Issuu on Google+

VIVONS MIEUX NOTRE VILLE LISTE DE RASSEMBLEMENT CITOYEN


Un Nouveau Souffle pour Massy La liste « Un Nouveau Souffle pour Massy » est née d’une initiative citoyenne portée par des Massicoises et des Massicois, profondément attachés à leur ville et rassemblés autour d’un projet qui lui redonnera l’ambition qu’elle mérite. Nous sommes convaincus qu’il est temps de proposer une perspective nouvelle pour remettre Massy en mouvement. Nous sommes convaincus que seule une équipe neuve pourra faire de Massy, aujourd’hui et demain, une ville plus solidaire et plus agréable à vivre. Une ville où chacun se sente en sécurité et où la vie soit plus douce pour tou-te-s. Ouverte à tou-te-s les habitant-e-s, notre dynamique réunit de nombreux citoyen-ne-s sans étiquette politique, soutenus par l’ensemble des forces écologistes et de gauche et rejoints par certains élus de l’actuelle majorité municipale déçus par l’action du maire sortant. Riches et forts de nos diversités d’âge, d’origine, de parcours professionnel, associatif ou politique, nous sommes pleinement mobilisés pour construire, avec les Massicois-es, l’avenir qu’ils attendent pour leur ville. Aux côtés de Hella Kribi-Romdhane, nous sommes fiers de porter aujourd’hui ce nouvel espoir pour Massy.

2

L’équipe du Nouveau Souffle pour Massy

4

Grandir, s’épanouir et réussir

p

6

Travailler et entreprendre

p

p

8

Se loger

p

10

Vivre en sécurité

p

12

Se déplacer

p

14

Agir pour l’environnement

p

16

Vivre la culture

p

p

p

p

p

p

18

Faire du sport

20

S’engager pour l’égalité

22

Bien vieillir

24

Construire ensemble

26

Imaginons Massy demain

30

La liste du Nouveau Souffle pour Massy

32

Les 10 priorités

p


Ensemble, donnons un nouveau souffle à Massy ! Madame, Monsieur, Le 23 mars prochain, vous serez amené-e à vous prononcer sur l’avenir que vous souhaitez pour notre ville. Soutenue par de nombreux Massicois-es rassemblés à mes côtés, j’ai l’honneur de vous présenter le projet que nous portons pour donner à Massy un nouvel élan.

Hella Kribi-Romdhane

Conseillère régionale d’Île-de-France Tête de liste du Nouveau Souffle pour Massy

Agée de 34 ans, Hella Kribi-Romdhane a grandi et vit à Massy avec son mari et ses deux enfants. Titulaire d’un DEA et d’un DESS, elle est cadre territoriale et enseigne à l’Université d’Evry. Elue conseillère régionale en 2010, elle préside l’organisme en charge des politiques d’emploi et de formation professionnelle au Conseil régional d’Ile-de-France.

Notre ville dispose de formidables atouts : sa jeunesse, sa diversité culturelle et sociale, sa situation géographique au carrefour d’axes de communication majeurs. Cette richesse ne pourra être exploitée qu’à la faveur d’une dynamique nouvelle, qui doit d’abord être mise au service des Massicois-es. Comme beaucoup d’entre vous, nous refusons de continuer à voir se construire une ville à deux vitesses, qui laisse une partie de ses habitant-e-s à l’écart de son développement. Nous voulons que Massy devienne une ville plus solidaire, plus verte, plus agréable à vivre. Une ville où nous sommes heureux et fiers d’habiter, dans un environnement préservé, au cœur d’une agglomération vivante. Une ville qui donne envie de s’y installer durablement, d’y construire sa vie, d’y élever ses enfants et d’y vieillir sereinement. Pour donner un nouveau souffle à Massy, nous devons offrir à chacune et chacun, quels que soient son âge, son origine ou son quartier, les mêmes chances d’y réussir. Nous avons donc placé l’éducation au cœur de notre projet. Car construire l’avenir de Massy, c’est d’abord préparer celui de nos enfants. Nous portons l’ambition de les accompagner dès la naissance jusqu’à la première expérience professionnelle, pour permettre à tous les talents de s’épanouir.

présence humaine à la fois active et rassurante, dans tous les quartiers. Donner un nouveau souffle à Massy, c’est aussi partager avec vous une véritable vision pour notre ville : permettre à chacune et chacun d’y vivre mieux aujourd’hui et bâtir ensemble ce qu’elle sera demain. L’arrivée prochaine de nouveaux transports en commun va changer le visage de nos quartiers : c’est avec vous que nous le dessinerons, et c’est ainsi que Massy pourra tirer le meilleur parti de ce que sera l’Ile-de-France dans les dix ou vingt prochaines années. Nous faisons du dialogue avec les Massicois-es une exigence démocratique. En nous accordant votre confiance, vous serez directement associé-e-s à nos choix. Le programme que nous vous invitons à découvrir dans ces pages a été élaboré avec vous, au cours des nombreuses rencontres que nous avons partagées. Nous sommes fiers de pouvoir nous inspirer de vos propositions et déterminés à les mettre en œuvre pour remettre enfin Massy en mouvement. Nous le ferons, bien sûr, sans augmenter les impôts. Avec, à mes côtés, une équipe enthousiaste, compétente et unie autour d’un projet sérieux et ambitieux, je serai la maire qui construit l’avenir de Massy avec vous et pour vous. Pour vivre mieux notre ville, ensemble, donnons un nouveau souffle à Massy !

L’emploi sera notre priorité majeure : le développement économique de Massy doit désormais profiter à l’activité des Massicois-es de tous âges, que nous soutiendrons dans leur parcours d’insertion professionnelle comme dans leur envie d’entreprendre et de créer. Nous nous engageons à répondre à la première attente que nos concitoyens expriment : garantir la sécurité et la sérénité auxquelles ils ont droit, à toute heure, par une

3


1

Grandir, s’épa nouir et réussir La réussite et l’épanouissement de nos enfants doivent être une priorité pour notre ville. Cette ambition impose de mettre les besoins des jeunes Massicois-es, et les attentes de leurs parents, au cœur du projet municipal, et de la décliner dans tous les champs de notre action. Dès la naissance et jusqu’au premier emploi, c’est un véritable « parcours éducatif » qui doit être proposé aux familles, pour accompagner utilement leurs enfants : créer un environnement propice à l’apprentissage, dans les structures d’accueil de la petite enfance, à l’école et sur le temps périscolaire, encourager l’accès à des activités sportives et culturelles de qualité, faciliter l’insertion professionnelle des jeunes...

4

En agissant pour la jeunesse, c’est l’avenir de Massy que nous construisons.


INVESTIR DANS L’ÉDUCATION, PRÉPARER L’AVENIR Nous ouvrirons un Relais d’Assistantes Maternelles (RAM), lieu de ressources et d’échanges pour les assistantes maternelles et les familles, dès le premier trimestre 2015. Des antennes seront aussi accessibles dans tous les quartiers. Nous ouvrirons à tous les modes de garde l’accès aux activités culturelles et d’éveil de la municipalité, aujourd’hui proposées seulement en crèche. Nous augmenterons l’offre de garde d’enfants, en l’adaptant aux choix et aux rythmes de vie des familles : micro-crèches, crèches associatives aux horaires décalés, aide à la garde à domicile… Pour garantir l’équilibre nutritionnel des enfants, nous diversifierons les menus des cantines scolaires. Nous privilégierons l’approvisionnement en produits bio et locaux. Nous poursuivrons la rénovation des écoles et leur équipement numérique. Nous anticiperons la construction de nouveaux établissements scolaires, en privilégiant les écoles plus petites, pour permettre aux enfants d’être scolarisés au plus près de chez eux, éviter les classes surchargées et promouvoir la mixité sociale.

Nous favoriserons l’accueil des enfants en situation de handicap, physique ou mental, à l’école et dans les centres de loisirs. Nous lutterons contre l’échec scolaire par des dispositifs d’accompagnement spécifique des élèves en difficultés, et nous créerons un dispositif d’accueil des collégiens et lycéens temporairement exclus, avec l’appui du Département et de la Région. Nous élargirons les horaires d’ouverture des médiathèques, en concertation avec les personnels et les usagers, afin que les étudiant-e-s puissent venir y travailler le week-end. Nous participerons au financement d’un séjour de formation à l’étranger (cursus universitaire ou stage) pour les étudiant-e-s. Nous proposerons un service d’aide à la recherche de stages, notamment grâce à une plateforme numérique, en lien avec les entreprises massicoises.

Réussir la réforme des rythmes scolaires Contrairement à la municipalité sortante, qui organisera seulement de la garderie, nous voulons que le temps libéré soit un moment utile à la réussite scolaire et à l’épanouissement des enfants. A cette fin, nous proposerons un véritable Projet Educatif Territorial, élaboré avec la communauté éducative, les agents municipaux et les familles. Chaque enfant bénéficiera ainsi de temps d’activités périscolaires gratuites de qualité, riches et variées, encadrées par des personnels formés, en partenariat avec les associations culturelles et sportives massicoises.

Jean-Luc Varisellaz Ancien directeur d’ecole, quartier Villaine

« Enseignant puis directeur d’école à Massy pendant quarante ans, je sais combien le travail avec l’équipe municipale est primordial. Elle se doit d’établir un dialogue permanent entre enseignants, parents, personnel municipal... Avec comme priorité absolue la réussite de tous les enfants. Je connais certains membres de l’équipe du Nouveau Souffle depuis très longtemps et je sais leur attachement à travailler dans cette logique de concertation. »

5


Hella Kribi-Romdhane avec François Lamy, ministre délégué à la Ville, pour la signature du premier emploi d’avenir à Massy.

2

Travailler et entreprendre Massy est aujourd’hui l’un des pôles majeurs de l’activité économique en Essonne. Pourtant, l’implantation de grands groupes n’a eu aucune répercussion sur l’emploi des Massicois-es. L’éparpillement des structures d’insertion professionnelle, dans différents quartiers, nuit à l’efficacité des structures d’aide à l’accès à l’emploi. La municipalité sortante ne fait pas vivre le tissu des entreprises locales, ni à Massy, ni sur le territoire de la Communauté d’agglomération Europ’Essonne ou de celle du Plateau de Saclay. Quant à la multiplication des projets de centres commerciaux du maire sortant, elle met sérieusement en difficulté le commerce de proximité et la diversité commerciale.

6

Il est urgent de mettre un terme à ce laisser-faire et d’établir une véritable stratégie de développement économique, pour soutenir la création d’entreprises et l’emploi local, au profit des Massicois-es.


AGIR POUR L’EMPLOI Nous organiserons un Forum annuel pour l’emploi, pour mettre en relation les demandeurs d’emploi avec les entreprises massicoises et les structures d’aide à l’insertion professionnelle. Nous renforcerons notre partenariat avec la Faculté des Métiers, notamment pour inciter les entreprises locales à proposer des offres de stage et de contrats d’apprentissage. Nous soutiendrons la création d’emplois d’avenir pour aider les jeunes à obtenir une première expérience professionnelle. Nous établirons un schéma de l’offre commerciale, pour veiller à la cohérence des implantations commerciales, accompagner les commerçants, garantir la maîtrise du foncier. Avec les commerçant-e-s, nous mettrons en place un « passenville » permettant de bénéficier d’avantages client en consommant chez les commerçants de proximité. Nous redynamiserons le commerce de proximité, notamment aux Franciades, à Villaine et dans le centre ville.

Thierry Porte

Nous mettrons à disposition des petits locaux pour des activités de service et des pépinières d’entreprises. Nous favoriserons l’emploi de proximité et l’insertion des publics en difficulté, en intégrant systématiquement des « clauses sociales et environnementales » dans les marchés publics de la ville et de la Communauté d’agglomération. Nous développerons un service public local de services à destination des personnes âgées ou en situation de handicap (maintien à domicile, adaptation des logements, petits travaux), en lien avec le Conseil général de l’Essonne. Nous soutiendrons la création d’un « club entreprises », pour que le développement économique du territoire stimule aussi l’emploi local. Nous implanterons un Ecopôle dans le quartier de La Bonde, pour en faire une zone d’activités spécialisée dans les éco-activités et le recyclage, avec l’appui du Conseil régional d’Ile-de-France.

Auto-entrepreneur, partenaire des clubs de football et handball, Massy-Opéra

« En lien avec le tissu associatif sportif, j’accueille de jeunes stagiaires massicois dans mon entreprise, dans le cadre de la formation professionnelle. Je regrette que la municipalité ne fasse rien pour nous y aider et n’apporte aucun soutien aux petites entreprises. »

Jean-Marie Baudry

Commerçant du centre ville

« Installé à Massy depuis longtemps, je sais qu’il faut un vrai projet pour aider les commerces à s’implanter et favoriser la diversité commerciale. Et je suis convaincu que Hella et son équipe auront ce volontarisme ! »

Un vrai service public de l’emploi Nous créerons un service public de l’emploi, de l’insertion et de la formation, piloté par la Communauté d’agglomération. Il regroupera, sur un même site à Massy, tous les acteurs et les services d’accompagnement proposés aux demandeurs d’emploi, quel que soit leur âge, pour simplifier leurs démarches et mieux les orienter.

7


3

Se loger Vivre dans un logement agréable, sain et sûr, quels que soient ses revenus ou son âge, est une exigence légitime. La municipalité sortante a fait le choix de construire massivement dans les nouveaux quartiers, sans répondre à la diversité des attentes qu’expriment les Massicois-es. Aujourd’hui, ce sont ainsi près de 2000 familles qui attendent toujours de la mairie une réponse à leur demande de logement social. Parce que le logement est un droit qui doit être garanti à tou-te-s, et pas un objet de spéculation pour les promoteurs immobiliers, il est urgent d’agir pour proposer une offre de logements de qualité, accessibles et adaptés aux besoins de chacun-e, aux différentes étapes de la vie.

8


FAIRE DU LOGEMENT UN DROIT Nous mettrons en place des commissions d’attribution, pluralistes et transparentes, des logements sociaux du contingent municipal. Nous créerons un service en ligne de suivi des dossiers des demandeurs sur le site Internet de la municipalité. Nous veillerons à ce que les nouveaux programmes de logements favorisent la mixité sociale au sein d’un même quartier, pour garantir un développement équilibré de notre ville (logements sociaux, logements intermédiaires, offre privée…).

Nous renforcerons la lutte contre la précarité énergétique en mobilisant les réseaux associatifs et par le recours aux tarifs sociaux de l’énergie. Nous favoriserons l’accession sociale et solidaire à la propriété, pour permettre aux ménages de faire l’acquisition d’un bien à moindre coût.

Murielle Dupas

Présidente de l’amicale des locataires Boudet-Kennedy, Petit-Massy

« Nous, amicales de locataires, avons besoin que l’équipe municipale soit à nos côtés et nous soutienne face aux bailleurs qui nous prennent rarement en considération. »

Nous créerons des logements d’urgence, qui pourront notamment accueillir les femmes victimes de violences conjugales, avec leurs enfants.

Nous interviendrons auprès des bailleurs sociaux pour permettre la réalisation des travaux d’entretien et de rénovation des résidences, sans alourdir les charges locatives. Nous nous opposerons à la vente du parc social.

Nous accompagnerons les jeunes Massicois-es, dans la recherche d’un logement adapté à leurs besoins et à leurs moyens. Nous réservons des logements pour les moins de 30 ans sur le contingent de la ville.

Nous créerons un « Observatoire du logement et des loyers », pour suivre l’évolution des loyers, des charges et surtout des impayés, afin de prévenir les expulsions. Nous défendrons les droits des locataires auprès des bailleurs et soutiendrons les associations de défense des locataires.

Nous accompagnerons les copropriétés, leurs syndicats et les syndics bénévoles, pour contribuer à améliorer leur gestion. Nous développerons les formes d’habitat participatif, pour favoriser le lien social et encourager l’implication des habitant-e-s dans une gestion partagée des immeubles.

Jacques Béléguic

Président de l’amicale des locataires Bièvre-Poterne

« En tant que président d’une amicale de locataires, je connais très bien les besoins de réhabilitation de nombreux logements à Massy. Et on peut dire que le maire sortant ne s’est que très peu occupé du sujet ! Il y a urgence ! »

9


Echange avec Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, pour évoquer les moyens nécessaires à la sécurité des Massicois-es (février 2014).

4

Vivre en sécuritÉ La sécurité, première des libertés, est un droit fondamental qui doit être garanti à tou-te-s. A Massy, malgré les effets d’annonce du maire sortant, de plus en plus d’habitant-e-s sont victimes d’incivilités ou d’agressions, se plaignent de tapage nocturne, ou même craignent de sortir le soir. Pour garantir la tranquillité et la sérénité à laquelle les Massicois-es ont droit, dans tous les quartiers de la ville, il est nécessaire de mettre un terme à ce laisser-faire, en mobilisant de nouveaux moyens au service de la sécurité pour tou-te-s, mais aussi en privilégiant l’éducation et la prévention.

10


LA SÉCURITÉ PARTOUT, POUR TOUS En concertation avec les professionnel-le-s concerné-e-s, nous redéfinirons le rôle et les missions de la police municipale et des agents de surveillance de la voie publique, pour leur permettre de mener une véritable action de proximité, auprès des habitant-e-s, dans les quartiers. Nous mettrons en place une vidéo protection 24h/24 (elle s’arrête aujourd’hui à 22 heures), accompagnée des moyens nécessaires à son exploitation. Nous constituerons une équipe de médiateurs de jour et de nuit pour assurer une présence humaine active dans l’espace public. En lien avec l’ensemble des acteurs concernés, ils auront pour mission de réduire les troubles à la tranquillité et à l’ordre publics en se saisissant des conflits (rappel des règles, écoute et discussion, accompagnement des personnes en situation de fragilité sociale ou psychologique…).

Nous veillerons à obtenir de l’Etat les moyens nécessaires et nous améliorerons la coordination des actions entre la police nationale et la police municipale.

Nous travaillerons, avec le Conseil général de l’Essonne, à la réouverture d’un club de Prévention Spécialisée. Nous mettrons en place des conseils de quartiers pour favoriser le dialogue et l’accompagnement des Massicois-es confronté-e-s à l’insécurité.

Nous créerons une « Ecole de Parents », en coordination avec les associations de quartiers, pour assurer une mission d’écoute et de prévention auprès des jeunes et de leurs familles.

Nous donnerons enfin au Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance les moyens d’agir.

Bernard Dominguez

Ancien fonctionnaire de police, centre ville

« Au cours de ma carrière de près de 30 ans, j’ai pu constater que les territoires urbains manquaient de présence humaine. C’est pourquoi, à Massy, il faut rapidement mettre en œuvre une véritable politique de sécurité et de sûreté du domaine public. Mais il est aussi indispensable de créer un lien social avec la jeunesse et de proposer des méthodes innovantes de dialogue et de prévention. »

11


5

12

Se déplaceR Malgré un réseau dense de transports en commun, de plus en plus de voitures circulent à Massy. Pour les piétons et les cyclistes, les déplacements sont difficiles d’un quartier à l’autre, car la ville est morcelée. Les automobilistes subissent à la fois les embouteillages et le manque de places de stationnement. Conséquence du manque d’anticipation de la municipalité sortante, qui s’est contentée de construire des immeubles sans penser à l’aménagement des espaces, cette situation, très critique, va empirer avec la diminution programmée du nombre de places de parking Place de France, l’ouverture du Centre de congrès à Atlantis, la création de nouvelles gares (métro automatique à Massy-Opéra et Tram-train à La Bonde). Il est urgent d’établir un plan de circulation de la ville pour fluidifier le trafic automobile, permettre aux piétons et cyclistes de se déplacer plus facilement et en toute sécurité, et désenclaver les quartiers isolés.


RASSEMBLER LA VILLE Nous élaborerons un plan de déplacements pour les piétons, les vélos et les voitures, en concertation avec les Massicois-es. Il s’agira de favoriser les circulations douces à l’intérieur des quartiers et d’inciter à limiter l’usage de la voiture aux déplacements entre villes. Nous sécuriserons les déplacements à vélo, par des itinéraires cyclistes continus et dédiés, ou d’autres modes de partage des voies de circulation. Nous installerons des garages à vélos protégés auprès des gares et des principaux lieux de vie. Nous proposerons une offre de location de vélos à assistance électrique longue durée ou un système type Vélib’. Nous installerons des cheminements piétons, accompagnés de panneaux indiquant en minutes les temps de parcours pour rejoindre les commerces, les équipements sportifs et culturels, et autres points clefs de la ville.

Nous adapterons l’offre de stationnement aux besoins des Massicois-es, avec la construction de parkings semi-enterrés, notamment dans les zones commerciales. Nous équiperons ces parkings de bornes de recharge pour favoriser le développement des véhicules électriques.

Nous proposerons aux entreprises de mettre à la disposition des riverains les places de parking qui ne sont pas utilisées le soir et le week-end.

Nous étendrons la navette gratuite à tous les quartiers, nous augmenterons sa fréquence, et nous développerons les connexions avec les navettes gratuites des villes de la Communauté d’agglomération (Chilly-Mazarin et Longjumeau notamment).

José Lemoigne

Cycliste militant, centre ville

« Il reste difficile de se déplacer à vélo à Massy, particulièrement à l’approche des gares. Il y a un effort important à faire pour améliorer la continuité et la lisibilité des aménagements et des itinéraires. »

L’indispensable rénovation du RER B Nous ne pouvons pas accepter les conditions dans lesquelles circulent les 900 000 usagers du RER B chaque jour. Nous nous mobiliserons pour obtenir le plus rapidement possible la rénovation de la ligne, à laquelle le Conseil régional d’Ile-de-France va consacrer 500 millions d’euros. Nous veillerons à ce que ces travaux urgents contribuent à améliorer la régularité et la ponctualité des trains.

13


6

Agir pour l’environnement Petit à petit, le béton grignote Massy et ses espaces naturels. Les mails ressemblent davantage à des rues qu’à des promenades piétonnes. Les résident-e-s des nouveaux quartiers ne bénéficient pas d’espaces verts de proximité. La municipalité sortante n’a pas engagé l’effort nécessaire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, ni encourager la baisse de la consommation énergétique et la promotion des énergies renouvelables. A Massy, il est urgent d’agir pour offrir aux habitant-e-s, en particulier aux plus jeunes, un environnement sain et agréable à vivre, où la nature sera préservée et la qualité de l’air améliorée.

14


PROTÉGER MIEUX, DÉPENSER MOINS Nous proposerons à la Communauté d’agglomération « Europ’Essonne » de créer une agence locale de l’énergie et du climat, pour aider les copropriétés, les particuliers, les bailleurs sociaux et les communes à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Nous développerons le programme « Habiter mieux », à travers un soutien aux associations qui luttent contre la précarité énergétique (réseau PACT).

Nous implanterons un Ecopôle dans le quartier de La Bonde, qui pourra accueillir des entreprises innovantes dans le domaine de l’environnement et abriter, par exemple, une recyclerie et une déchèterie, assurer la préparation d’aliments bio pour nos cantines scolaires ou la transformation de carburants écologiques.

L’eau est un bien commun qui doit être accessible à tou-te-s. Nous créerons une régie publique de l’eau, en accord avec les collectivités concernées, pour en faire baisser le coût. Nous améliorerons la propreté des espaces publics, par un nettoyage quotidien des rues, et nous sensibiliserons les habitant-e-s, particulièrement les plus jeunes, aux politiques de recyclage et de gestion des déchets. Nous libérerons des espaces verts communaux pour encourager l’agriculture urbaine et favoriserons l’installation de jardins partagés. Nous lutterons contre les pollutions sonores liées à la circulation par l’installation progressive de murs antibruit. Nous améliorerons la qualité paysagère et environnementale de la ville en développant des espaces verts de proximité : haies, plates-bandes fleuries, plantations…

Jean-Pierre Peracca Habitant du centre ville (copropriétaire)

« Pour répondre aux objectifs de réduction de la consommation d’énergie, il faut s’engager massivement dans la rénovation énergétique des bâtiments. L’aide d’un conseiller énergie peut se révéler précieuse pour comprendre les types de travaux à effectuer, les financements disponibles, choisir ses artisans et s’assurer de l’efficacité des travaux. La municipalité devrait être exemplaire et devancer les normes actuelles. »

15


7

Vivre la culture Massy jouit d’une vitalité culturelle remarquable grâce à la présence d’équipements renommés comme l’Opéra et son Orchestre, Paul B., Cinémassy. L’action des associations et structures de proximité est aussi essentielle, et doit continuer d’être soutenue, mais l’offre culturelle pourrait être largement enrichie par des initiatives innovantes. Inscrire l’art dans la ville, mieux accompagner les jeunes dans leur découverte des œuvres et leurs pratiques culturelles, créer des événements qui permettent d’accueillir et de soutenir les créateurs : tels sont les objectifs qui doivent être aujourd’hui poursuivis pour dynamiser la politique culturelle.

16


L’art au cœur de la ville Nous organiserons des expositions et des événements culturels dans les lieux de vie et services publics fréquentés par les Massicois-es, en lien avec les maisons de quartier, afin que l’art soit présent dans leur vie quotidienne. Nous renforcerons notre partenariat avec les associations et équipements culturels, en encourageant tout particulièrement les actions de médiation, le soutien à la création, l’accueil d’artistes. Nous financerons la création d’une œuvre, installée dans tout nouveau bâtiment public, par le biais du 1% artistique. Nous rénoverons entièrement Cinémassy et nous continuerons à défendre la qualité de sa programmation et de ses actions culturelles. Nous soutiendrons le développement des pratiques en amateur, notamment en ouvrant une salle de répétition, accessible gratuitement.

Nous reconstruirons le Conservatoire dans le quartier Massy-Opéra, pour y développer un « pôle culturel », avec l’Opéra, l’Orchestre, la médiathèque Jean Cocteau et Cinémassy. En concertation avec les personnels et les usagers, nous travaillerons à diversifier l’offre d’activités proposées. Nous élargirons les horaires d’ouverture des médiathèques, en concertation avec les personnels et les usagers. Nous développerons la pratique de la lecture, dès le plus jeune âge, par la mise à disposition de livres dans les écoles et structures d’accueil petite enfance, et par l’organisation d’ateliers d’écriture, de résidences d’écrivain-e-s, d’un festival autour de la bande dessinée. Nous encouragerons l’accès des plus jeunes à la culture à l’occasion de la réforme des rythmes scolaires, en proposant des parcours d’éducation artistique et scientifique sur le temps libéré, en lien avec le tissu associatif.

Anne Spitz

Usagère du Conservatoire, centre ville

« Il est temps de rendre l’accès au Conservatoire plus démocratique : achat d’un fonds de partitions à prêter aux élèves, prêt ou location peu chère d’instruments, délocalisation de certains cours dans les quartiers... La création d’un comité d’usagers permettrait aux parents d’organiser des covoiturages. »

Marie-Renée Cazabon

Responsable associative, centre ville

« Les nombreuses associations culturelles de notre ville sont très investies auprès des Massicois. Il est essentiel que la municipalité s’appuie davantage sur ce tissu très dynamique, notamment pour relever le défi de l’éducation artistique et culturelle, enjeu majeur pour former les publics de demain. Je suis convaincue que Hella et son équipe ont à cœur de travailler dans cet esprit de partenariat. »

17


Hella Kribi-Romdhane avec Mike Tadjer, joueur au Rugby Club Massy Essonne.

8

Faire du sport Les Massicois-es bénéficient d’une offre d’activités sportives de qualité. C’est au dynamisme des associations et clubs de la ville que nous le devons. Mais le parc d’équipements n’est aujourd’hui plus suffisant pour répondre aux besoins des sportifs, ni adapté à l’évolution et à la diversification des usages.

18

Afin d’encourager la pratique sportive, à tous niveaux, un effort de rattrapage est nécessaire. Il est maintenant urgent de rénover les infrastructures, voire d’en construire de nouvelles. Il faut inciter à la mutualisation des équipements à l’échelle du territoire de la Communauté d’agglomération. L’accès de chacun-e à l’activité de son choix, en club ou de manière autonome, doit aussi être facilité, à la faveur d’un partenariat renforcé avec les acteurs sportifs massicois.


Massy, terre de sport Nous organiserons des « Assises du Sport », avec le mouvement sportif massicois, pour mieux adapter la politique municipale à ses attentes et définir des projets communs. Nous accorderons une aide, prenant en compte le quotient familial, aux familles modestes pour faciliter l’inscription des enfants et des jeunes en club. Nous renforcerons le partenariat avec les clubs et associations, sur la base d’objectifs partagés. Nous encouragerons, notamment, le développement des pratiques féminines et veillerons à promouvoir l’accès des seniors et des Massicois-es en situation de handicap aux pratiques sportives. Nous réaliserons des travaux de mise aux normes des équipements sportifs pour garantir leur accessibilité aux personnes en situation de handicap et encourager les pratiques handisport. Nous installerons un « Club House » pour le Football Club de Massy.

Nous mettrons à disposition des sportifs des équipements rénovés, adaptés à la pratique du haut niveau : - Installation d’une tribune supplémentaire et d’un dojo au Centre omnisports - Couverture des tribunes et mise aux normes du stade Jules Ladoumègue - Reconstruction du gymnase Albert Camus - Rénovation du Skatepark - Création d’une salle de bloc pour l’ESM escalade Nous ouvrirons un équipement pour la pratique de sports en salle (Futsal, squash, badminton…), avec le soutien financier d’entreprises, auxquelles des créneaux pourront être réservés pour leurs collaborateurs. Nous aménagerons des espaces, notamment dans les parcs, pour les pratiques autonomes hors club (vélo, footing…) et de loisirs. Nous travaillerons à la création d’un centre de formation multi-sports, avec hébergement, dédié au sport de haut niveau.

Aubin Mendes

Joueur au Rugby Club Massy Essonne

« Massicois depuis toujours, je suis fier de porter les couleurs de ma ville dans le monde du rugby. Massy mérite une impulsion et une dynamique qu’incarnent bien Hella et l’équipe du Nouveau Souffle. Je m’y reconnais pleinement. »

Hervé Rio

Président d’un club sportif

« J’ai récemment pris la succession de Jean Le Névé à la présidence de l’ESM et comme lui, à titre personnel, je soutiens Hella car je sais qu’elle permettra à nos différentes sections sportives de se développer. Elle l’a prouvé au Conseil régional d’Ile-de-France, par son engagement pour la création d’une salle de bloc pour l’ESM escalade. »

Sophie de Ronchi

Licenciée à l’ESM Natation, plusieurs fois championne de France, médaillée aux championnats d’Europe

« Licenciée depuis plus de 10 ans à l’ESM natation, je resterai toujours attachée à Massy et à mon club qui m’a permis d’atteindre les sommets. Je soutiens Hella car notre ville a besoin de cette fraîcheur, cette détermination et cet engagement pour l’accès au sport pour tous ! »

19


9

S’engager pour l’égalité Massy est riche et forte de sa diversité culturelle. Chacun-e doit pouvoir s’y épanouir et réussir dans le respect des autres, de leur histoire et de leur identité, et quels que soient leur sexe, leur origine, leur religion ou leur handicap. La lutte contre toutes les formes de discriminations et la défense de l’égalité des droits constituent donc une priorité, qui appelle une politique volontariste, cohérente et transversale. Nous la déclinerons dans tous les champs de l’action municipale, afin que l’objectif d’égalité soit au cœur de tous nos projets.

20


AGIR POUR L’ÉGALITÉ RÉELLE Nous lancerons un plan de formation à la lutte contre toutes les formes de discriminations racistes et sexistes, destiné aux personnels municipaux et professionnel-le-s de terrain. Sur le contingent de la Ville, nous réserverons des logements sociaux aux femmes victimes de violences conjugales, pour un hébergement d’urgence ou un relogement pérenne. Nous mettrons en œuvre un « plan local pour l’insertion professionnelle des femmes », en lien avec les acteurs massicois de l’emploi et les associations spécialisées. Nous garantirons l’égalité salariale dans l’administration municipale et nous encouragerons la promotion des femmes à des postes de direction. Nous veillerons à ne pas passer de marchés publics avec des entreprises ne respectant pas la loi sur l’égalité professionnelle. Nous adapterons les horaires d’ouverture des services publics aux rythmes de vie des familles, pour aider les femmes comme les hommes à mieux concilier vie professionnelle et vie familiale.

Nous créerons une charte « Ville Handicap », pour promouvoir des actions et des projets qui associeront les services municipaux, les associations spécialisées, des Massicois-es en situation de handicap et des aidants. A la mairie, un « référent handicap » sera leur interlocuteur. Nous doterons les services municipaux de nouveaux outils de communication, adaptés aux différents types de handicap : documents d’information simplifiés pour les personnes handicapées mentales, boucles magnétiques, accessibilité sonore et tactile… Nous faciliterons l’accès des personnes en situation de handicap aux structures et activités culturelles, sportives et de loisirs. Nous encouragerons les initiatives citoyennes contribuant à l’éducation et à la promotion de l’égalité des droits. Dans le strict respect des valeurs de la République, nous poursuivrons le dialogue avec tous les cultes et nous garantirons pour chacun les conditions d’une pratique digne.

Massy, ville exemplaire pour l’inclusion des personnes sourdes Notre ville doit continuer à accompagner efficacement les enfants et jeunes sourds, et leurs familles. Nous renforcerons donc le soutien de la municipalité au Centre Surdité Langage, à l’association « Les Yeux pour Entendre », aux classes bilingues des écoles Coquelicots et Roux-Tenon, et bientôt du collège Gérard Philipe. Nous irons plus loin, avec la création d’un Centre d’information sur la surdité (CIS) et d’un service public d’interprétariat en langue des signes française.

Nicole Crépeau

Responsable associative

« Une femme maire : une première à Massy ! »

Ramata Coulibaly Massy-Opéra

« Il est essentiel que les enfants apprennent, dès le plus jeune âge, le respect de l’autre et de la différence. Et qu’ils prennent ainsi conscience que la diversité est une force et une chance. Je fais confiance à Hella et son équipe pour porter 21 ces valeurs. »


10

Bien vieillir Prendre sa retraite et profiter pleinement de cette nouvelle période de notre vie est une aspiration que nous partageons tous. Bien vieillir à Massy suppose que chacun-e, quel que soit son âge, puisse être bien accompagné-e dans ses démarches ou ses déplacements, bénéficier d’une offre de soins de qualité, accéder facilement aux services publics, mais aussi sortir et se divertir, grâce à des activités de loisir diversifiées... Tout en renforçant les services proposés aujourd’hui par la mairie, auxquels les seniors sont légitimement attachés, des actions innovantes doivent être mises en place pour faciliter leur vie au quotidien.

22


UNE VIE DOUCE POUR NOS AINÉ-E-S Nous ouvrirons une « Maison des Seniors », qui regroupera tous les services et informations nécessaires à nos aîné-e-s (services d’aides à domicile, de soins infirmiers, de transport adapté). Une aide aux démarches administratives y sera assurée. Nous y installerons aussi un lieu d’accueil de jour pour les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer. Pour faciliter l’accès aux soins, nous créerons une « Maison de Santé publique », qui proposera des consultations de médecins généralistes et spécialistes. Nous proposerons de nouveaux services pour faciliter le maintien à domicile, le plus longtemps possible, des personnes en perte d’autonomie, en accompagnant aussi leurs familles dans le choix de la solution la plus adaptée.

Avec le soutien du Conseil général, nous ouvrirons une résidence publique pour personnes âgées à 60 euros par jour, pour que tou-te-s les Massicois-es puissent bénéficier d’une alternative aux maisons de retraite privées, inaccessibles à une majorité de familles. Dès mai 2014, nous participerons financièrement à l’achat des Pass Navigo Améthyste zones 1-5 pour les anciens combattants, personnes âgées ou en situation de handicap. Avec les associations sportives et culturelles de la ville, nous encouragerons la participation des seniors à l’ensemble des activités qu’elles proposent, pendant la « Semaine Bleue » et tout au long de l’année. Nous organiserons un thé dansant, gratuit et ouvert à tou-te-s, chaque mois.

Marie-Thérèse Cuffini

Responsable d’une association de locataires, centre ville

« Très investie dans la vie de mon quartier, j’ai toujours défendu l’intérêt collectif. Je suis très attachée aux valeurs de solidarité et de partage. La communication est essentielle entre les générations. L’équipe du Nouveau Souffle pour Massy incarne parfaitement ces valeurs. »

Zélia Burr

Retraitée, présidente d’une association de solidarité, Massy-Opéra

« Quand on vieillit, c’est important de savoir qu’on peut s’appuyer sur des personnes qui vont prendre en compte nos besoins et bien nous accompagner. Je connais Hella depuis toujours et je suis convaincue qu’elle saura être disponible et à l’écoute. »

23


11

Construire ensemble Plus les Massicois-es participeront aux décisions qui les concernent, plus elles seront efficaces et légitimes. Création d’instances de débat et de concertation, transparence sur l’utilisation de l’argent public, disponibilité des élu-e-s, dialogue renforcé avec le personnel municipal : autant d’objectifs qui doivent concourir à l’amélioration du service rendu aux Massicois-es et au dynamisme de la vie démocratique. A Massy, l’exercice de la citoyenneté et la confiance réciproque seront les moteurs de la réussite collective.

24


Une équipe au service des Massicois-es Nous redonnerons au conseil Nous n’augmenterons pas les impôts durant la mandature en maîtrisant les finances. Nous garantirons la transparence de leur utilisation, afin que chaque euro dépensé soit réellement utile aux Massicois-es. Nous supprimerons la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères, créée en 2010 par la municipalité sortante pour un service qui était déjà financé par la taxe d’habitation. Nous organiserons des réunions de bilan chaque année, dans chaque quartier, pour rendre compte aux Massicois-es de l’action municipale.

municipal des enfants son véritable objectif d’éducation à la citoyenneté et nous créerons un conseil municipal des jeunes, destiné aux collégien-ne-s. Nous proposerons la mise en place de collectifs d’usagers dans tous les équipements municipaux, afin que leurs bénéficiaires puissent contribuer à leur bon fonctionnement et participer à l’élaboration de leurs projets. Nous ouvrirons une « Université populaire », accessible gratuitement et ouverte à tou-te-s. Espace de rencontres et de débats, elle contribuera au partage des savoirs et à l’animation de notre ville.

Nous créerons des comités de quartier ouverts à tou-te-s les habitant-e-s et dotés d’un budget participatif, dont la gestion leur sera confiée.

Nous simplifierons les démarches administratives par le développement de l’e-administration (informations, inscription aux activités, règlement de factures…).

Nous ouvrirons une permanence des élu-e-s sans rendez-vous une demi-journée par mois, afin que les Massicois-es puissent être reçu-e-s sans délai par l’équipe municipale.

Nous développerons le dialogue social avec les personnels de la Ville et encouragerons l’accès à la formation, afin de favoriser les évolutions de carrière et la mobilité professionnelle.

Un pacte de confiance avec les Massicois-es La tête de liste et chaque candidat-e du Nouveau Souffle pour Massy s’engagent à se consacrer pleinement à Massy et aux Massicois-es, comme l’exige une ville de 43 000 habitants. Le maire sortant, lui, cumule les mandats de maire et de sénateur. Il se présente donc en sachant que, s’il est réélu, la loi l’obligera à démissionner de l’un ou l’autre dès 2017. Choisira-t-il Massy ou le Sénat ? Il se refuse aujourd’hui à le dire… Pourtant, les Massicois-es ont le droit de savoir qui sera leur maire dans trois ans !

Claude Mounier

Chercheur au CEA, militant syndicaliste et dans une association de parents d’élèves, responsable de copropriété, quartier Villaine

« Un comité de quartier à Villaine, contribuera, par la participation créative de chacun, à trouver les meilleures solutions aux aménagements de notre quartier et à renforcer la solidarité entre ses habitants. »

25


12

Imaginons Mass y demain Massy est aux portes de la métropole de Paris qui intègre les départements de la petite couronne. Doté d’un réseau de transports en commun dense avec la gare TGV ouverte en 1991 et bientôt le métro automatique, à proximité de l’aéroport d’Orly et de grands axes routiers, du Pôle scientifique et technologique international de Saclay, Massy est un territoire stratégique. Mais, pour renforcer son attractivité, notre ville a besoin de retrouver rapidement l’élan et la vision d’avenir qu’elle a perdus depuis 20 ans. Cet avenir, nous le dessinerons avec vous, grâce à des projets d’aménagement maîtrisés et destinés d’abord à améliorer votre vie quotidienne, en nous appuyant sur une communauté d’agglomération plus efficace.

26


Des quartiers pensés avec et pour les Massicois-es Les projets d’aménagement en cours, dans deux quartiers de Massy, doivent absolument prendre en compte les besoins quotidiens de leurs habitant-e-s : commerces de proximité, services publics, écoles, vie de quartier, animation et lien social... Ils doivent aussi s’inscrire dans une vision globale qui intègre l’arrivée prochaine de nouveaux transports en commun : le Tram-train Evry Massy et les deux gares de métro du Grand Paris Express.

ATLANTIS Nous mettrons en place un plan concerté de déplacements pour désengorger le quartier, avec de nouvelles places de stationnement. Nous créerons des espaces verts et des parcs publics de proximité, et ouvrirons une maison de quartier. Nous faciliterons les déplacements vers d’autres quartiers en aménageant des cheminements piétons et vélos protégés, en double sens sous les trois ponts. Nous améliorerons le ramassage des ordures ménagères et des encombrants. Nous ouvrirons une école et nous demanderons l’installation d’un bureau de Poste commun avec Vilmorin. Pour la place du Grand Ouest : nous donnerons une véritable cohésion au quartier en créant des services et des lieux de vie, qui pourront accueillir des activités associatives, sportives et culturelles. L’installation de commerces alimentaires sera une priorité. Nous privilégierons l’équilibre architectural en limitant la hauteur des constructions.

MASSY-OPERA Elaboré en concertation avec les habitant-e-s et les commerçant-e-s, nous mettrons en œuvre un grand plan de rénovation et de réaménagement du quartier, lié à la revitalisation des Franciades et à l’arrivée prochaine du métro automatique. Nous engagerons la réhabilitation des logements avec les bailleurs. Pour les Franciades : nous proposerons un projet d’aménagement concerté, sans prendre de retard sur les travaux. Nous favoriserons la diversité commerciale. Nous impulserons la création d’un pôle d’animations culturelles en dynamisant les équipements existants et en rénovant Cinémassy. Contrairement au projet du maire sortant, qui prévoit de rendre les parkings payants, nous optimiserons le potentiel de stationnements gratuits et préserverons le caractère piétonnier du site.

Le saviez-vous ? Grâce à l’engagement de la Région et du Département, Massy va jouer un rôle central et stratégique dans le développement des transports en commun. Tram-train entre Evry, Massy et Versailles, livré à partir de 2018 pour relier Evry en 35 minutes et Versailles-Chantiers en 18 minutes dans des trains modernes, réguliers et confortables. Une nouvelle gare sera créée au Pileu entre Massy et Igny pour soutenir les projets urbains non anticipés par le maire sortant. Deux gares à Massy pour le métro du Grand Paris Express : Massy-Opéra et Massy TGV. Massy comptera peu après 2020 deux gares de métro, nous reliant efficacement à Orly. La gare de Massy-Opéra profitera avant tout aux habitant-e-s du quartier, et les circuits des bus seront réaménagés pour renforcer la desserte du quartier.

27


Un urbanisme au service de la qualité de vie et de la cohésion sociale L’avenir de Massy se dessinera à travers un projet d’urbanisme dynamique, moins rectiligne et moins uniforme, qui privilégie la mixité sociale et le développement durable. Guidé par une volonté d’amélioration de la qualité de vie, il aura pour objectif de décloisonner les quartiers, rééquilibrer la ville et favoriser l’économie locale. Nous mettrons en oeuvre un plan de déplacements piétons – vélos – voitures. Nous prendrons en compte les espaces verts et l’agriculture de proximité dans tous nos projets d’urbanisme. Nous améliorerons l’image de la ville en modernisant la signalétique des entrées de ville et de quartiers, pour qu’elles soient mieux identifiées. Nous ouvrirons, dans chaque quartier, un équipement modulaire pour accueillir le public, comprenant des salles de réunion, des lieux de rencontre et des espaces d’animation.

28

Nous doterons les maisons de quartier d’un vrai projet de structure, afin qu’elles soient à nouveau ouvertes à tou-te-s : parents, jeunes (filles et garçons), enfants, seniors.

Nous anticiperons les besoins des nouveaux habitants en ouvrant les services publics, crèches et écoles dont ils devront pouvoir bénéficier dès leur installation. Nous intensifierons le rythme des travaux de mise aux normes des bâtiments publics, pour favoriser l’accessibilité et la circulation des personnes en situation de handicap. Nous soutiendrons le commerce local en rééquilibrant l’offre par quartier et sur la ville. Nous signalerons les commerces pour les faire mieux connaître et en faciliter l’accès. Nous ouvrirons progressivement de nouveaux équipements publics, pour de nouveaux services aux Massicois-es : - Une maison de retraite publique - Un service public de l’emploi - Une maison de santé publique - Une « Maison des Seniors » - Un équipement sportif en salle - Le Conservatoire entièrement reconstruit


Une ville dynamisée au sein d’une communauté d’agglomération renforcée Massy, principale ville de la Communauté d’agglomération « Europ’Essonne », ne doit plus seulement en assumer la présidence, mais en assurer aussi l’animation. Il y a urgence à faire émerger, en lien avec les communes voisines, un projet partagé pour cette intercommunalité, visant la mutualisation des services aux habitant-e-s, avec l’augmentation de l’offre et les économies d’échelle qui en découlent. Notre ville doit donc devenir le moteur d’orientations intercommunales stratégiques à long terme, pour le territoire, ses habitant-e-s et ses entreprises. Nous proposerons de réviser le fonctionnement de la Communauté d’agglomération « Europ’Essonne », afin qu’elle puisse agir efficacement sur l’emploi, le développement économique, les plans de circulation et de déplacements. Dans la mise en œuvre du programme local de l’habitat voté par la Communauté d’agglomération, nous veillerons à ce que l’offre de logements soit développée dans toutes les communes, notamment le logement social, le logement temporaire et les structures d’urgence. Nous nous mobiliserons pour accélérer la mise en œuvre du métro automatique Grand Paris Express et ce, jusqu’à Orly, tout en exigeant l’amélioration de l’existant (RER B et RER C).

Nous développerons un réseau de transports de proximité et de liaisons douces à Massy et en lien avec les communes de l’agglomération. Nous proposerons de mutualiser les grands équipements sportifs et culturels de l’agglomération pour augmenter l’offre, permettre l’accès au plus grand nombre et réduire ainsi les coûts d’exploitation. Nous impulserons des partenariats et des contrats d’objectifs avec les acteurs publics et privés de l’emploi pour une meilleure adéquation offres d’emploi / demandes d’emploi / formation professionnelle qualifiante.

La loi créant le Grand Paris prévoit la réorganisation des intercommunalités et la création de communautés urbaines, ce qui nécessitera la fusion d’Europ’Essonne avec une autre intercommunalité. Nous le ferons après consultation des Massicois-es.

Jérôme GUEDJ

Député, Président du Conseil général de l’Essonne « L’Ile-de-France est un territoire complexe où se joue, pour partie, l’avenir du pays. Les enjeux sont tels qu’une organisation rénovée de la région parisienne a été décidée : c’est le Grand Paris. Des métropoles nouvelles, organisées autour d’un réseau de transport automatique, vont ainsi voir le jour. C’est un atout supplémentaire exceptionnel pour l’Essonne et pour Massy, où deux gares du Grand Paris Express seront prochainement implantées : Massy-Opéra et Massy-TGV. Dès lors, de nouvelles perspectives vont s’ouvrir pour les habitants de ces quartiers et, au-delà, pour toute la ville et son territoire. Malheureusement, le maire sortant s’est totalement désintéressé de ce dossier. Etouffée par le bétonnage à courte vue comme unique programme, Massy est restée inaudible parce que sans voix. Je sais combien, pour leur part, Hella Kribi-Romdhane et l’équipe du Nouveau Souffle pour Massy, ont pris la mesure de ces enjeux déterminants. Aussi, comme les très nombreux Massicois qui nous ont déjà rejoints, je fais pleinement confiance à cette équipe enthousiaste. Expérimentée, compétente, déterminée et à l’écoute des citoyens, elle vous propose aujourd’hui un projet réaliste et ambitieux. Porteur d’espérance pour les Massicois et leurs enfants, c’est le seul qui offre à notre ville les meilleures chances d’aborder sereinement l’avenir. Le 23 mars prochain, ensemble, donnons ce nouveau souffle à Massy ! »

29


Le Nouveau Souffle pour Massy :

Avec Hella KRIBI-ROMDHANE, une équipe rassemblée et engagée À vos côtés 12

Mohamed Essid

34 ans Chargé de mission Opéra 2

28

Maurice Caron

63 ans Dessinateur projeteur à la RATP Retraité Les Graviers

30

13

Sandrine Herman

41 ans Réalisatrice et Directrice de collection « L’œil et la main », Intermittente du spectacle Villaine

29

Isabel

Auckenthaler 65 ans Inspectrice à « la Répression des Fraudes » Opéra 2

14

Sébastien Saldes 34 ans Juriste Opéra 2

30

Soufiane Ben Zaied 34 ans Agent RATP Opéra 2

15

Valentine Baléato

28 ans Cheffe de projet dans une association de lutte contre les violences faites aux femmes Bièvre-Poterne

31

Janine Gonti

62 ans Conseillère technique à la CAF Atlantis

16

Alain Elie

45 ans Consultant en informatique Villaine

32

Moussa N’Diaye

48 ans Technicien biomédical Bièvre-Poterne

1

2

3

Hella Kribi Romdhane

Serge Moronvalle

Anne Guenault Chevalier

34 ans Conseillère régionale Cadre territoriale Villaine

17

Cécile BeUneu Yaméogo

37 ans Chargée de projet dans une association Square du Clos de Villaine

33

Martine Tregret

62 ans Professeure d’arts plastiques Villaine

53 ans Auditeur informatique Centre ville

18

Serge Bellaiche

47 ans Masseur Kinésithérapeute Opéra 1

34

Raphaël Dupré

29 ans Chargé de recherche au CNRS Vilmorin

52 ans Professeure des écoles et Directrice d’école Centre ville

19

Elsa Laloum 22 ans Chargée de relations Opéra 1

35

Linda Hadj Kassem

19 ans Étudiante en civilisation et littérature anglaises Atlantis


4

5

6

7

Rino Biancherin

Colette Jan

Olivier Roverc’h

Inayatte Ben Slimane

61 ans Directeur du secteur jeunes de VVF retraité Vilmorin

20

Abdenour Merghem 43 ans Cadre SNCF Opéra 1

36

Michel Aknine

52 ans Ingénieur en informatique Les Champarts

59 ans Gestionnaire au CNRS Les Graviers

21

Joanie Boucou

23 ans Employée du secteur médico-social Opéra 2

37

Fatima Tababi

38 ans Cheffe de projet Vilmorin

44 ans Cadre territorial Opéra 1

22

Guy Bonneau

66 ans Conseiller général Enseignant chercheur Retraité Centre ville

38

Thomas Girard

23 ans Étudiant en communication Centre ville

50 ans Professeure des écoles et Directrice d’école Centre ville

23

Priscille

Plancoulaine 31 ans Professeure des écoles Centre ville

39

Fatoumata Siby 31 ans Vendeuse en boulangerie Opéra 2

8

Thierry Doulaud

55 ans Directeur de communication Opéra 2

24

Jean-Pierre Guedj

71 ans Kinésithérapeute Opéra 1

40

Eric Verhooghe 48 ans Gardien d’immeuble Opéra 2

9

Marie-Lise Coitoux

60 ans Pharmacienne Le Pileu

25

Sandrine Podolak

45 ans Psychosociologue Musicothérapeute Centre ville

41

Emmanuelle Petot Saffroy

52 ans Professeure d’arts appliqués en lycée professionnel Villaine

10

Eric Deorsola

45 ans Chef de projet dans l’industrie Villaine

26

Arnaud Picard

40 ans Ingénieur EDF Atlantis

42

Charly Demay 18 ans Lycéen Le Pileu

11

Elodie Alessandri Gotszorg 34 ans Éducatrice au ministère de la Justice Opéra 1

27

Constance Hamm

19 ans Étudiante en Droit et assistante d’éducation en collège Opéra 1

43

Marie-Annick Roussel 60 ans Personnel hospitalier Retraitée Villaine

31


1.

Créer un service public de l’emploi

6.

Engager un plan de réhabilitation des logements

2.

3.

4.

5.

7.

8.

9.

10.

Supprimer l’impôt local créé en 2010 (TEOM)

Ouvrir une maison de retraite publique

Assurer la sécurité par la présence de médiateurs

Promouvoir le commerce de proximité

Réussir la réforme des rythmes scolaires Créer un Relais d’Assistantes Maternelles

Créer une Maison de Santé publique

Etablir un plan de déplacements et de stationnement

Réunion publique du Nouveau Souffle pour Massy Mercredi 19 mars à 20h30 à l’Espace Liberté

Imprimé sur du papier recyclé par Evolution Graphic 01 42 53 61 62 Ne pas jeter sur la voie publiue - Vu la candidate

10

LES priorités du Nouveau Souffle pour Massy


Massy projet NSPM HKR Massy 2014