Page 1

MANIOC.org Médiathèque Michel-Crépeau

Communauté d'agglomération de La Rochelle


LE

GRAND

ROVTIER DE

MER, De

IEAN

HVGVES

de Linschot Hollandois. Contenant une instruction des routes & cours qu'il convient tenir en la Navigation des Indes Orientales, & au voyage de la coste du Bresil, des Antilles, & du Cap de Lopo Gonsalves. Avec description des Costes, Havres, Isles, Vents, & courants d'eaux, & autres particularitez d'icelle Navigation Le tout fidelement recueilli des memoires & observations des Pilotes Espagnols & Portugais. Et nouvellement traduit de Flameng en François.

A AMSTERDAM, MANIOC.org Chez Iean Evertfz Cloppenburch,Marchand libraire,demeu-

rant sur le Water à la Bible Dorec. Avec Privilege pour 12. Ans. 1619.

Médiathèque Michel-Crépeau

Communauté d'agglomération de La Rochelle


MANIOC.org Médiathèque Michel-Crépeau

Communauté d'agglomération de La Rochelle


PREFACE

Sur le contenu de ce Livre. 'Art & Science de naviguer estant auiourdhuy en grande estime & usage plus que jamais, ce n'est fas de merveille si plusieurs en font curieux : Car de fait non feulement les gens de marine ont occasion de s'y efiudier , mais aussi en quelque forte les marchands & negocians , auquels il importe de savoir ou & comment Je peuvent recouvrer les marchandises qui par le moyen du commerce apportent du profit & de la commodité a eux & aux autres de qui ils les achetent, ou a qui ils les vendent. Ceux mesmes qui ne font profession ni de marine,ni de negoce ains qui simplecognoissance ont quelque fuiet d'apprendre &'r ment font defireux descience satisfaire a leur honnefie curiosité en la speculation de cette science, comme dependante en partie de la Physique en partie de la Cosmographie ; car la cognoissance des vents des courans & marees, se rapporte à la Physique : la cognoifiance des mers des Isles & des terresde leurs Caps GoulfesRivieres regarde la Cosmographie. Sciences recerchees de tous gentils esprits. (Je qu'estant consideré le Lecteur aura occasion d'avoir pour aggreable cefie nouvelle edition des memoires de Iean Hugues de Linscot augmentee de la moitié par l'addition de deux autres escrits du mesme Autheur, dont l' un contient une instruction des routes qu'il convient tenir en la navigation des Indes,qui nous intitulons le Grand Routier de mer : l'autre reprefente une Description tant des costes de Guinee, autres contrees maritimes d'Afrique , que de l'Amerique, & divers quartiers d'icelle, comme de la Floride Nouvelle France , item des Antilles & autres Isles circonvoisines, illustree de diversesparticularitez remarquables es dites terres & contrees : le tout soigneusement & fidelement recueilli far l'Autheur , qui en fin Routier de Mer s'est servi des instructions de divers Pilotes experimentez , tant Espagnols & Portugais que Flamengs & Anglois. Ce que nous avons trouve bon de traduire de Flameng en François pour l'usage de la Nation Françoise , a laquelle nous avons estimé ces memoires devoir estre communiquez aussi bien qu aux autres nations, pour en tirer le profit & plaifir que la cognoissance de la navigation apporte aux autres. Or pource qu'en ce Routier il eft souvent fait mention du Monson des vents de Nord (fi/ de Sud, pour entendre ce que c'est, est a noter qu'en la mer Indi-

S 3

que MANIOC.org Médiathèque Michel-Crépeau

Communauté d'agglomération de La Rochelle


que les uents ont un cours particulier & different de celuy des autres contrees : car au lieu qu'ailleurs les vents sont variables, & soufflent irreglement tantost d'un costé tantost d'autre aussi bien en Esté qu'en byver, es contrees de Levant ils soufflent reglement & ont un cours alternatif asseuré, de sorte qu'il y a conjoncture & concurrence de certains vents & certaines sai-, sons : les vents qui viennent du Nord regnans un certain espace de mois & de iours sans interruption ni entrevenue d'autres vents : & les vents qui tiennent du Sud soufflants pareillement d'un rin continu & reglé a leur tour en certaine autre saison, sans qu'il y ait faute ' laquelle conjoncture est appellee Monfon ' est double afçavoir de la faifon des vents de Sud, & de celle des vents de Nord. 6t a cela fe doivent necessairement regler ceux qui ont anaviguer tut en la mer de China & Iapon, qu'é la mer de Malacca & autres de la mer Indique, fans entreprendre de faire voile en tel temps & en tels lieux qu'il leur plait , ains faut qu'ils attendent la faifon du vent propre a leur Voyage. Cest efface de temps qu'on est attendant le vent est en ces quartiers la tenu pour hyver : & est remarquè en ce Routier quels sont les havres ygoulfes, Bayes, Rivieres ft) Isles propres pour hyverner en attendent l'un ou l'autre Monson. (fe qu'il a estè de besoin de representer en ceste preface pour plus claire intelligence de ce qui en est touché ça & la en ce prefent œuvre

MANIOC.org Médiathèque Michel-Crépeau

Communauté d'agglomération de La Rochelle


1

LE

GRAND

ROVTIER DE

MER. De

Iean Hugues de Linschot HOLLANDOIS Contenant une instruction des routes Se cours qu'il convient tenir en la Navigation des Indes Se lieux circonvoisins,comme Malacca, China, Iapan, lava, Sunda : & au voyage de la cofte du Bresil, des Antilles, & du Cap de Lopo Gonfalves en Angola en la cofte d'Ethiopie : Avec descriprion des Costes , Havres , Isles, Caps, Goulfes, Bancs, Escueils, Baffes, Fonds, Profondeurs , Vents , Se Courans d'eaux, & autres particularitez d'icelle Navigation & Voyage. Le tout fidelement recueilli des memoires & observations des Pilotes Espagnols & Portugais : Se par ci devant traduit d'Espagnol en Flameng par l'Autheur, & de nouveau de Flameng en François. CHAPITRE

Des routes

I.

cours de la Navigation de Portugal es Indes Orientales.

N premier lieu faut lavoir que toute la Chrestienté git du costé du Nord de la ligne Equinoctiale : & Lisbone la hauteur de Lisbone. trenteneuf degrez Se demi. Elle correspond à l'Isle de Madere Isle de Madere. NordEst & SudOueft en diftance de centseptante deux lieues d'Espagne. La dite Isle git la hauteur de trente deux degrez, & correspond à l'Isle de la Palme NordNordEst & SudSudOuest endistance Isle de la Palme. de soixante trois lieues. Les Navires qui vont es Indes peuvent recognoiftre la dite Isle de la Palme, laquelle git la hauteur de vingthuict degrez 8c trois quarts. D'ici il faut dresser son cours au Sud autant que le temps le permet : car d ordinaire quand on vient à la hauteur de cinq & fix degrez on trouve des vents de SudEst,& lors faut singler au SudOueft autant qu il eft possible, iusques a ce qu'on ait passé le Cap de S. Augustin qui git la hau- Cap de S. teur de huict degrez & demi du costé du Sud en la coste du Bresil. Depuis Augustin, l'Isle de la Palme iufques à ce Cap il y a neuf cents lieues fur le cours du NordEft au SudOueft. Quand on a passé ce Cap, on prendra incontinent son cours au SudOueft, car d'ordinaire les vents y soufflent au Sud & SudIsle de Eft : Vous vous tiendrez au SudOueft de Pille de Triftan da Cunha, qui git stan daTri, la hauteur de trẽtrequatre degrez du costé du Sud de la ligne Equinoctiale. Cunha. S

4

Quand


2

Navigation de Portugal

Quand vous vous iugez avoir passé la dite Isle de Tristan da Cunha vous cinglerez iufques à la hauteur de trente fix degrez, & lors prendrez la rouCap de te de l'Est , iufques a ce que vous ayez passé le Cap de Bonne Esperance, Bonne Ef- lors vous singlerez au Nord Est vers terre ferme afçavoir vers Moçambiperance. que,ou bien en dehors de l'Isle de S. Laurent. Depuis le Cap de S. Auguftin iufques au Cap de Bonne Efperance,il y a dix cents foixante lieues. Ce Cap git la hauteur de trente quatre degrez & demi du costé meridional de la Ligne , & correfpond à Cabo das Agulhas EftSudEft & OucftNordCabo das Ouest en diftance de trente deux lieues. Ce Cap das Agulhas git la hauteur Agulhas. de trente cinq degrez pour le moins, & correfpond a Cabo de Infante.Est & Oueft,ayant quelque peu de l'Est tirãt fur le Nord,& du Oueft tirant sur le Sud,en distāce de vingt six lieues. Cabo de Infante git la hauteur de tretequatre degrez & deux tiers tout au plus,& correfpond à Cabo Thalhado EftNordEft 8c Ouest Sud Ouest en diftance de dix neuf lieues. Cabo Thalhado git la hauteur de trente quatre degrez tout au moins, 8c correfpond à Bahija fermofa Eft 8c OuEst en diftance de dix lieues. Bahija fermofa git la mesme hauteur que Cabo Thalhado,& correfpond aux petites Isles appellees Chaons EftNordEft,& OuestSudOuest , en diftance de trente fept lieues,& correfpond à Punta Primeira NordEft & SudOuest , 8c quelque peu NordEft tirant sur l'Est, & SudOuest tirant fur le Ouest en diftance de cinquante lieues.Punta Primeira git la hauteur de trente deux degrez tout au plus, à cinquante lieues de Terra do Natal , laquelle git la hauteur de trente degrez & demi & correspond à Terra dos fumos NordEst & SudOueft , 8c quelque peu NordEft tirant sur le Nord & SudOuEst tirant fur le Sud en diftance de septante cinq lieues. Terra dos Terra dos Fumos git la hauteur de vingt fept degrez & demi, & corresFumos. pond à Cabo dasCorrentes NordEft & SudOuest, & quelque peu NordEft tirant fur l'Eft, & SudOueft tirant fur le Oueft en diftance ce nonante cinq lieues. Cabo das Correntes git la hauteur de vingtquatre degrez & demi, & correfpond aux ilhas Primeiras NordEst & SudOueft, & SudOueft, & quelque peu NordEft tirant fur le Nord & SudOuEft tirant fur le Sud, en diftance de cent trente deux lieues. Ilhas Primeiras gifent la hauteur de dix degrez & demi tout au plus , & correfpondent a Moçambique Nordfept Mozambique. Est, & SudOueft en diftance de cinquante deux lieues. Moçambique git la hauteur de quinze degrez. Allant de Moçambique aux Indes, il vous faut dresser vostre cours au Isle de CoNordeft jusques à ce que vous ayez pafte l'Isle de Comoro : le cours eft de moro. huictante lieues iusques a la hauteur d'onze degrez : & de là continuerez le mefme cours iufques aux Ilhas do Almirãte qui gisent la hauteur de trois degrez & demi au Sud. Ces Isles eftans passees , faut prendre la route du NordEft, & NordEft tirant fur l'Eft : quoy faisant on vient aux Ilhas Queimadas qui gifent la hauteur de feize degrez en la cofte de Goa. Eft aussi a noter qu'en ce temps les courans en celte contree ont tousiours leur cours au NordOuest,asçavoir vers le deftroit de Meca ou de la Mer rouge. Pourtant si toft qu'on eft parvenu à la hauteur de dixsept degrez , pour biẽ dref-

Les bancs de Pandua.

ser son cours on retiendra toufiours la mefme route , tendant vers l'EftNordEft,ou quelque peu plus avant il befoin eft. Eft le quadran monstrera toufiours ce qui fera de faire. Et ira on ainsi iufques a deux cents lieues de la cofte des Indes,se gardant biẽ de cingler plus bas que les quinze degrez pour euiter les bancs de Pandua, Os baixos de Pandua, lesquels gifent la hauteur de treize degrez au Nord. Et quand on fe iuge eftre pres de la dite cofte des Indes, on se tiendra toufiours au dessus de seize degrez , a raifon des courans qui ont toufiours leur cours au Sud vers la dite coste, & d'ordinaire ony a les vents de Nord 5c NordOueft. Or pour savoir ft on eft

pres


Aux Indes Orientales.

3

pres d'icelle, on trouvera ces lignes 8c indices, asçavoir des Escrevices a

trois cents lieues de là, & à cinquãte lieues des couleuvres flottans en l'eau de la grandeur des anguilles : & eft ce signe asseuré . Et à vingt lieues la profondeur est de huictante brasses : à quatorze & quinze lieues elle est de feptante brasses : & ne faut point craindre d'en approcher,car le fonds y eft par tout beau & net & propre a ancrer:8c toutes les Isles 8c efcueils qui font le long de celle coste font proches de terre, de forte qu'il n'y a rien a craindre. Situation Toutes les colles qu'on appelle proprement des Indes, s est endẽt Nord de la coste & Sud, & quelque peu Nord tirant sur le Oueft & Sud tirant sur l'Eft. Est des Indes. aussi a noter que toutes les dites colles des Indes,de Perse,d'Arabie, du destroit de la Mer rouge,de Coromandel,de Seylon, Bengala, Pegu, Sian, Malacca, Camboia, Cauchin China,China, 8c lapon gisent du colle' du Nord de la ligne Equinoctiale.

CHAPITRE.

II.

Cours du voyage des Indes, appointé pur Diego Alfonso , Portugais Pilote du Roy.

A

Liant de Lisbone en Pille de Madere vous dresserez vostre cours au SudOueft,& irez recognoistre l'Isle de Porto Santo, & de là cinglerez entre l'Isle Deferte & Madere, vous gardant des petites Isles ou escueils nommez Os Salvagiens qui gifent à deux lieues dcMadere au Sud- Escueils Oueft, car il n y a là que bancs qui de nuict sont fort dangereux : On peut dits Salvagiens. passer le loing d'iceux du costé de l'Est, tenant vostre cours vers les Canaries. Ayant passé les dites Canaries vous prendrez la route du Sud iufques a la hauteur de quatorze degrez, singlant a cinquante lieues en dessous du Cap Verd. De là vous tendrez au SudOuest, & SudOuest tirant fur le Ouest iufques à ce que vous veniez à la hauteur de fix degrez : & de là au SudOueft , & SudOueft tirant sur le Sud, pour tenir voftre cours à feptante lieues de la Seche de Rio grande, & à huictante lieues de S. Anne, faisant tousiours voftre mieux devenirà la Ligne Equinoctiale , & tenant tousiours voftre cours en dessus vers le Sud. Et si le vent estoit Sud, choisissez plustost le colle de l'Eft que du Oueft , encore que vous fussiez fous la Ligne. Et si long Comment temps que vous n'avez point de vent de SudEst , tenez vous tousiours du il faut singler sous la costé de l'Est sans vous approcher de Terra do Mallagetta , plus presque Ligne encinquante ou soixantelieues,& quad vous en avez la hauteur & longueur, tre le Bresil & la Guiayant paffé le Cap de Palmas,allant de lof faites des courtes traites,asçavoir nee, fous la ligne, ou du cofté de deça, afin que les courans ne vous entrainent point en dedans ledit Cap : & avalez tous vos voiles pluftoft qu'en venir là, car vous ne vous peuvez point autrement garantir , ni faire le voyage des Indes. Ie vous ay declaré ci dessus ce que vous ferez eftant centquarante lîeues ous a Ligne : alors vous singlerez le travers d'icelle pour passer le Bresil : car suivant le cours fus declaré vous ne pouvez faillir de le passer. En la dite cofte de Mailagetta les courans au temps de la nouvelle Lune, Coste de ont leur cours au SudOueft : pourtant vous ne prendrez point alors voftre Mallagetta coursau Bresil , estant sous la Ligne : Et si vous dressez vostre cours au SudOueft vous tenant là aussi longtemps que le vent dure , faites tout vostre mieux, comme dit a esté, de passer la ligne du costé du Bresil, pour venir à la hauteur de huict degrez, fous laquelle git le Cap de S. Auguftin ; Et si eftant en ceste hauteur vous desirez avoir la veue du pays, ne vous tournez point


4

Antilles,

Ifles de Martin Vaas.

Indices des Ifles de Tristan da Cunha,

Navigation de Portugal

point de Pautre costé, mais mouillez hardiment l'ancre iufques a ce que le vent fe renforce pour pourfuivre voftre voyage. Sachezaussi que les courans du costé de Bresil, Cap de S. Augustin, & cefte contree, ont leur cours vers les Antilles qui font Ifles devant la nouvelle Espagne : pourtant ie vous confeilleroy pour le mieux de ne point aller de lof: car ce faisant il vous faudroit (ans doute retourner en Portugal. 'ici vous predfez un autre chemin vers les Ifles de Martin Vaas, ayant passé la Ligne,& plus droit prenez vous le chemin,mieux eft il. Depuis les dites Isles , ou depuis la hauteur d'icelles iusques aux Isles de Tristan da Cunha,ayant vent favorable,vous prendrez voftre droit cours,sans conter aucun declin : car ces Ifles gifent en mesme longitude que les autres ; avec la difference du quadran en cefte contree , afçavoir pres des dites Ifles de Triftan da Cunha,l'aiguille du quadran decline au NordEst vn ryn & demi: & quand il eft une heure apres midy fur le quadran, il n'est que midy fur l'Astrolabe. Pour cognoistre si vous estes pres des dites Isles, vous aurez ces signes, afçavoir certains oifeaux volans ensemble cinq a cinq : & de là plus outre vous verrez d'autres oifeaux nommez Feigions par les Portugais , & iceux tachetez de marques blanches &: noires. Estant Sud & Nord à l'endroit de ces Ifles vous verrez flotter sur l'eau certaine efpece d'herbe appellee par les Portugais Sargasso, semblable a peu pres à celle qui fe trouve pres de Wieringhen en Hollande. Depuis les dites Ifles de Tristan da Cunha iufques au Cap de Bonne Esperance,vous trouvãt en cefte contree iufques au huictiesme de Iuin, vous verrez flotter en l'eau a monceaux la mesme herbe de Sargasso avec une autre efpece d'herbe nommee Trombas comme tiges de Rofeaux courts & branchus, non si longs que ceux qui se trouvent pres du Cap de Bonne Efperance. A mesure que vous poursuivez voftre route ces SargafTo & Trombas viennent a diminuer : dequoy vous ne devez pas estre en peine : car ces herbages & bourgeons procedent de l'efmotion de la mer en cefte contree là, de sorte que plus le temps eft rude fur les dites Ifles,plus la Mer rend de telles choses,qui avec le vent & les vagues venans de là,sont poussees vers le Cap de bonne Efperance.Dont vous ferez advertiz,quand vous trouverez telles choses de singler cent cinquante lieues arriere des dites Ifles,pour eviter tormente.

Indices du Cap de Bonne Ef. perance.

Corbeaux de Mer,

Loups de Mer.

Venant à la hauteur de trentecinq degrez plus ou moins vers le dit Cap de Bonne Esperance, vous verrez flotter tels herbages & bourgeons. Lors fâchez que vous eftes pres du dit Cap, afçavoir a trente ou quarante lieues de là : car vous avez pafle les precedens des dites Ifles. Ceux ci font longs & à peu pres de la façon des cors a corner. Mais venant à trentecinq degrez & demi vous ne verrez plus tels lignes & indices, mais bien quelques Oifeaux grands comme Corbeaux , ayants le plumage noir , & le Bec blanc & plat , lefquels ne volent point plus loing du Cap de Bonne Efperance que vingt ou trente lieues. On y void aufsi quelques autres Oifeaux gris que les Portugais appellent Alcatrases. Tels font les vrays lignes & indices du Cap de Bonne Efperance iufques au Cap das Agulhas. Sachez aussi que ceste traverse & passage oblique du Bresil au Cap de Bonne Efperance eft beaucoup plus court & moindre qu'il n'eft representé es cartes, dequoy il n'eft pas expedient de rendre raifondepeur que cela ne vienne à la cognoissance des eftrangers, à nostre dommage. On trouve aufîi autour des dites Ifles de Triftan da Cunha & du Cap de Bonne Efperance certains loups de mer : mais vous trouvant en celte contree la

sur


Aux Indes Orientales.

5

sur la fin de Iuin, il peut bien advenir que vous n'y en voyez point, a cause de la froidure qui les fait retirer au dessous du pays. S'il advenoit que vous vous trouvissiez environ le dixiesme de May peu Tempestes autour des plus ou moins en la contree des dites Isles de Tristan da Cunha , vous ne Ifles de passerez point au dessus de trentecinq degrez,. à l'occasion des vents de Triftan d» Oueft qui en ce temps lay font fort vehemens & impetueux , notamment Cunha. au temps de la nouvelle Lune : ce qui vous pourroit bien faire rebrousser chemin, comme il advint au Navire de Bon Iesus, qui fust englonti des vagues par la force & furie du vent, comme moy aussi ay veu advenir le mesme a Diego Alfonso, estant fur le Navire de S. Claire. Quand vous voyez pres du Cap de Bonne Esperance certains Oifèaux flottans fur l'eau appeliez Antenayas, lefquels font grands 5c marquetez sachez que vous estes pres de Cabo das Agulhas. Vous y verrez aussi flotter de l'efcume de Mer,de laquelle les orfevres lie servẽt, & si vous avez la veue du pays fur la hauteur ci dessus mentionnee, eftant a trente lieues du Cap de Bonne Efperance, & venant aussi à la hauteur de trente six degrez , vous y trouverez les mesmes susdits oiseaux. Si toll que vous avez passé le dit Cap, & avez veu le pays foit de ce mesme Cap,ou de celuy das Agulhas deça ou delà, advifez de vous tenir en Mer iusques à trente lieues arriere de terre; Et si voftre intention est d'aller a Moçambique, vous prendrez, la route du Nordest vers les bancs appeliez Baixos de Iudia. Au cours du Bresil vers le Cap de Bonne Efperance , vous vous trouvez Oitousiours suivi de force oifèaux, lefquels vous perdez venant droitement à Divers feaux de laveue dudit Cap. Vous y voyez aussi par fois des oifeaux noirs cõme Cor- Mer. beaux , comme a esté dit ci dessus : afin que vous puifsiez tant plus asseuremerit cognoistre quand vous elles en dedans du Cap asçavoir du costé Orientai des Indes. Les vagues qui vous suivent de devers le dit Cap de l'Est au Ouest,cesseront de vous suivre si toft que vous ferez pres du Cap das Agulhas en dedans , iufques a ce que vous en trouviez d autres venantes du SudOuest selon l'estendue de la coste, asçavoir de devers le Cap en dedans. Sachez aulsi qu'ici les aiguilles des quadrans font fixes & egales,de forte que quand il est midy for l'astrolabe, il est pareillement midy for la monstre ou quadran,l'un se rencontrât comme l'autre,qui eft un bon signe & indice,par lequel vous cognoissez que vous elles Nord & Sud endroit du dit Cap das Agulhas,ou entre ledit Cap 5c celuy de Bonne Efperance : lequel indice est bon & leur tant au aller qu'au venir. Allant de là aux Indes les aiguilles des quadrans declinent derechef. Route du Du Cap das Agulhas iulques à Moçambique l'espace de trente lieues, la Cap des Colle s'estend Est & Oueft. Vous adviferez ayant passé le dit Cap, & vous Aiguilles a trouvant à fix ou sept lieues delà en Mer , de ne point prendre voftre cours Moçambivers le dit Cap, mais au SudOuest, & SudOueft tirant for le Ouest : car il eft que. ainsi de besoin pour sauver ce chemin, a l'occasion des courans qui ont leur cours vers les Bayes & Goulfes devers le pays. S il vous advenoit de passer trop loing arriere du Cap , en forte que vous ne vifsiez aucun des lignes mentionnez , vous prendrez la hauteur vous servant du quadran : mais il faut qu'il foit asseuré & qu'il ait un droit fil. Et si vous estiez cent cinquante lieues en dedans le Cap, estant midy fur l'Astrolabe, lombre du quadran ne le trouvera point encore lut le midy , & y a a dire un ryn : & quand il eft midy sur la monstre, le Soleil devale & recule, un demi degré sur l'Astrolabe.Quand vous trouvez cela foyez asseuré que vous estes a centcinquante iieues du Cap de Bonne Efperance,ou de celuy Indices de das Agulhas en dedans : & prenez y bien garde car vous le trouverez ainsi. l Isle de S, si vous prenez vostre cours pour singler en dedans l'Isle de S. Laurent, Laurent.

vous


6

Navigation de Portugal.

Vous trouverez certains petits oiseaux blancs volans de bande à vingt lieu-

Isle de Iean de Nova.

es du pays ou environ vers les bancs de Iudia : & venant a vingt degrez, vous y trouverez pour lignes asseurez des Garagians & Aleatrases, qui sont oifeaux semblables a des Aigles de mer,alors tenez vous un bon cours : & si vous n'appercevez point ces oifeaux,vous aurez a prendre garde a vous : car vous elfes pres de l'Isle de S. Laurent , ou fur les bancs de la colle de Soffala ; & si vous voyez plusieurs oiseaux, vous n'estes qu'à dix lieues des susdits bancs de Iudia : desquels vous vous deftournerez dressant vostre cours au NordEst, &NordEft tirant fur le Nord iulques à ce que vous, soyez parvenu a dixneufdegrez & un quart : & lors vous singlerez au NordEst iulques a dixhuict degrez. Delà vous tendrez au Nord & Nord tirant sur l'Est, iufques a 16 degrez & trois quarts.Eftant parvenu à celle hauteur 6c voyant beaucoup d'Alcatrases, asçavoir 6, 7, 8, & dix volans ensemble, sachez que vous n'estes qu'a dix ou quinze lieues de l'Isle de Ioan de Nova : pourtant faites vostre mieux iour & nuict de vous retirer de là,notamment au temps de la nouvelle Lune , prenant la route du NordOueft : ce faisant vous viendrez pres des Isles nommees dos angoxàs : desquelles plus vous vous destournez au Nord, tant meilleur cours tiendrez vous vers Moçambiques , prenant garde de ne point palier pres de ce pays plus que la profondeur de vingt cinq bralfes: car vous n'y trouvez que Seches, là ou Don Ian Pereira vint a eschover, & s'y trouve la profondeur de treize brasses. -

CHAPITRE. III. Navigation du Cap das Correntes vers les Seches appellees Baixos de Judia, et dela a Moçambique.

S

'Il vous advenoit de voir le Cap das Correntes estant a six ou sept lieues de là, voulant singler vers Moçambique , dressez vostre cours EftNordEft ayant fort vent : & venant a vingt deux degrez qui eft la hauIndices de la contree teur des bancs de Iudia, vous verrez quantité deGaragians volans par troudes bancs pes : & li le vent venoit quelque peu a s'elpardre , vous tiendrez le cours de Iudia. du NordEft 6c NordEft tirant fur l'Eft iulques à la dite hauteur. Or pour lavoir fi vous elles fort pres des susdites Seches , vous verrez quantité de Garagians, & Alcatrales voler uniment par troupes: & li vous appercevez grand nombre d'Alcatrases , vous estes proche des dites Seches : mais si vous voyez feulement des Garagianx fans Alcatrases,vous en elles a vingttrois lieues. D'ici vous dresserez vostre cours au NordEst, & NordEft tirant sur le Nord,iusques a dixneuf degrez & un quart : & delà vous singlerez an NordEft iulques a dixhuict degrez: & de là au Nord & Nord tirant sur l'Est iusques a feize degrez & trois quarts. Estant en ceste hauteur, vous verrez quantité d'Alcatrafes : lors foyez asseure que vous estes tout pres de l'Isle de Ioan de Nova : & si vous les voyez fix & fept ensemble, sachez que vous n'elles qu'a dix ou quinze lieues de là,car cell la qu'ils vont querre leur nourriture: pourtant faites vollre mieux de sortir de la hauteur de celle Me,laquelle git a feize degrez & demi : Et pour aller plus seurement, singlez au NordOueft : ce faisant vous viendrez pres les Mes d'AnIsles d'Angoxas. goxas,qui font proches de la colle de Moçambique : & plus vous tendez au Nord plus vous approchez de Moçambique. Vous prendrez garde qu'en allant des dites Mes à Moçambique, vous ne palliez point au dessous de la profondeur de vingt cinq brasses outre les Corals, la ou Don Ioan Pereira fe perdit, & ou se trouve la profondeur de treize bralfes. Ayant passé les dites


Description de la route de Moçambique.

7

tes Ifles d'Angoxas au NordEft,dressez vostre cours au NordEft tirant sur l'Est , qui eft un bon cours vous gardant touftours de passer au dessous de laprofondeur de vingtcinq brasses, comme dit a esté. Vous tiendrez le susdit cours du Cap das Correntes si vous vous trouvez pres dudit Cap : Se si vous avez vent de SudEst vous ftnglerez le long de de Tille qui git au dessus des bancs de Soffala, pour parvenir tant plus toft a Bancs Soffala. Moçambique,& avec le vent d'Eft à la hauteur & lignes ci dessus mentionnez. Vous éviterez aussi les bancs de Iudia, & ceux de l'Isle de S. Laurent qui font proches de ceux de Iudia. Entre les uns Se les autres il y a nonantecinq brasses de profondeur. Si vous deftrez singler sur la rade de Moçambi que , vous devez passer à Ifles de Mo l'entree les deux petites Isles de S.George, Se S.Iaques , lesquelles vous çambique. lairrez du cofte' du SudOueft, vous esloignant quelque peu de celle de S. George sur la profondeur de six & sept brasses , pourfuivant ainft voftre cours iufques en dedans,prenant touftours de pres garde aux bancs sur lesquels vous voyez l'eau fe rompre iufques a ce que vous foyez devant l'Isle & forterefte de Moçambique.

CHAPITRE.

IV.

Navigation de Moçambique aux Indes,

A

Liant de Moçambique aux Indes, dredez voftre cours au NordEft, Ce faisant vous descouurirez a Ilha do Comoro diftante nonante Isle de Coquatre lieues de Moçambique , la hauteur d'onze degrez Se demi, moro. afçavoir en fon bout septentrional : ceste Isle est fort haute Se eslevee A quinze lieues de là vous verrez certaine espece d'oiseaux appeliez Rabos Rabos de de Iuncos, c. a. d. queues de ioncs , au regard de leur forme : Se de nuict Iuncos & Garagians. vous orrez gazouillerles Garagians. De ceste Isle pourfuivant voftre route vers les Indes , sachez que ft tost que vous avez descouvert le bout septentrional de Lille de S.Laurent, que les courans ont leur cours au Nord Se NordOuest iufques au Cap de Guardafu Se emboucheure du destroit de la mer rouge. Vous ferez adverti si vous avez demi vent ou vent en pouppe,de ne conter cela en la route que pour lors vous tenez : & prendre tousiours un rin d'abbaissement ou deQuel est le clin,& deux rins ft vous aves prefques vent , à caufe que les courans vous flux des poullènt touftours au NordOuest : &prenez bien garde a vous que quand courans en vous trouvez beaucoup de hauteur cell dautant que les courans vous la cofte Orientale dA poussent ainsi qui dit a efte'. Et pour eftre tant plus asseuré de pouvoir par- frique. venir à la coste des Indes vous vous devez gardez de l'aiguille du quadran, qui tourne au NordEft un rin Se davantage:Si vous contez le cours selon la droite route que tient le navire , vous perdez tour ce que l'aiguille du quadra decline par fon declin au NordEft,& ce que les courãs vous pouslent au NordOuest ; au moyen dequoy il se trouve trop court Se en faute de pouvoir parvenir a la dire coste des Indes. Le flux des courans vers la mer rouge eft depuis le quatriesme iufques au seiziesme degre. Prenez touftours bien garde de vous tenir a voftre avantage, Se de ne point venir court. En ceste contree Se route se void touftours quantité de cefte efpece d'oiseaux susmentionnee, asçavoir de Rabos de Iuncos : Se quand vous Rabos de approchez de la cofte Se des bancs de Pandua vous n'en verrez plus seule: Iuncos. ment verrez vous aucunes couleuvres comme anguilles flottantes en mer à cinquante lieues de terre,& davantage'. T

Sachez


8 Quel eft le flux des Courans vers le Cap de Bonne Efperance.

Aux Indes Orientales.

Sachez aussi que les courans vers le Cap de Bonne Efperance iusques à l susdite saison, ont tousiours leur flux de devers Cabo Delgado vers ie dit Cap de Bonne Efperance au SudOueft nonobftant les traverfes d'aucuns autres courans, comme de ceux qui ont leur flux le long de Ilhas primeiras au Ouest : & de ceux qui ont leur flux fur les bancs de Cabo das Correntes iufques a la riviere nommee Aguada de Boapaz, lefquels pareillement ont leur flux au Oueft , tirans iufques aux goulfes qui font pres de Cabo das Agulhas. Pres de Aguada de San Bras ils ont leur flux vers terre. Et en ceste coste vous trouverez que plus le vent de Oueft est fort, plus les courans courent fort contre le vent.

CHAPITRE

V.

Navigation de Lisbone aux Indes appointee par Vincente Rodrigos de Lagos Portugais Pilote du Roy. Isle de Porto Santo.

Isle du Fer.

Eau verde pres de Cabo branco.

AU partir de la riviere de Lisbone pour aller à fille de Porto Santo, il faut singler au SudOuest : & estant hors de Lifbone , il convient marquer le Soleil avec ie quadran,pour en faire l'espreuve, tant au lever qu'au coucher d'iceluy, & au milieu d'iceluy, asçavoir au Nord & au Sud , & tout ce que vous trouverez de declin de l'aiguille du quadran au NordEft,vous le singlerez au Sud:car la dite Ifle de Porto Santo git NordEft & SudOueft au regard de la riviere de Lifbone , & y correspond ainsi en tout & partout. Quand vous venez a voir Porto Santo, ou l'Isle de Madere , allant vers l'Isle de la Palme , tout ce que l'aiguille du quadran decline au NordEft; vous le luy adioufterez,& encore quelque peu de surplus : car elle git plus à l'Est qu'il n'est marqué fur les cartes : & de là vers l'Isle du Fer , laquelle pareillement vous trouverez estre quelque peu plus occidentale que les cartes ne la representent : pourtant ne soyez point ici nonchalant : car combien que vous preniez vostre cours à dix lieues de l'Ifle de la Palme selon quelle est representee sur la carte,toutesfois vous viendrez iuftement desfus. Quand vous eftes passé l'Ifle de la Palme, il eft bon de tenir la route du Sud , à trente lieues des Isles du Cap Verd , adiouftant tousiours ce que l'aiguille du quadran decline au NordEst , ou bien vous uferez de double cours,premierement au Sud , puis au Sud tiranr sur l'Est , adiouftant le cours au Sud,ou pour mieux entendre tout ce qui eft de declin en l'aiguille du quadran,qui peut eftre un demi rin,pluftoft moins que plus. Venant du vingtdeuxiesme degré au dixhuictiesme vous verrez de l'eau verde qui eft de devers la pointe appellee Cabo branco, 8c de devers le goulfe ou git la forteresse d'Arguin , laquelle eau si vous voyez plus de deux fois,cest signe que vous estes pres de lacofte : mais fi vous en voyez peu, asçavoir moins que deux fois vous eftes plus pres des Ifles. Venant à dix degrez , fi long temps que vous eftes pres de la cofte de Guinee vous ne donnerez aucun abbaissement ou declin à l'aiguille du quadran, a caufe que l'eau tire vers terre , tellement que lé declin de l'aiguille au NordEft,qui peut estre le tiers d'un rin , demeure egal au flux du courant, & aussi le navire va au SudEst, 8c l'eau & les courans viennent toufiours de devers le Sud , au moyen dequoy il eft pouffé vers terre.

Sin-


Description de la route de Lisbonne.

9

Singlantdepuis le cinquiesme iusques au troisiesme degre il est bon de Comment vous tenir arriere de la cofte environ de septante a cent lieues,& non plus il convient car cela preiudiceroit a voftre voyage, pour ce que quand vous eftes à cent singler depuis le cinlieues de la cofte ou davantage, vous avez peu de vents de SudOueft pour quiesme venir vers terre , mais plustost avez vous tous les tonnerres & efclairs iufques au depuis l'Est iufques au Sud & SudEft , qui vous empeschent d'appro- troifiefine degré. cher de terre. Et dautant que ces tonnerres vous viennent de tous coftez il eft bon de Signes & dresser voftre cours 6c vous tenir environ de septante ou huictante lieues indices de afçavoir iufques a deux degrez & demi , là ou vous trouverez des vents la Cofte de Guinee. de SudEft,estant lafaifon depuis de vingtiesme d'Avril iufqu au cinquiesme deMay :car eftant plus tard les vents de SudEst viennent plus haut,asçavoir sous la-hauteur de trois degrez & trois & demi , eftant la saison iusqu'au dixiesme de May: mais eftant encore iufques à la fin d'Avril , il peut bien advenir que vous n'ayez lesdits vents de SudEft qu'en la hauteur d'un degre.Les signes qu'on a en ceste coste sont aucuns oiseaux de l'espece des Garagians ; & fi les tonnerres venoyent de devers l'Est, eftant environ de soixante a feptante lieues arriere de terre vous verrez quelques arondelles & plongeons. Quand vous avez des vents de SudEst, & vous singlez du costé du Bre- Chose a obferver en sil : combien que les premiers iours de la navigation vous n'ayez pas de di- la navigaminution en la hauteur,ne foyez pas eftonné de cela : car tout ce que vous tion de la trouvez diminuerde peu , n eft pas entierement eau ou courans qui vous Cofte du Brefil. empeschent,comme plufieurs & la plufpart estiment, car ces degrez proches de l'Equinoctial sont plus grands que les autres qui font plus hauts, comme on le trouvera en allant aux Indes on en revenant delà avec vent favorable. Quand on vient à la Ligne , on diminue aussi bien peu : ce qui confirme que toutes les diminutions ou augmentations qui se font de peu ne font pas eaux ou courans qui ont leur flux vers les Antilles. Venant a un degré de la Ligne ou quelque peu plus outre, gardez vous de retourner de rechef en façon que ce soir vers la Geinee, car cela vous retarderoit & feroit perdre inutilement voftre temps: comme il eft advenu a aucunes navires partis de Lisbone en ma compagnie, cest que s'estans tournez de la Ligne vers Guinee,ce que de ma part ie ne voulu pas faire , ils se trouverent portez tout au contraire vers le Bresil , au moyen dequoy ils n'arriverent es Indes qu'un mois apres moy. Vous dresserez vostre cours de ce cofté du Bresil ayant vent propre, & prendrez bien garde au quadran : car si toft que vous avez passé la Ligne, l' aiguil le du quadran decline un demi rin 6c davantage: & venant de huict a dixhuict degrez,plus l'aiguille decline au NordEst, plus eftes vous arriere de la cofté du Bresil, de maniere qu'estant Eft & Ouest a l'endroit du Cap de S. Augustin,& l'aiguille du quadran declinant le tiers d'un rin au NordEst vous estes a centcinquante lieues de là en mer. Ceci faut il entendre que quand le quadran est fait en Portugal, s'il decline un demi rin au Nordbon & droit. Le mesme ferez vous aussi en la coste du Bresil Est, lors est il estant a l'endroit des Abrolhos Est & Ouest à cent septante ou deux cents lieues de là : lors l'aiguille du quadra declinera au NordEst un rin entier ou davantage , a cause que le Meridian du quadran qui decline demi rin au NordEft en Portugal,fait cent & autant de lieues au dedans du pays deBreDiverses sil,ce qui respondde mesme avec la mer. Sur le cours mentionné fe void fortes d oicertaine efpece d'oiseaux de ceux qu'on appelle Rabos forcados, c.a. d. seaux de queues pendantes ou fourchues, & pres de toutes les Isles de Martin Vaas mer en la cofte du des Garagians blancs. Brefil. T2

Si


10

Aux Indes Orientales.

Si venant à la hauteur susmentionnee,avec vent favorable en forte que vous puissiez faire voile Eft Se SudEft, le quadran decline un rin ou rin & demi,comme il adviendra bien venant à trente degrez,combien qu'il declinast un rin Se demi , ne contez point toutesfois en vostre cours aucun abbaissement ou declin plus que d'un demi rin : car ce chemin eft un rin entier plus cour qu'il n'eft reprefenté es cartes. Faites tousiours voftre mieux de ne singler point plus haut qu'a trente deux ou trente trois degrez,asçavoir iufques aux Isle de Triftan da Cunha; car voftre cours en fera meilleur Se plus asseuré , & aurez moins d'orage & de tormente : car la plufpart du temps on y a des vents de Nord & NordEft,qui alors vous escheent mieux lequel advertissement ie vous fay pour l'avoir quelquefois experimenté. Sargasso & Venant pres des dites Isles de Triftan da Cunha, si vous voyez flotter en Trombas l'eau quelque quantité de l'herbe Sargasso avec des Trombas qui font des environ gros tiges deroseaux , cest signe que vous n'estes en nul cofté des dites l'Isle de Triftan da Isles. Ici aussi vous verrez des grands corbeaux de mer , & aussi quelques Cunha. petits qui ont les becs blancs , lefquels volent tout pres des dites Isles. Eftant Sud & Nord à l'endroit d'icelles, lors commence le declin du quadran a diminuer, & ne decline plus qu'un rin Se un quart : car a septante ou huictante lieues de ces Isle, on est au milieu ou a mi-voye du Meridian qui entre le Bresil Se le Cap das Agulhas. Comment eft qu'en cefte hauteur de trentecinq degrez peu plus ou moins, on Sachez il faut Angler eftant a trois cents trente lieues pour chaque rin du quadran du NordEft. Quand a trentevous viendrez a voir les lignes mentionnez , vous singlerez iufques au cinq detrentecinquielme degré Se demi qui eft une bonne hauteur tenant la route grez. de l'Est, & Est tirant sur le Nord,iusques a cent lieues pres du Cap de Bonne Esperance : lors le quadran ne diminuera point plus que le tiers d'un rin:pareillement l'eau vous tirera au NordOuest, ou au Nord. Si par inadvertéce ou par la force des vents vous veniez a tomber au tretecinquiefme degré,vous trouverez a trente ou quarante lieues duCap de Bonne Esperã ce des gros tiges de roseaux, & aussi des loups de mer, lesquels vous ne verrez pas eftant fous le trentesixiesme degré peu plus OU moins. Indices Venant a quarante lieues du Cap de Bonne Esperance, ou bien a trentefix quand on degrez,vous viendrez a voir un amoncelement Se efmetion approche ou trẽtecinq du Cap de d'eaux,asçavoir de iour,car de nuict on ne le peut voir, a cause que quand Bonne Efon y eft on ne s'en peut appercevoir, & y trouve on nombre d'oifeaux de perance, ceux que les Portugais appellent Gavoitoijns, & de la vers le Cap se voyẽt aucuns corbeaux de mer ayans le bec blanc,qui est un fort bon ligne : car il peur bien advenir que vous trouviez fonds fans voir les oifeauxAlcatrafes. Quand vous vous rencontres Nord & Sud avec le Cap de Bonne Efperance,depuis le trentecinquielme iufques au trensixiesme degré , vous trouverez fonds vaseux iufques au Cap das Agulhas , Se quand ce fonds vafeux Se bourbeux finit,vous trouverez un fonds iaunaftre, Se quelque peu plus en dedans, afçavoir pres de Cabo das Vaquas, qui est pres de l' aignade de San Bras,le fonds eft coquail, Se pierreux. Les quadrans qui font fix Se egaux au Cap das Agulhas doivent estre manDequels quadrans quez Se compassez à Lisbonne,comme dit a efté, declinans un demi rin au il faut ufer NordEst, & doivent fort bien marquer,nonobstãt que quelques mariniers estant au eftiment n'estre de besoin de lavoir ce que le quadran decline au NordEft, Cap des Aiguilles. ou au NordOuest , allegans que nos predecesseurs n'entendoyent pas le quadran, & ainsi ont marqué les costes. A quoy on respond que cela peut eftre excusé en quelques navigatiõs : mais en la plufpart des voyages Se navigations il est fort necessaire de savoir le NordEst Se le NordOuest, comquand on a a voyager du Cap de Bonne Efperance à Moçambique

tant


Aux Indes Orientales. 11 rant pour tenir se cours que pour pouvoir singler par le milieu d'entre So fala Se l'Isle de S.Laurent il faut avoir un rin de NordOueft , asçavoir pour singler par le milieu du Canal : Se la cognoissance de cela est necessaire à tous mariniers qui font le voyage des Indes,eu egard qu'ils se trouvent tātost, pres de l'Isle, tantost sur les banc de Soffala , Se cela à l'occasion des eaux & courans. Quand vous prenez voftre cours du Cap das Agulhas a Moçambique il Comment il faut finest bon de singler cent lieues a l'Eft,pour eviter la coste, a caufe des eaux gler des AiSe courans qui ont leur flux au SudOuest : & venant a vous rencontrer Nord guilles a & Sud avec la Bahya de Lagoa, l'aiguille du quadran declinera au Nord- MoçambiOueft le quar d'un rin & non moins . Allant de là plus outre, ne vous appro- que. chez de la coste moins de soixante lieues, dressant voftre cours comme dit a efté pour vous en tenir arriere : Delà les Corbeaux à blanc bec vous suivront iufques à ce que le Cap das Correntes vous demeure à NordOueft , lors les dits Corbeaux vous quitteront, car on ne les trouve que depuis le dit Cap das Correntes iufques au Cap de Bonne Esperance. Vous rencon trant Nord & Sud a l'endroit dudit Cap, le quadran declinera trois quarts d'un rin au NordOuest,plustost plus que moins,& au milieu du Canal, un rin entier; Alcatrases Venant pres des bancs Os baixos do India du costé occidental d'iceux pres des sans les voir,vous appercevrez grand nombre d'Alcatrases , afçavoir eftant Bancs de Iudia, a dix ou quinze lieues de là. A vingt lieues de là vous en verrez aufîi quelques uns estant du mesme cofte': Se le quadran ne declinera un seul rin ; mais si vous estiez du costé de l'Isle de S. Laurent a dix, douze, Se quinze lieues de là,il pourroit bien advenir que vous n'en vissies point. Estant en la hauteur de ces bancs, afçavoir de vingt deux degrez tout au moins, si vous ne voyez nubs, Alcatrases, abstenez vous de passer l'Iflc de S . Laurent : car du cofte de devers l' Isle vous n'en verrez point sinon eftant fort pres:au lieu que du cofte' deSofala on en voit a 20 lieues de la,asçavoir au temps du Monson qui eft le temps auquelles le Navire de Portugal qui partẽt de lá en Mars,viennent pres de là : Car ceux qui y. viennent au Monion ou temps d'hyver , il peut bien advenir qu'alors ils n'y en trouvent point,m'estant advenu qu'y venant en une telle saison en la compagnie du Comte Don Luis de Tayde , singlant vingt lieues ou davantage arriere de ces bancs du costé de Soffala nous ne vismes pas un oifeau , non obstant que dix ou douze iours au paravant nous eussions veu plusieurs Alcatrases. Si tost que vous appercevez les susdits signes ne vous hastez pas de dresser voftre cours au Nord,ni au Nord tirant fur l'Est, iufquesà ce que vous soyez a seize degrez Se Crois quarts qui eft la hauteur das ylhas primeiras qui gifent quelque peu plus au Ouest : car tirant voftre cours du NordEft, les courans ont leur flux fi roide , que vous viendrez incontinent fur les bancs de Soffala. S'il vous advient de descouvrir as ilhas Primeiras,ne vous fiez pas sur les routes & courses d'icelles : car iaçoit qu'on vienne a les passer Eft Se NordEst, il y a toutesfois de l'abus, dautant que la premiere Se la derniere d icelles gifent presques Eft & Ouest à l'egard des autres. De là à un banc de sable nommé a coroa de Sanguase on tient son cours pres des Isles d' Ango- Couronne xas Est NordEst, & Oueft SudOueft. Depuis cefte couronne de Sangafe de Sãguase. iusques à Moçambique on single le long de la cofte NordEft Se SudOueft: & entre deux se trouvent quelques rades ou lieux aancrer , de la profondeur de dixhuict à vingtcinq brasses : mais mon advis feroit fi faire fe peut de n'y point ancrer , dautant que le long de cefte coste il y a plufieurs escueils Se rochers qu'on ne void point, fi l'eau ne romp dessus. Les signes & indices qu'on a quatorze lieues devant que venir a Mo-

T 3

çambique


12

Description de al Route de Portugal aux Indes.

çambique , font tels , afçavoir un grand & eminent pays ; & a une iieue & demie de la coste gitun banc , fut lequel on passe la hauteur de quinze brasses.Ce pays se nomme Moginquale, lequel du costé de la mer eft bordé d'arbres femblables à des Pins. Delà à Moçambique il y a douze lieues, & à Mocango cinq lieues tout le long duquel espace fe voyent tels arbres , & a une lieue de terre la mer y escume & s'y romp par fois. Comment Or pour venir a Moçambique, il faut dresser son cours de de vers le milon entre à ieu d'entre l'Isle S . George, & les bancs de Cabaceira : Vous y trouverez Moçambisept, huict,8c parfois neuf brasses de profondeur asçavoir a haute maree : & que. eftant aussi avant que l'Isle , en forte que la dite Isle de S.George paroisse parmi l'Isle de Sant Iago 8c Darvores,vous eftez alors justemẽt a l'endroit de la dite Ifle, & singlant dela en dedans, vous dresserez vostre cours droit fur le rivage de S . Antoine depuis l'Isle de Moçambique , iufques à ce que vous veniez fur une bonne profondeur , afçavoir en un Canal qui s'eftend Nord & Sud. Venant par le moyen dudit cours fur la profondeur de douze brades,tournez incontinent au Nord, vous gardant tousiours de la pointe de Nossa Senhore do Balvarte, qui eft une Eglise qui git fur une pointe de l'Ifle au bord de l'eau,en dehors de la forteresse de Moçambique : & aussi des bancs de Cabaceira qui font de l'autre costé vis à vis de là. Ceste baye de Moçambique git la hauteur de quinze degrez tout au plus. Le quadrant Ifle de Co- y decline au NordOuest un rin tout au plus. De la à ylha de Comoro le moro. cours feraNordEft,le bout de laquelle Isle du cofté du SudOuest git la hauteur d'onze degrez & deux tiers. Le cours de cefte Ifle vers la Ligne est NordEst & NordEst tirant fur l'Est. En ce cours vous verrez aucunes nuicts de l'eau blanche ou efclairante fous la hauteur de trois & quatre degrez : & aurez le vent de devers le SudEst, & de là en avant vous aurez des vents de SudOueft de Sud,a caufe qu'on commence a entrer en l'hyver des Indes. Depuis la Ligne Equinoctiale iufques à la hauteur deGoa qui eft à quintiers,on tiendra tousiours la route de l'Eft NordEft ; & en Indices de ze degrez & un la coste des ce cours le quadran declinera un rin & demi au NordOuest,tout lequel deIndes. clin vous adioufterez au NordEft iufques à la dite hauteur de Goa. Les signes & indices qui fe trouvent en ce chemin font tels : c'est que parfois de nuict sous la hauteur de dix degrez on voit de l'eau blanche & luisante, & depuis la dite hauteur vers la coste des Indes fe voyent par fois plusieurs oiseaux venans de la coste d'Arabie. Et a cent huictante & deux cents lieues de la coste des Indes, le quadran commence à diminuer en son declin au NordOuest: car au havre de Goa il ne decline point plus qu'on rin & demi, pluftoft moins que plus.

CHAPITRE.

VI.

Navigation de Goa à Cochin. Batecola.

Epuis Goa iufques à Batecola vous singlerez deux ou trois lieues arriere de terre en la profondeur de vingt a vingt cinq brasses, car ici il fait plus profond que vers Cochin. A demi lieue ou environ de la petite Isle de Batecola on trouve vingtsiz brasses. Depuis là il eft bon de tenir la route du Sudest, & Sudéft quart de Sud iufques à la forteresse de Barcelor. Barcelor. Pour cognoistre si on est pres de Barceior ou en mesme hauteur, faut savoir qu'on descouvre des hautes montagnes qui s'estendent depuis Bate-

D

cola


Navigation de Cochin en Portugal.

13

cola iusques à Barcelor, & iuftement au dessus de Barcelor git une colline tonde qui paroit comme un brouillars ou nuee espaisse, & se void au bout des dites montagnes, asçavoir au costé meridional. De Batecola à ce havre de Barcelor il y a quatre ou cinq lieues a demi lieue de terre le fonds eft entierement pierreux. Vous ancrerez pres de Barcelor en la profondeur de dix brasses, afçavoir à une lieue & demie de terre : & desirant faire voile vers Cochin , vous dresserez voftre cours au Sud Sud Ouest, vous tenant devers la Mer, & vous reglant selõ que le vent le permet: car là gifent diverses autres petites Isles & escueils, pres desquels on single en la profondeur de quatorze brasses : feize brasses eft un bon cours. A trois ou quatre lieues de ces petites Isles fe void nombre d'autres petites Isles & escueils, lesquels eftans passez, fe void Mangaîotk à plein la Forteresse de Mangalor en singlant environ deux lieues arriere de Cananor. terre en la profondeur de quinze brades. Allant de là plus outre on tient son cours en la mesme maniere iufques à la forterede de Cananor. De Cananor iufques aux petites Iiles appellees Ylhas Cagadas il y a sept lieues. Ici vous tiendrez voftre cours au Sud Sud Est sur la profondeur de dixhuict Isles Cagabrades. Depuis les dites Ylhas Cagadas iufques à Chale il y afept lieues,le das. cours eft SudSudEft fur la profondeur de dixhuict brades. Depuis Chale Chale. Panane, iufques à Panane retenant le mesme cours il y a neuf lieues. De Panane à Cochin il y a seize lieues sur le cours de Sud Sud Est, & en la profondeur de douze & aufsi de dix brades, qui eft un bon chemin.

CHAPITRE. VII. Cours de la

Navigation e d en Cochin Pilote etnecniV Rodrigos

Portugal descrite par le mesme

de Lagos.

L

À Ville de Cochin git la hauteur de neuf degrez & trois quarts pluftoft moins que plus. Faisant voile de là enPortugal on prend la route du Ouest, en tendant du cofté duNord iufques à ce qu'on foit a trente lieues de Cochin. Estant là vous drefterez voftre cours en telle forte que Maldives. quand vous passez parles Ides Maldives, & Mamale, vous puissiez venir à la hauteur de huict & huict & demi degrez , afin de ne rencontrer nulles Isles,combien que les cartes marquent quelques Isles fur ceste route, mais Route de en effect il n'y en a point. la Mer Oces pafte iufIiles, il eft bon de prendre voftre cours au SudOuest Ayant ceane des ques à la hauteur de quatre degrez,& delà au SudSudOueft iufques à trois Indes. degrez du costé Meridional de la Ligne. Depuis Cochin fur la dite route iufques ici le quadra decline au NordOueft un rin & demi. Venant a trois degrez du costé meridional de la Ligne, vous commencerez a avoir des tonnerres de devers le Oueft & NordOueft,avec des forts vents.Delà vous dresserez voftre cours au Sud, & Sud tirant fur le Oueft iufques a dix ou douze degrez,auquel climat vous aurez des vents de SudEst. Sous cefte hauteur de douze degrez le quadran decline au NordOueft un rin & deux tiers.& si n en conterez pourtant aucun abbaissemẽt ou declin. car parfois on trouve que les eaux ou courans ici ont leur flux au Ouest, ce qui feroit double faute: de forte que felon que ie me puis entendre en ce cours,il faut adiouster ou conter l'avancement du Navire, pource que pareillement on trouvera des courans qui ont leur flux au SudEft. Venant a douze degrez iufques à quinze, on a par fois des vent de Sud- Os baixos de GaraSudEst : lors vous vous garderez de singler du cofté du Ouest, car le cours giaus.

T 4

n'est


14

Navigation de Cochin en

Portugal.

n'est pas bon : mais singlez pluftoft à l'Est, & a l'Eft SudEft , vous tenant tousiours bien sur vos gardes iufques au dixhuictiesme degré sous laquelle hauteur gisent les bancs appeliez Os Baixos de Garagians,& ayât des vents de SudEst il est bon de tenir voftre cours au SudOueft iufques à ce que vous veniez avoir l'Iile de Diego Rodrieges : 8c ft elle eft droit devant vous,vous verrez aucuns oifeaux de l'espece des Alcatrases, 8c aussi quelque quantité de l'herbe Sargasso flottant en l'eau : Ici le quadran ne decline pas beaucoup au NordOueft,mais commence derechef a diminuer. Ayant passé la dite Isle ou la hauteur d'icelle, dressez voftre cours au Sud Ouest, & Sud Ouest tirant sur le Ouest iusques au vingt sixiesme degré , en laquelle hauteur git le dernier bout de l'Isle de S. Laurent. Si toft que vous avez atteint celle hauteur, vous dresserez voftre cours au Oueft SudOueft iufques a vingtneuf degrez, 8c de là au Oueft 8c Oueft tirant fur le Sud. Pour lavoir quand on se rencontre Nord 8c Sud à l'endroit de l'Iile de S. Route de Laurent,asçavoir a l'endroit du milieu de l'extremité meridionale d'icelle, rifle S. Laurent au prenez bien garde au quadran , 8c vous trouverez eftant en ceste contree, Cap des Allant d'ici plus outre on Aiguilles» qu'il decline un rin & un quart au Nord Ouest. singleraselon que le temps 8c le vent le permettra : car la saison eftant depuis la mi-Avril iufques a la fin de May, il eft neceflàire de se tenirau bord du paysd'autant qu'en ce temps on a des vents de Nord & NordOueft , 8c venant en feburier 8c Mars on a des vents d'Eft 8c Sud , tellement qu'on se doit reg1er felon le temps. Eftant Nord 8c Sud à f endroit de terre ferme , le quadran declinera au NordOueft un rin entier pluftoft plus que moins , qui eft un ligne asseuré qu'on eft à l'endroit de là : que si le declin estoit plus grand soyez asseuré que vous n'eftes pas pres de terre , mais bien a trente ou quarante lieues de la : & si vous n'en estes que trente lieues arriere , vous verrez de l'eau verte fans toutesfois trouver aucun fonds.Les quadrans dont i'ay parlé feront fix 8c egaux au Cap das Agulhas, 8c qui enPortugal declinent au Nord Eft un demi rin pluftoft moins que plus.Et lors que vous venez au dit Cap das Agulhas ou plus en ça si long temps que vous n'avez point fond vafeux ou bourbeux , vous n elles point encore parvenu audit Cap ; pourtant vous ferez foigneux de ietter souvent la fonde afin de voir ce que vous avez a faire. Passant du Cap das Agulhas au Cap de bonne Efperance, il n'est pas bon Route du de singler au NordOueft tandis que vous prenez fonds , car vous ne douCap des Aiguilles bleriez point le dit Cap de bonneEfperance:mais iceluy eftant passé,tenez au Cap de la route du NordOueft iusques au seiziesme degré, fous laquelle hauteur Bonne Esgit l'Isle S. Helene, ou bien iusques a seize degrez & un quart. Incontinent perance. que vous parvenez a cefte hauteur,vous singlerez au Oueft & quelque peu au Sud, ou bien la premiere fois au Oueft quant au Sud , à l'occasion du quadran,& de quelques courans : car vous ne parviendrez point a plus grade hauteur,encore que vous singliez au Oueft tirant fur le Sud. Singlant sur ce cours vous continuerez voftre route sur la mesme hauIsle de S. Helene, teur encore cinquante lieues,mais non plus : & quand vous venez aappercevoir l'Iile , & que vous ne la pouvez atteindre de iour,avalez tous vos petits voiles, retenant le relie iufques a ce que vous fbyez a cinq lieues de là,en forte que vous la puissiez voir de nuict, vous tenant tousiours au Oueft & Oueft tirant fur le Nord. Si le quadran decline ici au NordEst un demi rin tout au moins , & fi vous faites bien voftre conte du cours depuis le Cap de Bonne Efperance iufques a la dite Isle avec telle addition au quadran qu'il convient , vous trouverez quelle git septante lieues au Oueft plus qu'il n'eft remarque es cartes. Au partir de cefte Isle pour aller en Portugal & aller recognoistre l'Isle

de


Navigation de Cochin en Portugal.

15

de l'Ascension, vous singlerez au NordOuest , & NordOuest tirant sur le Isle de Ouest l'espace de septante lieues : & declinerez d'icelle quelque peu a l'Est. l'Ascensió, Que si davanture il advenoit que le quadran declinast au NordEst un quart de rin,comme font aucuns quadrans , lors il fera de befoin de singler cent lieues auNordOueil tirant sur le Ouest, & de là au NordOueil iufques a ce que vous veniez pres des vents generaux:mais n'approchez plus de terre, car ce ne vous seroit pas un bon cours , jaçoit que les vents de Sud vous demeurent un peu long temps sur ce cours lefquels vous portent iusques au quinziefme 8c qnatorziesme degré du collé du Nord : & ne vous amufcz point à cela 8c ne vous approchez point au dessous de la coste de Gui- Advertisde nee lors que vous avez les vents generaux, ores que vous ne puissiez sin- sement ne point gler linon au Ouest, & ne laiffez pas pourtant de pourfuivre ce cours : car le approcher vent viendra bien a multiplier , ce que par fois il ne fait pas dautant qu'on trop pres de Guinee, est pres de terre. Il ell bon de lingler a cent cinquante ou deux cents lieues arriere de la coste : car jaçoit que selon les cartes on soit a deux cents lieues de là, toutesfois on en est un bon espace fort pres:1a raifon est, dautant que quand on fe depart de la pointe de Tille de S. Helene, telle quelle eft representee es cartes, & non de l'Isle qui est a feptante lieues de là plus au Ouest, comme dit a esté : & que les portes semblent venir asseurement iusques à l'Isle de Flores ce n'est pas pourtant a dire qu'il en loir autrement que ie ne di : car depuis Raison l'herbe Sargasso le vent ell tousiours NordEst, 8c les courans ont leur flux pourquoy vers les Antilles qui font devant la Nouvelle Efpagne,qui ell la cause pour- les navires quoy les navires multiplient si peu en leur cours depuis la dite herbe Sar- multiplient au cours gasso : & si les courans viennent a rencontrer les navires en ce cours , il ad- de Sargasso. vient bien qu'ils foyent pouffez a rebours du vent mais rarement. Il adviẽt bien aussi que par fois pres de Guinee les courans ont leur flux au Nord: & estant quelque peu pres de terre,ils vous y poussent incontinent : & aussi les vents y soufflent le plus de devers le Nord Ouest, & le Nord, ce qui vous empesche de lingler au Nord Ouest : & estant en mer vous aurez plustost les vents de NordEst, de forte qu'on a grand avantage de ne point singler pres de la dite coste de Guinee. Ie fay ici celle declaration pource que j'ay bien prins garde à cela. Car tous les navires qui se tournent incontinent du collé de Guinee en quelque maniere que ce puisse estre, ne trouvent au cours de Sargasso aucun vent qui puiffe servir sinon les vents de NordEll, & par fois temps calme , ce qui ne se trouve point en singlant de l'autre collé,la ou on a des vents d'Est & Est Sud Est. Tous les navires qui viennent des Antilles n'ont point de plus rudes Vehemence des vẽts vents que de devers l'Est : d'où on peut entendre que quand on tient le d'Est pres cours arriere de Guinee, il n'y a nulle caufe de plus long voyage: mais que des Antillplustost on aura meilleur vent & plus a commandement:& quand on vient à vingt degrez, & que le quadran ell fix & egal iufques au vingtcinquiesme degré, vous n'estes pas encore arriere. Ici on commence a voir l'herbe Sargasso, au regard de laquelle celle mer est appellee mer de Sargasso : & ne faites point conte de ce que vous pouvez estre de colle ou arriere, car cela, n'a rien d'affeuré. Allant Nord & Nord Est s'il advient que l'aiguille du quadran ne decline pointau Nord Ouest foyez affeuré d'avoir l'Isle de Flores droit devant vous, &cela dure ainsi iufques à Tille de Fayal qui ell Tune des Açores : ce qui s'entend du quadran qui en l'Isle de S. Helene decline au NordEll un demi rin pour le moins,si on le fait bien remarquer. V enant du trentesixiesme au trenteneufviesme degré & demi, vous viendrez a voir l'Isle de Flores & quelques Tortues flottantes en l'eau: & ellant a quarante lieues de la dite Isle vers-la Coste vous y verrez des Garagiaux & des plongeons : 8c le qua-


16

Navigation des Indes au Cap de Bonne Esperance.

le quadran fera presques six, & s'il y a quelque different, ce sera de quelque petit declin au NordEst, car pres de la dite Isle de Flores iufques à l'Isle de Fayalles quadrans sont fix & egaux, comme dessus.

CHAPITRE.

VIII.

Cours de la Navigation des Indes au Cap de Bonne Esperance , signé par un autre Pilote Portugis.

Q

Uand vous partez de Cochin pour tenir la route de Portugal, faites touFours vostre mieux de singler en la hauteur de dix degrez & demi iufques a cinquante lieues delà au Oueft SudOueft , tellement que vous veniez iusques a dix degrez tout au plus , qui est la hauteur des Ifles Ma Isles Mamales : car les courans vous tireront tousiours vers le milieu du males & Canal qui est entre ces Isles & les Maldives a neuf degrez & demi : lors Maldives, pouvez vous passer au large sans voir aucune de ces Isles : & allez touFours asseurement la hauteur de neuf degrez & un quart , combien qu 'es cartes pluFeurs fausses Illes y foyent remarquees. Et s'il vous advenoit de partir de Cochin environ le vingtiesme de Ianvier peu plus ou moins,dressez voftre cours en telle forte que vous passiez les dites Isles au Sud Ouest, & Sud Ouest tirant sur le Sud iufques a ce que vous soyez sous la Ligne Equinoctiale , a cause que vous voyagez tard, & pourroit advenir que vous n'auriez le vent ni le temps a cõmandement. Et Isle de Brandaon. pour tenir le costé de mer de l'Isle de Brandaon, vous pouvez prendre voIsles dos ftre cours entre les Isles dos yrmaos qui gifent a quatre degrez au Sud , 6c yrmaos. Ifles de Pe- dela vous pouvez ordonner voftre cours vers les Ifles de Pedro Mafcaredro masca- nas , poursuivant ainF voftre chemin. Alors vous furviennent eftant a tenas. quatre degrez au Sud, beaucoup de tonnerres,esclairs , & fortes pluyes, iufques a quatorze degrez : cela se void ordinairement en feburier, comme ie i'ay experimenté. Pourtant faites touFours voftre mieux de parvenir a quatorze ou quinze degrez , car ordinairement vous trouverez a quinze ou feize degrez des vents de SudEft : & lors ne singlez pas plus avant en mer,mais dressez voftre cours entre l'Ifle de Brandaon , & celle de Lopo Soares, qui est un bon cours. Si tost que vous avez passé ceste Isle, prenez Isle de Ioan voftre chemin le lõg de l'Isle de Ioan de Lisboa : Entre ceste Isle & celle de de Lisboa. Pedro Mascarenas il y a un bon Chemin,tellemẽt que vous venez a palier a quatorze ou quinze lieues de l'Ifle de S. Laurẽt. Delà prenez voftre cours sur vingtneufdegrez au Oueft Sud Ouest , puis singlez au Ouest & Oueft tirant sur le Sud iufques au trentequatriesme degré ou aufli loing qu'il vous plaist. Tenant un tel cours & venant a cinquante ou foixante lieues pres du Terra do appelle Terra do Natal, vous verrez force oiseaux : & plus la tormenpays Natal, te sera grande plus vous en verrez : & F vous en voyez beaucoup, soyez asfeuré d'estre loing de terre: & quand vous les perdez de veue , regardez devant vous,car si vous estes pres de terre vous les perdrez tous de veue# excepté les Corbeaux à blanc bec, desquels tant plus vous approcherez de terre tant plus grand nombre vous trouverez , combien qu'il s'en trouve aufli a vingt lieues de terre,mais point plus loing. Si toft que vous commencez a passer l'Isle de S.Laurent , prenez le cours susmentionné : Et quand vous commencez a descouvrir la bouche du Canal qui eft entre la dite Ifle & Moçambique vous avez incontinent le flux des courans vers le Cap de Bonne Esperance, & ne doutez point en cefte contree de prendre

voftre


Navigation des Indes au Cap de Bonne Esperance. 17 vostre cours au Sud Ouest : car d'ordinaire vous avez incontinent le vent Quels véts au Sud , & tout ce que vous avec singlé au Ouest Nord Ouest cest autant foufflent d'avancé : pourtant vous adverti-ie de vous tenir tousiours pres de la coste d'ordinaire entre le vous en aurez meilleur voyage , car les courans vous poufferont vers le Cap de B. Cap,ores que les vents ne vous aident point : ce qu'il convient entendre Esperanco & l'Isle de lors que vous partez tard de Cochin : Ici vous trouverez tousiours grande S. Laurent. force des vents de Ouest. Sachez auffi. qu'en Mars & Avril en tout ce chemin depuis le dernier bout de l'Isle de S. Laurent iusques au Cap, les vents de Nord & Nord Est y soufflent d'ordinaire : de sorte que s'il y a un iour ou deux de vents de Sud Est, ou de Sud, cest comme miracle : & ne faut faire aucun conte sur cela : car en tout ce temps là ils soufflent fort rarement en tout ce voyage iufques au Cap : & plus vous approchez du Cap , plus avez vous de vent de Nord : mais quand le vent de Nord vient avec bruine & brouillars,attendez vous pour certain d'avoir des vents de Ouest, car tel efl le naturel de ces vents en celle contree. Vous ferez auffi adverti que l'an du bissexte il fait plus dangereux en celle contree qu'es autres annees , a cause que les conionctions des pianettes & des corps font alors differentes , & que les corps inferieurs sont suiets aux superieurs & font regis par iceux.Vous trouverez en celle contree depuis le trentiefme degré en avat que si tost qu'il fait vent de Nord avec menue pluye il s'en enfuit incontinent grand orage :pourtant foyez sur vos gardes afin que vous ne foyez fur— pris : car si le tormete vous survient a l' improuiste, vous ne pourriez estre garanti qu'a grand difficulté & par un singuliere faveur de Dieu , tant efl grande & furieuse la tormente quand elle le leve. S'il vous advenoit de vous trouver au commencement de fébvrier a se- Quel cours ptante ou huictante lieues en mer pres du dernier bout de l'Iile de S . Lau- il faut Tfirent,vous dresserez vostre cours vers le Cap das Agulhas, car alors vous nir en febvrier pres aurez toufiours des vents de Sud Est, si vous ne paffez point au trentesixies- de l'Isle de me degré en mer : laquelle navigation vous ferez partant des Indes au mois S. Laurent. de Decembre. A vingt & vingtcinq lieues du dit Cap vous aurez cent & cent trente braffes de profondeur, asavoir sous la hauteur de trentesix degrez & demi.

CHAPITRE.

IX.

Navigation de Monte Delia montagne celebre en la coste de Malabar, en Portugal. ALlant de Monte Delin en Portugal, en dehors de l'Isle de S. Laurent Navigatió dehors vous vous mettez NordEll & Sud Ouest à l'endroit de la dite mon- en de l'Isle tagne, dressant vostre cours a l'Est, & Eft quart au Sud : ce faisant S. Laurent. vous viendrez pres d'une Isle qui git la hauteur de dix degrez & demi, asçavoir à cinquante lieues de ladite montagne : lors vous prendrez la route du Sud Ouest, & Sus Ouest tirant sur le Ouest , & viendrez a vingteinq lieues de la dite Isle, la hauteur de neuf degrez & trois quarts,vous gardant de ne point tenir vostre cours du costé du Sud vers les Isles de Maldive : a demi lieue de là il y a beau fonds & bonne tenue. Si toll que vous avez pasfé ces Isles soit toll ou tard en saison, dressez vollre cours au Sud Ouest, 6c Sud Ouest tirant lur le Sud, iusques à ce que vous soyez outre la Ligne : & fi vous trouviez là des vents de Ouest,tenez le cours du Sud & Sud tirant fur le Ouest si faire se peut,au defaut du Sud, qui efl un bon cours lequel vous pouvez poursuivre sàns crainte.

S'il


18

Navigation de Monte Delin en Portugal.

S'il vous advenoit de trouver sur ce cours afçavoir au dessus de treizedegrez plusieurs Garagians volans par troupes les uns pres des autres, ne craignez pas pourtant de pourfuivre voftre cours : & s'il eft tard en saison, Bancs de tenez vous tousiours du costé du Sud pour eviter les bancs appeliez Os Lopo Soa- baixos de Lupo Soarez & les Garagians qui sont a seize degrez. Tenant rez. ce cours vous pouvez hardiment nngler tant de iour que de nuict sans craindre, car ie say par experience qu'on n'y rencontre rien. Le seiziesme degré n'eftant point passé, vous pouvez aussi singler entre les susdits bancs & l'Isle de Brandaon, & venant à la hauteur ne faites pas difficulté de perdre une nuict, pour ainsi aller plus seurement : & prendrez garde que quand vous trouverez plufieurs Garagians & autres oiseaux marquetez volans en troupe,vous elfes quarante lieues outre la dite Isle. De là vous singlerez quelques traites au SudOueft,& SudOueft tirant fur le Sud : Et fi vous partez des Indes toft en saison evitez toutes ces Isles & bancs tenant vostre cours en pleine mer vers le Cap das Agulhas. S'il vous advient de vous trouver le sixiesme ou septiesme de febvrier a Comment il faut sin- cent lieues peu plus ou moins de la derniere pointe de l'Isle de S.Laurent gler en feb afçavoir fur fa hauteur,comme ie l'ay trouvé, singlez au Ouest SudOueft, vrier de de iufques ace que vous soyez à la hauteur,vous gardant toufiours des couvers l'Isle S. Laurent rans qui vous pourroyent tromper : car ils ont là leur plus roide cours en au Cap de febvrier, à l'occasion des vents d'Est qui alors font vehements : & dressez B. Esperávoftre cours vers le Cap de BonneEfperance iufques au trentesixiesme ce. degré & demi : Et quand vous eftes pres du Cap des Aiguilles , regardez quand il est midy sur l'Astrolabe, & si alors il est oit midy sur le quadran, ou qu'il n'y euft différence que d'un fil , c'eft un bon ligne en ce voyage de Portugal aux Indes tant au aller qu'au venir,&les aiguilles des quadrans font fixes & egales :Que fi elles declinent de l'un ou de l'autre cofté , elles tourneront au NordEft,ou au NordOueft apres que vous ferez parti de la Ligne Meridionale : autant y a il pareillement de difference sur la mon* stre. Quand vous venez au Cap des Aiguilles, ou plus outre, prenez garde à l'eau, & fi elle fie trouve verte retournez au trentesixiesme degré & demi, & iettez la sonde, & vous trouverez trente brasses , & eftant au trentesixiefme degré & deux tiers vous trouverez nonante brasses,8c ne verrez pas beaucoup de corbeaux a blanc bec, ni d'Alcatrafes : vous en verrez beaucoup à l'vn & l'autre cofté dudit Cap das Agulhas tant en la coste qu'a vint lieues de la en pleine mer mais point plus loin : fi long temps que vous ne venez point fur la dite profondeur vous trouveres l'eau claire & verdaftre avec de lescume de mer flottant dessus. Indices Si toft que vous avez trouvé fonds,sans vouloir le pays du Cap de Bonquand on a double le ne Efperance,tenez ainfi voftre cours le long de ce fonds iufques à ce que vous le perdiez derechef:soyez alors asseuré d'avoir passé le Cap das AgulCap des Aiguilles, has: & lors dressez voftre cours au Ouest Nord Ouest, ce faisant vous single& celuy de rez douze lieues arriere du Cap. Commençant a vous en esloigner vous B. Esperance. verrez flotter des gros tiges de roseaux, asçavoir a dix & quinze lieues de la fur le dit cours:quand vous venez a les voir c'eft un bon figne,8c pouvez estre hardiment affeuré d'avoir doublé le Cap de B. Esperãce. Pres duCap das Agulhas fi vous prenez garde au quadran & a l'eau du fonds, vous remarquerez biẽ de la quād vous en eftes pres : car pres de ceCap les aiguilles des quadras font fixes & egales, au lieu qu'en dedãs ou en dehors d'iceluy elles declinent au NordEft,ou auNordOueft,comme il a efté fouvent ditLa navigation du Cap de Bonne Efperance en Portugal eft fans peril insqques a la Ligne Equinoctiale, car un y a toufiours un vent de Sud Est qui y souffle : & quant au reste du chemin depuis la dite Ligne iufques en Portugal il.


Navigation de Monte Delin en Portugal.

19

gal il eft assez usité & cognu des communs mariniers. Que si on desiré le cognoistre, on peut lire ce qui en a efté dit ci dessus 8c qui a esté signé, comme aussi ce qui en a esté representé en la defcription de mon voyage 8c retour des Indes en Portugal,ou il en eft fait particuliere mention. CHAPITRE

X.

Des vrays signes & indices du Cap das Correntes et ylhas Primeirasi de tous les havres et costes iusques a Moçambique. bancs de Soffala commencent au Cap de S. Sebastian, & s'esten- Bancs de Soffala, dent iufques aux ylhas Primeiras le long de la cofte : 8c la cofte s'eftend Nord & Sud iusques à Soffala, ayant quelque peu du Nord tirant sur le Ouest, & du Sud tirant sur P'Eft: Ici se voyent quelques rivieres, mais peu profondes pour des grands navires. La riviere nommee Maraca ou Monemone git la hauteur de vingt 8c un degré 8c demi : elle n'a en son havre à haute eau que trois brades de profondeur: & a pour indice un haut arbre du costé du Sud,& quelques dunes le long du rivage, qui paroissent comme petites isles sans arbres : du costé du Nord fe trouvent quelques bancs : On entre au havre du costé du NordOuest asçavoir du costé des arbres , auquel endroit quand vous estes en dedans la pointe,on peut ancrer la profondeur de cinq & six brasses. Quiloan ou Quiloano git la hauteur de vingt degrez & demi, ayant du costé du Sud un haut Palmier,duquel costé le pays pardit comme un coin. Vous pouvez bien entrer audit Quiloan avec un navire de deux cents tonneaux a haute eau ; mais il vous faut garder d'une lèche qui git à trois lieues du have Ce havre a cinq brades de profondeur à haute eau,& quãd vous eftes dedans vous approchant de la pointe de la riviere vous y trouverez cinq 8c six brades fonds vafeux. On y entre Oueft SudOueft,& SudOueft tirant fur le Oueft,& les dites Seches gisent Est Sud Est, 8c OueftSudOueft comme Quiloane. Depuis Maraca iufques à Quiloan vous appercevrez le pays estant sur la Constitude la profondeur de treize 8c quatorze brades: 8c venant à vingt & un degrez tion Coste de & sur la profondeur de soixante brasses, vous ferez quinze lieues arriere de Maraca. terre, & trouverez du Coral au fonds, & delà en dedans du menu sable Allant de Quiloa à Soffala, dressez voftre cours au Nord , & Nord tirant fur l'Est, afçavoir en dehors de la pointe fur la profondeur de treize brades , iufques à ce que vous ayez la veue de Soffala, & si vous dedrez poser là , singlez iufques à la profondeur de six & sept brades , qui eft a six ou sept lieues arriere de terre. Le havre de Soffala s'escoule tous les ans : pourtant vous ny pouvez point bien entrer fans quelque fondeur du pays. Ce lieu a pour marque & indice un nombre de Palmiers les uns pres des autres du costé du Nord. Allant d'ici à Mozambique à l'Est , iufques à ce que vous veniez ur la profondeur de vous dnglerez quarante brasses,8c de là à l'Est Nord Est, tenant voftre trouverez toucours a quinze ou seize lieues des ylhas primeiras : Vous siours encefte contree,asçavoir tout le long de la cofte,du menu sable noir nielle av ec de la terre,estant pres de terre à la veue du pays. Soffala git la hauteur de vingt degrez , & le havre de Bango à dixneuf degrez & demi : & la riviere de Cuama a dixhuict degrez & trois quarts. Le cours de Soffala à Cuama le long de la cofte eft NordEft & SudOueft en diftance de trente lieues. S'il vous eftoit de befoin d'entrer en cefte riviere pour y recouvrer do Peau fraische, vous y pouvez entrer avec un petit vaisseau, & vous y en trouverez par tout à souhait, DeCuama aux ylhas primeiras le cours le long de la coste est Est &Oueft, V ayant

L

ES


21

Du Cap des Courans et des Ilhas Primeiras.

ayant quelque peu de l'Est tirant fur le Nord 8c du Ouest tirant fur le Sud : & on void deux fois terre. Venant a dixhuict : degrez vous trouverez trente cinq brasses de profondeur à la veue du pays : car les bancs de cede contree font fort estroits : le cours ed de cinquante lieues. La riviere des bons lignes,Dos bonis synais git la hauteur de dixsept degrez 8c trois quarts,& est recognue a ces signes : c'est que du costé du Nord s'y void nombre d'arbres à la bouche du havre , 8c du costé du Sud y a un rivage de sable, & fur le dernier bout devers le Sud Ouest y a une dune , ou colline de sable,qui paroit de loing comme une petite Isle. L'entree ed du codé du Sud Ouest le long du sable. Ge havre ed profond de deux brasses à à basse eau a l'entree 8c en dedans on y peut poser fur la profondeur de 6 & 7

brades.L'entree ne se peut voir par dehors:car venat de dehors on void l'étree du codé du Nord Est, pres de laquelle fe void un nombre d'arbres qui paroissent de loin comme la hune d'un navire : & plus on approche de terre,moins on les void, de forte qu'edant en la riviere on ne les peut nullement voir, pour f empeschement d'autres branches. Le Canal des ylhas Primeiras, & des Ides d'Angoxas ed tout un, l'un 8c Constitutió; du Canal l'autre s'estendant Est Nord Est & : Ouest Sud Ouest la longueur de 30 lieues, des Ilhas profondeur de 10 & 12 brades afçavoir plus pres des Isles que de terre. Si Primeiras la vous desirez ancrer pres dequelcune d'icelles avec quelques vêts de Ouest & Ilhas Angoxas, approchez les hardimẽt de pres :car le f ods y est beau & profond par tout. La premiere des dites ylhas Primeiras git a dixsept degrez & demj: & si vous desirez passer parmi icelles, prenez vodre cours au Sud Ouest : Depuis la dite Isle vous pouvez bié entrer hardimét au canal sans crainte : car il y a de la profondeur assez par tout,& les feches font bien à une lieue & demie de là : & si vous dedrez y entrer avec des vents de Ouest, approchez l'Isle de pres, singlãt iufques a mi-voye d'icelle du codé du Sud, la ou vous pouvez anchrer à la portee d'un canon de fer delà fur la profondeur de six & sept brasses : 8e si vous dedrez singler entre les Seches lefquelles gifent auNord Est, soit en dedans, soit en dehors, vous le pouvez bien faire, voire a pleins voiles si vous vouiez,tousiours plus pres des sables de l'Isle que des Seches & du milieu de l'Isle : car ced tout un de quel codé de l'Isle que ce soit ; & n'avez rien nulle part a craindre que la rupture de l'eau que vous voyez à l'œil. Si vous dedrez ancrer pres du milieu de l'Isle vous le pouvez bien faire afçavoir venant hardiment tout pres de terre, car il s'y trouve douze brasses de profondeur à basse eau, asçavoir en temps de vẽts de Oued, mais point en temps de vents d'Est. A mi-voye de terre ferme fe void au dessus une quantité d'arbres les uns pres des autres,pres defquels fe trouve un lac d'eau douce,dont vous vous pouvez pouvoir si besoin est. Ce lac git quelque peu arriere du rivage en dedans le pays : que d vous n'avez pas la commodité d'en approcher,vous n'avez sinõ a creuser au rivage, & vous trouverez de l'eau douce : mais cela fe doit faire en tẽps de vẽts d'Est car en tẽps de vents de Ouest l'eau ed si rude que l'esquis ne peut subsister au rivage. Comment L'Isle du milieu laquelle git, au NordEd n'a nulle issue vers la haute mer: on single Seche appellee A Coroa de Sant Antonio il y a sept lieude l'une de D'ici iusques à la ces Isles à es, & iufqu'a la premiere Isles d'Angoxa cinq lieues fur le mesme cours des l'autre. Isles.Vous pouvez bien approcher de terre en quelque vaisseau que fe foit, car il y fait allez profond. Toutes les Isles d'Angoxas ont des passages par lesquels on peut aller de l'une à l'autre & par tout beau fonds & net. Pareillement entre les Isles & la terre ferme il y a pour le moins huict brades de profondeur : vous approcherez tousiours plus pres de terre ferme que Seches des Ifles. Il y a une Seche de sable entre les Ifles d'Angoxas laquelle passe proches des Isles outre des deux costez. Ces Isles sont ennombrede quatre: la susdite Seche d'Angoxas git entre les deux du milieu : pourtant gardez vous d'en approcher trop pres, car il y a du danger. Il y


Du Cap das Correntes, et Ilhas Primeiras.

21

Il y a aussi une Seche de sable à quatre lieues de la premiere des dites Isles d'Angoxas iusques à Moçambique , laquelle a haute maree eft couverte de la mer , & y a encore des autres fables autour qui font tousiours couverts de la mer,dont vous aurez a vous garder. Delà vous pouvez singler le long de terre , combien qu'il y face fort profond. A quatorze ou quinze lieues de cefte Seche de fable vers Moçambique git le havre nomé Os Corais,c.a.d.les Corals, a une lieue & demie duquel devers mer git un Havre des escueil fort dangereux , duquel on ne se peut appercevoir linon quand on Corals. Eicueil eft prefques dessus, & mesmes a haute eau la mer ne rompt point dessus, du- dangereux. quel vous aurez a vous donner garde,dautant que quelques navires y ont heurte',& Don Ioan Periera y a esté dessus avec son navire. Quand vous pasfez la vous singlerez tousiours trois lieues arriere devers mer , tenant le cours du NordEft,&NordEst tirantfur l'Est quand il fait nuict ; mais de iour vous pouvez toufiours aller plus seurement, & regarder devant vous, sans toutesfois passer vers le pays au dessous de vingtcinq brasses. Sur ce cours vous passerez les Seches de Musicate : 8c tenant la route du NordEft vous viendrez droit fur les Isles de Moçambique. S'il vous eftoit besoin d'ancrer devant que venir a Musicate tenez vous depuis ceft escueil vers terre,iusques à ce que vous veniez à quinze braffes là ou vous pouvez ancrer,car le fonds y eft beau; autremẽt il y a peu d'endroit si ce n'eft sous la pointe de Musicate, asçavoir en vingt brasses 8c davantage ou vous ayez beau fonds & net. La pointe de Muficate & les Isles d'Angoxas s'entrecorrespondent NordEft & SudOueft en diftance de dixhuict lieues.Delà vers Moçãbique on single le long de la coste au Nord Est. Le cofté oriẽtal de ylha Primeira gita l'esgard des Seches NordEft & Sud Comment il faut sinOueft,quelque peuNordEft tirant sur l'Est, & Sud Ouest tirãt fur leOueft. gler pres Les ylhas Primeiras du cofte' deMoçambique gisent la hauteur de seize dedesIlhas grez & trois quarts.On passe toutes ces Isles & fablesEft & Ouest, & Eft ti- Primeiras. rant fur le Nord, & Ouest tirant fur leSud.Si vous vous trouvez là en dedãs en douze & treize brasses & moins à la portee d'une piece de fer pres des Isles, ne craignez pas pourtant, mais vous gardez feulement du costé de dehors qui est plein de pierres 8c d'impureté,de forte qu'on n'y peut ancrer. S'il vous advenoit de vous trouver a mi-voye des Isles & des Seches avec quelques vents d'Est, vous pouvez naviguer dedãs & dehors entre les premieres Isles , & les Seches ou bancs de sable qui sont a mi-voye des dites premieres Ifles, afçavoir du cofté de Soffala , & aussi depuis la troisiesme Isle iufques à Moçambique,singlant le long du cofté occidental fur la profondeur de sept, dix, & douze brasses de profondeur. Les autres Seches gisent a mi-voye des escueils : pourtant n'avez vous rien a craindre : mais vous ne pouvez aucunement paffe entre l'Isle des arbres qui demeure du costé de l'Est, a cause des bancs & Seches qui y font. Depuis le cofté du SudOueft deces ylhas Primeiras git une seche de sable qui correspond NorEft & Sud Ouest avec la premiere Isle qui eft du costé du Ouest, asçavoir à sept lieues de là, dõt l'estẽ due tant en largeur qu'en douze lieues de ces longueur est de la portee d'une piece de fer. Primeiras est la riviere de Quylemani, là ou la coste s'estẽd Est & Ouylhas de est, quelque peu Est tirant sur le Nord, & Ouest tirant sur le Sud. Vous y Riviere Quilimani. trouverez toufiours iufques a trois lieues de terre la profondeur de six & sept braffes,& nulle autre Seche que celle de Quilimani, s'estendant fix & sept lieues en mer, de laquelle vous vous devez garder ; & si vous vous trouvez en dedans le Cap des Corrëtes,vous pouvez toufiours ancrer,car vous trouverez fonds partout pource que vous eftes fur des bancs, & n'avez nulle part rien a craindre, a caufe que le vent soufflera assez de devers terre, au moyen dequoy vous pouvez singler en mer, quand il vous plait. A dix ou

V

2

CHA-


22

Navigation des Indes a Porto Piqueno. CHAPITRE.

XI.

Navigation et cours des Indes à porte Piqueno de S. Iago à l'entrez du fleuve Ganges au Royaume de Bengala. I vous desirez faire voile des Indes a Porto Piqueno au Royaume de Bengala,asçavoir en dehors de l'Isle de Seylon, vous partirez du havre de Cochin depuis le dixiesme iufques au vingtiefme d'Apvril , prenant voftre cours le long de la cofte iufques à un endroit nommé Briniaon. Briniao qui git pres du Cap de Comorin qui eft la derniere pointe de la Cofte des Indes au SudOueft , prenant la voftre cours au Sud iufques à fix degrez & deux tiers : & de là au Sud Est iufques a cinq degrez Se demi.EftaC là vous prendrez la route de l'Est iusques à ce que vous ayez la veue de l'Ifle de Seylon : car la pointe de Seylon, nommee a Punta de Gualle eft celle qui s'eftend le plus loing auSud la hauteur de six degrez ; pourtant si on tiet ce cours à l'Est a cinq degrez Se deux tiers on ne peut faillir d'avoir la veue de la dite Isle. Vous ferez toufiours ce voyage partant de Cochin au temps susmẽtionné : car fi vous partez plus tard vous aurez plus de peine, a cause qu'alors les vents cõmencẽt à souffler biẽ fort de devers le Sud, & en un autre tẽps on à des vẽts de SudOueft Se NortOueft fort rudes Se vehemẽts. Quand vous venez a voir rifle de Seylon,vous dresserez devers là voftre cours le long de laCofte,laquelle s'eftend Eft & Ouest,ayant quelque peu de l'Est tirant fur le Nord, & du Ouest tirât sur le Sud, iusques aux premieSeches de res Seches qui gisent à fix degrez tout au plus : les autres lèches gisent enSeylon. core plus outre à fix degrez Se demi a fept lieues des precedẽtes sur la mesme estendue d'Est Se Ouest, & Eft tirant fur le Nord,& Oueft tirant fur le Sud.Depuis la pointe de Gualle iufques à la premiere Seche il y a environ vingthuict lieues. Dix ou quinze lieues apres avoir passé les dites Seches, vous dresserez voftre cours au NordEft iufques à la hauteur de seize degrez Se demi, singlant de là au Nord ; quoy faisant vous viendrez pres de la cofte de terre ferme , afçavoir à dix ou douze lieues de l'endroit ou eft le Pagode de Temple du Pagode c. a. d. de l'idole de Iorganatte , qui eft un fort bon Iorganatte. cours pour ce voyage. Quand vous venez à voir ceste terre qui eft un pays avec quelques hautes montagnes, vous verrez au dessus quelques autres collines ou montagnes rondes encore plus hautes que les precedentes,asçavoir les monts de Palur : Vous tiëdrez voftre cours le long dudit pays lequel s'eftëd NordEft Monts de Palur. SudOueft ,& quelque peu NordEft tirant fur l'Eft,& SudOueft tirât fur & le Oueft,iusques à ce que vous veniez pres d'une autre terre basse Se platte. Singlant le long d'icelle vous viendrez pres d'une riviere , laquelle à pour marque Se indice une haute platte campagne sable, & encore une auRiviere de tre plaine avec une colline , ayant à l'un des costez plus avant une autre Palur. grosse colline avec arbres: & pourfuivant voftre chemin iufques a ce que vous foyez iuftement à l'opposite de la riviere,on void les dites collines se rencontrer avec l'autre pays eslevé. Cela se monstrera ainsi eftant environ à une lieue Se demie de la en mer. Depuis ceste riviere iufques au premier Pagode ou idole il y a trois ou quatre lieues : & depuis ce premier Pagode plus outre, on ne void plus de hautes montagnes comme celles qu'on a passees : & singlãt droit arriere de là,aucunes d'icelles paroissent au dessus cõme tables ou plaines. Le susdit Pagode git a vint degrez tout au moins. Vous ferez toufiours voftre mieux Divers Pa- de le venir recognoiftre,car il vous eft necessaire pour avoir un bo voyage godes. Cestuy ci passé s'en trouve encore un autre aussi grad que les precedẽt, & s'en voyẽt encore deux ou trois autres petits un peu plus outre. Depuis le pre-

S


Navigation des Indes à Porte Piquens.

23

premier Pagodes iufques au deuxielme l'espace de quatre lieues la colle s'eftend Eft Se Oueft. Vous vous garderez d'approcher trop pres de terre en cest espace : car il vous seroit difficile de vous en retirer, pour-ce qu'il fait vn goulfe. Semblablement avant que venir pres du premier Pagode,vous vous tiendrez arriere de terre : car deux lieues devant que venir là git vne petite Seche, laquelle s'eftend vne lieue en Mer. Depuis le premier Pagode iufques au deuxiesme fe voyent quelques colines & arbres: & depuis le deuxielme Pagode iniques à Sataguan Je pays eft bas Se s'y void vne forest peu espaisse : le dessus est sans arbres iusques à la pointe das Palmeiras, c.a.d.des Palmiers, & on single la colle au Oueft. De- Pointe des puis le dit Pagode iufques à vne pointe ayãt vne Balle qui git douze lieues Palmiers. avãt que venir à la pointe des Palmiers, fè trouve vne Riviere. Celle pointe s'eftend vne grosse demi lieue en mer. On lingle le long de la colle Eft Nord Est, Se depuis la dite pointe Basseuse iufques à celle des Palmiers, on single NordEft & Nord Est tirant sur i'Eft. Or pour cognoistre la Ball e Se la terre d'icelle, sachez que cell vne terre-eslevee comme l'autre terre de la coste, & paroit comme vne Isle, vn peu plus outre fe voyent neuf ou dix arbres qui paroissent comme vne colline ronde. Depuis le Pagode iufques à celle Baffe il y a environ douze lieues. De là plus avant vous singlerez le long de la coste fur la profondeur de neuf ou dix braffes iufques pres des Palmiers susmentionnez là ou la terre cft baffe , n'ayant qu'une colline defèrte, qui monstre comme Arenas Gordas,ou d'unes rouges qui se voyent pres de S. Lucas de Barrameda en la coste d'Efpagne. Depuis ceste dune ou colline iufques aux Palmiers,le rivage est bas & desert fans aucuns arbres ou boscages. Ces Palmiers fouloyẽt estre en nombre de dix ou douze,mais a present il n'y en a qu'un. Tout pres de ià du costé de Saraguan fè voyent quelques collines avec arbres. Delà plus avant ne fe void nulle pointe ni arbres ni boscages, ains l'espace d'une lieu le pays ne paroit point autrement qu'une Baffe. Quand vous venez a voir la pointe des Palmiers, vous dreiferez voftre Quelle rou il faut cours à l'Est,iusques sur la profondeur de douze brasses, & delà au NordEft te tenir estant iufques a huict brasses Se demie : & s'il fait iour vous aurez incontinent la pres de la veue de terre,qui sera au dessous de toutes les Basses, & fi le pays eftoit cou- pointe des vert de nuees & brouillars , vous ne le pourrez voir iusques à ce que vous Palmiers. veniez a quatre braffes. Vous tiendrez ceste route avec un quadran qui ne decline point, & s'il declinoic aucunement vous ferez voftre conte a l'advenant.Le pays pres duquel vous viendrez fera vne terre baffe sans arbres, ni boscages : & singlant le long de la cofte , vous appercevrez du collé de l'Est vne longue colline noire couverte de bofeages qui monftre comme vn Gambanc ou Caravelle Indienne fans mast, & un peu plus outre un nobre d'arbres les uns pres des autres, entre lefquels il y en a trois ou quatre qui paroiffent quelque peu plus grands que la susdite colline. Quelque peu par delà ces arbres commence la Baffe du pays d'Orixa. Si tost que vous en Balle d OMer,afçavoir lur les Se- rixa. chez ladeveue, vous verrez l'eau fe rompre devers la Bengala, lesquelles vous demeurẽt devers la Mer, ce qui fait qu'on ne les peut voir. Passant par là approchez tousiours de la Basse d'Orixa sans rien craindre que ce qui fe void à l'œil, la profondeur y eft de sept braffes avec menusable noir au fonds. Du costé de Bengala en la profondeur de 4 ou 5 braffes vous aurez fonds vaseux : & aurez a vous garder de ce costé : car de ce fonds vafeux vous viendriez sur le bout d'un Banc ou Seche de Bẽgala : Si vous trouvez ce fonds, vous dreiferez voftre cours au NordEft & au Nord si befoin est, iusques a ce que vous veniez derechef;a 3 braffes,car c'est le droit chemin. Ayant passé cefte Baffe d'Orixa , vous trouverez plus de profondeur ; Et si vous V 3 desirez


24

Navigation des fades à Porte Piqueno.

defirez singler le long du pays d'Orixa dressez voftre cours droit fur la premiere pointe que vous voyes devãt vous. La moindre profõdeur que vous trouverez eft de trois brasses, & ceftuy eft le droit chemin iufques à ce que vous soyez bien pres de terre, la ou vous trouverez cinq Se six brades de profondeur: & ft vous avez affaire de bois a brusler, vous n'avez sinon a aller de l'autre cofté du pays de Bengala, là ou il s'en trouve de meilleur que du cofté d'Orixa : mais il faut puis apres retourner du cofté d'Orixa, iusques à ce que vous ayez passé deux rivieres qui font du mesme cofté d'Orixa,dont la premiere resemble mieux à vn goulfe qu'a la bouche d'vne Riviere*. l'autre git environ à vne lieue plus avant & a vne grande bouche ou entree. Trois ou quatre lieues plus outre fe voyent quelques ruisseaux courans & des arbres autour : Et vne lieue par de la ces ruifteaux se trouve vn boscage espais semblable à vne foreft de Palmiers. Depuis le commencement de ce boscage on aura a singler de travers prenant fon cours vers Guynette. l'autre cofté du pays nommé Guynette , afçavoir droit vers un arbre qui eft du mesme cofté, lequel paroit par deftus les autres, Se eft du cofté gauche de la riviere de Ghandecan. Delà plus outre il ny a que bancs, a raison de quoy vous vous garderez de ftngler plus outre ft ce n'est à haute eau. Si vous desirez tenir vostre cours par le Canal le long de terre ferme, vous singlerez en la maniere que dit a esté. Depuis les Palmiers au NordEst vous poserez en cinq brasses : & s'il fait iour , vous vous tiendrez fur trois braftes,ftnglant ainft le long de terre fur cefte profondeur: que ft par fois vous venez a moindre profondeur vous n'avez pourtant que craindre. Tenant ce cours vous appercevrez la Baffe d'Orixa: lors vous en approcherez en forte que vous teniez voftre cours les deux tiers devers terre Se l'autre tiers devers la Basse : Ici a un le droit chemin, comme dit a esté. Pays d'Orixa.

CHAPITRE. XII. Autre Description plus particuliers du voyage des Indes i Porto Piqueno, signee par un Pilote. Yant a faire le voyage de la Coste des Indes à Porto Piqueno au Royaume de Bengala,en dehors de l'Isle de Seylon, TOUS aurez touftours afuivre la cofte des Indes iufques à ce que vous gagniez de veue Briniaõ situé pres du cap de Comorin qui est le bout de la dite Coste, continuant voftre chemin tout droit , car ce vous est le plus court & le plus seur chemin, pour ne point tomber entre l'Ifle de Seylon. Or quand vous venez a descouvrir les Barreiras , qui sont les Dunes de Briniaon vous prendrez la route du Sud l'espace de quinze ou vingt lieues , & Pointe de eftant parvenu à cinq degrez,tirerez vers l'Est,iusques à la pointe de GualGalle en est le bout de la dite Isle de Seylon au Sud Sud Ouest, à six degrez. Et qui le l'Isle de Seylon, quand il vous semble qu'ayez doublé la dite pointe pour en eftre asseuré vous convient approcher terre, avant que venir pres des Seches de Tanadare,qui eft à cinq lieues de la pointe deGualle,d'ou ordinairement le pays peut eftre recognu par les navires qui vont en Bengala,soit à Porto Piqueno,ou à Porto grande là ou les Portugais ont leur trafic. Ayant descouvert le pays en cest endroit là,approchez enhardiment , mais point au dessous de douze brades ; a cause des bancs Se escueils qui font le long de la cofte. Le rivage du pays de Tanadare eft bas,mais au dedans du pays se voyent trois montagnes qui tiennent l'une à l'autre , lefquelles quand on commence a descouvrir, lors aussi se descouvrent les premieres Seches , entre lefquelles Se le pays y a assez facile passage , car la pluspart des navires qui singlent le long de l'Isle y passent ordininairement ; Le fond eft d'onze & Porte Piqueno.

A

douze


Navigation des Indes à Porte Piqueno.

25

douze brasses,&eft beau & de gravier : & y peut on aller seurement. Ces Les Seches premieres Seches gifent la hauteur six degrez & demi : vis a vis d'icelles fe de Tanadavoyent dans le pays quelques rochers , sans qu'on y en voye ailleurs. A six re. lieues de ces premieres Seches s'en voyent encore quelques autres moindres,-à six degrez & un quart. Laroute entre le pays & les dites Seches est du Nord Est au Sud Ouest , & quelque peu de l'Est Nord Est à l'Ouest SudOueft. Ces derniers bancs font environ a deux lieues du pays : le fond qui eft entre deux eft de sable 8c eft de cinq 6c fix brades , tellement qu'on y peut bien passer, felon que ie l'enten d'un qui y a paffé plus d'une trentaine de fois. Toutesfois pour les grands Navires il est plus feur de prendre le passage plus avant en mer. Les fufdits bancs passez, on costoye la terre, qui est un voyage commoCours dede: 8c quand on est parvenu au bout du haut pays on vient a descouvrir une puis les dipointe fort eminente entre les autres montagnes qui au regard de fa for- tes Seches me eft appellee O capello de frade, c.a.d. le capuchon du frere, & s'eftend iusques à Capello del en pointe vers le SudOueft bien avant dans la mer,tellement quil fait une Frade. des pointes du pays. De ceste pointe iusques à Trinquanamale on conte dixfept lieues. La route fe continue du Nord au Sud le long de la cofte, ou le fond fe trouve avoir quelques bancs.Ceste cofte eft fort basse,tellement que le pays ne se descouvre que de fort pres. Cinq lieues devant que venir a Trinquanamale se void une petite riviere. Trinquanamale eft un grand havre,large de trois lieues à fon entree, 6c profond de tous coftez. Ceux qui veulent y mouiller l'ancre, le peuvent faire pres de quelque Isle. En dedans y aune riviere qui court iufques à Seyta Vaqua : 6c iusques la c'est toute terre baffe. Ce havre fe recognoit de loing à une dune de couleur iaunaftre qui se void au Nord de l'emboucheure. Et a l'une des pointes fe voyent deux montagnes qui s'estendent en longueur en dedans le pays , comme ainsi foit que par tout ailleurs le rivage foit bas. De là faut tourner au Nord & Nord Est, declinant tousiours le compas. Que si vous vous trouvez là au Monfon des vents du mois d'Aoust, il vous faudra tenir la route du Nord,a l'occafion des tempeftes de mer qui furviennent alors : 8c continuerez cefte route iufques au Cap appelle A ponta de Guadovarin,à dixfept degrez, en la Cofte de Choromandel , qui eft le commencement du pays 6c Royaume d'Orixa. Venant au 17. degré vous tiendrez vostre route le long de terre ferme pour bien avancer, vous gardant de passer outre le dixneusuiesme degré & demi, fans descouvrir le pays , dautant que là eft l'emboucheure d'une riviere nommée Puacota, à trois lieues de laquelle en mer y a un escueil de la longueur d'un navire, qui eft aifé a appercevoir dautant qu'il s'avance hors de l'eau. Entre iceluy & & terre ferme on peut tenir route sans autre danger que de ce qu'on peut voir à l'œil. Toute cefte cofte de la pointe de Guadovarin eft haut pays & montueux, aifé a defoouvrir de loing. Depuis cefte riviere de Puacota,iusques à une autre riviere nommee Paluor, ou Palura qui sont douze lieues on single le long de la cofté de l'Eft au Sud Ouest Au dessus de cefte riviere se void une haute montagne nommee A Serra de Palura,qui eft la plus haute montagne de cefte cofte. Cefte riviere git à dixneuf degrez & demi. Depuis ladite riviere iusques au coin nommé A derradeira terra alta, c.a.d. la derniere haute terre , la cofte s eftend la mesme route que devant,& eft cefte eftendue de fept lieues. Ceste pointe est a dixneuf degrez & deux tiers. Ioi prend fin le haut pays de montagnes, & de la en avant ceft toute terre baffe & rivage sablonneux, iusques au lieu nommé As Palmeiras c. a.d. les Palmes. Depuis le susdit haut pays nommé Derradeira terra alta iufques à la riviere nommee Rio de Manicapatan,on court la coste Nord Est & Sud Ouest

V4

lespace


26

Navigation des Indes à Porto Piqueno.

lespace de cinq lieues. Or pour cognoiftre quand on eft à. l'endroit de la dite riviere,se descouvre un haut arbre rond sans autres arbres . Le pays eft fort plat, & y a plusieurs bancs le long du rivage. Cest arbre eft à la gauche de l'emboucheure de laditeriviere. Depuis Mani capatan on court lacofte Pagode de: Est Nord Est, & Oueft Sud Ouest, iusques au Pagode de Iorganatte l'espace Iorganatte. de 3. lieues. Ceft le temple d'un Idole ainsi. appelle situé a vingt degrez & un quart. Depuis ce Pagode iusques à un autre grand & noir Pagode ou idole on court la cofte Eft & Ouest, & eft le cours de l'Est au Nord, & du Ouest au Sud de sept lieues. Ceft idole git vingt degrez de demi tout au Riviere de plus. Depuis ce Pagode noir iusques à la riviere dite Cayegare, on cour la coCayegare. fte NordEft,& SudOueft,& quelque peu Eft NordEft, de Ouest SudOueft l'espace de dix lieues.Ceste riviere eft à vingt & un degrez tout au plus:& environ quatre lieues au dessus fe descouvrent cinq montagnettes qui a les voir apparoissent comme un port de mer , accommodé de cabanes. A l'emboucheure de ceste riviere fe trouvent deux bancs qui s'eftendent une bonne lieue au SudOueft. L'entree d'icelle a quatre braftes de profondeur:la dite entree eft du SudEft au NordOueft. Laissant les susdits bancs à main gauche vous trouverez assez de profondeur pour palier outre. Pour recognoiftre cefte riviere de Cayegare vous noterez qu'ayant passé les susdites montagnettes,l'endroit de Cayegare femble a voir de loing eftre une Isle en laquelle paroiftent trois ou quatre arbres entre les autres, & un peu plus outre fe void un petit Pagode,& encor plus outre une foreft fort drue & espaisse, & n'en void on point d'autre plus avant. Pres du dit Pagode fè voyent quelques arenes ou dunes rougeastres, &quelques petits ruisseaux. Ponta des Depuis ceste riviere de Cayegare,iusques au Cap appelle A pontas des Palmeiras. Palmeiras, la coste s'estend du Nord Est au SudOueft , avec quelque peu d'Eft NordEft,& Oueft SudOueft l'efpace d'onze lieues.Or environ deux lieues devant que venir à ladite pointe vous descouvrez quelques collines noires,depuis lesquelles iusques à la pointe le pays est bas, & vis à vis des dites collines ou montagnettes fe voyent fur le rivage quelques petites dunes non gueres blanches, qui seruent de signe que vous eftes pres de la dite pointe des Palmes, en lapuelle ne fe void qu'un seul arbre, iaçoit quelle soit ainsi appellee. Si vous voyagez de nuict vous trouvant pres de Cayegare, cependant desirez continuer voftre chemin, prenez voftre cours tenant la profondeur de douze braftes, tendant au Nord Est, de NordEft tirant fur l'Est,ayant tousiours la fonde en la main avec vigilance : de venant a trouver seize braftes,tournerez incontinent chemin au NordEft, iufques a ce que venies a trouvez douze brasses , de retiendrez touftours la mesme profondeur iufques a tant que veniez à sept, & venant la de nuict mouillerez l'ancre iusques au point du iour, de lors continuerez voftre course du Nord eft , de NordEft tirant fur le Nord tant que veniez a trouver quatre Ici vous convient avoir un homme en la Hune pour recognoiftre La Coste braftes. le pays . La coste s'estend à l'Eft NordEft, iufques à ce qu'on vienne a desl'Orixa les signes couvrir une colline ayant la forme champano sans maft avecun esquis dericelle. riere. Ces champanas font caravelles d'Indiens, desquelles ils se seruent en mer, & le long de la cofte. Cest le plus asseuré indice pour recognoiftre ceste cofte d'Orixa. Prenez.tousiours bien garde à la profondeur , & quand vous viendrez a trouver trois brasses, vous tournerez incontinent a trois & demi, & quatre,dautant que ceft le droit cours : car si vous retenez voftre cours a cinq de fix braftes,vous viendrez finalement a prendre fond. Venant a recognoiftre la dite colline dite Champana vous singlerez long de ceft endroit iufques à ce que vous descouvriez trois arbres pres l'un de l'autre separez des autres,lesquels on nomme Asarvores de cohecença,


Navigation des Indes a Porto Piqueno.

27

cença, c.a.d.arbres de cognoissance. Vis à vis de ces arbres git la Baffe d'Orixa,& regardant vers la mer on void l'eau s'y rompre du cofté de Bengala: lesquels lignes on ne peut appercevoir linon en temps serain : pource eft il de besoin en teps nubileux 8c obscur d'estre sur fes gardes, & d'avoir la sõde en la main : car la profondeur n'y eft que de trois brasses & demi & quatre tout au plus. Est aussi a noter que du cofte de Bengala le fonds est dur, mais du costé d'Orixa il eft mol & de petit fable noir,comme ie le lay par experience y ayant passé diverfes fois en des grands navires. Ayant paffé les deux Balles d'Orixa 8c Bengala,vous viendrez a descou- L'Isle des Coqs, vrir A ylha das Gallos c.a.d. l'Isle des Coqs , vers laquelle vous pouvez hardiment faire voile sans crainte : car il y a affez de profondeur de tous costez : & quant à l'autre costé d'Orixa il eft plein de bancs : pourtant eft il bon d'approcher l'Ille des Coqs : & allant le long d'icelle , on vient a une riviere nommée Rio de Chandequan : laquelle eftant paffee en tournant Riviere de quelque peu du cofté d'Orixa vous venez au Cap de la riviere d'Angelin, Chande lequel vous laissez au Nord. Venant là vous aurez tousiours la fonde en la quan. Cap d'Anmain, la profondeur n'eftant que de trois brasses, trois & demie, 8c quatre: gelin. mais l'eau eftant haute, vous en trouvez d'avantage : & cela dure iufques à ce que vous ayez passé la dite riviere: car lors on trouve affez de profondeur. Ayant passé outre,vous suivez le rivage , iufques a une autre riviere nommée Gilingao ;Vous trouvant a l'endroit d'icelle, advifez de ne vous esloigner pas beaucoup de terre forme pour tẽdre à la droite , car la se rencontre une Seche de sable, ou se perdit Bartolomeo Rodrighes de Morajs, avec une navire chargee. Pourtant vous adverti-ie de tenir le costé gauche, là ou vous trouverez par tout affez de profondeur. Ceste riviere paffee,on trouve quantité de bois a brusler, 8c delà vous venez à certains ruiffeaux , desquels vous pouvez tourner à l'autre cofté de Guynette , là ou vous appercevrez cinq ou six arbres apparoiffans par Guynette. deffus les autres,du cofte oriental de l'emboucheure de la riviere de Chandecan. La profondeur qui se trouve au banc susmentionné eft de deux brafses & demie, & trois tout au plus. Quand vous estes passé outre vous n'avez plus befoin d'advertissement : car les pescheurs vous peuvent guider ou vous voudrez, & pourrez paffer outre avec une demi maree. Ie vous adverti derechef que si d'avanture vous arrivez avant le point du iour à l'endroit de là dite riviere de Cayegare, v ous ayez a prendre vostre cours le long de la cofte iufques à Punta des Palmeiras , 8c de la vers l'Est iusques à dixsept braffes de profondeur , prenant de là vostre route au Nord Ouest, & Nord Nord Ouest, iusques à ce que vous veniez a trouver douze braffes, & pourfuivrez la mesme ronte tant que veniez à quatre braffes & trois & demie, & lors en temps forain vous defoouvrirez le pays Orixa. d'Orixa : mais le temps eftant fombre & nubileux, ne vous avancez pas d'avantage vers terre ferme, vous tenant touliours à quatre braffes & trois & demie, tirant vers l'Est, vous servant tousiours de la fonde , & vous tenez seize tousiours a une petite profondeur. Et si la nuict vous furvient eftant à brassez, cotinuez bon de vostre cours iusques aux deux Isles, car il n'est pas mouiller l'anchre. Passant devant la dite Punta dés Palmeiras & tenant voftre cours en dedans en temps de nuict vous ne passerez point les sept & huict braffes iufques à la venue du iour,& lors vous pourfuivrez voftre cous en dedans , & si vous vous trouvez laavec un petit navire,tenez vous à deux brasses, 8c deux & demie,iusques à ce que vous defoouvriez la Baffe d'Orixa, à l'endroit de laquelle eftant parvenu approchez en hardiment à un trait d'arquebuze, car il y a de la profondeur affez , mais du cofté d'Orixa fe trouvent plusieurs bancs. Par ainsi vous lairres la fufdite Baffe à droite. Delà on

peut


Navigation des Indes a Porto Piqueno.

28

peut aller le droit cours à l'Isle des Coqs , & à la pointe de la riviere d'Angelin, d'ou il eft aisé d'approcher avec un petit navire, a raison que la profondeur y eft de deux brasses 6c demie, 6c de trois.

CHAPITRE.

XIII.

Navigation & cours des fades au Havre d'Aracan qui eft te chemin a Porto grande au pays de Bengala. Yant a voyager des Indes ou Cochin au Haure d'Aracan,faut prendre son cours vers l'Isle de Seylon , en la mefme maniere que dit a efte ci deffus en la description du voyage à Porto Piqueno, iufques à la pointe de la Seche qui git à six degrez, & iusques au Cap dudit pays, lequel s'eftend Eft 6c Oueft. Venant pres de ce Cap,vous vous reculerez de terre,tenant voftre cours sept ou huict lieues au NordEft, pour vous tenir arriere de Pille , 6c lors dresser voftre route au NordEft 6c NordEft quart de Nord,iusques a douze degrez, en sorte que Monacosta vienne a demeurer au Sud Ouest : 6c de là vous prendrez vostre cours au NordEft iufques a vingt degrez,qui eft la hauteur d'Aracan:6c si vous n'appercevez encore Basse d'A- nulle terre, vous tendrez à l'Est iufques à Aracan. Sous la mesme hauteur racan. de vingt degrez à trois ou quatre lieues de terre git une Baffe ou l'eau fe rompt,& fe descouvre a basse maree, de la grandeur de sept nauires tant en longueur qu'en largeur Quand vous viendrez a l'appercevoir, vous prendrez garde de vous en esloigner à la portee du canon. Cinq ou fix lieues a l'opposite d'Aracan vous trouverez vingt brasses, fond fablonneux : & approchant à fix lieues de terre ferme a vingtneufdegrez & demi,vous trouverez fonds bourbeux, & le trouverez de mefme à trois ou quatre lieues, avec profondeur de trente brasses. Sous ceste hauteur de dixneuf degrez & demi vous vous garderez de prendre voftre cours vers terre ferme. Cours d'Aracan se prend sur Scylon.

A

CHAPITRE

XIV.

Navigation et cours des Indes au Havre de Martauan au Royaume de Pegu,

A

Yant a voyager des Indes à Martavan ou au Royaume de Pegu vous tiendrez voftre cours tant qu'ayez passé l'Isle de Seylon en la mesme maniere que ceux qui vont en Bengala:& ayant passé ladite Isle, Isles d'An- vous aurez a prendre voftre cours vers les Isles d'Andemaon qui font à demaon. onze degrez au Sud,& la terre ferme a quatorze degrez au Nord. On pasfe outre du cofte' de l'Eft,prenant la route du Nord Est & Sud Ouest. Depuis les dites Ifles iufques en terre ferme on conte soixante lieues. Continuant voftre cours iufques aux dites Isles,vous ferez voftre mieux, de passer d'icelles au cofte du Nord,& fi de là vous voulez tendre à Martavan qui est a seizedegrez , vous prendrez voftre cours sur le quatorziesme degré vers terre ferme a l'occasion du Golphe de Martavan qui eft fort fuiet aux tempestes, tirãt tousiours vers le Nord Ouest. Que si vous prenez voftre cours vers terre ferme , vous descouvrirez plusieurs Ifles pres desquelles vous pouvez hardiment approcher, car vous y trouverez belle profondeur par tout. Tout joignant l'autre costé la profondeur eft: de douze & treize brasses


Navigation des Indes au Havre de Martavan.

29

ses fonds bourbeux, excepté pres de l'Isle appellee pulo Comuda qui est a six ou sept lieues du havre de Martavan. Entre celle Isle & terre ferme fe trouvent plusieurs Balles. Ce neantmoins s'il vous advient de tenir ceste route là vous approcherez de l'Isle, mais non trop pres. Là vous trouverez un canal de la profondeur de trois brasses, & du costé de terre ferme se renEscueils de contrent plufieurs bancs. D'ici vous avançant vers Martavan , ceste Isle Martavan. estant passee,vous prendrez vostre cours vers terre ferme , là ou vous appercevrez aucuns escueils en mer ayans la forme d'Almadies qui font bateaux dont les Indiens usent sur les rivieres. Ces escueils se trouvent quand vous allez de Pulo Comudaà Martavan environ à deux lieues de terre ferme. Vis a vis d'iceux la terre ferme s'avance en pointe, au Nord de laquel le se void un rivagesablonneux qui touche le pays nomme Vcgarum,dont le Seigneur est appelle Nemin , qui en langue de Pegu lignifie Seigneur. Delà le pays va en, s'eslevant. On y void divers golphes, escueils, & petites Isles. Avant que venir au susdit havre de Martavan, fe descouvre une colline blanche qui sert de signe, fur laquelle se voyent deux palmes fort pres l'un de l'autre. Environ deux lieues plus outre vient a paroistre un terroir eslevé au bout duquel git une petite Isle, la feparation & diftance de laquelle arriere de terre ferme ne s'apperçoit pas tant qu'on soit a l'endroit d'icelle & qu'on vienne a descouvrir la riviere, a l'emboucheure de laquelle git le dit havre. Celle Isle passee, vous deleouvrez de nouveau une colline blanche qui pareillement vous demeure au colle' du Sud. En la dite Ille il y a un estang ou il fait bon pescher. Avant que vous approchiez du havre susmentionné, venant de l'Isle de Comudo, environ a une lieue ou lieue & de- L'Isle des mie de terre ferme vous voyez une Isle ronde toute deserte , nommee A Oignons. Ilhas das Cebollas,c.a.d. l'Isle des oignons , au costé austral de laquelle git un eleueil fur lequel les flots de la mer viennent a le rompre. Elle est distante de Martavan environ deux lieues. Quand vous venez de Pulo Comuda vous prendrez garde de costoyer la terre ferme vous esloignant de la dite Isle,tenant vostre cours comme dit a esté ci dessus , sans rien crainSaurez aussi que depuis la dite Ifle das Cedre que ce qui fe void a l'oeil. bollas tirant vers le Nord,vous ne rencontrez plus d'Isles ni d' escueils, ce qui eft un ligne asseuré du Golphe susmentionné : car eftant de ce collé, vous n'avez pas si tost atteint une Ifle que vous en deleouvrez une autre , & eftant passé outre vous n'en trouvez plus. Vous prendrez soigneusement garde de ne point passer pres dudit havre : car eftant parvenu a douze brasfes,un peu apres vous viendriez sur une Seche. Ce havre de Martavan eft large d'environ une lieue ou lieue & demie, ayant au Nord un terroir plat & qui ne paroit point plus haut que la mer. Là git l'Isle nommee Momuay, laquelle on peut voir venant de Pulo Comuda vers le dit havre le long de la colle. Tenant ce cours vous prendrez garde de vous tenir tousiours à douze Brades,& venant a en trouver huict arresterez, car lors vous eftez dans le havre, & lors vous ad&viserez neuf,devous n'approcher point plus pres de terre ferme, ni de vous avancer davantage vers le golphe les bancs qui y font,car plus on va avāt,moins on trouve de profondeur. La riviere de Martavan a son cours Noord Eft & Riviere de Sud Ouest : il se faut garder d'y entrer sans fonde , a l'occasion d un escueil Martavan . qui s'y trouve du cofté de l'Est, & d'un banc ou Seche qui git à l'entree à main droite. L'entre deux du canal est de fix & sept brades , & s'y trouve quantité de poidbn. Ce havre eft à seize degrez & trois quarts : La ville de Martavan eft a lèize degrez. Au bout des Isles d'Andeman asçavoir au Nord se voyent deux autres Isles , entre lesquelles & celles d'Andeman il y a passage Pareillement au bout


Navigation des Indes au Havre d'Aracan.

30

bout meridional des mesmes Isles d'Andeman gifent quelques autres petites Isles,de la iusques aux Isles de Nicobar au Sud s'estend une autre rangee d'Isles. Quand vous venez a prendre voftre cours des Isles d'Andeman vers la coite si vous rencontrez quelques courans d'eaux ne vous en mettez pas en peine, car il n'y a nul danger de bancs , combien que le long de la coite il y enait aucuns: feulement se recontre à mi-chemin l'Isle Isle de Viacondam. de Viacondam ainsi appellee des habitans,laquelle eft petite & plaifante a voir tout autour, mais elle ne produit que des pins, "& ne s'y trouve point d'eau fraifche:pourtant n'est il pas besoin d'y abborder. Les Isles d'Andeman gifent à onze degrez.

CHAPITRE.

XV.

La route ou navigation de Cochin a Malaca.

A

Yant a voyager de Cochin à Malaca au grand Monfon qui eft la principale saison des vents propres à ce voyage , asçavoir au mois d'Aviil si tost que vous ferez hors du havre , vous prendrez voftre cours au Sud iufques à sept degrez, & delà au Sud Sud Est iufques a fix degrez : & vous trouvant fous cede hauteur, vous prendrez voftre cours au Sud Est iufques a cinq degrez tout au plus , & de la à l'Est tant que foyez a l'endroit l'Isle de Seylon , continuant ainsi voftre cours iufques à ce que vous veniez a cinq degrez & demi, & cinq degrez & un quart. Delà vous prendrez voftre cours vers les petites Isles de Gomespola, qui font à fix degrez pres le coin d'Achin en l'Isle de Sumatra. Venant vers les susdites Isles de Gomefpola fi vous n'avez point peur des habitans de ce quartier là, lesquels font ennemis mortels des Portugais, prenez voftre cours le log Cap de Tã- de la dite Isle de Sumatra iufques au Cap de Taniamburo en la mesme cojamburo. ste de la dite Isle sous la hauteur de cinq degrez tout au moins , à trente lieues des dites Isles de Gomespola, & delà vous tiendrez voftre route vers la coste de Malaca,faisant tout effort de recognoiftre Pulo Sambilao qui eft une des petites Isles situees tout ioignant ladite coste à quatre degrez & deux tiers, a quarante lieues au NorNordOueft de Malacca. Car celuy qui vient a recognoiftre cefte Isle peut en briefparvenir à Malacca, A douze lieues de Pulo Sambilao au NordOueftfe trouve une autre Isle nommée Pulo Pinao a cinq degrez 8c demi. Delà vous venez a Pulo Batum qui est une autre Isle diftante dix lieues de Pulo Pinao au Nord Nord Ouest a fix degrez.Que fi vous venez a avoir un vent de SudEft qui eft assez frequent en cefte coste là,vous avez a attendre un long voyage. Partant le meilleur eft de partir de bonne heure de Cochin pour avancer le voyage.

CHAPITRE.

XVI.

cours de Goa a MaAutre ample declaration de la navigation lacca, avec les particularitez de ce voyage.

P

Our aller deGoa à Malacca faut tenir voftre cours vingt lieues en mer tenant le dehors de l'Isle deSeylon iufques aux Isles de Nicobar ascaimpetueux voir par le milieu du canal qui eft a sept degrez & demi, prenant garvers Bengala, de aux courans d'eaux de ce quartier car allant vers le Golphe de Bengals . Courans

avec


Navigation de Cochin en Malacca.

31

avec un vent de Ouest a vingt ou trente lieues des dites Isles, vous rencontrez des courans d'eaux si impetueux qu'on iugeroit que ce font bancs. Venant au milieu des Isles deNicobarvous y trouverez un canal a fix degrez & demi qui separe les Ifles l'une de l'autre environ une lieue Se demie, par ou vous pouvez hardimẽt palier sans craindre autre choie que ce qu'on peut descouvrir à l'oeil,le fond estant de douze Se treize brasses. Au bout dudit Canal asçavoir au Nord y a une petite Isle laquelle on peut pafser avec les plus grands vaisseaux qu'on puisse avoir. Le bout meridional de la dite Isle, est sous la hauteur de six degrez & un quart, & quant au Cannai susmentionne il eft fous la hauteur de sept degrez & demi. Si vous passez par le milieu du Canal fous la hauteur de fix degrez , a Diverses l'entree de l'Isle vous verrez quatre petites Isles , dont les trois font di- petites stantes demi lieue de la dite Ifle , deux desquelles font plus grandes & Isles dans le Canal de hautes que la troisiesme. La quatriesme qui est distante environ trois lieu- Nicobar. es de la dite Isle n'est pas moindre que les deux autres , Se eft ronde & platte au dessus. Et au Nord se void une autre Ille fous la hauteur de huict degrez , l'entree de laquelle fe monstre eslevee , mais au bout elle est platte. Venant a mi-voye dudit Canal vous voyez encore une autre Ille distante des autres environ deux lieues , Se esloignee des Ifles de Nicobar vers le Nord environ sept lieues , vers lesquelles vous pouvez prendre voftre cours sans danger. Au bout de ce Canal se descouvre une colline ronde en l'Isle de Nicobar , au pied de laquelle colline git une petite Ille. Ici prendrez garde de ne passer au cofté meridional de la dite Isle de Nicobar , pour euiter ceux d'Achin habitans de l'Isle de Sumatra ennemis mortels des Portugais. Pourtant ferez bien de fuivre le passage ci dessus mentionné tenant hardiment vostre route fous la hauteur de huict degrez & un quart ou un tiers , fans craindre nul danger. Ayant passé les Ifles de Nicobar , vous prendrez voftre cours jusques vers l'Ille dite Pulp Cuto , l'espace de neuf lieues fous la hauteur de six Pulo Cuto. degrez Se un tiers. Ce cours est Est & Ouest, quelque peu Est tirant fur le Sud Se Ouest tirant fur le Nord. Pour cognoistre ceste Isle, venant du cofté de l'Est vous descouvrez un haut pays rond qui vient a s'abbaisser au rivage , pres duquel fe voyent trois petites Isles pres l'une de l'autre , ayans au bout meridional trois ou quatre escueils : Se au Nord est l' entredeux entre la grande Ifle Se les dites petites Isles. Au Sud Est de la dite Ille pres d'une basse pointe d'icelle en certain endroit fe trouve une bonne aiguade. Vous pouvez bien aussi prendre voftre cours de l'Isle de Nicobar jusques vers l' Isle dite Pulo Pera , qui est une petite Isle ronde sans aucuns Pulo Pera, arbres sous la hauteur de cinsi degrez & demi. Tenant ceste route environ cent lieues de Nicobar le cours eft Eft Sud Est & OueftNordOueft.De Pera jusqu'a l'Isle de Pinaon on conte quinze lieues : le cours est Est & Ouest, quelque peu Sud Est, & Nord Ouest. Cefte Isle de Pinaon est à cinq lieues de terre ferme , fous la hauteur de cinq degrez Se un quart tout au plus. Elle est haute au milieu , ayant au bout septentrional une ronde colline , Se se void une petite Isle a mi chemin d icelle. Et comme vous venez le long de la coste de la dite Isle , vous y trouvez un grand golphe avec un rivage sablonneux, au bout duquel git une petite Isle ou vous pouvez recouvrer de l'eau fraische. Au bout meridional le pays eft bas , & s'y void une autre petite Isle. Le cours de la dite Isle de Pinaon à l'Isle de Sambilaon est Nord Se Sud. Ici faut se tenir fur fes gardes , à l'occasion d'un banc qui s'eftend depuis la dite Isle de Pinaon la longueur de deux lieues en mer ;

X

le fond


Navigation de Goa a Malacca. le fond est de cinq brasses,Se quelque peu moins a mesure que vous approchez deterre. De Tille de Pinaon jufques a l'Ifle de Sambilaon il y a vingt deux lieues :1a dite Isle de Pinaon eft fous la hauteur de quatre degrez tout au plus. A quatre ou cinq lieues de la dite Ifle de Sambilaon Eft Se Oueft git une Ilha das Ifle appellee Allhas das Iarras laquelle eft ronde Se petite Se pleine de Iarras. boscages, en laquelle se trouve quelque peu d'eau fraifche du cofté du SudOuest : il s'en trouve encore davantage en l'Isle de Sambilaon, asçavoir es quatre Isles , dont la plus grande & tout ioignant le pays au milieu de laquelle au Nord Est se void une colline , des deux coftez de laquelle se trouve un rivage fablonneux ou on peut recouvrer de l'eau fraifche tant de l'un que de l'autre cofté. Pareillement es trois autres Ifles le rivage eft sablonneux du cofté du NordEft & au milieu fe trouve de fort bonne eau fraifche au pied d'un grand arbre. On peut feurement palier ces Ifles tant du cofté de la mer que du cofté qu'elles regardent la terre ferme , que par le canal qui eft au milieu : car le fond y eft bon par tout , Se y peut on trouver vingt Se vingtcinq brades estant a la veue de terre. Si vous desirez passer par le grand canal de l'Ifle de Sambilaon vous Isles d'Aru tiendrez vostre cours au Sud & Sud Est vers les Ifles d'Aru en la cofte de Sumatra, lesquelles sont en nombre de trois pleines de boscages. Les voyant de loin Se passant a une lieue pres d'icelles,vous prendrez voftre cours au SudEft & EftSudEft tenant le fond de dix brades,iusques à l'Ifle de Parcelar, qui est une haute montagne situee en la cofte de Malacca en un plat pays lequel ne s'apperçoit que de fort pres, a raison dequoy la dite montagne semble a voir de loing eftre une Ifle. De ceste Ifle de Parcelar jufques a la pointe appelle Cabo Rachado c.a. d. Car fendu situé sous là hauteur de deux degrez Se demi tout au moins, le cours vers Malaca est EftSudEft & Oueft Nord Ouest. Tout le long de la cofté est bordé de terres Se collines aigues. Venant à mi-chemin dudit Cap vers Malacca vous venez incontinent a descouvrir les Ifles qui font a demi lieue de Malacca tout ioignant terre ferme.

CHAPITRE.

XVII.

Description du voyage de l'Isle de Sambilaon a Malacca far le grand Canal.

A

Yantaaller de l'Ifle de Sambilaon vers les Ifles d'Aru lituees en la cofte de l'Ifle de Sumatra, vous prendrez voftre cours au Sud l'espace de treize lieues iufques à ce que vous veniez a rencontrer un vous aurez a aller au SudEft & SudSudEft. Et quand vous vienlors banc Isles d'Aru drez a avoir les dites Ifles d'Aru au Oueft Se Oueft quart de Nord , lors vousietterez la sonde, & trouverez un fond de sable. D'ici vous aurez a tenir voftre cours auSudEft,iettant continuellemẽt la sonde ; & trouvant dix brasses vous tiendrez ce cours iusques à ce que vous en trouviez treize en un fond bourbeux , & lors irez au SudSudEft,& EftSudEft : mais trouvant seize Se dixsept brasses en fond de fable vous tournerez de cofté iufques à Malaccca jufques a ce que vous trouviez douze Se treize brasses, prenant derechef ici vostre cours au Sud Est, & Est Sud Est. Et s'il advient que vous trouviez dix brades,vous tournerez derechef au Sud Est faisant toudours voftre mieux de tenir voftre cours a dix,douze , & treize brasses : car cest le meilleur fonds de ce canal. Et venant a appercevoir

droit


Description de la Route de Malacca à Goa.

33

droit devant vous une montagne ronde qui paroit comme une Isle saurez que c'est l'Isle dite Pulo Parcelar iusques à laquelle s'eftend le banc susmentionné. Vous nelairrez pourtant de suivre voftre route sans approcher pres de ladite Ifle jufques à deux lieues au Nord Est : car alors le susdit banc est passé : lors vous approcherez de terre l'espace d'une lieue , Basse de prenant voftre cours au SudEft iusques au Cap dit Cabo Rachado. Trois Cabo Ralieues devant que parvenir au dit Cap se trouve une Basse a quatre lieues chado,. de la coste n'ayant de profondeur que quatre brasses à haute maree : & de là fe trouve un canal du costé de la mer profond de dix brades , qui s'eftend depuis les Isles d'Aru iufques à Pulo Parcelar. Ici vous tascherez de laifter la plus grande des Isles d'Aru au SudOueft , & Sud Ouest quart d'Ouest , prenant vostre cours au Sud Est retenant tousiours la profondeur de dixhuict ou tout au moins de dixsept brasses. Et si vous volez aller de l'Isle de Parcelar aux Isles d'Aru , vous ferez en forte que vous laissiez la dite Isle de Parcelar au NordEft, 8c Est Nord Est, prenant vostre cours auNordOuest & Oueft NordOueft en retenant toufiours la profondeur de quinze à dixhuict braftes : car i'ay experimenté que ce voyage ne se peut faire au* trement.

CHAPITRE.

XVIII.

Description du voyage de Malacca à God avec une ample declaration des circonstances d'iceluy.

A

Yanta voyager deMalacca à Goa le meilleur cours que vous puissiez prendre eft d'aller le long de la cofte de Malacca fans vous esloigner plus d'une lieue & demie de terre , en sorte que puissiez tousiours avoir la veue des arbres qui font le long de la cofte iufques à l'Isle de Parcelar. Ici Vous trouvez la profondeur de seize a vingtsept & vingthuict brasses: & vous garderez de pafter de l'un ni de l'autre cofté au deftous de quatorze braftes. Vous trouvant a trois lieues ou environ trois lieues & demie de Malacca vous rencontrez deux ou trois Seches de pierre ou escueils s'estendans environ demi lieue en mer vis a vis du lieu appelle des Portugais Cisterno delTanquebelRey, c.a.d. la cifterne du Roy Tanquebel. Pareillement vous vous garderez d'approcher trop pres du Goulfe de Cabo Rachado qui eft fous la hauteur de deux degrez & demi en la dite cofte de Malacca au Nord Nord Ouest a dix lieues delà. Vous vous garderez aussi de tenir le cofté duSudOueft & duNordOueft,ni d'approcher d'une lieue de terre ferme. A une lieue ou lieue & demie de la jufques à l'Isle de Parcelar est le principal endroit du Canal. Venant pres de Pulo Parcelar, & desirant traverfer les Seches vous vous tiẽdrez environ deux lieues arriere de la dite Isle de Parcelar, a cause d'un banc qui s' avance de devers la cofte de Parcelar , à deux lieues de terre & s' estend environ demi lieue en mer. Pour passer les Seches vous lairrez Pulo Parcelar à l'Est, la maree eftant haute , mais estant basse vous le lairrez au NordEft , prenant de pres garde à la maree pour ne vous abuser. Parvenant en telle maniere en ceste contree , vous prendrez voftre cours au NordOueft,vous gardant tousiours de vous ietter de l'un ou de l'autre costé apres le cours de la maree : & s'il advient qu'en paftànt à travers , vous apperceviez Pulo Parcelar , il eft bon que vous vous teniez à l'Est & au SudEft , & venant à mi - chemin des petites Isles d'Aru gisantes tout ioignant la cofte de Sumatra fous la hauteur de trois

X 2.

degrez

Cisterno del TanquebelRey

Seches de Pulo Parcelar.


34

Description de la Route de Malacca a Goa.

degrez au Ouest Nord Ouest à trente lieues de Malacca , iaçoit qu'alors l'Isle de Parcelar vous demeure entre le SudEft & EftSudEft,vous ne laisfez pas pourtant d'avoir un bon cours, de maniere que venant vers Pulo Parcelar il est bon d'estre a l'endroit de là Eft NordEft,& Ouest Sud Ouest : mais en se retirant vers les Isles d'Aru , il eft bon que vous vous teniez à l'Est, &au SudEft lors que vous estes à la veue des dites Mes d'Aru, de la Profon-. plus grande desquelles vous pouvez approcher auffi pres que vous voudeur du lez , car le fond y est bon tout autour. Le fonds que vous trouverez à Canal, l'endroit de l'eau baffe susmentionnée passant par le canal eft de dix a vingt & une brasses , rarement de vingt & une,le plus de douze à dixsept, & iaçoit qu'a trois ou quatre iects de fonde vous veniez a trouver dix, neuf 8c huict brasses , en un fond de menu sable noir & vafèux , vous ne laissez pas d'avoir un bon cours,car vous viendrez incontinent à trouver douze, treize , & quatorze brades : mais sivous trouvez un fond de gros fable avec des coquilles , saches que vous estes hors du canal : pourtant convient vous tenir sur vos gardes & advifèr de cercher derechef un fond de menu fable ou vafèux : auquel effect eft befoin d'avoir tousiours la fonde en la main , 8c mefmes de fe servir de double fonde , pour l'un 8c l'autre costé du navire , tenant toufiours les anchres prets pour s'en fèrvir au besoin. Descriptiõ Or pource qu'il est ici souvent fait mention de Pulo Parcelar, il convient de Pulo Parcelar. savoir que c'eft un payssemblable à un Cap situé en la mesme cofte de Ma-

lacca, asçavoir a vingtcinq lieues d'icelle au Nord Nord Ouest , la hauteur pour le moins de trois degrez. Saurez aussi que prenant vostre chemin de ladite Me de Parcelar vers les Mes d'Aru , venant à mi-chemin, il vous faut laisser la dite Me à l'Est, & au SudEft, & venant plus pres des dites Isles de la dite Me vous demeure presques à l'Est SudEft:6c eft ce cours bon 8c seur. Que si vous passez de nuict cest endroit d'eaux basses, vous descouvrirez de iour le pays,ayant bon vent : prenant garde de ne passer de l'un ni de l'autre costé, a l'occafion des courans d'eaux qui y font vehemens à haute & basse maree. La plus grande des Ifles d'Aru vous demeurant au Sud Ouest, vous trouvant environ à deux lieues de là, vous vous tiendrez iustement a l'endroit de l'Isle de Sambilao, de forte que vous ne vous retirez pas des dites Ifles du costé de Sumatra en poursuivant voftre cours vers la dite Me de Sambilao fans quelque crainte , à l'occasion du Monfon ou du temps des vents qui lors viennent de la terre vers la mer , auquels fi on ne prend garde , on rencontre grand destourbier 8c retardement en ce voyage. Les profondeurs depuis les Mes d'Aru jufques à l'Isle de Sambilao font de vingtsept a quarante brasses , fond bourbeux, & en quelques endroits sablonneux. Pres des dites Mes vous trouvez quarante & cinquante braffes. Depuis la dite Isle de Sambilao iufques à l'Ifle de Pinao vous costoyerez toufiours le pays , fans vous en retirer , prenant bien garde à un banc qui git vis à vis de terre nommé Baruas entre les deux susditesIsles de Sambilao & Pinao » duquel le fond eft bourbeux , de la profondeur de trois brasses : pourtant est il befoin d'avoir la sonde en la main , n'approchant point plus avant qu'a quinze braffes , & ne vous avançant Orages de mer plus avant qu'a trente , a l'occafion des orages de pluye pluye ve- point en venans du mont Queda du costé du Nord Est, & NordNordEft assez frenans du mõt Queda. quents en ces lieux la, & s'eftendans bien avant le long de la cofte. Vous pourrez seurement voyager depuis la coste de l'Ifle de Sumatra. Pourtant vous faut il advifèr , en ces Monfon de ne vous esloigner de la cofte iufques à l'Isle de Pinao. Eftant là ou a l'endroit de là , & ren-


Description de la Route de Malacca à Goa.

35

& rencontrant le Monson favorable, vous pouvez bien vous esloigner de terre,faisant voftre mieux de dccliner quelque peu de l'Isle de Pera, qui eft un bon cours : que si vous avez vent propre pour recognoistre Fille de Batum,il eft encor meilleur,car d'ici vous pouvez prendre voftre cours vers Mais si vous rencontrez le le canal la hauteur de sept degrez & demi. Monson, iaçoit que vous l'ayez quelque peu favorable , toutesfois vous perdrez temps, car quelquefois il est fort du commencement , mais par apres il vient a s'espardre peu à peu,selon qu'on vient a s'ésloigner du pays & de la coste. Vous tiendrez ce cours en vous acheminant vers le Canal : & ayant pafle les dites Isles vous vous tiendrez tousiours à la hauteur de fept degrez & demi, à l'occasion du vent de Nord & NordNordEft qui souffle fouvent en celle contree. Au cours vers l'Isle de Seylon vous fuivrez la hauteur de fept degrez & sept & demi, & ainsi parviendrez en un endroit de la dite Isle nommé Matecalou qui eft à collé du banc. Ici ne se trouve point Matecalo. de fond linon à deux lieues du pays. Vous ferez aussi adverti,qu'a mi chemin du Goulfe iulques à l'Ille de Seylon les courans d'eau au temps du Monfon font poussez vers la mer, a l'occalion dequoy vous prendrez garde de tendre au Nord Ouest. Et venant pres de l'Ille de Seylon vous ferez voftre mieux de tenir tousiours le fond au dessous de trente brasses, vous donnant garde des bancs perilleux qui s'y trouvent, notamment du der- Bancs de nier qui eft un escueil de la longueur d'une galere,lequel estant passé vous Seylon. n'avez plus a craindre que ce qu'on void à l'oeil , & continuerez voftre cours à quatorze & feize bralfes. Les dites profondeurs fe trouvent a michemin entre les dits bancs & le pays. Le premier de ces bancs lequel vous laissez derriere ne le peut recognoiftre linon par la rupture des flots de la mer qui y reiaillissent. On tient qu'avec des petits vaisseaux on peut passer entre iceux bancs & le pays, la profondeur y eftant de quatre brafses. Ce neantmoins le meilleur est de tenir la mer àfeize & dixhuict brasses de profondeur : & si d'avanture vous vous trouvez là de nuict , vous n'userez d'autre voile que du trincquet, ne vous approchant du pays qu'a la profondeur de dixhuict brasses, & ne vous avançant en mer plus avant qu'à la profondeur de trente. Depuis le susdit banc vous ferez voile le long de la coste tenant la pro- Comment fondeur de quinze à trente brasses, & advisaut de ne perdre le fond depeur il faut naviguer end'eftre poussé par les marees & courans d'eaux iulques aux Isles des Mal- viron l'Isle dives:à quoy eft befoin de bien prendre garde iusques à ce que vous veniez de Seylon. pres de Negumbo en l'Ille de Seylon ; d'où il fait bon palfer outre vers terre ferme. Venant a Negumbo , vous prendrez garde de ne vous efloigner du pays iufques apres le quinziesme de feburier : car alors les courans d'eaux commencent a prendre leur cours en dedans , & de là en avant vous pouvez faire voftre cours de Verberin qui est une petite Isle , tout ioignant la coste de l'Ille de Seylon,iusques au fort de Columbo, ainsi appelle par les Portugais. Ce qu'ayant l'opportunité de faire vous euiterez inconvenient ou ont efté reduites diverfes navires , lesquelles par leur nonchalance ont este poussees iufques aux Maldives. Depuis ce dernier banc iulques àTanadare 6c iulques au Cap de Gualle long de la cofte,le pays eft presques par tout eslevé d'une egale hauteur & iustement à l'opposite des susdits bancs se voyent dans le pays trois hautes montagnes. Depuis là iusques à Tanadare le rivage est sablonneux. Depuis là vous pouvez hardiment continuer voftre cours iufques à la veue Ce lieu de Tanadare paroit comme la de Tanadare,sans rien craindre. pointe de Gualle, afçavoir une pointe de plat pays qui s'avance en forme de langue , avec une Basse de pierre ou escueil s'estendant en mer un bon X 3 iect


Description de la Route de Malacca a Goa. iect de pierre. Cefte pointe est pleine de Palmes Indiennes fort plaisantes avoir. Venant a l'endroit de ce bois de Palmes vous y descouvrez au milieu un Pagode blanc, & delà on vient a voir trois dunes blanches & rouges qui fervent de marque pour recognoistre cefte contree. Ici vous vous garderez d'approcher trop pres du pays,à l'occasion d'un banc, qui s'avance quelque peu en mer. Quand vous defeouvrez les dites dunes vous vous tiendrez à dixhuict & vingt brades :car fi le vent commence a cesser, & la profondeur vienta estre plus grande vous aurez a ietter l'ancre, dautant que si vous negligez de ce faire vous viendrez incontinent a vous trouver hors de fond a l'occafion des courans d'eaux qui courent impetueusement vers la mer. De Tanadare à Belliguao il y a environ fix lieues. Cefte place de BilliBelliguao. guao eft un grand goulfe, au de dans duquel du costé meridional fe voyenc quelques collines de terre rouge, lefquelles on ne void point iufques à ce qu'on ait entierement descouvert ledit goulfe : & du cofté feptentrional s'y voyent deux petites Isles tout ioignant terre., & un petit banc s'estendant depuis les dites Ifles : mais du cofté meridional tirant vers le pays depuis Belliguao iufques a Gallee on conte cinq lieues: & en ceft efpace fe trouve nombre de Palme s tout le long du rivage, & une petite Isle divers escueils tout ioignant le pays. Si vous tenez voftre cours vers Guallee , vous appercevrez un haut pays plat plein de boscages, &un lieu defert de semblable eftendue : & au cofté septentrional de la Baye il y a un grand bois de palmes. Que s'il vous eft necessaire d'ancrer en la Baye, vous pouvez bien y prendre voftre cours la profondeur de quinze & quatorze brasses : mais celuy qui defire poursuivre son chemin n'a pas besoin d'y entrer. De Tanadare iufques au havre de Guallee qui font douze lieues,le cours eft Nord Ouest, & SudEft , quelque peu Nord Ouest quart a l'Oueft, & SudEft quart à l'Est. Vous adviserez de ne point faire ce chemin le long de la cofte iufques a Guallee , sans tenir fond. Pointe de Depuis Guallee iusques à la pointe appellee Belitote il y a cinq ou six Belitote. lieues.En ceste pointe fè void un boscage espais de palmiers & vis a vis delà environ dem i lieue fe trouve un grand escueil, & divers autres petits entre deux le long du pays . Pres de cefte pointe de Guallee gifent deux Seches fur lefquelles l'eau vient a fe rompre, l'une fe descouvre devant que venir a la pointe,laquelle s'eftend en mer un quart de lieue: l'autre est vis à vis de la Baye, s'estendant en mer la longueur d'une petite lieue du costé du Nord : il fè faut principalement donner garde de cefte ci. On peut bien palier de nuict pres de là fans danger en se tenant à la profondeur de vingt bralfes. Sur cefte Seche les vagues fe rompent pesamment la maree eftant haute. Diverses Vous prendrez voftre cours vers Columbo le long de la cofte , depuis sortes de fonds au- l'Isle de Verberin plus avant le fond eft plein de bancs & peu profond. Vetour de nant pres de Columbo qui eft a trois ou quatre lieues de Negumbo on peut Seylon. tousiours anchrer la profondeur de huict & neuf bralfes : mais point pres de Columbo sinon en un grand besoin : vous y pouvez ancrer la profondeur de dixhuict brasses.Le fond y eft pierreux pres de terre , & aussi devers la mer en la profondeur de vingtcinq brasses en la plus part des endroits : à raifon dequoy vous faut estre sur vos gardez en iettant la fonde devant que mouiller l'ancre. Le fond de cefte contree en quelques endroits eft de menu sable, en d'autres endroits il eft plus gros, qui eft le plus asseuré. La couleur du sable y est diverse , car on y en trouve du blanc , du noir , & du rouge , qui font les lignes du fond de ceste coste : sur

tous


Description de la Route de Malacca à Goa.

27

fous lesquels fonds on peut bien ancrer,

Pour reco-

La marque pour recognoiftre Columbo qui est le lieu ou les Portugais gnoistre ont leur forteresse eft quand eftant dans le havre. Le mont appelle Pico Columbo. d'Adam qui est la plus haute montagne des contrees de la autour, demeure à l'Est. Prenant voftre cours vers le havre de ceste forteresse, vous viendres peu a peu a perdre de veue toutes ces montagnes & collines, & commencerez de venir vers un plat pays , qui eft un ligne asseuré pour recognoiftre le havre.Les vents qui la plufpart du temps soufflent en ce temps de Monson sont Nord Est, Nord Nord Est, & EftNordEft & quelquefois Est. Quels véts Les vents qui soufflent du costé de la mer, appellez Viracoins, demeurent soufflẽt en une grande partie du temps Nord, &Nord Ouest. Ces Viracoins soufflent ces costes. durant l'Esté l'apres midy iufques à la minuict. Et depuis la minuict iufques au midy communement soufflent les vents d'Est venans du costé de terre,pour cefte caufe appeliez Terreinos par les Portugais. De ces vents de terre vous faut servir en voyageant de nuict : que si le vent de NordEft vous mancque,vous vous garderez de faire voile linon apres la minuict : 8c s'il ne vient point à sespandre, & dilater,ne vous esloignez gueres de terre, car vous auriez de la peine a en rapprocher , d'autant que les Viracoins venans du Nord 8c NordOueft le plus souvent ne sou filent gueres fort. De Negumbo vous prendrez obliquement voftre cours iufques au Cap de Comorin du cofté oriental dudit Cap vers le pays appelle Arenas Gordas,c.a. d les grosses dunes distant douze lieues de Comorin du costé de Commande l : car il eft bon de venir là, à caufe des courans d'eaux qui courent bien fort en dehors avec rudes vents. Pres de ces Areas Gordas, comme aussi es environs dudit Cap avant que descouvrir le pays qui ne fe void quedu pres,a raison de la planure,vous trouvez fond de quarante brades, encore moins. S'il advient que vous faciez voile du Cap en dedans la nuict approchant, & que vous trouviez fonds , vous pouvez hardiment pourfuivre voftre cours fur ce fonds,afçavoir de douze à dixhuict brades, car venant à l'endroit du Cap, le fonds devale droit eftant de sable blanc. Et ne vous avancerez point en mer plus qu'a la profondeur de vingt brafses,asçavoir depuis Areas Gordas iusques au Cap ; car depuis les ditesAreas Gordas en dedans le fond eft plein de bancs, avec menu fable noir. Vous vous esloignerez de terre environ lieue & demie sur le fond ci dessus mentionné. Maniere Venant pres du Cap de Comorin iufques à Coulaon , vous prendrez de singler voftre cours le long de la cofte a une lieue arriere de terre pour pouvoir entre Coanchrer, vous gardant d'approcher du pays au dessous de douze brasses : morin & le plus leur eft de vous tenir a quinze 8c dixhuict brades, vous gardãt tou- Coulaon. siours des rochers 8c escueils de Travancor qui gisent entre le Cap & Coulaon : & la nuict approchant li vous desirez lavoir si vous eftez prets dudit Coulaon, le plus afteuré ligne eft de trouver un fond plein de bancs : car depuis Coulaon iusques à Batecola,asçavoir pres d'Onor non loin de Goa le fonds a beaucoup de bancs , & pouvez vous tenir à huict brasses fans crainte. De Batecola iufques à Goa le fonds en quelques endroits eft plus bas 8c profond. De Cochin iufques à Cananor vous n'avez rien a craindre ni a vous garder sinon d'une petite Me nommee ylheo Cagado diftante sept lieues de Cananor du cofté du Sud,& trois du cofté du Nord. Depuis le fort de Mangelor il y a une rangee de petites Isles & escueils le long de la coste iusques au fort de Barcelor. De là iufques à Batecola il y a quelques rochers,mais tout ioignant terre, & peut on palier sans danger entre la derniere des deux Isles de Batecola & terre ferme fans danger, car la profondeur y eft de quinze & feize bralfes. Quelque peu plus avant eft la petite Isle de Honor tout ioignant terre ferme. Apres suivent les Isles

X 4

d'Ange.


38

Description de la Route de Malacca a Goa.

d'Angediva, lesquelles s'estendent le long de lacoste. Que s'il estoit tard en l'arriere saison, vous ne vous avancerez pas beaucoup dans le goulfe d'Ancola:car lors les vents de terre vous mancquent pour vous remettre en mer,de forte que le meilleur eft pour lors de tenir voftre cours loin de terre : & les vents de mer soufflans de loin ne vous peuvent aider estant pres de terre,bien entendu depuis que le vingtiefme de Mars eft passé. S'il advient que vous vous trouviez pres d'Angedive, & qu'il vous soit de besoin de cercher quelque abry,vous pouvez prendre voftre cours vers le dit lieu d'Angedive du costé du Nord , aussi loin de l'Isle que de terre ferme,& premierement plus pres de l'Isle que de terre ferme là vous trouverez bon paux & abry pour les navires: car mefmes aucunesfois on y passe Isles a l'hyver au befoin. Vous y trouvez fix brasses de profondeur.Quelque peu l'embouplus outre se voyent quatre ou cinq petites Isles a l'emboucheure de la richeure de Sanguisin. viere de Sanguisin tout ioignãt terre ferme : à demi lieue de là eft l'Isle de là vieille Goa, & ne sy trouvent plus d'autres Ifles dont on puisse faire mention. Vous ferez adverti que souvent le long de cefte cofte le vent de NordOuest&Nord Nord Ouest souffle soudainement &fort ; pourtant n'est il confeillable de faire voile avec tel vent, ores qu'il vienne du Nord , si ce n'eft en beau clair iour, lors pouvez vous avancer vers la mer. Que fi le vent ne tourne point furie NordEft, & vous vous trouvez a quatre lieues du pays a neuf ou dix heures devant midy, vous ietterez l'anchre iufques apres midy , en attendant les Viracoins ou vents de mer pour a l'aide d'iceux faire voile vers terre, car par ce moyen vous advancerez quelque peu De la saison propre en louvant, quoy qu'avec peine. Serez aussi adverti que vous trouvant pres de la cofte de Seylon apres le a naviguer en la Coste quinziesme de feburier, vous ne devez pas craindre de prẽdre voftre cours de Seylon. de l'Isle de Verberin iusques au Cap de Comorin : car vous n'avez alors point a craindre d'estre poussé hors par les courans d'eaux. Cependant vous prendrez de pres garde au temps pour ne venir là trop toft ou trop tard apres le cours des vents. Et quand le quinziefme de feburier fera passé aduiserez de ne point prendre voftre cours au dedans du Cap , à l'occasion des courans d'eaux qui lors tirent fort au dedans, & plus avant eft la saison en feburier plus fort & roide eft leur cours au dedans. Venant à Cochin depuis le quinziefme iufqu'au vingtiefme de Mars vous pouvez bien entreprendre d'aller tout d'un trainiufques àGoa,combien que le voyage foit douteux : mais le vintiesme de Mars eftant passé, il n'eft pas confeillable de ce faire : car depuis plusieurs annees en ça cefte cofte d'Inde eft batue de fortes pluyes orages & traverses avec un air fort couvert en Apvril &au commencement de May, non sans peril de la navigation : tellement que le plus seur eft en ce temps là de choisir un bon havre. Pour aller Pour prendre voftre cours au havre de Barcelor en la cofte de Malabar, au havre de Barcelor ferez adverti que quand vous appercevrez une colline ronde au bout des montagnes de Batecola au NordEft , & NorEft quart à l'Est vous eftes a l'endroit de Barcelor, & pouvez bien prendre voftre cours vers là retenant la profondeur de fept brasses, de maniere que dit lieu vous foit à l'Eft: NordEft : Lors vous descouvrires les escueils qui font le long de la cofte iufques aux Isles de S.Marie,lefquels font tout ioignant le pays.

CHA.


Description de l'Isle de Seylon. CHAPITRE.

39

XIX.

Description de tous les havres, places, costes & l'Isle de Seylon , et de la navigation de ce lieu là iusques au fort de Columbo.

P

Remierement començant par Trinquanamale qui git sous la hauteur Trinquade neuf degrez à l'Est de l'Isle de Seylon :A huict lieues de là du cofté namale. du Sud il y a une petite riviere, a l'emboucheure de laquelle se voyẽt deux petite Isles pleines d'arbrcs.De Trinquanamaie iusques a cefte riviere le cours eft Nord 5c Sud, & NordEft,& SudOueft.En allant de Trinquanamale vers la dite riviere vous descouvrez quelques petites Ifles le long de la coste entre lesquelles & la terre ferme se trouvent plusieurs escueils. De la dite riviere iusques à la riviere de Matecalou situee sous la hauteur de fèpt degrez & demi,on conte douze lieues. Le cours de l'une à l'autre eft Nord Ouest, & SudEft. Venant à l'emboucheure de cefte riviere vous pouvez approcher de terre aussi pres qu'il vous plait, car le fond y eft par tout beau & net. A la portee du canon loin de terre , le fond y eft de vingt brasses. A cinq ou fix lieues de Matacalou le cours eft Nord & Sud iufques a un certaine pointe. Cinq ou six lieues plus avant le long de la coste le cours eft pareillement Nord Ôc Sud, 5c NordEft & SudOueft. Quelque peu plus avant vers le premier banc , environ cinq ou fix lieues au Nord il y a une forest de Palmes : Eftant à l'endroit de cefte forest le cours le long de la coste est Nord Nord Est, & Sud Sud Ouest , & quelque peu NordEft , & SudOueft. Quatre ou cinq lieues devant que venir à ces bancs vous appercevez quelques collines rouges le long du Hautes rivage, & dans le pays fe descouvrent quelques hautes montagnes, le fai- mõtagnes , te de l'une defquelles , afçavoir de celle qui eft la plus septentrionale refemble un fort, & eft de terre rouge. On peut passer entre ces premiers bancs & la terre ferme à huict braffes, à une lieue de terre. Du collé de la mer en dehors les dits bancs vous trouvez par tout un fonds fàblonneux. Les susdits bancs gisent à la hauteur de fix degrez. A fix ou fèpt lieues de ce premier banc, s'en trouve encor un autre.Le cours de l'un à l'autre est EstNord Est,8c OueftSudOueft,le long de la coste. Ce deuxiesme banc & à la hauteur de degrez tout au plus : entre iceluy & terre ferme la profõdeur est de douze & treize brasse s tout fond net.De ce dernier bãc à un goulfe nomé Aialla le cours le long de la cofte eft Eft & Oueft , & NordEft & SudOueft. A quatre ou cinq lieues dudit goulfe d'Aialla git un autre goulfe nommé Hulpulam diftantfept lieues de Tanadare. Ce lieu de Tanadare eft une pointé de pays fur laquelle fe void une foreft de Palmiers. Quand on Temple de se trouve droitement en ceft endroit,on apperçoit unPagode blanc qui eft Pagode. le temple d un idole, ôc du cofté du Nord de ceft idole il y a quelques collines blanches & rouges. Passant par là vous vous garderez de n approcher trop pres de terre, à caufe de quelques bancs pres de là. Ayant pasfé cefte poincte , vous venez incontinent à vingt brasses, qui est un boa fonds & net,& là ou il fait bon ancrer en temps calme. De Tanadare iufques au goulfe de Belliguon il ya environ fix lieues. Ce goulfe eft spacieux, & au dedans des hautes collines de terre rouge , lesquelles on ne peut voir que premierement on n'ait entierement descouvert le dit goulfe, & au costé septentrional se voyent deux petites Isles bord a bord de terre , le long defquelles fe trouve une Basse ou Seche du costé

meri-


Description de l'Isle de Seylon. meridional de Belliguon a Gualle il y a cinq lieues 5c s'y voyent le long de la coste grand nombre de Palmes. A mi chemin git une petite Isle comme 40

un escueil bord abord de terre, & s'en void encore une autre du costé meridional de Guallee. Faisant voile vers ce lieu la fe prefente un haut pays plat plein d'arbres: & au collé feptentrionàl de la baye fe void une grande d'arbres : 5c au collé septentrional de la baye se void une grande forest de palmiers au bord de la mer : au dedans du havre il y a une chappelle blanche de nostre Dame. Allãt de Belliguõ à Gualle & vous trouvẽt à l'endroit de la dite pointe au collé meridional de la baye , vous vous garderez d'aou on void les flots fe rompre : 5c Seche dont vancer en mer,pour euiter une Seche il se faut pour ancrer,vous prendrez vostre cours au Nord & Nord Nord Ouest, à la garder. veue de quelques escueils qui fe voyent au Nord : & au dedans de la baye le descouvrent plulieurs palmiers lesquels vous laissez au costé meridional jusques à Belliguon, lors que vous venez a estre couvert de la pointe, en la profondeur de quatorze & quinze brasses. Venant a trouver treize brafles fonde de sable vous aurez a arrester, car le fond plus outre en mer est pierreux. De Tanadare jufques au havre deGualle qui ell le chemin de 12 lieues,le cours eft Nord Ouest & Sud Est, & Ouest Nord Ouest , & Est Sud Est. Ce havre git la hauteur de cinq degrez & demi. Delà vous continuez vollre cours le long de la colle jusques au fort de Columbo.

CHAPITRE

XX.

Navigation & cours de Malacca a Macau en China, avec les particularitez d'icelle. Destroit de Sincapura.

P

Artant de Malacca vers le destroit de Sincapura & vers China vous prendrez vollre cours vers l'Isle appellee Ilha grande distante 3 lieues du havre de Malacca,passant en dehors des petites Isles, pour aller plus seurement. De celle Isle iufques à la Riviere de Muar il y a 3 . lieues, pour ligne de laquelle vous voyez une colline pleine d'arbres au colle du Sud Est sans descouvrir la autour nulle autre elevation de pays. De la riviere de Muar iufques a une autre riviere nommee Rio Fermofo qui ell la distance de neuf lieues,le cours est le long de la colle NordOueft & Sud Est, & Ouest Nord Ouest, & Est Sud Est. Ceste riviere est belle & grande, ayant à fon emboucheure & plus haut fept bralfes de profondeur.On y entre le lõg du pied d'une haute montagneau Sud Est : Elle git au Sud de Malacca. Elle a quelques bacs qui s'estendẽt depuis la pointe qui est au Nord est, qui est un terre balle & plattc, 1 ♦demi lieue en mer, desquels vous aurez a vous garde. Depuis la dite riviere iufques à l'Isle dite Pulon Picon devers la mer du collé du SudEft le void une grande & haute Isle avec plulieurs petites Pulo Gari- Isles autour,nommée Pulo Garimon. Le long de la dite Isle du collé du mon. Ouest onva iufques au destroit de Sabon qui est le chemin vers Sunda 5c l'Isle de Iava. De l'Isle dite Pulo Picon susmentionnee iusques à la pointe de Tanjamburo,qui font trois lieues,le cours le longde la colle est à l'Est. A une lieue de ceste pointe,il y aune riviere,&une petite lieue plus avant encor une autre riviere avec une grande emboucheure en laquelle git une petite Isle nommée Sincapura , dont le fond ell bon & net. Celle riviere se descharge au havre de Iantana là ou Antonio de Meno se ietta une fois par mesgarde avec un vaifleau de huict cents casses , chaque casse estãt trois quintaux & demi poids de Portugal, & derechef en sortit. Depuis la dite riviere le pays s'avance en pointe vers le Sud, & là commençe l'entree du pre-


Description de la Route de Malacca à Macau.

41

du premier deftroit par lequel vous devez passer. Du cofté du Nord de ce goulfe la terre eft plus haute que du costé du Sud,qui eft bas & inegal ayàt une colline pleine d'arbres qui paroit par dessus ce qui eft autour.Ici eft le bout dudit pays.Car du cofte de l'Est vous trouves des Isles & escueils qui s'eftendent premieremẽt vers le Sud puis vers l'Eft,en forme de goulfe.De la susdite pointe de Tanjamburo iusques à l'entree de ce deftroit le cours eft Eft & Ouest l'efpace de cinq lieues , la profondeur de fept & huict brasses. Celuy qui veut faire voile vers China par Sincapura venant pres de Pu- Quelle lo Picon au commencement de Iuillet, se doit approcher du costé de l'Isle route il de Carimon, pource que les vents du Monson de Iava qui eft en ce temps, faut tenir allant de soufflent tousiours de devers le cofté de Sumatra. Pareillement quand on Sincapura tient le cofte' de Carimon , passant pres de la on vient incontinent a Pen- en China. tree du deftroit en ce chemin se trouvent diverses profondeurs ; Se quand vous venez du costé de Taniamburo le pays qui eft à Pentree du destroit, a l'apparence d'un tronc,qui eft un ligne asseuré de la dite entree. Ici vous tiendrez voftre cours en louvant,pour avoir l'entree tant plus facile. Ce premier deftroit a on Pentree deux Basses , afçavoir une de chaque cofte qui viennent de la pointe du pays.Du cofté du Sud là ou eft le commencement de l'entre se void une longue rangee d'Isles qui s'estendent à l'Eft,lesquelles font le deftroit.Pour y entrer il faut tousiours tenir le cofté du Sud plus que l'autre cofté. Vous trouverez à la premiere entree douze, dix, & neuf brasses de profondeur : & quand vous serez si avant dedans que le pays du costé du Sud,asçavoir les dites Isles, ne font linon une pointe, vous verrez devant vous de l'autre cofté une pointe ayant une petite colline rouge : lors vous adviserez de decliner peu a peu arriere du cofté droit vers la dite colline, tant qu'ayez passé la premiere Isle, entre laquelle & la suivante git une Balle, laquelle on void par fois à descouvert à basse maree, & s'estend jusqu'au milieu du canal:pourtant ferez soigneux d'avoir toufîours la sonde en la mains pour lavoir ou vous estes. Venant pres de la dite pointe & colline , advifez de decliner derechef vers le pays du costé droit,car il n'y a que la dite Baffe entre les dites Isles, & ainsi vous tiendrez voftre cours vers l'Est environ demi lieue fur la dite profondeur de huict & neuf brasses. Delà cefte rangee d'Ifles le long de laquelle vous desSituation dites faites voile,s'estend au Sud Est : & incontinent un peu plus outre à la droi- Isles. te des dites Ifles vous appercevrez une Isle ronde, s'estendant quelque peu arriere d'une d'une autre le log de laquelle vous avancerez vostre chemin, la laissant à main droite. La vous trouverez tousiours huict & dix brasses de profondeur,fond bourbeux. Du cofté gauche asçavoir au Nord le pays est plein de goulfes,entrelesquels il y en a un grand qui tourne vers le Sud duquel cofté git une autre Isle ronde , qui vous demeure au mesme cofté. Vous vous garderez de ce cofté feptentrional , car il eft plein de Baffes & Plates, tenant voftre cours de l'autre cofté à main droite. Venant pres de la dite petite Isle ronde à main droite, vous appercevrez droit devãt vous, asçavoir au bout de ceste rangee d'Isles laquelle vous coftoyez , une autre petite Isle basse avec quelque peu d'arbres, dont le rivage eft de fable blanc laquelle regarde le deftroit de Sincapura Eft & Oueft : vous tendrez droit à ceste Isle, & quand vous commencerez de l'atteindre , vous commencerez aussi a descouvrir le susdit deftroit : vers lequel vous tiendrez voftre cours,en tournant quelque peu pour euiter les Baffes & Plates qui font du cofte du Nord, Se aussi pour ne point tomber du cofté meridional de l'entree dudit destroit y estant porté par la maree. Du cofté du Nord s'y void Rivage saun rivage sablonneux long la portee d'une bonne canonnade , ayant au blonneux avec eau bout la façon d'une baye,là ou on recouvre de l'eau fraische ; & aussi loin douce.

que


42

Description de la Route de Malacca à Macau.

que s'eftend fe rivage vous y trouvez un beau fond, & propre a ancrer au besoin. Approchant de ce rivage vous rencontrez des courans d'eaux qui vous poussent le long du pays vers l'emboucheure du deftroit , lesquels vous cuitez en vous tenant loin du pays. Vous adviferez aussi de ne passer du bout de ce deftroit vers le Nord à cause des Basses & bancs qui sy trouvent. L'entree; L'entree de ce deftroit eft de la largeur du iect d'une pierre entre deux du destroit hautes montagnes, & s'eftend vers l'Est la portee d'un canon. La moindre de Sincaprofondeur de ce deftroit eft de quatre brasses & demi. A l'entree au pied pura. de la montagne qui eft du cofté du Nord git un efeueil ayant l'apparence d'un pilier, communement appelle Varella del China , quelque peu plus avant dan s ce deftroit du cofté meridional fe void un goulfe au milieu dugit un autre escueil sous l'eau, & un banc qui s'estend depuis le dit escueil iusques au milieu du canal.Quelque peu plus outre du mesme costé,la longueur d'une arquebusade, il y a une ouverture qui traverfe iusques à la mer de l'autre cofté,faisant une Isle : laquelle ouverture n'ayant gueres de profondeur, il n'y a que les petites fuites qui y puissent passer. A mi-chemin de ce goulfe,là ou est ceste ouverture git un efeueil ou plate pierreufe deux bradés sous l'eau, lequel efeueil s'estend aussi avant hors du gouife que la pointe de terre , & quelque peu davantage iusques au milieu du Canal. Estant devant ce gouife, vous voyez une colline droite qui fait une pointe de terre là ou est la fin du destroit. Ayant doublé cefte pointe fe descouvre une colline rouge pres de laquelle le fond est bon & net,depuis laquelle le Defcriptiõ pays s'estend au Sud Est. du coste Du cofté duNord de ce deftroit,asçavoir depuis le commencement iusdu Nord de ce De- •ques à la fin il y a trois goulfes ,dont les deux premiers font petits le troistroit. siesme eft grand , lequel git vis a vis de la pointe de là colline rouge là ou eft la fin du destroit. Ce troisiesme goulfè a un banc de pierre qui se descouvre à baffe maree, & s'eftend d'une pointe à l'autre , duquel il se faut garder. Tout ce qui est du cofté du Nord,& hors du goulfè , eft partout le „. Canal, beau & net depuis une pointe jusques à l'autre. dont l'une est Au sortir du Canal se trouvent deux Balles , vis à vis de l'issue dudit canal a la portee d'une piece de fer, s'estendant Nord au Sud ; l'autre eft au cofté meridional de ladite issue, a la portee d'un canon mediocre s'estendant vers l'Eft,de forte que l'un traversant l'autre, font une croix:6c fe peuvent tous deux appercevoir à baffe maree. Le canal qui eft entre deux à peine a quatre brasses de profondeur fond bourbeux,hors du canal,sa Plonneux , qui eft caufè que plusieurs navires par la fe trouvent souvent en danger de naufrage. Ayant donc a passer par là, au fortir du canal vous prendrez garde de ne point tendre droit à l'Eft: : & fi vous defirez ancrer prenez vostre cours du cofté du Sud :car fi vous arreftez au courant du deftroit il vous pourra advenir de perdre quelques uns de vos anchres par l'agitation du navire. Quelle Eftant hors du deftroit vous declinerez a droite prenant voftre cours le route il faut prẽdre long du pays sans vous en approcher moins que la profondeur de quatre au sortir du brasses: & quand vous avez passé le premier rivage, ensemble une colline Deftroit, & un escueil au bout d'iceluy, & une Baye qui git vis à vis de la dite colline venant a mi-chemin d une autre colline , qui est au bout de la dite baye, derriere laquelle vient a respondre l'ouverture susmentionnee qui est au dedans du destroit, vous prendrez voftre cours vers l'Eft , fans decliner d'un cofté ni d'autre au dessous de quatre brasses, de peur de tomber en des bancs & fables : Le fond du Canal est bourbeux. Vous aurez toufiours la fonde en la main iufques à ce qu'ayez trouvé davantage de profondeur, ce que vous trouverez bien tost. Pour le plus seur vous ferez bien de vous servir


Description de la Route de Malacca à Macau.

43

servir d'un esquis pour recognoistre le Canal. Venant à la profondeur de douze à quinze brasses, gardez vous du costé du Sud iusques a ce que vous soyez parvenu une lieue par delà le deftroit vers l'Est : car de quinze brasses vous viendriez à dix , & de là vous vous trouveriez sur quelque banc, comme il se rencontre divers bancs & Basses de sable en ceft endroit là. Ce destroit a fix petites Isles deça & delà la terre de Iantana qui eft au costé du Nord,le long de laquelle terre le cours eft Eft & Oueft. Elles en font diftat.es envirõ huict lieues. Vous vous garderez de passer entre deux. La Mer de là autour asçavoir à vue demi lieue du costé du Sud eft entierement n'ette & belle, ayãt fond sablonneuz de quinze brasses. A mi chemin du destroit & des dites Isles est la riviere de Iantana qui a vne grande emboucheure , l'entrée de laquelle git le long du pays du cofté de l'Est là ou fouvent des grands vaisseaux sont entrez. Du coste du Oueft là ou se void vne colline de terre rouge, tout outre l'emboucheure de la riviere,git vn banc de iàble qui s'estend une lieue demie en mer, qui a esté touché de plusieurs navires,dõt il fe faut donner garde. Du bout desdites Isles s'estẽd une Baffe deux grandes lieues en mer Est Nord Est,fur laquelle on n'apperçoit point l'eau se rompre quand il fait un peu doux , seulement on y void quelque peu d'escume au deflus : mais en temps rude la rupture des vagues y eft grande. Entre cefte Baffe & les dites Isles y a un grand Canal, dont Je fond eft entierement pierreux : la plus grande profondeur que i'y aye peu remarquer eft de cinq braftes & demie : de là on vient à sept brasses & demie, & derechef à six & huict & demie. La largeur de ce canal est de la porree d'un bon coup de canon. Si on veut passer ce canal, il fe faut destourner demi lieue des dites Ifles sans en approcher plus pres, de peur de venir sur des bancs,comme il advint à Francifco Daginer, qui dõna fur le fond & fut en danger de perdre fon navire. A deux lieues des dites Isles au Sud Sud Est iè void une autre petite Isle qui eft? vn escueil ou rocher de pierre blanche, nommé à cefte occasion Pedra Branqua,pres duquel Ce voyent encor quelques autres rochers & escueils du cofté du Sud , duquel cofté pareillement git l'Isle de Binton qui eft fort longue ayant au milieu vne haute colline, le long de laquelle Ifle il y a grande profondeur: mais il n'y fait pas bon ancrer pour ceux qui viennent de China autour de Pedra Branqua & tout ioignant , le fond eft de fix brasses fond net: il Ce faut garder des escueils & rochers qui sont pres de là. Si tost que vous aurez pafle la Riviere de Iantana, vous prendrez voftre cours vers la susdite Pedra Branqua, vous gardant du cofté des Isles susmẽtionnees pour deux raisons : premierement d' autant que les vents au temps qu'on va en China, soufflent tousiours du cofté de Binton afçavoir le Monfon qui vient du Sud & du Sud Est : & ft le vent fe renforce eftant a cofté des dites Ifles , vous ne fuiriez approcher des Balles , au moyen dequoy force vous seroit de prendre voftre cours par le Canal entre Pedra Branqua & les dites Isles, ou bien vous confumeriez tant de temps a cercher & attendre, que vous viendriez perdre le Monson asçavoir le temps de faire voyage a en China. Secondement d'autãt que venant a vous trouver là avec un vent une maree lasche , le courant de l'eau vous emporterait fur des Basses Navire de Don sans quede vous vous en dõniez garde, comme il advint à un Diego Meneses, quiavoit Gonçalve Vyera pour Pilote , qui ayant esté porte sur dix brasses, & ayant là anchré ; peu apres vint fur sept brasses , la ou il fur trois jours tournoyant pour se retirer de la afin de Ce mettre derechef à l'ancre. De Pedra Branqua à l'Isle nommée Pulo Tinge, le cours eft Nord & Sud, & Nord Est, & Sud Ouest, l'efpace de treize lieues. Cefte Ifle est de forme rond & haute, ayant au milieu vne haute montagne aigue pleine Y d'arbres

Iantana,

Riviere de Iantana.

Canal entre la Baffe & les six Isles.

Isle de Binton.

Pedra Bran qua.

Pulo Tingo


44

Description de la Route de Malacca à Macau.

d'arbres. Elle git pres de la costé de terre ferme. Entre icelle & la dite cofte la navigation eft bonne,mais elle c'eft pas commode. Elle est distante de Pulo Ti- Pulo Timon sept lieues NordEft St SudOueft. Vous laissez à cofté de la mon. dite isle quatre Ou cinq autres petites isles qui n'en font gueres esloignees, lesquelles vous n'avez si tost passé que vous venez a descouvrir Pulo Timon qui eft une grande St haute Isle,ayant des grands arbres,propres a faire mafts St anchres tels qui font en usage en ces quartiers là. La pluspart du temps elle eft couverte de bruines St brouillars : Elle a tout autour fonds vaseux fans aucuns bancs. On y trouve de fort bonne eau fraische en deux endroits, asçavoir à costé du pays au milieu d'un rivage quelque peu avant dans le pays,là ou il y a bonne tenue pour les navires : mais quand on y vient tost asçavoir en Iuin , Se au commencement de Iuillet , il y fait dangereux ancrer, à f occasion des vents de Oueft , qui y sont fort vehement & tempeftueux en ce temps là. Pourtant le plus seur à mon advis fera d'aller vers l'autre endroit ou aussi fè trouve de l'eau fraifche asçavoir du cofté de l'Est vers la mer, prenant voftre cours droit à la veue d'une isle qui est le long de la cofte dudit costé. Et ayant passé une colline qui fait un coin , vous trouverez une baye de sable là ou vous pouvez prendre voftre cours dans le pays , St quand ledit coin ou pointe vous demeure au SudEft , ancrerez , laissant hardiment les vents de Monson s'accoifer. Vous y trouverez fond vafeux de vingt brades. Au mesme endroit il y a grande pescherie de bons poissons , St dans la dite baye est l'endroit ou fe trouve de l'eau fraifche qui prend fon cours vers la mer. Il s'y trouve aussi du bon bois & aisé a avoir , & un lieu propre pour tenir les navires a l'abry du Vent de Oueft. A cofté du pays se voyent quelques petites Isles : Et a un trait de canon de la pointe septentrionale de la dite isle de Timon git une autre isle, comme aussi pareillement une autre petite Isle a la pointe meridionale de la mesme Me. Il y a aussi Pulo Loar. trois autres Mes environ quatre lieues de la au Sud Est,appellees PuloLaor dont l'une est grande , haute Se ronde, les deux autres moindres. L'Isle de Timon est sous la hauteur de deux degrez St deux tiers par deça la ligne. Et a douze lieues de là au NordÔueft la riviere Pan fè descharge en mer , vis a vis de laquelle deux lieues en mer git une petite Isle ronde, au milieu de laquelle se void un arbre rond. A demi lieue de la on trouve fix brasses fonds pur. De Pulo Tymao iusques à Pulo Condor le cours est Nord Nord Est , St SudSudOueft cent quinze lieues. L'Isle de Condor git la hauteur de deux degrez & deux tiers : & eft grande ayant des hautes montagnes. Tout ioignant ceste Isle se voyent cinq ou six autres petites Isles & escueils. Au Nord Est se void un escueils ayant la forme d'un navire faisant voile. Tout autour le fond est net de dix St douze brasses. Il s'y trouve un endroit du cofté du NordOueft ou il y a de l'eau fraifche. Entre celle Isle St la riviere de Camboya appellee le haure des Malayes l'espace eft de douze lieues Est St Oueft. On peut difficilement avoir delà de l'eau fraifche , car quand il est tard en saison les vents y font vehements avec tonnerres de devers le Nord St Nord Ouest, qui empeschent l'usage des voiles : St d'autre part il ne fait pas seur de voguer sans voiles , crainte de heurter le fond non sans danger de naufrage : St quand Pour aller la fàifon n'est gueres avancee on y eft fuiet aux vents d'Eft. à Pulo Co- De Pulo Timao jusques a Pulo Condor on trouve tousiours le fonds de dor. trentecinq a trentehuict braflès. Or pour aller à Pulo Condor vous tiẽdrez tousiours voftre cours NordNordEft sans conter aucun declin du quadran , car en ce faisant vous vous trouveriez porté outre devers la mer lu cofté du Sud sans vous en appercevoir,comme il est advenu à plusieurs

navi-


Description de la Route de Malacca à Macau.

45

navires, qui est une mauvaise navigation à cause des vents impetueux qui en ce temps la soufflent de devers terre. Que si devant que de (couvrir PMe de Condor vous voyez l'eau trouble & sentant le fond , iettant la fonde vous trouverez dix huict & dixneuf brasses, fond de menu vafo. Venant à dixfept brasses vous tiendrez vostre cours au Nord Est. Venant à feize brades devant que voir l'Isle prenez voftre cours Est & Nord Est tousiours (ur la mesme profondeur de foize brades , Se aind vous atteindrez le costé meridional de l'Ide : Tenant ceste route gardez vous de deux petites Isles Isles à l'Oest de diftates fept lieues de la dite Isle de Condor du costé duOueft feparees une Condor, lieue ou environ les unes des autres : au milieu defquelles vous n'avez point affaire de passer attendu qu'en dehors & tout ioignant icelles le fond est pur Se sablonneux.Ici y a forte maree NordEft Se Sud Ouest. De cefte Isle jusques à Pulo Cecir le cours eft NordEft Se SudOueft Se NordEft quart à l'Est, & Sud Ouest quart à l'Ouest , en diftance de quarante cinq lieues.Ceste Isle eft basse Se longue s'eftendant du Nord au Sud. Aune demi lieue d'icelle à la pointe du Nord il y a une petite Isle de pierre rouge : &y a bon passage entre deux. Elle est distante neuf lieues de la coste de Camboya ou Champa. Celuy qui tient (à route avant en mer fe deftournant de la dite Me de Condor (ans la voir,afçavoir à la hauteur de huict degrez, trouvera vingtcinq Se vingtsix brasses de profondeur, avec fond de bourbe noire, & beaucoup d'escume de mer flottant (ur l'eau. Et a douze lieues de là , à la haude teur de huict degrez Se demi se voyent quelques Serpens Marins nageans Serpens mer. sur l'eau, en fond de vingthuict & trente brades. A dix lieues de là plus outre se trouve en l'eau beaucoup d'herbe appellee Sargasso sur la mesme profondeur : & dure cefte mesme profondeur iusques à la hauteur de neuf degrez & demi : & iufques ici vous continuerez voftre cours Nord Est, car on ne peut aller plus haut , à cause de la vehemence des vents de Oueft ; De là voftre cours eft au SudEftjufques à Pulo Cam pource qu'il n'y a point d'espoir de pouvoir atteindre la cofte de Champa. Venant à deux lieues pres de deux petites Isles diftantes neuf lieues de Pulo Cecir du costé du Sud, vous trouverez de l'eau qui sent le fond, & approchant de l'Isle vous perdrez le fond ces deux susdites Mes font par les Chinois appellees Tomsitom, &font feparees l'espace de trois lieues l'une de l'autre. Vous tenez voftre cours le long d'icelles Est Sud Est, & Ouest Nord Ouest. Celle qui est du costé de l'Est eft haute & ronde. La plus haute cime paroit de la façon d'un bonnet de Mondorin qui eft le nom des nobles de China. A demi lieue de là git un escueil femblable à une petite Isle, ayant du cofté du Ouest diuer autres escueils de pierre rouge:Se encore une autre petite Me du costé du Nord : autour defquelles petites Isles & efoueils ne se trouve nul fond. De ces petites Isles vous prēdrez voftre cours vers le Nord pour aller recognoistre Pulo Zecir, & delà vers la cofte de Champa,car les cou- Cofte de Champa. rãs d' eaux depuisPuloCondor Se ladite coste, iusques à Pulo Zecir, & à ces petites Isles, prennent leurs cours vers l'Est, au moyen dequoy on eft incontinent porté vers ladite coste : & quand on a passé ces petites Isles vers et or t, les susdits courans d'eaux prennent leur cours vers ladite cofte Champa, de laquelle les dites Isles font diftantes dixhuict lieues. De u o Condor vous prendrez incontinent voftre cours vers ladite cofte,de maniere que si vous eftes passé outre la dite isle du costé du Sud , vous tiendrez voftre cours quelque espace au NordNordEft jusques à ce que vous découvriez la coste, A mi-chemin de ce cours vous trouverez 28 brades de profõdeur. Et si vous passez outre du cofté duNord,vous tiẽdrez la route du NordEft,& NordNordEft Se non plus haut en louuãt, pour euiter les bancs ou Mattheo de Brito fit naufrage.. Que si vous approY 2 chez


46

Description

Route de a l de Malacca à Macau.

chez de nuict du pays , vous ietterez la fonde & trouvant quinze brasses vous vous garderez d'avancer plus avant vers ledit pays, mais tournerez a l'Est Nord Est, selon que la coste s'estend, car les bancs susdits gisent a quatre lieues de la coste en la profondeur de treize brades. Celte coite de Champa eit baffe le long de la mer, ayant un rivage de gros sable : Elle s'eftend Est Nord Est & Ouest Sud Ouest iufques a une pointe situee à la hauteur de dix degrez & trois quarts. Trois ou quatre lieues devant que venir a ceste pointe ce plat pays & rivage sablonneux prend fin : car ceste pointe est un fort haut pays & motueux iuiques à Varella. Au Ouest Sud Ouest de ceite pointe ou Cap git un goulfe : & 2 lieues devãt qu'y venir se void une petite Isle basse & longue tout ioignant le pays , toute pleine d'efeueils, lesquels a voir de loin resemblent une ville habitee. De ceite Iile iufques à Pulo Zecir s'estend un banc de la profondeur de dix & 12, brasses. En la dite coste là ou le rivage est sablonneux, asçavoir 15, lieues Riviere de Sidraon. ' devant que venir à ladite poincte eit l'emboucheure de la riviere Sidraon en laquelle peuvet entrer des vaiffeaux de six cens caffes. Sur la mesme riviere eft situee la meilleure & plus belle ville de tout le royaume de Champe. On recognoit la dite riviere a une longue colline ayãt deux ou trois pointes eslevees. Passant pres de la dite Iile ou fe voyent les susdits escueils , à la portee du canon vous y trouvez la profondeur de 8, braffes fond pierreux avec quantité de l'herbe diteSargaffo fus mẽtionnee, qui fait qu'a peine la fonde peut penetrer le fod: mais le lõg de la pointe le fõd & de 20, brasses. Estant pres de la coite de Champa,vous tiẽdrez vostre cours EitNordEft à deux ou trois lieues pres d'icelle tout au plus : le fond y eft par tout bon & propre a ancrer iufques à la dite pointe. Vous lairrez au costé de terre Diverses l'Isle ou sont les escueils, 8 ne passerez point entre deux. De la dite pointe pointes. prenant vostre cours au Nord Est, vous venez à une autre pointe à douze lieues de là : & encore à une autre pointe a 12, lieue s plus outre : entre lesquelles deux dernieres pointes il y a deux goulfes au premier desquels on charge du bois noir appelle bois de Deiraõ. Depuis ceite troisiesme pointe iuiques à Varella on tient la route du Nord le long de la coste. Sept lieues devat que venir à Varella vous trouvez encore un goulfe avec un bourg & deux lieues plus outre git une Iile pleine d'efeueils tout ioignãt le pays laquelle de loin mõstre come un hõme debout prenãt du poisson à la ligne, a raifon dequoy elle est appellee des Portugais 0 Pescadar,c.a.d. le pescheur. Si on deiire tenir cours iuiques à Varella,incontinẽt qu'o a passé ceste isle, il conviẽt approcher du pays,là ou vous trouvez le rivage grand & le fond pur. Varella eit une haute montagne s'estendant en mer, 8c ayant au faiste un haut rocher en forme de tour ou pilier lequel on descouvre de fort loin: au regard de quoy ce lieu eft par les Portugais appelle Varella qui vaut autant a dire que Cape,ou Back ou enseigne pour les voyagers. Au pied de ceite montagne du coite du Sud il y a un fort grand goulfe qui s'estend au Nord ayat par tout un fort beau fond fans aucuns bacs, de la profõdeur de 15,brasses. On ne comence a le descouvrir sinon lors qu'on approche pres du dit lieu de Varella. L'entree eit fort libre & y a deux ruiffeaux de fort bone eau fraische qui s'y deschargent. Cependant il n'est pas seur d'y entrer avec un navire,pour la difficulté qu'il y a d'en fortir,à caufe du vẽt qui y eit vehemẽt. Pourtant vaut il mieux fe tenir a l'entree : que si on a affaire d'eau on en peut recouvrer en un autre endroit,asçavoir au pied de la dite montagne du coite du Nord : auquel endroit aussi vous pouvez hardimẽt ancrer Naturel des habitas car le fond y eit bon.Le mal eit que vous n'estes pas sans dãger des habitas du pays, lesquels sont voleurs & ennemis des Portugais 8c surprennent les gens a l'improviste : tellemẽt qu'allãt querir de l'eau vour vous devez bien tenir sur vos gardes. Ce lieu de Varella eit fous la hauteur de treize degrez. Depuis


Description de la Route de Malacca à Macau.

47

Depuis Varella jusques à Pulo Catao le cours eft Nord & NordOueft quarante huict lieues, Ôc la terre commence a estre plus basse que celle qu'on a passé, ayant en la plus part des endroits des rivages fablonneux la ou on peut commodement ancrer. Dix lieues outre Varella a une lieue Pulo, Camde terre git une longue & basse Isle nommée Pulo Cambir. Entre ce- bir. lle Isle ôc le pays la profondeur eft de douze brasses fond de fàble. Au milieu d'icelle du cofté de terre là ou il y a une petite baye , fe trouve de l'eau fraifche : & la si befoin & peut on hardiment ancrer, car le fond y eft net,comme aussi à mi chemin du Canal entre fille & le pays le fond eft entierement beau. La largeur de ce canal eft d'une lieue. A deux lieues de ceste Isle vers le Nord se void une poincte , depuis laquelle iufques a l'Isle il y a un grand goulfe au dedans duquel au NordOueft il y a une ou. verture qui eft l'emboucheure d'une riviere ayant trois brades de pro-, fondeur fond de sable. Pres de là se trouve un puits profond de treize braftes : & quatre ou cinq lieues plus avant le long de la riviere il y a un grand bourg bien habité , la ou on peut recouvrer quantité de vivres & provision. A l' entree de cçfte riviere fe void une haute colline du cofté de l'Est : du cofté du Oueft le pays eft bas, & le rivage fablonneux. Vous adviserez droit par le milieu , combien qu'elle soit assez large. Et estant de dedans vous vous tiendrez ferme a l'anchre asçavoir du cofté du Oueft , car si la(àifonn'eftoitpointencoravancée, vous y auriez des rudes vents qui vous porteroyent de l'autre costé de la dite riuiere. Elle fournit quantité de poisson, & plus haut dans le pays fe trouve abondance de venaifon,comme de porcs sangliers, de Tygres,de Rhinoceros, & autres fortes. Le peuple du pays souloit estre bon , mais le mauvais traitement qu'il a receu des Portugais l'a changé. A huict lieues de cefte riviere le long de la cofte,fe trouvent deux petites Isles avec quelques escueils, en- Diverses viron demi lieue de terre : & y a bon passage en cest entredeux. Douze Isles lieues plus outre il y en a encore quelques autres ioignant le pays : & encore douze lieues plus outre vous venez a Pulo Caton qui eft une Isle de longue estendue ayant deux hautes montagnes , aux extremitez ôc au milieu un plat pays , de sorte qu'a la voir de loin on dirait que ce font deux Isles. Elle s'eftend NordOueft Ôc Sud Est. Du cofté du SudEft elle a une Bafte sur laquelle l'eau fe rompt, lequel s'eftend en mer la portee d'un bon coup de canon. On y trouve de l'eau fraifche du cofté quelle regarde le pays : Elle eft esloignee de la coste trois lieues & demie. Le canal qui eft entre deux a trente & trente cinq brasses de profondeur, fond pur. Vis à vis de cefte Isle il y a une riviere avec une grande emboucheure ayant cinq ou fix brasses de profondeur en fon havre. Cefte Isle git la hauteur de quinze degrez & deux tiers. A une lieue & demie de là git une autre petite Isle balle , entre laquelle Ôc le pays il y a bon paftàge, A quatorze lieues de là au Nord NordOueft , le long de la coste git l'Itout au moins : Isle de sle de Champello à la hauteur de seize degrez & deux tiers laquelle eft grande haute. Son eftendue eft NordNordOueft, & Sud- Champello Sud Est. Elle a deux hautes montagnes, & au milieu une Vallee , oc plusieurs arbres : Celle qui est du cofté du SudEft eft la plus haute. Du cofté du NordOueft elle a une fort haute Isle , avec encore deux autres petites tout ioignant. Du cofté du Oueft il s'y trouve de fort bonne eau fraifche. Elle est esloignee de la coste environ deux lieues. Cefte coste eft fort baffe le long de la mer,ayant un rivage sablõneux. Au Oueft NordOueft eft la riviere de Coaynon, ayãt en fon emboucheure deux brasses de profondeur, sond de sable, en laquelle on negocie , mais le peuple est un peu desloyal. Au Nord Ouest de la dite Isle de Champello la longueur de deux ou trois

Y 3

lieues


48

Description de la Route de Malacca a Macau.

lieues le pays est plein d'arbres : & deux lieues plus outre la code s'avance en une grosse 6c espaisse pointe pleine d'arbres. Ayant passe ceste pointe, trois lieues plus outre git un grand goulfe ayant a l' entree une Isle qui le garantit, appelle des Portugais Enseada de Don Iorgie , la ou se trouve quantité de vivres & provisions , 6c aussi du bois en abondance propre a faire navires 6c bastimens. Cinq lieues plus avant le long de la coste git la riviere de Sinoha avec un havre de quatorze brades de profondeur fond de sable. La est toute la negoce de Cauchinchina. Le cours de Champello en ce lieu là est Nord Ouest. Ceste Isle de Champello a un bon havre pour y estre a l'abry de tous vents,excepté du Ouest Sud Ouest : & jaçoit que le vent vienne de terre,vous n'avez toutesfois rien a craindre,a raison que la terre est basse. Dix lieues avant que palier devant Varella , afçavoir treize lieues en Bancs le long de la pleine mer,commencent quelques bancs assez dangereux lesquels s'estenCoste. dent félon l'estendue de la colle iusques au dixseptiesme degré, Se tendent quelque peu au Nord Est,au bout desquels fur le chemin de China se trouvent huict Isles dont les trois sont grandes , les autres cinq lont petites, portans toutes des arbres,& ayans rivages de sable , mais point d'eau fraische : au tour desquelles le fond est de quatre brasses mal propre a ancrer. Delà iufques a Pulo Caton prenant le cours obliquement il y a trente lieues. Allant de Varella à Pulo Caton , vous trouvant si avant que la colle commence à s'edendre au Nord, vous prendrez vollre cours deux lieues le long de la code,& continuerez ainsi vollre route iufques à Pulo Caton : car si vous venez tost en saison, vous y avez les vents de Ouest si vehemẽs, que s'ils vous surprennent estant plus esloigné de la code , ils vous pousfent par force fur les bancs sans aucun remede , comme il advint au navire de Santa Crus, Vous passerez à deux ou trois lieues tout au plus de Pulo Caton en pleine mer : & s'il advenoit que vous vous trouvissiez du costé de terre, vous pouvez bien aussi hardiment pader par là : car le canal qui est entredeux qui est large de trois lieues a par tout bon fond & net. Isle d'AyPulo Caton regarde la pointe meridionale de l'Isle d'Aynon , Nord & non, Sud, & Nord Est , & SudOued quelque peu plus de cinquante lieues de: chemin : la dite pointe git la hauteur de dixhuict degrez & demi tout au plus. Cede Isle s'estend depuis la dite pointe au Sud Ouest douze ou treize lieues de chemin , & du costé de l'Est est le chimin de China NordEd & NordNordEd iufques au dixneufuiefme degré & demi: & du costé de terre ferme elle s'edend en pointe iufques au dixneufuiefme degré & un tiers du codé du NordEd, de forte que cede Isle ed de la figure d'un quadrant. Le canal qui est entre icelle & terre ferme en sa moindre largeur est de fix lieues, afçavoir à l'endroit du havre appellé Anchio. Il se trouve quelques bancs entredeux , qui n'empeschent point toutesfbis le passage des grand navires. A sept lieues d'Anchio vers l'Est git un bon goulfe avec un havre : une lieue plus outre, environ trois lieues arriere de terre ferme » gifent des grands bancs & Basses. Doublant derechef la dite pointe meridionale de la dite Isle qui ed la partie la plus haute de l'Ille , vous trouvez Havre de au pied d'icelle, asçavoir au NordEd un fort bon havre nommé Taalhio, Talhio. a la bouche duquel git une petite Isle ronde. Depuis la fufdite haute pointe l'Ille s'estend au Nord Ouest douze lieues , & delà tout le terroir ed bas le long de la mer , ayant au dedans des collines & montagnes. Depuis le bout de l'Ille d'Aynon qui git du costé du Nord Est à la hau:eur de dixneufdegrez & demi , jusques à Pulo Gom lemesme cours de Nord Est, & NordNordEd il y a huict lieues. Elle git a cinq lieues de terre ferme, Se ed eslevee, paroissant de la forme d'une cloche , & a un havre

du


Description de la Route de Malacca à Macau.

49

du costé qu'elle regarde terre ferme. On va de là aux Isles de Tio fur la mesme eftendue au Nord Est & Nord Nord Est, le cours eft de cinq lieues. Ces Isles font en nombre de sept, sans aucuns arbres. Depuis ces Isles la cofte s'estendNord Est,& NordNordEft , iufques à Enseada dos Ladroins c.a.d. le goulfe des voleurs. A sept lieues de ces Isle git une Baffe qui s'eftend à cinq ou six lieues de terre en pleine mer , à demi lieue de laquelle du cofte de l'Eft on trouve quatre brasses, fond de sable, & à une lieue de là plus outre,se descharge une riviere en laquelle plusieurs navires le vien- Rivieres. nent rendre : Se encor un peu plus avant il y a une autre riviere qui a un bon havre contre le Monson de China, avec un bon fond & net : l'entree d'icelle est du costé de l'Eft le long d'une pointe de terre , laquelle ayant doublee vous tiendrez vostre cours jusques à ce que vous veniez à une baye de fable là ou vous ietterez incontinent l'anchre , car il ny a point de profondeur dedans.Entre ces deux rivieres tout ioignãt le pays il y a deux ou trois petites Isles. A ftx lieues de cefte deuxiesme riviere git le susdit goulfe des voleurs, qui est fort grand , ayant au Oueft SudOueft de fon entree quelques escueils depuis lefquels une Basse s'avance en mer. Depuis la susdite deuxiesme riviere jusques au dit goulfe le long de la cofte a demi lieue pres on trouve fept Se huict braftes de profondeur fond net: Du costé de l'Eft NordEft de ce goulfese void une pointe de terre fort haute & eslevée. Ayant doublé cefte pointe une demi lieue le long du pays, vous trouvez peu de profondeur , fonds vaseux : ainft tenez vous voftre cours vers le havre de Comhay qui donne le nom a la coste : là se rendent ordinairement les navires de Sian : & est ce havre fort spacieux, ayant pareillement une haute pointe qui s'estend Nord & Sud. Tout droit vis a vis de ce havre vers le Sud git l'Isle de Sanchoan à cinq ou ftx lieues de là , & a fept lieues du goulfe des voleurs vers le Sud Est. Ceste Isle est grande Se haute ayant plulieurs montagnes , entre lefquellcs s'en void une qui eft tortue ayant diverses pointes eslevees qui ressemblent les iointures des doigts d'une main fermee,par ou elle eft aisee a recognoistre. Elle eft pleine d'arbres, Se a plulieurs grands goulfes ou bayes,la ou par ci devant on souloit negocier. Entre icelle & terre ferme il y a encore quatre ou cinq autres grandes Se hautes Ifles,sans aucuns bois ni arbres , lesquelles s'eftendent felon l'estendue du pays Se de la susdite Ifle , de maniere que la pointe de la dite Ifle de Sanchoan a son eftendue vers le pays NordOueft Se SudEft dont on diroit a la voir de loin que ce seroit le pays mefme. Ce sont les premieres Ifles de Canton le/quelles gifent la hauteur de vingt Se un degrez Se demi. De là plus outre iufques à Lamon le cours est en dehors des Isles Est NordEft. Depuis Sanchaon iufques à terre ces Ifles font trois canaux ou passa- Divers cages tous lefquels se peuvent passer avec navires: le meilleur desquels eft le naux entre les Isles en lõg de la dite Ifle de Sanchaõ ayãt ftx ou fept brasses de profondeur,à l'en- la terre. tree duquel git une petite Ifle avec quelques arbres:du cofte du NordOuest il y a deux autres grandes & hautes Isles,qui font l'entree du canal : On y vid aussi a l'entree le long du rivage quelques autres petites Ifles Se efcueils : & encore un autre Ifle en passant de devers les dites deux Ifles vers le pays laquelle fait une autre entree entre icelles & la dite Ifle. Depuis cefte Isle iufques au pays, est la troisiesme bouche ou entree : par ces deux entrees peuvent pafter des grands navires avec haute maree : le fond y eft par tout deslié & bourbeux. Pour aller de Pulo Caton enChina,il convient s'avancer trois ou quatre Pour aller lieues tout au plus en pleine mer , Se prendre fon cours NordOueft ou de Pulo en Nord Nord Ouest, iusques à ce que vous trouviez une ouverture entre l'I- Caton China, sle & le pays, lors vous tiendrez vostre cours au NordNordEft jusques à la pointe de l'Isle d'Aynon : Et passant entre Pulo Caton Se terre ferme, vous

Y 4

tien-


50

Description de la Route de Malacca à Macau.

tiendrez le mesme cours, à cause que les courans d'eaux en ce Monson prennẽt leur cours vers le goulfe de CauchinChina.Tenant ce cours vous descouvrirez l'Isle d'Aynon eftant à fopt ou huict lieues de là. Il pourroit bien advenir que venant en la conioncture de la maree, ou avec un foible vent que vous en approcheriez davantage. Ayant descouvert terre, prenez en la mesure avec le quadran : & i s vous trouvez que la cofte s'estende EftNordEft, prenez incontinent ce cours , iusques à ce qu'il vous forcible qu'ayez passé. Et si l'estendue de la coste vous estoit Nord Est, & NordNordEft,selon que l'Isle s'estend, suivez cefte route iufques à ce que vous àpperceviez bien & distinctement le pays. Eftant à cinq ou six lieues de là si vous desirez faire voile vers Sanchoan , tenez le mesme cours iulques a ce que vous apperceviez Pulo Tio. Que si vous vous trouvez quatre ou cinq lieues de là en pleine mer, prenez voftre cours NordEft , & NordNord Est : & si vous ne vous en trouvez esloigne que de deux lieues, tenez voftre cours entre le Nord Est, & Nord Nord Est. Tenant ce cours vous viendrez sur l'Isle de Sanchoan, & deicouvrirez la petite Isle nommee Do Isle de Mandorin. Mandorin qui eft ronde & eslevee, diftante cinq ou six lieues des autres If. les susmentionnees, & si vous desirez vous rendre au havre de Macau , tenez voftre cours Nord Est ; & NordEft , cinq ou six lieues arriere de Sanchoan en pleine mer. Venant a quinze ou vingt lieues pres des dites Ifles, vous trouverez fonds vafeux de vingt cinq brasses. Quand vous venez a descouvrir les dites Isles vous en approcherez pres, 6c forez voile le long d'icelles l'efpace d'une lieue.De Sanchoan à Macau il y a dixhuict lieues : & là se trouvent cinq canaux ou passages , dont le premier eft entre SanIsle de choan & l'Isle de Vasco de faria large de cinq lieues. Cefte Iflc de Vafoo de Vasco de faria est quelque peu plus proche de terre ferme que celle de Sanchoan,& Faria. a une haute mõtagne aigue,& du costé de la mer une haute colline,le pays refte eftant bas entre la montagne & la colline,de forte qu'a là voir de loin on diroit que ce sont deux Isles : & quand on en approche iufques a descouvrir le bas pays,elle reprefente la forme d'un chameau. Quelque peu arriere de la en pleine mer fe voyent deux ou trois autres petites Ifles. Le cours de Sanchoan vers la dite Isle eft Nord & Sud. A une lieue de là git une autre petite Isle longue sans arbres,laquelle au milieu monstre un dos eslevé qui va en devalant vers le bout : Son nom eft Pulo Baby. Devant cefte Isle asçavoir le long de l'Isle de Sanchaon git un efoueil qui apparoir quelque peu hors de l'eau. Ayant passé les petites Isles de Vasco de Faria, la premiere qu'on apperçoit le long des Isles eft en la quatriesme emboucheurc ou entree laquelle n'a point d'ouverture, a cause que les Isles font Diverses entremeslees. Quatre ou cinq lieues plus avant il y a quelques autres peautres pe- tites Isles le long de la dite Isle,laquelle vous laissez au Ouest Sud Ouest, & tites Isles. icelles situees tout d'un rang. Il femble de loin qu'elles ioignent l'une l'autre,mais venant vis à vis vous en voyez la diftance : & font en nombre de cinq ou fix. Environ deux lieues de là EftNordEft gisent deux autres Isles l'une pres de l'autre,dont l'estendue est Nord & Sud. Celles ci passees en allant vers le pays s'en voyent encore quelques autres tout d'un mesme rang. A l'entree des deux susdites Isles git une petite Isle ronde & eslevee. Entre la dite rangee d'Isles & les petites Isles fufmentionnees eft l'ouverture par ou on prend le plus court chemin vers Macau. A l'entree de Macau vous ne rencontrez nulles Isles, & ainsi vous tenez voftre cours droit vers le pays l'efpace de huict lieues au Nord : là ou eft l'ouverture ou passage par un va à Canton, lequel passage eft par les Portugais appelle As Orelhas de Lebre, c.a.d. les oreilles de lievre. Vous y trouvez huict, neuf & dix brasses de profondeur : Venant là à haute maree le courant est si roide que nul vent quel qu'il fbit ne vous peut pousser outre :


Navigation de Cochin en Malacca.

51

tre : pourtant est il bon alors de vous tenir a l'ancre sans caler les voiles, iusques au reflux de la maree : lors vous reprenez voftre cours le long de la rangee d'Isles susmentionnee, qui eft du cofté de l'Est. Vous vous garderez d'un efcueil paroissant hors de l'eau pres des dites Isles vers la pleine mer : car nul navire ne peut palier entre ces Isles 6c ledit efcueil. Il y a encor un autre efcueil que vous laissez a mi-chemin du cofte du Oueft. Et venant a appercevoir devant vous une petite Isle baffe sur le mesme rang des autres Isles vers l'Est, vous tiendrez là voftre cours, lors estes vous à la bouche ou entree du deuxiesme canal qui mene vers Macau. Cefte entree s'estend Eft 6c Ouest, & peut avoir une lieue de largeur. Lors vous prendrez voftre cours fur la petite Isle fus mentionnée, la lai liant au Nord, 6c passerez entre icelle 6c les autres Isles vous approchant plus pres de cefte là que de celles ci. Là commencez vous a trouver moins de profondeur, & encor moins apres avoir passé les dites Isles , car il s'y trouve un banc de Diverses vingthuict efpannes d'eau,fond menu 6c vaseux. Du cofte meridional de Isles. ce canal il y a quatre ou cinq Isles l'une pres de l'autre, dont l'estendue eft Eft 6c Ouest, ayans au cofte du Nord une autre Isle spacieuse 6c eslevee , qui s'eftend iusqu'au havre ou les Portugais font leur demeure. A l'entree de ce havre, tout ioignant la dite Isle git une autre petite Isle haute 6c eslevee.Entre ces deux Isles il y a peu de profondeur : & devant que veniez a l'endroit de la dite isle il y a un escueil caché fous l'eau tirant vers la mer iufques au milieu du canal, pourtant aurez vous a vous garder du costé du Nord ou cest efcueil se trouve. Venant a descouvrir ledit endroit de l'habitation des Portugais avec le havre ou les navires font à l'anchre,vous tiendrez voftre cours vers la pointe orientale de l'entree d'iceluy vous tenant pres de ce costé la iufques a ce que foyez dedans: vous y trouverez quatre & cinq brasses de profondeur. Vous vous garderez du cofté du Oueft a caufe des bancs 6c sables qu'on y trouve par tout : du costé de la pointe le fonds eft vafeux.Cefte pointe eft un haut pays : plus outre à la portee d'un bon coup de canon git une autre pointe baffe & sablonneuse , de laquelle un banc de dixhuict efpannes d'eau prend son cours s'eftendant de travers jusques à l'autre cofté a l'endroit des premieres maifons. Avant que venir Basse a là vous avez une Basse au milieu de la riviere : pour laquelle euiter faut fe l'entree de tenir au cofté de l'Est , 6c tenir cefte route iufques à ce qu'on vienne a an- Macau. chrer. Vous y avez un bon fonds vafeux de la profondeur de quatre brasses &demie.

CHAPITRE.

Navigation

XXI.

cours du Royaume de Stan vers China avec les circonstances d'icelle.

U partir du havre de la ville de Sian vous tiendrez voftre cours vers la cofte occidentale , à l'approche de laquelle vous vous garderez d'une Basse qui git au cofté feptentrional du havre appellé BancoBasse sea, à deux lieues du pays : Entre cefte Baffe & la terre il y a un canal pro- havre deau fond de quatre braffes:ce nonobstant vous passerez outre iufques à ce que Bancosea. puissiez venir au dessus. Le cours du havre de Bancosea, & de celuy de Sian eft Nord Est & Sud Ouest,quelque peu Est Nord Est , & Oueft SudOueft. Vous trouvant pres de la cofte , vous prendrez voftre chemin le long d'icelle,car vous y avez par tout bon fond, Ayant passé la susdite Basse, la coste de

A


Description de la Route de Sian en China. ste de devers le rivage eft basse : dedans le pays se voyẽt quelques collines. Elle s'eftend Nord Se Sud. Quatre lieues pres de Bancosea le bas pays fait une pointe qui git la hauteur de quatorze degrez Se un quart. Delà vous venez a defcouvrir un grand pays Se eslevé qui femble avancer en mer. Avant que venir là vous avez une riviere nommmee Chaon , à l'embou cheure de laquelle se voyent quelques arbres qui semblent des palmiers. Venant vers ledit pays , vous en defcouvrez encore un autre qui pareillement eft grand Se apparent , lequel semble s'eftendre Eft Se Oueft ayant plusieurs rochers aigus , lequel fait une pointe qu'on appelle comSudEft: Se de là Pointe de munement la pointe de Cuy. Iusques ici le pays s'eftend au Cefte à la hauteur pointe git Sud Ouest. de douze Cuy. tend au en avant la coste pays haut & susdit Entre icelle Se ellevé le qui vous degrez & deux tiers : demeure derriere, asçavoir a une lieue de terre vous trouvez onze & douze brades de profondeur fond net. Eftant pres de la dite pointe ou là environ , vous tiendrez incontinent la route du Sud Sud Est jusques a vingtcinq lieues de là:Se lors prendrez voftre cours SudEft,& SudEft quart au Sud, quoy faisant vous viendrez a appercevoir un Isle qui de loin en femble trois , laquelle eft longue Se Balle & pleine d'arbres, a la hauteur de dix degrez tout au plus. Elle vous demeurera au costé del'Est. Eftant pres d'icelle vous prendrez la route du SudEft,vous tenant plustost au Sud que de tomber vers le Oueft , acaufe des rudes vents qui ont accouftumé de souffler en ceft endroit là. Tenant la mefme route vous appercevrez encore une autre Isle plus grande que la precedente laquelle s'eftend Eft Se Oueft,ayant une grosse pointe fort apparente du cofté du Oueft , laquelle va en devalant du cofté de l'Est vers un quartier de pays noir qui semble eftre un bois efpais : Elle git à la hauteur de neuf degrez Se demi tout au plus. Pulo Ouy. La route de cefte ifle & d'une autre ifle nommee Pulo Ouy diftantes vingtcinq lieues l'une de l'autre eft Sud Est & Nord Ouest, laquelle route il vous convient tenir. Ceste Isle s'eftend Nord & Sud,ayant une haute colline au Sud & deux petits tertres au Nord avec une vallee au milieu. Ainsi apparoit elle du cofté du Oueft,mais au Sud elle paroit entierement haute Se ronde, ayant une petite vallee au milieu & deux rochers qui semblent deux hommes. Pres d'icelle git une autre ifle de moindre eftendue du cofté du SudEft.Entre deux il y a un canal lequel on peut bien passer , car le fond eft bon & net. A cofté du SudEft de cefte petite Ifle git un escueil , d'ou vient a s'eftendre une Baffe de pierre , de laquelle feule il se faut garder : car tous les autres endroits font nets , fe trouvant tout ioignant l'Isle la profondeur de douze brasses. En cefte mefme Ifle du cofté du Sud Ouest, il y a de l'eau fraische, & une baye de fable. Approchant de ladite Ifle vous trouvez quatorze brasses fond dur : & venant a trouver un fonds vaseux ceft ligne que vous eftes à cofté de terre. Camboya. Depuis la dite Ifle iusques à la terre ferme de Caboya il y a sept lieues. La & d'arbres baffe pleine s'y trouve de Cãboia est quelques bancs dont cofte le fond est bourbeux : Elle s'eftend NordOueft & SudEft , jusques à une pointe qui refpond à Pulo Ouy NordNordEft Se OueftSudOueft , ayant mefme eftendue depuis la dite pointe iusques au havre de Camboia qui est à douze lieues delà.Ce havre esa ppellé Dos Malyos, c. a.d. des habitans le Malacca, & eft droit vis a vis de Pulo Condor NordOueft Se Sud Est, Se Nord Ouest quart au Nord Se SudEft quart au Sud. Au delà de Pulo Ouy au Nord Est se trouve une grande riviere le long de la cofte , ayant :rois brasses de profondeur en son havre , duquel le fond eft vaseux au milieu & sablonneux aux costez. Les Chinois allans de Sian en China passent aau costé du Nord de Pulo Ouy , Se se trouvans justement à l'endroit d'icelle,


Description de la Route de Sian en China.

53

telle,ils rirent vers l'Est, pour aller recognoistre la susdite pointe , & tiennent ce mesme cours jusques à Pulo Condor laquelle ils viennent a descouvrir au cofté du Nord. Vous trouvant à l'endroit de cefte pointe vous avez dix brasses de profondeur fonds vafeux , & un peu plus avant treize brasses , fonds fàblonneux. Vous ne vous avancerez pas vers le pays plus avant que les dites treizebrasses:1e plus seur est que vous vous teniez pluftoft à quatorze.Gardez vous bien de deux petites Isles, qui font à fix lieues de Pulo Condor,lesquelles vous laissez du costé du Sud. Vous aurez Petites Isles droit devant vous la pointe Septentrionale de la dite Isle, qui git la hauteur envers Cõde huict degrez Se deux tiers,Se regarde Pulo Ouy Eft Se Oueft , Se quel- dor. que peu Sud Est & Nord Ouest. Si vous venez a descouvrir Pulo Ouy du cofté du Sud,en forte qu'elle vous demeure au Nord , vous vous avancerez une lieue ou demi lieue pres d'icelle, vous gardant tousiours de la Balle fufmentionnee,prenant voftre cours vers l'Est jufques à Pulo Condor ayant l'œil sur les petites Isles dont a efté parlé. L'Isle à 1a pointe meridionale de laquelle vous venez passant a trois lieues de Pulo Ouy du cofté du Sud,fe trouve avoir es environs seize brasses de profondeur. Faisant vostre cours vers Pulo Condor fur ceste profondeur,vous viendrez a palier à d«mi lieue au Sud pres des petites Isles qui font à six lieues de PuloCondor: Pour plus grande asseurance tenez vous pluftoft à dixsept bralfes : par ce moyen vous viendrez à trois ou quatre lieues pres du cofté du Sud de la dite Isle. Ayant atteint de veue les dites petites Isles , vous pouvez tenir voftre cours iusques à Pulo Condor à voftre volonté , laissant icelles Isles au cofté du Nord. Si vous passez au cofté du Sud de Pulo Condor pour prendre voftre Bancs en cours vers terre ferme, asçavoir vers lacofte de Champa , vous vous tien- la coste de drez la route du Nord Nord Est pour euiter les bancs ou Mattheo de Brito Champa. sit naufrage qui sont a quatre lieues de la coste. Si vous allez le long de la dite cofte la profondeur de treize brasses,vous viendrez aux susdits bancs. Mais iceux eftans passez, le reste de ladite cofto eft beau & net. Ces bancs regardent l'Isle de Condor Nord & Sud, & Nord Est, & Sud Ouest. Delà vous continuerez vostre voyage en la maniere ci dessus representee en la description de la navigation de Malacca vers China.

CHAPITRE.

XXII.

Navigation & cours de Pulo Condor au havre de Sian. E Pulo Condor iufques à Pulo Ouy il y a environ vingt lieues : ces Pulo Ouy ♦ deux isles regardent l'une l'autre Eft & Ouest, & quelque peu quart au Nord Se Oueft quart au Sud. Pour aller à Pulo Ouy tenez la droite route du Oueft Se eftant passé quelque peu plus outre qu'a michemin,vous trouverez un banc avec un fond vafeux de huict & neuf brasses : Se regardant en derriere vers le Nord, vous appercevrez des arbres le long de la coste de Camboia, qui est un fort bas pays. Apres avoir passé ce banc vous ne tarderez pas long temps que vous ne descouvriez Pulo Ouy droit devant vous,laquelle fi toft que vous aurez apperceue vous tiendrez voftre cours du cofté du Nord. Vous ferez adverti que le pays de Camboia fait une pointe depuis laquelle le dit banc vient a prendre son cours. Depuis ladite pointe jusques au havre de Sian le cours eft Nord Nord Ouest le long de la cofte, le long de laquelle fe voyent diverfes isles qui s'estendent jufques au douziesme degré Se douziefme Se un quart. En ce quartier eft

D

le plus


14

Navigation de Pulo Condor au havre de Sian.

des autres, lesquelles font le plus grand nombre d'Isles proches les vnes de Lian, à la hauteur de une pointe : car là eft le goulfe nommé A Enseada de l'emboucheure de septentrionale pointe douze degrez &demi. Ceste quarts. Le terroir de ce goulfe git à la hauteur de douze degrez & trois ceste pointe à 1'Est Nord Est eft abondant en arbres, ayant un rivage de sable. Pres de ceste pointe se voyent deux hautes & rondes Illes sans arbres: Isles pres la premiere defquelles eft si proche de terre,qu'on ne peut commodement du goulfe paffer par le canal qui eft entre deux. Le canal est profond de soixante de Lian. celte pointe du brasses, 5c a un fort roide courant. Environ la hauteur de cofté du o-oulfe enviro demi lieue en mer git un fort long escueil de mesme eftendue que le pays,lequel on peut voir à baffe maree. Depuis ceste poin5c Sud le long de la cofte. Les te iusques au havre de Sian le cours est Nord fufdites Isles s'eftendent dix lieues au de la du dit havre le long du pays, & ne sont gueres grandes, sans arbres, & fans eau fraische. Le long d'icelles a demi lieue pres le fond est beau: mais se faut garder d'en approcher fort pres, ains les laiffer du cofté de l'Est. Venant pres de Pulo Ouy iufques au dixiesme de Febvrier, les vents d'Eft Saison de Vents le y soufflent fort, au moyen dequoy vous elles pouffé pres de la cofte Occilong de la dentale, pourtãt vous convient il prendre voftre chemin du costé Oriental coste. tenant tousiours voftre des dites Illes, sans passer entre icelles & la coste, a cours Nord Nord Ouest le long d'icelles : & venant en trouver le bout qui eft a la hauteur de douze degrez tout au plus, sans plus defeouvrir d autres Iftes, lors vous vous trouvez au goulfe de Lyan : Estant parvenu en ceft endroit là, vous prendrez incontinent voftre cours NordOueft , & NordNordOueft,pour paffer ce goulfe,afin de n'eftre pouffé dedans par les courants d'eau. Par ce moyen vous viendrez a defeouvrir les deux Iftes susmẽtionnees qui sont à la pointe du Nord dudit goulfe. On conte douze lieues a paffer outre. Venant a descouvrir la coste de l'autre costé, asçavoir du cofté du Nord dudit goulfe, vous trouvez les deux fufdites Iftes pres dela coste. Venant au bout des dites Isles,prenez voftre cours vers terre, iusques à qu'elles vous demeurent droit au Sud : lors vous tiendrez la route du Nord, & ainft viendrez a defeouvrir le havre de Sian. Ce havre a son assiete en un bas pays plein d'arbres, & n'a nul rivage de Havre de Sian, sable, ains eft entierement bourbeux & fangeux, & a un banc bourbeux qui s'estend trois lieues & demie au Sud. Le fond de ce banc eft au commencement de bourbe ferme. On ne peut entrer en ce havre avec grands Navires sinon à haute marée, & n'y a rien a craindre encore qu'on vienne a toucher le fond dudit banc,car aussi bien faut il prendre fond,pour fortir & entrer avec la maree. Venant des dites Iftes à Sian la route duNord 8c les . laiffant derriere vous, ft la nuict vous surprend , vous pouvez bien hardiment prendre fonds, car au matin vous vous trouverez droit vis a vis dudit havre,&le verrez à plein,car là est l'emboucheure d'une grade riviere, 8c y entrerez avec la maree & le vent de Sud qui vous y pourront aisement introduire.

A Enseada de Lian,

ce

CHA-


Navigation de Camboia a Pulo Timon. CHAPITRE

55

XXIII.

Navigation et cours du havre de Camboia à Pulo Timon & a Pedra Branqua.

V

Ous acheminant de la pointe du havre de Camboia, & venant une demi lieue en mer,vous prendrez voftre cours au Sud Ouest : & ainsi vous viendrez a descouvrir deux petites isles entre Pulo Condor & Pulo Ouy , à demi lieue defquelles vous passeres tenant la route du SudOueft, à cause des roides courans d'eau qui ont leur cours vers l'Isle de Bornon. Que si le vent venoit a vous faillir, & que vous eussiez desir d'ancrer au milieu du goulfe, vous le pouvez bien faire, car le fond y eft de trente huict & quarante brasses : Pourtãt ne laissez pas de tenir la diteroute Pulo Tidu Sud Ouest, car en ce faisant vous viendrez droit à Pulo Timon, qui est mon. une isle fpacieufe,eslevee & abondante en arbres , & ou se trouve de fort bonne eau fraische vis a vis d'une petite Isle qui se void en un goulfe de la dite isle. Venant pres d'icelle vous y verrez à la pointe du Nord une autre petite Isle ronde,& un palfage entre deux par lequel vous pouvez hardiment passer,comme aussi entre la mesme Isle & le pays , car il ny a rien a craindre : Estant parvenu à la dite isle, vous prendrez la route du Sud , & quelque peu du SudOueft iufques à Pulo Tinge, qui eft: une isle ronde eslevee en forme de Dune,ou d'un monceau de bled, ayant quelques autres petites Isles autour.Continuant la mesme route du Sud & Sud Ouest vous viendrez à Pedra Branqua,qui eft un escueil blanc. Ici commence le palfage vers le deftroit de Sincapura, tenant le cours du Ouest l'efpace de trois ou quatre lieues.

CHAPITRE.

XXIV.

Navigation et cours du havre de Macau en China à Pulo

Tymon et au destroit de Sincapura.

C

Eluy qui va de Macau à l'autre coste, prendre fon cours par l'ouverture orientale, si le vent souffle Nord Ouest , sinon celuy est tout un par quelle ouverture il passe : car il peut faire voile par l'ouverture du SudOueft qui est une bonne issue : prenant fon cours depuis Varella tout droit vers le pays qui eft de l'autre costé de Macau pour euiter l'escueil de Belchior d'Almeida, &venant à une arquebuzade pres dudit costé , vous Escueil de irez le long de ce cofté iufques a la pointe ou git l'Isle de Caftro,de laquel- Melcior le isle vous approcherez plus pres que ladite pointe pour euiter les bancs d'Almeida. qui sont du costé gauche là ou la profondeur eft moindre que du costé droit . car dudit costé gauche la profondeur n'eft que de quatre brasses & demie à haute maree. Estant hors de ces bancs , vous ferez voile vers l'ouverture prenant voftre cours jusques à la pointe des bancs , pour n'aller contre l' escueil, lequel on peut incontinent appercevoir par la rupture des flots qui heurtent a l'encontre , jusques a ce que vous le laissiez a main droite.Eftant hors de l'ouverture de ce palfage , vous suivrez la route ci dessus declaree. Au partie de Varella à une arquebuzade de là vous pouvez prendre la route de l'Ille appellee Do Bugio, c.a.d. du chat de mer, & venant à l'endroit d'icelle vous en pouvez approcher pres , car le chemin est bon , au lieu que de l'autre cofté les vents de Nord font vehements. Z

Le


56

Navigation de Macau à Pulo Timon.

Le susdit escueil git à mi-chemin du Canal. Vous pouvez tenir vostre cours du costé du Nord,le long du pays iufques à l'Isle de Caftro. Estant hors du Canal ou ouverture, vous prendrez la route du Sud Oueft le long des isles ft le temps eft clair, iufques à ce que vous defcouvriez Isle de San- l'Isle de Sanchoan : & quand vous ta voyez à huict lieues pres en haute mer vous avez un bon chemin. Vous trouvant à douze lieues du dernier choan. bout des bancs susmentionnez vous tiendrez la mesme route du Sud Ouest & Sud Sud Ouest , sur lequel cours vous viendrez a defcouvrir l'Isle de Ieronimo Pretto, de laquelle vous pouvez bien hardiment approcher , car le fond y eft par tout beau & net de la profondeur de quinze brades. Delà jufques à l'Isle de Cambir le cours le long de la coste eft Nord & Sud,quelque peu Nord Ouest & SudEft. Ceste Isle eft ronde & basse, ayant quelques bofcages en costé de la mer. Vis avis de là en terre ferme vers leNord git la riviere deCambir : là ou vous pouvez vous pourvoir d'eau fraifche en la saison ou Monfon des vents de Sud. Estant à huict lieues de l'Isle de Sanchoan en haute mer, vous pouvez bien de là prendre tousiours la route du SudSudOueft , en ce faisant vous viendrez aussi a defcouvrir l'Isle de Ieronimo Pretto. Serez aussi adverti qu'estant a trois ou quatre lieues à la veue de Pulo Cambir vous trouvez quelques petites Isles, & a demi lieue de la pointe de la dite Isle en haute mer se voyent quelques efcueils qui paroissent au dessus de l'eau semblables à des cornes de bouc. Vous pouvez bien palier entre la dite Isle & ces petites Isles,car le fond y eft par tout beau & net. Varella. D'ici à Varel la le cours le long de la coste est Nord & Sud , & quelque peu NordOueft & SudEft,le chemin de douze lieues.Ce lieu de Varella eft: une fort haute tour sur la pointe d'un pays s'estendẽt en mer. Pres de là il y a un havre,lequel on ne peut appercevoir que quãd on y entre,à cause que l'une des pointes du pays couvre l'autre. En l'une de ces pointes afçavoir du costé duSud fe trouve de fortbõne eau fraifche en un rivage de sable. Du cofte duNord de la mesme pointe en un autre rivage de sable fe trouve auf. fi de l'eau. Mais quand vous en voulez avoir il vous faut choirsir un temps propre, car le fond n'y est point commode a ancrer sinon tout ioignant le pays.Le meilleur eft d'entrer dans la baye car ceft un bon havre contre les vents de Nord 8c de Sud,ayant la profondeur de quatorze, quinze & seize brasses,fond de fable. Que fi vous defirez approcher plus pres du pays , vous trouvez fept & huict brasses 8c bon fond. Ce havre de Varella git à la hauteur de treize degrez. Sur le chemin de Varella vers Pulo Sesir vous trouvez quelques petites Isles diftantes neuf ou dix lieues de Varella. Depuis la pointe de Varella iufques aux dites isles le cours le long de la Pulo Sesir, cofte eft Nord 8c Sud : & depuis icelles Isles iusques à Pulo Selir le long du pays commence le cours de NordNordOueft 8c SudSudOueft. Cefte Isle eft ainfi denommee du nom de la cofte ou elle git: car il y a encore une autre Isle de mesme nom plus avant en mer. Icelle eft pleine d'escueils sans arbres, ayant au milieu un mont aigu comme Varella : elle eft basse & de couleur jaunaftre comme la mer. Pour cognoiftre Pulo Sefir eftant a une lieue ou deux de là vous verrez en terre ferme une fente ou ouuerture. Il fait bon y costoyer la cofte une paire de lieues , là vous trouveGardez vous de vous esloigner rez fept bralfes fond de gros sable. de Pulo Sesir pour entrer en haute mer , car la profondeur n'y eft que de quatre bralfes fond pierreux. La dite Isle git à la hauteur de dix degrez 8c un tiers , 8c eft diftante de Varella environ cinquante lieues. De Pulo Sefir à Pulo Condor vous tiendrez vostre cours Sud Sud Ouest & Sud Ouest quart au Sud à 18 & vingt brasses de profond : quãd vous trou-

vez


Navigation de Macau à Pulo Timon.

5

vez quinze brafles vous elles pres de la coste de Camboia : mais le plus seur est de vous tenir a dixhuict & vingt : tenant ce cours vous venez à Pulo Condor qui eft une grande isle,ayant plusieurs petites isles autour de foy , Se par tout fond propre a anchrer : il s'y trouve aufli de l'eau fraische du collé du Ouest. Elle git à la hauteur de huict degrez Se deux tiers.DePulo Sesir à Pulo Condor il y a environ cinquante lieues. De Pulo Condor à Pulo Timon vous prendrez vostre cours SudSudOueft , fur la profondeur de trente & trentecinq brasses fonds vaseux. Tenant ce cours vous viendrez Isle sur le a descouvrir une ifle qui eft vis a vis des sept pointes de la cofte,en laquel- chemin de le le voyent trois montagnes, & deux ouvertures au milieu du pays, & au Sunda vers costé du NordOueft une petite Ifle ou escueil. Ceste isle est distante de Pu- China. lo Condor cent Se quinze lieues, & git à la hauteur de deux degrez Se demi du cofté du Nord. Cefte Ifle pareillement eft grande, Se a autour de soy diverfes autres Ifles:on y trouve aussi de l'eau fraische en un rivage sablonneux, du costé du Nord la ou les navires qui vont de Sunda en China ont accoustumé de fe rafraischir. Venant à la veue de Pulo Tymon vous tiendrez voftre cours en dehors jufques pres de la pointe du Sud par le canal qui eft entre la dite pointe & une autre Ifle,laquelle vous laissez du cofte de la mer. Si tost quevousferez dans ledit canal vous verrez au Sud Ouest une autre ifle fort eflevee asçavoir Pulo Tinge vers laquelle vous prendrez voftre cours une lieue & demie ou deux : delà vous dreflerez voftre cours au Sud vers Pedra Branqua sur la profondeur de dixhuict Se vingt brafles, ayant tousiours la fonde en la main: Se si vous venez a trouver moindre profondeur tenez vous du costé de la mer , en sorte que vous ayez dixhuid brafles environ quatre lieues arriere de la cofte pour euiter la Balle qui vient de la pointe de Iantana là ou font les dites petites Isles, lesquelles vous appercevrez incontinent. Venant a trouve quinze Se seize brafles ceft signe'que vous estes au bout de la dite Basse. Venant a en trouver dixhuid: ne vous avancez pas plus avant en mer,iufques a ce que vous parveniez à Pedra Branqua : lors vous tiendrez vostre cours vers la pointe de Iantana vers le Nord iusques à ce que vous apperceviez certaines collines rouges proches du havre Havre d'Ior. Avant que venir audit havre vous approcherez du pays vous trou- d'Ior. vant a l'endroit des dites collines , afin d'euiter un banc qui eft à l'entree du havre : & tiendrez voftre cours le long du rivage iulques a l'entree du deftroit de Sincapura , prenant bien garde que si toft que vous ferez parvenu a Pedra Branqua vous teniez voftre cours vers Iantana, fans decliner de l'autre cofte,car le fond y est fort mauvais, & le vent vous seroit contraire. Si vous desirez tenir voftre route a cofté de Pulo Tymon en dedans vous le pouvez faire.

CHAPITRE.

XXV.

Navigation de Malacca à Sunda en Iava, avec les particulariet circonstances d'icelle. Renant voftre cours de la grande isle qui eft à trois lieues de Ma- Rio Ferlacca au Sud Est vers la Riviere appellee Rio Fermoso , vous tenez moso. la route du Ouest Nord Ouest & Est Sud Est la logueur de treize lieues trouvãt partout fonds propre a ancrer,car la profondeur y eft de 30 brafles fõds vafeux. Cefte riviere a son emboucheure en la cofte deMalacca au SudEst du cofté du haut pays:du cofté de Nord Ouest le pays est bas. Le havre

P

Z 2

est pro-


58

Navigation de Macau à Pulo Timon.

profond de six & sept brasses. Il y faut entrer du collé du Sud Est , car de l' autre collé il y a faute de fond suffisant. Depuis celle riviere jufques a Pulo Picon qui git en la mesme coste à une lieue du pays le cours ell NordOuest & Sud Est & Nord Nord Ouest, & Sud Sud Est, le chemin de six lieues. Entre ladite isle & terre il y a peu de profondeur. Pulo CaryDe Pulo Picon à Pulo Carymon le cours eft Nord & Sud, & Nord Ouest mon. SudÈfl,cinq lieues de distance. Celle Isle eft spatieuse & esleve ayant des arbres,& quelques petites Isles autour.Elle git a trois lieues de la colle de Sumatra. Vous tiendrez vostre cours vers la dite Isle & le long d'icelle du collé du Ouest, Car le fond y est par tout beau &net. Deux lieues par de la les petites Isles qui font du collé du Sud de la dite Isle git Pulo Alonalon qui est une petite isle de longue estendue, qui eft l'endroit ou le Canal est Destroit de le plus estroit. Depuis celte Isle commence le destroit appellé Eftrecho Sabon. de Sabon,du nom de la principale Isle, qui ell distante deux lieues de Pulo Alonalon.Il y a quelques autres petites Isles au milieu de ce Canal, toutes lefquelles vous demeurent au costé de l'Est : Passant par le dit Canal vous vous garderez d'en approcher. Serez audi adverti qu'au milieu du Canal git un escueil caché fous l'eau. Venant pres de l'Isle Alonalon, vous viendrez a descouvrir au SudOuest d'icelle asçavoir du costé de Sumatra, deux petites Isles, & encore une autre petite abondante en arbres toute entouree d'escueils, lefquelles laislant.au Sud Ouest, & Ouest SudOued , vous prendrez voftre cours au Sud fur la profondeur de neuf brasses, vous gardant tousiour s de la code de Sabon,du codé de l'Eft,à caufe qu'il y a faute de profondeur : Pourtant vous vous tiẽdrez au milieu du canal,là ou vous trouverez tout le fond vaseux. A demi lieue de Pulo Sabon git Pulo Pandha, qui est une petite isle ayant au milieu un escueil. Ceste petite Isle vous demeurant à l'Est Sudest, & tenant vostre cours au Sud vous trouvez neuf brades de profondeur à demi lieue de Pulo Sabon. Ayant passé la dite petite isle vous trouvez un fond dur, & continuez voftre route vers le Sud iufques a ce que la mesme Isle vous demeure au Nord Nord Est,là vous aurez fond vaseux propre a ancrer: & commencerez a descouvrir au Ouest deux autres petites Isles ou escueils tout ioignant l'un l'autre , en l'un desquels sevoyent quelques arbres, en l'autre point Se voyent encore par delà vers Sumatra divers autres efcueils. Venant a passer les dites isles, lefquelles vous demeurent du codé de Sumatra, vous ferez en forte que vous teniez tousiours le milieu du Canal environ demi lieue de la coste de Sabon , la ou vous trouverez tousiours huict brasses , jufques a ce que vous veniez à une petite isle entouree d'efcueils tout tenant la code de Sabon : laquelle ayant padé, la profondeur commencera a diminuer jufques à sept & dx brasses & demie. D'ici vous prendrez vostre cours vers une pointe de l'Isle de Sabon qui git droit vis a vis de la bouche de Campar en l'Isle de Sumatra. Pres de celte pointe il y a deux efcueils nommez Batotinghe qui par fois font cachez fous l'eau. Entre iceux & le pays fe trouvent six & fept brades de profondeur, & neuf entre l'un & l'autre escueil, & y a passage pour un navire. AlDiverses lant de là vers Sumatra tout ioignant la coste vous trouvez douze & treize Isles. brades. Estant parvenu au bout de Pulo Sabon , se descouvre incontinent une autre Isle nommée Pulo Dure, puis Pulo Boyon & Pulo Buron lefquelles font d proches de Sumatra qu'on diroit que ce n'est qu'un pays. Au bout de Pulo Dure se voyent encore trois autres Isles l'une plus grande que les deux autres. La dite Isle respond a la pointe de Sabon là ou sont les deux escueils mentionnez Nord Nord Ouest, & Sud Sud Est. La distance est de six au sept lieues, avec profondeur de six, sept & huict brades fonds vaseux.


Description de la Route de Malacca à Sunda. 55 vaseux. Venant à l'endroit de Pulo Buron, prenez la route du Sud Est, 5c Sud Sud Est iufques à ce que vous trouviez dix brades: alors vous tiendrez voftre cours au SudEft iufques a une pointe du pays de Sumatra nommé Tanjamburo. Depuis celte pointe iufques à l'Ifle de Buron laquelle eft hors du Canal il y a troislieues. Quand la dite pointe vous demeure au Oueft,prenez la route du Sud 8c SudEft fur les isles appellees Calantigas , la premiere desquelles a une autre petite isle qui iuy eft proche du cofté du Sud,pareillement la derniere asçavoir la plus meridionale en a une qui luy eft proche du cofté du Nord : celle du milieu eft seule. Vous laissez les dites isles du cofté de l'Eft. Pointe do Un peu plus avant ladite pointe Tanjamburo git celle de Tanianbasso, Tanjanqui eft d'une mesme estendue que laprecedente. Entre ces deux pointes basso. eft l'emboucheure de la riviere d'Andarijn. La distance de l'une pointe à l'autre eft de neuf lieues. La dite pointe de Tanjanbasso regarde les dites Isles Eft Oueft. Eftant parvenu a la veue de ceste pointe vous ne voyez plus rien du pays de Sumatra,pource que ce sont goulfes. Depuis icelle jusques aux isles Calantigas le cours eft NordOueft & SudEft en diftance de sept lieues. Ces Isles sont à la hauteur d'un degré du cofté meridional de l'Equinoctial. Du cofté de l'Eft elles ont plufteurs efcueils les uns cachez fous l'eau les autres apparents, desquels il se faut garder. De ces Isles si vous voulez aller à Varella,tenez la route du Sud Est, & Est Sud Est : la diftance eft de neuf lieues. Vous trouverez en ce chemin la profondeur de fept & huict brasses , & toutioignant ladite isle de Varella seize & dixsept du cofté du Nord : du cofté du Sud la profondeur eft moindre: On y trouve aussi de l'eau fraische. Ceste isle git droit vis a vis de la pointe de Tanjãbon en l'Isle de Sumatra,deux lieues dedistãce Nord Nord ouest, & SudSudEft. Vous passerez entre ladite is le & icelle pointe, laissant l'Isle à cofté gauche en haute mer, A la veue de cefte pointe fè void Pulo Iamba & deux autres petites Isles : le reste de la coste ne le trouvent nulles autres Isles ni efcueils. Pour aller de l'Isle de Varella au deftroit de Palimbon faut tenir la route Destroit de du Sud Est tousiours fur la profondeur de sept brasses fond bourbeux : Te- Palimbon. nant ce cours vous viendrez a descouvrir le mont de Manopin qui eft justement à la veue de l'Isle de Banca. A peine pourrez vous alors appercevoirla coste de Sumatra à l'occasion des goulfès. Vous tiendrez voftre cours à lieue & demi arriere de ce mont , car à une lieue pres d'iceluy se trouve une Baffe. Eftant à l'endroit de ce mont vous eftes iuftement vis a vis des goulfes & ouvertures appellees As bocas de Palimbon , en la cofte de Sumatra. A une lieue de la pointe de Palimbon git une autre menue pointe , au cofté meridional de laquelle vous avez diverfès roches & efcueils une lieue avant en mer qui font cachez fous l'eau & font la susdite Baffe de laquelle vous aurez a vous garder , sans vous laitier abuser par hi profondeur qui fè trouve le long de cefte Baffe , comme il advint à un navire qui se trouvant en la profondeur de quinze brasses vint incontinent: a toucher le fond. Serez aussi adverti de ne point approcher trop pres Ouvertudes susdites ouvertures de Palimbon , car il s'y trouve plufteurs fables 5c res de PaPlates : pourtant vous eft il de besoin d'avoir tousiours la fonce en la main > limbon. & ne point vous auancer a moindre profondeur que de cinq brasses & demie , & aussi de ne vous point esloigner en mer plus avant que la profondeur de huict brasses iufques à ce que vous soyez passé outre; Depuis le susdit mont Manopin qui est en l'Isle de Banca le cours vers les dites ouvertures de Palimbon qui sont de l'autre cofte en l'Isle de Sumatra , eft Nord Nord EstA Sud Sud Ouest, en diftance d'environ 5 lieues de chemin; Ici commence le deftroit de Palimbon qui s'estend au Sud Est, aucune fois

Z 3

vers


60

Description de la Route de Malacca à Sunda.

vers l'Est , & aussi vers le Sud iufques à ce qu'on soit passé outre. Ayant passé à deux lieues pres du mont Manopin , vous prendrez voftre cours vers la premiere ouverture ou goulfè de Palimbon , fur la profondeur de fix de sept brasses vous gardant de moindre profondeur que de cinq brades de demie,& aussi de plus haute profondeur que de huict,comme dit a esté Coste de de ce l'efpace d'une bonne lieue, iufques à ce que vous foyez pres du derSumatra. nier goulfe de Palimbon : lors vous tiendrez voftre cours une demi lieue pres de la cofte de Sumatra: là vous verrez une pointe du pays à une lieue loin : à l'endroit de laquelle estant parvenu s'en void encore une autre a quatre lieues de la precedente : le cours de l'une à l'autre eft Est Sud Est, & Ouest Nord Ouest. A une lieue plus outre en la mesme cofte eft l'emboucheure d'une petite riviere. Allant de ladite deuxiesme pointe vers ladite riviere vous vous tiendrez à demi lieue de la cofte ayant tousiours la fonde en la main. Ayant pafte ceste riviere vous vous esloignerez de la coste, car depuis icelle riviere iufques à une autre pointe qui eft à cinq lieues de là se trouvent plusieurs bancs & plates en fonds vafeux , deforce qu'il vous est de besoin d'avoir touliours la fonde en la main sans approcher plus pres de la cofte,que la profondeur de cinq brasses,sur laquelle profondeur vous tiendrez voftre cours iufques à ladite pointe, vis à vis de laquelle git l'Isle de Banca eftant parvenu à cefte pointe vous trouvez plus de profondeur. Isle de LaDelà vous prendrez la route du SudSudEft iufques à l'Isle de Lasapara zapara. diftante neuflieues de ladite pointe. Ceste Isle est basse & petite ayant peu de profondeur autour. Vous tiendrez voftre cours entre icelle de la cofte de Sumatra sur la profondeur de six & sept brasses : & venant a en trouver dix de douze , vous lairrez ladite isle à main droite vous approchant de la dite cofte fur la profondeur de fix de sept braftes,en tenant la route duSud. A douze lieues de là git une autre ifle tout ioignant la cofte de Sumatra,laquelle fait un petit goulfe ou baye,là les arbres & boscages paroissent plus hauts qu'en la cofte. Le cours de cefte ifle à celle de Lasapara eft NordNord Est, & Sud Sud Ouest. Il s'y trouve une Basse qui s'estend deux lieues de demie en mer. Pourtant si vous desirez tenir la route de ladite Ifle,vous trouvant là de nuict, vous tiendrez voftre cours au Sud, ayant touliours la fonde en la main fur la profondeur de huict & neuf braftes : sans craindre de venir à onze , mais vous gardant de moindre profondeur que de sept. Quand vous coniecturez avoir pafte l'Isle, vou s prendrez derechef incontinent voftre cours vers le pays , là ou vous trouverez tousiours huict de 9 braifes de profondeur. Venant de iour pres de ladite Isle, vous vous entiendrez esloigné autant que tout ce que vous puissiez faire foit d'appercevoir la cime des arbres,& quand elle vous demeure au Nord Ouest, vous avez pafte la Baffe , lors vous vous avancerez derechef vers le pays fur la profondeur de huict & neuf brasses, car le droit cours eft de tenir touliours Goulfe en le long de la cofte.Par delà la dite ifle se void un grand goulfè en terre , lela Coste de quel il faut euiter a cause que la profondeur y mancque. Ce goulfè a une Sumatra. grande pointe au Sud laquelle s'eftend plus avant que nulle autre de là autour,au dedans de laquelle eft l'emboucheure d'une riviere, d'ou un banc vient à s'estendre en mer la longueur de deux lieues, de la profondeur de quatre braifes,fond de gros fable : pourtant vous faut il garder de vous esloigner de la profondeur de huict de neuf brasses, qui eft le droit cours. La susdite ifle regarde cefte Baffe SudSudOueft,& Nord Nord Est, la distance de dix lieues. A dix lieues de la dite pointe le mesme cours du Nord Nord Ouest , & SudSudEft se voyet deux petites Isles a trois ou quatre lieues de la coste. Vous trouvez en ce chemin laprofondeur de neuf, dix , de onze brasses. Pres


Description de la Route de Malacca à Sunda.

61

Pres des dites Ifles la cofte de Sumatra vient à se courber , & en temps fe- Destroit de rain vous y descouvrez deux hautes terres Tune au SudOueft , qui eft la Sunda enterre de Sumatra, l'autre au Sud qui eft la terre de Sunda en la grande isle tre Sumatra & Iava. de Iava : Entre ces deux hauts pays git le deftroit appelle de Sunda , de la profondeur de 40 brades & davãtage. Les courans d'eaux y sont vehemens tant dedans que dehors à haute maree quand le vent & eft Eft ou NordEft de forte qu'il n'y a nul cable assez fort pour tenir a l'encontre : pourtant eft il befoin venãt la de tenir le cours deSudEft:car tenant le cours de l'Eft vous y trouverez moins de profondeur pour ancrer. Ayant donc passé l'endroit ou la coste se courbe , & vous trouvant pres d'un endroit ou le pays eft bas , advifez de ne continuer voftre cours plus avant le long de la coste : & si vous avez vent propre & favorable prenez la route du SudSudEft vers le haut pays de Sunda du cofte du Sud Est d'une pointe dudit pays, le long de laquelle vous venez à Sunda : car si le calme vous furvient eftant à mi-chemin ayant la maree avec vous, vous ferez porté par le courant de l'eau au canal du deftroit qui eft un mauvais cours. Venant pres dudit pays vous appercevrez une grande & basse isle tout Diverses joignant, avec arbres & montagnes , pres de laquelle se void au Notd Est Isles. une autre isle baffe. D'ici au havre de Sunda il peut y avoir quatre lieues ; Vous tiendrez voftre cours vers ledit havre le long de la dite isle qui git a demi lieue de la cofte , car le fond y eft par tout beau & net de la profondeur de fix & sept brasses. Eftant parvenu au dit havre, vous appercevrez a une lieue de diftance au SudEft, une petite iile pleine d'arbres , laquelle vous lairrez au SudEft, tenant voftre cours en dedans droit vers une haute montagne aigue qui fe void dans le pays, a laquelle fi toft que vous ferez paruenu vous appercevrez les demeures de la ville situee le long du rivage. Vous y pouvez anchrer à la profondeur de trois ou quatre brasses , fonds vafeux. Si vous desirez venir au dit havre par le canal qui eft entre la fufdite grande ifle & le haut pays de Sunda vous pouvez tenir cefte route, singlant tousiours le long du pays,iufques à ce que vous foyez parvenu audit havre: & laiffant encore fix autres petites isles du costé de la pleine mer, mais le chemin de dehors eft le meilleur, car ici vous ne trouvez que deux brasses & demie de profondeur.

CHAPITRE.

XXVI.

Cours du havre de Bantam en l'Isle de lava du costé du Nord au havre de Calapa en la mesme Isle. Liant du havre de Bantam au havre de Calapa appelle Sunda Cala-Sunda Capa vous prendrez vostre cours entre la grande & petite ifle qui eft lapa. vis a vis de l'endroit ou le pays fe courbe passant la portee du canon pres de toutes les isles qui avoisinent la cofte , car le fond y eft partout beau & net,de la profondeur de cinq & fix brasses. Ayant passé ledit endroit ou le pays fe courbe,vous tiendrez voftre cours fur la profondeur de six & sept braifes iufques à une lieue delà , car depuis ledit endroit iufques à une autre pointe de la mesme coste se trouvent divers bancs & fables , Pres de cefte pointe git Pulo Tunda qui eft une longue ifle qui s eftend depuis ladite vers la pleine mer. A trois ou quatre lieues de là vers l'Eft se void une rangee d'isles de mefme eftendue,au bout de laquelle il y en a une grande & trois petitesiointes l'une à l'autre par une Baffe , le long de laquelle on trouve vingtquatre & vingtcinq brasses de profondeur : toutes Z4 les-

A


62

Navigation du havre de Bantam du havre de Calapa.

leiquelles Isles vous laissez du costé de la mer. Depuis le dit endroit appellé la pointe courbe , la coste s'estend vers l'Estiusques à Calapa , & quelque peu SudElt. Vous tiendrez voftre cours le long d'icelle sur la profondeur de sept & huict brasses : car si vous vous avancez plus avant en mer , vous y trouvez les courans d'eau avoir leur cours trop roide vers le destroit de Iava & Sumatra. A quatre lieues de la dite pointe courbe se void une autre pointe , vis a vis de laquelle à une lieue en pleine mer git une isle ronde. Entre celle Isle & terre il y a defaut Diverses de profondeur & fond pierreux, de forte que ce passage n'est propre sinon Isles. pour des petites fustes : pourtant est il de besoin de tenir vostre cours à demi lieue de là en pleine mer. Une petite lieue par delà la dite iile il y aune autre isle de longue estendue, tout ioignant laquelle se void une autre petite Isle. A une lieue de ces deux Isles au Sud Est , afçavoir tout ioignant le pays fe voyent encore deux autres Isles, entre lesquelles & les deux autres susmentionnees il y a un canal de la profondeur de six & sept brasses , par lequel vous pouvez passer. Que fi vous desirez passer en dehors en pleine mer vous trouverez douze,treize,& quinze brasses de profondeur. Multitude Ayant passé la dite longue Isle & l'autre petite que luy efl proche à la d'Isles. portee du canon,& les deux autres qui sont plus outre, & la pointe susmentionnee fe trouvent encore quatre Isles, entre leiquelles & le pays il n'est possible de palier. Une petite lieue plus avant vers l'Est il y en a encore quatre autres rangees deux à deux , au bout desquelles git un banc qui est tousiours descouvert : toutes leiquelles illes vous lairrez à main droite , afçavoir du collé du pays. Ayant passé du cofté du Sud le susdit banc qui efl de fable blanc,vous viendrez à defcouvrir deux hautes montagnes dans le pays quiregardent l'une l'autre Efl & Ouest, au pied de l'une desquelles afçavoir de celle qui efl du cofté de l'Est git le havre de Calapa auquel vous ancrerez. Voulant prendre voftre cours vers ce havre, apres avoir passé le fufdit banc & encore une Isle qui git pres du pay s, vous lairrez au Sud Est quatre Isles qui s'estendendent vers terre, & encore une autre qui efl tout ioignant terre,& vous garderez d'un banc de sable qui git au N ordEft fort pres du havre,lequel banc un peut tousiours voir : pour lequel euiter vous tiendrez voftre cours vers les dites Isles qui regardent le havre de devers la pleine mer.

CHAPITRE.

XXVII.

Cours de Pulo Tymon au havre de Sunda en IavaIsle de Bin-

ton.

D

E l'Isle de Tymon à l'Isle de Binton vers une pointe de terre qui s'estend en mer à l'Est de ladite isle , le cours efl Sud Sud Est , & Nord Nord Ouest. Tout ioignant ladite pointe il y a quelques Balles de petits efcueils rochers : & du costé du Nord de celle pointe fe trouve une ouverture en laquelle il y a une isle ou fe voyent deux montagnes & une vallee au milieu : & à demi lieue du pays le long de celle pointe ou trouve huict bralfes de profondeur fond de fable : & ne s'y trouue nul autre empeschemẽt que les susdits efcueils & rochers.Depuis la susdite pointe de l'Isle de Binton iusques a la pointe orientale de l'Isle de Panjon pres de laquelle se void une autre petite Isle du collé de la pleine mer, le cours efl SudElt & Nord Ouest, & Sud Est quart a l'Est & NordEft quart à l'Ouest. Entre ces deux isles il y a une ouverture à mi-chemin de laquelle se voyent deux petites isles pleines d'arbres. Que si on ne peut passer l'isle de


Description de la Route de Pulo Timon au havre de Sunda.

63

de Panjon du costé de l'Est, on peut tenir le cours en dedans entre les dites deux Isles,là ou se trouve la profondeur de cinq & six brasses fond net. Ceste Isle de Panion git tout ioignant celle de Binton. Que s'il advient que vous vous trouviez si pres de terre que vous ne puissiez passer en pleine mer,vous tiendrez vostre cours vers la pointe du Nord Ouest ; là ou git une petite Ifle laquelle vous lairrez à cofté de ladite Isle,sans palfer entre deux,mais bien en dehors tout ioignant l'Ifle,car le fond y est beau. A co, sté du Sud Est de la dite Isle de Panion tout ioignant le pays se voyent plusieurs petites isles & efcueils : & à deux lieues de là au Sud Est il y aune ifle ronde pleine d'arbres: Vous passerez entre ces deux isles vers l'Isle de Lynga : le chemin y eft fort beau & net. Et s'il advient que vous vous trouviez pres de ladite ouverture, vous tiendrez voftre cours en dehors de l'Ifle, car le fond y eft beau. A deux lieues de la dite isle ronde vers le Sud, git une Baffe de pierre de la longueur d'un trait de piece de fer , ayant un rocher qui fe void à descouvert, le refte eft couvert & fe cognoit par la rupture des flots qui s'y viennent rompre. Depuis la dite isle iusques au bout de la terre de Lynga qui git tout ioignant le costé de l'Eft de la dite ifle,vous tiendrez la route du Sud & SudEft,& eftant en dehors vous tendrez vers le Sud le long d'icelles Isles, lesquelles vous demeureront du cofté du Ouest. A douze lieues de là vous Diverses verrez droit devant vous , afçavoir du cofté du SudOueft une petite Ifle petites isles ronde affez avant en mer, laquelle ne semble pas mal a l'Ifle Das Iarras pres rondes. de Malacca. Quatre lieues devant qu'y venir vous appercevrez deux autres petites ifles rondes le long du pays,peu diftantes l'une de l'autre. Eftant parvenu aussi avant que l'Ifle ronde , vous viendrez a defcouvrir en temps serein la haute terre de l'Ifle de Lynga au Ouest Sud Ouest par dela les Isles le long desquelles vous tenez voftre cours , toutes lefquelles ont des collines vallees. Venant a paffer trois lieues pres de la fufdite isle ronde,vous appercevrez une petite ifle quelque peu distante du pays, laquelle avoir de loin on iugeroit eftre un double cfcueil: Ici le pays s'eftéd en pointe qui fut un goulfe appelle A Enseada de Linga. Eftant venu aussi A Enseada avant que ladite petite Isle, vous appercevrez au Ouest Nord Ouest le haut de Lynga. pays de Lynga , afçavoir comme deux hauts rochers ou montagnes separees l'une de l'autre,l'une au Nord, l'autre au Sud : Celle du Nord a deux pointes en façon d'oreilles de lievre : & au Oueft vous verrez une autre terre,qui monftre un haut dos tortu qui va un peu en devalant. En tout ce chemin iusques à la dite isle ronde vous trouverez dixsept & dixhuict braffes de profondeur, fond beau & dur,asçavoir iufques pres du bout des dites isles : plus avant vous trouverez vingthuict braffes. A trois ou 4 lieues de là il y a une Ifle appellee Pulo Pon, diftante huict lieues du pays de Lynga , ioignant laquelle se voyent deux autres petites Isles du cofté du Nord : du collé du Nord Est elle paroit ronde ayant une montagne aigue au milieu : du cofté du SudEft vous y voyez deux montagnes avec une vallee au milieu.De la pointe des Ifles susmentionnees à ceste isle ci le cours eft Sud Sud Ouest. On y trouve de l'eau fraische, & eft belle & nette tout autour. A demi lieue d'icelle vous trouverez la profondeur de quinze braffes.Delà tenant la route du Sud Sud Est, vous viendrez a defcouvrir le mont Manopin à la pointe de l'Isle de Banca, là ou commence le destroit Mont Made Palimbon:& les fept isles appellees Pulo Tayo vous demeureront au co- nopin. fté du SudEft, lefquelles font diftantes fept lieues de Pulo Pon. Si en ce Pulo Pon. chemin vous trouvez outre dix braffes,vous elles du cofté de l'Esty : si vous en avez dix,vous estes à six ou fept lieues de Banca : & venant à huict brasses vous ne tarderez pas lSg temps que vous ne voyez le pays de Sumatra. Si tost que vous avez la veue du Mont Manopin dressez y voftre cours Pe-

space


Description de la route de Sumatra au destroit de Sunda.

64

space de deux lieues avant que d'entrer au destroit, tenant en cefte maniere voftre cours vers le goulfè de Palimbon,vous gardant d'une grande ouverture qui git au NordOueft dudit goulse en la mesme cofte de Sumatra car il y a faute de profondeur. Delà la cofte s'eftend au Sud Sud Ouest, d'ou vous continuez vostre cours vers Sunda.

CHAPITRE.

XXVIII.

Description de la navigation le long de la cotte de Sumatra commençant du dernier bout d'icelle qui gît a la hauteur de cinq degrez du cofte du Nord de l'Equinoctial iufques au destroit de Sunda en l'Isle de Java.

E

Stant pres de la pointe de l'Isle deSumatra qui eft en dehors vous tenez ta route du Sud le long de la cofte qui eft un haute terre & plaifante a voir ayant plusieurs goulfes Se bayes. Depuis la dite Pointe pointe appellee la pointe d'Achein douze lieues plus avant jufques à une d'Achein. autre pointe qui s'eftend en pleine mer on tient la route du Sud le long de la coste : de là iufques aux bancs appeliez Os baixos de Triftan de Tayde, le cours le long de la coste est Sud Est, &SudSudEft , l'espace de 50 lieues. Pres des Ifles de Triftan de Tayde fe trouvent plufieurs bancs du cofte du Ouest, du Nord, & du NordOueft avec plufieurs petites Ifles & escueils du mefme cofté. Ces Ifles ont quelque resemblance avec les Ifles de Sam bilon en la cofte de Malacca. A dix ou douze lieues de là en pleine mer git une Ifle, & encore douze ou treize lieues plus avant une autre Isle, appellees ylhas d'Ouro, c.a.d. les Ifles d'or, à la hauteur de deux degrez & demi du cofté du Nord de l'Equinoctial. Delà on tient la route du deftroit de Sunda trouvant diverfes Isles le long de la cofte , Se premierement trois Isles à la hauteur d'un degré & demi du cofté du Sud de l'Equinoctial. Ces Ifles regardent Eft Se Ouest une pointe de la cofte de Sumatra appellée Cabodas Correntes, c.a.d. le cap des courans, d'autant qu'en c'est endroit là les courans d'eau prennent un fort roide cours au Sud Ouest , a caufe dequoy il eft de besoin de dresser son cours le long de la cofte le plus pres qu'il eft possible. Tenant voftre cours entre les ifles d'or Se terre vous parviendrez au dit Cap des courans qui s'eftend fort avant en mer plus que nulle autre pointe de la coste, à lahauteur d'un degré Se demi du cofté du Sud de l'Equinoctial. Isles de Depuis les Isles de Triftan de Tayde iufques aux Isles de Manancabo il Manãcabo y a environ cent lieues : le cours est le long de la coste NordOueft & SudEst, & quelque peu Nord Nord Ouest, & Sud Sud Est. Ceste Ifle deManancabo est fort haute Se belle a voir, & est aisé d'appercevoir qu'il y a de l'or : elle eft longue de dix ou douze lieues : son estendue est Nord & Sud, & quelque peu NordOueft,& Sud Est, à la hauteur de trois degrez. Elle a quelques autres Isles autour en nombre de cinq ou six à une lieue ou lieue Se demie en pleine mer. Elle eft esloignee huict ou neuf lieues de la cofte de Sumatra. Continuant voftre cours le long de la dite cofte , vous ferez adverti qu'il s'y trouve diverfes Isles Se escueils qui empeschent qu'on ne Diverse s puisse aisement trouver la bouche du deftroit de Sunda, laquelle on recoisles pres code Sunda. gnoit a une haute Isle qui git droit vis à vis d'une pointe de la mefme mer ste du cofté du Nord. Au Nord Ouest de la mesme cofte une lieue en se voyent 2 ou 3 autres petites Isles,en l'une desquelles afçavoir celle qui

est


Description de la route de Sumatra au destroit de Sunda.

65

est la plus proche du pays fut une fois prins un navire de François dont l'artillerie fut enlevee par le Roy de l'Isle de Banda, & par celuy de Calapa. A une lieue de la colle vers le Sud git la petite isle en laquelle fe void une haute montagne aigue,au costé du Nord de laquelle il y a quatre autre isles l'une desquelles eft fort haute : elles s'eftendent NordEft & SudOueft. En- Goulfe atre toutes ces petites isles & terre se trouve un grand goulse , ayant plu-vec plubãcs fleurs bancs & efcueils,les uns cachez , les autres paroissans hors de l'eau, sieurs s escueils. & dans lequel à celle occasion il fe faut garder d'entrer si ce n'eft avec& une fuste ou autre petit vaisseau. Le plus seur est de prendre la route vers fille qui eft du costé du Sud delà,le long de la pointe d'icelle,car il ny a là nul danger. Delà vous viendrez incontinent a descouvrir devant vous a l'Est Nord Est une pointe de terre qui est du collé du Nord Est, au bout de laquelle semble y avoir deux ou trois petites Isles. Le long d'icelle pointe est la bouche ou entree du destroit de Sunda. Celle pointe s'estend Nord & Sud, ayant du costé du Nord une haute colline : le collé du Sud fait le bout du pays. Tout ioignant ladite entree au NordEft fe void une longue isle, & au Sud Est un haut pays qui est au dessus de Bantam là ou les Portugais vont querir du poivre. Avant que venir pres de ce haut pays vous appercevrez au NordEft deux ou trois petites isles. Et si vous desirez aller à Bantam vous pouvez bien passer entre icelles & terre. L'Isle susmentionnee qui est à l'entree du deftroit de Sunda ayant une montagne aigue, git à la hauteur de cinq degrez & demi. Vous y pouvez anchrer à la profondeur de vingt & vingtcinq brasses. Plus outre en mer se trouve semblable profondeur fonds vaseux. Approchant du pays vous adviferez de bien affermir vos ancres a l'occasion des vents impetueux soufflans du collé de terre en cell endroit là: Les premieres isles du deftroit font du collé du SudOueft de la fufdite Diverses isle ou montaigneaigue. A six ou sept lieues de là au Ouest Sud Ouest fe Isles & cavoid une rangee d'Isles : & encore six ou fept lieues plus outre au Sud il y a naux. d'autres grandes 8c hautes ifles,comme pareillement au Sud Ouest : entre toutes lelquelles se trouvent plusieurs canaux,mais si estroits qu'on a de la peine a en sortir. Le meilleur de tous eft celuy qui est au collé du SudEft de la fufdite haute ifle ou montagne , lequel s'estend NordEft & SudOueft. En tous ces canaux il n'y arien a craindre que ce que vous voyez de vos yeux.

CHAPITRE

XXIX.

Navigation de Calapa qui est en Iava vers China avec les particularitezicelle. U partir du havre de Calapa vous dresserez vostre cours vers les Pointe de Isles qui font a la pointe de Caravon singlant le long de la coste : par Caravon. ce moyen vous appercevrez deux pointes ayans des dunes de sable, lelquelles s'avancent vers les ifles qui font en pleine mer. Vous passerez entre icelles pointes lelquelles vous lairrez à main droite, & es dites isles car le fond beau 8c net entre deux. Ayant passé ces Isles vous tiendrez voftre cours vers ladite pointe de Caravon vers l' Est laquelle s estend deux ou trois lieues en mer pour deià palfer outre uers l'Isle de Lasapara , dont le cours eft Nord & Sud,quelque peu NordOueft & Sud Est, lefpace de cinquante lieues. Vous tenez celle route à l'occasion des vents d'Est & Est Sud Est qui commencent a souffler en ce quartier là incontinent à la

A

venue


66

Description de la Route de Calapa en China.

venue de May, auquel temps pareillement les courãs d'eaux commencent aprendre leur cours vers le deftroit, de Sunda afçavoir vers le Canal de Lampon lequel commence depuis l'ouverture & s'eftend iusques à vne grosse pointe ou le trouve vn goulfe avec une Baffe de la cofte en Sumatra à dixhuict ou dixneuf lieues de Lufapara Vous trouvant pres de la pointe de Caravon à trois lieues du havre de Calapa vous prendrez la route du NordNordEft l'espace de huict ou neuf lieues : Ce faisant vous apperceures , vne ifle ronde laquelle vous demeuRangee rera du cofte de Sun da. Ayant passé la dite isle & tenant la route du Ouest, d'Isles. vous descouurirez vne rãgee d'isles qui s'estendẽt Nord & Sud iusques pres de la contree qui eft a l'endroit de la bouche du destroit de Sunda Pres de la dite ifle ronde vous trouverez la profondeur de vingt brasses : sur laquelle profondeur vous tiendrez vostre cours auNord & Nord quart à l'Ouest. Ce faisant vous aurez tousiours la veue des isles susmentionnees : lesquelles quand vous commencez à perdre de veue, vous vous trouvez incontinent sur la profondeur de quatorze & treize brasses : lors vous prendrez voftre cours vers le Nord & Nord Est, iusques a ce que par coniecture vous soyez quinze ou feize lieues pres de l'Isle de Lusupara. Venant en ceft endroit prenez hardiment le droit cours du Nord: ici la profondeur commecera à devenir moindre iufques a onze brades,qui eft vn bon cours:car faisant voile for vne plus haute profondeur, vous prendriez voftre cours en dehors de la dite isle, à l'approche de laquelle vous trouvez neuf brades quand vous commencez à la defoouvrir. On y appercoit deux collines l'vno à l'Est, l'autre au Oueft , celle qui eft à l'Est quelque peu plus grande que i'autre. Vous ferez en sorte que la dite isle vous demeure à l'Eft , car le dãger qu'il y a de passer en dehors d'icelle est qu'à douze lieues de là Lusapara il y a vne autre ifle nommée Lufapara falsa, c.a.d. la fausse Lusa para, a caufe falsa. que plusieurs nauires venans de Iava s'y sont venus rendre par abus , cuidans que ce fuft vrayement Lufapara : duquel abus il eft besoin de se garder, à cause d'vn grand goulfe qu'il y a par de là du costé du Nord en l'Isle de Banca, dans lequel il fait dangereux d'entrer a caufe de la difficulté qu'il y a de reprendre de là le vray cours , a raifon des vents qui y font fort rudes: pour ce est il de befoin en approchant de la vraye Lufapara de ne point s'avancer plus avant que la profondeur d'onze brasses, faifànt en forte que la dite ifle vous demeure à l'Eft pour tenir vn cours asseure. Divers Approchant à trois lieues pres de la dite isle, vous vous garderez de bancs pres rencontrer à l'endroit d'icelle ni au Sud ni au Nord : car de l'vn & de vous de Lufacofté s'y trouvent divers bancs & sables fort dangereux l'estendue l'autre para. de trois lieues & demie : pourtant vous tiendrez vous au SudOueft,a deux lieues arriere d'icelle dressant voftre cours vers le pays de Sumatra, tenant cefte route vous trouverez cinq brasses & demie fonds vaseux : fi toft que l'isle vous demeure au Sud Ouest vous n'en trouvez que quatre & quademie tout au plus : mais vous tournant vers la cofte de Sumatra tre vous trouvez plus de profondeur : Venant pres de la cofte vous n'en trouvez que cinq tout au plus fond bourbeux. Et quand elle vous demeure à l'Eft,lors estes vous droitemët à l'endroit d'icelle : lors appercevrez vous incontinent vne pointe en la dite cofte,vers laquelle vous dresseres voftre cours, & lors trouverez plus de profondeur, & trouverez dix brades à demi lieue de la dite pointe,fond plat & dur iufques à ce que vous vous trouviez quelque espace outre ladite pointe. Depuis le deftroit de Sunda iufques à ceste pointe le cours le lonq de la cofte est NordNordEft, & Sud Sud Ouest. A trois grandes lieues de cefte premiere pointe git vne autre pointe

vers laquelle vous dressez voftre cours le long de la cofte à demi lieue pres,


Description de la Route de Calapa en China.

67

pres , là ou vous trouverez la mesme profondeur de neuf & dix braffes fond dur. Venant pres de cefte deuxiefme pointe vous trouverez fonds vafeux:6c droitement vis à vis de là, asçavoir à l'endroit de l'Isle de Banca git une autre pointe haute 6c eslevee,la ou eft le plus eftroit endroit du Canal. De l'une à l'autre il peut y avoir en trois lieues de distance. Depuis la premiere pointe jusqu'a la deuxiefme le cours eft Nord 6c Sud. A fix lieues de cefte deuxiefme pointe s'en void une troifiefme en la mefme coste : de cours de ces deux pointes eft NordNordOueft & Sud Sud Est : entre Quantité bancs. icelles tout eft plein de bancs dont le fond eft vaseux,lequel s'eftend envi- de ron mi-chemin du Canal la longueur de quatre lieues, afçavoir le long de la dite cofte de Sumatra iusques à une riviere que vous viendrez a voir. Eftant aussi avant que la dite pointe vous trouverez cinq brasses de profondeur fond vafeux : & vous garderez de tenir voftre cours en moindre profondeur,ni aussi d'exceder la profondeur de fept brasses. Venant à la veue de la dite riviere & commençant à en approcher,la profondeur vous commencera incontinent a croiftre.Vous tiendrez toufiours voftre cours pres de là iufques à ce que vous foyez pafte outre, approchant une demi lieue de la pointe. À quatre lieues de ceste troifiefme pointe s'en trouve une quatriefme: le cours de funeà l'autre est Est Sud Est, & Ouest Nord Ouest , la profondeur de sept & huict brasses fond vaseux. Depuis cefte quatriefme pointe iufques au premier goulfe de Palimbon il peut y avoir environ deux lieues Eft & Ouest, & eft quart auSud & Ouest quart au Nord. Ayant pafte une lieue outre ladite quatriefme pointe vous vous esloignerez quelque peu de la cofte vers la pleine mer pour euiter Pour naviiceux goulfes de Palimbon : & ferez en forte que vous vous en esloignerez guer seuredeux lieues à caufe de beaucoup de bancs 6c fables qui y font,vous gardant ment pres de Palimbõ de vous avancer au dessous de la profondeur de six brasses vers le pays : car de cinq brades vous viedriez incontinẽt a quatre, & delà vous vous trouveriez fur un banc. Gardez vous aufsi d'aller trop auant du costé de l'ifie de Banca à caufe des escueils 6c rochers qui y font, là ou il aduint au Iunco, c. a. d. au nauire de Antam de Payna d'y prendre son cours, & d'y heurter de fon gouvernail :pour lequel inconveniet euiter le plus feur eft de n'exceder la profondeur de huict braffes, ni tenir fon cours au dessous de fix , ou cinq & demie , jusques à ce qu'ayez passé la deuxiefme bouche de Palimbon, & que foyez pres de la troifiefme: car quand le mont de Manopin qui eft à la pointe de l'ifie de Banca vous demeure à l'Est , lors vous le traverserez, prenãt voftre cours à 2 lieues de là, pour euiter une Bafte qui s'eftend au Sud Ouest en ceft endroit la. Estãt au quartier ou la dite montagne vous demeure au Sud Est, vous prẽdrez la route duNord 6cNordEft, fur lequel cours vous viedrez a appercevoir 7 petites Isles proches les unes des autres appellees Pulo Tayo du nom du pays, distantes 15 lieues de Manopin, lesquelles vous demeurerõt au SudEft. Estãt à l'endroit d'icelles vous appercevrez auNordoueft une petite Isle ayãt deux collines de la forme de deux hommes nõmée Pulo Pon à 7 lieues des fufdites iftes,vers laquelle vous dresserez voftre cours, 6c l'ayãt passee, fi. le temps eft serein, vous descouvrirez l'isle de Linga ayãt deux haut rochers l'un au Nord l'autre au Sud, ont ce- Linga. stuyci a deux pointes cõme deux oreilles de lievre. Tenãt ceste route vous trouverez neuf 6c dix brasses de profondeur fond bourbeux. A cinq ou fix lieues des susdites petites isles au NordEft git une autre petite Isle , laquelle venant a appercevoir vous en defcouvrez encore deux ou trois autres afçavoir les Isles appellees Pulo Tayo tout joignant l'Isle de Banca , pres defquelles vous adviserez de passer , dressant voftre cours au Nord 6c NordEft , quoy faisant vous viendrez a voir l'isle de Binton & celle de Panion proches l'une de l'autre. Adeux

Aa

lieues


68

Navigation de Canton & China.

lieues de Pulo Panion au SudEft git une autre Isle ronde pleine d'arbres» en dehors de laquelle vous pouvez passer, comme aussi entre les deux susdites Isles car le fond y eft bon, vous gardant d'une Baffe qui eft au Sud environ deux lieues de la dite Isle ronde fur lequel l'eau fè vient rõpre. Ayant passé ces Isles prenez incontinent la route du Nord: quoy faisant vous viẽdrez a descouvrir Pedra branqua de laquelle il a esté parlé ci dessus en la Defcriptiondu Cours de Malacca en China. Delà vous dresserez voftre cours selon qu'il a efté declaré en la mefme defcriptio.Depuis les ifles de Tayo iufques à l'Isle de Panion la diftance peut eftre d'environ trente sept lieues.

CHAPITRE

XXX.

Description de la navigation des Isles de Canton & de la coste de China vers Liampon et Nanquin. N la description de la navigation & cours de Malacca vers China nous avons monftré les entrees 8c canaux de la premiere Isle deCanton qui git à la hauteur de vingt 8c un degrez 8c un degrez 8c un tiers Isle de San- qui est l'Isle de Sanchoan , & des autres Isles qui sont plus avant vers le choan. pays comme aussi de l'Isle de Vafco de Faria. Depuis la dite isle de Sanchoan qui eft pres d'vne pointe à douze lieues de l'Isle de Lamon,on dresfe fon cours en dehors de toutes les susdites isles eft Nord est, & Ouest Sud Ouest. Ces isles s'estendent trente huict & trente neuf lieues par delà l'Isle de Sanchoan , & depuis la dite isle iufques à Lampaçon la diftance eft douze lieues,& iufques au havre de Macau de dix huict lieues : & de Macau iusques au bout des isles il y a vingt & vne lieues. Toutes les dites font ranDiverses gees si pres les vnes des autres depuis Sanchoan iufques à Macau, qu'a les Isles pres les unes voir de loin on iugeroit que ce n eft qu'vne seule terre, depuis Macau plus des autres. auant elles commencent a eftre en moindre nombre & plus escartees les vnes des autres, de forte qu'on les peut discerner. Tenant voftre cours en dehors de ces isles deuers la pleine mer iusques au bout d'icelles vous nauez rien a craindre que ce qui fè presente à vos yeux : il y a feulement dix ou douze petites isles ou escueils quatorze lieues outre Macau afçauoir en dehors de certaine isle deuers la pleine mer , defquels vous aurez a vous garder. Vous pouuez au refte hardiment passer entre la dite isle & iceux escueils, car il y a un beau & large canal entre deux. Vous pouvez aussi paffer librement en dehors les dits escueils en pleine mer. Pointe s'eA quatorze lieues de l'Isle de Sanchoan git une pointe de terre laquelle stendant vers Co- s'eftend au Nord iufques au havre de Comay, & de là à l'Est l'espace de cinq may. lieues , & là elle fait un bout d'ou elle s'eftend quatre lieues en dedans vers le Nord, & de la derechef vers l'Est iusques à Macau. A l'endroit ou elle s'eftend à l'Eft git un petit goulfe, d'ou on va à Comay la mefme route de l'Eft. Elle eft haute de Lenteas & Bancoins, qui font barques de Chinois fur lesquelles on charge & descharge les marchandises des Iuncos ou navires de Sian. Pres de là est l'Isle de Taaquinton. A trois lieues du susdit goulfe eft l'une des bouches de la riviere de Canton , appellee Camon , dont l'entree eft belle , de forte que les barques les Chinois y dressent leur cours pour aller en la Ville de CantonPar de la ceste entree de Camon eft le havre de Pinhal , à l'entree duquel A levers la pleine mer git un banc de sable duquel il fe faut garder. deux lieues du dit havre est l'autre bouche ou entree qui mene à Canton,.

E


Vers

Liampon et

Nanquin.

69

ton,appellee des Portugais As Orelhas de Lebre, c.a.d. les oreilles de lie- Orelhas de vre , à raifon de deux hautes pointes de montagne qui s'y voyentde telle Lebre. forme. En ceste entree git une Basse aisée a voir. Delà iusqu'au havre de Macau il y a environ trois lieues : le cours eft le long de terre par un Canal eftroit & peu profond qui n'a qu'une brafle 5c demie de profondeur à haute maree. La pointe occidentale de Taaquinton regarde le milieu du Canal Nord & Sud depuis l'entree de Sanchoan 5c l'Ifle de Vasco de Faria , laquelle a fon eftendue vers l'Est aufli bien que Taaquinton , 5c regardent l'une l'autre Nord &Sud. Le Canal qui est entre ces deux Ifles eft beau 5c net , fonds vaseux. Pour y ancrer il faut venir tout pres de l'Ifle de Vafco de Faria, afçavoir à mi-chemin de l'endroit ou on trouve de l'eau fraifche. Depuis la pointe orientale de ladite Isle jusques à la pointe deTaaquinton git un banc de la profondeur de trois brasses , fond vaseux, qui eft la plus haute profondeur qui s'y trouve pres de ladite Isle de Vafco de Faria : plus outre fe trouve plus de profondeur. Celuy qui desire aller de l'Ifle de Sanchoan à Macau a deux chemins , Pour aller Sanchoã dont le plus asseuré eft en dehors,asçavoir par la bouche ou Canal qui est de à Macau. entre la dite Isle de Sanchoan , 5c celle de Vafco de Faria , prenant ion cours devers la pleine mer le long de ladite Isle, comme s'il venoit de devers la mer. L'autre chemin eft du cofté de l'Eft par le Canal de Taaquinton,& Vascode Faria. A quatre lieues de là au NordEft vous viendrez a descouvrir le havre de Lampacon , afçavoir deux hautes & grandes Ifles avec plusieurs arbres,dont l'estendue est Eft 5c Ouest. La bouche ou entree de ce havre qui eft entre ces deux Ifles a quatre ou cinq brasses de profondeur fond mol 5c bourbeux , à cause dequoy il fait mauvais anchrer, joint que le courant y eft roide. A l'entree d'iceluy du costé du Ouest s'y void une petite Ifle ou escueil juftement a mi-chemin de la bouche. Celuy, qui desire drefler ion cours vers ledit havre de ce costé du Oueft , aura a prendre fon chemin entre les deux susdits efcueils & l'Ifle qui eft du cofté du Sud. Là fe trouve un banc de huict espans d'eau fonds bourbeux. Vers le Sud de cefte deuxiefme ifle fe void une autre grande & haute Isle, laquelle s'estéd NordEft & SudOueft,entre laquelle & le havre de Lampacon il y a passage. Au cofté de l'Eft de l'entree du dit havre git une autre grande & haute Isle s'estendant Nord & Sud. Le cofté du Sud de cefte Isle, & la pointe orientale de l'Isle septentrionale de Lampacon se regardent Eft 5c Oueft.Le Canal qui eft entre ces deux Isles lequel s'estendend au Nord eft beau & profond, ayant la largeur de la portee du canon. Tout ioignant la pointe orientale de l'Isle meridionale de Lampacon fe trouve un elcueil rond, & un peu plus avant vers l'Eft git une autre grade ôc haute Isle s'eftendant du cofté du Nord Eft & Oueft , & du cofté du Oueft,Nord Ouest & SudEft. Les canaux par lefquels on pafle pres dudit escueil font beaux & profonds. Depuis ledit efeueil vers le Sud Est fe trouve une issue ou canal qui s'eftend en pleine mer , dont le fond eft entierement de fable de la profondeur de trois brafles , par lequel paflent tous les navires qui viennent de Lampacon quelque chemin qu'ils desirent pren- . dre : car du costé du Ouest il y a faute de. profondeur comme dit a efte. Rangee A sept lieues de Lampacon vers l'Eft eft Macau , & sur la mesme eftendue d'Isles lesquelles vous pres toutes dejufques au dit Macau se void une rangee d'Isles, de Macau. a environ du Sud. Delà iusques en terre ferme il y cinq meurent du costé ou six lieues. Cest espace est une mer toute ouverte , en laquelle ne fe voyent que deux ou trois petites Isles *: le fond y eft par tout plein de bancs , la plus haute profondeur n y estant que de deux brafles iufLe canal qui a son cours ques à une lieue pres de terre ferme.

Aa 2

. de de-


70

Navigation de Canton & China.

de deuers la mer iusques a lemboueheure de la riuiere de Canton appelleé oreilles de Heure, s'eftend le long des isles du havre de Macau. Retournant en arriere vers l'Isle de Vasco de faria , quand vous elles iustement à l'endtoit du bout d'icelle non loin de là vous auez une haute & rôde isle.Entre ces deux isles vous entrez en pleine mer. Par de là ladite isle il y a une rangee d'autres isles, qui s'estendent Est 8c Nord Est iufques à la bouche ou canal par lequel on passe venant de deuers la mer à Macau : tous lesquels canaux & passages sont beaux & nets , n'y ayant rien a craindre que ce qui se presente aux yeux. Vous dresserez vostre cours le long de ces isles, les laissant du costé du Sud , ayant l'isle de Lampacon au collé du Nord. Venant à l'endroit de ceste isle vous apperceurez au Nord Est une autre isle ayant une pointe dont le riuage est de sable blanc: vers laquelle pointe vous dresserez vostre cours , car depuis là iusques à l'Isle de Lampacon il y a un banc de sable dont la plus haute profondeur est le long de ceste pointe , de laquelle vous approcherez à la portee du canon. Ayant passé celle pointe, vous prendrez la route du Nord est, laissant au collé du Nord Ouest une grande & haute isle qui regarde Ell & Quell l'isle meriIsle proche Lampacõ. dionale de Lampacon. Entre la dite isle & celle de Eampacon ne le rencontre nul empeschement que l'escueil susmentionne.Vous dresserez vostre cours vers la pointe du Sud est de la dite iile , la laissant au Nord Ouest, & prenant volire passage par le canal qui ell entré celle iile & une autre qui est du collé du Ouest. Ici vous aurex toullours la sonde en la main pour fonder la profondeur. Estant passe outre vous vous trouvez au canal qui prend son cours de deuers la mer vers la bouche appellee As Orelhas de Lebre vers le Nord, d'où vous prenez le chemin de Macau vers le Ouest. Isle en la A septlieues de Macau vers le Nord Est il y a une grande isle & fort esleriviere de uee,en laquelle fe void une haute pointe de mõtagne,laquelle isle git en la Canton. plus grande bouche ou entre de la riviere de Canton par laquelle entrent les grands Iuncos ou Barques qui seruent a transporter les marchandises. Depuis la pointe occidentale de celle isle,asçauoir demi lieue vers le Sud, il y a quelques escueils, entre lesquels & la dite isle le fond est beau & net par tout, comme aussi le long du collé meridional de l'isle, par de la lefquels efeueils de pleine mer fe vovent quelques petites isles , & quelque peu plus avant en mer quelques autres plus grades Isles.Vous ne passerez point entre les dits escueils & icelles petites Isles, mais bien pouvez vous palier entre les petites & les grandes. Diverses A quatre lieues de Macao au Sud Est git une grande & haute isle divisee Isles pres de Macau. en deux parties par un petit bras de mer, laquelle monstre de loin comme un navire,sans bois ni arbres. A demi lieue de là vers le pays il y a une autre longue ille portant arbres , à mi-chemin du canal : entre ces deux illes à l'entree du collé de Macau git un escueil sur lequel l'eau fe vient rompre, duquel vous aurez a vous garder, sans craindre autre chose car le reste ell par tout beau & net. A six lieues de la dite grande ille divisee en deux parties à l'Est Sud Est git une autre isle haute & longue ayant un boscage fort efpais , appellee Tonquion. A demi lieue de là vers la pleine mer git une rangee de dix ou douze petites Illes ou efeueils. Vous pouvez s'il vous plait dresser volire cours entre la dite ille & iceux eleueils : vous pouvez aussi dresser vostre cours en dehors des dites Iiles en pleine mer , felon que le trouverez bon. A une lieue de là ou environ vers le pays , a mi-chemin du canal , il y a une autre isle balle & longue pleine d'arbres , pres de laquelle il y a un escueil , & encore Un autre escueil entre icelle & l'autre Isle susmentionnee. Entre cell escueil qui ell à mi-chemin du canal & l'Isle qui est du costé de la pleine mer le fond est beau & net. A la pointe de cede Isle vers l'Est NordEst


Vers Liampon et Nanquin.

71

Est du costé qui regarde le pays il y a vn petit goulfe ou baye ou les Nauires font à l'abry des Monfon des vents de Sud , & s'y trouve de bonne eau raische. Tout autour de l'Isle de Tonquion le fond est beau & net. A fept ou huict lieues de la pointe occidentale de l'isle qui eft en lem- diuerses autres isles. boucheure de la riuiere de Canton du costé de l'Est Sud Est il y a vne autre haute & longue isle dont l'estendue est NordOueft & Sud Est laquelle eft entierement fans arbres. A demi lieue de la pointe du Sud Est de la Mesme isle vers la pleine Mer git vne autre isle ronde & haute. La canal qui eft entre ces deux isles eft profond à souhait. Au costé du NordEft de la mesme isle tirand vers le pays se voyent deux ou trois petites isles qui s'estendent en longeur Se abboutissent Pvne à lautre fans aucuns arbres. Entre le bout de la dite isle du cofte du NordOueft , & le pays , il y a vn petit canal par lequel les petits Bancoins ou barques de Chinois prenait leur cours. De Canton iufques à la dite isle la mer fait vn goulfe. On prend la route de ce quartier quand on vient de lapon. A sept lieues de la dite longue Se ronde isle, asçauoir depuis l'ouverture Pointe de qui est entre deux vers l'Est Nord Est se void vne pointe de terre haute & terre. vnie,en laquelle on apperçoit come vn boscage efpais , vis a vis de laquelle à la portee du canõ git vne grande & longue isle qui s'estend le long de la cofte .Le canal qui eft entre ceste isle Se icelle pointe a peine eft profond de trois brasses. En dedans ceste pointe vers terre , asçavoir du costé du Ouest Sud Ouest il y a diuers lieux propres a anchrer au temps des monfon de China,a la profondeur de fept & huict brasses fond vafeux la est le bout des isles de Canton. La chemin qui eft depuis les deux isles susmentionees iusques à la dite pointe fait vn goulfe eft par tout beau & net. A six lieues de la dite pointe le long de la coste il y a vn goulfe en la Goulfe avec isles & bouche duquel se voyent quelques petites isles & escueils , afçauoir du co- escueils. fte de l'Est Nord est, qui sert d'abry aux nauires contre diuerfès tempestes & orages.On recouvre ici des viures & autres prouisions.A quatre lieues de la vers la pleine mer gitvn rocher ou escueil qui de loin mõstre comme vn Nauire à voile, fous la hauteur de vingt deux degrez & demi. Tout ce pays eft bas le long de la cofte , ayant vn riuage de fable,mais plus auant il eft haud & esleué ayant fon eftendue Est Nord Est iufques a vne pointequi eft à quinze lieuez de l'Isle de Lamon. On y peut anchrer par tout. Depuis le bout des isles de Canton iufques à la dite isle de Lamon, asçauoir la distance de dix huict lieues vers la pleine mer , se trouvent quelques bancs & Baffes de fable rouge, qui paroissent hors de l'eau à basse maree, auquel endroit les pescheurs de toute celte cofte tiennent leur pescherie : & ne fe trouvent nuls canaux ni passages entre les susdits bancs & Basses. Depuis la pointe susmentionnee iufques à Enfeada dos Comorins , En seada dos Comoc.a. d. le Goulfe des Guernettes, que les Chinois nomment Cayto , sous rins. la hauteur de vingt cinq degrez & demi, la Cofte s'estẽd NordEft & SudOuest & Est Nord Est, & Sud Sud Ouest l'espace de huictante fix lieues, hors toutes pointes. Dix lieues par de là la pointe susmentionnee eft la Riuiere du sel Rio do Sal, d'ou on apporte le sel à Canton, l' entree de la- Rio de Sal. quelle eft spatieuse. Quatre lieues par delà pres d'vne autre pointe de terre fe trouve l'emboucheure d'vne autre riuiere, que les Chinois nomment Chaochen, & les Portagais O porto de Pecas, c.a.d. le havre des pieces d'autãt que les Chinois y font des bonnes pieces de soye, & autres exquis ouvrages. Ceste riuiere est fort grande, au long d'icelle se trouvent diuerfès demeures Se bourgades en dedans le pays. Elle regardé la pointe du Sud Ouest de l'Isle de Lamon Est Sud Est & Ouest Nord Ouest.

Ceste Isle git à la hauteur de vingt trois degrez & vn quart, grande Aa 3 & haute,

Isle de Lamon.


72

Navigation de Canton & China.

& haute, abondante en arbres & boscages. Elle eft de mesme eftendue que la cofte,dont elle est diftante enuiron vne lieue. Quand on vient de Macau le long de la dite cofte , on diroit que ce font deux isles, combien qu'en effect ce n'en foit qu'une. Pres d'icelle du costé de terre asçavoir au SudOuest, se trouvent quelques efcueils, lesquels à basse maree paroi lient hors de l'eau,& fur lefquels l'eau fe vient rompre à haute maree. Le reste du Canal entre la dite isle 8c terre ferme eft allez net 8c profond, en forte toutes fois qu'on n' y peut passer qu'a grande difficulte a cause des bruyeres qui y flottent : on y passe auec des Soma qui font caravelles de voiture dont les Chinois se seruent le long de la Coste. Pres de ladite pointe du SudOuest de ceste isle vers la plaine mer se voyent quelques rochers & petites isles baffes, entre lesquelles 8c la dite isle on peut palier. A la pointe du NordEft du costé de terre il y a vn grand goulfe qui sert d'abry aux nauires à l'encontre de tous vents de la profondeur de trois braffes 8c demie fonds vafeux,au quel il faut entrer du costé de Sud Ouest. A vne lieue & demie de la pointe du SudOueft de la dite isle vers la Baffe de pierres pleine mer il y a une Baffe qui paroit hors de l'eau qui eft de pierres noires qui s'eftendent toutes d'une rangee vers l'Est enuiron trois lieues , au bout duquel il y a un rang de trois longs & bas escueils le dernier desquels eft le plus grand. On ne peut en aucune forte passer outre ni entre les dits efcueils, mais bien entre la Baffe & la susdite isle,là ou il y a un fort bõ canal de vingt braffes de profondeur fond de menu sable , 8c n'avez sinon a vous garder de cefte Basse 8c de la dite isle. Il eft bon pour ceux qui viennent de lapon de passer par là de iour car si vous dressez vostre cours en dehors en plaine mer pour euiter la Baffe : vous aurez le vent si rude qu'a peine pourrez vous approcher de la cofte, & ne pourrez passer qu'a grande difficulté. A six ou fept lieues de l'isle de Lamon à l'Est Nord est git le havre de Havre de Chabaquõ. Chabaquon qui est un bras de mer qui s'eftend fort auant en terre vers le Nord est. A l'entree d'iceluy au Sudeft il y a une grande & haute pointe de terre au NordOueft le pays est bas ayant un riuage sablonneux. Depuis la dite pointe fur la mesme estendue, la portee du canon git une Baife de sable fur lequel l'eau fe vient rompre.Celuy qui deflre entrer en cest havre doit tenir son cours du costé du SudEft le long de la pointe,la ou on trouve trois braffes & demie de profondeur. Demi lieue au dessous de la dite pointe, afçauoir du costé du Sud Est git un petit goulfe ou baye dont le fond eft vaDivers feux,qui fert dabri cotre aucuns orages, dans lequel si vous antrez du costé Goulfes. du NordOueft à lendroit d' une petite isle, vous y verrez des demeures & bourgades là ou vous trouverez vivres & prouisions. On y va auec des Iuncos & Somas qui sot nauires & bateaux de Chinois. Ce havre git a la hauteur de 2 3 degrez Se demi. Derriere ce goulfe, afçauoir du cofté de la mer,il y a un autre goulfe pres du quel à la portee du canon fè voyent quatre ou cinq petites isles ou efcueils, entre lefquels & terne on peut bien paffer , car le fond y est beau & assez profond. Ce goulfe fert d'abri contre les Monson de Malacca, qui soufflent au temps qu'on va de Malacca en China: le fond y eft fort bon & commode. Le pays qui eft entre ces deux goulfès eft haut & orné de verdure , sans bofcages ni bruyeres, & les dites isles font rondes & eslevees s'eftendans toutes d'une rangee. Depuis ledit havre de Chambaqueo jufques à Chincon le cours le long de la cofte eft EftNordEft, la distance de 22. lieues haut pays, tenant cefte route vous trouvez feize brasses de profondeur : les courans d'eaux y sont roides & mauvais. A six ou sept lieues de Chambaqueo, est le goulfe appelle des Portugais A EnfeadaPretta , c. a. d. le goulfe noir, par ceux du pays appelle Lauho : au dessus duquel il y a un fort haut pays auec une forest


Navigation de Canton et China. une forest qui paroit fort espaisse. A l'entree de ce goulfe il y a deux ifles le fond y eft bon Se beau , & sert d'abri conte aucuns vents. A deux lieues de la en pleine mer se voyent deux autres petites Isles ou escueils de pierre blanche l'un pres de l'autre. Entre la terre & iceux efcueils il y a commode passage. A fept lieues de ce mesme goulfe se trouvent deux autres petites isles eslevees, plus longues que rondes dans bofcages ni arbres , l'une ioignant l'autre,dont l'estendue est Nord Ouest Se SudOueft Se SudEft : entre lesquelles il y a trois ou quatre efcueils. Elles sont à demi lieue de terre ferme , & droitement vis à vis d'icelles git un petit goulfe ayant une fort baffe pointe. Et- en l'Iile qui eft tout ioignant terre du code du SudOueft il y Baye de a une baye de fable qui eft une bonne retraite de la profondeur de fept & sable. huict brasses , de sorte que les susdits escueils qui vous demeurent en mer vous fervent de defense. Plusieurs navires Iaponnois ont pafte leur hyver en ladite baye. L'entree d'icelle eft du costé du NordEft , tout ioignant la pointe de l'Isle qui est pres du pays. En y entrant vous louverez tousiours le plus pres de l'Isle que vous pourrez : & y pouvez tousiours entrer tant du cofté du NordEft que du cofté du SudOueft entre l'Isle le Se pays. Cefte isle se nomme Chiocon. Il s'y trouve de l'eau fraifche : le fond y eft bon & net, excepté un escueil ou l'eau vient a fe rompre, lequel git du costé du Ouest à la portee du canon. A trois lieues de ceste Me eft le havre de Chinchon, Se à deux lieues de terre se voyent deux petites Mes ou efcueils de pierre blanche, entre lesquelles & le pays, comme aussi en dehors devers la pleine mer le fond est par tout beau & net. A 2. lieues de ces 2. petites iftes se void une autre petite Me haute & ronde, à demie lieue du pays , pres de laquelle il y aune Basse qui s'estend en pleine mer, sur lequel on apperçoit l'eau fe rompre. Entre la terre & la dite Isle il y a defaut de profondeur. Entre la mesme isle & la pointe de la bouche de Chinchon il y a un petit goulfe là ou les navires fe tiennent à l'anchre au temps du Monson de China.Toute ladite cofte de Chabaquon iusques à Chinchon est un haut pays : le fond y eft beau & Haute terre au-dessus profond excepte la bafte mentionnée. Au dessus du havre de Chinchon quand vous venez du cofté duSudOu- dessus de Chinchon. eft vous voyez une fort haute terre, avec un rocher eslevé en forme de pilier comme Varella en la cofte de Champa. Ce haut pays va en devalant vers un pointe de la coste.Et quand vous venez du cofté du NordEft afçavoir de devers la mer , vous y voyez une grande ouverture avec quelques ifles a l'entree. Depuis la dite pointe le pays s'eftend vers le Nord, environ une lieue Se demie, Se delà il tourne derechef au Ouest Nord Ouest , ayant unbras de mer qui avance bien avant en pays. Sur la mefme eftendue entre les deux susdites pointes, il y a une longue & haute ifle, sans bruyeres ni arbre s,de mefme eftendue que le pays,duquel elle est diftante une petite demi lieue,en laquelle se trouve une bonne baye de sable du cofté du pays. A mi-chemin de ceste isle la portee du canon git un escueil bas & plat qui ne s'apperçoit point , Se ne tient gueres de place ayant dixhuict espans d'eau,le reste du fond eft bon Se propre a anchrer. En cefte iile fè trouve de l'eau fraische: On n'en approche point du cofté du Sud , mais bien du cofté de l'Est en dehors. Diverses A un quart de lieu de ceste isle vers le Nord il y a trois petites ifles qui Ifles. s'estendent avec une autre Eft & Oueft. Plus avant du cofté du Oueft vers le pays il y aun beau Se profond canal large d'environ demi lieue. Ou peut aussi palier,si on veut,entre la premiere ifte Se les deux autres, dont celle qui eft du cofté de l'Est, est la plus longue & la plus grande des trois. Elles sont distantes de terre une grande lieue. A la portee du canon de celle qui

Aa 4

est du


74

Vers Liampon et Nanquin.

eft du cofté de l'Est, tirãt vers leNord il y a une autre grande & haute isle, qui s'estend Nord & Sud, ayant du costé du Oueft une baye de fable, là ou se trouve place propre a ancrer en fort beau fond. Au Sud Ouest de cefte baye à la portee du canon git un banc de fable de douze efpans d'eau: plus outre le fond eft beau. Le long des dites Isles & pres de ladite baye les courans font roides. La meilleure & plus seure place pour y ancrer eft tout joignant la pointe du Sud pour estre garanti des dits courans. Vous ne passerez point la pointe de cefte baye vers le Nord , car la profondeur y mancque. Ceux de Liampo & de lapon prennent leur cours vers ce havre par le canal qui eft entre cefte Isle & les autres trois petites Isles dont la profondeur eft de cinq ou six brasses. Semblable profondeur fe trouve le long de ces trois petites Isles tant du costé de terre, qu'en dehors, excepté le fufdit banc ou plate de sable susmentionnée. Ceste isle est par les ChiTantaa isle nois appellée Tantaa. Plus outre en pleine mer git une autre petite Isle nommee Thanteaa diftante deux lieues des deux susdites petites Isles.Depuis Tantaa iufques au pays vers le Nord il y a environ une lieue , là profondeur y mancque , deforte qu'on n'y peut passer, ni aussi a une efpace de chemin de là devers la pleine mer. A une lieue de l'Isle de Tantaa au Ouest est l'entree du bras de mer fufmentionné,qui peut avoir demi lieue en largeur. Du coste du Sud il y a Pointe de une pointe vis à vis de laquelle de l'autre cofté de terre, asçavoir au Nord terre & il y a un goulfe ou baye, avec une bonne defense tenue par les Chinois. A Goulfe, une lieue de la dite pointe au dedans de la riviere du cofté du Sud git une Isle en laquelle fe voyent quelques dunes rouges. A mi-chemin de laquelle. du mefme cofté du Sud il y a une autre pointe : 6c un peu par delà tirant vers le Ouest il y a une petite baye vers la dite Isle en la bouche de laquelle les navires peuvent an chrer & eftre garantis contre les courans d'eaux sous la defense de ladite pointe. Il advient aucunefois que les navires par inadvertence demeu ent fur le sec pour s'eftre approché trop pres du pays en forte toutesfois que c'est sans danger, a raison du fond qui eft de menu fable. Au delà de cefte pointe vers la partie orientale de la mefme ifle fe trouve un fort bon endroit pour y mettre les navires à terre & les y visiter & raccommoder : il s'y trouve aussi des vivres & autres provisions. Les navires qui font à l'ancre pres de ladite Ifl e de Tantaa, n'y attendent pas iufques à ce qu'il face tempefte mais si toft qu'ils appercoivent quelque mauvais temps,ils levent les anchres & s'en vont pres de la dite Isle, asçavoir à l'entree de la baye susmentionnee tout ioignant le cofté du Sud , là ou le fond eft beau. Ce havre de Chinçon git à la hauteur de vingtquatre degre & un quart. A cinq lieues de l'Isle de Tantaa & de la petite Isle du havre de Chinchon à l'Est Nord Est il y a une pointe de terre pres de laquelle se trouve un goulfe qui sert d'abri contre le mauvais temps & contre les Monfon de China , appellé Lialoo. La rade de ce goulfe eft tout ioignant la dite pointe : car toute la terre de ce goulfe jufques à la dite Ifle de Tantaa comme auflî entre la mesme isle & terre , eft peu profonde & pleine de bancs. Depuis ledit goulfe de Lialoo le pays eft plus bas & s'y void peu de boscages : le fond de cefte coste est beau & net. Depuis Chincon jufqu'au havre de Foquien le cours eft NordEft & Est Nord Est, l'espace de quarante Diverses lieues. Isles. A deux lieues de Lialoo il y a une petite Isle baffe à demi lieue du pays, & demi lieue plus outre tout ioignant le pays se voyent deux autres petites Isles proches l'une de l'autre. Pres de là fe trouve l'emboucheure d'une riviere dont le rivage eft sablonneux , & le pays de la autour bas.

En ceste riviere entrent les Somas ou navires des Chinois allans en la ville


Navigation de Canton et China.

75

ville d'Enon situee au mesme pays,la ou ils ont grand trafic. Sept ou huict lieues plus avant le long de la cofte eft la pointe de Chencheu qui eft un haut terroir de couleur blanche & vermeille: au Nord Est d'icelle il y a une petite baye au dessus de laquelle le pays eft fort eslevé. En cefte baye git une Isle,entre laquelle & la fufdite pointe on peut pMer. A un trait d'arquebuze de la dite isle au Nord Est il y a un escueil plat demi brasse dessous l'eau, & encore un autre au NordOueft entre l'Isle & le pays. Du costé de terre il y a lieu propre pour ancrer. Au dessus de cefte mesme pointe il y a une grande ville bien habitee. Au NordNordEft de la mefme isle se trouvent deux autres petites Isles de couleur rouge qui s'estendent en longueur l'une aboutissant a l'autre : mais le fond n'y eft point beau ni propre a anchrer. Deux lieues devant que venir pres de la dite pointe de Chencheu vous voyez une montagne dans le pays semblable au mont appellé Monte formoso, laquelle eft diftante treize lieues de Chincon. En ce quartier fe voyent quelques bateaux avec voiles & enseignes colorees qui font les bateaux des pescheurs du pays,& dés Somas de Chinois , clos de tous coftez lors qu'ils vont en mer, n'ayans pour tout equipage qu'un petit voile. A fept lieues de la pointe de Cenchon éft le bout du Sud Ouest de l'Isle appelleeIlhados Cavallos, c.a.d. l'Isle des chevaux, autrementTachoo qui eft auiîi le nom d'une ville proche de là,afçavoir deux lieues dedans le pays le long de la riviere, Cefte Isle eft environnee d'un bras de mer dont l'entree appellee Puysu eft large de cinq lieues. La partie qui est du coftc du SudOueft eft large de demi lieue. Depuis la pointe de l'Isle en dedans, une demi lieue avant s'y trouve un endroit propre a ancrer pour y estre garanti des vents du Monfon de China: la profondeur y eft de dix & onze brasses fond beau & net. Il se faut garder du pays du Sud Ouest, qui est bas & dont le rivage & sablonneux , à cause des bancs qui s'y trouvent, & y a un canal qui n'a que deux brasses en sa plus haute profondeur. Il s'y trouve un escueil caché sous l'eau du cofté de l'Isle à la portee du canon de la pointe de dedans d'icelle. La coste entre ces deux havres eft bordee de quelques dunes ronges. Le fond y est beau par tout. Depuis ceste bouche ou entree du Nord Est une lieue devers la pleine mer se void une autre petite Isle. Depuis le mois d'Apuriliulquesen Septembre on nourrit force bestail en la dite Isle, & y a aussi a pasturer pour les chevaux , qui est là caufe pourquoy les Portugais luy ont donné ce nom de Ilha dos Cavallos.

Ilha dos

Cavallos.

Ahuict lieues de ceste Isle le long de la coste il y a une grosse pointe de terre & une brosse de bois au dessus : Tout ioignant laquelle git une Isle ronde. Le canal qui eft entre deux eft eftroit,mais neantmoins tel qu'on y peut passer. Depuis ladite pointe au SudOueft se void un haut terroir avec un boscage , au dessus duquel jufques vers la mer il y a une belle plaine verte, le long de laquelle il fait bon ancrer pour eftre à l'abri des vents du Monson de China : le fond y eft vaseux. Au dessus de la dite pointe eft Havre de la ville de Pinhay , dont la cofte porte le nom. A cinq lieues de cefte Foquyen. pointe le long de la cofte git le havre de Foquyen qui a une grande rade , & un boscage tout autour , & une Isle ronde pres de terre ayant un boscage espais, à l'endroit d'icelle eft l'emboucheure d une riviere, le long de laquel le git une grande ville entouree de fortes tours & murailles ayant un pont fur la riviere,auquel font liees les navires qui font la. L'entree de ce havre est belle 5c nette. A A cinq lieues de ce havre git le goulfe appellé des Portugais A ensea- dosEnseada Camodados Camaroins, c.a. d. le goulfe des guernettes, des Chinois Cay- toins.

to.


76

Basse pres du susdit goulfe.

Pointe de Sombor.

Isles en la Coste de

Sion.

Vers Liampon et Nanquin.

to. En ce chemin se trouvent quelques hautes & petites Isles sans arbres, diftantes trois bonnes.lie.Ues de terre ferme. Entre icelles 8c terre y a par tout force Baffes & escueils, pourtant se faut il garder de ces Isles. A deux lieues d'icelles la coste a une grosse pointe sans arbres ni boscages. Au bout de chaque lieue au OueftSudOueft se voyent deux petites Isles. Au cafté du Sud Ouest de cefte pointe fe trouve un endroit propre pour estre garanti contre les vent du Monson de China, ayant un beau fond de sable. Mais voulant aller en dehors les dites Isles les vents font rudes, a caufe dequoy on préd quelquefois le chemin d'entre le pays & les dites Isles, mais il n'est pas commode pournos navires. De l'autre costé du NordEft de ladite pointe , asçavoir tout ioignant terre il y a une petite Isle eslevee qui s'estend Nord Ouest & SudEft. Le canal qui eft entre deux eft large la portee du canon , ayant trois brades de profondeur, la plufpart fond pierreux , de forte que venant a y ietter l'anchre les cables y font incontinent coupez par le taillant des pierres. Ce canal ne fe void sinon quand on en eft pres. Il y a un goulfe ou baye en la dite Isle du cofté quelle regarde terre. Pour y entrer il faut approcher le plus pres de l'Isle qu'il est possible en louvant iufques a toucher de la pointe du navire le fond du rivage dudit goulfe , afin d'ancrer en la profondeur du fond dur : car fi vous venez a jetter les ancres en mer vos cables feront incontinent coupez. Cefte Isle demeure couverte d'une pointé. Delà au NordEft 8c EftNordEft le pays a une autre pointe distante environ une lieue & demie de la precedence. Environ demi lieue de la dite Isle & pointe vers l'EstNord Est git une Baffe sur laquelle l'eau fe vient rompre, laquelle s'eftend Nord Oueft & Sud Est de la longueur d'environ demi lieue : depuis icelle iusques à la pointe du Nord Est du fufdit goulfe il y a environ une lieue de chemin : le refte du goulfe eft beau & net, Ceft le goulfe appellé A Enfeada dos Camaroins, c. a. d. le goulfe des Guernets. La rade d'iceluy eft garantie de la fufdite pointe du NordEft contre les vents du Monfon de China. Pour y venir faut approcher tout pres de terre avant que venir à ladite pointe. Il fe trouve un bon fond bourbeux pres de cefte pointe du Nord Est,en sorte que la fufdite basse vous demeurera au SudOuest : pourtant faut il venir tout pres de ladite pointe afin d'euiter ceste Baffe. Depuis ledit goulfe jusques à la pointe de Sombor qui git à la hauteur de vingt huict degrez & vn quart, le cours le long de la cofte est Nordeft, & Nord Nordeft, afçauoir en dehors ladite isle & la pointe dudit goulfe. A douze ou treize lieues dudit goulfe fe void vne autre pointe,depuis laquelle la terre s'eftend Nord Nord Ouest, puis derechef Nordeft, & Nord Nordeft. A deux lieues de là fevoyent trois isles l'vne pres de l'autre, dont il y en a deux grandes & hautes,& vne petite : le fond y est par tout beau & bon, mais il n'y a point de rade ni endroit propre pour y tenir les nauires à l'abri.Le nom de ces Isles est Canton Sion. Toute cefte cofte depuis le goulfe des Guernets iusques aux dites Isles & à icelle pointe eft baffe ayant feulement quelques petites collines,& bofeages. Tout le long d'icelle le fond eft fort beau. En ce quartier à mi-chemin dudit goulfe des Guernets 8c & des dites Isles , à trois lieues de terre fevoyent deux autres Ifles l'une pres de l'autre , l'une desquelles afçavoir celle qui est la plus proche de terre a au milieu une haute montagne qui va en devalant vers le bout de l'Isle & ne s'y trouve aucuns arbres ni bofeages. Tout autour le fond y eft beau. Depuis les Isles de Canton Sion , la cofte s'eftend en dedans : & dix lieues: plus outre , afçavoir a deux lieues de terre il y a deux hautes gran-


Navigation de Canton et

China.

77 grandes Isles l'une proche de l'autre, fans arbres ni boscages , de mesme eftendue que la cofte , dont la premiere qui eft du cofté du SudOueft eft fort longue : & l'autre qui eft du cofté du NordEft eft en forme de triangle:le canal qui les separe n'a de largeur gueres plus que le iect d'une pierre, mais il eft beau & profond & tel qu'on y peut palier. Tout ioignant la pointe du NordEft de la dite Isle longue, il y a une baye de fable en laquelle se trouve une fort bonne rade , & y peut on eftre a l'abri de tous vents. Cefte baye eft parles Chinois appelle Pudeon qui vaut autant a dire que sac a caufe de fa forme. Par de la cefte baye à la portee du canon le trouve un puis fort profond. Le fond de ceste baye est de la profondeur de cinq Se six brasses.On y trouve de fort bonne eau fraische,comme aussi vis a vis de là en l'autre isle se trouve pareillement un endroit ou il y en a. Le Canal qui eft entre ces Isles Se terre eft par tout beau Se profond : comme aussi du cofté de lamer fe trouve bonne profondeur. Delà au Nord Ouest est le Havre de havre de Fuychon qui eft l'emboucheure d'une riviere, de la largeur d'un Fuychon. trait de canon, ayant bonne profondeur. Le long de cefte riviere dedans le pays il y a diverses villes Se bourgades habitees. A cinq ou fix lieues de la dite premiere Isle devers la pleine mer au Sud fe voyent deux autres petites Isles fans arbres ni boscages, diliantes demi lieue l'une de l'autre , dont celle qui eft du cofté de terre eft plate, l'autre eft fort haute, & aun petit goulfe qui sert d'abri contre tous vents hormis le Nord Ouest. L'entree eft petite,& est rond en dedans, ayant bonne profondeur. Ceste Isle eft de la forme d'un fer de cheval , le goulfe ayant du dedans au dehors la distance d'un trait de canon. A cinq lieues de ce havre de Pudeon environ une lieue de terre se trouvent deux autres Isles , dont la premiere qui eft longue est de mesme esteudue que la cofte , l'autre s'eftend de la terre vers la mer, & ne peut on passer entre icelle Se le pays. La pointe de cefte Isle s'estend iusques à l'endroit de la pointe du Nord Est de l'autre longue Isle qui eft du cofté de la pleine mer : & y a un petit canal entre deux qui eft assez profond : & y a pareillement bonne profondeur autour de cefte Isle tant en dedans qu'en dehors. Depuis ladite Isle iufques à terre fe trouve bonHavre de ne profondeur asçavoir de quatre brades fonds de vaseux. En cest en- Guotimo. droit eft le havre appellé Guotimony ou on est garanti contre le Monson ny. de China,mais non contre les vents deSudOueft.Deux lieues devant qu'y venir,se trouvent deux goulfes en la cofte proches l'un de l'autre lesquels s'eftendent environ une lieue dans le pays, & son larges d'un bon trait de canon,mais ne font point commodes pour nos navires. Le fond en eft Diverfea beau :& au dedans il y a quelques bourgs habitez. Isles. A fept ou huict lieues de ce havre de Guotimony vers l'Est git une grande & haute Ille tout ioignant laquellle du cofté du SudOueft fe voyent trois ou quatre autres petites Isles. Elle eft diftante fept ou huict lieues du pays,& est fort esloignee des autres Isles. Du cofté du Nord Ouest elle a deux goulfes fort proches l'un de l'autre,dont celuy du NordEft eft le meilleur pour y eftre à l'abri des vents, ayat un fort bon fond. Ils s'estedent une demi lieue en dedans, & la se trouve de fort bonne eau fraische. La eft une baye de sable là ou on peut amener les navires qui les raccouftrer s'il eft de befoin. Le nom de cefte Isles est Lanquin : le fond y est beau tout autour, feulement se faut garder de dresser son cours entre icelle Se les petites Isles. A cinq lieues de cefte Isle de Lanquin NordNordEft fe trouvent plusieurs autres Isles grandes & petites proches les unes des autres aucunes ayans des arbres , lesquelles s estendent le long de la cofte la longueur de dix lieues. Les canaux qui font entre ces Isles font profonds de trois bras-


78

Vers Liampon et Nanquin.

brasses,aucuns moins , fond vaseux. Vous pouvez vous tenir à l'abri des vents du Monfon de China en la bouche des dits canaux, sans craindre nul orage d'autres vents en ce temps là.Et vous garderez de vous avancer vers terre depuis la premiere rangee des dites Isles , car la plus haute proDu costé du NordEft , Diverses fondeur qu'on y trouve n'eft que de deux brasses. ces Isles il y deux autres Isles le long du pays dedans a afçavoir mesmes en Isles lesquelles s'estendent NordEft,& SudOueft , dont celle qui eft du costé du Sud Ouest est plus haute & grande que l'autre qui eft plus proche de terre.Le canal qui eft entre deux eft de bonne profondeur fonds de vafeux du costé du NordEft il eft pierreux à l'issue : & s'y trouve diverses petites Ifles & escueils. Les courans d'eaux & les vents du Monfon y font rudes. A une lieue ou quelque peu davantage de ceste deuxiesme Ifle vers l'Est la mer eft belle & profonde : mais il y a du danger de pafler entre ces deux Ifles avec grands navires. Havre de Vis à vis de ces ifles eft le havre nommé Hunchon, & les Ifles nommees Hunchon. Lyon lesquelles s'eftendent iusques à trois lieues pres de la pointe de Sumbor. Six lieues devant que venir à la dite pointe , se trouve une Isle de couleurs rouge ayant deux hautes montagnes monftrans la forme de deux Hommes,& une vallee au milieu , laquelle s'eftend Nord Ouest & SudEft : au SudEft s'y trouve un bon haure contre les vents du Monfon de China. Cefte Ifle fert de marque pour ceux qui viennent de lapon. Ceste pointe Pointe de de Sumbor eft un pays eslevé s'eftendant bien avant en mer. Tout au bout Sumbor. d'icelle au SudOueft il y a une longue Se haute Isle , Se au NordEft un efcueil.Le canal qui eft entre terre Se ceft escueil eft fort eftroit : ce neantmoins les barques du pays y peuvent pafler. En dedans il y a un grand goulfe qui a quatre lieues de circuit. A deux lieues de la pointe au SudOuest il y a deux ou trois petites Isles, en dehors desquelles il y a un bon fond mais depuis icelles iufques à ladite pointe 8e dans ledit goulfe il y a faute de profondeur,de forte qu'a basse maree le fonds de vaseux y demeure descouvert es plus hauts endroits. Au dessus de la dite pointe du cofté du. SudOueft il y a un grand bourg habité : & s'y trouvent des grandes barques de deux cents bares. Au NordEft de la mesme pointe il y a pareillement un goulfè qui s'eftend dans le pays. Cefte pointe de Sumbor eft à la hauteur de vingthuict degrez & un quart. A quatre lieues de cefte pointe tirant vers la pleine mer vers f EftNordEft,il y a deux autres Isles sans arbres ni boscages, la premiere desquelles s'eftend Eft & Oueft,a l'Eft de laquelle l'autre commẽce, laquelle s'estend Nord & Sud. Le canal qui est entre deux eft large d'un trait de canon, ayant un bon fond. La susdite premiere Ifle du cofté de l'Eft a une pointe qui s'eftend vers le Nord, avec un goulfè de la profondeur de cinq & six brafses, là ou on est à l'abri de tous vents excepté duNordOueft. Pres de la pointe occidentale de l'Isle qui eft du costé du Nord il y a deux Isles de mefme rang,l'une grande, l'autre petite & longue. Entre lefquelles & la precedente on peut passer avec petits navires,& y a bon fond autour de ces Isles,& s'y trouve de l'eau fraische :Leur nom est Timbasam. A une lieue Se demie ou deux d'icelles vers le Nord fe voyent deux autres petites Isles qui s'estendent EftSudEft Se Ouest Nord Ouest, dont, l'une eft plus grande & longue que l'autre. Le canal qui eft entre deux eft peu large, mais eft affez profond,& fert d'abri contre les vents de Nord Nord Est, & SudOueft. Depuis ladite pointe de Sumbor iusques à Lyampo le cours est en dehors des dites Isles Nord Nord Est, & SudSudOueft.A cinq ou six lieues de cefte mefme pointe le long de la coste se void dans le pays un haut rocher de mesme forme que celuy de Seylon appellé O capello de frade : à six lieues duquel git le havre de Chaposy, qui eft l'emboucheure d'une riviere d'eau


Vers Liampon et Nanquin.

79 d'eau douce, le long de laquelle il y a vn grand bourg ou ville, la ou se tient l'armee nauale ordonne pour la garde de la côfte. Pres de ce havre on void flotter en mer quelques roseaux & aussi des branchages de couleur rouge prouenans de la dire riuiere. A deux lieues de ce havre à l'Est Sud Eft deuers la pleine mer il y a deux petites & hautes isles ptoches l'vne de l'autre fans arbres ny bruyeres , autour desquelles on trouue la profondeur de vingt brasses fonds vafeux. Pareillement a demi lieue de ladite emboucheure vers le Sud git vne longue isle de mesme estendue que la cofte. Entre icelle & le pays le fond eft vaseux de la profondeur de trois brasses Du coste du Sud elle a bonne profondeur a lentree , mais non du costé quelle regarde lé pays. A dixhuict lieues de Chapofy le long de la cofté vous venez aux isles de Liam- Isles de pol à ou les Portugais souloyent auoir leur commerce. Ces isles sont autrement Liampo. appellees Syongicam. Liampo est le nom du proche pays maritime qui eft vn haut pays. Du commencement vous y trouvez peu disles : mais venant plus outre s'en descouvre vne rangee dont la derniere qui est du cofté de la pleine mer , est fort grande, ayant hautes montagnes, & goulfes, dont le principal est du costé du Oucft au milieu duquel fe void vne petite isle haute, entre laquelle & le riuage, il y a vne rade ou on est a l abri des vents de Sud, & Sud Ouest. Lentree est de cinq brafles de profondeur, mais eft fi estroite que les grands nauircs ne s'y peuvent tourner. Tout autour deceste isle le fond est beau & net. A deux lieues d'icellé au Ouest Nord Ouest git vne autre grande & haute isle, laquelle a vn bel havre du cofté du Sud Sud Ouest, ou on eft à couvert contre les vents de Nord & NordEst. De ce mefme costé fe trouve de l'eau fraische, & l'air y est meilleur qu'en l'autre isle. Le Canal qui est entre deux est profond de trentecinq brafles : & en la rade y a autant de profondeur qu'on desire. Depuis la dite isle qui eft du costé du Nord iusques a terre il y a enuiron trois lieues, & entre deux se voyent quelques petites isles. Venant au pays vous y trouuez au Oueft Nord Ouest vn petit goulfe nommé Camocon. D'icy on prend la route du havre & emboucheu- Goulfe de re de la riuiere de Tinay en la coste a cincq lieues de la dite isle , à l'entree de la- Camocon. quelle riuiere on trouve quatre brasses de profondeur sans aucun banc. Les deux susdites isles de Syongicam font la hauteur de vingtneuf degrez & deux tiers, & s'estendent iufques au trente & vniesme degré. Le canal qui eft entre deux n'est pas net, car en quelques endroits s'y trouuent des escueils & Baffes cachees fous l'eau, & aussi les courans d'eaux y font roides : pourtant faut il prendre garde de dresser fon cours de trauers quand tels courans fe rencontrent procedens des canaux & passages, & eft befoin d'auoir quelqu'vn qui ait la cognoissance de ces isles si on pretend y passer. En dehors d'icelles le fond eft par tout beau & net., Au partir de la rade susmentiõnee de l'Isle qui sert d'abri contre les vents de Sud Diverses Isles. dressant voftre cours vers la pleine mer, vous costoyerez la dite isle le plus pres que vous pourrez : deuant que venir à la pointe d'icelle qui s'eftend vers l'Est, vous trouvez vne petite basse & longue isle ayant vn petit goulfe au milieu, donr le dedans eft de [pierre de roche. Au pied de ce rocher il y a vingt brasfes de profondeur. Ceftc petite isle est distante de la grande enuiron vn trait de canon. Vous la lairrez du cofté du Nord, & vous tiendrez le plus pres de la grande que vous pourrez : car le susdit goulfe attire l'eau vers soy, de maniere que fi vous en eftes pres vous vous trouverez porté dedans non fans danger & difficulté d'en sortir. A demi lieue de ceste isle vers le Nord commence vne autre grande & haute isle, laquelle s'esend delà vers l'Est, faisant vn canal entre deux qui a fon cours vers la pleine mer, lequel depuis la mer en dehors iusques à la susdite petite isle est beau & net : mais depuis là vers la pointe de l'autre isle qui est du cofté du Nord , & depuis les deux susdites isles vers le Ouest qui est vn grad espace,

B

il y


80

Description d'un voyage de Liampon.

il y a beaucoup de basses & escueils cachez fous l'eau, qui s'estendent iufques au Canal de l'Ifle ou on a accoustumé d'hyuerner pour y eftre à labri contre les vents de Nord. Le long des ifles qui font du costé du pays. Pourtant quand on vient de l'Isle qui eft du costé du Sud pour aller vers la mer , il faut dresser fon cours le plus pres d'icelle qu'il est possible iufques a la fufdite pointe qui est en la mefme isle. Canal enDepuis la fufdite ifle ou on a de coustume d'hyuerner durant les vents de Nord, tre les Isles. il y a vn canal qui s'estend au Nord NordEft entre les isles, laiflant les vnes du € ftè de terre , les autres du costé de la mer , lequel canal fe monstre ouuertement. A cincq lieues de la dite isle fur la mefme cftendue , commence vne autre grande & haute isle , ayant cincq lieues de longueur , fur la mesme cftendue du Nord Nord Ouest , & Sud Sud Oueft , laquelle eft haPeuple bitee d'vn fort mauuais peuple. Depuis la pointe meridionale de la dite isle la mauuais. portee d'vn coup de courtaut vers l'Eft il y a vn escueil plat caché fous l'eau, là ou fe perdit vne fois vn nauire Portugais chargé de Poiure & autres espiceries : pour lequel euiter il est de besoin que ceux qui voulent pafler par le dit canal dressent tousiours leur cours tout ioignant l'Isle qui est du costé du Oueft. A trois lieues de la pointe de ceste grande isle vers le NordEft il y a encore vne autre grande & haute isle , qui eft l'vne de celles qui s'eftendent vers la pleine mer tout d'vne rangee, là ou il y a vn temple de Chinois fort A Ilha da somptueusement bafti , appeller des Portugais à cefte occasion A Ilhada VaVarella. relia, c. a. d.l'Isle du lignai. Auant qu'y venir on laisse du codé du pays deux ou trois petites isles : & la grande isle qui eft longue de cincq lieues s'estend depuis le derriere de ces isles de deuers le pays. Et puis les dites isles vers la pleine mer asçauoir depuis l'escueil plat fufmentionné il y a vne autre grande isle qui s'eftend iufques à la dite Varella : entre lefquelles deux isles il y a vn petit canal ou passage , lequel eft profond de trois brafles à haute maree iusques à l' entree de Varella & depuis Varella comme aussi en fa bouche qui eft du costé de l'Eft vers la pleine mer il eft par tout suffisamment profond. Au pied de la dite isle de Varella , là ou eft l'entree de ce canal , il y a vn goulfe auec vne baye de fable qui eft vne bonne rade. Depuis la pointe meridionale de cefte mefme isle vers la pleine mer il y a trois petites isles proches l'vne de l'autre tout d'vne rangee dont l'estendue eft Eft & Oueft , lefquelles pareillement portent le nom de Varella, pres desquelles on recognoit le canal. Cefte isle de Varella ou fe void le temple fufmentionné , git à la hauteur de trente degrez tout au moins , & eft diftante huict lieues des isles de Siongicam. A onze ou douze lieues des dites isles de Siongicam, il y a bon nombre de Diuerses isles. grandes & hautes isles fort proches les vnes des autres : mais depuis là iufquesà la hauteur du treiziefme degré, elles commencent a eftre moindres, & en moindre nombre, & plus escartees les vnesdes autres. Au bout d'icelles il y en a deux Canal de proches l'vne de l'autre : entre lefquelles il y a vn Canal nommé Lepion qui a vne Lepion. fort bonne rade t elles ne font gueres distantes de l'emboucheure d'vne grande riuiere, habitee de beaucoup de gens, & on il y a grand commerce. Depuis le bout des dites isles le pays eft bas le long de la cofte , & y a plusieurs bancs dont le fond eft de cailloux. Ceux du pays vont & viennent en ce quartier la auec barques clouees , dont le dessus qui les couure eft enduit de poix , oquippees de deux arquebuses & d'vn croc à dents aigues, fe seruans du voiles faits de rofeaux comme mattes.Cefte cofte s'eftend au Nord iusques à la hauteur du trentequatriesmedegré,là ou fe trouve l'emboucheure d'vne riuiere qui vient de Nanquin en laquelle il y a vn isle bien habitee, laquelle fait vne double emboucheure. Depuis le pays s'eftend vers le Nord NordEft, puis au Sud Est , faisant par ce moyen vne pointe , & au dedans vn grand fein , depuis laquelle pointe

le pays


Description d'un Voyage de Liampon.

81

le pays s'eftend derechef vers le Nord, tournant puis apres en dedans vers le Nord Ouest. La viennent trafiquer les Iaponnois auec les habitans du pays lequel eft appelle Cooray,& y a des havres & lieux de retraitte. On y vend des pieces estroites & deliees d'ouurages faits à la nauette que les Iaponnois y apportent. A vingt lieues de la dite pointe du Sein de Nunquin vers le SudEft il y a quelques ifles , & notamment vne fort haute & grande du collé de l'Est fort peuplee. Ces isles sont par les Portugais appellees As Ilhas de Core, & la susdite grande ifle cft particulierement appellee Causien. Il s'y trouve vn goulfedu coste du Nord Oueft,ayant vne petite isle à l'entree qui est le havre, mais il y a peu de profondeur. Le Seigneur du pays y tient fa residence. A vingtcinq lieues de ladite ifle au Sud Est eft l'Isle de Goto qui eft l'vne des ifles de lapon,distante soixante lieues de la pointe de Nanquin au NordEft vers la pleine mer. Entre la dire ifle de Goto & le pays se trouuent encore quelques autres Ifles, pres desquelles il y a diuerses Baffes escueils.

CHAPITRE

Pays, He Cooray.

As Ilhas db Core.

Ifle de Goto.

XXXI.

Description d'vn voyage de Liampon iusques en Iapon et des costes de Bungo, Miaco, Cacay, et de l'sle de Toca au pays de Iapon.

L

E Mercredy trentiesme de Iuin troisiesmeiour de la Lune estant en fon premier quartier au point du iour nous partifmes du Canal qui est au costé du Nord Est de l'Isle de Syongicam avec vn vent de SudEft, & estans hors des Parrement isles eusmes le vent de Sud Sud Est tenans la route de l' Est, & par fois quelque peu de l'Isle de Syõgycam. de l'Estquand au Nord. Environ la nuit nous eufmes vn vent de Sud Sud Ouest, dressans nostre cours Eft Sud Est,avec grandes vagues de devers le Sud, de forte qu'a grande difficulté pouvions nous retenir noftre route, n'vsans que de demi voile. Au point du iour nous prinsmes nostre cours au Sud Est, & Est Sud Est, d'autant que le vent souffloit fort vers le Sud Ouest avec forte pluye & vagues vehementes, au moyen de quoy les courans d'eau en ce quartier tendent vers le Nord. Nous faisons nostre conte d'avoir navigué vingtsix lieues sur ce cours d'Eft & Eft quant au Nord asçauoir le Ieudi à midy premier de Iuillet. Ce mesme iour depuis midy iusques à la nuict nous eusmes vn vent de Sud Orage en Oueft tenans la route de l'Est & du SudEft , & quelque peu Eft SudEft auec force mer. pluye fans eleuation de vent. A deux heuresde nuict nous fuîmes accueillis de pluye de tous collez, au moyen dequoy le vent commença a cesser, dressans noftre cours vers le Nord. Ce que voyans les Officiers de noftre nauire lefquels estoyent Chinois,comme aussi le navire estoit vn Soma Chinois, furent fort troublez : Car les Chinois tiennent pour chofe affeuree qu'en Iuillet iulqu'au douziesme du mois il y a des grands orages tout le long de la coste de China : ce que ie presume advenir environ la S, laques,comme ie l'ay apprins par experience ayant passé deux grands orages en ce quartier la y voyageant eu telle saison. Le vent de Nord venant a croistre peu a peu : nous tournafmes incontinent derechef vers la pointe Occidentale des isles , & pouvions avoir depuis midy insques alors auancé dix lieues de chemin, de forte que selon nostre conte nous eftions environ trente six lieues loin du pays de China: & tinfmes ainsi noftre cours Ouest & Nord Ouft , ayans peu apres peu de vent , tellement que nous n'auancions gueres. Le Vendredy , le vent de Nord commença a souffler tenans la mesme route iusques au midy & ayans

Bb

2

auancé


82

Description d'un voyage de Liampon,

auance en ceste route du Ouest six lieues de chemin. Depuis le midy du Vendredy nous continuafmes nostre cours auec le mesme Progres du voyage. vent iufques au lendemain matin: lors nous eusmes le vent Nord est, & puis apres Eft: & poursuivismes ainsi nostre cours au Oueft iufques à midy faisans noftre cõte d'auoir nauigué dixhuict lieues. Nous n'auions pour lors ny Soleil ny estoiles pour pouuoir prendre la hauteur. Le Samedy 2 ou 3 heures apres midy, le vent se mit derechef au Sud.Le temps commençant quelque peu a s'esclaircir nous continuasmes encore ainsi quelque peu noftre cours :& voyans apparence que le temps pourroit ainfi continuer, nous nous tournasmes derechef vers Iapon, faisans noftre côte d'eftre alors à douze lieues de la cofte de China : &tinfmes ainfi noftre cours ce soir là , & la nuit suiuante, asçauoir eft & Sudest auec calme. Le dimanche iour suiuant à midy nous prinsmes la hauteur du Soleil a trente degrez moins fix minutes, & nous trouuasmes à vingtneuf degrez & deux tiers, ayans auance treize lieues, de forte que pour lors nous nous iugions eftre a vingtcinq lieues du pays de China, Le mesme iour apres midy nous poursuismes nostre cours fur le mefme trait de l'Est & Sudest. Tout ce foir là & la nuict suiuante iufques à lendemain midy nous nauisgames auec peu de vent sans Soleil pour prẽdre la hauteur,faisans noftre conte d'auoir auancé dixhuict lieues vers l'Eft Nord est ayans vn fort vent de Sud. Le Lundi apres midy nous auions encore vn peu de vent de Sud qui nous dura encore ce soir & la nuict. Le mardy au matin il souffla quelque peu plus fort iufques au midy : a lors prenans la hauteur du Soleil nous nous trouuafmes à vingtneuf degrez & deux quarts, tenans nostre cours vers l'Est & Sud est l'espace de vingtdeux lieues. Le mardy apres midy estans en la mefme hauteur,nous entreprismes de tenir la route de l'Est ayans le mesme vent mais quelque peu plus coy seulement ceste nuict là iufques au Mercredy a midy : lors nous commençasmes a v oir flotter de Efc ume de l'efcume de mer , ayans nauigué quinze lieues, faifans noftre conie dure d'eftre à mer. trente lieues de l'Isle de Tanaxuma, & n'auions pour lors ny Soleil ny estoilles pour prendre la hauteur. Le Mercredy depuis midy le vent du Sud Sud Ouest cõmença vn peu à fe leuer : & dautant que i'estoy informe qu'en ce quartier les courans d'eau prenoyent leur cours vers l'Ifle de Lequeo, & apperceuant en quelques endroits de l'efcume iaune flottant sur l'eau qui sembloit a voir comme limons meurs, ie trouuay bon de dresSignes qui fer noftre cours vers l'Est Nordest. Sur le soir nous vismes diuerses branches 5c romonstrent seaux & autres signesque monstroyent que nous nestions pas loin de terre. La qu'on eft nuid furueuanr nous continuafmes noftrecours vers l'Eft Nordeft. Apre la prepres de terie. miere veille de Pilate Chinois en son quartier fit beaucoup de chemin hors du cours, tenant la route de l'Eft iusques au matin. Lors ie donnay ordre de reprendre le cours du Nordest, iufques au Ieudy a dix heures, le mefme vent continuant. Lors combien que l'air fust sombre , nous commençasmes a descouurir vn pays couuert de brouees qui nous estoit au Sudest, & en estions à trois lieues : le long d'iceluy se voyoyenr deux petites isles. Lors poursuiuans la mefme route nous apperccuftmes pres du mesme pays du cofté de l'Eft vne autre grande,haute,& longue "Diuerfes isle, & à l'Est d'icelle deux autres isles, dont l'vne plus grande que l'autre s'estenifles; doit Nordeft & Sud Ouest, & l'autre tout ioignant Nord & Sud , laquelle auoit plusieurs pointes. Au coftédu Nord de cefte deuxiesme isle enuiron vne lieue d'icelle, fe trouuent cincq petites isles ou escueils tout d'vn rang. Depuis la premiere terre ou isle que nous voyions qui est la derniere de celles qu'on nomme As fete As Sete Yrmanas, ceft a dire les fept sœurs, laquelle est du costé du Nordeft iusVrmanas. ques a la dite petite isle ayant plufieurs pointes du costé de l'Est il peut y auoir fix lieues. Lors que nous estions à l'endroit de cefte premiere isle d'escueils. il pouuoit estre enuiron cincq heures apres midy , ayans nauigué enuiron vingt,


Description d'un Voyage de Liampon. 83 vingtquatre lieues lors que nous vinsmes a descouvrir le pays : Le mesme iour de leudy au matin prenans la hauteur de l'Estoile du Nord, nous nous trouvasmes a trente degrez & une sixiesme. Venans à deux lieues pres de l'une des Isles ou escueils que nous vifmes le premier, nous dressames nostre cours au Nord Est, & Est Nord Est. Eftans parvenus a l'endroit de celle ifle ou efcueil en forte qu'il nous demeuroit au Sud, nous trouvans environ à trois lieues de là, nous apperceumes au Nord Est de la dite Isle une autre grande,haute, & longue Isle pleine d'arbres appellee Υcoo laquelle s'estend Isle d'YEft & Oueft. Approchant quelque peu plus pres d'icelle,nous vifmes encore une coo. autre Ifle tout ioignant la pointe occidentale d'icelle , mais beaucoup moindre, Nous trouvant pres de la dite pointe , nous fusmes en deliberation de passer entre ces deux Isles : mais dautant qu'il n'y avoit personne fur nostre navire qui eust aucune cognoiflance de cest endroit là , craignans la rencontre de quelques bancs & Baffes nous ne nous y osasmes avanturer, ains tournames derechef a la pointe de l'Eft pour costoyer en dehors la dire Isle louvans quelque peu avec un vent de Sud , les vagues assez grandes nous poussans vers terre. Dressans en ceste forte nostre cours Est Sud Est, nous reftoyent encore environ deux lieues a coftoyer là dite Isle :mais la nuict nous surprenant avec grande obscurité , nous ne pouvions voir terre , ores que nous en fussions tout pres. Pourtant afin de nous garder d'en approcher trop pres, nous nous tinfmes au mefmc cours , iufques environ une heure apres minuict, que la Lune luifoit : mais nous ne pouvions pourtant voir fille.Lors nous prinfmes la route du Nord, faisans quelque peu voile vers l' Isle de Tanaxuma, laquelle nous jugions estre droit devant nous. Ici nous paflames Je reste de la nnid. Au point du iour nous vinsmes a descouvrir la dite Isle estans a deux lieues d'icelle. Elle estoit pour lors fort couverte de brouillars. Nous tenions ainsi noflre cours vers le Nord pour la passer au costé du Ouest : mais cela ne se peut faire a cause que le vent eftoit Sud Ouest, & nous eftions à la peinte du. Sud de ladite Ifle,la coftovans du cofté de l'Eft à une demi lieue d'icelle. Cefte Ifle s'eftend Nord & Sud, & est longue & basse, ayant un rivage de fable blanc. Le pays eft beau & verd, & abonde en Pins mais non gueres proches les uns des autres. Sa longueur est de sept ou huict lieues, ayant à mi-chemin afçavoir du costé de l'Est une petite Isle ou efcueil tout joignant la cofte ayant la forme d'une suste faisant voile. Elle git iuftement a la hauteur de trente degrez & demi: Et a un beau fond tout autour. Par delà cefte Ifle de Tanaxuma vers le Nord,nous descouvrimes un fort grand & haut pays s'estendant Eft & Oueft environ dix lieues de chemin,& en la mesme cofte au Nord Est, & Nord Nord Est de Tanaxuma, une ouverture qui est la bouche Goulfe de du goulfe appellé de Xabuxij. Naviguant du cofté de l'Eft de terre Vers la pointe Xabuxij. de ce goulfe, le pays est bas : du costé du Oueft il est haut comme le premier que nous voyions correspondant Eft & Sud avec l'Isle de Tanaxuma. Cefte cofté est distante de ladite ifle environ fept ou huict lieues. Depuis la pointe septentrionale de la dite Ifle nous prinfmes la route dudit goulfe, & venans à mi-chemin nous eusmes le vent Ouest Sud Ouest, & fusmes surprins du calme , de forte que la marte qui avoit fon cours vers l'Eft nous recula fort,tellement que nous ne peusmes parvenir audit goulfe finon à l' aide du reflux de la maree. Le soir venu & la Lune luisant nous Vinfmes en un fort grand sein dans lequel git le susdit goulfe afçavoir du costé du Nord,& a au dedans du cofté de l'Est une petite Ifle pleine d'arbres diftante de terre environ un trait de canon. Depuis la dite Ifle tirant vers l'Eft,le pays a une haute colline, du cofté meridional de laquelle fe void une grade ouverture, laquelle à de l'autre cofté une basse pointe de terre avec arbres,& un rivage de fable blanc. Ici eft le havre nommé Minat- Havre de co qui eft l'emboucheure d'une riviere,plus commode que celuy deBatecola en la Minatco. cofte de Malabar. Au cofté septentrional de cefte colline environ une petite lieue il y a une autre ouverture venant en une terre qui eft un peu plus basse que la colBb 3 line


84

Description d'un voyage de Liampon.

line ayant quelques arbres. Au milieu de ce havre git vne petite isle en laquelle il y Xibuxil. a vn grand bourg bien habité, a fçauoir Xibuxij. L'eau de cefte riuiere eft douce

mais peu profonde,tellement qu'il y faut entrer à haute maree. Depuis ce lieu de Xibuxij le goulfc s'estend au Ouest, tout plat pays dont le riuage eft fablonneux enuiron l'espace de deux lieues. Delà il tourne derechef vers le Sud iufques à vne haute montagne qui eft celle qu'on void venant de l'Isle de Tanaxuma. Au pied de ceste montagne fe descharge vne petite riuiere peu profonde: Depuis laquelle la terre s'eftend derechef vers l'est iufques a l'ouuetturc par laquelle con entre , qui peut auoir demi lieue de largeur. Le fond de ce goulfe & de cefte entree est de sable, mal propre a ancrer. Tout ce haut pays fe nomme QuiQuimonsi monsiqui. qui goulfe A fept lieues de ce goulfe de Xibuxij vers L'eftnordeft git le goulfe de Tanora de Tanora. qui eft vn des meilleurs havres de Iapõ. le cours le long de la cofte & eft & Nordeft. A mi chemin de Xibuxij à Tanora il y a vn petit goulfe ou baye qui de prime face semble eftre vne bonne retrairte , mais à l'approche on void qu'il eft plain d'efcueils & rochers,& ne s'eftend gueres auant dans le pays. Ayant passé ce petit goulfe vous trouuez incontinent que le pays fait vn bout ou pointe d'vn haut terroir, depuis laquelle pointe il tourne en dedãs : là vous voyez vn riuage de sable, lelong duquel il y a deux petites isles pleines d'arbres : au bout desquelles s'en trouuent encore d'autres qui s'eftendent deuers la mer auec Havre de encore autres grands escueils & rochers : dans ces petites ifles & roches eft le havre Tanora. de Tanora. Pour paruenir à ce havre, faut tendre vers la pointe & vers le bout de ces petites ifles & rochers qui s'estendent vers la mer. Eftant pres de là vous lairez au Nordeft vn escueil auec vne petite isle fans arbres ni bruyeres qui s'estent Nord & Sud. Entre cefte ifle & terre il y a vn grand goulfe ou on peut s'arrester , car il y a vis à vis de là vingtcinq brasses de profondeur : mais ce n'est pas le vray havre. Ayant doublé la pointe & le bout des fufdites petites ifles & escucils vous dresserez incontinent voftre cours vers terre fans rien craindre, car il y a là bon fonds, tenant la route du Oueft : lors vous lairrez a main droite vne pointe de terre. Ayant passé ceste pointe vous tiendrez vostre eours tout joignant la cofte vous gardant de la terre qui eft du costé du Oueft. Eftant icy vous estes dans le havre qui eft vn long goulfe ou baye qui s'eftend au Nord en dedans. Vous ancreres au milieu d'iceluy en la profondeur de quatre brasses, demeurant enclos dans vn rond circuit dont le font eft entierement vaseux. Partant de Tanora vers Fiunga, le cours le long de la cofte eft Nord iufques à vne pointe de pays,distante cincq lieues de Tanora. Entre la dite pointe & Tanora Havres de Gico & fe trouue deus havres, l'vn nommé Gico proche de Tanora , l'autre vn peu plus Vmbra. auant par delà quelques petites ifles & cscueils, nommé Vmbra. Ces deux havres seruent d'abri contre les vents d'Eft qui souflent beaucoup en ceftc coste. Depuis la dite pointe iufques à Fiunga il peut y auoir encor cincq lieues de chemin : de là la terre fe tourne en dedãs faisant vn fein qui tourne derechef quelque peu au Nord. Ce fein est vne basse terre le long de la mer, ayant vn riuage de fable. Vne lieue par delà la dite pointe fe void vne couuerture en la coste, au cofté Meridional de laquelle ouuerture il y a vn grand arbre rond tout au bord de la mer. La fe trouue vn Havre de bon havre nommé Vndo: & vn peu plus outre vn autre havre nommé ToconoVndo & fuchi, qui est vn haut pays comme l'autre havre. Du costé du sud s'y voyent quelToconofuques grands hauts havres, & du costé du Nord vne basse terre laquelle de loin & en chi. dehors monstre comme des petites isles auec des arbres. Ce havre n'est point proHavre de pre pour y enrrer. A vne lieue de cestuicy il y en a encore vn autre nommé Myme Myme. qui eft commode pour des petits nauires : & a deux entrees lesquelles on apperçoit incõtinent de dehors,ayans au milieu vne isle plate pleine d'arvres, laquelle distingue ces deux entrees. Pardcflus ceste isle on peut voir verslc pays qui est haut & Riuiere de plat, vn grand arbre. Le pays qui eft du coftédu fud a vne hauteur auec vne vallee. Tonxijma. A trois lieues & demie de ce haVrc est l'emboucheure d'vne petite riuiere nom\


Vers les coustes de Iapon.

85

mée Tomxijma, à vne lieue & demie de laquelle est le bout du bas pays, & delà le pays commence a estre plus haut. A deux lieues delà il y a vne haute pointe de terre, laquelle a voir de loin semble la pointe appellee Cabo de Ramosen la coste de Goa avant tourné ceste pointe , on vient incontinent vers le Nord à l'emboucheure d'vne autre riuiere nommée Camico, ou on trouue la profondeur de deux brasses. Riuiere de Icy est le dernier pays du Royaume de Siunga depuis la susmentionee pointe qui Camico. est a cincq lieues de Tanora, iusques à ceste autre pointe de Camico , la terre a la forme d'vn fein : & icy l'eau a vn courant oblique : car le pays elle a tousiours son cours vers le sud. Ces deux pointes s'entrecorrespondent Nord & sud, & Nordest & fud Oueft,& y a enuirõ huict lieues de l'vne à l'autre. Par tout ce fein on peut ancrer le long de terre en la profondeur de douze & quinze brasses, beau fond de fable. Depuis le Cap de Camico le cours le long de la cofte eft Nornord Ouest : Quand on eft à l'endroit de ce Cap on vient incontinent a descouurir au Nordest, & est Nordeft la terre de Toca qui est vne isle longue d'enuiron quarante lieues, laquel- La terre de le s'estend est & Ouest , & Nordefr & fud Ouest. Entre icelle & la terre de lapon Toca. asçauoir du costé du Nord de ladite ifle il y a vn d'estroit qui s'estend iufqu au vre de Saquay & pays de Miaco; Le long d'icelle il y a plyfieurs autres petit es isles. Le cours qu'on tient par ce destroit vers le susdit havre de Saquay est le long de la coste de lapon laquelle a beaucoup de bons havres. Au bout de cedeftroit l'vne & l'autre terre a vne pointe vne lieue de distance fvne de l'autre. Pres de la pointe de Toca lefond a plusieurs banes : & quant aux habitans du pays asçauoir du cofte du Nord on y trouue peu de loyauté. On peut pareillement dreiîer fon coursde deuers le costé Meridional de la dite ifle de Toca vers le pays de Miaco le long duquel il y Pays de a bonne nauigation , & s'y trouue de fort bons havres. Le premier havre est à la Miaco. premiere pointe du pays du costé Occidental de l'Isle, tout iougnant laquelle se voyent quelques autresisles& escueils. Ce havre nommé Focora eft vne bonne Havre de retraitte contre tous vents, mais non contre les vouleurs qui y ont diuerfes fuftes Focora. auec lesquelles ils courent & exercent leurs voleries. Le bout Oriental de cefte ifle de Toca correspondant a lopposite du pays de lapon , fait vn destroit ou passage femblable à celuy du costé Occidental, par lequel on va au havre & à la ville de Sacay.A mi-chemin dudit coflé Oriẽtal de Toca eft le havre de Aua habité d'vn peu- Havre de ple fort belliqueux.La eft d'ordinaire vne armee nauale qui court & rauage le long Ava. de la coste. Les nauircs & fustes qui desirent & demandent liberté de pafier par la y peuẽvt pafier fans em pechement ni difficulté.Depuis ledit cofté Oriental le pays de lapon s'eftend fort vers le sud, faisant vne pointe nommée Cumano en la coste Pointe de de Bandol, laquelle eft habitee de gens riches & puissans, mais peu libres & asseu- Cumano. rez. A neuf ou dixlieues du bout de l'Isles de Toca au Nordest eft le havre de Sacay lequel n'est point garanti contre les vents de Ouest qui y soufflent vne bonne partic du temps, & a vn fond de fable peu profond , de maniere que les nauires y venans auec charge doiuent incontinent estre deschargez & laissezà Iancre, ou bien sont par fois amenez prez du pays. A cincq lieues dudit Cap de Camico iusques à vne autre pointe de terre le cours Diverses le long de la coste est Nord Nord Ouest : En ce chemin se rencontrent cincq ou fix isles & esifles & escueils, & vis a vis de la dite pointe fe voyent deux autres ifles tout ioignât cueils. terre, y ayant vn canal fort estroit entre deux, & y a pres de là tant au Nord qu au fud diuerfes petites ifles & escueils : ces 2 isles avec les petites Isles & escueils corres. põdent eft & Oueft auec le bout de rifle de Toca, à la hauteur de 33 degrez & vne sixiesme. Toute cefte cofte eft vne haute terre auec les isles qui font le lõg d icelle, & s'y trouuent foixante & septante brades de profondeur tout ioignant terre. Icy commence le d'estroit entre l'Isle de Toca & le pays de Bungo. S'il vous eft necessaire d'ancrer en ce quartier, vous vous tiendrez pres du pays de Toca , là ou vous trouuerez vn fonds vaseux. Ayant doublé la pointe susmentionnee des deux ifles la coste commence a tourner au Ouest tout haut pays, ayant au dedans tout ioignant le costé du Sud vne petite isle. Vous prendrez garde que ne soyez porté dans

Bb 4

ce goulfe


86

Description d'un voyage de Liampon.

ce goulfe par les courans d'eau. Ayant paflfe ce goulfe.vous viendrez a descrouurir droit deuant vous afçauoir à mi chemin du canal du deftroit, vne petite isle ronde qui vous demeurera du coste de l'Est : & cincq lieues plus outre le long de la code vous en verrez vn autre tour ioignant la terre laquelle s'estend vers la mer, ensemble plusieurs escueils & rochers.A vne lieue & demie des dites isles au Nord cd se trouuent deux autres isles l'vne pres de l'autre. Derechef à vne autre lieue & demie de ces deux isles git vne autre longue isle ayant vne plaine campagne, laquelle s'estend Nord Ouest & Sudest, ayant fon plus Goulfe de haut endroit au Sudest. En dedans cede isle au Oued est le goulfe de Vsqui, là ou Vsqui. le Roy de Bungo fait fa residence. Pour venir la faut dresser fon cours vers la premiere isle, fe gardant tousio rs des dites isles & des petites isles & efeueils proches de la, passant entre ceste isle & les deux autres. Ayant pafle ceste isle auec les dites . petites isles & efeueils vous viendres a apperceuoit au Oued afçauoir dans le goulfe Isle dans le vne petite isle haute & ronde pleine d'arbres , vers laquelle vous dresserez vostre Goulfe. cours , vous tenant tousiours plus pres de ces deux isles que decelle ou son les escueils : car pres de cestecy la profondeur ed de septante brasses, au lieu qu'en dedans les deux susdites isles vous en trouuerez ving cincq fonds vaseux , dressant ainsi vodre cours du costé du Nord, car le fond y ed beau par tout. Estant à l'endroit d'icelle petite isle vous trouuercz vingt brasses de profondeur, & là mouillerez l'ancre, afin de considerer de la les deux-havres, dont l'vn est à vne petite lieue de ladite, petite isle au Sud Oued pres d'vne pointe de terre , là ou fe voyent fix ou sept arbres escartez les vns des autres, & quelque bruyere. Vous dresserez vostre cours vers cede pointe, laquelle a en dedans vn petit goulfe ou baye au bout de laquelle il y a vne Baffe de pierre qui s'edend vers la mer. Ce goulfe sert d'vne bonne retraitte, & est profond de trois brasses ayant vn bon fond & propre a ancrer pour des petits nauires L'autre havre est au Nord Oued afçauoir de l'autre costé du goulfe en dedans certaines isles & efeueils dans lequel peuvent ancres des grands nauires. Delà ce goulfe de Vfqui quelque peu plus auant vers le Nore, il y a vn autre grand goulfe qui s'edend Oued Nord Ouest en dedans le pays:La pointe ou eftendue de terre qui ed entrecesdeux goulfes peut auoir de largeur la porte d'vn canon : & a vne demi lieue du bout de cede pointe vers le Oued afçauoir du codé du, Sud de cede pointe git vne petite isle tout joignant terre:1e canal qui ed entredeux ed profond de douze brasses ayant vn beau fonds de gros fable commode a ancrer. Vis à vis de cede isle açauoir en la terre du Nord Oucfr la distence de la portee du Sangana- canon il y a vn petit goulfe ayant vn bourg habité nommé Sanganaxeque, lequel xeque. havre n'est point garanti contre les vents de Nord Oucft. Enuiron demi lieue de là on commence a trouuer vn bas pays ayant vn riuage de fable & des arbres le long d'iceluy. Tour le long de cede code le fond est plein de bancs, tellement que vous Issues de ri- vous garderez d'en approcher plus de demi lieue. A mi-chemin de ce bas pays , fe uieres peu trouuent deux issues de riuieres qui ont peu de profondeur, a raifon dequoy il fe profondes. faut garder d'y entrer. Au bout de ce bas pays il y a vne autre riuiere d'eau fraische ayant en fon havre ou emboucheures douze espans d'eau à haute marec : à basse marec les nauires y demeurent fur le sec qui est fond de fable. Tout joignant la raAquinafa- de de ceste riuiere fe void vn bourg habité nommé Aquinafame. Demi lieue en me. dedans le pays le long de ceste mesme riuierc eft la plus grande & puissante ville de tout le royaume de Bungo, là ou par cy deuant les Rois du pays souloient tenir leur Court : maintenant tous les marchans de toute la contree de là au tour qui font fort riches & magnifiques y ont leur refidence. Au de là de ceste riuiere, asçauoir de l'autre costé du goulfe il y a vn fort bon havre ou on eft garanti contre tous vents : l'entree duquel est belle, & nv a autre chofe a faire pour y entrer que de dresser fon cours par le beau milieu de l'entree d'iceluy : ony trouue la profondeur de cinq brasses & cinq & demie. Ouy entre auec le Havre du Monfon ou conionction du vent de Sud , & on en fort auec le Monfon des vents Finguy. Nord, de qui est vn grand auantage. Le nom de ce havre eft Finguy : mais il n'eft gueres


Vers les coustes de Iapon. gueres afleuré des vouleurs & pyrates. Depuis la dite riuiere iusques à ce havre il y a enuiron trois lieues de chemin oblique; A la rade de ceste riuiere se trouuent vingt brasses de profondeur, asçauoir tout ioignant terre mais le fond n'y eft pas bon , & n'y fait pas sieur d'y attendre les vents ,' car on n'y peut eftre à couuert eu aucune maniere. Par delà ce goulfe on peut bien voir la terre vers l'Est de la on vient en la terre de Moryec qui eft vn bas pays. La dite riuiere & ville font fous la Terre de Moryee. hauteur de trente trois degrez & vn tiers. A deux lieues de cefte pointe de Moriee vient vn autre pointe laquelle correfjpond à la precedente Nord & Sud : le pays y eft bas , & le riuage sablonneux, & s'y voyent au bout quelques escueils & rochers. Depuislà la coste s'estend au Nord Bourgades TamboOueft, & à demi lieue de là se trouue vn bourg habité nommé Tamboca, & vne de ca & Tamlieue plus outre vne autre place nommée Tambico, toutes deux au riuage de la bico. mer,mais n'ont point de havres qui puissent seruir de retraitte , & quant aux habitans de ces lieux, il y a peu à s'y fier. Vous trouuant à l'endroit de ceste pointe, vous apperceurez le long de la cofte vne longue isle, laquelle on iugeroit de loin eftre deux isles enuiron a deux lieues du pavs , nommée Fimexyma. Entre icelle & le Isle de Fimexyma. pays se trouue peu de profondeur. Depuis la pointe du goulfe de Bungo iufques à ladite isle, tout le long de la coste l'espace d'vne grande lieue vous ne trouuez que bancs, riffes, & escueils.Tout ce chemin depuis le commencement du royaume de Bungo iufques à la fufdite isle, on tient fon cours vers l'Est, afçauoir le long du pays de Toca. A neuf leues de la dite isle dcFimexyma au Nord il y a vn fort haut pays qui s'eftend eft & Ouest, qui eft la terre de Amanguchen lequel eft fort riche & puissant, A mangucar icy est l'vne des mines d'argent du pays de Iapon. Il y a des bons havres le chen. long de cefte cofte : on y void aussi l'Isle de Meagyma en laquelle autrefois auant Isle de Mea gyma. que les Portugais vinssent en lapon, il y auoit grand commerce : car lassemblee ou estaple de toutes les marchandises de lapon s'y tenoit. Le long du dit pays d'Amangeuchen, & de l'Isle de Fimexyma commence le deftroit ou passage qui meine à Facunda. Pour aller de la pointe de Moriee depuis le goulfe de Bungo vers le havre de Havre de CaminaxiCaminaxique au Royaume d'Amanguchen qui est vn fort bon havre & afleuré que. contre tous vents & ou s'exerce grand t rafic & negoce, faut tenir la route du NordEst, & Nordest enuiron seize lieues Le pays ou vous tendez eft vn grand & haut pays : vous ai lez le long de la cofte. Eft & Oueft, & Nordest & Sud Oueft iufques à vne pointe distante quarantes lieues Portugaifes du havre de Caminaxique : il y a dixfept telles lieues en vn degré. Sensuiuent les havres qui fe trouuent en ceste cofte,qui tous font bayes, Caminaxique, Tozaque, Meagima, Camangari, Aneoxi- Divers hama,Toumoo,Xynaco, Vxymãdo, Mutoo, Fiungo Sacay. De Caminaxique à To vres en la coste de Iazaque il y a enuiron trois lieues & demie de Tozaque à l'Isle de Meagyma fix pon. lieues & demie. La rade de cefte isle eft entre icelle & terre ferme : De Meagyma à Camangari vne lieue & demie Delà à l'Isle d'Anoxima cinq lieues: D'Anooxima à Toumoo cinq lieues : De Toumoo à Xynaco encore autre cinq lieues. De Xynaco au havre de Vxymando encore autre cinq lieues: De Vxymando au havre de Mutooaussi cinq lieues. Ce havre pareillement peut eftre diftant cinq lieues de la pointe fufmentionnce.A trois ou quatre lieues de la dite pointe afçauoir vers l' Est eft le havre de Fyongo, & à fix ou sept lieues de là celuy du Sacay. Toute ceste cofte est belle & nette, ayant vn fond propre a anchrer par tout. Les lieues susdites font lieues Portugaifes. Ce que dessus a esté ainfi trouué & verifie par vn Pilote Portugais qui a fait le Voyage icy descrit.

CHA-


88

Description de la Route de Lampacon.

CHAPITRE.

XXXII.

Nauigation et cours de Lampacon pres de Macon en la coste de China vers Iapon iusques à l'Isle Firando. ALlant de Lampacon vers l'Isle de lapon, vous dresserez vostre cours par le

premier Canal de l'Isle du Sud, lequel s'estend au Sudeft , ayant vne petite ifle ou escueil à mi-chemin entre lequel & la pointe de l'Isle vous tiendrez vostre passage, à l'occasion de la force du vant, approchant le plus pres que vous pourrez du bout de la dite ifle, ayant tousiours la fonde en la main. Venant a michemin du canal des isles qui s'estendent vers la pleine mer, vous trouuercz vn banc de fable qui à mi chemin a enuiron trois brafles de profondeur. Vous ferez voftre mieux de passer vne grande & haute ifle qui vous est à l'Est Sudest. Ayant passé ceste isle auec autre qui se voyent en mesme rang deuers la plaine mer, vous Rangee de tiendrez vostre cours le long des isles qui font deuers la mer. A deux lieues de cediuerses istrouuercz vne rangee de petites isles ,& escueils qui s'auancent plus les & es- ste isle vous que les autres le long desquelles vous allez , laquelle rangee s'estend mer auant en cueils. Nordest, & Sud Sud Ouest : & ne la pouuez tourner, & aussi n'eft il pas befoin Nord de ce faire Vous dresserez vostre cours entre icelle, & vne grande haute isle pleine d'arbres qui vous demeure du costé du pays. Laquelle quand vous en approchez semble estre ronde, pource que vous venez iustement fur la pointe d'icelle , combien qu'elle foit longue, de mesme estendue que la coste. Quelque espace plus outre il y a vn canal, entre la dite isle 5c vne autre isle proche de ceste là , derriere laquelle vers l'Eft Nordest il y a vn havre ou les nauires Chinois viennent charger & descharger leurs marchandises, qui n'est pas fort loin de l'ouuerture de Lanton , Isle de Tõ- La susdite isle est par les Chinois appellee Tonquion Dela vous prendrez la route quion. de l'Eft Nordeft pour venir recognoistre la coste qui eft entre Chinchon & Chabaquon qui a vn beau fonds & net, tenant voftre cours à deux lieues delà pour euiter vne Baffe qui eft tout ioignant Chinquon la on se void vne petite ifle haute & ronde fort proche de terre. Le cours de ceste coste depuis Chabaqueo à Chinchon est Nordeft & Sud Oueft,& Nordeft quant à l'est, & Sud Ouest quant à Ouest. Eftant à l'endroit de Chinchon se void deux lieues auant en mer vne petite ifle ronde & Isle de To- haute appellee des Chinois Toanthea , & dans le pays vne haute montagne auec anthea. vn rocher au dessus comme Palo Varella en la coste de Champa , & là se trouue vne entree ou on pafle par plu fleurs isles. Eftant à l'endroit de Chinqueo vous prendrez la route de l'Eft Nordeft, iufques à ce que vous soyez à huict ou dix lieues de la coste, pour demeurer en dehors routes les isles. Vous trouuant en ce quartier vous dresserez voftre cours au Nordeft, Isle de Le- sur lequel cours vous viendrez a voir l'Isle de Lequeo pequeno,c.a.d. la petite Lequeo pequeo haute & longue fous la hauteur de vingtcinq degrez, diftante dixhuict lieues queno. de la coste de China. Ayant passé cefte ifle & venant a la hauteur de vingteinq degrez & demi,si vous desirez tendre vers le pays de Bungo, vous tiendres la route du Nordeft, & eft Nordest, fur lequel cours vous viendrez sur les ifles qui font au coDiuerses is- sté du Sud de l' isle de Tanaxuma, lesquelles isles commencent au vingtsixiesme les au Sud s'eftendent iufques au trentiefme & demi en nombre de sept haude Tana- degré & demi,& tes & petites, dont les trois premieres auec vn petit efcueil s'eftendenr Nordeft 5c xuma. Sud Ouest,& Nordeft quant au Nord, & Sud Oueft quant au Sud:& les trois autres Eft Nordef & oueft Sud Ouest, & vne qui eft au bout de celles cy , Nord & Sud. Ayant pafle ces dites sept isles vous viendrez a voir à six lieues de la au Nord Nordeft deux autres isles correspondantes auec les autres Est & Oueft, dont celle qui est du costé de l'Est est la moindre. Au bout Oriental de ceste isle fc void vne haute colline,qui va en deualant vers l'Est faisant vne basse pointe. Vous pouucz bien passer


Vers Iapon iusques à l'Isle de Firando.

89

passer entre ces deux isles fi vous Voulez,car il y a vn bon canal entredeux La plus grande,laquelle est haute & longue, se nomme Ycoo. A trois ou quatre lieues de la Isle d'Ycoo. pointe Orientale d'icelle vers le Nord eft l'isle de Tanaxuma laquelle eft basse, s'e- Isle de Tastendant Nord & Sud de la longueur de fept ou huid lieues» A mi-chemin de cefte naxuma. isle,asçauoir du costé de l'Est il ya vn havre ou petit goulfe enclos de quelques escueils, mais peu commode pour s'y retirer. A lieue & demie de ce havre au Oueft: Nord Oueft,git vne petite isle platre, ayant vne colline au milieu. A sept ou huid lieues de Tanaxuma ver le Nord , vous viendrez a voir vn grand & haut pays qui s'estend dix lieues Eft & Ouest, asçauoir le pays de lapon. Au bout de ceste coste afçauoir du cofté du Oueft est le goulfe de Cangoxuma, & le havre de Amango,au dessus duquel fe void vne haute montagne aigue : & vis à vis de l'isle de Tanaxu- Goulfe de ma, asçauoir au Nord & Nord Est, est le goulfe de Xebuxij qui est fort grand, ayant, Cangoxuma. au dedans les havres de Minato, Eoxima, & Xaboxij, qui sont emboucheures de trois riuieres pour petites nauires, toutes trois du costé de l'Est, afçauoir à maindroite quand vous entrez dans le goulfe de deuers le Ouest. Six ou sept lieues plus auant le long de la cofte au Nord Nord Est est le havre de Tanora qui eft ie meil- Havre de Tanora. leur havre de tout le pays de Iapon. Si vous desirez vous acheminer vers ledit havre vous coftoyerez la cofie de pres, car le fond y eft beau par tout, mais il n y a point de rade en fond propre a ancrer, à raifon de la profondeur. Ayant passé le goulfe deXebuxij continuant vostre cours le long de la cofte,vous parviendres a vn petit goulfe qui de prime face fernble estre quelque bonne retraite : mais vous trouuant à l'endroit d'iceluy vous y descrouvrez beaucoup d'escueils & rochers. Ayant pafle ce goulfe on vient à vne grande & haute pointe de terre.Depuis cefte pointe le pays tourne en dedās, là vous Diverses petites isviendrez a voir vn riuage de sable & deux petites isles le long de ce riuage proches les. l'vne de l'autre, au bout defquelles s'en trouuent encore quelques autres auec des grands escueils s'estendans vers la mer. En dedans ces petites isles & escueils git le havre de Tonara pour auquel par- Pour enuenir vous tiendrez vostre cours vers le bout de dites isles & efeueils : Vous trou- trer au havre de Tauant a l'endroit de ce bout, vous demeure du cofté de la mer au Nordest vne autre nora. petite isle ou escueil en dedans lequel vous dresserez voftre cours. Entre iceluy & le pays il y a vn grand goulfe, auquel on peut ancrer à vingtcinq brasses fi befoin est : mais ce n'est pas icy le vray havre. Pourtant quand vous auez doublé les dites petites isles & escueils, vous dresserez incontinent vostre cours le long de là, asçauoir entre vne pointe du pays , laquelle eft à la droite du cofté du Nord, & les dites petites isles iusques dans le canal dont vous voyez l'ouuerture, & n'auez rien a craindre Ayant passé ceste pointe vous verrez incontinent vn goulfe, qui s'estend en dedans au Nord : lors vous coftoyerez de pres cefte pointe laquelle vous demeurera à main droite : & pouuez hardiment y entrer , car la profondeur y eft de quatre brasses fond vaseux, & y ancrerez du cofté de l'Est, vous gardant du cofté du Oueft. Depuis le Goulfe de Tonara on tient le cours le long de la coste au Nord qui Coste de est le pays de Fyunga & Bungo : Toute cefte cofte eft belle & n'y a rien a craindre Fyunga & Bungo. que ce que vous voyez deuant vos yeux. Dix huict lieues plus outre vous trouuerez vne fort grande isle qui vous demeurera du cofté de l'Est, asçauoir l' Isle de To- Isle de Toca. ca , laquelle s'eftend Eft & Oueft , & Nordest & Sud Oueft, avant de longueur plus de quarante lieues, venant iusques pres de Sacay & Miaco. La cofte meridionale de cesteislele long de laquelle on tient la route de Sacay , eft entierement nette. Entre ceste Isle & la coste de Bungo, qui est du costé du Ouest de ceste ifle, il y a vn destroit ou passage large de quatre & cincq lieues. Celuy qui veut aller à Bungo doit toufiours tenir le long de la cofte de Tanora & Fyunga fe gardant de la coste de Toca. Retournant à la contree qui git a la hauteur de vingteinq degrez & demi quand on a pafle Lequeo Piqueno, comme dit a cité , fi vous desirez faire voilé vers l'Isle

de


90

Description de la Route de Liampacon.

Firando vous vous acheminerez de là fur le mesme cours de NordEft. Eft NordEft iufques à la hauteur de vingthuict degrez & vn quart, là ou vous trouuerez au Diuerses Nord Est, fur lequel cours vous viendrez a descouurir deux petites longues isles petites is- de peu d'apparence , correfpondantes Nord & Sud auec le autres , lesquelles les. ont du cofté du Sud deux islettes ou escueils diftans demi lieue l'vn de l'autre. Les deux susdites isles font à la hauteur de trente & vn degrez & vn quart. A trois ou quatre lieues de ces islesau NordEft git vne autre petite isle ou escueil ayant quatre ou cincq rochers esleuezcn pointe. Vous trouuant à l'endroit des dites isles vous estes encore à dix lieues de la cofte de lapon açauoir au Oueft, & tenant la mesme route du NordEft vous viendrez droitement a rencontrer Isle de Co- vne grande & haute isle nommee Coiaquin laquelle correfpond est & Ouest iaquin. auec le havre d'Angone, distante trois ou quatre lieues de la coste, longue pareillement de trois ou quatre lieues. Ou cofté de l'Eft , asçauoir deuers terre elle a plusieurs petites isles & escueils. S'il vous aduient de vous rencontrer en dedans ceste isle vous trouuant pres de la cofte de lapon , en forte que vous ne puissiez tenir voftre cours en dehors d'icelle, vous pouvez passer entre icelle terre vous tenant en dehors de toutes les isles & efcueils à la portee du canon , fans approcher trop pres de la cofte, à caufe d'vne pointe qui est de l'autre cofte au Nord. Ayant passé la longueur de l'Isle , le long des dites petites isles & escueils, vous viendrez incontinent à louuer le long de l'Isle en dehors vers la pleine mer : ce faifant vous apperceurez au Nord la susdite pointe , pres 'de laquelle il y a quelques Baffes & escueils, & au dedans Havre d'icelle au Nord eft le havre d'Amacufa. Cefte pointe de terre eft droid'Amacutement vis à vis d'vne autre pointe de la susdite isle , correfpondantes Nord sa. & Sud l'vne à l'autre. Ayant passe cefte pointe vous tiendrez voftre cours le long de la cofte à vne lieue pres. Cefte cofte s'eftend depuis vne pointe iufques a l'autre Nord Nord Oueft & Sud Sud Eft. Et il vous tenez voftre cours en dehors l'Isle de Coiaquin, vous prendrez le mesme chemin, cest qu'ayant passé la dite isle, vous irez le long de la dite cofte» Depuis la dite pointe d'Amacusa pres de laquelle se trouuent les Baffes & efcueils fufdits trois ou quatre lieues plus auant la cofte a vne autre pointe d'vn grand & haut pays. Ceste pointe passee vous voyez vne grande ouuerture d'vn O'Estrecho canal appelle O Eftrecho d'Aryma ,dans lequel il y a deux bons havres , dont d'Aryma. le premier est celuy de Xiquij, qui eft vn des meilleurs havres de lapon , lequel se trouue à vne demi lieu de l'entree dudit canal du cofté du Sud à main droite asçauoir tirant vers le Ouest au bout d'vn grand goulfe qui fert d'abri contre tou $ vents, ayant quatre & cincq brafses de profondeur fond vafeux. La furent vn iour tuez trois Portugois par quelques Iaponnois qui ne pouuoyent endurer leur maistrise & infolence. Au cofté du Nord de ce goulfe vers terre git vne petite isle haute & ronde. Iufques icy vous trouuez par tout beau fond & net, Pour paruenir à Aryma , il vous faut coftoyer de pres le pays du cofté du Nord: car du costé du Sud , si toft que vous auez passé le fufdit Goulfe de Xiquij , vous trouuez deux efcueils , & des Baffes & bancs tout autour. Ce deftroit en fon entree s'eftend vers l'Eft , puis il trouue vers le Nord le long de la pointe du pays : là les courans d'eau font fi roides que fi vous ny prenez garde , ils feront tourner & retourner voftre Nauire , fi vous n'auez vn bon vent par lequel la force de ces courans soit domtee. Ayant doublé la dite Havre de pointe vous trouuez vn fort bon havre nommé Cohinochy , ou CochinoCochino- quin , puis le havre d'Aryma, d'ou ce deftroit prend fon nom distant demi lieue chy. de celuy de Cochinochy : lequel eft mal propre pour y estre a couuert contre les Havre de vents d'Est & autres orages. Quelque peu plus auant'est le havre de Simonbara leSimonba- quel a trois petites isles qui seruent de defence contre les vents de Nord, mais les ra. nauires y demeurent fur le sec à basse maree, En tout ce deftroit il n'y a point d'autres


Vers Iapon jusques a l'Isle de Fyrando. 91 tres havres qui ioyent asseurez & qui fervent d'abri contre tous vents sinon celuy de Xiquy & Cochinochy. Depuis ce deftroit jufques à l'Isle de Fyrando il y a le long de la cofte plusieurs Isles & efcueils & un grand goulfe. Depuis l'issue du deftroit d'Aryma six lieues plus outre se trouve une isle tout ioignant la cofte , nommee Cãbexyma,grande Se haute tout ioignant laquelle du costé de la pleine mer se voyent quatre ou cinq petites isles ou efcueils. Entre icelle Se terre il y a une bonne rade, & en la mesme Isle. fe void un grand bourg bien habite' , avec un bon havre ou il y a d'ordinaire plusieurs fustes & barques de pescheurs. Ici commencent les iiles iusques à Fyrando. A cinq ou six lieues de Cabexyma la cofte s'estend en pointe pres de Diverses Isles & eflaquelle il y a diverses petites iiles Se efcueils qui s'avancent de devers la cueils le terre vers la pleine mer. Vous dresserez vostre cours vers cefte pointe, long de la tenant la route du Nord Nord Ouest. Depuis ladite iile de Cãbexyma iuf- coste. ques à cefte pointe le pays decline en dedans en forme de goulfe. Or dautant que la coste de Iapon ordinairement eft couverte de bruines Se nuages au temps qu'on a accoustume d'y venir, il eft difficile de bien & distinctement appercevoir les diverses places & endroits d'icelle : En tel cas vous ne tiendrez pas voftre cours le long d'icelle , mais declinerez a demi rin du Nord Nord Ouest. Et vous advenant d'en approcher tout pres, vous appercevrez incontinent toutes les dites iiles Se efcueils : dont les deux dernieres qui sont les plus avant en mer feparees des autres font quelque peu hautes & plus longues que rondes, sans arbres : pres de l'une defquelles afçavoir de celle qui est la plus avant en mer, il y a deux basses, dont l'un s'eftend vers l'Est l'autre vers le Nord Ouest,environ demi lieue. On tient que pres de celle qui eft du costé de l'Est il y a beau fonds , Se du costé du Nord s'y trouve un endroit commode pour y eftre à l'abri contre le Monson des vents de Sud, de sorte qu'au besoin vous vous y pouvez retirer. Depuis ces deux Iiles vers terre fe voyent deux autres petites isles Passage des ou efcueils en façon de piliers : Entre ces efcueils Se encore autres ca- navires naux qui fè trouvent entre les isles tiennent leur cours divers Iuncos ou China. navires de Chinois menans leurs marchandises à Fyrando, Se au havre de Umbra. Ce neantmoins vous lairrez toutes ces iiles Se efcueils du cofte de l'Est à la main droit, tenant voftre cours a demi lieue de là en pleine mer. Eftant à l'endroit de ces isles trois ou quatre lieues plus avant fur le mefine cours du Nord Se Nord Ouest fe void une autre pointe d'une Isle s'estendant au Ouest , dont le terroir est haut Se plat au deffus : on diroit a la voir de loin que ce font trois Iiles à caufe de deux entrefentes qu'on y void , combien qu'en effect ce n'en soit qu'une. A trois lieues de la dite pointe au Oueft vers la pleine mer vous appercevez une autre petite Iile ronde , pres de laquelle il y en a une autre qui eft longue : & en temps clair & ferein vous descouvrez au Ouest Sud Ouest l'Isle de Goto laquelle eft fort grande & haute ayant plulieurs entrefèntes & reparations , le dessus du terroir entierement plat & uni. Estant à la veue de la susdite isle qui fèmble trois Isles , vous dresserez voftre cours vers la pointe d'icelle Que s'il vous advient d'avoir la maree contraire Se peu de vent , vous verrez l'eau s'enfler efmouvoir Se escumer pres de ladite pointe , en sorte qu'on jugeroit qu'il y a la quelque endroit peu profond fur lequel l'eau se vient rompre. Ce neantmoins le fond y eft beau Se affez profond par tout : pourtant y pouvez vous passer fans crainte ni danger , vous tenant feulement quelque

Cc

peu


92

Description de la Route de Lampacon.

peu arriere de la pointe. Panant en celle maniere outre la dite pointe , vous irez en louvant le long du collé d'icelle , dressant vostre cours vers Goulfe pres de Fy- un bon & spacieux goulfè qui est là,dans lequel vous entrerez, jufques à ce rando. que vous trouvies dix Se onze brasses de profondeur. Le fond y eft dur Se y pouvez ancrer s'il vous semble bon : on y ell à l'abry contre les vents du Monson. Là vous trouverez assez de barques Se de fustes qui vous meneront à Fyrando. Dedans ce goulfe du collé de l'Est il y a une rade propre à ancrer,avec un endroit ou il y a abry de tous vents. A un trait de canon de là vers le Nord Est il y a un autre havre, qui pareillement fert d'abri contre tous vents,là ou se peuvent tenir plus de navires qu'en la fufdite rade du collé de l'Ell Si donc vous trouvant en celle contree là vous craignez quelque orage vous pouvez hardiment vous mettre à couvert en l'un des fufdits havres,sans y rien craindre linon d'avanture la venue de quelques voleurs. Depuis la susdite isle qui fèmble trois isles laquelle fè nomme Faquin vous pouvez descouvrir l'Isle de Fyrando qui en ell distante cinq lieues Isle de Fyrando. vers le Nord : toutesfois il n'advient gueres qu'on La puisse appercevoir de si loin a cause du temps qui ordinairement y ell nubileux. Mais depuis le havre ou vous estes à l'ancre vous appercevez une petite isle haute Se ronde pres de laquelle fè trouvent quelques efeueils distante environ demi lieue de la rade qui ell en ladite colle laquelle s'estend Nord Nord Est, Nord & Nord quart à l'Ouest. A trois lieues &e demie du mesme havre vous appercevrez une autre longue haute & platte Iile , fendue par le milieu de forte qu'on diroit que ce sont deux isles laquelle s'estend Ell & Ouest. A demi lieue d'icelle git un grand, haut, & rond escueil, entre lequel Se la susdite petite Iile ronde qui ell dillante demi lieue du havre de l'Isle susmentionnee, le void un grand goulfè , & un canal par lequel on va jusqu'au havre de Umbra. Quand vous appercevez l'Isle qui semble estre deux Isles , dressez vostre cours fur icelle vers la pointe de l'Ell , & vous en approchez à un trait d'arbaleste , comme aussi pres de l'escueil que vous laissez du collé de l'Ell , tenant vollre cours en dedans : lors vous appercevrez une fort longue terre afçavoir la colle qui fait le destroit ou canal entre terre Se l'Isle de Fyrando : vous vous garderez de toute la terre qui vous demeure du collé de l'Ell , car le fond y ell mauvais. Ayant passé l'Isle de Caroxima la laissant du collé du Ouest, vous verrez à la portee d'un trait d'arbaleste du bout d'icelle deux petites illes , dont celle qui eft du collé du Ouest ell longue, l'autre que vous laissez devante vous en dehors, ell petite & ronde, ayant un escueil, duquel il vous faut garder : incontinent apres vous verrez encore deux autres escueils , left quels vous lairrez du collé du Ouelt. Vous trouvant en celle contre© Isle de Fyvous viendrez a descouvrir l'Isle de Fyrando devant vous. Estant à deux rando. lieues de là vous pouvez hardiment prendre vollre cours vers icelle sans rien craindre,car le fond y est beau par tout. Vous trouvant pres des petites Illes & efeueils susmentionnez il y a certains petits canaux defquels vous vous garderez,vous tenant le plus pres que vous pouvez de l'Isle de Fyrando laquelle vous demeure du collé du Ouest, Se ell grande Se longue en laquelle du collé que vous en approchez vous voyez une haute colline au milieu d'une pointe d'icelle. Ellant tout pres de celle isle vous tiendrez vollre cours le long d'icelle : là vous verrez une ouverture s'estendãt endedans comme l'emboucheure d'une riviere : vous passerez environ à une lieue de là, ou vous trouverez un goulfe ou baye nõmé Cochin , là ou vous entrerez jufques a la profondeur de 12 brasses, & y ietterez l'anchre, combien que vous y demeuriez a descouvert contre les vẽrs de Sud,ce antmoins


Vers Iapon jusques a l'Isle de Fyrando. 93 Peau ni eft pas enflee. Eftant là vous adviferez de recouvrer au bourg qui eft proche là de des fustes ou barques pour estre mené au havre qui eft quelque peu plus outre : car l'entree d'iceluy eft dangereuse a l'occasion des courans d'eaux qui prennent là leur cours. Pourtant si vous desirez faire voile dans ledit havre, il le faut faire à haute maree : car à l'entree d'iceluy levent y eft bien rude pour y entrer : & quand l'eau commence a devaler,donnez ordre de vous y faire mener: ce faisant vous dressez voftre cours le long de l'Isle,comme dit a esté. Quand vous aurez passé le goulfe de Cochin , afçavoir jusques à la premiere pointe que vous rencontrerez au bout de laquelle se trouvent deux petits escueils qui s'estendent au Nord, vous approcherez des dits efcueils pour parvenir tant plus aisement au dit havre. Lors vous appercevrez incontinent devant vous du cofte de Fyrando une haute isle pleine d'arbres fur la pointe occidentale de laquelle vous prendrez incontinent voftre cours, jusques à ce que vous la voyez tout a descouvert. Ce faisant vous ap- Isle proche de Fyrãdo. percevrez incontinent en dedans le bout du bourg susmentionné , lors vous continuerez voftre cours en louvant vis a vis de la dite Isle afçavoir vers le cofte duSud à la main gauche,là fe void une petite & baffe pointe de Pille venãt de devers une haute colline : depuis laquelle pointe un banc ou Seche vient a s'eftendre en mena cause dequoy vous approcherez de pres le costé des maisons de ladite pointe , pour vous tenir hors des courans. Vous trouvant hors de là en temps calme vous pouvez anchrer , 6c delà vous faire mener au havre en des petites barques ou avec l'esquif : l'entree de ce havre tend au Oueft 6c Oueft: Sud Ouest. Pour closture de ceste declaration, ce qui a efte deduit ci dessus en revient là que quand vous approchez de la cofte de lapon vous lairrez du cofte de l'Est afçavoir à la main droite toutes les Isles qui font le long de la cofte,& tiendrez voftre cours en dehors. Et quant aux isles qui font arriere de là vers la pleine mer,asçavoir les Isles de Saquin, & l'Isle de Caroxyma, 6c deux petites isles, 6c de surplus deux autres efcueils en tout en nombre de sept, vous les lairrez à la gauche, asçavoir du costé du Oueft : Tenant ce cours vous viendrez iustement sur l'Isle de Fyrando. CHAPITRE.

XXXIII.

Description du voyage d'un Pilote Portugais allant de Macau vers lapon & au pays de Bungo. A Ilha

das E dixneufuiesme de Iuin iour de Samedy nous partismes de l'Isle Outeas. nominee A Ilhea das Outeas qui eft au cofte du Oueft du de l'issue du Canal de Macau,faisans voile vers la pleine mer, par l'ouverture par laquelle entrent les navires de Malacca. Mais dautant que nous ne pouvions venir au deffus d'une isle diftante quatre lieues de Malacca vers l' Est SudEft,laquelle eft appellee A Ilha grande de los Ladroins , c.a.d. la grande isle des Larrons,nous la laissames de costé à la portee du canon. Ce sont deux ides separees l'une de l'autre par un canal estroit, par lequel on peut palier avec des Bancoins qui font petites barques deChinois. A demi lieue de là vers le Nord fe void une autre longue isle ayant beaucoup d'arbres & bruyeres , vers laquelle venant du cofte du OueftSudOueft on trouve à mi-chemin du canal un escueil batu de la mer. A six lieues de cefte isle vers 1'Est Sud Est, git l'isle de Tonquian, haute Ifle de Tõ& longue, pleine d'arbres 6c de boscages, pres de laquelle du cofte de la quian. Cc 2 pleine

L


94

Description

dee dg Macau 'un a y o v vers Iapon.

pleine met se trouvent neuf ou dix autres petites Isles & escueils : Se dautant que nous ne peufmes en atteindre la hauteur pour passer entre la dite Ifle & iceux efeueils, qui eft un bon Se beau paftage,nous passames a cofté entre icelle & une autre Ifle qui en eft distante une petite lieue de chemin au Nord,laquelle eft grande, Se pres de laquelle fe trouvent deux autres petites Isles ou efeueils,dont l'un eft tout ioignant la dite Ille, l'autre en eft quelque peu plus esloigné , lefquels nous laissames à main gauche , tenans noftre cours le long de l'Isle de Tonquian la ou le fonds eft beau Se net, à la pointe de l'Est Nord Est de laquelle du cofté qui regarde terre fe trouve une baye de sable, qui est une fort bonne rade contre le Monfon des vents de Sud. Eftans hors de ces Isles nous prismes noftre cours vers PEftSudEft, jusques à ce que nous fussions aussi avant en pleine mer que la derniere des fufdites petites Isles : à la veue de laquelle eftans parvenus , nous prinfmes nostre cours Est & Nord Est l'efpace de soixante lieues jufques à la hauPirates teur de l'Isle de Lamon. Nous dressasmes ainsi noftre cours pour euiter la molestans les Portu- rencontre des voleurs & pyrates qui en telle saison fe tiennent en ce quargais. tier faisans la guerre aux Portugais de Maçon. Ce neantmoins tenans ce cours nous avions tousiours la veue de terre ferme asçavoir de la cime des trayeres Se boscages qui font àu deftus du bas pays. Venans en ce quartier de l'Isle de Lamon, iaçoit que nous ne la vidions pas , nous prinfmes incontinent la route du NordEft , fur lequel cours nous eusmes la veue du haut pays de Chabaquon en la coste de China. En ce quartier de la coste Varella. nous trouvasmes beaucoup de fascheux courans, & descouvrimes Varella qui eft un rocher rouge au dessus du havre de Chinchon , fans appercevoir autre chofe linon des hautes montagnes. Depuis nous perdismes de veue le pays de China. Tenans cesteroute du NordEft , laquelle nous avions tousiours tenue depuis Lamon , nous vifmes pour la quatriefme fois l'Ifle Lequeo dite Lequeo Pequeno depuis noftre depart de Macau : car nous la vifmes Pequeno, le Mercredy au point du jour , Se ancrafmes à huict lieues d'icelle vers la cofte de China : car nous vinsmes là pres de la pointe du SudOueft. Ladite Ille de Lequeo Pequeno,s'estend NordEft Se SudOueft , Se NordEft quart au Nord , & Sud Ouedt quart au Sud. Elle eft fort haute , & longue de quinze ou feize lieues. Le bout de la point du NordEft de cefte Ille git à la hauteur de vingtcinq degrez Se demi tout au moins. Depuis ladite pointe la cofte de l'Ifle s'eftend au SudEft. Au bout d'icelle se void une autre grande & haute Isle : Se y a un petit canal entre deux , Se semble y avoir de ce mesme cofté du NordEft une bonne rade contre le Monfon des vents de Sud Se SudOueft. Eftans le long de cefte Isle nous eufmes trois jours de calme. Eftans passez outre le Monfon souffla doucement : il y a apparence que ce calme nous furvint pource que nous eftions fi proches de l'Isle. Depuis la pointe de Lequeo , afçavoir depuis la hauteur de vingteinq degrez Se demi,nous tinsmes la route du NordEft,& EftNordEft , continuans ce cours iufques au vingtneufuiesme degré tout au moins : Se trouvafmes en ce cours depuis estrea dix lieues de Lequeo , force escume de mer flottant fur l'eau,& autres femblables efcorces fort blanches de forte qu'a les voir de loin on eust dit que c'eftoit du coton : mais peu a peu venoyent a diminuer Se s efpardre çà Se là ; Se nous durerent pour le moins jusqu'au vingtsixiesmedegré. Venans au vingtneufuiesme degré ou environ , nous prinfmes la route de l'Est Nord Est l'efpace de huict ou neuf lieues iufques au coucher du Soleil.Lors nous apperceusmes droit devant nous une ronde Se haute Isle, eftans encore à six lieues d'icelle , afçavoir la premiere Se derniere Isle du


Description d'un voyage de Macau vers Iapon.

95

cofté du Oueft des sept Isles appellees As fête yrmaas, c.a.d. les sept sœurs, lesquelles font à la hauteur de vingtneuf degrez & demi. Au milieu de cette Ifle le void une pointe ayant au pied du costé du Oueft un rocher semblable a un pilier, comme Varella au destroit de Singapura pres de Malacca : & à l'Eft Nord Est à demi lieue delà un escueil noir. Incontinent que nous eufmes la veue des dites Ifles nous tinsmes la route du NordEft toute la nuict comme paravant : & au point du jour estant à l'endroit de la dite Isle nous vismes toutes les susdites sept isles , Se continuasmes le mesme cours iusques à la derniere des dites Illes. A fix lieues Diverses de là au Nord Est se voyent deux autre s Illes qui s eftendent Eft Se Oueft , Isles. dont celle qui eft du cofte' de l'Eft eft fort longue & haute avec une espaisseur obscure qui s'emble estre d'arbres. Celle du cofté du Oueft eft plus petite & plus batte au bout oriental de laquelle il y a une haute colline qui va tout bellement en devalant vers le Oueft là ou elle fait une batte & longue pointe. Ces deux ifles sont distantes l'une de l'autre environ une lieue. A trois lieues Se demie de cette pointe vers le Oueft se void une autre Isle de mesme hauteur Se grandeur que la precedente susmentionnée haute Se longue Ifle,appellée Ycoo. Les autres fept Ifles vous demeurent Isle d'y coo. du cofte du SudEft , ayans fèpt ou huict lieues d'estendue depuis la premiere jusqu'a la derniere.Estans à l'endroit du bout d'icelles nous dressons nostre cours au Nord Est, vers le canal qui a son cours entre la grande haute Isle, & l'Isle de la batte & longue pointe, par lequel nous passons , & en sortons de l'autre costé du Nord. Ce canal eft beau Se profond sans aucuns efeueils ni rochers. A quatre lieues de l'issue d'iceluy git une fort haute & longue Ifle qui semble avoir des escueils du cofté du Ouest. En la plus haute partie d'icelle se void une montagne ardente, à huict lieues de laquelle vers l'Eft eft l'Isle de Tanaxuma. Le terroir feptentrional de l'Isle d'Ycoo eft bas,& le long d'iceluy fe trouve une bonne rade , dont le fond est bon par tout, s'estendant quatre ou cinq lieués Eft Se Oueft. A trois lieues du bout oriental de ceste Isle, git la susdite Isle deTanaxuma, laquelle s'estend Nord Se Sudayant sept ou huict lieues de longueur. On y void des collines Se vallees , Se des Pins au dessus quelque peu efloignez les uns des autres. On y trouve au milieu du cofté du Oueft un havre entre quelques efeueils Se rochers , à une lieue Se demie duquel au OueftNordOueft fè void une fort petite Se basse Isle avec un efcueil au milieu, laquelle a du cofté du Nord quelques efeueils Se rochers s'estendans la portee du canon : le reste eft beau Se net , comme pareillement entre ladite Ifle Se celle de Tanaxuma. A fèpt ou huict lieues de cette Ifle de Tanaxuma eft le grand Se haut pays Pays de la de lapon,la cofte meridionale duquel s'eftend Eft Se Oueft l'efpace de dix pon. lieues. Depuis le Canal susmentionné par lequel on patte entre les deux Ifles on ne peut voir la dite Ifle de Tanaxuma , si ce n'eft en temps clair Se serein. Au sortir de là ayans prins laroute de f EftNordEft Se eftans à trois lieues dudit canalnous descouvrimes ladite Isle, Se le haut pays de Iapon : Se dautant que la dite Isle s'eftend Nord Se Sud, Se eft basse, on iugeroit du quartier ou nous eftions que ce soit un mesme pays avec celuy de lapon : mais approchant de pres on vient peu à peu a descouvrir le canal qui eft entre deux, Se fè trouvent fèpt ou huict lieues de distance de l'un à l'autre. En cette maniere nous dressames noftre cours EftNordEft vers ledit pays de lapon la maree croissant, de sorte que nous fufmes pouffez vers la petite Isle qui est proche de Tanaxuma & eusmes assez de peine a gagner le dessus passans à la portee du canon pres d'icelle : pourtant eft il de besoin de tenir le route du NordEft iufques à ce que la dite Isle foit passee. Ayans passé Tanaxuma nous prinsmes la route du Nord Nord Est vers la cofté : & eftans encore à trois lieues d'icelle vis a vis du goulfe de XebuCc 3 ' xij,


Description de la Route de Macau. xij, le calme nous survint le dernier de Iuin, ayans esté onze jours en voyage,dont nous en fusmes trois fans faire voile à cause du calme qui nous surprint pres de l'Isle de Lequeo.

CHAPITRE.

XXXIIII.

Autre description de la navigation et cours du havre de Macau le long de la cofte de china vers l'Isle de Fyrando & autres Isles circonvoisines iusqus au havre de Umbra en la coste de Japon.

V

Ylhea brãco.

Navigatiõ environ l'Isle de Lamon.

Oulant aller de Macau vers lapon au Monson de Iuin & de Iuillet si en louvant vous ne pouvez decliner d'un escueil qui se void de Macau ayant la forme d'un voile, ne vous travaillez pas beaucoup autour de là,car laissant l'Isle de Lanton a costé, vous pouvez incontinent dresser voftre cours là ou il vous plait aller , car il y fait beau par tout fans qu'il y ait rien a craindre. Eftant hors des Isles vous prendrez la route de l'Isle dite Ylhea Branco, c. a.d l'Isle blanche qui eft un escueil , tenant vostre cours Est Nord Est jufques à l'Isle de Lamon, Et combien que vous ayez fort bon vent,partant de ladite Isle au loir,vous n'appercevrez pas ladite Ylhea Branco sinon le lendemain Eftant à l'endroit d'icelle vous verrez en terre ferme un grand haut pays ayant au milieu une colline ronde en façon d'un pain. La profondeur qui le trouve là du long à deux lieues pres est de trente & 35. brasses fond de fable. Depuis ladite Ylhea Branco jusques à Lamon se trouvent diverfes petites Isles le long de la cofte. A douze lieues de Lamon,& a fept ou huict lieues de terre ferme la profondeur est de 27. & vinthuict brasses fond de menu sable noir meslé de petites coquilles. Vous trouvant en ce quartier , ores que vous ne voyiez nulle terre vous ne lairrezpas de pourfuivre laroute de 1'Est Nord Est : car ayant la dite profondeur vous pouvez aller librement sans eftre en danger de rencontrer la Basse de l'Isle de Lamon, & jaçoit que vous n'apperceviez nulle terre,toutesfois vous pouvez bien fçavoir par le fond & par la profondeur en quel endroit vous estes : car depuis l'Isle de Lamon iufques à Macau la profondeur eft de vingtcinq à vingthuict brades, & es environs de Lamon le fond eft de menu sable blanc meslé de noir : & si davanture passant par là le temps eftoit sombre Se nubileux , il faudra tenir ia dite route d'Est Nord Est, car cest le meilleur chemin. Lors que vous vous iugez eftre pres de ladite Isle de Lamon , trouvant la profondeur de quinze Se seize brades, cest signe que vous estes bien avant en pleine mer , car en ce quartier les courans ont leur cours fort roide vers l'EftSudEft : à raifon dequoy vous tiendrez alors la route du NordEft, pour regagner le droit cours, Sur cefte route de 1'EftNordEft en la profondeur de vingteinq ou vingthuict brades fond de fable vous eftes au droit chemin du milieu du canal. Ayant passé l'Isle de Lamon allant à Chinchon, on a les courans favorables & si on a le vent du Monson on ne faudra le jour suivant appercevoir la terre des deux coftez,afçavoir derriere vous la pointe de l'Isle de Lequeo pequeno, & le commencement de l'Isle appellee Ilha Fermosa, c.a.d. belle Isle , & de l'autre cofté la forme d'une pointe qui toutesfois ne l'est pas * afçavoir l'Isle appellee A Ilha dos Cavallos, c.a.d. l'Isle des chevaux , quelle eft fort haute , & git à la hauteur de vingteinq degrez & demi, à l'un des coftez de laquelle afçavoir quatre ou cinq lieues en pleine mer est


Vers Fyrando et Umbra en la coste de Iapon.

97

est l'Isle de Baoxim , laquelle venant a descouvrir vous prendrez la route du NordEft qui eft un bon cours pour naviguer en dehors toutes les Isles : car depuis ladite Isle des chevaux jusques au Cap de Sumbor il y à beaucoup d'Isles qui s'estendent en mer : pourtant ce cours là eft le meilleur pour aller au ditCap de Sumbor qui eft diftant huict ou dix lieues des dites Isles. Vous trouvant en ce quartier vous continuerez la route du NordEft Isle de Pupour venir recognoiftre l'Isle de Puloma, ou Meaxuma ou l'Isle de Guoto loma & car ce cours eft bon pour les vents du Monson, ou s'il vous survient quel- autres Isles. que tempeste ou vent cõtraire, en sorte que vous ne puissiez tenir le droit chemin,vous vous reglerez en telle forte que vous puissiez recognoiftre quelcune des dites Isles. La dite isle de Puloma correspond avec celle de Guota Nord Est & Sud Sud Ouest, de laquelle elle est diftante dix ou douze lieues,& est divisee en quatre ou cinq parties, ayant plusieurs bouts & ouvertures rout autour. . Depuis ladite isle iusqu'au havre de Umbra, ou à l'Isle de Fyrando il faut continuer la precedente route du Nord Est : ce faisant vous viendrez a defcouvrir le pays qui eft au dessous de Umbra qui eft fort haut, ayant le long de la cofte plufieurs petites Isles,entre lefquelles fe voyent deux escueils aigus comme pointes de Diamants: de là iufques à Umbra il y a six ou fept lieues.Estant en ce quartier environ une lieue pres de terre, vous drefterez voftre cours vers le Nordle log de la cofte:la vous appercevrez unepointe à main droite, & deux isles s'eftendans depuis cefte pointe vers la pleine L'entrée mer:pres de là eft l'entree de Umbra: car depuis ladite pointe en dedans le d'Vmbra. cours vers Umbra eft Nord Est : Sur cefte pointe fe voyent trois pins. Eftàt à l'endroit d'icelle vous y verrez du costé de la mer, afçavoir à main gauche une petite isle avec un rond escueil , en dedans lequel tenant vostre cours vous viendrez a voir droit devant vous le pays de Umbra. Venant a appercevoir une petite isle ou escueil en mer fort droit & roide,vous verrez aussi du cofte du pays beaucoup d'herbe flottant fur l'eau; Vous lairrez ledit efeueil à main gauche,dressant voftre cours entre iceluy & terre, car la largeur y eft pres de demi lieue. Depuis ledit escueil iusques à l'entree du canal il y a deux lieues sur le cours du NordEft , fur lequel cours vous appercevrez incontinent la dite entree qui eft fort large. DeEscueil puis ledit escueil fe trouve une Bafte de pierre qui s'eftend iufques à la & Basse de bouche de la dite entree, laquelle en quelques endroits paroit au dessus de pierre. l'eau,entre icelleBasse & la terre qui eft à main droite la profondeur eft de quinze & dixhuict brasses fond vafeux.Vous pouvez hardiment entrer dans ledit canal fans rien craindre car l'entree eft fort bonne. Y eftant parvenu, & descouvrant l'emboucheure d'une riviere , vous dresserez voftre cours à la main droite:ce fàifànt vous appercevrez incontinent une petite Ifte, fur laquelle fe void une croix, & jaçoit que vous n'apperceviez point l'entree, vous ne lairrez pas de tendre vers ceste petite ifle qui eft ronde , car eftant a l'endroit d'icelle vous verrez incontinent la rade la ou se tiennent les navires : Vous y verrez aussi une Eglise de Portugais sur terre. Eftant dans ce canal vous drefterez voftre cours au S ud environ la portee d'un canon , là ou vous pouvez ancrer fur la profondeur de dix braftes en fond bourbeux qui est fort bon. Vous donnerez ordre que voftre naviresoit fermement lié du costé du Nord Nord Est & Sud Sud Ouest : & apres que le vent fouffle vous luy tournerez la proue, tenant le navire fermement ancré, à caufe qu'il y fait eftroit : Ce neantmoins vous n'avez rien a craindre,encore qu'il ventaft fort. Ie vous adverti derechef que si en venant du Cap de Sumbor de la cofte de China pour aller en Iapon vous ne voyez point les ifles susmentionnees C c 4. vous


98

Description de la Route de Macau vers Iapon.

vous ne laissiez pas pourtant de tenir la route du Nord Est jusques à ce que vous parveniez à la colle de lapon : car jaçoit que vous veniez a tomber pres du havre d'Aryma qui ell a douze lieues de Umbra,il n'importe : car il y a en celle contree de fort bons havres.Pres dudit havre de Aryma quelIsle de Caque peu plus vers leNord que vers le Sud est l'Isle de Cabexuma, laquelle bexuma. a en dedans un fort bon havre là ou on peut estre leurement à l'anchre & y negocier : Que si vous desirez passer de là en dedans vous dresserez vostre cours NordNordEd:par ce moyen vous viendrez pres du havre de Cochimochy au Royaume d'Aryma. Vous departant de Cabexuma vous costoyerez terre du costé du Nord l'espace de sept ou huict lieues , quoy faisant vous viendrez a l'endroit deCochinochy qui est un meilleur havre que celuy de Umbra: car les navires y peuvent anchrer à leur volonté,& là vous viennent au devant plusieurs barques & efquifs pour vous mener dedans, & n'avez a riẽ a craindre pour le goulfe d'Aryma. Vis à vis de Cochinochy Havre est le havre d'Oxij qui pareillement est un fort bon havre appertenant au d'Oxij. Roy de Bungo,là ou aussi vous pouvez librement & leurement negocier. Vous ferez audi adverti que vous n'avez rien a craindre pour l'entree d'Aryma:car on y peut ellre a seureté comme es autres havres, & là vous viennent trouver plusieurs barques & fustes pour vous mener là ou il vous plait, & vous faire tel fervice que delirez. Sachez audi que tout le long de la coste de China il n'y arien a craindre car il y fait beau & net par tour , vous- tenant feulement en dehors toutes les ides: car d vous entrez en dedans vous aurez de la difficulté a en sortir : pourtant le plus feur est de vous tenir en dehors prenant vostre cours le long d'icelles, sans rien craindre, car il y fait beau & net par tout, soit que vous alliez vers l'Isle de Fyrãdo,foit au havre de Umbra : Seulement il y aune Varella , afçavoir un rocher aigu pres de Fyrando. Le pays de Fyrando eli aisé a cognoistre de loin car il est haut & s'estend Est Nord Est, & Ouest Sud Ouest, & y a à mi-chemin de là pluiieurs petites Isles & canaux par lesquels on peut aller d'un costé à l'autre. Mais d on veut aller de l'Isle de Cabexuma à Umbra, il faut L'Isle du tousiours costoyez de pres la terre, car en l'Isle appellee l'Isle du Diamant Diamant. ou l'Isle aigue il y a un autre fort bon havre duquel incontinent que vous approchez, diverfes barques & fuites fe presentent pour vous recevoir & vous y conduire.

CHAPITRE

XXXV.

Brieve description duvoyage de Macau vers Iapon, et l'Isle de Cabexuma iusques au havre de Langhesaque, là ou les Portugais negocient le plus*

en

I toft que vous avez passé l'Isle de Leme au fortir de Macau, vous dresferez vostre cours vers l'Est Nord Est , ce faisant vous viendrez a doubler l'Isle de Lamon : & s'il faifoit nuict vous ietterez la sonde, & trouvant 22 & 23 brades de profondeur, avec quelques petites coquilles & du fable noir au fond,sachez que vous edes droitement vis à vis de la Balle : & quad vous lavez passée vous trouvez du menu sable blãc : alors vous tenez la route duNordEd, & Est Nord Est, vous gardant toudours autâ t qu'il vous ed possible de Chinchon , car le meilleur chemin est d'aller par le milieu du canal,asçavoir audi loin de l'isle des Pescheurs que de la coste de Chinchon. Que si vous approchez plus pres de ladite isle des Pefcheurs appellee A ha dosPescadores, vous trouverez moins de profondeur, pourtant vous tienSi en drez vous sur vos gardez.

S


Description d'un voyage de Macau vers Japon. 99 les des Tusson cefte contree appeliez courans vents vous Si en surviennent de devers le NordEft, vous drefferez voftre cours vers la pleine mer vous esloignant le plus qu'il vous eft polîible de la coste, car indubitablement le vent soufflera du Sud Est a travers la coste :& afin que vous ne foyez point chassé sur la coste, il est bon de baisser tous les voiles, & naviguer tout doucement jusques à ce que le vent soit Sud pour alors reprendre voftre route. Ce mot de Tuffon en lanque Chinoise lignifie tourmente ou Tuffon, mauvais tẽps tel que d'ordinaire ou rencõtre allant de China en lapon. Ce vents impetueux en font vents vehemẽs venans de quelque pointe,soufflans d'un trait continu, la Coste de tels qu'a peine en tous les quartiers d'Orient s'en trouve de plus rudes: a China. raifon dequoy il eft bien besoin que ceux qui font ce voyage fe tiennẽt foigneusemẽt fur leurs gardes pour n'eftre point furprins d'iceux a d'espourveu non sans un eminët danger,come plusieurs l'ont trouve par experiẽce Eftant à l'endroit de Ilha fermosa prenez la route du NordEft pour parvenir au deftroit d'Aryma,qui eft un bon passage. Or si toft que vous comencez a prendre fond , & que vous trouvez septantecinq brasses de profondeur vous viendrez droit vers le milieu de la terre de Meaxuma, & ayant moindre profondeur sachez que le chemin eft mauvais : pourtant vous fera il befoin de redresser voftre cours pour retrouv er le droit chemin : Le meilleur chemin est celuy auquel vous venez a descouvrir l'Isle Saincte Isle de S. Claire , qui est une petite Isle , ayant du costé du NordEft deux ou trois Claire. escueils, & un peu plus outre l'isle de Coiaquin qui eft grande 6c divifee en trois parts : 6c de ce costé n'y a rien a craindre sinon quelques escueils qui sont le long de Tille & lesquels on peut aisemet appercevoir par la rupture des vagues qui s'y viennent rõpre. Vous drefferez voftre cours le log de là laissant les susdits escueils à costé a la portee du canon: Si toft que vous les avez passé, louvez autant qu'il vous eft polîible vers la pleine mer,afin d'eviter trois petites Isles ou escueils qui sont de l'autre cofte vis a vis d'un pays haut & eminent,car entre iceux fe trouvent plulieurs Baffes. A michemin dudit haut pays eft le havre d'Amacusa qui eft fort bon,là ou commence le goulfe d'Aryma : Depuis là vous viendrez incontinent à voir au Nord Nord Ouest Tille de Cabexuma. Estant à l'endroit de Cabexuma vous appercevrez plus outre Ex petites Isles ou efeueils pres defquels vous passerez du costé de la pleine mer. Vous les descouvrirez incontinent vers l'Est & Est Nord Est pres de l'Isle appellee Ylha dos Cavallos, laquelle a du costé de la mer une haute colli- Ilha dos Cavallos. ne, & de l'autre costé vers l'Isle de Fyrando deux escueils le long de la cofte,qui monftrent comme deux navires faifants voile. Pareillement quelque peu plus outre vers la mesme isle de la coste fe trouvent deux autres balles Isles appellees As Ilha das Restingas , c.a.d. les Isles des Baffes. Venant de devers la pleine mer, avant que d'entrer dans le havre s'il vous est besoin d'ancrer eftant pres des fufdits efeueils , vous adviserez de vou s asfeurer de bons cables de peur de perdre quelques ancres à raifon du fond qui est profond & taillant. Eftant a l'endroit des susdites six ou fept Islettes ou escueils, dressez voftre cours droit fur l'Isle des Chevaux : pres de laquelle, asçavoir au dedans de la pointe le lõg d'icelle,vous appercevrez un banc hors de l'eau. Toutes les autres Islettes & efeueils,que vous voyez vous demeureront à main gauche, asçavoir du costé de l' Isle de Facunda : & tiendrez ainsi voftre cours iusqu'au havre Langasaque, fans rien craindre que ce que vous voyez devant vos yeux, car le fond y eft tel qu'en la cofte d'Espagne.

CHA-


100

Description d'un voyage de Macau

CHAPITRE.

XXXVI.

Description d'un voyage de Macau au havre de Langasaque en l'Isle de Iapon l'an 1585.

L

E cinquiesme deIuillet 1585. nous estans embarquez au navire dit Saincte Croix qui avoit pour Capitaine Francisco Pays Portugais, & pour Connestable Dirck Gerritszoon Bourgeois d'Enchuse nous fismes voile nous departans de la pointe proche du Convent S. Francisco, avec resolution de prendre nostre cours en louvant autour d'une petite Isle ronde ou escueil vers l'Est Sud Est, mais la force du vent nous empeschant de ce faire nous deliberasmes de prendre noftre cours à travers le Canal de canal de Lanton comme nous filmes. Nous y trouvafmes la profondeur de Lanton. cinq à fix brasses pres de la petite Isle ronde qui ed à code de la dite Isle de Lanton devers la pleine mer:plus avant fe trouvoit plus grande profondeur asçavoir de dixhuict & vingt brasses : & eufines celte profondeur jusques à ce que nous fuffions hors de l'Isle appellee A Iihado Leme. Ce Canal de Lanton à son entree a une enclosture , là ou le v ent edoit vehement , de forte qu'a peine nous pouvions nous garder d'une Isle qui est à la main gauche du dit Canal,n'eust esté que les courans par leur force nous eussent poussé de l'autre costé arriere de la dite isle : Sans cela nous eussions passé ledit canal a grande difficulté. Environ la nuict nous pouvions edre environ à quatre lieues de la dite Ilha do Leme. Le cours que nous tinsmes ceste nuict fut Ed &, Sud Est, à caufe de la vehemence du vent, ayans la profondeur de vingt à vingtsix brasses fonds vaseux. Au point du iour nous vinsmes adescouvrir droit devant nous la petite Isle duquel nous Ilha Brãco. appellee Ilha Branco , qui ed un escueil blanc, à demi lieue passames , felon que nous pouvions coniecturer par ladite profondeur. Le sixiesme de Iuillet iour de Samedy nous ne peusmes prendre la hauteur du Soleil pource que nous l'avions droit fur nodre tefte : le vent estoit SudEd & Sud Sud Est , & de iour eusmes temps a fouhait , mais de nuict il fit un peu calme. Le vent venant a se leuer nous prinsmes la route de l'Est Nord Est. Amidy nous trouvasmes la profondeur de vingtcinq à vingtfept brasses avec menu fable noir au fond,estans toufiours à la veue du pays. Au point du iour nous vifmes la terre de Lamon qui ed un long & plat pays,comme une table ou une plaine,ayant du codé de l'Est NordTerre de Ed une menue pointe de terre s avançant en mer,comme aussi du codé du Lamon. Ouest Sud Ouest se void une autre pointe tendant vers la mer , tout ioignant laquelle ed l'Isle de Lamon , & vers la pleine mer fe trouvent trois escueils au bout de de la Basse de Lamon. Ici nous trouvafmes vingtsept brades de profondeur , fond de menu fable blanc & noir meslé de petites coquilles estans environ à sept ou huict lieues de terre. Le septiesme qui edoit le Dimanche le temps fut calme, seulemen il y eut quelque peu de vent de SudEd 8cSudSudEd,tenans la route du NordEd , & EdNordEd sur la profondeur de vingt quatre à vingtfix braffes. Incontinent que nous eufmes paffé l'Isle de Lamon nous trouvafmes du menu fable blanc au fond meslé de petites coquilles. Nous edions au matin environ sept lieues du pays de Chincheo , appercevans l'Isle appellee Ilha dos Lymoins , c a. d. l'Isle des Limons qui ed pres de Malacca , & quelque peu plus avant nous vifmes une petite terre avec une haute pointe au dessus qu'on estime edre A Verella do Chinchon: c'estoit le Lundy huictiesme du mois. La nuict fui vante le temps fut calme , 8c le vẽt se tourna vers le Nord, soufflant par fois quelque peu avec pluye : mais avec le vent de SudEd nous n'eusmes iamais de pluya : la nuiét il tonna deux fois mefine codé du SudEd, avec efclairs du mefme codé. Le neufuiesme qui estoit le Mardy nous eusmes la hauteur du Soleil à vingt


Au Havre de Langasaque en Iapon.

101

vingt troisdegrez & demi, ayans eu de nuict le vent d'Ed , & EdSudEd soufflant doucement, nous flottasmes toute la nuict fans voiles iettans par fois la fonde en la profondeur de vingt a vingt quatre brades , & une fois de dixhuict dont le fond edoit menu fable blanc meslé de petites coquilles. Le matin au point du iour nous eufmes le vent de Nord , au moyen dequoy nous nous tournafmes à l'Est ne nous servans que du trinquet & du besan iufques au foir. Sur la mefme profondeur nous reprinsmes les voiles pour aller tout doucement.Le lendemain nous vifmes le pays que nous avios veu le jour precedẽt lequel nous demeuraauNord & au Nord Ouest. L'onziesme qui edoit le Ieudy, nous ne prinsmes pas la hauteur du Soleil, pource que nous flottiõs fans voiles avec un vent d'Est & Est Sud Est, asçavoir la nuict : mais de iour nous eufmes le vet de Nordest, & Nord Nord Ed,dc maniere que nous teniõs nodre cours tantost d'un costé tantost de l'autre selõ levent & le temps, sur la profondeur de 20 & 24 brasses en fond de menu fable blanc,trouvans quelquefois dixhuict brades. La nuict precedente nous eusmes beaucoup d'esclairs de devers le Ouest & le Sud asçavoir le treiziesme iour de la nouvelle Lune. Le pays que nous appercevions nous sembloit estre celuy qu'avions veu paravant. Le douziesme qui estoit le Vendredy nous ne prinfmes pas la hauteur Progres du Soleil pource que nous flottions encore sans voiles avec un vent d'Est du Voyage. Sud Est afçavoir de nuict : de iour il estoit Nord Est , fur la profondeur de 20 Se 24 brades,& aucunefois de dixhuict en fond de menu fable blanc : le fond de vingt & vingtquatre brades estant de gros foble meslé de quelques coquilles. Au point du iour nous nous iugions estre à 5 ou 6 lieues du pays. La nuict precedente nous eufmes beaucoup d'efclairs de tous endroits, & au matin quelques ondees de pluye sans vent avec un air couvert , de forte qu'il fèmbloit y avoir changement de temps. Sur le foir nous eufmes un vent de Sud Est qui tourna incontinent au Sud Sud Est, au moyen dequoy nous calasmes voile prenãs nodre cours au NordEd,& Est Nord Est, teller ment que venant a plus grande profondeur nous trouvions trente deux brades en fond de menu sable blanc edant pleine Lune. Nous avions tousiours les vagues du code du SudEd, Se tournafmes en ced endroit là cinq jours avec les fufdits vents. Le treiziesme qui edoit le Samedy,nous prinfmes la hauteur du Soleil à 24 degrez pour le moins,tenans nostre cours cede nuiét au NordNordEd jusques au matin, & trouvasmes avoir avancé vingt lieues, estant a S lieues de la code deChina,nous aperceufmes incontinẽt au matin la terre de l'autre codé. Le fond de ce codé estoit de menu sable meslé de blanc & de noir : & environ le coucher du Soleil iettans la fonde nous trouvafmes 3 5 . brasses de profondeur avec fort menu sable noir au fond. Le quatorziesme qui edoit le Dimanche nous prinsmes la hauteur du Soleil à vingtcinq degrez tout au plus , ayans le vent de Sud Ouest avec temps à souhait, & tinsmes la route du NordEd,& NordNordEd toute la nuiét fur la profondeur de trentefept brades avec fort menu foble au fond & fond noir bourbeux : & au matin apperceusmes la coste de China estans a cinq ou six lieues d'icelle, & vinsmes recognoidre l'Isle de Largato avec les deux sœurs : Se iettans la fonde trouvafmes vingtquatre brades fond bourbeux,ayant encore quelque peu de foble: pareillement le mefme iour nous vifmes Ilha Fermosa pres de celle de Lequeo Pequeno : Se sembloit le vent se vouloir tourner plus favorable. Le quinziesme qui edoit le Lundy nous prinfmes la hauteur du Soleil à vingteinq degrez & demi , & la nuiét eusmes le vent de Nord avec beau tempi tenans la route duNordEd & Est Nordest : & au matin vifmes le bout

de Ilha Fermosa qui ed un longue Se basse Isle, ayant au milieu une separation.


Description d'un voyage de Macau tion. Nous apperceufmes incontinent à l'Est un autre haute terre,afçavoir As Ilhas dos Reijs Magos, c.a.d. les isles des trois Rois a sept ou huict lieues defquelles nous passasmes. Nous avions ceste nuict là la profondeur de trente quatre brasses, & desirans sçavoir la profondeur qu'il y a devant Ylha fermosa nous trouvasmes quarante brades & davantage fonds vafeux : Et laissasmes ladite Isle à l'Est Sud Est. Ce iour là le Monfon souffla doucement , mais il ne dura sinon jufques à la nuict , lors il fit derechef calme jusques au lendemain matin que le vent fe leva Nord Ouest, puis fe tourna au Ouest, & finalement au SudOueft iufques à la nuict que le calme survint derechef. Ceftoit le seiziesme iour,qui estoit le Mardy. Diverses Ce iour nous avions la hauteur du Soleil à vingtsix degrez moins une Isles. sixiesme, & le bout de la grande isle nous demeuroit à l'Eft 6c au Sud Est , & l'autre petite à l'EftSudEft. Ceste petite isle eft plus haute du costé Sud Sud Ouest , que du coste du SudOueft. La pointe de ce cofté du Sud Ouest a une entrefente , laquelle plus on en approche en passant plus fe monftre grande. Cefte ifle eft fort haute au milieu & va en devalant vers les bouts: la pointe du Nord Est est plus basse que celle du SudOeft paroissant comme une langue. De là au NordEft fe voyent des autres isles qui tablent des efcueils,pres defquels fe trouve la profondeur de vingtcinq brasses fond bourbeux. Le Mercredy dixseptiesme du mois le vent fut derechef Nord NordEst, lequel le tourna incontinent NordEft 6c commença a souffler bien fort, tellement qu'il nous falut caler voile , 6c laisser tout le iour le navire flotter au SudEft,& toute la nuict au Nord Est. Envirõ le point du jour le vent se leva si rude 6cles vagues devindret fi fortes que nous fuîmes conForte tor- traints de ne nous fervir du trinquet qu'a demi , 6c fut le Tuffon ou tourmente en mente fi tempeftueufe qu'il nous fàlut lier fermement de cordes tout ce mer. qui eftoit au navire, autrement tout eftoit desmonté ou defpecé. Cefte tempeste fe leva premierement au Nord Nord Est 6c tournoyant vint a finir au Nord Nord Ouest, la plus grande vehemence se monstrant sur la fin qu'il sembloit que les nuees attiroyent l'eau puis la regorgeoyent : C'eftoit le Ieudy vingtdeuxiesme jour de la nouvelle lune. La nuict suivante le vent fe tourna au Ouest : mais dautant que la mer eftoit fort esmeue nous ne desployames point les voiles que le lendemain que le vent fe tourna SudOueft lors nous nous preparasmes avec ioye à la pourfuite de nostre voyage nous asseurans d'avoir le vent du Monfon :• mais sur la nuict il fit derechef calme, & le vent de Nord fe leua de nouveau , lors nous tenions noftre cours vers l'Est : mais peu apres il fit du tout calme, en sorte toutesfois que nous avions toufiours des vagues du cofté du Sud , tellement qu'environ deux heures nous eusmes le vent de SudEft ; au moyen dequoy nous levasmes les voiles, tenans la route du NordEft & NordNordEft. Au matin nous descouvrismes l'Isle des trois Rois vers le Sud à dix ou onze lieues de nous, nous trouvons fous la hauteur de vingtfix degrez & un tiers : c'estoit le vingtuniesme du mois. Les iours precedens nous avions toufiours la veue de Ylha Fermosa qui est un fort haute terre qui semble penetrez iufques aux nues , ayans la profondeur de quarante cinq & cinquante brasses fonds vafeux. Le Venau point du iour iettans la fonde nous trouvafmes vingtune brafle Signes de dredy tempefte. avec sable noir au fond. Le premier signe & avant coureur que nous eusmes de la tempefte susmentionnee fut un petit arc en ciel fort peu eslevé fur l'orizon de la mer d'une tresbelle couleur perfe avec encore deux autres plus grands,dont les bouts fe monftroyent a peu pres comme ces petites nuees appellees olhos deboys , c. a. d. yeux de chats , qui du commencement ne paroissent que la grosseur d'un poulce, comme il s en void


Description d'un voyage de Macau notamment au Cap de bonne esperance. Les mariniers ne les voyent pas volontiers,car ce font lignes de soudaine ôc exrreme tempeste. Venant en celle contree ne faites pas estats des vents qui soufflent du Nord vers Diversité le Sud Ouest, car ils ne tarderõt pas de se tourner derechef vers le Nord ôc vers l'Est de Vents. & vers le Nord Est : mais quand il vient a faire du tout calme, vous vouspouvez attendre d'avoir vn vent de Sud Est, qui se tournera au Sud puis au Sud Ouest, qui font les vents du Monson de ceste saison : mais s'il advenoit derechef qu'il fill calme,de forte que le vent Ce tournait de nouveau à l'Est Sud Est il deviendroit derechef Sud Est avec beautemps. Ainsi avons nous trouve le Monson de Iuilict l'an 1585. Le Lundy vingtdeuxiesme du mois nous avions la hauteur du Soleil à vingtfept degrez & demi tout au moins,ayant le vent de Sud Est, & Sud Sud Est avec le temps à souhait : ôc tenions la route du Nord Est, & felon que nous pouvions coniecturer avions a l'aide du vent & du temps auence vingtdeux lieues, estans à douze lieues du Cap de Sumbor en la colle de China, cent lieues loin de l'Isle de Meaxuma, Ce mesme iour ayans ietté la fonde nous trouvasmes cinquantecinq ôc cinquantefept brades de profondeur, & vismes plusieurs oiseaux de mer blancs & noirs tels Oiseaux de mer. que ceux que les Portugais appellent Alcatrafe. Le vingttroisiesme qui estoit le Mardy, nous eufmes fort beau temps tellement que par lors nous avansçasmes quinze lieues, ellans environ douze lieues de la coste de China. Le matin ayans ietté la fonde nous trouvasmes cinquante Ôc vne brades avec sable meslé de blanc & de noir. Le Mcrcredy vingtquatriesme nous avions la hauteur du Soleil à vingtneuf degrez tout au plus , avec vn vent d'Est Sud Est, & Sud Est, & temps à souhait : & tenions la route du Nord Est & Nord Nord Est, ayans auancé feize lieues, estans encore à trenteneuf lieues de l'Isle de Meaxuma vers le NordEd , ôc iettans la fonde trouvafmes quaranteneuf brades avec fable ôc vafe au fond. Le Ieudy vingtcinquiesme nous ne prinfmes point la hauteur du Soleil d'autant que nous voguions fans voiles avec vn vent d'Est, qui fc tourna au Sud, & dura ainfi iusqu'au lendemain : nous flottions alors vers le Oued , & touvafmes deux brasses moins que le iour precedent. Le seiziesme nous nous tournasmes fur le codé du Nord fans voiles, mais peu Retardede apres par l'importunité du Pilote Chinois qui estimoit que de ce costé nous au- ment voyage. rions plus de vent, on auala le voile, mais il se trouva abusé, & tout ce que nous auançasmes alors nous tourna à plus grande peine : & trouvafmes par experience que quand on ed en cede contree de vingtneuf degrez on ne peut mieux faire que d'attendre les ventsde Sud Est, & lors tenir la route du Nord Ôc NordEst, à caufe des courans qui prennent bien fort leur cours vers Liampo. Et quand on ed a la hauteur de trente & trente vn degrez ayant vn vent de Sud SudEft on a beaucoup de peine de venir à Tlfle de Meaxuma , comme il nousadvint , ayans eu le vent fi rude que nous fusmes contrains de caler en partie nos voiles , les vagues eftans fort cfmeues ôc le navire grandement agite , ioint que les courans tenoyent leur cours vers le SudEft. Cccy nous advint eftans environ à vingtcincq ou trente lieues de l'Isle de Meaxuma. Si toft que nous vinfmes a avoir plus de vent nous prinsmes la route de l'Est, & Nord Est, & Ed Nord Est, trouvans sur ce cours la profondeur de quarante & trentequatre brades avec menu sable au fond , Ôc louvasmes autant qu'il nous fut possible vers l' Ed & par fois vers le Sud Est * au moyen dequoy la profondeur commença a nous croidre , fi que nous vinfmes a cinquante & soixante brades fond de vafe, puis à septante ôc septantecincq avec menu fable au fond , puis encore à huictante brades , fi ce n'ed dauanture comme il est croyable que la sonde fust quelque peu arredee. A ce dernier iect le fondestoit de gros sable, &dautant que selon nostre coniecture nous estions pro-

Dd

ches


104

Comment on cognoit l'Isle de Meaguma.

ches de l'Isle de Meaxuma, nous retirasmes quelques voiles contre l' aduis d' aucuns pilotes iettans continuellement la sonde tous les quartiers de la nuict : & soudain Isle de nous leuasmes derechef les voiles , & navigans ainsi quelque peu Meaxuma. au point du iour de temps vinsmes a defcouvrir la dite ifle de Meaxuma laquelle aucuns par abus cuidoyent estre l'Isle de Guoto. Le Pays de la dite isle de Meaxuma paroit à la premiere veue haut & roide, le plus bas endroit estant du costé du Sud Oueft. Venant à l'endroit de là on trouve vn escueil au bout, qui monstre comme vne forteresse. Il nous fut dit que quelque peu plus auant il y a vn autre escueil casché, sur lequel l'eau fe vient rompre. Issue du Ceste Ifle de Meaxuma paroit comme fi cestoyent trois ou quatre isles, en la voyage. premiere desquelles se voyent deux collines rondes : es deux autres il y a plufieurs rochers qui paroissent comme orgues : & quant à la derniere qui est du costé du NordEft,on diroit que cest vn long efeueil peu esleué. Nous tenions noftre cours à deux lieues de la dite isle nu NordEft. Aptes que nous l'eufmes laissee, a cause que le vent estoit Sud Est, nous dressasmes noftre cours vers le NordEft, & Eft Nord Est : & au point de iour vismes vne terre eminent pres de l'Isle de Cabexuma, laquelle eft longue & platte"ayant vn efeueil au bout Septentrional. C'eftoit le dernier iour de Iuillet auquel iour nous arriuasmes au havre de Langafaque , qui est l'endroit ou les Portugais ont leur principal trafic,

CHAPITRE

XXXVII.

Comment on cognoit l'Isle de Meaxuma : et quel cours il faut tenir pour entrer au havre de Langasaque au pays de lapon,

P

Remierement quand on trouve la profondeur de septantecinq brasses , il faut tendre droit vers le milieu de l'Isle : &venant a descouvrir le pays sur cefte profondeur, on le verra haut & droit ayant au plus haut deux collines ou montagnes comme deux mammelles : & fi toft qu'on en approche on void vn autre long pays plat & vni au dessus : & entre deux fe voyent deux grands & divers autres petits escueils en forme d'orgues, qui fe voyent quand on en est environ a deux lieues pres. Au bout du Sud Oueft de ceste isle il y a \ n autre escueil, & encore vu autre caché fous l'eau quelque peu plus auant vers la pleine mer, sur lequel l'eau fe vient rompre pareillement au bout du NordEft fe trouve vne autre petite isle ou efeueil. Sachez aussi que venant pres de lapon & trouvant plus grande profondeur que dit a efté, fi vous voyez quelque terre, ce n'est pas l'Islede Meaxuma,mais l'Isle Saincte Claire : mais venant a trouvrer moindre pro fondeur que septante brasses, la terre que vous voyez a main droite c'est Meaxuma, laquelle git à la hauteur de trente & vn dregrez & deux tiers. Celuy qui desire tendre vers le havre de Langafaque passant à l'Est à deux lieues de la dite isle, tiendra la route du Nord Est & Eft NordEft. Ce faifant on vient à l'Isle de Cabexuma, & on void les montagnes d'Amacusa , & quelques efeueils vis à vis de Cabexuma. Si on veuf eftre à Langafaque il faudra dresser son cours le long des dires isles ou efeueils devers la pleine mer. Les ayant passé on verra incontinent la pointe de l'isle des Chevaux, fur le bout du Nord Oueft de laquelle fe voyent quel* , Pointe de ques Pins, il faut rendre vers ceste pointe, & fe trouvant à l'endroit d'icelle, on des ne s'y auancera pas incontinent en louvant, a l'occasion des traverses de pluye Cheuaux. qui en ceste saison viennent ordinairement de l'isle de Caffury. Quand telles pluyes arriuent, il faut louuer autant qu'il eft possible pour venir au milieu du havres

Marques de Meaxuma;


Navigation de l'Isle de Meaxuma du Havre de Cochinochy.

105 vre, Eftant à mi-chemin vous pouvez bien hardiment y dresser vostre cours, fans rien craindre. A l'entree vous verrez l'eau fe rompre fur vn escueil plat, lequel git aussi loin que mi-chemin du bout de l'Isle des cheuaux, n'ayant en ceste entree autre chofe a faire linon tenir ce chemin du milieu iufques à la radeque vous voyez, mouillant l'ancre à la profondeur de quatre à cinq brasses, asçauoir à l'endroit d'vn arbre qui est visa vis de la principale Esglise, auquel endroit il fait bon ancre. Estant tout pres de la pointe qui s'estend de deuers ladite Esglise, vous aduiserez de vous tenir quelque peu à la main gauche pour euiter vue Basse qui vient de deuers la dire pointe. Vous ferez aduerti que venant de nuit pres des susdits escueils si vous desirez y y ancrer fur la profondeur de quarante braises craignant vn vent d'Est, vous ferez mieux de tenir vostre cours entre les susdits escueils & l'Isle de Cabexuma , & aucunes autres petites isles qui font au mesme rang que les isles des Chenaux,là ou vous trouverez vn fort bon & large canal profond de vingt brasses, & ou on peut Divers Caaller en louvant d'vn costé & d'autre comme on veut, & y ancrer à quinze brafses naux» en vn fond plat & vni, asçavoir pres de l'Isle de Caffuri, y demeurant a couvert depuis le NordEft iufques au Sud Sud Est, pour le lendemain entrer au Canal qui entre les isles des Chevaux & celle de Caffury, qui est vn fort bon canal profond de dix brafses : n'avez autre chofe a faire que tenir vostre cours droit par le beau milieu : & pour estre tant plus asseuré n'avez sinon a envoyer vn efquif ou petit bateau devant pour tenir en l'endroit le plus estroit afin de vous y servit de marque.

CHAPITRE

XXXVIII.

Nauigation et droit cours de l'Isle de Meaxuma vers le havre de Cochinochy & facunda.

Q

Vand vous appercevez l'Isle de Meaxuma approchez en à vne lieue & demie on deux fans rien craindre que ce qui fe presente à vos yeux. Desirant aller de là à Cochinochy, vous prendrez la route de l'Est, & Nord Est, vous tenant tousiours à l'Est : par ce moyen vous viendrez au goulfe d'Arima : & fi citant Goulfe nuict vous defirez fçavoir en quel endroit vous elles , iettant la fonde fi vous ve- d'Aryma. nez a trouver quarante brasses, sachez que vous elles à crois lieues du pays ou environ : & eftant à l'entree du goulfe vous y trouverez fond de gros fable dur. Trouvant quarante brasses vous pouvez ancrer s'il fait temps commode & qu'il vous semble qu'il y ait reflux, afin d'attendre le iour, à l'occasion des courans qui en ce quartier là ont leur cours fort roide vers la mer en dehors , vous servant tousiours de la sonde pour sçavoir ce que vous avez a faire. A la venue du tour vous descouvrirez incontinant l'Isle de Cabexuma tout ioi- Isle de Cabexuma. gnant le pays, à la pointe de laquelle du costé de la mer gitvn escueil qui monde la dite stre comme vn voile, lequel ne fe void point finon quand on est proche autres escueils, collé quelques y a Au Septentrional pointe il de la mefme pointe. lesquels il n'est pas bon de voir quand on va vers Cochinochy , a cause qu'ils sont de ce costé là. Si tost que vous appercevez terre afçavoir estant fur la profondeur de quarante brasses, vous viendrez adescouvrir le goulfe de Aryma & la pointe de Cabexuma, d'vn costé, & la terre d'Amacusa & de Xiquy de l'autre costé, afçavoir Cabexuma au Nord & Xiquy qui eft vn grand pays, au Sud. Appcrcevant la dite pointe de Cabexuma tendez à vne lieue d'icelle, à l'occasion d'vn escueil qui est à l'entree de ce goulfe, prenant voftre chemina lieue & demie de Cabexuma, ou bien le prenant pres du pays de A macusa. Si vous rencontrez vn Dd 2 rude


106

Navigation du Havre de Langasaque au Cap de Sumbor.

rude vent en ce goulfe, vous attendrez le flux de la maree qui vous menera là OH vous deflrez este. Estant la vous avez Cochinochy devant vos yeux , là ou vous viendront au devant force barques & bateaux pour vous y mener s'il vous plait. Si vous deflrez aller à Facunda , vous prendrez vostre cours vers l'Eft NordEst , là vous trouverez prez de terre la profondeur cy dessus dite, & à costé de Cabexuma trouverez vn fond dur. Appercevant la pointe de Cabexuma vous tendrez vers terre,&estant à vnelieue de la verrez quelques efeueils, le long desquels vous tiendrez voflre cours asçavoir devers la mer : pres du premier escueil git vne petite ifle ronde,au dessus de laquelle fe void vn arbre, & vn peu plus outre vne autre ifle, Isle des afçauoir l'Isle des Chevaux, laquelle s'estend Nord Ouest & Sud Est, laquelle vous Chevaux, approcherez pres d'vne pointe du costé du Nord. du costé du Nord Ouest on y void quelques Pins. Estant pres de la dite pointe du Nord, vous dresserez voflre cours vers l'Eft Nord Est en dedans là ou vous trouverez vn goulfe. Iustement vis à vis de ceste isle au Nord Nord Est il y a vne haute colline s'estendant deuers la mer, de laquelle vous vous garderez, car à demi lieue de là se trouvent deux escueils , lesquels on peut voit incontinent qu'on entre dans le goulfe. Venant en dedans vnc petite isle ou escueil que vous laissez à l'Est Nord Est, vous en approcherez à la portee du canon,& passerez le long d'iceluy en dedans. Vous appercevres incontinent en terre du cofté droit quelques d'vnes, & vne forest du costé gauche & plusieurs escueils le long du riuage, comme pierres a feu. Iuftemcnt vis a vis de la dite isle du costé gauche se trouvent les deux efeueils susmentionnez lesquels on ne peut voir sinon à baffe maree. Tenant ainfl voflre cours en dedans vous verrez vnc croix fur vne pointe du pays,vis a vis de laquelle croix eft la rade , & du cofté de l'Eft de la dite croix, est le havre de Facunda.

CHAPITRE

XXXIX.

Description de la navigation et cours du havre de Langasa. que vers le Cap de Sumbor en la coste de China et vers Macau.

P

Arrant du havre de Langasaque vers le pays de China auec vn vent de Nord, s'il vous estoit de befoin d'ancrer au dessous des trois petites ifles ou efeueils qui font vis a vis de l'Isle des cheuaux, du cofté de l'lfle de Facunda , vous ictrerez l'ancre le long de là , car il y fait assez profond , & passerez là la premiere nuict , pource qu'a la venue du iouron vient a auoir le vent de devers terre, au moyen dequoy vous ferez voile, louvant le plus qu'il vous est possible iusques à ce que vous ayez passé la dite Ylha dos Cavallos,au defaut dequoy vous estes en danger de ne la pouvoir passer , comme il advint au navire de Triftan Vaas da Veiga. Ayant passé la dite ifle , vous prendrez la route du Oueft & Sud Ouest, & fi le vent eftoit fort vous vous garderez d'aller iufqu'a l'lfle de Guoto car on y a par fois en ceste faifon des vents de Sud, qui donne de travers fur la coste, & on n'y a point de fond, & aussi pour ne point venir a rencontrer de nuict les efeueils nom-. As Pannel-. mez As Pannellas, c.a.d. les pots. Le meilleur chemin eft d'aller le long de l'lfle de las efeueils,, Mcaxuam du costé du Sud Ouest , De là vous tiendrez la route du Oueft Sud Ouest, & tiendrez le cours ores que le vent fust fort : car venant à mi-chemin du goulfe vers la cofte fans doute vous aurez allez de vent. En ce chemin eftant à trentecinq ou quarante lieues du Cap de Sumbor vous trouverez vn banc de trentecinq, trentesept & trentehuict brades de profondeur, lequel si on ne cognoissoit pas ce que c'est, on prendroit pour le fond de la coste de Route de

China.


Navigation du Havre de Langasaque au Cap de Sumbor.

107

de China.Ce banc estant passé vous trouverez plus de profondeur : mais la profondeur venant a diminuer , regardez deuant vous, car alors pour certain vous estes pres de terre. Venant a voir le pays de Sumbor ,vous tiendrez de nuict la route du Sud Sud Oueft, & de iour vous dresserez voftre cours vers terre, pour ainsi vous tenir vne partie du chemin arriere de terres, afin d'euiter les deux escueils appellez As du as Yrmaas, c.a.d d les deux sœurs qui s'estendent fort auant en mer, comme As duas aussi l'Isle de Baboxin, laquelle vous demeure au deuant de trauers en dehors, di- Yrmaas stante de terre quatre ou cinq lieues, s'estendant Nord Oueft & Sud Est, & ayant escueils. quelque peu du Nord Nord Est & Sud Sud Oueft. La dite isle estant passée vous tiendrez la route susdite trois pu quatre lieues plus auant, & de là dresserez voftre cours au Sud Oueft : ce faisant vous viendrez a la petite isle de Chinchon, là ou vous trouverez fond de sable, ce qui ne s'est pas trouvé au chemin & es coftes precedentes,auec dix huict & vingt brasses de profondeur. Depuis l'ifle de Chinchon , iusqu'a celle de Lamon vous tiendrez la route du Isle de LaSud Oueft,ou comme bon vous semblera ; & quand vous n'eftes point à l'endroit mon. des efcueiis appellez As Ilhas de Ruy Lobo , vous trouverez fond de gros fable meslé de coquilles, comme aussi depuis là iusques à Lamon, qui sont douze lieues. Pres Lamon le fond est de fable noir meslé de coquilles de huiftres. Vous trouvant de nuict en ceste contree, ne prenez point voftre cours au deffousde vingtdeux brasses , car le long de la Baffe vous en auez vingt & vne & vingtdeux auec coquilles & sable noir au fond : Tenez tousiours la route du Sud Oueft fans en decliner, & si auant iour ou de iour avec vn temps sombre & couvert tenant cesté route, il vous advient de trouver du menu fable blanc , sachez que vous avez passé Lamon : lors dressez vostre cours Oueft Sud Oueft, ainsi vous viendrez droitement au milieu de Ylha branco : puis vous tendrez au Oueft vers le canal qui mene à Macau.

CHAPITRE.

XL.

Autre voyage du havre de Langasaque a Macau auec declaration d'aucunes choses advenues pres de l'Isle de Guoto l'an 1584.

N

Ous partismes du havre de Langafaque le 25 de Feburier l'an 1584. & pas- Commensans de l'Isle de Facunda, nous eusmes vn vent de Oueft Nordouest, telle- cement de Voyage. ment que nous ancrasmes en dehors. Le 26. il commença a venter fi fort, que nous nous allafmcs mettre a couvert dans Tomache. Le 27. nous leuafmes les ancres avec vn vent d'Est Nord Est, & d'Est en temps beau & clair, & venant pres de Ylha dos Cauallos, eufmes derechef vn vent de Sud , au moyen dequoy nous retournasmes à Facunda pour y ancrer en dehors. Le 28.qui eftoit le Vendredy, nous partismes derechefde Facunda faisans voile trois iours deuant la nouvelle Lune, avec vn doux vent d'Eft Nord'Eft. Venans à trois lieues de Ylha dos Cauallos,nous eufmes vn froid vent de SudEft,allans tout ce iour du costé du Sud Oueft : nous estimions estre trois ou quatre lieues outre l'Isle de Guoto, mais au point du iour nous commençasmes d'en voir îa pointe, Isle de Guoto. ascauoir vne Colline du cofté du Nord Oueft. Icy nous eufmes vn fort vent de Sud Sud Eft de forte que nous ployasmes les voiles hormis vn pour nous feruir a louuer. Quelque efpace apres le vent tourna Sud Oueft,& Oueft Sud Oueft, avec deux tõnerres & beaucoup d'esclairs, tellement que nous en estions esmerueillez. Le Sal'endroit de la pointe de Guoto afcauoir pres du medv nous vinsmes iustement à Ouest, ayãs avec le vẽt de Oueft Nord Oueft Nord du bout de l'Isle qui est du cofté vn courãt de trauers, auec des grandes & vehemetes vagues du costé du Sud Oueft,

Dd

3

dont


108

Voyage du Havre de Langasaque à Macau.

dont le nauire estoit merueilleusement agité, combien que le vent ne fust pas fort grand, mais cela procedoir de la force des courans qui nous batoyenr par derriere. Or d'autant que nous nauions pas grand vent nous craignions de ne pouvoir gaigner la pointe de l'Isle ny d'vn ny d'autre costé, car nousauions le vent donnant de traucrs fur l'Isle. Au bout d'icelle nous apperceuions encore vne autre isle basse ayant enuiron deux lieues de longueur distante vne lieue & demie de Guoto. Quelques vns de nos gens affermoyent qu'il y auoit vn bon havre dans lequel on enrroit d'vn cofté & on sortoit de l'autre : pour dequoy eftre asseurez nous nous y acheminasmes dresfans nostre cours Oueft Nord Ouest, & trouvafmes à l'entrée vne fort haute colline auec deux efcueils du costé de la pointe du Sud Eft. L'autre ifle qui eft en dehors nous demeuroit à main gauche enuiron l'espace d' vne lieue. Entre icelle & terre le fonds eft beau & net. Vous pouvez hardiment coftoyer l'Isle de Guoto aussi pres qu'il vous plait, car il n'y a rien dequoy vous ayez a vous donner garde que de ce qui fe presente à vos yeux. Lentree du havre s'estend Nord Ouest & Sud Eft : Au dedans il y a vne grande baye qui par tout est fort profonde asçauoir de vingt & trente brasses, & s'y trouve vn bourg habité. Depuis ceste ifle iufques à terreon tient la profondeur estre vingt à quarante brades. Nous nous fismes mener dans l'Isle vne demie lieue en petits bateaux , le vent nous demeurant Nord qui est oit propre pour nous garantir de la pointe meridionale de la dite isle, pres de laquelle pointe il y a quelques efcueils. Nous costoyames le costé du Nordest, là ou nous fufmes abbordez de vingt ou trente petits bateaux de l'Isle, qui pour petit prix Insulaires nous firent bon seruice. Nous leur baillasmes cinquante Taes, monnoye de China, cõvoiteux & enuiron vingt Depefal pour eftre là a l'ancre , combien qu'il en demandassent de gain. bien trois cents, & pour obtenir cela fut enuoyé vn Portugais a terre lequel fut retenu en hostage,mais nous fifmes en forte que nous le retirafmes des mains des habitans, nous plaignans a eux de fa detention, furquoy ils le renuoyerent nous demandans pardon : car ils voyoyent bien que nous pouvions bien nous passer deux & qu'ils nauoyent poient la puiflance de nous nuire, ce qu'autrement ils eussent fair,pour le moins il nous euft coufté de l'argent. Estans la nous sceusmes que l'ifle de Guoto a six ou sept havres qui sont fort bons,pour trauerfer d'vn cofté à l'autre,mais mont point d'issue : ce neantmoins ce nous eftoir beaucoup de ce que nous auions le premier de Mars, & en ce mesme iour nouvelle Lune. Le troisiesme iour qui estoit la veille de quatriesme, nous fismes voile de matin en temps clair & serein auec vn vent de Nord NordEft: & eftans dehors prinsmes la route du Sud Ouest, sur lequel cours nous apperceusmes au Sud Sud Est de nous l'Isle de Meaxuma , & les Panelas qui font deux efcueils. Forme de Estant à l'endroit de Meaxuma Nord Oueft & SudEft il semble a voir que ce foit l'Isle de deux ou trois isles, dont celle qui est du costé du Nord Est laquelle est longue est la Meaxuma. plus grande, mais n'est gueres haute & semble y auoir de mefme cofté vn escueil : celle du milieu eft petite ayant trois pointes, comme trois tuyaux d'orgues, auec pareillement vn escueil au NordEft, l'autre qui est du costé du Sud Oueft est ronde & droite & semble eftre la plus haute enuironnee d'escueils de tous coftez. De Panellas Pautre coste se voyent les susdits efcueils appeliez Panellas en nombre de trois, Escueils. afçauoir deux l'vn pres de l'autre, & l'autre quelque peu plus esloigné : correspondans auec l'Isle de Meaxuma Nord Oueft & Sud Est. Delà nouspourfuimes noftre route vers Macau en la maniere que dit a eftécy deuant.

CHA-


Voyage du Havre de Langasaque à Macau. CHAPITRE

109

X LI.

Autre voyage du havre de Langasaque à Macau en l'an 1686.

L

E vingtiesme de Mars 1586. qui eftoit vn Ieudy premier iour de la nonuelle Commencement de Lune nous partismes du havre de Langasuque auec vn vent de Nord Est, & ce voyage» Nord Nord Est, & eftions à neuf heures aussi auant que la pointe de l'Isle des Cheuaux, tenans la route du Oueft Sud Oueft. Venans a deux lieues de la dite isle, il fit du tout calme : puis le vent fe tourna au Nord Ouest, de maniere que nous dressasmes noftre cours au Sud Oueft,& Oueft Sud Oueft,par fois declinans a demi ayans moins de vent. Le Lendemain au point du iour nous vismes les isles de Coiequin & Goto, & enuiron huict heures deuant midy nous descouvrismes celle de Meaxu ma,de sorte que nous vismes ensemble ces trois isles. Sur le point de la nuict nous eftions à l'endroit de Meaxuma Eft Sud Est, & Oueft Nord Ouest, tenans la route du Sud Oueft ayans vn fort vent de NordEft auec pluye & air fort obscur & couuert,combien que les nues vinflent toufiours du Sud Oueft. Le Dimanche iettans la fonde nous trouuafmes quelque peu plus de quarante Progres du brasses fonds de vase : nous pouvions eftre a quarante lieues de Meaxuma : c'estoit voyage.3 la profondeur d'vn banc qui fe trouve à mi-chemin entre la dite isle de Meaxuma & le Cap de Lambor en la coste de China. Le Lundi 24. du mois, nous ne prinfmes point la hauteur du Soleil, d'autant que le temps eftoit couvert. Et comme nous n'auancions gueres par faute de vent nous iettasmes la fonde & trouvasmes quarante brasses fonds de vafe : Sur le foir au Soleil couchant iettans derechef la fonde nous trouuafmes cinquante cinq brafles, ce qui nous fit iuger que nous commencions de venir outre vn banc. En ce temps nous n'auions autres vent que celuy du Nord Est, & Nord Nord Est soufflant doucement, nonobftant que les nuees vinffent toufiours du Sud Ouest, & Sud Sud Oueft auec telle force que nous en eftions estonnez craignans que le vent ne vinft a faufiler de ce cofté là ; mais il y auoit aucuns en noftre nauire qui difoyent auoir remarqué le mesme au parauant en ce mesme quartier, sans qu'autre chose s'en fust enfuiuie, ce qui nous mit hors dç peine, tellement qu'auec le mesme vent nous poursuivismes nostre chemin. Le Mardy à midy nous prinsmes la hauteur du Soleil à vingtneuf degrez tout au plus, faifans noftre conte d'estre à cent lieues du havre de Langasque. Le Mercredy 26. nous ne prinfmes point la hauteur du Soleil, à cause de l'obscurité de l'air, mais nous auancions bien par le moyen d'vn bon vent de Nord'Est, de forte que nous iugions auoir auancé pour lors vintgcinq à trente lieues. Ce mesme iour nous vinsmes beaucoup d'escume de mer fllottante ; Nous tinsmes la route du Sud Oueft iufques au lendemain matin, & d'autant que le vent commençoit a fe renforcer,nous trouvafmes bon de costoyer de plus pres le pays pour le recognoiftre , pourtant dressasmes nous noftre cours des le matin iufques au foir au Ouest, sans toutesfois pouvoir recognoiftre ledit pays a caufe que l'air eftoit sombre & nubileux : mais trouvans trentesept brasses nous iugeames par cefte profondeur que nous eftions à cinq ou fix lieues de terre. Le temps continuant sombre & la nuit approchant nous tinsmes toute la nuict la route du Sud Oueft & Sud Sud Oueft : & le Ieudy au matin nous nous iugeafmes eftre a l'endroit de l'efcueil nommé Lagarto, c.a.d. Crocodille, asçauoir à cinq ou six lieues d'iceluy, ou quel- Lagato escueil. que peu plus. des nous dressames noftre matin mois, le cours au iour 27, du mefme Oueft Le vers terre & enuiron quatre heures apres midy, defcouvrifmes As Ylhas dos Ca- Ilhas domaroins, c.a.d. les isles des Guernets lesquelles ne sont gueres hautes. Si toft que Camanous en eusmes la veue nous dressames nostre cours au Sud Sud Ouest, & ayans roins.

D

4

quelque


110

Voyage du Havrt de Ldngdfaque à xMdcdu.

quelque pea nauigue, nous vismes droit devant nous vne autre isle ronde nommée Ilha do Ba- A Ylha do Baboxin, laquelle si tost que nous eusmes apperceue nous prinsmes la boxin.

route du Sud afin de l'euiter. Estans passez outre a vn quart de lieu d'icelle, nous y trouvasmes les courans fi forts & fauorables, qu'en vn instant nous la laiffasmes deux ou trois lieues derrière nous, de forte que toute la nuict nous tinsmes la route du Sud Sud Oueft, & au leuer de la Lune nous filmes voile au Sud Oucst. Le Vendredy 2 8. nous commençasmes a tenir des le matin le cours du Ouest Sud Oueft, du Ouest, & du Sud Oueft. Enuiron miviy iettans la fonde nous trouvafmes vingtneuf braffes, fond de vase. Tenans quelque petit efpace la susdite route, nous viusmes a apperceuoir terre , mais à raison de l'obscurité de l'air nous ne peufmes de (couvrir quel pays c'estoit, finon sur les deux ou trois heures que l'air Ifle de commençant à s'esclaircir, nous recognusmes au Nord la petite isle de Chinchon, Chinchon. & iettans la fonde trouvafmes dixneuf brasses fond de fable:peu après nous apperceusmes la cofte de China , & tinfmes toute la nuict noftre cours fur la profondeur de dixneuf, vingt,&vingt neuf brasses, avec vn air fi beau & clair que presques toute la dite nuict nous vismes la fufdite cofte. Au point du iour nous en eftions Ilhas Ruy quelque peu plus loin que les petites isles appellees. Os Ylhas Ruy de Labo, & apde Labo. perceusmes incontinent l'isle de Lamon , diftante dix lieues des susdires petites if. les. Là nous commençafmes d'avoir quelques courans contraires. Nous vifmes près de la dite isle de Lamon l'eau esmeue & bouillonnante asçauoir deuers la mer de toutes forte que nous tenions noftre cours fort pres d'vne Basse. Cenx qui viennent de lapon doiuent toufiours passer pres de l'isle deuant que près de la dite Baffe laquelle s'estend NordEft & Sud Ouest, & fi fort dangereux pour ceux qui vont de Macau en lapan.Nous passasmes à trois lieues près avec vn fort vent de NordEft & Eft Nord Est, fi que pour lors nous nous jugions avoir auance bien cinquante lieues, mais en effect n'avions fait que vingt cinq lieues, à cause de la force des Courans courans qui nous eftoyent contraires, lefquels, a ce qui nous fut dit, procedent de la riuiere de Taucoan, & durent iufques à ce qu'on ait passé Ylha Branco : delà ils roides. prennent incontinent leur cours vers Ylha do Leme tout ioignant Macau.Depuis Lamon iufques à Ylha branco nous tinfmes toufiours la route du Oueft Sud Oueft,lequel chemin nous trouvafmes fort court,car nous retirasmes incontinent de nuict tous les voiles , & demeurafmes ainsi flottant fans voiles porrez au Sud Oueft,tousiours fur la profondeur de vingtcinq & vingtsix brasses : Vn peu apres la minuict nous commençafmes a leuer le grand voile tenans la route du Oueft pour venir fur la profondeur de vingt brasses, qui est la moitié du chemin du calequel il faut passer, & vifmes incontinent au matin la dite Ylha do Leme, Ilha do Le- nal par laquelle semble petite quand vous estes a l'endroit d'icelle Eft & Oueft , mais me. quand on en approche de près & qu'on vient a entrer plus auant au canal elle paroit plus grande. Elle a deux petites ifles ou escueils à l'entree à main droite, & depuis là les ifles commencent à s'estendre tout d'un rang iufques à Macau, comme il a esté dit ailleurs.

CHA-


Voyage de Fyrando au Havre de Macau. CHAPITRE.

111

XLII.

Declaration du voyage de l'Isle de Fyrando en Japon vers la coste de China iuques au hauvre de Macau.

C

Eluy qui desire aller de l'Isle de Fyrando à Macau ou à Canton en China, si toft qu'il eft parti du havre de Fyrando, s'il a du temps assez pour venir près de l'lflc de Guoto , il fera diligence de passer outre : sinon , il ancrera à vne lieue de Fyrando à vingthuict brasses, & là fera fes apprets pour faire voile le lendemain de bon matin. Delà vous continuerez voftre cours le long de la terre de Fyrando iufques au bout, tenant la route du Sud Ouest : ce faisant vous laissez du costé du Oueft trois ou quatre isles. Estans pres de la derniere d'icelles au Sud, vous Diverses apperceurez incontinent le canal qui est entre la dite isle & celle de Guoto, par isles & Canaux. lequel vous passerez. Au delà d'iceluy git vne autre isle entre laquelle pareillement & celle de Guoto vous paflerez. Eftans hors de ce canal & les dites isles vous demeurans au coftc du Oueft , vous singlercz le long de Guoto deuers la pleine mer iusues à ce que vous foyez pafle outre ; & s'il advenoit que le vent vint a Vous manquer en passant le canal, vous y pouvez bien ancrer asçavoir tout ioignant le pays de Guoto. En ce pays fe trouvent de fort bons havres qui ont entree & issue pour passer outre car ce pays n'est pas vne isle feule , mais est diuisee en plusieurs parties. Eftant outre à deux lieues de Guoto, vous tiendrez la route du Oueft Sud Oueft , iusques à ce que vous ayez passé Xuma & Mcaxuma deux petites isles di- Isle de Xustante huict lieues de Guoto. Les ayant passé vous tendrez au Sud Ouest, laissant ma & Meaxuma. au costé du Sud des dites petites isles , vne autre isle nommes pareillement Meaxuma, le long de laquelle aussi vous pouvez tenir voftre cours. Le fond y eft par tout beau & net. Cefte isle git à la hauteur de trente & vn dregrez & demi. Ayant pafle ces isles vous viendrez droit au Cap de Sumbor en la coste de China à dixhuict degrez & demi : & fi le temps eftant clair vous desirez recognoistre le pays, vous le pouvez faire, ftnon vous vous garderez d'approcher trop pres de la cofte, à l'occasion de plusieurs isles qui font le long d'icelle, desquelles vous vous Diverses tiendrez esloigné autant que jugerez de befoin pour ne point tomber de nuict en- Jpetites Istre icelles. Elles s'estendent depuis le fufdit Cap de Sumbor iusques à Chinchon, les en la Cofte de Vous vous garderez aussi de ne vous point esloigner trop auant en mer, afin que <China. vous puissiez iouir des vents qui soufflent de deuers terre. En pleine mer vous auez l'Isle dite Lequco pequeno, & celle des Pescheurs, distantes vingt lieues de terre. La ]Isle des Caplus perilleuse isle qui soit en la coftc eft celle des Camaroins, laquelle s'avance en maroins. mer le plus de toutes, & eft diuisee en deux par vne ouverture qui s'y trouue. A quatre lieues plus outre git vne autre petite isle fort bafife ayant aucuns escueils du costé du NordEft , de laquelle vous vous garderez foigneufement si vous en approchez de nuid comme pareillement de l'Isle de Baboxin , laquelle s'eftend aussi vers la pleine mer. Eftant a quinze lieues de la pointe de Sumbor , vous dresserez voftre cours au Sud Oueft en dehors toutes les isles. Depuis ledit Cap de Sumbor iufques à Chinchon la cofte s'eftend NordEft & Sud Ouest , & quelque peu NordEft quart à ! Eft, & Sud Oueft quart au Sud.Estant à l'endroit de Chinchon a quatre lieues de terre vous tiendrez la route du Sud Oueft , pour aller en dehors l'Isle de Lamon afin de vous esloigner de la Basse qui eft pres de la dite isle : laquelle quand vous auez pafle vous dresserez vostre cours vers les isles de Lanton. Devant que venir à Lamon Me de Ruy vous auez les isles de Ruy Lobo, dont celle qui eft du costé du NordEft eft la plus Labo. perite : on void quelques boscages en l'autre qui eft la plus grande. Delà iufques à Lamon il y a sept ou huict lieues : du costé de la pleine mer on y trouve vingt braf-

ses de


112

Voyage de l'Isle de Fyrando Havre de Macau.

fes de profondeur, avec des petites coquilles au rond. Delà vous tendre ? au Sud Ouest, & quelque peu au Sud Ouest quart au Sud , & s'il fait iour vous verrez incontinent les petites isles qui font au bout de la Baffe de Lamon qui s estend vue lieue & demie ou deux, à cause dequoy il est besoin de vous bien tenir sur vos gardes en temps de nuid, faisant vostre mieux d'y passer de iour. Ayant pafle l'Isle de Lamon dressez incontinent voftre cours vers terre pour la costoyer. Environ quinze lieues de Lamon l'a coste s'estend Nord Est & Sud Oueft, & delà plus outre Est NordEft, & Sud Oueft iufques à Ylha branco dist ante environ cinq lieues de la coste, à la hauteur de vingtdeux degrez & demi asçavoir vis a A Enfeada vis du Goulfe appelle A Enfeada de bona ventura. On peut passer tout joide Bona- gnant la dite isle tant du costé de la terre, que du costé de la pleine mer selon ventura. qu'il vous vient à point. Celte isle pafse commencent incontinent les isles de Canton tout d'vne rangee. Depuis la mefme isie iufques à celle de Sanchoan il y a cinquante lieues. Ayant passé la dite Ylha branco vous prendrez la route du Oueft Sud Oueft: Depuis icelle iusques Macau il y a vingtquatre lieues asçavoir douze lieues iufques Canal en- à l' entree du Canal, & de là autant iufques à Macau. Vous ferez voft re mieux de tre diver- pafser par le premier canal que vous trouvez,prez duquel il v a aucunes petites isles fes isles. hautes & rondes, lesquelles vous demeureront au coftc du NordEft. Du costé du Sud Ouest se voyent deux isles, dont l'vne eft fort haute & droite ayant vn escueil du cofté de devers la mer.Estant à l'endroit d'icelles, vous verrez du costé du Nord l'ouverture d'vn canal, par lequel ie n'av oncques pafsé sinon en laifsant les dites isles à main droite, tenant ainsi la toute du Sud Oueft. Vous appercevrez incontinent la bouche du canal,par lequel vous deuez passer, ores quelle vous semble trop estroite car le passage y est bon. Vous lairrez, comme dit a esté, la grande isle devers la mer, & tiendrez voftre cours dedans avec la maree au Oueft & Oueft quar au Nord, & Qaeftt Nord Ouest, & viendrez droit à Macau, le vent & le temps vous apprenant ce que vous auez a faire. Venant de Iapan droit vis à vis du Cap de Sumbor efttanr à quinze lieues de là en pleine mer, vous trouverez quarante à quarante cinq brafses de profondeur, fond de vase avec beaucoup de courans d'eau sale. Quand vous estes à la veue de terre, vous le costoyerez iusques à la derniere isle de Chinchon qui s'estend huict lieues en pleine mer, pres de laquelle vous Trouverez des nids & des trebuchets avec des ailes que les pescheurs de ce quartiers y ont mis pour enseigne. Delà iusqu à ChinVille de chon il y a douze lieues. Vis a vis delà eft la ville de Guara, depuis laquelle vous Guara. drefserez incontinent voftre cours pres de terre :la vous verrez les Somes des Chinois,qui font caravelles ou barques dont ils vsent en ce quartier là n'ayans qu'vn voile.Pour approcher du pays vous tiendrez la route du Ouest. Le long de l'entree de Chinchon fe void vne haute terre appellee la Varella de Varella d< Chinchon . Chinchon, c a.d.la marque ou Backe de Chinchon, ayant fa principale hauteur du cofté du Sud Est, d'où il va en dévalant au Sud Ouest, s'estendant iufques à vne petite isle qui est trois ou quatre lieues en mer. A vne lieue de là pointe de Varella, fe void vne autre isle le long de la dite pointe , depuis laquelles'estend vne Basse de sable, ayant a basse maree deux brafses de profondeur s'auançant la portee d'vn canon iusques vers l'autre isle susmentionnee qui eft vis à vis de l'entree,laquelle isle s'estend en longueur Eft Ouest, ayant au milieu vne montagne aigue, eftant fort Isle de bas devers le Sud Oueft,& fe nomme Laylo. Estant là vous doublerez la pointe, 6c Laylo, ancrerez a la profondeur de quatre brafses en fond vafeux. Tout ioignant la peinte de Laylo au Nord'Eft fe voyent quelques autres petites isles : & à deux lieues de là en pleine mer fe trouve la profondeur de vingt brafses. L'eau de ce quartier eft fort bleue. Dicv a Lamon asçavoir a trois ou quatre lieues de terre , ne fe trouve point plus grande profondeur que de dixhuict a vingt brafses. Allant de Chinchon à Lamon vous trouvez du menu fable au fond meslé de petites coquilles & estant à l'endroit de Chinchon ou bien au Nord Est vous y trouvez vn fond va-

seux


Description des Canaux de Macau. 113 seux. En la susdite profondeur de dixhuict & vingt brasses se trouve quelque fable noir au fond.

CHAPITRE

XLIII.

Declaration du cours qu'il faut tenir en passant les canaux qui font entre les isles & escueils de Macau au sortir et entrer dudit Macau.

A

V partir de Macau fi toft que vous auez leué les ancres vous verrez incontinent au Nord Est vne marque blanche au haut d'vne montagne, & fi tost apres à l' Est deux collines, la deuxiefme desquelles qui paroit au milieu entre la montagne & l'autre colline est entierement nue & descouverte, laquelle paroit à travers les entrefentes des rochers & escueils de Patanas qui eft à mi-chemin Patanas. du Canal estant pres des dernieres maifons du lieu : à l'endroit defquelles eftant paruenu, vous descouvrez incontinent la troisiesme colline de forte qu'estant à l'endroit de la pointe qui eft tout ioignant le lieu appelle Varella dos Mandorins, Varella dos la dite colline est prefque entierement descouverte :là vous trouvez cinq braftes & Mãdorins. demie de profondeur,à haute maree.Si toft que vous auez passé la dire pointe, vous commencerez a trouver davantage de profondeur, asçauoir cinq & fix braftes & demie. Tenant vostre cours en cefte maniere vous viendrez iustement à vne terre rompue qui eft de l'autre costé vis à vis de Ilha do Bugio, c. a. d. l'Isle du Chat Ilha de Bugio, de mer. Venant à la dite profondeur, vous viendrez a descouvrir au Sud vne ouverture Enseada de appellee a Enseada de Gonfalo Vaaz, ayant au dedans vne petite montagne au co- Gonfalo Vaaz, sté de l'Est, laquelle monftre comme vne petite isle ou escueil au costé du Ouest il y a deux pointes qui s entrecorrespondent au milieu du canal : a l'endroit defquelles la profondeur eft de vingtfept efpans d'eau à haute maree durant le Monfon des vents d'Est, car en temps du vent de Nord, la profondeur eft moindre. Vers la susdite Ylha do Bugio au Nord fc trouve vn escueil qui eft le plus Septentrional de tous : & le long du rivage il y a vn rocher ayant deux pointes. Vous trouvant iuftement à l'endroit de ceft efeueil & de ce rocher lors eftes vous dessus vn banc: & fi toft que vous cessez d'estre iustement entre l'vn & l'autre, lors venez vous a trouver plus de profondeur asçavoir en tenant voftre cours au SudEft vers le plus eminent pays de l'autre cofté iufques a ce que vous veniez a trouver quatre & cincq brasses, qui eft la pointe de Varella, & fi vous desirez tenir voftre cours par le canal qui eft Pointe de Varella. du costé de l'Est, vous tendrez au Sud Est & Eft SudEft iufques a ce que vous ayez descouvert l'Isle appelle Ilha do Lastro, asçavoir tout au bout de Ilha do Bugio : ius- Ilhado Laques lors il n'eft pas bon de plus tenir la route du Sud, afin d'eviter l'escueil qui est stro. contre la terre de Varella : mais ayant descouvert la dite isle de Laftro vous pouvez bien aller pres dudit efeueil iufques à la longueur de deux cables : vous y trouverez vingthuict & vingtneuf efpans de profondeur à haute maree : & lors estes vous pres dudit efeueil ou rocher proche de Varella quand vous voyez entierement à descouvert le premier efeueil des deux qui font du dosté du Nord de l'Isle de Laftro,& quand vous voyez tout à plein le deuxiefme efeueil,lors eftes vous outre le dit escueil ou rocher proche de Varella. Ce que vous pouvez aufti cognoiftre pat vne autre marque asçavoir par la marque ou parce blanche qui fe void en la montagne qui eft au defliis de la ville,là ou il y a vne pierre ou roche qui monftre comme la teste d'vn homme. Quand vous voyez la dite marque blanche à l'endroit du toit de la maison de Don loan D'Almeyda lors eftes vous à l'endroit dudit rocher, lequel ayant passé il est bon d'approcher de la terre qui est du costé du Sud, en sorte que vous laissiez les

deux


Diverses profondeurs

114

Description des Courans entre Malacca et China.

deux tiers du costé de la ville, & vn tiers du costé du Sud : Tenant ce cours vous trouverez plus de profondeur. Qu'a mi-chemin, iufques à ce que vous veniez fur le banc, qui na point plus de vingtfix efpans d'eau a haute mare. Pour sça voir quand vous commencez a passer outre, sachez que c'eft alors que la porte du colle de la grande Esglise correfpond au toit d'vne maifon qui eft fur le rivage, en forte que la dite porte vous demeure entierement descouverte : En ceft endroitse trouuvent vingtfept ou vingthuict espans d'eau , afçavoir quand vous venez a descouvrir le haut du clocher de l'Esglise S. Paul avec vnc montagne qui fe void derriere la fufdite Efglife:Si toft que vous avez descouvert ledit clocher vous trouverez davantagede profondeur, afçavoir trente deux efpans qui font quatre brasses, afçavoir vis à vis de l'endroit ou on va querir de l'eau fraische : & vn peu plus avant on trouve quatre & cinq brasses à haute maree, afçavoir en la rade ou le navire S. Croix de fept à huict cens tonneaux eftoit ancré. Pour sçavoir quand la terre du cofté du Sud eft proche,on appercevra du cofté du Nord de l'Isle de Laftro deux esceueils, lesquels venans a fe couvrir l'vn l'autre, lors eft on en l'endroit le plus profond du canal iusques à ce qu'on ait passé le banc.

CHAPITRE

X L1111*

.

Des cour ans d eaux qui fe rencontrent au voyage de éMalacca en fhina au temps du Monfon. 3

Impetuofi*

té des courais.

D

EpuisPulo Catoenlacoftede Camboia iufques a Varella au chemin qui mene en Malacca>les courans ont leur cours fort roide vers le Sud. Depuis la dite ifle dite Pulo Cato l'efpace de cinq lieues ils ont vn cours pareillement fort roide iufques à l'ifle Champello,&au goulfe de Chochin China. Item au Monfon de China lors que Ton part de Malacca au mois d'Odobre, Nouembre, & Décembre les courans ont leur cours au Nord Oueft. Depuis le moins de Ianvier ils courent au Sud Oueft vers les bancs. Pourceeftil befoin d'obfervef que quand vous defirez d'approcher la contrée des bancs qui font le Jong de la co* lie de Camboia venant entre iceux & Iacoftc ils courent au Sud de telleforce qu'vn iecl de pierre. Sachez aufli que vous trouvant à la veuc de l'ifle d'Aynao fans vent de Nord vous eftes en grand peril*

CHAPITRE

XLV.

Des marees de Malacca. Diverfes cours des Hiarees,

D

Epuis le havre de Petane qui eft à l'Eft de lacofte de Malacca iufques à l'Ifde Bintao près du deftroitde Singapura fous la ligne les courans ont touf» iours leur cours vers le Sud es mois de Novembre & Décembre. Depuis Pulo Condor vis à vis du havre de Camboia iufques à Pulo Timao au cofté Oriental de la dite cofte Malacca afçavoir au temps qu'on vient de China, ils ont leur cours vers l'ifle de Borneo, & venant au Sud Oueft, ils prennent leur cours vers la cofte de Pan du cofté Oriental de Malacca.Depuis Pulo Condor à Pulo Cefir vis à vis de la cofte de Camboia, ils courent vers l'Eft : & après qu'on a paflé Pulo Cefit tenant le chemin de China,ilscourcnt vers la cofte Camboya.Depuis la faufie Varella diftan tel 5. lieues delà vraye Varella en la dite cofte de Camboya, ils courent vers l'Eft afçavoir cinq ou fix lieues loin de la cofte es mois de Iuiller & Malacca vers a Au Monfon des trois vents, au temps qu'on fait le voyage de dAynao «a > ils prennent leur cours au goulfe de Pulo Catao veisllfle


Des maree de Malacca et de Macau.

115

na, ils prennent leur cours au goulfe de Pulo Catao vers l'Isle d'Aynao devers le goulfe de Cauchin China ; iusques à la fin de Decembre. Depuis Ianvier ils commencent a couvrir en la dite contree vers les bancs qui sont vis à vis de la cofte de Campa & de Camboia, asçavoir de l'autre costé : & plus on eft avant en l'annee plus ont ils leur cours fort roide vers les dits bancs. Au monson de China, quand Roi de on voyage de China vers Malacca, ils ont pareillement vri fort roide cours depuis cours des marees. Pulo Catao iusques a Pulo Cambir toutes deux en la cofte de Camboia. Il advient aucunesfois depuis le 28. de Iuillet iusqu'au 4. d'Aoust que le temps demeure calme, & lors les vents appellez Terreinhos viennent a souffler de terre de devers le Ouest & Nord Ouest, & les Viracoins qui font les vents venants de la Vents dé mer selevent dedevers l'Est Sud Est, & Eft Nord Est, tournans incontinent au Sud, terre & vents de d'ou s'enfuit incontinent le calme iusques à ce que les vents de terre fe levent de- mer. rechef. Cela advient a deux lieues de la coste, & non plus loin : car ces vents ne regnent sinon le long de la cofte. En passant l'Isle de Lequeo pequeno pour aller au pays de Bungo en Iapan les courans prennent leur cours vers l'Eft iufques à l'isle de Tanaxuma. Depuis le trentiesme degré vers le Nord quelque peu plus avant que le mi-chemin de Iapan, ils ont leur cours vers le Nord iufques au goulfe de Nanquin, asçavoir au temps du Monson des vents de Sud & de Sud Oueft. En ce mesme temps ils courent depuis Pulo Tayo qui eft pres de l'isle d'Aynao en la cofte de China,vers le Sud Oueft iufques à l'Isle de Sanchoan, & aux isles de Catao.

CHAPITRE.

XLVI.

Des marees du havre de Maccau obseruees par vu Pilote expert et de la hauteur dudit havre.

L

E dixneusviesme de Septembre iour de la pleine Lune estant au havre de En quel Macau il y avoit haute maree à huict heures & demie devant midy. Le troi- temps il y a haute masiesme de Feburier 1585. ayant prins la hauteur du Soleil qui pour los estoit ree au haà treize degrez de la ligne,i'ay trouve que ce havre estoit à la hauteur de vingtdeux vre de Madegrez & demi tout au moins. Et en mefme temps prenant garde à la maree dud.it cau. havre de Macau , i'ay trouvé qu'il y avoir haute maree peu apres midy le troisiesme iour de la nouvelle Lune : de sorte que l'experience monstre que le premier iour de la nouvelle Lune il commence a y avoir haute maree à dix heures &deux tiers devant midy.Le feiziefme de Febvrier 1585. en l'opposition de la nouvelle Lune, i'ay trouvé que le premier iour de la Lune il y avoit haute maree audit havre de Macau a onze heures & demie environ midy. Le deuxiesme de Iuin de la mefme annee il y avoit haute maree au mesme havre iustement a midy le quatriesme iour de la nouvelle Lune , de maniere que le premier iour de la nouvelle Lune il y avoit haute maree a neuf heures devant midy. Mais il faut entendre que ces marees de China ne viennent pas iustement felon le droit conte, sinon quatre iours devant & cinq iours apres la conionction de la Lune : cas ie say par experience qu'alors on a autanr d'eau que le troisiesme iour : là raifon eft d'autant qu'il y a au devant beaucoup dis les & de canaux tellement que quand les eaux commencent a devaller,elles ne tiennent point leur cours trois heures, & les vents d'Est venans ensemble a fouftkr,elles courent & devallenr encore plus fort.

E

e

CHA-


Signes des temps en la Coste de China et Iapan.

116

CHAPITRE

XLVII.

Des signes et presages de beau temps & mauuais temps en la coste de China , et au voyage de Iapan.

A

V temps de Monson des vents de Sud & Sud Oueft en toute la coftc de China & au voyage de Iapan, ceft vne chofe asseuree que les susdits vents venans a fe tourner à l'Eft,ils ne retournent point de l'Est au Sud, mais au Nord, & ayans soufflé quelque espace de ce costé là, ils tournent derechef a l'Eft, & de l'Eft au Sud : & fi vn vent de NordEft souffloit, il aduient bien que de là il tourne au Sud Oueft, fans tourner a l'Eft, mais fort rarement. Aussi advient il souvent que du Nord il tourne au Sud fans tourner à l'Est, ce qui eft le plu commun. s au coucher du nuees fort rouges & paroissent quelques que le Soleil Si Soleil Presage de tempeste, darde plusieurs rayons a travers,cest vn prefage de grande tempefte qui doit suivre. & de beau Pareillement quand la Lune à fon lever ou a fon coucher paroit en semblable matemps. niere, cela prefage mesme chofe. Quand le Soleil à fon lever fe monstre si beau & fi clair,qu'on le peut aisement regarder, & discerner parfaitement fa rondeur, ceft vn signe de beau temps. Semblable iugement faut il faire de fon choucher.Quand à fon lever ou à fon coucher il paroit de couleur rouge, & qu'on en peut discerner la rondeur fans qu'il iette aucuns rayons, cela signifie temps calme. Le mesme se doit entendre de la Lune. Au temps du Monfon açavoir lors que les vents de NordEft ont accoustumé de Presage de souffler, fi les nuees au Soleil couchant demeurent de couleur rouge, ceft vn prefavent de Nord , & ge de vent de Nord. Quand void flotter ça & là fur l'eau quelque escume blanche de tempecomme coton,de la longueur d'vn doigt, cela fignifie tempeste & orage.Si au mois ste. de Iuillet autres vents soufflent que ceux du Monson, courans & se tournans de l'vn à l'autre iusques à ce que finalement ils viennent au NordEft , pour certain il y aura tempefle. Si en venant de l'isle de Lamon au Cap de Sumbor au Monfon des vents de Sud & Sud Ouest, survient vn vent d'Est avec chaleur, & des grosses gouttes d'eau,cela eft vn prefage de mauvais temps.

Proprieté des vents en la coste de China.

CHAPITRE

€n quel mois

XLVIII.

tour les tempestes & orages fe leuent en la coste de China.

D

Epuis le septiesme iusqu'au quinziesme de Iuin le plus souvent on a de grandes tempestes en la coste de China. Pareillement depuis le commencement de Iuillet iufqu'au vingtiesme du mefme mois, iournellement & a Tourmen- toute heure on eft asseure d'avoir tourmente & orage, le vent tournant incessamtes au mois ment sans se teniren vne place. Depuis le douziesme d'Aoust le reste du temps de Iuillet. tout le mois de Septembrs iufquà la fin d'Octobre il ny a nulle asseurance de tempeste & orage.

CHA-


Signes des temps en la Coste de China et Japan.

CHAPITRE.

117

XLIX.

Bn quelque saison il fait beau temps en la Coste de China.

T

Tout le mois de Iuillet excepté depuis le septiesme iour iusques à l'on- Mois de ziesme, il advient rarement qu'on ait mauvais temps, car hormis les fufdits Iuin exẽpt iours on a les vents de Monson avec vn air beau & clair fans tourmente. de tormente. Pour naviguer depuis Pulo Cantao vers les isles de Cantao & Macau sans orage il faut voyager depuis le vingtsixiesme de Juillet iufqu'au douziefme d'Aoust, lors eft on hors de danger de tempeste. A mi-chemin de l'Isle de Iapan iufques à la coste & pays de Liampo , on trouve tousiours des vents de Ouest, lefquels soufflent en Iapan es mois de Novembre & Decembre.

CHAPITRE.

L.

cours de Macau vers la Instruction de la navigation Nouvelle Espagne. V partir du Canal Oriental du havre de Macau, il faut dresser fon cours vers la pleine mer autant qu'il eft possible : mais si le vent eftoit ft fort contraire qu'on ne peut tenir la routedu NordEft,ou Nord Nord Est vous vous tournerez de l'autre costé tandis que le vent vous fait place pour tenir voftre cours au SudEft l'espace de trois ou quatre iours, car il vaut mieux tendre au SudEft qu'au Nord. Vous tiendrez ainsi ce cours le vent s'y adonnant, iufques à ce que vous vous iugiez eftre à trois cents lieues delà. E'ftant parvenu aussi auant vousferez encore deux cents lieues ou davantage au dessus de lapon iaçoit que vous teniez la route du Nord, car cela n'importe, tenant tousiours bon conte du divertissement de vostre cours au Ouest, pour n'avoir du destourbier. Aussi long temps que vous pouvez tenir la route du SudEft ne prenez pas celle du Nord Est, iufques a ce que vous veniez à la hauteur. Vous trouverez au goulfe certains grands oifeaux noirs, Oiseaux de qui est vn ligne que vous estes fort avant en mer : & ft sur le foir vous venez les mer. voir eftendans leur iambedroite pres de leur queue,tenez vous fur vos gardes, car cela signifie tempefte & orage. Deux cents lieues ou quelque peu plus devant que parvenir à l'autre cofté, vous perdrez de veue les fufdits oifeaux, fans plus les voir. Herbe flottante en Si le temps & le vent vient a vous pousser à beaucoup de hauteur, & là vous ve- mer. nez a voir de l'herbe flotter à monceaux fur l'eau , ce qu'on a accoustumé de voir quand on est cent ou fix vingts lieues avant en mer vous pouvez bien tenir vostre cours en dehors de Iapan du cofté du SudEft iufques a trente & vn ou trentedeux degrez, & alors venir recognoiftre la coste qui fera pres de là, & quand vous l'appercevez dressez y voftre cours vous gardant de ne point courir fur l' Isle appellee Ilha de Sedros, c.a.d. l'Isle des Cedres qui est pres du Cap de San Lucas, qui est Ilha de Sevne haute terre, & semble a la voir de pres qu'il y ait des escueils paroissans hors de dros. l'eau. le bout d'icelle monstre fort noir & sombre : Dela la cofte tourne incontinent en dedans. En dedans les fufdits efeueils il y a vn grand rivage de fable ayant vne rade fort commode a ancrer , là ou tout au bord de la mer se trouve quantité d'eau fraische. Delà vous dresserez voftre cours de travers de l'autre costé, asçavoir du cofté du SudEft. Toute cefte cofte eft belle, de sorte qu'on la peut bien coftoyer de pres , iufques à ce qu'on vienne a certains efeueils qui font pres Ec 2 del

A


Route de Macau vers la Nouvelle Espagne.

108

del puerto de la Nativitad, là ou fe void incontinẽt le havre de San iago de Colyma, lequel a du costé l'Eft vne ronde colline droite. Lentree est large de deux ou trois lieues & n'y a rien acraindre que ce qui fe void à l'œil. On y entre tout an dedans, ma. la ou fe trouve l'emboucheure d'vne riviere d'eau fraische frequentee des pescheurs Efpagnols. Si vous desirez passer outre,sachez que d'icy on prend la route du havre de Acapulco l'espace de huictante lieues le long de la coste. Il y fait beau & net iufques au bout du haut pays afçavoir iusqu'au havre appelle El peurte del Marques, Port del qui de loin monstre comme vne isle, mais est effect eft terre ferme, au haut duMarques. quel se voyent quelques pierres blanches qui monstrent comme bœufs blancs allans paiftre. Vous y pouvez hardiment dresser voftre cours & entrer dedans.

Port de la Nativité S. Iaques de Coly-

CHAPITRE

LI.

Description de la nauigation des Isles de Luçon au havre de Acapulco en la Nouvelle Efpagne:et comment on pourvoit de Macau en China faire le mesme voyage. V partir du havre de Manille en l'Isle de Luçon à la hauteur de quatorze degrez & demi, on prend la route le long de la dite ifle du cofté de l'Est entre la dite isle & celle de Mindoro iusques à ce qu'on soit hors du Canal, qui eft à cent lieues dudit havre, a la hauteur de treize degrez & demi, afçavoir entre la dernicre pointe de la dite isle de Luçon & la pointe d'vne autre ifle nommée Tandaya entre lesquelles on pafle par le dit Canal. Eftant hors de ce Canal on prendra la route de l'Est aussi long temps- que le vent s'y adonne, vers le havre de Havre d'Acapul- Acapulco qui eft a la hauteur de dixsept degrez ; mais d'autant que les vents en ceco. ste contree en Esté, qui eft le temps qu'on fait ce voyage, sont fort lents ores que ce soyent les vents du Monson aussi longtemps qu'ils ne soufflent point au SudEft, on tien tousiours le cours du Nord Est, aufli long temps qu'il dure. mais quand ils fe tournent à l'Eft SudEft,& à l'Eft,on prend le cofté du Sud, iusques à ce qu'il faQuelle rou ce plus de vent pour tenir la route du NordEft. En ceste maniere on fait voile l'ete il faut space de dixfept cents lieues vers la cofte de la nouvelle Efpagne, arriere de l'Isle de tenir entre Iapan & la lapon devers la pleine mer autant qu'il eft possible, d'autant que quelques navires Nouvelle qui avoyent fait voile tard, venans pres de Iapam y avoyent rencontre des tempeEspagne. stes & orages, & estoyent venus a voir A Ilhado Eogo,c. a.d. l'Isle du feu , l'vn d'iceux ayant eu fon cours dans le havre de Xaxuma en lapon pour s'y mettre à couvert. Pourtant celuy qui tient la route de la pleine mer à cent lieues delà tient vn bon cours,car il vient à la cofte de la nouvelle Efpagne a peu de hauteur : or quand on y vient à la hauteur de trente cinq degrez, on a vne bonne navigation : mais si on approche dudit pays a la hauteur de trentehuict & quarante degrez là on se desCabo de El couvre El Cabo de Mendofino qui eft l'extremité, dudit pays , on fe trouvera en Mendosi- peine, tant a caufe de la mer qui en cest endroit là eft fort enflee a raifon de la veno. nue de l'huyver, que pource que les navires qui partent de Luçon font mal pourveus de tout ce qui eft requis. Quand on vient a descouvrir la cofte de la nouvelle Espagne, on commence a avoir des vents de Nord Ouest qui font propres pour naviguer de là le long de là cofte qui par tout est belle & nette iusqu'au havre d'Acapulco l'espace de fix ou septcents lieues. Si on desire faire ce voyage en partant de Macau, il fe faut tenir pret a faire voile si tost que les vents de Sud Ouest commencent a souffler, pour prendre fon cours avec la Lune & la conionction de Iuin & Juillet,navigant vers le bout de Lille de Luçon qui eft à la hauteur de vingt degrez,asçavoir vers le Cap de Boiador distant nonante lieues de Macau. Depuis les isles nommés Ylhas dos Baboranes proches dudit Cap de Boiador iusques

A


Route de Macau vers la Nouvelle Espagne.

119

à l'Isle de Caiagon le cours eft Eft & Ouest Delà on prend le mesme cours Cap de Boiador. qu'on prend en venant du Canal du havre de Manille, qui eft le chemin qu'on dit que les Efpagnols font deliberez de tenir allans en l'Isle de Maluco, & delà de travers vers la nouvelle Efpagne,lequel auffi a esté tenu par Francisco Gualle. Capitaine & Pilote Efpagnol venant de la nouvelle Efpagne à Macau,d'où aussi il eft parti derechef le vingtcinquiesme de Iuillet avec vn vent Sud Ouest en la conionction de la nouvelle Lune : comme pareillement avec le mesme vent en eft parti le navire d'Ayres Gonsalve de Miranda , & dit on que le susdit Gualla ne demeura point Lõgs cours plus de quatre mois & demi en chemin qu'il ne parvinst à la coste, & de la vn mois voyages en la mer du & demi apres au havre de Acapulco : au lieu qu'vn autre navire qui en la mesme Sud. annee partit de Manille fut entre huict & neuf mois en chemin, arrivant encore bien tard au dit havre de Acapulco , ayant perdu la plus part de ses gens, & estant tout mal en ordre. Vn autre navire qui eftoit meilleur ne fut que cinq mois en chemin : l'ordinaire est de six mois peu plus ou moins, La caufe pourquoy la navigation de Macau eft meilleure que celle de Manille, Pourquoy eft d'autant qu'au partir de Macau ne furvient point l'empeschement & retarde- la navigation de ment qu'on rencontre au partir de Manille a l'occafion des cent lieues qu'il faut Macau est faire a passer de Manille par le canal, à quoy aucuns navires ont employé tant de meilleure que celle temps, qu'il leur a esté force de rebrousser chemin fans parachever leur voyage. de Manille. Les Navires qui partent de la nouvelle Efpagne vers Manille ou Macau font voilcau temps de Quaresme avec certains vents appeliez Brysas qui font vents Vents apBrid'Eft & Est Nord Est soufflans avec le Monfon ou la maree, lesquels on a tousiours pellez sas. favorables, de forte qu'il eft souvent advenu qu'on les a eu pouppe cinquante & soixante iours de route , fans caler aucun voile tenant tousiours la haute mer sans voir ou rencontrer terre,& fans que iufques à prefent quelque danger ou inconuenient soit advenu à aucun navire. Il faut que le navire avec lequel on entreprend ce voyage soit bon & fort & Faut estre bien pour veu de tout ce qui est requis , & qu'il foit conduit par vn Pilote Portugais pouveu de bon navire. & vne douzaine de matelots bien experimentez plustost Efpagnols qu'Arabes ou Indiens qui n'ont guere hanté autre pays que lé leur. Entre toutes marchandifes les gains & salaires de celles de China font fort Profit sur grands,excepté des foyes non filees, car elles y sont volontiers ouvrees, & s'y en les marchandises. vse & consume beaucoup : ce neantmoins il n'est pas raisonnable d'y en porter beaucoup pour ne diminuer les Voyages & trafics des Iaponnois & Indiens : car auffi bien a on allez d'autres marchandifes & ouvrages pour y porter là ou il y a plus a profiter que sur les soyes. Des communes marchandifes que les Efpagnols achetent es isles de Luçon, au- Quelles trement appellees les Philippines , lcfquelles on y achete à plus cher prix qu'en marchandisent se China,on fait en la nouvelle Efpagne d'vn plus de fix, & en Peru d'vn dix : & ores vendent quelles monstrent fort vieilles ne laissent pas d'estre fort desirees du Viceroy de la mieux en la nouvelle , nouvelle Efpagne,& autres granscadets. Espagne. Le voyage vers le Peru eft le plus long : car quand on eft à l'endroit d'Acapulco Voyage du restent encore sept cens lieues de chemin iufques au havre de Callan de Lyma vil- Peru plus long le capitale du Peru à la hauteur de dix degrez du costé Meridional de la ligne, là ou celuy que de on ne pourroit parvenir la mesme annee. Est auffi a confiderer qu'il y fait plus la nouvelle cher & qu'on y defpend plus qu'en la nouvelle Efpagne ou toutes choses se trou- Espagne. vent en plus grande abondance, de forte que fi on y trouve plus a gagner qu en la nouvelle Efpagne sur les marchandifes qn'on y apporte des Manilles , ce voyage n'en eft pas pourtant meilleur, pour les raifons icy touchees. Ainsi escrit en la ville de Macau en China l'an 1585. iusques

E

s

CHA-


120

Voyage de la Nouvelle Espanne aux Philippines. CHAPITRE

LII.

Voyage de Francisco de Gualle Capitaine & Pilote Espagnol, du havre de Acapulco en la nouvelle Efpagne aux Philippines, et de là Macau , et de Macau derechef audit havre de Acapulco.

L

E 10. de Mars 1582. nous partismes du havre d'Acapulco en la nouvelle Efpagne prenans la route du Ouest Sud Ouest pour aller aux Philippines, autrement appellees les ifles de Luçon, & tinsmes ce cours l'efpace de vingtcinq lieues iusques à la hauteur de seize degrez pour sortir de la bonace qui se trouve au dessous du pays. Delà nous dressames noftre cours au Oueft environ trente lieues.Estans parvenus aussi avant nous prinsmes la route du Oueft,& Oueft quart au Sud dixhuict cens lieues iusques pres de rifle appellee Isla d'Engano qui eft la Ilha d'En- derniere du cofté du Sud des isles de Los Ladrones, c. a. d. des vouleurs , autregano. ment appellee Isla do las Vellas , sous la hauteur de treize degrez & demi de latitude du costé du Nord, & de 164. degrez de longitude Orientale fur le fixe Meridian qui correfpond à l'Isle de Tercere. Delà nous dressasmes noftre cours au Ouest deux 280. lieues iusques à ce que nous vinsmes a recognoiftre la pointe nommee El Cabo d'Espirito Santo en l'Isle de Tandaya qui eft la premiere des PhilipEl Cabo pines, appellees Luçon, & Manille, qui est vn pays peu montueux ayant seuled'Espirito ment quelques petites montagnes au milieu'qui iettent du feu. Depuis la dite Santo. pointe nous fismes voile au Ouest l'espace de dixhuict lieues iusques à la pointe & entree du canal qui eft entre cefte isle & celle de Luçon, laquelle pointe ou en. tree git à la hauteur de douze degrez tout au plus.La coste qui s'estent depuis l'entrre du Canal iusques au susdit Cabo de Spiritu Sancto n'est gueres nette. A huict Bahya de lieues de ce Cap git vn havre de moyenne grandeur, nommé Bahya de Lovos, Lovos. c.a.d. la baye des loups, a l'entree de laquelle fe void vne petite isle, & dans le canal a demi lieue du bout de ladite isle il y a vne petite isle ou escueil, & quand on vient a passer la pointe du milieu du canal, on trouve la profondeur de vingcinq brafles avec fable noir au fond. Nous trouvasmes en ceft endroit là des courans ayans vn fi roide cours au Oueft que l'eau eftant toute en escume on euft iugé que ce n'eftoit point eau mais terre de forte que nous avions peur : mais venans a ietter la fonde nous y trouvafmes la susdite profondeur de vingtcinq brafles. Isle de CaA dix lieues ou environ de l'entrce dudit Canal au Nord & NordEft est l'Isle de tanduanes. Catanduanes distante environ vne lieue du pays de Luçon asçavoir vers le bouc Oriental , & à fix lieues ou environ de la mefme entree du Canal au Oueft & Sud Isle de Ca- Ouest, est l'Isle de Capuli s'estendant Ouest Sud Oueft & Eft Nord Est, longue de puli. cinq lieues & large de quatre fous la hauteur d'ouze degrez & vn quart laquelle en passant nous laissasmes du cofté du Nord. A quatre lieues de la dite isle au Nord Oueft il y a trois petites isles, s'estendans Nord & Sud depuis le havre de Bollon iusqu' a l'Isle de Luçon, comprinses en quatre lieues de circuit, & stistantes environ demi lieue de terre ferme, la derniere defquelles qui eft du cofté du Sud git iustement à la hauteur de treize degrez. En ce canal fe trou vent vingt brafles de pro. fondeur fond de sable blanc : les courans y ont vn roide cours au Sud Est. Nostre passage fut par le milieu dudit canal. Delà nous prinfmes noftre cours au Sud Ouest, & Ouest Sud Ouest l'efpace de vingt lieues iufques à ce que nous parvinsmes au Isle de Ty- , bout Occidental de l'Isle de Ticao, laquelle s'estend Est & Ouest l'efpace de treize cao. lieues. Le fufdit bout ou pointe git à la hauteur de douze degrez & trois quarts. Isles Far- A mi-chemin de la dite isle & de l'Isle de Capuli il y a trois petites isles appellees mias. Faronias. Tenant le fufdit cours on pafle toutes ces isles du cofté du Nord à la profondeur de vingtdeux brassesfond de sable blanc. Depuis


Voyage de la Nouvelle Espanne aux Philippines

121

Depuis la susdite pointe Occidentale de l'Isle de Tycao iusques a la pointe de Buryas Eft & Ouest,il y a vne lieue ou lieue & demie de chemin. Nous entrasmes dans ce Canal tenans la route du Sud & Sud Ouest environ trois lieues iusques à la (ortie dudit canal à la profondeur de seize btaffes,fond de fable blanc & rougeastre, asçavoir à l'entree & fortie dudit canal, le milieu duquel eft fous la hauteur de douze degrez& deux tiers : les courans y ont leur cours vers le Nord. La dite isle de Isle de BisBuryas est basse,& s'eftend Nord Oueft,& Sud Est :1a pointe d'icelle devers le Nord ryas. Ouest s'avance trois lieues pres de la cofte de Luçon : mais on ne peut paffer entre icelle pointe & la dite cofte qu'avec des petites fuftes & barques du pays. Ce canal peu profond eft fous la hauteur de douze degrez. Passans par le fufdit Canal qui est entre l'Isle de Tyaco & celle de Burias vers le Sud nous veusmes â deux lieues de l'Isle de Masbafte qui s'eftend Eft & Ouest, longue de huict lieues, & large de Isle de Mas quatre, sous la hauteur de douze degrez & vn quart asça voir le milieu d'icelle: bate. Son terroir est quelque peu esleué. Depuis ce Canal entre Tyaco et Burias, nous dreffafmes noftre cours au Oueft Nord Oueft l'efpace de treize lieues, laissans l'Isle de Masbafte au costé du Sud , & cellede Buryas au Nord. A treize lieues du bout Isle de Band'icelle nous vinfmes pres d'vne petite isle nomme Banton qui est de la forme ton. d'vn chapeau,sous la hauteur de vingt degrez & deux tiers. Ayans paracheué les susdites treize lieues, & encore huict de fur plus, nous laiffafmes au cofte du Sud l'Isle de Rebuian laquelle s'eftend Nord Oueft & Nord Nord Oueft, & Sud Est & Isle de ReSud Sud Eft l'efpace de huict lieues,dont le terroir est haut & tortu : le bout Septen- buian. trional git à la hauteur de vingt deux degrez & deux tiers : & fe trouve en ce cours la profondeur de trentecinq braffes,fond de fable blanc. A neuf lieues de la dite isle de Banton au Sud fe voyent trois autres isles de fui. Isles de te, asçavoir Bantosilla, qui eft vne petite isle de la façon d'vn pain de succre, Cryma- Bantonsilla, Crymara qui eft quelque peu plus grande,s'estendant Est & Oueft environ deux lieues, & ra & Ytaa, Ytaa,autrement appellee l'Isle des Chevres, en laquelle fe voyent quelques collines : par toutes lesquelles isles on peut paffer avec quelque navire que ce foit : la derniere d'icelles git au Sud la hauteur de douze degrez & vn quart. Depuis la dite isle de Bantonsilla, nous prinsmes la route du Nord Oueft, l'efpace de quatre lieues iusques au Canal qui eft entre les petites isles nommees Vireies & l'Isle de Marinduque. Les dites isles de Vireies font les deux petites isles en façon de deux fregat- Isles de Vites fous la hauteur de douze degrez & trois quarts, lcfquelles on laisse du cofté du reies. Sud. Celle de Marinduque est au Nord sous la hauteur de douze degrez & quatre Isle de Macinquiesmes,s'eftendant Oueft Nord Ouest, & Eft SudEft, longue de douze lieues, rinduque. & large de sept. Du cofté du Nord il y a entre icelle & l'Isle de Luçon vn long & estroit canal quelque peu oblique, par lequel nuls navires ne peuvent paffer pour le defaut de la profondeur. Le bout Occidental de la dite isle git la hauteur de treize dregrez & vn quart : elle eft eslevee & du cofté de l'Est s'y void comme vne montagne à feu : du cofté du Ouest le pays va en devalant, finissant comme vn pain rond. Au fufdit canal qui est entre cefte isle & les deux fufdites petites isles appellees Vireies,la profondeur eft de dixhuict brasses, fond de menu fable noir. Despuis le fufdit Canal nous prinsmes la route du Oueft Nord Oueft l'efpace de douze lieues vers la terre de Mindoro iufqucs à la pointe de Dumarin qui eft Pointe do sous la hauteur de treize degrez pour le moins. A cinq lieues dudit Canal nous lais- Dumarin. Ilha del sasmes au costé du Sud l'isle del Maeftro del Campo qui git la hauteur de douze Maestro degrez & trois quarts,laquelle eft petite & basse. En ce cours on trouve quarante- del Camcinq brasses fond de sable blane. Pres de la dite pointe de l'isle de Marinduque po. commence l'isle de Mindoro longue de vingtcinq lieues, & large de douze le bout Isle de Meridional de laquelle git à treize degrez,le Septentrional a treize & deux tiers, & Mindoro. l'Occidental à treize. Entre cefte isle & cellede Luçon il y a vn Canal large de cinq lieues profond de dix ou douze brasses fond de fable blanc. A cinq lieues de la Riviere dite isle est l'emboucheure de la riviere d'Anagaca en laquelle nul navire ne peut d'Anagaca. entrer faute de profondeur. A deux lieues à là sont les petites isles de Bacco en Isles de

Ee

4

nombre

Bacco.


122

Voyage de la Nouvelle Espanne aux Philippines.

nombre de trois situees en triangle : deux desquelles font diftantes de terre trois cents coudees : entre lesquelles & terre y a passage pour des petits navires:quant a la troisiesme qui eft distãte de terre deux cents coudees,il y a peu de profondeur entre icelle & terre , de sorte qu'il faut que les navires pafsent environ cent cinquante coudees en dehors d'icelle On laise les deux au Sud, voguant entre la troisies me 5c la riuiere nommee Rio del Bacco, tousiours plus pres de l'Isle laquelle eft diftante vne lieue des autres. La profondeur qui est entre deux eft de dix brasses fond bourbeux meslé de coquilles. La riviere de Bacco est si peu profonde que nul navire n'y peur entrer» A deux lieues decefte petite isle tenant le mesme cours on vient à la pointe El Cabo de Rescaseo. nommee El Cabo de Rescaseo, là ou fe trouve afsez de profondeur pour approMindoro. cher tout pres de terre : les courans y sont roides. A demi lieue de là eft la ville de Mindoro qui a vn bõ havre pour des navires de centcinquante tonneaux. Droit vis Isle de Ca- à vis de ce havre à trois lieues au Nord eft l'Isle de Cafa laquelle eft montueuse, 5c sa. s'estend Eft & Ouest. Depuis ledit havre de Mindoro, nous prinsmes la route du Ouest Nord Oueft l'efpace de huict lieues, iusques à ce que nous vinsmes pres de la des bancs de Tuley en l'Isle de Luçon , lesquels bancs s'efrendent depuis la pointe Bancs de Tuley, cofte demi lieue devers la mer : On fe tiendra cent coudees arriere d'iceux : & là fe trouveront huict brasses fond de vase meslé de coquilles. On prend pres des dits bancs le cours du Nord & Nord Oueft l'efpace de deux lieues iufques pres de la riRio de Anasebo : & tient on le mefme cours le reste de la coste appelRio de A- viere nomme nasebo. lee de los Limbones iusques à l'entree de la Baye de Manille, qui font quatre lieuIsles de es. Les isles dites Limbones sont petites & hautes semblables à des orgues, ayans Limbones. des bons havres pour des petits navires. Naviguant le long des dites isles à deux Isle de lieues de là on laifse au Sud la petite isle de Fortan, & encore quatre autres isles. Fortan. Les trois isles de Lubao lesquelles font fort basses, gisent à treize degrez & treize vn tiers Les Limbones qui font à l'entree de la baye de Manille gisent a quatorze degrez & vn quart. Delà nous dressames nostre cours au Nord Oueft l'espace de six lieues iufques Havre de au havres de Cabyte , nous gardant du costé de terre l'a ou fe trouvent les bancs Cabyte. nommez Los baixos del Rio de Cannas trouvans en ce mefme cours la profondeur de dix à quatre brasses. Estans pres de la pointe de Cabyte on s'en tient arriere feulement la distance de cent pas , tenant la route du Sud Sud Ouest, & Sud, iufques à la pointe qui vient a couvrir entierement l'entree de la Baye. Quand donc on iettera l'ancre en ls profondeur de quatre brafses, environ a deux cents coudees de terre,la ville de Manille vous demeure à deux, lieues de la au Nord. CHAPITRE.

LIII.

Voyage du mesme Francisco Gualle du havre de Manille au havre de Macau.

F

Aisans voile du havre de Cabyte en la Baye de Manille nous prinsmes la roue du Oueft l'espace de dixhuict lieues iusques à la pointe nommée El Cabo de Samballa : & ayans navigue huict lieues , nous laissasmes au Sud les deux petities isles dites Maribillas passans a vue lieue d'icelles.La dite pointe de Samballes git la hauteur de quatorze degrez & deux tiers, & eft basse, ayant vne petite isle ou escueil au bout de la cofte de Luçon au costé du Ouest. Depuis la dite pointe, nous dressasmes nostre cours au Nord & Nord Oueft l'efpace de trentecinq lieues, Cabo de navigans à vne lieue de la dite cofte de Luçon iufques à la pointe nommee Cabo Bulliano, de Bulliano qui eft vn haut pays & montueux fous la hauteur seize degrez & deux tiers. Delà nous prinfmes la route du Nord & Nord Est l'espace de quaranteciuq Cap de lieues iusques au Cap de Boiador qui est le bout Septentrional de l'Isle de Luçon Boiador. à dixneuf degrez.

Cabo de Samballas,

Ayant


Voyage de Macau vers la Nouvelle Espagne.

123

Ayant passé le Cap de Bulliano la cofte fait vn grand goulfe depuis lequel elle s'estend au Nord iusques à la pointe de Boiador qui est vn pays d'escueils & rochers s'avançans vers la mer: le terroir du Cap est haut & montueux. Depuis ladite poinre, nous dressasmes nostre cours au Oueft Nord Ouest l'efpace de cent & vingt lieues iusques à ce que nous vinfmes iufques à la petite isle blanche appellee Ilha Branco qui est au commencement de la coste & baye de la riviere Ilha Brande Canton à vingtdeux degrez tout au moins, ayant la profondeur de vingtqua- co. tre brasses fond de vase noire. Delà nous continuasmes le mesme cours iufques à l'Isle de Macau qui git en l'emboucheure de la riviere de Canton, ce qui fait que la dite riviere a double issue : ceste isle est petite n'ayant point plus de trois lieues de circuit.

CHAPITRE LIIII.

Navigation du mesme Francisco Gualle du havre de Macau en la nouvelle Espagne.

A

Yans fait tous nos apprets à Macau, & ayans prins congé nous fismes derechef voile le 24.de Iuillet, prenans la route du Sud Est, & Eft SudEft : C'eftoit au declin de la Lune, car au croissant d'icelle il eft malaise de tenir le droit cours entre les isles, a cause de la force des courans d'eaux qui alors ont vn roi de cours au Nord Ouest. Nous passasmes par beaucoup de canaux estroits, ayans de nuict la profondeur de huict &dix brasses avec vafe molle au fond, iufques à ce que nous eussions pafse Ilha Branco, laquelle nous ne vifmes pas, mais par la hauteur cognusmes que nous l'avions passee.Dela nous drefsafmes noftre cours à l'Est Sud Est lespace de cent cinquante lieues, pour venir au dessus des bancs appeliez Os baixos dos Pescandores, & du commencement des isles de Lequeos, asçavoir du costé de l'Est, lesquelles isles on nomme As Ylhas Formosas, c.a.d. les belles isles qui font fous la hauteur de vingt & vn degrez & trois quarts : là fe trouve la profondeur de trente brasses, lefquelles isles nonnobstant que nous ne vissions pas toutesfois par la hauteur & profondeur nous cognusmes que nous les avions pasees. Delà nous prinfmes la route de l'Est, & NordEft l'espace de deux cents soixante lieues iufques à ce que nous eussions passé la lõgueur des dites isles : lesquelles à ce qui nous fut dit par vn Chinois nommé Santy de Chinchon font en grand nombre, & ont beaucoup de bons havres, & font les habirans d'icelles vestus de mefme que les Bysayas des isles de Luçon, & se peignent la face & le corps en mefme maniere que les dits Byfayas : il nous fut dit aussi par le mefme Chinois qu'il s'y trouve des mines d'or, item que les susdits habitans viennent negocier en la cofte de China en petites barques chargees de cuirs & peaux de venaison, & or, & graines, & petites piéces d'ouvrage, affermant cela pour chofe afseurce , & adioustant qu il avoit par neuffois fait le voyage des dites isles, d'où il avoit rapporté en China tellesmarchandisesquedclsus.Aquoy i'ay d'autant plus adioufte foyquei ay esté informe de mefme à Macau, & en la cofte de China. Le bout tant Oriental que Septentrional de ces isles est sous la hauteur de vingtneuf. Ayant passé ces isles on vient aux isles de Iapan la plus Occidentale & Meridionale desquelles est l'Isle de Fyrando, là ou les Portugais ont leur negoce. Leur lon: bout Oriental git fous la haugueur de toutes ensemble est de cent trente lieues le teur de trentedeux degrez. Nous tinfmes tousiours la route de l' Est & Nord Est, iufques à ce que nous eussions passé les fufdites cent trente lieues Le Chinois fufmentionné me dit avoir veu en Iapan aucun hommes de fort petite stature ayans la teste enveloppee de grands turbãs qui là apportoyent de l'or en petites pieces, & quelques

Os baixos dos Pescadores.

Ilhas de Lequeo autrement Ilhas Sermosas.

Isle deFyrando.


124

Voyage de Macau en la Nouvelle Espagne.

quelques Cangas blancs de Algodon,ainfi appelle on en China certaines pieces de toile de coton, & aussi certaine sorte poison salé comme molue : lesquels venoyent voisiIsles d'autres isles qui font du cofté de l'Eft de Iapā. Il me dit aufli que toutes ces ifles de nes de la- Iapan ont les bons havres & canaux, & que le pays y abonde en ris, bled, chair, & pan. poisson, & qu'il y a beaucoup d'arget,& que le peuple y est raifonnable au cõmerce. Continua- Tenans ainsi la route de l'Eft & NordEft iusques à trois cents lieues de Iapan nous tiõ du Votrou vafmes de fort hautes ondes en la mer,avec courans ayans leur cours du Nord yage. & Nord Ouest, & vne fort ample & fpacieufe mer, fans rencontrer aucun deftourbier ny empeschement en noftre chemin : & quelque vent qu'il fit la mer demeuroit en mesme eftat avec ses ondes & courans,iusques à ce que nous eussions navigué fept cent lieues, afçavoir iufques à estre parvenus à deux cents lieues de la cofte de la nouvelle Espagne, auquel endroit nous pardifmes les dits courans & vagues profondes : ce qui me fait croire que là eft le canal ou destroit entre la nouvelle Efpagne & la Tartarie ou Asie Septentrionale. Nous trouvasmes aussi en tout ce Baleines & chemin de fept cents lieues grand quantité de Baleine & de ces poissons que les autres pois Efpagnols appellent Altun qui se prennent en bon nombre en la cofte de Gibralsons en la grand mer. tar , comme aufli des Albacoras & Bonitos qui font poissons lesquels communement fe tiennent es canaux & destroits, & eaux courantes, pour la prendreleur herbage & nourriture au temps de leur production : ce qui me confirme : tant plus que là eft l'endroit du deftroit susdit. Estans venus suiuant ce mesme cours pres de la coste de la nouvelle Efpagne à la Coste de la N. Espa- hauteur de 57.degrez & demi, nous approchafmes d'vn haut & fort beau pays, orgne. né de nombre d'arbres , & entieremement (ans neige. A quatre lieues de là nous vismes flotter beaucoup de racines,roseaux, & fueilles comme de figuier, comme il s'en void quantité en Iapan, qu'on y mange.l'en fis prendre quelque quantité & en cuire de la chair,lequelle estant bouilie sentoit que les choux. Là aussi fe trouve nombre de loups marins,que nous appellons chiens de mer, d'ou il eft a presumer & croire qu'il doit y auoir pluficurs riuieres, bayes, & havres tout le long de ceste costé iufqu'àu havre d'Acapulco. Cap de S. . Delà nous dressasmes noftre cours au Sud Est, Sud Sud Est, & aucunesfois Eft SudLucas. Eft,ayans le vent propre iufques au Cap de S. Lucas, qui eft le commencement du California. ' pays de Califfornia, afçavoir du costé du Nord Ouest, lequel git fous la hauteur de 22. degrez à 500 lieues du Cap de Mendosino. Le long de la cofté dudit pays il y a plusieurs isles, esquelles il ne faut pas douter qu'il n'y ait aucuns bons havres,comHavre de me aussi au pays entre lefqueîs sont cognus celuy de rifle S Augustin a trente deS. Augu- grez & demi, item celuy de l'Isle des Cedres à viug huct degrez & vn quart, & l'Isle stin. S. Martin a vintg trois degrez & vn quart, lesquels pays monstrent eftre fort bons, & semblent eftre habités veu que parfois nuict on y voiddu feu, & de iour la fumee. Depuis le Cap de S. Lucas iusques à l'autre cofté du Sud Est dudit pays de Califfornia nous prinfmes la route de l'Eft SudEft l'espace de 80. lieues iufques à la pointe appellee El Cabo de las Corrẽtes fous la hauteur de 19.degrez & 2. tiers. Tede Cabo El las Corren- nans ce cours nous apperceusmes au Nord environ vne lieue denous les trois isles tes. nommees les trois Maries : à quatre lieues d'icellcs fur le mefme cours il y a encore vne autre isle de l'eftendue de deux ou trois lieues. Depuis le goulfe de California l'espace de huictante lieues les courans ont vn roide cours vers le Oueft. Depuis le Cabo de la Corientes nous dreflafmes noftre cours au SudEft, & parDivers havres. fois à l'Eft SudEft,l'espace de cent trente lieues iufques au havre d'Acapulco : fur lequel cours avant navigué vingt lieues nousvinfmes le havre appelle de la Natiuité de noftre Dame, & huict lieues plus outre le havre S. Iaques : & six autres lieues plus auant le riuage appellé la Playa de Culyma. Toute ceste cofte depuis California iufques au havre d'Acapulco eft habitee de peuples qui tiennent paix & alliance avec les Efpagnols,de mefme condition & qualitez que les autres peuples de la cofte de la nouvelle Efpagne. CHA-


Narration du voyage de François Draeck. CHAPITRE

125

L V.

Recit fait en la ville de Mexico en presence du V iceroy de la Nouvelle Espagne par Nuno da Sylua Pilot œ Portugais prins par François Draeck Anglois pres des Isles du Cap verd de ce qu'il a obserué au voyage dudit Draeck passant par le deflroit de Magellan iusqu'au habre de Guatulco en la Nouvelle Espagne là ou il fut relasché.

N

Vnoda Sylua natif de Porto en Portugal Bourgeois & habitant de Guaia Navire Portugais declare qu'estant parti de sa maison au commencement de Novembre prins par 1577. il print son cours vers les ifles du Cap Verd la ou il se mit à l'ancre les Antout ioignant le havre de l'Isle Sant Iago l'vne des ifles dudit Cap Verdie 16. de glois. Ianvier 1578. là ou survenans cinq navires qui semloyent Angloises, il se trouua forcé par l'Admirale qui luy enleva ses meilleurs hommes , nonobstant quatre ou cinq canonnades tirees de la forteresse de l'Isle dont les Anglois ne receurent aucun dommage ny destourbier. Cela fait ils firent voile vers l'Ifle appellee Brava, Ilha Brava. c.a. d. deserte, là ou ils emplirent quelques tonneaux d'eau fraifche, prenans delà leur cours vers la pleine mer, ayans paravant fait mener en terre en vn petit bateau les gens dudit Nuno da Sylva , lequel ils retindrent seul avec fon navire & les vins qui y estoyent, fachans bien qu'il leur pourroit fervir de guide pour recouvrer de l'eau en la coste du Bresil comme ayant cognoissance des lieux. De l'Ifle de Brava ils prindrent leur cours vers la dite coste laquelle ils descouvrirent le premier d'Avril asçavoir fous la hauteur de trente degrez, & delà sans recognoistre terre ny prendre de beau fraifche ils poursuivirent leur cours iusques à la riviere nommee Rio de la plata fous la hauteur de trentecinq degrez quelque Rio de la peu plus ou moins là ou ils mirent pied a terre & fe pouveurent d'eau fraifche. Plata. Delà ils pourfuivirent leur chemin iufques à la hauteur de trentesix degrez là ou ils mouillent l'ancre pres de certains escueils, & y laisserent deux de leurs navires de six qu'ils avoyent , & avec leurs autres quatre, comprins celuy de Nuno de Sylua continuerent leur route iusques à la baye appellee Bahya de las Islas sous Bahya de las Ilhas. la hauteur de quaranteneuf degrez, là ou on tient Magellan hyverna devant que descouvrir le destroit. Ils entrerent en cefte baye le 20. de Iuin , & ancrerent tout pres de terre a vn trait d'arquebuze : & virent que le pays estoit habité de gens vëstus de peaux iufques aux genoux & aux coudes, ayans la teste nue & le reste du corps de mesme. Leurs armes estoyent arcs & flesches, & monstrent gens vail- Narration ce qui lans, de haute flature, & de bonne taille. Six Anglois s'approcherent de ter- de advint en re pour avoir de beau , & devant que mettre pied a terre quatre Indiens s'ap- la dite Baprocherent de l'esquif, auquels fut par les Anglois donné pain & vin , de- ye. quoy iceux s'estans repeusa suffisance ils fe retirerent, & prenans le haut l' vn d'eux en courant se mit a crier Magallanes esta heminha Tarra, c. a. d. Magellane est mon pays : & d'autant qu'ils fe virent pourfuivis des Anglois ils prindreut la fuite gagnans le haut, d'ou eflans derechef descendus quelque espace apres assaillirent les autres , &en tuerent deux , afçavoir Vn Anglois & vn Flameng , le reste fe fauva à la fuite en l'efquif , lequel ils deslierent promprement : & demeurerent là iufqu'au dixsept d'Aoust : auquel iour ils fe mirent derechef a faire voile tenans leur cours le long de la coste a vne lieue & demie de terre sur la profondeur de vingt a vingtcinq brasses , fond beau & net, & demeurerent quatre ou cincq iours en chemin iufques à l'entree du destroit, & pource que le vent estoit contraire ils dilayerent d'y entrer iufqu'au 24. d'Aoust.

t'entres!


126

Narration du voyage de François Draeck.

L' entree de ce deftroit eft large d'environ vne lieue, ayant des deux costez vne terre baffe ôc plattc. Au cofté du Nord nous vismesdes habitans qui faisoyent des grands feux, mais du cofté du Sud nous ne vifmes person ne. Le 24. susdits ils commencerent d'entrer audit deftroit avec vn vent d'Est Nord'Est. Ils Iugeoyent ce deftroit eftre long de cent & dix lieues, large comme dit a esté ; d'vne lieue a l'enDescriptiõ tree : peu a peu ils avancerent iufques au milieu du deftroit sans tournoyer : mais a du destroit. huict ou dix lieues pres du bout s'y trouvent quelques deftours & circuits, & entre autres vn tel que l'vn des costez semble traverser l'autre, auquel endroit la largeur est moindre qu'vne lieue. Ce deftour passé on continue son cours droit vers le bout , de sorte que iaçoit que la terre ait quelques deftours ils emportent peu. L'issue du destroit regarde le Ouest. Huict ou dix lieues avant qu'y parvenir il fe trouve plus large que paravant, 5c eft la terre delà autour haute & efleuee iufques audit bout, afçavoir l'espace de huict lieues. On y trouve que les courans y ont leur cours de la mer du Sud vers celle du Nord. Situatiõ de Apres qu'ils eurent commencé dans ce deftroit de faire voile avec vn vent d'Est la terre de Nord Est, ils pafferent outre a leur volonté sans empeschement d'aucun vent ny ce destroit. temps, & apperceurent la haute terre de deux caftez couvert de neige. Ils y trouverent par tout le fond beau & net, & tindrent leur cours à vn trait d'arquebuze pres de terre, fur là profondeur de neuf & dix brasses, ayans moyen d'ancrer par tout,si besoin estoit. Les montagnes y estoyẽt pleine d'arbres de deux coftez, aucunes desquelles s'auançoyent iusques au rivage : en d'autres endroits le pays estoit bas & plat,sans qu'on y vit aucunes grandes riuieres, mais bien des petites qui se deschargent es recoins Ôc entrefentes du pays. Au quartier ou le void le principal deftour du deftroit ils apperceurent du cofté du Sud quelques pescheurs en leurs canoas ou petits bateaux, lesquels monstroyent de mesme posture que les precedens qu'ils avoyent veu au paravane du cofté du Nord : & ne virent nulles autres gens dudir cofté du Sud. Le bout du Le 16. de Septẽbre de la mesme annee estans parvenus à l'autre bout du deftroit, destroit. ils dresserent leur cours l'efpace de 3. iours au Nord Ouest, & le 3. iour eurent va vent de NordEft qui par force les emporta au Ouest Sud Ouest l'efpace de 10. ou ï 2 . iours, & d'autant que le vent eftoit vehement ils lascherent les voiles, flottans ainsi iufqu'au dernier de Septembre. Le 24. du mesme mois ils perdirent de veue leur efquif qui pouvoir estre de 50 tonneaux. Lors ils hausserẽt derechef leurs voiles,le vent s'estant espars, & tindrent la route du Nord l'efpace de 7. iours, au bout defquels ils apperceurent quelques isles vers lesquelles ils drefferent leur cours pouf Navires y ancrer : mais le temps ne le leur permit. Estans là le vent fe tourna au Nord Est, au escartees moyen dequoy ils drefferent leur cours au Ouest Sud Oueft Le lendemain ils perpar tourdirent de veue vn autre de leurs navires qui pouvoir eftre de la grandeur de 180. mente. tonneaux, & fut le têps si rude que l'Admirale fe trouva feule, car le navire de Nuno da Sylua eftoir demeuré à l'ancre en la baye ou ils avoyent hyverné devant que venir au destroit. Ils tindrẽt ainfi leur cours avec mauvais tẽps iufques à la hauteur de 57. degrez, là ou ayans trouvé le havre d'vne isle ils y ancrerent à la porte du canon pres de terre à l'a profondeur de vingt brasses & s'y arresterent trois ou quatre iours. Du depuis le vent se tournant au Sud ils remirent a faire voile dreffans leur cours au Nord avec vn vent de Sud l'espace de deux iours, au bout desquels ils descouvrirent vne petite & basse isle, & là ayans avalé leur voiles, ôc mis leur efquif en mer ils prindrent plusieurs oiseaux ôc poissons de mer. Le lendemain firent derechef voile, prenans la route du Nord Nord Est, & du Progres dui voyage. Nord iusques à vne autre ifle distante cinq ou fix lieues de terre ferme, as çavoir au cofté Septentrional du deftroit, & ancrerent environ à vn quart de lieue de là sur la Isle en la profondeur de douze brasses. Ccfte ifle quoy que petite & baffe eft fort habitee 5c mer du pleine de demeures. Là le Capitaine ou Admirai mit pied a terre avec encore onze Sud. Anglois pour s'y pouvoir d'eau fraische & de vivres. A leur abordee les Indiens leur apporterent deux moutons d'Espagne & vn peu de Mays ou racine dont ils L'étree du destroit de Magellan.

font


Narration du voyage de François Draeck. 127 font leur pain en eschange d'autres chofes : & d'autant qu'il eftoit tard , retournerent derechef à leur nauire fans faire autre chose ce iour là.Le l'endemain le mesme Capitaine auec les mesmes hommes arquebuziers Se archers, approchans derechef de terre y firent descendre deux hommes pour auoir de l'eau fraische. Là fe trouuerent en embuscade pres de l'endroit ou ils deuoyent prendre l'eau quelques Indiens cachez lefquels fe ruerent fur Anglois chargez, les deux susdits hommes & les prindrent ; ce que ceux qui eftoyent en l'es- par les Lirquifapperceuans , accoururent au fecours de leurs compagnons, mais, ils sulaires. furent saluez a coups de pierres & de flesches de telle forte que laplus part deux furent blecez , Se entre autres le Capitaine qui fut atteint d'vn coup de flesche en la face,ce qui les contraignit de retourner en arriere sans auoir blecé ny atteint aucun des Indiens nonobftant qu'ils approchassent si pres de l'esquif qu'ils enenleuerent quatre rames. Cela ainsi passé ils firent derechef voile tenans leur cours le long de la coste auec vn vent de Sud l'efpace de fix lieues iusques au havre appelle de Havre de Sant Iago,là ou ils trouverent vn Indien en vn petit Canoa lequel ils prin- S. Iago. drent , mais fur le soir le relafcherent auec son petit bateau apres luy auoir donne quelque peu de toile Se quelques cousteaux de boucher Se autres menuetez. Vn peu apres ils furent abbordezd'vn autre Indien nommé Philippe qui parloit Espagnol,lequel donna cognoissance au Capitaine Anglois qu'il y auoit vn nauire au susdit havre de Santiago, lequel ils auoyent laissé à neuf lieue s delà : fur lefquelles nouuelles ils partirent delà le Pendemain auec ledit Indien qui leur feruit de guide, Se rebrousserent chemin vers ledit havre ou ils trouvèrent Se prindrent ledit navire auquel ils Navire par trouvèrent dix sept cents cinquante Bottygas ou pots d'Espagne avec prins les Andu vin Se autres chofes ; Se mettans pied à terre y prindrent quelques glois. sacs de farine Se autres chofes qu'ils y trouverent, ils prindrent aussi les Ornements Ecclesiastiques, & avec cela fe retirerent de ce havre qui eft sous la hauteur de trentedeux degrez Se demi, emmenans quant Se eux le fufdit Navire Se deux perfonnes qui y eftoyent , Se dresserent leurcours le long de la cofte iufques à trente Se un Se trente degrez qui eftoit l'endroit de leur rendez vous en cas qu'ils vinffent as'escarter par temp este ou autre accident. Venans à la hauteur de trente degrez ils trouvèrent là un fort bon havre,là ou ils ancrèrent à la profondeur de fix brasses, un trait d'arquebuze près de terre vis à vis d'une Riviere là ou ils prindrent six pippes d'eau,'Se pour garantir ceux qui prendroyent l'eau , ils mirent en terre douze perfonnes. Estans occupez à cela ils apperceurent une troupe de gens venans à eux , la moitié Espagnols , qui pouuoyent estre deux cents cinquante canaliers Se autant d'hommes de pied, lesquels si tost qu'ils eurent veus ils s'encoururent bien hastiuement à leur efquif ayans perdu un de leurs gens. La mesme nuit ils fe mirent derechefà voile auec les deux nauires tenans leur cours le long de la cofte l'efpace de dix lieues , la ou ils prindent quelque quantité d'eau , mais ayans descouuert quelques gens de cheual ils fe retirèrent fans en prendre d'avantage , poursuiuans leur cours le long de la coite l'efpace de trente lieues. Là ils entrèrent en vn havre non habité , mais fans mettre pied à terre d'autant qu'ils y apperceuoyent journellement des gens. Lors ils mon- Coste gardee par les terenr vn efquif qui auoit esté fabriqué en Angleterre , Se l'ayans de- Espagnols. ualé en mer, le Capitaine y descendit auec quinze perfonnes ayans auec eux lan le Grec qui eftoit le maistre pilote du nauire qu'ils auoyent prias au havre de Sant Iago susmentionné auec lequel ils eftoyent retournez pour chercher les deux nauires quis'estoyent escartez de leur compagnie

Ef

par


128

Narration du voyage de François Draeck.

par tempeste, comme a este dit ci demis : 6c comme ils pensoyent mettre tous ensemble pied a terre, ils n'oferent a cause des gens qu'ils appercevoyent,de forte qu'ils retournerentderechessansaucune cognoissance des autres Navires.Tandis qu'ils estoyent là ils tirerent hors du navire tout le canon, & revisiterent ledit navire , & equipperent l'esquif d'une petite piece de canon , & ainfi fe remirent a faire voile & continuer leur cours. Isle proche Ayans navigué treize iours ils vindrent à une Isle diftante de terre vn de la coste. traitde canon , là ou ils ancherent , & y trouverent quatre Indiens en deux Canoas qui leur dirent qu'ils trouveroyent de l'eau fraische en terre ferme, mais entendans qu'il y en avoit peu & que c'estoit à demi lieue de la coste en dedans le pays, ils ne voulurent prendre la peine d'y aller, tellement qu'ils se remirent à faire voile , laissans là ces quatre pefcheurs Indiens en leurs Canoas , continuans leur route le long de la cofte. Le iour fuivant eftans quelque peu plus avant ils appercevrent quelques autres pescheurs Indiens en leurs cabanes : furquoy le Capitaine Anglois defendant en l'elquif avec quelques vns de ses gens mit pied en terre , s'approcha de trois de ces pefcheurs,& leur print la moitié de leur poisson désia tout preparé & empacqueré pour estre voiture, & avec ces trois Indiens & ce butin revint au Navire. Barque Le lendemain ils descouvrirent une barque chargée de poisson apparchargée de tenante a des Espagnols avec quatre Indiens,laquelle ils prindrent avec les poisson prince par susdits Indiens, & la lièrent au navire Espagaol qu'ils avoyent prins au pales Anglois ravant, l'emmenans quant & eux : mais il advint durant la nuict qu'ils trouvèrent moyen de la destier & de s'en aller avec sans faire bruit, & ne furent plus oncques veus. Le iour fuivant le Capitaine ayant apperceu quelques cabanes en vne ouverture de terre , descendit en l'efquif & mit pied à terre, là ou il trouva deux hommes , l'un defquels il prit, laissant l'autre , & de surplus print trois mille Pesos en argent chacun de la valeur d'une reale de huict & sept moutons du pays, des poules & autres choses qu'ils peurent trouver , & emmenans le tout partirent de là continuans leur route. Navire Deux iours apres ils abborderent au havre nommé Azycke, ou ils troucharge de vin, & un verent deux Navires l'un charge de marchandife d'Efpagne hors duquel autre char ils prendrent feulement deux cents Botigas ou pots d'Efpagne avec du gé d'argent l'autre ils prindrent trente fept Baris d'argent, chacun defquels pillé par les vin : & en Anglois. eft de dix ou douze livres. Et comme ils eftoyent d'intention de mettre pied à terre , ils appercevrent une troupe de gens de cheval venans à eux, qui rompit leur dessein, & ne prindrent linon un More qui eftoit en la barque , & revindrent au Navire.Le lendemain matin ils bruslerent le Navire ou eftoit la marchandife d'Efpagne avec toute la dite marchandise, & prindrent l'autre avec eux, pourfuivans leur voyage. Le Capitaine fit voile en l'esquif le long de la cofte, l'autre navire tenant son cours a lieue & demie de là, pour cercher vn Navire dont ils avoyent eu advis. Ayans ainfi navigué environ quarante cinq lieues ils trouverent le dit navire ancré en vn havre , dequoy ils avoyent esté advertis deux heures au paravant par un pyrate Anglois : & avoit on deschargé dudit Naviré huict cents Baras ou pieces d'argent appartenantes à sa Maiefté d'Efpagne : duquel argent les Anglois avoyent esté paravant advertis, mais ils n'osoyent approcher de terre a caufe qu'ils avoyent apperceu plufieurs Archers Indiens, & des Efpagnols fe tenans sur leurs gardes. Ils ne trouverent audit navire sinon trois pippes d'eau: ce neantmoins il sl'emmenerent quant & eux, & venans environ 1 . lieue en mer, ils leverēt tous les voiles de ce navire, & le laisserẽt ainfi flotter,faisans le mesme du navire qu'ils avoyent prins en Azycka, 6c


Narration du Voyage de François Draec

129

aussi de celuy de Sant Iago , continuans leur cours seulement avec leur nauire esquif Venans a sept ou huict lieues pres de Callan de Lyma , ils apperceurent Abbordement des trois nauires, & en abborderent vu d'où ils prindrent trois hommes, & Anglois au poursuivans leur route vindrent audit havre environ deux heures de nuict, havre de & passerent entre tous les navires qui y estoyent en nombre de dix sept, là Lym a ou il V avoir pluils demandèrent après le navire qui estoit charhé d'argent, mais leur ayant ieurs nauiesté respondu que l'argent estoit en terre , ils coupèrent les cables & les res mails des deux plus grands nauires , & les laisserent là. En ces entrefaites arrivà là un nauire de Panama chargé de marchandise d'Espagne , lequel vint ancrer tout ioignant l'Anglois pendant que le Capitaine Anglois estoit apres a cercherde l'argent en un autre nauire. Si toll que ledit nauire de Panama fut ancré,vint un bateau du pays pour le visiter, mais d'autant qu'il eiloit nuict, ils dilayerent de ce faire iusques au matin : & approchans du nauire Anglois demanderent quel navire cestoit, à quoy fut respondu par vn des Espagnols qui avoyent esté prins , le Capitaine Anglois luy commandant d'ainsi refpondre que ceiloit vn nauire appartenant à vn Michiel Angelo venant de Chyle, qui eiloit vn nom & navire bien cognu. Ce qu'entendans ceux qui estoyent au bateau , enuoyerent un homme surie dit nauire lequel ainsi qu'il montoit vint a rencontrer une piece de canon , dequoy fort estonné il fe print a retourner promptement au bateau, comme ainfi foit que les nauires de ces quartiers là n'ayent d ordinaire aucun canons : a raison dequoy ils se retirèrent delà fort en peine ce qu'entendans ceux du nauire de Panama tout nouvellement arriué fè doutans Nauire prinse par que ce ne fut vn nauire de pyratos,couperent leurs cables & prindent leurs les Ancours en pleine mer. Les Anglois vovans cela firent incontinent entrer glois. vne partie de leurs gens dans l'esquif lesquels pourfuiuirent le dit nauire duquel voulans fe faire maistres ils y trouverent de la resistance , & perdirent vn de leurs gens tue d'vn coup d'arquebuze tiré du nauire, de maniere qu'ils furent contraints de rebrousser chemin , & retourner vers leur nauire : lors ils fe prindrent a faire voile & poursuivre le dit nauire , lequel ils attegnirent bien toll. Ce que les autres apperceuans le ietterent dans leur efquif & gagnèrent terre abandonnans leur nauire & tout ce qui y eiloit , dont les Anglois se fai firent incontinent , & l'emmenerent quant & eux , poursuivans leurs route. Le lendemain matin ils apperceurent un brigantin faisant voile, Anglois poursuiuis. dont ils se doutèrent incontinent que ce pourroit estre vn espion : peu après ils virent deux grands nauires venans vers eux à voiles defployez , ce qui leur sit penser qu'on les venoit pourfuiure , tellement qu'ils laisserent aller le nauire de Panama avec lean le Grec qui estit dessus & les deux hommes qu'ils auovent prins le iour qu'ils vindrent en Calan de Lyma : leuans incontinent tous leurs voiles gagnèrent le haut, sans plus voir les dits nauires , qui s'èstoyent detournez pour abborder ledit nauire de Panama. Delà ils reprin cirent la route de la colle , le long de laquelle ils tindrent leur cours l'espace de quelques iours , durant lequel temps ils rencontrèrent vne sregatte qui alloit à Lyma chargée de marchandises du pays , de laquelle ils enleuerent vne lampe d'argent & vne fontaine, & demandèrent au maistre pilote qui efloit Espagnol s'il auoit rencontré un nauire allant Fregatte destrousse deuant dont ils f ust aduerti qu'ilfut chargé d'argent, furquoy i'ay refpon- par les Anqu'il y que si , & auoit trois iours g glois. dit que non , & vn autre refpondit point du nauire , n'approcha mais fregatte Cette feulement' passez. estoit le Capitaine Anglois qui costoyoit tousours la coste de l'esquif ou au 2


130

Narration du Voyage de François où Dr aeck.

au lieu que le navire estoit a lieue Se demie de là , au moyen dequoy ils continuerent leur cours sans toucher à la fregatte. Autres réDeux iours après ils vindrent près d'un havre nommé Payta , là ou ils contres des un navire chargé de marchandise d'Espagne, lequel fut incontrouvèrent Anglois. tinent abbordé & saisi de ceux qui eftoyent en l'esquissans aucune reftftence,car incontinet que ceux qui eftoyent dedans eurent apperceu que c'eftoyent des Anglois ils prindrent la fuite en leur barquette fe sauvons à terre,& y en eut deux qui fauterent en mer , le maiftre du navire seul demeurant au navire avec le pilote & quelques negres. Les Anglois se faisirent du pilote, & prindrent aussi du pain des poules , & un pourceau , & avec cela s'en allèrent.Estans à deux traits d'arquebuze loin de là,ils laisserent ledit navire làns y prendre autre chose; & demandèrent après le navire susmentionné lequel ils cerchoyent , furquoy ils furent informez qu'il eftoit parti de ce lieu là deux iours au paravane , au moyen dequoy ils poursuivirent leur voyage , de devant qu'il sust nuiétils rencontrèrent un navire de Panama lequel ils abborderent incontinent, combien qu'ils ne desirassent d'enleuer delà autre choie si non un negre, quoy fait ils quittèrent ledit navire. Nouveau Le lendemain qui eftoit le premier de febvrier ils rencontrèrent encore navire richement un autre navire allant en Panama,chargé de poisson de autre provision, & chargé bu- de sur plus de quarante Barres d'argent & de quelque quantité d'or, toute tiné par les Anglois, laquelle charge ils enlevèrent : quant aux passgiers entre lesquelsil y avoit deux Dominicains ils les renvoyèrent a terre en une barque. Le iour suivant ils pendirent un de ceux qui eftoyent venus en ce navire , pource qu'il avoit nié deux plattes d'or qui furent trouvées fur luy. Cela fait ils abandonnèrent ledit navire , Se pourfuivirent leur voyage. Le premier de Mars environ midy ils appercevrent un autre navire ou Autre navire char- il y avoit de l'argent lequel navire eftoit quatre lieues en pleine mer tenant gé d'argent la route de Panama : or dautant que le navire Anglois panchoit fur le deemmené parles An- vant au moyen dequoy ils ne faisoyent pas voile assez à leur gré, ils pendiglois. rent derrière des pots a huile d'Efpagne remplis d'eau pour tant mieux avancer. Ceux qui eftoyent au susdit navire cuidans que ce navire Anglois fuft un de ceux qui vont & viennent d'ordinaire le long de la cofte pour trafiquer s'en approchèrent pour fàvoir quel navire c'eftoit: furquoy ils furent bien esmerveillez d'entendre qu'on leur commandoit de caler voile : ce que refusans de faire leur fut tiré un coup de canon qui abbatit le besan , & de surplus le maistre pilote ayant efté blecé d'une flefehe force leur fut de ce rendre. Les Anglois s'eftans faits maiftres de ce navire l'emmenerent quant & eux l'efpace d'un iour de deux nuictss faisans voile au mieux qu'ils pouvoyent. Le troisieme iour eftans hors de la veue de terre ils enleverent tout ce qu'il y avoit audit navire afçavoir treize cents barres ou pieces d'argent , & quatorze caisses de reales de huict & de l'or , combien qu'il ne fuft point dit quelle quantité il y en avoit , seulement les passagers declaroyent qu'il y en avoit beaucoup & adiouftoyent que des fufdites treize cents barres , les trois cents appartenoyent au Roy , & le refte a des particuliers marchands. Cela fait ils laisserent retourner ledit navire avec les passagers qui y eftoyent de y mirent pareilllement les trois pilotes qui venoyent avec eux , ne retenans sinon ceux qui eftoyent paravant avec eux en ce voyage. Cela fe fit le sixiesme de Mars ; Delà ils dresserent leur cours vers le pays de Nicaraga. Fregatte Environ le treisiesme de Mars au matin ils descouvrirent le pays non saisie par les Anglois. s gueres eslevé, & une petite isle a deux lieues de là, de ietterent l'anchre en une


Narration du Voyage de François Draeck. 131 une baye qu'ils trouverent audit pays sur la profondeur de cinq brades tout ioignant terre, & se tindrent là cois iufques au vingtiesme du mois, auquel iour une fregatte tenant son cours près de ladite Il le fut saisie par l'esquif Anglois & amenee au navire , laquelle eftoit chargée de l'herbe appellee Salcaperilla, & de pots a beurre & à miel 6c autres choies. Le Capitaine Anglois y entra 6c lit ietter la Salcaperilla hors fur terre , lai ssant le refte dans ladite fregatte , en laquelle il fit mettre tout le canon de son navire pour le mener sur le rivage 6c le visiter, à quoy ils furent occupez jufques au vingttroisiesme 6c vingt quatriesme de Mars. Cela fait 6c après s'eltre pourveus de bois a brufler 6c d'eau fraische, ils poursuivirent leur route le long de la coste, tendans au Ouest, & emmenerent avec eux ladite fregatte avec les gens 6c tout ce qui y eftoit. Ayans navigué deux iours ils prindrent les gens qui eftoyent en la fregatte 6c les firent palier en l'esquif entre lesquels il y avoit deux matelots qui pretendoyent aller en Panama pour delà faire voile en China, defquels ils prindrent l'un qui eftoit chargé de lettres 6c de Cartes marines , notamment de quelques lettres de la Maiefté pourle Gouverneur de China,& de quelques particulières cartes selon lesquelles ils avoyent a regler leur voyage. Navire, Tenans ainsi leur cours jusques au sixiesme d'Apvril environ le foir ils prias par vindrent a defcouvrir du haut du navire un vaisseau qui tenoit fon cours à les Anglois deux lieues de terre, 6c le lendemain devant le point du iour se trouvèrent tout près d'iceluy,& l'ayans furprins a despourveu pendant que la pluspart des gens eftoyent endormis , firent sortir ceux qui y eftoyent , les faifant passer en leur navire , entre lefquels eftoit un Don Francisco Caratte. Cela fait ils pourfuivirent leur voyage menans quant 6c eux le fufdit navire qu'ils avoyent pris,hors duquel. ils prindrent diverses balles 6c marchandises, & une Negre avec. Trois jours après ils relascherent ledit navire 6c le laisserent retourner avec les gens qui y eftoyent, & y mirent aussi le matelot qui devoit aller en China,n en retenans sinon un autre pour leur monftrer ou ils pourroyent trouver de l'eau fraische, auquel effect ils prindrent des avec eux des vaisseaux vuid.es pour les remplir d'eau , 6c dresserent leur Arriéré Anglois au cours vers le havre de Guatulco ou ils entrèrent le Lundy treiziesme havre de d'Apvri & y ayans ietté l'anchre y se journerent jusques au vingt sïxieme Guatulco, du mesme mois : lors ils firent derechef voile environ les trois ou quatre heures de nuict tenans la route du Ouest, ayans une heure ou deux au paravant relasché Nuno da Sylva autheur du prefent recit, lequel ils mirent en un autre navire qu'ils laisserent au havre de Guatulco. Du depuis ils continuerent le refte de leur voyage tenans la route des Molucques, d'ou ils reprindrent le chemin d'Angleterre par le Cap de Bonne Esperance , comme il eft notoire.

Ef 3

COPIE


132

François e d Lettre

sesc sCompagnons agnons e

COPIE D'une Lettre de François Draeck Capitaine Auglois estant en la mer du Sud ecrite e de son Nav ire appelle le Cœur doré par le Navire prins au paravant par luy nommé S. Ian d'Anton à fes Compapnons qui par tempeste este escartez^ de luy. SEigneur Wouter. S'il advient par la volonté de Dieu que vous rencontriez ce navire nommé S. Ian d'Anton , je vous prie de faire bon traitement aux gens qui y font , fuivant la parole que ie leur en ay donnée : & si davanture vous aviez neceftairement affaire de quelques choies qui font audit navire il vous plaira les payer au double de celles que nous avons , Se donnerez ordre que nul de vos foldats ne leur face aucun mal ni sascherie : & quant à ce qui a esté arrefté entre nous de retourner en noftre pays,nous nous mettrons en devoir de ce faire moyennant la grace de Dieu. le doute fort fi cefte lettre parviendra en vos mains : Ce neantmoins le prie le Seigneur qui nous a rachetez, vous, & moy , & tout le monde,qu'il luy plaise nous avoir en sa garde : A luy fait honneur Se louange. Ce que i'escri ici n'eft point feulement pour vous, mais auffi pour le Sieur Thomas,le Sieur Charles,le Sieur Caubes,& le Sieur Antonio , & tous les autres bons amis, tous lefquels je recommande à celuy qui nous à rachetez par fon fang,esperant que Dieu ne nous chargera point de plus grande adversité, & : qu'il nous aidera en noftre tribulation :& vous fupplie par la passion de Iesus Christ que si la volonté deDieu eft de vous envoyer quelque affliction , vous ne desesperiez point de la misericorde : car il ne faudra point de nous lamanifester, & nous donner matière de ioye en preservant noftre vie. A luy foit honneur & gloire , force 8c domination a jamais : Amen. Par moy voftre Capitaine affligé & grandement angoifte , François Draccke. Adv ertissement au Lecteur. ' que du commencement ie me foye seulement proposé de faire I Açoit mentio des voyages & cours des costez Isles & cotrees orientales Se des quartiers circonvoisins le plus correctement que faire s'eft peu, ce neantmoins dautant que parmi mes memoires Se papiers i'ay trouvé la navigation de tous les havres, rivieres, Se Caps de la coste du Bresil, Se le voyage que les Portugais y font,comme aussi les cours eftendues Se circonftances des Atilles, qui font isles devant la nouvelle Efpagne , ensemble de tous les canaux qui s'y trouvent,& des havres tant des dites ifles que la susdite Nouvelle Espagne : & aussi de l'autre cofté de la coste d'Angola ou Ethiopie : ie nay peu obmettre de les y adioufter pour l'inftruCtion de noftre nation qui n'est encore accouftumee a cefte navigation usitee des Portugais Se Efpagnols les voyages desquels feront representez en cefte description, laquelle comme i'espere ne fera pas moins aggreable que utile , Se servira d'introduction a une plus ample & ultérieure recerche des fufdits pays à l'honneur & gloire de Dieu propagation de son S.Evangile, ensemble au bien Se avancement de noftre nation. CHAH


Description de la Route du Cap Verd au Bresil CHAPITRE

133

LVI.

Navigation du cap verd au Bresil, & droit cours gnoissance des costes & havres dudït pays de Bresil iufques a la riviere de la Plate.

co-

F

Aisant voile du Cap Verd au Bresil vous prendrez la route du SudSud Est, SudEft, & Sud Est quart au Sud, & venant à la hauteur de cinq ou fix degrez , ou en tel endroit que vous puissiez estre, vous trouvant accueilli de tonnerres & guilees, vous les prendrez du cofté du Sud, & diminuerez autant que porrez. Et ferez adverti que fi toit que les vents ssegénéraux vous surviennent asçavoir du SudEst, vous aurez adresser vostre ment de la qu'il cours au Sud Ouest Se Ouest Sud Ouest : Se si le vent estoit Sud tirant fur le route faut tenibr» SudOueft,vous prendrez vostre cours au Sud Est, mais non pas beaucoup car cela ne vous profite en rien,de forte que plus vous y tendez, plus vous perdez. Faites toujours voftre mieux de ne vous point bouter sous la coste de Guinee, asçavoir à soixante ou septante lieues des bancs appeliez Os Baixos de Sant Anna. Le vent ne vous manquera point , de maniere que vous pourrez singler suffisamment du costé du Brefil. Sachez que faifant voile à Pernanbuque fur ce cours , avant en Octobre, & venant a cofte de l'Ise de Fernando Narona iufques à la hauteur de Pour aller huict degrez ou huict & demi,vous aurez a dresser vostre cours au Ouest à Pernanvers le pays. Et si vous venez a voir le pays à la hauteur de huict degrez buque. vous verrez des dunes blanches ; Sachez que vous estes du costé du Nord, lors vous tendrez au Sud,bien entendu estnt avant en Octobre : car alors régnent les vents de Nord Est, & Est Nord Est : & venant a appercevoir le bout des dunes du cofté du Sud,sachez que vous estez près de Capiguaramirim- Delà à Pernanbuque il y a cinq ou fix lieues. Sachez aussi que quand vous eftes à la hauteur de huict degrez & demi, en la profondeur de dix Se douze braffes vous verrez un pays entièrement plat,& d'une planure égale aurivage, asçavoir le pays de Capitagua. Vous Capitagua. trouvant a l'endroit de ce pays Eit & Oueft fur la susdite profondeur de douze braffes depuis Octobre jufsues en febvrier, n'ayez crainte de rien : & advisez de regarder vers le Sud, & vous appercevrez le Cap de S. Auguftin Se au Nord vous verrez une autre pointe, afçavoir la pointe l'Olinda là ou se void un bourgdemefmenom : la cofte de cctte pointe s'estend Nord Se Sud. Vous trouvant Eft & Oueft à l'endroit du dit Cap de S. Augustin vous appercevrez dans le pays une montagne qui montre comme le dos d'un chameau ayant devers le Sud trois hoves ou collines le long ■du rivage de lamer: Se la cofte s'eftend NordEfl Se SudOueft.Depuis ledit Cap iufques au bout d'Olinda il y a douze lieues. Celle pointe git à la hauteur de huiâ: degrez Se deux tiers,6c Qlinda huiét degrez Se un tiers : Se Pernanbuco fous huid: degrez. Faifant voile de Lifbonne ensebvrier ou Mars vous irez cercher terre a la hauteur de neuf degrez :car depuis-Mars'regnent les vents Je SudEft, Se SudSudEft. Et fî davanture vous vous trouvez près de terre fous kdite hauteur, vous n'avez rien à craindre , Se tiendrez voftre cours a dixfept & dixhuctét braffes,car le fond y efl partout beau Se net, 5c n'avez rien là fors Se la Baffe qui eft tout ioignant terre,là ou on void l'eau fe rompre: singlat au Nord,fchez que quand vous voyez quelques dunes le long du rivage , vous ne devez point douter de tenir la route du Nord:ce faifant vous vien- Cap de S. est droit 2 détaillé au rivage Augustin. drez a appercevoir leCap de S.Auguftin, qu

Ef 4

& mon-


Description de la route du Cap verd au Bresil & montre comme un groin de Baleine , ayant au dessus une montagne ronde environnée d'arbres,& venant pres du pays fur ladite profondeur, vous y verrez une petite isle nommée Ilha de Sant Alexis laquelle git sous la hauteur de huict degrez & trois quarts,a cinq ou fix lieues du Cap de S. Augustin.

CHAPITRE

Navigation

L V1I.

Cours du havre ou bay ede Todos os Santos qui est en la Coste du Bresil.

I vous desirez faire voile de la baye dite de Todos os Santos tenez vous à la navigation ci dessus declaree, prenant garde aux marees de l'annee,asçavoir depuis Mars & Octobre, comme dit a esté. Cette baye git la hauteur de treize degrez: & depuis Octobre vous la viendrez cercher à douze degrez & douze & un quart :& venant à la veue de terre, dont le rivage est de fable blanc,& monftre côme une blancherie de toiles,vous singlerez le long de la coste au Sud , jusques a ce que vous ayez atteint la fin dudit rivage , là ou vous verrez une petite isle au Nord nommée Ta Isle de Tapoan laquelle git en l'emboucheure de la baye. Depuis là on tient le cours poan. le long de la coste Ouest tirant fur le SudOueft. Venant vers celle baye depuis le mois de Mars ne paftez point au Sud outre les treize degrez & demi.Et fi vous venez a la veue de terre ailleurs que vers le dit rivage blac,vous ferez voftre mieux de dresser voftre cours au Nord.Et quad vous avez la veue du rivage quieft à la hauteur de douze degrez & demi vous appercevrez une montagne le long du rivage de la mer : & s'il vous advenoit de vous trouver fi près de terre qui ny euft pas moyen de vous en elloigner, vous recognoistrez aisement le pays : à une Morto de colline ronde appellee O morte de San Paulo, diftante douze lieues de la San Paulo. baye. Le long de celle colline asçauoir du costé du Nord il y a une fort grande riviere nommee Tinare dont l'entree est bonne , ayant la profondeur de fix & fept brasses. Vous ferez adverti que vous trouvant à la hauteur de treize degrez & demi,vous n'ayez point à vous approcher de terre car là est un goulfe fort mauvais. Si vous defirez fingler de la Baye de Todos os Santos,à Pernanbuco,ou en Portugal,vous dresserez voftre cours à l'Est , & Est tirant sur le Nord l'espace de trente ou quarante lieues en mer : Et ne cercherez point la terre de Pernanbuco depuis le neufvielme iusques au dixiesme degré : car tombant à la hauteur d'onze degrez , vous viendrez au goulfe nommé A Enfeada Enfeada de vazade barrijs, c. a. d. le goulfe des barrils espandus. PareilleA. de vazade ment quand vous venez de Portugal venant à la veue de terre à lahauteur barrijs. d'onze degrez n'y addressez point voftre cours pensant avancer voftre voyage,mais singlez plust ost arriere de là au Sud. De celle baye de Todos os Santos à Pernanbuco il y a cent lieues , & est le cours le long de la colle Sud Ouest , & Nord Est, & SudOueft tirant sur le Ouest , & Nord Est tirant sur l'Est

S

CHA.


Navigation au Rio dos llhas en la coste du Bresil. CHAPITRE

135

LVIII.

Navigation vers la Riviere appellee Rio dos llhas en la Coste du Bresil I vous desirez faire voile vers la riviere appellee Rio dos Ilhas , sachez que ces isles font fous la hauteur de quatorze degrez Se trois quarts, Se tenez vostre cours depuis le Mois de Mars, à quinze degrez & demi , sans qu'il importe fi vous venez à quinze degrez & deux tiers. Venant à voir terre fous hauteur vous appercevrez certaines hautes mon- As Serras tagnes appellees As Serras dos Aymores, & lors singlerez le long de la co- dos Aylle au Nord sans rien craindre: car le fond y est beau. Si toff que vous elles mores. à la veue de ces Ifles, lesquelles se voyent feules en ce quartier là, vous, appercevrez en la mefme coste une montagne ronde au rivage de la mer. Au Nord de cette montagne la riviere a fon cours en dedans. Si d'avanture vous vous trouvez là en un temps que n'y puissiez entrer, prenez, voflre cours en mer des dites isles, vous gardat d'icelles, de pouvez bie ancre pres de là. Si vous venez en celle contrée au temps des vents de Nord Est vous cercherez terre fous la hauteur de quatorze degrez si vous venez a voir un plat pays,sachez que c'est le pays appelle' Camamue , le long duquel vous singlerez au Sud: Se venant au bout dudit plat pays , vous trouverez un haut pays le long du rivage de la mer,comme dit a elle ci dessus. Sachez qu'en la contrée ou ledit haut pays commence a estre veu , fe Rio das trouve une petite riviere appellee Rio das Contas : l'entree de laquelle n'est Contas* pas bonne:Elle a pour cognoissance une roche blanche allant delà vers les dites isles, la distance eft de neuf lieues en mer. Venant jufques a l'endroit du bout du haut pays susmentionnné , vous y trouverez un o-rand goulfe : Se iettant la veue au Ouest Sud Ouest vous descouvrirez encore un autre haut pay s,au pied duquel, asçavoir prefques a mi-chemin de ce goulfe vous verrez certaines mai fons blanches là ou font les chaud ires à Succre : estant là vous verrez incontinent les dites isles.

CHAPITRE

LIX.

Navigation au Havre appelle Porto Seguro en la mefme cofle du Bresil. vous desirez faire voile au havre appelle Porto Seguro , c.a.d. Port seur, au temps des vents de Sud Est qui est après le commencement de Mars,vous ne dresserez pas voflre cours plus haut qu'à seize degrez & demi: car là fe trouve un banc de ro chois, nom mé Os baixos dos Abrolhos,lequel est fort périlleux, & s'estend bien avant en mer. Et ferez adverti venant fur le cours d'Est & Ouest de n'estre nonchalant à letter la fonde : & venant près de terre,& appercevant une haute & longue motagne nommée Monte Pasqual, vous irez arriere de là au Nord : & aduenant que ladite Monte Parmontagne vous demeure au Sud Ouest , vous vous pouvez tenir près de quai, terre, vous tenant toujours bien sur vos gardes. Vous ferez adverti que quand vous voyez terre,& venez a appercevoir une colline rouge, au Sud de la mefme colline vous verrez une montagne avec un grand rivage. De là au Nord est le havre appelle Porto Seguro: & finglant

S

I


Navigation à Porte Seguro en la Coste du Bresil. singlant le long de la coste se void à mont la ville de Porto Seguro. Le haut eft de pierre de roche blanche : au Nord il y a vne grande vallee. Venant à l'endroit de cefte roche Eft & Ouest, vous appercevrez l'eau le rompre au Nord fur vnbanc qui s'eftend deux lieues en mer:au cofte' Meridional d'iceluy on eft droit vis à vis de la ville de Porto Seguro. Venant a faire ce voyage au temps des vents de Nord Est, & vous trouvant à quinze degrez & deux quarts sans voir aucunes montagnes ne laissez pas de venir le long de la cofte , & quand vous venez à quinze degrez , le premier haut pays que vous verrez fera avec vn riuage de fable. Et si fous cefte mesme hauteur vous voyez vne riuiere, n'approchez pas de terre car Os Baixos là le trouuent certains bancs appeliez Os Baixos de Sant Antonio : Delà au de S. An- Sud vous auez Porto Seguro. Venant le long de la cofte & voyant l'eau toine, se rompre fur l'autre banc fufmentionné qui auance deux lieues en mer, vous pafterez outre vous gardant d'i celuy deuers la mer. Estant au bout d'iceluy, la ville vous demeurera au Oueft, vers laquelle vous pouuez bien aller , eftant toujours fur vos gardes , & poserez à la dite hauteur. Allant des isles à Porto Seguro, il vous faut singler dix ou douze lieues en mer arriere des dites isles , pour euiter les bancs; qui font a l'endroit Rio grade. de la riuiere appellee Rio grande : & ayant passécette riviere vous pouuez bien derechef approcher de terre & la venir recognoistre, comme dit a esté.

136

CHAPITRE

LX.

Navigation vers le havre appelle Baya do Espirito Santo, en la mesme coste de Bresil.

F

Aisant voile vers le havre ou baye do Spirito Santo, après auoir passé les bancs appeliez Os Baixos dos Abralhos jusques à la hauteur de dixneuf degrez,vous pouuez venir recognoiftre terre à vingt degrez: car en cefte contrée il n'y a point de Moncoins , c. a. d. de conjectures de temps & uniformité de vents. Aduenant que vous veniez a apperceuoir terre à la hauteur de dixneuf degrez & demi, & que vous descouvriez au Nord Ouest un pays plat, sachez que vous eftes du coste Septentrional du havre de Spirito Santo qui git au dessusde Criquare & la riuiere nommée Rio doce,c.a. d.riviere douce. Vous tiendrez voftre cours le long de ce pays , jusques à ce qu'il se monstre plus haut ayant quelques montagnes : mais ne vous fiez pas sur la premiere qui se presentera à vostre veue, qui est une haute montagne ronde le long du riuage, laquelle fe nomme La .Sierra de Sierra de Meftre Alvaro. niaiftre AlVous ferez aduerti que venant près de la dite montagne du cofte' du varo. Nord vous viendrez avoir la riuiere des trois rois Magos, venant de deuers le Sud, la bouche de la baye vous paroiftra incontinent ouuerte au bout de la dite montagne du costé du Sud. Là est vne pointe d'escueils A punta de nommée A punta do Tubaron : & au coste Meridional de la baye se voyent Tubaron. deux ou trois hautes montagnes : eftant là vous ferez droitement vis a vis de la dite baye, & dresserez voftre cours dans icelle au Oueft. Si d'avanture tenant ce cours vous venez à la hauteur de vingt degrez Serra de Guarapari vous appercevrez plu sieurs montagnes, & entre autres un fort haute nomParo Cad, mée Serra de Guarapari, & vne autre au Nord nommée Serra de Pero Can : lesquelles montagnes font du costé Meridional du havre de Spirito Santo. Au


Navigation vers la Baye du S. Esprit au Bresil.

!}/

d'icelles au Sud, vous en verrez une autre toute feule nommee Guape. Se- Guape.'. rez adverti qu'eftant à la veue de ces montagnes vous appercevrez trois petites Isles l'une près de l'autre, & au Sud d'icelles encore une autre petite Ifle ronde & platte. Au pays qui eft vis à vis de cefte Isle fe trouve une grande baye, là ou ft besoin eft on peut entrer & anchrer : ce que ft vous desirez faire , vous vous mettrez à l'endroit de la montagne Eft & Oueft, laissant au Nord la petite Ifle ronde, appellee A Ilha de repoufo,c.a.d.l'Ifle Ilha de repoufo. de repos,laquelle eft fort proche du pays : & pouvez pofer entre icelle & le pays. Sachez que depuis les dites trois Isles iufques à la baye de Spirito Santo il y a douze lieues : & tenant voftre cours au Nord vers ladite baye, vous verrez encore une Ifle feule, près de laquelle vous paflerez devers la mer : l'ayant paflee , vous descouvrirez incontinent l'entree de ladite baye , laquelle git à la hauteur de vingt degrez.

CHAPITRE.

LXI.

Navigation de la Baye de Spirito Santo à la Baye de S. Vincent. Aisent voile de la Baye de Spirito Santo à celle de S. Vincent, vous pouvez bië tenir voftre cours le long de la cofte à sept ou huidt lieues d'icelle vers Cabo Frio, c.a.d. le Cap froid : a mi-chemin fe trouve la Cabo frio. baye de Salvador diftante douze lieues de Cabo Frio.Devant que venir à ce Cap il y a deux Ifles, lesquelles vous paflerez devers la Mer :vous pouvez bien aufli pafler entre icelles & terre, si vous voulez. Sachez que vis à vis du dit Cap il y a une Ifle qui separe la pointe, là ou on peut bien poferau befoin,afçavoir du costé du Oueft,car il y fait beau par tout.Ce Cap git à la hauteur de vingttrois degrez. Delà jusqu'à la riuiere de Ianvier, Rio de Ia- Rio de Ianero. nero il y a dixhudc lieues. L'emboucheure de cefte riuiere contient trois ou quatre ifles. Vous pouvez y entrer ft vous voulez prenant voftre cours entre ces ifles. Au costé Meridionalde cetteriuire se void une montagne, qui monftre comme vn homme portant froc. Serez adverti que venant à la hauteur de cefte riviere, vous verrez certaines hautes montagnes dans le pays qui monstrent comme orgues, qui feruent d'esmes &marques pour cognoiftre qu'on eft près de cefte riviere.Et approchant de terre vous verrez vne ifle haute ronde & sterile du costé du Sud. La susdite emboucheure git à la hauteur de vingttrois degrez & deux tiers. Depuis cefte riviere iufques à la rade du havre que les Portugais appellent Angra il y a quinze lieues, & le trouvent Angra. en cest espace deux riuieres. Vous aduiserez eftant en cefte contrée de n'approcher point près de terre, sinon en un grand besoin. Pardela cefte riuiere au Oueft Sud Oueft, 3c Sud Oueft tirant furie Ouest, vous verrez l'Islede S. Sebaftian qui eft allez grande, au Sud Oueft Isle S. Sede laquelle se void vnepetite ifle nommee Allhadas Alcatrases, c.a.d.l'Isle bastian. Ilhas das des Aigle marins. Auant que venir là vous pouvez tenir voftre cours au Alcatrases. Ouest pour eviter aucuns bancs qui se trouvent là:ce faisant vous viendrez à la bouche de la baye de S. Vincent,là ou vous verrez vne petite ifle nommée l'Ifle de la Muette,Ilha da Muda : Pour entrer en la dite baye , vous lais- Ilha da fez cefte petite ifle au costé de l'Est. La dite baye git à la hauteur de vingt- Manda. quatre degrez : Si vous singlez a cofté d'icelle, vous verrez diuerfes ifles, Ivne defquelles s'estend en mer, & ce font lesplus asseurez cimes & signes

F

de


Navigation de Cabo frio à Rio de

Plata.

de cette baye. Estant là vous estes Nord Ouest 6c Sud Est à l'endroit de la bouche de la dite baye.

CHAPITRE

LXII.

Navigation de Cabo frio vers la Riviere dite Rio de 'Plata, avec les particularitez d'icelle. - -

Epuis Cabo Frio iufques à la riviere de Ianero il y a dix huict lieues: le cours est le long de la coste Est & Oueft,& est à vingt troisdegrez. Les marques 6c esmes de cette riuiere font certaines hautes montagnes du costé de terre, lesquelles à raison de leur forme font appelMontagnes appel- lees orgues : mais à present elles font pour la pluspart decheues, 6c du colees Orgues tte du Oueft Sud Ouest au bord de la mer se void comme la forme d'une hune de nauire : & en l'emboucheure de la riuiere le voyent quatre ifles, dont l'une eft haute & ronde, qui est un bon ligne pour recognoistre la dite emboucheure , comme aussi le pain de Succre , ainsi eft appellee vne houe ou colline qui eft dans le havre, laquelle neantmoins on ne peut voir de dehors : on peut bien librement approcher de cefte cofte sans rien craindre que ce qui se void à l'oeil-Dicy à S.Vincent la coste git Est NordEft, & Ouest Sud Ouest, l'espace de quarante deux lieues, en tout lequel chemin n'y a nul banc ny defaut de profondeur, ains on y trouue des bons havres- à l'abry de tous vents. A douze lieues de la dite riuiere git l'Isle nommee Ilha grande laquelle a de fort bons havres , tant du costé du Sud Oueft que du costé de l'Est , & s'y trouve de fort bonne eau fraische , 6c grande pescherie. Le pays est haut & bien garni d'arbres , 6c du costé de terre ferme eft fort haut & aigu : Si vous desirez y abborder vous n'avez rien a craindre que ce qui se presente à vos yeux. , Isle de S, Depuis ladite ill© iniques à celle de S. Sebaftian on conte dix huict lieuSebastian, es, & iufques à l'Ifle des Pourceaux,ylha dos Porcos,il y a quatorze lieues. Ladite ifle des Pourceaux a un fort bon havre, mais qui eft trop en dedans le pays. D'ici à l'Isle de S. Sebaftian il y a quatre lieues. Cefte isle eft grande & haute & bien garnie d'arbres, & a de bonnes entrees tant d'un cofté que d'autre. Elle git Nord Est & SudOueft. Environ demi lieue de là vers terre eft la rade: & au SudOueft eft l'Ifle dos Alcatrafes près de la quelle se trouvent trois escueils, & au Sud le void une petite isle qui eft un fort bon ligne pour recognoiftre en quel endroit on est : car le pays eft par fois couvert de nuages & brouillars, de forte qu'on ne le peut recognoittre : mais voyant ceste petite ifle,on fait ou on eft. Depuis cefte ifle à la baye de S. Vincent il y a douze lieues , qui eft un chemin aifé : est fe trouvent en cefte contrée trois ifles nommées As Ilhas de boa Sicanga : à fix lieues d'icelles eft le havre nommé A Barta de Bertioga, qui eft fort bon & profond. Entre ce havre & les dites ifles le void une ifle ronde nommée Monte de Trigo : c.a.d. montagne de Froment, qui eft un fort bon signe pour ceux qui desirent aller au havre de Bertioga. De ce havre iufques à un autre havre , nommé A Barra d'Eftevao da Costa , il y a cinq lieues : & est ce havre fort bon pour les grands navires, ayant une Que si vous ne desirez pointy entrer, vous avez en Ilha da bave fort commode. dehors afçavoir tout joignant le pays une ifle nommée A Ilha da Moela , Mœla. là ou vous pouvez anchrer. Au delà de ce havre au SudOueft git une ifle appellee A Ilha Queimada, c.a.d. lsle arse,laquelle eft basse & entièrement pierreuse , mais il y a beau

D


Navigation de Cabo Frio à Rio de Plata.

*39

beau fonds le long d'icelle.Sachez aufli qu'au Sud SudEft du havre il y a vn efcueil incognu à plusieurs, lequel fe monftre hors de l'eau : il git a mi voye de la dite ifle & de l'isle dos Alcatrafes. A trois lieues delà eft vne autre isle nommee Cana- Ifle de Caveais,c. a.d.forest de rofeaux, le cours le long de la cofte eft Nord Nord Ouest naveais Se Sud SudEft. Cefte isle git à la hauteurde vingt cinq degrez & demy, &s'y trouve vn bon havre & quantité d'eau fraische. Il a du coste du Sud deux petites isles de pierre de roche, dont l'une eft longue Se quelque peu ronde, vis a vis de laquelle est la riviere de Canavea en laquelle on peut entrer avec des petits vaisseaux. Riviere de Canavea. De Canavea à l'Isle de S. Catherine il y a quarantehuict lieues : & est le cours le long de la cofte, Nord & Sud. Cefte isle eft longue de huict lieues & est bien gar- Ifle de S. Catherine. nie d'arbres. Elle git le long de la coste, laquelle s'estend Nord & Sud. Au costé Meridional d'icelle se void vne autre petite isle nommee la Gallere. On n'y peut Ifle de la approcher du costé du Nord sinon en petites barques & bateaux: mais du costé du Galere. Sud l'entree eft fort bonne pour des grands vaisseaux, & s'y trouve beaucoup d'eau fraifche , & y a bonne pefcheric Se bonne chasse. Elle git à la hauteur de vingthuict degrez. Dicy au havre de Don Rodrigo il y a cincq lieues : cincq lieues Havre de Don Roplus outre eft le havre nommé Dos Patos, c. a. d.des Oisons autrement appelle drigo. la Laguna, c.a. d. le lac ou estang : lequel n'est capable que de petites barques & Havre dos Patos. fregartes. Dicy à la riviere de Plata n'y a aucun havre ou on puisse furgir,&la coste s'estend Nord Nord Est, Se Sud Sud Ouest- Faifant voile de l'isle de S. Catherine susmentionnée vers la dite riviere, vous pouvez tenir la route du Sud jusques à la hauteur de trente quatre degrez Se deux tiers : lors vous pouvez drefler vostre cours vers terre.Et fi vous appercevez vne terre qui monftre comme vne isle appellé Los Los CastilCaftillos, c a. d. les Chasteaux, vous singlerez le long de la coste, laquelle vous de- los. meurera au Sud Ouest,& Sud Oueft tirât fur le Oueft,& aussi au Oueft Sud Oueftî de ne faites point vostre conte de voir le Cap de S. Marie, car a raifon de fa baflefse on le peut difficilemët remarquer. La vous appercevrez quelques Basses, ce néantmoins vous n'avez tien a craindre ny a eviter que ce qui fe void à l'oeil. Et advenant que vous ne vifliez point de terre en tenant ledit cours,& fi en jettant la fonde vous trouviez dix , quatorze Se dix huict brasses, ne craignez rien car vous avez vn mesmc fonds Se estes en bon chemin. Vous trouvant en cefte contre côme dit a esté, singlez aufli long temps que Vous puissiez bien appercevoir terre, & vous viendrez a voir l'Isle des Loups, Ilhados Ilhà dos Loubes : ainsi appellee d'autant qu'on y trouve plufieurs Loups, laquelle eft bafse, Loubos. Se entièrement pierreuse. Elle a du costé du Sud une petite isle, & du costé de l'Es une Bafse : mais il n'y a rien a craindre que ce qui fe void à l'œil. Cette isle git à deux lieues & demie de terre au Nord Oueft . Plus avant fe void vne autre petite isle platte,auec une bruyere basse, laquelle git tout ioignant la cofte, & s'y trouve un bon havre pour y ancrer a l'abry des guilees venantes du Sud Ouest. S'il vous advient de fingler le long de cette isle du cofté de l'Est SudEft, approchez la pointe de terre Isle proche de la coste. ferme, laquelle eft bafse & pierreuse. Entre icelle pointe & la dite isle Il y a vn banc, lequel on peur incontinent cognoistre à l'eau qui s'y rompt : & si vous abbordiez là de devers le Nord Ouest, vous n'avez rien a euiter que ce que vous voyez. Et pour ancrer vous faut approcher tout ioignant l'isle : Là vous trouverez de l' eau fraifche,& bonne pescherie. Estan ten cefte contrée, vous vous tiendrez fur vos gardes, car là commence la premiere haute terre Se huict ou dix lieues plus avant fe trouve vn banc fort dangereux, à quatre lieues de terre ferme,lequel est long de deux lieues : on pafse entre iceluy & terre. Vous ferez adverti que faifant voile de devers ledit haut pays, vous aurez a prendre voftre cours à vne lieue Se demie ou deux pres de la cvoste, à l'occafion du susdit banc , & aurez la fonde en la main, vous tenant bien fut vos gardes : Se si le temps n'estoit point propre pour naviguer de nuict le meilleur fera de mouiller l'ancre, & attendre le jour pour voyager plus seurement. G Quand


Navigation de Cabo Frio & Rio de Plata.

140

Quand vous vous jugez avoir pâfle ledit banc, vous viendrez a voir vne montsMonte de gne nommée O Monte de Santo Seridio, haute & ronde, & telle qu'il n'y en a S. Seridio. point de plus haute en toute celle contrée. Entre icelle & le banc susmentionné git l'Isle des fleurs, A Ilha das Flores, laquelle vous pouvez passer fans crainte. . Venant à l'eau fraische , laquelle coule jusques a vingt cinq lieues au dessous de riviere de bon air, Rio de buenos aires, dressez vostre cours au Ouest , & vous la viendrez huict ou dix lieues au dessous de la dite riviere, qui est la meilleure navigation qu'on puisse faire.Vous ferez foigneux d'avoir toujours la fonde en main . 3c venant à la profondeur de trois ou quatre brasses , cessez de singler plus avanr s'il faifoit nuct : mais de jour vous pouvez voir quel cours vous tenez, & devez naviguer à la veue de terre en forte que puissiez distincteement voir les arbres qui y font asçavoir vous tenant a deux lieues delà tout au plus : car vous ne pouvez passer Buenos les Buenos Aires sans voir les maisons dudit endroit, qui pour la plufpart est vn Aires. pays eslevé monstrant comme vne Dune ayant trois lieues de longueur & s'estendant jusques au bord de l'eau. Si toft que vous vous trouvez à la veue de ce pays vous dresserez voftre cours droit vers les dites maisons, vous tenant plus du costé du Sud, là ou eft le puis ou les navires fe mettent a l'ancre mais fi vous desiriez Angler devers le Nord,vous prendrez voftre cours de l'isle de Fleurs ou bien de San a Herodia, environ a une lieue & demie de terre singlant à la profo ndeur de trois San Gabrafses & demie & quatre jusques à fille de San Gabr iel qui sont trois petites isles, briel. mais n'ont aucune bonne rade, & advenant que vous posiez là,ne vous avancez pas lege rement vers la cofte , à cause que les habitans tout le long de cette riviere font en guerre avec les Efpagnols & Portugais : mais le meilleur de celle navigation eft; du cofté du Sud, en dedans l'endroit ou fe trouve l'eau fraische.

CHAPITRE

.

LXIII

Navigation de l'isle de G orner a qui efl i vne des Canaries , aux AnNombre de Dios, & tilles, delà à Caribageno delà aux Havanes. ■

,

Aisant voile de l'Isle de Gomere qui eft l'une des Canaries à I'lsle appellee la Desseada, c a. d. là Desirec qui est l'une des isles prochaines de la cofte des Indes Occidentales, ou de la nouvelle Efpagne vous dress erez voftre cours vne longue traite au Sud pour sortir de la bonace. Delà vous tendrez au Oueft: Sud Oueft jusques à la hauteur de vingt ou vingt deux degrez. Estant là vous dresferez voftre cours au Ouest, & Ouest tirant sur le Sud, iufqties à la hauteur de Ilha Def- quinze degrez & demi qui eft la hauteur de la susdite llha Defseada. Eftant là si teada, vous avez le vent de Oueft , déclinez au Sud Ouest autant qu'il vous semble bon, pour derechef venir à quinze deg ez & demi, prenant derechef voftre cours au Oueft No d Oueft pour iceux fiare rencontrer : au moyen dequoy vous vous rendrez meilleur le Nord & le Sud, l'Est & le Oueft , d'autant que vous estes pres de terre tenant vostre cours Oueft & Oueft tirant fur le Nord, a cause que le quadran decline au Nord Ouest : avec lequel cours vous irez recognoistre la susdite llha Deesseada, laquelle gir Est & Oueft, & monstre comme vne Galere avec (on pavillon de derriere. Du cofté de l'Est il y a vne rerre Basse qui monftre comme lantenne d'un e Gallere.Du cofté du Oueft fe void vn haut pays, qui pareillement paroit comme le derriere ou tente d'une Gallere : & du cofté du Sud paroit comme une penin sule ou demi-isle, le derriere de laquelle efl: de la forme d'vn fer de cheval.

l'isle


Navigation de l'Isle de Gomera aux Antilles.

141

L'Isle nommee Marigalante est une isle basse & en planure, & s'estend Eft ôc Marigalante. Oueft, ôc eft'pleine d'arbres. Le plus haut d'icelle eft du cofté de l'Est, ayant du costé duS ud quelques dunes blanches: Du costé du Ouest a demi lieue d'icelle a fe void vn escueil. | Elle gît à la hauteur de quinzedegrez tout au moins. l'Isle nommee la Dominica est une grande isle, ôcs'eftend Nord Oueft ôc Sud- Ifte de la Eft. En l'approchant en dehors elle parois comme deux isles à l'occasion d'vne Dominica. grande ouverture quelle a au milieu : mais quand on en est près on void ce que c'est. Elle est pleine de montagnes : du costé du Sud Est elle a vne pointe estroite ôc menue avec une colline. Du costé du Nord Oueft s'y void vne haute montagne qui semble estrefendue & ouverte, combien qu'en effect ce soyent diverses montagnes : sur icelle il y a vne roche qui monftre comme vn clocher. De ce mesme costé en dehors se void un rocher ou efcueil qui s'estend de devers la grosse pointe. Cefte isle git à la hauteur de quinze degrez & demi. AueC les susdites isles fond vn triangle les ifles appellees los San tos en nombre de quatre,peu eslevees. Entre icel- Los Satos, les & la Dominica il y a vn bon canal,& commode a passer. Faifant voile de la dite iste Dominica a la pointe de Coquibocoa en terre ferme, Pointe de Coquibovous prendrez la route du Oueft ôc Ouest tirant fur le Sud, iufques à ce que vous coa. soyez près de la dite pointe. Et si vous ne la voyez point, dressez vostre cours au Sud Ouest, ou bien au Sud tant que vous la descouvriez. Cefte pointe eft basse Ôcs'eftend en mer. En dedans on y void vne rangée de montagnes qu'on appelle les montagnes d'huile, lesquelles s estendent iufques à Venanfuela en la coste de terre ferme, laquelle s'eftend vers vne autre pointe nomme Cabode Ve- Cabo de la : entre ces deux pointes se trouvent deux havres, dont l'un eft appellé Bahya Vela Bahya hôda. honda,c. a. d. la baye profonde, laquelle est du cofté de l'Est, ayant des deux costez des dunes qui font batues de la mer : l'autre eft du cofté du Oueft, ayant en dedans une montagne qui s'estend Nord & Sud. On peut entrer en l'vn ôc en l'autre avec des vaisseauxde cent tonneaux. Toute cefte cofte iufques au Cap de la Vela eft belle ôc nette ôc feure.Le terroir de ce Cap est haut ôc monftre comme vn pain de Succre. Environ demi lieue delà fe trouve vn efcueil qui paroit comme vn navire à voile, à raison dequoy ledit Cap porte le nom de Vela, c. a. d. de voile. Cest efcueil correfpond auec ledit Cap Nord Est &Sud Ouest : on tien qu'on peut bien passer entre iceluy efcueil & terre : Et fi vous retirez de la dite pointe pour singler vers ledit efcueil ôc vers le Cap de l'Aiguille , Cabo de la Aguia, vous tendrez au Oueft Sud Oueft, fur lequel cours vous verrez ledit Cap : ce font quatre escueils qui ensemble paroissent comme vn fer de cheval : la terre qui eft visa vis est vn haut pays ôc eft encore plus haut en dedans, & fe nomme Serras NeLas Serras Nevadas , c. a. d. les montagnes neiseuses. Quand ces monta- vadas. gnes vous demeurent au Sud vous elles justement a l'endroit des dits efeueils. Venant à l'endroit ou les dites montagnes commencent apres avoir passe la riviere de Palomina d'ont l'emboucheure correfpond au dernier escueil, vous appercevrez le Cap de la Aquia, qui eft droit ôc taillé a pic au bord de la mer, mais n'est Cap de la Aguia. pas gueres haut. Au dessus fe void vne vailee qui paroit de la forme d'vne felle de cheval. En dehors du mesme Cap assez près d'iceluy fe trouvent trois efeueils noirs paroifsans hors de l'eau,correspondans audit Cap Nord & Sud. Ledit Cap monftre noir ôc desert a voir. Toute cefte cofte s'eftend presques Eft ôc Oueft.Depuis le Cap de S.Marthe plus Cap de S. outre il n'y a autre chose a faire que de fingler le long de la coste, vous tenant touf- Marthe , iours fur vos gardes pour les guillees ôc orages qui par fois vous tombent fus a l'improvifte venans de devers terre. Venant a descouvrir la terre de Carthagene, Carthagevous appercevrez deux efeueils près du havre : Vous pafserez près du premier, asça- ne. voir entre ledit efcueil ôc terre ayant toujours la fonde en la main, fans approcher plus pres de terre qu'a la profondeur de dix brasses, là vous trou verez toufiours fonds de fable blanc : & venant a trouver 15. ou 16. brasses fond vaseux, tournez in-

Gg

2

continent


Et de la à CarthageneNombre de Dio, Havanes. continent au Sud Est & au Sud, jusques a ce que vous soyez dedans : car vous verrez le trou ouvert devant vous. Faisant voile de Carthagene au Nombre de Dios avec des vents d'Eft & de Nord, lesquels en general font appeliez Brysas, vous tiendrez voftre cours au Ouest, 5c quelque peu au Oueft tirant fur le Sud , jusques à ce que vous veniez à la hauteur Pointe de de neuf degrez & demi,sous laquelle hauteur git la pointe de Kantina qui font sept Cantina. ifles,dont le cinq s'estendent Est & Ouest, & les autres deux Nord Est & Sud Oueft. Va peu après avoir passé les dites isles, vous appercevrez vne basse pointe de Punta de pays qui s'avancent en mer nommée Aponta de Lanbras. Laquelle est terre ferLambras. me, au Oueft d'icelle se void une montagne plus haute que ladite pointe,& peut eftre assez apperceue quand on vient de la mer & qu'on a icelle pointe au Sud Ouest, & la dite montagne au SudEft. Quelque peu plus avant au Ouest le pays Riviere de com mence derechef à le hausser iu fques à la riviere de Francifco. En l'emboucheuFrancisco. re de cette riviere vers la mer il y a vn escueil. Depuis icelle riviere iufques à Nombre de Dios le terroir eft entièrement plat & rougeaftre iufques à la colline de Niquea qui esst environ à vne lieue de Nombre de Dios. Vous viendrez pareillement a voit les edifices & demeures de Capyra , lesquelles quand vous avez au NordEft, Nombre vous estes en la cofte de NordEft & Sud Ouest en dessous de Nombre de Dios. de Dios. Faifant voile de Nombre de Dios à Carthagene vous dresserez voftre cours à l'Est NordEft iufques à la pointe : depuis là vous tiendrez la route de l' Eft .. ce faifant Isle de S. vous viendrez a recognoistre l'Isle de S. Bernard, qui eft vn pays montueux, ayant Bernard. autour un fort beau fonds. Vous trouvant la avec vne fregatte, vo s pouvez bien passer entre la dite isle & la terre ferme. Cinq ou fix lieues plus outre vous apperceIsles de vrez les ifles de Brava qui font quatre petites ifles, dont la derniere eft la plus granBrava. de de toutes. Elles font toutes basses & defertes, y ayant au reste autour d'icelles vn beau fonds & net : & peut on paffer entre icelles avec une fregatte mais avec vn navire on ny passe point à moindre profondeur que de fix brasses. Delà vous appercevrez à l'Est Sud Est la Galere de Carthagene avec les efmes & marques susmentionnees : & en tournant àl'Eft & Eft NordEft vous viendrez a voir la terre de Carifcos,qui est haut & montueux Dela vous tiendrez voftre cours le long de la cofte , jusques à ce que vous commenciez a voir l'ouverture du havre : lors vous y pouvez tendre,vous gardant toufiours du banc de Carys dressant vostre cours près de la pointe Orientale Que si eftant là il vient a faire nuict, vous pouvez pofer entre Carys &Baru au plus feur endroit que vous pouvez iuger pour estre a Fabry des vents Bryfas au dessous du haut pays de Carys. Et si vous faires voile en dehors du havre de Nombre de Dios,vous irez en louvant iufques à ce que vous ayez pafse les edifices & demeures, & finglant ou tre vous prendrez voftre chemin selon la com modité des vents. de Faifant voile de Cartagene à l'Isle de Lavane vous dresserez voftre cours au l'Isle Lauane, Nord Oueft iufques à la hauteur de treize degrez & demi. Venant à la hauteur de treize degrez vous vous lairrez porter au Sud Sud Est & au Sud, felon qu'on a de coustume, iufques à ce que vous ayez passé la hauteur, asçavoir iufques à ce que vous veniez horsdelà. Et quand vous venez fur le fonds de Serrana,vous déclinerez a costé autant qu'il vous fera possible devers le Nord , car ce faisant vous parviendrez plustost là Depuis le Cap de Camaron jusques au Cap de Roncador,comme aussi depuis les isles & escue ils de Serrana & Seranilla fe trouve gros fable blanc au fond & amorce de poisson : la moindre profondeur y eft de quinze brasses, par tout beau fonds & afseuré. Vous singlerez fur cefte profôdeur jusques à ce que vous soyez ourre. Eftant outre vous trouverez accroissement de profondeur jusques à Serrana. cinquante brafses & davantage. Serrana git à la hauteur de quatorze degrez & demi : & Serranilla à la hauteur de seize. S'il advient que vous voyez icelle Serranilla au Oueft, sachez que de ce costé là eft vne isle basse & sablonneuse, laquelle s'Estend Cap de Nord Oueft,& Sud EstRoncador Faisant voile de Serranilla ou du Cap de Roncador au Cap de S, Antoine en

rifle


Navigation de l'ijle de Gomera aux Antilles

.

143

l'Isle de Cuba, vous dresserez voftre cours au Nord Oueft, & Nord Ouest tirant sur le Nord, avec lequel cours vous viendrez recognoistre le susdit Cap, ou celuy des Corrientes, c.a.d des Courants, lequel est fendu au bord de la mer, & eft terre basse, oyant quelques bois, & palmiers. Delà vers le Cap de S.Anton , le pays commence a estre plus bas, & la cofte s'estend devers là Nord Oucft, & SudEft. Le fufdit Cap de S.Anton eft pareillement bas & sablonneux, ayant au dess s deux ou trois collines : & git à la hauteur de vingt deux degrez. Si davanture il advenoit que sur ce Cayman cours vous vissiez a descouvrir l'Isle nominee Cayman grande,sachez qu'elle git à grande. la h auteur de dixneuf degrez & eft vn pays bas plein d'arbres , s'eEtendant Est & Ouest , ayant du costé du Sud un riuage de sable blanc. Faisant voile de devers le Cap de Sant Anton avec les vents de Oueft & de Sud, lesquels en general font appeliez vendavalles. c.a.d.vents d'aval, comme les vents d'Est & de Nord Eft font appeliez Brisas, c.a.d. Bifes,vers les Havanes,vous dresserez voftre cours au NordEfr, pour cuiter les bancs qui s'estendent depuis cette pointe jusques à l'endroit ou commencent les montagnes appellees les Orgues , losOrganos , lesquels bancs Los Orgaestans evitez,vous tiendrez voftre cours le long de la cofte,sans rien craindre que ce nos. qui le void à l'œil. Les dites Orgues font montagnes ayans plsieurs separations & entrefentes, Guanico. dont celles qui font du costé du Sud, font appelles Guanico du nom de l'isle. Elles s'e,stendent jusqu'a la riviere des Truyes Rio de Porcas. Delà commencent les montagnes nommees Cabanas lesquelles font hautes & doubles, ayans au deflus une plaine. Là est le havre appelle' El Peurto de Cabanas. Delà vers l'Est iufques à El peurro Cabala plaine de Marie le pays est bas & plat & garni d'arbres : là se trouve un autre ha- de nas. excepté plat lequel tout vne iufques aux Havanes ceft pays , vre : depuis collincou montagne fendue & eslevee en pointe nomme Atalaya, c. a. d. efch augnette : & vous trouvant Nord& Sud à l'endroit du havre, vous appercevrezdeux montagnes comme deux mammelles : &pour y entrer faut tenir son cours près de la dite colline ou montagne. Venant a vous de partir de la dite pointe avec des vents de Bryfas, vous prendrez vostre cours vers les escueils nommez Tartugas, c.a.d. Tortues felon que les vents Efeueils s'y adonneront, & prendrez garde à la profondeur, car fi vous trouvez quarante Tortugas* brasses, vous estes au Sud arriere delà : & trouvan t trente brasses, vous elles a l'endroit de là Est & Ouest. Estant en quelques unes de ces profondeurs, vous dresserez vostre cours au Sud Sud Ouest , jusques à ce que vous appercevriez le pays, lequel vous irez recognoistre à la plaine ou an havre:& si vous venez a voir une terre efsleuee ayant des entrefentes comme les doigts de la main, sachez que c'est le pays de Xarugo. Delà vous prendrez la route de Havane, finglant le long de la cofte. Faisant voile de Havane aux Martyrs vous dresserez voftre cou rs au NordEft,fur lequel cours vous verrez trois isles qui font vne pointe, dont celle du milieu est la Dîverses plus grande celle qui est en dehors eft la coste de l'Est, & celle qui est en dedans eft isles. Cap de Cala coste de Nord Est & Sud Ouest, Delà au Nord Est iufques au Cap de Cannave naverales. rales la coste s'estend Nord & Sud , & au Nord Est vous ne verrez aucun pays, & citant à vingt cinq degrez vous estes à labouchedu Canal. Or pour y entrer, vous tendrez au Nord Est, & fi vous ne voyez point le susdit Cap de Canaverales estant vingt huict degrez & demi, sachez que vous estes en dehors du Canal. Faifant voile de Havana audit Canal avec vents de Bryfas vous tiendrez vofrre cours en dehors jusques à midy , & après midy vous déclinerez du cofré de terre pour fur le soir estre près de là, & iouir des vêts qui de nuict soufflêt de devers terre appeliez Terreinhos,singlant en cette maniere le long de la cofte, jusques à ee que vous vous rencontriez Nord & Sud avec la houe, ou colline appelle El Pan de Ma- El Pan de tacas, c a.d. le Pain de Matancas. Vous rencontrât Nord & Sud avec le dit Pain, vous Mantandresserez vostre cours au Nord Est, si le vent le permet : sinon vous singlerez du co- cas. fté de la cofte de Florida,la ou le vent vous poussera, faisant vostre mieux de ne reculer en arriere dudit cours que le moins qu'il fera possible, à caufe des courans qui 3 ont


144

Et

delà à

Carthagene, Nombre de Dio, & aux Havanes.

ontleurcours fort roide vers ledit pays: & quand vous jugerez qu'il fera temps, vous vous tournerez de l'autre costé, selon que le vent vous donnera lieu, jusques à ce que vous foyez à la veue de terre. Et quand vous venez a la voir, lors vous tournerez,& en celle maniere passerez outre : & venant à la hauteur de vingt huict degrez & demi,sachez que vous elles hors du Canal. Vous ferez adverti que les traites que vous faites en louvant vers le pays de la Floride , doivent estre courtes, & celles que vous faites vers la colle de Mynare, longues : car les courans vous Motagnes pou lient fort vers la Floride. de ChuLes montagnes de Chupiona viennent près du Pan de Matancas en dehors : elles piona. font égales & plattesau dessus , ayans quelques tertres ou collines qui paroissent blanches. Le Pan de Matancas eft vne haute colline platte au dessus, s'estendant Nord Eft & Sud Ouest, & ayant des deux collez tant du Nord Est que eu Sud Ouest deux pointes plus bafses que ledit Pain , lesquelles monstrent comme telles de Havre de Tortues. Du collé du NordEft le pays s'eftend en planure, & delà au Nord il fait Matancas. vne pointe estroite, derrière laquelle eft le havre de Matancas Pour y entrer vous deuez vous rencontrer Nord Est & Sud Ouest avec le susdit Pain : ce faisant vous lairrez lesusdit havre au Sud de vous, & pour y entrer dresserez vostre cours au Sud. Celt une grande baye en laquelle il n'y a point de rade sinon tout joignant le pays. Au sortir delà , laissant le susdit Pain au Sud, vous prendrez la route du NordEft en dehors. Estant hors du Canal,si c'est en temps d'hyver,vous dreflerez vostre cours à l'Eft, retenant l'Est tirant fur le Nord par le déclin du quadran , avec lequel cours vous Isle de Bermuda. viendrez à palier au collé du Sud de l'lsle & escueil de Bermuda : & tiendrez ce Isle de Facours jusques à ce que vous foyez la hauteur de l'isle Fayael qui est l'une des Isles yal. Flamengues ou Açores, laquelle eft grande, & s'eftend Nord Oueft & Sud Est, ayant du costé du SudEft vn haut terroir, mais an NordEft le pays est bas. Pour aller de là vers l'Isle de Tercere, vous prendrez vos ftre cours en dehors de l'Isle de San Iorgie, tenant la route de l'Eft , & Eft tirant fur le Nord. Le terroir de la dite isle eft haut, & s'estend Eft & Oueft , comme aussi fait l'Ifle de Tetcere, laquelle a du coIsle S. Mi- llé du Sud vne montagne entrefendue, nommee O Brasil , & quelque peu à chel. l'Eft delà fe trouvent trois escueils. L'ille S. Michiel qui est l'vne des Açores est grande , & haute, & s'eftend Est & Ouest, ayant son plus bas endroit du collé du Oueft, & leplus haut du cofté de l'Est. Elle a pareillement une montagne entrefendue au bout Oriental. Celle ifle git à la hauteur de 38 degrez.

CHAPITRE

LXIIII.

Les cours & vrays indices depuis l'Ifie appellee là, Desseada jusqu'au au pays & cotte de Cartbagene Nombre de Dios, Nouvelle Espagne) & Canal de Havane. I vousdesirez faire voile par le Canal qui ell entre la Antigua,& la Desseada, pour aller vers la colle,vous dreflerez voftre cours au Ouest iufques à l'Ifle de Isle de Monceratre, finglant le long de l'Isle de Guadalupe qui est mi partie par le Guadalumilieu, & eft plus haute du costé du Oueft que du cofté de l'Eft. La dire ille Antipe. gua, c. a. d. antique ou ancienne fe trouve du cofté du Nord de Guadalupe, s'estendant en longueur Est & Ouest,ayant des montagnes qui paroissent à ceux qui font en dehors comme petites isles : Elle git à la hauteur de seize degrez & demi. Ifle MonLes marques & indices de l'Ifle Monferrate font tels : Elle est ronde & haute ferrate. comme le Gomera l'une des Canaries : elle a quelques montagnes auec des sentiers qui monstrent comme ruisseaux. Au partir de celle ifle vous dreflerez voftre cours Ilha Antigua.

S


Jusques à Cartagene, Nombre s Dio, de & aux Havane. cours au Oueft Nord Oueft : par ce moyen vous viendrez recognoistre l'Isle Saura Ifle de S. Crus, sans en approcher troppres : car le fonds n'y eft pas beau : elle s'estend Eft & Croix, Oueft,& est montueuse, plus haute du costé du Ouest que du codé de l'Est , & cil mi-partie au milieu par vne entrefente. Du codé de l'Est il y a une rade là ou on peut ancrer en vn beau fonds de fable. Pour de Santa Crus faire voile à l'Isle de Portriche, Puerto riquo, asçavoir eu :Isle de Port costé du Sud,vous tiendrez voftre cours au Nord Oueft : ce faisant vous viendrez riche. recognoistre à la montagne nominee Sierra de Loquille, Se de là singlerez vers Cabo Roxo, dressant voftre cours au Oueft & Oueft tirant fur le Nord le long de terre iufq ues à ce que vous foyez pre dudit Cap qui eft le bout de la dite iste. Ce Cap eft estroit Se bas , ayant au bord de la mer quelques dunes ronges ou rousses, dou il porte le nom de Cabo Roxo : & du costé du Nord Ouest-le voyent les montagnes Cabo Roxo. appellees las Sierras de San German, lesquelles font fort hautes, mais nou si hautes que celles de Loquillo. Delà vous tendiez au Oueft Se Ouest tirant fur le Nord : ce faisant vous irez recognoistre l'isle de Mona, c. a. d. de la Guenon qui est vn terre l'Isle de la Mona. basse, s'estendant Eft & Ouest, droite & taillee à picau bord de la mer. Elle a du co- Monica, fté du Nord vn esceueil ou islerte nommee Monica, c.a.d. petite Guenon : & v a passage entredeux. Du cofte' du Ouest, il y a vne rade dont le fonds eft beau Se net, & encore vne autre rade près de la pointe du Sud Oueft. Depuis l'isle de la Mona,laquelle vous passerez du costé du Sud jusques à l'isle de la Sahona, en temps de jour vous tiendrez vostre cours au Sud Ouest, Se de nuict au Ouest, & Oueft tirant fua le Sud. Icy serezadverti que le Cap del Enganno , c, Cabo del a. d. de Tromperie eft tout tel que celuy de Sahona , ayant vne colline entrecou- Engano. pée au plus haut endroit de l'isle. Entre ces deux Caps git vne petite isle nommee S. Catherine. La caufe pourquoy on tient icy le cours du Ouest tiranr fur le Sud, & d'autant que les courans ont leur cours vers le Gousse. Les indices & marques de l'isle de Sahona font telles : c'est vne isle basse,pleine Isle de Sahona. d'arbres , lefquels on apperçoit devant que voir l'isle : elle s'eftend Est Nord Est, Se Oueft Sud Oueft:Du costé du Sud elle a quelques Basses qui s'estendent demi lieue en mer. Si d'avanture vous veniez en cette contrée en dehors de devers la mer, & que vous descouvrissiez outre l'Isle quelques montagnes, sachez que ce font les montagnes de Niquea, lefquelles aussi vous verrez entre la grande Sainte Catherine Se la Sahona. Ceste isle de Sahona a du cofté du Ouest une rade profonde de huict & dix brafses. Pour faire voile de la dite isle à S. Domingo, vous trouvant a trois lieues de la dite isle de Sahona devers la mer, vous prendrez voftre cours au Nord Ouest, & Nord Oueft tirant sur le Oueft. Dicy a S. Domingo c'eft tout bas pays droit & détaillé au bord de la mer : & cest le bout de la cofte qui s'eftend Eft & Ouest. Les marques Se indices de S. Domingo font tels : ceft qu'eftant Nord Oueft Se S. DominSud Est a l'endroit des vieilles mines, & Nord & Sud à l'endroit de la riviere de S. go. Domingo vous appercevrez outre à mont de la dite riviere deux collines qui monstrent comme deux mammelles : lesquelles vous demeurans au Nord,&au Nord tirant sur le Ouest, lors eftes vous a cofté de la riviere. A la peinte Orientale de l'entree de cefte riviere , il y a yne petite tour qui sert de garde ou fanal pour les navires qui viennent de dehors. De devers la dite pointe s'eftend vn escueil cou. vert,duquel vous garderez: Se pouvez ainsi entrer dedans : mais gardez vous a approcher trop près du lieu appellé Al Matadero, qui est l'endroit ou on tue les be- Al Matadero. ftes : car il y a faute de profondeur. Estant en dedans ledit escueil caché, la ou fe trouvent quatre brasses, vous tiendrez voftre cours vers le rivage de fable qui est du cofté de l'Est, vous gardant de l'escueil de la forterefse. Venant de devers la forte resse en dedans, vous pouvez mouiller l'ancre vis a vis du logis de l'Admiral, a mivoyage de la riviere, la ou est la meilleure rade. Estanta quatre lieue en merde San Domingo, vous prendrez la route du Sud Ouest, & Sud Ouest tirant sur le Ouest, iufques à ce que vous vous rencontriez Gg 4 Nord


146 Niquao. Havre d'Oquoa,

Jusques à Carthagene,Nombre de Dio, & aux Havanes.

Nord & Sud à l'endroit du pays de Niquao. Or pour aller delà au havre de Oquoa, vous aduiserez de ne vous point esoigner de la code, mais vous vous tiendrez tout joignant icelle, singlant à pleins voiles autant que vous pourrez jusques à ce que vous ayez pafle la riviere : car fi vous vous en esloigniez fans prendre la Palme, qui eft vn banc ainfi nommé, vous ne pourriez ancrer. Eftanten la riviere vous prendrez bien garde , de vous tenir ferme à l'ancre ayant vn ancre du costé de terre , & vn aurre du cofté de mer , pour estre bien asseuré. Au partir de ce havre de Oquoa, vous dresserez vostre cours en dehors, iufques à ce q ue vous ayez doublé la pointe,& que vous soyez trois lieues en mer lors : vous prendrez la route du Sud Ouest, & du Sud Oueft tiranr sur le Sud : ce faifant vous Isle de Bea-• irez rccognoiftre l'Isle de Beata , laquelle eft basse, & s'estend Eft Oueft. A deux ta. lieues de là tirant plus au Oueft git une petite isle ou escueil nommé Altobello, qui paroit comme vn navire. Ayant passé la dite isle & iceluy escueil, vous dresserez vostre cours au Oueft, & Oueft tirant sur le Nord iufques au Cap de Tubaron. Cap de En ce Goulfe vous demeurent trois ou quatre islettes ou rochers nômez los FrayTu baron. les, c a.d les freres sou moines. Avant que venir au susdit Cap de Tubaron, fe trouIsle d'Ia- ve vn Goulfe dans lequel git vne petite isle, nommee Yabaque,autour de laquelle baque. se voyent divers rochers & escueils, de forte qu'il n'y a point là de bon fonds. Par dessus la dite isle fe voyent les montagnes appellees las Sierras de Dona Maria, auSierras de trement las Sierras de Sabana. Vous trouvant à l'endroit de la longueur de LabaSabana. que, vous prendrez la route de Oueft Nord Oueft. Le Cap de Tubaron eft vne houe ou colline noire, entrecoupeè au bord de la mer ayant au defsus quelques parees blanches qui paroi (sent côme ruisseaux. En dedans ce Cap il y a vne riviere d'eau douce, là ou on trouve des cailloux qui fervent de ballast comme auffi en la riviere de Manijcka. Cabo de Allant delà à Cabo de Crus vous dresserez vostre cours au Nord Oueft,jusques Crus. à ce que vous ayez pafsé du cofté du Nord l'Isle de Nabafsa : & fi d'avanture les Isle de Na courans vous poufsoyent vers le Sud , vous prendrez garde fi vous auez vn grand bassa. navire de destourner voftre cours au Nord Oueft pour euiter les bancs qui s'avancent de devers la pointe de Morante, & s'eften lent entre icelle pointe & Nabafsa, fur lefquels se trouve en quelques endroits la profondeur de quatre brasses, au bout defquelson en trouve quinze & vingt. La dite isle de Nabafsa est ronde & bafse,& par tout en planure le long du rivage lequel eft droit & t il lé Pafsant cette isle du costé du Nord,vous prendrez Sa route du Nord Ouest, & Oueft tirant fur le Oueft. Si vous de firez singler le long du Cap de Crus , sachez que devers la mer il paroit plein d'arbres,combien que ces arbres foyent dans le pays.Du costé Oriental de la dite pointe est lé ha vre dudi t Cap. Ilho de Pi Pour aller à l'isle de Pinos, vous dresserez voftre cours au Ouest Nord Oueft nos. ce faifant vous descouvrirez la dite isle, laquelle eft bafse pleine d'arbres, de forte que venant de devers la mer, on void les arbres devant que voir l'Isle. Elle s'eftend Est & Oueft,ayant a mi voye trois collines, dont celle du milieu est la plus grande. Cap des Depuis ladite isîe iufques au Cap de Corrientes vous singlerez au Oueft Nord Courans. Ouest, & tenant cefte route verrez le dit Dap lequel est droit & entaillé au bord de la mer,ayant au defsus quelques Palmiers, & du costé du Oueft vn rivage de fable, ou il y a vne rade propre a ancrer. Au defsus de ce Cap paroit une pointe qui s'avance par dessus toutes les autres pointes. Tenant vostre cours en dedans ledit Cap vous appercevrez droit devant vous vn lac d'eau douce, dont vous pouvez pourvoir au be soin. Cap de S Pour delà faire voile au Cap de Sant Anton, vous trouvant 2 ou trois lieues en Anton. mer, vous prendrez la route du Ouest Nord Ouest. Depuis l'Isle de Pinos iufques au dit Cap il y a deux grands goulfes, dont I'un git depuis la dite isîc iufques au Cap Cuanigua-■ de Corientes, & l'autre depuis le Cap de Corientes jusques à celuy de S. Anton. mco» Avar que venir à celuy des Corientes, se void la pointe de Guaniguanico, & par desfus se


Jusqnes à Carthagene, Novembre de

aux Havane s.

HT

sus se voyent les montagnes de Guanico.Le fufdit Cap de S. Anton est bas & plein d'arbres, ayant au dessus quelques bruyeres. Le rivage eft de fable, & de devers iceluy s'estend vn banc environ quatre lieues au Nord Ouest. faifant voile de devers ce Cap Versla nouvelle Espagne en temps d'hyver, asçavoirdepuis le mois d'Aoust jusques au mois de Mars, vous prendrez vostre cours en dehors des isles & escueils nommez las Alaalanes au Oueft Nord Oueft: Quoy Laa Alaafaifant apres avoir singlé seize ou dix sept lieues vous viendrez a prendre fonds de lantes. gros fable;& le trouverez tel jusques à la hauteur de vingtquatre degrez. Que si d'àvanture vous venez a prendre fonds en moindre profondeur que de quarante brafses, tenant la mesme route, vous vous tiendrez sur le cours de Nord Oueft, & Nord Oueft tirant fur le Ouest & venant a trouver plus de profondeur, vous retournerez a vostre premier cours de Nord Oueft : & quand vous commencez a perdre le fond, vous singlerez environ vingt lieues au Oueft : quoy faisant vous viendrez a vous trouver Nord & Sud a l'endroit de l'isle Bermela. Delà vous tiendrez au Sud Isle de BerOuest, jusques à la hauteur de vingt degrez, & fi vous n'apperceviez point terre meia. vous dresserez voftre cours au Oueft car en cette faison il n'est pas bon de singler en defsous la dite hauteur. Sur ce ce cours & hauteur vous viendrez a voir là jour blanche.La Torré Blanca, & si d'avanture vous veniez a recognoiftre la riviere de San Pedro, & San Paulo, sachez qu'au dessus de cette riviere il y a aucunes montagnes verdes, mais non gueres hautes. Si vous trouvez la profondeur de trente cinq brafses fonds dur & vaseux, ayant en quelques endroits des coquilles , Vous prendrez delà voftre cours au Sud & Sud tirant sur l'Est, jusques a ce que vous veniez à l'endroit d'Almerio, & si vous veniez de devers la mer, vous cercherez le fonds aual, & trouvant trente ou quarante brafses fonds vafeux & noir, vous estes à l'endroit de la riviere Almeria Eft & Almeria, Oueft environ sept lieues arriere de terre : & fi vous veniez à voir au Sud Ouest les montagnes appellees Las Sierras del Papalo, en forte que l'une foit parmi l'autre, Sierras del Papalo. sachez que vous estes arriere de là Nord Est & Sud Oueft. Delà vous prendrez la route du Sud & Sud tirant fur le Ouest : quoy faifant les susdites montagnes de Papa, lo commenceront a fouvrir & fe verront deux montagnes rondes. Vous viendrez pareillement a voir incontinent las Sierras de Caloquote qui font une rangée de Sierras de Calaquote. montagnette roussatres qui s'eftendent outre le bord de la mer. Si vous desirez prendre fonds pres de la pointe de Villa Rica, sachez qu'à trois lieues de terre ferme vous trouverez huictante & nonante braftes vase au fonds. La riviere de San Pedro & San Paulo git à la hauteur de vingt & vn degrez : & los Campos d'Almoria à la hauteur de vingt degrez: Villa Rica la vieia à la hauteur de Villa Rica dix neuf degrez & deux tiers. Villa Rica la Vieia font certaines montagnes qui la Vieia. aboutissent au bord de la mer, lesquelles ne font gueres hautes, & ont plu sieurs en* tresentes, comme les montagnes d'Abano qui font nommées Orgues : & s'eftendent Nord & Sud.Si d'avanture vous venez de devers la mer, & vous voyez les dites montagnes de Villa Rica vous les recognoistrez à leur estendue qui est du Nord au Sud : celles de S Martin s'eftendent Est & Oueft : Celles là fe recognoissent encore en vne autre maniere, cest que tendant au Oueft venant tout près d'icelles, elles semblent estre plus bafses que celles de S. Martin. Aussi aurez vous fonds estant a trois lieues de Villa Rica en mer:ce que vous ne trouvez pas de S. Martin, non pas mesmes a demi lieue delà. Et quand vous n'auriez nulle cognoissance du pays,si le pourrez vous recognoiftre a ces efmes & indices : c'est qu'acoste de V illa Rica git un escueil nommé N.Bernardes qui monftre comme vn pain de succre. De Villa Rica la vieia à S. lean de Luz vous prendrez voftre cours Sud, & Sud S» lean de tirant fur l'Eft,& approchant vers terre vous trouverez profondeur de trente braftes Luz. fonds d'amorce de poisson, & en aucuns endroits fond pierreux. Près de la riviere de Vera Crus vous avez fond de fable,& en quelques lieues vase. Estant en dehors sachez que depuis S. Christofle à S. lean de Luz tout le long du rivage le fonds eft sablonneux. Vous rencontrant Est & Ouest avec la pointe appellee Punta Gorda, vous


148

Jusques à Carthagène, Nombre de Dio, & aux Havanes.

vous vous rencontrez Nord & Sud avec l'Isle de S. lean de Luz : & vous rencontrant Nord Est & Sud Ouest avec l'Isle, au dessous de quarante brades de profondeur vers terre,vous y trouverez fonds de rochois, & en quelques endroits crassois, & en quarante brades en dehors,vase. Venant de devers la mer,& désirant savoir fi vous vous rencontrez Eft & Oueft: avec ladite isle, vous prendrez garde a une haute colline qui s'estend de devers la montagne de Vera Crus :Vons rencontrant Eft & Oueft avec ladite colline , vous Serra Ne- estes pareillement Eft & Ouest avec ladite ifle. Sachez aussi que quand la montavada, gne appellee Serra Nevada vous eft au Oueft,& Ouest tirant fur le Sud,vous vous rencontrez pareillement Eft & Oueft avec ladite ifle , & viendrez incontinent a voir la pointe de Anton N. quardo, & Mendano montuoso, qui est la haute colline fu smentionnée. Vous verrez pareillement le rivage de la mer de Medellin : & du costé du Nord Ouest Punta Gorda. Que fi davanture vous déliriez avec des vents de Nord surgier en ce havre : vous singlerez à la profondeur de dix huict & vingt brasses : quoy faifant vous viendrez le travers du Canal coftoyant le boulevard fans toutesfois en approcher trop pres : Vous poserez au cofté gauche, car du cofté droit il y a peut de profondeur. Faisant voile du Cap de Sant Anton en temps d'Esté vers la Nouvelle Espagne, vous tiendrez la route du Ouest l'efpace de vingt ou trente lieues : quoy faifant vous trouverez la profondeur de vingt brades fonds d'amorce de poissoin. Delà vous dresserez vostre cours au Ouest & Oueft tirant fur le Sud iufques à trente brades, & de là au Oueft j usques à vingt brades , fur lequel cours vous vous tiendrez en ceste contrée,& venant à plus grande profondeur,vous singlerez au Ouest & Oueft tirant fur le Sud quoy faisant vous viendrez derechef fur la precedente profondeur. Tenant ceste route vous viendrez a passer l'isle incognue , & l'isle de fable,yfla desconocida, e yfla d'Arena. De cefte là à cefte ci au Ouest & Ouest tirant sur le Sud vous viendrez a recognoistre las Sierrasde San Martin qui font deux Sierras de Faifant voile de deSan Martin hautes montagnes faisans au milieu une grande entrefente. vers ces montagnes vous tiendrez la route du Ouest, avec lequel cours vous viendrez a recognoiftre une roche ou montagne entrecoupée , depuis laquelle vous dresserez vostre cours au Oueft & Nord Ouest tirant fur le Oueft : quoy faifant vous viendrez a voir la riviere de Madellin, qui est un bas pays , & un peu plus a gauche git l'Isle nommee ysla blanca, & Tlsle Rio Riffias, laquelle paroit de loin comme un navire a voile : incontinent vous aurez la veuede Tlsle de San Ioan de Luz Sachez que depuis la riviere nom mee Rio Varado iufques à la riviere de Vera Crus ne fe void nul haut pays finon une montagne noire qui git au dessus dudit havre.

CHAPITRE

LXV.

Navigation de l'Isle la Dßeada à l'Isle de Porto Rico par le Canal nommé le Passage. /

F

ïfles d'Eftacio»

Aisant voile de Tlsle la Defseada, à Tlsle de Porto Rico, si vous desirez traverser le Canal nommé le Passage, vous serez vostre mieux de pafser entre les isles de Monceratta, & Redonda, ou a costé gauche asçavoir entre Tlsle S. Christofle,& les isles d'Efracio. Delà vous dresserez vostre cours au NordOueft , & un peu plus a cofté gauche vers les isles d'Efracio, qui font deux petites isles , dont l'une est quelque peu plus grande que l'autre, lesquelles paroifsent comme deux pains. Si vous en approchez vous trouverez la profondeur de dix & douze a vingtcinq brasses. Le fonds de dix & douze brasses eft de fable blanc, & celuy de vingt cinq brasses de fable noir. Pour singler de ce banc aux isles appellees las Vir


Navigation de l'Isle

esseada à l'Isle de Porto rico.

*4 9 cours au dresserez votre les car Nord Ouest, courans y ont leur Virgens vous cours au Sud Ouest, pour eviter Santa Crus, laquelle s'estend presques NordOueft & SudEst. Sachez que venant en veue des Virgines, dont la plus grande eft appellee la Virge Gorda, c.a.d. la grafse Vierge,& l'autre est proche de là. Elles s'eftendent en longueur,& ont des collines, ayans leur estendue Eft & Oueft, &fe voyent l'une parmi l'autre,& près d'elles fe trouvent quelques escueils & rochers. Singlant au Sud vous trouverez a mi voye d'icelles un grand escueil a deux lieues de là en mer,lequel paroit de couleur grife, outre lequel s'y en trouvent encore plufieurs autres» Or à cela cognoissez vous que vous elles au pafsage quand vous voyez certains efeueils blancs paroifsans comme navires à voiles : la blancheur defquels procede de l'ordure que les oiseaux y font. Lors que vous les a ppercevez vous singlerez droit vers iceux : & fi vous defirez traverser le pafsage vous prendrez voftre cours entre les dites isles & les isles de las Virgines : & eftant près de la vous singlerez au Nord Ouest vers une petite isles qui est deux lieues plus outre nommee Isla Verde. Eftant endroit cefre isle, vous estes hors du pafsage , & viendrez incontinent a voir l'Isle de Porto Rico, dont la premiere pointe nommee la punta do loquillo PbrtoRicd correfpond a Isla Verde Eft & Oueft. Si davanture il advenoit qu'estant près dudit escueil le vent vint a fe renforcer, & que vous ne peussiez y passer du cofte gauche , vous y passerez du costé droit : car là eft aufsi un bon canal de la profondeur de dix huict & vingt brafses fonds de fable & crassois , asçavoir iufques a une lieue de chemin à main droite delà. Or pour favoir quand on eft hors du Canal en tenant ce cours , ceft escueil vous doit demeurer an Sud Est, vous trouvant en la profondeur de trente brafses fonds de fable blanc. Lors vous dresserez incontinent vostre couts sur l'Isle Verde, cinglant près de la pointe de Loquillo le long du pays de Porto Rico au Ouest Nord Ouest : & fi vous desiriez estre au havre de Porto Rico,& que vous sussiez en doute fi vous y pourriez arriver ce jour là , vous adviserez si vous vous tiendrez en mer singlant à la droite,en forte que ladite pointe de Loquillo vous demeure au Sud Est : & depuis la minuict vous poursuivrez voftre cours, dautant que les courans ont leur cours au SudEft.Les signes & indices que vous y avez font tels : c'est que par delà ledit havre de Porto Rico git une petite chapelle sur un costau nommée S. Barbe, qui paroit comme une petite marque blanche sur une montagne , & venant le long de là,vous viendrez a voir le Convent de S. Dominicque,diftant un quart de lieue de ladite chapelle: lors verrez vous incontinent la montagne qui monstre comme une isle entrecoupee. Ce font les vrayes marques & indices de ce havre. Et pour y entrer vous approcherez de la montagne mais non trop pres, pour éviter un banc qui eft en dedans icelle : lequel ayant passé vous la coftoyerez aussi près que vous pourrez, jusques a ce que vous veniez au lieu ou on ancre , asçavoir à l'opposite des maifons qui font du costé oriental du havre.

CHAPITRE Les fonds

P

LXVI

profondeurs de la Cost de là Nouvelle Espagne.

Res des Alcalanes qui sont isles entre l'Isle de Cuba & la Cofte de la Nouvelle Espagne a l'opposite de la pointe de S. Anton il y a fonds d'amorce de Fonds difpoisson. Pres de ysla de Robos vase & petites coquilles pointues. Pres de la ferents en cofte de riviere de San Pedro, & San Paulo en la profondeur de quarante brasses iufques au la la N. Espapays,plates coquilles. Pres de la plaine d'Almeira en la profondeur de quarante gne. brafses,& delà en dehors coquilles pointues, & amorce de poisson. Près de Villa Rica


150

Les fonds & profondeurs de Coste de la N. Espagne.

Rica en la profondeur de seize brades, vafe. Est & Ouest a l' endroit des bancs & escueils appellez Tortugas, c.a.d.Tortues fond de fable blanc. Nord Est &Sud Ouest a l'endroit des mesmes bancs & escueils,sable noir,& de là à l'Est, rochois. Pres de la riviere de Panuco en la profondeur de quarate brades en dehors,sable blanc & rouge,& vers terre ferme,vase. Pres de la Belle riviere, Rio Hermofo en la profondeur de 30 brades vers terre fable blanc,& en dehors devers la mer, vafe. Pres de Rio de Palmas & de Montanas il y a quarante brades de profondeur vers le pays fonds de fable blanchastre : & en dehors vafe meslée de fable gris-

CHAPITRE

L

X

VII.

Navigation depuis le Cap de Lopo Gonsalves à la riviere de Angola vers le Sud en la Copie de C ongo Guinee & êthiopie. Aisant voile de devers le Cap de Lopo Gonsalves que git à la hauteur d'un degré tour au moins du costé Meridional de la ligne à la Coste de Guinee ou Ethiopie sachez que delà ladite Coste s'estend Nord Oued & Sud E d & est le pays plat & long d'estendue : Depuis la profondeur de dix ou neuf brasses vers le pays le fonds est par tour de menu fable d'horloge, excepté près de Cabo de Caterina, là ou se trouve gros fable & pierrettes au fonds. Si vous desirez naviguer le long de ceste code avec quelque avantage, il vous Obserua. tion des convient ancrer toutes les nuicts, jusques à ce que les vents Terreinhos qui foufvents. flent de devers terre se lèvent, tenant ainsi vodre coûts jusques a la venue des Viracoins , qui souffent de devers la mer, pour derechef singler vers terre, iufques a ce qu'il face calme, ou que vous veniez fur la profondeur de dix brafses: lors vous pouvez ancrer jusques à vue autre conionction, car les venis ont leur temps reglé. Que si les courants & les vents alloyent de mefme cours,on peut toujours tourner d'un codé à l'autre,en fe tenant du codé droit La conjo n ctio n ou concurrence des courons & des vents se fait avec vne nouvelle Lune, asçavoir deux iours devant ou après,& trois iours avant quelle foit pleine. Que s'il vous advenoit de prendre vostre cours de l'un des codez à l'autre, vous vo us reglerez de telle forte que vous foyez toujours au matin près de la coste pour jouir des vents qui viennent de devers terre. Les marques & indices ce ce pays de longue estendue font tels, cest qu'il a cerAs Sierra s taines grosses collines ou montagnettes appellees As Sierras do Santo Espirito, & de S. Espiquelque peu encore plusavant se voyent deux autres collines fort aifees a cognoisrito. tre. En cede contrée le fonds eft vaseux. Quelque peu plus outre vous verrez vne Palmella, haute montagne asçavoir en dedans le goulfe , nommee Palmella a cause de sa resemblance avec une montagne de mesme nom qui est entre Lisbonne & Setuval. Pareillement vous appercevrez vn peu plus avant dans le mefme Goulfe un pays qui s'estend Nord & Sud ayant bord a bord du rivage vne grofse colline platte nommee Cafcays pour la refemblance quelle a avec celle qui eft près de Cafcays, Lisbonne. Vous ferez adverti si le vent se levoit avant qu'avoir ancré en cette contree, de caler voile pour voir d le navire peut tirer hors, & s'il ne peut, demeurez posé jusques a ce que le Viracoin fe leue de devers la mer : car en cette contree les courans ont leur cours fort roide de devers la riviere de Congo en dehors,de maniere que Palmerîa le navire a peine peut tirer hors. Venant aussi avant que le bois de Palmiers, a Palmeirinha, vous ferezadverti de devaller voste meilleur ancre , car le fond de ce travers est vase molle,au moyen dequoy les ancres veulent a grand peine prendre, &, glissent souvent dehors.

F

Si


Description de la Route depuis le cap de Lopo Gonsalves.

151

Si eftant en la riviere de Congo sur la profondeur de trente Si quarante braffes vous venez a perdre le fonds, vous ferez alors tourner l'horloge de sable, & iceluy estant escoulé, iettez la fqndc, Se incontinent vous vous trouverez fur la profondeur de dix Se douze braffes, asçavoir de l'autre costé de la dire riviere, Se singlerez a vn iect de pierre delàquelque peu plus ou moins :1e meilleur cours est tout ioi- Roideur gnant la coste : autrement vous ne fauriez entrer en la riviere a caufe de la roideur des Courãs en la Rides courans qui là donnent beaucoup de peine : car ce sont les plus grands & plus viere de forrs courants qui fe trouvent en aucun endroit, Se passent outre les douze lieues Congo. en mer. Allant de Congo en Angola en la mesme navire que dit a esté cy dessus, Se venant trente cincq lieues plus ou moins plus outre , vous appercevrez vne haute montagne pres de laquelle git A Ilha de Loanda, laquelle ne fe void point si vous Ilha de Loanda. n''elles fort pres de terre, d'autant qu'elle est fort basse Se platte. Si vous approchez de terre à la hauteur de fix Se feptdegrez, vous viendrez à l'embouche de la dite riviere de Congo & verrez plusieurs indices d'icelle eftant a dix lieues de la en mer, afçavoir des grands courans,des roseaux efpais, des herbes, Se de l' escume de mer: Se venant pres de terre à la hauteur de fept degrez Se sept Se demi, vous verrez par tout vn bas pays avec arbres. Vous trouverez par tout en ccfte contree à la hauteur de dixhuict & vingt brasses vn bon fonds asçavoir à deux licites Se deux lieues & demie du pays. Là fe voyent au rivage de la mer des dunes blanches qu'on diroit estre le rivage mesmes. Le prochain fonds eft meslé de petites pierres, afçavoir à la hauteur de fept a huict degrez. Sachez que la coste qui eft a cinq degrezdevers le Sud eft entierement haute : & est le fonds proche delà vafeux : A vne lieue delà la profondeur est de trente Se trentecinq brasses bon fonds : & est la cofte belle par tout, fans qu'il y ait riena craindre que ce qui se void a l'œil afçavoir depuis le septiesme iusqu'au huictiesme degré. Et quant au pays, depuis le huictesme degré devers le Sud il eft fort haut. Venant de devers la mer vers terre à sept degrez & demi , vous appercevrez fept montagnes ou collines qui s'estendent Nord Ouest & Sud Est, appellees As fete As Sete Serras. Serras, Approchant de terre à huict degrez Se trois quarts vous viendrez a voir vne pointe qui s'estend de devers vous vers l'Est, toute semblable au Cap de S. Vincent en la Coste d'Espagne. Venant pres de terre à la hauteur de neuf degrez tout au plus fi vous iettez la veue vers le Nord Se Nord Est, vous verrez la mefme pointe avec quelques dunes blanches qui s'avancent vers mer : ce que routesfois vous navez point a craindre, car il y fait beau par tout : & pourtant vous pouvez hardiment approcher de terre pour la recognoistre. Eftant a la mesme hauteur de neuf degrez tout au plus, vous appercevrez à l'Est vers la coste vne montagne ronde, nommee Monte Pasqual. La pointe susmen- Monte Pasqual. tionnee vous demeurant au Nord Est, l'autre terre s'éstendra au Sud Oueft , qui est la derniere terre en dehors fille de Loanda. La cofte qui vous git au Sud eft vne haute terre, ayant au dessous au pied quelques montagnes blanches Se rouges, Se quelques petits arbres au dessus, qui monstrent comme Figuiers d'Algarve en Espagne. Pour entrer en la dite Isle de Loanda vous dresserez voftre cours droit envers la terre qui vous git au Sud , Se en approcherez hardiment a vne demi lieue pres : là vous viendrez a descouvrir la dite isle au Sud Oueft , laquelle eft fort baffe & de sable blanc , a raifon dequoy à peine la peut on voir finon quand on en eft fort pres. Là eft le havre d'Angola.Ceste isle de Loanda eft toute telle que l'Isle appelleee A Isle de Ylha das Carijns pres du Cap de S. Marie au pays des Algarves en la coste d'Espa. Loanda. gne,asçavoir basse comme celle là,mais quelque peu plus longue,ayant fept lieues de longueur. Pour entrer en ceste isle vous dresserez voftre cours fur la pointe du NordEft, laquelle vous approcherez a vn iect de pierre, fans rien craindre, car vous y avez la Hh profon-


A la riuiere de Congo et Angola.

152

profondeur de quinze brasses, & par tout en dedans il y a beau fonds : là eft la rade du costé de l'Isle, asçavoir fort pres delà. Depuis la dire isle iusques en terre ferme iln'yapoint plusd'vn quart de lieue : on n'en peut defcouvrir l'entree que premierement on ne foit tout pres delà. Et s'il y a quelques vaisseaux au havre , vous les appercevrez devant que discerner ou recognoistre l'Isle, & paroiftront comme arbres fur terre. La derniere pointe ou bout de ceste ifle du cofté du Nord Est git iustement à la hauteur de huict degrez : pourtant ne vous laissez pas abuser par les Cartes des Geographes, aucuns desquels le rapportent a neuf degrez, autrez a neuf & demi.

S'ensuivent les degrez & hauteurs des principaux havres Rivieres, pointes, Isles & endroits de la Navigation des Portugais & Espagnols ; ensemble les terres par eux descouvertes & en partie habitees avec leurs droits noms & surnoms, selon qu'ils fe trouvent en leurs Cartes. Premierement depuis la derniere pointe de Portugal nommee Cabo de Fini sierra , suivant la Coste de Portugal, Espagne et Barbarie, iusqu'a la Ligne ou Tropique de Cancer , et delà le long de la Coste de Guinee iusqu' a la Ligne Equinoctiale.

Les degrez du Cofté du Nord de la Ligne.

C

Abo de Finisterra git à la hauteur de 43 degrez Les Isles de Bayonne gisent à Port de Portugal, asçavoir Port à Port git à c.a. d. les Barles gisent à Barlengas, As Lisboa, ou Lisbone & l'Isle de Tercera à Perseveira & l'Isle de S. Michel Le Cap de S. Vincent & l'Isle de S, Marie à A Trasfalgal en la Coste à Larache git à Soneia git à

Degrez 43. 42. 41, 40. 39, 38. 37. 36. 35. 34.

Cabo de Santy & Porto Santo pres de l'Isle de Madere gisent à 33. Rios dos Saveis, c.a.d. Riviere des Aloses git à 32. L'Isls de Madere, ou l' Isle du bois, à mesme hau teur 3 2. Taffanama git à 31. Meca & A Ilha dos Salvages 30. Cabo de Nom, & l'ifle de Palma , & Lançarotte d entre les Isles Canaries gisent à 29. L'Isle de forte Ventura git à 28. Cabo de Boiador, & la grand Canarie, & aussi l'Isle de Hiero, c. a. d. l'Isle du fer gifent à 27. 25. Angra dos Cavallos, c.a.d. la Rade des Chevaux, à Rio d'Ouro, c.a.d. la Riviere d'Or, à 24.

La Ligne ou Tropique de Cancer. ANgra de Gonçalo de Sintra Cabo das barbas git à

git a 23 degrez

23. 22. Cabo


Description de diverses hauteurs de Havres Isles et c.

153

21. Cabo branco, c.a.d. Cap blanc à Rio de S. Ioao, c.a.d. Riviere de S. Iean à . 20. Furna de S. Maria, c.a.d : Caverne de S. Marie à 19. Sete Monte, c.a.d. Sept Monts & les Isles de S. Anne, S. Vincent.S. Lucie, & S. Nicolas gisent à 18. 17. Ante rotte & Ilha de Sal, c.a.d. Isle du Sel à Rio de Canaga, & Ilha de Maia à 16. 15. Cabo Verde, & l'Isle de S. Iaques, & Ilha do Fogo 14. Rio de Gambia git à Rio das Ostras, c. a.d. Riviere des huistres à 13. Cabo Roxo, c.a.d. Cap Roux à 12. Buguba git à 11. Pichel, c.a.d. Rio do Riviere du Pot à 10. Rio de Cachecache à 9. Rio da Serra lioa, c.a.d. Riviere de Montagne lionnesse 8. 7. Rio das Palmas git à Cabo do Monte git à 6. Cabo dos Baixos, c.a. d. Cap de Bancs ou Seches, & Myna de S. Iorgie gisent à 5. 4. Ilha de Fernando Poo, & Cabo das Palmas à Rio do Campo git à Rio do Princepe git à L'Isle de S.Thomas git à un degre 1.

De la Ligne Equinoctiale vers le Sud suivant la Coste, de Congo, Angola, iusqu au Cap de bonne Esperance.

C

Abo Lopo Gonsalves git à la hauteur d'vn degré 1. Cabo de Caterina git à deux degrez 2. Angra da Iudia, c.a.d. Havre ouvert ou Rade de la Iuisvz, à 5. Praya de S Domingos, c.a.d. Strant, ou rivage de S. Dominique 6. Rio de Congogit à 7. L'Isle de l'Ascension git à 8. Rio d'Angola git à 9 . Cabo Ledo git à 10. Rio de S. Lazaro git à 1 1 . Cabo dos Loubos, c.a.d. Cap des Loups à 12. 14. Monte Negro à 15. Serra Pardagit à Angra das Aldeas, c.ad. Rade des Villages à 16 L'Isle de S. Helene git à semblable hauteur Manga das Areas, c.a.d. Manches de Sable à 18. Cabo Negro git à Os Mendoins gisent à 19. 20. A Serra S Lazaro à 21. Praya de Ruy Pires à 22, Cabo de Padrao, c.a.d. Cap. du Colosse ou Colomne à Praya fria, c.a.d. Rivage stoid à

La Ligne ou Tropique de Capricorne. Degrez

P

Onta de Concepçao, c.a.d. la Pointe de la Conception à Praya das Alagoas, c.a.d. le Rivage des Lacs à

Hh 2

24. 25.

Felcao


154

diverses Description s e d hauteurs de Costes

Felcao de Bocao, c.a.d.façon de bouche git à Angra de S. Antonio git à Angra de S. Thomas à Angra de S. Christoffel à Rio de Infante, c.a.d. La Riviere du Fils du Roy Angra de S. Helena à As Ilhas de Tristan de Cunha à Cabo de bona Esperança

Isles, et c. 26

27 28

29 32 33

34. 34 & demi

Depuis le Cap de Bonne Esperance au Nord le long de la Coste vers Soffala. Moçambique & Melinde iusques à la Ligne Equinoctiale. Abo das Agulhas, c.a.d. Le Cap des Aiguilles ou quadrans git à la hauteur 35 d'environ trentecinq degrez Cabodo Infante à 34 deux tiers 34 Cabo Talhada, c.a.d. Cap Taillé ou entrecoupé à Cap Vaches, & des Bohya c. a. Fermosa, d. c. at d. Belle Cabo das Vacas, 34 Baye Cabo dos areciffe, c.ad. Cap des Tranchees à 33 32 Rio do Infanto git a 32 Ponta Primeria, c.a d. Pointe premiere environ à Nativité à 31 Terra do Natal, c a d. Terre de la 28 Ponta de S. Lucia à 27 & vn tiers Terra dos Fumos, c.a.d. Terre de fumees. Rio d'Alagoa, c.a.d. Riviere du Lac, & Ilha de Ioan de Lisboa,& la dernicre poin26 te de l'Isle de S. Laurent gisent à paix à Eau 2 5 de bonne Agoa de boa Paz, c.a.d. Cabo das Correntes, c.a.d. Cap des Courans à 24 & demi 21 & demi Rio de Maraca, ou Manemone, & A Ilha do Mascharenhas gisent à la Iuisfve à Seches de 22 Os Baixos da Iudia, c.a.d. Les bancs ou 21 Cabo de S Sebastian à à 20 & demi Rio de Quiloan 20 Soffala & Ilha de Diego Rodriges à 19 & demi Porte de Bango git à Rio de Cuama git à 18 trois quarts Osbaixos dos Garajans, c.a.d. Les Seches des Aigles de mer à 18 17 trois quart Rio dos bons sinais, c.a d. la Riviere des bons signes à Ilha de Brindao git à 17 17 & demi Ilha Primeira git à Ilha de Ioan de Nova à 16 & demi Rio d'Angoxa git à 16 Moçambique git à 15 Rio de S. Antonio à 14 Rio dereito, c.a.d. Riviere droite à 12 Ilha do Comoro git à 11 gado git à Cabo del 10 La Ville de Quiloa à 9 Ilha de Monsia git à 7 Ilha de Zanzibar git à 6 Ilha de Pemba git à 5 As Ilhas dos très yrmaos, c. a.d. Les Isles des trois freres à 4 A Ilha do Amirante, c.a.d. l'Isle de l'Isle de l'Admiral à & demi 3 Mom-

C


Description de diverses hauteurs de Havres Isles et c. Mombassa & la Riviere de Tacharigo à La Ville & havre da Melinde à La Ville & Havre de Pate à

155

3 2 1

La Ligne Equinoctiale.

Les hauteurs & degrez des havres, pointes & Rivieres depuis la Ligne Equinoctiale jusques au destroit de la mer Rouge au Nord de ladite Ligne. Les degree du costé du Nord.

Degrez

B

Arar boa, c. a.d. bon Havre git a la hauteur d'un degré 1 La Ville & havre de Brava git à deux degrez 2 La Ville & Havre de Magadoxe git à 2 & demi Zarzella git à 6 Cabo de Guardasu & l'Isle de Sacotora à 12 Depuis la pointe de Guardafu en dedans envers la mer asçavoir la Coste meridionale de là 1 1 Mite & Barbora gisent à Zeyla git à 12 Ilha d'Alaca git à 1 5 Ilha Soaquen git à 1 8

Depuis le bord Meridional de la Mer Rouge, autrement dite le destroit de la Mecque.

T

Oor git à la hauteur de 27 Gyda, qui est le havre de la Ville de Mecque là ou est le Sepulchre de Mahomet, & d'où ceste Mer prend son nom 20 L'Isle de Zeyban git à 15 L'Isle Camaram git à 15 Adem, forteresse par cy devant tenue par les Portugais laquelle depuis ils ont perdue. 13

Depuis la Coste d'Arabie iusques au destroit de Perse & Isle d'Ormus. Degrez

F

Arraque git à la hauteur de 15 Diufar git à la hauteur de Les isles de Curia, Muria à Ilha Maeira git à Cabo de Rosalgate git à Curiata & Masquate à Hoorgit à Cabo Macandao à L'Isle & Ville d'Ormus à

16 17 20

22 23 24. 27 27

Depuis Ormus au destroit de Perse suivent la Coste iusqu'au Cap de Comorín. HH 3 Cabo


Description des diverses hauteurs de

156

Costes Isles,t e c.

25 & demi Abo de Lasque git à la hauteur de 24 Rio de Sinde, ou Riviere d'Inde a 21 La ville & Isle de Diu a 23 Goga Ville assisse au Goulfe de Cambaia à La Ville & Havre de Chaul à 19 18 La Ville & Havre de Dabul à L'Isle & Ville de Goa, & Os Ilhas Queimados, c.a.d. Isles arses on bruslees, en la 16 mesme coste à 14 La forteresse de Honor & As Ilhas d'Angediva à 13 Baticala, & les Seches appellees Os Baixos de Pandua à 12 La forteresse de Mangalor & Monte Dely à 11 Cananor & Calecut gisent à 10 Cranganor & Chochin à 9 La forteresse de Cay Coulao à Cabode Comoryn qui est le dernier Cap de la Coste proprement appellee des Indes à 7

C

De Seylon, asçavoir tant du Costé de l'Est que du Sud en tournant à l'Oued.

T

Rincanale git à la hauteur de O Capelle de Frade, c.a. d. le froc du frere à Rio de Matacalou à Punta de Gualle à Colombo forteresse des Portugais à

9

8 7 & demi 6 7

Depuis le Cap de Comorin suivant la Coste de Commandel Orixa Bengala Pegu & Malacca iusques au Cap de Singapura. CAbo Negapatan git à la hauteur de 11 Tome, c.a.d. Le lieu de à S.Thomas 13 & demi Povoacao de San 16 & demi La Ville & Havre de Muselapatao à 27 La pointe de Gudovarin à 2 0 vn quart Le Pagode ou Idole de Iorganate Rio de Puacota à 19 19 & demi Rio de Palura ou Paluro à 19 deuxtiers Derradeira Terra alta, c.a.d. la derniere haute terre à 21 Rio de Cayegare à 22 La Riviere de Ganges, autrement Porto piqueno à Le havre & Ville d'Aracan à 20 16 troisquart Le Havre & Ville de Martavan 14 La derniere pointe au Nord de l'Isle d'Andeman à; 11 La derniere pointe au Sud de la mesme Isle à 11 Le havre & Ville de Tanasserin pareillement à Le Havre & Ville de Gunfalan à 8 & demi L'Isle de Pulo Cuto à 6 deuxtiers 6 & demi Le Havre & Ville de Queda à L'Isle de Gomesposa, & Pulo Batum à 6 L'Isle de Pulo Pera à 5 deuxtiers L'Isle Pulo Pinon à 5 vn quart 4 vntiers Le Havre & Ville de Pera à

L'Isle


Description de diverses hauteurs de Havres Isles et L'Isle Pulo Sambillao à L'Isle Pulo Parcelar, & les Isles d'Aru à Cabo Rachado, c.a.d. Le Cap fendu ou entrecoupé à La Ville & forteresse de Malacca à Cabo de Syncapura à

c.

157

4 3 2 & demi 2 & demi 1 & vntiers

De l'Isle de Sumatra asçavoir au Nord de l'Equinoctial. Degrez

L

E Havre d'Achein git à la hauteur de Le Havre de Pedir git à Cabo Taniamburo git à

4

& vntiers 4 5

Les places situees au midy de l'Equinoctial tant en la dite Isle qu'ailleurs. Degrez

T

2 Erra d'Arruen git à la hauteur de Ilha d'Ouro de Manancabo git à 3 Le Havre de Kampar git à 4 Le Destroit de Sumatra & de Iava Maior à 5 & demi L'Isle de Iava maior en son milieu git à 6 Ilhado Fogo, c.a.d. l'Isle de feu 7 Ilha Solitaria git à 7 L'Isle de Banda git à 5 Les Isles des Molucques ou croissent les Cloux de Giroffle gisent sous la Ligne Equinoctiale.

Du Cap de Sincapura le long de la Coste vers Sian Camboya, Campa & China, iusqu'a la Riviere de Liampo & Nanquin avec quelques Isles, le tout du costé Septentrional de la Ligne. Isle Pulo Timao git à la hauteur de 2 & vntiers 3 & vntiers Le havre & Ville de Pan à Le Havre & Ville de Patane à 7 & demi Le Havre & Ville de Sian à 14 & demi La pointe de Cui à 12 deuxtiers 12 vntiers Enseada de Lion, c.a.d. le Goulfe de Lion à Le Havre de Varella à 13 L'Isle Pulo Condor à deuxtiers 2 La Ville & Havre de Camboia à L'Isle Pulo Secir à 10 15 deuxtiers L'Isle Pulo Caton à 16 vntiers L'Isle Pulo Campello à Meridional de l'Isle d'Aynon à 18 & demi Le dernier bout Le bout du NordEst de la mesme Isle à 19 & demi 21 & demi Les Isles de Sanchoan à La Ville & Isle de Macau à 22 & demi La Ville de Canton à 24 & demi 22 & demi Ilha Branco, c.a d. l'Isle blanche Ilha Fermosa, c.a.d. Belle Isle 21 troisquart

Hh 4

L'Isle


Description des diverses hauteurs de Costes Isles, L'Isle de Lamon à 23 & vnquart 23 & demi Le Havre de Kabaqueo à 24 & demi a Le Havre de Chincheo Enseada dos Kamaroins, c. a.d. le Goulfe des Guernets, autrement appellé Kayto git à 25 & demi. 25 L'Isle Lequeo Pequeno, c.a.d. Petit Lequeo à 25 & demi Ilha dos Cavallos, c.a.d. l'Isle des Chevaux à Cabo de Sumbor à 28 vnquart sœurs chemin sur le sept de Iapan à As Sete yrmas, c. a.d. les Isles appellees les 29 29 vnquart Les Isles de Siongican en la Coste à Les Isles de Liampo à 31 30 & demi Le milieu de l'Isle de Meaxuma à 31 deuxtiers L'Isle de Tanaxuma à : La Riviere de Nanquin à 34 Les Isles de Iapan ont toutes ensemble 130 lieues de longueur, & la derniere à l'Est 3 2 git à

Des Isles Philippines, autrement les Isles de Luçon ou les Manilles au Nord de la Ligne.

L

'Entree du Canal ou destroit entre l'Isle de Luçon & l'Isle de Tandaya git à 12 la hauteur de Ticao à 12 de L'Isle Capuli & l'Isle troisquart 12 & un quart L'Isle de Masbate à 12 deuxtiers L'Isle de Banton à à Septentrional 12 & vntiers L'Isle de Rebuian en son bout 12 trois quart L'Isle de Vireies à L'Isle de Marinduque à 12 & demi de Luban à 13 Cabo de dumarin de l'Isle de Mindoro, & les Isles 14 vnquart L'Entree de la Baye de Manille Ville Capitale de Luçon à La Ville de Manille à 14 & demi Cabo de Samballas à 14 deuxtiers Cabo de Bulliano à 16 deuxtiers 19 Cabo de Boiador qui est la derniere pointe au Nord de l'Isle de Luçon à 29 La derniere Isle qui est au Nord & Est des Isles nommees Lequeos à Ilhas de las Villas, autrement de los Ladrones à 13

De la Nouvelle Espagne situee vis à vis de l'Isle de Iapan. Degrez

L

Isle de S. Augustin à la Coste git à Ilha de Sedros, c.a.d. l'Isle des Cedres à Cabo de San Lucas commencent de la ferre de California à Cabo de las Corrientes, c.a.d. Cap des Courans à Le Havre d'Acapulco à

30 troisquart 28 & vnquart 22 19 deuxtiers 17

Du destroit de Magellan suivant la Coste du Bresil iusqu'a la Ligne du Costé du Sud.

L

E Destroit de Magellan git à la hauteur de Bahia de las Ilhas à

Degrez 51 &demi

Rio


Description de diverses hauteurs de Havres Isles et c.

159

34 deuxtiers Rio de la Plata, c.a.d. Riviere d'argent à 34 Arrecisse ou Tranchee à 33 Bahya Aparcellada, c.a.d. Baye aux Bancs à Cabo da Ponta à 32 Rio dos Negros, c.a.d. Riviere des Negres à 31 Angra onde se vio o batel, c.a.d. le Havre d'ou se void le bateau 30 Ilhada Bahya, c.a.d. l'Isle de la Baye à 29 Ilha de S. Caterina à 28 & demi Bahya do Repairo, c.a.d. Baye de Repaire ou d'abry à 28 Rio do Estremo, c.a.d. Riviere de l'extreme à 27 Rio dos Dragos, c.a.d. Riviere des Dragons à 26 Ilhade Canancea, c.a.d. Isle de Ioncee à 25 & demi Ilha Doropica à 25 Bahya de S. Vincente à 24 Rio de Canane à 24 Rio de Ianero,c.a.d. Riviere de Ianvier à 23 vn tiers Cabo frio,c a d. Cap froid à 23 Bahya do Salvador à 22 Les Seches nommees Os Baixos dos Pargos à 21 Bahya do Espirito Santo à 20 L'Isle de S. Barbe à la mesme hauteur de 20 Rio de S. Lucia à 1 9 Rio de S Iorgio à 18 Porto Seguro, c.a.d. Port Seur l7 Rio das S. Cosmo, c.a.d, Riviere de S. Cosme 16 L'Isle de S Helene à 16 Rio da Praya, c.a d. Riviere du Strant ou rivage à 15 Rio dos Ilhas à 14 & demi Porto Real à 1 4 Bahya de Todos os Santos à 13 Rio Real, c.a.d. Riviere Royale à 12 Rio de S. Francisco à 1 1 Rio de S. Michiel à 10 Santo Alexo à 9 Cabo de S. Augustin à 8 & trois quarts La Ville d'Olinda git à 8 & demi Pernanbuco, & l'Isle de l'Ascension à 8 Santo Domingos à 7 Artapica à 6 Santa Roque & Santa Maria d'arribada à 5 Bahya de S Lucas à 4 Bahya das Tartaragas, c.a d. Baye des Tortues à 3 Riodo Arrecisse, c.a.d. Riviere de la Tranchee à 2 •

Des Antilles & aussi d'aucuns endroits de terre ferme du Costé du Nord de la Ligne.

I

Lha Desseada, c.a.d. l'Isle Desiree git à Ilha Marigalante à Ilha Dominica à Ilha Antiqua, c.a.d. l'Isle ancienne à Cabo de Cantina à terre ferme à Ilha Serana à 1

15 & demi

15 15 & demi 16 & vnquart 9 & demi 4 & demi

Ilha


160

Description des diverses hauteurs de Costes Isles,t e c.

Ilha Serranilla à Cayman grande, c.a.d. le Grand Crocodille à Cabode S.Anton en l'Isle de Cuba à Rio de S. Pedro & S. Paulo à Los Campos d'Almeyra à Villa rica la vicia, c.a.d.Ville riche la vieille à

16

19 22 21 20 19 deux tiers

S'ensuivent les Havres & lieux situez en la Coste proprement appellee des Indes, allant du Nord au Sud selon l'estendue de la Coste. Degrez

D

Espero à Mangalor il y a huict lieues 8 De Mangalor à Patane 8 De Patane à la pointe de Diu 12 De Diu à Ilha do Bette 9 De Ilha do Bette à Goa 20 De la mesme Ilha do Bette à la Ville de Daman 26 8 De Dama à Surratte Ville au Goulfe de Camboya 7 De Daman à Danu là ou la coste s'estend en dehors De Danu aux Ilhas das Vazas, c.a.d. aux isles dus Vaches 7 Des Dites Ilhas das Vazas à la Ville de Bazain 3 De Bazain à la Ville de Chaul 12 5 De Chaul à Danda 3 De Danda au Goulfe dit Ensada de Pero Suarez De l'Enseada de Pero Soares à Siffardao 3 De Siffardao à Dabul 10 6 De Dabul à Sanguiserra De Sanguisurra à Rio de Bettele 12 De Rio de Bettele a Seyta Pôr 3 De Seyta Pôr à Carapam 1 1 De Carapam à Goa| 14 De Goa à Angediva. 12

Icy commence la Coste de Malabar comprises sous celle des Indes. Degrez

D

'Angediva à Batecala il y a 12 lieues. De Batecala à la forteresse de Barcelor De Barcelor à Ilha Primeira De Primeira Ilha à la forteresse de Mangalor De Mangalor à Monte Fermoso De Monte Fermoso à Monte Delin De Monte Delin à la forteresse de Cananor De Cananor à Calecut De Calecut à Coulette De Coulette à Chale & Parangale De Perangale à Tanor De Tanor à Panane De

Panane

à

12 5 6 6 4 10 6

8 2 7 3 6 Cochin

De Cochin à vn lieu dit Arbore de Porca, c.ad. Arbre de Porc D'Arbore de Porca à Coule Coulao De Coule Coulao à la forteresse de Coulao6

15

9 9

De


Description des diverses hauteurs de Costes Isles,t e c. De Coulao aux Barreiras, c.a.d. aux Dunes Des Barreiras à Briniao 8 De Briniao à la petite Isle de Tarabancor De Tarabancor à Cabo de Comorin

161

4 6

6

Ici finit la Coste proprement dite des Indes y comprins la Coste de Malabar : les autres Costes de Levant ont d'autre noms particuliers,comme à esté representé ci dessus. Saurez aussi que toutes les lieues ici mentionnées & en tout ce Routier sont lieues d'Espagne dont les 17 1/2 sont un degré & reviennent a 15 lieues d'Alemagne.

Instruction et memoire du Declin de l'Aiguille du Quadran en la Navigation de Portugal aux Indes tant au aller qu'au venir : et en quels endroits et combien elle decline au NordOest ou au Nord Est, selon les observations des Pilotes Portugais. FAisant voile de Lisbonne vers le Cap Verd, les aiguilles des Quadrans declinent au Nord Est les deux tiers d'un rin & davantage. Singlant de là au quatriesme ou cinquiesme degré septentrional de la Ligne Equinoctiale citant a 70 ou 80 lieues de la Coste l'aiguille du Quadran decline au Nord Est un demi rin : & si vous estes a 100 ou 120 lieues de terre elle decline un tiers de rin, Tenant Voftre cours pres de la Cofte du Bresil a 7.8.10. degrez du collé Meridional de l'Equinoctial , la quadran declinera au NordEft un tiers de rin , asçavoir en rangeant la Cofte de pres. De celte hauteur à la hauteur de 17 & 18 degrez qui est la hauteur des fonds appeliez Os baixos dos Abrolhos , l'aiguille declinera au NordEft trois quarts ou deux tiers d'un rin,ce qu'il convient entendre quand on ne tient point son cours plus loing qu'a 100, ou 123 lieues de la Cofte du Bresil. Ballant les Isles de Martin Vaaz, l'Aguille declinera un rin auNordEft ou davantage. D'ici plus avant a 3 3 degrez de l'Aiguille declinera au NordEft un rin & demi,iufques a ce qu'on soit passé a 70 ou 80 lieues outre l'Isle de Tristan da Cuma. Dela iufques au Cap de Bonne Efperance , les Quadran commencent à moins decliner,& fi vous prenez bien garde au quadran & qu'il ait un demi rin du Nord Est, sachez que vous estes pres dudit Cap, asçavoir de 30 lieues de là ou 40 tout au plus, car estant a l'endroit d'iceluy Nord & Sud, l'aiguille declinera un tiers de rin au NordEft. egale , saAllant plus outre li vous trouvez que l'Aiguille foit fixe Aiguilles. chez que vous eftes 80 lieues à l'Est du Cap des Faisant voile vers Moçambique , fi vous trouvez que l'Aiguile decline deux tiers de rin au Nord Oest , sachez que vous estes Nord & Sud à endroit du Cabo das Correntes ; & estant à 25.26, iusques à 20 degrez , s il advient que le quadran decline trois quarts de rin au NordOeft ou davantage, gardez vous de l'Isle de S. Laurent : car vous la verrez incontinent. Venantà l'endroit de Moçambique , ledeclin du quadran au NordOeft est d'un rin ou quelque peu moins , & a la mesme difference iufques à la Ligne Equinodiale,asçavoir au chemin des Indes.

Estant


162

Description du Declin de l'Aiguille en divers endroits.

Eftant 200 lieues Eft & Oueft à l'endroit du havre de Goa ou de làCofte des Indes jusques au Cap de Comorin,le quadran le declineraau Nord Ouest un rin & demi, & en la Coste des Indes un rin & un tiers. Naviguant de Cochin en Portugal jusques à ce que vous ayez passé les Isles des Maldives au Sud & SudOueft le Quadran déclinera au Nord Ouest un rin & demi iufques à S & dix degrez du cofté meriodanal de la Ligne : & s'il advenoit que vous trouvissiez moindre declin que d'un rin 8c demi, sachez que vous eftes à l'Oueft de la Seche ou fonds nommé A Saya de Malha, c. a.d. la Cofte de Mailles, à cause de fà forme. Eftant a 27 ou 30 degrez tenant la route de l'Oest, si vous trouvez que le quadran decline un rin & un quart au Nord Oest , sachez que vous eftes Nord 8c Sud à l'endroit du Cap de S. Roman qui gitau bout du SudEft de l'Isle de S. Laurent. Eftant Nord 8c Sud endroit les fonds appeliez Os Baixos de Iudia tenant la route de Terra do Natal à 3 0 & 31 degrez , le quadran déclinera au NordOueft les trois quarts d'un rin,ou quelque peu moins , & lors vous ferez Sud 8c Nord à l'endroit du Cabo das Corentes. Venant du 32 Se 3 3 degrez Se trouvant l'aiguille du quadran iufte Se éga-

le sans decliner à l'Est ni à l'Ouest , sachez que vous eftes iuftement outre le Meridian. Vous ferez adverti de bien 8c devement marquer le quadran de forte qu'il ne s'en faille pas un poil, tenant lors que vous fadjuftez un œil fermé pour avoir la veue tant plus asseuree : car si vous y fàillez tant foit peu, difficilement pouvez vous bien iuger ni coniecturer rien qui vaille. Apres avoir passé le Cap de Bonne Esperance,tenant la route de l'Ifle de S. Helene le quadra decline a l'Eft un tiers de rin & de S. Helene un demi rin : De la dite Isle à l'Isle de l'Ascentson, il decline au NordEft 2 tiers de rin. Sachez qu'en la route du Portugal au Bresil à la hauteur du Cap de S. Auguftin & de l'Isle de l'Afcenfton que plus l'aiguille decline au NordEft, plus vous eiloignez vous de la dite pointe vous avançant à l'Eft : à quoy vous convient prendre bien garde : car si vous savez bien adjuster le quadran , vous trouverez qu'il en est ainft. De l'Ifle de l'Ascension à l'Escueil nommé Penedo de S.Pedro, afçavoir 20 ou 30 lieues à l'Est de la le declin au NordEft eft d'un demi rin tout au plus. Delà à dix sept 3c dix huict degrez plus outre vous trouverez les Aiguilles des quadrans fixes & egales,asçavoir estant Sud & Nord à l'endroit de l'Isle de S.Marie. Delà plus avant ft vous avez le vent un peu fort en forte que vous ayez l'Isle de flores au NordOueft l'aiguille declinera d'un demi rin. Eftant a 76 ou 8 0 lieues près de l'Isle de Flores vous avez les aiguilles. des Quadrans fixes & égales. En l'Isle de Fayal, & de là vers l'Ille de Tercere qui eft l'une des Açores, le declin de l'aiguille au Nord Est est d'un demi rin : & de Tercere à Lisbone de deux tiers à trois quarts de rin. Or pour entendre le Declin du Quadran : il faut lavoir que quand on eft fous le Meridian,c.a.d. sous le trait ou Ligne laquelle on considere au contour du firmament d'un Pole à l'autre, afçavoir en la droite route qui traverserse en croix la Ligne Equino ctiale, lors tous les quadrans qui font bons 8r justes, ont leurs aiguilles fixes & égales , fans decliner à l'Est ou à l'Oest : & eftant de l'un ou de l'autre costé de là, l'aiguille pareillement decline de l'un ou de l'autre costé,asçavoir quand on est du costé de l'Eft laiguille decline à l'Oest, 3c quand on eft du cofté de l'Oest dudit Meridian , l'aiguille decline à l'Est. Ce qu'il suffira d'entendre pour s'y regler. Demande


Diverses Demandes & responses. Demandes & Responses fort utiles pour toutes gen s de marine. Demande. Combien y a il de degrez en la rondeur ou circuit du mode? Refponfè. Trois cents foixante , prenant chaque degré pour 15 lieues d'Alemagne & 17 & demi d'Efpagne. Demande. Qu'appeliez vous les Poles du Monde ? Refp. Deux points qu'on considere au tour desquels tourne l'Univers. Demande. Qu'appeliez vous la Ligne Equinoctiale ? Response. Un trait ou ligne consideree de l'orient à l'occident autour de l'Univers également distante des deux Poles :fur laquelle quad le Soleil est parvenu asçavoir le 21 de Mars & le 23 de Septembre , lors il y a egalité du iour & de la nuict au regard dequoy elle eft appellee Equinoétiale. Demande. Qu'appeliez vous le Meridian ? Refponfè. Vn trait ou ligne qu'on confidere au circuit de l'Univers de l'un des Poles à l'autre : & quand l'ombre fe rencontre au milieu de cefte Ligne,c'est voftre Méridian. Demande. Quappellez vous Pararel ? Refponfe. Toutes chofes & lieux qui se rencontrent à l'Est & Oueft de vous. Demande. Qu'entendevous par le Tropique? Refponfe. Vn trait ou ligne qu'on confidere au circuit de l'Vnivers,qui est l'espace jusques ou le Soleil s'avance de devers la Ligne, & d'ou il se retire derechef vers icelle ligne , afçavoir le 21 de Juin au Nord de l'Equinoctial iufques à 2 3 & demi degrez qui eft appelle la Tropique de Cancer: & le 21 de Decembre au Sud de l'Equinoctial à mesme hauteur de degrez, appelle le Tropique de Capricorne. Demande. Quelle diftance y a il de la Ligne Equinoctiale à vn chacun des Poles? Refponfe. Nonante degrez,qui eft la 4 part du circuit de l'Univers. Demande. Qu'entende vous par l'Horizon? Refp. C'eft l'estendue de l'air ou du Ciel iufques à ce qu'il semble eftre conjoinct à la terreou à la mer, laquelle eftendue eft de 90 degrez autour de vous. Demande. Qu'entende vous par ie Zenich? Refp. Le point cosideré en haut en l'air ou au ciel droit sur ;vostre tefte. Demande. Qui appeliez vous longitude & latitude ? Refponfè.Longitude eft la longueur du chemin qu'on fait de l'Orient

à l'Occidet : latitude la largeur du chemin qu'o fait du midy au Septétrion. Demande. Si vous eftiez fous le Pole Arétique ou Septentrional l'ai-

guille vous pourroit elle monftrer le cours que vous tenez pour en pouvoir iuger? Refponfe. Non:car eftant en vn tel endroit, car l'aiguille du qua ran qui tend là eft tiree en haut vers le verre du quadran , de sor te qu elle ne peut monftrer fon operation : mais eftant quelque peu au dessous delà de maniere que le Pole ne la puisse puis plus attirer en haut à soy, le quadran aura de rechesincontinent son effect pour vous y pouvoir regler. Demande. Vous trouvant le 2 2 de Iuin près du Havre, de Havane environ la cofte de la Floride & Nouvelle Espagne, combien trouverez vous sur l'Astrolabe en la mesure du Soleil? Refp. Il fe trouvera que ce iour là on aura le Soleil au Zenich afçavoir droit sur la teste, sans trouver ombre de nul costé : & prendrez garde à la declinatio du jour, & tout ce que vous trouverez de declination, autant eftes Ii vous


164

Diverses demandes & responses.

vous arriere de la Ligne Equinoctiale vers le Soleil : & c'est voftre hauteur. Demande. Vous trouvant au mesme endroit le 23. de Décembre que trouverez vous fur voftre Aftrolabe en la mesure du Soleil? Refponfe. Ilse trouvera qu'en un tel jour le Soleil est efloigné de la Ligne Equinoctiale 2 3& demi degrez y adioustat encore 23 & demi autres degrez, ce fèrôt 47 degrez : resterot encore 43 degrez pour parfaire 90 degrez :Vous prendrez ces 43 degrez fur l'Astrolabe en la mesure du Soleil. Demande. Qu'est ce vn Degré. Refponfe. C'eft vne de 360partsesquellesPVnivers eft divifé. Demande. S'ily avoit deux personnes l'une au Nord, l'autre au Sud en pareille diftance , l'une auroit elle bien autant de hauteur Se declination du Soleil que l'autre. Refponfe. Ouy : mais l'vn doit estre au Nord, l'autre au Sud de la Ligne Equipoctiale, afçavoir le 22 de Mars & le 2 3 de Septembre quand le Soleil eft fur la Ligne. Demande. Si on eftoit à la hauteur de dix degrez, ayant 5 degrez de declination,le Soleil Se l'obre separez, cobien prédra on lors fur l'Astrolabe ? Refponfe. On prendrait 75 degrez,& 5 de declination, qui font orefteroit encore dix pour faire 90. C'eft la Ligne Equinoctiale entre vous & le Soleil. Demande. Sion avoit le Soleil & l'ombre d'vncofté estant à la hauteur de 20 degrez, ayant dix degrez de declination , combien prendra on lors sur l'Astrolabe. Refponfe. On en prendra 80 Se ainsi pour faire 90 en relieront dix, Se dix de declination,ce font 20.qui eft la hauteur ou on eft. Demande. S'il advenoit que vous prinfsiez la hauteur du Soleil quatre ou cinq jours, ou d'avantage à 90 degrez , combien aurez vous avancé de chemin tous ces iours là? Refponfe. Tout ce que le Soleil a avancé, tellement que tous les degrez & minutes , que vous trouvez de declination au mesme iour , ce font les lieues & le chemin que vous avez avancé, afçavoir fi le Soleil s'eft avancé ou reculé 6 degrez plus ou moins , autant avez vous avancé en voftre voyage. Demande. Si vous eftiez quelque peu part pres de terre à la hauteur d'un degré à la coste de l'Est ou du Ouest , prenant voftre cours de là 89 lieues à l'Oeft & Oest quart au Nord,à quelle hauteur feriez vous alors & à quelle diftance de terre? Refponfe. A la hauteur de 2 degrez , Se à quinze lieues d'Alemagne, & dix sept lieues Se demi d'Espagne de distance de terre. Demande. Si le Soleil eftoit à l'vn des Tropiques & vous à l'autre,quel conte feriez vous alors en la mefure du Soleil? Response. Le Soleil eft alors arriere de la Ligne 2 3 Se demi degrez:& encore 2 3 Se demi degrez que vous en estes arriere sont enfèmble 47. reftent encore 43 pour parfaire 90. On prendra ces 43 fur l'Aftrolabe,auquels vous joindrez la declination quiest de 2 3 Se demi, qui font enfèmble 66 Se demi reftent encore pour faire 90. 23½ degrez : S& c'est la hauteur ou vous eftes. Demande. Si eftant en quelque endroit vous fçavez à quelle hauteur il git, mais vous ignorez la declination de de iour là, comment la pourrez vous sçâvoir fans livre. Response. Prenez la hauteur du Soleil avec l'Astrolabe, & ce que vous trouuez vous le joindrez à la hauteur du lieu, & tout ce qui passe 90 ou qui defaut à 90 .c'est la declination de ceiour. Demande. Quels font les endroits du monde ou il y a fix mois de jours & fix mois de nuict ? Refponfe.


Diverses demandes & re/ponces.

léj

Refponfe. Sous l'un 8c l'autre Pole du monde. Demande. Qu' appeliez vous hauteur ? Response. Ce que le Soleil fait de chemin depuis le lieu d'où il part ou d'où il se leve iufques au midy. Pareillement on appelle hauteur les degrez qu'on a depuis le Pole à l'Horizon. On appelle aussi hauteur tout ce qui eft diftant de la Ligne Équinoctiale. Demande. Comment cognoiftra on la declination du Soleil ? Refponfe. On prendra la mesure du Soleil le 22 de Juin & attendra on jusqu au 23 de Décembre , auquel iour on prendra derechesla hauteur du Soleil : cela fait on deduira la moindre somme de la plus grande, & ce qui restera fera parti par la moitié : par ce moyen on viendra à cognoiftre la declination. Demande. Quelle eft la plus grande declination que le Soleil puisse faire en vn iour? Refponfe. De 24 minutes. Demande. Combien conte on de degrez pour chaque rin du quadran? Response. Onze & vn quart : car 3 2 fois 11 vn quart font 3 60 degrez, qui eft le circuit de l'Vnivers. Demande. Combien est l'Estoile du Sud distante du Pole qui ne se void point ? Refponfe. Trente degrez sans en eftre plus près ou plus loing.

Demande. Que signifie le Quadran? Responfe. L'horison avec le circuit de l'Univers divife en 32 parts.

Demande. Qu'appeliez vous Carte? Refponfe. La representation de la Terre & de la Mer. Demande. Que lignifie Aftrolabe? Refponfe. La quatriefme partie de l'Vnivers qui eft de 90 degrez. Demande. Pourquoy les rins du quadran font ils tous égaux , & pafsent tous par le centre en mesme mefure sans aucune diversité en la grandeur du rond : pourquoy donc conte on fur un rin & degré plus de lieues que sur l'autre, attendu qu'il doit y avoir égalité. Refponfe. Les grands Cercles qui font naturels à l'Equinoctial, afçavoir les 32 degrez font tous enfemble égaux & pareils, de 15 lieues d'Allemagne & 17 & demi d'Espagne : mais les petits Cercles , ont l'un plus, l'autre moins selon l'Elévation du Pole , de forte que plus vous approchez de la Ligne Equinoctiale , plus long chemin aurez vous : & plus vous approchez des Poles plus court le trouvez vous : car le Pole avance ou recule vn degré,au lieu que le long de la Ligne il ne recule n'y n'avance. Demande. Comment pourra on sçavoir ce midy quel Soleil decline au Nord Est ou au NordOeft : asçavoir, en quel endroit de l'Vnivers on pourroit eftre? Refponfe. Qu'on face vn Cercle fur terre,& qu'on mette vne aiguille ou autre chose au milieu, & qu'on attende le lever du Soleil : & qu'on remarque à son lever là ou c'est que l'ombre tend : & l'ayant marqué, qu on attende lecoucher d'iceluy, faisant lors aussi de mesme , marquant ombre avec vn autre trait, avec cela vous ferez voftre conte : afçavoir, vous mesurerez ce qu'il y a de l'vn des trois à l'autre, & les diviserez ainsi en croix en pareille diftance avec autres , ce qui vous fera au Nord & au Sud:quand l'ombre du Soleil vient sur ce trait, il fera midy. Of pour fçavoir combien L'aiguille declineà l'Est ou à l'Oest, posez le quadran auprès, & vous appercevrez incontinent où c'eft que l'aiguille decline à l'Est ou à l'Ouest, 8c combien : suivant quoy vous vous pouvez regler & faire voftre conte. Demande. Ou eft ce que les aiguilles se trouvent fixes & égales ?

Response. Sous le Meridian. Ii

2

"Extraits


Extrait des Rentes & entrees du Roy d'Efpagne.

166

Extrait & Somme de toutes les Rentes, Domaines, Tailles Imports, Tributs, dixiefmes, 6c troifiefmes Deniers, & Entrees des Roys d'Efpagne par tous fes Royaumes, Pays, Provinces , & Seigneuries,felon qu'ils ont efté tirez des Regiitres Originaux des refpeétives Chambres de Comtes : Avec une brieve declaration de la puiflance 8c origine des Roys de Portugal. VtAutbeur au LeSleur.

D

Autant qu'en, cette Hiftoire de ma navigation , il eft proprement traité des C'oftes 8c Contrées des Indes Orientales lefquelles font auiourdhuy fous la puiflance 8c domination du Roy d'Efpagne, i'ay eftime qu'il ne feroit hors de propos de joindre ici un Extraiét 8c fomme de toutes les Rentes, Domaines & Entrees de tous les Royaumes, Terres 6c Segneuriesdudit Roy felon queie l'ay tiré des refpeétives Chambres de contes 8c traduit d'Efpagnol en Flameng,là ou non feulement eft monftré en general i'entree de chaque Province 8c Iurifdiétion , mais aufli en particulier des Villes 8c quartiers de tous les Royaumes d'Efpagne avec leurs droits noms 8c fùrnoms, de forte que non feulement on peut recueillir de là la cognoiiïànce de ces Revenus en general 8c en particulier, mais aufli entendre le nombre des Contrées 8c Villes de toute l'Efpagne : elperant que cela fera aggreable 8c vtile aux amateurs de curiofîtez.

gomment çg avec quel argent & monnoye on conte en ëjfagne.

P

Our bien entendre la fuivante declaration, premièrement faut fçavo<r quelacoftume d'Efpagne eft de conter par Maravedis tant en leurs plus grands contes qu'es moindres iufques a vn million de MaraveFaut aufli fçavoir que 3 4 Maravedis font vue Real e d'Efpagne tant en discfpéce qu'en argent,8c onze Reaies d'Efpagne fontvn Ducat, 8c vn milion de Maravedis fait autant que 267 3 Ducats, 8 Reaies, 8c 26 Maravedis. Les Maravedis font contez félon l'vfàge d'Efpagne, àfçavoir quand la fomme pallè le nombre de cent lors met on quelque marque, commençant alors depuis mille en montant, pour tanr plus aifèmentà la premiere remarque comprendre la fomme : ce que pourtant plus grande facilité 8c meilleure accordance nous enfuivons, en forte qu'il fera aifé de l'entendre.

CHAPITRE

Premier.

"Des Rentes,Domaines, & entrees des Royaumes d"Stagne, Sicile,N<tp!esf tArragon, (ejrc, & de toutes les Setgaeunes du Roy d Regagne y excepté du Royaume de 'Portugal, dont fera parlé et après avec ce qut en depend. Salines d'Efpagne font taxées annuellement pour I'entree du Roy à nonnante trois quentos ou millions de Maravedis 9 ? quentos Des 10.de lamer des marchandifes qui viennét de dehors en Riicaye, 5c de la Province de Guipufcoa, 8c des quatre Villes fitueesenla Colle,

L

ES


Extrait des Revenus

entrees du Roy d Espagne,

167

& qui font voiturees par terre,on paye de dix vn, & le paye celle somme es Péages des Villes de Victoria, Horduna, & Valmasceda : ce qui revient au Roy annuellement à 7° quentos. Les dixiesmes de la Mer qui viennent par le Royaume de Leon & passent par les havres de Sanabria & Villa Franca rapportent au Roy annuellement vn quento ou Million I quento Les dixiefme de la Mer de la Principauté d'Asturias qui passent par la Ville d'Oviedo valent annuellement 3 75 V 000Maravedis. La rente de la Prevosté de la Ville de Bilbau qui est de Marchandises qui viennent de dehors valent annuellement au Roy 490 V 500 Maravedis.

CHAPITRE

II.

Declaration des Alc avale s & terces ou troifiefmes deniers qu'on paye en Espagne. ■' Outes l'es Alcavales, terces, & autres rentes que le Roy d'Espagne reçoit en toutes les Provinces Villages te quartiers de tous ses Royaumes te Segneuries reviennent au dixiefme denier des marchandifes,maisons,heritages Se autres biens quels qu'ils soyent, te toutes fois & quantes qu'ils se vendent. Pareillement toutes gens de mestier, artisans, & merciers, comme aussi les Bouchers, Poissonniers, Hostelliers & autres de. quelque meftier Se estat qu'ils puissent eftre payent tous sans exception, le dixiefme denier de tout ce qu'ils vendent dequoy ordinairement la pluspart des Villes te de leur Ressorts font accord avec le Roy luy payas les dites acavales felon le contract te accord qu'ils en ont fait, sans aucuns frais de la part du Roy. De surplus il y a encore es Villes capitales Se Provinces des Receveurs du Roy,qui tiennent les contes,Se ont charge de faire entrer & recevoir Se livr er toutes les alcavales selon l'accord Se ferme contractée en chaque Ville Se Jurisdiction : & de payer aussi des dites alcavales les Juros qui font certaines âssignations de payemens a certaines personnes , Se autres livrances & assignations defquels payemens , ainsi fournis & receus les susdits Receveurs rendent conte aux Superintendans de la Chambre des Coûtes du Roy. Quant aux terces c. a. d. aux troifiefmes deniers pour entendre ce que c'eqst , fout sçavoir que les Papes ont concedé aux Roys d'Efpagne passé plusieurs années le troisiesme denier de toutes les tentes des Eglifes & biens Ecclesiastics, Se ce à l'avancement des guerres & pour la defence de la Foy Catholique & Romaine lesquelles pareillement font levees te receues par les dits Receveurs avec les Acavales, Se font pareillement baillees à ferme à chaque Ville & Jurisdiction. Aucunes Acavales y a que le Roy a vendues ou données, dequoy fera parlé en son lieu. . La Ville de Burgos avec fa jurisdiction paye annuellement d'alcavales & 17 quentos 329 V 880Maravedis. terces Le bailliage de Burgos, appellé Bureba, paye annuellement d alcavales & 2 quentos646V Maravedis. terces Le mont d'Ocapaye annuellement d'alcavales te terces 34 V Maravedis. Le Bailliage de la Province dé Rioza paye annuellement d'alcavales Se terces 3 quentos7 57 VMaravedis. Le bailliage d'Hebro paye annuell. d'Alca. & terces 2 quent. 346 V Maray. Le bailliage de la pointe d'Hebro paye annuellement d'Alcavales 6c terces vn quento 402 V Maravedis, La Ville Ii 3

T


Extrait des Rentes & etrees du Roy d'Espagne. 269 Maravedis La Ville de Victoria paye annuellement au Roy La Province de Guipuscoa paye annuellement d'Alcavales & terces vn quento 181 V Maravedis Le Fer de la dite Province de Guipuscoa paye annuellement de tailles au Roy 150 V Maravedis. Les sept Bailliages de la Vieille Castille qui eft es montagnes paye annuellement d'Alcavales & terces 942/Maravedis. mesmes La Vallee de Mena qui eft es montagnes de la Vieille Caftille paye 225 /Maravedis. annuellement d'alcavales 8c terces La Province de Logronno paye annuellement d'Alcavales & terces 7 746 V Maravedis. Quentos La Ville de langas & là Jurisdtction paye annuellement d'alcavales terces 152 V Maravedis. La Ville de S - Domingo paye annuellement d'Alcavales 6e terces 4 quentos, s 12. V Maravedis. Le Bailliage de Diego paye annu ellement d'alcavales 6e terces vn quento, 545 / Maravedis LeBarliage de Cande Mu nnon paye annuellement d'alcavales 6e terces 4

quentos,612 V Maravedis. Le baillage de Caftro Xeres paye annuellement d'alcavales 8e terces S 485 V Maravedis. quentos Lç Bailliage de Serrato paye annuellement d'Alcavales & terces ,vn quento 965 V Maravedis. Le Bailliage de Monfonpaye annuellement d'alcavales 6e terces 2 quen276 V Maravedis. tos Or il faut entendre que tout ce qui eft appelle Bailliage en la Vieille Caftille ell: vne Province enEfpagneLa Ville de Pollentia 8c la Province de Campos paye annuellement d'Alca16 quentos 940 v" Maravedis. vales 8c terces La Ville de Karion paye annuellement d'Alcavales 6c Terces 4 quentos 945 /Maravedis. Le Bailliage de Karion paye annuellement d'alcavales 5c terces 2 quentos 915 V Maravedis. Les Bourgs de Pedro Alvares de Vega payent annuellement d'alcavales 5c 655 /Maravedis. terces La Ville de Sahagun paye annuellement d'alcavales 6c terces 2 quentos 125 V Maravedis. La Ville de Saldana paye annuellement d'alcavales 6c terces vn quento 13. Maravedis. Le Bailliage de Perina paye annuellement d'alca. 6c terces 178 /Maravedis. Le Bailliage de Campo qui eft vn pays de montagnes paye annuell. d'alcavales 6c terces vn quento 730/Maravedis. La Vallee de Miranda es montagnes paye annuell. d'alcavales 6c terces 5/7 / Maravedis. Les quatre Villes de la Cofte de Mer, afçavoir Laredo,S. Ander,Caftro de Vrdiales, S.Vincent, payent annuell. d'alca. & terces 3 quentos 616 V Maravedis. La principauté d'Aufturias,8c laVille d'Oviedo payent annuellement d'alcavales & terces 12 quentos 345 V Marav. LaVille de Lugo au Royaume de Gallice avec le lieu de fon Evefché paye annuellement d'Alcavales & terces 4 quentos 731 / Maravedis. La Ville de Mondonedo au mesme Royaume de Gallice paye annuellement d Alcavales & terces un quento 737 /Maravedis. La Ville


Extrait des Revenus & entrees du Roy d Espagne.

\6<y

La Ville d'Orenso Se sa Jurisdiction en Galice paye annuellement d'alcava6 quentos 505 /Maravedis. les Se terces La Ville de S. laques en Gallice & la Jurisdiction de son Archeueché paye annuellement d'Alcavales Se terces 18 quentos 212 V Maravedis. La Ville de Tuy en Gallice Se la Jurisdiction de son Evefché paye annuelle5 quentes 827 V Maravedis. ment d'alcavales & terces en paye Ferrara Galice Ponte annuellement d'alcavales Se La Ville de un quento 975 / Maravedis. terces La Ville de Leon Se les lieux de là Jurisdiction Se Evesché payent annuel<5 quentos 3 50 / Maravedis. lement d'alcavalies Se terces La Ville d'Astorga & son Ressort Se Evesché au Royaume de Leon paye 2 quentos455 /Maravedis. annuellement d'alcavalles Se terces Les Villages ou bourgs des abbayes de Leon Se Astorga payent annuelle797 V Maravedis. ment d'alcavales Se terces Les paroisses de Salas en la principauté d'Asturias payent annuellement 231 / Maravedis. d'acavales Se terces La Ville de Samora Se là Iurildi&ion paye annuellement d'alcavales Se terces 15 quentos 52 5 / Maravedis. La Ville de Toro Se là Jurisdiction paye annuellement d'acavales Se terces 11 quentos 112 / Maravedis. La Ville de Viena appartenante au Duc d'O'ssuna, paye annuellement d'al62 Maravedis. cavales Se terces 2 annuell .d 'alca. Se ter. .quen. 3.3 3 5.Mara. La vallee de Guyrena paye annuellement Barifal Coma paye la d'acavales Ville de de Se terces La 250 V Maravedis. La Ville de Salamanca & fa Iurifdi&ion paye annuellement d'alcavales & 24 quentos 3 00 VMarav. terces La Ville de Rodrigo & là Iurifdi&ion paye annuellement d'alcavales & terces 14 quentos 345 V Maravedis. La Iurifdi&ion de Trygeros paye annuellement d'alcaval. & terces 417 / Maravedis. La Ville d'Olmillo paye annuell.d'alca. Se terces 47 VMarav. La Ville de Rorde Sillas Se là Jurisdiction paye annuellement d'alcavales Se 2 quentos 600 V Maravedis. terces La Ville de Valladolid & sa Iurildi&ion paye annuellement d'alcavales Se terces 29 quentos 730 V Maravedis. La Ville de Torde Humos paye annuell. d'alca. & terces 827 / Maravedis. La Ville de Medina del Campo & là Jurisdiction paye annuellement d'alcavales Se terces 31 quentos 375 /Maravedis. La Ville d'Olmeda & sa Iurildi&ion paye annuellement d'acavales Se terces 2 quentos 149/Maravedis. La Ville de Nava Se les fept Eglises payent annuellement d'acavales Se terces 333 /Maravedis. La Ville de Madrigal paye annuellement d'alcavales Se terces 6 82. V Maravedis. La Ville d'Arenalo Se là Jurisdiction paye annuellement d alcavales & s quentos,310 V Maravedis. terces d'alcavales Se terces annuellement Ville d'Avila & sa Jurisdiction paye La 19 quentos, 365 /Maravedis. La Ville de Segovia Se là Iurildi&ion paye annuellement d'acavales Se terces 12quentos480/Maravedis. La Ville d'Arandade Duero Se là Iurifdi&ion paye annuellement d'alcava3 quentos, 3 5 0 / Maravedis. les Se terces. Se terces annuell .d'alca. vn quento 5 15 V Maravedis. La Ville de Roa paye La Ville Ii i 4


170

Extrait des Rentes & entrees du Roy d'Espagne.

La Ville de Gumiel de Ysan appartenante auDuc d'Ossuna paye annuelle154 V Maravedis ment d'Alcavaes Se terces La Ville de Sepulveda & sa jurisdiction paye annuellement d'alcavales Se tierces 3 Quentos 540 V Maravedis. La Ville de Soria & sa Jurisdiction paye annuellement d'alcavales & terces 1 0 quentos 282 Maravedis. La Ville d'Osma avec sa Jurisdiction & Evesché paye annuellement d'Alcavaie & Tierces 4.quentos Tarasona Se Jurisdictions, payent leurs annuelleVilles d'Agreda Se Les 2.quentos83 /Maravedis. ment d'alca. Se terces LaVille de Molina & sa Jurisdiction, paye annuellement d'Alcavales & tierces 5 quentos792 V Maravedis. La Ville de Siguença & sa Jurisdiction paye annuell. d'alcavales Se tier3 quentos,662/Maravedis. ces La Ville de Guenca Se fa Jurisdiction, paye annuellement d'Alcavales & 24quentos, 645 /Maravedis. tierces La Ville de Huete Se Ta Jurisdiction paye annuell. d'alca. & terces 17 quen91 6 / Maravedis. tos La Ville de Rexo de fuentes , paye annuellement d'alcavales Se terces 2

quentos 517 / Maravedis. Le Marquifat de Villena comprenant les Villes de Timihilla, Albasette, la Roda, San Clemente : Se la Ville de Villena Se la Iurifdi&ion payent annuellement d'Alcavales & terces 31 quentos , 03 / Maravedis ; La Ville de Belmonte paye annuellement feulement les terces : car les Al476 / Maravedis. cavales appartiennent au Marquisat, La Ville de Murcia Se sa Jurisdiction paye annuellement d'alcavales Se ter14quentos 820 / Maravedis. ces Jurisd. là Se paye La Ville de Lorca annuell. d'alca. & terces 5 Quentos. La Ville de Cartagene & sa Jurisd. paye annuel, d'alca. & terces 2 Quentos. La Ville d'Alcares Se là Jurisdiction paye annuellement d'alcavales & ter16 quentos, 984 V Maravedis. ces La Ville de Segura de la Sierra & sa Province Se Jurisdiction, qui est du Resfort de S.laques paye annuellement d'alcavales & terces 11 quentos 91 / Maravedis. La Ville appellee Villa nueva de los Infantes-& sa Province appellee El Campo de Motyel du Ressort de S. laques payent annuellement d'alca23 quentos vales & terces La Ville de Guadalaxara Se sa Iurifdi&ion paye annuellement d'alcavales Se terces 11 quentos,64 / Maravedis. Les Villes de Plos & Poso paye annuellement d'alcavales Se terces 160 V Maravedis. LaVille d'Almonasid & la Province de Sorita qui est du Ressort de S. laques paye annuellement d'alcavales Se terces vn quento, 188 /Maravedis. Les Villes d'Uzena, Talamanca, Tordelaguna & : leur Iurifdi&ion, lefquelles font de l'Archevesché de Tolede paye annuellement; d'alcavales Se terces 18 quentos 230 VMaravedis. LaVille d'Yepaspaye annuellement d'Alcavales & terces 423 V Maravedis. La Ville d'Alcala de Henares & sa Jurisdiction avec la Ville de Birivega de l'Archevesché de Tolede payent annuellement., d'alcavales Se terces 16 quentos 250 / Maravedis. La Ville de Madrid & là Jurisdiction paye annuellement d'Alcavales & terces 23 quentos250V Maravedis.

La Comte


Extrait des Revenus & entrees du Roy dEspagne.

171

La Comté de Punno & Rostro paye annuell. d'alc. & terces vn quento 262 V Maravedis. La Ville de Galapar appartenante au Duc d'Insantado paye annuellement 160 / Maravedis. d'alcavales & terces Les Villes de Cuba & Grinos appartenantes à Don Alvaro de Mendoza qui reçoit les Alcavales, payent seulement les terces 117 V Maravedis. La Ville d'Illescas & là Jurisdiction paye annuellement d'acavales Se ter2 quentos 297 /Maravedis. ces La Ville de Toledo & son RelTort paye annuellement d'alcavales Se terces 73 quentos. Les Rentes du service des montagnes, asçavoir ce qui est payé par les propriétaires du Bestail qui passe au Pays d'Estremadura pour y pasturer va19 quentos 503 V Maravedis. lent annuellement au Roy Les Bourgades du Prioré de S. Jean payent annuellement d'acavales Se terces 7 quentos 55 /Maravedis. La ville d'Almagro & là Province appellee El Campo de Calatrava du R effort de Calatrava paye annuellement d'alcavales & terces 7. quentos, 120 Maravedis. Semblablement les alcavales des herbages & verdures qui fe vendent en la mesme Prévolté valent annuellement au Roy 3 quentos 43 8 / Maraved. La Ville appellee Cividad Real paye annuellement d'alcavales Se terces. 4. quentos 150 / Maravedis. Les Villages de l'Archidiaconat de Teravera de la Reyna payent annuel14 quentos 326 / Maravedis. lement d'alcavales Se terces & Villages de l'Archidiaconat Jurisdiction Se les Plaifance là Ville de La payent annuellement d'alcavales Se terces 18 quentos 475 Maraved. La Ville de Truxillo Se là Jurisdiction paye annuellement d'alcavales & terces 12 quentos, 224 / Maravedis. La Ville de Caceres Se là Jurisdiction, paye annuellement d'alcavales & terces 7 quentos, 850 V Maravedis. La Ville de Badajos & sa Province Se Jurisdiction paye annuell. d'alca. Se terces 9 quentos,972 V Maravedis. La Ville d'Alcantara, sa Jurisdiction Se Province du RelTort d'Alcantara paye annuellement d'alcavales Se terces 9 quentos 403 Maravedis. Les alcavales des herbages Se verdure qui Te vendent pour l'usage de la dite Contrée,rapportent annuellement au Roy 3. Quen. 481 Marav. La Province de Serna du ressort d'Alcantara paye annuellement d'alcava7 quentos,570 / Maravedis. les & terces de Ville La Merida Se là Jurisdiction en la Province de Leon du RelTort deS.Jaques,paye annuellement d'alcavales Se terces 21 quentos, 234 V Maravedis. La Ville de Fuente el Maestro Se là Jurisdiction en la Province de Leon du ressort de S. laques paye annuellement d'Alcavales & terces 6 quentos, 973 Maravedis. La Ville de Guadalcana & sa Jurisdiction du ressort de S. Jaques, paye annuellement d'alcavales Se terces 3 quentos 305 / Maravedis. La Ville de Xeres de Badajos duressort de S. Jaques avec sa Jurisdiction paye annuellement d'alcaval. Se terces 7 quentos 100 / Maravedis. La Ville de Seville,son quartier Se Jurisdiction paye annuellement d'alca182 quentos 3 87 / Maravedis. vales Se terces Les Rentes de la Seigneurie de la mesme Ville , rendent annuellement au Roy 2 quentos. Les Villes de Palma & Guelves appartenantes aux Comtes des dites places paye annuellement d'alcavales & terces 23 5 /Maravedis.

La Ville


172

Extrait des Rentes & entrees du Roy d'Espagne.

Les Villes de Tevar 8c Ardales appartenantes au Marquis d'Ardales pay235 /Maravedis. ent annuellement d'alcavales & terces La Ville d'Ilerena Se sa Jurisdiction en la Province de Leon du ressort de S.Jaques paye annuellement d'alcavales Se terces 3 quentos 125 V Maravedis. La Ville de Cadiz paye annuellement d'acavales Se terces 8 quentos 452 V Maravedis. Les revenus de Cadiz qu'on appelle des almadravas, c. a. d. de la pescherie des poissons nommez atun, valent annuellement 3 quentos 35 / Maravedis. La Ville de Gibraltar paye feulement les terces : car elle eft franche des ai500 V Maravedis. cavales par la saveur du Roy, un quento La Ville de Xeres de la frontera & sa Jurisdiction paye annuellement d'al21 quentos 50 Maravedis. cavalles Se terces Jurisdiction paye annuellement d'alcavalles & La Ville de Carmona terces 9 quentos 450 V Maravedis. Les Villes de Lora & Sete filla payent annuellement d'Alcavales Se terces 48 quentos,995 V Maravedis. La contrée de Realengos de Cordova paye annuellement d'alcavales Se terces 17 quentos 316 V Maravedis. La Ville d'Anduxar Se sa Jurisdiction paye annuellement d'alcavales Se terces 4 quentos 800 V Maravedis. La Ville de Wieda & sa jurisdiction paye annuellement d'Alcavaies & terces 11 quentos,640 V Maravedis. La Ville de Baeca & sa Jurisdiction paye annuellement d'alcavales Se ter17 quentos 316/Maravedis. ces d'alcavales & terces un quento La Ville de Quexada paye annuellement 415 V Maravedis. La Chambre de l'Adelantade de Carcola paye annuellement d'alcavales Se terces 6 quentos, 885 / Maravedis. La Comté de S. Estienne paye annuellement d'Alcavaies terces un quento 40 /Maravedis. La Ville Se Jurisdiction de Martos du Ressort de Calatrava appartenant à 11 quentos 436 / Maravedis. l'Andalusie paye d'alcavales Se terces Jaen d'alcavales Se terces paye annuellement La Ville Se Jurisdiction de 15 quentos 909 / Maravedis. La Ville de Grenade Se fa Jurisdiction payent annuellement d'Alcavaies Se 42 quentos 910 / Maravedis. terces La Soye du Royaume de Grenade fouloit valoir devant de dechassement 42 quento s,maintenant 22 quentos. des Morifques ou Grenadins Les rentes appellees Aguela & Avisses de Grenade valent annuellement 2 quentos 75 0 / Maravedis. au Roy Les Villes de Loxa Se Alhama au Royaume de Grenade paye annuellement d'alcavales & terces 3 quentos.650 /Maravedis. La Ville de Baca Se sa Jurisdiction au Royaume de Grenade paye annuelle10 quentos 626 / Maravedis. ment d'alcavales & terces. La Ville de Guadix Se fa Jurisdiction au Royaume de Grenade paye an6quentos,395 /Maravedis. nuellement d'alcavales & terces au Royaume de Grenade paye anLa Ville d'Almena & fa Jurifdiction nuellement d'alcavales Se terces 3 quentos 80 / Maravedis. Les Villes d'Almunecer, Mutril, & Salebrena en Grenade payent annuel2 quentos 643 / Maravedis. lement d'alcavales Se terces La Ville de Malaga en Grenade paye annuellement d'alcavales 8c terces 16 quentos,269 V Maravedis.

La Ville


Extrait des Revenus & entrees du Roy d'Espagne,

17J

La Ville de Veles Malaga en Grenade paye annuellement d'alcavales & terces 3 quentos 519 / Maravedis. de Pulchema & Ville paye d'alcavales terces 410 / Maravedis. La La Ville de Ronda & sa Jurisdiction paye annuellement d'alcavales & terces 5 quentos 334 / Maravedis. au L'Isle de Canarie paye annuellement Roy 4 quentos 850 / Maravedis. L'Isle de TenerifFe paye annuellement au Roy 3 quentos 2 quentos 400 Palme paye annuellement au Roy V Maravedis. L'Isle de la Le service de tous les iours obligation ou contribution que le Royaume d'Efpagne paye annuellement au Roy valent 104 quentos 305 / Maravedis. Or est il a noter que le service de tous les iours obligation ou contribution se repartit par toutes les Provinces,Contrées,& Villes d'Efpagne entre ceux qui ne font de Noblesse asçavoir entre la commune , a laquelle on fait payer annuellement certaine fomme selon la qualité & pouvoir d'vn chacun fuivant l'estime de la valeur de leurs biens, laquelle contribution monte annuellement à la somme de 104 puentos 305 /Maravedis. Toutes voitures & marchandises des Royaumes de Valence, Arragon & Navarre qui se transportent d'vn Royaume à l'autre payent le dixiesme denier tant d'entree que de sortie, ce qui vaut annuellement 49 quentos, 3 5 / Maravedis. Les havres secs ou passages de dedans le pays qui vont de Portugal 6c autres Royaumes d'Efpagne payent annuellement au Roy d'entree & de sortie de toutes voitures & marchandifès qui y passent 34 quentos 115 V Maravedis. Les laines qui annuellement font envoyées d'Efpagne de tous costez payent de chaquesac pesant environ 10 arobes , vn arobe faisant 2 5 livres) deux ducats quand elles appartiennent à ceux du pays : mais celles qui appartiennent aux eftrangers payent le doublexe qui vaut annuellement au 53 queutos, 586 / Maravedis. Roy & marchandifès de France , d'AngleLes dixiefmes de toutes voitures terre , du Pays bas , de Portugal d'Italie, & d'ailleurs venantes de dehors à Seville pour eftre là deschargees , lefquels dixiefmes font appellees PAlmoxariffàgo de Siville reviennent à 154 quentos, 309 / Maravedis. L'Almoxarisasgo des Indes Occidentales que la mefme Ville de Seville tient a ferme du Roy, luy paye le vingtiesme denier de toutes les marchandises qu'on charge à Seville pour eftre portées es dites Indes, & venantes là payent derechefla mefme fomme : ce qui revient au dixiefme denier, & porte annuellement 67 quentos. Les rentes que le Roy reçoit de la monnoye d'Efpagne, afçavoir de chaque Marck d'argent monnoyé, chaque Marck faisant fix Ducats en argent portent une Reale en espeçe : & eft cette rente appellee El Sennorcaxo de la Moneda. Et la monnoye de Seville seule apporte autant que toutes les autresxe qui vaut annuellement au Roy 22 quentos. Le Roy a baillé à ferme aux Fouckres d'Ausbourg la Maistrise de S. laques, Calatrava,&Alcantara pour 9 8 quentos par an, & ce font seulement Gabelles du Bled , Vin, Huile , & autres choses qui payent le dixiefme denierxe queles Maiftres par cy devantfouloyent avoir. En ces Gabelles ne font point coprinfes les terces ny alcavales. Ceste Maistrise eft des Capitaines Croifez des Ordres de S.Jaques, Calatrava, & Alcantara lefquels fouloyent avoir les offices & Capitaineries , comme les commandeurs de Rhodes, & de Malte,ou comme les Commenderies des Couvens & Monasteres de Religieux, fous certaines vœus & promesses d'observations. Et estoyent ces ordres par cy deuant en telle authorite & estime qu'on y avançoit ceux qui attochoyent d'assinité au Roy, voire ses propres enfans cha-

que


Extrait des Rentes & entrees da "Roy d'Espagne, 17 4 que maiftre ayant Tes propres terres & commanderies. Mais les Roys d'Efpagne ont peu à peu tire cela à eux par laps de temps, designans ou au moins presentans tous maiftres & commandeurs de quelque ordre qu'ils foyent : au moyen dequoy la ferme de la dite Maiftrife luy appartient. Le Roy baille aussi la ferme des pafturages de la dite Maiftrife , qui luy rapporte annuellement 37 quentos. La ferme des mines d'argent des Almales en la montagne appellee Sierras Morena en la contrée de Calatrava vaut annuellement 73 quentos. Bulles Les ou lettres d'Indulgences du Pape, qu'on nomme de la Sainéte Croissade donnent annuellement 200 quentos. Les revenus nommez Subsides procedans des Preftres & autres perfonnes Ecclesiastiques, qui ont quelques benefices ou rentes , afçavoir d'Eguses, Monasteres, Chapelles , & ce qui en depend, felon la somme qu'un chacun doit fournit à l'equipollent de fon benefice & qualité , & ce pour subvenir aux frais de la Guerre contre les Mefcroyans & Heretiques, dequoy laplufpartdes Eglifes & Monafteres ont passé accord avecle Roy en forme de ferme pourvne certaine somme annuelle , tous frais & dtspens déduits valent par an 6 s quentos. De furplus tous les Evefques & Eglifes d'Efpagne fournissent Annuellement au Roy pour les frais de la Guerre contre les Insidèles & Heretiques 110 quentos. Toutes ces rentes & obligations font nommées El Excusado : ce que le Pape a concede & ottroyé au Roy par ses brief & patentes Apostoliques, de maniere que le Rcy peut choisir de toutes les Chapelles de chaque Eglise un Receveur d'entre ceux qui reçoivent les dixiesmes des Eglifes 6c Ecclesiastics,comme du Froment, de l'Orge , du Vin, de l'Huile, & autre rapport , lesquels rentes tous frais 6c defpens déduis , valent annuellement au Roy 110 quentos. Les Mines de Guadalcana en la Contrée d'Estremadura en la montagne dite Sierras Morena ou on tire de l'argent , fouloyent par cy dev ant valoir 1S7 quentos : mais combien elles valent presentement est incognu : car elles font fort declinees & amoindries. Toutes les Provinces d'Efpagne baillent annuellement au Roy d'obligation qu'on nomme El Exercitio, pour lcs Esclaues , 6c releguez aux Galeres,& pour l'entretenement des Galeres 7 quentos 750 V Maravedis. La rente nommee de la Moneda forera,c.a d de la monnoye ou denier que chaque perfonne doit payer d'obligation par an , asçavoir chaque feu fept Maravedis par an sans exception de perfonne de quelque condition , eftat & qualité qu'il puisse estre, revient annuellement à 6 quentos, 65 6 V MaravedisCe qui revient annuellement au Roy des Indes Occidentales monte à la 300 quentos. fomme de Le Royaume de Navarre baille annuellement au Roy la somme de 3 5 quentos,500 V Maravedis. Les Royaumes de Valence, Arragon , & Catalogne baillent annuellement au Roy,outre les autres services 6c obligations 75 quentos. Les Isles de Sardaigne, Maiorque 6c Minorque ne rendent point de profit au Roy, a cause que leurs rentes 6c entrees font employees à leur propre conservation 6c defense, à quoy eft befoin de fuppleer parfois davantage. Le Royaume de Sicile baille annuellement au Roy 3 75 quentos. Le Royaume de Naples,la Pouille, 6c Calabre fournissent de rentes an450 quentos. nuelles au Roy La Duché de Milan l uy fournit annuellement 300 quentos. Les Provinces du Pays Bas & la Bourgongne foloyent par cy devant luy payer


Extrait des Rentes & entrees du Roy d'Efpagne,

175

payer annuellement 700 quentos : mais depuis les troubles Se guerres survenus il y a eu du changement. La ferme des ieux de Cartes de toute l'Espagne rapporte annuellement au Roy 20 quentos,car chaque ieu de Cartes qui se vend doit bailler vne demi reale au Roy : ce qui porte 20 quentosde Florence qu'on apporte en Èfpagne rendentanLes Rafles ou Sarges nuellement de Gabelle 10 quentos : car chaque piece doit payer 6 Ducats de Gabelle au Roy,ce quiporte loquentos. Tous ces contes de Gabelles , alcavales, dixiefmes, & terces, Imposts, contributions , domaines , & revenus du Roy d'Efpagne font extraits des registres des respectives chambres de contes du Roy, Se traduits d Efpagnol sans acun changement suivant la ferme , levee, & payement fait l'an 15 78.devant que le Roy fe fut saisii du Royaume de Portugal. Et monte to &celle somme à 13 millions d'or & 48 mille Ducats : ce questant reduità la monnoye du Pays Bas en prenant trois florins pour un Ducat ou onze Reaies d'Efpagne , reviendra à 452 tonnes d'or & : 44 mille Carolus de 40 452 tonnes d'or 44 V florins. gros la piece Telle eft la fomme entiere des revenus annuels du Roy d'sfpagne, non comprins Portugal Se Son Ressort qui presentement est réduit sous la puis. sance dudit Roy. Sous le nom d'Efpagne ou Castille font comprins Leon , Arragon , Caflille, Navarre, Grenade,Tolede, Valence, Seville, Cordoue, Murcie, Jaen, Gallice Gilbratar, Cataloigne, qui par cy devant ont esté autant de Royaumes & encore prefentement en retiennent le nom.Les Royaumes,Provinces Se Villes, qui comparoissent es aflemblees d'Estats d'Efpagne, Se y ont voix,sont les foulmentionnees, Leon,Seville,Tolede, Grenade,Cordoue, Murcie Se Jaen : & les Villes Capitales Se Archevechez, comme Burgos, Salamanca , Segovia, Soria, Avila,CuencaToro, Zamora, Guadalaxara. Et quant aux Villes non Capitales ny Archepiscopales, qui portent Amplement le nom de Villes,foit qu'elles foyent murees ou point,il n'y en a que deux qui ayent voix es dits Eftats, afçavoir Valladolid, & Madrid. Les autres Royaumes comme Arragon , Navarre, Valence, Se Cataloigne, ont leurs Viceroys & Gouverneurs apart, & tiennent assemblees particulières , fë gouvernant félon l'advis du Roy, comme ceux de Naples Sicile Milan, &c.

CHAPITRE

III.

Brief récit des particularitez, Situation,gouvernement revenus du Royaume de Portugal. E Royaume de Portugal a 285 lieues de circuit, afçavoir 13 5 lieues le long des Costes de mer, Se 1 lieues d'enceinte devers terre. En Portugal & Efpagne il y a 17 Villes qui portent le nom de Cividades lequel nom n'est attribué sinon aux Villes Capitales, Episcopales, & PriviIegies les : autres font Amplement appellees Villes foit quelles ayent portes & murs,ou quelles n'en ayent point. De telles Villes Se Bourgades il y en a en Portugal 470. fans conter les Villages Se hameaux. Il y a trois principales Rivieres avec Havres , afçavoir Lisbonne, Porto , Se Setuval : Se encore trois autres au pays d'Algave, qui eft aussi de la dependance de Portugal, afçavoir Tavilla, Lagos, Se Villa Nova, La Riviere de Lift

L

Kk

bone


Du Gouvernement & Police de Portugal.

bone c'est le Tege, en Espagnol Tegio, en Latin Tagus l'une des plus sameuses Rivieres de l'emboucheure de laquelle eft le Chafteau S. Julian, par les Flamengs appelle S. Gilles qui sert de clef 6c defence tant à la Ville quà la Riviere.

C

H A P I TRE

De la Justice

IIII.

gouvernement de Lisbone & Portugal.

L y a premièrement le Tribunal appellé le Relacs du Civil dont le premier Juge eft appelle le Regidor de la part du Roy , ayant encore deux autres Juges pour affeffeurs : Puis le Tribunal criminel avec deux luges: Vn Auditeur ou Juge de Peage du Roy, nommé Alsandega : Plus vn luge des Proprietez & Benefices: Huict luges des Orphelins : vn Juge des Hospitaux. Un Surintendant appelle Correcteur des affaires des Indes, de Guinée, Cap Verd, Isle S. Thomas & Bresil. De tous ces jugemens il y a appel au Relats du Civil. En outre le Tribunal des Supplications dont les luges font appeliez Desembargadores,c.a.d.Deschargeurs,lesquels font de grand credit & authorité plus que ne font les Conseillers & Presidents en nos quartiers. A cefte Justice viennent les appels du Tribunal Civil. Leur Surintendant eft appelle Correcteur des Supplications. Il y a aussi deux Juges nommez Defembargadores da facenda, comme qui diroit Curateurs & luges des biens du Roy :ceux cy iugens des droits & plaident entre le Roy & les particuliers, & d'iceux il n'y a point d'appel. En outre il y a le Confeil du Supreme Tribunal ou le haut Confeil de ceux qu'on appelle Defembargadores du Palais : de Tribunal qu'on nomme de la Conscience de Tribunal, ou Siege des Veedores da sazenda, c.a. d des Curateurs & Inspecteurs des revenus du Roy : le Tribanal, ou Siege de la Chambre des Comptes du Roy:Le Conseil d'Eftat. De furplus il y a deux titres de Dues : un de Marquis:dix de Comtes avec la qualité d'un chacun. Les forterefles des Portugais en Afrique ou Barbarie font celles cy : Tanger, Zepta, Arsilla, l'Isle de Madere, les Açores ou Isles Flamenghes, asçavoir Tercera,S.Michel,S.Marie,S.George,Pico,Payai, Gratiosa les Isles de Flores & Corbo : les Isles du Cap Verd , S. laques , O Fogo Mayo, Boa Vista,S.Antonio 6c S.Nicolas : Arguyn, qui eft une forteresse en Guinee : La Mine de S.George, qui est un Chasteau en la mefme Cofte : lté l'Isle du Prince, S. Thomas, Atubon- Le Royaume deCongo & Angola en la mefme Cofte d'Ethyopie eft aussi tributaire au Royaume de Portugal : l'Ifle de S .Helene. Et de l'autre cofté du Cap de bonne Esperance la forteresse de Soffala, la petite Isle de Mozambique, l'Isle d'Ormus :1a Ville & forterefle de Diu : les Villes & forterefles de Daman, Bacayn,Chaul, Goa,là ou les Viceroys font leur refldence,toutes situees en la Cofte des Indes : des Villes & forteresses de Honor,Barcelor, Mangalor, Canonor, Grâganor, Cochin, & Coulan, toutes en la mefme Cofte des Indes, qu'on nome Malabar : Une forterefle en l'Isle de Seylon, nômee Columbodes Villes de Nagapatan 6c S.Thomas en la Cofte de Coromandel : la Ville & forterefle de Malacca les Isles de Molucques, asçavoir Tarnate, Tydor, Banda, & Amboyna:La Cofte de Bresil de 500 lieues d'eftendue , divisee en quatre Capitaineries ou Gouvernements,d'où on apporte annuellement en Portugal 150 mille Arobes de Succre, l'Arobe faisant 32 livres : Le Havre nommé Todos os Santos, là ou se tient le Gouverneur du Bresil Les

I


Extrait des principaux Revenus de Portugal,

177

Les rentes ordinaires de la Couronne de Portugal portent annuellement plus d'un million d'or, & 100 mille ducats : les revenus de la Maistrise des Croisez dont le Roy est le Chef, auquel s appartiennent les Illes des Açores, Madere, les Ides du Cap Verd, l'Isle S.Thomas, l'Isle du Prince montent par ana 200 mille ducats. Les revenus de la Mine appartenans à la Maistrise des Croifez nommez les Croissez de Chrift montent annuellement a 100 mille ducats : celles du Bresil à 150 mille Ducats. Les revenus & Gabelles des Efpiceries &Marchandises des Indes Orientales montent annuellement à 600 mille ducats, qui font 1 S tonnes d'or, seulement des Gabelles de ce qui vientde là : , car tous les autres revenus des dites Indes Se des Villes de delà font employez a la defence Se conservarion des lieux susmendonnez. En somme les revenus de la Couronne de Portugal & de son Domaine montent annuellement à lafomme de 2200 mille Ducats : qui font 66 tonnes d'or. •

CHAPITRE ;

V.

'

Des despens annuels du Royaume de Portugal.

L

À solde ou salaire des Miniftres ou Officiers de Justice dans le pays, eft de 100 mille ducats par an. Les revenus des Tencas , qui font dons ou Privileges , comme fiefs le dont Roy gratifie certaines personne, comme rentes à vie,lefquel les reviennent au Roy après le deces de ceux qui en ont joui, portent annuellement 300 mille Ducats. Les Juras qui fe vendent, qui font rentes perpetuelles, qui s'achètent des Domaines, Gabelles & droits du Roy a recevoir annuellement fans qu'elles puissent cesser ou estre amorties es heretiers & succeifeurs portent annuellement 150 mille ducats. Pour l'entretenement des forterefïes d'Afrique ou Barbariefaut annuellement 50 mille ducats. Pour l'entretenement de 5 Caleres, faut annuellement 500 mille ducats. Pour l'armee qui annuellement convoyé les navires des Indes ou aller & venir 300 mille ducats. Les Moradies qui font salaires & traictement que le Roy donne pour l'entretenement de les officiers qui portent le titre de Mo çcs da Camara, Cavaleiros, sidalgos, & mille autres titres, pour honneur à ceux à qui il veut demonstrer quelque bienvueillance, ou recognoissance de quelque fervice, ou en faveur de leurs parens ou.Seigneurs, en vertu defquels tiltres & privileges ils font appeliez serviteurs de la maison du Roy,qui eft vn grand honeur, ausquels eft assignee quelque portion de ces Moradies pour avoir de l'orge ou de l'avoine peur leurs chevaux,iaçoit que par fois a peine cela suffit pour leur faire avoir des fouliers, & ne leur sert que d un petit tefmoignage de la faveur, dequoy ils fe retiennent plus fiers que de tous les biens du monde, monte annuellement à la somme de So mille ducats. Les despens Se necessitez requises au service de la Chambre & maison du Roy de Portugal font d'ordinaire de 200. ducats par an qui fouloyerit eftre baillez a ferme,comme ils font encore aujourdhuy,avec les despens 8c table du CardinalAlqert Gouverneur de Portugal. Pour l'entretenement des forterefïes du Royaume de Portugal 200 mille ducats.

La somme de tous les susdits despens monte annuellement à 1680 mille ducats. k

2

C H A-


178

De Ville al C H A P I T R E

de Lisbone. VI.

De la Ville de Lisbonne

Isbone a 32 Eglifes paroissiales , & plus douze mille maifons qui I comprennent plus de 20 mille demeures sans conter la Court & ses dépendances. Le nombre des habîtans y eft de plus de 120 mille entre lesquels il y à plus de dix mille Mores 5c Esclaves : 5c ainsi appert parles r^oles & sig nature s des Pafteurs des Paroi fies qui font obligez chacun en fort quartier & Paroisse sans nulle exception d'exhiber aussi les mémoires, de ceux qui suivent la Court , 5c de ceux qui se trouvantes Monasteres, Couvents, Hospitaux , 5c autres maisons pieuses comme aussi des eftrangers 5c passagers : car la Ville éft tellement remplie de Monasteres, Convents , 5c Hospitaux qu'ils montent a peu pres autant que les maisons de la Ville. Le nombre des Chapelles & autres petitès structures de noftre Dames des Saincts le nombre en est infini. La Ville a plus de 3 50 rues sans conter les ruelles & venelles qui s'y trouvent en trefgrand nombre.

CHAPITRE

VII.

Brief denombrement des Roys de Portugal jusques

au Roy Philippe fils de l' Empereur Charles Quint. A1souce 2. Roy de Portugal,

... LE premier Roy de Portugal a esté Don Alfonce Henriques fils du

Comte don Henry , qui selon le dire des Chroniques, eftoit fils du -fi—* Duc de Lorraine qui se feroit venu rendre en.la Court du Roy de Castille pour éstré employé contre les Marrans mescreans, qui pour lors occupoyent encor la plusparr des Espagnes, & tout le pays de Portugal & y demenoyent la guerre contre ceux de Castille & des autres contrées circonvoifines : en laquelle guerre il se Comporta fi valeureusement que le Roy ne fceut mieux le recompenser qu'en luy donnant sa fille en mariage & pour douaire le Pays de Portugal qu'il avoir conquesté avec tout ce qu'il pourroit encore acquérir , & fut appelle Comte de Portugal, & nacquit son dit fils Alfonce l'ail 1094. lequel conquit la plus part de Portugal fur les Morifques ou Marrans. Apres la mort de son Pere il porta le tiltre de Prince l'espace de 27 ans : lequel tiltre nul ne peut porter si non le fils aifné du Roy & heretier du Royaume : & ayant atteint l'aage de 45 ans fut couronné Roy par privilege & permissio du Pape , & de lors le pays de Portugal a efté érigé en Royaume. Ce premier Roy fe maria eftant aagé de 5 z ans, & eut un fils & trois filles , & de surplus eut vn fils bastard & une fille. Il regna 46 ans, deceda en la Ville de Coymbre là ou il eft enterré au Monastere de S. Croix que luy mesme avoit fondé , comme aussi les Monafteres d'Alcoba, & S. Vincent hors de Lisbone,appelle San Vincente de fora. Ce Roy conquesta du commencement la Ville de Lisbone fur les Morifques ou Sarrafins à l'aide & par le moyen des Alemans qui faisans le Voyage de la Terre Saincte environ le temps de la prinse de Damiate,

furent


"Denombrement des Roys de Portugal.

V79 furent par tempeste contrains de descendre en Portugal lors que le Roy estoit occupé au Siege de la dite Ville : Se fut leur arrivée bien a propos pour aider le Roy au dit Siege auquel ils le comporterent en telle forte qu'en peu de temps non feulement la dite Ville mais aussi plusieurs autres places furent reduites en la puissance du Roy. En consideration duquel bon fervice le Roy a honoré la nation Alemande de particuliers Se perpétuels privileges Se immunitez par dessus tous les naturels du Pays , ordonnant par Edict irrevocable que tous Alemans qui de là en avant voudroyent demeurer ou trafiquer en son pays , seroyent francs Se libres de toutes tailles & imposts de tout ce qui leur seroit de befoin pour leur personnes , maifons , & familles, de pouvoir porter tels accouftremens & ioyaux,eux Se leurs femmes, & leurs domeftiques que bon leur sembleroit, ce que toutesfois n'eft permis aux Portugais mefines quoy que naturels du Pay s:car ils ont vne Loy touchant leurs habits & l'estoffe qu'un chacun doit porter selon sa qualité :item de pouvoir aller de nuict & hors de temps à leur commodité avec cinq ou fix serviteurs, avec lumiere ou sans lumière, & avec telles armes Se defences qu'il leur plairoit, ce qui n'eft permis aux naturels en aucune maniere : item de ne pouvoir eftre reprins d'aucune iuftice en leurs maifons ny eftre iugez ou recevoir sentence sinon en cas de Crime de lese Maiesté, Se ce feulement par le Juge ordonné à cela, appellé le Juge des Alemans : Item que leurs maifons tant celles qu'ils ont à loage qu'en proprieté ne pourront eftre prinses pour le service du Roy ou de sa Court,comme à cela les autres font sujets : item qu'ils ne peuvent eftre contrains a aUcun fervice ou charge du Pays ou du Roy,comme font les naturels , ny mis a aucune contribution pour la defence ou necessité de l'Estat. En voyageant par pays ils doivent eftre fervis Se accommodez devant tous autres pour leur argent, Se autres semblables privileges Se franchifes qu'il feroittrop long de reciter,& font les dits privileges encore a present, comme de tous temps, eftroitement entretenus Se observez, Se irrevocablement conformez par les Roys, Se iournellement accreus par les nouveaux services qu'ils reçoivent de la dite nation; Don Sancho fils du Roy susmentionné fut le deuxiesme Roy de Portu- Sancho 2. Roy. gal, & nacquit fan 1154. & fut fait Roy à l'aage dé 31 ans, & eut quinze enfans que fils , que filles : Se régna 27 ans. Il deceda en la Ville de Coymbre l'an 1212 aagé de 85. ans , Se fut au Monaftere de S. Croix près de les Peres. Don Alfonfe deuxiefme de ce nom, troisiesme Roy de Portugal fut efta- Alfonfe' 3 bly Roy à laage de 25 ans, Se a eu deux fils qui en leur temps ont efté tenus Roy. pour Saints,asçavoir Dominique,François, & Antoine. Il deceda l'an 1223 Se eft enseveli au Monaftere d'Alcabesse. Don Sancho Capello fils dudit Alfonse fut proclame Roy eftant aagé de :Sancho 4. 16 ans, & mourut à Tolede l'an 1247. & est là enseveli en la grande Eglise. -Roy. Apres le deces dudit Sancho son frere le Comte de Bologne fut couron- LLe Comt ne pour Roy Se fut cinquiesme Roy de Portugal, lequel regna 31 ans &de BoloS. ggne mourut à Lisbone l'an 1279. & fut enfeveli au Monaftere d'Alcabeffe. Rov. Don Denis fils du desunct fut couronné Roy à Lisbonne eftant aagé de Denis 6. s 1 ans , Se fut sixiesme Roy de Portugal , le regne duquel dura 46 ans , Se Roy. mourut en la Ville de S.Arein Pan 1325 le 20 de Janvier, aagé de 64 ans : Se git au Monastere d'Olivellas environ à deux lieues de Lisbone lequel de son vivant il avoit fondé- Il avoit espousé Dona Isabella fille de Don Pedro Roy d'Aragon qui a efté canonifé pour Saint. Son Sepulchre eft en la Ville de Coymbra là ou fe font plusieurs miracles à ce qu'on dit.

Apres cestuy cy regna son fils Don Alfonfe surnommé le Brave, qui fut Al fonce 7 couronné Roy en la Ville de S. Areyn estant aagé de 3 5 ans, & fut feptiefme Roy.

KK 3

Roy


180

Dénombrement des R oys de Portugal,

Roy de Portugal, & dura son regne 3 1 ans : tres passa à Lisbone en May 13 56, & gît au grand Coeur de la grande Esglise. Ceftuy cy conquefta Salado fur les Morisques, à l'assistance du Roy de Castille. Pedro S Son Fils Don Pedro a est& huictiesme Roy de Portugal, & régna en bonRoy. ne paix Se iuftice. Il mourut l'an 1366. & git au Monaftere d'Alcabafte : il laissa un fils nommé Don Fernando , ayant en deux fils de Dona Vnes ou Agnes de Caftrb,devant qu'estre marié, asçavoir Don Jan, & Don Denis. Fernand 9 Apres son trefpas,fon dit fils Fernando fut couronné neufviesme Roy de Roy. Portugal, Se espousa Dona Lianor Gonsalves Telles, laquelle il ravit à fon mary LorecoVaas da Chuna,lequel il bannit du pays. Au refte il aimoit les fuiets, & n'efpargnoit point les malfaisans vagabonds Se desbauchez. Son regne dura 17 ans, Se deceda en l'an 1383 aagé de 43 ans, son Sepulchre se void au cœur de l'Efglise S.François en la Ville d'Areyn. Apres la mort de cestuicy, Don Jean vint de Castille avec Dona Beatrix Le Bastard du Roy sa femme pour receuoir la couronne de Portugal, mais le fils baftard du Fernand I o Roy. Roy Don Pedro , Frere du defunct Roy don Fernando luy refista, & luy donna bataille en laquelle il le vinquit : ce fut en la plainte de S.George en laquelle pour mémoire perpetuelle de cefte victoire, il fondu vn riche Monaftere, appelle le Monastere de la bataille. Et fut le susdit batard couronné dixiesme Roy de Portugal estant de l'aage de 38 ans. Il deceda le 14 d'Aoust 1 43 3 Se fut enfèveli au fufdit Monaftere de Bataille par luy confinait. Ce mesme Roy gagne la Ville Se forteresse de Septa fur les Moris. que s en Barbarie. Edouart Apres luy regna son fils Don Eduart onziesme Roy de Portugal, qui ve11 Roy. feut 42 ans,dont il en regna cinq, Se deceda au Palais du Ronven de Thomar l'an 14 3 8. Se fut enfèveli au Monaftere de Bataille. Alfonse Don Alfonse fils du fufdit Roy nacquit àS. Arein l'an 1432 & d'autant 12 Roy. que lors de la mort de fon pere il navoit que fix ans, fon Oncle Don Pedro eut la regence jusques à l'an 1448. Lors commença ledit Alfonfe a regner Se fut le douziefme Roy de Portugal : Il mourut à S. Arein en la mesme chambre qu'il nacquit le 28 d'Aouft 1481 & git avec fes predecesseurs au Monaftere de Bataille. Apres luy régna Don Jean surnommé le Grand, deuxiesme de ce nom, Jean 1 3 Roy. treiziesme Roy de Portugal lequel nacquit à Lisbone le 4 de May 1455. Ceftuicy fit fententier Se décapiter en public Don Fernad Duc deBergunce en la Ville d'Evorale 22. de Juin 1483. & de sa propre main tua d'un coup de poignart. DonDomingo Duc de Begiafrere de la ReyneLeonar là femme, Se donna la Duché à Don Emanuel fon frere. Il vescut 40 ans, & mourut à Alvor estant auxBains le 25. d'Octobre 1495. & gif auMonaftere de Bataille avec ses predecesseurs. Emanuel Il ordonna fon Successeur par teftament Don Emanuel Duc de Viseu 14 Roy». qui a efté le quatorziefme Roy de Portugal,lequel fut proclamé Roy le 27. d'Octobre 1495Ceftui cy par tous fesRoyaumes fit baptizer tous les Juifs foyent qu'ils le voulussent ou non, fur peine de perte de biens, l'an 1499. & fit chaffer tous les Morifques qui habitoyent à Lisbone hors de la Porte de Moreria. Du temps de ce Roy la commune esmeut vue Sedition contre les nouveaux Chrestiens ou Juifs baptisez, desquels furent massacrez quelques centaines d'hommes femmes & enfans, leurs maifons pillees & bruslees, leurs biens Se machandides enlevees. Le Roy fit rechercher les principaux autheurs de cefte Sedition en fit faire exemplaire punition, au moyen dequoy le trouble cessa. Ce fut ce Roy qui premierement fit descouvrir les Indes Orientales par fes Capitaines Se Pilotes,item les Coftes du Royaume de Prete Iean. Il conquefta aussi les Villes Se forteresses de Saffin & Azamoren Afrique. Il deceda à Lisbone le jour de S.Lucie 1521. Son Sepulcre est


Dénombrement des Roys de Portugal.

181

• eft au Monastere de Bethléem. eut pour Successeur nom son fils, Don Jean troisiesme quinziefde ce Il me Roy de Portugal qui nacquit en Juin 1502 en la Ville de Lisbone là ou Jean 15 il fut couronne l'an 1521. Il estoit de naturel bénin & débonnaire, grand Roy. amateur de la Religion & des gens d'Esglise, & aussi des bonnes lettres. Il inftitua vn nouveau College en l'Université de Coymbre. Il mourut l'onziesme de Juin 1557. & fut enfeveli au Monastere de Bethleem dit des Rostiers Alemans. Apres sa mort fut couronne' Don Sebastian sei ziefme Roy de Portugal fils du Prince de Portugal qui eftoit fils dudit Don Jean qui du vivant de son Sebastian Pere eut a femme Jeanne tille de Charles Quint, Sœur du Roy Philippe. 16 Roy. CePrince mourut laissant safemme enceinte dudit Don Sebaftian , qui après le deces de fon ayeul fut declar& Roy,& nacquit le propre jour de S. Sebastian l'an 15 5 3. Il passa avec vne grande armee en Afrique pour la conquefter l'an 1578. mais il y fut desfait par les mores avec la pluspart de ses gens. Apres cefte perte de Don Sebaftian fut proclamé Roy de Portugal le Cardinal don Henry grand Oncle dudit Don Sebaftian, & fut dix septiefme Henry 17 Roy. Roy de Portugal lequel mourut l'an 1580. laissant pour heretier de la Couronne par teftament le Roy d'Efpagne Don Philippe comme droit Succesleur de la dite Couronne entant son Pere Charles Quint avoit efpoufé la plus Vieille fille du Roy Don Emanuel Mere du susdit Don Philippe, Se foeur de l'ayeul de Don Sebaftian , & du susmentionné Don Henry combien qu'il y eust encor un frere du fufdit Don Henry, nommé Louys, qui après son deces laissa unfils nommé Don Antoine qui estoit Prieur d'Ocrate de l'Ordre des Croifez de S. Jean, lequel fut par les Portugais ploclamé Roy : mais par la grand force & violence du Roy d'Efpagne qui avoit achepté la pluspart de la Noblesse Portugaife, le fufdit Don Antoinefut supplanté & chassé : & le Roy d'Efpagne venant en personne en Portugal y fut receu & proclamé Roy dans le Monaftere de Thomar parles trois Eftats du Royaume,asçavoir les Ecclesiastics, la Noblesse, & les Procureurs des Villes:par le moyen dequoy la Couronne de Portugal eft venue à ceux de Castille ou Espagne : apres avoir eu fes propres Roys en nombre de 17. l'efpace de 442 ans.

Kk

F I

N

I

4

S.


Le grand routier de mer, de Jean Hugues de Linschot Hollandois  

Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection de la Bibli...

Le grand routier de mer, de Jean Hugues de Linschot Hollandois  

Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection de la Bibli...

Profile for scduag
Advertisement