Page 40

( 26 ) les Boftoniens les liens qui les uniffent, difpofés à s'enfevelir fous les ruines de leur commune patrie , plutôt que de laiffer porter la moindre atteinte à des droits qu'ils ont appris à chérir plus que leur vie. T o u t e s les provinces s'attachent à la caufe de Bofton; & leur affection augmente à proportion du malheur & des fouffrances de cette ville infortunée. Coupables, à peu de chofe p r è s , d'une réfiftance fi féverement p u n i e , elles fentent bien que la vengeance de la métropole contre elles n'eft que différée ; & que toute la g r a c e , dont peut fe flatter la plus favorifée, fera d'être la derniere fur qui s'appefantira un bras oppreffeur. Ces difpofitions à un foulevement général font augmentées par l'acte contre Bofton, qu'on voit circuler dans tout le continent fur du papier bordé de n o i r , emblême du deuil de la liberté. Bientôt l'inquiétude fe communique d'une maifon à l'autre. Les citoyens fe raffemblent & converfent dans les places publiques. Des

Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des européens  
Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des européens  

Auteur : Guillaume -Thomas Raynal / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentatio...

Advertisement