Issuu on Google+

le guide de

l’orthopédie

votre partenaire santé


s’engage à vous offrir un accueil et une disponibilité

une carte fidélité pour des avantages personnalisés

une assistance et un suivi administratif

la sélection des plus grandes marques

une livraison gratuite à partir de 250 € d’achat TTC

la formation et la démonstration

des solutions de financement adaptées

un S.A.V. de proximité

Le réseau national la vitrine médicale est constitué de plus de 210 magasins.

Un conseiller la vitrine médicale est à votre disposition pour vous aider dans votre choix.

Plus de 300 commerciaux vous apportent l’expérience et la compétence.

Sélectionnez votre agence par internet : www.lavitrinemedicale.fr Chaque agence dispose d’un stock permettant une très forte réactivité. Livraison gratuite : à partir de 250,00 € d’achat TTC. (voir les Conditions de vente en page 2) Choisissez le mode de règlement adapté :

notre proximité

votre meilleure garantie

• Chèque bancaire ou postal • Carte bancaire • Financement personnalisé • Location financière • Crédit classique


nos secteurs d’activités le diagnostic

la kinésithérapie

le maintien à domicile

l’orthopédie

le confort et bien-être

le naturel et bio

la mobilité

la maternité


Définition L’orthèse est un appareillage qui compense une fonction absente ou déficitaire, assiste une structure articulaire ou musculaire, stabilise un segment corporel pendant une phase de réadaptation ou de repos. La prothèse remplace un élément manquant.

Généralités Les orthèses peuvent être de série, personnalisées sur mesure ou personnalisées sur moulage. • Les orthèses de série sont fabriquées de manière industrielle et, dans la plupart des cas, disponibles dans plusieurs tailles. Elles peuvent intégrer des éléments adaptables. • Les orthèses personnalisées sont fabriquées pour un patient donné. Elles se divisent en deux sous-catégories : - Les orthèses personnalisées sur mesure, fabriquées à partir de mesures prises sur le patient et/ou adaptées directement sur le patient. - Les orthèses personnalisées sur moulage, réalisées à partir d’un moulage positif sur nature ou d’une empreinte de la partie du corps concernée ou par conception et fabrication assistée par ordinateur (CFAO).

page

2


sommaire les règles de prescription

page 04|05

le pied

page 06

la cheville

page 28

le genou

page 32

la hanche

page 38

l’abdomen

page 42

le rachis dorso lombaire

page 50

le sein

page 56

l’épaule

page 68

le coude

page 72

le poignet

page 76

la main

page 80

le rachis cervical

page 86

la compression veineuse

page 92

les vêtements compressifs

page 100

page

3


les règles de prescription

La prescription, indispensable pour que l’orthèse soit prise en charge par les organismes sociaux, doit être libellée sur une ordonnance particulière, indépendante de celles comportant la prescription de produits pharmaceutiques ou de tout autre appareil. Elle doit généralement préciser, en plus de la désignation de l’article, la nature et le siège de l’atteinte : „ les effets attendus de l’orthèse, c’est-à-dire l’objectif thérapeutique. „ si l’orthèse doit être de série ou personnalisée. „ si l’orthèse est personnalisée, spécifier si elle doit être réalisée sur mesure ou d’après moulage. „ s’il s’agit ou non d’une orthèse adaptable suivant l’évolution clinique (nécessité ou non d’une prestation d’évolution). Si oui, préciser la fréquence des adaptations. „ la durée de port. „ l’usage, le cas échéant (nocturne, diurne, en activité ou au repos). Un moulage sur nature pourra être prescrit (orthèses statiques et dynamiques personnalisées), sur justification du prescripteur, notamment dans les cas suivants : usage prolongé, nécessité d’une protection particulière, usage répétitif contraignant. Les orthèses statiques de série et les orthèses statiques personnalisées sur mesure peuvent être prescrites par tous les médecins. Les masseurs-kinésithérapeutes peuvent prescrire certaines orthèses de série, conformément à l’arrêté du 9 janvier 2006. Les orthèses statiques personnalisées sur moulage et les orthèses dynamiques doivent nécessairement être prescrites par les spécialistes suivants, y compris pour le renouvellement : chirurgiens, médecins de médecine physique et de réadaptation, rhumatologues et neurologues.

page

4


les règles de prescription

„ Décret no 2012-860 du 5 juillet 2012 relatif aux modalités de prescription et de délivrance des produits et prestations inscrits sur la liste prévue à l’article L. 165-1 du code de la sécurité sociale. „ Applicable aux ordonnances émises pour la 1ère fois à compter du 1er septembre 2012, le décret limite la durée de prescription à douze mois (Art. R165-36) et écarte tout caractère renouvelable de l'ordonnance, sauf mention expresse du prescripteur (Art. R165-37). « Art. R. 165-37. - L’ordonnance comportant la prescription d’un produit ou d’une prestation inscrit sur la liste prévue à l’article L. 165-1 indique soit la durée totale de la prescription, soit le nombre de renouvellements de la prescription par périodes maximales d’un mois, dans la limite de douze mois. » « Outre les éléments et références mentionnés à l’article R. 161-45, l’ordonnance comportant la prescription d’un produit ou d’une prestation indique notamment, pour en permettre la prise en charge et lorsque ces informations sont utiles à la bonne exécution de la prescription : 1. La désignation du produit ou de la prestation permettant son rattachement précis à la liste mentionnée à l’article L. 165-1. 2. La quantité de produit ou le nombre de conditionnements nécessaires compte tenu de la durée de prescription prévue. 3. Le cas échéant, les conditions particulières d’utilisation du produit ou de la prestation auxquelles est subordonnée son inscription sur ladite liste. 4. Le cas échéant, l’âge et le poids du bénéficiaire des soins. »

page

5


le pied

page

6


• Le rôle du pied dans l’anatomie humaine est de maintenir le corps en position debout et de marcher. En effet, il peut amortir, propulser et équilibrer le squelette. Les pieds représentent l’extrémité distale des jambes auxquelles ils sont reliés par les chevilles. • Il est composé de 26 os, 107 ligaments soutenant les 16 articulations et 20 muscles fixés grâce aux tendons. La concentration des terminaisons nerveuses est une des plus denses du corps humain au niveau de la voûte plantaire. Cette région contient également un grand nombre de glandes sudoripares. • Les pieds supportent l’intégralité de notre poids grâce notamment au talon, aux cinq orteils et au métatarse. Il faut savoir qu’au cours de la marche le pied gagne 6 mm de longueur. • De nombreuses pathologies peuvent concerner les pieds : inflammatoires, infectieuses, malformations osseuses, fractures…

page

7


le pied

Orthèses plantaires

L’orthèse plantaire orthopédique est amovible, fabriquée sur mesure et doit pouvoir être placée dans une chaussure de série. Elle est destinée : • A corriger la statique défectueuse du pied ou une anomalie du relief plantaire. • A envelopper et compenser les anomalies du pied. • A corriger tout déséquilibre statique et dynamique du sujet, en dessous de 20 mm. • A soulager les appuis plantaires douloureux. L’appareillage plantaire est normalement bi-latéral, même si il n’existe qu’un déséquilibre statique. Les orthèses plantaires sont fabriquées après un examen minutieux des pieds et des membres inférieurs. Un examen par podoscope et/ou podogramme est obligatoire.

Sont exclues de la prise en charge : • Les semelles fabriquées en série. • Les semelles dites proprioceptives, à action ascendante, par stimulation magnétique. • Les talonnettes pour corriger uniquement l’inégalité de longueur d’un membre inférieur. • L’orthèse plantaire ne peut être délivrée chez l'enfant avant l’acquisition de la station érigée. Délai de renouvellement : Le délai minimal d’utilisation avant renouvellement est d’un an pour l’adulte, de six mois pour l’enfant jusqu’à 15 ans inclus, excepté pour les détériorations accidentelles ou celles liées à une variation physiologique ou pathologique ou aux conditions particulières liées à un exercice professionnel. Garantie : La garantie totale relative à la fabrication, la finition et à la qualité des orthèses plantaires s’étend sur une période de 6 mois à compter de la livraison définitive. Cette garantie ne joue pas si l’altération des matières premières ne résulte pas de la qualité des matériaux ou des méthodes de fabrication.

page

8


le pied

Orthèses plantaires

Les orthèses plantaires : Différentes en fonction des matériaux utilisés : „ A partir d’éléments correctifs fixés à une base dite de support ou première, exécutés sur tracé selon la morphologie du pied. „ Par la conformation du ou des matériaux employés qui sert alors à la fois de base, d’élément de correction et de recouvrement

LPPR : 2180450 / 2122121 / 2140455 / 2158449

Les orthoplasties : Parfois complémentaires des orthèses plantaires, elles permettent de protéger, redresser ou soulager les problèmes essentiellement au niveau des orteils.

indications : „ Mal de dos. „ Douleurs articulaires et musculaires. „ Epines calcanéennes.

page

9


le pied

Chaussures thérapeutiques à usage temporaire (CHUT)

Une chaussure thérapeutique à usage temporaire est un dispositif médical au sens de l’article L. 5211-1 du code de la santé publique. Cette chaussure est techniquement conçue et utilisée de façon temporaire. Une chaussure thérapeutique de série est destinée à des patients dont les anomalies constatées au niveau du pied demandent un maintien, un chaussant particulier ou une correction que ne peut assurer une chaussure ordinaire, sans pour autant justifier l’attribution d’une chaussure thérapeutique sur mesure. Elle répond à une finalité thérapeutique. Il existe trois types de CHUT : „ Les chaussures à décharge de l’avant-pied. „ Les chaussures à décharge du talon. „ Les chaussures pour augmentation du volume de l’avant-pied. La prise en charge des chaussures à décharge de l’avant-pied et des chaussures à décharge du talon est assurée en cas de pathologies ou de lésions d’origine post-chirurgicale, traumatique ou médicale. La prise en charge des chaussures pour augmentation de volume de l'avant-pied est assurée en cas d’inflammation ou trouble métabolique (œdème) avec risque de trouble trophique. La chaussure thérapeutique à usage temporaire (CHUT) est délivrée par paire ou à l’unité, de pointure en pointure. Garantie : La garantie totale relative à la fabrication, la finition et à la qualité s’étend sur une période de 3 mois à compter de la date de livraison.

page

10


le pied

Chaussures de décharge

indications : „ Suites opératoires des chirurgies de l’avant-pied. „ Fracture de l’avant-pied. „ Ulcérations des têtes métatarsiennes ou des orteils. „ Etats inflammatoires et douloureux de l’avant-pied.

LPPR : 2183855

indications : „ „ „ „

Plaies et ulcères talonniers. Fractures et fissures du calcaneus. Mise en décharge de l’arrière pied. Bursites.

LPPR : 2187356

indications : „ Plaies et ulcérations de l’avant-pied. „ Fracture de l’avant-pied opérée ou non. „ Etat inflammatoire ou douloureux de l’avant-pied. „ Solution simple et fonctionnelle de décharge dans les cas de problèmes de stabilité.

LPPR : 2183855

page

11


le pied CHUT

textile

indications : „ „ „ „

Pieds rhumatoïdes. Griffes d’orteils. Augmentation du volume du pied. Œdème postopératoire ou résiduel.

LPPR : 2166740

indications : „ „ „ „ „

Pieds rhumatoïdes. Pieds diabétiques. Port de pansement volumineux. Augmentation du volume du pied. Port de semelles orthopédiques.

LPPR : 2166740

indications : „ „ „ „

Pansement volumineux. Port de semelle orthopédique. Augmentation du volume du pied. Œdème postopératoire ou résiduel.

LPPR : 2166740

page

12


le pied CHUT

textile

indications : „ Œdème postopératoire ou résiduel. „ Augmentation du volume du pied. „ Pansement volumineux.

LPPR : 2166740

indications : „ Déformations du pied interdisant le chaussage classique : griffes d’orteils, hallux valgus... „ Etat inflammatoires et douloureux de l’avant-pied. „ Port de semelles orthopédiques ou d’appareillages volumineux (orthoprothèses...).

LPPR : 2166740

indications : „ „ „ „ „

Pieds rhumatoïdes. Augmentation du volume du pied. Port de semelles orthopédiques. Griffes d’orteils. Œdème postopératoire ou résiduel.

LPPR : 2166740

page

13


le pied CHUT

extensible

indications : „ „ „ „

Déformation du pied. Pieds rhumatoïdes. Hallux valgus, durillons. Œdème postopératoire ou résiduel.

LPPR : 2166740

indications : „ Déformation ou augmentation du volume du pied. „ Œdème post-opératoire ou résiduel. „ Pansement volumineux. „ Hallux valgus, durillons.

LPPR : 2166740

indications : „ „ „ „

Pieds rhumatoïdes. Œdème postopératoire ou résiduel. Déformation du pied. Hallux valgus, durillons.

LPPR : 2166740

page

14


le pied CHUT

extensible

indications : „ Œdème postopératoire ou résiduel. „ Déformations du pied ne permettant pas le chaussage classique : griffes d’orteils, hallux valgus. „ Pieds rhumatoïdes.

LPPR : 2166740

indications : „ Déformations du pied. „ Œdème postopératoire ou résiduel. „ Pieds rhumatoïdes.

LPPR : 2166740

indications : „ „ „ „

Pieds rhumatoïdes. Griffes d’orteils. Hallux valgus. Œdème résiduel ou post-opératoire..

LPPR : 2166740

page

15


le pied

Chaussures thérapeutiques à usage prolongé (CHUP)

Une chaussure thérapeutique à usage prolongé est un dispositif médical au sens de l’article L. 5211-1 du code de la santé publique. „ Cette chaussure est techniquement conçue et utilisée de façon prolongée. „ Une chaussure thérapeutique de série est destinée à des patients dont les anomalies constatées au niveau du pied demandent un maintien, un chaussant particulier ou une correction que ne peut assurer une chaussure ordinaire, sans pour autant justifier l'attribution d'une chaussure thérapeutique sur mesure. Elle répond à une finalité thérapeutique.

La prise en charge des CHUP est assurée : „ Pour les patients jusqu’à leur dix-huitième anniversaire, dans les pathologies neurologiques créant un déficit et un déséquilibre neuromusculaire (ex. : myopathies, infirmité motrice cérébrale [IMC]) et les séquelles de pied-bot et pieds convexes impliquant des déformations complexes, dès lors qu’elles sont incompatibles avec le port de chaussures classiques du commerce. „ Pour les patients au-delà de cette date, dans les pathologies neuromusculaires évoluées, les pieds neurologiques, vasculaires et orthopédiques avec risque évolutif en termes de douleur et de raideur, sauf les cas de déformations orthopédiques de l’avant-pied qui entraîneraient un conflit en cas d’appareillage comportant une orthèse plantaire, dès lors qu’elles sont incompatibles avec le port de chaussures classiques du commerce. Les CHUP sont délivrées par paire, les deux chaussures étant de conformation similaire ou non pour une différence de pointure pied droit-pied gauche inférieure à 13 mm. Une chaussure figurant dans la LPP est disponible dans toutes les pointures de la catégorie choisie par le fabricant.

„ Leur prise en charge est assurée pour une durée minimale d’un an pour les adultes et de six mois pour les patients jusqu’à leur dix-huitième anniversaire à compter de la date de livraison. Garantie : La garantie relative à la fabrication, la finition et à la qualité s’étend sur une période de 6 mois à compter de la date de livraison.

page

16


le pied

Chaussures thérapeutiques à usage prolongé (CHUP)

indications : „ „ „ „

Pieds à hauts risques pathologiques. Troubles trophiques. Séquelles post-chirurgicales de l’avant pied. Pieds diabétiques, artéritiques, rhumatologiques. „ Déformations de l’avant pied. „ Port d’orthèses plantaires.

LPPR : 2141934

indications : „ Patient avec antécédent d’ulcération, pied normal. „ Problèmes bio-mécaniques du pas : déformations, amputation fonctionnelle, pied de Charcot.

LPPR : 2141934

indications : „ Malpositions réductibles chez l’enfant (congénitales ou acquises). „ Métatarsus adductus.

LPPR : 2117048 / 2129821

page

17


le pied

Chaussures de confort

Caractéristiques d’une chaussure de confort : „ Respect de l’anatomie du pied. „ Utilisation d’un matériau permettant les mouvements sans contraintes. „ Protection thermique du pied. „ Permettre l’évaporation de la transpiration. Destinées aux pieds sensibles, douloureux et/ou pathologiques : diabétiques, nécessitant : „ Une absence de coutures intérieures. „ Un matériau souple et conformable. „ Un environnement sain. porteurs de déformations (hallux valgus, durillons), œdèmes, nécessitant : „ Un matériau souple. „ Un matériau extensible. „ Une fermeture réglable. Les chaussures de confort peuvent être réalisées en :

„ Cuir souple. „ Matériau synthétique extensible. „ Textile. Leurs ouvertures sont larges et/ou réglables permettant un enfilage aisé et une adaptation au volume du pied.

„ La semelle intérieure peut être amovible, lavable, remplaçable par une semelle orthopédique. Les chaussures de confort ne sont pas prises en charge par les organismes sociaux.

page

18


le pied

Chaussures de confort

indications : „ Pieds sensibles. „ Port de semelles orthopédiques.

indications : „ Pieds sensibles. „ Port de semelles orthopédiques.

indications : „ Pieds sensibles. „ Port de semelles orthopédiques.

page

19


le pied

Chaussures de confort

indications : „ Pieds sensibles. „ Port de semelles orthopédiques.

indications : „ Pieds sensibles. „ Port de semelles orthopédiques.

indications : „ Pieds sensibles. „ Port de semelles orthopédiques.

page

20


le pied

Chaussures de confort spécifiques

indications : „ „ „ „

Pieds diabétiques. Pieds artéritiques. Pieds rhumatologiques. Port de semelles orthopédiques.

indications : „ „ „ „

Pieds diabétiques. Pieds artéritiques. Pieds rhumatologiques. Port de semelles orthopédiques

indications : „ „ „ „

Pieds diabétiques. Pieds artéritiques. Pieds rhumatologiques. Port de semelles orthopédiques

page

21


le pied

Chaussons de confort

indications : „ Pieds sensibles. „ Pieds pathologiques. „ Hyper hydrose palmaire.

indications : „ Pieds sensibles. „ Pieds larges ou déformés. „ Post-opératoire.

indications : „ Pieds sensibles. „ Pieds pathologiques. „ Hyper hydrose palmaire.

page

22


le pied

Accessoires

indications : „ Correction et limitation de l’évolution de l’hallux valgus. „ Douleurs articulaires. Contre-indication : Ne pas utiliser dans le cas ou le gros orteil n’est plus mobile latéralement.

indications : „ Douleurs plantaires. „ Station debout prolongée. „ Pratique intensive d’un sport sollicitant l’avant-pied.

indications : „ „ „ „

Mobilité restreinte. Mauvaise préhension. Pathologies des membres supérieurs. Difficultés à se baisser.

page

23


le pied

Chaussettes

indications : „ „ „ „ „ „

Maintien musculaire et postural. Protection malléolaire. Maintien ligamentaire. Protection talon d’achille. Soutien voûte plantaire. Reprise d’activité sportive.

indications : „ „ „ „ „

Pieds diabétiques. Sécheresse cutanée. Pieds sensibles. Variations de volume. Difficultés d’enfilage.

indications : „ Limitation du développement de l’Hallux Valgus. „ Déviation du gros orteil. „ Frottements de la bursite. „ Raffermissement musculaire du pied.

page

24


le pied

Chaussettes

indications : „ Sensations de jambes lourdes. „ Station assise/debout prolongée. „ Fourmillements.

indications : „ Pied large et sensible. „ Cheville, cou de pied et bas mollet très fort. „ Œdème. „ Port de pansement volumineux. „ Port de plâtre ou d’attelle.

indications : „ Protection discrète du pied. „ Protection du bas de compression. „ Limitation du phénomène de macération.

page

25


le pied

Releveur de pied de série

Dispositif quel qu’en soit le matériau pour relever ou maintenir le pied à angle droit sans déséquilibre latéral. Il est destiné à pallier les déficiences ambulatoires et plus précisément celles des muscles releveurs du pied dans le cas d’une paralysie d’origine neurologique ou post-traumatique ou un varus équin. Le choix du releveur va s’effectuer selon la pathologie et la tolérance du patient en matière d’esthétique, d’encombrement, de poids, de facilité de mise en place. On distingue : „ Les releveurs statiques de type monobloc maintenant le pied à angle droit (type Houston). „ Les releveurs dynamiques (releveur corde à piano, orthèse à montant postérieur, releveur type Klenzac, type Jousto). Délai de renouvellement : Il est assujetti à une prescription qui prend en compte les modifications physiologiques ou pathologiques du patient. Garantie : La garantie totale relative à la fabrication, la finition et à la qualité des orthèses s’étend sur une période de 6 mois à compter de la livraison définitive. Cette garantie ne joue pas si l’altération des matières premières ne résulte pas de la qualité des matériaux ou des méthodes de fabrication.

page

26


le pied

Releveur de pied de série

indications : „ Maintien du pied à angle droit dans tous les cas de paralysie des releveurs du pied (neurologiques ou traumatiques). „ Tendinopathie achilléenne (utilisation repos nocturne).

LPPR : 2122138

indications : „ Maintien du pied à angle droit. „ Prévention du déséquilibre latéral. „ Paralysie périphérique des muscles releveurs du pied. „ Pied en équin. „ Lésion neurologique entraînant une flexion plantaire. „ Renforcement musculaire.

LPPR : 2122138

indications : „ Paralysies ou insuffisance fonctionnelle du SPE. „ Pied ballant.

LPPR : 2122138

page

27


la cheville

page

28


• C’est la partie du corps située entre la jambe et le pied, comportant deux saillies : les malléoles du tibia et du péroné. • La cheville est un mécanisme complexe, qui réunit les deux os de la jambe à l’astragale. Les extrémités inférieures du tibia et du péroné, solidement unies par l’articulation péronéo-tibiale inférieure, forment une mortaise dans laquelle pénètre, tel un tenon, l’astragale. La mortaise tibio-tarsienne permet les mouvements de flexion et d’extension du pied. Toute affection à la cheville, qu’elle soit de nature traumatique ou infectieuse, handicape gravement la marche.

On distingue deux types d’orthèses de cheville : • Les orthèses de maintien élastiques (de contention, en un sens, dans les deux sens, dans le sens largeur et extensibles dans le sens hauteur) ayant pour indications médicales : Les pathologies ligamentaires, les syndromes inflammatoires, la protection post-opératoire. • Les orthèses stabilisatrices destinées aux pathologies plus graves : fractures, entorses moyennes ou graves, laxité chronique. Seules sont prises en charge les orthèses stabilisatrices de chevilles comportant deux montants latéraux rigides. La prise en charge est assurée dans les cas d’entorses externes récentes de la cheville, graves ou de gravité moyenne.

Délai de renouvellement d’une orthèse stabilisatrice : Il est assujetti à une prescription qui prend en compte les modifications physiologiques ou pathologiques du patient. Garantie : La garantie à la fabrication, à la finition et à la qualité des orthèses s’étend sur une période de 6 mois à compter de la livraison. Cette garantie ne joue pas si l’atération des matières premières ne résulte pas de la qualité des matériaux utilisés ou des méthodes de fabrication.

page

29


la cheville

Chevillère élastique

indications : „ Proprioception. „ Entorses bénignes.

LPPR : 201D02.6

indications : „ „ „ „ „ „

Irritation post-opératoire. Irritation post-traumatique. Epanchements articulaires. Œdèmes. Myotendinopathies. Séquelles d’entorses.

LPPR : 201D02.6 & 201D04.4

indications : „ Entorses bénignes. „ Instabilités chroniques. „ Reprise d’activité sportive.

LPPR : 2107972

page

30


la cheville

Attelle et botte de marche

indications : „ Entorses aiguës. „ Instabilités chroniques. „ Œdèmes.

LPPR : 2107972

indications : „ „ „ „ „ „

Fracture du métatarse. Hallux valgus. Lésions des tissus mous. Entorse grave de la cheville. Post-opératoire. Lésions des parties antérieures et médiane du pied.

LPPR : 2161530

indications : „ „ „ „

Fractures des métatarses. Réparations ligamentaires et tendineuses. Ostéotomie. Bunionectomie.

LPPR : 2161530

page

31


le genou

page

32


• Le genou est une articulation complexe entre le fémur et le tibia permettant une mobilité dans les trois plans de l’espace. C’est la plus grosse articulation du corps humain. • Elle comprend la partie basse du fémur et la partie haute du tibia. Ces deux parties sont recouvertes de cartilage. Les ligaments maintiennent en place ces deux parties de l’articulation : le ligament rotulien qui inclut un os, la rotule et les ligament collatéral médial et ligament collatéral latéral, le tendon du poplité et le tendon arqué, les ligament croisé antérieur et ligament croisé postérieur.

- les ménisques internes et externes jouent le rôle d’amortisseurs. - la membrane synoviale tapisse l’intérieur de l’articulation et sécrète un liquide lubrifiant pour l’articulation, le liquide synovial. - la capsule articulaire entoure l’ensemble de l’articulation et maintient en place le liquide synovial. • En raison de sa complexité, les pathologies du genou sont nombreuses : lésions méniscales (dégénératives, traumatiques), ligamentaires, gonarthrose, syndrome rotulien.

• L’orthèse permettra l’immobilisation, le soutien, le maintien ainsi que l’effet proprioceptif selon les atteintes. Bien adaptée ou réalisée sur mesure elle soutiendra l’articulation avec efficacité et confort.

Délai de renouvellement d’une orthèse stabilisatrice : Il est assujetti à une prescription qui prend en compte les modifications physiologiques ou pathologiques du patient. Garantie : La garantie à la fabrication, à la finition et à la qualité des orthèses s’étend sur une période de 6 mois à compter de la livraison. Cette garantie ne joue pas si l’atération des matières premières ne résulte pas de la qualité des matériaux utilisés ou des méthodes de fabrication.

page

33


le genou

Genouillère standard

indications : „ Proprioception. „ Post-entorses bénignes.

LPPR : 201D02.5 (4.2 / 4.3 / 4.4)

indications : „ Contention et maintien pour lésions du genou de gravité moyenne. „ Maintien après entorses légères. „ Maintien sur atrophie du quadriceps. „ Stimulation proprioceptive (contention).

LPPR : 201D02.5

indications : „ Etats inflammatoires : myotendinopathies, inflammation précoce des ligaments, méniscopathie, arthrose. „ Post-traumatique. „ Post-opératoire. „ Sensation d’instabilité.

LPPR : 201D02.5 (4.2 / 4.3 / 4.4)

page

34


le genou

Genouillère rotulienne

indications : „ Prévention des épisodes d’instabilité de rotule (subluxation). „ Stabilisation des lésions patellaires. „ Prévention en cas d’hyperlaxité de la rotule. „ Stimulation proprioceptive (contention).

LPPR : 201D02.5 (4.2 / 4.3 / 4.4)

indications : „ Syndrome fémoro-patellaire, douleurs antérieures du genou ayant pour origine : „ Chondromalacie. „ Maladie d’Osgood-Schlatter. „ Légère arthrose fémoro-patellaire ou ostéo-arthrose bicompartimentale précoce. „ Tendinite du tendon du quadriceps et du tendon rotulien.

LPPR : 2152211

indications : „ „ „ „ „

Tendinopathie patellaire. Syndrome rotulien. Gonarthrose. Maladie Osgood-Schlatter. Instabilité articulaire.

LPPR : 201D02.5 (4.2 / 4.3 / 4.4)

page

35


le genou

Genouillère ligamentaire

indications : „ Instabilités modérées et graves du LCA, LCP, LLI, LLE. „ Utilisation pré-opératoire en posttraumatique, post-opératoire immédiat (possibilité de mise en extension complète de l’articulation). „ Pratique sportive.

LPPR : 2152211

indications : „ „ „ „

Entorse bénigne. Entorse grave. Laxité chronique. Post-chirurgicale.

LPPR : 2152211

indications : „ Rupture du ligament croisé antérieur et/ou postérieur (pré-opératoire, postopératoire, rééducation, thérapie sportive, insuffisance chronique). „ Thérapie fonctionnelle et conservatrice en cas de lésions des ligaments collatéraux. „ Instabilités des articulations. „ Limitation des mouvements.

LPPR : 2152211

page

36


le genou

Attelle

indications : Immobilisation en extension : „ Lésions ligamentaires. „ Lésion patellaire ou de l’extenseur. „ Urgences et diagnostics différés. „ Genou inexaminable et suspicion de lésions graves.

LPPR : 2124338

indications : „ Immobilisation du genou 0° et 20°.

LPPR : 2124338

indications : „ Arthrose unicompartimentale légère à modérée. „ Idéale pour les patients qui souhaitent maintenir un mode de vie actif.

LPPR : 2152211

page

37


la hanche

page

38


• L’articulation de la hanche est composée de l’extrémité supérieure du fémur (la tête du fémur) qui s’emboîte sur le bassin au niveau d'une cavité ostéocartilagineuse : le cotyle. Ces deux parties osseuses sont parfaitement engrenées et permettent des mouvements dans les trois plans de l’espace. Chez l’enfant : • La luxation vraie de hanche est très rare à la naissance. En réalité, il faut parler de « dysplasie congénitale de hanche » ou de « hanche luxable » c’est-à-dire de hanche susceptible de se luxer à la marche si aucun traitement n’est entrepris. • La luxation congénitale de la hanche se produit avant la naissance, dans l’utérus. Elle résulterait de contraintes mécaniques et serait favorisée par une hyperlaxité ligamentaire foetale d’origine génétique et peut-être aussi hormonale. Le dépistage précoce suivi du traitement approprié va empêcher la réalisation d’une luxation et replacer dans le cotyle une tête fémorale dont la présence, bien centrée, est nécessaire au modelage de celui-ci durant le premier âge.

Chez l’adulte : • On distingue essentiellement trois pathologies : L’une dégénérative : la coxarthrose, l’autre traumatique : la fracture du col du fémur, la nécrose aseptique de la tête fémorale.

page

39


la hanche

Abduction et stabilisation de la hanche

Chez l’enfant : Les attelles d'abduction de hanches (type attelle du docteur Petit). „ Cet appareil comprend deux coquilles en métal ou thermoplastique, garnies molleton et Nylon ou molleton et « chèvre chromée ». Ces coquilles sont montées sur un ensemble d’équerres et tringlerie à rotules permettant toutes les positions nécessitées par le traitement. Le coussin d'abduction des membres inférieurs. „ Ce coussin est utilisé chez le jeune enfant, pour mise en abduction des hanches luxables. Dimensions : de 16 à 24 cm : en forme de H ; en forme de culotte. Le harnais de mise en abduction des hanches dysplasiques. „ Appareil pelvi-bipédieux réglable avec appui biscapulaire. Il est destiné au traitement ambulatoire des formes mineures de dysplasie et de luxation des hanches chez l’enfant, avant la verticalisation. L’appareil est constitué d’une ceinture thoracique et de deux épaulières réglables, d’un système de sangle solidaire de deux bandes souscuisses ou tibio-tarsiennes capitonnées permettant le réglage de la flexion des hanches. Cet appareil existe en trois tailles. Délai de renouvellement : Il est assujetti à une prescription qui prend en compte les modifications physiologiques ou pathologiques du patient. Garantie : La garantie à la fabrication, à la finition et à la qualité des orthèses s’étend sur une période de 6 mois à compter de la livraison. Cette garantie ne joue pas si l’atération des matières premières ne résulte pas de la qualité des matériaux utilisés ou des méthodes de fabrication.

Chez l’adulte : Les orthèses de stabilisation de hanche :

„ Risques de luxation, luxation, coxarthrose, rééducation post-opératoire. Le coussin protecteur de hanche : „ Limitation du risque de fracture du col du fémur en cas de chute. Les protecteurs sont pris en charge pour la prévention des fractures du col du fémur chez les sujets âgés de 70 ans et plus séjournant dans les établissements mentionnés à l’article L313-12 du Code de l’Action Sociale et des Familles.

page

40


la hanche

Abduction et stabilisation de la hanche

indications : Chez le nouveau-né „ Instabilité de hanches. „ Dysplasie. „ Luxation de hanches. A placer sous surveillance médicale et respecter toutes les consignes données par l’équipe médicale.

LPPR : 2120725

indications : Chez le nouveau-né „ Instabilité de hanches. „ Dysplasie. „ Luxation de hanches. Le harnais sera exclusivement placé sous surveillance médicale. Les consignes données par l’équipe médicale sont à respecter scrupuleusement.

LPPR : 2117500

indications : „ Coxarthrose douloureuse. „ Instabilité articulaire. „ Contention et compression post-opératoire après pose de prothèse.

page

41


l’abdomen

page

42


• L’abdomen est la région inférieure du tronc, entre le bassin et le thorax, comprenant les appareils digestifs et urinaires. Le type de pathologie abdominale détermine la catégorie d’orthèse à appliquer en fonction de ses caractéristiques et de l’action thérapeutique recherchée :

• Les ceintures de soutien abdominal sur mesure (CSA) et de série (CSB). Prescrites en cas de déficience temporaire de la paroi abdominale sans caractère pathologique (post-partum et postopératoire). • Les ceintures de maintien abdominal sur mesure (CMA) : Elles assurent le maintien abdominal dans les cas d’insuffisance pariétale pathologique (obésité, éventrations, stomies, hernies, etc.). Elles sont réalisées entièrement ou en partie en tissu élastique. Délai de renouvellement : Les ceintures de soutien abdominal, dont l’utilisation est présumée sporadique ou temporaire, ne sont pas renouvelables. Les ceintures de maintien abdominal dont l’utilisation est présumée permanente et/ou définitive sont renouvelables en tenant compte des critères de la durée de garantie citée ci-dessous. Une deuxième attribution pour ces ceintures de maintien peut éventuellement être prise en charge sur prescription médicale. Garantie : Les ceintures de soutien abdominal, de maintien, doivent conserver leurs caractéristiques pendant au moins un an. La garantie ne joue pas si leur altération ne résulte pas de la qualité des matériaux utilisés, des méthodes de fabrication ou des modifications morphologiques ou pathologiques.

page

43


l’abdomen

Ceinture de soutien abdominal

indications : „ Déficience temporaire de la paroi abdominale. „ Etat post-opératoire. „ Obésité. „ Hernies simples. „ Post-partum.

LPPR : 201E00.31 ou (032) ou (+201E03.01)

indications : „ Contention circulaire de l’abdomen. „ Prévention d’expansion de la paroi abdominale.

LPPR : 201E00.032

indications : „ Déficience temporaire de la paroi abdominale. „ Eventration.

LPPR : 201E00.032

page

44


l’abdomen

Ceinture de soutien abdominal

indications : „ Déficience temporaire de la paroi abdominale. „ Paliatif avant opération. „ Post-opératoire hernie.

LPPR : 201E00.032 (+201E.03.02)

indications : „ Post-opératoire en chirurgie abdominale. „ Post-opératoire d’une colostomie. „ Prévention de la douleur cicatricielle.

LPPR : 201E00.032

indications : „ Post-opératoire en chirurgie épigastrique ou cardiaque. „ Fracture de côtes. „ Œdème. „ Prévention de la douleur cicatricielle.

LPPR : 201E00.032

page

45


l’abdomen

Ceinture de maintien abdominal sur-mesure

indications : „ Maintien abdomino-lombaire. „ Lombalgies associées à une éventration. „ Ptôse abdominale.

LPPR : 201E01.0321 / 0322

indications : „ Maintien abdominal renforcé pour femmes. „ Eventrations importantes. „ Ptôses abdominales. „ Limitation d’amplitude.

LPPR : 201E01.021 / 022 / 023

indications : „ Maintien abdominal pour hommes. „ Eventrations réductibles. „ Suites opératoires.

LPPR : 201E01.021 / 022 / 023

page

46


l’abdomen

Ceinture de grossesse

indications : „ Lombalgies de la femme enceinte. „ Soutien abdominal.

LPPR : 201E00.01

indications : „ Soutien abdominal.

LPPR : 201E00.032

indications : „ „ „ „

Douleurs du rachis. Douleurs ligamentaires. Incontinence urinaire. Soulagement de la cicatrice après césarienne.

page

47


l’abdomen

Les hernies

Une hernie est la saillie d’une partie d’un organe à travers les tissus abdominaux ou la ligne blanche abdominale. Hernies inguinales, crurales :

„ Passage de viscères abdominaux, le plus souvent l’intestin grêle, au travers du canal inguinal pour apparaître au niveau ou sous le pli de l’aine. Hernies scrotales :

„ Passage d’une partie du contenu de l’abdomen à travers l’orifice inguinal. Le tout descend dans les bourses (le scrotum étant l’enveloppe cutanée entourant les testicules). Hernies ombilicales et épigastriques :

„ Passage d’une partie du contenu de l’abdomen (souvent une portion d’intestin) à travers l’anneau ombilical. Le bandage herniaire est une orthèse destinée à contenir les différentes sortes de hernies. Les bandages herniaires sont indiqués lorsque la cure chirurgicale n’est pas désirée ou n’est pas possible ou bien en solution d’attente. Sa prescription doit intervenir dès l’apparition de la hernie. Ce matériel est délivré après essayage et adaptation au patient, par un professionnel répondant aux conditions prévues par la réglementation. Délai de renouvellement : Le délai minimal d’utilisation avant renouvellement est d’un an pour l’adulte, de 6 mois pour l’enfant jusqu’à 15 ans inclus, excepté pour les détériorations accidentelles, ou celles liées à une variation physiologique ou pathologique, ou aux conditions particulières liées à un exercice professionnel. Garantie : La garantie totale relative à la fabrication, la finition et à la qualité des orthèses plantaires s’étend sur une période de 6 mois à compter de la livraison définitive. Cette garantie ne joue pas si l’altération des matières premières ne résulte pas de la qualité des matériaux ou des méthodes de fabrication.

page

48


l’abdomen

Bandage herniaire

indications : „ Hernie inguinale moyenne ou forte. „ Stabilisation de l’évolution herniaire.

LPPR : 201A00.21

indications : „ Hernie inguinale du petit enfant. „ Contention de la hernie dans l’attente de sa disparition spontanée ou du geste chirurgical.

LPPR : 201A00.23

indications : „ Hernie ombilicale moyenne ou forte. „ Stabilisation de l’évolution herniaire.

LPPR : 201A04.1

page

49


le rachis doso-lombaire

page

50


Le rachis dorso-lombaire est constitué par : • Les 12 vertèbres dorsales situées derrière le thorax, les 5 vertèbres lombaires. Les études épidémiologiques montrent qu'environ 70 % à 80 % des Français sont confrontés à une rachialgie. C’est aujourd’hui la deuxième cause de consultation chez le médecin généraliste (soit 9 % des consultations). Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) (janvier 2004).

L’importance de la pathologie détermine la prescription : • Bandes-ceintures, ceintures de soutien lombaire et corsets d’immobilisation et de maintien en série pour une visée principalement antalgique avec une durée d’utilisation discontinue ou temporaire. • Ceintures de maintien lombaire sur mesure (CML). Cas de lésions rachidiennes pathologiques entraînant des répercussions algo-fonctionnelles d’intensité modérée : limitation des mouvements antéro-postérieurs du rachis.

• Ceintures de maintien abdomino-lombaire (CMAL). Cas de lésions rachidiennes pathologiques entraînant des répercussions algo-fonctionnelles d’intensité modérée associées à un problème abdominal. Le maintien abdominal et vertébral sont réalisés sur la même fourniture.

• Corsets d’immobilisation vertébrale sur mesure (CIV) Cas dits « graves » de lésions rachidiennes importantes entraînant des répercussions algo-fonctionnelles quelle qu’en soit l’origine.

Délai de renouvellement : Utilisation présumée sporadique ou temporaire : non renouvelables. Utilisation présumée permanente et/ou définitive : renouvelables suivant garantie citée ci-dessous. Une deuxième attribution pour ces ceintures de maintien et corsets peut éventuellement être prise en charge sur prescription médicale. Garantie : Les CSA, CMA, les corsets d’immobilisation vertébrale doivent conserver leurs caractéristiques pendant au moins un an. La garantie ne joue pas si leur altération ne résulte pas de la qualité des matériaux utilisés, des méthodes de fabrication ou des modifications morphologiques ou pathologiques du patient.

page

51


le rachis dorso-lombaire

Ceinture de soutien

indications : „ Traitement et prévention de lombalgies chroniques, modérées ou aiguës. „ Maintien lors de lésions sacro-lombaires.

LPPR : 201E00.021 / 022

indications : „ En curatif : lombalgies communes aiguës et chroniques. „ En préventif : lors des activités professionnelles, loisirs et sport.

LPPR : 201E00.022

indications : „ „ „ „

Lombalgie chronique. Syndrome des facettes. Irritation des articulations sacro-iliaques. Pathologies dégénératives de la colonne vertébrale. „ Insuffisance musculaire.

LPPR : 201E00.022

page

52


le rachis dorso-lombaire

Ceinture de soutien

indications : „ Traitement et prévention. „ Contention et maintien des lombalgies chroniques, modérées ou aiguës.

LPPR : 201E00.022

indications : „ Douleurs lombaires.

indications : „ Compensation des sollicitations en cas de déséquilibre et d’insuffisance musculaire. „ Stabilisation et aide aux bonnes postures. „ Lombalgie (activité modérée, douleur modérée). „ Lombalgie (activité intense, douleur intense). „ Scoliose de la personne âgée.

LPPR : 201E00.021 / 022

page

53


le rachis dorso-lombaire

Ceinture de maintien lombaire sur-mesure

indications : „ Maintien lombaire pour femmes. „ Lombalgies d’intensité moyenne.

LPPR : 201E01.0311 / 0312

indications : „ Prévention des mouvements dangereux. „ Lombalgies d’intensité moyenne. „ Tassements vertébraux.

LPPR : 201E01.0311 / 0312

indications : „ Lombalgies de forte intensité. „ Séquelles douloureuses d’intervention sur le rachis lombaire.

LPPR : 201E01.0331 / 0332

page

54


le rachis dorso-lombaire

Immobilisation vertébrale

indications : „ Pathologies disco-vertébrales lombaires dégénératives. „ Lombalgie sévère post-opératoire. „ Hernie discale. „ Lumbago récidivant.

LPPR : 201E00.05

indications : „ Grande immobilisation vertébrale du rachis. „ Sciatique rebelles. „ Arthroses lombaires. „ Fractures. „ Tassements „ Hernies discales.

LPPR : 201E01.0421 / 0422 / 0423

indications : „ Post-traumatique. „ Post-opératoire. „ Prévention ou cure de lombalgies aiguës ou chroniques.

LPPR : 201E00.05

page

55


le sein

page

56


• Le sein (appelé aussi glande mammaire) est composé de quinze à vingt compartiments séparés par du tissu graisseux. Chacun de ces compartiments est constitué de « lobules » et de « canaux ». Le rôle des lobules est de produire le lait en période d’allaitement, les canaux transportent ensuite le lait vers le mamelon. Avec environ 53 000 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Près d’une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, le risque augmentant avec l’âge.

Les conséquence du cancer du sein et de ses traitements : • L’impact psychologique : l’atteinte à l’image corporelle et l’estime de soi, source de douleur psychique, voire source de détresse psychologique ou de troubles anxio-dépressifs • L’impact physique : après une mastectomie, le poids du sein manquant crée un déséquilibre au niveau de la colonne vertébrale. La prothèse restitue l’équilibre statique nécessaire à la répartition du poids. Elle évite ou diminue la prise de mauvaises postures, les tensions musculaires, les douleurs dorsales et cervicales, les maux de tête. Après une opération du sein, la prothèse mammaire externe, est une solution définitive ou provisoire dans l’attente d’une reconstruction, permettant de restaurer le schéma corporel naturel.

• On distingue 4 types de prothèses à contenu liquide, solide ou de forte viscosité : la prothèse provisoire, la prothèse non adhésive, la prothèse adhésive, la prothèse partielle.

Délai de renouvellement : le renouvellement de la prise en charge ne peut être accordé qu’après une durée d’utilisation minimum d’un an.

page

57


le sein

La convalescence

Priform : Pour débuter sa convalescence et retrouver une symétrie après une opération du sein, une solution provisoire ultralégère comme l’Amoena Priform permet de redonner un volume sans irriter les tissus cicatriciels fragilisés.

Soutien-gorge post-opératoire : Maintenue dans un soutien-gorge post-opératoire à poches comme le modèle Hannah (89% coton avec microcapsules d’Aloe Vera) pour un maximum de douceur le temps de la cicatrisation et des éventuels traitements de radiothérapie.

Foulards et turbans : En complément ou à la place d’une chevelure de remplacement, une ligne de foulards et turbans permet de masquer l’alopécie temporaire liée à la chimiothérapie.

page

58


le sein

La convalescence

Après une chirurgie conservatrice, une reconstruction mammaire ou une chirurgie esthétique (mastopexie, réduction ou augmentation mammaire), une compression est souvent nécessaire. indications : „ Compression légère. „ Chirurgie conservatrice. „ Reconstruction mammaire.

indications : „ Reconstruction suite à une mastectomie. „ Réduction ou augmentation mammaire. „ Mastopexie. Avec son dos emboîtant, solution de compression plus ferme idéale pour la technique du lambeau dorsal.

page

59


le sein

La convalescence

TriFirst : Après l’opération et jusqu’à cicatrisation complète. Prothèse légère en textile utilisable des deux côtés. Le rembourrage du volume est modifiable. „ Doublure en coton douce pour la peau. Devant prémoulé.

Isra : Des matières ultra-douces, sans coutures respectant les peaux les plus sensibles. Poches des deux côtés permettant de maintenir votre prothèse initiale. „ Finitions douces au niveau du bras, du décolleté et sous la poitrine. „ Modèle 90% Coton, 10% Elasthanne.

Salvia : „ Maintien léger. „ Jersey de haute qualité avec élasthanne et fibre naturelle micromodal. „ Doublure particulièrement douce en matière éponge sous la fermeture à crochets. „ Large bande élastique sous poitrine doublée avec une matière éponge. „ Sans pression sur le corps. „ En prévention des œdèmes lymphatiques.

page

60


le sein

Prothèse en silicone

Sequitex : Compensation du volume complet du sein.

Sequitex Vario : Avec coussinets auto-adhérents.

Sequitex Trapez : Complément polyvalent. Dos en microfibres. Volume variable.

LPPR : 2445350 + (2447219)

Valance Vario : „ Utilisable des deux côtés. „ Prothèse autoadhérente à poids réduit. „ A porter à même la peau ou dans un soutien-gorge adapté (sans coussinets auto-adhérents).

LPPR : 2445350 + (2447219)

TriNature SoftLite : „ Un effet naturel à chaque mouvement grâce au pli horizontal au dos des prothèses. „ 35/25% plus légère qu’une prothèse pleine en silicone traditionnel. „ S’adapte délicatement aux cicatrices.

TriNature SoftLite volume : „ Pour les bonnets D/E.

LPPR : 2445350

page

61


le sein

Prothèse en silicone

Les prothèses : Après cicatrisation, la prothèse ou le complément en gel de silicone permet de compenser la modification du schéma corporel liée à la mastectomie ou à la chirurgie conservatrice. „ Le port d’une prothèse externe nécessite que la patiente soit correctement informée des multiples possibilités et guidée dans son choix après prises de mesure et essayages. Le petit plus : le mamelon autoadhérent à fixer indifféremment sur la prothèse ou sur la peau en attendant la phase de reconstruction de l’aréole et du mamelon.

Balance : Dans le cas d'une asymétrie après une chirurgie conservatrice ou d’une asymétrie naturelle, le complément mammaire rétablit équilibre et symétrie. „ Différentes formes, tailles et épaisseurs de compléments mammaires pour retrouver une parfaite symétrie entre les deux seins.

LPPR : 2445350

Essential : Apporte l’essentiel : „ Equilibre. „ Sécurité.

LPPR : 2445350

page

62


le sein

Prothèse en silicone

Natura Comfort+ : „ Comportement naturel en suivant tous les mouvements du corps, que ce soit en marchant, courant ou en position allongée. „ Système de thermorégulation active pour un confort total.

LPPR : 2445350

Energy Comfort+ : „ Air ventilé : réduit la transpiration de manière significative. „ Thermorégulation renforcée (30% de Comfort+ en plus) „ Film face interne infusé d’argent : suppression de 99,90% des bactéries pour une éduction des odeurs de transpiration et un sentiment de fraîcheur.

LPPR : 2445350

Contact Comfort+ : „ Adhère directement à la peau et suit tous les mouvements du corps de manière extrêmement naturelle. Elle offre une totale liberté de mouvement. „ Soulage l’épaule, le poids de la prothèse reposant sur le buste. „ Système de thermorégulation active pour un confort total.

LPPR : 2471206

page

63


le sein

Prothèse en silicone

Les prothèses pleines : A poids réduit avec dos en microfibre. „ Utilisables des 2 cotés, leur technologie procure une thermorégulation de la peau parfaite et permet en partie une adaptation personnelle. Réduction de poids de 25%.

TriTex : „ Les côtes assurent une bonne climatisation de la peau.

LPPR : 2445350

TriCup : „ Particulièrement souple grâce au gel de silicone allégé SoftLite. „ Volume des bonnets à réglage individuel, également pour les demi-tailles. „ Les pertes de volume et les inégalités relativement importantes peuvent être compensées sans poids supplémentaire grâce au rembourrage médical.

LPPR : 2445350

Equitex et Equitex Volume : „ Modelé très naturel, gel silicone extraordinairement souple imitant parfaitement la poitrine naturelle. „ Compense idéalement les inégalités. „ Remplissage individuel en fibres médicinales.

LPPR : 2445350

page

64


le sein

Lingerie et maillots de bain

Gamme balnéaire préservant votre liberté de mouvements : décolletés adaptés, poches bilatérales discrètes, doublure poitrine intégrée et basque sous-poitrine pour un maintien idéal.

Matières très douces et agréables à la peau. Modèles très élégants et féminins ou sportifs adaptés à chaque moment de la vie.

65


le sein

Lingerie et maillots de bain

Léa : Pour maintenir la prothèse en toute sécurité et retrouver confiance en soi. „ Soutien-gorge avec armatures. „ Double poche creuse avec bretelles amovibles. „ Coloris : blanc cassé, noir. „ Slip assorti.

Mélanie : French touch, une gamme sexy et glamour pour la femme opérée du sein. „ Soutien-gorge. „ Coloris : ivoire, turquoise/or. „ String, slip ou shorty assorti.

Naomi : Bretelles fines et petits rubans donnant un look léger à ce modèle. „ Deux poches creuses en tulle. „ Coloris : noir, blanc cassé. „ A coordonner avec le slip et le shorty Naomi.

page

66


le sein

Lingerie et maillots de bain

Tamara : „ „ „ „

Soutien-gorge brodé. Excellent maintien pour les bonnets profonds. Coloris : blanc cassé, noir/platine. A coordonner avec le slip.

Mer, plage, piscine... Conçus avec poches intégrées, ils permettent de maintenir votre prothèse en toute sécurité.

Seattle : „ Elégant modèle une pièce uni noir avec ruban à attacher autour du coup. „ Bande de silicone sur le bandeau avant afin d’éviter au maillot de bain de glisser.

Buena vista : „ Maillot une pièce avec bandes de couleurs contrastées sur le devant. Les contrastes de couleurs permettent d’affiner la taille. „ Coloris : brun/violet, bleu marine / bleu royal.

page

67


l’épaule

page

68


• L’épaule est une articulation complexe qui met en jeu deux articulations : la scapulo-thoracique et la gléno-humérale. • L’épaule est une articulation très mobile, qui permet de déplacer le membre supérieur dans presque toutes les directions. • Sa stabilité est assurée par de nombreux muscles et ligaments. Toutefois, elle est fragile et les risques de lésions augmentent au fil du temps. Les douleurs chroniques de l’épaule sont donc fréquentes dans la deuxième partie de la vie. Les atteintes de l’épaule sont d’origine : • Traumatique : luxations, fractures. • Rhumatologique : périarthrite. • Inflammatoire : la tendinite et perforation de la coiffe des rotateurs. • Neurologique : paralysies, hémiplégies. Selon la pathologie on prescrira : • Une orthèse de stabilisation et de maintien : réduction de la douleur et de l’œdème. Légère, elle permet la poursuite des activités. • Une orthèses d’immobilisation scapulo-humérale pour des indications plus sévères.

page

69


l’épaule

Gilet d’immobilisation

indications : „ Arthrose. „ Traitement post-traumatique. „ Etats irritatifs post-opératoires.

indications : „ Traumatologie du membre supérieur scapulo-huméral. „ Chirurgie de la coiffe des rotateurs. „ Prothèse de l’épaule. „ Fracture de l’extrémité supérieure de l’humérus. „ Immobilisation post-traumatique ou post-opératoire de l’épaule.

LPPR : 1156684

indications : „ Immobilisation post-traumatique ou post-opératoire. „ Paralysie. „ Hémiplégie.

LPPR : 1156684

page

70


l’épaule

Bandage claviculaire

indications : „ Traction en arrière de la ceinture scapulaire. „ Blocage des mouvements des épaules vers l’avant. „ Décharge de la fracture.

indications : „ Fracture de la clavicule. „ Immobilisation de la ceinture scapulo-humérale. „ Réduction de fractures et entorses acromio-claviculaires.

indications : „ Fracture de la clavicule avec ou sans déplacement. „ Luxation acromio-claviculaire. „ Utilisation en tant que redresse-dos chez les sujets enclins à développer des attitudes cyphotiques.

LPPR : 1156684

page

71


le coude

page

72


• Le coude est formé par l’articulation de l’humérus avec le cubitus et le radius. La particularité de cette articulation, due à la position des os les uns par rapport aux autres, est de permettre à la fois d’exécuter un mouvement de flexionextension et un mouvement de pronation-supination (rotation du coude).

Le coude peut subir de nombreuses lésions : • Traumatiques : entorse, luxation, tennis elbow, rupture ligamentaire, fracture. • Dégénératives : souvent liées à des problèmes d’arthrose ou de polyarthrite rhumatoïde. Selon la pathologie on prescrira : • Une orthèse de maintien et de compression : réduction de la douleur et de l’œdème. Permet la poursuite des activités. • Une orthèse d’immobilisation ou orthèse articulée pour des indications plus sévères. Délai de renouvellement d’une orthèse d’immobilisation : Il est assujetti à une prescription qui prend en compte les modifications physiologiques ou pathologiques du patient. Garantie : La garantie à la fabrication, à la finition et à la qualité des orthèses s’étend sur une période de 6 mois à compter de la livraison. Cette garantie ne joue pas si l’atération des matières premières ne résulte pas de la qualité des matériaux utilisés ou des méthodes de fabrication.

page

73


le coude

Coudière

indications : „ „ „ „

Epicondylites (Tennis Elbow). Douleur en cas d’arthrose. Contention post-traumatique. Contention post-opératoire.

indications : „ „ „ „

indications : „ „ „ „ „

Entorse. Ruptures ligamentaires. Stabilisation de fracture. Immobilisation post-opératoire. Fracture inférieure de l’humérus et/ou de la tête radiale. „ Chirurgie ligamentaire.

LPPR : 2159526

page

74

Arthrose. Etats irritatifs post-opératoires. Traitement post-traumatique. Epicondylite.


le coude

Bracelet épicondylien

indications : „ Sport. „ Vie quotidienne et professionnelle. „ A titre préventif, dans les cas d’irritations et de douleurs récidivantes.

indications : „ „ „ „ „

Epicondylite en curatif et préventif. Entorse du coude. Instabilité du coude. Séquelles de fracture. Prévention des lésions professionnelles et sportives.

indications : „ Soulagement des douleurs liées au Tennis Elbow. „ Douleur, instabilité ligamentaire légère à modérée. „ Pratique sportive.

page

75


le poignet

page

76


Le poignet est constitué de 8 petits os représentant le carpe et répartis en deux rangées : • La première rangée s’articule avec les deux os de l’avant-bras, le radius et le cubitus pour former le poignet. Dans la première rangée on trouve de dehors en dedans : le scaphoïde, le semi lunaire, le pyramidal et le pisiforme.

• La deuxième rangée s’articule en haut avec la première et en bas avec les pétacarpiens. Dans la deuxième rangée on trouve de dehors en dedans : le trapèze, le trapézoïde, le grand os et l’os crochu.

• Tous ces petits os carpiens sont mobiles les uns par rapport aux autres dans les mouvements de la main ou du poignet et sont reliés par des petits ligaments très complexes dont le plus important est le ligament scapho-lunaire. De part sa complexité, les pathologies du poignet sont nombreuses : traumatiques, inflammatoires, rhumatismales.

Selon la pathologie on prescrira : • Une orthèse de maintien et de compression : réduction de la douleur et de l’œdème. Légère, elle permet la poursuite des activités. • Une orthèse d’immobilisation pour des indications plus sévères.

Délai de renouvellement d’une orthèse d’immobilisation : Il est assujetti à une prescription qui prend en compte les modifications physiologiques ou pathologiques du patient. Garantie : La garantie à la fabrication, à la finition et à la qualité des orthèses s’étend sur une période de 6 mois à compter de la livraison. Cette garantie ne joue pas si l’atération des matières premières ne résulte pas de la qualité des matériaux utilisés ou des méthodes de fabrication.

page

77


le poignet

Orthèse de maintien et d’immobilisation

indications : „ Douleurs, entorses. „ Arthrite, bursite, tendinites. „ Instabilité lègère.

indications : „ Entorse bénigne du poignet. „ Suite d’intervention du canal carpien. „ Traumatisme du poignet.

LPPR : 2159526

indications : „ Entorses. „ Fractures. „ Immobilisation du poignet en pré et postopératoire. „ Syndrome du canal carpien.

LPPR : 2159526

page

78


le poignet

Orthèse thermoformable

indications : „ Paralysie radiale. „ Main tombante, flasque.

LPPR : 2182755

indications : „ Limitation de l’extension de la main et du poignet en permettant la flexion.

LPPR : 2149440

indications : „ „ „ „ „ „

Polyarthrite rhumatoïde. Fracture. Entorse et luxation. Laxité chronique. Syndrome du canal carpien. Syndrome de Volkman.

LPPR : 2159526

page

79


la main

page

80


• La main est très complexe, comme l’est sa fonction. La main est la partie distale du membre supérieur terminant le bras et munie de 5 doigts dont le premier (le pouce) possède la capacité de s’opposer aux autres. Les pathologies susceptibles de concerner la main sont extrêmement nombreuses : • Traumatisme. • Fracture. • Infection. • Paralysie. • Maladies rhumatismales. Selon la pathologie et associée au traitement médical ou chirurgical, on prescrira : • Une orthèse statique permettant : de mettre au repos une chaîne articulaire en l’immobilisant, de prévenir, corriger une déformation. • Une orthèse dynamique permettant : de récupérer, de suppléer ou remplacer une fonction manquante ou déficitaire en exercant une tension sur un ou plusieurs segments.

Délai de renouvellement : Il est assujetti à une prescription qui prend en compte les modifications physiologiques ou pathologiques du patient. Garantie : La garantie à la fabrication, à la finition et à la qualité des orthèses s’étend sur une période de 6 mois à compter de la livraison. Cette garantie ne joue pas si l’atération des matières premières ne résulte pas de la qualité des matériaux utilisés ou des méthodes de fabrication.

page

81


la main

Immobilisation des doigts

indications : „ Immobilisation sélective. „ Immobilisation post-traumatique ou post-chirurgicale. „ Entorses métacarpo-phalangiennes. „ Entorses phalangiennes. „ Fractures de la tête des métacarpes.

LPPR : 2116741

indications : „ Immobilisation. „ Doigt en maillet. „ Immobilisation des deux dernières phalanges. „ Extension de l’articulation distale.

indications : „ Immobilisation après fracture ou dislocation. „ Entorses. „ Luxations.

LPPR : 2165194

page

82


la main

Immobilisation du pouce

indications : „ Rhizarthrose.

LPPR : 2139943

indications : „ Rhizarthrose légère. „ Entorse bénigne de l’articulation trapézo-métacarpienne. „ Instabilité.

indications : „ Immobilisation partielle / limitation d’amplitude (post-traumatique ou post-opératoire). „ Lésion articulaires et ligamentaires. „ Entorses métacarpo-phalangiennes. „ Rhizarthrose (stade bénin). „ « Pouce du skieur ».

LPPR : 2139943

page

83


la main

Immobilisation poignet-pouce

indications : „ „ „ „

Entorse bénigne du poignet ou du pouce. Post-opératoire. Ténosynovite de Quervain. Suites de traumatismes.

LPPR : 2189800

indications : „ „ „ „

Contusion post-traumatique. Tendinite de De Quervain. Entorse du poignet et du pouce. Fracture du scaphoïde avant ou après traitement chirurgical. „ Syndrome du canal carpien.

LPPR : 2189800

indications : „ Pré-opératoire. „ Etats inflammatoires du poignet et de l’articulation métacarpo-phalangienne et carpo-métacarpienne. „ Rhizarthrose sévère. „ Blessures combinées du poignet et de l’articulation carpo-métacarpienne. „ Syndrome du canal carpien.

LPPR : 2104637

page

84


la main

Attelle dynamique

indications : „ Rééducation après plastie et suture des tendons. „ Enraidissement de l’articulation interphalangienne proximale. „ Algodystrophie.

LPPR : 2156864

indications : „ Rééducation progressive. „ Paralysie radiale.

LPPR : 2149440

indications : „ Paralysies ulnaires. „ Contractures ischémiques.

LPPR : 2128365

page

85


le rachis cervical

page

86


• Le rachis cervical est constitué de 7 vertèbres cervicales au niveau du cou. Il a pour fonction principale de soutenir la tête et de lui permettre de bouger. Toute atteinte articulaire au niveau du cou provoque une contracture musculaire responsable de douleurs. Les cervicalgies aiguës sont des douleurs situées au niveau du cou. Elles sont fréquentes : 30 à 50 % de la population serait concernée chaque année. La cervicalgie aiguë la plus connue est le torticolis.

Les orthèses cervicales, fabriquées de série ou sur mesure ont pour effet : • De limiter plus ou moins fortement l’amplitude des mouvements de rotation et/ou de flexion de la colonne cervicale. • De diminuer la charge portée par la colonne cervicale. On distingue : • C1 : soutien léger en mousse naturelle ou synthétique d’une densité minimale de 30 kg/m³, recouvert d’une enveloppe réputée non allergique. • C2 : non réglable en hauteur, pour soutien moyen prolongé en hyperextension, semi-rigide. existe en trois tailles et trois hauteurs. • C3 : soutien moyen prolongé en hyperextension, semi-rigide. Réglable en hauteur avec bords non traumatisants. • C4 : « mini-minerve » pour soutien renforcé avec appui occipital, mentonnier et sternal permettant un réglage de l’extension sur le patient. Il est applicable sans moulage.

Délai de renouvellement : Le délai minimal d’utilisation avant renouvellement est de 1 an. Un renouvellement anticipé peut être accordé en cas de détériorations accidentelles, de variations physiologiques ou pathologiques, ou lors d’utilisations particulières en rapport avec un exercice professionnel. Garantie : La garantie totale relative à la fabrication, à la finition et à la qualité des colliers cervicaux s’étend sur une période de 6 mois à compter de la livraison définitive. Cette garantie ne joue pas si l’atération des matières premières ne résulte pas de la qualité des matériaux utilisés ou des méthodes de fabrication.

page

87


le rachis cervical

Collier cervical C1

indications : „ Torticolis.

LPPR : 2118823

indications : „ Cervicarthrose. „ Torticolis. „ Réadaptation après collier rigide ou minerve. „ Préventif : port durant les longs trajets.

LPPR : 2118823

indications : „ „ „ „

Algies vertébrales. Torticolis. Névralgie cervico-brachiale. Sevrage après port d’un collier rigide.

LPPR : 2118823

page

88


le rachis cervical

Collier cervical C2

indications : „ „ „ „

Crises aiguës de cervicarthrose. Torticolis. Entorse cervicale bénigne. Névralgies cervico-brachiales.

LPPR : 2139009

indications : „ „ „ „

Torticolis. Arthrose cervicale. Névralgie cervico-brachiale. Entorse bénigne.

LPPR : 2139009

indications : „ „ „ „

Entorse bénigne. Torticolis. Arthrose cervicale. Névralgie cervico-brachiale.

LPPR : 2139009

page

89


le rachis cervical

Collier cervical C3

indications : „ „ „ „

Entorse bénigne. Entorse moyenne stable. Névralgie cervico-brachiale. Arthrose cervicale.

LPPR : 2105938

indications : „ Entorse. „ Traumatisme cervical sévère. „ Névralgie cervico-brachiale chronique.

LPPR : 2105938

indications : „ Traumatisme cervical. „ Entorse cervicale de gravité moyenne. „ Névralgie cervico-brachiale traumatique.

LPPR : 2105938

page

90


le rachis cervical

Collier cervical C4 & minerve

indications : „ Entorse grave. „ Immobilisation post-opératoire.

LPPR : 2193813

indications : „ Entorse ou traumatisme cervical grave. „ Immobilisation post-opératoire.

LPPR : 2193813

indications : „ Post-traumatique. „ Post-chirurgical.

LPPR : 2193813

page

91


la compression veineuse

page

92


• L’insuffisance veineuse se place au 5ème rang des pathologies les plus fréquentes : plus de 22 millions de français en souffrent (soit 57% des femmes, 26% des hommes de tous âges). • La maladie veineuse recouvre l’ensemble des manifestations liées à l’insuffisance du retour veineux. La perte de tonicité de la paroi veineuse associée à un dysfonctionnement des valvules entraîne une stagnation du sang dans les membres inférieurs : c’est la stase veineuse. Ces troubles, d’abord mineurs, peuvent évoluer, voire aboutir à des complications sévères s’ils ne sont pas pris en charge. La maladie veineuse est une maladie chronique. • Classe 1 : insuffisance veineuse modérée. • Classe 2 : insuffisance veineuse moyenne. • Classe 3 : insuffisance veineuse sévère. • Classe 4 : insuffisance veineuse majeure. La compression veineuse est le traitement de base des affections veineuses chroniques à partir du stade C2. HAS 12/2010. Garantie : La garantie à la fabrication, à la finition et à la qualité des orthèses s’étend sur une période de 6 mois à compter de la livraison. Cette garantie ne joue pas si l’atération des matières premières ne résulte pas de la qualité des matériaux utilisés ou des méthodes de fabrication.

page

93


la compression veineuse La prise de mesure

Pour être efficace le bas doit être ajusté à la jambe. La prise de mesure pour des bas, collants ou bas-jarret de compression doit se faire de préférence le matin sur une jambe reposée. Bas cuisse : „ Tour des chevilles : à son niveau le plus fin (environ 2 cm au dessus de la malléole). „ Tour du mollet : à son niveau le plus large. „ Tour de la cuisse : à son niveau le plus large. „ Hauteur entre le sol et en dessous du pli fessier. Il existe généralement 2 hauteurs : longueur de jambe < 74 cm ou > 74 cm. Bas jarret : „ Tour des chevilles à son niveau le plus fin (environ 2 cm au dessus de la malléole). „ Tour du mollet à son niveau le plus large. „ Hauteur entre le sol et l’arrière du genou au creux poplité. ll existe généralement 2 hauteurs : < 40 cm ou > 40 cm. Collant : „ Tour des chevilles à son niveau le plus fin (environ 2 cm au dessus de la malléole). „ Tour du mollet à son niveau le plus large. „ Tour de la cuisse à son niveau le plus large. „ Tour de hanche. „ Tour de taille. „ Hauteur entre le sol et en dessous du pli fessier. Il existe généralement 2 hauteurs : longueur de jambe < 74 cm ou > 74 cm.

page

94


la compression veineuse

Bas jarret, bas cuisse et collants classe I

indications : „ Impatiences, jambes lourdes. „ Varices simples, télangiectasies. „ Prévention lors des stations debout prolongées, voyages de longue durée. „ 5 tailles, 3 hauteurs de jambe. „ Bas jarret, bas autofix et collants

LPPR : 201D01.2 / 201D01.8 / 201D01.8 x2 + 201D04.1 x1

page

95


la compression veineuse Bas jarret, bas cuisse et collants classe II

indications : „ Varices. „ Troubles fonctionnels (jambes lourdes...). „ Suites chirurgie phlébologique et sclérothérapique. „ Troubles veineux de la grossesse. „ Bas jarret, bas autofix et collants.

LPPR : 201D01.2 x2 / 201D01.8 x2 / 201D01.8 x2 + 201D04.1 x1

page

96


la compression veineuse

Bas jarret, bas cuisse et collants classe III et IV

indications : „ „ „ „ „

Varices > 3 mm. Œdèmes veineux. Suite chirurgie phlébologique et sclérothérapique. Pigmentation, eczéma veineux, ulcère cicatrisé ou ouvert. Thrombose veineuse profonde, troubles veineux sévères de la grossesse. Lymphœdème, traitement de la TVS et TVP, prévention et traitement du synfrome post-thrombotique „ Bas jarret, bas autofix et collants.

LPPR : 201D01.2 x2 / 201D01.8 x2 / 201D01.8 x2 + 201D04.1 x1

page

97


la compression veineuse Sur-mesure

indications : „ Compression de classe I à IV. „ Morphologies atypiques. „ Gamme enfant.

LPPR : Ajouter les codes LPPR correspondant aux suppléments à prescrire.

page

98


la compression veineuse

Bande

indications : „ „ „ „ „

Post-sclérothérapie/post-chirurgie. Eczéma veineux. Œdème veineux. Hypodermite veineuse. Ulcère veineux.

LPPR : 1324957 (8 cm x 3 m)

indications : „ „ „ „

Varices. Prévention de la thrombose veineuse. Œdème post-traumatique. Ulcère.

indications : „ Traumatologie articulaire, tendineuse et musculaire. „ Phlébologie. „ Maintien de pansements.

page

99


les vĂŞtements compressifs

page

100


• Les vêtements compressifs pour grands brûlés : Ils sont destinés à éviter l’apparition de cicatrices hypertrophiques ou rétractiles ou à en améliorer l’aspect. Seuls les vêtements exécutés sur-mesure sont pris en charge comme suit.

Brûlures étendues du deuxième degré profond et du troisième degré : - Lorsque la surface totale est supérieure à 10 % de la surface corporelle, ou lorsque la lésion siège sur les mains, le visage, le cou ou les plis de flexion. A raison d’un jeu de 2 vêtements par malade, par période de 6 mois, renouvelable trois fois. Toutefois, dans les deux cas suivants : - Pour les enfants de moins de 16 ans quelle que soit la localisation. - Pour les brûlures des mains quel que soit l’âge du patient à raison d’un jeu de 2 vêtements par malade, par période de 3 mois. • Les vêtements compressifs post chirurgie plastique : Le port d’un vêtement de compression à la suite d’une opération de chirurgie esthétique permet de contenir l’œdème post-opératoire immédiat et d’éliminer l’éventuel aspect de « vague » pouvant apparaître en chirurgie plastique.

- Le vêtement sera appliqué immédiatement après l’intervention afin d’obtenir une efficacité optimale et de faciliter sa mise en place. • Les vêtements compressifs de récupération, visent à améliorer la circulation du sang et ainsi réduire l’accumulation d’acide lactique après l’effort.

page

101


les vêtements compressifs Sur-mesure grands brûlés

indications : „ Brûlures : prévention et traitement des cicatrices hypertrophiques, des chéloïdes et des rétractations cicatricielles. „ Compression des zones de greffes cutanées.

LPPR : 2112269

indications : „ Brûlures. „ Lymphologie : réduction et stabilisation des lymphœdèmes. „ Chirurgie plastique et reconstructrice.

LPPR : 2185908

indications : „ Brûlures. „ Chirurgie plastique et reconstructrice : traitement post-opératoire des cicatrices d’origine traumatique et des plaies chirurgicales. „ Suites de greffes de peau.

LPPR : 2181945

page

102


les vêtements compressifs

Sur-mesure lymphologie

indications : „ Lymphœdème d’origine post-traitement radio-chirurgical, post-traumatique. „ Phlébite. „ Compression II à IV.

LPPR : mitaine : 201D03.36 LPPR : manchon : 201D02.7 (+201D03.35)

indications : „ Lymphœdème. „ Ulcère veineux actif >36 mmHg.

page

103


les vêtements compressifs Compression sportive

indications : „ Contention en prévention des lésions musculaires.

indications : „ Récupération musculaire. „ Amélioration de la circulation sanguine et réduction de l’accumulation d’acide lactique après l’effort.

indications : „ Ralentissement de la dégradation des fibres musculaires. „ Amélioration de la circulation sanguine et réduction de l’accumulation d’acide lactique après l’effort.

page

104


nous remercions nos partenaires

pour leur collaboration à l’élaboration de ce guide

Za

CHAUSSURES

Toute reprographie de toute nature, sous quelque forme que ce soit, constitue une contrefaçon passible de poursuites (loi du 11 mars 1957 sur la propriété artistique et la protection des droits d’auteurs). Document non contractuel. Textes sous réserve d’erreurs typographiques.

Création 04 68 08 26 26 Impression : Servimatique

EDITION : la vitrine médicale - 2012 RCS : B412 837 262

page

105


le guide médical location • vente • conseil

pour les

particuliers

pour les

professionnels

votre partenaire santé

la commande en ligne : www.lavitrinemedicale.fr


Guide-Orthopedie-2012