Page 366

340

GRANDE

GÉOGRAPHIE

plus tard. La ville actuelle a été prise plusieursfois par les Haïtiens : en 1805 par Dessalines, et en avril 1849 par Soulouque. Elle est à 110 kil. N.-O. d'Azua. Elle est bâtie au milieu d'une vallée très élevée, à peu de distance de la rive gauche de la Maguana, branche occidentale du Yaqui-du-Sud ; les nuits y sont très fraîches et l'hiver y est très froid. On a découvert dans la commune de l'or, de l'argent, du porphyre, du diamant, du jais, etc. De belles savanes s'étendent entre les ramifications du Cibao, et les habitants s'y adonnent à l'élève des bestiaux. La vallée de San-Juan fournit le café, le coton, le maïs, etc. C'est dans cette ville que J.-B. Chavannes fut arrêté, le 16 novembre 1790. 2° Las-Matas-de-Farfan, a l'O. de San-Juan, dans la magnifique vallée de Thomé. La Iondation de cette ville remonte au siècle dernier (1779). Elle jouit d'une température délicieuse. Dans les savanes qui l'entourent paissent beaucoup de bêtes à cornes que l'on vient vendre jusqu'à Port-au-Prince. 3° Banica. Ce bourg est situé sur la frontière, près de l'Artibonite. Il a été fondé par Diego Velasquez en 1504. La vallée de Banica est l'une des plus riches de la Dominicanie ; on y élève beaucoup de bestiaux. Mais la principale renommée de Banica lui vient de sa proximité des sources ther-

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement