Page 31

ÉTUDE

BOTANIQUE

DU CACAOYER

19

au contraire, les Cundeamor verrugosa ont des fruits, qui, par leur forme et l'épaisseur du péricarpe, peuvent être confondus avec ceux des Criollo. Le tableau que nous avons donné indique donc, dans leur ordre naturel, les formes successives de transition qui amènent des Criollo typiques aux vrais Calahacillo. Dans la pratique, on conçoit combien il peut être parfois difficile de distinguer des variétés reliées par tant d'intermédiaires. Gomme cependant toutes ne correspondent pas aux mêmes conditions de végétation, le planteur ne devra choisir que des sortes bien caractérisées, pour donner la préférence à celle qui conviendra le mieux au terrain dont il disposera. Si ce terrain est très pauvre, il ne pourra cultiver que les Calahacillo ; si le sol est médiocre ou seulement bon, il plantera des Forastcro ; et ce n'est que si la terre est vraiment très riche qu'il pourra songer aux Criollo. On évitera, en tous cas, les plantations mixtes, toutes ces variétés d'arbres devant être traités de façons différentes. Pour la même raison, on ne peut approuver le système quelquefois adopté à la Trinidad et qui consiste à remplacer, dans une plantation de Criollo, les pieds qui ont péri par des pieds plus vigoureux de Forastero ou de Calahacillo. Mieux vaut laisser les places vides que de chercher ainsi à les utiliser. A côté des variétés précédentes il faut encore certainement placer, d'après M. K. Schumann, trois Theobroma que Bernoulli a signalés autrefois dans l'Amérique centrale et qu'il a décrits comme espèces, mais qui ne sont très vraisemblablement que des formes du Theobroma Cacao : ce sont les Thcobroma pentagonum, leiocarpum et Salzmannianum. Le Tlieobroma pentagonum Bern, est cultivé au Nicaragua et au Guatémala sous le nom de cacao lagarto. Il fournit une sorte très fine; et M. Hart, qui, comme M. K. Schumann. ne le considère que comme une variété du Theobroma Cacao, l'a introduit, en 1893, à la Trinidad. Ce Theobroma pentagonum diffère surtout de l'espèce-type par ses fleurs, qui sont deux fois plus petites. Le fruit, très voisin surtout de celui des Criollo, est à

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Le cacaoyer sa culture et son exploitation dans tous les pays de production  

Auteur : Henri Jumelle / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement