Page 1

Bien construire

le guide pratique ÉCONOMIE

Tout savoir... pour mieux choisir ! éco l o g ie

Votre maison grandeur nature solide & durable

Habitat résistant, clé du long terme s éc u r i t é

Comment construire sans risque ? con f o r t

Assurons ensemble votre bien-être

. . . e r i a t é i r p o r p Devenir

C'est facile !

rt 2012 TOUT SAVOIR !


Construire son confort dans un habitat écologique et économique Hier, la France était le mauvais élève Européen des solutions dites « environnementales ». La France est en effet le second producteur d'énergie nucléaire au monde après les États-Unis. Les coûts faibles de l’énergie en France n’ont donc pas favorisé les énergies alternatives de type éolien, marémotrice, solaire ou géothermique. Aujourd’hui, les glaciers reculent, la terre se réchauffe, le climat se dérègle et les différents colloques mondiaux de type Kyoto ou les grenelles de l’environnement sont les moteurs d’une vraie prise de conscience collective. C’est pourquoi la politique Française a changé. Il faut aujourd’hui économiser une énergie qui doit être propre à consommer et à produire. Pour atteindre ces objectifs, il faut désormais construire des maisons capables de capter et stocker les apports énergétiques extérieurs. Il faut donc concevoir des logements bien orientés pour capter l’énergie solaire et bien isolés pour conserver cette énergie. Il faut également utiliser des matériaux non polluants à la fabrication et à l’usage.

13 agences sur 4 départements

Connaître votre région,

c’est commencer à vous comprendre...

CHATEAUBRIA Guémené - Penfao

Pays de Blain-Châteaubriant BLAIN

Côte d'Amour & Pays de St Nazaire Le Croisic

SAINT- Trignac NAZAIRE

Imprimé à 2 000 exemplaires - Avril 2013

Rezé

Pays de Machecoul

V Le Pallet

Vignoble Nantais Vieillevigne

Machecoul Beauvoirsur-Mer

Legé Challans

Pays de Challans

Pays Yonnai LA ROCHESUR-YON La

Olonne sur Mer

La C Le-V

LES SABLES-D'OLONNE Château d'Olonne

Pays des Sables

Vous y trouverez des tests sur des produits étonnants, comme le poêle à Pellets, le chauffeeau solaire, avec de vrais comparatifs pour vous épauler dans vos choix. Pour que cette maison soit le cocon de votre famille pour aujourd’hui et pour demain.

Document non contractuel - En raison des techniques d’impression, les teintes représentées dans ce document peuvent présenter des différences avec celles de nos produits

NANTES

Saint-Philibertde-Grand-Lieu

Noirmoutieren-l'Ile

Pour vous aider pleinement dans cette démarche complexe, nous vous offrons ce guide de la construction qui nous l’espérons, par son contenu et ses conseils participera à la réussite d’un projet Economique, Ecologique, Durable et Confortable.

Crédits photos : Maison Valtéa, Image Source, Pixland, Fotolia, Shutterstock (sauf mention)

Agglomération nantaise

Saint-Père-en-Retz

Côte de Jade & Pays de Retz

C’est pourquoi, la société Valtéa, pionnière de solutions novatrices, s’engage à vos côtés pour vous aider à réaliser votre rêve sur mesure: une maison solide, économique, respectueuse des normes et de l’environnement.

Directeur de la publication : Sophie BARON Rédaction : Stéphane WEBER www.arengo.fr - Cholet (49) Conception graphique : Impression : Roy imprimerie

Le Cellie Carquefou

Saint-Michel-Chef-Chef

Cependant, les techniques de captage et de stockage de ces énergies gratuites sont complexes et leur langage appartient au cercle fermé des gens initiés.

La Direction

Montoirde-Bretagne Paimbœuf

Pornichet

Pays

Nort-sur-Erdre

retrouvez toutes nos coordonnées à la fin du guide

P


Pouancé

ANT

Pourquoi construire aujourd’hui ?

04

Faire construire en toute confiance

06

Trouver votre terrain

08

ÉCONOMIE

12

SEGRÉ

Le Segréen

Durtal

Le Lion-d'Angers

Le Baugeois

Avrillé

s d'Ancenis

Baugé

ANGERS

ANCENIS

Agglomération angevine

Oudon er

éco l o g ie

Les Ponts-de-Cé Gennes

SAUMUR

Vallet

La Séguinière

CHOLET Maulévrier

Thouars

Mortagne-sur-Sèvre La Verrie Mauléon Les Herbiers

Pays des Herbiers

Nord Deux-Sèvres BRESSUIRE

Parthenay PARTHENAY

La Châtaigneraie Sainte-Hermine

solide & durable

Habitat résistant, clé du long terme s éc u r i t é

Comment construire sans risque ?

Cerizay

Ferrière

ChaizeVicomte

Votre maison grandeur nature

22

Le Saumurois

Le Choletais

Montreuil-Bellay

is

Noyant

Tout savoir... pour mieux choisir !

Secondigny

con f o r t

Assurons ensemble votre bien-être

26

28

30

Pompaire

Pays de Fontenay-Le-Comte FONTENAYLE-COMTE

Chauray

Saint-Maixentl'Ecole

NIORT

Sud Deux-Sèvres

Votre maison sur-mesure

40

Votre déménagement

42

La charte Maison Valtéa

43


Cette enquête publiée récemment par 60 millions de consommateurs montre clairement que le prix des logements ne cesse d’augmenter. Cette hausse des prix de l’immobilier est soutenue par des normes toujours plus strictes et des taux d’intérêts en hausse. Il y a donc de fortes chances que l’acheteur qui retarde son acquisition aura un logement toujours plus petit avec des emprunts toujours plus longs. S’il ne reste pas locataire jusqu’à la fin de ses jours… Schéma 1 ci-contre

le poids financiers des économies d’énergies Le poids des différentes réformes énergétiques pèse clairement sur le prix des constructions neuves. Les premières mesures thermiques (RT 2000) ont été prises en 2000, depuis cette date, le prix des maisons a beaucoup augmenté. Mais aujourd’hui, les économies générées financent largement les montants supplémentaires (Un peu plus de mensualité mais une économie de chauffage équivalente). Schéma 2 ci-contre

leS NORMES THERMIQUES, OBJECTIF MAISON PASSIVE EN 2020 Mesures opérationnelles du dernier « Grenelle de l’environnement » » LOGEMENTS NEUFS • 2012 : consommation maxi d’un logement neuf, 50 kW/m2/an (type Effinergie/Minergie), RT 2012, HPE 2012, THPE 2012, BBC+ • 2020 : généralisation de logements neufs à énergie passive ou positive (Passivhaus/Minergie EP) Consommation de chauffage seul en kWh/m2/an

aujourd’hui ?

MINERGIE-P Passivhaus

effinergie

MINERGIE

construire

0

RT 2005

100

RT 2000

Pourquoi

moyenne française

200

maisons années 60-70

300

Bâtiment économe LOGEMENT A ENERGIE PASSIVE BBC

Faut-il retarder l’achat de votre résidence ?

2012

THPE

Aujourd’hui, l’économie devient rentable, c’est donc le moment d’investir pour construire votre patrimoine en pensant aux générations de demain.

2020

2010 RT 2005

4

Bâtiment énergivore

kWhEP/m2/an


Schéma 1 : selon ce graphique, entre 1997 et 2007 les accédants ont perdu plus de 40m2 pour une maison. Source 60 millions de consommateurs

» LOGEMENTS anciens Une des mesures du « Grenelle » est, en plus des DPE (Diagnostic de Performance Energétique) obligatoires à la revente d’un bien immobilier, de rendre obligatoire une étude de rénovation pour atteindre les classes B ou C (51 à 150 kWhEP/m2/an). Les prix de revente des maisons les plus énergivores en seraient donc dévalués d’une manière très importante.

Schéma 1 : Source 60 millions de consommateurs Surface en m2 140 130

132 120

120

114

Prix d'achat

MAISONS en m2

110 99

100

104

90

93

97

94

93 87

93

80

81

70

87

83 75

79

≈ - 65 m

75

2

71

60

63

50

2005 e RT neuv n o ti truc cons 'une Prix d +2% Inflation

63

Frais notaire réduits à 5 ans

Prix de revente d'une maison âge 10 ans

60

APPARTEMENTS en m2

54 ≈ - 50 m2

40 1997

1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008

1998

2007

2020 Projection

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Norme 50 KW

Evolution Prix Loyers Indice du coût de construction ICC

Schéma 2 : Source INSEE

Evolution Revenus Revenus moyen brut en euros (Insee) extrapolation

Evolution Prix Construction Moyenne nationale prix maisons neuves en k euros (Insee) Moyenne nationale prix maisons neuves en k euros (Insee) PRIX CONSTRUCTION POUR UNE MAISON 3 CH + GARAGE DE 80 m2 K euros

Inflation

2175 € 300

2000 €

US EN REV

280 1850 €

260 240

2025 €

2000 € 1950 €

1925 €

1875 €

IC

1450 1425 1400 1375 1350 1325 1300 1275 1250 1225 1200 1175 1150 1125 1100 1075 1050 1025 1000 975 950 925 900 875 850 825

1775 € ACHAT 2007 moins le crédit d'impôt

220 200 180 160

ACHAT 2000 en mensualité fixe

TION TRUC CONS PRIX OYERS (ICC) L

140 120 100 80

Norme 50 KW

85

86

87

88

89 1990 91

92

93

94

95

96

97

98

99 2000 01 RT 2000

Tous les

conseils pour bien construire

02

03

04

05 06 07 08 09 2010 11

12

Grenelle anticipation THPE

RT 2005

5

13

14

15

2150 2100 2050 2000 1950 1900 1850 1800 1750 1700 1650 1600 1550 1500 1450 1400 1350 1300 1250

2020

Logement à énergie passive


le prix : coût global • Le prix total TTC définitif (incluant plan, garantie de livraison, frais d’études du terrain...) • Le coût des travaux que vous vous êtes réservés • Le financement du coût global de votre opération

Un plan et une notice descriptive • Les coupes et élévations • Les cotes utiles • La surface de chacune des pièces • Les travaux d’adaptation au sol • Les travaux de raccordement Ces documents vous indiquent précisément les travaux compris dans le prix et le coût de ceux restants, non compris dans le prix.

Le déroulement des travaux • La date d’ouverture du chantier • Le délai d’exécution des travaux • Les pénalités en cas de retard de livraison • La garantie de livraison (en cas de mauvaise ou de non exécution des travaux, le constructeur dispose de la caution d’un établissement de crédit ou d’assurance)

Faire construire en toute

confiance ?

LE PAIEMENT Le montant des différents versements est réglementé et ne peut dépasser : • 15% à l’ouverture du chantier • 25% lorsque les fondations sont achevées • 40% lorsque les murs sont achevés • 60% à la mise hors d’eau • 75% à la mise hors d’air et à l’achèvement des cloisons • 95% lorsque les travaux d’équipements, de plomberie, de menuiserie et de chauffage sont achevés Le solde est payable conformément aux dispositions du contrat de construction.

Franchissez le pas et faites construire votre maison en toute sécurité avec le contrat de construction.

Les conditions suspensives

le contrat de construction de maison individuelle (ccmi)

• Etre propriétaire du terrain • Avoir obtenu vos prêts • Détenir un permis de construire • Avoir souscrit une assurance dommage-ouvrage • Une garantie de livraison présentée par le constructeur

Soumis à des dispositions d’ordre public auxquelles il est impossible de déroger, le CCMI est entièrement tourné vers la protection de l’acheteur.

La GARANTIE DE LIVRAISON à prix et à délais convenus

Avec ce contrat, vous êtes certain de voir votre maison achevée, prix et délais convenus (loi du 19 décembre 1990).

• L’assurance dommage-ouvrage Assurance obligatoire qui protège le maître d’ouvrage des malfaçons liées au bâti qui relèvent de la garantie décennale (problèmes de toiture : charpente ou étanchéité, isolation thermique, fissures…). Elle intervient dans les 90 jours dès l’instant où le dommage est reconnu. • La garantie de paiement des sous-traitants Le constructeur de maisons individuelles doit fournir à ses sous-traitants une garantie de paiement (sous peine de sanctions pénales).

6


• La garantie de remboursement Cette garantie n’est obligatoire que si le constructeur vous demande de verser des fonds avant l’ouverture du chantier. Elle permet alors d’être remboursé des sommes versées en cas de rétractation de votre part (dans le délai des 7 jours), ou bien si certaines clauses suspensives ne sont pas remplies. • La garantie de parfait achèvement Si des malfaçons apparaissent durant la 1ère année suivant la réception de la maison, elles relèvent de la responsabilité du constructeur. La garantie ne couvre en aucun cas l’usure ou l’usage normal du bâtiment. • La garantie de bon fonctionnement (biennale) Cette garantie couvre pendant 2 ans les malfaçons des équipements : portes, volets, fenêtres, radiateurs, sanitaires... • La garantie décennale Comme son nom l’indique, elle dure 10 ans et vous couvre contre les défauts de gros œuvre qui empêchent l’usage normal de l’habitation ou compromettent sa solidité : bâti, toiture, chauffage, isolation…

votre financement Connaître toutes les modalités de financement est essentiel pour bien commencer votre projet de construction. DéFINIR SA MENSUALITé Mensualité = budget mensuel maximum consacré au remboursement d’un prêt logement (soit environ 33% de vos revenus). La mensualité est l’addition de votre loyer actuel et de votre capacité d’épargne (n’oubliez pas de prendre en compte les APL et vos engagements financiers en cours).

CALCULER SON ENVELOPPE FINANCIÈRE Votre constructeur vous aide à définir votre enveloppe financière qui tient compte de : • la mensualité, • la durée du prêt, • le taux bancaire, • les aides de l’état. Le résultat correspond au budget total de votre projet.

MAITRISER LES DIFFERENTS PRêTS • Le prêt conventionné Le prêt conventionné classique est accordé par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l’État. Il peut financer jusqu’à l’intégralité du coût de la construction ou l’achat d’un logement neuf ou ancien, mais aussi certains travaux d’amélioration du logement. Il est remboursable avec intérêts et peut donner

Tous les

droit à l’aide personnalisée au logement (APL). Accordé sans condition de ressources, le prêt conventionné peut être remboursé sur une durée allant de 5 à 35 ans et le taux dépend de la durée d’emprunt. • Le Prêt à Taux Zéro renforcé (PTZ+) Venu remplacer le PTZ depuis le 1er janvier 2011, il s’agit d’un prêt aidé par l’Etat, remboursable sans intérêt et destiné aux primo-accédants pour financer la construction ou l’achat de leur résidence principale. Son montant est limité en fonction de la nature de l’opération (neuf ou ancien, logement BBC ou non…), de la zone dans laquelle le bien est situé (zone franche urbaine, zone sensible…), du nombre des occupants et des revenus du ménage. • Le Plan Épargne Logement (PEL) Le plan épargne logement (PEL), ouvert à partir du 1er mars 2011, est une épargne bloquée qui, quand son terme est atteint, soit 4 ans, peut être utilisée de plusieurs façons. Il peut ainsi soit être clôturé, soit être poursuivi, soit permettre d’obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié. L’obtention du prêt permet également au souscripteur de bénéficier d’une prime versée par l’État. • Le prêt « Accession Action Logement » Le prêt 1% logement, renommé en 2009 « Action Logement », est un mécanisme accessible aux salariés d’entreprises d’au moins 10 salariés, accordé sans condition de ressources. Cette aide conditionnée par votre employeur peut permettre de boucler votre plan de financement en profitant de conditions très avantageuses puisque les taux proposés varient entre 1% et 3%.

• les frais de garantie (parfois également appelés frais de constitution des sûretés réelles). La négociation de votre prêt auprès des banques est possible et dépendra du montant de votre apport personnel, de vos revenus et de votre capacité d’épargne. Votre banque va étudier grâce à vos relevés bancaires votre façon de vivre et en fonction vous fera une proposition.

CONNAîTRE LE COÛT DE L’EMPRUNT

Les frais liés à votre nouvelle maison : • taxe foncière, • frais de déménagement, • aménagements intérieurs, • aménagements extérieurs.

Pour protéger les particuliers et éviter qu’ils ne puissent être induits en erreur par des publicités trompeuses, le législateur a créé la notion de Taux Effectif Global (TEG ). Le TEG est un taux d’intérêt destiné à représenter le coût réel d’un prêt. Il intègre, outre le taux de base, la part de tous les frais annexes (assurance, garantie...), il prend en compte l’ensemble des frais obligatoires liés au financement : • le taux d’intérêt du prêt ou taux d’intérêt nominal, • les frais de dossier, • les primes d’assurance décès-invalidité et incapacités temporaires de travail obligatoires,

conseils pour bien construire

Sachez toutefois que : • plus votre apport est conséquent, plus votre taux sera bas, • plus la durée de votre prêt est longue plus la mensualité diminuera, • les frais de dossiers sont négociables ainsi que les pénalités de remboursement anticipé, • l’assurance décès invalidité est obligatoire mais pas l’assurance perte d’emploi. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence. N’oubliez pas d’intégrer les frais annexes : • taxe locale d’équipement (TLE ; systématique pour les communes d’Ile de France, et ailleurs, de plus de 10 000 habitants ; facultative pour les communes de moins de 10 000 habitants), • taxe départementale pour le financement des Conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE), • taxe départementale des espaces naturels et sensibles, • raccordement à l’égout, • frais de viabilisation (raccordement en eau, électricité).

conclusion Le CCMI devient incontournable pour sécuriser le prix et les prestations de votre maison, il permet également d’obtenir des prêts plus intéressants.

7


CHOIX DE VOTRE TERRAIN Faites votre choix entre le terrain isolé ou en lotissement et optimisez l’orientation de votre maison. Il existe deux types de terrains : ceux dits isolés ou en secteur diffus et ceux en lotissement. Les premiers offrent bien plus de liberté que les seconds mais moins de garanties. On parle de terrain isolé ou en secteur diffus, dès lors que la parcelle est hors lotissement, c’est-à-dire lorsqu’elle ne provient pas d’une division d’un même bien (plus de deux lots).

Avantages ET Inconvénients • Terrain isolé ou en diffus Le principal avantage d’un terrain isolé reste la liberté de bâtir tout type d’habitation, à condition toutefois de respecter les règles d’urbanisme en vigueur et de choisir son constructeur de maison individuelle. En revanche, l’acquéreur doit vérifier certaines informations auprès de la mairie (constructibilité, servitudes, COS...), effectuer les démarches administratives et contacter les différents réseaux publics (raccordement en eau, gaz, électricité, assainissement, téléphone...). Pensez à étudier attentivement ces frais de viabilisation car si les réseaux existants sont situés loin de la parcelle, les travaux peuvent considérablement alourdir la facture. Ils restent en effet à la charge de l’acquéreur.

Trouver votre terrain ? Etape fondamentale de votre projet, son choix est primordial et de nombreux critères impacteront sur votre construction (budget, architecture, consommation...). 8


• Terrain en lotissement Un terrain en lotissement présente moins de surprises qu’un terrain diffus. En effet, vous avez dès le départ la certitude qu’il est constructible, viabilisé et que les accès sont aménagés. Autre avantage : la parcelle est bornée, c’est-à-dire que contrairement à un terrain isolé, vous êtes assuré de sa taille, au mètre carré près ! Une information indispensable pour déterminer la surface constructible.

COÛT DE VOTRE TERRAIN (Provisions à titre indicatif) Prix du terrain Frais d'agence ou notaire négociés

voir barème en vigueur

TERRAIN LOTISSEMENT

Liaison B (compteur/tableau)

400 e + 250 e si gaz + 1 450 e si photoV 250 e + 5 e/ml

Taxe raccordement à l'égout

suivant commune, de 0 à 3 000 e

PAE ou taxe commune spéciale

suivant commune

Architecte conseil

suivant lotisseur, de 250 à 350 e

Géomètre contrôle altimétrique

suivant lotisseur, de 150 à 250 e

Géomètre contrôle implantation

suivant lotisseur, de 150 à 250 e

Association syndicale

suivant lotisseur, de 150 à 250 e

Provision dégâts

suivant lotisseur, de 300 à 500 e

Compteurs FT, EDF, EAU, GDF, ERDF

En revanche, le lotissement possède son propre règlement. Votre projet sera alors soumis à des obligations de construction allant de l’implantation de l’habitation à la hauteur, en passant par le choix des matériaux et des couleurs, jusqu’à l’intégration de certaines normes environnementales comme la récupération des eaux de pluie ou l’utilisation d’énergies renouvelables. Si vous envisagiez une demeure à l’architecture audacieuse, assurez-vous qu’elle y trouve sa place.

COMBIEN ÇA COÛTE ? L’achat d’un terrain est une vente classique et suit la même procédure que l’achat d’un logement. L’opération comporte la signature d’un avant-contrat et la signature de l’acte définitif de vente devant notaire. Comme pour tout achat de nature immobilière, on doit lire attentivement l’acte et bien vérifier qu’il n’omet pas l’ensemble des frais et taxes, la description exacte du terrain, la mention d’éventuelles servitudes, etc.

voir barème en vigueur

Frais de notaire + DE 5,09%

FRAIS TERRAIN (provisions)

TERRAIN DIFFUS

300 e / borne, autant que possible bornage fait par le vendeur 1 300 e pour 7 ml du réseau collectif au compteur, devis pour + 1 300 e pour 7 ml du réseau collectif au compteur, devis pour + 1 300 e pour 7 ml du réseau collectif au compteur, devis pour +

Bornage Coffret EDF Coffret gaz

Frais notariés : Ce sont les mêmes que pour une vente immobilière classique : frais de formalités préalables, frais de notaire et, éventuellement, frais de négociation.

Regard eau

Droits d’enregistrement : 5,09 % du prix du terrain. Taxes diverses : Taxe d’urbanisme ; taxe locale d’équipement (pour les communes de plus de 10 000 habitants), entre 1 % et 5 % de la valeur de la maison ; taxe départementale pour financer les conseils en architecture, urbanisme et environnement (CAUE) qui peut être votée par le Conseil général, plafonnée à 3 %.

Liaison B (entre 2 compteurs)

250 e + 5 e/ml

Liaison C (liaison de plus de 30 m)

910 e de 30 à 48 ml

Fosse toutes eaux

de 6 000 à 8 000 e

Ou branchements aux eaux usées

1 500 e l'antenne

Branchement EP ou puisard ou noue drainant

1 500 e l'antenne, 1 000 e le puisard, 3 000 e la noue

Taxe raccordement à l'égout

suivant commune, de 0 à 3 000 e

Nettoyage terrain sur emprise maison et accès Busage

dessouchage, abatage d'arbres, démolition si accès parcelle sur fossé communal

Travaux réservés (achat matériaux)

sanitaires, sols chambres, peintures

CONSTRUCTION Prix de construction Assurance dommage/ouvrage

FRAIS FINANCIERS (provisions)

Révision ou actualisation BT 01

(suivant constructeur)

Frais d'hypothèque / Caution

1% en PAS, 1,5% en PC, 2% en PTZ

Intérêts intercalaires

1,5% des prêts ou financés par client

Frais de dossier bancaires

(suivant banque)

Honoraires de courtage

de 0 à 1 500 e

conclusion Les coûts liés au terrain réservent souvent de grosses surprises aux acquéreurs, rapprochez-vous d’un constructeur transparent qui ne limitera pas des coûts que vous devrez assumer à un moment ou à un autre.

9


Les étapes de votre projet de construction étape 1 signature du contrat de construction

Documents fournis par le constructeur ou vendeur du terrain

Contrat de construction signé

Notice descriptive technique

Plans de la construction détaillés (coupe, façade, RDC)

Synthèse du coût global du projet de construction

Pré-étude thermique

Documents en votre possession ou fournis par un interméiaire

Promesse de vente

À quoi sert cette démarche ?

À quel moment ?

................

Acte de donation

Pour permettre le montage de mon dossier de prêt

Pour permettre le montage de mon dossier de prêt

Immédiatement

Immédiatement

Dès qu’ils sont en ma possession

Il figure dans le descriptif ou sur une attestation du constructeur.

Les mentions cadastrales doivent être impérativement précisées.

Commentaires

Transmis à mon banquier le...

Acte notarié

................

................

................

conclusion Accélérer au maximum la fourniture des éléments bancaires permet de verrouiller les taux et se libérer l’esprit.

10

................

................

................

................


achat du terrain En lotissement : Permis ou déclaration d’aménager Hors lotissement : Certificat d’urbanisme datant de -12 mois ou permis de construire ou récipicé du dépôt du permis de construire

étape 2

étape 3

étape 4

dépôt du permis de construire

démarrage du chantier

réception

3- Plans de permis de construire maison individuelle 5- Plan de masse 6- Plans de coupes 7- Notice paysagère 8- Façades

12- Déclaration Réglementaire d’Ouverture de Chantier 13- Garantie de livraison 14- Assurance Dommages Ouvrages 16- Appels de fonds de votre construction

10- Les photos du terrain

Pour finaliser le montage du dossier et émettre les offres de prêt Pour pouvoir signer l’acte notarié de mon terrain

Dès que les documents sont en ma possession

Dès que les documents sont en ma possession

Procès verbal de réception

15- Avenants éventuels au contrat

9- Perspectives d’insertion

Pour permettre la mise à disposition des fonds auprès du notaire pour l’achat de mon terrain

................

4- Plan de situation du terrain

1- Avenants éventuels au contrat 2- Formulaire de dépôt de demande de permis de construire

11- Obtention du permis de construire

Pour permettre le déblocage des fonds de mon prêt

Pour permettre la mise à disposition des fonds liés à la construction

Pour clôturer mon prêt

Dès que le permis de construire est signé

Dès que possible

Dès que possible

1-

3-

5-

7-

9-

11-

13-

15-

................

................

................

................

................

................

................

................

2-

4-

6-

8-

10-

12-

14-

16-

................

................

................

................

................

................

................

................

................

NOS CONSEILS Pour fixer les taux de vos prêts, vous devez justifier les montants à emprunter donc disposer de la notice/contrat et plans de votre construction.

Tous les

conseils pour bien construire

11


éCONOMIE éCONOMIE

éCONOMIE

GROS ŒUVRE

aujourd’hui PARPAING (AGGLO)

R = 0,25

Avantages • Peu cher • Mise en œuvre habituelle • Production locale • Peu de fissuration Inconvénients • Isolant faible • Stockage de radiations • Energie grise importante • Absorption d’humidité

Brique

R = de 0,85 à 1,40 Avantages • Mise en œuvre habituelle et rapide Inconvénients • Fragilité • Production nécessitant du pétrole

Tout savoir...

pour mieux

choisir !

Construire une maison économe commence par l’économie d’énergie. Le choix des matériaux est essentiel et vous permettra de réduire vos factures ! 12


e i e i m m o o éconeo n n o m c c i e é e mie e conoémcieoe ncoom nio définition Le cœfficient thermique R correspond à la résistance d’un matériau à la chaleur ou au froid. Plus R est important, plus le produit est isolant. Le parpaing (R = 0,50) est 5 fois moins isolant que le béton cellulaire (R = 2,50).

isolation POLYSTYRENE TH32

EP = 10 + 100 mm / R = 2,85 EP = 10 + 120 mm / R = 3,75

demain... Les futures normes thermiques issues du grenelle de l’environnement vont nous obliger à mieux isoler nos maisons dans l’avenir (RT 2020) car les normes actuelles vont clairement vers une sur-isolation (maisons passives) plutôt que vers des solutions de chauffage, même dites économiques (aérothermie et géothermie). Donc investir dans l’isolation devient rentable ! Alors, quelles solutions de gros œuvre pour une maison quasi-passive dans l’avenir ?

MONOMUR BRIQUE (37 cm)

R = 3,09

Avantages • Bon isolant grâce aux joints minces • Maçonnerie très propre • Vitesse et propreté de pose • Inertie très confortable Inconvénients • Prix élevé • Nécessite des artisans qualifiés • Production nécessitant du pétrole • Accroche des charges plus difficile

Avantages • Très peu cher •M  ise en œuvre très facile (pas de rails à poser)

isoler...

économies possibles sur la facture énergétique

murs extérieurs

10 à 25 %

portes donnant sur l’extérieur et sur les locaux non chauffés

5à8%

toiture (ou combles)

10 à 30 %

assise de la maison

5 à 10 %

à savoir ! Les isolants à base de matière végétale ou animale sont de plus en plus d’actualité (fibre de bois,laine de chanvre, laine de coton, laine de plume ...).

Inconvénients • Energie grise importante • Difficilement recyclable

i

s

o

l

a

n

t

s

s

y

s

t

è

m

EP = 100 mm + ossature métallique Optima R = 3,15

Gaines électriques ou plomberie

Avantages • Très bon isolant •R  aillage spécial de type Optima (ne fait pas rentrer le froid) • Très bonne isolation acoustique

Isolant Appui

Inconvénients • Prix légèrement plus élevé •M  ise en œuvre nécessitant des artisans qualifiés

Plaque de plâtre

Rails verticaux

©archiproducts.com

conclusion LAINE DE bois

EP = 100 mm R = 2,80

Avantages • Matériau le plus confortable, car son pouvoir de déphasage thermique garde la maison fraiche en été • Bon isolant phonique car il possède des propriétés acoustiques lui permettant d'atténuer les ondes sonores • Panneaux de laine de bois traités anti feu • Matériau écologique Inconvénients • Résistance thermique plus faible que les laines minérales • Prix plus élevé que les isolants conventionnels

LAINE DE VERRE GR 120

EP = 120 mm + ossature métallique Optima R = 3,95 Avantages • Très bon isolant • Raillage spécial de type Optima (ne fait pas rentrer le froid) • Très bonne isolation acoustique Inconvénients • Prix • Mise en œuvre nécessitant des artisans qualifiés

e

s

murs

LAINE DE VERRE GR 100 + OPTIMA

Rails horizontaux

La solution parpaing et isolant intérieur laine de verre sur raillage Optima permet d’atteindre les objectifs de la RT 2012. Le parpaing reste un matériau fiable et peu sujet à la microfissuration.

&


INTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

INTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

INTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

Les bâtis des ouvertures sont de plus en plus conséquents. En effet, leur rigidité, qui dépend de l’épaisseur, joue directement sur la lumière qui pénètre dans votre habitat et donc sur la chaleur. Il faut également faire attention à leur pouvoir isolant et bien sûr à l’esthétique recherchée.

Avantages • Très bon isolant si ruptures thermiques • Choix de coloris large • Facile d’entretien • Longue durablilité • Montant très fin grâce à la rigidité de l’alu : ensoleillement maximal • Poids écologique faible (l’alu est 100 % recyclable)

INTÉRIEUR

INTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

Inconvénients • Prix élevé à l’achat compensé par l’absence d’usure • Perméabilité dans les grandes baies INTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

Inconvénients •M  ontant épais, clarté du vitrage réduite • Peu de choix de coloris • P oids écologique important pour le bois exotique • Entretien du bois

MIXTE (ALU/bois )

INTÉRIEUR

INTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

Avantages • Prix moyen • Bonne isolation

INTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

Inconvénients • Montant épais, clarté du vitrage réduite • Peu de choix de coloris • Poids écologique important • Matériau souple (nécessite de bons réglages)

ALUMINIUM EXTÉRIEUR

Avantages • Très peu cher • Peu d’entretien • Bonne isolation

BOIS INTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

PVC

Avantages • Très bon isolant si ruptures thermiques • Choix de coloris large • Facile d’entretien • Longue durabilité • Montant très fin grâce à la rigidité de l’alu • Poids écologique faible (l’alu est 100 % recyclable) • Charme du bois à l’intérieur de la maison Inconvénients • Prix très élevé à l’achat (produit haut de gamme) • Perméabilité dans les grandes baies

vitrage

définition Le coefficient d’isolation Ug (autrefois K) diminue à mesure que l’isolation thermique du vitrage augmente. Plus Ug est faible, plus l’isolation est importante.

INTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

INTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

INTÉRIEUR

INTÉRIEUR

TRIPLE VITRAGE

Ug > 2,85 Feuilleté de 2 verres de 4 mm contrecollés avec résine spéciale, espace de 8 mm, verre de 4 mm. Verre de sécurité une face. Ce vitrage se brise plus difficilement que les vitrages standards. On les utilise pour des châssis pour lesquels aucun volet n’est prévu ni grille extérieure. Prix élevé INTÉRIEUR

INTÉRIEUR

Ug > 2,85 Identique au planitherme mais la lame d’air est remplacée par une lame d’argon, gaz inerte améliorant encore les performances d’isolation thermique. Prix moyen

DOUBLE VITRAGE à RETARDATEUR D’EFFRACTION

EXTÉRIEUR

DOUBLE VITRAGE FAIBLEMENT éMISSIF à gaz ARGON

EXTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

INTÉRIEUR

EXTÉRIEUR

Ces 50 dernières années, la taille des vitrages a augmenté d’une façon considérable. Leurs performances isolantes n’ont cessé d’évoluer et autorisent aujourd’hui plus de lumière et d’apport solaire dans les maisons.

EXTÉRIEUR

éCONOMIE éCONOMIE éCONOMIE

menuiseries

Ug > 0,60 Le triple vitrage augmente la performance atteinte par la meilleure des fenêtres double vitrage actuelle. Toutefois, la mise en place de ce type de vitrage n’a d’intérêt que dans le cas d’une construction à très faible consommation. C’est pour cette raison que le triple vitrage est utilisé principalement dans les ouvertures au Nord. Prix très élevé

conclusion

Le vitrage est un composant essentiel de votre isolation, qu’elle soit thermique ou phonique. Le double vitrage faiblement émissif est un choix intéressant qui génère jusqu’à 10 % d’économies de chauffage.

14


économie

économie économie

VENTILATION vmc

(Ventilation Mécanique Controlée)

La ventilation a toujours été un aspirateur à calories, qu’en est-il des nouvelles solutions ? Sont-elles vraiment plus économiques ?

VMC simple flux hygro A

VMC double flux

La VMC est un gros ventilateur qui renouvelle l’air de nos maisons en l’aspirant dans toutes les pièces humides (WC/ cuisine/SDB) pour le rejeter vers l’extérieur. Sans la VMC, l’air de nos maisons très étanches (isolation oblige) se chargerait d’humidité et de CO2 issus de notre respiration. Rapidement, notre habitat se transformerait en laboratoire pour les acariens, les germes et les champignons. Mieux vaut donc une bonne installation.

Contrairement aux VMC simple flux ou les entrées d’air débouchent sur l’extérieur, le double flux prélève l’air en toiture et le réinjecte dans chaque pièce après l’avoir réchauffé par l’air sortant.

VMC simple flux

hygro a - moteur 35 w

Description • Entrées d’air libre + extraction à débit permanent Caractéristique • Moteur tournant à régime constant donc assez consommateur d’énergie Tarif très faible

VMC simple flux

hygro B - Moteur 35 W

Description • Entrées d’air variable + extraction à débit variable Caractéristiques • Moteur tournant à régime constant donc assez consommateur d’énergie • Assez économique puisque l’air n’est aspiré que lorsque le taux d’humidité le nécessite Tarif faible

VMC simple flux

Hygro B + BASSE CONSOmmation Moteur 15 W Description • Entrées d’air variable + extraction à débit variable + moteur à faible consommation Caractéristiques • Très économique car le système microwatt régule la vitesse du moteur en fonction des besoins • Economique puisque l’air n’est aspiré que lorsque le taux d’humidité le nécessite Tarif moyen

Tous les

vmC Double flux

Moteur 55 W ou 100 W

Description •R  écupération des calories sortantes par un système d’échangeur Caractéristiques • Très économique car les déperditions de calories par aspiration sont nettement diminuées • L e moteur de 100 W est assez consommateur d’énergie, lui préférer le 55 W • Très silencieux puisqu’il n’existe plus de communication directe intérieur/extérieur Tarif élevé

Et dans l’avenir... La course à l’économie d’énergie portera certainement, dans le cas des VMC, sur des consommations moteur de moins en moins élevées.

conclusion Installez une VMC hygro B ! En effet le surcoût par rapport à une VMC de niveau A classique est largement compensé par les économies de chauffage car vous aspirez beaucoup moins l’air que vous chauffez. Le moteur Basse Consommation est une valeur sûre (15 W au lieu de 35 W) quand on sait qu’une VMC tourne 24 H/24 et 365 jours par an ! La VMC double flux, pour être rentable doit avoir un rendement d’au moins 90 %. Il est incontournable dans le cas de la double flux de choisir un moteur Basse Consommation très économique (55 W au lieu de 100 W) sinon le rapport entre l’énergie économisée en chauffage et l’énergie dépensée pour le moteur risque d’être négatif.

conseils pour bien construire

15


éCONOMIE éCONOMIE éCONOMIE

puits canadien

extraction de l'air hiver = 13°C été = 25°C

Le puits canadien ou provençal est une solution qui permet de réduire la facture de chauffage.

PRINCIPE

La température de votre terrain à 1 à 2 mètres de profondeur est quasi constante de 15°C. Le principe est donc de faire passer sous terre un tuyau qui va abaisser ou augmenter la température de l’air prélevé à l’extérieur. Donc, en hiver, l’air prélevé à l’extérieur sera réchauffé avant d’entrer dans votre maison, et en été, il sera rafraîchi !

VMC air aspiré hiver = 0°C été = 30°C

air neuf hiver = 11°C été = 22°C EXTÉRIEUR

INTÉRIEUR

filtre ventilateur circulation de l'air P = 1,50 m / L = 25-30 m / Ø = 160 mm / pente 2%**

siphon** **pour écoulement des condensats

CARACtéristiques  our un bon rendement énergétique P • Tuyau large • Tuyau réalisé dans un matériau le plus conducteur possible Pour garder une maison saine • Tuyau réalisé avec un matériau de qualité sanitaire • Entrée d’air équipée de filtres performants empêchant les insectes d’entrer dans votre maison • Entrée d’air suffisamment haute • Tuyau ayant une pente constante évitant la stagnation des condensats (condensation qui se créée dans le tuyau) • Ventilateur suffisamment puissant fonctionnant en continu pour renouveler l’air de la maison

conclusion

Le puits canadien est un excellent système s’il est réalisé dans les règles de l’art. Les économies qu’il génère sont réelles. Cependant, la pente obligatoire pour l’évacuation des condensats réserve cette solution à des maisons sur sous-sol et à des terrains non rocheux (creuser 50 m de tranchées à 1,50 m de profondeur engendre des coûts qui nuisent à la rentabilité du système). La consommation du ventilateur est également à prendre en compte dans la rentabilité de l’opération. Il est utilisé dans les régions très froides ou très chaudes. Son coût est élevé car il demande des travaux d’aménagement du terrain et une société compétente pour calculer le nombre de mètres carrés nécessaire pour une installation efficace. Ce principe peut-être combiné avec une VMC double flux augmentant son efficacité.

16


économie

économie économie

Chauffage, les solutions CHAUFFAGE Faut-il investir beaucoup d’argent dans un chauffage très économique ou investir très peu dans un système un peu plus énergivore ? électrique Principe • Convection : l’air froid lorsqu’il se réchauffe (grâce à une source de chaleur) aura tendance à monter. Lorsque ce même air refroidit il aura tendance à redescendre. • Rayonnement ou de la radiation : la capacité d’un élément (ex: soleil) à émettre de la chaleur et la transmettre aux autres éléments environnants (ex : une voiture en plein soleil) • inertie : La capacité d’un matériaux à emmagasiner de l’énergie/de la chaleur et à le restituer petit à petit ; plus l’inertie est importante plus le temps pour emmagasiner puis restituer la chaleur sera long.

(Principe de la convection)

CONVECTEUR éLeCTRIQUE

RADIATEUR CHALEUR DOUCE A INERTIE (Principe de l’inertie)

Avantage • Peu cher Inconvénient • Différences de température et de qualité de l’air (chaud et sec au plafond)

Avantages •R  ayonnement basse température • P as de phénomène de convection • Température permanente/ stable/homogène

Panneau rayonnant ou panneau radiant (Association

PLANCHER CHAUFFANT électrique

du rayonnement et de la convection)

(Principe de l’inertie)

Avantage • Confort thermique intéressant grâce au rayonnement Inconvénients • Panneau très chaud • Phénomène de convection

Avantages • Chaleur homogène •R  ayonnement basse température • Pas de circulation d’air • Invisible Inconvénients • Prix • Faire attention si plancher bois et si moquette

Préférer un équipement chaleur douce à inertie qui apporte le même confort thermique que le chauffage central avec la possibilité de réguler la température pièce par pièce. astuce Il existe aujourd’hui des systèmes domotiques intégrés à l’équipement de chauffage électrique : détection de présence et d’ouverture des fenêtres, indication de dépassement de température de confort conseillée (19°C). Ces innovations permettent d’effectuer des économies au quotidien.

conclusion La RT 2012 risque de cantonner le chauffage électrique par convecteur à des chauffages d'appoints type "sèche-serviette" ou aux régions chaudes (sud de la France).

Tous les

conseils pour bien construire

17


éCONOMIE éCONOMIE éCONOMIE

biomasse

POêLE A bûches

Avantages • Beauté de la flamme et son caractère chaleureux unique • Production de chaleur avec une proportion de rayonnant plus importante • Maitrise des coûts car le bois est présent dans toutes les régions et est peu sujet à des variations de prix • F onctionne sans électricité •D  e nombreuses possibilités esthétiques

chauffage d'appoint

POêLE à PELLETS OU GRANULéS

Utilisé en chauffage pour la première fois aux USA dans les années 1970 (suite d’ailleurs à la crise pétrolière), le granulé de bois est un cylindre de 15 à 25 mm produit à partir de sciures compressées. Avec un taux d’humidité très faible, (inférieur à 10 %), la combustion et la production de chaleur sont très intéressantes. Les rendements varient de 80 à 95 % avec un taux de cendres très faible. On estime par ailleurs à 5 kWh/kg le pouvoir calorifique des pellets. Ce combustible a pour avantages un approvisionnement automatique du poêle à bois et une fabrication sans agent de liaison.

Evolution du principe de chauffage le plus vieux au monde, le poêle à bûches moderne permet aujourd’hui des rendements performants. Son combustible, le bois de chauffage, est le plus répandu et alimente de belles flambées qui ont donné à nos habitats le nom de foyer.

•P  as de régulation automatique donc impossible à utiliser en chauffage principal dans les habitations labellisées (BBC/Passive 2012) • Puissance souvent difficile à doser dans les logements très isolés

chaudière à GRANULéS

Avantages • Econome et confortable grâce au système de régulation • Rendement supérieur à 80 % et autonomie varie de 12 à 72 h

La chaudière à granulés de bois s'est largement démocratisée en France depuis une dizaine d'années et propose une solution de chauffage et de production d’eau chaude domestique économique, confortable et écologique. Elle peut alimenter un plancher chauffant ou des radiateurs classiques à circulation d’eau.

Inconvénients • Stockage des sacs de granulés • Etanchéité du poêle obligatoire pour une maison BBC

Avantages • Economies importantes sur les factures de chauffage grâce à la régulation • Rendements de 80 % à 95 % • Production de chauffage et d’eau chaude sanitaire 100 % économique et l’écologique • Autonome et pratique • Plusieurs semaines d’autonomie avec la trémie de grande contenance • Alimentation d’émetteurs conventionnels de type radiateurs ou plancher à eau

astuce

Pour un confort optimal, placer le poêle au centre de votre maison.

Poêle à pellets

Inconvénients •C  hargement contraignant et salissant •O  deur du bois brûlé •R  endement faible sur feu au ralenti (nuit) • P olluant à régime réduit •M  anque d'autonomie

dcoe cupœur

Inconvénients • Le surcout de l’installation des radiateurs ou du plancher par rapport au poêle à granulés • L’encombrement de pièces annexes

18


économie Pièce de réserve avec alimentation par aspiration

économie économie

okofen.fr

chaudière gaz à condensation + solaire

Pièce de réserve avec système d'extraction par vis

okofen.fr

CETTE SOLUTION comprend - une étude thermique, isolation et étanchéité renforcées - une chaudière gaz haute performance à condensation

bouche d’aération min. 200 cm bouche d’aération min. 200LOCAL cm CHAUDIÈRE

67 cm

80 90 RÉSERVE DE GRANULÉS DE BOIS RÉSERVE DE GRANULÉS DE BOIS

67 cm tapis de protection d’impact distance au mur 20 cm min. tapis de protection d’impact distance au mur 20 cm min.

LOCAL CHAUDIÈRE min. 220 cm

min. 15 cm

min. 220 cm

min. 15 cm

régulateur de tirage régulateur de tirage

La chaudière est alimentée en gaz (gaz naturel, butane, propane...) par le réseau ou par une citerne individuelle. La combustion du gaz dégage de la chaleur. Les fumées issues de cette combustion vont être ensuite refroidies avant d’être rejetées pour récupérer un maximum de chaleur.

min. 15 cm min. connexion cm de15 remplissage Ø 10 cm connexion de min. remplissage Ø cm 10 cm 50 min. 50 cm connexion pour aspiration Ø 10 cm connexion pour aspiration Ø 10 cm

Grâce à la récupération de chaleur, les chaudières gaz à condensation atteignent de très hauts rendements : jusqu’à 105 ou 110 % sur kWh PCI. Ce très haut rendement montre qu’il s’agit de chaudières performantes, qui consomment 30 % de moins que les chaudières basse température.

planches en bois

Couplée à un chauffe-eau solaire, cette solution au gaz naturel est innovante.

planches en bois

Avantages • Gain de place : évite l’installation d’un ballon d’eau sanitaire • S olution économe et pratique pour les grandes surfaces • F acilité de maintenance par contrat d’entretien annuel • P ossibilité d’installation en chauffage au sol (avec surcoût) • P ossibilité de changement du type de chauffage DR

80 200

Ø 13-18 cm

80 90

80 200

Ø 13-18 cm

Principe Une chaudière gaz à condensation brûle du gaz pour produire de la chaleur.

Inconvénients •R  ejet de CO2 = 5 kg/m2 habitable/an - plus élevé que les autres solutions BBC proposées • Chaudière à changer tous les 15 ans • Entretien approximativement de 120 € /an sans pièce de rechange

19


éCONOMIE éCONOMIE éCONOMIE

pompe à chaleur

PAc Air-Eau

(AéRothermie)

Principe Utilise les calories de l’air extérieur pour transmettre la chaleur au circuit d’eau du chauffage (radiateurs, plancher ou plafond chauffant hydraulique) Avantage • Idéale pour la rénovation (s’adapte aux émetteurs existants) Inconvénients • Baisse des performances en cas de grand froid • Chauffage d’appoint nécessaire

PAc Air -AIR

PAc EAU-EAU

(Géothermie)

Principe Utilise les calories de l’air extérieur pour restituer la chaleur directement à l’intérieur de la maison par un système de ventilation. Avantages • Adaptation parfaite aux logements équipés de convecteurs électriques • S ystème modulable pièce par pièce Inconvénients •N  écessite un chauffage d’appoint • P as de crédit d’impôt

Principe Utilise les calories du sous-sol pour transmettre la chaleur au circuit d’eau du chauffage (radiateurs, plancher ou plafond chauffant hydraulique) Avantages • Peu sensible aux variations de température extérieure • Performances constantes (pas de chauffage d’appoint) Inconvénient • Démarches administratives nécessaires

20


économie

économie économie

production d’eau chaude sanitaire SOLAIRE THERMIQUE SSC (Système SOLAIRE COMBINé) OU CESI (CHAUFFE EAU SOLAIRE INDIVIDUEL)

es air ol s rs eu pt ca

sonde de température eau chaude sanitaire

ballon d’eau sanitaire

dispositif d’appoint

chauffage

eau froide

groupe de circulation

Principe Cette chaleur élève la température d’un fluide caloporteur qui réchauffe, par un serpentin, l’eau contenue dans un ballon. Ce liquide circule entre les capteurs sur toiture et le ballon grâce à une pompe qui active les échanges thermiques. Ce système permet d’économiser jusqu’à 70 % de votre consommation habituelle en profitant de l’énergie éternellement renouvelable du soleil. Le solaire thermique est utilisé pour l’eau chaude mais peut l’être aussi pour le chauffage (plancher ou plafond chauffant).

Avantages • E conomiser jusqu’à 70 % de la consommation habituelle • E nergie éternellement renouvelable du soleil Inconvénients • Dépend de l’ensoleillement et de l’orientation • Nécessite une solution d’appoint

NOS CONSEILS La RT 2012 permet un bon panel de solutions. Si vous choisissez une solution pompe à chaleur ou gaz, préférez les radiateurs au plancher chauffant.

CHAUFFE-EAU THERMODYNAmique Principe Il s’agit de produire de l’eau chaude sanitaire grâce à la combinaison d’une pompe à chaleur dédiée et d’un ballon à accumulation. La pompe à chaleur a pour rôle de récupérer une partie des calories de l’air pour chauffer l’eau. La performance de ce type d’appareil est mesurée par son coefficient de performance (COP).

évaporateur air aspiré

air rejeté

détendeur

compresseur

condensateur

Tous les

Avantages • Importantes économies • P ossibilité de récupérer des calories de l’air intérieur

En effet, leur réactivité permet d’éviter les surchauffes de la maison au moindre rayon de soleil. Notre coup de cœur va au poêle à granulé, le meilleur rapport qualité/plaisir/ prix/écologie du marché.

Inconvénients •M  eilleures performances si placé en zone chauffée • Peut générer une nuisance sonore 3 types de chauffe-eau thermodynamiques • S ur air ambiant : est souvent utilisé sous sa forme « air extérieur » avec gaines • S ur VMC : produit qui a l’avantage d’être plus silencieux • S plit ou combiné (la PAC et le ballon à accumulation sont séparés) : permet de mettre la PAC à l’extérieur donc moins de nuisances dans l’habitat.

conseils pour bien construire

21


éCOLOGIE

La sauvegarde du climat commence entre nos quatre murs ! Aujourd’hui, il n’est plus possible de fermer les yeux sur l’impact de certains de nos modes de vie.

éCOLOGIE

éCOLOGIE

Le climat se modifie. Les phénomènes comme les cyclones se multiplient. Les glaciers reculent. Les calottes glaciaires des pôles fondent. Les catastrophes naturelles ont tendance à prendre toujours plus d’ampleur. Chaque année, inondations et sécheresses emportent des millions de vies humaines. La pollution atmosphérique affecte également chacun de nous, au quotidien. L’air que nous respirons contient trop de poussières fines, trop d’ozone et toujours plus de CO2. La protection du climat représente, à l’échelle planétaire, le plus grand défi du 3ème millénaire. Nous pouvons tous passer à l’action dès aujourd’hui, chez nous, en réduisant du même coup nos dépenses et en accroissant notre bien être.

Votre maison

grandeur nature

Les économies abordées précédemment contribuent à la construction de votre maison écologique. Les énergies renouvelables comme le soleil, l’eau, le bois… préservent l’environnement et favorisent le développement durable.

22


éCOLOGIE

éCOLOGIE éCOLOGIE N

notre bien-être. MAISON

BIOCLIMATIQUE

plantation pour protéger contre une surchauffe en été

U

-E

-O

D

SU

D

ST à dé es gage r de toutes plantations haut

21 décembre 21 mars / septembre

 omment tirer profit C du soleil pour économiser en chauffage ? • Privilégiez une conception et une implantation de la maison favorisant les pièces de vie au plus prêt du sud/ouest (séjour/salon/ cuisine) pour récupérer le maximum de chaleur en hiver et les pièces de nuit plutôt à l’est (chambres et salle de bain) pour éviter l’inconfort de dormir dans des pièces surchauffées. • Pour limiter les déperditions, placez au nord les pièces non chauffées (garages) en tampon mais n’installez aucune ouverture donnant sur des pièces habitables sur cette orientation.

SU

» Trois axes de réflexion • La stratégie du chaud, ou comment capter et stocker l’énergie solaire. • La stratégie du froid, ou comment protéger le bâtiment de la chaleur extérieure. • La stratégie de l’éclairage, ou comment capter et domestiquer la lumière naturelle.

ES

T

Appelé aussi solaire thermique passif, l’objectif de l’architecture bio-climatique est la recherche du meilleur compromis conception d’une habitation/climat environnant. Le but général est donc d’optimiser l’usage de l’énergie solaire pour moins d’énergie et plus de confort. Il faut bien admettre que l’énergie la moins polluante et la moins chère est celle que l’on ne consomme pas…

21 juin

Avec des pièces de vie au Sud Ouest, comment garder une maison fraîche sans climatiser ? vitrée permettent de vous • S i possible, pour vos pièces de vie, vous pouvez créer des auvents, ces sortesbaie de préau protéger du soleil du sud ou de l’ouest lorsque les rayons solaires sont très hauts (été) mais ne limitent pas l’apport solaire lorsque les rayons sont bas (hiver et mi-saison).

baie vitrée

baie vitrée

En été : le débord de votre auvent ne doit pas permettre de laisser entrer les rayons solaires aux heures où le soleil darde le plus fort.

En hiver : le soleil est plus bas dans le ciel et les rayons pénètrent dans votre pièce et la réchauffent.

• S i votre terrain le permet, créez une ouverture « est » sur vos pièces de vie (en plus de vos ouvertures sud/ouest) car en été, cette ouverture vous apportera de la lumière sans l’inconfort de la chaleur. baie vitrée • P our votre confort d’été, privilégiez des murs à forte inertie thermique qui vont, tout comme les maisons anciennes, garder la fraîcheur dans la maison. Et qui permet notamment en mi-saison, d’accumuler la chaleur reçue des rayons solaires pendant la journée pour la restituer le soir, évitant de rallumer le chauffage. Elle permet ainsi de raccourcir la saison de chauffe.

23


éCOLOGIE

matériaux Isolant, écologique et pratique… Zoom sur un produit d’avenir !

argi 16

DR

éCOLOGIE

éCOLOGIE

Ce bloc de type « parpaing » est composé de granulats d’argile expansé et de béton allégé. Cette composition lui confère des qualités incomparables. Thermique tout d’abord, il est environ 5 fois plus isolant qu’un parpaing classique. La structure semi-caverneuse de ce bloc favorise également l’absorption du son. Les performances d’affaiblissement acoustique répondent à la Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA) avec un affaiblissement de 54 dB.

Le bloc ARGI 16 garantit des performances au feu élevées : coupe-feu = 6h contre 4h pour une maçonnerie en blocs ordinaires. Le comportement en milieu humide des maçonneries en ARGI 16 (diminution de la sensibilité aux remontées capillaires et diminution du temps de séchage) font de ce bloc le matériau idéal pour la réalisation des murs de soubassement (vides-sanitaires, murs enterrés...) et des élévations.

économiser l’eau Un tchadien consomme en moyenne 30 litres d’eau par jour alors qu’un français consomme 137 litres par jour, nous sommes donc bien placés pour réconcilier notre habitat avec l’environnement. Quelques petits trucs pour économiser l’eau. • Le réducteur de pression : installé juste après le compteur d’eau, il limite la pression dans les tuyaux à 2 ou 3 bars (soit 17 l/min). • Le cumulus : installez-le au plus près des robinets et en zone chauffée pour limiter les déperditions. • La chasse d’eau : optez pour une double commande des chasses d’eau qui permet de réaliser jusqu’à 40 % d’économie. • Le mousseur : une fois qu’il est vissé sur le bec du robinet, l’eau qui s’écoule est mélangée à de minuscules bulles d’air, réduisant le débit de moitié, mais pas la pression. • Le « stop douche » : il se fixe entre le robinet et le flexible et permet de couper momentanément le débit d’eau sans perdre le réglage de la température. • La pomme de douche économique : comme le mousseur, ce dispositif fractionne les gouttes d’eau pour leur donner une surface de contact avec la peau plus importante. Vous économisez 50 % de votre consommation sans perdre en efficacité.

• Le réducteur de débit : vissé entre le flexible et la pomme de douche, il réduit le débit d’eau de moitié tout en gardant la même pression de jet. Vous pouvez ainsi baisser le débit de 25 à 10 l/min. • Le robinet thermostatique : il permet de prérégler la température à l’aide d’une commande graduée. On ne gaspille ainsi plus l’eau écoulée le temps de trouver la bonne température. • Le classement énergétique : les lave-linge et lave-vaisselle sont classés de A à G du plus au moins économe en eau. Le prix des modèles les mieux notés est plus élevé, mais l’investissement est vite rentabilisé : entre la classe A et la classe C, on économise jusqu’à 7 m3 sur sa consommation annuelle…

dans votre jardin • Le tuyau à goutteurs : il est percé de trous tous les 30 cm par lesquels l’eau s’écoule au goutte à goutte, le débit allant jusqu’à 4 l/h (lorsque le robinet est ouvert au maximum). Serpentant entre les troncs d’une haie ou les rangées du potager, ce système permet d’arroser sans dispersion et avec très peu d’évaporation. • Le tuyau poreux : il est percé de minuscules trous par lesquels l’eau s’écoule à un débit très faible (9 l/m/h au maximum). Vous pouvez le poser au sol ou légèrement l’enterrer. Ainsi, il n’y a aucune dispersion ou évaporation possible : seule la terre située à moins de

DR

Ces blocs présentent une grande rugosité pour faciliter l’accrochage des enduits et limiter la micro-fissuration.

à savoir !

DR

Les fuites entraînent un gaspillage d’eau et donc d’argent : elles correspondent à environ 15 à 20 % de la consommation d’eau d’un ménage. Comptez près de 100 euros par an pour un robinet qui fuit, et 600 euros pour une chasse d’eau défectueuse.

24


éCOLOGIE

éCOLOGIE éCOLOGIE

énergies renouvelables Quelles énergies renouvelables réellement écologiques pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire ? Zoom sur le ballon d’eau chaude solaire et le poêle à bois, les deux vedettes de l’écologie. 10 cm de part et d’autre du tuyau est irriguée. Ce système convient bien aux endroits plantés d’arbres ou de massifs touffus. • La micro-irrigation : il s’agit d’un réseau de tuyaux fixes sur lesquels sont placés des goutteurs qui libèrent au pied des plantes la quantité d’eau nécessaire au goutte à goutte. Le débit des goutteurs est réglable de 0 à 20 l/h. • Le programmateur : vous choisissez le jour et l’heure de la mise en route, ainsi que la durée de l’aspersion. Raccordé à un pluviomètre ou à une sonde d’humidité, plantée dans la terre, le programmateur bloque le programme d’arrosage lorsqu’il n’est pas nécessaire.

 allon d’eau b chaude solaire » Principe Les capteurs solaires fixés sur le toit à des angles calculés absorbent les rayons solaires au travers d’une optique et les restituent sous forme de chaleur. Cette chaleur élève la température d’un fluide caloporteur qui réchauffe par un serpentin l’eau contenue dans un ballon quasi-conventionnel qui conserve en appoint une résistance électrique. Ce liquide circule entre les capteurs sur toiture et le ballon grâce à une pompe qui active les échanges thermiques. Ce système permet d’économiser jusqu’à 70 % de votre consommation habituelle en profitant de l’énergie éternellement renouvelable du soleil…

» Poêle à pellets Utilisé en chauffage pour la première fois aux USA dans les années 1970 (suite d’ailleurs à la crise pétrolière), le granulé de bois est un cylindre de 15 à 25 mm produit à partir de sciures compressées. Avec un taux d’humidité très faible, (inférieur à 10 %), la combustion et la production de chaleur sont très intéressantes. Les rendements varient de 80 à 95 % avec un taux de cendres très faible. On estime par ailleurs à 5 kWh/kg le pouvoir calorifique des pellets. Ce combustible à pour avantage un approvisionnement automatique du poêle à bois et les granulés sont fabriqués sans agent de liaison.

poêle à bois

Récupérer l’eau de pluie L’eau de pluie est difficilement potable (filtres très complexes et coûteux), en revanche elle peut servir pour arroser vos plantes, laver votre voiture, ou alimenter votre chasse d’eau. Le principe est simple : les gouttières de la toiture dirigent l’eau de pluie vers un réservoir enterré dans le jardin. Une pompe collecte cette eau et la distribue vers les robinets ou les équipements que vous souhaitez alimenter. Lors de la construction de votre maison, vous devez prévoir un réseau d’eau potable qui alimente cuisine, salle de bains et buanderie et un second réseau qui dessert les WC et le jardin en eau de pluie. De taille variable suivant les régions, prévoyez une cuve de 3 000 à 6 000 litres. La récupération de l’eau de pluie ouvre droit à un crédit d’impôt de 25 % du montant des travaux. Au-delà de cet avantage, cet investissement vous fera économiser au moins 50 litres sur les 137 que vous consommez quotidiennement.

Tous les

Objet de confort et de décoration, le poêle à bois devient un véritable acteur de la lutte contre les énergies polluantes dans les solutions de chauffage. En effet, le bois, énergie renouvelable par excellence, est un matériau totalement sain et naturel et sa transformation garantit un bon bilan écologique. De plus, cette énergie est très peu polluante, au coût bien moins élevé que celui d’une énergie traditionnelle. Un crédit d’impôt est accordé à tous les foyers sur le montant des équipements de production utilisant une énergie renouvelable.

conseils pour bien construire

NOS CONSEILS Notamment sur les économies d’eau, l’écologie est un acte responsable qui passe par beaucoup de petites actions quotidiennes.

25


solide & durable

solide & durable

solide & durable

sol

une maison durable » Quelques astuces • Charpente industrielle traitée insecticide et fongicide. • Tuile de faîtage clipsée et non cimentée (première cause de sinistres par infiltration).

une maison SAINE

clé

» Quelques astuces • Parpaing de soubassement semi-plein anti-capillarité Argi 16. • Bande de dressement en périphérie des ouvertures (pas d’infiltrations entre maçonnerie et ouvertures). • Arase de rupture de capilarité. • Gravillonnage du pourtour et de l’accès donnant un effet drainant et évitant les rejaillissements d’eau en façade. • Epaisseur des enduits certifiée. • Plaques de plâtre hydrofuges en pièces humides. • U plastique en bas de cloisons pour éviter les remontées en pièces humides.

Habitat résistant, du long terme Quelle fondation pour une maison durable ?

Les réponses existent, elles sont en général simples et font appel au bon sens...

conclusion

DAlles & fondations LeS SOLUTIONS ACTUELLES

Dalle portée Dalle sur terre plein dite « dalle flottante » sur Fondations Description : la dalle repose sur un compactage mais n’est pas solidaire des murs.

Description : la dalle repose sur un compactage et est solidaire des murs.

Avantages • Très peu cher

Avantages • Peu cher

Inconvénients Inconvénients • Problèmes de tassements • Mouvements de dalle différentiels entraînant en cas de tassement des cassures et fissures terrain pouvant entraîner des fissures de plusieurs centimètres entre carrelage et plinthes • Favorable aux remontées d’humidité • Plutôt utilisée pour les garages ou hangars • Le compactage doit être vraiment parfait

Dalle portée sur fondations AVEC plots et avec poutres et bandes noyées Description : la dalle repose sur des plots et des poutres croisés en béton armé qui constituent une armature très rigide (sorte de radier). Avantages • L’ensemble de la dalle est rigide et homogène (sorte de radier) • Très bonne tenue à long terme même en terrain peu porteur • Pas d’humidité possible

Vide sanitaire Description : la dalle est constituée de poutrelles posées sur les fondations, créant un vide un peu à la façon d’un « sous-sol ». Avantages • Idéal en terrain humide • Facilité d’accès aux canalisations • Isolant • Très stable grâce au refend Inconvénients • Un peu plus cher

Inconvénients • Prix moyen

26

Même pour un terrain sans particularité, le vide sanitaire est aujourd’hui la solution la plus fiable. En effet le rang de soubassement intermédiaire supplémentaire (le refend), permet une assise beaucoup plus stable et limite les effets du tassement différentiel. De plus le vide d’air entre la dalle et terrain naturel supprime tout phénomène d’humidité et d’infiltration par le sol.


lide & dur able solide & du

rable solide & durable Fissures des enduits, quelles solutions ? Problème bien connu des experts du bâtiment, les fissures d’enduit dues aux coffres de volet roulant intégrés dans la maçonnerie sont « monnaie courante ». Aucun constructeur ne va donc vous garantir, par écrit, l’absence de fissures à long terme sur ce type de coffre. En effet, ces coffres sont fabriqués en fibre légère. Ils sont donc « non-porteurs ». Les constructeurs coulent donc une sorte de « pont » de béton au dessus du coffre (linteau), évitant à celui d’être écrasé par la toiture. Malheureusement, les deux matières travaillent assez mal avec les vibrations du volet, ce qui entraîne forcément, malgré les enduits grillagés, des microfissures aux angles des ouvertures. La solution : pour un surcoût raisonnable, les coffres « monolithes » « en terre-cuite » sont « porteurs » et font donc partie intégrante de la maçonnerie. C’est pour vous la garantie d’éviter la fissuration. Vous garderez donc longtemps une belle maison qui sera valorisée à la revente.

16 19

13

15

18

15

14

17 22

21

20 23

12

11 10

25 9

7

8

3

24

4 6

5

1

2

LE SAVIEZ-VOUS ? Le tassement différentiel 1 Semelle ferraillée (6 aciers filants) 2 Parpaing semi-plein de type argi 16 (anti-capilarité) 3 Coffrages 4 Hourdis 5 Poutrelle 6 Treillis métallique 7 Dalle béton 8 Évacuation pvc - Arrivées eau chaude/eau froide 9 Anti-thermite 10 Isolant plancher 11 Chape 12 Seuil 13 Parpaing 14 Coffre terre cuite isolant 15 Chaînage horizontal 16 Arase 17 Pare-vapeur 18 Complexe thermo acoustique r=3,15°c/w/m2 19 Système Optima (rails horizontaux & verticaux) 20 Placo 21 Brique 22 Doublage briques platrières 23 Couche de plâtre 24 Terrain naturel 25 Borne

Tous les

conseils pour bien construire

La première source de désordres pour une maison est le tassement différentiel, c’est-à-dire la survenue de différences de tassement du sol sous un ouvrage récemment construit. Ayant pour origine une semelle mal bâtie ou mal tassée, le tassement différentiel peut entraîner des affaissements et des lézardes.

NOS CONSEILS Avant toute chose, la solidité de votre fondation passe par : » Une étude très sérieuse de votre terrain. Exigez une étude de sol pendant votre délai de rétractation. » Une société sérieuse qui emploie des artisans qualifiés. Exigez une attestation de l’assurance du constructeur qui précise combien de sinistres ont étés couverts, vous aurez une idée précise de sa qualité de service.

27


SECURITé SECURITé

1

contre les risques

SECURITé

d’EFFRACTIONs

• Porte intérieure isolante avec serrure 3 points • Porte d’entrée avec une serrure 3 points • Vitrage « Sécurit » en cas d’absence de fermeture

2

Comment

contre les risques d’accidents domestiques

construire

sans risques ? Outre les matériaux ou la conception de votre maison, la sécurité joue un rôle important pour votre tranquilité d’esprit !

• Mitigeur thermostatique : éviter les variations de températures pour les enfants • Douilles DCL : sécuriser l’intallation des luminaires dans toutes les pièces • Prises à éclipses : ces prises permettent d’éviter aux enfants les risques d’électrocution en insérant des objets métalliques. • Disjoncteurs différentiels • Siphon disconnecteur : pas de remontées en cas de débordement de station d’épuration

28


securité

3

securité securité

contre les risques financiers

AVANT LA CONSTRUCTION EXIGEZ : • une totale transparence sur tous les frais à assumer (TRE, frais de notaire). • des branchements prévus et métrés dans la notice • une implantation par géomètre, donc aucune erreur possible. • l’étude de sol permet le chiffrage préalable de l’adaptation au sol et évite donc tout risque de surprise. • un prix convenu ferme et définitif sans actualisation ou révision, le prix ne pourra changer que dans le cas où vous modifiez par avenant le projet initial.

APRès LA CONSTRUCTION » Administratif EXIGEZ, dans le respect du contrat loi de 1990 : • un dommage-ouvrage obligatoire (certains notaires refusent aujourd’hui de signer des actes sans dommage ouvrage et signifient dans l’acte authentique la responsabilité du vendeur). • une décennale sur tout ce qui est indissociable du gros œuvre (planchers chauffants). • une biennale sur tous les éléments désolidarisables du gros œuvre (VMC, radiants, chaudière). • une garantie de parfait achèvement, après la livraison, tous les artisans sont tenus d’intervenir sous 15 jours pour tout désordre sur la construction, s’ils n’interviennent pas dans les délais, nous ferons intervenir un autre artisan à leurs frais. • une garantie de délais : des pénalités égales à 1/3000ème du prix de la maison par jour de retard sont dues aux clients. • une garantie de livraison à prix et délais convenus, même an cas de défaillance du constructeur, la maison serait livrée au prix convenu et aux délais convenus conformément au descriptif.

Attention !

"Faux constructeurs"

Suite à une enquête de la Direction de la répression des fraudes (DGCCRF) portant sur 300 entreprises du secteur de la maison individuelle, 222 procès verbaux ont été dressés. En effet, celles-ci ne respectaient pas la législation du 19 décembre 1990 qui fixe les obligations des constructeurs. Les manquements sanctionnés portent sur la publicité trompeuse ou les fausses allégations, le non-respect de la garantie de livraison et des règles de démarchages à domicile.

Qu’est-ce qu’un « faux constructeur »? Ce que l’on appelle un « faux constructeur », est une entreprise qui n’applique pas la loi en refusant d’utiliser des contrats de construction règlementés par l’état. C’est le cas de certains maîtres d’œuvre, bureaux d’études ou entreprises générales de bâtiment qui usurpent donc le statut de « constructeur ». La DGCCRF a donc sanctionné à juste titre les dérives causées par la non application de la loi de 1990.

Comment détecter un « faux constructeur »? Un vrai constructeur qui respecte la réglementation est le seul à pouvoir vous fournir :

» Avant la signature : • Une attestation de son assurance prouvant qu’il est bien couvert pour la décennale, le dommage-ouvrage, et la responsabilité civile « après travaux » et « exploitation ». Demandez également le nombre de sinistres enregistrés par la compagnie d’assurance. •U  ne attestation de prix ferme et définitif (celle-ci vous assure que le coût de la maison sera fixe et sans augmentation). • Un détail des frais annexes, compteurs/frais de notaire/hypothèques/intérêts intercalaires/TRE/frais de dossier bancaire, etc. • Une attestation de son assurance prouvant qu’il est bien couvert pour la garantie de parfait achèvement.

» Le jour de la signature :

NOS CONSEILS »P  our éviter tous les

risques, privilégiez des constructeurs reconnus par un « bouche à oreilles » impeccable.

• Une notice à votre nom et adresse détaillant tous les matériaux utilisés et le prix de la construction. • Un plan précis de la construction, à l’échelle avec façades et perspectives. • Un contrat de construction homologué « loi de 1990 » précisant les délais de livraison, les pénalités de retard, le prix de la construction, le mode de financement, etc. Ne signez surtout jamais un contrat de construction si vous n’avez pas de plans à l’échelle et une notice détaillée à votre nom (n’acceptez jamais un plan tracé à la main). En effet, votre délai de rétractation étant écoulé avant la réception de vos plans et notices définitifs, vous n’avez plus aucun recours si les matériaux ou les plans ne correspondent pas à la promesse du commercial. Ces documents ne doivent pas être raturés ou corrigés à la main car ils constituent votre facture d’achat.

Tous les

conseils pour bien construire

»P  assez dans les

lotissements pour avoir un aperçu de la qualité des matériaux.

29


CONFORT CONFORT

Cultivons nos différences grâce au confort sur mesure pour tous.

CONFORT

» Une maison pensée pour vous est une garantie de satisfaction à long terme N’hésitez pas à concevoir avec votre conseiller une maison favorisant l’éclairage naturel dans les pièces de votre choix. N’hésitez-pas à pousser la conception de vos plans jusqu’au moindre placard, à calculer la taille de vos meubles, à concevoir votre cuisine même future. Projetez vos habitudes de vie et partagez-les avec votre conseiller, il pourra vous orienter sur les solutions les plus adaptées à vos besoins. Anticipez la vie de chaque membre de la famille dans la maison. Prévoyez les évolutions de la vie, l’arrivée d’un enfant, les agrandissements possibles. » Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ! Projetez les couleurs qui vont habiller votre intérieur. Attention donc aux éléments qui vont participer à la décoration de votre foyer mais qui ne seront que difficilement démontables ou interchangeables à long terme. Si votre budget le permet, choisissez donc des portes intérieures qui mettront en valeur votre lieu de vie. Des beaux matériaux de qualité valorisent votre vie.

Assurez votre bien-être

Voici donc la rubrique confort, pour vous aider à construire votre foyer, un cocon pour votre vie.

Le confort, alliance de l’esthétique et du fonctionnel, donne à votre habitat toute son identité !

NOS CONSEILS » Faites installer dans la douche un spot à basse tension en hauteur. Même au plus sombre de l’hiver votre douche restera aussi lumineuse qu’au printemps. » Afin d’éviter les fils qui circulent en bas de plinthe, prévoyez des prises pour chaque haut-parleur de votre installation home-cinéma.

30


CONFORT

CONFORT CONFORT

TOITURE DE TUILE EN TERRE CUITE

Couverture idéa le !

Qu’elles soient plates ou demi-rondes, d’un ton mêlé ou uni, les tuiles expriment l’authenticité des paysages ensoleillés. Les tuiles de rive spéciales permettent une finition esthétique irréprochable. Pour éviter les fuites choisissez des tuiles de faîtage clipsées et non scellées.

toiture D’ARDOISE

Respect des trad itions !

Synthétiques teintées dans la masse ou naturelles de Trélazé ou d’Espagne, l’ardoise combine noblesse du matériau et classe intemporelle. Des crochets de couvertures en inox garantissent une apparence et une solidité à toute épreuve.

Tous les

conseils pour bien construire

31


CONFORT CONFORT CONFORT

GOUTTIère

Finition h armonieuse ! Aluminium laqué : fort d’une gamme de 20 coloris, il permet une intégration parfaite en s’harmonisant au style de chaque construction et en se confondant dans l’environnement. pvc : il a un coût moins élevé que l’aluminium mais une durée de vie plus limitée dû entre autres à sa sensibilité aux UV. Il possède également une gamme de nombreux coloris. Cette matière est à privilégier dans les régions bord de mer. Zinc : c’est une matière très solide et traditionnelle. Son coût est un peu plus élevé que le PVC et l’aluminium. Peu importe la matière que vous choisissez, compter 15 à 20 % de plus-value pour la couleur.

enduit

Tout un art !

Teintés dans la masse, monocouches projetés ou traditionnels à la « tyrolienne », les enduits protègent votre maison des intempéries et de l’humidité. Une couche de 15 à 20 mm maximum est nécessaire pour une étanchéité durable. Afin de respecter la couleur de votre choix et de minimiser les phénomènes de microfissuration, il est important d’appliquer ces enduits en deux couches. Choisissez des enduits de marque, sélectionnés pour leur résistance aux insectes et aux champignons.

32


CONFORT

CONFORT CONFORT

porte de garage

! s n oi es b s vo à e té ap ad re u rt ve ou U ne Basculantes, à enroulements, sectionnelles, battantes ou coulissantes, les portes de garage se déclinent en plusieurs coloris. Il est possible de les motoriser ou de favoriser l’éclairage du garage en les équipant de hublots. Elles existent avec et sans portillons de service. Dans le cas d’un double garage, il est souvent plus pratique d’opter pour une seule grande porte, plus économique et plus pratique pour les manoeuvres. FIXE

SOUFFLET

A LA FRANCAISE

COULISSANTE

OSCILLO-BATTANTE

Formes : triangle, ronde, cintrée... Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte...

FIXE

PROJECTION

ROTATION

SOUFFLET

BATTANT

Formes : rectangulaire ou cintrée Variantes : verrière d'angle ou fenêtre-balcon

A LA FRANCAISE

COULISSANTE

GALANDAGE

Formes : cintrée ou ensemble composé Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte...

PLEINE

1/3 VITREE 1/2 VITREE 3/4 VITREE

VITREE

DECOR

Formes : cintrée ou ensemble composé Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte... BATTANTS

LAMES VERTICALES

BASCULANTE

PLIABLES

LAMES HORIZONTALES ajourées ou non

ROULANT

PANNEAU PLEIN

ENROULANTE

COULISSANTS

PANNEAU DECOR avec découpe

SECTIONNELLE

BATTANTE

COULISSANTE

Variantes : hublot, portillon, motorisation...

Tous les

conseils pour bien construire

33


CONFORT CONFORT CONFORT

FIXE

SOUFFLET

A LA FRANCAISE

COULISSANTE

OSCILLO-BATTANTE

Formes : triangle, ronde, cintrée... Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte...

FIXE

SOUFFLET

BATTANT

porte

SOUFFLET

A LA FRANCAISE

COULISSANTE

A LA FRANCAISE

OSCILLO-BATTANTE

Formes : triangle, ronde, cintrée... Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte...

FIXE

ROTATION

Formes : rectangulaire ou cintrée Variantes : verrière d'angle ou fenêtre-balcon

fenêtre FIXE

PROJECTION

PROJECTION

ROTATION

SOUFFLET

BATTANT

COULISSANTE

GALANDAGE

Formes : cintrée ou ensemble composé Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte...

PLEINE

1/3 VITREE 1/2 VITREE 3/4 VITREE

VITREE

DECOR

menuiserie Formes : rectangulaire ou cintrée Variantes : verrière d'angle ou fenêtre-balcon

A LA FRANCAISE

COULISSANTE

GALANDAGE

La robustesse uleurs ! toute en co

Formes : cintrée ou ensemble composé Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte...

BATTANTS

PLIABLES

ROULANT

COULISSANTS

Aluminium : rigide, l’aluminium Bois : après une période de déclin, augmente vos surfaces vitrées le bois revient pour ses vertus de et favorise les apports d’énergie développement durable et pour Formes : cintrée ou ensemble composé solaire. Les ruptures thermiques des son côté écologique. Le bois reste Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte... menuiseries aluminium accentuent chaleureux et s’il est bien entretenu, encore ses qualités économiques sa durée de vie est légendaire. en rendant isolant. De PLEINE 1/3 VITREE 1/2 VITREE 3/4 VITREE VITREE e métal DECOR LAMES PANNEAU PANNEAU plus, les thermolaquages modernesVERTICALES pvc :HORIZONTALES leLAMES PVC est la matière PLEIN en DECOR ou non autorisent des choix de coloris très vogueajourées actuellement pour son côté avec découpe importants qui valorisent l’extérieur économique et sans entretien. BASCULANTE ENROULANTE à la couleur. SECTIONNELLE ou l’intérieur de votre maison. La mode est aujourd’hui celaoupour un composé matériau 100 % FormesTout : cintrée ensemble Variantes :1 ou plusieurs vantaux,sans allège,entretien imposte... et d’une recyclable, durée de vie très importante. BATTANTS

PLIABLES

ROULANT

COULISSANTS

34


CONFORT

CONFORT CONFORT

fenêtre de toit

Place à la lumière !

FIXE

SOUFFLET

A LA FRANCAISE

Solution miracle pour la luminosité de nos combles aménagés, la fenêtre de toit autorise aujourd’hui des coloris variés, des stores d’occultation extérieurs et même des volets roulants télécommandés à énergie solaire ! La fenêtre de toit sort des combles et s’invite aussi dans l’éclairage de patios et des vides sur séjours.

COULISSANTE

OSCILLO-BATTANTE

Formes : triangle, ronde, cintrée... Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte...

FIXE

PROJECTION

ROTATION

SOUFFLET

FIXE

SOUFFLET

A LA FRANCAISE

COULISSANTE

BATTANT

OSCILLO-BATTANTE

Formes : triangle, ronde, cintrée... Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte...

Formes : rectangulaire ou cintrée Variantes : verrière d'angle ou fenêtre-balcon FIXE A LA FRANCAISE

COULISSANTE

PROJECTION

ROTATION

SOUFFLET

BATTANT

GALANDAGE

Formes : rectangulaire ou cintrée Variantes : verrière d'angle ou fenêtre-balcon Formes : cintrée ou ensemble composé Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte...

PLEINE

1/3 VITREE 1/2 VITREE 3/4 VITREE

VITREE

A LA FRANCAISE

COULISSANTE

GALANDAGE

DECOR

Formes : cintrée ou ensemble composé Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte... Formes : cintrée ou ensemble composé Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte... PLIABLES

BATTANTS

ROULANT

volets

Isolant avant touttre, failsçadodne n!ent du ch arme à vo

COULISSANTS

PLEINE

1/3 VITREE 1/2 VITREE 3/4 VITREE

VITREE

DECOR

Formes : cintrée ou ensemble composé Variantes :1 ou plusieurs vantaux, allège, imposte...

BATTANTS

LAMES VERTICALES

LAMES HORIZONTALES ajourées ou non

BASCULANTE

PANNEAU PLEIN

ENROULANTE

PANNEAU DECOR avec découpe

SECTIONNELLE

Roulants ou battants, bois ou PVC, le volet protège votre intérieur de la chaleur du soleil, du froid de la nuit et des intrusions. Battant, il existe en PVC, en bois et même en aluminium. Plusieurs coloris sont possibles avec ces différents matériaux. Roulant, il existe en PVC BATTANTE COULISSANTE et en aluminium isolé. Nous vous conseillons l’aluminium au-delà de 1,80 mètre de large. Variantes : En effet le PVC est moins rigide sur leshublot, grandes portillon, dimensions. motorisation...

LAMES VERTICALES

BASCULANTE

Tous les

conseils pour bien construire

35

PLIABLES

LAMES HORIZONTALES ajourées ou non

ROULANT

PANNEAU PLEIN

ENROULANTE

COULISSANTS

PANNEAU DECOR avec découpe

SECTIONNELLE

BATTANTE


CONFORT

astuce

CONFORT

CONFORT

Laissez votre sèche-serviette à température constante de 20°C coûte moins cher que de l’allumer et de l’éteindre à chaque utilisation.

CHAUFFAGE

! e u q ti ra p & n ig es d is fo A la

Le sèche-serviette : élément indissociable du confort en hiver et en mi-saison, le sèche-serviette est prévu pour assurer le chauffage ponctuel de la salle de bain. Les produits équipés d’une ventilation permettent une montée en température rapide de la pièce.

Les panneaux rayonnants : ils existent en deux systèmes : classiques et à inertie. Un rayonnant à inertie augmente votre confort en chauffant d’une manière plus progressive que les systèmes classiques. Ce sont les fameux radiateurs « à chaleur douce ». Dans les modèles « hauts de gamme » de nombreux design sont disponibles. Choisissez des modèles « pilotés » par une centrale qui divise la maison en plusieurs zones, générant ainsi des économies importantes.

Le plancher chauffant : invisible, le plancher chauffant basse température permet, par sa surface de chauffe, un confort parfait. En effet, la répartition de la chaleur devient complètement homogène et les sols, même carrelés, restent toujours tempérés. Veillez à ce que la chape ou l’enduit soit mince pour réduite l’inertie et ainsi favoriser la réactivité de votre système.

revêtement de sol chape tube

plancher porteur

Plancher chauffant

36

isolant à plot


CONFORT

CONFORT CONFORT Styles de pose : à coupe de pierre, à l'anglaise à coupe perdue, bâtons rompus, point de Hongrie, échelle

Styles de pose : diagonale ou oblique, droite, damier, chevron

sol

Ch acun son style !

Le parquet : chaleureux et convivial, le parquet bois réchauffe votre maison. Il peut être massif ou stratifié. Le massif se pose plus généralement dans les pièces à fort passage. La pose collée permet de se passer d’isolant acoustique sous le parquet dans le cas d’un plancher chauffant. La puissance du chauffage n’est donc pas filtrée. Quant aux stratifiés, ils sont plus couramment utilisés pour les chambres, les bureaux et certaines pièces annexes. Les sous-couches isolantes atténuent les bruits de pas sur ces matières. Pour un vrai rendu de l’essence du bois, vous pouvez choisir des parquets stratifiés équipés d’une couche d’usure en bois massif de quelques millimètres d’épaisseur. Le carrelage : Il peut être en grès cérame émaillé ou teinté dans la masse. Le grès cérame teinté dans la masse sera idéal pour les pièces de vie puisque le moindre éclat gardera la teinte d’origine. Dans la salle de bains, privilégiez un carrelage en grés cérame émaillé qui sera suffisant. Quel que soit le type de carrelage choisit, vous aurez le choix entre deux techniques de pose : la pose scellée pour les carreaux de grande taille et la pose collée pour les carreaux standards. Styles de pose : à coupe de pierre, à l'anglaise à coupe perdue, bâtons rompus, point de Hongrie, échelle

Tous les

conseils pour bien construire

37


CONFORT

cuisine

CONFORT

Contemporaine ! & fonctionnelle

CONFORT

Fermée ou ouverte, à îlot central ou classique, les dimensions et la conception d’une cuisine diffèrent suivant vos goûts, vos habitudes et votre culture. Demandez recommandation à votre conseiller pour optimiser votre cuisine. Si votre budget le permet, installez votre cuisine dès la construction. Non seulement votre confort sera immédiat mais vous éviterez les aléas d’une installation future ; arrivée d’eau et évacuation mal située, éclairage inadapté, asymétrie des ouvertures, etc.

disposition : droit, en "L", en "U" variantes : cuisine américaine, îlot central

38 2

6 m2

2


CONFORT

CONFORT CONFORT

salle de bain

Conjuguez design re ! & bien-êt

Sérénité et relaxation symbolisent la salle de bain. Laissez-vous tenter par le confort d’une vaste douche où vous pourrez vous mouvoir avec aisance. Relaxez-vous d’une journée épuisante dans une baignoire à jets d’eau hydromassants. Douche ou baignoire, à vous de choisir !

6 m2

6,25 m2 9 m2

6 m2

6,25 m2

variantes : baignoire droite, baignoire d'angle, bac à douche, douche à l'italienne...

Tous les

conseils pour bien construire

39

4 m2


Votre

maison sur mesure

Imaginez la maison de vos rêves ! Grâce aux outils Maison Valtéa, créez votre propre maison selon vos besoins et vos envies !

echelle 1/75e

table basse

canapé 2 places

fauteuil

évier 120 x 60

plaques de cuisson

table circulaire 4 personnes

cheminée d'about

gazinière

canapé 3 places

réfrigérateur

lave-linge

chaise

canapé d'angle

table rectangulaire 4 personnes

table circulaire 6 personnes

poêle à bois poêle à pellets

sèche-linge

table rectangulaire 6 personnes

300L

300L

chauffe eau

chauffe eau thermodynamique

douche à l'italienne 100 x 100

écran plasma

PAC pompe à chaleur cheminée de face

console murale

cheminée centrale

cheminée d'angle

douche 80 x 80

lavabo sur colonne 60 x 40

baignoire d'angle 135 x 135

douche 90 x 90

bidet

douche 100 x 100

lave-mains bloc wc d'angle suspendu

lave-mains baignoire 170 x 75

Devenez votre propre architecte ! Après un dégrossi de vos plans de maison avec un de nos conseillers, vous allez pouvoir affiner leur conception grâce à ces gommettes. Découpez-les et testez différentes combinaisons pour trouver l’aménagement qui vous convient.

lit 160

lit 90

armoire

simple vasque 100 x 60

bloc wc

double vasques 140 x 60

chevet

Rendez-vous à votre agence pour finaliser votre projet avec un spécialiste.

www.constructeur-maison-valtea.com citadine

compacte

berline

40

monospace


echelle 1/50e

table basse

canapé 2 places

fauteuil

évier 120 x 60

plaques de cuisson

table circulaire 4 personnes

cheminée d'about

canapé 3 places

réfrigérateur

gazinière

lave-linge

canapé d'angle

table rectangulaire 6 personnes

300L

300L

chauffe eau

chauffe eau thermodynamique

PAC pompe à chaleur cheminée de face

chaise

table rectangulaire 4 personnes

table circulaire 6 personnes

poêle à bois poêle à pellets

sèche-linge

douche à l'italienne 100 x 100

écran plasma

console murale

cheminée centrale douche 80 x 80

lavabo sur colonne 60 x 40

cheminée d'angle baignoire d'angle 135 x 135

douche 90 x 90

bidet

douche 100 x 100

lave-mains bloc wc d'angle suspendu

lave-mains baignoire 170 x 75

lit 160

citadine

Tous les

lit 90

armoire

compacte

conseils pour bien construire

simple vasque 100 x 60

bloc wc

double vasques 140 x 60

chevet

monospace

berline

41


Votre

déménagement Préparer votre déménagement en toute sérénité demande une bonne organisation. Utiliser une liste des tâches à effectuer vous sera très utile.

Toutes les formalités et les préparatifs à effectuer dans les mois, puis les semaines, voire les jours qui précèdent le grand départ. Bien avant le déménagement Rechercher un déménageur : c faire établir plusieurs devis c fi xer la date du déménagement avec l‘entreprise c remplir la déclaration de valeur c vérifier l‘assurance des biens transportés et leur valeur c F aire un point avec mon conseiller bancaire c P révenir le propriétaire du logement ou le syndic de mon départ c F ixer une date pour l‘état des lieux avec le propriétaire c S e renseigner sur la prime de déménagement à mon employeur ou au Pôle Emploi c R echercher les nouvelles écoles ou crèches pour les enfants et les inscrire c P révenir la crèche ou l‘assistante maternelle actuelle (attention au préavis) c O  rganiser l‘emménagement (contacter le peintre, le plombier...)

Au moins deux semaines avant le déménagement

c R ésilier mon contrat de fourniture d’électricité ou de gaz et en établir un pour mon nouveau logement c F aire transférer mon compte bancaire dans ma nouvelle agence c R ésilier le contrat du service des eaux et en établir un pour mon nouveau logement c Demander le transfert ou résilier mon abonnement au téléphone pour le lendemain du déménagement c F aire installer le téléphone à ma nouvelle adresse c D emander à La Poste la réexpédition automatique de mon courrier c D emander la résiliation ou le transfert de mes autres abonnements (ADSL, câble, presse), attention aux préavis c Informer mon assureur habitation et automobile de ma nouvelle adresse c A ssurer mon nouveau logement c R éserver un emplacement pour le camion de déménagement

Après l‘emménagement

c Faire modifier la carte grise de mon véhicule (dans le mois qui suit)

c D emander la prime de déménagement à la caisse d‘allocations familiales (dans les six mois qui suivent) Effectuer les démarches pour obtenir de nouveaux papiers : c c arte d‘identité c p asseport c c arte d‘électeur

Communiquer ma nouvelle adresse

c A mon employeur c A la Sécurité sociale c A ma caisse d‘allocations familiales c A mon assureur maladie c A ma caisse de retraite c A u Pôle Emploi c A u centre des impôts c A la recette des impôts c A la mairie pour m‘inscrire sur les listes électorales

c A u bureau ou centre du Service national (si moins de 25 ans)

42


Notre charte Avec Maison Valtéa, vous bénéficiez en toute sécurité, d’un maximum de garanties constructeur et de services. 1

2 3 4 5 6 7 8

Tous les

Un contrat sécurisé

Maison Valtéa utilise exclusivement le contrat de construction de maison individuelle conforme aux dispositions de la loi du 19 /12/1990 qui vous assure ainsi : • un seul interlocuteur pour la réalisation de votre maison, • un contrat de construction agréé et réglementé, • un descriptif et un plan de maison annexés à votre contrat, • un délai de réflexion de sept jours sur votre engagement, • une série de prestations de services, • un ensemble de solides garanties, • une assurance dommage ouvrage.

un prix ferme et définitif

Avec Maison Valtéa, dès que vous avez signé votre contrat de construction votre prix sera ferme et définitif pour la construction de votre maison.

UNE livraison au prix convenu

Maison Valtéa vous assure que votre maison individuelle sera construite dans les conditions de prix convenu et suivant le descriptif annexé au contrat de construction.

UNE livraison dans les délais convenus

Maison Valtéa s’engage par contrat sur le délai de livraison de votre maison à compter de la date de démarrage des travaux de construction.

UN parfait achèvement

Maison Valtéa s’engage à assurer la remise en parfait état de fonctionnement de toutes les anomalies constatées pendant l’année qui suit la date de livraison de votre maison.

UN bon fonctionnement

Maison Valtéa vous assure pendant une période de 2 ans, à compter de la date de livraison de votre maison, sur le fonctionnement de tous les équipements installés dissociables de la construction.

UNE garantie décennale

Avec Maison Valtéa, vous bénéficiez d’une garantie qui vous préserve pendant 10 ans à partir de la date de livraison de votre maison de toute anomalie constatée sur l’ensemble du gros oeuvre de votre maison.

UNE assurance dommage ouvrage

Pour construire votre maison, la loi vous contraint à souscrire une « Assurance Dommage Ouvrage ». Avec Maison Valtéa, cette assurance est prévue pour couvrir les différentes périodes de garanties de votre réalisation.

conseils pour bien construire

43


internet

pour en savoir plus Rendez-vous sur notre site internet pour découvrir toutes ces infos pratiques

www. con

st

ru

Packs chauffage écologique

Consultez nos offres de terrain et de maisons

c te

sur

lte a.c

www.constructeur-maison-valtea.com

téléch

ce cataargez logue

om

catal ogue GRATUIT

ur-mai son- v

a

Téléchargez ce guide

Modèles

Siège social Parc d’activités du Val de Moine - Square d’Italie BP 20002 - 49230 ST-GERMAIN-SUR-MOINE Titulaire NF Maison Individuelle N° 49 - 13 - 0182 - A

de 44 Agences Loire-Atlantique

du 49Agences Maine-et-Loire

des 79 Agences Deux-Sèvres

de la 85 Agences Vendée

Agence de NANTES Europarc de la Chantrerie 11 bd Nicéphore Niepce 44306 NANTES Tél : 02 40 30 13 05

Agence d'ANGERS 12 rue Boisnet 49100 ANGERS Tél : 02 41 66 69 88

Agence de BRESSUIRE 1 rue Lucas 79300 BRESSUIRE Tél : 05 49 82 18 88

Agence de LA ROCHE-SUR-YON 139 bd d’Italie 85000 LA ROCHE-SUR-YON Tél : 02 51 24 41 89

Agence de CHOLET 8 place de la République 49300 CHOLET Tél : 02 41 66 69 88

Agence de THOUARS 6 bd Victor Hugo 79100 THOUARS Tél : 05 49 82 18 88

Agence de FONTENAY 7 rue du Port 85200 FONTENAY Tél : 02 51 24 41 89

Agence de PORNICHET 6 place Aristide Briand 44380 PORNICHET Tél : 02 40 30 13 05 Agence de VALLET 1 bd du Luxembourg 44330 VALLET Tél : 02 40 30 13 05 Agence d'ANCENIS 325 bd de la prairie 44150 SAINT-GEREON Tél : 02 40 30 13 05

Agence de SAUMUR 57 quai Mayaud 49400 Saumur Tél : 02 41 66 69 88

Agence de CHALLANS 9 bis rue Pierre Monnier 85300 CHALLANS Tél : 02 51 24 41 89 Agence des HERBIERS 12 rue de Clisson 85500 Les Herbiers Tél : 02 51 24 41 89

Valtéa  

Guide 2013 - 44 pages

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you