisir des petits et des grands. Bien sûr, le temps froid nous annonce le mois de décembre. Et celui-ci rime avec Noël. Cette période étant merveilleuse et propice aux réjouissances, je vous souhaite à tous, sans exception, un beau mois de décembre et une période de Noël empreinte de bonheur et d’amour. Je tiens à souligner que les chemins d’hiver seront entretenus par un ancien collaborateur soit Transports J.P. Desrochers. Nous sommes assurés du bon état de la chaussée pour les trois prochaines années. Nous passerons donc un bel hiver. Pour ce qui est des trottoirs, le déneigement se poursuivra avec Aménagement paysager M.D. inc. qui, rappelons-le, effectue un excellent travail. Je vous réitère, en cette fin d’année 2013, qu’il est toujours possible pour vous de m’écrire à l’adresse suivante: maire@munstalbert.ca et il me fera plaisir de vous répondre et si nécessaire, vous rencontrer. Je demeure très accessible pour vous tous et à l`écoute de vos questions ou demandes. C’est le cas depuis 12 ans et le sera encore pour les 4 prochaines années.

Dans un tout autre ordre d’idée, des citoyens nous avisent du Votre conseil municipal souhaite de très joyeuses fêtes à vous passage de camions lourds sur la rue Principale, entre la rue du tous ! Couvent et la Route 122, espace interdit aux camions. À la vue de ceux-ci sur cette partie de rue, je vous demande de noter le nom Respectueusement, de la compagnie de transport, l’heure, la date et faites part à la municipalité de ces informations. Nous travaillons présentement le budget, pour son adoption en décembre et un résumé vous sera transmis par courrier. La période hivernale approchant, la municipalité décorera son Alain St-Pierre, maire. bureau municipal, sa salle ainsi que l’entrée du village. Mille et une lumières égayeront nos regards et dynamiseront notre beau

Nouveau à Saint-Albert Salle de conditionnement physique Située dans l’ancien local de la patinoire, cette salle est munie d’appareils d’exercices et d’accessoires afin de divertir physiquement petits et grands. Accessible aux citoyens de Saint-Albert, une inscription annuelle est obligatoire au coût de 25.00$ / famille. Les membres de la Fadoq de Saint-Albert bénéficieront de l’inscription gratuite pour l’année 2014 sur présentation de la carte de membre. Les heures d’ouverture seront de 5h30 le matin à minuit. Un système de carte d’accès permettra aux familles d’accéder à la salle d’entrainement. Un dépôt pour l’obtention de cette carte sera nécessaire. Maximum 2 cartes / familles.

Pour plus de renseignements, téléphonez à la municipalité au 819-353-3300

PATINOIRE Si la température le permet, la patinoire devrait être disponible pour le temps des Fêtes. Le local de la patinoire ayant changé de vocation, un nouvel endroit sera aménagé afin que les patineurs puissent chausser leurs patins au chaud. L’horaire de patinage libre vous sera fourni dans le journal de janvier.

3


Campagne des Paniers de Noël 1er décembre au 16 décembre 2013 Vous pouvez déposer vos dons alimentaires dans les boîtes prévues aux endroits suivants : -

École Amédée-Boisvert Caisse Desjardins de Saint-Albert Municipalité de Saint-Albert Épicerie Lacharité

Seul, en couple ou en famille, vous vivez une période financière difficile : -

situation particulière perte d’emploi soudaine maladie etc…

Il est possible de faire une demande afin de recevoir un panier de Noël. Vous devez compléter un formulaire, disponible à la Municipalité. Celui-ci dûment rempli, vous devez le retourner à la Municipalité avant le 13 décembre 2013 à midi. En dehors des heures de bureau, vous pouvez déposer votre formulaire dans la boite à courrier située à l’extérieur du bureau municipal. Pour qu'une demande de panier soit évaluée, les gens doivent fournir une preuve de résidence, une attestation de leurs revenus ou l’état actuel de la situation. Les personnes qui auront droit à un panier seront contactées durant la semaine du 15 au 20 décembre. À ce moment, elles seront informées de l'heure et de l'endroit où elles pourront prendre possession de leur panier. Municipalité Saint-Albert (819) 353-3300

4


CONTE DE NOËL Le bonhomme de neige

Le jardin était recouvert d’une couche de neige. Mélodie partit jouer avec Mélia. Elles coururent sur le tapis blanc, en s’enfonçant dans la neige qui dépassait souvent la hauteur de leurs bottes! Elles se lancèrent des boules de neige. «Si on faisait un bonhomme de neige?» proposa Mélodie. Elles roulèrent une énorme boule de neige, puis une plus petite qu’elles posèrent sur la grande. Elles trouvèrent deux cailloux pour faire les yeux et une brindille pour la bouche. La maman de Mélia leur donna une vieille écharpe, un chapeau et une carotte pour le nez. C’était splendide! Le lendemain matin, Mélodie se précipita à la fenêtre. Le bonhomme de neige avait disparu! Elle s’habilla rapidement et sortit. Quelle ne fut pas sa surprise de constater que le bonhomme de neige avait changé de place! Elle alla chercher Mélia qui s’écria: «Le bonhomme de neige a dû marcher!» Elles se regardèrent avec des yeux ronds et décidèrent de garder le secret. Le soir même, le papa de Mélodie dit à sa maman: «C’est drôle que Mélodie n’ait rien dit au sujet du bonhomme de neige. Je ne pouvais pas sortir la voiture, et je l’ai déplacé. Elle ne s’en est peut-être pas aperçue, dit la maman de Mélodie avec un sourire dans la voix.

RÉENCHANTER NOËL

À

l’approche de Noël, pendant que les enfants s’excitent en pensant aux vacances, au père Noël et aux cadeaux, je remarque une moue d’appréhension sur le visage des adultes. À quel réveillon assister, quelle famille décevoir, comment s’habiller, quels cadeaux offrir ? Où trouver l’argent… ? Fatalité face aux «inévitables» dépenses, à «l’obligation» des cadeaux. Courses dans les centres commerciaux, heures de travail supplémentaires que beaucoup demandent à faire pour payer Noël ou pour pouvoir prendre congé entre les deux fêtes, stress, fatigue, endettement… La magie des petits (qui par ailleurs subissent le stress des adultes) se met en place au détriment de la sérénité des grands. Un cadeau doit-il être un objet neuf, d’une valeur en dollars équivalant à l’affection que nous porte la personne qui l’offre, et emballé dans du papier spécialement manufacturé pour l’occasion ? Métallisé ou plastifié, non recyclable, vite déchiré et froissé, l’emballage se retrouve dans d’immenses sacs verts, avec la vaisselle jetable : au dépotoir ! Nos arbres producteurs d’oxygènes, les précieux minéraux extraits dans le tiers-monde, l’épuisable pétrole,

transportés de loin puis transformés dans d’énormes usines : au dépotoir ! Sans parler des cadeaux eux-mêmes : combien de temps avant qu’ils ne gagnent les rebuts ? Est-il possible de reprendre notre liberté et notre créativité face à ces pesantes «obligations» renforcées par le consumérisme et sa publicité ? Que la fête de Noël rappelle la naissance divine d’un homme venu poser des questions à une société malade ou qu’elle célèbre le solstice d’hiver (après lequel les jours commencent à rallonger), elle peut redevenir une occasion de réfléchir sur le sens de notre vie, de nos relations, de nos communautés. À quels besoins le temps des Fêtes pourrait-il répondre ? Prendre un temps d’arrêt, faire un bilan, aligner l’année à venir, renouer avec les personnes importantes pour nous, nous reposer, nous amuser, nous émerveiller… La place prise par l’aspect matériel de Noël est-elle satisfaisante pour nous ? Arrivons-nous aux Fêtes disponibles pour le partage, le plaisir, la magie ? Comment prioriser l’essentiel, dont on aime à répéter qu’il ne s’achète pas ? Fermer la télévision pour nous poser ces questions permet de prendre conscience de ce qui nous mène : automatisme,

amour, sentiment de culpabilité, peur d’être jugé ou réel plaisir de donner, ou un mélange de tout cela… Réserver, dans les jours qui viennent (et l’écrire dans son agenda) une heure pour soi, où on jette sur le papier les premières réponses à ces questions, aide à clarifier la situation. Une fois qu’on voit plus clair, on peut commencer à choisir. Choisir d’y penser, d’en parler avec ses proches. Choisir de poser un petit geste.. Tout changement déstabilise, tout changement profond s’élabore lentement… et commence aujourd’hui. Mettre concrètement l’accent sur les valeurs, par exemple le plaisir d’être ensemble, la paix intérieure, l’amour, plutôt que sur l’aspect matériel du cadeau, ça peut être une manière de susciter une magie pour tous, sans épuiser notre corps, notre portefeuille et notre petite Terre.

Source : Simpli-Cité, vol. 4. No3. Hiver 2004, page. 3

5


CERCLE DE FERMIÈRES

V

oici la dernière publication des CFQ. Il s’agit du livre TRUCS et ASTUCES EXPRESS. Ce nouveau livre de 256 pages est un outil indispensable pour la maison. Dans cette publication, nous retrouvons énormément de trucs et astuces pour nous faciliter la tâche dans la réalisation des tâches quotidiennes. Ce livre est disponible seulement au niveau des Cercles de Fermières. N’hésitez pas à me contacter pour obtenir votre exemplaire au coût de 14$ Colette Gagnon 819-353-1451 De nouvelles membres se sont jointes à nous et il nous fait plaisir de les accueillir. N’hésitez pas à venir nous visiter. Ne manquez pas l’occasion d’apprendre, de fraterniser et de faire de nouvelles rencontres. Il me fait plaisir de souhaiter un magnifique temps des Fêtes à toutes nos membres. Colette Gagnon

TOURTIÈRE AU LIÈVRE 6 à 8 portions 2 abaisses de pâte brisée 1 ou 2 lièvre 3 litres (12 tasses) de bouillon de volaille 500 g (1 lb) de porc haché 500 g (1 lb) de bœuf haché 3 gros oignons 2 grosses pommes de terre coupées en petits dés Thym Persil haché Cannelle Clous de girofle Sel et poivre Assaisonner le lièvre. Faire cuire d’abord au four à 200oC (400o F) pendant 30 minutes. Puis faire cuire dans du bouillon de volaille pendant 1 heure 30 minutes. Faire cuire légèrement le porc et le bœuf avec les pommes de terre dans un peu d’eau. Désosser le lièvre et l’ajouter à la viande hachée. Recouvrir le fond et les bords d’un plat allant au four de pâte brisée. Y déposer le mélange de viande et les pommes de terre. Assaisonner. Recouvrir d’une seconde abaisse de pâte brisée et faire cuire à 150o c (300Of) pendant environ une heure.

67

ATELIERS DE DÉCEMBRE 9 décembre Peinture sur tissus 16 décembre Révision de ce qui a été montré Que vous soyez membre ou pas, n’hésitez pas à venir nous rencontrer si jamais vous êtes intéressées par un atelier


ÉCOLE AMÉDÉE-BOISVERT

Pour souligner la fête d’Halloween, les élèves de l’école ont participé à un concours de décoration de citrouille. Celle-ci a eu le plus de votes et a été déposée à l’épicerie Claude et Jean Lacharité afin que les gens puissent l’admirer.

MERCI

B

onjour à vous chers lecteurs (trices),

En mon nom personnel et au nom de la municipalité, je tiens à remercier tous les gens qui ont pris la peine et le temps de se déplacer pour exercer leur devoir de citoyens lors des dernières élections. Merci de m’avoir fait confiance. C’est avec enthousiasme et dévouement que j’entreprends ce mandat pour les quatre prochaines années. Je tiendrai particulièrement à représenter l’ensemble de la population auprès de la municipalité. Je profite de l’occasion pour vous souhaiter un merveilleux temps des fêtes et une très belle année 2014. Merci et soyez prudent! Alexandre Bergeron Conseiller municipal siège #5

JOUR DU SOUVENIR

Le 9 novembre dernier se tenait la cérémonie soulignant le Jour du Souvenir à Victoriaville. Madame Diane Kirouac, conseillère, avait été mandaté par la Municipalité afin d’y déposer une couronne en hommage à tous nos fidèles combattants décédés lors des différentes guerres.

L’ORIGINE

DE LA BÛCHE DE

NOËL

C

e beau gâteau, qui a la forme d’une bûche et que l’on mange surtout dans le temps des Fêtes, a pour origine une vraie bûche. Il faut dire que, au Moyen Âge, le foyer des maisons européennes était un endroit privilégié puisqu’il procurait le confort, la chaleur et qu’il servait à la cuisson des aliments. À Noël, la coutume voulait qu’on fasse brûler une grosse bûche, si grosse qu’on lui laissait parfois ses racines. On la mettait au feu en récitant des prières. En la regardant se consumer, on pouvait faire des prédictions sur le nombre de poulets qui allaient naître pendant l’année ou sur les mariages à venir, selon le nombre d’étincelles qu’elle produisait. On laissait généralement la bûche se consumer pendant trois jours. On gardait ensuite précieusement la cendre à cause des vertus protectrices qu’on lui prêtait: elle préservait la maison de la maladie, des accidents et des pucerons; elle éloignait les renards, faisait fructifier les récoltes. Avec le temps, les maisons se sont modernisées, les foyers se sont faits de plus en plus discrets, et, par la force des choses, les bûches sont devenues symboliques, prenant la forme des gâteaux que l’on connaît aujourd’hui.

7 7


FABRIQUE SAINTE-MARGUERITE BOURGEOYS

S

i vous trouvez que votre église est plus belle et plus propre et bien sachez qu’il y a beaucoup de bénévoles qui sont làdessous. Le 5 novembre dernier, jour de la Sainte-Sylvie (difficile à croire, mais vrai avec le calendrier des frères du Sacré-Cœur à l’appui), une dizaine de femmes se sont portées volontaires pour laver tous les bancs de l’église, les demi-murs en bois, les rebords des fenêtres, les chaises et le bois dans le chœur, les colonnes, etc… Ceci s’est fait dans le rire et la joie de vivre. Vous savez on peut s’amuser beaucoup tout en faisant du bénévolat. À cette même date, des ouvriers s’affairaient à réparer les bardeaux sur le toit de l’église. Soyons fiers de notre patrimoine. Sylvie G. Boisvert

Merci mesda mes: Clémen ce, Germaine Sylvie, Lise, , Thérèse, Su Fernande, An zanne, Thérès ne-Marie et M e, arjolaine.

Horaire des célébrations pénitentielles St-Albert: Mercredi 11 décembre 19h30 Ste-Clotilde: Dimanche 15 décembre 14h00 Kingsey Falls: Dimanche 22 décembre 14h00 HORAIRE DES MESSES DE NOËL St-Albert: 24 décembre, 20h00 Ste-Séraphine: 24 décembre, 20h00 Ste-Elisabeth: 24 décembre, 22h00 Ste-Clotilde: 24 décembre, 22h00 Kingsey Falls: 24 décembre: 16h00 et minuit.

8

Invitation Assemblée générale annuelle des paroissiens Dimanche le 8 décembre à la messe de 10h45 À l’église de Ste-Clotilde Élections pour remplacer les deux marguilliers sortants : Émile Désilets de Ste-Clotilde et Germain Jolibois de Ste-Élizabeth


Cahier de services

concept.info.laser@gmail.com

9


Cahier de services

10


11


Je suis bien content d’être un bonhomme de neige Pourtant, je ne suis pas heureux: Il me manque une chose ou deux, pour me sentir mieux. Quand je vous entends parler de bonheur ça ne me dit rien: je n’ai pas de cœur. Merci pour le chapeau; le foulard est chaud, mais vous ne m’avez pas donné la seule chose au monde qui peut faire rêver: un vrai cœur qui rit, pleure de ses joies et de ses malheurs. Et le passant, homme à tête blanche, dit en saluant, le chapeau très bas: Tu es comme il faut que le bonhomme soit: sans cœur et fondant. Voir rire les enfants, ricaner les grands: bonheur est ton nom. Un cœur disais-tu? Tu serais un homme c’est parfois pesant et tu aurais froid. N’en demande pas tant Auteur Anonyme

12


CANARDS ILLIMITÉS

Q

ue penserais-tu si un immense tracteur surgissait dans ta maison et dans un enfer sonore, détruisait ta demeure en piétinant tout sur son passage ? Ton seul salut serait dans la fuite tout en espérant ne pas subir le même sort que ta résidence. Par ce petit écrit, tu viens seulement d’avoir un petit aperçu de ce que peut ressentir une couvée de canards dont la tranquillité est soudainement interrompue par une promenade en véhicule hors route, communément appelé VHR ou VTT.

possible aux yeux des prédateurs qui recherchent les œufs pour s’en nourrir. Bien souvent, et malheureusement, il faut presque marcher sur un nid pour le découvrir. Parmi tous les oiseaux qui nichent au sol, comme les canards ou le Pluvier Kildir, plusieurs ont vu leurs nids détruits par un VTT. C’est pourquoi, il est important que toi et tes amis soyez avertis qu’une simple promenade en «4 roues», si elle est faite sans précautions, peut avoir de tristes conséquences pour nos amis les animaux et les oiseaux.

Yves Bergeron, bénévole Lorsqu’il fait beau dehors et que toi et tes amis décidez Canards Illimités Canada. d’aller vous promener en «4 roues», il est important que tu demeures dans les sentiers aménagés, sinon tu risques de faire subir à la nature des blessures qu’elle aura beaucoup de difficultés à guérir. Lorsque tu décides d’aller te promener en forêt, les plantes, les arbustes et les jeunes arbres sont endommagés par les trous que les pneus de ton véhicule laissent. Cette végétation est aussi la demeure de beaucoup d’amis de la forêt. De plus, après être passé à plusieurs reprises au même endroit, le sol s’écrase et se tasse, ce qui empêche par la suite les plantes de repousser à cet endroit. On appelle cela le «compactage des sols». Tu as sûrement déjà lu ou vu que la femelle qui fait son nid met beaucoup d’efforts pour le rendre le plus invisible

SENTINELLE

TA

VIE ME TIENT À

Pluvier Kildir

COEUR

V

ous connaissez quelqu’un qui a des idées noires, voire même suicidaires? Vous êtes vous-même dans une mauvaise période et vous ne voyez pas de solution à vos problèmes? Sachez qu’il existe une ressource qui peut vous aider à affronter votre détresse. On l’appelle «SENTINELLE». Cette personne-sentinelle peut établir le contact avec la personne en détresse, elle peut l’écouter et la guider vers une ressource appropriée à son problème. Je me nomme Rosy et j’ai suivi la formation pour devenir Sentinelle. Je me permets donc de vous inviter à communiquer avec moi, en toute confidentialité, et il me fera plaisir de vous accompagner ou d’accompagner un de vos proches afin de trouver une solution à sa détresse et ce, tout à fait bénévolement.

N’hésite pas à accepter la main tendue, elle peut te sauver la vie

Rosy: 819-353-2023

13


FADOQ ST-ALBERT

L

e 26 octobre, les joueurs de pétanque se sont réunis dans le garage hantée de Simon et MarieFrance afin de souligner la fin de la saison sous le thème de l’Halloween. Beaucoup de rires et de beaux costumes. Merci de votre participation à cette activité.

T

ous les mardis soirs, au pavillon Général Maurice Baril, des gens «connus» de St-Albert se rencontrent pour jouer à la marelle ou au Rummy. La compétition est féroce, mais le plaisir est encore plus fort. N’hésitez pas à vous joindre à ces joyeux lurons qui changeront à jamais vos mardis soirs. Ah oui, j’oubliais: comment se fait-il que Georgette est sur la photo du Rummy et de la marelle? Sylvie G. Boisvert

14


TRADITIONS DE NOËL Depuis quand célèbre-t-on la messe de minuit? C’est en 429 que l’empereur Justinien a fait de Noël un jour férié. En 506, le concile d’Agde invite tous les chrétiens à recevoir la communion à cette occasion. Naturellement, Noël est déjà une journée de recueillement et une occasion d’assister à la messe. Le concile de Tours, tenu en 567, institue le jeûne pendant la période de l’Avent et décrète que la période allant de Noël à l’Épiphanie est une période sainte. La fête et les rites de Noël se répandent dans toute l’Europe entre l’an 500 et l’an 1000, mais ce serait Saint-Adalbert qui, en 997, en Hongrie, aurait développé la tradition de la messe de minuit telle que nous la connaissons.

D’où vient la tradition de la couronne de Noël? Cette tradition vient d’Allemagne et s’est ensuite répandue dans les pays scandinaves avant de gagner l’Amérique du Nord et une bonne partie de l’Europe. À l’origine, la couronne était formée de branchages et portait quatre bougies, une pour chaque semaine de l’Avent. Au cours de la première semaine, on en allumait une, deux la deuxième semaine et ainsi de suite. Chaque fois, on ne laissait brûler les bougies que quelques minutes pour ne pas mettre le feu à la couronne. Aujourd’hui, les couronnes de Noël son populaires: on les voit souvent comme décorations dans les fenêtres ou sur les portes des maisons. Les bougies de cire ont été remplacées par des bougies électriques et, souvent, ce sont des couronnes artificielles.

La signification des bougies de Noël.

Les bougies appartiennent au rituel de Noël depuis fort longtemps. Selon les régions du monde, leur signification varie. À Marseille, les trois bougies sur la table représentent la Sainte-Trinité. En Angleterre, la longue bougie rouge décorée de houx a remplacé la bûche, et il existait même un rituel pour l’allumer. Cependant, si elle devait cesser de brûler la journée de Noël, c’était un bien mauvais signe. En Irlande, on place des bougies sur le rebord des fenêtres pour guider les Rois mages. Au Danemark, on allume deux bougies, qui représentent le père et la mère; la première à s’éteindre désigne celui qui mourra en premier.

Depuis quand envoie-t-on des cartes de Noël L’envoi des cartes de Noël est une tradition anglaise qui date de la fin du XIXe siècle. Elle a pour origine les cartes que l’on faisait réaliser aux élèves des collèges anglais pour leurs parents. Il s’agissait de longues feuilles de papier sur lesquelles les étudiants transmettaient leurs souhaits à leurs parents et aux autres membres de leur famille. Ces souhaits étaient rédigés en écriture gothique et la carte contenait aussi quelques dessins. Sir Henry Cole, l’inventeur du service postal moderne trouva l’idée amusante et vit l’intérêt de sa commercialisation. Il demanda à un dessinateur de créer trois cartes de style médiéval qu’il mit aussitôt en vente. Le succès fut immédiat et, dès 1880, plusieurs compagnies reprenaient le principe et se mirent à imprimer des cartes à plusieurs milliers d’exemplaires.

MERCI

J

e tiens à remercier toutes les personnes qui ont exercé leur droit de vote et particulièrement celles qui ont appuyé ma candidature au conseil municipal de St-Albert.

C’est avec un réel plaisir que je me joins à l’équipe en place pour les 4 prochaines années. IL s’agit pour moi d’un retour, ayant laissé mon poste en 2009 pour des raisons de disponibilité. J’apporterai ma contribution avec professionnalisme et m’assurerai de bien maitriser les enjeux pour chacun des dossiers traités. Dominique Poulin

15


Et si ça arrivait près de chez vous?

Les inondations Minuit 30. La famille est au lit. Tout à coup, un bruit sourd vous réveille. Quelques secondes plus tard, l’eau arrive en trombe et inonde votre sous-sol. En moins de deux heures, le niveau d’eau atteint 30 cm. Pourquoi ça inonde? Est-ce à cause : • des pluies diluviennes et des forts vents qui ont fait déborder la rivière de votre voisinage? • de la fonte des neiges ou de la formation d’embâcles qui a fait gonfler le cours d’eau serpentant pas très loin derrière votre maison? d’un barrage qui a cédé? Toutes ces circonstances ont pu provoquer une inondation, car elles ont un effet direct sur les niveaux et les débits des cours d’eau. Parlez-en aux citoyens de Saint-Jean-sur-Richelieu qui, au printemps 2011, ont vécu le débordement de la rivière Richelieu. Ou encore aux citoyens de la Gaspésie et de la Côte-Nord, victimes des grandes marées de décembre 2010 ou à ceux de Rivière-au-Renard, qui ont vu leurs maisons envahies par l’eau lors des inondations d’août 2007. Les inondations constituent le sinistre naturel le plus répandu, le plus dévastateur et le plus coûteux au Québec. Elles peuvent survenir en toute saison.

L’importance de se préparer Selon un sondage réalisé du 19 juin au 4 juillet 2012 par la Croix-Rouge canadienne, la majorité des Canadiens ne sont pas prêts à affronter une inondation. On y constate que 66 % d’entre eux n’ont pris aucune mesure préparatoire pour faire face à une situation d’urgence. Les deux principales raisons données : Cela est peu susceptible de se produire dans ma région Je n’y ai jamais pensé Pourtant, au Québec, la majorité des Québécois ont déjà fait face à une situation d’urgence : plus de la moitié des répondants (52 %) affirment avoir vécu personnellement une panne d’électricité de plus de 3 jours et 25 %, un phénomène météorologique violent, comme un ouragan, une tornade ou un orage violent

Vous craignez une inondation? Surveillez la crue des cours d’eau de votre secteur à http://geoegl.msp.gouv.qc.ca/adnv2/. Apprenez quoi faire en cas d’inondation, en consultant le site du ministère de la Sécurité publique à www.securitepublique.gouv.qc.ca/securitecivile, onglet Se préparer aux sinistres. Pensez-y! Pour votre sécurité et celle de votre famille, renseignez-vous sur les risques de sinistres particuliers dans votre secteur. Il est important de vous protéger et de bien vous préparer en cas de situation d’urgence.

Source : ministère de la Sécurité publique du Québec

16


À l’approche des fêtes; êtes vous prêt?

Vous devez faire de la route pour rejoindre la famille durant le temps des fêtes, pensez à apporter de l’équipement de secours pour faire face à toutes les intempéries. Une pelle, des grappins « traction aid », chandelles et allumettes pour vous réchauffer en cas de panne, tuque, gants chauds. Cela peut vous sauver la vie lorsque vous êtes coincé en cas de tempête. Au cours de la période du 15 décembre au 15 mars, le propriétaire d'un taxi ou d'un véhicule de promenade immatriculé au Québec ne peut mettre en circulation ce véhicule, à moins qu'il ne soit muni de pneus conçus spécifiquement pour la conduite hivernale. Cette obligation s’applique aussi aux véhicules de promenades offerts en location au Québec ainsi

qu’aux cyclomoteurs et motocyclettes.

Donc obligation d’avoir des pneus d’hiver entre le 15 décembre et 15 mars.

1-Pneus conçus spécifiquement pour la conduite hivernale : c’est quoi? Le règlement prévoit qu’un pneu conçu spécifiquement pour la conduite hivernale répondra à l’un ou l’autre des critères suivants avant le 15 décembre 2014 : Le pneu porte l’une des inscriptions suivantes : Alaska, Arctic, A/T ou AT, AT/S, AT-S, Blizzard, Cresta, Ice, INSA T1, INSA T2, INSA TT770, LT, Nordic, Snow (à l’exclusion de l’inscription M+S pour «mud and snow»), Stud, Studdable, Studded, Studless, TS, Ultra grip, Ultratraction, Winter OU

le pictogramme représentant une montagne sur laquelle un flocon de neige est posé.

OU Le pneu est muni de crampons (PNEUS À CLOUS) et utilisé conformément au Règlement sur l'utilisation d'antidérapants sur les pneus de certains véhicules. Donc, à compter du 15 décembre 2014, le pneu devra porter le pictogramme ou être muni de crampons et utilisé conformément au Règlement sur l'utilisation d'antidérapants sur les pneus de certains véhicules. Également durant votre voyage, votre maison est inoccupée et il y a risque de vol. Afin de prévenir les introductions par effraction, vous pouvez installer une minuterie sur certaines lumières de votre résidence et les faire allumer à des heures différentes. Demander à quelqu’un de fiable de récupérer votre courrier et ainsi faire des traces de pneus de véhicule dans l’entrée et des traces de pas qui mènent à la maison.

Soyez prudent et Joyeuses fêtes! Besoin de la police *4141 sur cellulaire et 310-4141 ligne résidentielle. Agente Karyne Bergeron #11971 S.Q. Arthabaska

17


Procès-verbal Municipalité St-Albert Octobre 2013 Province de Québec M.R.C. d’Arthabaska Municipalité de Saint-Albert Ouverture de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Albert, tenue le 1er octobre 2013 à 19h30, au bureau municipal, au 25 rue Des Loisirs. Sont présents : Justin Chabot, conseiller Denis Giguère, conseiller Colette Gagnon, conseillère Diane Kirouac, conseillère Mélanie Vogt, conseillère Tous formant le quorum sous la présidence du maire, M. Alain StPierre. Mme Suzanne Crête, directrice générale et secrétairetrésorière, agit comme secrétaire de la réunion. La séance ordinaire est ouverte à 19 h 30. Mot du maire Le maire M. Alain St-Pierre souhaite la bienvenue à tous. Souligne que cette rencontre du 1er octobre 2013 est la dernière séance du conseil tel qu’il est formé présentement. Il souhaite bonne chance aux gens qui se présenteront aux élections. Monsieur St-Pierre fait un compte rendu du congrès de la FQM ( Fédération Québécoise des Municipalités) dont il a participé les 26 et 27 septembre dernier. Monsieur St-Pierre précise que la rencontre est enregistrée pour permettre une facilité lors de la rédaction écrite du procès-verbal. 2013-124 Adoption de l’ordre du jour; Proposé par Mme Colette Gagnon, conseillère Que l’ordre du jour du 1er octobre 2013 soit adopté et que le varia demeure ouvert. Adopté à l’unanimité des conseillers 2013-125 Adoption du procès -verbal de la réunion du 16 septembre 2013 Proposé par Mme Diane Kirouac, conseillère Que le procès-verbal de la séance ordinaire du conseil du 16 septembre 2013 soit adopté tel que rédigé. Adopté à l’unanimité des conseillers 2013-126 Approbation des comptes pour la période du 16 septembre au 1er octobre 2013 Proposé par Mme Mélanie Vogt,

18

conseillère Et, il est résolu à l’unanimité des conseillers, d’adopter les comptes à payer suivants, tels que présentés au journal des déboursés, dont une copie a été remise à chacun des membres du conseil lors de la séance par la directrice générale et secrétaire-trésorière; Et, il est résolu à l’unanimité des conseillers, d’autoriser la directrice générale et secrétairetrésorière à payer les dits comptes à payer : Registre des chèques #1802 à #1839 au montant de 38 711.77$ Adopté à l’unanimité des conseillers 2013-127 Accord sur l’utilisation pour puiser de l’eau dans un lac privé aux fins du service incendie Attendu que la Municipalité de St-Albert dispose de deux bornes sèches pour l’utilisation du service incendie; Attendu que la Municipalité de St-Albert veut conclure une entente avec Madame Nicole Séguin et Monsieur Michel Houle pour l’utilisation des bornes sèches installées sur leurs propriétés respectives; Attendu que les équipements des prises d’eau demeurent la propriété de la municipalité; Attendu que l’entretien du chemin donnant accès à une ou l’autre des prises d’eau est à la charge et sous la responsabilité de la municipalité; Attendu que lesdites ententes auront une durée de 5 ans pouvant être renouvelées par la suite; Attendu que la municipalité s’engage à verser aux propriétaires à la signature des ententes, une somme de 250$ annuellement pour l’utilisation du lac aux fins du service incendie; Proposé par M. Denis Giguère, conseiller Que le maire Alain St-Pierre et la directrice générale et secrétairetrésorière soient autorisés à signer les ententes pour et au nom de la municipalité; Adopté à l’unanimité des conseillers 2013-128 Plan d’intervention en infrastructures routières locales : Questions sur le programme et rencontre avec le Ministère des Transports du

Québec Attendu que le ministère des Transports du Québec (MTQ) a lancé un programme pour l’élaboration de plans d’intervention en infrastructures routières locales (PIIRL) dans les MRC; Attendu que les directeurs généraux des municipalités de la MRC d’Arthabaska se sont rencontrés, le 24 septembre 2013, afin de discuter de ce programme et de ses modalités d’application; Attendu que préalablement à cette rencontre, les directeurs généraux ont pris connaissance des documents que l’on retrouve sur le site internet du MTQ; Attendu que la rencontre du 24 septembre avait notamment pour but d’essayer de trouver des réponses aux questions qui se posaient suite à la lecture des documents; Attendu que lors de la rencontre, plusieurs questions sont tout de même demeurées sans réponse; Attendu que dans ces circonstances, il devient nécessaire de prévoir une rencontre entre la MRC d’Arthabaska, les municipalités de la MRC d’Arthabaska et le MTQ pour bien saisir toute la portée du programme PIIRL et ses modalités d’application avant d’aller plus loin; Il est proposé par Mme Colette Gagnon, conseillère Que le Conseil de la Municipalité demande au MTQ de tenir une rencontre avec la MRC d’Arthabaska, les municipalités de la MRC d’Arthabaska et le MTQ pour bien saisir toute la portée du programme PIIRL et ses modalités d’application; Adopté à l’unanimité des conseillers 2013-129 Résolution des besoins en ressources humaines et augmentation du budget pour l’entretien et l’aménagement des cours d’eau Attendu que le comité des cours d’eau de la MRC d’Arthabaska a tenu le 24 septembre dernier une réunion révisant les besoins des municipalités en ressources humaines pour l’entretien et l’aménagement des cours d’eau; Attendu que le nombre de dossiers entrant annuellement à la MRC pour l’entretien des cours d’eau est de 20 et au nombre de

3 pour l’aménagement de ceux-ci; Attendu que présentement, la tâche à l’entretien et à l’aménagement des cours d’eau est de plus en plus lourde et les délais sont de plus en plus long ; Attendu que le nombre de dossiers sur la liste d’attente en août 2013 pour l’entretien des cours d’eau est de 62 et au nombre de 16 pour l’aménagement de ceuxci; Attendu que le budget actuel de la MRC est de 132 000.00$ ; Attendu qu’afin de passer à travers la liste d’attente et ce dans un délai de 5.3 ans, l’embauche de nouveaux employés est nécessaire ; Il est proposé par Mme Mélanie Vogt, conseillère Que la Municipalité de St-Albert accepte que les prochains budgets concernant l’entretien des cours d’eau passe de 4000.00$ à 11 500.00$ afin d’atteindre une liste d’attente à un niveau normale; Adopté à l’unanimité des conseillers 2013-130 Augmentation du montant de couverture pour l’assurance responsabilités Attendu que la Municipalité de St-Albert renouvelle chaque année son contrat d’assurance avec la Mutuelle des Municipalités du Québec MMQ; Attendu que suite au rôle d’évaluation à venir, la couverture de risque de l’assurance responsabilité sur la valeur des bâtiments sera désuète; En conséquence, il est proposé par M. Denis Giguère, conseiller Que Madame Suzanne Crête, directrice générale et secrétairetrésorière, demande un estimé à un évaluateur agréé pour réévaluer la valeur de la salle du Pavillon du Général Maurice Baril. Adopté à l’unanimité des conseillers 2013-131 Autorisation pour l’achat de lumières dans le parc Desjardins Attendu que la Municipalité de St-Albert, dans son projet d’amélioration du carré Desjardins, avait prévu au budget 2013, 18 000.00$ pour l’installation de lumières dans le parc Carré Desjardins; Attendu que deux soumissions ont été demandées;


Procès-verbal Municipalité St-Albert suite octobre 2013 Attendu que la soumission la plus intéressante étant celle du groupe Janietech; Proposé par Mme Colette Gagnon, conseillère Que soit autorisé l’achat de 5 luminaires au coût de 2000.00$ chacune plus les taxes du fournisseur Groupe Janietech. Il est adopté à l’unanimité des conseillers; 2013-132 Aide financière accordée au Cercle de Fermières de St-Albert Attendu que la Municipalité de St-Albert a reçu une demande d’aide financière du Cercle de Fermières de St-Albert afin de faire l’acquisition d’un métier à tisser; Attendu que la Municipalité est fière d’appuyer les organismes locaux dans leurs projets; Il est proposé par Mme Mélanie Vogt, conseillère

Qu’un montant de 462.41 soit remis au Cercle de Fermières de St-Albert; Il est adopté à l’unanimité des conseillers; 2013-133 Révision budgétaire 2013 pour l’Office Municipale d’Habitation (OMH) Attendu que le budget 2013 de l’OMH de St-Albert a été révisé afin d’ajouter 300$ pour l’entretien du système d’alarme incendie; Il est proposé par M. Denis Giguère, conseiller Que le budget révisé 2013 soit adopté. Il est adopté à l’unanimité des conseillers; 2013-134 Demande de commandite pour le Hockey PeeWee BB de Victoriaville Attendu que la Municipalité de St-Albert a reçu une demande de l’équipe de Hockey Pee-Wee de

Victoriaville pour une commandite de la Salle du Pavillon du Général Maurice Baril; Attendu que l’équipe de hockey loue la salle du Pavillon pour un spectacle bénéfice aux profits des Tigres Pee-Wee; Attendu que l’entraineur de l’équipe et le fils de ce dernier habitent St-Albert; Attendu que la demande de location de la salle a été faite avant l’augmentation du prix de location; Il est proposé par M. Justin Chabot, conseiller Que le montant de la location soit de 250.00$ plus taxes; Qu’aucune autre commandite ne sera fournie; Il est adopté à l’unanimité des conseillers; 2013-135 Levée de la séance du 1er octobre 2013 Proposé par Mme Diane Kirouac,

conseillère Que la séance du 1er octobre 2013 soit levée à 20h10. maire Alain St-Pierre, Suzanne Crête, directricegénérale et secrétaire trésorière.

Infos Municipales TÉLÉPHONE À LA MUNICIPALITÉ Veuillez noter que depuis quelques semaines, il n’y a qu’un numéro de téléphone pour accéder à tous les postes de la municipalité. Vous devez composer le 819-353-3300 et la réceptionniste acheminera votre appel à l’endroit souhaité (employés municipaux, local du conseil, local Desjardins, local des Fermières, etc….) Lorsque les bureaux de la municipalité sont fermés, vous pouvez rejoindre les gens dans les différents locaux en composant le même numéro de téléphone et un répertoire vous indiquera quelle extension il vous faudra composer afin d’acheminer votre appel au bon endroit.

DÉNEIGEMENT L’hiver est à nos portes. Nous vous demandons donc de respecter ces quelques consignes de sécurité: •

Lorsque vous déneigez votre entrée de cour, veuillez mettre la neige sur votre terrain et non dans la rue.

Si vous installez des balises pour déterminer votre entrée de cour, veuillez les planter sur votre terrain et non dans l’emprise de la rue. Vous éviterez ainsi que la déneigeuse les arrache.

DÉPÔT DE PEINTURE OU DE MATÉRIEL ÉLECTRONIQUE

Prendre note qu’il est interdit de déposer vos contenants de peinture, huile, etc….en dehors des heures d’ouverture du bureau municipal. Ils doivent être mis dans un contenant sécuritaire dont les employés municipaux ont la clé. Merci de votre collaboration.

Merci de votre collaboration.

Agenda Trois Mois Décembre 08 11 16 25

Élection fabrique Réunion Fermières Séance du conseil Noël

Janvier 01 Jour de l’An 08 Réunion Fermières 13 Séance du conseil

Février 09 Brunch des placoteux 12 Réunion Fermières 15 Souper spaghetti Chorale

19


20

Journal J'ai la Bougeotte décembre 2013  
Journal J'ai la Bougeotte décembre 2013  

Journal de St-Albert, Québec

Advertisement