Page 1

eSJEUNESSE, A I SPORTS N TET ASSOCIATIONS E S M

A R I E S

D E

L A

M E R

E L E CT I O N S M U N I C I PA L E S d e s 2 3 e t 3 0 m a r s 2 0 1 4

Nous avons fait Nous ferons

Les Saintes j’aime !

LIQUE B U P N O I RÉUN 18 h 30 à s r a m 1 2 Vendredi culturel au Relais

Roland CHASSAIN

www.rolandchassain.net


‹ nous avons fait beaucoup ‹ nous allons faire encore plus 

www.rolandchassain.net

Résidence Services Seniors « La Vallée des Lys »


ROLAND CHASSAIN “LES SAINTES, NOUS AIMONS“ Chère Madame, cher Monsieur, Nombreux sont les Saintoises et Saintois qui m’interrogent sur mes intentions pour les élections municipales du 23 mars prochain. J’ai l’honneur de vous l’annoncer : OUI, je suis de nouveau candidat aux élections municipales, fort de votre confiance et du respect des engagements que j’ai pris devant vous. Ma priorité, et celle des élus, est d’être au quotidien à votre service et à vos côtés. Cette décision, je l’ai prise avec détermination et enthousiasme, sachant pouvoir m’appuyer sur des finances saines et le bilan reconnu de mon équipe municipale. Nous avons embelli, valorisé les Saintes et amélioré la qualité de vie. De nouveaux équipements publics ont vu le jour : le Complexe sportif, la vidéo-protection, la Résidence services séniors, la Microcrèche, le Cinéma numérique et nous avons rénové de nombreux bâtiments communaux. Nous avons protégé le village contre l’érosion marine et réalisé la promenade du bord de mer. Toutes ces actions ont été réalisées pour vous, pour les générations futures et pour toujours mieux vivre aux Saintes. Je suis conscient du travail qu’il nous reste à accomplir pour ancrer définitivement notre Commune dans le 21e siècle. À la tête d’une liste d’union, d’une équipe renouvelée alliant expérience et sang neuf, mais aussi sagesse et énergie, je vous propose de réaliser, avec vous, les projets que vous découvrirez dans les pages qui suivent. Priorité sera donnée à l’emploi, à l’économie, à la sécurité, ainsi qu’à la préservation de notre environnement, la défense de notre identité et la pérennité de nos traditions pour développer la notoriété internationale des Saintes Maries de la Mer, Capitale de la Camargue. Avec vous et pour vous, j’agirai, dans la plus grande transparence et dans le même esprit de dialogue, de concertation et d’ouverture. Soyez assurés de mon entier dévouement. Je continuerai, avec ténacité, courage et conviction à m’investir pour vous et pour la prospérité des Saintes que j’aime. Roland CHASSAIN Maire, Conseiller Général, Vice-président du Parc Naturel Régional de Camargue 3


e UNE GESTION FINANCIÈRE PERFORMANTE JEUNESSE, SPORTS ET ASSOCIATIONS Grâce à une gestion rigoureuse, nous avons réduit la dette de la commune de 87,14 %, sans augmentation du taux des impôts locaux votés par le conseil municipal. Vous pouvez le vérifier et le constater chez vous en reprenant vos feuilles d’impôts : aucune augmentation n’a eu lieu alors que nous réalisons les nombreux travaux nécessaires pour améliorer votre cadre de vie aux Saintes.

‹ nous avons fait v L’endettement de l’ancienne municipalité au 01.01.1995 était de 8.726 € par habitant. v L’endettement au 1er janvier 2014 est de 993,86 € par habitant, soit une baisse de 7.732,14 € par habitant, correspondant à une réduction de 87,58 % du passif.

Diminution de la dette de la commune

Nous avons seulement emprunté 2 millions 500.000 € pour un investissement de 19 millions 373.601 €, depuis 2008. Les subventions que nous accordent le Conseil Général, le Conseil Régional, l’Etat et l’Agence de l’eau sont la reconnaissance des efforts de gestion de la Commune. L’indice de qualité des comptes locaux de la commune des Saintes a été publié par « la Trésorerie départementale ». La Commune a obtenu la note la plus élevée des Bouches-du-Rhône avec 18,9 sur 20.

Investissements réalisés par la commune

6.000.000 € 5.000.000 € 4.000.000 € 3.000.000 € 2.000.000 € 1.000.000 € 0,00 €

v Depuis 1997, les taux de nos impôts communaux n’ont pas augmenté. Taxe d’habitation 23,82 % CFE ex taxe professionnelle 26,82 % Taxe foncier non bâti 61,57 % Taxe foncier bâti 34,70 %

2008

2009

2010

2011

2012

2013

‹ nous ferons

En revanche, les taux du Conseil Régional, du Conseil Général et de l’Etat ont subi une forte progression. Cela s’est traduit par une lourde augmentation de vos impôts ces dernières années. v Le prix de l’occupation du domaine public par les commerçants est inchangé. Il n’a subi aucune augmentation depuis 1995. v Les taxes sur l’eau et l’assainissement sont stables. v Tous les emprunts de budget de l’Eau et de l’Assainissement ont été remboursés.

v Malgré la situation économique incertaine de notre pays et la diminution de 10 à 15 % pour 2014 et 2015, des ressources accordées par l’Etat aux Communes, nous poursuivrons notre politique fiscale actuelle et nous n’augmenterons pas les taux des impôts locaux, votés par le Conseil Municipal. v Nous continuerons à désendetter la commune. Nous n’augmenterons toujours pas le prix du domaine public utilisé par les commerçants. Nous poursuivrons nos investissements sans pénaliser les générations futures. v Grâce à l’excellente gestion de la commune et après les transferts de charges liés à la Communauté d’agglomération « ACCM », nous réduirons les taux communaux des taxes d’habitation, foncières bâti et non bâti.

Tous les chiffres sont officiels et consultables en Mairie et au Centre des Impôts d’Arles

Une fiscalité maîtrisée… À vous de juger ! 4


UNE PROTECTION CONTRE LA MER ET LE RHÔNE La protection des biens et des personnes est notre priorité absolue. Député Maire, Roland Chassain a porté à l’Assemblée Nationale le Plan Rhône, outil de protection de notre territoire contre les inondations et obtenu la garantie de financement par l’Etat à hauteur de 40 % pour les travaux réalisés par le Symadrem et la commune. En 2010, la mission sur « la gestion du trait de côte et la défense contre la mer » que lui avait confiée le gouvernement a permis d’évaluer, avec l’ensemble des services de l’Etat, l’érosion du littoral camarguais. Il est vital, aujourd’hui, d’élaborer un plan littoral associé au Plan Rhône.

‹ nous avons fait La Commune mobilise tous les moyens mis à sa disposition pour protéger les personnes et les biens et lutter contre les coups de mer. v De l’embouchure du Petit Rhône au Pertuis de la Fourcade, nous avons créé des épis en T, des brise lames et protégé la digue à la mer. v Après chaque coup de mer, des travaux de confortement des digues sont réalisés, dans le cadre du plan pluriannuel d’entretien. v Nous avons rénové le Pertuis de la Comtesse. v Nous avons créé, à l’embouchure du Petit Rhône, la digue Ouest du « Clos du Rhône ». v Nous avons créé des points de stockage de matériaux avec le Symadrem en cas de crue du Petit Rhône. Aujourd’hui, nos digues sont plus

sûres et sont surveillées efficacement par les gardes-digues du Symadrem et de la Commune lors des crues du Petit Rhône. Le front de mer est également contrôlé après les tempêtes. v En partenariat avec le Parc Naturel Régional de Camargue, nous mettons en œuvre des méthodes douces de stabilisation du trait de côte et la reconstitution des cordons dunaires. Tous ces travaux réalisés au droit du village ont permis la reconstitution de nos plages. v Le Grand Radeau n’est pas oublié. La commune est représentée à part entière dans l’association « France Digues » qui a lancé les études fondamentales pour le confortement des 28 épis existants.

‹ nous ferons Une lutte incessante contre la mer pour protéger notre Camargue v Nous poursuivrons sans relâche le Plan Rhône avec le Symadrem pour la protection du village, de la plage Est et du Grand Radeau. v Nous protégerons la Plage Est avec des épis en T et des briselames dans le cadre du Plan Littoral. v Au Conseil syndical du Symadrem du 5 décembre 2013, un budget de 400.000 € a été voté pour lancer des études et des travaux destinés à stopper l’érosion de la Plage Est. v La protection contre les crues du Petit Rhône se poursuivra. v Nous mettrons en œuvre, avec le Symadrem, un système radio-numérique pour sécuriser les communications en période de crues. v Nous continuerons la politique engagée avec le Parc Naturel Régional de Camargue pour la protection de nos dunes par des filets pare sables, des ganivelles et des plantations de végétaux résistant au sel pour la reconstitution du cordon dunaire. v Nous sommes favorables à ouvrir certains secteurs de nos digues pour les rendre équestres.

Tous les efforts de protection réalisés contre la mer nous permettront de faire aboutir le Plan de Prévention du Risque Inondation et le Plan Local d’Urbanisme 5


AMÉNAGEMENTS ET TRAVAUX Les Saintes ont évolué et présentent un visage accueillant. Les travaux programmés ont été réalisés en toute transparence et en concertation avec les riverains de chaque quartier concerné. Vous avez tous mesuré le bien-fondé de la programmation pluriannuelle et l’efficacité des commissions extra municipales. Nous poursuivrons dans la voie de la rénovation et de la modernité pour notre village et ses hameaux.

‹ nous avons fait AVANT

APRÈS

v Le Complexe sportif « Marius Aillet » est ouvert. v La Résidence Services Seniors « la Vallée des Lys » est une réalité. v Aménagement de la Promenade du bord de mer qui relie les deux campings au cœur du village. v Création de la Micro-crèche « Papòti ». v Au cœur du village, création du Jardin « Lucette Pennes », v Aménagement de l’avenue Riquette Aubanel avec création de places de stationnement. v Aménagement des voiries : route de Cacharel, avenues Gilbert Le Roy, Dr Cambon, place des Impériaux. v Aménagement et création de divers points de stationnement : Espace G. Pompidou, avenue J-Y. Cousteau, parking de la Brise. v Création de 500 places au Clos du Rhône et de 101 places devant la Résidence Services Seniors. v Rénovation de l’ensemble du Relais culturel : toiture, façades, fauteuils, parquet, loges, sonorisation et vidéo projection, régie scénique.

v Rénovation extérieure de l’Eglise Forteresse « Notre Dame de la Mer ». v Réhabilitation extérieure du Musée Baroncelli. v Rénovation du Groupe scolaire : toitures, façades, cours, préau, jeux éducatifs, mobiliers. v Éclairage public de style pour l’ensemble du village. v Création d’une fontaine, place Portalet. v Rénovation des Arènes : façades, menuiseries et mise aux normes du toril. v Entretiens réguliers et annuels des bâtiments communaux : Poste, Dispensaire, Services techniques, Monument aux morts, Relais culturel. v Création d’espaces verts et plantations d’arbres. v Réhabilitation du Mas du Grand Radeau et du Cabanon des chasseurs. v Réfection des avenues d’Arles, des 6

Massouscles, des rues Frédéric Mistral, Molière, Victor Hugo, Places du 8 mai 1945, de l’Echelle, Jóusè d’Arbaud, parvis de l’Eglise, Chemin du Pont blanc. v Création de columbariums et d’un jardin du souvenir au cimetière n°1. v Les hameaux n’ont pas été oubliés avec un nouvel éclairage et une remise en état des chaussées à Pioch Badet et aux Cabanes de Cambon, ainsi que la mise en place d’une station d’épuration à Pin Fourcat et aux Cabanes de Cambon.


AMÉNAGEMENTS ET TRAVAUX

Nous poursuivrons la modernisation et l’embellissement des Saintes dans le respect de son identité

‹ nous ferons v Création d’une piscine couverte et chauffée au Complexe sportif. v Après les études réalisées, création de « l’Espace Muséal et Culturel » qui accueillera Médiathèque, salles associatives, Maison du pèlerin, espace pour les collections du Musée Baroncelli et la présentation des fouilles archéologiques. v Extension du programme de l’école numérique au Groupe scolaire. v Aménagement des quartiers des Impériaux et de l’Ancienne Gare. v Réhabilitation des places Mireille, Honoré Pioch, Henri de Montherlant, Farfantello, Alfonso Arnaud. v Nouvelle tranche de la Promenade du bord de mer, du Rondpoint de la Vallée des Lys au Pertuis de la Fourcade, avec un cheminement dans un cadre naturel de grande qualité longeant l’étang des Impériaux pour rejoindre la route de Cacharel. v Aménagement du hameau d’Astouin, nouvel éclairage, reprise des enrobés et accotements. v Rénovation des réseaux électriques et téléphoniques desservant les hameaux et les Mas isolés, en partenariat avec France Télécom et ERDF. v Aménagement du parking du Large entre la Résidence Services Seniors et l’avenue du Dr Cambon avec éclairage et sécurité par vidéo caméras. v Transfert des Services techniques sur le secteur des Arnelles et création de locaux pour les artisans et les pêcheurs. v Dernière tranche de restauration de l’église forteresse avec la mise en valeur du monument par un nouvel éclairage extérieur et la réfection du parvis (photo).

v Dernière tranche de restauration de l’intérieur du Musée Baroncelli. v Poursuite de la rénovation des cimetières n°2 et 3. v Agrandissement de l’aire de stationnement des Launes, indispensable pour l’économie du village. Il consistera en un déplacement limité de la roubine actuelle en créant côté étang une piste équestre et piétonne, ainsi qu’un observatoire des oiseaux. Aucune route ne sera créée derrière les cabanes de gardians. v Poursuite de la rénovation des Arènes et obtention du label handicap en offrant un équipement accessible aux personnes à mobilité réduite. v Programme pluriannuel de réfection et d’entretien des drailles et chemins. v Modernisation de l’Hôtel de Ville et création de bureaux et locaux pour la Police Municipale et les services sociaux. Espace Muséal et Culturel

7


JEUNESSE, SPORT ET ACTIVITÉS ASSOCIATIVES Toujours à l’écoute de nos jeunes, nous avons créé les meilleurs équipements possibles pour leur épanouissement scolaire, sportif et culturel. Du complexe sportif à la Micro crèche, du Cinéma à la Maison des jeunes, de l’Ecole numérique à la future piscine, la jeunesse fait l’objet de toute notre attention.

‹ nous avons fait v Micro crèche « Papòti ». v L’école numérique est une réalité au Groupe scolaire. v Jeux éducatifs et ludiques aux écoles, à la halte garderie, à la micro crèche. v Gratuité du transport scolaire. v Rénovation du jardin d’enfants du bord de mer. v Centre aéré à Pâques et en été. v Sorties de la Maison des jeunes. v  Les Saintes sont un village sportif  : Raid des sables, Défi des Plages, Ecole municipale de voile, Ecole municipale des sports, Ecole de natation, Ball Trap, Patinoire… v Le Complexe sportif « Marius Aillet » a été créé en 2008 pour répondre aux attentes des jeunes. Aujourd’hui, il accueille la Fête des jeunes, des stages sportifs : Judo, Gym, Training défense, Danse, Tir à l’arc, sports de raquette : badminton, tennis de table, tennis. v Le terrain de football du stade des Eyzières avec son nouvel éclairage et le terrain en gazon synthétique du Complexe sportif sont mis à la disposition de nos jeunes et de l’Olympique Saintois. v Gala de l’école municipale de danse au Relais Culturel. v Un village festif et associatif : la fête votive étincelle chaque année d’une couleur différente et se renouvelle pour le plus grand

plaisir des jeunes du village. Carnaval. Abrivado du 10 et 11 novembre. Abrivado des jeunes et aux flambeaux. Fête de Port gardian. v Des arènes à la programmation variée. v Embrasement de l’Hôtel de ville. v Aménagements de locaux associatifs rue Chateaubriand. v Éclairage de la place des Gitans pour les spectacles nocturnes et la Boule Saintoise. v Stand de tirs pour les Archers des Sables. Grâce à notre soutien et aux aménagements réalisés, les associations sportives et culturelles sont en plein essor.

L’avenir doit être préparé avec la nouvelle génération. Nos jeunes seront associés, dans tous 8


JEUNESSE, SPORT ET ACTIVITÉS ASSOCIATIVES

‹ nous ferons v  Création d’un « Pass’Culture » et d’un « Pass’Sport », en accord avec la Communauté d’agglomération « ACCM », pour les activités culturelles de la commune et les activités sportives, Arènes, Complexe, Maison des jeunes… v Rythmes scolaires  : les méfaits d’une réforme bâclée. Une concertation sera engagée avec les parents d’élèves, avant la rentrée scolaire de septembre. v Création d’un Pôle jeunesse et d’une commission extra-municipale des jeunes qui permettra à un plus grand nombre l’accès aux loisirs culturels et sportifs sur la commune. v  Création d’une structure omnisports avec le Complexe sportif. Elle facilitera la mise à disposition des installations sportives. v Création de « parcours santé », circuits familiaux, pédestres, dotés d’équipements sportifs. v Création d’un bureau des associations pour leur apporter une aide administrative et logistique. v Un Forum des associations sera organisé chaque année. v Poursuite de la rénovation des salles associatives rue Chateaubriand. v Nous poursuivrons l’aide aux associations par la mise à disposition de locaux, le prêt de matériel et l’attribution de subventions. v Nous poursuivrons la valorisation des activités nautiques et le développement du côté ludique de la mer avec les sports de mer et l’école de voile. Le Beach Volley et le Beach Soccer ont toute leur place sur nos plages. v Création d’un bowling et de salles ludiques pour nos jeunes. v Les activités de dessin, musique et danse seront associées à nos festivités.

les groupes de travail, aux futures décisions pour que la relève soit assurée. 9


ÉCONOMIE ET TOURISME La commune des Saintes est l’un des plus beaux sites européens pour les adeptes de la nature et de grands espaces. Elle est une terre de foi, de traditions, d’art de vivre et de gastronomie. Le tourisme est l’élément moteur de la vie économique de notre station. Pour une meilleure fréquentation répartie toute l’année, nous continuerons nos efforts dans cette voie. De nouveaux évènements et animations permettront de cibler une nouvelle clientèle.

L’avenir du village est pensé et réfléchi

‹ nous avons fait v Nous soutenons nos commerçants et nos artisans dans leurs activités professionnelles. v Nous avons agrandi et rénové l’Office de tourisme. Il apporte une valeur ajoutée pour l’accueil et l’information de notre station. v Chaque année, plus de 200.000 visiteurs sont accueillis à l’Office de Tourisme. v Nous assurons la promotion de la station à travers les salons, les sites internet multimédias et vidéos de la Commune et de l’Office de tourisme. 146.000 dépliants sont édités et diffusés annuellement par l’Office de tourisme. En 2013, le site internet de l’Office a été visité plus de 600.000 fois et le catalogue des hébergements a été consulté plus de 43.000 fois. v Les visites guidées permettent la découverte de notre village et de ses monuments. v De nombreux parkings municipaux sont gratuits. v  Création de trois parkings pour camping-cars, gratuits à la journée, avenue du Docteur Cambon, Route de Cacharel et Clos du Rhône. v Des emplacements de stationnement pour vélos et motos ont été créés pour faciliter l’accès au centre ville. v Création du jardin « Lucette Pennes » au cœur du village et rénovation du jardin d’enfants du bord de mer. v Implantation de nouveaux panneaux électroniques et création d’un site internet municipal pour une meilleure information : www.lessaintesmaries.fr v Nous avons créé un partenariat avec la Provence, le Midi Libre, France 3, Actes Sud, TV Sud et Farandole

pour la communication des Ferias et de nos manifestations. v Dans le cadre de « Camargue plurielle », nous avons développé et favorisé les produits locaux. v Les « Journées découvertes et à thèmes », avec le Parc Naturel Régional de Camargue et le Conseil Général des Bouches-du-Rhône, ont un réel succès. v Le Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée a permis de créer, avec le Conseil Général, des circuits équestres, pédestres et cyclables. v Notre commune s’inscrit dans le Développement Durable avec son programme d’économie d’énergie tel que les panneaux photovoltaïques installés sur le toit du Complexe sportif.

10


ÉCONOMIE ET TOURISME

‹ nous ferons v Malgré les contraintes administratives, Port Gardian sera agrandi de 300 anneaux. Nous ferons de Port Gardian un bouclier de protection de notre village contre la mer et un port du futur. v Création d’un Pôle Médias pour la promotion des Saintes et de la Camargue en concertation avec l’Office de Tourisme, la Semis, les associations, le Parc Naturel Régional de Camargue, le Pays d’Arles, la Communauté d’Agglomération « ACCM », et la Chambre de Commerces et d’Industries. v Poursuite de notre partenariat avec la Provence, le Midi Libre, France 3, Actes Sud, TV Sud et Farandole pour promouvoir la station. v  Acquisition de spots publicitaires sur des grandes chaînes de télévision afin de promouvoir la Camargue et jouer la carte « Nature ». v Circuits découvertes de la faune et de la flore autour de l’Etang du Vaccarès et visite des Phares de Camargue. Un projet ambitieux pour un tourisme nature. v Développer l’E-tourisme avec les professionnels locaux. v Projet de raccordement WIFI gratuit couvrant l’ensemble du village. v Poursuite de notre partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Pays d’Arles et la Chambre des Métiers pour les professions liées aux activités touristiques. v Création de la Maison des pèlerins avec l’Archevêché d’Aix en Provence et d’Arles, « Saintes Maries de la Mer, ville de foi et de pèlerinage ». v Nous soutiendrons au Parc Naturel Régional de

Camargue la réouverture du Centre de Ginès. v Nous poursuivrons la valorisation de notre atout « Mer » avec les loisirs nautiques, l’école de voile, l’école de natation, le kite surf et la pêche sportive. v Le camping-car est un atout incontournable de notre économie. Nous supprimerons le stationnement des véhicules habitables sur la Plage Est. Nous la restituerons aux piétons, cyclistes et cavaliers et nous aménagerons un secteur au Sud du Camping de la Brise pour un meilleur accueil des camping-cars et des véhicules de tourisme. v Création d’un guide touristique mentionnant l’implantation des Symboles de la commune avec une signalétique adaptée. v Nous aménagerons de nouveaux emplacements de stationnement pour vélos et motos. v L’information numérique sera développée. v Nous développerons la promotion des produits du terroir. v Nous équiperons l’Office de Tourisme d’écrans tactiles et de bornes interactives. v Une consultation des hôteliers et des loueurs de meublés sera engagée pour la mise en place d’une centrale de réservations sur le site internet de l’Office de Tourisme. v Instauration d’une saisonnalité pour la « Zone bleue ». v Mise en place de « Flash Code » sur les monuments pour développer l’information touristique. v En juin 2014, seront organisés aux Saintes le Festival et le Championnat de France de Barbecue « BBQ ».

La Camargue, une destination privilégiée 11


SEMIS La S.E.M.I.S., Société d’Economie Mixte des Saintes Maries de la Mer, est le Groupe chargé de mettre en valeur les atouts de la ville et de développer les activités touristiques de la station. Moteur de la vie économique des Saintes, la S.E.M.I.S. gère l’Office de Tourisme, le Port, les deux campings, le Relais culturel, les parkings et aires de camping-cars, la terrasse de l’Eglise, le Musée Baroncelli, le Mini-golf, le Cinéma, l’Ecole de voile.

‹ nous avons fait v Malgré la crise économique, le chiffre d’affaire de la SEMIS continue d’évoluer positivement. Il est aujourd’hui de 6 millions 415.000 €. Depuis 2008, le chiffre d’affaire a progressé de 1.586.000 €, soit + 33 %, et le résultat net de la Semis est passé de 153.000 € à 450.000 €. v La SEMIS investit un million d’euros chaque année pour l’amélioration des installations, propriétés communales. v Avec l’opération Port propre et le label « Afnor », Port Gardian est à la pointe des Normes Européennes : créations d’une station de traitement des eaux de l’aire de carénage, d’une nouvelle station de distribution de carburants, ouverte 24h/24h et acquisition d’un barrage anti pollution. v Nous avons réalisé le dragage de la passe du port, aménagé les locaux de la Capitainerie, mis en place un système de vidéo-protection, augmenté le nombre d’anneaux du Port. v Concernant les Campings de la Brise et du Clos du Rhône : création d’un parc de loisirs, aménagements de l’espace bien-être « SPA et Sauna », d’aires de jeux ludiques et toboggans, et réfection des sanitaires.

‹ nous ferons v Nous obtiendrons l’éco label européen pour la qualité énergétique et thermique des bâtiments des campings. v Le camping du Clos du Rhône sera classé « 5 Etoiles ». v Nous renforcerons l’accessibilité des campings aux personnes à mobilité réduite - piscine, réception, terrain. v Nous poursuivrons la rénovation des sanitaires. v Nous terminerons l’électrification de tous les emplacements du Camping de la Brise. v Nous doterons Port Gardian d’un nouvel appareil de manutention des bateaux avec une nouvelle rampe d’accès adaptée. v Dans l’attente de l’agrandissement de Port Gardian, une zone de mouillage règlementée sera créée, à l’abri de l’Epi Ouest du Port, réservée à l’accueil, en haute saison, d’une vingtaine de bateaux d’une longueur supérieure à 10 mètres. La SEMIS emploie 45 permanents et 60 saisonniers. 12


SÉCURITÉ Nous poursuivrons nos efforts pour agir contre la délinquance et pour protéger nos administrés.

La sécurité pour les Saintois a été renforcée

‹ nous avons fait v 14 Policiers Municipaux et Agents de Surveillance de la Voie Publique assurent la sécurité. v L’implantation de la vidéoprotection avec 22 caméras opérationnelles a permis de réduire les actes d’incivisme. v  Nous avons obtenu des renforts de Gendarmerie, en saison estivale, des patrouilles de nuit et un escadron pour le pèlerinage de Mai. v Une convention de coordination entre la Gendarmerie et la Police municipale a été négociée. v Le gardiennage du Grand Radeau préserve et protège notre territoire. v Lutte contre le commerce ambulant illégal sur les plages. Les Arrêtés municipaux ont été définitivement validés par la justice. v  Création du programme « Eco-gardes » avec le Parc Naturel Régional de Camargue pour sécuriser les plages de Beauduc.

Sécurité routière : v Création de « plateaux traversants » aux sorties du village, route de l’Amarée, route de Cacharel, dans les hameaux d’Astouin, des Cabanes de Cambon, sur les chemins et drailles où la vitesse est excessive, Grand Radeau, chemin Bas de Dromar… v En accord avec le Conseil Général, nos routes départementales ont été sécurisées au niveau de Port Dromar, du Château d’Avignon et du Pont de Gau. v Suite aux nombreux accidents mortels, un radar tronçon a été installé entre les Saintes et Arles. v Le Service Départemental d’Incendie et de Secours et la Société Nationale de Sauvetage en Mer assurent la surveillance et la sécurité de nos plages. v Les Postes de secours ont été rénovés. v Nous avons favorisé l’installation de l’école de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage au Mas des Grandes Cabanes du Vaccarès pour protéger notre territoire.

‹ nous ferons

Le droit à la sécurité et à la tranquillité publique est un droit fondamental 13

v La vidéo-protection sera étendue sur l’ensemble de la Commune et des hameaux. v Nous attribuerons, dans les locaux municipaux, un siège social à la Société Nationale de Sauvetage en Mer, à proximité du Centre de secours. v La nouvelle vedette de sauvetage en mer bénéficiera d’un emplacement adéquat dans Port Gardian. v Aménagement d’un nouveau Poste de secours sur les plages, entre Crin Blanc et le Petit Rhône. v Nous renforcerons les patrouilles en VTT de la Police Municipale. v Pour la sécurité publique, les patrouilles équestres sont une nécessité au pays du cheval roi. v Nous poursuivrons le programme « Eco-gardes », avec le Parc Naturel Régional de Camargue, pour la surveillance des plages de Beauduc. v En accord avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours et le Conseil Général des Bouches-duRhône, nous améliorerons les dispositifs de sécurité de la commune.


ACTION SOCIALE Nous avons mené, pour notre village, une politique moderne et réaliste. Les familles, les jeunes, les anciens et les personnes en difficulté ne sont pas oubliés. Nous poursuivrons nos efforts pour renforcer les services publics de proximité et faciliter la vie quotidienne des Saintois.

‹ nous avons fait v Une vraie politique d’action sociale en faveur de l’enfance : création de la Micro-crèche, rénovations de la Halte garderie, de l’École maternelle et primaire. v 34.999 repas sont préparés et servis annuellement aux élèves du Groupe Scolaire. Le tarif des repas est l’un des plus bas du département. v Nous avons mené une politique d’écoute des citoyens. Après le questionnaire paru dans la revue municipale de décembre 2008, les réponses des Saintois ont permis de conforter l’idée de la création de la Micro-crèche. v Nous avons créé la Résidence Services Seniors « la Vallée des Lys » pour que nos anciens restent aux Saintes et puissent vivre dans une résidence adaptée à leurs besoins. v Le dossier de demande d’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, « EHPAD », avance afin que cette structure soit médicalisée. v Le Forum de l’emploi est organisé, chaque année, pour aider commerçants, artisans et personnes en recherche d’emploi. v Le Centre Communal d’Action Sociale vient en aide aux personnes en difficultés, âgées ou isolées et aux demandeurs d’emploi. Il assure le fonctionnement de la téléassistance, avec le Conseil Général. Les dossiers de recherches d’emploi sont instruits et suivis avec l’ensemble des organismes sociaux. v Nous mettons à disposition des locaux et soutenons activement le club des Seniors « le Regain Saintois ». v Chaque fin d’année, nous assurons la distribution des Colis de Noël municipaux aux Seniors et ceux du Conseil Général avec l’Entraide Solidarité 13. v Le Foyer Restaurant « la Taulejado » est un lien convivial pour nos seniors. Il assure également le portage des repas à domicile.

v Mise à disposition de locaux pour les permanences : Assistantes sociales de la Mutualité Sociale et Agricole et de la Caisse d’Allocation Familiale, Notaires, Conciliateur de justice, Médecine du travail, Pôle insertion, « Permanence Maternelle Infantile ». v Nous avons aménagé les voiries pour protéger les piétons et les cyclistes ainsi que pour faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite. v Nous avons maintenu la gratuité des transports scolaires et mis aux normes les abribus pour les personnes à mobilité réduite, avec le Conseil Général. v Nous avons créé la commission extra municipale du cinéma, pour une programmation diversifiée. v Nous avons édité un Guide Saintois « Associations Culture - Vie sociale » pour encourager la vie associative et faciliter les démarches de nos administrés. v Chaque fin d’année scolaire, la commune offre des livres aux élèves du Groupe scolaire. v Les familles bénéficient d’un jardin d’enfants agréable, en bord de mer. v Un programme de logements sociaux avec accession à la propriété est en cours à Pioch Badet, « le Clos des Cocardiers ». v Un village dynamique à l’écoute des habitants : célébration des bébés nés dans l’année et des couples fêtant leurs noces d’Or, d’Emeraude et de Diamant, concours « Fleurir notre village », marchés aux fleurs, vide greniers des enfants, des associations et des résidents saintois, animations musicales et dansantes des rues et des places en saison estivale et à Noël, avec le concours des associations saintoises, Salon du goût et des Saveurs, Marché des Fêtes de Noël… 14


ACCM

‹ nous ferons

v Le portage des repas des seniors à domicile sera étendu à l’extérieur du village. v Création de logements sociaux avec accession à la propriété sur l’emplacement actuel des Services techniques avec le Conseil Général et « Habitat 13 » qui sera également notre partenaire pour la création de logements réservés aux saisonniers. v Création d’un Espace Social dans l’Hôtel de Ville regroupant toutes les permanences. v Poursuite de notre partenariat avec le Conseil Général pour la téléassistance et les actions sociales. v En complément de la Micro-crèche, nous favoriserons les dispositifs de garde par les assistantes maternelles pour les jeunes enfants de 3 à 6 ans. v Dans l’attente de la rénovation de la Mairie, le système « Scalamobil » sera installé pour rendre l’Hôtel de Ville immédiatement accessible aux personnes à mobilité réduite. v Nous poursuivrons le plan de formation des employés municipaux. v Après l’ouverture de la Résidence Services Seniors « la Vallée des Lys », en novembre 2013, et malgré le désengagement de l’État, entraînant des difficultés de recrutement de profesionnels de la santé, un « Pôle Santé » sera créé en concertation avec les professionnels et en partenariat avec le Conseil Général. Il sera ouvert aux pensionnaires de la résidence et à tous les Saintois. v Nous maintiendrons la gratuité des transports pour les scolaires, avec la Communauté d’agglomération « Arles, Crau, Camargue, Montagnette ». v Avec la Communauté d’agglomération « ACCM », il sera mis en place des navettes de transport entre les hameaux et le village. La politique sociale de notre village est résolument moderne, en faveur des familles, des jeunes et des anciens. Poursuivons ensemble nos efforts pour le renforcement des services de proximité nécessaires à la population. 15

C’est désormais officiel, par décision du Préfet des Bouches-du-Rhône, depuis le 1er janvier 2014, la commune des « Saintes Maries de la Mer » a intégré la Communauté d’agglomération « Arles, Crau, Camargue, Montagnette », composée d’Arles, de Boulbon, Saint Martin de Crau, Saint Pierre de Mézoargues et Tarascon. v Aujourd’hui, si « ACCM » est une petite communauté d’agglomération, avec l’entrée des Saintes Maries de la Mer, elle est la plus grande de France en superficie. v La Communauté d’agglomération prend le relais dans la gestion des services publics de l’eau et de l’assainissement et organisera le transport scolaire vers Arles, service jusqu’alors organisé par le Conseil Général des Bouches-du-Rhône. v En matière d’économie et d’emploi, « ACCM » sera un partenaire privilégié. v Pour les aménagements du Quartier des Impériaux et de l’Ancienne Gare, la Communauté d’agglomération devient notre interlocuteur pour les réseaux d’eau et d’assainissement. La station d’épuration par lagunage sera réhabilitée par « ACCM ».

Avec l’aide de la Communauté d’agglomération : v Des navettes de transport, entre le village et les hameaux, seront mises en place. v Nous réaliserons la sécurisation de la ressource en eau potable de la commune par le raccordement aux réseaux arlésiens. v Nous raccorderons en eau potable les derniers Mas isolés. v Nous créerons la Station d’épuration d’Astouin.


ENVIRONNEMENT, PROPRETÉ ET CADRE DE VIE Nous avons créé un cadre de vie agréable en préservant notre environnement. Jamais de tels moyens n’avaient été déployés pour l’amélioration de votre quotidien. Les rues sont propres, nos déchets sont valorisés, les espaces publics, les routes, les réseaux hydrauliques sont réhabilités. Soyez certains que nous nous investissons, tous les jours, pour votre avenir. Les Saintes continuent d’évoluer mais demeurent le village que nous aimons, où il fait bon vivre.

‹ nous avons fait

La propreté est notre combat quotidien. C’est aussi l’affaire de tous v Tous les jours, le service de nettoyage assure la propreté de la commune. En saison, le nettoiement des plages est effectué tous les matins et la collecte des ordures ménagères deux fois par jour, 7 jours sur 7. v Pour lutter contre les incivismes, les blocs sanitaires sont nettoyés deux fois par jour. v Des efforts particuliers ont été réalisés par la commune qui s’est dotée de 196 bornes de propreté, 512 containers et 79 colonnes à verre, emballages plastiques et papiers. v Nous avons installé 14 canisites qui sont régulièrement nettoyés et désinfectés pour que nos « Toutous » ne soient plus considérés comme des pollueurs. v Sur les aires de stationnement de camping-cars, des points d’eau et de vidange ont été créés. v Nous avons acquis des engins performants : bennes à ordures, épareuse, pelles mécaniques, niveleuse, balayeuses, véhicules électriques, … v La déchetterie, ouverte 6 jours sur 7, est gratuite pour les Saintois. v Pour une meilleure information : dénomination de rues, places, chemins, drailles et numérotation des habitations pour faciliter le travail des services postaux, l’accès aux services de sécurité et les recherches d’adresses sur GPS. v Nous avons poursuivi les plantations d’arbres, le fleurissement du village et des hameaux et le reboisement du Grand Radeau. v Des circuits équestres et pédestres ont été développés avec le Conseil Général, dans le cadre du Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée. v Chaque année, une campagne contre les chenilles processionnaires du Pin est mise en place au Grand Radeau, 16

avec le Conseil Général. v De nombreux emplacements de stationnement pour vélos et motos ont été aménagés dans le village. v Nous avons installé un mobilier urbain de qualité pour valoriser l’image des Saintes. v Nous avons signé le Contrat de Delta Camargue avec le Parc Naturel Régional de Camargue. Ce contrat comprend plusieurs volets notamment la mise en conformité de la station d’épuration par lagunage dont les études sont désormais terminées. Ce dossier sera réalisé par la Communauté d’Agglomération « ACCM » qui en a la compétence. Les subventions, relatives à ce dossier, obtenues par la Commune auprès de l’Agence de l’Eau, du Conseil Général et du Conseil Régional sont désormais transférées à la Communauté d’agglomération. v Chaque année, la démoustication est assurée sur certaines zones, en collaboration avec l’Entente Interdépartementale pour la Démoustication, le Conseil Général et le Parc Naturel Régional de Camargue, conformément aux Arrêtés préfectoraux. v Nous participons au Syndicat Mixte des Traversées Du Rhône pour garantir le fonctionnement du Bac du Sauvage. v Après de nombreuses réunions et de longs mois de consultations, la révision de la Charte du Parc Naturel Régional de Camargue a été signée, en 2010. Notre adhésion au Parc était évidente pour participer à la gestion de nos espaces. Mais nous restons vigilants pour préserver tous les acquis de notre commune. Ce sont les Camarguais qui ont façonné leur territoire.


ENVIRONNEMENT, PROPRETÉ ET CADRE DE VIE

‹ nous ferons v La création du site internet de la commune www.lessaintesmaries.fr permettra de mettre en œuvre un numéro téléphonique gratuit « Allo Mairie ». Vous deviendrez ainsi les acteurs directs de votre qualité de vie. v La déchetterie sera modernisée pour un meilleur service aux administrés. v Les sanitaires payants sont souvent défectueux à cause d’actes d’incivisme. Une réflexion s’impose pour les rendre gratuits et les développer sur divers secteurs du village. v Pour réduire nos déchets, nous poursuivrons notre programme de tri sélectif en installant de nouveaux points d’apports volontaires. v Pour réduire les déchets verts, nous lancerons une opération de mise à disposition des « Composteurs » individuels aux administrés, avec l’aide de l’Agence de l’Environnement de la Maîtrise de l’Energie, du Conseil Général et de la Commune. v Nous poursuivrons le programme d’économies d’énergies dans les bâtiments communaux et sur l’éclairage public. v Nous poursuivrons le fleurissement de la station et les plantations d’arbres qui sont incontournables pour notre cadre vie. v Nous étudierons la possibilité d’aménager un espace « non fumeur » sur nos plages. v Le Bac du Sauvage III fonctionnera jusqu’en 2015 et sera remplacé par un nouveau bac. v Avec le Syndicat Mixte des Traversées Du Rhône, nous instaurerons un « Laissez passer » pour donner priorité aux habitants de la Petite Camargue et aux activités équestres. 17


AGRICULTURE, ÉLEVAGE, PÊCHE, CHASSE, HYDRAULIQUE Les paysages du Delta ont été façonnés par l’Agriculture et l’Elevage. En préservant les activités ancestrales que sont la Pêche et la Chasse, en poursuivant nos programmes d’aménagements des réseaux hydrauliques, nous sauvegarderons la Camargue que nous aimons.

‹ nous avons fait Les activités agricoles ont permis à la Camargue de conserver sa valeur écologique et sa biodiversité. v Les manadiers et les éleveurs préservent la Camargue et protègent nos espaces. v  Nous maintenons et protégeons la « Raço di biòu » en coopération avec le Parc Naturel Régional de Camargue. v Les Courses de « tau », toujours organisées aux Saintes, sont une vitrine pour la promotion de la course camarguaise et participent à l’économie du village. Les taureaux jeunes témoignent de la vitalité de nos

élevages. v Nous agissons avec l’Association des Éleveurs de Taureaux de Race Camargue pour développer l’Appellation d’Origine Protégée, A.O.P. « Viande de taureau Camargue ». v Nous avons valorisé les produits régionaux avec l’Espace Terroir Camargue en partenariat avec le Parc Naturel Régional de Camargue. v Avec Camagri, Salon du Cheval Camargue, nous assurons la promotion de la filière équestre, de ses métiers et de notre territoire. v  Nous défendons la tauro-

machie ibérique qui fait partie intégrante de notre culture. v Nous maintenons les espaces de pâturage pour favoriser l’élevage extensif. v Nous soutenons les activités de la pêche pour protéger les petits métiers de la mer et des étangs. v  Nous luttons incessamment contre le chalutage illégal et pour le respect de la zone des trois milles en mer. v Nous avons obtenu la création d’une Réserve Marine de 450  hectares, dans le golfe de Beauduc, qui sera surveillée par les Services maritimes et les Agents assermentés du Parc Naturel Régional de Camargue. Pour cette action, nous avons mis à disposition du Parc un emplacement dans Port Gardian pour le bateau « Caouane ». v Nous avons agi pour maintenir le niveau des eaux du Vaccarès

18

et des étangs inférieurs pour un meilleur alevinage. v Nous restaurons les réseaux hydrauliques selon le programme défini par la commission extra-municipale de l’eau. v Pour préserver l’économie rizicole et l’équilibre hydraulique de notre Delta, nous sommes intervenus auprès de l’Europe et du Ministre de l’Agriculture pour maintenir les aides communautaires de la Politique Agricole Commune. v Les territoires sont protégés mais ne doivent pas être sanctuarisés. Nous avons obtenu le droit de chasser sur les domaines du Conservatoire du Littoral et

du Conseil Général, Mas de la Cure, Taxil et Grandes Cabanes du Vaccarès, en accord avec la Santenco. Des battues sont régulièrement organisées pour réguler la prolifération des sangliers qui causent de nombreux dégâts sur les terres agricoles. v Pour le confort des chasseurs, le cabanon du Grand Radeau a été rénové. v  Nous coupons les roseaux dans le marais communal, les Launes et les Petites Launes, en accord avec la Santenco dans le cadre de la gestion cynégétique. v La lutte contre la prolifération des espèces invasives dans nos étangs se poursuit : Jussie, Bacharis…


CULTURE, TRADITIONS ET PATRIMOINE

‹ nous ferons Nous soutiendrons l’ensemble des agriculteurs en réduisant la fiscalité applicable aux terres agricoles et les charges excessives pesant sur les exploitations. v Nous poursuivrons activement le soutien à l’élevage extensif en exigeant de l’Etat que les terrains publics soient ouverts aux pâturages. v Nous concrétiserons le projet de la « Maison du Cheval Camargue » au Mas de la Cure avec le Conservatoire du Littoral, les éleveurs et les acteurs du monde du Cheval. v Nous contribuerons, avec l’Institut National de la Recherche Agronomique, à l’installation d’un conservatoire génétique de la Race du Cheval Camargue. v Nous créerons une « Maison du Taureau » permettant de centraliser les recherches génétiques sur le taureau Camargue, en partenariat avec le Conseil Général. v Avec le Plan Rhône, nous veillerons à ce que les indemnités versées aux agriculteurs en cas de crues soient en correspondance avec les dommages causés. v Nous instituerons une commission de gestion du niveau des eaux du Vaccarès et des étangs ouverte aux pêcheurs professionnels et aux acteurs locaux. v Dans le cadre de la « Réserve Marine », nous renforcerons les actions de préservation de la ressource halieutique avec la pose de récifs artificiels. v La nouvelle station de distribution de carburants sera prochainement opérationnelle 24h/24h ; un plus pour les pêcheurs professionnels de Port Gardian. v Nous poursuivrons la restauration des réseaux hydrauliques selon le programme défini par la commission extra-municipale de l’eau. v Nous solliciterons des aides européennes pour éradiquer les espèces végétales invasives qui nuisent à la biodiversité de nos étangs.

Notre patrimoine, nos traditions et notre culture font de la Camargue un joyau inestimable. Que serait devenu notre territoire sans la ferveur des Camarguais ? L’art de vivre saintois, profondément ancré dans la vie du village, témoigne de sa vitalité et de sa présence avec le Costume d’Arlésienne, les Gardians, les Courses camarguaises, les Abrivado, les Bandido, … qui rythment l’année. Nous avons maintenu, partagé et fait découvrir les plus belles traditions que la Camargue a offertes à la Provence et à nos visiteurs. Les Saintes Maries n’oublient pas leur prestigieux passé et s’engagent résolument vers l’avenir.

‹ nous avons fait Maintien de nos traditions : v Les Pélerinages, Fête de la Maintenance. Fèsto Vierginenco, Journée Baroncellienne, Feu de la Saint Jean, Messe de Minuit à Noël avec la Pastorale, la Sainte Estelle en 2011, « Sur les Chemins de Mirèio », hommage à Yvan Pranishnikoff, v Rénovation des tombeaux du Marquis Folco de Baroncelli-Javon et d’Hermann Paul. v Nous avons créé de nouveaux événements qui participent au rayonnement de notre station : Songe d’une Nuit en Camargue, Évocation de l’Arrivée des Saintes, Fête de la Saladelle, Célébration des 500 ans de la Confrérie des Gardians, Jumelage « Villamanrique de la Condesa ». v Le Conseil Municipal a délibéré pour inscrire le Costume d’Arlésienne au patrimoine immatériel de l’UNESCO. v Nous avons rendu des hommages à nos Biòu d’Or, Garlan et Ratis, ainsi qu’à d’autres grands cocardiers, Vovo, Michou et Rodin.

Les Saintes sont la Capitale de la Bouvine Des symboles forts et artistiques rappellent notre identité : la Croix de Camargue du rond point Marie-Madeleine Fourcade, la barque des Saintes du carrefour route de Cacharel / avenue Cambon, 19

l’ancre du rond point Pierre Pastré, le phare de la Gacholle de l’avenue du Docteur Cambon, la Croix de Jérusalem à la Vallée des Lys, les flamants roses de l’avenue Gilbert Le Roy, le Gardian et le cheval devant le Grand Large, Crin Blanc, cheval mythique de la Camargue, Vovo, célèbre cocardier, et l’Etoile de la Bouvine aux Arènes. v Après sa réforme et son retrait de l’église forteresse, la cloche « Marie Jacobé - Marie Salomé » a été mise en valeur dans le Jardin « Lucette Pennes ». Au pays où le Cheval et le Taureau sont rois, la culture s’exprime aussi sous d’autres formes. v Pour favoriser la lecture, la Bibliothèque a été rendue gratuite pour tous. Nos enfants y sont de plus en plus nombreux. v Le Salon du livre et du film équestres pour la « Féria du cheval ».


CULTURE, TRADITIONS ET PATRIMOINE

‹ nous ferons

v Création d’un cinéma numérique au Relais culturel et séances de cinéma en plein air aux Arènes. Séances éducatives pour les enfants du Groupe scolaire. v Concerts de variétés dans les Arènes. v Les spectacles équestres du Comité d’Organisation des Fêtes Saintoises dans les Arènes et de « Lorenzo » pour les férias du cheval… v Le Festival de Jazz manouche dans le cadre de Camargue Plurielle. v Le Festival du film « Gardian ». v Soirée Cabaret au Relais Culturel. v Journée pédagogique sur la culture camarguaise avec l’Association Camarguaise de Tourisme Equestre au Bouvau Aubanel. v La Crèche provençale, exposée au Relais culturel depuis 16 ans, connaît un succès grandissant. Chaque année renouvelée, elle reflète l’identité de notre Provence et notre Camargue. v Classement des archives municipales et enregistrement des dons de tableaux et de documents pour leur préservation. v Conférence « le Petit Train de la Camargue ». v Conférence sur le grand Requin Blanc avec l’Association pour le Développement Durable et l’Ecologie en Camargue, A.D.D.E.C. v Avant première de « Carmen » au Relais culturel. v De nombreuses expositions artistiques sont organisées au Relais Culturel.

C’est en éduquant les jeunes générations que nous transmettrons notre culture et nos traditions. Notre devoir est de pérenniser les valeurs et l’héritage légués par nos anciens. v Les groupes folkloriques et associations du village seront associés à l’organisation de toutes nos festivités. v L’Espace Muséal et Culturel mettra en valeur les fouilles archéologiques découvertes au droit du village par l’Archéologue Luc LONG. Ces vestiges sont la preuve de l’existence d’un « avant-port romain » devant les Saintes. v En coopération avec l’Association Camarguaise de Tourisme Equestre, deux jours seront consacrés au Cheval Camargue dans le calendrier de nos festivités pour faire découvrir les activités équestres au pays où le cheval est roi. v La fête de la Musique doit devenir le grand événement musical de l’été. v Les animations de rues et de places seront programmées et développées avec les commerçants. v Nous mettrons en valeur les œuvres d’art de l’Eglise-forteresse. v Vous pourrez toujours découvrir au Relais culturel

« Dóu passat la remembranço e la fe dins l’an que vèn »

de nombreuses exposiFrédéric Mistral tions de peinture et d’art. v Cette année, avec les associations, nous célèbrerons le « Centenaire de la disparition de Frédéric Mistral  », poète, écrivain provençal, fondateur du Félibrige, Prix Nobel de Littérature et auteur de « Mireille » dont la statue sur la place du même nom est l’un des symboles forts de notre village. v Pour « les 700 ans de la Confrérie des Saintes Maries », célébrés en 2015, nous soutiendrons l’événement qui verra l’édition spéciale d’un timbre et la création d’un ruban d’Arlésienne. v Nous créerons un circuit « Sur les traces de Van Gogh » pour mettre en valeur notre patrimoine touristique. v Nous mettrons en valeur la Croix du Calvaire, place Jóusè d’Arbaud, et la Croix de Chabert à Astouin. v Nous numériserons les archives communales pour favoriser leur connaissance et sauvegarder la mémoire des Saintes.

Comme nous, vous êtes impliqués dans la vie des Saintes.

Faites gagner votre village le 23 mars 2014 : votez pour la liste Roland Chassain !

Vu les candidats - imprimé sur papier PEFC sur les presses de Pure Impression - N° SIRET 394 550 701 00038. Ce document est financé par les fonds privés de la liste «Les Saintes, Nous Aimons». Crédit photos : Mireille RENAUD et Roland CHASSAIN - loi du 3 janvier 2001.

‹ nous avons fait

Roland CHASSAIN - Programme  

Liste Les SAintes Nous Aimons