Page 86

60

GRANDE

GÉOGRAPHIE

• D'après la première, il aurait existé une vaste contrée reliant l'Amérique du Sud à l'Amérique du Nord; à la suite d'un bouleversement, cette contrée aurait disparu et les cimes des hautes montagnes, seules, n'auraient pas été submergées : d'où la formation des nombreuses îles de l'archipel des Antilles. Cette hypothèse peut, jusqu'à un certain point, paraître vraisemblable, si l'on remonte à une ancienne et fameuse tradition qui rapporte un phénomène analogue : d'après cette tradition, il aurait existé un continent qui s'étendait à l'O. de l'Afrique et qui, à la suite d'un cataclysme, disparut sous les eaux : c'était la terre des Atlantides, qui a donné son nom à l'Océan Atlantique. D'autre part, en comparant entre elles la faune et la flore des Antilles, on peut voir qu'elles sont identiques dans tout l'Archipel ; en outre, si l'on considère la direction des montagnes de l'Archipel, on voit que c'est dans le centre de l'île d'Haïti que se trouve le nœud du système orographique des Antilles ; de ce centre partent une série de chaînes: l'une, dirigée vers le N.-O. et disparaissant au Cap-à-Foux-du-Nord pour reparaître dans l'île de Cuba; l'autre vers l'E. et disparaissant au cap Engano pour reparaître dans l'île de Mona, Puerto-Rico, etc., et pour se développer en arc de cercle jusqu'à l'île de la Trinité; enfin, une troisième chaîne, partant du Bahoruco, se dirige vers l'O., disparaît au cap de Tiburon

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement