Issuu on Google+

#150 SKATEBOARD MAG Robin Bolian, smithgrind drop-in. Clément LeGall

L 15375 - 150 S - F: 5,50 € - RD


16

Florian Lanni


Sam Beckett

Durant un récent séjour en Suisse, nous faisons escale au skatepark de Plainpalais, à Genève.Voilà tout juste un an que l'endroit a été refait à neuf, enfin la scène genevoise a un vrai skatepark digne de ce nom. Bien entendu, la partie "transitions" est parfaitement du goût de Sam et ce n'est pas ce kickflip melon qui nous fera dire le contraire.

17


Five-O switch crook

Tu es beaucoup sollicité par des gars qui voudraient skater pour la marque ? Oui, toutes les semaines, je reçois pas mal de mails de gars qui sont super chauds de rider pour Haze… Surtout des ricains… Mais bon, on est encore une petite structure, on ne peut pas prendre 10000 gars dans le team.

62

Charley

Et toi, comment tu te débrouilles pour avoir un peu de matos ? Je skate pour le shop Populiis, à Chartres, et puis pour Wrung aussi, donc ça va… Et puis on me dépanne un peu de matos à gauche et à droite, des paires de Lakai… J’ai la chance de pouvoir encore beaucoup skater, du coup, une board et une paire de chaussures pas mois, ce n’est pas toujours suffisant, surtout l’été ! On va refaire des boards Creepn’Crawl, la marque qu’avait lancée Turs, avec des shapes « old school ». On va faire aussi des formes plus traditionnelles, donc je pourrai en skater…

Vous élargissez vos activités… C’est l’opulence ! [rires] Oui, voilà, on essaie. On a fait des vis aussi, Screwheads. Pour en revenir aux boards, on aimerait bien faire des guest-boards à des gars qui se retrouvent aujourd’hui sans sponsor et qui ont influencé le skateboard à un moment donné, comme Franck [Barattiero] ou Thibault [Fradin]… Si on peut leur faire une board et leur filer des royalties, ça peut être cool. Ça serait une sorte d’hommage à tout ce qu’ils ont fait.


Backside 180 fakie nosegrind

Lipslide

Florian Lanni

Florian Lanni

63


— Switch frontside boardslide —

Tout le team est en fait un crew de potes qui skatent tout le temps ensemble dans les rues de Londres…

Oui, voilà, on est tous vraiment de très bons potes, on skate tous ensemble et on est tous bien sur la même longueur d’ondes, dans le même état d’esprit et je crois que c’est ça qui résume et caractérise le mieux Palace. À la base, on n’est pas tous originaire de Londres mais on y vit tous plus ou moins aujourd’hui. Que penses-tu de la France ?

Je trouve la France assez cool, en tout cas le peu que j’en connais me plaît assez et, finalement, c’est un pays qui n’est pas si différent de l’Angleterre.

44

Qu’est ce que ce pays évoque en premier pour toi ?

Dans le désordre je te dirai l’art, la mode, le vin forcément, les cuisses de grenouille, le foot et Luy-Pa Sin ! Quels sont les autres skateurs français que tu aimes voir skater ?

JB, Lucas, William Phan, Stéphane Larance… Tu es venu souvent skater en France ?

J’ai dû aller à Paris trois ou quatre fois, je suis aussi allé à Biarritz... Je me souviens que mon premier voyage entre potes à l’étranger, c’était à Paris, j’avais 16 ans et avec mes potes de Great Yarmouth, on avait vraiment adoré. Je me souviens que c’était quand même un peu à l’arrache, on séjournait dans


— Fakie nosegrind revert —

une auberge de jeunesse, dans un quartier un peu pourri et des types pas trop cools nous avaient menacés de nous jeter de l’acide dans nos yeux juste parce qu’on avait adressé la parole à leurs sœurs, c’était vraiment fou ! Je me rappelle aussi de notre première session au Dôme, j’étais comme un fou parce que j’avais vu ce spot dans les vidéos 411. Et concernant la cuisine française ?

J’ai trouvé la nourriture un peu chère quand même globalement, mais bon, j’imagine que la qualité a un prix. Pourrais-tu nous citer un film, un club de foot et un groupe de musique français ?

Alors le film, « La Haine », ça c’est fait ! Pour ce qui

« …des types pas trop cool nous avaient menacés de nous jeter de l’acide dans nos yeux… » est de la musique, je ne crois même pas connaître un seul groupe français de musique. C’est fou ! Vous êtes si mauvais que ça en musique ? [rires] Et pour ce qui est du club de foot je dirais le PSG et Marseille Sinon, avant de conclure, quel est ton trick favori pour cette interview ?

Et quels sont tes projets pour les prochains mois ?

Je vais retourner à Paris avec le team européen Kr3w pour filmer un peu là-bas. Sinon, je chille à Londres et South Bank tous les jours ! Ah, et j’ai aussi le mariage d’un de mes potes qui tombe un vendredi 13, mais là, il ne faut pas être superstitieux !

Le ollie en flat pour monter le trottoir, en allant au shop ! 45


Vincent, hurricane

Lequel est le plus fort des deux en OUT ?

R / Sans

vouloir me vanter, je crois que c'est moi… De toute façon, contre Vince, c'est pas très dur... V/ Ooulala, alors moi, le flat, tu sais… N'importe qui peut gagner contre moi en OUT.

Vous vous souvenez de votre première rencontre ?

je crois que c'était il y a 2 ou 3 ans… C'est ça, Robin ? R / Ouais, voilà il y a 3 ans, au NL contest, à Strasbourg. V/ Ah oui, c’était un contest de mini et de vert’… C’était sympa sauf qu’à l’époque la vert’ était bien R / pourrie ! D'ailleurs, elle a été refaite, elle est top Les flippy tricks, c’est pas trop ton truc ? V/ C'est simple, du flat, je n'en fais jamais, je m'en fous maintenant ! en fait !

52

V/ Oui,

Et depuis peu vous êtes rentrés tous les deux chez Element. Comment ça s'est goupillé ?

V/ Alors là, je ne m'en souviens plus trop, mais je crois

que c'est par le biais de Jeremie Grynblat que ça s'est fait. Quelqu'un de chez Element l'a contacté et il m'a ensuite demandé si je voulais skater pour Element. J'ai dit oui tout de suite ! R / Pour moi, c'est Elément qui a appelé ABS Lyon, le shop pour lequel je roule, pour avoir mes coordonVous êtes tout de suite devenus potes ? nées, et ils m’ont proposé de skater pour eux ! J’étais V/ Oui, carrément, il faut dire aussi qu'on était les plus tellement content… C’est ma marque de planches jeunes… préférée, donc ça tombe à pic ! Exact, on a tout de suite sympathisé et on s’est revu R / souvent sur les championnats de France et sur plein Vous avez des projets de tours ou de vidéos en cours ? d’autres événements … Après, on est allé en An- V/ Non, pas pour le moment mais bientôt j'espère ! gleterre ensemble pour un contest, on s’était bien R / On ne sait pas trop pour le moment, mais, de mon marré ! côté, j'ai quelques images qu'on a filmées avec Jeremy Hugues pendant un trip au pays basque, c’était génial d'ailleurs ! L’année prochaine, j’aimerais bien


Robin, andrecht

faire une petite part de street, mais c’est long… Et avec l’école en plus, c’est chaud ! On verra bien… Vous avez la chance d'avoir déjà pas mal voyagé avec le skate, quel est le meilleur endroit où vous êtes allés ?

R / En

France, le bowl de Crolles, à côté de Grenoble, reste un des meilleurs pour moi, avec Marseille bien sûr ! Il y a aussi un nouveau bowl pas très loin de chez moi, à Châtillon d’Azergues, qui est superbe, il n’est pas très haut, mais super raide ! Après, à l'étranger, j'ai adoré Prague avec ses jolies filles, hein Vincent ?! Copenhague aussi, avec un bowl immense et une aire de street incroyable ! Je dois y retourner en octobre pour le Wild In The Park ! J’ai trop hâte… V/ Le meilleur endroit où je suis allé pour l'instant c'est en Californie, à Lake Forest. Il y a tout ce dont on peut rêver : des bowls énormes, des pools,

du street…enfin tout quoi ! Sinon j'ai skaté un pool incroyable à Hawaii, juste en face du fameux spot de surf de Pipeline, c'était magique ! Vincent, tu as récemment fini second, juste derrière Greyson Fletcher, à la coupe du monde, à Marseille. Comment tu t'es débrouillé ?

V/ J'ai

essayé de skater comme je le fais d'habitude, sans me prendre la tête et en prenant du plaisir. Quand j'ai appris que j'étais deuxième, franchement je n'y croyais pas, j'étais au paradis !

53


Comment ça va Torey ? Tu t’es remis des X-Games de Los Angeles ?

Oui, ça va… Ces derniers temps, je me suis bien reposé. Je vais reskater à fond à partir de cette semaine. Tous ces contests s’enchaînent super vite, non ?

Oui, c’est dingue ! La Street League devient presque une activité à plein temps…

J’essaie de trouver un équilibre entre faire tous ces contests et filmer pour la vidéo Plan B. Je ne veux pas trop me focaliser sur les contests, mais, à partir du moment où tu décides d’y participer, il faut t’y préparer un minimum. Contrairement aux apparences, aujourd’hui, les contests ne sont pas forcément plus durs qu’hier, mais, par contre, ils demandent plus de temps et d’énergie, ce qui complique tout le reste, notamment le fait de filmer une vidéo-part.

«…on a un peu tendance à s’économiser et à lever le pied sur le street.» Tu trouves que, d’une manière générale, c’est plus compliqué de skater aujourd’hui ?

Aujourd’hui plus que jamais, il faut tout faire pour ne pas se blesser. Du coup, on a un peu tendance à s’économiser et à lever le pied sur le street. Mais je n’ai pas non plus l’impression d’en faire trop pour les contests… C’est juste que, mentalement, tu as cette sensation de devoir absolument faire mieux que les autres et ça bousille un peu l’esprit du skate. Là, on a quelques voyages de prévus pour filmer pour Plan B et puis ça sera de nouveau le craquage des contests ! C’est un peu deux boulots à part… Un peu comme si les joueurs de NBA devaient trouver le temps de jouer au Street Ball entre deux compétitions…

Je suis sûr que ces gars-là n’ont pas une seconde à eux. Ils doivent toujours être physiquement au top, prêts pour le match du lendemain. Oui, mais au moins, eux, ils peuvent juste se focaliser sur la NBA, ils n’ont pas à filmer des vidéos entre deux matchs.

Oui, c’est vrai. Ce serait d’ailleurs dingue qu’ils aient à faire ce genre de trucs... [rires] Et comment était cette étape à Los Angeles ?

Rien que parce que c’était Los Angeles, c’était déjà cool ! On jouait à domicile, d’une certaine manière… J’étais à fond ! Les modules étaient un peu différents, ça fait du bien. C’est pas mal de ne pas toujours skater le même genre de spots. S’il y a toujours le même hubba et le même rail de neuf marches, on verra les mêmes tricks à chaque étape. Ces changements ne semblent pas vraiment déstabiliser Nyjah…

Les organisateurs ont essayé plusieurs fois de construire des modules incroyables qu’ils pensaient que l’on ne pourrait pas skater, mais, à chaque fois, non seulement il les skate, mais en plus il rafle tout ! 68

Le niveau est vraiment incroyable. Tu as commencé par sauter une pyramide entière, jusqu’au sol, en backside 360 et pourtant tu as été éliminé…

Et oui, le niveau est vraiment impressionnant. Il n’y a que des bêtes ! Je suis content que personne ne se soit gravement blessé en tout cas. Sheckler s’est un peu fait mal lors d’une étape, mais, à par lui, tout le monde a fini sain et sauf…


C’est quand même chaud… Comme ce gap to rail Où tu n'as vraiment pas droit à l'erreur…

Oui, c’est clair. C’est le module le plus chaud qu’on ait eu à skater depuis un bon moment… Et il en a pris pour son grade…

Backside smithgrind

69


Seu Trinh


Cairo Foster Ollie

79


SuGaR #150