Page 88

52

Poumié moune qui rencontré yo, Coumencé prend ri : quia ! quia ! quia ! « Zott jamain vouè travail com ça? Ça c’est yon travail nèg ibo.

» Zott ka prend lapeine, bon khè zott, Fatigué cò zott pou pòté Yon bête qui ni pieds pou maché? Faut couè zott tout les dé bien sott ?

» C’est zott qui té doué ka mouté Lassous dos li, li faite pou ça. » Yo compranne ça. Ti gaçon là Mouté, vié nhomme rété à pié.

Yon ti moument après, vouélà Yo rencontré trois négociant Qui trouvé ça mal, à présent. Yo crié pou ti gaçon là :

« C’est pas ou qui té doué mouté ; Pou papa ou faut ni zéga : Ou, ou jeine, li li vié déjà, Ou tini la fòce pou maché. »

Vié nhomme là, pou ces gens là, dit : « I faut contenté zott, messié. » Gaçon li déçanne, li mouté, Et pis yo tout les trois pati.

Les bambous : fables de la Fontaine travesties en patois créole par un vieux commandeur  

Marbot, François-Achille / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Les bambous : fables de la Fontaine travesties en patois créole par un vieux commandeur  

Marbot, François-Achille / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Profile for scduag
Advertisement