Issuu on Google+

Première Semaine nationale des Hlm

Bilan

DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES REVUES

UN I ON N A TI ON A LE DE S FE DE RA T ION S D’ O R GA N I SME S H LM 14, rue Lord Byron • 75384 Paris Cedex 08 • Tél. : 01 40 75 78 00 • Fax : 01 40 75 79 83 • www.union-habitat.org Association Loi 1901 • Siret 775 697 907 00068 • APE 913 E

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

1


Dossier bilan Semaine nationale des Hlm 2013

I.

La philosophie de la Semaine nationale des Hlm ………………………….………3

II.

Le dispositif d’accompagnement de l’Union sociale pour l’habitat Au sein du Mouvement : argumentaire, outils de communication………………..5 Vers l’extérieur : le web, les réseaux sociaux et les relations presse

III.

La mobilisation nationale du Mouvement Hlm …………………………….…….…9 Les 600 actions des 224 organismes par thématiques L’action nationale : « Le concours Hlm sur cour(t) »

IV.

La résonnance médiatique par média et thématique Bilan quantitatif et qualitatif ……………………………………………….….…….18

V.

Nos partenaires ……………………………………………………………….….….24

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

2


I.

La philosophie de la Semaine nationale des Hlm

La Semaine nationale des Hlm s'inscrit dans le cadre de la campagne d'image « Habiter mieux, bien vivre ensemble » initiée par l'Union sociale pour l'habitat en 2011 et dont l'ambition est de contribuer à une meilleure connaissance du secteur Hlm et au rééquilibrage de l'image du patrimoine, des habitants et des opérateurs auprès de tous les publics. Ce rendez-vous inédit, proposé par l'Union sociale pour l'habitat, repose sur la libre participation des associations régionales et des organismes volontaires, dans une démarche de promotion globale du logement social et des opérateurs Hlm. Thème « Habiter mieux, bien vivre ensemble » : notre signature de campagne, qui dit le double combat du Mouvement Hlm : •

habiter mieux : c’est permettre à chacun d’habiter un logement de qualité, respectueux du développement durable, à prix modéré ;

bien vivre ensemble : c’est favoriser des conditions de vie au quotidien basées sur les valeurs de solidarité et de respect.

Objectifs > Porter chaque année au-devant de l’actualité et au cœur des agendas politico-médiatiques nationaux et locaux, la question du logement pour tous. > Valoriser le rôle fondamental, les réalisations et les engagements du logement social. > Profiter de la caisse de résonnance globale de la Semaine pour rendre plus audibles les messages politiques et les propositions du Mouvement Hlm, en juin 2013 : une période de forte actualité politique sur le logement. Cibles La « Semaine nationale des Hlm » vise à diffuser et à partager l’utilité fondamentale du logement social et les savoir-faire des organismes auprès de leurs publics : • • • •

résidents et non-résidents partenaires et parties prenantes décideurs et leaders d’opinion (au sens large) médias, notamment « grand public ».

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

3


La Semaine nationale des Hlm, c’est… Une grande opération annuelle de communication externe qui fédère les actions individuelles et leur confère, au-delà de la diversité, du sens et de la visibilité pour promouvoir, aux niveaux local et national, le rôle fondamental, les réalisations et les engagements du logement social au service de nos concitoyens. Un événement participatif, porté par l’Union, les fédérations, les associations régionales et organismes volontaires, à travers : • •

des actions locales de terrain une action nationale de valorisation portée en propre par l’Union.

© L. Danière / Opac du Rhône

C’est également : • un rendez-vous qui décloisonne les publics : décideurs et leaders d’opinion ; journalistes ; partenaires et parties prenantes du Mouvement Hlm ; locataires et grand public. • un temps récurrent d’unité et de cohésion sociale, citoyen et convivial, pour, aux beaux jours chaque année, susciter la rencontre et le débat autour de l’habitat social.

© DR Bourg Habitat

© DR Pas-de-Calais habitat

Journéedes locataires> OpacduRhône

Visited’unechaudièreàbois > BourgHabitat

Conférence > Pas-de-Calais habitat

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

4


II.

Le dispositif d’accompagnement de l’Union sociale pour l’habitat

Rôles • • • •

Porte-parole national de la Semaine, d’un point de vue générique et politique Coordination et médiatisation globales du dispositif Appui professionnel et accompagnement communication aux organismes et Associations régionales. Organisation d’un événement en propre : le concours de courts-métrages « Hlm sur cour(t) ».

Principe Pour plus de force et d’homogénéité sur le territoire, la Semaine a bénéficié d’une identité visuelle propre, conçue par la Direction de la Communication et des Revues de l’Union. L’équipe dédiée à l’événement a mis à la disposition des participants un kit de communication complet et un accompagnement dans sa mise en place. Le kit communication en 4 dossiers L’ensemble des outils présentés ci-dessous ont été mis à disposition des organismes pour une utilisation libre de toute reproduction, diffusion et impression, sur l’extranet de l’Union. Le kit argumentaire a mis à disposition un ensemble d’éléments rédactionnels. Il a été composé de questions fréquemment posées, d’un argumentaire sur la Semaine, du communiqué de presse, du dossier de presse, d’un courrier institutionnel type ainsi qu’un article à usage interne. La valise identitaire a permis de livrer les logos de la Semaine, la charte d’utilisation du label de la Semaine nationale des Hlm ainsi que les logos des partenaires nationaux (sous différents formats techniques). Le kit relations presse a présenté la stratégie nationale des relations presse prévue par l’Union et de mettre à disposition des organismes une note méthodologique d’approche des journalistes assortie d’un fichier régional de contacts. Le kit outils graphiques a mis à disposition du réseau les maquettes généralistes ou personnalisables des outils de communication à l’effigie de la Semaine. Il a été composé de l’affiche officielle de la Semaine, d’une banderole, d’un kakemono, d’une carte postale-flyer, d’un masque d’invitation et de powerpoint. Les fichiers sources ont été fournis au format pdf haute définition vectorisée permettant une utilisation professionnelle et ainsi d’ajouter les informations et logos des organismes. De plus, chacun des organismes et Association régionale du Mouvement a reçu par voie postale un dossier d’information avec un échantillon des outils de communication de la Semaine (affiches, cartes postales, stickers).

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

5


Format pour affichage extérieur, banderole

Dossier presse

Format intérieur, roll-up

Format bannière web

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

6


Le web et les réseaux sociaux Le site internet dédié à la Semaine www.semainehlm.fr, a été mis en ligne fin avril 2013 et se veut le reflet national de la dynamique créé sur le territoire. Il restera en ligne toute l’année et sera alimenté par l’actualité de la Semaine nationale lors du Congrès de Lille. Chacune des 600 actions organisées sur le territoire et en Outre-mer a bénéficié d’une fiche géo-localisée qui a permis d’annoncer le contenu de l’événement. Invitation, communiqué de presse, lien web vers le site de l’organisme ont permis d’étoffer le site web de la Semaine. Cette fiche événement permet également d’annoncer le bilan de l’action et d’afficher tout autre support réalisé par les organismes (photos, vidéos…). Une page Facebook et un fil Twitter nous ont permis de faire vivre cette Semaine nationale sur les réseaux sociaux afin d’être proche des leaders d’opinion pour Twitter et du grand public pour Facebook. Il est possible de suivre ces comptes qui restent actifs toute l’année, de liker et commenter la page Facebook et de retwitter nos informations pour amplifier et pérenniser l’audience de la Semaine nationale.

Fil Twitter : https://twitter.com/@Semainehlm

Page Facebook www.facebook.com/semainenationalehlm

Pages du site internet www.semainehlm.fr

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

7


La médiatisation de la Semaine La médiatisation nationale a été assurée par l’Union auprès de la presse nationale et via le site web www.semainehlm.fr En région, la médiatisation générique de la Semaine et la mise en valeur des programmes des événements régionaux ont été assurées par les Associations régionales volontaires. Localement, la valorisation des événements a été assurée par les organismes eux-mêmes. Les dates clés des rendez-vous avec la presse Conférence de presse nationale de lancement : le 4 juin 2013 Cérémonie de remise des prix du concours « Hlm sur cour(t) » : le 11 juin 2013

Promotion de la Semaine sur le web

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

8


III

La mobilisation nationale du Mouvement Hlm

Près de 600 actions ont été menées grâce à la mobilisation de 224 organismes et Associations régionales sur l’ensemble du territoire et en Outre-mer.

224

600

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

9


600 événements en France et en Outre-mer

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

10


Un succès dans les thématiques abordées Les différentes actions organisées pendant la Semaine ont permis d’illustrer les 3 axes qui structurent la campagne d’image menée par l’Union « Habiter mieux », « Bien vivre ensemble » et « Les acteurs des Hlm ». Avec l’axe « Habiter mieux », l’Union sociale pour l’habitat a souhaité valoriser la qualité de l’habitat, le patrimoine Hlm, le bâti, le parc rénové, les initiatives prises dans le sens du développement durable et écologique, du design et de l’urbanisme… 57% des actions se sont inscrites dans cette thématique. Le « Bien vivre ensemble » dont les Hlm sont acteurs au quotidien, grâce à une communication auprès des habitants, sur la qualité de vie, sur la relation au patrimoine… Les actions portées durant la Semaine nationale des Hlm ont concerné pour 30% d’entre elles cette thématique. Enfin, la campagne d’image avait aussi pour but de valoriser les professionnels du Mouvement Hlm, en communiquant sur leur expertise, sur leurs savoir-faire. 13% des actions portées ont concerné cette dimension.

Répartition des actions 2013 par axe - Les professionnels du Mouvement Hlm - Les services

Les acteurs du Mouvement 13%

Bien vivre ensemble 30% - Art et culture - Rencontres et témoignages d'habitants - Solidarité et civisme - Jardins partagés - Logements adaptés

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

Habiter mieux 57%

- Energie, BBC, écoquartiers - Tri, propreté - Patrimoine - Renouvellement urbain, réhabilitations, innovation - Logements adaptés

11


Les actions menées dans la thématique « habiter mieux » L’énergie 46 organismes ont organisé 52 actions sur la thématique de l’énergie, soit 9% des actions, en sensibilisant à la façon de l’économiser ou en faisant découvrir des Bâtiments Basse Consommation (BBC) et des éco quartiers. Tri sélectif et propreté 21 organismes ont sensibilisé leurs locataires au tri sélectif et à la propreté, grâce à des ateliers, des conférences, des démonstrations. Avec 171 actions, ce thème représente 29% des événements menés durant la Semaine nationale des Hlm. Le patrimoine 85 organismes ont choisi de faire visiter le patrimoine existant ou d’inaugurer des logements neufs durant la Semaine nationale des Hlm, avec 82 événements (14% des actions). Aménagement urbain, réhabilitations, innovation 29 organismes ont choisi d’illustrer l’aménagement urbain, les réhabilitations, l’innovation dans les Hlm, soit par des visites de chantiers, de quartiers ou de logements rénovés, soit grâce à des conférences présentant la place de l’innovation dans les Hlm, les nouvelles techniques de construction, etc. Ces actions ont représenté 8% des événements organisés, grâce à 35 actions.

Les actions menées dans la thématique « Bien vivre ensemble » Les logements adaptés Neuf organismes ont présenté des logements adaptés aux besoins de populations spécifiques : les étudiants, les seniors, les personnes handicapées, par exemple, afin de prouver que les Hlm sont des acteurs du bien vivre ensemble, où chacun a sa place. 13 actions ont été menées dans le cadre de cette thématique, représentant 3% des événements. Rencontres 46 organismes ont organisé 64 événements (soit 14% des actions) qui ont consisté en la rencontre d’habitants d’Hlm et du parc privé, soit entre eux, soit avec les professionnels, ces rencontres ayant parfois pour simple but d’échanger des témoignages, des ressentis. Art et culture 26 organismes ont souhaité réunir les habitants autour d’activités culturelles et artistiques, leur permettant ainsi de s’exprimer, d’échanger, de donner leur vision de la ville, des Hlm ou encore de se rencontrer au cours d’un moment convivial. Ces actions, dénombrées à 46, ont représenté 10% des événements organisés. Jardins partagés 14 organismes ont montré que les Hlm sont aussi acteurs du bien vivre ensemble, de par la valorisation de jardins partagés ou d’espaces fleuris. Ces actions, au nombre de 15, ont représenté 3% des événements organisés. Règles de savoir-vivre, solidarité et civisme 25 organismes ont choisi de mettre en place des actions qui ont eu pour objet la réflexion autour des règles de savoir-vivre, de la solidarité, du civisme, au quotidien qui sont des valeurs socles des Hlm. Ces actions, au nombre de 38, représentent 9% des événements.

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

12


Les actions menées dans la thématique « acteurs du Mouvement » Les professionnels du Mouvement Hlm 96 organismes ont eu pour objectifs de faire découvrir qui étaient les acteurs du Mouvement Hlm, grâce à des rencontres, sur les métiers, les formations, des rétrospectives sur leur histoire…Avec 60 actions, ce thème représente 14% des événements menés. La qualité de service 15 organismes ont organisé des actions, durant la Semaine nationale des Hlm, qui ont consisté à faire découvrir des services spécifiques développés par les professionnels : l’accession sociale à la propriété, les villages services, le logement étudiant, etc. Ces actions, au nombre de 18, représentent 4% des actions menées.

Répartition par thèmes des actions

Les services portés par les bailleurs sociaux 3%

Rencontre et découverte des professionnels 10%

Energie, BBC, Ecoquartiers 9%

Art et culture 8% Tri, propreté 29%

Solidarité et civisme 6%

Rencontres et témoignages d'habitants 11%

Jardins 2% Logements adaptés 2%

Visites et inaugurations Renouvellement 14% urbain, réhabilitation, innovation 6%

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

13


L’action nationale de l’Union sociale pour l’habitat Le concours « Hlm sur cour(t) » et une soirée projection-débat En créant le concours « Hlm sur cour(t) », l’Union sociale pour l’habitat a souhaité inviter de jeunes réalisateurs à imaginer et à filmer des histoires sensibles qui prennent vie au cœur des quartiers Hlm. Avec le soutien de ses partenaires, La Poste, la Banque Postale, Qualitel, Grdf et Dalkia les 4 lauréats se sont vus remettre une dotation leur permettant la réalisation de leur court-métrage. Quatre lauréats, dont les histoires personnelles prennent parfois racine dans ces quartiers, ont ainsi vu leur scénario original de fiction sélectionné par le jury du concours, réuni sous la présidence du cinéaste Abdellatif Kechiche. Quatre courts-métrages sont nés de cette initiative et de cette première édition de la Semaine nationale des Hlm. Tous, en illustrant un certain regard sur le « vivre-ensemble », témoignent avec force combien les Hlm vivent avec leur temps et sont le théâtre de scènes de vie universelles. Le cinéma contre les idées reçues En s’inscrivant dans la première Semaine nationale des Hlm, ce concours a eu pour ambition d’ouvrir un espace de création où l’image et le récit révèlent la juste place des Hlm dans notre société. En donnant toute leur place à des histoires singulières, il a eu pour ambition de partager des valeurs universelles, chères au mouvement Hlm, de solidarité, d’égalité, de mixité et d’unité qui constituent le socle républicain du « vivre- ensemble ». Pour les lauréats, cette opération de mécénat culturel a été une occasion de diffuser leur création auprès d’un large public : en plus de la projection lors de la cérémonie de remise des prix, les courts-métrages primés sont diffusés sur les sites internet de la Semaine nationale des Hlm, de l’Union sociale pour l’habitat, à travers le réseau des organismes Hlm et Associations régionales et le seront également lors du Congrès Hlm qui se tiendra fin septembre à Lille, où plus de 10 000 visiteurs sont attendus. Une soirée projection-débat à la BNF : « Les Hlm, quand l’image fait débat » Près de 300 personnes étaient présentes mardi 11 juin 2013 à la Bibliothèque nationale de France (BNF) pour assister à une table ronde de professionnels de l’audiovisuel et du monde Hlm et à la projection des 4 courts-métrages. Devant un public de leaders d’opinion, de professionnels du monde Hlm, de l’audiovisuel, d’élus et de locataires, Emmanuel Rivière, directeur du département Opinion de TNS Sofres a présenté le baromètre d’image du logement social puis la journaliste Emilie Aubry a mené les échanges sur la thématique « Les Hlm, quand l’image fait débat ». Cette table ronde sur l’image des Hlm dans les médias, croise les points de vue et témoignages de journalistes, d’experts de l’opinion et de la communication. Les interlocuteurs ont échangé sur l’importance de la place médiatique des Hlm et les grandes étapes de la formation de l’image du logement social.

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

14


Synthèse des échanges de la table ronde La table ronde, animée par Emilie Aubry, journaliste sur LCP-AN et Arte, réunissait : - Cyril Auffret, rédacteur en chef adjoint du 20h de TF1 - Edouard Zambeaux, rédacteur en chef de l’émission Périphéries sur France Inter - Michel Fréchet, président de la Confédération générale du logement. - Emmanuel Rivière, directeur du département Opinion de TNS Sofres - Joachim Soëtard, directeur de la Communication et des Revues de l’Union sociale pour l’habitat.

Emilie Aubry : comment est traité le sujet « Hlm » dans les médias ? Est-ce un sujet très présent dans le discours médiatique ? Cyril Auffret, rédacteur en chef adjoint du 20h de TF1 : le logement est une passion française, le JT de TF1 en parle beaucoup. Cependant, nous sommes inévitablement dans la logique de l’événement, ainsi les actualités sur les Hlm sont traitées le plus souvent sous l’angle du fait divers. Le thème du logement social dans sa globalité se prête beaucoup mieux au format du « magazine ». Il s’agit d’un sujet de fond que TF1 aborde en deuxième partie du journal, avec des reportages sur des innovations architecturales, écologiques, etc. Nous essayons d’établir un équilibre dans la façon dont nous traitons les Hlm. Edouard Zambeaux, journaliste, producteur de l’émission Périphéries sur France Inter : la question du logement social est, en effet, une toile de fond. Les Hlm sont la narration du quotidien des Français. Mais les liens sociaux dans les quartiers populaires sont comme « effacés » par le traitement médiatique, et ne sont pas assez relayés finalement. Il est important de transmettre l’intérêt pour la vie quotidienne, au-delà des préjugés positifs ou négatifs. Cyril Auffret : il existe un « malaise » en ce qui concerne le thème Hlm, d’ailleurs nous disons plus facilement « logement social » qui a une connotation plus positive jusqu’à présent. Il s’agit d’un sujet sensible, la volonté de ne pas stigmatiser est forte mais il ne faut pas basculer dans le « tout-positif ». C’est un thème sur lequel nous nous adaptons en fonction des réactions.

Emilie Aubry : si dans les années soixante, les Hlm sont un symbole de confort et de modernité, aujourd’hui les discours sont différents. Est-ce un rêve qui a mal vieilli ? Michel Fréchet : c’est l’image des Hlm qui a mal vieilli, la réalité est autre. Je ne pense pas que beaucoup d’habitants aujourd’hui souhaiteraient quitter leur logement. La logique événementielle conduit les médias à mettre en avant les faits divers qui se déroulent dans les Hlm, néanmoins ces éléments sensationnels sont minoritaires sur l’ensemble du parc et ne sont pas représentatifs. Le baromètre d’opinion prouve que la grande majorité des habitants Hlm est satisfaite de leur logement. Les Hlm restent symboles de confort, cependant on constate un décalage entre le regard extérieur et le regard intérieur porté sur les Hlm. Edouard Zambeaux : le rêve existe encore mais il a été abimé. Nous connaissons aussi ces doubles acceptions de termes, qui font d’un détail un tout : une cité... Hlm, un jeune…de banlieue. Il y a un risque de généralisation alors que les quartiers d’Ile de France n’ont rien à voir avec les quartiers du Grand Lyon. Il faut regarder à hauteur d’homme.

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

15


Emilie Aubry : quelles ont été les grandes étapes de l’évolution de l’image des Hlm ? Joachim Soëtard : dans les couloirs de l’Union sociale pour l’habitat, je suis frappé par les belles affiches des campagnes qui représentaient ce qu’était le logement social en France dans les années 50, cette aspiration à mieux vivre. Il y a eu ensuite toute la période de la rénovation urbaine, qui a constitué un moment pivot dans l’évolution des représentations et de la médiatisation des Hlm. Edouard Zambeaux : en effet, l’une des grandes réussites de la rénovation urbaine, c’est l’histoire que ça a créée. Le sociologue Renaud Epstein a ainsi souligné que pour la première fois, il y a eu un consensus politique, on a vu des villes de droite et de gauche entreprendre de nombreux chantiers de rénovation… Et le paysage a changé. Emmanuel Rivière : l’image des tours et des barres persiste, nous remarquons même qu’elle cohabite avec la nouvelle image de projets qui s’inscrivent mieux dans le paysage urbain, plus respectueux de l’environnement. Les deux images coexistent plus ou moins selon la personne à qui l’on s’adresse. Lors de notre enquête nous avons construit un indicateur de proximité qui fait apparaître que plus les sondés sont proches des Hlm (par leur lieu de vie, leurs amis…) plus les stéréotypes anciens se déconstruisent. Il y a une différence entre ce que l’on vit et ce qu’on voit à la télévision. Edouard Zambeaux : il faut garder à l’esprit les épisodes politiques qui ont jalonné l’histoire des quartiers populaires. En 1983 apparaissent dans le paysage politique les « grands ensembles » avec la visite de François Mitterrand à la Courneuve. Les années 90, 2005… Aujourd’hui, après la période de rénovation urbaine, on commence à entendre des discours délétères sous-entendus « On a beaucoup donné pour les quartiers populaire, ça suffit… ». La puissance publique est revenue très fortement sur le devant de la scène avec la rénovation urbaine, et certains demandent où sont passés les 45 milliards, réclament leur tour… L’Observatoire national des Zones sensibles a baptisé cela « l’effet cicatrice », qui doit être anticipé, je pense, par les organismes Hlm.

Emilie Aubry : le développement durable est un thème dont s’empare de plus en plus le monde Hlm, cela peut-il créer une rupture dans la représentation et favoriser une nouvelle image des Hlm ? Cyril Auffret : TF1 relaye les sujets positifs sur les Hlm tels que le développement durable, la transition énergétique. Cependant, l’impact de ces sujets sera toujours moindre face à un sujet plus négatif. Bien qu’en quantité les sujets positifs soient majoritaires, les spectateurs retiennent beaucoup plus un événement tragique ou polémique. Joachim Soëtard : sur les thèmes du développement durable et de l’architecture, le Baromètre indique que les Français sont des juges très sévères avec des attentes fortes. Il y a énormément d’efforts produits de la part du Mouvement Hlm. Nous devons nous atteler aujourd’hui à la pédagogie afin que tous ces efforts soient perçus et marquent une rupture dans l’image des Hlm.

Emilie Aubry : qu’est ce qui change pour les Hlm dans un contexte de crise ? Michel Fréchet : nous voyons d’une part une augmentation des impayés de loyers et des expulsions locatives. Nous observons d’autre part de plus en plus de difficultés pour les habitants à cohabiter ensemble. Les questions de voisinage prenant de plus en plus d’importance, on peut penser que la crise a cassé les systèmes de solidarité et a conduit les personnes à se recentrer sur leur propre foyer.

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

16


Un clip de promotion de la Semaine nationale Daniel Picouly, écrivain, Ariane Ascaride, actrice, et Isabelle Autissier, navigatrice ainsi que 3 habitants témoignent de leur parcours de vie qui, a un moment donné, est passé par le monde Hlm, quelques minutes pour illustrer cette réalité et lutter contre les idées reçues. Afin de permettre aux organismes mobilisés de promouvoir la Semaine nationale des Hlm, un DVD a été produit avec les 4 courts-métrages et un micro-trottoir de la soirée projectiondébat à la BNF.

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

17


IV.

La résonnance médiatique de la Semaine nationale des Hlm

Avec 381 retombées presse : articles, reportages, interviews, invités en plateau TV… la présence médiatique, à tonalité positive, du monde Hlm et des actions menées sur l’ensemble des territoires est un succès pour cette première édition de la Semaine nationale. Le bilan est présenté en trois parties, de manière quantitative, qualitative et détaillé par média.

Bilan quantitatif Quelques chiffres 259 articles en presse : 9 en Presse Quotidienne Nationale (PQN) 229 soit 79 journaux en Presse Quotidienne Régionale (PQR) 19 articles en presse spécialisée 2 dépêches d’agence de presse nationale 12 reportages TV : TF1, France 3, TV8 Mont Blanc… 14 reportages radio : France Inter, France Bleu… 96 articles presse sur Internet

La Semaine dans les médias : un événement populaire et grand public La Semaine nationale des Hlm a confirmé sa capacité à élargir l’audience médiatique naturelle du Mouvement Hlm. L’objectif de donner un écho médiatique à la Semaine dans la presse généraliste a été atteint.

7

35 médias généralistes médias collectivités médias spécialisés/professionnels 339

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

18


Une médiatisation majoritaire en presse écrite et dans les principaux JT TV • •

La presse écrite, média le plus présent à l’échelle régionale et locale, est naturellement la plus représentée. Les retombées en télévision, quantitativement moins significatives, sont particulièrement qualitatives : JT TF1, France 3… Les retombées presse par média

68% Presse écrite TV

25%

Radio Internet

4%

3%

Un rayonnement médiatique majeur dans les territoires •

L’ancrage territorial de la Semaine nationale des Hlm (plus de 600 événements sur tous les territoires) explique la large majorité de retombées en presse régionale et locale.

En termes d’audience, la visibilité de la Semaine en est démultipliée : les médias régionaux et locaux sont les plus consultés dans leur zone de couverture.

En termes de cibles, la forte présence de la Semaine dans les médias régionaux et locaux nous permet d’atteindre notre objectif : toucher le grand public.

86% Local et régional 14%

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

National

19


Bilan qualitatif Une tonalité majoritairement positive •

Un traitement largement positif de la Semaine, des événements et des thématiques liées.

Une tonalité neutre partagée par la plupart des articles annonçant la Semaine (par des brèves notamment).

Un angle négatif pris par un seul sujet national autour d’une commission d’attributions ouverte, signe que ce sujet particulièrement sensible nécessite une pédagogie accrue.

15 10 15 12 5 1

0 Positif

Négatif

Analyse au 24 juin 2013

Neutre

Une notoriété installée autour d’une appellation « Semaine » bien identifiée •

Sur les 28 retombées nationales, 27 mentionnent nominativement la « Semaine nationale des Hlm », signe d’une notoriété et d’une lisibilité bien travaillée en amont et d’une appropriation forte de l’appellation par les médias.

Près de 20 retombées ont mis l’accent dès leur titre sur la Semaine, signe que la Semaine en elle-même a fait l’actualité du fait de son caractère inédit. La « Semaine nationale des Hlm » est mentionnée dans le … 25 20 15 10 5 Analyse au 24 juin 2013

0 titre

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

Chapo

corps

20


Un traitement médiatique de fond •

Une majorité de sujets « moyens » ou « longs », tous types de supports confondus.

En dépit de l’absence de discours politique au niveau national, un traitement de fond des sujets, signe d’une prise en compte de la complexité des thématiques abordées.

Taille des retombées 4

6

Brève Moyen Long

Analyse au 24 juin 2013

18

Des retombées nationales qui valorisent l’ancrage local de l’événement •

L’échelon majeur de la Semaine nationale des Hlm est le local.

Cet échelon a été pleinement intégré par les médias nationaux.

Les prises de parole nationales et locales sont ainsi équitablement réparties au sein des retombées nationales analysées.

Les retombées presse par type de média

presse internet 25%

Presse papier 68%

Radio 4% TV 3%

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

PQR 60%

Dépêches 1% PQN 2%

Presse spécialisée 5%

21


Les retombées presse par support médiatique Les retombées presse Avec près de 260 retombées, la Semaine nationale des Hlm se pose en événement médiatique de bonne ampleur, relayé positivement : articles annonçant la Semaine Hlm, reportages présentant les divers projets des organismes, interviews et bilans des actions menées par les organismes participants, cet ensemble présente un beau panorama des valeurs portées par le Mouvement Hlm. Les retombées du web La presse sur internet a joué un rôle certain quant à sa mise en valeur sur l’ensemble du territoire national, avec pas moins de 97 articles recensés. Organismes, institutions, associations et bloggeurs ont également livré des articles s’adressant au grand public pour promouvoir la Semaine, mais aussi pour en faire un bilan positif et lancer le rendez-vous de la prochaine édition. Les retombées en radio Avec 14 retombées, le poids de la radio dans le total des retombées presse concernant la Semaine nationale des Hlm s’élève à 4%. Chiffre très motivant, notamment au regard de la qualité des supports qui ont porté la Semaine Hlm à leur antenne (France Inter, France Bleu…). Les retombées en télévision Nous conclurons ce recensement des retombées presse en soulignant une fois de plus la qualité des supports (TF1, France 3…). La Semaine nationale des Hlm a généré une douzaine de reportages télévisés – diffusés nationalement ou localement – faisant écho à notre désir de lutter contre les idées reçues et de souligner l’importance du logement social en France. Un bilan très positif pour cette première édition.

Conclusion du bilan médiatique Une médiatisation significative à la fois en quantité et en qualité ; Un coup de projecteur sur les Hlm démultiplié dans tous les territoires ; Un renforcement du discours positif sur les Hlm ; Une identification claire de la Semaine, une appropriation forte des sujets « Hlm » ; Un angle événementiel puissant.

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

22


Exemples de retombées presse Un panorama de l’ensemble des retombées médiatiques est disponible sur simple demande.

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

23


V.

Nos partenaires

La Poste, La Banque Postale, Qualitel, GrDF et Dalkia se sont engagés aux côtés de l’Union sociale pour l’habitat afin de partager ce moment citoyen, temps fort de mobilisation pour le Mouvement Hlm. Point d’orgue de la Semaine, la soirée projection-débat du mardi 11 juin 2013 a été une occasion de faire avancer le débat sur l’image des Hlm. La projection des courts-métrages a été clôturée par la remise des trophées des mains de nos partenaires aux 4 lauréats du concours Hlm sur cour(t) 2013. La revue Actualités habitat, éditée par l’Union sociale pour l’habitat a fait la promotion de la Semaine et du concours.

Quelques articles de la revue Actualités habitat

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

24


Page de nos partenaires dans le dossier presse

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

25


Pages de nos partenaires sur le site web dédié à la Semaine

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

26


© Arora Films / © J.Tripier-Mondancin /© DR / © DR

© G. Roubaud

© G. Roubaud © JF. Bernard Surgy

Photos de la soirée du 11 juin à la BNF et des lauréats avec nos partenaires

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

27


Union nationale des Fédérations d’organismes Hlm 14, rue Lord-Byron • 75384 Paris Cedex 08 Tél. 01 40 75 78 00 • Fax : 01 40 75 79 83 www.union-habitat.org

DCR > SD/CEG/ZH 23/07/2013 Bilan de la première Semaine nationale des Hlm

28


Bilan Semaine nationale Hm 2013