Issuu on Google+

Fiche élève

Classe de 3ème Découverte Professionnelle.

Le secteur agroalimentaire Objectif : Le secteur agroalimentaire français ? Le monde entier nous l’envie ! La qualité bien sûr est au rendez-vous mais surtout l’innovation. Car dans l’agroalimentaire, il n’y a pas que la dure loi de la sécurité, de la qualité, du marketing et autre... ce celui qui fait vraiment la loi, c’est vous, c’est nous. Sur notre Côte d’Opale, il y a bien sûr les produits de la mer. Grâce à Boulogne-sur-Mer, 1er port de pêche français, beaucoup d’entreprises pêchent, filètent et préparent le poisson, parfois jusqu’à la petite barquette prête à s’enfourner aux micro-on micro-ondes. Mais sur la Côte d’Opale, on compte aussi des usines de fabrication d’huiles, de soda, de charcuteries, de gâteaux, de yaourts, de glaces, de vanille, de moutarde, de confiserie... : de quoi remplir son caddie sans souci !

Opaliavenir - Fiche élève n°5 - Le secteur agroalimentaire

Page 1/9


Fiche élève

Le consommateur : dieu tout puissant de l’agroalimentaire Document N°1

Le français a changé d’habitudes alimentaires Par an et par habitant

1970

1990

2000

2005

Pain (en kg)

80

61

57

53

Pommes de terre (en kg)

95

60

66

71

Légumes frais (en kg) (1)

70

86

90

87

Boeuf (en kg)

15

17

14

14

Volailles (en kg)

14

21

23

20

Oeufs (en kg)

11

13

14

14

Poissons, coquillages, crustacés (en kg) (2)

9

14

14

11

Lait frais (en litres)

95

66

65

53

Yaourts (en kg)

8

15

19

21

Sucre (en kg)

20

10

7

6

Eaux minérales et de source (en litres)

39

89

148

170

(1) y compris légumes, fruits et assaisonnement. (2) frais et surgelés.

Source : Insee, comptes nationaux base 2000.

Exercice 1 : Répondez aux questions à l’aide du tableau a) Quels sont les produits alimentaires dont la consommation a augmenté entre 1970 et 2005 ? b) Quels produits en particulier voient leur consommation exploser ? Pouvez-vous calculer le pourcentage d’augmentation ? c) Quels sont les produits dont la consommation a beaucoup baissé ? d) En quelques lignes quelles sont les causes, à votre avis, de ces changements alimentaires ?

Opaliavenir - Fiche élève n°5 - Le secteur agroalimentaire

Page 2/9


Fiche élève Document N°2

Les tendances de consommation L’offre de produits alimentaires n’a jamais été aussi créative et variée. En 50 ans, nous sommes d’abord passés de la pénurie de l’après-guerre à l’opulence, à la variété et à l’innocuité des produits alimentaires. Puis, les changements démographiques et sociaux ont complètement bouleversé les modes de vie et de consommation. Dans les années 60-80, les Français achetaient des produits bruts qu’ils cuisinaient. Avec les années 90 et le déploiement des micro-ondes, ils ont préféré les produits tout prêts à réchauffer. Plus urbains, plus mobiles et plus pressés, il ont fini par sacrifier la pause déjeuner au domicile au profit du restaurant ou des lieux publics, et le snacking a remplacé en partie le menu ou le plat à la carte. Vers une alimentation plus saine Cependant, depuis la crise de la vache folle, la dénonciation des OGM et de la malbouffe, et la publication d’études montrant le lien entre santé et nutrition, les consommateurs sont devenus beaucoup plus attentifs et exigeants. Les grands industriels proposent dorénavant des produits de qualité, reconnus pour leurs bénéfices nutritionnels, qui se conservent plus longtemps, qui se préparent facilement et rapidement mais qui laissent la possibilité d’y rajouter sa touche personnelle. Aujourd’hui, le consommateur soucieux de l’environnement et de sa santé choisit les produits issus de l’agriculture biologique et les aliments santé. Aujourd’hui, comme le disait le sociologue Claude Fischler, « Je suis ce que je mange », c’est-à-dire plus beau et plus en forme pour une vie meilleure et plus longue. Source : http://www.metiers-industries-alimentaires.com, espace enseignant

Exercice 2 : Faites le QCM en vous aidant de la lecture du document et d’un dictionnaire (on peut avoir plusieurs réponses !) La pénurie alimentaire, c’est : C’est quand on mange trop Quand on a le choix des produits Quand il n’y a pas grand-chose à manger

En 2010, on préfère : Les aliments bons pour la santé et de qualité Les aliments qui se cuisinent facilement et rapidement Les aliments qui permettent d’ajouter une touche personnelle Le hamburger-frites-mayo

L’innocuité alimentaire, c’est : Des produits qui ont bon goût Des produits frais et sans risque pour la santé Des produits cuits

« Je suis ce que je mange », ça veut dire : Je ressemble à une frite si je mange des frites Je mange pour être beau, en pleine santé, vivre plus longtemps Je mange parce que je ne peux pas faire autrement

Dans les années 90, on préfère : Le fait maison Le prêt à réchauffer Le bio

Que veut dire OGM ? Organisation du Grand Marché Organismes Génétiquement Modifiés Organismes Généralement Mauvais

Opaliavenir - Fiche élève n°5 - Le secteur agroalimentaire

Page 3/9


Fiche élève Document N°3

La naissance d’une huile A Coudekerque-Branche près de Dunkerque Lesieur, produit et met en bouteille diverses huiles végétales de graines. Par ailleurs, l’usine assure la fabrication de bouteilles PET (bouteille en plastique, Pet vient du type de plastique utilisé) le stockage et les livraisons. Ainsi, 242 000 tonnes sont raffinées et 185 millions de litres d’huiles alimentaires sont conditionnés tous les ans. Sa proximité avec le site portuaire lui facilite grandement les exportations. Coudekerque-Branche est le site historique du groupe (créé en 1910 par Georges Lesieur).

A partir de constats simples, LESIEUR en juin 2003, a imaginé des huiles différentes : la gamme ISIO (ISIO 4, ISIO PROTECT).

Composition de l’huile isio protect une combinaison de 4 huiles destinées à l’assaisonnement

1. Les consommateurs veulent des produits bons pour leur santé 2. Dans la « famille » des Acides Gras Poly-Insaturés on distingue 2 acides gras essentiels que l’organisme ne sait pas fabriquer. Pour compliquer les choses, ces deux acides gras poly insaturés ne sont pas présents dans les mêmes huiles : - les oméga 6 : huiles de tournesol, pépins de raisin ; - les oméga 3 : huiles de noix, colza. Or, dans l’alimentation française, les besoins sont juste couverts pour les oméga 6 et insuffisants pour les oméga 3 : Seulement 35% à 40% des besoins sont couverts 3. Par ailleurs, la vitamine D est indispensable à la constitution et à l’entretien du capital osseux : Elle améliore l’absorption du calcium dans l’intestin, elle est essentielle à la minéralisation de l’os. Elle a également une action favorable sur la peau, le système immunitaire et le système musculaire. La vitamine D provient :- De la synthèse de la peau (sous l’effet des rayons UV), pour 2/3 - Des apports alimentaires, pour 1/3 des besoins. Or les apports alimentaires des Français sont insuffisants : 80% de la population a des apports insuffisants en vitamine D !

Une formule unique, enrichie en vitamine D

Formule issue de la Recherche Lesieur qui répond aux recommandations des nutritionnistes Apports nutritionnels pour 1 cuillère à soupe (10g) : * 1/4 des apports nutritionnels conseillés en Acides Gras Essentiels * 25% des apports nutritionnels conseillés en oméga 6 * 25% des apports nutritionnels conseillés en oméga 3 * 30 % des apports nutritionnels conseillés en vitamine E * 10 % des apports nutritionnels conseillés en vitamine D

Exercice 3 : Répondez aux questions à l’aide du document a) Pourquoi l’entreprise Lesieur a-t-elle décidé de fabriquer une huile comme ISIO 4 ? b) A votre avis, le nom de cette huile est-il un hasard ? Isio 4 ? Isio Protect ? Quels sont les messages que le marketing de Lesieur fait passer avec ces noms ? c) Faites une recherche en bibliothèque ou sur internet pour expliquer en 3 lignes ce que sont les acides gras essentiels et quels sont les maladies et symptômes qui peuvent apparaître si les besoins de ces acides gras essentiels et de vitamine D ne sont pas couverts

Opaliavenir - Fiche élève n°5 - Le secteur agroalimentaire

Page 4/9


Fiche élève Document N°4

Le Dieu consommateur Parfois, ça ne marche pas : l’industrie agroalimentaire innove mais, le consommateur n’aime pas. Parfois pour de « bonnes raisons » et parfois juste parce c’est « comme ça ». Prenons l’exemple d’un yaourt qui fait la peau belle conçu par un géant des produits laitiers. Des études sont faites pour prouver son efficacité, des centaines de femmes sont interviewées et déclarent que cela les intéresse, on sort un joli yaourt rose, plutôt bon d’ailleurs, une immense campagne de pub télé et plouf. L’échec. Le yaourt qui fait la peau belle de l’intérieur ne marche pas, il est retiré de la vente, la consommatrice n’y... croit pas, c’est tout. Autre cas, quand le consommateur a des idées toutes faites auxquelles on ne doit pas toucher. Dans les années 90, une grande marque de soda sort à grand renfort de publicité un cola transparent... Ridicule pense le consommateur, un cola doit être noir, rien d’autre ! Gros échec, là encore. Depuis le cola a des parfums mais personne ne tentera plus jamais de changer sa couleur ! Source : Ludodago pour les CCI Côte d’Opale

Le saviez-vous ? Un hypermarché regroupe plus de 50 000 produits, et avant cela, il a fallu en inventer 10 fois plus. Et ce n’est pas facile de faire un produit qui « marche » : 60% des produits lancés sur le marché disparaissent au bout de 6 mois. D’autres en revanche semblent exister depuis toujours : pouvez vous en citer ? Source : www.journaldunet.com

Exercice 4 : Répondez aux questions en vous aidant d’internet ou de votre propre analyse !!! 1. La couleur d’un « packaging » (emballage) est aussi souvent fixée... par les attentes des consommateurs ! a) Quelle est la couleur d’une bouteille de lait ? Pourrait-on imaginer une autre couleur pour du lait ? b) Pourquoi une bouteille d’huile d’arachide est-elle transparente ? Pourquoi la bouteille d’huile de tournesol est jaune et celle dédiée à la friture est rouge ? A votre avis ? c) Trouvez d’autres exemples de produits dont la couleur du packaging est fixée et ne peut que difficilement changer sous peine d’être boudé par le consommateur. 2. Imaginez un produit alimentaire un petit peu révolutionnaire pour nos entreprises de la Côte d’Opale en choisissant une catégorie parmi la liste ci-dessous. Produits de qualité, faciles à préparer, bons pour la santé, voilà ce qu’attendent les consommateurs ! Avec un peu d’imagination, vous allez y arriver... (seul ou en groupe). Soyez créatifs ! par exemple, de l’huile qui ne fait pas grossir mais qui garde son goût et ses qualités nutritives, un sac emballage rempli d’eau qui permet de vendre le poisson vivant, un chocolat avec vitamine D... (délirant ? si on vous dit qu’on cherche à créer des chèvres intégrant des gènes d’araignées pour extraire de leur lait des fils utilisables comme textile, vous y croyez ? et pourtant... c’est vrai !) Catégories proposées : Produits de la mer, Soda, Charcuterie, Huile, Sauces vinaigrette, chocolat, confiseries.

Opaliavenir - Fiche élève n°5 - Le secteur agroalimentaire

Page 5/9


Fiche élève

Le cas des produits de la mer Document N°5

Du bateau à l’assiette

Source Port de Boulogne sur Mer

Exercice 5 : Répondez aux questions en vous aidant du schéma a) A quel moment de la journée les bateaux de pêche déchargent-ils les poissons ? b) Quel est le nom de l’endroit où les poissons seront mis en vente ? c) Quel est le nom du professionnel qui va se charger de préparer le poisson ? (transformation, filetage, conditionnement).

Opaliavenir - Fiche élève n°5 - Le secteur agroalimentaire

Page 6/9


Fiche élève Document N°5

A Boulogne, toute la filière des produits de la mer sur place ! Leaders internationaux, nationaux et PME extrêmement dynamiques ont fait le choix de Boulogne-sur-Mer pour leur implantation. Sur un même site, on retrouve tous les métiers de la transformation et de la commercialisation. Le mareyage filetage consiste à préparer le poisson, notamment à fileter : transformer en filet, retirer les arêtes, ... On compte aussi de nombreuses entreprises de préparation de plats cuisinés et produits élaborés à la salaison, de la cuisson de crevettes à la conserverie et au conditionnement. La plus grande usine de surgelés est en Côte d’Opale ! Aux côtés des produits surgelés « classiques » tels que les tranches de poisson pané, sont développés de nombreuses spécialités cuisinées surgelées, entrées et plats gastronomiques selon des méthodes et un savoir-faire traditionnels. Par ailleurs, soucieux du développement durable, les entreprises de Boulogne-sur-Mer suivent une charte de pêche responsable : respect de l’environnement et des quotas de pêche pour une gestion durable des ressources marines. Source : Port de Boulogne-sur-Mer

Exercice 6 : A l’aide du texte et en regardant bien les détails, vous parviendrez à replacer les légendes : marayage, gamme traiteur, logo pêche responsable, fabrication de poissons surgelés, fabrication de produits de la mer frais Crédit photo CCIBCO

Opaliavenir - Fiche élève n°5 - Le secteur agroalimentaire

Page 7/9


Fiche élève Document N°6

Les emplois de la filière produits de la mer

Exercice 6 : Un petit peu de calcul a) Combien d’établissements la filière produits de la mer de Boulogne sur Mer compte-t-elle ?

(n’oubliez pas la ligne « commerce de gros alimentaire, Marée » !)

b) Le port de Boulogne sur Mer est le plus important port de pêche français, combien de tonnes

de poissons sont à votre avis pêchés chaque année par nos bateaux ?

Opaliavenir - Fiche élève n°5 - Le secteur agroalimentaire

Page 8/9


Fiche élève

A 1

B I

C

C

2

T

S

3

E

M E

R T E

4

O

L

S 5

I

N

N

Exercice 6 : Mots croisés 12-

Désigne des produits frais et sans danger Le consommateur veut aujourd’hui des produits qui lui permettent de vivre mieux, plus longtemps, en bonne _________ 3- Ils préparent le poisson, en font des filets, les conditionnent. Les boulonnais sont les meilleurs professionnels de France. 4- Elle symbolise tant de choses ! l’interdiction ou l’autorisation sur la route, la conformité entre le produit et l’idée que le consommateur s’en fait. Elle est donc essentielle pour que le produit plaise au public et facilite sa consommation. Si on la change, le consommateur boudera le produit ! Imaginez un pot de yaourt noir... beurk... 5- Là encore, comme dans toute industrie, elle est essentielle. Dans les laboratoires d’agroalimentaire, des ingénieurs cherchent et inventent chaque jour de nouveaux produits, des goûts et des mélanges. A- Par souci de développement durable, la filière « produits de la mer » a mis en place une pêche _______________________ B- Au final, il décide de tout : d’acheter ou de rejeter un produit. C- C’est à cet endroit, qu’à 5h, le poisson pêché dans la nuit est vendu aux enchères. En remettant dans l’ordre les lettres des cases oranges, vous trouverez le nom d’une pierre qui vient d’un mot sanskrit (langue ancienne parlée en Inde) qui signifiait « pierre précieuse ». Un joli nom pour une Côte merveilleuse, non ? Un métier dans un secteur de l’agroalimentaire, où innovation et tradition font excellent ménage serait de votre goût ? Découvrez les métiers et formations proposés, en particulier sur la Côte d’Opale, sur http://www.metiers-industriesalimentaires.com et bien sûr sur www.onisep.fr

Opaliavenir - Fiche élève n°5 - Le secteur agroalimentaire

Page 9/9


agroalimentaire_eleve