Page 178

— 505 — digés eu langage convenu et les télégrammes rédigés en langage chiffré. Art. 14. On entend par langage convenu l'emploi de mots qui, tout en présentant chacun un sens intrinsèque, ne forment point de phrases compréhensibles pour les bureaux télégraphiques. Art. 15- Les télégrammes en langage convenu ne doivent contenir que des mots appartenant à la langue française. Art. 16. Les noms propres ne sont admis dans la rédaction destélégrammes eu langage convenu qu'avec leur signification en langage clair. Art. 17. Le bureau d'origine peut demander la production du vocabulaire afin de contrôler l'exécution des dispositions qui précèdent. Art. 18. Sont considérés comme télégrammes en langage chiffré : 1° Ceux qui contiennent, un texte chiffré ou en lettres secrètes ; 2° Ceux qui renferment, soit des séries ou des groupes de chiffres ou des lettres dont la signification ne serait pas connue du bureau d'origine, soit des mots, des noms ou des assemblages des lettres ne remplissant pas les conditions exigées pour le langage clair. Art. 19. Le texte des télégrammes chiffrés peut être, soit entièrement secret, soit en partie secret et en partie clair. Dans ce dernier cas, les passages secrets doivent être placés entre deux parenthèses les séparant du texte ordinaire qui précède ou qui suit. Le texte chiffré doit être composé exclusivement de lettres de l'alphabet ou exclusivement de chiffres arabes.

Adresse. Art. ΊΟ. Le texte doit être précédé de l'adresse, cette adresse doit porter toutes les indications nécessaires pour assurer la remise du télégramme à destination. Elle doit toujours être telle que la remise du destinataire puisse avoir lieu sans recherches ni demandes de renseignements. Elle doit comprendre, pour Cayenne, la mention de la rue et du numéro, ou à défaut de ces indications celle de la profession du destinataire ou autres analogues. Pour les autres localités de la Guvane, le nom du destinataire doit être, autant que possible, accompagné d'une indication complémentaire capable de guider le bureau d'arrivée en cas d'altération du nom propre.

Bulletin officiel de la Guyane française (1885)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1885)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement